Page 1

Le Journal de la bit lit le mag’

N°2 - juin / juillet / août 2010

blog.bit-lit.net

Les faës de

Karen Marie Moning

Dossier : les 10 ans de Bragelonne Les nouvelles séries bit lit

La Confrérie de la dague noire débarque en France ! Et aussi : les prochaines parutions, le monde des Chasseurs de la nuit, interview d’Angélique Ferreira...


La Maison de la nuit PC Cast et Kristin Cast

Cela fait un mois que Zoey vit au pensionnat pour vampires de la Maison de la Nuit. Alors qu’elle commence tout juste à s’habituer à ses pouvoirs et à se sentir à sa place, l’horreur la frappe de plein fouet. D’anciens amis humains sont assassinés et tout semble accuser la Maison de la Nuit. Tandis que l’enquête avance et que les morts mystérieuses s’enchaînent, Zoey fait d’étonnantes découvertes et ne sait plus qui croire. La directrice Neferet, qui la soutient tout en lui cachant des choses inquiétantes ? Loren, le jeune tendre, mais très curieux professeur de poésie ? Aphrodite qui lui révèle sa dernière vision, alors qu’elles sont censées se détester ? Une chose est sûre, Zoey doit se méfier… En librairie à partir du 3 juin Pocket jeunesse - 14,95 €

Tome 1 déjà disponible

Tome 3 à paraitre en novembre


Couverture : illustration de Lʼamant ténébreux de JR Ward - montage par Anne Claire Payet

Sommaire La Maison de la nuit Les prochaines parutions bit lit Ma sélection fantasy de l’été Les nouvelles séries bit lit Les faës de Karen Marie Moning La Confrérie de la Dague noire Les dossiers Dresden Dossier : les 10 ans de Bragelonne Interview de Stéphane Marsan Les 10 titres incontournables Interview de César Bastos Chasseuse de la nuit Le Monde des Chasseurs de la nuit Interview d’Angélique Ferreira Le courrier des lecteurs Remerciements Vicky Nelson Twilight chapitre 3 : Hésitation

2 4 8 10 15 20 24 25 26 28 32 34 35 38 40 40 41 42


Les parutions bit lit en juin

voir ci-contre

4

voir page 10

voir page 35

voir ci-contre

voir page 15

voir page 10

voir page 2

voir page 41

voir page 41

voir page 20

voir page 10

Le Journal de la bit lit


voir page 34

voir pages 8 et 24

voir page 10

Black Moon - 13

Ce#e novella  raconte  l’histoire  de   Bree  Tanner,   une  vampire  de   15  ans   transformée   par  Victoria  (l’une   des  ennemies   des  Cullen,   la  famille   d’Edward)   en   même   temps   qu’une   vingtaine   d’autres   adolescents,   pour  former   une   armée   de   vampires  qui  comba#rait   les  Cullen.   Le   roman   se   focalisera   sur   les   trois   mois   qui   se   déroulent   entre   sa   transformaGon  en  vampire   et   le   combat   final  à  la  fin   d’HésitaGon  à   l’issue  duquel  elle  meurt,  tuée  par  les  Volturi.  Nouveau-­‐née  torturée   par  sa  transformaGon  et  la  soif  de   sang  qu’elle   ne  contrôle  pas,  elle   est   l’alter-­‐ego  de   Bella  et   lui  renvoie   l’image   de   ce   qu’elle   serait   si   elle  allait  jusqu’au  bout  de  sa  décision  de  se  transformer  pour  rester   toute  sa  vie  avec  Edward.

,90 €

La seconde vie de Bree Tanner de Stepheie Meyer

Harlequin Noctu

rne - 4,90 €

Le rendez-vous de minuit Bonnie Vanak

Le Journal de la bit lit

En retrouvant  Jamie,  la  femme  qu'il  traque  depuis  des  jours  dans  les   rues  de  La  Nouvelle  Orléans,  Damian  est  submergé  par  une  vague  de   soulagement  mêlé   de   désir.   Enfin,   il  va  pouvoir  lui  révéler  qu'elle   est   son  âme   sœur  et  qu'en  dépit   de  leurs  différences,   ils  sont  voués  l'un   à   l'autre,   lui  le   loup   solitaire   et   elle   l'humaine   fragile,   si  belle,   si   émouvante... Mais  avant   de   la   séduire,   il   doit   d'abord   gagner   sa   confiance   et   éteindre   la   lueur   de   haine   qui  brille   dans   son   regard.   Car   Jamie   pense  que  c'est  lui,  sous  sa  forme  de  loup,   qui  a  assassiné  son  frère   qu'elle  adorait.   Et   s'il  ne   se   disculpe  pas  au  plus  vite,  elle  ne  tardera   pas  à  laisser  éclater  sa  soif  de  vengeance...

5


Les parutions bit lit en juillet

voir page 38

voir page 20

6

voir page 41

voir page 10

voir page 41

voir page 42

Le Journal de la bit 6lit


Les parutions bit lit en aout

La Valkyrie sans coeur Les ombres de la nuit tome 2 Kresley cole

voir page 20

voir page 10

voir page 10

Le Cercle des immortels de Sherrilyn Kenyon 1. L’homme maudit Pour fêter  son  anniversaire,  Grace,  29  ans  et  célibataire,  a  ouvert  le   livre   de   magie   de   son   amie   Selena   et   a   invoqué   Julien   de   Macédoine,   condamné   par   les  dieux  de   l'AnGquité   à  offrir  à  ses  maîtresses  le   plaisir   absolu.  Ce  n'est  qu'une  légende...  Et   pourtant,  que  fait  cet  homme  beau   à  se  damner  et  nu  dans  le  jardin  de  Grace  ?  

2. Les démons de Kyrian Amanda en  a  plus  qu'assez  de  sa  mère   et   de  ses  sœurs.   Certes,  elle   les   adore,  mais  elle  est   raGonnelle,  tout  comme  son   père.  Elle  ne  parle   pas   aux  esprits,   n'est   pas  télépathe,  ne   chasse  pas  les  vampires...  Mais  que   faire   quand   on   vous   enferme   et   que   vous   reprenez   conscience   enchaînée  à  un  guerrier  blond,  aux  muscles  d'acier  ! voir page 35

Le Journal de la bit lit

7


Ma sélection fantasy de l’été Parce qu’il ne faut pas oublier que la bit lit fait partie d’un genre bien plus vaste, voici ma sélection de titres fantasy à paraitre cet été. Alléchants !

La trilogie des Joyaux noirs d’Anne Bishop « Ce  que  vous  devez  savoir,  c’est   qu’on  Gent   là  une  pure  merveille.  Dans  un   décor  digne  de  la  Renaissance,   Anges  et  Démons  complotent  en  maniant   ficelles  et  leviers.   Anne  Bishop  a  un  vrai  don  pour   construire  des  intrigues   bourrées   de   suspense   dans   une   ambiance   gothique   et   sensuelle.   Les   romans  ne  sont     pas  à  me#re  entre  toutes  les  mains…   Autre  qualité   de   l’auteure,   sa  capacité  à  forger   des  personnages  très  charismaGques.   Si  le   lecteur   voit   la  personnalité  de  Jaenelle  se  construire,   pour   accomplir   sa   desGnée,   il  a  le  privilège  de   faire  la  rencontre  de  son  entourage,   chacun   ayant  sa  teinte  de  gris. Complots,  romance,  humour,  il  y  a  vraiment  de  tout.  On  est   quelque  part   entre   Jacqueline   Carey   pour   la  richesse  du  récit   et   des  décors   et   Guy   Gavriel  Key  pour  les  personnages  extraordinaires.  Alors  mangez-­‐en.  » César  Bastos Tome  2  :  Héri,ère  des  Ombres  le  9  juillet Tome  3  :  Reine  des  Ténèbres  le  20  août Milady - 22€

Lila Black de Justina Robson La Bombe   Quan,que   a   tout   changé.   Plusieurs   dimensions   se   côtoient   désormais  :  le  monde  des  humains,   celui  des  elfes,  des  faes,  des  démons  et  des   morts…  La   magie  existe  et  est  plus  dangereuse  que  la   technologie.  L’agent  Lila   Black  a  vingt   et   un  ans  et   un  problème   d’iden,té…   Son   corps   :  une  machine   cyberné,que  qui  peut  aisément  remplacer  une  armée.  Son  esprit  :  squaLé  par   une  intelligence  ar,ficielle.  Son  coeur  :  lié  par  magie  à  l’elfe  qu’elle  est  censée   protéger.  Pas  facile  de  rester  calme  dans  ces  condi,ons. Entre   Science-­‐FicGon   et   bit   lit,   JusGna   Robson   allie   acGon,   romance   et   humour  tout  en  insGllant  une  réflexion  sur  la  condiGon  humaine. 5  tomes  parus  aux  USA,  série  en  cours. Tome  2  :  Ascenseur  pour  Demonia  le  9  juillet Tome  3  :  Des,na,on  Faerie  le  20  août Milady - 8€

8

Le Journal de la bit lit


Vérité de Dawn Cook Les fans  de   Rachel   Morgan   apprécieront  surement   ce#e  tétralogie,   puisque  derrière  le  pseudonyme  de  Dawn   Cook   se  cache  en  fait...   Kim  Harrison  !  Une  série  à  peGt  prix  dont  tous  les  tomes  paraissent   entre   juin   et   septembre,   d’un   auteur   qu’on   apprécie   déjà.   Que   demander  de  mieux  ? Alissa  ne  croyait  pas  à  la  magie.  Son  père  lui  parlait  d’une  Forteresse   légendaire,   où   des   Gardiens   apprenaient   la   magie   auprès   de   Maîtres  énigma,ques…  mais   ce  n’étaient  que  des  histoires,  rien  de   plus.   Pourtant,   maintenant   que   son   père   est   mort,   sa   mère   est   convaincue  qu’Alissa  a   hérité  de  ses  dons  magiques,  et  qu’elle  doit   se   rendre   dans   le   seul   lieu   où   ses   talents   se   révéleront   :   la   mystérieuse  Forteresse  !  Mais  le  voyage   ne  sera   pas  solitaire,  car   Alissa  rencontre  un   musicien  ambulant  qui  dé,ent  une  carte  dont   elle  a  grand  besoin   pour  arriver   à  des,na,on  avant  que  les  neiges   l’en   empêchent.  Elle  n’est  pas  sûre  de  pouvoir  se  fier  à   ce  garçon,   mais  elle  n’a  pas  le  choix,  si  elle  veut  meLre  la  main  sur  le  grimoire   de  pouvoir  :  la  Vérité  Première… Tome  2  :  Vérité  cachée  le  9  juillet Tome  3  :  Vérité  oubliée  le  20  août Tome  4  :  Vérité  perdue  le  10  septembre Milady - 8€

Les dossiers Dresden de Jim Butcher 4. Fée d’hiver Entre Urban  fantasy   et   bit   lit,   les  dossiers   Dresden   sont   à  ne   manquer  sous  aucun  prétexte  ! Mieux  vaut   que  vous  soyez  prévenus,  les  dossiers   Dresden  ont   un  effet  addiciGf.  Si  vous  commencez  le  premier  tome  Avis  de   tempête,   je   vous   conseille  donc   d’avoir   les  suivants  sous  la   main,   ou  la  possibilité  de  courir  les  chercher   !  Dresden,  c’est   juste   ex-­‐ce-­‐llent   :   un   mage   qui   fait   de   l’auto-­‐dérision,   des   combats  de  magie  spectaculaires  et  une  intrigue  bien  ficelée.   Ca  plait  à  tout  le  monde  :  ceux   qui  aiment  la  fantasy,  le  polar,   la  bit  lit...  A  quand  votre  tour  ? A   ne  pas  manquer  non  plus  la  préquelle  en  comic  book  chez   Milady  Graphics,  Welcome  to  the  jungle.   Tomes  1  à  3  déjà  disponibles Tome  5  :  Suaire  froid  le  10  septembre Inédits  en  2011 Voir  aussi  page  24 Milady - 7€

Le Journal de la bit lit

9


Les nouvelles séries Les éditeurs français nous gâtent : l’été 2010 est tout en nouveautés ! Découvrez les séries inédites !

