__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

ÉDITION 2021-2022 / CHF 5.-

...en Pays de Neuchâtel

...dans l’Arc jurassien INDUSTRIE HORLOGÈRE Innovations et savoir-faire

PERSONNALITÉS

Des regards portés vers demain

ÉCONOMIE & IMMOBILIER

Éthique, confiance et dynamisme

SANTÉ & ÉDUCATION

Engagés en faveur de l’excellence

ARCHITECTURE & CONSTRUCTION Les experts de la création

ARC JURASSIEN Un territoire dynamique


R I E N N E VAU T U N P R I N C I P E T E C H N I Q U E S I M P L E , M Ê M E S I S A M I S E E N Œ U V R E E S T CO M P L E X E . L E S Y S T È M E CO U L I S S A N T V I T R O C S A S’A D A P T E À TO U T E S L E S S I T UAT I O N S E N P E R M E T TA N T D E S D É V E LO P P E M E N T S N O VAT E U R S AV E C D E S D É C L I N A I S O N S À L’ I N F I N I .

PITSOU KEDEM AR CHITEC T


PLUS D ’INFORMATION SUR VITR OCSA.COM/FR/PR ODUITS/COULISSANTE


L’EPÉE 1839 – RUE SAINT-MAURICE 1 – CH-2800 DELÉMONT – TÉL. +41 32 421 94 00

WWW.LEPEE1839.CH


ÉDITO

Chères lectrices, chers lecteurs,

M

algré la période, Bien Vivre a de nouveau fait le choix de s’investir et d’être présent pour les nombreuses entreprises et acteurs du canton. A travers ce 4e numéro, nos équipes ont tout mis en œuvre pour vous offrir une revue où la qualité et la diversité priment. Cette année marque aussi un changement dans cette édition avec un projet qui nous tenait à cœur depuis longtemps et qui, après de nombreuses réflexions et mois de travail, voit enfin le jour : mettre en lumière l’Arc jurassien à travers un important topic. Avant de vous dévoiler le contenu, je tiens tout d’abord à remercier l’ensemble des acteurs qui contribuent à notre succès. Partenaires, acteurs régionaux, associations ou encore personnalités, je vous adresse à tous un immense merci pour votre présence et votre fidélité. Merci également à l’ensemble de mes équipes et à vous mes chers lecteurs pour la confiance que vous nous témoignez. Place au sommaire de ce nouveau numéro de Bien Vivre. Une édition exceptionnelle qui donne la parole à de nombreux élus locaux neuchâtelois qui font le point et nous détaillent les projets et leurs ambitions pour demain. Quant à Alain Marietta, président de la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie, il nous dévoile les atouts de ce canton dynamique.

A chaque région, ses spécificités ! Ici, nous sommes au cœur du berceau de l’industrie horlogère. Entre innovations, modernisations et savoir-faire, c’est tout un pan de l’économie cantonale qui est concerné par ce secteur. Jean-Daniel Pasche, président de la Fédération de l’Industrie Horlogère Suisse FH, revient sur l’actualité et les enjeux de ce marché en constante évolution. A découvrir : de nombreux portraits d’entreprises qui maîtrisent les différents métiers qui l’entourent. Dans ce numéro, retrouvez aussi nos grands dossiers dédiés à l’architecture, la construction et l’immobilier avec la présence de Gilles Batista, président de la SIA Neuchâtel, et Fabrice Bolliger, président de l’USPI Neuchâtel-Jura. Sans compter sur une rubrique spéciale dédiée à la santé et notamment celles de nos aînés. Enfin, un zoom spécial est fait sur l’Arc jurassien. Plus de 100 pages dédiées à ce territoire au patrimoine riche et varié. Le conseiller d’Etat bernois, Pierre Alain Schnegg, président d’arcjurassien.ch, et Mireille Gasser, secrétaire générale, nous font découvrir un peu mieux cette association qui agit tel un pôle de compétences en développement régional. Avec les témoignages de nombreux élus locaux, nous sommes allés à la rencontre de personnalités qui œuvrent de concert pour un développement fort et dynamique de cette grande région. Pour finir, vous retrouverez notre agenda 2021/2022 des manifestations, une rubrique toujours très appréciée, et nos dossiers consacrés au tourisme et à l’éducation. Belle lecture ! Didier Benais, Editeur et Directeur de la publication

5


17

Les événements à ne pas manquer

PERSONNALITÉS 

41

Des regards portés vers demain

17

42

64

VIOLAINE BLÉTRY-DE MONTMOLLIN, Conseillère communale de Neuchâtel « L’envie d’y aller »

42

FRANÇOIS CUCHE, président du Conseil communal de Val-de-Ruz L’importance de rester une éco région

64

YVES FATTON, président du Conseil communal de Val-de-Travers Un travail dans la continuité

84

THÉO HUGUENIN-ELIE, président du Conseil communal de La Chaux-de-Fonds Préparer un futur prometteur

98

JEAN-PAUL WETTSTEIN, président du Conseil communal du Locle Un contournement qui changera tout

116

INDUSTRIE HORLOGÈRE 

121

Innovations, modernisations et savoir-faire

84

116

MUSÉE INTERNATIONAL DE L’HORLOGERIE Au fil du temps

122

APIAH Association patronale des industries de l’Arc-horloger

126

JEAN-DANIEL PASCHE, président de la Fédération de l’industrie horlogère Suisse FH Toujours rester vigilant

156

98

122

156 7

SOMMAIRE

AGENDA


SOMMAIRE 220

ÉCONOMIE & IMMOBILIER

219

Ethique, confiance et dynamisme

230

ALAIN MARIETTA, président de la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie Pourquoi pas Neuchâtel ?

220

JEAN-KLEY TULLII, directeur du Service de l’économie du canton de Neuchâtel Pourquoi s’installer dans le canton de Neuchâtel ? Parce qu’il est pionnier et attractif !

230

FABRICE BOLLIGER, président de l’USPI Neuchâtel-Jura Informer : une mission permanante

236

SANTÉ

259

Une offre riche et variée FABIENNE WYSS KUBLER, secrétaire générale de l’ANEMPA Association Neuchâteloise des Etablissements et Maisons pour Personnes Agées Œuvrer pour des prestations médico-sociales

ÉDUCATION 236

268

268 317

Engagés en faveur de l’excellence

317 9


BIG BANG INTEGRAL

GENÈVE • LUZERN • ZURICH • ZERMATT

Boîtier avec bracelet intégré en King Gold 18K. Mouvement manufacture chronographe UNICO.


SOMMAIRE 335

412

ARCHITECTURE & CONSTRUCTION

335

Les experts de la création GILLES BATISTA, président de la SIA Neuchâtel L’importance de resserer les liens

336

EIT NEUCHÂTEL Association Neuchâteloise des Installateurs Electriciens

412

ANECEM Association Neuchâteloise des Entreprises de Charpentes, Ebénisterie et Menuiserie

414

414 ANTV Association Neuchâteloise des Techniverriers416 FNSO Fédération Neuchâteloise des associations professionnelles du Second Œuvre

416

ANEPP, Association cantonale Neuchâteloise des Entreprises de Plâtrerie-Peinture

418

TOURISME

Un canton multifacette

416

418

JÉRÔME LONGARETTI, directeur de Jura & Trois-Lacs Marketing La tête dans les sapins et les pieds dans l’eau

435

436

436 11


LAMBORGHINI PORRENTRUY Authorised Dealer

Une super sportive conçue dans le seul but d'offrir toutes les sensations de course et la technologie d'une véritable voiture de course dans un modèle routier homologué. Le savoir-faire acquis par Lamborghini depuis un an dans le domaine du sport automobile, intensifié par un héritage de succès, est concentré dans la nouvelle Huracán STO : ses caractéristiques aérodynamiques extrêmes, son contenu léger et son moteur V10, le plus performant à ce jour, sont prêts à déclencher toutes les émotions du circuit dans votre vie de tous les jours

Voyeboeuf 1a CH-2900 Porrentruy Phone +41 32 466 40 44 Fax +41 32 466 66 92 info@lamborghiniporrentruy.ch www.lamborghiniporrentruy.ch


SOMMAIRE 455

ARC JURASSIEN

455

A la découverte d’un territoire dynamique ARCJURASSIEN.CH Qu’est-ce qu’arcjurassien.ch ?

456

PIERRE ALAIN SCHNEGG, président d’arcjurassien.ch et MIREILLE GASSER, secrétaire générale Nous font découvrir un peu mieux cette association

466

496

480

534

ERICH FEHR, maire de Bienne Bienne, la capitale du bilinguisme

466

WATCH CITY Hop Bienne !

474

DAMIEN CHAPPUIS, maire de Délémont Une ville qui n’a pas fini de grandir

480

GABRIEL VOIROL, maire de Porrentruy Le terroir chevillé au corps

496

MARCEL WINISTOERFER, maire de Moutier Le berceau de la machine-outil

534

VINCENT WERMEILLE, maire de Saignelégier S’adapter pour maîtriser la densification

542

PATRICK TANNER, maire de Saint-Imier Surprenant Saint-Imier !

544

CLIN D’ŒIL

542

544

560

474 13


CHRONOMAT

The Cinema Squad Charlize Theron Brad Pitt Adam Driver

BREITLING BOUTIQUE GENEVA • LAUSANNE • LUCERNE ST. MORITZ • ZERMATT • ZURICH


AGENDA

Tous les événements à ne pas manquer 17


LAUREATO CHRONOGRAPH — – S P O RT Y E L EGA N C E S I N C E 1 79 1 –

STEEL CASE 42 MM 81020-11-431-11A


AGENDA

EXPOSITION

8 AVRIL AU 21 MAI EXPOSITION DE PHOTOGRAPHIES ORIENT-OMNIBUS

EXPOSITION DE PHOTOGRAPHIES ORIENT-OMNIBUS De l’automne 2016 à la fin de l’été 2018, Pascale Jaquet et Olivier Noaillon ont accompli un voyage à travers l’Asie et l’Afrique du Nord. C’est le sixième périple qu’ils effectuent, essentiellement tourné vers le continent asiatique. Ces six voyages mis bout-à-bout comptabilisent dix années (!) à découvrir d’autres cultures. Du 8 avril au 21 mai 2021 – CIP-Centre Interrégional de Perfectionnement, Tramelan

ART EN PLEIN AIR Comme lors des éditions précédentes, les artistes contemporains s’amuseront dans le village et ses campagnes alentours, rivalisant d’imagination pour surprendre, intriguer, amuser ou irriter les visiteurs, toujours plus nombreux à assister à cet événement majeur du paysage culturel suisse. 20 JUIN AU 30 SEPTEMBRE ART EN PLEIN AIR

Du 20 juin au 30 septembre 2021 – Môtier

FAITES PLACE, LES ANIMAUX SE DÉPLACENT ! Les besoins des animaux, les problèmes rencontrés sur leurs chemins lorsqu’ils tentent de rejoindre leurs milieux naturels et les solutions que l’on peut amener à petite ou grande échelle... Ces thèmes sont traités de manière ludique, artistique, interactive et sensorielle Jusqu’au 30 octobre 2021 – Centre Nature Les Cerlatez, Saignelégier JUSQU’AU 30 OCTOBRE FAITES PLACE, LES ANIMAUX SE DÉPLACENT !

10e BIENNALE DU PATRIMOINE HORLOGER Une chance exceptionnelle de visiter des artisans et des entreprises où se conçoivent et se fabriquent les montres Swiss made. Mais aussi une occasion de parcourir musées et autres lieux des villes de La Chaux-de-Fonds et du Locle, toutes deux inscrites sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2009 pour leur urbanisme horloger.

5 AU 7 NOVEMBRE 10E BIENNALE DU PATRIMOINE HORLOGER

Du 5 au 7 novembre 2021 – La Chaux-de-Fonds / Le Locle

COMÈTES & CO Voyage fulgurant dans l’espace au JURASSICA Museum. Au centre de l’exposition, un labo invite les familles à des expériences inédites étonnantes, aussi pédagogiques que divertissantes. Jusqu’au 28 février 2022 – Jurassica Museum, Porrentruy

JUSQU’AU 28 FÉVRIER 2022 COMÈTES & CO

ICHOUMAMINI Conçue par les étudiants de l’institut d’ethnologie, cette exposition ponctuelle revient sur la mission de Jean Gabus dans le Grand Nord canadien en 19381939 parmi les «  EsquimauxCaribous ». Ses carnets de terrains, les articles de journaux, ses récits de voyages, ses publications scientifiques et ses romans ainsi que sa correspondance avec sa famille et avec son prédécesseur Théodore Delachaux offrent une image précise du déroulement de la mission.

© Prune Simon-Vermot / Musée d’Ethnographie de Neuchâtel

Jusqu’au 31 décembre 2022 – Musée d’Ethnographie de Neuchâtel

JUSQU’AU 31 DÉCEMBRE 2022 ICHOUMAMINI

19


Manufactured entirely in Switzerland parmigiani.com


AGENDA

FESTIVAL, FÊTE OPÉRA, DANSE AVRIL NABUCCO

21 AU 25 AVRIL NABUCCO

de Giuseppe Verdi, mise en scène Robert Bouvier, direction musicale Facundo Agudín. Après Don Carlo et Aida, le chœur Lyrica retrouve Verdi. Œuvre symbolique de l’unification de l’Italie, cet opéra est ici interprété par une distribution internationale. Que ce soit pour ses airs, parmi les plus populaires du répertoire, ou pour sa dimension politique, Nabucco est un opéra emblématique. Du 21 au 25 avril 2021 – Théâtre du Passage, Neuchâtel

CORN’ROCK FESTIVAL Unique dans les sonorités volcaniques qu’il propose, le Corn’Rock est une rampe de lancement pour la jeunesse rock’n’roll suisse et de la région. Le Corn’Rock Festival est une manifestation locale, qui privilégie les groupes, artistes, et commerçants de la région. L’ambiance du festival est conviviale et familiale, tout le monde y est bienvenu.

MAI

Les 28 et 29 mai 2021 – Cornaux

IL REVIENT TOUJOURS LE PRINTEMPS

FÊTE DE MAI

Suspendu-es à un portique, les artistes évoluent dans un espace où les corps volent, les gestes s’amplifient, où l’émotion et la surprise peuvent naître du tout petit comme du très grand. 7 AU 13 MAI IL REVIENT TOUJOURS LE PRINTEMPS

MAI

Du 7 au 13 mai 2021 – Temple Allemand, La Chaux-de-Fonds

LES CONTES D’HOFFMANN de Jacques Offenbach, par L’avant-scène opéra. Dernière composition d’Offenbach, cet opéra est aussi son chef-d’œuvre. La griserie s’y mêle au macabre et la veine populaire aux embrasements lyriques. Le romantisme à son apogée !

