__MAIN_TEXT__

Page 1

//sud.ouest//bmx.zine// numĂŠro.0


sommaire

trip apache / mai2014 / photo Gauthier Soubirous

p.04 /////////// Des tocards au Portugal p.10­­/////////// Le bad’bad’ se confie p.16 /////////// Motivation hivernale p.22 /////////// Joe Bar’s Trip


édito Au début je pensais avoir plein de trucs à dire, et là en fait, bah je trouve rien. Finalement il est là le numéro #0, le “pilot” on appelle ça pour les séries TV, et le principe, c’est que si ça fait pas une super audience, ils coupent le projet. Beh nous on fera pas comme ça, parce que déja sinon même celui-ci il sort pas. Et puis surtout, le concept du machin c’est que justement ça soit pas pour tout le monde, juste nos gueules dans un premier temps, le grand public on lui laissera “Talent Street” et ce genre de saloperie. Et oui, ça se mérite le bmx!

Alors BiLLy’N’roLL ça va pas révolutionner le milieu du fanzine, au contraire même, on va pomper grave tous les bons trucs (des skaters notamment) et aussi le reste, tout ce qui nous semblera cool à y mettre en fait.

Concentré sur le SUD OUEST, ça c’est la ligne directrice, parce que, merde, on y est plutôt pas mal chez nous, alors on va le dire (et le répéter souvent). Mais y a aussi d’autres endroits sympa, alors on fera peut être pas tout le temps les nazis, mais on promet rien!

Tout ça pour dire que c’est parti maintenant, alors n’hésitez pas à entrer, c’est ouvert de toute façon.


Ok la vidéo est sortie depuis un petit moment déjà, mais tant pis (et puis trop tard maintenant que vous lisez ça hein). C’est toujours bien d’avoir un rappel, des photos en exclusivité - ça tape un peu, non? De toute façon vous avez bien compris que le concept du torchon que vous lisez en ce moment, c’est pas vraiment d’être au top de l’actualité.

Ah oui aussi, les mecs étant de bonnes paillasses, j’ai arrêté d’attendre après leur texte. Phénomène intéressant, les photos arrivent toujours assez “rapidement”, à l’inverse des textes, à croire que l’illétrisme rêgne dans le vélo (si vous êtes vexés, prouvez moi le contraire en envoyant des textes!). Bref ceci étant dit, pas de problème, y a toujours d’autres trucs à raconter pour remplir entre les bien belles photos qu’ils ont quand même envoyées (rapidement, il faut bien le reconnaitre).


photos par Romain Fel et Nico Dumait

Recette­de­la...

Morue­à­la­portugaise aka BACALHAU


Ingrédients­pour­4­tocards

• 1 kg de morue séchée • 2 gros oignons • 3 gousses d'ail • 800 g de pommes de terre • 12 olives noires • 10 cl d'huile d'olive • sel, poivre.


1 La veille, brossez la morue sous l'eau courante, coupez-la en morceaux et mettez-la à tremper dans une grande casserole d'eau froide pendant 24 heures en changeant l'eau 4 ou 5 fois. 2 Le jour de la préparation, lavez les pommes de terre et faites les cuire avec leur peau à l'eau salée 20 mn environ. Épluchez les oignons et les gousses d'ail, puis émincez les oignons et hachez l'ail. 3 Égouttez la morue, posez la dans une casserole d'eau froide, et portez sur le feu. Retirez la casserole au premier frémissement et laissez pocher la morue pendant 15 min.


4 Égouttez, épluchez et taillez les pommes de terre en rondelles Préchauffez le four th. 7 (210 °C). 5 Egouttez la morue. Enlevez la peau et les arêtes, puis émiettezla. Faites chauffer l'huile dans une poêle, et suer sans coloration, les oignons et l'ail, ajoutez la morue et les pommes de terre, assaisonnez de poivre et versez dans. un plat en terre . Glissez au four 15 min. 5 min avant la fin de la cuisson ajoutez les olives noires. Servez très chaud dés la sortie du four.

À­TAAAAABLE!


portrait par Gauthier Soubirous

photos Simon Cassol // ITW par JC Risch

B A D ET

Nicolas­bonjour,­comment­vas­tu? Ça va merci ! Toujours possédé par l’envie de rouler !