Les éditeurs français ont mis du temps à sʼy mettre (les lecteurs dʼoutre atlantique ont découvert la bit lit il y a une bonne quinzaine dʼannées !), mais ils essaient de rattraper leur retard. Jʼespère que vous avez prévu de longues vacances, avec beaucoup de temps libre et de la place dans vos valises... Parce quʼen plus des suites de vos séries favorites et des rééditions, vous pourrez découvrir 10 séries inédites en France ! Et pas des moindres puisque certaines sont très attendues, notamment La confrérie de la dague noire et Cassandra Palmer plébiscitées par les lecteurs anglophones. Il y en aura pour tous les goûts : du Young adults avec une trilogie inédite de LJ Smith et Vampire city, de la paranormal romance, un brin de chick lit avec Sarah Dearly et de la bit lit pure et dure !

« Votre attention, sʼil vous plaît. Départs en direction de : - lʼOutremonde pour déjouer une prophétie apocalyptique (Le cygne noir) - lʼAtlantide en compagnie de Dieux grecs (Chasseurs de rêves) - la Corse pour sauver une âme des griffes de Lucifer (Entre ciel et enfer) - les Carpates pour sauver un peuple de vampires (Le royaume des Carpates) - multiples destinations pour les Etats-Unis, activités prévues : combattre les Eradiqueurs (La Confrérie de la dague noire), survivre à un vampire mafieux en pétard (Cassandra Palmer), abattre un démon, pactiser avec le Diable et rester en vie (Danny Valentine) Embarquement à partir du 2 juin ! »

voir page

10

Le Journal de la bit lit


Le Prince de l’ombre Le Royaume des Carpates - 1 de Christine Feehan Axé romance, le Royaume des Carpates met en scène plusieurs héros dʼun peuple vampirique en voie de disparition et chassé par des fanatiques. La rencontre de leur âme soeur est une étape importante, autant sur un plan personnel que pour la survie de lʼespèce... Depuis des siècles, les Seigneurs des Carpates vivent en harmonie. Or, leur race est condamnée à disparaître. Leurs femmes nʼenfantent plus de filles et des tueurs de vampires les prennent pour cibles. Le prince Mikhail Dubrinsky est fou de douleur lorsquʼil apprend que sa jeune sœur a été assassinée. Prêt à commettre lʼirréparable, il est sauvé du désespoir par une jeune humaine, Raven, dont la voix réveille miraculeusement son désir de vivre. Mikhail l'identifie aussitôt comme son alter ego, tout en sachant que son amour la met en danger de mort... Public : Adultes

Jʼai Lu Crépuscule - 7,4

0€

Fille de l’orage Le cygne noir - 1 de Richelle Mead La deuxième série de lʼauteur des aventures de Georgina Kincaid, notre succube préférée ! « Ça, cʼest tout moi ! Aucune vie sexuelle pendant des mois, et dʼun coup, tous les obsédés de lʼOutremonde se mettent à me courir après...» Eugénie Markham est chaman. Dotée de grands pouvoirs, elle exerce un fructueux business en bannissant de notre monde les Faës et autres esprits qui sʼy aventurent. Engagée pour retrouver une ado enlevée dans lʼOutremonde, Eugénie découvre une prophétie qui met au jour des secrets bien gardés de son passé et lui réservent de très désagréables perspectives dʼavenir ! Eugénie à beau manier la baguette avec autant dʼassurance que le flingue, il lui faut des alliés pour une telle mission. Elle aura Dorian, un roi Faë séducteur avec un faible pour le bondage, et Kiyo, un magnifique changeforme qui redonne tout son sens à l'expression «magnétisme animal». Tome 2 : La Reine des Ronces à paraitre en octobre Public : Adultes Milady - 8 €

Le Journal de la bit lit

11


Prémonitions de LJ Smith Michel Lafon a eu la bonne idée de publier cette trilogie de lʼauteur de Journal dʼun vampire et Nightworld en un seul volume. Pas besoin dʼattendre la suite, vous pourrez tout lire dʼun coup ! Notez cependant que cette série, bien quʼinédite en français, a été publiée aux Etats-Unis en 1994 et 1995. Dans son lycée, Kaitlyn a toujours eu le sentiment d'être une étrangère. C'est une artiste, mais avec quelque chose en plus : ce qu'elle dessine se produit un jour ou l'autre. Tout le monde la prend pour une sorcière... Quand le Dr Xetes l'invite à rejoindre son école réservée à ceux qui ont des capacités psychiques surdéveloppées, Kaitlyn est aux anges. Là-bas, elle fait la connaissance de Rob, un séduisant athlète qui a le pouvoir de guérir les autres, et de Gabriel, un loup solitaire qui semble l'éviter. En tout cas, parmi les siens, elle peut enfin s'épanouir et travailler sur ses mystérieuses prémonitions. Jusqu'au jour où une des expériences de Xetes crée un lien télépathique entre Kaitlyn et ses camarades. Ils vont ainsi se rapprocher et finiront par démasquer le sombre secret de l'institut. Kaitlyn devra alors choisir qui croire... et qui aimer... Public : Young Adults Michel Lafon - 22,50 €

Le Seuil des ténèbres Cassandra Palmer - 1 de Karen Chance Comme toute fille intelligente, Cassie évite les vampires. Mais quand un mafioso appartenant justement à cette race la retrouve après quʼelle lui ait échappé trois ans auparavant et quʼil veut se venger, Cassie est alors obligée de se tourner vers le conseil des vampires pour avoir leur protection. Mais ils ne vont certainement pas lʼaider gratuitement et Cassie se retrouve à travailler avec lʼun des plus puissants vampires, un maître dangereusement attirant. Ce quʼil exige dʼelle est peut-être plus que ce quʼelle veut donner... « Si les suceurs de sang ont un rôle important à jouer dans cette série très fun, cʼest le cas de la plupart des non-morts en général (quʼils soient de chair, de sang ou dʼesprit). Attendez-vous à croiser la route dʼune Reine égyptienne, dʼun certain ex-masque de fer ou encore dʼun mage aux faux airs dʼIndiana Jones. » César Bastos Tome 2 : Lʼappel de lʼombre à paraitre en septembre Public : Adultes Milady - 7 €

12

Le Journal de la bit lit


Mordue Sarah Dearly - 1 de Michelle Rowen Chère Maman, Il se pourrait que je sois un peu en retard pour le mariage de cousine Missy. La semaine a été un peu dure. En fait, mon rendez vous dʼenfer sʼest révélé vraiment venir de... lʼenfer ! Ce type mʼa mordue ! Après la seule chose que je sais, cʼest que jʼai été pourchassée dans toute la ville par des chasseurs de vampires. Est-ce que jʼai pensé à te dire que jʼavais été virée de mon boulot aussi ? Du côté des bonnes nouvelles, jʼai rencontré un homme. Thierry de Bennicoeur. Cʼest pas génial comme nom ? En fait il est sexy, il a six cents ans et est un peu suicidaire mais personne nʼest parfait, nʼest-ce pas ? Et on sʼest mis dʼaccord : il va me montrer toutes les ficelles du monde des vampires et je suis supposée lʼaider à mourir. Ou peut-être je vais simplement essayer de le convaincre que la vie mérite dʼêtre vécue, et ce nʼest pas un petit défi quand on a à faire avec des immortels, je peux te le dire. Je reconnais que notre relation est un peu compliquée. Mais avec un peu de chance, je pourrais bien avoir un petit ami pour mʼaccompagner au mariage, après tout... Sarah. Tome 2 : Accro à paraître en novembre Public : Adultes Milady - 7 €

Vampire city tome 1 de Rachel Caine Une série Young Adults qui ne se passe pas dans un lycée mais dans une prépa, ça change un peu... Claire est le souffre-douleur de la reine de la fac de Morganville. Pour fuir le campus universitaire, elle s'installe dans une étrange maison déjà habitée par Eve la gothique, Shane le dur au coeur tendre, et Michael le musicien noctambule. Grâce à eux, elle découvre que les vampires règnent sur Morganville. Entre amitié et amour, les quatre colocataires vont devoir unir leurs forces pour lutter contre la menace grandissante. Public : Young Adults 7 tomes parus aux USA Black Moon - 18 €

Le Journal de la bit lit

13


Danny Valentine

1. Le Baiser du démon Lilith Saintcrow

Un nouvel éditeur dans le paysage de la bit lit : Orbit nous fait découvrir les aventures dʼune nécromancienne au caractère bien trempé ! Danny Valentine – tempérament de feu et nerfs dʼ acier – est nécromancienne. Elle loue ses services au plus offrant et ressuscite les morts comme personne. Pourtant elle se serait bien passée de ce contrat avec Lucifer lui-même. Mais comment refuser, et espérer rester en vie ? Engagée pour tuer le fugitif Santino, démon de son état, Danny se voit affublée pour garde du corps dʼ un autre démon en qui elle nʼ a pas confiance, et de deux médiums. Cela dit dans cette affaire, ce nʼest pas dʼamis dont elle a besoin, mais plutôt dʼun miracle. Car la dernière fois quʼelle a rencontré lʼinvincible Santino... elle a failli mourir ! Public : Adultes


