Issuu on Google+

AIMANTS PERMANENTS


Notre terre est un aimant gigantesque avec un pôle Sud et un pôle Nord et est entourée d'un champ magnétique, comme les aimants permanents. Etant donné que le pôle Nord d'un aimant est le pôle indiquant le Nord et que les pôles contraires d'un aimant s'attirent, le pôle Nord géographique est en fait un pôle Sud magnétique. Les pôles magnétique et géographique ne sont pas situés au même endroit. Le pôle Sud magnétique se trouve au Nord du Canada, à environ 1 600 km du pôle Nord géographique. L'aiguille de la boussole n'indique donc pas chez nous exactement le Nord. Cette variation est différente à chaque endroit. En Europe, l'angle de déclinaison est actuellement d'environ 2,5° et décroît de 0,15° chaque année. Cette modification est causée par le déplacement permanent et lent des pôles magnétiques. On a pu mesurer sur une période de 5 ans, entre 1955 et 1960, que le pôle Sud magnétique s'était déplacé de 110 km vers le Nord-Ouest. On sait aujourd'hui, grâce aux recherches effectuées sur les pierres volcaniques, que le champ magnétique de la terre a subi plusieurs inversions de pôles au cours de l'histoire de notre planète. Le champ magnétique de la terre est très différent sur la surface totale de celle-ci. Il est détourné ou protégé par les matériaux magnétiques conducteurs contenus dans la couche terrestre, tels que le nickel, le fer et le cobalt. Le champ magnétique est plus fort aux pôles. Contrairement au champ magnétique d'un aimant permanent, le champ magnétique terrestre est très faible. Un petit aimant permanent en terres rares, comme l'aimant Delta (SmCo) et l'aimant Néo-Delta (NdFeB) que nous vous proposons, a un champ magnétique plusieurs milliers de fois plus puissant. Les lignes du champ magnétique terrestre ressortent à la surface de la terre dans un angle différent de l'axe de celle-ci. Les aimants permanents ont également des lignes de champ environnantes dont le flux forme un arc entre le pôle Sud et le pôle Nord. Etant donné qu'un petit aimant en forme de barreau, tout comme l'aiguille d'une boussole, suit l'inclinaison des lignes de champ, il est possible, avec le détecteur de champ magnétique Magnaprobe MKII de visualiser l'étendue et la direction du champ magnétique. Le magnétisme est une force mystérieuse que l'on ne peut ni voir ni ressentir. Notre raison refuse donc a priori de le considérer comme réel. Néanmoins, les hommes utilisent ses effets depuis plusieurs siècles. Ainsi, le compas des navires a-t-il été inventé dès l'an 1250 après J.-C. De tous temps, le magnétisme a permis aux techniciens et aux savants de faire des découvertes et de trouver des solutions techniques. La nouvelle génération d'aimants en terres rares «haute énergie» permet aujourd'hui de proposer de nouvelles solutions techniques, telles que les trains à sustentation magnétique. Si vous souhaitez utiliser la force d'attraction et de répulsion des aimants permanents, contactez-nous. Nous pourrons vous conseiller et vous guider dans l'application de nos produits.

www.binder-magnetic.fr I ICGIBS 0906

La déclinaison de la boussole

Petit aimant et aiguille de boussole suivent les lignes de champ. (Détecteur de champ magnétique type MKII)

Les pôles magnétiques de nom contraire s’attirent

Les pôles magnétiques de même nom se repoussent


Sommaire & Introduction Introduction

1

Plots de préhension magnétiques

22

Plots de préhension magnétiques, à force très élevée

23

Ce qu’il faut savoir à propos des aimants permanents

2

Aimants blindés

24

Valeurs magnétiques et physiques des aimants

3

Rondelles de maintien pour utilisation jusqu’à 500° C

24

Dimensionnement des aimants à l’aide de courbes de démagnétisation

4

Aimants en U

24

Formules pour le calcul de la densité de flux

5

Petits aimants de maintien à incorporer

25

Les matériaux magnétiques

6

Aimants de maintien en carters synthétiques

26

Aimants «haute énergie» en terres rares

7

Barreaux magnétiques avec force de maintien élevée

27

Aimants Delta

8

Rotule magnétique

28 29

Aimants Néo-Delta

10

Aimants Néo-Alpha

12

Plots de préhension magnétiques, gainés de caoutchouc

Aimants Alpha

13

Aimants de maintien miniatures

30

Bandes magnétiques flexibles en Betaflex

31

Noyaux magnétiques en Ferrite dure anisotrope (BaFe, SrFe)

14

Punaises magnétiques

31

Noyaux magnétiques en AINiCo

15

Betaflex

16

Ventouses à aimant permanent avec coupure électrique

32

Informations

17

Ventouses électromagnétiques

33

Plots de maintien

18

Barreaux d’extraction à aimants permanents

34

Barreaux de filtration surpuissants

35

Rondelles de maintien avec perçage central

19

Aimant permanent de manutention

36

Plots magnétiques à force de maintien très élevée

20

Extracteur magnétique

36

Détecteur de champ magnétique, rouleau magnétique

37

Plots de préhension magnétiques, étanches, en inox 21

La gamme d'aimants présentés dans ce catalogue doit vous permettre de vous familiariser avec le magnétisme et de trouver l'aimant permanent adapté à votre application. Nous avons résolument opté pour une présentation simple et compréhensible par tous. Nous n'avons pas répondu à la question relative à la manifestation du magnétisme dans un aimant permanent. Cela aurait nécessité un exposé plus long dans lequel auraient été évoqués des concepts tels que «spins d'électrons», «orbite de l'atome» et «domaine de Weiß» que l'on retrouve dans tous les livres de physique. Ce qu'est un aimant permanent peut être expliqué ainsi : Lorsque dans un matériau qui a été soumis à l'influence d'un champ magnétique puissant il reste une part élevée de magnétisme, il s'agit de la rémanence B. Le champ magnétique contraire nécessaire à l'élimination de la magnétisation résiduelle est le champ coercitif H. Le magné-

tisme n'est suffisamment fortement «imprégné» dans un matériau et ne demeure dans celui-ci que lorsque le champ contraire est de force équivalente. Deux conditions doivent être remplies pour qu'un matériau devienne un aimant permanent: il doit être en mesure d'absorber suffisamment de magnétisme et ensuite de le conserver. Une lame de tournevis qui s'est trouvée dans un champ magnétique devient elle-même un peu magnétique et parvient à maintenir une vis tout en n'étant pas encore un aimant permanent, car le magnétisme disparaît de nouveau après quelques coups de marteau. Entre les aciers magnétiques utilisés dans les années 30 pour l'allumage des automobiles et les aimants à haute énergie en terres rares, il existe un monde de progrès techniques. La plupart des aimants permanents utilisés aujourd'hui ainsi que leurs applications principales figurent dans ce catalogue. www.binder-magnetic.fr I ICGIBS 0906 I

1I


Ce qu’il faut savoir à propos des aimants permanents ... Le dimensionnement des aimants permanents, c'est-à-dire le rapport entre la surface des pôles magnétiques et leur distance (rapport L/D), est soumis aux lois physiques particulières à chaque matériau magnétique. La température d'utilisation maximale dépend également de la dimension (rapport L/D). Ainsi, par exemple, une rondelle mince en aimant Néo-Delta de Ø 15 x 2 mm ne doit pas être soumise à une température d'utilisation supérieure à + 70° C, alors qu'une rondelle plus épaisse de Ø 15 x 8 mm peut être utilisée jusqu'à environ + 100° C.

Les aimants «haute énergie» en terres rares doivent être stockés dans un endroit sec pour éviter que leur surface ne s'oxyde. Un stockage dans une atmosphère d’hydrogène détruit ces aimants. Aucun matériau magnétique ne peut être soumis trop longtemps à un rayonnement radio-actif sous peine d'entraîner sa démagnétisation. Tous les aimants frittés présentent des petites fissures ainsi que des éclats sur les arêtes qui ne peuvent pas toujours être évités lors de la fabrication. Cela n'influe pas sur les valeurs magnétiques et doit être toléré lors du contrôle. Tous les aimants frittés sont durs et cassants. Lorsqu'ils s'entrechoquent du fait de leur propre force d'attraction, ils se brisent en de multiples éclats à angles vifs. C'est le cas notamment des aimants «haute énergie» pour lesquels un pincement de la peau peut en outre survenir du fait de forces d'attraction élevées.

Pour la plupart des matériaux magnétiques modernes, la rémanence diminue lors du réchauffement alors que la force du champ coercitif augmente. Lorsque la température diminue, la rémanence augmente et la force du champ coercitif décroît. On observe généralement une amélioration de la plupart des systèmes magnétiques jusqu'à une température d'environ - 40° C. Ainsi, par exemple, les aimants SmCo peuvent être utilisés dans des plages de températures négatives qui sont nécessaires pour générer une supra-conductibilité. Dans le cas des noyaux magnétiques imprégnés d'une orientation préférentielle (anisotropie) lors de la fabrication, seule une magnétisation suivant cette orientation préférentielle est possible. Il est impossible d'indiquer la force de maintien d'un aimant «ouvert», car il est entouré de tous côtés par un champ magnétique de densités différentes. La force de maintien est déterminée essentiellement par le flux magnétique de la pièce en fer à maintenir. Une tôle mince en fer a une moins bonne adhérence qu'une tôle épaisse en acier. Un acier non-allié, pauvre en carbone, adhère mieux qu'un acier chromé hautement allié. Pour le maintien sur du fer ou de l'acier, il existe toute une gamme d'aimants spécifiques dont toute l'énergie magnétique est concentrée directement sur la surface de maintien grâce à la pièce polaire.

Comparaison des unités de mesure magnétiques dans les systèmes SI et CGS Données Symboles Unité SI

CGS

Densité du flux magnétique (induction)

B

T (Tesla)

G (Gauss)

1T 1 mT

= =

Vs 1m 2 = 104 G 10 G

Polarisation magnétique

J

T (Tesla)

G (Gauss)

1T 1 mT

= =

104 G 10 G

Champ magnétique

H

A/m

Oe (Oersted)

1 kA/m 1 kOe

= =

12,57 Oe 79,5 kA/m

Densité d’énergie magnétique maximale

(B.H) maxi.

J/m3

G.Oe

1kJ/m3 = 1 MGOe =

Perméabilité du vide

I

Les champs magnétiques qui entourent un aimant permanent peuvent influer sur les appareils de mesure électroniques mais aussi sur les montres à mouvement mécanique et même les détruire. Bien souvent une distance de 0,5 m suffit à éviter un endommagement. Les personnes portant un stimulateur cardiaque doivent impérativement se soustraire aux champs magnétiques. On ne connait pas d'effets néfastes des champs magnétiques, tels que ceux produits par les aimants permanents, sur le corps humain. Pour les champs magnétiques très puissants, d'une rémanence supérieure à 2 Tesla, des recherches sont actuellement conduites concernant d'éventuelles répercussions sur l'organisme humain. Les médecines naturelles et la médecine expérimentale utilisent le magnétisme pour soigner certaines maladies. PARACELSE, déjà, décrivait dans son oeuvre l'utilisation des aimants permanents. Plus tard, MESMER (1734-1815) a développé une théorie relative à la guérison de maladies grâce au magnétisme. A l'exception de quelques applications, la guérison par le magnétisme n'est cependant pas reconnue par la médecine officielle.

2 I ICGIBS 0906 I www.binder-magnetic.fr

0

Conversion

T

G

A/m

Oe

0

0,1257 MGOe 7,95 kJ/m3 • 10 -7

=

4

=

1 G/Oe

T A/m


Valeurs magnétiques et physiques des aimants Qu'est-ce ?

Champ coercitif (T = 20° C)

Densité

Point de Curie

Rémanence

Température maxi. d’utilisation

Produit d’énergie (B x H) maxi.

Perméabilité rémanente relative

Matériau

Coefficient de température de la rémanence par °C

La perméabilité est la capacité de conduction magnétique. Pour presque tous les matériaux magnétiques, la perméabilité est à peine supérieure à celle de l'air, alors qu'elle est plus de mille fois supérieure pour le fer. Le coefficient de température indique la diminution réversible de la rémanence en % pour 1° C d'accroissement de température à partir de la température ambiante de 20° C. La température maximale d'utilisation n'est qu'une valeur approximative étant donné qu'elle est fonction du dimensionnement des aimants (rapport L/D). La valeur indiquée n'est obtenue que si le produit de B et H est au maximum (voir "Dimensionnement de l'aimant"). La densité ou la masse spécifique sont indiquées en g/cm3. Si le point de Curie est atteint, tout matériau magnétique perd son magnétisme. Le tableau d’aide au choix ci-dessous indique les caractéristiques moyennes des différents matériaux magnétiques proposés dans les pages suivantes.

Le produit d'énergie (B x H) maximal représente la valeur de la qualité d'unvaimant. Plus le produit d'énergie est élevé, plus il y a d'énergie dans le matériau magnétique. Le produit d'énergie ressort des plus grandes valeurs de B et de H indiquées sur la courbe de démagnétisation. La rémanence Br est indiquée en Tesla (T) ou en millitesla (mT), et en Gauss (G) dans le système CGS. La rémanence est la magnétisation résiduelle ou la densité de flux qui subsiste dans un aimant qui a été magnétisé en circuit fermé jusqu'à saturation. La force du champ coercitif H est la force du champ contraire nécessaire en kA/m (ou Oersted Oe) que l'on doit utiliser pour démagnétiser un aimant. Plus la valeur est élevée, plus la résistance à la démagnétisation est importante. On distingue BHC de JHC. La force du champ coercitif JHC est très significative pour tous les matériaux magnétiques ayant une rémanence faible et une force de champ coercitif élevée, comme c'est le cas du BaFe. JHC résulte du cycle d'hystérésis.

