Page 12

Avec Végétik

ALIMENTATION / VÉGÉ-BIO

Virilité et végétarisme L’alimentation végétale progresse en Europe et est de plus en plus communément acceptée. Malheureusement certains clichés persistent et peuvent ralentir le passage vers le végétarisme ou le végétalisme. Ainsi, le végétarisme est-il perçu comme un style de vie plus approprié aux femmes. L’image de l’homme préhistorique, bien viril, arrachant son bout de viande à grands coups de dents, nous vient directement à l’esprit. Projetons-nous également au Moyen Âge, où la chasse était réservée à la noblesse masculine. Mais qu’en est-il aujourd’hui ?

N

otre passé influence-t-il encore notre façon de voir le monde au XXI e siècle ? Regardons les statistiques : aux USA, à peu près 78% des végétaliens sont des femmes ; tandis que pour le végétarisme, on arrive presqu’à l’égalité entre les deux sexes : 59% de femmes et 41% d’hommes. Nous savons tous que notre manière de manger reflète notre personnalité, notre éducation, notre culture… Mais elle influence également l’image que les autres vont percevoir de nous. L’homme végétarien/ végétalien a-t-il une image moins virile ? Certaines études montrent que, dans la population omnivore, c’est bien le cas – et dans certains pays, plus que d’autres (par exemple, les Français sont plus critiques que les Américains). Et qu’en est-il d’un point de vue scientifique ? Les plantes rendent-elles moins viril ?

Penchons-nous sur les facteurs influençant la fécondité des hommes.

Le surpoids Les végétariens, et surtout les végétaliens, ont tendance à avoir un IMC (Indice de Masse Corporelle) plus faible que la population omnivore. Le surpoids et l’obésité peuvent être des facteurs de diminution de la libido et de la fertilité. Cependant, l’alimentation exclusivement végétale ne protège pas contre le surpoids : seul l’équilibre alimentaire est la clé

L’homme végétarien/ végétalien a-t-il une image moins virile ? » d’un poids sain. N’oublions pas qu’un style de vie sain végétarien, avec un apport correct en protéines, vitamines, minéraux et fibres peut augmenter les performances physiques !

Les œstrogènes Le sujet qui fait encore débat : le soja. Bien que des études récentes aient démontré qu’une consommation modérée de produits à base de soja n’influence pas la fertilité des hommes, évitons une consommation trop importante d’isoflavones en variant au maximum les sources de protéines. N’oublions pas que la consommation de soja n’est pas obligatoire dans un régime végétarien et végétalien et si vous préférez l’éviter, vous n’aurez aucun problème à équilibrer votre alimentation.

En conclusion, un végétarien/végétalien averti, avec une alimentation équilibrée et variée n’est pas plus exposé à un risque de diminution de la virilité qu’un omnivore. Il ne suffit plus qu’à redorer l’image d’un homme viril… Et végétalien, dans nos esprits !

Sarah Leprêtre Nutritionniste Diplômée CFD www.mon-assiette-bien-etre. com Yulia Stepanenkova

Attention aux pesticides ! Les pesticides auraient un impact négatif sur la qualité du sperme et les changements de taux d’hormones sexuelles. Les végétariens et les végétaliens, consommant davantage de végétaux que les omnivores, ont donc le risque d’avaler plus de pesticides : d’où la nécessité de se tourner davantage vers une alimentation bio.

12 BIO INFO – OCTOBRE – N° 164

Le zinc Élément important dans la fertilité féminine et masculine (associé aux hormones sexuelles) et la spermatogenèse, le zinc peut être déficient chez les femmes mais surtout les hommes végétariens dont les besoins sont plus élevés. Mais pas de panique, on en trouve en grandes quantités dans les graines de citrouille, de sésame, de chia et de lin !

Pour anecdote, l’odeur corporelle pourrait être modifiée suite à la consommation ou non de la viande… L’odeur des végétariens est jugée comme étant plus agréable et moins forte ! Cependant, l’étude a porté sur un très petit échantillon et peut être nuancée. Mais l’odeur considérée comme « virile » ne serait-elle pas, justement, une odeur forte ?

Diététicienne-Nutritionniste Agréée INAMI Diplômée de l’Institut Paul Lambin, Bruxelles

Bio info 164 Octobre 2016  

Bio Info Octobre 2016 Chimio & Thérapie complémentaires

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you