Les faes de Karen Marie Moning Karen Marie Moning a créé un monde emplis de faës, de druides et de magie à travers ses 2 séries : Les Highlanders et les Chroniques de MacKayla Lane. Zoom sur cet univers fascinant ! Selon Karen Marie Moning (KMM pour les fans), les faës sont des êtres venus dʼune autre planète il y a des millénaires de cela. Ils sont immortels, dotés de puissants pouvoirs et séparés en 2 Cours : la Cour de Lumière (les Seelies) et la Cour des Ténèbres (les Unseelies). La différence entre les deux Cours ? Nʼallez pas croire que les Seelies sont bons et les Unseelies mauvais : les deux Cours méprisent royalement les humains, et rêveraient de pouvoir nous exterminer ! Mais les Seelies ont passé un Pacte avec les humains et enfermé leurs frères Unseelies dans des prisons magiques. Il doit être renouvelé chaque année par des druides, afin que les murs qui séparent les mondes humains et faës demeurent intacts. Lʼhistoire a en effet prouvé que les faës et les humains ne pouvaient pas cohabiter pacifiquement... Les faës cherchent à détruire particulièrement les sidhe seer, ces femmes humaines capables de voir à travers les charmes dont ils sʼentourent lorsquʼils viennent visiter notre monde. Pourchassées depuis des siècles, elles se cachent et nul ne sait combien elles sont. Raison pour laquelle on a longtemps cru quʼelles avaient toutes été exterminées... mais les sidhe seer sont coriaces !

deviennent des pri-ya, des esclaves prêts à se donner à nʼimporte quel faë. Lʼaspect véritable dʼun Unseelie se rapproche davantage de celui dʼun monstre... pour peu que vous puissiez le voir ! Ils se dotent de charmes puissants qui les font paraitre aussi beaux que leurs frères Seelies aux yeux des mortels. La majeure partie de lʼaction se déroule en Irlande ou en Ecosse, on y rencontre des druides qui pratiquent la magie en relation avec les dolmens et des fêtes comme Samhain... Bref, le fans de culture celtique y trouveront leur compte ! Et si je connais aussi bien cet univers cʼest parce que jʼai lu les deux séries de KMM, Les Highlanders et Les Chroniques de MacKayla Lane. Ces séries ont 2 styles différents : les Highlanders relèvent plus de la paranormal romance, alors que les Chroniques de Mac sont de la bit lit pure et dure, à classer à côté de Mercy Thompson et Chasseuse de la nuit. Je vous les recommande vivement, les deux séries figurent dans mon top 10 !

Les Seelies sont des êtres dʼune beauté surnaturelle, et très portés sur le sexe. Les humains qui goutent à lʼextase faë ne peuvent plus être satisfaits que par des faës et

Le Journal de la bit lit

15


Les Highlanders Les Highlanders est une série aux tomes indépendants les uns des autres : les personnages principaux changent à chaque tome, même si on retrouve les personnages des tomes précédents. On peut donc les lire dans le désordre sans aucun problème ! Il y a entre autres plusieurs membres dʼune famille de druides, les McKeltar (ceux-là même qui sont chargés de maintenir le Pacte chaque année). Ils sont puissants, viennent du passé... et terriblement séduisants : de purs Highlanders, guerriers à lʼétat sauvage ! Je ne vous cache pas que cette série est davantage axée romance et quʼelle pourrait ne pas plaire à ceux qui lʼont en horreur. Cependant, il est très utile de la lire pour mieux comprendre Les Chroniques de MacKayla Lane, beaucoup plus sombre et avec très peu de romance (preuve que lʼauteur sait se diversifier !). Mais revenons à nos Highlanders : en VO, cette série comprend 8 tomes, dont vous trouverez les couvertures ci-dessous. En français en

16

revanche, nous nʼavons eu droit quʼà 4 tomes, qui sont en fait les tomes 4, 5, 6 et 7 (dont 2 sont aujourdʼhui épuisés...). Sʼil y a une demande assez importante il est possible quʼils soient réédités dans la collection Crépuscule chez Jʼai Lu. Info à prendre au conditionnel, car absolument rien nʼest encore décidé. Donc, si vous voulez connaitre les aventures des Highlanders, nʼhésitez pas à en faire la demande à Jʼai Lu ! Et précisez bien que vous souhaitez lire tous les tomes, et pas seulement ceux déjà parus ! A part les druides McKeltar, vous aurez le plaisir de faire la connaissance dʼAdam Black, qui nʼest autre... quʼun faë ! Cʼest dans ce tome quʼon en apprend le plus sur les faës et les sidhe-seer, mais ce nʼest pas mon tome préféré : Adam Black étant un faë, il est trop... tout : hyper sexy, agaçant, arrogant... Même sʼil est voulu ainsi (après tout cʼest un faë !). Par contre les autres tomes sont tout simplement géniaux, à consommer sans modération !

Le Journal de la bit lit


1. Une passion hors du temps (tome 4 en VO)

Jʼai Lu A&P -

6,50€

En dépit de la farouche beauté des paysages, ce voyage en Écosse, en compagnie de couples du troisième âge, ne s'annonçait guère passionnant pou Gwen Cassidy. Jusqu'au moment où, telle Alice basculant dans le terrier du Lapin blanc, elle est propulsée dans un déroutant pays des merveilles. En voulant rattraper son sac tombé dans une crevasse, Gwen bascule dans le gouffre. Sa chute réveille un mystérieux Highlander qui dormait au fond de l'anfractuosité. Un sort jeté cinq siècles plus tôt a plongé Drustan MacKeltar dans un sommeil surnaturel. Lorsqu'il reprend conscience, Drustan n'a pas la moindre idée de ce qui lui est arrivé. Mais la délicieuse jeune fille qui lui est tombée dessus lui paraît tout à fait fascinante, avec ses idées extravagantes et ses vêtements si impudiques...

Jʼai Lu - 6,70€

2. Le pacte de McKeltar (tome 5 en VO) Chloé Zanders se rend déposer un précieux manuscrit chez Dageus McKeltar. Elle devient alors la captive du puissant Highlander. Le mystérieux fantôme se cache, car, depuis des centaines d'années, il combat des démons qui se jouent en permanence de son âme. Investi de pouvoirs maléfiques, l'emprise de la malédiction se resserre peu à peu sur lui. Malgré ses réticences, et peut-être à cause de son étrange attirance pour lui, Chloé va suivre Dageus jusqu'en Écosse en quête de son humanité perdue.

Adam Black, le plus redoutable mais aussi le plus séduisant des Faës, a cette fois dépassé les bornes, obligeant la reine Aoibheal à le punir sévèrement : privé de ses pouvoirs et de son immortalité, il est ravalé au rang des humains tout en étant invisible à leurs yeux. Il n'apparaît qu'aux seuls sidhe-seers, au don de clairvoyance, telle cette jeune avocate irlandaise, Gabby O'Callaghan, qui a immédiatement remarqué dans un square de Cincinnati ce superbe géant aux longs cheveux noirs, avant de prendre la fuite, terrifiée. Mais Adam est bien décidé à la retrouver, en dépit de ses ennemis, pour la persuader de l'aider et plonger encore une fois son regard dans ses beaux yeux verts...

Jʼai Lu - 6,70€

3. La punition d’Adam Black (tome 6 en VO)

Jʼai Lu MM - 6

,90€

4. La vengeance de McKeltar (tome 7 en Vo) Pour rendre service à son professeur, Jessi Saint-James accepte de réceptionner un colis en pleine nuit, à l'université où elle étudie l'archéologie. À première vue, il s'agit d'un miroir très ancien. Dans un déluge de magie, en surgit un immense guerrier celte à la beauté féline. Cian McKeltar était autrefois le plus puissant des druides. Durant onze siècles, il est resté prisonnier du miroir et n'a plus qu'une idée en tête : se venger de celui qui l'a trahi, le diabolique Lucan Trevayne qui, dans sa quête de pouvoir absolu, pourrait anéantir l'univers. Jessi a vu le Miroir Sombre, elle est donc la première menacée. Cian lui offre sa protection en échange de vingt nuits de plaisir. Comment refuser un tel marché quand on a face à soi un homme aussi séduisant ?

Le Journal de la bit lit

17


Les Chroniques de MacKayla Lane Les Chroniques de MacKayla Lane (Mac pour les amis) est une série plus sombre que Les Highlanders, et cela sʼaccentue au fur et à mesure. Lʼhéroïne est récurrente et les tomes sʼenchainent là où les précédents sʼétaient arrêtés, et la romance y est absente. En clair, Les Chroniques de Mac séduiront les lecteurs que nʼont pas su gagner Les Highlanders ! Notez bien que contrairement aux Highlanders dont les tomes peuvent se lire dans le désordre, il est impératif de lire les aventures de Mac dans lʼordre, ou on sʼy perd ! A noter également que les aventures de Mac se déroulent après Les Highlanders, bien quʼil ne soit pas nécessaire de lire une série pour comprendre lʼautre. Cependant, il est très utile dʼavoir lu Les Highlanders pour mieux comprendre Les Chroniques de MacKayla Lane : on sait de suite ce quʼest Mac, pourquoi une vieille femme la frappe dans un bar la première fois quʼelle voit un faë, qui sont ceux qui donnent du fil à retordre à Barrons au Pays de Galles alors quʼil cherche lʼAmulette... (Quel dommage que Mac nʼaie pas assisté au combat, et par conséquent le lecteur non plus... ça aurait été épique !) Sans compter quʼon rencontre un McKeltar à partir du tome 2 , Fièvre rouge. Mais grosse déception pour moi, on n'assiste pas à la rencontre entre Barrons et le clan McKeltar dans le tome 3, Fièvre faë. Je mʼen réjouissais dʼavance, je mʼen frottais les mains... La déception en a été dʼautant plus grande ! Mais rassurez-vous, ce tome 3 se rattrape très bien par ailleurs : côté révélations, on découvre

18

lʼorigine des Unseelies, qui nʼétait pas du tout ce quʼon imaginait. Les relations entre Mac et les autres sidhe-seers se compliquent, ce qui est frustrant car elles pourraient lui apporter tellement de réponses (sur les faës, sur le sinsar dubh, sur ses origines...) KMM sait comment captiver ses lecteurs, en dévoilant juste ce quʼil faut pour nous faire gamberger, mais le mystère reste entier : quʼest Barrons ? Au bout de 3 tomes on nʼen a toujours aucune idée, tout juste sait-on ce quʼil nʼest pas (ce qui n'empêche pas la tension sexuelle entre Barrons et Mac de monter dʼun cran...). Pareil pour les évènements précédant lʼadoption de Mac et dʼAlina : on sent que ça va être important pour la suite de lʼhistoire, que cʼest lié à ce quʼil sʼest passé à lʼAbbaye il y a plus de 20 ans, mais cʼest tout... Bref, Les Chroniques de MacKayla Lane vous tiennent en haleine du début à la fin ! Il suffit dʼen lire quelques pages pour rejoindre les rangs dʼaccros aux aventures de Mac ! Dʼautant plus que lʼauteur sʼarrange pour quʼà chaque fin dʼun tome, nous nʼayons quʼune envie : lire la suite ! Notamment la fin du tome 3, très stressante... Heureusement nous nʼattendrons pas trop longtemps le tome 4, qui paraitra en octobre. Le tome 5 ci-contre, Shadowfever (le dernier), sort le 7 décembre aux Etats-Unis et est prévu avant lʼété 2011 en France. Une série comme on les aime : pleine de rebondissements, de mystère et de magie... A ne pas manquer !

