Issuu on Google+

Bulletin Municipal N°12 - JUIN 2003 Sommaire

Le mot du Maire Peu après la parution de notre dernier journal, est survenu le décès d’Emile CARTERON qui a créé une grande tristesse dans notre équipe municipale. A l’exception des plus jeunes, tous les conseillers municipaux avaient débuté leur carrière d’élu avec « Mimile » et ont vécu cet événement comme la fin d’une époque. Il lui est consacré un article dans ce journal mais je tiens à rappeler ici le rôle déterminant qu’il a joué pour notre commune. Plusieurs départs parmi les employés communaux ont constitué un changement dans nos habitudes : Paulette GEORGES a fait valoir ses droits à la retraite et Alexandre ROY est allé continuer sa carrière à VICHY. Je les remercie tous les deux pour la qualité du travail qu’ils ont fourni. Ils sont remplacés par des jeunes, Nathalie CONNORD et Sylvain JACQUES, qui n’habitent pas BIOZAT pour le moment, mais qui sait… Quoiqu’il en soit il faut s’habituer à la vie moderne ; on ne fait plus toute une vie professionnelle au même endroit et si de tels mouvements dans le personnel communal changent les habitudes, ils sont souvent porteurs de nouveauté et de progrès. Au niveau des travaux, l’année aura été marquée par la réalisation d’une tranche d’assainissement importante de l’école à la propriété BOURLET et par le lancement de la construction du columbarium. D’autres travaux sont évoqués à l’intérieur de ce journal, mais je préfère insister ici sur des opérations qui touchent plus à la convivialité et à la vie de notre commune.

Tout d’abord je veux saluer l’arrivée de Laurie et Philippe DEVORSINE qui ont repris le commerce de café-épiceriedépôt de pain et qui participent ainsi grandement à la vie de la commune. Je souhaite vivement que leur commerce marche et qu’ils maintiennent cet îlot de convivialité que constitue un café ou un commerce dans une commune. A cet égard, je voudrais ici remercier Jeannine qui a bien voulu tenir, durant une quinzaine de jours, un dépôt de pain et de journaux à la salle préfabriquée pour le service de tous. L’opération montée par la Mairie était, paraît-il illégale, mais elle a bien rendu service. Enfin, comme d’habitude, je rappelle que les associations se démènent beaucoup pour l’animation de la commune. Parmi les nouveautés ou les confirmations, je peux annoncer une brocante début juillet qui s’étalera de la mairie jusqu’au café et qui, préparée plus à l’avance que l’an dernier, devrait obtenir une plus grande réussite. La fête de BIOZAT, le 24 août, devrait être plus animée cette année avec la présence d’un hélicoptère que notre ami Pierrot a déniché. Des baptêmes de l’air pourront être donnés et la fête regroupera les animations habituelles. Je vous invite tous à nous y retrouver. Daniel GUETAUD

Le mot du Maire ………….. Emile Carteron nous a quittés…………………….. Du nouveau chez les Employés Municipaux ……

1 2 3

Calendrier de la Municipalité ……………….. 4 Assainissement et Entretien de la Voirie ……. Blason ou Logo ……………. Restauration de l’Eglise ………………………

7 7 8

Columbarium au cimetière ……………………

9

Vitesse limitée Quartier de La Tour ………

9

Liaison A71 -Vichy ………. 10 Nouveau Document 11 Urbanisme - CAUE ……… Budget municipal 2003 ….. 12 La Communauté de Communes …………………. 13 L’Ecole de Biozat …………. 14 Du côté des Associations ... 15 Informations diverses ……. 16 Numérues ………………….. 16 Etat--Civil .………..………... 17 Etat Manifestations 2003 ……... 17 Tarifs Location Salle …….. 17 Il y a 110 ans ou 130 ans à Biozat ………………………. 18


Bulletin Municipal Biozat N°12 - Juin 2003

Emile Carteron nous a quitté

Emile Carteron, aux côtés de Mme Annette Petit, pour lui fêter ses cent ans à Martinges, en 1991

Emile Carteron, jeune pompier, le jour de l’inauguration de la motopompe (1957)

E mile

CARTERON nous a quittés en août 2002. Lui, qui a représenté un modèle de force, de solidité morale autant que physique, a été vaincu par la maladie. Né à Razet en 1921, Emile est arrivé à BIOZAT après son mariage où il a repris la ferme de ses beauxparents pour y mener une vie professionnelle et familiale paisible. Il n’a pas cherché, comme nous le faisons trop souvent, à en vouloir toujours plus, mais a su centrer sa vie sur des valeurs essentielles.

Ainsi, il a rempli six mandats soit environ 36 années au service des Biozatoises et Biozatois, 18 années en tant qu’adjoint et 18 comme Maire. Il a su y faire preuve de ses qualités : - une profonde humanité - un esprit de conciliation naturel et une grande continuité dans les idées.

Sa richesse, Emile a su la tirer de ses rapports avec les autres, de son dévouement à la vie publique et d’une convivialité telle qu’elle n’existe plus beaucoup aujourd’hui. C’est à ce titre qu’il a été appelé dès 1953 pour faire partie du corps des sapeurs pompiers et dès 1959 pour entrer à la municipalité.

Presque quarante ans après l’inauguration de la motopompe, Emile Carteron, en présence de toute la population, est nommé Maire honoraire. Juste reconnaissance de 40 ans d’action pour la Commune. 2

Accueil d’un groupe folklorique étranger à la Mairie Ainsi c’est bien naturellement, qu’en 1995, alors qu’il a cessé ses activités municipales, il a été nommé Maire honoraire. Nous renouvelons à Madame CARTERON, à ses enfants, petits enfants et arrières petits enfants les condoléances de la municipalité et de la commune toute entière.


Bulletin Municipal Biozat N°12 - Juin 2003

Du nouveau chez les employés municipaux De nouvelles fonctions L’heure de la retraite pour pour Alexandre Paulette

Nathalie prend en main la garderie

Notre journal annonçait en juin 2001 l’arrivée d’Alexandre ROY parmi l’équipe des employés communaux avec pour mission d’améliorer l’environnement (fleurissement, plantations du remembrement…) et bien sûr d’aider Michel GEORGES et Guy VIGOUROUX dans tous les travaux de voirie et autres.

Le départ en retraite de Paulette appelait évidemment un remplacement. Nous avions l’opportunité de bénéficier d’un C.E.C.(Contrat Emploi Consolidé) financé pratiquement à 80 % par l’Etat. Cette opportunité comportait évidemment quelques obligations et notamment celle d’embaucher une personne au chômage et pour un horaire de 80 % du temps complet.

La mission est remplie au-delà des projets puisque BIOZAT se trouve primé pour la première fois cette année parmi les communes les plus fleuries du département. En mars, Alexandre a eu la possibilité d’entrer au service des espaces verts de la ville de VICHY. Ce sera évidemment un poste plus formateur pour lui et plus pratique puisqu’il habite VICHY. Nous lui souhaitons donc bonne chance dans son nouveau poste et une bonne suite de carrière.

Sylvain vient compléter l’équipe C’est tout nouveau ! Après le départ d’Alexandre, la municipalité s’est mise à la recherche d’un remplaçant puisqu’il reste deux ans et demi sur le Contrat Emploi Jeune. Parmi une dizaine de candidats, notre choix s’est porté sur Sylvain JACQUES. Il a deux enfants et habite, pour l’instant, à Ussel d’Allier. Nous lui souhaitons une bonne intégration dans la commune.

