Page 1

ÉDITION 2016-2017 / CHF 5.-

... a Fribourg AGENDA Tous les événements à ne pas manquer

TOURISME Terre de sensations fortes

GASTRONOMIE Une destination gourmande

PERSONNALITÉ La parole aux Syndics

SANTÉ ET ÉDUCATION Une offre riche et variée

CONSTRUCTION Les grands projets de demain

ARCHITECTURE Du rêve à la réalité


$WRXVOHVSODQLðFDWHXUV familiaux, les chefs de start-up, les amoureux de la coloc ou les ðOOHVFUÒDWLYHV prêts pour votre nouvelle adresse ?

Appartements de 2.5 à 5.5 pièces Lofts/Ateliers www.espacefusion.ch 026 465 19 19 fribourg@immoveris.ch


EDITO

Chères lectrices, chers lecteurs,

E

t de quatre! Voici la quatrième et très attendue édition de Bien Vivre à Fribourg. Près de 400 pages de belles images, de dossiers inédits et de rencontres épatantes pour découvrir ce canton multifacette et les acteurs qui en font la richesse et le dynamisme. Ce dernier numéro donne plus que jamais la parole aux Syndics. Les différents élus se livrent sur le développement local et les points forts de leurs communes. Nous sommes également allés à la rencontre de Patrice Borcard, préfet de la Gruyère et président de l’Association régionale la Gruyère qui nous parle des mutations de la région et des défis qui en découlent. Côté économie, Nadine Gobet, présidente de la Fédération patronale économique, explique comment son association soutient au quotidien les entreprises face à une conjoncture loin d’être favorable.

Parmi les dossiers phares de cette édition 2016-2017, l’architecture, avec notamment l’interview de Dominique Martignoni, président de la SIA – Fribourg et toute une série de portraits d’architectes sensibles et créatifs. Nous vous proposons également de découvrir les acteurs qui bâtissent le Fribourg de demain. Jean-Daniel Wicht, secrétaire général de la Conférence cantonale de la construction, nous parle des synergies mises en place entre les professionnels du secteur alors que Jean-Luc Schouwey, président de la Fédération fribourgeoise des entrepreneurs, nous dévoile ses pistes de réflexion pour maintenir une saine concurrence et accroître le poids politique de son secteur. La revue zoome également sur le secteur de l’automobile avec Georges Bovet, président de la section fribourgeoise de l’Union professionnelle suisse de l’automobile, sans oublier la santé et la formation, mises à l’honneur à travers deux dossiers présentant la diversité et la complémentarité de l’offre publique et privée. Quant à l’immobilier, nous vous proposons une analyse du marché du canton riche en perspectives. Côté loisirs et détente, Bien Vivre fait la part belle au tourisme en terres fribourgeoises, entre sport, culture et tradition. Nous vous proposons notamment une promenade culturelle à la découverte du patrimoine local et des plus beaux musées du canton mais aussi un tour d’horizon des grandes tables qui font de Fribourg une destination de choix pour les plus fins gourmets. Enfin, vous trouverez deux rubriques très appréciées: notre panorama en images des derniers événements phares dans le canton et notre agenda 2016-2017 des manifestations à ne pas manquer. Je tiens pour conclure à saluer l’ensemble des acteurs qui contribue au succès grandissant de notre revue. Partenaires, acteurs régionaux, associations, personnalités et lecteurs, à tous un grand merci pour votre confiance. Didier Benais, Editeur et Directeur de la publication

1


CLIENT : LB Immobilier JOB : Logo et imprimés

DATE

LB-IMMOBILIER VENTE – ACHAT – PROMOTION Propositions "refresh" logo 3e présentation

ACHETER ou VENDRE en toute sérénité Le Monde de la Pub Sàrl | Grand-Rue 72, 1844 Villeneuve | Tél. +41(0)26 656 01 75 | info@lemondedelapub.ch | www.lemondedelapub.ch

Vous avez un projet et vous souhaitez être conseillé? Nous sommes à votre disposition

VENDRE

ACHETER

LB Immobilier Tél. +41(0)76 400 85 95 info@lb-immobilier.ch www.lb-immobilier.ch

PROMOTION IMMOBILIÈRE


9

Un canton qui bouge

31 55

AGENDA

31

Tous les événements à ne pas manquer

TOURISME Tourisme hivernal



Fribourg, terre de sensations fortes et de culture

55

Tourisme à Fribourg



Une multitude de possibilités tout au long de l’année

81

64

GASTRONOMIE

81

Fribourg, destination gourmande

95

CULTURE ET PATRIMOINE

95

A la découverte des richesses du canton de Fribourg

102

ÉCONOMIE

101

Un canton florissant NADINE GOBET Fédération Patronale et Economique «Au service d’un développement économique régional prospère»



102 3

SOMMAIRE

EVENTS


SOMMAIRE

118

118

IMMOBILIER

118

Un marché fribourgeois sain

PERSONNALITÉS ET ASSOCIATIONS

166

DANIEL KÄNEL Vice-syndic de Givisiez «Une commune riche en patrimoine et en culture» 144 RENÉ SCHNEUWLY Syndic de Granges-Paccot «Une commune dynamique située entre ville et campagne»

158

ERIKA SCHNYDER Syndique de Villars-sur-Glâne «Une commune active axée sur la qualité de vie»

166

DAMIEN COLLIARD Syndic de Châtel-Saint-Denis «Un pôle stratégique du canton de Fribourg»

172

GROUPEMENT DES COMMERÇANTS, ARTISANS ET INDUSTRIELS DE LA VILLE DE CHÂTEL-SAINT-DENIS «Une union en faveur du commerce local»

176 180

PATRICE BORCARD Préfet de la Gruyère «Un rôle moteur dans une région en pleine croissance démographique»

180

ASSOCIATION RÉGIONALE DE LA GRUYÈRE «Penser collectivement l’avenir de la Gruyère»

188

JACQUES MORAND Syndic de Bulle «Une cité à taille humaine offrant à la population les services et prestations d’une grande ville»

192

4

192


JEAN-PIERRE DOUTAZ Syndic de Gruyères «Gruyères, une commune où il fait bon vivre»

222

GROUPEMENT DES COMMERÇANTS BULLE-LA-TOUR-DE-TRÊME «Pour un centre-ville et des commerces attractifs et vivants!»

232

DOMINIQUE BUTTY Syndic de Romont «Romont représente l’équilibre parfait»

234

264

SOCIÉTÉ DES INDUSTRIELS, COMMERÇANTS ET ARTISANS DE ROMONT ET ENVIRON «Mon vœu est que les clients consomment local, afin de pérenniser la formation des jeunes et de soutenir l’écologie»

248

ALBERT PAUCHARD Syndic de Belmont-Broye «Un bol d’air au cœur de la Basse-Broye»

252

CHRISTIAN BRECHBÜHL Syndic de Morat «Une ville riche en patrimoine et en culture»

264

SANTÉ

234

279

Une offre hospitalière à la pointe

279

279

ÉDUCATION 288

288

L’éducation et la formation dans le canton

288 5


SOMMAIRE

CONSTRUCTION 297

297

Les grands projets de demain JEAN-DANIEL WICHT Conférence Cantonale de la Construction «Anticiper les défis à venir»

302

JEAN-LUC SCHOUWEY Fédération Fribourgeoise des Entrepreneurs «Assurer en permanence la qualité des prestations sur les chantiers»

314

LIGNUM FRIBOURG «Une priorité: favoriser l’utilisation du bois suisse»

356

ASSOCIATION FRIBOURGEOISE DES ENTREPRISES DE MENUISERIE

360

314

356

ARCHITECTURE 365 Du rêve à la réalité DOMINIQUE MARTIGNONI SIA FRIBOURG «Faire (re)connaître nos professions et leur savoir-faire»

366

MARCHÉ DE L’AUTOMOBILE GEORGES BOVET UPSA Fribourg «L’automobile a un bel avenir devant elle»

PROMENADES ET PONTS

383

383

392

CLIN D’ŒIL 400 6

366

392


Profitez de notre offre exceptionelle. Modèles spéciaux PME avec jusqu’à 27 % de rabais. Dans la limite des stocks disponibles. Autres modèles avec équipement additionnel disponibles. Interrogez nos conseillers de vente.

Citan 109 CDI fourgon long

21 965.–

Peinture blanc arctique · Tissu noir · 90 ch · Boîte mécanique 5 vitesses. y c. climatisation, cloison traversante, hayon vitré

moins avantage de prix 18,5 % Prix au comptant

4065.–* 17 900.–

Vito 111 CDI fourgon court

32 270.–

Peinture blanc arctique · Tissu noir · 114 ch · Boîte mécanique 6 vitesses. y c. climatisation, hayon vitré, plancher bois, double

moins avantage de prix 22,8 % Prix au comptant

7370.–* 24 900.–

Sprinter 316 CDI fourgon toit normal

50 675.–

Peinture blanc arctique · Tissu noir · 163 ch · Boîte mécanique ECO Gear 6 vitesses. y c. climatisation, toit surélevé, cloison traversante, rétroviseur intérieur, hayon vitré, marchepied porte arrière, casier de rangement, habillage de l’espace de chargement

moins avantage de prix 27,2 % Prix au comptant

13 775.–* 36 900.–

SUCCURSALE VOITURES PARTICULIÈRES GRANGES-PACCOT (FRIBOURG) Route d’Englisberg 4 · 1763 Granges-Paccot T 026 460 28 28 · www.merbagretail.ch/granges-paccot * Citan 109 CDI fourgon 2697 mm long, 5 portes, 90 ch (66 kW), 1461 cm3, boîte mécanique 5 vitesses, poids total admissible 1950 kg. Prix de vente au comptant CHF 17 900.– (prix de base du véhicule CHF 20 600.– + équipement spécial CHF 1365.– = prix catalogue CHF 21 965.– moins rabais Merbag, valable jusqu’à révocation. Dans la limite des stocks disponibles. Consommation mixte: 4,8 l/100 km, émissions de CO2: 123 g/km (moyenne de tous les véhicules neufs vendus en Suisse: 139 g CO2/km), catégorie de rendement énergétique: A. Vito 111 CDI fourgon 3200 mm court, 5 portes, 114 ch (84 kW),1598 cm3, boîte mécanique 6 vitesses, poids total admissible 3029 kg. rix de vente au comptant CHF 24 900.– (prix de base du véhicule CHF 29 100.– + équipement spécial CHF 3170.– = prix catalogue CHF 32 270.– moins rabais Merbag, valable jusqu’à révocation. Dans la limite des stocks disponibles. Consommation mixte: 6,4 l/100 km, émissions de CO2: 169 g/km moyenne de tous les véhicules neufs vendus en Suisse: 139 g CO2/km), catégorie de rendement énergétique: D. Sprinter 316 CDI fourgon 3665 mm S, 5 portes, 163 ch (120 kW), 2143 cm3, boîte mécanique ECO Gear 6 vitesses, poids total admissible 3500 kg. Prix de vente au comptant CHF 36 900.– (prix de base du véhicule CHF 45 050.– + équipement spécial CHF 5625.– = prix catalogue CHF 50 675.– moins rabais Merbag, valable jusqu’à révocation. Dans la limite des stocks disponibles. Consommation mixte: 7,8 – 7,0 l/100 km, émissions de CO2: 265 g/km (moyenne de tous les véhicules neufs vendus en Suisse: 139 g CO2/km), catégorie de rendement énergétique: E. Recommandation de prix sans engagement. Offre uniquement valable pour un usage commercial. Tous les prix en CHF hors TVA. Prix sans forfait de livraison. Offre limitée. Sous réserve d’erreurs involontaires et de modifications.


EVENTS

Un canton qui bouge Zoom sur les événements phares qui ont fait l’actualité de ce canton haut en couleur.

9


EVENTS

FESTIVAL INTERNATIONAL DE MUSIQUES SACRÉES DE FRIBOURG © FIMS © FIMS

1

2

© FIMS/Fernando Gomez

Le succès de cette 16e édition confirme la place du FIMS parmi les rendez-vous musicaux les plus importants de l’été en Suisse, avec 17 concerts radiodiffusés au niveau international. Le public était au rendez-vous: plus de 5200 auditeurs ont suivi les concerts en l’église du collège Saint Michel. Curieux et exigeant, le public a une fois de plus montré son enthousiasme pour la diversité, l’originalité et l’équilibre de la programmation. Les concerts couvraient un large © FIMS/Noel Piccolini 3 répertoire, du Moyen Age à nos jours. Le festival a gardé son caractère festif et 1. Arts Florissants convivial et le public était nombreux à partager 2. Academia del Piacere des moments chaleureux avec les artistes au res3. Ensemble Leones taurant du festival. 4. Ensemble Jussour Le FIMS, dont les concerts sont enregistrés et © FIMS retransmis en direct ou en différé par la RTS Espace 2, est connu dans le monde entier, grâce à de nombreuses diffusions à l’étranger. Biennal, il est coproduit par la RTS Espace 2 et il est notamment soutenu par la Loterie Romande, l’Agglo 4 Fribourg-Freiburg et l’Etat de Fribourg.

RENCONTRES DE FOLKLORE

© RFI – Guillaume Baeriswyl

Les Rencontres de folklore internationales de Fribourg (RFI) ont fait la part belle aux folklores du monde, avec cette année un accent particulier sur les danses latines. La 42e édition s’achève sur un plein succès, tant du côté artistique qu’organisationnel. Depuis plus de 40 ans, les RFI ne cessent de proposer des nouveautés à leurs publics. Cette année, la nouvelle formule de la messe et de la Journée des familles – déplacées au dimanche précédant l’ouverture officielle de la manifestation – a séduit les familles comme les artistes. Le label «Viens danser», inauguré cette année, a également remporté un franc succès. La soirée de préouverture du festival, organisée au Shine Club le dimanche 14 août 2016, a permis aux artistes et aux personnes de Fribourg de tisser de premiers liens. Le pari audacieux des RFI et de Fribourg Centre, qui s’étaient lancé le défi d’organiser une grande soirée Fuego Latino à l’intérieur du centre commercial jeudi soir, a lui aussi été gagné. Plus de 1000 personnes de tous âges et de tous horizons – certaines venant de Berne, voire de Thoune – ont pris part à l’événement. Les organisateurs estiment qu’au total, près de 30 000 spectatrices et spectateurs ont pris part à la 42e édition des Rencontres de folklore internationales de Fribourg.


NOUVEAU POINT DE SERVICE MASERATI A FRIBOURG.

** Le CO2 est le gaz à effet de serre principalement responsable du réchauffement de la terre, les émissions moyennes de CO2 de tous les types de véhicules proposés en Suisse (par toutes les marques) sont de 139 g/km.

WWW.GARAGE-BERSET.CH

MASERATI GHIBLI DIESEL. À PARTIR DE CHF 71’000.–*

MASERATI GHIBLI – DISPONIBLE AVEC SYSTÈME INTELLIGENT DE TRACTION INTÉGRALE *

MASERATI GHIBLI DIESEL 6 CYLINDRES V 60°, 2987 CM³ – PUISSANCE: 202 KW (275 CV) 570 NM À 2000 – 2600 T/MIN (600 NM AVEC OVERBOOST) V-MAX. 250 KM/H – 0 À 100 KM/H EN 6,3 SEC. CONSOMMATION (L/100): COMBINÉ 5,9 (ÉQUIVALENT ESSENCE 6,6) ÉMISSION DE CO2**: 158 G/KM – CLASSE: D Modèle illustré: Maserati Ghibli S Q4 avec étrier de frein en aluminium rouge CHF 95’994.– prix de base et offres: jusqu’à révocation et toujours actuels sur www.maserati.ch, modifications de prix réservées, prix net recommandé non contractuel, CHF avec TVA de 8 % incluse. Forfait de transport et livraison recommandé par le constructeur de CHF 1’500.–. Prix de concessionnaire sur demande.

www.maserati.ch

GARAGE BERSET SÀRL. ROUTE DE LA GRUYÈRE 4, 1723 MARLY Téléphone: 026 439 90 00 / office@garage-berset.ch

ANS GARANTIE CONSTRUCTEUR & ROAD ASSISTANCE


EVENTS

FOIRE DE FRIBOURG Le nouveau visage de la Foire de Fribourg 2015, avec ses très nombreuses animations, a conquis le public. Les échos des visiteurs ont été très positifs. Les familles ont répondu à l’appel et elles ont trouvé leur bonheur sur place. Les parents pouvaient se livrer à leur fièvre acheteuse, tandis que les enfants bénéficiaient de tout ce qui a été mis en place pour eux. A preuve, durant les week-ends, la Foire a été prise d’assaut. Chez les commerçants présents, comme toujours, les échos sont variés, mais globalement positifs. Certains ont fait des affaires remarquables durant la foire. Ils ont tous salué la bonne ambiance qui régnait dans les murs de Forum Fribourg durant ces dix jours et la qualité de l’organisation. Le dernier jour aura été très particulier avec la proclamation des résultats des élections fédérales en direct de la Foire. Le tout Fribourg politique était de la partie et les visiteurs se sont mêlés aux candidats pour découvrir l’ambiance très particulière d’une telle journée électorale. La prochaine Foire de Fribourg aura lieu du 7 au 16 octobre 2016.

© Foire de Fribourg 2015/Pierre-André Fragnière

SALON OLDTIMER & TEILEMARKT

© OTM 2016: Stemutz Photos

12

Le 41e OLDTIMER & TEILEMARKT a connu une nouvelle dynamique relevée par les visiteurs et les exposants. Les importants efforts déployés par les organisateurs et leur comité de soutien ont porté les premiers fruits espérés. La diversité des véhicules exposés par les clubs et fédérations ont permis d’étaler toutes la diversité du monde des collectionneurs. Tant dans les halles occupées par les marchands de pièces, artisans spécialisés dans les multiples professions qui animent la scène Oldtimer en Suisse que dans l’espace Club Show de la halle 4, les sourires étaient de mise en ouverture de la saison. Quelques véhicules étaient à vendre à des prix permettant à tous les budgets de trouver leur bonheur. Du Youngtimer à la belle américaine en passant pour les sportives. L’exposition consacrée aux camions suisses restera dans les annales, tant le capital sympathie de ces gros bahuts est ancrée dans les mémoires. Avec plus de 350 exposants réunis, bien d’autres perles ont encore été découvertes par les visiteurs.


EVENTS

GROUPE E CELSIUS BERGIBIKE La 6e édition de la Groupe E Celsius BerGiBike s’est déroulée dans des conditions relativement difficiles. En effet, même si le temps était sec, le terrain mouillé suite aux nombreuses averses de ces dernières semaines s’est passablement dégradé. Toutefois, même si les coureurs n’ont pas bénéficié d’un printemps idéal de préparation, 1280 coureurs ont répondu présents. Une semaine après les championnats suisses de course marathon les deux médaillés d’argent Hansueli Stauffer et Nadia Walker ont maintenu leur statut de favori. Tous les deux ont gagné de manière souveraine dans un bon temps la première course de la Garmin Bike Marthon Classics. Au mi-course, Hanuseli Stauffer avait une avance de 2 minutes 30 qui a ensuite continuellement augmenté pour atteindre plus de 5 minutes. Le deuxième, Andreas Moser avait lui une avance de 5 secondes sur Florian Thie. Chez les femmes, Nadia Walker a célébré son premier triomphe sur longue distance et pourrait porter pour la première fois le maillot de leader de la série de course de marathon suisse. Sur la course moyenne distance (36 km), la gagnante est Alessia Nay. Chez les hommes, Daniel Widmer a gagné le sprint devant le thèque Marjan Jauk.

14


RADIOMIR 1940 3 D AYS G M T P O W E R R E S E R V E A U TO M AT I C ACC I A I O - 4 5 M M ( R E F. 6 5 8 )

PA N E R A I . C O M

•

+41 22 580 29 49


EVENTS

FREE4STYLE: UNE 23e EDITION FORTE EN ÉMOTIONS

© Julien Sollberger

La 23e édition du Free4Style s’est achevée après trois jours (et nuits!) de shows hauts en couleur, aussi bien pour les yeux que pour les oreilles! Le premier jour des festivités a démarré en douceur le vendredi après-midi. C’est sous un soleil de plomb que les athlètes de FMX, wakeboard et jet ski ont présenté des démonstrations de qualité. Courses de vitesse et démonstrations acrobatiques en jet ski, prouesses et courage des wakeboarders suisses et internationaux: il y en a eu pour tous les goûts. Samedi, c’est sous le microclimat staviacois que les professionnels de jet ski se sont élancés sur le plan d’eau. Engins vrombissants et sportifs au côte-à-côte en pleine vitesse (100 km/h): le show est assuré pour la foule présente! En FMX, les athlètes ont charmé les spectateurs avec des figures impressionnantes Les figures réalisées par les pilotes de jet ski freestyle, le dimanches en ont émerveillé plus d’un: difficile de comprendre comment ces athlètes manient leur machine pour tourner sur euxmêmes de la sorte! Le Free4Style s’est achevé au son des beats de hip-hop oldschool balancés par le légendaire DJ Premier.

ESTIVAL OPEN AIR: UN PETIT FESTIVAL DEVENU GRAND

© Marc Duvrest Photography

16

L’Estivale Open Air a relevé les paris lancés. Plus de 26 000 personnes était au rendez-vous pour cette 26e édition. Les artistes ont conquis le public grâce à des prestations scéniques de grandes qualités. L’Estivale Open Air a démarré sur les chapeaux de roue. Une ambiance festive s’est déployée sur l’ensemble du site grâce notamment aux prestations de Dub Inc en début de soirée et de Lo&Leduc. Zaz a ponctué la soirée par un concert qui a transporté le public. Samedi, Kery James a su imposer brillamment son rap hardcore engagé. La légende du métal Indus, The Young Gods, a fait vibrer les 6100 festivaliers présents. Skip The Use a conclu cette soirée ébouriffante par un show survitaminé. Dimanche, les fans de Ms. Lauryn Hill ont assisté à un concert qui s’est terminé en apothéose. Hyphen Hyphen a conquis le public de l’Estivale Open Air. Dernier groupe de la soirée, les quatre Dj’s de C2C ont délivré avec brio une prestation technique de haute volée. A l’occasion de la fête nationale, les spectateurs ont pu assister aux traditionnels feux d’artifices offerts par le Ville d’Estavayer-le-Lac.


EVENTS

FRANCOMANIAS

© Christophe Gremaud

Près de 15  000 personnes ont assisté aux FRANCOMANIAS. La nouvelle formule du festival est considérée comme une réussite. Sur le plan artistique, les festivaliers ont vécu de forts moments d’intimité et de communion grâce aux artistes présents. La scène de la Place du Marché, gratuite, a donné l’occasion d’assister à des concerts comme The Animen ou le KKC Orchestra dans une ambiance survoltée. La Cour du Château a servi d’écrin soyeux à des formations telles que Ida Mae ou encore Yoav. La beauté de la salle de Hôtel de Ville a été remarquée tant par les festivaliers que les artistes. Charlie Winston l’a par ailleurs décrite comme une des plus belles salles du monde. La forte collaboration avec les écoles, tant primaire que secondaire, a été plébiscitée. Le Festival pense avoir répondu aux attentes des habitants de la région en offrant sur des sites magnifiques de quoi se retrouver et partager de forts moments de convivialité. La Place du Marché arborisée a, au-delà de toutes les attentes, tenu le rôle de cœur du festival. Les douves du château se sont transformées l’espace de quelques jours en un splendide lieu de rencontres.

GOÛTS ET TERROIRS La météo radieuse n’a pas empêché le 16e Salon Suisse des Goûts et Terroirs de fermer ses portes sur un excellent bilan, ce dimanche, après cinq jours dédiés aux produits et aux saveurs authentiques d’ici et d’ailleurs. La qualité des produits proposés par les 280 exposants et hôtes d’honneur, ainsi que le succès de «L’Amuse-Bouche», le nouvel espace dédié aux enfants, figurent parmi les plus grandes satisfactions. Près de 45 000 visiteurs ont arpenté les couloirs d’Espace Gruyère. Hôte d’honneur étranger, l’Alsace a dévoilé ses innombrables charmes avec un stand multifacettes riche en produits du terroir. Le restaurant alsacien a rencontré un vif succès auprès des amateurs de plats typiques de la région. Mission accomplie haut la main aussi pour les hôtes d’honneur suisses. Porrentruy a transmis la fièvre de la St-Martin aux amateurs de cochonnaille en reproduisant son célèbre marché à l’intérieur même d’Espace Gruyère. Quant au canton de Genève, il a révélé toute la richesse de son agriculture au travers d’un stand didactique abritant une épicerie du terroir proposant de nombreuses spécialités. 18


©2016 EBEL – Ref. 1216198 – EBEL.COM

EBEL WAVE PHOTOGRAPHIÉE DANS LA VILLA TURQUE – DESSINÉE PAR LE CORBUSIER – LA MAISON EBEL DÉCOUVREZ LA MAISON EBEL SUR EBEL.COM

Avenue de la Gare 7 • 1701 Fribourg


EVENTS

ESTAVAYER2016

PLUS DE 280 000 VISITEURS ET GLARNER MATTHIAS, ROI D’ESTAVAYER2016! 1

© Swiss-image.ch/photo Michael Buholzer

2

© Swiss-image.ch/photo Michael Buholzer

L’événement sportif et populaire numéro Un du pays a attiré les foules. Plus de 255 000 passionnés de lutte ont assisté à des compétitions haletantes et partagé des moments de convivialité. Quelque 25 000 personnes avaient par ailleurs visité le site avant même le début des festivités. Les organisateurs tirent un bilan très positif de cette 44e édition de la «Fédérale». Point culminant d’Estavayer2016: le couronnement du roi de la lutte Glarner Matthias. A noter que, comme en 2013, aucun Romand n’est parvenu à décrocher une couronne. En ce qui concerne la discipline reine du lancer, le vainqueur est le Schwyzois Remo Schuler qui a propulsé la pierre d’Unspunnen (83,5 kg) à 3,77 mètres. Dans l’ensemble, la compétition s’est avérée passionnante et acharnée: 275 lutteurs, 120 lanceurs de pierre et 400 hornussiens ont donné le meilleur d’eux-mêmes. Le samedi et le dimanche, plus de 52 000 fans ont pris place dans l’arène. Les autres visiteurs ont pu suivre les retransmissions en direct dans les zones de public viewing. 1. Combat Christian Stucki (en haut) et Bruno Noetzli 2. Remo Schuler lors des compétitions finales en jets de pierres 3. Combat final Thrilling entre Matthias Glarner et Armon Orlik 4. La Patrouille Suisse 5. Matthias Sempach subjugue en 4e Armon Orlik

© swiss-image.ch/photo Andy Mettler

4

3

© Swiss-image.ch/photo Andy MettlerMettler

20

© swiss-image.ch/photo Andy Mettler

© Swiss-image.ch/photo Andy MettlerMettler

5

© swiss-image.ch/photo Michael Buholzer

© swiss-image.ch/photo Michael Buholzer


LEGENDS ARE FOREVER

www.zenith-watches.com

HERITAGE I PILOT Ton-Up


© Daniel Ammann

EVENTS

FESTIVAL INTERNATIONAL DE FILMS DE FRIBOURG Pour marquer cette 30e édition anniversaire, plutôt que de proposer une rétrospective des 29 dernières éditions, le FIFF affirme son héritage de pionnier et poursuit sa défense des artistes et cultures qui doivent lutter plus que les autres. La 30e a donc une couleur, celle d’un hommage global aux femmes; hommage qui a été salué par Jane Campion, grande dame du cinéma et unique réalisatrice à avoir remporté la Palme d’or. Le FIFF se réjouit de la curiosité exprimée par son public. Outre la compétition, les festivalier-e-s ont répondu présent à la diversité cinématographique du FIFF. Parmi les séances courues, citons la redécouverte d’œuvres tournées par des réalisatrices africaines, les films de la section Cinéma de genre, ou encore certains classiques de l’histoire du cinéma. Le succès des séances scolaires s’est confirmé avec plus de 10 800 élèves en provenance de Fribourg et des cantons voisins.

1

1. Eilon Ratzkovsky 2. Madeleine Genoud-Page & Marie Garnier

2 © Photos FIFF/Nicolas Brodard

BELLUARD BOLLWERK INTERNATIONAL

1

© Julian Blight

© Margaux Kolly © Charlotte Walker

2

Succès total pour les Traditions Vivantes, thématique principale de la 33e édition du Belluard Festival «La rencontre entre traditions vivantes et arts contemporains au Belluard 2016 a été une véritable fête de la diversité et de la vie. Un public curieux, ouvert et très à l’écoute s’est enthousiasmé pour des projets artistiques virtuoses et généreux.» Anja Dirks, directrice du Belluard Festival

1. Kassys – TOTAL ECLIPSE OF THE HEART 2. Darkh Daughters 3. Opéra Louise – SHOLOLOLO!

3

22

© Margaux Kolly

Temps forts du festival Aïtas marocaines, sonneurs de cloches en bredzon, sapeurs congolais, danseurs autrichiens et chanteuses ukrainiennes... les traditions vivantes ont reçu un écho retentissant auprès d’un public hétéroclite venu en nombre assister aux spectacles, concerts et expositions. En tout, pas moins de 23 artistes et collectifs se sont produits lors de cette 33e édition, proposant des regards subversifs, curieux ou amusés sur les questions d’identité, de transmission mais aussi de marginalisation et de genre. Les propositions venaient de tous les continents: un véritable tour du monde des cultures conduisant à un bilan extrêmement positif pour le festival. La 34e édition du Belluard Bollwerk International aura lieu du 22 juin au 1er juillet 2017.


M ANUFACTUR E DE H AU TE H OR LOGER IE

TONDA METROGR APHE

Boîtier acier Mouvement chronographe automatique Date par guichet Bracelet titane / acier intégré Made in Switzerland parmigiani.ch


EVENTS

COMPTOIR DE ROMONT – FOIRE DE LA GLÂNE

© photos C&G Cantin Photo- www.CantinPhoto.ch

Durant 9 jours, près de 45 000 personnes ont franchi le seuil de la manifestation. Le président du comité directeur, M. Dominique Kaech, se dit satisfait de cette 26e édition, qui était sa cinquième au sein du comité, et rempile pour une édition supplémentaire. La bonne affluence a certainement été due à la présence d’un hôte d’honneur proche et à la belle programmation. Plus de 20 animations variées ont été proposées au public. La représentation du groupe Chälly Buebe, le défilé de mode organisé par les magasins de la ville de Romont et le concert de Paul Plexi ont été, entre autres, très appréciés. Cette année, la manifestation était particulièrement tournée vers la jeunesse. Beaucoup d’enfants ont pu apprécier le grand espace de jeux et d’aventure présente sur le site. Par ailleurs, les attractions foraines ont dû être déplacées, mais cela n’a pas entravé leur bonne marche. La satisfaction se lit également à travers les échos positifs des exposants et restaurateurs, qui étaient plus de 120 cette année. De manière générale, ils ont décrit un Comptoir agréable qui se bonifie au fil des éditions.

46e COURSE AUTOMOBILE DE ROMONT CHAMPIONNAT SUISSE DES SLALOMS La 46e édition de la Course automobile de Romont a rassemblé plus de 360 pilotes sur deux jours les 11 et 12 juin, place d’armes de Drognens. Avec une organisation bien rodée par les membres de l’Ecurie Sporting, ce slalom reste l’une des manches les plus prisées du championnat Suisse. Avec une première portion très rapide et une seconde sur les places beaucoup plus technique, ce parcours est très apprécié des coureurs. La première journée, avec près de 200 pilotes est réservée aux pilotes licenciés Locaux. Bien que le calendrier des courses suisses agende une manche du championnat suisse de la montagne le même week-end à Hemberg, le spectacle s’est annoncé tout de même beau le dimanche. En effet, la 6e manche du Championnat Suisse des Slaloms a mis en exergue près de 120 pilotes licenciés nationaux. De plus, 7 pilotes de l’Ecurie Sporting ont participé à «leur» course le dimanche, mélangeant ainsi le travail de montage de la manifestation et la course elle-même. 24


L I F E

I S

A B O U T

M O M E N T S

C E L E B R AT I N G E L E G A N C E S I N C E 1 8 3 0

DUO CLIFTON BICOLORE 30 MM ET 41 MM AUTOMATIQUE www.baume-et-mercier.com

GENÈVE Bucherer / Kurz / Bader / Air Watch Center / Clarence / Gübelin / La Maison de l’Horlogerie / O. Zbinden / Manor espace horloger LAUSANNE Bucherer / Daniel de Guy FRIBOURG Grauwiller


EVENTS

ROCK OZ’ARÈNES

UNE SUPERBE 25e ÉDITION PLEINE DE MERVEILLEUX CONCERTS

Anthony Kavanagh

Stephan Eicher

Bastian Baker

La 25e édition du festival Rock Oz’Arènes a tenu toutes ses promesses avec de nombreux concerts fabuleux et haut en couleur. Des performances artistiques qui resteront gravées dans les mémoires. Pour souffler en beauté les 25 ans du festival, quelque 40 000 spectateurs se sont pressés dans les arènes d’Avenches au fil des six soirées, aussi riches que variées. Lundi 1er août, pour la Fête nationale, Stephan Eicher a conquis tout le public avec son show inédit et spécialement créé sur mesure pour les 25 ans de Rock Oz’Arènes. Autre moment clé de la soirée: l’hymne national suisse interprété par Bastian Baker, accompagné par une dizaine de cors des Alpes. Le show aérien du PC-7 Team, avec ses 9 avions Pilatus, a remporté l’unanimité. Une performance de toute beauté! Mercredi 3 août, Seasick Steve a enchanté les festivaliers avec son blues-rock venant des tripes. Le légendaire Robert Plant et ses Sensational Space Shifters ont également mis le feu aux arènes. Jeudi 4 août, Patricia Kaas et Zazie ont donné tout le meilleur d’elles-mêmes pour le plus grand bonheur du public. Vendredi 5 août, la soirée Electroz’Arènes a transformé les arènes en dancefloor géant. Samedi 6 août, entre rock et rap, les concerts de Limp Bizkit, Apocalyptica, Casseurs Flowters et Uriah Heep ont réuni un public aussi nombreux que métissé. Le festival s’achève en humour, ce dimanche 7 août, avec Eric Antoine et Anthony Kavanagh.

Eric Antoine

PC-7 Team

26

Seasick Steve


LA NOUVELLE JAGUAR F-PACE

AVANT TOUT, C’EST UNE JAGUAR.

La nouvelle JAGUAR F-PACE conjugue agilité sportive et design à couper le souffle, polyvalence au quotidien et efficacité. Moteurs ultramodernes, construction allégée en aluminium et technologies dernier cri d’optimisation du dynamisme routier: la JAGUAR F-PACE offre des performances de haut niveau et un agrément de conduite unique. Dès CHF 49’500.–.

Réservez une course d’essai sans tarder et découvrez les authentiques performances JAGUAR.

F-PACE 20d PURE, manuelle à 6 vitesses, propulsion arrière, 180 ch, consommation mixte: 4.9 l/100 km, 129 g CO2/km (moyenne de tous les véhicules neufs proposés en Suisse: 139 g/km), équivalent essence: 5.5 l/100 km, catégorie de rendement énergétique: B. Modèle illustré: JAGUAR F-PACE FIRST EDITION S AWD, 380 ch, prix de vente net recommandé CHF 97’600.–, consommation mixte 8.9 l/100 km, CO2 209 g/km. Catégorie de rendement énergétique G. Prix, TVA incluse. Free Service: 4 ans ou 100’000 km, selon la première éventualité réalisée.


BOUTIQUE JAEGER-LECOULTRE 56 rue du Rhône, Genève

Philippe Jordan Chef d’orchestre et Directeur Musical à Paris et Vienne


Montre Geophysic Universal Time

Open a whole new world


Jud

eL

aw

LEXUS RX: DÉCOUVREZ DE PRÈS NOTRE CHEF-D’ŒUVRE.

Parfaite combinaison de luxe, d’innovation et de design, le nouveau Lexus RX 450h a vraiment tout pour séduire: – puissance 313 ch, consommation 5,2 l/100 km, CO2 120 g/km, catégorie de rendement énergétique B – innovante transmission intégrale E-FOUR, luxueux équipements complets, meilleure note aux tests Euro NCAP – Lexus Premium Free Service 10 ans/100 000 km, dès CHF 69 900.–, disponible aussi en RX 200t.* DÉCOUVREZ L’EXPÉRIENCE RX LORS D’UN ESSAI OU SUR LEXUS.CH

* NEW RX 450h (tout hybride 3,5 litres, E-FOUR AWD, 5 portes), à partir de CHF 69 900.–. Consommation Ø 5,2 l/100 km, émissions Ø de CO 2 120 g/km, catégorie de rendement énergétique B. NEW RX 200t impression (turbo essence 2,0 litres, AWD, 5 portes), à partir de CHF 62 600.–. Consommation Ø 7,9 l/100 km, émissions Ø de CO 2 184 g/km, catégorie de rendement énergétique F. Véhicule représenté: NEW RX 450h F SPORT (tout hybride 3,5 litres, E-FOUR AWD, 5 portes), à partir de CHF 85 900.–. Consommation Ø 5,5 l/100 km, émissions Ø de CO 2 127 g/km, catégorie de rendement énergétique B. Les prix indiqués sont des prix nets conseillés, TVA incl. Consommation suivant directives 715/2007/CE. Émissions moyennes de CO 2 de tous les modèles de véhicules immatriculés en Suisse: 139 g/km. Lexus Premium Free Service comprend la maintenance gratuite jusqu’à 10 ans ou 100 000 km (selon la première éventualité), véhicule de courtoisie incl. pour assurer votre mobilité.


AGENDA

Tous les événements à ne pas manquer Canton multifacette, Fribourg est un canton qui bouge et peut se targuer d’offrir une multitude de possibilités. Expositions, foires, festivals, concerts, pièces d’opéra, ou encore spectacles et événements sportifs, vos agendas sont remplis toute l’année! Une actualité fribourgeoise débordante qui s’adapte à toutes les envies!

31


AGENDA

EXPOSITIONS AFFINITÉ: JOCHEM POENSGEN

CHIROPTERA

Le Vitrocentre rend hommage à Jochem Poensgen et à son œuvre. L’exposition propose un dialogue captivant, sans doute le premier dans le cadre d’une exposition muséale consacrée à un artiste contemporain, entre une septantaine de peintures sous verre, montrées au public pour la première fois, et près de trente vitraux. Une projection de photographies donne un aperçu de ses vitraux dans l’architecture.

Poussez la porte d’un galetas... et pénétrez dans l’univers mystérieux des chauves-souris. Entrez dans leur peau pour mieux les comprendre...

© wapico

Jusqu’au 1er novembre 2016 Vitromusée, Romont

Peinture sous verre © Jochem Poensgen

HISTOIRES DE VACHES FRIBOURGEOISES Fabrice Savary, photographe, a mené l’enquête autour de la vache fribourgeoise jusqu’aux alpages d’aujourd’hui. Il mêle images anciennes et photographies récentes pour suivre cette vache emblématique aujourd’hui disparue. L’exposition mettra aussi en valeur des fonds photogaphiques du Musée, elle abordera l’histoire chahutée de noir et blanche fribourgeoise qui a disparu au profit de la Holstein. Du 11 septembre au 27 novembre 2016 Musée de Charmey

MONUMENTAL L’exposition «MONUMENTAL» présente les projets d’architecture de Niki de Saint Phalle datant des trente dernières années de sa vie: maquettes, œuvres en dialogue Le golem terminé. Jerusalem, 1970-1972 mais surtout un © Fonds Rico Weber/MAHF/Espace Jean Tinguely-Niki grand choix de de Saint Phalle Fribourg photographies inédites de Rico Weber. Jusqu’au 31 décembre 2016 Espace Jean Tinguely – Niki de Saint Phalle, Fribourg 32

Jusqu’au 29 janvier 2017 Musée d’Histoire Naturelle, Fribourg

PIERRE-ALAIN MOREL: HIC ET NUNC C’est dans une formule abstraite et jubilatoire que nous emmène Pierre-Alain Morel, dévoilant des images qui suggèrent une manière d’envisager sa vie. De façon libre, spontanée et consciente, il propose traces et formes comme révélatrices d’une façon d’être, un langage, un vocabulaire qu’il tente de rendre plus universels que seulement personnels. Augmenter sa perception et celle de l’autre semble son défi. Du 10 novembre 2016 au 26 février 2017 Musée d’Art et d’Histoire, Fribourg

FEMMES ET ARTISTES À FRIBOURG Isabelle Pilloud, Pauline Tornare et Catherine Zumkeller se sont réunies autour de ce thème particulier: les femmes. Isabelle Pilloud et Catherine Zumkeller travaillent depuis plusieurs années sur le thème, de sa condition pour l’une, de sa féminité pour l’autre. Elles se sont réunies autour de la céramiste Pauline Tornare dont les contenants (jarre, vase) évoquent les formes et les contraintes. Du 11 décembre 2016 au 12 février 2017 Musée de Charmey

LOUP - DE RETOUR PARMI NOUS Le loup est sur toutes les lèvres! Dans les journaux, les contes, les films... Mais qui l’a effectivement déjà vu? D’ailleurs, savez-vous qu’il est de retour parmi nous? D’où viennent-ils, et où sont-ils? Comment ont-ils réussi à revenir et à retrouver une place dans un pays aussi peuplé que la Suisse? Du 17 septembre 2016 au 20 août 2018 Musée d’Histoire Naturelle, Fribourg


FESTIVAL, FÊTE LA BÉNICHON A l’origine, cette fête était celle de la bénédiction: remerciements aux dieux de tout ce que la nature avait donné et que l’on avait récolté durant l’année. Au fil des siècles, la cérémonie religieuse a disparu, seule la fête populaire et gastronomique est restée... On mange durant six heures ou plus: cuchaule, moutarde de Bénichon, bouillon, jambon de la borne, gigot d’agneau accompagné de poires à botzi, meringues, petits fruits, délices de la Bénichon et crème double de La Gruyère. Vient ensuite le moment de la danse au rythme de la musique folklorique. Les 10 et 11 septembre 2016 – Fribourg, Bulle et villages de la plaine Les 8 et 9 octobre 2016 – Villages de La Gruyère Du 14 au 16 octobre 2016 – Châtel-St-Denis Les 12 et 13 novembre 2016 – Guin

SEPTEMBRE

NOVEMBRE

FESTIVAL D’ORGUES

VULLY BLUES FESTIVAL Le principe consiste à offrir aux festivaliers la possibilité de se déplacer durant toute la soirée d’un caveau à l’autre, pour apprécier le groove chaleureux de guitaristes, harmonicistes ou pianistes de talent tout en dégustant un bon verre de Vully. Les 4 et 5 novembre 2016 – Praz

Cette année 2016, nous fêtons le 250e anniversaire du passage de Mozart à Moudon; il avait alors 10 ans et sillonnait l’Europe avec son père. Deux ans auparavant, en 1764, un orgue avait été installé sur la tribune de St-Etienne. Il y a fort à parier que le petit Wolfgang Amadeus se soit installé à la console et l’ait joué, lui pour qui l’orgue était le roi des instruments! Les 4, 11 et 18 septembre 2016 Temple St-Etienne, Moudon

LA NUIT DES SAVEURS Un voyage unique dans le monde des sens et des saveurs: voir-sentir-entendresavourer. L’espace d’une soirée, les commerces de Morat transforment la Vieille-Ville en un paradis épicurien. Le 15 septembre 2016 – Morat

NUIT DES MUSÉES EN GRUYÈRE De nombreuses animations, ateliers et manifestations seront proposés dans le cadre de cet événement réunissant pas moins de 13 musées. En plus des expositions permanentes des musées, de nombreuses animations et surprises vous attendent: jeux, cortège au flambeaux, visites guidées et théâtrales, projections de films, spectacles de cirque, performances artistiques, ateliers pour les enfants, thés, soupes et vins chauds... Le 12 novembre 2016 En Gruyère, Glâne, Pays d’Enhaut et Gassenay 33


AGENDA

FESTIVAL, FÊTE AVRIL 2017

DÉCEMBRE

FESTIVAL INTERNATIONAL DE FILMS DE FRIBOURG

FESTIVAL DES SOUPES Depuis la disparition de Mamma Leone et de son Noël des Cloches, il manquait à Fribourg un point de rencontre qui rassemble toutes les couches de la population en période de fêtes de fin d’année. Ainsi, La Tuile a eu l’idée de descendre dans la rue en organisant un Festival de Soupes, durant les 2 semaines précédant Noël, dans le Kiosque à musique (chauffé et décoré) de la Place Georges-Python. Du 9 au 25 décembre 2016 La Tuile, Fribourg

© Nicolas Brodard

JANVIER 2017 FESTIVAL DES LUMIÈRES Depuis la disparition de Mamma Leone La Vieille Ville de Morat se transformera pour la première fois en spectacle lumineux de tous les superlatifs. Les rues, monuments et remparts illuminés plongeront le visiteur dans un monde magique. Les visiteurs pourront découvrir gratuitement au détour d’une balade à travers les ruelles de Morat des animations mêlant son et lumière. Du 11 au 22 janvier 2017 – Morat

Du 31 mars au 8 avril 2017 – Fribourg

VITROFESTIVAL

MARS 2017 LES BRANDONS DE PAYERNE Les Brandons de Payerne sont un des plus vieux carnavals de Suisse. Un week-end par année à Payerne la folie n’est pas seulement autorisée, elle est fortement conseillée... Du 3 au 6 mars 2017 Payerne

34

Afin de promouvoir des films de qualité pour contribuer à assurer la diversité cinématographique et culturelle en Suisse et en Europe, le FIFF sélectionne essentiellement des œuvres qui proviennent d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine. En sortant des repères et des écritures du cinéma occidental, ces films demandent au spectateur une disposition à être troublé par des images, des histoires et des idées qui peuvent être non conformes pour le public suisse.

Tous les deux ans, plusieurs milliers de visiteurs se rendent à Romont pour découvrir les arts du verre. Cet événement rassemble les artistes travaillant le matériau verre et leur public pour un «vitrofestival», festival des arts du verre et du vitrail. Les 22 et 23 avril 2017 Romont


MAI 2017 FÊTE DE LA DANSE La Fête de la Danse, c’est quelques jours pour danse ensemble dans les théâtres, les centres culturels et dans l’espace public. Elle se déroule chaque année à Fribourg et dans toute la Suisse. Du hip hop au tango, de la danse contemporaine à la valse ou aux danses folkloriques... Venez danser au gré de vos envies! Du 5 au 7 mai 2017 Fribourg

JUILLET 2017 FESTI’CHEYRES Le leitmotiv de Festi’Cheyres est de rassembler. Rassembler les générations, les gens du village, de toute la région, les touristes, les fêtards... rassembler, tout simplement. Pour ce faire, Festi’Cheyres a sorti les grands moyens en proposant quatre jours de concerts sur deux scènes, des animations pour tous les âges et tous les goûts. Juillet 2017 – Cheyres

LUDIMANIA’K LudiMania’k est le festival des amateurs de jeux et de plaisir! Le temps d’un week-end, la cité médiéval se transforme en devenant la plus grande place de jeu à ciel ouvert. Un week-end entier dédié au plaisir et à la découverte attend les joueurs de 4 à 104 ans. Du 19 au 21 mai 2017 – Estavayer-le-Lac © Marc Ducrest

ESTIVALE OPEN AIR L’Estivale Open Air est l’un des plus beaux festivals lacustres de Suisse. Deux scènes sont présentes sur le site. La grande scène accueille des groupes de prestige. La petite scène, quant à elle, se veut le projecteur des groupes suisses. Du 28 juillet au 1er août 2017 – Estavayer-le-Lac

JUIN 2017 BELLUARD BOLLWERK INTERNATIONAL Le Belluard Bollwerk International est un Festival des arts qui, depuis 1983, annonce le début de l’été dans la ville de Fribourg. Il présente des projets issus de différents genres artistiques et de leurs champs avoisinants: théâtre, danse, vidéo, musique, performances, ainsi que des installations et des interventions dans l’espace public. Du 22 juin au 1er juillet 2017 Fribourg

© Margaux Kolly

35


AGENDA

MUSIQUE, CONCERT SEPTEMBRE

NOVEMBRE

20H DE MUSIQUE DE ROMONT La cité médiévale transformée en une vivante salle de concerts: 45 minutes pour séduire, des genres musicaux toujours aussi divers en des lieux variés. «Adossé à la colline», thème inspiré bien sûr de la chanson de Maxime Leforestier et de la position géographique de la ville de Romont surplombant la Glâne. © Nicolas Geinoz

Le 24 septembre 2016 Romont

OCTOBRE THOMAS DUTRONC

Partout où ils chantent, ils émerveillent le public. Avec 2 Grammy Award et un Emmy Award à leur compte, ils parcourent le monde pour prêcher la joie de vivre. Après l’énorme succès rencontré lors des tournées suisses en 2012 et 2014, Soweto Gospel Choir revient pour une nouvelle tournée en 2016. Toujours aussi puissant et coloré, leur spectacle vous remplira d’énergie positive. Le 11 novembre 2016 Salle CO2, La Tour-de-Trême

Après l’énorme succès rencontré lors de ses deux premières tournées, Thomas Dutronc est de retour avec un nouveau spectacle tiré de son 3e album intitulé «éternels jusqu’à demain». Entouré de merveilleux musiciens, il mêle des chansons aux sonorités plus pop à la virtuosité du style manouche qui est sa marque de fabrique. Le 13 octobre 2016 Salle CO2, La-Tour-de-Trême

THE WORLD FAMOUS GLENN MILLER ORCHESTRA The World Famous Glenn Miller Orchestra – ce big band de jazz formé par Glenn Miller en 1937 – transforme chacune de ses performances en un véritable spectacle et ravive les années 30/40 avec son style plus décontracté, cosmopolite et captivant de la musique de tous les temps: le Swing.

Le 16 octobre 2016 Salle CO2, La-Tour-de-Trême 36

SOWETO GOSPEL CHOIR

EMOTIONS THIERRY LANG Accompagné par son complice de toujours le contrebassiste Heiri Kaenzig, le percussionniste Andi Pupato, le trompettiste Matthieu Michel et le quatuor Sine Nomine, le génial musicien fribourgeois a mitonné à cette occasion une toute nouvelle création avec le concours de Daniel Perrin, qui signe les arrangements des cordes. Le 25 novembre 2016 – Equilibre, Fribourg

ROBERT CHARLEBOIS 50 ANS DE CHANSONS Toujours aussi fringuant après plus de cinquante ans de carrière, le géant de la chanson québécoise Robert Charlebois retrouve la scène le temps d’une tournée électro-acoustique pleine d’allant. Grand Prix du Festival du Disque à seulement seize ans, cet anticonformiste à l’ironie tranchante et au large sourire a collectionné depuis les récompenses et les tubes. Le 30 novembre 2016 Equilibre, Fribourg


DÉCEMBRE LAMBERT WILSON WILSON CHANTE MONTAND A l’écoute, c’est une évidence. Lambert Wilson devait naturellement rendre hommage à Yves Montand, tant leurs voix sont proches, aussi souples et chaudes l’une que l’autre. La reprise n’est cependant pas une imitation, ni d’ailleurs une distanciation artificielle. La relecture se fait tout en respect, mais aussi tout en liberté. Le 18 décembre 2016 Bicubic, Romont

ALAIN MORISOD & SWEET PEOPLE AVEC JULIEN LAURENCE Porté par l’immense succès de ses «Coups de Cœur» à la TV romande, ALAIN MORISOD & SWEET PEOPLE nous promettent une superbe cuvée 2016, mêlant nouveautés, classiques de Noël... et quelques belles surprises. Le 20 décembre 2016 Salle CO2, La Tour-de-Trême

JANVIER 2017 MICHEL JONASZ C’est à un magnifique voyage musical et intime, en compagnie du fidèle et talentueux pianiste Jean-Yves d’Angelo, auquel Mister Swing nous convie. Au gré de plus de 40 ans de chansons, les deux compères revisitent un répertoire unique: de «Super Nana» à «La Boîte de Jazz», en passant par «Les Fourmis rouges», «Lucille» ou encore «Je voulais te dire que je t’attends», le public est en communion totale avec ces deux grands artistes. Le 26 janvier 2017 – Salle CO2, La Tour-de-Trême

MARS 2017 VOLVER COMÉDIE MUSICALE – JEANCLAUDE GALLOTTA / OLIVIA RUIZ Suite à leur rencontre sur L’Amour sorcier, le chorégraphe Jean-Claude Gallotta a proposé à Olivia Ruiz de créer une comédie musicale autour de ses chansons. Les origines espagnoles de la chanteuse ont ainsi inspiré au dramaturge ClaudeHenri Buffard la trame de Volver, l’histoire d’une jeune artiste issue d’une famille d’immigrés ayant fui la dictature et qui tente sa chance à Paris. Le 14 mars 2017 Equilibre, Fribourg

MARIA DE LA PAZ CANTA PIOZZOLLA Née à Buenos Aires et installée à Lausanne depuis des années, la chanteuse Maria de la Paz renoue avec ses origines argentines. Le 28 janvier 2017 Equilibre, Fribourg 37


AGENDA

SPORT OCTOBRE

FÉVRIER 2017

COURSE MORAT-FRIBOURG

TROPHÉE DES GASTLOSEN

En 1476, les Confédérés remportent à Morat une éclatante victoire sur Charles le Téméraire. Selon la légende, un messager courut de Morat à Fribourg, une branche de tilleul à la main, pour annoncer la victoire des Suisses. Cet événement est commémoré chaque automne par la fameuse course pédestre Morat-Fribourg, à laquelle participent plusieurs milliers d’athlètes.

Le Trophée des Gastlosen est une course de skialpinisme dont le parcours est dessiné autour de la majestueuse chaîne des Gastlosen. Cette année, le Trophée comptera comme étape de la Coupe suisse de ski d’alpinisme. Le 5 février 2017 – Jaun

Le 2 octobre 2016 – Morat

MARS 2017 COURSE DU TOUR DU LAC DE PÉROLLES Le Triathon Fribourg organise sont traditionnel «Tour du Lac de Pérolles» pour la 36e fois consécutive. La course du tour du Lac de Pérolles propose un parcours exigeant, avec des relances incessantes, de courte intensité! Une bonne raison pour démarrer la nouvelle saison de course à pied! Le 6 mars 2017 – Pérolles

DÉCEMBRE

JUIN 2017

MÉMORIAL JEAN TINGUELY

COURSE AUTOMOBILE DE ROMONT

Le mémorial Jean Tinguely rassemble désormais chaque année pendant trois jours quelque 400 jeunes hockeyeurs de Suisse et de l’étranger des catégories Piccolos et Mosquitos, entre 9 et 12 ans. Du 28 au 30 décembre 2016 Patinoire Jean Tinguely, Marly 38

Depuis 1970, l’Ecurie Sporting de Romont organise la Course Automobile de Romont. L’Ecurie Sporting compte aujourd’hui 75 membres, dont une quinzaine de pilote qui participent aux différents championnats suisses, romands ou fribourgeois. Les 10 et 11 juin 2017 Romont


JUIN 2017 SEMI MARATHON DE FRIBOURG La course s’adresse aux athlètes confirmés d’une part, mais surtout à tous les coureurs populaires réguliers ou débutants. La distance reine du semi-marathon est proposée également aux adeptes du nordic walking. Un parcours de 10 km complète l’offre pour celles et ceux que la longue distance effraye encore. Les plus jeunes et les enfants ne seront évidemment pas oubliés avec des tracés de variant de 300 mètres à 3,7 km. Les 3 et 4 juin 2017 – Courtepin

BERGIBIKE

ELSA BIKE TROPHY Voici une façon sportive de découvrir les alentours de notre belle région, avis aux amatrices et amateurs de vélo. Les 10 et 11 juin 2017 – Estavayer-le-Lac

Cette épreuve, figure au calendrier de la Coupe fribourgeoise de VTT et offre aux populaires comme à l’élite la possibilité de profiter d’un parcours attractif et technique dans un décor idyllique. Le 25 juin 2017 – Fribourg - Bulle

JUILLET 2017 SLOWUP LA GRUYÈRE La Gruyère permet chaque année aux fans de mobilité douce de profiter des paysages gruériens sur des routes fermées à la circulation motorisée de 10 h à 17 h. De nombreuses animations, dégustations de produits du terroir et possibilités de se restaurer vous sont proposées tout au long des 25 km de routes pittoresques sillonnant la région. Le 9 juillet 2017 La Gruyère

© Julien Sollberger

FREE4STYLE Le plus grand festival de Freestyle de Suisse romande. FMX contest, European Wakeboard Masters, Jet Ski, 3 disciplines spectaculaires, soirées de DJs renommés. Musique, Freestyle, sensations fortes... le tout dans un cadre idyllique. Du 30 juin au 2 juillet 2017 – Estavayer-le-Lac 39


AGENDA

THÉÂTRE, SPECTACLE NOVEMBRE JE VOUS ECOUTE

UNE VIE SUR MESURE

AVEC BÉNABAR, DAVID MORA, SARAH BIASINI, ISABELLE HABIAGUE, DAVID ZÉBOULON

DE ET AVEC CÉDRIC CHAPUIS

D’habitude, son psy, on vient le voir parce qu’on a besoin d’aide. On le paye et il écoute. On évite si possible de le provoquer, de l’insulter, voire de le menacer physiquement. En échange, le psy évite, normalement, de vous traiter de con, de vous humilier ou de menacer d’appeler la police. Ici, ce n’est pas tout à fait ça... Le 12 novembre 2016 – Salle CO2, La-Tour-de-Trême

HISTOIRE D’UN MERLE BLANC

Adrien, garçon naïf un brin autiste, est différent, donc solitaire, et peu doué pour l’exercice scolaire. Jusqu’au jour où il tombe éperdument amoureux de Tikétoum, batterie de son état. Pas de doute, la passion est là! Le jeune homme s’y lance alors à corps perdu et se met à retranscrire sa vie pas toujours simple en une multitude de bruits, gifle d’un professeur compris. Les 25 et 26 novembre 2016 Nuithonie / Salle Mummenschanz

D’ALFRED DE MUSSET Lui, c’est Alfred de Musset. Elle, c’est George Sand, avec laquelle l’auteur a vécu une passion brûlante et qui vient de le quitter. Blessé, déçu, le jeune poète se raconte, tout d’orgueil et de désillusion. Du 16 au 19 novembre 2016 Nuithonie / Petite Salle, Villars-sur-Glâne

AU P’TIT CABARET Inspiré du film «Faubourg 36», le scénario de ce concert-spectacle se veut «évolutif», à savoir que tout se transformera en peu, au fur et à mesure de l’avancement de cette histoire. Le décor, les costumes et les destins des personnages (dont le principal est une petite salle de spectacle) vivront une sorte de métamorphose tout au long de cette aventure. Du 18 novembre au 3 décembre 2016 Salle polyvalente, Sorens

LE MENSONGE AVEC PIERRE ARDITI ET EVELYNE BOUIX Le Mensonge expose l’apparent dilemme d’Alice, qui surprend le mari d’une de ses amies en galante compagnie. Que faire? Se taire? Tout révéler? La question s’avère ici d’autant plus épineuse que Paul, son propre époux, se lance avec ardeur dans un éloge improbable du mensonge alors que ledit couple débarque justement pour dîner. Les 26 et 27 novembre 2016 – Equilibre, Fribourg

PATRICK TIMSIT

C’est le soir du mariage de sa fille que Francis se fait prendre, la main dans le sac, par sa femme Rosalie: elle découvre ses nombreuses infidélités. Une comédie jouée sur un rythme époustouflant où l’on rit du début à la fin.

Caustique et cinglant, Patrick Timsit joue avec le feu et fait rire avec ce qui fait mal. Avec une bonne dose d’autodérision, il aime jouer les «sales types» (le raciste, le macho, l’antisémite...) et n’épargne © Stéphane de Bourgies personne. Se parant de fausse naïveté pour suggérer des thèmes et en jauger les limites, il pose les bases d’un seul-en-scène qui se construit avec le public et démontre «que l’on peut rire de tout, ce qui est important c’est la façon dont on en rit.»

Le 19 novembre 2016 – Salle CO2, La-Tour-de-Trême

Le 30 novembre 2016 – Salle CO2, La-Tour-de-Trême

REPRÉSAILLES AVEC MARIE-ANNE CHAZEL, MICHEL SARDOU, LAURENT SPIEVOGEL, CAROLINE BAL, EMMA GAMET, ARIANE SEGUILLON

40

© photolosa


DÉCEMBRE AVRAC ON TOUR

AFRICA

AVEC VINCENT KUCHOLL ET VINCENT VEILLON

Ecrit par Peter Verhelst et puissamment incarné par Oscar Van Rompay, ce diptyque s’inspire de la vie de son interprète, à la fois acteur en Belgique et propriétaire d’une plantation au Kenya. L’Afrique, objet de tous les désirs et de toutes les projections, il la

AVRAC, c’est l’occasion de retrouver Vincent Kucholl et Vincent Veillon. Deux heures de pur divertissement, durant lesquelles vous assisterez peutêtre à la naissance d’un futur personnage mythique! Le 3 décembre 2016 – Equilibre, Fribourg

LES 120 JOURNÉES DE SODOME: INTRODUCTION (~1785) DU MARQUIS DE SADE (1740-1814)

découvre à 18 ans. Ridiculement petit et blanc, il rêve de toucher du doigt l’essence même du continent, de ne faire plus qu’un avec ses semblables africains. Les 10 et 11 décembre 2016 Nuithonie / Salle Mummenschanz, Villars-sur-Glâne

Nuithonie initie cette saison son premier cycle de lectures. Des écrits passionnants seront donnés à écouter, à entendre, à imaginer, à rêver au travers d’une voix, celle d’Armen Godel. Le 6 décembre 2016 – Nuithonie, Villars-sur-Glâne

ILS S’AIMENT DEPUIS 20 ANS AVEC MURIEL ROBIN & PIERRE PALMADE En 2016, Michèle LAROQUE et Pierre PALMADE fêteront les 20 ANS de leur couple sur scène. Une occasion unique de se réunir une dernière fois pour interpréter une sélection de sketches de leurs trois spectacles. Il n’était pas envisageable de fêter cet événement sans la participation, en tant que comédienne cette fois, de Muriel ROBIN, déjà co-auteur et metteur en scène de «Ils s’aiment» et «Ils se sont aimés» et de ce spectacle anniversaire exceptionnel! Les 10 et 11 décembre 2016 Salle CO2, La Tour-de-Trême

LE FUSIBLE AVEC STÉPHANE PLAZA Paul, un homme d’affaire de 45 ans, est sur le point de changer radicalement de vie... Il a tout organisé dans les moindres détails la vente lucrative de son site internet à une compagnie russe, son divorce et son départ sur une île paradisiaque avec sa maîtresse... Mais à la veille de ce jour fatidique, tout bascule: un court-circuit fait exploser le four au moment même où Paul se trouve dans la cuisine. Il sort indemne, mais contre tout attente, a totalement perdu la mémoire. Le 14 décembre 2016 – Salle CO2, La Tour-de-Trême 41


AGENDA

THÉÂTRE, SPECTACLE JANVIER 2017 LA REINE DES NEIGES Un spectacle musical familial et féérique! Des décors époustouflants! Ce conte, inspiré de Hans Andersen, est un voyage musical où les personnages nous transportent à travers des lieux féériques et des ambiances folkloriques et nous délivrent un beau message d’amour et de tendresse. Le 5 janvier 2017 – Salle CO2, La Tour-de-Trême

EMIL STEINBERGER EMIL – ENCORE UNE FOIS! S’il a reçu le prix du Fédéralisme 2015, c’est parce qu’Emil dépeint avec précision les travers et les faiblesses du peuple suisse; il rend les spécificités helvétiques accessibles à tous. Ses textes simples font mouche aussi bien en allemand qu’en français. Le 28 janvier 2017 – Bicubic, Romont

FÉVRIER 2017 STÜCK PLASTIK

FLEUR DE CACTUS

Dépassés par leur travail et la puberté précoce de leur fils, Ulrike (AnneCatherine Savoy) et Michaël (Roland Vouilloz), un couple politiquement correct et ultrabranché décident d’engager Jessica, qui leur servira à la fois de femme de ménage, de baby-sitter et d’oreille attentive aux soucis de chacun. Mais son arrivée dans cette tribu apparemment si engagée et soucieuse du bien-être de tous va révéler quelques noirceurs insoupçonnées. Une comédie férocement acide!

AVEC CATHERINE FROT ET MICHEL FAU

Les 2 et 3 février 2017 Nuithonie /  Salle Mummenschanz, Villars-sur-Glâne 42

Epris de liberté, Julien, un dentiste volage, fait croire à sa maîtresse qu’il est marié et père de famille. Mal lui en prend, car la jeune femme met comme condition de rencontrer sa première épouse lorsqu’il finit par lui demander sa main. Une comédie décalée qui offre un rôle majeur à Catherine Frot, éblouissante d’humour et de poésie. Les 4 et 5 février 2017 – Equilibre, Fribourg


FÉVRIER 2017 MARIS ET FEMMES DE WOODY ALLEN Rififi à Manhattan! En annonçant leur séparation à l’amiable à leurs amis Judy et Gabe, Sally et Jack déclenchent un séisme au sein de leur tranquille quatuor d’intellectuels new yorkais et c’est alors le monde de Judy et Gabe qui explose à son tour! Le 5 février 2017 Salle CO2, La Tour-de-Trême

TOKAÏDO

L’ENVERS DU DÉCOR

Dans une succession de tableaux humoristiques fleurant bon un Japon fantasmé, lesdites demoiselles frivoles donnent corps au voyage rocambolesque d’Edo à Kyoto entrepris par nos deux héros, qu’un penchant certain pour la bonne chair, les femmes et le saké plonge dans des situations les plus abracadabrantes qui soient.

AVEC DANIEL AUTEUIL ET ISABELLE GÉLINAS

Du 9 au 11 février 2017 Nuithonie / Petite Salle, Villars-sur-Glâne

TERRE NOIRE AVEC ROMANE BOHRINGER ET HIPPOLYTE GIRARDOT

Daniel et sa femme Isabelle convient un ami à dîner. Ce dernier veut leur présenter sa belle et jeune compagne. Problème, son arrivée va soulever une foule d’interrogations existentielles et amoureuses, prononcées à haute et intelligible voix par les acteurs entre deux hypocrisies de rigueur. Les 23 et 24 février 2017 – Equilibre, Fribourg

MARS 2017 MUMMENSCHANZ: YOU AND ME Depuis plus de quatre décennies, les MUMMENSCHANZ ont fait connaître dans le monde entier un théâtre unique en son genre: mélange de masques, de silences, d’étonnants personnages, de situations rocambolesques et souvent hilarantes. La troupe présentera dans toute la Suisse sa nouvelle création, intitulée «you & me». © Jean-Claude Fraicher

Les 6 et 7 mars 2017 Nuithonie / Salle Mummenschanz, Villars-sur-Glâne

Cette pièce conte le destin d’un couple de paysans d’Afrique du Sud. Un moment, séduits par les représentants d’une multinationale de la semence, ces agriculteurs de la canne à sucre découvrent qu’ils sont volés et ruinés peu à peu par l’emprise financière de cette Earth Corporation et par l’entrée en jeu d’OGM. Le 17 février 2017 – Salle CO2, La Tour-de-Trême 43


AGENDA

THÉÂTRE, SPECTACLE MARS 2017 BIGRE

LE BAL DES VOLEURS

Créé en 2014 au Quartz de Brest par son artiste associé Pierre Guillois, Bigre est un mélo muet burlesque pétri d’humour noir. Sur scène, trois chambres contiguës. L’une abrite un féru de karaoké nippon en slip kangourou, la deuxième un babacool débrouillard, la dernière une ravissante idiote.

Le Bal des Voleurs, comédie-ballet de Jean Anouilh, se déroule dans une Vichy en proie à d’incessants pillages. Mise en scène par Robert Sandoz, cette pièce rose au charme désuet questionne notre rapport au réel et nos travestissements quotidiens.

Les 10 et 11 mars 2017 Nuithonie /  Salle Mummenschanz, Villars-sur-Glâne

WIESEL ET ROCHAT SOIRÉE STAND UP Chroniqueur radio, Thomas Wiesel livre des éditoriaux impertinents et politiquement incorrects. Saisissant l’actualité, il la traite à sa façon et surtout s’exprime en son nom. Le flegmatique Nathanaël Rochat, semble économiser son énergie, et arpente le plateau les mains dans les poches. Pourtant son humour – qu’il qualifie de «sérieux» – est acéré. Le 11 mars 2017 – Bicubic, Romont

Les 23 et 24 mars 2017 Nuithonie / Salle Mummenschanz, Villars-sur-Glâne

LE NOSHOW Suite à son triomphe lors des dix ans de Nuithonie, le NoShow revient à Fribourg et investit cette fois Equilibre. Courez-y, c’est brillant! Les 24 et 25 mars 2017 – Equilibre, Fribourg

MADAME AVEC CATHERINE JACOB MADAME, c’est une femme qui a connu trois guerres (14-18, 39-45 et l’Algérie) dont elle se serait bien passée, qui a connu beaucoup d’hom­mes de toutes sortes, surtout Landru, et qui sait de quoi elle parle. MADAME, prostituée de son état, est devenue la patronne d’une maison close: c’est une femme élégante, habillée de noir, perchée sur de hauts talons. Le 29 mars 2017 – Salle CO2, La Tour-de-Trême

AVRIL 2017 RÉVÉRENCE À LOU

MICHEL LEEB ONE MAN SHOW 40 ANS DE BONHEUR, POUR 2 HEURES DE PLAISIR! Cet anniversaire, Michel Leeb tenait à le fêter sur scène: pour lui, 40 ans de carrière, c’est avant tout 40 ans de partage avec un public fidèle, qui l’a suivi dans le rire, la comédie et la musique. «J’ai reçu des milliers et des milliers de cadeaux depuis toutes ces années. Les gens ne s’imaginent pas à quel point ils ont nourri ma créativité. A mon tour de leur faire un cadeau...» Le 21 mars 2017 – Bicubic, Romont Le 22 mars 2017 – Salle CO2, La Tour-de-Trême 44

C’est l’histoire d’une rencontre au gré du hasard, entre une dame âgée résidant en Gruyère et Olivier Sabin, comédien français établi à Charmey depuis de nom­breuses années. C’est le fruit d’un récit autobiographique, d’une épopée à travers le XXe siècle, récit d’une enfance aventureuse sur les sentiers tortueux de la vie. Du 27 au 29 avril 2017– Salle CO2, La Tour-de-Trême

MAI 2017 ON PURGE BÉBÉ La Cie Théâtre du Projecteur plonge avec délice dans ce texte déjanté, d’une absurdité comique et extravagante. Feydeau avec ses airs d’amuseur public, décortique avec férocité et pourfend la petite bourgeoisie suffisante du début du XXe siècle. Le 12 mai 2017 – Salle CO2, La Tour-de-Trême


FOIRE, SALON SEPTEMBRE

OCTOBRE

SWISS STARTUP SUMMIT 2016

FOIRE DE FRIBOURG

Le Swiss Startup Summit est une expo nationale pour l’éco-système des start-up nationales. Une excellente opportunité et scène qui réunit le temps d’une journée des start-up, des prestataires, des autorités, des financiers, des grandes écoles, des investisseurs et des médias. Le réseautage et le relationnel sont au cœur du sommet. Le 22 septembre 2016 Forum Fribourg, Granges-Paccot

Durant la Foire, la plus grande du canton, les milieux de l’économie, de la politique et de la culture se rencontrent pour que vive ce rendez-vous incontournable de la région fribourgeoise. Plus de 200 exposants, sur une surface de 15 000 m2, sont présents avec une offre variée de produits. Un large programme d’animation est également proposé aux visiteurs. Du 7 au 16 octobre 2016 – Forum Fribourg, Granges-Paccot

RETRO-TECHNICA 23e Bourse technique avec tout ce que vous pouvez imaginer sous le thème: machines de bureau, ordinateurs, montres, jouets tech, radio, TV, disques, automates à musiques ou jeu, orgue de barbarie, photo, film & vidéo, machines, outils, l’électrotechnique et électronique, armes de collections, instruments physiques, appareil ménager et appareils & accessoires en tous genres, etc. Les 22 et 23 octobre 2016 – Forum Fribourg, Granges-Paccot

SALON DES DÉGUSTATIONS

SALON SUISSE DES GOÛTS ET TERROIRS

Durant 4 jours: place aux dégustations! Ce sont plus d’une soixantaine de producteurs régionaux, nationaux et étrangers qui prennent possession de la Halle des Fêtes de Payerne.

En Suisse, le salon gastronomique de Bulle a affirmé sa vocation au fil des dernières éditions. Il passe au rang de manifestation d’envergure nationale qui s’attache à mieux faire connaître les produits délicats de divers terroirs aux visiteurs venus du dehors. Les stands et restaurants offriront une vaste gamme de spécialités culinaires suisses. A découvrir, à déguster, à acquérir.

Du 22 au 25 septembre 2016 La Halle des Fêtes – Payerne

Du 28 octobre au 1er novembre 2016 – Espace Gruyère, Bulle

45


AGENDA

FOIRE, SALON NOVEMBRE BÉDÉMANIA

FAMA: MODELISME, ARTISANAT ET LOISIRS CRÉATIFS Créé en 1999, le salon FAMA a su se positionner et attirer, d’année en année toujours plus d’exposants et de visiteurs. 5000 m2, une centaine de stands présentant tout le savoir-faire, la dextérité et la passion relative au modélisme et à l’artisanat. Du 11 au 13 novembre 2016 Espace Gruyère, Bulle

Tous les 2 ans le festival de la Bédé se tient en intervalle soit à Corminbœuf soit à Belfaux sous un thème choisi. Au menu de la Bédémania: des expositions, des dédicaces offertes aux visiteurs par la septantaine d’auteurs invités (francophones pour la plupart), des concours de dessin, des animations scolaires et, bien sûr, des moules, des frites et les désormais célèbres cuvées spéciales de bière et de vin, avec étiquettes inédites. Du 4 au 6 novembre 2016 – Belfaux

COMPTOIR DE PAYERNE Tous les 2 ans, le comptoir de Payerne prend ses quartiers à la Halle des Fêtes de Payerne. Le Comptoir de Payerne se veut, avant tout, une vitrine du commerce local. Les commerçants de la place, tout comme les visiteurs, restent fidèles à cette institution qui rythme la vie payernoise tous les deux ans. Du 4 au 13 novembre 2016 – Halle des Fêtes, Payerne

SALON DU MIEUX-VIVRE

SALON DU LIVRE ROMAND Le salon du livre romand se tient chaque année durant le troisième week-end de novembre. Au programme du salon: exposition, dédicaces, conférences-débats, lectures publiques, tables rondes et rencontre auteurs-éditeurs. Les 19 et 20 novembre 2016 Hôtel NH, Fribourg

Le Salon du mieux-vivre, facilitateur de bien-être responsable, le rendez-vous automnal des médecines alternatives et du développement personnel. Pour sa 17e édition, le salon réunira 110 exposants et proposera plus de 105 conférences et ateliers sur le thème de la «Sensualité épanouie». Du 11 au 13 novembre 2016 – Forum Fribourg, Granges-Paccot 46


JANVIER 2017

MARS 2017

START!

OLDTIMER & TEILEMARKT

FORUM DES MÉTIERS

Le salont OTM – Oldtimer & Teilemarkt Schweiz – s’adresse aussi bien aux passionnés et collectionneurs qu’au grand public. En plus des quelques 350 stands, les visiteurs peuvent notamment profiter des animations comme les tours de ville en véhicule ancien, découvrir les magnifiques carrosseries du Club Show ou encore une exposition spéciale dont plus de 300 m2 lui sont dédiés et dont le thème varie à chaque édition.