°C

g/cm3

°C

207 2 600

1,40 -0,20% 100°

3,7

450°

Usinable Collable Plaques minces

2 200

180 2 661

1,35 -0,20% 200°

5,0

450°

Produit courant Grand choix

48

600

50 630

5,00 -0,02% 450°

7,4

860°

Température élevée - Rémanence élevée Sensible à la démagnétisation

5 500 5 900

360416

4 5005 900

600 7 500

1,05- -0,04% 80° 1,10

5,1

725°

Usinable

680

6 800

460

5 780

820 10 300

1,25 -0,10% 150° (25-90°)

6,0

340°

Usinable

23

950

9 500

720

9 000

1 800 22 500

1,02 -0,04% 250° (20-100°)

8,3

725°

Rémanence élevée Bonne tenue à la corrosion

195225

2228

1 000- 10 000- 6901 100 11 000 820

8 700- 1 200- 15 07010 300 2 070 26 000

1,04 -0,03% 300° (20-100°)

8,4

750° 800°

Rémanence très élevée Bonne tenue à la corrosion

220255

2832

1 080 1 160

10 000- ≥ 1 300 ≥ 16 000 11 100 2 320 29 000

1,07 -0,10% 100°180°

7,4

310°

Aimant le plus puissant Sensible à la corrosion (sauf type 180° C)

kJ m3

MGOe

Betaflex BaFe lié par matériau synthétique, anisotrope pages 16 à 31

12

1,5

Ferrite dure Srfe pages 14 et 15

25,5

AINiCo 500 page 15

Br

H

B C

J

G

kA m

Oe

245

2 450

175

2 200

3,2

365

3 650

175

36

4,5

1 150

11 500

Aimant Alpha Samarium-Cobalt lié par matériau synth. page 13

5664

78

550590

Aimant Néo-Alpha Néodyme-Fer-Bore lié par matériau synth. pages 12 et 13

80

10

Aimant Delta Samarium-Cobalt SmCo5 pages 8 et 9

180

Aimant Delta 22 Samarium-Cobalt Sm2Co17 pages 8 et 9 Aimant Néo-Delta Néodyme-Fer-Bore NdFeB pages 10 et 11

mT

10 800 11 600

795880

kA m

HC

Oe

mT kA/m

Principales caractéristiques

www.binder-magnetic.fr I ICGIBS 0906 I

3I


Dimensionnement des aimants à l’aide de courbes de démagnétisation Si l'on relie horizontalement le point de fonctionnement trouvé avec l'axe B et verticalement avec l'axe H, on peut lire la rémanence et la force du champ coercitif. Lorsque B et H ont ensemble les plus grandes valeurs possibles, le point de fonctionnement (B x H) est à sa valeur maximale. Pour un aimant «ouvert» qui est utilisé sans plaque de fermeture de champ ou pièce polaire, le dimensionnement doit être choisi de façon à ce que le point de fonctionnement soit situé à proximité de la valeur maximale de B x H. Si l'aimant est utilisé avec une plaque de fermeture de champ, on peut procéder à une évaluation approximative en multipliant par deux la longueur L du rapport L/D. Cela présuppose que l'épaisseur de la plaque de fermeture de champ soit dimensionnée de façon à ce qu'il n'y ait aucune saturation magnétique. Pour des surfaces polaires magnétiques carrées ou presque carrées, la surface peut être calculée selon la formule suivante donnant un diamètre équivalent D : D= AxBx4

Les aimants, comme d'autres éléments de construction, doivent être fabriqués ou déterminés selon certaines règles. Le dimensionnement de la surface polaire par rapport à la longueur dans le sens de la magnétisation doit correspondre à leurs valeurs magnétiques. L'énergie magnétique la plus élevée est obtenue lorsque le produit de la rémanence B et de la force du champ coercitif H est à son maximum. C'est le cas lorsque le rectangle le plus grand possible s'insert sous la courbe de démagnétisation de B à H (voir figure 1).

or

B

/D tL 0,5 par ex.

Ra p

p

Figure 1

Br

Ba

B x H Point de travail

H

B HC

T1

Les courbes ci-après, relatives à différents matériaux magnétiques, sont simplifiées et représentées sans les caractéristiques de température. Une modification de la température provoque un déplacement du point de fonctionnement sur la courbe. Tant que le point de fonctionnement reste linéaire par rapport à la courbe de démagnétisation, l'induction se modifie de manière réversible, c'est-à-dire qu'elle revient à sa valeur initiale après refroidissement. Dans d'autres cas, la modification est irréversible et ne peut revenir en arrière que par une nouvelle magnétisation. Voir courbe rouge T1, figure 1.

0

Ha

Sur le côté du diagramme ci-après figure une échelle pour le rapport longueur / diamètre d'un aimant (rapport L/D). Pour une rondelle magnétique de Ø 10 x 5 mm d'épaisseur, le rapport L/D est de 5 :10 = 0,5. Si du point 0,5 on trace une ligne jusqu'à l'origine 0, on obtient, au point d'intersection avec la courbe du matériau magnétique correspondant, le point de fonctionnement (B x H) de la rondelle magnétique.

1,4

Aimant Néo-Delta Aimant Delta 1,2

1,5

2,0

3,0

1,3

4,0

1,2 Rémanence (B) Tesla

1,0

Aimant Néo-Alpha Aimant Alpha

Ra

or pp

/D tL

0,8

1,1 1T =10000 Gauss 1mT =10 Gauss 1,0

0,7 0,6

Ox 300 0,5

0,9

Betaflex

0,8

0,4

AlNiCo 500

0,7 0,3

0,6 0,25

0,5 0,2

0,4

0,15

Max.

0,3

Type 0,1

0,2 0,05

Max.

1000

900

800

700

0,1

Type

600

500

400

300

200

100

0

Champ démagnétisant (H) kA/m (kA x 12,56 = Oersted)

I

4 I ICGIBS 0906 I www.binder-magnetic.fr


Formule de calcul de la densité de flux Bx en un point (X) sur l’axe d’une barre magnétique

2R

Bx (X) = (X)

L

[

Br 2

L+X R + (L + X)2

]

x R + X2

2

2

Exemple : Quelle est, à 5 mm de distance, la densité de flux d’une barre magnétique ronde en aimant Delta (SmCo) de Ø 6 x 4 mm (type standard DE 64). Valeur Br de l’aimant Delta relevée dans le tableau = 850 mT mini.

X

Aimant rond

On obtient ainsi : Bx (X) =

[

850 2

4+5 3 + (4 + 5)2

5 3 + 52

2

2

]

mT

Bx (X) = 38,76 mT

2R

Aimant rond avec plaque circulaire de fermeture de champ en fer

L

N

P

S

L

2) Lorsque deux barres magnétiques rondes identiques et de pôles opposés (c’est-à-dire avec attraction réciproque) sont disposées en parallèle, la valeur Bx est multipliée par 2 au point P.

S

3) Lorsque les barres magnétiques rondes placées face à face tel que présenté sous point 2) sont reliées par un U en fer, la valeur Bx est également multipliée par 2 au point P et, dans la formule, la valeur L est remplacée par 2 L.

L

L

N

S

N

2x

L P

S

N

2x

Formule de calcul de la densité du champ à une distance (x).

B

A

1) Lorsque l’on place à l’arrière d’une barre magnétique ronde une plaque de fermeture de champ en fer de même configuration, on peut, dans la formule, remplacer L par 2 x L. L’épaisseur de la plaque de fermeture doit être alors dimensionnée de façon à ce qu’il n’y ait aucune saturation magnétique.

N

L

Aimant parall

(X)

S

Bx(X) = X

élépipédique

Br

[

arc tan 2X

arc tan 2(L+X)

AB 4X + A2 + B2 2

AB 4(L + X)2 + A2 + B2

]

Pour x = 0 la formule n’est pas définie. L’arc tangente (arc tan) est à calculer en radians La formule n’est valable que pour les matériaux magnétiques dont la courbe de démagnétisation est une droite c’est-àdire qu’elle n’est pas applicable pour l’AlNiCO 500 (ALCOMAX). Elle est applicable pour les ferrites dures, les aimants delta (SmCo), les aimants néo-delta (NdFeB), les aimants alpha et néo-alpha (liés par matériau synthétique SmCo et NdFeB). www.binder-magnetic.fr I ICGIBS 0906 I

5I


Les matériaux magnétiques Aimants en ferrite dure Les aimants en ferrite de Baryum et en ferrite de Strontium sont des matériaux frittés d'oxydes métalliques BaO2 ou SrO2 alliés au Fe2O3. Ces matériaux à l'état brut sont disponibles en grande quantité et sont peu coûteux. Les ferrites dures sont les aimants permanents les plus utilisés. Ils sont isotropes ou anisotropes. Les aimants isotropes possèdent des valeurs magnétiques pratiquement identiques dans toutes les directions et peuvent, de ce fait, être magnétisés suivant tous les axes. Ils n'ont qu'une faible densité énergétique et sont peu coûteux. Les aimants anisotropes sont fabriqués dans un champ magnétique et possèdent, de ce fait, une direction préférentielle de magnétisation. Par comparaison aux aimants isotropes, la densité énergétique est environ de 300 % plus élevée. La force du champ coercitif est élevée par rapport à la rémanence. Ceci nécessite une grande surface polaire magnétique, c'est-à-dire que les aimants ronds devront avoir la forme de rondelles et non de barreaux. Les ferrites dures ont un coefficient de température relativement élevé : environ 2 % de rémanence par degré C et peuvent être utilisées de - 40° C à environ + 200° C. Tout comme les matériaux en céramique, les ferrites sont dures et cassantes mais insensibles à l'oxydation et aux influences atmosphériques. Elles ne peuvent être travaillées qu'avec un outillage diamanté. Les aimants en ferrite dure sont normalisés selon norme DIN 17 410. Nous vous proposons des aimants standard: rondelles, anneaux et blocs à partir d'outillages existants. Aimants en AINiCo Aimants à base d'alliages de métaux: aluminium, nickel, cobalt ainsi que fer, cuivre et titane. La fabrication s'effectue par coulage en sable, coulage en coquilles, coulage fin sous vide et aussi frittage. L'AINiCo a été découvert il y a plus de 50 ans et c'est le matériau magnétique le plus ancien encore utilisé. Par comparaison aux nouveaux matériaux magnétiques, les aimants en AINiCo ont une force de champ coercitif réduite pour une rémanence élevée. Les aimants en AINiCo doivent, de ce fait, avoir une grande longueur dans le sens de la magnétisation pour avoir en tant qu'aimants à circuit ouvert une bonne résistance de démagnétisation. C'est-à-dire que les aimants ronds doivent avoir la forme de barreaux. L'avantage principal des aimants en AINiCo est le faible coefficient de température qui n'est que de 0,02 % par degré C ainsi qu'une grande plage de température d'utilisation s'étendant de - 270° C jusqu'au-delà de + 400° C. Ils sont, de ce fait, utilisés lorsqu'un champ magnétique constant est nécessaire malgré d'importantes variations de température. La forme de barreau, qui donne un grand écartement des pôles, est favorable pour la commande de relais à lames. Les aimants en I

6 I ICGIBS 0906 I www.binder-magnetic.fr

AINiCo ne sont pratiquement fabriqués qu'en version anisotrope. En raison de l'augmentation du prix du cobalt et de la faiblesse du champ coercitif, l'utilisation des aimants en AINiCo est en régression. Nous vous proposons la fourniture d'aimants standard en AINiCo 500 sous forme de barreaux ronds moulés fins, de barreaux carrés, d'aimants en U ainsi que de ventouses magnétiques composées de secteurs d'aimants en AINiCo. Aimants en alliages synthétiques Les aimants en alliages synthétiques sont aujourd'hui plus répandus et prennent de l'importance. Les matériaux magnétiques sont pulvérisés avant d'être mélangés avec les matériaux synthétiques appropriés et ils sont ensuite travaillés par calandrage, extrusion, pressage ou moulage par injection pour devenir des produits finis. Des plaques magnétiques et des bandes de 0,5 mm à 2 mm d'épaisseur sont fabriquées à partir de matières synthétiques flexibles et de poudre de ferrite dure. On peut ainsi, par exemple, réaliser des plaques signalétiques en contrecollant une plaque en PVC blanc. Les plaques et bandes magnétiques flexibles ont une qualité magnétique très élevée puisqu'elles sont, lors de la fabrication, traversées par un champ magnétique homogène. De ce fait, les particules magnétiques contenues dans le matériau synthétique sont orientées, et ce, dans le sens préférentiel (anisotropie). Possibilités de magnétisation axialement S

N

S

N

transversalement N

h

S N S N

P

S N S N

N

N

N

N

N

en ligne plusieurs pôles sur une surface (X1)

radialement N

S

S

S

S

S N

N

N N

N S

S

diamétralement

S

N

N

N

N S

N S

S

N

N

S

N

N S N

S S

S

N

par secteurs plusieurs pôles (par exemple : 6 pôles) sur une surface

N

plusieurs pôles (par exemple : 4 pôles) à la périphérie

S

N

S

N


Aimants “haute énergie” en terres rares Aimants «haute énergie» Ce sont des aimants permanents appartenant au groupe des terres rares. Le produit énergétique élevé, supérieur à 385 kJ/m3 ou 48 MGOe, permet de nouvelles solutions techniques. Il est ainsi devenu possible de réduire considérablement les dimensions des systèmes magnétiques ou d'atteindre, à dimensions égales, des énergies magnétiques beaucoup plus importantes que celles obtenues avec les matériaux magnétiques traditionnels, tels que le Baryum-Ferrite ou l'AINiCo. Une comparaison fait ressortir que pour un même contenu énergétique, un aimant en BaryumFerrite doit avoir un volume 6 fois plus grand qu’un aimant «terres rares». Pour générer un champ de 100 mT (1000 Gauss) à 1 mm de la surface polaire, un aimant en Baryum-Ferrite doit être 25 fois plus gros qu'un aimant en Samarium-Cobalt. Le produit énergétique du nouvel aimant en Néodyme-Fer-Bore est env. 70 % plus élevé que celui de l'aimant en Samarium-Cobalt pris comme exemple. Ci-dessous une comparaison des produits énergétiques (B x H) maxi. de quelques matériaux magnétiques : Baryum-Ferrite lié par matériau synthétique, anisotrope (Betaflex) 18 kJ/m 3 Baryum-Ferrite fritté, anisotrope (Ox 300) 25 kJ/m 3 AINiCo 500 36 kJ/m3 Samarium-Cobalt lié par matériau synthétique, aimant Alpha 64 kJ/m 3 Néodyme-Fer-Bore lié par matériau synthétique, aimant Néo-Alpha 80 kJ/m 3 Samarium-Cobalt, aimant Delta (SmCo) 180-225 kJ/m 3 Néodyme-Fer-Bore, aimant Néo-Delta (NdFeB) 385 kJ/m 3 Qu’est-ce que les «terres rares» ? Les terres rares, appelées également lanthanides, sont les 15 éléments de nombre atomique 57 à 71 dans le système périodique des éléments (classification de MENDELEIEV). Elles représentent un septième de tous les éléments présents dans la nature. Les terres rares ne sont rares en aucun cas. Certaines ont une utilisation commerciale, comme par exemple le Cérium (Ce) pour la fabrication du verre ou de l'acier, le Lanthanen (La) pour la fabrication des films de radiographie et de catalyseurs pour la réduction des gaz d'échappement, l'Europium (Eu) pour rendre visibles les couleurs rouges dans les tubes images cathodiques de télévision, le Samarium (Sm) et le Néodyme (Nd) pour la fabrication de matériaux magnétiques ayant le produit énergétique le plus élevé. Le Samarium ne représente qu'une faible partie des terres rares. Le retraitement avec un haut degré de pureté est très onéreux. La part de Néodyme dans les terres rares est plus élevée. Le traitement jusqu'à l'obtention complète d'un aimant fini en terres rares est d'un prix très élevé par rapport aux aimants traditionnels. Par ailleurs, dans les aimants en Samarium-Cobalt,

le prix du Cobalt étant aussi très élevé, il rend ce matériau relativement onéreux. En conséquence, leur utilisation pour de gros volumes est donc limitée. Comment sont fabriqués les aimants à haute énergie ? La fabrication des aimants SmCo et NdFeB commence par l'élaboration de l'alliage. Ensuite, les blocs de matériaux sont concassés et broyés jusqu'à l'obtention d'une poudre fine qui est comprimée dans un champ magnétique et finalement frittée. Nous traitons des blocs bruts isostatiquement pressés puis frittés de grande dimension. A partir de ces blocs, débités sous l'eau à la scie diamantée, sont obtenues les formes brutes des aimants. Les rondelles et les bagues sont usinées de la même façon avec des outillages diamantés. Pour la fabrication de grandes quantités, la poudre est comprimée et frittée dans des moules, donc seules des formes géométriques simples sont réalisables. La magnétisation Après la mise en forme intervient la magnétisation jusqu'à saturation. Pour cette opération, des champs magnétiques très puissants sont nécessaires. Pour produire ces champs magnétiques élevés, des batteries de condensateurs sont déchargées par impulsions dans une bobine sans fer et de faible résistance ohmique. Le futur aimant est placé à l'intérieur de la bobine sans fer et est magnétisé jusqu'à saturation par les impulsions magnétiques très fortes induites par les décharges successives. En principe, une magnétisation n'est possible que dans la direction anisotropique déterminée par l'orientation préférentielle appliquée lors de la fabrication. Nous livrons nos aimants standard de «haute énergie» magnétisés à saturation. Sur demande, nous fournissons également des aimants à l'état non magnétisé et pouvons procéder ultérieurement à leur magnétisation monté dans leur système. Propriétés Les aimants SmCo sont très durs et cassants. En revanche, les aimants NdFeB sont moins durs et moins cassants. Les aimants s’oxydent en ambiance humide, le SmCo très légèrement, le NdFeB de façon plus importante. En présence d’eau, le SmCo est relativement constant. Le NdFeB s’oxyde de façon très importante et va jusqu’à se dissoudre lentement. Nous disposons d’un nouveau NdFeB dont la tenue à la corrosion est équivalente au SmCo. Les aimants NdFeB se traitent galvaniquement contre la corrosion par étamage, zinguage, nickelage, dépôt d’aluminium ou par revêtement de résine époxy. Les rayonnements radioactifs provoquent des pertes structurelles. Par là même les caractéristiques magnétiques sont modifiées de façon négative. Formes livrables Nos aimants «haute énergie» sont livrables rapidement dans un grand nombre de dimensions standard. Les aimants «sur mesure» sont également réalisables, en petites quantités, dans toutes les qualités d’aimants (SmCo5, Sm2Co17, NdFeB). www.binder-magnetic.fr I ICGIBS 0906 I

