__MAIN_TEXT__

Page 1

ÉDITION 2017-2018 / CHF 5.-

...en Pays de Neuchâtel AGENDA

Tous les événements à ne pas manquer

PERSONNALITÉS

Un canton qui brille par son dynamisme

INDUSTRIE HORLOGÈRE

Quand l’art rencontre le savoir-faire

TOURISME

Une diversité incroyable

GASTRONOMIE

À la decouverte des tables d’exception

ÉCONOMIE ET IMMOBILIER Un canton dynamique

ÉDUCATION

Un système dans l’air du temps

ARCHITECTURE & CONSTRUCTION Un marché en pleine évolution


Montre Geophysic Universal Time Philippe Jordan, Chef d’orchestre et Directeur Musical à Paris et Vienne


A N D R E E A D I A C O N U PA R T E R R Y R I C H A R D S O N – M E S S I K A . C O M

C O L L E C T I O N G L A M ’A Z O N E

BienVivrePV_Messika_0417.indd 2

03/04/17 12:01


ÉDITO

Chères lectrices, chers lecteurs,

A

près le succès du premier numéro dédié au Bicentenaire, c’est avec fierté et émotion que je vous présente le très attendu second numéro de Bien Vivre en Pays de Neuchâtel ! Plus de 400 pages de belles images, dossiers, rencontres originales et inédites qui reflètent les différentes facettes de ce canton dynamique. Mais, avant de vous détailler son contenu, je tiens à remercier tous les acteurs qui font la réussite de notre revue. Quant à vous, chers lecteurs qui êtes de plus en plus nombreux à nous suivre, je vous remercie pour votre fidélité et la confiance que vous nous témoignez.

Cette année, la parole est donnée aux régions et leurs élus locaux. Ainsi, Fabio Bongiovanni, président du Conseil communal de Neuchâtel, revient sur sa vision de la politique et des enjeux à venir. Yves Fatton et François Cuche, respectivement président du Conseil communal du Val-de-Travers et du Val-de-Ruz, exposent les défis à venir et présentent leur offre culturelle. Enfin, Sylvia Morel, présidente du Conseil communal de La Chaux-de-Fonds et Claude Dubois, chef de l’exécutif du Locle évoquent les caractéristiques et le dynamisme de leur région. A travers un dossier exceptionnel composé de portraits d’entreprises locales et d’associations, nous partirons à la découverte de l’industrie horlogère. Un secteur clé dans le canton qui lui permet de rayonner à l’international. Jean-Daniel Pasche, président de la Fédération de l’Industrie Horlogère Suisse FH et Marie-Thérèse Kohler Fiorellino, secrétaire générale de l’APIAH, nous livrent leurs réflexions et dressent un bilan de l’évolution de ce marché à tendance variable. L’architecture et la construction sont également à l’honneur cette année avec la présence d’Yves-Olivier Joseph, architecte cantonal qui nous parle des grands projets en cours. A noter aussi la présence d’associations professionnelles régionales qui détaillent leurs rôles et définissent les objectifs des bâtisseurs de demain. Place maintenant à la situation économique du canton avec une interview de Christian Barbier, directeur du Service de l’économie et d’Alain Marietta, président de la CNCI. Ils reviennent sur les problématiques actuelles et solutions pour une économie forte et équilibrée. Cette édition 2017, vous offre également des dossiers complets sur l’offre touristique et culturelle de ce canton en pleine mutation, la gastronomie, l’immobilier ou encore l’éducation. Enfin, vous découvrirez deux rubriques très appréciées dans nos éditions: notre panorama en images des derniers événements phares et notre agenda de tous les rendez-vous à ne pas manquer. Bonne lecture ! Didier Benais Editeur et Directeur de la publication

3


SOMMAIRE

EVENTS 9 Une actualité riche et variée

AGENDA 29 Tous les événements à ne pas manquer

29

PERSONNALITÉS 49 Un canton qui brille par son dynamisme

74 50

86 44

114

FABIO BONGIOVANNI, président du Conseil communal de Neuchâtel «Notre devise: Art de Vivre et innovation»

50

YVES FATTON, président du Conseil communal de Val-de-Travers «Unis nous sommes plus forts»

74

FRANÇOIS CUCHE, président du Conseil communal de Val-de-Ruz «Des paysages magnifiques et une nature verdoyante»

86

SYLVIA MOREL, présidente du Conseil communal de La Chaux-de-Fonds «S’investir et travailler pour améliorer la situation»

114

CLAUDE DUBOIS, président du Conseil communal du Locle «Une ville qui se découvre»

144

144

INDUSTRIE HORLOGÈRE

155

Quand l’art rencontre le savoir-faire

216 4

JEAN-DANIEL PASCHE, président de la Fédération de l’Industrie Horlogère Suisse FH

168

MARIE-THÉRÈSE KOHLER FIORELLINO, secrétaire générale de l’Association patronale des industries de l’Arc-horloger «Etre créatif, innover et essayer de trouver de nouveaux marchés»

216

ALEXANDRE CATTON, responsable du Salon EPHJ-EPMT-SMT «Offrir à nos exposants de nouvelles opportunités d’affaires»

226


TOURISME

243

Une diversité incroyable JÉRÔME LONGARETTI, directeur de Jura & Trois-Lacs Marketing «Une destination en plein essor»

254

NEUCHÂTEL – CULTURE ET PATRIMOINE Les sites incontournables

258

254

GASTRONOMIE

263

A la découverte des tables d’exception KAREN ALLEMANN-YERLY, directrice de GastroNeuchâtel «Neuchâtel regorge de produits du terroir exceptionnels»

268

YANN KÜNZI, directeur de Neuchâtel Vins et Terroir «Les producteurs locaux ont besoin d’un soutien clair pour rendre visible leurs spécialistes» 274

263

274

ÉCONOMIE & IMMOBILIER

283

Un canton dynamique

284

ALAIN MARIETTA, président de la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie «Un seul territoire, une seule entité»

284

CHRISTIAN BARBIER, directeur du Service de l’économie du canton de Neuchâtel «Vivre l’innovation»

294

PATRICE PASQUIER, président de l’USPI Neuchâtel-Jura Une référence dans l’immobilier depuis 80 ans

300

ÉDUCATION

319

Le système d’éducation neuchâtelois dans l’air du temps

319

INTERNATIONAL SCHOOL OF NEUCHÂTEL Ecole privée, Pédagogie Montessori

322

ÉCOLE-CLUB MIGROS La formation à la portée de tous

326 5


SOMMAIRE

ARCHITECTURE & CONSTRUCTION

337

Un marché en pleine évolution

338

360

368

YVES-OLIVIER JOSEPH, architecte cantonal «Réorganiser et regrouper l’administration cantonale»

338

JAN ROBRA, président de la SIA Neuchâtel et SÉBASTIEN DROZ-DIT-BUSSET, vice-président Une organisation de référence investie sur le terrain

346

DANIEL OSWALD, directeur d’Ecoparc Une association engagée pour le développement durable

360

OLIVIER HAUSSENER, président de la Fédération neuchâteloise des entrepreneurs Une Fédération au service des entrepreneurs

368

Fédération neuchâteloise des associations professionnelles du second œuvre

380

Association neuchâteloise des menuisiers, charpentiers, ébénistes

382

Association cantonale neuchâteloise des installateurs-électriciens

388

PHILIPPE GUBLER, président de Métal Neuchâtel Des professionnels engagés et de qualité

400

Association cantonale neuchâteloise des entreprises de plâtrerie-peinture

402

PASTOR MUÑOZ, président de suissetec – Neuchâtel et FREDDY MORET, responsable romand de suissetec A la (re)découverte de métiers d’avenir 406 PIERRE DANIEL SENN, président de l’UPSA – Neuchâtel L’UPSA Neuchâtel, une association au service des garagistes

CLIN D’ŒIL

422 432

402

406 6

422


Elegance is an attitude Kate Winslet

Longines DolceVita


EVENTS

Une actualité riche et variée

Zoom sur les événements phares qui ont fait l’actualité de ce canton haut en couleur.

9


EVENTS

2

1

3

FESTI’NEUCH 2016 4

5

6

7 10

UNE MAGNIFIQUE ÉDITION ET UN RECORD D’AFFLUENCE

Neuchâtel openair festival: l’édition 2016 connaît une affluence record! Avec 45 000 spectateurs répartis sur les 4 jours l’édition 2016 connaît une affluence record! Les concerts très attendus de Skunk Anansie et de The Cranberries ont ouvert les festivités auxquelles 12 000 personnes ont participé. Vendredi, les festivaliers ont été scotchés par la puissance et la maîtrise des rappeurs américains Cypress Hill, avant de s’en reprendre plein les yeux avec le live de The Avener. Sur la scène Lacustre, A-WA, un des coups de cœur du programmateur, a envoûté rapidement un public qui a terminé le concert en sueur et les bras en l’air! Papooz a également conquis les festivaliers de manière extraordinaire. Samedi, les concerts de Lilly Wood & The Prick et de Parov Stelar ont insufflé une bonne dose de douce folie festive, de swing et d’electro sous le chapiteau, tandis que Odezenne a emporté le public sur la scène Lacustre. Une fois de plus, cette édition de Festi’neuch aura provoqué de l’émotion chez les festivaliers grâce à la générosité d’artistes merveilleux. Pendant 4 jours, on a pu voir fleurir sur les Jeunes Rives des moments d’euphorie, de festivité, de convivialité et de plénitude.

1. © Festi’neuch 2016 / Pierik Falco 2. © Festi’neuch 2016 / Pierik Falco 3. © Festi’neuch 2016 / Pierik Falco 4. Gipsy Kings © Festi’neuch 2016 / Pascal Ferrari 5. Parov Stelar © Festi’neuch 2016 / Pierik Falco 6. A-WA © Festi’neuch 2016 / David Gostoli 7. Skunk Anansie © Festi’neuch 2016 / Pierik Falco


LIBÈRE--TEMPS LIBÈRE LIBÈRE-TEMPS TEMPS

SIMPLY CLEVER SIMPLY CLEVER SIMPLY CLEVER

New ŠKODA KODIAQ dès 29’450.– New ŠKODA KODIAQ dès 29’450.– Partez à l’aven ture à bord du nou veau ŠKODA KODIAQ 4x4! Les systèmes New ŠKODA KODIAQ dès 29’450.–

d’assis deture pointe et l’habi spacieux vous KODIAQ offrent sécu ritéLes et confort. Ce Parteztance à l’aven à bord dutacle nouveau ŠKODA 4x4! systèmes véhi cule ou places ment de chaque une Partez à5 l’aven ture à bord dutacle nou veau ŠKODA KODIAQ 4x4! Les systèmes d’assis tance de7 pointe et entière l’habi spaconnecté cieux vousfait offrent sécu ritéescapade et confort. Ce expérience. Testez-le. ŠKODA. Made for Switzerland. d’assis tance de pointe et l’habi tacle spa cieux vous offrent sécu rité et confort. Ce véhicule 5 ou 7  places entièrement connecté fait de chaque escapade une véhi cule 5 ou 7  places entièreMade ment for connecté fait de chaque escapade une expérience. Testez-le. ŠKODA. Switzerland. Les Garages Lanthemann SA Made for Switzerland. expérience. Testez-le. ŠKODA. Ch. Des Echelles 1 SA Les Garages Lanthemann Les Garages Lanthemann SA Rte de Neuchâtel 14, 2072 Saint-Blaise, 2016 Cortaillod Les Garages Lanthemann SA032 753 11 53 Ch. Des Echelles 1 Ch. Des Echelles 1, 2016 Cortaillod, 032 843 44 44 Tél. 032 843 44 44 Ch. Des Echelles 1 www.garages-lanthemann.ch 2016 Cortaillod 2016 Cortaillod Tél. 032 8434x4441.4 l 44TSI ACT, 150 ch, boîte manuelle à 6 vitesses, 29’450.–. Véhicule présenté: KODIAQ KODIAQ Active Tél. 032 843 44 44 Ambition 4x4 1.4 l TSI ACT, 150 ch, boîte manuelle à 6 vitesses, avec options toit panoramique, barres de toit KODIAQ Active 4x4 1.4 l 150 ch,Full boîte manuelle à 6 vites ses, 29’ 450.–.35’860.–. Véhicule 6.9 l/100 présenté: km, KODIAQ argent, jante en alliage légerTSI 19" ACT, «TRIGLAV», projec teurs LED et couleur spéciale, 155 g KODIAQ Active 4x4 1.4 l TSI150 ch, ACT, 150 ch, boîte à ses, 6 vites ses, 29’ 450.–. Véhi cule présenté: KODIAQ Ambition 4x4 TSI ACT, boîte manuelle à 6 vites avec options toitCO pano ramique, barres de prix toit de CO2/km (Ø1.4 l véhi cules neufs: 134 g de CO /km),manuelle mise à disp. d’énergie: 35 g de /km, cat.: F. Tous les 2 2 Ambition 4x4 ACT,mandation 150 ch, boîte manuelle àteurs 6 vites ses, avec options panoramique, barres toit argent, jante en1.4 l léger 19" «TRIGLAV», Full projec LED et spéciale, 6.9 l/100 km,de 155 g correspondent àalliage uneTSI recom de prix sans enga gement decouleur l’impor tateur.toit35’860.–. argent, jante en alliage léger 19" «TRIGLAV», Full projecteurs LED et couleur spéciale, 35’860.–. 6.9 l/100 km, 155 g


EVENTS

SALON DE L’IMMOBILIER NEUCHÂTELOIS SINE 2016: UNE ÉDITION DE FEU!

Satisfaction et fierté. Ce sont les deux mots qui prédominent au terme de la 6e édition du Salon de l’immobilier Neuchâtel. Les organisateurs sont satisfaits de l’écho favorable rencontré par la manifestation et fiers d’avoir une fois de plus relevé le défi. Premier motif de satisfaction, l’affluence: avec quelque 12 000 visiteurs, le SINE a battu le record de l’an dernier. Le SINE 2016 a su apporter encore davantage, tant au niveau des exposants, des conférences que des invités. La venue de Karine Le Marchand était la cerise sur le gâteau. L’animatrice de «L’amour est dans le pré» a fait preuve d’une grande disponibilité, de simplicité et de gentillesse. Elle n’a pas seulement apprécié les contacts avec les visiteurs et les exposants, elle a aussi découvert des gens accueillants, une belle région et un lac qu’elle a rapidement apprivoisé après une nuit sur pilotis. La grande majorité des exposants se disent enchantés de la manifestation, des contacts qu’ils ont noués et des affaires qu’ils ont réalisées. Ils se bousculent déjà pour revenir l’année prochaine. Au chapitre des innovations, le Journée de l’architecture du vendredi a tenu toutes ses promesses. Politiques, urbanistes et architectes ont séduit par leur vision du futur. Tous sont d’accord sur un point: le canton de Neuchâtel a des ressources et un savoir-faire qui ne demandent qu’à être développés. Cette journée de l’architecture sera reconduite l’année prochaine. Le SINE, c’est à la fois un rendez-vous professionnel, mais aussi ludique, qui permet à chacun de trouver sa place. Jeunes et moins jeunes.

© proview360

12


L I F E

I S

A B O U T

M O M E N T S

C E L E B R AT I N G E L E G A N C E S I N C E 1 8 3 0

CLASSIMA ACIER, 40 MM AUTOMATIQUE www.baume-et-mercier.com

GENÈVE Bucherer / Kurz / Bader / Air Watch Center / Clarence / Gübelin / La Maison de l’Horlogerie / O. Zbinden / Manor espace horloger LAUSANNE Bucherer / Daniel de Guy FRIBOURG Grauwiller


EVENTS

LA PLAGE DES SIX POMPES Le plus grand festival international des arts de la rue de Suisse s’est achevé ce 6 août après 7 jours de festivités dans la ville ancienne et lieux insolites de La Chaux-de-Fonds. 52 compagnies ont donné 228 représentations au chapeau. En sus des scènes traditionnelles, le festival a offert de nouveaux écrins de jeu à plus de 250 artistes; des Anciens Abattoirs à la carrière de la Joux-Perret, en passant par un site industriel. En répondant aux demandes d’un art polymorphe aux possibilités infinies, La Plage des Six Pompes peut désormais se targuer de jouer dans la cour des grands festivals des arts de la rue. La présence du collectif burkinabé ACMUR a contribué significativement à la réussite artistique de cette 23e édition avec un spectacle politique et poétique plébiscité par un public curieux et admiratif. Par ailleurs la décoration sobre et effrontée de cette édition 2016 a réussi son pari de lancer le débat public sur la question du rôle de la culture et de son financement dans le canton de Neuchâtel. Photos © Brigou

CORBAK FESTIVAL Le 23e Corbak Festival a fermé ses portes à l’aube du 15 mai 2016. Que d’émotions cette année à la Chaux-du-Milieu!
Une édition sold-out et de tous les superlatifs qui s’est ouverte mercredi après-midi avec le Corbak’ids. Gaetan a fait chanter 320 jeunes pousses qui ont déjà intégré l’esprit Corbak!
Jeudi Thomas Dutronc, invité de dernière minute a conquis les spectateurs par son charme et son humour envoutants. Vendredi Lia, Sophie Hunger et Yuri Buen­ aventura se sont relayés nous faisant tour à tour nous enfoncer dans un rock entêtant, naviguer sur une pop déconstruite, surfer sur du folk somptueux et nous trémousser sur des rythmes latinos brillants. Samedi, ce sont les régionaux de l’étape qui ouvrent les feux: les Rambling Wheels font de leur premier passage à la Chauxdu-Milieu une réussite.
Puis c’est Arno tête d’affiche de la soirée qui nous a touchés de sa puissance et de ses failles. Restait à clôturer la cuvée 2016, ce que Soviet Suprem a fait de main de maître.

3 1

4 Photos © Brigou/Corbak 2016

2 14

1. Thomas Dutronc 2. Sophie Hunger 3. A  rno 4. Soviet Suprem


Automatic Skeleton with micro-rotor

Place de la Fusterie 5, 1204 Genève, Suisse www.rogerdubuis.com - Follow us on Instagram


EVENTS

SUMMERCYCLING L’édition 2016 du marathon «summercycling» dont la fondatrice est Madame Bindu Roulet, s’est passée dans les meilleures conditions. De nombreuses personnalités étaient présentes, ainsi que René Prêtre qui est venu faire une conférence. Un événement inoubliable, une ambiance placée sous le signe de l’émotion, du partage, et de la simplicité. Ce marathon composé de 65 vélos a permis de récolter 6000.– pour l’association «cœurbattant» ou de nombreux enfants atteints de cardiopathie sont venus également pédaler. Un succès qui sera renouvelé en 2017 place du port, les 2-3 septembre. Avec 150 vélos, cette fois-ci ce sera l’association Diante Bi qui vient en aide aux enfants perdus du Daara Seringe Goro (Sénégal). Venez nombreux!

WAKE UP AND RUN Cette première année a été pour la Wake up and run une belle réussite avec 3534 participants à travers 7 villes de Suisse. Son but est de promouvoir un style de vie équilibré avec une activité sportive quotidienne afin de rester en bonne santé. L’idée est de courir ou marcher en groupe, sans être chronométré, à 5 h 30 les vendredis matins, dans le centre des villes. Ensuite, après l’effort, le réconfort: les participants reçoivent un petit-déjeuner équilibré (take-away) composé de produits du terroir régional. Wake up and run, c’est aussi un moyen de partager un moment convivial avec des amis, des collègues de travail ou en famille, avant d’aller au travail ou de vaquer à ses occupations quotidiennes. Le bien-être est une préoccupation de notre société. En effet, manger sainement, faire du sport régulièrement et améliorer son hygiène de vie sont des thèmes qui reviennent souvent dans l’actualité. Ce n’est pas sans raison que des célébrités comme Tim Cook (CEO d’Apple) ou Jack Dorsey (fondateur et CEO de Twitter) se lèvent aux aurores pour faire du sport. Wake up and run s’inscrit dans ces tendances et propose des événements nova3 teurs dans toute la Suisse. 16

1

1.+2. WUAR – Neuchâtel © Roxane Lièvre 3. WUAR Berne 4. WUAR Fribourg

2

4


EVENTS

27e BUSKERS FESTIVAL La 27e édition du Buskers Festival a permis au public de partager des moments inoubliables avec des artistes venus des 4 coins du monde et des 4 coins du canton. Des moments qui se prolongent à la Maison du Concert une fois la zone piétonne silencieuse et révèle la qualité parfois insoupçonnée de la musique des groupes invités. Et ceci durant toute une semaine. La ville devient lieu de rencontres et de découvertes de musiques de Haïti (Chouk Bwa Libète), du Ghana (Nokokoye) ou de Colombie (Rancho Aprate), mais aussi de musiques concoctées ou aménagées tout spécialement pour le Buskers festival comme les Neuchâtelois de Dashur, ou Inqiteka ou Théâtre Frenesi. Les spectacles d’humour et d’acrobatie remportent toujours un grand succès à l’instar de Barada Street, CircoPitanga... La finesse et la vituosité d’un Tcha Limberger demandent un peu plus d’attention, mais les habitués du festival en redemandent. Une édition variée, haute en couleur; une convivialité qui réunit toutes les générations dans une atmosphère détendue et amicale; voilà la «patte» du Buskers Festival de Neuchâtel.

Photos © Georges Jaccard

NEUCHÂTEL INTERNATIONAL FANTASTIC FILM FESTIVAL – NIFFF La 16e édition du Festival International du Film Fantastique de Neuchâtel (NIFFF) s’est achevée avec la cérémonie de remise des prix, suivie de la projection de THE HANDMAIDEN de Park Chan-wook. Le président du Jury International Luis Ospina, cinéaste colombien, a remis le «Narcisse» du meilleur film à UNDER THE SHADOW de Babak Anvari (IR/JO/QA/UK, 2016). Pen­ dant 9 jours estivaux, les spectateurs ont afflué dans les salles obscures de Neuchâtel, 35 500 entrées ont été recensées sur 150 projections (contre 35 200 entrées sur 157 projections en 2015). La stabilité de la fréquentation du NIFFF prouve encore une fois la fidélité du public cinéphile et professionnel, un résultat positif qui affirme la popularité, l’étendue et la diversité du genre fantastique. A noter également le succès des activités gratuites 2 (conférences, rencontres publiques, expositions, ateliers et projections spéciales) proposées par le NIFFF qui ont attiré plus de 8000 festivaliers supplémentaires. 18

1

3 1. Isaac Ezban (MX, Los parecidos) & Anaïs Emery (Artistic Director of NIFFF) 2. Häxan, Ciné-concert by ensemble symphonique Neuchâtel 3. John Carpenter Exhibition


Tonda Métrographe

Entièrement manufacturée en Suisse parmigiani.com

S’il ne devait y en avoir qu’une


EVENTS

LES JARDINS MUSICAUX

UNE ÉDITION MARQUÉE PAR LA FERVEUR 1

2

Pour la 19e édition du Festival, 13 000 spectateurs passionnés ont rejoint spectacles et concerts, à Cernier, dans le Parc Chasseral, à Arc et Senans et à Lausanne. L’Orchestre des Jardins Musicaux, l’Opéra Décentralisé, la Compagnie Manque pas d’air, le Nouvel Ensemble Contemporain, l’Outil de la Ressemblance et de nombreux solistes ont présenté des découvertes et des œuvres marquantes des XXe et XXIe siècles de Jodlowsky, Britten, Hindemith, Berio, Reich, Ligeti, Messiaen ou Stravinsky. LES BAL(L)ADES... DANS LE PARC CHASSERAL Les cinq Bal(l)ades... réalisées conjointement avec le Parc régional Chasseral ont à nouveau fait mouche dans le canton de Berne. Ce mariage original entre musiques et découvertes du patrimoine a connu une fréquentation maximale avec un public renouvelé.

3

4

CHAPLIN AVEC ORCHESTRE Après avoir exploré les partitions de tous les longs métrages muets de Chaplin, l’Orchestre des Jardins musicaux a accompagné en direct deux petits chef d’œuvres rares du «maître vagabond», Le Pèlerin et Une Vie de Chien. Un moment de grâce qui a enthousiasmé les publics de Cernier, du cinéma Capitole de Lausanne et de St-Imier ainsi que 600 élèves des écoles du Val-de-Ruz. 1. Le dernier songe de Samuel Beckett – Clara Meloni 2. Sérénade Mozart – Orchestre des Jardins Musicaux 3. Musique de Nuit 4. Une Vie de Chien – Chaplin – Orchestre des Jardins Musicaux

AUVERNIER JAZZ FESTIVAL «Les pieds dans l’eau, la tête dans les étoiles...». A l’heure du bilan, Jean Martin Peer, directeur de l’Auvernier Jazz Festival, affiche un large sourire. Malgré les innombrables festivités prévues ce week-end dans la région, plus de 6000 spectateurs ont envahi les rives du charmant village neuchâtelois, pulvérisant au passage le nombre de 5000 entrées enregistrées l’an passé. Autre record: celui de l’affluence pour une soirée, Lisa Simone ayant attiré quelque 2800 personnes samedi soir. Enfin, la température, tropicale, a largement contribué à l’ambiance, elle aussi torride, de ces trois jours. Cette 8e édition a également affiché de nombreuses premières à son programme: des ateliers et une garderie pour les enfants, le 2 festival Off, les Afters ou encore le lancement de l’Association des Amis de l’Auvernier Jazz. Avec un budget qui approche le demi-million de francs, la manifestation termine dans les chiffres noirs et promet déjà des futures éditions hautes en couleurs. 20

3 1

4

5 1. AJF2016 Harold Nussal Lopez Alune Wade © Avernier Jazz Festival 2. AFJ2016 Lisa Simone © Yann Marchesi 3. AJF2016 Ambiance © Pierik Falco 4. AJF2016 Harold Lopez Nussa Alune Wade © Marc Alain Zimmerli 5. AJF2016 Lady Bee and The Epileptics © Guillaume Perret


3 D AYS A U TO M AT I C ACC I A I O - 4 5 M M ( R E F. 6 74 )

PA N E R A I . C O M

•

+41 22 580 29 49


EVENTS

ROCK ALTITUDE FESTIVAL

Photos © RAF2016

FÊTE DE LA BROCANTE Après avoir effectué sa mue l’an passé avec un couvert du Bourg mieux adapté et moins imposant ainsi qu’une tente précédemment située dans un champ au sud de la Vieille Ville pour venir s’établir sur le nouveau parking du château, la Fête de La Brocante a bien lieu malgré un marché de l’antiquité et de la brocante en souffrance depuis quelques années. Les sociétés locales ont participé encore activement à la tenue des cantines, au placement des véhicules sur les nombreux parkings et au transport des objets achetés par un service porteur totalement gratuit.
Les passionnés d’anciens trains électriques ou voitures miniatures ont trouvé leur bonheur avec la Bourse aux jouets située dans la salle du château. Depuis plusieurs années, l’Association de la Vieille ville (AVVL) organisatrice de la manifestation, souhaite que sa brocante se distingue par la qualité de l’assortiment proposé. Ainsi, les marchands professionnels sont triés sur le volet et tenus de proposer un éventail irréprochable. La prochaine édition aura lieu du 22 au 24 septembre 2017.

22

A 1000 mètres d’altitude, au Locle, le Rock Altitude Festival fait fièrement partie de la cordée des festivals de musique romands les plus significatifs. L’ascension vertigineuse, depuis 11 ans, de cet événement se doit un cadre de caractère, une programmation artistique assurée et un esprit amical au sommet. Pas de mou pour ce festival qui accueille pas moins de 10 000, présente des artistes internationaux et défend fièrement les couleurs de sa région. Quatorze nouveaux noms sont venus compléter l’affiche du Rock Alitude Festival. Deux groupes internationaux se sont ajoutés à la programmation. Le jeudi, Birth Of Joy (NL) nous a réservé un rock psychédélique de qualité alors que les membres de Tesa (LV) ont fait concurrence aux post metalleux de Neurosis lors de la soirée de vendredi. Le jeudi soir fut éclectique et festif avec les artistes suisses Kassette (CH) et Larryta (CH). Samedi, la jeune Emilie Zoé, réelle découverte, a enchanté le public pop. Côté metal, les groupes tels que Schammasch (CH), Brutalist (CH) ou encore Promethee (CH) ont pu offrir des performances pointues lors des soirées du mercredi et du vendredi, toutes deux dédiées au sons metals.


©2017 EBEL – Ref. 1216325 – EBEL.COM

EBEL WAVE PHOTOGRAPHIÉE DANS LA VILLA TURQUE – DESSINÉE PAR LE CORBUSIER – LA MAISON EBEL DÉCOUVREZ LA MAISON EBEL SUR EBEL.COM


EVENTS

MUSIC FESTIVAL PROMO S’il y a une manifestation à ne pas manquer dans le canton de Neuchâtel, c’est bien le «Music Festival Promo» qui se déroule chaque année au Locle, juste avant les grandes vacances et qui réunit sur 2 jours près de 60 000 festivaliers. 2016 n’a pas failli à la tradition et les Promos restent le rendez-vous à ne rater sous aucun prétexte. 2 grandes scènes pour un festival de musique gratuit, une centaine de stands répartis sur tout le centre-ville, des forains pour le plus grand plaisir des jeunes et... moins jeunes, voilà pour le principal. Mais... approfondissons : Dès l’ouverture de la fête, le vendredi 1er juilet 2016 à 17 h, et avec une température clémente, le centre-ville s’est très rapidement rempli de monde, chacun étant content de se retrouver entre amis, de se balader, de boire un verre ou encore d’écouter un des nombreux concerts gratuits proposés dans cette ambiance propre et unique des Promos du Locle. Plastic Bertrand pour un retour dans les années 80, Timberjack, Red Night ou encore les Rois de la Soul pour n’en citer que quelques-uns ont mis les deux scènes en ébullition le vendredi soir alors que Jeane Manson ou encore Paul Cox avec son hommage à Joe Cocker ont assuré le samedi soir, malgré un temps maussade. Une nouveauté: les deux Silent Party du vendredi et samedi soir. Un beau succès puisque tous les casques ont trouvé preneur le vendredi soir. Mais les promos, c’est aussi et surtout cette multitude de stands qui donne une atmosphère incroyable de convivialité à la fête. Sans oublier les forains, les artistes de rue ou encore l’espace dédié aux enfants avec le coin toujours très apprécié des grimages.

1

2

6 1. Timberjack 2. Les carrousels 3. Plastic Bertrand 4-6. Les Rois de la Soul 7. Cortège

3

4 24

5

7


MARCOPOOLEAU

Votre piscine, notre passion ! Basée à Neuchâtel au centre du Mail, Marcopooleau est une entreprise spécialisée dans la construction, la rénovation et l’entretien de tous types de piscines. Dirigée par Marc Piller, un entrepreneur dynamique et passionné par cet univers aquatique, au bénéfice de 10 ans d’expérience, elle met ses compétences et son savoir-faire au service d’une clientèle ayant des attentes exigeantes. Marcopooleau conçoit des piscines pour tous les budgets en mettant l’accent sur le côté pratique et fonctionnel. Il va de soi que la construction d’une piscine est un investissement financier. D’ou l’importance de bien la concevoir. Une piscine construite par Marcopooleau est faite pour durer. Ce perfectionniste met un point d’honneur à développer avec ses clients un climat de confiance et surtout un dialogue qui lui permet de comprendre et d’anticiper leurs besoins et désirs réelles. Il se positionne comme un conseiller avec pour objectif principal le bien-être de ses mandataires. Réalisations de piscines traditionnelles (béton), piscines hors sol en bois du nord ou piscines enterrées avec des parois en PVC recouvertes d’un liner. Outre la construction et la rénovation de vieilles piscines, l’entreprise propose un service de dépannage technique et d’entretien saisonnier. L’excellence de l’entreprise, la piscine semi-biologique, avec végétation et récupération d’eau de pluie. Elle a pour avantage de s’harmoniser parfaitement avec le paysage été comme hiver.

Marc Piller

Chemin des Mulets 5 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 79 677 19 65 marc.piller@vtxnet.ch • www.marcopooleau.ch


NEBULA ROYAL COLLECTION

Swiss Craftsmanship

www.arnoldandson.com


AGENDA

Tous les événements à ne pas manquer L’actualité neuchâteloise 2017 sera encore une fois riche et variée. Expositions, foires, festivals, concerts, pièces de théâtre ou encore spectacles et événements sportifs, vos agendas sont remplis toute l’année.

29


AGENDA

MUSIQUE, CONCERT, DANSE MAI THE TWO

SPOON O’PORRIDGE PREMIÈRE PARTIE: THE SPANKING WOOLLIES Originaires du vallon de St-Imier, Spoon O’Porridge reprennent, en anglais et en français, des thèmes musicaux issus des folklores irlandais, écossais et bretons, qu’ils interprètent de manière festive et entraînante. Le 5 mai 2017 – Centre culturel LeRoyal, Tavannes

GIEDRÉ Guitare noire et cheveux blonds, GiedRé chante ces petites choses dont on a honte mais qui font rire quand les autres les racontent. En deux notes et trois accords, elle retrace le destin tragique mais rigolo d’un nain paralytique qui rencontre l’amour dans un chenil à Roubaix, chantonne le parcours d’une joyeuse bande de prostituées unijambistes, et s’amuse des paradoxes d’un monde politiquement très correct. Le 5 mai 2017 – Case à Chocs, Neuchâtel

VINCENT DELERM Il y a toujours du théâtre dans la chanson de Vincent Delerm. Du cabaret dans ses personnages à double fond. Du cinéma dans ses images, dans ses rythmes. Il joue avec les formes, et avec les couleurs; dessine une distance, un certain silence autour de ses mots. L’air tranquille, il chante l’intranquillité. Le 11 mai 2017 – Casino, Le Locle

PREMIÈRE PARTIE: BITCH MUCKANON Du lac Léman aux lagons de l’Océan Indien, en passant par les eaux boueuses du Mississippi, THE TWO emmène son public dans un voyage touchant. Leur musique, tantôt sauvage, tantôt douce, tire sa puissance des racines du Delta blues et de la sincérité du blues créole de l’Ile Maurice.

Le 13 mai 2017 – Centre culturel LeRoyal, Tavannes

LA COMPAGNIE DE DANSE L’ÂME-DE-FONDS INVITE LE CONTREBASSISTE BARRE PHILLIPS La Compagnie L’Ame-de-Fonds réunit des danseurs et des musiciens internationaux. Elle travaille et présente des performances de composition instantanée. Le 14 mai 2017 – Interlope, Neuchâtel

CHROMATIC TRIO L’entendre jouer ses notes est envoûtant. Elle maîtrise aussi bien son instrument qu’elle a le sens de la composition. La Neuvevilloise Mélusine Chappuis est assurément vouée à un bel avenir musical professionnel. Avec Chromatic Trio, elle est entourée de Fabian Kraus (basse) et Xavier Almeida (batterie).

© Samuel Rey

Le 18 mai 2017 – Centre de Culture et de Loisirs (CCL), Saint-Imier

LE SACRE DU PRINTEMPS DANSE Depuis 1913, le Sacre du Printemps de Stravinsky et ses multiples audaces rythmiques ne cessent de fasciner musicien-ne-s et chorégraphes. A l’inverse de la présentation d’origine – et des nombreuses autres parmi celles qui ont suivi –, c’est une lecture relativement sobre que proposent les pianistes Coraline Cuenot et Amandine Savary, ainsi que la chorégraphe Laurence Sambin. Du 19 au 21 mai 2017 – Temple Allemand, La Chaux-de-Fonds

30

© S.Winter


À 4 MAINS AUTOUR DU SACRE Par Amandine Savary et Caroline Cuenot Avec la présence sur le plateau du Sacre de deux magnifiques pianistes, il nous fallait prévoir un moment réservé exclusivement à nos oreilles. Elles nous font le grand plaisir de préparer pour l’occasion un répertoire qui fait écho aux musiques du spectacle. Le 21 mai 2017 – Temple Allemand, La Chaux-de-Fonds

LA GRANDE SYMPHONIE Ainsi se clôt le cycle comme il avait commencé... Par une grande symphonie, celle de Schubert pour répondre à la Seconde de Schumann proposée en début de saison. Les «divines longueurs» de l’œuvre monumentale ainsi que les forces anticipatrices et annonciatrices de Bruckner formulées par Schubert se heurtent à la nostalgie schönbergienne. Le 21 mai 2017 – Temple du Bas, Neuchâtel

JUIN JÉRÉMIE KISLING

URBAPHONIX

Dans les chansons de Kisling, la mélancolie tend la main au rire, les rêves embrassent le quotidien sur les deux joues, le chagrin prend bien soin de ramasser les petits cailloux qu’a laissés l’amour derrière lui.

QUINTET MOBILE DE MUSIQUE CONCRÈTE

Le

1er

juin 2017 – Corbak Festival, La Chaux-du-Milieu

Dans le tissu urbain, un quintette mobile de musique concrète © Vincent Vanhecke produit un moment sonore et poétique inouï. Et leur virtuosité consiste à nous faire entendre ce qui est déjà là, imprévisible et merveilleux. Le 17 juin 2017, 11  h  – La Chaux-de-Fonds

DÉCEMBRE THE GOLDEN VOICES OF GOSPEL OLIVIA RUIZ Ces deux derniers album ont permis à Olivia Ruiz de partir en tournée dans les plus grandes salles de France. Elle revient pour son nouvel album «A nos corps-aimants» sorti en novembre dernier. Le 3 juin 2017 – Corbak Festival, La Chaux-du-Milieu

Le révérend Dwight Robson et son Golden Voices of Gospel vous invitent à vivre, avec leur style personnel et incomparable, un voyage excitant à travers un siècle de Negro Spirituals – type de musique vocale et sacrée, né chez les esclaves noirs des Etats-Unis au XVIIe siècle qui sera à l’origine du mouvement gospel. Le 10 décembre 2017 – Théâtre Populaire Romand, Salle de Musique, La Chaux-de-Fonds

31


AGENDA

FESTIVAL, FÊTE, ANIMATION MAI FÊTE DE LA DANSE La Fête de la Danse, c’est quelques jours pour découvrir la danse dans les théâtres, les centres culturels et dans l’espace public. Spectacles, animations, parties, disco kids,... à chacun de concocter son programme idéal. Et partout des centaines de cours de danse, de tout style, pour petits et grands, débutants ou passionnés!

© sosuite photographie

Du 5 au 7 mai 2017 – Divers lieux, Neuchâtel

JOURNÉE DES PLANTES INHABITUELLES Au bord du lac à Vaumarcus, cette rencontre fait la part belle aux plantes inhabituelles qu’il est possible d’approcher, d’observer, et même d’acheter! Des professionnels de l’horticulture, des artisans, des passionnés et des amateurs se donnent rendez-vous chaque année au mois de mai et offrent un formidable spectacle pour les yeux et pour les papilles! Du 10 au 21 mai 2017 – Vaumarcus

FÊTE DE MAI – 35e édition Connue aujourd’hui loin à la ronde pour ses animations musicales, sa course pour les enfants et son marché aux puces géant, la Fête de mai célebrera cette année sa 35e édition. Un riche programme vous sera proposé à l’occasion de la sortie du vin de la ville et en l’honneur de M. Olympi, suite à la donation à la Ville de ses vignes sises à Auvernier.

NUIT ET JOURNÉE DES MUSÉES NEUCHÂTELOIS La Nuit et la Journée des musées invitent le public à découvrir gratuitement les expositions des musées du canton de Neuchâtel et à participer aux nombreuses animations mises en place spécialement pour l’occasion. Visites guidées, spectacles, ateliers pour enfants, conférences, projections de films, rencontres avec des invités, jeux, concours, et bien d’autres surprises pour les jeunes et les moins jeunes vous attendent. Les 20 et 21 mai 2017 – Canton de Neuchâtel

JUIN CORBAK FESTIVAL Créé en 1993 par un groupe d’amis ayant à cœur d’animer une région «hors des grandes axes», ce festival a pris de l’ampleur au fil des ans tout en gardant une taille humaine et une programmation inhabituelle privilégiant le goût de la découverte. Atmosphère chaleureuse garantie. Du 31 mai au 3 juin 2017 – La Chaux-du-Milieu

FESTI’NEUCH Festi’neuch Neuchâtel openair Festival se fait l’écho des dernières nouveautés des musiques actuelles. Situé dans le cadre enchanteur des Jeunes-Rives, au bord du lac de Neuchâtel, il propose une quarantaine de concerts durant quatre jours et accueille plus de 35 000 festivaliers. Du 15 au 18 juin 2017 – Neuchâtel

Les 19 et 20 mai 2017 – La Chauxde-Fonds

© Festi’neuch 2016/David Gostoli

32


FÊTE DE L’ABSINTHE

MUSIC FESTIVAL PROMO

Haut-lieu de la culture de l’absinthe, Boveresse accueille chaque année une grande fête populaire dédié à la fée verte. De nombreux stands illustrant le savoir-faire régional, des artisans présentant des objets liés ou non à l’absinthe, des dégustations, et même la présence de distillateurs sortis récemment de la clandestinité!

La musique est à l’honneur sur les deux grandes scènes qui encadrent la fête. De nombreux groupes d’origines et d’horizons très différents se succèdent pour réjouir les oreilles des mélomanes avertis. Musique du monde et spectacles, clowns, fanfares, acrobates et jongleurs dévoilent une autre facette de la manifestation.

Le 17 juin 2017 – Boveresse

Du 30 juin au 1er juillet 2017 – Le Locle

JUILLET NEUCHÂTEL INTERNATIONAL FANTASTIC FILM FESTIVAL (NIFFF) Le Festival du film fantastique de Neuchâtel est rapidement devenu un des principaux événements cinématographiques de Suisse. Ce qui caractérise en premier lieu le Festival, c’est une programmation riche et diversifiée, construite autour d’un axe central: le cinéma fantastique et de deux axes complémen­ taires: les cinémas d’Asie et les images numériques. Du 30 juin au 8 juillet 2017 – Neuchâtel

POÉSIE EN ARROSOIR Treizième édition du festival des expressions vivantes de la poésie. Du 30 juin au 16 juillet 2017 – Evologia, Cernier

AOÛT LA PLAGE DES SIX POMPES En plein cœur de la métropole horlogère, ce festival se présente comme le plus important rendezvous des arts de la rue sur sol suisse. Edition 2014 © La Plage des Six Pompes La Plage des Six Pompes, c’est aussi et surtout, la convivialité: sept jours d’animations entièrement rétribuées au chapeau, un souffle de vie dans la vieille ville de La Chaux-de-Fonds et le rendezvous de toute une population. Du 30 juillet au 5 août 2017 – La Chaux-de-Fonds

BUSKERS FESTIVAL Festival de musiciens de rue dans la zone piétonne de Neuchâtel. Il n’y a ni scène, ni sonorisation, ni lightshow, les groupes se produisent de manière acoustique. Ce festival est l’occasion de partager des moments «à part» dans une ambiance conviviale, dans le calme, la détente et l’amusement. Du 8 au 12 août 2017 – Zone piétonne, Neuchâtel

33


AGENDA

FESTIVAL, FÊTE, ANIMATION AOÛT

SEPTEMBRE

ROCK ALTITUDE FESTIVAL

BRADERIE ET FÊTE DE LA MONTRE

Douzième édition du plus rock des festivals de Suisse romande. Quatre jours de programmation audacieuse au sein du manifestation à taille humaine avec la chaleur légendaire des gens du Haut!

Trois jours de musique et concerts, des artistes de rue déambulant dans la foule, trois jours et deux nuits avec des guinguettes accueillantes. La fête de la montre «Horlofolies», revendique des racines horlogères profondes.

Du 9 au 12 août 2017 – Le Locle

Du 1er au 3 septembre 2017 – La Chauxde-Fonds

FESTIVAL LES JARDINS MUSICAUX Principalement consacré à la musique des XXe et XXIe siècles, ce festival propose des spectacles d’un format «une heure sans entracte», au prix d’une place de cinéma. Du 16 au 27 août 2017 – Grange aux Concerts d’Evologia, Cernier

FÊTE DES VENDANGES Durant trois jours, le centre ville libéré de toute circulation automobile permet aux fêtards de célébrer le début des vendanges dans le Pays de Neuchâtel. On retrouve tout au long de la fête, Guggenmusik, corso fleuri, cortège des enfants... et vin à profusion. Une fête à ne pas manquer! Du 22 au 24 septembre 2017 – Neuchâtel

AUVERNIER JAZZ FESTIVAL Pour sa 7e édition, l’Auvernier Jazz Festival vous propose des artistes venus des quatre-coins du monde dans un cadre de rêve! Du 25 au 27 août 2017 – Auvernier

FÊTE DE LA BROCANTE La plus grande foire aux antiquités de plein air de Suisse. Le vieux bourg médiéval et ses alentours accueillent plusieurs centaines de stands d’antiquaires et de brocanteurs professionnels venus de toute la Suisse et de l’étranger. Les 22 et 23 septembre 2017 – Le Landeron

34


Parce que la musique est un art Rue Numa-Droz 19 CH-2300 La Chaux-de-Fonds TĂŠl. +41 32 968 46 42 violons@fabrice-girardin.ch www.fabrice-girardin.ch Domenico Montagnana 1740c


AGENDA

EXPOSITIONS ENCRE DE CLAIRE BETTI Claire Betti peint depuis le début des années 90. Son travail allie l’aquarelle avec l’encre, le graphite et l’estampe avec la gravure sur ardoise, bois ou plexiglas. Sa formation de comédienne l’a conduite à continuer le développement de son processus créatif dans le domaine des arts visuels. Du 1er avril au 18 juin 2017 – Théâtre du Pommier, Neuchâtel

YVES HÄNGGI

CAROLUS

UN TOUR DU MONDE ILLUSTRÉ

«MA» POMME

En 2015, l’illustrateur jurassien Yves Hänggi est parti six mois autour du monde avec dans ses bagages des carnets de voyages et des feutres. Il en a ramené une soixantaine de dessins lumineux qui retracent son périple à travers les USA, le Japon, l’Asie du Sud-Est ou encore les Balkans.

Ceci est une exposition d’ici et d’ailleurs, d’ailleurs je suis d’ici!, nous dit Carolus, enfant de St-Imier, qui nous présente le chemin parcouru depuis sa première expo au CCL, en 1975. Comprendre la grande aventure humaine avec ses éternelles questions: Qui suis-je? Où vais-je? Que fais-je?, cette quête a été à l’origine de son cheminement.

Du 20 avril au 27 mai 2017 – LeRoyal, Tavannes

Du 21 avril au 21 mai 2017 – Centre de Culture et de Loisirs (CCL), Saint-Imier

NUIT DE LA PHOTO

SARAJEVOOOOO!

DE L’OMBRE À LA LUMIÈRE

REPÉRAGE SUR LES VESTIGES OLYMPIQUES

Dans le cadre de la RENCONTRE PHOTOGRA­ PHIQUE de Tramelan, LeRoyal s’associe à la manifestation et propose une exposition tout en contraste. Plongée dans l’obscurité, l’exposition met l’image à l’honneur comme unique objet d’attention. Qu’elles soient virtuelles ou glacées, seules les photos sont éclairées.

En 2011, Samuel Chalard s’est rendu en repérages à Sarajevo, accompagné du photographe Pablo Fernandez, afin de réaliser un film documentaire sur les villes au passé olympique. Par cette exposition, ils présentent le fruit de leurs repérages sous une forme mettant en lumière les germes d’un film qu’il reste à tourner.

Le 6 mai 2017 – Centre culturel LeRoyal, Tavannes

36

Du 30 mai au 11 juin 2017 – Théâtre ABC, La Chaux-de-Fonds


«JUIFS DE SUISSE: 150 ANS D’ÉGALITÉ DES DROITS» Exposition itinérante réalisée par la Fédération suisse des communautés israélites. Photographiées en grand format par Alexander Jaquemet, quinze personnalités évoquent leurs liens au judaïsme, apportant un éclairage inédit sur ce sujet. Les portraits offrent des regards individuels et personnels sur l’héritage du judaïsme en Suisse aujourd’hui. Jusqu’au 13 août 2017 – Musée d’Histoire, La Chaux-de-Fonds

LA NEUCHÂTELOISE Majestueuse? Austère? Désuète? Mythique? La pendule dite «neuchâteloise» orne nombre d’intérieurs, appartements, salles et salons officiels au-delà des frontières cantonales. Objet familier et courant, facilement reconnaissable dans sa forme classique, la pendule neuchâteloise est un objet identitaire, alchimie de savoir-faire techniques et esthétiques. Un siècle après l’édition de «L’histoire de la pendulerie neuchâteloise» d’Alfred Chapuis, le Musée d’horlogerie du Locle Château des Monts et le Musée international d’horlogerie de La Chaux-de-Fonds reconsidèrent l’histoire et le destin de «la neuchâteloise» dans une grande exposition commune. Du 7 mai au 8 octobre 2017 – Musée d’Horlogerie, Le Locle

JARDINS EXTRAORDINAIRES Création originale d’art paysan, les Jardins proposent chaque année un dépaysement de proximité, un lieu de nature et d’agréments dans une nature domestiquée, composée pour atteindre l’harmonie. Du 30 juin au 17 septembre 2017 – Evologia, Cernier

DONS ET ACHATS 2016 L’accroissement d’une collection se fait régulièrement grâce à des dons et à des achats. Chaque année, le Musée international d’horlogerie tient à remercier les généreux donateurs par la présentation durant 12 mois des nouvelles acquisitions de l’année précédente. Jusqu’au 8 mars 2018 – Musée International d’Horlogerie, La Chaux-de-Fonds

FRIEDRICH DÜRRENMATT (1921-1990) – Imagination des sciences Il est l’un des rares écrivains et artistes du XXe siècle, qui a la passion de la vie intéressante pour les sciences. Dans ses textes et ses tableaux, il a traité un large éventail de sujets, avec l’astronomie, l’espace, la physique quantique, les théories de l’évolution, la biotechnologie, la médecine et l’intelligence artificielle. L’exposition montre comment l’ont inspiré sa connaissance des découvertes scientifiques de son temps à ses œuvres littéraires et artistiques. Jusqu’au 10 septembre 2017 – Centre Dürrenmatt, Neuchâtel 37


AGENDA

THÉÂTRE, SPECTACLE AVRIL KLINIKEN

PLACE

Entre les murs d’un centre psychiatrique déambulent celles et ceux que la société a jugé préférable d’écarter. Ces personnages singuliers, tous issus d’un monde qu’ils ne regrettent que très peu, partagent ensemble leurs préoccupations et leurs souvenirs dans l’espace confiné de leurs angoisses.

S’inspirant de la POÉTIQUE DE L’ESPACE de Gaston Bachelard, PLACE est une fable sur la joie et le dégoût de vivre ensemble, et sur la pulsion de fermeture. Partant de peurs grandissantes liées à la pression démographique, au partage de l’espace, à la crise du logement, PLACE aborde quelques questions simples: «Comment se fait-on une place? Qui a droit à l’espace? C’est quoi habiter?».

Du 7 au 16 avril 2017 – Théâtre du Pommier, Neuchâtel

Les 22 et 23 avril 2017 – Temple Allemand, La Chaux-de-Fonds

© Gustave Courbel

LE SYNDROME DU PLAYMOBIL Douze ans de travail à la maternelle, ça laisse des traces. Il y a deux ans, Elodie Poux décide de tout plaquer pour monter sur scène et raconter le quotidien qui était le sien auprès des enfants. Elodie Poux c’est une écriture scripturalement incisive, une interprétation schizophréniquement juste, décapant à souhait. Le 19 avril 2017 – Théâtre du Pommier, Neuchâtel

© Kalmia Productions

2 h14 Quatre adolescents et deux adultes voient leurs destins s’entrechoquer au hasard d’un drame qui les unit et les dépasse. On se croise, on se cherche, on se rate souvent et on finit par grandir... Au fil de scènes interprétées avec beaucoup de justesse, les personnages tentent de trouver des solutions pour mieux vivre dans cette histoire construite comme un compte à rebours. Le 20 avril 2017 – Théâtre du Passage, Neuchâtel

© Mercedes Riedi

38

ELDORADO Entassés dans de fragiles embarcations, des dizaines de migrants affluent vers l’Europe. Face à eux, un garde-côte sicilien, à la fois fasciné par leur courage et accablé par son impuissance à les aider, choisit de tout quitter pour rejoindre leur monde en ruines... En s’attachant à la dimension méditative de l’immigration plutôt qu’à sa part de chaos et de dureté, cette pièce hisse ses héros en figures mythologiques d’une tragédie contemporaine. Le 28 avril 2017 – Théâtre du Passage, Neuchâtel


BLAKE EDUARDO Certains d’entre vous l’ont peut-être déjà vu à l’œuvre au CCL il y a deux ans. D’autres l’ont peut-être suivi lors de son récent passage à l’émission «La France a un incroyable talent». D’autres encore en ont probablement entendu parler à travers la presse, la radio ou la télévision, ou l’ont vu se produire à la Plage des Six Pompes l’an dernier. C’est que Blake Eduardo est partout, il suffit de penser à lui et il surgit, tout comme le valet de cœur... Le 28 avril 2017 – Centre de Culture et de Loisirs (CCL), Saint-Imier

© Guillaume Mirand/M6

MAI MUMMENSCHANZ YOU & ME

«OUI, C’EST BIEN ÇA»

Depuis plus de quatre décennies, les MUMMENSCHANZ ont fait connaître dans le monde entier un théâtre unique en son genre: mélange de masques, de silences, d’étonnants personnages, de situations rocambolesques et souvent hilarantes. Dès le mois de décembre, la troupe présentera dans toute la Suisse sa nouvelle création, intitulée you & me.

La Compagnie dans l’Escalier est composée d’un collectif de comédiens et comédiennes issus de l’école de théâtre Serge Martin à Genève. L’engagement corporel, le mouvement, l’improvisation forment leur base de travail et c’est leur imaginaire décalé qui assure leur singularité. Le 5 mai 2017 – Centre de Culture et de Loisirs (CCL), Saint-Imier

Du 1er au 3 mai 2017 – Théâtre du Passage, Neuchâtel © Marie Delutz

TOKAÏDO Pierre Mifsud et Fred Mudry estampent leur propre vision du Japon traditionnel à travers un spectacle délirant et décalé. Un régal japanisant!

LA ROUTE DU LEVANT Le thème du djihadisme abordé au théâtre dans une mise en scène ciselée et efficace. Un débat rhétorique sous la forme d’une fable policière. Les 8 et 9 mai 2017 – Théâtre du Pommier, Neuchâtel

Les 3 et 4 mai 2017 – Théâtre du Pommier, Neuchâtel © Michaël Abbet

© Alex Kurth

39


AGENDA

THÉÂTRE, SPECTACLE MAI CONTRÔLE Entre concert rock, théâtre documentaire et performance dansée, CONTRÔLE explore ce qui nous pousse à «surveiller et punir»: pulsions, éducation, logique politique... Il s’agit d’interroger de manière sensible les processus de normalisation qui hantent notre société. Une plongée musicale et poétique dans le contrôle social qui flirte avec la science fiction. Pourtant, il s’agit bien d’aujourd’hui..

LES HOMMES VIENNENT DE MARS, LES FEMMES DE VENUS 2

Les 13 et 14 mai 2017 – Temple Allemand, La Chaux-de-Fonds

Les centaines de milliers de couples qui avaient adoré Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus l’attendaient avec impatience. Alors Paul Dewandre revient avec une suite inédite, originale et encore plus vraie que nature. Le 20 mai 2017 – Théâtre du Passage, Neuchâtel

VOYAGE VOYAGE

BRUNO COPPENS

Traquant chez l’humain ce qu’il a de bizarre et de poétique, le collectif neuchâtelois Princesse Léopold plonge ici dans l’univers mystérieux de la planète Mars...

MA DÉCLARATION D’HUMOUR

Les 16 et 17 mai 2017 – Théâtre du Passage, Neuchâtel

Bruno Coppens, c’est un univers déjanté, plein d’humour et de poésie, mais aussi d’émotions. Il jongle avec les mots et les rôles avec une aisance sans nulle autre pareille. Il est vif, spontané, innocemment charmeur.

Du 23 au 25 mai 2017 – Temple Allemand, La Chaux-de-Fonds

Le 20 mai 2017 – Centre Culturel, LeRoyal, Tavannes

© T. Pachoud

40

© Jean-Michel BYL-RTBF


JUIN L’OURS QUI AVAIT UNE ÉPÉE

EN ATTENDANT ROBERT

Dans un décor de forêt aux agréables effluves, une comédienne aborde subtilement les thèmes du respect de l’environnement et de la conscience d’autrui. Incitant chacun à réfléchir aux conséquences de ses actes, elle conte les mésaventures d’un ours impulsif et prête vie à de nombreux personnages dans une scénographie particulièrement astucieuse.

THÉÂTRE AMATEUR

Du 31 mai au 19 juin 2017 – Théâtre du Passage, Neuchâtel

Un spectacle inspiré du film «Le Bal» d’Ettore Scola et créé à partir d’improvisations des élèves de 3e année de l’Ecole du CCN sous la direction de Marjolaine Minot. Du 8 au 18 juin 2017 – Théâtre du Pommier, Neuchâtel

MARIE-THÉRÈSE PORCHET

LES ROYALTIES

Après huit spectacles, trois tournées chez Knie, une dizaine de Revues, et avant un retour sur la piste du cirque en 2018 et un nouveau spectacle en 2019 consacré à la Fête des Vignerons, Marie-Thérèse raconte à toutes celles et tous ceux qui n’ont pas pu l’entendre se lamenter en 1996 comment elle a découvert que son fils Christian-Christophe était... «flottant du bas de la jaquette»!

DOÑA QUICHOTTA

Du 6 au 11 juin 2017 – Théâtre du Passage, Neuchâtel

Les super héros n’ont qu’à bien se tenir! LES ROYALTIES occupent le plateau avec une toute autre ambition que celle de sauver le Monde: rien moins que de le remettre à l’endroit. A commencer par rendre hommage à toutes ces figures anonymes qui ont inspiré les grandes épopées de la chevalerie, quand elles n’y ont pas participé, directement ou indirectement. Les 16 et 17 juin 2017 – Centre culturel, LeRoyal

LOVE? PETITE ANATOMIE DU SENTIMENT AMOUREUX

ARGILE Un voyage intime et poétique, sur une scène de quatre mètres carrés d’argile, où les corps des intervenant-e-s deviennent des mondes à explorer et où la force de la matière brute, sauvage, ramène à une essentialité. Du 9 au 11 juin 2017 – Temple Allemand, La Chaux-de-Fonds

© Orélie Fuchs Chen

Au fil de chansons d’amour d’hier et d’aujourd’hui, d’ici et d’ailleurs, trois personnages, «tous sexes confondus», s’interrogent sur leur vie sentimentale et s’aiment, sans savoir pourquoi. Ils sont amoureux de l’amour. Ils parlent de la complexité du désir, de la soif de rencontres, de la peur d’être seul et de la difficulté d’être deux. Du 18 au 25 juin 2017 – Théâtre Allemand, La Chauxde-Fonds © odd production

41


AGENDA

SPORT MAI UNIHOCKEY U15 TROPHY 2017 Ce tournoi regroupe les 12 sélections régionales des moins de 15 ans qui couvrent la Suisse entière. Les 6 et 7 mai 2017 – Patinoires du Littoral et salle de sport de la Maladière, Neuchâtel

WAKE UP AND RUN Jogging ou walking de 5 km non chronométré qui a lieu à l’aube, un jour de travail dans plusieurs villes de Suisse dont Neuchâtel suivi d’un petit déjeuner. Wake up and run promeut un style de vie sain par le sport, une alimentation saine et une ambiance conviviale dans le contexte de vie et de travail des Neuchâtelois. Le 19 mai 2017 – Départ, Stade de la Maladière, Neuchâtel

JUIN TOUR DU LAC DE NEUCHÂTEL Chassot Concept propose aux amateurs de la petite reine, le Tour du Lac de Neuchâtel. L’engouement populaire suscité par l’arrivée du Tour de Romandie à Neuchâtel le 4 mai 2014 ainsi que le soutien des autorités locales a fait germer l’idée de créer une cyclosportive autour de Neuchâtel et de la magnifique région du Lac de Neuchâtel. Le 5 juin 2017 – Départ: Esplanade de la Maladière, Neuchâtel

TRAIL DE L’ABSINTHE Anciennement appelée le Défi, cette course Trail a fait du Défi une course de renommée internationale. Son parcours a subi de grandes modifications afin de pouvoir offrir aux coureurs un décor de rêve, un maximum de sécurité mais aussi une fin de parcours plus attractive et moins monotone que les premières éditions. Les 9 et 10 juin 2017 – Val-de-Travers

DÉFI INTERNATIONAL Cette course pédestre, une des plus importantes d’Europe, regroupe souvent plus de mille coureurs. Innovatrice et en quête de défis permanents, elle inaugure régulièrement des nouveautés originale, comme le 3 x 14 km, soit le marathon divisé par trois coureurs. Le 17 juin 2017 – Val-de-Travers 42


DÉCEMBRE

COURSE D’ORIENTATION: WEEK-END NEUCHÂTELOIS

LA TROTTEUSE-TISSOT

L’association neuchâteloise de course d’orientation ANCO vous souhaite la bienvenue en terres neuchâteloises pour un nouveau week-end passionnant de course d’orientation. Courses nationales avec 1500 participants. Catégories Populaires et Enfants avec inscription sur place. Les 2 et 3 septembre 2017 – Fleurier

photo: ©Guillaume Perret

SEPTEMBRE

nt ve e 17 nal g E 17 20 tio kin 20 nale RE n na Ran B RE tio M io ld TE at or NIL MB na S TE tion EP rient e - W CER ET P S E ta RN I 2 d’O nc LE CE 3 S rien ED rse ista ) – S E O e M E H ’ D SA e Cou ne (NE NC e d anc – L MA rs st ) 3 oyen IER DI e Cou e Di (NE M EUR 4 ngu IER FL Lo EUR FL

Corrida de Noël en vieille ville de La Chauxde-Fonds, cette manifestation sportive et festive réunit marcheurs et coureurs de tout âge sur un site inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, entre ateliers horlogers, musées, théâtres, commerces et bistrots. Chacun peut se faire plaisir sur un parcours adapté à ses capacités. Les distances sont comprises entre 500 mètres et 6 kilomètres selon les catégories. Dès 6 ans, les enfants sont les bienvenus. Le 9 décembre 2017 – La Chaux-de-Fonds

Week-end neuchâtelois de course d’orientation organisé par www.anco-ne.ch

TOURNOI INTERNATIONAL DE SWIN GOLF Après le succès des deux précédents tournois (plus de 200 participants par tournoi), l’aventure continue. Le tournoi international annuel de Swin Golf se déroule le premier weekend de septembre chaque année! Du 2 au 5 sep­ tembre 2017 – Parc de pierre à bot, Neuchâtel

JANVIER 2018 NEUCHÂTEL TROPHY (PATINAGE SYNCHRONISÉ)

SPORT-MARATHON: SUMMER CYCLING Marathon d’indoorcycling, 150 vélos. Il s’agit du 1er marathon de Spinning® qui soit organisé sur deux jours soit 13 heures de pratique intensive du Spinning®. Après avoir soutenu en 2015 l’association Miblou et en 2016 l’association Coeurbattant, le Comité du SummerCycling a décidé de soutenir l’association Diante Bi qui vient en aide aux enfants perdus du Daara Serigne Goro (Sénégal).

Cohésion et harmonie sont les qualités demandées aux formations qui évoluent sur la glace à l’occasion du Neuchâtel Trophy. Reliés entre eux par différentes prises de mains, les patineurs offrent un spectacle enchanteur d’où ressort un esprit d’équipe incontestable Du 25 au 27 janvier 2018 – Patinoires du Littoral, Neuchâtel

Les 2 et 3 septembre 2017 – Place du Port, Neuchâtel

43


AGENDA

FOIRE, SALON AVRIL SALON DE L’IMMOBILIER NEUCHÂTELOIS

JAU-NE

Le Salon de l’Immobilier NEuchâtelois (SINE) est pour vous un point de rencontre convivial et pertinent. Il regroupe tous les acteurs économiques de l’immobilier et les professionnels qui peuvent répondre à toutes vos questions. Le salon se tient dans un cadre agréable et adapté à l’événement (les Patinoires du Littoral à Neuchâtel).

JOURNÉE DE L’ARCHITECTURE ET DE L’URBANISME NEUCHÂTELOIS

Du 26 au 30 avril 2017 – Patinoires du Littoral, Neuchâtel

Cette Journée de l’Architecture et de l’Urbanisme NEuchâtelois réunira de prestigieux invites provenant d’horizons différents dont l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) et la Société des Ingénieurs et Architectes (SIA). Les différents intervenants, au rayonnement international, débattront sur le thème «Saga Cité et Densité» au travers de conférences, tables rondes et débats. Le 28 avril 2017 – Patinoires du Littoral, Microcity Neuchâtel

MAI CAVES OUVERTES DANS LE VIGNOBLE NEUCHÂTELOIS Dégustation-vente dans les caves du vignoble neuchâtelois. Visitez le vignoble neuchâtelois dans une ambiance de fête et profitez du service de bus gratuit organisé à travers le littoral. Les 5 et 6 mai 2017 – Littoral Neuchâtelois

BOURSE INTERNATIONALE DE MINÉRAUX ET FOSSILES

SALON D’ANTIQUITÉS ET BROCANTE DE NEUCHÂTEL

Rendez-vous annuel incontournable des passionnés de minéralogie et de paléontologie.

Bienvenue au rendez-vous des amateurs et collectionneurs d’art, le traditionnel salon d’Antiquités-Brocante de Neuchâtel présentera, selon sa tradition, une marchandise de qualité empreinte d’authenticité. Les organisateurs privilégient la qualité plutôt que la quantité aussi les emplacements sont alloués à des antiquaires sérieux et de confiance. Cette manifestation s’inscrit comme l’une des plus importantes de la région.

Les 27 et 28 mai 2017 – Cortaillod, Cort’Agora

Du 5 au 7 mai 2017 – Place du Port, Neuchâtel

44


JUIN LE LANDERON CLASSIC Environ 200 véhicules anciens d’avant 1978 seront présentés au Landeron toutes marques confondues. Comme à l’accoutumée les participants sont invités à s’habiller dans l’esprit et l’époque de leur véhicule, quant aux organisateurs ils revêtiront leur traditionnelle salopette de mécano. Le 3 juin 2017 – Le Landeron

AOÛT LOUIS CHEVROLET EVENT Evénement international commémoratif de la naissance du constructeur automobile, Louis-Joseph Chevrolet né le 25 décembre 1878 à la rue du Grenier 22a à La Chaux-de-Fonds. Du 24 au 27 août 2017 – La Chaux-de-Fonds

NOVEMBRE CHOCOLATISSIMO

BOURSE SUISSE D’HORLOGERIE

La Direction du Tourisme de la Ville de Neuchâtel, neuf confiseurs-chocolatiers neuchâtelois et Tourisme neuchâtelois se rassemblent pour mettre sur pied un événement gustatif et festif, par le biais duquel il est désormais possible de célébrer chaque année le patrimoine chocolaté du canton de Neuchâtel et de mettre en valeur la grande qualité des différents et nombreuses chocolateries de notre région.

Cette journée organisée par le Musée international d’horlogerie de La Chauxde-Fonds fait honneur à l’une des grandes fiertés de la Suisse, et de la région en particulier: les montres et pendules. Les fins connaisseurs de l’horlogerie, marchands horlogers, antiquaires spécialisés et collectionneurs se retrouvent ici. Au programme: achat, vente, échanges et discussions avec des spécialistes.

Du 4 au 11 novembre 2017 – Neuchâtel

Le 5 novembre 2017 – La Chaux-de-Fonds

SALON COMMERCIAL DU VdeR Tantôt appelée «Chézartisans», «Comptoir du Valde-Ruz» ou encore «Salon commercial», la réunion annuelle des artisans et commerçants est un rendez-vous incontournable de la vie locale et régionale. Vous découvrirez ou redécouvrirez les artisans présents et profiterez de partager un moment de convivialité avec les gens du Val-de-Ruz. Du 16 au 19 novembre 2017 – Chézard/Saint-Martin 45


T

H

E

A

R

T

O

F

Classic Fusion Aerofusion Moonphase. Boîtier réalisé dans un alliage d’or rouge unique, le King Gold. Cadran en saphir permettant de dévoiler le mouvement, affichant les phases de lune, quantième ainsi que jour et mois.

F

U

S

I

O

N


hublot.com

BOUTIQUES GENEVE • LUZERN • ZURICH • ZERMATT


CHRONOMASTER I Heritage 146

www.zenith-watches.com

*Les légendes sont éternelles

LEGENDS ARE FOREVER*


PERSONNALITÉS

Un canton qui brille par son dynamisme Neuchâtel est un canton riche et diversifié, tant par ses panoramas que par ses activités économiques propres à chacune de ses régions. Pour répondre aux problématiques actuelles et futures et relever les défis d’avenir, les acteurs économiques, politiques et professionnels font face ensemble et entreprennent de nouvelles stratégies. Portraits d’élus locaux et de personnalités qui s’engagent pour un canton dynamique et solide.

© Vincent Bourrut

49


INTERVIEW

FABIO BONGIOVANNI

PRÉSIDENT DU CONSEIL COMMUNAL

Ville de Neuchâtel

Notre devise: Art de Vivre et innovation Connue pour son patrimoine architectural exceptionnel, la richesse de sa culture, ses Hautes écoles et son économie attractive, Neuchâtel joue depuis longtemps le rôle de moteur du canton. Forte de 34 000 habitants, la capitale neuchâteloise foisonne de projets, comme nous l’explique son nouveau «maire», le président du Conseil communal Fabio Bongiovanni. Figurant parmi les plus jeunes membres d’un exécutif professionnel de Suisse du haut de ses 30 ans, il nous parle de sa vision de la politique et des enjeux auxquels doit faire face sa ville.

© Guillaume Perret

50


Pouvez-vous nous en dire davantage sur votre parcours politique? J’ai commencé à m’impliquer en politique à l’âge de 20 ans, d’abord au sein de mon parti, le PLR anciennement Parti radical, puis au sein du Parlement des Jeunes de la ville de Neuchâtel. En 2008, j’ai intégré le Conseil général de la ville, que j’ai présidé durant l’année administrative 2012-2013. Suite à l’élection d’Alain Ribaux au Conseil d’Etat, j’ai été élu au Conseil communal de la ville en 2013. Maire de la commune, je suis également député au Grand Conseil neuchâtelois depuis 2013. D’où vous vient cet engagement pour la politique? Je ne suis pas issu d’une famille politisée mais j’ai toujours eu un fort intérêt pour la chose publique, convaincu que c’est en s’exprimant que l’on arrive à faire évoluer les choses.

Quel regard portez-vous sur votre ville? Je porte un regard très positif sur Neuchâtel. Avec ses 34 000 habitants, c’est une ville à taille humaine qui propose pourtant une offre culturelle et sportive riche et qui se distingue par la qualité des prestations et services offerts à la population. Nous sommes en quelque sorte à mi-chemin entre le village et la grosse collectivité, ce qui nous donne cette identité unique et cette qualité de vie remarquable auxquels sont très attachés les Neuchâtelois et Neuchâteloises. La Fête des vendanges © DR

Que pensez-vous pouvoir apporter à la ville de Neuchâtel? En tant que «maire», je suis avant tout membre d’un collège. De par mon jeune âge, je pense apporter une certaine fraîcheur dans les idées, notamment sur des thématiques comme la mobilité, la formation ou encore l’énergie. Des enjeux que j’ai intégrés très tôt dans mes réflexions et qui font aujourd’hui pleinement partie de mon action politique, tout comme de celle du Conseil communal.

L’Hôtel de Ville, dont les travaux de restauration viennent de se terminer © Stefano Iori

51


Quels vont être les défis prioritaires de cette législature? De nombreux dossiers sont tout d’abord à concrétiser. Je pense notamment aux démarches participatives lancées pour le projet de remodelage des Jeunes-Rives, l’amélioration de la mobilité ou encore l’aménagement du centre-ville, qui doivent entrer dans une phase de réalisation. Nous avons permis aux gens de s’exprimer sur un certain nombre de projets, il s’agit maintenant de transformer l’essai. Concernant les aspects financiers, nous devons à tout prix nous repositionner face à une nouvelle réalité. La situation délicate cantonale, la nouvelle clé de répartition des recettes et la péréquation entraîneront des modifications que nous devrons prendre en compte. Entre 2014 et 2017, la ville de Neuchâtel a essuyé une perte de recettes de 31 millions de francs en lien avec ces diverses réformes. Pour faire face, nous avons déjà mis en place un processus de mise en adéquation de nos dépenses avec nos recettes qui s’étalera sur les exercices budgétaires à venir. Il s’agira enfin de poursuivre le travail visant à positionner Neuchâtel en tant qu’agglomération attractive et innovante conformément à notre devise «Art de Vivre et innovation» tout en veillant à prioriser des dossiers tels que l’emploi, la cohésion sociale ou le développement durable qui sont au cœur des préoccupations des habitants. Pouvez-vous nous en dire davantage sur le projet de remodelage des Jeunes-Rives? L’objectif de ce projet est de créer un vaste parc urbain entre la ville et le lac avec une véritable zone de détente et de loisirs. Un espace ayant vocation à devenir un lieu incontournable et identitaire pour tous les habitants de Neuchâtel et les visiteurs. Depuis le départ d’Expo. 02, passablement de réflexions ont été menées sur le réaménagement de cette zone mais aucun projet n’a réussi à emporter l’adhésion de la population. Les démarches participatives mises en place visent à fédérer les différentes attentes, bien qu’il faille être conscient qu’on ne peut satisfaire tout le monde. Nous espérons pouvoir poser les premières étapes du projet rapidement avec une volonté de concrétisation en 2017 déjà. L’arbre de la formation inauguré en octobre 2016 par M. Bongiovanni à l’occasion de l’accueil de la volée 2016 des apprentis et stagiaires de la Ville. © DR

52

La passerelle de l’utopie, lieu emblématique du bord du lac de Neuchâtel © DR

La mobilité douce, idéale pour se balader au bord du lac... Ici les vélos en libre-service de NeuchatelRoule © DR


L’exposition «Manger, la mécanique du ventre», actuellement au Museum d’histoire naturelle. © Alain Germond/Neuchâtel

Le projet Ring d’aménagement des Jeunes-Rives (image de synthèse) © DR

Neuchâtel a été nommée Ville suisse du goût 2017. Quels sont les enjeux pour la ville? C’est une fabuleuse opportunité pour la ville qui proposera passablement d’événements jusqu’à la Fête des vendanges. L’occasion de promouvoir la ville sur la scène internationale et d’accueillir des touristes en provenance du monde entier qui pourront découvrir la région et ses spécialités comme la fameuse taillaule. Je pense que nous avons une véritable carte à jouer en termes d’accueil et de convivialité. Neuchâtel est également une ville de culture. Pouvez-vous nous présenter l’offre locale? Neuchâtel propose une offre culturelle extrêmement riche et variée. Cela passe notamment par ses théâtres avec le Théâtre du Passage et le Théâtre du Pommier mais aussi ses nombreux musées comme le Musée d’ethnographie, ceux d’histoire naturelle, d’art et d’histoire ou encore le Jardin botanique, qui attirent chaque année de nombreux visiteurs. Dernier succès en date, l’exposition «Abysses» du Museum d’histoire naturelle qui a attiré 70 000 visiteurs. L’exposition actuelle, «Manger ou la mécanique du ventre», se tient jusqu’en novembre 2017. Cette expo représente en quelque sorte un avant-goût de l’événement Neuchâtel Ville suisse du goût, qui viendra compléter le Festin neuchâtelois, le dimanche 12 mars 2017. La ville s’illustre également par ses événements annuels de renommée nationale et internationale, comme Festi’neuch, qui accueille près de 40 000 festivaliers sur trois jours ou encore le Neuchâtel International Fantastic Film Festival (NIFFF). 53


GAILLE CONSTRUCTION SA

Des villas d’exception en bois Véritable spécialiste du bois, Gaille Construction SA est une entreprise neuchâteloise implantée dans la commune de Fresens depuis plus d’un siècle. Aujourd’hui forte de 90 collaborateurs et équipée d’outils à la pointe de la technique, la société dispose de plusieurs cordes à son arc et s’exerce aussi dans les domaines de la construction, de la menuiserie et charpenterie que dans la ferblanterie et la couverture. La réalisation de villas en ossature bois compte parmi ses principales activités. Jean-Claude Junod, co-directeur, nous invite à la découvrir plus en détails.

54


Des villas sur-mesure Pour son aspect économique mais aussi esthétique, la construction de maisons à ossature bois séduit de plus en plus. Fort de son savoir-faire dans le domaine de la charpenterie et de la menuiserie depuis plus d’un siècle, Gaille Construction SA s’est lancé dans cette activité dès 1978. Aujourd’hui, il s’agit du cœur de métier de cette entreprise de Fresens, comme l’explique son co-directeur, Jean-Claude Junod: «La réalisation de villas à ossa­ ture bois personnalisées selon les goûts et les envies du client constitue notre principale activité». Chaque année, plus d’une cinquantaine d’habitations de ce type sont bâties par la société. L’un des nombreux points forts de Gaille Construction SA: le sur-mesure. Toutes les villas réalisées par l’entreprise conjuguent à la fois esthétisme et personnalisation, puisqu’aucune n’est similaire à une autre. A l’écoute de leurs clients, les équipes mènent à bien leurs projets de construction de A à Z en suivant scrupuleusement le cahier des charges imposé, et en apportant des conseils pertinents, issus de plusieurs années d’expérience dans ce domaine. Les villas à ossature bois de Gaille Construction SA sont ainsi uniques, fiables et répondent aux exigences des propriétaires avec, toujours en point de mire, le respect des nombreuses normes en la matière. Un personnel qualifié Afin de répondre au plus près aux exigences de sa clientèle, Gaille Construction SA s’est entouré de professionnels qualifiés, attachés au travail bien fait. «Une entreprise, ce n’est pas seulement une direction compé­ tente alliée à une technologie bien maîtrisée. C’est d’abord une communauté humaine, forte de ses différences et de ses spécificités complémentaires», analyse Jean-Claude Junod, convaincu que la qualité du travail réalisé sur un chantier ou dans un atelier est intrinsèquement liée à la qualité des rapports humains vécus au cœur de l’entreprise. Chez Gaille Construction SA, 90 employés de huit nationalités différentes travaillent dans un climat serein, propice à l’excellence. «Cette diversité, ce panachage de talents, de cultures, d’accents, de traditions ont certaine­ ment joué un rôle important dans le développement de notre entreprise et à la renommée de son sérieux et de ses compétences», poursuit le co-directeur. 55


Vers des habitats durables En plus de présenter une qualité esthétique indéniable, le bois est un matériau propre et durable qui, dans les logements, contribuent à réduire les dépenses énergétiques et améliore la qualité de l’air. «Soucieux de réduire notre impact sur l’environnement, nous œuvrons au quotidien pour concevoir des villas esthétiques et faibles en consommation d’énergie», souligne Jean-Claude Junod. De plus en plus, Gaille Construction SA se penche sur la réalisation de villas durables. Récemment, elle a ainsi participé à la construction de deux maisons individuelles tout à fait innovantes puisque autonomes énergétiquement. Dotées de solutions photovoltaïques à la pointe de la modernité, ces habitations sont pionnières dans ce domaine. Posées sur des radiers isolés du sol par 16 centimètres de polystyrène auxquels s’ajoutent 56

10 centimètres d’isolation dans la chape, ces maisons ont une ossature bois. Côté ouvertures, zéro fenêtre au nord mais de grandes baies vitrées au sud et à l’ouest. De larges avant-toits la protège des intempéries et de la chaleur estivale et la toiture contient 50 centimètres d’isolation. Un système hydraulique abouti permet de chauffer l’eau en limitant les déperditions de chaleur et d’utiliser l’eau de pluie par l’intermédiaire d’une citerne de 7500 litres. Isolation, électricité, eau... Tout a été pensé pour limiter au maximum les dépenses énergétiques tout en garantissant un confort de vie moderne. «Forte de notre personnel hautement qualifié et de nos équipements modernes, notre entreprise est prête à affron­ ter un nouveau siècle de défis humains, technologiques et économiques», conclut Jean-Claude Junod.


Gaille Construction SA

Route de Saint-Aubin 3 • CH-2027 Fresens Tél. +41 32 835 28 28 www.ossature-bois-suisse.com

57


Avenue des Pâquiers 22 CH-2072 Saint-Blaise Tél. +41 32 754 32 32 info@red-x.net www.red-x.net

Notre passion au service des clients Active dans les domaines de la bureautique, de l’informatique ou encore de la gestion de document Red’X est une PME qui met la satisfaction client au cœur de ses priorités. Sa renommée repose sur son approche pluridisciplinaire, ses compétences techniques et sa capacité à répondre efficacement à toutes les demandes. Portrait d’une entreprise novatrice et proactive qui a su se développer face à un marché en fluctuation constante.

58


Fondée en 1999 et basée à St-Blaise, la société dirigée par Virginie Cassard et Eric Nagels a connu un développement constant au point que la société emploie actuellement 16 collaborateurs experts dans les systèmes d’impression, l’informatique, la téléphonie et la gestion des documents. Face à une volonté affichée d’aller vers une digitalisation de plus en plus prononcée, ces 4 domaines de compétence sont d’ailleurs devenus indissociables pour apporter des solutions globales et multiservices au service des PME de Romandie. Développer un esprit d’équipe fort avec comme priorité le client et l’écoute est une véritable philosophie qui a été mise en place au sein de la société. Réactivité et proximité sont également la force de notre structure avec plusieurs bureaux en Romandie. Dans un environnement très compétitif, notre succès résulte de notre passion, de témérité, d’un travail assidu au sein de l’équipe ainsi que de la confiance de nos clients.