START, c’est plus de 8000 élèves de 7e et 8e années de scolarité, 26 000 visiteurs attendus, un lieu d’interaction et de rencontre unique entre le monde de l’école et celui de l’économie un espace dynamique et vivant où les contacts seront privilégiés, des démonstrations, des conférences, des défilés et des travaux pratiques, une organisation conjointe des milieux économiques et politiques. Du 31 janvier au 5 février 2017 Forum Fribourg

Les 18 et 19 mars 2017 – Forum Fribourg, Granges-Paccot

EXPO BULLE Organisée en collaboration avec les fédérations suisses d’élevage, c’est la manifestation avec la meilleure représentativité nationale, tant au niveau des exposants provenant de toutes les régions du pays que de la qualité des vaches présentées au ring. EXPO Bulle est la meilleure vitrine de l’élevage Holstein & Red Holstein suisse et peut se targuer d’une réputation internationale. Le 25 mars 2017 – Espace Gruyère, Bulle

FÉVRIER 2017 SALON BOIS & TECHNIBOIS Le bois sera de nouveau à l’honneur sous toutes ses formes lors du «Salon bois». Les professionnels de la filière présen­ teront leurs activités dans le domaine de la construction, de la transformation, ou encore de la rénovation dans les halles d’Espace Gruyère. Du 10 au 12 février 2016 Espace Gruyère, Bulle

AVRIL 2017 FOIRE DU PRINTEMPS Avec la présence d’un nouvel invité d’honneur à chaque édition, la foire de printemps est un moment convivial et chaleureux. Petits et grands peuvent flâner entre les stands de produits du terroir, sculpture, bijoux, décorations et association. Les commerçants en herbe mettent en vente leurs anciens jouets ou les livres lus en participant au marché anglais des enfants. Avril 2017 – Romont 47


AGENDA

OPÉRA, DANSE OCTOBRE MIDI THÉÂTRE - BOUFFONS DE L’OPÉRA OU LA TRAVIATA SAUCE VACHE FOLLE OPÉRETTE M’inspirant de la trame de l’opéra «La Traviata», voici un vaudeville chanté où il est question d’amour, de bouches, OGM, de cuisine moléculaire et de coups de fourchette du destin. Violetta, muse de la cuisine bio moléculaire, cache sa terrible maladie de Kreuztfeld Jacob qui transforme son cerveau en gélatine. Le 13 octobre 2016 – Nuithonie / Le souffleur, Villars-sur-Glâne

NOVEMBRE NEBULA

GRUPO CORPO

ANTIPODE DANSE TANZ

BENGUELÊ ET DANÇA SINFÔNICA Compagnie brésilienne fondée il y a plus de quarante ans, accueillie pour la première fois en terres fribourgeoises, Grupo Corpo célèbre ce jubilé avec deux pièces imaginées par Rodrigo Pederneiras, son chorégraphe attitré. Le 22 novembre 2016 – Equilibre, Fribourg

Nouvelle venue sur la scène nuithonienne, la danseuse et chorégraphe fribourgeoise Nicole Morel présente aujourd’hui sa première création, s’inspirant d’un phénomène météorologique indigène, le brouillard. Du 2 au 6 novembre 2016 Nuithonie / Salle Mummenschanz, Villars-sur-Glâne

ACIS AND GALATEA OPÉRA LOUISE / BAROKOPERA AMSTERDAM Avant de tourner aux Pays-Bas, la compagnie lyrique fribourgeoise Opéra Louise (L’Amour Masqué, Blanche-Neige) investit Equilibre avec cet opéra en un acte inspiré d’Ovide. Galatée, une nymphe (la soprano suisse Marie Jaermann), file le parfait amour avec Acis (le ténor hollandais Peter Gijsbertsen), berger de son état. Leur idylle contrarie toutefois le cyclope Polyphème (le baryton allemand Christian Immler), lui aussi épris de la belle, qui entreprend de lui déclarer sa flamme... Les 2 et 4 novembre 2016 Equilibre, Fribourg 48

DÉCEMBRE MY ROCK COMPAGNIE JEAN-CLAUDE GALLOTTA Jean-Claude Gallotta (Cher Ulysse, Yvan Vaffan) revient à Equilibre avec My Rock, spectacle hommage aux icônes d’une musique qui a bercé son adolescence et embrasé sa vocation naissante de danseur. Avec passion et énergie, Gallotta et ses danseurs électrisent chaque tableau, leur insufflant puissance, rage et sensualité. L’alliance parfaite, intense autant que bouleversante, de deux langages artistiques épris de liberté. Le 2 décembre 2016 – Equilibre, Fribourg


DÉCEMBRE

JANVIER 2017

LE LAC DES CYGNES

REPERTOIRE #1

Le Lac des Cygnes est le ballet le plus connu mondialement. La musique nous ramène dans un univers féerique, l’histoire est bouleversante et pleine d’émotions. Les premiers danseurs sont magnifiques! Pour une danseuse étoile, le double rôle du cygne blanc, Odette, et du cygne noir, Odile, est un des rôles parmi les plus beaux et les plus difficiles. Tchaïkovski a écrit un ballet symphonique dont les passages immortels font partie du chef-d’œuvre de la musique classique. Le 2 décembre 2016 Salle CO2, La Tourde-Trême

Fidèle aux planches fribourgeoises, le chorégraphe, directeur du CCN de Créteil et de la Cie Käfig Mourad Merzouki a réuni autour de lui quatre pointures du hip-hop français, avec pour objectifs de favoriser la transmission intergénérationnelle et constituer un véritable répertoire de la danse urbaine. Le 20 janvier 2016 – Equilibre, Fribourg

ORLANDO PALADINO

SANS OBJET La Fondation Equilibre-Nuithonie ne pouvait clore l’année 2016 sans un clin d’œil au 25e anniversaire de la disparition de Jean Tinguely. C’est chose faite avec Sans objet, un spectacle mêlant installation, performance et nouveau cirque signé Aurélien Bory, dont le public fribourgeois avait plébiscité Plan B en 2014. Le 9 décembre 2016 – Equilibre, Fribourg

Les amours d’Angelica et de Medoro sont troublées par le paladin Orlando. Ce dernier poursuit Angelica qu’il veut épouser et Medoro qu’il veut tuer. Affolés, les deux amoureux sont obligés de s’enfuir. De tous les opéras d’Haydn, Orlando Paladino en est incontestablement le chef-d’œuvre, tant pour la variété de sa musique que pour la complexité de son livret. Du 29 décembre 2016 au 15 janvier 2017 Equilibre, Fribourg Le 22 janvier 2017 – Salle CO2, La Tour-de-Trême

NEON & VACUUM Dans le prolongement de Black Out (2013), le chorégraphe lausannois Philippe Saire présente deux autres opus de sa série Dispositifs. Entre ombres et lumière NEONS Never Ever, Oh! Noisy Shadows dessine l’intimité et la séparation d’un couple. Lettres défilantes et néons composent la lumière, le décor et le sous-texte de la pièce. Du 26 au 28 janvier 2017 Nuithonie / Salle Mummenschanz, Villars-sur-Glâne 49


AGENDA

OPÉRA, DANSE MARS 2017 NOW MEGURI / SANKAI JUKU Les premiers spectateurs de Nuithonie se rappelleront du splendide Hibiki, œuvre d’une folle beauté et d’un onirisme délicat, déjà signée par le chorégraphe japonais Ushio Amagatsu. Ce spécialiste du butô, danse japonaise rebelle et raffinée revient à Fribourg avec Meguri, dont le titre évoque le cycle, le cercle et le passage du temps.

Figure de proue de la danse contemporaine française depuis 1971 et ancienne directrice du CCN de Roubaix, la chorégraphe américaine Carolyn Carlson avait captivé le public fribourgeois avec Inanna. Equilibre accueille désormais Now, une nouvelle création majeure née dans le cadre de sa résidence au Théâtre National de Chaillot. Le 18 mars 2017 – Equilibre, Fribourg

Le 31 janvier 2017 – Equilibre, Fribourg

FÉVRIER 2017 TURN OUT Place à trois performeuses de talent, trois corps-instruments avec leur souffle et rythme propre, qui se lâchent et s’abandonnent sur fond de musique hypnotique et d’expérimentations vidéo débridées. Le 11 février 2017 Nuithonie / Salle Mummenschanz, Villars-sur-Glâne

© Patrick Berger

CASSE-NOISETTE

AVRIL 2017 DÉSORDRES 3e étage est un groupe de danseurs de l’Opéra de Paris aussi doués qu’irrévérencieux. Ballet d’un nouveau genre, entre danse, cinéma, mime et théâtre, 3e étage explore les différentes facettes de la virtuosité. «Désordres» se déploie dans un jeu permanent entre sérieux et humour, convention et transgression, ordre et folie. Le 1er avril 2017 – Salle CO2, La Tour-de-Trême

Superbement chorégraphié par le Belge Jeroen Verbruggen, ce Casse-Noisette marque le retour à Fribourg du Ballet du Grand Théâtre de Genève. Mis en musique par Tchaïkovski, ce célèbre conte pour enfants prend ici des allures de féérie. Les 17 et 18 février 2017 – Equilibre, Fribourg 50


LA LÉGENDE PARMI LES ICÔNES.

Portugieser Calendrier Perpétuel. Réf. 5034: la Lune a toujours exercé un pouvoir d’attraction inexplicable sur les êtres humains. Pour ce qui est de la Portugieser Calendrier Perpétuel, c’est plus que compréhensible. Elle doit sa fascination à l’affi-

multanément les deux faces du satellite de la Terre dans l’hémisphère nord et l’hémisphère sud. Si l’on ajoute l’élégance intemporelle de son design, le pouvoir d’attraction de cette montre va presque de soi. Après tout, les légendes sont tout simplement irré-

chage des phases de la Lune, qui montre si-

sistibles.

IWC Schaffhausen Boutique Zürich Bahnhofstrasse 61, 8001 Zürich Tel. 044 211 00 55

IWC . CONÇU E POUR LES HOMMES.

IWC Schaffhausen Boutique Schaffhausen Baumgartenstrasse 15, 8201 Schaffhausen Tel. 052 630 50 30 iwc.com

Mouvement de montre mécanique, Remontage automatique Pellaton, Calibre de manufacture 52615, 7 jours de réserve de marche, Affichage de la réserve de marche, Calendrier perpétuel avec affichage de la date, du jour de la semaine, du mois, de l’année à quatre chiffres et affichage perpétuel des phases de lune pour les hémisphères nord et sud, Verre saphir, Fond transparent en verre saphir, Étanche 3 bar, Diamètre 44,2 mm, Bracelet en alligator de Santoni

IWC Schaffhausen Boutique Genève Rue du Rhône 3, 1204 Genève Tél. 022 310 36 86


T

H

E

A

R

T

O

F

F

U

Big Bang Unico Italia Independent Green Camo. Développé avec la marque lifestyle. Boîtier réalisé en texalium vert camouflage et or rouge 18K. Mouvement manufacture chronographe UNICO. Bracelet en tissu vert militaire sur caoutchouc noir. Série limitée à 250 exemplaires.

S

I

O

N

BOUTIQUES GENEVE • GSTAAD • LUZERN ZURICH • ZERMATT hublot.com


HONDA CR-V PERSPECTIVES INÉDITES DÈS CHF 29 900.–

HONDA AUTOMOBILES FRIBOURG

Rte de Moncor 8, 1752 Villars-sur-Glâne, tél. 026 409 70 20, www.honda-fribourg.ch CR-V 1.6 i-DTEC Comfort 2WD, 5 portes, 120 ch, 1597 cm3 : prix catalogue CHF 29 900.–. Consommation mixte : 4,4 l/100 km, équival. essence 4,9 l/100 km. Emissions mixtes de CO2 : 115 g/km (moyenne de tous les modèles neufs 139 g/km). Catégorie de rendement énergétique : A. (Photo : CR-V 1.6 i-DTEC 4WD Executive, 5 portes, 160 ch, 1597 cm3, prix catalogue : CHF 41 800.–. Conso. mixte : 5,1 l/100 km, équival. essence 5,7 l/100 km. Emissions mixtes de CO2 : 133 g/km, cat. énergétique : C).


TOURISME HIVERNAL

Fribourg, terre de sensations fortes et de culture

Aux premiers signes de l’hiver, l’effervescence monte d’un cran dans les stations de ski des Préalpes, qui accueillent chaque année de nombreux touristes locaux et internationaux. Pour les moins férus de sport, d’autres activités restent accessibles en hiver, qui revêtent même un charme particulier alors que le froid se fait plus mordant. A Fribourg, l’hiver s’annonce toujours comme une saison touristique intense. © Schwarzsee Tourismus

55


© Schwarzsee Tourismus

Du sport à tire larigot Entre montagnes et lacs, il y a toujours de quoi faire dans le canton de Fribourg. Surtout lorsque la région se teinte de blanc pour accueillir les férus de sports d’hiver et de sensations fortes. Car l’offre d’activités sportives est foisonnante à cette période de l’année. Rien d’étonnant pour ce canton qui compte près d’une vingtaine de sommets! Dans les Préalpes, une dizaine de domaines skiables échappent à la cohue des stations des Alpes et offrent aux vacanciers et locaux un espace qui fait la part belle à la glisse. Dans la station de Moléson, qui culmine à 2002 mètres d’altitude, une trentaine de kilomètres de pistes attend les skieurs. Pour transporter facilement les touristes toute l’année, et notamment l’hiver lorsque les sentiers sont plus difficilement praticables, cette station familiale a mis en place un funiculaire (altitude d’arrivée à 1520 mètres) et un téléphérique (jusqu’à 1982 mètres d’altitude). En haut, une vue imprenable les attend sur le lac Léman, le Mont-Blanc et la région des 3 lacs. En savoir plus: www.moleson.ch

Proche de Fribourg et de Bulle, la station de La Berra-La Roche offre 25 kilomètres de pistes desservies par 5 remontées mécaniques. Pour les amateurs de raquet­ tes, 3 sentiers dédiés et balisés sillonnent le domaine sur 18 kilomètres, permettant de relier les stations du Charmey et du lac Noir. En savoir plus: www.laberra.ch

Au bout de ces 3 sentiers, de nombreuses activités s’offrent aux randonneurs. D’un côté, les randonneurs auront en effet l’occasion de visiter le village pittoresque de Charmey, et de découvrir une station familiale à taille humaine qui ravira les amoureux de la nature. De l’autre, les touristes se laisseront tenter par les pistes du Kaiseregg, un sommet culminant à 2185 mè­tres d’altitude. Là, dans la station de Schwarzsee, les amateurs de glisse et de car© Fribourg Région ving prendront plaisir à dévaler l’une des pistes les plus larges de la région. Ceux-là même apprécieront de patiner sur le lac Noir, qui gèle pendant l’hiver et offre plusieurs possibilités: patins à glace, curling, hockey sur glace... A la nuit tombée, le charme de Schwarzsee continue d’opérer au sein du Palais de Glace, où l’artiste Karl Neuhaus offre aux visiteurs une expérience féérique, au milieu de constructions en glace grandeur nature et de toutes les couleurs. Une découverte qui séduit les petits comme les grands. En savoir plus: www.schwarzsee.ch

56


Des fêtes de fin d’année colorées A l’approche de Noël et du Nouvel An, il est encore plus plaisant de flâner dans les vieilles cités historiques du canton de Fribourg. Pour l’occasion, celles-ci revêtent en effet leurs habits de fête et installent des marchés de Noël dès le mois de novembre. A Fribourg, l’animation pendant cette période est particulièrement intense et les activités se succèdent. Un marché de Noël se tient généralement tous les ans au Café culturel de l’Ancienne Gare, où de nombreux artisans viennent présenter leurs plus belles créations dans un cadre historique fort: le hall de l’ancienne gare de Fribourg, construit en 1872. Place Georges-Python, un atelier bougie géant prend place du 28 novembre au 19 dé­cembre 2016. Organisée par l’association Reper, cette animation propose à chacun d’apprendre à confectionner une bougie personnalisée. L’occasion, ensuite, d’offrir un cadeau original que l’on ne trouve nulle part ailleurs. Bien d’autres animations sont au programme des fêtes de fin d’année. Dès le 20 no­ vembre, une patinoire mobile extérieure est installée au cœur de la vieille ville de Fribourg, dans le quartier du bourg. Pour les plus petits, un «chemin enchanté vers l’épiphanie» est organisé au Grabensaal, dans le quartier de l’Auge. Ouvert à tous, ce rendez-vous qui permet de découvrir les créations de l’artiste fribourgeois, Hubert Audriaz, ravira toute la famille.

© Fribourg Région

© Schwarzsee Tourismus

57


HORNER ROMANDIE

Envie d’évasion? Faites appel à Horner Voyages ! Spécialiste des voyages en autocar, l’entreprise familiale Horner est devenue un acteur emblématique dans son domaine. Fondée en 1928, et disposant de 12 cars luxueux, elle offre un large catalogue de circuits personnalisés en Suisse et en Europe, dédié tant aux professionnels qu’aux particuliers. Parallèlement, elle propose également des solutions de transport de marchandises optimales. Son équipe de professionnels bilingues reste constamment à l’écoute du marché pour offrir des produits toujours plus innovants. Rencontre avec Hanspeter Baeriswyl, représentant la troisième génération à la tête de cette success story.

Hanspeter Baeriswyl

58


Horner SA a été fondée par vos grands-parents il y a 85 ans. Pouvez-vous revenir sur son histoire? En 1928, mon grand-père, Josef Horner, avec l’aide de son épouse Elise, ouvrit un garage à Tavel. Elise, ma grand-mère, a été la première femme du canton de Fribourg à avoir obtenu un permis de conduire pour le transport professionnel de personnes. Les rares ventes de voitures ne suffisant pas à subvenir à leurs besoins, ils se sont très vite consacrés uniquement au transport de personnes et de marchandises. Une concession taxis vint compléter la palette des services. L´entreprise se développa régulièrement pour atteindre des dimensions imposantes dans les années soixante. Transformée en société anonyme en 1965, elle est restée une entreprise familiale jusqu’à ce jour. A la même période, la direction de l’entreprise fût transmise au beau-fils, August Baeriswyl. En 1985, l’administration, le garage et les ateliers furent regroupés dans un complexe moderne à la Mariahilfstrasse. A la même époque, la direction de l’entreprise fut reprise par Hanspeter Baeriswyl, le fils d’August et l’actionnariat fut élargi. En 1985, vous avez créé Romandie Voyages. Pouvez-vous nous en dire plus? Après la restructuration des GFM (Chemins de Fer Fribourgeois, aujourd’hui Transports Publics Fribourgeois), la maison Horner racheta le secteur car et créa en 1997 Romandie Voyages Horner SA, société qui se consacre uniquement au transport de personnes. Dans un premier temps les GFM furent copropriétaire de l’entreprise, puis vendirent leurs actions à Horner. Le siège et la direction furent intégrés à la société mère. Cet agrandissement permit d´augmenter le potentiel de clients et de renforcer massivement sa présence en Suisse romande. Aujourd’hui, nous disposons de deux structures: Horner Voyages, pour le transport de personnes, et Horner Logistik, voué au transport de marchandises.

Via Horner Voyages, voué au transport de passagers, vous proposez une large gamme de prestations. Vous disposez d’abord de deux petits trains touristiques. Effectivement, nous disposons de deux petits trains touristiques, avec lesquels nous proposons plusieurs types de services: des tours de la Vieille-Ville de Fribourg, des courses spéciales pour les groupes et associations, ainsi que des navettes pour les manifestations. Nous sommes d’ailleurs notamment présents à Düdingen pour la Fête de l’été.

Horner Logistik est votre filiale spécialisée dans le transport de marchandises. Que proposez-vous? Propriétaire de nos bâtiments, nous commissionnons de la marchandise durant la nuit, la chargeons tôt le matin et nous occupons de la distribution dans toute la Suisse romande. Nos clients viennent en grande majorité du monde de la construction. Nous louons également une partie de nos bâtiments à des entreprises, comme Postmail qui compte 23 places de travail ou le Groupe E qui a un entrepôt. 59


Vous proposez une large gamme de circuits grâce à vos 12 autocars luxueux. Pouvez-vous nous en dire plus? Nous sommes effectivement munis de 12 autocars luxueux qui nous permettent de répondre à des demandes extrêmement variées. Tout d’abord, pour les sociétés, nous proposons des solutions de transport avec un programme conçu par nous, ou par elles. Pour les particuliers, nous offrons des circuits d’une demi-journée, d’une journée, mais aussi de plusieurs jours en Suisse et en Europe. Nous proposons également des croisières fluviales, à Bordeaux et en Provence notamment. Grâce à nos partenariats avec des manifestations, comme Europa Park et Bâle Tattoo, nous proposons des prix particulièrement avantageux. Nos autocars servent aussi à transporter les équipes sportives et spectateurs. A ce sujet, nous sommes labellisés par l’équipe de Hockey Fribourg-Gottéron. Enfin, nous disposons également de remorques à bicyclette pour les cyclistes. 60


Les qualités du transport en autocar sont souvent sous-estimées. Pourtant ils sont confortables et écologiques, n’est-ce pas? En effet, nos autocars sont très modernes et répondent à une forte exigence de confort. Ils comprennent des toilettes, des écrans et d’une cuisine. De plus, il s’agit d’un moyen de transport collectif, et donc écologique. C’est d’ailleurs une excellente réponse à l’accroissement des voitures sur les routes. D’ailleurs, nous avons un parc de véhicules récent qui assurent le respect de la sécurité des passagers. Nous nous occupons de l’entretien nous-même, grâce à un atelier de réparation, ce qui nous permet d’agir très rapidement en cas de problème. 61


Vous vous trouvez à la frontière des langues. Quels avantages cela vous apporte? Tout d’abord, notre équipe est entièrement bilingue, ce qui est un vrai atout. Nous jouons également le rôle de portail vers la Suisse romande pour des grandes entreprises de transports suisse-allemandes. D’ailleurs, nous sommes partenaires pour le transport en Suisse romande dans le cadre de la Fête fédérale de lutte suisse et des jeux alpestres qui se déroule à Estavayerle-Lac, par exemple. Votre adaptation constante à l’évolution de la demande est une des raisons de votre succès. Quels sont les enjeux actuellement? Nous tentons constamment de trouver des nouvelles idées et itinéraires en fonction de la typologie des clients et de leur âge. Nous réalisons que nous devons de plus en plus changer de stratégie du fait, notamment, de l’évolution des médias. Il est alors essentiel d’être toujours à l’écoute de la demande. De même, notre communication doit être large. Nous avons alors un catalogue, mais utilisons également les journaux locaux, et de plus en plus internet. Ainsi, les réservations peuvent se faire tant par téléphone que par internet. 62

Horner Voyages SA

Mariahilfstrasse 47 • CH-1712 Tavel Tél. +41 26 494 59 59 • Fax +41 26 494 56 55 info@romandie-voyages.ch • www.romandie-voyages.ch


HORNER HORNER REISEN REISEN – IHR– REISEVERANSTALTER IHR REISEVERANSTALTER 1712 1712 TAFERS TAFERS | T 026 | T 494 026 56 494 5656| 56 WWW.HORNER-REISEN.CH | WWW.HORNER-REISEN.CH

Horner HornerVoyages Voyages Tambours Tamboursauaudépar dépar t– t –Horner Horner– –enen avant, avant,marche marche! !

neg!ne! z eezn elingli seérv seerv RéR chs.ch ges.ge

voya e-divoe-ya om omdian .rw .ran ww www

HORNER HORNER VOYAGES VOYAGES – VOTRE – VOTRE MAISON MAISON DE VOYAGES DE VOYAGES 1712 1712 TAVELTAVEL | T 026 | T 494 026 59 494 5959| 59 WWW.ROMANDIE-VOYAGES.CH | WWW.ROMANDIE-VOYAGES.CH


TOURISME

Tourisme à Fribourg, une multitude de possibilités tout au long de l’année Activités sportives, balades en forêt, sorties culturelles ou découverte d’un patrimoine riche... Difficile de s’ennuyer à Fribourg, où la diversité géographique entre la région des Préalpes, celle des lacs et les villes authentiques, ravit le plus grand nombre. Un large choix qui permet au canton d’attirer non seulement des passionnés de ski en hiver, mais aussi de nombreux touristes tout au long de l’année.

Ville de Fribourg © Fribourg Région

64


Les Paccots © Fribourg Région

Les Paccots

Le lac des Joncs

© Fribourg Région

© Fribourg Région

Charmey © Fribourg Région

Charmey © Fribourg Région

Les Préalpes, un charme authentique Les sportifs ne sauront où donner de la tête dans ce canton qui relie le plateau aux Alpes suisses. En effet, dans la région des Préalpes, pléthore d’activités existent: ski, raquettes, randonnées, VTT et parapente... Ici, le sport se pratique toute l’année. De nombreux sentiers pédestres et cyclables, tous niveaux de difficulté, sillonnent la région qui, en hiver, revêt son traditionnel manteau neigeux pour le plus grand bonheur des skieurs. Idéalement située entre le Léman et la Gruyère, la station des Paccots vit tout aussi bien l’été que l’hiver grâce à une offre variée d’activités sportives. Et pour un choix encore plus grand, le site se situe à proximité du domaine de Rathvel. Là, un sentier de 9 kilomètres de long pour atteindre le sommet du Niremont attend les amateurs de raquettes avec, à la clé, un incroyable panorama sur le Léman, le lac de Neuchâtel et le Jura. Les férus de randonnée et de nature apprécieront le «sentier du lac de la Gruyère», ses 44 kilomètres qui longent le plus grand lac artificiel de plaine de Suisse et sa vue imprenable sur les Préalpes. Situé à quelques kilomètres de Bulle et Gruyères, le village de Charmey est un véritable havre de paix au cœur de la Gruyère. Familles, sportifs et amateurs de culture trouvent ici une grande variété d’activités, ainsi que les Bains de la Gruyère. Dans cet espace dédié au bien-être, les visiteurs pourront se relaxer dans l’un des nombreux

bassins chauffés à plus de 30 degrés, ou se détendre dans les espaces sauna et hammam à la disposition des visiteurs dans les pavillons nordiques et orientaux. Le tout, au milieu d’un décor cerné par les montagnes à 900 mètres d’altitude, qui appelle à la détente. Les villes fribourgeoises et leurs richesses Comment ne pas se laisser séduire par le charme de Fribourg, sa gastronomie haute en couleur et son patrimoine préservé? La capitale économique du canton éponyme, fondée en 1157 par le Duc Berthold IV de Zaehringen, a gardé toute sa splendeur d’antan. On prend parti­ culièrement plaisir à flâner dans la vieille ville, classée monument hisVille de Fribourg torique, dont l’architec© Fribourg Région ture médiévale est une véritable fenêtre sur le passé. Ce qui n’empêche pas Fribourg d’être une ville dynamique, où la vie culturelle est intense: théâtre, concerts, spectacles... Les touristes ont l’embarras du choix. En savoir plus: www.fribourgtourisme.ch 65


Chocolaterie Cailler à Broc © Fribourg Région

Ville de Bulle © Fribourg Région

Chef-lieu du district de la Gruyère, dans le nord du canton, la ville de Bulle est le point de départ de plusieurs sentiers de randonnées qui raviront les amoureux de la nature. Le sentier des sorcières, long de 4,5 kilomètres et la forêt de Bouleyres, dont un chemin mène jusqu’à la chocolaterie de Broc, sont particulièrement plaisants. Et rien ne vous empêche d’en profiter pour faire une halte au musée gruérien et découvrir l’histoire et les arts de la Gruyère. En savoir plus: www.bulle.ch Ville de Romont © Fribourg Région

Les 3 lacs, véritable écrin de verdure Les environs des 3 lacs de Neuchâtel, Bienne et Morat, invitent au dépaysement. Pour les amoureux de la nature, rien de tel qu’une balade à pied ou à vélo sur l’un des nombreux sentiers balisés de la région pour se ressourcer. Il est également possible d’apprécier la douceur méditerranéenne qui règne aux alentours en naviguant sur l’un des bateaux qui sillonnent les 3 lacs au printemps, pendant l’été et à l’automne. Sur les rives sud-est du lac de Neuchâtel, la cité médiévale d’Estavayer-le-Lac est un vivier à la fois historique, culturel et sportif. Dans la vieille ville, les ruelles historiques, les portes cochères et le château de Chenaux transportent le visiteur au temps des chevaliers. Mais la Cité de la Rose est aussi profondément moderne, avec plusieurs temps forts culturels tout au long de l’année. Le festival «Estivale Open Air», particulièrement réputé, a par exemple fait vibrer les festivaliers sur les musiques de Nada Surf, C2C, Skip the Use ou encore Lauryn Hill en août dernier. Mais Estavayer-le-Lac, c’est aussi une capitale de sports nautiques: le centre d’activités nautiques le mieux équipé de Suisse s’y trouve, ainsi qu’une importante compétition de wakeboard, FMX et jet ski, le Free4Style, organisée début juillet.   En savoir plus: www.estavayer-le-lac.ch

A Romont, baptisée «la cité du verre», c’est une charmante balade à la découverte des arts du verre et du vitrail qui vous attend. Empruntez le sentier du vitrail et plongez au cœur de cette ville où s’exposent d’impressionnantes collections de vitraux, du Moyen-Age à nos jours. Pour les plus courageux, un sentier à vélo d’une trentaine de kilomètres relie Romont et Chapelle, en passant par Siviriez, Ursy et Rue. En savoir plus: www.romontregion.ch 66

Estavayer-le-Lac © Fribourg Région


Lac de la Gruyère © Fribourg Région

Autre ville médiévale de la région, Morat s’étend sur les rives du lac éponyme. Derrière ses fortifications, cette cité a su conserver toute son authenticité. Dans la vieille ville, vous serez charmés par les arcades et les pittoresques venelles qui ornent les ruelles. Depuis les remparts – les seuls encore praticables en Suisse – vous apprécierez davantage encore la vue de cette ville envoûtante. En savoir plus: www.morattourisme.ch

Estavayer-le-Lac © Fribourg Région

Le château de Gruyères © Fribourg Région

Le tourisme fribourgeois en quelques chiffres clés Free4Style

1,3 milliard de francs: le poids du tourisme dans l’économie fribourgeoise; 1,77 million de nuitées, tous types d’hébergement confondus (hôtels, campings, résidences de tourisme...);

Estavayer-le-Lac © Fribourg Région

1,38 million de francs: le montant 2015 de la taxe cantonale de séjour, dont le prix a été rehaussé le 1er janvier 2016 par le Conseil d’Etat; 3,5 millions d’internautes ont visité l’un des dix sites de Fribourg Région l’an dernier, soit 10% de plus qu’en 2014; 12 500 personnes ont téléchargé l’application Fribourg Région depuis son lancement en 2013. Sources: l’Observatoire fribourgeois du tourisme, l’Union Fribourgeoise du Tourisme (rapport d’activité 2015)

67


AU PARC HÔTEL

Qualité, Confort, Efficacité et Créativité Fondé en 1985 à proximité du centre de Fribourg, Au Parc Hôtel est devenu un lieu emblématique. Composé de chambres haut-de-gammes, cet établissement quatre étoiles offre une multitude de possibilités. Une restauration variée et raffinée, un accompagnement sur mesure pour vos banquets, ainsi que des salles de conférences entièrement équipées et récemment rénovées. A la source de son succès: un accueil chaleureux et personnalisé, la fiabilité ainsi qu’une évolution constante de ses prestations et équipements.

68


Un établissement haut-de-gamme pour un accueil personnalisé et chaleureux En 1985, M. Joseph Surchat décide de créer un complexe, pas uniquement hôtelier, mais comprenant également des commerces et un centre médical. C’est ainsi que l’aventure familiale débuta. Evoluant constamment avec son temps, c’est aujourd’hui son fils Raymond Surchat qui tient les rennes. Et l’esprit familial perdure, avec toutes les qualités inhérentes: l’écoute et un accueil personnalisé, avec la garantie d’un interlocuteur unique. Grâce à sa créativité et à son équipe composée de professionnels dotés d’au moins 10 années de métier, il a su satisfaire et fidéliser une large clientèle. Un lieu incontournable pour vos conférences et séminaires Grâce à sa situation idéale et ses excellents équipements, Au Parc Hôtel est devenu un lieu incontournable en matière de conférences et de séminaires. Il dispose ainsi de 10 salles de conférences modulables entièrement rénovées permettant d’accueillir entre 10 et 150 personnes. Celles-ci sont équipées des dernières technologies. En témoigne l’acquisition récente de Moniteur Sharp LCD permettant à chaque participant d’être relié directement par écran tactile. A chaque conférence, l’équipe propose une formule adaptée à choix également au niveau de la restauration. Celle-ci comprend trois alternatives à choix: repas classique, repas exotique thaï ou repas-cocktails. Des menus sont distribués aux participants le matin comprenant un choix de plats avec viande, avec poisson ou végétarien. 69


Des chambres contemporaines et confortables Avec 71 chambres, dont 2 Junior Suites et 3 Appart­ hôtels, Au Parc Hôtel offre un large choix d’hébergements. Insonorisées, spacieuses et lumineuses, toutes les chambres ont été conçues pour garantir un confort optimal grâce à des équipements haut-de-gammes et un décor chaleureux. Ainsi, celles-ci comprennent tous les services possibles pour rendre votre séjour agréable: minibar, coffre-fort, service de pressing, un room service. Une restauration raffinée et variée Avec deux restaurants, l’hôtel offre un choix original et varié de plats. La Brasserie La Terrasse a une capacité de 160 couverts avec une superbe vue sur les Préalpes. Luc Bacher le Chef des cuisines, y propose une carte raffi-

70

née et créative, basée essentiellement sur des produits de saison. Elle bénéficie également en hiver d’un très beau jardin d’hiver et en été d’une très belle terrasse abritée. Le petit déjeuner est proposé sous forme de buffets variés. Un plat du jour vient compléter l’offre d’une carte riche et périodiquement renouvelée. La Coupole, restaurant thaïlandais, propose une touche exotique qui répondra à vos envies gustatives. Vous serez accueilli chaleureusement par Madame Fatiha Moutawakil. Madame Nongkhran Heimo, cuisinière thaïlandaise avec plus de 12 ans d’expérience dans ce domaine, sera ravie de mettre à l’œuvre son savoir-faire pour vous concocter des plats réalisés à la minute. Le restaurant certifié par «Thaï Select: Thai kitchen awarded by Ministry of Commerce of Thailand» pour son authenticité et ses saveurs.


Un partenaire idéal pour tous vos événements Grâce à son équipe de professionnels, Au Parc Hôtel vous offre des prestations sur-mesure pour l’organisation de tous types d’événements. Que ce soient pour des mariages, des jubilés d’entreprise, des naissances, des anniversaires, l’équipe accompagne soigneusement et vous guide dans vos choix afin d’en assurer la réussite dans les moindres détails. Ainsi, sur simple appel, Au Parc Hôtel vous proposera une offre personnalisée pour un événement pouvant accueillir entre 10 et 260 personnes. Il met également à votre disposition un service de traiteur.

Au Parc Hôtel

Route de Villars 37 • CH-1700 Fribourg Tél +41 26 429 56 56 info@auparc-hotel.ch • www.auparc-hotel.ch

71


La tradition suisse pour un cadre de vie sain Depuis 1935, l’entreprise de tradition suisse Bauwerk fabrique avec soin des parquets qui répondent aux plus hautes exigences. Les styles de vie changent, les goûts et les besoins varient mais la qualité des beaux matériaux demeure une valeur sûre pour se sentir bien chez soi. C’est ainsi que Bauwerk propose l’assortiment le plus important qui existe et suggère ainsi la meilleure solution pour chaque type d’aménagement et de pièce. Cette entreprise innovante fabrique actuellement 4 millions de m2 de parquet, dont la moitié est vendue en Suisse.

72


Tradition Suisse, qualité et durabilité Tradition, habitat sain et qualité sont les trois piliers de la philosophie Bauwerk. C’est en Suisse que ses racines sont ancrées et qu’est fabriquée la majorité de sa gamme de parquets. Elle dispose de dix showrooms, dont deux en Suisse romande, à Lausanne et à Genève, conçus par le studio Hannes Wettstein. On peut y découvrir une grande partie des 400 références de parquets disponibles au catalogue dans une atmosphère claire et chaleureuse, baignée d’enivrants effluves boisés. Marque de fabrique de l’entreprise, les parquets haut de gamme collés en plein répondent aux attentes des utilisateurs les plus exigeants et présentent des avantages indéniables en termes de qualité de vie. Les lames de bois collées en plein n’oscillent pas et diminuent ainsi de 50 % les résonances par rapport à un parquet flottant. Compactes, elles ont un coefficient idéal d’isolation thermique, ce qui permet de réaliser des économies d’énergie considérables dans les constructions érigées selon les standards MINERGIE.

Responsabilité écologique Bauwerk Parquet prend très au sérieux sa responsabilité à l’égard des générations futures. Près de 95 % des essences Bauwerk proviennent de régions boisées d’Europe parfaitement contrôlées, où se pratique le reboisement. Aujourd’hui, 90 % des parquets Bauwerk produits sont en chêne, provenant des forêts européennes, avec une sélection attentive et éthique des fournisseurs. Le chêne peut être teint dans une large palette de couleurs. Ce bois adapté à nos latitudes ne bouge pas avec le temps. Les performances environnementales du parquet bois Bauwerk sont remarquables au niveau phonique, acoustique et isolant. Garanti cinq ans avec une possibilité de prolongation à 10 ans grâce au paquet garantie, le parquet est conçu pour durer au moins 25 ans. L’élégance d’un sol en bois de qualité dégage une atmosphère paisible qui influe sur notre qualité de vie. Lors de la fabrication, Bauwerk Parquet récupère même les résidus de bois pour les transformer en briquettes de chauffage au bilan carbone neutre.

73


92 | Sites Bauwerk & Impressum

Conseil aux architectes et aux maîtres d’ouvrage Du groupe d’immeubles à la villa de luxe, les conseillers évaluent le projet et les besoins du mandataire. De l’étude au service après-vente, l’architecte est accomIMPRESSUM pagné et orienté en fonction du design de parquet qui correspond le mieux au concept de son objet. Avec 550 collaborateurs, 4 millions de m2 de parquet vendus dans le monde (dont la moitié en Suisse), Bauwerk présente des showrooms particulièrement beaux et efficaces, Pour la Suisse romande, dont la direction est assurée, ainsi que pour le Tessin, par M. Silvio Albertoni, un showroom de 440 m2 expose les parquets à Lausanne, MOBILIER et 250 m2 y sont consacrés à Genève. Quelles que 70 ans d’améliorations technologiques et d’innovations produits soient ses préférences en matière de style, chacun trou49 coloris, 11 essences, 20 formats, 5 surfaces: la gamme vera de quoi satisfaire ses besoins et ses envies dans les Suisse de parquets la plus diversifiée qui soit, complétée par espaces d’exposition de Bauwerk. des produits de nettoyage et d’entretien jusqu’aux Autriche marches complètes, en passant par les plinthes se trouve Allemagne chez Bauwerk. Dès les années 50, Bauwerk s’est investi dans le recherche en matière de technologie de bois. Inventeur du parquet 2 plis, le fabricant suisse lance en 1976 en exclusivité mondiale le parquet fini que l’on n’a France plus besoin de poncer ni de vitrifier sur place. Parmi les nouveautés mondiales, le B-Protect, un nouveau verni extrêmement résistant à l’aspect naturel, ainsi que le Genève Italie les deux desiFormpark, fruit d’une collaboration avec Route de Ferney 211 • CH-1218 Le Grand-Saconnex gners zurichois Stephan Hürlemann et Simon Husslein Tél. +41 22 788 45 12 du Studio Hannes Wettstein.

SITES BAUWERK

Bauwerk Parkett AG Neudorfstrasse 49 CH-9430 St. Margrethen

www.bauwerk-parkett.com

Réalisation: Bauwerk Parkett AG | Minister von Hammerstein Textes:

Bauwerk Parkett AG | SNK Identities AG | Minister von Hammerstein

Rédaction: Bauwerk Parkett AG Photos:

Simone Vogel | Olaf Szczepaniak | Natalie Bissig | Claudia Linsi | Frank Schwarzbach | Christine Kocher

Styling:

Alexandra Rawlinson, Zurich | Miriam Medri, Hamburg Sibylle Kaelin, Zurich

Photo, page 22/23 Suspension: Impressionen Versand | Table de salle à manger: More – Bernhard Müller GmbH Table d’appoint: Vitra Photo, page 26/27 Divan Bassam: wohnbedarf wb ag, Zurich | Enceintes Piega: Piega SA, Horgen Lampadaire Foscarini: Mobitare, Dübendorf

Parkettzentrum Neudorfstrasse 49 9430 St. Margrethen

Photo, page 30/31 Lampadaire: Gubi | Installation multimédia: Sony

› Siège principal T +41 71 747 74 74

› Forum du parquet

Le monde du parquet Grabenhofstrasse 2 6010 Kriens T +41 41 340 84 84

Le monde du parquet Industriesstrasse 41c 8304 Wallisellen T +41 44 745 80 80

Bauwerk im stilhaus Rössliweg 48 4852 Rothrist T +41 62 388 46 80

Le monde du parquet Münchensteinerstrasse 220 4053 Bâle T +41 61 331 88 88

Le monde du parquet Avenue du Mont-d‘Or 91 1007 Lausanne T +41 21 706 20 50

Bauwerk im stilwerk Kantstrasse 17 10623 Berlin T +49 30 30 82 78 66

Le monde du parquet Kasernenstrasse 90 7000 Chur T +41 81 254 12 70

Le monde du parquet Route de Ferney 211 1218 Le Grand-Saconnex T +41 22 788 45 12

Bauwerk im stilwerk Grünstrasse 15 40212 Düsseldorf T +49 211 710 670 74

Le monde du parquet Tannackerstrasse 7 3073 Gümligen T +41 31 950 44 88

Il mondo del parquet Via Battista Foletti 6 6900 Massagno T +41 91 966 62 40

Bauwerk im stilwerk Grosse Elbstrasse 68 22767 Hambourg T +49 40 30 03 55 33

› Le monde du parquet T +41 71 747 73 30

à partir de mai 2016: Le monde du parquet Bahnhofstrasse 77 72411 Bodelshausen T +49 7471 700 0

LABELS

Parkettwelt Gnigler Strasse 61 5020 Salzbourg T +43 662 87 38 71 140 Bauwerk im stilwerk Praterstrasse 1 1020 Vienne T +43 1 21 21 060

Bauwerk Parquet Savoie Hexapole – Actipole 4 Rue Maurice Herzog 73420 Viviers du Lac T +33 4 79 341 712

Bauwerk Parquet Via Pergolesi, 19/H 06132 Perugia T +39 340 921 4962

Photo, page 34/35 Canapé, lampadaire & table de salon: Elastique, Zurich | Cadres: Waldraud AG, Zurich | Livres d’architecture: Hochparterre Bücher, Zurich | Vélo: Studio Hannes Wettstein, Zurich

Photo, page 41 Hotte: Berbel | Réfrigérateur et four: Smeg | Suspensions et table de salle à manger: Impressionen Versand Photo, page 45 Meubles sous vasque: Impressionen Versand

Photo, page 54/55 Photo sur Dibond: White Wall (photo de mouettes) Photo, page 57 Suspensions: Impressionen Versand

Photo, page 60/61 Tapisserie: Marburger Tapetenfabrik

Photo, page 62/63 Canapé & table d’appoint Molteni: Zingg-Lamprecht, Zurich | Lampadaire Belux: wohnbedarf wb AG, Zurich | Rideaux: Pfister Photo, page 68 Image: Filip Gregorowicz

11’500 / 12.2015 / 1002 4509

Imprimé sur papier Profisilk et Profibulk. Papier issu de la gestion responsable des forêts.

Vaud Avenue du Mont d’Or 91 • CH-1007 Lausanne Tél. +41 21 706 20 50

BAUWERK QUALITÉ

Bois d’origine contrôlée TM

«Cradle to Cradle CertifiedTM is a certification mark licensed by the Cradle to Cradle Products Innovation Institute.» Cradle to Cradle® is a trademark of MBDC LLC

TRADITION SUISSE

HABITAT SAIN

74

www.bauwerk-parkett.com


Le Monde du Parquet – A proximité de chez vous Découvrez la diversité de nos parquets en grandeur nature, une atmosphère unique, une ambiance confortable et profitez du service compétent de nos conseillers spécialisés. www.bauwerk-parkett.com Bauwerk monde du parquet, Avenue du Mont d’Or 91, 1007 Lausanne T 021 706 20 50, lausanne@bauwerk.com Bauwerk monde du parquet, Route de Ferney 211, 1218 Le Grand-Saconnex T 022 788 45 12, geneve@bauwerk.com


MERCEDES-BENZ AUTOMOBILES SA

Votre partenaire automobile de confiance à Fribourg Actif dans le commerce et l’industrie automobile suisse depuis 1912, le groupe Mercedes-Benz Automobiles SA (MERBAGRETAIL) compte actuellement 36 sites en Suisse et emploi près de 1500 collaborateurs. Agent Mercedes-Benz le plus important du pays, il cultive une conscience exacerbée de n’offrir au client que ce qui se fait de meilleur. Une philosophie que l’on retrouve sur le canton de Fribourg à travers trois sites d’exception offrant des prestations complètes, un service client performant et une large gamme de véhicules de la marque Mercedes-Benz et Smart. Zoom sur les activités et la philosophie de Mercedes-Benz Automobiles SA Fribourg.

76


Le groupe Mercedes-Benz Automobiles SA à Fribourg Mercedes-Benz Automobiles SA peut se targuer d’une longue histoire dont les débuts remontent à 1912. Fidèle à la marque à l’étoile dès ses débuts, le groupe n’a cessé de se développer en un peu moins d’un siècle d’existence. Agent Mercedes le plus important de Suisse avec 36 sites pour voitures particulières et véhicules utilitaires Mercedes-Benz et partenaire incontournable de la marque Smart depuis 2007, il emploie quelque 1500 personnes, ce qui en fait le troisième employeur de la branche de l’automobile dans le pays. Depuis le 1er juin 2015, MercedesBenz Automobiles SA est présent sur le canton de Fribourg avec le Centre voitures particulières de Granges-Paccot et sa filiale de Bulle et le Centre véhicules utilitaires de Granges-Paccot. Trois entités fortes d’une centaine de collaborateurs que dirige M. Christian Herzig.

Une entreprise proche de ses clients Chez Mercedes-Benz Automobiles SA, la satisfaction de la clientèle est une priorité. Une philosophie qui s’exprime à travers la performance et disponibilité des techniciens de l’atelier, l’accueil et le haut niveau de compétence des conseillers de vente, qui de par leur expérience sont à même d’offrir un conseil sur-mesure. Travaillant sur la base de rapports de confiance, le groupe se veut proche de ses clients, les invitant notamment régulièrement à découvrir les dernières nouveautés lors de portes ouvertes. Une implication humaine qui se traduit également dans les nombreux partenariats que tente de nouer Mercedes-Benz Automobiles SA avec les entreprises locales, comme lors de la rénovation du Centre voitures particulières de Granges-Paccot réalisée majoritairement par des artisans de la région. L’entreprise se positionne, en outre, comme une entreprise formatrice en accueillant une vingtaine d’apprentis. Une manière d’assurer une relève locale de qualité.

Un large panel de prestations de qualité Mercedes-Benz Automobiles SA, c’est votre partenaire Mercedes-Benz et Smart à Fribourg et à Bulle. Offrant une large gamme de véhicules neufs, il est à même de répondre à l’ensemble des besoins de sa clientèle, de la petite Smart urbaine au grand camion pour professionnel de la route. Des véhicules mis en valeur dans des showrooms modernes et épurés, à l’image de celui du Centre voitures particulières de Granges-Paccot, entièrement rénové aux standards actuels MercedesBenz en mars 2016. Grâce à des infrastructures modernes munies des dernières technologies, le groupe met également tout son savoir-faire au service de l’entretien et de la maintenance des véhicules à travers des services adaptés et transparents, qu’il s’agisse de bilans ou réparations en tous genres y compris concernant la carrosserie. Mercedes-Benz Automobiles SA, c’est aussi un large parc de voitures d’occasion de qualité, comme l’atteste le label StarClass chez Mercedes-Benz offrant jusqu’à un an de garantie après livraison. 77


Un produit premium Avec Smart et Mercedes-Benz, les deux marques du groupe Daimler, Mercedes-Benz Automobiles SA peut se targuer de ne proposer que des véhicules de haute qualité. Une gamme de produits qui s’est fortement élargie ces dernières années, notamment chez Mercedes- Benz, au point de couvrir aujourd’hui l’ensemble des besoins de la clientèle. «Les efforts importants de Recherche & Développe­ ment menés par Mercedes-Benz ces dernières années ont permis de rafraîchir l’ensemble de la gamme avec la mise sur le marché de modèle au design innovant et aux lignes sportives à même de séduire une clientèle plus jeune que par le passé, tout en conservant l’élégance caractéristique de la marque», explique Christian Herzig. Des véhicules qui s’illustrent également par leur fiabilité avec une garantie trois ans complète inclus chez MercedesBenz. A la pointe des dernières technologies, les véhicules de la marque se veulent, en outre, ultra connectés (assistant de conduite, internet dans le véhicule, connexion et applications smartphone comme par ex. Connect me qui permet la commande de différents systèmes à distance et la géolocalisation du véhicule) afin de soutenir au plus près le conducteur au volant et rendre sa conduite la plus agréable possible. Des atouts qui ont permis à la marque à l’étoile de vendre près de 20 000 voitures l’an dernier sur l’ensemble de la Suisse, avec une forte croissance des ventes en perspective pour les années à venir. 78


Mercedes-Benz: l’innovation pour des voitures durables L’objectif de la stratégie de développement à long terme de Mercedes-Benz consiste à proposer des automobiles haut de gamme à la fois sobres et compatibles avec l’environnement sans renoncer à la sécurité, au confort et à l’agrément de conduite. Le développement de technologies innovantes, telles que BlueEFFICIENCY, BlueTEC et HYBRID PLUG IN, illustre cet investissement de la marque pour le développement durable. «Outre la possibilité d’avoir des modèles entiè­ rement électriques comme la Classe B Electric Drive, de nouveaux véhicules hybrides plug in arrivent sur le marché comme la Mercedes GLE 500 e, le GLC 350 e et la classe C 350 e. Des véhicules hybrides rechargeables alliant puissance et onctuosité de conduite à faible consomma­ tion», précise Christian Herzig.

Mercedes-Benz Automobiles SA

Succursale Granges-Paccot Route d’Englisberg 4 • CH-1763 Granges-Paccot Tél. +41 26 460 28 28 • Fax +41 26 460 28 00

Mercedes-Benz Automobiles SA

Succursale véhicules utilitaires Granges-Paccot Route du Lac 6 • CH-1763 Granges-Paccot Tél. +41 26 460 27 27 • Fax +41 26 460 27 00

Mercedes-Benz Automobiles SA

Succursale Bulle Chemin de Champ-Francey 140 • CH-1630 Bulle Tél. +41 26 460 29 29 • Fax +41 26 460 29 00 www.merbagretail.ch

79


Dimab SA

www.dimab.ch

PORTEUSE D’AVENIR.

LA NOUVELLE BMW X5. DISPONIBLE EN VERSION HYBRIDE RECHARGEABLE. CHEZ DIMAB SA.

Le plaisir de conduire

DIMAB SA PAYERNE Z.I. La Palaz C36 1530 Payerne Tél. 026 662 40 30

DIMAB SA YVERDON Avenue Haldimand 34 1400 Yverdon-les-Bains Tél. 026 662 40 30 www.dimab.ch


GASTRONOMIE

Fribourg, destination gourmande Entre produits du terroir, cuisine traditionnelle et modernité, la gastronomie fribourgeoise a de quoi ravir les plus fins palais. Ici, la célèbre fondue moitié-moitié, la succulente Bénichon et autres plats typiques du patrimoine gastronomique fribourgeois se réinventent dans les cuisines des plus grands chefs. A lui seul, le canton compte près d’une trentaine de grandes tables, dont une dizaine située dans la ville de Fribourg. Rien d’étonnant à ce que le GaultMillau 2016 qualifie Fribourg de «paradis pour les gourmets», dont voici les meilleures adresses.

Le restaurant de l’Hôtel de ville à Vaulruz

81


Le Pérolles à Fribourg Véritable institution de la gastronomie fribourgeoise, le Pérolles continue d’enchanter les fins gourmets séduits par une cuisine savoureuse et authentique. Attaché au rapport qui unit les hommes et la terre, le chef Pierre-André Ayer manie avec une incroyable dextérité les produits les plus simples pour les transformer en véritables œuvres d’art gustatives. Ici, pas de subterfuge, assure le chef gratifié d’un excellent 18 au GaultMillau 2016 et d’une étoile au guide Michelin. Les plats à la carte ainsi que les menus «dégustation» et «de marché» sont tous élaborés à partir de produits frais et de qualité. www.leperolles.ch

Pierre-André Ayer

Frédérik Kondratowicz

Le Pérolles © www.fribourgregion.ch/P.-A. Ayer

Alain Bächler

Le restaurant des Trois Tours à Bourguillon Une cuisine d’une grande finesse attend les gourmets qui s’installent à la table des Trois Tours, à quelques kilomètres de Fribourg. Le chef Alain Bächler, 17 points au GaultMillau 2016, une étoile au guide Michelin et 8 points au Guide Bleu, maîtrise son art à la perfection. Jonglant comme personne avec les saveurs depuis près de 18 ans, cet artiste de la gastronomie fribourgeoise apporte un soin particulier à la sélection des meilleurs produits pour composer ses plats. Toujours avec une pointe de fantaisie. www.troistours.ch

82


La Pinte des Mossettes à Cerniat Un cadre idyllique au cœur de la Gruyère, un ancien chalet d’alpage, une cuisine raffinée aux herbes sauvages… Le restaurant la Pinte des Mossettes de Cerniat, dans le vallon du Javroz, est une véritable invitation au voyage. Laissez-vous guider par la cuisine du nouveau patron des lieux, Romain Paillereau, un chef formé auprès des plus grands et élu «coup de cœur 2016» par le GaultMillau. www.lapintedesmossettes.ch

La Pinte des Mossettes © Isabelle Gremaud

Le restaurant de l’Hôtel de ville à Vaulruz Seule entrée fribourgeoise au GaultMillau de l’année 2016, le restaurant de l’Hôtel de ville de Vaulruz fait son apparition parmi les 360 adresses de la Suisse romande répertoriées par la bible des gourmands. Cyril Freudiger, aux fourneaux depuis 3 ans, a pour ambition de surprendre les papilles avec des produits de qualité, de saison et des plats à la présentation soignée. Le restaurant de l’Hôtel de ville à Vaulruz © Isabelle Gremaud

L’Hôtel de ville de Fribourg Aux murs, des œuvres contemporaines. Dans l’assiette, une explosion de saveurs. Vous l’aurez compris, l’art est partout dans le restaurant de l’Hôtel de ville de Fribourg. Un esprit d’ouverture cher au cœur du chef qui pilote l’établissement, Frédérik Kondratowicz, dont le talent a de nouveau été salué d’un honorable 16 au dernier classement GaultMillau. www.restaurant-hotel-de-ville.ch

Cyril et Nadège Freudiger © Isabelle Gremaud

le restaurant de l’Hôtel de ville

83


Le restaurant de l’Hôtel de ville à Vaulruz © Isabelle Gremaud

Le Sauvage

84


Le Sauvage à Fribourg Tous les palais seront séduits au restaurant le Sauvage, à Fribourg. A la carte, 4 menus sont disponibles pour une grande variété de plats, tous plus raffinés les uns que les autres. Des mets succulents, concoctés par le chef Serge Chenaux, qui a quitté les cuisines du Schild pour rejoindre l’hôtel-restaurant le Sauvage avec son épouse Catherine et leur fille Célia. Une opération réussie, puisque le chef gagne un point au GaultMillau 2016 et obtient la note de 16. www.hotel-sauvage.ch/restaurant

La Cène à Fribourg Au bar, dans l’espace lounge ou à l’arrière dans une ambiance plus feutrée, il y en a pour tous les goûts au restaurant La Cène. Une diversité que l’on retrouve dans la cuisine du nouveau chef, Mohamed Azeroual – qui succède à Romain Paillereau parti aux fourneaux de la Pinte des Mossettes dans la Gruyère – et dans la carte des vins, d’une impressionnante richesse. www.lacene.ch

Le Vignier à Avry-devant-Pont Promu cette année avec l’acquisition d’un 15e point au GaultMillau 2016, le Vignier continue de séduire les gourmets à Avry-devant-Pont. Ce restaurant, ouvert depuis 2002, est piloté par le chef Claude Jacottet, qui met un point d’honneur à innover dans son art. www.vignier.ch

Le Vignier

Mohamed Azeroual, nouveau chef du restaurant La Cène

L’Ecu à Bulle Certainement l’une des meilleures tables de Bulle, le restaurant l’Ecu monte encore dans le classement GaultMillau 2016 avec 14 points. Une belle récompense pour cette brasserie chic transformée sous l’égide de son chef, Alain Braillard, qui allie à la perfection produits frais et du terroir. www.restaurant-de-lecu.ch L’Ecu

La Cène

85


Le restaurant du Grand-Pont la Tour Rouge

Les autres grandes tables fribourgeoises du GaultMillau 2016: Les 4 Saisons à Charmey: www.hotel-cailler.ch ■

Le restaurant du Grand-Pont la Tour Rouge à Fribourg Au Grand-Pont la Tour Rouge de Fribourg, attendez-vous à en prendre plein les yeux… et les papilles! La cuisine du chef Marcel Conus, 15 points au dernier classement GaultMillau, est autant à couper le souffle que la vue qu’offre la terrasse sur la vieille ville. Son secret? Cuisiner avec intuition tout en respectant scrupuleusement les saveurs. www.legrandpont.ch L’Aigle Noir à Fribourg C’est dans l’enceinte d’une splendide demeure du 17e siècle que le jeune chef de l’Aigle Noir, Jean-Marc Rohrbach, propose une cuisine haute en couleur, dont la modernité tranche avec l’historique des lieux. Avec, en prime, une vue imprenable sur Fribourg depuis la terrasse du restaurant. www.aiglenoir.ch

Le restaurant de La Tour à Châtel-sur-Montsalvens: www.restodelatour.ch ■

L’Auberge communale de Léchelles: www.auberge-lechelles.ch ■

Le Käeserei à Morat: www.kaeserei-murten.ch ■

L’Auberge de la Croix Blanche à Villarepos: www.croixblanche.ch ■

Le Zum Ochsen à Düdingen: www.zumochsen.ch ■

Le Zum Kantonsschild à Gempenach: www.kantonsschild.ch ■

L’Auberge des Clefs de Lugnorre: www.aubergedesclefs.ch ■

L’Hôtel de l’Ours à Sugiez: www.hotel-ours.ch Le chef de l’Aigle Noir, Jean-Marc Rohrbach © aigle-noir

Le Beausite à Fribourg: www.le-beausite.ch ■

L’ Auberge de La Cigogne à Fribourg: www.aubergedelacigogne.ch ■

Le restaurant de la Tour à La Tour-de-Trême ■

Frohheim Da Pino à Morat: www.dapino-frohheim.ch ■

La Maison Salvagny à Salvenach: www.maison-salvagny.ch ■

Le Rive Sud à Estavayer-le-Lac: www.lerivesud.ch ■

La Salamandre à Portalban: www.la-salamandre.ch ■

L’Auberge de l’Ange à Albeuve: www.aubergedelange.ch ■

Le Château de la Corbière à Estavayer-le-Lac

86


Notre foie gras fabrication maison, un bestseller

La Belle Luce Gastronomie Grand-Rue 19 – 1630 Bulle – Tél. 026 912 77 73


INTERPROFESSION DU GRUYÈRE PHILIPPE BARDET, DIRECTEUR

Le Gruyère AOP: un produit traditionnel vivant et de qualité qui tient à maintenir sa place de leader! Fromage emblématique suisse, le Gruyère AOP est reconnu pour sa qualité issue d’un savoir-faire unique de fabrication et d’affinage, ainsi que d’un lait exceptionnel. Près de 30 000 tonnes annuelles sont produites en terre helvétique, dont 40% est vendu dans cinquante-cinq pays. Défendre la qualité hors pair du Gruyère AOP, maintenir son identité, offrir des conditions de vente optimales et assurer sa promotion sont autant de rôles que tient l’Interprofession du Gruyère. Entretien avec son directeur, Philippe Bardet, qui nous fait part des enjeux de la profession.

88


Quand est né le nom «Gruyère»? Quelle est son histoire? Le nom du fromage de Gruyère apparaît sous la forme de «gruière» en 1655, du nom de la Gruyère, le district du canton de Fribourg, en Suisse, où il était fabriqué. Mais les premières traces de fabrication remontent à 1115 déjà, comme mentionné dans un texte du premier Comte de Gruyère Guillaume lors de la fondation du Prieuré de Rougemont. Jusqu’à la fin du XVe siècle, le territoire de la région est sous la domination des comtes de Gruyères, famille seigneuriale notoire, vassale de la Maison de Savoie. Le 10 juin 1930, à Rome, est signée la convention internationale pour la protection des dénominations et l’unification des méthodes d’analyses. Cette décision stratégique est mise en échec par l’interprofession laitière française, à Besançon, le 14 février 1931. Le 2 juillet 1992, la Charte du Gruyère est créée. Elle délimite la zone de production du Gruyère, c’est-à-dire les cantons de Fribourg, Vaud, Neuchâtel et Jura, ainsi que les districts de Courtelary, La Neuveville et Moutier, dans le canton de Berne. Elle initie les premiers pas de la protection moderne du Gruyère en tant qu’appellation d’origine.

Photos: © le Gruyère AOP

Quelle est la raison d’être de l’Interprofession du Gruyère? Qui regroupe-t-elle? L’Interprofession du Gruyère est née le 2 juin 1997, succédant à l’Union suisse du commerce de fromages. Elle regroupe 2100 producteurs de lait, 170 fromageries, 52 alpages et 10 entreprises d’affinage, pour une production totale annuelle d’environ 30 000 tonnes. Le rôle de l’Interprofession est multiple. Elle s’occupe tout d’abord de la promotion du Gruyère AOP, et en particulier la mise en place des conditions propices à sa vente. Elle tient également un rôle de contrôle de la traçabilité et de la qualité. Chaque meule a ainsi une trace bien précise comprenant un numéro qui permet de savoir où et à quel moment elle a été fabriquée. De plus, chaque meule fait l’objet d’un contrôle minutieux. Enfin, la défense juridique, mais aussi politique auprès des instances fédérales et cantonales, fait également partie des activités majeures de l’Interprofession. La complexité du travail que nous menons est de définir des règles communes pour 2500 entreprises toutes autant indépendantes les unes que les autres. 89


Les bienfaits du Gruyère AOP sur la santé sont avérés, n’est-ce pas? En effet, le Gruyère AOP est un produit sain et il est important de le souligner. Il ne contient ni gluten, ni lactose. Et cela naturellement, grâce à son mode d’élaboration. Comment se portent les ventes du Gruyère AOP? Tout d’abord, il faut souligner que la production et les ventes se sont accrues progressivement au cours des dernières décennies. Entre la fin des années 70 et aujourd’hui, les ventes annuelles sont passées de 16 000 tonnes à 30 000 tonnes, soit près du double. Il est important de noter que nous avons maintenu notre place leader en Suisse, malgré la libre importation de fromage provenant de l’Union européenne. Par année, près de 17 000 tonnes de Gruyère AOP sont vendues dans notre pays. Nous sommes également présents dans 55 pays. Cela dit, les résultats du début de l’année 2016 en Suisse sont mitigés. Ce n’est pas forcément lié à la politique laitière. Concernant les exportations, nous avons connu un record hors de l’Union Européenne et en particulier aux USA. Concernant l’Europe, et surtout en France, le marché est plus complexe, avec une concurrence d’autres fromages locaux. De même, en Allemagne la situation est plus floue. Nous avons connu une croissance en 2015, puis un début d’année 2016 en demi-teinte.

© Architectes FHV/ADR

90

Photos: © le Gruyère AOP


Vous êtes désormais partenaire officiel de la Coupe du monde de ski de fond. Nous sommes en effet très heureux d’être un des principaux partenaires de la Coupe du monde de ski de fond. Cela est également un excellent moyen de renforcer notre présence en Europe du Nord.

Face à ce début d’année 2016 mitigé, quelle stratégie envisagez-vous? Nous comptons maintenir notre stratégie actuelle. Depuis quinze ans, nous contenons la quantité de production de façon stricte. Cependant, nous allons malheureusement devoir revenir légèrement en arrière du fait de la difficulté du marché. Parallèlement, nous poursuivons le renforcement de notre marketing, comme nous le faisons depuis quelques années. Nous développons la publicité en Europe, mais aussi en Russie et en Asie, malgré les taux de change qui ne nous sont pas favorables. Enfin, nous soutenons toujours les entreprises qui créent des produits dérivés contenant du Gruyère AOP, comme les ramequins ou les flûtes, par exemple.

Enfin, quel message souhaiteriez-vous faire passer? Le Gruyère AOP fait partie du tissu économique local et est reconnu pour sa haute qualité que l’on tient à maintenir. Ainsi, il faut agir en conséquence, sans brader notre produit. L’idée est alors de trouver une stratégie de positionnement international dans un contexte où la tendance est le retour à la consommation locale.

Interprofession du Gruyère

Case postale 12 • CH-1663 Pringy - Gruyères Tél. +41 26 921 84 10 • Fax +41 26 921 84 11 interprofession@gruyere.com • www.gruyere.com

91


Le poulet fermier cou nu à pattes noires: une denrée d’exception! Le poulet cou nu à pattes noires est une denrée d’exception particulièrement appréciée par les fins gastronomes. Certifié IP Suisse et élevé dans des conditions optimales, ce poulet fermier est reconnu pour sa chaire tendre et sa fine peau, ainsi que pour sa robustesse. Nous sommes allés à la rencontre d’Emmanuel Haar, responsable de la ferme avicole La Belle Luce située au cœur de la région de la Gruyère.

92


Un poulet fermier certifié IP Suisse Né au couvoir de Belp, cousin du poulet de Bresse, le poulet cou nu à pattes noires est élevé depuis quelques années en Suisse romande et en Gruyère. Sa certification IP Suisse témoigne de ses conditions d’élevage optimales. Ses poussins sont issus d’une souche «label» rustique à croissance lente. Nourri aux céréales suisses, il suit un parcours herbeux particulier et est élevé entre 80 et 90 jours. L’objectif d’Emmanuel Haar est désormais d’obtenir la certification de l’innovation de promotion du terroir du Pays de Fribourg, afin de permettre à cette denrée de reprendre sa place en Gruyère uniquement.

Une denrée rare appréciée par les fins gastronomes Le poulet cou nu à pattes noires est largement apprécié par les fins gastronomes du fait de son élevage à croissance lente, ainsi que de sa robustesse. En témoignent la finesse de sa peau, sa chaire de qualité supérieure et une parfaite répartition des graisses. Il va sans dire que ce produit sort largement du contexte industriel. Les adeptes ou les curieux pourront le retrouver dans les boucheries, les restaurants gastronomiques, les collectivités, ainsi que dans le magasin La Belle Luce Gastronomie situé à Bulle.

Une Ferme avicole au cœur de la Gruyère Située dans la région de la Gruyère, la ferme avicole La Belle Luce est composée d’une petite équipe de professionnels qui, au quotidien, s’occupent soigneusement des volailles, ainsi que du ramassage des œufs. La Belle Luce possède également plus de 5500 pondeuses réparties dans différentes exploitations en Gruyère et livre l’ensemble de la Suisse romande. Tous les jeudis après-midi de 14h à 18h, la ferme organise un marché ouvert au public. D’ici 2018, elle compte s’ouvrir et organiser des portes ouvertes, afin de permettre à ses visiteurs de voir de plus près l’élevage de ses poulets. Un magasin aux produits d’exception au cœur de Bulle La Belle Luce détient également un magasin au centre de Bulle dans lequel elle propose des produits exceptionnels particulièrement appréciés par le public et que de nombreuses tables étoilées proposent à leur clientèle. On y trouvera bien sûr le fameux poulet cou nu à pattes noires, mais également bien d’autres produits de qualité, loin de ceux offerts en grandes surfaces: crustacés, coquillages, terrines, foie gras, cailles farcies, saumon fumé sauvage. Son équipe est également présente sur le marché de Fribourg les samedis matin et sur celui de Romont les mardis matin.

La Belle Luce Ferme Avicole • Emmanuel Haar

Route de Broc 53 • CH-1663 Epagny Tél. +41 26 921 20 21 • Fax +41 26 921 90 70 Mobile +41 79 680 11 64 info@la-belle-luce.ch • www.la-belle-luce.ch

93


CULTURE ET PATRIMOINE

A la découverte des richesses du canton fribourgeois Musées classiques ou plus insolites, sites historiques, cités médiévales à l’architecture préservée… Les merveilles culturelles sont légion dans le canton de Fribourg et témoignent d’un passé riche, qui a su traverser les âges. En de nombreux endroits, le patrimoine a particulièrement bien été conservé et offre aujourd’hui aux visiteurs une fenêtre sur des temps anciens que l’on prend plaisir à (re)découvrir.

Le château de Gruyères © Château de Gruyères / photo Y. Eigenmann

95


Des musées pour tous les goûts Le canton de Fribourg offre une large palette de musées à découvrir tout au long de l’année. L’histoire fait bien évidemment partie des grands thèmes abordés, mais pas seulement. Plusieurs musées insolites, que vous ne retrouverez nulle part ailleurs, existent. Le musée d’Estavayer-le-Lac et des Grenouilles, par exemple, présente une importante collection de mises en scène étonnantes dans lesquelles des grenouilles naturalisées se retrouvent transformées en écoliers assis sur les bancs d’une classe, en clients chez un barbier ou encore jouant aux cartes dans un café. Autour de ces batraciens qui ont fait la réputation de ce musée, d’autres spécimens de la faune locale ont également été naturalisés et offrent aux visiteurs une plongée au cœur de situations surréalistes. Le musée présente également divers objets d’époque, dont des outils et des armes. Au total, cinq salles sont ouvertes au public. En savoir plus: www.museedesgrenouilles.ch

© Annie Bertram

Bar et musée H.R. Giger

© Annie Bertram

© Matthias Belz

Toujours dans un registre fantastique, le musée H.R Giger, situé dans le château Saint-Germain de Gruyères, abrite une collection de créatures pour le moins surprenantes. Un bel hommage à l’artiste suisse Hans Ruedi Giger, qui a fondé ce musée en 1998 et qui s’est passionné toute sa vie pour les univers extraordinaires et surréalistes. Au cours de leur visite, les promeneurs pourront ainsi découvrir plusieurs créations du graphiste ayant inspiré les films Alien – Hans Ruedi Giger a d’ailleurs reçu l’Oscar des meilleurs effets spéciaux pour ce film en 1980 – et Alien 3, Dune ou encore Poltergeist 2, ainsi que le micro créé spécialement pour le groupe Korn. En savoir plus: www.hrgigermuseum.com 96

Pour les passionnés de faune et de flore, le Papiliorama de Kerzers propose de découvrir dans un endroit tout à fait atypique une soixantaine d’espèces de papillons venues des quatre coins de la planète. Là, au milieu de véritables jardins tropicaux qui transportent le visiteur à plusieurs milliers de kilomètres, près de 1500 papillons multicolores virevoltent sous un globe de verre de 14 mètres de haut. Un endroit parfait pour observer de près ces lépidoptères et même assister à un cycle complet de transformation, de l’œuf à la chrysalide en passant par les chenilles. D’autres animaux habitent également ce musée. Dans le Nocturama, paresseux, porcs épics arboricoles et autres tatous évoluent sous un dôme au toit translucide qui permet d’observer en plein jour ces individus nocturnes. Enfin, les visiteurs peuvent partir en «Jungle Trek» découvrir toutes sortes d’espèces d’Amérique centrale au milieu d’un pan entier de forêt tropicale reconstitué. En savoir plus: www.papiliorama.ch De nombreux autres musées, qu’ils soient historiques ou insolites, existent dans le canton, comme le musée d’Histoire naturelle et le musée suisse de la marionnette à Fribourg, ou encore l’Electrobroc à Broc. Pour en savoir plus, il suffit de se renseigner auprès des offices de tourisme ou de se rendre à l’adresse suivante: http:// www.fribourgregion.ch/fr/musees-autres-visites.html.


Un patrimoine foisonnant Avec une histoire aussi riche que celle du canton de Fribourg, qui a vu se succéder de nombreuses guerres seigneuriales et des rixes religieuses, les châteaux et édifices historiques ne manquent pas dans les environs. Plus de 200 bâtisses remarquables ainsi que 18 sites archéologiques ont été recensés par l’inventaire suisse des biens culturels d’importance nationale. Parmi les constructions les plus remarquables, le château de Gruyères témoigne de huit siècles de culture et d’architecture préservées, qui raviront les visiteurs. Le site abrite notamment une importante collection d’objets historiques dans des pièces parfaitement authentiques, comme la cuisine médiévale, la salle des Baillis ou encore le salon Corot. En savoir plus: www.chateau-gruyeres.ch Les passionnés d’histoire seront également enchantés par la richesse du patrimoine des cités médiévales qui existent dans le canton. A Morat, par exemple, l’architecture d’époque impressionne par son bon état de conservation. Les remparts qui encerclent la ville sont encore aujourd’hui praticables et permettent d’appréhender sous un angle plus grand la beauté de la vieille ville et du lac de Morat, au loin. Les fortifications de la cité sont en effet presque intactes et offrent aux visiteurs la possibilité d’emprunter l’un des seuls chemins de ronde encore accessible de Suisse.

Le château de Gruyères © Château de Gruyères

Ville de Morat et son château © Thierry Pradervand

97


Romont © OT Romont

Autre ville de caractère: Romont. Fondée aux alentours du 12e siècle, cette cité a gardé tout son charme et présente, en divers endroits, plusieurs édifices et constructions d’époque. A commencer par le château, construit en 1240 par Pierre de Savoie, et qui abrite aujourd’hui le Vitromusée de Romont, un musée dédié aux arts et à l’histoire du vitrail. Cernée par 1500 mètres de remparts, la ville a gardé intactes quatre tours ornant ces fortifications. Parmi elles, la Tour du Sauvage, qui sert aujourd’hui d’espace culturel accueillant durant la période estivale toutes sortes d’artistes – musiciens, troupes de théâtre, artisans… Autre édifice de taille: la Tour à Boyer, érigée au 13e siècle à l’aide de 12 500 blocs de pierre. Jusqu’au 20e siècle, cette tour autrefois baptisée «le petit donjon» a servi de château d’eau à la ville. D’autres bâtisses méritent également de l’attention, comme la collégiale Notre-Dame de l’Assomption, un monument bâti au 13e siècle et dédié à la Vierge, l’église des Capucins, située dans la Grand-Rue, ou encore la place Saint-Jacques, qui continue d’accueillir tous les mardis un marché, et ce depuis 1244!

Vue de Fribourg

98

Fribourg, l’intemporelle Comment parler des cités médiévales du canton de Fribourg sans évoquer Fribourg et sa vieille-ville? A travers les siècles, cette cité bâtie au 12e siècle par le Duc Berthold IV de Zähringen a su garder son cachet, tout en continuant à se développer et se moderniser. Dans le centre historique, plusieurs édifices attirent l’œil du promeneur. Eglises, couvents, ponts et fontaines habillent de nombreuses rues de la Basse-Ville. La cathédrale Saint-Nicolas est particulièrement intéressante pour l’histoire de sa construction. Débutée en 1157, celle-ci aura duré au total plus de 300 ans et vu se succéder une douzaine de générations d’architectes avant d’être terminée! L’hôtel de ville lui-même mérite que l’on s’y attarde. De style gothique tardif, le bâtiment devait à l’origine servir de grenier. Finalement, au début du 16e siècle, il fut décidé d’y ajouter un étage qui abrite aujourd’hui les salles du Conseil. Dans les vieux quartiers de la ville, notamment dans celui de l’Auge, le style gothique est d’ailleurs fortement représenté avec plusieurs maisons d’époque qui arborent aujourd’hui encore ce style architectural singulier. Mais Fribourg a aussi fait une place à l’ère moderne. Près de la cathédrale, l’espace Jean Tinguely et Nikki de Saint-Phalle en est un illustre exemple. Dans ce musée inauguré en 1998 en hommage à ces deux artistes qui ont profondément marqué la vie culturelle fribourgeoise durant la deuxième moitié du 20e siècle, les œuvres se succèdent et ne se ressemblent pas. Tout au long de l’année 2016, le musée a célébré les 25 ans de la mort de Jean Tinguely via plusieurs expositions temporaires et manifestations. En septembre, l’espace a notamment présenté l’œuvre monumentale de cet artiste engagé: Le Safari de la Mort moscovite, prêté pour l’occasion par le musée Tinguely de Bâle.


Qualité

conseil

suivi

expérience

Charles Morel et Fils SA Revêtement de sols

Showroom-conseil personnalisé

Charles Morel et Fils SA Route du Verdel 22 • CP 214 • CH-1630 Bulle Tél. +41 26 912 36 44 • Mobile +41 79 436 75 89 Fax +41 26 912 16 56 info@morel-sols.ch • www.morel-sols.ch


www.sinef.ch

vos sources d’énergie, notre réseau de compétences

Gaz | Eau | Chaleur

SINEF SA vous propose des services et des conseils à haute valeur ajoutée dans les domaines du gaz, de l’eau et de la chaleur pour les collectivités, les entreprises et les particuliers.

SINEF SA — Route des Fluides 1 — 1762 Givisiez — 026 350 11 60 — www.sinef.ch


ÉCONOMIE

Un canton florissant Fribourg bénéficie d’une santé économique stable et saine mais doit cependant faire face, dans un avenir proche, à de nombreux enjeux et défis, tels que la nouvelle réforme de la fiscalité des entreprises, la suppression du taux plancher ou encore la forte croissance de sa population. L’économie de cette région se caractérise par sa diversification et son développement prospère. Son emplacement géographique privilégié entre Suisse romande et alémanique et son bilinguisme lui confère un avantage très apprécié par les grandes entreprises suisses ou internationales.

© Shutterstock

101


INTERVIEW

NADINE GOBET

Fédération Patronale et Economique

Au service d’un développement économique régional prospère La Fédération Patronale et Economique (FPE) rassemble plus de 3000 entreprises du Sud fribourgeois, ainsi que de nombreuses organisations, associations professionnelles et économiques, dont elle défend les intérêts. Acteur économique incontournable, la FPE fournit également de nombreux services qui simplifient la gestion quotidienne des entreprises. Rencontre avec Nadine Gobet, directrice depuis septembre 2015.

ZI Bulle © Marc Luthy, horsform.ch

102


ZI Enney © Marc Luthy, horsform.ch

La raison d’être originelle de la FPE est la gestion des assurances sociales. Mais ses prestations et actions ont bien évolué, n’est-ce pas? En effet, la raison d’être initiale de la FPE est la gestion des assurances sociales de nos 3000 membres qui remplissent leurs obligations légales en cotisant à notre Caisse de compensation interprofessionnelle. Notre objectif est aussi de soutenir plus particulièrement les entreprises du Sud fribourgeois, qui sont tant des raisons individuelles, des PME que des multinationales. Afin de répondre aux différents besoins de nos membres, des prestations ont été développées, ainsi que nos mandats auprès d’associations économiques et professionnelles. Nos services auprès des entreprises sont nombreux, l’idée étant surtout de soulager celles-ci de certaines tâches de gestion notamment. Elles peuvent ainsi solliciter notre soutien dans les domaines juridiques, des ressources humaines, du recouvrement des créances, de la presse et communication. Nous proposons également une offre intéressante en formation continue destinée aux chefs d’entreprises ou à leurs employés, un logiciel pour l’établissement des salaires et prochainement un soutien pour les mesures de sécurité et santé au travail. Afin de multiplier les contacts et de nouer des relations, nous invitons régulièrement nos membres à des débats ou conférences sur des sujets d’actualité, par exemple lors des petits déjeuners de la FPE.