Le 18 janvier 2003 les Membres du Conseil municipal, ancien et actuel, les employés communaux actifs et retraités, les enseignants de l’école de Biozat, parents et enfants, ont eu le plaisir de se retrouver à la salle communale, pour honorer Paulette GEORGES. Après 12 ans de bons et loyaux services à la garderie de l’école, elle a dernièrement cessé son activité. Au cours d’une sympathique cérémonie, les enfants lui ont remis de nombreux cadeaux offerts par tous. Paulette GEORGES, émue et touchée, a remercié chaleureusement l’assemblée, en espérant une longue vie pour l’école de Biozat. Elle a eu une pensée pour Monsieur CARTERON, ancien maire décédé, qui l’avait embauchée. Les invités ont formulé à son intention les vœux d’une heureuse et paisible retraite et souhaité la bienvenue à sa remplaçante Nathalie CONNORD.

Notre choix s’est porté sur Nathalie CONNORD, une jeune Gannatoise très motivée par le poste. La garderie ne couvrant qu’un temps partiel à 50 %, le complément est mis à profit par Nathalie pour le ménage des locaux communaux et pour se mettre au courant sur les tâches élémentaires du secrétariat. Ainsi nous n’aurons plus à rémunérer de remplaçante à Véronique pendant ses congés. Nathalie s’est parfaitement intégrée à l’équipe de l’école et donne toute satisfaction aux parents comme aux enfants.

Départ de Paulette, entourée des enfants de l’école

3


Bulletin Municipal Biozat N°12 - Juin 2003

Calendrier de la municipalité Faits marquants 20022002-03

Juillet Le Conseil Municipal reçoit l’Agent de Développement de la Communauté de Communes du Bassin de Gannat

Maxime

Rousselin, Agent de Développement de la Communauté de Communes du Bassin de Gannat, nous a rejoint lors de notre Conseil Municipal du 26 Juillet pour nous présenter sa mission à travers les différents dossiers traités : organisation de la foire de Gannat, aménagement de la zone industrielle des Prés-Liats, mise en œuvre de chantiers d’insertion, participation à l’élaboration de la Charte de développement, développement touristique et mise en place de sentiers de randonnées ... Visite très instructive qui nous a permis de prendre conscience des très nombreux dossiers à traiter et du rôle primordial de l’Agent de Développement dans l’avancement de ceux–ci Nous ne pouvons que regretter le départ prochain de Maxime, pour des raisons familiales, dans une autre région. Nous lui souhaitons une brillante carrière.

Août Fête Patronale

U ne

nouveauté en 2002 : La retraite aux flambeaux du samedi soir s’est déroulée, non pas aux sons d’une fanfare, mais à ceux d’une sono bien installée sur un magnifique char réalisé par le Comité des Fêtes représentant le blason de Biozat. Bravo à tous les volontaires ! Leur œuvre orne aujourd’hui l’un des murs de la Grange communale. Le dimanche a laissé place aux majorettes et aux manèges et jeux pour petits et grands. Dommage pour le feu d’artifice tiré sous une pluie battante ! Souhaitons une météo plus favorable pour 2003. Pour les amateurs de sensations, notez dès à présent pour la fête patronale 2003 :

Baptême d’hélicoptère Le dimanche 24 Août, à partir de 10H (30 € le tour). Il est conseillé de réserver à l’avance auprès de JP Laurent. Possibilité de repas froid à midi.

Octobre Maisons Fleuries

Les finalistes au concours des maisons fleuries ont été conviés à participer à une petite cérémonie à la mairie. A l’occasion de celle ci, ils se sont vus remettre un diplôme et un bon d’achat. JP Laurent, représentant M. le Maire, les a remerciés du soin pris à embellir les abords de leurs maisons. Les 1er de chaque catégorie sont pour : Les maisons : M & Mme POUZIER Jean Les fermes : M. & Mme ROUSSET Jean-Luc Les gîtes : M. & Mme BEAUVAIS Jean Baptiste A noter cette année : Biozat s’est vu remettre le 6ème prix (d’une valeur de 51 €) pour le concours des communes les plus fleuries du département dans la catégorie 500 à 1000 habitants.

4


Bulletin Municipal Biozat N°12 - Juin 2003

Calendrier de la municipalité Faits marquants 20022002-03

Novembre

Décembre

Halloween

Téléthon

Nouveau succès cette année, avec 66 enfants superbement déguisés, sans oublier les accessoires…

Deuxième année de participation de Biozat, au Téléthon, avec vente de brioches à la salle préfabriquée (les pâtissières avaient fait des prouesses) et randonnée d’un petit groupe de courageux jusqu’à Gannat. Le temps humide n’était effectivement pas très encourageant...

Merci aux biozatois pour leur bon accueil réservé aux enfants qui sont revenus en fin d’après-midi, encore plus chargés qu’à l’habitude, de moult bonbons et autres friandises. L’après midi s’est terminé par un bon goûter offert par la municipalité et arrosé d’un sympathique jus de pomme offert par M. Béchonnet que nous remercions.

Le soir, quelques Biozatois ont également participé au repas servi au Centre Socio-culturel. Au final, très bon résultat rassemblé par Biozat puisque l’ensemble des dons et ventes diverses ont totalisé environ 600 euros.

Janvier Vœux de la Municipalité et Accueil Nouveaux Arrivants

Comme l’année précédente, le maire et la municipalité ont voulu marqué le début de l’année 2003 en y associant tout particulièrement les nouveaux habitants de la commune, arrivés au cours de l’année précédente. C’est ainsi que le 4 Janvier, une quarantaine de personnes se sont retrouvées dans la salle jouxtant la mairie. Plus qu’une traditionnelle cérémonie de vœux de début d’années, ce fut surtout l’occasion pour les nouveaux Biozatois de rencontrer les élus et les diverses associations de la commune. Chacun a pu se présenter et se renseigner sur les différents services que possède la commune, de l’école aux pompiers en passant par le commerce multi-services (voir article ci-contre), dont la présence était justifiée à double titre puisque les nouveaux propriétaires habitent la commune depuis peu.

Souhaitons donc une nouvelle fois la bienvenue à tous, en espérant qu’ils trouvent un accueil chaleureux et bienveillant des habitants, et un cadre de vie agréable.

5

Réouverture du multiservices Après la fermeture du café “Chez Jeannine” à l’automne dernier, les habitants de Biozat ont accueilli avec joie la réouverture du dernier bar-tabac-épicerie encore présent sur la commune. M. & Mme Devorsine et leurs trois enfants se sont installés en début d’année à Biozat et ont repris le multiservices, tenu jusqu’alors par M. Blanc. Nous leurs souhaitons une longue carrière au sein de notre village.


Bulletin Municipal Biozat N°12 - Juin 2003

Calendrier de la municipalité Faits marquants 20022002-03

Février Le mardi 25 février dernier, suite à une initiative lancée par le maire et la municipalité, un déplacement au salon de l’agriculture a été organisé. Et c’est à 4 heures du matin, que le car transportant 44 personnes dont 31 biozatois a démarré de la place de l’église. Certains ont pu finir leur nuit tandis que le car remontait l’autoroute jusqu’à la pause bienvenue du petit-déjeuner. A partir de là, la fin du trajet s’est quelque peu compliquée puisque des petits malins avaient justement choisi de faire un braquage sur l’A6 ce matin-là ! Mais, moyennant quelques dizaines de minutes de bouchon et quelques opportunes déviations, le convoi arriva finalement porte de Versailles vers 10h. Les visiteurs purent alors s’élancer à l’assaut des 8 énormes pavillons qui renfermaient le Salon International de l’Agriculture. (SIA pour les intimes) Au premier abord, on se demande d’ailleurs par quel bout commencer, ayant encore l’illusion de pouvoir tout voir. Mais rapidement on se rend compte qu’on a eu les yeux plus gros

Visite du Salon de l’Agriculture

que le ventre : non seulement toutes les espèces de tous les animaux sont présentes (environ une vingtaine rien que pour les bovins) mais en plus, les spécimens exposés sont impressionnants (des taureaux dépassent allègrement la tonne et des cochons la demitonne…). Tout y passe : veaux, vaches, cochons, lapins, poules, chèvres, moutons, pigeons, chiens, chats, volailles,…avec à chaque fois la même diversité ! Il y a là de quoi s’extasier longtemps mais voilà, ce n’est que le premier pavillon….

rentrer à Biozat, la mémoire chargée d’images d’odeurs et de saveurs, non sans se dire qu’une seule journée ce n’est vraiment pas assez pour profiter de l’intégralité du SIA!