59


Adoc Nettoyage & Entretien Sàrl Depuis plus de 40 ans, nous amenons la pièce qui manquait à votre organisation

nettoyages

Une entreprise dynamique à l’écoute

Basée à Neuchâtel, Adoc Nettoyage et Entretien Sàrl est spécialisée dans le domaine du nettoyage, sous toutes ses formes. Entrepreneuse passionnée et dynamique, Hava Hasanagic´, rachète, en 2006, la société qui cumule à ce jour plus de 40 ans d’expérience. Au fil des années, elle a su développer son entreprise et fait aujourd’hui figure de référence dans son domaine d’activité. Active essentiellement dans le canton de Neuchâtel, la société est également amenée à satisfaire des besoins provenant des cantons romands limitrophes. Du service de nettoyage simple, en passant par les travaux spéciaux ou encore son secteur de facility service, elle est aujourd’hui pluriactive et peut se targuer de répondre à toutes les demandes. Adoc Nettoyage et Entretien Sàrl est avant tout une société familiale qui puise ses ressources au sein même de son équipe. Que ce soit avec ses clients ou ses différents collaborateurs, elle pratique une politique de transparence, de proximité et de confiance. Dans cette optique Hava Hasanagic´ et son mari Alen, se veulent proches de leurs employés et à l’écoute constante de leurs besoins et réflexions. Cette philosophie permet à l’entreprise d’assurer un service d’une qualité irréprochable ainsi qu’un suivi personnalisé de chacun de ses chantiers. Entreprise aux valeurs sûres et à l’éthique irréprochable, Adoc est votre interlocuteur privilégié pour tous vos besoins! Forte de ses années d’expérience, son prochain objectif est de poursuivre le développement de son activité principale tout en restant novatrice et en s’ouvrant à un avenir serein.

60


L’entretien et les travaux spéciaux L’innovation, le dynamisme, la proximité ou encore la réactivité et le professionnalisme sont les piliers d’Adoc Nettoyage et Entretien Sàrl. La société offre à ses clients une palette de services très large et travaille essentiellement avec des mandataires du secteur de l’industrie, du commerce, de l’administration ou des habitations collectives. Du nettoyage ponctuel ou régulier pour vos bureaux, ateliers, cabinets médicaux mais aussi de locaux divers, etc., elle est le prestataire idéal avec pour mission principale: la satisfaction de ses clients. Alen Hasanagic´, directeur d’exploitation, possède plus de 20 ans d’expérience dans le milieu et détient deux CFC de nettoyeur en bâtiment et d’électricien qui lui permettent de gérer ce secteur avec professionnalisme et rigueur. Pour aller plus loin dans cette recherche de qualité irréprochable, elle a également mis en place un système de surveillance permanent assuré par des collaborateurs cadres qui effectuent régulièrement des contrôles rigoureux pendant et après toutes les prestations. Le soin et la rigueur apportés à chacune de ses prestations par ses collaborateurs mettent en évidence son objectif d’offrir la garantie d’un travail bien fait conforme à ses engagements. Outre le nettoyage et l’entretien classiques, la société offre des services très spécifiques comme: le nettoyage de fin de chantier, de vitrages et stores, de salles blanches ou de graffitis; le traitement de sols; la cristallisation de pierres naturelles ainsi que les shampooings de moquettes et tapis. Ces différents services peuvent être combinés entre eux et réalisés lors de travaux de nettoyages généraux.

61


Un nouveau service: Facilty Service Pour compléter son activité principale, Adoc Nettoyage et Entretien Sàrl a créé une nouvelle division: le Facility service. Ce nouveau créneau lui permet d’étoffer sa palette d’activités et de répondre à une demande existante. Grâce à son savoir-faire et son expérience, elle peut aujourd’hui proposer ce type de service qui s’apparente à un service de conciergerie. Ainsi, elle devient le seul interlocuteur entre le propriétaire, la gérance et la partie technique. Son champ d’action s’étend de la gestion logistique et administrative liée à un complexe industriel ou un bien immobilier jusqu’à la gestion de parking. Elle propose des solutions adaptées à chaque besoin, du changement d’une simple ampoule à la recherche de mandataire pour un problème technique lié à un dysfonctionnement du chauffage, elle gère l’ensemble des services généraux. Un système qui a fait ses preuves et permet à ses clients d’économiser tout en gagnant en performances et en flexibilité.

62


Une entreprise formatrice Pour Hava et Alen Hasanagic´ la formation est au cœur de toutes leurs priorités. En effet, les métiers dans le nettoyage sont très peu reconnus et l’un de leurs objectifs est de le faire découvrir et de partager leurs compétences et savoir-faire. Ainsi, ils ont développé un système de formation spécifique qui s’adresse à l’ensemble de leur équipe de 40 collaborateurs. Une manière de développer et de pérenniser la relation employé-employeur. Ils s’engagent également en faveur de l’apprentissage et offrent depuis plusieurs années la chance aux jeunes d’apprendre un métier de perspective. Ainsi, chaque année, ils prennent en charge plusieurs apprentis CFC tant dans le domaine de l’entretien et du nettoyage que dans celui de l’administratif. Comme l’explique Hava «La jeunesse est notre avenir dans tous les domaines, nous avons la responsabilité en tant que chef d’entreprise de donner accès à la formation». Dans cette même optique, ils ont aussi donné des cours aux apprentis nettoyeurs en bâtiment et agents d’exploitation dans plusieurs établissements professionnels comme le CPLN de Neuchâtel ou le CPEM de Morges.

nettoyages

Adoc Nettoyage et Entretien Sàrl

Rue des Draizes 3 • Case postale 4 CH-2002 Neuchâtel Tél. +41 32 724 13 39 • Fax +41 32 724 61 68 info@adoc-net.ch

63


MEDIACTIV SÀRL

Le partenaire de votre sécurité Forte de 17 ans d’expérience, la société Mediactiv assure des services de très haute qualité et reste à l’écoute de ses clients, en proposant des solutions innovantes et sur-mesure pour se prémunir contre les conséquences d’un cambriolage, d’un vol, d’une agression ou encore d’un accès non autorisé. Zoom sur ses prestations et sa philosophie.

64


A l’origine: une vocation Jacques-Laurent Tinguely est animé depuis tout petit par la passion de l’électronique, à tel point qu’il choisit naturellement cette matière comme option obligatoire à l’école secondaire. Un intérêt qui sera renforcé par le visionnage d’une émission sur les alarmes de villas et leur incroyable perfectionnement et qui confortera sa volonté d’embrasser une carrière dans le domaine de sécurité. Collaborateur de la police neuchâteloise pendant 20 ans, dont cadre durant 7 ans, il obtient en 2000 l’autorisation du Conseil d’Etat d’ouvrir son entreprise parallèlement à ses fonctions publiques et fonde ainsi Mediactiv Sàrl. Aujourd’hui dévoué à 100% à son affaire, il emploie trois collaborateurs et intervient sur l’ensemble du territoire neuchâtelois ainsi que sur les cantons voisins, de Bienne jusqu’à Lausanne et sur la riviera vaudoise.

« Comment voler, ce que l’on ne voit pas. Mise en fuite du cambrioleur grâce au générateur de brouillard opacifiant »

Une offre complète de prestations Installateur spécialisé en systèmes d’alarme et en solutions de sécurité pour la protection des biens et personnes, Mediactiv Sàrl est à même de couvrir l’ensemble des besoins de ses clients, qu’il s’agisse de privés, d’entreprises, de PME ou de grandes industries. Consultant indépendant, l’entreprise intervient en matière de vidéosurveillance, contrôle d’accès traditionnel ou par reconnaissance d’empreintes, alarme, pose de pièges, géné-

rateur de brouillard opacifiant et interphonie IP. Outre l’installation, elle assure la maintenance et le service après-vente à travers des contrats classiques ou avec extension de garantie. Pour la surveillance et les interventions sur site, elle travaille avec des partenaires de qualité comme CERTAS – SECURITAS – NSA Sécurité et Clés de Secours Neuchâtel. Des sociétés de sécurité bien installées dans le canton et réputées pour leur sérieux et leur expertise. Mediactiv Sàrl réalise également des audits et expertise de sécurité pour le compte d’assurance ou pour l’Etat de Neuchâtel, qui l’avait sollicitée pour effectuer une expertise technique dans le cadre d’un braquage d’un préjudice de plus de plusieurs millions de francs. A la pointe de la technologie, l’entreprise valorise également son savoir-faire et son matériel de haute qualité pour réaliser des films d’animation de suivi de chantier, ce qui permet aux promoteurs de suivre l’évolution de ouvrages en cours (ponts, autoroutes, complexe PPE). 65


Fiabilité et expertise Loin des entreprises qui cherchent à vendre à tout prix, Mediactiv se positionne comme un partenaire de confiance à l’écoute de ses clients. Pour des petits comme des grands projets, elle offre des solutions de sécurité adaptées aux besoins et au budget de ses clients. «Il n’y a pas de petits clients pour nous, chaque nouveau projet est un projet qui nous passionne», précise M. Tinguely. Pour tout nouveau mandat, l’entreprise se déplace sur le site et réalise une analyse approfondie des risques potentiels d’intrusion ou de dommage. Ainsi, rien n’est laissé au hasard et le moindre détail est pris en compte par cette entreprise qui entend bien garantir une protection fiable et efficace à 100%. «Souvent les gens négligent l’étage mais une fenêtre ouverte est vite oubliée et la hauteur ne constitue pas un obstacle pour les cambrioleurs qui développent sans cesse de nouvelles techniques d’effraction. Il en va de même pour les sautsde-loup trop souvent négligés», explique M. Tinguely. Son expérience du terrain et les nombreuses enquêtes qu’il a menées dans le cadre de sa fonction de policier, lui permettent aujourd’hui de bénéficier d’une parfaite connaissance des modes opératoires des malfaiteurs, mises à profit de ses clients pour leur apporter une sécurité optimale. Un objectif qui n’enlève en rien la volonté de Mediactiv Sàrl de proposer des solutions alliant confort, simplicité d’utilisation et esthétisme. Sur le terrain, M. Tinguely peut compter sur ses techniciens pour réaliser un travail précis et de qualité. Des collaborateurs expérimentés au bénéfice d’un diplôme d’électricien ou de télématicien et dont les connaissances sont régulièrement mises à jour à travers de multiples formations continues qui permettent à l’entreprise de rester à la pointe. 66


Un point fort: la détection périmétrale Ces dernières années, Mediactiv Sàrl s’est spécialisée dans la détection périmétrale. L’objectif? détecter les anomalies avant effraction sur un périmètre prédéfini. Ce domaine d’activité technologiquement complexe exige des produits en développement constant, qui utilisent les toutes dernières techniques en matière de matériel et de logiciel, pour veiller à ce que les clients bénéficient de la meilleure performance de détection possible tout en déclenchant un minimum de fausses alarmes. Un savoir-faire que maîtrise à la perfection Mediactiv Sàrl, dont les installations sont à l’origine d’une des plus grandes arrestations de malfaiteurs du canton de Neuchâtel. «Il s’agissait de trois individus totalisant 80 cambriolages pour un préjudice total de 2,7 millions de francs et qui grâce à nos installations, ont été rapidement mis en déroute», puis arrêtés moins d’une heure après leur forait, spécifie M. Tinguely. Zoom sur un projet Mediactiv Sàrl a récemment réalisé le concept complet de sécurité de plusieurs sociétés horlogères du canton. Après une profonde analyse, il a été prévu de ne

laisser aucune chance aux cambrioleurs en sécurisant le moindre espace par la pose notamment d’alarmes avec transmetteur sécurisé, d’interphones IP et de systèmes biométriques dotés d’une reconnaissance avec empreintes glissées, bien plus fiables que les systèmes à empreintes posées.

Mediactiv Sàrl

Chemin des Vignes 41 • CH-2013 Colombier Tél. +41 32 841 40 40 info@mediactiv.ch • www.mediactiv.ch

67


AU CŒUR DE LA RÉGION DES TROIS LACS

Bienvenue au Marin Business Center Une salle de conférence de 140 places équipée des dernières technologies pouvant accueillir aussi bien des conférences que des concerts, un salon de réunion de travail disposant de 12 places dans un cadre luxueux, une offre de restauration de haute qualité, ainsi qu’une grande accessibilité sont quelques-unes des prestations offertes par le Marin Business Center.

68


Salle de conférence

Pour les conférences, les séminaires ou les concerts Salle polyvalente permettant d’accueillir un maximum de 140 personnes. Location possible dès 12 personnes et pour une durée minimale de 2 heures. Cette salle est équipée des dernières technologies et offre un environnement de travail idéal pour des présentations et conférences. Les sièges de cette salle disposent notamment de tablettes pour faciliter la prise de notes. La qualité de l’agencement audiovisuel permet également de programmer des concerts ou des projections cinématographiques.

Infrastructure • Surface 290 m2 • Salle en gradin à usage polyvalent (conférence, séminaire, présentation, concert, cinéma) • 140 places • Projecteur Full HD • Ecran de projection sur cadre de 440 x 275 cm • Connexions digitales & analogiques pour laptop de présentation • Lecteur de DVD Blueray • Tuner-TV DVB-C • Enregistreur audio & vidéo MPEG-TS • Prise de vue par deux caméras PAN-TILT pour transmission vers le web et dans la salle • Cabine de régie audio et vidéo • Microphones sans fil (6x) et microphones câblés (4x) • Pupitre orateur mobile avec deux microphones • Domotique par écrans tactiles • Eclairage scénique

69


Le Salon

Un environnement de travail à la hauteur de vos exigences Le Salon offre un espace de réunion de travail pour un maximum de 12 personnes. Il comprend une grande table de séance et un espace lounge équipé de tables basses et de fauteuils. L’aménagement de la salle apporte tout le confort et le calme nécessaires aux réunions de travail. Son agencement technique haut de gamme permet des présentations de qualité.

Infrastructure • Surface 95 m2 • Salle comprenant une table de séance et un coin lounge • 12 places • Ecran LCD interactif de 70’’ • Connexions digitales & analogiques pour laptop de présentation • Lecteur DVD Blueray • Tuner-TV DVB_C • Caméra de prise de vue • Domotique par écrans tactiles

Offre Gastronomique

Gastronomie, convivialité et simplicité Le Marin Business Center respecte les critères les plus strictes en termes de fraîcheur, de qualité et d’hygiène. Nous désirons offrir une nourriture de standing avec des produits, dans la mesure du possible, régionaux. Il nous tient également à cœur d’offrir à nos clients une offre gastronomique sur mesure répondant au mieux à leurs envies et besoins. Que ce soit dans le cadre d’un repas d’entreprise, d’un repas d’affaires ou de banquets, notre équipe vous propose un accueil professionnel et convivial répondant au mieux à vos besoins grâce à la préparation de mets de qualité et de saison. La partie buffet de notre restaurant est également ouverte du lundi au vendredi de 7 h à 15 h au public. Une offre gastronomique servie à table dans Le Salon ou dans la salle de banquet, pour des groupes d’au maximum 70 personnes à midi et 200 personnes le soir, est proposée. Un buffet chaud et froid offre un assortiment de mets variés pour les grands groupes ou pour les clients désirant une offre 70

Infrastructure • 200 places. Service à table ou buffet à thème chaud et froid disponible • Dès 70 personnes, buffet chaud et froid à thème disponible • Le Salon: 12 places, services à table

plus rapide ou plus simple. Petit-déjeuner, collation, apéritif ou repas peuvent être organisés selon les besoins du client. Pour les clients désirant bénéficier d’une prestation gastronomique lors de la location de la salle de conférence ou du Salon, diverses propositions forfaitaires leur sont présentées.


Services

Des services sur mesure Des infrastructures professionnelles dotées des dernières technologies en matière de communication permettent au Marin Business Center d’offrir un accueil de haute qualité en toute simplicité. Une garde-robe et une zone de détente spacieuses sont à votre disposition. L’équipe du Marin Business Center est à disposition pour satisfaire au mieux ses clients. Production de matériel imprimé, décoration de salle dont arrangements floraux, production de cadeaux souvenirs pour les invités, à l’exemple de cartes cadeaux Migros avec impressions personnalisées, réservations d’hôtel, offres de transports, sont quelques-unes des demandes auxquelles l’équipe du Marin Business Center se fera un plaisir de répondre. Accès et parking A seulement 5 minutes à pied de la gare et de la sortie d’autoroute de Marin, le Business Center est très facilement accessible. Un service de bus rallie également le site au centre-ville de Neuchâtel. Sur demande un service de transport peut être organisé depuis le Marin Business Center à la gare de Neuchâtel. Un parking gratuit est inclus dans l’offre de base.

Ses Partenaires En étroite collaboration avec le Marin Business Center, l’Ecole-club Migros propose des formations sur mesure destinées aux entreprises et institutions. Plus d’infos sur www.ecole-club.ch/entreprises Le Marin Business Center partage ses locaux avec le fitness Flower Power 30. Sport intensif ou moment de détente grâce à son espace Wellness, le fitness Flower Power propose de nombreuses offres attractives. Plus d’infos sur www.flowerpower.ch

MARIN BUSINESS CENTER

DE LA2RÉGION DES TROIS LACS Route AU desCŒUR Perveuils • CH-2074 Marin-Epagnier Tél. 058 574 84 85 www.marinbusinesscenter.ch

71


HIRE SA

Proche de vous, pour mieux vous servir Créée en 2009, HiRe SA est spécialisée dans le placement de personnel fixe et temporaire. Proximité, flexibilité et disponibilité sont les valeurs prônées par cette entreprise qui met l’humain au cœur de ses priorités. Reconnue pour son savoir-faire, ses expériences et son sens unique du service, elle est aujourd’hui bien implantée dans l’Arc Jurassien. Portrait d’une société locale qui a su se développer grâce à sa vision exclusive.

72


© Shutterstock

Une entreprise dynamique A la tête de HiRe Sa, Pedro Martins, président, Gregory Aellen, directeur d’agence des succursales de Neuchâtel et Bienne et Olivier Scarascia, directeur d’agence de La Chauxde-Fonds. Ces trois passionnés partagent avec leurs collaborateurs une philosophie empreinte d’empathie axée sur le facteur humain. Au cœur de leurs priorités, une politique d’entreprise dirigée sur des valeurs fondamentales: la proximité, la flexibilité, le conseil et la réactivité. Avec un très grand nombre de personnes placées en fixe ou temporaire en 2016, HiRe SA et son équipe de 15 collaborateurs est aujourd’hui une entreprise locale prospère qui a su se démarquer par sa volonté d’offrir le meilleur service possible à ses clients et candidats. Proche de vous... Plus qu’un slogan, c’est la règle d’or de cette agence de placement. Chez HiRe SA, chaque candidat est reçu par un conseiller qui va pouvoir définir avec lui quels sont ses besoins, ses compétences et son potentiel. Chacun des collaborateurs a pour mission d’accompagner et guider son candidat tout au long du processus de recherche d’emploi et de placement. Le conseiller est également présent au quotidien auprès de ses clients, il se déplace sur les chantiers ou dans les entreprises pour identifier et anticiper les besoins réels de ceux-ci tout en le conseillant sur les solutions les plus adaptées à sa demande. C’est une vraie collaboration tripartite entre le candidat, le conseiller et le client qui est développée pour créer cette dynamique de proximité chère à la société. HiRe SA est aussi un acteur très impliqué dans le tissu économique local qui soutient les juniors des clubs sportifs ainsi que les associations de la région. L’agence neuchâteloise: spécialiste de la construction La succursale de Neuchâtel articule son activité autour des métiers de la construction. L’un de ses points fort est d’avoir une équipe de conseillers professionnels qui sont tous issus du milieu. Sanitaire-Chauffage, maçonnerie, ferblanterie,… chaque conseiller possède une connaissance métier très pointue qui lui permet d’être réactif et de comprendre avec efficacité les besoins de l’entreprise pour sélectionner le candidat le plus adapté pour le poste. HiRe SA est membre de plusieurs fédérations professionnelles neuchâteloises du domaine de la construction, telles que la FNE.

Transparence, qualité et sécurité HiRe SA apporte une attention particulière aux différentes conventions collectives de travail. Pour cette société pour qui la confiance et l’authenticité sont les moteurs d’une qualité de services irréprochable, la transparence se démontre notamment en respectant et en appliquant ces conventions. Elle met par exemple un point d’honneur à fournir à tous ses clients chaque année une attestation qui assure que toutes les charges sociales sont à jour. La sécurité joue également un rôle important dans les métiers de la construction, c’est pourquoi HiRe SA a mis en place des formations en sécurité qu’elle dispense en français, portugais, espagnol et italien à tous ses candidats.

Fi

xe

Te

o mp

ra

i re

Agence Neuchâtel

Rue du Temple Neuf 11 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 722 19 00 • Fax +41 32 722 19 09 neu@hire-sa.ch

73


INTERVIEW

YVES FATTON

PRÉSIDENT DU CONSEIL COMMUNAL

Val-de-Travers

« Unis nous sommes plus forts » Issue de la fusion de neuf villages en 2008, la commune de Val-de-Travers compte près de 11 000 habi­ tants. Berceau de la distillation de l’absinthe, dont elle abrite un musée spécialement dédié, la commune offre également des paysages verdoyants et une qualité de vie unique. Pour nous en parler, Bien Vivre a rencontré Yves Fatton, président du Conseil communal.

74


Pouvez-vous nous faire un bref rappel de votre parcours politique? Je suis engagé en politique depuis l’âge de 18 ans. J’ai commencé mes mandats politiques au législatif de la commune de Buttes, puis à l’exécutif de cette dernière avant d’intégrer les autorités de plusieurs structures au sein de la région. En 2008, à l’issue de la fusion de neuf villages, j’ai été élu au Conseil communal de la nouvelle commune de Val-de-Travers, dont je suis le président depuis juillet 2016 et ceci pour une année. J’occupe aussi un siège de député au Grand conseil neuchâtelois depuis 2013.

nous restons une commune aux finances fragiles, nous sommes incontestablement en bien meilleure santé qu’il y a dix ans et que si nous n’avions pas procédé à cette fusion. Quelles sont les caractéristiques de cette jeune commune? La commune de Val-de-Travers compte 10 954 habitants à ce jour. Elle s’étend sur un territoire relativement étendu avec 12 500 hectares de terrain et plus de 300 kilomètres de routes. C’est une commune vraiment variée qui comprend des villages de tailles diverses, des Bayards avec ses 369 habitants à Fleurier avec ses 3452 habitants. Le challenge de la fusion était de réussir à établir une réelle cohésion entre les différentes communautés d’habitants très attachées à leur identité villageoise. Après bientôt 10 ans, nous pouvons dire que nous y sommes parvenus, puisque nous constatons que même si les gens restent très attachés à leur village, le sentiment d’appartenir à une seule grande entité existe réellement.

Quel était le besoin de la création de la commune de Val-de-Travers? Il y avait tout d’abord une réelle volonté de l’ensemble des communes de peser davantage au niveau politique, vis-à-vis du canton. Si au départ, l’idée était de réunir les onze communes de la région, cela n’a malheureusement pas pu se faire puisque deux communes ont refusé le projet de fusion. (ndlr. Les Verrières et la Côte-auxFées). Je crois également que nous nous sommes tous rendu compte que nous arrivions au bout de nos capacités humaines et financières dans nos petites communes pour mener à bien certains projets et qu’il fallait absolument que nous trouvions une solution commune pour pouvoir continuer de vivre normalement. Unis nous sommes plus forts, ainsi que plus écoutés. Aujourd’hui, la fusion a fait preuve d’économies d’échelle importantes. L’objectif d’une meilleure prise en compte de nos intérêts par le canton a lui aussi été atteint. Même si 75


Quel regard portez-vous sur Val-de-Travers? On relève souvent les qualités naturelles du Val-deTravers. C’est sans conteste le poumon vert de notre canton. Les gens qui viennent s’installer ici recherchent avant tout une qualité de vie marquée par une proximité avec la nature, des infrastructures et des services de qualité et des commerces de proximité. C’est aussi une région dynamique sur le plan économique avec la présence d’industries horlogères et microtechniques qui procurent de nombreux emplois. Quels vont être les dossiers prioritaires durant cette législature? Il s’agit tout d’abord de maintenir la dynamique de croissance mesurée de la population de Val-de-Travers et de faire en sorte que les générations futures aient envie d’y

76

vivre. Notre objectif prioritaire consiste à augmenter la démographie à un rythme similaire à la tendance cantonale, soit de 1% par an. Pour ce faire, il faut continuer à développer les zones constructibles afin d’étoffer l’offre de logements tout en cherchant à maintenir un urbanisme durable qui préserve notre territoire. De nombreux projets sont déjà en cours avec notamment un éco quartier à Môtiers et des développements immobiliers à Couvet et à Fleurier. Autre dossier important, le développement des énergies renouvelables, par l’éolien et nos parcs reconnus aux niveaux fédéral et cantonal, mais aussi le photovoltaïque, l’hydraulique et le bio gaz. A mentionner également, le plan directeur régional des eaux, qui vise à donner une vision claire à la région sur l’eau potable et l’utilisation de nos ressources naturelles pour les générations futures.


Sur le plan économique, il s’agit de maintenir des conditions-cadre propices aux fleurons installés dans la région afin de maintenir l’emploi. Dans cette période difficile, nous devons être attentifs à leurs besoins et mettre à leur disposition l’ensemble de nos services communaux afin de favoriser leurs projets de développement et d’innovation. Pouvez-vous nous présenter l’offre culturelle locale? Même si notre région est périphérique, elle peut se targuer d’une offre culturelle particulièrement riche avec de nombreux événements importants. Certains sont festifs, comme l’Abbaye de Fleurier ou le Carnavallon. D’autres artistiques avec le Festival Môtiers Art en Plein air et ses expositions organisées tous les quatre à cinq ans. Le Val-de-Travers peut également compter sur les sociétés locales qui organisent de nombreuses manifestations. Tous les deux ans, un comptoir rythme la vie des commerces de la région et au-delà. Au niveau de l’offre muséale, le Val-de-Travers abrite depuis 2013 la Maison de l’Absinthe qui bénéficie d’une aura nationale. Nous comptons encore un Musée régio-

nal, un Musée d’art aborigènes, les Mines d’asphalte ou encore un musée dédié aux voitures (Coccinelles). Sur le plan sportif, la commune compte un Centre sportif avec piscine intérieure, ainsi qu’une piscine extérieure, une patinoire, ou encore le parc de loisirs multi-saisonnier de la Robella. Impossible de ne pas terminer ce passage en revue des atouts locaux sans parler du cirque naturel du Creux du Van qui est l’un des sites naturels les plus beaux du pays et qui offre un magnifique panorama sur le lac de Neuchâtel et les Alpes.

77


MENUISERIE PASCAL ISLER SÀRL

Savoir-faire, flexibilité et qualité La menuiserie Pascal Isler Sàrl est une entreprise neuchâteloise réputée qui réalise tous types de travaux de menuiserie, charpente et d’aménagement de cuisine sur-mesure. Une petite société artisanale, qui sait faire preuve de flexibilité et de réactivité avec comme objectif principal: la satisfaction de ses clients. Zoom sur cette entité qui s’ouvre à l’avenir.

78


Une entreprise professionnelle et expérimentée Créée en 2012, la menuiserie Pascal Isler possède deux implantations, un atelier à Couvet et des bureaux à Fleurier. Ces emplacements stratégiques lui permettent d’être réactive et d’intervenir rapidement dans tout le Val-de-Travers. Elle compte quatre collaborateurs, formés au travail du bois, diplômés et à même d’apporter des conseils professionnels et personnalisés. Principalement active pour des projets de construction et de rénovation, elle travaille aussi bien pour des particuliers que pour des régies et des architectes.

Une large gamme de prestations La menuiserie réalise de nombreux travaux, à commencer par la charpente et la couverture. Elle s’occupe de la construction et de la rénovation complète des toitures, allant de la fabrication et la pose de charpente, à la couverture, en passant par l’isolation du toit. Les charpentes peuvent être de tous types et sont toutes préalablement fabriqué sur-mesure, en interne dans les ateliers de Couvet. Pour la couverture de toit, l’assortiment est également très diversifié, grâce à une large sélection de matériaux, tels que les tuiles, l’ardoise, la terre cuite ou encore le métal. Elle possède également une grande expérience dans les villas avec une ossature en bois. Parmi ses compétences centrales, la fabrication, la livraison et la pose de toutes sortes de menuiseries. La menuiserie Pascal Isler met un point d’honneur à respecter les demandes précises de ses clients pour leur fournir une qualité optimale et un produit conforme à ses exigences. Si le bois est un matériau de confection essentiel, le PVC, le PVC-métal et le bois-métal sont d’autres déclinaisons possibles, notamment pour la réalisation de fenêtres, de portes, d’armoires, d’escaliers, l’isolation de plancher, l’agencement de cuisines et encore bien d’autres ouvrages. 79


Les volets sont une part importante du travail effectué par la menuiserie. Des volets qui peuvent être à battants pleins, constitués de lames de bois fixées les unes contre les autres, qui ne laissent pas passer la lumière, ou à battants persiennes qui permettent à l’air et la lumière de passer grâce aux lames de bois plus espacées. Les volets, s’ils protègent de la lumière, du froid ou d’éventuelles intrusions, donnent également un caractère et un aspect tout particulier à une habitation, c’est pourquoi l’entreprise prend soin de conseiller au mieux ses clients pour leur proposer le produit le plus adapté à ses besoins. Enfin, la menuiserie est également spécialisée dans la pose de parquet, un revêtement de sol prisé, qui apporte élégance, authenticité, mais aussi confort et chaleur. Selon les envies, les styles et bien sûr, le budget, la menuiserie Isler propose la meilleure alternative à son client. Parmi les possibilités offertes par l’entreprise: le parquet flottant, qui s’adapte très bien aux travaux de rénovation, car

il se pose facilement sur un matériau déjà existant. On trouve aussi du parquet stratifié, constitué de fines particules boisées sur lesquelles est posée une impression reproduisant les fibres du bois souhaité. Enfin, le choix peut s’orienter vers un parquet contrecollé, composé de trois épaisseurs de bois, qui s’adapte facilement à tous les types de pièces et qui est facile d’entretien. Des valeurs solides pour regarder vers l’avenir La menuiserie Pascal Isler est une petite entreprise qui sait réagir vite à toutes les demandes. Proche de son client, elle le place au centre des priorités et met tout en œuvre pour le satisfaire et répondre efficacement à ses besoins. L’entreprise favorise l’échange et la discussion et prend le temps de conseiller et d’accom-

80


pagner son mandant tout au long du projet et propose des devis gratuits. La menuiserie s’engage non seulement à réaliser un travail avec des finitions de qualité, mais aussi à assurer un suivi rigoureux de toutes les étapes de création. Elle est le seul interlocuteur et assure le suivi de chantier dans son intégralité pour assurer fluidité et respect des consignes. Une philosophie qui traduit une réelle volonté d’intégrer le facteur humain à chacun de ses projets et qui fait aujourd’hui la réussite de cette entreprise. Toujours à la recherche de nouveautés et de perfectionnement, la menuiserie voit sur le long terme et prévoit de terminer prochainement l’agencement de son atelier. Dans cette même optique, elle envisage de procéder à un agrandissement général de sa structure pour augmenter et pérenniser ses activités.

Atelier-Menuiserie Pascal Isler Sàrl

Saint-Gervais 39 • CH-2108 Couvet Chemin de Forpelet 4 • CH-2114 Fleurier Tél. +41 79 328 80 73 www.menuiserie-isler.ch

81


ULYSSE PERRIN & FILS SA

Une entreprise locale responsable Entreprise centenaire basée à Buttes dans le Val-de-Travers, Ulysse Perrin & Fils SA est une scierie familiale pérenne qui est très impliquée dans le tissu économique local de sa région. Développement durable, savoir-faire, proximité, respect de l’environnement existant sont les piliers de la philosophie de cette société qui a su s’adapter et se perfectionner au fil des années. Bien Vivre est allé à la rencontre de Régine et Claude-André Perrin.

82


Claude-André Perrin

Une entreprise familiale depuis trois générations Le nom Ulysse Perrin est associé au secteur du bois depuis plus de 100 ans. Une passion qui s’est transmise sur 3 générations avec actuellement à la tête de l’entreprise Claude-André Perrin, le petit-fils de son créateur. Celui-ci reprend les rênes de l’entreprise en 1989 après avoir travaillé aux côtés de son père pendant plusieurs années. Tout au long de son parcours, l’entreprise se développe, se perfectionne et voit son activité évoluer en fonction de la situation économique du pays. Ainsi, dans les années 2000, elle réalise beaucoup d’exportations dans les pays limitrophes et doit recentrer localement son activité après la chute de l’euro. Elle est désormais active essentiellement dans la région et en Suisse romande. Des prestations de qualité Spécialisée dans le sciage, la transformation et le commerce du bois, Ulysse Perrin & Fils SA fournit la matière première aux charpentiers, couvreurs, constructeurs de maisons à ossature bois, particuliers et quelques grandes entreprises. Dans cette entreprise familiale tout est fait en interne grâce à une infrastructure idéalement agencée et des équipements performants. Elle mise sur la qualité de ses services et met l’accent sur la relation de confiance qu’elle entretient avec ses clients. Réactive, flexible et à l’écoute, l’entreprise peut s’adapter à toutes les demandes. 83


Une entreprise aux couleurs locales Claude-André Perrin est passionné par cette matière exceptionnelle qu’est le bois. Il prend à cœur de promouvoir sa région à travers l’utilisation exclusive d’essences locales: le sapin et l’épicéa. L’entreprise s’approvisionne majoritairement auprès de la commune de Val-de-Travers et fait également appel à quelques particuliers propriétaires de forêts. «Notre rôle en tant qu’acteur du tissu économique local est de promouvoir notre région et ce qu’elle est capable de nous apporter. La forêt est omniprésente dans notre magnifique région, nous devons nous servir de ce que l’environnement existant peut nous offrir.»

84


Engagée en faveur du développement durable Ulysse Perrin & Fils SA est une entreprise responsable qui a choisi d’œuvrer à son échelle en faveur de l’écologie et la protection de l’environnement. Approvisionnement local, rentabilité de la totalité du bois qu’elle utilise, elle est aussi complètement autonome en termes d’énergie et de chauffage. Pour concrétiser sa philosophie et son engagement, elle a, en 2014, posé sur les toits de son infrastructure environ 1600 panneaux solaires. Cet investissement fait d’Ulysse Perrin & Fils SA, l’une des plus grandes installations en matière de photovoltaïque de la région. Ainsi, elle s’assure une autosuffisance énergétique complète et produit également en sus une énergie verte qui est revendue à un grand groupe puis réinjecter dans le réseau de distribution énergétique. Pour aller plus loin dans cette politique de respect de l’environnement, la société a aussi investi dans une chaudière à bois qu’elle alimente avec les déchets qu’elle produit. Celle-ci lui permet de chauffer l’ensemble de la

scierie (bâtiment, séchoir, habitation). «C’est un très gros investissement pour une société comme la nôtre, cepen­ dant nous avons fait le choix d’apporter notre pièce à l’édi­ fice pour faire face aux problématiques actuelles liées aux facteurs nocifs des lénergies non renouvelables», explique Claude-André Perrin.

Ulysse Perrin & Fils SA

Scierie, commerce de bois La Gravette 2 CH-2115 Buttes – Val-de-Travers Tél. +41 32 861 13 72 • Fax +41 32 861 19 13 upf.sa@bluewin.ch • www.scierieperrin.ch

85


INTERVIEW

FRANÇOIS CUCHE

PRÉSIDENT DU CONSEIL COMMUNAL

Val-de-Ruz

Des paysages magnifiques et une nature verdoyante Issue de la fusion de 15 des 16 communes du district, la commune de Val-de-Ruz figure au troisième rang des communes du canton de Neuchâtel en termes de population avec 16  800 habitants. Considérée comme le grenier du canton, la commune se distingue bien au-delà de son agriculture avec des projets urbanistiques et écologiques importants et une offre culturelle riche. Pour en savoir plus, Bien Vivre a rencontré François Cuche, président du Conseil communal.

© Fabrice Schreyer.com

86


Pouvez-vous nous faire un bref rappel de votre parcours politique? J’ai commencé la politique en 1996 comme Conseiller communal d’une petite commune de la région avant de devenir président de la région du Val-de-Ruz. En 2001, je suis devenu député au Grand Conseil jusqu’à la mise en œuvre de la commune fusionnée de Val-de-Ruz en 2013, dont je suis devenu Conseiller communal. La commune de Val-de-Ruz est le fruit de la fusion de 15 des 16 communes du district du Val-de-Ruz. Quels étaient les enjeux de la création d’une commune unique? Les raisons qui ont amené la population à souhaiter à 60% une fusion de communes se réaliser sont diverses. D’un point de vue politique tout d’abord, l’importance d’une commune a une influence directe sur le poids qu’elle peut exercer sur les divers processus cantonaux. Val-de-Ruz étant désormais la troisième commune du canton derrière celles de La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel, son poids politique en est par conséquent renforcé. Du côté administratif ensuite, ce regroupement a permis de rassembler les organismes communaux et intercommunaux, de manière à améliorer leur efficience tout en réduisant les coûts de gestion et en élargissant le nombre et la qualité des prestations offertes à la population. Quels sont les dossiers prioritaires de cette législature? Comme beaucoup de communes neuchâteloises, nous vivons actuellement une situation financière difficile. Durant cette législature, nous allons devoir porter une attention particulière sur notre prochain exercice bud-

gétaire, sachant qu’il faudra attendre certaines décisions cantonales, notamment sur la péréquation financière et la répartition des impôts des frontaliers, pour voir si les choses vont s’améliorer ou non. Autre dossier qui va nous occuper, l’agrandissement des collèges du Val-de-Ruz. Depuis l’avènement de la commune, nous avons le plus grand nombre d’élèves par habitant du canton! Nous avons déjà réalisé les travaux sur le collège de Dombresson et venons de finir le collège des Geneveys-sur-Coffrane. Un troisième établissement sera agrandi prochainement à la Fontenelle. Nous avons également le projet de développement d’une zone d’activités économiques au Chillou à Boude­ villiers-Malvilliers. Celle-ci devrait accueillir essentiellement des entreprises de services avec à la clé des emplois pour la commune. Nous avons également un certain nombre d’infrastructures qui nécessitent d’être entretenues et pour lesquelles une série de crédits-cadres sera proposée au Conseil général. Je pense notamment aux routes et à notre parc de bâtiments communaux dont nous devons garantir la valeur et assurer l’efficience énergétique. 87


La commune est particulièrement active en matière de développement durable. Pouvez-vous nous parler de quelques-uns des projets mis en place? C’est en effet un axe de développement très important pour la commune. Nous sommes en train de terminer le chauffage à distance de Cernier-Fontainemelon. Lancé en partenariat avec la société Viteos, ce projet est un exemple d’utilisation locale de ressources renouvelables, avec du bois issu uniquement des forêts appartenant à la commune. Opérationnel depuis le mois d’octobre 2015, le chauffage à distance alimente déjà une centaine d’immeubles. Nous sommes également actifs dans la cadre de projets éoliens. Nous travaillons actuellement au développement d’un parc éolien bicantonal avec la commune bernoise de Sonvilier sur la crête de la Joux-du-Plâne où onze éoliennes devraient voir le jour. A terme, ce site devrait couvrir les besoins en électricité de 7200 foyers. Un deuxième parc éolien est prévu dans la région de La Vue des Alpes et un troisième dans la

88


région du Crêt-Meuron. Les implantations de ces parcs éoliens découlent d’une volonté populaire, exprimée lors de la votation du 18 mai 2014, instituant cinq parcs éoliens dans le canton de Neuchâtel, dont trois, sur le territoire de Val-de-Ruz. Dans un souci de développement durable, le travail d’assainissement énergétique des quelque 250 bâtiments communaux a commencé il y a plusieurs années et va se poursuivre jusqu’en 2025. Pouvez-vous nous parler de l’offre culturelle locale? Elle est riche. Il y a bien sûr le site d’Evologia de Cernier qui a pour vocation de sensibiliser la population à la terre et à la nature en proposant des activités culturelles et des expositions ludiques et interactives. Parmi les principales manifestations organisées «Fête la Terre», un rendez-vous incontournable de la ville et de la campagne durant lequel les contacts avec les producteurs régionaux sont privilégiés et le terroir mis à l’honneur. Il y a également le festival «Les Jardins Musicaux» qui réunit près de 10 000 personnes à Cernier, dans la Grange aux Concerts. Les sociétés locales jouent également un rôle majeur dans la culture locale en organisant de nombreux événements qui font le ciment entre tous les villages de la commune. Ces dernières années, le Val-de-Ruz tend à se profiler comme écorégion en développant notamment des partenariats avec le Parc régional Chasseral qui nous accompagne dans nos projets culturels et touristiques en nous aidant à valoriser notre patrimoine. Dans un cadre plus large, nous comptons également mettre en valeur nos produits locaux et favoriser leur distribution, leur consommation locale et développer les énergies locales renouvelables.

Un important réseau de promenades a été mis en place sous la dénomination de «chemins chouettes» à Valde-Ruz, qui se présente donc un peu comme le Central park du canton de Neuchâtel, et permet d’offrir une offre très intéressante en termes de tourisme doux!

Quel regard portez-vous sur le Val-de-Ruz? C’est une commune où il fait bon vivre avec des paysages magnifiques et une nature verdoyante. Nous désirons favoriser un développement concerté et raisonnable, dont nous avons parlé précédemment, nous tenons à préserver la qualité de vie, le territoire, l’environnement et notamment notre agriculture, particulièrement dynamique. Ce n’est pas pour rien que l’on dit du Val-de-Ruz qu’il est le grenier du canton et se présente comme une large vallée verdoyante, entourée d’un écrin forestier. 89


Une équipe d’experts au service de ses clients Bureau d’ingénieurs-conseils spécialisé en génie civil, RBA est basé à Cernier. Actif depuis près de 50 ans, il a su développer son activité au fil du temps en intégrant à sa politique d’entreprise des valeurs fondamentales, telles que l’éthique, la proximité, la confiance ou encore le respect. Société à taille humaine, elle a collaboré à de nombreux projets de petite à grande envergure et fait désormais aujourd’hui figure de référence dans son domaine. Portrait d’un bureau dynamique et empreint d’humilité.

Centre professionnel des métiers du bâtiment (CPMB) à Colombier Photos: © Jean-Marc Breguet

90


Hôtel des Postes Le Locle

50 ans de projets... Historiquement ce bureau d’ingénieurs a été créé en 1968 par Charles Grossenbacher, avant d’être repris dans les années 2000 par Etienne Grossenbacher. Cette société qui fêtera ses 50 ans en 2018, est spécialisée dans l’ingénierie des infrastructures, des ouvrages d’art et des structures porteuses. Au bénéfice d’un emplacement idéal, à Cernier, au cœur du canton de Neuchâtel, qui lui permet de rayonner sur toute la région, elle est active dans plusieurs secteurs tels que: le bâtiment au sens large, la protection de la population, la santé, le sport ou encore l’énergie. Privés, professionnels, collectivités publiques, RBA SA offre ses services, son savoirfaire et ses compétences à tous et a collaboré à un grand nombre de projets d’importance variée au fil des années. L’ingénieur civil: quel est son rôle? Le métier d’ingénieur en génie civil est toujours complexe à expliquer et pour de nombreuses personnes reste encore un grand mystère! Personnage de l’ombre, mais néanmoins essentiel, il est celui sans lequel aucune construction ne verrait le jour. Son champ d’intervention est très large et ses missions principales consistent à offrir un toit, assurer la sécurité et la santé de la

population, permettre la mobilité, garantir la distribution des biens de première nécessité et contribuer à la préservation de notre environnement. Homme de terrain aux connaissances techniques pointues, il est présent dès les prémices de la conception d’un projet jusqu’au suivi après réalisation. Il est celui dont l’une des fonctions principales est de trouver les meilleures solutions en termes de coûts de production et de technicité afin de faciliter le développement d’un projet et permettre à l’architecte de donner vie à sa créativité en harmonie avec les besoins et attentes du mandant. Un bureau qui s’engage en faveur de la profession et de l’environnement Par le biais d’Etienne Grossenbacher, ce passionné d’architecture, de patrimoine et d’écologie, le bureau se veut engagé en faveur de la préservation de l’environnement. Membre du comité de Patrimoine Suisse section Neuchâtel et membre fondateur d’Habitat Durable Neuchâtel, il insuffle ses valeurs dans sa stratégie d’entreprise. Le bureau a notamment eu l’occasion de travailler sur d’importantes transformations à valeur patrimoniale comme celle de l’Hôtel des Postes au Locle ou du Prieuré Saint-Pierre à Môtiers.

Prieuré Saint-Pierre à Môtiers

91


ZOOM SUR LES PROJETS DE RBA SA

Les caves du Palais, un bâtiment marquant de la ville de Neuchâtel qui a bénéficié d’une importante transformation. L’enjeu pour l’ingénieur a été de vider l’intérieur de l’ouvrage en conservant les façades existantes au-dessus du rez-de-chaussée pour permettre ensuite la reconstruction des étages intérieurs.

Une sensibilité et des connaissances qui offrent au bureau une vision plus globale dans la gestion de projets d’un point de vue technique et foncier, lui permettant d’offrir des prestations plus étendues que celles proposées par des ingénieurs en génie civil ‘classique’. RBA SA est également membre de la SIA, de l’ANIC et de Cobaty Neuchâtel, des associations professionnelles qui se battent pour faire découvrir et reconnaître les professions liées à l’acte de bâtir.

Une entreprise formatrice La formation est l’une des priorités de RBA SA. Chaque année, elle prend à cœur d’intégrer à son équipe un ou plusieurs apprentis qu’elle forme à un métier d’avenir complexe et très intéressant. Etienne Grossenbacher a notamment présidé la commission d’experts aux CFC pendant une dizaine d’années.

L’équipe et le partage: une règle d’or Ce qui fait de RBA SA le bureau qu’il est aujourd’hui, ce sont les hommes qui œuvrent ensemble au sein d’une équipe soudée à l’esprit familial. Une politique managérial axée sur la transparence où chaque collaborateur a accès aux informations qui sont inhérentes à l’histoire de l’entreprise. Tous sont impliqués dans les divers projets et encouragés à trouver les solutions les plus adaptées par le biais du dialogue. Proximité, écoute, humilité et intégrité sont les valeurs défendues par ce bureau. Elles sont le reflet de la volonté de RBA d’être proche de ses clients et partenaires avec pour objectif principal de créer une relation de confiance pérenne basée sur la qualité du service qui se veut irréprochable, le respect des attentes et besoins de ses mandantes.

RBA SA repense son avenir Parmi les projets futurs internes à l’entreprise, le bureau repense totalement le design de ses locaux. Cette rénovation induit une refonte complète de l’agencement avec la création de nouveaux bureaux et d’un espace cuisine convivial où tous les collaborateurs pourront se retrouver pour échanger et développer leur créativité. Ses défis futurs s’articulent autour de la volonté du bureau à consolider sa place dans le tissu économique neuchâtelois tout en anticipant les nouvelles problématiques qui se poseront à l’avenir.

92


Les Centre Cantonal des Automobiles et de la Navigation, ouvrage labellisé Minergie®, composé d’une halle technique en construction métallique dont la réalisation a nécessité la mise en place de micropieux dans un ancien remblai issu des matériaux de creusage des tunnels sous la Vue-deAlpes et d’un bâtiment administratif en béton armé.

Le stade de football de Pierre-àBot, au bénéfice d’une situation magnifique au-dessus de la ville de Neuchâtel. L’enjeu pour l’ingénieur a été de concevoir un ouvrage de grande longueur faisant office de soutènement pour les installations sportives existantes en amont.

Photos: © Jean-Marc Breguet

Bois-du-Pâquier 3 • Case postale 109 CH-2053 Cernier Tél. +41 32 853 55 53 • Fax +41 32 853 38 37

93


EXPERTIS FIDUCIAIRE SA

Votre partenaire de confiance Créée en 2014, Expertis Fiduciaire SA est au service des entreprises comme des particuliers. A l’écoute de ses clients, elle leur propose des services adaptés et de qualité avec pour objectif de développer leur potentiel économique et financier. Zoom sur les activités et la philosophie de cette fiduciaire à taille humaine.

94


Florian Ludi

L’expertise d’un professionnel Expertis Fiduciaire SA a été fondée il y a trois ans par Florian Ludi. Licencié en Sciences économiques à l’Université de Neuchâtel, c’est après de nombreuses années d’expérience en fiduciaire, que cet expert-comptable diplômé décide de monter sa propre affaire. Installée à Cernier, elle emploie aujourd’hui quatre collaborateurs gérant un portefeuille de clients installés principalement sur le canton de Neuchâtel mais aussi dans toute la Suisse romande. Une fiduciaire généraliste Depuis sa création, Expertis Fiduciaire SA a fait le pari du généraliste. Forte d’une équipe de collaborateurs expérimentés et polyvalents, elle a à cœur d’offrir à ses clients une expertise pluridisciplinaire et un conseil global. Elle propose ainsi un panel complet de prestations à travers différents pôles d’activités, à savoir l’audit, la comptabilité, la fiscalité, le conseil économique ainsi que la gestion de biens immobiliers. Titulaire de l’agrément d’expert-réviseur délivré par l’ASR, autorité de surveillance de la révision, elle est à même d’effectuer toutes les missions d’audit qui requièrent un haut niveau d’exigences. De quoi répondre aux besoins d’une clientèle variée, parmi laquelle figure des salariés, indépendants ou sociétés de toutes tailles. Proximité et engagement Disponible et à l’écoute, Expertis Fiduciaire SA travaille sur la base de rapport de confiance avec ses clients pour les accompagner de manière optimale et en toute discrétion dans leurs démarches. Elle s’adapte à chaque situation, apportant une véritable plus-value grâce à une analyse complète et un suivi personnalisé de leur dossier. Sa structure à taille humaine et sa hiérarchie ouverte, lui permettent d’être, en outre, extrêmement réactive à chaque demande et d’offrir un conseil sur-mesure. Très attachée à la qualité de ses prestations, Expertis Fiduciaire SA travaille selon des critères de qualité très stricts. Elle est d’ailleurs membre d’EXPERTsuisse, dont les membres sont soumis à des règles d’organisation et d’éthique professionnelle contraignantes, ainsi qu’à des directives sur la formation continue visant à maintenir un haut niveau de compétence.

EXPERTIS FIDUCIAIRE SA

Bois-Noir 18 • Case postale 93 CH-2053 Cernier Tél. +41 32 853 20 20 info@expertis-fiduciaire.ch www.expertis-fiducaire.ch

95


L’AZURÉ ÉTUDES EN ÉCOLOGIE APPLIQUÉE

Créateur de biodiversité Fondé en 2004, L’Azuré est un bureau d’étude et de conseil en écologie appliquée. Spécialisé dans le domaine de la compensation écologique dans l’agriculture, en conservation d’habitats et en aménagement du territoire, il est reconnu pour la compétence de ses collaborateurs et l’excellence des travaux qui lui sont confiés. Zoom sur ses prestations. Améliorations foncières de Savagnier: revitalisation du Rosey

Ruisseau après travaux, avec son nouveau lit naturel favorable à la biodiversité aquatique.

96

L’azuré des paluds

Aménagement d’un étang


Plus de 10 ans d’expérience Le bureau d’étude et de conseil en écologie appliquée L’Azuré a été fondé à Cernier en 2004 par Alain Lugon. C’est après une riche carrière dans différents bureaux de la place neuchâteloise, que ce biologiste spécialisé en écologie et systématique, membre de l’association suisse des professionnels de l’environnement (ASEP), décide de créer sa propre entreprise. Amoureux de la nature, c’est tout naturellement qu’il lui donne le nom d’une espèce menacée emblématique du Val-de-Ruz: l’azuré des paluds, un papillon. Seul au départ, il ne tarde pas à développer les activités du bureau qui compte aujourd’hui 4 collaborateurs et intervient sur l’ensemble du territoire cantonal aussi bien pour des collectivités publiques, que des entreprises et particuliers. Il est également partenaire de l’OFEV (Office fédéral de l’environnement) pour des projets de conservation des habitats et des espèces à l’échelle nationale. Des prestations de pointe L’écologie appliquée est la science qui consiste à prévoir les effets des actes humains sur la nature, le paysage et l’environnement. Que ce soit dans le domaine de la production d’énergie éolienne, l’agriculture ou les projets d’infrastructure, L’Azuré accompagne ses clients pour les conseiller au mieux selon leur projet d’aménagement. Spécialisé dans le domaine de l’ornithologie, de l’étude de l’écologie des chiroptères, des amphibiens et de la bioindication animale, il traite toutes prestations liées à l’environnement: de la valorisation des écosystèmes (faune, flore, forêt), à la gestion et l’aménagement de sites et de milieux naturels, aux études d’impact sur l’environnement, en passant par la mise en œuvre de réseaux écologiques. Le bureau propose notamment des activités de conseil aux agriculteurs dans le cadre des paiements directs pour la promotion de la biodiversité et de la qualité du paysage et organise des ateliers pour les exploitants.

Ateliers pour les exploitants agricoles

Ces dernières années, L’Azuré a renforcé ses activités auprès des communes, se positionnant comme un véritable partenaire capable de répondre à toutes leurs problématiques environnementales. Le bureau se tient également à la disposition des entreprises et des privés pour concevoir, dans le moindre détail, des projets d’aménagement extérieur favorisant la biodiversité. Zoom sur deux projets • L e bureau L’Azuré a été mandaté par le syndicat d’améliorations foncières de Savagnier (Val-de-Ruz) pour concevoir les mesures de compensation écologique du projet. Une des mesures a consisté à revitaliser un petit cours d’eau endigué, le Rosey. L’Azuré s’est chargé d’élaborer les plans et de piloter les travaux avec l’aide d’entreprises de la région. Des méthodes de génie biologique ont été utilisées pour stabiliser les nouvelles berges. L’Azuré s’est également chargé de l’aménagement d’un étang et du suivi biologique du plan d’eau (amphibiens, libellules, végétation). • L ’Azuré réalise de nombreuses études d’impact sur l’environnement et intervient en particulier dans le cadre de plusieurs projets de parcs éoliens dans le canton. Sans cesse à la recherche de solutions innovantes en vue de trouver des mesures réduisant l’impact des projets sur la nature, il développe des technologies d’analyse performantes, à l’image d’un détecteur d’ultrasons monté à 100 m d’altitude par un ballon à hélium pour étudier les chauves-souris à la Montagne de Buttes. La maîtrise de la cartographie informatique pour présenter les résultats de manière synthétique et attractive est également un de ses atouts.

Crêts du Mont d’Amin 1 • CH-2053 Cernier Tél. +41 32 852 09 66 info@lazure.ch • www.lazure.ch

97


ANIMA’FÊTES

Créateur d’événements sur-mesure L’entreprise Anima’Fêtes est spécialisée dans la création événementielle. Elle s’occupe aussi bien du service traiteur, que de la décoration et de l’animation. Depuis 2001, Claudio et Nabila Maccarone dirigent cette société au savoir-faire irréprochable, qui a notamment fait ses preuves dans l’organisation de soirées de prestigieuses entreprises. Zoom sur cette entreprise haute en couleur qui garantit un moment inoubliable!

98


Une multitude de prestations Savoir-faire et expérience Nabila et Claudio Maccarone de qualité pour un événement inoubliable Anima’Fêtes s’occupe de tout, Installée à Peseux, Anima’Fêtes afin de créer l’événement. Soirée est une entreprise dont les comd’entreprise, mariage, anniversaire, pétences ne sont plus à démoncommunion, baptême, gala, inaugutrer. D’abord active uniquement ration, apéritif dînatoire, event open dans l’animation, la société a air, boat party, ou soirée entre amis, étoffé ses prestations au fil des tout est mis en œuvre pour rendre années, afin de proposer, depuis ce moment unique et inoubliable. maintenant plus de 16 ans, une Pour ce faire, service traiteur, anioffre complète et un service mation et décoration sont les trois «clé en main». Anima’Fêtes est domaines clés de l’entreprise. S’il active partout en Suisse et prinest évidemment possible de choicipalement en Suisse romande. sir qu’une seule de ces prestations, Si l’entreprise est experte dans Anima’Fêtes a l’avantage de toutes l’organisation de mariage, elle les proposer. est particulièrement renommée Le service traiteur se veut raffiné, pour ses soirées d’entreprises. avec des mets savoureux et généDe grandes maisons réputées reux, sous forme de buffet ou seront déjà eu recours à ses servis à table. Les produits sont essenvices, et beaucoup d’entre elles tiellement locaux et issus du terroir lui sont toujours fidèles. Des soirées qui peuvent parfois accueillir jusqu’à 4000 per- neuchâtelois, afin d’avoir un regard et d’assurer une quasonnes. Anima’Fêtes produit également en exclusivité lité irréprochable. S’il est possible de composer à partir pour la Suisse un très grand nombre d’artistes: sosie, des menus et thèmes proposés par l’entreprise, tout est chanteur, humoriste, magicien,... et travaille en étroite imaginable et les déclinaisons sont infinies. Deux chefs collaboration avec d’autres artistes internationaux de prestigieux, une brigade de cuisine et une équipe prorenom. Ainsi, toutes les envies sont envisageables avec fessionnelle garantissent une cuisine exquise et un serce prestataire qui possède de nombreux contacts dans vice d’exception. La société s’occupe aussi du bar avec le monde du spectacle. L’entreprise organise également vins, champagnes et cocktails originaux, le tout pouvant ses propres événements publics, notamment lors du même être servi par des barmen Flair, pour un spectacle nouvel an ou pour la St-Valentin, des soirées qui sont garanti. Anima’Fêtes réalise aussi des fontaines à chamdevenues incontournables et qui attirent chaque année pagne, souvent l’un des moments les plus impressionbon nombre de personnes. Elle participe également à nants de l’événement. Elle est aussi la seule en Suisse à l’événement annuel phare de la ville de Neuchâtel: La proposer un service effectué par des hôtesses vêtues Fête des Vendanges qui a lieu tous les ans au mois de d’une robe à champagne. Une manière originale et glamour d’accueillir ses invités. septembre.

99


Les animations sont une part essentielle de la réussite d’une fête, et c’est une des spécialités de la société qui est renommée pour ses soirées organisées dans toute la Suisse romande. Anima’Fêtes possède une équipe de DJs professionnels pour assurer une ambiance musicale qui correspond aux goûts de chaque client. Une prestation essentielle pour des souvenirs inoubliables. La société propose un très large choix musical, mais aussi une sonorisation optimale, un micro RF à disposition et le «lightshow». D’autres animations sont à la carte, comme des lanternes volantes ou même des feux d’artifice, réalisés par des artificiers professionnels. Aussi, il est possible d’intégrer un spectacle à l’événement. En tant que productrice, l’entreprise est à même de proposer un large éventail d’artistes, dans tous les styles et pour toutes les préférences. Enfin, Anima’Fêtes s’occupe de la décoration, afin qu’elle soit personnalisée et unique. Les possibilités sont infinies et tout est mis en œuvre pour donner au lieu une atmosphère exceptionnelle. Coin photos ou gourmandise, choix de couleur, lumière d’ambiance, décoration en ballons ou encore art de la table, rien n’est laissé au hasard pour un événement parfait et surtout à l’image du client. A noter aussi qu’il est possible de louer un vaste assortiment de matériel événementiel, allant de la sonorisation en passant par le mobilier, jusqu’à la voiture ancienne et au bateau. 100


Un seul prestataire pour accompagner le client du début jusqu’à la fin L’entreprise Anima’Fêtes a l’avantage de proposer à elle seule la totalité des prestations pour l’organisation optimale d’un événement. Une particularité qui garantit un tarif avantageux, mais surtout un accompagnement idéal tout au long du projet. Elle attache une importance primordiale à la satisfaction du client et met tout en œuvre pour satisfaire tous ses désirs. Toutes les propositions sont faites en fonction du budget de départ, en suivant au mieux les choix et envies. Tout est modulable et les possibilités sont illimitées. Si les prestations «à la carte» sont déjà très complètes, les clients sont libres d’amener leurs idées, qui sont parfois gardées, développées et proposées à d’autres. Anima’Fêtes continue parallèlement à créer ses propres événements publics, et le prochain rendez-vous sera pour la soirée du nouvel an sur le thème «cabaret magique», à Cortaillod.

«Bien Vivre» a testé pour vous...

A l’occasion de mes 50 ans, nous avons fait appel à la société Anima’Fêtes et leur artiste Sandy, sosie de Amy Winehouse. Une artiste incroyable connue pour sa victoire dans l’émission française diffusée sur TF1 «Qui sera le meilleur sosie?». Elle a réussi à nous époustoufler et à nous faire croire à l’incroyable tant son personnage était parfait. Au cours de ce concert privé, nous avons partagé avec elle un moment de pur bonheur, de joie et de convivialité à la hauteur des plus belles prestations évènementielles. Je vous recommande chaleureusement cette entreprise et ses artistes. Didier Benais, directeur des Editions Bien Vivre

Anima’ Fêtes

Grand-Rue 14 • CH-2034 Peseux (Neuchâtel) Tél. +41 78 709 72 11 info@animafetes.ch • www.animafetes.ch

101


ALFASET

Un partenaire industriel et social de confiance Fondée il y a 55 ans par la création du premier atelier protégé de Suisse, la Fondation alfaset est composée aujourd’hui de 4 centres de production et 3 sites d’hébergement qui emploient au total 600 collaborateurs, dont 440 en situation de handicap. Offrant une large palette de prestations aux entreprises dans des secteurs très divers, elle contribue également à la réhabilitation des personnes dans le marché du travail et à leur intégration dans la société. Une vocation économique et sociale qui constitue l’ADN d’alfaset. Tour d’horizon de ses prestations et activités.

Rue des Terreaux à La Chaux-de-Fonds

102


« alfaset m’apporte un contact social et une stabilité de la part de mes collègues. J’aime travailler et alfaset m’offre le lieu de travail idéal. J’apprécie également les nouveaux défis et me réjouis chaque fois qu’un nouveau travail m’est proposé. » Mathieu (atelier injection plastique)

De 1962 à nos jours La Fondation alfaset est née sous l’impulsion de Bernard Froidevaux, un horloger Chaux-de-Fonnier souffrant luimême d’un handicap. Face à ses difficultés de trouver un emploi, il crée en 1962 le premier atelier protégé de Suisse à La Chaux-de-Fonds. L’objectif, pour ce fervent défenseur de la loi sur l’invalidité telle qu’on la connait aujourd’hui, fournir du travail aux personnes en situation de handicap. Depuis, alfaset n’a cessé de se développer, fournissant du travail à plus de 400 personnes en situation de handicap et répondant aux besoins des entreprises de la région dans de multiples domaines. Actuellement, la Fondation compte quatre centres de production, dont un à Neuchâtel, deux à La Chaux-de-Fonds et un à Couvet, regroupant 26 ateliers et plus de 15 métiers. Institution reconnue d’utilité publique, dans le cadre de la LIPPI (Loi fédérale sur les institutions destinées à promouvoir l’intégration des personnes invalides), elle fonctionne sur la base de la vente de ses produits et activités industrielles, ainsi que des subvenRené Barbezat tions du canton de Neuchâtel, qui prennent en charge les surcoûts d’exploitation dûs à l’encadrement social des employés en situation de handicap ayant une capacité réduite de production. L’intégration par le travail La vocation d’alfaset est de permettre à ses employés en situation de handicap d’améliorer leur situation morale, matérielle et sociale et ainsi de favoriser leur intégration dans la société. La Fondation offre des places de travail adaptées aux personnes en situation de handicap physique, psychique, mental (degrés légers à moyens) et sensoriel. Des personnes au bénéfice d’une rente de l’AI ou en voie de l’obtenir et en âge d’exercer une activité professionnelle. Placés selon leur souhait, leur autonomie et capacité professionnelle (capacité minimum de 15 h /semaine) dans l’un des ateliers de la Fondation, ils perçoivent contre leur travail un complément à leur rente AI et bénéficient d’un encadrement socio-éducatif et socio-professionnel grâce à des maîtres

Injection plastique

Couvet

socio-professionnels, éducateurs et infirmiers d’alfaset. 160 collaborateurs expérimentés et compétents qui ont à cœur d’accompagner les employés en situation de handicap dans leur développement personnel et professionnel. Loin d’être une fin en soi, alfaset est avant tout un tremplin vers la vie active, puisqu’elle vise à permettre à terme aux personnes de rejoindre le marché du travail traditionnel. Et les «succes stories» sont nombreuses, comme l’explique René Barbezat, directeur général d’alfaset: «Certains de nos employés ont réussi à trouver du travail à la voirie ou aux espaces verts de La Chauxde-Fonds par exemple et sont aujourd’hui complétement indépendants financièrement avec leur propre logement». 103


Serrières

Jardinage

Des lieux de vie adaptés Suivant l’évolution de ses usagers et leur situation de très près, le besoin de créer des lieux d’accueil s’est manifesté rapidement au sein d’alfaset. Elle a ainsi ouvert trois foyers, à Peseux, Serrières et La Chaux-de-Fonds. Des lieux qui accueillent près de 80 résidents ne présentant pas les capacités nécessaires pour vivre seul ou qui ne bénéficient pas d’un encadrement familial suffisant. A travers la maxime «l’art de vivre sa différence», les foyers poursuivent les objectifs d’intégration et d’autonomie portés par la Fondation. Celle-ci gère également des appartements protégés pour un total de 22 places et propose des suivis pédagogiques en ambulatoire. Au total ce sont une centaine d’employés en situation de handicap qui évoluent au sein des structures gérées par alfaset.

Horlogerie

104


Quelques entreprises qui font déjà confiance à alfaset • CFF • IMA Medtech Switzerland • Nexans • Felco • FKG Dentaire • CR Machinery (CICR) • Johnson & Johnson • Nivarox • Philip Morris • Longines • Tissot • Tag Heuer • PFM Medical

Scie panneaux

AREA, atelier de réhabilitation alfaset a inauguré en 2010, AREA à La Chauxde-Fonds. Un atelier de réhabilitation dit «occupationnel» qui a pour but d’accompagner des personnes qui rencontrent des difficultés d’ordre psychique et/ou social. Accompagnées par deux maîtres socioprofessionnels diplômés sur une durée maximum de douze mois, les personnes réalisent des petits travaux sans contrainte de production (présence minimale de deux fois deux heures hebdomadaires) et apprennent à renouer avec une activité professionnelle, à se familiariser à un rythme de travail, à créer des relations sociales et surtout à reprendre confiance en elles. A la fin de l’atelier, les participants peuvent soit réintégrer le monde du travail ou être engagés dans les ateliers adaptés d’alfaset. Serrurerie

105


Spirobille

Imprimerie

106

Un partenaire industriel En plus de son caractère social, alfaset est aussi une société de services. Elle est mandatée par diverses entreprises de la région pour des travaux de sous-traitance et offre une grande variété de prestations. Celles-ci sont réalisées au sein de ses propres ateliers ou directement dans l’entreprise «cliente» au sein d’ateliers intégrés intra ou extra muros. C’est le cas notamment pour Philip Morris, Felco ou encore Nivarox, qui emploient respectivement une vingtaine de collaborateurs d’alfaset. A travers ses quatre centres de production, alfaset gère 26 ateliers dont un de mécanique, tôlerie, serrurerie, sablage, thermo poudrage, imprimerie, archivage numérique, menuiserie, caisserie, câblage, montage de composants électriques, conditionnement, service de jardinage, blistage, skinage, prestations administratives, blanchisserie industrielle (certifiée RABC). Elle regroupe au total 15 corps de métier à même de répondre à la diversité des besoins des entreprises. Par ailleurs, alfaset assure également la fabrication de produits finis, tels que des jeux éducatifs, des jouets en bois et des ruches. La Fondation compte également un restaurant ouvert à tous avec service traiteur sur place ou en entreprise ainsi qu’une salle de conférence disponible à la location dotée d’équipements ultramodernes et pouvant accueillir une centaine de personnes.


Menuiserie

Des prestations de qualité Garantir à ses clients des prestations de qualité en utilisant au maximum les potentialités personnelles et professionnelles de chacun, tel est l’engagement d’alfaset. La Fondation tient à être identifiée comme une entreprise à part entière sur le marché et à prouver que des employés, en situation de handicap bien encadrés, sont à même d’effectuer des travaux de qualité supportant facilement la comparaison avec des produits concurrents, à des prix compétitifs et dans le plus grand respect des délais. Accueillant des équipements techniques de pointe, chaque atelier est géré par un ou plusieurs maîtres socioprofessionels ES. Ils sont au bénéfice d’une expérience dans le monde de l’industrie dans leur métier et les produits et services font l’objet d’un contrôle qualité stricte. A noter que les tarifs des prestations sont conformes aux prix du marché et que la subvention cantonale est destinée à financer l’encadrement social. Pour répondre toujours mieux aux besoins de ses clients, alfaset dispose d’un service de livraison actif sur tout le territoire cantonal.

Mécanique

alfaset

Ateliers et foyers, Administration générale Rue des Terreaux 46-50 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 967 96 50 • Fax +41 32 967 96 51 alfaset@ne.ch • www.alfaset.ch

Expédition

107


m o i q n u O e C E Plus je profite, plus j’économise !

+ + + ECOcheck VIPilule + VIPilule + VIPilule

Demandez votre Pass, il est GRATUIT ! Il vous offre 5 % de remise de fidélité à l’année sur tout l’assortiment. En plus vous recevez à votre anniversaire le proxiPASS: 20 % de remise pendant 20 jours chez plus de 30 commerçants partenaires proxiPASS: www.proxipass.ch Sélection de produits à prix légers, réduits de 15 à 25 % ECOpoints x 2 pour recevoir plus vite vos chèques de CHF 10.Rabais de 2.5 % sur vos médicaments prescrits (A et B, remboursés par l’assurance de base). La sécurité en plus ! ECOpoints x 2 sur toutes les pilules + rabais de 10 % sur les contraceptifs de notre partenaire Spirig Healthcare (soit 20 % d’avantages cumulés). 20 % d’avantages cumulés aux promotions beauté et 15 % cumulés sur tous vos parfums, toute l’année.

= ECOnomies !

&


& ECOlogique

L’ECOlogie au cœur de nos priorités

Nos 10 engagements ECOresponsables 1

50 centimes par chèque ECOPASS de CHF 10.- remis (soit 5%) sont versés au fonds environnemental qui a permis de financer l’ECOsentier.

2

ECOPHARMA diffuse et encourage l’utilisation de l’ECO-sac, réutilisable et générant des ECOpoints sur votre compte ECOPASS.

3

ECOPHARMA offre à sa clientèle des sacs à base d’amidon 100% bio- dégradables et compostables.

4

Les livraisons à votre domicile se font à l’aide d’un véhicule électrique ou un véhicule minimisant les émissions de CO2.

5

Nous récupérons et trions gratuitement vos vieux médicaments et finançons leur élimination adéquate et respectueuse de l’environnement.

6

Un assortiment de produits cosmétiques et de nettoyage écologiques est disponible dans certaines ECOPHARMA.

7

Un tri sélectif des déchets est effectué par les ECOPHARMA pour permettre leur valorisation et/ou leur recyclage.

8

Les ECOPHARMA sont facilement accessibles par les transports en commun.

9

Les documents papier diffusés par ECOPHARMA sont climatiquement neutres au niveau de l’impression et du papier.

10

Les ECOPHARMA disposent d’un éclairage LED moderne qui minimise la consommation d’énergie.


ECOPHARMA

Ses valeurs: Economie – Ecologie – Proximité Basée à La Chaux-de-Fonds, l’enseigne ECOPHARMA est représentée par 4 officines implantées aux 4 coins de la ville. Economie, écologie, proximité ou encore confidentialité sont les valeurs défendues par cette enseigne locale qui se veut proche de ses clients. Entreprises modernes aux idées novatrices, elles offrent des prestations singulières et personnalisées avec comme objectif principal: une qualité irréprochable. Zoom sur ces professionnels reconnus pour leur sens du service.

Pharmacie Centrale

Pharmacie de l’Hôtel-de-Ville

110

Pharmacie Eplatures Centre

Pharmacie de la Gare


ECOPHARMA: 4 pharmacies à votre service ECOPHARMA est né à La Chaux-de-Fonds, il y a une dizaine d’années et compte aujourd’hui en son réseau quatre pharmacies. Au bénéfice d’emplacements idéalement situés près des principaux pôles d’attractivité de la ville, chacune de ses structures offre en plus des prestations classiques, une dimension unique liée à plusieurs activités complémentaires. Ainsi, la Pharmacie Centrale propose un segment «beauté» avec son centre de soins alors que la Pharmacie de la Gare dispose d’un département droguerie très apprécié des particuliers comme des professionnels (industries horlogères,...). Elle est la seule droguerie encore en activité dans les montagnes neuchâteloises. La Pharmacie des Eplatures et celle de l’Hôtelde-Ville sont les deux autres entités de ce réseau. ECOPHARMA, c’est aussi une équipe de professionnels compétents formés en continu par le biais d’un programme exigeant et rigoureux. Elle s’investit beaucoup dans la formation des apprenants et des pharmaciens dans le cadre de la formation universitaire.

ECOPHARMA: des prestations de qualité diversifiées

Polymédication

DiaCheck

Cardio-test

ECOPHARMA: une structure locale Entreprise neuchâteloise et responsable, ECOPHARMA est une structure locale qui s’engage en faveur de la proximité. Un engagement qui se traduit par sa volonté de s’inscrire comme un interlocuteur de santé proche de ses clients et à l’écoute de leurs besoins. ECOPHARMA, c’est également une entreprise locale qui créer de l’emploi avec près de 60 collaborateurs issus de la région. ECOPHARMA: des prestations de qualité diversifiées ECOPHARMA a su se démarquer et créer sa propre identité grâce à la diversification et la qualité des prestations qu’elle propose. Reconnue comme l’un des meilleurs fournisseurs de produits et services pharmaceutiques de la région, cette entreprise a la volonté d’offrir davantage à ses clients. Espaces de jeux pour les enfants, livraison à domicile rapide et efficace, conseils d’experts dans le domaine de la santé au naturel (homéopathie, aromathérapie, phytothérapie,...), ECOPHARMA a su apporter un soin particulier à la confidentialité avec notamment la création d’espaces intimes dans lesquels pharmaciens et clients peuvent communiquer en toute discrétion. Dans cet esprit d’accompagnement au quotidien, ECOPHARMA propose également un soutien permanent et offre à ses patients la possibilité de réaliser de nombreux tests et contrôles sur place, comme le cardiotest, le contrôle de glycémie ou encore un entretien de polymédication. Ce dernier examen est entièrement pris en charge par les caisses maladies. ECOpass: ECOnomies Plus qu’une carte de fidélité, l’ECOpass c’est avant tout un moyen de remercier chaque client de leur visite. Utilisé par plus de 35’000 adhérents, l’ECOpass est gratuit pour toute la famille et offre de nombreux avantages: cumul de points qui se transforment en chèque-cadeau, accès aux ECOprix, remises fidélité,... Elle donne également accès au proxiPASS. Chaque client le reçoit quelques jours avant la date de son anniversaire et peut profiter d’offres auprès d’une trentaine de commerces partenaires. 111


ECOPHARMA: ECOlogie ECOPHARMA confirme aussi son engagement en faveur de l’écologie en reversant chaque année 5% de chaque chèque encaissé au fond ECO-éducatif, dédié au développement de projets d’éducation à l’environnement (dont l’ECO-sentier à ChapeauRâblé). Soucieuse d’économiser le papier, ECOPHARMA mise sur les supports numériques. Son application téléchargeable sur version mobile permet à tous les patients d’avoir sur eux leur ECOpass, mais aussi de commander son ordonnance en ligne, de commander des produits grâce à la fonction photo-commande, de consulter les offres du moment ou encore de participer à des concours. Une appli ludique, pratique qui permet de faire de nombreuses économies.

Aloha: Soins et bien-être Créé en 2010, le centre de soins Aloha est situé dans les locaux de la Pharmacie Centrale. Une aventure qui démarre avec la création d’une petite structure et qui se poursuit par un développement rapide de cette activité annexe et complémentaire d’ECOPHARMA. Des professionnels expérimentés offrent des soins manuels qui s’adressent à une clientèle mixte. Epilation, enveloppement aux algues, soin du visage, massage, microblading,... la qualité apportée à chaque prestation fait d’Aloha un lieu incontournable à La Chaux-de-Fonds. Après chaque prestation, le client peut profiter d’un espace détente dans une ambiance cocooning qui lui permet de prolonger les bienfaits de son soin dans le calme et le confort. Une adresse à découvrir pour un moment de bien-être privilégié !

112


= Accessible ! PHARMACIE-PARFUMERIE CENTRALE 47- 49, av. Léopold-Robert 4 places réservées / Bus 301, 303, 311, 312

PHARMACIE DE L’HÔTEL DE VILLE 7, av. Léopold-Robert 1 place réservée + 8 places (30 mn) / Bus 301, 303, 311, 312

P

P

P

P

+ PharmaDRIVE

PHARMACIE EPLATURES CENTRE 20, bd des Eplatures Parking du centre commercial / Bus 302, 360

PHARMACIE-DROGUERIE DE LA GARE 4, place de la Gare 4 dépose-minute / Bus 301, 302, 303, 304, 310, 311, 312, 360, 361

Testez notre PharmaDRIVE : facile, sûr et pratique ! Le premier PharmaDRIVE du canton, vous permet d’acheter et de réceptionner vos médicaments sans sortir de votre véhicule.

>

6 déposeminute

>

>

>

Le remède au problème de stationnement

30 places 30 min.

Un emplacement spécial est prévu devant notre pharmacie.

4 dépose-minute Pharmacie

P

Gare bus

Gare CFF

L’accès au nouveau parking de la gare s’effectue par l’Avenue de la Gare. Si ce dernier est complet, vous pouvez, le temps de votre visite à notre pharmacie, laisser votre véhicule à l’emplacement indiqué, devant notre ECOPHARMA. Il n’y a pas de cases officielles mais votre véhicule y est toléré pour une dépose ou prise de livraison rapide.


INTERVIEW

SYLVIA MOREL

PRÉSIDENTE DU CONSEIL COMMUNAL

La Chaux-de-Fonds

« S’investir et travailler pour améliorer la situation » Ville natale de Le Corbusier, La Chaux-de-Fonds, a été pendant plus de 100 ans le centre mondial de l’horlogerie. Si aujourd’hui la commune de 39 000 habitants traverse d’importantes difficultés financières, elle est plus que jamais prête à relever les défis qui l’attendent, comme nous l’explique Sylvia Morel, la nouvelle présidente du Conseil communal qui nous parle avec fierté de sa commune.

114


Quel regard portez-vous sur la commune? C’est une ville magnifique mais elle est trop souvent malmenée par les médias. On parle toujours de La Chaux-de-Fonds de manière négative en pointant du doigt la neige, le froid, l’altitude. Mais les chaux-defonniers aiment ces paysages enneigés et le soleil qui y prédomine. C’est une grande ville, mais où que l’on soit, on est à moins de 15 minutes de la forêt. Les paysages y sont magnifiques et les conditions idéales pour les amoureux de sport. J’aimerais que les habitants disent autour d’eux à quel point on est bien à La Chaux-deFonds et qu’il y fait bon vivre.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre parcours en politique et nous expliquer les origines de votre engagement? J’ai commencé à faire de la politique à l’âge 27 ans au Conseil général de La Chaux-de-Fonds sous l’étiquette du parti radical, devenu PLR, et je n’ai jamais arrêté. Cela fait 5 ans que je suis députée au Grand Conseil et 2 ans que j’ai intégré le Conseil communal de la ville, dont je suis devenue la présidente en août 2016. Si j’ai décidé de m’engager en politique, c’est parce que j’ai toujours été convaincue que c’est un bon moyen pour changer les choses qui nous déplaisent. Il faut s’investir et travailler pour améliorer la situation.

La Chaux-de-Fonds connaît une situation financière difficile avec 14 millions de pertes de recettes fiscales entre 2014 et 2017. Quelles sont les causes et comment faire face? La mauvaise conjoncture économique explique en partie la morosité des chiffres dans une région industrielle comme la nôtre dépendante de l’exportation avec l’horlogerie, mais plusieurs réformes cantonales sont également en cause. Il y a tout d’abord la réforme de la fiscalité, mise en place en 2014 sans que l’on puisse apprécier ses conséquences. On nous a parlé de réduire l’impôt sur les personnes morales de moitié mais que les pertes de recettes seraient compensées par le fait que de nombreuses entreprises allaient cesser d’être exonérées. En réalité, il s’est avéré qu’à La Chaux-de-Fonds, aucune entreprise n’était exonérée. L’analyse n’a pas été faite jusqu’au bout. Il en va de même pour la réforme sur le parascolaire et les prochaines réformes, notamment sur l’impôt des frontaliers, qui risquent d’aggraver encore les choses. Au total, les réformes cantonales ont fait perdre huit millions de francs à la ville entre 2014 et 2017! La situation financière est grave et on ne peut continuer comme ça. Pour limiter les dégâts, nous avons restructuré nos services et proposé d’augmenter les impôts de trois points en attendant des jours meilleurs, mais cela ne suffira pas. Il faut que l’Etat prenne conscience de la gravité de la situation et qu’il engage des mesures pour compenser les effets désastreux des différentes décisions. Vu la gravité du problème, nous avons besoin d’une vraie collaboration avec l’Etat.