7I


Aimants Delta Aimants permanents en Samarium-Cobalt (SmCo5 Sm2 Co17 ) Les aimants «haute énergie» sont fabriqués selon un procédé de frittage de poudres d'alliages. Les aimants frittés sont très durs et cassants et ne peuvent être usinés qu'au moyen d'outillages diamantés et avant magnétisation. Une orientation préférentielle est appliquée à l'aimant lors de la fabrication. Une magnétisation n'est possible que dans cette orientation préférentielle (anisotropie). Les valeurs magnétiques ne sont pas affaiblies par des champs magnétiques inverses puissants. La température d'utilisation maximale est fonction du

Rondelles

D

N

dimensionnement (rapport L/D). L'aimant Delta peut être utilisé jusqu'à la température de l'hélium liquide. Dans des conditions d'environnement normales, l'aimant Delta peut être utilisé sans protection de surface supplémentaire. Les aimants en Samarium-Cobalt peuvent être fournis en différentes qualités selon les cas d'utilisation. Nous sommes à votre disposition pour vous conseiller. Les aimants standard ci-après sont livrables rapidement.

Plaques et barreaux C

L S

Type DE153 DE184 DE202 DE204 DE210 DE32 DE30 DE41 DE405 DE52 DE53 DE54 DE505 DE62 DE64 DE610 DE73 DE85 DE103 DE105 DE110 DE143 DE154 DE155 DE1510 DE205 DE255 DE258 DE2515

A

N

øD ø 1,5 ø 1,8 ø 2,0 ø 2,0 ø 2,0 ø 3,0 ø 3,0 ø 4,0 ø 4,0 ø 5,0 ø 5,0 ø 5,0 ø 5,0 ø 6,0 ø 6,0 ø 6,0 ø 7,0 ø 8,0 ø 10,0 ø 10,0 ø 10,0 ø 14,0 ø 15,0 ø 15,0 ø 15,0 ø 20,0 ø 25,0 ø 25,0 ø 25,0

x

L (a) 3 4 2 4 10 2 3 1,5 5 2 3 4 5 2 4 10 3 5 3 5 10 3 4 5 10 5 5 8 15

B

S

Type

A

x

B

2 3 4 5 5 6 10 10 12 15 16 18 26 30 30 32

DE22 DE33 DE42 DE55 DE45 DE36 DE107 DE1010 DE1209 DE1515 DE1612 DE1816 DE2621 DE3010 DE3020 DE3227

x

2 3 4 5 4,5 3 7 10 9 15 12 16 21 10 20 27

C 1 2 2 3 1,5 1 2 3 2,5 6 3 4 5 6 10 6

D d

Anneaux N

L S

Type

øD

DE2015 DE2512 DE3011 DE4015

ø 20 ø 25 ø 30 ø 40

x

ød ø 10 ø 12 ø 10 ø 15

x

L (a) 5 8 10 10

Toutes cotes en mm. Tolérances générales selon norme DIN 7168.

Presque tous les aimants standard sont livrés dans le matériau magnétique de haute qualité «Aimant Delta 22» (Sm2Co17). La livraison est faite matériau aimanté. I

8 I ICGIBS 0906 I www.binder-magnetic.fr


Aimants Delta

blocs frittés par compression isostatique, et ce, en fonction de différents rapports dimensionnels (L/D).

Nous fabriquons des aimants «sur mesure» usinés sur des machines équipées d'outillages diamantés. Nous pouvons également fournir à titre d'échantillon des aimants réalisés par électro-érosion. Pour des quantités importantes, nous proposons des aimants fabriqués à partir de poudres comprimées dans des moules. Les courbes suivantes montrent le comportement en température de matériaux magnétiques disponibles pour la fabrication d'aimants sous forme de

Exemple : Une rondelle magnétique de ø 10 x 5 mm doit être fabriquée en SmCo5 - code 160/120. Compte tenu du rapport L/D de 0,5, l'aimant peut être utilisé jusqu'à une température de 200° C. Si la température d'utilisation est d'environ 250° C, la longueur doit être de 7,5 mm dans le sens de la magnétisation (rapport L/D = 0,75) (voir également page 4 du catalogue)

(23 MGOe) (9 500 G) (9 000 Oe) (22 500 Oe)

20° C 100° C

kG 14

1,2

12

1,0

10

0,5

200° C

– 600 –8

0,75

250° C

– 1200 – 1000 – 16 – 14 – 12

HC

B

J

0,4

4

0,2

2

0

0

T 1,4

kG 14

1,2

12

1,0

10

– 400 – 200 –6 –4 –2

1

1,7

0,8

8

0,6

6

0,4

4

0,2

2

0

0

300° C

– 800 – 10

– 600 –8

Champ coercitif (T = 20° C)

Br

6

HC

– 400 – 200 –6 –4 –2

Point de Curie

H kA/m – 1400 kOe – 18

Rémanence

– 800 – 10

20° C

150° C

8

0,6

Densité

Codes selon norme DIN 17410 resp. IEC 404-8-1

100° C

0,8

Température maxi. d’utilisation

(28 MGOe) (11 000 G) (10 300 Oe) (26 000 Oe)

Produit d’énergie (B x H) maxi.

– 1200 – 1000 – 16 – 14 – 12

L/D

0,2

Matériau pour les aimants standard

T 1,4

250° C

200° C

150° C

kA/m – 1400 kOe – 18

Aimant Delta 22 Sm2Co17 Code 190/159* maxi. 225 kJ/m3 nom. 1 100 mT nom. 820 kA/m nom. 2 070 kA/m

1,7

0,2

H

(B x H) Br. BHC JHC

1

Coefficient de température de la rémanence par °C

maxi. 180 kJ/m3 nom. 950 mT nom. 720 kA/m nom. 1 800 kA/m

0,75

Dureté Vickers

(B x H) Br. BHC JHC

0,5

J, B

L/D

Aimant Delta SmCo5 Code 160/120*

J, B

Aimants permanents en Samarium-Cobalt (SmCo5 Sm2 Co17 )

°C

g/cm 3

°C

kJ m3

MGOe

mT

G

kA m

Oe

kA m

Oe

HV

Aimant Delta Samarium-Cobalt SmCo5

180

23

950

9 500

720

9 000

1 800

22 500

env. 550

- 0,04 % env. 250° (20-100°)

8,3

725°

Aimant Delta 22 Samarium-Cobalt Sm2Co17

195225

2228

1 0001 100

10 00011 000

690820

8 70010 300

1 2002 070

15 07026 000

env. 640

- 0,03 % env. 300° (20-100°)

8,4

750°800°

www.binder-magnetic.fr I ICGIBS 0906 I

9I


Aimants Néo-Delta Les aimants NdFeB peuvent recevoir des traitements anti-corrosion adaptés aux conditions d'utilisation : étamage galvanique, nickelage, zingage électrolytique avec bichromatage, nickelage sur étain, revêtement plasma. Les aimants standard ci-dessous sont tous fournis avec un traitement de surface anticorrosion (fe/zn 10). Comme pour tous les matériaux magnétiques, la température maximale d'utilisation dépend du bon dimensionnement de l'aimant (rapport L/D au point de travail sur la courbe B x H). En cas de mauvais dimensionnement de l'aimant, avec une épaisseur trop faible dans le sens de la magnétisation, il se produit des pertes irréversibles dès en-deçà de 100° C. Demandez-nous conseil.

Aimants permanents en Néodyme-Fer-Bore (NdFeB) L'aimant Néo-Delta (NdFeB) est, de par sa rémanence et sa densité énergétique élevées, le matériau magnétique disponible le plus puissant. Par rapport aux aimants Delta (SmCo), sa valeur qualitative, définie par le produit énergétique, est supérieure de 40 % et sa densité inférieure de 12 %. De plus, le matériau de base, plus répandu, s'obtient plus facilement. Le NdFeB est dur comme tout matériau fritté, cependant il n'est pas aussi cassant que le SmCo, de sorte que le risque de fracture est moindre. Le NdFeB n'est pas sensible à la corrosion dans l'air ambiant normal. Le matériau a une affinité élevée avec l'oxygène et l'hydrogène. En cas d'humidité importante, il se produit une corrosion de surface semblable à la rouille.

S

Type NE152 NE24 NE210 NE30 NE412 NE415 NE45 NE53 NE510 NE62 NE65 NE73 NE86 NE95 NE103 NE105 NE110 NE143 NE153 NE154 NE155 NE205 NE201 NE255 NE257

øD

Matériau pour les aimants standard

Aimant Néo-Delta NdFeB I

x

L(a)

ø 1,5 ø 2,0 ø 2,0 ø 3,0 ø 4,0 ø 4,0 ø 4,0 ø 5,0 ø 5,0 ø 6,0 ø 6,0 ø 7,0 ø 8,0 ø 9,0 ø 10,0 ø 10,0 ø 10,0 ø 14,0 ø 15,0 ø 15,0 ø 15,0 ø 20,0 ø 20,0 ø 25,0 ø 25,0

Type

2 4 10 3 1,2 1,5 5 3 10 2 5 3 6 5 3 5 10 3 3 4 5 5 10 5 7

Produit d’énergie (B x H) maxi.

NE22 NE33 NE44 NE48 NE55 NE545 NE631 NE66 NE88 NE107 NE1010 NE106 NE129 NE1515 NE1612 NE1816 NE2010 NE2020 NE2621 NE3010 NE3030 NE3227 NE5020 NE7550

Rémanence

A

C

x

2 3 4 4,8 5 5 6 6 8 10 10 10 12 15 16 18 20 20 26 30 30 32 50 75

B

B

x C (a)

2 3 4 4,8 5 4,5 3 6 8 7 10 10 9 15 12 16 10 20 21 10 30 27 20 50

Type

1 1 2 4,5 2 1,5 1 5 6 2 3 6 2,5 5 3 4 5 8 5 6 6 6 8 10

HC

B

J

kJ m3

MGOe

mT

G

kA m

Oe

220245

2831

1 0801 150

10 80011 500

795860

10 00010 800

10 I ICGIBS 0906 I www.binder-magnetic.fr

L S

HC

øD

NE1035 NE1031 NE1556 NE2045 NE2016 NE2512 NE4023 NE7642

Champ coercitif (T = 20° C)

Br

D d

N

kA m

Oe

mT kA/m

≥1 300

≥16 000

1,07

ø ø ø ø ø ø ø ø

-0,10%

x

10 10 15 20 20 25 40 76

ød ø ø ø ø ø ø ø ø

3,1 3,1 5 4,2 10 12 23 42

x L (a) 5 10 6 5 6 8 6 6

Point de Curie

S

L

Anneaux

A

Densité

Plaques N et barreaux

Température maxi. d’utilisation

N

Coefficient de température de la rémanence par °C

D

Perméabilité rémanente relative

Rondelles

Les aimants standard ci-après sont livrables rapidement. Toutes les cotes en mm. Tolérences générales selon norme DIN 7168 moyenne.

°C

g/cm 3

°C

100°130°

7,4

310°


Aimants Néo-Delta Aimants permanents en Néodyme-Fer-Bore (NdFeB)

sont alors fabriqués à partir de blocs frittés par compression isostatique. Les courbes suivantes montrent le comportement en température en fonction de différents rapports dimensionnels (L/D).

Nous pouvons réaliser des aimants «sur mesure». Pour des quantités importantes, nous proposons des aimants fabriqués à partir de poudres comprimées dans des moules. Nous pouvons également fournir, à titre d'échantillons, des anneaux magnétiques d'un diamètre ≥ 50 mm usinés par électroérosion ou par enlèvement de matière effectué au moyen d'une machine à forer au diamant. Grâce aux différents matériaux magnétiques dont nous disposons, nous sommes en mesure d'adapter les aimants à leur utilisation spécifique. Les aimants

(B x H) Br. BHC JHC

maxi. 285 kJ/m3 nom. 1 230 mT nom. 930 kA/m nom. 1 670 kA/m

(36 MGOe) (12 300 G) (11 700 Oe) (21 000 Oe)

Aimant Néo-Delta (NdFeB) Code 360/95* Matériau magnétique ayant une rémanence et une densité élevées. Pour températures d’utilisation jusqu’à 100° C. (B x H) Br. BHC JHC

maxi. 385 kJ/m nom. 1 410 mT nom. 1 020 kA/m nom. 1 030 kA/m

3

0,2

1,7

60° C

H kA/m – 1400 kOe – 18

80° C

– 1200 – 1000 – 16 – 14 – 12

100° C

– 800 – 10

0,5

L/D

– 600 –8

0,75

Matériau magnétique ayant une grande stabilité par rapport aux champs démagnétisants. Pour températures d’utilisation jusqu’à env. 180° C. (32 MGOe) (11 600 G) (11 100 Oe) (31 000 Oe)

150° C

T 1,4

kG 14

1,2

12

1,0

10

0,8

8

0,6

6

0,4

4

0,2

2

0

0

T 1,6

kG 16

1,4

14

1,2

12

1,0

10

0,8

8

– 400 – 200 –6 –4 –2

1

1,7

60° C 80° C 100°C

20° C

0,2

120° C

(48 MGOe) (14 100 G) (12 900 Oe) (13 000 Oe)

Aimant Néo-Delta (NdFeB) Code 225/215*

maxi. 255 kJ/m3 nom. 1 160 mT nom. 880 kA/m nom. 2 470 kA/m

1

20° C

0,6

6

0,4

4

0,2

2

0

0

T 1,4

kG 14

1,2

12

1,0

10

120° C

H kA/m – 1400 kOe – 18

(B x H) Br. BHC JHC

0,75

J, B

0,5

L/D

J, B

Matériau magnétique ayant un produit énergétique élevé et une grande stabilité par rapport aux champs démagnétisants. Pour températures d’utilisation jusqu’à env. 150° C.