Le Journal de la bit lit


1. Fievre noire

Jʼai Lu - 12€

Ma philosophie tient en quelques mots : si personne n’essaie pas de me tuer, c’est une bonne journée. Autant vous le dire ça ne va pas très fort, depuis quelque temps. Depuis la chute des murs qui séparaient les hommes des faës. Pour moi, un bon faë est un faë mort. Seulement, les faës Seelie sont moins dangereux que les Unseelie. Ils ne nous abattent pas à vue. Ils préfèrent nous garder pour… le sexe. Au fait, je m’appelle MacKayla Lane. Mac pour les intimes. Je suis une sidhe-seer. La bonne nouvelle : nous sommes nombreux. La mauvaise : nous sommes le dernier rempart contre le chaos.

2. Fievre rouge

Jʼai Lu - 12€

Je suis une sidhe-seer, une humaine capable de voir les faës, ces effrayantes créatures d’un autre monde installées parmi nous depuis des millénaires et dissimulées sous des voiles d’illusion. Mon univers a commencé à se fendiller à la mort de ma sœur, et j’ai l’impression que, depuis, il n’en finit plus de s’effondrer. Je ne parle pas seulement de mon petit monde personnel : il s’agit du vôtre. Les murs entre humains et faës sont en train de s’écrouler. Et je suis la seule à pouvoir nous sauver.

Le Journal de la bit lit

Jʼai Lu Darklig

« Il m'appelait sa reine de la nuit. Je mourrais pour lui. Je tuerai pour lui. » Lorsque MacKayla Lane reçoit quelques pages du journal de sa sœur, elle comprend que son assassin n'est pas loin. Mais le Mal est encore plus proche. La sidhe-seer se lance alors à corps perdu dans sa quête de vengeance. Elle doit retrouver le Sinsar Dubh, à ses risques et périls...

ht - 12€

3. Fievre fae

19


La Confrérie de la Dague noire débarque en France ! La Confrérie de la Dague noire, c’est LA série bit lit la plus attendue de l’année. Lumière sur le phénomène JR Ward !

La Confrérie de la Dague noire raconte lʼhistoire de guerriers vampires qui combattent les Eradiqueurs, des humains à tendance psychopathe qui ont pour but dʼéliminer les vampires. Pour une fois ce sont des humains les « grands méchants », et non des vampires ! Cette série a rencontré un énorme succès aux Etats-Unis, où elle a très rapidement atteint la première place des classements anglo-saxons de la paranormal romance. Comme dans la plupart des séries de paranormal romance les héros changent à chaque tome, se concentrant sur chaque membre de la Confrérie.

JR Ward a créé des vampires très humains dans leur nature et leur tempérament, et par leur intermédiaire lʼauteur joue avec les codes du genre pour mieux nous faire réfléchir à tout un tas de thèmes de la société moderne : amour, honneur, sexualité, guerre, substances illicites… et bien sûr, la vie et la mort. 8 tomes sont parus à ce jour, dont 4 seront disponibles en France dʼici la fin de lʼannée. Merci Milady ! Mais assez blablater, je vous laisse avec les synopsis et les avis des lectrices du forum !

Une guerre fait rage à lʼinsu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. À sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable… Lʼun de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et cʼest à Kolher quʼil incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien…

Milady - 8 €

20

Le Journal de la bit lit


Parmi les membres de la Confrérie, Rhage est le vampire qui a le plus gros appétit. Cʼest aussi le meilleur combattant, le plus rapide à réagir et lʼamant le plus avide. Tout cela parce quʼen lui se consume un sort terrible lancé par la Scribe Virgin. Dominé par ce côté très sombre de lui-même, Rhage craint à chaque fois que son dragon intérieur est libéré de devenir un danger pour ceux qui lʼentourent. Quand Mary Luce tombe dans le milieu des vampires de façon totalement involontaire, elle doit compter sur la protection de Rhage. Bientôt il sait que Mary éprouve la même attraction que lui et il a bien lʼintention de la faire sienne...

Ancien esclave de sang, le vampire Zsadist porte encore les cicatrices de son passé et se souvient de tote sa souffrance et de son humiliation. Connu pour sa colère dévastatrice et ses buts obscurs, cʼest un véritable sauvage craint par les humains mais aussi par les vampires. La colère est son seul compagnon et la terreur sa seule passion jusquʼà ce quʼil sauve une très belle aristocrate des Eradiqueurs. Bella est instantanément attiré par le pouvoir brûlant de Zsadist. Mais alors que leur désir mutuel commence à les aveugler, la soif de vengeance de Z contre ceux qui ont fait du mal à Bella le conduit aux portes de la folie. Maintenant Bella doit lʼaider à dominer ses blessures et son passé pour trouver un futur avec elle.

Butch O'Neal est un combattant né. Habitué a vivre à la dure, cet ancien flic de la criminelle est le seul humain à avoir été admis dans le cercle de la Confrérie de la Dague Noire. Et il souhaite s'enfoncer encore plus profondément dans le monde des vampires - s'engager dans cette guerre de territoire aux côtés des plus faibles. Il n'a rien à perdre. Son coeur appartient à une femelle vampire, une beauté aristocratique qui joue dans la cour des grands. S'il ne peut pas l'avoir, il peut au moins se battre aux côtés des Frères... Sa destinée maudite finit par lui offrir ce qu'il désire le plus au monde : lorsque Butch se sacrifie pour sauver un civil vampire des tueurs, il devient la proie de la plus sombre puissance en cette guerre. Laissé pour mort, retrouvé par miracle, la Confrérie fait appel à Marissa pour le ramener à la vie, bien que son amour puisse ne pas être suffisant pour le sauver... A paraître en décembre

21

Le Journal de la bit lit


L’amant ténébreux : les avis des membres du forum Mesdemoiselles (et messieurs ?), attendezvous à devenir à crocs... Accro à cette nouvelle série de JR Ward qui a déboulé dans les bons rayons des librairies et autres agitateurs de curiosité ! Si l'illustration de la couverture et même le titre du livre peuvent rendre sceptique quant à la qualité de cet ouvrage, il est nécessaire de passer outre pour plonger dans un monde surnaturel totalement captivant. L'histoire ne nous est pas présentée du point de vue d'un seul personnage principal mais celui de plusieurs membres de la Confrérie et de Beth Randall, la journaliste qui va voir son monde basculer du jour au lendemain. L'intrigue est plutôt simple : Beth est la fille d'un membre de la Confrérie de la Dague Noire, organisation de guerriers vampires chargés de protéger leur espèce. Quand ce père qu'elle n'a jamais connu meurt prématurément, elle est placée sous la protection du leader de cette Confrérie, Kolher (contre la volonté de ce dernier) et dès lors, Beth va découvrir un monde mystérieux auquel elle n'a jamais su qu'elle appartenait. Ce qui fait du bien dans cette histoire, c'est que Ward prend son temps pour construire son univers. Elle s'attarde sur chaque personnage et possibilité nous est donnée de s'attacher à chacun d'entre eux. C'est d'autant mieux que nous serons amenés à connaître plus intimement chaque guerrier de la Confrérie par le biais des prochains livres. Pour le lecteur perdu, un lexique des termes relatif au monde de la Confrérie est disponible au début du livre. Le scénario de ce premier tome est solide, l'action et le sexe sont présents de manière équilibrée et l'histoire d'amour entre Beth et Kolher est envoûtante. Cette brute épaisse qui

découvre les méandres de l'amour... Qui n'a pas rêvé de ce genre d'histoire ? Courrez vous acheter votre petit livre rouge, il en vaut vraiment la peine. Annyâ J'ai dévoré ce livre ! J'ai vraiment hâte d'avoir la suite, cette série entre directement dans mon top 5 ! Jetez-vous dessus ! PS : Par contre les noms des personnages ont été changés par rapport à la VO, ce que je trouve vraiment dommage... surtout pour laisser des erreurs comme le diminutif "D." pour le personnage d'Audazs... D. ? Audazs ? hmm ça le fait pas^^ Sandy J'avais adoré la VO, je ne pouvais donc pas ne pas aimer la VF ! Un des principaux atouts de ce volume est l'absence de temps morts : le fait d'avoir entremêlé l'histoire de Kholer et Beth avec le récit de la lute de la Confrérie contre la société des éradiqueurs permet de garder un bon rythme, tout en posant les bases de la série. Petit bémol : j'ai eu un peu de mal avec les traductions des noms des guerriers. Enfin, si j'ai fini par me faire la version française, je reste chagrinée par les traductions "partielles" : Audazs se nomme Darius en VO et j'aurais donc apprécié que l'on parle de "A." et pas de "D." Bref, vivement le mois d'aout pour que je puisse enfin lire "lover awakened" en VF (ben oui... j'ai un faible pour Zadiste... et je suis sûre que, à la fin de l'été, je ne serais plus la seule !!!) Tima

22

Le Journal de la bit lit


Je viens de le finir, et j'ai adoré même si j'ai quelques bémols et notamment le D. pour Audazs (de plus à la fin du bouquin il y en a un qui parle de Audazs et Butch, je crois, lui répond: "Qui est Da..."). Pour la petite anecdote, je l'ai commencé et je ne me suis arrêtée que quand j'ai eu fini, c'està-dire à 3h00 du matin ! Revenons à mon avis: le multi perspective m'a perturbée et j'avoue que j'ai sauté quelques lignes, le fait qu'il manque la moitié de toutes les négations (le ne de ne pas) aussi. Pour le positif, je l'ai déjà dit en partie : l'univers est bien construit selon moi. Le fait qu'on connaisse les personnages et qu'ils soient si présents tout en n'étant pas trop envahissants permet de se sortir de la stricte paranormal romance et de mieux appréhender les enjeux, les habitudes, de se faire un avis sur les caractères de chacun. J'ai pas lu la VO mais je pense (enfin j'espère) que cela continue comme ça et qu'on va retrouver Beth et Kholer dans les suivants. Et puis j'aime bien que les histoires aient une fin définie, les 1.985.256.224.225 tomes d'Anita qui hésite entre Jean-Claude et Richard et Micah et Truc et Bidule et Caetera me font hésiter à continuer, et préférer la Confrérie ou MacKayla (on sait qu'au bout des 5 tomes c'est fini ! )

J'ai beaucoup apprécié le principe et les personnages du livre, qui changent de ce que j'ai déjà lu. Le rythme est assez haletant pour que l'on ait envie de connaître la fin le plus vite possible. Et j'ai hâte d'être au mois de juillet pour avoir la suite ! J'ai aussi été déconcertée au début par "D"... j'ai mis un moment avant de m'apercevoir qu'il s'agissait d'Audazs ! N'ayant pas lu le livre en anglais, j'ai l'impression que la traduction est "bizarre", les dialogues me semblaient un peu trop parlé (il manquait des pronoms, etc...) ce qui a un peu gêné ma lecture. Noisette J'ai beaucoup aimé ce livre, meme si j'ai eté étonnée que Milady publie ce type de roman. Le style de l'histoire ressemble plus a des J'ai lu pour elle, mais je ne suis pas déçue ! L'histoire est bien construite. J'ai bien aimé leur façon de ce nourir, et les personnage sont attachants. Le type de construction du livre me fait penser aux Seigneurs de lʼombre de Gena Showalter. Un groupe d'hommes forts, attirants, torturés, fiers, ne croyant pas a l'amour, tombant un à un dans les bras d'une jeune femme. Mais la sauce prend et j'ai lu ce livre d'un coup. Et prévoyez une douche froide ou un(e) chéri(e) dans les parages... Xou

Lucille

Retrouvez ces avis et bien dʼautres sur http://forum.bit-lit.net Entrez dans la communauté bit lit !