115


Pouvez-vous nous parler de quelques-uns des projets qui seront menés par la commune durant cette législature? Vu la situation financière, nous sommes très limités au niveau des investissements. Nous ne pouvons pas investir plus de 10 millions par année, ce qui est relativement modeste pour une ville de notre ampleur. Nous avons cependant des petits projets comme la rénovation de l’ascenseur de la gare, qui représente une liaison importante entre le Sud et le centre-ville. Un nouveau tobog­ gan va également être construit à la piscine. Pour les grands projets, nous essayons de développer des partenariats avec des investisseurs privés. Plusieurs dossiers sont en cours et des réflexions se font notamment au niveau du centre sportif de la Charrière.

116


La Chaux-de-Fonds est également une ville de culture. Pouvez-vous nous présenter l’offre culturelle locale? Connue pour son urbanisme horloger, La Chaux-deFonds abrite également un théâtre, une salle de musique particulièrement renommée pour ses qualités acoustiques mais aussi de nombreux musées, dont le Musée d’art et d’histoire récemment rénové ou le Musée des Beaux-arts qui compte des collections impressionnantes, sans oublier le Musée international d’horlogerie (MIH), cité par le président chinois lors d’une visite officielle en Suisse et qui a souligné les liens de ce dernier avec le musée de Pékin. On peut également parler du Club 44, un espace unique et atypique qui organise et accueille des conférences, débats et rencontres en tout genre. Au niveau des événements ponctuels, il y a la Braderie, organisée tous les deux ans le premier week-end de septembre, la Plage des Six Pompes, qui est un festival des arts de la rue qui réunit sur une semaine près de 30 000 personnes, ou encore la course hivernale «La trotteuse» et la Fête de mai, mise sur pieds suite à la donation d’un habitant à la ville de ses vignes. Eh oui, nous produisons du vin à La Chaux-de-Fonds! Le mot de la fin… Trois nouveaux Conseillers communaux sont entrés en fonction fin 2016. Nous formons une équipe expérimentée en politique et sommes prêts à retrousser nos manches et relever des défis, même les plus compliqués, dont celui des finances de la ville. Il va falloir changer nos habitudes et agir différemment mais nous sommes prêts. 117


TRANSN

TRANSPORTS PUBLICS NEUCHÂTELOIS SA

Une entreprise de service prête à relever tous les défis Fruit de la fusion en juin 2012 des Transports publics du Littoral neuchâtelois (TN) et des Transports régionaux neuchâtelois (TRN), transN est une entreprise spécialisée dans l’exploitation des réseaux de transports ferroviaires et routiers du canton de Neuchâtel. Forte de 470 collaborateurs, elle assure un service de qualité 365 jours par an, desservant tout le canton. Zoom sur cette jeune entreprise dynamique dont les objectifs ambitieux en font aujourd’hui un partenaire incontournable du développement régional.

© Photos de Guillaume Perret

118


TransN est le résultat d’une fusion entre deux entreprises de transport du canton. Quels étaient les objectifs initiaux et est-on en mesure d’estimer les premiers résultats? Cette fusion visait plusieurs objectifs. Il s’agissait tout d’abord de nous structurer de la manière la plus efficiente possible afin d’améliorer la qualité de nos prestations tout en diminuant nos coûts. Avec près de 300 km de lignes et plus de 470 collaborateurs, cela nous a permis également d’atteindre la taille critique suffisante pour générer de grands projets internes et générer des économies d’échelle, notamment en rendant possible des synergies entre d’autres entreprises de transport.

Quelles sont les actions concrètes qui ont été mises en place pour améliorer la qualité de vos prestations? Pour nous, la qualité englobe différents paramètres comme le rapport qualité/prix, la propreté des véhicules, la performance du réseau, la serviabilité du personnel ou encore la ponctualité des véhicules. Nous mettons actuellement en service un système d’aide à l’information voyageurs et à la gestion du trafic qui permet d’une part, d’informer les voyageurs aux arrêts de bus et dans le bus (destination, prochain arrêt, correspondance) en complément du développement d’une application smartphone et d’autre part, de régler le trafic et de donner des informations aux chauffeurs dans tout le canton. Ces dernières années, nous avons également développé des réflexions autour de la chaîne de transport afin de pouvoir fournir à nos clients des prestations de qualité de bout en bout de leur trajet en intégrant des voitures de locations, des taxis ou encore des bornes de vélos électriques. L’objectif étant que nos clients n’aient plus à se demander s’ils doivent utiliser leur véhicule privé pour se déplacer d’un point A à un point B, mais qu’ils utilisent spontanément nos services. Cela vaut également pour les loisirs grâce à nos offres de voyages «Frantour-Railtour», qui transportent nos clients de chez eux vers de nombreuses destinations inoubliables.

Pascal Vuilleumier

Chiffres-clés Kilomètres de réseau Voyageurs transportés/an Population desservie Nombre de lignes

281 27 millions 166 000 habitants 36

Parc de véhicules Matériel ferroviaire 26 Trolleybus 34 Autobus 100 Funiculaires 3 TOTAL 163

Effectif du personnel (au 31.12.2016) 473 collaborateurs (457.35 équivalent plein temps) Chiffre d’affaires (au 31.12.2015) 82.8 millions

119


Vous avez mis en place récemment un pôle Clients. Quel est son rôle? Ce pôle Clients regroupe le marketing et tout ce qui ressort de nos relations avec la clientèle. C’est véritablement l’ambassadeur de nos clients qui en réalité sont très diversifiés. Il est essentiel de cerner et de comprendre leurs besoins réels et leurs souhaits. Nous avons lancé en automne 2016 une grande étude de fond afin d’être au clair sur ce que souhaitent nos commanditaires, soit la Confédération, le canton et les communes. Celle-ci nous permettra de déterminer quels sont leurs moyens et leurs attentes au niveau de la qualité. En fonction des résultats, nous allons élaborer un plan d’action marketing. Qui sont aujourd’hui les clients des Transports publics neuchâtelois? Ces dernières années, nous avons enregistré une hausse du nombre de nos voyageurs conforme à la moyenne nationale, soit de l’ordre de 2% par an. Ce qui nous différencie d’autres cantons, c’est encore notre forte proportion de clients dits «Captifs», c’est-à-dire les étudiants, les personnes âgées et les individus sans véhicule individuel. Le challenge consiste aujourd’hui à diversifier notre clientèle, ce qui se fait peu à peu. Les usagers s’aperçoivent aujourd’hui de la simplicité des déplacements en transports publics et y reviennent. Les touristes choisissent également de visiter de plus en plus la région en bus, train et funiculaire, qu’il s’agisse du Val-deTravers, des mines de la Presta ou encore de Chaumont qui reste le site le plus visité du canton. Même s’il ne s’agit pas de notre clientèle prioritaire, je pense que nous avons une belle carte à jouer.

© Photos de Guillaume Perret

120


Concernant les touristes justement, quelles sont les actions spécifiques mises en place à leur attention? Nous avons développé, en collaboration avec l’Office de tourisme, une carte de transport journalière remise aux touristes pour l’achat d’une nuit dans le canton et valable durant toute la durée de leur séjour. Nous nous sommes rendu compte qu’il est souvent compliqué de voyager en Suisse pour un étranger, du fait du système de zones et des tarifs différenciés difficiles à comprendre auxquels s’ajoute en plus la barrière de la langue. Or, si nous voulons remplir nos bus, il est important que les touristes ne rencontrent aucun problème pour se déplacer. Cela est d’autant plus important, que nous sommes souvent le premier contact qu’a le touriste avec la réalité locale lorsqu’il arrive chez nous. Nous jouons donc en quelque sorte le rôle d’ambassadeur du canton.

121


Premiers ambassadeurs de transN auprès du public, vos chauffeurs. Quelle est votre philosophie d’entreprise? Nous veillons à ce chacun de nos collaborateurs et en particuliers nos 260 chauffeurs, en contact direct avec notre clientèle, adhèrent à notre philosophie d’entreprise basée sur les valeurs suivantes: satisfaction du client, innovation et initiative, professionnalisme et esprit d’équipe. Notre équipe de chauffeurs se caractérise par son expérience, son dynamisme et son incroyable diversité, avec pas moins de 17 nationalités, ce qui représente une véritable source de richesse pour l’entreprise. Comment sont-ils formés? TransN dispose d’un centre de formation initiale et continue. Situé à Cernier, ce centre de formation permet à tous, conducteurs/trices et futurs/es conducteurs/ trices, d’atteindre leurs objectifs en matière de formation sans devoir se déplacer exagérément. TransN garantit ainsi une formation de qualité adaptée à chacun, dans les meilleurs délais. Les cours sont donnés par des formateurs agréés. Nous avons récemment fait une enquête de satisfaction auprès de nos clients pour voir les points à améliorer. Des actions ciblées auprès du personnel vont être mises en place afin d’augmenter l’adéquation entre les attentes et ce que l’on constate sur le terrain. © Photos de Guillaume Perret

122


TransN est également une entreprise qui s’engage dans la formation des plus jeunes. Pouvez-vous nous en dire davantage? L’entreprise compte actuellement une dizaine d’apprentis répartis entre le secteur technique et administratif. Cela permet de donner la chance à des jeunes de se former, d’apporter du dynamisme à nos équipes tout en assurant la relève dans nos métiers techniques qui comportent de multiples spécificités et pour lesquels trouver du personnel est de plus en plus compliqué. Quels sont actuellement les axes de développement de transN? Nous souhaitons développer davantage les partenariats avec les entreprises neuchâteloises afin d’assurer le transport des travailleurs, notamment les pendulaires. Au niveau ferroviaire, nous développons le système RER en partenariat avec les CFF. Autre objectif, optimiser notre réseau et nos véhicules afin d’offrir le meilleur à nos clients mais à des coûts moindres. Pour le moment, nous avons réussi à baisser nos coûts de production sans toucher aux prestations dont la qualité est en hausse.

transN

Direction Allée des Défricheurs 3 • Case postale 1429 CH-2301 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 924 24 24 • Fax +41 32 924 24 09 info@transn.ch • www.transn.ch

123


MENUISERIE VAUTHIER SA

L’excellence à votre service Fondée en 1978, la Menuiserie Vauthier SA fêtera en juin 2018 ses 40 ans d’existence. Forte de trois départements: Menuiserie et Agencement, Fenêtres et Volets, Cuisines, elle propose un large panel de prestations qui lui permet d’effectuer tous les travaux dans le domaine du bois et de ses dérivés. Avec 35 collaborateurs expérimentés et passionnés, elle prône des valeurs comme la créativité, l’expertise, la qualité et la réactivité avec à la clé des réalisations uniques et sur-mesure. Zoom sur ses prestations et sa philosophie.

124


40 ans d’histoire La Menuiserie Vauthier SA a été créée par Roland Vauthier en 1978 à Boudry. Seul au départ, il ne tarde pas à faire prospérer son entreprise dont l’effectif croît progressivement au fil des années. Fort de son succès, la société déménage en 1985 dans de nouveaux locaux plus spacieux dans la zone industrielle nord de Boudry. Une grande halle de stockage et débitage verra le jour quelques années plus tard, étoffant ainsi les installations pour davantage de performance et de confort. En 1991, une société anonyme est créée réunissant Roland Vauthier, son papa Marcel et Jean-Claude Roy. Au bénéfice de 10 ans d’entreprise, ce menuisier de métier deviendra actionnaire majoritaire en 2013, deux ans avant le départ de M. Vauthier dont les parts sont reprises à fin 2015 par Ken Walser. Aujourd’hui, la Menuiserie Vauthier SA, dirigée par Monsieur Jean-Claude Roy, compte 35 collaborateurs et est active sur l’ensemble du canton de Neuchâtel. La force du capital humain Depuis sa création, la Menuiserie Vauthier SA cultive une philosophie d’entreprise ouverte et dynamique basée sur l’écoute et l’entraide. Des valeurs qui lui ont permis de se constituer une équipe de collaborateurs fidèles et expérimentés parmi laquelle figurent notamment 5 menuisiers en atelier, 10 menuisiers monteurs et 6 personnes au bureau technique. Une entreprise qui s’illustre également par sa volonté formatrice, puisqu’elle forme constamment 4 à 6 ap­prentis, soit 1 à 2 apprentis par année d’apprentis­ sage. Un engagement motivé par la passion de transmettre et la volonté de voir perdurer le métier et l’entreprise.

40

ans

en 2018

La satisfaction client au cœur des priorités Avec un savoir-faire développé depuis bientôt quarante ans, la Menuiserie Vauthier SA a su se doter des meilleurs atouts pour satisfaire sa clientèle, à commencer par une culture du service irréprochable, basée sur une écoute attentive des besoins et envies de ses clients et une grande disponibilité. Grâce à ses équipements à la pointe de la technologie, avec des machines à commande numérique, un centre d’usinage CNC et une cabine de giclage, elle est capable de réaliser des ouvrages d’une grande complexité. A cela s’ajoute un bureau technique, des espaces d’exposition et bien sûr l’expérience des collaborateurs valorisée au sein de ses trois départements: Menuiserie et Agencement, Fenêtres et Volets et Cuisines. Parce que la qualité est essentielle pour la Menuiserie Vauthier SA, elle travaille en étroite collaboration avec les meilleurs fournisseurs suisses de sa branche d’activité avec qui elle entretient des rapports de confiance depuis de nombreuses années avec à la clé des synergies bénéfiques pour chaque client. 125


Menuiserie et Agencement Véritable cœur de l’entreprise, le département Menuiserie et Agencement réalise toute sorte de menuiserie. Qu’il s’agisse d’agencements intérieurs, de mobilier sur-mesure, de la fabrication de portes d’entrée et de sécurité, d’isolation, de pose de lames ou de la création d’escaliers du plus simple au plus complexe, il offre de multiples services. Les prestations comprennent aussi les travaux d’entretien, de rénovation et la mise en conformité feu et sécurité. Dirigé par Ken Walser, il se distingue par son extrême réactivité et sa capacité à réaliser des ouvrages tant traditionnels que contemporains. Dans le domaine de l’agencement, chaque mandat est étudié en étroite collaboration avec le client avant d’être exécuté avec minutie dans l’atelier selon un cahier des charges précis. Les réalisations valorisent les meilleurs matériaux, à commencer bien sûr par le bois, symbole de noblesse et de chaleur, allié avec subtilité au verre ou au métal. Que ce soit pour des privés, des établissements publics, le domaine médical ou l’industrie, la Menuiserie Vauthier SA s’adapte à toutes les exigences et tous les goûts. Besoin d’inspiration? La Menuiserie Vauthier SA vous invite sur réservation à visiter son espace d’exposition dans ses locaux à Boudry. 126


127


Fenêtres et Volets La Menuiserie Vauthier SA est le représentant régional de la maison EgoKiefer, leader de la fabrication de fenêtres et de portes en Suisse. Situé à Neuchâtel où il abrite un spacieux showroom, le département Fenêtres et Volets, dirigé par Christian Duvoisin propose des prestations personnalisées avec des portes et fenêtres fabriquées sur-mesure en PVC, bois ou bois-aluminium afin de correspondre parfaitement au style de chaque habitation. Concernant les volets en aluminium, il offre un large choix de coloris avec 1000 références au total. Des réalisations de fabrication suisse, gage de qualité pour la clientèle. Les prestations comprennent également la pose de stores et de moustiquaires pour un service complet.

128


Cuisines «Votre cuisine: la réalité d’un rêve», tel est le slogan du département Cuisines de la Menuiserie Vauthier SA dirigé par Silvia Queiroga. Représentant régional du créateur de cuisines suisse Piatti, l’entreprise travaille sur mesure avec les clients, tenant compte de leurs goûts et besoins avec une optimisation de leur budget et de l’espace à disposition. Il faut dire que les possibilités qu’offre Piatti sont nombreuses. Une marque qui se caractérise par des faces en résines synthétiques robustes, en verre, en céramique ainsi qu’en bois pour s’adapter à tous les styles mais aussi par des intérieurs de meubles très aboutis avec un éventail de solutions brevetées pour faciliter le rangement. Des créations visibles dans un espace d’exposition flambant neuf sur le site de Boudry. Le département Cuisines de la Menuiserie Vauthier SA se charge également de la pose et du montage, réalisés dans les règles de l’art et selon les disponibilités des clients.

Menuiserie Vauthier SA

Baconnière 41 • CH-2017 Boudry Tél. +41 32 843 02 20 • Fax +41 32 843 02 21 info@vauthier.ch • www.vauthier.ch

129


JULIEN DUBOIS ARCHITECTES SA

L’architecture sur-mesure Fondée en 2002, Julien Dubois Architectes SA aime relever de nouveaux défis. A l’écoute du client, ce bureau de treize collaborateurs valorise ses savoir-faire afin de proposer des solutions innovantes répondant à des objectifs qualitatifs, économiques et durables. Tour d’horizon de ses activités et de sa philosophie en compagnie de son fondateur, Julien Dubois.

130


Quels sont les domaines de compétences de votre bureau? Notre bureau se veut pluridisciplinaire, ouvert à toutes les branches touchant à la création telles l’architecture, le paysagisme, l’urbanisme, l’aménagement du territoire, les aménagements intérieurs, l’aménagement d’espaces d’expositions, le design, le graphisme, ainsi qu’aux autres disciplines non encore explorées par l’atelier. Selon nous, il n’y a pas lieu de chercher des limites entre les différents domaines entourant l’architecture car ils sont intimement liés, ayant tous le même souci d’engagement aux besoins de la société. Cette ouverture, source de richesse et de créativité, nous permet de travailler sur des projets de petite comme de grande envergure et de satisfaire l’ensemble des besoins du maître de l’ouvrage. De la conception, au développement et à la réalisation d’un bâtiment, jusqu’à l’aménagement intérieur jusque dans ses moindres détails, les prestations que nous proposons sont multiples. Nous travaillons aussi bien sur du logement, des bâtiments administratifs et commerciaux que pour le secteur industriel et pénitentiaire ou encore pour des ambassades, où nous sommes notamment sollicités pour nos compétences en matière de sécurité. Quelle est la philosophie qui anime le bureau au quotidien? Fournir des prestations d’excellence en analysant puis en conseillant le client sur ses besoins afin de proposer des solutions efficaces, innovantes voire surprenantes. L’approche de notre bureau consiste à écouter et accompagner le maître d’ouvrage dans ses besoins particuliers et de lui proposer une expression architecturale appropriée. Pour y parvenir, nous tenons compte de ses envies mais aussi d’un certain nombre de contraintes économiques et contextuelles pour des réalisations qui se veulent sur-mesure.

© Photos: JDA SA

Comment définiriez-vous votre architecture? Selon nous, l’architecture doit avant tout servir le projet plutôt que de mettre en avant la personnalité de l’architecte. Loin de toute identité architecturale prédéfinie, nous prônons une architecture contextuelle et vivante. De l’élaboration des volumes, au choix des matériaux, en passant par une réflexion sur la circulation et la luminosité des pièces, leur couleur et leur perspective, nous travaillons avec pour unique credo: l’architecture au service de l’homme, de son bien-être, à travers l’identité qui se dégage d’un lieu. 131


Concernant les couleurs, ma collaboration avec l’artiste plasticien Jean-François Reymond m’a beaucoup influencée. Il m’a appris que les tonalités ne se posent pas n’importe comment mais selon un concept, parfois presque mathématiquement. Avec mes collaborateurs, nous avons réalisé une villa avec 18 coloris, selon un cheminement à l’intérieur de la maison qui suit la roue chromatique des couleurs. Résultat: l’enchaînement de pièces est lié à la couleur, ce qui donne toute sa force à l’édifice. Or pour créer des espaces intensément vécus, il faut également tenir compte de l’environnement propre à chaque endroit. Nous passons énormément de temps sur le terrain, afin d’étudier le paysage, la vue ou encore les conditions climatiques. Des paramètres qui cadrent un projet mais qui représentent aussi la base de notre créativité. Votre bureau est impliqué dans le développement durable. Pourquoi cet investissement et comment se traduit-il sur le terrain? Notre bureau prône une architecture durable, c’est-àdire une architecture qui s’inscrit dans un développement raisonné qui vise à ce que les populations futures puissent encore bénéficier des mêmes bienfaits que nous offre aujourd’hui notre planète en matière de ressources. Or aujourd’hui nous savons qu’il est possible de construire des bâtiments à la fois économes en énergie, utilisant des matériaux sains et renouvelables et permettant de réduire les coûts de fonctionnement. Pour chaque projet, nous intégrons dans la conception du bâtiment une philosophie de la durée qui s’exprime à la fois dans la construction de bâtiment pouvant évoluer dans le temps, dans le principe de travailler avec des entreprises et des matériaux locaux aussi bien que dans les principes techniques mis en œuvre. Julien Dubois Architectes SA, c’est aussi des collaborateurs. Pouvez-vous nous parler de votre équipe et de sa manière de fonctionner? Nous sommes actuellement treize collaborateurs. Notre équipe est constituée de professionnels venant de plusieurs horizons culturels, ce qui contribue à enrichir l’architecture proposée par notre bureau, tout en nous permettant de décrocher des mandats internationaux, notamment grâce aux nombreuses langues pratiquées à l’interne. Une source de motivation supplémentaire pour nos collaborateurs qui aiment relever de nouveaux défis. Ensemble, nous formons une équipe diversifiée, dynamique et complémentaire partageant les mêmes valeurs et la même philosophie de travail. La devise du bureau consiste à privilégier le dialogue et l’échange sur chaque projet afin d’aboutir à la création de synergies. Pour moi la participation de chacun est essentielle. Loin de toute hiérarchie, c’est toujours la meilleure idée qui l’emporte.

JULIEN DUBOIS ARCHITECTES SA

Léopold-Robert 138 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 913 41 72 • Fax +41 32 913 41 56 info@jd-architectes.ch • www.jd-architectes.ch

132


© Photos: JDA SA

133


FACETEC SA

Les experts des façades ventilées Fondée en 1985, cette société est spécialiste de la conception et la réalisation de façades ventilées. Au fil des ans, elle est devenue une référence sur ce marché très spécialisé qui a le vent en poupe. Depuis leurs bureaux de La Chaux-de-Fonds et Crissier, les professionnels de Facetec SA exercent tous leurs talents à la mise en œuvre de tout type de projets, travaillant avec des matériaux divers et variés afin de répondre aux exigences de chacun de leurs clients. Rencontre avec Romain Ferstler et Flavien Rüfenacht, directeurs associés.

134


Des façades durables Depuis plus de trente ans, Facetec SA conçoit et réalise des façades ventilées en tout genre aux quatre coins de la Suisse romande. Basée à La Chaux-de-Fonds (NE) et Crissier (VD), la société réalise chaque année l’équivalent de plus de 20 000 m² de façades. Grâce à une expertise hors pair, au sérieux de ses collaborateurs et à ses nombreuses années d’expérience, l’entreprise s’est fait un nom et est devenue un acteur incontournable de ce marché spécialisé qui séduit de plus en plus d’architectes, d’entreprises, de collectivités et de particuliers. Et pour cause, les façades ventilées présentent de nombreux avantages qui s’inscrivent dans l’air du temps. Plus durables, plus pérennes et plus intelligentes que les façades périphériques, les façades ventilées ne nécessitent aucune retouche et presque

aucun entretien pendant un demi-siècle, en moyenne. «Les façades ventilées s’apparentent à un vêtement pro­ tecteur et respirant qui vient habiller de manière élégante les constructions», explique Romain Ferstler, codirecteur de l’entreprise avec Flavien Rüfenacht. «Celui-ci permet à la fois de protéger contre les intempéries et de résister aux chocs thermiques». Ce faisant, les façades ventilées participent à la réalisation d’économies en termes de dépenses énergétiques, un argument qui prend de plus en plus d’importance à l’heure actuelle, et d’autant plus dans le domaine de la construction et de la rénovation. Grâce à sa forte spécialisation et sa connaissance approfondie du secteur, Facetec SA est capable de travailler un grand nombre de matériaux et ainsi de proposer des façades conçues aussi bien en aluminium, en céramique, en bois, en terre-cuite, en fibres-ciment, en pierre, etc.

135


«La liste est longue, parfois trop même: raison pour laquelle notre rôle a évolué et, aujourd’hui, nous jouons également le rôle de consultants afin d’accompagner nos clients et les aider à faire le choix qui correspondra le mieux à leur projet et leurs attentes», souligne Flavien Rüfenacht. Une diversité qui a le mérite de stimuler la créativité des architectes et de proposer des façades originales et sur-mesure, qui s’adaptent à tout bâtiment et s’insèrent dans tout type d’environnement. Des partenaires de qualité Avec le temps, Facetec SA a noué des partenariats de qualité avec de nombreux architectes, d’une part, et fournisseurs, d’autre part. Avec chacun de ses partenaires, l’entreprise a souhaité instaurer une véritable relation de confiance qui perdure encore aujourd’hui. De cette ambiance de travail propice naît un professionnalisme et un sérieux qui participent grandement à la qualité des réalisations finales, alliant à la fois l’esthétisme et les performances techniques. «Nous avons depuis toujours un profond respect des matériaux et des personnes avec qui nous travaillons, tant en interne avec notre trentaine de collaborateurs qu’avec nos partenaires», assure Romain Ferstler. Que ce soit au niveau de l’isolation qui, posée à l’extérieur, permet de supprimer les ponts thermiques et de favoriser une température constante à l’intérieur d’un bâtiment, de la sous-construction, qui compense les irrégularités du gros-œuvre, ou du revêtement, résistant au temps et particulièrement esthétiques, Facetec SA met à la disposition de ses clients finaux toutes ses compétences techniques et son savoir-faire acquis au fil des ans et des nombreux chantiers réalisés. Au cœur de l’innovation Conception, planification, réalisation, calculs thermiques et statiques, recherche et développement de solutions innovantes, demandes de subventions ou encore élaboration de cahier de soumission avec textes et plans détaillés... Les professionnels de Facetec sont sur tous les fronts et apportent un accompagnement complet à chacun de leurs clients. Une vision d’ensemble qui confère à la société une place de choix dans le domaine de la façade ventilée. De par sa nature, ce secteur est régulièrement chamboulé par l’apparition de nouvelles techniques. Il est donc primordial pour Facetec SA d’opérer une veille constante afin de rester à la pointe des méthodes qui existent sur le marché. Pour cette raison la société a souhaité faire reconnaitre son travail et ses réalisations pour devenir depuis 2015, votre «Partenaire spécialiste MINERGIE®» pour les travaux neufs et de rénovation. Mais celle-ci ne se contente pas d’observer les évolutions, elle y participe. Il n’est en effet pas rare qu’au détour d’un projet, les professionnels de Facetec découvrent un nouveau matériau proposé par l’un de leurs partenaires, ou une nouvelle technique de travail. «Grâce à notre rôle de médiateur entre les archi­ tectes et la technique, nous sommes au cœur de l’innova­ tion dans notre domaine d’activité», assure en effet Flavien Rüfenacht. Un avantage compétitif supplémentaire, qui confère à Facetec SA un atout de plus dans sa manche et en fait, véritablement, une référence dans le domaine de la façade ventilée. 136


Facetec SA

Entrepôts 37 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 926 01 61 info@facetec.ch • www.facetec.ch www.architectes.ch -> Facetec SA

Facetec SA

Chemin Closalet 18 • CH-1023 Crissier Tél. +41 21 636 19 19 infocrissier@facetec.ch

137


NSA SÉCURITÉ

Votre partenaire de confiance Au bénéfice de 10 années d’expérience, NSA Sécurité est une entreprise de proximité au service de ses clients. Forte de 40 collaborateurs opérationnels et compétents sur les multiples facettes de la sécurité, elle intervient sur l’ensemble du territoire neuchâtelois avec réactivité et professionnalisme. Portrait d’une entreprise dont la mission est la sécurité et la satisfaction de ses clients.

138


Les origines NSA Sécurité a été fondée à La Chaux-de-Fonds en 2006 par Nicolas Rohrbach. Issu du monde agricole, c’est après une expérience réussie en tant qu’agent de sécurité, qu’il décide de créer son entreprise, tout en continuant à exploiter la ferme familiale. Au départ seul, sa motivation et son sérieux reconnus, lui permettent de se constituer rapidement une clientèle fidèle et de faire prospérer son entreprise, qui compte aujourd’hui 40 collaborateurs. Elle développe ses savoir-faire principalement dans l’ensemble du canton de Neuchâtel et sur les Franches-Montagnes, mais aussi dans toute la Suisse romande afin de satisfaire les exigences de ses clients. Un panel complet de prestations Entreprises, commerces, collectivités publiques, gérances ou encore particuliers, etc, NSA Sécurité est à même de répondre à toutes les demandes grâce à une offre de prestations étendue. Elle propose des services de loge avec prise en charge de la réception et de la sécurité au sein de l’entreprise, des rondes de contrôle, d’ouverture et de fermeture, des services de sécurité, qu’il s’agisse de service d’ordre, de protection de personnes ou de protection de valeurs et de la surveillance de logements en cas d’absence. Elle intervient également lors du déclenchement d’alarmes en cas notamment d’effraction, d’incendie, de problème technique, de dégât ou d’appel à l’aide de personnes âgées et sait prendre les mesures d’urgence nécessaires afin de préserver les intérêts de ses clients. Au bénéfice d’un réseau de partenaires de confiance, elle se veut à la pointe de la technologie avec des systèmes d’alarme pour la détection d’effraction, d’incendie ou de défaut technique, une vidéosurveillance ou encore le contrôle d’accès biométrique ou par badge. NSA Sécurité est également régulièrement sollicitée dans le cadre d’événements où elle développe le concept global de sécurité et assure la surveillance. 139


Proximité et engagement Forte de son expérience, NSA Sécurité dispose d’un très grand savoir-faire et d’une bonne connaissance des enjeux de la sécurité de ses différents clients. Disponible et à l’écoute, elle travaille sur la base de rapports de confiance avec chacun d’entre eux pour les conseiller au mieux et leur offrir les prestations les plus adaptées selon leurs besoins et leurs budgets. «Chaque nouveau projet débute par une phase de dialogue et fait l’objet d’une étude approfondie», développe Nicolas Rohrbach. Elle se distingue des grands groupes de sécurité par sa vision novatrice du management des services qui s’inspire largement de l’hôtellerie de luxe avec des prestations sur-mesure et une gestion optimale des processus et des procédures de sécurité ce qui lui permet d’être extrêmement réactive et efficace quelle que soit la situation. L’entreprise accorde un soin particulier au respect de l’éthique liée à la profession et travaille avec discrétion et professionnalisme. Des valeurs qu’elle diffuse à l’interne au sein de ses équipes. Prônant une culture d’entreprise ouverte et familiale, Nicolas Rohrbach se veut disponible et à l’écoute de chacun de ses collaborateurs, soucieux de leur bien-être et de leur épanouissement au travail. Une philosophie qui explique la fidélité et l’implication de chacun des agents de NSA Sécurité. L’importance du capital humain Le succès de NSA Sécurité, Nicolas Rohrbach l’explique avant tout par la qualité de ses équipes actives chaque jour sur le terrain. «Une prestation de qualité suppose que nos agents possèdent la capacité de déployer de manière optimale leur force intellectuelle et physique dans l’accomplissement de leur mission mais aussi qu’ils aient un esprit serein leur permettant d’être parfaitement 140

alertes et de réagir de façon adéquate à tous les dangers», précise Nicolas Rohrbach. L’entreprise accorde ainsi un soin particulier à la formation de chacun de ses agents à travers un programme complet de cours aussi bien pratique que théorique. Elle collabore avec des instituts dispensant des formations dans les domaines de la self-défense, de la protection contre le feu, de la gestion


des conflits et du secteur sanitaire, à l’image du centre de formation Guns 36 qui permet à l’ensemble du personnel de bénéficier d’une formation dispensée par un ancien instructeur de la police neuchâteloise (19932006), considéré comme une référence en matière de sécurité. Des formations d’autant plus essentielles que les agents de NSA Sécurité ne disposent d’aucun moyen de défense ou d’intervention offensif. «Nous privilégions la diplomatie et le dialogue pour résoudre les problèmes de manière apaisée sans débordement de vio­ lence. Si nos agents ont affaire à une personne agressive, ils savent la contenir dans le calme et sans heurt», appui Nicolas Rohrbach. Il faut dire que l’entreprise accorde une importance particulière au comportement de ses agents en insistant sur l’importance du respect des personnes, la politesse et la courtoisie lorsqu’ils s’adressent au public.

NSA SÉCURITÉ

Case postale 3201 CH-2303 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 964 18 40 • Fax +41 32 964 18 41 info@nsa-securite.ch • www.nsa-securité.ch

141


HIRE SA

L’humain au cœur de ses priorités Spécialisée dans le placement de personnel fixe et temporaire, HiRe SA possède trois agences à La Chaux-de-Fonds, Neuchâtel et Bienne. Reconnue pour son savoir-faire à travers l’Arc Jurassien et au-delà, elle se démarque très vite par sa philosophie axée sur la proximité, la réactivité et la flexibilité. Bien Vivre est allé à la rencontre de cette société qui s’ouvre à l’avenir.

142


© Shutterstock

Une équipe de passionnés HiRe SA a été fondée, en 2009, par Pedro Martins, président, Olivier Scarascia, directeur d’agence de La Chaux-deFonds et Gregory Aellen, directeur d’agence des succursales de Neuchâtel et Bienne, trois hommes passionnés par leur métier. Ces professionnels sont au bénéfice de plus de trente ans d’expérience et insufflent à leur équipe une philosophie liée au développement du facteur humain dans tout ce qu’ils entreprennent. Au cœur de leur politique d’entreprise, des valeurs fondamentales: la proximité, la flexibilité, le conseil et la réactivité. Aujourd’hui, ce sont une quinzaine de collaborateurs qui font vivre cette société qui a su se démarquer par sa volonté d’offrir le meilleur service possible à ses clients et candidats. Expert dans le domaine de l’horlogerie et de l’industrie L’agence de La Chaux-de-Fonds est spécialisée dans les domaines horloger, industriel et commercial ainsi que le médical. Chacun de ses conseillers est issu du milieu et possède une connaissance aiguë des différents métiers liés à l’horlogerie. Ainsi, il possède une approche particulière qui amène une plus-value tant pour le candidat que pour le client. Les domaines de l’horlogerie et de l’industrie sont en constante évolution, tant d’un point de vue de la technicité que de la compétitivité. HiRe SA se doit donc d’être attentif à ces évolutions afin de pouvoir répondre efficacement aux différents besoins de ses clients tout en sélectionnant les profils les plus adaptés au poste défini. Elle est aussi en rapport régulier avec différentes écoles du domaine en Suisse et en Europe afin de trouver les profils les plus exigeants. Dans ce même esprit d’exigence et de partage, l’agence a mis en place une batterie de tests, tels qu’un test de dextérité qui lui permette d’identifier les potentiels et orientations possibles pour le candidat. HiRe, à l’écoute de tous... Pour HiRe SA, la règle d’or est d’être proche de ses candidats et de ses clients. En étant à l’écoute de chacun, elle mise sur la qualité d’un rapport tripartite entre le conseiller, le candidat et le client. Dans cette agence de placement, chaque candidat est reçu par un conseiller professionnel qui définit avec lui ses besoins, ses compétences et son potentiel. Ce conseiller pourra ainsi grâce à sa parfaite connaissance de ses candidats, répondre efficacement à la demande de son client en lui proposant les profils les plus adaptés. HiRe SA est aussi un acteur très impliqué dans le tissu économique local qui soutient les juniors des clubs sportifs ainsi que les associations de la région.

Ethique et qualité Soucieuse d’offrir un service de qualité et de maintenir un climat de confiance entre les différentes parties, HiRe SA a fait du respect et de l’application des différentes conventions collectives de travail, une règle à laquelle elle ne déroge jamais. La société s’implique beaucoup dans ce sens et fait office de conseil pour certaines associations professionnelles, institutions ou entreprise. Elle cherche l’équilibre parfait entre les trois protagonistes: le conseiller doit trouver le candidat idéal qui sera payé au salaire adéquat par l’entreprise qui sera elle-même facturée au juste tarif.

Fi

xe

Te

o mp

ra

i re

Agence Chaux-de-Fonds

Espacité 1 • CH-2302 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 911 20 00 • Fax +41 32 911 20 09 cdf@hire-sa.ch

143


INTERVIEW

CLAUDE DUBOIS

PRÉSIDENT DU CONSEIL COMMUNAL

Le Locle

Une ville qui se découvre Le Locle est le lieu de l’horlogerie par excellence. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO pour son urbanisme horloger, la ville recèle également bien d’autres richesses. Une localité en pleine mutation, qui se caractérise par son dynamisme et sa douceur de vivre. Curieux de la découvrir, nous avons rencontré Claude Dubois, président du Conseil communal de la ville depuis le mois de juin 2016.

144


Pouvez-vous nous en dire plus sur votre parcours en politique et nous expliquer les origines de votre engagement? J’ai été élu au Conseil général du Locle en 1996. Après 17 ans et demi de législatif, je suis entré en 2014 au Conseil communal que je préside depuis le mois de juin 2016. Depuis mon plus jeune âge, j’ai été intéressé par la politique. Je me souviens qu’à 13 ans, lors des élections communales, j’étais subjugué de voir ces candidats sur des affiches et qui défendaient les idées d’un parti. J’ai été également très marqué par la campagne Giscard Mitterrand en 74. Que pensez-vous pouvoir apporter à la commune durant cette année de présidence? Du fait de la récente présidence tournante, je n’ai pas le poids qu’a eu mon prédécesseur Denis de la Reussille qui est resté 16 ans à la tête de la commune. Je ne fais que «passer» mais je pense important de pouvoir donner une image de compétence mais aussi une image consensuelle et d’ouverture. Je souhaite donner une image positive de ma ville et pouvoir faire en sorte que les gens aient envie de venir s’établir au Locle. Quel regard portez-vous sur Le Locle? Un regard très positif naturellement, puisque c’est la ville où j’ai grandi, vécu et fait mes écoles. De par ses 10 500 habitants, c’est une commune à taille humaine. Elle offre tous les avantages d’une grande ville en termes de services à la population sans les inconvénients, puisqu’elle se caractérise par sa grande tranquillité et sécurité mais aussi par ses paysages verdoyants. Bien desservie, grâce à un réseau de transports publics performant, elle est également à proximité des grands centres comme La Chaux-de-Fonds, Neuchâtel et même Berne à une heure à peine du centre. Quels vont être les dossiers prioritaires durant cette législature? Nous avons plusieurs dossiers importants, dont le plus emblématique est la construction d’une piscine couverte. Le projet doit encore passer au mois de mars devant le législatif mais il s’agit vraiment de l’élément porteur de cette législature et un véritable atout pour la ville. Nous allons engager

également beaucoup d’argent dans la STEP qui arrive à bout de souffle. De manière générale, nous allons poursuivre nos efforts pour rendre notre ville accueillante en mettant en place les conditions-cadre les plus favorables possibles pour qu’il y fasse bon vivre. Nous sommes ravis du résultat de la votation du 12 février FORTA (Fonds pour les routes nationales et le trafic d’agglomération) qui permettra d’intégrer la H20 dans les routes nationales et par conséquent de concrétiser enfin le contournement des villes du Locle et de La Chaux-de-Fonds. Cela permettra de désengorger toute la vallée. Au Locle, on enregistre jusqu’à 26 000 véhicules par jour ouvrable! L’acceptation de FORTA est donc une excellente chose pour la qualité de vie et permettra, je l’espère, de trouver des solutions d’ici 2030.

145


Comment se porte Le Locle financièrement? Le Locle a la chance d’avoir une fortune qui lui permet de voir venir et de trouver les meilleures solutions par rapport aux défis de demain. Il faut dire que ces dernières années, nous avons été prudents dans notre gestion financière. Nous bénéficions de cette prudence maintenant car des décisions cantonales ont diminué drastiquement nos recettes fiscales au niveau des personnes morales notamment et nous devons faire face à une conjoncture difficile. 146


La ville est connue pour son urbanisme horloger. Pouvez- vous nous présenter l’offre culturelle locale? Contrairement à certaines régions comme celles du Valais, Le Locle n’a pas à première vue une fibre touristique. Depuis que nous sommes inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, nous avons mis en place de nombreuses initiatives avec notamment un itinéraire touristique et un petit train. Nous organisons également des journées du patrimoine qui présentent chaque année la richesse de la ville. Celle-ci compte de nombreux musées, comme le Musée de l’horlogerie qui est fantastique, le Musée des Beauxarts qui est très réputé, notamment depuis l’arrivée d’une nouvelle conservatrice qui fait un travail extraordinaire ou encore le Musée souterrain du Col des Roches, unique en Europe avec ses moulins souterrains. Le patrimoine et la culture locale se sont pas forcément visible à première vue lorsque l’on arrive au Locle, c’est quelque chose qui se mérite, qui se découvre. Pour conclure l’offre des spectacles proposés au Locle est de qualité et fait bien des envieux. 147


Service et expertise Pro-Tech Chauffage est une entreprise spécialisée dans l’installation, la maintenance et le dépannage de tous les systèmes de chauffage. Forte d’une équipe de professionnels expérimentés, elle a su s’imposer comme une référence dans son domaine, prônant des valeurs comme l’écoute, l’innovation et la réactivité afin de satisfaire sa clientèle. Zoom sur ses prestations et sa philosophie.

148


Les origines A l’origine de cette entreprise réputée, William Buirette et Laurent Thiébaud, sont tous deux des chauffagistes diplômés. Collègues de longue date dans une importante société de chauffage de la région neuchâteloise, ils décident en 2013 de fonder leur propre affaire et ouvrent au Locle Pro-Tech Chauffage. A force de motivation et de savoir-faire, ils ne tardent pas à se constituer une clientèle et font rapidement prospérer l’entreprise, qui en quatre ans seulement passe de deux à dix collaborateurs. Aujourd’hui présente sur deux sites, à savoir Le Locle et La Chaux-de-Fonds, la société est active dans tout le canton de Neuchâtel et les cantons limitrophes.

par la prise en charge des projets par son équipe technique qui a pour vocation d’étudier les futurs chantiers, établir des devis au plus juste, s’occupe du suivie des chantiers et réalise les plans d’exécutions. Forte d’une bonne préparation en collaboration avec leurs collègues du bureau d’étude, les équipes de montage s’occupent de la réalisation des travaux, les dépanneurs étant chargés de la maintenance et des dépannages des systèmes de chauffage. Laurent Thiébaud, concessionnaire gaz, se charge quant à lui du contrôle et de la validité des raccordements en gaz des installations.

Une offre de prestations complète Depuis ces débuts, Pro-Tech Chauffage n’a eu de cesse d’évoluer afin de pouvoir proposer à ces clients un panel de prestations toujours plus complète. Cela commence

149


Que ce soit pour des rénovations ou des constructions neuves, Pro-Tech Chauffage propose des installations de production de chaleur à la pointe des dernières technologies est résolument axée sur les énergies renouvelables. Ainsi ils sont à même de fournir des prestations de qualité avec du matériel à haute exigence environnementale, tel que chaudières à condensation, des pompes à chaleur ou des panneaux solaires thermiques. En fonction des contraintes techniques du bâtiment, ils orientent leurs clients vers des solutions les plus économiques et respectueuses de l’environnement. Qu’il s’agisse d’un simple projet de transformation, d’une installation complète ou encore d’une rénovation spéciale, ils mettent à profit leurs compétences au service des particuliers et professionnels pour leur offrir des solutions adaptées et de qualité en matière de chauffage. Villa individuelle, bâtiment tertiaire, local commercial, bâtiment industriel et agricole, local médical, ils interviennent sur tout type de structure et offre un service de dépannage 7/7 jours et 24/24 heures. Le client au cœur des priorités Malgré son développement, Pro-Tech Chauffage a su rester une petite structure souple et proche de ses clients. Privilégiant le dialogue au sein d’une équipe jeune et dynamique de collaborateurs expérimentés, l’entreprise se veut réactive et sait s’adapter aux problématiques spécifiques de chaque installation. Grâce à leur grande qualité d’écoute, les techniciens sont en mesure de comprendre les besoins des Maîtres d’ouvrage, pour leur procurer entière satisfaction. Pour une chaudière, une pompe à chaleur, des radiateurs, du chauffage au sol, des panneaux solaires ou simplement un remplacement de pompe de circulation, Pro-Tech Chauffage se tient à la disposition de ses clients et ce, toujours dans un respect des délais selon les degrés d’urgence. Une entreprise de confiance qui se distingue également par sa transparence et son excellent rapport qualité/ prix.

150


Une entreprise qui innove Soucieuse d’aller toujours plus loin dans le service à la clientèle, Pro-Tech Chauffage a développé une application mobile novatrice à but pédagogique, qui permet de répondre à des questions techniques que peuvent se poser les personnes qui s’intéressent au domaine du chauffage. A terme, l’application sera une plateforme où sera centralisé une multitude de connaissance dans le domaine du chauffage. «Face au durcissement des normes cantonales en matière d’énergie, nombreuses sont les personnes devant assainir leur chaufferie. Cette application permet déjà de calculer librement en quelques clics la puissance de la nouvelle chaudière à installer. On peut aussi calculer la puissance utile pour l’installation d’un radiateur. Nous en sommes qu’au balbutiement mais à terme nous souhaitons donner aux afficionados du chauffage une source d’information la plus complète possible», explique William Buirette. Une première approche qui ne remplace en rien l’expertise de Pro-Tech Chauffage ni celle d’un bureau d’étude.

Pro-Tech Chauffage

Le Locle Girardet 33 • CH-2400 Le Locle Tél. +41 32 931 13 84 La Chaux-de-Fonds Charrière 81 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 931 13 84 contact@pro-tech-chauffage.ch www.pro-tech-chauffage.ch

151


WECKERLE COSMETICS SA

50 ans de passion pour la cosmétique C’est en 1965, dans un modeste atelier mécanique en Allemagne, que Peter Weckerle conçoit sa première machine pour le remplissage des cosmétiques dans de petits contenants. De cette innovation technique, n’acquit Weckerle Cosmetics SA. Aujourd’hui forte de près de 1000 collaborateurs répartis dans le monde entier, l’entreprise allemande est devenu le leader du remplissage sur le marché de la cosmétique. Zoom sur ses activités via sa succursale au Locle.

152


cosmetics. We love cosmetics. Hartmut Jungclaus

Une fabuleuse «success story» A l’origine de Weckerle Cosmetics SA, un homme, Peter Weckerle. En 1965, dans un garage situé en Bavière, ce passionné de mécanique invente une machine permettant le remplissage des cosmétiques dans de petits contenants. Une fois le brevet de son invention déposé, le succès ne se fait pas attendre, puisque les plus grandes marques de cosmétiques font appel à M. Weckerle et sa machine pour le remplissage de leurs produits.

Thomas Weckerle

qu’au Locle (Suisse). Une présence mondiale à laquelle s’ajoutent un bureau de vente à Moscou et qui permet au groupe des avantages sur les volumes des achats, tout en lui permettant de maîtriser la totalité du processus de fabrication.

We love cosmetics.

Weckerle Cosmetics SA dans le canton de Neuchâtel Ouverte en 1998, la succursale du Locle compte une septantaine de collaborateurs. Directeur, Hartmut Jungclaus nous parle des activités du site neuchâtelois. «Ici, un parc de machines performantes assemble les petites pièces des contenants que nous créons aussi. Nous avons différents départements: injection, décoration, assemblage, R&D, laboratoire, qualité, et l’administration avec les fonctions commerciales et financières. La performance et la qualification de notre personnel, ingénieurs, coloristes, préparateurs et techniciens, nous permettent d’offrir à nos clients un service complet, du concept de création, en passant par la formulation, le développement et la production. Au niveau sanitaire, nous assurons un suivi complet de nos produits sur la chaine de production et envoyons régulièrement des échantillons à des laboratoires d’analyses microbiologiques par mesure de précaution.» Un sérieux et une performance qui ont permis à l’entreprise de tisser une relation de confiance avec ses clients qui le suivent au fil des ans.

Pionnier dans les premiers «rouges à lèvres automatiques» au début des années 1970, Weckerle se retrouve rapidement sur les marchés étrangers où ses produits s’arrachent et avant 1980, ses machines sont utilisées dans le monde entier. Aujourd’hui, Weckerle est devenue le leader mondial du remplissage avec près de 80% des rouges à lèvres de la planète remplis par ses machines, sans oublier ses nombreux produits pour le corps, les yeux et le visage. Un groupe à l’échelle mondiale A ce jour, le service de remplissage pour les cosmétiques et l’industrie pharmaceutique est un service en pleine croissance. Pour satisfaire la demande, Weckerle compte 1000 collaborateurs répartis via ses différentes succursales de par le monde. Si les machines sont exclusivement produites en Allemagne à Weilheim, la maison mère, ainsi qu’une partie des cosmétiques, l’entreprise possède également une société à Eislingen, Allemagne, deux usines à Sao Paulo (Brésil), une à Hangzhou (Chine), à Vulaines sur Seine en France, à Carson, Californie ainsi

Weckerle Cosmetics SA

Rue James Pellaton 1 • CH-2400 Le Locle Tél. +41 32 864 70 00 • Fax +41 32 864 70 68 www.weckerle-cosmetics.com

153


Avec vous, nous mettons le temps à l’abri du temps !

STILA SA | Rue Alexis-Marie Piaget 40 | 2300 La Chaux-de-Fonds | Suisse | +41 32 968 61 22 | info@stila.swiss | stila.swiss


INDUSTRIE HORLOGÈRE

Quand l’art rencontre le savoir-faire Neuchâtel, berceau du monde horloger, abrite dans ses terres de nombreuses entreprises issues du domaine de l’industrie horlogère. Savoir-faire ancestral, innovation, précision, flexibilité, modernisation, créativité ou encore finesse et technologie sont autant de valeurs partagées par les acteurs du secteur qui s’engagent en faveur de l’excellence. Petit tour d’horizon de ces professionnels qui offrent au canton un rayonnement à dimension internationale.

155


L’horlogerie au rythme des temps modernes Après avoir apprivoisé le cycle du jour et de la nuit, l’homme n’a cessé d’expérimenter la mesure du temps à travers des outils calendriers ou instruments, de plus en plus précis. La montre, qui en est l’illustration la plus fameuse, incarne aussi le symbole de la Suisse. La nation horlogère continue de rayonner par sa qualité exceptionnelle, son goût prononcé pour l’avant-garde et sa solide réputation.

Musée international d’horlogerie de La Chaux-de-Fonds © A. Henchoz

156


Musée international d’horlogerie de La Chaux-de-Fonds © A. Henchoz

Des débuts hésitants C’est avec l’arrivée des premiers réfugiés huguenots à Genève que l’histoire horlogère helvétique signe son commencement durant la seconde partie du XVIe siècle, bien loin des débuts de la mesure mécanique du temps du XIVe siècle. Si les anglais et les parisiens disposaient d’une avance certaine en matière de savoir horloger, l’horlogerie genevoise les a rapidement supplantés. Dans un premier temps concentrée à Genève, la production de montres s’étend rapidement à de nouvelles régions et à l’arc jurassien plus particulièrement.

Musée international d’horlogerie de La Chaux-de-Fonds © A. Henchoz

© A. Henchoz

Neuchâtel: terroir horloger par excellence Depuis plus de trois siècles, le Pays de Neuchâtel abrite un riche patrimoine marqué par l’horlogerie. C’est à l’écart de l’agitation genevoise, isolés au cœur des hautes vallées, que les paysans s’intéressent dès le XVIIe siècle à cet artisanat. Venus pour faire paître leurs bêtes à la belle saison, ils s’installent bientôt durablement au creux des montagnes neuchâteloises et y bâtissent les premières fermes, solides maisons de pierre entre pâtures et forêts. Les longs hivers les encouragent à diversifier leurs activités et les paysans s’adonnent alors à de menus travaux d’artisanat. A l’apparition des premiers garde-temps, les Montagnons devenus artisans se forment à l’art des mécaniques. Rejoignant petit à petit Le Locle et La Chaux-de-Fonds, ces paysans horlogers font de leur nouvelle activité le cœur battant de ces grands villages. Leur travail devient rapidement un art à part entière apprécié et reconnu par delà les frontières. D’éminentes personnalités de l’histoire, dont la famille royale française, font appel à leur savoir-faire. Des années grises... Toutefois, le goût de la précision et du travail soigné des horlogers neuchâtelois ne résiste pas aux aléas du temps dans une société où les crises économiques se succèdent. La concurrence américaine cède le pas à la crise des années 70 qui voit de nombreux ateliers horlogers fermer leurs portes, entraînant un taux de chômage record dans le canton. Prenant conscience de la vulnérabilité de la région en raison de son positionnement économique unique, les manufactures horlogères se soumettent à de nouvelles exigences qualitatives et esthétiques. 157


... à l’innovation C’est à travers les microtechnologies et une spécialisation toujours plus affinée que l’industrie horlogère fait face aux nouveaux défis. Au début du XXe siècle, les horlogers suisses se distinguent par leur capacité à innover comme en témoigne l’équipement des montres de fonctions supplémentaires (calendrier, chronomètre, étanchéité ou encore montre-bracelet automatique). Affaibli par un tournant mal négocié à l’ère du quartz, le marché suisse connaît un nouveau souffle au milieu des années 70 grâce à la réinvention de la montre en tant qu’accessoire de mode. Cette révolution horlogère permet à la Suisse de chasser de nouveau sur des terres internationales dans un secteur économique florissant. Aujourd’hui, après plusieurs années de folle croissance, l’horlogerie fait de nouveau face à une crise profonde. Malgré des prévisions et une industrie moroses, Neuchâtel peut compter sur les nouvelles technologies pour asseoir son statut de cité horlogère grâce aux nombreux centres de recherche et de développement.

Les temps de la Montre © Musée d’horlogerie du Locle - Château des Monts, Le Locle, Suisse (Photo Renaud Sterchi)

Automate «Fée carabosse» (début XIXe siècle) © Musée d’horlogerie du Locle Château des Monts, Le Locle, Suisse (Photo Renaud Sterchi)

© Musée d’horlogerie du Locle - Château des Monts, Le Locle, Suisse

Horloge de tour Luter © Musée d’horlogerie du Locle - Château des Monts, Le Locle, Suisse (Photo Tourisme Neuchâtelois)

158


Salon © Musée d’horlogerie du Locle - Château des Monts, Le Locle, Suisse (Photo Renaud Sterchi)

Salle Sandoz © Musée d’horlogerie du Locle - Château des Monts, Le Locle, Suisse (Ville de La Chaux-de-Fonds - A. Henchoz)

Un patrimoine vivant L’arc jurassien, aussi appelé Watch Valley – pays de la précision, regroupe aujourd’hui 90% de la production du secteur et a donné le jour à de nombreuses marques horlogères, parmi les plus prestigieuses au monde. La route de l’horlogerie, longue de 200 km et jalonnée d’étapes, célèbre une région riche de culture et de traditions. Initiée par la Fondation horlogère, elle propose des forfaits sur mesure et invite les visiteurs à un voyage dans le temps au cœur des secrets des manufactures horlogères et des splendides collections muséales. Le musée de l’horlogerie de La Chaux-de-Fonds est le plus important au monde avec 4000 pièces à découvrir au fil d’un parcours soigneusement étudié pour un séjour au cœur du temps. Le Locle abrite également un musée où les plus beaux trésors de l’horlogerie sont exposés dans un lieu magique. Depuis 2009, ces deux villes sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO pour la valeur universelle de leur urbanisme horloger qui fait l’objet de visites guidées à la découverte des rues de La Chaux-de-Fonds et de leurs richesses. Outre les collections muséales et l’urbanisme horloger, les visiteurs peuvent pénétrer l’antre d’ateliers ou de manufactures à l’occasion de visites et d’activités exclusives. Le visiteur peut, par exemple, monter sa propre montre selon les techniques horlogères et sous l’œil avisé de professionnels. Une expérience unique.

Montre de poche «la cueillette des cerises» (Genève, début XIXe siècle) © Musée d’horlogerie du Locle - Château des Monts, Le Locle, Suisse (Photo Renaud Sterchi)

Miroir à oiseau chanteur, Frères Rochat, Genève (début XIXe siècle) © Musée d’horlogerie du Locle - Château des Monts, Le Locle, Suisse (Photo Renaud Sterchi)

159


« Le choix de l’excellence » Acteur historique de la sous-traitance horlogère, Guillod Gunther a fêté en 2016 son 150e anniversaire. Référence reconnue dans la production et le développement de boîtiers de grandes maisons horlogères, elle se distingue par ses savoir-faire et la priorité donnée au service client. Zoom sur les prestations et la philosophie de cette société innovante plus que jamais tournée vers l’avenir.

160


De 1866 à nos jours Guillod Gunther, c’est 150 ans d’histoire ininterrompue dédiée à l’excellence horlogère. Implantée à La Chaux-de-Fonds, berceau mondial de la haute horlogerie, elle est le fruit d’une consolidation successive d’ateliers. Depuis sa création, l’entreprise a toujours recherché à renouveler et enrichir ses savoir-faire, lui permettant d’acquérir une expertise hors pair dans le développement et la production de boîtes de montres haut de gamme. Les défis récents d’un marché en très forte évolution l’ont incité récemment à approfondir encore ses efforts en recherche et développement mais aussi à revoir son positionnement. Spécialisée à l’origine dans les métaux précieux, elle a étendu sa gamme pour inclure l’acier, le titane et certains matériaux composites et recentré son activité sur la fabrication de boîtiers complexes et sophistiqués en petite et moyenne série. L’équipe de Guillod Gunther a été enrichie de nouveaux talents dynamiques afin de pérenniser le niveau d’excellence qui la caractérise et d’accompagner au mieux les nouveaux choix stratégiques de l’entreprise. Les valeurs de Guillod Gunther sont: l’innovation, le service à la clientèle, la réactivité et l’efficacité économique. De quoi répondre au plus près aux attentes de ses clients parmi lesquels figurent de prestigieuses marques horlogères. Les artisans du temps Forte de son expérience, Guillod Gunther est capable de traiter tous les aspects du développement d’une boîte de montre. De la conception à la production, l’entreprise est à l’aise avec tout type de projets, du plus traditionnel au plus innovant. Elle conjugue avec brio les techniques industrielles d’usinage de pointe avec un précieux savoir-faire traditionnel comme le soudage, l’achevage et le polissage, tout en maîtrisant un large spectre de techniques de finitions et de traitement de surfaces. L’entreprise est à même de prendre en charge un projet à tout stade d’avancement et de réaliser de manière intégrée les prototypes les plus élaborés.

A travers sa filiale Surdez Mathey, spécialisée dans la fabrication de pièces d’habillage horloger, Guillod Gunther est également active dans la fabrication de composants d’exception (Plaque de base cadran, cercle d’emboitage, rehaut et pièces complexes d’habillage). Très attachée à la qualité de ses réalisations, l’entreprise a mis en place des procédures détaillées de contrôle de la qualité qui s’appuient sur des outils de métrologie avancés dont le contrôle de mesure tridimensionnelle. De quoi répondre aux standards des plus grandes marques. Des compétences sur-mesure Dans un esprit de partenariat et de confiance avec ses clients, Guillod Gunther a récemment ouvert son catalogue de prestations à de nouveaux services à forte valeur ajoutée afin de répondre le plus précisément à leurs demandes particulières. Elle propose depuis 2016 un service après-vente (SAV) toutes marques, gérant de manière efficace le reconditionnement de boîtes de montres non issues de sa production, ainsi qu’un SAV Patrimoine visant à reproduire fidèlement d’anciens boîtiers ou composants. Un défi à la mesure de l’entreprise qui mobilise les savoir-faire adaptés au sein d’un réseau de partenaires d’excellence pour redonner vie à des montres témoins d’une autre époque. En soutien des offres de SAV, Guillod Gunther propose également un service de rétro-conception, permettant de reproduire le dossier de plans d’une pièce à partir d’une seule pièce existante et ainsi de relancer la production de boîtes originelles. 161


Un fournisseur de solutions Au-delà de la production, Guillod Gunther se positionne avant tout comme un apporteur de solutions. Disponible et à l’écoute de ses clients, elle valorise son expérience du métier pour leur apporter des solutions novatrices et leur suggérer des approches en amont de la fabrication à même d’optimiser la production, l’esthétisme et le coût d’un boîtier. Ainsi, chaque projet fait l’objet d’une étude approfondie à travers l’élaboration d’un dossier complet et d’un cahier des charges précis. A cela, s’ajoute l’expertise de Guillod Gunther au niveau de l’industrialisation qui sécurise le passage du projet à la réalisation avec la garantie du respect des coûts et délais impartis. Forte d’un département innovation particulièrement performant, l’entreprise se distingue par ses concepts et produits novateurs qui viennent compléter ses compétences. Des savoir-faire incarnés dans 162

la montre Guillod Gunther, développée à l’occasion de son 150e anniversaire mais aussi dans la boîte SlimCase, la dernière innovation de l’entreprise. Un principe de construction 100% SwissMade basé sur l’association de l’or et du carbone, permettant de réduire de 35% le poids en or métaux précieux de la montre tout en conservant ses propriétés techniques. Time to market Dans un contexte où la réactivité à la demande et la maîtrise des stocks sont des atouts essentiels, Guillod Gunther a adapté son organisation de production en série, afin de réduire les délais de production de moitié, soit à 2-3 mois contre 5-8 mois auparavant. En recourant à l’usinage 3D, Guillod Gunther offre ainsi à ses clients davantage de flexibilité dans la taille des séries et la fragmentation des lancements, pour des coûts très


compétitifs. L’entreprise s’engage également à réaliser des projets de développement dans des délais inférieurs à trois mois grâce notamment à l’acquisition d’un parc de machines complet dédié au prototypage qui permet de réduire sensiblement les délais d’obtention et le recours à la sous-traitance. L’avenir en marche Les actions majeures de construction d’une offre au plus près des attentes de la clientèle et les efforts d’investissements entrepris, montrent la volonté de Guillod Gunther de s’affirmer comme un acteur incontournable de l’habillage horloger. L’entreprise avance, forte de son expertise, d’une grande capacité d’innovation et d’une réputation solide. Elle déménagera en juin 2017 dans de nouveaux locaux plus spacieux et plus fonctionnels regroupant l’ensemble de ses activités.

Guillod Gunther

Rue du Doubs 83 • Case postale 3132 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 910 25 25 • Fax +41 32 910 25 20 www.guillog-gunther.ch • vtronci@guillod-gunther.ch

163


GROUPE BRASPORT

Un groupe tourné vers l’avenir 70 ans de nobles savoir-faire et une force d’innovation intarissable, voilà comment peut être défini Brasport. A la fabrication de Bracelet en cuir, la Maison Chaux-defonnienne est venue ajouter une nouvelle palette d’activités, dont la fabrication de sac à main et d’accessoires innovants. Aujourd’hui, le Groupe Brasport c’est des bureaux commerciaux, des centres de production, 1300 collaborateurs répartis dans le monde et cinq marques en nom propre – Brasport, Noomoon, Noleti, A2i et DLC. Portrait d’une maison familiale qui a su évoluer avec son temps.

164


De la manufacture au groupe A l’origine de Brasport, Albert Dubois, qui en 1946 crée une manufacture de bracelets de montres et de petite maroquinerie à La Chaux-de-Fonds. C’est ainsi installé, au cœur du berceau horloger, portant haut les valeurs du Swiss Made, qu’il fait prospérer son entreprise, collaborant avec les plus grandes marques. En 1970, ce sont ses fils qui reprennent les rênes de l’entreprise. Face à la hausse des demandes de production de masses, Brasport fait le choix de délocaliser une partie de sa production. La Chine, le Portugal, la Thaïlande, trois sites de production à l’étranger verront ainsi le jour entre 1989 et 2011, en plus de l’emblématique 10 CrêtRossel, à La Chaux-de-Fonds, dédié à la fabrication de bracelet Swiss Made. Depuis 2000, c’est une troisième génération de Dubois qui a repris les rênes de l’entreprise familiale sous le nom d’Alain. Face à un marché en pleine mutation, il décide de recentrer les activités de l’entreprise sur du haut de gamme, tout en diversifiant les activités de Brasport, progressivement transformé en Holding. Entre 2010 et 2015, quatre nouvelles marques en nom propre verront ainsi le jour: l’atelier mécanique A2i actif dans le domaine des composants horlogers, la manufacture d’objets connectés DLC en Chine, la marque de maroquinerie Noleti et la marque d’accessoires innovants Noomoon. Deux dernières maisons symboles d’un important virage B2C pour un groupe dont la grande majorité du chiffre d’affaires reste liée à la sous-traitance. Aujourd’hui, le groupe Brasport compte près de 1300 collaborateurs dans le monde et produit chaque année deux millions d’articles. Elle dispose de la latitude nécessaire pour faire du négoce à l’international avec des bureaux commerciaux à Hong Kong, Shanghai, New York et Tokyo qui assure désormais le service aprèsvente des clients de Brasport. Une véritable force d’innovation Installé dans les locaux d’A2i à La Chaux-de-Fonds, le Centre de Recherches & Développement de Brasport est véritablement le centre névralgique du groupe.

Véritable laboratoire où sont élaborés les projets les plus innovants et bureau d’études où sont conçus les prototypes les plus aboutis, il travaille de manière transversale aux différentes maisons afin d’optimiser les synergies entre les activités du Groupe. Que ce soit dans le domaine des procédés ou des produits, le département imagine, crée, parachève et teste tant pour optimiser la production que pour répondre aux nouvelles exigences du marché, avec la ferme volonté de se distinguer tant par des produits novateurs que par leur qualité. Une quête d’excellence à laquelle n’échappent pas moins les produits de légendes que les inventions dernier cri. 165


L’équipe du centre R&D est aussi appelée à exercer une veille sur le terrain et à intensifier le dialogue entre partenaires, clients et organes de régulation. Le Groupe Brasport est d’ailleurs l’un des fondateurs d’un acteur de premier plan dans le contrôle de la conformité des bracelets: l’AQC – l’Association pour l’assurance qualité des fabricants de bracelets de cuir, regroupant fabricants de bracelets cuir et fournisseurs de l’industrie horlogère. Le sac à main Swiss Made Si Brasport fabrique essentiellement en private label de la petite maroquinerie, sa maîtrise du cuir la conduite à créer en 2011 la marque de maroquinerie haut de gamme Noleti, contraction du prénom des trois enfants du couple Dubois: Noémie, Léa et Tim. Destinée au grand public, elle porte en elle les codes de la Maison, à savoir la passion des plus des belles matières et la qualité du Swiss Made. Tous les cuirs sont sélectionnés auprès des tanneries les plus réputées, en France

166


et en Italie et travaillés avec précision et savoir-faire. C’est Mme Christelle Dubois, qui conçoit elle-même les sacs et accessoires de la marque à La Chaux-de-Fonds. Quatre collections ont été ainsi développées: business, classic, contemporary et vintage. De quoi séduire chaque femme. Distribuée pour le moment sur internet via son propre E-shop, la marque entend bien prouver que le sac suisse à toute sa place sur le marché de la maroquinerie de luxe. Elle sera notamment partenaire officiel du Ladies Championship Gstaad qui se déroulera au mois de juillet. Quand l’accessoire devient intelligent Brasport fabrique des bracelets de montre depuis 70 ans, mais la volonté d’entrer en plein pieds dans l’industrie 4.0 est bien présente, comme en témoigne la marque d’accessoires de montres Noomoom. Son premier produit: le LABB pour «Loopless and Buckleless Band». Un million de francs investis par le groupe et une campagne Kickstarter à succès (250% de la somme espérée), ont permis à ce bracelet nouvelle génération de voir le jour en 2016. Développé en partenariat avec le designer anglais de renommée, Benjamin Hubert, le LABB se distingue par sa matière, le FKM, un caoutchouc de haute qualité mais aussi et surtout par son système de fermeture novateur et breveté. Plus de boucle ni de passant mais un jeu d’assemblage et des bandes auto-aggripantes pour une fermeture résistante, facile à manier et ludique. A tel point qu’on s’en sert volontiers comme un anti-stress. Présenté en exclusivité au Salon Mondial de l’Horlogerie Baselword, le LAAB sera commercialisé en cinq coloris sur le site e-commerce de la marque en été 2017. Destiné à l’Apple Watch, il sera également adaptable sur toutes les montres d’entrecornes de 21 et 22 mm.

La force des collaborateurs 70 ans d’existence, couplés à un positionnement axé sur l’international, démontrent l’indéniable aptitude de Brasport à anticiper et innover. Entreprise animée par trois générations d’entrepreneurs passionnés, le groupe cultive au sein de ses cinq maisons une philosophie d’entreprise familiale. Dans son siège de La Chaux-deFonds, rénové et agrandi en 2012 pour accueillir une partie de la production Brasport, c’est une équipe jeune, dynamique et proactive qui évolue avec la confiance du CEO Alain Dubois. Des collaborateurs issus d’horizons et de formations différents, travaillant de manière complémentaire partageant la philosophie d’excellence et d’innovation qui caractérise le groupe Brasport.

BRASPORT GROUP

Crêt-Rossel 10 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 967 70 60 • Fax +41 32 967 70 61 info@brasport-group.com • www.brasport-group.com

167


INTERVIEW

JEAN-DANIEL PASCHE

PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION DE L’INDUSTRIE HORLOGÈRE SUISSE FH

Fédération de l’Industrie Horlogère Suisse FH Bastion historique de l’industrie horlogère depuis sa naissance à Genève au milieu du XVIe siècle, la Suisse reste la référence mondiale de ce marché. Grâce à plus de 400 ans de savoir-faire et de développement technologique, le pays reste le premier exportateur mondial en valeur. Une position de leader que la Suisse entend conserver en relevant les nombreux défis qu’impose ce marché quelque peu tourmenté depuis 2015. Jean-Daniel Pasche, président de la Fédération de l’Industrie Horlogère Suisse FH, nous livre son éclairage.

© SIHH / Nicolas Lieber

168


Comment est née l’horlogerie suisse et comment a-t-elle évolué jusqu’à aujourd’hui? L’industrie horlogère a une histoire riche, qui remonte au XVIe siècle. A cette époque, la rigueur imposée par le réformateur Calvin a contraint de nombreuses bijouteries à mettre la clé sous la porte. Un grand nombre de bijoutiers ont donc cherché à se former à un nouveau métier et se sont tournés vers les montres. Avec la guerre des religions, les Huguenots sont arrivés à Genève et ont amené avec eux leur savoir-faire horloger. Au fil des ans, le nombre d’horlogers a grandi et beaucoup se sont installés dans l’arc jurassien qui reste, encore aujourd’hui, le fief de l’industrie horlogère suisse. Lorsque l’industrialisation a pris de l’ampleur, des entreprises se sont créées et ont choisi de s’établir dans les environs. Depuis, plusieurs événements ont marqué la branche, comme par exemple l’arrivée de la montre bracelet qui a remplacé la montre à gousset que les hommes portaient dans la poche de leur veston. Quelques décennies plus tard, dans les années 1960, le quartz a fait son apparition et, avec lui, la montre électronique. A l’époque, beaucoup pensaient qu’elle finirait par l’emporter sur la montre mécanique, mais aujourd’hui, ce n’est toujours pas le cas. Au contraire, ces dix dernières années, les montres mécaniques ont enregistré de fortes progressions, preuve qu’elles continuent de séduire le plus grand nombre. L’horlogerie contribue-t-elle au rayonnement de la Suisse dans le monde? Sans aucun doute. Les montres suisses jouissent d’une réputation sans égal, et nous continuons d’être le premier exportateur mondial en valeur. Le savoir-faire historique et les innovations technologiques développées dans les entreprises et les ateliers d’horlogers ancestraux, en particulier dans le domaine des microtechniques, consacrent aujourd’hui notre avance certaine de ce domaine, notamment sur le segment du haut de gamme. Le «made in Suisse» est un véritable gage de qualité que beaucoup de clients exigeants recherchent, et ce, quelle que soit la gamme de prix de leurs montres. Il convient en effet de rappeler que la Suisse produit, certes, des montres d’un luxe extrême, mais également des objets aux prix tout à fait abordables, sans jamais lésiner sur la qualité, la fiabilité et la précision. Autant de raisons pour lesquelles de nombreux acteurs représentés par la FH ont souhaité renforcer les critères du «Swiss made» horloger, un label qui fait sens auprès des clients. La nouvelle ordonnance qui en découle est entrée en vigueur le 1er janvier 2017. Désormais, des critères comme les coûts de recherche et développement ou de certification s’ajoutent au calcul de la valeur suisse de 60% pour la délivrance du label.

© thewatchesdays.ch

© Reuters / Ruben Sprich

© CPIH / Tous droits réservés

169


A ce titre, la fédération que vous présidez lutte farouchement contre la contrefaçon. Comment procédez-vous? Il s’agit en effet d’un combat que nous menons au quotidien. La contrefaçon représente un véritable fléau pour l’industrie horlogère suisse, mais aussi pour le consommateur qui se retrouve trompé sur le produit. Afin de réduire ces abus qui représentent des milliards de francs, nous avons créé puis renforcé le label «Swiss made», comme évoqué précédemment. Mais nous allons plus loin: la Fédération de l’Industrie Horlogère Suisse participe notamment à des formations de policiers et douaniers, pour les aider à détecter les faux. Nous surveillons également internet et les plateformes de ventes entre particuliers ou de ventes aux enchères qui concentrent une grande partie des contrefaçons. Grâce à ce travail, 1,2 millions d’annonces ont été stoppées en 2016 et 1 million de fausses montres ont été détruites.

© SIHH / Nicolas Lieber

© CPIH / Tous droits réservés

En 2015, le marché a reculé pour la première fois depuis longtemps, et il en a été de même en 2016. Comment expliquez-vous cette diminution? 2014 avait été une année record avec des exportations s’élevant à 22,3 milliards de francs. Il était donc difficile de faire mieux en 2015, et cette année-là a en effet marqué le début d’un recul des exportations, à 21,5 milliards. La tendance s’est vérifiée en 2016, puisqu’elles ont de nouveau baissé de 9,9%, à 19,4 milliards de francs. L’Asie, particulièrement influencée par l’évolution de Hong Kong qui est, pour rappel, le premier pays importateur de montres suisses, a enregistré la plus forte contraction en 2016 (-11,4%) et a compté pour plus de la moitié de la baisse. L’Europe et l’Amérique ont affiché le même repli, avec une diminution de 8,6%. En cause, notamment, un climat tendu dans l’économie mondiale et qui a pesé sur les dépenses des consommateurs. La montre étant un produit émotionnel, elle subit nécessairement les contrecoups de cette conjoncture aléatoire. Heureusement, le creux de la vague semble passé et le marché devrait se stabiliser en 2017. 170

Vous êtes donc plutôt optimiste quant à l’avenir du secteur? Bien sûr. Cette industrie est vieille de plus de quatre siècles et dispose d’atouts certains. Mais, comme dans beaucoup d’autres domaines d’activités, des défis doivent être relevés pour s’adapter. Dans l’horlogerie, la Suisse doit continuer de défendre son savoir-faire, d’investir pour innover et commencer à se tourner vers les marchés émergents. Des pays comme le Vietnam, l’Iran, l’Indonésie ou encore les Philippines offrent de belles opportunités d’avenir pour l’industrie suisse.

Fédération de l’Industrie Horlogère Suisse FH Rue d’Argent 6 • CH-2502 Bienne Tél. +41 32 328 08 28 • www.fhs.swiss


GRAVELEC SA Bd des Eplatures 46c CH-2304 La Chaux-de-Fonds T. +41 (0)32 925 35 45 www.gravelec.ch


COSC

CONTRÔLE OFFICIEL SUISSE DES CHRONOMÈTRES

Au service de l’excellence horlogère suisse Fondé en 1973 et basé à La Chaux-de-Fonds, le Contrôle officiel suisse des chronomètres (COSC) est une association à but non lucratif reconnue d’utilité publique qui œuvre au service de l’horlogerie suisse. Indépendant et neutre, sa mission est de mesurer et contrôler la précision de mouvements horlogers et de montres terminées que les fabricants lui confient, pour leur décerner le titre officiel de chronomètre certifié. Un gage de qualité et de précision reconnu dans le monde entier. Tour d’horizon de ses prestations et activités.

172


40 ans d’histoire Le COSC a été créé en 1973 par cinq cantons horlogers (Berne, Genève, Neuchâtel, Soleure et Vaud) et par la Fédération de l’industrie horlogère suisse FH. Avant cette date, les cantons avaient un ou des bureaux d’observation (BO), établis soit dans des écoles d’horlogerie, soit dans des écoles d’ingénieurs, qui évaluaient la qualité des objets horlogers en fonction de multiples critères, lesquels pouvaient différer d’un canton à l’autre. Au début des années 70, face entre autres à l’absence d’unité de doctrine et de solidarité entre les BO, à la menace sur le statut officiel de ceux-ci, la Commission d’inspection centrale des BO propose la création d’une Commission réunissant les cinq cantons, la Chambre suisse de l’horlogerie et la FH. Cette démarche aboutit avec succès à la création en 1973 du COSC. Si à l’origine ce dernier gérait sept BO, au fil des décennies, l’entité s’est simplifiée pour aboutir en 2013 à une structure n’en comptant que trois, à savoir ceux de Bienne, du Locle et de SaintImier. Trois sites situés au plus près des manufactures et coordonnés par la direction basée à La Chaux-de-Fonds, assurée depuis le 1er juillet 2010 par Andreas Wyss, appuyé par deux autres collaborateurs. La qualité alliée au Swiss made Pour décerner le titre officiel de chronomètre certifié, le COSC est à même de contrôler des instruments horaires tels que des montres-bracelets mécaniques, des montres de poche, des pendulettes et des montres-bracelets à quartz. Le certificat de chronomètre est garant de la haute précision des instruments horaires comme de leur unicité. Il est le gage de leur extrême qualité, comme du savoir-faire mis en œuvre tout au long de leur production. En effet, pour l’obtenir, un instrument horaire doit non seulement être constitué des composants de la meilleure qualité qui soit, mais encore avoir fait l’objet du soin particulier des meilleurs horlogers et régleurs, durant son assemblage. Il représente donc sur le marché, une véritable plus-value pour les bénéficiaires qui cherchent à se différencier de leurs concurrents. Au-delà de son objectif de garantir la précision de marche d’un instrument horaire, le COSC, en tant qu’association d’utilité publique au service de l’horlogerie, s’engage exclusivement au service de l’horlogerie suisse, puisqu’il ne traite que des mouvements ou des montres Swiss made, une manière de valoriser ce prestigieux label. Tous les mouvements qui sont livrés au COSC doivent donc être garantis Swiss made et être dédiés à des montres elles-mêmes Swiss made. 173


Indépendance et neutralité L’indépendance du COSC est une donnée clé de sa rigueur et de sa crédibilité. Association libre de droits à but non lucratif, le COSC s’illustre par son indépendance financière, aussi bien lors de sa fondation, où aucun capital n’a été apporté par ses membres créateurs, qu’au niveau de son fonctionnement, puisque les clients du COSC ne payent que leurs prestations et non pas une cotisation. La direction s’engage à maintenir des finances saines et les investissements sont effectués en fonds propres. La composition du Conseil d’administration assure l’impartialité des décisions, puisqu’il se compose de trois représentants des bureaux d’obser-

174

vation (BO) et trois représentants des déposants au COSC ainsi que d’un président et vice-président issus de milieux extérieurs à même de trancher en cas de vote. Le fonctionnement du COSC est en outre régi par un système de management de la qualité détaillant de manière précise l’ensemble du fonctionnement de l’association et des procédures de contrôle. Le système informatique est paramétré de telle sorte que les résultats des mesures des montres et mouvements ne soient pas modifiables. Le COSC est accrédité depuis vingt ans comme laboratoire d’étalonnage, d’essai et de certification de produits auprès du Service d’accréditation suisse SAS qui émane du SECO. Cette accréditation garantit la qualité, la constance et de la neutralité des mesures réalisées.


Des installations et techniques de pointe Les bureaux d’observations (BO) du COSC contrôlent annuellement quelque 1,8 million d’instruments horaires. Le COSC est aujourd’hui le seul organisme au monde capable de traiter un tel volume. Chaque chronomètre certifié est unique, identifié par un numéro gravé sur son mouvement et un numéro de certificat délivré par le COSC. Les trois BO travaillent sur le même modèle, puisque chacun bénéficie des mêmes équipements et travaille en appliquant les mêmes procédures. L’activité du COSC a lieu 7 jours sur 7, pendant approximativement 350 jours par an. Un rythme de travail dû à la norme ISO, qui impose 15 jours de contrôle + le jour 0, avec mesure toutes les 24 heures: une fois qu’un cycle d’observation est lancé, celui-ci doit être respecté. Chaque jour, samedi et dimanche compris, tous les instruments sont mesurés et remontés. Sur la base des mesures, les critères éliminatoires sont calculés pour les montres-bracelets méca-

niques à balancier-spiral, pour les montres-bracelets à quartz, pour les montres de poche et pour les appareils horaires en position fixe. Si et seulement si tous les critè­­res sont atteints, le mouvement/montre est certifié «chro­­no­mètre». Si nettement plus d’un million de certificats officiels de chronomètre sont délivrés par année (1 700 000 en 2016), cela ne représente que 6% de la production horlogère suisse, ce qui souligne le caractère exceptionnel de la certification «chronomètre» du COSC. Au total, ce sont environ 60 collaboratrices et collaborateurs en équivalent temps-plein (et une septantaine d’auxiliaires formés par le COSC) qui travaillent dans les bureaux d’observations. Il s’agit majoritairement d’opératrices et d’opérateurs spécialisés. A noter qu’aucun horloger ne figure parmi eux, puisque le COSC est là pour observer, contrôler et non pour orienter ou conseiller telle ou telle marque, une manière de réaffirmer son indépendance et sa neutralité encore une fois.