28-29 MAI CORN’ROCK FESTIVAL

28-29 MAI FÊTE DE MAI

La Fête de Mai est connue aujourd’hui loin à la ronde pour ses animations musicales, sa course pour les enfants et son marché aux puces géant. Les 28 et 29 mai 2021 – La Chaux-de-Fonds

JUILLET MUSIC FESTIVAL PROMO Les Promos c’est quoi? Un festival open air gratuit – Plus de 50 000 personnes – Un cortège – Des animations de rue – Des stands de restauration – Des carrousels. Les 2 et 3 juillet 2021 – Le Locle

2-3 JUILLET MUSIC FESTIVAL PROMO

Du 28 mai au 3 juin 2021 – Théâtre du Passage, Neuchâtel

28 MAI AU 3 JUIN LES CONTES D’HOFFMANN

21


AGENDA

FESTIVAL, FÊTE

© Miguel Bueno

JUILLET 2 AU 10 JUILLET FESTIVAL DU FILM FANTASTIQUE – NIFFF

FESTIVAL DU FILM FANTASTIQUE – NIFFF Ce Festival est rapidement devenu un des principaux événements cinématographiques de Suisse. Grâce à ses programmes novateurs et à ses invités prestigieux, le NIFFF a su convaincre le public et la critique. Ce qui caractérise en premier lieu le Festival, c’est une programmation riche et diversifiée, construite autour d’un axe central : le cinéma fantastique et de deux axes complémentaires : les cinémas d’Asie et les images numériques. Du 2 au 10 juillet 2021 – Neuchâtel

AOÛT LA PLAGE DES SIX POMPES

1er AU 7 AOÛT LA PLAGE DES SIX POMPES

La Plage des Six Pompes se présente comme le plus important rendez-vous des arts de la rue sur sol suisse : près de 100 000 spectateurs sur sept jours, pas moins de 50 compagnies et plus de 500 bénévoles. La Plage, c’est aussi, et surtout, la convivialité : sept jours de programmation d’arts de rue, les compagnies rétribuées au chapeau, un souffle de vie dans la vieille ville de La Chaux-de-Fonds et le rendez-vous de toute une population. Du 1er au 7 août 2021 – La Chaux-de-Fonds

AOÛT WATT AIR JUMP FESTIVAL Tous les moyens sont bons pour s’élancer dans l’air et dans l’eau ! Que ce soit d’une nacelle, d’une rampe ou projeté par un coussin, à pied, en roller, en skate ou encore à vélo, le but est de « s’envoyer en l’air ». Chacun recevra à coup sûr sa dose d’adrénaline qu’il soit participant ou spectateur.

6 AU 8 AOÛT WATT AIR JUMP FESTIVAL

Du 6 au 8 août 2021 – Plage de Saint-Blaise

BUSKERS FESTIVAL Chaque année à la mi-août, une quinzaine de groupes invités, soit près d’une soixantaine de musiciens, s’installent pour cinq jours à Neuchâtel. Il n’y a ni scène, ni sonorisation, ni lightshow, les groupes se produisent de manière acoustique. Ce festival est l’occasion de partager des moments « à part » dans une ambiance conviviale, dans le calme, la détente et l’amusement.

10 AU 15 AOÛT BUSKERS FESTIVAL

Du 10 au 15 août 2021 – Neuchâtel

ROCK ALTITUDE FESTIVAL Quinzième édition du plus rock des festivals de Suisse romande. Quatre jours de programmation audacieuse au sein d’une manifestation à la taille humaine avec la chaleur légendaire des gens du Haut ! Du 11 au 14 août 2021 – Le Locle

11 AU 14 AOÛT ROCK ALTITUDE FESTIVAL

23


AGENDA

FESTIVAL, FÊTE

15 AU 30 AOÛT LES JARDINS MUSICAUX

AOÛT

SEPTEMBRE

LES JARDINS MUSICAUX

NEUCHÂTEL ARTS FESTIVAL Le NAF, c’est...

Le Festival Les Jardins Musicaux explore les disciplines et les genres. Sa programmation éclectique met en valeur des projets audacieux d’artistes aux trajectoires multiples, actifs dans les musiques contemporaines, jazz, actuelles et classiques. Du 15 au 30 août 2021 – La Grange aux Concerts, Cernier

STREET FOOD FESTIVAL Pour cette nouvelle édition vous trouverez une panoplie de Food Trucks et restaurateurs sélectionnés avec soin, venu de votre quartier ou de plus loin. Pas le temps d’avoir soif avec notre bar à vin, à cocktail ou à bière, préparez-vous pour des soirées arrosées de bonne humeur. 19 AU 22 AOÛT STREET FOOD FESTIVAL

Du 19 au 22 août 2021 – Place du Port, Neuchâtel

FESTI’VAL DE RUZ L’événement fait la part belle à tous les acteurs des différentes disciplines (rappeurs, djs, graffeurs, beatboxers et danseurs) en proposant des spectacles riches et variés dans un écrin de verdure situé aux Gollières, aux HautsGeneveys. Concerts, animations, ateliers et démonstrations rythmeront ces trois jours dans une ambiance conviviale et festive. Assurément, il y en aura pour les oreilles et les yeux, pour les jeunes et les vieux ! 27 AU 29 AOÛT FESTI’VAL DE RUZ

Du 27 au 29 août 2021 – Les Gollières

– célébrer la diversité artistique neuchâteloise – créer du lien entre artistes, publics et institutions – rendre les arts accessibles à tou·tes – booster la scène artistique cantonale.

11 SEPTEMBRE NEUCHÂTEL ARTS FESTIVAL

Le 11 septembre 2021 – Case à Chocs – Queen Kong Club, Neuchâtel

FÊTE DES VENDANGES Chaque année, le dernier weekend de septembre est l’occasion de célébrer le début des vendanges dans le Pays de Neuchâtel. Durant trois jours, le centre ville libéré de toute circulation automobile permet aux fêtards de festoyer comme il se doit dans une atmosphère unique, tout en lumière, musique et rires. Le grand cortège de nuit des Guggenmusik a lieu le vendredi soir, mais on retrouve les groupes costumés tout au long de la fête.

24 AU 26 SEPTEMBRE FÊTE DES VENDANGES

Du 24 au 26 septembre 2021 – Neuchâtel

FÊTE DE LA BROCANTE La plus grande foire aux antiquités de plein air de Suisse dans magnifique bourgade médiévale du Landeron.

24 AU 26 SEPTEMBRE FÊTE DE LA BROCANTE

Du 24 au 26 septembre 2021 – Le Landeron

25


AGENDA

FOIRE, SALON 28 AVRIL AU 2 MAI SINE – SALON DE L’IMMOBILIER NEUCHÂTELOIS

3 AU 5 SEPTEMBRE BRADERIE ET HORLOFOLIES

AVRIL

SEPTEMBRE

SINE – Salon de l’Immobilier NEuchâtelois

24e TRAMLABULLE

10e

Le anniversaire du Salon de l’Immobilier NEuchâtelois sera parrainé par Stéphane Plaza. L’animateur de «Chasseurs d’apparts» et de «Maison à vendre» sur M6 revient à Neuchâtel huit ans après sa première visite au SINE en 2013. Agent immobilier, homme de télévision et de radio, acteur de théâtre et de cinéma, Stéphane Plaza a accepté l’invitation du comité du Salon qui va l’insérer dans le scénario de la 10e édition placée sous le thème «Le SINE fait son cinéma». Du 28 avril au 2 mai 2021 – Patinoire du Littoral, Neuchâtel

Du 24 au 26 septembre 2021 – CIP-Centre Interrégional de Perfectionnement, Tramelan

SEPTEMBRE

NOVEMBRE

BRADERIE ET HORLOFOLIES

CHOCOLATISSIMO

Trois jours de musique et con­ certs, des artistes de rue déambulant dans la foule, trois jours et deux nuits avec des guinguettes accueillantes. La fête de la montre «Horlofolies», revendique des racines horlogères profondes. Comme l’architecture de la ville, la braderie doit sa pérennité aux liens qu’elle a su tisser avec l’histoire industrielle et économique. La voici maintenant aussi impliquée par la reconnaissance au patrimoine mondial de l’UNESCO. Du 3 au 5 septembre 2021 – La Chaux-de-Fonds

FOIRE DE CHAINDON

5-6 SEPTEMBRE FOIRE DE CHAINDON

Tramlabulle, c’est: une trentaine d’auteurs, scénaristes et dessinateurs de BD, cinq expositions, des spectacles et animations en journée pour les enfants. Des spectacles et concerts en soirée pour les adultes, un concours de dessin pour les enfants, des stands de vente de bandes dessinées Troccazabulles, un marché pour vendre ou échanger des BD entre particuliers. Le programme complet sera dévoilé début septembre sur le site internet de Tramlabulle.

La Foire de Chaindon fut un temps le plus grand marché chevalin d’Europe. Aujourd’hui, l’ambiance unique de la foire de Chaindon est intacte, avec ces marchands et forains qui viennent de partout. Dès 7 h le matin, les rues se remplissent, les affaires se concluent, au milieu des enfants qui crient «Gâteau au fromage tout chaud tout bouillant!»

24 AU 26 SEPTEMBRE 24e TRAMLABULLE

Effluves sucrés et saveurs chocolatées s’échappent du Péristyle de l’Hôtel de Ville une semaine durant au mois de novembre. L’occasion pour les artisans-chocolatiers de présenter leur savoirfaire et leurs créations majestueuses. Ateliers pour enfants et moult animations succulentes à consommer sans modération! Du 6 au 13 novembre 2021 – Neuchâtel

6 AU 13 NOVEMBRE CHOCOLATISSIMO

BOURSE SUISSE D’HORLOGERIE Cette journée organisée par le Musée international d’horlogerie de La Chaux-de-Fonds fait honneur à l’une des grandes fiertés de la Suisse, et de la région en particulier: les montres et pendules. Les fins connaisseurs de l’horlogerie, marchands horlogers, antiquaires spécialisés et collectionneurs se retrouvent ici. Au programme: achat, vente, échanges et discussions avec des spécialistes.

7 NOVEMBRE BOURSE SUISSE D’HORLOGERIE

Le 7 novembre 2021 – La Chaux-de-Fonds

Les 5 et 6 septembre 2021 – Reconvilier 27


Votre partenaire de confiance pour

SCAN 3D FONTE DE PRECISION POLISSAGE

IMPRESSION 3D MOULAGE SERTISSAGE

www.altmann-casting.ch

100% Swiss made Ingénierie, impression 3D, moulage de précision et finitions au sein d’une seule et même entreprise

Certification RJC norme la plus élevée en matière d’éthique, de responsabilité sociale et de protection environnementale

Service personnalisé et engagé Entreprise familiale depuis 1987


AGENDA

MUSIQUE MAI EDGAR & JÉRÉMIE MOREAU

2 AVRIL RONE

AVRIL RONE En 10 ans de carrière Erwan Castex alias RONE s’est imposé comme une figure incontournable de la scène musicale électronique française. Fort de quatre albums et de nombreuses collaborations, RONE a toujours cherché à sortir de sa zone de confort en traversant les frontières de la musique électronique. Le 2 avril 2021 – Case à Chocs, Neuchâtel

MAI CONCERT: QUATUORS EN HERBE Une sélection de quatuors à cordes de tous âges et de tous niveaux est appelée à collaborer à un travail de création avec les élèves des classes de composition.

2 MAI CONCERT: QUATUORS EN HERBE

Le 2 mai 2021 – Conservatoire de musique neuchâtelois, La Chaux-de-Fonds

SOIRÉE COUNTRY AVEC «BLUE NIGHT COUNTRY» Attrapez votre chapeau et vos santiags et venez danser au Mines d’Asphalte avec les musiciens de Blue Night Country! Ils vous emmèneront pour un voyage dans l’ouest américain! Ambiance chaleureuse garantie. Le 8 mai 2021 – Mines d’asphalte, Travers

Edgar Moreau - violoncelle, Jérémie Moreau - piano Jean-Sébastien Bach (1685-1750), Sonate pour violoncelle en sol mineur BWV 1029 Franz Schubert (1797-1828), Sonate pour arpeggione et piano en la mineur D 821 Cesar Franck (1822-1890), Sonate en la majeur FWV 8 Sergueï Prokofiev (1891-1953), Sonate pour violoncelle en do majeur op. 119. Le 9 mai 2021 – TPR – Salle de musique, La Chaux-de-Fonds

9 MAI EDGAR & JÉRÉMIE MOREAU

STARRY NIGHT Cinq jeunes musiciens créent des paysages sonores que personne n’avais jamais exploré auparavant, en s’embarquant dans un voyage à la Star Trek, parsemé d’œuvres alliant compositeurs classiques contemporains à la musique de AC/DC et John Williams! Le 20 mai 2021 – Salle de musique de La Chaux-de-Fonds

JUIN GRIGORY SOKOLOV, PIANO

20 MAI STARRY NIGHT 3 JUIN GRIGORY SOKOLOV, PIANO

Les récitals de Grigory Sokolov, véritable monstre sacré du piano, sont à chaque fois une véritable expérience initiatique fascinante et totale. L’auditoire touche alors l’espace d’un instant à une forme de vérité, d’aboutissement et de perfection. Le 3 juin 2021 – Salle de musique de La Chaux-de-Fonds

3 PULSATIONS

8 MAI SOIRÉE COUNTRY AVEC «BLUE NIGHT COUNTRY»

3 pulsations solitaires ont créé ces symphonies, reflet du passage de l’intime à l’audible. La structure faussement classique que s’impose Prokofiev lui permet cet hommage aux maîtres que sont Haydn et Mozart. Le 12 juin 2021 – Temple du Bas, Neuchâtel

12 JUIN 3 PULSATIONS

29


POWERED BY NATURE CRAFTED FOR YOU

TI S S OT WATC H E S .CO M TISSOT, INNOVATORS BY TRADITION


AGENDA

SPORT 12 AU 16 MAI EGK SWISS 5 DAYS ORIENTEERING

MAI EGK SWISS 5 DAYS ORIENTEERING L’Association Neuchâteloise de Course d’Orientation (ANCO), pour fêter ses 50 ans, vous propose un package de cinq compétitions comme vous les aimez. Une occasion de vous enthousiasmer pour des épreuves de Coupe du monde. Mais, n’ayez crainte, le programme prévoit aussi du temps pour vous permettre de découvrir la région de Jura & Trois-Lacs avec toutes ses richesses culturelles et touristiques.

25 MAI WAKE UP AND RUN

5-6 JUIN SWISS CANYON TRAIL

Du 12 au 16 mai 2021– Région de Neuchâtel

RAIDNEUCHAVENTURE La 15e édition du Raid Neuch­ Aventure propose 3 parcours : Découverte, Sportif et Expert pour une distance approximative cumulée de respectivement 25 km (2 h), 45 km (3 h 30) et 65 km (5 h 30) temps calculés pour les équipes les plus rapides. Il s’agit du plus ancien raid en Suisse ! On vous propose un raid dynamique avec des disciplines variées ainsi que de belles surprises ! Les parcours sont adaptés pour tous les mollets.

AOÛT

Wake up and run, c’est un jogging non-chronométré de 5 km qui a lieu dans 14 villes de Suisse à 5 h 30 du matin et qui est suivi d’un petit déjeuner composé de produits locaux. C’est l’occasion de courir ou de marcher avec ses amis, ses collègues, sa famille et découvrir sa ville encore endormie sous un angle tout à fait particulier.