Défendre les intérêts de vos membres et promouvoir l’économie de la région font parties de vos actions phares. Pouvez-vous nous en dire plus? Par le biais de diverses actions, comme l’administration du Comptoir Gruérien ou du Salon Suisse des Goûts &  Terroirs, ou encore la gestion d’associations économiques et professionnelles, la FPE soutient l’économie régionale. Elle participe également activement à la vie politique au travers de ses prises de position sur les objets des votations cantonales et fédérales, ses représentations au sein de plusieurs commissions cantonales et ses contacts étroits avec les autorités politiques régionales et cantonales. De plus, nous sommes également une section de la Fédération des Entreprises Romandes où nous débattons à l’échelle romande des enjeux pour l’économie en général. Sur quels secteurs repose l’économie de la région? Le Sud du canton de Fribourg est riche de ses entreprises du secteur secondaire. Nous avons vu se développer des entreprises de construction qui sont aujourd’hui des références au niveau suisse. Nous avons la chance à Bulle de pouvoir compter sur l’un des plus grands constructeurs de machines de chantier dans le monde entier qui comptabilise plus de 1000 emplois. Dans le domaine de la construction métallique, nous sommes également à la pointe et avons de nombreuses entreprises du second œuvre qui se sont développées, en particulier dans le secteur du bois, sans oublier le domaine pharmaceutique et le secteur agroalimentaire. Il nous reste des marges de progression dans le secteur tertiaire. 103


La réforme de la fiscalité des entreprises et la suppression du taux plancher sont les enjeux forts actuels, n’est-ce pas? La réforme de la fiscalité RIE III a effectivement un impact important sur les entreprises de notre canton et c’est un des enjeux clefs de l’année 2016. Une réflexion est actuellement en cours, dans la mesure où il est demandé aux milieux patronaux de faire des propositions de mesures de compensation suite à la baisse du taux d’imposition projetée sur le bénéfice pour toutes les entreprises. De plus, la suppression du taux plancher engendre une réflexion pour la sauvegarde des emplois, dans la mesure où elle semble avoir précipité plusieurs délocalisations ces derniers mois et occasionné des licenciements. Le coût de production de certains produits est élevé, dans la mesure où la main d’œuvre suisse a un coût élevé. Notre souci est d’éviter de renchérir le coût du travail par des charges sociales supplémentaires répercutées sur les salaires. La problématique se pose également en lien avec la concurrence dans le cadre des marchés publics. La formation fait partie de vos priorités. C’est-à-dire? Il faut tout d’abord souligner qu’une grande partie des entreprises affiliées à la FPE forment de nombreux apprentis. En Suisse, nous avons une vraie matière grise et une qualité de main d’œuvre indéniable qu’il est nécessaire de maintenir. La FPE est particulièrement active dans le domaine de la formation par apprentissage. Nous sommes présents au sein du comité directeur d’un réseau d’apprentissage et nous participons à Start forum des métiers via les associations que nous gérons, ce qui nous permet de présenter les formations disponibles pour les jeunes, y compris les nombreuses possibilités de formation supérieure. Enfin, dans le canton de Fribourg, nous avons des écoles de grande qualité comme les HEG ou l’Université. A Bulle, il y a également Glion, une excellente école hôtelière.

ZI Châtel-Saint-Denis © Marc Luthy, horsform.ch

104

ZI Bulle © Marc Luthy, horsform.ch


Enfin, quels sont les projets à venir? A Fribourg, nous faisons, tout d’abord face à une forte croissance de la population et donc des jeunes. Pour y répondre, de nombreux logements ont été construits ces dernières années. Mais, cela doit s’accompagner de la mise en place d’infrastructures comme les routes, les transports publics, les centres de loisirs et sportifs et les écoles, notamment. Parallèlement, nous devons répondre à un vieillissement de la population, ce qui engendre un besoin croissant de homes. Un autre élément à mentionner est que le sud du canton est caractérisé par une forte pendularité. Pour atténuer les effets de ce phénomène, il est nécessaire de pouvoir créer de nouveaux emplois dans la région, en mettant à disposition des terrains pour les entreprises afin que celles-ci puissent se développer et rester compétitives. Il est important de valoriser l’esprit d’initiative et d’innovation. Enfin, un projet à venir est de créer une commune unique pour tout le district en Gruyère qui compte 25 communes aujourd’hui, soit 50 000 habitants. Un groupe de travail formé à l’initiative du Préfet œuvre actuellement à ce sujet.

FPE - Fédération Patronale et Economique Rue Condémine 56 • Case postale 2175 CH-1630 Bulle 2 Tél. +41 26 919 87 50 • Fax +41 26 919 87 49 office@federation-patronale.ch www.federation-patronale.ch

105


EDMOND DE ROTHSCHILD (SUISSE) S.A.

Votre Banque Privée depuis 27 ans à Fribourg Implanté dans plus de trente pays, le groupe Edmond de Rothschild est devenu, en 60 ans, un acteur majeur de la Banque Privée et de l’Asset Management. Il se développe continuellement, fidèle aux valeurs de la famille Rothschild, qui a toujours engagé son nom au service de chacun de ses clients.

106


Depuis 250 ans, le succès de la famille Rothschild repose sur des valeurs d’excellence. Valeurs qui s’inspirent des trois maîtres-mots de la devise historique de la famille: «Concordia (union), Integritas (honnêteté) et Industria (travail)». La devise de la famille Rothschild guide au quotidien notre engagement aux côtés de nos clients. Nous proposons un service de gestion de fortune personnalisé, à l’écoute des besoins de nos clients, ainsi qu’un soutien actif dans la création de solution sur mesure.

27 ans de présence à Fribourg La succursale de Fribourg a été ouverte en 1989 dans le quartier de Jolimont. En 2001, la banque voulant consolider durablement son implantation à Fribourg, elle a eu l’occasion de reprendre un immeuble historique du XVIIIe siècle, située à la rue de Morat. Les bureaux y ont été déménagés, afin d’être idéalement placé et offrir aux clients un cadre professionnel dans une atmosphère confortable et chaleureuse. De taille humaine, la particularité de la succursale de Fribourg réside dans la grande disponibilité de ses collaborateurs, leur longue expérience et leur excellente formation professionnelle. Les clients bénéficient à la fois d’une relation de proximité, avec la présence sur place de leur gestionnaire personnel et d’un savoir-faire international, grâce au soutien des experts du groupe.

A propos du groupe Edmond de Rothschild Le groupe Edmond de Rothschild est indépendant, à capital familial, spécialisé dans la Banque Privée et l’Asset Management. Fondé en 1953, il est présidé depuis 1997 par le Baron Benjamin de Rothschild. Au 31 décembre 2015, il compte CHF 163 milliards d’actifs sous gestion, près de 2800 collaborateurs et 31 implantations dans le monde.

107


108


Le mot du CEO «Nous avons la vocation d’être le meilleur spécialiste indépendant de banque privée, apportant les meilleures solutions à la problématique patrimoniale de nos clients et en leur faisant bénéficier du savoir-faire séculaire de la famille Rothschild. Acteur de taille humaine, nous plaçons la relation personnalisée et le conseil en investissement objectif, impartial et indépendant au cœur de notre modèle.» Emmanuel Fiévet CEO Edmond de Rothschild (Suisse) S.A.

Frédéric Bersier Directeur de la succursale

Bernhard Aeby

Paul Schenkel

Nicolas Tercier

Notre philosophie d’investissement Notre banque s’occupe d’une clientèle privée et institutionnelle. Lors de l’établissement d’une nouvelle relation, nous élaborons avec chaque client un certain nombre de critères tels que son profil de risque, ses objectifs de rendement et son horizon de temps. C’est l’analyse de l’ensemble de ces éléments qui nous permet de définir la stratégie la plus adaptée pour chaque client. Notre philosophie de gestion privilégie toujours la préservation du capital, la maîtrise des risques et la performance à long terme.

Edmond de Rothschild (Suisse) S.A.

Rue de Morat 11 • Case postale 144 CH-1701 Fribourg Tél. +41 26 347 24 24 • Fax +41 26 347 24 20 contact-fribourg@edr.com • www.edmond-de-rothschild.ch

109


BELGLOBE INTERNATIONAL LLC

Un service de transport international fiable, adapté et sécurisé Belglobe International LLC est le spécialiste suisse de référence en matière de transports internationaux et de solutions logistiques. Il opère entre 5000 et 6000 transports par année. Fret aérien, fret maritime ou service de groupage camions sont autant de possibilités que propose son équipe de professionnels flexibles, à l’écoute et motivés. Basée depuis peu à Avenches, elle offre de nouvelles prestations de plus en plus pointues, dont un entrepôt sous douane ouverte en vue de répondre aux besoins de l’industrie 4.0. Interview avec Stefan Zangger, directeur de la société depuis 1998.

110


Vous êtes un acteur incontournable dans votre domaine. Comment l’expliquez-vous? C’est, tout d’abord, notre expérience de plus de vingt ans qui nous a permis d’acquérir une vaste connaissance du marché, et ainsi une capacité de réaction rapide et une recherche constante de nouvelles voies d’acheminement. Notre taille humaine nous permet d’offrir un service personnalisé. Chaque client a un interlocuteur unique pour la multiplicité des actions qu’il demande. C’est un gain de temps et une sécurité qu’apprécient largement nos clients. L’écoute de ces derniers est une préoccupation quotidienne de notre équipe d’experts. Vous offrez des prestations toujours plus spécialisées. Pouvez-vous nous les décrire? Nous avons souhaité nous distancer des transports généraux et offrir une gamme de prestations pointues de plus en plus spécialisées. Chacune d’entre elles se décline à l’aide d’un nom et d’un concept unique, ce qui permet une meilleure visibilité pour nos clients. Depuis dix ans, nous proposons Belsafe. Il s’agit d’une offre de transports et de solutions logistiques destinée à des produits à haute valeur ajoutée. Elle concerne particulièrement le secteur de la joaillerie et de l’horlogerie qui a besoin d’une sécurité absolue. Il y a trois ans, nous avons créé Belcool. Cette prestation est réservée au transport de produits sensibles nécessitant un contrôle de température, comme les produits pharmaceutiques, par exemple. Nous assurons ainsi le maintien de la chaîne frigorifique sans rupture, et ce de l’usine au magasin. Nous avons également un Service Express nommé Belnow partout dans le monde, qui permet des gains financiers importants en arrêt de ligne de production. Nous offrons aussi la possibilité aux clients d’emmener des pièces ou des envois urgent personnellement aux différents destinations via notre service Onboard courier.

Depuis 2015, vous proposez un entrepôt sous douane. A qui s’adresse-t-il? En effet, depuis le déménagement de notre siège à Avenches, nous offrons un entrepôt sous douane, comparable à un port franc. Ainsi, nous offrons la possibilité de stocker de la marchandise sans avoir à payer les droits de douane et les taxes. Celle-ci permet de répondre, tout d’abord, aux entreprises qui importent du matériel de le stocker sans les taxes et droits de douanes, le temps de les réexporter. C’est également une offre adaptée aux problématiques des entreprises de e-commerce qui ont un contrat de distribution pour toute l’Europe, par exemple. Ainsi, elles peuvent importer ce qui vise le marché suisse et renvoyer le reste dans les destinations souhaitées sans taxes. Ainsi, vous tendez de plus en plus à offrir des solutions adaptées à l’industrie 4.0 et au e-commerce, n’est-ce pas? Effectivement, cet entrepôt sous douane est une des réponses possibles à cette nouvelle révolution industrielle axée sur les nouvelles technologies de l’information. Et nos prestations se positionneront de plus en plus sur ces évolutions, le but étant d’offrir des solutions toujours les plus optimales.

Belglobe LLC

Route de la Plaine 45 • CH-1580 Avenches Tél. +41 26 409 76 80 • Fax +41 26 409 76 89 info@belglobe.com • www.belglobe.com

111


LC LOGICIELS ET CONSEILS SA

Nouvelle version XI et certification Swissdec LC garde le cap! LC Logiciels et Conseils SA est spécialisé dans l’informatique de gestion en général et dans le développement de logiciels pour les régies immobilières en particulier. Avec plus de 20 ans d’expertise dans son domaine, la société innove encore en proposant des prestations toujours plus performantes. Elle nous présente ses nouvelles avancées et sa collaboration avec l’entreprise oena.

112


Collaboration fructueuse avec la société oena Afin d’augmenter sa capacité de développement, LC Logiciels et Conseils SA a mis en place une collaboration avec la société oena, spécialisée dans les technologies de l’information et de la communication. «Cela nous permet d’assurer davantage de flexibilité et d’offrir à nos clients un meilleur ser­ vice», souligne Dominique Marmy. oena apporte son expérience des logiciels de gestion, tout en offrant un regard extérieur et neuf propice à de nouvelles idées. Sécurité et confort avec la certification Swissdec Durant ces derniers mois, LC Logiciels et Conseils SA a travaillé sur la certification de son programme salaire. Certifié désormais Swissdec, son logiciel permet de gérer les données salariales de façon efficace et assure une automatisation de la transmission des données.

En effet, à la fin de l’année, les données sont triées puis, sur un clic de souris, transmises électroniquement auprès des caisses AVS, des assurances et des cantons. L’impression des nouveaux certificats de salaires avec code barre 2D est évidemment comprise dans la certification. De même, pour les régies immobilières qui souvent doivent gérer les salaires des concierges dans différentes structures, il permet une gestion efficace et centralisée de toutes ces données. Ainsi, LC Logiciels et Conseils SA offre avec cette certification davantage de simplicité, d’efficacité et de sécurité à sa clientèle. Nouvelle version XI En passant à la version XI, les programmes de gestion proposés par LC Logiciels et Conseils SA sont désormais plus performants. Cette dernière évolution comprend un certain nombre de nouveautés. Il s’agit, tout d’abord, d’une gestion électronique de documents (GED) intégrée qui, avec plusieurs clés d’entrée, permet une organisation quasi-automatique de l’archi-

vage des documents. Il faut noter également l’évolution de l’interface utilisateur. De nouveaux outils comme les calendriers et les boîtes de recherche ont été développés. «La simplicité a été maintenue, tout en amélio­ rant l’expérience utilisateur et ceci, grâce notamment aux retours de nos clients», confie Dominique Marmy. On obtient ainsi une meilleure ergonomie et plus de sécurité. Finalement, côté technique, une nouvelle version du système de gestion de base de données est introduite, qui est plus performante et encore plus stable, si c’est possible. Harmonisation du trafic des paiements avec ISO 20022 Toujours dans une recherche de performance, LC Logiciels et Conseils SA passe à la norme ISO 20022. Grâce à cette norme internationale dans le trafic des paiements, la comptabilité gagne en efficacité. Un exemple concret est la disparition des différences entre la poste et les banques lors des paiements créanciers. Un autre effet visible est l’utilisation du nouveau BVR avec code QR permettant plus d’automatisme dans la saisie des factures débiteurs. La version XI est donc ISO 20022 Readiness de niveau 1.

LC Logiciels et Conseils SA

Route de Chésalles 21 • CH-1723 Marly Tél. +41 26 436 58 11 • Fax +41 26 436 58 19 info@l-c.ch • www.l-c.ch

113


LB-IMMOBILIER VENTE – ACHAT – PROMOTION CLIENT : LB Immobilier JOB : Logo et imprimés

Propositions "refresh" logo 3e présentation

La garantie d’un service fiable et sur-mesure

Le Monde de la Pub Sàrl | Grand-Rue 72, 1844 Villeneuve | Tél. +41(0)26 656 01 75 | info@lemondedelapub.ch | www.lemondedelapub.ch

C’est en 2011 que démarre l’histoire de LB-Immobilier. A l’origine: Benoît Legay, un entrepreneur dans l’âme, qui souhaite offrir un service adapté à la demande croissante de logements dans sa région. Spécialiste de la vente biens immobiliers, l’entreprise mise sur des prestations de haute qualité. Son fondateur accompagne chaque client de façon personnalisée sur l’ensemble des démarches. Son dynamisme, sa connaissance du marché et sa transparence sont à la source de son succès. Des qualités qui lui ont permis de gagner la confiance d’une clientèle exigeante et d’asseoir sa place sur le marché de l’immobilier fribourgeois et vaudois.

114

DATE


A l’origine, le souhait de pallier aux carences du marché L’origine de la création de LB-Immobilier émane du souhait de Benoît Legay de pallier aux carences du marché. «Lorsque je souhaitais acheter un bien, j’ai fait face à un service inadapté et à des propositions qui ne correspon­ daient pas à nos recherches. C’est pourquoi j’ai décidé de fonder ma propre société», confie-t-il. Ainsi, après avoir exercé dans plusieurs secteurs d’activité, dont le marketing, cet entrepreneur motivé fait le choix de se lancer dans l’aventure immobilière. Et pour une raison bien précise: offrir un service d’achat et de vente de haute qualité, pour remédier aux failles du marché. C’est grâce à son sérieux et son dynamisme que l’entreprise a su progressivement gagner la confiance d’une clientèle exigeante et devenir une référence dans sa région.

Semsales

Une philosophie: la transparence et la fiabilité La transparence est une priorité pour Benoît Legay. Et son créateur n’hésite pas à faire part de son avis avec franchise à sa clientèle, lorsque cela lui semble nécessaire. Car, en effet, la fiabilité lui tient à cœur. «Tous nos biens sont vérifiés auprès des propriétaires, vendeurs ou promoteurs. Et nous n’hésitons pas à refu­ ser un projet si le dossier ne nous convainc pas, ou si nous estimons le prix trop élevé». Cela lui a permis d’assurer la réussite de LB-immobilier. Sa collaboration avec un réseau de partenaires sûrs et sa capacité de conseil sont également à l’origine de ses succès.

Un accompagnement complet et personnalisé Collaborateur certifié de l’USPI, LB-Immobilier est spécialisée dans la vente et l’acquisition de biens. Axée essentiellement sur la mise en place de promotions ou d’objets neufs, la société propose également des biens existants. Son souhait est avant tout d’offrir un service sur-mesure et complet. Ainsi, elle accompagne sa clientèle sur toutes les étapes de la vente ou de l’acquisition de biens, et n’hésite pas à la guider sur l’ensemble des démarches administratives et financières. Trouver le bien le plus approprié aux souhaits de ses clients, tout en prenant en compte la réalité du marché, est la raison d’être de LB-Immobilier. Et ce, grâce à une qualité d’écoute avérée. Un exercice dans lequel la société excelle grâce à sa recherche perpétuelle de nouveautés et sa motivation.

Passion

Honnêteté

Suivi personnalisé

Dynamisme

À l’écoute

Franchise

115


Des projets emblématiques Depuis sa création, LB-Immobilier est à l’origine de nombreux projets, de plus ou moins grande envergure dans sa région. Que ce soient des villas, des immeubles ou des bâtiments voués à des activités industrielles ou artisanales, chaque réalisation répond à des critères de qualité, et ce au prix du marché.

«Zone artisanale du Zermiau», à Bossonens Située à Bossonens, à proximité des villes de ChâtelSaint-Denis, Vevey, Bulle ou encore Lausanne et Fribourg, la «Zone artisanale du Zermiau» est positionnées dans un lieu idéal pour les entreprises. Construit sur un terrain de 14 800 m2, le projet comprend des types de bâtiments mixtes, à savoir des habitations, des bureaux et des locaux d’entreprises. Et le tout a été conçu de façon à le rendre modulable, afin de pouvoir répondre à des besoins et des activités variés. Construit en collaboration avec DURABLE Sàrl, les différentes surfaces sont en vente depuis la fin du mois de mai.

«Les Terrasses des Combes», à Remaufens Située dans le district de la Veveyse, la résidence «Les Terrasses des Combes» en collaboration avec FactConstruction SA offre un lieu d’habitation en pleine campagne, mais à proximité des grandes villes alentours, ainsi que des commerces et des infrastructures. Orientée plein sud avec une vue imprenable sur les Préalpes, elle est composée d’une villa individuelle, de six villas mitoyennes sur trois niveaux et d’un immeuble en PPE comprenant trois splendides appartements. Chaque logement, très contemporain, est équipé d’une pompe à chaleur avec chauffage au sol.

116


«PPE les Moutzon», à Attalens Le projet «PPE les Moutzons» fait également partie des projets de qualité proposés par LB-Immobilier, alliant respect de l’environnement et qualité de vie. Il est constitué de 2 immeubles de 11 appartements chacun, répondant aux normes Minergie ®. Celui-ci a été construit en collaboration avec R-Emonet SA. Situé en plein centre d’Attalens, ces bâtiments de trois étages offrent des appartements contemporains de 2,5 et 4,5 pièces à des prix compétitifs, dans un lieu verdoyant, et à proximité de l’ensemble des commodités.

«Le clos du Verger», à Maracon En collaboration avec Ecohouse, LB-immobilier a également en cours un projet de dix villas mitoyennes situées à Maracon, dans la commune d’Oron. Celles-ci, composées de logements de 5,5 pièces et d’une surface habitable de 167  m2, s’élèvent sur quatre niveaux et comprennent une terrasse, un jardin privatif, ainsi qu’une place de parc couverte et une non couverte. Situées dans un quartier calme et verdoyant, orientées plein sud, elles réunissent les qualités à la fois de modernité et de fonctionnalité.

Le clos du Verger à Maracon

CLIENT : LB Immobilier JOB : Logo et imprimés

DATE : M

Propositions "refresh" logo 3e présentation

Le clos du Verger à Maracon

LB-Immobilier

Route de Granges 66 • CH-1616 Attalens Mobile +41 76 400 85 95 info@lb-immobilier.ch • www.lb-immobilier.ch

Le Monde de la Pub Sàrl | Grand-Rue 72, 1844 Villeneuve | Tél. +41(0)26 656 01 75 | info@lemondedelapub.ch | www.lemondedelapub.ch

117


IMMOBILIER

Presque partout en Suisse, le nombre d’habitants est en hausse de plus de 1% par an. Et Fribourg n’échappe pas à la règle. D’après les prévisions de l’Office fédéral de la Statistique (OFS), le canton devrait accueillir environ 126 500 habitants supplémentaires d’ici 2040, soit plus de 5200 nouveaux habitants chaque année. Pour autant, le marché immobilier fribourgeois semble résister aux tensions.

118

© Shutterstock

Un marché fribourgeois sain


Les achats de résidences principales Les professionnels de l’immobilier s’accordent sur un point: le marché fribourgeois est stable. A la différence de certaines régions fortement prisées, notamment l’Arc lémanique, les prix de l’immobilier dans le canton de Fribourg restent raisonnables. En moyenne, une villa coûte 961 000 francs en 2015, contre 1,26 million en Suisse en général. «Le marché est fondamentalement sain», écrit à ce titre Denis Galley, de la Banque cantonale de Fribourg (BCF), dans son éditorial sur l’immobilier fribourgeois en 2016. Quelques remarques, toutefois. Même si la conjoncture est favorable à l’achat, en particulier en raison de taux d’intérêt historiquement bas induits par une politique monétaire expansionniste menée par la Banque Nationale Suisse (BNS), les maisons individuelles peinent parfois à trouver preneur. C’est le cas des biens haut de gamme, dont le montant dépasse le million de francs, et cela résulte essentiellement du durcissement des conditions d’octroi de crédits immobiliers. Conséquence logique: les prix des maisons ont baissé de 2,54% en moyenne dans le canton, et plus particulièrement dans le sud, ce qui a bénéficié aux acheteurs au détriment des vendeurs. District

Prix villa (objet moyen fin 2015)

En revanche, la de­mande semble plus soutenue en ce qui concerne les propriétés par étage (PPE), car ce type de logement plait aux acheteurs de résidences principales. Cette tendance se retrouve plus spécifiquement en Gruyère, dans la Glâne et la Broye. Afin de satisfaire cette demande croissante, le canton prévoit d’augmenter l’offre de PPE: parmi la centaine de projets de plus de 5 millions de francs répertoriés, près de 1200 constructions devraient sortir de terre dans un futur proche. Des projets phares, comme la construction d’un quartier résidentiel de 11 500 mètres carrés à Marly, permettant d’accueillir près de 2000 habitants, ou les 200 nouveaux logements prévus à Châtel-Saint-Denis sont quelques exemples.

Evolution par rapport à 2014

Taux de vacance 2015

District

Prix PPE (objet moyen fin 2015)

Evolution par rapport à 2014

Taux de vacance 2015

Broye

922 000 CHF

-3,69%

0,51%

Broye

684 000 CHF

-2,42%

0,37%

Glâne

919 000 CHF

-3,19%

0,47%

Glâne

663 000 CHF

-3,18%

0,41%

Gruyère

959 000 CHF

-2,60%

0,45%

Gruyère

684 000 CHF

-1,39%

0,67%

Sarine

998 000 CHF

-0,54%

0,24%

Sarine

716 000 CHF

-1,24%

0,18%

Lac

978 000 CHF

-2,20%

0,57%

Lac

676 000 CHF

+0,75%

0,22%

Singine

911 000 CHF

-4,01%

0,43%

Singine

620 000 CHF

-1,53%

0,17%

1 054 000 CHF

-3,57%

0,20%

Veveyse

764 000 CHF

-2,86%

0,19%

Evolution par rapport à 2014

Taux de vacance 2015

Canton

Evolution par rapport à 2014

Taux de vacance 2015

Veveyse Canton Fribourg

Prix villa (objet moyen fin 2015)

Prix villa (objet moyen fin 2015)

961 000 CHF

-2,54%

0,41%

Fribourg

687 000 CHF

-1,45%

0,33%

Berne

1 060 000 CHF

+4,37%

0,77%

Berne

769 000 CHF

-0,33%

0,50%

Vaud

1 385 000 CHF

-3,10%

1,07%

Vaud

1 037 000 CHF

-2,68%

0,71%

Suisse

1 257 000 CHF

+2,33%

0,67%

Suisse

930 000 CHF

-1,59%

0,57%

Source: «Perspectives de l’économie fribourgeoise – le marché immobilier fribour­ geois en 2016», Banque Cantonale de Fribourg (BCF) et Wüest & Partner SA.

Source: «Perspectives de l’économie fribourgeoise – le marché immobilier fribour­ geois en 2016», Banque Cantonale de Fribourg (BCF) et Wüest & Partner SA.

119

© Shutterstock

Par sa bonne santé économique et son niveau de vie parmi les plus élevés au monde, la Suisse attire. D’après les données de l’OFS, le pays a enregistré en 2015 un solde migratoire positif s’élevant à 71 900 personnes. Couplé à une hausse de l’accroissement naturel stable autour de 19 000 personnes, ce phénomène aboutit en toute logique à une augmentation de la population dans la majorité des cantons. A Fribourg, aussi, le nombre d’habitants est en croissance. Heureusement, le marché immobilier semble bien réagir à cette augmentation de la demande de logements.


Les investissements locatifs La pierre reste l’un des investissements les plus appréciés des épargnants présentant une certaine aversion au risque, car elle réduit le risque de perdre la mise de départ grâce à des prix relativement stables, voire en légère augmentation, dans le temps. Dans le canton de Fribourg, les demandes de logements en location sont soutenues, notamment en raison de la hausse du nombre d’habitants. De quoi encourager les investisseurs à opter pour l’immobilier locatif. Attention, toutefois, la BCF rappelle en 2016 dans son rapport sur l’immobilier fribourgeois que la meilleure liquidité globale sur ce marché a orienté les prix de la location à la baisse de façon générale, ce qui a eu tendance à peser légèrement sur la vacance. En effet, le taux de logements inoccupés en 2015 s’est établi aux alentours de 1%, contre 0,7% seulement en 2013. Un pourcentage qui demeure néanmoins relativement faible et ne devrait pas décourager les investisseurs dans leur projet. D’ailleurs, de belles opportunités d’achat existent dans ce canton, ainsi que le note une étude d’UBS publiée

© Shutterstock

120

en juin 2016. La banque a en effet calculé le rendement des investissements locatifs dans les 50 villes les plus peuplées de Suisse et abouti au résultat suivant: Fribourg fait partie des communes les plus intéressantes, avec La Chaux-de-Fonds, dans le canton de Neuchâtel. Dans ces zones, le rendement brut d’un investissement immobilier peut dépasser les 3,5%. Une performance séduisante, alors que les taux d’intérêt de long terme continuent de baisser dans le pays. L’immobilier professionnel Si le marché des particuliers, à l’achat comme à la location, se porte bien dans le canton, le segment des professionnels semble rencontrer certaines difficultés. Restructurations d’entreprises, délocalisations et processus d’automatisation et de numérisation pèsent sur les besoins des entreprises en termes de surface. Et la hausse du nombre de créations d’entreprises ne suffit pas à pallier ce phénomène. A Fribourg, les loyers des bureaux sont restés sous pression en 2015 et 2016, une grande partie de la demande émanant principalement des services publics (social, formation et santé).


G E S T I O N

E T

A S S I S TA N T

M A N A G E M E N T M A Î T R E

R É A L I S AT I O N C O N C E P T I O N

D E

D E D E

P L A N S

P R O M O T I O N

D E

P R O J E T S

L ’ O U V R A G E P R O J E T S D E

Q U A R T I E R S

I M M O B I L I È R E

E N T R E P R I S E

T O T A L E

U R B A N P RO J E C T S A - c h e m i n d u C h â t e a u - B l o c h 11 - C H 12 19 L e L i g n o n www.urbanproject-sa.ch


URBAN PROJECT

Initiatrice de grands projets immobiliers Fondée en 2011, Urban Project SA est un partenaire incontournable du développement de projets immobiliers en Suisse. Misant sur l’éthique, la société a mis en place des méthodes pointues lui permettant de développer des ouvrages d’envergure, confortables et respectueux de l’environnement dans lequel ils s’inscrivent. Reconnue par les collectivités publiques pour la qualité et l’efficacité de son travail, elle est désormais une référence dans son domaine. Rencontre avec son fondateur, Xavier Jeanneret, un architecte dynamique et passionné.

Rossi 16 (GE) - Favre & Guth, Patrice Reynaud Architectes Associés

122


Vous avez plus de 20 ans d’expérience dans l’architecture et la construction. Quel est votre parcours? Architecte de formation, je me suis également engagé durant trois ans dans l’armée et ai passé un diplôme d’école d’art (ECAL) en unité de synthèse d’image numérique. Durant 15 ans, j’ai travaillé comme indépendant. J’ai alors eu plusieurs sociétés, atelier d’architectes, de décoration d’intérieur et société de construction. Dans ce cadre, j’ai construit plusieurs petits quartiers de villages et un grand nombre de villas individuelles. J’ai ensuite décidé de me lancer dans le développement de projets de promotion, domaine que j’apprécie particulièrement. C’est pour cette raison qu’en 2011, j’ai eu la possibilité de créer pour un grand groupe la société Privera Construction Management, devenue Urban Project SA en 2015. Je remercie le groupe de m’avoir accordé sa confiance au vu de notre essor considérable. Le pilotage de projets immobiliers est alors votre cœur de métier? Tout à fait. Pour Urban Project SA, notre cœur de métier est le pilotage et le développement de projets immobiliers pour notre groupe ou pour des tiers, et ce sur l’ensemble de la Suisse mais principalement en

Les Jardins de la Pâla (FR) - Dominique Grenier Architecture

Romandie. Cependant, nous avons plusieurs entreprises dédiées, ainsi qu’une part des actifs de diverses sociétés. Par exemple, «le groupe» a créé une société spécifique pour le développement du quartier de l’Etang, le plus grand projet de Suisse. Nous sommes également devenus un partenaire important de l’Entreprise Générale Edifea. La déontologie fait partie intégrante de votre démarche, n’est-ce pas? Nous souhaitons, en effet, contrecarrer l’image négative que connaît aujourd’hui l’activité de promoteur immobilier. L’éthique est particulièrement importante et nous avons mis en place une méthode de travail qui nous est particulière tant dans la concertation que l’informatique. Nous faisons travailler plusieurs bureaux d’architectes sur un projet. Chacun d’entre eux s’occupe d’une partie de celui-ci et une autre partie est travaillée par tous. Nous réunissons tous les acteurs et nous assurons qu’ils aillent dans le même sens. D’ailleurs, si nous avons décidé d’être dans le magazine Bien Vivre, c’est justement parce que le Bien Vivre est primordial et notamment le respect de l’environnement qui nous entoure. 123


Votre travail est particulièrement reconnu par les autorités publiques. Comment l’expliquez-vous? Nous sommes, en effet, je pense, très respectés du monde politique, des architectes et ingénieurs de villes, mais aussi des techniciens de communes et de villes, avec qui nous aimons collaborer. Nous les intégrons constamment à nos projets afin d’avoir des réponses justes et ainsi d’assurer la qualité et la rapidité du développement. Selon nous, il est primordial d’intégrer les collectivitées territoriales. Terreaux-Mauborget (VD) Squalli architectes SA

Vitrine Economique de l’Aéroport (GE) - Group8

Rieu-Malagnou (GE) - Atelier d’architecture Jacques Bugna SA

Quels sont les points forts de votre organisation? Avant tout notre team. Chaque développeur de Urban Project SA est à même de pouvoir gérer les projets de l’acquisition, en passant par la réalisation puis son exploitation. Puis pour la plus grande partie des grands projets, nous créons une «Maison du projet» dédiée à tous. Enfin, l’informatique est également un de nos points forts. Nous avons développé à l’interne un outil spécifique qui permet à chacun de suivre les projets en temps et en heure et d’accéder à toutes les informations nécessaires. Il s’agit en réalité d’une base de données complète pour chaque projet qui comprend les fichiers, les plans, les données chiffrées, l’agenda, etc. Cet outil représente un vrai gain de temps et un suivi efficace. 124

Résidence Azur (FR) - Atelier d’Architecture A3


Hôtel industriel d’entreprise (GE) - LRS Architectes

Vitrine Economique de l’Aéroport (GE) - Group8

Qu’est-ce qu’un bon promoteur, selon vous? Un bon promoteur doit garantir un équilibre de la mixité et une canalisation des nuisances. Notre métier consiste à créer un «bon» quartier et le plan de quartier, dont l’appellation diffère en fonction des cantons, est souvent l’outil pour y parvenir. Nous sommes souvent d’ailleurs à la base de l’acquisition du terrain. La première chose est de connaître les besoins en infrastructures publiques, comme les écoles, les commerces de proximité, la mobilité ou les places de stationnement. Ensuite, il est important de respecter la mixité sociale dans un quartier, de même que la mixité générationnelle, afin d’assurer la continuité du lieu de vie. De même, l’équilibre à l’intérieur du quartier et son fonctionnement, comme la voirie ou les espaces de jeux par exemple, sont des points clefs. Nous sommes très sensibles à ce type d’éléments qui permettent de concevoir un quartier confortable. Enfin, l’énergie est primordiale. Pour nous, c’est un élément que nous intégrons dans notre réflexion naturellement, et ce depuis des années. En somme, notre rôle est de trancher afin de s’assurer que les intérêts de chacun soient pris en compte, tout en intégrant les problèmes de qualité et de contraintes. Où préférez-vous développer vos projets? C’est difficile à dire, car les approches diffèrent en fonction des cantons. A Fribourg, on constate un vrai professionnalisme, et à Genève, un volontarisme marqué mais avec des spécificités très particulières (ZD3 ou LDTR). Nous souhaiterions développer un peu plus sur les cantons de Vaud et de Neuchâtel. Cela dit, dans l’ensemble de la Romandie, il y a de très bons professionnels au niveau des autorités qui permettent de faire avancer au mieux les projets.

Halle de la Pâla (FR) - atelier RIBO+

Urban Project SA

Chemin du Château-Bloch 11 • CH-1219 Le Lignon Tél. +41 22 318 98 10 www.urbanproject-sa.ch

125


DOMINIQUE GRENIER ARCHITECTURE SA

La passion de l’architecture Cette année, le bureau Dominique Grenier Architecture SA fête ses 20 ans. Actuellement, fort d’une vingtaine de collaborateurs de provenances et d’habilités éclectiques, il se réinvente pour les années à venir avec une jeune équipe pluridisciplinaire conduite par 2 directeurs et 4 chefs de projets désignés pour accompagner Dominique Grenier dans la pérennité de son bureau. L’occasion de revenir sur sa philosophie et de présenter quelques-uns de ses derniers projets. Les Jardins de la Pâla. Bulle. Pilote et Représentant du Maître D’Ouvrage: Urban Project SA

126


De multiples compétences Actif depuis 20 ans en Suisse romande, DG Architecture a développé des savoir-faire qui lui permettent aujourd’hui d’aborder l’ensemble des prestations du métier d’architecte ainsi qu’un éventail très large de typologies de projets: du design d’intérieur à la planification urbaine, en passant par l’élaboration d’objets à différentes échelles; du détail minutieux à la vision globale. Mais aussi de l’avant-projet à la réalisation, du concours à la planification, avec la maîtrise indispensable des technologies informatiques. L’éclectisme de ses compétences se lit au travers de ses réalisations, couvrant une large thématique de réalisations, telles que des bâtiments administratifs ou industriels, des villas de maître ou de l’habitat collectif. Représentatif de cet aspect, on peut citer quelques réalisations emblématiques comme l’Espace Versoix, le Geneva Airpark à Genève Cointrin, l’OMS ONUSIDA à Pregny-Chambésy, l’habitat groupé de Dessous-SaintLoup à Versoix ou encore la villa Roland Petit à Cologny. Une philosophie au service de projets uniques Pour DG Architecture, il n’y a pas de «petits» projets et la concrétisation d’une idée se matérialise en abordant les enjeux technologiques, économiques, fonctionnels, écologiques, anthropologiques et sociaux, sans oublier la sensibilité esthétique et culturelle que génère l’atmosphère de l’objet dans son contexte. Une architecture contextuelle en somme. La multidimensionnalité intrinsèque de l’architecture, à la fois spatiale et temporelle, mais également utile et extrinsèque, où la forme et l’usage font référence au lieu, aboutie à une architecture complexe, au sens étymologique du terme, c’est-à-dire une architecture du «tisser ensemble», qui suscite l’inattendu, la surprise, le mystère. Ainsi, chaque projet est pensé dans sa singularité afin de souligner son caractère profondément unique. «L’architecture est abordée du point de vue de sa totalité, dans une approche synthétique. Il est donc important d’étu­ dier, d’une part, les relations entre les objets eux-mêmes et, d’autre part, entre ces objets et le lieu. Sans apriori, nous entrons dans le projet de manière humble, dans le but de créer une entité complète et complexe, avec élégance. Ainsi, l’architecture doit être constamment repensée, aussi bien du point de vue des typologies de logements, que de la relation de l’usager avec l’espace.» L’architecture source d’émotion Loin de considérer l’architecture simplement au travers de sa simple dimension technique, DG Architecture considère que l’architecture gagnerait à être reconnue comme discipline pleinement poétique capable d’éveiller les sens, les sentiments et les émotions. Il s’agit de prendre en compte la manière dont les gens apprivoisent un espace à travers la manière de le parcourir, de le vivre, de s’y rencontrer afin de créer une symbiose entre le bâtiment et l’utilisation de ce dernier. Dans cette optique, le bureau accorde un soin particulier au rapport entre le plein et le vide, la circulation dans l’espace, ainsi qu’à la lumière, facteur élémentaire du travail de conception, qui confère à un espace son caractère et son ambiance. Le bien-être des occupants est essentiel. «La beauté d’un objet architectural réside dans le fait de laisser les émotions «sentir» cet objet.»

Un bureau tourné vers l’avenir «La notion de développement durable est primordiale si l’on veut pouvoir créer des villes durables». Les préoccupations du bureau se tournent de plus en plus vers la mixité sociale, vers la vie participative du quartier, vers les déplacements lents, mais aussi envers une meilleure utilisation des matériaux au sein de l’urbain et de l’objet construit qui génère le dynamisme de ce tissu urbain. Cette approche tient compte également d’un certain concept de temps: «L’espace et le temps sont les formes d’expressions plus ou moins solidaires des évolutions sociales et techniques de nos sociétés contempo­ raines. Il est primordial de projeter des bâtiments qui, au fil du temps, se fondent de manière naturelle avec la forme et l’histoire du lieu auquel ils appartiennent.» Le bureau n’oublie pas non plus l’importance de la transmission du savoir et la formation professionnelle en engageant régulièrement des apprentis et des stagiaires qui participent activement aux aspects professionnels et sociaux du bureau. La formation continue des collaborateurs est également l’une de ses priorités.

Un projet phare Les Jardins de la Pâla à Bulle Il s’agit de six immeubles résidentiels, aux typologies variées, implantés dans un parc arboré, à l’abri des nuisances mais proche du centre-ville de Bulle et de toutes les commodités. Un réseau de mobilité douce est développé au cœur de ce nouveau quartier. Les véhicules motorisés sont maintenus en périphérie du site pour préserver la tranquillité et la sécurité des résidents. Un vaste parking souterrain en forme de «U» permettra un accès direct à chaque immeuble tout en maintenant, au centre, une zone de pleine terre pour la plantation de grands végétaux et le maintien des réseaux préexistants. Soucieux des économies d’énergie, tous les bâtiments seront Minergie. Au total, la partie centrale du quartier comptabilisera 176 appartements du 1,5 aux 4,5 pièces, d’une surface brute de plancher totale de 17 394 m2. Le parking souterrain d’une surface brute de 10 994 m2 accueillera 414 places pour les résidents et les visiteurs. Les six bâtiments bénéficient d’un gabarit de cinq ou six niveaux hors-sol suivant leurs localisations et la configuration du terrain. Ainsi, les immeubles les plus proches du bâti existant resteront plus bas pour garantir une meilleure habitabilité. Dominique Grenier Architecture SA Rue Fendt 2 • CP 2372 CH-1211 Genève 2 Tél. +41 22 740 47 00 Fax +41 22 740 47 05 atelier@grenier.ch www.grenier.ch

127


EDIFEA SA

Construire autrement notre engagement Née en 2009 de l’association de deux professionnels de l’immobilier: Bertrand Duckert et Jérôme Félicité, EDIFEA SA a su se profiler au fil des ans dans un marché en constante transformation pour devenir un des acteurs incontournable du secteur de la construction en Suisse romande. Sa structure légère, son réseau de prestataires performants et son équipe de collaborateurs expérimentés, lui permettent de mener à bien tous types de projets, de la phase d’étude à la livraison avec pour ligne conductrice: offrir une prestation irréprochable à ses clients. Bien Vivre est allé à la rencontre de son directeur général, Bertrand Duckert, qui nous fait part des nouveautés et des projets à venir de la société.

Chamblandes 27, Pully

128


2015 a été une année charnière pour EDIFEA SA. Pouvez-vous nous en dire davantage? Après six ans d’existence, il était important de revisiter l’organisation et le fonctionnement de la société dans le but d’apporter aux clients la meilleure réponse possible aux sollicitations formulées dans le cadre d’appels d’offres ou de consultations. L’année 2015 a notamment marqué l’arrivée d’un nouvel actionnaire, Immoparticipation SA, société du groupe Berda, entré pour un tiers dans le capital d’EDIFEA aux côtés de Jérôme Félicité et de moi-même. Le symbole d’une nouvelle dynamique pour la société, faite de partage de réseaux et de projets d’envergure. Nous avons également décidé de restructurer l’organisation interne de la société par spécialité, revisité l’organigramme et embauché 13 col­laborateurs supplémentaires. Aujourd’hui, EDIFEA SA compte 60 collaborateurs répartis entre notre bureau de Genève et notre succursale de Lutry dans le canton de Vaud.

Concrètement, en quoi consiste cette réorganisation interne et quels sont ses objectifs? Les deux pôles de notre métier que sont l’acquisition de nouvelles opérations, le développement et la calculation d’une part, et l’exécution de la vente des prestations d’autre part, ont été réorganisés par secteur, afin de fournir une réelle expertise et un service optimal à nos clients en fonction des différents types de projets qui nous sont confiés. Selon leur formation et leur expérience vécue à l’interne, les collaborateurs sont répartis selon cinq pôles métiers: Villas, grands projets, affaires courantes, transformations et surélévations et enfin garanties. Une organisation basée sur de véritables experts permettant d’identifier les hypothèses de travail, de traiter spécifiquement chaque type d’ouvrage, de choisir des sous-traitants adaptés aux marchés mais aussi de stimuler la communication interne entre exécutants et calculateurs. C’est également pour nous une manière de responsabiliser les collaborateurs tout au long de l’opération et de les impliquer davantage dans la gestion du client, avec à la clé un service personnalisé. Chamblandes 27, Pully

Chamblandes 27, Pully

Chamblandes 27, Pully

129


Pour quelles raisons vos clients font-ils appel à vos services selon vous? «Construire autrement notre engagement», telle est la devise d’EDIFEA. Dès sa création en 2009, la société a choisi d’être l’alternative de référence aux grosses structures pour les maîtres d’ouvrage. Notre taille humaine, garante de proximité, des cycles de décision courts mais aussi une équipe dirigeante disponible et à l’écoute du client, font d’EDIFEA un véritable partenaire de confiance. Nous mettons un point honneur à rédiger des offres claires basées sur la transparence, le dialogue et la créativité pour leur proposer de véritables solutions constructives à même de répondre à leurs besoins. De la phase d’étude de projets à la livraison d’ouvrages, nos conseillers clientèle encadrent les acheteurs à chaque étape du processus de construction. La direction, la gestion des coûts et le contrôle de qualité sont en outre suivis par des maîtres d’œuvre formés et expérimentés. Notre objectif est d’offrir une prestation irréprochable et garantir le cahier des charges dans un cadre financier particulièrement attractif. Une philosophie qui porte ses fruits, comme l’atteste la fidélité de nos clients. Quels sont vos derniers projets d’envergure? Projet Rossi 16 (Genève): Etre au cœur du centre-ville de Genève, au milieu de l’activité la plus intense, et pouvoir apprécier en même temps un espace privé, plus calme, plus vert, et qui relativise le rapport à la rue. C’est le défi que veut relever ce projet particulier qui allie à la fois une proposition très urbaine et un recul bienvenu par rapport aux nuisances. Le bâtiment est constitué d’un quadrilatère indépendant qui n’a à assumer aucune mitoyenneté avec d’autres constructions. Il peut donc affirmer d’une manière forte son caractère architectural propre. Posés sur un socle de commerces, les logements s’enroulent autour de larges patios ouverts qui donnent aux appartements soit des terrasses, soit des jardins, en recul de la rue. Les appartements sont très lumineux et les parties jours salon, salle à manger, cuisine peuvent s’organiser de différentes manières, au gré de l’acquéreur. Projet Concorde (Genève): Le projet a été remporté en 2014, sur concours d’Architecture faisant office de Plan Localisé de Quartier par Ferrari Architecte et Hager Partner paysagiste. Il s’agit de la construction d’une école de 16 classes pour la Ville de Vernier, pour une surface de 5650 m2 et un volume de 28 470 m3. Au préalable, des travaux préparatoires sont nécessaires pour déplacer un parking souterrain de 900 m2 et 35 places. L’école dont l’ouverture est prévue pour la rentrée 2018, est située au cœur de l’ilot et desservie par des voies piétonnes provenant des autres secteurs Concorde ainsi que par une passerelle qui traversera l’Avenue de l’Ain. La seconde phase du projet verra le développement d’un ensemble immobilier situé le long de l’avenue de l’Ain d’une surface brute de 43 800 m2 pour 124 000 m3 SIA. Ce projet est composé d’un parking mutualisé de 450 places de 3 niveaux de sous-sol, d’un espace de 6000 m2 de locaux commerciaux sur lequel seront assis 5 bâtiments pour un total de 180 logements HM et PPE. 130

Le Clos des Fleurs, Corcelles-près-Payerne

Vautier, Yverdon


Projet en Sully (Vaud): Construction de 5 immeubles de 114 appartements locatifs et d’un parking enterré de 114 places, à La-Tour-de-Peilz. Il s’agit de bâtiments «Minergie» dotés d’une très bonne enveloppe énergétique, d’une production de chaleur via une pompe à chaleur commune à l’ensemble de l’ouvrage, et d’une production d’eau chaude sanitaire via des panneaux solaires thermiques en toiture. La situation à proximité du lac et de la voie CFF impose le respect d’importantes exigences acoustiques. Quelle est votre vision de l’avenir pour EDIFEA? Elle est plutôt positive! La confiance que nous portent nos nombreux clients, nous offre d’ores et déjà la possibilité d’annoncer que plus de 70% du chiffre d’affaires prévisionnel 2016 est déjà acquis. Nous devons cependant rester motivés et poursuivre notre développement. Nous cherchons notamment à asseoir notre présence en tant qu’acteur incontournable des entreprises générales mais aussi à marquer notre positionnement sur le territoire romand avec l’ouverture prochaine d’une succursale en Valais et dans le Canton de Fribourg. Si l’embauche de nouveaux collaborateurs est inévitable, nous souhaitons toutefois avoir une croissance maîtrisée et conserver une taille humaine. Les années à venir seront également placées sous le signe de la communication avec une véritable volonté de révéler par des actions publicitaires et l’organisation d’événements, le professionnalisme et l’expertise de notre jeune société. A cet effet, je serai cette année au MIPIM en compagnie de nos partenaires de Gerofinance et du groupe Berda pour rencontrer les clients, investisseurs, maîtres d’ouvrages et concurrents présents à Cannes. Photos réalisées par « © architectes.ch»

Guimps, Yverdon

Edifea SA

Chemin Château-Bloch 11 • CH-1219 Le Lignon Tél. +41 22 807 33 22 • Fax +41 22 807 33 21

Edifea SA- Succursale de Lutry (Vaud)

Cour des Tanneurs • CP 246 Tél. +41 21 796 35 50 • Fax +41 21 796 35 51 info@edifea.ch • www.edifea.ch

131


ETAVIS BARBONI + COLLAUD SA

Une technique du bâtiment intégrale Interlocutrice privilégiée dans tous vos projets en matière d’installations électriques, d’infrastructures de transports, de systèmes de sécurité, ainsi que dans les technologies de l’information et de la communication, ETAVIS Barboni + Collaud SA se distingue tant par les compétences et le professionnalisme de ses équipes que par sa présence dans toute la région fribourgeoise. Avec près de 25 collaborateurs, l’entreprise s’est forgée une réputation de sérieux et de qualité qui lui permet aujourd’hui d’être l’une des plus actives dans son secteur. Rencontre avec son directeur, Willy Collaud, qui nous présente ses activités et nous fait part de ses perspectives.

132


L’entreprise Barboni & Collaud SA est récemment devenue ETAVIS Barboni + Collaud SA Fribourg. Pouvez-vous nous en dire plus? Barboni & Collaud SA a été cofondée en 1979 par moimême. Nous étions spécialisés dans les installations électriques de courant fort et courant faible et reconnus dans la région pour notre savoir-faire. En 2011, nous avons été approché par ETAVIS, filiale du Groupe VINCI Energies, et en juin 2013, nous nous y sommes rattachés. Mon souhait était d’assurer la pérennité de l’entreprise en lui offrant de nouvelles perspectives de développement. L’objectif est également de penser à l’avenir professionnel des collaborateurs et à leur évolution de carrière.

Willy Collaud

Quelles sont désormais les prestations que vous offrez? Nous sommes actifs dans le domaine des installations électriques de courant fort et de courant faible dans la région de Fribourg. Notre spécialisation repose sur la planification, la direction de projets, la réalisation et l’exploitation de systèmes dans les secteurs de l’électrotechnique, de la télématique et de l’informatique. Nous intervenons également dans le contrôle des installations électriques, les infrastructures de télécommunications et l’automation, ainsi que dans la construction d’équipements électriques et la gestion technique des bâtiments (entretien industriel et optimisation en matière énergétique). Nous répondons aux besoins des clients en utilisant les technologies les plus récentes. L’entreprise propose d’ailleurs un service d’intervention 24 heures sur 24, sept jours sur sept. En outre, elle est extrêmement présente dans le domaine des systèmes de sécurité, qu’il s’agisse de la vidéo surveillance ou des contrôles d’accès. 133


Sur quels types d’ouvrage intervenez-vous? Notre champ d’intervention est vaste: sites industriels en activités, immeubles administratifs, sites ultra sécurisés, institutions publiques, organisations internationales, boutiques ou encore hôtels de luxe. La qualité est garantie et notre expérience, ainsi que nos références appuyées par l’assise d’un grand groupe comme Vinci Energies, rassurent notre clientèle. Nous assurons un suivi personnalisé des projets et respectons nos engagements envers nos clients, en termes de coûts et de délais notamment. L’étendue de nos compétences leur permet d’avoir un seul interlocuteur, quels que soient les travaux et ouvrages à réaliser. La qualité et l’environnement sont des valeurs que vous prônez au quotidien, n’est-ce pas? Tout d’abord, nous possédons la certification BS OHSAS 18001, symbole de notre engagement en faveur de nos collaborateurs en matière de sécurité au travail et de protection sanitaire. Cela se manifeste par la mise à disposition d’équipements adaptés et par des formations régulières dans les domaines de la sécurité, des premiers secours ou de la conduite des véhicules. Au sein des équipes, nous prônons des valeurs d’autonomie, de solidarité et de respect mutuel, essentielles pour satisfaire les exigences des clients et faire face aux éventuelles difficultés.

134


Acteurs principaux du succès de l’entreprise, les employés bénéficient d’un système d’intéressement aux résultats. A leur écoute, l’entreprise organise des entretiens individuels en fin d’année afin de suivre leur évolution de carrière et de comprendre leurs aspirations futures. Sensible à l’environnement, l’entreprise est également certifiée ISO 9001 et ISO 14001. Du tri des déchets, à la récupération du matériel électronique en passant par la mise en place d’installations plus écologiques, notre entreprise est engagée en faveur du développement durable.

La formation initiale et continue fait partie de vos priorités. Tout comme le groupe Vinci dans son ensemble, nous attachons effectivement une grande importance à la formation initiale et continue. Tout au long de notre existence, notre entreprise a formé une cinquantaine d’apprentis, dont des installateurs-électriciens, des électriciens de montage, des télématiciens et aussi des employés de commerce. D’ailleurs, aujourd’hui, sur 25 collaborateurs, nous employons 5 apprentis.

ETAVIS Barboni + Collaud SA

Karrweg 4 • CH-1700 Fribourg Tél. +41 26 347 13 00 • Fax +41 26 347 13 01 fribourg.etavis@etavis.ch • www.barboni-collaud.ch

135


KEPHAS ARCHITECTURE SA

Passion, créativité et implication humaine au service de l’architecture Avec près de 20 ans d’expérience dans son domaine, Kephas Architecture SA couvre l’ensemble du métier de l’architecture de la conception à la réalisation. Fort d’une équipe jeune et dynamique d’une petite dizaine de collaborateurs et sous-traitants, ce bureau genevois offre un conseil sur-mesure avec à la clé des projets uniques. Zoom sur sa philosophie et tour d’horizon de ses principaux projets en Suisse romande.

Saconnex Parc

136


Chemin de la Tour à Meyrin

Les origines C’est en 1996 qu’André Vallon prit la direction opérationnelle de Kephas Architecture SA, traduction du mot pierre en grec ancien, dont le logo évoque la transformation de la pierre brute en pierre polie. Installé dans un premier temps dans le quartier du Petit-Saconnex à Genève, le bureau déménage à Carouge en 2012. Couvrant l’ensemble du métier de l’Architecture, de l’idée à sa réalisation, il intervient aussi bien pour des constructions neuves que pour des transformations, agrandissements et rénovations. Actif sur l’ensemble de la Suisse romande, il est mandaté par des privés, des entreprises, des promoteurs ou encore des administrations publiques pour tous types de projets, de la villa individuelle à la halle industrielle en passant par l’immeuble résidentiel, le bâtiment commercial ou encore des hôtels. Saconnex Parc

Un conseil sur-mesure Dix ans déjà que l’équipe Kephas Architecture SA se développe et s’unit afin de contribuer à concrétiser les projets et les rêves de ses clients. Proche de ces derniers, il reste à l’écoute de leurs envies et besoins en les accompagnants à chaque instant dans leurs démarches, de l’avant-projet jusqu’aux dernières retouches. Sa faculté à s’identifier aux futurs utilisateurs l’a conduit à édifier des projets équilibrés, imprégnés d’ergonomie spatiale et d’harmonie intemporelle. Des qualités que l’on doit à une équipe d’architectes jeunes et dynamiques dont la diversité des influences et parcours professionnels, permettent d’enrichir chaque nouveau projet afin que les mots Espace, Lumière et Bien-être ne soient pas seulement des concepts mais bien des réalités. Une force de service qui s’exprime jusque dans le moindre détail, du temps accordé sans limite au client jusqu’à la précision des dessins 3D qui leur permettent de visualiser au mieux leur projet et de s’y projeter bien avant de pouvoir y évoluer.

Des projets preuves de nombreux savoir-faire SACONNEX PARC PETIT-SACONNEX - GENÈVE A deux pas du centre de Genève et néanmoins immergé dans un parc, Kephas Architecture SA a réalisé en 2 ans (2011-2013) un nouvel immeuble de haut standing proposant 32 appartements de luxe aux typologies très variées, fruit d’un fort investissement de la part du bureau dans la personnalisation de chaque PPE en partenariat avec les propriétaires. Chaque étage est constitué de 3 à 6 logements, excepté l’attique qui ne représente qu’un seul et même appartement de 445 m² pour 9 pièces, avec terrasse de 260 m². Les propriétaires peuvent notamment profiter d’espaces communs comme un Spa et un fitness qui se trouvent sous le niveau de la route mais qui bénéficient de lumière naturelle. Le bureau s’est investi particulièrement dans le travail des façades du bâtiment dont le contraste structure minéral (granit rosé, béton poli avec agrégats de Carrare et ciment blanc, granit du Cachemire pour les balcons arrondis) et verre bleuté dans les angles lui confèrent une identité propre. Un parking de 62 places au sous-sol avec les locaux techniques forme la base du bâtiment. 137


I.LIFE LITTORAL PARC – ETOY Sorti de terre en 2015, iLife est le nouveau centre dédié à l’immobilier et à l’habitat. 16 000 m² de bâtiments comprenant entre autres, des zones conférences et des espaces de travail, un showroom, des bureaux, une galerie, une crèche, des commerces, une zone de relaxation, des cafétérias, une bibliothèque, une salle de jeu et terrasse, une salle de fitness, etc. Les architectes, Kephas Architecture SA et Thierry Brütsch architecte, ont imaginé le projet comme une ruche débordante d’activités avec trois entités distinctes, The Brain, The Arm et The Eye, formant un complexe multifonctionnel avec une place centrale, marquée par un OVNI à l’architecture sculpturale où sont accueillis les visiteurs. Le bureau, qui s’est occupé seul de la direction architecturale du projet, a su apporter son expérience pour répondre aux nombreuses problématiques constructives et administratives. Il s’est occupé plus spécifiquement du projet et de la direction des travaux de la crèche en étroite collaboration avec la propriétaire et la directrice. Du début des réflexions à l’ouverture de l’établissement, le bureau a offert un suivi personnalisé et une écoute attentive aux volontés du maître de l’ouvrage.

138


HOTEL LITTORAL PARC – ETOY Outre la réalisation d’I.Life, véritable temple de l’immobilier, Kephas Architecture SA travaille actuellement sur la transformation d’une immense halle industrielle en incubateur d’entreprises et en parc d’attractions. Il réalise, en outre, un concept hôtelier d’un nouveau genre, toujours dans la zone commercial Littoral Parc à Etoy. 218 chambres de 25 m² destinées à des séjours de longue durée, notamment pour les utilisateurs des espaces coworking de la halle, avec espaces communs (restaurant, bar lounge, fitness, bibliothèque...), le tout dans bâtiment de 9600 m². Le prototype d’une longue série d’hôtels de ce type en Suisse. Là encore, le bureau a apporté son expertise tout au long du projet en collaboration avec le bureau Thierry Brütsch architecte. L’implication et la grande flexibilité de l’équipe, notamment dans le travail avec les nombreux intervenants, ont permis d’élaborer un projet complet prêt à construire, dont le chantier va démarrer en 2016.

GLETTERENS CANTON DE FRIBOURG Kephas Architecture SA travaille actuellement sur le développement d’un projet multifonctionnel inédit construit autour du thème de la santé et des huiles essentielles sur une parcelle 46 hectares non loin du village de Gletterens au bord du lac de Neuchâtel. 27 000  m² hors parking comprenant notamment un hôtel, une clinique, une zone résidentielle pour personnes âgées, des structures de recherche et développement autour des huiles essentielles et différents services de proximité. De par la qualité exceptionnelle du site, le bureau a accordé une importance particulière à la valorisation de faune et la flore environnantes en travaillant sur des notions de transparence mettant en évidence la relation intérieur-extérieur, des traversées vertes, des toitures végétales, tout en intégrant des thématiques relatives au développement durable, telles la mobilité douce, le chauffage à distance, la gestion écologique des déchets ou encore la récupération des eaux de pluie.

Kephas Architecture SA

Rue de la Fontenette 23 • CH-1227 Carouge Tél. +41 22 840 45 40 info@kephas.ch • www.kephas.ch

139


HELVETICUM INKASSO SA•AG

Le partenaire de confiance pour le recouvrement de vos créances

© Hongqi Zhang / Dreamstime.com

Helveticum Inkasso vous aide à trouver une solution aux mauvaises habitudes de paiement de la part de vos clients. Spécialisé dans l’encaissement de créances et référence en la matière, un spécialiste vous conseille et vous propose les meilleures méthodes, afin de gérer activement vos contrats d’encaissement avec la garantie d’un taux de succès élevé. Situé à Fribourg, le bureau intervient sur l’ensemble de la Suisse, mais également à l’étranger. Il a d’ailleurs récemment ouvert un bureau à Moscou. Pour en savoir plus, nous sommes allés à la rencontre de Patrick Haymoz, fondateur et gérant d’Helveticum Inkasso, un homme avisé, actif dans le métier depuis près de 25 ans.

140


Quelles sont les prestations que vous proposez et à qui s’adressent-elles? Nous sommes spécialisés dans le recouvrement de créances. Notre activité comprend deux grands secteurs. Le premier concerne le recouvrement de créances dites «classiques». Dans ce cadre, 80% des entreprises qui nous confient leurs dossiers après le 3e rappel. Les privés qui font des prêts à des amis ou connaissances constituent environ 10% des cas, le reste étant des sociétés à raison individuelle. Le deuxième secteur, qui concerne la majorité de notre clientèle, porte sur les actes de défauts de biens. Actuellement, nous avons 35 000 dossiers en cours. Les clients varient. Il peut s’agir de communes qui s’adressent à nous pour des impôts impayés, de régies pour des loyers impayés, d’hôpitaux, de dentistes, de médecins, et bien d’autres types de sociétés. Aujourd’hui nous sommes sept collaborateurs dans notre succursale à Fribourg et couvrons toute la Suisse.

2016 est une année charnière pour les actes de défaut de bien, n’est-ce pas? En effet, la loi du 1er janvier 1997 mentionne que les actes de défaut de bien sont valables 20 ans. Ainsi, 2016 est la dernière année pour réussir à recouvrir les actes de défaut de bien qui ont été émis avant 1997. Il y a donc un potentiel important. Votre société perçoit des honoraires uniquement en cas de succès. C’est exact, nous percevons 10% du montant encaissé en cas de réussite. Il faut préciser que la loi ne permet pas de rajouter cette part sur les débiteurs, c’est pourquoi nous la prenons sur les créanciers. L’entreprise obtient 68% de succès en cas de poursuites et 15% pour les actes de défauts de biens, car la majorité de ces personnes est à l’AVS ou à l’AI. Nous encaissons 50% par acte de défaut de bien en prenant cependant à notre charge tous les frais liés à la démarche. Quelle est actuellement la situation financière des Suisses? Selon vous comment va-t-elle évoluer? Je suis dans le métier depuis 25 ans et je constate que la situation ne fait que s’empirer. Selon moi, elle continuera à se dégrader. En effet, le système de crédit à la consommation instauré dans notre société, permet d’acheter un téléphone portable, une voiture, des meubles, des habits, voyager tout en payant plus tard. De nombreuses personnes vivent alors au-dessus de leurs moyens, car ce type d’offre incite à dépenser plus que ce que l’on gagne. Ainsi, le taux d’endettement augmente. En 2014, on comptait en Suisse 8 milliards de perte sur débiteur. Il faut également mentionner que le débiteur est trop protégé par la loi en Suisse. Pour qu’il y ait une diminution de poursuites et d’actes de défauts de biens, une évolution des mentalités est nécessaire.

S’adresser à un bureau extérieur comme Helveticum Inkasso comporte de nombreux avantages. Lesquels sont-ils? Comment procédez-vous? Quand une société de créances comme la nôtre s’adresse à une personne ou une entreprise endettée, elle est davantage prise au sérieux, car il y a bien plus de pression. De plus, cela représente un gain de temps indéniable pour notre clientèle, dans la mesure où nous prenons en charge les démarches. Mais aussi, nous sommes des spécialistes dans ce domaine et avons donc l’ensemble des connaissances juridiques nécessaires. Notre système nous permet de surveiller les débiteurs douteux et ainsi de relancer la procédure une fois que leur santé économique s’avère meilleure. Enfin, notre équipe étant bilingue, nous pouvons intervenir tant en Suisse allemande qu’en Suisse romande, ce qui est un grand avantage.

Rue de Romont 12 • Postfach / Case postale 726 CH-1701 Fribourg Tél. +41 26 347 58 58 • Fax +41 26 347 58 59 info@helveticum-inkasso.ch • www.helveticum-inkasso.ch

© Studio DER / www.fotolia.com

Vous intervenez également à l’étranger, n’est-ce pas? Tout à fait. Nous intervenons au­près d’une clientèle suisse qui vit à l’étranger. Cela peut concerner des entreprises qui fournissent des services ou de la marchandise à l’étranger, par exemple, comme les écoles internationales ou des sociétés individuelles. De plus, nous avons ouvert un bureau à Moscou au début de l’année 2015. Ses activités sont dédiées à trois pays: la Russie, l’Ukraine et la Biélorussie.

141


SCIBOZ TIMBRES ET GRAVURES SA

45 ans de savoir-faire uniques Depuis 1971, Sciboz réalise des timbres et gravures de fabrication suisse. Un savoirfaire artisanal et traditionnel qui met en valeur la qualité avant tout. Héritier des maîtres-graveurs de jadis, Sciboz promeut son savoir à travers la fabrication de timbres, gravures et signalétique. Rencontre avec son directeur, Daniel Schafer.

142


Quelle est l’origine de la société? La société a été créée en 1971 par M. Sciboz alors âgé de seulement 23 ans. Les Savoir-faire se sont transmis à travers les générations et aujourd’hui nous sommes l’un des derniers fabricants de timbres en Suisse romande. J’ai repris la direction de Sciboz en 2012 en gardant l’identité et l’esprit de la marque.

Zoom sur les Tampons encreurs Sciboz en caoutchouc

Justement, quels sont vos produits phares? Nous fabriquons essentiellement des timbres à gaufrer, des gravures sur métaux pour les plaques, par exemple, des timbres en caoutchouc et en métal. Nous réalisons également la signalétique des villages, comme des panneaux, mais aussi des supports publicitaires pour des enseignes, tels que bâches, autocollants, etc. Cependant, le produit phare reste le timbre autoencreur qui représente 90% du marché des timbres et dont nous sommes le seul fabriquant dans le canton.

Selon vous, quels sont vos points forts par rapport aux entreprises concurrentes? Sciboz est la seule entreprise de timbre et gravure sur la place de Fribourg. En plus d’un demi-siècle, elle a acquis un savoir-faire et une qualité de premier ordre. Un autre aspect concerne la stabilité de nos collaborateurs, certains étant fidèles à l’entreprise depuis 30 ans. Malgré vos savoir-faire artisanaux, votre entreprise est à la pointe de la technologie. Pouvez-vous nous en dire plus? Nous utilisons déjà l’informatique et toutes les nouvelles technologies modernes. Nous nous adaptons à l’évolution de la production avec des machines et du matériel neuf, tout en préservant le côté artisanal. L’emploi du timbre est intemporel. Il reste indémodable et largement utilisé par tous, du particulier aux institutions publiques et entreprises privées. Souvent les choses les plus simples et utiles sont les plus durables.

En manière de Tampons encreurs, Sciboz conserve un savoir-faire artisanal, traditionnel, fruit de la transmission des usages des maîtres-graveurs de jadis. Le tampon encreur caoutchouc s’est considérablement modernisé, il est aujourd’hui presque exclusivement utilisé sur un support incluant un encrage automatique. L’entreprise fabrique en seulement 1 jour les tampons en caoutchouc manuels (en bois) et automatique. Design léger – plus petit et plus facile à manier que des produits équivalents. Grâce à son design agréable, il tient bien dans la main et contribue à une parfaite répartition de la pression, ce qui garantit une qualité d’empreinte optimale. La carte index pré-découpée et protégée grâce à la fenêtre d’index montre l’ensemble de l’impression. Des patins antidérapants sur la partie inférieure du boîtier empêchent le tampon de déraper lors du tamponnage. La partie inférieure du boîtier légèrement élargie garantit une meilleure stabilité du tampon. Des deux côtés du tampon, il y a un double blocage automatique.

Sciboz Timbres & Gravure

Boulevard de Pérolles 33 • CH-1705 Fribourg Tél. +41 26 322 19 04 • Fax +41 26 322 19 10 office@sciboz-timbres.ch • www.sciboz-timbres.ch

143


INTERVIEW

DANIEL KÄNEL

VICE-SYNDIC DE GIVISIEZ

Une commune riche en patrimoine et en culture Composée de plus de 3000 habitants, Givisiez tient ses origines à l’époque gallo-romaine et regorge d’un riche patrimoine historique. Située aux portes de la Ville de Fribourg et largement impliquée dans les projets de l’agglomération, elle connaît également une dynamique économique importante. Nous sommes allés à la rencontre de son nouveau vice-syndic, Daniel Känel, responsable du dicastère patrimoine, forêts, énergie et affaires culturelles et président de la commission énergie.

© Georges Baechler

144


Givisiez tient une place importante au sein de l’agglomération fribourgeoise? C’est en effet une commune relativement importante dans l’agglomération pour plusieurs raisons. Composée de plus de 3000 habitants, elle est impliquée dans plusieurs grands projets au niveau de l’aménagement du territoire et de la construction. Il y a notamment la modernisation de la gare de Givisiez qui va être déplacée en direction de Fribourg avec un dédoublement des voies et une augmentation de la fréquence dans le but de favoriser la mobilité douce. Ce projet engendre également la déviation de la route qui relie la commune à celle de Belfaux. De plus, nous disposons de trois zones industrielles dynamiques, à la source d’un développement économique et social important, qui nécessite de nouvelles constructions et infrastructures. Nous avons par ailleurs la chance d’avoir plusieurs entreprises de renom dans ces zones © Georges Baechler industrielles.

La commune a un patrimoine historique important. Quels sont les éléments phares? Givisiez a une origine effectivement très lointaine. Sa colonisation daterait de l’époque gallo-romaine. C’était alors le lieu de Jubindus, qui devint Juvinsie, puis Juvisie, Gevisier et, finalement, Givisiez. De plus, le château actuel érigé en 1539 est attribué à Louis d’Affry qui a marqué l’histoire de la Suisse. En effet, il fut le premier président de la Confédération à la demande de Napoléon. Son arrière-petitefille Adèle, duchesse Colonna, connue sous le nom d’artiste de Marcello, fut un personnage illustre. Cette dernière a laissé de nombreuses sculptures et peintures très célèbres et a son effigie sur la place centrale. La famille de Boccard a également tenu un rôle important. Elle a laissé un manoir qui fut un lieu de refuge pour les communautés religieuses françaises pourchassées par des lois anticléricales. Elle est aujourd’hui devenue une maison médicalisée pour les personnes âgées.

© Noël Aeby

© Georges Baechler

145


© Georges Baechler

Vous présidez la commission énergie qui a récemment été mise en place. Quels sont les projets? Givisiez a obtenu le label Cité de l’Energie en 2015. L’objectif de la commune est de maintenir ce label et de définir les économies d’énergie possibles, ainsi que de développer les énergies renouvelables. Beaucoup d’investissements ont déjà été entrepris en vue de satisfaire aux nouvelles exigences fédérales et en conformité avec une politique énergétique durable et orientée vers l’avenir, comme la mise en œuvre de mesures d’économie dans l’éclairage public, le raccordement au chauffage à distance pour les bâtiments communaux et quelques immeubles privés, l’étude du potentiel énergétique solaire pour nos immeubles et les zones industrielles, notamment.

© Noël Aeby

Vous comptez également de nombreuses activités culturelles? Chaque année, de nombreuses manifestations animent Givisiez, telles que le Marchethon, course dédiée aux personnes atteintes de la mucoviscidose, les festivités de la fête nationale, Carnaval ou la Saint-Nicolas. Givisiez comprend également de nombreuses sociétés locales actives, comme le FC Givisiez, le SHC Givisiez, la Société de jeunesse, l’amicale des sapeurs-pompiers et bien d’autres encore. Enfin, le Théâtre des Osses, installé depuis 1990, est également un lieu phare avec un programme de grande qualité. Quelles sont vos priorités en tant que vice-syndic? Mes engagements sont, tout d’abord, d’accomplir les tâches qui me reviennent. Il s’agit ainsi de travailler en harmonie avec mes collègues du Conseil communal. Mon autre objectif est d’être à disposition de la population, dans la limite du possible, et dans le partage 146

© Georges Baechler

© Georges Baechler


d’informations et d’idées notamment pour pouvoir susciter des vocations, en particulier chez les jeunes. Il est important de faire participer le plus possible les citoyens à la vie du village. Ce qui me plaît à Givisiez c’est qu’il y a une volonté affichée de ne pas politiser les débats. Cela est justifié à un niveau communal, dans la mesure où il est nécessaire de s’impliquer dans des actions concrètes et d’assurer le contact avec les citoyens et les partenaires. Comment voyez-vous les différents projets de fusion? A mes yeux, il est important de jouer le jeu de la fusion avec les autres communes. Mon idée est qu’actuellement une commune de notre taille ne peut pas envisager un avenir en solo. L’agglomération est une première étape qui permet un travail commun au niveau des transports, de la mobilité des infrastructures et de la culture. La fusion serait une seconde étape, mais elle suscite des enjeux différents et nécessite l’adhésion préalable de la population. C’est un travail conséquent que nous avions entrepris avec les communes de Granges-Paccot, Corminbœuf et Chésopelloz en vue de relever ensemble les défis de l’avenir. Un projet de convention de fusion vit le jour et une votation populaire eut lieu le 30 mars 2014 dans les quatre communes concernées. Bien que la population de Givisiez ait accepté ce projet de fusion à plus de 65%, il fut écarté en votation populaire par l’une des communes concernées. Ainsi, il s’agit pour la commune de Givisiez de poursuivre sa collaboration intercommunale et d’examiner quand une autre fusion sera possible.

© BSF Swissphoto

© Georges Baechler

Commune de Givisiez

Place d’Affry 1 • Case postale Tél. +41 26 460 89 60 • Fax +41 26 460 89 61 commune@givisiez.ch • www.givisiez.ch

© Noël Aeby

147


SINEF SA

Vos sources d’énergie, notre réseau de compétences Née en 2016, SINEF SA offre des services à haute valeur ajoutée en matière de gaz, d’eau et de chaleur. Issue des Services industriels de la Ville de Fribourg, cette entreprise de droit privé en mains publiques bénéficie d’un savoir-faire de près de 150 années tout en apportant un nouvel élan et un esprit innovant. Particulièrement portée sur le développement durable et orientée clients, elle propose ses conseils et ses compétences tant aux communes qu’aux particuliers. Nous sommes allés à la rencontre de son directeur, Philippe Perritaz.

148


Des services à haute valeur ajoutée en matière de gaz, d’eau et de chaleur Eau

Philippe Perritaz

Un nouvel élan pour les Services industriels de Fribourg Née en 2016, SINEF SA est le résultat du projet de redéploiement des Services industriels de la Ville de Fribourg lancé en 2013. Après près de deux ans de collaboration, basée sur la transparence et des échanges réguliers entre les différentes parties prenantes, le Conseil général validait le 30 mars 2015, à l’unanimité, la création de deux nouvelles sociétés: Eau de Fribourg – Freiburger Wasser SA qui reprend les infrastructures – réseau, réservoirs – captages de la Ville de Fribourg et SINEF SA en charge des activités de construction, entretien et exploitation, des Services industriels de la Ville de Fribourg. Elle bénéficie ainsi du savoir-faire de cette structure historique âgée de 150 ans, tout en apportant un nouveau rebond et une vraie capacité d’innovation. Société de droit privée à 100% détenue par la Ville de Fribourg, elle développe des prestations de qualité tant pour les communes que les particuliers au-delà du Canton de Fribourg.

SINEF SA gère, sous mandat ou gestion déléguée, la construction, le raccordement et l’exploitation du réseau d’eau potable de la Ville de Fribourg et exploite les réseaux de plusieurs autres communes et consortiums. Pour la Ville de Fribourg, elle prend en charge la partie administrative, la gestion financière, l’exploitation, ainsi que l’entretien et le développement du réseau. De plus, elle s’occupe de l’exploitation et de l’ingénierie pour huit communes. Gaz Une large partie des activités de SINEF SA consiste à construire et exploiter sous mandat de Groupe E Celsius SA, les réseaux de gaz naturel dans le canton de Fribourg et la Broye vaudoise. Chaleur Soucieuse de l’environnement, SINEF SA cherche à développer ses activités tout en minimisant son empreinte écologique. Elle propose des prestations et des solutions de chauffage au travers d’énergies renouvelables et se profile dans la construction de réseaux de chauffage à distance. 149


Des valeurs: la durabilité, l’orientation clients et l’innovation C’est dans un esprit de durabilité que la société encourage et soutient un développement social et économique écologiquement responsable. Ainsi, elle accompagne les communes en matière de planification, et notamment sur la labellisation Cité de l’énergie. L’orientation clients est l’une de ses grandes préoccupations. Ainsi, son objectif est de développer des services toujours plus efficaces et adaptés, tout en s’assurant de maintenir la proximité nécessaire à sa clientèle. Résolument portée sur l’avenir, SINEF SA développe des solutions innovantes et adaptées aux besoins futurs en matière d’énergie. Une organisation performante Située dans le bâtiment de la route des Fluides à Givisiez, elle s’est désormais dotée d’une organisation optimale. Son seul et unique actionnaire est la Ville de Fribourg. Elle dispose ainsi d’un Conseil d’administration composé de 2 Conseillers communaux et 2 Conseillers généraux de la Ville de Fribourg ainsi que 3 autres membres, idéalement des représentants du secteur de l’énergie. Parallèlement, ce sont près de 60 collaborateurs et 10 releveurs qui sont répartis dans quatre départements: Services eau, Services gaz et chaleur, Projets et Montage ainsi que Support et Développement. Une organisation qui assure à la fois un service performant et de qualité.