Ces aimants sur mesure sont brut d’usinage mais peuvent recevoir des traitements anticorrosion (nous consulter pour les quantités mini).

– 1200 – 1000 – 16 – 14 – 12

– 800 – 10

0,5

L/D

– 600 –8

0,75

– 400 – 200 –6 –4 –2

1

1,7

60° C

20° C 0,2 100° C

120° C

150° C

180° C

210° C

H kA/m – 1400 kOe – 18

– 1200 – 1000 – 16 – 14 – 12

– 800 – 10

– 600 –8

0,8

8

0,6

6

0,4

4

0,2

2

0

0

J, B

Aimant Néo-Delta (NdFeB) Code 245/143*

Exemple : Un aimant rond de ø 10 doit être fabriqué en NdFeB code 225/215. Compte tenu du rapport L/D de 0,5, l'aimant peut être utilisé jusqu'à une température de 150° C. Si la température d'utilisation doit être de 180° C, la longueur doit être de 7,5 mm dans le sens de la magnétisation rapport L/D = 0,75) (voir également page 4 du catalogue)

– 400 – 200 –6 –4 –2

Codes selon Norme DIN 17410 resp. IEC 404-8-1

Les matériaux ci-dessus, stockés sous forme de blocs frittés par compression isostatique (maxi. 50x100x200 (a)) sont destinés à la fabrication d’aimants «sur mesure» que l’on adapte à leur utilisation spécifique. D’autres matériaux en NdFeB sont livrables sur demande. www.binder-magnetic.fr I ICGIBS 0906 I

11 I


Aimants Néo-Alpha

Les aimants sont isotropes, c'est-à-dire qu'ils n'ont pas d'orientation préférentielle et qu'ils peuvent être, de ce fait, magnétisés dans toutes les directions. Il est également possible de réaliser une magnétisation multipolaire avec des orientations de magnétisation spécifiques. Les aimants peuvent être utilisés sans protection de surface lorsque les conditions d'utilisation sont normales (par exemple à température ambiante, humidité relative de l'air ≥ 50 %, sans rosée). Lorsque les conditions d'utilisation sont corrosives, nous préconisons une protection de surface par revêtement en matière plastique. Tous les aimants standard sont fournis magnétisés suivant l'orientation de magnétisation que nous indiquons.

Aimants permanents en Néodyme-Fer-Bore (NdFeB) avec liant synthétique L'aimant Néo-Alpha n'est pas fritté comme les autres aimants. La poudre magnétique mélangée au liant synthétique est, en effet, pressée à chaud dans des moules. Les tolérances obtenues sont de ± 0,1 mm. Les aimants standard moulés par compression peuvent être usinés à l'état démagnétisé, suivant spécifications du client, par enlèvement de matière. Pour des quantités importantes, nous sommes en mesure de réaliser des aimants Néo-Alpha avec des tolérances serrées et un état de surface lisse au moyen d'outillages de compression adaptés aux spécifications particulières. Nous sommes à votre disposition pour définir les outillages correspondants. Rondelles magnétiques

D

Plaques N et barreaux magnétiques S

N

L S

Type NA009 NA037 NA006 NA007 NA042 NA142 NA853 NA519 NA019 NA504 NA004 NA110 NA002 NA024 NA023

øD

x

L(a)

ø 2,0 ø 3,0 ø 4,0 ø 5,0 ø 6,0 ø 6,0 ø 8,5 ø 10,0 ø 10,0 ø 12,5 ø 12,5 ø 15,0 ø 20,0 ø 25,0 ø 30,0

Les aimants standard ci-après sont livrables rapidement.

Type

5 10 10 10 2 10 3 5 10 5 10 3 7,7 5 10

NA552 NA105 NA510 NA015 NA022

A

C

D d

N

B

L S

x

5 10 50 50 30

Anneaux magnétiques

A

B

x

C

5 5 10 12 30

2 5 10 10 10

Type

øD

NA260 NA300 NA350 NA351

ø ø ø ø

x

26 30 35 35

ød ø ø ø ø

22 16 21 21

x L (a) 5 5 5 10

I

Br

HC

B

J

HC

kJ m3

MGOe

mT

G

kA m

Oe

kA m

Oe

mT kA/m

80

10

680

6 800

460

5 780

820

10 300

1,25

12 I ICGIBS 0906 I www.binder-magnetic.fr

-0,10 % (25°-90°)

Point de Curie

Champ coercitif (T = 20° C)

Densité

Rémanence

Température maxi. d’utilisation

Aimant Néo-Alpha Néodyme-Fer-Bore lié par matériau synth.

Produit d’énergie (B x H) maxi.

Perméabilité rémanente relative

Matériau

Coefficient de température de la rémanence par °C

Toutes cotes en mm. Tolérances générales selon norme DIN 7168 moyenne.

°C

g/cm 3

°C

150°

6,0

340°


Aimants Néo-Alpha & Aimants Alpha

Aimants permanents en Néodyme-Fer-Bore (NdFeB) avec liant synthétique L/D

0,5

Courbe de démagnétisation Br et JHC des aimants Néo-Alpha

1,0

0,7

2,0

1,5

0,3 600

0,2 300

0 – 2000

– 1800

– 1600 – 1400

– 1200

– 1000

– 800

– 600

– 400

– 200

Rémanence Br en mT (mT x 10 = Gauss)

900

-300

Champ démagnétisant Champ coercitif JHC (KA/m(x 12,56 = Oersted) -600

-900

Aimants Alpha Aimants permanents en Samarium-Cobalt (SmCo5) avec liant synthétique

Toutes cotes en mm

L’aimant Alpha résulte de la compression à chaud de la poudre de Samarium-Cobalt mélangée à un liant synthétique. Par rapport à l’aimant Néo-Alpha, il présente l’avantage d’être peu sensible à la corrosion. L’aimant Alpha reçoit une orientation préférentielle lors de la fabrication (anisotropie) et ne peut être magnétisé que dans cette direction (a). Tous les aimants standard sont fournis magnétisés.

(a) = orientation préférentielle

Type

Forme

Dimensions

A049 A271

Barreau Plaque

(A) 6 (A) 76

x (B) 6 x (B) 76

x (C) 8 (a) x (C) 5 (a)

Br

HC

B

J

kJ m3

MGOe

mT

G

kA m

Oe

5664

78

550590

5 500 5 900

360416

4 5005 900

HC

kA m

Oe

600

7 500

mT kA/m 1,051,10

-0,04 %

Point de Curie

Champ coercitif (T = 20° C)

Densité

Rémanence

Température maxi. d’utilisation

Aimant Alpha Samarium-Cobalt lié par matériau synth.

Produit d’énergie (B x H) maxi.

Perméabilité rémanente relative

Matériau

Coefficient de température de la rémanence par °C

Les aimants standard ci-après sont livrables rapidement.

°C

g/cm 3

°C

80°

5,1

725°

www.binder-magnetic.fr I ICGIBS 0906 I

13 I


Noyaux magnétiques en Ferrite dure - anisotrope (SrFe, Ferrite dure selon norme DIN 17410) Les noyaux magnétiques SrFe sont composés d'environ 80 % d'oxyde de fer et de 20 % de ferrite de strontium comprimés et ensuite frittés. Le formage à la presse s'effectue dans un champ magnétique. De cette façon, une orientation préférentielle (anisotropie) est déterminée dans le noyau magnétique et on obtient ainsi une amélioration considérable de la rémanence. Une magnétisation inverse à l'orientation préférentielle prévue n'est pas possible. Les noyaux magnétiques ci-dessous sont magnétisés avec l'orientation préférentielle indiquée N-S. Les noyaux magnétiques en ferrite de strontium correspondent par leur dureté et leur fragilité à un matériau céramique.

Un usinage n'est possible que par rectification au diamant. Ils sont insensibles aux influences démagnétisantes et conservent un magnétisme illimité. Comme tout matériau céramique, ils sont insensibles aux conditions météorologiques, ne s'oxydent pas et résistent à de nombreux produits chimiques. Le contact avec des aliments n'est pas autorisé. De même que tout matériau dur et fragile, ils ne doivent pas être exposés à des chocs ou à des charges de flexion. Pour des raisons physiques, les noyaux magnétiques BaFe ne sont fabriqués qu'avec une surface magnétique importante et une faible hauteur. Les aimants standard ci-après sont livrables rapidement.

Rondelles magnétiques

øD

R4 R5 R8 R10 R11 R12 R30 R40 R45

ø4 ø5 ø8 ø 10 ø 10 ø 12 ø 30 ø 40 ø 45

x ± 0,05 ± 0,3 ± 0,2 ± 0,3 ± 0,3 ± 0,5 ± 0,7 ± 0,9

Rondelles magnétiques avec trou central

Type ± 0,1 ± 0,3 ± 0,1 ± 0,4 ± 0,05 ± 0,3

øD

RL15 RL20 RL21 RL30

ø 15,2 ø 20 ø 20 ø 31

N

xød ± 0,3 ± 0,35 ± 0,3 ± 0,8

ø 3,2 ø 4,3 ø 4,3 ø 5,3

H rectifiée H rectifiée

± 0,1

± 0,2

6 6,5 10 15

± 0,2

ød øD Fraisage d ø

± 0,2 ± 0,25

± 0,3 ± 0,3 ± 0,3 ± 0,45

ø8 ø 15 ø 19,5 ø 20 ø 30 ø 36 ø 40 ø 60 ø 100

xød

± 0,3

± 0,1

ø4 ø 6,2 ø 6,5 ø 10 ø 16 ø 27,5 ø 22 ø 32 ø 70

± 0,3 ± 0,4 ± 0,4 ± 0,75 – 1,0 ± 0,8 ± 1,5 ± 2,0

xH

± 0,1 ± 0,2 ± 0,2 ± 0,4 ± 0,5 ± 0,5 ± 0,6 ± 1,4

Plaques magnétiques

H

xH

øD

RL8 RL62 RL19 RL10 RL16 RL36 RL40 RL60 RL107

± 0,1

S

Type

H, D rectifiés H rectifiée H rectifiée

± 0,05

H ød øD

S

H 5 2,6 4 5 10 6 6 7 9

± 0,2

N

H

øD

Type

Anneaux magnétiques

S

N

3 3 10 4,3 5 8 9 10 20

± 0,1 ± 0,1 ± 0,1 ± 0,1 ± 0,7 ± 0,05 ± 0,1 ± 0,15

d’un côté à 90° des deux côtés à 90° des deux côtés à 90° d’un côté à 90°

L

R1212 R2510 R4020 R5025 R6020 R7550 R1000

12 25 40 50 60 75 100

± 0,2 ± 0,2 ± 0,8 – 2,5 ± 1,0 ± 2,0 – 4,0

H rectifiée

N

H

xB 12 10 20 25 20 50 100

xH

± 0,2 ± 0,15 ± 0,4 – 1,0 ± 0,4 ± 1,5 – 4,0

7,5 5,0 10,0 7,8 15 20,0 25,0

± 0,1 ± 0,1 ± 0,05 ± 0,1 ± 0,1

I

14 I ICGIBS 0906 I www.binder-magnetic.fr

J

HC

MGOe

mT

G

kA m

Oe

kA m

Oe

mT kA/m

3,4

380

3 800

225

2 800

240

3 000

1,35

Coefficient de température de la rémanence par °C

HC

B

-0,20%

Point de Curie

27,0

Br

H rectifiée H rectifiée Trou central ø 14 mm

Densité

Ferrite de Strontium SrFe

Champ coercitif (T = 20° C)

H rectifiée

± 0,1

Température maxi. d’utilisation

kJ m3

Rémanence

Perméabilité rémanente relative

Produit d’énergie (B x H) maxi.

H rectifiée

± 0,1

Pour la fixation, n’utiliser que des vis en matériau amagnétique

Matériau

B

L

S

Type

H rectifiée H rectifiée H rectifiée d fraisé d’un côté

± 0,1

°C

g/cm 3

°C

env. 200°

5,0

450°


Noyaux magnétiques en AINiCo

Les noyaux magnétiques en AINiCo, obtenus par moulage selon le procédé à cire perdue, sont orientés et magnétisés en direction axiale. Par l'orientation des cristaux en direction axiale pendant la fabrication, les valeurs magnétiques sont améliorées de façon sensible. Une magnétisation ne peut être réalisée que dans la direction préférentielle préétablie. L'AINiCo est un matériau dur qui ne peut être usiné que par rectification. Les deux surfaces frontales de nos barres rondes sont rectifiées. Le rapport optimal du diamètre par rapport à la longueur (L/D) est > 4/1. Des aimants plus courts ne sont pas très stables en circuit magnétique ouvert. La majorité des noyaux magnétiques que nous proposons sont dimensionnés de façon optimale. Les aimants en AINiCo ont une rémanence élevée, mais un champ coercitif faible. En conséquence, le matériau magnétique AINiCo est en mesure de recevoir un champ magnétique élevé qui n'est toutefois que faiblement ancré dans l'aimant et peut donc être facilement affaibli par une influence démagnétisante.

C'est la raison pour laquelle les noyaux magnétiques en AINiCo ne doivent pas être stockés ou utilisés avec mise en contact de pôles de même nom. Dans une plage de température de - 270° C à + 400° C, l'AINiCo demeure constant. Le facteur de correction de température est de 0,02 % pour 1° C. Par la forte teneur en nickel de l'alliage, le matériau est très résistant contre les acides et l'oxydation. Les aimants en AINiCo sont utilisés généralement pour la commande de relais à lames (REED). La longueur de l'aimant doit correspondre à la longueur du tube en verre du relais, celui-ci étant disposé en parallèle avec l'aimant. Les aimants standard ci-après sont livrables rapidement. Pour des séries, nous sommes en mesure de fournir des barres magnétiques rondes dans des dimensions différentes et dans une plage de diamètres de 3 à 20 mm.