FÊTE CANTONALE BERNOISE DE LUTTE 2021

Le 25 mai 2021 – Neuchâtel

JUIN Cette course pédestre, une des plus importantes d’Europe, regroupe souvent plus de mille coureurs. Innovatrice et en quête de défis permanents, elle inaugure régulièrement des nouveautés originales, comme le 3 x 14 km, soit le marathon divisé par trois coureurs. Les 5 et 6 juin 2021 – Fleurier

COURSES DE BIENNE La course de 100 km, discipline suprême des Courses de Bienne, est un énorme défi et une aventure unique en son genre. La compétition de la course se déroule sur des distances différentes et attire chaque année environ 4000 coureurs. Du 10 au 12 juin 2021 – Bienne

19 JUIN RAIDNEUCHAVENTURE

Le 19 juin 2021 – Dombresson

WAKE UP AND RUN

SWISS CANYON TRAIL

10-12 JUIN COURSES DE BIENNE

JUIN

Quatre sociétés sont associées pour organiser la manifestation : le Football club Tavannes Tramelan, le Hockey club Tramelan, le club de lutte de Tavannes et environs et l’Association régionale des gymnastes aux nationaux et lutteurs du Jura bernois. Une semaine de festivités est prévue avant l’événement sportif qui réunira les têtes couronnées cantonales et fédérales et 8000 visiteurs sont attendus. Les 7 et 8 août 2021 – Tramelan

7-8 AOÛT FÊTE CANTONALE BERNOISE DE LUTTE 2021

DÉCEMBRE LA TROTTEUSE TISSOT Plus de parcours ! Plus de fun ! Plus de défis ! Pour clôturer cette année spéciale placée sous le signe de l’UNESCO, nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir le parcours qui a emporté un très large succès en 2017. A vous de choisir entre la Corrida traditionnelle long de 7,5 km, le Trail Tourbillon du 10e UNESCO d’une distance de 15,2 km ou pour les plus courageux le combi de 22,7 km. Le 11 décembre 2021 – La Chaux-de-Fonds

11 DÉCEMBRE LA TROTTEUSE TISSOT

31


Photographiée dans la Villa Turque – dessinée par Le Corbusier – la Maison EBEL.

©2021 EBEL – Ref. 1216489A

EBEL.COM


AGENDA

THÉÂTRE, SPECTACLE 23 AVRIL LE TOUR DU THÉÂTRE EN 80 MINUTES

AVRIL

MAI

LE TOUR DU THÉÂTRE EN 80 MINUTES

SANS PEUR, NI PLEURS !

Que se passe-t-il dans la tête d’un comédien ? Quels émois, quelles réflexions accompagnent l’acteur dans cette aventure qui s’appelle jouer ? D’abord en costume d’époque, Christophe Barbier, comédien, nous emmène au cœur de sa passion et retrace ce voyage, avant de redevenir journaliste, d’enfiler un veston et de se parer de son écharpe rouge pour nous raconter l’histoire du théâtre à travers les siècles. Le 23 avril 2021 – Café-Théâtre La Grange, Le Locle

LA MACHINE DE TURING

27 AVRIL LA MACHINE DE TURING

Le 7 juin 1954, Alan Turing, mathé­maticien et cryptologue de génie, inventeur de l’ordinateur, est retrouvé mort, allongé sur son lit, à l’âge de 41 ans. Près de lui, une pomme empoisonnée au cyanure est à moitié entamée... Avant d’être un homme dont les travaux ont bouleversé le XXe siècle, Alan Turing était surtout un être atypique, hypersensible et en souffrance, plus doué pour les chiffres que pour les relations humaines. Le 27 avril 2021 – Théâtre du Casino, Le Locle

29 AVRIL ONCLE VANIA

ONCLE VANIA

Lorsqu’un garçon imagine que sa paisible mamie est en fait une redoutable chasseuse de monstres, petits-fils et grandmère se lancent dans un jeu de traque entre rires et frissons.

2 MAI SANS PEUR, NI PLEURS !

Le 2 mai 2021 – Théâtre du Passage, Neuchâtel

ÉRIC MÉTAYER – Un Monde Fou Sam, acteur au chômage, arrondit ses fins de mois comme standardiste aux réservations d’un grand restaurant. Eric Métayer joue Sam et... tous ses interlocuteurs, Sam s’approprie leurs voix, leurs corps et vole de silhouette en silhouette, sans jamais s’appesantir, restant poli face aux caprices des VIP qui usent sa patience. Le 6 mai 2021 – Théâtre du Casino, Le Locle

SEULS

6 MAI ÉRIC MÉTAYER – UN MONDE FOU

Texte, mise en scène et interprétation Wajdi Mouawad. Un monologue entre fiction et autobiographie, mêlant drame, humour noir et lyrisme, comme une ode à la mémoire de l’exil. Un grand moment de théâtre ! Les 11 et 12 mai 2021 – Théâtre du Passage, Neuchâtel

11-12 MAI SEULS

Plus que jamais dans cette pièce, Tchekhov traque le sentiment profond d’insatisfaction de ses personnages. Le manque d’idéal ou de croyance, le temps qui passe, les destins que l’on n’ose forcer ou encore la préoccupation (visionnaire !) de voir les cours d’eau et les forêts disparaîtrent. Le 29 avril 2021 – Théâtre du Passage, Neuchâtel 33


AGENDA

UNIVERSITÉ DE NEUCHÂTEL CAFÉS SCIENTIFIQUES LA SOCIÉTÉ EN DÉBATS

JUILLET ET AOÛT LE COURS D’ÉTÉ

Les rencontres des Cafés scientifiques sont organisées dans un espace convivial, pour une discussion ouverte sur un thème de société, dans les domaines des sciences naturelles, humaines, économiques ou du droit. Les cafés scientifiques s’adressent à toute la population. Leur objectif est d’instaurer un dialogue permanent entre des spécialistes et le grand public. En fonction de la situation sanitaire, ces rencontres ont lieu soient en ligne, soit sur place à l’Université. Tous les « cafés » sont réécoutables sous forme de podcasts. Huit mercredis soir par an – www.unine.ch/cafescientifique

LE COURS D’ÉTÉ Le Cours d’été de l’Université de Neuchâtel est traditionnellement spécialisé depuis 125 ans dans l’enseignement du français langue étrangère. Venez étudier notre langue dans un cadre hors du commun. Enseignant-e-s, étudiant-e-s ou simplement amoureux du français? Faites votre choix dans notre programme, modulable dans la durée et dans le contenu, pour un séjour linguistique sur-mesure. Pour 2021, en raison de la situation sanitaire, le cours a lieu entièrement à distance. 17-19 SEPTEMBRE THÉÂTRE DE LA CONNAISSANCE

Informations et dates précises sur www.unine.ch/ilcf/home/coursdete.html

THÉÂTRE DE LA CONNAISSANCE Le spectacle « Bienvenue à Heimat­ land ! » s’inspire des recherches réalisées dans le cadre du nccr – on the move et de la MAPS à l’Université de Neuchâtel sur le thème de la gestion migratoire. Un jeu théâtral participatif propose une expérience immersive, durant laquelle les participant.e.s incarnent le rôle de migrant.e.s de différents statuts arrivant dans un pays inconnu. Du 17 au 19 septembre 2021 – www.unine.ch/theatre-connaissance

34

JOURNÉE D’INFORMATION La Journée d’information a lieu chaque année, au mois de novembre. Elle représente une occasion unique de découvrir l’Université de Neuchâtel, ses formations et son ambiance ! Au programme : présentation de l’UniNE et des cursus bachelor, participation à des cours, visites guidées, échanges informels avec des étudiants et professeurs. En fonction de la situation sanitaire, la journée peut se dérouler en ligne avec des offres spécifiques de découverte. 6 novembre 2021 – www.unine.ch/journee-info

SOIRÉE DES MASTERS Chaque année au mois de mars l’Université organise la Soirée des Masters. Il s’agit d’un rendez-vous spécifique qui s’adresse principalement aux étudiant-e-s en Bachelors de Neuchâtel ou d’ailleurs. La soirée se déroule dans une ambiance décontractée et favorise les échan­ ges entre personnes intéressées et les responsables de cursus présents. Là aussi, suivant l’évolution sanitaire, l’événement peut se dérouler en ligne. Informations et dates précises sur www.unine.ch/etudier/home/info/ soiree-masters.html

UN AGENDA FOURNI Tout au long de l’année l’Université de Neuchâtel organise des événements ciblés divers et variés ouverts pour la plupart au public. Il peut par exemple s’agir de leçons inaugurales, ou encore de conférences dédiées à des projets de recherche ou à l’innovation. Des événements qui ont lieu en présentiel et/ou à distance. Pour toute information complémentaire, rendez-vous sur www-unine.ch/agenda


VOTRE FUTUR, C’EST NOTRE PRÉSENT Aujourd’hui c’est déjà demain, tout simplement parce que les décisions que nous prenons à propos des énergies auront un impact dans nos vies de tous les jours.

groupe-e.ch


AGENDA

EXPOSITIONS À LA FEMTOSECONDE PRÈS ! L’établi du graveur. © Ville de La Chaux-de-Fonds, A. Henchoz

EXPOSITION PERMANENTE L’HOMME ET LE TEMPS

36

L’HOMME ET LE TEMPS Exposition permanente Le Musée international d’horlo­gerie (MIH), unique dans sa conception architecturale et muséographique, présente la collection la plus significative au monde entièrement consacrée à la mesure du temps. Du cadran solaire à l’horloge atomique, en passant par des pendules, montres, automates, machines et outils du XVIe siècle à nos jours, l’exposition dévoile les mystères du temps et retrace de manière vivante et ludique l’histoire techni­que, artistique, sociale, éco­ nomique et culturelle de l’hor­lo­ gerie suisse et internationale sur une surface de plus de 2000 m2. Lors de votre visite, assistez au travail des artisans horlogers de l’atelier de restauration, profitez de la boutique et de la librairie spécialisées.

Exposition semi-permanente La quête de la précision, affaire de savants, a été un moteur des innovations horlogères dès le XVIe siècle. Les résonateurs sont au cœur de ces développements : le pendule, le balancier-spiral puis le quartz permettent de décupler la précision des horloges. A partir de la Seconde Guerre mondiale, la mesure précise du temps passe des mains des horlogers et des astronomes à celles des physiciens. Dès 1967, la seconde n’est plus définie par les observations astronomiques comme le passage du Soleil au zénith, mais par la mesure d’un phénomène microscopique : l’oscillation d’atomes de césium. Une femtoseconde – un billiardième de seconde – est la fraction de temps la plus fine qu’il est possible de mesurer à ce jour. Ce degré de précision, imperceptible au commun des mortels, est indispensable à l’organisation de la société humaine : géolocalisation, navigation, transports, télécommunications sont rendus performants grâce à la précision extrême des horloges qui les gouvernent.

à la femtoseconde près !

musée international d’horlogerie

Nouvel espace d’exposition La Chaux-de-Fonds du mardi au dimanche, 10 h – 17 h www.mih.ch

EXPOSITION SEMI-PERMANENTE À LA FEMTOSECONDE PRÈS!

NOUVELLES ACQUISITIONS Exposition temporaire L’accroissement de la collection du MIH se fait régulièrement grâce à des dons et des achats. Chaque année, le musée tient à remercier les généreux donateurs par la présentation durant 12 mois des nouvelles acquisitions de l’année précédente.

EXPOSITION TEMPORAIRE NOUVELLES ACQUISITIONS

Horloge italienne, 1721. © Collection MIH


EXPOSITION TEMPORAIRE TRANSMISSIONS. L’IMMATÉRIEL PHOTOGRAPHIÉ

TRANSMISSIONS. L’IMMATÉRIEL PHOTOGRAPHIÉ Exposition temporaire Forts d’une histoire commune, les territoires français et suisse de l’arc jurassien cultivent une culture horlogère et mécanique d’exception. Au-delà des biens matériels qui en témoignent, c’est l’ensemble des traditions et des pratiques vivantes, sociales, rituelles ou festives, mais aussi des connaissances et savoir-faire qui constituent ce patrimoine culturel immatériel. Situés de part et d’autre de la frontière franco-suisse, le MIH et le musée du Temps sont deux institutions reconnues dans les domaines de l’horlogerie et de la mesure du Temps. En collaboration avec la Nuit de la Photo à La Chaux-de-Fonds, ils s’associent pour la réalisation d’une exposition temporaire transfrontalière exceptionnelle s’inscrivant dans le cadre de la candidature franco-suisse des Savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art sur la Liste du Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. L’exposition Transmissions. L’im­matériel photographié propose d’aborder le patrimoine culturel immatériel au travers de la photographie en tant que production artistique contemporaine à même de proposer des approches nouvelles et sensibles des savoir-faire horlogers et de mécanique d’art. Intégrées aux espaces d’exposition permanente des deux musées, ces photographies soulignent le caractère indissociable des patrimoines matériel et immatériel, offrant ainsi de nouvelles interprétations des collections.

Marie Hudelot, Tempologie, 2020.

Christophe Florian, Hu-Mains, 2020.

37


T I M E TO R E AC H YO U R S TA R

Z E N I T H - WAT C H E S . C O M


T H E F U T U R E O F S W I S S WATC H M A K I N G S I N C E 18 6 5

CHRONOMASTER SPORT


photo © J. Hoffman


PERSONNALITÉS

Des regards portés vers demain

© Vincent Bourrut

41


INTERVIEW

VIOLAINE BLÉTRY DE-MONTMOLLIN PRÉSIDENTE DU CONSEIL COMMUNAL DE NEUCHÂTEL

Et demain ? Depuis le 1er janvier 2021, les communes de CorcellesCormondrèche, Neuchâtel, Peseux et Valangin ne forment plus, officiellement, qu’une seule grande com­mune de quelque 45 000 habitants, devenant ainsi la 11e ville de Suisse. Si le processus pour y parvenir a été long, avec de nombreux défis à relever, aujourd’hui nombre de choses se mettent en place autour de thèmes stratégiques, avec une vision à long terme. Pour comprendre les enjeux de cette fusion, Bien Vivre a rencontré Violaine Blétry-de Montmollin, présidente du nouveau Conseil communal.

42


Quels sont les changements notoires qu’apporte la fusion ? Conscients qu’une fusion d’importance comme nous vivons peut amener un grand nombre de personnes à se poser des questions, nous avons voulu qu’elle se fasse en douceur. Pour cette raison, le premier semestre 2021 connaît principalement des changements au niveau administratif. Par ailleurs, pour informer au plus près nos concitoyen-ne-s, nous avons mis en place un guichet d’accueil dans chacune des quatre ex-communes. De plus, de nouveaux postes de délégué-e-s de quartiers ont été créés et déjà pourvus, afin de faire un pont entre les autorités et la population sur l’ensemble de la commune. Ces premières mesures nous permettent de déployer une administration de proximité tout en respectant l’identité de toutes et tous. Ce travail se poursuit méticuleusement pendant cette première année, où nous faisons tout pour que chacune et chacun trouve sa place dans la nouvelle commune, à l’interne de l’administration comme parmi la population.

