Page 16

DOSSIER

TOP 3 DES CHÂTEAUX ABANDONNÉS Parmi les trompe-l’ennui d’un jour d’été où t’aimerais juste trouver une alternative à la plage, l’urbex s’avère être une activité pas mal attrayante. L’un de ces apprentis-aventuriers dans la région, Clément Delarue, définit la chose ainsi : « L’urbex consiste à se rendre dans des édifices abandonnés – habitation, immeuble, usine – pour les photographier. » Une pratique essentiellement urbaine – d’où le nom – mais qui a aussi son pendant campagnard, le rurex. Une chasse au trésor avec, parmi les plus belles prises, les châteaux abandonnés de nos contrées. « Malheureusement ils ne sont pas nombreux, remarque Clément. Soit ils sont trop délabrés, soit ils sont difficiles d’accès car privés. » Pénétrer un tel lieu sans autorisation peut conduire à 15 000 euros d’amende et un an de prison tout de même…

remontent au Moyen Âge et qui a été racheté au 19e par le grand-père de Jean-Edern. » Lequel y habitera plusieurs mois de l’année entre les années 50 et sa mort mystérieuse en 1997. « Il y a reçu d’illustres amis : Mitterrand avant qu’il ne se brouille Cassé, pillé, délaissé avec lui, Badinter, Le Pen… » Le Après quelques recherches, la Bre- Pen ? « Oui, Jean-Marie Le Pen tagne possède néanmoins quelques au cours d’une soirée mémorable beaux spécimens du genre, en tout d’août 1992 à laquelle a également cas avec de belles histoires. Le participé Tabarly. On raconte qu’à plus remarquable d’entre eux est l’issue du repas, très arrosé, Le Pen le château de la Boixière (parfois se serait mis à reprendre des chanorthographié Boissière) sur la com- sons paillardes avec Tabarly avant mune d’Edern dans le Finistère, à d’entonner L’Internationale ! » L’acl’abandon depuis vingt ans tout juste tuel propriétaire l’ayant totalement et le décès du plus fameux de ses laissé à l’abandon, le lieu se visite habitants, le polémiste Jean-Edern aujourd’hui : lugubre et mystérieux Hallier (une sorte de Finkielkraut avec, à l’arrière du bâtiment, une époque Palace). Son biographe Jean- porte fermée aux carreaux brisés qui Claude Lamy raconte : « C’est en laissent deviner aux plus téméraires réalité un manoir dont les origines de sacrées explorations.

« Un repas très arrosé avec Jean-Marie Le Pen et Tabarly » 16

juin-juillet-août 2017 #32

Toujours dans le Finistère et dans un tout autre style, le manoir de Coecilian à Camaret-sur-Mer vaut également le déplacement. Déjà pour son cadre exceptionnel, au-dessus de la plage de Pen-Had, dominant majestueusement la mer d’Iroise et ses nombreux surfeurs. Ensuite pour son histoire illustre, à la triste fin. Mikaël Lugan, président des amis de Saint-Pol-Roux, un fameux poète qui a inspiré le courant surréaliste et qui a fait construire cet édifice en 1905, retrace : « L’auteur s’y est installé pour fuir Paris avec sa femme Amélie, qui disparaîtra en 1923, sa fille Divine et sa gouvernante Rose. » Cette dernière décèdera en 1940 lors d’une incursion d’un soldat allemand. Le manoir sera ensuite pillé et SaintPol-Roux mourra peu de temps après de chagrin. La propriété servira de cache aux Allemands pendant la guerre et sera détruite par un raid de l’aviation britannique en 1944. Les ruines qui en restent depuis, dont ces étonnantes colonnes, ont quelque chose de troublant.

BIKINI JUIN-JUILLET-AOÛT 2017  

Bikini juin-juillet-août 2017 bikinimag.fr facebook.com/bikinimag

BIKINI JUIN-JUILLET-AOÛT 2017  

Bikini juin-juillet-août 2017 bikinimag.fr facebook.com/bikinimag

Advertisement