Pour­les­kids­qui­seront­nombreux­à­lire­ce­magazine,­peux­tu­te­présenter rapidement? Nicolas BADET 24 ans, réside actuellement dans la ville rose et étudie afin de devenir éducateur sportif. Ride depuis plus 10 ans.


T

Quelle­est­ton­actualité?­Des­trips­de­prévus?­Des­contests?­Soirées­Karaoké? Et bien je reviens de 10 jours à Barcelone, la vie y est très agréable et j’ai vraiment envie d’y vivre après mes études ! Avec mon crew MArie JADE nous avons un projet DVD avec de belles villes en vue comme Berlin… Sinon soirée Karaoké ouè parfois avec ma copine, mais pas longtemps après je vais faire du vélo dans la rue avec les potes ! Où­en­es­tu­avec­les­cours­de­BMX? J’ai donc suivi l’année dernière un diplôme spécialisé dans le BMX mais Race avec une mention perfectionnement de l’entrainement, en gros entrainer en race à haut niveau en poussant les jeunes à devenir athlètes et en éliminant toute la partie plaisir que peut apporter le sport... C’est pas vraiment mon point de vue ! J’étais le seul mec brakeless et en casque bowl sur le start avec le sourire (je n’avais jamais fait de race et j’ai aimé les sensations mais pas leur monde). Je ne me suis pas entendu avec les mafieux de la FFC qui pensaient que j’allais leur ramener plein de licenciés. Ces derniers qu’ils ont perdu, car nettement moins de jeunes se rasent les guibolles en matant le tour de France.

manual 180 / Muret


pocket barspin / Basel


De ce fait, une baisse des licenciés de la FFC leur enlève directement des subventions venant de l’état (qu’ils réinvestissaient en totalité dans de beaux projets sportifs… BLAGUE). Mais je vais en rester là, je vous invite simplement à lire les définitions des différentes disciplines du BMX FreeStyle sur le charmant site de la FFC. Histoire que vous soyez informé sur le sujet du BMX par la FFC. http://www.ffc.fr/presentation-bmx/

D’ailleurs­en­parlant­de­tes­cours,­qu’est­ce­que­tu­peux­nous­dire­dessus? Tu­as­repéré­le­futur­Chase­Hawk?­T’as­un­choucou? Je peux juste dire que c’est très agréable de voir des jeunes de milieux difficiles ou non prendre toujours autant de plaisir sur un BMX. Le niveau mondial en BMX est tellement plus haut qu’il y a 10 ans, les jeunes arrivent plus rapidement à trouver leurs marques sur un BMX ! Je vois une belle relève pour notre sport avec plein de jeunes Hawk !

L’hiver­a­commencé­et­il­fait­déjà­bien­froid.­Toi­qui­connait­du­monde, est­ce­que­tu­sais­si­quelque­chose­va­s’organiser­pour­rouler­à­l’abris­des intempéries? Haha belle question ! Et bien figure toi qu’avec une bande de potes nous sommes allés repérer des hangars désaffectés et nous en avons sélectionné un et après avoir convié les skateurs à nous rejoindre, nous avons commencé plusieurs projets dont une belle courbe en béton et un sacré rail que j’ai fabriqué avec Antho : El Monstro ;) vous verrez la bête dans une vidéo bientôt.

Fidèle­à­ton­freeco­depuis­un­moment,­tu­roules­sans­pegs­malgré­le­lobby des­4­pegs­qui­sévi­dans­le­monde.­D’ou­te­vient­ce­style­particulier?­Est­ce ta­polyvalence­la­responsable­ou­ton­petit­coté­anarchiste­à­ne­pas­vouloir entrer­dans­les­rangs?­­ Haha je vais dire les deux ! Il faut savoir être polyvalent pour bien s’adapter à certains spots pas évidents. Mais c’est vrai que je n’aime pas trop faire comme la plus grande majorité du peuple, même si j’apprécie ce qui se fait, je préfère cogiter sur mon délire…

En­parlant­de­style,­on­m’a­glissé­à­l’oreille­qu’à­une­époque­tu­roulais­en méga­slim­et­t-shirt­à­la­limite­de­la­techtonik,­un­commentaire­là­dessus?­ Disons que c’était une technique comme une autre pour attirer l’attention des jeunes ladies du lycée haha ;)