L’administration des 4 communes n’en fait plus qu’une. Comment s’organisent les choses dorénavant ? L’administration est la première concernée par la fusion. Cela ne veut pas dire que nous avons fait des coupes dans le personnel, au contraire ! A la base, les 22 membres des quatre exécutifs de communes ainsi que 200 de nos collaboratrices et collaborateurs ont travaillé de concert sur un projet de construction complètement nouvelle. Après réflexion, il a été décidé que ce projet devait se faire autour de trois grandes ambitions : De un, l’envie de vivre à Neuchâtel. Deuxièmement, faire de notre commune un haut lieu de la créativité et de l’innovation et troisièmement, simplifier et donner plus d’efficience à notre administration. A partir de ces thèmes, des groupes de travail se sont mis en place pour réfléchir à l’organisation des services et des prestations à la population. C’est ainsi que l’organigramme des dicastères et des services s’est réorganisé autour de cinq grands défis de société à relever au XXIe siècle : le

Quelle place est donnée aux citoyens dans la fusion ? S’il est un changement majeur apporté par cette fusion, c’est la place de la citoyenne et du citoyen dans la vie de la commune. En effet, nous avons pensé et allons mettre en place un concept novateur, unique en Suisse : les assemblées citoyennes. Il y en aura six au total pour couvrir l’ensemble du territoire. Cet outil de démocratie participative de proximité permettra, à qui le voudra, d’énoncer ses problèmes, ses suggestions, ses propositions, de débattre avec d’autres intervenant-e-s. Les thèmes abordés y seront libres. Au final, certaines idées qui naîtront de ces assemblées seront remontées au législatif pour traitement. Pour l’heure, nous réfléchissons à la mise en place la plus effective possible de ce concept pour fédérer un grand nombre de citoyen-e-s. Je pense que ce projet sera porteur et permettra à notre nouvelle grande commune d’avancer en synergie avec ceux qui y vivent et qui l’aiment. 43


développement durable ; l’économie de proximité et le développement territorial ; la politique familiale et l’égalité ; la cohésion sociale et l’insertion professionnelle et pour finir, la transition numérique. Sur cette base, nous avons développé une plateforme internet de mobilité interne dans laquelle les 1400 collaboratrices et collaborateurs que compte désormais la grande commune de Neuchâtel ont pu manifester leur intérêt pour tel ou tel poste. L’objectif étant d’avoir des personnes totalement investies et spécialement intéressées. Au final, chaque collaborateur-trice a conservé ses droits acquis en matière salariale. Ce fut un véritable défi de mettre en place cette nouvelle organisation mais nous sommes fiers et enthousiastes aujourd’hui d’avoir mené le projet à terme et de donner ainsi un nouveau souffle à notre administration. Quels sont les défis d’aujourd’hui et de demain ? Parmi les plus importants, je parlerai des plans d’aménagement communaux qui sont à harmoniser d’ici à 2024. Il nous est important de réussir ce développement territorial et ce, avec la plus grande cohérence. Si aujourd’hui, de grands chantiers sont en cours comme la construction de plus de 1000 logements d’ici à fin 2025, l’agrandissement de l’Université de Neuchâtel ou encore les travaux à venir au Parc des Jeunes-Rives, nous devons continuer dans cet élan. Pour ce faire, nous devons élaborer une stratégie visionnaire, ambitieuse, pensée à long terme pour relever les nombreux enjeux à venir de notre société. Nous devons également développer une stratégie de domiciliation pour retrouver des habitants, qui viennent s’installer dans notre commune, y vivre, y travailler et y être heureux. Nous avons tout pour y arriver car nous vivons dans un magnifique écrin entre lac, vignes et montagnes où la qualité de vie est difficilement comparable ! Pour vous, que sera Neuchâtel dans 20 ans ? Je vois la ville de Neuchâtel forte et dynamique, un lieu prisé et attractif pour les étudiants et pour les familles qui en apprécient pleinement la haute qualité de vie, une ville qui offre des emplois à des personnes hautement qualifiées du monde entier. Je vois une agglomération connectée, qui se traverse sans peine grâce à des moyens de mobilité divers, avec des centres historiques qui ont su garder leur caractère et leur identité. Je vois enfin une capitale cantonale dynamique qui joue le rôle

de stimulant pour l’économie et les finances du canton, un canton qui sera j’imagine composé de moins de 10 communes dans 20 ans, signe d’une gestion moderne de ses collectivités. Au bout du compte, j’imagine Neuchâtel comme un lieu incontournable en Suisse !

Ville de Neuchâtel

Faubourg de l’Hôpital 2 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 717 77 12 www.neuchatelville.ch

44


Nous construisons pour vous

Pour plus d’info : gamma sa

Architecture – Direction de travaux – Planification A vos côtés pour vos projets Chemin des Maladières 22 – 2022 Bevaix Tél. 024 420 22 26 vaud@gammasa.ch


VITROCSA

La fenêtre minimale moderne, c’est eux ! A Saint-Aubin-Sauges, on doit à Vitrocsa, société spécialisée dans le vitrage, des réalisations marquantes dans le monde entier. En effet, quel est le point commun entre des villas démesurées dans les Emirats, la résidence de Lenny Kravitz aux Etats-Unis ou encore un palace parisien ? Avoir des fenêtres signées Vitrocsa ! Née en 1992 d’une manière inattendue, la société met depuis ses compétences et son savoir-faire au service de projets qui demandent des installations hors du commun. Visite d’une entreprise qui fait rayonner le « Swiss Made » à l’international.

46


Tout démarre avec des orchidées Après avoir exercé plusieurs professions, Eric Joray se lance dans la plantation d’orchidées. Pour aider à leur production, il décide de construire sa propre serre aux lignes minimalistes. Sans le savoir, l’histoire est en route. En effet, la réalisation fait des émules tant et si bien qu’en 1989, il crée Orchidées Constructions SA, destinée au développement et à la construction de serres et de vérandas. Il en réalisera plus de 800. Passionné et visionnaire, en 1992, il va plus loin dans sa dé­ marche en inventant la fenêtre minimale Vitrocsa, entièrement fabriquée à Saint-Aubin-Sauges. S’il n’est pas le précurseur en la matière, puisque le concept remonte aux années 40, il sait lui apporter ce qui lui faisait défaut, l’étanchéité, l’isolation et la résistance des vitrages. Rapidement, elle trouve son public et en 1994, Eric Joray dépose la marque, contraction de VITRes-Orchidées-SA ainsi que son premier brevet mondial pour le système coulissant qu’il a imaginé. A partir de là, tous les systèmes innovants seront développés à l’interne par le même département « Recherche & Développement » et des brevets seront déposés régulièrement. Au fil des années, de nouvelles inventions voient le jour, de nouveaux marchés à l’international s’ouvrent. Les collaborations avec les plus grands architectes comme Jean Nouvel invitent à aller toujours plus loin dans la créativité, avec par exemple, le développement, en 2010, à sa demande, de seuils invisibles. A l’aube de ses 30 ans, la société est aujourd’hui aux mains de 6 collaborateurs qui ont tous plus de 20 ans d’ancienneté dans l’entreprise et qui font perdurer l’esprit créatif de Vitrocsa et sa philosophie. Ici et ailleurs, des passionnés œuvrent A Saint-Aubin-Sauges, 20 personnes travaillent pour Vitrocsa. Au niveau mondial, elles sont 500. Sur les rives du lac de Neuchâtel, la maison mère se concentre uniquement sur ce qu’elle fait de mieux : la recherche, le développement des produits, la communication, les contacts et la formation. Elle délègue l’installation des produits à ses partenaires exclusifs, préalablement formés en Suisse aux techniques de pose. Reprise en 2015 par 6 associés, chacun a son propre secteur d’activité et développe ses talents à la manière d’un électron libre. Si le succès est mondial, l’entreprise une multinationale, l’esprit reste celui d’une PME artisanale, à l’ambiance conviviale. Un point commun réunit tous les collaborateurs : la passion de leur travail. Relever les défis, accepter les challenges, faire de l’impossible, un possible... une juste continuité de l’esprit d’Eric Joray. Cet amour du produit et la fierté de travailler pour lui se retrouvent également chez la trentaine de partenaires, installée dans le monde entier, qui se voit réaliser des chantiers uniques qui marquent régulièrement l’histoire de l’architecture.


Des solutions hautement techniques 100% des micromécaniques et systèmes sont conçus à Saint-Aubin-Sauges par des techniciens formés à l’exigence du monde horloger. Vitrocsa est ainsi membre officiel de Swiss Label, symbole emblématique de qualité, de sécurité et de fiabilité depuis plus d’un siècle. Pour ses éléments cachés, ses montants et ses fermetures, Vitrocsa utilise quelques 1500 composants exclusifs produits de la même manière que les éléments de haute horlogerie. Chaque pièce est parfaite, idéale, et le nombre de composants des systèmes est réduit au minimum. Chacune est dessinée et conçue sur plan, puis elles sont fignolées une à une avant d’être assemblées à la mécanique de précision des systèmes. Vitrocsa garantit ses produits « zéro défaut », faits pour durer à vie. Les 4 solutions de base A partir de 4 propositions, «  Coulissante, Pivotante, Guillotine et Turnable Corner  », différentes gammes, assorties de nombreuses options, en découlent. Grâce à ces procédés, les fenêtres ne se connaissent plus de limites hormis celle dictées par les verriers qui ne peuvent pas produire des verres de plus de 18 m2. Ainsi, la fenêtre coulissante est une ouverture unique horizontale. La structure en alliage d’aluminium anodisée 25 microns est de couleur naturelle. En option, les versions thermolaquées ou anodisées se déclinent dans un choix infini de couleurs. Le système pivotant, quant à lui, s’ouvre verticalement sur un pivot droit, gauche ou central. De leur côté, les fenêtres à guillotine basique se composent de deux châssis coulissants verticalement. Vitrocsa propose de multiples configurations fixes ou mobiles, cachées ou visibles. Pour finir, le système Turnable Corner a été développé afin d’optimiser l’espace par un principe de roulement qui libère complètement les éléments vitrés du passage. Cette solution architecturale majeure dégage tout l’espace sur les faces et les angles. Les panneaux de verre, pouvant aller jusqu’à une surface de 6 m2 et un poids de 250 kg, coulissent indépendamment les uns des autres. Ils ont la particularité de tourner dans les angles pour se ranger dans une zone dédiée. En d’autres termes, grâce à Vitrocsa, la fenêtre devient un élément aussi luxueux qu’original.

Vitrocsa

Rue de la Gare 8 • CH-2024 Saint-Aubin-Sauges Tél. +41 24 436 22 02 info@vitrocsa.com • www.vitrocsa.com

49


2022 Bevaix info@skyautomobiles.ch www.skyautomobiles.ch Sky Automobiles Bevaix @sky_automobiles_bevaix


Chemin∞du∞Ronzi∞20

thierry favre

Sàrl

tf

LA FENETRE MINIMALE-VITROCSA –

CH∞–∞1588∞Cudrefin

Mobile∞+∞41∞79∞205∞39∞08

Partenaire VITROCSA depuis 25 ans

Hôtel Beaulac – The Waves – Neuchâtel

© Photo by Patrice Schreyer

C’est en partenariat avec VITROCSA que nous sommes depuis 1993 revendeurs et poseurs de fenêtres MINIMALE VITROCSA, nous réalisons de nombreux projets dans tous les cantons romands ainsi qu’en Suisse alémanique. Depuis 2011 nous nous sommes installés dans la belle région du Vully et à votre disposition afin de vous conseiller dans votre projet de construction, rénovation ou agrandissement.

TF Thierry Favre Sàrl LA FENÊTRE MINIMALE VITROCSA Chemin du Ronzi 20 • CH-1588 Cudrefin Tél. +41 79 205 39 08 info@thierryfavre.ch • www.thierryfavre.ch


TF THIERRY FAVRE SÀRL

Des fenêtres d’exception pour des réalisations exceptionnelles Partenaire de la marque VITROCSA, leader mondial des fenêtres minimales, TF Thierry Favre Sàrl, installée à Cudrefin, en est le revendeur principal pour la Suisse. Grâce aux procédés hautement technologiques et uniques, pensés et développés au cœur de la maison mère à Saint-Aubin-Sauges, il conseille, propose et pose des réalisations sur-mesure. Pour une seule fenêtre ou une maison complète, il répond présent et apporte des solutions uniques qui marquent la différence.

© Patrice Schreyer

52


Un coup de cœur à Paris En 1993, Thierry Favre rencontre Eric Joray, créateur des fenêtres minimales modernes, au Salon professionnel de la construction à Paris. De suite, le courant passe entre les deux hommes. De retour en Suisse, ils se revoient et décident de collaborer. Ainsi au fil des années, TF Thierry Favre Sàrl multiplie les chantiers et aide aussi, par ses connaissances et son expérience de terrain, à affiner les concepts toujours plus novateurs de VITROCSA. La confiance est totale entre les deux entreprises tant et si bien que le fabricant décide de donner l’exclusivité helvète de la vente et de la pose à son fidèle partenaire en 2019. Aujourd’hui, la société vaudoise est sollicitée dans tout le pays pour installer une fenêtre ou réaliser l’intégralité d’un bâtiment. Pour ce faire, TF Thierry Favre Sàrl emploie des monteurs agréés VITROCSA pour la pose, Thierry Favre s’occupe de la vente, du suivi de chantier et de la coordination, tandis que son épouse, Véronique, et sa fille, Méline, sont en charge de l’administratif. Des interventions dans tous les cantons Que la demande soit faite directement ou qu’elle passe par VITROCSA, TF Thierry Favre Sàrl prend en charge l’intégralité des chantiers suisses. Ainsi de Saint-Gall à Genève, la société est sollicitée tant pour des poses sur des bâtiments neufs que des rénovations. Quand les attentes et les besoins sont cernés, une offre est faite soit à partir des plans de l’édifice soit en se rendant sur place pour des calculs précis. Par la suite, un devis est soumis, devis qui restera identique et ne connaîtra aucun changement, hormis si la demande du client devait être différente. Pour ceux qui s’interrogent sur le ou les modèles, la demeure de la famille Favre à Cudrefin fait office de show-room. Dans tous les cas, les conseils avisés et l’expérience acquise par l’entrepreneur au fil des années permettent d’avoir des fenêtres en phase avec l’environnement et qui apportent l’élégance faisant la différence. Le pas à pas d’une réalisation Les fenêtres VITROCSA se démarquent de tout ce qu’offre le marché. En effet, leur particularité réside dans leur esthétique et la technicité qui les entourent puisque leurs profils sont invisibles. Que l’on préfère une large baie vitrée coulissante, une porte pivotante ou encore une fenêtre à guillotine, l’originalité est toujours au rendez-vous. Quand le client a fait son choix, TF Thierry Favre Sàrl commande les

© Patrice Schreyer

verres auprès de fournisseurs dont les standards de qualité répondent en tout point à ses attentes. Par la suite, le cadre est préparé et conditionné chez VITROCSA à Saint-Aubin-Sauges. Puis vient le temps de la pose qui est assurée par les monteurs agréés de l’entreprise. Que la demande émane d’un particulier qui souhaite se faire plaisir pour une fenêtre ou que le chantier représente plusieurs centaines de m2 ne change rien. Aucune demande n’est petite, l’essentiel étant le plaisir que retirera le client en ayant une belle réalisation. Quand la fenêtre se fait objet de décoration Avec VITROCSA de multiples propositions s’offrent à vous, par exemple, « Coulissante, Pivotante, Guillotine » se déclinent sous de nombreuses options à choix. Si les particuliers sont majoritaires, des hôtels comme le Beaulac à Neuchâtel, pour son roof top, ou encore de grandes maisons horlogères pour leurs alcôves en formes arrondies, font appel à TF Thierry Favre Sàrl pour ces pièces d’exception. Pour comprendre, pourquoi ces réalisations sont différentes, les visites de différents chantiers sont possibles.

