Page 78

Ésaïe 17 16

76

plus de chants, plus de réjouissances, plus aucun vendangeur pour presser le raisin et pour le mettre en cuve, plus de cris cadencés : je les ai fait cesser. 11 C’est pourquoi, tout mon corps vibre comme une harpe quand je pense à Moab, et mon cœur est ému aussitôt que je songe au sort de Qir-Harès. 12 Le peuple de Moab a beau se fatiguer à gravir ses hauts-lieux, à entrer dans son temple pour prier ses idoles : il n’y gagnera rien. 13  Telle est la prédiction que l’Éternel a faite depuis longtemps sur Moab. 14 Maintenant l’Éternel déclare : Dans trois ans, comptés comme l’on compte l’année d’un mercenairea, l’élite de Moab, si nombreuse soit-elle, sera déshonorée et il n’en survivra qu’un reste insignifiant et sans aucune force.

Amère moisson

17

Sentence sur Damas. Damas ne sera plus comptée parmi les villes, elle sera réduite en un monceau de ruines ! 2 Les villes d’Aroërb seront abandonnées et livrées aux troupeaux. Ils y seront en paix : nul ne les chassera. 3 Les remparts d’Éphraïm disparaîtront alorsc et il n’y aura plus de royaume à Damas et ceux qui parviendront à survivre en Syrie auront le même sort que les fils d’Israël. C’est ce qu’a déclaré l’Éternel tout-puissant. 4  Ce jour-là, Israël ne pèsera pas lourd, la gloire de Jacobd sera bien amoindrie, il perdra l’embonpoint et deviendra tout maigre. 5 Israël sera comme un champ où les blés ont été coupés, où les moissonneurs sont passés sans rien laisser. Oui, comme un champ dans la vallée des Réphaïme où l’on a glané les épis. 6  Il restera un grappillage, comme après la récolte des fruits de l’olivier, ici deux ou trois olives tout en haut de la cime et quatre ou cinq là-haut sur les meilleures branchesf. C’est ce qu’a déclaré l’Éternel, le Dieu d’Israël. 7 En ce jour-là, l’homme se tournera vers celui qui l’a fait, et ses yeux se dirigeront vers le Saint d’Israël. 8 Il ne tournera plus ses yeux vers les autels qu’il a faits de ses mains. Il ne placera plus sa foi dans les objets fabriqués par ses doigts dédiés à Achéra ou au dieu du soleilg. 9 En ce jour-là, ses villes fortifiées seront abandonnées et deviendront des ruines comme autrefois les villes peuplées par les Hivites ou par les Amoritesh que l’on abandonna quand les Israélites conquirent le pays : il n’en restera plus qu’un sinistre désert. 10 Car tu as oublié le Dieu de ton salut et tu ne t’es point souvenue du rocher de ta force. C’est pourquoi tu plantais des jardins de délices dans a b c d e f g h

C’est-à-dire comptés exactement : pas un jour de plus (cf. 21 : 16). C’est probablement le roi assyrien TiglathPiléser qui a accompli cette prophétie en dévastant tout le pays à l’est du Jourdain (7 : 16-17 ; 2 Rois 15 : 29). Il y avait une ville d’Aroër sur l’Arnon (Josué 13 : 16) et une autre près de Rabba et de Ramoth en Galaad (Josué 13 : 25). Les villes d’Aroër peuvent être ces deux villes avec les localités qui en dépendaient (cf. 2 Sam. 24 : 5). Le royaume du nord qui s’était appuyé sur la Syrie sera humilié par la chute de Damas. Expression ironique puisque le royaume du nord (Jacob) sera humilié en ce jour-là : sa graisse fondra, c.-à-d. ses productions agricoles (cf. Gen. 27 : 28) seront réduites à peu de chose à cause des saccages des envahisseurs. Ou : des géants. Au sud-ouest de Jérusalem, vallée célèbre par sa fertilité où David a remporté une victoire sur les Philistins (2 Sam. 5 : 22-25). Les olives étaient secouées sur l’arbre (comme les noix), quelques-unes restaient toujours au sommet des branches (cf. Deut. 24 : 20). Les emblèmes du soleil étaient des colonnes ou des autels où l’on brûlait de l’encens en son honneur (cf. 27 : 9 ; Éz. 6 : 4, 6 ; Lév. 26 : 30 ; 2 Chr. 14 : 4 ; 34 : 4, 7) ; pratiques liées au culte de Baal. Selon la version grecque des Septante. L’hébreu porte : comme la forêt et la cime (des montagnes).

Profile for BLF Éditions

Prophétie vivante • Alfred Kuen  

Extrait

Prophétie vivante • Alfred Kuen  

Extrait

Profile for blfeurope