COSC

Direction Avenue Léopold-Robert 65 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 913 80 78 info@cosc.ch • www.cosc.swiss.ch

175


KYBURZ – PLACOR

Performance, innovation et précision pour des possibilités infinies Kyburz & Cie est spécialisée dans la conception et la réalisation de pièces en saphir, verre minéral et résine technique. De nombreux domaines ont recours à son savoir-faire et ses compétences dans la précision et la miniaturisation. Active depuis 1946, l’entreprise ne cesse d’évoluer, en visant l’excellence. Nous avons rencontré Silvano Orlando, récemment nommé à la direction générale de l’entreprise.

176


Une réputation construite sur plus de 70 ans Kyburz & Cie est installée à Marin, une situation idéale pour répondre à la demande des villes voisines, réputées pour l’horlogerie ou la microtechnique. L’entreprise est depuis toujours spécialisée dans la production de matériaux transparents et techniques. Fondée en 1946, c’est aujourd’hui la troisième génération, représentée par Takashi Kyburz, qui préside la société. A l’origine, l’entreprise est principalement active dans la fabrication de verres de montres en résine technique. Pour cela, elle développe des nouvelles techniques d’injection et fabrique aussi ses propres moules. Dès 1970, elle commence ses importations en Asie. Les techniques de productions s’améliorent et permettent à Kyburz & Cie d’intégrer la fabrication de verre minéral, puis en saphir. L’année 2000 est déterminante, puisque c’est à partir de ce moment-là que la société va s’ouvrir à d’autres secteurs, tels que l’automobile et la biotechnologie. Depuis, elle ne cesse d’évoluer. Grâce à son savoir-faire, sa précision et sa capacité à innover, l’entreprise est un partenaire de confiance qui continue à s’ouvrir à de nouveaux domaines d’application et clientèles. Une envie de perfectionnement continu et d’aller vers l’avant qui a poussé la société à créer Placor SA, en 2015. Il s’agit du bureau de recherche et de développement, spin-off de Kyburz & Cie.

Compétences et technologie au service de multiples domaines d’application L’optique, la bijouterie, l’industrie automobile ou encore les télécommunications font appel à Kyburz & Cie et à leur savoir-faire. Grâce à l’application de certaines normes et de certains processus, l’entreprise est aussi amenée à travailler pour le domaine médical, l’agro-alimentaire et l’industrie de la métrologie. Tout est fait à l’interne et les produits sont certifiés Swiss made. Différentes matière sont usinées, à commencer par la résine technique. «C’est un matériau qu’il faut revaloriser.

177


Il est particulièrement intéressant, car les possibilités sont quasi infinies et sans limite», explique Silvano Orlando, directeur général de Kyburz & Cie. L’entreprise dispose notamment de la technologie d’injection et d’un parc de machines développé directement par ses soins. Un tout nouveau traitement anti-raye, nommé NeX ScratchGuard, a aussi été mis au point. Il permet de rendre la résine beaucoup plus résistante. Grâce à ce traitement, il garde ses points forts, comme la transparence et la modulabilité, tout en enlevant son point faible, les rayes. Une vraie prouesse proposée par l’entreprise. Le verre minéral et le verre saphir sont d’autres matières usinées. La société possède des technologies permettant une personnalisation des pièces, mais aussi des procédés comme le réctifiage, le polissage, et le traitement thermique. Si l’entreprise est active dans de multiples domaines, elle consacre 50 à 60% de son activité pour le secteur horloger. Elle est spécialiste dans la fabrication d’ébauches de cadrans en mélangeant plusieurs techniques. Elle dispose également d’un savoir-faire de pointe en décolletage et en galvanoplastie pour la confection de rehauts et de bagues de tension. Les assemblages sont eux aussi effectués directement à l’interne. Toutes les opérations de fabrication sont réunies dans les ateliers de l’entreprise, tous comme les outillages, qu’elle a aussi elle-même élaborés. Un contrôle qui permet une meilleure maitrise des coûts et des délais. Aussi, Kyburz & Cie a une vraie volonté de diversification dans les produits et secteurs de marché, c’est aussi pour cette raison que Placor SA a été crée. Il s’agit d’un bureau d’étude et de conception, expert en développement de solutions plastiques. Une société qui permet notamment à des start-up qui ne sont pas équipées techniquement, de développer une idée, un projet de A à Z. Une gestion totale d’un projet qui comporte entre autres: l’analyse, l’étude, la mise en plans, la mise en production et livraison du produit fini.

178


Jamais à court de projets pour l’avenir Kyburz & Cie a la volonté de pousser et perfectionner sa fabrication d’ébauches de cadrans, grâce à trois gammes bien définies qui répondent à tous les types de montres. Transparentes ou opaques, couleurs et formes sans limite, structuration, avec ou sans pied, d’une épaisseur mini de 0.40. Ses 3 gammes, nommées: «excellence», «efficience» et «design» sont à même de répondre à toutes les exigences, que cela soit pour des cadrans terminés, des cadrans de travail ou de présentation. Offrant des possibilités quasi infinies, Kyburz & Cie SA est en mesure de donner vie à tous les projets grâce à sa résine technique, qui est à même de repousser les limites par rapport aux matériaux durs tant au niveau de sa légèreté que de sa flexibilité et toujours avec une volonté d’être au plus proche de la demande, tant pour une petite série que pour un volume industriel. Technique, transparence et précision sont les mots d’ordre de Kyburz & Cie, qui est en recherche permanente de développement et perfectionnement. De son côté, Placor SA a pour but de «devenir le bureau d’études techniques spécialisé en injections plastiques, le plus créatif et innovant de Suisse.» L’entreprise a aussi la «volonté de créer des emplois hautement spécialisés et de détenir un grand nombre de brevets exploitables industriellement.»

Kyburz-Placor

Z.I. Indiennes 13A • Case postale 112 CH-2074 Marin-Epagnier Tél. +41 32 756 66 56 • Fax +41 32 756 66 46 info@kyburz-cie.ch • www.kyburz-cie.ch

179


GMG COMPOSANTS

Des composants Haute couture Créée en avril 2010, GMG Composants est une entreprise spécialisée dans la réalisation complète d’aiguilles de montre, d’index de cadrans et de dérivés horlogers, en or, laiton et aluminium. Spécialisée dans le haut de gamme, elle offre à ses clients un travail de qualité et répond à leurs demandes avec flexibilité et réactivité. Portrait d’une entreprise de pointe.

180


Une entreprise jeune mais déjà bien installée A l’origine de GMG Composants, Gabriel Gaffiot. Dessinateur en microtechnique de formation, des expériences de management dans diverses entreprises de la région, il décide en 2010 de créer sa propre société au Locle. Suivi par deux anciens collègues, il ne tarde pas à faire prospérer son entreprise qui compte aujourd’hui neuf collaborateurs et répond aux besoins des plus grandes marques horlogères dont la majorité est installée dans le canton de Neuchâtel. Une richesse de prestations GMG Composants assure l’étude et la production de composants horlogers: aiguilles, appliques et habillage de la montre. Dans le domaine des aiguilles, l’entreprise propose un choix de matières comme l’or, le laiton, l’aluminium ainsi que de nombreuses possibilités de

terminaisons et de décorations. Parmi les plus courantes, on peut citer l’exécution diamantée, brossée, frappée ou encore multi-faces. L’entreprise offre également une large palette de couleurs grâce notamment à un procédé qui lui permet d’être la seule entreprise à proposer différentes couleurs galvaniques sur de l’aluminium. Depuis quelques temps, l’entreprise développe son savoir-faire pour les aiguilles de pendulettes. Dans le domaine des appliques, à savoir les chiffres des heures ou signes usinés dans la masse et ensuite rapportés sur le cadran, GMG Composants se distingue encore une fois par l’étendue de son savoir-faire. Du chiffre romain ou arabe, en passant par les appliques bâtons, rectangles ou d’autres géométries, elle travaille or, laiton et aluminium et exécute différentes terminaisons: diamantée, facettée ou plus traditionnellement cabochonnée.

181


Flexibilité et sur-mesure Depuis sa création, GMG Composants s’est spécialisée dans la fabrication de pièces unitaires et de petites ou moyennes séries de très haute gamme. Ses équipements et ses compétences lui permettent de satisfaire les besoins et demandes, aussi divers et complexes soient-ils, de chacun de ses clients. Disponible et à l’écoute, l’équipe travaille sur la base de rapports de confiance et de confidentialité avec chacun d’entre eux. En relation avec les designers des plus grandes marques, elle valorise ses expériences et expertises pour les conseiller au mieux et les aiguiller vers les solutions les plus adéquates selon leurs projets. «La tendance étant aujourd’hui aux cadrans particulièrement agrémentés, nos clients recherchent des aiguilles qui soient suffisamment travaillées pour être visibles en veillant à maintenir une belle harmonie de l’ensemble», explique Gabriel Gaffiot. GMG Composants réalise ainsi régulièrement des prototypes particulièrement détaillés avec à la clé des composants surmesure et personnalisés.

Photos © www.prisesdevue.ch

182

La planification minutieuse, permet à l’entreprise de travailler à flux tendu et de répondre avec flexibilité et réactivité aux sollicitations de ses clients dans le respect des coûts et délais demandés. L’alliance parfaite entre la main de l’homme et la technologie Désireuse d’aller toujours plus loin dans la précision de ses réalisations, l’entreprise veille à rester à la pointe de la technologie. Elle bénéficie d’un parc machines perfectionné et régulièrement renouvelé comprenant notamment trois CNC dont une cinq axes et deux quatre axes et demi et projette l’acquisition d’une machine laser pour étoffer l’offre des décors. Une technologie qui n’enlève en rien l’importance de la main de l’homme, puisque aujourd’hui beaucoup de terminaisons sont faites à la main comme le satinage et le brossage qui nécessitent des compétences particulières, à commencer par une grande dextérité.


Pour ce faire, GMG composants peut compter sur des collaboratrices et collaborateurs formés et expérimentés parmi lesquels figurent des spécialistes en diamantage, polissage et visitage. Des savoir-faire ancestraux valorisés et entretenus pour des pièces d’exception. A noter que chaque pièce fait l’objet d’un contrôle humain à 100% selon des normes de qualité très strictes. Une culture d’entreprise particulière Conscient de l’importante du capital humain, Gabriel Gaffiot entretient une culture d’entreprise ouverte et familiale. Tout est mis en œuvre pour favoriser le bienêtre des collaborateurs et la bonne ambiance au sein de l’équipe. L’entreprise promeut notamment des valeurs comme le respect, l’entraide et le dialogue. Une philosophie qui explique l’implication et la grande fidélité des collaborateurs au sein de l’entreprise. Gabriel Gaffiot a de quoi garder confiance en l’avenir de son entreprise malgré une conjoncture difficile.

GMG Composants

Rue de la Joux-Pélichet 3 • CH-2400 Le Locle Tél. +41 32 931 08 24 info@gmgc.ch • www.gmgc.ch

Photos © www.prisesdevue.ch

183


LAB – LES ARTISANS BOÎTIERS

La tradition et la technologie au service de l’excellence Depuis ses bureaux et ateliers de La Chaux-de-Fonds, «Les Artisans Boîtiers» fabri­quent des boîtiers pour la haute horlogerie. En toute confidentialité, cette entreprise neuchâteloise collabore avec les plus grandes marques horlogères suisses, sur des pièces uniques ou pouvant aller jusqu’à des séries de 2500 unités par an et par modèle. Le directeur des lieux, Fabien Chapatte, nous a ouvert les portes de cet univers, le temps d’une visite guidée.

184


Intégrés au pôle horloger de la Fondation de Famille Sandoz (FFS), Les Artisans Boîtiers (LAB SA) excellent depuis toujours dans la conception et la fabrication de boîtes de montres haut de gamme et de composants micro-techniques très élaborés. Dans ces ateliers hautement sécurisés, des modèles en or, platine, titane, palladium et acier sont fabriqués dans le plus pur respect du savoir-faire horloger suisse, en alliant artisanat et haute technologie. Des pièces uniques et complexes Grâce à son savoir-faire, ses équipes de spécialistes et ses équipements de pointe, Les Artisans Boîtiers peuvent aussi bien travailler des séries de plusieurs milliers d’unités par an que des pièces uniques, créées à la demande du client. «Nous sommes en effet capables de donner forme aux projets les plus ambitieux», commente Fabien Chapatte, directeur de l’entreprise. Depuis leurs bureaux de recherche et développement, les ingénieurs de LAB SA trouvent en effet en interne des solutions aux projets les plus complexes, et ce, dans la plus grande confidentialité. Les artisans mettent ensuite en œuvre ces projets avec un profond souci du détail. Les plus grandes marques horlogères font d’ailleurs aujourd’hui confiance aux Artisans Boîtiers pour leur professionnalisme et leur discrétion.

Fortement innovante, l’entreprise possède et dépose un grand nombre de brevets. «Nos clients viennent nous voir avec des projets toujours plus complexes», constate à ce titre le directeur. «Pour y répondre, nous devons sans cesse nous réinventer, innover et aller plus loin dans les technologies afin de réaliser des pièces encore impossibles il y a deux ans». Des prouesses technologiques qui se conjuguent à un savoir-faire artisanal extrêmement développé et qui permettent d’offrir aux clients un travail d’une grande précision, parfaitement équilibré entre technologie et finitions à la main. Un personnel hautement qualifié Ici, nulle place à la standardisation. La quasi-totalité des processus de fabrication sont réalisés en interne – à l’exception de l’étampage – et chaque collaborateur est hautement qualifié et polyvalent. Experts dans le domaine de l’horlogerie et de la micro-technique, les équipes d’ingénieurs mettent toutes leurs compétences au service des projets les plus imaginatifs provenant des marques les plus prestigieuses. Côté ateliers, aussi, les collaborateurs de LAB SA sont capables de performances techniques poussées. Avec la plus grande dextérité, ces artisans prennent toujours le relais de la technologie afin de conférer à chaque pièce son caractère unique. 185


Dans l’atelier d’achevage, des professionnels soudent, liment et assemblent manuellement les différents éléments pour assurer la fonctionnalité du produit, tant d’un point de vue esthétique que technique. Au soudage, un four à bandes effectue toutes les opérations nécessaires à la fabrication d’une boîte, mais c’est un artisan qui procède manuellement, à l’aide d’un chalumeau, pour les séries limitées. Dans l’atelier de polissage, aussi, l’artisanat est à l’œuvre. Là, les termineurs en habillage horloger, aux compétences particulièrement pointues, exercent leur art afin de parfaire la qualité esthétique de l’objet. Les salles de lavage et de montage finalisent les étapes. Dans la première, les pièces sont dégraissées, lavées puis séchées. Dans la seconde, un lieu aseptisé, une équipe de collaborateurs hautement qualifiés terminent l’ensemble du processus en mettant en valeur tous les savoirfaire des précédentes étapes. Là sont réalisés l’assemblage final ainsi que le dernier contrôle qualité avant la remise du produit au client. Afin de perpétuer ce savoir-faire unique et le transmettre aux nouvelles générations, Les Artisans Boîtiers ont fait de la formation l’une de leurs priorités. Entre trois et cinq apprentis sont ainsi formés tout au long de l’année aux différents métiers qui permettent la fabrication d’une boîte de montre ou composants habillement, principalement dans les domaines de la micro-technique, de la bijouterie et du polissage.

186


Une technologie à la pointe Pour exceller, Les Artisans Boîtiers allient savoirfaire artisanal et technologie de pointe. C’est pourquoi l’entreprise a lourdement investi – et continue de le faire – dans des machines et des outillages spécialisés. «Notre force? Nous sommes forts dans de nombreux domaines et sommes capables de proposer un travail à forte valeur ajoutée technologique et artisanale», souligne Fabien Chapatte. Equipé de machines à commandes numériques de deux à six axes, le département CNC offre une grande flexibilité dans le choix des modes opératoires pour l’usinage de pièces très complexes dans différents matériaux. Dans l’atelier mécanique, des machines conventionnelles et CNC réalisent des prototypes et répondent aux différentes demandes de la production. Un travail toujours complété par la main de l’homme. Certains clients exigent, d’ailleurs, que des pièces ne soient réalisées que de façon artisanale, sans aucune intervention de la part d’une machine. Même sans exigence particulière de la part du client, l’artisan finalise toujours une pièce, lui apportant ainsi unicité et authenticité. «Nous souhaitons mettre l’être humain au cœur de nos projets», conclut Fabien Chapatte.

Les Artisans Boîtiers

LAB – Les Artisans Boîtiers

Rue Alexis-Marie Piaget 26 • CH-2301 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 911 500 info@labsa.ch • www.labsa.ch

187


REWITECH SA

Des machines spécifiques pour chaque application Fondée en 1988, Rewitech SA fêtera bientôt ses 30 ans d’existence. Spécialisée dans le secteur de la rectification, elle a su s’adapter aux exigences d’un marché en constante évolution pour répondre aux besoins des acteurs de la microtechnique et micromécanique. Outre les rectifieuses qu’elle développe et conçoit avec soin et précision, elle propose également des machines pour l’horlogerie. Pleins feux sur cette société locloise de 20 collaborateurs qui met tout en œuvre pour satisfaire sa clientèle.

Réception

188


Machines d’usinage et de décoration

Près de 30 ans d’expérience Rewitech SA a été fondée par Freddy Wittwer, l’actuel directeur général, qui a repris en 1988 la fabrication des produits de Stettler et ensuite STR SA, des sociétés dans lesquelles il a évolué durant 13 années en terminant comme responsable de production. Installée dans un premier temps à La Chaux-de-Fonds, l’entreprise déménage en 2006 au Locle dans de nouveaux locaux plus spacieux et adaptés à ses activités. Spécialisée dans le secteur hautement spécifique de la rectification, elle se consacre également depuis une vingtaine d’années à la fabrication de machines pour l’industrie horlogère, principalement dans les métiers de la décoration. Forte de 20 collaborateurs spécialisés, elle est active dans toute la Suisse ainsi que dans les pays limitrophes.

Atelier de montage et d’assemblage des rectifieuses

Machine d’usinage et de décoration CNC type MCU2P à 2 postes porte pièce permettant un changement de pièce en temps masqué

Zoom sur les prestations Si par le passé, Rewitech SA s’est consacrée à la fabrication de ses propres produits elle a aussi révisé et reconstruit des rectifieuses cylindriques suisses de renommée, aujourd’hui elle accentue ses efforts sur le développement et la réalisation de ses propres machines en fabricant des rectifieuses cylindriques intérieurs et extérieurs de grande précision pour des pièces de petite Machine de décoration semi-automatique type RCS N idéale pour usinage de pièce unitaire et petite série

dimension. Elle offre une large gamme de machines aux réglages et à la prise en main aisée, assurant qualité et précision. Outre la fabrication de ses propres produits, Rewitech SA effectue encore la reconstruction et la numérisation de rectifieuses intérieures et extérieures. Des machines d’une certaine ancienneté remises à neuf et pouvant aller jusqu’à une entière transformation. Une manière pour ses clients d’acquérir un regain de précision et de rentabilité à un coût attractif. Dans le domaine de l’horlogerie, l’entreprise a su très rapidement cerner les besoins de ce marché. Elle fabrique de petites machines d’usinage conventionnelles et des CNC conçues notamment pour le décor de pièces du mouvement. Qu’il s’agisse de diamantage, côtes de Genève, colimaçonnage, ensoleillage, etc., les possibilités sont nombreuses. Des machines perfectionnées dont certaines sont équipées d’un système d’alimentation automatique. De quoi répondre aux attentes des plus prestigieuses marques et sous-traitants horlogers de l’arc jurassien. 189


Le partenariat Micromatic En plus de la fabrication de rectifieuses, Rewitech SA détient depuis le 1er janvier 2007 la représentation exclusive des rectifieuses Micromatic pour la Suisse romande, la France et le Bénélux. Un partenariat avec ce leader asiatique de la rectification né de la volonté de Rewitech SA d’être encore plus compétitive et de compléter sa gamme de rectifieuses. Des machines dont elle assure la partie technique et le service après-vente. Des solutions sur-mesure La gamme proposée par Rewitech SA est le fruit du dialogue constant qu’entretient l’entreprise avec ses clients les plus exigeants. Forte d’un bureau d’étude équipé d’un système CAO 3D et d’appareils de mesure performants, elle développe des machines capables de répondre à une grande diversité de besoins. La grande simplicité du concept des rectifieuses Rewitech assure une souplesse maximale dans le choix des applications en fonction des pièces à usiner et de l’importance des séries à produire. Les systèmes de chargement automatique et de mesure post- ou in-process sont également adaptables. Proximité et réactivité Entreprise à taille humaine, Rewitech SA se distingue par sa proximité et réactivité à l’égard de ses clients. Disponible et à l’écoute, elle travaille sur la base de

Rectifieuse cylindrique universelle type 230 CNC F permettant d’usiner une grande variété de pièces dû à ses capacités et sa flexibilité

190

Machine d’usinage et de décoration CNC type MCU2T à 2 têtes porteoutils permettant d’effectuer 2 opérations différentes en 1 prise de pièce

rapports de confiance avec chacun d’entre eux pour leur proposer des solutions personnalisées en adéquation avec leurs besoins et leur budget. Chaque nouveau projet fait l’objet d’un cahier des charges précis et est développé en partenariat avec le client. Grâce à un stock important de pièces, l’entreprise est à même d’assurer un service après-vente performant avec un délai d’intervention le plus court possible.


Rectifieuse cylindrique extérieure type 250 CNC F compacte et dynamique, elle est parfaitement adaptée à des pièces de petites dimensions

La force du capital humain Rewitech SA compte une vingtaine de collaborateurs répartis entre le département montage, usinage, électrique, et le bureau technique de l’entreprise ainsi que l’administration. Des employés expérimentés et qualifiés au bénéfice de formations certifiantes attestant d’un haut niveau de compétence, renforcé par des formations continues régulières. Une nécessité dans un milieu en constante évolution, tant au niveau des techniques que des technologies. Prônant une culture d’entreprise ouverte et familiale, basée sur des valeurs comme l’entraide, le dialogue et la solidarité, Rewitech SA accorde un soin particulier au bien-être de ses collaborateurs au travail et veille à favoriser la bonne ambiance au sein de ses équipes. Entreprise formatrice, elle accueille depuis sa création un apprenti. Un engagement en faveur de la jeunesse motivé par la volonté de transmettre ses savoir-faire et de maintenir un certain dynamisme et un esprit jeune au sein de l’entreprise.

Machine d’usinage et de décoration CNC type MCU1T à 1 tête porte-outils, rigide, dynamique et parfaitement adapté à l’usinage de moyenne et grande série

REWITECH SA

Rue du Parc 7 • CH-2400 Le Locle Tél. +41 32 913 85 82 • Fax +41 32 913 85 83 rewitech@rewitech.ch • www.rewitech.ch

191


SCHWARZ ETIENNE

La technique au service de l’esthétique Née il y a plus de 100 ans, la manufacture Schwarz Etienne n’a depuis, jamais cessé d’exister. Créativité, innovation et savoir-faire sont les maîtres-mots de la maison qui développe des produits exclusifs. La marque a non seulement créé trois collections prestigieuses de montres, mais elle conçoit elle-même mouvements et composants. Un équilibre entre traditions et inventivité qui fait aujourd’hui l’essence de Schwarz Etienne.

192


Une marque qui a su se réinventer à travers les âges La maison Schwarz Etienne a été créée en 1902, à partir des patronymes de Paul Arthur Schwarz et de son épouse Olga Etienne. Etablie à La Chaux-de-Fonds, elle a d’abord été active dans la fabrication et le développement de mouvements mécaniques, pour les marques de montres en sa possession, mais aussi pour de nombreux partenaires et grands noms de l’horlogerie. S’en suit une grande diversification dans la production, grâce à laquelle l’entreprise a pu rebondir lors de la crise horlogère. Dès 1985, la société décide de revenir à la création de mouvements et de montres. Elle crée sa propre marque et ses propres collections. Ce choix a permis de lancer le renouveau de Schwarz Etienne. C’est en 2007 que la maison a été rachetée par Raffaello Radicchi, un entrepreneur chaux-de-fonnier visionnaire et passionné. Sa première action en voyant un marché saturé, le lancement et la création de mouvements manufacture appartenant à Schwarz Etienne directement, tout en poursuivant la confection de montres d’exception. Pendant plusieurs années, la maison s’est consacrée à ses prestigieuses collections, ainsi qu’au développement et à la création de nouveaux calibres. Mais dès 2013, la maison a ajouté une nouvelle corde à son arc et a présenté deux nouveaux calibres, destinés non seulement à la composition de ses produits, mais aussi à constituer la base des montres de sa clientèle externe. En 2015, un troisième calibre a vu le jour, un mouvement inversé appelé ISE Irreversible Schwarz Etienne. Puis en 2016, un quatrième mouvement: Le TSE 121.00 tourbillon volant. Les portes ne cessent de s’ouvrir à travers le monde et les techniques sont toujours plus pointues, afin de viser l’excellence. 193


Un savoir-faire alliant tradition, qualité et créativité Schwarz Etienne a non seulement développé plusieurs collections de montres d’exception, mais elle conçoit aussi, avec ses deux «sociétés-sœurs», les mouvements et les composants destinés à ses montres et à celles de ses clients. En effet, TMH (tradition mécanique horlogère) est la première d’entre elles. Cette société, est spécialisée dans la fabrication de composants horlogers, comme les ponts ou les platines. Elle possède environ 20 machines de pointe et est à la fois capable de réaliser des petites séries que des moyennes ou grandes séries. La deuxième société se nomme E2O Innovations (Echappement, Organe Oscillant). Un nom choisi pour illustrer au mieux le cœur de la montre et ce qui la fait vivre. Elle est en effet experte dans la création d’assortiments. Dès le printemps 2017, E2O aura la particularité d’ajouter le spiral à ses prestations. Forte de 3 ans de travail et de recul, elle est aujourd’hui fin prête à proposer cet élément et à devenir un challenger dans le domaine. Avec ces mouvements et compositions entièrement confectionnés par ses soins, Schwarz Etienne a développé trois collections de montres. La première, Roma Manufacture possède trois modèles: Power Reserve, Small Second et GMT. Le premier est muni d’un mouvement manuel à doubles barillets, les deux autres disposent d’un mouvement automatique à micro-rotor. Vient ensuite la collection Roswell en référence au légendaire crash d’un OVNI qui y eut lieu en 1974. Là aussi, deux modèles qui possèdent le mouvement automatique «Irreversible» ISE à micro-rotor. La première Roswell Voyage est décorée du mythique Cervin et renferme même un petit morceau taillé de la fameuse montagne. Elle est présentée dans un écrin absolument unique en forme d’OVNI. Un voyage qui est amené à se poursuivre à la découverte de l’univers. La dernière collection se nomme La Chaux-de-Fonds et son Flying Tourbillon, un tourbillon volant surélevé, ce qui permet d’admirer ses révolutions. Un modèle qui renferme le fameux mouvement automatique «Irreversible» ISE, et qui a la particularité d’être associé à un micro-rotor.

194


Des valeurs et une philosophie pour bâtir l’avenir Qualité, authenticité et respect de la tradition horlogère sont les valeurs de Schwarz Etienne, depuis sa fondation. La maison attache une grande importance à avoir une manufacture totalement intégrée, qui lui permet d’avoir un contrôle total sur tout le processus de fabrication. Si les traditions en matière de qualité et d’excellence restent inchangées, Schwarz Etienne ose aussi bousculer les habitudes pour proposer des produits inédits, fruits d’une créativité sans tabou. L’entreprise innove aussi en ce qui concerne son savoir-faire, avec des techniques jamais utilisées comme le laser. Il offre un grand avantage de coût, mais surtout une impressionnante précision et une souplesse de production. Grâce à cette qualité de fabrication, Schwarz Etienne, avec ses sociétés E2O et TMH, entend d’une part se concentrer sur les prestigieuses collections de sa marque, et d’autre part continuer à développer et entretenir des relations privilégiées avec ses partenaires, en tant que fournisseur de l’industrie horlogère.

Schwarz Etienne

Route de l’Orée du Bois 5 CH-2300 La Chaux-de-Fonds / Suisse Tél. +41 32 967 94 20 info@schwarz-etienne.ch

195


MEYLAN FRÈRES SA

Au cœur de la micromécanique d’exception Entreprise familiale et indépendante depuis 1972, Meylan Frères est la référence en matière de production de pièces micromécaniques. Pionnière en matière d’électro-érosion en Suisse romande, ses activités s’adressent à des secteurs variés, à savoir l’horlogerie, le médical, en passant par l’automobile, ou encore l’électronique. Les clefs de son succès: rester constamment à la pointe de l’innovation afin d’offrir à sa clientèle une qualité de services irréprochable. Rencontre avec Christian Meylan, fils de l’un des fondateurs, aujourd’hui à la tête de l’entreprise.

196


Un pionnier en matière d’électro-érosion en Suisse romande Fondée en 1972 par Pierre et Achille Meylan, l’entreprise a débuté ses activités comme spécialiste de la fabrication d’outillage, d’étampe et de l’usinage de pièces mécaniques. Jusque dans les années 90, l’activité reposait également sur la réalisation de pièces de grande taille pour l’aéronautique. «Nous sommes pionniers en matière d’électroérosion en Suisse romande», confie Christian Meylan. Dès les années 2000, la société axe ses activités sur la réalisation de très petites pièces et se spécialise dans la production par étampage de pièces micromécaniques. Le spécialiste de la fabrication de pièces micromécaniques Aujourd’hui, l’entreprise produit des centaines de millions de pièces micromécaniques de 0,01 à 1,3 millimètres d’épaisseur, ainsi que les outils nécessaires à cette activité via son bureau d’étude. De plus, elle est sous-traitante d’usinage de pièces horlogères. Innovante, elle a développé une machine sur-mesure, Microspeed, pour ses besoins internes qu’elle commercialise également à sa clientèle. Son mot d’ordre: offrir des solutions complètes et suivre le projet global pour en garantir la qualité. Un savoir-faire dédié à un large spectre de secteurs d’activités Le savoir-faire pointu de Meylan Frères s’adresse à un large spectre de secteurs d’activités. L’horlogerie, secteur principal d’activité de l’entreprise, représente 45% de son chiffre d’affaires. Le reste de la production se répartit entre l’automobile (par exemple des

microdisques de centrage pour les capteurs de pression des roues), la connectique, l’électronique, la technique médicale ou des appareillages comme les rasoirs. Enfin, un tiers de la production est exporté. L’indépendance pour un service de haute qualité «En Suisse, peu de sociétés sont spécialisées dans ce métier», confie Christian Meylan. Ainsi, la société est largement reconnue pour son savoir-faire en matière de projets complexes, de même que pour son indépendance. «Le client est propriétaire de son outillage et l’entreprise garantit de maintenir celui-ci en bon état jusqu’à la fin de vie de la pièce à produire», souligne Christian Meylan. De même, la précision permet de répondre à des exigences dimensionnelles et esthétiques hors paire. Une anticipation continue de l’avenir Cette année, Meylan Frère va s’agrandir afin de se préparer pour l’avenir. Elle prévoit ainsi une extension d’un tiers de ses locaux d’ici 2017. Afin d’être toujours à la pointe, elle met constamment à jour ses certifications. Elle répond aux normes ISO 9001 et prépare une certification plus spécifique sur le médical (norme ISO 13485). Enfin, elle investit régulièrement dans ses machines afin de rester constamment à la pointe de la technologie.

Meylan Frères SA

Route du Planoz 31 • CH-1348 Le Brassus Tél. +41 21 845 25 00 • Fax +41 21 845 25 01 info@meylanfreres.ch • www.meylanfreres.ch

197


DÉCOTECH SA DÉCORATIONS DE MOUVEMENTS

Finesse, précision et esthétisme Dans ses bureaux de La Chaux-de-Fonds, l’entreprise Décotech SA œuvre depuis 2004 dans le domaine de la haute horlogerie. Sa spécialité: la décoration de mouvements grâce à différentes techniques alliant méthodes traditionnelles et technologies de pointe. Son fondateur et directeur, Patrick Baumgartner, nous ouvre ses portes.

198


Apporter une forte valeur esthétique ajoutée Depuis une quinzaine d’années, Décotech SA apporte tout son savoir-faire à la haute horlogerie en matière de décoration de mouvements. Basée dans l’un des fiefs historiques de l’industrie horlogère, à La Chaux-de-Fonds, cette entreprise fondée et dirigée par Patrick Baumgartner s’est imposée comme une spécialiste du perlage, des côtes de Genève, des biseaux diamants, du gravage, du sablage, de l’anglage, de la mise en couleur ou encore de l’empierrage. Autant de domaines qui font des montres de véritables objets d’art, uniques et profondément esthétiques. Les ateliers et bureaux de Décotech SA s’étendent sur plus de 2000 mètres carrés et disposent de tous les équipements nécessaires à la réalisation de toutes ces étapes de la décoration, à partir d’une pièce brute. Grâce à du matériel et des outils de pointe, manœuvrés par des collaborateurs spécialement formés à ces métiers, l’entreprise est capable de répondre aux exigences de chaque client dans les délais impartis. «Nous créons régulièrement de nouveaux designs, motifs et couleurs afin de parvenir à un résultat capable de singulariser chaque client», ajoute Patrick Baumgartner. Pour le gravage, par exemple, le personnel hautement qualifié de Décotech SA maîtrise aussi bien les techniques d’incision que de creusement afin de produire une image ou un texte avec la plus grande précision sur une surface donnée. Les gravages peuvent se faire à la machine CNC, laser ou à la main pour une finition haut de gamme. L’anglage, lui, permet de personnaliser l’esthétique des mouvements. Cette technique permet de souligner le pourtour d’une pièce et contribue ainsi grandement à sa beauté. Côté décoration, aussi, les prestations proposées par Décotech SA visent l’excellence. «Le décor d’un mouvement ou d’une pièce est l’élément distinctif pour affirmer la personnalité de chaque marque et apporter une forte valeur ajoutée», souligne Patrick Baumgartner.

Des professionnels de la galvanoplastie Afin de répondre au plus près aux exigences de la haute horlogerie, Décotech SA s’est dotée en 2012 de sa propre structure de galvanoplastie. Cette technique consiste en une électrolyse qui permet de déposer des métaux précieux sur le laiton ou d’autres métaux, et ainsi de les protéger de la corrosion ou de l’oxydation. La galvanoplastie permet aussi de transformer la couleur pour l’embellir. Grâce à cet atelier, Décotech SA est d’ailleurs capable de proposer toutes les couleurs de l’or – jaune, rose, blanc, etc. –, du rhodium, du nickel, nickel chimique, et du rhodium noir. Pour une finition parfaite, Décotech SA dispose également d’un département «laque». La pose se fait selon différentes méthodes pour toutes sortes de couleurs. Ici, la chaîne de production est entièrement maîtrisée par l’entreprise, qui ne recourt à aucun sous-traitant. Une stratégie qui lui permet d’être extrêmement réactif, mais aussi de garantir le plus haut niveau de qualité. Avec toujours comme objectif ultime de sublimer l’objet.

Décotech SA

Dr Kern 25 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 924 97 97 info@decotechsa.ch • www.decotechsa.ch

199


MONNIER S.A.

L’union parfaite entre savoir-faire et technologie de pointe Fondée en 1912, l’entreprise Monnier S.A. est spécialisée dans la décoration de pièces constitutives du mouvement horloger. Forte d’une soixantaine de collaborateurs, elle s’illustre par ses savoir-faire et sa capacité à répondre à toutes les demandes, de la plus petite série, au gros volume. Zoom sur les prestations d’une entreprise familiale pour qui la satisfaction et confiance client sont les priorités.

Côtes circulaires

200


Gravage personnalisé

Un partenaire de confiance Galvanoplastie et décoration horlogère, deux spécialisations industrielles distinctes mais néanmoins complémentaires dont Monnier S.A. est le spécialiste. Active depuis plus de 100 ans, l’entreprise, dirigée par Annette Schmid et son frère, fait valoir sa longue expérience et ses hautes compétences de Genève à Bâle, dans tout l’Arc Jurassien. Elle s’illustre par la qualité de ses réalisations, sa capacité à gérer des gros volumes de production mais aussi son respect des coûts et des délais à toute épreuve. Des caractéristiques particulièrement appréciées de sa clientèle, en majorité des entreprises haut de gamme envers lesquelles Monnier S.A. se montre particulièrement à l’écoute et réactive face à leurs diverses sollicitations. Depuis 1912, l’entreprise a su s’adapter aux évolutions du marché de la sous-traitance, aussi bien en termes de modernisation des équipements, toujours à la pointe de la technologie, que de gestion du personnel, avec aujourd’hui une équipe performante de 60 collaborateurs dont la majorité sont des opérateurs formés en interne par l’entreprise. Une manière d’assurer la pérennité de ses savoir-faire et la réputation de sérieux qui la caractérise dans le milieu horloger.

Ciselage

L’art de la décoration horlogère La décoration consiste à embellir l’aspect original d’une pièce par différentes actions mécaniques sur les surfaces à disposition. Les travaux réalisables sur une pièce dépendent tout d’abord de sa configuration, ils sont ensuite un choix personnel. Adoucissage ou Traits tirés, Colimaçon papier ou soleil, Biseau Diamant, Adoucissage Circulaire ou Cerclage font partie des nombreux classiques incontournables de la décoration horlogère réalisés par Monnier S.A. La technique a cependant beaucoup évolué avec aujourd’hui des machines à commandes numériques performantes qui apportent la précision et la rapidité nécessaires pour répondre aux exigences actuelles des horlogers. Une automatisation qui cohabite à la perfection avec la main de l’homme puisque chaque pièce fait l’objet d’un contrôle humain à 100%. Afin d’étendre son offre, Monnier S.A. propose depuis 2004 du gravage mécanique à la fraise et depuis 2013, du rabotage. Une opération qui présente la particularité et l’avantage de suivre le contour d’une pièce avec un outil diamant de manière à créer sur cette dernière un chanfrein poli. Monnier va prochainement être équipé d’une machine laser très performante pour le gravage ainsi que la découpe. La galvanoplastie automatisée L’électroplastie consiste à déposer sur un substrat une couche métallique par un procédé électrochimique. En plus de son aspect, le métal déposé a une fonction de protection contre l’oxydation. Sans cette dernière, le laiton généralement utilisé pour la fabrication des ébauches, s’oxyde en surface. Monnier S.A. maîtrise parfaitement les différentes étapes du procédé de déposition grâce a ses installations spécifiques qui lui permettent d’exploiter au mieux les dépôts propres aux mouvements horlogers, comme l’or entre 1N à 5N, le Nikel (galvanique et chimique) ou encore le Rhodium. Depuis 2015 Monnier propose un dépôt «Blackor» (anthracite bien foncé). Ses équipements modernes et consciencieusement renouvelés ainsi que ses systèmes de contrôles stricts garantissent des résultats optimaux et constants. A cela s’ajoute un personnel impliqué et compétent doté des notions chimiques et technique indispensable à la réalisation des différentes opérations.

Gravage 3D

Monnier S.A.

Rue de Morgarten 14 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 924 50 60 • Fax +41 32 924 50 65 www.monniergalvano.ch Guillochage sur masse oscillante

Guillochage sur cadran

201


220 ans de réputation bien méritée Installé depuis 1791 au Locle, le siège principal de Bergeon compte aujourd’hui plus de 60 collaborateurs qui développent, fabriquent et commercialisent les quelques 10 000 références d’outillage et d’équipement pour l’horlogerie, la bijouterie et la micro-technique. Bien Vivre a rencontré Gianni Pavone, directeur commercial de Bergeon.

202


Existe-t-il des horlogers qui ne vous connaissent pas? Après toutes ces années de développement, c’est peu probable, en effet. L’entreprise Bergeon est reconnue comme leader dans le secteur de l’outillage. La société jouit d’une notoriété mondiale en tant que partenaire du SAV horloger. Outre son large réseau de contacts, une production unique en qualité et quantité, la distribution assurée par des revendeurs en Suisse comme à l’étranger, permet à Bergeon d’être présent dans 120 pays du monde. En dehors des produits référencés dans le catalogue, votre spécificité consiste aussi à développer des outils à la demande, sur-mesure. Comment procédez-vous? Lorsqu’un horloger nous sollicite pour un projet personnalisé, notre département «Technologies» R&D (recherche et développement) composé de constructeurs et de chefs de projet, commence à réfléchir au défi qui nous est lancé. Dans son histoire Bergeon a toujours répondu aux exigences les plus compliquées des horlogers, ce qui lui vaut sans aucun doute l’excellente réputation dont elle bénéficie aujourd’hui. Depuis quelques années, vous avez développé «Bergeon integrator», pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste ce département? Bergeon intègre des solutions incluant les équipements et l’outillage des horlogers et tenant compte de leurs impératifs logistiques et techniques. C’est un service proposé en Suisse et à l’étranger. L’entreprise a aussi ouvert la structure «Bergeon marketing» afin de développer le concept et les produits en collaboration avec la structure marketing de l’atelier ou de la manufacture qui nous sollicite. Cela inclut une unité de gravage laser pour personnaliser les objets. Pour toutes ces raisons Bergeon est un partenaire fiable et un soutien indispensable à l’identification du savoir-faire horloger.

Bergeon SA

Avenue du Technicum 11 • CH-2400 Le Locle • Tél. +41 32 933 60 00 info@bergeon.ch • www.bergeon.ch

203


FEHR ET CIE SA

Manufacture de cadrans soignés Fondée en 1924 à La Chaux-de-Fonds, la société Fehr et Cie SA a réussi l’exploit au fil des décennies à traverser les crises sans pour autant tomber dans le giron des grands groupes horlogers. Résolument indépendante et solidement ancrée dans les Montagnes neuchâteloises, l’entreprise a longtemps fonctionné sur le mode de la discrétion. La fiabilité, la flexibilité, la connaissance du métier et une approche intimiste de sa clientèle ont été sa marque de fabrique la plus appréciée. Elle produit plus de 250 000 cadrans par an pour les plus grandes marques horlogères.

204


Indépendant et autonome Alors que la production horlogère se caractérise ces dernières années par une importante redistribution des cartes via la verticalisation de certains savoir-faire par les grands acteurs du domaine, Fehr et Cie SA mise sur son indépendance pour poursuivre son développement. Celle-ci garantit aux clients de Fehr et Cie SA une parfaite maîtrise de tous les métiers liés à la réalisation des cadrans ainsi qu’une qualité de service et d’exécution dont le niveau élevé permet de satisfaire aux exigences les plus pointues. Le besoin de rentabilité par le biais notamment d’avancées techniques puis de gains de productivité pousse également les acteurs indépendants à trouver des solutions industrielles dont bénéficient les clients finaux; Fehr et Cie SA relève continuellement de nombreux nouveaux défis que les besoins de ses clients exigent. Fehr et Cie SA tire notamment sa force de sa parfaite intégration des métiers liés à la réalisation des cadrans dans son processus de fabrication: •  l’ensemble des usinages et gravages au moyen de machines à commandes numériques à 3 ou 5 axes, • la mise en couleur par électroplastie, avec pas moins de 15 couleurs différentes et une multitude de terminaison de fonds pour répondre à tous les goûts, •  le vernissage et le laquage des cadrans, avec la recherche et le développement de couleurs dédiées à chaque client, • le travail de matériaux exotiques tels que la nacre, le bois, les plumes, les pierres précieuses et semiprécieuses, • la décalque et la sérigraphie d’aspect, •  la production d’appliques finies, qu’il s’agisse de chiffres romains, arabes ou d’index facettés ou cabochonnés aux formes complexes, • le guillochage main, avec des machines traditionnelles datant du XIXe siècle, • la frappe et la production d’ébauches frappée ainsi que la pose de superluminova au travers de ses sociétés sœurs Li Calzi SA, Technofrap SA (frappes et ébauches frappées) et Monyco SA (pose de superluminova).

Cette maîtrise de toute la chaîne de production représente une force en termes de réactivité et de sécurité d’approvisionnement. Chez Fehr et Cie SA, les savoirfaire historiques trouvent harmonieusement leur place avec des outils de production et des technologies de pointe. Parallèlement, les compétences acquises au fil des années dans tous ces métiers liés aux cadrans permettent de proposer de la sous-traitance dans le domaine de la fabrication des appliques et index, ou du vernissage et laquage pour des cadraniers qui en sont dépourvus.

205


Au service des marques horlogères De l’aide au développement de nouveaux modèles en passant par la réalisation des échantillons jusqu’à la production des séries, Fehr et Cie SA propose un service global à ses clients. Avec les changements de mode incessants sur des périodes de plus en plus courtes, la réactivité des fournisseurs dans la phase de création est indispensable pour que les marques horlogères puissent mettre sur les marchés leurs nouveaux produits rapidement. En fonction de leur complexité, il n’est pas rare de voir sortir des prototypes après quelques jours seulement. L’activité démarre avec l’étude des dossiers soumis par les clients. La mise en plans des produits à fabriquer, ainsi que leur validation par le client, permettent d’assurer que le cadran produit correspond au plus près aux attentes du client. A ce stade du développement, différentes possibilités d’exécution sont discutées afin de garantir la fiabilité du produit final et un coût de réalisation optimal. La rapidité et la discrétion lors de la création de nouveautés est un gage de sécurité pour les marques horlogères. L’entreprise assure également le service après-vente des cadrans sur de très longues périodes et est amenée dans certains cas à reproduire ou restaurer des pièces anciennes. 206


207


Développements et innovations La recherche et le développement permet à Fehr et Cie SA de déposer des brevets nécessaires à la protection de ses innovations; ces dernières lui apportent entre autre des avantages concurrentiels en termes de fabrication et permettent également à ses clients d’améliorer leurs produits et de se démarquer de la concurrence. Des mandats ponctuels avec les hautes écoles (HE-Arc, EPFL) permettent d’accéder aux dernières connaissances en la matière. Fehr et Cie SA participe également au développement de ses équipements de production spécifiques afin qu’ils répondent exactement à ses besoins. L’industrialisation des moyens de production fait partie des priorités pour pouvoir répondre aux besoins des clients en termes de quantité, de réactivité, de qualité, de technicité, mais également de coûts. En effet, dans une industrie de plus en plus concurrentielle et exigeante où les aspects financiers jouent un rôle important, Fehr et Cie SA offre à ses clients des tarifs adaptés pour des produits de très haute qualité dans les quantités et les délais souhaités. 208


Nouvelles capacités de production Depuis début août 2014, Fehr et Cie SA a pris possession de son nouveau site de production à l’Allée du Tourbillon, dans la zone industrielle des Eplatures à l’ouest de La Chaux-de-Fonds. Avec une capacité de production augmentée et réorganisée autour d’un hub logistique battant au rythme d’un progiciel de gestion intégrée, ce bâtiment et cette nouvelle organisation permettent à Fehr et Cie SA d’offrir à ses clients les volumes ainsi que la réactivité souhaités. Parfaite illustration des nouvelles lignes architecturales horlogères, la construction aux volumes sobres et élégants s’intègre harmonieusement dans son environnement naturel et industriel. Le nouveau bâtiment est idéalement situé à proximité de voisins aussi prestigieux que Patek Philippe, Jaquet-Droz, Greubel Forsey ou Cartier, mais également de Néode, l’incubateur d’entreprises neuchâtelois.

Fehr et Cie SA La passion du cadran

Allée du Tourbillon 10 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 924 50 10 • Fax +41 32 924 50 20 info@fehrsa.ch • www.fehrsa.ch

209


POSITIVE COATING

Un leader du traitement de surfaces qui colore le temps L’entreprise chaux-de-fonnière Positive Coating est leader dans le revêtement de surface pour la haute horlogerie et autres articles de luxe. Une technologie pointue qu’elle exerce au cœur de l’Arc jurassien dans un nouvel écrin industriel.

210


Fondée en 2004, Positive Coating SA se distingue par le développement de solutions innovantes dans le domaine des traitements de surfaces basés sur les technologies PVD (Physical Vapor Deposition) et CVD (Chemical Vapor Deposition), des traitements physiques et chimiques de pointe. L’activité principale repose sur les revêtements de type décoratifs pour les articles à forte valeur ajoutée, réalisés en métaux, céramiques, verres ou plastiques. Avec des opérations qui se font en salle blanche à l’échelle du nanomètre, le millionième de millimètre... Sa capacité de production industrielle, soutenue par un département engineering orienté vers la recherche, lui permet d’offrir son savoir-faire à une large clientèle issue principalement du secteur horloger, mais aussi d’autres marchés tels que la maroquinerie, la bijouterie, les instruments d’écriture et le médical. Placée au cœur d’une industrie microtechnique prestigieuse, Positive Coating SA contribue à l’élaboration de produits technologiques d’excellence qui font la renommée mondiale de l’Arc jurassien. Innovation Pour se hisser aussi haut au cœur de l’industrie du luxe, Postive Coating a misé sur l’innovation. L’entreprise investit depuis plusieurs années dans une stratégie de développement de nouveaux services. Son département R&D s’efforce de rester à la pointe de la technologie et de conserver une longueur d’avance sur la concurrence. Afin d’offrir à sa clientèle une qualité et une variété de services irréprochables, de nouveaux traitements, de nouvelles technologies et de nouveaux savoir-faire sont continuellement développés. Brevets Des efforts couronnés de succès, car Positive Coating a récemment développé un nouveau traitement pour la décoration de composants de mouvement. Après avoir déposé plusieurs brevets pour des procédés de coloration rouge, orange et jaune, son département R&D a notamment contribué au développement très innovant d’un revêtement BLANC, nommé «Beluga-Like Advanced Nanotec Coating». Ce traitement, breveté en 2015, a été présenté en juin de la même année lors de la 14e édition du salon international EPHJ réunissant à Genève les professionnels européens de l’horlogerie et de la joaillerie. Implantation Soucieux de se doter d’une image de société mature et indépendante, Positive Coating se devait de trouver un écrin à la hauteur de son talent. Après une dizaine d’années d’activité au sein du parc technologique et industriel Néode, qui héberge de nombreuses start-ups,

Positive Coating a franchi un nouveau pas dans son développement industriel en emménageant dans de nouveaux locaux entièrement rénovés, situés au No 12 de la rue des Champs à La Chaux-de-Fonds. Cette relocalisation a permis à l’entreprise de gagner près d’un tiers d’espace supplémentaire et de bénéficier d’installations techniques à la pointe de la technologie, gagnant ainsi une visibilité nouvelle dans l’environnement économique neuchâtelois. Familiale, la société compte aujourd’hui 22 collaborateurs qualifiés sur son site de production et une infrastructure de dernier cri. Soucieuse d’un service professionnel, elle place la proximité, la réactivité, la flexibilité et la qualité au cœur même de son activité. Finalement, elle jouit d’une réputation de partenaire fiable et dynamique est reconnue par les plus grandes marques horlogères et par des sociétés leaders dans le domaine du luxe.

Positive Coating SA

Rue des Champs 12 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Sébastien Racine – Marketing & Vente Tél. direct +41 32 924 54 56 Tél. +41 32 924 54 54 • Fax +41 32 924 54 55 www.positivecoating.ch

211


COLORE LE TEMPS VOTRE PARTENAIRE DANS LES TRAITEMENTS

DE SURFACES PAR PVD ET CVD

Rue des Champs 12 T. + 4 1 ( 0 ) 3 2 9 2 4 5 4 5 4

C H - 2 3 0 0 L a C h a u x - d e - Fo n d s

w w w. p o s i t i v e c o a t i n g . c h

F. +41(0)32 924 54 55

info@positivecoating.ch


ANDRÉ MOUCHE SWISS WATCHES

Quand le fait-main rencontre la créativité La manufacture André Mouche est basée à Fahy dans le Jura suisse. Depuis sa création, elle a su se développer et pérenniser son activité grâce à un concept authentique: la fabrication de montres «Swiss made», fait main avec un excellent rapport qualité/prix. Portrait d’une entreprise dynamique où la créativité est omniprésente.

214


Un peu d’histoire... Fondée en 1961 par André Mouche et son épouse Gracia, l’entreprise démarre son activité avec la fabrication d’une montre-bracelet, dans un style bijou. Madame Mouche, femme passionnée par son métier et fière d’avoir fêté les 55 ans des montres André Mouche l’an passé, développe dès l’origine, l’idée d’apporter une touche artistique en créant des décors et des couleurs très variés grâce à la pose d’émail. Depuis 1993, elle est dirigée par Didier Peter et son équipe avec toujours cette même passion. Chez André Mouche SA, l’authenticité, la créativité et la qualité, sont les fondations d’une philosophie qui a su faire ses preuves. Le «Swiss Made», une valeur sûre Depuis plus de 50 ans, toutes les montres André Mouche sont fabriquées dans les ateliers de l’entreprise à Fahy. Une technologie parfaitement maitrisée avec des mouvements suisses, fiables et précis, offrant des années d’autonomie. Les montres sont façonnées sur une base d’un alliage non allergique et plaqué en or de 18 carats ou palladium. Cette petite manufacture mise sur l’aspect «Swiss made» et fabrication interne pour apporter un produit unique à ses clients tout en leur proposant un excellent rapport qualité/prix. Une créativité haute en couleur Véritable marque de fabrique pour ses montres bijoux fait main: des décors et modèles adaptés aux goûts de toutes les femmes du monde. Chaque modèle est déposé et possède son propre design. La notion de créativité est présente pendant tout le processus de fabrication, de la première esquisse jusqu’à la dernière finition. Les montres André Mouche Véritables petits bijoux, les montres André Mouche se veulent faciles à assortir et adaptées aux goûts divers. A la base, un couvercle et un bracelet semi-rigide forment le design intemporel de cette manufacture. Sans compter l’incontournable modèle Lipstick qui se porte autour du cou et nous fait

penser comme son nom l’indique à un bâton de rouge à lèvres. Chaque montre est unique, peinte à la main avec un décor coloré souvent inspiré par la nature et la beauté du Jura suisse. Une combinaison originale de couleurs et de motifs diversifiés puisant ses sources dans le domaine de la flore. Parmi les matériaux utilisés, le traitement en or jaune 18 carats ou or rose, le palladium ou encore le crystal Swarovski qui apporte lumière et éclat, mais aussi la nacre pour sa palette exceptionnelle de couleurs et de nuances.

A l’international... De la rue du Mont-Blanc à Genève au distributeur de la marque au Japon, vous pouvez retrouver les montres André Mouche. Très prisée sur le continent asiatique, la marque répond à une demande constante sur ce type de produits au design orignal et coloré. Un quart des pièces fabriquées dans l’atelier jurassien est commercialisé sur le marché suisse, le reste est dédié à l’exportation. Outre le Japon, nous pouvons retrouver ces collections en Chine, en Corée, au Vietnam ainsi qu’en Indonésie ou encore au Moyen-Orient.

André Mouche SA

Rue de France 81A • CH-2916 Fahy Tel. +41 32 476 62 86 office@andremouche.swiss • www.andremouche.swiss

215


INTERVIEW

MARIE-THÉRÈSE KOHLER FIORELLINO

Association patronale des industries de l’Arc-horloger

« Etre créatif, innover et essayer de trouver de nouveaux marchés »

L’apiah ou Association patronale des industries de l’Arc-horloger regroupe, entre autres, des entreprises appartenant à l’industrie horlogère de l’Arc-horloger. Elle a pour but de défendre leurs intérêts généraux et conseille ses membres dans divers domaines juridiques, en particulier dans le domaine du droit du travail. Secrétaire générale de l’association, MarieThérèse Kohler Fiorellino nous présente son association et nous livre ses pistes de réflexion pour maintenir la prospérité de son secteur face à la crise horlogère actuelle.

© CPIH / Tous droits réservés

216


Quelles sont les origines de l’apiah et quelle est sa raison d’être? L’apiah est issue de la fusion de deux associations antérieures: USH-APIC (Union suisse pour l’habillage de la montre et la microtechnique) et l’ANIM (Association neuchâteloise des industriels de l’horlogerie et de la microtechnique). Nous avons souhaité nous regrouper pour des raisons financières et de représentativité au niveau de la Convention patronale des industries horlogère et microtechnique suisses (CP). L’apiah a été créée en 2012 et regroupe aujourd’hui 250 entreprises, occupant au total 15 000 collaborateurs. Qui sont plus précisément les membres de l’apiah? Ces entreprises se situent essentiellement dans l’arc jurassien, avec un centre de gravité dans le canton de Neuchâtel. Quelques membres se trouvent toutefois hors de cette région, notamment au Tessin, en Valais et en Suisse alémanique. Les entreprises de l’apiah sont actives dans la sous-traitance horlogère et microtechnique pour l’essentiel mais on compte également des marques et des entreprises de machines. En réalité, le spectre d’entreprises est très varié et regroupe des activités qui vont du laminage de la matière, au produit terminé, en passant par la galvanoplastie ou le travail du cadran. © CPIH / Tous droits réservés

© CPIH / Tous droits réservés

© CPIH / Tous droits réservés

© CPIH / Tous droits réservés

Quels sont les critères d’adhésion? Toute société, active dans les domaines de l’horlogerie, de la mécanique ou de toute autre industrie de précision peut devenir membre de l’apiah. Seul critère: adhérer aux conventions collectives de travail passées avec les syndicats Unia et Syna (elles sont identiques).

Quelles sont les principales prestations offertes par l’apiah à ses membres? L’apiah offre tout d’abord une convention collective de travail. Elle est également très active dans le domaine du droit du travail en mettant à disposition de ses membres un site Internet riche en informations et en répondant au quotidien à leurs interrogations spécifiques, notamment sur des questions juridiques. A cela s’ajoute une agence d’allocations familiales et AVS ainsi qu’un service social interentreprises qui vient en aide au personnel des entreprises. 217


Les négociations avec les syndicats constituent une autre de nos missions. Lorsqu’elles touchent l’ensemble des secteurs horlogers et microtechniques, nous y participons aux côtés des autres associations concernées, sous le patronage de notre organisation faîtière, la CP. Nous menons des négociations beaucoup plus limitées lorsqu’il s’agit de régler, avec un secrétaire syndical, un litige au sein d’une entreprise. Nous intervenons aussi lorsqu’un de nos membres se voit contraint de prendre des mesures touchant l’emploi. Etes-vous également actifs en matière de formation? L’apiah, à travers l’une de ses fondations vient en aide aux jeunes méritants qui n’ont pas toujours les moyens de bien se former, via des bourses notamment. Nous versons également des subsides aux maîtres d’apprentissage dans nos entreprises et finançons une formation de cadranographe en partenariat avec nos membres pour leurs employés. Par ailleurs, la formation professionnelle relevant avant tout de l’Etat, nous suivons les développements des métiers dans le cadre d’une commission spécialisée de la CP. Le secteur horloger connaît un net ralentissement. Quelles en sont les causes? Les facteurs sont multiples. Il y a bien sûr le franc fort mais aussi un changement dans les modes de consommation. Les consommateurs achètent moins, ils comparent et passent par internet pour effectuer leurs achats. Sans oublier les montres connectées qui connaissent un succès grandissant.

© CPIH / Tous droits réservés

Comment se portent vos entreprises? C’est très variable. Si certaines entreprises se portent relativement bien voire très bien, d’autres sont en situation de chômage partiel ou ont dû procéder à des licenciements. Un peu partout, on sent une certaine prudence: des collaborateurs qui partent à la retraite ne sont pas remplacés. Les délais sont plus courts, ce qui rend plus difficile la prise de grandes décisions stratégiques. De nombreux projets de construction ont été également ralentis ou suspendus. Comment peuvent-elles faire face? Les entreprises doivent rester à l’affût et être compétitives. Elles doivent continuer à investir dans la recherche et le développement et dans des outils de production performants pour rester présentes sur le marché. Il faut plus que jamais être créatif, innover et essayer de trouver de nouveaux marchés.

© CPIH / Tous droits réservés

apiah

© CPIH / Tous droits réservés

218

© CPIH / Tous droits réservés

Avenue Léopold-Robert 19 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 344 46 00 • Fax +41 32 344 46 01 apiah@arc-horloger.ch • www.apiah.ch


Usinage de composants horlogers

Rue de France 59 CH-2400 Le Locle TĂŠl. +41 32 931 18 00 Fax +41 32 931 18 01 info@inhotec.ch www.inhotec.ch


INHOTEC

Savoir-faire et précision au service de la haute horlogerie Cette entreprise du Locle est spécialisée dans la fabrication de composants horlogers haut de gamme. Elle s’appuie sur les compétences humaines et technologiques afin de viser la perfection. Alexandre Eme, fondateur et directeur d’Inhotec incarne la passion qui anime une société en développement permanent.

Photos: © schreyer

220


Inhotec, partenaire des plus grandes exigences Forte de 6 années d’existence et d’expérience, Inhotec se développe et s’adapte en permanence à la demande. L’entreprise travaille avec de grandes marques horlogères, et sait répondre au besoin de pièces complexes, spéciales et très personnalisées. En effet, grâce au savoirfaire de ses employés et à l’utilisation de machines dernier-cri très performantes, Inhotec peut délivrer des pièces finies, complètes et décorées. Une trentaine de collaborateurs fidèles et passionnés assurent avec une grande maitrise, tout le processus de conception des composants, qu’il s’agisse de prototypes ou de séries. Une petite structure qui permet aussi un véritable partenariat avec les marques, qui va au-delà du commercial. Alexandre Eme, seul à la tête de la société, a toujours été dans l’usinage de composants horlogers, il personnifie la passion du métier et de la haute horlogerie qui anime Inhotec.

Des technologies de pointe pour atteindre la perfection Inhotec produit des composants horlogers complexes et soignés, qui répondent aux exigences les plus élevées. L’entreprise s’engage à livrer une pièce finie, complète, décorée et bientôt également garnie. «Excepté la visserie, nous sommes vraiment capables de tout faire», explique Alexandre Eme. En premier lieu, l’entreprise offre des prestations de logiciels de pointe. L’utilisation de CAO, GPAO et FAO permet notamment la création d’outillage, la réalisation de gammes d’usinage, le suivi de production ou encore la programmation. «Nous réalisons autant de recherches pour 5 pièces que pour de plus grosses séries. Nous aimons les défis». Puis vient l’étape du fraisage. Inhotec utilise des machines extrêmement performantes qui correspondent aux besoins réels des entreprises, c’est pourquoi elle ne s’affilie à aucune marque. Son parc machine est constitué de

plus de 15 centres d’usinage CNC, dont des centres 5 axes et des centres à chargement automatique. On y dénombre des outils frontaux, des outils de tournage et aussi des machines de transfert pour la grande production. L’entreprise est aussi équipée de machines de polissage, de traitement thermique ou encore de microbillage, afin d’être au plus près des exigences particulières de chaque client. La réalisation de petits éléments se fait grâce à l’électro-érosion à fil, de 0,05 à 0,20 mm. Cette technique permet la confection d’une grande diversité de pièces, en acier, en durnico ou encore en titane de haute qualité. Depuis une année, Inhotec a intégré la décoration dans ses prestations, avec le cerclage, le perlage, la côte de Genève ou encore l’anglage-main. Répondant à la volonté de personnalisation des marques horlogères, l’entreprise propose aussi le gravage laser, une étape indispensable pour les finitions. 221


Le but étant d’atteindre la perfection, le contrôle des pièces est essentiel, tant au début qu’à la fin de la production. Il se fait notamment grâce à des systèmes de mesure optique de très haute précision. Afin d’assurer un maximum de réactivité, l’entreprise possède également un grand stock de tous types de matières, ce qui permet une réponse rapide à toutes les demandes. Un savoir-faire et une philosophie pour relever tous les défis Inhotec attache une importance primordiale à travailler non seulement pour les marques de haute horlogerie, mais surtout avec elles. Une véritable collaboration qui est la clé pour arriver à un résultat parfait. L’entreprise sait répondre à des besoins de pièces spéciales et complexes, elle recherche en permanence à se développer et à innover afin de relever les challenges les plus exigeants. Non seulement le choix des machines et de l’outillage est essentiel, mais également celui des collaborateurs qui bénéficient d’un savoirfaire spécifique à l’entreprise. Comme l’explique Alexandre Eme: «La réussite résulte du travail d’équipe et du choix des bonnes personnes. Chaque employé a son importance et sa place. On ne peut pas réussir seul.» Des compétences humaines et technologiques qui permettent à l’entreprise de travailler pour le très haut de gamme de l’horlogerie.

Photos: © schreyer

222


Une évolution permanente L’entreprise Inhotec s’adapte en permanence à la demande et plusieurs nouveautés feront leur apparition dans un futur proche. La première grande innovation est l’intégration du garnissage, d’ici la fin de l’année 2017. Une étape finale importante qui permettra de livrer des pièces finies. Inhotec est aussi en pleine transformation de ses locaux. Les espaces s’agrandissent et s’optimisent. Les zones de chaque secteur de travail sont mieux définies, afin d’évoluer dans des conditions idéales correspondant au degré de perfection visé par l’entreprise.

Inhotec

Rue de France 59 • CH-2400 Le Locle 

Tél. +41 32 931 18 00 • Fax +41 32 931 18 01 
info@inhotec.ch • www.inhotec.ch

223


HORLOVIA CHEMICALS EXPERTISES: COLLAGE, REVÊTEMENTS FONCTIONNELS (UV & SOL-GEL), PROTECTIONS & FIXATIONS TEMPORAIRES

Portrait Dr Khalid Zahouily

Expert chimiste, créateur de start-ups et passionné de haute horlogerie Passionné depuis toujours par la chimie et la complexité des mouvements horlogers, le Dr Khalid Zahouily est aujourd’hui expert international en photopolymétrisation. Fort d’une riche expérience et de savoir-faire reconnus, il développe avec ses équipes des solutions innovantes pour la haute horlogerie au sein d’Horlovia Chemicals. Une entreprise de pointe basée à La Chaux-de Fonds. Dr Khalid Zahouily, le créateur et dirigeant d’Horlovia Chemicals, a su conserver son âme d’enfant «happé par la beauté et la complexité des rouages d’horlogerie»

Peel-Protect®: une véritable seconde peau, qui préserve 100% le capital esthétique de vos montres contre les rayures

224

Application d’une laque Urushi-Photopolymerisable

Fixation temporaire d’aiguilles (zéro solvant, lavable à l’eau)


Une succes story Petit, Dr Khalid Zahouily mettait au désespoir sa mère lorsqu’il lui «empruntait» ses produits ménagers pour en faire des potions magiques ! Quant à son père, il s’inquiétait de voir son fils acheter de grosses montres sur les marchés de Casablanca pour en décortiquer les rouages, littéralement happé par leur beauté et leur complexité. Des passions qui le poussent naturellement vers le métier d’ingénieur chimiste, compléter quelques années plus tard par le titre de docteur en photopolymérisation. Doté d’un solide savoir, il intègre le CNRS, le Centre national de la recherche scientifique, qui regroupe la crème des chercheurs français. C’est là, il y a une quinzaine d’années, qu’il créer PNP – Photon & Polymers –, sa première start-up. Rapidement, les plus grands noms de l’industrie aéronautique, du médical, de l’optique, du BTP, mais aussi du luxe, s’adressent à lui. C’est ainsi que Dr Khalid Zahouily multiplie les solutions ruptures technologiques brevetées, comme en 2010, il invente le vernis-UV pour combler les rayures et dégradations des vitres de métro de la RATP. En 2013, il crée le Tipp-Ex photopolymérisable pour Bic. En 2015, il donne le jour aux revêtements bi-phasiques antigivre pour Airbus et Dassault. Aujourd’hui il travaille avec son équipe et son réseau d’experts sur des revêtements anti-fingerprint. L’expertise horlogère Ce passionné de chimie respectueuse de l’environnement n’en oublie pas pour autant son autre passion, l’horlogerie et va lui donner corps en intervenant pour de grands noms du secteur. Soucieux de répondre aux attentes des artisans de la haute horlogerie, Dr Khalid Zahouily se rapproche un peu plus de ceux-ci en créant en 2014 une nouvelle start-up. C’est ainsi qu’ Horlovia Chemicals voit le jour à La Chaux-de-Fonds, au cœur du pays horloger. Entouré d’une petite équipe d’ingénieurs et docteurs en chimie, il met son savoir-faire au service des industriels du secteur. Films de protection pelables, vernis spéciaux applicables sur certaines pièces, colles UV..., l’entreprise met au point des procédés innovants avec pour objectif: répondre aux besoins des fabricants en développant des solutions hautement performantes et respectueuses de l’environnement afin d’apporter une réelle valeur créative ajoutée à la haute horlogerie. Une préoccupation pour la planète ancrée dans l’ADN de l’entreprise, puisque celle-ci a mis au point des solutions écologiques et performantes pour répondre aux industriels soucieux de supprimer leurs rejets de solvants. Inventivité et rentabilité Conscient des exigences en termes de coûts et de rentabilité auxquelles doivent faire face ses clients, Dr Khalid Zahouily a développé une méthode de travail hautement productive et réactive face demandes de ses clients. Grâce à son expérience et aux savoirs cumulés des réseaux d’experts européens dont il fait partie, il est à même de cerner au mieux les besoins de ses clients mais aussi leur identité de marque pour leur proposer des solutions adaptées et sur-mesure répondant aux exigences les plus strictes. «Il est fondamental d’intégrer que chaque maison d’horlogerie a ses propres spécificités et méthodes». Dans le même temps, Dr Khalid Zahouily

Colle temporaire Hotmelt/ soluble en milieu aqueux (pour fixer et diamanter des aiguilles) objectif productivité et zéro solvants

Application par trempage du Peel-Protect® sur une boite de montre étanche

revisite, en s’appuyant sur la photopolymérisation, des techniques ancestrales de laquage, tels le glacis, un voile de couleur transparente, ou les laques urushi d’Extrême-Orient, synonymes de beauté, de douceur, de profondeur et de durabilité. Un exemple d’innovation: le Peel Protect® Le Peel Protect® est un vernis breveté ultra transparent dont l’élasticité atteint 800%. Ce film discret protège les montres, y compris celles galbées, aussi bien lors de leur montage que lors de l’essayage chez les horlogers. L’approche Swiss made Afin de soutenir le caractère suisse de la haute horlogerie, Horlovia Chemicals prépare en ce moment-même l’extension de ses locaux à La Chaux-de-Fonds. «Notre laboratoire étendu nous permettra de contribuer davantage encore à l’origine suisse des composants intégrés dans les productions de nos clients. Nous tenons ainsi compte de l’évolution de la règlementation. Celle-ci prévoit en effet le passage à 65% de la valeur du produit fabriqué en Suisse, chimie innovante comprise, pour bénéficier du prestigieux label Swiss made.»

Horlovia Chemicals Sàrl

Dr Khalid Zahouily Eplatures-Grise 17 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds contact@horlovia-chemicals.ch www.horlovia-chemicals.ch

225


INTERVIEW

ALEXANDRE CATTON

Salon EPHJ-EPMT-SMT

« Offrir à nos exposants de nouvelles opportunités d’affaires » Créé il y a 16 ans, le Salon EPHJ-EPMT-SMT est le rendez-vous incontournable des entreprises actives dans la haute précision - Horlogerie Joaillerie, Microtechnologies, MedTech; durant 4 jours, les exposants et visiteurs, se retrouvent propulsés sur une plateforme d’affaires à l’atmosphère conviviale et sérieuse et étonnamment internationale. Pour en savoir plus sur son déroulement et sur les nouveautés de cette édition 2017, Bien Vivre a rencontré Alexandre Catton, le responsable du salon.

226


Pouvez-vous nous rappeler les origines du salon, qui fête cette année ses 16 ans? A l’origine de ce salon, André Colard, industriel actif dans la sous-traitance horlogère. Au fil de son expérience, il a constaté qu’il n’existait pas de réelles occasions pour les sous-traitants horlogers de rencontrer et échanger avec leurs clients. Rapidement, l’idée de créer un salon tout spécialement dédié aux domaines de haute précision a émergé. Avec Olivier Saenger, il organise alors, en 2002, le premier salon de la haute précision, réunissant 92 exposants. Le succès est immédiat et le salon grandit d’année en année, s’ouvrant, en 2007, outre l’horlogerie, à toutes les microtechnologies. Depuis sa tenue à Palexpo à Genève en 2012, le Salon met également en évidence le domaine des technologies médicales et les innombrables synergies entre tous les domaines représentés. En 2016, il a accueilli 881 exposants et plus de 20 000 visiteurs professionnels venus des cinq continents. Comment expliquer une telle croissance? Le salon enregistre une croissance raisonnée et continue depuis sa création. C’est le plus important salon en Suisse en matière de haute précision. Ce succès s’explique tout d’abord par le fait que nos exposants nous sont fidèles et viennent toujours plus nombreux parce qu’ils font véritablement des affaires. Aujourd’hui, nous pensons que le salon a atteint sa taille optimale et qu’accueillir davantage de monde mettrait en péril le caractère humain et la qualité des échanges opérés, choses qui caractérisent aujourd’hui notre salon. Nous cherchons toutefois à attirer davantage de visiteurs de l’étranger, notamment en provenance d’Angleterre d’Allemagne et d’Italie. Des pays qui ont chacun leurs spécialités et qui ont des liens directs avec les différents domaines présentés. L’objectif étant d’offrir à nos exposants de nouvelles opportunités d’affaires. Vous représentez en bonne partie l’environnement horloger mais il n’y a aucune montre présentée au salon. Quelle est la raison? En ce qui concerne l’horlogerie, c’est le concept et l’essence même du salon! Présenter et mettre en valeur tous les métiers, toutes les entreprises qui sont en amont et en aval du produit fini; l’ensemble des sociétés, en large partie des PME, qui participent justement à l’élaboration du produit fini ou de sa mise en valeur grâce à leur savoir-faire. Les produits finis font l’objet d’autres expositions. Le Salon EPHJ-EPMT-SMT rassemble lui, dans les domaines représentés, l’ensemble de ce que nous appelons l’environnement professionnel, l’ensemble de l’industrie de la haute précision. Pourquoi avoir décidé d’ouvrir le salon aux microtechnologies et aux MedTech? Tout simplement parce que des synergies existent d’un domaine à l’autre. Le domaine de la haute précision n’est pas constitué de secteurs industriels totalement cloisonnés. Au contraire, ils s’enrichissent mutuellement et font des affaires ensemble car ils partagent souvent un savoir-faire complémentaire. De très nombreuses sociétés sont actives dans plusieurs secteurs à la fois, ce qui assure ainsi des débouchés supplémentaires à leurs

produits ou services, notamment dans des périodes un peu plus difficiles comme celle que traverse l’horlogerie actuellement. Pour continuer à exister, il faut développer des prestations et des innovations qui couvrent plusieurs secteurs. En ouvrant le salon à toutes les microtechnologies et aux MedTech nous avons donné à nos exposants un écrin professionnel propice au développement d’interactions. 227


Le salon est exclusivement réservé aux professionnels des branches concernées. Peut-on imaginer une journée «portes ouvertes» pour le grand public? Ce n’est pas envisagé. Nos exposants et nos visiteurs arpentent les allées du salon durant quatre jours pour faire des affaires, rencontrer leurs fournisseurs et clients et s’ouvrir de nouveaux marchés. Cela représente une mobilisation d’importants moyens logistiques et humains et l’ouverture au public risquerait de venir perturber la bonne marche des choses. Les exposants et les visiteurs eux-mêmes sont extrêmement satisfaits de l’atmosphère très professionnelle, même si très conviviale également, qui règne au salon. Ces dernières années, vous avez mis en place des tables rondes. Quelles vont être les thématiques abordées durant cette 16e édition? Ces tables rondes ont chaque année plus de succès. Elles permettent de mettre en relation différents acteurs sur des sujets précis et de parler de l’avenir de l’horlogerie, de sa capacité à innover et des nouveautés technologiques dans chaque branche. Elles donnent une autre dimension au Salon en invitant au débat sur des thèmes d’actualité ou d’avenir avec des experts de très bon niveau. Cette année, nous allons notamment avoir une table ronde sur l’impression 3D-4D, qui traitera de l’avancé des recherches dans la modélisation de l’impression et l’espoir que laissent entrevoir les possibilités incroyables de l’impression 4D. Une seconde table ronde fera un point très intéressant sur les nou228


veaux matériaux ou procédés utilisés dans l’horlogerie, tel que le traitement innovant de la céramique. En plus des nombreuses conférences, ce seront 6 tables rondes auxquelles les visiteurs pourront assister. Les thématiques et les intervenants seront annoncés progressivement sur notre site internet, www.ephj.ch. Durant le salon, vous remettez le «Prix des Exposants». Pouvez-vous nous en dire davantage sur ce dernier? Le Grand Prix des Exposants est véritablement un temps fort du Salon. Il est remis le jour de l’ouverture de façon à ce que le vainqueur et les nominés puissent bénéficier d’une plus grande visibilité. Son fonctionnement est simple: nous recueillons dans un premier temps toutes les innovations, créations, premières mondiales de nos exposants, présentées sous forme de dossiers de candidature. Un Comité de sélection se réunit ensuite pour désigner les 5 ou 6 meil­leurs d’entre-eux. Puis c’est le vote des exposants qui détermine le gagnant. Ce dernier aspect est très important, car cela représente une reconnaissance professionnelle par les pairs. Des nouveautés à venir? On trouvera cette année un espace dédié aux start-up qui va regrouper des pousses actives aussi bien dans le MedTech que les microtechnologies ou l’horlogerie Des entreprises qui, je l’espère, participeront également au Prix des Exposants.

Salon EPHJ-EPMT-SMT

C/O Palexpo SA Case postale 112 CH-1218 Grand-Saconnex / Genève-Suisse Tél. +41 22 761 14 16 • Fax +41 22 798 01 00 www.ephj.ch

229


STILA SA

Une maison pour le temps Basée à La Chaux-de-Fonds, depuis 1933, Stila est spécialisée dans la fabrique de boîtes de montres haut de gamme. Reconnue pour son savoir-faire ancestral, son authenticité, sa discrétion et son professionnalisme, cette entreprise a su se développer au fil du temps en conservant ses valeurs fondamentales pour devenir aujourd’hui une référence dans ce milieu. Portrait d’une entreprise dynamique qui a su concilier technologie et savoir-faire artisanal avec un niveau d’exigence élevé.

230


Stila à travers le temps Située à La Chaux-de-Fonds, connue comme le berceau du domaine horloger, Stila est une entreprise familiale reprise dans les années 1980 par Frédy Vallon et ensuite par son fils Pierre-Alain. Aujourd’hui, Julien Vallon qui a repris la direction générale en 2014, après avoir travaillé au sein de la société pendant près de 20 ans, représente la troisième génération. Au fil des années, Stila a su se développer pour se spécialiser très vite sur les petites séries et les petits volumes en axant sa stratégie sur son savoir-faire ancestral allié à son amour du travail exécuté dans les règles de l’art. Le nom «Stila» est né de la volonté de ses fondateurs de réunir Style et Art dans leur identité sociale.

Julien Vallon

Les différentes activités chez STILA • Bureau technique, Prototypage • Usinage, Diamantage, Tournage, Fraisage, Perçage, Posages • Polissage, Sablage, Satinage, Perlage • Assemblage, Montage • Visitage, Contrôles qualité (étanchéité, surfaces) • Achevage, Gravage, Soudage • Fonderie

Technicité et savoir-faire Chez Stila tout tourne autour du temps. Fabriquant de boîtes de montres haut de gamme, chaque pièce réalisée dans ses ateliers allie technicité et savoir-faire ancestral pour offrir une qualité exceptionnelle. Véritable expert dans son domaine, Stila est capable de réaliser les pièces les plus compliquées et travaille notamment avec de très grands noms de la haute horlogerie. Dans cette recherche de la perfection, l’entreprise a su s’ouvrir à l’avenir en conjuguant technologie moderne et méthodes de travail artisanales. Ainsi, son équipe d’artisans et de techniciens accorde ses compétences avec précision et soucis du détail dans une parfaite harmonie. Technique d’achevage, usinage, perçage, soudage ou encore polissage sont autant d’opérations maîtrisées et consolidées au fil du temps par Stila. La signature Stila «Avec vous, nous mettons le temps à l’abri du temps!» Toutes les pièces fabriquées par Stila ont généralement la spécificité d’avoir des cornes qui sont soudées à la carrure et ne se composent pas d’un bloc unique. Un caractère unique qui nécessite une grande maîtrise dans la technique d’achevage. Chez Stila, pas de production à la chaîne, chaque pièce ou série est réalisée sur-mesure selon des dimensions de l’ordre du micron. Certaines pièces nécessitent d’être retouchées à la main avec des gestes précis et un savoir-faire professionnel qui s’est bonifié au fil des années. Le style, l’art, la tradition, la classe, la créativité sont autant de valeurs fondamentales partagées par tous les acteurs de l’entreprise, passionnés et amoureux du travail bien fait qui font de Stila, une référence dans son domaine. 231


Le Style et la Créativité «La créativité, c’est l’énergie qui nous exhorte à aller toujours plus loin dans l’élaboration et la fabrication de boîtes de montres inimitables» Stila, c’est aussi l’histoire d’une passion partagée où la créativité prend tout son sens. Régularité du temps, lignes épurées, précisons des formes, respect des matières,... sont les clés de l’élaboration et fabrication de boîtes de montres inimitables signées Stila. Cette société novatrice apporte un soin particulier aux matières qu’elle utilise: or, platine, palladium ou encore acier, chacune d’entre elles est traitée avec le respect qui lui revient. Ainsi, chaque courbe et forme (rondes, carrés rectangulaires, tonneaux,...) prônent l’élégance, la discrétion et la maîtrise d’un art séculaire. Stila s’engage pour la jeune génération Entreprise familiale aux valeurs empreintes d’humanité, Stila prend à cœur de former la nouvelle génération à ce savoir-faire ancestral qui guide sa politique d’entreprise. Comme l’explique Julien Vallon: «Notre métier se forge avec l’expérience, nos collaborateurs sont avec nous depuis de nombreuses années et arrivent à l’âge de la retraite. J’ai donc dédoublé les postes depuis ma reprise de la direction générale avec l’ambition de transmettre et faire perpétuer ce savoir-faire particulier à nos jeunes employés.»

