Page 6

Les dangers cachés des lipopolysaccharides

déoxynivalénol et les lipopolysaccharides

Tableau 3. Augmentation de l’inflammation, ralentissement de la croissance. Les processus de l’inflammation au niveau du tube digestif consomment de l’énergie Lipopolysaccharides (Endotoxines, LPS)

= stimulus inflammatoire

IL-1ß et PGE2 (Facteurs de réactions inflammatoires)

= niveau d’inflammation

Cortisol (Facteur catabolique, immunosuppresseur)

= réaction de l’organisme à la présence d’agents pathogènes

IGF-1 (facteur de croissance analogue à l’insuline 1, médiateur de croissance)

= niveau de croissance possible

Marqueurs sanguins de l’inflammation

- LPS

+ LPS

IL-1B

32

114

PGE2

490

1.285

Cortisol

55

206

IGF-1

182

101

GMQ (j 14-28) (g/j)

604

525

Consommation journalière (j 14-28) (g/j)

962

838

Indice de consommation (j 14-28)

1.59

1.59

Source : Lieu et al., 2003

élevages porcins a rapporté une baisse de la consommation alimentaire de 3 % due à des infections parasitaires, de 4,1 % due à de mauvaises conditions de logement, de 10,2 % due à des infections digestives d’origine bactérienne, de 17,3 % due à des maladies respiratoires, de 25,2 % due à des mycotoxicoses (maladies dues à des mycotoxines) et de 26,8 % due à la présence de lipopolysaccharides. Environnement et exposition à des endotoxines Tandis que la principale voie d’exposition des porcs aux lipopolysaccharides reste le système digestif, il convient de ne pas ignorer la concentration en endotoxines dans l’air et la poussière (ces toxines sont l’un des principaux composants de la poussière naturelle). La concentration en endotoxines dans l’air constitue un problème de taille, non seulement pour les porcs

4

Un effet synergique a été récemment constaté entre le

mais également pour le personnel travaillant dans les exploitations. Une étude sur le terrain a enregistré des concentrations en lipopolysaccharides véhiculés dans l’air comprises entre 40,4 et 1 144 nanogrammes par mètre cube d’air (tableau 1). Ces observations viennent renforcer l’importance d’adopter de bonnes pratiques en termes d’hygiène et de contrôle des niveaux de poussière dans les élevages, et de mettre en œuvre des mesures spécifiques de protection du personnel comme le port d’un masque contre les poussières fines. Augmentation de l’exposition aux endotoxines Le principal processus de détoxication des LPS est réalisé par une lipase présente dans les macrophages, les cellules dendritiques, les neutrophiles, les cellules hépatiques et les cellules tubulaires corticales rénales. La phosphatase alcaline intestinale, encore appelée PAI, est une enzyme de la bordure en brosse qui détoxifie directement les lipopolysaccharides. La PAI est modulée par la présence d’acides gras saturés ou insaturés dans l’alimentation, les premiers augmentant la présence de cette enzyme. Les régimes riches en énergie et en graisses augmentent la concentration sérique en endotoxines et induisent une inflammation soudaine de faible intensité. La faim, le stress ou la maladie peuvent altérer l’expression et le fonctionnement de la PAI, notamment Tableau 1. Contamination totale de l’air par des endotoxines dans des sites de production porcine, échantillonnage stationnaire. Nombre d’échantillons

Moyenne ng/m3

Intervalle ng/m3

Canada

46

1144

43,8-4131

Pays-Bas

168

130

31-343

Canada

8

40,4

21,5-56,9

Pays

États-Unis

54

200

Europe

110

52,3-186,5

Europe

64

338,9-860,4

Source : Øyvind Omland, 2002

Science & Solutions • Numéro 32

Profile for BIOMIN

Science & Solutions #32 Porcs (Français)  

Dans ce numéro: Les dangers cachés des lipopolysaccharides, Plus de lait chez la truie pour de meilleures performances chez le porcelet, Mes...

Science & Solutions #32 Porcs (Français)  

Dans ce numéro: Les dangers cachés des lipopolysaccharides, Plus de lait chez la truie pour de meilleures performances chez le porcelet, Mes...

Profile for biomin