Toutes cotes en mm. L = sens de la magnétisation Barres magnétiques rondes en AINiCo 500

Barreaux magnétiques rectangulaires B en AINiCo

L ± 0,2 mm øD

S

N

– 0,2 mm

-Moulage à cire perdueL

Type

A

A315 ø 3 15 A420 ø 4 20 A520 ø 5 20 A625 ø 6 25 A832 ø 8 32 A1045 ø 10 45 A1560 ø 15 60 A2012 ø 20 120 Exécution : périphérie moulée lisse, faces frontales meulées

V48 V63 V105 V155

4,8 6,3 10 15

A S

x

4,8 6,3 5 5

L 25,4 32 20 60

Exécution : périphérie brute de coulage, faces frontales rectifiées

Champ coercitif (T = 20° C)

Br

B

HC

B

J

HC

kJ m3

MGOe

mT

G

kA m

Oe

kA m

Oe

mT kA/m

36

4,5

1 150

11 500

48

600

50

630

5,00

-0,02 %

Point de Curie

Rémanence

x

Densité

Produit d’énergie (B x H) maxi.

x

Température maxi. d’utilisation

AINiCo 500 Moulage à cire perdue

øD

Coefficient de température de la rémanence par °C

Matériau

N

-Moulage en sable ou en coquille-

Perméabilité rémanente relative

Type

L ± 0,2 mm

°C

g/cm 3

°C

450°

7,4

860°

www.binder-magnetic.fr I ICGIBS 0906 I

15 I


Betaflex L'aimant permanent flexible que l'on peut usiner soi-même : couper, découper, percer, scier avec des outils normaux. Bonnes valeurs magnétiques par orientation préférentielle (anisotropie). Le Betaflex est un matériau magnétique remarquable, un matériau synthétique flexible, genre de caoutchouc allié à une poudre de ferrite de baryum. Au cours du processus de fabrication, l'orientation magnétique préférentielle (anisotropie) est déterminée dans le sens de l'épaisseur du matériau magnétique. En conséquence, les propriétés magnétiques sont améliorées de façon sensible. Le Betaflex peut aussi être usiné à l'état magnétisé avec des outils normaux. Il n'est pas sensible aux influences démagnétisantes.

Pour une quantité minimale de matériau magnétique de 50 kg, des coupes «sur mesure» peuvent être obtenues. Nous pouvons livrer des plaques magnétiques de préhension jusqu’à 6 mm d’épaisseur avec une magnétisation quadripolaire unilatérale. Les plaques magnétiques peuvent également être livrées avec la face non magnétique autocollante.

Toutes cotes en mm.

Les coupes suivantes sont livrables rapidement.

200 200 200 200 250 500

Epaisseur ± 0,15 mm Largeur ± 0,25 mm Longueur ± 0,5 mm Orientation préférentielle et magnétisation dans le sens de l’épaisseur

Utilisation Le produit d'énergie du Betaflex est plus élevé que celui du Baryum-Ferrite fritté et isotrope (Oxyde 100). D'où des applications intéressantes pour le Betaflex. En formant en rond une bande de Betaflex, on obtient un anneau magnétisé radialement. Il est ainsi possible de fabriquer de petits moteurs courant continu dans lesquels cet anneau magnétique peut être introduit dans le corps du stator. Le Betaflex est également simple d'utilisation dans les indicateurs de position avec contacts magnétiques statiques. Dureté : (Shore A) 90-100 Rayon de courbure maxi. : épaisseur x 8 Tenue au vieillissement : pas de modification des valeurs magnétiques et mécaniques. Ne devient ni dur, ni cassant. Résistance chimique : Parfaite pour : air, ozone, vapeur d'eau. Pas de réaction : aux huiles minérales, acides et bases faibles, kérosène, glycol. Légère réaction : à l'acide nitrique. Gonflement avec : benzène, acétone et alcool à 90°. Dissolution avec : benzol et solution chlorée.

I

16 I ICGIBS 0906 I www.binder-magnetic.fr

S

Il est possible de découper par exemple : des anneaux ou des rondelles magnétisés axialement à partir des bandes de Betaflex. Une utilisation particulièrement bonne de ce produit est possible lors de la fabrication de barrettes de maintien magnétiques : une bande de Betaflex est insérée entre 2 fers plats (système Sandwich). On peut ainsi fabriquer facilement des barrettes de maintien magnétiques de toute longueur et dont la force de maintien est exceptionnelle (voir figure 1). Exemples d'utilisation: S

N

N

S

Magnétisation radiale N S S N Système de maintien magnétique N S S N Répulsion magnétique

Rémanence

Magnétisation multipolaire

Champ coercitif (T = 20° C)

Br

B

HC

J

S

Betaflex BaFe lié par matériau synth. anisotrope

Produit d’énergie (B x H) maxi.

L

N

Matériau

D

HC

kJ m3

MGOe

mT

G

kA m

Oe

kA m

Oe

mT kA/m

12

1,5

245

2 450

175

2 200

207

2 600

1,40

-0,20%

Densité

x x x x x x

B

Température d’utilisation

25 25 30 30 9 24

Tolérances

S

x x x x x x

N

Longueur L

N

3 5 6 8 8 8

Largeur B

Coefficient de température de la rémanence par °C

BF325 BF525 BF630 BF830 BF809 BF800

Epaisseur D

Perméabilité rémanente relative

Type

°C

g/cm 3

-40...85

3,7


Informations Vous trouverez dans les pages suivantes un grand choix de systèmes de fixation magnétiques de conceptions variées. Tous les systèmes de fixation magnétiques sont conçus à partir de la combinaison d'un noyau magnétique et d'une pièce en fer. La pièce en fer, appliquée à l'endroit des pôles et se présentant sous la forme d'une douille, d'une coupelle ou d'une pièce polaire, conduit le flux magnétique en le concentrant sur la surface de maintien. La surface de maintien doit être suffisamment épaisse pour que le flux magnétique puisse être absorbé dans son intégralité. Les meilleures forces de maintien sont obtenues avec une surface de maintien en acier recuit du type A 37, plane et lisse. Quelques systèmes magnétiques sont représentés ciaprès. Pour les systèmes de fixation magnétiques, l'augmentation de la force d'attraction par rapport à celle d'un noyau magnétique ouvert est indiquée sous forme de facteur. 1.1

1.9

Batterie de plusieurs systèmes «Sandwich» (Types L 50 à L 200). Facteur 18 x nombre de systèmes

2.

2 blocs magnétiques de polarités inversées sur une plaque de renvoi permettent d'atteindre un champ concentré mais à grande ouverture, ce qui est nécessaire pour le tri magnétique.

3.

Par une magnétisation multiple sur la surface de fixation d'une feuille ou d'une bande magnétique, on atteint une concentration de lignes de champs importante. Ce type de magnétisation est particulièrement intéressant en cas de fixation sur une tôle de fer mince.

4.

Force de maintien Fm en fonction de l'état de surface des pièces. Pourcentage indiqué = force d'attraction rémanente

Noyau magnétique ouvert en disque et barreau. Facteur 1

1.2

Avec plaque arrière de renvoi en fer. Facteur 1,3

1.3

Avec plaque arrière de renvoi en fer et pôle central. Facteur 4,5

5.

Acier techn. pur

Disque magnétique dans coupelle en fer (disque de fixation magnétique). Facteur 6

1.5

Anneau magnétique dans coupelle en fer avec pôle central supplémentaire. Facteur 7

1.6

Barreau magnétique en AINiCo dans boîtier en fer (barreau de préhension, aimant en coupelle). Facteur 7,5

1.7

Plaque magnétique dans profilé en fer en U. Facteur 5,5

0,94

A 34

0,82

Ft et A 50

Force d'attraction en fonction de la nature du métal.

0,75

A 70 Ft

1.4

1

A 37

0,7 0,6

20 MnCr 5 0,5 Ft 0,3

6.

Force de glissement Fg en fonction de la force de maintien Fm

7.

Un court-circuit magnétique se produit lorsque les deux pôles sont reliés par du fer. De ce fait, les supports doivent être en matériau amagnétique, par exemple laiton, inox. Montage dans matériau amagnétique, par ex. laiton, inox, alu.

1.8

Plaque magnétique entre deux fers plats (système Sandwich). Facteur 18

Montage dans fer, acier court-circuitage magnétique

www.binder-magnetic.fr I ICGIBS 0906 I

17 I


Plots de maintien constitués d’un aimant en Ferrite de Baryum Avec les plots magnétiques de maintien, il est possible d’obtenir rapidement et sûrement des fixations amovibles sur des surfaces métalliques. Par rapport à leur faible masse, la force de maintien de ces plots est relativement élevée. La force de maintien n’est pas soumise aux phénomènes d’usure ou de vieillissement.

Température d’utilisation : maxi + 150° C / mini - 35° C Coefficient de température de la force de maintien (réversible) :

Avec douille taraudée = Types H..

Sans douille taraudée = Types HB..

- 4 % par 10° C

Etat de surface du carter :

zingué brillant passivé bleu

Surface de maintien

Surface de maintien

øD

øD

ød G

H

L

H

Surface de maintien

Surface de maintien

Types avec sans douille taraudée

øD

H

Cotes en mm L

H10 H13 H16 H20 H25 H32 H37 H40 H47 H50 H57 H63 H80 H100

10 13 16 20 25 32 36 40 47 50 57 63 80 100

4,5 4,5 4,5 6 7 7 8 8 9 10 11 14 18 22

11,5 11,5 11,5 13 15 15 15 18 19 22 21 30 34 43

HB10 HB13 HB16 HB20 HB25 HB32 HB40 HB50 HB63 HB80 HB100

Force de maintien*1 G

ød

N

M3 M3 M3 M3 M4 M4 M4 M5 M6 M6 M6 M8 M 10 M12

6 6 6 6 8 8 8 10 12 12 12 15 16 22

4 9 18 28 40 80 100 130 160 240 280 320 600 900

Les forces de maintien ont été mesurées avec une contreplaque rectifiée en acier A37 en arrachement perpendiculaire. Les valeurs indiquées sont des valeurs moyennes qui peuvent varier en plus ou en moins. Des microfissures peuvent apparaître sur le matériau magnétique mais elles n’ont pas d’influence sur la force de maintien. Le matériau magnétique céramique est anticorrosif et peut être utilisé en atmosphère humide. La force de déplacement latéral dépend de l’état de surface des faces en contact et se situe entre 20 et 35 % de la force de maintien.

I

18 I ICGIBS 0906 I www.binder-magnetic.fr

Masse en g H.. HB..

kp 0,4 0,9 1,8 2,8 4,0 8,0 10,0 13,0 16,0 24,0 28,0 32,0 60,0 90,0

5 7 8 12 19 31 45 55 80 120 145 230 470 940

3 5 6 10 17 28 52 100 220 460 900

Diamètre - Tolérance en mm

Tolérances H et L en mm

10 - 25

± 0,2

4,5 - 6

+0,2 -0,1

32 - 40

± 0,3

7 - 7,7

+0,3 -0,2

47 - 50

+0,5 -0,3

8

+0,4 -0,2

57 - 1000

+0,6 -0,3

9 - 22

+0,5 -0,2


Rondelles de maintien avec perçage central constituées d’un aimant en Ferrite de Baryum

Ces rondelles de maintien magnétiques sont pourvues d’un perçage central. De ce fait elles peuvent être montées en encombrement réduit par fixation sur la surface support au moyen d’une vis à tête fraisée ou à tête cylindrique.

Dans le cas de l’exécution A, il y a lieu d’utiliser des vis amagnétiques en inox ou en laiton par exemple.

Fraisage à 90° sur côté de maintien Exécution A

Perçage cylindrique sur côté de maintien Exécution B

Carcasse acier

D

D

d1

d1

H

H

t

d2

d2

Côté de maintien

Côté de maintien

90

Type

Exécution

HL16 HL20 HL25 HL32 HL40 HL50 HL63 HL80 H90M

A A A A A B B B A

D

ø d1

16 20 25 32 40 50 63 80 88,5

3,5 4,2 5,5 5,5 5,5 8,5 6,5 6,5 9,9

Cotes en mm ± 0,15 mm ø d2 t 6,5 8,6 10,4 10,4 10,4 22,0 24,0 11,5 18,0

1,6 2,1 2,5 2,5 2,5

5,0

H

Pour vis à tête fraisée

4,5 6 7 7 8 10 14 18 12,5

M3 M4 M5 M5 M5

M8

Force de maintien N kp 14 27 36 72 90 180 290 540 600

1,8 2,7 3,6 7,2 9,0 18,0 29,0 54,0 60,0

Les valeurs techniques données page 18 sont également valables pour les rondelles à perçage central. Exécutions spéciales possibles : • Plots de maintien identique à type H.., mais avec tige filetée. • Plots de maintien identique à type H.., mais avec crochet vissé, laqué blanc, pour utilisation en décoration (quantité mini. 50 pièces).

www.binder-magnetic.fr I ICGIBS 0906 I

19 I


Plots de maintien à force de maintien très importante Les rondelles de maintien en aimant Delta ont un carter métallique plat en forme de culot. La force de maintien se trouve ainsi concentrée sur la surface de maintien, ce qui supprime tout risque de dispersion. Le carter métallique est nickelé. Les plots de maintien sont résistants à la démagnétisation et ne subissent pas d’affaiblissement de la force de maintien. Cette exécution est équipée par deux types d’aimants haute énergie.

Aimant Delta (SmCo) Température de régime 160° C, en pointe de courte durée jusqu’à 200° C, faible affaiblissement de la force en fonction de la température. Face de maintien sans traitement de surface, résiste à la corrosion.

Aimant Néo Delta (NdFeB) Température de régime 80° C, en pointe de courte durée 100° C. Réduction de 15 % env. de la force à 80° C, réversible. Des rayures du traitement de la face de maintien et l'utilisation en milieu humide peuvent entraîner la corrosion.

Avec douille taraudée = Types FB..

Sans douille taraudée = Types FD../HN..

øD ød G

øD

H

H

L

Surface de maintien

Surface de maintien

Exécution avec aimant Delta (SmCo) Types avec sans douille taraudée

Exécution avec aimant Néodelta (NdFeB) Types avec sans douille taraudée

FB01 FB02 FB03 FB04 FB05 FB06 FB07 FB08

FB01N FB02N FB03N FB04N FB05N FB06N FB07N FB08N

FD01 FD02 FD03 FD04 FD05 FD06 FD07 FD08 HN06 HN10 HN13 HN17 HN25

FD01N FD02N FD03N FD04N FD05N FD06N FD07N FD08N

øD

H

6 8 10 13 16 20 25 32 6 10 13 17,5 25

4,5 4,5 4,5 4,5 4,5 6 7 7 4 5 5 5 9

Cotes en mm L 11,5 11,5 11,5 11,5 11,5 13,0 14,0 15,5

G

ød

M3 M3 M3 M3 M4 M4 M4 M5

6 6 6 6 8 8 8 10

Force de maintien*1 SmCo NdFeb N N 5 9 12 40 60 90 150 220 5 12 40 60 160

5 10 15 60 95 140 200 350

To lérances: d’après norme DIN 7168 moyenne, sauf cote H ± 0,2 mm pour tous types. *1 Les forces de maintien indiquées sont des valeurs minimales qui correspondent à un arrachement vertical, surface de maintien totalement couverte, avec entrefer 0, sur une surface en acier à faible teneur en carbone, par exemple A 37. Dans la pratique, la force de glissement est environ de 20 à 35 % de la force de maintien selon l’état de surface.

