Page 29

La joie

27

caire pour notre maison. Nous n’avions donc plus aucune dette.

Une seconde décision de justice a été rendue au profit d’une autre clinique d’avortement. Bien que nos actions aient été non violentes, le juge a accordé au plaignant le plus gros dédommagement jamais imposé à un groupe de manifestants pacifiques : 8 millions d’euros. Cette fois, il paraissait probable que nous perdions notre maison. Selon toutes vraisemblances, et assurément selon les normes de ce monde, nos vies avaient pris une tournure dramatique. N’est-ce pas ?

Pas du tout. Ces événements figurent parmi les meilleures choses qui nous sont jamais arrivées. Dieu a transformé en bien le mal désiré par d’autres (Genèse 50 : 20). Nous avons démarré un nouveau ministère. Grâce à son poste de secrétaire, ma femme Nanci pouvait compléter mon salaire minimum. Tous nos avoirs ont été placés à son nom, y compris notre maison. Je n’avais jamais rêvé de perdre la capacité de posséder légalement le moindre bien et je n’en étais pas fier, mais Dieu s’est servi de cette situation pour m’aider à comprendre ce qu’il entendait par « tout est à moi sous l’étendue des cieux » (Job 41 : 3). Ce n’était pas la première fois que Dieu me sensibilisait à son droit de propriété. Plusieurs années auparavant, j’avais prêté un appareil stéréo portable au groupe de jeunes de l’église. Il m’avait été rendu endommagé

La-joie-de-donner-issuu  
La-joie-de-donner-issuu  

principe du trésor Découvrir le La joie de donner Découvrir le principe du trésor BLF Europe • Rue de Maubeuge 59164 Marpent • France