Quelques spécimens du salon

On se rend compte qu’on n’aura pas le temps de tout voir, alors il faut choisir entre les fleurs, l’Odyssée végétale, la chasse ou la pêche, et surtout les deux pavillons de stands régionaux proposant mille et une dégustations de produits si représentatifs de la gastronomie française… “ vous allez bien me goûter ce petit Sancerre après ce crottin de Chavignol … ” A se demander si certains, qui doivent avoir l’estomac solidement accroché, n’ont pas tenter de passer la journée à vouloir vainement tout déguster…Chacun a choisi son parcours, selon ses envies, sa curiosité et son appétit ! Et il a fallu retrouver le car pour

Mai Repas des « Anciens » Pas moins de 79 personnes ont eu le

Cette année encore, le service a été assuré par les conseillers municiplaisir de partager le repas traditionnel paux et les membres du Comité des offert par la Municipalité en partenariat Fêtes. avec le Comité des Fêtes . M. le Maire, après avoir accueilli les participants, a tenu à reMme Rousset, nouvelle Présidente du Club aux mercier M. Albert MAUME, côtés de M et Mme Maume qui a assuré la Présidence du Club des Aînés pendant 14 années, sans oublier sa présence fidèle, ainsi que celle de son épouse, aux manifestations organisées dans la commune et leur grande disponibilité pour plusieurs associations.

6

Très agréable moment de convivialité animé par Jérôme. Une chorale improvisée, dirigée de main de maître par un as de la batterie, a même vu le jour en fin d’après-midi. Pourquoi pas une nouvelle initiative à Biozat ???


Bulletin Municipal Biozat N°12 - Juin 2003

L’assainissement Après appel d’offre, le tronçon 2002, de l’école à la propriété Bourlet, a été confié à la Société Eurovia, qui l’a réalisé en février mars 2003. Ce tronçon important termine les travaux sous la CD 36 à l’exception de “ la Font Parrot ” pour laquelle il faudra sans doute envisager un relèvement. Il nous a paru que le plus urgent était maintenant de traiter la place Chantelle où des problèmes importants d’odeurs existent. Une étude a été confiée en ce sens à la Direction Départementale de l’Equipement qui a chiffré deux tranches : - La première conduirait de la propriété Delaire à la propriété Pailheret et s’élèverait à 58 604 €. C’est cette première tranche que nous avons programmée pour 2003 et pour laquelle nous avons demandé les subventions habituelles au Conseil Général et à l’Agence de Bassin.

- La seconde tranche terminerait la desserte de la place Chantelle et s’élèverait à 90 896 €. Malgré les subventions, ces travaux sont très onéreux et il ne nous est pas possible, comme le souhaiteraient les textes, d’équilibrer le budget d’assainissement. Nous ne le réussissons que grâce à une subvention du budget général, variable d’une année à l’autre, suivant les travaux budgétés (20 000 à 40 000 €). Cette situatio n n ’est p as naturelle mais devrait aller en s’améliorant puisque de plus en plus d’habitations sont raccordables. Néanmoins, nous avons augmenté la taxe pour nous rapprocher des prix pratiqués par nos voisins et améliorer encore la situation. Pour 2003, la taxe s’élèvera à 20 € de forfait et 0,40 € par m3 d’eau consommée.

Entretien de la voirie Le programme 2002 a été réalisé comme prévue par la Sté APPIA pour un montant de 25 600 € dont 6 421 € de subvention du Conseil Général. Il comprenait : - la fin du chemin du Bois Garrot en direction de la Duline - le chemin de Chezelles jusqu’à la propriété PAILHERET - aux Cluzeaux, du carrefour central à la départementale de Lyonne A ces travaux d ‘enrobé, se sont ajoutés des travaux d’amélioration du chemin limite avec Cognat sur la route de Lyonne jusqu’à Chalon. Ces derniers ont été exécutés par la commune de Cognat Lyonne avec une participation de Biozat de 1 500 € pour l’achat des matériaux.

En 2003, la commission des chemins a programmé : - Un bicouche sur le chemin conduisant à la propriété THAVE et un rebouchage des trous jusqu’à la propriété ROCHE.

Blason ou Logo ?

L a première page de notre bulletin a, jusqu’à cette année, été ornée du blason de la commune. La réalisation d’un projet mené par une classe de BTS Communication du lycée de Presles nous a proposé un nouveau logo pour notre commune où trône fièrement notre belle église, sans oublier nos paysages agricoles. Bien sûr, nous n’oublions pas le passé… Mais au juste, vous souvenezvous à quelle famille était attribuée « les trois roues » ? C’était le blason de la famille de Larouzière, propriétaire d’une grande partie de la commune de 1569 à 1674. Les armes étaient alors très parlantes, imageant directement le nom d’une famille ou d’une commune. Aujourd’hui, nous ne parlons plus d’armes ou d’armoiries. Un dessin, très simple, traduit notre nouveau logo qui ne manque pas de donner un petit coup de jeune aux documents émis par la Commune.

- Un bicouche également sur le chemin conduisant à la propriété VIGOUROUX Clotaire. - Un enrobé sur le chemin conduisant à la place Chantelle (propriétés MACHURON, RABUSSON Guy, GERBE Philippe). Le tout est estimé à 38 870 € sur lesquels nous avons demandé la subvention habituelle du département.

7

Enfin, après les moissons, les employés communaux devraient commencer l’élargissement de la route conduisant des Cluzeaux à la route d’Escurolles ; le revêtement sera programmé à la suite avec le tronçon, devant les propriétés DUBESSET – RAMBAUD en mauvais état.


Bulletin Municipal Biozat N°12 - Juin 2003

Restauration des toitures de l’Eglise StSt-Symphorien de Biozat Rappels historiques et architecturaux

voûte en pierre souvent soutenue par des arcs doubleaux.

L’église Saint-Symphorien de Biozat de style roman date du XIIème siècle. En effet, dès la fin du Xème siècle, l’Occident se couvre d’un “ blanc manteau d’églises ” selon l’expression du moine Raoul Glaber. L’accroissement de la population et les donations seigneuriales favorisent la création d’églises plus vastes et plus robustes pour accueillir les habitants du village ou de la ville et parfois se transformer en refuge en cas de danger.

Ces édifices religieux sont en général sombres. Les chapiteaux des colonnes, les fresques, représentent des scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament.

L’expression “ art roman ” fut créée par les hommes du XIXème siècle pour désigner ces monuments inspirés des techniques romaines. Les églises romanes sont généralement construites selon un plan en forme de croix latine.

Fissures, problèmes de dilatation et d’étanchéité ont engendré, sous l’effet du gel, l’éclatement des pierres et la fissuration des joints des couvertures de l’église ce qui engendre des infiltrations persistantes à travers les toitures en pierre de l’église.