I

20 I ICGIBS 0906 I www.binder-magnetic.fr


Plots de préhension magnétiques dans un carter étanche en acier inoxydable Résistant en milieu marin, étanche sous pression, qualité alimentaire Force de maintien élevée en exécution avec des aimants haute énergie (NdFeB), résiste à la démagnétisation, pas d’affaiblissement de la force de maintien. Place de température de -40° C à + 110° C. Léger affaiblissement de la force de maintien en cas d’entrefer entre l’aimant et la pièce à maintenir.

Peut être également utilisé comme aimant d’extraction. To lérances générales des Ø h9, fixation arrière par filetage, peut également être incorporé dans un corps en fer ou en acier sans perte de force de maintien.

Filetage

Carter étanche en acier inoxydable (DIN 4305)

N

L

Aimant haute énergie

S

ø Dh9

Champ magnétique

Type

ø Dh9

L+/0,15

Filetage

GX01 GX02 GX03 GX04 GX05 GX06 GX07 GX08

6 8 10 13 16 20 25 32

20 20 20 20 20 25 35 40

M3 M3 M4 M4 M5 M5 M6 M6

Masse du plot 4 7 11 19 28 55 124 228

g g g g g g g g

Force de maintien 1N 4N 8N 16 N 18 N 32 N 73 N 115 N

Option 1 :

Option 2 :

L’exécution avec aimant Delta (SmCo) permet des températures jusqu’à + 200° C.

L’inversion de polarité de l’aimant dans le carter inox permet de réaliser un effort d’attraction entre deux plots de polarité inversée. Ceci permet par exemple de réaliser un accouplement frontal.

Les forces de maintien indiquées sont des valeurs mini. pour un recouvrement complet de la surface de maintien, l’utilisation d’acier A37 d’un effort d’arrachement perpendiculaire. Modèle déposé 29704858.4.

www.binder-magnetic.fr I ICGIBS 0906 I

21 I


Plots de préhension magnétiques avec force de maintien normale pour utilisation jusqu’à 450° C Les plots de préhension magnétiques qui ont fait leurs preuves depuis des décennies n'adhèrent que par une seule face. Cette surface de maintien est rectifiée. Le système d'aimant capoté permet de concentrer la force de maintien sur la surface polaire et d'éviter tout risque de dispersion. Pour une exploitation intégrale de la force de maintien indiquée, il est conseillé de ne pas placer la surface de maintien à fleur de l'acier, mais plutôt de la positionner à environ 2 mm au-dessus de la surface du support. Il peut également suffire de pratiquer autour du plot un lamage de 3 à 4 mm. Il peut être aussi judicieux d'adapter une douille en matériau amagnétique tel que, par exemple, de l'aluminium, du laiton, de la matière plastique car, dans le cas où seul un montage direct dans de l'acier serait possible, il conviendrait, lors du choix de la taille, de tenir compte d'une diminution de la force de maintien de 30 %.

Les plots de préhension magnétiques ont une bonne tenue au vieillissement et conservent intacte dans le temps leur force magnétique. Seuls des champs magnétiques très puissants peuvent diminuer leurs caractéristiques. Lors de l'élévation de la température, la force de maintien ne diminue que d'environ 0,01 % par ° C, et ce, de manière réversible. Lorsque l'entrefer augmente ou lorsque la rugosité de la surface de maintien est importante, la force de maintien diminue rapidement. Pour un entrefer de 1 mm, il ne reste plus qu'environ 20 % de la force de maintien indiquée. Composition : Barreau magnétique rond en AINiCo 500 moulage de précision.

Diamètre rectifié avec tolérance h6

Avec tolérance sur diamètre ± 0,1 mm

Surface de maintien, rectifiée

rectifiée h6

Surface de maintien, rectifiée

L

L

B*1

B*1 øD

0,

øDh6

Toutes cotes en mm Type G01 G02 G03 G04 G05 G06 G07 G08

ø D ± 0,1 ø6 ø8 ø 10 ø 13 ø 16 ø 20 ø 25 ø 32

L ± 0,2 20 20 20 20 20 25 35 40

B*1 12 11 10 9 5 6 10 8

Masse

Force de maintien*2

Type

ø D h6

4g 7g 10 g 19 g 29 g 57 g 140 g 240 g

1,5 N 3,5 N 7N 10 N 18 N 42 N 96 N 180 N

G01 T G02 T G03 T G04 T G05 T G06 T G07 T G08 T

ø6 ø8 ø 10 ø 13 ø 16 ø 20 ø 25 ø 32

(0,15 kp) (0,35 kp) (0,7 kp) (1,0 kp) (1,8 kp) (4,2) kp (9,6 kp) (18 kp)

*1 La longueur totale L peut être diminuée de la cote B sans que la force de maintien soit affaiblie. La surface de maintien peut être rectifiée jusqu’à concurrence de 2 mm.

I

22 I ICGIBS 0906 I www.binder-magnetic.fr

L ± 0,2 10 12 16 18 20 25 30 35

B*1

Masse

Force de maintien*2

2 3 6 7 5 6 5 3

2g 4g 9g 17 g 29 g 57 g 110 g 200 g

1,5 N 3,5 N 7N 10 N 18 N 42 N 96 N 180 N

(0,15 kp) (0,35 kp) (0,7 kp) (1,0 kp) (1,8 kp) (4,2) kp (9,6 kp) (18 kp)

*2 Les forces de maintien indiquées sont des valeurs minimales qui correspondent à un arrachement vertical, surface de maintien totalement couverte, avec entrefer 0, sur une surface en acier à faible teneur en carbone, par exemple A 37 avec une épaisseur minimale de 3 mm.


Plots de préhension magnétiques à force de maintien très importante Par rapport aux plots de préhension de même configuration, l'association d'aimants «haute énergie» et du système magnétique de type «sandwich» leur confère une force de maintien considérablement augmentée. Si l'on compare les plots de préhension de dimension ø 16 x 20 mm, le type G05 a une force de maintien de 18 N (1,8 kp) alors que celle du plot de préhension en aimant Delta type GD05 est de 125 N (12,5 kp). A taille égale, cela représente un accroissement de près de 700 %. Les plots de préhension en aimant Delta sont absolument insensibles à la démagnétisation et conservent indéfiniment leur force de maintien. Même sous l'effet de champs magnétiques inverses de valeurs élevées, comme on en trouve par exemple à proximité des machines à souder par points, ou de chocs rudes, il ne se produit aucune diminution de la force de maintien.

Températures de régime Exécution avec aimant Delta, type GD... 160° C (200° C en pointe de courte durée). Faible réduction de la force en cas d’élévation de la température. Exécution avec aimant Néo Delta, type GD...N 100° C (120° C en pointe de courte durée). La force se réduit de 35 % à 100° C. Cette réduction est réversible. Le fonctionnement à des basses températures jusqu’à -70° C est possible pour les deux exécutions. Option 1 : filetage arrière selon indications Option 2 : température de régime +250° C avec des aimants Delta Option 3 : fixation par goupille des pièces polaires pour l’utilisation dans des régimes de changements permanents de températures ou soumis à des chocs répétés. Option 4 : réduction de la longueur (L) d’une valeur max. B*1.

Surface de maintien, rectifiée

Flux magnétique

Carter en laiton

N

S 2 pôles

L

B*1

Plaque en aimant Delta

øD

Toutes cotes en mm : les tailles 01 et 02 sont conçues comme les aimants blindés contrairement à la représentation ci-dessus (voir page 24) Exécution avec aimant Delta (SmCo)

Exécution avec aimant (NdFeB)

Type

Type

GD01 GD02 GD03 GD04 GD05 GD06 GD07 GD08

GD01N GD02N GD03N GD04N GD05N GD06N GD07N GD08N

ØD ø 6h9 ø 8h9 ø 10h6 ø 13h6 ø 16h6 ø 20h6 ø 25h6 ø 32h9

L ±0,15 20 20 20 20 20 25 35 40

Force de maintien*2 exécution SmCo NdFeB 10 N 10 N 40 N 60 N 125N 250 N 400 N 600 N

6N 10 N 45 N 70 N 150 N 280 N 450 N 700 N

Options (voir ci-dessus)

1. M3 M3 M3 M4 M5 M5 M6

2.

X X X X X X

3.

4.(B*1)

X X X X X X

10 10 8 6 2 5 7 5

Masse du plot 4 8 12 20 32 60 140 265

g g g g g g g g

*1 La longueur totale L peut être diminuée de la cote B. La surface de maintien peut être rectifiée. *2 Les forces de maintien indiquées sont des valeurs minimales qui correspondent à un arrachement vertical, surface de maintien totalement couverte, avec entrefer 0, sur une surface en acier à faible teneur en carbone, par exemple A 37. Température de référence + 25° C. Coefficient de température de la force de maintien -1 % par 10 ° C.

www.binder-magnetic.fr I ICGIBS 0906 I

23 I


Aimants blindés - Rondelles de maintien pour utilisation jusqu’à 500° C - Aimants en U

Aimants blindés Ces aimants sont connus dans les pays de langue anglaise sous le nom de «Deep Pot Magnets». L’aimant en alliage ALCOMAX est incorporé avec une bague intermédiaire en aluminium dans le culot en fer doux. La force se trouve ainsi concentrée sur la surface de maintien. Ces aimants capotés comportent, du côté opposé à la surface de maintien, un trou taraudé M6 pour la fixation. Température maxi. d’utilisation : + 200° C Surface extérieure : laquée.

Surface de maintien

M6 L

Type

øD

øD

DP17 DP20 DP27 DP35

17,5 20,5 27 35

L

Masse

Force de maintien

16 19 25 30

23 g 39 g 85 g 184 g

27 N (2,7 kp) 40 N (4,0 kp) 65 N (6,5 kp) 159 N (15,9 kp)

Rondelles de maintien pour utilisation jusqu’à 500° C

L B øD

Ces rondelles de maintien magnétiques ont un noyau en matériau magnétique AINiCo et peuvent être utilisées en permanence jusqu’à + 500° C. La stabilité contre une démagnétisation n’est pas aussi bonne qu’avec les aimants blindés ou les plots de préhension. La fixation ne doit être faite qu’avec des vis à tête fraisée en matériau amagnétique, par exemple inox, laiton etc... Type

øD

L

øB

Masse

HT19 HT28 HT38 HT60

19 29 38 60

8 8,5 11 15

3,2 5 4,5 8

13 g 36 g 80 g 300 g

Force de maintien 32 N 50 N 80 N 500 N

(3,2 kp) (5 kp) (8 kp) (50 kp)

Aimants en U øD

H

B A Surfaces polaires rectifiées

Toutes cotes en mm

I

24 I ICGIBS 0906 I www.binder-magnetic.fr

C

Ces aimants en alliage sont coulés en forme de U avec les 2 pôles sur le même plan. Un trou traversant est prévu sur le dos de l’aimant pour sa fixation avec une vis en matériau amagnétique (inox, laiton, etc.). Ils sont fournis avec une plaque de fermeture de pôles. Type

A

B

C

H

U30 U40 U45

30 40 45

15 20 23

20 25 30

20 25 30

ø D Masse Force de maintien 4 5 5

55 g 120 g 182 g

45 N (4,5 kp) 90 N (9 kp) 120 N (12,5 kp)


Petits aimants de maintien à incorporer Type EH10 Perçage ø13,6

En forme de cheville avec rainures circulaires d’accrochage, conviennent bien pour l’emmanchement dans des alésages à surface rugueuse.

15,5

Force de maintien : 30 N (3 kp) Carter : matière plastique, blanc Masse : 11 g Livraison avec rondelle-armature ø 14 mm

ø14 1,4 Vis ø2,7

Type EH11 Carter lisse avec des lèvres diamétralement opposées pour emmancher ou coller. Force de maintien : 20 N (2 kp) Carter : matière plastique, blanc Masse : 7 g Livraison avec rondelle-armature ø 12 mm

Perçage ø12

12 ø12 1,4 Vis ø2,4

Type EH12 Le syst ème magnétique est incorporé dans un carter en forme de culot en tôle de laiton. Fixation par collage ou serrage. Force de maintien : 20 N (2 kp) Carter : laiton nickelé Température maxi. d’utilisation : + 100° C Masse : 8 g Livraison avec rondelle-armature ø 12 mm

Perçage ø11

11,5

ø12 1,4 Vis ø2,4

Type EH13 Bloc magnétique en carter matière plastique comportant 2 pôles magnétiques sur la face de maintien. Les pôles magnétiques sont mobiles et s’adaptent à la pièce à maintenir. Livraison avec contre-plaque en fer. Force de maintien: env. 45N (4,5kp).

Type EH14 Aimant télescopique sur ressort en carter matière plastique noire. Course sur ressort: 17 mm avec encliquetage en fin de course. Force de maintien: 15N (1,5 kp).

www.binder-magnetic.fr I ICGIBS 0906 I

25 I


Aimants de maintien en carters synthétiques Aimants de maintien en forme de rondelles ø 43 mm, en 4 formes d’exécution, recouverts de matière synthétique blanche. Force de maintien : 80 N (8 kp) Température maxi. d’utilisation : 75° C. Type K43 Rondelle magnétique en exécution lisse.

12,5 Surface de maintien

ø43

ø5,5

Type K43 S Rondelle magnétique avec trou central traversant, fraisé à 90° sur le côté maintien.

Surface de maintien ø4,5

Type K43 L Rondelle magnétique avec languette de fixation. Epaisseur de la languette : 4 mm.

25 Surface de maintien

Type K43 H Rondelle magnétique avec crochet vissé.

37 Surface de maintien

Barrette magnétique de maintien avec crochet de fixation Type ZO1 Force de maintien : 150 N (15 kp)

10

Carter synthétique blanc avec 2 systèmes magnétiques «type Sandwich». Particulièrement indiquée pour le maintien de tôles laquées.

25

50

Porte-outils magnétique Type ML30

33 196 300

I

26 I ICGIBS 0906 I www.binder-magnetic.fr

12

Ce porte-outils magnétique permet d’organiser le rangement d’un poste de travail pour le maintenir toujours en ordre. Deux systèmes magnétiques traversants sont incorporés dans un carter en matière plastique noire. Les pièces en fer et en acier sont maintenues magnétiquement en toute sécurité. Tournevis, pinces et autres outils en fer et en acier ainsi que clés, pièces de rechange, ciseaux et couteaux sont maintenus magnétiquement. Ce porte-outils magnétique peut être fixé facilement sur n’importe quelle surface à l’aide de deux vis à tête fraisée (5 mm). Plusieurs porte-outils à la suite les uns des autres constituent le rangement magnétique idéal d’un poste de travail.


Barreaux magnétiques avec force de maintien élevée

Les barreaux magnétiques de maintien génèrent un champ magnétique très fort sur la surface de maintien. Ils sont particulièrment indiqués pour un maintien avec force élevée, par exemple comme butées sur machines, blocages de portes ou encore pour la constitution de surfaces de fixation simples. La surface de maintien peut être usinée avec des outils normaux, par enlèvement de copeaux, sans que la magnétisation en soit affectée. En fonctionnement normal, la force de maintien n’est soumise à aucune altération. Plage de température : max. + 85° C, mini - 40° C (en pointe -100 ° C). Coefficient de température : - 4 % par 10° C de la force de maintien (température de référence + 20° C).