23

Le Journal de la bit lit


les dossiers

Depuis que son ex-petite amie l'a quitté pour en apprendre plus sur ses nouveaux appétits sanguinaires, tout va mal pour Harry. Il ne peut plus payer son loyer, ses amis ne lui parlent plus, et il n'a pas pris une douche depuis... allez savoir. Le seul magicien professionnel de Chicago n'est plus qu'une loque humaine. Il pensait avoir touché le fond, mais non : la Reine de la Cour d'Hiver des fées lui fait une offre qu'il ne peut refuser, s'il veut racheter sa liberté auprès de sa marraine féerique... et conjurer sa malchance. Pour cela, il doit retrouver l'assassin du Chevalier de l'Eté et innocenter la Reine de l'Hiver. C'est déjà pas simple... et Harry a tôt fait de découvrir que le sort du monde dépend de son succès ! On ne lui met pas la pression, déjà... En librairie à partir du 11 juin Milady - 7€

Comic book - Préquelle Milady Graphics - 12,90€

Tomes 1 à 3 déjà disponibles Suaire froid (tome 5) à paraitre le 10 septembre Milady - 7€

Illustration : Chris Mc Grath

Tous les bons magiciens s’appellent Harry !


Dossier Les 10 ans de Bragelonne Edito Cette année, Bragelonne fête ses 10 ans. Depuis 2000, cet éditeur a changé le paysage de l’imaginaire francophone en nous proposant des ouvrages de qualité et, chose non négligeable, avec de magnifiques couvertures. Avec une identité visuelle très forte, les livres bragelonniens attirent l’oeil et nous donnent envie de les lire. Sans compter qu’ils sont très présents dans les rayonnages vu l’importance du catalogue, et qu’un certain nombre de publications bragelonniennes sont devenues des classiques : L’épée de vérité de Terry Goodkind, Ayesha d’Ange, la Moïra de Henri Loevenbruck, la plupart des livres de David Gemmel, et j’en passe... Les éditions Bragelonne sont nées d’un manque dans la littérature de l’imaginaire en France, qu’elles se sont appliqués à combler durant ces 10 dernières années. Même si les anglophones trouveront toujours certains de leurs livres préférés non traduits, Bragelonne et ses labels contribuent énormément à la diffusion de l’imaginaire en France. Et pas seulement par les livres Le Journal de la bit lit

qu’ils publient, mais aussi parce qu’ils tirent les éditeurs français vers le haut : au vu du succès qu’est Bragelonne, les autres éditeurs se rendent enfin compte que oui, l’imaginaire a son public en France et qu’il est grand temps de s’y consacrer. En effet, n’oublions pas que c’est Milady qui a permis le développement de la bit lit en France, très peu développée auparavant, et même carrément abandonnée. Le peu d’éditeurs qui s’y étaient intéressés (Fleuve noir avec Anita Blake et Merry Gentry, et J’ai Lu avec la collection Mondes mystérieux) avaient complètement abandonné ce type de littérature, avant de s’y reconsacrer récemment. En résumé, on doit beaucoup à Bragelonne : merci pour ces 10 années de découvertes littéraires, et que les 10 prochaines soient encore plus fructueuses ! Sommaire : - Interview de Stéphane Marsan, directeur éditorial - 10 ans, 10 titres incontournables - Interview de César Bastos, chargé de communication web 25


interview de Stéphane Marsan Stéphane Marsan est le directeur éditorial de Bragelonne depuis ses débuts. Il est donc la personne toute indiquée pour revenir sur ces 10 dernières années, mais aussi évoquer la vie au bureau ou les projets à venir... Commençons par le début : comment lʼaventure bragelonnienne a-t-elle commencé ?

pour nous et à qui nous pensons tous les jours depuis quʼil a rejoint le Hall des Héros.

Houla... La version courte ? Jʼavais cofondé en 1995 les éditions Mnémos que je dirigeais avec Barbara Liano et où jʼavais lancé la Fantasy française (Gaborit, Grimbert, Colin, Calvo, Kloetzer...), et jʼai rencontré lʼéquipe de Science-fiction magazine en 1998  : deux journalistes, un graphiste et un libraire. On est devenu très amis et le jour où nous avons senti que nous voulions vivre dʼautres aventures, nous nous sommes réunis pour créer Bragelonne. Je voulais continuer à publier de la Fantasy mais en mieux, avec également des traductions, et Alain Névant, qui était corédac chef de SFMag avait des idées pour le faire avec moi.

Nous avons depuis développé le catalogue et la société pour embaucher du monde, publier de plus en plus de livres quʼon aimait, dans des genres divers, en grand format et en poche. Bragelonne cʼest donc beaucoup de travail et de passion dʼune petite bande de potes dont la maison dʼédition devient rapidement numéro un pour lʼimaginaire francophone. Cʼest une belle histoire.

Nous avons donc créé une société avec trois francs six sous et avons publié les premiers titres à lʼhiver 2000. Parmi eux, Légende de David Gemmell. Succès immédiat et rencontre décisive avec son auteur, un ami et un mentor qui a énormément compté

26

Quelles sont les principales évolutions depuis les premiers pas de Bragelonne ? Quʼest-ce qui a changé ? Nous avons créé un marché pour la Fantasy en répondant à une demande de plus en plus grande pour ce genre. Il y a dix ans, nous sortions un roman par mois, aujourdʼhui on en sort 20, grand format et poche confondus. Lʼoffre en librairie commence à ressembler à quelque chose. Bien sûr, économiquement parlant, nous sommes passés

dʼun personnel de 4 personnes à 40, et de que dalle à 10 millions dʼeuros de chiffre dʼaffaire. Un truc de dingue... alors forcément il faut gérer ce petit monstre et nous avons appris à le faire au fur et à mesure. Ce qui nʼa pas changé, cʼest pourquoi on le fait : parce quʼon aime ça, tout simplement. On aime profondément la fantasy, lʼhorreur, le surnaturel, la romance... On aime tripper sur un récit jusquʼau bout de la nuit. Si on nʼaime pas ça viscéralement, faut faire autre chose, cʼest trop de boulot. On nʼa pas choisi de publier de la fantasy parce que cʼétait censé rapporter. Dʼailleurs, les éditeurs qui le font pour cette raison se cassent la figure... A votre avis, quelles sont les raisons du succès des éditions Bragelonne ? Cʼest difficile de répondre en restant modeste  ! Je dirais que certaines raisons viennent de nous et dʼautres du contexte. Le choix de faire du grand format (le vrai, pas le faux grand format que font

Le Journal de la bit lit


dʼautres éditeurs en ajoutant 1 cm à un format poche) avec de belles illustrations plein pot ; des traductions (ou des nouvelles traductions dʼouvrages réédités) de qualité  ;   des auteurs qui ont plu (après tout, cʼest quand même lʼessentiel  : cʼest les romans que les gens achètent, pas la marque de la maison dʼédition)  ; un site et un forum parmi les tout premiers, et une relation très directe et amicale avec les lecteurs... On a peut-être fait tout ça au bon moment. On nʼa sûrement pas fait les choses comme les autres, dans de nombreux domaines. Fondamentalement, nous avons eu une véritable ambition pour la Fantasy, en lançant de nombreux écrivains et beaucoup de livres pour donner aux lecteurs le plus large choix possible. En ce qui concerne le succès, je crois sincèrement que cʼest le lecteur qui décide. Si ça lui plait pas, tu peux faire tout ce que tu veux et dépenser des fortunes pour lui fourguer des bouquins, ça sert à rien. Si en plus, on met un peu de jugeote dans notre travail en ne tenant pas seulement compte de nos gouts personnels, mais aussi de la réalité du marché, cʼest encore mieux... Ca ne veut pas dire publier des livres quʼon nʼaime pas mais dont on pense quʼils vont se vendre  ; ça veut dire parfois ne pas publier un livre quʼon aime parce que ce serait un suicide économique. Parlez-nous de la vie au quotidien dans les locaux de Bragelonne :

Le Journal de la bit lit

on a lʼimpression que vous êtes une équipe de grands enfants très soudés. La vie de bureau doit être plutôt sympathique ! Êtes-vous un patron sévère ? (rires) Nous sommes sans doute restés dʼéternels adolescents, oui, même si la vie nous rattrape. Jʼespère que lʼambiance au bureau est sympa, parce quʼon nʼa pas créé une boite pour y être malheureux. Je crois sincèrement que les employés sont bien traités. Mais ce qui prime avant tout, cʼest d ʼ a v a n c e r, de produire, dʼêtre content du résultat. Evidemment, il y a des coups de bourre comme partout et cʼest pas la teuf tous les jours. En fait, il y a patron et patron. Fliquer les gens en jouant au petit chef, ça ne mʼintéresse pas. Quand jʼétais petit je voulais être dessinateur de BD, alors tʼimagines ! On attend que chacun se sente responsable de son boulot parce quʼil comprend pourquoi il faut le faire, et dans les délais, et du mieux possible, et quʼil sera content de lʼavoir fait. Etre patron ici, ça consiste pas mal à rappeler ça aux gens quand ça va pas, quʼils sont fatigués, quʼils râlent, quʼils ont fait une connerie... Leur dire «  hé, tu gagnes ta vie, y a des gens sympa autour de toi, tu aimes ce que tu fais... Elle est pas belle la vie  ?  » Du reste, on est deux patrons, en quelque sorte  : je chapeaute la conception et la réalisation des livres (édito, fabrication, PAO...) et Alain

Névant en tant que gérant, se tape toute la m... heu je veux dire : les budgets, les ventes, le commercial etc. Il a une vision à la fois ambitieuse et pragmatique qui permet à Bragelonne de continuer à e x i s t e r. S a n s l u i , m e s bouquins et moi, on serait à la rue. Une maison dʼédition, cʼest une entreprise, faut pas lʼoublier sinon, cʼest le mur. Donc stricto sensu, le vrai patron cʼest lui. En fait, je suis certainement sévère, oui. Parce que même si jʼarrive avec le sourire et quʼon a fait cette boite pour se marrer le plus possible, Bragelonne cʼest mon fils, ma bataille. On confie notre société tous les jours à notre personnel. Il a pas intérêt à déconner avec !  Après Milady et Milady Graphics, quʼallez-vous sortir de votre chapeau ? On a envie de plein de choses et des projets dans tous les sens  ! Mais tout vient en temps voulu... On a lancé beaucoup de choses ces deux dernières années, et il faut dʼabord se concentrer sur leur développement. Le poche et le graphique, en effet, mais aussi à lʼintérieur de ça, des tendances nouvelles et très fortes comme la bit lit font que nous devons repenser notre boulot tous les jours, chercher du nouveau, comprendre comment communiquer dessus etc. Et il nʼy a pas que le livre... Je nʼen dirais pas plus pour lʼinstant (rires). ●

!

