Page 76

Ésaïe 15 14

74

L’Éternel tout-puissant l’a déclaré. 24 L’Éternel tout-puissant a juré par serment : Ce que j’ai décidé s’accomplira sans faute, ce que j’ai projeté se réalisera. 25  Je briserai Assur dans mon paysa et je l’écraserai sur mes montagnes ! J’écarterai de vous son joug, j’ôterai son fardeau de dessus vos épaules. 26 Telle est la décision que l’Éternel a prise contre la terre entière, et telle est la menace qu’il adresse à toute nation. 27 L’Éternel tout-puissant a conçu ce dessein, qui pourrait l’entraver ? Sa main est étendue, qui la détournerait ?

Le refuge des humbles 28 L’année de la 29  Ne te réjouis

mort du roi Ahaz, cette sentence fut prononcée : pas tant, terre des Philistins, de ce que le bâton qui te frappait le dos a été mis en pièces, car de la souche du serpent naîtra un basilic dont la progéniture sera un monstre ailéb. 30 Les pauvres gens du peuple trouveront leur pâture, et tous les malheureux reposeront tranquilles, mais je ferai périr ta race par la faim et ta postérité sera exterminée. 31 Lamente-toi, ô porte ! Pousse des cris, ô ville ! Défaille de frayeur, Philistie tout entière ! Car du septentrion vient une fumée noirec et, dans ses bataillons, aucun ne se débande. 32 Que répondrons-nous donc aux envoyés des Philistins ? Que c’est le Seigneur même qui a fondé Sion : les humbles de son peuple y trouvent un refuge.

Deuil chez les oppresseurs

15

Sentence sur Moab. Pendant la nuit, Ar-Moab a été détruited. Oui, c’en est fait ! En une nuit, Qir-Moab a été détruite, oui, c’en est fait ! 2 Le peuple de Dibôn monte vers ses hauts-lieux afin de mener deuil, Moab crie sa douleur sur Nébo et sur Médebae : toutes les têtes sont rasées, toutes les barbes sont coupéesf. 3  Dans les rues, on revêt le sac ; sur les terrasses des maisons et sur les places de la ville, tout le monde est en deuil et se répand en larmes. 4  À Hechbon, à Elealég, les gens appellent au secours, leur voix est entendue au loin jusqu’à Yahats. Aussi les vaillants hommes de Moab se désolent et leur âme est tremblante.

a b

c d e

f g

Le coup fatal contre l’Assyrie eut effectivement lieu dans la région montagneuse de Juda. Litt : un saraph (cf. 6 : 2) traduit aussi par « dragon volant ». Les Philistins sont invités à ne pas se réjouir de la disparition d’un souverain assyrien (Tiglath-Piléser), car il sera suivi d’autres (Sargon et Sennachérib) qui ont effectivement ruiné la Philistie. À la fois la fumée qui monte des villes incendiées par l’envahisseur et la poussière soulevée par l’avance de ses troupes. Ar-Moab et Qir-Moab sont deux villes principales du pays. Cf. ces chapitres 15 et 16 à Jér. 48. Nébo est le mont d’où Moïse a contemplé le pays promis (Deut. 34). Jérôme dit qu’il s’y trouvait une statue du dieu Kémoch. Médeba se trouve sur le plateau au nord de Dibôn, l’endroit où fut découverte en 1868 la « pierre de Moab ». Ces versets montrent que les Moabites possédaient alors le pays au nord de l’Arnon. Ce territoire avait appartenu aux Israélites depuis la conquête de Canaan et ils l’ont reconquis à la mort d’Achab (2 Rois 3 : 4-5). Signes de deuil (cf. Jér. 48 : 37). Villes à la frontière nord du pays (cf. Nomb. 21 : 26). Yahats se trouve à l’est aux confins du désert. La nouvelle de la défaite se répand jusqu’aux extrémités du pays.

Profile for BLF Éditions

Prophétie vivante • Alfred Kuen  

Extrait

Prophétie vivante • Alfred Kuen  

Extrait

Profile for blfeurope