Page 76

En 2006, le Consortium d’architectes bisson + leblond tremblay boulay fradette barette est mandaté pour travailler au projet de rénovation, de réaménagement et d’agrandissement du Pavillon de la Jeunesse. En plus d’avoir refait à neuf l’ensemble des façades extérieures et les vestiaires, l'immeuble a été équipé de huit loges corporatives, de halls d'accueil avec services de bars et de restaurants, d'une galerie de presse, d'un débarcadère et de postes de garde. Pouvant accueillir initialement 2 500 spectateurs, le nouvel amphithéâtre sportif réalisé est passé à près de 5 000 sièges. De façon à offrir une visibilité optimale à l’intérieur de l’amphithéâtre multifonctionnel, 14 colonnes de support mal positionnées ont été retirées. De plus, grâce à un système ingénieux de vis sans fin, l'aréna est doté de la première bande rétractable de ce type en Amérique. En seulement quelques minutes, les dimensions de la patinoire peuvent être ajustées pour répondre adéquatement aux standards nord-américains (85 pi.) ou olympiques (100 pi.). Utilisé depuis la rénovation pour la pratique et l’entraînement de différents sports, il peut maintenant accueillir des spectacles musicaux et des évènements culturels de très grande envergure.

74

Construit en 1931, le Pavillon de la Jeunesse (aussi appelé Petit Colisée) est le deuxième plus gros aréna de la ville de Québec. Dans les années 1940, on y présentait des spectacles flamboyants de patins à roulette et des revues musicales américaines de grande envergure. En 1945, il a même accueilli le grand spectacle La Revue de la Victoire pour célébrer la victoire alliée lors de la Seconde Guerre mondiale. Ayant été deux fois la proie des flammes, il accueillera au cours de son histoire plusieurs autres événements importants tels que les premiers Jeux d’hiver du Canada, les jugements d’animaux dans le cadre du volet agricole d’Expo Québec, des congrès politiques et des célébrations religieuses.

Profile for Bisson | Associés

Bisson | Associes  

Bisson | Associes  

Advertisement