L’église romane au moyen âge devient une véritable “ bible de pierre ” La conclusion du rapport de l’arq u i i n s t r u i t l e s f i d è l e s chitecte des bâtiments de France en souvent analphabètes. 1998 est donc sans équivoques : “ refaire les couvertures de Chef d’œuvre de presque 1000 ans l’église ”. l’église de Biozat se doit d’être rénovée. Les travaux sur l’édifice en

Vue intérieure de la nef de l’église de Biozat

Les travaux sur l’édifice en 3 temps

• Réalisation de la première tranche des travaux : toiture de la nef (1)

• Réalisation de la deuxième tranche des travaux : toiture du transept (2) • Réalisation de la troisième tranche des travaux : toiture abside, absidioles (3). En outre il est prévu une restauration des parements extérieurs de la A partir de 1893, une restauration tour du clocher, des vitraux ainsi que radicale des couvertures est entreprise la remise en fonctionnement de qui leur donne leur aspect d’aujourd- l’horloge extérieure. ’hui : couvertures en pierre scellées à bain de ciment qui remplacent les couSuite page 9 vertures en lauzes et en tuiles devenues très perméables d’après un rapport de 1876. Malgré cette tentative, les infiltrations persistent à travers toutes les voûtes où elles continuent à menacer et détruire les enduits et les peintures murales qui subsistent.

Les raisons des travaux

Le chœur orienté vers Jérusalem représente la tête du Christ, la nef son corps et le transept ses bras. Les plafonds jadis en bois sont remplacés dans les églises romanes par une

8


Bulletin Municipal Biozat N°12 - Juin 2003

Un columbarium au cimetière Travaux de l’Eglise - suite Deux solutions sont envisagées pour les trois toitures

La

crémation est une pratique funéraire qui a ses adeptes et ses détracteurs. Il faut toutefois remarquer que, si elle concernait 1% des • couverture en lauzes : la logique décès en 1980, elle en concerne en voudrait que soit rétablie l’ancienne 2002 20%, soit un sur cinq. couverture en lauzes de calcaires qui Les campagnes sont certes un existait jusqu’à la fin du XIXème sièpeu « en retard » sur cette évolution cle, c’est en effet le dernier état connu mais il convient de prendre des disde l’édifice et comme il s’agit d’une positions. technique très limitée géographiquement, elle présente un grand intérêt Nous avons donc réservé un archéologique. terrain au cimetière pour un columCependant, deux problèmes barium où des cases pourront être sont inhérents à cette solution : les car- concédées pour le dépôt des urnes rières de lauzes disparaissent comme contenant les cendres. celle de Chaptuzat et il n’existe en Auvergne plus qu’un lauzier capable Pour cela, nous avons abattu une de les poser dans les règles de l’art. partie du mur entre l’ancien et le nouveau cimetière, ce qui dégage le • couverture en tuiles creuses : comme monument et ouvre davantage celle qui a existé sur une partie de l’é- l’ancien cimetière sur le nouveau. difice au XIX° siècle et comme celles qui existent sur toutes les autres églises de la région.

Coût et financement des travaux :

Un jardin du souvenir entourera le monument de 6 cases avec possibilité d’extension. Les plantations seront réalisées à l’automne prochain. Les travaux de maçonnerie (mur) ont été dévolus, après consultation, à l’entreprise PAGNON, de Bayet, pour un montant de 2 337,55 euros TTC. Le monument a été confié à l’entreprise BOURLET, de Biozat, pour un montant de 2 350 euros TTC. Le gazon et les quelques plantations seront mis en place par les employés communaux. Enfin, le Conseil Municipal fixera prochainement le prix des concessions qui sera rendu public cet été et sera établi sur la base de ce qui se pratique dans les environs.

Quartier de La Tour vitesse limitée

Montant de la solution couvertures en lauzes : 709 379 €

Après un accident bénin, la municipalité a envisagé de mettre en

Montant de la solution couvertures en tuiles creuses : 651 641€

sens unique la rue du quartier de la Tour, de la propriété GENEBRIER à la propriété PANNETIER

Très récemment, en mars 2003, la solution tuiles creuses a finalement été retenue par la Direction Régionale des Affaires Culturelles.

Des oppositions s’étant manifestées, la municipalité a consulté par écrit tous les habitants du quartier qui, dans leur majorité, se sont prononcés contre avec des arguments parfois très pertinents.

Après de nombreuses démarches, il est maintenant acquis que nous bénéficierons d’un financement assez exceptionnel, réparti ainsi :

Dans ces conditions nous avons préféré limiter la vitesse à 30 km/h dans cette portion, ce qui, nous l’espérons, évitera de nouveaux accrochages et semble donner satisfaction aux riverains.

50%par l’Etat 25% par le département 10% par la région 15% par la commune

9


Bulletin Municipal Biozat N°12 - Juin 2003

La liaison A71 -VICHY Notre précédente édition faisait état des différentes solutions envisagées pour relier GANNAT et VICHY et rappelait que le Conseil municipal avait pris position en faveur de l’aménagement de la voie existante. Ce n’est pas l’option qui a été retenue par les techniciens et qui nous a été présentée le 4 juillet 2002 à la Sous-Préfecture et le 29 juillet au pôle Lardy à Vichy : • Une voie nouvelle paraissait être retenue, non pas de type autoroutier mais plutôt du type du contournement d’Aigueperse avec des portions 2 x 1 voie, voire à 2 fois 2 voies.

à

• Le tracé sud qui passait en limite de notre commune disparaissait. Le Conseil municipal enregistrait avec satisfaction ce dernier point et le confirmait par délibération du 20 .septembre 2002. Néanmoins nos voisins d’ESPINASSE n’éprouvaient pas la même satisfaction et le faisaient savoir haut et fort. Il est vrai que le tracé présenté était très pénalisant pour leur village. Un compromis était trouvé en contournant Espinasse par le Nord ainsi que la presse le relatait le 25 novembre 2002. C’est ce dernier tracé qui est actuellement à l’approbation de la direction des Routes à Paris et qui, rappelons le, : • serait parallèle à la RN 209 de Beuille au carrefour avec la départementale 36. • remonterait vers la voie ferrée pour dévier Espinasse par le Nord (entre Espinasse et Saint-Pont). • redescendrait au sud de Vendat rejoindre le contournement de Vichy (lui aussi à l’étude). Enfin, il n’est pas tout à fait exclu que cette liaison Beuille-Vichy soit concédée à SAPRR, auquel cas le tracé serait le même, mais la structure serait de type autoroutière. C’est en tout cas la position prise par un certain nombre d’élus au niveau départemental. 10


Bulletin Municipal Biozat N°12 - Juin 2003

Des maisons neuves un nouveau document d’urbanisme Un

certain nombre de maisons neuves se construisent à BIOZAT ou sont en voie de construction, certaines par des propriétaires occupants, d’autres pour la location. C’est la manifestation d’une certaine qualité de vie dans notre bourg et c’est bon pour la vie de la commune et pour la pérennité de notre école. • Un des deux lots non construit du lotissement des Grenets vient d’être vendu. Madame et Monsieur FAURE, qui sont d’anciens Biozatois, y construisent leur habitation.

construire devraient enfin débuter en 2003. Cette fois, c’est sûr ! Le Préfet vient de nous informer que l’opération était programmée et que “ Le Toit Familial Roannais ” bénéficierait cette année de l’aide de l’Etat. • Le terrain mitoyen est en cours de construction par un particulier, Mademoiselle LENOIR qui vient habiter BIOZAT, et terminera ainsi l’aménagement de cette sortie du bourg. • Trois pavillons débutent aux Cluzeaux sur l’initiative de Gilles BEAUVAIS, ce seront des maisons louées.