232


Une entreprise qui s’ouvre à l’avenir Pour Stila, l’objectif principal est de renforcer toutes ses valeurs fondamentales pour les générations qui suivent. La transmission de plusieurs dizaines d’années de tradition et de compétences est l’un de ses défis actuels qui s’inscrira aussi dans leur futur proche. Novatrice, fière de ses origines et de son savoir-faire, cette société qui a su comprendre les codes des manufactures horlogères envisage l’avenir avec pour ambition: se perfectionner encore davantage tout en conversant son identité avec discrétion et humilité.

Stila SA

Rue Alexis-Marie Piaget 40 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 968 61 22 info@stila.swiss • www.stila.swiss

233


LA JOUX-PERRET

La technique au service de l’horlogerie La manufacture La Joux-Perret est spécialisée dans la conception, le développement et la production de mouvements mécaniques pour l’horlogerie haut de gamme. Grâce à la verticalisation de sa structure et à une équipe performante, l’entreprise assure flexibilité et rapidité lors de la création et réalisation de nouveaux produits.

234


Une maîtrise totale de tous les procédés La Joux-Perret est installée à La Chaux-de-Fonds et travaille depuis de nombreuses années pour des marques horlogères prestigieuses. Son avantage est de maîtriser en interne toutes les étapes de fabrication de mouvements. En effet, l’entreprise partage avec sa société sœur Prototec SA des moyens de production permettant la fabrication de tous les composants horlogers. En tout, plus de 100 collaborateurs œuvrent à la livraison de produits qui allient créativité, beauté d’exécution, fiabilité et excellent rapport qualité/prix. Produits qui bénéficient bien évidemment du label Swissness. L’entreprise possède des moyens de production permettant la réalisation de toutes tailles de lots, allant du prototype à la grande série. Elle attache une grande importance à construire non seulement pour le client mais avec lui, un réel co-développement.

Usinage Platines et Ponts, grands volume de production

Les prestations et produits Au fondement de tous les nouveaux projets, le bureau technique est composé d’ingénieurs, de techniciens et de dessinateurs spécialisés dans la construction horlogère. Leur maitrise des nouveaux outils informatiques de DAO et de simulation assure une base parfaite, adaptée et personnalisée pour poursuivre au mieux la confection. Le bureau des méthodes, lui aussi indispensable, développe les gammes de fabrication, et travaille à l’amélioration de leur processus. Ces deux bureaux, avec l’Assurance Qualité, œuvrent continuellement à l’atteinte de la perfection pour répondre aux exigences les plus élevées. Egalement à la base du processus, l’entreprise a les compétences dans la fabrication d’outils de repassage et de découpage. Elle fabrique également tous ses outillages, particuliers à chaque pièce et nécessaires à la production rationnelle des composants. Le département d’usinage est constitué d’un important parc machines de différents types (chargement manuel, semi-automatique et automatisé), ce qui permet souplesse et réactivité. En effet, toutes les séries sont réalisable, du prototype jusqu’aux lots industriels. L’entreprise est aussi à même de travailler toutes sortes de matières, allant du laiton ou titane jusqu’aux plus précieux. Lui aussi disposant d’un imposant parc machines, le département de décolletage offre de multiples possibilités, et des pièces intégrant une large palette de matières. Vient ensuite l’étape du taillage. La société possède des machines conventionnelles qui permettent de travailler tant en pièce à pièce qu’avec des chargeurs. Pignons, roues, cages tourbillon ou encore tambour de baillets font partie de la large gamme de pièces proposées. De plus, tous types de dentures sont réalisables, des profils standards, mais aussi des dents de loup, ou des demandes particulières et spécifiques développées par le client. Grâce à un grand savoir-faire qui réunit l’artisanat et les techniques industrielles, l’entreprise maîtrise l’opération du roulage. Celle-ci est réalisable sur différents types et zones de pièces.

Usinage Platine et Pont, petites et moyennes séries

235


Taillage de dentures de roues et de pignons

Autre département qui fait la force de la maison, celui de l’électroérosion, car grâce à des machines modernes, diverses et modulaires dans leurs équipements, il offre d’innombrables possibilités de réalisation et un grand degré de liberté. Plutôt destiné à des moyennes et grandes séries, les presses de découpage permettent de travailler en automatique ou non, sur des composants de toutes tailles. Une grande expérience dans ce

domaine qui permet la production d’une gamme très vaste d’éléments. Forte d’une expérience sur plusieurs années, l’entreprise s’est dotée d’un important stock de matières premières, dans différents matériaux et d’épaisseurs variées, permettant de répondre rapidement à la demande. Utilisés lors de différents processus de fabrication, les traitements thermiques et les terminaisons constituent

Fournitures de décolletage et taillage et exemples de pièces découpées pliées

236


Electroérosion au fil, diamètre de fil mini 30 µm

une étape indispensable. C’est un département très vaste dans son équipement et dans ses opérations, qui regroupe un grand nombre de métiers spécialisés. Trempes, revenus, mais aussi sablage, microbillage ou encore polissage dimensionnel «type Maret», sont autant de traitement qu’offre l’entreprise. Dans sa volonté de développer des pièces conforment aux codes esthétiques de ses clients, La Joux-Perret possède un département de décoration capable de réaliser toutes les demandes, des plus classiques aux plus insolites. Les techniques utilisées permettent des décors différents sur une même pièce. L’entreprise s’engage à livrer des mobiles complets et assemblés ainsi que des sous-ensembles fonctionnels, ce grâce à des machines d’assemblages manuelles, semi-automatiques et automatisées qui permettent une grande souplesse. Elle maitrise l’assemblage mouvement et propose également l’emboitage, afin de limiter le nombre de fournisseurs que devrait gérer le client. Un personnel qualifié et des machines extrêmement sophistiquées assurent la livraison de mouvements complets et finis. Un contrôle avant, pendant et après fabrication garanti aussi la qualité des pièces, des opérations et des mouvements finaux. La valeur ajoutée et les forces de La Joux-Perret La verticalisation de l’entreprise permet au client de bénéficier d’un seul et unique sous-traitant. Des matières premières jusqu’au mouvement assemblé, tout peut être réalisé à l’interne, grâce à un parc machines pointu et diversifié, au savoir-faire, à l’expérience et à la connaissance du produit complet. Les outils variés et adaptés offrent la possibilité de réaliser toutes tailles de lots, et de répondre à toutes les demandes. L’entreprise a d’ailleurs pour objectif d’être au service des clients pour les aider à innover. Le but est de réaliser des projets, afin de continuer à faire rayonner l’horlogerie suisse et sa renommée. La Joux-Perret a la volonté de construire avec le client et de l’accompagner tout au long du projet. Forte de son expérience avec sa société sœur Arnold & Son pour laquelle elle développe tous les mouvements, l’entreprise propose par exemple les services de designers artistiques, afin de collaborer au design et à la personnalisation des produits. C’est une manufacture qui sait exactement ce qu’est la production de mouvement et grâce au désir d’optimisation, elle est concurrentielle en matière de prix, tout en faisant de l’excellence de son travail une priorité.

Presse pour pièces découpées pliées

La Joux-Perret SA

Boulevard des Eplatures 38 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 967 97 97 • Fax +41 32 967 97 92 info@lajouxperret.ch

237


3D PCI SA

L’innovation: un quotidien Entreprise jeune et innovante, 3d PCI SA est une société polyvalente active dans le domaine de la fabrication additive de composants. Forte de ses compétences et équipements de pointe, elle accompagne ses clients à chaque étape de leur projet, du développement à la production en série en passant par le prototypage, dans des domaines aussi diversifiés que l’horlogerie, la robotique, la machineoutil, l’automobile ou encore le médical.

238


Les origines 3d PCI SA a été créée en 2014 par Patrice Conche. Fort de 25 ans d’expérience dans la construction de machines et de robots, son entreprise est née de la reconnaissance d’un besoin de la clientèle dans le domaine de la fabrication additive. Installée à La Chaux-deFonds et active dans toute la Suisse romande ainsi qu’en France voisine, 3d PCI SA compte actuellement trois collaborateurs, ingénieurs en développement ou marketing. Afin de renforcer son offre technique et son implantation commerciale, 3dPCI SA vient tout juste de constituer avec ses partenaires le groupe industriel Dracogroup. Une offre globale de prestations Active dans le développement et la fabrication additive, 3d PCI SA offre une gamme de prestations variées et complémentaires. Forte d’un bureau d’étude, elle travaille en étroite collaboration avec ses clients pour l’optimisation de leurs installations, la conception de nouvelles machines ou encore de composants. Sa longue expérience dans l’industrialisation de composants lui permet de les conseiller au mieux sur les technologies les plus adaptées à leurs produits et aux quantités désirées. Chaque projet fait l’objet d’un cahier des charges détaillé avec élaboration de plans et prototypes avec pour objectifs d’offrir des solutions techniquement optimisées, viables économiquement et esthétiquement attrayantes dans les plus brefs délais. Au bénéfice d’un parc machines perfectionné et maitrisant les nouvelles technologies de pointe, elle est capable de produire de multiples pièces et composants à travers différents procédés comme le Dépôt de fil en fusion (FDM), le traitement numérique de la lumière (DLP), la Stéréo lithographie en Haute Définition (SLA) ou encore la coulée sous vide. Quelle que soit la technique utilisée, 3d PCI SA fabrique et imprime en 3D des composants durables, fonctionnels et en série (jusqu’à plusieurs centaines de pièces) soumis à de fortes sollicitations mécaniques et chimiques, pour les utilisations les plus exigeantes. Un partenaire à votre écoute Qu’il s’agisse de ses services de développement ou de fabrication additive, 3d PCI SA est à même de répondre aux exigences des marchés les plus innovants. Elle est particulièrement active dans le domaine médical et dentaire, de la machine-outil, du luxe avec l’horlogerie et la joaillerie ou encore l’automobile et l’aéronautique. Particulièrement dynamique, elle se distingue par sa capacité à réduire les délais de développement de ses

clients en les accompagnant du prototypage à la production série. Son expertise lui permet d’offrir une réelle valeur ajoutée aux produits et projets de ses clients à travers des solutions novatrices à la pointe de la technologie. Plus qu’un sous-traitant, elle se positionne comme un véritable partenaire des sociétés qui sollicitent ses services apportant ainsi un réel soutient aux équipes de production et de développement. Disponible et à l’écoute, 3d PCI SA entretient des rapports de confiance avec ses clients avec qui elle travaille avec respect, discrétion et efficacité.

print concept innovation 3d PCI SA

Route de l’Orée du Bois 5 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 968 24 62 • Fax +41 32 968 24 63 info@3dpci.ch • www.3dpci.ch

239


240


241


TOURISME Une région qui se distingue Le Pays de Neuchâtel, c’est un environnement naturel époustouflant entre lac et montagnes. Un écrin idéal pour les loisirs actifs sur les crêtes du Jura, dans les vallées verdoyantes, le long des rivières sinueuses et de canyons creusé par l’érosion et autour du plus grand lac entièrement suisse: le lac de Neuchâtel.

Eine vielseitige Region Der Kanton Neuenburg verfügt über bezaubernde Naturlandschaften zwischen See und Bergen. Die ideale Umgebung für eine aktive Freizeitgestaltung, sei es auf den Höhen des Jura, in den wildromantischen Tälern, entlang der Flüsse und tiefen Schluchten, und nicht zuletzt rund um den Neuenburgersee, den grössten See, der ganz in der Schweiz liegt.

A varied region The canton of Neuchâtel is characterized by enchanting nature sceneries between the lake and the mountains. The ideal setting for a wide range of leisure activities, whether in the highland of the Jura, in the romantic valleys, along the rivers and stunning gorges, or of course all around lake Neuchâtel, the largest lake entirely in Switzerland.

Le Creux du Van © R. Gerth

243


Un pays horloger unique Mais le Pays de Neuchâtel c’est aussi des spécificités toutes régionales de renommée internationale. A commencer par le savoir-faire horloger qui puise son origine dans les Montagnes neuchâteloises et qui a marqué de son empreinte l’urbanisme de La Chaux-de-Fonds et du Locle, deux villes des montagnes créées par et pour l’horlogerie. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis juin 2009, cet urbanisme en damier se découvre à l’occasion d’une visite guidée, à bord du train touristique ou à l’Espace de l’urbanisme horloger. Un espace dédié à cette thématique – L’espace de l’urbanisme horloger – explique de manière très complète la manière dont s’est façonnée la ville de La Chaux-deFonds. Ici, tout est empreint de cet art, et ce savoir-faire ancestral donne lieu à bien des découvertes. Depuis plus de deux ans, la manufacture horlogère Corum ouvre les portes de ses ateliers aux visiteurs tous les mardis sur simple inscription préalable. La visite est l’occasion unique de découvrir l’univers d’une marque de haute-horlogerie et le minutieux travail en atelier effectué par les artisans du temps. Si l’envie vous prend de vous immerger de manière participative à ce travail d’orfèvre, plusieurs ateliers proposent de vous initier au montage d’une montre, que ce soit une montre-

© Guillaume Perret

244

école ou votre propre garde-temps dont vous pourrez choisir les composants d’habillage. Vous souhaitez poursuivre vos découvertes? La visite de l’atelier de Vanessa Lecci, l’une des rares émailleuses sur cadran horloger au monde, vous ouvre les portes de son atelier à Peseux et vous offre une opportunité exceptionnelle de découvrir cet art unique et précieux. Des musées spécialisés dans la thématique horlogère viendront compléter vos connaissances en dévoilant un univers fascinant grâce à leurs collections exceptionnelles. Plus d’infos sur www.timExplorer.ch

© Patrice Schreyer


© MV-Images.ch

Die einzigartige Welt der Uhrmacherei

The unique world of watchmaking

Die Region um Neuenburg zeichnet sich auch durch lokale Besonderheiten aus, die ihr zu internationaler Berühmtheit verholfen haben. Die Uhrmacherkunst begann in den Hügeln von Neuenburg und hat das Stadtbild von La Chaux-deFonds und Le Locle stark geprägt, die beide von und für diesen Industriezweig leben. Seit Juni 2009 Teil des UNESCO Weltkulturerbes, können Besucher ihre schachbrettförmige Gliederung bei einer geführten Stadtbesichtigung oder an Bord des touristischen Zuges erkunden. Das Espace de l’Urbanisme Horloger bietet überdies einen detaillierten Einblick in die Bauweise von La Chaux-de-Fonds. Dort ist alles von der Uhrmacherkunst durchdrungen und zeugt von ihrer langjährigen Tradition. Selber einen Blick in diese faszinierende Welt werfen kann man seit nun zwei Jahren bei Corum. Der Uhrmacherbetrieb öffnet Besuchern jeden Dienstag seine Werkstatttüren auf vorherige An­ meldung. Eine einmalige Gelegenheit, diese erstklassige Uhrenmarke kennen zu lernen und sich mit der minuziösen Arbeit vertraut zu machen, die hier jeden Tag von Hand verrichtet wird. Falls Sie Lust haben, noch tiefer in die faszinierende Welt der Uhrenherstellung einzutauchen, können Sie in einem der angebotenen Workshops selber eine Uhr montieren und die einzelnen Komponenten auswählen, um sie dann stolz mit nach Hause zu nehmen. Weiter gibt es das Atelier von Vanessa Lecci in Peseux zu entdecken, wo sie die weltweit seltene Kunst des Emaillierens von Zifferblättern ausübt und ihren Besuchern einen spannenden Einblick in ihre schöne Tätigkeit gewährt. Zahlreiche Museen widmen sich der Thematik der Uhrmacherei und ergänzen das Angebot dieser faszinierenden Welt mit ihren ansprechenden Sammlungen. Weitere Informationen auf www.timExplorer.ch

The Neuchâtel region features local specialties which have made it famous on an international scale. The art of watchmaking has its origin in Neuchâtel’s hilly countryside and strongly marked the urban architecture of the two towns dedicated mainly to this industry, La Chaux-deFonds and Le Locle. They have been listed as UNESCO world heritage sites since June 2009. Visitors will be able to see the chessboard topography while enjoying a guided city tour or a ride on the touristic train. Furthermore, the «Espace de l’Urbanisme Horloger» offers detailed insight into the urban design of La Chaux-de-Fonds. The town is literally steeped in the traditional art of watchmaking. For the past two years, visitors have been received at the Corum manufacture for a firsthand experience of the fascinating trade. Their workshops are open to the public every Tuesday upon prior registration. A unique opportunity to learn everything about this first-class watch brand and the minute details of its assembly, done by hand by the skilled professionals. If you feel like delving even deeper into the secrets of watchmaking, you can participate in one of the onsite workshops offered and assemble your own watch with the components you choose. There’s no better souvenir to take home with you! A bit further on, Vanessa Lecci’s workshops in Peseux are certainly worth a visit. She is one of the few professionals in the world who excel in the art of dial enameling, and she is happy to show her visitors more about her fine work. Numerous museums are dedicated to the fascinating watchmaking tradition and complement the range of offers with their attractive collections. Further information on www.timExplorer.ch

© Guillaume Perret

© Guillaume Perret

245


Le Val-de-Travers © Guillaume Perret

Absinthe – une boisson légendaire

© P. Fischer

246

A quelques encablures des Montagnes neuchâteloises, une vallée verdoyante connue pour son spectaculaire Creux du Van, un cirque rocheux d’un kilomètre de diamètre qui abrite des colonies de bouquetins et de chamois: le Val-de-Travers. Dans ce cadre naturel de toute beauté est née une boisson mythique qui a empreint cette vallée d’une histoire unique et tumultueuse, à l’image de l’Areuse qui s’écoule tantôt paisiblement tantôt avec véhémence à travers des gorges sauvages. Inventée au cœur de cette vallée et après des années de prohibition et de production clandestine, l’absinthe se laisse déguster en toute légalité depuis plus de 10 ans. La Maison de l’absinthe, ironiquement située dans l’ancien tribunal de district qui jugeait les distillateurs clandestins, lui rend magnifiquement hommage à travers une scénographie moderne et interactive. Une visite chez un distillateur offre une expérience unique et un contact privilégié avec ceux qui perpétué la tradition de la vallée. C’est l’occasion de découvrir comment se distille la Fée verte, les recettes propres à chacun, des anecdotes croustillantes et surtout de déguster le fruit de la distillation selon le cérémonial traditionnel. Plus d’infos sur www.routedelabsinthe.com


© Guillaume Perret

Absinth – das legendäre Getränk Einen Katzensprung von den Neuenburger Bergen entfernt liegt ein grünes Tal, das durch den eindrücklichen, einen ganzen Kilometer breiten Felsenkessel Creux du Van berühmt wurde und von Steinböcken und Gämsen bewohnt ist: das Val-de-Travers. Diese wunderschöne Naturlandschaft ist die Heimat eines sagenumwobenen Getränks, das die turbulente Geschichte des Tales namhaft geprägt hat. Ganz wie die Areuse, die einmal friedlich daher fliesst, dann aber wieder wild durch die Schluchten stürzt. Nach langen Jahren der Prohibition und Destillation hinter verschlossenen Türen kann der Absinth seit über 10 Jahren wieder legal genossen werden. Das Haus des Absinth (Maison de l’absinthe), ironischerweise im ehemaligen Gerichtsgebäude untergebracht, wo die heimlichen Produzenten ihre Strafe erfuhren, präsentiert alles Wissenswerte über die Spirituose in einem modernen und interaktiven Setting. Ein Besuch einer Brennerei ist die ideale Gelegenheit, die traditionelle Herstellung der «grünen Fee», die ihren Ursprung in diesem Tal hat, hautnah zu erleben. Dazu gehört natürlich auch eine Degustation mit ihrem althergebrachten Zeremoniell, begleitet von lustigen Anekdoten und vielen interessanten Geschichten. Weitere Informationen auf www.routedelabsinthe.com

Absinthe – a legendary beverage Le Creux du Van © Matthias Taugwalder

At a stone throw distance from the Neuchâtel mountains there’s a green valley, called Val-de-Travers. It is the natural habitat of ibex and chamois, and became famous for its impressive rock arena Creux du Van with a diameter of more than one kilometer. It is in this beautiful nature landscape that a mythical beverage had its origin and marked the turbulent history of the valley. Just like the river Areuse, sometimes gently flowing along, then rushing through the wild gorges. After long years of prohibition and production behind locked doors, Absinthe has been legalized again for the past ten years. The Maison de l’absinthe, ironically accommodated within the walls of the former courthouse where the clandestine producers were penalized, presents an interesting exhibition on the legendary spirit in a modern and interactive setting. Naturally, a visit of a distillery is the perfect way to learn all about the traditional production of the «green fairy». Needless to say, this will include a tasting ceremony accompanied by lots of anecdotes and local lore. Further information on www.routedelabsinthe.com 247


© V. Bourrut

Nouveauté: les visites «Neuchâtel à la Belle Epoque» Retour en ville et zoom sur la nouvelle visite guidée «Neuchâtel à la Belle Epoque». Directement inspirée du vapeur «Le Neuchâtel», remis à flots en 2014, ce nouveau tour de ville est jalonné de dix lieux emblématiques greffés sur l’itinéraire historique de base, permettant de vivre des expériences inédites en relation avec la Belle Epoque. Que mangeait-on en ce temps-là? A quoi jouait-on? Comment s’habillait-on? Les différentes étapes de ce parcours plongent le visiteur dans le positivisme d’une époque riche en découvertes et inventions, qui a également vu l’essor du tourisme. Une surprise originale attend les participants dans le kiosque de la Place Pury, où un authentique tram de la Belle Epoque sert de décor à une animation visuelle étonnante. Déjà largement adoptés par les promeneurs depuis leur installation l’été dernier, la fresque géante agrémentée d’un passe-tête au port de Neuchâtel, de même que les statues en bronze du Quai Ostervald, sont également des points forts de la visite. Disponible pour les groupes depuis août 2016, cette visite sera proposée aux individuels dès le printemps 2017 grâce à un support didactique qui fournira des informations et anecdotes captivantes ainsi qu’un sésame donnant accès aux lieux et expériences réservés aux participants de la visite. 248

And last but not least, afin de créer une atmosphère propice à la découverte, dix-huit personnages et objets accompagnés d’anecdotes ont été peints sur différentes façades et recoins de la vieille ville. Ils feront eux-mêmes l’objet d’une expérience complémentaire sous la forme d’un jeu de piste disponible dès avril 2017, prioritairement destiné aux familles et aux écoles. Le but? Découvrir à son rythme les personnages et objets dans la vieille ville, vivre des animations ludiques et trouver le mot mystère pour recevoir un cadeau à la fin du parcours. Un produit idéal pour petits et grands, à recommander également pour un anniversaire d’enfant. Plus d’infos sur www.neuchateltourisme.ch/belle-epoque


© Stefano Iori

Neu: Stadtbesichtigung «Neuchâtel à la Belle Epoque»

New city tour «Neuchâtel à la Belle Epoque»

Zurück in die Stadt und zur neuen geführten Stadt­besichtigung unter dem Titel «Neuchâtel à la Belle Epoque». Inspiriert vom Raddampfer «Le Neuchâtel», der 2014 wieder flott gemacht wurde, beinhaltet dieser Stadtrundgang zehn symbolträchtige Stationen von historischer Bedeutung, die mit der Belle Epoque in Zusammenhang stehen und einen faszinierenden Einblick in diese Zeitepoche bieten. Was assen die Leute zu jener Zeit? Welche Spiele wurden gespielt? Wie kleidete man sich? Die verschiedenen Etappen des Rundgangs lassen die Besucher in eine Blütezeit reich an Erfindungen und Neuentdeckungen eintauchen, in der auch der Tourismus entstand. Am Kiosk auf der Place Pury erwartet die Teilnehmer eine originelle Überraschung: Ein authentisches Belle Epoque-Tram dient als Kulisse für eine erstaunliche visuelle Darstellung. Spaziergänger kennen die Attraktion bereits seit letztem Sommer: Ein riesiges Fresko mit einer Fotomontage am Hafen von Neuenburg sowie die Bronzestatuen am Quai Ostervald erfreuen Jung und Alt. Seit August 2016 steht dieser geführte Stadtrundgang Grup­ pen zur Verfügung. Ab dem Frühjahr 2017 werden auch einzelne Besucher daran teilnehmen können. Ein didaktisches Gerät er­gänzt die Besichtigung mit Informationen und spannenden Anekdoten. Es gewährt ausserdem Zutritt zu Orten und Aktivi­täten, die den Stadtrundgang-Teilnehmern vorbehalten sind. Um die Erkundungstour noch interessanter zu gestalten, wurden 18 Persönlichkeiten und Objekte mit ihren Geschichten auf verschiedene Häuserfassaden und Winkel der Altstadt gemalt. Ab April 2017 können sie in einer Art Schnitzeljagd aufgespürt werden, was Familien und Schulklassen viel Spass bereiten wird. Seinem eigenen Rhythmus folgend kann man diesen 18 Persönlichkeiten und Objekten auf spielerische Weise quer durch die Altstadt folgen und dabei ein Lösungswort finden, das am Ende des Rundgangs zu einem Geschenk verhilft. Ein Vergnügen für Jung und Alt und eine gute Idee für einen Kindergeburtstag. Weitere Informationen auf www.neuchateltourisme.ch/belleepoque

Back to the city and a new guided tour on the topic of «Neuchâtel à la Belle Epoque». Inspired by the paddle steamer «Le Neuchâtel», since 2014 again part of the lake Neuchâtel fleet, the city tour comprises ten historically significant stations related to the Belle Epoque and offering a fascinating insight into the past. What did people eat in those times? What type of games were played? How did people dress? In different stages, the tour shows the facets of a prosperous epoch rich in inventions and discoveries which also marked the beginnings of the tourism trade. An original surprise awaits the visitors next to the kiosk at the Place Pury: an authentic Belle Epoque streetcar is the scenery of an amazing visual presentation. Promenaders have been admiring the new attraction since last summer: the giant fresco with a photo cutout at the Neuchâtel harbor as well as the bronze statues along the Quai Ostervald are enjoyed by visitors of all ages. Since August 2016, this guided tour has been available for groups only. However, as of spring 2017, individual visitors will be able to participate as well. A didactic tool complements the tour with detailed information and interesting stories. It also grants access to sites and activities reserved for participants in the city tour. To make the tour even more exciting, 18 personalities and objects have been painted on several facades and corners of the historic center of town. As of April 2017 they can be discovered by means of a paper chase which will be a fun activity for families and schools. At their own pace, the visitors can follow the 18 personalities and objects across the old town in a playful manner and find the solution word leading to a little gift at the end of the tour. An amusing program and a good idea for a children’s birthday activity! Further information on www.neuchateltourisme.ch/ belle-epoque 249


FABRICE GIRARDIN SA MAÎTRE LUTHIER, EXPERT

Le sculpteur de la musique Depuis plus de 40 ans, Fabrice Girardin mène une activité intense de constructeur, restaurateur et expert du quatuor à cordes. C’est dans son atelier à La Chaux-deFonds qu’il développe aujourd’hui ses savoir-faire, travaillant dans la plus pure tradition de la lutherie classique italienne avec le souci de la sonorité et de l’esthétisme. Des qualités reconnues dans le monde entier qui lui permettent de travailler sur des instruments d’exception appréciés des plus grands collectionneurs et virtuoses actuels. Portrait.

250


A l’origine: la passion d’un homme Fabrice Girardin est né dans la musique. Issu d’une famille de musiciens, ses jeunes années sont bercées par la musique classique qu’on écoute à longueur de journée dans la maison familiale et les airs de violoncelle de son père, musicien confirmé. Un instrument dont il commence à jouer dès l’âge de 9 ans. A 12 ans, il entre pour la première fois dans un atelier de Luthier pour faire réparer son instrument. Une révélation pour le jeune garçon qui intègrera quelques années plus tard l’école de Lutherie de Brienz. Diplômé en 1973, il travaille pendant 5 ans chez un Maître Luthier à Bienne, puis un an comme chef d’atelier en Allemagne et à Genève durant 3 ans. Début des années 1980, alors titulaire d’une Maîtrise fédérale, il ouvre son atelier à La Chaux-de-Fonds, qui deviendra en 2015 une SA. De véritables savoir-faire Avoir une âme de musicien et être doté de sens artistique, telles sont les qualités essentielles pour exercer le métier de Luthier selon Fabrice Girardin. Un mélange entre l’artistique et l’artisanal qui s’illustre dans chacune des prestations de l’atelier, spécialisé dans les instruments du quatuor à cordes. Fabrice Girardin et son collaborateur Frédéric Schnyder travaillent encore de manière ancestrale, à la manière des grands Maîtres Luthiers du XVIIe siècle. Les outils n’ont presque pas évolué et les savoir-faire sont restés intacts, de même que la dextérité et précision de la main de l’homme. Une authenticité qui saute aux yeux lorsqu’on franchit la porte de l’atelier, où le temps semble s’être arrêté. «Seuls quelques outils ont été transformés pour s’adapter à notre manière de travailler», précise Fabrice Girardin. Lorsqu’on demande au Maître Luthier comment apprécier la qualité d’un instrument, sa réponse est simple: la richesse et l’expressivité du son. Pour le ressentir il faut un peu de temps, tout comme il faut du temps pour apprécier les qualités d’un être humain, précise-t-il. Parmi les éléments les plus objectifs: la pureté du son, sa portée, sa richesse harmonique ou encore sa précision. Pour en juger: l’archet, outil par excellence du bon Luthier, que manie à la perfection Fabrice Girardin.

Lorenzo Storioni

A chacun son instrument L’atelier Fabrice Girardin SA est capable de répondre aux besoins de chaque musicien: amateur ou professionnel. Qu’il s’agisse de violons, altos ou violoncelles, l’atelier propose différentes gammes d’instruments pour tous les budgets. Dans la construction, les modèles les plus demandés sont ceux de Stradivarius et Guarnerius pour les violons et ceux de Montagnana pour les violoncelles. Des instruments renommés pour leurs qualités sonores et façonnés à la main au sein de l’atelier de A à Z. Au total, près de 150 heures sont nécessaires pour fabriquer un violon. Fabrice Girardin propose également à la vente un choix exceptionnel d’instruments anciens comme Bergonzi, Montagnana, Guadagnini, Storioni, Grancino, Goffriller et beaucoup d’autres. De petits bijoux dénichés aux quatre coins du monde par Fabrice Girardin lui-même, notamment dans des ventes aux enchères, et qu’il rénove avec patience. Ces instruments de prestige issus de collections privées ou joués par de grands musiciens, l’atelier les conserve avec soin dans une imposante chambre forte sécurisée. 251


Réglage du violon d’Alexandru Gavrilovici

Pour chaque musicien, l’atelier s’engage à conseiller et à présenter, dans la mesure des disponibilités, plusieurs instruments à l’essai et à rechercher dans un rapport de dialogue ouvert, l’instrument et l’archet qui fourniront les meilleurs atouts pour le succès du musicien. Précision et fiabilité des expertises Fabrice Girardin est l’une des références actuelles de l’expertise des instruments italiens anciens. Une renommée qu’il doit au très grand nombre d’instruments restaurés et expertisés durant sa carrière, dont la majorité a été archivée dans les moindres détails dans une photothèque qui compte plusieurs dizaines de milliers de photos. S’appuyant sur ses archives qui s’étoffent chaque jour, un réseau d’experts renommés et la dendrochronologie, une méthode de datation du bois extrêmement pointue, il est capable d’expertiser des instruments de manière très précise. Ces éléments permettent à l’atelier Fabrice Girardin SA de délivrer des certificats d’authenticité et des estimations de valeur reconnus, entre autre, par toutes les compagnies d’assurance.

Gaspare Lorenzini

252


L’art de la restauration L’atelier Fabrice Girardin SA est particulièrement actif dans la réparation et la restauration d’instruments anciens. L’expérience du Maître Luthier et ses collaborations actives avec les plus grands restaurateurs de la planète, notamment au sein de la prestigieuse Association internationale des Maîtres Luthiers et Archetiers d’Art dont il est membre depuis 1995, lui permettent de réaliser des interventions de haut niveau, tant sur le plan sonore qu’esthétique. Au quotidien ce sont des restaurations subtiles: tables à redresser dans le plâtre, nombreuses cassures à rendre invisibles(ou presque), manches à remplacer car usés après des siècles d’utilisation, doublages et renforts de toutes sortes. Mais aussi des barres d’harmonies et des chevalets à remplacer, des manches à repositionner, tout cela dans un seul but; faire vivre le son! Puis les multiples et complexes retouches de vernis. Le mot d’ordre de la restauration est «préserver tout ce qui est original». Même à l’intérieur du violon on épargne chaque petit morceau de bois d’origine. Redonner toute leur splendeur et leur valeur aux plus belles pièces constitue le credo de Fabrice Girardin. «Il ne s’agit pas seulement pour nous de préserver un patrimoine fabuleux et irremplaçable, mais de le faire vivre en lui rendant sa vraie raison d’être: chanter au service de la Musique!»

Réparation cassure, avant

Réparation cassure, après

Fabrice Girardin SA

Rue Numa-Droz 19 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 968 46 42 violons@fabrice-girardin.ch • www.fabrice-girardin.ch

253


JURA & TROIS-LACS MARKETING JÉRÔME LONGARETTI

Jura & Trois-Lacs, une destination en plein essor Née en 2011 d’une coopération intercantonale unique en son genre en Suisse, la marque Jura & Trois-Lacs constitue une seule et même destination répartie sur six cantons. Afin de promouvoir cette zone géographique aux multiples paysages auprès des touristes suisses mais aussi étrangers, Jura & Trois-Lacs Marketing a été créée. Mobilité douce, voyages d’affaires, horlogerie, mise en valeur du patrimoine… Ses missions ne manquent pas, comme nous l’explique son directeur, Jérôme Longaretti. Jérôme Longaretti © Sven de Almeida

© Vincent Bourrut

254


S’allier pour mieux dynamiser le tourisme Afin de promouvoir le tourisme dans cette région riche où s’entremêlent montagnes, lacs et forêts verdoyantes, huit offices de tourisme ont décidé et s’allier pour créer en mai 2011 une seule et unique destination: Jura & Trois-Lacs. Epaulée par le monde politique, cette initiative a donné naissance à Jura & Trois-Lacs Marketing, dont la mission est de développer la notoriété de cette destination unique en son genre. Véritable chef d’orchestre de la stratégie marketing globale, Jura & Trois-Lacs Marketing soutient et développe de manière durable l’économie touristique de la destination en étroite collaboration avec les offices de tourismes régionaux et d’autres partenaires publics ou privés poursuivant le même objectif. «Nous nous concentrons principalement sur la communication, l’image de la destination, le développement de sa notoriété, mais aussi sur la conquête de nouveaux touristes», résume Jérôme Longaretti, directeur de Jura & Trois-Lacs Marketing. Le but, donc: attirer des touristes suisses et étrangers, fidéliser la clientèle actuelle – essentiellement composée de Suisses et de couples âgés de 50 ans et plus – et conquérir de nouveaux marchés.

Pour atteindre ces objectifs, cinq grands domaines d’activités stratégiques ont été définis dans le cadre d’un masterplan: la mobilité douce, le tourisme d’affaires, la nature, la culture et l’horlogerie. Tous sont intrinsèquement liés à la région: Jura & Trois-Lacs Marketing et les offices de tourisme partenaires s’attachent dont à leur apporter une attention particulière. Les fruits de ce travail existent d’ores et déjà, puisque la région séduit chaque année plusieurs dizaines de milliers de touristes. Un territoire aux multiples facettes Il faut dire que cette destination ne manque pas d’atouts. D’ouest en est, Jura & Trois-Lacs s’étend sur une centaine de kilomètres, entre Yverdon-les-Bains et la région de Soleure, et du nord au sud entre les lacs de Neuchâtel, Morat et Bienne jusqu’à la frontière française. Au total, cela représente 10% du territoire suisse, ce qui en fait la plus grande destination touristique du pays. Grâce à sa pluralité, ce territoire est une destination touristique attractive tout au long de l’année. Dans la vallée de la Brévine, aussi surnommée la Sibérie suisse, les férus de randonnées trouvent par exemple de splendides sentiers de randonnées à arpenter en raquettes,

Etang de la Gruere © Guillaume Perret / Tourisme Neuchâtelois

© Sébastien Staub

© Guillaume Perret / Tourisme Neuchâtelois

© Jura Tourisme

à pied ou en VTT. Ils peuvent ensuite se hisser jusqu’au lac des Taillières, gelé en hiver et qui attire chaque année de nombreux patineurs. A La Brévine, d’ailleurs, ceux qui ne craignent pas le froid s’amusent à prendre en photo le désormais célèbre thermomètre installé dans cette commune du district de Locle où le record de froid, -41,8 degrés, a été enregistré en 1987. Les passionnés d’horlogerie en ont également pour leur compte puisque Neuchâtel et l’arc jurassien constituent le fief historique de cette industrie vieille de plus de quatre siècles et qui concoure à la renommée mondiale de la Suisse. Ils ne manqueront pas, d’ailleurs, de visiter le Musée international d’horlogerie à La Chaux-deFonds ou encore le Musée d’horlogerie du Château des Monts au Locle où des milliers de pièces uniques sont présentées au public. Les trois lacs situés à Neuchâtel, Morat et Bienne, enfin, disposent de tous les atouts pour attirer les touristes dès les premières douceurs printanières. Activités nautiques, festivals, événements sportifs et culturels... Les occasions de se retrouver sur l’une de ces rives ne manquent pas. Bref, dans la région Jura & Trois-Lacs, tout le monde peut trouver son bonheur. 255


A la (re)découverte d’un terroir riche En plus de paysages à couper le souffle, d’une nature préservée et d’un patrimoine diversifié, la région Jura & Trois-Lacs offre un terroir riche et varié que les touristes ont plaisir à découvrir ou redécouvrir. Impossible en effet de visiter la région sans s’arrêter dans l’une des distilleries d’absinthe du Val-de-Travers, dont les secrets de fabrication sont réputés dans le monde entier. Le terroir de la région Jura & Trois-Lacs est également riche de nombreux grands vins. Au sud du massif jurassien se dégustent notamment le Chasselas, un excellent blanc qui agrémente à la perfection les apéritifs, mais aussi le Pinot noir, un vin rouge qui se marie parfaitement avec les viandes. Mais ce ne sont là que quelques exemples. Pâtisseries, fromages, charcuteries... Les excellents produits originaires de la région sont légion, et plusieurs événements leur rendent hommage chaque année. «Lors du deuxième week-end de novembre, se tient la fête de la Saint-Martin, dans le Jura, rappelle Jérôme Longaretti. Une occasion unique pour goûter à tous les produits du terroir jurassien». A Neuchâtel, aussi, le Festin neuchâtelois se déroule tous les ans, au mois de mars. Lors de cet événement, saucissons neuchâtelois, chocolats Suchard, grands vins et autres fromages originaires du canton sont réinventés dans le cadre de recettes originales et proposées dans plusieurs grands restaurants. Des rendez-vous à ne pas manquer!

Chaumont lac de Neuchâtel © Vincent Bourrut / Tourisme Neuchâtelois

Le tourisme dans la région Jura & Trois-Lacs • 326 hôtels pour 1,05 million de nuitées; • 100 musées pour 4 millions d’entrées; • plus de 3000 événements culturels, sportifs ou de loisir; • 5000 km de sentiers pédestres; • 3000 km de routes balisées pour le cyclotourisme; • 1000 km de circuits VTT; • 1000 km de pistes balisées et tracées pour le ski de fond, la raquette et la randonnée à pied sur neige.

© Atrium / Tourisme Neuchâtelois

256

© Guillaume Perret / Tourisme Neuchâtelois


Thermomètre de La Brévine © Guillaume Perret /  Tourisme Neuchâtelois

La Chaux-de-Fonds © Guillaume Perret / Tourisme Neuchâtelois

La Chaux-de-Fonds Showroom © Christof Sonderegger / Tourisme Neuchâtelois

Chemin des Crêtes au Chasseral © Vincent Bourrut / Jura bernois Tourisme

Musée international de l’Horlogerie © Guillaume Perret / Tourisme Neuchâtelois

Jura & Trois-Lacs Marketing

Roches de Moron © Vincent Bourrut / Tourisme Neuchâtelois

Rue d’Aarberg 107 A • CH-2502 Bienne Tél. +41 32 328 40 10 info@j3l.ch • www.juratroislacs.ch

257


NEUCHÂTEL – CULTURE ET PATRIMOINE: LES SITES INCONTOURNABLES

Trésors culturels du Pays de Neuchâtel Entre lac et montagnes, temps passés et art nouveau, marqué par des personnages emblématiques comme par son industrie horlogère, Neuchâtel est un canton qui jouit d’une grande richesse culturelle et patrimoniale.

© swissimage.ch/A. Gerth

258


Musée d’histoire naturelle de Neuchâtel © Neuchâtel Tourisme

La Fontaine de Mario Botta

Ancien Manège © M. Buhler

Musée des Mascarons à Môtiers

Lieux d’histoire et bijoux architecturaux La visite commence par la ville millénaire de Neuchâtel qui jouit d’une situation idéale, au bord du lac qui porte le même nom. Rues et places chargées d’histoires, illustres bâtiments, fontaines et jardins composent la cité. Un panorama qui vaut la peine d’être observé en hauteur, notamment depuis le Château et la Collégiale. Deux monuments presque indissociables et depuis lesquels la vue est imprenable. Les gourmands se dirigeront du côté de Serrières à la découverte de la vie d’un pionnier du chocolat, Philippe Suchard, et de son quartier à l’architecture surprenante. De l’autre part de la ville, St-Blaise et son charmant port au cœur duquel se dresse la fontaine dessinée par l’architecte Mario Botta. Une œuvre imposante qui symbolise les 1000 ans du village. La Maison Blanche © Neuchâtel Tourisme

La Chaux-de-Fonds renferme, elle aussi, de nombreux joyaux. Il s’agit de la troisième ville romande, et elle a la particularité d’être située à 1000 mètres d’altitude. Une caractéristique parmi plusieurs autres, comme celle d’avoir vu naître Le Corbusier. On peut d’ailleurs y admirer La Maison Blanche qu’il construisit en 1912 pour ses parents. Autre bijou architectural, l’Ancien Manège, où des événements sont régulièrement organisés. Le Théâtre est également une véritable œuvre d’art, et l’un des rares théâtres à l’italienne de Suisse. Au cœur des montagnes neuchâteloises, Le Locle. Surtout connue pour son industrie horlogère, la ville abrite d’autres richesses. On peut y visiter l’Hôtel de Ville, un édifice surprenant, construit en calcaire du Jura. Plus insolite, au Col-des-Roches, il est possible d’explorer des Moulins Souterrains, à 23 mètres sous terre.

Les Musées et maisons célèbres En Pays de Neuchâtel, les musées sont aussi nombreux que divers. On remonte dans le temps avec le Laténium de Hauterive, le plus grand musée archéologique de Suisse. Il présente 50 000 ans d’histoire régionale et 3000 objets de la vie quotidienne de nos ancêtres. Toujours en ville de Neuchâtel, le Musée d’histoire naturelle plaira aux amoureux de la nature. Il regroupe plusieurs salles permanentes dédiées à la faune indigène, ainsi que des expositions temporaires de renommée. Le Musée d’ethnographie propose quant à lui de se pencher sur nos sociétés, en invitant à la réflexion, grâce à des expositions fortes voire provocantes. Sans oublier le Musée d’art et d’histoire de Neuchâtel où les visiteurs peuvent admirer les célèbres automates Jaquet-Droz. On s’intéresse aussi à l’homme au travers des mœurs du passé. Plusieurs lieux se sont penchés sur la vie des ancêtres neuchâtelois. A Môtiers, le Musée des Mascarons met à l’honneur la vie quotidienne au Valde-Travers, du XVIIIe au XXe siècle. Le Musée régional de La Sagne permet, lui, de découvrir les mystères de cette vallée, à travers l’histoire et la vie des habitants de cette région. La Chaux-de-Fonds aussi possède un musée retraçant les éléments clés qui ont fait la ville, et ce, de manière chronologique et thématique. A noter que le bâtiment est une vraie maison de maître.

Latenium © Y. André

259


Centre Dürrenmatt © Wosowiecki

Musée régional de Môtiers

Musée des beaux-arts du Locle © Guillaume Perret

Les amoureux d’art seront ravis des multiples possibilités que les musées neuchâtelois ont à offrir. Art imprimé, photographies, installations ou peintures, sont à admirer dans divers lieux du canton. A commencer par le Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds, classé monument historique. On y trouve notamment la prestigieuse collection Junod. Le Locle possède également son Musée des beaux-arts. Des expositions temporaires y sont présentées trois fois par année, et la programmation se veut à la fois pointue et audacieuse. Pour s’évader, le Musée «La Grange» de Môtiers qui abrite une collection d’art aborigène, ou encore le Musée des civilisations de l’Islam, invitent au voyage. De nombreux artistes célèbres ont laissé leur trace en Pays de Neuchâtel, y léguant aussi leur maison, souvent transformées en musée. Le Centre Dürrenmatt de Neuchâtel est consacré à l’œuvre littéraire et picturale 260

Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds © C. Sonderegger

de ce dernier. Son ancienne demeure a été intégrée à l’architecture du musée, conçu par Mario Botta. Le célèbre écrivain Jean-Jacques Rousseau a lui aussi vécu dans le canton, durant trois ans. Son ancienne maison, à Môtiers est aujourd’hui consacrée à une exposition sur son exil neuchâtelois. La bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel a également consacré un Espace Rousseau, où l’on peut notamment admirer des manuscrits exceptionnels.


L’Hôtel de Ville du Locle © C. Sonderegger

Musée de l’horlogerie du Locle © Guillaume Perret

Un patrimoine horloger unique Si le canton de Neuchâtel offre un paysage culturel riche, il est aussi mondialement connu pour son industrie horlogère. Les villes de La Chaux-de-Fonds et du Locle sont même inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO pour leur urbanisme horloger. Pour en apprendre d’avantage, plusieurs alternatives s’offrent aux visiteurs. Des visites guidées sont proposées dans chacune des villes, elles s’effectuent à pieds et sont organisées toute l’année. Les non-marcheurs peuvent profiter du train touristique, une option qui existe dans les

deux cités. Pour approfondir le sujet, le Musée de l’horlogerie de La Chaux-de-Fonds présente 4000 pièces à découvrir, c’est aussi le plus important musée spécialisé dans l’horlogerie au monde. Le Locle a également son Musée de l’horlogerie. Inventions fascinantes, trésors et pièces uniques sont exposées dans une bâtisse superbe. Il est non seulement possible d’admirer, mais aussi de participer. Plusieurs ateliers permettent de s’initier au travail d’horloger, et même de contribuer à la construction de sa propre montre. On peut notamment citer le Centre Horloger de Neuchâtel, l’atelier Les Apprentis du temps au Locle ou encore le Carrousel Formation à La Chaux-de-Fonds. Il va sans dire que le canton recèle d’autres lieux consacrés à cet art. Admirer, apprendre, participer ou acheter montres et pendules, chacun y trouvera son bonheur.

Musée de l’horlogerie de La Chaux-de-Fonds © Guillaume Perret

261


Restaurant de la Gare

Chez Sandro

Méconnaissable! Durant l’été 2013, le Restaurant de la Gare Chez Sandro au Locle a été le théâtre d’une complète métamorphose. Le décor à l’italienne avec ses fresques colorées fleurant bon le sud qui a perduré durant de très nombreuses années cède le pas à un ensemble moderne et confortable beaucoup plus épuré aux teintes pastel. Cependant, même si le cadre a changé, l’esprit demeure avec l’accueil, la convivialité, l’authenticité et le soin exceptionnel apporté à chaque plat en ligne de mire.

Depuis 1977, Giuditta et Sandro Bertozzini portent littéralement à bout de bras le Restaurant de la Gare. Avec courage et persévérance, ils amènent progressivement mais sûrement leur expérience et leur savoir-faire culinaire à un établissement qui privilégie les spécialités italiennes. Le succès obtenu avec cette formule les incite à poursuivre dans l’enthousiasme et la fougue de leur jeunesse. Leur fils Federico et Audrey entrent dans l’aventure en 2007, non sans s’être mesurés auparavant auprès des plus grands chefs cuisiniers du moment. Après une formation de quatre ans à l’Ecole Hôtelière de Lausanne, il effectue son apprentissage au Boccalino chez Claude Frôté et acquiert toutes les subtilités du métier. Il est donc paré pour reprendre avec les compétences et les qualités requises le restaurant de ses parents. Inventive, sa cuisine fait la part belle aux produits frais du marché, avec une touche personnelle et intuitive fort bienvenue.

Que ce soit sur la terrasse, dans l’atmosphère simple et chaleureuse de la brasserie ou encore dans l’ambiance plus feutrée de la salle à manger, pâtes fraîches, entrées délicates, viandes goûteuses, poissons, crustacés, savoureuses suggestions de saison et desserts originaux font le bonheur des gastronomes. Parfaitement accordée à la cuisine, la carte des vins propose des crus provenant de toutes les régions d’Italie, de Suisse et de France. Pause gourmande hors du temps, instant de plaisir et d’évasion, le Restaurant de la Gare Chez Sandro, c’est tout cela à la fois, avec le talent et le dynamisme d’une équipe hors pair!

Restaurant de la Gare Chez Sandro

Texte: Pierre Alain Favre

Rue de la Gare 4 • CH-2400 Le Locle • Tél. +41 32 931 40 87 • www.chez-sandro.ch

262


GASTRONOMIE NEUCHÂTELOISE

A la découverte des tables d’exception Le prestigieux Gault & Millau a récompensé pas moins de 20 restaurants neuchâtelois en 2017. Un nombre impressionnant qui atteste de l’excel­ lence de cette gastronomie qui a à cœur d’allier produits du terroir, patrimoine et modernité. Ici, les saveurs authentiques sont sublimées au travers de recettes originales, respectueuses de la tradition neuchâteloise tout en s’ouvrant, aussi, à différentes cultures. Une richesse qui se retrouve dans les assiettes des meilleures tables neuchâteloises, à retrouver dans cette sélection.

La Maison du Prussien à Neuchâtel

263


La Maison du Prussien Ancienne brasserie du XVIIIe siècle transformée en un restaurant gastronomique doublé d’un hôtel romantique de grand confort, La Maison du Prussien est, lui aussi, l’un des hauts lieux de la gastronomie neuchâteloise avec 16 points au Gault & Millau. A quelques minutes seulement de la gare de Neuchâtel, les visiteurs y découvriront un endroit calme, en bord de rivière et une cuisine surprenante concoctée par le Chef Jean-Yves Drevet et son équipe. A ne surtout pas rater le «foie gras de canard des Landes comme une pomme d’amour», le «brocheton du lac fourré de saucisson de chez Perroud à l’absinthe» ou encore le «sablé breton à la compotée de rhubarbe». Rue des Tunnels 11 – 2000 Neuchâtel Tél. +41 32 730 54 54 – www.hotel-prussien.ch

Le Bocca Des produits de première qualité, une finesse d’exécution imparable, des saveurs marquées... Au restaurant Le Bocca – «bouche» en italien – tout est réuni pour séduire les plus fins gourmets. Le Chef, Claude Frôté dirige l’établissement depuis 1986 et y pratique la cuisine qu’il aime, généreuse et raffinée. Intransigeant sur la qualité des produits, ce passionné des plaisirs de la table a un respect absolu des goûts premiers et cela se retrouve dans chacune de ses propositions. Cette année encore, l’établissement se hisse au top des meilleures tables neuchâteloises selon le Gault & Millau, décrochant la très honorable note de 16. Un lieu incontournable, donc, pour les gastronomes de passage ou résidant dans les alentours de Saint-Blaise. Avenue Bachelin 11 2072 Saint-Blaise Tél. +41 32 753 36 80 www.le-bocca.com

264


L’Hôtel DuPeyrou Un régal pour les yeux et le palais... Dans cet hôtel particulier du XVIIIe siècle situé à Neuchâtel, les visiteurs trouveront un joyau architectural récemment revisité selon un style contemporain classique ainsi qu’un restaurant gastronomique, récompensé de 16 points au Gault & Millau. Son Chef, l’australien Craig Penlington, ravit ses convives par l’audace et la précision de sa cuisine originale aux saveurs subtiles. Avenue DuPeyrou 1 – 2000 Neuchâtel Tél. +41 32 725 11 83 – www.dupeyrou.ch

O’terroirs Le restaurant de l’hôtel Beau-Rivage, à Neuchâtel, ne pouvait mieux porter son nom: chez O’terroirs, l’envie de retour aux sources est prégnante. La cuisine mêle tradition et renouveau, nouvelles saveurs et saveurs oubliées avec, toujours, des produits de qualité issus des différentes régions de Suisse. Pour tout cela, le Chef, Eric Mazéas, et son équipe ont décroché 16 points au dernier palmarès du Gault & Millau. Hôtel Beau Rivage – Esplanade du Mont Blanc 2001 Neuchâtel – Tél. +41 32 723 15 15 www.beau-rivage-hotel.ch

265


L’Auberge d’Hauterive Simplicité, sincérité et générosité sont les trois maîtresmots qui guident Sara et Nicolas Toussaint, les propriétaires de l’Auberge d’Hauterive depuis 2012. Ici, le client est accueilli chaleureusement et la cuisine qui lui est proposée est simple, élégante et respectueuse du goût des produits. En cuisine, Nicolas Toussaint laisse libre cours à sa créativité et son savoir-faire acquis aux côtés de grands noms de la haute gastronomie comme David Zuddas à Dijon, Jean-Paul Jeunet à Arbois ou encore Jean-Yves Drevet, de La Maison du Prussien. L’établissement décroche 15 points au Gault & Millau. Rue de la Croix d’Or 9 – 2068 Hauterive Tél. +41 32 753 17 98 – www.auberge-hauterive.ch

La Maison du Village A Saint-Aubin-Sauges, La Maison du Village sert une cuisine authentique, récompensée de 15 points au dernier Gault & Millau. Ici, tous les produits sont sélectionnés avec soin auprès de producteurs locaux, d’artisans et de passionnés de gastronomie. L’ambiance est décontractée, la vue imprenable depuis la terrasse et le jeune Chef valaisan, Marc Strebel réalise une cuisine généreuse et originale qui raviront un grand nombre de papilles. Rue de la Fontanette 41 – 2024 Saint-Aubin-Sauges Tél. +41 32 835 32 72

266


L’Hôtel de Commune Dans cette maison de pays située à Dombresson est proposée une cuisine du marché goûteuse et soignée. Les produits sont de saison, issus du terroir et cuisinés avec passion. Les fins gourmets apprécieront ces plats savoureux, à l’instar de la salade tiède de saumon à la vinaigrette de curry, le filet de veau en croute feuilletée ou encore les crêpes aux pommes caramélisées et Calvados. Un régal qui a valu à l’établissement la note de 15 points au Gault & Millau. Grand’Rue 24 – 2056 Dombresson Tél. +41 32 853 24 01– www.hoteldombresson.ch

Font également partie du palmarès Gault & Millau 2017 la Table du Palafitte (14 points), l’Auberge du Prévoux (14 points), le Poisson (13 points), le Grand Hôtel les Endroits (13 points), l’Escarbot (13 points), le Restaurant de la Gare Chez Sandro (13 points), l’Hôtel de Commune à Lignières (13 points), les Toiles (13 points), le Red Pepper (13 points), le Bureau (12 points) et la Désobéissance (12 points).

Ils ont fait leur entrée en 2017 Les Six-Communes de Môtiers Avec l’honorable note de 12, le restaurant Les SixCommunes de Môtiers fait son entrée dans la cour des meilleures tables neuchâteloises, selon le classement Gault & Millau. Une belle récompense pour cet établissement situé au cœur du Val-de-Travers, terre ancestrale de l’absinthe. Là, Marianne et Pierre-Alain Rohrer offrent une cuisine au rythme des saisons et dans le plus pur respect des produits du terroir, à découvrir sans plus tarder! Rue Centrale 1 – 2112 Môtiers Tél. +41 32 861 20 00 – www.sixcommunes.ch

Ikiru Au milieu des grands noms de la gastronomie suisse, l’établissement Ikiru a toute sa place et obtient la note de 12 points pour son entrée au Gault & Millau 2017. Ce restaurant situé à Saint-Blaise propose une cuisine française avec une subtile touche nippone, à déguster dans un cadre convivial et une ambiance détendue. Le Chef Masaru a fait ses armes pendant plus de dix ans dans les meilleurs restaurants français du monde et a décidé de réaliser son rêve en ouvrant son propre restaurant. Un pari réussi! Rue du Temple 11 – 2072 Saint-Blaise Tél. +41 32 753 08 41 – www.restaurant-ikiru.ch

267


INTERVIEW

KAREN ALLEMANN-YERLY

GastroNeuchâtel

« Neuchâtel regorge de produits du terroir exceptionnels » Créée en 1901, l’association GastroNeuchâtel fédère de nombreux établissements du secteur de l’hôtellerie-restauration. Investie auprès de ses membres mais également du grand public et des autorités, cette association a à cœur de défendre la profession et de faire connaître à l’échelle cantonale, fédérale et internationale l’excellence de l’art de vivre neuchâtelois. Les détails avec Karen Allemann-Yerly, directrice depuis mars 2016.

© El Pato

Festin neuchâtelois, gelée de pied de veau à la lie © L. Rana

268


Quel est le rôle de GastroNeuchâtel? Notre organisation est une association professionnelle représentant 40% des établissements publics du canton. Plusieurs missions nous incombent, à commencer par la défense des intérêts économiques, individuels et collectifs, de nos membres et leur fédération. Ce qui n’est pas toujours une mince affaire, car nous représentons au total près d’une vingtaine de types d’établissements différents – hôtels, bars, discothèques, etc. Un véritable challenge au quotidien, puisque nous souhaitons que chaque patron se sente écouté, compris et soutenu. Nous sommes toujours à leur écoute et des conseillers spécialistes en droit, hygiène, assurances sociales et ressources humaines sont à leur disposition si besoin. Le travail de notre association va encore plus loin: nous conseillons chaque nouveau patron qui souhaite ouvrir son établissement, qu’il soit membre ou non. Puis, nous intervenons auprès des autorités, notamment grâce à notre avocat-conseil, Maître Philippe Bauer, qui œuvre à Berne en tant que Conseiller national, mais aussi auprès du grand public en soutenant l’organisation de plusieurs événements. Comment se porte le secteur de l’hôtellerierestauration dans le canton? Comme partout ailleurs, notre branche souffre. Le franc fort, le recul du marché de l’horlogerie, les nouvelles normes qui viennent alourdir la tâche des professionnels... Tout cela contribue à compliquer davantage leur quotidien. GastroNeuchâtel essaie autant que possible de leur faciliter la vie en leur proposant un certain nombre de services. Après la suppression du «cours cafetier», obligatoire pour tout chef d’établissement jusqu’en 2015, nous avons par exemple lancé un site dédié à la formation, eureka-formation.ch, et ouvert une salle de classe pouvant accueillir 16 personnes au sein de nos locaux de Saint-Blaise. En remplacement de ce cours obligatoire, les dirigeants doivent désormais remettre aux autorités un concept d’autocontrôle d’ici fin 2017. Il s’agit d’un énorme dossier reprenant plusieurs informations sur les plats servis, les employés et leur formation, les locaux, etc. Rédiger un tel document demande du temps – plus d’une trentaine d’heures en moyenne – aussi, l’association a produit un canevas que les chefs peuvent remplir en ligne. Cela leur permet de gagner un temps précieux et de mieux se concentrer sur le développement de leur affaire. Chaque année, le Festin neuchâtelois est devenu un rendez-vous incontournable pour tous les amateurs de bonne cuisine. Pourquoi un tel succès? Tout simplement parce que notre canton regorge de produits du terroir exceptionnels (fromages, vins, absinthe, poissons du lac, saucissons, pains artisanaux, chocolats Suchard, etc.). Organisé tous les ans au mois de mars, cet événement est l’occasion de célébrer la qualité de nos produits, d’en découvrir de nouveaux et de goûter des recettes authentiques, traditionnelles et originales dans une ambiance conviviale et chaleureuse. A l’origine baptisé «Festin du Millénaire», le Festin neuchâtelois n’aurait dû avoir qu’une seule et unique édition. Il est aujourd’hui devenu une rencontre phare, puisqu’à ce jour 3300 personnes ont déjà dégusté l’un des

Festin neuchâtelois à l’Auberge d’Hauterive

Festin neuchâtelois et ses bricelets salés et sucrés © L. Rana

Festin neuchâtelois et ses fromages © L. Rana

plats concoctés par plus d’une quinzaine de Chef(fe)s de toutes nationalités, qui prennent plaisir à participer tous les ans. Depuis 2016, à la demande des restaurateurs, nous avons opté pour une nouvelle formule avec des ingrédients imposés et non plus des recettes. Nous voulons que la créativité des Chefs invite chaque hôte à la (re)découverte de tous leurs sens. Une mission particulièrement importante en 2017, puisque Neuchâtel a été élue «Ville du goût» de mars à septembre, et le Festin neuchâtelois en marquera l’inauguration.

GastroNeuchâtel

Route de Soleure 12 • CH-2072 Saint-Blaise Tél. +41 32 344 80 80 www.gastroneuchatel.ch

269


HÔTEL-RESTAURANT LA MAISON DU PRUSSIEN

Au gré de vos envies… C’est une oasis de verdure au milieu de la ville. Située à quelques minutes en voiture du centre de Neuchâtel, La Maison du Prussien accueille le visiteur dans un cadre unique au bord de la rivière et de ses vertiges d’un temps passé. Cette ancienne brasserie du XVIIIe siècle transformée en un agréable restaurant gastronomique doublé d’un hôtel romantique de grand confort, conjugue à la perfection charme authentique et raffinement avec la garantie de passer un moment inoubliable.

270


Quelques suggestions à la carte du Restaurant du Prussien • Agneau bio des Ponts-de-Martel, le filet en carpaccio à l’orange et poivre tilfda, l’épaule pressée à l’olive, salade d’asperge au gingembre doux • Brocheton du lac, fourré de saucisson de chez Perroud à l’absinthe, fondue de jeune poireau et échalote confite • Quasi de veau du Canton aux mousserons de printemps, caramel de chou-fleur aux amandes et févettes • Désossé d’un pigeonneau d’une voilière Vendéenne et foie gras poêlé, asperge et artichaut à l’ail des ours et miel Neuchâtelois, jus fumé à la bergamote confite • Biscuit tendre au miel et yogourt glacé aux bourgeons de sapin, miroir aux baies et fleurs de sureau du Prussien

Un lieu atypique au cœur de Neuchâtel La Maison du Prussien trône en plein cœur du site naturel et historique Le Gor du Vauseyon. Bâtiment préservé par une poignée de défenseurs du patrimoine, cette charmante bâtisse du XVIIIe siècle est l’un des derniers témoins de l’époque pré-industrielle en ville de Neuchâtel. Le Seyon y a creusé son lit et façonné le paysage, sculptant la pierre profondément par endroits. Depuis de grandes terrasses et par des passerelles accrochées aux rochers, on peut encore admirer les ruines de trois anciens moulins datant du XVIe au XIXe siècle. C’est dans cet îlot de paix, entouré de grands arbres que La Maison du Prussien accueille les visiteurs. Située à seulement cinq minutes en voiture de la gare de Neuchâtel et bien desservie par les transports publics, elle est très facilement accessible. Il suffit de suivre les petits panneaux bruns et jaunes: GOR DU VAUSEYON et MAISON DU PRUSSIEN. A noter que de nombreuses places de parking sont à disposition.

A la table de Jean-Yves Drevet Jean-Yves Drevet est un passionné. Auvergnat d’origine, il tient son amour de la cuisine et des bons produits de ses grands-parents, agriculteurs et des talents culinaires de sa grand-mère qui faisait de chaque repas un vrai festin. Créatif dans l’âme, il entre à l’école hôtelière et débute comme pâtissier à Neuchâtel. De retour en France, il apprend aux côtés de ses pairs avant de poser ses valises à La Maison du Prussien où il exerce ses talents de chef depuis près de 20 années. Dans son restaurant gastronomique, sous la grande verrière ou en terrasse, il propose une cuisine inventive toute en finesse valorisant les meilleurs produits sublimés dans des assiettes graphiques et esthétiques. Une cuisine récompensée de 16 points au Gault & Millau. Son inspiration, il la puise dans une réflexion, un vin, une odeur ou une saveur particulière, autour duquel il compose. Que ce soit à la carte ou au fil de menus saveurs, les produits de saison sont à l’honneur... Pour accompagner ces mets d’exception, le restaurant propose une carte de vins riche en références dont les meilleurs crus du canton. Indécis, laissez-vous guider par le sommelier! Désireux de partager son amour des bonnes choses au plus grand nombre, Jean-Yves Drevet a ouvert en 2016 le Bistro du Prussien dans lequel il propose tous les soirs un menu à 58 francs qu’il élabore au gré des saisons, de ses envies et de sa créativité. De plus, à midi, afin de combler les gourmets les plus pressés, un «plat du jour» à 19.50 francs est proposé. 271


Un hôtel de charme A l’extérieur comme à l’intérieur, La Maison du Prussien a gardé son charme d’antan. Bois et vieilles pierres composent les dix magnifiques chambres de l’Hôtel trois étoiles. Chacune est unique de par sa disposition et sa décoration choisie avec soin avec notamment des meubles anciens chinés à travers tout le canton. Toutes les chambres sont non-fumeurs, équipées d’une salle de bain avec baignoire ou douche, radio-réveil, téléphone, télévision, et mini-bar. La vue dégagée invite à la détente ainsi que le bruissement de l’eau de la rivière en contrebas. Le petit-déjeuner est servi dans une belle salle et permet de déguster les pains et viennoiseries confectionnés par le chef français Jean-Yves Drevet, propriétaire de l’établissement.

272


L’excellence pour les grands moments d’une vie Envie de célébrer un événement dans un cadre enchanteur, La Maison du Prussien est le lieu idéal. L’établissement compte deux salles de séminaire/banquet et une salle à manger transformable pour banquet ou mariage jusqu’à 70 personnes. Des salles toutes plus belles les unes que les autres adaptées pour toutes les occasions. Pour le repas, le chef a élaboré sept menus à choix à même de satisfaire toutes les attentes. De quoi vivre des moments inoubliables. Un personnel convivial et à l’écoute Si l’excellence est bel et bien au rendez-vous à l’HôtelRestaurant La Maison du Prussien, Jean-Yves Drevet a tenu à maintenir une certaine convivialité et simplicité en référence à cette ancienne brasserie familiale. Loin de l’atmosphère guindée de certains établissements, c’est une ambiance chaleureuse qui prédomine. Que ce soit à l’administration, au service ou en cuisine, le personnel se veut disponible et à l’écoute de la clientèle et offre un service de qualité et de proximité, toujours avec le sourire.

Hôtel***-Restaurant La Maison du Prussien Rue des Tunnels 11 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 730 54 54 • Fax +41 32 730 21 43 info@hotel-prussien.ch • www.hotel-prussien.ch

273


INTERVIEW

YANN KÜNZI

Neuchâtel – Vins et Terroir

« Les producteurs locaux ont besoin d’un soutien clair pour rendre visible leurs spécialités » Œil-de-Perdrix, Non Filtré, Saucisson neuchâtelois, Bleuchâtel, miel, Absinthe, le canton de Neuchâtel regorge de petits trésors qui sauront ravir les plus fins palais. Pour promouvoir ses produits d’exception, Neuchâtel Vins et Terroir. Pour en savoir plus sur les activités de l’association et la richesse du canton, Bien Vivre a rencontré Yann Künzi, directeur de Neuchâtel Vins et Terroir depuis février 2017. Au bénéfice d’une excellente connaissance du tissu économique régional et d’une solide expérience du monde viti-vinicole, ce Neuchâtelois de souche entends bien être le digne ambassadeur des nectars et produits qui font la fierté des neuchâteloises et neuchâtelois.

© Guillaume Perret

274


Quelle est la raison d’être de Neuchâtel Vins et Terroir? Neuchâtel Vins et Terroir est un organisme qui cherche à promouvoir les vins et les produits du Terroir de Neuchâtel. Nous jouons le rôle d’interface entre les producteurs et les marchés, de la clientèle particulière, à la grande distribution en passant par l’exportation. Les producteurs locaux ont souvent la tête dans le guidon, et ils ont besoin d’un soutien clair pour rendre visible leurs spécialités. Pour ce faire, nous misons avant tout sur la communication à travers les médias et l’organisation de différentes manifestations ponctuelles ou régulières au niveau régional, cantonal ou national. Nous travaillons également avec le Jura et le Jura Bernois sur un projet de magazine dans lequel il y aura des rédactionnels pour les producteurs et encaveurs. Edité une fois par an, il permettra aux visiteurs de nos régions de découvrir le terroir local, ses producteurs et produits. Notre objectif est d’être au plus proche du terrain et des acteurs locaux afin de nouer des partenariats, notamment avec les Offices de Tourisme afin de promouvoir le canton et ses produits.

Œil de Perdrix © Sven de Almeida

Vin non filtré © Sven de Almeida

Pinot Noir © Sven de Almeida

Pouvez-vous nous présenter le vignoble neuchâtelois Le vignoble neuchâtelois compte quelque 600 hectares de vignes qui s’étirent à flancs de coteaux le long des lacs de Neuchâtel et de Bienne, entre Vamarcus et Le Landeron. C’est le sixième canton viticole de Suisse. Malgré sa taille modeste par rapport à ses voisins vaudois, valaisans ou encore genevois, le vignoble neuchâtelois possède de nombreux atouts à commencer par son authenticité et sa qualité qui s’illustre à travers la sélection de ses cépages, 13 au total. Actuellement, les cépages blancs occupent 40% de la surface, essentiellement Chasselas, Pinot Gris et Chardonnay, et les rouges 60%, principalement du Pinot Noir. Les vignerons-encaveurs veillent à la grande qualité de leurs vins, en contrôlant soigneusement les rendements imposés par un règlement le plus restrictif au m2 de Suisse. A ce jour, le canton compte 70 encaveurs.

Quels sont les vins «ambassadeurs» de ce vignoble? Il y a tout d’abord le Neuchâtel Blanc, issu du cépage Chasselas, le Pinot Noir et l’Œil de perdrix issu du cépage Pinot Noir. Un dernier vin qui fait véritablement office de leader et dont la renommée est indissociable de celle des vins neuchâtelois en Suisse comme à l’étranger. Si l’on en produit dans d’autres cantons, tout le monde est d’accord aujourd’hui sur le fait que Neuchâtel est le berceau de l’Œil-de-Perdrix. Autre spécialité, le Non Filtré. Comment est-il fabriqué et quelle est sa particularité? Ce vin typiquement neuchâtelois est élaboré à base de Chasselas. Sa fermentation est complètement achevée lorsqu’au début du mois de janvier, il est mis en bouteille sans filtration finale. Le Neuchâtel Non Filtré étant le premier vin de l’année, il représente pour le connaisseur le reflet du millésime qui vient d’être récolté. Sa sortie est fixée au 3e mercredi du mois de janvier. A cette occasion, les encaveurs présentent leurs vins lors de deux dégustations officielles et publiques. C’est un vin qui se caractérise par sa fraîcheur et ses notes au nez floral et aux arômes de fruits exotiques dues aux lies fines, présentes dans le vin. Un vin qui contrairement aux idées reçues se conserve très bien et que l’on peut consommer toute l’année. 275


L’absinthe © Guillaume Perret

Qui sont les consommateurs des vins neuchâtelois? Près de la moitié du volume est consommée dans le canton. L’autre moitié est principalement vendue en Suisse alémanique et seul 1% part en dehors des frontières nationales bien que cela commence à augmenter, notamment grâce à l’Œil de Perdrix avec des commandes en Allemagne, aux Etats-Unis au Japon, aux Pays-Bas, etc.

© Neuchâtel Vins et Terroir

Quels sont les rendez-vous incontournables pour apprécier et découvrir les vins neuchâtelois? Il y a tout d’abord les caves ouvertes qui ont lieu début mai et qui rencontrent chaque année un franc succès avec plusieurs milliers de visiteurs en 2016. Il y a également le Swiss Wine Grand Tasting au Kongresshaus Zürich en août, un événement central de Mémoire & Friends qui est devenu l’exposition de vins suisses la plus importante et où les vins neuchâtelois sont toujours très bien représentés. Autre évènement, la Sélection Cantonale des vins de Neuchâtel qui distingue chaque année au mois de mai de nombreux vins présentés par la suite en dégustation publique, en compagnie des encaveurs. Dans le cadre de Neuchâtel Ville Suisse du goût 2017, toute une série de manifestations sont planifiées en collaboration la ville de Neuchâtel sur le mois d’août. Nous sommes également partenaire du Festin neuchâtelois qui a eu lieu le 12 mars en partenariat avec Gastro Neuchâtel. De nombreuses dégustations sont également organisées durant l’année.

Le Bleuchâtel

© Robin Nyfeler

276

Outre ses vins, Neuchâtel produits de nombreuses spécialités. Pouvez-vous nous les présenter? Le Canton de Neuchâtel regorge de nombreuses spécialités culinaires. Du côté des produits carnés, il y la viande et la charcuterie avec notamment le lard,


© Neuchâtel Vins et Terroir

le saucisson neuchâtelois et de nombreuses terrines. Nous avons également une belle gamme de fromages comme le Gruyère, le Bleuchâtel et différentes tommes. N’oublions pas les douceurs, comme les truffes au Pinot Noir, confitures et miels. Enfin l’absinthe, la fameuse «Fée verte» qui a survécu à l’interdiction de la distiller et se laisser déguster en toute légalité avec notamment un musée qui lui est spécialement dédié: la Maison de l’Absinthe à Môtiers dans le Val-de-Travers. Cette année aura lieu en novembre un marché des produits du terroir au château de Boudry qui permettra d’apprécier chacun de ces spécialités. Nous serons également présents avec les producteurs au Salon Goûts et Terroir à Bulle qui se tiendra le dernier week-end de novembre à Espace Gruyère. Vous avez mis en place un label de qualité «Neuchâtel- Produits du terroir». Quels sont ses critères d’attribution? Tous les produits au bénéfice du label de qualité «Neuchâtel - Produit du terroir» répondent à un cahier des charges qui garantit leur authenticité et typicité régionale. Des contrôles externes assurés périodiquement en attestent la conformité. Ce label permet aux producteurs d’apposer un logo sur leurs produits et d’avoir une plaquette à fixer sur la devanture de leur boutique.

Meule trois-quarts

Neuchâtel – Vins et Terroir

Route de l’Aurore 4 • CH-2053 Cernier / Neuchâtel Tél. +41 32 889 42 16 • Fax +41 32 889 36 39 nvt@ne.ch • www.neuchatel-vins-terroir.ch

277


DISTILLERIE ARTEMISIA

L’absinthe suisse dans sa plus pure tradition De nombreuses fois copiée, mais rarement égalée, l’absinthe originale suisse, fabriquée dans le plus pur respect des traditions à partir des plantes du Val-deTravers, dans le canton de Neuchâtel, ravit les plus fins connaisseurs mais aussi les néophytes. Premier «clandestin» à s’être lancé dans la distillerie de ce spiritueux si célèbre depuis sa légalisation officielle en 2005, Claude-Alain Bugnon fabrique des absinthes aux saveurs subtiles reconnues dans le monde entier. Plongez le temps d’une dégustation dans les ateliers de ce passionné, attaché à la fabrication de la véritable absinthe suisse.

278


Une véritable passion Longtemps interdite dans toute la Suisse, la fabrication de l’absinthe est redevenue légale en 2005. A cette époque, ClaudeAlain Bugnon et son épouse sont les premiers «clandestins» à franchir le pas pour se lancer dans la distillation de ce spiritueux emblématique du canton de Neuchâtel. L’occasion rêvée pour ce passionné, profondément attaché à sa région, de renouer avec ce qui l’animait profondément: l’amour de la fabrication artisanale de l’absinthe. «En 2000, alors que je travaillais dans l’industrie pétrolière, j’ai commencé à distiller clandestinement de la “bleue“ avec un ami, dans un local de ma maison», raconte-t-il. «Notre matériel était alors très sommaire: une marmite de douze litres, un refroidisseur fermé et une plaque électrique». Premier à ouvrir la voie lors de la légalisation, ClaudeAlain Bugnon mène sa distillerie avec passion et amour du métier. Aujourd’hui reconnue à l’échelle internationale, la distillerie Artemisia est bien implantée sur le marché suisse et exporte ses productions dans le monde entier, principalement au Japon, en Malaisie et aux Etats-Unis, où l’absinthe suisse est particulièrement prisée. «L’absinthe suscite un véritable engouement à l’étranger, puisque 50% de ma production est destinée à l’export», souligne Claude-Alain Bugnon. Des secrets de fabrication bien respectés Depuis Couvet, dans le Val-de-Travers, la distillerie Artemisia a à cœur de fabriquer l’absinthe dans sa plus pure tradition. «Nos recettes suivent les traditions régionales», insiste le distillateur. «Nous préparons un mélange de plantes aromatiques que nous distillons dans de l’alcool pur à 96% et de l’eau du Val-de-Travers». Les plantes cultivées localement sont toujours utilisées dans les

préparations, comme la petite et la grande absinthe, l’hysope, la mélisse citronnée et la menthe poivrée. La philosophie d’Artemisia: promouvoir et défendre le maintien d’une fabrication artisanale, qui va de la pesée des plantes à la mise en bouteille à la main, en passant par le contrôle quasi permanent de chaque cuite. Grâce à ce respect des traditions artisanales, la distillerie Artemisia a réussi à trouver sa place parmi les quelques 1000 sortes d’absinthes recensées sur le marché européen et à séduire une clientèle de fins connaisseurs aux quatre coins du globe. Au printemps 2017, la distillerie a pris de nouveaux quartiers, toujours à Couvet dans le Val-de-Travers. Des locaux plus grands, pour un meilleur accueil des visiteurs, qui permettent aussi d’accompagner le développement de la production. Le Val-de-Travers, terre d’absinthe Fabriquée partout dans le monde, seule l’absinthe distillée dans le Val-de-Travers suit scrupuleusement les recettes ancestrales qui font toute la subtilité d’une absinthe traditionnelle. Rien qu’en Europe, un millier d’absinthes différentes sont concoctées, mais beaucoup ne sont pas d’une grande qualité car il n’existe pas, à l’heure actuelle, de législation claire pour ce produit. Raison pour laquelle Claude-Alain Bugnon et d’autres distillateurs des environs se sont alliés afin d’instaurer une marque reconnue dans le monde entier. «Nous souhaitons qu’une Indication Géographique Protégée (IGP) soit créée pour l’absinthe du Val-de-Travers», explique-t-il. Un moyen de reconnaître ce processus de fabrication artisanale et d’informer les consommateurs sur la qualité de ce produit. 279


La distillerie fabrique différents types d’absinthes, blanches, fées vertes et autres spécialités: La Clandestine 53%vol alc. est la première absinthe élaborée par Artemisia puis mise sur le marché, une fois la légalisation entrée en vigueur. Concoctée à partir d’une recette remontant à 1935, cette absinthe se compose de dix plantes différentes, offrant ainsi une vraie richesse d’arômes et une persistance de l’amertume typique de l’absinthe du Val-de-Travers. Elle se déguste mélangée avec de l’eau glacée à raison d’une part d’absinthe pour 3,5 parts d’eau. Elle se boit principalement comme apéritif.

280

1935 51%vol alc. est une absinthe basée sur la Clandestine mais vieillie en fût de chêne pendant six ans, elle mélange les saveurs d’une absinthe classique avec celles d’un très bon cognac. Elle se déguste pure, comme un excellent digestif, mais elle peut également se déguster avec quelques gouttes d’eau afin de faire ressortir toutes ses subtilités. La Capricieuse 72%vol alc., elle, provient de la même recette que la Clandestine avec pour différence d’offrir une teneur en alcool plus forte et plus d’arômes. Riche en émotions, elle rappelle les absinthes fabriquées avant l’interdiction et se consomme avec un peu plus d’eau que la précédente.


Née deux ans après l’ouverture de la distillerie, Angélique Fée Verte 68%vol alc. est, comme son nom l’indique, une authentique fée verte du XIXe siècle, teintée par des plantes naturelles, elle est plus puissante et moins anisée que les blanches. Elle se boit en y faisant fondre un sucre avec de l’eau sur une cuillère à absinthe ou comme digestif, en fin de repas.

