Page 49

choix de vie : se consacrer à leur carrière professionnelle ou à une famille. Question qui, encore aujourd'hui se pose moins pour un homme (il suffit pour s'en convaincre de regarder le nombre d'hommes dans les grandes écoles ou placés aux postes à responsabilité). Nous ne prétendons pas qu'une société dans laquelle on travaillerait moins changerait automatiquement les rapports de genre. Pourtant, nous pensons qu'un tel système pourrait permettre une plus grande égalité hommes-femmes. Diminuer les contraintes liées au travail (et notamment les contraintes de temps) de tous les membres du foyer permettrait autant aux femmes qu'aux hommes d'obtenir un emploi et un revenu convenable sans avoir à effectuer des choix de vie aussi binaires que travail ou enfant(s). Car les tâches nécessaires à la bonne gestion de la famille pourraient être réellement partagées entre les différents membres du foyer dont le temps serait libéré pour se consacrer aux activités de leur choix. Quant aux hommes, ils seraient moins prisonniers de leur rôle de patriarche et auraient du temps à se consacrer à leur famille sans avoir le sentiment de faillir à leur devoir de pères nourriciers, de gagne-pain du foyer. Nous le répétons, la diminution du temps de travail est un préalable à une plus grande égalité entre tous les individus d'une société en permettant à chacun de choisir les activités de son choix et de participer au processus de production. Tout ceci à condition bien sûr que cette participation ne se fasse pas au détriment de la santé et de la vie, et qu'elle soit adaptée aux capacités de chacun. Quelques chiffres seront peut-être plus parlants : Nous savons donc qu'aujourd'hui la production en France repose sur les épaules de 25 millions de travailleurs/ses. Or, selon les estimations de l'Insee, la population âgée de 15 à 74 ans est de 45 millions de personnes. Imaginons que parmi cette tranche d'âge, 5 %

- 49 -

Travailler une heure par jour  

Il s’agit de remettre les pendules à l’heure sur la question du travail, de démontrer l’absurdité de certaines soi-disantes évidences, et de...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you