Revenons­dans­le­BMX.­En­pleurant de­nostalgie­devant­une­vidéo­de­Ian Schwartz,­je­me­suis­dit­“Mince,­Nico Badet­ il­ s’est­ inspiré­ de­ ce­ mec­ en fait”.­Tu­étais­un­adepte­comme­moi de­ ce­ paysan­ des­ temps­ modernes (Ndlr: Ian Schwartz a arrêté le BMX Business pour monter une exploitation agricole)­ou­c’est­un­hasard? Je me souviens de la première fois que j’ai vu ce mec faire du vélo en vidéo c’était une Props sur la Toronto Metro Jam dans les années 2000 (et c’est dans cette vidéo où l’on voyait pour la première fois Garret). Bref quand j’ai vu Ian en jogg et avec son bike tout bleu roulant en arrière je me suis dis c’est quoi cet ovni, il est trop bizarre lui ! Et de plus en plus je me suis intéressé à lui, à regarder toutes ces vidéos, je n’en avais jamais assez ! Et puis un jour la lumière fut ! Ça part Up Up and Away a vu le jour ! A M E N Et­à­l’heure­actuelle,­qui­te­donne­la­motivation­avant­d’aller­rouler?­Quels riders­sont­en­poster­dans­ta­chambre? La motivation vient du temps, s’il fait soleil ou froid puis des web vidéos qui sortent sinon je me remets un bon vieux dvd comme j’aime. Et les riders en poster dans ma chambre sont exclusivement mes potes… je suis fière d’être leur pote. As­tu­déjà­plaqué­un­crankslide­to­whip? « Tu verras tu verras, l’amour c’est fait pour ça » Claude.N Activiste­de­BMX,­tu­faisais­parti­des­organisateurs­du­premier­contest­de BMX­du­nouveau­PJ­via­l’association­Toulouse­Ride­Club.­Y­a­t-il­de­futurs événements/idées­de­prévu? Je dois créer un événement pour mon diplôme que je fais actuellement. Mais je compte tout de même prendre du temps pour m’investir sur la nouvelle édition ! Et­à­ton­niveau­personnel,­de­quoi­est­fait­ton­futur?­Des­projets? Le projet de vivre heureux et faire ce que je veux. Je connais maintenant bien mon pays, la France, il me reste donc le reste à connaître.


Je­pense­qu’on­a­fait­le­tour,­j’ai­oublié­de­parler­de­quelque­chose? Ça me semble bien. Beau boulot Sapin ;) Je­demande­à­tout­hasard,­mais­je­sais­que­le­grand­patron­de­ce­fanzine­en­est fan­:­as­tu­des­anecdotes­croustillantes­avec­des­professionnels­du­BMX?­ Je connais un gars sympa, photographe, cheveux presque longs qui, lors d’un road trip entre potes, un peu éméché sur un parking une bouteille de mazoute coupé à la vodka dans la main, aboyait sans répits (alors que tout le monde avait fini sa dernière mousse et avait rejoint son campement) « Billy and Roll !!! Je vais faire un fanzine qui s’appellera Billy and Roll !! » Au petit matin on l’a tellement traqué avec son slogan pendant qu’il ramassait de la veille qu’il a finalement été obligé de mener ce projet jusqu’au bout et c’est bien cooool ! Car nos scènes ont du talent !!!! (ndlr : on dirait un slogan de chez Leclerc) Merci­de­t’être­prêté­au­jeu­de­l’interview.­A­bientôt­mon­bon. Merci à toi et à ceux qui me soutiennent : VANS, MArieJADE, Sparkys France, SHADOW, SUBROSA, le shop BrosBikeStore, Greenfilm, ma douce et ma famille. Peace mes frères !

oppo downside whip / Belfort


TRAIL SEA


photos par Benoit ‘Enzo’ Bergon

ASON


Ben - Cahors


Touille - Culs Terreux


Tom - chez Elian

Dimitri - Banos


Dordogne


Pour­ce­4e­Trip­Moto­nous­partons­à­4­riders,­Tom­Cauquil,­Alex­Peller,­Guillaume­Chauderon­et­moi­même­avec­nos­bmx­sur­les­bréloux­en­direction­de la­vallée­du­Tarn­jusqu’à­Brousse­le­Château­où­nous­passerons­la­nuit.­ Pour­cette­première­journée­Thomas­Noyer­nous­accompagne­en­voiture­car jʼavais­repéré­trois­beaux­spots­de­flat­sur­notre­route.­

Le but du trip nʼest pas de performer sur nos petits vélos mais plutôt de profiter des belles routes sous le soleil, de bien rigoler et à lʼoccasion rider des spots atypiques en bord de rivière. Après avoir ridé lʼIdeal Park qui était le point de départ et chargé les bréloux nous voila sur la route.