Reposant sur une recette de Boston, aux Etats-Unis, qui date de 1902, Butterfly 65%vol alc. est aussi une absinthe de couleur verte qui invite à découvrir toute une nouvelle palette de goûts. C’est grâce à l’association insolite d’un absintheur américain passionné avec la distillerie Artemisia que cette absinthe unique en son genre a pu être ramenée à la vie. Caractérisée par une palette aromatique complexe, tournée notamment vers les agrumes et les épices.

La Clandestine Crème d’absinthe 15%vol alc. est une liqueur élaborée selon une recette propre à la distillerie Artemisia. Fabriquée à partir de jaunes d’œuf pasteurisés, de sucre, de lait, de sucre vanillé et d’absinthe, cette liqueur laisse entrevoir de savoureuses notes de chocolat blanc et de vanille. Servie en dessert, elle est particulièrement savoureuse sur de la glace, sur des fruits ou simplement dans un café. Elle peut également se déguster pure ou sur un lit de glaçons.

Distillerie Artemisia

Grand Rue 8 • CH-2108 Couvet Tél. +41 32 863 19 41 info@absinthe-suisse.com • www.absinthe-suisse.com

281


ÉCONOMIE & IMMOBILIER

Un canton dynamique Neuchâtel rayonne par son dynamisme et sa volonté de développer son paysage économique. Canton novateur et porteur de nouveaux axes de développement, il met tout en œuvre pour faire face aux différentes problématiques actuelles et futures. Innovations, création d’emplois, maintien et consolidation de ses axes de développement, l’économie neuchâteloise se doit d’être forte, équilibrée et durable. Bien Vivre est allé à la rencontre des élus locaux, associations professionnelles et entreprises qui travaillent côte à côte et font face ensemble dans ce combat quotidien.

La Chaux-de-Fonds © Aline Henchoz

283


INTERVIEW

ALAIN MARIETTA

Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie

« Un seul territoire, une seule entité »

La Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie représente près de 1000 entreprises et 40 organisations soit près de 43 000 emplois. Interlocutrice et porte-parole des entreprises, la CNCI a pour objectif d’assurer une économie forte, durable et équilibrée. Pour en savoir plus sur ses activités et son actualité, nous avons rencontré son président, Alain Marietta.

284


Quelle est la raisons d’être de la CNCI? La première mission de la Chambre est d’être un organe influent pouvant inciter les autorités à accomplir certaines actions. La CNCI a une vision économique, commerciale et industrielle du canton. Les politiques n’ont pas forcément la même vision. Nous mettons en avant un lobbying intelligent vis-à-vis des autorités afin de les aider à comprendre la problématique économique neuchâteloise et la réalité des entreprises. Notre principal outil demeure notre parole. La CNCI rencontre régulièrement les Conseillers d’Etat et les chefs de services de l’Administration. Nous travaillons très bien avec eux et sommes consultés sur un certain nombre de questions en lien avec notre secteur. Nous relayons les informations du terrain et les mettons en garde sur les conséquences de l’application de telle ou telle nouvelle directive. Notre journal intitulé «repères» nous permet également de nous exprimer et de faire entendre notre voix. Il ne s’agit pas d’un journal politique, mais plutôt d’un journal d’idées et de visions économiques du canton. Quelles sont les prestations offertes aux membres? Elles sont nombreuses, réparties entre trois domaines: une plateforme de rencontre d’entrepreneurs, des services pratiques aux entreprises et une information régulière sur l’économie neuchâteloise. Sur le plan relationnel tout d’abord, nous organisons notamment des séminaires et tables rondes sur différentes thématiques ainsi que des cours destinés aux entreprises. Nous favorisons de plus le réseautage en organisant des événements (lunch-contact, conférences, débats) propices aux rencontres et aux échanges entre les différents acteurs. Par ailleurs, sur demande, les entreprises peuvent organiser des événements de type publi-séminaire, à leurs frais, afin de se présenter et de se faire connaître. Au plan de l’appui aux entreprises, nous nous tenons à leur disposition pour répondre à leurs interrogations et les aider dans la gestion de certaines problématiques, en particulier en lien avec l’exportation et le droit du travail. Cet appui est apporté par notre service export et via notre service juridique «i-lex». Dans le cas de litige, nous jouons le rôle de modérateur. Enfin, nous veillons à tenir informé nos membres des évolutions législatives et des tendances conjoncturelles et sectorielles, à travers notamment notre journal «repères» qui représente un support de communication important, diffusé très largement au sein de l’économie et du monde politique du canton. Nous y abordons différentes thématiques et donnons la parole aux chefs d’entreprises, tout en valorisant les initiatives et les réussites de notre tissu économique. 285


Quelles sont vos principales préoccupations? Elles touchent aux conditions-cadres de l’économie, il faut donner les moyens à nos entreprises de se développer dans un environnement local aussi favorable que possible, afin d’être encore plus compétitives et de créer de l’emploi. Nous militons ainsi pour une fiscalité plus attractive dans le canton. Il faut pouvoir conserver les entreprises sur notre territoire, notamment les multi­ nationales qui fournissent énormément d’emplois dans la région, tout en permettant aux petites entreprises et aux PME de se développer dans leur sillage. Notre canton possède de nombreux atouts, à commencer par son ADN microtechnique avec Microcity comme porte-étendard et des savoir-faire reconnus qu’il faut pouvoir valoriser. Dans notre canton, nous sommes capables d’intervenir de la conception à la fabrication d’un produit. Il faut pouvoir accompagner au mieux le développement de start-up en lien avec la microtechnique et maintenir nos savoir-faire dans le domaine sur le territoire. Nous nous engageons avec force en faveur de la formation en général, de la formation professionnelle duale en particulier, qui est un atout majeur pour notre économie. A cet égard, la Chambre s’investit fortement dans l’organisation de Capa’cité, le salon neuchâtelois des métiers. Elle emmène aussi périodiquement des enseignants et des orientateurs professionnels à la découverte d’entreprises de tous horizons, dans l’industrie comme dans les services. Dans des domaines ciblés, elle œuvre également à la mise sur pied de stages en entreprises et à la création de places d’apprentissage, indispensables à la formation de la relève. Nous militons également pour une amélioration de la mobilité en tant qu’outil de soutien majeur aux développements démographique et économique dans notre canton. Nous soutenons le projet «Neuchâtel Mobilité 2030» du Conseil d’Etat tout en demandant à ce que les investissements directement financés par l’Etat ne détériorent pas les finances neuchâteloises. Nous sommes enfin très attentifs sur les questions en lien avec l’énergie, comme dernièrement lors de la loi sur l’approvisionnement en électricité (LAEL) avalisée par le Grand Conseil. Notre objectif est de veiller à ce que nos entreprises puissent disposer d’une énergie fiable à un prix concurrentiel, sans avoir à subir des taxes excessives en comparaison avec les autres cantons. 286


Que pensez-vous de l’échec de la réforme de l’imposition des entreprises (RIEIII)? Je pense que c’était un sujet trop complexe pour que le peuple puisse se prononcer en toute connaissance de cause. Le seul paramètre pris en compte par la majorité des gens a été «combien ça va me coûter?», alors que son objectif principal était de renforcer la compétitivité et l’acceptabilité de notre régime fiscal à l’échelle internationale. Je pense que la Confédération doit très rapidement trouver un plan B. A Neuchâtel, nous avons déjà pris les devants, puisque nous avons adapté la fiscalité des personnes morales avec un taux d’imposition à 15,6%. Certains diront que nous avons perdu des impôts, mais c’est bien moins à cause de la RIEIII neuchâteloise que de la crise qui péjore les bénéfices des entreprises et par conséquent, leurs contributions fiscales. Comment expliquez-vous la situation financière dramatique dans laquelle se trouve le canton? Depuis 30 ans, des erreurs stratégiques se sont accumulées. Il y a eu de l’inertie dans la dépense. Nous vivions comme des riches alors que nous ne l’étions plus et personne ne le voyait ou ne voulait le voir! Le problème ne vient pas des recettes, puisque la fiscalité neuchâteloise est relativement lourde par rapport au reste de la Suisse, mais bien des dépenses. Heureusement, aujourd’hui, on assiste à une prise de conscience générale. Toutefois, celle-ci doit encore se traduire, dans les faits, par de vraies réformes, tant au niveau de l’optimisation des prestations publiques qu’au plan des structures des collectivités publiques. 287


Vous militez pour une réforme de l’Etat. Pouvez-vous nous en dire davantage sur ces enjeux? Le 12 février, le peuple a refusé la réorganisation spatiale d’Hôpital neuchâtelois (HNE) proposée par le Conseil d’Etat comportant notamment une centralisation des soins aigus sur un seul site à Neuchâtel. Un résultat qui démontre encore une fois l’existence d’une division entre le Haut et le Bas du canton au détriment de l’intérêt commun. Il est déplorable que dans un canton si beau comme le nôtre, de telles dissensions existent. J’aime profondément mon canton et pour moi il ne fait aucun doute qu’il représente un seul territoire, une seule entité. Pour concrétiser cela, il faut commencer par supprimer l’élection par district au Grand Conseil au nom de l’unité cantonale. Nous soutenons le projet de circonscription électorale unique porté par le gou-

vernement, symbole d’un canton qui, pour exister, doit se rassembler et avoir conscience de constituer un seul espace. Il faut que les députés soient investis d’une mission cantonale et qu’ils aient des visions moins régionalistes. Pour renforcer cela, il faut également interdire le cumul des mandats entre les institutions communales et le Grand Conseil, source inévitable de conflits d’intérêts.

Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie

Rue de la Serre 4 • Case postale 2012 CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 727 24 10 • Fax +41 32 727 24 28 cnci@cnci.ch • www.cnci.ch

288


ntact proximité

bourg

tionnement Fribourg e Pérolles 25 e postale 1350 Fribourg 026 323 10 20 urg@cautionnementromand.ch

nève

du Pré-Fleuri 3 8 Plan-les-Ouates 022 827 42 84 eve@cautionnementromand.ch

uchâtel

L’accès facilité L’accès facilité au crédit bancaire

châtel Interface PME e postale 2070 2 La Chaux-de-Fonds 032 853 42 54 chatel@cautionnementromand.ch

ais

au crédit bancaire

Avec cinq antennes cantonales, dont une basée à La Chaux-de-Fonds, Cautionnement romand rayonne sur toute la Suisse romande. Actif dans le domaine du cautionnement financier, son rôle est de faciliter l’accès aux crédits en se portant caution auprès des établissements bancaires. Portrait d’une coopérative régionale dynamique qui œuvre pour le soutien aux entreprises neuchâteloises.

du Pré-Fleuri 6 e postale 286 Sion 027 327 35 50 s@cautionnementromand.ch

ud

Général-Guisan 117 e postale 126 9 Pully 021 721 11 81 d@cautionnementromand.ch

Cautionnement romand Avenue Général-Guisan 117, 1009 Pully Tél. 058 255 05 50, contact@cautionnementromand.ch www.cautionnementromand.ch

Au service des PME pour leurs projets 290


Une coopérative engagée Créé en juillet 2007, Cautionnement romand, qui fête ses dix ans cette année, est une institution d’utilité publique fondée sur la base de la loi fédérale du 6 octobre 2006 sur les aides financières aux organismes de cautionnement en faveur des petites et moyennes entreprises. Par le biais de son antenne neuchâteloise et de sa collaboration avec les partenaires bancaires, elle met à profit ses compétences et son engagement pour favoriser le développement des entreprises du canton de Neuchâtel soutenant ainsi la création ou le maintien d’emplois. Un rôle important Au service des PME, personnes physiques ou morales, cet organisme est l’interlocuteur idéal pour tout entrepreneur qui souhaite obtenir un cautionnement pour son financement. Création, reprise, acquisition ou transmission d’entreprise, installation et aménagement ou encore achat de machines, de stocks, besoins en trésorerie, Cautionnement romand facilite l’accès aux crédits d’exploitation ou d’investissement en se portant caution pour un montant maximal de Fr. 500 000.-. La société coopérative NEuchâtel Interface PME, antenne neuchâteloise de Cautionnement romand, offre un service de proximité aux entreprises garantissant une analyse professionnelle et diligente des demandes.

Une démarche simple et efficace 1. Prendre contact avec votre banque et obtenir un accord de principe. 2. Compléter le formulaire de demande de cautionnement disponible sur le site internet. 3. Remettre le dossier complet à l’antenne cantonale et s’acquitter de la finance d’inscription. 4. Rencontrer nos experts afin de fournir des informations complémentaires et détailler votre projet. 5. Soumission à l’organe compétent de Cautionnement romand. 6. Communication de la décision. 7. Déroulement du cautionnement.

Le cautionnement et les conditions requises Le cautionnement est un contrat par lequel Cautionnement romand s’engage envers la banque à garantir le paiement du crédit contracté par l’entreprise, critère définissant souvent l’obtention d’un prêt bancaire. Le coût du montage financier est également réduit en passant par une caution. En effet, pour l’établissement bancaire le risque est nettement diminué ce qui lui permet de proposer un taux d’intérêt inférieur à celui d’un crédit sans garantie. Cautionnement romand se doit d’être équitable, pragmatique et pérenne. Ainsi, pour obtenir le soutien de cet organisme les demandeurs doivent remplir un certain nombre de conditions: présenter un projet cohérent, démontrer la viabilité de leur entreprise, posséder des compétences professionnelles et entrepreneuriales, prévoir un remboursement en fonction du projet et ne pas bénéficier d’une subvention fédérale. Cautionnement Romand

Société coopérative NEuchâtel Interface PME Case postale 2070 • CH-2302 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 853 42 54 neuchatel@cautionnementromand.ch

291


BELGLOBE INTERNATIONAL LLC

Un service de transport international fiable, adapté et sécurisé Belglobe International LLC est le spécialiste suisse de référence en matière de transports internationaux et de solutions logistiques. Il opère entre 5000 et 6000 transports par année. Fret aérien, fret maritime ou service de groupage camions sont autant de possibilités que propose son équipe de professionnels flexibles, à l’écoute et motivés. Basée depuis peu à Avenches, elle offre de nouvelles prestations de plus en plus pointues, dont un entrepôt sous douane ouverte en vue de répondre aux besoins de l’industrie 4.0. Interview avec Stefan Zangger, directeur de la société depuis 1998.

292


Vous êtes un acteur incontournable dans votre domaine. Comment l’expliquez-vous? C’est, tout d’abord, notre expérience de plus de vingt ans qui nous a permis d’acquérir une vaste connaissance du marché, et ainsi une capacité de réaction rapide et une recherche constante de nouvelles voies d’acheminement. Notre taille humaine nous permet d’offrir un service personnalisé. Chaque client a un interlocuteur unique pour la multiplicité des actions qu’il demande. C’est un gain de temps et une sécurité qu’apprécient largement nos clients. L’écoute de ces derniers est une préoccupation quotidienne de notre équipe d’experts. Vous offrez des prestations toujours plus spécialisées. Pouvez-vous nous les décrire? Nous avons souhaité nous distancer des transports généraux et offrir une gamme de prestations pointues de plus en plus spécialisées. Chacune d’entre elles se décline à l’aide d’un nom et d’un concept unique, ce qui permet une meilleure visibilité pour nos clients. Depuis dix ans, nous proposons Belsafe. Il s’agit d’une offre de transports et de solutions logistiques destinée à des produits à haute valeur ajoutée. Elle concerne particulièrement le secteur de la joaillerie et de l’horlogerie qui a besoin d’une sécurité absolue. Il y a trois ans, nous avons créé Belcool. Cette prestation est réservée au transport de produits sensibles nécessitant un contrôle de température, comme les produits pharmaceutiques, par exemple. Nous assurons ainsi le maintien de la chaîne frigorifique sans rupture, et ce de l’usine au magasin. Nous avons également un Service Express nommé Belnow partout dans le monde, qui permet des gains financiers importants en arrêt de ligne de production. Nous offrons aussi la possibilité aux clients d’emmener des pièces ou des envois urgent personnellement aux différents destinations via notre service Onboard courier.

Depuis 2015, vous proposez un entrepôt sous douane. A qui s’adresse-t-il? En effet, depuis le déménagement de notre siège à Avenches, nous offrons un entrepôt sous douane, comparable à un port franc. Ainsi, nous offrons la possibilité de stocker de la marchandise sans avoir à payer les droits de douane et les taxes. Celle-ci permet de répondre, tout d’abord, aux entreprises qui importent du matériel de le stocker sans les taxes et droits de douanes, le temps de les réexporter. C’est également une offre adaptée aux problématiques des entreprises de e-commerce qui ont un contrat de distribution pour toute l’Europe, par exemple. Ainsi, elles peuvent importer ce qui vise le marché suisse et renvoyer le reste dans les destinations souhaitées sans taxes. Ainsi, vous tendez de plus en plus à offrir des solutions adaptées à l’industrie 4.0 et au e-commerce, n’est-ce pas? Effectivement, cet entrepôt sous douane est une des réponses possibles à cette nouvelle révolution industrielle axée sur les nouvelles technologies de l’information. Et nos prestations se positionneront de plus en plus sur ces évolutions, le but étant d’offrir des solutions toujours les plus optimales.

Belglobe LLC

Route de la Plaine 45 • CH-1580 Avenches Tél. +41 26 409 76 80 • Fax +41 26 409 76 89 info@belglobe.com • www.belglobe.com

293


INTERVIEW

CHRISTIAN BARBIER

Le Service de l’économie du canton de Neuchâtel (NECO)

Vivre l’innovation

Dans ce canton où la précision a toujours fait partie du paysage économique, l’innovation prend toute sa place. Aujourd’hui, Neuchâtel est un véritable carrefour entre instituts de recherche et de développement, hautes écoles et sociétés innovantes. Une position encore renforcée depuis l’inauguration, en 2015, du pôle d’innovation Microcity. Fortement impliqué dans ce projet, le service de l’économie de Neuchâtel (NECO) met tout en œuvre pour développer cette initiative prometteuse qui met en valeur des compétences-clés de la région sur toute la chaîne de valeur de l’innovation. Plus de détails avec Christian Barbier, directeur.

294


© Yves André

Un positionnement unique dans l’infiniment précis Au croisement entre grandes villes suisses et européen­ LA COLLABORATION, MOTEUR DE nes, le canton de Neuchâtel bénéficie d’un environneL’INNOVATION ment préservé où les technologies de pointe se sont développées sur la base de trois siècles d’industrie exportatrice. Ici, la fiabilité et les techniques de précision font partie du patrimoine. Grâce à son savoir-faire reconnu annonce_115x75_260116.indd 1 27.01.16 mondialement dans le domaine de l’horlogerie et du luxe, le canton et les sociétés qui s’y sont installées ont De l’idée au produit développé des compétences de pointe dans les micro- Avec une réalité historique et une excellence basée sur et nano-technologies. Aujourd’hui transposés à d’autres l’exportation et l’innovation, le canton a choisi de rentypes d’industries, ces savoir-faire permettent notam- forcer son positionnement. Microcity-Pole d’innovation ment de développer des innovations dans les secteurs de en tant que label et réseau a ainsi été créé en 2015. Il pointe que sont les sciences de la vie, comme les instru­- est spécialisé dans les micro et nanotechnologies ainsi ments médicaux ou le biopharma, l’électronique, l’indus- que dans les processus de fabrication avancés (advanced trie des machines ou encore les énergies renouvelables. manufacturing). Son rôle: réunir en un même lieu des Partenaire privilégié des acteurs de pointe de l’éco- acteurs complémentaires de la recherche et de la formanomie cantonale, le service de l’économie du canton tion, dont EPFL, CSEM, HE-Arc, UNINE et NEODE dans appuie le développement de l’écosystème et la pros- le but de créer des synergies, dans un cadre propice périté du territoire. «Dans une économie de plus en plus à l’innovation. «Microcity est un pôle d’attractivité pour globalisée et concurrentielle, notre rôle est de faciliter ou toute multinationale ou PME recherchant des compétences d’accélérer les projets de développements et de soutenir pointues dans le développement de nouveaux processus ou l’innovation», explique Christian Barbier. Pour ce faire, le technologies», ajoute M. Barbier. «Ce réseau d’acteurs de service de l’économie agit sur quatre niveaux, ou quatre l’infiniment précis a décidé d’unir ses forces et de renforcer la «i»: l’Innovation, en renforçant l’écosystème neuchâte- collaboration entre entreprises et instituts de recherche pour lois afin qu’il continue de couvrir l’intégralité du cycle développer de nouveaux projets», poursuit-il. Aujourd’hui, d’innovation; l’Intégration, en créant un environnement Microcity, c’est un millier de chercheurs, 6000 étudiants propice à la bonne insertion des entreprises et de leurs et 7000 apprentis et déjà plus de 800 projets de transemployés dans le tissu local ainsi qu’au renforcement fert technologique vers le tissu industriel chaque année! des collaborations de proximité; l’Implantation de nou- Un écosystème qui s’étend de la recherche fondamenvelles entreprises en cohérence avec le tissu écono- tale, puis appliquée aux phases de prototypage, de promique et, enfin, l’Image, en valorisant l’attractivité et le duction jusqu’à l’industrialisation. Tout cela pour passer en un temps record de l’idée au produit. rayonnement économique du canton. 295

15:07


Ce pôle d’excellence doit agir comme un cercle vertueux, favoriser le développement du tissu industriel régional, renforcer la compétitivité des entreprises qui en font partie et conférer à Neuchâtel un rayonnement national et international reconnu en matière de capacité d’innovation, notamment à travers Switzerland Innovation. Ici sont par exemple fabriqués des composants entrant dans la conception des smartphones, des équipements photovoltaïques de pointe, des sondes spatiales ou des objets connectés aussi appelés «wearable devices». En résumé, Neuchâtel contribue à de nombreuses percées technologiques qui font avancer l’humanité. Créer son entreprise à Neuchâtel En plus de bénéficier d’un écosystème propice à l’innovation, Neuchâtel figure à la 3e place dans l’indice de comparaison intercantonal en termes d’innovation (analyse effectuée par le numéro un du secteur bancaire suisse1), et le canton offre de nombreux atouts pour toute entreprise souhaitant s’y installer. Non seulement le cadre de vie, à proximité de grandes villes comme Genève, Zurich et Lausanne, y est agréable, mais Neuchâtel dispose en plus d’une excellente accessibilité et connectivité ferroviaire, routière et aéroportuaire ainsi que d’une fiscalité des entreprises parmi les plus compétitives du pays. Grâce à son positionnement fort dans le domaine de l’innovation et de la précision, Neuchâtel permet à de nombreuses entreprises créatrices de forte valeur ajoutée de se développer. «En 2015, il existait près de 10 000 entités juridiques pour 180 000 habitants», rappelle Christian Barbier. «La densité d’entreprises fortement exportatrices, capables de transformer rapidement les idées en produits, est exceptionnelle!» 1 «L’indicateur

de compétitivité des cantons» 2016, UBS

© Vincent Bourrut

296

© Gravelec


Avec un grand nombre de formations académiques et professionnelles, le canton dispose d’une population active hautement qualifiée dans la R&D, les techniques de production et les services stratégiques aux entreprises. L’indice de productivité industrielle figure d’ailleurs parmi les plus élevés de Suisse (3e position), donc parmi les plus élevés au monde Le canton se distingue aussi par le niveau de son PIB, l’importance de ses exportations ou encore la dynamique économique durant ces 10 dernières années. Accompagnement, facilitation, conseils ou appuis à la recherche de financements... L’équipe du NECO œuvre au quotidien pour continuer à faire de Neuchâtel une terre d’entrepreneurs.

Service de l’économie - NECO

Avenue de la Gare 2 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 889 68 20 neco@ne.ch • www.neuchateleconomie.ch

297


HELVETICUM INKASSO SA•AG

Le partenaire de confiance pour le recouvrement de vos créances

© Hongqi Zhang / Dreamstime.com

Helveticum Inkasso vous aide à trouver une solution aux mauvaises habitudes de paiement de la part de vos clients. Spécialisé dans l’encaissement de créances et référence en la matière, un spécialiste vous conseille et vous propose les meilleures méthodes, afin de gérer activement vos contrats d’encaissement avec la garantie d’un taux de succès élevé. Situé à Fribourg, le bureau intervient sur l’ensemble de la Suisse, mais également à l’étranger. Il a d’ailleurs récemment ouvert un bureau à Moscou. Pour en savoir plus, nous sommes allés à la rencontre de Patrick Haymoz, fondateur et gérant d’Helveticum Inkasso, un homme avisé, actif dans le métier depuis près de 25 ans.

298


Quelles sont les prestations que vous proposez et à qui s’adressent-elles? Nous sommes spécialisés dans le recouvrement de créances. Notre activité comprend deux grands secteurs. Le premier concerne le recouvrement de créances dites «classiques». Dans ce cadre, 80% des entreprises qui nous confient leurs dossiers après le 3e rappel. Les privés qui font des prêts à des amis ou connaissances constituent environ 10% des cas, le reste étant des sociétés à raison individuelle. Le deuxième secteur, qui concerne la majorité de notre clientèle, porte sur les actes de défauts de biens. Actuellement, nous avons 35 000 dossiers en cours. Les clients varient. Il peut s’agir de communes qui s’adressent à nous pour des impôts impayés, de régies pour des loyers impayés, d’hôpitaux, de dentistes, de médecins, et bien d’autres types de sociétés. Aujourd’hui nous sommes sept collaborateurs dans notre succursale à Fribourg et couvrons toute la Suisse.

2016 est une année charnière pour les actes de défaut de bien, n’est-ce pas? En effet, la loi du 1er janvier 1997 mentionne que les actes de défaut de bien sont valables 20 ans. Ainsi, 2016 est la dernière année pour réussir à recouvrir les actes de défaut de bien qui ont été émis avant 1997. Il y a donc un potentiel important. Votre société perçoit des honoraires uniquement en cas de succès. C’est exact, nous percevons 10% du montant encaissé en cas de réussite. Il faut préciser que la loi ne permet pas de rajouter cette part sur les débiteurs, c’est pourquoi nous la prenons sur les créanciers. L’entreprise obtient 68% de succès en cas de poursuites et 15% pour les actes de défauts de biens, car la majorité de ces personnes est à l’AVS ou à l’AI. Nous encaissons 50% par acte de défaut de bien en prenant cependant à notre charge tous les frais liés à la démarche. Quelle est actuellement la situation financière des Suisses? Selon vous comment va-t-elle évoluer? Je suis dans le métier depuis 25 ans et je constate que la situation ne fait que s’empirer. Selon moi, elle continuera à se dégrader. En effet, le système de crédit à la consommation instauré dans notre société, permet d’acheter un téléphone portable, une voiture, des meubles, des habits, voyager tout en payant plus tard. De nombreuses personnes vivent alors au-dessus de leurs moyens, car ce type d’offre incite à dépenser plus que ce que l’on gagne. Ainsi, le taux d’endettement augmente. En 2014, on comptait en Suisse 8 milliards de perte sur débiteur. Il faut également mentionner que le débiteur est trop protégé par la loi en Suisse. Pour qu’il y ait une diminution de poursuites et d’actes de défauts de biens, une évolution des mentalités est nécessaire.

S’adresser à un bureau extérieur comme Helveticum Inkasso comporte de nombreux avantages. Lesquels sont-ils? Comment procédez-vous? Quand une société de créances comme la nôtre s’adresse à une personne ou une entreprise endettée, elle est davantage prise au sérieux, car il y a bien plus de pression. De plus, cela représente un gain de temps indéniable pour notre clientèle, dans la mesure où nous prenons en charge les démarches. Mais aussi, nous sommes des spécialistes dans ce domaine et avons donc l’ensemble des connaissances juridiques nécessaires. Notre système nous permet de surveiller les débiteurs douteux et ainsi de relancer la procédure une fois que leur santé économique s’avère meilleure. Enfin, notre équipe étant bilingue, nous pouvons intervenir tant en Suisse allemande qu’en Suisse romande, ce qui est un grand avantage.

Rue de Romont 12 • Postfach / Case postale 726 CH-1701 Fribourg Tél. +41 26 347 58 58 • Fax +41 26 347 58 59 info@helveticum-inkasso.ch • www.helveticum-inkasso.ch

© Studio DER / www.fotolia.com

Vous intervenez également à l’étranger, n’est-ce pas? Tout à fait. Nous intervenons au­près d’une clientèle suisse qui vit à l’étranger. Cela peut concerner des entreprises qui fournissent des services ou de la marchandise à l’étranger, par exemple, comme les écoles internationales ou des sociétés individuelles. De plus, nous avons ouvert un bureau à Moscou au début de l’année 2015. Ses activités sont dédiées à trois pays: la Russie, l’Ukraine et la Biélorussie.

299


INTERVIEW

PATRICE PASQUIER

USPI Neuchâtel-Jura

Une référence dans l’immobilier depuis 80 ans Affiliée à l’Union Suisse des Professionnels de l’Immobilier (USPI), l’USPI Neuchâtel-Jura fédère 25 régies et plus d’une cinquantaine de gérants, courtiers, promoteurs immobiliers et administrateurs de copropriétés. Son rôle: représenter les intérêts de ses membres auprès des autorités, les informer, les conseiller dans leur activité et se poser comme le garant d’un véritable professionnalisme. Le président de cette section neuchâteloise, Patrice Pasquier, nous explique les nouveaux enjeux que l’association et la branche rencontrent aujourd’hui.

300


Les missions de l’USPI Neuchâtel-Jura Comme son nom l’indique, l’Union Suisse des Pro­fessionnels de l’Immobilier (USPI) est une association de gérants, courtiers, promoteurs immobiliers et administrateurs de propriétés dont les membres sont, pour la plupart, titulaires du brevet ou du diplôme fédéral, et bénéficient d’une longue expérience dans le domaine de l’immobilier. Organisée de façon simple mais efficace, cette association a pour mission principale de défendre la branche et, du même coup, la propriété immobilière. Pour cela, l’association dispose d’un comité, composé de dirigeants du monde de l’immobilier en phase avec la réalité du terrain, qui pilote la stratégie globale avec l’aide d’un secrétariat permanent. Ce dernier œuvre au quotidien pour aider la machine, notamment en donnant des conseils politiques, juridiques et économiques. Les décisions importantes sont, quant à elles, rendues en assemblée générale. Pour davantage d’efficacité, l’union travaille en étroite collaboration avec la Chambre Immobilière Neuchâteloise (CIN). L’USPI Neuchâtel-Jura joue également le rôle d’interlocuteur privilégié auprès des politiques. A ce titre, elle est régulièrement consultée par l’Etat de Neuchâtel dans tous les domaines touchant à l’immobilier. Afin de se tenir informée de tout ce qu’il se passe à l’échelle fédérale, l’association a créé une antenne à Berne, en collaboration avec la Fédération Romande Immobilière (FRI). Un moyen indispensable pour renforcer son action auprès des autorités fédérales tout en se tenant au plus près des décisions majeures pouvant impacter la profession. En plus de voir leurs intérêts défendus d’une seule voix, les membres de l’USPI sont informés en temps réel des nouveautés qui touchent leur activité. Chaque association cantonale, dont Neuchâtel, relaie en effet l’information en direct, plusieurs fois par mois, par le biais de newsletters et lors des réunions du Comité, soit environ huit fois par an. Lorsque des sujets plus techniques ou à l’actualité brûlante se présentent, l’association va plus loin et organise des petits déjeuners d’information. La bonne formation des membres est ce qui participe, aussi, à leur professionnalisme. Se réunir pour avancer La profession étant peu réglementée, bien que centrale dans le paysage économique, un certain nombre de gérants ont éprouvé le besoin d’unir leurs forces dans les années 1930 pour se démarquer sur un marché où la concurrence accélérait. Ensemble, les premiers membres ont instauré des règles déontologiques, travaillé à ne recruter dans leurs rangs que de véritables professionnels et établi des relations privilégiées avec les pouvoirs publics afin de se tenir informés des éventuelles nouvelles législations. Dès ses débuts, donc, l’USPI considère que l’union 301


fait la force. Partant de ce constat, la section neuchâteloise a tenu à accueillir l’USPI Jura, quelque peu en perte de dynamique ces derniers temps. Depuis mars 2016, la section jurassienne de l’USPI a ainsi fusionné avec la section neuchâteloise pour former l’USPI Neuchâtel-Jura. Le président, Patrice Pasquier, en est convaincu, l’union de ces deux associations cantonales constitue, certes, un nouveau challenge, mais surtout elle est le signe d’une USPI qui a à cœur de maintenir l’unité romande et de soutenir chaque canton. Désormais accompagnée par Neuchâtel, le Jura peut s’appuyer sur une association plus étoffée et qui bénéficie de 80 ans d’expérience dans le monde de l’immobilier.

Le portail www.immobilier.ch, quel bilan?

Après le «label courtier», le «label gérance» Le 1er janvier 2014, l’USPI Neuchâtel décidait de créer le «label courtier». Son but: fixer des exigences élevées en matière de formation, d’expérience et de pratiques professionnelles pour garantir aux clients un haut niveau de compétence et un respect des normes de déontologie. Fort du succès de ce label, l’association cantonale a décidé d’en créer un nouveau, spécialisé dans la gérance. Avec une entrée en vigueur prévue le 1er janvier 2018, ce nouveau «label gérance» est censé fonctionner comme le premier: les professionnels souhaitant l’obtenir doivent s’engager à respecter les exigences prévues par le Règlement relatif au «label gérance» ainsi que par le Code de déontologie des professions immobilières. Pour les clients, il s’agit d’un gage supplémentaire de professionnalisme et de sérieux, l’assurance que la gérance de leur objet est entre de bonnes mains. L’assemblée de juin 2017 décidera des modalités finales. 302

Pour s’imposer sur un marché fortement concurrentiel, où les acteurs sont multiples et les biens divers, l’USPI Suisse a créé à l’été 2015 son propre portail internet, www.immobilier.ch. En plus de proposant plus de 3500 biens dans toute la Suisse romande via une navigation ergonomique et intuitive, cette plateforme se distingue par son contenu axé «conseils et informations». Ce projet, mûri pendant près de cinq ans, est désormais sur les rails. En octobre 2016, l’USPI en a remis les clés aux différents professionnels romands qui en ont émis la volonté, et le portail a opéré sa seconde augmentation de capital. Aujourd’hui, immobilier.ch s’affiche comme un incontournable des recherches immobilières sur la toile avec, toujours dans la logique inspirée par l’USPI, la volonté de garantir la qualité, l’éthique et la déontologie aux clients.

USPI Neuchâtel-Jura

Avenue de la Gare 53 • CH-2002 Neuchâtel Tél. +41 32 724 09 92 www.uspi-neuchatel.ch • info@uspi-neuchatel.ch


ESTIMATION // COMMERCIALISATION CONSTRUCTION // PROMOTION // GÉRANCE

Agence de Neuchâtel / Chaussée de la Boine 27 / CP 290 / 2002 Neuchâtel / +41 32 732 96 66 Agence de Bienne / Rue de l’Hôpital 12 / CP 861 / 2501 Bienne / +41 32 325 11 11

info@merse-transac.ch / merse-transac.ch


MERSE TRANSAC IMMOBILIER

L’immobilier autrement Présente à Neuchâtel et à Bienne, Merse Transac est une agence immobilière d’un nouveau genre. Forte de sept collaborateurs, cette structure mise sur l’innovation, les nouvelles technologies, un service personnalisé et de proximité pour se démarquer de ses concurrents. Portrait d’une agence qui a fait de l’immobilier à taille humaine sa spécialité.

La Corniche – Neuchâtel Situé sur un terrain en pente parallèle au bord du lac, le bâtiment se trouve tout près du centre de la ville de Neuchâtel. L’emplacement privilégié de l’immeuble ainsi que l’orientation optimale de ses balcons permet de profiter pleinement de la vue imprenable sur le lac et les alpes. Ce bâtiment d’habitation se courbe légèrement pour s’adapter graduellement à l’alignement des immeubles adjacents qui définissent le chemin de la Caille. Son architecture unique allie une construction rationnelle à un impact visuel contemporain: léger, élégant et aérien. Avec une seule hauteur à la corniche, il offre une façade urbaine cohérente, unitaire et parfaitement intégrée dans le paysage environnant. Ce projet comporte 31 appartements disposant tous d’une place de parc dans un parking souterrain. http://lacorniche.ch/

© stanprod

304


Les origines Redonner une dimension humaine à la branche. Telle était la volonté de Xavier Ducros en 2002 lors de la création de l’agence de courtage Transac Immobilier à Neuchâtel. Désireux de proposer un autre modèle que celui proposé par les agences en place, il fonde une structure à taille humaine avec pour créneau un service de proximité. Une philosophie partagée par Sébastien Hadorn de l’agence biennoise Merse Immobiliers, avec qui il décide d’unir ses forces en 2012. Aujourd’hui active sur l’ensemble du bassin lémanique et jurassien avec une succursale à Neuchâtel et Bienne, l’agence emploie sept collaborateurs et offre des prestations dans tous les domaines de l’immobilier: courtage, estimation, gérance d’immeubles, administration de PPE, valorisation de terrain et développement de promotion immobilière. Un partenaire de confiance Merse Transac est une agence qui privilégie l’écoute et le dialogue pour offrir un service sur-mesure à sa clientèle. Son organisation interne flexible et proactive favorise une grande réactivité quelle que soit la complexité des demandes. «Nous mettons tout en œuvre pour offrir un service personnalisé. Nous prenons du temps avec chaque client pour comprendre leurs besoins et cerner leurs attentes, quel que soit le type de bien», déclare Xavier Ducros. Notre connaissance du terrain et des spécificités régionales, nous permettent de conseiller au mieux chacun de nos clients.

La Corniche – Neuchâtel © stanprod

Rénovation complète de 16 appartements, 3 surfaces commerciales et construction d’un immeuble locatif de 68 studios et 1 surface commercial, proche université, hôpitaux, centre commercial, lac, bus, gare, etc... © Merse Transac

Construire avec les gens Xavier Ducros est l’un de ceux qui aiment aller à contre-courant. Face à une profession trop souvent mal menée Xavier Ducros entend bien briser les codes établis et revaloriser la profession. Sa solution: «travaillons ensemble pour innover et proposer des choses différentes dans nos régions en adéquation avec les besoins et les moyens de la population.». Pour ce faire, Merse Transac a décidé d’aller à la rencontre de la population. Une démarche initiée dans le cadre de la rénovation de l’emblématique Tour Firestone à Neuchâtel, un immeuble datant des années 1930, pour laquelle l’agence a lancé le projet «transformons.ch». Pendant quatre week-ends, l’immeuble a été ouvert au public sous forme d’ateliers participatifs afin de sonder les Neuchâtelois sur leur vision de l’habitat dans leur ville. «Nous avions créé des plans simplifiés à la disposition des participants afin qu’ils imaginent et dessinent la typologie de leur appartement idéal. Pour que l’expérience soit complète nous leur avons également demandé une projection de prix à la vente. Le tout encadré par nos équipes», raconte Xavier Ducros. Un succès, puisque à l’issue de l’opération plus de 200 plans ont été récoltés. Des esquisses qui ont inspiré directement l’agence qui a réalisé des lots aux typologies variées. A noter, qu’une priorité a été donnée aux participants qui ont représenté 60% des acheteurs. Au total ce sont plus de 16 logements et 3 surfaces commerciales qui verront le jour entre fin 2017 et fin 2018. De plus un bâtiment de 68 studios et 1 surface commerciale seront réalisés à fin 2018. Une démarche participative que Merse Transac entend bien réitérer pour d’autres projets. 305


La force du capital humain Avec actuellement sept collaborateurs, issus de formation et de milieux professionnels différents, ils forment une équipe diversifiée et complémentaire partageant les mêmes valeurs et la même philosophie de travail. L’accent est mis sur le travail d’équipe et le partage d’idées. L’écoute et le dialogue sont privilégiés de manière à créer des synergies. «Nous sommes tous des personnages! Chacun apporte son expérience et ses idées, ce qui crée une belle dynamique», explique Xavier Ducros. Cela nous permet d’être créatifs et réactifs.

Ferme à rénover © Merse Transac

Une agence tournée vers l’avenir Désireux de répondre toujours plus loin aux besoins de ses clients, Merse Transac ouvrira fin 2018, dans des locaux flambant neufs à Neuchâtel, un centre de compétences en immobilier. L’objectif, guider et accompagner au mieux les personnes dans ce vaste et complexe domaine qu’est l’immobilier. Le centre comprendra notamment une agence immobilière, une gérance, une société de management de travaux et une entreprise générale. De quoi offrir une large palette de prestations, avec à la clé pour le client, un seul interlocuteur pour répondre à toutes ses demandes.

Petit immeuble de 5 logements © Merse Transac

Villa individuelle © Merse Transac

Les Cerisiers – Neuchâtel Projet de 22 appartements neufs avec finitions au choix de l’acquéreur. De 2,5 pièces à 4,5 pièces de 76.90 m2 à 115.10 m2. Les rez-inférieur disposent d’une terrasse de 39.10 m2 et d’un jardin, les étages disposent de terrasses de 17.80 m2 à 57.30 m2. Situé sur un terrain en pente parallèle au bord du lac, le bâtiment se trouve tout près du centre de la ville de Neuchâtel. L’emplacement privilégié de l’immeuble ainsi que l’orientation optimale de ses balcons permet de profiter pleinement de la vue sur le lac et les alpes dès le 1er étage. Cette construction comporte 22 appartements disposant tous d’une ou plusieurs places de parc dans un parking souterrain et d’une cave.

306


Eco-quartier Les Pêches – Le Landeron (sous réserve) Toutes les infos sous: http://www.lespeches.ch/index.php

© stanprod

Zoom sur un projet ECO-quartier ‘Les Pêches’ L’ECO-quartier ‘Les Pêches’ est un projet phare qui verra bientôt le jour sur la commune du Landeron. Ce complexe certifié Minergie® et respectueux de l’environnement sera implanté sur un magnifique terrain jouxtant le vieux bourg et à 300 mètres de la gare ou du lac. Notre but est la meilleure utilisation possible de sa superficie et nous pourrons ainsi offrir toute une palette de logements de 2,5 pièces à 5,5 pièces à la location et la vente, des villas, une crèche et des appartements protégés. L’ensemble bénéficie d’une salle polyvalente, de places de stationnement en suffisance et d’espaces verts généreux sans circulation pour une qualité de vie supérieure.

© stanprod

Merse Transac Immobilier

Chemin de la Boine 27 • CH-2002 Neuchâtel Tél. +41 32 732 96 66 • Fax +41 32 732 96 69 info@merse-transac.ch • www.merse-transac.ch

307


Depuis plus de 40 ans, nous amenons la pièce qui manquait à votre organisation

nettoyages

Adoc

Nettoyage et Entretien Sàrl Rue des Draizes 3 • Case postale 4 CH-2002 Neuchâtel Tél. +41 32 724 13 39 • Fax +41 32 724 61 68 info@adoc-net.ch


gérance

administration

Bolliger Immobilier Av. Léopold-Robert 12 2302 La Chaux-de-Fonds

vente

Tél. +41 32 911 90 90 Fax +41 32 911 90 91 info@bolliger-immobilier.ch

expertise

conseil _ juridique


Des professionnels au service de votre projet immobilier Fondée en 1931, l’entreprise Bolliger Immobilier œuvre depuis plusieurs dizaines d’années dans les domaines de la gérance, de l’administration, de la vente, de l’expertise et du conseil juridique immobilier. Toujours animée par une philosophie propre et des valeurs profondément humaines, la société est aujourd’hui encore entre les mains de la famille Bolliger, qui a à cœur de conserver son statut d’entreprise régionale indépendante, au service de ses clients. Rencontre avec Fabrice Bolliger, administrateur et directeur depuis 2005.

310


L’immobilier de père en fils Voilà plusieurs dizaines d’années que le nom «Bolliger» fait partie du monde de l’immobilier neuchâtelois, et pour cause. René Bolliger a lancé en 1931 son activité de gérance et installé, dès le début, ses bureaux à La Chauxde-Fonds où se trouvent aujourd’hui encore le siège de la société. En 1960, il est rejoint par son fils, André, qui obtient avec succès un diplôme fédéral de régisseur et courtier en immeubles en 1977. Quelques années plus tard, en 1984, le bureau de gérance fusionne avec la société Gérancia SA et André Bolliger prend alors la tête de la nouvelle société: Gérancia & Bolliger SA. En 1991, Fabrice Bolliger rejoint son père. En 1994, l’entreprise élargit ses activités dans les domaines de la vente d’immeubles, l’expertise et le conseil immobilier en créant l’Agence Bolliger Immobilier. Depuis 2016, ces deux entreprises ont été regroupées sous une seule et même entité sociale, baptisée «Bolliger Immobilier», et ont investi des bureaux entièrement rénovés, toujours à La Chaux-de-Fonds. Une entreprise, plusieurs expertises Membre de l’Union suisse des professionnels de l’immobilier (USPI) et de la Chambre suisse d’experts en estimations immobilières (CEI) par son représentant André Bolliger, Bolliger Immobilier couvre une large palette de prestations pour ses clients du canton de Neuchâtel, mais aussi du Jura, du Jura Bernois et de Vaud. Si bien qu’elle est capable d’accompagner tout type de client

du début jusqu’à la fin de son projet immobilier. La gérance, bien entendu, est l’un de ses cœurs de métier. Avec plus de 8500 objets en gestion, la société est l’une des plus importantes de la région sur ce segment. Que ce soit pour une gérance complète ou partielle – financière, locative ou technique – Bolliger Immobilier est capable de s’adapter pour répondre aux exigences de chaque propriétaire, et ce, qu’il s’agisse d’un particulier, d’une entreprise, d’une fondation ou autre. La société est également très active dans le domaine de l’administration de propriétés par étages (PPE) avec plus d’une centaine de copropriétés administrées. Depuis plus de 20 ans, Bolliger Immobilier propose aussi ses services dans la vente et l’expertise immobilière. Trois collaborateurs sont aujourd’hui dédiés à ces domaines clés dans la gestion patrimoniale de tout un chacun et s’occupent des transactions de A à Z. Ces experts prodiguent également de précieux conseils aux futurs acquéreurs de biens immobiliers. Dernier service proposé par ces professionnels de l’immobilier: le conseil juridique et fiscal. Une juriste licenciée en droit, bénéficiant de connaissances approfondies et d’une longue expérience professionnelle en matière de droit immobilier et de fiscalité fait en effet partie de l’équipe. Ses conseils, précieux, peuvent éclairer les clients de Bolliger Immobilier dans de nombreux domaines comme la propriété foncière, le droit au bail, l’acquisition de biens immobiliers, la prévoyance, les donations et successions ou encore la rédaction de contrat.

311


Réactivité, honnêteté et proximité Dans chacune des activités proposées, Bolliger Immo­ bilier exerce avec le plus grand professionnalisme. Surtout, la société a toujours souhaité rester fidèle à la philosophie instaurée par son fondateur, René Bolliger. Réactivité, honnêteté et écoute du client font ainsi partie des valeurs fondamentales de l’entreprise neuchâteloise. «Nous personnalisons au mieux les relations avec nos clients, propriétaires et locataires, et nous veillons à leur offrir des prestations aussi souples que possible afin de répondre au plus près de leurs exigences ou de leurs souhaits», résume Fabrice Bolliger. Deux générations séparent ce détenteur de brevets fédéraux de gérant d’immeubles et de courtier en immobilier de son grandpère, pourtant, les valeurs aujourd’hui défendues dans l’entreprise et qui se retrouvent dans le travail quotidien des 24 collaborateurs sont les mêmes qu’hier. «Nous continuons de nous appuyer sur cet esprit familial qui nous anime depuis toujours, sur l’attention au client et le professionnalisme dans notre travail», confirme le directeur. Autant de points forts qui concourent au succès de la société depuis plus de 80 ans.

312


De belles perspectives Pour rester pérenne, Bolliger Immobilier continue de proposer des prestations de qualité tout en innovant. L’entreprise a ainsi investi pour être à la pointe de la technologie. Son site internet, véritable vitrine de son sérieux et de son savoir-faire, est convivial et ergonomique. Cette présence sur la Toile est couplée à une activité régulière sur les réseaux sociaux, participant ainsi au développement de la notoriété de la société à une plus grande échelle. «Notre système d’information est très récent et a été conçu spécialement pour la gestion immobilière. Par ailleurs, tous nos collaborateurs sont équipés de tablettes pour réaliser les états des lieux», ajoute Fabrice Bolliger. Des efforts qui permettent à l’entreprise familiale de rester compétitive et attractive sans pour autant remettre en question son esprit convivial, qui fait toute la différence.

Avenue Léopold-Robert 12 CH-2302 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 911 90 90 info@bolliger-immobilier.ch www.bolliger-immobilier.ch

313


« Créateur d’intérieur » Reconnue dans toute la région neuchâteloise pour son savoir-faire et la qualité de ses produits, Monnin Agencement Sàrl est une référence en matière de cuisines, salles de bains, rangements Une équipe disponible et à l’écoute accompagne votre projet, du plus sage au plus audacieux, de l’accueil, jusqu’à la pose, sans oublier le service après-vente. Zoom sur cette entreprise familiale qui a fait du sur-mesure et de la satisfaction clients ses maîtres mots.

314


Une entreprise familiale Monnin Agencement, c’est avant tout une histoire de famille. Ebéniste de métier, Georges Monnin rachète en 1966 un magasin de meubles dont il est le gérant sous la raison sociale de Meubles Etoile. C’est en 1976 que son fils Pascal, architecte d’intérieur, réoriente rapidement les activités de l’entreprise dans le domaine de la cuisine. Situé dans un premier temps à la rue de l’Etoile. En 1989, changement de raison sociale! Monnin Agencement Sàrl déménage dans la zone industrielle «Au Village des Artisans» au Bd des Eplatures 46 f, un lieu où elle centralise ses bureaux, son atelier, ses dépôts et son espace d’exposition. Aujourd’hui dirigée par Pascal Monnin et son épouse Cécile, Monnin Agencement compte une équipe de 12 collaborateurs dont Thomas Monnin, le fils du couple aux commandes du service après-vente. Le choix et la qualité C’est dans un showroom lumineux de quelque 300 m2, que toute l’équipe de Monnin Agencement accueille ses clients. 10 modèles de cuisines en exposition de marques comme ALNO, SCHÜLLER, etc., sont présentées. Des marques réputées pour l’excellente qualité des matériaux utilisés et la robustesse des meubles avec une garantie de 5 ans. A la recherche d’un modèle contemporain, conceptuel ou tout simplement classique? Il y en aura pour tous les goûts et tous les budgets. A cela s’ajoute un large choix de couleurs, matériaux et finitions Pour l’électroménager, Monnin Agencement privilégie la qualité et propose des grandes marques comme GAGGENAU, BOSCH, SIEMENS, MIELE, V-ZUG, NEFF, etc. L’entreprise propose également des salles de bain d’exception! On y découvre des ensembles complets – ARBLU, ARCHEDA, DECOTEC – des cabines de douche et du sanitaire de qualité. Pour couronner le tout Monnin Agencement propose des solutions de rangement sur mesure et dressing INIPSO, RAUMPLUS... 315


L’expertise d’un véritable professionnel de l’agencement Monnin Agencement ne vend pas simplement des agencements, elle les façonne à l’image de ses clients, de leurs envies et surtout de leur manière de vivre. «Un bel INTERIEUR est un lieu où l’on se sent bien», précise Pascal Monnin. Loin des concepts de catalogue plus décoratifs que fonctionnels, l’entreprise conseille ses clients pour leur proposer des ensembles mêlant à la perfection rangement, plan de travail, espace et design. Elle accorde un soin particulier au choix des matériaux et des couleurs pour créer des espaces harmonieux et chaleureux. Grâce à son atelier et aux savoir-faire de ses menuisiers, Monnin Agencement est capable de répondre à toutes les exigences, sans contrainte ni restriction. Il n’est pas rare en effet qu’elle agrémente les modules de ses fournisseurs par des meubles créés sur-mesure ou en collaboration avec des artisans de la région. Des compétences valorisées également dans le domaine de la rénovation et le rafraichissement d’ensembles marqués par le temps ou tout simplement dépassés par les nouvelles tendances.

Respect et écoute du client Chez Monnin Agencement Sàrl, l’écoute et la disponibilité client sont essentielles. Grâce à un personnel formé et expérimenté, l’entreprise accompagne ses clients tout au long de leur projet, de la conception à la pose réalisée avec soin et précision par les poseurs de la maison. Elle se distingue également par son service après-vente rapide et performant grâce à une connaissance approfondie de chaque projet réalisé. Il faut dire que chaque clients est référencé par l’entreprise qui recense à ce jour plus de 6000 dossiers clients dans ses archives retraçant ses 40 ans d’activité.

Monnin Agencement Sàrl

Boulevard des Eplatures 46F CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 926 63 53 info@monnin-agencement.ch www.monnin-agencement.ch


CUISINE – SALLE DE BAIN – DRESSING – ÉLECTROMÉNAGER – SERVICE APRÈS-VENTE

Monnin Agencement Sàrl Boulevard des Eplatures 46F 2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 926 63 53 info@monnin-agencement.ch www.monnin-agencement.ch


Vous imaginez l’avenir… Nous fabriquons le futur…

print concept innovation

Impression 3d - Fabrication additive

3d Printing Expert

print concept innovation

print concept innovation

print concept innovation

print concept innovation

print concept innovation

Prototypes - Séries fonctionnelles

Stéréo lithographie SLA-HD, résine Haute Définition. Prototypes et modèles avec un état de surface excellent. Restitution des détails et définition exceptionnelle. Résines HD étanche, opaque, transparente, biocompatible. Stéréo lithographie SLA, résine production. Prototypes, composants avec résistance mécanique et étanchéité. Fabrication en série, bonne définition et précision dimensionnelle. Résines étanche, flexible, opaque, transparente. Dépôt fil FDM, outillages industriels, matériaux thermoplastique. Outillages et composants avec résistance mécanique excellente. Fabrication de pièces en grande série, répétitivité, précision. Thermoplastique dur, flexible, chaleur, chimie ou antistatique. Coulée sous vide. CSV. Fabrication des modèles et moules pour prototypes et séries. Reproduction avec homogénéité, résistance mécanique et détails. Résines polyuréthane (ABS, PP, PC PE) ou élastomère (caoutchouc). Bureau de développement et de modélisation CAO-DAO. Soutenir vos projets d’innovation, développer vos idées d’optimisation. Modéliser vos pièces et appareils, réaliser les dossiers techniques. Pour prototypage ou industrialisation de votre production.

print concept innovation

3dPCI SA

-

Fabrication Additive - Impression 3d

CH-2300 La Chaux de Fonds

-

info@3dpci.ch

-

www.3dpci.ch


ÉDUCATION

Le système d’éducation neuchâtelois dans l’air du temps Neuchâtel affirme sa volonté d’inscrire le système scolaire dans l’évolution de la société à travers la mise en œuvre de nouveaux outils d’apprentissage, toujours plus performants. A l’image du canton, l’offre de formations est riche et dynamique.

Le bâtiment principal de l’Université de Neuchâtel © Guillaume Perret

319


Scolarité obligatoire Dès leur plus jeune âge, les enfants sont sensibilisés aux enjeux du monde contemporain et formés en vue de devenir des citoyens conscients de ce qui les entoure. L’école publique assure la construction de connaissances et l’acquisition de compétences permettant à chaque enfant de découvrir et de développer ses potentialités. Le parcours débute par la scolarité obligatoire qui comprend 11 années complètes d’études au sein d’écoles publiques ou spécialisées. Car les enfants ne se conforment pas tous au même rythme d’apprentissage, de nouvelles méthodes pédagogiques ont été développées et mises en place dans de nombreuses écoles à travers le monde. En Suisse, le canton de Neuchâtel accorde une attention toute particulière à l’enseignement progressif avec notamment la présence d’une école Montessori à Neuchâtel et d’une école Steiner à La Chaux-de-Fonds. Les institutions privées viennent enrichir l’offre de pédagogie alternative du canton et ce, dès la scolarité obligatoire. Ces nombreuses écoles privées proposent des classes en plus petit effectif et une approche pédagogique différenciée selon le choix des parents ou le caractère de l’enfant.

La Faculté de théologie de l’Université de Neuchâtel © J.-Ph. Daulte

© Ecole Montessori

Ecole numérique L’avènement des nouvelles technologies de l’information et de la communication pousse les institutions à évoluer afin de poursuivre leur mission de formation des jeunes générations. Depuis 2003, les écoles neuchâteloises intègrent les médias, images, technologies de l’information et de la communication (MITIC) dans une optique de formation globale et générale. Les objectifs d’apprentissage comprennent l’utilisation d’un environnement multimédia, l’éducation aux médias, la production de réalisations médiatiques et l’utilisation d’internet (échanges, communication et recherches). En prise à de nouveaux enjeux, ces objectifs initiaux sont étoffés au fil du temps. Aujourd’hui, l’école s’attèle également à offrir des solutions technico-pédagogiques aux élèves ayant des besoins particuliers dans une perspective d’équité des chances, à former les élèves à l’usage pratique et critique des médias sociaux et à sensibiliser les élèves, les enseignants ainsi que le personnel administratif des 320

écoles à la problématique de la protection des données et de la sphère privée. Les projets tels que le nouveau portail pédagogique RPN, l’intégration de tablettes numériques et l’introduction de la formation générale sont de nouvelles ressources de mise en œuvre de la politique publique. L’Université de Neuchâtel: qualité, diversité et ouverture Une fois la scolarité obligatoire achevée, les élèves doivent faire face à leur choix d’orientation en fonction de leurs aspirations professionnelles et de leur niveau. Une fois encore, l’étendue des possibilités est vaste et Neuchâtel propose un confortable panel de formations. Bien que de petite taille, l’Université de Neuchâtel connaît depuis une dizaine d’année une évolution croissante de son nombre d’étudiants. Au semestre d’automne 2014-2015, ils étaient 4352 à fréquenter les bancs de la faculté. La taille humaine de l’institution


universitaire encourage les échanges entre étudiants et professeurs, véritables sources de synergies. C’est en partie grâce à cette dynamique de l’interaction et à une souplesse induite par sa petite taille que l’Université de Neuchâtel offre des formations de très haut niveau. Son offre s’étend de la sphère des lettres et sciences humaines à celle des sciences en passant par le droit, les sciences économiques et la théologie. Dans une société ouverte sur le monde, l’université de Neuchâtel repousse les frontières et incite à la mobilité de ses étudiants. Elle entretient ainsi de solides relations avec un grand nombre d’institutions tant sur le sol suisse qu’à l’étranger via des conventions de mobilité ou des programmes d’échange.

La Faculté des sciences de l’Université de Neuchâtel © yves-andre.ch

© Guillaume Perret

L’apprentissage L’offre de formation neuchâteloise intègre aussi l’apprentissage valorisé pour son caractère professionnalisant où la pratique est mise en lumière. La formation professionnelle initiale se déroule généralement après l’école obligatoire soit en entreprise (apprentissage dual), soit en école de métiers. Elle fait l’objet de deux certifications: le Certificat Fédéral de Capacité (CFC) obtenu en 3 ou 4 ans, et l’Attestation Fédérale de Formation professionnelle (AFP) qui nécessite 2 années d’apprentissage. Dans le canton de Neuchâtel, l’Office des Apprentissages est divisé en trois pôles de métiers: le pôle technique -  bâtiment - alimentation, celui orienté santé - arts - nature et le dernier regroupant le commerce, les services et la vente. Heureuse alternative au schéma d’études classique, l’apprentissage n’est pas l’apanage des élèves rencontrant des difficultés scolaires mais est ouvert à tous les passionnés. En Suisse, deux tiers des jeunes optent pour une formation professionnelle initiale qui offre de nombreuses perspectives professionnelles. 321


Pédagogie Montessori

L’Ecole Internationale de Neuchâtel, méthode Montessori, a été fondée en 1986. Reprise en 2016 par une nouvelle directrice, elle propose aux enfants de 3 à 12 ans un cadre d’enseignement bilingue français-anglais en immersion. Une dimension internationale à laquelle s’ajoute une pédagogie basée sur l’autonomie de l’enfant et son épanouissement afin de lui permettre de se construire et d’apprendre suivant son rythme, ses intérêts et dans le cadre d’objectifs d’apprentissage. Portrait d’une école innovante dont l’enfant est le centre et l’inspiration. 322


«L’enfant est le constructeur de l’homme et il n’existe pas d’homme qui n’ait pas été formé par l’enfant qu’il a été.» Dr Maria Montessori

L’enfant au cœur de l’école L’enseignement de l’Ecole Internationale de Neuchâtel applique la méthode Montessori, une pédagogie de renommée mondiale qui a influencé les plus grands pédagogues du XXe siècle ainsi que l’organisation de nombreuses écoles publiques et privées. Sa fondatrice, Maria Montessori, considérait l’enfant dans sa globalité, c’est-à-dire non pas seulement comme un apprenant mais comme un individu à part entière, doté de sentiments, de sensibilités et de talents spécifiques. Une approche essentielle pour permettre à l’enfant de développer au maximum ses potentialités, de prendre confiance en lui-même et dans les autres et surtout de lui donner l’envie d’apprendre. Ainsi à l’Ecole Internationale de Neuchâtel, tout est mis en œuvre pour permettre aux enfants d’évoluer librement dans le cadre d’objectifs d’apprentissage clairement définis, à leur rythme et dans le respect de leur individualité au sein d’un groupe. «C’est l’école qui s’adapte au rythme de l’enfant et non l’inverse», précise Mme Audebrand, la direc­trice de l’établissement. Un environnement attrayant et adapté Parce que l’enfant est plus ou moins réceptif à certains apprentissages en fonction de certaines phases de sensibilité liées à son développement, l’environ-

nement préparé ainsi que l’enseignant jouent un rôle essentiel dans la construction du savoir et de l’identité de l’élève. A l’Ecole Internationale de Neuchâtel, les classes sont organisées de telle sorte que l’enfant puisse accéder quand il le veut, aux activités qui l’intéressent. «Une liberté qui favorise sa concentration et qui explique le grand calme régnant dans chaque classe», explique Mme Audebrand. Un matériel d’apprentissage, étalonné scientifiquement par Maria Montessori, est mis en place afin de rentrer dans le monde des sciences, des maths, du langage, etc. Un matériel qui lui permet de découvrir une autonomie physique et intellectuelle et de développer sa confiance et son estime personnelle. Formés à la pédagogie Montessori et expérimentés, les huit enseignants qui composent l’équipe pédagogique accompagnent et encouragent chaque élève dans son processus d’apprentissage, tout en le responsabilisant vis-à- vis de lui-même et des autres, dans le respect des règles de vie en communauté. 323


Des classes mixtes et bilingues L’Ecole Internationale de Neuchâtel accueille des élèves dès l’âge de 3 ans jusqu’à 12 ans dans deux sections distinctes: La Maison des enfants pour les 3-6 ans et l’Ecole Primaire pour les 6-12 ans, selon la structure du Plan d’Etudes Romand (HarmoS) avec «les Lower» (6-9 ans): élémentaire I et «les Upper» (9-12 ans): élémentaires II. Conformément aux principes de la méthode Montessori, les 117 élèves de l’école sont répartis dans des classes aux effectifs adaptés avec des groupes d’âges mélangés. Une mixité favorisant un esprit d’entraide et de respect, où les plus jeunes prennent exemple sur les plus grands et les plus âgés prennent du plaisir à aider et transmettre aux plus jeunes. L’Ecole Internationale de Neuchâtel accorde également une importance particulière à l’apprentissage des langues, puisque toutes les classes sont bilingues français-anglais par immersion, avec un enseignant francophone et un enseignant anglophone présents en permanence. De plus, à partir de la 3e HarmoS, les enfants apprennent également l’allemand. Un bilinguisme qui n’entache en rien l’apprentissage des autres matières, comme le précise la directrice: «Grâce au matériel pédagogique Montessori qui ne pose pas de limite de langage, les résultats sont excellents quelle que soit la langue de l’élève. Nous avons plus d’une vingtaine de nationalités différentes au sein de l’école et les résultats prouvent que l’apprentissage fonctionne à merveille».

324


Un cadre de premier choix Situé au bord du lac de Neuchâtel, l’Ecole Internationale de Neuchâtel accueille les enfants dans un cadre calme et verdoyant. Ses infrastructures comprennent une salle de gymnastique entièrement équipée, ainsi qu’une place de jeux. Diverses sorties éducatives sont organisées durant l’année afin d’assouvir la curiosité des enfants et d’approfondir leurs connaissances tout comme des sorties sportives. L’école prend en charge les enfants cinq jours sur sept de 8 h à 15 h avec un accueil jusqu’à 17 h 30, qui sera prolongé jusqu’à 18 h dès la rentrée 2017. Un accueil supplémentaire sera proposé le mercredi après-midi dès la rentrée 2017, également avec au programme des activités extrascolaires comme des devoirs surveillés pour les primaires, des cours de langues (italien, espagnol), de danse ou encore de cuisine. Outre les salles de classe spacieuses et lumineuses disposant d’une vue exceptionnelle sur le lac et les Alpes, l’école compte deux grands réfectoires où les enfants prennent leur repas durant la pause de midi. «Un moment de convivialité qui permet aux enfants d’apprendre les règles de bienséance et de se sociabiliser», argumente Mme Audebrand. Depuis janvier de cette année, une offre de Pedibus a également été mise en place.

Une porte ouverte sur l’avenir... Le canton de Neuchâtel ne comptant pas d’école Montessori au niveau secondaire, l’Ecole Internationale de Neuchâtel a mis en place depuis la rentrée 2016, un partenariat avec l’Ecole Moderne, installée dans les mêmes locaux, afin de permettre à ses élèves de poursuivre leur scolarité dans un cursus bilingue. Une option choisie par près de 75% des élèves l’an dernier. Quel que soit l’établissement choisi, la transition est toujours un succès. Un résultat qui s’explique par le fait que l’Ecole Internationale de Neuchâtel forme avant tout des individus adaptables, ouverts au dialogue et désireux d’apprendre. Des qualités essentielles à la réussite de leur scolarité comme dans la vie en général.

International School of Neuchâtel

Sainte Hélène 50 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 721 43 88 info@isneuchatel.com • www.isneuchatel.com

325


ÉCOLE-CLUB MIGROS

La formation à la portée de tous, telle est la devise de l’Ecole-club Migros Le libre accès à la formation n’est pas seulement une question de prix équitables mais également de proximité avec le client. Avec 2 écoles et 2 antennes dans le canton de Neuchâtel, l’Ecole-club met son offre à la portée de toutes et de tous. Les Ecoles de Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds offrent un panel d’environs 600 cours diversifiés et sont connues dans le canton pour leur professionnalisme et la qualité des formations qu’elles proposent.

326


L’Ecole-club n’envisage pas seulement la formation initiale et continue dans l’unique perspective de la carrière professionnelle. Elle place également d’autres objectifs au premier plan: la joie d’apprendre, une meilleure qualité de vie et l’épanouissement personnel. L’Ecole-club facilite le développement personnel et professionnel de ses clientes et clients. Elle est par ailleurs synonyme de loisirs actifs, de meilleure santé et de bien-être.

Les cours sont repartis sur plusieurs secteurs: Langues Les langues principalement enseignées sont l’allemand, le français et l’anglais sans oublier les langues plus lointaines telles que le japonais, très en vogue en ce mo­ment. Les cours se dispen­sent en petits groupes entre 5 et 8 personnes, ce qui permet au participant de bien progresser. Culture & Créativité Acquérir des connaissances artistiques, s’initier à la cuisine thaïlan­daise, coudre des vête­ments, aménager son intérieur: le programme de l’Ecole-club vous ouvre une infinité de portes sur la création et la culture.

Mouvement & Bien-être L’offre comprend un vaste éventail de cours de mouvement, de détente et de danse les plus divers. Les formations professionnelles font aussi partie de l’offre, tels que coach en nutrition et massage classique entre autres. Les cours santé pour les professionnels sont reconnus par l’ASCA (Fondation suisse pour les médecines complémentaires). 327


Management & Economie L’Ecole-club offre des cours, de la mise à jour de son CV jusqu’aux formations menant au brevet fédéral. Les formateurs vous accompagnent tout au long de votre parcours – quel que soit l’objectif visé. Informatique & Nouveaux médias Les techniques de l’informatique et les nouveaux médias sont un secteur très dynamique. Ils influencent fortement la vie professionnelle et privée. Les cours passionnants et orientés vers la pratique aident à envisager différemment l’avenir. Les formations préparent à un perfectionnement ou une nouvelle orientation professionnelle. Formation de formateurs L’Ecole-club était pionnière dans cet domaine dans les années 1990 et continue d’être à la pointe aujourd’hui. Les compétences pédagogiques sont reconnues au niveau national. Entreprises & Institutions Les entreprises investissent de manière ciblée dans la formation continue de leur personnel. Les Ecoles-clubs élaborent des solutions sur mesure, efficaces et pratiques. Les dates, la durée, les horaires et l’emplacement des cours sont adaptés avec souplesse aux besoins des entreprises de la région. Nouvelle proposition cette année: l’Ecole-club organise des cours sur mesure pour les clients individuels qui désirent faire un cours privé, entre amis ou en famille, en choisissant leurs objectifs et l’horaire qui leur conviennent. Une offre personnalisée peut leur être adressée par l’Ecole-club qui s’occupe de mettre sur pied le mandat. 328


Ecole-club Migros Neuchâtel

Rue du Musée 3 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 58 568 83 50 ecole-club.neuchatel@gmnefr.migros.ch

Ecole-club Migros La Chaux-de-Fonds

Rue Jaquet-Droz 12 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 58 568 84 00 ecole-club.chaux-de-fonds@gmnefr.migros.ch www.ecole-club.ch

329


SWI – Swiss Welding Institute

Rue du Nord 3 • CH-1400 Yverdon-les-Bains Tél. +41 24 557 73 90 • Fax +41 24 557 73 87 info@swi.ch • www.swi.ch

SWI – SWISS WELDING INSTITUTE

Le centre de compétence suisse en soudage/brasage pour le spatial Seul et unique institut de soudage et brasage électronique en Suisse accrédité par l’Agence spatiale européenne (ESA), l’Institut suisse de soudure SWI répond aux enjeux phares que connaissent les entreprises dans ce domaine. Il contribue ainsi activement à améliorer la qualité des produits des entreprises, leur sécurité, ainsi que leur productivité. Pour ce faire, il propose une gamme complète de formations certifiantes dans le domaine du soudage et des techniques associées, toutes reconnues à l’international. Il est également actif en matière d’expertise, d’études et de conseil.

Soudage TIG © SWI

330


Technopôle de Sainte-Croix © SWI

La gamme complète de formations reconnues à l’international La formation est l’une des prérogatives phares de l’Institut internationale de soudure. Elle va de paire avec son objectif d’amélioration de la qualité et la sécurité des assemblages soudés. En matière de formation théorique, l’Institut suisse de soudure SWI offre quatre niveaux de diplômes internationaux: Ingé­nieur international en soudage, Technologue international en soudage, Spécialiste international en soudage, Praticien international en soudage. Parallèlement, l’institut propose une large gamme de formations pratiques et de certifications de types TIG et MAG sur l’ensemble des matériaux (acier, inox, aluminium et titane). L’Institut suisse de soudure SWI étant accrédité ISO/CEI 17024, les participants ont la possibilité d’obtenir des certificats de soudeur valables à l’international. Mandaté pour animer le Technopôle de SainteCroix, l’Institut suisse de soudure SWI fait partie des sept instituts en Europe et est le seul en Suisse à offrir des formations dans le brasage haute fiabilité. Egalement accrédité par l’ESA, il garantit l’excellence même.

Poste de travail de brasage électronique © SWI

Carte électronique © SWI

Coupe macrographique d’une soudure © SWI

Un nouveau centre de compétence soudage pour le spatial L’Institut suisse de soudure SWI ouvrira prochainement un centre de compétence de soudage pour le spatial, un lieu unique en Suisse. Il fait en effet partie des quatre premiers centres de ce type qui verront le jour en Europe. Celui-ci est financé en partie par la Confédération et le Canton. Il proposera des formations pratiques et théoriques dans le soudage spatial, ainsi que complémentaires pour les ingénieurs soudeurs, le tout accrédité par l’ESA. Cela permettra de répondre aux problématiques rencontrées par le tissu d’entreprises et de sous-traitants travaillant dans le domaine aérospatial particulièrement important dans la région et en Suisse. Des prestations d’études et de conseils aux entreprises En tant que fondation d’utilité publique, l’Institut suisse de soudure SWI offre aussi des prestations d’expertise et des mandats d’assistance auprès des entreprises. Il propose ainsi ses services tant sur le travail des matériaux, que pour l’accompagnement de travaux spéciaux. Grâce à des projets de Recherche appliquée et développement (Ra&D), il offre la possibilité aux entreprises d’acquérir et de développer de nouvelles compétences dans le domaine du soudage et des techniques connexes. Il participe ainsi largement à l’amélioration de la productivité de celles-ci, en les aidant à mettre en place des systèmes qualité pour leurs activités de soudage. 331


Software Software Translation Translation Artwork Artwork Recording Recording

Le STAR LeLegroupe groupe groupe STAR STAR L’Industriel des langues L’industriel des L’Industriel deslangues langues Traducteurs, techniciens, ingénieurs, graphistes: sans eux, comment les entreTraducteurs, techniciens, ingénieurs, graphistes : sans les globalisée, entreprises prises exportatrices se feraient-elles connaître? Danseux, unecomment économie Traducteurs, techniciens, ingénieurs, graphistes : sans eux, comment les entreprises exportatrices se feraient-elles une divers économie globalisée, chaque chaque entreprise a besoin deconnaître traduire? etDans d’éditer documents techniques exportatrices se feraient-elles connaître ? Dans une économie globalisée, chaque entreprise a besoin multilingues. de traduire etGrâce d’éditerà des diverssolutions documents techniques ou commerciaux ou commerciaux professionnelles, rationnelles entreprise a Grâce besoinà de et d’éditer divers rationnelles documents techniques oulecommerciaux multilingues. destraduire solutions innovantes, groupe STAR et innovantes, le groupe STARprofessionnelles, accompagne le succèsetd’innombrables produits multilingues. Grâce à des solutions professionnelles, rationnelles et innovantes, le groupe STAR accompagne le succès d’innombrables produits industriels. Rencontre avec l’équipe de Laindustriels. Chaux-de-Fonds. accompagne le succès d’innombrables produits industriels. Rencontre avec l’équipe de La Chaux-de-Fonds. Rencontre avec l’équipe de La Chaux-de-Fonds. Vos bureaux sont installés à La Chaux-de-Fonds mais votre réseau est mondial?

Avecbureaux un réseau de installés plus de 50 réparties dans 30 votre pays àréseau traversest le mondial globe, nos Vos sont à Laagences Chaux-de-Fonds mais ? traducteurs et experts Vos bureaux sont installés à Lades Chaux-de-Fonds mais réseau estnos mondial ? à elle linguistes disposent de l’expertise marchés locaux. personne contact est quant uniquelinguistes et basée Avec un réseau de plus de 50 agences réparties dans 30Votre pays àvotre travers lede globe, traducteurs et experts

Avec réseau de plus des de 50 agences réparties 30 pays àcontact travers le quant globe, ànos etvous experts linguistes à La un Chaux-de-Fonds. Après avoir locaux. compris vosdans besoins, nous nous est chargeons detraducteurs gérer un Chaux-deprocessus disposent de l’expertise marchés Votre personne de elle uniquepour et basée à La disposent de l’expertise des marchés locaux. Votre personne de contact est quant à elle unique et basée à La Chaux-deoù de Après nombreux intervenants sélectionnés surtout en fonction leurs techniques (horlogerie  Fonds. avoir compris vos besoins, nous nous chargeons de gérerde pour vousconnaissances un processus où de nombreux interve-/  Fonds. Après/ médical...), avoirapportent compris vos nous nouspour chargeons de gérer logicielles pour vous un où traducteurs de nombreux intervemécanique  grâce àpierre nos àdéveloppeurs de solutions et processus àGrâce notre expérience dediplômés, plus de nants mondiaux leurbesoins, l’édifice aboutir à votre objectif final. à nos nants mondiaux apportent leur pierre à l’édifice pour aboutir à votre objectif final. Grâce à nos traducteurs diplômés, 30 ans, le groupe STAR vous propose services multilingues, sur(horlogerie de multiples supports: /papier, sites grâce Internet ou sélectionnés surtout en fonction de leursses connaissances techniques / mécanique médical...), à nos sélectionnés en fonction de leurs connaissances / mécanique / médical...), à nos Intranet, appsurtout mobiles... développeurs de solutions logicielles et à notre expériencetechniques de plus de(horlogerie 30 ans, le groupe STAR vous propose grâce ses services développeurs de solutions logicielles et à notre expérience de plus de 30 ans, le groupe STAR vous propose ses services multilingues, sur de multiples supports : papier, sites Internet ou Intranet, app mobiles... multilingues, sur de multiples supports : papier, sites Internet ou Intranet, app mobiles...