27


10 ans, 10 titres Les incontournables de Bragelonne, par Stéphane Marsan

AYESHA de Ange Jʼai coutume de dire que je suis sûr dʼavoir publié un chefdʼœuvre dans ma carrière et cʼest ce bouquin. A chaque fois que je le reprends, je suis ébloui par la maestria, lʼintelligence et la force de ce récit. Cʼest une fresque épique qui tient autant du roman historique que de la Fantasy, peuplé par des personnages tellement grandioses, profonds, subtils... et qui traite de sujets terribles comme lʼintolérance, le racisme, le fanatisme religieux. Une reine en exil sauve la vie dʼun galérien qui en retour va lʼaider à récupérer son trône. Mais cʼest une révolution qui les attend, la libération de tout un peuple dʼesclaves dans une sanglante guerre civile, ainsi quʼune tragique histoire dʼamour. Cʼest un roman absolument inoubliable, habité dʼune tension incroyable. Si une fois dans votre vie vous avez voulu que des personnages de fiction sʼen sortent comme si cʼétait vos amis et votre famille, et que vous avez suivi leur périple le cœur battant page après page, les larmes aux yeux, vous voyez de quoi je parle. Il y a ceux qui ont lu Ayesha et les autres.

LEGENDE de David Gemmell Comment ne pas le nommer ? Cʼest le roman qui a immédiatement catapulté Bragelonne dans les succès de librairie et qui a déterminé en grande partie notre avenir. Un récit hyper efficace et très brut de Fantasy héroïque, avec des personnages très humains. Un vieux guerrier va aider les derniers résistants dʼune forteresse à tenir face à lʼenvahisseur. Cʼest incontestablement lʼun des romans de Fantasy les plus importants de lʼhistoire du genre. Au-delà, cʼest la personnalité de Gemmell qui se profile dans toute son extraordinaire acuité : il parle vrai. Cʼest pour ça quʼil a pu toucher autant de lecteurs qui considéraient Gemmell comme un pote ou un grand frère ou un père sans jamais lʼavoir rencontré. Mais avant tout, cʼest un super roman de courage et dʼamitié.

28

Le Journal de la bit lit


LA MOIRA d’Henri Loevenbruck Le plus gros succès de la fantasy francophone, qui a su réunir un public beaucoup plus large que les fans habituels du genre. Une jeune orpheline acquiert par hasard un grand pouvoir quʼelle va devoir apprendre à maîtriser tout en échappant à ceux qui le convoitent. Merveilleux, attachant, plein de bonnes idées, comme la vie dʼune louve en parallèle de celle de lʼhéroïne, mais aussi un très beau message sur lʼémancipation et la réconciliation. Et traduit en onze langues, sʼil vous plait !

LA VOIE DES OMBRES de Brent Weeks Lʼune des plus grandes révélations de ces dernières années et lʼun des fers de lance de la tendance très forte en ce moment vers une Fantasy sans concession, âpre et réaliste, avec des héros moralement très ambigus. Celui-ci est lʼapprentissage dʼun assassin doté de pouvoirs étonnants qui devient une sorte de Batman médiéval. Brent est un maître du retournement de situation. Cʼest passionnant, original, fracassant.

LE NOM DU VENT de Patrick Rothfuss A peine sorti, déjà un roman culte, déjà un classique. Rothfuss réinvente lʼapprentissage de la magie avec une élégance enchanteresse. Cʼest lʼexemple type du roman de Fantasy quʼadorent ceux qui nʼen lisent jamais et disent « je nʼaurais jamais imaginé que ça puisse être aussi bien  ». Comprenez  : aussi bien quʼun «  vrai  » livre, quoi. Et ceux qui pensaient en être rassasiés retrouvent le plaisir dʼen lire. Il est magique, ce bouquin.

Le Journal de la bit lit

29


L’HOMME-RUNE de Peter Brett Une autre découverte majeure de lʼan dernier qui sʼest imposée tout de suite comme une référence. Un gamin jure de trouver le moyen de combattre les démons qui, la nuit venue, dévorent hommes et bêtes, en maîtrisant le pouvoir de runes magiques. Une pure merveille. A dévorer séance tenante car le tome 2 arrive très bientôt !

LES LIMITES DE L’ENCHANTEMENT de Graham Joyce Graham Joyce est toujours à la limite du genre, à la frontière entre fantastique et roman réaliste. Un grand écrivain que jʼaime passionnément. Les Limites est lʼun de mes préférés, avec une jeune fille qui apprend la sorcellerie rurale dans la cambrousse anglaise avec une vieille rebouteuse. Cʼest émouvant, ravissant, marrant comme tout... Du pur plaisir.

LES LAMES DU CARDINAL de Pierre Pevel En deux mots ? Les trois mousquetaires avec des dragons. Un vrai délice, à la manière de Dumas, qui rappelle les films de cape et dʼépée de notre enfance, avec quel style, quel panache  ! Traduit en sept langues, dont lʼanglais en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, ce qui est rarissime.

30

Le Journal de la bit lit


LES DOMESTIQUES de Michael Marshall Smith Coup de cœur absolu. Un jeune garçon qui sʼemmerde avec sa mère malade et son beau-père quʼil déteste découvre un monde caché, hors du temps, dans lʼappartement dʼune vieille dame qui habite en dessous de chez lui. Cʼest une histoire de fantôme si vous voulez, mais avec la finesse et lʼintelligence de Marshall Smith, qui rend la lecture dʼautant plus passionnante. Comme souvent avec cet auteur, ça a lʼair dʼune gentille petite histoire et cʼest en fait une formidable réussite.

UNE FILLE COMME LES AUTRES de Jack Ketchum Un chef-dʼœuvre sur la douleur et la maltraitance. Autant être clair : cʼest insupportable. Mais on ne peut pas arrêter de le lire quand on a commencé. Ketchum est considéré comme lʼun des plus grands écrivains américains vivants, par Stephen King notamment. Indispensable. Dans le même genre, avec infiniment plus de tendresse : Mais cʼest à toi que je pense, de Gary Braunbeck.

Opération 10 ans, 10 livres, 10 € Depuis le 28 mai, les 10 premiers titres édités par Bragelonne sont disponibles en édition limitée (jusquʼà la fin de lʼannée). Lorsquʼil sʼagit de sagas, cʼest lʼintégralité du cycle qui est réunie en un seul livre. La grande particularité de cette réédition, en plus des nouvelles couvertures dʼune matière spéciale, cʼest le prix : 10 € le livre (y compris les intégrales) ! Font partie de cette opération : • Les Chroniques des Féals de Mathieu Gaborit   • À vos souhaits de Fabrice Colin • Légende de David Gemmell • La Moïra de Henri Loevenbruck • Wonderful de David Calvo • Le Maître du Temps de Louise Cooper • Ayesha d'Ange • Orcs de Stan Nicholls • Waylander de David Gemmell • Lord of the Ringards de Henry N. Beard et Douglas C. Kenney

Le Journal de la bit lit

31


interview de César Bastos César, c’est la voix de Milady / Bragelonne pour le commun des mortels : il rédige les articles du blog, répond aux questions des fans sur le forum, rédige Neverland... En clair, il est le lien entre la maison d’édition et les fans. Il était temps que notre informateur préféré sorte de l’ombre ! Attention, infos croustillantes en vue... Pour commencer, dis-nous en plus sur toi : quel âge as-tu ? Peux-tu te présenter ? Alors, là tout de suite jʼai vingt-sept ans, même si la barbe de quatre jours mʼen donne cinq de plus. Et on va dire 14 ans dʼâge mental. Après des études ne menant nulle part et quelques années dans le milieu de la restauration (jʼen ai vite eu plein le dos, au sens propre comme au figuré) puis une ribambelle de petits jobs tout en étant rédacteur pour certains webzines. À cette période, je lisais énormément, et de plus en plus de Fantasy. Jʼai fait la connaissance de Bragelonne quelques années plus tôt par lʼintermédiaire de Jean Claude Mallé, qui était directeur de collection au Fleuve Noir et traducteur. Il mʼa tendu le premier volume de LʼÉpée de Vérité, qui a été une jolie claque. Puis jʼai lu David Gemmell, John Marco et quelques autres auteurs chez Brage. Ayant toujours

32

été un passionné de SF et dʼimaginaire au sens large jʼai, comme beaucoup de lecteurs, trouvé comme une seconde maison. Depuis quand travailles-tu chez Bragelonne ? En quoi consiste ton job exactement ? Ca fait un peu plus de trois ans que je suis de la famille, dont un an et demi que je suis le « chargé de communication web  » pour reprendre lʼintitulé exact du poste. Je mʼoccupe donc des différents espaces virtuels de Bragelonne et Milady, des sites internet aux blogs en passant par les comptes Facebook et Twitter (coming soon). 50% de mon boulot consiste à mettre tout ceci à jour, en temps et en heure, et à mʼassurer que tout est bien huilé. Les autres 50% concernent lʼanimation qui découle de toutes ces platesformes. Je réponds aux mails, aux messages sur nos forums ou sur notre Facebook, et aux

commentaires des billets quotidiens publiés sur les blogs. Cʼest dʼailleurs ce qui mʼamuse le plus car cʼest un outil permettant de dʼoffrir des informations (annonce des prochaines parutions, communiqués, revues de presses, diffusion des couvertures, etc.) sans quʼelles aient été obligatoirement demandé au préalable : ça va dans les deux sens. En bref, je suis lʼinterlocuteur privilégié des lecteurs qui, grâce à Internet, sont plus réactifs et demandeurs quʼauparavant. Je mʼoccupe du fan-service, en quelque sorte (ce qui nʼest pas encore monnaie courante dans le milieu de lʼédition) mais pas uniquement sur la Toile puisque je supervise également notre magazine gratuit, Neverland, qui est envoyé régulièrement à quelques milliers dʼabonnés. (Aucune pression… du tout, niet… nada… gloups.) Parle-nous de la vie au quotidien dans les locaux