© Patrice Schreyer

53


Pour les fenêtres coulissantes Sur la riviera vaudoise, TF Thierry Favre Sàrl a réalisé, dans une maison neuve d’exception, son plus important chantier de pose exécuté en Suisse jusque-là pour des particuliers. Pour cette demeure de haut-standing, 400 m2 de vitrage coulissant, standard ou motorisé, sont installés dont une baie vitrée de 36 mètres de longueur qui offre une ouverture unique sur l’extérieur. Pour les fenêtres pivotantes Au cœur du vignoble neuchâtelois, à l’occasion de la transformation et de la rénovation d’une maison d’époque, TF Thierry Favre Sàrl est intervenu pour différentes demandes. Ainsi dans la salle de bains, une fenêtre pivotante a été posée pour le plaisir du propriétaire tandis que ce dernier faisait le choix de différentes fenêtres coulissantes, dont une imposante baie vitrée motorisée de plus de 22 mètres, pour d’autres pièces de sa jolie demeure de charme. Pour les fenêtres à guillotine Dans les montagnes jurassiennes, une grange dévouée à un espace bien-être avec spa accueille une fenêtre d’exception qui interpelle. Pour accéder au lieu, les propriétaires ont fait le choix d’une magnifique guillotine qui s’ouvre par une simple pression sur smartphone grâce au pilotage à distance. Pour aller jusqu’au bout de l’originalité, la hauteur sous toit étant importante, on peut voir monter le verre sous la toiture. Cette fenêtre mesure 3m de large et 2,5m de haut.

54


tf

thierry favre

Sàrl

© Photo by Thomas Jantscher - Architecte Andrea Pelati

LA FENETRE MINIMALE-VITROCSA

TF Thierry Favre Sàrl

Chemin du Ronzi 20 • CH-1588 Cudrefin Tél. +41 32 853 36 66 • +41 79 205 39 08 info@thierryfavre.ch • www.thierryfavre.ch

55


GROUPE E

Groupe E, leader de la transition énergétique à Neuchâtel Dans un marché marqué par la volonté des consommatrices·teurs de se rapprocher d’un mode de vie toujours plus respectueux de l’environnement, Groupe E poursuit son développement en s’engageant à part entière de la transition énergétique. Son ambition ? Soutenir la clientèle dans ses démarches vers davantage de durabilité, grâce à plusieurs projets, produits et services de proximité.

© Stemutz

56


CHEZ Camille Bloch a fait confiance à Germiquet Electricité pour l’électrification de son nouveau bâtiment, à Courtelary (JU). © Atelier Manini Pietrini – Reto Duriet

Expert en solutions énergétiques globales Les constructions nouvelles ou les rénovations doivent être pensées avec le souci d’optimisation énergétique. Conscient de cette importance, Groupe E a poursuivi ces dernières années l’élargissement de son offre dans les techniques du bâtiment grâce à ses sociétés Vuilliomenet Electricité, Germiquet Electricité, Paerlitec et Kropf, actives dans les cantons de Neuchâtel et du Jura, ainsi que le Jura bernois. Vuilliomenet a ainsi inauguré en 2020 une nouvelle succursale à La Chaux-de-Fonds pour se rapprocher de sa clientèle dans le haut du canton. Elle partage ses locaux avec Paerlitec, spécialiste chauffage et sanitaire. A Boudry, plus de 200 collaboratrices·teurs de Vuilliomenet et ses sociétés sont désormais regroupés dans un nouveau bâtiment, qui accueille également des clients au sein d’un espace innovant et interactif de 80 m2 dédié aux solutions du groupe pour l’habitat. Germiquet a quant à elle investi de nouveaux locaux à Delémont et Porrentruy. Ce développement permet à Groupe E d’étendre son champ d’action dans la région neuchâteloise et de consolider son statut de leader en proposant à sa clientèle des solutions énergétiques globales, intelligentes et intégrées, qui répondent précisément aux attentes actuelles et aux besoins de demain. Son offre de prestations s’étend désormais de la pose d’une simple prise jusqu’aux installations complètes d’un immeuble locatif, administratif, commercial, d’un hôpital ou d’une école.

A la tête de la nouvelle succursale de La Chaux-de-Fonds, Antonio Baldi a pour mission de rapprocher Vuilliomenet Electricité de sa clientèle du haut du canton de Neuchâtel. © Bernard Python

Neuchâtel, source d’énergies renouvelables Groupe E joue un rôle important dans la transition énergétique, en contribuant à la réduction des émissions de CO2 grâce à une énergie durable et locale. Le futur chauffage à distance Entre-deuxLacs s’inscrit dans cette démarche, permettant au Canton de Neuchâtel d’atteindre les objectifs définis dans son Plan climatique. Avec un investissement de départ de 60 millions de francs, Groupe E valorisera les rejets de chaleur de la raffinerie VARO afin d’alimenter les communes de Cornaux et Cressier. Son potentiel de développement lié au futur pôle économique du littoral Est – La Tène est également un élément moteur. Le photovoltaïque possède lui aussi une importante carte à jouer pour la transition énergétique. Raison pour laquelle Groupe E a lancé une offre solaire innovante en Suisse romande favorisant l’installation de panneaux photovoltaïques par tous les propriétaires de villa, PPE et petit immeuble. Baptisée My Sun Contracting, elle permet aux propriétaires de payer uniquement la production solaire autoconsommée sur leur lieu d’habitation. Une manière de consommer une énergie 100% renouvelable provenant de son toit et augmenter la valeur du bien immobilier.

Le photovoltaïque est l’un des atouts majeurs de la transition énergétique. Groupe E a raccordé sa 10 000e installation solaire à son réseau électrique. Leur production d’électricité équivaut à la consommation de 50 000 ménages.

Le projet de chauffage à distance EntreDeux-Lacs permettra de contribuer à atteindre les objectifs de réduction de CO2 du canton de Neuchâtel. © Rob Lewis

57


Spécialiste du chauffage et du sanitaire, Paerlitec bénéficie des synergies avec les autres entreprises du groupe Vuilliomenet regroupées dans un nouveau bâtiment, à Boudry. © Stemutz

Groupe E développe également l’énergie éolienne, qui doit permettre à la Suisse d’atteindre les objectifs de la Stratégie énergétique 2050, ainsi que de diminuer sa dépendance vis-à-vis de l’énergie importée et des énergies fossiles. Le courant électrique produit est local, renouvelable, propre et le plus faible en CO2. Groupe E Greenwatt, société de Groupe E spécialisée dans les nouvelles énergies renouvelables, développe activement plusieurs parcs éoliens dans le canton de Neuchâtel en partenariat avec les communes-sites, les propriétaires et plusieurs partenaires. Par exemple, le projet Eole-deRuz prévoit de fournir entre 50% et 60% de la consommation électrique totale de la commune de Val-de-Ruz, soit une production annuelle de 40 à 50 millions de kWh. Celui de la Montagne-de-Buttes, qui s’étend sur trois communes – Val-de-Travers, Les Verrières et La Côte-aux-Fées – doit permettre d’économiser 180 000 tonnes de CO2 durant sa durée d’exploitation et couvrir 10% de la consommation électrique actuelle totale du canton de Neuchâtel.

Vuilliomenet s’installe dans un bâtiment énergétiquement exemplaire à Boudry. © Guillaume Perret

58

Smart Home, gestion centralisée et connectée de l’habitat. © Stemutz

Groupe E accompagne les communes dans la gestion et l’optimisation de leur éclairage public, comme ici au Val-de-Ruz.


A Boudry, le nouvel Espace Groupe E permet aux clients de choisir les meilleures solutions énergétiques pour leur projet d’habitat, qu’il s’agisse de construction ou de rénovation.

L’électricité, source de bien-être Groupe E est l’un des principaux fournisseurs d’électricité dans le canton de Neuchâtel. Depuis le 1er janvier 2021, la Commune de Cornaux lui a confié à son tour la gestion de son réseau de distribution ainsi que la fourniture en électricité aux habitants. L’entreprise distribuera ainsi quelque 6 GWh annuellement et assurera la gestion de la clientèle, ainsi que l’exploitation et la maintenance des infrastructures électriques, dont 960 compteurs que Groupe E remplacera par des équipements durables et intelligents. Groupe E accompagne également les communes dans leur gestion de l’éclairage public, comme cela est le cas à Val-de-Ruz, qui est devenue la plus grande commune de Suisse à avoir réalisé l’extinction nocturne sur l’entier de son territoire. Groupe E a joué un rôle important dans la réalisation de ce projet en reprogrammant un à un quelque 700 luminaires de façon à ce qu’ils s’éteignent de minuit à 4 heures 45, tout en conservant un éclairage aux abords de 76 passages piétons. De par la superficie et le nombre d’habitants concernés, ce projet est le plus important réalisé jusqu’ici par Groupe E dans le domaine de l’éclairage public. Afin de poursuivre le développement de ses activités de gestion de réseaux et des relations avec les clients, Groupe E va construire un centre d’exploitation à Boudevilliers, sur un vaste de terrain de 18 000 m2, où travailleront une septantaine de collaborateurs dès 2022. Le bâtiment sera équipé d’une pompe à chaleur avec géothermie, de 950 m2 de panneaux photovoltaïques, de bornes de recharge pour véhicules électriques ou encore d’un système de récupération de l’eau de pluie. Autant de mesures qui feront de lui un modèle en matière d’efficacité énergétique et d’écologie. Autant de projets qui font de Groupe E et ses 2300 collaborateurs·trices un expert en solutions énergétiques globales pour les particuliers comme pour les professionnels dans le canton de Neuchâtel.

Groupe E

Stations de recharge pour les véhicules électriques dans les habitats collectifs et les entreprises. © Stemutz

Route de Morat 135 • CH-1763 Granges-Paccot Tél. +41 26 352 52 52 • Fax +41 26 352 51 99 info@groupe-e.ch • www.groupe-e.ch

59


Notre savoir-faire au service du Maître d’Ouvrage Fondée en 2010, Gamma SA, assiste ses clients dans leurs projets immobiliers et ce, quelle qu’en soit la taille. Le bureau met à leur disposition ses compétences aussi bien pour les conseiller, en amont, afin d’optimiser au mieux leurs investissements que pour coordonner les différents mandataires et le planning général ou encore assurer la surveillance technique autant au niveau des décisions de base que pendant la réalisation. Apte à mener un chantier dans sa globalité, grâce à ses différents départements, les investisseurs, les promoteurs immobiliers, les institutionnels ou bien encore les particuliers font appel à ses services pour des projets dans toute la Romandie grâce à ces deux bureaux de Bevaix et Lausanne. La Chaux-de-Fonds – Cap Martin.

© Architectes : Gotham Design Studio AG et GLS Architekten AG 3D : Digitalnity

60


Une solide connaissance du secteur Après avoir travaillé durant plus de 30 ans en tant que directeur du développement immobilier dans des sociétés internationales, Olivier Gavillet décide de fonder la société, Gamma SA, en 2010. Son objectif est de mettre au service de professionnels comme de particuliers ses compétences en matière de défense des intérêts que l’on parle de coût, de délais ou encore de la pérennité d’un projet, soit de gérer en d’autres termes, l’ordonnancement, le pilotage et la coordination de l’entier du projet. 10 ans plus tard, entouré de 10 collaborateurs, la société a étoffé son offre en ouvrant un département architecture et un autre dédié à la direction des travaux dans le but de mener un chantier dans sa globalité. Pour l’assister, Lucian Constantinescu, responsable département exécution, a rejoint la société en 2019, devenant par la suite, en 2020, membre de la direction.

Genève – Haute Ecole de Santé.

Zoom sur plusieurs réalisations achevées ou en cours Projets menés en tant que délégué du Maître d’Ouvrage Genève – Haute Ecole de Santé Dans le cadre de l’extension de la HES, Gamma SA a été mandatée pour l’ordonnancement, le pilotage et la coordination de l’ensemble du projet ainsi que pour les différents rôles pour le BIM & Lean. La fin du chantier est programmée pour 2025. Le bois structurel, nouveau bâtiment ; est ici employé « tel quel » et contribue premièrement à produire une atmosphère intérieure saine, lumineuse et confortable et, deuxièmement raconte l’histoire de sa construction par assemblages élémentaires formant une grande ossature habitée. L’ensemble forme une composition jouant avec l’atmosphère du boisement et paraît se tapir contre la pente, jouissant pleinement de toutes les orientations avec de grands dégagements sur la nature environnante. Montreux – Arcadia Hormis une structure classée en façade qui a été gardée, le bâtiment a été entièrement démoli et reconstruit pour accueillir 23 appartements de haut standing et 2 commerces. Gamma SA a géré également les dossiers d’appels d’offres en entreprise générale, et assuré la direction technique et la représentation du Maître d’Ouvrage dès la mise en place du projet jusqu’à la remise des clés. Fribourg – Les Arsenaux Dans un premier temps, le bureau a révisé et optimisé le premier projet proposé puis a mis en place l’équipe de construction pour ce chantier d’envergure comprenant, dans une tour de 12 étages ainsi que deux bâtiments de 6 étages, 244 appartements auxquels s’ajoutent environ 100 places de parking sur deux niveaux de sous-sol.

© group8

La Chaux-de-Fonds – Cap Martin Pour ce projet de 12 000 m2 de surface brute plancher, qui accueillera un hôtel, un restaurant, des appartements dont certains adaptés et des commerces, Gamma SA, en tant que représentant du Maître d’Ouvrage, a géré le concours d’architecte ainsi que l’appel d’offres de tout le collège de mandataires. Le permis de construire sera déposé dans le courant du printemps 2021. Montreux – Arcadia.

61


Genève – Centre commercial Balexert.

© cedric sintes photographies

Projets menés dans leur globalité

Burger King.

Corcelles-près-Payerne – halle industrielle Pour le compte de la société pyrotechnique, Sugyp SA, Gamma SA s’est occupé de trouver le terrain et intervient maintenant en tant que planificateur général, architecte et direction de travaux dans le cadre de la construction d’une halle de 2350 m2. Projet unique en Suisse, ce chantier à risque, vu l’activité du mandant, a nécessité un développement hautement technique et très complexe. Le permis de construire a été accepté, le projet est en cours. Projet mené pour le retail Spécialiste du retail, Gamma SA compte nombre de réalisations à son actif pour des sociétés d’importance comme Molino, Vapiano, Kusmi Tea ou encore Picard. A titre d’exemple, elle a mené à bien entre 10 et 15 projets gérés dans leur intégralité, de l’architecture à la réalisation, pour Burger King qui la sollicite en tant que consultant privilégié pour chacun de ses chantiers. Genève – Molino Lors d’un premier mandat Gamma SA, en tant qu’architecte et direction de travaux, a chapeauté l’intégration du restaurant dans le Centre commercial de Balexert, en partenariat avec un architecte d’intérieur de renom mandaté par le Maître d’Ouvrage pour la partie design. Le local, déjà occupé précédemment par un restaurant, a été entièrement transformé pour répondre aux exigences de design et de fonctionnement du Maître d’Ouvrage. Dans un second temps Gamma SA, toujours dans sa même fonction, a géré les travaux de rénovation 62

Genève – Molino.

et transformation du restaurant Molino au centre de Genève, sur la place du Molard. Ce restaurant, Flagship, est le plus grand de Suisse et a servi de projet pilote pour le nouveau design de la marque. Dans ce mandat également le design intérieur a été pensé et dessiné par l’architecte designer du Maître d’Ouvrage.