332


Vous avez parlé de solutions logicielles, pouvez-vous nous expliquer de quoi il s’agit ? Vous avez parlé de solutions logicielles, pouvez-vous nousvers la traducEn tant que prestataire services essentiellement tourné Vous avez parlé de de solutions logicielles, expliquer de quoi il s’agit? tionpouvez-vous technique, le Groupe STAR a développé propres nous expliquer de quoi ses il s’agit ? solutions logicielles,

En tant que prestataire de services essentiellement vers la traduction En tant que prestataire de services essentiellement tourné vers la traducc’est-à-dire des outils systématiquement utilisés entourné interne, mais que nous technique, le Groupe STAR anos développé seset propres solutions tion technique, le Groupe a développé ses solutions logicielles, mettons aussi à disposition deSTAR partenaires depropres nos clients. Qu’illogicielles, s’agisse c’est-à-dire desvos outils systématiquement utilisés en interne, c’est-à-dire des outils systématiquement utilisés interne,mais mais quenous nous de rationaliser informations pour la rédaction deen documents, deque concenaussi disposition de et de Qu’il s’agisse mettons à àdisposition nospartenaires partenaires et nos de clients. nosvos clients. Qu’il trer mettons et lieraussi vos argumentaires de nos vente, votre marketing-mix, processus denous rationaliser vosoutil informations pourMindReader, la pour rédaction de documents, de concens’agisse de avons rationaliser vosdédié informations la rédaction documents, SAV... un : CLM, Grips, etc.deNos outils les trer et lier vos argumentaires de vente, votre marketing-mix, vos processus de et lier vos et argumentaires vente, votre marketing-mix, vos plusconcentrer connus sont Transit Termstar. Ils de permettent de garder en mémoire SAV... avons outil dédié : CLM, MindReader, Grips, etc.une Nos outilsetc. les processus SAV... nousunréalisées avons unpour outil dédié: CLM, de MindReader, Grips, toutes les nous traductions chaque client, définir terminoplus connus sont Transit et Termstar. Ils permettent de garder en mémoire Nos les et plusdeconnus sont Transit et Termstar. Ils permettent de terme, garder logieoutils précise garantir ainsi un message cohérent sur le long toutes les traductions réalisées pour chaque client, de définir une en mémoire les traductions réalisées chaque client, définir réutilisable à toutes l’infini dans tout texte, par touspour les départements dedeterminol’entredeéconomies garantir un message sur le long terme, une terminologie précise et deainsi garantir ainsi uncohérent message cohérent prise.logie Sansprécise parleretdes de temps et d’argent obtenues grâcesur à lale réutilisable à l’infini dans tout texte, par tous les départements de l’entrelong terme, réutilisable à l’infini dans tout texte, par tous les départements réutilisation de ces données. prise. Sans parler des économies de tempsdeettemps d’argent grâce à la de l’entreprise. Sans parler des économies et obtenues d’argent obtenues réutilisation de ces données. grâce à la réutilisation de Success ces données. On pourrait parler de Story ! Effectivement ! Le Groupe STAR, qui a fêté récemment ses 30 ans, est auOn pourrait parler de Success Story ! On pourrait parler de Success Story! jourd’hui présent en Asie, auxa Etats-Unis et en ses Amérique Effectivement ! LeEurope, Groupeen STAR, qui fêté récemment 30 ans,duestSud, auEffectivement! Le 950 Groupe STAR,Cette qui présence a fêté récemment sesnous 30 ans, est et compte environ employés. internationale jourd’hui présent en Europe, en Asie, aux Etats-Unis et en Amériquepermet du Sud, aujourd’hui en Europe, en Asie, aux Etats-Unis et en Amérique du de créer de présent nombreuses de bénéficier d’un formidable échange et compte environ 950synergies employés.etCette présence internationale nous permet Sud, et compte environ 950 employés. Cette présence internationale nous de compétences. Pionnier dans le développement d’outils d’aide à la traducde créer de nombreuses synergies et de bénéficier d’un formidable échange permet de créer de est nombreuses synergies etgrandes de bénéficier d’un de formidable tion,dele compétences. groupe STAR devenu l’une des plus entreprises Pionnier dans le développement d’outils d’aide à latraductraducéchange de compétences. Pionnier dans le développement d’outils à tiontion, technique dans le secteur industriel au niveau mondial. le groupe STAR est devenu l’une des plus grandes entreprises ded’aide traducla traduction, le groupe STAR estindustriel devenu l’une des plus grandes entreprises tion technique dans le secteur au niveau mondial. de traduction technique êtes-vous dans le secteur industriel au niveau mondial. Selon vous, pourquoi devenus indispensables auxSelon industriels vous, ?pourquoi êtes-vous devenus indispensables Selon vous, pourquoi devenus indispensables aux industriels? Les techniques évoluent rapidement, les exigences des utilisateurs aussi. Il est aux industriels ? êtes-vous Les techniques évoluent rapidement, les exigences utilisateurs aujourd’hui impossible, voire interdit, deles vendre un produit sans documentaLes techniques évoluent rapidement, exigences desdes utilisateurs aussi.aussi. Il est Iltion estaujourd’hui aujourd’hui impossible, voire interdit, deou vendre sans impossible, interdit, depapier vendre un produit sans documentadans la langue du paysvoire concerné. Sur en ligne,un la produit documentadocumentation dans àladu langue du pays concerné. Sur en ligne, la langue pays concerné. Sur papier ou en papier ligne, laou documentationtion doitdans être précise, jour, pratique et multilingue. Bien conçue, elle permet tion doit être précise, à jour,précise, pratique multilingue. conçue, ellecomme permet laaussi documentation doit être àetjour, pratiqueBien et multilingue. Bien une meilleure utilisation du produit. Considérée auparavant une meilleure utilisation dudocumentation produit. Considérée auparavant comme conçue, permet aussi une meilleure utilisation du Considérée étantaussi uneelle dépense supplémentaire, la est produit. aujourd’hui devenue une dépense supplémentaire, la documentation estproduit, aujourd’hui devenue auparavant comme étant une qui dépense supplémentaire, la documentation aussiétant un élément de marketing accompagne la vie du et qui doit aussi un élément de marketing qui accompagne la vie du produit, et qui doit est aujourd’hui devenue aussiLes unhorlogers, élément de marketing qui accompagne la donc aussi refléter sa qualité. entre autres, l’ont bien compris. donc aussi refléter sa qualité. Les horlogers, entre autres, bien compris. vie du produit, et qui doit donc aussi refléter sa qualité. Lesl’ont horlogers, entre autres, Quels l’ont sont bien vos compris. objectifs pour une marque sont vos pour une qui Quels vous confie sa objectifs communication ? marque qui vous confie sa communication ?Parqui Quels sontrare vos que objectifs pour du unenéant. marque vous confie Il est bien l’on parte principe, nous proposons des Il est bien rare que l’on parte du néant. Par principe, nous proposons des sa communication? solutions fonctionnelles basées sur une réutilisation et un recyclage optisolutions fonctionnelles basées sur une réutilisation et un recyclage optiIlmal estdes bieninformations rare que l’on parte du néant.Traiter Par principe, nous symbolisée proposons par des déjà disponibles. la différence, mal des informationsbasées déjà disponibles. Traiter la différence, symbolisée par solutions surtelle une est réutilisation et un recyclage le « delta »fonctionnelles intégré dans notre logo, notre philosophie de base.optimal Ceci a le « delta » intégré dans notre logo, telle est notre philosophie de base. Ceci a des informations déjà disponibles. Traiter les la différence, symbolisée par le pourpour conséquence de réduire radicalement coûts, de maîtriser les délais conséquence de réduire radicalement les coûts, de maîtriser les délais «delta» intégré dans courts notre logo, telle est notre philosophie de base. Ceci parfois extrêmement et de garantir ainsi le time-to-market. La parfois extrêmement courts et de garantir ainsi le time-to-market. Laquaquaalitépour conséquence de réduire radicalement les coûts, del’identité maîtriser les des traductions est homogène, les contenus sont fiables, de lité des traductions est homogène, les contenus sont fiables, l’identité delala délais parfois extrêmement courts et de garantir ainsi le time-to-market. marque respectée. marque respectée. La qualité des traductions est homogène, les contenus sont fiables, l’identité de laLemarque respectée. Le Groupe STAR est est à laà disposition desdes entreprises Groupe STAR la disposition entreprisessouhaitant souhaitantaméliorer améliorerlala Le Groupe STAR est à la disposition des entreprises souhaitant la qualité de leur documentation, auxquelles il propose une personnaliqualité de leur documentation, auxquelles il propose uneétude étudeaméliorer personnaliqualité leur documentation, auxquelles il propose une étude personnalisée sans engagement. séede sans engagement. sée sans engagement. Rue de lalaRépublique 15 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds la République • CH-2300 Chaux-de-Fonds RueRue dede République 1515• CH-2300 LaLa Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 910 53 70 • Fax +41 32 910 Tél. +41 32 910 53 70 • Fax +41 32 91053537676 Tél. +41 32 910 53 70 • Fax +41 32 910 53 76 lachauxdefonds@star-group.net • www.star-group.net lachauxdefonds@star-group.net • www.star-group.net lachauxdefonds@star-group.net • www.star-group.net

333


LAUREATO, BOÃŽTIER ACIER, 42 MM


Calibre GP 1800 Heures, minutes, seconde centrale et date

www.girard-perregaux.com


ADYB sàrl

Entreprise de construction dans le canton de Neuchâtel, pour Le Locle et pour toute la vallée de la Sagne, la Brévine et Les Brenets.

Produits, services ● Construction ● Rénovation ● Charpente en bois ● Couverture et maçonnerie ● Villas ossatures bois préfabriquées, villas traditionnelles ● Ruraux et hangars, rénovations, revêtements, ossature bois, couverture, rénovation ferme, reconstruction, transformation de bâtiment, construction en bois, chalet ● Isolations injectées

ADYB sàrl

Benoit Didier & Yann Charpentes en bois · Entreprise de Construction · Isolation La Forge 122 2405 La Chaux-du-Milieu Mobile Didier • 079 634 10 47 Mobile Yann • 079 252 85 19


ARCHITECTURE & CONSTRUCTION

Un marché en pleine évolution

Novateur et dynamique, le canton de Neuchâtel offre un patrimoine architectural abondant qui se décline selon plusieurs types. Architecture classique ou contemporaine, l’urbanisme d’aujourd’hui fait face à de nombreux défis et problématiques auxquels les associations professionnelles neuchâteloises et les acteurs locaux doivent répondre. Une actualité complexe qui se traduit par la recrudescence du secteur de la rénovation et de la protection du patrimoine bâti. Zoom sur ce secteur qui porte des valeurs liées au développement durable, à l’innovation, à la créativité ou encore à la confiance et la proximité. © Vincent Bourrut

337


INTERVIEW

YVES-OLIVIER JOSEPH

Architecte cantonal

Réorganiser et regrouper l’administration cantonale Canton multifacette, connu pour son dynamisme économique, Neuchâtel est également un canton en pleine évolution. Malgré une situation financière actuellement difficile, des projets immobiliers voient néanmoins le jour. Chef du service des bâtiments, architecte cantonal pour la République et canton de Neuchâtel, Yves-Olivier Joseph nous parle des grands projets de l’Etat en cours de réalisation ou de planification dans le canton.

NHOJ, La Chaux-de-Fonds. Projet d’hôtel judiciaire. Illustrations mises à disposition par le bureau Isler Gysel architekten Zürich

338


Pouvez-vous nous en dire davantage sur votre parcours professionnel? J’ai effectué mes études d’architecture à l’EPFL de Lausanne où j’ai obtenu mon diplôme en 1989. J’ai ensuite travaillé comme architecte dans différents bureaux, notamment à La Chauxde-Fonds et à Neuchâtel, puis dans le canton de Vaud. J’ai également exercé comme indépendant pendant quelques années. Après avoir intégré le service des bâtiments en tant qu’adjoint, j’ai repris le poste d’architecte cantonal le 1er janvier 2013. Quel est le rôle du service des bâtiments? Le service des bâtiments est responsable de la gestion globale du patrimoine immobilier de l’Etat, de la réalisation des nouvelles constructions, de la rénovation, de l’entretien et de l’exploitation des bâtiments existants ainsi que de la mise en application de la politique cantonale du logement. La valeur du patrimoine immobilier de l’Etat de Neuchâtel se monte actuellement à 1 340 000 000 CHF (valeur ECAP 2015) avec près de 300 bâtiments. Il ne s’agit pas seulement de surfaces administratives mais aussi de bâtiments nécessaires et adaptés aux besoins des différentes missions de l’Etat avec notamment des centres professionnels, universités, hautes écoles, des casernes, des prisons, des hangars, des locaux pour la police ou encore pour les autorités judiciaires, sans oublier des châteaux et quelques musées dont le fameux Latenium. Quelles sont les caractéristiques de l’architecture neuchâteloise? Il faut savoir que l’architecture obéit à différentes écoles, les règles «canoniques» de l’architecture classique ayant laissé la place à celles, plus concrètes, de l’architecture contemporaine grâce notamment aux travaux menés par Le Corbusier, né, on peut le rappeler, en 1887 à La Chaux-de-Fonds. Selon moi, le choix de telle ou telle architecture n’est pas seulement une question de mode, c’est quelque chose de beaucoup plus complexe qui dépend notamment de la culture, des modes de vie, de la technique et de l’environnement. C’est un art qui intègre l’ensemble de ces paramètres. Si

CPLN, Neuchâtel Travaux d’assainissement de l’enveloppe et nouveau bâtiment, en cours © Arcinfo

l’urbanisme neuchâtelois se distingue par ses deux pôles urbains que sont la Ville de Neuchâtel, typiquement médiévale avec son château qui do­ mine la vieille ville, et La Chaux-de-Fonds, ville-manufacture avec son tissu en «damier», d’ailleurs classée depuis peu au patrimoine mondial de l’Unesco, on ne peut pas dire qu’il existe une architecture caractéristique locale. Tout au plus pourrait-on admettre deux approches différentes avec d’un côté une priorité donnée à l’intégration au site et à la vue sur le paysage et de l’autre une architecture réagissant aux règles strictes liées à un urbanisme qualifié d’horloger. De manière générale, l’architecture neuchâteloise, comme l’architecture suisse d’ailleurs, se veut plutôt rationaliste, ce qui n’enlève en rien à son caractère novateur comme le prouve par exemple le Stade de La Maladière réalisé à Neuchâtel dernièrement, avec son entrée principale généreuse et ouverte vers l’Est, surplombée par des salles de gymnastique comme suspendues dans l’air. Une réalisation faisant appel à des techniques de pont et qui s’appuie sur le savoir-faire d’architectes et d’ingénieurs locaux. L’architecture aujourd’hui, c’est aussi, et de plus en plus, revaloriser et assainir des bâtiments anciens, et plus particulièrement ceux réalisés pendant les trente glorieuses. Une nouvelle problématique peut-être encore plus complexe que de construire à neuf... CPMB, Colombier Travaux de rénovation, terminé © SBAT

NHOJ

339


Château de Neuchâtel. Réfection de la cour intérieure, en cours

Château de Boudry

© SBAT

© SBAT

Quels sont les grands projets réalisés ou en cours dans le canton? Parmi les derniers projets qui sont venus enrichir le patrimoine de l’Etat, il y a bien entendu Microcity à Neuchâtel, inauguré et mis à disposition de l’EPFL en 2014 pour développer une antenne liée à la recherche en microtechnique. Nous avons également inauguré en février 2017 un nouveau bâtiment au Centre professionnel du Littoral neuchâtelois (CPLN) à Neuchâtel. Quant aux autres bâtiments existants sur le site, des bâtiments vieux de près de 50 ans et aujourd’hui dans un état de dégradation avancé, nous sommes en train d’assainir leur enveloppe, ce qui leur donnera un tout nouveau visage, et permettra surtout de faire des économies d’énergie substantielles tout en garantissant la sécurité des étudiants. Nous travaillons également sur la réalisation de deux datacenter, l’un dans Laténium, Hauterive Construction de 3 maisons lacustres, terminé © SBAT

Data Center, Jardinière 157, La Chaux-de-Fonds Aménagement dans bâtiment existant, en cours d’assainissement © SBAT

340

HE-ARC, Neuchâtel Réalisation, terminé © SBAT

le «bas», l’autre dans le «haut». Dans ce cas, la configuration du canton sert à merveille le principe de redondance nécessaire à la sécurité du réseau informatique. Celui du «haut» sera installé dans un bâtiment existant (anciennement Portescap) en cours de rénovation. Celui du «bas» viendra compléter le centre informatique fraîchement installé aux Cadolles. ... Et les projets à venir? A l’instar des cantons voisins, Neuchâtel a pour objectif de réorganiser et de regrouper son administration cantonale au sein de pôles administratifs. Aujourd’hui, l’administration cantonale occupe près de 45 000 m2 de surfaces de bureaux disséminées en une multitude de lieux différents. Cette satellisation est pénalisante en termes d’accueil et de service au public mais également en termes d’efficience et de transversalité entre les services de l’Etat. Parmi les principaux projets à venir, la construction du Nouvel Hôtel Judiciaire (NHOJ) à La Chaux-de-Fonds, qui regroupera les activités du Ministère public d’une part, et celles du Tribunal d’instance d’autre part. Ce nouveau bâtiment sera situé en plein cœur de la ville, dans le nouveau quartier «Le


Microcity, Neuchâtel. Réalisation, terminé © Arcinfo

Services contributions (SCCO), La Chaux-de-Fonds Transformations intérieures, terminé © SBAT

UniMail, Neuchâtel Réfection des Façades en pierre, en cours © UniNE

Corbusier» qui se développe sur le site de l’ancienne gare aux marchandises, une vaste friche ferroviaire que la Ville de La Chaux-de-Fonds a eu la bonne idée de réurbaniser. Un concours a déjà été lancé il y a quelques années et les plans du bâtiment sont prêts à être mis à l’enquête. Toutefois, un référendum a été lancé contre ce projet, alors que près de 5 millions de francs ont déjà été dépensés dans l’opération. Reste à espérer que nos citoyens comprendront la nécessité de ce nouvel édifice lors des votations prévues en septembre prochain. Autre projet, la création d’un pôle administratif regroupant différents services de l’Etat au quartier de La Fiaz, aussi à La Chaux-de-Fonds, sur l’ancien site de la scierie des Eplatures. La réalisation de la future halte ferroviaire de La Fiaz, à proximité immédiate, en fait un lieu extrêmement bien relié et stratégique pour l’administration cantonale. Un projet similaire est d’ailleurs également à l’étude à Serrières. Par ailleurs, nous commençons à travailler sur la réalisation d’un centre cantonal des archives. Celles-ci sont logées en majorité sous le Château dans des locaux aménagés dans les années 20, mais qui aujourd’hui ne respectent plus du tout les normes actuelles en matière de conservation et de sécurité.

Le service de bâtiments a organisé durant le printemps 2016 une exposition sur le patrimoine immobilier de l’Etat de Neuchâtel: expO SBAT. Pouvez-vous nous en dire davantage sur cet événement et ses objectifs? Au vu de la situation financière du canton et des nombreux grands projets en cours ou à l’étude, il nous paraissait important d’expliquer aux citoyens comment l’Etat se charge de la valorisation et de la gestion du patrimoine cantonal et à quoi cela sert. Lors de l’annonce d’un projet, la plupart des gens ont tendance à se focaliser uniquement sur les millions qui vont être dépensés. Certes, le Nouvel Hôtel Judiciaire va coûter 50 millions de francs, mais il s’agit avant tout d’un investissement et non d’une dépense. Aujourd’hui, l’Etat paie de nombreux loyers très onéreux pour des locaux souvent inadaptés alors que demain il sera propriétaire d’un bâtiment permettant à l’administration judiciaire d’exercer dans des conditions performantes, pour un coût annuel comparable. Sans compter l’aspect sécuritaire qui sera nettement amélioré, aspect devenu non négligeable aujourd’hui. Il est essentiel de pouvoir communiquer tout cela au public, ce que nous avons fait à travers expO SBAT qui s’est tenue à la cité des étudiants en mai 2016. A cette occasion, le patrimoine immobilier du canton de Neuchâtel, ses stratégies et principaux projets actuels ont été dévoilés, soit une quarantaine de planches illustrées et documentées. L’exposition a également été présentée aux députés lors d’une session du Grand Conseil au Château. L’intérêt rencontré nous encourage d’ailleurs à reproduire l’opération dans le futur. Aujourd’hui, ces planches sont toujours consultables sur le site internet du Service du bâtiment de l’Etat de Neuchâtel: http://www.ne.ch/autorites/DFS/SBAT/expOsbat

Service des bâtiments

Rue de Tivoli 5 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 889 64 80 • Fax +41 32 889 60 87 Service.Batiments@ne.ch • www.ne.ch

341


AJS INGÉNIEURS CIVILS SA

« Ensemble façonnons un avenir audacieux » Créé en 1960, AJS ingénieurs civils SA est le plus grand bureau du canton avec 40 collaborateurs. Une entreprise de renom, qui a su évoluer au rythme des nouvelles technologies et du marché de la construction, afin de répondre aux demandes de ses clients. Fort d’une expérience de près de 60 ans et d’une équipe de professionnels pluridisciplinaires, il couvre la quasi-totalité du secteur génie civil à travers cinq grands pôles d’activités et a à son actif de multiples projets de référence. Portrait d’entreprise.

342


Une offre complète de prestations Depuis sa création, l’équipe d’AJS ingénieurs civils SA a su développer ses compétences et élargir son offre. Aujourd’hui, le bureau développe ses savoir-faire à travers cinq grands pôles de compétences: La spécialité d’AJS ingénieurs civils SA repose sur tout le travail portant sur la conception et le dimensionnement de la Structure de bâtiments de tous types, allant de la villa au complexe industriel. Le Génie civil est également son cœur de métier. L’entreprise intervient ainsi sur différents types de projets, tels que les routes, les voies ferrées, les trams et les travaux spéciaux. Elle est également une référence en matière de Voirie et Réseaux Divers (VRD). Depuis 2000, le bureau a intégré la Gestion de projets et intervient comme planificateur général de la maîtrise du triptyque coûts-délaisqualité ou alors comme bureau d’appui au Maître de l’ouvrage. Dernièrement, elle s’est également spécialisée en ouvrant un département dédié au Chauffage et à la ventilation, concrétisant ainsi sa volonté de fonder son activité sur plusieurs piliers, afin de couvrir plusieurs segments du marché. Un développement qui permet à l’entreprise de coordonner à l’interne la structure avec le chauffage et la ventilation, mettant ainsi à profit des synergies dans l’intérêt des Maîtres de l’ouvrage, qui bénéficient dans ce cas d’un seul interlocuteur.

343


Centré à Neuchâtel avec une succursale à Brügg, AJS ingénieurs civils SA développe ses savoir-faire sur l’ensemble du territoire national grâce notamment aux bureaux Richardet & Associés à Yverdon et TMP à Soleure, dont il est actionnaire majoritaire. Un objectif: la satisfaction client Certifié ISO 9001 depuis 1997, AJS ingénieurs civils SA veut en premier lieu, assurer la satisfaction de ses clients par une corrélation entre leurs besoins et les prestations fournies. Pour atteindre cette satisfaction commune, le bureau a mis en place un système qualité basé sur des valeurs telles que l’intégrité, la transparence et la collaboration constructive. Fort de son expérience, avec plus de cinq mille mandats réalisés, le bureau dispose d’un savoir-faire qui lui permet de répondre de manière très ciblée aux exigences de ses clients, quelle que soit la complexité des projets qui lui sont confiés. Il s’appuie sur des méthodes modernes et efficaces de management de projet et dispose d’outils de gestion performants, notamment au niveau de la calculation des coûts et de la gestion des risques, qui lui permettent d’assurer le suivi et le succès de chaque projet. Chaque mandat est géré de manière intégrée à l’interne, en collaboration avec le Maître de l’ouvrage, associé dès le début et à chaque grande étape du projet. Un lien de partenariat essentiel pour garantir la bonne compréhension de ses objectifs et pouvoir lui proposer les meilleures solutions, c’est-à-dire des solutions innovantes, adaptées à son programme

et économiquement supportables. En d’autres termes: avec le meilleur rapport qualité/coûts tout en respectant les délais. La force du capital humain Avec une équipe composée d’ingénieurs, de dessinateurs, de techniciens et de personnel administratif, AJS ingénieurs civils SA puise sa force dans les connaissances et compétences spécifiques de chacun. Fort de 40 collaborateurs, le bureau est capable de répondre avec flexibilité et réactivité à tout nouveau projet, constituant l’équipe adaptée en fonction des savoir-faire requis, couronnée par un chef de projet qui assure la coordination entre chaque intervenant. AJS ingénieurs civils SA entretient un esprit d’équipe fondé sur le respect et la confiance, en encourageant l’expression du potentiel de chacun. Une philosophie d’entreprise ouverte favorisant l’implication et l’efficience de chaque collaborateur, renforcée par un système de management détaillé à travers un manuel diffusé à l’interne visant à atteindre à terme la performance 37/41: être payés 41 heures et n’en travailler que 37. C’est également pour augmenter la performance de ses équipes que la direction d’AJS ingénieurs civils SA a entrepris, dès fin 2014, de développer le leadership des cadres de l’entreprise avec Equites, un des plus importants acteurs de l’équicoaching. L’objectif, développer l’intelligence émotionnelle, la posture et les comportements de leadership et de partenariat à travers le travail avec les chevaux. AJS ingénieurs civils SA est également une société formatrice, puisqu’elle accueille à ce jour 5 ap­prentis dessinateurs en génie civil. Un engagement pour la jeunesse motivée par la volonté d’assurer une relève de qualité. Une entreprise tournée vers l’avenir AJS ingénieurs civils SA se prépare à vivre un changement important au sein de sa direction avec le prochain départ à la retraite de Jean-Marc Jeanneret, directeur du bureau AJS ingénieurs civils SA à Neuchâtel depuis 1991 et ingénieur civil diplômé de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich. Afin que la transmission s’effectue dans les meilleures conditions, un comité directeur a été mis en place regroupant: Jean-Marc Jeanneret, directeur technique et stratégique, David Quesada, sous-directeur et responsable marketing, Guillaume Thorens responsable Ressources Humaines et Assurance qualité et Corinne L’Epée responsable Contrôle Financier).

344


Zoom sur quelques projets

1.50

0.50

prairie maigre

6.60

0.90

chemin piétons/vélos en stabilisé

assise

Stade de Richemont Parcelle N°1657

19.20

Terrain existant approximatif précision 1m

2.80

placette en stabilisé

trottoir en enrobé

5.20

5.20

Fosse de plantation avec mélange terre pierre

Fosse de plantation avec mélange terre pierre

Quercus petraea

Acer campestre

Palissade Voie verte

Quercus petraea

sac des récupération des EP

table et bancs

Emprise chantier

Liaison ferroviaire CEVA à Genève et voie verte: c’est dans le cadre d’un groupement d’ingénieurs qu’AJS ingénieurs civils SA participe au projet ambitieux du CEVA. Il a été chargé de gérer la structure de la première partie du lot 7 qui concerne la tranchée couverte allant de Frank-Thomas à La Gradelle. Les travaux touchant à leur fin, l’intervention du bureau se poursuit par un mandat complémentaire visant à l’aménagement de la voie verte sur la tranchée.

403.40 403.13

403.03

403.13

2.5%

1.5 %

1.0 %

Chemin de Franck-Thomas (Axe de Frontenex)

403.13

403.18

403.10

401.75 401.399 GAZ

Horizon : 400.00m

LÉGENDE:

enrobé bitumineux

empierrements

mélange terre/pierre

terrain naturel

stabilisé

prairie maigre

gravier gazon

grave alluvionnaire

profil de restitution

tranchée drainante

haie vive indigène

afforestation

terre végétale

profil voie verte

milieu xérique

plantation d'arbre

plantes grimpantes

remblai courant

ballast ferroviaire

couche de fondation

murgier

remblai léger

Couches en place du Génie Civil

DESS:

CONT:

DATE:

ECH:

GD/FB

YV/FC

15.04.2016

1/100

DIM:

INDICE:

NOM FICHIER:

420x297mm

-

COUPE_01_70750

VOIE VERTE CEVA COUPE 01

KM:

SECTEUR:

70'750

27.20

Logement au chemin de Poussy à Vernier-3D: dans le cadre de l’optimisation des processus, l’amélioration de la qualité et de l’efficacité de ses projets, AJS ingénieurs civils SA a décidé de systématiser l’utilisation de la 3D via AutoCAD Architecture. Ce travail a été mis en pratique dans le cadre de la construction de quatre immeubles d’appartements pour l’Office fédéral des constructions et de la logistique à Vernier. Cela a nécessité en amont une analyse fine de la conception et représentation selon les échelles de chaque élément de construction (dalles, murs, etc.). La question de la cotation est encore en phase de paramétrage. Ce mode de travail comporte de nombreux avantages: il permet d’extraire des vues en plans et de matérialiser en coupe et élévation chaque élément, et d’offrir une visualisation concrète des questions de structures à résoudre. GCTA - Gestion coordonnée du trafic de l’agglomération Lausanne-Morges: le projet de gestion coordonnée du trafic d’agglomération (GCTA) est une des mesures du PALM (Projet d’agglomération Lausanne-Morges) de 2e génération. Il répond à la volonté de centraliser en même lieu la gestion du trafic de l’agglomération, pour gagner en efficacité et améliorer la mobilité de tous les usagers. Dans le cadre de ce projet, AJS ingénieurs civils SA a été mandaté pour soutenir et conseiller le Maître de l’ouvrage (Etat de Vaud) en tant que bureau d’appuis au Maître de l’ouvrage pour toutes les phases du projet. La GCTA devrait être opérationnelle pour les Jeux Olympiques de la jeunesse, qui auront lieu en janvier 2020. A terme, les personnes voyageant en transports publics et celles circulant sur les routes et autoroutes de l’agglomération bénéficieront d’informations sur l’état du réseau, en temps réel.

AJS ingénieurs civils SA

Rue de la Place-d’Armes 5 • Case postale 1733 CH-2001 Neuchâtel Tél. +41 32 720 01 00 • Fax +41 32 720 01 01 ajs@ajs.ch • www.ajs.ch

345


SIA NEUCHÂTEL

Une organisation de référence, investie sur le terrain A plus de 150 ans, la section neuchâteloise de la SIA continue d’innover pour défendre les droits de ses 210 membres architectes, ingénieurs civils, ingénieurs en environnement ou techniques du bâtiment, géomètres, etc. Pourvoyeuse de normes qui font aujourd’hui référence en matière de jurisprudence dans la profession, l’organisation lance également des actions auprès des autorités et du public, toujours dans une démarche de sensibilisation et de protection des professionnels du secteur. Rencontre avec Jan Robra, président de la SIA-NE et Sébastien Droz-dit-Busset, vice-président. Saars 13 © D. Uldry

346


Quelles sont les principales missions de l’organisation? A l’échelle de la Suisse, la SIA est une référence dans le domaine de la construction puisque plus de 190 normes, règlements directives ou recommandations ont été édictées depuis sa création et que celles-ci servent aujourd’hui de bases incontournables dans le domaine, notamment en matière de jurisprudence. Ces normes ont été édictées dans plusieurs buts: élaborer des bases techniques et de sécurité uniformes, définir des normes de qualité, veiller à une rémunération juste et transparente des intervenants ou encore créer une base de collaboration efficace entre tous les acteurs du domaine de l’environnement construit. En plus de veiller au respect de ces normes, à la promotion de l’organisation dans le canton, de promulguer des conseils et de proposer divers services, la section neuchâteloise remplit un certain nombre de missions clés. Elle collabore notamment à la coordination entre toutes les sections romandes de la SIA, s’engage pour la formation et veille à la sensibilisation du public et des autorités sur le territoire cantonal aux problématiques que rencontre notre secteur. Début 2017, la SIA Neuchâtel a également lancé son observatoire des marchés publics, une nouveauté majeure au niveau du canton. Qu’entendez-vous par «coordination entre toutes les SIA romandes»? Depuis près de deux ans environ, la coordination romande fait véritablement partie de nos nouvelles missions. Il s’agit de favoriser les échanges, la communication et les actions en commun entre toutes les sections romandes de la SIA. Désormais, nous mettons davantage en commun les forces qui, de fait, se complètent les uns les autres. Puis, le fait d’être avec les autres sections et de ne plus être isolée donne à la SIA Neuchâtel une nouvelle impulsion, une motivation supplémentaire pour agir. Afin de concrétiser cette coordination, un comité et un poste de coordinateur financé par la SIA Suisse ont été créés.

PI CFF Gibraltar

Microcity

© OPAN concept SA

© Y. André

Parois antibruit CFF © Mauler SA

En quoi cette coordination romande est-elle bénéfique pour la SIA Neuchâtel? La SIA Neuchâteloise est relativement petite en comparaison avec d’autres sections comme celle de Vaud par exemple. Afin d’avoir voix au chapitre tout en ayant une force d’impact plus forte, la mise en commun de nos actions semblait être une initiative favorable. Depuis que le comité de coordination a été mis en route, nous avons avancé sur de nombreux sujets. Nous avons notamment relancé la visite de réalisations et de chantiers, mais aussi lancé la publication d’un fascicule reprenant tous les biens visités. Bref, ensemble, nous sommes plus forts et pouvons ainsi intervenir sur davantage de projets.

Place de la Gare de La Chaux-de-Fonds © Frundgallina SA

347


La SIA Neuchâtel a lancé début 2017 un observatoire des marchés publics comme l’a déjà fait le canton de Vaud. Pourquoi? Quel est son rôle? L’organisation travaille sur ce projet depuis un moment déjà. Grâce à la coordination romande, au travail de nos équipes et de celles de l’ANIC (l’Association Neuchâteloise des Ingénieurs Civils) et du GAN (le Groupement des Architectes Neuchâtelois), nous avons pu rapidement le mettre en œuvre et comptons beaucoup sur ces résultats pour sensibiliser les autorités aux problèmes qui existent dans nos domaines d’activité. Cet observatoire a pour mission de pré-analyser certains marchés publics – à partir des données publiées sur la plateforme SIMAP – et de les évaluer. Ces informations peuvent ensuite servir à orienter les différents bureaux qui sont intéressés à soumettre une offre pour ces projets. Le but global est d’augmenter la qualité de la mise en soumission de ces marchés et de prévenir les adjudicateurs lorsque des problèmes sont relevés, notamment en ce qui concerne le respect de la législation et des normes clés comme la SIA 142, 143 et 144. L’objectif de la SIA Neuchâtel est véritablement de sensibiliser les pouvoirs publics et de travailler en partenariat avec eux pour faire avancer les choses et augmenter la qualité de cette mise en concurrence.

UPlaNS N5 TP1 © Mauler SA

La sensibilisation aux problématiques de votre secteur est au cœur de vos missions. Comment la mettez-vous en œuvre? Comme évoqué précédemment, la SIA Neuchâtel réalise un important travail auprès des autorités cantonales et communales. L’observatoire des marchés publics va aider en ce sens, mais parallèlement à cela, nous poursuivons nos efforts avec, notamment des actions menées

Passerelle La Tène © Mauler SA

348


PCHP Boudry © Mauler SA

auprès du grand public. L’exposition itinérante «Un pont c’est tout», qui a déjà parcouru une partie de la Suisse, devrait poser ses valises à Neuchâtel courant 2017. Très ludique, il s’agit d’une exposition visant à sensibiliser les visiteurs aux métiers d’ingénieur et d’architecte avec, par exemple, la construction de la maquette d’un pont qui pourra ensuite être emprunté par les visiteurs. La SIA Neuchâtel poursuit également son engagement pour la formation par la participation au salon des métiers capa’cité – dont la prochaine édition aura lieu en 2018, la présentation des métiers d’ingénieur et d’architecte aux gymnasiens, la remise de prix pour les travaux de maturité et la participation à diverses commissions d’experts pour les examens. Enfin, nous continuons bien évidemment à sensibiliser nos membres via divers modules de formation. L’objectif: garantir une certaine éthique de travail et créer un climat de travail durable et serein. Autre rendez-vous important, le Salon de l’Immobilier Neuchâtelois (SINE), en avril. La SIA Neuchâtel organisera son assemblée générale en marge de cet événement, qui consacrera cette année encore une journée à l’architecture et à l’urbanisme.

UPlaNS N5 TP3 © Mauler SA

Passerelle du Millénaire © Y. André

SIA Section Neuchâtel

Rue des Moulins 16 • Case postale 328 CH–2072 Saint-Blaise Tél. +41 58 715 34 02 info@ne.sia.ch • www.ne.sia.ch

349


MSBR NOUVELLE GÉNÉRATION SA

Passion et expertise au service de l’architecture Situé à La Chaux-de-Fonds, MSBR Nouvelle Génération est un bureau à taille humaine dirigé par Pierre Minder. Il propose des solutions innovantes avec pour maîtres mots l’écoute du client et le respect des particularités de chaque projet. Coup de projecteur sur sa philosophie et sur quelques-unes de ses réalisations.

Centre neuchâtelois de psychiatrie à Neuchâtel Eveline Perroud

350


Un bureau local MSBR Nouvelle Génération SA est fortement implanté dans le canton de Neuchâtel, depuis de nombreuses années alors que sa société sœur MBR Architecture SA est, elle, implantée dans le Jura bernois. Au total, huit architectes, sept dessinateurs ou techniciens et trois personnes au service administratif et de secrétariat. Ces bureaux sont formateurs pour apprentis et stagiaires depuis toujours. La pérennité est assurée par le transfert de savoir-faire, par la formation et l’information et aussi par le souci du bien-être des collaborateurs, une équipe polyvalente, avec la capacité de suppléance sous la direction des associés-architectes Pierre Minder et Baptiste Langel. Musée d’histoire de La Chaux-de-Fonds © Ville de La Chaux-de-Fonds, A. Henchoz

L’Ancienne Poste au Locle

Un large panel de prestations MSBR Nouvelle Génération SA est actif aussi bien en construction neuve, qu’en rénovation et transformation et offre la gamme complète des prestations d’architectes, de la conception du projet à sa réalisation. Le bureau intervient dans de nombreux domaines, comme le logement, l’administratif, le commercial, le domaine culturel ou encore médical. Parmi ses nombreux projets, on peut citer notamment la transformation et le réaménagement spatial du Musée d’histoire de La Chaux-deFonds, la réhabilitation de l’Ancienne Poste au Locle en lieu d’accueil culturel, le réaménagement du hall d’entrée de l’Hôpital de La Chaux-de-Fonds, la transformation de

Centre neuchâtelois de psychiatrie à Neuchâtel Eveline Perroud

l’ancienne école des sœurs catholiques à Neuchâtel pour le Centre neuchâtelois de psychiatrie ou encore le centre Migros Eplatures à La Chaux-de-Fonds. Au fil des ans, le bureau a développé des savoir-faire particulièrement reconnus dans la restauration du patrimoine bâti. Parmi ses principaux mandats, la conservation et restauration de la Maison blanche à La Chaux-de-Fonds, la première œuvre de Le Corbusier versus CharlesEdouard Jeanneret ou encore la conservation-restauration du théâtre à l’italienne L’Heure bleue à La Chauxde-Fonds également. Un bureau investit dans le développement durable Pour MSBR Nouvelle Génération SA, les aspects énergétiques de notre patrimoine bâti ne peuvent plus être évités. «Il en va de la crédibilité de ce patrimoine pour voir sa valeur perdurer», précise Pierre Minder, postgradué en énergie en 1986 à l’EPFL et titulaire du diplôme post­ grade HES-SO en énergie et développement durable dans le bâtiment depuis 2008. Soucieux de voir perdurer la substance de chaque édifice, le bureau va au-delà des simples aspects techniques de l’assainissement en incluant une dimension architecturale visant à garantir la cohérence d’une architecture adaptée ou renouvelée. Un engagement pour la préservation du patrimoine justifié aussi par la volonté d’économiser des matériaux et de préserver des terrains vierges de toute construction. 351


Le site de La Chaux-de-Fonds de l’Hôpital Neuchâtelois Eveline Perroud

Eveline Perroud

HEArc-CIFOM Le Locle

352

Une architecture propice à la vie Proche de ses clients, MSBR Nouvelle Génération SA est un bureau disponible et à l’écoute des envies et besoins de ses clients. Il n’impose jamais un style architectural mais oriente le client vers les meilleures solutions qui soient en accordant une priorité à l’adéquation de leurs projets à leur destination propre. Le programme, le lieu, les moyens et autres paramètres nourrissent ainsi le projet avec une préoccupation constante le bien-être de l’homme. «La bonne architecture doit mettre en composition non seulement l’aspect plastique de l’ouvrage mais aussi tous les aspects pratiques pour que la vie humaine existe et soit agréable», explique Pierre Minder. Souhaitant contribuer à l’amélioration de l’architecture, loin de tout élitisme, l’architecte respecte les formes, les structures et la nature des matériaux tout en pensant des objets modulables conformes à l’évolution de nos modes de vie. Dans la cadre d’une construction existante à réhabiliter, c’est la cadre déjà bâti qui va déterminer le nouveau programme d’occupation de l’espace, réalisé sur la base de la recherche d’un équilibre subtil entre une volonté de neutralité et celle de marquer une époque. Zoom sur deux projets emblématiques Le théâtre L’Heure bleue est une pièce maîtresse de l’art architectural du XIXe siècle, classée au registre des monuments historiques d’importance nationale. Erigé en 1837, c’est aujourd’hui avec celui de Bellinzone le seul théâtre néo-classique dit «à l’italienne» à avoir conservé son aspect et sa substance significative d’origine. Pierre Minder s’est vu confié le mandat pour d’abord définir les enjeux et le type d’intervention à prévoir dans ce monument, ensuite pour en réaliser sa conservationrestauration intégrale: inauguration en automne 2003.


Le théâtre L’Heure bleue à La Chaux-de-Fonds

Fort de ses savoir-faire, le bureau a su redonner tout son éclat à cet écrin ancré dans la culture locale. L’enjeu architectural a été de redonner à ce monument son identité et son droit de cité, conjointement d’intégrer les exigences physiques des arts de la scène dans son potentiel de théâtre, sans oublier l’intégration normatives des techniques modernes. Sa façade extérieure correspond à sa façade intérieure de loges et de balcon donnant sur la salle, toutes restaurées selon le décor de 1875 où les couleurs chaudes comme les rouges et ocres dominent. Ses façades se dévoilent aussi depuis le hall et pas perdus de la Salle-de-Musique par des ouvertures suffisantes pour reconnaître l’identité de chacune de ces deux salles prestigieuses. Le résultat est fait de cohérence plutôt que de concessions hasardeuses. En 2013, MSBR Nouvelle Génération est intervenu sur le site de La Chaux-de-Fonds de l’Hôpital Neuchâtelois. Le bureau a réalisé la transformation totale du hall d’entrée, avec création d’un nouveau desk d’accueil ainsi que d’une cafétéria avec kiosque. Concernant l’accès au hall d’entrée, un double sas a été créé. Le premier,

Migros Eplatures à La Chaux-de-Fonds

Marius Durand

Marius Durand

avec porte rotative, permet de réguler les flux d’air et des personnes alors que le second joue le rôle de barrière thermique supplémentaire, protégeant le personnel de l’accueil et les visiteurs lors des périodes de grand froid notamment. L’espace intermédiaire a été pensé de manière fonctionnelle et sociale, avec des bancs donnant sur l’extérieur. L’axe d’entrée a été marqué par un carrelage au sol pénétrant dans le bâtiment afin d’aiguiller les visiteurs et le conduire vers la lumière.

Rue de la Serre 66 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 910 54 10 chauxdefonds@msbr-ng.ch • www.msbr-ng.ch

353


DOMOTIS SA

Un habitat personnalisé conçu en synergie avec le client Spécialisée dans les domaines de l’architecture, de la construction et de la promotion, Domotis SA a su évoluer au fil des années pour devenir une référence dans son milieu. Cette entreprise, qui fêtera en 2019 ses 40 ans, est devenue une structure familiale qui place le facteur humain au centre de sa philosophie. A la tête de cette équipe, Claude-Alain Ruesch, un architecte passionné, qui passera très prochainement le flambeau à ses deux filles ainsi qu’à son confrère Joël Heiniger. Portrait d’une société dynamique et novatrice.

De gauche à droite, Priscilia Vermot, Cindy Ruesch, Anouck Sandoz, Magali Duvoisin, Joël Heiniger et Claude-Alain Ruesch.

354


«C’est avec plaisir que je fais aujourd’hui le bilan de ces 40 dernières années d’évolution. Nous sommes aujourd’hui reconnus pour notre savoir-faire, nos valeurs et notre identité à travers le canton et même ailleurs.» Claude-Alain Ruesch

Un peu d’histoire... C’est en 1979, que débute l’histoire de Domotis SA. Claude-Alain Ruesch, architecte fraîchement diplômé fait le choix de créer son bureau en collaboration avec une entreprise générale jurassienne qui souhaite développer son activité sur l’arc neuchâtelois. Dans les années 80, elle se développe rapidement et devient l’un des plus grands constructeurs de villas de la région. Fort de ses années d’expérience, cet entrepreneur passionné et exigeant entame, en 2000, un virage à 180°. La société change de raison sociale, délocalise son siège du Val-de-Ruz à Bevaix et réduit son effectif pour devenir une structure à taille humaine. Cette réorientation lui permet de recentrer sa politique d’entreprise vers une philosophie où l’architecture s’exprime à travers une personnalisation de l’habitat. Un pari couronné de succès! Aujourd’hui, Domotis SA a ses quartiers sur les rives de lac de Neuchâtel, à Chez-leBart et rayonne sur tout le canton.

Avant

Une structure familiale Entreprise dont la réputation n’est plus à faire, Domotis SA est avant tout une entité familiale aux valeurs humaines. Deux générations travaillent actuellement au sein de la société, Claude-Alain Ruesch, architecte et ses filles Cindy et Anouck, respectivement responsable du bureau technique et chargé de gestion. Le fondateur se prépare à passer le flambeau à ses enfants et vient d’engager Joël Heiniger, architecte EPFL qui prendra la relève au niveau architectural. Celui-ci souhaite: «mettre en avant sa vision académique et conceptuelle au service d’un travail de terrain pour faire évoluer Domotis sans en dénaturer l’essence». Magali et Priscilia viennent compléter cette équipe à taille humaine. La dimension de cette structure de six collaborateurs offre à l’entreprise la possibilité de travailler dans une atmosphère unique et conviviale où l’échange et le partage sont de mise.

Après

L’exemple réussi d’une rénovation de villa à Chez-le-Bart

355


Une activité très diversifiée Active dans tout le canton de Neuchâtel, mais aussi dans le Nord vaudois, Domotis SA propose un panel de prestations large et varié. Entreprise générale et bureau d’architecte, elle a su intégrer et conjuguer ses deux pôles pour offrir à ses clients une multitude de possibilités. Elle met son savoir-faire et sa vision novatrice au service de projets de construction, de rénovation et de transformation, principalement liés à l’habitat individuel et collectif. Les secteurs de construction commerciaux et industriels font également partie de ses compétences. L’un des points essentiels pour Domotis SA est de travailler dans le respect des budgets et délais imposés tout en assurant une qualité de construction. Le client au cœur de ses priorités Pour Domotis SA, l’échange, l’écoute et la compréhension sont des notions essentielles dans la relation qu’elle entretient avec chacun de ses clients. C’est une véritable synergie qui s’instaure entre le spécialiste et le mandataire. «Notre rôle est de prendre en considération les besoins et souhaits des clients en les adaptant à la réalité», explique Joël Heiniger. Cette philosophie, Domotis SA l’adopte aussi avec les différents partenaires avec lesquels elle collabore. Chacun des projets réalisés par ce bureau est personnalisé et individualisé pour répondre efficacement à toutes les demandes.

Avant

Domotis SA a transformé cette ferme vétuste de Dombresson en huit logements de qualité

Quartier Clos Guyenet à Couvet en cours de réalisation

356

Après


L’entreprise accorde autant d’importance aux intérieurs qu’aux extérieurs

Une entreprise qui a su s’adapter à l’évolution d’un marché fluctuant Face à un marché qui a beaucoup évolué, Domotis SA a su réagir en développant ses activités de base vers des prestations plus ciblées. Elle a notamment réalisé un immeuble abritant des appartements protégés pour personnes handicapées ou âgées. «Une chance pour notre bureau de participer à ce projet qui permet à ces personnes de rester chez elles grâce à une architecture adaptée», explique M. Ruesch. Parmi ses projets récents: la réalisation de 40 logements à Couvet ou encore un ouvrage au cœur de la ville de Neuchâtel, comprenant 11 appartements et deux surfaces commerciales. La situation actuelle mène de plus en plus vers la rénovation et la transformation du patrimoine bâti. Préserver celui-ci, tout en le sublimant est aussi l’un des axes de développement suivi par l’entreprise qui possède déjà à son actif de belles réalisations, comme la rénovation d’une ferme à Dombresson qui a été transformée en huit logements de qualité.

Domotis SA

Chemin de la Grève 3A • CH-2025 Chez-le-Bart Tél. +41 32 846 45 95 • Fax +41 32 846 45 93 info@domotis.ch • www.domotis.ch

357


Quand architecture rime avec passion, innovation et échanges L’atelier d’architecture Eleven, situé à Valangin, conçoit de nouveaux projets alliant esthétique, fonctionnalité et équilibre. Il est aussi particulièrement réputé pour ses rénovations et cette capacité à créer sans pour autant dénaturer. Une vision jeune et dynamique où l’humain est au centre des préoccupations.

Réfection d’enveloppe d’une halle de gym à Colombier

Rénovation d’immeuble d’habitation à Boudry

Création d’appartements à Peseux

358


Villa individuelle à Corcelles

Rénovation d’une villa à Neuchâtel

Un nouveau souffle architectural Créé en 2011 par Maeldan Even, architecte EPFL, l’Atelier Eleven Sàrl travaille principalement sur des projets dans la région neuchâteloise, mais aussi du côté de Château-d’Oex. Le bureau est composé d’une équipe de deux architectes passionnés, à la vision novatrice et audacieuse. Leurs premières réalisations ont d’abord été des rénovations et constituent encore aujourd’hui une part importante de leurs activités. L’optimisation des espaces, le travail sur la lumière et la recherche de points de vue sont au cœur des préoccupations de l’Atelier Eleven. Fort de son expérience dans le logement, l’atelier s’est vu progressivement confier de nouveaux projets de construction (immeuble d’habitation, villa individuelle, chalet, etc.) et a récemment gagné un concours d’architecture pour la construction d’immeubles d’habitation dans le Val-de-Travers. En parallèle de ces projets de logements, l’atelier travaille également à la rénovation et réhabilitation de site industriel. Une perception novatrice Grâce à leur petite structure, ces deux architectes peuvent pleinement s’impliquer dans tous leurs projets. Leurs rôles ne se limitent pas aux tâches les plus simples, ils sont présents des prémices du projet jusqu’à sa finalisation avec comme objectif principal de pouvoir répondre à toutes les demandes. Cette polyvalence leur confère un dynamisme qu’ils intègrent à chacune de leurs réalisations. Toujours à l’affût des nouvelles évolutions, visions ou techniques, l’atelier est particulièrement sensible à la problématique énergétique et attache une grande importance à intégrer à ses projets les notions d’écologie et d’économie. Optimisation des espaces, prise en compte de l’environnement existant, recherche des solutions les plus adaptées, le bureau fait preuve d’une réflexion poussée pour être le plus efficace possible. Il recherche sans cesse l’équilibre parfait qui permet de conjuguer technicité et esthétique. Cet atelier se distingue aussi par sa vision globale qui le pousse à réfléchir sur le long terme. Ainsi, il anticipe l’évolution et les différentes problématiques que le bâtiment pourrait rencontrer dans son futur, même éloigné. Dans cette

Immeuble d’habitation à Neuchâtel

même optique, l’atelier fait le choix de travailler en étroite collaboration avec des partenaires qui partagent cette même philosophie de qualité, d’optimisation et d’efficacité. L’importance de l’humain La taille de cet atelier lui permet d’être proche de ses collaborateurs et de ses clients. Toujours à l’écoute et disponibles, ces deux architectes favorisent l’échange, le partage et la discussion et placent le facteur humain au centre de leurs priorités. Pour chacun des projets qu’ils dirigent, c’est une relation de confiance qui s’établit entre eux, leur client et les différents prestataires impliqués sur le projet. Pour définir les besoins réels de leurs mandants, ils prennent en considérations leurs besoins, leurs habitudes de vie et leurs attentes et peuvent ainsi leur offrir un projet sur mesure qu’il leur correspond parfaitement. Cette philosophie alliée à sa méthode de travail portent ses fruits et font aujourd’hui le succès de l’atelier Eleven.

359


INTERVIEW

DANIEL OSWALD

Ecoparc

Une association engagée pour le développement durable Favoriser l’essor du développement durable, telle est la vocation de l’association neuchâteloise Ecoparc. Interlocutrice privilégiée des organismes privés, publics et para-publics, elle se profile en tant que pépinière de projets novateurs et plateforme de mise en réseau pour les acteurs de l’environnement construit et du territoire. Bien Vivre a rencontré son directeur, Daniel Oswald.

© Association Ecoparc

© 123RF / Zlikovec

360


Quelles sont les grandes missions d’Ecoparc? Ecoparc a été créée en 2000. A l’origine de cette association, la volonté commune de plusieurs acteurs d’unir leurs forces dans le cadre du projet de refonte de la zone de la gare de Neuchâtel, qu’on appelle aujourd’hui souvent quartier Ecoparc. La mission principale de l’association est de faciliter l’essor du développement durable de l’environnement construit. A l’intérieur de ce thème, nous travaillons sur deux volets: le partage d’informations avec les collectivités et professionnels par le biais d’expositions, forums et conférences-débats; et aussi l’initiation et la coordination de différents projets. Nous avons plusieurs fonctions: initiateur, pilote, accompagnateur, disséminateur... Cela va dépendre du type de projets. Le plus souvent nous sommes l’interface entre différentes collectivités (communes, cantons) ou acteurs économiques, et favorisons l’émergence de projets collaboratifs entre milieux publics et privés sur l’Arc jurassien essentiellement. Pouvez-vous nous en dire plus sur son organisation? L’association est pilotée par un comité de 13 personnes avec une co-présidence, un secrétariat et une trésorerie. Je dirige l’association avec mon équipe composée de 4 personnes. Nous sommes plutôt des généralistes du développement durable avec chacun des orientations spécifiques, comme la géographie urbaine et sociale, l’ingénierie de l’environnement, ou encore pour mon cas la géologie avec une expérience de 10 ans dans l’industrie en gestion qualité environnement et sécurité.

Equipe de direction de l’association Ecoparc © Association Ecoparc

Forum Ecoparc 2015 - Métropolisation de la Suisse © Association Ecoparc

Ecologie industrielle - Workshop au Val-de-Ruz © Association Ecoparc

Parmi les projets phares soutenus par Ecoparc, sQUAD, un projet transfrontalier pour le développement de quartiers durables. Quelle est son origine et quel rôle joue l’association? Ce projet Interreg réunissant de nombreux partenaires, s’inscrit dans la suite du projet «Eco-Obs: observatoire transfrontalier des écoquartiers» qui a émergé dans un contexte de multiplication des projets d’aménagements transfrontaliers. Il a pour ambition, via une plateforme internet, de créer un Centre de compétences en planification et suivi des quartiers durables impliquant non seulement des actions d’observation et d’évaluation (référencement des projets de quartiers durables) mais également des échanges d’expérience et de savoir-faire entre les acteurs, du conseil dans l’accompagnement de projets et de l’organisation de formations. L’association est responsable de la région de l’Arc Jurassien suisse. 361


Ces dernières années, les activités de l’association ce sont orientées vers une nouvelle thématique: l’écologie industrielle. Pouvez-vous nous en dire davantage? Nous travaillons avec le public et le privé pour la gouvernance, l’animation et la gestion des zones d’activité, qu’elles soient existantes ou en développement. L’écologie industrielle est une approche novatrice qui consiste à considérer une zone d’activité comme un ensemble et à favoriser l’émergence de synergies entre les entreprises de sorte qu’elles aboutissent à une gestion et utilisation durable des ressources. Notre rôle consiste à réunir l’ensemble des acteurs concernés, acteurs économiques comme collectivités publiques afin de les aider à mettre en place des actions communes en fonction d’intérêts communs. Vous êtes notamment intervenus sur la commune du Locle dans le secteur des Saignoles. Quelles ont été les actions concrètes mises en place? La commune du Locle a souhaité initier une démarche d’écologie industrielle au niveau de la commune avec une priorité sur le secteur des Saignoles. Un souhait partagé par les deux entreprises déjà implantées sur le site. Nous avons constitué un comité de projet avec les représentants politiques et techniques de la commune et un représentant de chaque entreprise afin d’identifier et de prioriser les différentes opportunités en termes de mutualisation des ressources et des services sur le secteur. Les premières séances ont abouti à la mise en œuvre de premières actions concrètes, à savoir la mise en place de bus navettes et covoiturage partagés entre les entreprises et la possibilité de mutualiser certains services (par exemple le déneigement).

123RF / Petr Malinak

Vous coordonnez depuis 2008, le programme Energie des Villes de l’Arc Jurassien. Quels sont ses objectifs et est-on aujourd’hui en mesure d’évaluer ses effets? Ce programme a pour ambition de profiler l’Arc Jurassien comme région phare par rapport aux questions énergétiques avec pour objectif de rapprocher les communes engagées vers l’ambitieuse société à 2000 watts. A ce jour, la démarche en est à sa troisième étape et implique 10 com­munes. Suite à différents bilans énergé­ tiques réalisés entre 2010 et 2014 et après avoir tenu compte des conditions météorologiques particulières, l’année 2014 a révélé une baisse de la consommation énergétique de 7% par rapport à 2010. Un excellent résultat qui témoigne de la concrétisation des engagements politiques de plusieurs communes pour réduire leur consommation énergétique comprenant l’assainissement du patrimoine administratif, le développement d’installations photovoltaïques ou encore la mise à disposition de courant vert.

© 123RF / Zlikovec

© 123RF / Albertus Engbers

Association Ecoparc

123RF / rawpixel

362

Faubourg du Lac 5 • Case postale CH-2001 Neuchâtel Tél. +41 32 721 11 74 info@ecoparc.ch • www.ecoparc.ch


VITRERIE BEL AIR

Un expert à votre service © Sawniha

© Sawniha

Spécialisée dans le secteur de la vitrerie, la Vitrerie Bel Air, basée à La Chaux-de-Fonds est dirigée par Nicolas Marguccio, vitrier de formation. Il rachète la société en 2013 après avoir travaillé pendant six ans aux côtés de son prédécesseur et fait le choix de développer le segment de la miroiterie et du façonnage du verre. Entreprise réputée pour la qualité de ses ouvrages, son savoir-faire et son professionnalisme, elle est aujourd’hui le partenaire de confiance idéal pour toutes vos réalisations en verre. A l’écoute de ses clients, elle s’engage à répondre à toutes les demandes avec efficacité et rapidité et offre un suivi personnalisé irréprochable. Remplacement d’une vitre brisée, réalisation d’escalier en verre, d’entre-meubles de cuisine, de séparateur de douche, de plan de travail ou encore de table, la Vitrerie Bel Air est capable de répondre à toutes les demandes. Chaque projet est personnalisé et réalisé sur-mesure pour rendre chaque objet unique. Nicolas Marguccio accorde une très grande importance à la satisfaction de ses clients et met tout en œuvre pour les conseiller et les orienter vers la solution la plus adaptée à leurs besoins.

Vitrerie Bel Air

Rue du Nord 1 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 968 41 83 Portable +41 78 721 22 03, 24/24 (urgences uniquement) info@vitreriebelair.ch • www.vitreriebelair.ch

© Sawniha


Partenaires spécialistes

Les spécialistes de l’énergétique EQUADA SA est un bureau d’ingénieurs spécialisé dans la planification des techniques et de l’énergie dans le bâtiment et l’industrie basé à La Chaux-de-Fonds. Expert reconnu pour son savoir-faire et la qualité irréprochable apporté à chacun de ses mandats, c’est aussi une équipe de professionnels dynamiques qui s’engagent en faveur du développement durable. Bien Vivre est allé à la rencontre de Stéphane Olivier Gaiffe, le directeur de cette société qui fait le choix de s’ouvrir à l’avenir en intégrant dans sa politique d’action les piliers de la Stratégie énergétique 2050 mise en place par la Confédération.

I-Life Centre Aubonne, nouveaux bâtiments Minergie

364


Portrait d’un homme de terrain Stéphane Olivier Gaiffe crée le bureau EQUADA SA, en juin 2004, après un parcours plutôt atypique. Cet homme de terrain qui possède une formation très complète a tout d’abord commencé sur les chantiers avant de gravir les différents échelons. Pour parfaire sa formation, il passe tout d’abord trois CFC (ferblantier, installa- Stéphane Olivier Gaiffe teur sanitaire, dessinateur en installation de ventilations) puis se spécialise avec un diplôme ET en chauffage, climatisation et froid, pour enfin réussir brillamment son diplôme d’ingénieur HES Energie et développement durable dans le bâtiment. Une personnalité dynamique, toujours à l’écoute qui a fait des enjeux du développement durable une priorité. Novateur et toujours à la recherche des meilleures solutions en matière d’énergie, il a notamment, en 1990, contribué à l’élaboration du premier bâtiment de développement durable de Suisse: la Cité Solaire de Plans-lesOuates. Un bâtiment de 82 appartements avec 1400 m2 de capteurs solaires qui a servi de projet pilote pour la Confédération dans le cadre du projet Energie 2000. EQUADA SA, une équipe de spécialistes à votre écoute Actif dans toute la Suisse romande, ce bureau d’ingénieurs est spécialisé dans les domaines de l’engineering et de la planification énergétique, chauffage, ventilation, climatisation, énergies renouvelables. Son équipe composée de six collaborateurs, ingénieurs et techniciens

L’équipe d’EQUADA SA

diplômés HES, DUT et BTS à temps plein met tout en œuvre pour rechercher et développer les solutions les plus adaptées grâce à un savoir-faire technique de pointe. Industrie, construction de bâtiments, depuis les prémices du projet en collaboration avec l’architecte jusqu’à la réception de l’ouvrage, EQUADA SA est à vos côtés.

Vue 3D d’une centrale de chauffage urbain à bois

365


Les points forts d’une société à la pointe de la technique La philosophie d’EQUADA SA est de maintenir le niveau de qualité des prestations qu’elle propose au plus haut de ses performances. Elle a donc construit son activité autour de quatre points majeurs: • Adéquation de la qualité technique, mise en place en regard du budget consenti; • Parfaite connaissance des lois, des règlements et des innovations en matière d’énergie et d’installations techniques; • Diminution de la consommation d’énergie fossile et augmentation de la part d’énergie renouvelable; •  Réduction de la fraction entre l’énergie finale et l’énergie utile pour un confort optimal.

Rénovation et surélévation à Genève

Immeuble PPE Minergie à St-Sulpice (architectes.ch / EQUADA)

Intégration de ventilation et chauffage rafraissement en dalle

Surélévation à Genève

Rénovation Musée d’ethnographie à Neuchâtel

Son leitmotiv: le développement durable Le développement durable est au cœur de chaque projet développé par EQUADA SA. Cette notion fait partie intégrante de la philosophie véhiculée par la société depuis sa création et on la retrouve en premier lieu dans sa raison sociale EQUADA SA qui est le regroupement de plusieurs points importants pour Stéphane Olivier Gaiffe: énergie, qualité et développement durable. EQUADA SA répond également à toutes les nouvelles normes énergétiques comme, par exemple, l’analyse qui permet de déterminer l’étiquette énergétique d’un projet ou d’un bien. Il a d’ailleurs vu évoluer son activité sur le secteur de la rénovation pour apporter aux bâtiments une nouvelle étiquette énergétique. «Permis de construire, transformation, rénovation, nous devons accompagner le maître d’ouvrage, le client ou l’architecte, dans cette démarche de diminution de la consommation énergétique des bâtiments. La consommation d’énergie liée aux bâtiments représente 50% de la consommation totale, nous devons être actifs et proposer les solutions adaptées», explique Stéphane Olivier Gaiffe. 366


Migros La Neuveville, rénovation Minergie

EQUADA SA et ses partenaires En véritable professionnel reconnu pour sa qualité et ses compétences, EQUADA SA est accrédité pour un partenariat avec de nombreuses organisations. Un gage de qualité supplémentaire qui offre également une plus-value à tous ses projets. Le bureau est enregistré comme partenaire spécialiste Minergie pour les études énergétiques du bâtiment, mais aussi les études chauffage, ventilation et sanitaire. Toutes ses conceptions et constructions sont des bâtiments à basse consommation d’énergie répondant aux normes Minergie®, il est également membre de la SSES depuis 1992 (Société Suisse pour l’énergie solaire) et membre spécialisé du Groupement promotionnel pour les pompes à chaleur. Il possède une accréditation fédérale pour l’élaboration des CECB (Certificat énergétique cantonal des bâtiments officiels) et met tout en œuvre pour répondre aux différentes problématiques actuelles liées au besoin réel de réduire la consommation d’énergie. Il s’engage notamment en faveur de la Stratégie énergétique 2050 et bénéficie maintenant d’un soutien plus important de la Confédération.

Immeuble administratif Merk-Serono à Aubonne

Zoom sur les prestations offertes par EQUADA: Thermique du bâtiment •  Concept énergétique, étude de variantes •  Certificats énergétiques des bâtiments (CECB) •  Bilans énergétiques selon SIA 380/1 et 380/4 •  Conception de bâtiments Minergie, Minergie P, ECO et A •  Thermographie, audit énergétique •  Calcul de la diffusion de vapeur •  Protection solaire

Gestion •  Coordination interdisciplinaire CVSE •  Décompte des frais d’énergie •  Gestion financière des projets de construction •  Recherche de subvention et de financement pour les investissements en matière d’énergie

Technique CVS du bâtiment •  Chauffage - ventilation - sanitaire •  Froid industriel - climatisation - air comprimé -  hydraulique •  Energies renouvelables •  Utilisation rationnelle de l’électricité •  Pompes à chaleur - couplage chaleur force •  Utilisation des rejets thermiques •  Techniques hospitalière •  Techniques pour l’industrie

EQUADA SA

Rue Numa-Droz 161 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 913 11 58 • Fax +41 32 926 10 53 www.equada.ch

367


INTERVIEW

OLIVIER HAUSSENER

Fédération Neuchâteloise des Entrepreneurs (FNE)

Une Fédération au service des entrepreneurs

La FNE regroupe près de 70 entreprises du gros œuvre. Depuis 1904, elle lutte pour la défense et la promotion de ses membres, la formation professionnelle et la prévention des accidents grâce à plusieurs événements et cours organisés dans le canton de Neuchâtel. Son autre cheval de bataille: la lutte contre le travail au noir, véritable fléau dans le secteur. Les multiples efforts de cette Fédération mobilisée et investie portent leurs fruits. Les détails avec son président, Olivier Haussener.

© www.guillaumeperret.com

368


Quelles sont les missions de la Fédération? Le rôle principal de la FNE consiste à œuvrer pour ses membres et leurs collaborateurs. Au total, nous réunissons 67 entreprises du gros œuvre, représentant environ 2500 travailleurs pour une masse salariale atteignant quelque 120 millions de francs. Notre objectif prioritaire vise la défense d’un marché libre et d’une concurrence loyale, en luttant notamment contre le travail illicite, et par la formation et la sécurité sur les chantiers. La FNE a également développé un observatoire économique de la vie cantonale dans son domaine d’activité, qui permet de prendre la température du secteur. Il s’agit d’une enquête que nous menons chaque année auprès de nos membres et dont les résultats nous permettent de dessiner les grandes tendances du marché de la construction. Nous informons ensuite nos membres ainsi que les autorités politiques du canton de ces résultats afin d’agir en conséquence, comme nous le faisons par exemple pour tout ce qui concerne les grands projets liés à la mobilité – contournement du Locle et liaison rapide entre Neuchâtel et La Chaux de Fonds notamment.

Comment se porte le secteur de la construction à Neuchâtel? Les résultats de notre dernier sondage portant sur l’année 2015 montrent que le secteur rencontre certaines difficultés. Si le bâtiment s’en sort plutôt bien, avec un chiffre d’affaires de 103 millions de francs contre un peu plus de 96 millions l’année précédente, le génie civil est davantage à la peine. Le chiffre d’affaires du secteur a en effet reculé, passant de 305,5 millions en 2014 à 290 millions de francs en 2015. Mais de façon générale, le secteur subit les contrecoups d’une conjoncture tendue. Les accès plus restreints à la propriété et la nouvelle loi sur l’aménagement du territoire, votée par le peuple en 2014, freinent ou péjorent les projets. La prochaine mise en œuvre de grands chantiers évoqués précédemment, comme les nouvelles voies de contournement qui sont prévues dans le Haut du canton, devrait dynamiser à nouveau le secteur, mais seulement d’ici à 3 ou 4 ans. Pour l’instant, la capacité du canton de Neuchâtel à retrouver un rythme de développement constructif demeure faible. 369


Cette conjoncture pèse-t-elle sur les conditions de travail des collaborateurs? Cela joue, en effet. En témoigne l’engouement très fort pour InterNeb+ en 2015 et 2016. Cet outil, créé par la FNE et Unia, est en réalité une bourse du travail unique en son genre et propre au canton; elle permet à tout travailleur de se prémunir contre tout risque de licenciement économique, en particulier pendant l’hiver qui correspond généralement à l’arrêt des chantiers. Il convient aussi de rappeler qu’entre le 1er novembre et le 31 mars de chaque année, il existe des restrictions de travail dans le canton, à commencer par la délivrance de permis de fouilles qui a lieu au compte-goutte! Une telle entrave pèse sur le développement des entreprises et sur l’emploi, avec pour conséquence un recours avéré aux travailleurs temporaires et une certaine précarisation professionnelle. Bref, tout le monde se retrouve perdant. La FNE milite depuis plusieurs années pour que davantage de permis de fouilles, autorisant un chantier à se poursuivre pendant la période hivernale, soient accordés. Un premier pas vient d’être franchi en ce sens puisque le Conseil d’Etat a récemment modifié son règlement interne: les communes peuvent désormais délivrer des permis de fouilles sous certaines conditions. La machine «libératrice» est donc en marche! La FNE lutte également contre le travail illicite. Comment? La construction est particulièrement touchée par le travail au noir, comme nous le rappellent les affaires dénoncées régulièrement dans la presse. Récemment, une entreprise s’est retrouvée au cœur d’une polémique portant sur un grave dumping salarial. Ce type de tricherie finit par précariser les travailleurs du secteur et léser les entreprises qui y perdent en compétences et en savoir-faire. La FNE tient donc particulièrement à lutter contre cette pratique beaucoup trop répandue: en 2015, 56% des travailleurs contrôlés dans des entreprises suisses se trouvaient en situation d’infraction, contre 46,7% en 2014. Il est grand temps d’agir avec force. Les commissions paritaires du gros œuvre et du second œuvre neuchâtelois ont créé dans ce sens un bureau de contrôle des chantiers. 2,6 postes ont été alloués afin d’effectuer des contrôles de chantiers dans tout le canton, mais cela reste insuffisant. D’abord parce que les ressources humaines dédiées ne sont pas encore assez importantes au vu de l’ampleur du phénomène, et puis parce que les contrôleurs ne disposent d’aucun pouvoir coercitif, leur action est donc fortement limitée. 370

Pour y remédier, j’ai déposé fin septembre un postulat au Grand Conseil neuchâtelois, dans lequel je demande la création d’un groupe d’intervention regroupant tous les acteurs de la lutte contre les abus et le travail au noir sur les chantiers neuchâtelois, à savoir les contrôleurs engagés par les Commissions paritaires neuchâteloises des métiers du bâtiment et les inspecteurs de l’Office de contrôle de l’Etat (OFCO). Ce groupe aurait le pouvoir d’arrêter un chantier, seule action véritablement efficace dans la lutte contre ces abus et la protection des travailleurs. En attendant, une petite victoire pour le secteur: la carte professionnelle, déjà en vigueur dans les cantons de Vaud et Genève, sera prochainement étendue à Neuchâtel, comme du reste à Fribourg et en Valais. Cela devrait permettre de faciliter les contrôles et de lutter contre les pratiques abusives. La formation fait aussi partie des grandes missions de la FNE. Pourquoi est-elle importante? La formation est à la base de nos métiers. Elle permet de former la relève et d’améliorer les compétences des professionnels du bâtiment, tout en faisant de la prévention des accidents et des risques une priorité majeure. Autant de raisons pour lesquelles nous engageons les moyens nécessaires à sa promotion dans le canton. Plusieurs cours sont organisés, notamment pour les machinistes, les grutiers, les conducteurs d’élévateurs ou encore les maçons. L’apprentissage dual est en forte progression dans le canton: +10 % points en 7 ans! Nous avons également terminé la rénovation de notre Centre Professionnel des Métiers du Bâtiment (CPMB), et ce, sans interrompre les cours! Après trois ans et demi de travaux pour un budget de 31,8 millions de francs, le nouveau bâtiment est désormais prêt à accueillir les professionnelles de demain dans un cadre exceptionnel.

Fédération Neuchâteloise des Entrepreneurs Les Longues Raies 13 • CH-2013 Colombier Tél. +41 32 843 41 30 www.fne.ch


Ferrements pour la construction métallique, éléments normalisés et mobilier urbain Dès sa création en 1998, 3C Services SA a su s’imposer comme un acteur innovant dans son domaine. Distributeur de ferrements pour la construction métallique, éléments normalisés et mobilier urbain, 3C Services SA offre un large choix de produits sur-mesure et préfabriqués. 3C Services SA est associé à de nombreuses réalisations emblématiques nécessitant un savoir-faire technique et esthétique pointu, comme le siège mondial de Rolex ou de Vacheron Constantin, Montevetro à Londres, ou l’Aéroport de Genève. Aujourd’hui, composée de 25 collaborateurs, l’entreprise demeure leader en Suisse romande grâce à son service de qualité et de proximité.

Z.I. Champ de la Vigne 2 CH 1470 Estavayer-le-Lac

info@3cservices.ch www.3cservices.ch


F. NUSSBAUM & FILS SA

Une entreprise familiale riche d’une expérience de plusieurs décennies F. Nussbaum & Fils SA a été fondée il y près de 50 ans à La Chaux-de-Fonds. Forte de 20 employés et riche de son expérience, l’entreprise de couverture-ferblanterie propose un large panel de prestations à même de satisfaire l’ensemble des besoins de ses clients. Un partenaire de confiance qui développe au quotidien ses savoir-faire avec pour maître-mots expertise et qualité. Portrait.

372


ardoises fibres-ciment de grand ou de petit format, l’entreprise maîtrise chaque type de toiture, qu’il s’agisse d’une construction neuve ou de rénovation. Elle réalise également des travaux d’entretien, essentiels à la bonne santé des toitures comme le nettoyage, le contrôle des ferblanteries, ou le remplacement de tuiles abîmées ou cassées.

Près de 50 ans d’histoire F. Nussbaum & Fils SA a été créée en 1971 par Francis (prénom de votre papa) Nussbaum. Seul au départ, il ne tarde pas à faire prospérer l’entreprise, rejoint par son fils Daniel dans les années 90. Titulaire d’un CFC de ferblantier, installateur sanitaire et couverture et d’un brevet fédéral de contremaître en ferblanterie, ce dernier reprend en 1998 les rênes de l’entreprise familiale et développe ses activités. Aujourd’hui forte d’une équipe de 20 collaborateurs, elle est active sur les cantons de Neuchâtel, de Vaud ou encore dans le Jura jusqu’aux portes du canton de Berne.

Des prestations complémentaires Soucieuse de répondre toujours plus loin aux besoins de sa clientèle, l’entreprise a étoffé ses domaines d’activités au fil des ans, à commencer dans les travaux d’étanchéité. Elle développe ainsi ses savoir-faire dans la pose des lés d’étanchéité bitumeux ou EPDM pour les toitures sous lestage non accessibles ou les toitures de terrasses accessibles. L’entreprise intervient également pour des raccords résine et des travaux nécessitant de la résine d’étanchéité pour les balcons ou encore les marquises d’entrée. Autre prestation: l’isolation, nécessaire au maintien d’une maison saine. Pour ce faire, les produits utilisés doivent être adaptés au type de toiture, qu’elle soit en pente (toiture chaude à pans semi-ventilés), plate, compacte ou semi-compacte.

Les experts de la couverture ferblanterie Grâce à son expérience de plusieurs décennies dans le domaine de la couverture ferblanterie, F. Nussbaum & Fils SA se positionne en tant qu’expert des toitures. Grandes tuiles, tuiles plates, 373


Afin d’intervenir dans les meilleures conditions sur les différents chantiers, F. Nussbaum & Fils SA a investi dans de nombreux échafaudages de qualité qu’elle propose à la location, aussi bien pour les particuliers que les entreprises générales ou encore les bureaux d’architectes. Elle loue également des autogrues et des nacelles dans un rayon de 30 à 40 kms dans les environs de La Chaux-de-Fonds. En hiver, F. Nussbaum & Fils SA propose aux particuliers, gérances mais aussi aux communes un service de déneigement pour toitures, entrées de garage ou les places de parc.

374

La satisfaction client au cœur des priorités F. Nussbaum & Fils SA est une entreprise de proximité qui attache un soin particulier à satisfaire la demande de la clientèle. Disponible et à l’écoute, elle travaille sur la base de rapports de confiance avec chacun de ses clients pour les conseiller au mieux et leur proposer les solutions constructives les plus adaptées à l’objet et à leur budget. Elle se distingue par son impressionnante réactivité, quelle que soit la complexité du projet confié et s’engage au quotidien à fournir son expertise et un travail de qualité répondant aux normes actuelles et aux règles de l’art du métier.


Une philosophie d’entreprise familiale Forte de ses 50 ans d’expérience et d’une équipe de 20 personnes, F. Nussbaum & Fils SA n’en demeure pas moins une entreprise jeune et dynamique à l’esprit familial. Prônant une philosophie d’entreprise ouverte, Daniel Nussbaum a su instaurer au sein de son entreprise des valeurs comme le respect, le dialogue et l’entraide nécessaire à la bonne marche des choses. Des réunions ont lieux chaque semaine avec les différents chefs de départements pour parler des chantiers en cours et du travail à venir et cerner la bonne entente des équipes actives sur le terrain. Soucieux du bien-être de chacun au travail, des formations continues sont régulièrement proposées aux collaborateurs afin de leur permettre de développer leur savoir-faire et d’évoluer. Afin de transmettre la passion de son métier, Daniel Nussbaum est aussi formateur d’apprentis et accueille actuellement trois jeunes au sein de l’entreprise. Un engagement qui s’explique par la volonté de former une main-d’œuvre qualifiée locale.

F. Nussbaum & Fils SA

Rue de la Fiaz 9 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 926 73 35 • Fax +41 32 926 03 41 info@fnussbaum.ch • www.fnussbaum.ch

375


ZUCCHET SA

Un partenaire à votre écoute Zucchet SA est présente depuis 1976 dans le canton de Neuchâtel. Spécialisée dans les travaux de chapes et carrelages, elle développe ses savoir-faire dans toute la Suisse romande avec pour maître-mot: réactivité et sur-mesure. Zoom sur les activités et la philosophie de cette entreprise locale qui a fait de la satisfaction client sa priorité.

376


40 ans d’histoire A l’origine de Zucchet SA, Elio Zucchet. Contremaître durant de nombreuses années au sein d’une des plus importantes entreprises de la région, il décide par soucis d’indépendance d’ouvrir en 1976 sa propre entreprise de chapes et carrelages à Peseux. Suivit par deux collaborateurs, il ne tarde pas, à force de motivation et de savoir-faire, à se constituer une clientèle fidèle et à faire prospérer son entreprise. Depuis 2005, c’est son fils, Claudio Zucchet qui a repris les rênes de la société familiale. Carreleur de formation et titulaire d’un diplôme en gestion d’entreprise, il a su valoriser ses compétences pour restructurer l’entreprise afin de la rendre plus performante et réactive. Aujourd’hui forte de 43 collaborateurs, dont un apprenti, Zucchet SA est active dans toute la Suisse romande.

Une offre complète de prestations Zucchet SA est le spécialiste des travaux de chapes et carrelages. Grâce à son expérience, elle est à même de proposer un panel complet de prestations, aussi bien pour des réalisations neuves que pour de la rénovation. Son expérience et la qualité de ses équipes constituées de collaborateurs spécialisés, lui permettent d’offrir une large gamme de produits, sans cesse renouvelée selon les tendances, comme avec le béton ciré particulièrement apprécié aujourd’hui. De quoi satisfaire les besoins et exigences d’une clientèle variée, parmi laquelle figurent des privés, des collectivités publiques, des gérances, des architectes ou encore des grandes entreprises. Qualité et sur-mesure Zucchet SA intervient aussi bien sur des petits que sur des gros projets. Disponible et à l’écoute, elle travaille en collaboration avec les maîtres d’ouvrage pour les conseiller au mieux et les aiguiller vers les solutions les plus adaptées à leur projet selon leur budget. De la première visite avec élaboration des descriptifs et du devis, à la pose, jusqu’au service après-vente, elle les accompagne à chaque étape de manière personnalisée. La taille de son effectif lui permet d’être extrêmement réactive à la demande et performante sur le terrain avec l’assurance du respect des délais impartis. Chaque chantier est encadré par des chefs d’équipe expérimentés au bénéfice d’une maîtrise fédérale afin d’assurer un maintien optimal de la qualité. Un ensemble de caractéristiques qui explique le nombre important d’ouvrages d’envergure réalisés par Zucchet SA, dont les clients sont toujours plus nombreux à lui faire confiance.

Zucchet SA

Rue de Rugin 1 • CH-2034 Peseux/NE Tél. +41 32 731 86 26 • Fax +41 32 731 87 03 info@zucchet.ch • www.zucchet.ch

377


Infra Tunnel Travaux souterrains et génie civil spécialisé Construire avec passion, entretenir avec raison

378


Infra Tunnel SA Rue de la Gare 15c 2074 Marin / NE Tél. +41 (0)32 753 74 74 www.infratunnel.ch 379


FNSO

Fédération Neuchâteloise des associations professionnelles du Second Œuvre

380


La génèse Courant 2014, une bande d’amis, formée de plusieurs présidents d’associations neuchâteloises du second œuvre, ont constaté que l’heure était venue pour ce secteur de prendre son destin en mains et de s’organiser; ils ont lancé l’idée de se fédérer autour d’une fédération du second œuvre forte, unie et parlant d’une seule et même voix face à tous les acteurs associatifs, économiques, politiques, étatiques et divers, chaque association membre conservant sa propre identité. La création C’est le 23 mars 2015 que la FNSO a pris son envol. Elle est constituée de 6 associations: • ANEPP - Association Neuchâteloise des Entreprises de Plâtrerie-Peinture • ANM - Association Neuchâteloise des Menuisiers, Charpentiers, Ebénistes et Parqueteurs • suissetec (qui regroupe les professions sanitaires, chauffagistes, climatisation, ventilation, ferblantiersenveloppe du bâtiment) • ACNIE - Association Cantonale Neuchâteloise des Installateurs-Electriciens • Métal Neuchâtel (Constructeurs Métalliques) • ANTV - Association Neuchâteloise des Techniverriers La gestion est centralisée à Malvilliers; un comité composé d’un président et d’un délégué par association membre fixe le cap, les objectifs et les priorités.

La FNSO, une vraie légitimité •  Quelques 17 métiers différents issus du secteur second œuvre • 230 entreprises membres • Une masse salariale supérieure à 100 millions de francs • Un peu plus de 1650 travailleurs (soit environ 75% de la main d’œuvre du secteur actuellement en activité) • 600 apprentis en cours de formation Ses objectifs et missions du moment • Dans un contexte de concurrence exacerbée, de forte pression sur les prix et de marges bénéficiaires souvent en diminution, il est nécessaire de renforcer le partenariat avec tous les acteurs économiques clefs du canton, avec en arrière plan, le souhait d’assurer la pérennité des entreprises et le maintien de l’emploi. Véritable outil politique, la FNSO se positionne sur le plan cantonal, mais aussi sur le plan romand et suisse. •  L’attention est aussi portée sur la promotion des métiers et de la formation professionnelle. Les possibilités de débouchés professionnelles offertes par les métiers du second œuvre sont souvent mal connues du grand public. Tout est mis en œuvre donc, pour en améliorer l’image, par la participation active à divers salons des métiers et/ ou aux championnats des métiers et par une meilleure communication visà-vis de l’extérieur. • La défense des conditions cadre de travail fait également partie des priorités du moment, car elles sont garantes d’une concurrence loyale sur le territoire neuchâtelois.

Fédération Neuchâteloise des associations professionnelles du Second Œuvre La Chotte, Malvilliers • CH-2043 Boudevilliers Tél. +41 32 857 14 68 • Fax +41 32 857 14 69 fnso@bluewin.ch

381


ANM

Association Neuchâteloise des Menuisiers, Charpentiers, EbÊnistes

382


Qui est-elle, en quelques mots? • 47 raisons sociales, une masse salariale avoisinant les 17 millions, 450 travailleurs de la branche employés dans des entreprises membres. • Un centre administratif basé à Malvilliers. • Un comité composé de 6 membres, tous patrons d’entreprises de plus ou moins grande taille, du secteur menuiserie, ébénisterie et charpente, élus par les membres lors de l’assemblée générale. L’association a été fondée en 1938 par quelques entrepreneurs du secteur, des précurseurs et des pionniers puisqu’à cette époque déjà, ils avaient compris le bien fondé et l’utilité d’une association dans la défense des intérêts de la profession et de la branche. Unies, les entreprises d’une même branche sont plus fortes. Aujourd’hui, les missions de l’ANM s’articulent autour de plusieurs axes. Parmi eux, notamment: • Le maintien et la garantie d’une formation de qualité, la transmission du savoir-faire et l’encouragement de la relève; l’association est fortement impliquée dans les processus de formation professionnelle et de formation continue, sur les plans neuchâtelois et romand. • La promotion des métiers. Elle est présente tous les deux ans au cœur de la manifestation Capa’Cité. Des apprentis au travail, qui, par des démonstrations pratiques, témoignent de leurs expériences professionnelles. Quoi de plus parlant face à un public formé de jeunes et moins jeunes. • Le maintien d’une concurrence loyale entre toutes les entreprises qui travaillent sur le territoire neuchâtelois; par des contrôles en entreprises, par des contrôles sur les chantiers neuchâtelois, l’association veille, avec ses partenaires sociaux, à ce que les conditions cadre de travail soient correctement appliquées par tous les acteurs du terrain, qu’ils soient neuchâtelois, suisses ou étrangers.