Le Journal de la bit lit


de Bragelonne : on a lʼimpression que vous êtes une équipe de grands enfants très soudés. La vie de bureau doit être plutôt sympathique ! Stéphane est-il un patron sévère ? Cʼest effectivement assez facile de se lever le matin, sachant que tu vas faire un boulot que tu aimes, avec des gens que tu aimes, pour des gens qui ont des centres dʼintérêts similaires. (À condition bien sûr de ne pas sʼêtre couché à quatre heures du matin pour finir un truc) Jʼai eu la chance de rencontrer Stéphane (le directeur de la publication) et Alain (gérant) quelques années avant quʼils ne mʼembauchent et jʼai pu constater assez tôt lʼambiance presque familiale que dégage Bragelonne. Bien quʼon soit plus dʼune trentaine à ce jour, cet esprit perdure et il nʼy a pas de raisons que ça change. Même si on est tous à découvert à la banque du sommeil, on est tous très contents, je pense. ☺ Pour répondre à ta seconde question, Stéphane est, comme tous les autres fondateurs de Brage, plutôt cool comme boss, ce qui

explique justement lʼambiance de la boite. Il est aussi très exigeant. De par sa très grande connaissance des littératures de lʼimaginaire, il sait ce quʼil veut pour les livres quʼil publie : telle couverture pour tel titre, telle façon de parler pour tel bouquin… Par le passé, il a pu dire que la gestion dʼune boite nʼétait pas du tout ce quʼil voulait faire, mais la passion quʼil a pour son métier est un moteur qui nʼest pas prêt de tomber en panne. Cʼest une sacrée locomotive dont la cadence nʼest pas toujours facile à suivre, mais les voyages ne manquent jamais dʼintérêt. Donne-nous quelques anecdotes croustillantes... Ah… déjà, faudrait que jʼen trouve une qui soit racontable au commun des mortels… on tient un cahier des meilleurs répliques sorties, mais vraiment, je ne peux en retranscrire aucune, afin de ne pas choquer les jeunes têtes blondes. Mais, par exemple, sachez que lʼan dernier, un stagiaire a été quelque peu

dérouté par le nombre conséquent de bons mots quʼon a pu sortir. Cʼétait très gratifiant de voir ses yeux sʼagrandir régulièrement… aujourdʼhui, il nous à rejoint. Faut croire quʼil sʼest acclimaté… ou alors il a le syndrome de Stockholm, jʼhésite encore. Sinon, on a bien un lecteur qui nous appelle une fois par mois pour nous convaincre quʼil est un mutant, et quʼil a tout lu. Tout. Un petit scoop ? Jʼen ai des kilotonnes, mais je ne sais pas si je peux, vraiment… bon, dʼaccord mais un seul, parce que cʼest toi. En 2011, il y aura au moins quatre parutions de bit-lit par mois, chez Milady. Il est probable quʼil y ait des sorties en rafale de cycles, comme ce quʼon fait cet été. (Par exemple, entre janvier et mars, il y aura les trois premiers tomes dʼune série signée Linsay Sands.) À côté, il y aura les suites de sagas en cours, et lʼarrivée de nouveaux auteurs, comme Mary Janice Davidson ou Alexandra Ivy… ça fait plus quʼun scoop, là non ? ☺ ●

Bragelonne et Milady sur le web Sites web http://www.bragelonne.fr http://www.milady.fr

Blogs http://blog.bragelonne.fr http://blog.milady.fr

Facebook http://www.facebook.com/editions.bragelonne http://www.facebook.com/editions.milady et plusieurs pages Facebook dédiées à des séries

Forum http://www.bragelonne.fr/forum

Le Journal de la bit lit

!

33


Chasseuse de la nuit

Jeaniene Frost La demi-vampire Cat Crawfield est devenue agent spécial, engagée par le gouvernement pour débarrasser le monde de la racaille morte-vivante. Elle nʼa rien oublié de tout ce que Bones, son ex, lui a appris. Pourtant, lorsquʼelle se retrouve avec des tueurs aux trousses, elle est contrainte de faire de nouveau appel à lui. Les retrouvailles sont tumultueuses, et malgré tous ses efforts pour que leur relation demeure strictement professionnelle, Cat va découvrir que le désir ne meurt jamais… et que le ténébreux vampire compte bien souffler sur les braises encore chaudes. Tome 2 - Disponible à partir du 2 juin Milady - 8€

Tome 1 déjà disponible Tome 3 à paraitre en octobre Tome 4 à paraitre en janvier 2011 Le Journal de la bit lit

!

34


Le monde des Chasseurs de la nuit Le Cercle des immortels, les Chasseurs de rêves... L’agencement des séries de Sherrilyn Kenyon n’est pas des plus clairs. Explications. Tout dʼabord, il faut savoir que les sites officiels de Sherrilyn Kenyon et de ses séries pullulent. Il y a SherrilynKenyon.com, DreamH u n t e r. c o m , D a r k - H u n t e r. c o m , officialsanctuary.com... et jʼen passe. Difficile donc de sʼy retrouver, dʼautant plus que les infos sont différentes selon le site quʼon visite ! Le découpage et le numéro des tomes (reading order) que je vais vous présenter sont ceux du site Official santuary, celui que je trouve le plus

clair (entre autres parce que ce découpage ne prend en compte que les romans, et non les nombreuses nouvelles ou e-book). Mais pas de panique, je vous parlerai également de ces bonus ! Toutes ces séries se passent dans le même monde que le Cercle des immortels, mais sont centrées sur une autre espèce surnaturelle ou sur un personnage en particulier. Cʼest ce quʼon appelle des spin-off (séries dérivées).

Le cercle des i mm ortels 1. L’homme maudit (Grace et Julien) réédité en août 2010 (voir page 7) 2. Les démons de Kyrian (Amanda et Kyrian) réédité en août 2010 3. La fille du shaman (Sunshine et Talon) réédité en septembre 2010 4. Le loup blanc (Astrid et Zarek) réédité en septembre 2010 5. La descendante d'Apollon (Cassandra et Wulf) réédité en novembre 2010 6. Jeux nocturnes (Bride et Vane) réédité en novembre 2010 7. Prédatrice de la nuit (Tabitha et Valerius) réédité en décembre 2010 8. Péchés nocturnes (Danger et Alexion) réédité en décembre 2010 9. L’homme tigre (Maggie et Wren) réédité en janvier 2011 10. Lune noire (Susan et Ravyn) paru le 7 avril 2010 11. Devil may cry (Kat et Sin) à paraitre en 2011 (?) 12. Acheron (Tory et Acheron) à paraitre en 2011 (?) 13. One Silent Night (Zephira et Stryker) 14. Bad moon rising (Aimée et Fang) 15. No mercy (Sam et Dev) sortie US le 3 août 2010

Glossaire Dark hunters : Chasseurs de la nuit Dream hunters : Chasseurs de rêves Were hunters : métamorphes, garous (Katagarias et Arcadiens)

35

Jʼai Lu - 6,90€

Titre original du Cercle des immortels : The Dark hunter series

Le Journal de la bit lit


Les ch ass eurs de reves Les Chasseurs de rêves sont les Dieux du sommeil : ils n’ont pas d’émotions et veillent sur le sommeil des autres, entre autre sur celui des Chasseurs de la nuit. Ils veillent à ce que le Chasseur ne fasse pas de cauchemars, afin que son sommeil soit réparateur (c’est en partie de là que vient leur exceptionnelle capacité de guérison). On rencontre un Chasseur de rêves dans Le loup blanc, le quatrième tome du Cercle des immortels. 1. Les chasseurs de rêve (Megeara et Arik) disponible depuis le 2 juin 2010 2.Upon the Midnight Clear (Leta et Adron) à paraitre en 2011 (?) 3.Dream Chaser (Simone et Xypher) 4.Dream Warrior (Delphine et Jericho) Les Chasseurs de rêves Arik est un Skotos, un dieu des songes qui ne ressent les émotions quʼen s'immisçant dans les rêves humains. C'est ainsi qu'il pénètre l'univers fantasmagorique de Megerea Kafieri, une jeune scientifique qui s'est lancée dans un projet fou : retrouver l'Atlantide. Mais les Skotos n'ont pas le droit de s'attacher à une rêveuse. A l'heure de quitter Megerea, Arik passe un pacte avec Hadès : durant deux semaines, il descendra sur Terre mener la vie d'un simple mortel. Cette faveur a un prix : l'âme de la jeune femme que, sur l'ordre de Hadès, il doit ramener aux Enfers... Jʼai Lu Crépuscule - 6,90€ En librairie à partir du 2 juin 2010

Chronicles of nick Les Chroniques de Nick relatent la vie de Nick Gautier, l’écuyer de Kyrian (le Chasseur de la nuit héros du tome 2). L’écuyer est un personnage certes secondaire mais récurrent puisqu’on le retrouve dans d’autres tomes du Cercle des immortels, notamment dans le tome 7 où la vie de notre Nick adoré sera totalement chamboulée... Nick est un humain que Kyrian remettra dans le droit chemin en lui proposant de travailler pour lui. On s’attache très vite au personnage de Nick : à chacune de ses apparitions, cet enquiquineur de première nous fait rire ! Le premier tome raconte la rencontre de Nick et Kyrian « qui se bat mieux que Chuck Norris ». Cette série « Young adults » comportera 12 tomes et fera plusieurs chassés croisés avec le Cercle des immortels, notamment les tomes 2 et 7 ainsi que le futur tome dont Nick sera le héros. Malheureusement, on ne sait pas quand ni si on aura une version française... 1.Infinity - sortie US le 25 mai 2010 2.Invincible - sortie US le 1er février 2011

36

Le Journal de la bit lit


Les Nou velles et e-bo o k L’univers des Chasseurs de la nuit ne comporte pas que des romans, mais plusieurs e-book et nouvelles (certains sont même disponibles gratuitement... en anglais, évidemment) - The Begining (Acheron) nouvelle reprise dans le roman Acheron - Dragonswan (Sebastian & Channon) e-book également publié dans l’anthologie In other worlds à paraitre le 6 juillet aux Etats-Unis - Phantom lover (V'Aidan & Erin) nouvelle publiée dans l’anthologie Midnight Pleasures - Dark-Hunter Christmas (Gallagher) nouvelle présente à l’origine dans le Loup blanc (Zarek) reprise dans the Dark Hunter Companion - Winter Born (Dante & Pandora) publiée dans Stroke of Midnight - disponible gratuitement sur le site Official sanctuary - Shadow of the Moon (Fury & Lia) publiée dans Dead After Dark - Second Chances (Acheron & Styxx) nouvelle reprise dans Acheron et the Dark Hunter Companion - Until Death We Do Part (Velkan & Retta) publiée dans Love at First Bite - A Hard Day's Night Searcher (Rafael & Celena) dans My Big Fat Supernatural Wedding - The Dark-Hunter Companion (guide de l’univers des Chasseurs de la nuit) - Where Angels Fear to Tread (Zeke : Hellchaser) publiée dans Blood Lite - Fear the Darkness (Nick) e-book disponible gratuitement sur le site Official sanctuary (Attention : à lire après le tome 7 Prédatrice de la nuit sous peine de spoiler)

Les mangas Le Cercle des immortels est également adapté en manga, à partir du tome 2 les Démons de Kyrian. Le volume 4 (la suite des aventures de Talon et Sunshine) sort le 1er mars 2011 aux Etats-Unis. On ne sait pas si ces mangas seront un jour disponibles en français...