Boudry – 4 villas.

Genève – Centre commercial Balexert Dans le cadre du développement stratégique du Centre commercial, Gamma SA a initié l’idée de la création d’une zone « food court ». Une fois la décision prise par la direction du Centre, Gamma SA a assuré le développement stratégique et l’intégration dans la zone dédiée. Son mandat de délégué du Maître d’Ouvrage et son intervention autant pour l’architecture qu’en tant que planificateur général ont permis d’assurer une exécution optimale. Projets, achevés et en cours, gérés dans leur globalité – architecture, planification générale pour la phase développement du projet, direction des travaux – en tant que partenaire de la société BD Valorisation. Boudry – 4 villas Ces 4 villas, sur 3 étages plus sous-sol, de 160 m2, au design épuré, seront livrées fin 2021. Grâce à la qualité des prestations et leur prix, elles ont été vendues en un temps record.

Les particularités de ce projet, que sont le terrain en pente et la situation en pleine nature, offrent aux habitants un havre de paix bénéficiant d’une magnifique vue dégagée sur le lac de Bienne. Les appartements, judicieusement organisés dans la construction, sont orientés à l’Est, pour la plupart, ce qui permet un ensoleillement optimal. La situation, la vue et la luminosité de chaque lot sont les points fort de cette construction atypique. Saint-Aubin-Sauges – La Caramèle (en promotion) Chantier d’importance que La Caramèle avec la construction, dès le 3e trimestre 2021, de 4 immeubles locatifs, vente PPE, comprenant au total 32 appartements, et un parking souterrain. Ce projet, harmonieusement intégré dans le paysage local et judicieusement placé rapport aux commodités, bénéficiera de la vue sur le lac pour les appartements des étages les plus élevés.

Saint-Aubin-Sauges – La Caramèle.

Prêles – Les Epinettes (en promotion) Ce projet, dont les travaux devraient démarrer au dernier trimestre 2021, propose 23 appartements terrasses à la vente.

Pour toutes demandes d’informations pour ces projets : oga@gammasa.ch

Prêles – Les Epinettes.

Gamma SA

Chemin des Maladières 22 • CH-2022 Bevaix Tél. +41 24 420 22 26 www.gammasa.ch

63


INTERVIEW

FRANÇOIS CUCHE

PRÉSIDENT DU CONSEIL COMMUNAL DE VAL-DE-RUZ

Un plan d’aménagement local prometteur Ecorégion, Val-de-Ruz, issue de la fusion de 15 des 16 communes du district, regarde vers demain avec de nombreux projets qui se veulent responsables. Développement énergétique, valorisation des productions locales, dynamisation du tourisme, projection dans le futur avec l’arrivée du RER neuchâtelois... de nombreux sujets sont à l’ordre du jour. Pour expliquer leur importance, François Cuche, président du Conseil communal, répond aux questions de Bien Vivre.

© FaGe

64


Quel est votre parcours politique ? J’ai commencé la politique en 1992 comme Conseiller communal d’une commune de la région avant d’être président de la région du Val-de-Ruz. En 2001, je suis devenu député au Grand Conseil jusqu’à la mise en œuvre de la commune fusionnée de Val-de-Ruz en 2013, dont je suis Conseiller communal depuis cette date. Jusqu’à l’été 2021, je suis en charge de la présidence. Quels sont les grands dossiers en cours à Val-de-Ruz ? Notre plus grand défi actuel est la mise en œuvre du plan d’aménagement local (PAL). Derrière lui, il y a beaucoup de projets liés. Les réflexions autour du sujet ont démarré lors de la première législature et se sont affinées avec le temps. Aujourd’hui, nous avons également pris en compte les attentes et les besoins de la population grâce à des ateliers participatifs. Encadrés par des professionnels, ils ont permis d’avancer et surtout d’être constructifs. Du fruit de toutes ses discussions, un

plan prometteur et responsable devrait voir le jour au plus tard d’ici à 2024. Autre de nos dossiers importants : imaginer Val-de-Ruz avec la future desserte du RER neuchâtelois. Certes, ce n’est pas pour demain mais il nous faut être prêt et imaginer Cernier, qui accueillera une gare, à cette échéance. Zone d’habitations, implantation d’entreprises, liaisons avec les communes avoisinantes... les questionnements sont nombreux et comme nous voulons rester dans le respect de notre environnement, il n’est pas trop tôt pour relever le futur défi de la mobilité et avoir une urbanisation qui reste en harmonie avec notre cadre de vie. Tous ces projets sont, de plus, en lien avec notre positionnement stratégique d’écorégion que nous avons mis en place avec l’Etat, notre fil conducteur ! Concrètement, être écorégion comment cela se traduit-il ? Il y a de nombreux projets autour de ce terme et qui touchent à des domaines très disparates. Par exemple, concernant les producteurs locaux nous voulons valoriser leur travail et la vente de leurs produits, raison pour laquelle nous avons soutenu la mise en place d’un marché à Cernier. Dans un autre ordre d’idée, le tourisme doux étant très présent dans notre district, nous voulons lui donner encore plus de dynamisme, à ce titre, les murs en pierres sèches que l’on trouve dans nos pâturages boisés ont être remis en état et ce, avec le soutien du parc Chasseral et de la Commune. Côté développement énergétique, le défi est important et doit faire rimer écologie et économie. Ainsi, trois parcs éoliens devraient voir le jour sur nos crêtes, des projets photovoltaïques sont en route et une réflexion est menée quant au chauffage à distance déjà présent 65


© FaGe

en certains villages. Devons-nous les étendre ou mettre en place de nouvelles réalisations, nous y réfléchissons car ils présentent de nombreux avantages comme par exemple l’utilisation de bois de nos forêts, une économie circulaire non négligeable et vertueuse. Tous ces exemples montrent combien le terme écorégion est multi sectoriels et apporte une dynamique notoire à notre Commune. Comment se porte l’économie à Val-de-Ruz ? Globalement, je peux dire que les choses ne vont pas trop mal. Nous avons des entreprises bien implantées, spécialement en sous-traitance horlogère et mécanique, qui continuent à travailler malgré la pandémie qui a sévit. De plus, il ne faut pas oublier que les sociétés sont les grandes gagnantes de la réforme fiscale menée par le canton, cela aide à leur économie. Par contre les finances communales ne se portent pas bien. Il s’agira de trouver de nouvelles rentrées financières car notre cadre de vie attire de plus en plus de jeunes couples en quête de tranquillité et qui veulent être loin des villes. Tout ceci a un coût pour nous car nous nous devons de leur offrir des infrastructures à la hauteur de leurs besoins et leurs attentes. Nous faisons au mieux car nous sommes conscients que ceci apporte du renouveau et du dynamisme. 66

Quels sont les atouts de votre commune ? Comme je vous le disais précédemment, on compte de nouveaux habitants qui viennent chercher ce qui est notre atout majeur : l’écrin de verdure dans lequel est situé notre commune. La plus grande forêt du canton l’entoure. Vivre ici est un ressourcement permanent. Sur le plan culturel des événements phares se déroulent chaque année à Evologia : « Poésie en arrosoir », « Les Jardins Musicaux » et « Fête la Terre ». Si vous n’avez pas comme projet de vous y installer, ne serait-ce que venir une journée pour la découvrir vous fera déjà comprendre la chance que nous avons d’être au cœur de la nature sans pour autant être isolé et loin de tout.

Commune de Val-de-Ruz

Epervier 6 • CH-2053 Cernier Tél. +41 32 886 56 00 www.val-de-ruz.ch


Agence immobilière Gestion de projet Spécialiste en courtage (Offre dès 4900.–)

Sous-la-Vy-du-Noyer 7   CH-2207 Coffrane   Tél. +41 79 552 00 31   info@cr-home.ch   www.cr-home.ch


CR-HOME SÀRL

Le spécialiste en courtage et promotion Que vous soyez désireux d’investir dans un projet immobilier, à la recherche d’une résidence à acheter ou en quête d’une personne à même de gérer une promotion, Maximilien Viel saura répondre à vos attentes. En effet, depuis 2014, année de création de Cr-home Sàrl, sa société, il a su se faire une place sur les bords du lac de Neuchâtel et dans le Val de Ruz où il officie principalement. Fort de ces expériences, il entend, aujourd’hui développer ses activités en proposant également des biens à l’étranger.

68


Accompagner les acheteurs Vouloir acquérir son propre bien immobilier représente souvent l’achat d’une vie. Conscient de l’importance de cet acte pour un grand nombre, tout est mis en œuvre chez Cr-home Sàrl pour les guider au plus juste. Dans un premier temps, une étude de la solvabilité et du pouvoir d’achat est menée pour faire des propositions réalisables puis Maximilien Viel conseille et assiste par la suite les clients qui le souhaitent pour le financement. Ces services s’adressent autant aux personnes désireuses d’acheter un appartement qu’à celles en quête d’un terrain pour y faire construire une ville, terrain que la société peut chercher pour eux. Accompagner les vendeurs Tout sera mis en œuvre chez Cr-home Sàrl pour que votre bien soit vendu aux meilleures conditions et dans des délais relativement courts. De nombreuses options s’offrent à vous propriétaires, dans l’accompagnement de la vente de votre bien immobilier avec des mandat sur-mesure. Différentes options pour les investisseurs Grâce à des partenaires avec lesquels Maximilien Viel travaille depuis de longues années, les investisseurs, propriétaires de leur propre terrain, peuvent faire appel à ses services pour mener à bien leur projet. Ainsi, il les accompagne dans la constitution de ce dernier en leur proposant de multiples solutions adaptées à leurs attentes. De l’approche architecturale au choix des acquéreurs ou des locataires, tout est possible. Autre option proposée, les immeubles de rendement. La vente sur plan Avec le temps, Cr-home Sàrl a de nombreuses réalisations à son actif et s’est faite spécialiste de la vente sur plan. Chaque acquéreur se voit ainsi proposer divers biens. Quand le choix est fait, la société l’assiste tout autant pour les phases administratives que décoratives, plus précisément pour les différentes options de finitions qui lui sont proposées. Gérance et administration de biens Au-delà de la réalisation de projets immobiliers, Cr-home Sàrl gère et administre également des PPE. La société s’occupe aussi, à la demande d’acquéreurs, de trouver des locataires selon les instructions données et les attentes de ce dernier. Ils sont nombreux à donner carte blanche à Maximilien Viel qui est reconnu pour ses compétences en la matière. Au-delà des frontières Désireux d’ouvrir de nouveaux horizons à sa société, Maximilien Viel propose, dorénavant, l’occasion d’acquérir un bien à l’étranger. Pour démarrer cette nouvelle activité, il mise sur un projet à Cancun, au Mexique, projet encadré par un référent helvète qui vit sur place. Des premières discussions sur les rives du lac de Neuchâtel à la visite en bordure de la mer des Caraïbes, là encore Maximilien Viel accompagne ses clients qui trouvent ici l’opportunité de s’offrir une résidence secondaire dans un lieu paradisiaque.

Cr-home Sàrl

Sous-la-Vy-du-Noyer 7 • CH-2207 Coffrane Tél. +41 79 552 00 31 info@cr-home.ch • www.cr-home.ch

69


SKY AUTOMOBILES SÀRL

Pourquoi ne pas changer de voiture et de garagiste ? Si l’idée d’avoir un nouveau véhicule et se voir proposer une large gamme de modèles, que vous recherchiez une citadine ou un SUV, vous tente, SKY Automobiles à Bevaix vous attend. Au-delà du choix des marques représentées, le garage se démarque également par son accueil convivial et familial et les années d’expérience en mécanique du dirigeant et de son équipe. Adresse connue et reconnue, visite d’une société qui ne manque pas d’atouts !

© supercarofswiss – ZMP Group

70


Stéphane et Delphine Kyburz.

© Le Studio K/Kristian Dill

De vrais professionnels aguerris Spécialiste et passionné de la mécanique automobile, Stéphane Kyburz fonde son propre garage au cœur de Bevaix, SKY Automobiles, en 2012. Petite exploitation, il ne représente alors que la marque Fiat mais s’y forge une clientèle fidèle qui n’hésite pas à le suivre quand il reprend en 2017, un établissement beaucoup plus important à la sortie du village. Nouveau tournant dans sa vie professionnelle, il a dorénavant un espace important à sa disposition qui se partage en un hall d’exposition pour les véhicules neufs et un atelier de mécanique. Pour l’épauler, son épouse, Delphine, le rejoint à temps complet. Au final, ce sont 7 personnes qui accueillent les clients et les conseillent au plus juste, toujours avec la même convivialité qui fait la différence. De nombreux services rendus Chez SKY Automobiles, les services traditionnels que peut proposer un garage sont à la carte que l’on parle de l’entretien de véhicules, de l’organisation de vos travaux de carrosserie, de la mise à disposition d’accessoires et de pièces détachées ou encore de la vente de voitures neuves et d’occasion. Mais les choses ne s’arrêtent pas là. En effet, le service à la clientèle est un des leitmotivs du couple qui propose d’aller récupérer un véhicule directement chez le client et le lui ramener une fois les travaux exécutés ou bien encore de s’occuper du gardiennage des pneus. Par ailleurs, si l’atelier prend en charge les marques représentées, il s’occupe également de toutes les autres et... plus encore, de l’entretien de véhicules anciens et/ou de collection. Le savoir-faire en la matière de Stéphane Kyburz n’est plus à démontrer et il aime à dorloter ces belles qui peuvent rester en hivernage dans le sous-sol du garage. Dans un autre registre, devant la demande, une nouveauté a fait son apparition : la location d’un van familial, idéal pour se balader en toute tranquillité et sécurité à son rythme. Pour toutes les prestations, ce sont les propriétaires qui renseignent eux-mêmes les clients, les conseillent, les aiguillent, les assistent... Une personnalisation de l’accueil qui plaît et qui assoit chaque jour un peu plus la réputation de l’entreprise.