150


Un service de permanence optimal Disposant d’un service de permanence 365 jours par an et 24h/24, l’équipe de SINEF SA s’engage à fournir à chacun un approvisionnement sûr et un haut niveau de sécurité des installations. Ainsi, l’entreprise est dotée d’un service de permanence, un service de piquet réseaux et un service de piquet stations qui lui permettent d’intervenir très rapidement. Grâce à son magasin pièces important, elle joue le rôle de stock d’urgence pour des matériaux rares et en particulier sur des installations qui ont plusieurs années. A l’avenir, développer les mandats L’objectif de cette jeune structure à l’avenir est de développer les structures commerciales, et ainsi les mandats. Afin de répondre à certaines lacunes actuelles, elle entend accompagner les communes en matière de planification et de gestion de l’eau et de l’énergie. Ainsi, l’idée est de pouvoir décharger ces dernières de certaines responsabilités en les soutenant dans leurs différentes démarches. Enfin, en matière d’eau, la question est de savoir comment intervenir sur l’ensemble du cycle de l’eau, à savoir les eaux usées. SINEF SA souhaite également pouvoir développer ses actions sur l’ensemble du canton, ainsi que ses prestations en matière de chaleur.

SINEF SA

Route des Fluides 1 • CH-1762 Givisiez Tél. +41 26 350 11 60 info@sinef.ch • www.sinef.ch

151


ARCAD ARCHITECTES SA

Au service d’une architecture pragmatique et cohérente Après avoir travaillé plusieurs années au sein d’un bureau d’architecture renommé de Zurich, Claude Aeberhard décide de voler de ses propres ailes dès 1988, et ouvre un bureau d’architecture en collaboration avec un agent immobilier. Trois ans plus tard, il reprend l’intégralité du bureau, alors situé à Avenches. Aujourd’hui implanté à Givisiez et composé de huit collaborateurs, ARCAD Architectes SA est reconnu pour sa polyvalence et la qualité de ses prestations au-delà des frontières cantonales. Bien Vivre a rencontré Claude Aeberhard.

152


Votre bureau est reconnu pour sa grande polyvalence, n’est-ce pas? Effectivement, Arcad Architectes SA se définit avant tout comme un bureau extrêmement polyvalent. L’équipe a alors été amenée à concevoir une multitude d’ouvrages comme des hôpitaux, des ambassades, des bâtiments industriels ou encore des logements. Tous les projets sont intéressants. Nous ne nous fixons donc aucune limite, qu’elle soit géographique ou budgétaire. A titre personnel, j’éprouve du plaisir dans tous mes projets, car chacun est un défi à relever.

La rénovation est également un pan important de votre activité. Depuis quelques années, avec la prise de conscience de la nécessité d’optimiser l’espace, nous travaillons sur des rénovations de bâtiments existants, en réaménageant les espaces intérieurs et en assainissant les façades. Il s’agit de réutiliser des volumes existants, de leur donner une deuxième vie, toujours dans l’idée d’optimiser l’espace construit. Dans la mesure du possible, nous essayons de surélever des bâtiments existants, mais nous sommes souvent confrontés Avant rénovation aux règlementations administratives, car cela implique parfois de dézoner, ce qui peut prendre plusieurs années.

Après rénovation

153


L’écologie vous est chère, mais accouplée au pragmatisme. Pouvez-vous nous en dire davantage? Depuis près de vingt ans, nous nous sommes intéressés aux problématiques de l’écologie. Je suis spécialisé dans la biologie de la construction et je travaille comme conseiller pour Minergie. Cela passe par le choix de matériaux sains et par la manière dont nous guidons nos clients. Nous disposons de plusieurs leviers d’action: mode de chauffage, isolation de l’enveloppe extérieure, utilisation de matériaux revalorisés. Cependant, il faut également savoir être rationnel et pragmatique, car l’écologie ne doit pas être une religion. Il existe des contraintes financières et techniques, et il faut bien sur éviter la disproportion entre moyens engagés et résultats attendus.

154


Après rénovation

La fidélisation de la clientèle est l’une de vos particularités, n’est-ce pas? En effet, une grande part de notre clientèle, tant de particuliers que de professionnels, nous reste fidèle. Nous sommes d’ailleurs fiers d’avoir pu satisfaire au mieux leurs souhaits. Ainsi, nous travaillons beaucoup sur recommandation et en direct. Cela dit, chaque mandat doit être suivi comme s’il s’agissait du premier.

Avant rénovation

Comment percevez-vous l’architecture dans le Canton de Fribourg? Selon moi, il y a un vrai problème de pragmatisme et une perte de temps indéniable. Les autorités manquent réellement de vision, et les réglementations sont bien souvent aberrantes. Il est d’ailleurs dommage qu’il y ait si peu de remise en question. En effet, le Canton de Fribourg est caractérisé par une urbanisation tardive et il y a un manque de cohérence, car bien souvent les aménagements ne suivent pas.

arcad architectes sa

Rue Jean Prouvé 14 • CH-1762 Givisiez Tél. +41 26 675 22 83 • Fax +41 26 675 11 90 www.arcad-architectes.ch

155


AEDIFICA SA

Un spécialiste avéré des plans de travail depuis 30 ans Fondée il y a plus de trente ans, Aedifica SA est désormais reconnue pour ses compétences pointues en matière de fabrication, de fourniture et de pose de plans de travail. Réactive et flexible, son équipe répond de façon personnalisée à des demandes extrêmement variées. Elle n’hésite d’ailleurs pas à réaliser des ouvrages complexes et spéciaux. Nous sommes allés à la rencontre de Cyril Fabbro et Dejan Stevanovic qui ont récemment repris l’entreprise afin de perpétuer son savoir-faire et de lui offrir un nouveau dynamisme.

156


Une entreprise qui perpétue son savoir-faire depuis 30 ans Fondée il y a plus de trente années, Aedifica SA a su constamment évoluer avec son temps pour demeurer une référence dans son domaine. En 2015, l’entreprise a été reprise par deux collaborateurs: Dejan Stevanovic employé depuis 13 années et Cyril Fabbro actif depuis 5 années dans l’entreprise. Tous deux ont perpétué le savoir-faire en y apportant un nouveau dynamisme. Ces derniers ont alors développé la céramique.

La Céramique Dernier matériau arrivé dans l’entreprise, la Céramique a la meilleure résistance à la chaleur et aux rayures. Pouvant être travaillé pour des plateaux allant jusqu’à une épaisseur de 10 centimètres, mais n’existant dans la masse que jusqu’à 2 centimètres d’épaisseur, ses finitions dépendent du choix de la couleur.

Un spécialiste avéré des plans de travail Aedifica SA intervient sur l’ensemble de la Suisse romande et plus ponctuellement en Suisse allemande. Elle s’adresse à trois catégories de clients: en grande majorité les cuisinistes, mais aussi les particuliers et les architectes ou promoteurs. Leur spécialité est résolument la fabrication et la pose de plans de travail dédiés à la cuisine. Cela dit, ils proposent d’autres objets comme les tablettes de fenêtres, les plans de salles de bains, de bureaux. En somme, la société réalise tous types de plans qui mesurent entre 1 et 10 centimètres d’épaisseur.

Une équipe réactive et flexible pour des réalisations complexes Aedifica SA privilégie avant tout la qualité. Ainsi, l’équipe a été à l’origine de nombreuses réalisations complexes, tels que les plans de travail d’une épaisseur de 10 centimètres. Ses mots d’ordre sont la réactivité et la flexibilité, lui permettant de s’adapter tant aux prix qu’aux délais, qu’à des projets spéciaux. La garantie d’un service personnalisé et sur-mesure.

Une variété de matériaux nobles en pierre naturelle ou composite L’entreprise propose une gamme complète de produits en pierre naturelle ou composite. Tous les matériaux sont de haute qualité, garantissant une durée de vie prolongée de vos cuisines, ainsi qu’un excellent rendu. Le Granit Massif Ce matériau en pierre naturel a l’avantage d’avoir un excellent rapport qualité - prix. Il tient particulièrement bien la chaleur et est idéal pour un rendu rustique. Il permet également de choisir parmi une large gamme de couleurs et de finitions, poli brillant, satiné, cuir, flammé brossé et sablé brossé. Le Quartz Aedifica SA a été l’une des premières entreprises en Suisse à travailler le Quartz. Grâce à ses liens avec plusieurs fournisseurs, il existe un choix extrêmement varié de couleurs. Ce matériau est caractérisé par une bonne résistance aux rayures et tâches et permet des finitions de haute qualité.

Aedifica SA

Route André-Piller 7A • CH-1762 Givisiez Tél. +41 26 466 68 06 • Fax +41 26 466 68 07 info@aedifica.ch • www.aedifica.ch

157


INTERVIEW

RENÉ SCHNEUWLY

SYNDIC DE GRANGES-PACCOT

Une commune dynamique située entre ville et campagne Située dans l’agglomération de Fribourg, GrangesPaccot a connu un développement significatif au cours de ces dernières années. Entre ville et campagne, elle bénéficie à la fois du dynamisme citadin et du calme rural. En réponse à la croissance de sa population, elle a mis en place des services adaptés et tient à poursuivre son développement de façon qualitative. Entretien avec René Schneuwly, syndic de la commune depuis 1991.

158


Vous êtes engagé en politique depuis 1982. Pourriezvous revenir sur votre parcours? Je suis arrivé à Granges-Paccot en 1957. Mon engagement politique a débuté en 1984, moment auquel j’ai été élu à la commission financière. J’exerçais déjà ma profession d’avocat, le départ de mon associé m’obligeant alors à lui consacrer l’essentiel de mon temps. En 1989, les Syndic et Vice-Syndic de l’époque m’ont contacté afin de me demander si j’étais prêt à remplacer une personne sur le départ au Conseil communal. Le souhait était en fait que je reprenne la syndicature en 1991, ce qui s’est déroulé comme prévu. Aujourd’hui, j’effectue donc mon sixième mandat de Syndic de la commune.

Au cours de ces dernières années, Granges-Paccot a connu un développement démographique important, n’est-ce pas? Nous avons effectivement connu un développement démographique important. Au début des années 70, nous étions 1000 habitants. Aujourd’hui nous en comptons 3500, ce nombre devant passer à quelque 4000 au cours des deux prochaines années. Selon les projections, nous devrions être 6600 en 2030. Cela s’explique notamment par le fait que le territoire communal est compris dans le périmètre compact de l’Agglomération et doit obéir aux impératifs de densification voulus par la nouvelle législation sur l’aménagement du territoire. De par sa situation, la commune se trouve dans une situation économique favorable qui implique une large participation au niveau de la péréquation financière tout en permettant à la commune de tenir un rôle important dans les différentes réalisations de la région. Nous sommes donc une commune clef du Centre cantonal qui est déjà doté d’une Agglomération instituée dont je préside le Comité depuis 2008, année lors de laquelle ses statuts ont été acceptés par la majorité de ses dix communes membres. Votre situation, entre campagne et ville, est idéale. Pouvez-vous nous en dire plus? Nous sommes effectivement situés à quelques minutes de la ville et à proximité de la pleine campagne. Un avantage est que nous nous trouvons à côté d’une sortie d’autoroute, même si cela a pour inconvénient de générer du bruit. Parallèlement, nous comptons huit domaines agricoles actifs. Cela constitue un vrai poumon. Et le rapport de force ville-campagne n’est pas amené à évoluer. Ainsi, nous disposons de logements, des commerces, des services de proximité et de l’animation de Fribourg, mais aussi des atouts de la campagne. 159


Durant ces dernières années, vous avez développé des services de qualité. Lesquels? Nous avons développé une offre de services, notamment pour la jeunesse et les aînés, d’une qualité qui s’est accrue au fil des années pour atteindre, voire dépasser, les objectifs d’autres communes. Nous disposons également d’une fiscalité intéressante. Parmi les projets clefs, nous avons construit un centre communal conçu pour être un lieu central de la commune. Celui-ci comprend un centre scolaire et sportif, des locaux édilitaires et de la police du feu, une ludothèque, une bibliothèque, une crèche, un accueil extra-scolaire, mais aussi les bureaux de l’administration communale. Nous avons également mis en place une liaison piétonne au-dessus de la voie ferrée afin de relier certains secteurs. Quels sont vos projets en cours? Nous sommes en cours de construction d’un nouveau complexe sportif et scolaire qui comprendra 18 classes ainsi qu’une halle de gymnastique double. Parallèlement, nous avons réalisé l’essentiel du programme communal de séparation des eaux claires et usées tout en accentuant nos efforts pour doter la commune de cheminements voués à la mobilité douce. De surcroît, au plan de l’agglomération, de nombreux projets sont développés tant au niveau de la mobilité qu’au plan culturel.

160


Face à la croissance démographique, quelles sont les priorités? Nous veillons à offrir à la population les meilleurs équipements et services possibles. Cela implique une gestion au niveau de la planification. Nous pouvons construire de façon plus dense, ce qui est l’aspect quantitatif. Cela dit, nous visons également l’aspect qualitatif. Nous avons fait un travail important en mettant en place un mandat d’étude parallèle pour le plateau d’Agy. C’est un projet en bonne voie, intégré dans la planification communale. Le but est alors d’offrir une qualité de vie et de trouver des solutions au sujet de l’augmentation du trafic, essentiellement pendulaire, qui a des effets sur les routes de quartier et communales. A cet effet, ont notamment été aménagés des secteurs dans lesquels ont été introduites des zones 30 comportant une interdiction de circulation pour les poids lourds. Un autre objectif est la mise en place d’une structure encore plus performante au niveau du personnel pour répondre au mieux aux demandes des habitants.

Vous avez également entamé un projet de fusion avec les communes voisines ainsi que celle du Grand Fribourg. Qu’en est-il? Dans le prolongement des discussions entamées avec les communes du Grand Fribourg, nous avons lancé, avec d’autres communes voisines, un processus de fusion à plus petite échelle. Celle-ci a été refusée par la population de Granges-Paccot. Cela dit, le travail mené sera réutilisé et permettra peut-être d’éviter certains écueils dans le cadre du Grand Fribourg. Ce développement dépend également du rôle moteur que voudront jouer les grandes communes, mais aussi de l’Etat de Fribourg et de sa volonté à faire des efforts complémentaires pour obtenir des résultats. Aujourd’hui, la priorité reste l’agglomération. Elle a le mérite d’exister et doit davantage être reconnue et soutenue au plan cantonal, ce soutien étant une marque de la reconnaissance des nombreux projets déjà réalisés.

Route de Chantemerle 60 CH-1763 Granges-Paccot www.granges-paccot.ch

161


EMIL FREY SA MARLY-FRIBOURG

Proximité, expertise et qualité Le Groupe Emil Frey dispose de plus de 90 ans d’expérience dans le secteur automobile dont il couvre l’ensemble des domaines importants: de l’importation à la vente en passant par la construction automobile, l’assurance ou encore le financement. Disposant actuellement d’un réseau de garages qui couvre l’ensemble du territoire national, l’entreprise est implantée depuis 50 ans à Marly dans le canton de Fribourg. Un garage à la pointe des dernières technologies qui, dans la lignée des valeurs du groupe, s’engage constamment à proposer à sa clientèle des produits alliant le meilleur rapport qualité/prix tout en offrant un service impeccable à la hauteur des plus grandes exigences. Zoom sur ses prestations et sa philosophie.

162


Une entreprise familiale Le Groupe Emil Frey a été fondé il y a plus de 90 ans par Monsieur Emil Frey à Zurich. Mécanicien de profession, ce visionnaire, parti de rien, a réussi avec force et volonté à construire un véritable empire. Aujourd’hui, c’est son fils Walter Frey qui dirige l’entreprise dans la continuité des valeurs portées par son père, à savoir l’humilité, le respect du personnel et l’engagement pour la qualité au service du client. Figurant parmi les sociétés leaders du secteur automobile en Europe, le groupe emploie 8500 collaborateurs dont 3000 collaborateurs en Suisse répartis dans 40 garages. Parmi eux, le garage Emil Frey de Marly dans le canton de Fribourg, dirigé depuis près de 25 ans par Christian Perritaz. Passionné d’automobiles, il a fait de ce garage créé en 1968, une structure moderne et performante connue pour l’excellence de ses prestations.

que l’on retrouve également en carrosserie. Outre ces prestations, le garage propose également d’excellentes solutions de financement et d’assurance pour les véhicules neufs et occasions. De quoi répondre à l’ensemble des attentes de ses clients, toujours plus nombreux à solliciter ses services.

Le plus grand choix automobile du canton Jaguar, Land Rover, MINI, BMW, Suzuki, Subaru, Kia, Mitsubishi, le Garage Emil Frey de Marly est agent officiel de huit marques à même de répondre à toutes les envies et tous les budgets. Des modèles de qualité, exposés par marque dans un showroom de 1800 m2 lumineux, aéré et design valorisant chaque détail. Au-delà de la vente de véhicules neufs qui bénéficient tous d’un service après-vente performant, le garage propose également un large parc d’occasions toutes marques confondues géré par un spécialiste du marché. Des voitures de qualité premium avec des garanties allant de 1 à 2 ans selon les marques. Grâce à un atelier moderne muni des dernières technologies, Emil Frey Marly met également tout son savoir-faire au service de l’entretien et de la maintenance des véhicules. Réactivité et performance qualifient l’ensemble des services, de la plus petite réparation au bilan complet. Des qualités 163


Un partenaire de confiance Pour Emil Frey SA à Marly, le bien-être du client est une préoccupation essentielle. En véritable professionnel de la branche, il s’engage à n’offrir que le meilleur à ses clients au prix le plus juste. «Nous servons nos clients promptement et consciencieusement dans toutes nos activités. Cela est d’autant plus important lorsque l’on parle de l’achat d’un véhicule: un investissement conséquent pour le client qui exige de notre part un service irréprochable. C’est une question de respect», explique Christian Perritaz qui investit beaucoup dans la formation de ses employés. Le garage dispose ainsi de spécialistes par marque, formés directement par les importateurs, qu’il s’agisse des vendeurs ou des membres de l’équipe technique. De véritables experts maîtrisant parfaitement les dernières nouveautés et innovations technologiques pour un service sur-mesure, quel que soit le modèle du véhicule. Le garage se distingue également par l’accueil chaleureux des collaborateurs, toujours disponibles et à l’écoute des clients. Ceux-ci bénéficient d’un conseil et service haut de gamme dépassant souvent leurs attentes. Une philosophie d’entreprise que l’on retrouve dans la lettre de Monsieur Emil Frey éditée en 1935 à l’attention de 164


sa clientèle. Un document faisant état de nombreux standards en matière de service à la clientèle et de courtoisie, distribué encore aujourd’hui à l’ensemble des collaborateurs du groupe. Des collaborateurs engagés Fort de 60 collaborateurs, le garage Emil Frey Marly c’est avant tout une grande famille. «Des collaborateurs fidèles dont certains sont dans l’entreprise depuis de très nombreuses années», précise Christian Perritaz dont la porte est toujours grande ouverte. Valorisant l’esprit d’équipe, il veille au bien-être et à la bonne entente du personnel, qui suit un code de conduite dont les principes sont résumés sous l’acronyme RESPECT: R pour reconnaissance, E pour émotion, S pour serviabilité, P pour propreté, E pour entraide, C pour communication, T pour tolérance. Des valeurs qui depuis bien des années ont fait leurs preuves, comme en témoigne la certification ISO de Emil Frey Marly, premier garage du groupe certifié en Suisse. Une entreprise engagée pour la jeunesse Conscient du rôle social que peut jouer une entreprise comme Emil Frey dans la région, Christian Perritaz accorde beaucoup d’importance à la formation de la jeunesse. Le garage Emil Frey Marly accueille ainsi régulièrement des stagiaires et forme actuellement sept apprentis qui bénéficient des savoir-faire et de l’expérience d’un Maitre d’apprentissage. Afin de parfaire leur apprentissage et leur polyvalence, ils sont formés sur l’ensemble des marques du garage. Il est assez fréquent que des apprentis formés au sein du garage soient engagés à l’issue de leur formation.

Emil Frey SA Marly-Fribourg

Emil Frey SA, Marly-Fribourg

Route de Fribourg 11 • CH-1723 Marly Tél. +41 26 439 99 00 • Fax +41 26 439 99 01 marly@emilfrey.ch • www.emilfrey.ch/marly

165


INTERVIEW

ERIKA SCHNYDER

SYNDIQUE DE VILLARS-SUR-GLÂNE

Une commune active axée sur la qualité de vie Située sur la ceinture urbaine fribourgeoise, Villars-surGlâne est aujourd’hui la troisième ville du Canton de Fribourg et tient ainsi une position stratégique dans la région. Très dynamique au plan économique, elle regroupe des entreprises d’envergure et innovantes dans le Parc d’activités de Moncor, dans lequel elle a intégré le concept d’écologie industrielle. Et les activités culturelles ne manquent pas. En témoigne la présence du Théâtre Nuithonie. Pour répondre au mieux à la croissance de sa population et lui offrir la meilleure qualité de vie possible, elle a développé de nombreux services et infrastructures. Rencontre avec sa syndique Erika Schnyder.

Théâtre Nuithonie

166


Vous êtes syndique de Villars-sur-Glâne depuis 2006. Quelles ont été vos principales réalisations? Nous nous sommes concentrés sur l’amélioration continue de la qualité de vie. Nous avons, tout d’abord, réduit la dette de 50%, tout en investissant intelligemment. L’une des actions phares fut d’accueillir le Théâtre Nuithonie et un centre d’art scénique. Nous avons également développé de nombreux sentiers de mobilité douce, ainsi que des zones résidentielles à 30 km/h. Parallèlement, nous avons renforcé les infrastructures scolaires et sportives. Nous venons d’ailleurs de terminer un terrain de football synthétique. Puis, nous avons également remplacé toutes les ampoules au mercure et participé au développement du chauffage à distance. Nous sommes d’ailleurs intégrés dans le label Cité de l’énergie.

Saint Camille

La commune est caractérisée par une excellente dynamique économique, n’est-ce pas? Il faut tout d’abord souligner que Villars-sur-Glâne est à l’origine une commune rurale, devenue aujourd’hui une commune d’habitations pour les Fribourgeois. Nous avons alors mené une politique visant à resserrer les liens avec les entreprises. Ainsi, nous avons pu attirer des sociétés de renom. Nous avons développé un réseau soigné grâce à la démarche d’écologie industrielle lancée pour le Parc d’activités de Moncor, avec l’Agglomération de Fribourg. Il s’agit à la fois d’un concept et d’un outil qui permet d’identifier et de réaliser des synergies entre divers acteurs économiques. Ainsi, cela permet de proposer une gestion innovante des flux de ressources et d’informations, qui concilie performance environnementale et compétitivité économique. Futur bâtiment administratif

167


Vous êtes également particulièrement novateurs au plan social. Pouvez-vous nous en dire plus? Il faut tout d’abord souligner que Villars-sur-Glâne regroupe plus de 100 nationalités. Pour répondre à cela, nous avons lancé des mesures sociales et en particulier d’intégration, visant avant tout d’assurer une meilleure qualité de vie. A notamment été mis en place le Programme «Communes Sympas». Il s’agit d’une démarche participative qui implique fortement les habitants. Ainsi, ces derniers sont amenés à lancer des projets visant la cohésion sociale, comme les jardins partagés, les échanges de savoirs, un café communautaire, des vide-greniers, etc. Pour ce faire, nous avons formé des personnes relais nommées les agents sympas. Nous avons également des infrastructures sportives de qualité, ainsi que de nombreuses activités culturelles, sans oublier que nous avons été les premiers à lancer les accueils extra-scolaires.

Ecole Rochettes

168

Vous faites partie de l’Agglomération de Fribourg. Quels sont les derniers projets? L’agglomération de Fribourg réunit 10 communes et se centre sur les questions d’aménagement, de transport et mobilité, de promotion culturelle, mais aussi d’économie. La dernière réalisation la plus importante concerne l’aménagement du territoire avec le PA3 qui comprend des mesures de consolidation du PA2. Celui-ci vise notamment à fluidifier la circulation en développant les transports publics. Cela dit, ce plan représente des coûts importants et nécessite une réflexion sur son financement.

Bibliothèque


Pont Sainte Apolline

Administration et place minérale

Quelles sont vos priorités pour les années à venir? La priorité est, tout d’abord, de consolider les acquis. Un enjeu fort à venir est la mise en place de RIE 3 qui va avoir des répercussions importantes sur la commune. Nous prévoyons une perte fiscale d’environ 30%, voire plus. Notre souhait n’est alors pas de limiter les investissements qui nous semblent nécessaires. Parallèlement, nous ne souhaitons pas augmenter les impôts. Il s’agit donc d’échelonner intelligemment les investissements et de réduire les coûts lorsque cela possible. Un autre projet phare est l’achèvement des mesures environnementales comme la Transagglo, un sentier de mobilité douce. Nous envisageons également la construction d’un nouveau bâtiment scolaire, mais également d’une piscine, vouée à devenir un centre cantonal de natation.

Enfin, qu’en est-il du projet de fusion du Grand Fribourg? Jusqu’ici, nous avons tenté de se réunir avec 6 communes, à savoir Fribourg, Villars-sur-Glâne, Givisiez, Marly, Corminbœuf et Granges-Paccot. En cours de route, Givisiez, Granges-Paccot et Corminbœuf ont quitté le bateau pour tenter une fusion plus restreinte qui a malheureusement échoué. Les trois autres communes restantes ont poursuivi l’exercice, mais nous n’avons pas réussi à nous mettre d’accord sur la question du taux d’impôt, notamment. Récemment, le Grand Conseil a adopté une modification de la loi sur l’encouragement aux fusions. Seulement le problème est qu’aucun financement adéquat n’est prévu. Or, il est nécessaire que le Canton apporte sa contribution, s’il souhaite un centre cantonal fort. En effet, nous ne souhaitons pas faire supporter aux habitants les différences fiscales et financières.

Complexe sportif

169


Art du Jardin Zbinden SA

Bientôt 50 années de succès! Fondée par Lienhardt Zbinden en 1968 à Fribourg, Art du Jardin Zbinden SA a su devenir une référence dans son domaine grâce à sa capacité d’innovation. Composée d’un bureau d’études et d’une entreprise d’exécution, elle offre une gamme de service complète: planification, réalisation et entretien d’espaces verts. Occupant aujourd’hui une vingtaine de collaborateurs, elle continue de satisfaire une clientèle très variée grâce à la haute qualité de ses ouvrages. Rencontre avec les gérants actuels, Alexandra Zbinden, fille du créateur, et Olivier Schwab, qui ont repris les rênes depuis 2013.


A l’avenir, comment voyez-vous votre activité se développer? Quels sont vos défis? Nous comptons maintenir nos atouts, respectivement notre savoir et nos compétences techniques, tout en nous adaptant aux évolutions. En tant qu’architecte paysagiste, un de nos défis est de faire comprendre la nécessité de nous intégrer en amont des projets. En effet, nous constatons que lorsque les maîtres d’ouvrage font appel à nous, les projets sont souvent très avancés. Or, pour assurer des aménagements extérieurs adaptés et de qualité, il est nécessaire que nous soyons intégrés dès le début du processus de planification. 676 675

122 666

667

668

669

670

671

672

TN=TF +595.24 TN=TF +593.03

250

1'528

1'472 1'6805

400

Bac à sable

550

400

1'504

coupe FF

TN = 597.30 TF = 597.50

Dalles béton 120/40

1'9655

952

TN=TF +595.97

2'803

12.00

665 18

232

TN=TF +596.12

TN = 596.30 TF = 597.50

2'803

0 0 = 597.9 +0.30 e alt. 610.0 597.50 h. toitur TN = 597.50 1'287

18 30

18 100

250

169

246

1'064 5

250

202

332

SURFACES GRILLES GAZON PLANIE BRUTE -0.40

776.10

d'eau

Dalles béton 50/25 Boulets

12 pl. vélos motos

Revêtement bitumineux

entrée d'Agy Route12

Ellipse en tôle d'acier Ep. 3mm, H. 0.4m Revêtement gravier d'Arvel

LIMITE DE

TN=TF +597.87

TN = 597.20 TF = 597.50

buis taillés en boule

989

TN=TF +597.18 TN=TF +597.21

TN=TF +597.56

AGY PARC, Granges-Paccot

Route d'Agy COPEAUX PB -0.30 776.10

2'6335

PARCELLE

TN=TF +597.84

TN=TF +597.98

TN=TF +597.92

TRANSAT SA

CANDELABRE CORBEILLE A PAPIER

Ech. 1:200

Date 28.10.13

dess. AZ Format 95/63

Art du Jardin Zbinden SA Bureau d'architectes paysagistes FSAP Bourguillon, CP 196 1702 Fribourg

Tel. 026/322 84 84

REVETEMENT COPEAUX PLANIE BRUTE -0.30

PROJET

AMENAGEMENTS EXTERIEURS

REVETEMENT COPEAUX PLANIE BRUTE -0.30

HAUTEUR REVETEMENT FINI

SIEGES

SURFACES DALLES / CHEMIN PIETONNIER PLANIE BRUTE -0.30 /-0.40

adduction

333

250 250 250

250 250 100 221 5

5

334

150

SURFACES BITUMINEUSES PLANIE BRUTE -0.40 / -0.60 SURFACES DALLES / CHEMIN PIETONNIER PLANIE BRUTE -0.30 /-0.40

COPEAUX PB -0.30

réseau Frigaz

6%

250 320

250

20

250

1'347

928

250

92 5

250

BITUME PB -0.40/-0.60 DALLES PB -0.30/-0.40

réseau communal

accès vélos

TN=TF +597.75

530 Réf. alt. 597.76 m

Arbre tige

entrée Route d'Agy 10

928

250

307

1'287

6%

250

531

DE CONSTRUCTI

TN=TF +597.85

SURFACES DALLEES / TERRASSE PLANIE BRUTE -0.40

hydrante SURFACES BITUMINEUSES BITUME existante PB -0.40/-0.60 PLANIE BRUTE -0.40 / -0.60 DALLES PB -0.30/-0.40

20

250

479 5

320

MODULATION DE TERRAIN / BUTTES

adduction d'eau

5

accès vélosTN=TF +597.56

réseau communal réseau Frigaz

5

2'633

hydrante buis taillés existante en boule 597.85 TN = 597.80 TF =

ON PAD

PERIMETRE

195

LIMITE DE PARCELLE

DALLES PB -0.40

parc

Revêtement bitumineux

251

TN = 597.50 TF = 597.50

13 places de visiteurs

120

MODULATION DE TERRAIN / BUTTES

h. 2m40

100

ESPACES PRIVATIFS

abri containers

150

SURFACES PLANTEES PLANIE BRUTE -0.40

n ventilatioage désenfum parking

250

SURFACES DE GAZON PLANIE BRUTE -0.40

PLANT. PB -0.40

100

295

Buis taillés en boules TN=TF +597.30

GAZON PB -0.40

grille

500

parc

250

11 places de visiteurs

Revêtement bitumineux

150

Revêtement bitumineux

20 133

Dalles béton 120/40

5

12 pl. vélos motos

200

20

100 250

Ellipse en tôle d'acier Ep. 3mm, H. 0.4m Revêtement gravier d'Arvel réseau communal adduction d'eau réseau Frigaz TN=TF +597.00

97

500 180 278

HAIES TAILLEES

554

183

500

2'663 5

Dalles béton 50/25 Boulets

650

250

coupe AA

3065

MarchesTN=TF +596.84 bordures en acier Ep. 8mm, H ~0.15m

entrée Route d'Agy 14

250

250

130 5 100

Dalles béton 120/40

ESPACES PRIVATIFS

ARBRES ET ARBUSTES

Gravier d'Arvel

250

250

12.00

accès piétons

928

entrée Route d'Agy 16

Buis taillés en boules

ARBRES TIGE / ARBRES FRUITIERS/ BALIVEAUX

280

100

20 200 20

650

PAD

2'105

500

1'347

accès vélos

A10-12

20

5

18

63

597.60

5

2'663 TN = 596.45 TF = 596.40

PERIMETRE DE CONSTRUCTION

20

buis taillés en boule

1'850

20

Revêtement bitumineux acier en Bordures

TN=TF +596.15

Muret siège

20

TN = 597.40 TF = 597.50

1.75

883

TN=TF +595.86

~597.50

accès piétons non-carrossable

TF =

Eléments cube Stockhorn Créabéton Art. 536098

2'837

63

3.00

1'587

Dalles béton 50/25

6%

DE CONST

Dalles béton 120/40

Muret siège

place non-carrossable +597.50

Dalles béton 120/40

195°

2'837

±0.00 = 597.60 609.90 h. toiture alt.

Dalles béton 50x25 Boulets

ON PAD

RUCTI

ETRE

PERIM

Eléments cube Stockhorn Créabéton Art. 536098 195°

Arbre tige avec banc

320

TN=TF +596.19 TN=TF +596.31

20

Modulation de terrain Hauteur + ~1.00m

PERIMETRE DE CONSTRUCTION PAD

Gravier d'Arvel

A14-16

TN = 597.10 TF = 597.50

200

TN=TF +595.45

Arbre tige

TN = 596.00 TF = 597.50

597.10 TN = 597.50 TF =

50x25

597.25 TN = 597.50 TF =

Cuvette Pavés Basalt 8/11 Prof. env. 20cm

18

place non-carrossable +597.50

20

béton

1'340

20

et cyclistes privatif

béton Dalles Boulets

1'340

accès

Jardin

400

Dalles béton 60/40 TN = 596.60 TF = 597.50

5m à 7%

Dalles béton 50x25 Boulets

PERIMETRE DE CONSTRUCTION PAD

Grille passe-pieds

TN=TF +596.42

Dalles 60/40

piétons 1'340

privatif

1'533

1'533

Ruisseau en tôle d'acier, Ep. 3mm Prof. env. 10-15 cm

Dalles béton 60/40

TN = 597.20 TF = 597.50

accès piétons

50x25

4.00

hydrante existante

Jardin

1'533

Dalles béton Boulets

et cyclistes

Modulation de terrain Hauteur + ~1.00m

TN = 597.30 TF = 598.15 1'340

béton Dalles 60/40 béton Banc

Banc béton

Jardin privatif

Dalles béton 60/40 puits air frais parking

TN = 597.35 TF = 598.15

entrée du Verger6

806

ZONE

Allée

et cyclistes

Banc béton

DD

400

Jardin privatif

piétons

DE TRAVAIL

coupe

Allée du entrée Verger 10 DALLES PB -0.40

GAZON PB -0.40

vélos

Banc béton

accès

Dalles béton 60/40

EE

6 pl.

IL

entrée Allée du Verger 14

coupe

6 pl. vélos

entrée Allée du Verger 2

accès parking souterrain

1'788 5

12.00

6 pl. vélos

DE TRAVA

LIMITE DE PARCELLE

privatif

ZONE

DD

400

12.00

370 6 pl. vélos

EE

DALLES PB -0.40

accès vélos

5

coupe

ZONE DE TRAVAIL

5

Arbres tiges ou baliveaux

5

550

1'533

165°

BB

3'344

coupe FF

3'520

3'344

3'520

Parcelle n° 603 15'706 m2 Jardin

1'7845

béton

coupe

coupe AA

coupe

coupe CC

Dalles béton 50x25

Arbre tige

PARCELLE

Revêtement bitumineux acier en Bordures

Dalles 60/40

1.70

Dalles béton 60/40 1.70

550

Grilles gazon

PERIMETRE DE CONSTRUCTION PAD

400

Jardin privatif

Jardin privatif

370

coupe CC

891

béton

350

TN=TF +598.58 TN=TF +598.71

TN=TF +597.43

Dalles 60/40

LIMITE DE

Conduite source ø 80cm t = 85cm a = arrivée v = vanne

hat Rte de Josap

privatif

165°

v a

TN=TF +594.87

350

Jardin

t Revêtemen bitumineuxen acier Bordures

v

IL

t emen Revêt ineuxen acier bitum res Bordu

v

Jardin privatif

Arbre tige

400

1.70

400

350

Dalles béton 60/40

privatif

vélos

DE TRAVA

DALLES PB -0.40

400

Dalles 50/25 Boulets

1.70

6 pl.

165°

3'163

6 pl. vélos

béton

Grilles gazon

Surface de jeux 650m2

Jardin privatif

2'987

3695

Surface de jeux 650m2

Jardin privatif

ZONE DE TRAVAIL

Surface de jeux 650m2

béton

entrée du Verger4 Dalles 60/40

PLACE DE JEUX Revêtement écorce Bordures en alu

Jardin privatif

6 pl. vélos

2'987

privatif

Banc

Allée

Jardin

entrée Allée du Verger 8

Grilles gazon

Arbre tige

PLACE DE JEUX Revêtement écorce Bordures en alu

privatif

3'163

Petite forêt d'escalade BN.010.5 Jardin privatif

Dalles béton 60/40

Toile d'araignée BN.010.5

ZONE

Jardin

PLACE DE JEUX Revêtement écorce / gazon ev. bordures en alu

béton

Jardin

Balançoire à bascule SC.010

Banc béton

400

sortie abri V10-12

1'503 5

Dalles béton 60/40

TN = 597.50 TF = 597.50

Dalles béton 60/40

sortie abri V6-8

Dalles 50/25 Boulets

entrée Allée du Verger 12

privatif

TN=TF +593.70

Dalles 60/40

1.20

Banc béton Jardin

6 pl. vélos

0 1'340 8 = 597.6 ±0.00 e alt. 609.1 h. toitur

594.80 TN = 597.50 TF =

TN = 596.80 TF = 597.50

1.20

1.20

Jeux monté sur ressort FG.080

1'680 5

±0.00 = 597.60 609.18 h. toiture alt.

TN = 597.60 TF = 597.50

arbre existant

1.20

V2-4

596.20 TN = 597.50 TF =

Arbre à grimper KL.010

±0.00 = 597.60 1'340 h. toiture alt. 609.18

abri sortie V2-4

Toboggan RU.010.15 Dalles béton 60/40

Banc béton

hydrante existante

TN = 597.10 TF = 597.50

V10-12

Modulation de terrain Hauteur + ~1.20m

hydrante existante Arbre tige

1'759

TN=TF +593.40

arbre existant

V6-8

ZONE DE TRAVAIL

589

TN=TF +597.42 ES SERVICE S VEHICUL ET SECOUR POUR E E INCENDI

824

accès piétons et cyclistes

TN = 597.95 TF = 598.15

TN=TF +598.63

TN=TF +597.46

Revêtement bitumineux 1'041

Dalles 50/25 Boulets

TN=TF +595.73

819

TN=TF +597.75

LIMITE DE PARCELLE

ACCES DE DEFENC

+0.65 = h. toiture598.25 1'340 alt. 609.83

200

TN = 598.65 TF = 598.15

350

TN=TF +597.26

sortie abri V14-16

V14-16

582

5

1'800

TN=TF +597.30

+598.74

BITUME PB -0.60

2.50

Revêtement bitumineux

1'065

E SERVIC RS ULES SECOU VEHIC DIE ET POUR ACCES SE INCEN DE DEFEN

TN=TF +597.00 TN=TF +598.60 TN=TF

TN=TF +595.91

TN=TF +596.78

350

accès privé

604

6965

Un service de haute qualité est votre ligne directrice. C’est-à-dire? En premier lieu, nous préconisons tant que possible l’utilisation de matériaux nobles et naturels. Actuellement, nous réalisons des aménagements très exigeants pour un grand lotissement situé à l’entrée de Fribourg où le maître d’œuvre est particulièrement sensible à la qualité des espaces verts. Nous favorisons tant le végétal que le minéral et proposons un travail de suivi et d’entretien. Cette manière de faire garantit une meilleure pérennité à nos créations. De plus, les loisirs et le sport prennent d’avantage d’importance dans la vie de chacun. Nous devons répondre à cette évolution par des aménagements demandant un entretien adapté.

BITUME PB -0.60

VICE S SER OUR ES ICUL ET SEC R VEH NDIE POU INCE E ES ACC ENS DEF DE

TN=TF +595.64

TN=TF +595.55

LIMITE DE PARCELLE

BITUME PB -0.60

Mêler le savoir-faire traditionnel à l’innovation est l’une de vos particularités, n’est-ce pas? Tout à fait. Nous héritons d’un savoir-faire acquis au fil des années et tenons ainsi à réaliser nos ouvrages dans les règles de l’art. Parallèlement, nous suivons constamment les évolutions technologiques et les tendances. Ainsi, la créativité et la sensibilité à l’écologie déterminent notre façon de travailler.

TN=TF +592.92

674

605 673

TN=TF +595.51 TN=TF +596.91 TN=TF +597.40

N

La clef de votre succès: une gamme complète de prestations. Pouvez-vous nous en dire plus? Depuis le début, l’entreprise fonctionne avec deux entités, l’une liée à l’étude et l’autre à l’exécution et entretien. Cet aspect novateur à l’époque, nous a permis de passer les périodes plus difficiles, grâce à nos compétences en matière de planification. Cette dernière nous permet de mener des études pour des projets cantonaux ou communaux, écoles, cimetières, places de jeux, parcs publics ou mesures de compensation écologique pour des autoroutes. L’avantage indéniable de notre organisation est de permettre à notre clientèle d’avoir un seul interlocuteur de l’ébauche à la finalisation de leur projet.

Fax 026/323 18 77

TUBES POUR PROTECTION DE CABLES HAUTEUR REVETEMENT FINI

Art du Jardin Zbinden SA

Bourguillon • CP 128 • CH-1707 Fribourg Tél. +41 26 322 84 84 contact@zbinden-sa.com • www.zbinden-sa.com

171

art-du-jardin@zbinden-sa.ch


INTERVIEW

DAMIEN COLLIARD

SYNDIC DE CHÂTEL-SAINT-DENIS

Un pôle stratégique du Canton de Fribourg Située dans le district de la Veveyse, la commune de Châtel-Saint-Denis connaît depuis quelques années un dynamisme démographique et économique, du fait de sa proximité avec l’Arc Lémanique. De par sa position stratégique, cette ville est également un pôle touristique important et riche en activités culturelles. Rencontre avec Damien Colliard, syndic depuis avril 2016, après avoir passé dix années au Conseil communal. Il nous fait part des particularités de sa ville, ainsi que des projets et enjeux à venir.

172


© Commune de Châtel-Saint-Denis

Vous êtes devenu syndic de Châtel-Saint-Denis en avril 2016. Quel a été votre parcours? Cela fait en réalité dix années que je suis au conseil communal de Châtel-Saint-Denis. Dans ce cadre, j’ai été en charge de l’aménagement du territoire durant cinq années, puis des finances et du tourisme également pendant cinq années. Depuis avril 2016, en tant que syndic, je suis responsable de l’administration et du personnel, ainsi que de la sécurité publique. Châtel-Saint-Denis tient une position stratégique dans le canton de Fribourg, n’est-ce pas? Effectivement. Il s’agit tout d’abord d’un des sept chefslieux du Canton. Châtel-Saint-Denis fait partie des pôles stratégiques en matière de développement économique. Il s’agit également d’un centre touristique non négligeable. Jouant le rôle de pont entre les Cantons de Fribourg et de Vaud, sa situation géographique est également primordiale. Même si elle reste une commune essentiellement fribourgeoise, Châtel-Saint-Denis accueille de nombreux nouveaux habitants vaudois, ainsi que des entreprises, et tient un lien d’amitié avec la Riviera. Quels types d’activités économiques trouve-t-on dans la commune? La commune comprend de nombreux volets d’activités économiques. Il en manque un principal: le lacustre. Elle compte notamment une corporation forestière, des montagnes, un office du tourisme ainsi que de nombreux commerçants, artisans ou industries, mais aussi des sociétés locales culturelles ou sportives. La variété de ses activités fait sa richesse. De même, dans la zone industrielle, on peut retrouver tant du High Tech que des usines de manufacture, ainsi que des entreprises d’importance internationale. La commune est d’ailleurs propriétaire d’un centre d’activités et Business Center, le

© Commune de Châtel-Saint-Denis

CAB, dans lequel elle loue plusieurs bureaux pour des entreprises et notamment des startups. La commune est également labellisée Cité de l’énergie et développe alors des projets en lien. Nous sommes d’ailleurs un château d’eau avec des sources qui nous sont propres. Enfin, nous avons aussi une forte présence agricole. La commune est en effet propriétaire de près de 15 chalets d’alpage. 173


© Commune de Châtel-Saint-Denis

© Commune de Châtel-Saint-Denis

Qu’en est-il des écoles et de la formation? Nous comptons plusieurs écoles primaires avec un accueil extrascolaire, ainsi que le Cycle d’orientation du District de la Veveyse, des crèches et une garderie. Nous avons également le Centre de formation pour les apprentis polybâtisseurs, ainsi qu’une école privée. Le tourisme est un de vos atouts. Pouvez-vous nous en dire plus? Effectivement, au niveau touristique nous avons plusieurs points forts. Il faut d’ailleurs souligner que nous disposons d’un office du tourisme particulièrement actif. Tout d’abord, concernant le tourisme d’été, nous avons un large choix d’activités et en particulier de ballades en montagne. Les sentiers gourmands font partie de nos produits phares. En hiver, nous disposons de deux stations de ski à proximité, à savoir Les Paccots et Rathvel, qui attirent de nombreuses personnes. De plus, nous avons également une patinoire tant pour les enfants que les adultes.

© Commune de Châtel-Saint-Denis

174

© Commune de Châtel-Saint-Denis

© Commune de Châtel-Saint-Denis

© Commune de Châtel-Saint-Denis


© Commune de Châtel-Saint-Denis

La Ville propose également de multiples activités culturelles. Lesquelles? Nous avons plusieurs manifestations tout au long de l’année, comme la Bénichon, le Carnaval ou la Fête de la musique. Nous sommes d’ailleurs une des premières villes romandes à avoir mis sur place la fête de la musique il y a 15 ans. De même, les événements fleurissent grâce aux sociétés locales. Nous avons notamment la course de côte motocycliste. Nos associations culturelles composées essentiellement de bénévoles proposent un excellent programme culturel varié et abordable. Châtel-Saint-Denis est alors loin d’être une ville dortoir. D’ailleurs, nous diffusons trois fois par année le bulletin communal avec toutes les activités des sociétés locales.

© Commune de Châtel-Saint-Denis

© Commune de Châtel-Saint-Denis

Quels sont les prochains projets de développement? Les cinq dernières années étaient une législation d’étude et de réflexion. Cette législature est celle de la réalisation. Le grand projet sera celui du déplacement de la gare et de la route cantonale qui permettra de créer des habitations, des commerces et une nouvelle administration communale. Parmi les projets, il y aura également la création d’une nouvelle école, d’une salle de sport et nous démarrons une étude sur les logements protégés. Quel est votre souhait pour cette législature? En tant que syndic, j’aimerais pouvoir communiquer le plus possible et être à l’écoute autant que faire se peut. Il est important d’informer chaque citoyen que le travail mené est guidé par des lois votées et qu’il est difficile de s’en éloigner. Mon souhait est également de pouvoir faire perpétuer la diversité et la richesse des activités de Châtel-Saint-Denis, tout en évoluant avec son temps. Finalement, il me tient à cœur de pouvoir établir des objectifs durables pour les générations futures. 175


INTERVIEW

SIMON PILLOUD

CIA – GROUPEMENT DES COMMERCANTS, ARTISANS ET INDUSTRIELS DE LA VILLE DE CHÂTEL-ST-DENIS

Une union en faveur du commerce local Fondé en 1984, le groupement des commerçants, artisans et industriels de la ville de Châtel-St-Denis travaille au quotidien pour défendre les intérêts de ses membres. Il mène ainsi un certain nombre d’actions permettant de mettre à l’honneur le commerce local et offrir une visibilité à la région. Toujours dans ce but, il n’hésite pas à collaborer avec les politiques afin de faire valoir les attentes de ceux-ci. Rencontre avec son nouveau président, Simon Pilloud, qui s’est confié à nous au sujet des différents enjeux et actualités du CIA – Châtel-St-Denis.

176


Votre groupement est né en 1984. Quelle est sa raison d’être? Le groupement des commerçants, artisans et industriels de la ville de Châtel-St-Denis a été fondé en 1984 grâce à l’initiative de quelques commerçants. Son premier président fut Maurice Colliard. Le CIA était au départ composé d’un comité de 7 membres, et il compte aujourd’hui 145 mem­ bres provenant de secteurs d’activités extrêmement variés. Le but principal est de maintenir un contact constant entre les membres, afin d’unir nos efforts pour développer au maximum le commerce local et, en plus, faire connaître notre belle région.

Pourquoi adhérer au CIA? Quels sont les avantages? Adhérer au CIA permet tout d’abord de bénéficier d’un réseau de professionnels. Chaque adhérent peut afficher sur sa porte le label et est intégré dans les différentes actions menées. Nous tentons d’offrir un maximum de visibilité à tous les commerçants de Châtel-Saint-Denis et de représenter au mieux leurs besoins auprès des instances publiques. 177


Quels types d’actions menez-vous? Nous menons diverses actions répondant aux buts que l’on s’est fixé. Ainsi, nous organisons la Saint-Nicolas en mettant en cornet des paquets qui comprennent des produits des commerçants locaux. Lors du Comptoir, nous tentons de créer des stands en commun. De même, nous organisons la Bénichon en collaboration avec l’USL. D’ailleurs, pour fêter nos trente ans, nous avons offert des cuchaules lors de cet événement, de même que l’apéritif et le menu chasse à nos membres. Enfin, nous avons également développé un projet avec l’entreprise Géomatique, afin de permettre à nos membres de bénéficier de bornes publicitaires à un prix particulièrement intéressant. Quels sont les enjeux actuels des commerçants de Châtel-Saint-Denis? Avec les grands développements, de nombreuses questions se posent. Je pense notamment à la construction à venir de la nouvelle gare qui pose la question d’un éventuel déplacement du centre. Ainsi il s’agit de savoir ce qu’il faut faire pour dynamiser la Grand-Rue. Plusieurs solutions sont envisageables, comme la rendre piétonne, la mettre à 30 km/h ou créer de nouvelles places de stationnement au vu de la demande des clients. Ainsi, nous travaillons sur le sujet et réfléchissons à la meilleure façon de collaborer avec les politiques. Nous souhaiterions en effet pouvoir être au centre du processus de décision à ce sujet. Comment répondre à ces problématiques? Nous souhaitons mettre davantage en avant les commerçants via des campagnes publicitaires. Il est important de faire valoir toutes ces synergies, mais aussi notre esprit de solidarité identique à celui d’un village. Il est

également nécessaire à nos yeux d’inciter chacun à acheter local, afin de maintenir notre réseau de petits commerçants qui sont importants pour notre dynamique économique. Concernant la Grand-Rue, nous souhaitons vivement trouver la meilleure solution possible. Avez-vous un nouveau projet en cours? Nous souhaiterions créer une boxe châteloise qui serait de trois tailles. Cela permettrait de réunir les produits d’une bonne partie des commerces de Châtel-SaintDenis. L’idée est également d’y joindre une cartothèque. Seulement, bien que notre comité soit extrêmement motivé, nous faisons malheureusement face à un manque de temps et de moyens pour développer nos différents projets, dans la mesure où nous travaillons tous comme indépendants.

CIA – Groupement des commerçants, industriels et artisans de Châtel-St-Denis Case postale 338 • CH-1618 Châtel-Saint-Denis www.cia-chatel.ch

178


La bonne mesure La bonne mesure

Ingénieurs II n ng gé en n ii ee u u rr sIngenieur-

Bulle | Givisiez | Alterswil Bulle | Givisiez | Alterswil

das gute Maß das gute Maß

et géomètres officiels e è tersessu o u tn dg éVoem rm n fgfsi cbiüerlos und Vermessungsbüro

www.omnidata.ch www.omnidata.ch

179


INTERVIEW

PATRICE BORCARD

Préfecture de la Gruyère

Un rôle moteur dans une région en pleine croissance démographique Région à la fois dynamique et portée sur ses tradi­ tions, le district de la Gruyère connaît depuis quel­ ques années une forte croissance démographique. Composé de 25 communes regroupant près de 55 000 habitants, ce dernier mène de nombreuses réflexions, afin de répondre aux multiples défis à venir comme la gouvernance ou le vieillissement de la population. Dans ce cadre, la préfecture joue un rôle moteur en matière d’information, de promotion, mais également de coordination des différents projets émergents. Nous sommes allés à la rencontre de Patrice Borcard, préfet depuis 2012.

© Atelier Mamco

180


Vous tenez la fonction de préfet depuis 2012. Quel a été votre parcours? Devenir préfet n’était à l’origine pas inscrit dans mon parcours. J’ai d’abord suivi une formation d’historien, puis fait de l’enseignement, et je suis devenu journaliste. Pendant 10 années, j’ai été rédacteur en chef du journal local La Gruyère. Ensuite, je me suis orienté vers l’administration. J’ai alors été conseiller personnel de la Conseillère d’Etat, Isabelle Chassot, durant 5 années. C’est à partir de ce moment qu’on est venu me solliciter pour devenir candidat à la fonction de préfet de la Gruyère. J’ai alors été élu en 2011 et me porte à nouveau candidat pour les élections qui auront lieu fin 2016. Quelles types d’activités reviennent à la fonction préfectorale? La fonction préfectorale comporte deux volets. Il y a d’une part l’administration préfectorale liée à la mise en œuvre d’un certain nombre de lois et de compétences données par l’Etat cantonal, dont le Conseil d’Etat. Elle s’occupe, par exemple, de délivrer les permis de construire. Il y a également toute une activité pénale. En effet, nous sanctionnons les abus notamment liés à la loi sur la construction ou à la circulation routière. Nous agissons également dans le domaine des éta-

© Sandra Mumprecht

blissements publics. Nous délivrons alors les autorisations, donnons des préavis pour les patentes, délivrons également les permis de chasse ou pour les chiens. Ces activités occupent une petite dizaine de personnes. Parallèlement, le préfet est aussi responsable de l’ordre public dans son district, avec notamment la possibilité de faire appel à la police. Il est aussi responsable de la surveillance des communes. Lorsqu’il y a des difficultés ou des questions dans les communes, le préfet intervient, ce qui arrive fréquemment.

© Pascal Gertschen

© Sandra Mumprecht

181


Le préfet est également considéré comme le moteur de la région, n’est-ce pas? Dans la mesure où il est élu par la région, le préfet est effectivement considéré comme le moteur de la région. A ce titre, il préside de nombreuses associations intercommunales. Dans la mesure où les communes n’arrivent plus à assumer un certain nombre de tâches de manière individuelle, elles se mettent ensemble. Par exemple, je préside l’Association Régionale de la Gruyère, l’Association des communes pour le CO, le Réseau santé et social qui s’occupe essentiellement des personnes malades, des soins à domicile et des personnes âgées, via les EMS notamment. Ainsi, le préfet est au carrefour de ces activités.

© Eric Fookes – www.gruyere.org

© Pascal Gertschen

© emoiphotos

Quels sont les enjeux actuels du district? Il y a de nombreux enjeux, notamment liés à l’explosion démographique que nous avons connue ces dernières années. La Gruyère a en effet doublé sa population en l’espace de 25 ans et nous comptons actuellement près de 55 000 habitants. Cela nécessite alors la construction d’infrastructures, mais aussi un certain nombre de défis à relever comme le vieillissement de la population. Il s’agit alors de mettre en place une politique pour les personnes âgées. Nous sommes dans une période où il faut anticiper les problèmes afin d’éviter les difficultés à venir. Dans tous ces domaines, nous avons des groupes de réflexion pour tenter d’orienter le district dans la bonne direction. 182

© Atelier Mamco


Pourriez-vous nous parler des projets en cours? Nous avons mis en place un groupe de travail qui a abouti sur un concept d’accompagnement des personnes âgées. Un projet visant la mise en réseau des EMS a également vu le jour. Celui-ci a été accepté politiquement et doit désormais être mis en œuvre. L’idée est de faire travailler les EMS de manière collective avec un pot commun pour les réalisations, les restaurations, les agrandissements et les réhabilitations à venir. Mais aussi, concernant la sécurité, il y a désormais de nouvelles exigences et une réforme est en cours. Nous allons passer de 13 corps à 3 corps de sapeur-pompiers qui vont s’organiser de façon tout à fait différente. Parallèlement, nous avons une discussion sur la gouvernance communale, et en particulier la fusion des communes. La réflexion porte actuellement sur l’hypothèse d’une seule commune pour toute la région. Il s’agit d’un projet complexe où il s’agit d’expliquer et de convaincre. Cela dit, une très grande majorité de communes accepte la nécessité de mener cette réflexion de façon collective.

© Pascal Gertschen

Préfecture de la Gruyère

© Guillaume Perret

Château • Case postale 192 • CH-1630 Bulle Tél. +41 26 305 64 00 • Fax +41 26 305 64 01 www.fr.ch/pref/fr/pub/pgr/index.cfm

© Sandra Mumprecht

183


L’architecture de qualité comme crédo Le bureau d’architecture et construction Arti14 SA est le fruit d’Artan Imeraj, vrai passionné de l’immobilier. A l’origine de plusieurs projets emblématiques de la région depuis 2002, ce dernier décide de se lancer définitivement dans l’aventure en créant sa propre structure en 2014. Sa philosophie: développer des ouvrages de haute qualité en «Les Terrasses de la Gruyère», intérieur accord avec les besoins d’une clientèle exigeante et qui s’intègrent parfaitement au contexte. En témoigne sa dernière réalisation en cours «Les Terrasses de la Gruyère». Zoom sur cette jeune société novatrice et prometteuse. «Les Terrasses de la Gruyère», extérieur

184


A l’origine, une passion avérée pour l’immobilier Artan Imeraj concrétise sa passion pour l’immobilier depuis 2002, lorsqu’il se lance dans son premier projet, la transformation de l’Hôtel de la Croix Blanche. «Nombreux sont ceux qui craignaient se lancer dans cet ouvrage, et pourtant j’étais convaincu de pouvoir créer un bâtiment de qualité», confie Artan Imeraj. Et ce fut un vrai succès. Il construisit ainsi huit superbes appartements de location tout en gardant le restaurant du village, le tout avec une vue imprenable sur le Moléson, les Alpes et le Lac de la Gruyère. En 2004, il poursuit son aventure et transforme un ancien moulin en maison haut de gamme, ainsi que deux villas contemporaines, à Echarlens. Toujours dans le même esprit, à Bulle, il rénove un ancien dépôt de camions en immeuble PPE de deux appartements de 310 m2 et 176 m2, et deux bureaux de 120 m2 chacun avec un parking souterrain. Enfin, en 2014, suite à plusieurs demandes et la construction d’une très belle villa contemporaine à Pont-La-Ville, il décide de créer la société Arti14 SA afin de s’offrir une structure solide.

4 appartements en PPE à Bulle

Rénovation à Corbières

Villa individuelle à Pont-la-Ville

Une philosophie: des projets novateurs et spécifiques Aujourd’hui, composé de trois collaborateurs, Arti14 SA entend développer des projets avant tout qualitatifs. «L’intérêt financier ne doit pas primer», souligne Artan Imeraj. Ainsi, le but de la société est de développer un ou deux projets par année dans les règles de l’art et de réaliser des ouvrages originaux et spécifiques, intégrés au contexte. Pour ce faire, l’entreprise n’hésite pas à prendre le temps de trouver la meilleure solution, et ce en collaboration étroite avec une clientèle exigeante. De même, la société tient à travailler tant que possible avec les sociétés locales, afin d’assurer le respect du projet initial.

Trois villas de 2 appartements à Echarlens

Les Terrasses de la Gruyère: un coin de paradis Les Terrasses de la Gruyère est un projet emblématique de la société. Située à Pont-la-Ville, celui-ci a fait l’objet d’une réflexion approfondie avec les architectes afin d’identifier comment il était possible de densifier un terrain qui appartenait à l’entreprise Arti14 SA. Suite à des échanges étroits avec la Commune, il a été proposé d’y construire sept villas de haut standing. Un projet pour le moins unique et particulièrement apprécié dans la région. Situées plein sud, avec une vue imprenable sur le Golf du Moléson, elles ont de nombreuses qualités. Les baies vitrées assurent une luminosité optimale. Dans un souci d’esthétique, une harmonisation a été conçue entre la toiture et la façade, et les voitures se trouvent à l’intérieur. Aujourd’hui, quatre villas sont déjà vendues et les travaux sont en voie d’être lancés. L’entreprise Arti14 ne se contente pas de construire uniquement les 7 villas, mais elle prend également en charge la construction du trottoir pour respecter les villageois et les piétonniers qui souhaitent se promener dans la région. 185


Les Terrasses du Bois de Lavaux à Villarepos

Les Terrasses du Bois de Lavaux à Villarepos: une intégration parfaite dans le contexte Un nouveau projet à venir d’Arti14 est la construction d’un immeuble de 10 appartements à Villarepos. Ainsi, dans un village typique, l’idée était de répondre au besoin en logements, sans dénaturer le paysage. C’est dans un esprit d’harmonisation avec le contexte et de respect du patrimoine culturel que celui-ci a alors été conçu. Ainsi, l’utilisation du bois a été privilégiée, afin de faire le lien avec les fermes alentours. De même, les ouvertures sont identiques aux bâtiments voisins. Celui-ci a été mis à l’enquête le 22 août 2016.

Les Terrasses du Bois de Lavaux à Villarepos

186

Arti14 SA

Rue de Vevey 240 • CH-1630 Bulle info@arti14.ch


Chemin des Crêts 4 CH-1630 Bulle Tél. +41 26 912 71 20 Fax +41 26 912 71 78 info@firmann.ch www.firmann.ch

CMNP

RBCH Architextes

... la précision  au service de l’élégance

CONÇOIT FABRIQUE INSTALLE

CMNP Sàrl · Place Saint-Jacques 61 · 1680 Romont · info@cmnp.ch · +41 79 680 36 28 · www.cmnp.ch 187


INTERVIEW

PATRICE BORCARD

Association Régionale de la Gruyère

Penser collectivement l’avenir de la Gruyère Fondée en 1975, l’Association Régionale de la Gruyère réunit les 25 communes du district dans le but d’offrir des conditions-cadre favorables à l’avenir de la région. Au cœur des problématiques du quotidien, elle mène de nombreuses réflexions collectives sur les enjeux futurs et investit dans différents domaines comme le tourisme, les infrastructures, les crèches ou plus globalement l’aménagement du territoire. Interview avec le président du comité de l’association, également préfet de la région, Patrice Borcard.

© Editions Berra Charles Ellena

188


Quelle est la raison d’être de l’ARG? L’ARG réunit toutes les communes de la Gruyère. Créée en 1975, il s’agit d’une des plus anciennes associations intercommunales. Elle a pour ambition d’offrir les conditions-cadre pour l’avenir de la région, notamment en terme d’infrastructures, mais pas uniquement. C’est une organisation qui fonctionne bien et essaye de réunir toutes les communes dans un esprit collectif. Il s’agit ainsi de penser la Gruyère pour réaliser des projets qui servent l’ensemble de la collectivité. Comment l’association est-elle organisée? Il y a, tout d’abord, une assemblée des délégués, qui comprend un représentant par commune et a un rôle décisionnel. Celle-ci nomme un comité qui comprend un certain nombre de sous-commissions pour les différents projets, tels que la fusion de commune, l’avenir du tourisme régional ou encore la création d’un centre sportif. Le comité, dont je suis le président, siège une fois par mois, et l’assemblée des délégués se réunit deux fois par année. Quelles infrastructures a-t-elle financé jusqu’à présent? L’ARG a, tout d’abord, financé des infrastructures touristiques ou de loisirs. Il y a notamment les remontées mécaniques pour lesquelles des millions de francs ont été investis depuis 25 ans. La région comprend en effet quatre stations de ski. L’association a aussi investi, avec d’autres partenaires, dans un centre d’expositions et de conférences qui est Espace Gruyère. De même, elle a financé les Bains de de la Gruyère, à Charmey.

© Atelier Mamco

Il y a actuellement une réflexion menée sur le projet de la commune unique. Qu’en est-il? Ce projet est porté en commun par la Conférence des Syndics et par l’ARG. Il s’agit de réfléchir à la meilleure façon de faire avancer le district en fonction de ses défis, notamment en termes de gouvernance communale. Aujourd’hui, les communes sont organisées d’une manière telle que leurs responsables se trouvent devant des situations parfois difficiles et doivent faire des choix complexes. Il faut souligner que près de 70 % des tâches des communes sont réalisées au sein des associations intercommunales et 30 % seulement sont réalisées au niveau du conseil communal. De ce fait, on considère que cela vaut la peine de réfléchir à un autre fonctionnement et de réunir toutes les activités qui reviennent aux associations intercommunales. Les 30 % pourraient rester à l’échelle communale, à savoir la voirie, l’organisation des routes, des forêts, les sociétés locales, etc. L’ARG se trouve au cœur des problématiques du quotidien. Nous nous occupons également des crèches. Nous mettons en place un système informatique qui permet aux parents d’avoir une information sur les disponibilités et sur les coûts des établissements.

© Pascal Gertschen

189


© Pascal Gertschen

Quels sont vos partenariats avec les autres institutions? Nous avons des relations avec l’Etat de Fribourg qui subventionne pour une part l’activité de l’ARG, notamment dans la promotion de la vie économique locale. Du côté de l’Etat, les régions ont mis en place un interlocuteur qui promeut des projets plus collectifs, à savoir INNOREG. Il s’agit d’une plateforme qui permet de financer certaines activités plus régionales. Par exemple, nous réfléchissions à valoriser touristiquement le Lac de la Gruyère qui n’est à notre sens pas suffisamment exploité et connu. Nous avons mis en place une structure à ce sujet avec un projet portant sur la mobilité et notamment les stationnements, mais aussi sur les événements à valoriser et la communication à mettre en place.

© Sandra Mumprecht

190


© La Maison du Gruyère

Quels sont les grands projets en cours de l’ARG? L’un des projets principaux porte sur la réalisation d’un centre sportif avec une piscine d’une certaine dimension, à savoir huit lignes d’eau, une patinoire, des salles de sport et des terrains de football à l’extérieur. Ce centre sera destiné essentiellement à l’entraînement, ainsi qu’aux activités des sociétés locales, et non pas à des compétitions. Ce projet est actuellement suspendu en raison d’un recours. Nous allons ensuite vers le vote de la population. Nous devrions passer au vote des communes pour, ensuite, nous orienter vers la réalisation. Nous menons actuellement aussi une réflexion touristique. Nous avons mis en place un groupe de travail qui doit réfléchir à l’avenir du tourisme régional et

© Christof Sonderegger

notamment au rééquilibrage indispensable entre les activités hivernales qui sont à la peine en fonction du climat et les activités estivales. Ensuite nous avons aussi une activité dans le domaine de l’aménagement du territoire. La LAT nous oblige désormais à mettre en place un plan directeur régional. Les communes se mettent ensemble pour confier une certaine coordination de l’aménagement du territoire à la région. Cela permet d’avoir une vision plus claire sur les zones et les enjeux en termes de mobilité et d’économie. Nous devrons ainsi redéfinir le cœur de l’avenir régional.

Association Régionale de la Gruyère

© Sandra Mumprecht

Rue de la Condémine 56 • CH-1630 Bulle 2 Tél. +41 26 919 87 47 • Fax +41 26 919 87 49 info@regiongruyere.ch • www.regiongruyere.ch

191


INTERVIEW

JACQUES MORAND SYNDIC DE BULLE

«Une cité à taille humaine offrant à la population les services et prestations d’une grande ville» Chef-lieu du district de la Gruyère, Bulle est aussi la deuxième ville la plus peuplée du canton après Fribourg avec 22 500 habitants. Un succès qu’elle doit à sa situation géographique idéale entre Berne et l’Arc lémanique, un environnement et un paysage préservés, un dynamisme culturel et économique important et des infrastructures de qualité. Depuis avril 2016, Jacques Morand est le nouveau syndic. Pour Bien Vivre, il évoque son parcours et nous parle des défis à venir pour Bulle. Une commune plus que jamais tournée vers l’avenir.

Vue aérienne de Bulle © Nicolas Repond

192


Château de Bulle © Nicolas Repond

Vous venez d’être élu à la tête de Bulle. Pouvez-vous revenir sur votre parcours professionnel et politique? Je suis natif de Bulle et j’ai toujours habité et travaillé sur la commune. Je suis d’ailleurs chef d’une entreprise spécialisée en technique du bâtiment, fondée en 1993 et qui emploie à ce jour 40 personnes locales. J’ai commencé la politique il y a une vingtaine d’années. Membre du Conseil général de la commune, j’ai également été durant dix ans député au Grand Conseil Fribourgeois que j’ai eu l’honneur de présider en 2007. Afin d’aller toujours plus loin dans mon engagement politique, je me suis présenté au Conseil communal cette année et c’est aujourd’hui avec la plus grande joie que j’assume la fonction de syndic. Justement, comment appréhendez-vous cette nouvelle fonction? De par mon expérience en politique, je sais que le travail nécessaire à la gestion d’une ville comme Bulle est quelque chose d’important. Je sais cependant que je peux compter sur un Conseil communal uni ainsi qu’une administration dynamique et professionnelle pour m’appuyer au quotidien et ainsi répondre aux attentes de la population. Quel regard portez-vous sur la commune? Bulle est une commune magnifique. D’abord par son caractère historique mais aussi par la beauté de son paysage que beaucoup nous envient au sein d’une région très attractive sur le plan touristique. Malgré ses 22 500 habitants, Bulle reste une cité à taille humaine offrant à la population les services et

prestations d’une grande ville à proximité et dans un environnement préservé. Nous avons notamment la chance d’accueillir de nombreuses sociétés sportives, dans des disciplines aussi diverses et variées que la gymnastique, le judo, le baseball, le football américain ou l’équitation pour ne citer qu’elles. 193


Gare de Bulle © Nicolas Repond

Bulle connaît une évolution démographique particulièrement importante. Quels défis cela pose-t-il? Si Fribourg est le canton qui a la plus forte croissance démographique de Suisse, Bulle arrive en tête des communes fribourgeoises en la matière. En effet, compte tenu des naissances et de l’installation de personnes extérieures, la population bulloise augmente d’environ 700 habitants par année. Ce qui est énorme. A elle seule, Bulle représente la moitié des habitants du district. Bien sûr, cela pose des défis majeurs. Il s’agit notamment de trouver des solutions en termes de logements mais aussi d’infrastructures routières ou scolaires. Nous avons notamment trois écoles à construire qui sont planifiées sur trois ans, sachant que nous nous attendons à un doublement du nombre d’élèves d’ici 2025. Concernant la mobilité, nous travaillons sur la troisième révision du plan de circulation de notre réseau de transports publics, MOBUL, qui dessert la ville et les communes voisines. L’objectif étant d’avoir un horaire passant de la demi-heure au quart d’heure avec également l’introduction d’une troisième ligne de bus ici à Bulle. Pour le financement, nous comptons en partie sur l’aide de la Confédération qui chaque année met à disposition des fonds pour le développement de projets. Un dossier sera déposé d’ici le 31 décembre 2016. Il faut savoir que si les transports publics sont un service essentiel à la population, leur développement coûte extrêmement cher. Un coût assumé en majeure partie par les Transports publics fribourgeois (TPF) et la commune, la contribution demandée aux usagers restant minime afin d’encourager leur utilisation. 194

Parmi les projets phares à venir sur la commune: le nouveau quartier de la gare. Pouvez-vous nous en dire davantage? A l’origine de ce projet, il y a la mise en conformité des quais ferroviaires conformément à la Loi fédérale sur l’égalité des handicapés (LHand) avec un délai à 2024. Or pour les TPF, seul un déplacement de la gare permettait de répondre à cette obligation légale. C’est l’occasion de transformer ce qui constitue aujourd’hui une friche industrielle de plus de 90 000 m2 en un nouveau quartier dynamique à deux pas du centre-ville comprenant des logements, des commerces, ainsi que de


nombreux espaces publics de qualité. Pour la commune, cela représente 1600 places de parking supplémentaires, 2000 nouveaux habitants avec un potentiel de 600 nouveaux emplois d’ici 2030. C’est un projet urbanistique d’envergure devisé à plus de 700 millions de francs financés par la Ville, le Canton, la Confédération et des investisseurs privés. Pouvez-vous nous en dire davantage sur l’offre culturelle de la commune? La ville de Bulle a la chance d’avoir un musée qui porte le nom de Musée Gruérien reconnu pour la qualité de ses expositions permanentes et temporaires. Une institution culturelle financée par la Ville qui favorise la création et fait rayonner le patrimoine de la région depuis 1917. Un véritable atout touristique pour nous. La commune compte également de nombreuses sociétés qui contribuent au dynamisme de la culture locale avec notamment des galeristes, le Corps de Musique de la ville de Bulle. Nous avons aussi la chance d’avoir une salle de spectacles d’une capacité de 750 places, la salle CO2, qui propose une saison culturelle riche et variée. La commune accueille également de nombreux festivals très appréciés de la population, comme le festival de musique les Francomanias, le Salon Suisse Goûts et Terroirs qui attire près de 40 000 visiteurs sur quatre jours ou encore le Comptoir Gruérien qui aura lieu la prochaine fois en 2017 à Espace Gruyère, notre centre d’exposition multifonctionnel. Un événement important qui a lieu tous les quatre ans sur une dizaine de jours et qui réunit près de 125 000 personnes.

La Tour-de-Trême © Nicolas Repond

Ces dernières années, la commune s’est beaucoup impliquée dans la mobilité douce. Pouvez-vous nous parler de quelques actions concrètes? Nous sommes en train de mettre en place une Voie Verte qui permettra aux habitants et personnes travaillant à Bulle de se déplacer à travers les principaux axes de la ville à pied ou à vélo. Le tracé profite notamment d’anciennes lignes de trains désaffectées qui ont l’avantage de passer au centre de l’agglomération. Un des nombreux projets soutenus par la ville qui nous a valu de recevoir début juin le quatrième prix du Prix Vélo Infrastructure 2016. Même si nous ne sommes pas sur le podium, nous somme toutefois la première ville de Suisse romande à recevoir un tel prix. Une récompense qui nous encourage à poursuivre nos efforts en la matière.

L’église de Bulle © Nicolas Repond

195


ATELIER D’ARCHITECTURE A3 SA

Depuis 30 ans au service d’une architecture cohérente C’est en 1986, à Bulle, que l’Atelier d’Architecture A3 a vu le jour. En trente années d’activité, il a su développer un panel complet de prestations dans tous les domaines de la construction et ainsi devenir une référence dans la région. De la conception à l’exécution, il est reconnu pour savoir mêler habilement la recherche de solution rationnelle, l’esthétisme et la maîtrise des coûts, et ce dans le respect des souhaits du maître d’ouvrage. A même de réaliser des expertises immobilières et judiciaires, il est également axé développement durable. Rencontre avec Yves Grandjean, Micheline Sciboz et Fabrice Ruffieux, trio d’associés d’un atelier innovant et tourné vers l’avenir.

H. Grandjean SA à Enney

196


L’Atelier d’Architecture A3 offre un panel complet de prestations autour de la construction. Pouvez-vous en dire davantage? L’Atelier d’Architecture A3 a été fondé en 1986, à Bulle, où il est toujours établi. Nous comptons alors trente années d’expérience, ce qui nous a permis d’intervenir dans tous les domaines de la construction. Nous réalisons des ouvrages très variés, de plus ou moins grande envergure, tant pour le secteur public que privé. Les transformations font également partie de notre panel d’activités. Elles peuvent concerner tant des objets contemporains que le patrimoine historique. Parallèlement, nous sommes également tournés vers le développement durable. En matière énergétique, notre bureau est partenaire du label Minergie depuis plusieurs années et nous sommes agréés pour calculer la classification énergétique des bâtiments (CECB ®). De plus, nous sommes actifs dans la formation professionnelle en engageant régulièrement des apprentis. Votre savoir-faire pointu en matière de pilotage de projet est une de vos particularités, n’est ce pas? En effet, nous nous distinguons par notre réalisme et notre objectivité. C’est pourquoi nous sommes appelés à travailler comme exécutant de grands projets. Il faut d’ailleurs préciser que nous avons créé le bureau Reno-Conceptions, afin d’offrir aux maîtres d’ouvrage, s’ils le souhaitent, une solution d’entreprise générale. A titre d’exemple, nous sommes intervenus comme pilote de grands projets pour l’Hôpital de Riaz, le Cycle d’Orientation de la Gruyère ou en soutien, avec d’autres architectes, pour l’Espace Gruyère.

Ecole Duvillard à Epagny-Gruyères

TCS à Granges-Paccot

La complémentarité des compétences de votre équipe est un point fort, n’est-ce pas? Effectivement. Cette complémentarité se retrouve, tout d’abord, parmi les trois associés. Nous avons chacun notre spécialité. Il en va de même pour notre équipe, aujourd’hui composée de 18 col­laborateurs. Elle a la particularité de mêler le savoir-faire de différentes générations. Cela permet d’intervenir sous un angle pluridisciplinaire, de favoriser une approche pertinente des multiples problèmes, et ainsi d’intervenir sur tous types de projets.

197


Progin SA Metal à Bulle

Privera à Bulle

Adapter soigneusement chaque projet à l’image du site et de votre clientèle est un mot d’ordre pour votre Atelier. C’est-à-dire? Pour nous, chaque site et chaque client sont différents. Ainsi, notre objectif est d’offrir la meilleure solution en fonction de l’environnement, mais aussi des vœux du maître d’ouvrage, tant en matière de coût que d’exécution. Notre réalisation pour la société Grandjean à Enney est un excellent exemple. Son activité repose sur l’exploitation de carrière. Ainsi, nous avons conçu des façades en pierre, ou plus précisément des murs de gabions, à l’image de l’entreprise. Un autre objet emblématique est notre réalisation pour Progin Construction Métallique. Celui-ci se trouve le long de l’autoroute avec une animation en façade. L’idée était de représenter l’image de marque du client. Vous avez également réalisé des transformations très variées. Des exemples? Nous avons, effectivement, réalisé de nombreuses transformations, tant d’objets contemporains qu’historiques. A Fribourg, nous avons procédé à la transformation, essentiellement intérieure, de l’ancien bâtiment des TPF devenu le siège de la société Fiduconsult. Nous avons ainsi offert une touche contemporaine et épurée à ce bâtiment avec un fort historique. Depuis sept ans, pour l’Ecole Hôtelière de Glion, nous entreprenons des transformations intérieures et avons créé l’entrée du bâtiment 3.