Surface de maintien

M5

Type L50 L100 L200

30

Force de maintien*1 250 N 500 N 1000 N

50

(25 kp) (50 kp) (100 kp)

M5 38,5

*1 Les forces de maintien indiquées sont des valeurs minimales qui correspondent à un arrachement vertical, surface de maintien totalement couverte, avec entrefer 0, sur une surface en acier à faible teneur en carbone, par exemple A 37 avec une épaisseur minimale de 5 mm.

38,5

100

30

M5 85

Barreau magnétique de maintien Type HL10 Barreau magnétique de maintien d’un prix avantageux, sous carter en tôle d’acier de 2 mm d’épaisseur. Adapté également pour la séparation et la préhension de pièces ferromagnétiques dans de petites installations.

85

200

30

ø5,2 20

92 103

12

Force de maintien : 140 N (14 kp) Température maxi. d’utilisation : + 160° C Surface : zinguée, brillante.

Aimant de maintien pour surfaces inégales et tôles Type HM500 Force de maintien : 300 N (30 kp) Les lamelles polaires «flottantes» sur la surface de maintien permettent d’atteindre des résultats excellents sur des surfaces inégales ou légèrement galbées (carrosseries). Les 6 systèmes magnétiques composés de 12 lamelles polaires imprégnées produisent une bonne force de maintien sur des tôles d’acier laquées. Exécution : carters en matière synthétique noire renforcée de fibre de verre. Partie supérieure soudée par ultrasons avec tige filetée de fixation M 6 x 20.

30 Surface de maintien

2 Surface de maintien

M6

15 58

42

www.binder-magnetic.fr I ICGIBS 0906 I

27 I


Rotules magnétiques avec maintien de la bille d’acier dans sa cavité par aimant permanent La bille en acier est placée dans l'entrefer de l'aimant permanent. Soumise à son champ, elle se trouve maintenue par une force magnétique sur son siège. Un débattement angulaire de 180° est possible dans toutes les directions. Lorsque la force de maintien du système magnétique est dépassée, la rotule quitte son siège sans aucune détérioration. Exemples d'applications : Du fait que la rotule magnétique est conductrice, cela permet de réaliser une liaison électrique rapidement amovible et également orientable. Ceci constitue un avantage dans le cas, par exemple, des éclairages à basse tension avec raccordement électrique ouvert. Elle permet également d'effectuer des liaisons électriques à démontage rapide pour les dispositifs de contrôle. Dans les tiges de vérins il est possible avec les rotules magnétiques de réaliser l'intégration du point de rupture ou la compensation omnidirectionnelle des déplacements latéraux. Les rotules magnétiques de type KD ont une force de maintien de la bille très élevée résultant de l'intégration d'aimants «haute énergie» en terres rares dans le système magnétique de type «sandwich». De ce fait également, la force de déplacement de la bille est si élevée que cela permet de maintenir sans risque de décalage des systèmes de lentilles optiques ou des caméras, des lampes ou des lasers, sans qu'il soit nécessaire d'avoir recours à un mécanisme de blocage. Pour des rotules magnétiques en d'autres dimensions, veuillez nous consulter.

øK

G

GL

KL

L

IGL

Température d’utilisation : Maxi. 100° C Tolérances : KL/GL ± 1,0 mm ø D rectifié, tolérance h6 (excepté le type K8) tolérance générale ± 0,1 mm

Type

IG øD

Rotule øK

Aimant øD

KL

L

G

GL

IG

IGL

K8

8

12,5 ± 0,05

18

12

*

*

*

*

KD310 KD312 KD413 KD418 KD516 KD625 KD725

10 12 13 18 16 25 25

10 10 13 13 16 20 25

28 30,5 31 36 34 47 56

20 20 20 20 20 25 35

M3 M3 M4 M4 M4 M5 M5

12 12 12 12 12 16 16

M3 M3 M4 M4 sans M5 M5

5 5 6 6 5 7

Rotule avec trou taraudé M 4 profondeur 3,5 mm sans tige filetée IG sur la face arrière Force de maintien 10 N (1 kp) Force de maintien 18 N (1,8 kp) Force de maintien 18 N (1,8 kp) Force de maintien 40 N (4 kp) Force de maintien 40 N (4 kp) Force de maintien 70 N (7 kp) Force de maintien 150 N (15 kp) Force de maintien 200 N (20 kp)

Possibilités d’exécutions spéciales: • galvanisation sur toutes les faces • température maxi. d’utilisation 200° C.

I

28 I ICGIBS 0906 I www.binder-magnetic.fr


Aimants de maintien gainés de caoutchouc pour maintien de pièces délicates

Ces aimants de maintien sont équipés d’aimant haute énergie Néo Delta (NdFeB). Ces aimants n’ont pas uniquement une force de maintien très élevée mais ils sont également très résistant à la démagnétisation. La force de maintien reste stable même après une durée d’utilisation très importante. La construction multipolaire permet d’obtenir un champ magnétique très dense sur la face de maintien. De ce fait on obtient également une force de maintien correcte sur des tôles

de carrosserie fines et laquées. L’effet de «ventouses» de la face caoutchouc permet également d’obtenir une bonne résistance au glissement de l’aimant. Ces aimants de maintien trouvent leur utilisation plus spécialement dans les domaines de la publicité et des signalisations de sécurité sur les véhicules automobiles mais également dans la fixation de plaques de signalisation sur des surfaces métalliques polies, chromées ou peintes.

Aimants de maintien, surmoulés de caoutchouc avec douille filetée Type

øD

H

L

ød

G

Force de maintien

1* GS43 GS66

43 6 66 8,5

12 15

8 10

M4 M5

øD ød G

77 N 180 N

2* 55 N 125 N

H

L

Force de maintien 1* : sur A37 d’épaisseur 8 mm Force de maintien 2* : sur tôle d’acier 0,8 mm

Plaque magnétique surmoulée de caoutchouc comportant six aimants haute énergie

Taraudage M4

31

Type GU12 120 N 80 N

Combinaison de trois aimants de maintien surmoulés de caoutchouc, montés oscillant sur une plaque triangulaire en aluminium. Bonne adhérence sur des carrosseries bombées.

Type GS66

Type GS443 ø 6,5

Equipé de 3 aimants type GS43 Force de maintien sur A37 d’épaisseur 6 mm : Force de maintien sur tôle d’acier 0,8 mm :

160

Force de maintien sur A37 d’épaisseur 8 mm : Force de maintien sur tôle d’acier 0,8 mm :

6

43

230 N 165 N

Type GS663

Equipé de 3 aimants type GS66 Force de maintien sur A37 d’épaisseur 6 mm : Force de maintien sur tôle d’acier 0,8 mm :

540 N 375 N

www.binder-magnetic.fr I ICGIBS 0906 I

29 I


Aimants de maintien miniatures pour utilisation en mécanique de précision Goupille de maintien magnétique en acier inoxydable (Mat. 1.4301) équipée d’aimant haute énergie SmCo. Faces de maintien rectifiée. Ces goupilles sont très résistantes à la démagnétisation et ne subissent pas d’affaiblissement de force magnétique même à long terme.

Température d’utilisation : Max. + 150° C Mini. - 35° C Utilisation en milieu humide.

Goupille de maintien magnétique miniature Ø 3m6 x 10 mm Force de maintien : 0,6 N (60p) Goupille en acier inoxydable (Mat. 1.4301) avec aimants ronds en aimant Delta 22 (Sm2Co17).

Type MI 03

Echelle 1 : 1

Type MI 04

Goupille de maintien magnétique miniature Ø 4m6 x 10 mm Force de maintien : 1,75 N (175 p) La goupille en acier inoxydable (Mat. 1.4301) avec aimants ronds en aimant Delta 22 (Sm2Co17).

Echelle 1 : 1

Type MG 04

Goupille de maintien magnétique miniature filetée avec six sans creux sur la face arrière M4 x 10 mm ; force de maintien : 0,6 N (60 p) Goupille filetée en acier inoxydable (Mat. 1.4301) avec aimants ronds en aimant Delta 22 (Sm2Co17).

Echelle 1 : 1

Goupille de maintien magnétique miniature filetée avec six sans creux sur la face arrière M4 x 10 mm ; force de maintien : 0,6 N (60 p) Goupille filetée en acier inoxydable (Mat. 1.4301) avec aimants ronds en aimant Delta 22 (Sm2Co17).

Type MG 5

Echelle 1 : 1

Réglette de maintien magnétique miniature

Type MG 25 Trou de fixation pour vis à tête fraisée M2

Face de maintien 5

Echelle 1 : 1

20

5 x 5 x 25 mm Force de maintien : 7,6 N (760 p) Carter en acier inoxydable V2A (Mat. 1.4301). Face de maintien en résine epoxy, surmoulée et rectifiée. Etanche et anticorrosion. Fixation par 2 vis à tête fraisée M2.

25

Type MG 12

Aimant de maintien miniature Trou de fixation pour vis à tête fraisée M2

Force de maintien

9

5

12 Echelle 1 : 1

I

30 I ICGIBS 0906 I www.binder-magnetic.fr

5 x 5 x 12 mm Force de maintien : 1,75 N (175 p) Carter en acier inoxydable (Mat. 1.4301) avec aimant rond en aimant Delta 22 (Sm2Co17). Fixation avec une vis à tête fraisée M2. Face de maintien à 90 ° de la face de fixation.


Bandes et plaques magnétiques en Betaflex Punaises magnétiques Bande magnétique flexible autocollante La bande magnétique en Betaflex est anisotrope. Lors du processus de fabrication, les particules magnétiques de ferrite de Strontium contenues dans le matériau flexible sont soumises à un champ magnétique traversant dans le sens de l'épaisseur de 1,5 mm. Du fait de l'anisotropie et de la magnétisation multipolaire, la bande magnétique en Betaflex a une force de maintien très élevée de 80 cN/cm2 (80 g/cm2). La face non magnétique est recouverte d'un film autocollant avec protection. La surface de collage doit être exempte de graisse et de poussière. En cas de collage sur une tôle de fer, la force de maintien se trouve augmentée. Température maxi. d'utilisation : + 75° C Force de maintien en fonction de l'entrefer : 0 = 0,8 N/cm2 (80 g/cm2) 2 N/cm (61 g/cm2) 0,1 = 0,61 2 N/cm 0,2 = 0,51 (51 g/cm2) N/cm2 0,5 = 0,29 (29 g/cm2) Force de glissement : environ 1/3 de la force de maintien.

Plaques magnétiques Betaflex Ces plaques magnétiques sont livrables en différentes dimensions et épaisseurs. 1) Epaisseur de 0,4 à 2 mm. 2) Avec pellicule PVC blanche ou de couleur contrecollée. 3) Pellicule autocollante sur la face non magnétique. 4) Trois qualités magnétiques avec forces de maintien différentes.

Feuille de protection de la surface autocollante

Les bandes magnétiques standard suivantes sont livrables rapidement. Elles sont livrables au mètre ou en rouleaux de 40 m. Type

Dimensions (mm) Tolérance Largeur x épaisseur de la largeur

MB14 MB20 MB50

14 x 1,5 20 x 1,5 50 x 1,5

± 0,3 ± 0,3 ± 0,5

Longueur des rouleaux (m) 40 40 40

Masse (kg) 3,1 4,4 11,0

Les plaques magnétiques sont magnétisées sur des tôles très fines multipolaires en bandes de façon à obtenir une magnétisation optimale.

N S

S N N S

L’opposition des pôles de la bande magnétique magnétisée en ligne provoque l’attirance de deux bandes. Dos en mousse autocollante, largeur 10 et 12,5 mm en rouleaux de 30 m.

Les exécutions suivantes sont livrables rapidement.

Plaque magnétique avec pellicule blanche contrecollée Epaisseur 0,8 mm, face magnétique marron foncé. Force de maintien : 50 cN/cm2 (50 g/cm2)

Plaque magnétique autocollante Epaisseur 0,8 mm, face magnétique autocollante recouverte de papier. Force de maintien : 50 cN/cm2 (50 g/cm2)

Type

Dimensions des plaques

Type

FP69 FP23 FP13

600 200 100

SF21 SF15 SF100

x x x

900 mm 295 mm 295 mm

Dimensions des plaques 210 150 1 000

x x x

300 mm 210 mm 1 000 mm

Punaises magnétiques Puissants aimants de maintien avec capuchon en matériau synthétique coloré pour tenir des feuilles de papier ou indiquer des références. Ils comportent un bourrelet permettant de les enlever facilement. La surface plane du carter synthétique peut être imprimée en sérigraphie à des fins publicitaires. Nous consulter. OM 5 0

OM 3 0

OM 40

OM 25

Type

ø et

Hauteur

OM25 OM30 OM40 OM50

ø 25 mm ø 30 mm ø 36 mm 22 x 37 mm

7,5 8,0 8,5 7,5

mm mm mm mm

Couleurs livrables: blanc, rouge, vert, bleu, noir. Autres tailles et couleurs sur demande. Conditionnement par couleur : 20 pièces. www.binder-magnetic.fr I ICGIBS 0906 I

31 I


Ventouses à aimant permanent avec coupure électrique Bobine de mise hors circuit

Surface de maintien

Øa Ød Øc

g

b

Aimant permanent?

f Raccordement par conducteurs libres (longueur 200 mm)

Ventouses à aimant permanent avec coupure électrique

il faut prévoir une douille en matériau amagnétique, tel que du laiton, ou positionner la surface de maintien en saillie. (L'épaisseur de la paroi de la douille, voire la cote de la saillie sont à dimensionner en fonction de l'épaisseur du pôle extérieur). Facteur de marche : Les ventouses sont définies pour un facteur de marche de 25 % pour une durée de cycle ≤ 2 min., voire un facteur de marche de 40 % pour une durée de cycle ≤ 0,5 min. Lorsque le facteur de marche est respecté, la force de maintien résiduelle est égale à 3 % maxi. de la force de maintien nominale. En cas de fonctionnement continu, il ne se produit aucune surcharge thermique, mais au contraire une augmentation de la force de maintien résiduelle.