© supercarofswiss – ZMP Group

71


Les marques représentées et leurs nouveautés SKY Automobiles représente l’ensemble des marques du groupe FCA, soit Fiat, Alfa Romeo, Jeep, Abarth et Fiat Professionnal. Un atout de taille puisque l’offre est importante et permet surtout de répondre à tous les besoins. Ainsi, régulièrement, le garage accueille des nouveautés qui viennent étoffer l’étendue des possibilités. Actuellement, la tendance tend vers des voitures plus responsables. Ceci le groupe l’a bien compris, raison pour laquelle, il propose dorénavant sa célébrissime FIAT 500 en 100% électrique avec une autonomie de 320 km. Tout en gardant le charme qui a fait son succès, elle devient pratique et économique et se décline même dorénavant en 4 portes (3+1) avec une ouverture de face qui la rend encore plus originale. De plus, des matériaux recyclés sont utilisés pour sa fabrication. Du côté de Jeep, on mise sur l’hybride qui est proposé pour les modèles Compass, Renegade et Wrangler, qui ont par la même occasion vu leurs designs retouchés. Pour tous, le système offre 50 km d’autonomie en tout électrique ; l’opportunité de faire le choix entre thermique et électrique et une autre option plus rare : recharger les batteries en roulant. Morgan, du neuf aux allures d’antan Aux modèles dans l’air du temps que propose SKY Automobiles vient s’ajouter une marque anglaise totalement unique et décalée, Morgan. En effet, ces véhicules se différencient totalement de l’offre traditionnelle du marché en misant sur un design et des coupes qui rappellent les belles d’antan à l’esthétique parfaite. Difficiles à différencier d’une « vraie voiture d’époque » pour un non averti, elles interpellent et ne laissent pas indifférents. Pour toutes ces raisons, Stéphane et Delphine Kyburz aiment à les mettre en avant au cœur de leur hall d’exposition et plus encore, ils proposent à ceux qui ont envie de se faire plaisir le temps d’un week-end ou d’un événement spécial, d’en louer une. © supercarofswiss – ZMP Group

72


© supercarofswiss – ZMP Group

© Elyfirecom

SPECIALISTE MORGAN

© supercarofswiss – ZMP Group

Rue Eugène-de-Coulon 13 2022 Bevaix

tél. 032 846 11 66 info@skyautomobiles.ch

www.skyautomobiles.ch

www.skyauto.ch

73


LORIS KYBURZ

Rêver aux podiums et y accéder Passionné de course automobile, Loris Kyburz a su s’y faire un nom, en très peu de temps. En effet, à seulement 18 ans, il a été sacré Champion de l’Ultimate Cup Series 2020 Formule Renault 2.0. Assurément doué, le jeune pilote n’entend pas en rester là et n’a comme objectif que de retourner flirter avec les victoires et les sensations. Pour autant, rien n’est simple dans un pays qui ne compte aucun circuit, raison pour laquelle sa motivation force l’admiration et invite à le suivre de plus près pour le comprendre et le soutenir.

74


© Daniel Delien / www.pro-photos-sport.com

Une histoire qui va vite Quand la passion vous cheville au corps, vous pouvez vous surpasser, telle est en quelques mots la philosophie de Loris Kyburz. Attiré depuis longtemps par la course automobile, si, aujourd’hui, son quotidien rime avec une formation horloger CFC en dual avec maturité intégrée, il n’entend pas pour autant ne pas se faire plaisir. Ainsi, très tôt, il fréquente quelques fois par année, en famille, les kartings puis passe la vitesse supérieure en juin 2018. En effet, il s’offre grâce à son salaire d’apprenti un premier stage à Magny-Cours, organisé par Christophe Hurni, pilote neuchâtelois installé à Boudry, et fait ses

premiers kilomètres, à tout juste 16 ans, à bord d’une Formule Renault 2.0. En fin de journée, sur 16 participants, il rafle le 4e temps face à des personnes ayant déjà une certaine expérience. Conforté dans son choix et sa volonté de percer dans ce sport, il réitère l’exercice 3 mois plus tard et obtient alors le 2e meilleur temps. L’histoire est en marche !

75


© Daniel Delien / www.pro-photos-sport.com

76


Tout s’accélère En 2019, Loris Kyburz enchaîne les journées de roulage autant en France qu’en Autriche ou encore en République Tchèque pour acquérir de l’expérience et conforter ses bonnes places. Il participe dans la foulée à sa première course et finit à la 3e place. Motivé comme jamais, en 2020, il met la barre plus haut en participant au Championnat Ultimate Cup Series en Formule Renault 2.0. Les victoires s’enchaînent jusqu’à la consécration puisqu’il le remporte et pose ainsi les pieds sur la plus haute marche du podium ! Continuer sur la lancée Parce que 2021 est synonyme d’examens pour Loris, il souhaite concilier passion et raison, en d’autres termes réussir ces derniers, tout en pouvant continuer à s’entrainer pour repartir vers les podiums en 2022 ! Pour autant, accéder à cette passion oblige à de gros sacrifices financiers qu’il ne peut pas assumer seul. Raison pour laquelle, il recherche des partenaires prêts à le suivre dans son ascension et qui se retrouvent dans les valeurs qu’il véhicule. En effet, la course automobile n’est pas animée que par la passion, elle oblige aussi à de la patience, de la résilience, de la volonté, du courage et de la persévérance. Autant de qualités qu’a Loris. Si vous vous identifiez à ses valeurs, si vous êtes passionné par ce sport, si vous rêvez d’avoir le même parcours, si vous voulez associer votre nom et l’image de votre société à celui d’un gagnant, alors n’hésitez pas à le soutenir, il vous attend pour continuer avec vous le chemin qu’il a commencé à tracer et qui ne demande qu’à grandir !

© Daniel Delien / www.pro-photos-sport.com

© Daniel Delien / www.pro-photos-sport.com

Pour le contacter : Tél. +41 79 852 02 29 – l.kyburz@bluewin.ch Pour le suivre sur les réseaux sociaux : Loris Kyburz kyburz_loris_sport_auto

© Daniel Delien / www.pro-photos-sport.com

N° de compte de soutien BCN CH29 0076 6000 1032 3491 3 77


SYMÉTRIE PA R FA I T E

NOUVEAUX ALFA ROMEO STELVIO ET GIULIA VELOCE Ti. PURE SPORTIVITÉ. PURE ÉLÉGANCE. ENSEMBLE. Contactez votre concessionnaire Alfa Romeo pour plus d’informations.

Élu par les lecteurs Suisses

2022 Bevaix info@skyautomobiles.ch www.skyautomobiles.ch Sky Automobiles Bevaix @sky_automobiles_bevaix


L’EPÉE 1839 RUE SAINT-MAURICE 1 CH-2800 DELÉMONT TÉL. +41 32 421 94 00

WWW.LEPEE1839.CH


AUBERT CONSTRUCTION BOIS SÀRL

Une entreprise familiale spécialiste du bois depuis 20 ans Installée à Cortaillod, Aubert Construction Bois Sàrl, entreprise fondée par Danny Aubert en 2000, s’inscrit dans la continuité logique d’une histoire familiale, qui sur plusieurs décennies, tourne autour du bois. Spécialisée dans les maisons à ossature bois et les charpentes, la société a su se faire un nom dans la région pour la qualité sans faille de ses réalisations et son savoir-faire éprouvé tout en restant à taille humaine et en gardant son esprit de proximité.

80


Le bois tout une histoire Dans la famille Aubert, aussi loin que remontent les souvenirs, déjà en 1890, le bois était présent. Au fil des décennies, chaque génération l’a travaillé tout autant pour la fabrication de malles de voitures, d’échalas, de palettes... En 2000, Danny Aubert ne faillit pas à la tradition et crée sa propre société. Pour lui, les spécialités seront les maisons à ossature bois et les charpentes. Ainsi depuis 20 ans, on lui doit plus de 250 réalisations dans toute la Suisse romande, autant pour des villas, des chalets que des petites usines. Quel que soit le travail à réaliser, l’intégralité des éléments est façonnée, dans les ateliers de l’entreprise, à Cortaillod, par une équipe de professionnels. Les atouts d’une entreprise familiale Aubert Construction Bois travaille autant pour des architectes que des privés. Dans le cadre des ossatures bois, le projet est réfléchi et discuté avec le mandant de façon à produire une résidence idéale répondant en tous points aux attentes. Pour toutes les demandes, l’entreprise est connue pour son adaptabilité, sa proximité avec le client et son savoir-faire. Des atouts qui font sa renommée.

L’ossature bois et ses nombreux atouts Aubert Construction Bois s’est fait une spécialité des ossatures bois, construction dont les éléments porteurs sont constitués de montants en poutre de bois. En sélectionnant les meilleurs matériaux, chacune de ses réalisations offre au final, une qualité et un confort de vie hors du commun. En effet, grâce à son inertie le bois régule l’humidité et la température de la maison. Il est également reconnu comme bon isolant thermique. En été, il conserve la fraîcheur et en hiver, la chaleur. De plus, nos constructions à ossature bois sont écologiques, vertueuses, respectueuse de 81


l’environnement et durables, des atouts qui sont de plus en plus recherchés aujourd’hui. Grâce aux techniques, il est possible de réaliser des demeures au design contemporain comme d’autres plus classiques. L’étendue des possibilités se connaît peu de limites et présente un autre avantage non négligeable, le montage rapide de l’ensemble de la structure qui est réalisé en quelques jours sur chantier. Ainsi une maison à ossature bois peut être habitable en seulement 4 et 6 mois.

Des charpentes pour tous les projets Au travail de l’ossature bois, s’ajoute celui des charpentes. Là encore, pourvu d’un matériel performant, Aubert Construction Bois met tout son savoir-faire au service des demandes les plus simples comme les plus compliquées. En effet, l’entreprise est à même de réaliser des pièces pour des surfaces de taille, comme pour une usine au 9000 m2 de toit ou pour une villa de luxe aux 18 pans de toiture, pour ne citer que deux exemples.

D’autres domaines d’intervention L’entreprise travaille principalement pour les ossatures bois et les charpentes mais intervient également pour d’autres travaux. Ainsi, elle réalise nombre de terrasses de toute taille et de toute forme. Autre secteur pour lequel elle intervient, la rénovation de vieilles bâtisses et la transformation. En effet, devant la densification, de plus en plus d’immeubles sont rehaussés et l’ossature bois y trouve sa place. Elle s’accorde parfaitement à toutes les demandes. Son esthétisme et son adaptabilité à tous les designs architecturaux lui offrent l’occasion d’apporter une plus-value à l’agrandissement réalisé.

82


Des portes et fenêtres de haute qualité Aubert Construction Bois, à la demande, peut également gérer la pose ou le remplacement de portes et fenêtres. Pour ce faire, elle travaille avec la société Internorm, leader européen du secteur. Entreprise familiale installée en Autriche, la Suisse est son 3e marché. Seul fabricant partenaire Minergie, il propose un large choix de produits certifiés. Toutes ses fenêtres sont livrées avec des ferments invisibles et sont posées directement par les équipes d’Aubert Construction Bois. Si la société a fait le choix de cette marque ce n’est pas le fruit du hasard mais de la qualité, du design, des performances et de la construction 100% Internorm. De plus, elle propose un large choix qui permet à chacun de trouver l’élément idéal.

Aubert Construction Bois Sàrl

Chemin des Echelles 7 • CH-2016 Cortaillod Tél. +41 32 841 24 84 aubert@aubert-cb.ch • www.aubert-constructionbois.ch

83


INTERVIEW

YVES FATTON PRÉSIDENT DU CONSEIL COMMUNAL DE VAL-DE-TRAVERS

Toujours plus d’atouts pour continuer à se développer Val-de-Travers, où 9 villages disséminés sur une superficie de 12 500 hectares, compte 10 650 habitants. Reconnue pour son cadre de vie exceptionnel, au cœur de la nature, tout y est mis en œuvre pour la rendre toujours plus agréable pour les résidents et inciter de nouvelles entreprises, de toute taille, à s’y installer. Pour ce faire, les actions sont nombreuses. Pour nous parler de l’actualité, Yves Fatton, président du Conseil communal, répond à nos questions.

84


Eglise de Môtiers. © François Charrière

Quel est votre parcours en politique ? Engagé en politique depuis l’âge de 18 ans, j’ai commencé mes mandats au législatif de la commune de Buttes, puis à l’exécutif de cette dernière avant d’intégrer les autorités de plusieurs structures au sein de la région. Depuis 2008, je suis élu au Conseil communal de Val-de-Travers dont je suis actuellement le président jusqu’à l’été prochain. J’ai également été député au Grand conseil neuchâtelois durant 7 années, poste dont j’ai démissionné en 2020. Quelles sont les actions politiques en cours ? Les dernières élections communales n’ont pas changé la répartition politique au sein de notre exécutif, puisque nous comptons toujours 3 membres du PLR et 2 du PS. Cette nouvelle équipe entend continuer le travail et la voie suivie par ses prédécesseurs en favorisant la démographie, en cherchant à avoir une économie forte, par le développement de projets et en pérennisant les entreprises existantes avec pour ce faire des conditions-cadres attractives et de la main d’œuvre à disposition. Evidemment, comme beaucoup, voir arriver de nouvelles sociétés, de toute taille, sur nos terres fait également partie de nos objectifs.

Comment se portent les entreprises et commerces à Val-de-Travers ? L’activité principale reste l’horlogerie. De prestigieuses manufactures horlogères sont installées et continuent à développer leurs activités. Dans un autre registre l’entreprise Celgene active dans l’industrie pharmaceutique est installée depuis plusieurs années sur le site industriel de Couvet. Ces deux domaines d’activité génèrent de nombreux emplois et sont diversement impactés par la crise sanitaire, tout comme le tissu de PME, d’artisans et de commerçants également très présent à Val-de-Travers. Beaucoup d’entre eux ont dû se réinventer, trouver des solutions, s’adapter pour survivre et il est important pour nous d’être à leurs côtés pour les aider dans cette période difficile.

85


Economiquement où en est votre commune ? Si notre situation financière n’est pas la meilleure, nous gardons comme objectif le développement de la commune et pour ce faire, l’investissement dans de nouveaux projets reste une priorité. Cette politique a pour but, l’installation de nouveaux habitants et avoir ainsi de la main d’œuvre pour les sociétés existantes et celles qui feront le choix de s’installer à Val-de-Travers. C’est une manière également de rester dynamique et attractif. Pouvez-vous nous donner l’exemple d’un grand projet ? Parmi les chantiers en cours, nous avons retenu un projet, suite à un concours d’architecte, en vue de l’agrandissement de l’espace scolaire de Fleurier. Mais aussi la réalisation d’une crèche à Couvet afin d’augmenter les places d’accueil. En anticipant les besoins et afin d’éviter des flux tendus, nous offrirons ainsi aux jeunes parents qui s’installeront à Val-de-Travers des structures de qualité. Quelle est la place de l’écologie à Val-de-Travers ? Dans un environnement comme le nôtre, penser chaque projet sous une forme écologique est primordial pour préserver notre nature. Ainsi, devant la demande crois-

La Robella. © François Charrière

10

© François Charrière

sante, concernant la mobilité douce, nous développons une nouvelle piste cyclable, plus spécialement à destination des usagers qui utilisent le vélo pour se rendre au travail, et en proposons déjà nombre d’autres, également pour le cyclotourisme. Nous menons également des projets ambitieux, en développant plusieurs centrales photovoltaïques, certaines en partenariat publicprivé, sous forme de coopérative ; chacun peut prendre des parts et ainsi contribuer à son évolution sachant que cette énergie solaire est dorénavant privilégiée sur nos bâtiments communaux. Vous l’aurez compris, avec ces exemples, Val-de-Travers souhaite vraiment évoluer sur cette ligne. Pour cette raison, nous voulons également revoir les enveloppes énergétiques d’édifices communaux ou encore privilégier des véhicules plus propres. A tout ceci s’ajoute un projet d’éoliennes pour lequel les procédures de mise à l’enquête sont en cours. Quelle est la place du tourisme dans votre commune ? Réputée notamment pour son cadre naturel et pour l’absinthe, notre région était déjà prisée des visiteurs ; l’attractivité touristique a toutefois explosé en 2020 ! Nos lieux emblématiques où les gens aiment se balader comme le Creux du Van, les gorges de l’Areuse et de la Poëta-Raisse ou encore la station quatre-saisons de Buttes-La Robella ont connu des records d’affluence. Les acteurs touristiques sont particulièrement dynamiques ; fédérés dans l’association Destination Val-de-Travers et soutenus par la commune et le Canton, ils ont déposé un projet retenu par le programme Innotour de la Confédération, qui vise à consolider les réseaux mis en place et à développer une plateforme digitale unique.

