Page 75

73

Ésaïe 14

7 La terre maintenant est enfin au repos, et des chants d’allégresse retentissent partout. 8 Les cèdres du Liban et même les cyprès sont heureux de sa chute : « Ah ! disent-ils, depuis que tu es couché là, le bûcheron ne monte plus pour nous abattrea ! ». 9 Le monde du séjour des morts est en émoi à ton sujet pour t’accueillir à ta venue. Pour toi, on réveille les ombres, tous les monarques de la terre. On a fait lever de leurs trônes tous les rois des nations. 10 Tous, ils se mettent à parler et ils te disent : « Toi aussi, te voilà déchu tout comme nous, te voilà donc semblable à nous ! ». 11  Ton orgueil est précipité dans le séjour des morts ! Tu n’entends plus le son des harpes ! Les vers sont maintenant ta couche et la vermine ton manteau ! 12 Comment es-tu tombé du ciel, astre brillantb, fils de l’aurore ? Toi qui terrassais les nations, comment est-il possible que tu aies été abattu ? 13 Tu disais en ton cœur : « Je monterai au ciel, j’élèverai mon trône bien au-dessus des étoiles de Dieu. Je siégerai en roi sur le mont où siègent les dieux, aux confins du septentrionc. 14 Je monterai au sommet des nuages, je serai semblable au Très-Haut ! ». 15 Et te voilà précipité dans le séjour des morts, dans les profondeurs de l’abîme. 16 Ceux qui te voient arrêtent leurs regards sur toi, en cherchant à te reconnaître : « Est-ce bien là cet homme qui terrifiait la terre et qui ébranlait les royaumes ? 17 Qui changeait le monde en désert, qui détruisait les villes et qui ne relâchait jamais ses prisonniers ? ». 18 Tous les rois des nations sont couchés avec gloire, chacun dans son caveau. 19 Toi, tu n’as pas de tombed, tu as été jeté comme un rameaue que l’on méprise au milieu des tués égorgés par l’épée qu’on a précipités dans la fosse commune et recouverts de pierres, dont on piétine le cadavre. 20 Tu ne seras jamais réuni avec eux pour partager leur tombe, car tu as ruiné ton pays et tu as tué ton peuple ! Aucun de tes enfants ne te succéderaf ! 21  Préparez, pour les fils, le massacre, en raison des crimes de leurs pères, pour qu’ils ne puissent pas se relever un jour pour conquérir le monde et couvrir de cités la face de la terre ! 22 L’Éternel tout-puissant dit : Je me lèverai, je combattrai contre eux ! Je rayerai de sur la surface de la terre le nom de Babylone et de ses survivants, de toute sa lignée et de ses descendants. 23  Ses ruines deviendront un nid de hérissons, un vaste marécage. J’effacerai sa trace par l’extermination comme avec un balai ! a

b

c d e f

Les rois d’Assyrie et de Babylone abattaient les cyprès de l’Amanus et les cèdres du Liban (37 : 24 ; Hab. 2 : 17) pour se bâtir des palais. Ce saccage des forêts pour satisfaire son orgueil est donné parmi les raisons de la chute. Certaines versions traduisent d’après le grec : « étoile du matin », ou d’après le latin : « Lucifer ». L’étoile est un symbole de la royauté (Nomb. 24 : 17) et l’étoile du matin, par sa brillance, représente une gloire particulière (Apoc. 2 : 28 ; 22 : 16). En rapprochant ce texte de Luc 10 : 18, les Pères de l’Église l’ont appliqué à la chute de Satan. Le séjour des morts est alors devenu l’enfer (cf. Apoc. 8 : 10 ; 9 : 1). Selon la mythologie babylonienne, les dieux siégeaient chaque année au sommet du monde, à l’extrême nord, pour fixer le destin des hommes. Être privé de tombe était la pire des malédictions (cf. v. 22 : 16 ; 2 Chr. 21 : 20 ; 24 : 16 ; Jér. 8 : 1-2 ; 22 : 19). Ou : comme un avorton, un mort-né (qui était habituellement enseveli hors de la sépulture familiale). Litt. : on ne nommera plus jamais la race des scélérats, des malfaisants. Le roi de Babylone subira les trois plus grands châtiments de l’Antiquité : il sera privé de sépulture, son nom disparaîtra et il n’aura pas de successeur. Effectivement, aucun membre de la dynastie royale de Babylone n’a plus jamais régné.

Profile for BLF Éditions

Prophétie vivante • Alfred Kuen  

Extrait

Prophétie vivante • Alfred Kuen  

Extrait

Profile for blfeurope