Kyrian

Kyrian

Talon Sortie US le 28 septembre

NB : Pour les anglophones, de nombreux premiers chapitres des mangas et des romans sont disponibles sur le site Official sanctuary. Vous pouvez même y télécharger gratuitement les nouvelles Fear the Darkness et Winter born.

37

Le Journal de la bit lit


Interview d’Angélique Ferreira Entre ciel et enfer est le premier tome du Cycle des enfers, et surtout une des premières séries françaises de bit lit. Interview de l’auteur Angélique Ferreira ! Les lecteurs français te découvrent avec Entre ciel et enfer, aux éditions Cauchemar. Peux-tu nous en dire plus sur toi ? Jʼai vingt-trois ans, je suis passionnée de littérature depuis toute petite et jʼai commencée à inventer mes premières histoires à lʼâge de huit ans. Je lis énormément, tous styles confondus. En plus de lʼécriture et de la lecture, je suis également une grande fan de cinéma, de musique, de théâtre, dʼhistoire et de photographie. Jʼai suivi une formation de documentaliste bibliothécaire, mais étant également passionnée dʼhistoire je pense suivre une formation de guide touristique. Parle-nous de la série Le cycle des Enfers et de son premier tome, Entre ciel et Enfer. Le cycle des enfers est une série qui a été créée vraiment par hasard. A lʼorigine il sʼagissait dʼune novella (texte entre le roman et la nouvelle). Lʼidée du premier tome est partie dʼun rêve «  la scène de lʼaquarium », à mon réveil cette scène restait toujours gravée dans mon esprit, et je

38

lʼai aussitôt couchée sur un carnet à idées que je tiens. Je lʼai laissée quelques semaines de côté cependant je ne parvenais pas à oublier le couple de mon rêve. Mon approche de la série était différente de ce que jʼavais déjà vécu avec mes autres textes : là ce nʼétait pas moi qui racontait une histoire mais mes personnages qui venaient me la souffler ! Le premier tome a été écrit en trois mois et quand jʼai eu fini, je nʼétais pas totalement satisfaite : je savais que lʼhistoire de Julie et Caïn était achevée, mais je trouvais dommage que ça sʼarrête ainsi. Lʼunivers qui sʼétait imposé à moi me laissait un gout dʼinachevé, et jʼai commencé à écrire des petits résumés dʼautres tomes. Où vas-tu puiser l'inspiration ? Qui sont tes auteurs favoris ? Je puisse mes inspirations de tout ce qui mʼentoure, que ce soient des événements de la vie réelle, un film que jʼaurais vu et qui mʼinspirerait quelque chose de totalement différent, de personnes de mon entourage ou que jʼai rencontrées. Mais je dirais que ma plus grande source

dʼinspiration est mes rêves. Mes auteurs favoris sont Juliette Benzoni, Arthur Conan Doyle, Annie Jay, Bettina Nordet, J.K.Rowling, Kim Harrison, Ambre Dubois... enfin vous lʼaurez compris la liste est trop longue pour tous les citer ! As-tu rencontré difficultés pour te publier ? Aurais-tu conseils à donner jeunes auteurs ?

des faire des aux

Ca dépend des textes : pour la série Légende, jʼai mis plusieurs années à trouver un éditeur (la raison étant que je modifiais toujours le texte, je nʼétais jamais satisfaite du résultat). Les éditions du petit caveau mʼont proposé par deux fois de lʼéditer et à la deuxième je me suis laissée convaincre. Pour le cycle des enfers, le roman à été enregistré fin janvier, jʼai commencé mes envois en février, et le roman a été choisi en mars (il sʼagissait du troisième éditeur à qui je le proposais qui ma répondu en deux jours). Jʼai également un troisième texte (un recueil de nouvelles terminé depuis deux ans et qui recherche toujours un éditeur).

Le Journal de la bit lit


Les conseils que je pourrais donner aux jeunes auteurs sont déjà de ne jamais se laisser abattre, que vous receviez une, deux, trois ou dix lettres de refus ! Ne baissez pas les bras à la première difficulté. En ce qui concerne le texte, il faut également soigner la présentation : texte corrigé au maximum car sʼil y a dix fautes dans une phrase vous passez à la trappe (que votre histoire soit bonne ou pas), et le texte doit être justifié. Si vous lʼenvoyez par courrier, généralement les éditeurs préfèrent les textes reliés (les feuilles volantes se perdent facilement). La lettre dʼaccompagnent est également importante, vous devez faire simple et court. Pour ma part la plupart des conseils que jʼai reçus venaient des éditions Bragelonne qui avaient affiché une page spéciale pour les jeunes auteurs. Tu écris également une autre série, Clio Kelly [à paraitre en septembre 2010 aux éditions du Petit

Caveau, NDLR]. Peux-tu nous en dire plus ? Quelles sont les différences majeures entre Clio Kelly et Le cycle des enfers ? Oui, en fait Clio Kelly (dont le titre de la série est Légende) est ma toute première série : jʼai commencé à lʼécrire en 2003. Lʼhistoire dʼorigine faisait une trentaine de page, Clio devait être une sorte de Sherlock Holmes au féminin. Pendant un an jʼai écrit plusieurs aventures, mais après avoir écrit le cinquième tome lʼidée de départ ne me plaisait plus. Jʼai donc totalement réécrit la trame dʼorigine en conservant les personnages, leurs histoires, et leurs milieux, mais après cela il y avait un but et non une simple série dʼaventure. La différence majeure entre les séries Clio Kelly et le cycle des enfers est que dans la première les tomes se suivent, on retrouve la plupart des personnages dans chacun des tomes. Le titre choisi Légende nʼest pas un hasard, car pour moi cʼest

avant tout une série ou lʼon retrouve les anciennes mythologies (surtout grécoromaine). Le cycle des enfers est surtout orienté religion, on y retrouve des démons, des désirs de vengeance, de pardon… pour lire le cycle des enfers, il nʼest pas obligatoire dʼavoir lu le premier tome, chaque tome est indépendant des autres (même sʼil arrive quʼon retrouve des personnages vus dans les précédents tomes) alors que dans Clio, ils sont une suite dʼévénements. A quand la suite d'Entre ciel et Enfer ? La suite de la série devrait être pour 2011 ou 2012. Lʼannée 2010 ayant été très chargée, avec quatre publications (deux nouvelles et deux romans) je ne sais pas si jʼarriverais à suivre le rythme dʼun livre par an. Sachez que pour lʼinstant plusieurs tomes sont déjà pré-écrits, et je suis également sur dʼautres projets.

Entre ciel et enfer d’Angélique Ferreira Le cycle des enfers - 1 Julie constance, artiste peintre, vit repliée sur elle même depuis la mort de son père, rongée par la culpabilité. Elle ignore être la dernière descendante de l'ordre de Constantinople et qu'un contrat a été placé sur sa tête - où plutôt sur son âme. Chargé de cette mission, Caïn, l'un des premiers hommes à avoir été changé en démon, n'apprécie pas spécialement la tâche qu'on lui a assignée. Leur rencontre éveillera chez l'un comme chez l'autre des sentiments qu'ils croyaient à jamais disparus et interdits. Editions Cauchemar - 16 € Premier chapitre en ligne : http://blog.bit-lit.net/exclu-premierchapitre-d-entre-ciel-et-enfer-d-angelique-ferreira-a1171442

Le Journal de la bit lit

!

39


Le courrier des lecteurs Vous avez été nombreux à soutenir et encourager le Journal de la bit lit, le mag’ ! Je vous en remercie de tout coeur, je prends autant de plaisir à faire le mag’ que vous à le lire. Félicitations pour ce webzine qui est d'un excellent niveau tant au niveau du contenu que de la mise en page : du vrai travail de pro !!! Florence S, marketing Jʼai Lu Il est super bien fait, j'adore ! Dommage que ce magazine n'existe pas en réel, je m'y abonnerais de suite ! Anju J'ai littéralement adoré votre gazette ! Elle est géniale ! La présentation est superbe, ne changez rien parce que c'est fabuleux. Merci infiniment. Iléana

Un mot : génial ! Franchement, j'ai adoré. Tout est fait pour attirer l'oeil, à tel point qu'on ne sait plus où regarder, ni par où commencer. J'ai apprécié la plupart des articles, j'en aurais presque bavé sur mon écran ! Quant à savoir si je suis intéressée par un autre numéro, je dis OUI, OUI, OUI ! Mille fois oui ! Vanou75 Il est Ma-gni-fique !!! Bravo ! Florence L, éditrice Jʼai Lu Toutes mes félicitations pour ce magʼ !! On dirait un vrai magazine fait par toute une équipe de rédacteurs !!! Sarah

Jʼai essayé de tenir compte de vos suggestions pour améliorer ce numéro. Cependant jʼattends encore des retours de votre part, afin dʼaméliorer le prochain ! Nʼhésitez pas à me faire part de vos remarques et suggestions à elfea@bit-lit.net

L’Univers de la bit lit sur le web :

www.bit-lit.net

blog.bit-lit.net

forum.bit-lit.net Conception et réalisation : Aymeline Fresnais Rédaction : Aymeline Fresnais (sauf mention contraire) Me contacter : elfea@bit-lit.net

40

Remerciements Je remercie   de   tout   coeur   les   personnes   suivantes   de   m’avoir   accordé   un   peu   de   leur   temps  et  d’avoir  répondu  à  mes  questions  : Stéphane  Marsan César  Bastos Leslie  Palant Florence  Lottin Margaret  Calpena Mélanie  Guy David  Oghia Christelle  Pestana Evelyne  Guignard Angélique  Ferreira Fabien  Duquenoy Marie  Patard Les   couvertures   des   livres  ont  été   aimablement   fournies  par  leurs  éditeurs  respectifs. Merci  aux  membres   du   forum  pour   leur   soutien   et  leurs  encouragements  !

Le Journal de la bit lit


Vi c ki Nel s o n Ta nya H uf f Un hurlement retentit et les anciens réflexes de Vicki se réveillent : elle se précipite… trop tard : Une victime, la gorge déchiquetée, et une silhouette qui fuit dans les tunnels sombres du métro… Ancien flic devenue détective privée, Vicki se lance sur les traces de créatures bien plus dangereuses que tout ce quʼelle a pu affronter… En librairie à partir du 9 juin Jʼai Lu Darklight - 6,70€

Depuis que Vicki connait Henry, vampire et bâtard royal de son état, son quotidien a changé du tout au tout. Menu du jour : rencontre avec une famille de loups-garous en danger et escapade campagnarde. À tout prendre, elle préférerait rester couchée… En librairie à partir du 9 juin Jʼai Lu Darklight - 6,70€

Tome 5 inédit à paraitre en septembre (dernier tome)


Le Journal de la bit lit, le mag' - n°2  

Webzine du portail le Monde de la bit lit (www.bit-lit.net) N°2 : juin, juillet, août 2010 Sommaire : - Les prochaines parutions - Les...