Privera à Bulle

198

ECAB à Fribourg


Les Jardins de la Pâla à Bulle

GIHE à Glion/Montreux

Vous avez participé à plus de 100 concours en trente ans. Il va sans dire que votre contribution est importante, n’est-ce pas? En effet, nous participons de façon régulière et assidue aux concours depuis trente ans. Ainsi, nous apportons notre contribution à la recherche pour les maîtres d’ouvrage. Le premier que nous avons gagné est celui de la Tour de télécommunication du Gibloux. Un autre concours phare est celui du siège de l’ECAB à Fribourg. Il s’agit d’un bâtiment moderne en bois et en verre avec des touches particulières qui permettent de trouver le dialogue entre l’ancien et le moderne. Enfin, d’autres grands projets en cours? Actuellement, nous avons notamment deux projets de centres commerciaux pour la Coop, à Châtel-Saint-Denis et à Savigny. Le dernier fleuron du bureau pour lequel nous travaillons en consortium d’architectes est le premier Eco-quartier de Bulle intitulé «Les Jardins de la Pâla» pour la société City West SA et Urban Project. Il comprend 300 logements et un hôtel posés dans un grand parc arborisé, plus de 85% des véhicules y sont stationnés en sous-sol.

Atelier d’Architecture A3 SA

Rue de l’Etang 12 • Case Postale 2251 CH-1630 Bulle 2 Tél. +41 26 919 85 66 • Fax +41 26 919 85 60 info@atelier-a3.ch • www.atelier-a3.ch

199


ROCPAN SA

L’expert en façades ventilées Depuis plus de 40 ans, Rocpan SA propose des façades ventilées et isolées à travers toute la Suisse Romande. Forte de son expérience et de son professionnalisme, elle offre à ses clients un conseil personnalisé avec à la clé des solutions sur mesure et durables, qu’il s’agisse de rénovations ou de constructions neuves. Zoom sur ses activités et sa philosophie.

200


Des origines à nos jours Fondée en 1969, la société Rocpan SA se développe sur la commune de Bulle, où elle est installée depuis plus de 40 ans. Dans un premier temps spécialisée dans la fabrication de panneaux, l’entreprise dirige dès 1973 ses savoir-faire dans le domaine des façades ventilées sous l’impulsion de Conrad Maurer qui en devient propriétaire en 1978. Aujourd’hui, c’est son fils, Christophe Maurer, qui en est le directeur, soutenu par une équipe de 12 collaborateurs motivés et qualifiés qui travaillent dans toute le Suisse romande. Des façades aux multiples avantages Constituée d’une structure portante et d’un revêtement extérieur de façade, séparés par un espace pour l’isolation et la ventilation, la façade ventilée présente de nombreux avantages: un climat intérieur confortable, tant en hiver qu’en été, une régulation optimale de l’humidité, un haut degré de flexibilité en ce qui concerne les possibilités techniques et esthétiques (formats, textures et coloris) ainsi qu’une grande facilité d’adaptation aux normes actuelles en matière d’énergie répondant au standard Minergie. Le conseil avant tout Depuis plus de 40 ans, Rocpan valorise ses savoir-faire et son expérience pour conseiller au mieux ses clients dans le cadre de leur projet de construction ou de rénovation, qu’il s’agisse d’une villa, d’une halle industrielle ou d’un immeuble d’habitation, Equipés des outils informatiques les plus adaptés, les chefs d’équipes se veulent disponibles et à l’écoute afin d’offrir des solutions sur mesure, quels que soient la complexité et le degré d’innovation d’un projet.

Un large panel d’activités Capable d’exécuter tous types de revêtement contemporains, Rocpan SA est à même de satisfaire les clients les plus exigeants, à commencer par les architectes, nombreux à solliciter les services de l’entreprise. Rocpan Sa peut vous proposer toutes sortes de revêtement tel: • les plaques en fibrociment • les plaques en stratifiés • les plaques en fibre de verre • les plaques en roche compressée • les plaques en panneaux composites • en lames de bois • les plaques en pierre naturelle • les plaques en céramique • les plaques en tôles profilé métallique • les plaques en béton fibre • en rouleau textile • façades végétalisées Sur le terrain «La qualité dans le moindre détail», telle est la philosophie qui anime les collaborateurs de Rocpan SA sur le terrain. Flexibles et réactifs, ils s’adaptent à chaque problématique en veillant à respecter les coûts et délais impartis. Parmi les réalisations emblématiques de l’entreprise, on citera L’Ecoquartier Eikenott à Gland avec ses 15 im­meubles à l’architecture et aux façades différentes, les immeubles à Maillefer à Lausanne répondant tous au label Minergie Eco ou encore le Projet BioArk à Monthey, où l’entreprise a dû rivaliser d’imagination pour développer des façades innovantes à même de satisfaire les exigences du maître d’ouvrage.

Rocpan SA

Rue de la Condémine 19 • CH-1630 Bulle Tél. +41 26 912 42 58 • Fax +41 26 912 14 06 rocpan@rocpan.ch • www.rocpan.ch

201


OCSA O CHARRIÈRE ARCHITECTES SA

La qualité, le soin du détail et la fonctionnalité pour des créations uniques Avec plus de 150 projets extrêmement variés réalisés depuis l’an 2000, OCSA prône délibérément une approche éclectique. Grâce à un management reposant sur la collaboration et l’échange, l’atelier conçoit chaque réalisation de façon unique, créative et judicieuse. Une philosophie à la source de son succès. Son directeur, Olivier Charrière, nous a reçu dans son atelier qui est un vrai bijou architectural.

202


Grisoni-Zaugg SA, centre administratif à Bulle

L’atelier O Charrière SA a été officiellement fondé en 2000, mais est le fruit d’une longue histoire, n’est-ce pas? La structure est effectivement le fruit d’une longue histoire. Elle a été créée, dans un premier temps, par mon père, Roland Charrière, dans les années soixante. Je l’ai rejoint en 1992, lorsque j’ai obtenu mon diplôme EPF. Puis, j’ai repris une part de l’atelier au changement de millénaire. L’atelier a progressivement évolué. Au départ, nous ne participions jamais à des concours. Changer cette donne fut alors ma première mesure, et ce dès mon arrivée. Pour ce faire, il a fallu réorganiser l’équipe et employer des architectes. Nous avons ainsi gagné deux concours coup sur coup en 1997, ce qui a offert une nouvelle direction au bureau. En près de quinze ans, notre effectif a quasiment doublé, alors que le chiffre d’affaires annuel du bureau s’est multiplié par trois, et ce, à l’aide d’une profonde réorganisation de notre structure. Une de vos particularités est d’intervenir sur une large palette de projets. J’ai effectivement toujours privilégié la variété clients et des projets, tant en envergure qu’en type. C’est une philosophie de travail. Depuis l’an 2000, notre atelier a participé à la réalisation de plus de 150 objets, de toutes tailles et de genres très différents: bâtiments publics et privés, nouvelles constructions, agrandissements, transformations ou réhabilitations, interventions ponctuelles ou infrastructures régionales. Nous avons œuvré dans des domaines très variés, évitant délibérément toute spécialisation. Nous considérons qu’il n’y a pas de petite demande ou de petit client. Cette capacité d’adaptation est également un moyen de garantir une sécurité au plan économique.

Concernant votre approche architecturale, vous parlez d’«éclectisme assumé». C’est-à-dire? En effet, nous ne privilégions volontairement pas un matériau au détriment d’un autre. Nous utilisons tant le bois, le métal que le béton. Il en ressort une absence de «style» stéréotypé parfaitement assumée, qui résulte de la prise en compte, pour chaque projet, de quatre paramètres à chaque fois uniques: un Maître de l’Ouvrage, un programme, un site, un budget. Cela dit, notre approche reste tout de même contemporaine. Nous privilégions la simplicité, sans tomber dans le simplisme, tâche qui est finalement complexe. Une de nos particularités est de répéter des éléments à l’identique dans nos ouvrages, comme les fenêtres par exemple. Cela nous permet de pouvoir les étudier au mieux, mais aussi d’offrir l’esthétisme et la technique sans un coût trop important. C’est une de nos marques de fabrique.

Grisoni-Zaugg SA, centre administratif à Bulle

203


Votre management repose sur l’échange, la collaboration, mais également la formation. Aujourd’hui, OCSA est composé d’une vingtaine de collaborateurs. Dès 2011, je me suis entouré d’un team de direction de quatre personnes: C. Demierre, C. Jaquier, R. Joye et C. Tinguely. Ces derniers me secondent et gèrent l’opérationnel au quotidien. Il faut souligner que nous travaillons constamment en team par projet. Ainsi, un ouvrage est toujours le résultat d’une équipe. D’ailleurs, pour valoriser l’échange, notre bureau est conçu en open spaces ou demi open spaces. Une de nos priorités est également de favoriser la formation pour permettre d’assurer la relève. Ainsi, nous y participons pleinement en employant continuellement des apprentis. Actuellement, nous en comptons cinq dans l’équipe. Selon moi, l’apprentissage, suivi de la maturité professionnelle, permet de former d’excellents architectes avec un bon sens pratique. Autre particularité: notre équipe est composée d’un tiers de femmes, et ce à tous les niveaux de responsabilités.

Centre forestier et bâtiment de voirie à Villars-Tiercelin (VD)

Extension CO2, pavillon scolaire pour 4 salles de classe à Bulle

Glasson Miauton, bâtiment administratif et exposition à Bulle

Morand SA, halle de production à Enney (FR)

Ecole de musique, transformation d’un ancien bâtiment scolaire en école de musique à Bulle

204


Gruyère Energie SA, bâtiment administratif et halle de stockage à Bulle

Usine Swisspor Romandie SA, administration, halles de production et stockage - Châtel-St-Denis (FR)

Migros La Tour-de-Trême, centre commercial

Complexe rue de l’Europe, bâtiment multifonctions à Bulle (commerces, bureaux et services)

Le partenariat est l’un de vos mots d’ordre. Qu’entendez-vous par là? Le partenariat commence, tout d’abord, par notre clientèle, dont une bonne part est fidèle et tend à revenir, ce qui est une marque de confiance. De même, nous avons sélectionné une entreprise générale avec qui nous tenons des rapports privilégiés. Avec cette dernière, nous avons créé un espace de discussion qui laisse place à l’architecture, ce qui est primordial. Une autre de nos particularités est de réaliser de nombreux projets en association avec d’autres bureaux d’architectes, pour des raisons de taille, mais aussi pour favoriser la confrontation d’idées et le dialogue. Parmi vos nombreux projets, lesquels sont les plus marquants? Celui qui me vient directement à l’esprit est bien sûr le premier que nous avions gagné sur concours. Il s’agit du projet La Léchère, comprenant la construction d’une école primaire avec salle de sports à Bulle. Il y a également plusieurs bâtiments que je peux citer, comme les Bains de Charmey qui fut un objet très technique et complexe, mais aussi le bâtiment de la Migros à la Tour-de-Trême, réalisé avec un concept de code-barres sur la façade. Nous nous sommes d’ailleurs battus pour faire passer cette idée et cela est révélateur que l’architecture peut prendre place dans un centre commercial. Nous avons également conçu des projets d’envergure, comme l’usine Swisspor à Châtel-Saint-Denis, en association avec un bureau zurichois. Dans un tout autre registre, nous pouvons également mentionner le musée d’art bouddhiste à Gruyère, l’ancienne aumônerie et la chapelle de l’Institut St-Joseph, datant de la fin du XIXe siècle. Enfin, nous avons également de nombreux projets de villas à notre actif. Ce qu’il faut préciser, c’est que l’ensemble de ces projets sont le fruit d’un travail d’équipe.

OCSA o charrière architectes sa

Rue de l’Europe 12 • Case postale 2194 CH-1630 Bulle 2 Tél. +41 26 912 94 72 • Fax +41 26 912 01 50 info@oc-sa.ch • www.oc-sa.ch

205


MINNIG SA

Des concepteurs d’objets uniques

© Nicolas Repond

Entreprise familiale basée à Bulle, Minnig SA, dirigée par Jean-Luc Minnig, est spécialisée dans la menuiserie et l’agencement sur-mesure. Créativité, complexité et qualité sont les moteurs de la vision de cette société dynamique qui a su évoluer et se développer au fil du temps et fait maintenant office de référence dans le domaine de la menuiserie - agencement haut de gamme. Portrait d’une société novatrice tournée vers l’avenir.

206


50 ans de savoir-faire au service du client Créée en 1967, Minnig SA, qui fêtera l’an prochain ses 50 ans, a su évoluer et se développer au fil des années et compte désormais près de 40 collaborateurs. Au commencement, son activité principale était essentiellement centrée sur la menuiserie, aujourd’hui, elle est capable de répondre aux demandes les plus irréalistes en matière d’agencement d’intérieur. Active sur toute la Suisse romande, Minnig SA est reconnue par tous pour la qualité de ses prestations mais également pour sa capacité à réaliser les projets les plus ambitieux tout en accompagnant ses clients avec professionnalisme. Bureaux d’architectes, clients privés ou commerciaux, elle est à l’écoute de ses clients et fait de leur satisfaction son premier objectif. Des prestations haut de gamme Aménagement d’espaces publics et commerciaux restaurants, cafés, bars, hôtels, magasins, boutiques, bureaux, hôpitaux... aménagements d’intérieur privé, cuisines, dressing, salles d’eau... Minnig SA conçoit et réalise votre projet de la première esquisse jusqu’à la dernière finition. Positionnée sur un secteur plutôt haut de gamme, c’est la notion de qualité qui est au cœur de chaque objet réalisé. L’entreprise se définit par une approche des détails les plus complexes en termes de technicité et de produits. Chaque projet est unique et créé sur-mesure selon les souhaits du client. Minnig SA apporte également une valeur ajoutée en utilisant une technologie de pointe grâce à un atelier de production moderne, deux centres d’usinage, et des outils informatiques performants et novateurs. 207


«Notre métier est très vaste, nous ne rejetons aucune possibilité et mettons tout en œuvre pour proposer des projets uniques grâce à notre savoir-faire et à notre sens de la créativité.»

Une équipe de professionnels qualifiés Avec près de 40 collaborateurs à son service, Minnig SA offre un service de qualité et une multitude de possibilités. Huit dessinateurs qualifiés composent le bureau technique et mettent à disposition du client leur créativité et leurs expériences. Tout projet fait l’objet d’une attention particulière et d’un suivi personnalisé. Chaque client est accompagné et conseillé par des professionnels du métier tout au long de ses démarches et se voit proposer plusieurs variantes et prototypes pour que le projet final corresponde en tout point à ses attentes. Minnig SA a également à cœur de former et faire découvrir son univers aux jeunes et engage depuis ses débuts des apprentis. Dans cette même optique d’évolution, ses collaborateurs sont formés en continu aux nouvelles technologies et spécificités de leurs domaines d’activité.

208


209


210 Š Nicolas Repond / Nespresso


Des matériaux exceptionnels alliant qualité et diversité Minnig SA dispose d’une structure importante qui lui permet de tout réaliser et fabriquer en interne. Attentive aux notions de qualité et de diversité des produits qu’elle propose, elle offre un panel de choix très varié. Ainsi, elle travaille tous les différents types de bois et ses dérivés mais aussi le verre, la pierre, le métal... Pour rendre chaque projet unique, elle n’hésite pas à marier les différents éléments qui existent pour réaliser les objets les plus complexes. Partenaire HI-MACS depuis le début de l’année, elle ajoute à son arc un savoir-faire de plus grâce à l’utilisation de la pierre acrylique qui permet une possibilité de transformation sans limites.

Minnig SA

Rue de l’Etang 9 • CH-1630 Bulle Tél. +41 26 919 62 52 • Fax +41 26 919 62 59 info@minnig-sa.ch • www.minnig-sa.ch

211


ATELIER D’ARCHITECTURE ARCHIRIME SA

Une démarche architecturale qualitative et durable Créé en 1977 par Bernard Rime, l’Atelier d’architecture ARCHIRIME SA a su évoluer au gré de la demande pour réaliser des ouvrages uniques et de qualité. A l’origine de nombreux habitats individuels et collectifs, il a également construit et transformé des bâtiments administratifs et publics. Axé développement durable, il utilise tant que possible des matériaux locaux et en particulier le bois. Nous sommes allés à la rencontre de son fondateur.

Le Pra immeubles locatifs

212


Depuis 40 ans au service d’une architecture de qualité Créé en 1977 par Bernard Rime, sous le nom d’Atelier d’architecture Bernard Rime, c’est en 2008 que le bureau a pris sa raison sociale actuelle, moment auquel il a déménagé dans des nouveaux locaux à Bulle. Depuis 40 ans, son équipe polyvalente répond à des demandes extrêmement variées de construction et de transformation tant dans les domaines de l’habitation que dans les bâtiments administratifs et publics. Sa ligne conductrice: faire de chaque projet un ouvrage unique qui correspond entièrement aux objectifs de ses occupants, en s’harmonisant et en s’intégrant à son environnement. C’est ainsi que l’entreprise, composée de huit collaborateurs, a su évoluer au gré de la demande et satisfaire une clientèle exigeante. Le développement durable comme fil conducteur ARCHIRIME SA met un accent particulier sur la recherche de solutions allant dans le sens du développement durable, et ceci de la conception à la réalisation de chaque projet. Les systèmes de chauffage sont étudiés de manière approfondie afin de réduire au strict minimum les émissions nocives. Les matériaux de construction, de structure et de revêtements sont soigneusement sélectionnés, en prenant en compte également toute la filière, de la production à l’application. L’entreprise s’est d’ailleurs largement spécialisée dans les constructions en bois de la région.

Transformation d’un bâtiment agricole

Des projets emblématiques Parmi les nombreux projets récents, l’équipe d’ARCHIRIME SA a été chargée de réaliser le pavillon d’imagerie médicale du site HFR de Riaz, et remanie actuellement le complexe de radiologie. Un projet qui nécessite un savoir-faire pointu afin de prendre en compte l’ensemble des contraintes liées à la technique et au contexte. Le bureau a également transformé les appartements de l’Hôtel de la gare à Vuadens en locaux pour l’administration communale, ainsi que la salle polyvalente adjacente. Dans un autre registre, il a réalisé les stations de la Télécabine de Charmey, et la chapelle mortuaire de Vuadens.

Chalet neuf en vieux bois

Chalet de prestige

Le télécabine de Charmey

Au niveau des habitations, on peut notamment mentionner la construction par étapes d’un quartier de 13 immeubles locatifs à la Tour-de-Trême, issue d’un concours d’architecture que le bureau a remporté. Certains immeubles spécifiques sont labellisés Minergie®. Mais aussi, en Gruyère, l’équipe a transformé plusieurs bâtiments agricoles dé­saffectés en habitation. A Charmey et Estavannens, plusieurs réalisations de prestige, et différentes interventions dans l’habitat individuel, notamment dans la mise aux normes énergétiques et la modernisation de l’expression architecturale de villas et chalets.

atelier d’architecture ARCHIRIME SA

Route de la Pâla 11 • CH-1630 Bulle Tél. +41 26 912 24 44 • Fax +41 26 912 25 66 info@archirime.ch • www.archirime.ch

213


ESPACE GRUYÈRE

Le terroir de vos événements Avec près de 4 millions de visiteurs depuis son ouverture en décembre 1998, Espace Gruyère contribue largement au rayonnement du canton de Fribourg. Composé de 12 salles et halles modulables et polyvalentes, il offre des prestations et des infrastructures de qualité pour recevoir tous types d’événements. Véritable vitrine du terroir régional, il dispose de tous les atouts nécessaires au succès de chaque événement et propose également ses propres salons. Interview avec sa directrice, Marie-Noëlle Pasquier.

214


Quelle est la raison d’être d’Espace Gruyère? Espace Gruyère se trouve au lieu de l’ancien marché couvert qui était devenu obsolète. Est alors née la nécessité de remplacer ou de rénover cette infrastructure. Parallèlement, le besoin de construire une patinoire a émané. De ce fait, il a été décidé de créer un centre polyvalent comprenant une patinoire et un espace dédié aux congrès et événements qui puisse contribuer au rayonnement du canton. Progressivement, les ambitions ont été supérieures et Espace Gruyère a créé ses propres salons. Parallèlement, il comprend une patinoire artificielle régionale ouverte de fin août à fin mars. En 2015, il y a eu 280 manifestations sur 290 jours d’activité. Depuis son ouverture en 1998, l’espace a vu 4 millions de visiteurs. Quels sont les atouts de cet espace et à qui s’adresse-t-il? Espace Gruyère est composé de 12 salles et halles polyvalentes représentant un total de 9000 m2 de surfaces intérieures et 1000 m2 de surfaces extérieures. Sa modularité est un vrai atout. Elle permet de recevoir des événements extrêmement variés de plus ou moins grande envergure. Ainsi, ce lieu accueille avec autant

de convivialité un salon régional ou un événement de portée nationale. Nous mettons également à la disposition de la clientèle des prestations de haute qualité à des tarifs abordables. Notre staff expérimenté et disponible demeure constamment au service du succès de chaque événement. Nous offrons la possibilité à chacun de se faire accompagner dans leur projet de l’élaboration de ce dernier à sa communication.

215


Votre équipe est reconnue pour son dynamisme, n’est-ce pas? Notre équipe est composée de 13 collaborateurs, dont une apprentie et une stagiaire. Nous avons la chance d’avoir une équipe motivée et fidèle à l’entreprise. En témoigne ses neuf années d’ancienneté en moyenne. Nous avons d’ailleurs remporté en 2015 les 1er FRhappy Awards organisés par Fribourgissima Image Fribourg récompensant l’entreprise à la dynamique la plus positive du canton. Vous venez de créer un nouveau salon «Bulle de Santé». Pouvez-vous nous en dire plus? Bulle de Santé est un projet né en 2016 qui tiendra sa première édition en mars 2017. Il s’agit d’un salon dédié à la santé avec chaque fois une thématique particulière. Pour la première, il s’agira d’échanger autour des intolérances et allergies alimentaires. L’idée sera de faire le lien entre les professionnels et le grand public durant trois jours d’exposition et de conférences. Ce concept est appelé à vivre à l’année dans la mesure où il fera l’objet d’une plateforme permanente à disposition des organisateurs dans le domaine de la santé avec des outils de communication via une page facebook et un site internet.

Quels sont vos salons phares? Parmi nos salons phares faits maison, nous pouvons citer Le Salon Suisse des Goûts et Terroirs dédié aux produits authentiques et organisé en collaboration avec la Fédération Patronale et Economique de Bulle. Se déroulant sur cinq jours, il comprend 280 exposants sur 9000 m2 et 45 000 visiteurs, avec notamment des activités ludiques autour des cinq sens pour les enfants. On peut également mentionner Aquaprogaz, le salon suisse des professionnels de l’eau potable, de l’assainissement et du gaz ou la FAMA salon du modélisme, de l’artisanat et des loisirs créatifs. Enfin, l’année 2017 verra le retour du Comptoir Gruérien, foire régionale qui a lieu tous les quatre ans. 216

Espace Gruyère SA

Rue de Vevey 136-144 • Case postale 460 CH-1630 Bulle 1 Tél. +41 26 919 86 50 • Fax +41 26 919 86 59 info@espace-gruyere.ch • www.espace-gruyere.ch


ARCHI-THÈMES BUREAU D’ÉTUDES SA

Une architecture spacieuse et innovante Créé en 2013, Archi-Thèmes est le fruit d’une longue expérience acquise aux Etats-Unis et en Espagne par son fondateur, Alexandre Michel. Spécialisé dans la construction de villas et immeubles d’habitations, le bureau sait se démarquer par sa précision, son esprit créatif, la qualité de ses finitions et sa capacité de dialogue et d’écoute inhérents à la réussite d’un projet. Interview.

© Réalisation: C3CONCEPT

218


© Réalisation: graphic ri designer

ARCHI-Thèmes est le fruit de votre longue expérience acquise aux Etats-Unis notamment. Pouvez-vous revenir sur votre parcours? J’ai en effet été formé et ai débuté ma carrière aux EtatsUnis. Après avoir reçu un Bachelor professional degree en Architecture à SCI-Arc (Southern California Institute of Architecture) et travaillé pendant deux années à Santa Monica, j’ai obtenu un Master en architecture à l’université de Columbia de New York. Les 5 années qui ont suivi mon master ont été très enrichissantes puisqu’elles m’ont d’appris les vraies bases pratiques de la profession qui m’ont permis par la suite d’ouvrir mon bureau de 1999 à 2004. J’ai alors transformé plusieurs espaces industriels en espaces résidentiels type loft, quelques restaurants et construit des villas individuelles dans la région de Weschester County. J’ai même construit dans le Minnesota. Je suis ensuite rentré en Europe, à Barcelone où j’ai validé l’ensemble de mes titres obtenus aux Etats-Unis, puis travaillé comme indépendant à Marbella pour divers projets de villas. En 2009, je suis rentré en Suisse. J’ai alors collaboré dans un bureau à Mies jusqu’en 2012, puis à Bulle pour une entreprise générale. Et en 2013, grâce à un réseau de client établi, j’ai été mandaté pour un projet à La Roche, et ainsi recréé ma société. Votre bureau essentiellement axé sur le secteur résidentiel. Quelles prestations offrez-vous? Nous intervenons effectivement sur le secteur résidentiel essentiellement, tant pour des projets de construction que de transformation et nous participons de même quand nous avons le temps à des concours d’architecture. Mais nos réalisations sont en majeur partie des villas individuelles et des petits immeubles de logements. Nous intervenons auprès d’une clientèle privée, tant de particuliers que de promoteurs. Que dire de votre ligne architecturale? Même si elle s’adapte avant tout aux exigences des mandats, notre ligne architecturale reste avant-gardiste. Les espaces étant particulièrement chers en Suisse, nous tentons du mieux que nous pouvons d’offrir une architecture spacieuse avec des matériaux innovants. Dans le domaine de la promotion, nos ouvrages sont carac-

© Réalisation: graphic ri designer

térisés par des finitions et des produits de haute qualité afin de ne pas forcer nos clients à la plus-value, et ce à des prix compétitifs. Nous insistons beaucoup sur les détails constructifs, les rendons le plus compréhensible possible afin d’assurer la bonne marche de la construction et dans le respect des budgets et des délais. Enfin, pourriez-vous nous faire part de vos projets actuels? Nous avons une variété de projets de construction et de transformation. Parmi ceux-ci, nous venons de terminer un immeuble situé à la Rue de Romont à Fribourg dans lequel nous avons rénové des studios et transformé les combles en appartements de 2,5 pièces. Nous avons démarré la construction de 2 villas individuelles et 3 appartements de style avant-gardiste à Riaz. Nous avons entamé la construction d’un immeuble de 6 spacieux appartements à Noréaz, nous construisons également de blocs de 8 appartements à La Roche, un immeuble de 8 appartements au cœur du village de Botterens. Enfin, nous pouvons également mentionner un une villa à Roche et de 2 appartements de 4,5 pièces à Crans Montana.

ARCHI-Thèmes

Bureau d’Etudes SA Grand-Rue 96 C • CH-1627 Vaulruz Tél. +41 26 916 11 64 info@archi-themes.ch • www.archithemes.ch

219


MSG SOLUTIONS SÀRL / MESSERLI GROUPE

AUTO-ÉLECTRICITÉ ET RADIOCOMMUNICATION

Votre sécurité, notre engagement! Proposant une large gamme de services pointus dans les domaines de l’auto-­ électricité, la radiocommunication, la sécurité et l’éclairage, Messerli Groupe a su s’imposer comme une référence dans le District de la Gruyère et dans toute la Romandie. Grâce à ses spécialistes, son important panel de savoir-faire et sa flexibilité, son équipe offre des solutions personnalisées, et n’hésite pas à répondre à des besoins hors catalogue. Pour en savoir plus, nous sommes allés à la rencontre de ses deux associés-fondateurs aux compétences complémentaires, Yves Messerli, directeur technique, et Christophe Schornoz, directeur administratif.

220


Auto-électricité: un prestataire unique dans le District de la Gruyère MSG Solutions Sàrl a su s’imposer comme un prestataire unique en matière d’auto-électricité dans le District de la Gruyère. Du diagnostic à la pose d’accessoires, ils effectuent les services annuels et réparations toutes marques, le montage des pneus, l’installation de kits mains libres et d’autoradios. Pour les taxis ou les camions, l’entreprise est station de montage pour l’administration fédérale des douanes. Ils effectuent l’installation et la certification des tachygraphes, ainsi que des taximètres, enregistreurs des données de fin de parcours RAG et UDS, Emotach (RPLP). Ils sont également revendeur et installateur Tom Tom agréé pour la gestion et le suivi des flottes véhicules. Radiocommunication: une solution sur mesure En tant que fournisseur de radios et accessoires, leurs techniciens proposent une large gamme de services: location (radio et éclairage), vente, programmation et maintenance, dépannage et formation. Disposant d’un parc de plus de 100 radios ainsi que de plusieurs relais, elle peut ainsi répondre aux nombreuses demandes de locations des responsables sécurité des manifestations partout en Suisse. Au-delà, MSG Solutions Sàrl a la compétence de réaliser des réseaux radios complets pour des stations de ski, entreprises et aérodromes. Elle est référencée sur le site de la Rega pour la vente et programmation des radios pour le secours alpin. Sécurité: la protection des travailleurs isolés La sécurité est un élément phare pour Messerli Groupe. En qualité de distributeur A des produits Swissphone Wireless AG, elle propose des récepteurs Trio permettant d’assurer la protection des travailleurs isolés selon les directives SUVA. De plus, elle installe des systèmes d’alarme sans fil anti-effraction / anti-feu pour les privés et les entreprises. Disposant d’un atelier spécialisé, elle assure la maintenance et la réparation des produits électroniques. Elle propose, pour les travaux en hauteur dans les milieux industriels, la gamme des produits Petzl. Grâce à son contrôleur certifié, elle est en mesure d’effectuer

l’inspection annuelle obligatoire des cordes, casques, baudriers ou autres. Des systèmes d’éclairage LED économique Egalement spécialisée dans la fourniture de systèmes d’éclairage, elle propose les dernières technologies en la matière. Ainsi, elle revend tant des solutions d’éclairages transportables Led sur accumulateur dédiés aux organisations de secours et entreprises, que des éclairages fixes industriels permettant des économies d’énergie importantes. Des larges compétences pour des solutions personnalisées MSG Solutions Sàrl est caractérisée par un large panel de compétences, une vraie réactivité et une souplesse lui permettant d’offrir des solutions personnalisées, développées en fonction des besoins. Entreprise formatrice, elle emploie des apprentis mécaniciens et employés de commerce. Investissant dans la formation continue, elle permet à ses collaborateurs de rester compétents et performant dans leur domaine. La globalité des produits est mise en valeur dans le showroom à leur nouvelle adresse de la rue de l’Industrie 2 à Bulle.

MSG Solutions Sàrl Messerli Groupe

Rue de l’Industrie 2 • Z.i de Planchy • CH-1630 Bulle Tél. & Fax +41 26 912 83 88 www.messerli-groupe.com

221


INTERVIEW

JEAN-PIERRE DOUTAZ SYNDIC DE GRUYÈRES

Gruyères, une commune où il fait bon vivre Localité typique de la Suisse romande, Gruyères gîte sur une colline à une altitude de 830 mètres, aux portes des Alpes. Le charme de cette commune de plus de 2100 habitants tient à son patrimoine architectural de huit siècles, à la beauté de ses paysages, à l’harmonie de son développement et à un accueil touristique particulièrement riche et chaleureux. JeanPierre Doutaz, chef d’entreprise et député au Grand Conseil nous présente la ville dont il est le syndic, et qui a donné son nom à la région et à son célèbre fromage.

© Christof Sonderegger

222


Gruyères s’est positionnée comme une destination touristique phare de Suisse romande. Quels sont ses atouts? Gruyères est effectivement un joyau reconnu d’importance nationale et de renommée. Son patrimoine et son architecture médiévale attirent de nombreux touristes. Ayant connu ses heures de gloire au XVIe siècle, la pauvreté de Gruyères jusqu’au milieu du XXe siècle fait aujourd’hui sa richesse, dans la mesure où la ville a su garder son authenticité et ainsi éviter un développement inadapté. Elle a également bénéficié de la sensibilisation au patrimoine qui a fait surface dès les années 60. Dans ce cadre, il a été décidé de préserver la colline sur laquelle elle gîte. De plus, tout le pavement a été refait entre 2004 et 2010, et l’intérieur de la ville a été éclairé, ce qui a été également un élément clef. Sans oublier le musée Giger et le Tibet Museum qui se sont installés. Cela a dynamisé la ville et ses commerces.

secteur économique. A Pringy, où est installée depuis 2001 l’interprofession du gruyère AOP, on transforme plus de six millions de kilos de lait par an. Les salaisons d’Epagny produisent viande séché, salamis, jambons crus, etc. et emploient 60 à 90 personnes selon les saisons. Pays du bois par essence, Gruyères abrite sept entreprises de charpente, menuiserie, ébénisterie et parqueterie artisanales. L’aérodrome génère une vingtaine d’emplois. Les artisans indépendants donnent vie, eux aussi, à Gruyères. Le secteur tertiaire, dont fait partie l’économie touristique, occupe plus de 500 emplois et représente environ 50% des activités sur l’ensemble de la commune. La population de la commune et ville de Gruyères, soit 2160 habitants environ, a doublé en cinquante ans. Comment expliquer cette forte croissance? Elle provient du cadre exceptionnel, du dynamisme de la région de la Gruyères et en particulier des nouvelles voies de communication qui ont largement participé à cela. Les gens viennent s’installer en périphérie de la ville, ce qui implique des enjeux infrastructurels. D’ailleurs, actuellement, nous sommes en train de construire un complément au complexe scolaire avec quatre nouvelles salles de classe et un accueil extra-scolaire. Qu’en est-il de l’économie gruyérienne? Le territoire de Gruyères s’étend sur 2838 hectares. Il comporte 420 hectares de surfaces boisées et quarante pour cent de terres agricoles. Avec une quinzaine d’exploitations, l’agriculture représente six pour cent du 223


Votre grand projet actuel est la construction d’un nouveau parking souterrain, n’est-ce pas? En effet, la conséquence de cette aura engendre la nécessité de répondre aux besoins en stationnement. Ainsi, nous allons créer un parking souterrain de 250 places, et réorganiser l’ensemble des places d’accueil et de stationnement pour projet d’un montant de 13 mil­ lions de francs environ. Un travail a été mené avec les instances cantonales et fédérales et le souhait de préserver ce lieu naturel s’est naturellement imposé. Ainsi, le parking extérieur P1 actuel va être enlevé et la colline sera recréée.

224


© Atelier Mamco

Vous offrez une riche vie culturelle. Quelles sont les principales manifestations? Il y a de nombreuses manifestations à Gruyères et dans la région. Parmi les principales, on peut mentionner la fête médiévale de la Saint Jean, la fête du livre, le Slowup, le Marché du fromage début mai, ou la Bénichon, notamment. Nous avons également récemment mis en place le prix littéraire de la Ville de Gruyères dont nous sommes particulièrement fiers et qui a connu un joli succès. De même, nous avons organisé notre premier festival de la crème double les 4 et 5 juin 2016. Dans ce cadre, nous avons tenté de créer la meringue la plus longue du monde, d’une talle de 100 mètres.

Quels sont vos souhaits pour l’avenir de Gruyères? Tout d’abord, mon premier souhait est de vivre en harmonie avec ce que l’on réalise. Ainsi, il est nécessaire d’avancer en s’accordant aux souhaits des habitants. L’objectif est d’améliorer les infrastructures au profit de la population. Mon rôle est de travailler pour les autres, et pour ce faire il est nécessaire d’aimer les gens. Un de nos projets est de créer une salle de rencontre ou de sociétés locales réservée aux manifestations de la population. Un autre enjeu fort est le déplacement de notre home pour personnes âgées. Sous l’impulsion de la loi cantonale, nous élaborons un concept d’accompagnement des personnes âgées et des mesures visant à favoriser les rencontres. Il s’agit alors de mettre en place des moyens de sensibilisation au plan communal.

225


GRUYÈRE TRADITIONS

A la découverte des produits d’alpage Mettre en valeur les produits d’alpage et la tradition régionale, telle est la raison d’être de départ de Gruyères Traditions. C’est ainsi que la maison voit le jour en 1999, au cœur du village de Gruyères, à la place de l’ancienne poste transformée en restaurant, mais aussi en un lieu de dégustation et d’animation. Celui-ci connaît rapidement un succès croissant et reçoit alors année après année des visiteurs et fins gourmets toujours plus nombreux. Nous sommes allés à la rencontre de son fondateur, Jean-Louis Jordan, dans le métier de Maître fromager depuis sa tendre enfance.

Notre devise: Mettre en valeur le savoir d’autrefois et régaler nos hôtes dans la passion des Traditions.

226


Un lieu de dégustation des produits d’alpage «L’idée de départ de Gruyère Traditions est de faire descendre les produits d’alpage au cœur du village, afin de les faire déguster dans un restaurant», explique Jean-Louis Jordan. C’est ainsi que la maison met en valeur les produits régionaux depuis 1999 avec professionnalisme grâce à la longue expérience de son fondateur dans le domaine. Suite à un succès croissant, un agrandissement a été fait en 2004 ainsi que la construction d’une cave d’affinage. Il s’agit aujourd’hui d’un lieu privilégié et mythique où il est possible de découvrir la fabrication du fromage à l’ancienne, au cœur de la cité. Dans cet espace de restauration, chaque visiteur peut déguster et acheter des produits du terroir ainsi que les fromages faits maison.

propose de nombreux autres produits laitiers comme la fameuse double crème de Gruyères, ainsi que la tarte au vin cuit à la double crème. Les visiteurs peuvent également y découvrir la fabrication du fromage, de A à Z, le tout accompagné d’un apéritif (possible aussi sur réservation pour des groupes).

Une fromagerie authentique La maison Gruyère Traditions travaille avec cinq producteurs de la région et produit également ses propres fromages qu’elle affine elle-même. Sa marque de fabrique: Le Vacherin «Le Tradition». Mais la maison

Dégustation du Terroir

227


Un restaurant au cœur de la cité de Gruyères Le restaurant propose à sa clientèle une carte étoffée des mets régionaux traditionnels. Fondue, macaronis de chalet, soupe de chalet, croûte aux fromages, assiette gruyérienne sont autant de plats à découvrir. La spécialité maison: «La Pyantsèta», des planches de dégustation idéales pour les fins gourmets qui souhaitent découvrir les spécialités régionales. Le soir, l’équipe propose également un bœuf sur ardoise ou un sauté de bœuf au piment. Et en automne, différentes assiettes de chasse sont concoctées par notre Chef. Le restaurant est composé de quatre salles et de quatre terrasses offrant une vue imprenable tant sur le village que sur les Préalpes. Un service traiteur est également à la disposition des groupes et des particuliers qui souhaitent se faire livrer les mets du restaurant à domicile. Des salles et un carnotzet pour vos événements Gruyère Traditions dispose d’une grande salle pouvant accueillir 100 personnes, d’une plus petite de 40 places et d’un carnotzet à la disposition des petits et grands groupes. Ces endroits chaleureux sont parfaitement adaptés à des repas d’entreprise, des mariages et toutes sortes d’événements (séminaires, conférences etc...).

Gruyère Traditions

Rue du Bourg 20 • CH-1663 Gruyères Tél. +41 26 921 30 90 • Fax +41 26 921 30 91 info@gruyere-traditions.ch • www.gruyere-traditions.ch

228


GRUYÈRE ROOMS

Des chambres d’hôtes et une boutique typiquement gruyériennes Gruyère Rooms a vu le jour lorsque Carla Ducrey a décidé d’acquérir le bâtiment rue du Bourg 16 contigüe au bâtiment rue du Bourg 18. Elle a transformé cette bâtisse datant de 1400 en boutique et en chambres d’hôtes. La Maison bénéficie d’une situation idéale en plein cœur de la cité, à proximité des lieux phares. Celle-ci dispose de douze chambres d’hôtes décorées avec parcimonie, ainsi que d’une boutique de souvenirs pourvue d’un large choix de produits. Rencontre avec sa responsable, Carla Ducrey, enseignante de métier, qui s’est lancée avec passion dans cette nouvelle aventure.

229


Douze grandes chambres de charme au cœur de la cité Gruyère Rooms propose à sa clientèle douze chambres d’hôtes spacieuses situées au cœur de la cité gruyérienne, à deux pas du château et des fameux musées Giger et Tibétain, ainsi qu’à 15 mi­nu­tes de la chocolaterie Cailler et des bains thermaux de Charmey. Chacune a fait l’objet d’une décoration singulière avec du mobilier traditionnel en bois et est pourvue d’une salle de bain privative, d’une télévision et d’une connexion wifi. Le studio ainsi que certaines chambres supérieures offrent une vue sur les montagnes environnantes ou sur le château de Gruyères. Tous les hôtes bénéficient de 10% à la boutique ainsi qu’au restaurant. L’un des objectifs futurs de la Maison est de proposer une chambre d’hôte particulière se présentant sous la forme d’un chalet d’alpage entourée des animaux de la ferme, côté jardin.

230


Une boutique au choix étoffé Au rez des chambres se trouve la boutique Gruyère Rooms. Celle-ci propose un choix étoffé de produits alimentaires typiquement gruyériens: fromages, fondue, une large gamme de meringues et la fameuse double crème, mais aussi bien d’autres produits. Ses visiteurs peuvent également y découvrir d’autres souvenirs typiquement suisses, tels que les couteaux Victorinox, des montres, des cloches, ainsi que le matériel complet nécessaire à la confection de la fondue et de la raclette. La boutique propose également un choix de vêtements important avec notamment des t-shirts originaux, des sacs à mains. La maison Gruyère Rooms est en train de créer une e-boutique qu’elle développe progressivement. Celle-ci sera prochainement disponible sur le site internet.

Un accueil familial et chaleureux Carla Ducrey, après avoir enseigné plus de 30 ans, s’est lancée dans cette nouvelle aventure en 2009 car passer du statut d’employée à celui d’indépendante, c’était un grand changement! Un défi réussi qui la réjouit aujourd’hui. Puis ses deux enfants l’ont rejoint dans l’entreprise: en 2014 Valentin et en 2016 Romaric. Ces derniers s’occupent de la gestion de la boutique ainsi que de l’accueil des hôtes qu’ils prennent le temps d’informer au mieux. Nés dans la région, ils en connaissent parfaitement les différents recoins et conseillent ainsi avec plaisir chaque visiteur sur les sites de la région à visiter.

Gruyère Rooms

Rue du Bourg 16 • CH-1663 Gruyères Tél. +41 26 921 30 90 • Mobile +41 79 517 93 53 info@gruyere-rooms.ch • www.gruyere-rooms.ch

231


INTERVIEW

VALÉRIE SCHMUTZ

Groupement des commerçants Bulle – La-Tour-de-Trême

Pour un centre-ville et des commerces attractifs et vivants ! Le Groupement des commerçants Bulle – La-Tourde-Trême mène un combat quotidien pour développer l’attractivité des commerces des deux villes qu’il représente. Composé de plus de 110 membres issus de métiers extrêmement variés, il met en place de nombreuses actions et ce dans une dynamique collective pour assurer la visibilité des commerces et maintenir un centre-ville vivant. Nous sommes allés à la rencontre de sa présidente engagée et dynamique, Valérie Schmutz, également conseillère générale.

232


Quelle est la raison d’être du Groupement des commerçants Bulle – La-Tour-de-Trême? Notre groupement a pour but originel de développer l’attractivité des commerces de Bulle et de La Tour-deTrême. Il réunit les commerçants de ces deux villes qui veulent bien cotiser. Aujourd’hui, composé de plus de 110 membres, il est doté d’un comité actif de 8 personnes qui représentent une variété d’activités, comme les métiers de bouche, les banques, les magasins immobiliers ou de vêtements notamment. Ainsi, nous défendons les intérêts de commerçants auprès des autorités communales. Quelles types d’actions menez-vous? Nous menons une variété d’actions. Par exemple, pour Noël 2015, nous avons créé le Chemin des Crèches. Ce fut ainsi l’opportunité pour les commerçants bullois et tourains d’exposer les crèches de Cécile Guigoz de Vuadens mises à disposition par le Musée gruérien du 1er au 24 décembre. Cela nous a permis de créer un concours sous la forme d’un circuit. Nous proposons également des cadeaux pour différents événements, comme des lapins en chocolat à Pâques et des roses pour la fête des mères.

BULLE | LA TOUR-DE-TRÊME

BULLE | LA TOUR-DE-TRÊME

CONCOURS

DÉCOUVERTE

LE CHEMIN DES CRÈCHES

LE CHEMIN DES CRÈCHES

PLAN DE SITUATION BULLE | LA TOUR-DE-TRÊME

O

1| A quel numéro correspond la crèche gruérienne ?

E H

BULLE

K

G L

M

B

2| Où avez-vous vu un zébu ?

A C

D I

N

F

3| Lequel de ces continents est le plus représenté ?

nous connaîtrons du succès. D’ailleurs, presque tous les commerçants de la rue principale adhèrent au groupement. Nous participons activement aux différentes commissions de la commune afin de défendre nos intérêts. De plus, étant conseillère générale et faisant partie de la commission aménagement, je peux d’autant mieux faire part de nos besoins en place de stationnement. Il est également important d’inciter la population qui n’y est pas forcément habituée à aller dans le nouveau parking souterrain. Nous avons d’ailleurs obtenu la première heure de gratuité. De ce fait, il est dorénavant moins cher de se garer dans ce parking qu’à l’extérieur. Nous avons d’ailleurs organisé une séance d’information dédiée à la population sur le sujet. De même, afin d’éviter que les commerçants se garent devant leur magasin, nous avons pu libérer onze places de parking près de la gare.

J

LA U TO

Europe

RÊ M

S

E-T

P Q R

E

Amériques

R-D

Afrique

Avec le soutien de Exposition sur le même thème : Petits Paradis, exposition au Château de Gruyères jusqu’au 17 janvier.

Nous organisons également une braderie qui verra sa 3e édition en 2016. Celle-ci se déroule durant deux jours à l’Espace Gruyère. Les non-membres sont également invités à y participer. De plus, la jeune chambre économique a créé des portes ouvertes à Bulle permettant de visiter des lieux insolites de la ville. Nous avons été associés à cet événement qui a permis des métiers de bouche de faire des dégustations sur la place principale. Enfin, une action clef a été de faire en sorte que les commerces soient tous ouverts les samedis de 9 h à 16 h non-stop. Cela fut un grand pas dans une petite ville qui a pour habitude de fermer ses magasins durant la pause de midi. Votre souhait est de maintenir un centre-ville actif. Pour ce faire, vous vous défendez pour avoir suffisamment de places de stationnement, n’est-ce pas? Nous nous battons effectivement pour que le centreville reste attractif, qu’il continue à être fréquenté. Il est important pour nous que la clientèle ne se rende pas uniquement dans les grandes surfaces créées aux abords de la ville. Plus on sera nombreux à défendre cela, plus

Quels sont vos combat clefs à l’avenir? Le Conseil communal a pris la décision de laisser l’organisation du marché de Noël au groupement des commerçants durant 4 jours du 15 au 18 décembre 2016. Je me suis inspirée de Morat pour cela et ses initiateurs m’ont fait part de leur marche à suivre. De plus, notre combat continue à porter sur la défense des places de stationnement qui nous est chère. De même, nous menons un certain nombre de réflexions sur notre avenir face à la croissance du commerce en ligne. Enfin, j’aimerais vivement que tous les commerçants puissent faire partie du groupement.

GROUPEMENT DES COMMERÇANTS BULLE - LA TOUR-DE-TRÊME

P.a. Fédération Patronale et Economique Rue de la Condémine 56 • Case postale 2175 CH-1630 Bulle Tél. +41 26 919 87 50 clement.castella@federation-patronale.ch www.cblt.ch

233


INTERVIEW

DOMINIQUE BUTTY SYNDIC DE ROMONT

« Romont représente l’équilibre parfait » Chef-lieu du district de la Glâne et Pays du vitrail, Romont compte désormais plus de 5000 habitants. Connue pour son air pur et son patrimoine historique, sa place au centre du canton de Fribourg en fait un lieu stratégique, propice à son développement. En témoigne l’installation d’entreprises de renom, comme Nespresso. De même, la ville regorge de nombreuses activités culturelles tout au long de l’année, comme la fameuse Bénichon, la Braderie, les 20 Heures de Musique, etc. Nous sommes allés à la rencontre de son nouveau syndic, Dominique Butty, qui nous fait notamment part des grands enjeux à venir.

234


Le Conseil communal La Tour du Sauvage

Vous avez récemment été élu syndic de Romont. Comment cela s’est-il déroulé? Il faut tout d’abord préciser que je suis un enfant de Romont. Le groupe PDC était à la recherche du successeur de Roger Brodard et m’a alors contacté bien que je n’habitasse pas dans la commune. Etant donné que j’étais député et très engagé pour la ville de Romont, ils m’ont demandé si j’étais d’accord de me présenter au Conseil communal. J’ai alors accepté avec l’idée évidente de devenir ensuite syndic. Ainsi, c’est grâce à la confiance des autres que je tiens désormais ce rôle. Selon vous, Romont représente un équilibre parfait. C’est-à-dire? Effectivement, Romont représente à mes yeux l’équilibre parfait. Il y a une base physique et sociale qui est un modèle pour l’ensemble des petites ou grandes villes. Nous avons une structure sociale reposant sur l’équilibre entre les différentes classes et les types d’habitants. Nous avons toujours réussi à créer le bien vivre. De plus, nous avons des habitants provenant de différentes régions du monde qui s’intègrent à merveille. Il n’y a pas de conflit. Tout le monde vit et travaille en harmonie.

Escalier menant aux remparts

Le sens de l’accueil est une qualité du Romontois? Le Romontois a le sens de l’accueil, et ce sans a priori. Chaque personne qui passe est accueillie comme il se doit. Ainsi, le Romontois est quelqu’un d’ouvert et de généreux. 235


Cathédrale de Notre-Dame de l’Assomption Z.I. En Raboud

Secteur Gare-Arruffens

Z.I. Bocheferra

Z.I. La Maillarde

236

De grandes entreprises se sont installées à Romont. On peut dire qu’il y a une bonne dynamique économique n’est-ce pas? Tout à fait. Le premier pôle est la construction, tant le gros œuvre que le second œuvre, qui est un élément moteur de la région. Nous avons également des entreprises d’envergure comme Nespresso, Fisher Scientific, Ascenseurs Menétrey, notamment, qui sont des grands pourvoyeurs d’emplois. Notre économie repose essentiellement sur les secteurs primaires et secondaires. Le secteur tertiaire est présent pour encadrer ces activités, mais sans être le moteur économique. Cette dynamique peut s’expliquer par l’accès à la gare qui est le cordon ombilical de la ville. De plus, nous sommes à mi-chemin entre Lausanne et Berne, ce qui nous offre à la fois la proximité et l’accessibilité.


Musée suisse du vitrail

permet de faire le tour de la ville complète sur une zone piétonne avec une vue à 360 degrés sur les Préalpes. En tant que syndic, quels sont vos grands enjeux? La grande difficulté est de trouver un équilibre entre les ambitions et les rentrées fiscales. Nous vivons une phase d’instabilité puisque toute la politique fiscale des entreprises va être remaniée avec Rie III. Notre budget dépend de ces rentrées fiscales et nous sommes dans l’incertitude la plus complète sur les deux années à venir. Nous savons que nous allons être mangés, mais pas à quelle sauce.

Quels sont les défis politiques? Nous avons six défis principaux. Le premier est la création d’une nouvelle école primaire. Le deuxième est un grand local d’édilité avec une déchetterie. Le troisième est l’aménagement de la place de la gare. Le quatrième est le règlement d’utilisation de l’intramuros. Le cinquième concerne les places de stationnement. Enfin, le sixième est la route de contournement de Romont. Quels sont les atouts culturels de Romont? Il y a, tout d’abord, un programme exceptionnel avec le Bicubic ainsi que des animations aux Capucins et à la Tour du Sauvage. Il y a ainsi pléthore de manifestations culturelles. Quelle que soit la période il y a un événement. Nous avons également la Bénichon qui est un événement d’ampleur cantonale cette année. Puis, nous pouvons également mentionner le Vendredi saint qui sera mémorable en 2017, avec la procession des pleureuses. De plus, le tour des remparts est exceptionnel. Il

Et quelle est votre priorité pour Romont? Trouver le financement. Nous avons une ville merveilleuse, mais nous avons tellement d’objectifs et de volonté de bien faire que le frein de ne sera pas le vote populaire mais le financement. L’impôt est la pierre angulaire d’un état de droit. Il permet de vivre en groupe. Et il faut être digne de la confiance des gens pour le dépenser au mieux. Un autre de mes souhaits est que le plan directeur cantonal apparaisse le plus vite possible. J’espère que l’Etat tiendra le délai prévu à 2019, parce que tout ce qui concerne l’aménagement du territoire découle de ce plan.

Ville de Romont

Rue du Château 93 • Case postale 236 CH-1680 Romont Tél. +41 26 652 90 90 • Fax +41 26 652 90 91 commune@romont.ch • www.romont.ch

237


Le pragmatisme, l’innovation, la fonctionnalité et la créativité au service d’un vaste panel de projets L’univers d’Aubert Architectes SA est à la fois jeune et dynamique. La panoplie des projets est à l’image de sa philosophie: l’adéquation parfaite entre innovation, fonctionnalité, créativité et technique pointue au service d’une clientèle exigeante. Créé en 2008, le bureau est désormais reconnu pour sa capacité à gérer des projets extrêmement variés. De même, le développement durable est une notion que l’équipe intègre constamment. Rencontre avec Vincent Aubert, son fondateur, et coup de projecteur sur ce bureau d’architecture lausannois.

238


Grisoni Zaugg à Payerne

Comment décririez-vous la philosophie d’Aubert Architectes? Notre philosophie repose sur cinq piliers: une architecture innovante, la fonctionnalité, l’environnement, l’orientation clients, ainsi que le respect des coûts et des délais. Notre particularité est d’être un architecte pragmatique, soucieux de répondre au mieux aux souhaits de notre clientèle, d’où la diversité de nos réalisations. Notre champ d’intervention est en effet vaste, allant de la rénovation d’un monument historique, en passant par la construction de villas, de complexes industriels, de bâtiments hospitaliers ou encore d’Eco-quartiers. Vous intervenez sur des projets extrêmement variés. Pouvez-vous nous en dire plus? En effet, nous avons une palette d’activités très large, allant de petites transformations à la construction d’immeubles complexes, avec également certains mandats liés à l’urbanisme. De même, nous intervenons auprès d’une clientèle très diverse provenant tant du secteur privé que public. Celle-ci peut être un particulier, mais aussi des grandes entreprises industrielles ou une commune, par exemple. Cela dit, avant la quantité, nous prônons le choix du projet et sa qualité.

Ce qui vous singularise dans votre relation aux clients est votre capacité d’adaptation. Comment procédez-vous? Tous les projets ont une constante, à savoir celle du changement. Sur les projets complexes de type industriel par exemple, les visions changent et la technologie évolue constamment, d’où cette nécessité. Nous avons ainsi développé, au fil des années, des compétences permettant d’intégrer les modifications du client instantanément. L’objectif est de pouvoir donner très rapidement une réponse sur les problématiques spécifiques d’une clientèle toujours plus complexe. 239


Vous êtes composés d’une équipe d’une vingtaine de collaborateurs qui réunissent un large panel de compétences, n’est-ce pas? Aujourd’hui, notre bureau s’articule autour d’une équipe principalement composée d’architectes du fait que nous avons énormément de projets d’architecture et que nous faisons passablement de concours. Nous avons également une équipe de chantier pour la réalisation des projets. Cela nous permet d’avoir toutes les compétences nécessaires pour assumer le projet jusqu’à la remise des clefs, voire même lors de l’exploitation pour des améliorations.

Nestlé Nespresso SA à Romont

Des exemples de réalisations récentes Nestlé Nespresso SA – Centre de production de capsules de café à Romont Le centre de production a été inauguré en automne 2015. La durabilité est un élément stratégique de ce dernier. La conception, la construction et l’exploitation de cette infrastructure s’inscrivent dans le cadre de la plateforme de développement durable du label LEED. Aubert Architectes a particulièrement mis l’accent sur le volume et les façades de ce bâtiment de 460 000 m3. Le travail a été élaboré sur deux axes. Tout d’abord, la volumétrie, à savoir l’imbrication de volumes pour casser le gigantisme, et la couleur de la façade qui reprend celles du contexte environnemental. Puis, la texture de la façade qui a été inspirée des murailles de Romont qui, une fois ultra pixélisées, ont permis de faire sortir une structure avec une diagonale. Le jeu de diagonales et de verticales permet de donner une structure carrée, sous la forme de trompe l’œil et de diminuer la hauteur du bâtiment. La Maison du Lac – Un cadre magique les pieds dans l’eau L’équipe a été chargée de la reconstruction d’une maison contemporaine à la place d’un chalet des années 60. Cette résidence se trouve dans un cadre magique au bord du lac de la Gruyère. Celle-ci a fait l’objet d’une réflexion spécifique sur l’espace intérieur en fonction de la vue extérieure, en trouvant l’équilibre entre l’ouverture sur un cadre splendide et l’intimité d’une habitation. De même, le choix des matériaux a fait l’objet d’une dualité: du crépi minéral pour la partie de l’enveloppe du côté colline et ossature bois pour la façade donnant sur le lac. La Maison du Lac, vue extérieure

240

Coffee Corner Nespresso

La Maison du Lac, vue intérieure


Bâtiment administratif à Payerne – Une géométrie complexe Ce bâtiment a été conçu sur une parcelle biaise de géométrie complexe. Afin de l’adapter au terrain, cet ouvrage ne comporte pas d’angle droit, lui offrant une perspective particulièrement intéressante. La façade a été conçue pour avoir une double lecture. Le choix de la tôle perforée permet une ouverture pour les collaborateurs se trouvant à l’intérieur et une intimité, vu de l’extérieur. Ainsi, la lumière est alliée à la discrétion, le bâtiment étant situé à proximité de l’aérodrome. Rénovation du CHUV – Un nouveau concept de la chambre d’isolement de demain Aubert Architectes réalise actuellement une rénovation importante du CHUV, l’étage destiné au traitement oncologique et l’étage des chambres d’isolement, à savoir les fonctions les plus pointues d’un hôpital. Les chambres d’isolement, situées au 19e étage, et offrant ainsi une vue spectaculaire fait l’objet d’une réinvention. L’adéquation entre architecture et fonctionnalité a pris tout son sens. Le bien-être a été primé, offrant ainsi aux patients un lieu qui s’apparente à une habitation. Ainsi, l’hôpital devient un lieu d’accueil et de bien-être afin d’assurer la meilleure récupération possible et raccourcir les séjours.

Entrée atrium Nespresso

Aubert Architectes SA

Patio Nespresso

Chemin du Reposoir 16 • CH-1007 Lausanne Tél. +41 21 612 33 00 www.aubertarchitectes.ch

241


FRAMO SA

Créé pour moi – Made for me Avec plus de 40 ans d’expérience, FRAMO SA, situé à Romont dans le canton de Fribourg, est un partenaire idéal pour concevoir vos meubles de salle de bains, mais aussi vos solutions de rangement avec son large choix d’armoires et dressing. Grâce à une conception innovante et un processus de fabrication automatisé, elle réalise des produits à la demande, uniques et de grande qualité, dans un délai record. Développant continuellement de nouvelles lignes modulables en accord avec les dernières tendances, avec FRAMO, tout devient possible. Rencontre avec Herbert Stadler, directeur de cette société aux compétences pointues, partenaire de Bien Vivre.

Un souvenir immortalisé: la photo de votre choix fera de «Unico», un meuble personnalisé

242


Créativité Un coquillage photographié sur une plage en Normandie, un coucher de soleil sur les montagnes ou encore un chapeau balayé par le vent, flottant sur l’eau. C’est souvent avec un brin d’émotion et de nostalgie que vous vous remémorez vos souvenirs de vacances. Avec FRAMO, il est désormais possible d’immortaliser le souvenir de votre choix grâce à la gamme de meubles «Unico». Vous devenez ainsi votre propre designer. L’entreprise se charge, en effet, de faire imprimer la photo désirée (pour autant que cette dernière soit en haute définition) sur du verre, et ce afin d’orner la face de votre meuble. Ainsi chaque matinée débutant dans votre salle de bains sera bercée par un souvenir de vacances ou par un instant marquant de votre vie. Le site internet de FRAMO vous permet d’avoir un aperçu concret de cet objet, en y téléchargeant vos photos. Grâce à la possibilité de changer les faces quand vous le souhaitez, vous pouvez modifier vos photos ultérieurement.

Herbert Stadler, Directeur Framo SA

Sur mesure – made for me Lors de la conception de solutions de rangements tels que dressing et armoires ou lors de la création de meubles de salle de bains, FRAMO attache une attention toute particulière aux besoins et aux attentes spécifiques de sa clientèle. Cette dernière sera alors conseillée de façon personnalisée par une équipe spécialisée. Chaque client peut alors concevoir l’objet de ses rêves, grâce à une large gamme de meubles déclinables en plus de 60 couleurs. Le design et l’élégance occupent une place prédominante chez FRAMO pour que formes et lignes se marient avec divers types de lavabos et 40 poignées à choix. A l’aide de logiciels de visualisation, une solution de rangement individualisée peut être proposée, et ceci même pour un espace étroit ou exigu. Vous avez un désir particulier, FRAMO le réalise pour vous. Florida

Florida

Précision: l’assemblage final nécessite un travail manuel

243


Un engagement durable FRAMO met un point d’honneur à planifier de façon précise son processus de production et attache une grande importance à l’optimisation au quotidien des matériaux utilisés. Dans le but d’éviter le gaspillage des ressources, la découpe du bois est effectuée grâce à un dispositif informatique pointu permettant l’optimisation des composants utilisés. Ainsi, la quantité de déchets demeure minime et sert, quant à elle, à chauffer l’usine. Un savoir-faire helvétique Les meubles créés par FRAMO sont constitués essentiellement de bois suisse provenant de forêts gérées durablement. Dès leur réception, les panneaux en bois sont enregistrés et contrôlés automatiquement par le biais d’un système informatique performant. L’utilisation d’un bras mécanique et robotisé permet d’effectuer un pré-tri. Cela offre non seulement un gain de temps précieux pour la production, mais également la souplesse et la réactivité pour répondre aux commandes parfois urgentes. L’ensemble du processus de production est ainsi fortement automatisé. Une fabrication sur mesure, répondant aux désirs de chaque client, est ainsi possible. Manufacture Pour chaque commande, l’assemblage se fait à la main, ce qui permet un contrôle de chaque meuble et de ses différents composants, avant emballage et livraison. Ils sont ensuite livrés par un transporteur partenaire. Une fois acheminés à leur destination, ils n’auront plus qu’à être installés.

Lignes claires et raffinées: «Harmony»: les faces sont disponibles dans toutes les couleurs FRAMO, mais également en bois véritable

Perfection: technologie moderne pour la fabrication de chaque composant

244


Tendance: une forme élégante et incurvée qui rappelle une vague au cœur de l’océan

245


Service clients Chaque meuble est équipé de son propre code de production. Grâce à ce numéro, les collaborateurs FRAMO sont à même de savoir exactement quel produit a été installé chez le client, et peuvent, à l’aide des données informatiques précieusement sauvegardées, prodiguer des conseils spécifiques. Cela permet, en cas de besoin, d’organiser rapidement et avec compétence, une intervention dite de «service après-vente».

246


Proche de vous – visitez notre showroom Vous souhaitez découvrir cet univers alliant diversité et créativité? L’entreprise se trouve à Romont, à 25 km de Fribourg et de Lausanne. Visitez son exposition! L’ensemble des collaborateurs se fera une joie de vous accueillir. Horaires d’ouverture de notre exposition Lundi-mercredi 08 h 00 – 12 h 00 13 h 30 – 17 h 00

Vendredi 08 h 00 – 12 h 00 13 h 30 – 16 h 00

Jeudi * 08 h 00 – 12 h 00 13 h 30 – 20 h 00

Samedi * 08 h 00 – 12 h 00

Afin de vous accueillir de manière optimale, nous vous recommandons de fixer un rendez-vous pour votre visite. 026 651 96 51 • info@framo.ch * Les horaires du jeudi soir (à partir de 17 h 00) et du samedi matin sont uniquement sur rendez-vous.

Framo SA

Colonia: un matériau noble en «mineral art», conçu dans une forme coloniale et élégante

La Maillarde • CH-1680 Romont Tél. +41 26 651 96 51 info@framo.ch • www.framo.ch

247


INTERVIEW

FRANÇOIS HELFER

Société des industriels, commerçants et artisans de Romont et environ

« Mon vœu est que les clients consomment local, afin de pérenniser la formation des jeunes et de soutenir l’écologie » En, 1964 un groupe de commerçants et d’artisans de la Glâne fondent la SICARE, la société des industriels, commerçants et artisans de Romont et environ. Leur but: défendre les intérêts du commerce de détail, de l’artisanat et de l’industrie, mais aussi valoriser la qualité et se battre pour un développement économique prospère. Comptant aujourd’hui près de 165 membres issus de secteurs d’activités variés, elle est présente auprès des instances politiques communales et cantonales et organise des manifestations permettant de promouvoir les PME de la région. Bien Vivre est allé à la rencontre de son président, François Helfer, qui poursuit de main ferme le combat de l’association.

Carnaval à Romont

248


Quels types d’actions mène la Sicare? L’association agit auprès des instances communales et cantonales. Elle est également présente auprès de la chambre patronale de Fribourg, via le président qui y est nommé d’office. Un de nos membres est également présent au sein de la société de développement de la Glâne. De plus, la SICARE organise et collabore aux manifestations suivantes: Comptoir de Romont, Braderie de Romont, Marché de Romont, Rencontres PME-PMI. Elle s’occupe également de réaliser les éclairages de Noël. Cette année, nous organisons également la Bénichon du Pays de Fribourg dont le but est de valoriser les produits du terroir. Ces manifestations offrent une visibilité aux entreprises et permettent également de générer un volume d’affaires non négligeable dans notre région. Quels avantages la SICARE offre-t-elle à ses membres? Etre membre de la SICARE permet de bénéficier d’un certain nombre d’avantages, et en particulier lors de la location de stands à des prix préférentiels dans différentes manifestations. Cela permet aussi d’être défendu auprès de l’Union patronale, de bénéficier de ses formations et de ses prestations juridiques et RH, mais aussi de recevoir la revue mensuelle de l’info Patronale. De plus, le secrétariat de la RGV est à la disposition de chacun pour toute information ou question, notamment administrative.

Romont connaît un développement économique important, avec l’installation de grandes entreprises. Comment la SICARE se situe à ce sujet? L’arrivée de nouvelles entreprises est bénéfique pour la SICARE. Cela amène de nouvelles personnes et permet de faire vivre l’économie. Cela dit, il est important que ce développement se fasse de façon maîtrisée de façon à ne pas péjorer la prospérité actuelle. On constate que la Commune gère particulièrement bien ce développement, dans la mesure où elle met en place les infrastructures nécessaires à l’accueil de ces nouvelles entreprises, telles que les écoles, les logements et les routes. Cela dit, un de nos buts actuels est d’élargir nos horaires via la FCFCID, afin que les commerçants puissent avoir plus de flexibilité à ce niveau.

Vitro Festival

Vous réunissez des secteurs très variés. Quel est le dénominateur commun que vous défendez? L’un des éléments clefs communs que nous défendons et que nous tenons à valoriser est la qualité et un service personnalisé. Il faut savoir également que nos membres sont très actifs en matière d’apprentissage, garantissant un vrai suivi de qualité des jeunes en formation. Dans le cadre du projet d’aménagement de la Ville de Romont, nous tenons à mettre en avant la nécessité de notre présence et nous sommes présents au sein des comités. L’un de nos combats actuels est de s’assurer d’avoir suffisamment de places de stationnement.

Quel message souhaiteriez-vous transmettre? Je souhaite que chacun trouve satisfaction, tant les commerçants, les indépendants que les clients. Mon vœu est que les clients consomment local, afin de pérenniser la formation des jeunes et de soutenir l’écologie.

Société des Industriels, Commerçants et Artisans de Romont et Environ SICARE (membre USR) Case postale 63 • CH-1680 Romont Tél. +41 26 652 28 11

249


MAILLARD IMMOSERVICES SA

Transparence - Proximité - Ecoute Fondée en 2011, Maillard ImmoServices est le fruit d’une passion familiale. A l’origine de sa création, Arnaud Maillard, jeune homme à l’esprit d’entrepreneur âgé alors de 24 ans hérite de la passion de son père pour ce domaine d’activités tellement varié. Cette société immobilière à taille humaine offre le panel complet de prestations du secteur, avec comme mots d’ordre, la transparence, la proximité et l’écoute. Son excellente connaissance du marché et l’importance qu’elle attribue à la formation continue lui permettent d’offrir des services d’excellente qualité. Interview avec Arnaud Maillard.

250


Vous avez créé votre société en 2011. A l’origine c’est une passion familiale, n’est-ce pas? Mon père était déjà passionné par l’immobilier, et bien qu’il n’en ait pas fait sa profession il y consacrait beaucoup de temps. Après un apprentissage dans la mécanique, suivi d’études dans les sciences humaines, je me suis également découvert une passion pour cette profession fascinante et variée. C’est la raison pour laquelle j’ai souhaité créer ma propre entreprise qui a vu le jour en juillet 2011. Il s’agit d’une société anonyme en mains de trois actionnaires, à savoir mon père, Eric Maillard, un ami de longue date, Jérôme Maillard, et moimême. Vos prestations sont très variées. On peut dire que vous offrez la gamme complète de services dans votre secteur d’activité? En effet, notre stratégie repose sur la maîtrise de l’ensemble des prestations du métier: la gérance de biens, l’administration de PPE, le courtage, la promotion immobilière et l’estimation. Nos activités se concentrent en majorité sur la région glânoise, mais nous ne négligeons pas les bonnes opportunités qui nous sont offertes dans le reste du canton de Fribourg et dans la partie proche du canton de Vaud. Votre excellente connaissance du marché local, l’écoute et la transparence sont vos principaux atouts. Oui c’est exact, mais je pense que notre vision modérée à long terme et notre souci de formation continue en font également partie. Notre famille est implantée dans le district de la Glâne depuis de nombreuses générations et nous sommes socialement très actifs (comité du comptoir, comité de paroisse, comité de plusieurs sociétés locales...). Cet important engagement nous permet d’établir et de maintenir une vraie relation de confiance avec un réseau de partenaires, qui va des autorités cantonales et communales, aux entrepreneurs locaux, en passant par les banques, les assurances, les architectes, les avocats, les notaires etc... De plus, nous disposons des atouts propres aux petites entités, à savoir la proximité et la transparence. Nous avons beaucoup de contacts avec nos clients, nous les respectons et nous sommes constamment à leur écoute. Au final, nous gérons les biens de notre clientèle comme nous gérons les nôtres.

La formation continue est donc également un élément important. Pouvez-vous nous en dire plus? Notre métier implique des connaissances de plus en plus pointues dans des domaines aussi variés que le droit, la construction, la comptabilité, le marketing etc. Depuis la création de notre entreprise, nous investissons de manière continue dans les meilleures formations disponibles dans ces domaines, principalement auprès de l’USPI et du SVIT (brevet fédéral de gérant d’immeubles et brevet fédéral de promoteur immobilier). Notre responsable financière détient un brevet fédéral de spécialiste en finance et comptabilité et je suis également expert en diagnostique amiante. La formation continue est essentielle dans un monde où tout change de plus en plus rapidement, dans la mesure où elle nous permet d’être constamment au fait des dernières évolutions et toujours plus performants.

Quels sont vos derniers projets de promotion? Notre promotion principale se trouve à Billens où nous allons créer dès cet automne une quarantaine de logements variés, dans une zone de centre village. Ces logements seront destinés en partie à la location et en partie à la vente. Il s’agit d’un projet de qualité que nous menons avec des architectes locaux. Un immeuble de 12 appartements de 2,5 et 3,5 pièces verra le jour à Misery dans le courant 2017. Ces lots de PPE seront prochainement mis en vente. D’autres projets dans la Glâne sont plus ou moins avancés.

Maillard ImmoServices SA Route d’Ursy 27 CH-1678 Siviriez Tél. +41 26 656 11 11 Mobile +41 79 511 66 47 info@maillardimmo.ch www.maillardimmo.ch

251


INTERVIEW

ALBERT PAUCHARD

SYNDIC DE BELMONT-BROYE

Un bol d’air au cœur de la Basse-Broye Née en 2016 de la fusion des communes de Domdidier, Dompierre, Léchelles et Russy, la Commune de Belmont-Broye a de multiples atouts à faire valoir. Située idéalement à mi-chemin entre Lausanne et Berne, au cœur de la Basse-Broye, elle est riche en nature, mais dispose également d’une dynamique économique et démographique, ainsi que d’un patrimoine culturel non négligeable. Nous sommes allés à la rencontre de son syndic, Albert Pauchard, qui nous a fait part des enjeux à venir, ainsi que des caractéristiques de cette commune fribourgeoise.

252


Vous entamez désormais votre troisième législature en tant que syndic. Pourriez-vous revenir sur votre parcours? Il faut, tout d’abord, souligner que je suis natif d’une des anciennes communes de Belmont-Broye, à savoir Russy, qui est d’ailleurs le plus petit village. J’y habite depuis plus de 50 ans, avec quelques interruptions lors de mes études. Au plan politique, je suis rentré au Conseil communal en 2006. Puis, j’ai repris le poste de syndic en 2011. J’ai alors pleinement participé au processus de fusion entre 2011 et 2015. J’ai d’ailleurs été président du bureau de fusion, l’organe pilote de ce projet qui réunissait les syndics des quatre villages. La fusion a été accepté le 28 septembre 2014 par la population et j’ai été élu syndic de la nouvelle commune. La Commune de Belmont-Broye est alors née d’une fusion récente. Comment s’entame celle-ci et quels sont ses avantages? La Commune de Belmont-Broye est officiellement née le 1er janvier 2016. Elle est effectivement très jeune.

Nous n’avons que huit mois d’existence, mais le bilan est positif pour les nouvelles autorités. Pour le Conseil communal, comme pour l’administration et les services techniques il faut le relever, cette première partie de l’année est avant tout un travail de prise en main des dossiers et du territoire communale d’une superficie de 2600 hectares et d’une circonférence de 40 kilomètres, doublé de la gestion des affaires courantes. Cette fusion permet de réunir quatre villages autour d’un pôle régional, à savoir Domdidier. Cela permet de simplifier le travail qui se faisait déjà entre les quatre communes. Cette union offre également aux citoyens une administration plus efficace. Mais la fusion a aussi engendré des changements politiques. Avant, les communes de Dompierre, Léchelles et Russy disposaient d’une assemblée communale ouverte aux citoyens. Désormais, le travail législatif est réservé à un conseil général de 60 membres. Ainsi, les citoyens peuvent se sentir plus éloignés du lieu de décision politique, mais cela permet, en revanche, une gestion plus pointue des dossiers. A nous, autorités politiques, d’être à leur écoute et attentives à leurs remarques.

253


Quelles sont les caractéristiques socioéconomiques de la commune? Belmont-Broye, c’est aujourd’hui 5200 habitants et nous approcherons probablement les 5500 d’ici peu. Nous avons connu une forte progression démographique, du fait notamment des zones à bâtir disponibles dans les villages et du boom de la construction de ces dernières années. De plus, notre nouvelle commune est idéalement située entre Lausanne et Berne, proche d’Avenches et de Payerne. Nous disposons aussi de moyens de transports en commun attractifs avec trois gares CFF, une à Domdidier et à Dompierre sur la ligne Lausanne-Lys, l’autre à Léchelles sur la ligne FribourgYverdon-les-Bains, mais également d’une ligne bus des TPF, direction Fribourg. Sans compter bien sur une sortie autoroutière à Avenches sur l’A1, qui nous met Berne à une trentaine de minutes. Ce qui génère ainsi de l’attractivité d’autant plus que les loyers restent abordables et le cadre de vie agréable. Nous avons donc une part importante de la population qui travaille à l’extérieur de notre commune, mais, néanmoins un tissu d’entreprises qui offrent aussi une diversité d’emplois intéressants.