Premier arrêt a St Juéry pour rider un gros chêne avec deux gros troncs en V, Alex saute entre les deux troncs et Tom nous fait mourir de rire en se calant en double foot plant bus laborieux, du grand Tom! Après un quart dʼheure de route second arrêt à Marssal sous une belle hale, Thomas fait une heure de session flat avec de nombreuses phases. Direction le bord du Tarn pour le pique nique.


Début dʼaprem', après avoir repris la route nous nous garons devant lʼauberge de la vallée dʼAmbialet tenue par la maman de Keulu et partons rider les différents spots de ce magnifique village médiéval. Tout le monde trouve de quoi sʼamuser sur une grande digue en plan incliné, Guillaume nous gratifie du plus long manual du week end, Tom et Alex enchainent les tchoutchous en slalom entre les pêcheurs et Thomas fait sa routine sur le haut de la digue, un bel après midi au bord de lʼeau sous un soleil dʼautomne.

Retour aux Motos et là, contre temps, nos amis motards de la gendarmerie sont en poste pour contrôler tout se qui passe, nous ne nous sentons pas de charger les BMX sur les motos et de passer devant eux car sommes nous bien dans les règles avec nos portes vélos bricolés (et qui cache les plaques pour certains)?

Après courte réflexion, nous nous rendons en terrasse de lʼauberge pour boire un demi, puis deux car les gendarmes ne bougent pas, jusquʼau moment où arrive un manouche avec un fourgon et une grosse remorque, nous contemplons la scène et les gendarmes on lʼair de le gâter en faisant le tour du camion et en notant différents points non conformes. Après avoir mis la contravention ils rentrent au poste et nous reprenons donc la route avec deux demis dans le cornet, merci la gendarmerie un peu plus on repartait bourrés!


Lʼarrivée à la maison sera l’occasion d’une belle soirée grillade à la cheminée, place à une bonne nuit réparatrice. Sauf pour Alex et Chocho qui eux la passeront à refaire leur carrière au CLUB MED devant une bouteille de Rhum, résultat Chocho passera la journée de dimanche dans la brume à dormir sur tous les spots!

Pour ce dimanche deux spots au programme le barrage de Brousse où Tom et moi même trouvons des lignes amusantes.

On ride tous un gros hip sauf Chocho qui fait la sieste au pieds des motos! Avec Alex nous faisons des tchoutchous en fly out en sortie de bassin cʼest bien cool.

Alors que Tom se bricole un hip improbable avec un élan et un éject en sable après une bonne heure de terrassement a la truelle, planche et bréloux pour tasser.


Tom se balance et rentre rapidement un beau Flip! La session se termine comme ça, le vent se fait ressentir de plus en plus et le ciel se noirci, nous décidons donc de rentrer dʼune seule traite jusqu’à lʼIdéal, on fait 2 poses de 5 minutes afin dʼattendre Chocho et sa 50cc mais celui ci est à lʼaise et ne sʼarrête pas une fois il nous fait juste coucou chaque fois quʼil passe devant nous .

Arrivés au park, il se met àpleuvoir, timing nickel et encore un beau week end sur nos deux roues, vivement le trip 2015 avec Puigou (jʼespère) qui était de mariage chez des gens quʼil ne connaissait pas, passant donc toute la soirée à nous a envoyédes textos!

Texte par Nico Cambon // Photos par Alex #659 Peller


Waaah trop beau, des feuilles floues!

Profile for BILLY'n'ROLL bmx zine

BiLLy'N'roLL bmx.zine // numéro.0  

bmx.zine // sud.ouest numéro.0

BiLLy'N'roLL bmx.zine // numéro.0  

bmx.zine // sud.ouest numéro.0

Advertisement