Le système à aimant permanent de ces ventouses génère un champ magnétique entre le pôle central et la périphérie de la surface de maintien. Une bobine est logée à côté de l'aimant permanent qui assure la force de maintien. Lors de l'alimentation en 24 V cc de cette bobine de mise hors circuit, il se forme un champ magnétique de pôles contraires qui neutralise le champ magnétique de l'aimant permanent. Ainsi il est possible de décoller facilement les pièces à usiner. Les ventouses sont utilisées de préférence lorsque de longues durées de maintien sont requises et que des outils doivent être décollés par une brève mise sous tension de la bobine de mise hors circuit. Montage : La fixation s'effectue par la face arrière au moyen d'un trou taraudé. Respecter la profondeur du filetage. En cas de montage direct dans de l'acier, Surface de maintien Force de maintien* b ø a (-0,1) N kp

01320 02B 01320 03B 01320 05B 01320 07B 01320 09B 01320 15B

20 35 55 70 90 150

40 160 420 720 1200 3500

4 16 42 72 120 350

22 28 36 45 48 63

øc

ød

f

9 18 11,2 33 18 52 24 65,6 30 84,7 55 140

g

M4 5 M4 5 M5 6 M8 8 M8 8 M 16 16

l

Consommation

1 2 2 2 2 3

3,6 W 4,2 W 9 W 13,3 W 21,8 W 44 W

Masse

Epaisseur mini. de recouvrement*

37 g 200 g 500 g 900 g 1,7 kg 6,4 kg

1 3 4,5 6 7,5 12,5

Toutes cotes en mm

Type

Tension d’alimentation de la bobine de mise hors circuit : 24 V = / + 5 % ... - 10 % Raccordement par conducteurs libres pour la mise hors circuit : rouge + / bleu -

Barreaux à aimant permanent avec coupure électrique 60

201,5

10

50 – 0,5

2,5

15

Pg7 2 x M8 120

35

9

3

43

Le raccordement électrique s'effectue par 2 vis de raccordement protection IP00

Type 01310 08A

Surface de maintien 200 x 60

Force de maintien* N kp 1530

150

9,5

135

Consommation

Masse

40 W

3,0 kg

Epaisseur mini. de recouvrement 10

* Les forces de maintien indiquées s’entendent en fonction de l’épaisseur mini. de recouvrement avec de l’acier A 37, pour une surface de maintien couverte à 100 %, avec un entrefer 0, à température d’utilisation. I

32 I ICGIBS 0906 I www.binder-magnetic.fr


Ventouses électromagnétiques

Bobine

Surface de maintien

k

g

b

Øa Ød Øc

f Raccordement par conducteurs libres (longueur 200 mm)

Ventouses électromagnétiques en exécution plate Dans le cas de ce système de maintien électromagnétique à courant continu, seule la mise sous tension permet d'obtenir le maintien magnétique. La tension d'alimentation est de 24 V cc. Le facteur de marche peut être de 100 %. Les ventouses en exécution plate sont fournies avec conducteurs libres et les barreaux avec 2 vis de raccordement externes. Type

Surface de maintien Force de maintien* b ø a (- 0,1) N

10320 01C 10320 02C 10320 03C 10320 05C 10320 08B 10320 15B

18 25 32 50 80 150

40 140 230 700 1800 9000

øc

11 20 22 27 38 56

ød

f

8 16,1 11,1 22,3 14,3 28,6 22,4 44,7 34 72,8 67,9 134,0

M M M M M M

g 3 4 4 5 8 16

l

5 6 6 8 12 24

Consommation 1 1 3 3 3 3

Masse

1,4 W 3,2 w 3,4 W 6,4 W 15,0 W 37,0 W

17 60 110 300 1200 6400

Epaisseur mini. de recouvrement* g g g g g g

2,5 3 3,5 5 9

Toutes cotes en mm

Il convient de respecter les consignes de sécurité particulières à chaque cas d'application. Pour l'exécution de retouches ou pour des travaux d'adaptation, la surface de maintien peut être usinée sur une profondeur de 2,5 mm en ce qui concerne les barreaux électromagnétiques ci-dessous et de la valeur de la cote «l» dans le cas des ventouses électromagnétiques. Nous pouvons fournir, sur demande, des redresseurs monophasés à brancher directement sur la tension alternative du réseau.

Barreaux électromagnétiques 15

a

h

i

12

c

2,5

b

Pg7 f

g

d

l

5

e

7

Surface de maintien axb

10310 01A 10310 03A 10310 05A 10310 07A 10310 08A

100 x 32 200 x 32 500 x 32 150 x 60 200 x 60

Force de maintien* N kp

c

d

880 2100 6000 2600 3750

31 31 31 49 49

20 20 20 30 35

88 210 600 260 375

e

f

50 50 50 75 120

2x 4x 10 x 2x 2x

g

h

M6 M6 M6 M8 M8

10 10 10 12 12

i

k

13,5 68 13,5 168 13,5 468 15 93,5 15 144

l 10 10 10 12 12

Consommation

Masse

Epaisseur mini.

7W 14 W 35 W 22 W 31 W

650 g 1250 g 3150 g 2350 g 3200 g

10 10 10 15 15

Toutes cotes en mm

Type

k

* Les forces de maintien indiquées s’entendent en fonction de l’épaisseur mini. de recouvrement avec de l’acier A 37, pour une surface de maintien couverte à 100 %, avec un entrefer 0, à température d’utilisation correspondant à 90 % de la tension de service. Nous pouvons vous communiquer sur demande les valeurs de pertes de force de maintien en cas de recouvrement moindre et entrefer plus important. Les modèles avec un grand écartement de pôles, tels que le EL7 et le EL8, conviennent pour le maintien de surfaces sales et oxydées. www.binder-magnetic.fr I ICGIBS 0906 I

33 I


Barreaux d’extraction à aimants permanents

Barreaux séparateurs à aimants permanents Ils sont munis de puissantes plaques d'aimants permanents en céramique (BaFe, Oxyd 300). Les pôles du système magnétique concentrent le flux magnétique dans une direction unique, ce qui génère un champ magnétique puissant à large portée sur la surface active. Le matériau magnétique utilisé est résistant à la démagnétisation, de sorte que les barreaux conservent leur force de maintien à vie. La surface active possède une plaque de protection en acier inoxydable. (Mat. 1.4301). La fixation s'effectue par la face arrière au moyen de trous taraudés. Les systèmes magnétiques des barreaux supportent une température maxi. d'utilisation de + 100° C. La surface magnétique doit être débarrassée régulièrement des pièces ferromagnétiques extraites.

Distances de préhension pour tous types, par ex. : Pour un écrou en acier M 5 = 60 mm Pour une vis M 5 x 30 mm = env. 100 mm

Installé au-dessus d’une bande transporteuse : les pièces ferromagnétiques viennent se coller sur la surface de maintien

Trous taraudés M6 Profondeur 10 mm

50

70

70

70 Tôle de protection

N

S

N

S

N

S

36

Aimants permanents 100 Plaque de fermeture en fer

L

Type

Garnissage en aimants

L

FM2 FM3 FM4 FM5

2 3 4 5

220 340 460 580

x x x x

100 100 100 100

x x x x

100 100 100 100

mm mm mm mm

mm mm mm mm

Pour d’autres dimensions, veuillez nous consulter.

Installé dans un système de tuyauterie en contact direct avec le flux de produit. Pour obtenir une séparation optimale, il est possible de réaliser un montage de plusieurs barreaux en cascade.

IMPORTANT ! Précautions de montage et consignes de sécurité : veillez lors des manipulations et également lors du déballage, à ce qu’aucune pièce ferreuse, telle qu’outil ou vis, ne se trouve à proximité. La force d’attraction est si puissante que des blessures douloureuses peuvent survenir si l’on place les doigts entre les pièces ferreuses et la surface active. Aucune pièce métallique ne doit se trouver sous la surface active à moins de 400 mm.

I

34 I ICGIBS 0906 I www.binder-magnetic.fr


Systèmes de filtration surpuissants

Barres rondes de filtration

Les aimants haute énergie sont également très résistants à la démagnétisation et ne subissent pas d’affaiblissement dans le temps. Les carter sont réalisés en acier inoxydable (Mat. 1.4301) et permettent l’utilisation en milieu alimentaire. La température max. d’utilisation est de +110° C. L’utilisation d’aimants différents l’ont peut obtenir des températures d’utilisation max. de +250° C.

Barres de filtration à puissance élevée permettant d'extraire jusqu'aux plus petites particules ferromagnétiques contenues dans des liquides, dans des produits à structure granuleuse ou pulvérulente. Les barres de filtration sont équipées d’aimants haute énergie qui créent un champ magnétique important et très dense autour de la barre. Avec ces barres à champ très intense, on peut également piéger des particules en fer de très faible dimension. Type

Diamètre

Longueur

RS1100 10 mm 100 mm RS1150 10 mm 150 mm RS1200 10 mm 200 mm RS2100 22 mm 100 mm RS2150 22 mm 150 mm RS2200 22 mm 200 mm RS2250 22 mm 250 mm Les deux faces frontales ont un trou taraudé M 4 Profondeur 5 mm

N SS NN SS NN SS NN SS NN SS NN SS N

Grillages de filtration magnétiques

A

Pour montage à l'intérieur de cuves ou de tuyaux afin d'extraire les corps ferromagnétiques mélangés avec des granulés de matière plastique ou avec des produits à structure granuleuse déversés en chute libre. Possibilités de réalisations à vos mesures et en fonction des caractéristiques de votre installation. Consultez-nous.

L

ØA

B

Les aimants cylindriques incorporés génèrent un champ magnétique puissant à l'intérieur du treillis du grillage, ce qui permet d'arrêter et de maintenir les corps étrangers en fer ou en acier.

Réglette magnétique

G

B

40

H

Champ magnétique sous la face active

Type

H

B

L

G

HS125 HS250

40 40

20 20

125 250

3 x M6 4 x M6

Cotes en mm. D’autres dimensions sont livrables sur demande.

Ces réglettes sont équipées d’aimants haute énergie et ont un champ magnétique intense sur la face active. De ce fait, il est possible de piéger des pièces en fer de petite dimension comme cela est souvent demandé dans le cas de matières premières textiles. La réglette n’a pas seulement une grande puissance d’attraction, mais également une force de maintien très importante. Le champ magnétique de grande dimension permet de ce fait de maintenir des pièces en fer à travers un matelas de matière non magnétique qui se trouvaient à recouvrir la surface de maintien. Exécution en acier inoxydable (Mat. 1.4301). Température max. d’utilisation + 100° C (exécution spéciale + 250° C). Trous taraudés de fixation sur la face arrière. www.binder-magnetic.fr I ICGIBS 0906 I

35 I


Aimant permanent de manutention & extracteur magnétique Aimant permanent de manutention Type HH 1 L'appareil de manutention constitué par un aimant permanent apporte une aide appréciable pour extraire des caisses de stockage ou de transport toutes pièces en vrac en fer et en acier, telles que vis, écrous, pièces tournées ou embouties. Les pièces ferromagnétiques viennent se coller sur la surface de maintien et y sont retenues par la force de l'aimant permanent. Le champ magnétique débordant largement de la surface de maintien, il se forme sur celle-ci une «grappe» de pièces extraites. A l'emplacement choisi pour le déchargement, on tire la poignée pour annuler le champ magnétique et les pièces retenues se détachent. Cet appareil est également particulièrement adapté pour ramasser des petites pièces et des copeaux de ferraille ainsi que pour extraire des pièces ferromagnétiques contenues dans d'autres matériaux. Construction : Construction stable en aluminium de faible poids (2 kg). Séparation magnétique aisée au moyen d'une commande mécanique très accessible. Poignée de transport et poignée de manœuvre peuvent être manipulées avec une seule main. Le système à aimant permanent ne subit ni usure ni

L’appareil de manutention de faible encombrement est très efficace

diminution de ses caractéristiques dans le temps. Appareil très magnable. Surface utile : 165 x 105 mm

Extracteur magnétique Type FMS 4 L'extracteur magnétique à aimant permanent est fabriqué avec le nouveau matériau magnétique «haute énergie» Néo-Delta (NdFeB). L'aimant permanent le plus puissant que l'on puisse fabriquer attire les pièces en fer avec une force élevée. Les pièces saisies viennent se suspendre tout autour de la partie inférieure de l'extracteur. Pour relâcher les pièces, le système à aimant permanent incorporé est tiré, à l'aide de la poignée, à l'intérieur de l'extracteur. Les pièces métalliques suivent l'aimant permanent jusqu'à la hauteur du flasque médian où elles se décollent. L'extracteur magnétique est utilisé pour séparer et extraire des pièces ferromagnétiques contenues dans des liquides ainsi que dans des produits à structure granuleuse ou pulvérulente, pour recueillir les particules d'acier sur les pierres à brunir dans les installations de polissage, pour séparer les pièces en acier de celles en métaux lourds non ferreux ou en matière plastique ainsi que pour «aspirer» les copeaux de fer sur toutes surfaces. Caa r tc ésirtq ie us teh cq ine us : Construction stable en tube laiton, nickelé brillant. Le système à aimant permanent puissant incorporé en matériau magnétique «haute énergie» conserve sa force magnétique pendant une durée illimitée et ne s'affaiblit pas. I

36 I ICGIBS 0906 I www.binder-magnetic.fr

L’extracteur magnétique soulève et maintient des pièces en fer

Les pièces extraites sont relâchées en tirant

Cotes : Diamètre du tube Diamètre du flasque Longueur totale Longueur effective de l’aimant Masse Température d’utilisation

: 28 mm : 47 mm : 440 mm : 90 mm : 0,75 kg : + 100° C maxi


Détection de champs magnétiques

+33 (1) 46 13 80 80 +33 (1) 46 13 80 99

La carte-film de détection type MK 1 de

Cette carte permet la visualisation de champs magnétiques entre les pôles magnétiques. Les zones entre le pôle Nord et le pôle Sud apparaissent en clair lorsque l'on applique la carte sur un aimant ou un système magnétique. Le film sensible aux champs magnétiques est soudé dans la carte qui est transparente et dont les dimensions sont de 50 x 50 mm.

Le film de détection rend le champ magnétique visible entre les pôles magnétiques. Le pôle Nord et le pôle Sud apparaissent en sombre et les zones neutres ou entrefer apparaissent en clair.

Carte-film de détection type MK 1 BINDER MAGNETIC

Appareil universel ultra-sensible et d'un prix raisonnable permettant l'appréciation des champs magnétiques des aimants permanents et des électro-aimants. Un aimant de détection suspendu dans un système cardan suit dimensionnellement les lignes d'un champ magnétique selon son axe. Visualisation du champ magnétique : En approchant le détecteur d'un champ magnétique, on obtient aussi bien l'indication tridimensionnelle de la direction que celle de son étendue. Indicateur de pôles magnétiques : Indication des pôles Nord et Sud des aimants permanents et des électro-aimants (rouge = S - bleu = N). Application : Identification des champs magnétiques des aimants permanents et des électro-aimants par «détection». Détection du magnétisme résiduel.

: Fax :

Détecteur de champ magnétique type Magnaprobe MK II

Nombreuses possibilités de réalisation de produits magnétiques spécifiques ou de sous-ensembles. Nous consulter.

www.binder-magnetic.fr I ICGIBS 0906 I

37 I


www.binder-magnetic.fr

SIÈGE : 1, allée des Barbanniers F-92632 Gennevilliers Cedex Tél. +33 (0)1 46 13 80 80 Fax +33 (0)1 46 13 80 99

AGENCE EST :

70, avenue Paul Kruger 69100 Villeurbanne Tél. 04 72 68 78 50 Fax 04 72 68 78 59

3, rue du Parc 67205 Oberhausbergen Tél. 03 90 40 44 80 Fax 03 90 40 44 89

ANGERS :

ORLÉANS :

TOULOUSE :

Tél. 02 41 05 06 20 Fax 02 41 05 06 29

Tél. 02 38 22 17 94 Fax 02 38 22 17 99

Tél. 05 61 35 07 04 Fax 05 61 35 47 12

ICGIBS 0906

AGENCE RHÔNE-ALPES / SUD-EST :

-

E-mail : info@binder-magnetic.fr


Catalogue-Aimants-Permanents-ICGIBS-0906