• L’assistance administrative et le soutien aux entreprises affiliées. • La mise en place de cours de perfectionnement professionnel spécifiques aux métiers. • La promotion de la santé et la sécurité au travail.

Association Neuchâteloise des Menuisiers Charpentiers Ebénistes et Parqueteurs La Chotte, Malvilliers • CH-2043 Boudevilliers Tél. +41 32 857 14 68 • Fax +41 32 857 14 69 info@anm.ch • www.anm.ch

383


GAILLE CONSTRUCTION SA

Des experts de la menuiserie depuis plus de 100 ans Depuis la commune de Fresens, dans le canton de Neuchâtel, l’entreprise Gaille Construction SA travaille le bois sous toutes ses coutures. La charpenterie mais aussi la menuiserie font partie de ses domaines de prédilection depuis plus d’un siècle. Aujourd’hui encore, l’expertise des 90 collaborateurs qui travaillent dans les 4500 mètres carrés d’ateliers est connue et reconnue dans toute la Suisse romande. Zoom sur ces métiers avec Jean-Claude Junod, co-directeur de la société.

384


La menuiserie est le cœur de métier de Gaille Construction SA, comme en témoignent les origines de cette entreprise centenaire. En effet, lorsque Albert Porret voit le jour en 1890 dans le village de Fresens, personne ne se doute que ce jeune garçon, dernier d’une famille de onze enfants, fondera l’un des fers de lance économique de cette petite commune adossée à la montagne du Creux-du-Van. Attiré très tôt par les métiers techniques et le travail du bois, Albert Porret se dirige rapidement vers cette branche et découvre la beauté et la complexité de ce métier ô combien technique. Il commence par suivre un apprentissage de menuisier, puis reçoit son diplôme en 1908. Peu de temps après, en 1913, il décide de créer sa propre activité de charpentier-menuisier dans le village qui l’a vu naître. Plus d’un siècle plus tard, le nom et la direction ont changé, mais les fondations de ce qu’il a bâti sont encore là, sous le nom de Gaille Construction SA. Exigence, sérieux et qualité Depuis ses origines, l’entreprise a privilégié la qualité et le souci du travail bien fait. Les propriétaires se sont succédés, mais cette volonté a toujours animé les dirigeants, qui sont aujourd’hui au nombre de trois: Georges Reift, Luis Correia et Jean-Claude Junod. Portes, agencements divers, armoires, dressings, fenêtres, façades en bois, terrasses, plafonds mais aussi escaliers... L’activité «menuiserie» de Gaille Construction SA est complète et emploie une vingtaine de personnes à temps complet. «Nous sommes particulièrement spécialisés dans les escaliers», précise le co-directeur, Jean-Claude Junod. Ainsi, près de 80 escaliers sortent de ses ateliers chaque année, soit environ deux par semaine. L’entreprise ne lésine pas, non plus, lorsqu’il s’agit d’investir dans de nouveaux outils de production afin de rester, toujours, à la pointe. Début 2017, elle s’est ainsi dotée d’un robot de taille de charpente. Un investissement conséquent, mais qui permet aux collaborateurs de gagner un temps précieux tout en apportant davantage de précision à leur travail. «Cette machine est l’un des poumons de la société, car une très grande partie du bois travaillé passe par elle», commente JeanClaude Junod. Dotée d’une infrastructure parfaite pour accueillir une telle activité qu’est la menuiserie, Gaille Construction SA dispose ainsi de toutes les clés pour réussir dans ce domaine.

385


La satisfaction client comme leitmotiv Ce professionnalisme et cette exigence, l’entreprise les met au service de sa clientèle, composée à 60% de professionnels et à 40% de particuliers. Attachées à répondre aux exigences de ses clients, les équipes de Gaille Construction SA s’investissent au plus près de leurs projets afin de les mener à bien. Conseil, écoute et suivi des avancements sont des fondamentaux de leur travail au quotidien. L’entreprise dispose également de tout l’outillage et des machines nécessaires, ainsi que de logiciels PAO et de collaborateurs fortement expérimentés pour mener à bien ses missions. D’autant que l’entreprise se doit de défendre une renommée certaine, développée depuis plus d’un siècle avec la plus grande attention. «Nous nous attachons depuis toujours à satisfaire pleinement les souhaits de nos clients», affirme ainsi Jean-Claude Junod. 386


La formation, au cœur du moteur Afin d’atteindre un tel degré de professionnalisme, Gaille Construction SA a conscience qu’elle doit aussi jouer un rôle de formatrice et ainsi transmettre ses compétences et son savoir-faire aux nouvelles générations. «Les apprentis qui se pressent aux portes de nos ateliers forment, très certainement, l’une de nos plus belles réussites», se félicite Jean-Claude Junod. L’enseignement qui y est dispensé est de qualité, l’ambiance de travail est saine et propice à l’apprentissage. «Tout est fait pour que les jeunes apprennent dans les meilleures conditions», souligne le co-directeur. Et de poursuivre: «Les échecs sont rares, ce qui est un signe patent de la qualité de l’enseignement dispensé et de la qualité de l’ambiance au sein de l’entreprise». A ce jour, 67 jeunes formés par Gaille Construction SA ont décroché leur CFC de menuisier ou de charpentier, et de nombreux autres sont actuellement en cours de formation. Dans ce domaine-là, aussi, l’entreprise de Fresens est devenue une référence dans tout le canton.

Gaille Construction SA

Route de Saint-Aubin 3 • CH-2027 Fresens Tél. +41 32 835 28 28 www.ossature-bois-suisse.com

387


ACNIE

Association Cantonale Neuchâteloise des Installateurs-Electriciens

388


Quelles sont les missions de l’association? L’association est un centre de compétences patronal. Elle est composée de 34 entreprises membres. Ces entreprises emploient quelques 400 employés, soit une masse salariale d’environ 16 millions de francs. Ses missions sont multiples; elle s’attache, entre autres, à créer et maintenir des conditions cadre favorables pour la branche et pour ses membres; elle est aussi très active dans la promotion des métiers. Elle s’engage fortement en matière de formation et de perfectionnement professionnels. Pour répondre aux attentes de ses entreprises affiliées, l’association s’appuie sur un secrétariat permanent fixé à Malvilliers, à deux pas de l’axe autoroutier La Chaux-deFonds/Neuchâtel. Un comité constitué de 7 personnes, des patrons de PME élus par les membres lors de l’assemblée générale, fixe les lignes directrices, les priorités et les caps à suivre. L’association est par ailleurs représentée dans de très nombreuses commissions et délégations sur le plan suisse, romand et neuchâtelois. Un motif de satisfaction: la rénovation complète des ateliers utilisés par les apprentis au centre de formation professionnelle de Colombier; les jeunes en formation disposent d’un outil de travail moderne, performant, à la pointe de la technologie. Cette réalisation a été possible grâce à la confiance des entreprises affiliées qui ont investi de l’argent dans le projet et grâce au soutien financier de plusieurs partenaires.

Les enjeux: • Ils sont nombreux, mais parmi eux, on peut citer, l’encouragement de la relève, par l’apprentissage dual, qui reste une préoccupation de tous les instants. Tous les deux ans, l’association est impliquée dans la manifestation Capa’Cité, une magnifique vitrine de promotion des métiers; les apprentis sont au travail et montrent leur savoir-faire au public, notamment les jeunes élèves, et renseignent sur les différentes voies professionnelles offertes par nos métiers qui évoluent très vite et sur les possibilités de carrières. • L’association est aussi très attentive au respect des règles en vigueur pour le maintien d’une concurrence loyale entre tous et d’un travail exécuté dans les règles de l’art; les contacts sont nombreux avec l’inspectorat fédéral des installations à courant fort, chargé de vérifier que les entreprises qui réalisent des installations sont titulaires d’une autorisation générale d’installer. D’autre part, par des contrôles en entreprises et sur chantiers, l’association veille au respect des dispositions de la convention collective de travail, qui fixe des règles précises en matière salariale.

Association Cantonale Neuchâteloise des Installateurs-Electriciens

La Chotte, Malvilliers • CH-2043 Boudevilliers Tél. +41 32 857 14 67 • Fax +41 32 857 14 69 acnie@acnie.ch • www.acnie.ch

389


SEVT

SOCIÉTÉ ELECTRIQUE DU VAL-DE-TRAVERS

Un partenaire de confiance au service de ses clients Active essentiellement sur la région du Val-de-Travers depuis plus de 50 ans, SEVT fait aujourd’hui figure de référence dans son domaine d’activité. Proximité, confiance, développement durable sont les valeurs défendues par cette entreprise qui offre une qualité irréprochable à tous ses clients. Bien Vivre est allé à la rencontre de son directeur Pascal Murith. Portrait d’une entreprise novatrice portée sur l’avenir.

390


Une société aux couleurs locales Née en 1966 de la fusion d’anciens services industriels qui étaient actifs sur les communes historiques du Val-de-Travers, la société électrique est une SA de droit privé avec pour actionnaire majoritaire la commune de Val-de-Travers. Avec près de 6 millions de chiffre d’affaires annuel, la SEVT est l’un des plus gros employeurs de la région. Active principalement sur le Val-de-Travers, cette société est avant tout une entreprise de services qui essaie d’être proche de ses clients et de la population. Dans cette même optique, elle favorise l’embauche de collaborateurs issus du tissu local et développe de nombreux projets dans l’optique de promouvoir sa région. Entreprise formatrice, elle engage chaque année plusieurs apprentis avec toujours cet objectif de développer un métier encore méconnu du grand public tout en intégrant des jeunes au tissu économique local.

De prestations variées La SEVT possède de nombreuses compétences dans tous les métiers liés au secteur électrique. Travaux d’installations extérieures et réseau: villas, industrie, rénovation, nouvelles constructions, contrôle d’installations, mise en conformité, travaux sur les réseaux informatiques et télécom, cette entreprise est un acteur incontournable de la région. En parallèle, elle gère un réseau de distribution en étant propriétaire de l’infrastructure, ainsi toute l’électricité transite par son réseau avant d’être distribuée aux ménages. L’un de ses points forts: la

production hydroélectrique avec ses deux usines situées sur l’Areuse. Grâce à celles-ci, la SEVT est capable de produire une énergie renouvelable qui représente 20% de la consommation du District. Elle possède également un magasin d’électroménager qui vise à compléter une offre déjà très diversifiée de services et met en avant le commerce de proximité. 391


Une qualité irréprochable Le principal objectif de cette entreprise est d’offrir un service de qualité irréprochable à tous ses clients. Ménages, grandes entreprises du secteur chimiques, pharmaceutique ou horlogers, collectivités, tous se voient offrir des prestations qui tendent vers l’excellence. Son équipe de collaborateurs expérimentés met son savoir-faire et ses expériences au service du client pour établir une relation basée sur la confiance et le respect. La SEVT fait aujourd’hui figure de référence dans le milieu et met tout en œuvre pour garantir le même niveau d’exigence quant aux prestations qu’elle offre. Le développement durable, un vrai défi pour le futur La SEVT accord une très grande importance au développement durable ainsi qu’à l’énergie verte. Sa volonté de promouvoir la production hydroélectrique répond à la volonté politique actuelle d’obtenir une autosuffisance énergétique au Val-de-Travers en sortant à moyen terme du nucléaire. Dans ce but, l’un de ses grands projets est de renouveler son parc d’usines hydroélectriques afin de produire davantage d’électricité pouvant répondre à un besoin existant. Cette entreprise novatrice et dynamique mise aussi sur des promotions photovoltaïques et offre un tarif plus élevé que celui du marché pour le rachat de l’énergie solaire. «Nous devons confirmer notre volonté d’affirmer notre conscience écologique pour ces prochaines années, à travers une recherche accrue de solutions adaptées aux problématiques actuelles afin de tendre à cette autosuffisance énergétique dont le Val-de-Travers a besoin», explique Pascal Murith. Des partenariats importants En 2014, la SEVT a mis en place un partenariat avec le Groupe E qui est devenu le gestionnaire du réseau de distribution dans le Val-de-Travers. La Société Electrique

392


est restée propriétaire du réseau par lequel transite l’électricité et son partenaire a repris la gestion de sa clientèle. L’entreprise cherche à développer d’autres synergies avec des partenaires de confiance dans le but d’améliorer encore la qualité et la fluidité de distribution du district. La SEVT a investi des fonds importants ces dernières années pour disposer d’un réseau en très bon état dans un paysage qui est plutôt campagnard et montagnard afin d’assurer l’optimisation de celui-ci. Ses différents partenariats avec les localités lui permettent de réfléchir en amont aux changements qui devront être réalisés dans le futur pour pouvoir être réactive et offrir les meilleures solutions possibles face aux développements à venir. Ses défis et objectifs pour l’avenir Au cœur de ses plus grands défis: le renouvellement de son parc d’usines hydroélectriques. A travers ce projet, la SEVT prouve encore une fois sa volonté d’interagir en faveur du développement durable tout en répondant aux besoins actuels en matière d’énergie électrique. A l’heure ou les permis de construire sont déjà déposés, elle doit faire face à de nombreuses contraintes et trouver des solutions qui s’adaptent à tous les intérêts divergents. «Notre but est de créer de l’énergie verte en ayant un impact qui soit neutre et productif pour l’Areuse, en intégrant dans notre projet de développement le cadre géographique et l’environnement existant.» Pour développer son identité visuelle, renforcer son esprit de proximité et développer son magasin, la SEVT envisage également d’agrandir la société et de construire de nouveaux locaux plus modernes et accessibles, toujours à Couvet, sur un axe plus passant.

Société Electrique du Val-de-Travers

Rue du Preyel 9 • CH-2108 Couvet Tél. +41 32 863 12 24 • Fax +41 32 863 22 54 info@sevt.ch • www.sevt.ch

393


Un gage de qualité Entreprise d’électricité générale, Plus Electricité SA fait aujourd’hui figure de référence dans son domaine d’activité. Cette société qui fêtera ses 10 ans cette année est reconnue par tous pour son savoir-faire, sa réactivité, sa flexibilité et le soin qu’elle apporte à chacune de ses réalisations. Capable de répondre à toutes les demandes, elle est le partenaire de confiance idéal pour tous types d’installations électriques. Zoom sur cette entreprise novatrice qui place les valeurs sociales au cœur de ses priorités.

394


Prestations • Installations courant fort • Installations courant faible • Installations de télématique • Installations de sûreté • Installations de domotique • Installations photovoltaïques • Prestations d’ingénierie • Prestations de contrôle, de mesures et d’audits

Depuis 10 ans au service de ses clients Créée le 1er mai 2007 par Stanislas Perzo et Stéphane Isler, deux professionnels expérimentés qui partagent le même parcours professionnel depuis plus de 25 ans et la même philosophie d’entreprise, Plus Electricité SA est une entreprise dynamique. Après seulement deux mois d’existence, elle ouvre sa succursale à La Chauxde-Fonds et connaît très vite une forte croissance, grâce notamment aux clients qui suivent les fondateurs depuis de nombreuses années. Plus Electricité SA évolue au fil du temps et devient un acteur incontournable dans son secteur avec toujours le même objectif: être plus performante pour offrir une qualité irréprochable à ses mandataires. Aujourd’hui, ce sont 42 collaborateurs répartis entre son siège à Marin-Epagnier et sa filiale qui partagent les mêmes valeurs et œuvrent ensemble pour sa pérennité et son développement. Une orientation marquée par le secteur industriel Active principalement sur le canton de Neuchâtel, elle travaille sur demande dans les cantons voisins. Son activité cible particulièrement l’industrie avec des objets de plus ou moins grandes ampleurs. Elle compte parmi ses clients les plus fidèles plusieurs grandes entreprises issues des secteurs de l’horlogerie, du biomédical ou encore de

l’alimentaire. Spécialisée sur ce secteur, Plus Electricité SA détient néanmoins plusieurs cordes à son arc. Elle possède un important département de services qui lui permet d’assurer toutes les activités liées au dépannage, aux petites réalisations ou interventions et réalise de nombreuses rénovations. Elle a également développé un service d’audit d’installations électriques en entreprise qui lui a permis d’étoffer son offre et d’aller plus en avant dans cette dynamique de qualité et d’expertise qu’elle prône. Les valeurs humaines au cœur de ses priorités Depuis ses débuts, Plus Electricité SA place au centre de ses préoccupations le confort et le bien-être de l’individu. Que ce soit avec ses collaborateurs ou ses clients, celle-ci porte un regard attentif aux conditions cadres de travail et à sa culture d’entreprise. Une implication qui se traduit par sa volonté d’interagir efficacement avec tous en créant un climat de confiance et d’écoute propre à la société. Des prémices de la relation, le suivi jusqu’à la facturation finale, la transparence et la qualité font office de valeurs fondamentales. Entreprise formatrice, elle a à cœur de former la jeunesse d’aujourd’hui et participe largement à la formation, que ce soit par le biais de l’engagement d’apprentis ou par la formation en interne de ses collaborateurs. 395


Qualité, flexibilité, réactivité comme mots d’ordre Depuis 10 ans, Plus Electricité SA a inscrit dans sa politique d’entreprise les notions de qualité, de respect, de flexibilité et de réactivité. Dans un monde très concurrentiel, elle a su se démarquer grâce à son système de prise en charge client qui garantit une assistance immédiate, le respect des délais et une qualité de finition parfaite. Entreprise dynamique et novatrice, elle reste à l’affût des avancées technologiques et des dernières règlementations pour être encore plus performante et offrir à ses clients des prestations toujours plus efficientes. Une conscience écologique présente au quotidien L’économie d’énergie et le respect de l’environnement représentent les défis de demain. Plus Electricité SA se veut acteur dans cette démarche et a mis en place plusieurs actions dans ce sens, telles que le tri des déchets sur les chantiers ou encore le regroupement de personnes dans les véhicules pour les déplacements professionnels. Elle insuffle à son équipe ces valeurs qui sont devenues vitales pour l’avenir et joue également le rôle de conseillère auprès de ses clients en les guidant vers des solutions plus adaptées et plus respectueuses de l’environnement. Dans cette optique, elle a développé une filière optimisation de l’énergie et de l’éclairage où elle propose une offre de Relamping. Une technologie de dernière génération qui permet entre autres de consommer jusqu’à 7 fois moins d’énergie.

396


Une entreprise novatrice qui s’ouvre à l’avenir Pour asseoir ses compétences et sa notoriété, Plus Electricité SA mise sur l’optimisation de son savoir-faire, tout en continuant à se perfectionner et à se spécialiser dans ses domaines d’activité. Face à la montée en puissance des nouvelles normes de sécurité ou encore des défis et problématiques du métier, elle fait le choix stratégique de consolider ses acquis sans se perdre dans une trop large diversification de ses activités. Ainsi, elle conserve son leitmotiv: assurer une qualité de finition qui est reconnue de tous. A la recherche permanente de technicité, elle s’intéresse et s’investit dans des projets ou des outils de nouvelle génération lui tenant à cœur et qui lui permettront d’offrir des solutions complémentaires à ses clients. Elle est par exemple, partenaire d’une récente société qui distribue et commercialise un système d’extinction automatique à base

de potassium, encore peu connu en Suisse. Celui-ci se prête idéalement pour la protection incendie de locaux sensibles, tels que informatiques et électriques. Il est utilisé également dans le domaine ferroviaire, automobile et nautique. Ecologique et non-corrosif, il est inoffensif pour l’homme, contrairement à d’autres systèmes existants à gaz.

Plus Electricité SA (siège)

Avenue des Champs-Montants 16B CH-2074 Marin-Epagnier Tél. +41 32 737 80 00 • Fax +41 32 737 80 09 info@pluselectricite.ch • www.pluselectricite.ch

Plus Electricité SA (succursale)

Rue de la Ronde 34 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 937 28 00 • Fax +41 32 937 28 01 info@pluselectricite.ch • www.pluselectricite.ch

397


ÉLECTRICITÉ DES HÊTRES SA

Expérience et polyvalence à votre service Electricité des Hêtres SA a été fondée il y a plus de 30 ans. A la pointe de la technologie et avec plus de 40 collaborateurs spécialisés, elle est à même de répondre à toutes les demandes. Qualité, écoute et réactivité sont des valeurs qui caractérisent cette entreprise familiale.

398


Plus de 30 ans d’expérience Electricité des Hêtres SA a été fondée en 1986 par Pierre-Alain Widmer et Bernard Schneider aujourd’hui parti à la retraite. Fortement ancrée dans la région et au bénéfice d’une large clientèle, elle emploie 40 collaborateurs et travaille sur l’ensemble du canton et les cantons limitrophes. Forte de ses 30 ans d’expérience, elle a à son actif des réalisations d’envergure comme les différents bâtiments de l’Hôpital Neuchâtelois, des grands centres commerciaux, des banques ou encore de célèbres industries horlogères et de microtechniques. Soucieux de voir perdurer cette entreprise familiale, Pierre-Alain Widmer et son épouse ont mis en place depuis 2014 une nouvelle direction regroupant quatre nouveaux administrateurs. De quoi transmettre le flambeau à une nouvelle génération dans les meilleures conditions.

Une culture d’entreprise ouverte et familiale Electricité des Hêtres SA a construit sa réputation en introduisant les notions de service et de proximité à chacune de ses réalisations. Travaillant sur la base de rapports de confiance avec ses clients, elle se veut disponible et à l’écoute de leurs besoins pour les conseiller au mieux et leur offrir un service de qualité. Des valeurs transmises au sein de l’entreprise à travers une charte d’entreprise et une certification ISO 9001. Désireuse de fidéliser ses collaborateurs, la direction accorde un soin particulier au bien-être des collaborateurs à travers une philosophie d’entreprise ouverte. Des formations continues sont régulièrement proposées afin de permettre à chacun d’évoluer professionnellement. Soucieuse d’assurer la relève dans son métier et de transmettre ses savoir-faire, l’entreprise s’engage également dans la formation des plus jeunes en accueillant une dizaine d’apprentis.

Polyvalence et engagement Active dans les installations de courant fort, courant faible, informatique et télécommunication ainsi que domotique et paratonnerre, Electricité des Hêtres SA est capable de répondre à toutes les demandes. De l’étude à la réalisation d’une installation en passant par la maintenance des installations au fil du temps, elle accompagne ses clients à chaque étape de leur projet. Qu’il s’agisse de l’installation complète pour une grande industrie ou pour la construction d’une maison familiale, elle s’investit au quotidien pour assurer des travaux de haute qualité. Elle intervient également chez les particuliers pour les petites installations familiales à travers son département «bricole» toujours prêt à intervenir et à dépanner les clients 24h/24h. Elle est membre du service de dépannage interentreprises AIED.

Rue des Hêtres 4 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 968 37 55 • Fax +41 32 968 42 82 adm@ehetres.ch • www.ehetres.ch

Electricité des Hêtres SA

399


INTERVIEW

PHILIPPE GUBLER

Métal Neuchâtel

Des professionnels engagés et de qualité Fondée il y a plus de 60 ans, Métal Neuchâtel est l’organisation faîtière des entreprises de la serrurerie et de la construction métallique dans le canton. Membre de Métaltech CH, elle compte 25 membres et travaille au quotidien pour défendre les intérêts de la branche et promouvoir ses métiers, notamment auprès des plus jeunes. Bien Vivre a rencontré Philippe Gubler, président de Métal Neuchâtel depuis avril 2016.

400


Quelles sont les principales missions et activités de Métal Neuchâtel? Métal Neuchâtel a pour mission principale de défendre et sauvegarder les intérêts professionnels de ses membres et de les représenter auprès des pouvoirs publics et des tiers. Nous menons un travail de lobbying auprès des pouvoirs publics afin d’assurer des conditions-cadre favorables au développement des activités de nos professionnels et au maintien d’une saine concurrence. Nous avons pour tâche de négocier les conventions collectives avec les syndicats afin de veiller à garantir une certaine paix au travail. Nous jouons également un rôle important en matière de formation en encourageant la formation professionnelle des apprentis et le développement des connaissances professionnelles des patrons et des ouvriers. Disponible et à l’écoute de nos membres, nous leur procurons des conseils et les informons des évolutions législatives importantes mais aussi des nouveautés et tendances dans notre domaine afin qu’ils puissent rester à la pointe. Nous faisons aussi des expertises sur les travaux réalisés lorsque des tiers ne sont pas d’accord entre eux. Pouvez-vous nous préciser vos actions en matière de formation et ses enjeux pour la branche? Dans le domaine de la formation professionnelle nous organisons les cours interentreprises et veillons à ce que le contenu des cours soit en adéquation avec les besoins de la branche. Nous essayons également de promouvoir nos métiers afin d’attirer des jeunes motivés et avec des compétences pour avoir des professionnels de qualité et une main d’œuvre locale. Malheureusement, l’apprentissage dans le bâtiment reste encore trop souvent considéré comme une voie de garage et on peine quelque peu à attirer les meilleurs profils. Les métiers du métal sont pourtant des métiers passionnants qui font appel à de multiples compétences et où les innovations sont nombreuses. C’est également une branche qui offre de réelles perspectives d’évolution et il n’est pas rare de voir un jeune apprenti poursuivre par un CFC de dessinateur, pour devenir ensuite chef de projet. Dans le domaine de la formation continue, nous organisons différents cours de perfectionnement sur des thématiques comme la soudure, l’étanchéité ou encore la sécurité. L’objectif étant également de compléter la formation de certains ouvriers en provenance de l’étranger sachant que nous avons un bassin de recrutement relativement restreint.

Autre défi, la concurrence étrangère... Aujourd’hui, nos entreprises réalisent 70% de fabrication pour seulement 30% de pose, ce qui fait que passablement de produits viennent de l’étranger. Si ça continue comme cela, nous n’aurons bientôt plus que des poseurs dans le canton. A quoi bon alors continuer à former des jeunes! Il est urgent que les autorités politiques prennent conscience de ce problème et prennent les mesures nécessaires, en commençant par augmenter les droits de douane pour les importations des produits manufacturés.

Métal Neuchâtel

Rue de la Paix 128 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds info@metalneuchatel.ch • www.metalneuchatel.ch

401


ANEPP

Association cantonale Neuchâteloise des Entreprises de Plâtrerie-Peinture La marque des pros qui s’engagent

402


L’ANEPP hier C’est à l’époque de la deuxième guerre mondiale que des professionnels de la branche décident de réunir leurs forces pour défendre les intérêts de leurs professions. Ainsi naît le 14 mai 1944 l’ANMPP (association neuchâteloise des maîtres plâtriers-peintres) selon un rapport du secrétariat cantonal de l’Assemblée générale daté du 19 mai 1951. L’engagement, le volontarisme, la force de caractère et les idéaux défendus par les membres des comités qui se sont succédés à la tête de l’organisation patronale ont permis à notre association de devenir un partenaire reconnu par les organisations du monde du travail; partenaires sociaux, partenaires commerciaux, centres professionnels et également par les autorités cantonales et communales. L’identité de l’association est modifiée en 2013, elle devient ANEPP Association cantonale Neuchâteloise des Entreprises de Plâtrerie-Peinture. L’ANEPP aujourd’hui Le comité actuel, composé de 7 membres, soutenu par un secrétariat sis à Hauterive, gère les affaires courantes, les finances et l’administration de l’association patronale. L’ANEPP est présente dans de nombreux comités et commissions sur le plan neuchâtelois et romand et compte à ce jour soixante entreprises membres. L’ANEPP est active dans la lutte contre le travail au noir, le dumping salarial et la sous-traitance en cascade. Le contrôle de l’application et le respect de la convention collective font parties des missions principales. Elle est très impliquée dans l’association neuchâteloise pour le contrôle des conditions de travail active sur les chantiers. Elle prône la concurrence loyale et le libre marché du travail. Elle défend les intérêts de ses membres, les appuie sur le plan politique et juridique. Sur un autre plan, l’organisation s’engage énormément dans la formation professionnelle initiale, supérieure et continue. Elle se fixe également des impératifs au sujet du respect des normes sécurité et la prévention des accidents. Le canton manque de professionnels de la construction; l’ANEPP forme beaucoup d’apprenti(e)s au centre professionnel neuchâtelois du bâtiment (CPMB) avec qui elle entretient d’excellentes relations. Il est à relever que les membres s’engagent activement dans la formation d’apprentis en entreprise. Les entreprises formatrices donnent de leur temps pour ces jeunes, elles définissent les besoins, suivent des cours, remplissent des rapports et prêtent assistance durant les cessions d’examens. L’ANEPP rencontre les jeunes en fin de cycle scolaire lors du salon Capa’Cité qui a lieu chaque 2 ans (années paires) où elle tient un stand de démonstration et de présentation des métiers. Elle est également présente lors de journées portes ouvertes du CPMB tous les 2 ans (années impaires).

Ces deux manifestions sont de véritables vitrines pour les professions de plâtriers-peintres. Les apprentis en cours de formation sont très impliqués, car durant ces diverses journées, ils créent des ouvrages et exposent leur travail devant le public et mettent tout en œuvre pour faire envie aux futur(e)s apprenti(e)s. Les négociations avec les syndicats constituent une mission d’importance pour le bureau patronal. En effet, la convention collective de travail du second œuvre s’applique à l’ensemble de métiers du second-œuvre et l’ANEPP participe activement aux séances aux côtés des autres associations concernées. L’ANEPP collabore étroitement avec les association faitière FREPP (fédération suisse romande des entreprises de plâtrerie-peinture) et la FNSO (fédération neuchâteloise des associations professionnelles du second œuvre). L’ANEPP demain L’ANEPP souhaite démontrer à ses interlocuteurs que faire appel aux entreprises membres de l’organisation patronale est gage de professionnalisme et de sérieux. Les entreprises membres de l’ANEPP s’engagent pour leurs professions. Elles mettent tout en œuvre pour que les travaux soient exécutés dans les règles de l’art et pour le maintien d’une éthique professionnelle; elles garantissent des conditions de travail saines et équitables pour les travailleurs; elles mettent en place des conditions garantissant une concurrence régulière et loyale et promeuvent les belles professions que sont la plâtrerie et la peinture auprès du grand public.

ANEPP

Rouges Terres 61 • CH-2068 Hauterive Tél. +41 79 850 36 02 • Fax +41 32 721 30 40 info@anepp.ch • www.anepp.ch

403


SERVICE DE TOITS I.B. SÀRL

Une entreprise éthique à la pointe en matière d’économie d’énergie La réputation de l’entreprise Service de Toits I.B. Sàrl n’est plus à faire. Cette société familiale à taille humaine, gérée par Ivan-Daniel Batinic, bénéficie de la grande expertise d’Ivan, le père, qui a débuté sa carrière en 1972. Ils sont nombreux à faire confiance à cette équipe de choc qui met un point d’honneur à faire travailler des acteurs locaux et à proposer des services performants pour réaliser des économies d’énergie.

404


Des prestations pour un gain énergétique L’entreprise est également à la pointe en matière d’économie d’énergie. Elle se charge de l’isolation des toitures, de la pose de panneaux solaires et de façades ventilées. La façade ventilée, constituée d’une sous-construction en bois, permet à l’air de circuler entre la paroi extérieure et les murs. Elle améliore les performances thermiques, acoustiques et l’étanchéité des bâtiments (voir photo ci-dessous). «Ces services, subventionnés, permettent de réelles écono­ mies. Cela permet de financer une bonne partie des travaux», signale l’entrepreneur.

Ivan-Daniel Batinic aux côtés de son fils et de son papa

Des références prestigieuses Ivan-Daniel Batinic ne cache pas sa fierté d’entretenir les toitures de bâtiments prestigieux comme l’Hôtel des Postes de Neuchâtel, les châteaux d’Auvernier et de Neuchâtel. «Nous y allons chaque année; nous faisons presque partie de la maison. Nous sommes heureux d’y travailler», raconte le gérant de Service de Toits I.B. Sàrl. Le jeune entrepreneur, diplômé fédéral en Economie d’entreprise ES, a créé sa société avec son père et sa sœur en 2004. Ivan Batinic a commencé en tant que couvreur en 1972 au sein de la société Fredy Zwahlen couverture à Neuchâtel. «Mon père a réalisé les toitures des bâtiments les plus importants du canton. Il est très méticuleux et a un œil avisé sur tout. Grâce à son expérience, on arrive toujours à trouver des solutions», dit IvanDaniel Batinic, admiratif. Ainsi, l’entreprise de Neuchâtel réalise principalement des travaux de toiture et de façade, s’occupe de l’entretien et de la révision de toitures en effectuant un diagnostic très précis, photos à l’appui. «Nous évaluons les dommages qui pourraient survenir dans le futur et suggérons les améliorations à apporter.»

Intervention à Neuchâtel avec un camion nacelle

Des collaborateurs et des prestataires locaux Service de Toits I.B. Sàrl est également une entreprise éthique qui se soucie du bien-être de ses salariés. «Ils ont plaisir à venir travailler chez nous. La petite taille de la société permet une communication directe entre les différents acteurs de l’entreprise.» Pour la main d’œuvre comme pour les fournitures, IvanDaniel Batinic met un point d’honneur à collaborer avec des partenaires locaux. «Je suis attaché au canton de Neuchâtel car j’y suis né et j’y ai grandi. Je veux mettre en valeur les talents locaux au travers de mon entreprise et de mon activité, et perpétuer le savoir-faire local.» «Je souhaite avant tout remercier tous nos clients, nos partenaires économiques et commerciaux mais également la ville et le canton de Neuchâtel pour leur soutien et leur confiance. Nous entrons dans notre 14e année et nous réjouissons de tous les futurs challenges à venir !»

Service de Toits I.B. Sàrl

Rue de la Côte 17 • Case postale 3041 CH-2001 Neuchâtel Tél. +41 32 721 35 85 • +41 76 320 30 98 info@servicedetoits.ch • www.servicedetoits.ch

Façade ventilée à Cortaillod

405


INTERVIEW

PASTOR MUÑOZ - FREDDY MORET

suissetec

A la (re)découverte de métiers d’avenir suissetec est une association fédérant les entreprises du domaine du chauffage, du sanitaire, de la ferblanterie et de la ventilation. Ces secteurs sont essentiels puisque les professionnels qui y travaillent permettent à toute la population de mener un mode de vie confortable, avec un accès facilité à l’eau potable, des toits résistant aux intempéries ou encore un air pur dans chaque pièce de leur habitat. Tous les ans, suissetec recrute 2000 apprentis dans ces différents métiers ô combien porteurs. Le président de la section neuchâteloise, Pastor Muñoz, et le responsable du secrétariat romand, Freddy Moret, nous en disent plus.

406


Fédérer les techniciens du bâtiment suissetec réunit les branches et les employeurs de la technique du bâtiment. L’association compte dans toute la Suisse près de 3500 membres sélectionnés selon leur sérieux et leur professionnalisme. Au total, une dizaine de métiers sont représentés, allant de la planification à la fabrication en passant par l’installation technique dans des secteurs tels que le chauffage, l’installation sanitaire, la ventilation ou encore la ferblanterie. Des métiers porteurs, essentiels au bien-être de la population et qui représentent chaque année plusieurs milliers d’emplois. Les missions principales de l’association portent sur le recrutement et la formation de personnel qualifié. Un véritable défi à l’heure où la jeune génération semble se détourner de ces métiers techniques, pourtant valorisants et primordiaux pour le pays. Des milliers d’emplois à la clé «Nous recherchons tous les ans 2000 apprentis motivés», expliquent d’une seule voix Pastor Muñoz, président de suissetec neuchâtel et Freddy Moret, responsable du secrétariat romand. A Colombier, le centre de formation romand vient justement compléter l’offre du centre professionnel des métiers du bâtiment (CPMB), qui forme tous les apprentis du canton. L’objectif: enseigner

à des jeunes motivés les divers métiers techniques du bâtiment avec le plus grand professionnalisme et ainsi perpétuer l’expertise qui participe à la renommée de la Suisse en la matière. «Le savoir-faire de nos professionnels permet de répondre aux attentes élevées des habitants de notre pays», explique Freddy Moret, qui rappelle également que les meilleurs apprentis partiront représenter le pays aux championnats européens et mondiaux, la Suisse étant régulièrement primée. Afin d’aller encore plus loin dans la recherche de professionnalisme et de qualité, la durée des CFC passera d’ici 2020 de trois à quatre ans pour les installateurs en chauffage, les installateurs sanitaires et les ferblantiers.

Des professionnels de la transition énergétique Ces métiers du bâtiment ne sont pas seulement porteurs en termes d’emplois, ils le sont également en ce qui concerne le développement durable et les enjeux que tout un chacun devra relever ces prochaines années. L’avènement des énergies renouvelables a en effet complexifié ces métiers au bénéfice d’une meilleure qualité de vie et d’un plus grand respect de l’environnement. «En tant que techniciens du bâtiment, nous sommes les acteurs incontournables du tournant énergétique», résume le responsable du secrétariat romand. Ce sont en effet eux qui mettront en œuvre cette transition vers davantage d’éco-responsabilité en participant à la construction de bâtiments 4.0, autonomes et économes, et en développant la domotique et la connectivité dans l’habitat. Un futur désormais tout proche.

suissetec neuchâtel

Avenue des Longues Raies 11 • CH-2013 Colombier NE Tél. +41 32 843 49 66 info@suissetecneuchatel.ch www.suissetecneuchatel.ch

407


ENGIE SERVICES SA

Des solutions pour toute la durée de vie de vos installations en technique du bâtiment ENGIE est le leader des Services à l’énergie, de facility Management et de la technique du bâtiment en Suisse. Présent dans le canton de Neuchâtel depuis près de 70 années, elle offre des solutions individuelles de qualité permettant à un large segment de clientèle de diminuer la consommation d’énergie de leurs installations, d’améliorer l’efficacité énergétique de ces dernières et de préserver simultanément la valeur de leurs biens immobiliers. Zoom sur les prestations et la philosophie de cette entreprise qui se veut avant tout proche de ses clients.

408


L’assise d’un groupe national Depuis plus de 180 ans, ENGIE développe son expertise en Suisse. A l’origine de cette entreprise de renom, la société Sulzer fondée en 1834 qui deviendra Axima en 2001 puis Cofely en 2009. C’est en 2016, qu’elle prendra son nom actuel, ENGIE. Un nom simple et fort qui évoque l’énergie pour tous et qui incarne à la perfection les valeurs et activités de l’entreprise qui planifie, construit, exploite et entretient des équipements climatiques et énergétiques et des biens immobiliers. Son objectif: offrir des solutions individuelles de qualité à forte valeur ajoutée à un large éventail de clients dans le domaine des services à l’énergie, du facility management et de la technique du bâtiment. Des prestations qui font d’ENGIE le premier prestataire en Suisse de solutions complètes. Aujourd’hui ENGIE gère plus de 20 sites en Suisse employant 1400 collaborateurs au total dont plus de 90 apprentis. Une offre globale de prestations ENGIE est présente dans le canton de Neuchâtel depuis 1947. A travers son siège de Neuchâtel et ses succursales de La Chaux-de-Fonds et de Moutier, elle est active sur tout le canton et même au-delà, du Jura bernois au Nord-vaudois et gère des bâtiments et des installations de clients issus de l’industrie, des services, du secteur de la gestion immobilière ou encore du secteur public ainsi que de particuliers. ENGIE Services SA offre des prestations dans tous les domaines de la technique du bâtiment et est à même de prendre en charge un projet de A à Z, du développement à la réalisation. Qu’il s’agisse de chauffage, ventilation, climatisation et sanitaire, elle développe des compétences de pointe, y compris lorsqu’il s’agit de génie technique de froid ou de génie salles blanches. Elle dispose en outre d’un savoir-faire reconnu dans l’automation du bâtiment qui s’étend de la conception jusqu’à la mise en service des installations des bâtiments. Des compétences qui permettent à ENGIE d’être également fournisseur de facility management (technique, infrastructurel, commercial). Désireuse de fournir des solutions couvrant le cycle de vie complet des bâtiments et installations, elle gère également leur exploitation et maintenance visant à optimiser leur utilisation et à augmenter leur efficacité, leur disponibilité et leur durée de vie. 409


Des solutions durables et de qualité ENGIE Service SA s’engage pour des solutions durables, tant sur le plan économique, qu’écologique. Combinant à la perfection un savoir-faire unique en matière de technique du bâtiment avec l’expérience de la maintenance, l’entreprise est le partenaire idéal pour toutes les questions relatives à la diminution de la consommation d’énergie des bâtiments et l’amélioration de l’efficacité des installations pour une exploitation qui se veut respectueuse de l’environnement. Elle élabore des

410

concepts intelligents et sur-mesure qui contribuent à l’économie des dépenses et des ressources apportant ainsi une véritable plus-value à ses clients. L’entreprise s’engage à fournir des prestations de qualité répondant en tout point aux attentes et exigences de ses clients et accorde un soin particulier au respect des coûts et des délais. Un engagement pour la qualité appuyée par la certification ISO 9001 (Système de gestion de la qualité).


Proximité et engagement A travers ses trois succursales disséminées sur tout le territoire neuchâtelois, ENGIE Services SA est une entreprise de services proche de ses clients. Disponible et à l’écoute, elle travaille sur la base de rapport de confiance avec chacun d’entre eux et veille à maintenir un dialogue constant et ouvert durant toute la durée du projet. Ses compétences et la polyvalence de ses équipes, lui permettent d’intervenir aussi bien pour des mandats d’envergure, dans le domaine de l’industrie horlogère par exemple que pour des interventions plus modestes chez des particuliers, comme le simple changement d’une chaudière. «Chez ENGIE Services SA il n’y a pas de petits clients. Chacun est traité avec le même respect et à le droit à la même qualité de service», précise Alain Binetti, directeur d’ENGIE Services SA Neuchâtel. Pour les grands projets, elle n’hésite pas si besoin à solliciter la collaboration d’une des filiales du groupe ou de partenaires externes de confiance. Parce que le service est le cœur de métier d’ENGIE, celle-ci garantit une intervention rapide et performante en cas de panne ou de problème technique grâce à un service 24h/24, 7j/7.

La force des collaborateurs ENGIE Service SA Neuchâtel emploie 60 collaborateurs répartis entre son département installations, SAV et l’administration. Des collaborateurs qualifiés et diplômés capables de mener à bien n’importe quel projet. Consciente de l’importance du capital humain, l’entreprise accorde un soin particulier à la formation de ses équipes à travers de nombreux programmes de formation continue avec des cours aussi bien techniques que sur la sécurité du travail, chose particulièrement importante pour ENGIE Service SA. Elle prône une culture d’entreprise ouverte, fondée sur le respect, l’esprit d’équipe, la communication et la confiance. Chaque employé fait l’objet d’un suivi personnalisé et l’ascension professionnelle est encouragée selon les compétences et aspirations de chacun. Une politique qui explique la grande fidélité des collaborateurs dont certains ont plus de 30 ans de maison. ENGIE Service SA Neuchâtel est également une entreprise engagée pour la jeunesse, puisqu’elle accueille actuellement neuf apprentis. Une manière de transmettre ses savoir-faire et sa passion du métier mais aussi d’assurer une main d’œuvre locale et de qualité.

ENGIE Services SA

Quai Max-Petitpierre 34-36 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 722 65 00 • Fax +41 32 722 65 01 neuchatel@ch.engie.com • www.engie.ch

411


SINGELÉ SÀRL

10 ans au service du client Basée à La Chaux-de-Fonds cette entreprise spécialisée dans le domaine de la ferblanterie et couverture fête cette année ses 10 ans. Dirigée par Cyrille Journot, Singelé Sàrl est reconnue pour sa maîtrise parfaite et la qualité de ses ouvrages. Portrait d’une société jeune et dynamique.

412


Les prestations offertes par Singelé Sàrl: • Travaux de ferblanterie • Couverture • Etanchéité • Isolation • Echafaudage • Paratonnerre • Façade • Toiture • Déneigement Une équipe de professionnels qualifiés Depuis 10 ans, Cyrille Journot est à la tête d’une équipe de six collaborateurs très compétents et passionnés par leurs métiers. Leur savoir-faire et expériences sont le gage d’un travail effectué selon les règles de l’art du domaine. Toujours à la recherche des solutions les plus adaptées, ils sont capables de répondre à toutes les demandes grâce à un travail d’équipe et une philosophie empreinte d’humanité.

Une entreprise dynamique Singelé Sàrl est active sur tout le territoire neuchâtelois ainsi que sur les cantons limitrophes pour les particuliers, les professionnels ainsi que les collectivités. Partenaire de confiance, elle met ses compétences et son savoir-faire au service de ses clients pour leur offrir un travail d’une qualité irréprochable. La satisfaction de sa clientèle étant sa première priorité, elle met tout en œuvre pour garantir un service de premier ordre dans le respect le plus strict des délais et du budget annoncés. Singelé est le partenaire idéal pour garantir une protection efficace et de très haute qualité pour tous types d’immeubles et d’habitations.

Un projet de grande envergure Parmi les nombreux projets réalisés par Singelé Sàrl depuis 10 ans, l’un des plus importants est celui de la Gare de La Chaux-de-Fonds. Un projet réalisé entre fin 2015 et l’automne 2016 qui nécessitait de réaliser la rénovation totale de ferblanterie, couverture et isolation par le dessus du toit de la gare. Un mandat que l’entreprise s’est vue confier après la soumission de son projet suite à un appel d’offre qui a départagé trois professionnels. Ses compétences, son savoir-faire, le respect du budget et sa disponibilité ont été les clés de sa réussite.

Singelé Ferblanterie et Couverture Sàrl

Rue de l’Hôtel-de-Ville 115 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 968 09 06 • Portable +41 79 240 72 11 Fax +41 32 968 09 07 singele.toiture@bluewin.ch • www.singele-ferblanterie.ch

413


Leader en Suisse romande pour la protection incendie Fondée en 2000, Fire System SA est rapidement devenue leader de la protection incendie en Suisse romande. Située à Neuchâtel, elle compte six filiales réparties sur l’ensemble de la Suisse romande, lui permettant une forte réactivité. Grâce à une équipe stable de 100 collaborateurs largement impliqués, elle est dotée de la gamme complète de prestations dans son domaine. Le sérieux, la qualité et l’avant-gardisme sont ses mots d’ordre. Zoom sur cette société innovante et performante. Philip Morris à Neuchâtel

414


Une «success story» Fondée en février 2000 par MM. Pierre et Paul Neury, Daniel Aebi et Laurent Guillet, Fire System SA est une société spécialisée dans le concept de la sécurité et l’application de produits liés à la protection incendie. Partie de zéro employé, elle a connu un développement rapide pour devenir le numéro un en Suisse romande dans son domaine. L’entreprise compte aujourd’hui 100 collaborateurs et s’est progressivement installée sur l’ensemble de la Suisse romande, avec des succursales à Genève, dans le canton de Vaud, à Fribourg, à Berne, Neuchâtel (Jura) et le Valais. Répartie dans ces régions, la société couvre ainsi, sous la direction de 10 responsables technico-commerciaux, toute la Suisse romande et une partie de la Suisse alémanique en garantissant une grande flexibilité en cas d’urgence. Une offre globale en matière de protection incendie «Le cœur de métier de Fire System SA est de protéger les êtres humains et de diminuer les dégâts lors d’un incendie», explique Laurent Guillet. La société est alors une vraie experte en matière de sécurisation des personnes dans les bâtiments, les chemins de fuite et les cages d’escalier. Elle permet ainsi à chacun de ses clients de répondre aux normes AEAI, mais également de diminuer les coûts liés aux assurances, en respectant ces normes. L’entreprise offre une prestation globale allant de l’étude des besoins de protection incendie à la réalisation finale. Son offre de prestation est complète et comprend les domaines suivants: obturation coupe-feu, peinture ignifuge, flocage coupe-feu et projection phonique.

Bruno Buchli

Luis Pereira

Obturation

Microcity à Neuchâtel

Flocage par voie humide

Une équipe impliquée, stable et efficace Fire System SA compte sur ses collaborateurs spécialisés qui ont plus de 15 ans d’expérience dans le domaine de la protection incendie. Sa direction a mis en place un management participatif, permettant ainsi d’impliquer chacun de ses collaborateurs. Ceux-ci sont alors réunis une fois par mois, et une charte des valeurs permet de réunir l’ensemble de l’équipe autour d’objectifs communs. «Notre management repose sur une relation de confiance et nous laissons une marge de manœuvre à chaque collaborateur», confie Laurent Guillet. La transparence et l’écoute continue des collaborateurs sont ainsi la garantie d’un travail performant dans une excellente ambiance de travail. La formation fait également partie intégrante de l’entreprise. Les collaborateurs suivent alors régulièrement des formations, afin d’être au fait des dernières normes et innovations technologiques. 415


Le sérieux, la qualité et l’avant-gardisme «Le respect de nos engagements est une condition sinequanone de notre succès», souligne Laurent Guillet. Offrir des services de qualité et respecter les coûts et les délais sont des valeurs auxquelles tient la société. Grâce à l’élaboration de cahiers des charges précis et une juste prédermination des prix, l’entreprise garantit une maîtrise totale des coûts et des réalisations. Fire System SA est également une entreprise innovante, à l’avant-garde des derniers produits sortis sur le marché. Grâce à un travail de recherche continu, elle est toujours au fait des dernières avancées dans son domaine. Largement impliquée dans les organisations faîtières, elle participe également à la certification des produits. La flexibilité et la réactivité font également partie de la marque de fabrique de l’entreprise. Grâce à une proximité et la taille de l’équipe, Fire System SA garantit une intervention sous 24 heures.

Peinture intumescente

Flocage par voie humide

Peinture intumescente

La participation à des projets phares L’équipe de Fire System SA est intervenue dans son domaine sur des projets phares. Dans le canton de Neuchâtel, elle a réalisé la protection incendie, l’obturation coupe-feu et la peinture ignifuge de La Maladière, du Stade de Neuchâtel, Microcity à Neuchâtel, Universo à La Chaux-de-Fonds, Celgène à Boudry, Hôpital de Pourtalès, Université de Neuchâtel, Hôtel Palafitte à Neuchâtel ainsi que ETA à Boncourt. Il va sans dire qu’elle s’est désormais fait un nom dans les différentes régions. 416

Universo à La Chaux-de-Fonds


Obturation

Flocage par voie sèche

Celgène à Boudry

Plafond acoustique

Des développements à venir: la projection phonique et l’écologie Fire System SA, qui a connu un fort développement depuis sa création, compte bien poursuivre sa lancée. «Nous travaillons à être toujours plus performants en matière de sécurité, afin de répondre aux exigences accrues des normes», explique Laurent Guillet. La société est également en train de développer une nouvelle offre: la projection phonique. Il s’agit d’une prestation qu’elle maîtrise parfaitement et qui connaît un succès croissant. L’écologie est également au centre de ses préoccupations. Au vu de la demande accrue, son objectif est d’offrir des prestations qui sont en accord avec le respect de l’environnement.

Fire System SA

Place Pury 3 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 721 03 83 www.firesystemsa.com

417


OBRIST CHEMINÉE SÀRL

L’expert de la cheminée de A à Z Fondée en 1956 par un maître ramoneur, l’entreprise spécialisée dans le tubage, les systèmes coupe-feu et, depuis plus récemment, dans la pose de poêles et de cheminées a longtemps porté le nom d’Obrist Montage Sàrl, du nom de son fondateur. Rebaptisée Obrist Cheminée Sàrl en 2017, la société a souhaité conserver son attachement familial tout en affirmant un positionnement résolument tourné vers l’activité «cheminées». Rencontre avec le petit-fils du créateur, Alain Obrist, qui a repris les rênes en novembre 2015.

418


Une aventure familiale Depuis plus de soixante ans, Obrist œuvre dans le domaine de l’assainissement des cheminées et la construction de canaux de fumées en acier dans toute la Suisse romande. Aujourd’hui baptisée Obrist Cheminée Sàrl, c’est le petit-fils du créateur, Alain Obrist, qui a repris le flambeau à la succession de son père qui avait lui-même pris la direction en 1986. Il s’agit donc d’une véritable entreprise familiale, à taille humaine, dont les valeurs se retrouvent dans un souci permanent du travail bien fait et de la sélection de matériels de qualité. Si le cœur de métier d’Obrist Cheminée Sàrl reste le tubage, l’activité «cheminées et poêles» prend de l’ampleur. «Nous souhaitons aller plus loin dans ce domaine», affirme en effet Alain Obrist. Une ambition légitime au regard de l’expérience de la société dans le secteur du chauffage en général et de son savoir-faire unique en la matière. «Notre connaissance du produit est poussée et nous ne sélectionnons que des fournisseurs renommés, de qualité, dont les gammes de prix restent toutefois accessibles», ajoute le gérant de la société. Le bois a le vent en poupe Ce nouveau positionnement est tout à fait pertinent au regard de l’engouement que suscitent les appareils de chauffage au bois en Suisse romande. «Les cheminées, les inserts et les poêles constituent des systèmes de chauffage d’appoint très appréciés», commente Alain Obrist. En plus d’habiller une pièce à vivre, ces systèmes permettent de limiter les dépenses énergétiques d’un foyer en augmentant la température ambiante de quelques degrés. D’autant que le bois présente de nombreux avantages: en plus d’être une alternative économique, le bois de chauffage est respectueux de l’environnement puisqu’il limite les émissions de CO2 en comparaison à la combustion de ressources fossiles telles que le pétrole, le gaz naturel ou le charbon. «Le bois est à la fois une ressource propre et locale, dont l’entreposage est sans risque. Il est en ce sens l’énergie du futur», ajoute le gérant d’Obrist Cheminée Sàrl.

S’adapter et innover En phase avec les nouvelles tendances de ce marché qu’elle connaît bien, la société Obrist a conscience de la nécessité d’innover. Afin d’accompagner son repositionnement plus fort sur les cheminées et les systèmes de chauffage au bois en général, elle a adopté au printemps 2017 un nouveau nom: «Obrist Cheminée Sàrl». L’entreprise va également plus loin dans sa relation avec la clientèle puisqu’elle inaugure, courant 2018, un showroom au sein de ses locaux neuchâtelois. Là, seront exposés différents produits qui font la renommée de la société. La rénovation du siège d’Obrist Cheminée Sàrl est également au programme afin de réserver aux futurs clients et fidèles de l’enseigne un accueil des plus chaleureux.

Obrist Cheminée Sàrl

Rue des Parcs 112 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 730 55 00 info@obrist-cheminee.ch • www.obrist-cheminee.ch

419


EXPO 3

Le plus vaste showroom de carrelages dans la région moratoise! EXPO 3 est un showroom de 400 m2 unique dans la région de Morat. On y trouve un vaste choix de carrelages dernier cri, mais aussi de laminés, de PVC et de parquets. A l’origine de ce lieu innovant: Philippe Brechbühler, un professionnel du bâtiment depuis de nombreuses années, fondateur de la société MIB Brechbühler Sàrl, qui se positionne désormais comme un fournisseur hors pair. Grâce à son savoir-faire pointu, il reçoit chaque client sur rendez-vous afin de lui offrir un service personnalisé. Interview.

420


Vous avez récemment créé EXPO 3. C’est un lieu unique dans la région, n’est-ce pas? En effet, le but d’EXPO 3 est de proposer une gamme particulièrement variée et innovante de carrelages, mais aussi de revêtements de sol, dans un lieu d’exposition lumineux. Il s’agit d’une offre unique dans la région en terme de choix et de types de produits. Le showroom est ouvert à tous types de clients. Quels services leur proposez-vous? EXPO 3 est effectivement ouvert à toutes les personnes menant un projet de construction ou de rénovation d’une habitation ou d’une surface commerciale, tels que les architectes, les carreleurs, les décorateurs, les designers, les paysagistes, les promoteurs immobiliers, mais également les particuliers. Il est ouvert en horaire fixe le lundi, mercredi et vendredi de 14 h à 18 h et le samedi matin de 9 h à 12 h. Nous suggérons à notre clientèle de prendre rendez-vous afin de leur offrir un conseil personnalisé et au plus près de leurs besoins. Etant du métier depuis de nombreuses années, je suis à même de garantir de leur offrir des services adaptés. Un autre élément essentiel est la qualité de nos produits en vente directe, et donc à des conditions particulièrement intéressantes. Vous disposez d’une gamme de plus de 500 échantillons et de milliers de références. Quels types de produits peut-on trouver? Parmi les 500 échantillons que l’on peut trouver à EXPO 3, nous proposons une gamme étoffée et diversifiée de carreaux céramiques et de faïence: mosaïques en pâte de verre ou terre cuite; carreaux effet béton ciré, pierre naturelle, métal, ou bois; carreaux ciment ou imitation ciment; dalles de terrasse et de jardin céramique, etc. Notre salle d’exposition est organisée afin que chaque produit puisse être mis en valeur, soit sous forme d’espace avec du mobilier de salle de bains, soit sur des présentoirs. Parallèlement nous proposons un choix de laminés, de PVC et de parquets. Nous disposons aussi d’une offre de stores d’intérieur de tous types.

Le carrelage habille une maison et lui offre une âme, n’est-ce pas? Il est vrai que le carrelage offre une âme à une maison et détermine l’ambiance que l’on souhaite donner à chaque pièce, à l’intérieur comme à l’extérieur, pour les sols et les murs. C’est pourquoi nous offrons une palette élargie de coloris, de formats et de style. Du classique au fantaisiste, du rustique au design épuré, du rétro au contemporain ou encore du 3D, il y en a pour toutes les envies et tous les goûts. Nous disposons d’une gamme importante de carrelages imitation parquets qui offrent

un effet pour le moins authentique et qui sont également très appréciés pour les terrasses extérieures. Les carrelages grands formats (dès 60 x 60 cm) et très grand format (120 x 240 cm par exemple), pour un esprit contemporain, qui apportent une sensation d’espace et de volume à une pièce et conviennent également à de petits espaces. Les carreaux ciment amènent une ambiance vintage colorée et tout à fait tendance. Quant à la mosaïque, pour un effet graphique et lumineux, elle peut être posée sur une surface entière ou sous forme de frise, dans une salle de bains ou à la cuisine et même en tête de lit dans une chambre à coucher. Votre objectif: proposer des produits à la pointe de l’innovation. Comment voyez-vous EXPO 3 évoluer? Nous renouvelons constamment nos produits et sélectionnons avec soin ceux d’actualité et de qualité, grâce à notre réseau de fournisseurs européens. Aujourd’hui, notre projet a pris forme et nous nous réjouissons d’accueillir notre clientèle. Il s’agit désormais de travailler notre visibilité, et pour ce faire de développer le marketing et la communication. Nous avons également de l’espace disponible pour agrandir le showroom.

Länggasse 13 • CH-3280 Murten-Morat Tél. +41 26 670 33 03 • Fax +41 26 670 03 17 mail@expo3.ch • www.expo3.ch

421


PIERRE DANIEL SENN

PRÉSIDENT DE L’UPSA-NEUCHÂTEL

L’UPSA-Neuchâtel, une association au service des garagistes Composée de 4000 garages répartis en 21 sections, l’Union Professionnelle Suisse de l’Automobile (UPSA) a à cœur de défendre les intérêts de la branche et de promouvoir la formation initiale et continue de ses membres. A Neuchâtel, l’association est présidée par Pierre Daniel Senn, également vice-président de l’UPSA Suisse. Ce professionnel de l’automobile s’engage au quotidien pour faire valoir les droits de ses membres et les soutenir dans leur activité. Rencontre.

422


Former et représenter les garagistes professionnels Avec ses 76 garagistes membres, l’UPSA-Neuchâtel est une association qui défend les intérêts de la branche tout en promouvant la formation des professionnels dans tout le canton, et ce depuis le début des années 1960. La formation, initiale et continue, constitue une priorité pour l’association qui collabore avec le CIFOM au Locle (Centre Interrégional de Formation des Montagnes). Là, les apprentis se forment à la mécanique automobile et à la carrosserie afin de gagner en productivité et de proposer, par la suite, des prestations de qualité à la clientèle de leurs garages respectifs. Mieux formés, ceux-ci seront également mieux armés sur ce marché en pleine consolidation sur le canton, avec un à deux garages qui disparaissent chaque année. Autant d’outils permettant d’assurer la pérennité à leur activité. L’UPSA-Neuchâtel joue aussi le rôle de représentant de la branche auprès des autorités publiques, des syndicats et du grand public. Pour ce faire, l’association rencontre régulièrement les pouvoirs publics, principalement à l’échelle cantonale, et organise des entretiens avec les principaux partis politiques dans le but de faire connaître les besoins des professionnels, promouvoir leurs intérêts et défendre leurs droits. Des entrevues sont aussi organisées avec différents services de l’Etat (Service des automobiles, sécurité et hygiène au travail, environnement, etc.) afin de toujours veiller au plus près aux intérêts des membres et les tenir informés des éventuelles nouvelles normes et réglementations. Enfin, l’association participe tous les deux ans au salon neuchâtelois des métiers «Capa’cité» afin de présenter aux jeunes les différents métiers de la branche.

Les temps forts de l’union En plus de les former et de défendre leurs droits, l’UPSA-Neuchâtel veille à ce que ses membres restent informés et prennent part à la vie de l’association et participent à plusieurs niveaux. Pour favoriser les échanges, trois temps forts sont organisés chaque année. A commencer par l’Assemblée Générale: cet événement est un incontournable dans la vie de l’association, car il permet de réunir l’ensemble des membres et de dresser le bilan de l’année écoulée. La deuxième manifestation est la remise des CFC aux apprentis en présence de leurs parents et maîtres d’apprentissage. La troisième rencontre a lieu en automne et regroupe les responsables administratifs et comptables pour un point de situation en matière fiscale, comptable et administrative organisé par la fiduciaire des garagistes suisses (FIGAS). A l’échelle fédérale, au mois de janvier a lieu à Berne la «Journée du garagiste suisse». 600 professionnels se réunissent pour discuter d’une thématique touchant leur secteur d’activité. En 2016, les débats tournaient autour de l’organisation d’un garage en matière de systèmes d’informations et de réseaux sociaux. Cette année, la voiture électrique était au centre des échanges. Cet événement est l’occasion pour les membres de l’UPSA d’en apprendre plus sur un sujet précis affectant la branche automobile et de partager les bonnes pratiques et clés de réussite dans tel ou tel domaine.

423


Un avenir placé sous le signe de la connectivité et de l’hybride Les garagistes professionnels jouent trois rôles clés dans l’économie globale. D’abord, ils aident à prolonger la durée de vie des véhicules, luttant ainsi contre le gaspillage industriel d’une production trop intensive qui finit par peser sur l’environnement. Une mission qu’ils remplissent également en vendant des voitures d’occasion puisque les garages trouvent ainsi une nouvelle utilité à des automobiles de seconde main. Autre rôle des garages: favoriser la trésorerie des usines. Parce qu’ils paient leurs voitures avant de les vendre, ils jouent en quelque sorte un rôle de banquier auprès des fabricants. Afin de continuer à remplir ces missions, le secteur doit préparer son avenir. Les bouleversements technologiques sont nombreux dans l’automobile. Aujourd’hui, les véhicules ont beaucoup évolué par rapport aux modèles circulant les années précédentes. D’un côté, les voitures hybrides, alliant puissance électrique et thermique, commencent à 424

se multiplier sur les routes. Ce type de modèles requiert de nombreuses exigences au niveau de l’entretien et de la réparation. Les garagistes doivent en effet se former et obtenir les qualifications requises pour pouvoir intervenir sur ces automobiles. De l’autre, les voitures gagnent en performance et en nouveaux services. De plus en plus d’entre elles disposent de technologies embarquées qui en font de véritables ordinateurs nomades capables de permettre au chauffeur de téléphoner, de naviguer sur internet ou encore de l’aider à se garer. L’UPSA-Neuchâtel a pleinement conscience de ces nouveaux enjeux auxquels l’automobile doit de plus en plus faire face. Pour y répondre avec le plus d’efficacité, la formation s’affiche comme la solution la plus aboutie. D’ailleurs, l’association réfléchit déjà au lancement de formations en connectivité. Ce serait un pas en avant vers le futur de la branche automobile.

UPSA-Neuchâtel

Faubourg de l’Hôpital 13 • CH-2001 Neuchâtel Case postale 2270 • Tél. +41 32 724 11 24 upsa-ne@etudeott.ch • www.upsa-ne.ch


SAL``LASTRA SPORTS TOURER

Q LA AL QUALITÉ POUSSÉE À LA PERFECTION. tnI ser•aPhares hP • IntelliLux LED® Matrix lleW eg • èSiège iS • Wellness avec fonction massage tSnO l•epOpel O • OnStar – votre assistant de connectivité ivres edet tede service personnel

hcopel.ch .lepo

2016 Cortaillod 2072 Saint-Blaise info@garages-lanthemann.ch 2072753 Saint-Blaise info@garages-lanthemann.ch Tél. 032 2016 843 Cortaillod 44 44 Tél. 032 11 53 www.garages-lanthemann.ch Tél. 032 843 44 44 Tél. 032 753 11 53

www.garages-lanthemann.ch


GARAGES LANTHEMANN

Les garages Lanthemann, un service de qualité depuis 1969 Concessionnaires Opel et Skoda, les garages Lanthemann sont installés à Cortaillod et Saint-Blaise. Ils se démarquent grâce à leur rapidité de réponse, un service irréprochable et un accueil du client au centre des préoccupations. Une entreprise familiale aujourd’hui dirigée par Gaël Lanthemann.

426


Une histoire de famille Si les garages Lanthemann sont aujourd’hui de grandes infrastructures à la pointe de la modernité, ils sont le résultat de tout un parcours générationnel. Tout a commencé en 1969 avec un atelier de réparation, installé à Cortaillod. S’en suivent, le premier garage une année après, puis une halle d’exposition en 79 et encore l’inauguration du centre Opel. Parallèlement, la carrosserie Hago a vu le jour en 82, à Cortaillod toujours. Créée notamment par Daniel Lanthemann et étroitement liée au garage, elle a évolué en même temps et est actuellement importante dans la région. Le centre Opel n’a cessé d’évoluer pour accueillir une station de lavage ou encore une station essence. C’est en 93 que le deuxième site, celui de Saint-Blaise a été inauguré. Après avoir travaillé pour plusieurs marques, c’est Skoda qui a finalement été choisie pour rejoindre Opel. C’est en 2015 que Gaël Lanthemann a repris les rênes de l’entreprise, à l’âge de 24 ans. Après un master en économie et grâce à une vision novatrice, il apporte un regard audacieux et pousse les garages Lanthemann à se distinguer.

Gaël Lanthemann

Une large gamme de prestations Les garages Lanthemann, disposent de deux sites différents, celui de Cortaillod et de Saint-Blaise, et pas moins de 35 employés. La filiale de Saint-Blaise offre une très belle vitrine des marques Skoda et Opel, en plus de s’occuper de toutes les réparations techniques. A Cortaillod, des locaux sur trois étages, modernes, lumineux et confortables offrent aux clients tous les services dont ils peuvent avoir besoin, dans un cadre agréable et professionnel. Le site possède aussi une station essence et de lavage, ainsi qu’un magasin de pièces détachées. Le changement de pneus demandant toujours une certaine organisation, le garage offre la possibilité de les stocker dans ses locaux. Bien entendu, les garages Lanthemann sont spécialistes dans la vente de véhicules neufs et d’occasion. Pour ces derniers, ils bénéficient même du label de qualité Das WeltAuto. Le savoir-faire de l’entreprise est également primordial, c’est pourquoi le personnel est hautement qualifié et la direction est fortement engagée dans l’envie de s’améliorer continuellement. Ces compétences ont d’ailleurs été valorisées par le label Iso 9001, une norme de management de la qualité. Les collaborateurs sont aussi amenés à suivre des formations continues, également demandées par les marques avec lesquelles les garages travaillent.

427


L’accueil du client au centre des valeurs de l’entreprise «Nous voulons démystifier l’image qu’ont souvent les grands garages», explique Gaël Lanthemann. L’entreprise accorde en effet une importance fondamentale au client, qu’il soit ancien ou nouveau, et à son accueil. Chacun d’eux est différent et répondre à toutes les attentes est primordial. Les garages Lanthemann offrent un vrai suivi du véhicule en proposant notamment différents check-up avant l’hiver ainsi que pour la climatisation, ou encore directement des appel aux clients. Le but étant non seulement d’être réactif mais aussi proactif. Les importateurs imposent un certain nombre de normes, mais qui ne changent en rien l’importance attachée par l’entreprise à être proche de chaque client. Elle a pour habitude de leur offrir une petite attention particulière afin que chacun puisse ressentir le changement et le travail qui a été effectué sur leur véhicule. L’accueil, qu’il soit téléphonique ou directement aux garages, est toujours chaleureux. Les réponses sont rapides, le personnel est réactif et des événements originaux sont régulièrement organisés. C’est ce qui permet aux garages Lanthemann de vraiment se différencier au niveau régional et cantonal. 428


Jamais à court d’idées pour faire la différence Afin d’assurer un environnement idéal et agréable, le garage de Saint-Blaise prévoit des rénovations pour son showroom. Les garages Lanthemann ont aussi pour projet de s’étendre du côté du Nord Vaudois, avec l’installation d’un garage Skoda à Yverdon. La carrosserie Hago, elle aussi gérée en parallèle, sera aussi amenée à se développer. Les garages proposent depuis plusieurs années des événements tels que leur traditionnel barbecue d’hiver ou encore leur soirée fondue, ceux-ci rencontrent toujours un franc succès et sont amenés à se renouveler. Gaël Lanthemann attache une grande importance à l’innovation, qui passe aussi par ces occasions de réunir. Des événements qui servent également à montrer le savoir-faire et les services offerts par les garages. On y compte aussi des journées portes ouvertes et des ateliers ludiques. L’année dernière, les clients étaient par exemple invités à venir changer leurs roues en familles, avec leurs enfants. Un moment convivial qui sera très certainement reconduit. Plus insolite, une «rooftop party» a été organisée sur le toit du garage. Une fête qui a connu un franc succès. Autant d’idées et de projets de développement qui font connaître les garages Lanthemann et qui confirment leur capacité à se démarquer.

CORTAILLOD

Chemin des Echelles 1 CH-2016 Cortaillod Tél. +41 32 843 44 44 Fax +41 32 843 44 59

SAINT-BLAISE

Rue de Neuchâtel 14 CH-2072 Saint-Blaise Tél. +41 32 753 11 53 Fax +41 32 843 44 59

429


GARAGE TOURING SA SECMA AUTOMOBILE SUISSE

Des professionnels à votre écoute Basé à Travers, le Garage Touring SA existe depuis près de 50 ans. Proximité, confiance et professionnalisme sont les valeurs défendues par ce garage qui place la relation client au centre de ses priorités. Depuis 2015, ce garage commercialise pour toute la Suisse la marque Secma, une petite voiture 2 places ludique, sportive et homologué route qui vous ouvre de nouveaux horizons. Portrait.

© Frank Perruchoud

430


Le garage... Créé en 1968 à Travers, le garage a été repris par Pedro Marques en mai 2007. Ce professionnel aguerrit qui fêtera ses 10 ans à la tête de sa société cette année a travaillé avec l’ancien propriétaire de nombreuses années. Tout d’abord en tant qu’apprenti de 1992 à 1996 puis en tant qu’employé. Aujourd’hui, c’est une équipe de 6 personnes qui participe à la bonne marche de cette entreprise novatrice. Après avoir longtemps commercialisé la marque Volvo, le garage est désormais concessionnaire Renault pour la région du Val de Travers et environs et Secma pour toute la Suisse. Station essence, service de réparation, entretien de véhicule, il est capable de répondre à tous les besoins inhérents aux professionnels de l’automobile. Une confiance partagée Au Garage Touring SA, il s’agit d’une relation clientprofessionnel basée sur la confiance mutuelle et le respect. Commerce de proximité, il met tout en œuvre pour répondre efficacement aux demandes de ses clients tout en restant proche d’eux et à l’écoute. Un seul interlocuteur du début à la fin de la transaction assure un suivi personnalisé et permet d’avoir un contact permanent. Son fonctionnement qui s’assimile à un schéma familial lui a permis d’accroître sa notoriété et cette proximité qu’il cherche à conserver avec les locaux. L’écologie est aussi un axe que le garage a souhaité développer, il détient les certifications ISO 14024 et Eco Label. Secma: une voiture pas comme les autres En exclusivité pour toute la Suisse, le Garage Touring SA importe depuis 2015 la marque Secma. A l’origine de cette nouveauté, une discussion entre Pedro Marques et son ami Jean-Luc Perrin tous deux passionnés par l’univers automobile. Il découvre cette petite voiture 2 places ludique et pas comme les autres lors d’un reportage télévisé et tombent sous le charme. Ils font alors le pari d’importer la marque de cette petite entreprise familiale française basée dans le nord de l’hexagone en Suisse. Tout commence par un premier contact avec les dirigeants de Secma qui partagent et défendent les mêmes valeurs liées à la proximité et la passion. S’engage alors un long processus pour ramener ces petites merveilles dans le pays. Discussions, financements, homologations, autant d’étapes franchies avec fierté par Pedro Marques et son comparse qui immatriculent leur première F16 en juin 2015. Aujourd’hui, ces petits bijoux à l’allure sportive et ludique sont revendus par le biais du Garage Touring chez 4 concessionnaires à Genève, Fribourg ainsi que dans le Jura et dans le canton de Vaud. Depuis 2015, une quinzaine de véhicules ont déjà été vendus à de vrais passionnés. L’aventure Secma, c’est avant tout une histoire d’amour pour ces petits bolides qui rassemblent les gens autour d’une même passion. Parmi les nouveautés à découvrir la F16 Turbo plus sportive qui dévoilera ses courbes en avril 2017 et le nouveau Buggy qui arrivera en Suisse l’an prochain. GARAGE TOURING SA

Concessionnaires, revendeurs, passionnés, vous partagez cette philosophie et notre passion, n’hésitez pas à prendre contact !

Rue des Moulins 5 • Case postale 74 CH-2105 Travers Tél. +41 32 863 38 38 • Direct +41 32 863 38 39 Fax +41 32 863 38 40

431


INDEX Bien Vivre en Pays de Neuchâtel est vendu chez Naville

Envoyé par mailing aux médecins, avocats, notaires et fiduciaires. Diffusion auprès: •  Membres de la Fédération de l’Industrie Horlogère Suisse (FH), membres de l’Association Patronale des Industries de l’Arc Horloger (APIAH), exposants salons internationaux de l’horlogerie (EPHJ ET SIHH), bijouteries et boutiques de luxe. •  Ingénieurs et architectes, membres de SIA Neuchâtel, Service des bâtiments du canton de Neuchâtel, membres de la FNSO (ANM, ACNIE, Métal Neuchâtel, ANEPP, suissetec, ANTV), membres Ecoparc, ANIC. •  Agences immobilières (membres de l’USPI), membres de la Chambre Neuchâteloise de Commerce et de l’Industrie (CNCI), membres de la Fédération Neuchâteloise des Entrepreneurs (FNE), Service de l’économie du canton de Neuchâtel (NECO). •  Membres de GastroNeuchâtel, Neuchâtel-Vins et Terroir, grands restaurants, offices du tourisme, hôtels 3, 4 étoiles, clubs de golf, musées cantonaux. •  Cliniques et centres médicaux, centre thermaux, instituts et cliniques esthétiques.

3d PCI SA.....................................................................238-318 3C Services SA.....................................................................371 Adoc Nettoyage et Entretien Sàrl.................... 60-308 ADYB Sàrl...............................................................................336 AJS Ingénieurs Civils SA..................................................342 Alfaset.......................................................................................102 André Mouche SA.............................................................213 Anima’Fêtes...............................................................................98 Atelier Eleven Sàrl..............................................................358 Baume et Mercier..................................................................13 Belglobe Sàrl..........................................................................292 Bergeon SA............................................................................202 Bolliger Immobilier.............................................................309 Brasport Group...................................................................164 Cautionnement Romand................................................290 Christophe Claret...............................................................282 Corum..........................................................................................17 COSC........................................................................................172 Décotech SA.........................................................................198 Distillerie Artemisia...........................................................278 Domotis SA...........................................................................354 Ebel................................................................................................23 Ecole-club Migros...............................................................326 Ecopharma..............................................................................108 EH Electricité des Hêtres SA.......................................398 Engie Services SA...............................................................408 Equada SA..............................................................................364 Etienne Schwarz SA............................... 182/3e de couv. Expertis Fiduciaire SA..........................................................94 F.Nussbaum & Fils SA......................................................372 Fabrice Girardin SA................................................... 35-250 Facetec SA..............................................................................134 Fehr et Cie SA......................................................................204 Fire System SA.....................................................................414 Gaille Construction SA............................................ 54-384 Garage Touring SA..................................................242-430 Garages Lanthemann SA...................................................11 Girard-Perregaux................................................................334 GMG Composants Sàrl...................................................180 Gravelec SA...........................................................................171 Guillod Gunther SA..................................................... 7-160 Helveticum Inkasso SA....................................................298 HiRe SA........................................................................... 72-142 Horlovia Chemicals...........................................................224 Hublot..........................................................................................46 Infra Tunnel SA....................................................................378 Inhotec SA..............................................................................219

International School Of Neuchâtel..........................322 Jaeger Lecoultre.................................................. 2e de couv. Julien Dubois Architectes SA.......................................130 Juval Horlogerie...................................................................240 Kyburz-Placor........................................................................176 La Maison du Prussien.....................................................270 L’Azuré........................................................................................96 Les Artisants Boîtiers SA................................................184 Longines.........................................................................................8 Manufacture La Joux Perret SA.......................... 28-234 Marcopooleau.........................................................................25 Marin Business Center........................................................68 Mediactiv Sàrl...........................................................................64 Menuiserie Pascal Isler Sàrl...............................................78 Menuiserie Vauthier SA..................................................124 Messika...........................................................................................2 Meylan Frères SA................................................................196 MIB Brechbühler Sàrl........................................................320 Monnier SA............................................................................200 Monnin Agencement Sàrl..............................................314 MSBR Nouvelle Génération SA.................................350 NSA Sécurité........................................................................138 Obrist Montage Sàrl..........................................................418 Panerai.........................................................................................21 Parmigiani...................................................................................19 Plus Electricité SA...............................................................394 Positive Coating SA...........................................................210 Pro-Tech Chauffage Sàrl.................................................148 RBA SA........................................................................................90 Red’X SA......................................................................... 58-289 Restaurant de la Gare......................................................262 Rewitech SA..........................................................................188 Roger Dubuis...........................................................................15 Service de Toits IB Sàrl....................................................404 SEVT SA..................................................................................390 Singelé Sàrl..............................................................................412 Star SA......................................................................................332 Stila SA............................................................................154-230 Swiss Welding Institute...................................................330 Tag Heuer..................................................................................26 Transac Concept Sàrl.......................................................303 TransN........................................................... 118/4e de couv. Ulysse Perrin & Fils SA.......................................................82 Vitrerie Bel Air......................................................................363 Weckerle Cosmetics........................................................152 Zenith...........................................................................................48 Zucchet Chapes SA..........................................................376

•  Union Professionnelle Suisse de l’Automobile (UPSA). •  Administrations communales, pouvoirs publics, banques, assurances, écoles. •  A l’étranger: Centres de congrès et conférences. Photo de couverture: Neuchâtel © Vincent Bourrut Montre Gravelec SA © Gravelec SA

www.editions-bienvivre.ch

CLIN D’ŒIL...

LIPCO SA Rédaction – Administration Rue du Clos 5 CH-1207 Genève Tél. +41 22 737 09 33 Fax +41 22 737 09 38 contact@lipco.ch Marketing – Publicité Didier Benais Tél. +41 79 630 94 55 Parution annuelle – Tirage Edition 2017 15 500 exemplaires Graphisme GraphicTouch, Morges www.graphictouch.ch Impression DBS print – 1800 Vevey

432


MOUVEMENT ISE

Mouvement automatique Schwarz Etienne à micro-rotor «Irreversible»

COLLECTION ROSWELL

Heures, minutes, petite seconde à 11h00. Micro-rotor à 9h00. Réserve de marche de 4 jours

SCHWARZ ETIENNE – CH-2300 La Chaux-de-Fonds – www.schwarz-etienne.com


Horaires en temps réel, itinéraires et infos trafic désormais disponibles via l’app transN

Téléchargez-la gratuitement sur :

www.transn.ch

notre force, votre réseau

Profile for Bien Vivre

Bien Vivre en Pays de Neuchâtel 2017  

AGENDA - PERSONNALITÉS - EXCELLENCE - GASTRONOMIE - TOURISME - SANTÈ & THERMALISME - ARCHITECTURE & CONSTRUCTION

Bien Vivre en Pays de Neuchâtel 2017  

AGENDA - PERSONNALITÉS - EXCELLENCE - GASTRONOMIE - TOURISME - SANTÈ & THERMALISME - ARCHITECTURE & CONSTRUCTION