Ces constructions nous amènent à réfléchir sur les développements possibles de notre bourg et c’est ce que nous ferons cette année en révisant la MARNU (notre P.O.S. simplifié). La nouvelle loi S.R.U. abolit en effet les M.A.R.N.U. suivant l’ancienne formule et les remplace par des Cartes d’Aménagement qui sont des documents d’urbanisme plus officiels. Vous serez donc prochainement invité à donner votre avis sur le document qui sera établi avec le concours de la D.D.E. et qui donnera lieu à une enquête publique.

• Les deux pavillons locatifs restant à

C.A.U.E. -

Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement Le

cadre de vie collectif est l’affaire de tous. Il est dans l’intérêt de chacun de contribuer à la préservation, l’amélioration et le développement du territoire. Des conseils neutres et objectifs de professionnels peuvent être utiles à chacun, aussi, le CAUE de l’Allier, association financée par une taxe départementale, se tient à votre disposition pour vous conseiller et vous sensibiliser.

Conseiller les particuliers Ces conseils sont gratuits et peuvent servir de base à tout projet de construction, rénovation, aménagement concernant l’intégration d’un bâtiment, le respect des volumes, le choix des matériaux… Attention toutefois, le CAUE ne se substitue pas

pour autant au maître d’œuvre et ne fournit par conséquent ni plans ni suivi de travaux.

Conseiller les collectivités locales qui s’interrogent sur le développement de leur territoire, pour les aider à définir des exigences qualitatives concernant le bâti, l’urbanisme, le paysage et les accompagner dans leur réflexions et leurs démarches.

Sensibiliser les enfants en milieu scolaire afin de les éveiller à ce qui les entoure, leur apprendre à ouvrir les yeux sur leur environnement par l’observation, l’analyse et l’élaboration d’un projet.

11

Sensibiliser la population afin de faire prendre conscience à chacun de l’importance des choix en matière d’architecture, d’urbanisme ou d’environnement.

Pour de plus amples renseignearchitectes--conseillers se ments, des architectes tiennent à votre disposition, sur rendez--vous, les : rendez Lundi, mardi, jeudi et vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h Vous pouvez contacter le CAUE – 14 cours Jean Jaurès 03000 MOULINS Téléphone 04.70.20.11.00 Fax 04.70.20.64.28 e-mail : caue03@wanadoo.fr.


Bulletin Municipal Biozat N°12 - Juin 2003

Budget municipal 2003 SECTION DE FONCTIONNEMENT Total des Dépenses 011 Charges à caractères Général 012 Charges de personnel 65 66 67

Autres Charges de gestion courante Charges financières Charges Exceptionnelles 023 Virement à la section Investissement 014 Atténuation Produits

370 586,00

Total des Recettes 70 73 74 75

78 630,00 168 933,00 38 088,00 12 710,00 32 209,00 40 000,00 16,00

Produits des Services, Domaines et Divers Impôts et Taxes Dotations Subventions et Participations Autres Produits de Gestion Courante

370 586,00 12 040,00 172 353,00 167 193,00 19 000,00

SECTION D’ INVESTISSEMENT Total des Dépenses Remboursements des prêts Projet Église Voirie Programme 2003 Projet Numérues Acquisitions Diverses

63 779,00

Total des Recettes

25 445,00 4 002,00 30 500,00 532,00 3 300,00

Remboursements TVA Versement Section Fonctionnement Subventions Conseil Général Voirie Emprunts Voirie 2003

63 779,00 3 933,00 40 000,00 7 650,00 12 196,00

BUDGET D’ASSAINISSEMENT Section de Fonctionnement Total des Dépenses Remboursement des prêts Intérêts Amortissements Prestations de service Subvention Investissements

43 109,00

Total des Recettes

13 380,00 7 239,00 600,00 21 890,00

Taxe d’assainissement avec branchements assainissement Subvention équilibre

43 109,00 10 900,00 32 209,00

Section d’ Investissement Total des Dépenses Remboursement Prêts Capital Travaux Programme 2003

88 279,00

Total des Recettes

29 751,00 58 528,00

Amortissements Emprunts Subventions CG et Agence Bassin Virement Section Fonctionnement

88 279,00 7 239,00 42 000,00 17 150,00 21 890,00

TAUX DES CONTRIBUTIONS DIRECTES Taxes

Bases Notifiées

Taux Appliqués

Produits

Taxe d’Habitation Taxe Foncier Bâti Taxe Foncier Non Bâti Taxe Professionnelle

491 600 336 900 106 400 114 100

11,36 % 12,82 % 30,30 % 14,76 %

55 846 43 191 32 239 16 841

12


Bulletin Municipal Biozat N°12 - Juin 2003

Des nouvelles de la Communauté de Communes La charte de développement La communauté de communes du bassin de Gannat a beaucoup travaillé en 2002 sur sa charte de développement. Quatre ateliers thématiques ont été constitués avec pour thème : - l’économie - le tourisme - le logement - le cadre de vie Ce ne sont pas seulement les élus mais 115 acteurs du territoire (entrepreneurs, commerçants …) qui se sont rencontrés et penchés sur l’avenir de notre territoire. Le cabinet OPERA, chargé de nous accompagner dans ce travail, doit finaliser la charte de développement qui devrait rapidement pouvoir être présentée. D’ores et déjà le conseil communautaire a approuvé le plan d’action qui accompagne cette charte lors de la séance du 18 décembre 2002.

Le plan de communication Début

2003 la communauté de communes a reçu, pendant 2 mois et demi, une stagiaire étudiante en communication, Nathalie RIBAUD. Son travail a permis de faire ressortir que la communauté de communes était mal connue et a proposé un plan de communication qui a été présenté le 28 mars au conseil communautaire.

commerce

La

communauté de communes a pris en charge la foire de Gannat édition 2002 et continuera en 2003, toujours avec la participation de l’organisateur Monsieur GIRARD. Cette manifestation est sans doute appelée à évoluer un peu. Il est en effet de plus en plus difficile de faire venir des bêtes pour le concours agricole notamment en raison d’une nouvelle réglementation sanitaire très contraignante. Cette année, le thème de la foire portera sur l’habitat et nous accentuerons notre effort sur les animaux dits “ de loisirs ” (chevaux, volailles, animaux domestiques). Enfin, toute la journée, une animation appelée “ du blé au pain ” sera développée, des céréaliers aux boulangers en passant par les meuniers.

Les chantiers d’insertion Voilà presque 3 ans que nous avons reçu une équipe de jeunes qui a travaillé sur le petit patrimoine. En 2002, nous avons voulu lancer un chantier d’insertion. Il s’agit de favoriser la réinsertion de sansemplois par des travaux d’intérêt public, menés par une association : en l’occurrence l’association “ Etudes et Chantiers ” qui avait déjà encadré les jeunes il y a 3 ans. Le chantier doit durer 1 an et comporter des travaux dans la plupart des communes. Chez nous il s’agirait de peintures extérieures (mairie, logement de l’école …)

Ce plan propose 17 actions à mener dans les années prochaines et devrait permettre à tous d’avoir une meilleure vue de notre établissement public de coopération intercommunale.

Malheureusement l’association a pris un gros retard et l’on n’ose plus espérer qu’elle pourra mettre en œuvre nos projets en 2003...

