Page 19

suffit de prendre les chiffres présentés par RFF : selon leurs propres chiffres, entre Hendaye et Bordeaux, un train empruntant cette nouvelle voie ne gagnerait qu'une minute par rapport à un train empruntant les voies existantes après aménagement. Dans ces conditions, il est clair que construire cette ligne dévoreuse d'énergie, d'argent, de matières premières, mais aussi d'espace (il faut compter entre 7 et 9 hectares de terrains dévastés pour construire un kilomètre de ligne) constitue ce que l'on peut appeler un gaspillage. Et les exemples de ce type sont nombreux : les élus locaux qui présentaient la construction d'une voie rapide balafrant la Navarre entre Salies-de-Béarn et Pampelune comme absolument indispensable au développement du Pays Basque intérieur (la Transnavarraise. Coût : entre 400 et 900 millions d'euros pour la seule partie située sur le territoire français) se sont rétractés devant la mobilisation populaire. Finalement, ce projet destructeur d'énergie et d'espace, qui allait à l'encontre d'un réel développement d'une économie de proximité, a perdu de sa superbe. Mais la question demeure toujours : comment peut-on parier sur la construction d'une nouvelle route - projet de long terme s'il en est - à l'heure des rapports alarmants du GIEC11 sur le réchauffement climatique, avec bientôt un pétrole à plus de 100 $ le baril, à l'heure de l'urgence écologique ? Car si dans le cas de la 2x2 voies Transnavarraise l'histoire s'est bien terminée grâce à la mobilisation populaire, il existe de nombreux exemple en France et en Europe de projets pharamineux, tout aussi absurdes, portés par des élu(e)s qui confondent encore bétonnage et progrès, et par des industriel(le)s au mode de pensée « capitalismo-courttermiste »12. 11 Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat. 12 Oui, il s'agit d'une lapalissade, la réflexion capitalistique est par définition de court terme. Le capitaliste ne voit pas plus loin que le bout de son portefeuille. Dorénavant, nous utiliserons au choix l'un ou l'autre des deux termes. - 19 -

Travailler une heure par jour  

Il s’agit de remettre les pendules à l’heure sur la question du travail, de démontrer l’absurdité de certaines soi-disantes évidences, et de...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you