254

Ainsi, au plan économique, nous disposons d’une belle zone industrielle et artisanale à Domdidier dans laquelle des entreprises importantes, comme le constructeur Wago, le transporteur von Bergen ou le distributeur Aldi par exemple, se sont établies. Avec de nombreuses PME actives dans l’artisanat, l’industrie les services et même la technologie, comme l’entreprise Médistri spécialisée dans le médical, nous avons là une carte économique belle et diversifiée, à laquelle nous devons être attentifs et que nous devons soigner. Toutes ces entreprises contribuent à la richesse et l’attractivité de notre commune. Nous récoltons là les fruits d’un véritable dynamisme initié il y a plus de trente ans, qui ont permis non seulement de maintenir des places de travail dans nos villages, mais aussi d’en créer de nouvelles. Les trois autres villages sont plus ruraux. Néanmoins, Dompierre et Léchelles, avec un terrain industriel qui devrait être prochainement valorisée, disposent aussi de zones artisanales qui contribuent au développement économique de notre commune. Russy, le plus petite des entités, est un village plus agricole avec une part importante de son territoire consacrée à l’agriculture et à la forêt. Situé au


pied du massif forestier du Grand-Belmont, véritable poumon vert de notre commune, ce village constitue un peu la carte postale de Belmont-Broye. Plus globalement, on constate que c’est une véritable richesse pour notre commune d’avoir des villages de physionomies différentes qui ont conduit leur développement différemment. A nous maintenant, de savoir faire fructifier tous ses atouts. Que dire du patrimoine et de la culture? La commune dispose d’un patrimoine naturel et culturel intéressant et riche. Je relèverai avant tout l’aspect rural et campagnard bien préservé de notre territoire, qui est plaisant pour celui qui aime la balade, à pied ou à vélo, avec un réseau important de chemins pédestres et dédiés à la petite reine, à travers pré et champs. Nous accueillons même un joli tronçon de la Route du Cœur, cet itinéraire spécialement conçus pour la pratique du vélo électrique. A cela s’ajoute un massif forestier important, le Belmont qui a donné son nom à la commune. On y trouve de nombreux sentiers pédestres, places de pique-nique et chemins pour la pratique de

sports comme le VTT, la course à pied ou l’équitation, avec, de surcroît des points de vue imprenables sur les Alpes et le Jura, une flore et une faune importante à observer. Le patrimoine se concentre plutôt autour de l’architecture, avec dans chaque villages, de jolies fermes datant du XVIII et XIXe siècles, de belles bâtisses comme le château Fégely à Domdidier dont la construction remonte au XVIIe siècle, ou les résidences estivales des patriciens de Fribourg dans les trois autres villages. Eh oui, ces Messieurs de Fribourg appréciaient déjà le cadre de vie plaisant de notre commune! Enfin, on trouve trois chapelles qui sont de petites perles parlante de l’histoire religieuse: Notre-Dame-de-Compassion de style roman à Domdidier, celle baroque consacrée à sainte Anne dans le hameau de Coppet, et, enfin, celle baroque et rococo dédiée à saint Nicolas à Russy, qui contient le reliquaire de Saint-Modeste, datant du XVIIIe siècle. Au plan gastronomique, on peut également mentionner l’Auberge de la Gare de Léchelles qui dispose d’un excellent chef. La commune comprend également de nombreuses sociétés socioculturelles et ainsi d’une offre de loisirs étoffée, n’est-ce pas? Nous comptons une soixantaine de sociétés sportives et culturelles très dynamiques qui proposent effectivement des activités très variées, qui vont du skate-hockey, en passant par le foot, le ski, la lutte, la gymnastique, le tennis ou la pétanque, au chant, au théâtre et à la musique. C’est une véritable richesse pour nos villages, que nous devons soutenir. Ce sont ces sociétés avec les activités qu’ils proposent aux habitants qui font le ciment de notre commune. Quand vous pouvez compter par exemple sur trois sociétés de jeunesse particulièrement actives, qui organisent la Bénichon, deux sociétés de musique et de théâtre, ainsi que trois de chant ou deux passeport-vacances, on a le devoir de veiller à maintenir cette diversité socioculturelle, mais aussi à l’enrichir. D’ailleurs, un projet qui tient à cœur la commune sera de dynamiser l’aula du CO, un lieu idéal pour accueillir des manifestations pour toute la région sans faire bien sur concurrence à ce qui se réalise actuellement au sein des villages. 255


Quels sont les projets en cours? La fusion a pour avantage de développer des structures communes, comme l’accueil extra-scolaire par exemple. A la rentrée, cette prestation, mise en place initialement par l’association les Papillons à Léchelles, puis élargie à Dompierre et à Russy en 2014, sera proposé aux parents de Domdidier. Voilà un point concret et positif apporté par la fusion. Nous réfléchissons aussi à la création d’une crèche dont on espère une concrétisation en 2018. A Léchelles, par exemple, le projet de halle polyvalente et d’appartements protégés est en cours de réalisation. Nous inaugurons en 2017 ces nouvelles infrastructures qui seront un plus pour notre commune. Enfin, nous avons également un certain nombre de pistes de réflexion, mais rien d’officiel pour le moment, dans la mesure où cela serait prématuré de les dévoiler. Les grandes lignes seront d’ailleurs définies au Conseil communal dans le courant de l’automne. On peut néanmoins mentionner le projet de dynamiser une zone au centre de Domdidier dans le cadre de la réfection du home Les Lilas pour en faire un lieu de vie et de rencontres pouvant accueillir des appartements protégés et des espaces à caractère socioculturel. Ce sera magnifique pour Belmont-Broye si ce projet trouve sa concrétisation dans les années à venir! Plus proche, Domdidier accueillera l’an prochain le départ d’une étape du 70e Tour de Romandie. Ce sera un grand moment auquel nous allons associer la population et les entreprises de notre commune! Finalement, comment voyez-vous l’avenir de Belmont-Broye? Je souhaite que la commune s’épanouisse et poursuive son développement sur le rythme qui a contribué à l’attractivité de nos quatre villages. Cela dit, le développement ne repose pas uniquement sur l’urbanisation, mais aussi sur les services et prestations que nous pourrons mettre à disposition de la population et contribueront à renforcer l’identité de notre nouvelle commune et la qualité de vie de ses habitants. Nous devons veiller à maintenir un équilibre car Belmont-Broye doit rester avant tout une commune où il fait bon vivre en harmonie avec la nature et ses voisins et où chacun trouve sa 256

place, et puisse concrétiser ses projets. Il y a un certain nombre de défis à relever au niveau de l’aménagement du territoire et des infrastructures. Il y a aussi le souci de conserver cette richesse associative qui fait l’essence de la commune et de ses villages. Je suis confiant car nous voyons déjà germer de belles initiatives lancées par la population comme, dernièrement, le Pot d’Sel, qui propose aux habitants de Belmont-Broye d’échanger des savoirs, des biens, des services. Cela démontre que les Belmontois ont pris leur destin en main!

Commune de Belmont-Broye

Pré-de-la-Cour 4 • Case postale 35 CH-1564 Domdidier Tél. +41 26 672 33 33 • Fax +41 26 672 33 39 administration@belmont-broye.ch www.belmont-broye.ch


LN ARCHITECTURE INTÉRIEUR – DÉCORATION

Créer votre intérieur à votre image Fondé en juin 2016, par Laurence Nicoletta, ce jeune bureau d’architecture d’intérieur est basé à Domdidier. Active sur tout le canton fribourgeois, Laurence Nicoletta est une jeune entrepreneuse qui démarre son activité. Avec déjà plusieurs projets en cours, elle propose des concepts alliant ambiance contemporaine et design, authenticité et harmonie.

258


Une architecte qualifiée et compétente Diplômée en architecture d’intérieur depuis 2006, Laurence Nicoletta, n’a cessé de parfaire son art et ses compétences dans le but d’ouvrir sa propre structure. Après avoir obtenu son diplôme, elle a travaillé pour plusieurs entreprises, notamment dans le domaine des rideaux et stores. Elle fait désormais le choix de se consacrer entièrement à sa passion pour le monde architecturale en créant sa propre structure: Lnarchi. Elle offre une nouvelle vision de l’architecture d’intérieur et met à disposition de ses clients sa créativité.

Vue d’un séjour en 3D

Un seul interlocuteur pour votre projet Laurence Nicoletta est votre seule interlocutrice, de la première esquisse jusqu’à la remise de clés. Elle s’occupe de la direction des travaux mais aussi du choix des différents professionnels dont elle aura besoin pour mener à bien le projet. Elle met un point d’honneur à établir une relation de confiance avec tous ses clients afin de leur apporter le soutien et les conseils adaptés à leur besoin. Une vision de l’architecture contemporaine Lnarchi propose une approche contemporaine et moderne avec une fibre artistique importante. Chaque projet conçu par Laurence Nicoletta est unique et répond à vos besoins et envies jusqu’à l’intégration de détails personnalisés. Son objectif principal est de trouver le projet d’intérieur qui correspondra au mode de vie de son client dans lequel le mandataire se retrouve et sent bien. Pour elle, le plus important est d’offrir un concept novateur qui associe harmonie, authenticité et design. Des outils performants Dessin en 3D, matériaux de qualité, partenariats avec des fournisseurs exclusifs, cette architecte d’intérieur met l’accent sur la qualité et la nouveauté des concepts qu’elle propose. Elle n’hésite pas à associé différents genres comme le moderne et le vintage pour apporter un style personnalisé. Les couleurs sont aussi à l’honneur et très présentes dans chacun de ses projets, en effet, elle est capable de trouver les bonnes associations pour faire de votre lieu de vie, un havre de paix.

Création d’une verrière

Vue d’une salle à manger en 3D

Des prestations de qualité: • Coaching déco • Relooking de votre intérieur • Réalisation de plan et de vue en 3D • Rénovation • Rideaux et stores

LN Architecture Intérieur – Décoration Tél. +41 78 879 98 31 nicolettalaurence@gmail.com www.lnarchi.com

259


LE CHÂTEAU DE LUCENS

Un lieu unique pour vos événements Facilement accessible, à vingt minutes de Lausanne et à une heure de Genève, Le Château de Lucens propose un concept unique dans un cadre d’exception pour tous les événements festifs et professionnels. La privatisation de ce domaine, datant du début du XIIe siècle, permet d’organiser toutes sortes d’événements dans la plus grande discrétion, tout en bénéficiant d’un cadre au charme atypique et de prestations de grande qualité.

260


Un lieu chargé d’histoire Construit sur le plan d’un palais fortifié par les évêques de Lausanne, l’origine de ce château remonte au début XIIe siècle, avec des ajouts plus tardifs des XVe et XVIe, d’où notamment sa configuration en deux parties distinctes: le château gothique et le château bernois.

Détruit et brûlé à plusieurs reprises, reconstruit par l’évêque de Lausanne, Guillaume de Champvent, le Château de Lucens était un point stratégique pour la défense du territoire épiscopal. Après la conquête du pays de Vaud par les bernois (1536), le château devint la résidence principale des baillis de Moudon, qui l’agrandirent pour en faire une habitation confortable. Exerçant un contrôle sur toute la frontière fribourgeoise, son importance demeurera essentielle jusqu’à la révolution vaudoise (1798). Vendu par l’Etat de Vaud au début de 19e siècle, il passe entre les mains d’une succession de propriétaires privés, parmi lesquels figure notamment Adrian Conan Doyle, fils du célèbre écrivain Arthur Conan Doyle. Aujourd’hui, le Château appartient à deux propriétaires privés amoureux de la région et de son histoire. Un cadre d’exception pour les événements festifs et professionnels Le domaine dispose de nombreux espaces, intérieurs et extérieurs,avec une capacité d’accueil allant de 12 à 200 personnes. Offrant un cadre propice à la réflexion et à la créativité, le Château de Lucens est un lieu idéal pour l’organisation de séminaires, conférences, repas d’affaires, fêtes de fin d’année, teambuilding events etc. Qu’il s’agisse de la Salle de Justice, de la grande Cave Sherlock Holmes ou de divers salons pour Salles de sous-commissions, le Château de Lucens propose de nombreuses pièces de caractère dotées de toutes les commodités techniques nécessaires aux entreprises. Celle-ci pouvant disposer également d’un service hébergement, d’un choix de service traiteur ainsi que d’un parking privé. Qui plus est, les nombreux loisirs disponibles sur place ou aux alentours font du Château de Lucens une destination parfaite pour l’organisation d’événements professionnels. Avec son jardin fleuri et ses salles au cachet enchanteur, le Château de Lucens est également l’endroit rêvé pour célébrer un mariage ou organiser et rendre inoubliable banquets, baptêmes, anniversaires, etc. Proposants des packages complets pour chaque événement et en relation avec les meilleurs traiteurs et fleuristes de la région, l’équipe du château de Lucens met tous ses savoirs et savoir-faire au service de ses clients pour faire d’un jour important, un véritable rêve. 261


200 places de conférences 80 places séminaires 120 places de repas assises 200 places d’apéritif debout Des événements sur-mesure Au-delà de son cadre d’exception, le Château de Lucens peut se vanter d’être l’un des rares établissements de sa catégorie à proposer l’organisation d’événements sur-mesure. Mettant les attentes et besoins de ses clients au centre de sa réflexion, l’équipe du Château déploie ses compétences organisationnelles et sa créativité afin de proposer des idées personnalisées, inédites et surprenantes. Son approche dans l’organisation d’événements s’appuie notamment sur une grande expérience, un sens de l’écoute et une disponibilité lui permettant de conseiller et d’aiguiller les clients vers les meilleures solutions. Un service personnalisé auquel s’ajoute l’atout majeur du Château de Lucens: son exclusivité. Un seul événement est organisé à la fois, ce qui permet aux locataires de ne pas à avoir à partager les lieux. Ces derniers bénéficiant, en outre, d’une visite guidée du domaine. Un privilège quand on sait que le Château n’ouvre pas ses portes aux visiteurs.

262


Un hébergement tout confort Avec 31 chambres doubles alliant le charme d’antan au confort contemporain, le Château de Lucens offre de nombreuses possibilités de logement pour une soixantaine de personnes. Datant du XIXe, siècle, La Ferme du Château, annexe entièrement rénovée et inaugurée en septembre 2014, offre 21 chambres spacieuses et élégantes avec vue sur le château ou sur le paisible village de Lucens. Tout confort, elles disposent notamment d’une connexion Wi-Fi, d’un écran plat, d’un espace bureau et de salle de bain modernes. A La Dépendance, 8 chambres charmeront le visiteur par leur ambiance de sérénité. Situées au cœur même du château, à côté de La Ferme du Château, elles sont en parfaite harmonie avec le confort actuel. Une piscine privative et un grand salon permettent l’organisation de moments conviviaux, tels que des cocktails ou des brunchs. Quant au Châlet Bernois, il offre un cadre au charme pittoresque, chaleureux et boisé propice à la détente.

Photos: © Luca Delachaux

Le Château de Lucens

Rue du Château • CH-1522 Lucens Château +41 21 906 80 32 • Fax + 41 21 906 60 49 Evènementiel +41 021 906 60 40 Hébergement +41 021 906 64 44 info@chateaudelucens.ch • www.chateaudelucens.ch

263


INTERVIEW

CHRISTIAN BRECHBÜHL SYNDIC DE MORAT

Une ville riche en patrimoine et en culture Ville médiévale de 6500 habitants, Morat est une commune fribourgeoise aux nombreux atouts. Connue pour sa fameuse bataille contre Charles le Téméraire, mais aussi pour sa situation idyllique au bord du lac de Morat, elle compte également une vraie richesse culturelle et une prospérité économique. Depuis le 1er janvier 2016, la ville a fusionné avec quatre villages et compte désormais près de 8000 habitants. Rencontre avec son syndic, Christian Brechbühl, qui nous fait part des dernières actualités.

264


Vous êtes devenu syndic de la Ville de Morat en 2011. Quel est votre rôle? Je tiens tout d’abord à dire que si je me suis engagé pour la politique, c’est parce que j’aime ma ville et je tiens à maintenir la qualité de vie qui y règne. Concernant mon rôle, je suis un membre du conseil communal comme tous les autres élus. Mais un de mes rôles principaux est de représenter la commune dans les différentes manifestations. Morat étant une ville touristique comptant de nombreux événements, cela demande un important investissement en temps et en présence de ma part, ce que je fais toujours avec grand plaisir. Comment décririez-vous les Moratois? Les Moratois sont fiers de leur patrimoine et de leur histoire. Ce sont des personnes ouvertes, chaleureuses et amicales. Ils sont conscients de leur qualité de vie, ceci en toute modestie. Ils savent prendre soin de leur ville et apprécier le bien être qui la caractérise.

Le bilinguisme est une des particularités de Morat. C’est un atout n’est-ce pas? Morat n’est en effet pas une commune bilingue par la loi, mais par tradition. Nous sommes fiers de ce bilinguisme que nous tenons à entretenir. Ce sont en effet deux cultures qui se rejoignent. 75% des citoyens sont de langue suisse allemande et 25% de langue francophone. Chacun s’adapte à la langue de l’autre et se respecte. A l’école, chaque Moratois choisit la langue dans laquelle il souhaite suivre sa scolarité. Etant donné que nous sommes situés entre des villes romandes et suisse-allemandes, c’est un vrai avantage dans la mesure où chacun a la possibilité de chercher un emploi où il le souhaite.

Depuis le 1er janvier 2016, Morat a fusionné avec quatre autres communes. Quels sont les enjeux? Depuis janvier 2016, Morat a fusionné avec les villages de Courlevon, Jeuss, Lurtigen et Salvenach. Nous sommes ainsi passés de 6500 habitants à 8000 habitants. Nous avons regroupé l’administration communale à Morat. Le Conseil communal est composé du syndic de Morat, de quatre conseillères/conseillers communaux de Morat et de deux conseillères/conseillers communaux qui représentent les quatres communes ayant fusionné avec la commune de Morat. L’assermentation des nouveaux élus a eu lieu en décembre 2015. Cette fusion va permettre de renforcer le poids politique de la région au niveau cantonal, mais aussi de professionnaliser la politique. C’est donc un vrai pas dans le renforcement de notre région, ce d’autant plus qu’il y a une très bonne adhésion de la population. Lors de l’Assemblée du Conseil général du mois d’avril, nous avons présenté les comptes des communes qui sont tous excellents. Désormais, il va falloir une ou deux années pour adapter et mettre aux normes l’ensemble des règlements et je reste très confiant en l’avenir de cette fusion.

265


Une nouvelle zone industrielle cantonale est en voie de se construire dans votre district, n’est-ce pas? Tout à fait. La zone industrielle de Löwenberg, largement soutenue par le Canton, voit progressivement le jour. Ce projet a été lancé il y a plus d’une année. C’est un élément important dans le cadre du développement de notre district. Il permettra de participer largement à l’accroissement de nos emplois. En janvier 2016, Morat a connu son premier Festival des Lumières. Aura-t-il lieu également l’année prochaine? Ce festival organisé par Morat Tourisme, et soutenu par la commune, s’est déroulé durant 10 jours. Ce fut un événement spectaculaire qui a connu un grand succès. 80 000 spectateurs y ont participé, alors que l’on prévoyait entre 30 000 et 50 000 personnes. Il se déroulera l’année prochaine du 11 au 22 janvier 2017. Morat regorge de nombreux événements culturels, n’est-ce pas? Nous avons effectivement un très grand nombre d’activités culturelles tout au long de l’année. Notre agenda est bien rempli dans ce domaine. Il y a de très nombreuses activités sportives, mais aussi des événements musicaux clefs, comme Stars of Sound au mois de Juin, ainsi que le Murten Classics. Nous recevons continuellement de nombreuses demandes pour de nouvelles activités. Il est malheureusement difficile de répondre à toutes favorablement et nous tentons de trouver une bonne balance. 266


Finalement, quelles sont les dernières actualités politiques? Notre réception de l’administration communale ne répondait plus aux besoins suite à la fusion avec les autres communes. Nous avons trouvé de nouveaux locaux en face de l’hôtel de ville avec une surface adéquate. L’inauguration a eu lieu au début de cette année. Nous avons ouvert en mai 2016 la nouvelle Bibliothèque - Ludothèque de Morat dans l’ancien abattoir qui a fait l’objet d’une magnifique rénovation. Ce lieu est devenu un vrai bijou. Concernant les objectifs à venir, ceux-ci seront définis au début de la nouvelle législature, d’ici la fin de l’année 2016.

267


EXPO 3

Le plus vaste showroom de carrelages dans la région moratoise! EXPO 3 est un showroom de 400 m2 unique dans la région de Morat. On y trouve un vaste choix de carrelages dernier cri, mais aussi de laminés, de PVC et de parquets. A l’origine de ce lieu innovant: Philippe Brechbühler, un professionnel du bâtiment depuis de nombreuses années, fondateur de la société MIB Brechbühler Sàrl, qui se positionne désormais comme un fournisseur hors pair. Grâce à son savoir-faire pointu, il reçoit chaque client sur rendez-vous afin de lui offrir un service personnalisé. Interview.

272


Vous avez récemment créé EXPO 3. C’est un lieu unique dans la région, n’est-ce pas? En effet, le but d’EXPO 3 est de proposer une gamme particulièrement variée et innovante de carrelages, mais aussi de revêtements de sol, dans un lieu d’exposition lumineux. Il s’agit d’une offre unique dans la région en terme de choix et de types de produits. Le showroom est ouvert à tous types de clients. Quels services leur proposez-vous? EXPO 3 est effectivement ouvert à toutes les personnes menant un projet de construction ou de rénovation d’une habitation ou d’une surface commerciale, tels que les architectes, les carreleurs, les décorateurs, les designers, les paysagistes, les promoteurs immobiliers, mais également les particuliers. Il est ouvert en horaire fixe le lundi, mercredi et vendredi de 14 h à 18 h et le samedi matin de 9 h à 12 h. Nous suggérons à notre clientèle de prendre rendez-vous afin de leur offrir un conseil personnalisé et au plus près de leurs besoins. Etant du métier depuis de nombreuses années, je suis à même de garantir de leur offrir des services adaptés. Un autre élément essentiel est la qualité de nos produits en vente directe, et donc à des conditions particulièrement intéressantes. Vous disposez d’une gamme de plus de 500 échantillons et de milliers de références. Quels types de produits peut-on trouver? Parmi les 500 échantillons que l’on peut trouver à EXPO 3, nous proposons une gamme étoffée et diversifiée de carreaux céramiques et de faïence: mosaïques en pâte de verre ou terre cuite; carreaux effet béton ciré, pierre naturelle, métal, ou bois; carreaux ciment ou imitation ciment; dalles de terrasse et de jardin céramique, etc. Notre salle d’exposition est organisée afin que chaque produit puisse être mis en valeur, soit sous forme d’espace avec du mobilier de salle de bains, soit sur des présentoirs. Parallèlement nous proposons un choix de laminés, de PVC et de parquets. Nous disposons aussi d’une offre de stores d’intérieur de tous types.

Le carrelage habille une maison et lui offre une âme, n’est-ce pas? Il est vrai que le carrelage offre une âme à une maison et détermine l’ambiance que l’on souhaite donner à chaque pièce, à l’intérieur comme à l’extérieur, pour les sols et les murs. C’est pourquoi nous offrons une palette élargie de coloris, de formats et de style. Du classique au fantaisiste, du rustique au design épuré, du rétro au contemporain ou encore du 3D, il y en a pour toutes les envies et tous les goûts. Nous disposons d’une gamme importante de carrelages imitation parquets qui offrent

un effet pour le moins authentique et qui sont également très appréciés pour les terrasses extérieures. Les carrelages grands formats (dès 60 x 60 cm) et très grand format (120 x 240 cm par exemple), pour un esprit contemporain, qui apportent une sensation d’espace et de volume à une pièce et conviennent également à de petits espaces. Les carreaux ciment amènent une ambiance vintage colorée et tout à fait tendance. Quant à la mosaïque, pour un effet graphique et lumineux, elle peut être posée sur une surface entière ou sous forme de frise, dans une salle de bains ou à la cuisine et même en tête de lit dans une chambre à coucher. Votre objectif: proposer des produits à la pointe de l’innovation. Comment voyez-vous EXPO 3 évoluer? Nous renouvelons constamment nos produits et sélectionnons avec soin ceux d’actualité et de qualité, grâce à notre réseau de fournisseurs européens. Aujourd’hui, notre projet a pris forme et nous nous réjouissons d’accueillir notre clientèle. Il s’agit désormais de travailler notre visibilité, et pour ce faire de développer le marketing et la communication. Nous avons également de l’espace disponible pour agrandir le showroom.

Länggasse 13 • CH-3280 Murten-Morat Tél. +41 26 670 33 03 • Fax +41 26 670 03 17 mail@expo3.ch • www.expo3.ch

273


WINKELMANN ARCHITEKTEN

Une architecture à l’identité forte Offrir à chaque ouvrage une identité forte grâce à la recherche de solutions novatrices et de matériaux cohérents, telle est la philosophie de Winkelmann Architekten. Fondé en 1994 à Morat par Jürg Winkelmann, ce bureau d’architecte est à l’origine de réalisations très variées toutes liées par élément commun: prendre le temps et la patience de permettre à chaque projet d’avoir une âme propre. Mêlant finement le traditionnel au contemporain, tout en prenant en compte les aspects environnementaux et économiques, il est à l’origine de réalisations particulièrement marquantes dans la région.

Hôpital de Meyriez / Morat

274

Jedem Gebäude eine eigene starke Identität geben aufgrund einer angemessenen Materialisierung und mit Einsatz von innovativen Lösungsvorschlägen – dies ist die Philosophie von Winkelmann Architekten in Murten. Gegründet im Jahre 1994 durch Jürg Winkelmann erarbeitet das Architekturbüro die Projekte mit Geduld und Neugierde um ihnen je eine spezifische Seele zu geben. Dank der Verschmelzung zwischen Tradition und Gegenwart entstehen unter Berücksichtigung der Aufgabenstellung und der Bedürfnisse der Bauherrschaft, sowie der wirtschaftlichen und ökologischen Bedingungen markante Bauten in der Region.


Immeuble d’habitation à Lutry

Hôpital de Morat – La fonctionnalité et l’esthétique au service du bien-être Inauguré en mars 2016, cet ouvrage a pour le moins largement marqué les esprits dans la région de Morat. Ce projet s’élevant à un montant de Frs 55,5 millions a consisté à un agrandissement du bâtiment actuel et la réalisation d’une nouvelle construction. L’équipe de Winkelmann Architekten en collaboration avec Burckhardt+Partner ont travaillé de façon pointue sur la conception et la recherche de matériaux. La surface initiale a été doublée et les flux ainsi que l’organisation des accès ont été améliorés. Le nouveau bâtiment a été conçu de façon très contemporaine, en métal avec de grandes baies vitrées. Un grand parc a été créé à la place du béton, afin d’unir le bâtiment à son environnement. Un atout pour les visiteurs et les patients. En effet, le bureau a tenté de reprendre la typologie d’un hôtel pour offrir une atmosphère agréable. De plus, afin de faciliter l’orientation des patients, l’idée d’un grand huit a été créé avec des matériaux naturels comme le bois notamment. Le tout permet également d’avoir une vue imprenable sur le lac, le paysage alentour et la vieille ville. Un projet de grande qualité pour lequel les délais et le budget ont été respectés. Maison individuelle à Morat

Immeuble d’habitation à Lutry – Une conception proche de celle d’une villa Réalisé par Winkelmann Architekten entre 2012 et 2014, cet immeuble d’habitation a été conçu de manière à ressembler à une maison, afin de l’intégrer au mieux sur ce site entouré de villas. Composé de sept appartements, dont trois au rez-de-chaussée et quatre au premier étage, celui-ci a été coupé en différentes hauteurs afin d’offrir un sentiment de grands espace et une belle luminosité. Ainsi, au niveau de l’étage, l’équipe a joué sur la toiture. De plus, un dénivellement a été conçu entre la cuisine et le salon, permettant d’avoir une hauteur sous plafond allant de 2,7 mètres à 3,3 mètres. Ainsi, la hauteur du bâtiment a pu être réduite grâce à sa coupe. Un résultat pour le moins original et contemporain qui se fond parfaitement dans son environnement. Maison individuelle à Morat – Un travail d’espace et de luminosité Winkelmann Architekten est également à l’origine d’une maison individuelle bien particulière, en forme de cube, réalisée à Morat entre 2007 et 2008. Conçue sur trois étages, dont un sous-sol, elle comprend une grande terrasse à l’étage avec une toiture cabriolée vitrée qui se ferme et s’ouvre. Orientée nord, ce système permet de garantir le soleil tout au long de la journée. Les chambres sont situées au rez-de-chaussée, le salon et la cuisine à l’étage pour offrir une superbe vue sur le lac. Autre élément singulier: le coin à manger comprend une fenêtre coulissante qui s’intègre dans la façade permettant ainsi de se sentir comme sur un balcon. Un ouvrage exceptionnel à l’identité bien marquée.

Winkelmann Architekten AG

Hôpital de Meyriez / Morat

dipl. Architekten ETH SIA FSAI Bernstrasse 8 • CH-3280 Morat Tél. +41 26 672 28 28 • Fax +41 28 672 28 29 info@winkelmann.ch • www.winkelmann.ch

275


SÉRIE LIMITÉE DE 225 PIÈCES LAUREATO, BOÎTIER ACIER, 41 MM


Calibre GP 3300 Heures, minutes, seconde centrale et date


Revêtements de sols · Tapis · Parquets Décoration d’intérieur · Rideaux · Stores

Fribourg · Lausanne · Genève www.hkm.ch


SANTÉ À FRIBOURG

Une offre hospitalière à la pointe Fribourg a à cœur d’apporter des soins de qualité à l’ensemble de ses habitants. L’article 68 de la constitution du canton, dont la nouvelle version a été adoptée en 2004, déclare à ce titre que «l’Etat s’emploie à la promotion de la santé et veille à ce que toute personne ait accès à des soins de qualité égale». Une mission qui passe par de nombreux investissements pour moderniser les hôpitaux et l’alliance des établissements publics et privés, toujours dans le but de garantir une offre de soins complète et efficace.

Hôpital Daler

279


L’hôpital fribourgeois (HFR): 5 sites pour une offre complète Dans le canton de Fribourg, l’offre hospitalière publique se concentre principalement autour de l’hôpital fribourgeois (HFR), qui couvre les besoins de la population sur 5 sites: l’HFR Billens, l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal, l’HFR Meyriez-Murten, l’HFR Riaz et l’HFR Tafers. Un habitant sur trois a eu recours en 2015 aux services de l’HFR, qui a accueilli près de 100 000 patients distincts. Au total, près de 3300 collaboratrices et collaborateurs veillent au bien-être des Fribourgeois au quotidien. Afin de garantir un accueil et une prise en charge de qualité à tous ses patients, l’HFR investit chaque année plusieurs millions de francs dans des projets d’infrastructures. Parmi les derniers travaux en date, la rénovation de la maternité et de la pharmacie hospitalière, à Fribourg. Sans oublier un HFR Meyriez-Murten entièrement rénové et agrandi, qui a rouvert ses portes au public en avril 2016. L’offre médicale a par ailleurs été considérablement étendue pour répondre encore mieux aux besoins du public. De nouvelles consultations en cardiologie et en pédiatrie ont notamment été ouvertes, tandis qu’un centre du cancer du sein a été mis en place en coopération avec l’Hôpital Daler. Côté urgences, du nouveau également: le service mobile d’urgence et de réanimation (SMUR) a été lancé en juillet 2015. Aujourd’hui, ce service intervient près de deux fois par jour en moyenne.

HFR Meyriez-Murten © Charly Rappo

Maternité HFR © Charly Rappo

280


Physiothérapie HFR © Charly Rappo

Pédiatrie intégrative HFR © Charly Rappo

Autre innovation de taille: l’HFR a inauguré en septembre 2016 le premier centre de pédiatrie intégrative de Suisse, à l’intention des enfants et adolescents. Alliant médecine conventionnelle et médecine complémentaire, qui considère l’être humain dans sa totalité – physique, psychique, spirituelle et vitale – cette approche innovante vise à favoriser les forces d’autoguérison chez les jeunes patients. Situé depuis 1972 sur la colline de Bertigny, à proximité du centre-ville, l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal est le plus grand établissement de l’hôpital fribourgeois. A lui seul, le site de Fribourg emploie 1700 professionnels de la santé et dispose de quelque 300 lits pouvant accueillir des patients en continu. Son service d’urgences, comme sur les sites de Riaz et de Tafers, fonctionne 24 heures sur 24. Une permanence médicale existe en outre sur le site de Meyriez-Murten. Pour continuer d’accompagner l’expansion de l’offre de santé dans le canton, il faut bien évidemment recruter de nouveaux médecins. Or, le canton et la Suisse, plus généralement, en manquent cruellement et sont souvent contraints d’aller chercher ailleurs des professionnels qualifiés. En moyenne, un tiers des médecins qui exercent dans le pays ont été formés ailleurs. Pour pallier cette dépendance vis-à-vis de l’étranger, le gouvernement suisse a annoncé qu’il injecterait 100 millions de francs dans le système de formation médicale entre 2017 et 2020. A Fribourg, un master en médecine devrait être lancé à partir de 2019 par l’Université de Fribourg et l’HFR, en complément du Bachelor déjà existant. Ce nouveau programme s’ajoute à une large offre de formation dispensée via l’HFR. 281


L’importante offre des établissements privés Afin de compléter l’offre hospitalière, plusieurs hôpitaux et cliniques privés existent dans le canton. Parmi les établissements les plus importants se trouve l’Hôpital Daler de Fribourg. Fondé en 1917 par la Paroisse réformée de Fribourg sur exécution du testament du commerçant et banquier Jules Daler, cet hôpital centenaire est accessible à tous les patients sans distinction de classe d’assurance. Depuis ces débuts, l’établissement met en avant son bilinguisme français-allemand, qui lui permet d’accueillir dans les meilleures conditions tout Fribourgeois, qu’il soit francophone ou germanophone. D’ailleurs, une enquête systématique est menée depuis avril 2016 auprès des patients germanophones pour connaître leur perception de la qualité linguistique du personnel hospitalier. Avec plus de 320 collaborateurs et quelque 80 médecins accrédités, cette clinique privée pluridisciplinaire peut intervenir dans de nombreux domaines: chirurgies générale, viscérale et de l’obésité, urologie, gynécologie et obstétrique, orthopédie, chirurgie esthétique et de la main, médecine interne, oncologie, infectiologie et endocrinologie.

Hôpital Daler

282

Hôpital Daler


Clinique Générale Ste-Anne

La Clinique Générale Ste-Anne compte également parmi les établissements de santé qui comptent à Fribourg. Fondée en 1905, cette clinique privée dispose de plusieurs spécialités allant de la chirurgie générale à la gynécologie en passant par la traumatologie ou encore la neurochirurgie. Doté d’infrastructures médico-techniques de pointe avec 4 salles d’opération dernière génération et une salle de réveil ultra-moderne, cet établissement peut également s’appuyer sur un groupe solide, Swiss Medical Network. Celui-ci regroupe près de 16 cliniques en Suisse et travaille avec plus de 1250 médecins et 2750 collaborateurs.

Urgences HFR © Charly Rappo

283


LEADER TOP FITNESS

Savoir-faire et écoute au service de votre forme 1100 m² et une centaine de machines à la pointe de la technologie au service de votre forme: le décor du Leader Top Fitness est à l’image de son équipe: performant et accueillant. Ouvert 24 heures sur 24, le centre propose une large palette de cours collectifs spécialisés, un espace cardio-vasculaire, un espace musculation, un espace détente et bien-être ainsi qu’une garderie. Plusieurs types d’abonnements existent et permettent l’accès ponctuel dans 20 centres répartis sur Fribourg, Neuchâtel, Jura, Berne, Valais, Vaud, Genève. Accueillis avec le sourire, Alain Amherd, directeur du Leader Top Fitness, nous présente son établissement.

284


Pouvez-vous revenir sur l’origine du Leader Top Fitness? Le Leader Top Fitness fête ses 30 ans en 2015. Je l’ai repris il y a une dizaine d’années avec pour objectif de l’agrandir et de le moderniser afin d’en faire une référence sur Fribourg. A force d’investissements et de patience, je peux aujourd’hui être fier de dire que le Leader Top Fitness fait partie des centres les plus réputés de Fribourg. Quelles sont les différentes prestations proposées? Nous avons tout d’abord un vaste choix de cours collectifs sur plus de 150 m². Une salle agréable et lumineuse où règne la bonne ambiance. Dans la partie espace fitness cardio-vasculaire, 28 postes permettent à nos clients de travailler leur cœur et de développer leur endurance. Le centre comporte également une partie musculation avec une grande diversité de machine et poids libres, pour un travail complet du corps. Nous proposons, en outre, des programmes personnalisés, du coaching ainsi que des conseils en nutrition. Dans l’espace Wellness, nos clients peuvent profiter de se relaxer avant ou après l’effort, avec un sauna, un bain de vapeur et une salle de repos à l’ambiance «détente». Un espace où hommes et femmes sont séparés. Le centre dispose également d’un Solarium Megasun pour avoir bonne mine toute l’année, tout en bénéficiant des bienfaits pour la santé de la vitamine D. Au niveau de l’infrastructure, nous disposons d’une garderie pour les plus petits avec personnel au bénéfice d’un diplôme de la petite enfance, d’un bar gratuit avec boissons 5 arômes ainsi que d’un grand parking gratuit pendant une heure et demi.

En quoi vous démarquez-vous des autres Fitness? Tout d’abord, l’ouverture permanente du centre qui permet l’accès 7 jours sur 7, 24 heures sur 24, connait un grand succès. Nos cours collectifs sont dispensés via un écran géant lorsque la réception est fermée. Ensuite, nous proposons un programme personnalisé Tactile Trainer qui est envoyé sur le smartphone du client pour qu’il puisse le consulter directement sur son écran et faire les exercices appropriés. Sans compter sur le Simply Belt, une ceinture et un short de mesure pour un entrainement ciblé et optimal. Pour la diététique et le coaching, nous utilisons Zone Vital et Jawon Medical X-Contact, deux programmes très élaborés et précis. Enfin, l’Aquamassage est un appareil qui masse grâce à des jets d’eau tout en permettant au client de rester habillé. 285


Les notions d’écoute et de conseil sont importantes pour vous. Comment se traduisent-elles au quotidien? Assurer un service de qualité sans un personnel qualifié serait impossible. Notre Fitness emploie des monitrices et des moniteurs internationaux diplômés spécialisés dans leurs domaines. Nous pouvons également compter sur un personnel encadrant formé, notamment des apprentis sur le point d’obtenir leur CFC d’assistant en promotion de l’activité physique et de la santé. Une toute nouvelle formation reconnue au niveau fédéral axée sur la maîtrise des machines mais aussi du corps de manière à prévenir les accidents ou blessures. Un gage de qualité supplémentaire pour nos clients qui peuvent évoluer dans le fitness en toute sécurité.

Contrairement aux grandes chaînes ou aux fitness Low cost, le Leader Top Fitness est un fitness familial, où les notions d’écoute et de conseil sont non seulement primordiales mais tout simplement naturelles. Nous sommes présents et disponibles pour nos clients. Il est essentiel pour moi qu’ils se sentent à l’aise et en confiance. Notre équipe est passionnée par son métier et transmet des valeurs sportives à notre clientèle, telles que la persévérance, le travail et l’écoute de son corps, le tout en musique et dans la bonne humeur! 286


Quels types de clients fréquentent votre établissement? Notre centre accueille en moyenne 1300 membres par an avec une clientèle qui peut aller jusqu’à 80 ans! Notre offre est adaptée à tous les âges et à tous les besoins avec différents types d’abonnements. La plupart de nos clients recherchent la perte de poids, le bien-être et le renforcement musculaire. Quant aux jeunes de plus en plus nombreux à fréquenter la salle, et qui plus est, régulièrement, ils viennent avant tout pour sculpter leur corps. Des adeptes du fitness et de la musculation qui représentent la clientèle du futur. Des nouveautés chez Leader Top Fitness? Nous avons modernisé tout notre centre dernièrement et investi dans du matériel haut de gamme qui convient tout autant à «Monsieur et Madame tout le monde» qu’aux athlètes confirmés qui souhaitent développer leurs performances. A commencer par nos appareils cardiovasculaires qui permettent d’accéder à internet ou regarder des programmes TV durant l’entraînement. La machine FitVibe vient compléter notre offre. Nous avons également mis en place une salle de musculation basée sur le poids libre avec des machines de dernière génération. Pour terminer, l’espace Wellness ainsi que les vestiaires sont entièrement refaits à neuf. Une kinésithérapeute y proposera d’ici la fin de l’année des massages. Concernant la sécurité, elle a été grandement renforcée avec la pose de caméras supplémentaires sur toute la surface du centre et l’installation d’un contrôle d’accès biométrique à l’entrée du vestiaire femme.

Leader Top Fitness

Route du Château d’Affry 6 • CH-1762 Givisiez Tél. +41 26 466 36 66 www.leadertopfitness.ch

287


ÉDUCATION

L’éducation et la formation dans le canton Entre instruction publique et privée, du primaire au tertiaire, un grand nombre d’établissements accompagnent les enfants et jeunes adultes jusqu’à l’étape supérieure dans le canton de Fribourg. Ici comme partout en Suisse, le degré tertiaire de l’éducation déploie toute une palette de formations possibles, théoriques mais aussi pratiques. Le but: donner toutes les clés aux jeunes pour une entrée efficace sur le marché du travail.

Université de Fribourg © Aldo Ellena

288


L’enseignement religieux Pour les parents souhaitant dispenser une éducation religieuse à leurs enfants, plusieurs établissements privés existent dans le canton. A l’Ecole Saint-Nicolas de Fribourg, par exemple, les élèves de 4 à 12 ans peuvent suivre une formation solide utilisant des méthodes d’apprentissage classiques, «éclairée par les valeurs chrétiennes». Histoire, calcul mental, lecture et écriture, sciences naturelles… Tous les fondamentaux sont enseignés, y compris l’anglais dès la 3e primaire et le latin en 6e primaire. www.saint-nicolas.ch Le degré secondaire A la fin du primaire, les enfants généralement alors âgés de 12-13 ans, rejoignent le degré secondaire. Divisé en deux grandes familles, le secondaire I (obligatoire et d’une durée de trois ans) et le secondaire II (post obligatoire), ce degré vise à approfondir les connaissances, finir de consolider les fondamentaux acquis lors des cycles précédents et surtout à orienter convenablement chaque élève vers la filière professionnelle et/ou de formation générale la plus adaptée à chacun. Ecole St Nicolas © Martine Wolhauser

De l’école enfantine au primaire L’école obligatoire débute dès l’âge de 4 ans avec l’école enfantine et prend fin minimum à l’âge de 15 ans. Pour les plus petits, l’éducation consiste principalement à apprendre à s’insérer dans la vie sociale et à s’exprimer correctement via toutes sortes d’exercices éducatifs. A l’école primaire, la formation porte essentiellement sur l’apprentissage de la lecture, de l’écriture, des langues et des mathématiques, tout en ne mettant bien évidemment pas de côté les activités créatives et sportives. Dans le canton de Fribourg, l’instruction publique et privée cohabitent pour offrir un grand choix de possibilités aux parents et à leurs enfants, dont voici quelques exemples.

Ecole secondaire Ste-Ursule Etablissement fondé en 1634 par les sœurs de SteUrsule, l’école secondaire éponyme souhaite continuer de véhiculer les valeurs humanistes et chrétiennes de ses mères-fondatrices à travers un enseignement qualifié et soucieux du bon développement de chaque élève. Située au cœur de Fribourg, l’école secondaire Ste-Ursule dispense le programme officiel du Cycle d’orientation du canton de Fribourg (CO), conformément aux exigences de la Direction de l’Instruction Publique, de la Culture et du Sport. L’une des originalités de cette école: sont réunis dans une même classe les élèves de section générale et prégymnasial, dans le but de favoriser pour chacun une orientation de qualité. www.ecole.ste-ursule.org

Ecole Libre Publique de Fribourg Aujourd’hui scindée en deux parties, l’une francophone et l’autre alémanique et devenue école régionale pour les communes de l’agglomération fribourgeoise, l’école Libre Publique de Fribourg existe depuis 1836. Ici, l’accent est particulièrement mis sur l’apprentissage de l’allemand, deuxième langue officielle du canton. Et ce, dès le plus jeune âge: les élèves de l’école enfantine sont très tôt mis en contact avec cette langue afin d’en acquérir les bases, qui seront ensuite approfondies dans le primaire. www.elpf.ch Ecole Montessori Réputée pour son enseignement atypique basé sur l’autonomie de l’enfant, l’association Montessori dispose d’un établissement pour les 3-12 ans dans le canton de Fribourg, à Châtel-St-Denis. Dans cette école Montessori Veveyse, le programme d’enseignement est personnalisé et répond aux besoins de tous les enfants, en particulier de ceux dits «précoces» et/ou en difficulté, en leur apprenant à être autonomes et efficaces. www.ecole-montessori.ch

Ecole secondaire Ste-Ursule © www.marcschnyder.com

289


Institut «La Gruyère» © Adrien Buchet

© Fribourg Tourisme Collectif de photographes

Institut «La Gruyère» C’est dans un cadre exceptionnel et verdoyant que les élèves de l’Institut «La Gruyère» suivent le programme de l’école secondaire, de la maturité fédérale suisse ou du baccalauréat français. Un cours d’été permet d’apprendre le français ou de suivre un programme personnalisé de révision. Fondé en 1949 par une famille de professeurs passionnés de pédagogie, ce collège à vocation internationale accueille filles et garçons en internat (50 élèves) ou en externat (30 élèves). L’objectif de cet établissement privé est de transmettre aux élèves non seulement des connaissances, mais aussi une éducation s’inspirant de valeurs comme la convivialité, la tolérance et la solidarité, dans un esprit basé sur le respect et l’ouverture à toutes les cultures. www.institutlagruyere.ch Collège St-Michel Situé au cœur de la ville de Fribourg, sur la colline du Belzé, le collège St-Michel est l’un des plus grands établissements du secondaire du canton. Plus de 1300 élèves s’y préparent aux études universitaires depuis plusieurs siècles. Ce collège, aujourd’hui laïc, a été fondé au 16e siècle par plusieurs religieux d’envergure, dont le pape Grégoire XIII et le premier jésuite de langue allemande, Pierre Casinius. Depuis, plusieurs personnages d’importance ont étudié dans ce collège, dont le journaliste et écrivain Léon Savary, auteur du Secret de Joachim Ascalles (1923) et du Cordon d’argent (1940). www.csmfr.ch Les études supérieures Le degré tertiaire désigne toutes les études supérieures qui démarrent à la fin du secondaire II pour les étudiants désirant approfondir leurs connaissances. Cela englobe l’université, les hautes écoles pédagogiques et spécialisées, les écoles supérieures et la préparation aux examens professionnels fédéraux et supérieurs. Dans le canton de Fribourg, plusieurs formations supérieures sont accessibles. En voici quelques-unes. 290

Université de Fribourg Fondée en 1889, l’Université de Fribourg – Universität Freiburg – est l’un des établissements les mieux classés au monde. En effet, le classement 2016-2017 du Times Higher Education Ranking la situe au rang de 251e meilleure université du monde parmi une liste de 980 établissements. Plus de 10 000 étudiants y sont inscrits et suivent divers cursus en théologie, droit, sciences économiques, philosophie, langues étrangères ou encore en sciences médicales et de la nature. www.unifr.ch

HEG-FR

HEG-FR Pour les étudiants souhaitant obtenir un diplôme de gestion, la Haute école de gestion de Fribourg (HEG-FR), anciennement baptisée «Ecole supérieure de cadres pour l’économie et l’administration (ESCEA), offre plusieurs formations allant du Bachelor au Master en passant par la formation continue. Le petit plus de cette école: son mul-


HEdS-FR © Charly Rappo

Université de Fribourg © Aldo Ellena

HEdS-FR Emanation de l’ancienne «Ecole d’infirmières» fondée en 1907, la Haute école de santé (HEdS-FR) fait partie de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO). L’établissement dispense des cours en français, en allemand ou en bilingue de niveau Bachelor dans le domaine des soins infirmiers et de l’osthéopathie. Elle compte actuellement près de 700 étudiants, dont un tiers en préparation pour accéder une formation Bachelor dans le domaine de la santé. www.heds-fr.ch

tilinguisme français, allemand et anglais, qui permet aux diplômés d’envisager des carrières internationales. www.heg-fr.ch HEIA-FR La Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg (HEIA-FR) forme les ingénieurs et architectes HES de demain depuis 1896, année de sa fondation. Ici, les étudiants ont accès à une formation universitaire basée principalement sur la pratique et la maîtrise des technologies. Située à Fribourg, au cœur d’un campus multidisciplinaire, cette haute école dispense de nombreuses formations permettant de décrocher plusieurs diplômes comme le Bachelor of science HES-SO en génie civil, chimie, informatique, télécommunications, génie électrique et génie mécanique, le Bachelor of arts et Master of Arts en architecture, ou encore le Master of science HES-SO en ingénierie et sciences de la vie. Des formations bilingues français-allemand existent et les étudiants qui le souhaitent peuvent obtenir un Bachelor HES-SO bilingue. www.heia-fr.ch HETS-FR © Charly Rappo

HEIA-FR © Dominique Bersier

HETS-FR Les futurs travailleurs sociaux, eux, peuvent se former à la Haute école de travail social de Fribourg (HETS-FR). Comme l’HEIA-FR, la HEG-FR et la HEdS-FR, cette école fait partie de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO). Ici, les formations pratiques et théoriques se complètent afin de préparer au mieux les étudiants au milieu professionnel. Cet établissement propose aussi des formations continues, disponibles depuis peu en ligne. www.hets-fr.ch 291


Avenue des Sports 20 CH-1401 Yverdon-les-Bains Tél. +41 24 557 75 94 Fax +41 24 557 75 19 igt@heig-vd.ch www.igt.heig-vd.ch

Trouver des solutions aux défis énergétiques à venir L’Institut de Génie Thermique (IGT) de la Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud répond depuis près de vingt ans aux enjeux énergétiques du monde industriel. Né en 1994, il est le premier institut spécialisé en la matière, mais aussi le plus grand de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale. Il compte aujourd’hui près de 40 collaborateurs et 5 laboratoires. Dans un contexte énergétique brûlant, son objectif est double: répondre aux besoins en efficience énergétique et participer à la formation d’ingénieurs performants. A cet effet, l’institut s’est récemment doté d’un nouveau centre de compétence en optimisation énergétique. A gauche, M. A. Duret, collaborateur scientifique et M. M. Bunea du laboratoire Energétique Solaire et de Physique du Bâtiment

292


Cinq bulles de recherche appliquée vouées au domaine thermique
 Le rôle fondamental de l’IGT est la recherche appliquée au service de l’industrie, mais aussi des collectivités publiques. Il travaille ainsi en étroite collaboration avec le monde économique afin de trouver des solutions tant au niveau du process industriel que de l’utilisation accrue des énergies renouvelables. Pour ce faire, il est composé de cinq bulles répondant chacune à un défi particulier: Laboratoire d’énergétique solaire et de physique du bâtiment, Laboratoire des Processus Thermiques, Laboratoire de modélisation numérique et simulation thermique, Laboratoire de Thermique Industrielle et Systèmes et, enfin, le laboratoire des Systèmes industriels en Bioénergie.

Prof. Dr E. Da Riva (à droite) et R. Cereghetti devant le stand essai échangeurs vapeur

Un nouveau centre de compétence en optimisation énergétique L’IGT s’est récemment dotée d’un centre de compétences en optimisation énergétique pour l’industrie et les entreprises. Dans ce cadre, il représente le logiciel PinCH. Travaillant sur la revalorisation des fluides chauds et froids, il a pour but de maintenir la production tout en diminuant la consommation jusqu’à 40%. Il a également mis en place une nouvelle formation sur l’énergétique industrielle financée par l’Etat de Vaud dans le cadre des «100 millions pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique»: le CAS en optimisation énergétique dans les industries et les entreprises. Cette formation qui a débuté en avril 2015 connaît un succès avéré pour sa première session, avec 15 participants. Enfin, le centre prépare un second CAS qui devrait voir le jour d’ici 2017, «Conception et exploitation des installations thermiques industrielles», réservé essentiellement aux exploitants et bureaux d’ingénieurs.

Projet Torplant torréfaction de biomasse pour fabrication de pellets

N. Weber (à gauche), directeur de IGT et responsable du laboratoire des Processus Thermiques et X. Murdter devant la chaudière à vapeur

L’une de ses missions phares: la formation d’ingénieurs performants
 Former des ingénieurs performants et adaptés aux besoins du monde économique et industriel, telle est l’une des missions de l’IGT. En plus de sa gamme complète de MAS et de CAS en énergie, en développement durable et en thermique industrielle, elle dispose également d’un Bachelor of Science HES-SO en «Energie et techniques environnementales», en partenariat avec la HES du Valais. L’IGT propose également depuis quelques années un MAS en «Energie et développement durable dans l’environnement bâti – EDD BAT». Trois grands défis dans un contexte énergétique brûlant Aujourd’hui, l’institut travaille sur trois grands défis énergétiques. Premièrement, la bioénergie, à savoir la biomasse comme combustible, tel que le bois et la méthanisation des déchets alimentaires. Deuxièmement, la physique du bâtiment et l’énergie solaire, comprenant les aspects des nouveaux matériaux isolants, l’écoconstruction, l’amélioration de l’utilisation des panneaux solaires, et la question des rénovations. Troisièmement, la thermique industrielle, à savoir l’optimisation énergétique pour produire les mêmes quantités tout en diminuant la consommation de combustibles. 293


SWI – Swiss Welding Institute

Rue du Nord 3 • CH-1400 Yverdon-les-Bains Tél. +41 24 557 73 90 • Fax +41 24 557 73 87 swi-info@swi.ch • www.swi.ch

SWI – SWISS WELDING INSTITUTE

Un nouveau centre de compétence soudage pour le spatial Seul et unique institut de soudage en Suisse, le SWI répond aux enjeux phares que connaissent les entreprises dans ce domaine. Il contribue ainsi activement à améliorer la qualité des produits des entreprises, leur sécurité, ainsi que leur productivité. Pour ce faire, il propose une gamme complète de formations certifiantes dans le domaine du soudage et des techniques associées, toutes reconnues à l’international. Il est également actif en matière d’expertise, d’études et de conseil. Une de ses grandes nouveautés, il ouvrira prochainement un centre de compétence de soudage pour l’industrie spatiale. Soudage TIG © SWI

294


Technopôle de Sainte-Croix © SWI

La gamme complète de formations reconnues à l’international La formation est l’une des prérogatives phares de l’Institut internationale de soudure. Elle va de paire avec son objectif d’amélioration de la qualité et la sécurité des assemblages soudés. En matière de formation théorique, le SWI offre quatre niveaux de diplômes internationaux: Ingé­ nieur international en soudage, Technologue international en soudage, Spécialiste international en soudage, Praticien international en soudage. Parallèlement, l’institut propose une large gamme de formations pratiques et de certifications de types TIG et MAG sur l’ensemble des matériaux (acier, inox, aluminium et titane). Au terme de ces formations, les participants ont la possibilité d’obtenir un certificat de soudeur valable à l’international, accrédité par le SAS, et renouvelable tous les deux ou trois ans. Mandaté pour animer le Technopôle de SainteCroix, le SWI fait partie des sept instituts en Europe et est le seul en Suisse à offrir des formations dans le brasage en microtechnique. Accrédité par l’ESA, l’Agence spatiale européenne, il garantit l’excellence même.

Poste de travail de brasage électronique © SWI

Carte électronique © SWI

Coupe macrographique d’une soudure © SWI

Un nouveau centre de compétence soudage pour le spatial Le SWI ouvrira prochainement un centre de compétence de soudage pour le spatial, un lieu unique en Suisse. Il fait en effet partie des quatre premiers centres de ce type qui verront le jour en Europe. Celui-ci est financé en partie par la Confédération et le Canton. Il proposera des formations pratiques et théoriques dans le soudage spatial, ainsi que complémentaires pour les ingénieurs soudeurs, le tout accrédité par l’ESA. Cela permettra de répondre aux problématiques rencontrées par le tissu d’entreprises et de sous-traitants travaillant dans le domaine aérospatial particulièrement important dans la région et en Suisse. Des prestations d’études et de conseils aux entreprises En tant qu’institut indépendant, et grâce à une étroite collaboration avec la HEIG-VD, le SWI offre aussi des prestations d’expertise et des mandats d’assistance auprès des entreprises. Il propose ainsi ses services tant sur le travail des matériaux, que pour l’accompagnement de travaux spéciaux. Grâce à des projets de Recherche appliquée et développement (Ra&D), il offre la possibilité aux entreprises d’acquérir et de développer de nouvelles compétences dans le domaine du soudage et des techniques connexes. Il participe ainsi largement à l’amélioration de la productivité de celles-ci, en mettant en place des systèmes qualité. 295


Systèmes d’isolation

Mastics et colles élastiques

Adjuvants de broyage de ciment Produits pour le bâtiment Adjuvants pour le béton

Systèmes de revêtements de sols à base de résine ou de ciment

Systèmes pour l’isolation acoustique

Produits pour le carrelage et les pierres naturelles

Produits pour les revêtements souples, PVC et textiles Systèmes pour la conservation des bâtiments

Produits pour la pose de parquet

Systèmes pour les finitions murales

Systèmes pour le renforcement structural Produits pour les travaux souterrains Systèmes d’imperméabilisation

/mapeiswitzerland


CONSTRUCTION

En plein développement économique et démographique, le canton de Fribourg multiplie les projets pour accompagner de nouveaux besoins d’urbanisation induits par la croissance. Le tout, avec un défi de taille: respecter la nouvelle réglementation concernant l’aménagement du territoire (LAT), entrée en vigueur le 1er mai 2014. Celle-ci vise en effet à limiter l’extension des zones à bâtir et à densifier dans le but de préserver celles vertes ou encore libres de construction.

297

© Shutterstock

Les grands projets de demain


Un contexte nouveau Avec l’entrée en vigueur de la nouvelle loi fédérale sur l’aménagement du territoire (LAT), de nouveaux défis se posent pour les différents cantons. Les objectifs: réussir à protéger le paysage, la nature et les terres agricoles en favorisant la construction dans des zones déjà bâties, tout en offrant aux collectivités publiques de nouveaux moyens pour instaurer une politique foncière active. C’est consécutivement à la LAT que les communes de l’agglomération de Fribourg ont accès, depuis juin 2016, à un nouvel outil de gestion des réserves de zones à bâtir. Elaborée par l’Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich (EPFZ), cette plateforme permet à chacune des 10 communes concernées de voir en temps réel les terrains en zone disponible, tant au niveau quantitatif que qualitatif. «Cela donne aux communes une solution de gestion de la zone à bâtir qui permettra de dégager des potentiels de densification, point central de la nouvelle LAT», explique dans un communiqué la Direction de l’Aménagement de l’Environnement et des Constructions (DAEC), présidée par le conseiller d’Etat Maurice Ropraz. A Fribourg, l’ensemble du processus de mise en œuvre de la LAT est présenté sous l’appellation Territoire 2030. Tout nouveau chantier doit, à présent, respecter cette nouvelle réglementation. Vastes projets de contournements routiers Parmi les enjeux liés à l’expansion du canton, la circulation figure parmi les points fondamentaux. Raison pour laquelle dans les dix années à venir, le Conseil d’Etat fribourgeois a décidé de lancer une série de projets de

© Shutterstock

298

routes de contournement à travers tout le canton. Pour l’instant, 8 axes ont été identifiés comme prioritaires, notamment en raison du nombre d’habitants concernés. Au total, près de 500 millions de francs devraient être investis dans le but d’améliorer la mobilité sur le territoire. 5 projets sont d’ores et déjà sur les rails et les travaux devraient débuter en 2021. Il s’agit de Romont (district de la Glâne), Courtepin (Lac), Belfaux, Neyruz et Prez-vers-Noréaz (Sarine). Les 3 autres projets à l’étude pourraient, eux aussi, voir le jour rapidement. A commencer par le contournement de Givisiez (Sarine), dont la mise en place est envisageable pour la fin 2018. En bonne voie, ce projet nécessite la construction du pont du Tiguelet afin de permettre aux automobilistes de circuler au-dessus de la voie ferrée et éviter ainsi le passage à niveau. Pour cela, la DAEC a émis une demande de crédit de 17,03 millions de francs auprès du Grand Conseil. La liaison Marly-Matran (Sarine) a également été relancée. En 2009, il avait pourtant été décidé de ne réaliser ce projet qu’à l’horizon 2030 mais, depuis, les choses ont changé. La création du Marly Innovation Center (MIC), un site dédié à l’accueil d’entreprises technologiques, change en effet la donne puisqu’une fois achevé, l’espace devrait engendrer un trafic de 7 500 véhicules supplémentaires par jour. Enfin, le projet de contournement de Guin (Singine) a, pour sa part, été mis en attente mais reste une priorité. Ce chantier dépend en effet de l’achèvement d’un autre: la liaison autoroutière Birch-Luggiwil. Une approbation des plans avant mise en chantier est possible d’ici la fin de l’année 2018.


© Shutterstock

Réaménagement des centres urbains Afin d’améliorer la qualité de vie dans les communes, plusieurs projets d’aménagement des espaces publics sont en route dans le canton. Parmi les chantiers les plus importants se trouve la création de la nouvelle gare de Bulle, sous l’égide des Transports Publics Fribourgeois (TPF). Ce projet s’accompagne de la construction d’un tout nouveau quartier de 9 hectares, soit une surface aussi grande que le Bulle historique! Sur le papier, le nouvel espace créé doit s’articuler autour d’une place centrale, la nouvelle gare, située à proximité du centreville. Plusieurs éléments sont au programme, dont la construction de nouveaux logements, commerces, parkings souterrains et espaces publics. Cette revalorisation de l’espace s’avérait nécessaire car celui-ci s’est longtemps constitué de friches industrielles et de bâtiments vieillissants uniquement affectés à l’exploitation des transports publics. Les travaux de construction des installations ferroviaires (quais et voies) pourraient démarrer en septembre 2017 pour une mise en service en septembre 2019. A terme, quelque 2600 personnes devraient y résider ou y travailler. Autre chantier d’envergure: le réaménagement du quartier de la gare à Fribourg. L’objectif du projet est de relier la place de la Gare à l’esplanade de l’Ancienne Gare et de libérer l’espace public de tout élément encombrant afin de créer des espaces de convivialité. Epuré, le futur centre-ville fera la part belle aux piétons et aux cyclistes, qui bénéficieront de plus de place

pour circuler en sécurité. Un sol homogène en asphalte, s’étendant sur tout le périmètre, est prévu dans le but de créer une unité dans tout l’espace. Seule la place de la Gare se distinguera avec un tapis de pavés en pierre naturelle à la surface sciée. La fontaine Jo Siffert, réalisée par l’artiste Jean Tinguely et actuellement située dans le parc des Grand-Places, devrait être déplacée devant la gare pour une meilleure mise en valeur. Les travaux, dont le montant total est estimé entre 15 et 20 millions de francs, devrait débuter en 2020.

© Shutterstock

299


Omnidata SA: la bonne mesure ! De la saisie à la gestion des données, des spécialistes à votre disposition Omnidata SA, bureau d’ingénieurs et de géomètres officiels, est né le 1er juillet 2016 de la fusion des entreprises Infogeo SA et Jean Hodler SA. Ses trois bureaux à Bulle, Givisiez et Alterswil lui confèrent un rayonnement sur tout le canton, garantissant ainsi une meilleure proximité et disponibilité pour répondre aux demandes des clients et des partenaires. Cette entité regroupe désormais les compétences et le savoir-faire de deux sociétés ayant à leurs actifs plusieurs dizaines d’années d’expérience. Zoom sur une société novatrice tournée vers l’avenir.

300


A l’origine de cette fusion Omnidata SA résulte de la fusion des sociétés Infogeo SA et Jean Hodler SA, dirigées respectivement par deux ingénieurs géomètres officiels: Jacques Genoud et Jérôme Joliat. Le bureau Infogeo SA est en place à Bulle depuis 1968, alors que le bureau Jean Hodler SA exerce son activité depuis 1975 à Givisiez, avec une succursale à Alterswil. Cette union permet de regrouper leurs compétences au sein d’une même structure et d’optimiser les synergies qui en découlent. A ce jour l’équipe est composée de 21 collaborateurs dont 4 apprentis et dispose d’équipements à la pointe de la technologie lui permettant de répondre à tous types de demande. Un large choix de prestations Mensurations officielles et techniques, améliorations foncières, aménagement et gestion du territoire, verbaux de division et de modification, plans de situation, gabarits, implantations diverses, certificats de conformité, contrôles d’ouvrages, modélisation 3D, relevés photogrammétriques par drone, etc. sont des prestations maîtrisées par l’équipe de professionnels d’Omnidata SA. Du projet jusqu’aux dernières mesures pour mettre à jour le plan de registre foncier, les collaborateurs de cette société mettent tout en œuvre pour exécuter des travaux fiables et de très grande qualité. Les piliers de sa philosophie La proximité avec ses clients et ses partenaires est l’un des premiers piliers de la philosophie d’Omnidata SA. Situés à Bulle, Givisiez et Alterswil, les bureaux de cette nouvelle société lui assurent une meilleure disponibilité pour des interventions sur l’ensemble du canton, y compris sur la partie alémanique. Fiabilité, précision et professionnalisme font également la force de cette entreprise, valeurs auxquelles s’ajoutent les notions clés de confidentialité et de confiance qu’elle entend entretenir avec sa clientèle. Une société aux multiples ressources L’union des forces, des compétences et des investissements au sein d’Omnidata SA a permis d’acquérir des ressources novatrices comme par exemple un drone professionnel. Ce dernier offre notamment la possibilité de procéder à l’inspection visuelle d’ouvrages difficilement accessibles, ou encore d’effectuer le relevé de terrains ou de façades de bâtiments en vue de créer des modèles 3D. Dans un domaine parallèle Omnidata SA a également mis en place un guichet cartographique via Internet afin de permettre aux petites et moyennes communes de consulter ou de diffuser leurs données géoréférencées, telles que par exemple les cadastres souterrains (réseau d’épuration, d’adduction, etc.) ou encore le plan d’aménagement local. Les administrations communales peuvent ainsi alléger considérablement les contraintes liées à la recherche, la consultation et la mise à disposition de données fiables pour leurs propres besoins ou pour ceux des professionnels. Une entreprise résolument tournée vers l’avenir Consciente des défis et des contraintes à venir dans cette profession, la société Omnidata SA se veut d’an-

ticiper le futur, tant du point de vue technologique qu’organisationnel, afin de garantir et de pérenniser des prestations de qualité pour ses clients et ses partenaires. Un aperçu de nos prestations (réalisées ou en cours) •  Nouvelles mensurations ou numérisations cadastrales (Alterswil, Broc, Charmey, Chésopelloz, Cottens, Crésuz, Farvagny, Ferpicloz, Givisiez, Hauterive, La Tour-de-Trême, Le Glèbe, Le Pâquier, Pont-enOgoz, Oberschrot, Ponthaux, Rossens, Saint-Ours, Sâles, Vaulruz, …). •  Améliorations foncières (remaniements parcellaires: La Tour-de-Trême, en lien avec la réalisation de la route d’évitement H189 à Bulle, Farvagny, Rossens, …; projets AF divers: chemins, drainages, …). •  Travaux de géomètre dans le cadre de projets de construction (CO de La Tour-de-Trême, Coop du Carô à Bulle, Migros de La Tour-de-Trême, gare routière et bâtiment administratif des TPF et Agora à Fribourg, centre de maintenance et d’exploitation des TPF à Givisiez, villas, immeubles et quartiers d’habitations divers, …). •  Relevés 3D (Château d’Illens, façades et murs d’enceinte du Manoir à Givisiez, suivi de diverses gravières, …). •  Guichets cartographiques (Broc, Crésuz, Le Pâquier, Sâles, Vaulruz, …). Affiliations: Geosuisse – Association Ingénieurs-Géomètres Suisses (IGS) – Geofribourg - SIA

OMNIDATA BULLE

Rue du Pays-d’Enhaut 16 • CP 424 • CH-1630 Bulle 1 Tél. +41 026 912 66 77 • bulle@omnidata.ch

OMNIDATA GIVISIEZ

Route du Château-d’Affry 6 • CP 69 • CH-1762 Givisiez Tél. +41 026 460 83 83 • givisiez@omnidata.ch

OMNIDATA ALTERSWIL

Hauptstrasse 54 • CH-1715 Alterswil Tél. +41 026 494 23 23 • alterswil@omnidata.ch www.omnidata.ch

301


INTERVIEW

JEAN-DANIEL WICHT

CCC, Conférence Cantonale de la Construction

Anticiper les défis à venir

Fondée il y a plus de 25 années, la Conférence Cantonale de la Construction (CCC) est une association à but non lucratif visant à mettre en synergie l’ensemble des acteurs de la construction. Regroupant 22 associations et 14 membres individuels, elle agit en tant qu’organisation-cadre des associations professionnelles et techniques du secteur cantonal du bâtiment. Zoom sur ses différentes actions et les enjeux à venir.

© Keren Bisaz / Mirages Photography

© Keren Bisaz / Mirages Photography

302


Un but: la mise en synergie des acteurs de la construction La CCC coordonne l’action commune de défense des intérêts généraux du secteur de la construction depuis plus de 25 ans. Son objectif est de réunir les ingénieurs civils, les architectes, les intervenants du gros œuvre et du second œuvre, les fournisseurs de matériaux, ainsi que les agences immobilières et les banques. Elle regroupe ainsi 25 associations professionnelles et 14 membres individuels venant des milieux de la construction. En 2013, la CCC a lancé une grande enquête auprès des entrepreneurs, des communes et des services de l’Etat pour comprendre les dysfonctionnements dans l’art de construire et quelles améliorations peuvent être apportées. Une analyse détaillée des réponses actuellement en cours permettra de prendre les décisions selon les priorités qui s’imposent. «L’analyse des résultats actuellement en cours permet d’identifier un certain nombre de dysfonctionnements comme l’augmentation des conditions particulières, des revendications de part et d’autre, ainsi que le sentiment d’un moindre professionnalisme», confie Jean-Daniel Wicht, secrétaire de la CCC. Et d’ajouter: «Les règles de l’art sont de moins en moins respectées dans la réalisation des projets. Il y a ainsi une perte de savoir sur les chantiers, avec de plus en plus de personnes sur le marché qui n’ont pas les compétences et qui cassent les

© Keren Bisaz / Mirages Photography

prix, engendrant ainsi davantage de réclamations. Même s’il s’agit d’une minime part du secteur, elle le met à mal.» Ainsi, la CCC travaille actuellement sur l’identification des bonnes pratiques afin d’élaborer un guide ou une check-list et de sensibiliser tous les maîtres d’ouvrage. Un travail de sensibilisation pour rendre la formation attractive La CCC fournit de gros efforts pour attirer les jeunes dans la construction et améliorer l’image du secteur auprès du grand public. La Suisse manque d’ingénieurs civils, et en particulier d’ingénieurs CVSE (ChauffageVentilation-Sanitaire-Electricité). Question de mode peut-être? En tout cas, la formation dans le génie civil attire moins que celles de la chimie, l’horlogerie ou la biotechnologie. En partenariat avec différentes associations, dont la Fédération Fribourgeoise des Entrepreneurs, la CCC intervient au niveau de la plateforme «START», salon cantonal de la formation professionnelle à laquelle de nombreuses associations professionnelles, représentant plus de 200 métiers, conseillent et répondent aux questions des jeunes visiteurs. Par ailleurs, la CCC souhaite résoudre la problématique du financement de la formation professionnelle des instructeurs des cours interentreprises. En effet, la Confédération exige que ces professionnels de la construction, avant de pouvoir enseigner et transmettre leur savoir, suivent une formation pédagogique. Le coût de la formation est difficilement supportable pour les associations qui emploient du personnel à plein temps pour la formation professionnelle. Un fait réjouissant, l’augmentation du nombre d’apprentis ces dernières années, notamment chez les maçons, pose quelques problèmes. L’association du centre professionnel cantonal, chargée de mettre à disposition les locaux pour les cours interentreprises, étudie actuellement les besoins des associations de la construction. Les adaptations nécessaires et de nouveaux bâtiments devraient voir le jour à l’horizon 2020.

© Keren Bisaz / Mirages Photography

© Keren Bisaz / Mirages Photography

303


© Keren Bisaz / Mirages Photography

© Keren Bisaz / Mirages Photography

Un médiateur du monde de la construction La construction est un secteur clef de l’économie. Ainsi, la CCC vise à maintenir des prestations de qualité et à obtenir les conditions cadres au niveau financier. Elle s’applique à améliorer la compréhension du processus des marchés publics et débat de plusieurs sujets sensibles avec ses membres et partenaires et aborde des thématiques comme: Travailler en entreprise générale ou totale: Quelle pertinence économique pour le secteur de la construction à long terme? Au sujet des lois sur l’aménagement du territoire: Quel équilibre décisionnel trouver entre les communes et la confédération? L’association joue ainsi le rôle de médiateur entre le secteur de la construction et les autorités politiques, dans le but de maintenir le dialogue et d’éviter les blocages.

© Keren Bisaz / Mirages Photography

© Keren Bisaz / Mirages Photography

© Keren Bisaz / Mirages Photography

304


© Keren Bisaz / Mirages Photography

© Keren Bisaz / Mirages Photography

Les enjeux à venir La CCC cherche par son action à simplifier les démarches administratives au niveau des appels d’offres et à normaliser les procédures. Elle a établi une recommandation pour le «compte prorata», soutenue par les autorités, qui donne des règles simples afin que les montants prélevés soient raisonnables et adaptés au marché de la construction. Depuis quelques années, les retenues effectuées par les Maîtres d’ouvrage s’apparentaient plus à un rabais complémentaire déguisé qu’à un compte servant à payer des prestations qui ne pouvaient être imputées à une entreprise adjudicataire. L’immense projet blueFactory à Fribourg a créé l’émulation. Le Parc technologique est un énorme stimulant, permettant de profiler Fribourg comme centre d’innovation d’importance nationale et de favoriser son rayonnement. Quant à l’objectif «zéro carbone», il est très ambitieux. De plus, Jean-Daniel Wicht explique qu’«il faut donner les moyens à l’économie de faire son travail, à savoir d’assurer un bon accès aux zones industrielles et ainsi trouver des solutions aux problèmes de mobilité, travail que le Conseil d’Etat mène actuellement». Mais aussi, parmi les enjeux phares, l’égalité de traitement au niveau des soumissionnaires en lien avec la lutte contre le travail au noir est un sujet particulièrement d’actualité. En tant que député, Jean-Daniel Wicht a déposé, avec un de ses collègues, une motion en juin 2016 pour renforcer la lutte contre le travail au noir.

Conférence Cantonale de la Construction

© Keren Bisaz / Mirages Photography

Route André-Piller 29 • Case postale CH-1762 Givisiez Tél. + 41 26 460 80 20 • Fax + 41 26 460 80 25 office@construction.ch • www.construction.ch

305


MAPEI

Leader dans le domaine des adhésifs et des produits chimiques Fondée en 1937 à Milan, MAPEI est le leader mondial dans le domaine des adhésifs et des produits chimiques pour le bâtiment. Aujourd’hui, le groupe industriel est composé de 70 filiales avec 68 sites de production opérationnelles dans plus de 32 pays sur les 5 continents. Située à Sorens, MAPEI Suisse SA est une succursale autonome du groupe. Créée en 1994, elle est en perpétuelle expansion et compte près de 85 collaborateurs. La société a développé un réseau technico-commercial ultra-performant. Elle met à disposition un service d’assistance technique et de consultations de chantiers, particulièrement apprécié par les professionnels du bâtiment. Dernièrement, elle a ouvert un nouveau centre de formation entièrement équipé, dédié à sa clientèle, et un centre de R&D sur le béton.

306


Une large gamme de produits constamment renouvelée Avec 15 gammes de produits et plus de 1500 produits à disposition de la clientèle, MAPEI répond à tous les besoins en construction, des bâtiments aux ouvrages d’arts. Il s’agit en particulier d’activateurs non alcalins, de solvants, de stabilisants, de matériaux d’injection et de béton projeté à sec. La société renouvelle très régulièrement ses gammes pour proposer constamment les derniers produits existants sur le marché. La Recherche & Développement et la formation comme priorités Soucieuse d’offrir des prestations toujours plus performantes, MAPEI mise avec importance sur la R&D et la formation. Le département R&D de MAPEI est compétitif et compétent. La stratégie de MAPEI se fonde sur deux objectifs principaux: être au plus proche des besoins locaux et réduire au maximum les frais de transport. Il met le département R&D en première ligne dans la formulation de produits pour n’importe quelle exigence dans le monde de la construction et permet de se rapprocher des spécifications des clients et des entrepreneurs. Toutes les recherches reposent sur l’innovation et la satisfaction des clients. La formation est aussi un domaine qui tient particulièrement à cœur la société. Le marché suisse permet de parler 3 langues (français, anglais, allemand). Ainsi, les collaborateurs sont bilingues et la société leur offre les moyens d’aller de nouveau en études. Les collaborateurs techniques sont formés en externe et en interne, ce qui explique une fluctuation très basse.

Un nouveau centre de formation dédié à la clientèle Après un travail important de rénovation de ses locaux, MAPEI a ouvert un centre de formation flambant neuf, dédié à sa clientèle. Celui-ci comprend deux salles, dont une d’une capacité de quarante personnes et une autre vouée aux démonstrations pouvant accueillir près de 60 personnes. Celles-ci sont entièrement équipées pour permettre de former au mieux ses clients sur les différents produits. Désormais, un laboratoire du béton En 2015, MAPEI a ouvert un laboratoire du béton. Un technicien spécialisé dans le domaine y teste des recettes pour les adjuvants du béton. Ainsi, réservé à la clientèle suisse, celui-ci permet de développer des produits toujours plus adaptés aux besoins. Des démonstrations en direct y sont d’ailleurs régulièrement proposées. Une présence lors de manifestations prestigieuses MAPEI est également présente dans de nombreuses manifestations en Suisse. En 2017, elle participera au fameux événement ARCHITECT@WORK, à Zurich. Ce salon dédié aux architectes et ingénieurs est connu pour son exigence importante dont le but est d’offrir un prix pour l’innovation. La société sera également présente à Suisse Floor à Lucerne en octobre 2017, ainsi qu’à BatiRomandie.

MAPEI Suisse SA

Route Principale 127 • CH-1642 Sorens Tél. +41 26 915 90 00 • Fax +41 26 915 90 03 info@mapei.ch • www.mapei.ch

307


FG ETANCHÉITÉ

Des réalisations uniques et durables Spécialiste de l’étanchéité et des revêtements de sols décoratifs, FG Etanchéité se distingue par sa recherche de solutions innovantes et la qualité de ses réalisations. Intervenant essentiellement dans des situations extrêmes, son équipe offre des services adaptés aux besoins de chacun et aux exigences techniques, garantissant ainsi un résultat durable. Nous sommes allés à la rencontre de son fondateur, Fabien Giroud, un entrepreneur sérieux, doté de compétences pointues dans son domaine.

308


Vous avez fondé FG Etanchéité en 2009. Quel a été votre parcours? Je travaille dans le domaine de l’étanchéité depuis 2004. J’ai alors exercé le métier durant quelques années dans des grands groupes situés à Lausanne avant de monter ma propre structure en 2009. J’ai alors débuté mon activité équipé d’un aspirateur, d’une ponçeuse, de gants et d’une voiture, et accompagné de ma femme à l’administration. Puis, j’ai progressivement développé ma clientèle sur l’ensemble de la Suisse romande. Aujourd’hui, je suis entouré de deux ouvriers et d’un collaborateur temporaire. Quelles sont précisément vos prestations? Nous avons trois grands types de prestations qui s’adressent essentiellement à une clientèle privée, mais également à des entreprises qui sous-traitent une partie de leurs activités. Nous sommes spécialisés dans le domaine de l’étanchéité résine liquide, et en particulier sur des projets extrêmes, à savoir là où les bitumineux ne peuvent pas aller. Ainsi, nous travaillons sur des supports complexes tels que le bois, le béton, l’aluminium, le cuivre, le bitume, l’asphalte, le carrelage et le verre. Nos étanchéités sont résistantes aux très hautes températures, aux UV, aux intempéries pour une durée prolongée, aux agressions chimiques et aux abrasions. De plus, nous avons également un vrai savoir-faire en matière de revêtements de sol décoratifs. Ceux-ci peuvent être antidérapants pour les zones de production ou de passages importants et lisses pour les zones tels que les chambres, salles d’eau et l’habitat en général. Nous intervenons tant pour les parkings, les salles blanches, les douches d’hôpitaux, les réservoirs d’eau, etc. Parallèlement, nous faisons également du béton ciré pour les sols, les murs et les meubles. Celui-ci a l’avantage de s’adapter à la spécificité de chaque situation. Nos produits conviennent parfaitement aux constructions neuves, mais également pour les rénovations.