La foire de Gannat

L’aide au dernier petit 13

Autre objectif de la communauté de communes : aider le dernier petit commerce d’un village par l’attribution d’une subvention à son gérant. Cette aide est habituellement très réglementée et ne s’applique vraiment qu’au dernier commerce afin de ne pas fausser la concurrence normale. Elle est attribuée après avis favorable de la Chambre de Commerce. Biozat, avec Lorie et Philippe DEVORSINE devrait être le premier dossier subventionné.

Un goudronnage raté... Le

Département a fait goudronner la route nationale 984, de VICHY à AIGUERPERSE, en 2002. Le revêtement mis en place au niveau de Martinges et du Bois Garrot est du “ bicouche à gros gravillons ” dont les caractéristiques sont : - une grande efficacité par rapport au verglas (c’est pourquoi il a été employé dans les bois) - un p assage tr ès br uyant des véhicules. C’ est ce dernier point qui a provoqué la colère des riverains ; colère d’autant plus vive que les gravillons sont mal collés et se trouvent projetés au passage des voitures, créant de nombreux bris de pare-brise. Après un courrier adressé à Madame la Conseillère Générale le 16 décembre 2002 par les riverains, la municipalité a pris contact avec la Direction des Equipements Départementaux pour signaler le problème. Le service du Conseil Général paraît conscient du problème et a promis de reprendre le revêtement aux beaux jours. Une réponse dans ce sens a d’ailleurs été faite aux riverains le 31 janvier 2003 suite à la pétition signée en décembre 2002, que la municipalité avait transmis au Conseil Général le 25 janvier 2003.


Bulletin Municipal Biozat N°12 - Juin 2003

L’Ecole de Biozat Effectifs

Activités

Cette

année notre école, grâce à une action concertée avec tous les intervenants, municipalité, parents d’élèves, et enseignants, conserve ses 3 classes un moment menacées par le manque d’effectifs. L’avenir de la stabilité des effectifs de notre école avec l’installation de nouveaux foyers sur la commune nous incite avec optimisme à une vigilance continuelle. Cette année, il y a eu 58 enfants répartis dans 3 cycles d’enseignement. Cycle 1 avec Me BOURRACHOT 3 sections de Maternelle 20 Enfants Cycle 2 avec Mlle AUTHIER Cours Préparatoire et Élémentaire 2 sections CP - CE1 21 Enfants Cycle 3 avec Me BANDON Cours Élémentaire 2 - Moyen 1 et 2 3 sections CE2 CM1 CM2 17 Enfants En cette fin d’année scolaire, 3 élèves partiront en 6° au Collège de Gannat et l’effectif devrait rester stable et peut être en augmentation pour l’année prochaine.

Informatique

La

classe de CM, grâce au concours de la municipalité, s’est équipée cette année de matériel multimédia avec des accès sur Internet ; ce qui permet aux élèves du CM2 d’obtenir le B.I.I. (Brevet Informatique et Internet) nécessaire dorénavant pour l’entrée au collège. Ces NTI (Nouvelles Techniques de l’I nfo r matio n) p er me tt ent d e correspondre avec une autre école sur Internet.

Langues Vivantes Les cours d’Anglais se sont poursuivis cette année, encore avec une aide municipale pour les classes de CM.

Sports Les cours de natation, avec un financement des transports par la commune, qui a permis aux élèves, à partir du cours préparatoire, de se déplacer à la piscine de Gannat.

Services autour de l’école La garderie, qui accueille en moyenne 10 enfants par jour, est ouverte le matin de 7h30 à 9h00 et le soir de 16h30 à 18h30 pour un coût de 0,84 € la prestation. Des ateliers de travaux manuels, des jeux de société, des activités de plein air y sont organisés. La cantine prépare sur place et sert en 2 services (les petits d’abord puis les grands) environ 54 repas par jour. Le coût du repas est de 1,53€.

Présentation des réalisations musicales lors de la fête des écoles 2002

14

Ateliers Des ateliers Lecture et Technologie sont encadrés depuis cette année par Mlle Nathalie CONNORD (emploi CEC communal) pour les classes de primaires.

Activités exceptionnelles Les activités exceptionnelles font partie de la formation de tous les élèves pour sortir de l’école et permettent d’aller voir sur le terrain des applications de l’enseignement donné en classe. Jeudi 5 Septembre : Présentation d’instruments de musique par l’orchestre d’harmonie de Gannat. Jeudi 10 Octobre : Exposition sur l’Afrique à Gannat. En Octobre : Spectacle de « Musiques Vivantes » : Le cartable magique Mardi 12 Novembre : Participation selon les cycles à des vidéoconférences : Maternelle : La ferme CP - CE1 : Les montagnes CE1 - CM1- 2: Les volcans Samedi 14 Décembre : Arbre de Noël : Spectacle de Magie et distribution de jouets et friandises par les membres du Comité des fêtes. Lundi 7 Avril : Sorties à Bellenaves avec le centre de découvertes du Vert Plateau. CP-CE : Découverte de la rivière : pêche et observation du milieu aquatique au cours d’une promenade au bord de la Bouble. CM : Rencontre avec un sculpteur sur bois et fabrication d’un objet en bois : le xylophone. Jeudi 12 Juin : Sortie pique-nique à Mazerier avec la visite d’une ferme et des ateliers jeux sur le thème de la ferme. Pour l’année prochaine, il est envisagé un projet de sortie à Vulcania pour les classes primaires.


Bulletin Municipal Biozat N°12 - Juin 2003

Du côté des Associations … Petit tour d’horizon des associations biozatoises, de leurs activités, de leurs évolutions et de leurs projets… Un atelier d’expression corporelle continue, de plus, de rassembler de jeunes acteurs, tous les samedis.

L’Association des Anciens Combattants a organisé le 9 février dernier l’assemblée cantonale : les présidents des différentes sections, ainsi que les maires du canton se sont réunis pour faire le point des activités et des manifestations : inaugurations de places, dépôt de gerbes pour les armistices du 11 novembre et du 8 mai et pour le souvenir des aînés le 16 octobre. En outre, la section de BiozatCharmes (22 adhérents) a organisé, comme chaque année, un bal le 19 janvier pour faciliter son financement. Le rendezrendez-vous est d’ores et déjà pris pour celui de janvier 2004…

Le Comité Des Fêtes a innové, cette année, en organisant fin mars une soirée paëlla animée par un magicien. Il poursuit néanmoins l’organisation de ses “ traditionnelles ” manifestations comme celle du repas des aînés le 1er Mai avec la mairie et le CCAS, la fête de la bière déjà prévue pour le 13 septembre prochain, le loto organisé au profit de l’arbre de Noël de l’école et ce même arbre de Noël, le réveillon de la St Sylvestre…Et pour la prochaine fête patronale, les 23 et 24 août, le comité va proposer aux participants un baptême de l’air en hélicoptère… Au niveau de ses structures, le bureau du Comité a été entièrement reconduit cette année, mais la porte est largement ouverte aux volontaires… Le Club du 3ème âge a changé de Président en février. Après 14 années de présidence, Albert Maume a cédé sa place à Aimée Rousset au sein d’un bureau stable et expérimenté. Au regard du dévouement dont il a fait preuve durant ces 14 années, M. Maume a été nommé Président Honoraire du Club, et un hommage lui a été rendu lors des réjouissances accompagnant le 20ème anniversaire du club le 27 mars dernier (voir photo). Fort d’une bonne cinquantaine d’adhérents, le Club poursuit ses tradi-

L’Amicale des Pompiers

tionnelles activités chaque jeudi où tout le monde se retrouve avec plaisir. De plus, le Club célèbre les anniversaires marquants de ses membres et organise différents voyages. Le prochain en date aura d’ailleurs lieu le 18 juin et se déroulera dans les Monts du Cantal.