309


La qualité et le sur-mesure sont vos mots d’ordre, n’est-ce pas? En effet, chaque situation nécessite la recherche d’une solution bien particulière adaptée tant aux besoins de la clientèles qu’aux exigences techniques de l’objet en questions. Nous proposons ainsi des prestations optimales quitte à ne pas conclure l’affaire et tenons à être transparents dès le départ. En effet, nous refusons de mener des travaux au rabais. C’est la ligne conductrice que nous suivons depuis nos débuts. Et cela paye sur le long terme. De plus, nous avons les avantages propres à une petite structure, à savoir la réactivité et la flexibilité. De plus, nous tenons à ne pas nous disperser. Nous n’entreprenons ainsi que ce que nous maîtrisons. Enfin, un autre élément qui nous caractérise est la simplicité et la discrétion. Pouvez-vous nous parler de projets emblématiques? L’un des projets importants que nous avons menés concerne le L2 en Valais. Nous avons posé 1300 m2 de piste. Nous posons des produits particuliers qui sèchent très rapidement, à savoir une heure après la pause, ce qui nécessite une organisation particulière. Nous sommes également intervenus pour le nouveau bâtiment de la colline situé à la Tour-de-Trême, où nous avons posé plus de 1000 m2 de résine. Mais aussi, nous avons travaillé pour Armasuisse au Moléson, rénové les douches de l’hôpital cantonal de Fribourg et avons également participé à la piscine de Porrentruy, notamment.

310


Vous êtes une jeune entreprise. Comment voyezvous votre développement à l’avenir? Je souhaiterais, dans l’idéal, pouvoir agrandir mon équipe à quatre ouvriers. Cela permettra pouvoir intervenir sur des surfaces plus importantes. Mon idée est donc de poursuivre mon développement, mais de façon limitée, afin de maintenir la proximité à ma clientèle, ainsi que notre réactivité et notre flexibilité. Ce sont des éléments particulièrement importants à mes yeux. De même, je tiens à rester dans ce domaine d’activité que nous maîtrisons parfaitement. Enfin, à terme, l’idéal serait de trouver un dépôt et d’investir dans des nouveaux locaux.

FG Etanchéité

Haut de Scherwyl 35 • CH-1634 La Roche Tél. +41 79 840 20 29 info@fg-etancheite.ch • www.fg-etancheite.ch

311


CHARLES MOREL ET FILS SA REVÊTEMENT DE SOLS

Quarante années de succès ! Une entreprise familiale à la pointe de la technologie axée sur la satisfaction de sa clientèle, telle pourrait être définie, l’entreprise Charles Morel et Fils SA. Fondée en 1976, elle a toujours su être à la pointe de la technologie et ainsi devenir une référence hors pairs dans son domaine. En 2016, cette dernière, fête ses quarante ans de succès! Son secret: offrir à sa clientèle un service complet, sur-mesure et de haute qualité. Rencontre avec Yves Morel, fils du fondateur, une relève prometteuse.

312


Une affaire familiale pérenne C’est en 1976 que Charles Morel, dans la profession depuis déjà quinze ans, fonde son entreprise. Située en premier lieu à la Grand Rue à Bulle, l’entreprise s’est progressivement accrue, passant d’un à six collaborateurs. Il y a plus de dix ans, son fils, Yves Morel, s’est associé et a repris progressivement les rênes de l’entreprise familiale. Le développement s’est alors fait naturellement grâce à son excellente réputation, laquelle, lui a permis de maintenir un réseau d’architectes privés et de promoteurs. En 2010, l’entreprise a déménagé dans de nouveaux locaux situé à la route du Verdel 22, à Bulle et offre une magnifique zone d’exposition/vente. Une prise en charge complète du sol au plafond Spécialisée dans tous types de revêtements de sols, l’entreprise offre un service complet de la vente jusqu’à la pose, tant dans le cadre d’une rénovation que d’une construction neuve. Elle réalise également des plafonds, comme par exemple, des modules recouverts de caoutchoucs que l’équipe a posés pour OCSA à Bulle. La société intervient tant sur de grands chantiers auprès d’importantes entreprises ou industries que de petits travaux chez le particulier. Une entreprise à la pointe des évolutions technologiques Le point fort de Charles Morel et Fils SA est sa capacité à suivre continuellement les dernières évolutions technologiques ou des matériaux. «Nous sommes très souvent consultés par les architectes à ce sujet», souligne Yves Morel. Ainsi, l’entreprise a forgé sa réputation sur ses compétences pointues. Relever régulièrement des défis techniques ne lui pose aucun problème, et ce tant pour les rénovations que les constructions neuves.

Un fil rouge: la qualité et la relation client Depuis sa création, l’entreprise met l’accent sur la satisfaction de sa clientèle, grâce à un service sur-mesure. Le conseil est un maître mot auprès des particuliers. Elle les guide ainsi dans le choix des matériaux. «Très souvent, les clients sont mal informés sur l’usage des produits», relève Yves Morel. Consciente qu’un sol est un investissement sur le long terme, l’équipe tient à ce que le choix du client soit le plus satisfaisant possible. Elle reste également présente en aval, pour le suivi, offrant des conseils d’entretien, afin de préserver le travail réalisé. Charles Morel et Fils SA garantit également un excellent rapport qualité-prix, grâce à son partenariat depuis de longues années avec ses fournisseurs, d’une part, et son adhésion à Tapigroup, groupement d’achat, qui lui permet d’obtenir des tarifs très concurrentiels.

Charles Morel et Fils SA

Route du Verdel 22 • CP 214 • CH-1630 Bulle Tél. +41 26 912 36 44 • Mobile +41 79 436 75 89 Fax +41 26 912 16 56 info@morel-sols.ch • www.morel-sols.ch

313


INTERVIEW

JEAN-LUC SCHOUWEY

Fédération Fribourgeoise des Entrepreneurs (FFE)

«Assurer en permanence la qualité des prestations sur les chantiers»

Fondée en 1938, la Fédération Fribourgeoise des Entrepreneurs (FFE) regroupe plus de 100 entreprises occupant près de 3000 travailleurs du secteur principal de la construction. Partenaire privilégié des autorités politiques, elle veille à la sauvegarde des intérêts professionnels de ses membres et s’implique fortement dans la formation pour assurer la relève. Président de la FFE, Jean-Luc Schouwey, nous parle des principaux enjeux actuels du secteur et nous dévoile sa vision de l’avenir.

314


De quelle manière la FFE s’engage-t-elle pour la sauvegarde des intérêts de ses membres? La FFE participe à toutes les actions liées de près ou de loin aux propositions ou décisions concernant le gros-œuvre de notre canton. En tant que membre de la Conférence Cantonale de la Construction, elle donne son avis et agit par des propositions concernant notre métier. Elle intervient dans toute mise en soumission des marchés publics ne correspondant pas à la législation en vigueur ou provoquant une concurrence inégale des appels d’offres. A ce titre, elle rencontre régulièrement les instances adjudicatrices de l’Etat. De nombreux dossiers doivent encore être soutenus: telles que les conditions administratives des offres revues à la baisse, ou encore la mise en application de loi sur l’aménagement du territoire, etc. Or si nous voulons pouvoir défendre un cadre politique propice à nos activités et à la prospérité de nos entreprises, il est impératif que la FFE gagne en représentativité politique. Aujourd’hui dans le canton, nous n’avons qu’un député représentant du secteur. Il s’agit de JeanDaniel Wicht, directeur de la FFE, député, dont le travail assidu ne permet pas à lui seul une pleine défense de nos intérêts. Voilà pourquoi depuis quelques années, un appel a été lancé pour une représentation plus importante des acteurs du gros-œuvre dans la vie politique du canton. Vous êtes également très actifs dans la formation. Quels sont les moyens mis en place? Une bonne partie de l’activité de la FFE est en effet étroitement liée à la formation. Une activité organisée et gérée par nos propres soins, dans le respect des directives des Offices fédéraux. Dans le cadre de la formation professionnelle, nous formons les apprentis maçons et carreleurs à la halle des maçons à Fribourg et collaborons étroitement avec l’école technique de la construction à Fribourg qui forme les conducteurs de travaux. Nous sommes également actifs dans le cadre de la formation continue des collaborateurs du secteur principal de la construction pour des postes tels que machiniste, grutier ou encore chef d’équipe et contremaître. Une tâche particulièrement importante afin d’assurer en permanence la qualité des prestations sur les chantiers. Si pour le moment, nos différents centres de formation sont dispersés sur le canton, nous avons récemment acquis un terrain de 40 000 mètres carrées à Courtepin, à 20 kilomètres de Fribourg, afin d’y construire un seul et unique centre nous permettant de regrouper nos forces en centralisant nos offres de formation. Sa construction est prévue en trois étapes: Le développement d’infrastructures pour la formation des grutiers et machinistes, déjà effective via des containers provisoires, puis pour la formation des maçons et chefs d’équipe et enfin pour notre centre administratif. L’objectif, à terme, étant de pouvoir offrir une formation continue comprenant une palette de cours de pointe et une formation élémentaire exemplaire à même de répondre à l’engouement des jeunes pour notre secteur. D’où l’urgence notamment de construire une nouvelle halle des maçons pour les cours interentreprises. La mise à l’enquête du projet est prévue pour l’été 2016 et les travaux devraient débuter à la fin de l’année. 315


Quels sont les principaux défis auxquels doivent faire face les entreprises fribourgeoises du gros-œuvre? Il faut tout d’abord savoir que le secteur du gros-œuvre est fortement impliqué dans le tissu économique du canton de Fribourg si l’on songe au nombre d’entreprises et de collaborateurs qu’il représente, soit environ 16% du PIB du canton. Or nous sommes selon moi face à un antagonisme entre la volonté de densification des autorités et la mise en place de certaines politiques. La LAT et la votation du 9 février représentent un frein, dans la mesure où elles limitent les possibilités de construire et d’employer la main d’œuvre nécessaire, principalement étrangère. Il y a également trop de législation. Les entreprises ont du mal à planifier à long terme leur activité, du fait des contraintes liées aux permis de construire, aux recours et divers blocages. De plus aujourd’hui, les lourdeurs administratives des marchés publics deviennent de plus en plus astreignantes et représentent un poids non négligeable en temps et en personnel administratif pour nos entreprises, particulièrement pour les PME. 316


Sur le terrain, comment assurer une saine concurrence? Le travail au noir, accompagné de son lot de dumping salarial et de concurrence déloyale, cause un tort considérable au secteur de la construction, à notre système d’assurances sociales et à nos autorités publiques. Mettre en place des moyens de lutte est donc essentiel. En partenariat avec nos partenaires sociaux de l’industrie fribourgeoise de la construction, nous avons mis en place un système de contrôle des chantiers. Il faut savoir que le domaine de la construction est le seul secteur de l’économie qui a choisi de s’autocontrôler. Afin d’être plus efficace, une solution innovante est en train de se mettre en place en Suisse romande. Il s’agit d’un système de badges développé par la Fédération vaudoise des entrepreneurs. Emis pour chaque travailleur, il permet d’effectuer des contrôles en direct sur les chantiers de manière simple et intuitive, puisque pour chaque employé contrôlé, apposé à sa photo, apparaît un feu vert s’il est en ordre, un feu rouge si sa situation est irrégulière. Un dispositif testé actuellement sur le canton de Vaud. Comment voyez-vous l’avenir de votre secteur? Depuis un an les grands projets sont terminés. Je pense notamment au pont de la Poya, à UCB Farchim à Bulle ou encore au site Nespresso de Romont. Or il faut s’attendre pour 2016-2017 à un ralentissement de l’activité dû aux incertitudes quant à la mise en application de la LAT et aux adjudications tardives. Si un certain nombre de projets sont aujourd’hui sur la table des planificateurs, comme le projet Bulle 2030 initié par les Transports publics fribourgeois, les offres ne sont pas encore chez nous, ce qui inquiète de nombreuses entreprises. En conséquence, il est fort probable qu’on assiste à un changement de philosophie du secteur principal de la construction. Un gros potentiel existe notamment au niveau des travaux de transformation, de démolition et de reconstruction. Des activités en accord avec la philosophie du développement durable, du fait du recyclage et de la revalorisation des matériaux mais aussi des terrains. Quant aux petites structures spécialisées dans la construction de villas, elles vont devoir inévitablement diversifier leurs activités vers la construction de plus gros bâtiments.

Fédération Fribourgeoise des Entrepreneurs (FFE) Route André Piller • CP • CH-1762 Givisiez Tél. +41 26 460 80 20 • Fax +41 26 460 80 25 secretariat@ffe-fbv.ch • www.ffe-fbv.ch

317


KÜNG ET ASSOCIÉS SA INGÉNIEURS CIVILS EPFL SIA

Chaque projet est un nouveau défi Fondé en 1932 et situé à Lausanne et à Payerne, Küng et Associés SA fait partie des plus anciens bureaux d’ingénieurs de Suisse romande. Depuis plus de 80 ans, trois générations se sont succédées, apportant chacune sa pierre à l’édifice. Aujourd’hui, c’est la quatrième génération qui prend le relai dans le bureau de Lausanne. Caractérisées par une pluridisciplinarité, ses équipes de spécialistes d’un très haut niveau de compétences réfléchissent à la conception de projets complexes. Bien Vivre a rencontré M. Yves Diserens, ingénieur civil depuis plus de 29 ans au bureau Küng et Associés SA et administrateur de la société. Il nous fait part de son implication dans les projets de construction et de restauration dans les cantons de Vaud et de Fribourg.

318


Quatre générations d’ingénieurs civils voués à des projets complexes Fondé à Lausanne en 1932 par M. Oscar Carroz, puis exploité par son fils Jean-Pierre et Willy Küng et enfin repris en troisième génération par M. Yves Diserens et ses associés MM. Glardon et Barragans, Küng et Associés SA est implanté à Lausanne et à Payerne. C’est aujourd’hui au tour de la quatrième génération de prendre le relai. Suite au départ en retraite de M. Glardon, M. Barragans se lance à la tête du bureau de Lausanne. Spécialiste en géotechnique, il permet d’étendre les activités sur les géostructures. «On acquiert une expérience à chaque projet», confie Yves Diserens. Les études réalisées sont très variées et couvrent des travaux de structures de bâtiments, d’ouvrages d’art, d’assainissement de ponts, d’infrastructures publiques, autant que des constructions à caractère industriel. Küng et Associés SA est un des partenaires incontournables des communes, des architectes, des entreprises générales et des industriels. Des compétences pluridisciplinaires Les treize ingénieurs civils et techniciens et les dessinateurs du bureau sont sollicités selon leur domaine de spécialisation. Ainsi Küng et Associés SA entretient les pistes de l’aérodrome de Payerne, ce qui requiert des techniques et compétences dans le domaine des infrastructures aéroportuaires, mais réalise aussi, par ailleurs, la réhabilitation complète de la rue de Guillermaux en plein cœur de Payerne. Parallèlement, à Lausanne, le bureau vient de réaliser à Epagny, pour le compte de l’entreprise Bugnon Construction SA, leur nouveau bâtiment administratif à l’architecture audacieuse et avant-gardiste.

Des projets emblématiques sur les cantons de Vaud et de Fribourg Le projet Boschung et l’Aéropôle Küng et Associés SA a été très impliqué dans l’Aéropôle pour avoir créé il y a une dizaine d’année cette infrastructure au sein d’un pool d’ingénieurs. En août 2015, la construction d’un tarmac de 17 000 m2 a été lancée, accompagnée d’une série d’autres aménagements sur l’Aéro­ pôle 1. Le but a été de pouvoir mettre cette zone en exploitation dès 2016, mission qui a été accomplie. Parallèlement, le bureau a fait partie des mandataires pour le projet de l’entreprise Boschung, leader mondial du déneigement des pistes et qui a consacré plusieurs millions de francs pour son nouveau Technology Center, édifié sur 45 000 m2 de terrain. Un projet en cours technologiquement pointu comprenant notamment un showroom dédié à des engins de grande taille. Ont alors été conçus des «arbres emblématiques» en béton qui supportent les étages supérieurs et habillent ce lieu, techniquement peu courant. 319


La restauration du pont historique de Guillermaux Küng et Associés SA a été chargé de la réalisation, de la direction des travaux et du pilotage général du projet du Pont de Guillermaux en association avec le bureau d’ingénieurs Sollertia spécialisé dans l’assainissement des ouvrages d’art. Datant de 1922, il s’agit de l’un des

Bâtiment de logements protégés et halle polyvalente à Léchelles A la suite d’un concours d’architecture lancé par la commune de Léchelles et en association avec le bureau EDMS de Genève, le bureau a été chargé de la construction d’un bâtiment de logements protégés, ainsi que d’une halle multifonctionnelle dédiée à des activités culturelles, sportives et de loisirs. «Ce projet, en voie d’achèvement, est un excellent exemple de mixité entre bâtiment classique et structure avec bois», souligne Yves Diserens. Une chaufferie centralisée à bois qui distribue la chaleur dans tout le village a également été conçue. 320

premiers ponts réalisés en béton armé en Suisse, classé d’importance régionale par la section Monuments et sites de l’Etat de Vaud. Du fait de son ancienneté et de certains défauts structurels, la Commune a développé un crédit pour son renforcement et sa restauration particulièrement pointue, ainsi que sa mise en valeur via un nouveau jeu d’éclairage. L’ouvrage a également été remis aux normes du nouveau statut de la route qui l’emprunte, afin de pouvoir accepter des convois exceptionnels de 240 tonnes. Le projet inclut également la réfection de la rue qui s’y rend, ayant fait alors l’objet d’une requalification complète. Cet ouvrage, requérant des compétences pointues et variées, a été finalisé.


PAL Solutions SA à Fétigny Küng et Associés SA est chargé de réaliser un nouveau complexe industriel pour l’entreprise PAL Solutions SA, active dans les systèmes de coffrage. Actuellement basée à Avenches, l’entreprise construit deux halles sur un nouveau terrain situé à Fétigny, dans le cadre de leur développement. Chaque halle de plus de 100 mètres de long représente un vrai défi et reflète le savoir-faire pluridisciplinaire du bureau d’ingénieurs. Implanté sur une parcelle inscrite au registre des sites pollués du canton de Fribourg en raison d’activités industrielles passées, il a fallu en cours de construction trier et acheminer les déchets dans des décharges adaptées selon la législation en vigueur.

Küng et Associés SA

Avenue de Beaulieu 43 • CH-1004 Lausanne Tél. +41 21 646 10 91 • Fax +41 21 646 48 15 lausanne@kung-sa.ch Rue des Granges 14 • CH-1530 Payerne Tél. +41 26 660 31 77 • Fax +41 26 660 41 27 payerne@kung-sa.ch www.kung-sa.ch

321


PILLER CONSTRUCTIONS MÉTALLIQUES MAÎTRISE FÉDÉRALE

La fiabilité, la flexibilité et la qualité au service de la construction! C’est en 2015 que Frédéric Piller, alors riche de plus de 10 années d’expérience dans son domaine, décida de lancer dans l’entrepreneuriat en créant Piller Constructions Métalliques. Composée d’une équipe de cinq collaborateurs polyvalents, l’entreprise offre un large panel de prestations de qualité dans la construction métallique. Le soin du détail, la rapidité, et un excellent rapport qualité-prix lui permettent progressivement de faire ses preuves dans la région. Nous sommes allés à la rencontre de son fondateur, accompagné de sa future femme Lydia Aegerter, responsable de l’administration et du marketing.

Schoenberg: 8 blocs en PPE, Pré du Verger à Fribourg. Chantier réalisé en tant qu’employé, j’ai participé à la fabrication et à la pose

322


Vous avez créé l’entreprise en 2015. Quel a été votre parcours? Cela fait en réalité plus de dix années que j’exerce dans le domaine de la construction métallique. J’ai tout d’abord commencer mon CFC en 2004, chez Pittet Frères SA à Romont, que j’ai obtenu en 2008. J’ai également participé au swisskils à Thoune cette même année. Puis, j’ai poursuivi ma lancée en passant le Brevet Fédéral sur deux années, et enfin, la Maîtrise Fédérale que j’ai acquise en avril 2016. Après plusieurs emplois dans différentes entreprises, j’ai décidé de me lancer en indépendant, souhait que j’ai toujours eu. C’est ainsi que j’ai créé Piller Constructions Métalliques en 2015. Vous bénéficiez d’un large panel de compétences en matière de construction métallique. Quelles sont vos prestations? Nous offrons effectivement une large gamme de prestations et en particulier tout ce qui touche à la serrurerie, de la conception à la pose. La tôlerie, le travail de l’acier, l’alu et l’inox, la réalisation de portes, de fenêtres, de balustrades ou d’escaliers font partie de nos compétences. Globalement, nous sommes très polyvalents et touchons à des projets très variés. Notre infrastructure actuelle nous permet d’aller sur des chantiers allant jusqu’à un millions de francs. Concernant notre champs d’action, nous intervenons sur l’ensemble de la Suisse romande. Dernièrement, nous avons d’ailleurs eu un projet à Brig. Aujourd’hui notre équipe est composée de cinq collaborateurs, à savoir une personne à l’administration, deux personnes qualifiées, un apprenti et moi-même. Nous travaillons pour le moment essentiellement en sous-traitance pour des entreprises de construction métallique.

Coupe-vent inox-verre

La rapidité, la proximité, la qualité et la flexibilité font partie de vos atouts, n’est-ce pas? Nos atouts sont effectivement notre rapidité d’exécution dans des délais courts, le soin du détail, la qualité et le prix. De même, nous avons les avantages propres à une petite structure, à savoir la proximité et le service personnalisé. Chaque client est en lien avec un interlocuteur unique qui s’occupe de tout, de l’offre à la pose finale.

Balustrade tout verre et main-courante inox

Bel-Orne: 4 Immeubles PPE de 7 étages, chemin de Bel-Orne à Lausanne. Chantier réalisé en tant qu’employé, je planifiais la pose des éléments tels que balustrade intérieur, coupe-vent extérieur, crinoline

323


Baillet Cousset: villa privé, Impasse Granges-Philing 9 à Cousset. Nous avons coordonnés les travaux des différents corps de métier aucun architecte sur ce chantier. Rénovation de l’entrée principale ainsi que l’escalier de la terrasse. (Photo du haut après travaux.)

Votre expérience ultérieure vous a permise d’intervenir sur des projets d’envergure. Lesquels, par exemple? Lors de mes différentes expériences comme collaborateur, j’ai effectivement eu la chance de m’occuper de chantiers particulièrement importants. Je peux notamment citer Bel Orne à Lausanne, chantier de construction d’un immeuble en PPE de 7 étages. Je me suis occupé de la planification, du montage et du suivi sur le terrain. Ainsi, j’ai été en lien avec les architectes, et ai assuré la gestion des délais, les réceptions et les finitions. Autre projet significatif, Chemin du verger au Schoenberg. Il s’agit de la construction de huits immeubles en PPE pour lesquels nous avons réalisé les balustrades des balcons, des cages d’escaliers intérieurs ainsi que les portes d’entrée en inox et l’avant-toit en inox. Dans ce cadre je me suis occupé des mesures, de la conception des plans, mais aussi de la fabrication et de la pose. Balustrade en fer forgé, Vevey

324

Barrière inox cintrée, Cheyres

Remplacement de barrières et d’escaliers d’un immeuble à Clarens


Escalier hélicoïdale, Fétigny

Espace arbre, Vufflens-la-Ville

Et quels projets avez-vous mené depuis l’ouverture de votre entreprise? J’ai réalisé de nombreux petits projets. Par exemple, je me suis occupé d’une rénovation chez un particulier à Cousset. Notre travail a consisté à remplacer une porte en bois par une porte en alu et un escalier en béton par un escalier en acier, ainsi qu’un escalier partant de la terrasse. Dans ce cadre, nous nous sommes occupés de l’ensemble du projet, de sa conception à la pose, sans architecte. J’ai également fabriqué une vingtaine de portes en inox en sous-traitance pour Bender à Martigny. Dans un autre genre, j’ai effectué l’agrandissement du Garage d’Urso à Domdidier. Ces derniers souhaitaient réaliser un container annexe de rangement de pneus et de véhicules. Nous avons alors réalisé, de la conception à la réalisation, une charpente et des panneaux sandwich, avec une porte de garage et une ouverture vers le local initial. Cela a nécessité un vrai travail de finition et tôlerie. Finalement, comment voyez-vous votre entreprise évoluer? A terme, mon souhait serait de construire ma propre halle afin d’agrandir mon équipe à 10 collaborateurs. J’envisage également de créer une société anonyme. De plus, je souhaite à terme pouvoir intervenir sur des projets de plus grande envergure, comme des immeubles en PPE, auprès des architectes ou promoteurs. J’envisage également de me lancer sur les marchés publics, sachant que j’ai désormais acquis une Maîtrise Fédérale. Enfin, le plus important est d’assurer une croissance maîtrisée et de poursuivre sur des prestations toujours plus qualitatives.

Villa Schoch, Mont-sur-Lausanne

Garage D’urso: agrandissement du garage à Domdidier. Prise de mesure conception des plans, fabrication et pose

Piller Constructions Métalliques Atelier Z.I. les Grands-Longchamp 39 CH-1562 Corcelles-près-Payerne Tél. +41 79 396 08 34 fred_piller@bluewin.ch

325


D’SILENCE ACOUSTIQUE

« Le bruit ne fait pas de bien et le bien ne fait pas de bruit » Mettre en valeur la musique et les «bons sons» tout en protégeant notre quotidien des bruits perturbants, telle est la raison d’être de d’Silence acoustique. Spécialiste de l’acoustique des bâtiments depuis plus de 15 années, le bureau d’étude offre des solutions adaptées à chaque situation, à l’aide d’une démarche scientifique, mais également sensitive, prenant en compte l’émotion de ses utilisateurs. Nous sommes allés à la rencontre de son directeur Bertrand de Rochebrune, vrai passionné, reconnu pour son savoir-faire dans un domaine peu répandu et complexe.

L’auditorium Stravinski à Montreux

326


Rosey Concert Hall à Rolle

L’acoustique des bâtiments depuis 2001 Bureau d’étude en acoustique des bâtiments, d’Silence acoustique intervient sur trois volets principaux: la protection contre le bruit, l’acoustique des salles et la protection contre les vibrations. Que ce soit pour la construction ou la rénovation d’une salle de spectacle, d’une école, d’une habitation, d’un bâtiment administratif ou industriel, le bureau offre ses conseils tant aux constructeurs, qu’aux architectes ou aux promoteurs. Intervenant essentiellement en Suisse romande, et plus ponctuellement au-delà des frontières, il a travaillé avec des architectes internationaux de renom comme Bernard Tschumi ou Dominique Perrault. Un conseil et un suivi complet D’Silence acoustique offre un panel de prestations complet permettant d’intervenir sur un projet de ses prémisses à sa réalisation. «Nous développons d’abord des conseils constructifs autour des plans, mais également dans le choix des matériaux et assurons un suivi minutieux sur le chantier afin de garantir la qualité de la réalisation», explique Bertrand de Rochebrune. Le bureau est également amené à faire des expertises en cas de litiges et participe parfois à des concours.

permet de sortir du catalogue initial. «Nous avons trouvé le processus permettant de faire du béton perforé», confie Bertrand de Rochebrune. Au-delà des normes, la sensibilité des utilisateurs D’Silence acoustique met à disposition son savoir-faire afin de répondre aux exigences légales, et, au-delà, aux attentes vivantes des habitants d’un lieu. C’est ainsi que l’approche scientifique s’accouple à la sensibilité et aux émotions, élément qui ne se quantifie pas, le tout afin de s’assurer d’une excellence acoustique. Le bureau est alors intervenu pour des salles de concert, telle que la rénovation de l’auditorium Stravinski à Montreux, le Conservatoire de Lausanne ou le Palais de Beaulieu, notamment. L’aspect «ingénieur» se mêle à l’aspect «ingénu» pour répondre aux sensibilités réelles des utilisateurs.

Geopolis à l’Université de Lausanne

«Chaque bâtiment est un prototype» Pour Bertrand de Rochebrune, «chaque bâtiment est un prototype». Le bureau se distingue alors par ses conseils adaptés à chaque contexte, à savoir aux critères du maître d’ouvrage et des architectes. Ainsi, il prend en compte l’ensemble des contraintes. «Cela nécessite une prise de recul du fait que nous touchons à tous les autres corps de métier», souligne ainsi l’ingénieur. Et d’ajouter «Il s’agit de réfléchir de manière concrète et de toujours être attaché à la pratique». La flexibilité, l’écoute attentive et la modularité permettent au bureau d’offrir un conseil personnalisé. La créativité pour des solutions innovantes Reconnu pour sa capacité à répondre à des projets spécifiques et complexes, le bureau n’hésite pas à faire des recherches approfondies afin d’offrir des solutions novatrices. A la source de la démarche: la créativité, qui lui

d’Silence acoustique sa

Chemin Isabelle de Montolieu 161 • CH-1010 Lausanne Tél. +41 21 601 44 59 silence@dsilence.ch • www.dsilence.ch

327


JOSEF PILLER SA

Une référence en matière de planification électrique depuis plus de 45 ans Actif depuis 1968, le bureau d’ingénieurs Josef Piller SA est reconnu pour son excellent savoir-faire en matière de planification électrique. Composée d’ingénieurs-conseils hautement qualifiés, la société offre un service particulièrement pointu dans des domaines variés: bâtiment, industrie, stations d’épuration et automation industrielle. Zoom sur ses activités.

Rue de la Condémine, Bulle © Entreprise générale JPF Construction SA et architecte Pasquier-Glasson SA

328


Une équipe hautement qualifiée intervenant dans des domaines variés Josef Piller SA est composé d’une équipe hautement qualifiée d’ingénieurs-conseils, de détenteurs de la maîtrise fédérale et de brevets fédéraux. C’est grâce à l’échange, la complémentarité et la répartition des compétences, qu’elle est capable d’intervenir de façon efficiente dans divers domaines d’activité: • Le bâtiment Josef Piller SA planifie les installations électriques de toutes sortes de bâtiments administratifs, bureaux, hôpitaux, écoles, et divers lieux pour les communes. A titre d’exemple, elle est intervenue pour le bâtiment Equilibre à Fribourg ou encore pour les dernières extensions de l’Hôpital Cantonal de Fribourg. Le bureau réalise, en effet, de nombreux mandats tant pour des banques, des salles de sports, des restaurants, ou des bâtiments publics.

HFR, Fribourg

Rénovation de la Commanderie Saint-Jean

• L’industrie Le bureau intervient également pour divers bâtiments industriels. Il a notamment été choisi par le Groupe e pour la planification électrique de ses bâtiments d’exploitation Centre Sud à Sâles et Centre Broye à Payerne. Josef Piller SA maîtrise l’ensemble des prestations suivantes: courant fort et faible, techniques d’éclairage, schématique des tableaux, systèmes multimédia, informatique, domotique et sécurité. STEP, Fribourg

• Les Stations d’épuration Josef Piller SA est particulièrement actif dans le domaine des stations d’épuration et de la conception des processus d’épuration. Il gère près d’une vingtaine de stations dans le canton de Fribourg, ainsi que les stations de Penthaz et Savigny dans le canton de Vaud. • L’énergie Parallèlement à ses prestations en matière de planification électrique, Josef Piller SA est également doté de compétences pointues en matière d’énergie. Il travaille ainsi sur la revalorisation d’énergie dans les stations d’épuration et les applications photovoltaïques avec de nombreux projets en cours. 329


Des mots d’ordre: approche neutre, services de qualité et personnalisés, innovation Afin d’offrir un service au plus proche des besoins de sa clientèle, Josef Piller SA adopte une position neutre. C’est ainsi qu’il conseille de façon compétente et la plus objective possible les maîtres d’œuvre sur les différentes possibilités techniques, financières et environnementales dans les domaines suivants: distribution d’énergie, schématique, conception des armoires électriques, installations à courant fort et faible, éclairagisme, commandes pour automates programmables, bus KNX, réseaux informatiques et installations téléphoniques. Installée dans son propre bâtiment à Givisiez depuis 2012, l’entreprise prône l’échange de compétences et la complémentarité entre ses différents collaborateurs. Son objectif principal est la satisfaction des clients. C’est pourquoi, la société ne cesse de développer les compétences de ses collaborateurs afin d’être au fait des dernières technologies.

Centre de Police Cantonal, Fribourg

Landi, Marly

Centre de Police Cantonal, Bulle

Nouveau bâtiment Josef Piller SA

Tour 300 logements pour étudiants à Renens

Groupe e, Sâles

330


Quelques références phares Salles spectacle et Musées • Salle Equilibre à Fribourg • Musée Gruérien à Bulle • Musée du vitrail à Romont • Musée des chemins de Fer à Granges-Paccot Ecoles • Collège de Gambach à Fribourg • Co de Riaz (en construction) • CO de la Veveyse à Châtel-St-Denis (en construction) • Nouvelle école de Sorens (en étude) • Rénovation bâtiment scolaire de la Condémine à Bulle (en étude)

Hôpitaux • Hôpital Cantonal Fribourg (secteur gynécologie) • Hôpital Cantonal Fribourg (secteur ophtalmologie) • Hôpital Cantonal Fribourg (secteur radiologie) • Hôpital Cantonal Fribourg (secteur gynécologie) •  Hôpital Cantonal Fribourg (nouvelle distribution réseau électrique) HFR, Fribourg Gynécologie

Police • Centre de Police Cantonal à Fribourg (Pilettes) • Centre de Police Cantonal à Bulle •  Différents travaux dans les centres de: Vaulruz, Domdidier, Granges-Paccot Administration et Industrie • Nouveau centre CPAutomation à Villaz-St-Pierre • Nouveau siège administratif JPFSA à Bulle • Ambassade de Suisse à Alger • Bâtiment d’exploitation Groupe E à Sâles • Bâtiment d’exploitation Groupe E à Payerne • Nouveau centre FFE (Fédération Fribourgeoise de Entrepreneurs) à Courtepin (en étude) • Nouveau bâtiment administratif Michel Démolition à Aigle • Nouvelle Halle industrielle Zumwald à Avenches (en construction) • Nouveau bâtiment Edilitaire à Romont (en étude) • Nouveau bâtiment des assurances sociales (ECAS) à Fribourg (en étude) Bâtiment JPF SA, Bulle

HFR, Fribourg Gynécologie

Magasins Landi • Magasins Landi Bulle, Aigle, Lonay, Payerne, Assens, Yverdon, Bevaix et Marly. • Magasin Landi Romont avec garage TPF en soussol (en étude) Habitations •  Complexe d’habitations PPE «Les Vergers» à Fribourg • Complexe d’habitations Résidence Peti-Marly, (en construction) • Complexe d’habitations PPE «Condémine» à Bulle (en construction) • Complexe habitations avec Tour «Beaumont Sud» à Fribourg (en étude) • Tour de 300 logements pour étudiants à Renens (en étude) •  Complexe d’habitations et surfaces mixtes à Farvagny (en étude)

Allée Paul Cantonneau 1 CH-1762 Givisiez Tél. +41 26 469 72 72 Fax +41 26 469 72 70 info@jpiller.ch www.jpiller.ch

331


AUTOMATION 3000 SA

Une haute qualification pour un service personnalisé et pointu Spécialiste de développements et d’applications dans le domaine des commandes, ainsi que de la gestion au moyen d’automates programmables, Automation 3000 SA est une vraie référence dans son domaine. Fondée en 1991, lors du début de l’utilisation des automates programmables dans les stations d’épuration, la société a su développer au mieux ses effectifs et ses compétences. Toujours au fait des dernières technologies, elle offre à sa clientèle un savoir-faire technique pointu et de haute qualité, ainsi que des prestations sur-mesure.

HFR Fribourg

332


Une référence en matière d’automates programmables et de logiciels de supervision Face à une large gamme d’automates et de logiciels, le bureau a opté pour un choix restreint de produits, afin d’en maîtriser au mieux leur utilisation. En choisissant les automates programmables Siemens, Wago, Saia et Beckhoff, leaders européens, elle garantit de répondre à l’ensemble des besoins de façon personnalisée. De même, grâce à l’utilisation des panneaux opérateurs pour applications simples et des logiciels de supervision PCVue et Atvise, leaders dans leur domaine, Automation 3000 SA garantit d’offrir de nombreuses plateformes d’utilisations. Différents projets réalisés comprenant des bases de données et des technologies du WEB permettent au bureau de s’affirmer dans des domaines en constante évolution.

Vue automate

Une intervention dans des domaines techniques variés Les programmes d’automation et les outils de supervision développés par Automation 3000 SA sont applicables à des domaines variés, comme les stations d’épuration, les autoroutes, l’industrie ou encore dans le cadre de la gestion de bâtiments. Tunnel de Serrières

Développement du système de gestion

Armoire de commandes

Dans le domaine des stations d’épuration, Automation 3000 SA permet aux responsables d’une STEP de visualiser l’ensemble du système, de le superviser et de le piloter de façon dynamique et interactive à partir d’un PC. La supervision du système est également possible via un smartphone ou une tablette PC. Les développements spécifiques de la société permettent de piloter machines et processus, afin de gérer de façon fonctionnelle l’ensemble de la station d’épuration et les différentes stations de pompage qui s’y rattachent. L’utilisateur a également la possibilité d’analyser les statistiques de son système, dans le but d’en améliorer continuellement les performances. Automation 3000 SA a également développé un outil, (IndustrialReport) servant à archiver les données de fonctionnement des installations et générer les statistiques demandées par le Service de l’environnement afin de suivre l’efficacité du fonctionnement de la station d’épuration. 333


Musée Gruérien, Bulle © WWHenderson20 / Wikipedia

En matière d’autoroutes, la gestion de l’énergie, l’éclairage, la signalisation, la détection des incendies et la ventilation des tunnels nécessitent des programmes parfois très complexes. Automation 3000 SA propose alors des applications spécifiques développées avec des automates programmables très fiables. Dans le bâtiment, la société offre une large gamme de prestations pointues: armoires électriques, domotique par programmation de systèmes d’automates ou système KNX-EIB, distribution d’énergie, informatique et de gestion du bâtiment, le tout via des applications personnalisées et sur mesure. En matière de sécurité et du contrôle d’accès, grâce à nos compétences et notre savoir-faire, nous assurons depuis le début 2016 la gestion et l’évolution du système

Nouveau bâtiment de JPF, Bulle

334

de contrôle d’accès biométrique de l’ensemble des bâtiments de la Police Cantonale de Fribourg. Des prestations de haute technologie personnalisées aux besoins de chaque client La priorité d’Automation 3000 SA est d’offrir un service au plus près des besoins de sa clientèle. La satisfaction du client est en effet primordiale. C’est pourquoi l’entreprise propose des prestations sur mesure, grâce à une écoute attentive et une analyse approfondie des besoins. Toujours à la pointe des dernières technologies, elle se démarque par la qualité de ses interventions. Dotée d’un service aprèsvente efficace, elle garantit à sa clientèle une vraie réactivité.

Collège Gambach


Quelques références phares parmi les dernières réalisations

Couplage chaleur-force (Step)

Salle de spectacle l’«Equilibre», Fribourg

CPAutomation

Autoroutes •  Tronçon Vennes-Chexbres (lots Eclairage, Signali­ sation, DIV, DIN, BT) •  N53 Yverdon-Neuchâtel (ventilation des locaux techniques / MCR) • H20 Vue des Alpes et Mont Sagne (ventilation des locaux et DIV) • Pont de la Poya (Lots Eclairage et BT) • Tunnel de Serrières (lots DIN et DIV) • Tunnel de Sion (lots BT et DIN) • Tunnels autoroute N53 Yverdon-Neuchâtel et H10 évitement de Corcelles • A2 / UR-NW / Tunnel du Seelisberg et Tunnel de Flüelen (DIN) Bâtiments • Collège de Gambach (plus de 100 automates Wago sur ethernet et PCVue • Musée Gruyérien à Bulle • Hôpital Cantonal Fribourg: gestion des salles opératoire StrokeUnits • Hôpital Cantonal Fribourg, gestion KNX global du bâtiment • Théâtre Equilibre, salle de spectacles: gestion technique du bâtiment, supervision pour GTB et MCR, 3 automates S7 et 13 Wago, Profibus, PCVue • Bâtiments place d’arme de Bure • Siège administratif JPF SA à Bulle • Siège administratif Michel Démolition à Aigle Industrie • Bâtiment Romande Energie à Noville • Musée Chemin de fer CFK à Granges-Paccot • Nestlé SA, Vevey • Philip Morris SA, Neuchâtel • Bâtiment le Vivier à Villaz-St-Pierre STEP • Stations d’épuration de Fribourg, Estavayer-Le-Lac, Villars-sur-Glâne, Vuippens, Pensier, Domdidier, Autigny, Charmey, Kerzers, Marly, Planfayon, Posieux, Payerne, Savigny, Penthaz ...

Automation 3000

Allée Paul Cantonneau 1 • CH-1762 Givisiez Tél. +41 26 469 72 82 • Fax +41 26 469 72 80 info@automation3000.ch • www.automation3000.ch

335


PIERRE CHUARD FRIBOURG SA

L’expert des solutions énergétiques pour vos bâtiments Fondé en 1974, le bureau Pierre Chuard SA fait partie de Pierre Chuard Holding SA, regroupant les sociétés Pierre Chuard Ingénieurs Conseils SA et Sorane SA, qui comptent une soixantaine d’employés en Suisse romande. Fort de douze collaborateurs et deux apprentis, le bureau est spécialisé dans le domaine du bâtiment et plus précisément dans les installations thermiques et énergétiques et la gestion technique. Tour d’horizon des activités et projets d’une entreprise à l’écoute de ses clients.

Centrale technique distribution de chaleur

Pavillon provisoire de l’Université de Fribourg

336

Chaufferie à pellet


Projet d’école à Avenches

De multiples compétences Pierre Chuard Fribourg SA est dirigé depuis 2003 par Denis Carbonnier. Ce bureau d’ingénieurs et d’études techniques relatif au bâtiment conseille ses clients en fonction de leurs attentes et besoins, établit des études techniques complètes et coordonne toutes les installations dans les domaines de la production et de la distribution d’énergie. Du concept énergétique, jusqu’à la réception des travaux, en passant par l’élaboration des plans et le suivi des travaux, l’entreprise est à même de gérer tout type de projet (villas, bâtiments administratifs, immeubles, écoles, hôpitaux, bâtiments industriels, etc.) dans sa globalité tout en veillant au respect des normes et règlements légaux en vigueur.

Salle de spectacle l’Equilibre à Fribourg

Pour les énergies renouvelables Forte de 40 ans d’expérience, le bureau Pierre Chuard Fribourg SA a su élargir ses compétences, notamment dans la diversification des énergies, par exemple avec le label Minergie, dont il maîtrise aujourd’hui l’ensemble des exigences. Engagé dans le développement durable, il privilégie l’utilisation des énergies renouvelables. Ainsi, ses installations utilisent principalement l’énergie géothermique, le bois ou le solaire. Des technologies qui alliées à la performance de l’enveloppe permettent une utilisation raisonnée de l’énergie pour des bâtiments qui se veulent éminemment durables. Ces dernières années, le bureau a notamment développé ses activités sur le marché de la rénovation. Au côté de ses clients pour la remise aux normes de leurs installations ou l’assainissement de l’enveloppe énergétique de leur bâtiment, il veille à trouver des solutions écologiques tout en garantissant un confort et un fonctionnement optimal.

Sur le terrain C’est grâce à son expérience et sa réputation dans le milieu que Pierre Chuard Fribourg SA a été mandaté pour réaliser des projets d’envergure. On citera notamment la réalisation d’une usine de production de montres à Bienne avec une importante production de froid qui alimente des machines de haute précision ou encore la salle de spectacle l’Equilibre à Fribourg, qui avec son grand volume d’air à traiter a nécessité une approche spécifique. Actuellement, le bureau travaille sur le projet de la Haute Ecole de travail social et de la santé, où il est chargé de réaliser l’ensemble des installations techniques de chauffage et climatisation. L’entreprise est également chargée de la rénovation et transformation des installations de chauffage de trois tours de logements à Fribourg ou encore d’un projet d’école à Avenches. Ces dernières années, elle est notamment devenue experte dans les constructions en bois qui nécessitent le développement de concepts extrêmement pointus, à l’image du pavillon provisoire de l’Université de Fribourg en cours de réalisation.

L’expertise au service du client L’objectif prioritaire de Pierre Chuard Fribourg SA? Optimiser la qualité des prestations proposées à ses clients. Depuis sa création, le bureau a toujours accordé une grande importance à la qualité du travail de ses collaborateurs. Disponibles et à l’écoute, ils offrent un conseil personnalisé à même de satisfaire toutes les exigences. Chaque projet disposant dès lors d’une approche spécifique et de technique adaptées avec à la clé des solutions sur-mesure. Un sérieux et un engagement vis-à-vis de sa clientèle appuyés par le fait que Pierre Chuard Fribourg SA n’est lié à aucun fournisseur particulier, ce qui garantit le caractère indépendant de son travail.

Route de Beaumont 20 • CH-1700 Fribourg Tél. +41 26 425 50 60 • Fax +41 26 425 50 61 info@chuard-fr.ch • www.pierre-chuard.ch

Pierre Chuard Fribourg SA

337


CRC VOLETS & SNG STORES

L’art d’habiller votre maison CRC Volets et SNG Stores – Deux sociétés innovantes sous une même direction. Savoir-faire, esprit novateur, conseils personnalisés autour de la fermeture et de la protection solaire des bâtiments. Leurs produits: stores toile, volets, moustiquaires, parasols, chapiteaux, pergolas et d’autres encore. Rencontre avec Héribert Dousse, un entrepreneur passionné qui tient à maintenir ce savoir-faire régional.

338


CRC Volets et SNG Stores sont deux sociétés aux compétences complémentaires que vous avez souhaité mettre en synergie, n’est-ce pas? Ces deux sociétés sont en effet actives sur le territoire suisse depuis de nombreuses années et ont su développer un savoir-faire de pointe, chacune dans leur domaine. SNG Stores est spécialisée dans la conception de stores en toile et de moustiquaires. Fondée en 1978, mon épouse, Valérie Michel Dousse, et moi-même l’avons reprise en 2009. En diversifiant son activité et en investissant dans de nouvelles technologies avec un parc de machines à la pointe, elle ne fabrique que du sur-mesure. Elle est ainsi en mesure de répondre à toutes les demandes, même les plus spécifiques. Plus récemment, en 2013, nous avons racheté CRC Volets, spécialisée dans la fabrication de volets. Nous voulions ainsi réunir deux fabricants sur le territoire fribourgeois et développer de nouvelles synergies. Ces deux sociétés sont, avant tout, axées sur la fabrication et s’adressent à une clientèle d’installateurs. Elles sont conduites par Fabien Crausaz, notre directeur. Ces deux sociétés permettent d’offrir une gamme de prestations complète autour de la fermeture et la protection solaire des bâtiments, n’est-ce pas? Effectivement. Notre clientèle n’a désormais qu’un seul interlocuteur tout en ayant un vaste choix de produits. CRC Volets évolue dans plusieurs domaines complémentaires: la fabrication de volet, le thermolaquage et le pliage. C’est une grande fierté pour notre entreprise de pouvoir maîtriser la conception de nos volets de A à Z. D’ailleurs, nous offrons un panel de modèles, riche et varié, permettant de répondre aux exigences les plus diverses de notre clientèle. Pour le thermolaquage,

qui est un procédé technique permettant d’obtenir la couleur du volet selon un procédé de recouvrement électrostatique avec de la poudre en polyester, nous utilisons un système exploitant les technologies modernes les plus évoluées, actuellement disponibles sur le marché. Nous avons également investi dans des logiciels performants d’imagerie de synthèse. Chacune de nos réalisations est unique et faite sur-mesure, en fonction de la commande initiale du client. SNG Stores offre une vaste gamme de stores en toile (stores à bras articulés, stores à caissons, stores de fenêtre, etc.) et de moustiquaires (enroulables, plissées, portes battante ou coulissante, etc.) que nous revendons aux installateurs professionnels. Chacune de nos confections est réalisée sur-mesure, à partir d’un éventail riche et varié de tissus (Acryl, PVC, Soltis, etc.), selon les désirs et les besoins du client. Tous nos produits sont de qualité supérieure et sont, pour la motorisation, garantis jusqu’à 5 ans. 70 000 m2 de toiles et 4000 armatures, environ, sortent de notre atelier chaque année. Nous sommes très fiers de proposer des produits de fabrication suisse et ainsi favoriser le partenariat professionnel local. 339


L’innovation, le sur-mesure et l’adaptabilité font partie de vos mots d’ordre. Notre priorité est de répondre au plus près des exigences de nos clients en leur proposant des conseils personnalisés et des produits adaptés à leurs besoins. Aujourd’hui, la tendance s’inscrit dans de nouvelles technologies associant la domotique et l’automatisation à nos compétences en matière de fabrication. Nous développons, par exemple, une nouvelle technologie à intégrer sur les volets en bois coulissants.

340

Vous mettez passablement d’importance à la présence sur le terrain. De quelle façon? Nous investissons, effectivement, dans la représentation de nos produits. De nombreuses personnes travaillent sur le terrain et prospectent auprès de tous nos clients, à savoir les architectes et les promoteurs notamment. De même, nous venons d’ouvrir un showroom à Sion, tenu par notre responsable d’acquisition KAM pour la région du Valais.


Vous fabriquez également des produits dérivés comme des meubles, des sacs et accessoires. Pouvez-vous nous en dire plus? Dans un esprit novateur et de renouvellement constant, nous créons effectivement, au sein de nos productions, un certain nombre de produits dérivés. Nous proposons des meubles et accessoires tels que lits, bancs, sets de table ou luminaires en alu s’associant très facilement à tous les styles de décoration et d’habitat, dans une ambiance industrielle qui fait la part belle au confort. De même, nous avons conçu des sacs fabriqués à partir des chutes de la toile pour stores. Ces modèles présentent un design simple et pratique. Ils sont déclinés en diverses variantes qui notamment s’identifient au canton de Fribourg, où nos sacs sont cousus artisanalement. A l’avenir, votre objectif est de réunir ces deux sociétés dans un même bâtiment, n’est-ce pas? Notre futur projet est véritablement de réunir, dans un même bâtiment à Bulle, CRC Volets et SNG Stores. Ce regroupement de compétences permettra aux deux

entités d’être plus performantes tant en matière de logistique que de prestations. Nous désirons également présenter un showroom pour permettre aux particuliers de connaître et tester nos produits, même si notre clientèle demeure les installateurs. Notre volonté s’inscrit dans l’émergence d’un pôle de compétences ouvert à toute la Suisse.

CRC Volets

Route de l’Industrie 11 • CH-1615 Bossonnens Tél. +41 21 947 33 00 • Fax +41 21 947 33 02

SNG Stores

Place Jean Tinguely 14 • CH-1624 La Verrerie Tél. +41 26 918 72 72 • Fax +41 26 918 72 77 www.crcvolets-sngstores.ch

341


Z.I. Champ de la Vigne 2 CH-1470 Estavayer-le-Lac

info@3cservices.ch www.3cservices.ch

Ferrements pour la construction métallique, éléments normalisés et mobilier urbain Dès sa création en 1998, 3C Services SA a su s’imposer comme un acteur innovant dans son domaine. Distributeur de ferrements pour la construction métallique, éléments normalisés et mobilier urbain, 3C Services SA offre un large choix de produits sur-mesure et préfabriqués. 3C Services SA est associé à de nombreuses réalisations emblématiques nécessitant un savoir-faire technique et esthétique pointu, comme le siège mondial de Rolex ou de Vacheron Constantin, Montevetro à Londres, ou l’Aéroport de Genève. Aujourd’hui, composée de 25 collaborateurs, l’entreprise demeure leader en Suisse romande grâce à son service de qualité et de proximité. Rencontre avec un de ses fondateurs, M. Christian Christinaz.

342


Dès sa création, 3C Services SA a su se positionner comme un acteur incontournable dans son domaine. Pouvez-vous revenir sur votre histoire? Lorsque nous avons fondé la société, nous étions trois collaborateurs. La première chose que nous avons faite, a été d’élaborer un catalogue de ferrements, ainsi qu’un CD sur lequel se trouvaient les DWG des différents produits, ce qui permettait de les implanter directement sur les plans. A cette époque cela était très novateur. Nous sommes particulièrement sensibles à la «création d’éléments visant à répondre à des défis architecturaux». Progressivement, nous sommes devenus une référence auprès d’une clientèle de Constructeurs métalliques, de Serruriers, de Façadiers, d’Architectes, d’Administrations communales, d’Agences Immobilières. Parallèlement aux ferrements, les éléments préfabriqués ont pris une part croissante de vos activités? Dès le début, nous avions un produit préfabriqué: les grilles caillebotis. Puis, au gré d’une demande accrue, nous avons progressivement étoffé notre catalogue. Alors que les ferrements représentaient près de 80% de nos activités, aujourd’hui ce sont les produits préfabriqués dédiés aux projets urbains qui prennent une part croissante. Ainsi, nous proposons un large choix de mobiliers urbains, comme des bancs, des poubelles, des cendriers, des jardinières, des paillassons, ainsi que des éléments préfabriqués tels que balcons, boîtes-aux-lettres, escaliers, vitrines d’affichage, poteaux et supports à vélos.

343


Estavayer-le-Lac

Avenches

Intermédiaire entre le fabricant et le client, vous offrez des solutions sur mesure. Comment cela se déroule-t-il concrètement? Nous avons de plus en plus de demandes, concernant des produits qui ne font pas partie du «standard» ce que l’on appelle des objets sur mesure, ceux-ci nécessitent des spécificités telles que: tailles, dimensions, matériaux, situations et utilisations bien précises, tout en respectant les contraintes techniques et esthétiques du bâtiment. L’esprit d’excellence de 3C Services SA fait ici merveille, sans limite: l’équipement souhaité est toujours imaginé et réalisé. Votre haute technicité et la proximité sont à la source de votre succès. Nous proposons effectivement des gammes de produits adaptés aux besoins esthétiques et techniques. Ainsi, nous apportons une vraie valeur ajoutée grâce à des compétences techniques et créatives particulièrement innovantes. De plus, avec nos technico-commerciaux issus de la branche et actifs sur le terrain, nous offrons un vrai service de qualité et de proximité. Chacun se situe dans des lieux stratégiques de la Suisse romande, ce qui nous permet de couvrir l’ensemble du territoire. Nous tenons à garder cette proximité afin de rester proches de nos interlocuteurs. La relation humaine chez 3C Services SA est une vraie valeur.

Villars-sur-Glâne

344

Estavayer-le-Lac

Rueyres-les-Prés


Z.I. Champ de la Vigne 2 CH-1470 Estavayer-le-Lac

info@3cservices.ch www.3cservices.ch

Des projets emblématiques : Patek Philippe - Genève Ferrements de fenêtre invisible Bâtiment Philip Morris - Neuchâtel Domotique et sécurité anti-effraction Groupe E - Fribourg Motorisation pour système de désenfumage Ferrures pour portes anti-panique Tour RTS - Genève Fourniture de cadres à lamelles servants d’exutoire et de ventilation Fourniture des paillassons d’entrées et pour les tambours JTI - Genève Motorisation pour les clapets de désenfumage Les Vergers - Meyrin Fourniture de boîtes-aux-lettres Collège Calvin - Genève Réalisation des poubelles & cendriers en Corten Chambésy - Genève Réalisation des jardinières en inox d’une hauteur de 1500 mm

345


ATELIERS FIRMANN SA

Plus d’un siècle de savoir-faire en matière de cloches et d’objets métalliques Fondée en 1906 à Bulle, l’entreprise familiale Ateliers Firmann SA a su constamment évoluer avec son temps pour demeurer une référence dans la région gruyérienne. Disposant d’un savoir-faire ancestral dans la fabrication de cloches et de sonnailles, elle s’est également spécialisée dans la confection de plaques minéralogiques diverses, ainsi que de garde-corps métalliques pour le bâtiment. Reconnue pour ses prestations personnalisées et de qualité, elle a su fidéliser une clientèle exigeante depuis quatre générations. Nous sommes allés à la rencontre de son directeur actuel, Julien Firmann.


Une affaire familiale prospère depuis 1906 C’est en 1906 que débuta l’aventure des Ateliers Firmann SA, année lors de laquelle Jean Firmann, arrière grand-père du directeur actuel, lança ses activités. Au départ, il axa ses prestations sur la fabrication de cloches et la soudure autogène. Puis, ses fils, Max et Franz reprirent l’affaire familiale et diversifièrent les savoirfaire en commençant alors à fabriquer par exemple des longerons pour des ailes d’avion, les canons de fusils de compétition, les plaques minéralogiques ainsi que les volets et portes blindés pour les abris de protection civile. Puis, les activités se poursuivirent avec André, troisième génération, qui apporta également un nouvel élan. Toujours en évoluant avec son temps, l’entreprise fut à l’origine d’objets particulièrement emblématiques comme les plaquettes perforées pour la course MoratFribourg, les châssis pour l’armée suisse ou les fameuses plaques rouges des vélos. Aujourd’hui, l’affaire familiale dirigée par Julien Firmann maintient son savoir-faire de plus d’un siècle tout en restant à l’écoute de ses clients. Un savoir-faire ancestral dans la confection de cloches Spécialisée depuis ses débuts dans la fabrication de cloches, l’entreprise bénéficie d’un savoir-faire de plus d’un siècle dans ce domaine. Fabriquée en acier, sa gamme de cloches s’étend de la clochette souvenir à la grosse sonnaille. Les cloches de la gamme Moléson, récemment

de fabriquer des barrières routières standards et divers accessoires ou pièces spécifiques selon le classeur de l’OFROU. Enfin, l’entreprise fabrique des plaques minéralogiques depuis plus de 80 ans. Parmi ses clients actuels et passés, elle compte divers cantons (FR-VS-GE-NE-TI), l’armée et la Poste. Elle réalise également tous types de plaques minéralogiques personnalisées ou souvenir en aluminium. lancées, sont spécialement finies à la main. Son équipe de professionnels garantit un travail artisanal soigné et réalisé dans l’entreprise située au cœur de la Gruyère. La majorité des 27 000 cloches fabriquées annuellement dans ses ateliers bénéficie du label «Swiss Made». La fabrication d’objets métalliques sur mesure et de haute qualité La fabrication d’objets métalliques n’a pas de secret pour cette équipe de professionnels. Parmi ses différentes prestations, elle a su se professionnaliser dans la construction de portes et volets blindés, mais aussi d’ameublements et de la ventilation pour les abris de protection civile. Active dans le bâtiment depuis plus de 50 ans, elle propose également de nombreux objets métalliques: garde-corps d’escalier, balcon à barreaudage, en verre, en tôles, main-courantes en inox, séparations de balcon, auvents, piliers métalliques, boîtes-aux-lettres. Depuis 2010, l’entreprise est certifiée selon la norme CE 1317-5 pour les dispositifs routiers de retenue de véhicules les plus courants. Elle est à même de prendre les mesures,

Une équipe de professionnels à l’avenir prometteur Composée de 15 collaborateurs aux compétences pointues, l’entreprise a su fidéliser son équipe. Un tiers d’entre elle a plus de vingt ans de boîte, témoignant ainsi d’un management familial. Connaissant une croissance continue, la société compte doubler sa surface de production tout en maintenant sa taille humaine et sa proximité à la clientèle. Ainsi, afin de trouver l’espace suffisant, elle prévoit de déménager de ses ateliers originels dans les cinq années à venir.

Ateliers Firmann SA

Chemin des Crêts 4 • CH-1630 Bulle Tél. +41 26 912 71 20 • Fax +41 26 912 71 78 info@firmann.ch • www.firmann.ch

347


ENERGEST SÀRL

Des solutions d’automation du bâtiment ouvertes et performantes Fondé en 2005, Energest est devenu une référence en matière de gestion technique et énergétique du bâtiment. Véritable «cerveau» des lieux publics ou privés, la société offre des solutions et des supports techniques, ainsi que des prestations durant tout le cycle de vie des installations techniques à une clientèle extrêmement variée qui s’étend sur l’ensemble de la Suisse romande. Composée de cinq collaborateurs très professionnels, elle offre souplesse et réactivité, des qualités largement appréciées dans le métier. Rencontre avec son fondateur, Pascal Angeloz.

348


Une petite entreprise pour de grandes responsabilités Créée en 2005 par Pascal Angeloz, Energest fonctionne sur le principe du management par projet. En étant ni trop petite, ni trop grande, l’entreprise offre souplesse et rapidité de réaction tout en garantissant un suivi pointu à long terme. « Nous évoluons dans une société où chacun est habitué à avoir tout assez rapidement. L’exigence est de rigueur obligeant nos métiers à miser sur l’anticipation et la réactivité », confie Pascal Angeloz. En offrant une centralisation de la gestion des bâtiments, l’équipe permet une optimisation du fonctionnement et ainsi une économie d’énergie, une simplification pour l’utilisateur, ainsi qu’une diminution des coûts de fonctionnement. Un panel complet de prestations Energest offre des solutions d’automation ouverts et performants qui prennent en compte les besoins spécifiques à chaque installation et client, permettant une exploitation efficace. L’automation intégrale de bâtiments, la régulation (MCR) pour le chauffage, la climatisation et le sanitaire, l’automation et la régulation pour le traitement et la distribution d’eau, la gestion d’installation de production de chauffage centra­ lisé (CAD), la gestion technique du bâtiment (GTB) pour la gestion de l’éclairage, l’intégration de systèmes de sécurité, la gestion des alarmes et la domotique, sont autant d’activités que l’équipe gère de façon extrêmement professionnelle. Le tout pouvant être géré par une supervision (SCADA), ou par des applications Web (pour téléphone mobile par exemple). La télémaintenance « La télémaintenance est une activité que nous développons de plus en plus pour nos clients », souligne Pascal Angeloz. Cette gestion à distance permet d’éviter de

nombreux déplacements, d’offrir un support plus rapide aux services technique et ainsi une diminution des coûts. De même, cela facilite l’accès du client à ses installations, notamment via un téléphone mobile, et ainsi d’assurer une intervention plus performante. Aujourd’hui, Energest a mis en place un système de télémaintenance sécurisé pour diverses entreprises, et gère à distance l’ensemble des installations de chauffage à distance CAD du Groupe E Celsius, notamment. Analyse énergétique et optimisation Les économies d’énergie sont aujourd’hui primordiales. C’est pourquoi Energest propose l’analyse des relevés d’énergie et de fonctionnement en mémorisant tout ou partie des points de mesures et de fonctionnement des installations, afin d’identifier les causes de dysfonctionnement. Ainsi, cela permet de trouver des solutions performantes et d’optimiser l’utilisation des appareils, afin que ceux-ci consomment moins et aient un cycle de vie plus long.

ENERGEST

Route de l’Arney 4 • CH-1753 Matran/Suisse Tél. +41 26 422 17 45 • Fax +41 26 422 17 47 info@energest.ch • www.energest.ch

349


DPE Electrotechnique SA La société DPE Electrotechnique SA est un bureau d’ingénieurs conseils en électricité actif aussi bien dans la planification d’installations électriques dans le secteur du bâtiment que dans l’automation et l’engineering industriel. Forte d’une solide expérience, elle est capable de gérer tous types de projets dans leur globalité avec pour objectif: la satisfaction du client. Portrait.

350


Plus de 20 ans d’expérience Fondée en 1992, DPE Electrotechnique SA fêtera l’année prochaine ses 25 ans d’existence. D’une petite structure animée par trois personnes, l’entreprise a toujours su croître en fonction du marché et de la conjoncture. Elle compte actuellement une quinzaine de collaborateurs, dont une majorité d’ingénieurs. Situé depuis toujours à Sierre, ce bureau d’ingénieurs a ouvert en 2010 une succursale à Bulle afin de se rapprocher de ses clients. Active aujourd’hui dans toute la Suisse, et notamment en Suisse romande, elle réalise également des mandats en dehors des frontières nationales. Des savoir-faire reconnus Depuis près de 25 ans, DPE Electrotechnique SA met au service de ses clients ses compétences de spécialiste de l’ingénierie électrique. Outre les mandats spécifiques, elle propose des expertises et solutions globales comprenant l’étude, la conception, la réalisation, la programmation et la mise en œuvre. Dans le domaine de la planification d’installations électriques, qu’il s’agisse d’un nouvel ouvrage ou de transformations, le bureau réalise des études de projet complètes et offre un panel de prestations permettant de couvrir l’ensemble des domaines du bâtiment touchant à l’électricité: installations à courant fort ou faible, domotique, réseaux informatiques, éclairage, installations photovoltaïques, etc. Des savoir-faire qui lui ont permis de réaliser des projets d’envergure pour des ouvrages aussi variés que des hôpitaux, des centres commerciaux, des banques ou encore de nombreux centres scolaires. Le bureau d’ingénieurs sierrois travaille aussi pour d’importants projets immobiliers, notamment dans le secteur du luxe à Verbier et Crans-Montana.

DPE Electrotechnique SA offre également des compétences de pointe dans le domaine de l’automation et l’engineering industriel pour des installations neuves ou le retrofit d’installations existantes. Le bureau accompagne le client à chaque étape de son projet en réalisant des prestations comprenant l’engineering électrique, la conception de schémas électriques, la programmation d’automates, d’écrans de commande et de superviseurs, la mise en service ou encore l’optimisation de machines et de processus. Outre l’application de ses savoir-faire pour l’industrie, DPE Electrotechnique SA s’est spécialisée depuis de nombreuses années dans les domaines de l’eau et de l’énergie. A même de réaliser des installations clés en

main, elle procède à l’automatisation et à la télégestion de réseaux d’eau potable, de stations de pompage ou encore d’usines de potabilisation et développe également ses savoir-faire dans des projets de traitement des eaux usées. «Nous avons notamment participé à la rénovation de l’usine des Gonelles à Vevey, il y a 4 ans. Un projet complexe qui a mobilisé l’ensemble des compétences du bureau, puisque nous nous sommes occupés de l’engineering électrique et de l’automation depuis les phases d’étude jusqu’à la mise en service. Nous avons également géré toute la partie bâtiment avec notamment la conception des plans, les appels d’offres et la direction des travaux», précise Pierre-Alain Gabbud, administrateur de la société. 351


Zoom sur la petite hydraulique DPE Electrotechnique SA est également active sur le marché de la petite hydraulique pour des puissances allant tout de même jusqu’à 2MW. Elle intervient pour concevoir l’automation de nouvelles installations et dans le cadre de rénovations de systèmes de contrôle-commande existants. Cette activité complète parfaitement le savoir-faire de l’entreprise en matière de gestion de réseaux d’eau potable, puisque ces installations de turbinage permettent de valoriser l’énergie à disposition dans les réseaux d’adduction d’eau. Ce lien entre gestion des eaux et énergie est encore plus étroit dans le cadre des projets de pompage-turbinage pour lesquels l’entreprise est également compétente. Elle a en effet exécuté un tel projet avec 2 pompes-turbines d’une puissance totale de plus de 200kW en début d’année. La centrale hydro-électrique de Rivaz, pour Romande Energie compte également parmi les derniers projets réalisés.

Ces dernières années, le bureau sierrois a acquis de larges compétences dans les différents domaines du secteur routier et autoroutier. Il effectue l’engineering et l’automation notamment de l’éclairage, la ventilation et la signalisation. Particulièrement sollicité par l’Office fédérale des routes, il a dernièrement réalisé la signalisation routière de la tranchée couverte de Sion et travaille actuellement sur l’achèvement du réseau autoroutier dans le haut-Valais. L’expertise au service du client «En tant que véritable bureau d’ingénieurs, notre principale force est de pouvoir concevoir un projet et de le réaliser jusqu’au bout, et ce même dans des délais très courts. A l’écoute de nos clients, nous sommes capables de leur proposer des solutions globales et innovantes qui vont bien au-delà de leurs attentes», explique Pierre-Alain Gabbud. Grâce à un large panel de compétences et à une équipe motivée, expérimentée et disponible, DPE Electrotechnique SA est en mesure de proposer à ses clients toutes les prestations nécessaires à la concrétisation de leurs projets, même les plus complexes. 352


Quelques réalisations marquantes: Automation et engineering industriel

Eau et énergie • Usine des Gonelles – Traitement de l’eau du lac, 4 étapes de traitement, débit max. 1800 m3/h, SIGE, Vevey • Usine du Prieuré – ozonation, SIG, Genève • Plus de 50 usines de traitement d’eau pour Membratec SA • Télégestion des réseaux d’adduction d’eau potable pour plus de 40 communes • Plus de 10 installations de turbinage pour GASA Hydro SA Routes et autoroutes • Tunnels de Tourtemagne, Riedberg, Viège et Eyholz: Lots signalisation (en cours) • Tranchée couverte de Sion: Lots signalisation, pompage et SETEC • Tunnel de Regrouillon: Lots éclairage, ventilation et DIV Industrie • Tendeuses 4 et 6, Constellium • Machine à Rolle, Swisspor • Nouvelle fonderie et centre européen de recherche, Novelis • TGBT hôpitaux de Sion et Sierre

Planification d’installations électriques • Meubles Pesse – Agrandissement et rénovation, Monthey • Boulangerie Zenhäusern – Nouveau centre de production, Sion • UBS – Plus de 10 succursales dont Sion, Sierre, Verbier et Crans-Montana • Raiffeisen – Succursales de Miège et Grône • BCVs – Succursale de Sierre • Centralisation de Provins, Sion • HEVs, Sierre • Clinique romande de réadaptation (SUVA), Sion

DPE Electrotechnique SA

Rue du Manège 25 • Case postale 290 • CH-3960 Sierre Tél. +41 27 452 30 00 • Fax +41 27 452 30 02 info@dpe.ch • www.dpe.ch Succursale: Rue de la Pâla 135 • CH-1630 Bulle

353


Une méthode unique de gestion des plans de bâtiment C’est au cœur de Moudon que se situe CDI Automation, une entreprise unique dans son domaine. Fondée en 1993 par deux ingénieurs, celle-ci propose sa propre méthode de gestion des plans de bâtiments. Spécialisée dès ses débuts en automation, elle a progressivement développé ses propres outils afin de répondre à la large palette de besoins de ses clients, leur offrant ainsi un gain de productivité indéniable. A ce jour, l’entreprise, composée d’une équipe de 8 professionnels, gère près de 30 sites, représentant environ 1 million de m2. Pour en savoir davantage, Bien Vivre est allé à la rencontre de ses fondateurs, Patrick Coenegracht et Matthieu Chassot. Votre offre de service en matière de gestion des plans est unique en Suisse. Comment a-t-elle vu le jour? Au départ, notre activité était spécialisée dans l’automation industrielle et déjà les plans. Au fur et à mesure, la demande a évolué et pour des raisons de coût nous avons abandonné l'automation pour nous focaliser sur les plans. Nos clients ont progressivement souhaité ajouter des éléments complémentaires, comme le personnel

ou la surface des locaux, par exemple. Les logiciels existants n’étaient alors pas adaptés. C’est pourquoi nous avons développé nos propres outils en interne. Cela nous permet de prendre en compte tous les éléments d’un bâtiment et d’offrir un service sur-mesure, accessible à tous. Chaque client a accès à ses données via une bibliothèque qui fonctionne via Acrobat® Reader®. Cela permet d’assurer une facilité d’utilisation pour tous, et nous assurons une mise à jour continue et simplifiée.

La méthode: Simplification –

354


Votre méthode permet à votre clientèle un gain de temps et de productivité, n’est-ce pas? Notre méthode a, en effet, de nombreux avantages. Tout d’abord, tous les domaines sont applicables. Elle permet également d’assurer l’amélioration de la productivité et de la qualité, notamment via l’optimisation des déplacements. De plus, lors de petites transformations de bâtiments, ces données facilitent largement l’élaboration des documents, représentant ainsi un vrai gain de temps. Mais aussi, cela simplifie la vie des fournisseurs en matière d’accessibilité des locaux. Enfin, notre travail permet de répondre aux contraintes légales, comme les schémas électriques ou la sécurité au travail de plus en plus restrictive. Finalement, quels sont les principaux points qui vous distinguent dans votre domaine? Tout d’abord, nous tenons à souligner que les fichiers que nous produisons ne nous appartiennent pas. Nous partons du principe que les bâtiments appartiennent aux clients, et il en va donc de même pour les plans. Nous assurons ainsi un suivi sur le long terme, mais sans contrainte. De plus, étant donné que nous sommes des humains et non pas un logiciel, nous pouvons répondre à des demandes sur-mesure et offrir un service particulièrement complet, unique en son genre.

Organisation – Exploitation Simplification des plans: – Enlever les cotes de construction et tous les détails qui peuvent être archivés – Séparer les informations – Rendre lisible les informations Organisation des plans et des données: – Les plans doivent être rangés – Les calques et les objets doivent être identiques pour tous les plans – Les calques doivent suivre une logique par métier – Chaque cas où des données doivent être gérées doit être analysé – Finalement, les documents sont constitués par métier Œuvrer systématiquement dans le sens de l’Exploitation: – Les documents doivent avoir une utilité, même si une seule personne en a fait la demande – La recherche et l’accès à l’information doivent être simples et rapides – La page du document doit être imprimable avec les moyens de l’utilisateur CDI Automation

Rue Mauborget 16 • CP 44 • CH-1510 Moudon Tél. +41 21 905 61 30 • www.cdiautomation.ch

355


INTERVIEW

PASCAL CORMINBŒUF - MICHEL NIQUILLE

Lignum Fribourg

Une priorité: favoriser l’utilisation du bois suisse C’est en 1988, sous l’impulsion d’Anton Brulhart, alors chef de service du secteur de la forêt et de la faune, que la section fribourgeoise de Lignum voit le jour. Elle réunit alors, à l’époque, les 8 associations faîtières de la filière bois du canton. Ses principales missions: assurer une exploitation optimale des forêts et améliorer la compétitivité de ses entreprises. C’est ainsi que depuis bientôt 30 ans, elle défend avec ferveur la place stratégique de l’économie forestière et du bois dans sa région. Et son travail porte ses fruits. Après avoir mené avec succès son combat pour faire valoir les qualités du bois dans la construction, elle sensibilise sur les vertus de l’utilisation du bois local. Interview avec son président, Pascal Corminbœuf, ancien Conseiller d’Etat, et Michel Niquille, secréPascal Michel taire de l’association. Corminbœuf

Pavillon de jardin à Magden. Architecte: Max Schnetz, Bâle © Hansjürg Brugger, Laufenburg/LIGNUM

356

Niquille


Cuisine «Rondo», Karl Auer pour TEAM 7 © TEAM 7, A-Ried/LIGNUM

Quelle est la raison d’être de Lignum Fribourg? Lignum Fribourg assure depuis 27 ans la promotion du bois dans le canton. Sa mission est également de veiller à une utilisation rationnelle et intelligente du bois dans la construction en général. Ainsi, sa raison d’être est de fédérer les secteurs de la filière, de la forêt aux produits finis. Elle défend également d’éventuelles discriminations, normatives notamment, et tient surtout à rappeler les vertus de ce produit, afin de tuer les mythes tels que «le bois pourrit» ou «le bois brûle» Et d’ailleurs, les qualités de ce produit sont désormais reconnues. En témoigne le nombre accru de constructions en bois.

© SFF/melanierouiller.com

De quelle façon s’engage-t-elle auprès de ses membres? Lignum apporte à ses membres des informations techniques et juridiques diffusées par Lignum Suisse et le Cedotec. Elle repose ainsi sur une structure cohérente. De même, elle sollicite ses membres, afin qu’ils apportent des exemples concrets de constructions ou d’objets. Enfin, elle joue également son rôle de «juge de paix» en cas d’intérêts divergents. En effet, son objectif est de représenter les intérêts de la chaîne complète du bois. C’est pourquoi elle incite à la rencontre entre les différentes professions dans le but de créer un plus grand esprit de solidarité. La place de la filière bois dans l’économie fribourgeoise est importante. Quel avenir lui voyez-vous? La place de la filière bois dans l’économie fribourgeoise est effectivement importante. Elle représente de nombreux emplois et est reconnue pour son savoir-faire. Elle compte plus de 400 entreprises et représente plus de 3500 emplois, soit plus que les assurances et les banques réunies. Nous avons la particularité d’avoir un réseau de scieries très dense et unique en Suisse. Nous comptons 12 scieries, dont la deuxième suisse, qui représentent l’équivalent voire davantage que la possibilité de coupe du canton. Nous regroupons également un très grand nombre de menuiseries, charpenteries et ébénisteries. Ainsi, nous sommes un exportateur de bois important en Suisse romande. Notre valeur ajoutée dans l’économie fribourgeoise est avérée. De plus, le territoire est recouvert de plus 40 000 hectares de surface forestière, dont 60% appartiennent aux pouvoirs publics, ce qui représente un potentiel non négligeable. Ainsi, malgré une concurrence accrue d’entreprises étrangères, l’avenir de nos entreprises est plutôt serein. 357


Votre priorité actuelle est de promouvoir l’utilisation du bois local dans la construction. Pouvez-vous nous en dire davantage? Depuis ses débuts, Lignum Fribourg est effectivement particulièrement active dans la promotion de l’utilisation du bois dans la construction. Ainsi, elle sensibilise la population, et notamment les plus jeunes, mais aussi les entreprises et les pouvoirs publics par des exemples concrets. Les vertus des constructions en bois semblent une idée désormais acquise. Aujourd’hui, ce qui est majeur, c’est l’incitation à utiliser le bois local. Avec l’aide de l’Office fédéral de l’environnement, nous avons mis en place, il y a deux ans, un nouveau label, le Certificat d’origine bois Suisse (COBS). Il s’agit d’un choix fait par les entreprises sur la base d’un audit et d’un contrat. Ainsi, chaque entreprise certifiée s’engage à utiliser du bois suisse à hauteur de 80% de sa production. Ce label permet de conscientiser progressivement l’utilisateur. De plus, nous avons récemment demandé un avis de droit à Maitre Jean-Michel Brahier, avocat spécialiste des marchés publics. Celui-ci a permis d’arriver à la conclusion que le maître d’œuvre avait le droit d’utiliser son propre bois. Ainsi, les pouvoirs publics, qui détiennent 60% des domaines forestiers, peuvent tout à fait utiliser leur bois pour construire. Cela ne constitue pas une entrave en droit des marchés publics. C’est ainsi qu’a vu le jour le projet de centre de police cantonal à Granges-Paccot. Les communes de Vaulruz et Ursy ont également des projets d’école conçus avec leur propre bois. Ainsi, nous progressons dans le bon sens.