L’Amicale Laïque continue de proposer plusieurs activités à ses adhérents : * La gymnastique d’entretien connaît un succès grandissant puisque plus de quarante personnes ont participé durant l’année écoulée aux séances hebdomadaires animées par Annie Riffault. * Le tennis de table a réuni cette saison une trentaine de participants dont la moitié de jeunes pongistes. Cela a permis d’engager trois équipes en compétitions : deux équipes adultes en championnat départemental, et une équipe de minimes. Les résultats sportifs sont assez variés, mais il faut tout de même noter que deux jeunes biozatois se sont qualifiés cette année pour le championnat d’Auvergne. * La section théâtre a conduit avec succès ses deux spectacles annuels : le spectacle des plus jeunes a rempli la salle communale le 1er et le 8 février, et les adultes ont proposé la pièce “ Kilt ou double ” au mois de novembre. Fort d’un succès grandissant, les adultes de la section, désormais baptisés “ la troupe des trois roues ”, a poursuivi par une s é r i e d e r ep r é s e n t a t i o n s t r è s appréciée dans la région.

En 2002, les Sapeurs-Pompiers ont effectué 38 interventions pour feux et secours à victimes et 16 pour nids d’insectes. Ils ont également poursuivi leur formation puisque trois d’entre eux ont participé au stage du C.F.A.P.S.E. (Certificat de Formation aux Activités de Premier Secours en Equipe) et un autre sapeur a effectué le stage de conduite et pompe. Au cours de l’année, deux jeunes sapeurs ont été recrutés, ce qui porte les effectifs à 11.

La Société de Chasse Pour la saison 2002-2003, la population de gibier est en augmentation grâce à la gestion effectuée depuis plusieurs années telle que la limitation des prélèvements, la durée de la période de chasse et la régulation des nuisibles. Ce qui a conduit à avoir, de nouveau, des souches de gibier sédentaire. En 2002, une cage à corbeau a été fabriquée par des chasseurs et mise en place sur le territoire ainsi que des égrainoirs pour le petit gibier. Le banquet a été une réussite avec de plus en plus de participants et dans une excellente ambiance, de même que pour le Ball-Trap de l’Ascension. Pour 2003-2004, nous sommes en train d’étudier la mise en place artificielle de garenne afin de retrouver le plaisir d’antan de la chasse au lapin.

2ème Brocante à Biozat : le 6 juillet 2003 Après des débuts prometteurs en mai 2002, avec une trentaine d’exposants et de nombreux visiteurs, la brocante 2003 s’annonce, nous l’espérons, encore plus attrayante. (Prix emplacement : 5 € les 2 mètres). Inscription auprès de JP Laurent ou N Seguin. 15


Bulletin Municipal Biozat N°12 - Juin 2003

Informations diverses Recensement militaire

Centre de loisirs de Mazerier

filles sont soumis à l’obligation de recensement à l’âge de 16 ans. Ils sont priés de se présenter en mairie munis du livret de famille de leurs parents, durant le mois de leur seizième anniversaire ou le mois qui suit.

Le Centre Communal d’Action Sociale participe à hauteur de 3,35 € par jour, pour une durée de 15 jours par an et par enfant, aux frais de journée pour les enfants de Biozat qui fréquentent le Centre de Loisirs de Mazerier durant les vacances scolaires.

Bibliothèque

Repas à domicile

Tous les jeunes hommes et jeunes

La

bibliothèque départementale de prêt de l’Allier met à votre disposition environ 400 volumes, romans, documentaires et bandes dessinées. Cette bibliothèque gratuite qui est entièrement renouvelée tous les 4 mois environ, vous attend à la mairie de Biozat aux heures d’ouverture du Secrétariat : tous les jours : de 13 heures à 17 heures et le samedi de 9 heures à 12 heures.

C.C.A.S. - Colis de Noël Il est rappelé les conditions d’attribution des colis de Noël : Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) distribue un bon d’achat aux personnes ayant plus de 70 ans et vivant seules. Les bénéficiaires hospitalisés lors des fêtes de Noël reçoivent un colis de Noël avec friandises de même valeur.

Depuis

le 1er janvier 1998, un service de repas à domicile est mis en place sur la commune de Biozat. Ces repas sont confectionnés dans les cuisines de la maison de retraite de Gannat et sont livrés en liaison chaude à domicile, pour le prix de 7,30 euros par repas. Les retraités de plus de 65 ans et les personnes handicapées peuvent bénéficier de ce service. Après accord du Centre Communal d’Action Sociale de Biozat, des cas particuliers peuvent aussi en bénéficier.

Numérues Face à une demande grandissante des Biozatois et en partenariat avec France TELECOM, il a été décidé de dénommer les rues et de numéroter les habitations au cours de l’année 2003. Pourquoi ? En milieu rural, l’habitat est difficile à localiser. Les correspondances entre adresses et point de distribution sont parfois difficiles. L’imprécision des adresses génère parfois des déplacements supplémentaires.

Qui décide ? Les Biozatois seront acteurs du projet : chaque habitant de la commune pourra soumettre des idées de noms de rue au conseiller municipal de son quartier qui en sera le rapporteur à la commission spécialement créée pour l’occasion. Les dénominations seront définitivement adoptées après délibération finale au conseil municipal.

Matériaux et fabrication France Télécom, La Poste, EDFGDF, et autres services bourbonnais, fourniront les plaques, en tôles d’aluminium laquées, de couleur vertfoncé, portant le nom de la voie et le numéro de l’habitation.

Les avantages Le service fonctionne uniquement pour les repas de midi, du lundi au vendredi sauf les jours fériés. Les achats se font pas un système de tickets (carnets de 5 repas). Selon les besoins, les commandes sont passées le jour, pour le lendemain. Seuls les repas effectivement commandés et livrés seront payés. Les inscriptions peuvent être prises à tout moment de l’année auprès du Secrétariat de Mairie de Biozat.

16

Tous les services intervenant dans la commune de Biozat bénéficieront de cette opération de rénovation des adresses : La Poste, EDFGDF, France Télécom, services des eaux, services d’urgence, livreurs…

Le coût Relativement minime, aux environs de 120 € pour 100 plaques de rue et numéros, (le chiffre exact de plaques nécessaires restant à définir) avec obligation pour la commune de fournir à ses partenaires ainsi qu’à la direction des services fiscaux les nouvelles adresses.


Bulletin Municipal Biozat N°12 - Juin 2003

Calendrier Manifestations Etat Civil Mariages 2003 • 3 Mai : Yannick COQUELIN et Sandrine BARDET

Naissances 2002/03 • • • • •

6 Août : Blandine LAURENCY 19 Novembre : Alexia KOWAL 23 Novembre : Fred MADI 3 Avril 2003 : Lisa MAUCHAUSSAT 16 Mai 2003 : Lola HEBRARD

2003 •

St--Jean (ALB) (le vendredi 20 Juin : Feu de St exceptionnellement)

6 Juillet : 2ème Brocante (ALB + CFB)

2323-24 Août : Fête Patronale

13 Septembre : Fête de la Bière ((CFB) CFB)

19 Octobre : Loto ((CFB) CFB) au profit Arbre de Noël Ecole

22 Novembre : Pièce de Théâtre ((ALB) ALB)

13 Décembre : Arbre de Noël Ecole

18 Décembre : Noël 3ème Age

21 Décembre : Noël Pompiers

31 Décembre : Réveillon ((CFB) CFB)

Prévisions 2004

Décès 2002 • 24 Avril : • • • • •

Camille MAYET Veuve POUZIER 4 Juin : Marie MATHAT et Yvonne CHABRIER 23 Août : Emile CARTERON 9 Septembre : Berthe BRUN Veuve THIBAUD 18 Octobre : Alice BOUDET Veuve DRAVERS 17 Novembre : Gaston CLAIR

18 Janvier : Thé dansant (Anciens Combattants)

24 Janvier et 31 Janvier : Théâtre Enfants (ALB)

29 Février : Thé dansant (Comité des Fêtes)

Sapeurs--Pompiers 5 Avril : Bal des Sapeurs

Tarifs Location Salle Communale Tarif Activité non lucrative

Demandeur

Décès 2003 • 3 Janvier : Pierre BELLET • 8 Février : MarieMarie-Madeleine Noëlle CAVY Veuve LANOIX • 1er Mars : André DENAUX • 12 Mai : Paul IMBAULD • 22 Mai : Antonin LACOGNE • 23 Mai : Gabriel TRIBOLET

Particulier Commune

157 € (1) / 103 € (2)

Particulier extérieur Commune

315 € (1) / 210 € (2)

Association Biozat

Gratuit

Association extérieure

177 €

Entreprise extérieure

443 € + 87 € / journée suppl.

Réunion Information / AG / Vin d’honneur

65 € (prêt (prêt consenti pour une durée de 6 heures) hors weekweek-end ou selon les disponibilités de la salle.

(1) du vendredi 14H jusqu’au lundi 11H (2) jusqu’au dimanche 12H Chauffage : 11 € par heure de chauffe

17


Bulletin Municipal Biozat N°12 - Juin 2003

Il y a 110 ans à Biozat « L’ère Ferry à ses débuts ” Extrait de la séance du Conseil Municipal de Biozat du mardi 3 octobre 1893 « Considérant que l’institutrice de l’école de Font-Noble est d’une incapacité, d’une incurie et d’un manque de conduite qui ont fait déserter la classe par les enfants pour aller à Biozat chez les sœurs de St Vincent de Paul et d’autres aux Maussants chez les sœurs au St Sacrement de Brugheas. Que la municipalité a fréquemment étouffé les plaintes. Que loin de se faire tolérer par une attitude réservée elle s’affiche avec le cantonnier Branchet et pendant toute la période électorale, elle a mené avec lui une campagne active dans le village et dans le cabaret contre M.Delarue aujourd’hui député et répandant des excitations socialistes. Que le 20 août depuis le matin, le cantonnier Branchet racolait les électeurs et les amenait à l’institutrice qui les entraînait dans sa cuisine pour les endoctriner contre M.Delarue et les faire voter pour Baconnet. Que le maire présidant le bureau de vote a dû sortir à plusieurs reprises pour interrompre ce manège et que le bureau enfin a dû intervenir pour faire cesser les manœuvres du cantonnier Branchet et de l’institutrice . Considérant que ces faits ont été portés à la connaissance de l’inspecteur primaire Chaduc dès le 20 août au soir qu’il a répondu que l’on ne pouvait avoir qu’une médiocre institutrice dans un poste de quatre sous et que M.DeLaizer qui se plaignait pour la première fois depuis vingt ans avait le tort de se faire le persécuteur d’une femme . Que M.DeLaizer a prévenu le dit inspecteur primaire Chaduc que, si la municipalité composée de républicains modérés travaillant les uns pour M.Labussière, les autres pour M.Delarue, n’obtenait pas satisfaction contre les fauteurs de désordre Baconnétiste, il serait amené à reprendre la jouissance de son bâtiment et à fermer l’école.

Que l’inspecteur primaire Chaduc qui a rempli le dossier de l’institutrice des notes les plus mauvaises s’est mis alors à la soutenir déclarant que tant qu’il n’avait pas vu le contraire lui-même de visu il lui croyait toutes les vertus. (…) Considérant que la municipalité ainsi que M.DeLaizer ont le droit d’être blessés de ces mauvais procédés de l’administration et de l’impertinence de M.Chaduc, d’autant plus mal sonnante que la municipalité républicaine et M.DeLaizer ont été très favorables au développement de l’instruction laïque. Considérant que M.De Laizer a offert son bâtiment de Font-Noble pour une école laïque il y a de nombreuses années qu’il a consenti à la commune un bail fait pour une année seulement au prix de 1F de loyer depuis longtemps expiré et que par conséquent il a sa pleine et entière liberté. Qu’à la suite de la discourtoisie de l’administration, de son silence dédaigneux et de l’insolence de l’inspecteur primaire, il a déclaré au Maire qu’il entendait reprendre la jouissance de son bâtiment. Considérant que si M.DeLaizer a eu la gracieuseté de mettre un bâtiment à la disposition de la commune pour une école de hameau, le conseil doit l’en remercier sans pouvoir insister pour qu’il subisse à cette occasion de tels désagréments. Considérant que la responsabilité de la fermeture de l’école de Font-Noble incombera entièrement à l’administration et en particulier à l’inspecteur primaire Chaduc.(…) Le conseil décide : - le bâtiment de Font-Noble appartenant à M.DeLaizer qui servait à une école mixte est rendu aujourd’hui à son propriétaire et en tant que de besoin résilie tout engagement (…) - le garde signifiera à l’institutrice de l’ex -école de Font-Noble d’avoir à déguerpir sans retard (…) Le conseil municipal de Biozat rappelle que Mlle Lombard excellente institutrice avait su, malgré la concurrence, y réunir seize élèves et avec les élections républicaines en aurait aujourd’hui plus de trente. Mais l’inspecteur Chaduc sans doute ennemi des lois scolaires pour les filles a déclaré à M.Rousse, conseiller municipal 18

que les sœurs de St Vincent de Paul au couvent du château de Biozat donnaient l’instruction d’une façon supérieure à toutes les institutrices, qu’elles éduquaient excellemment pour les choses pratiques et les ouvroirs et que jamais l’institutrice laïque de Biozat ne pouvait avoir sérieusement d’élèves. (…) L’école laïque de filles à Biozat a été fermée pendant la dernière année scolaire. Au commencement des vacances si l’inspecteur primaire avait annoncé la nomination d’une nouvelle institutrice sous l’influence des élections républicaines l’école laïque eut pu être reconstituée.(…) M.Chaduc devient accusateur et a reproché à M.Rousse, conseiller municipal républicain, des manœuvres pour faire sortir les enfants de l’école laïque dont les parents étaient très satisfaits pour les faire aller au couvent du château de Biozat chez les sœurs de St Vincent de Paul.(…) Et le conseil croit devoir signaler à M. le Ministre de l’instruction publique de la situation de la commune de Biozat où deux écoles laïques de filles ont cessé d’exister par la faute de l’administration et spécialement de l’inspecteur primaire Chaduc. »

Voire …130 ans Extrait de la séance du Conseil Municipal de Biozat du 11 Mai 1873 “ M. le Maire a soumis aussi au conseil une demande bien souvent réitérée par les habitants de cette commune, demande qui a pour but d’acheter une horloge qui serait placée au clocher avec deux cadrans, l’un placé devant et l’autre placé derrière, donnant sur la route. Cette acquisition entre dans l’intérêt de tous et principalement dans l’intérêt de la classe ouvrière : elle règlera l’heure du travail, le temps à employer pour chaque chose, et enfin, elle donnera satisfaction aux pauvres ouvriers qui n’ont chez eux ni montre ni pendule. Le conseil est d’avis à l’unanimité de faire l’acquisition d’une horloge, de la placer au clocher et de se servir de la


Biozat - Bulletin Municipal Juin 2003