Piscine privée, Seuzach. Architectes: Architekten Kollektiv AG Winterthour © Thomas Aus der Au, Winterthour/LIGNUM

© SFF/melanierouiller.com

Terrasse, assainissement et extension d’une maison à Hergiswil. Architectes: Hanspeter Lüthi + Andi Schmid, Lucerne © Mario Kunz, Kriens/LIGNUM

358


© SFF/melanierouiller.com

© SFF/melanierouiller.com

© SFF/melanierouiller.com

Les entreprises fribourgeoises sont soumises à une rude concurrence. Comment maintenir leur compétitivité? Il est vrai que 50% du bois massif est importé et l’abattage a reculé de 8% depuis 2012. Cette concurrence étrangère s’explique notamment par la situation des marchés allemands qui connaissent actuellement une surcapacité de production face à l’effondrement des secteurs d’exportation. De ce fait, ils sont prêts à vendre au prix coûtant, voire à perte. Face à cette concurrence, les entreprises sont contraintes d’améliorer leur productivité. Cela nécessite d’investir dans la technologie pour élaborer les produits finis à un coût adapté. Cela va de pair avec la promotion de l’utilisation du bois suisse, qui permet des circuits courts et des moindres coûts. Il est également nécessaire de prendre en compte le rôle formateur de nos entreprises. Nous avons un savoir-faire pointu qu’il est nécessaire de maintenir. Il est d’ailleurs à noter que les tavillonneurs romands ont introduit avec succès une formation en quatre modules, dans l’attente d’un brevet fédéral.

Enfin, quels sont les défis à venir? Les défis à venir sont multiples. Il s’agit, tout d’abord, du maintien d’un savoir-faire, mais aussi de la nécessité d’utiliser la forêt dans sa fonction production, et non pas seulement de la concevoir comme un lieu de biodiversité, de loisirs et de délassement. Un défi phare concerne le soutien aux corporations forestières pour assurer un meilleur gain à travers des prix attractifs. Si le propriétaire forestier doit payer pour couper du bois, cela est dramatique. L’idée est alors de ne pas aller dans le sens des subventions, mais de calculer la valeur du rôle social, loisir et qualité de la forêt et donner un moyen de rétribuer la prestation des propriétaires forestiers.

LIGNUM FRIBOURG

Case postale 213 • CH-1630 Bulle 1 Tél. +41 26 912 63 55 • Fax +41 26 912 60 03 info@lignum-fr.ch • www.lignum-fr.ch

359


La formation de menuisier, d’ébéniste ou de charpentier débute généralement par un apprentissage dans une entreprise formatrice. Au terme de cette formation professionnelle initiale, il est possible de poursuivre son cursus professionnel dans une Haute Ecole spécialisée HES ou d’effectuer une formation en cours d’emploi avec obtention d’un diplôme de chef d’équipe, un brevet de contremaître ou une maîtrise fédérale.

L’AFMEC

L’AFMEC et le Service de la formation professionnelle (SFP) proposent divers cours de perfectionnement professionnel. La Fédération suisse romande des entreprises de menuiserie, ébénisterie et charpenterie (FRM) met également sur pied des cours pour la maîtrise fédérale. Le Comité gère l’administration et les finances de l’AFMEC. Les 9 personnes qui le composent représentent les différentes régions du canton de Fribourg et les diverses sensibilités professionnelles des métiers de menuisiers, ébénistes et charpentiers.

L’AFMEC s’implique dans de nombreuses commissions, associations et organes paritaires dans le canton et en Suisse romande. L’AFMEC s’occupe des cours interentreprises pour les apprentis, des commissions d’apprentissage pour menuisiers, ébénistes et charpentiers et de la promotion La formation comme priorité des métiers du bois. Elle organise examens de fin L’Association Fribourgeoise des entreLa formation de menuisier, d’ébéniste ou delescharpend’apprentissage, les concours pour apprentis et les tier débuteprises généralement par un apprentissage dans Char­ de Menuiserie, Ebénisterie, cours de préparation pour le brevet et la maîtrise. une entreprise formatrice. Au terme de cette formation pen­­ terie il est etreprésentée fabriques de son meubles L’association divers organismes professionnelle initiale, est possible dedans poursuivre tels que: la Fédération Suisse romande des entreprises (AFMEC) regroupe près spécialisée de 150 entrecursus professionnel dans une Haute Ecole de menuiserie, ébénisterie et charpenterie (FRM), la HES ou d’effectuer une formation en cours d’emploi prises occupant plus de 1700 personnes. caisse ded’un retraite anticipée du second œuvre avec obtention diplôme de chef d’équipe, un romand L’association soutient la formation pro(RESOR), la commission professionnelle paritaire du brevet de contremaître ou une maîtrise fédérale. second oeuvre fribourgeois (CPPF), la commission fessionnelle et s’occupe de la défense du second oeuvre (CPPR), Lignum, le L’AFMECparitaire et le Service de lade formation professionnelle des intérêts sesromand membres, notamgroupe de gestion Setrabois. (SFP) proposent divers cours de perfectionnement

ment en ce qui concerne la convention collective de travail.

professionnel.

La Fédération suisse romande des entreprises de menuiserie, ébénisterie et charpenterie (FRM) met également sur pied des cours pour la maîtrise fédérale.

priorité: la formationetprofessionnelle Le ComitéUne gère l’administration les finances de L’AFMEC est largement dans larepré formation prol’AFMEC. Les 9 personnes qui leengagée composent afin d’assurer la compétitivité et et l’attractivité sentent les fessionnelle différentes régions du canton de Fribourg métiers du bois. Avec ledes Service de la les diversesdes sensibilités professionnelles métiers deformation (SFP), elle propose divers cours de permenuisiers,professionnelle ébénistes et charpentiers. fectionnement professionnel. Ainsi, elle gère les cours

interentreprises pour les apprentis, les commissions L’AFMEC s’implique dans de nombreuses commissions, d’apprentissage pour menuisiers, ébénistes et charpenassociations et organes paritaires dans le canton et en tiers et la promotion des métiers du bois. Elle organise Suisse romande. les examens de fin d’apprentissage, les concours pour

apprentis des et lescours coursinterentreprises de préparation pour pour les le brevet et L’AFMEC s’occupe maîtrise. apprentis, lades commissions d’apprentissage pour d’asseoir son poids, l’association est représentée menuisiers,Afin ébénistes et charpentiers et de la promotion organismes que: la Fédération Suisse des métiersdans du divers bois. Elle organise tels les examens de fin romandelesdes entreprises menuiserie, ébénisterie d’apprentissage, concours pourde apprentis et les et charpenterie (FRM), la caisse de maîtrise. retraite anticipée cours de préparation pour le brevet et la du est second œuvre romand (RESOR), la commission L’association représentée dans divers organismes paritaire du des second œuvre fribourtels que: laprofessionnelle Fédération Suisse romande entreprises geois ébénisterie (CPPF), la commission paritaire(FRM), du second de menuiserie, et charpenterie la œuvre romandanticipée (CPPR), Lignum, le groupe de romand gestion Setrabois. caisse de retraite du second œuvre (RESOR), la commission professionnelle paritaire du 360 fribourgeois (CPPF), la commission second oeuvre paritaire du second oeuvre romand (CPPR), Lignum, le

La «maison du bois» comme projet fédérateur L’AFMEC est à l’origine de la «maison du bois», un projet pour le moins fédérateur. Celle-ci accueillera des expositions temporaires et des pièces de concours, un musée, une bibliothèque à l’étage et intégrera les forestiers et les bûcherons au sein même d’un lieu symbolique pour les professions du bois. Elle prend pied dans le chalet de Bataille qui a fait l’objet d’une rénovation. Le coût total du projet s’élève à plus de CHF 1 000 000.–.

AFMEC

Rue de l’Hôpital 15 • Case postale 1552 CH-1701 Fribourg Tél. +41 26 350 33 00 • Fax +41 26 350 33 04 www.afmec.ch

JEAN-MARC VOLERY – A

«LE PROJET DE LA MAIS


Colin Karlen

CHARPENTE-MENUISERIE SÀRL

Qualité, Tradition et Savoir-faire Entreprise de charpente, menuiserie et tavillonnage, Colin Karlen Charpentemenuiserie Sàrl a été fondée il y a plus de 20 ans. Située à Château–d’Oex, elle emploie une équipe jeune et dynamique d’une douzaine de collaborateurs dont deux apprentis et valorise au quotidien son savoir-faire et son expérience pour des réalisations uniques et sur-mesure. Maître charpentier, Colin Karlen nous parle de sa philosophie et de quelques-uns de ses projets.

362


Quelles sont vos différentes prestations? Alliant techniques de constructions anciennes et modernes, nous apportons compétences et flexibilité dans tous les domaines de la construction. Nous réalisons notamment des charpentes traditionnelles, des constructions en éléments préfabriqués et sommes qualifiés dans la construction de chalets de tous styles. Les constructions agricoles font également partie de nos domaines de compétence. Nous proposons aussi des travaux de rénovation, d’agrandissement et de transformation avec toujours pour objectif de trouver les solutions les plus adaptées aux ouvrages, également dans le cadre de la rénovation de l’enveloppe du bâtiment. Une autre facette de nos activités consiste à la réalisation de menuiseries extérieures et intérieures. Nous sommes enfin spécialisés dans la réalisation de toitures et façades en tavillons. Un art ancestral que nous maîtrisons parfaitement. Pouvez-vous justement nous en dire davantage sur les possibilités qu’offre le tavillon et sur votre savoir-faire en la matière? Produits à partir d’épicéa de montagne, les tavillons sont aujourd’hui redevenus au goût du jour. Les clients, au-delà de la recherche de l’authentique, apprécient la robustesse et le caractère durable et écologique de ce matériau complètement natu­rel qui garantit également une parfaite isolation des bâtiments. Notre équipe expérimentée de tavillonneurs réalise des toits et des façades en tavillons sur des bâtiments typiques de montagnes mais aussi sur des réalisations plus contemporaines, à l’exemple du bâtiment de la Banque Raiffeisen située à la Gare de Château-d’Oex ou les deux immeubles réalisés ce printemps à Riaz. Dernièrement, nous avons également refait entièrement le clocher de l’église de Saanen.

Qui sont vos clients et pourquoi sollicitent-ils vos services selon vous? L’entreprise est basée à Château-d’Oex et c’est également là que se situe la majorité de notre clientèle. Diverses réalisations ont cependant déjà vu le jour dans le Chablais, les Ormonts, les cantons de Berne, Fribourg et Genève, ainsi qu’en Italie. Nous sommes toujours prêts à nous déplacer pour relever de nouveaux défis. Dès la création de l’entreprise, nous avons fait du service client notre marque de fabrique. Disponibles et à l’écoute, nous sommes à même d’offrir des prestations sur-mesure capables de répondre à toutes les exigences. Le respect des coûts et des délais impartis me tiennent particulièrement à cœur. Nos collaborateurs, formés pour la plupart au sein de l’entreprise, travaillent avec sérieux et professionnalisme, dans le plus pur respect de la tradition tout en accordant un soin particulier au moindre détail. Un engagement pour la qualité qui fait aujourd’hui la renommée de l’entreprise au-delà des frontières de la région. Pouvez-vous nous en dire plus sur l’avenir de la société? Désireux de répondre de manière toujours plus performante aux exigences de nos clients, nous allons prochainement procéder à l’agrandissement de nos locaux par la création d’une extension entre nos deux bâtiments actuels. 240 m2 de surface supplémentaire sur les 850 m2 déjà à disposition qui accueilleront une halle de taille pour charpente ainsi que de nouveaux bureaux et un lieu de réception agréable pour nos clients.

Colin Karlen Charpente - Menuiserie Tavillonnage Route des Mosses 6 CH-1660 Château-d’Oex Tél. +41 26 925 91 27 info@colinkarlen.ch www.colinkarlen.ch

363


ARCHITECTURE

Du rêve à la réalité Respect de l’éthique, relation de confiance, respect de l’être humain ou encore proximité et partage sont autant de valeurs partagées par les nombreux professionnels fribourgeois du domaine architectural. L’architecture d’aujourd’hui se veut plutôt contemporaine et le rôle principal de l’architecte est d’offrir une part de rêve à ses clients en leur proposant des projets d’actualités et des idées novatrices. Une approche efficace qui leur permet de faire face aux nombreux enjeux et défis actuels en matière d’urbanisme.

© Noel Aeby

365


SIA FRIBOURG

SOCIÉTÉ SUISSE DES INGÉNIEURS ET DES ARCHITECTES, SECTION FRIBOURG

« Faire (re)connaître nos professions et leur savoir-faire » La SIA section Fribourg veille depuis plus de 150 ans à ce que les professions touchant aux métiers de la planification dans le domaine du bâti s’exercent dans le respect exemplaire de l’éthique. Elle s’implique aussi dans la formation de ses membres mais aussi des plus jeunes. Zoom sur une association engagée pour la qualité en compagnie de son président, Dominique Martignoni. www. journees-sia.ch www.sia-tage.ch www.giornate-sia.ch

20.05. - 29.05.2016 JOURNÉES SIA DE L’ARCHITECTURE ET DE L’INGÉNIERIE CONTEMPORAINES SIA-TAGE DER ZEITGENÖSSISCHEN ARCHITEKTUR UND INGENIEURBAUKUNST GIORNATE SIA DELL’ARCHITETTURA E DELL’INGEGNERIA CONTEMPORANEE

© jtg - D. Bersier + Gandolfi + Cilacian Architectes

366


Quelle est la raison d’être de la SIA Fribourg? Le but premier de la SIA est de défendre la profession et les intérêts de ses membres que sont les architectes et les ingénieurs civils et spécialisés. Avec ses 210 membres individuels, la SIA Fribourg est une petite section. Ceci ne remet pas en question nos valeurs qui sont la qualité, sécurité, durabilité et la transparence. Des principes que l’on retrouve dans les normes SIA, produites et Dominique Martignoni éditées au niveau suisse et qui constituent la base de notre déontologie professionnelle. Les normes englobent les règles de l’art de bâtir et se réfèrent à l’état actuel des connaissances techniques. Appliquées dans le bâtiment et dans la construction en général, elles servent régulièrement de référence aux autorités compétentes dans le cadre de l’élaboration ou de la révision de lois touchant au domaine de la construction tout comme en cas de litiges. Des règles précises que s’applique à faire pratiquer la SIA Fribourg au niveau cantonal. Organisation professionnelle de référence, elle assure le contact entre ses membres, les milieux économiques et politiques, les instituts de formation et le public. Elle transmet notamment aux autorités ses préoccupations par rapport à la pratique quotidienne ou en regard de l’évolution de la législation.

© jtg - Jurg Knuchel-Ducret Architectes

Evolution législative majeure à laquelle est confronté votre secteur: la nouvelle loi concernant l’aménagement du territoire (LAT). A quoi faut-il s’attendre? La nouvelle loi concernant l’aménagement du territoire (LAT) vise à limiter l’extension des zones à bâtir et à densifier. Cependant, les procédures actuelles amènent souvent à des blocages ou des démarches qui tirent en longueur. L’enjeu est particulièrement important: préserver les zones vertes ou encore libres de construction et concentrer la croissance du bâti dans les zones déjà construites. Cette densification doit pouvoir entrer dans les mentalités. Si elle est plus évidente dans les centres urbains, le message envers les communes périphériques doit être particulièrement soigné. Il s’agit de s’impliquer davantage dans les nouvelles planifications, en étant à la disposition des communes afin de leur faire bénéficier de notre expérience de terrain. Une autre manière sera de communiquer régulièrement en montrant des exemples réalisés de qualité qui intègrent des solutions inventives de concentration du bâti. Nous planifions une première série de visites fin mai 2016. La SIA Fribourg veut rester vigilante sur la qualité de la planification des constructions. Les procédures qui deviennent toujours plus complexes tant par rapport aux nouvelles lois que dans la gestion des dossiers. Il est indispensable que l’on s’adresse à des spécialistes formés et diplômés. Alors que les communes sont en train de réviser leur plan d’aménagement et que les services administratifs sont de plus en plus chargés, nos membres doivent parfois attendre de long mois avant d’obtenir une autorisation de construire. Notre section s’est engagée pour le raccourcissement des procédures et participe à un groupe de travail qui cherche à les simplifier et les rendre accessibles numériquement. Il s’agit également de s’impliquer davantage dans les nouvelles planifications, en étant à la disposition des communes afin de leur faire bénéficier de notre expérience de terrain. La meilleure manière de dépasser les blocages c’est d’être proactif en privilégiant le plus en amont possible le dialogue avec les autorités. 367


Votre section est très active dans la formation. Quels sont les enjeux de cet engagement? Il s’agit avant tout d’assurer une relève de qualité dans nos métiers. Or il y a quelques années, des recherches comparatives au sujet des supports de cours dispensés ont révélé de fortes disparités au niveau romand et un manque flagrant de substance dans la formation des dessinateurs en bâtiment et en génie civil. En cause: un manque d’intérêt des professionnels à s’engager pour l’enseignement. Les interventions successives et l’engagement de notre section ont permis une certaine remise à niveau. Encore aujourd’hui, nous restons très attentifs à la qualité des cours. De plus nous encourageons les étudiants en attribuant chaque année des prix aux ingénieurs et architectes HES diplômés pour un Bachelor ou un Master. Afin d’attirer davantage de jeunes dans nos formations, nous participerons en février 2017 au Forum des métiers START, en partenariat avec l’Association Fribourgeoise des mandataires de la construction (AFMC), avec un stand qui accueillera l’exposition «un Pont c’est tout». Une exposition itinérante, interactive et ludique créée par des ingénieurs vaudois pour vanter les diverses facettes du métier auprès des jeunes. La section Fribourgeoise organise régulièrement des conférences sur des thèmes d’actualité pour ses mem­bres: Les nouvelles directives du Feu ou les modifications de la loi cantonale sur l’Energie ont des incidences directes sur nos activités quotidiennes. Nous approchons régulièrement les chefs des services de l’Etat pour saisir l’occasion d’échanger avec les praticiens. Nous avons récemment tenu une conférence sur les droits d’auteur des planificateurs. Des synergies avec l’institut universitaire de droit suisse et international de la construction donnent l’occasion de prendre conscience des enjeux de nos activités professionnelles et des valeurs qu’elles véhiculent. La défense de ces dernières nous tient particulièrement à cœur. Depuis ce printemps, une permanence juridique pour les membres SIA est testée au sein de notre section. Il s’agit d’offrir un service supplémentaire aux professionnels qui souhaiteraient un appui juridique ou un conseil particulier.

Conférence Droit d’auteur des planificateurs, 10 mars 2016

368

© Charrière-Partenaires architectes

Le développement durable est aujourd’hui une philosophie partagée par l’ensemble des acteurs de la construction. Comment la SIA Fribourg s’implique-t-elle auprès de ses membres? Tout d’abord en restant au fait des dernières innovations technologiques en la matière et de leurs applications sur le terrain. Si aujourd’hui, chacun de nos membres est conscient de la nécessité de construire de manière durable, de privilégier l’utilisation de nouveaux matériaux et techniques de construction respectueux de l’environnement, cela représente cependant un investissement non négligeable dans la formation continue. Notre association propose un agenda pour des cours SIA-Form chaque année. Instrument privilégié de promotion de la qualité du bâti de la SIA Fribourg, les concours ouverts. Pouvez-vous nous en dire davantage? La SIA Fribourg s’est toujours fortement engagée pour faire adopter des procédures de mise en concurrence permettant le choix d’un projet plutôt que celui d’un mandataire et de ses tarifs. Cela explique pourquoi nous défendons le principe d’un maximum de con­cours possible pour les mandats et les marchés publics; des concours de type SIA 142 et 143, organisés selon les règles des professionnels avec rendu anonyme pour privilégier la qualité et la diversité. Une formule de mise en concurrence permettant aux collectivités de débattre sur les solutions possibles dans l’économie des moyens, la préservation du territoire et dans la recherche d’une qualité d’intégration dans un contexte existant. Cependant notre canton est bientôt le seul à pratiquer les concours ouverts et nos con­­frères extra-cantonaux l’emportent souvent... Au-delà de l’exemplarité, cela mérite réflexion!


© jtg - AC Architectes

Depuis quelques années, la SIA Fribourg s’investit dans la diffusion de la culture du bâti auprès du grand public. Quels sont les enjeux et moyens mis en place? Il s’agit de faire reconnaître nos professions et leur savoir-faire à travers la valorisation d’ouvrages de qualité. Un enjeu qui passe par la rencontre auprès des Fribourgeoises et Fribourgeois, qui la plupart du temps n’ont pas conscience de l’investissement humain, financier, technique et temporel que représente un ouvrage. La construction est un art noble qui laisse une véritable emprunte sur le territoire. A nous de le faire partager. A cet effet, nous organisons pour le public les Journées SIA, dont la dernière édition a eu lieu du 20 au 29 mai 2016. Organisées tous les deux ans, elles sont l’occasion de franchir le seuil de lieux parfois étonnants et inaccessibles. Une opportunité unique, de découvrir un échantillon de la production architecturale actuelle, d’appréhender les enjeux du développement urbain et de comprendre le rôle des professionnels dans l’amélioration de nos cadres de vie. Cette année, l’accent est mis sur des objets manifestant la densification de manière exemplaire en milieu urbain: un îlot de quartier complété, deux villas urbaines, la transformation d’un immeuble historique, un bureau aménagé dans des combles… Des projets communs existent également au niveau romand, tels que la publication tous les deux ans d’un petit guide d’architecture «A Voir» mettant en exergue des objets et des aménagements qui font la qualité de l’environnement construit en Suisse romande. Afin que la culture du bâti soit reconnue officiellement par le ministère de la culture, des rencontres sont régulièrement organisées entre Confédération et SIA Suisse. Pour abonder en ce sens, des manifestations importantes sont montées. Dans le cadre de la Distinction Romande d’Architecture 3 (www.dra3.ch), la région de Fribourg en charge de l’édition 2014, s’est fortement engagée afin de présenter une sélection de nominés et de lauréats. L’énergie dépensée a permis le montage d’une exposition interactive et ludique qui continue à parcourir toute la Suisse à la rencontre du public. La prochaine édition dra4 sera prise en charge par Genève en 2018. La rencontre du grand public passe également par l’écoute des problèmes du quotidien. Une permanence téléphonique a été mise sur pied au niveau romand. Une liste d’experts romands est aussi en train de se constituer pour répondre aux sollicitations toujours plus fréquentes en regard des législations toujours plus complexes.

SIA Fribourg

© Noel Aeby

Case postale 198 • CH-1705 Fribourg Tél. +41 77 468 43 19 www.fr.sia.ch

369


KASPAR ARCHITECTES EPFZ-SIA

Les promesses du futur, dès aujourd’hui Offrir une meilleure qualité de vie en réalisant des ouvrages durables reposant sur le low-tech, tel est le dessein du bureau d’architectes KASPAR. Fondé en 2003 par Thomas et Marie-Claude Kaspar, cette équipe de professionnels manie les innovations technologiques avec intelligence, dans le respect de la nature, pour mettre en œuvre dès aujourd’hui les promesses de demain. A l’origine d’une large variété de maisons à faible consommation d’énergie, voire autonomes, ces architectes passionnés souhaitent transférer à des objets de plus grande taille les expériences acquises. Rencontre avec Marie-Claude Kaspar.

370


précurseur en matière de bâtiments Minergie ou bioénergétiques. Il est également à l’origine de maisons isolées de paille. Pour chaque réalisation, l’équipe privilégie les matériaux naturels et autant que possible indigènes. Elle réalise ainsi des bâtiments à très faibles consommation d’énergie, voire autonomes. Afin d’éviter le chauffage, elle joue soigneusement sur l’isolation ainsi que sur la taille et l’orientation des fenêtres. En témoignent leur bureau sans chauffage central situé à 800 mètres d’altitude réalisé il y a dix années.

A l’origine, des ingénieurs et esthètes KASPAR architectes est le fruit d’un couple d’architectes dont la formation à Zurich a fait tant des ingénieurs que des esthètes, mais aussi des grands amoureux de la planète. Tous deux diplômés EPFZ, ils ont acquis une excellente connaissance des principes inhérents à la physique du bâtiment. Marie-Claude Kaspar a exercé en premier lieu comme urbaniste pour la ville de Berne. Après quelques années passées sur des grands projets, le couple a décidé de revenir à une échelle où l’enthousiasme peut pleinement s’exprimer. Ils ont créé leur bureau afin de réaliser le rêve de plusieurs particuliers et petites entreprises, permettant ainsi un champ des possibles plus vaste, plus concret et plus rapide. Ils mettent leur savoir-faire au service d’ouvrages de qualité et durables. Suite au décès subit de Thomas Kaspar en juin dernier, le bureau continue sur cette voie, grâce à la présence d’une équipe acquise de longue date à leur philosophie d’entreprise. L’art de manier l’architecture durable Privilégier une architecture durable à faible consommation d’énergie est la philosophie de KASPAR architectes. «C’est aussi une question d’intégrité morale», souligne Marie-Claude Kaspar. Ainsi, KASPAR architectes est

Maison avant et après rénovation

L’utilisation du Low-Tech pour une meilleure qualité de vie Utiliser les innovations qui favorisent une meilleure qualité de vie est un élément central des activités du bureau d’architectes. «Regretter le passé ne rend personne heureux, nous préférons nous enthousiasmer pour les innovations quotidiennes de notre société, et concrétiser dès maintenant celles qui nous paraissent prometteuses», confie Marie-Claude Kaspar. Ainsi, ces architectes passionnés et responsables souhaitent offrir des lieux harmonieux, lumineux, aux détails soignés qui fonctionnent de manière très simple. Grâce à des compétences techniques pointues, ils savent créer une architecture lowtech aux performances étonnantes.

A l’avenir, réaliser des projets de plus grande ampleur Après treize années de réalisations et de rénovations pilotes, le souhait de KASPAR architectes est de mettre son expérience au service de projets de plus grande taille, tels que des immeubles d’habitations ou administratifs. «Nous serions très heureux de rencontrer des investisseurs prêts à croire que la qualité architecturale et technique peut aller de paire avec la rentabilité», explique Marie-Claude Kaspar. Actuellement, le bureau réalise un projet d’immeuble de cinq appartements entièrement autonomes en matière d’énergie, qui s’intègre parfaitement dans le centre d’un village.

KASPAR architectes EPFZ-SIA

Rue du Pallin 5 • CH-1695 Villarlod Tél. +41 26 684 00 25 • Fax +41 26 684 00 26 kaspar.fasel@kha.ch • www.kha.ch

371


BINZ ARCHITEKTEN

Au service de la réalisation d’habitations cohérentes et épurées Fondé en 1992 par Christoph Binz qui s’est rapidement associé à son frère Stephan, le bureau Binz Architekten a su rapidement se positionner et élargir son panel de réalisations. Intervenant également en entreprise générale, il est devenu une référence en matière de construction d’habitations dans sa région, mais également dans la réalisation de stands de tir à l’étranger. Composé d’une équipe de huit collaborateurs aux compétences complémentaires, l’entreprise garantit des ouvrages de qualité qui se fondent naturellement dans le paysage. Rencontre avec son fondateur.

372


Depuis sa création en 1992, votre bureau a significativement élargi son panel de projets. Pouvez-vous revenir sur son histoire? J’ai créé le bureau en 1992, suite à l’obtention de mon diplôme d’architecte à l’école polytechnique de Zurich. Après une première année d’activité, mon frère, Stephan, m’a rejoint et nous avons créé Binz Architekten AG. Nous étions d’abord établis à Saint-Antoine. Au départ, nous avons commencé à réaliser des petits ouvrages, comme des villas jumelles, des maisons, des bâtiments dédiés à l’artisanat et des garages. Puis, nous avons participé à des concours pour des cycles d’orientation, des centres commerciaux et des écoles. Le premier que nous avons gagné était dédié à la construction d’un centre communal. Nous avons alors progressivement élargi nos activités sur des projets de plus grande ampleur et sur l’ensemble du canton.

Quelles sont vos prestations et à quels types de clients s’adressent-elles? Nos prestations reposent sur des activités en entreprise générale, en grande partie dédiées à des projets d’habitation. Nous sommes également mandataires pour des caisses de pension et des privés. En effet, notre clientèle est essentiellement privée, même si de temps en temps nous travaillons avec le secteur public. Nous sommes aujourd’hui plutôt axés sur nouvelles constructions, mais nous réalisons parfois des transformations. Nous intervenons tant en Suisse romande qu’en Suisse alémanique étant donné que nous maîtrisons les deux langues.

373


L’une de vos spécialités est la réalisation de stands de tir à l’étranger. Pouvez-vous nous en dire plus? Nous nous sommes, en effet, spécialisés dans la réalisation de stands de tir à l’étranger, et en particulier dans la région du Golfe. Le premier contrat a été conclu avec le Koweït en 2002. Dans ce domaine, nous travaillons pour une entreprise spécialisée, SIUS Ascor AG. Ainsi, nous disposons de toutes les connaissances pointues dans ce domaine et des règles ISSF. Comment décririez-vous votre ligne architecturale? Dans chacune de nos réalisations, nous tentons de garder une forme épurée et simple. Nous prenons systématiquement en compte le site, la topographie, et les souhaits du client. Concernant les matériaux, nous travaillons plutôt avec du massif, et nous utilisons souvent le bois pour les maisons familiales. Enfin, nous sommes reconnus pour notre savoir-faire sur des constructions en pente. La complémentarité des compétences de votre équipe est un vrai atout, n’est-ce pas? Effectivement. La complémentarité des compétences commence d’abord par celle des associés, à savoir mon frère et moi. Stephan vient du domaine de la construction et il est particulièrement pointu en matière de maçonnerie et dans la réalisation. De mon côté, étant diplômé de l’école polytechnique de Zurich, je suis davantage axé sur la conception des projets. Puis, l’équipe est composée de différents savoir-faire, avec des architectes, des dessinateurs, des techniciens et des apprentis. Cela nous permet de répartir les activités entre les immeubles et les maisons familiales. 374


Quels sont vos projets les plus marquants? Parmi nos projets marquants, nous pouvons citer la résidence de La Blancherie à Payerne. Il s’agit de notre premier grand chantier, réalisé en 2009 pour une caisse de pension. Celui-ci est composé de six immeubles d’habitation, soit près de 80 appartements, pour lesquels nous avons développé un concept de colorisation avec un spécialiste dans le domaine. Une autre réalisation significative est «Les Terrasses du Lavapesson» à Granges-Paccot, mené en trois étapes entre 2006 et 2013. Il s’agit de dix maisons familiales et de deux maisons en terrasses qui comprennent 14 appartements, le tout construit sur une pente de près de 15%. Nous avons également réaménagé l’ensemble du quartier. Quant à vos projets actuels, lesquels-sont ils? Nous avons actuellement plusieurs projets variés à SaintAntoine. Nous construisons des maisons contemporaines et épurées, avec une vue dégagée. Nous venons également de terminer deux immeubles de vingt-huit appartements au même endroit et réalisons une maison en terrasse. A Villars-sur-Glâne, nous sommes en voie de réaliser cinq immeubles de 43 appartements. Enfin, nous allons ouvrir un chantier d’immeubles à Echarlens, dans la Gruyère, et à Tavel. Enfin, comment voyez-vous l’avenir de vos activités? Nous irons de plus en plus dans la densification de zones constructibles, afin de suivre la LAT. Il y aura plus de transformations et d’agrandissements d’appartements. Quant à notre croissance, nous souhaitons maintenir notre taille actuelle et toujours poursuivre dans le sens de la qualité.

binz architekten www.binz-arch.ch Binz Architekten

Stadtberg 1 • CH-1700 Fribourg Case postale 37 • CH-1713 Saint-Antoine Tél. +41 26 495 16 02 • Fax +41 26 495 21 97 binz-arch@bluewin.ch • www.binz-arch.ch

375


ARCHIGROUPE SA ATELIER D’ARCHITECTURE

La maîtrise du projet de A à Z Le bureau d’architectes Archigroupe SA possède des bureaux à Estavayer-le-Lac et Payerne. Renommé pour la qualité de son travail, il est à même de porter un projet de A à Z avec pour maîtres-mots, qualité et fonctionnalité. Coup de projecteur sur sa philosophie et quelques-uns de ses projets.

Deux villas à Cheyres

376


Une palette de prestations diversifiée Archigroupe SA est mandaté aussi bien par des privés, des entreprises, des promoteurs ou encore des administrations publiques, dont la Confédération et les communes, pour différents types de chantiers: constructions, transformations, rénovations, agrandissements, villas, immeubles de logements, administrations communales, bâtiments pénitenciers, infrastructures militaires, scolaires ou industrielles, etc., le bureau se veut polyvalent, capable de mener un projet de A à Z, de la première approche, comprenant notamment l’analyse des besoins et les études de faisabilité, jusqu’à la réalisation du bien, en passant par toute la gestion financière. Son expérience dans la direction de chantier lui vaut d’être sollicité pour la réalisation de projets de confrères. Une maîtrise de l’opérationnel qui n’occulte en rien sa passion pour la création, comme l’illustre sa participation à un certain nombre de concours comme pour l’école d’Avenches avec un 4e rang en 2015.

Réhabilitation d’une ferme classée et construction de logements - Cheyres Transformation d’une ancienne ferme en appartement résidentiel - Corserey

L’histoire de deux hommes complémentaires Michel Grandjean et Etienne Buchs se connaissent depuis près de 30 ans. Associés dans un premier temps avec quatre autres architectes, ils travaillent depuis 1 an en binôme au sein du même bureau, rebaptisé en 2005 Archigroupe SA. Une association placée sous le signe de la complémentarité, l’un étant architecte, l’autre coordinateur de chantier. Aujourd’hui, Archigroupe SA compte huit collaborateurs et est actif sur les cantons de Fribourg et Vaud avec des bureaux situés à Estavayer-leLac et Payerne.

Villas jumelées à Lausanne

Capitainerie et restaurant du port à Portalban - FR Projet et direction architecturale: DMart à Domdidier Planification et réalisation: Archigroupe Estavayer SA

Locatif à Rueyres-les-Prés

377


La fonctionnalité au cœur de l’architecture Loin des architectes qui cherchent à imposer leur signature et qui considèrent que le seul vrai architecte est celui qui fait les projets, Michel Grandjean et Etienne Buchs valorisent au quotidien leur savoir-faire dans la maîtrise de la réalisation avec pour priorité la fonctionnalité. «Un architecte qui fonde un projet uniquement sur les formes et l’esthétisme oublie souvent que l’Architecture, au-delà de son aspect créatif, est avant tout conçue pour répondre aux besoins de ses occupants. La bonne architecture doit allier à la perfection fonction, structure, forme dans cet ordre de priorité», explique Etienne Buchs. De cette conception de l’architecture, Archigroupe SA accorde une importance particulière à l’intégration au site et à des paramètres comme l’orientation par rapport au soleil, la vue, la lumière pour des espaces de vie qui se veulent ouverts et agréables. Le bureau intègre notamment à de nombreuses réalisations la géobiologie afin d’optimiser le confort des occupants au quotidien. Une philosophie que l’on retrouve également dans le choix des matériaux qui se veulent technologiquement performants et parfaitement adaptés au climat local ainsi qu’aux normes environnementales actuelles. Une priorité: l’écoute du client C’est en valorisant au quotidien les notions de service et de proximité qu’Archigroupe SA a construit sa réputation. Proche de ses clients, il est à l’écoute de leurs envies et de leurs besoins pour leur proposer les meilleures solutions. De l’avant-projet, jusqu’aux dernières retouches, il les accompagne à chaque étape, en accordant un soin particulier au respect du budget et des délais. Une philosophie appuyée par 12 ans de certification ISO 9001.

Réhabilitation d’une ferme classée et construction de logements - Cheyres

378

Agrandissement du pénitencier de Bellechasse Avant-projet et direction architecturale: LZ & A Architectes, Fribourg Planification et réalisation: Archigroupe Estavayer SA


Construction de 2 bâtiments de 4 logements chacun à Cheyres

La force des collaborateurs Avec huit collaborateurs, dont trois architectes, un chef de chantier, un dessinateur en bâtiment, deux secrétaires et une apprentie, Archigroupe SA est un atelier à taille humaine. Il met l’accent sur le travail d’équipe qui aboutit sur un vrai dialogue entre chacun des membres de l’équipe, avec à la clé la création de synergies bénéfiques à chaque projet. Le bureau s’investit également particulièrement dans la formation avec actuellement une apprentie. Un engagement de toujours motivé par la volonté d’assurer la relève au niveau local en transmettant aux jeunes passion et savoir-faire de l’architecture.

Zoom sur quelques projets Fribourg: • Agrandissement du pénitencier de Bellechasse / FR: Construction d’un complexe pénitencier comprenant 40 cellules ainsi que 8 cellules disciplinaires en sous-sol semi-enterré. Une buanderie pour le linge de tout le pénitencier, une douzaine de bureaux, des salles de loisir et de musculation, une bibliothèque, 4 ateliers d’occupation et une salle de sport assurent un fonctionnement idéal.

•  Résidence l’Amarena à Cheyres: Formée de 2 bâtiments distincts unis par un même langage architectural et des matériaux communs, cette résidence comprend 2x 4 appartements de 2 ½, 3 ½ et 4 ½ pièces. Le crépi blanc et les panneaux de revêtement de façades / toitures gris sont les dénominateurs communs de ces 2 bâtiments, différenciés uniquement par une note de couleur sur l’un des deux. Une attention particulière a été portée sur les aménagements extérieurs, soulignée par la place commune entre les 2 édifices, créant ainsi une zone de convivialité.

Des monoblocs avec récupération de chaleur et ventilation double flux ainsi que 40 m2 de capteurs pour l’eau chaude sanitaire ont permis à ce complexe d’obtenir le label «Minergie». Avant-projet et direction architecturale: LZ & A ARCHITECTES, Fribourg Planification et réalisation: ARCHIGROUPE ESTAVAYER SA

Archigroupe Estavayer SA

Route d’Yverdon 20 • CH-1470 Estavayer-le-Lac Tél. +41 26 662 04 90 • Fax +41 26 662 04 99 estavayer@archigroupe.ch • www.archigroupe.ch

379


COLLECTIFLABO architectes A. Kehrli, M. Cachin, R. Dos Santos Rue de la Boverie 36 1530 Payerne ak +41 79 247 85 92 mc +41 78 821 25 50 rds +41 79 469 14 35 info@collectiflabo.ch www.collectiflabo.ch

Fruit de l’association de trois architectes, COLLECTIFLABO a été fondé en 2012 dans les locaux d’une ancienne usine de Payerne. Leur objectif commun: imaginer et concevoir des projets spécifiques. Ainsi, le bureau met un accent particulier sur le contexte de chaque réalisation qui le guide tout au long du développement d’un projet et de son exécution. Grâce à une relation étroite avec le maître d’ouvrage, il propose, pour chaque situation, des solutions innovantes et équilibrées. HES et d’un Master en architecture, leur a permis d’ac­ quérir une vision pragmatique et sensible du bâti. La réalisation de projets spécifiques Architectes qui accompagnent le maître d’ouvrage dès les prémisses du projet jusqu’à sa réalisation, COLLECTIFLABO analyse de façon sensible chaque cas. Le contexte qu’il étudie de façon approfondie guide l’ensemble du projet durant tout son processus, de l’avant projet à l’exécution proprement dite. Grâce

villa dos - photo collectiflabo

A l’origine, l’association de trois architectes COLLECTIFLABO a été créé en 2012, suite à l’associa­ tion de trois architectes: Michel Cachin, Rui Dos Santos et Alexandre Kehrli. Après des études communes à Fribourg et sept années d’expérience dans des bureaux reconnus, ils ont décidé de réunir leurs compétences avec un objectif commun: concevoir une architecture de qualité et des ouvrages répondant aux besoins des usagers. Leur parcours commun, à savoir un appren­ tissage de dessinateur en bâtiment, suivi d’un diplôme

380


villa dos - photo F. Bertin

villa dos - photo F. Bertin

à l’accent mis sur la simplicité, il réalise des ouvrages «honnêtes» qui se fondent parfaitement dans leur envi­ ronnement. Préoccupé par les questions d’appropria­ tion des espaces par les usagers, COLLECTIFLABO attache une grande importance à l’aspect «domes-­ tique» et humain de son architecture. Il propose ainsi des matériaux authentiques et adaptés.

la conception s’est attachée à respecter la privacité de chaque appartement en organisant les circulations et les extérieurs de manière indépendante. Les ouvertures en façade procurent aux espaces intérieurs un cadrage caractéristique sur la nature et le paysage environnant.

Des projets de plus grande envergure COLLECTIFLABO souhaite se lancer sur des projets Un accompagnement actif tout au long du projet à plus grande échelle que les architectes qui le com­ posent ont déjà pu traiter lors de leurs expériences COLLECTIFLABO défend les intérêts du maître d’ou­ antérieures. Actuellement, le bureau est chargé de la vrage du début à la fin de chaque projet. Favorisant réalisation d’un plan de quartier à Payerne, de la réaf­ un dialogue étroit, il fait participer chaque client à la fectation d’un hangar à tabac et de plusieurs transfor­ conception et la réalisation de l’ouvrage en organisant des séances régulières. Dans un esprit de pédago-­ mations, en régions Payernoise et Lausannoise. gie, le bureau s’appuie principalement sur le travail en maquette qui permet une meilleure compréhension spatiale.

villa dos - photo collectiflabo

villa dos - photo F. Bertin

Une réalisation emblématique: logement triple à Orsonnens En 2016, le bureau a conçu et réalisé une habitation comprenant trois appartements située à Orsonnens, à proximité de Romont. Les architectes se sont inspirés du patrimoine bâti régional, et plus particulièrement des fermes Fribourgeoises, pour matérialiser le projet dans un langage contemporain. Malgré une parcelle réduite,

381


Essayez-les!

* Auris Hybrid Style 1,8 HSD, 100 kW, Ø cons. 3,9 l/100 km, Ø CO₂ 91 g/km, rend. énerg. A. RAV4 Hybrid Trend FWD, 2,5 HSD, 145 kW, Ø cons. 5,0 l/100 km, Ø CO₂ 116 g/km, rend. énerg. B. Prius Hybrid Sol Premium, 1,8 HSD, 90 kW, Ø cons. 3,3 l/100 km, Ø CO₂ 76 g/km, rend. énerg. A. Yaris Hybrid Style 1,5 HSD, 74 kW, Ø cons. 3,6 l/100 km, Ø CO₂ 82 g/km, rend. énerg. A. Ø des émissions de CO₂ de tous les modèles de véhicules immatriculés en Suisse: 139 g/km.


INTERVIEW

GEORGES BOVET

UPSA Fribourg

« L’automobile a un bel avenir devant elle » Fondée en 1933, l’UPSA section Fribourg regroupe 180 membres sur environ 350 garages dans le canton. Elle défend les intérêts généraux et promeut l’image des professionnels fribourgeois de l’automobile. Son action se fonde sur l’amélioration constante du niveau de qualification de ses membres et sur le développement de leurs prestations, tant dans le domaine de la technique que du droit et de la gestion. Le respect de l’environnement et une formation de qualité sont également ses priorités. Entretien avec Georges Bovet, directeur d’un garage à Grolley et président de la section Fribourg.

Garage Bovet

383


Garage Bovet à Grolley

Quel type de prestations l’UPSA propose-t-elle à ses membres? L’UPSA agit à trois niveaux. Premièrement, elle est active en matière de formation et de formation continue. Deuxièmement, elle représente les intérêts de la branche auprès des instances publiques. Enfin, elle offre également des prestations adaptées aux besoins du marché, liées aux problématiques juridiques, administratives, de gestion des ressources humaines, mais aussi au plan marketing et médiatique, notamment. Il faut répondre à un certain nombre de critères pour faire partie de l’UPSA. Lesquels sont-ils? Pour entrer à l’UPSA, un garage doit satisfaire à des critères d’admission exigeants en matière de qualification, d’équipement, d’environnement et de services. Autrement dit, un professionnel qui fournit au public des conseils et prestations de qualité. Chaque membre

Garage Dimab à Payerne

384

s’engage en outre à respecter la charte, qui est un code d’honneur. Le professionnel membre suit des consignes telles que: s’engager vis-à-vis de tiers, tels que constructeurs, importateurs et assurances pour défendre les intérêts de ses clients, donner des informations étendues concernant l’origine et les antécédents du véhicule, rendre le propriétaire attentif à d’autres défectuosités possibles, informer le client avant de procéder à des réparations importantes non prévues et, si possible, demander son accord. Mais aussi envers les collaborateurs pour assurer de bonnes conditions de travail, de sécurité et de formation. Garage Dimab à Payerne


Garage Emil Frey à Marly

Garage Central Fribourg SA

Le respect de l’environnement fait partie des priorités de l’UPSA, n’est-ce pas? L’UPSA s’engage depuis des années au niveau de la protection de l’environnement. En effet, motiver nos collaborateurs et collaboratrices et les clients à adopter un mode de comportement écologique et à leur donner les conseils correspondants est une priorité de nos membres. Ses actions se sont d’ailleurs renforcées avec le «Check Energie Auto», présenté au Salon de l’Auto et dont Dario Cologna, l’un des meilleurs fondeurs de l’histoire, maintes fois médaillé d’or aux Championnats du Monde, est l’ambassadeur. L’UPSA s’est également battue pour maintenir l’obligation des contrôles antipollution, que la Confédération a malheureusement abandonné. Cela est dommage, et nous espérons un retour en arrière, car ces contrôles éviteraient un certain nombre de scandales qu’on a pu voir dans l’univers de l’automobile.

Garage Mercedes-Benz Automobiles SA

385


Garage Bovet à Grolley

Quelle est la situation économique de vos membres? Le marché se porte-t-il bien? Au niveau du canton de Fribourg, le marché est dynamique. En témoigne le nombre de 12 000 véhicules immatriculés supplémentaires en 2015. On peut donc considérer que le marché de l’automobile se porte bien et qu’il a de belles années devant lui. La formation est un pan important de vos activités. Pouvez-vous nous en dire davantage? Nous mettons un point d’honneur sur la formation, afin d’assurer l’avenir de la profession. Il existe trois niveaux de formation: les assistants en maintenance automobile qui correspond à 2 ans de formation, les mécaniciens en maintenance automobile qui correspond à 3 ans de formation et les mécatroniciens en maintenance automobile qui correspond à 4 ans de formation. De plus, il existe des formations complémentaires, avec une passerelle entre le Brevet et la Maîtrise. Un jeune ayant obtenu la Maturité peut également suivre une formation d’ingénieur. Actuellement, nous ne connaissons pas de problème d’effectif, mais nous observons depuis un an une diminution de candidats. Il semblerait que de nombreux inscrits en Brevet arrêtent en cours de route également, ce qui a impact sur notre budget en terme de formation. 386

Comment voyez-vous l’avenir de votre branche? Et quelles sont vos priorités? L’automobile est un objet de mobilité et d’indépendance indéniable. Elle a alors un bel avenir devant elle. Ce qui risque de changer c’est le type d’énergie utilisé. Actuellement, on trouve de plus en plus de voitures électriques ou hybrides. L’hydrogène est certainement l’avenir. Toyota va d’ailleurs sortir la première voiture à hydrogène, la Mirai. Kia passe également à l’hydrogène. Il s’agit donc de l’énergie qui se développera dans un avenir proche et qui nécessitera la mise en place d’infrastructures adaptées pour l’approvisionnement. La formation et la lutte contre le travail au noir font partie de nos priorités actuelles. Mais aussi, une chose qui nous tient à cœur, c’est l’interdiction du stationnement de véhicules sauvages au bord des routes qui pose de nombreux problèmes.

UPSA Section Fribourg

Rue de l’Hôpital 15 • Case postale 1552 CH-1701 Fribourg Tél. +41 26 350 33 00 • Fax +41 26 350 33 03 www.agvs-fr.ch


Un demi-siècle d’expertises automobiles Premier bureau d’experts automobiles du canton de Fribourg créé il y a 50 ans, Autoexperts Services SA garantit un service de haute qualité sur tous les types de véhicules. Composée de collaborateurs expérimentés et impliqués, dont trois experts titulaires d’une maîtrise fédérale, cette entreprise à taille humaine, innovante et accueillante répond de façon précise et réactive aux demandes de chaque client. Un service d’expertises complet de tout ce qui roule Des automobiles légères aux camions et remor­ ques, en passant par les cycles, les motocyles ou encore les véhicules de camping, agricoles et nautiques, l’équipe d’Autoexperts Services SA vous propose un service d’expertises complet et précis. Elle s’occupe également d’expertises pour des tribunaux et des particuliers. Chiffrer et déterminer la nature des dommages suite à un sinistre, ainsi qu’évaluer la valeur actuelle ou taxer les véhicules anciens, sont des activités qui n’ont plus aucun secret pour son équipe. Une équipe expérimentée pour un service rapide et pointu Reprise par Bernard Tinguely en 2005, l’entreprise est composée d’experts titulaires d’une maîtrise fédérale, doté chacun d’au moins dix ans de pratique. Ceux-ci sont épaulés par Sylviane, femme de l’administrateur. La société met un point d’honneur à former continuellement ses collaborateurs, toujours à la pointe. Une entreprise tout autant familiale qu’efficace et réactive qui a su gagner la confiance des assurances. Une entreprise innovante toujours plus efficace Autoexperts Services SA a su constamment suivre les évolutions du marché. Ainsi, afin de rester à la pointe des nouvelles technologies et d’être toujours plus rapide, elle renouvelle entièrement son parc informatique. De même, elle vient de faire peau neuve, en modifiant sa charte graphique. De gauche à droite: Olivier Piccand, Nicolas Robyr, Bernard Tinguely

Autoexperts Services SA

Case postale 37 • CH-1705 Fribourg Tél. +41 26 407 76 60 • Fax +41 26 407 76 69 info@autoexperts.ch • www.autoexperts.ch

387


GARAGE CENTRAL FRIBOURG SA

Une nouveauté: la marque premium DS Automobiles Situé au cœur de Fribourg, le Garage Central est le plus grand concessionnaire Citroën dans la région. Implanté depuis plus de soixante ans et composé d’une équipe de professionnels, le Garage a acquis la confiance d’une clientèle exigeante. Il offre un panel de services complets: vente de véhicules neufs et d’occasion, réparation et lavage. Sa nouveauté: la marque premium DS Automobiles. Nous avons rencontré son directeur, Christophe Flückiger qui nous a présenté ses derniers modèles et perspectives.

388


En tant que concessionnaire Citroën, vous proposez désormais la nouvelle marque DS Automobiles. Quelles sont ses particularités? DS Automobiles a été créée l’année dernière par le Groupe PSA. Inspirée des anciennes Citroën DS, elle est une marque haut-de-gamme. Elle comprend aujourd’hui trois modèles, la DS3, la DS4 et la DS5, et sera élargie progressivement à six modèles. Chaque matière répond à des critères de qualité très pointus, avec en prime un design inédit et les dernières technologies tant en matière de sécurité, d’environnement que de connectivité. Quant à la marque Citroën elle-même, quels sont les derniers modèles? Cette année Citroën sort deux nouveaux modèles qui méritent le détour. Tout d’abord, la E-Mehari, un cabriolet quatre places entièrement électrique qui offre une touche de modernité tout en préservant l’esprit de son aînée, l’iconique Méhari de 1968. Puis, le Space Tourer qui fait une entrée remarquée sur le marché des monospaces. Celui-ci est décliné en deux versions, l’une dédiée aux usages privés, l’autre en Fourgon pour les professionnels. Hormis ces nouveautés, votre garage offre un large panel de services. Nous tenons en effet à offrir à notre clientèle, tant privée que professionnelle, des services polyvalents. Même si nous sommes spécialisés dans la vente des marques Citroën et DS Automobiles, nous vendons également des voitures d’occasion de toutes marques. Parallèlement, nous avons un atelier de réparation composé de sept personnes qualifiées qui s’occupent de toutes les marques. Nous détenons également un magasin de pièces de rechanges des marques que nous représentons. Puis, nous proposons aussi une station de lavage.

Vous avez su fidéliser et développer votre clientèle. Quels sont vos atouts? Nous avons, en effet, su séduire une excellente clientèle provenant de Fribourg. Mais surtout, nous avons réussi à développer les ventes, ce qui n’est pas évident dans une conjoncture plutôt en baisse dans le monde de l’auSpace Tourer tomobile. Nous faisons partie des marques leaders sur le Canton. Nos atouts sont multiples. Nous sommes, tout d’abord, un garage à taille humaine, proche du client et à son écoute. Mais nous avons aussi un très grand stock de voitures, entre vingt et trente, directement disponibles à la vente. Nous proposons également une trentaine de voitures d’occasion, ce qui est important. De plus, nos quatorze voitures de démonstration sont également un point fort, permettant à chacun de tester son futur achat. Au-delà, l’atelier de réparation dispose de voitures de courtoisie pour tout client laissant son automobile un certain temps. Enfin, nous disposons d’un personnel qualifié sur les marques Citroën et DS Automobiles qui suit régulièrement des cours et qui est donc à la pointe. Quelles sont vos priorités à venir? La priorité est de maintenir nos excellents chiffres dans un marché de l’automobile actuellement difficile et saturé. Notre parking situé en centre ville, à proximité de la gare, est un grand plus pour notre clientèle fribourgeoise. Le développement de la nouvelle marque haut-de-gamme DS Automobiles est également important pour nous, de même que la vente et la présentation de véhicules utilitaires aux sociétés et aux artisans.

Garage Central Fribourg SA

Rue François-Guillimann 14-16 • CH-1700 Fribourg Tél. +41 26 322 30 92 • Fax +41 26 322 30 95 info@citroen-fribourg.ch • www.citroen-fribourg.ch

389


DIMAB SA CONCESSIONNAIRE BMW

La passion et l’expérience pour votre plaisir de conduire! Concessionnaire exclusif de la marque BMW depuis 26 ans, Dimab est sans aucun doute le leader dans sa région. Soucieux de la satisfaction de chaque client, il offre des prestations de grande qualité grâce à une équipe de 30 collaborateurs professionnels et des équipements dernier cri. Situé à Payerne depuis ses débuts, il a désormais ouvert une succursale à Yverdon, afin de répondre au mieux à ses exigences de proximité.

Une nouvelle succursale à Yverdon Après plusieurs mois de travaux intensifs, Dimab vous accueille désormais dans son nouvel espace de vente dernier cri à Yverdon. Situé à l’Avenue Haldimand 34, vous pourrez y découvrir un vaste choix de modèles BMW aussi novateurs les uns que les autres. 390


Leader de la marque BMW depuis 26 ans Fondé à Payerne en 1990, Dimab SA a su devenir le concessionnaire leader de la marque BMW dans la région de Payerne, Romont, Morat et Yverdon. En 26 ans, le garage n’a cessé d’améliorer sa performance pour offrir toujours le meilleur à sa clientèle. Il a ainsi doublé ses capacités et triplé sa surface au sol. Et pour poursuivre, le garage prévoit de nouveaux travaux dans un futur proche. Ainsi, il offre à sa clientèle un garage flambant neuf, avec un nouveau showroom et des ateliers encore plus performants. Garant d’un service de haute qualité et de proximité La satisfaction du client et la proximité font partie des priorités de l’équipe de Dimab. Composé de 30 collaborateurs professionnels, tous formés aux dernières technologies de la marque, le bureau offre la gamme com­plète de services, avec la garantie d’une qualité irréprochable. C’est ainsi le plaisir de conduire qui prime! Qu’il s’agisse de l’achat ou du leasing d’un véhicule neuf BMW, votre garage Dimab SA assure un conseil personnalisé dans son showroom flambant neuf, afin de trouver le modèle le plus adapté au besoin de chacun. Il est également doté d’un parc de 100 voitures d’occasion. Contrôles réguliers, contrôles techniques obligatoires, grandes ou petites réparations, sont autant de prestations que le garage Dimab gère avec sérieux et efficacité. Son service après-vente pointu prend en charge les marques BMW, BMWi et MINI. Enfin, son département flotte permet aux entreprises d’être équipée en véhicules sans se soucier de la gestion et du financement.

Un vaste choix de modèles à la pointe de la technologie Numéro 1 du segment Premium en Suisse et concessionnaire de la gamme électrique BMW i, Dimab offre un vaste choix de modèles à la pointe de la technologie tant au niveau de la consommation que des normes CO2. Parmi les nouveautés, le modèle Plug-in Hybrid mérite le détour. Composé d’un puissant moteur électrique et d’un moteur à combustion efficient, il permet d’atteindre des performances globales élevées de manière plus respectueuse de l’environnement qu’avec les technologies traditionnelles. La BMW X1, quant à elle, sort des sentiers battus. Son dernier modèle séduit par son nouveau design, sa modularité accrue et sa fonctionnalité améliorée au quotidien. Grâce au volume de chargement de 505 litres (soit 85 litres de plus que son prédécesseur), à un espace important pour les jambes et à la banquette arrière électriquement rabattable, l’intérieur s’adapte facilement à tous vos besoins.

Dimab SA Payerne

ZI la Palaz C 36 • CH-1530 Payerne Tél. +41 26 662 40 30 info@bmw-dimab.ch

Dimab SA Yverdon

Avenue Haldimand 34 • CH-1400 Yverdon-les-Bains Tél. +41 26 662 40 30 yverdon@bmw-dimab.ch

391


PROMENADE CULTURELLE

En levant les yeux sur l’architecture de Fribourg...

Au détour d’une place, à la terrasse d’un café ou à l’ombre dans les ruelles, s’imprégner de l’atmosphère particulière de Fribourg impose de regarder avec attention son architecture caractéristique… Sa cathédrale, l’architecture médiévale de sa vieille ville, ses ponts, ses pavés, ses sculptures anciennes et contemporaines… Fribourg, chef-lieu du canton du même nom, est plurielle et représente la frontière culturelle entre la Suisse alémanique et romande. Les pierres de Fribourg palpitent des siècles passés dans les méandres de l’histoire. © André Baechler

392


Fondée en 1157 par Berthold IV de Zaehringen, Fribourg surplombe la Sarine. Un «ensemble de considérations politiques, militaires, géographiques et économiques» incite le duc à établir ici une ville nouvelle fortifiée. A l’extinction de la famille, Fribourg passe sous domination des Habsbourg entre 1277 et 1452. Ces deux siècles sont marqués par de nombreuses vicissitudes tant militaires que politiques mais aussi par une grande prospérité. La communauté des bourgeois prend son destin en main: la ville s’agrandit, les métiers s’organisent en corporations, l’éducation et l’assistance se développent. Après un bref passage dans le giron de la Maison de Savoie (1452-1477) et l’obtention de l’immédiateté impérial (1478), la ville rentre dans la Confédération suisse en 1481.

© Fribourg Tourisme/Croci & Du-Fresne Fotografie

© Fribourg Tourisme/Yves Eigenmann

© André Baechler

© Fribourg Tourisme

La ville originelle correspond au quartier actuel du Bourg. Il est formé de deux rues parallèles reliées par des petites ruelles; cela correspond au quadrillage typique des villes fondées par les Zaehringen. Dès le XIIIe siècle, la ville s’étend aux quartiers de l’Auge et de la Neuveville d’une part, aux quartiers des Places (rue de Lausanne et rue de Morat) d’autre part. Le dernier agrandissement notoire a lieu en 1390; il englobe les quartiers d’Alt et de la rue de Romont et le faubourg de la rue de Morat. L’enceinte édifiée à ce moment-là délimitera la ville jusqu’au milieu du XIXe siècle. Ces rues sont typiquement médiévales. Près de 200 maisons ont conservé leurs façades gothiques, ce qui en fait l’un des plus grands ensembles médiévaux d’Europe. Les plus anciennes constructions se trouvent dans la rue d’Or et au Court-Chemin. 393


La cathédrale Saint-Nicolas, de style gothique rayonnant, domine la ville depuis son éperon rocheux. Sa construction durera plusieurs siècles à partir de 1283. Le tympan du portail principal, comme la tour, prennent pour modèle l’église paroissiale de Fribourg-en-Brisgau et les cathédrales de Notre-Dame de Paris et Bâle. De cette période datent encore les fortifications de la rive droite, l’Hôtel-de-Ville de style gothique tardif construit à la place de l’ancienne forteresse des Zaehringen, l’ancienne commanderie de l’Ordre de Saint-Jean de Jérusalem et le chœur de l’église des Cordeliers. Les fortifications édifiées entre le XIIe siècle et le XVe siècle, forment encore aujourd’hui le plus important ensemble de l’architecture militaire médiévale en Suisse. Onze tours, un boulevard (belluard ) et environ 900 mètres de murailles sont toujours debout.

Cathédrale Saint-Nicolas © Anastassia Issakova

© Fribourg Tourisme/Croci & Du-Fresne Fotografie

L’architecture de style Renaissance est représentée par l’hôtel Ratzé, rue de Morat. Construit entre 1581 et 1585, il abrite depuis 1920 le Musée d’art et d’Histoire de Fribourg. Les fontaines sculptées, curiosités de la vieille ville, ont été édifiées pour la plupart par Hans Gieng et se composent de grands bassins au centre desquels s’élèvent des colonnes surmontées de figures allégoriques ou bibliques, à l’origine polychrome. De l’époque baroque, il faut mentionner les maisons patriciennes de la Grand-Rue, l’ancien corps de garde (à côté de l’Hôtel-de-Ville) ainsi que plusieurs églises, le couvent des Capucins, le collège et l’église Saint-Michel et l’ancien hôpital des Bourgeois. En 1737, un incendie ravage la Grand-Rue, quartier des principales maisons patriciennes à l’époque. La plupart sont reconstruites dans un style Régence, comme la maison Amman-Lanther. Dans le même temps, le patriciat investit dans des maisons de campagne. Le château de la Poya, à quelques centaines de mètres de la porte de Morat, est un remarquable exemple d’architecture palladienne. De nombreux bâtiments administratifs de cette période sont également remarquables. Parmi les plus importants, on peut citer la chancellerie de l’Etat (1724-1737), la maison de ville (1730), l’Albertinum édifié entre 1762 et 1767 dans un style rococo. 394

Hôtel Ratzé © Anastassia Issakova


© Fribourg Tourisme/Croci & Du-Fresne Fotografie

Façades gothiques © Fribourg Tourisme/Yves Eigenmann

Bâtiment Equilibre © Ruedi Walti

© Fribourg Tourisme/Alexander-Hana

Le XIXe siècle va provoquer de nouvelles extensions de la ville avec l’arrivée du chemin de fer en 1862 et la création de l’Université en 1889. De nouveaux quartiers se créent pour abriter la démographie exponentielle de la ville (la population passe de 9000 à 20 000 habitants en cinquante ans). Dans les nouveaux quartiers, notamment le quartier de Pérolles et de Beauregard, l’architecture néoclassique prédomine. Dans les nouveaux quartiers issus de l’industrialisation, l’ancienne poste, la Bibliothèque cantonale et universitaire (1908) de style néoclassique sont remarquables. Le bâtiment du siège de la banque cantonale de Fribourg, a été construit à partir de 1979 par Mario Botta. L’architecte tessinois, réinvente ici, comme dans l’ensemble de son œuvre, des formes simples et évidentes (cercle, carré, rectangle...). La salle de spectacles Equilibre, proposant une programmation orientée vers l’opéra et le théâtre est l’œuvre de l’architecte zurichois Jean-Pierre Dürig. Sa forme atypique interpelle et attise les passions. Ce bâtiment emblématique ne laisse personne indifférent. La salle de spectacle se profile comme un symbole contemporain de la ville.

Banque Cantonale © Fribourg Tourisme

Ainsi, une visite de Fribourg, en levant les yeux sur l’architecture, permettra un voyage dans le temps du Moyen-âge à aujourd’hui. 395


Le pont du Milieu © Service des ponts et chaussées – Etat de Fribourg

396


Le pont, symbole d’une ville Dans le lit que ses eaux creusent, la Sarine serpente. Elle descend lentement, doucement depuis le col de Sanetsh pour se diriger vers l’Aar puis le Rhin. Bâtie dans un de ces méandres, Fribourg palpite «Sarine» et «outre Sarine». Trente-six ponts et passerelles, soit un passage chaque 2 kilomètres en moyenne, permettent de l’enjamber et de relier Suisse alémanique et Suisse romande. Balade avec Bien Vivre sur les ponts de Fribourg.

397


Descendez sous les arches du géant de 82 mètres pour permettre au pont à voûtes de Pérolles de se révéler. Construit par Ed. Züblin et Cie de Zurich en 1921-1922, sur les plans de Jules Jaeger, il utilise alors, pour la première fois en Suisse, le béton armé. Initialement, c’est un pont ferroviaire inscrit dans les efforts de développement économique du gouvernement du conseiller d’État Georges Python. Une passerelle rouge, intégrée au pont, relie les deux berges. La retenue du barrage de Maigrauge datant de 1870 est à l’origine du lac de Pérolles et a été construit pour alimenter Fribourg en eau potable et pour fournir de l’énergie aux industries installées sur le plateau de Pérolles. A sa construction, il fut le premier barrage en béton d’Europe. Le pont de Saint-Jean date du XIIIe siècle. C’est l’un des trois ponts de la Basse-ville. D’abord construit en bois, on le remonte en pierre en 1746. Il est entièrement refait à neuf en 1988. En 1992, une oeuvre du sculpteur André Bucher y est placée.

Le pont à voûtes de Pérolles © Service des ponts et chaussées – Etat de Fribourg

Le pont routier de Zaehringen © Service des ponts et chaussées – Etat de Fribourg

Le premier pont du Milieu date également du XIIIe siècle, de 1275 pour être précis. Sa construction en pierre de taille remonte à 1720. Il possède quatre arches en tuf et est long de 70 mètres. Ce pont fait partie des Biens culturels d’importance nationale dans le canton de Fribourg depuis l’inventaire de 1995. D’ici la vue sur la cathédrale Saint-Nicolas, l’église Saint-Michel et les maisons de maîtres de la Grand’ Rue, serrées les unes contre les autres comme pour mieux s’accrocher à la paroi rocheuse, est impressionnante.

Le pont de Saint-Jean © Service des ponts et chaussées – Etat de Fribourg

Le pont de Berne © Service des ponts et chaussées – Etat de Fribourg

398

Le pont de Berne, datant de 1653, mesure 40 mètres de long. Le premier pont de la ville de Fribourg, était situé à cet emplacement et ne fut construit que vers 1250, un siècle après la fondation de la ville. Régulièrement rénové, c’est aujourd’hui le dernier pont en bois couvert de Fribourg. Sa pile centrale, ajout du XVIIe siècle, est en pierre. L’impressionnant pont routier de Zaehringen (en référence au nom de la famille qui fonda Fribourg en 1157) permet via une mobilité douce de relier le quartier du Schoenberg à celui du Bourg. Un passage routier étroit passe également à travers les piles du pont, à quelques mètres au-dessus de l’eau et facilite la circulation dans le quartier de l’Auge. Il a été construit en 1924, en remplacement du Grand pont suspendu qui s’élevait ici même depuis 1834. Ce dernier, construit par le français Joseph Chaley, était alors le plus long pont suspendu au monde, avec ses 246 mètres. Le pont actuel, long de 246 m et large de 7,5 m se caractérise par ses faces revêtues d’un béton de parement préparé avec un conglomérat de serpentine, roche verte provenant des Grisons, et de matériaux de la Sarine, donnant à l’ensemble de l’ouvrage un aspect plus proche de la pierre.


Le dernier pont en date de Fribourg est le fabuleux pont de la Poya. Conçu dans une architecture contemporaine et pensé dans la grande tradition des ponts suspendus de la ville de Fribourg, c’est le plus long pont à haubans de Suisse. Des piliers situés aux deux extrémités soutiennent des câbles porteurs arrimés au sol. Le tablier est suspendu à ces derniers par l’intermédiaire d’autres câbles, les suspentes. La poussée s’exerce sur les piliers. Ouvert au trafic routier le 12 octobre 2014, le pont de la Poya comprend trois voies de circulation pour le trafic motorisé; deux voies en direction du Schoenberg et une voie en direction de la route de Morat. Côté ville, une voie mixte de 3,50 m de largeur est réservée aux cyclistes et aux piétons, sécurisée par une barrière métallique.

Méandre de fribourg © Service des ponts et chaussées – Etat de Fribourg

Le pont du Gottéron est situé peu avant l’affluence du Gottéron dans la Sarine, aux portes de la ville. C’est le seul pont à franchir le Gottéron ainsi que le vallon éponyme. En 1840, Joseph Chaley qui vient de terminer la construction du Grand Pont suspendu à Fribourg, obtient des autorités de la ville l’autorisation de construire un pont sur la vallée du Gottéron. Il permet dans les années 1900 aux jeunes hockeyeurs d’aller jouer sur la rivière du Gottéron près de la pisciculture. C’est ici que le HC Fribourg-Gottéron est né. Sa structure légère s’élève à 76 mètres au-dessus de la rivière. Il est long de 151 mètres. Il est malheureusement tristement célèbre pour avoir cédé en mai 1919 au passage d’un camion lourdement chargé de billes de bois.

Le pont du Gottéron © Service des ponts et chaussées – Etat de Fribourg

Le pont de la Poya © Service des ponts et chaussées – Etat de Fribourg

La passerelle des Neigles marque la frontière entre la Sarine et le lac de Schiffenen. La balade se prolonge jusqu’au pont de Grandfey. Ce viaduc sur la Sarine a d’abord été construit en fer entre 1852 et 1862. Il permet alors la liaison ferroviaire entre Fribourg et Berne, dopant ainsi l’industrie fribourgeoise. De 1925 à 1927, les six piliers en treillis d’acier ont été complètement bétonnés et reliés entre eux par des arcs en béton lui donnant ainsi une nouvelle silhouette.

Le pont de Grandfey © Service des ponts et chaussées – Etat de Fribourg

399


INDEX Bien Vivre à Fribourg est vendu chez Naville

Envoyé par mailing aux médecins, avocats, notaires, fiduciaires. Diffusion auprès: •  Des Offices de tourisme de la région. •  Des Administrations communales et des pouvoirs publics. •  Des membres de la Société des Industriels, Commerçants et Artisans de Romont et Env. (SICARE), du Groupement des Commerçants, Artisans et Industriels de la ville de Châtel-Saint-Denis (CIA), du Groupement des Commerçants Bulle-La-Tour-de-Trême. •  Des commerçants, grandes entreprises, membres de la Chambre de Commerce (CCI), des membres de l’Association Régionale de la Gruyère (ARG), de la Fédération Patronale et de l’Union Patronale du canton de Fribourg. •  Des Membres de la Société Suisse des Ingénieurs et Architectes (SIA). des bureaux techniques, des Maîtres d’Ouvrage. •  Des membres de la Fédération Fribourgeoise des Entrepreneurs (FFE), de l’Association Fribourgeoise des Entreprises de Menuiserie, Ebénisterie, Charpenterie (AFMEC), de Lignum Fribourg, de l’Association Fribourgeoise des Métiers de la Construction (AFMC), de l’Association des Entreprises de Constructions Métalliques (Métal Fribourg). •  De la Chambre Fribourgeoise immobilière (CFI) et des Membres de l’Union Suisse des professionnels de l’Immobilier (USPI). •  Des Hôtels 3, 4 et 5 étoiles et restaurants, golfs et caves. •  Des banques et assurances, des musées. •  Des centres médicaux, cliniques, hôpitaux et instituts de beauté. •  Des boutiques de luxe, bijouteries et horlogeries.

3C Services SA......................................................................342 Aedifica SA..............................................................................156 Arcad Architectes SA........................................................152 Archigroupe Payerne SA.................................................376 Archirime SA..........................................................................212 Archi-Thèmes Bureau d’études SA...........................218 Art du Jardin Zbinden SA...............................................170 Arti 14 SA................................................................................184 Atelier d’Architecture A3 SA.......................................196 Ateliers Firmann SA................................................ 187-346 Au Parc Hotel.......................................................................... 68 Aubert Architectes SA.....................................................238 Autoexperts Services SA................................................387 Automation 3000 SA........................................................332 Baume et Mercier.................................................................. 25 Bauwerk Parquet.................................................................... 72 Belglobe LLC..........................................................................110 Binz Architekten...................................................................372 CDI Automation..................................................................354 Chalet Schuwey SA............................................................361 Charles Morel et Fils SA.......................................... 99-312 Château de Lucens.............................................................260 CMNP Sàrl..............................................................................187 Colin Karlen Charpente-Menuiserie Sàrl................362 Collectiflabo Architectes.................................................380 Corum.......................................................................................... 13 CRC Volets et SNG Stores...........................................338 Dimab SA.........................................................................80-390 Dominique Grenier Architecture SA.......................126 DPE Electrotechnique SA...............................................350 D’Silence Acoustique SA................................................326 Ebel................................................................................................ 19 Edifea SA..................................................................................128 Edmond De Rothschild (Suisse) SA...................................................106 / 4e de couv. Emil Frey SA...............................................................7-27-162 Energest Sàrl...........................................................................348 Espace Gruyère SA............................................................214 Etavis Barboni + Collaud SA.........................................132 Expo 3........................................................................................272 FG Etanchéité .......................................................................308 Framo SA.................................................................................242 Garage Berset Sàrl...............................................11-30-382 Garage Central Fribourg SA..........................................388

CLIN D’ŒIL...

Girard-Perregaux.................................................................276 Gruyère Rooms ..................................................................229 Gruyère Tradition...............................................................226 Helveticum Inkasso SA/AG...........................................140 HKM SA....................................................................................278 Honda Automobiles Fribourg........................................ 54 Horner Voyages SA............................................................. 58 Hublot.......................................................................................... 52 IGT-Insitut de Génie Thermique................................292 Immoveris...............................................................2e de couv. Interprofession du Gruyère............................................. 88 IWC............................................................................................... 51 Jaeger Lecoultre...................................................................... 28 Joseph Piller SA.....................................................................328 Kaspar Architectes................................................... 364-370 Kephas Architecture SA...................................................136 Küng et Associés SA..........................................................318 La Belle Luce.....................................................................87-92 LB Immobilier....................................................................2-114 Leader Top Fitness.............................................................284 LNarchitecture......................................................................258 Logiciels et Conseils SA...................................................112 Maillard Immoservices SA.................................... 250-257 Mapei Suisse SA........................................................ 296-306 Mercedes Benz Automobiles SA....................................8 / 76 / 3e de couv. Minnig SA.........................................................................94-206 MSG Solutions Sàrl.............................................................220 OCSA-Charrière Architectes SA...............................202 Omnidata ..................................................................... 179-300 Panerai......................................................................................... 15 Parmigiani................................................................................... 23 Peter Blatter Architektur.................................................268 Pierre Chuard Fribourg SA............................................336 Piller Constructions Métalliques..................................322 Rocpan SA...............................................................................200 Roger Dubuis........................................................................... 17 Sciboz Timbres et Gravures SA..................................142 SGS Atest SA.........................................................................179 Sinef SA.......................................................................... 100-148 SWI-Swiss Welding Institute.........................................294 Urban Project........................................................................121 Winkelmann Architekten AG.......................................274 Zenith........................................................................................... 21

LIPCO SA Rédaction – Administration Rue du Clos 5 CH-1207 Genève Tél. +41 22 737 09 33 Fax +41 22 737 09 38 contact@lipco.ch

•  Des salons touristiques et autres cantons romands.

Marketing – Publicité Didier Benais Tél. +41 79 630 94 55

Photo de couverture: Ville de Fribourg © Fribourg Région

Parution annuelle – Tirage Edition 2016-2017 15 500 exemplaires

www.editions-bienvivre.ch 400

Graphisme GraphicTouch, Morges www.graphictouch.ch Impression DBS print – 1800 Vevey


Ouverte par nature.

>> La nouvelle smart fortwo cabrio. Avec la nouvelle smart fortwo cabrio, tout concourt à nous faire voir le monde sous un jour nouveau. On peut vraiment prendre l’expression au pied de la lettre: par simple pression sur un bouton, sa capote textile tritop entièrement automatique dévoile les plus beaux panoramas qui soient. Envie de faire une course d’essai? Alors monte à bord et sors en ville!

Mercedes-Benz Automobiles SA Succursale voitures particulières Granges-Paccot (Fribourg) Route d’Englisberg 4 · 1763 Granges-Paccot T 026 460 28 28 · www.merbagretail.ch/granges-paccot

Essayez-la

smart – une marque de Daimler


VO I R TO U J O U R S P LU S LO I N P O U R DÉLIVRER UNE P E R FO R M A N C E DURABLE

Banque Privée, Asset Management, Corporate Finance, Private Equity, Institutional & Fund Services

CONCORDIA - INTEGRITAS - INDUSTRIA

L’aigle de notre emblème symbolise la vision à long terme mise au service de nos clients. edmond-de-rothschild.com Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. - 11, rue de Morat – 1700 Fribourg - contact-fribourg@edr.com

Bien Vivre à Fribourg - 2016  

AGENDA - PERSONNALITÉS - EXCELLENCE - GASTRONOMIE - TOURISME - SANTÈ & THERMALISME - ARCHITECTURE & CONSTRUCTION

Bien Vivre à Fribourg - 2016  

AGENDA - PERSONNALITÉS - EXCELLENCE - GASTRONOMIE - TOURISME - SANTÈ & THERMALISME - ARCHITECTURE & CONSTRUCTION