Commune de Val-de-Travers

Rue du Temple 8 • CH-2114 Fleurier Tél. +41 32 886 43 10 www.val-de-travers.ch

86


Votre spécialiste, dans votre région, pour toutes vos installations électriques Electricité Domotique Télématique Dépannages Paratonnerre Photovoltaïque

Eclairage urbain Magasin d’électricité et d’électroménager Contrôles électriques

Production hydroélectrique Société Electrique du Val-de-Travers SA Rue du Preyel 9 • 2108 Couvet • T. +41 32 863 12 24 info@sevt.ch • www.sevt.ch


VOUTILAINEN

Horlogerie d’art Depuis sa plus tendre enfance, Kari Voutilainen voue une passion au monde de l’horlogerie. Très tôt, il a deux objectifs : avoir un travail manuel et être indépendant. Aujourd’hui, grâce à sa maison éponyme, il réalise ses rêves et met son savoir-faire au service de créations uniques. Avec ses collaborateurs, ils réalisent des modèles qui marquent l’histoire et qui sont plébiscités tout autant par le milieu de l’horlogerie que sa clientèle internationale.

88


Une passion depuis toujours Kari Voutilainen est né en Finlande en 1962. Rapidement, il développe un véritable plaisir à bricoler. Dans le même temps, il passe du temps chez un horloger voisin et déjà son intérêt pour son travail le taraude. La magie de cet univers ne le laisse vraiment pas indifférent raison pour laquelle, quelques années plus tard, il intègre l’école d’horlogerie de Tapiola. De renommée mondiale, elle accueille annuellement une douzaine d’élèves sélectionnée parmi plus de 350 postulants. Quand il arrive en Suisse en 1989, il ne se doute pas qu’il ne la quittera plus. En effet, il y vient pour compléter son savoir et entre à l’Ecole internationale d’horlogerie de Neuchâtel pour suivre le cours de montres compliquées WOSTEP, un cours de troisième cycle dédié à la restauration de montres rares compliquées et de haute qualité. Précis, méthodique, rigoureux, passionné, il est rapidement repéré par Parmigiani Mesure et Art du Temps. Il y est embauché au centre des travaux de restauration de certaines pièces les plus rares au monde et met également son savoir au service de la création de nouvelles pièces originales et uniques. Il y reste une dizaine d’années puis souhaite rendre une grande partie du fruit de son expérience à ceux en devenir. Ainsi, il enseigne durant 3 ans, dans la même école où il a été élève à Neuchâtel, au département d’horlogerie compliquée et ajoute de nombreux nouveaux cours au programme qu’il a lui-même conçu. Un parcours sous de multiples facettes Durant de nombreuses années, en parallèle à son emploi du temps quotidien, il se consacre inlassablement, le soir venu, à développer la perfection ultime en matière de mécanismes nouveaux et

uniques pour des montres élégantes et raffinées. L’intensité de ses efforts, les différents savoir-faire acquis avec le temps et les expériences l’amènent à s’installer, en 2002, en tant qu’indépendant. Sa particularité, par rapport aux autres horlogers, est de pouvoir fabriquer une montre dans son intégralité. Pourtant, il est contraint aux premières heures de travailler des ébauches comme celle qu’il expose à Basel World en 2005. Pour autant, atteindre l’autonomie le travaille. Il pense à long terme. Ainsi, dès 2008, il commence à créer ses propres mouvements et entame en 2011 un nouveau virage avec le lancement de sa marque éponyme. En 2014, l’histoire connaît une nouvelle avancée avec le rachat d’une usine de cadrans qui lui permet alors de confectionner les propres siens et de réaliser également le guillochage. Aujourd’hui, hormis les spiraux et les pierres qu’il sous-traite, Kari Voutilainen maîtrise l’intégralité de la chaîne, un atout de taille pour ne dépendre de personne et pouvoir assurer, en tout temps, la création et la livraison de montres qui partent dans le monde entier. 89


Une organisation différente Pour façonner les quelques montres qui sont produites annuellement, une équipe de 27 col­laborateurs accompagne Kari Voutilainen. 2 constructeurs sont en charge du dessin, de la création pure et 5 personnes réalisent à partir de leurs plans, l’intégralité des composants. A savoir que la Maison en compte quelques 18 000 pour 900 références, et ce, dans tous les matériaux. Quand ces derniers sont prêts, traitement thermique, décoration et guillochage s’enchaînent puis vient le temps du travail des horlogers. Montage, finitions, polissage... tout est réalisé en interne et demande à chaque étape, la même rigueur et le même savoir faire artisanal. Des montres plébiscitées Grâce à toutes les compétences de Vouti­ lainen, les modèles, à majorité masculins, proposés avec différents mouvements, sont très souvent récompensés comme en 2020, le modèle 28 SC, tiré à 10 exemplaires, qui a remporté le prix de la montre homme au Grand Prix d’Horlogerie de Genève tout comme en 2019, le 28TI. Cette année-là, la Maison était également couronnée du prix de la montre métiers d’art grâce à Starry Night Vine, pièce unique. A la différence de nombre de ses créations, celle-ci avait la particularité d’avoir un cadran réalisé au Japon, pays détenant un savoir-faire unique en matière de techniques de laquage. Cette passion de l’horlogerie d’art, que développe depuis toujours Kari Voutilainen, lui vaut de susciter l’intérêt de nombre d’amateurs de belles pièces. Sa clientèle, principalement européenne et américaine, aime se faire plaisir avec une série limitée ou en commandant une montre unique qui allie esthétisme, mécanisme spécial... et qui restera à jamais comme une œuvre d’art horlogère résumant parfaitement la maestria de Voutilainen.

90


Voutilainen Artisan d’Horlogerie d’Art

Comblémine 2 • CH-2112 Môtiers Tél. +41 32 861 48 32 voutilainen@voutilainen.ch • www.voutilainen.ch

91


COMBLÉMINE 2 CH-2112 MÔTIERS TÉL. +41 32 861 48 32 VOUTILAINEN@VOUTILAINEN.CH WWW.VOUTILAINEN.CH


COMBLÉMINE 2 • CH-2112 MÔTIERS • TÉL. +41 32 861 48 32 VOUTILAINEN@VOUTILAINEN.CH • WWW.VOUTILAINEN.CH


SEVT

SOCIÉTÉ ÉLECTRIQUE DU VAL-DE-TRAVERS

Un partenaire de confiance au service de ses clients Active depuis 55 ans, SEVT fait aujourd’hui figure de référence dans sons domaine d’activité. Proximité, confiance, développement durable sont les valeurs défendues par cette entreprise qui offre une qualité irréprochable à tous ses clients. Bien Vivre est allé à la rencontre de son directeur Pascal Murith. Portrait d’une entreprise novatrice portée sur l’avenir.

94


Une société aux couleurs locales Née en 1966 de la fusion d’anciens services industriels qui étaient actifs sur les communes historiques du Valde-Travers, la société électrique est une SA de droit privé avec pour actionnaire majoritaire la commune du Val-de-Travers. Avec plus de 7 millions de chiffre d’affaires annuel, la SEVT est l’un des plus gros employeurs actifs dans le domaine de l’énergie, de la région. Cette société est avant tout une entreprise de services qui essaie d’être proche de ses clients et de la population. Dans cette même optique, elle favorise l’embauche de collaborateurs issus du tissu local et développe de nombreux projets dans l’optique de promouvoir sa région. Entreprise formatrice, elle engage chaque année plusieurs apprentis avec toujours cet objectif de développer des métiers encore méconnus du grand public tout en intégrant des jeunes au tissu économique local. Des prestations variées La SEVT possède de nombreuses compétences dans tous les métiers liés au secteur électrique. Travaux d’installations intérieures : villas, industrie, rénovations, nouvelles constructions, photovoltaïque, contrôle d’installations, mise en conformité, travaux sur les réseaux informatiques et télécom, cette entreprise est un acteur incontournable de la région. En parallèle, elle gère un réseau de distribution en étant propriétaire de l’infrastructure, ainsi toute l’électricité transite par son réseau avant d’être distribuée aux ménages. Longtemps un de ses points forts a été la production hydroélectrique avec ses deux usines situées sur l’Areuse. Grâce à celles-ci, la SEVT était capable de produire une énergie renouvelable qui représentait 1/3 de la consommation

du district ; malheureusement aujourd’hui ces usines plus que centenaires sont à l’arrêt, leurs projets de renouvellement s’heurtant à de nombreuses contraintes juridiques et environnementales. Elle possède également deux magasins d’électroménager qui visent à compléter une offre déjà très diversifiée de services et met en avant le commerce de proximité. Une qualité irréprochable Le principal objectif de cette entreprise est d’offrir un service de qualité irréprochable à tous ses clients. Ménages, grandes entreprises des secteurs chimiques, pharmaceutiques ou horlogers, collectivités, tous se voient offrir des prestations qui tendent vers l’excellence. Son équipe de collaborateurs expérimentés met son savoir-faire et ses expériences au service du client pour établir une relation basée sur la confiance et le respect. La SEVT fait aujourd’hui figure de référence dans le milieu et met tout en œuvre pour garantir le même niveau d’exigence quant aux prestations qu’elle offre. 95


Le développement durable, un vrai défi pour le futur La SEVT accorde une très grande importance au développement durable ainsi qu’à l’énergie verte. Sa volonté de promouvoir la production hydroélectrique et le photovoltaïque répond à la volonté politique actuelle d’obtenir une autosuffisance énergétique au Val-de-Travers en sortant à moyen terme du nucléaire. Dans ce but, l’un de ses grands projets est de renouveler son parc d’usines hydroélectriques afin de produire davantage d’électricité pouvant répondre à un besoin existant. Cette entreprise novatrice et dynamique mise aussi sur des promotions photovoltaïques et offre un tarif plus élevé que celui du marché pour le rachat de l’énergie solaire. « Nous devons confirmer notre volonté d’affirmer notre conscience écologique pour ces prochaines années, à travers une recherche accrue de solutions adaptées aux problématiques actuelles afin de tendre à cette autosuffisance énergétique dont le Val-de-Travers a besoin », explique Pascal Murith. 96


Des partenariats importants En 2014, la SEVT a mis en place un partenariat avec le Groupe E qui est devenu le gestionnaire du réseau de distribution dans le Val-de-Travers. La Société Electrique est restée propriétaire du réseau par lequel transite l’électricité et son partenaire a reprise la gestion de sa clientèle. L’entreprise cherche à développer d’autres synergies avec des partenaires de confiance dans le but d’améliorer encore la qualité et la fluidité de distribution du district. La SEVT a investi des fonds importants ces dernières années pour disposer d’un réseau en très bon état dans un paysage qui est plutôt campagnard et montagnard afin d’assurer l’optimisation de celui-ci. Ses différents partenariats avec les localités du Val-de-Travers lui permettent de réfléchir en amont aux changements

qui devront être réalisés dans le futur pour pouvoir être réactive et offrir les meilleures solutions possibles face aux développements à venir. Ses défis et objectifs pour l’avenir Au cœur de ses plus grands défis : le renouvellement de son parc d’usines hydroélectriques d’ici à 2027 afin de fournir plus d’électricité. A travers ce projet, la SEVT prouve encore une fois sa volonté d’interagir en faveur du développement durable tout en répondant aux besoins actuels en matière d’énergie électrique renouvelable. Pour développer son identité visuelle, renforcer son esprit de proximité et développer ses magasins, la SEVT envisage également d’agrandir la société et de construire de nouveaux locaux plus modernes et accessibles, toujours à Couvet, sur un axe plus passant.

Société Electrique du Val-de-Travers

Rue du Preyel 9 CH-2108 Couvet Tél. +41 32 863 12 24 Fax +41 32 863 22 54 info@sevt.ch • www.sevt.ch

97


INTERVIEW

THÉO HUGUENIN-ELIE

PRÉSIDENT DU CONSEIL COMMUNAL DE LA CHAUX-DE-FONDS

Penser La Chaux-de-Fonds de demain Forte d’une densité de sous-traitants horlogers la plus importante au monde, La Chaux-de-Fonds est prise aujourd’hui dans le tourbillon de la crise engendrée par la pandémie. Elle veut pourtant regarder vers le futur avec optimisme et se battre pour faire de ce lieu hors du commun et riche d’atouts, une place attractive à la qualité de vie avérée. Pour comprendre les enjeux, Bien Vivre a rencontré Théo Huguenin-Elie, président du Conseil communal.

98


Parlez-nous de votre parcours politique en quelques mots. En décembre 2003, à l’occasion de l’élection du Conseil fédéral, un résultat m’a perturbé car il ne correspondait pas à mes valeurs et à ma conception du vivre ensemble et plus globalement de la société. Je ne me reconnaissais pas dans ce choix. Aussi, je suis entré en politique, dans l’idée de défendre ma vision des choses. Au fil du temps, j’ai occupé plusieurs postes jusqu’en 2013 où j’ai accédé au Conseil communal de La Chaux-de-Fonds. J’y suis actuellement président et suis en charge de l’urbanisme, des bâtiments, des relations extérieures et de la communication. Quel regard portez-vous sur La Chaux-de-Fonds ? C’est une ville atypique qui s’est construite par et pour l’horlogerie. Lors des Trente Glorieuses, elle a su se développer de manière spectaculaire jusqu’à devenir une des villes les plus riches de Suisse. Puis le déclin a commencé. Aujourd’hui, elle est au creux de la vague sans savoir combien de temps les choses vont durer, mais pour autant les gens sont ici solidaires, même s’ils sont connus pour être « râleurs ». L’important engagement associatif dans de très nombreux domaines en est une preuve. La Chaux-de-Fonds a vraiment nombre d’atouts extraordinaires comme en matière de culture avec ses musées, ses artistes alternatifs au foisonnement créatif ou encore son patrimoine urbanistique reconnu mondialement par l’UNESCO, qui en fait une ville unique. De plus, nous sommes très bien dotés au niveau des infrastructures sportives et les grands paysages préservés et d’une beauté saisissante qui nous cernent sont autant d’occasion, en toute saison, de s’adonner à de nombreuses disciplines. Comment se porte l’économie ? La situation est difficile. La Chaux-de-Fonds est associée à l’industrie horlogère puisqu’ici 1/3 des postes de travail sont en lien avec elle. Mises à mal par la pandémie, certaines sociétés du secteur sont pratiquement à l’arrêt et n’ont aucune visibilité sur le futur, ce qui est d’autant plus compliqué à gérer. C’est inquiétant et on ne peut qu’espérer un retour à la normale au plus vite. En même temps, cette situation sanitaire présente l’opportunité de se questionner, ainsi nombre d’entreprises cherchent à se diversifier, par exemple en se focaliser davantage sur le médical. A tout ceci s’ajoute le fait que nombre de produits de luxe sont manufacturés chez nous mais que les bénéfices des entreprises partent ailleurs, les

sièges sociaux étant installés dans d’autres cantons voire surtout à l’étranger. Au final, la situation est complexe mais nous devons plus que jamais nous battre et rester optimiste malgré la passe difficile que nous traversons. 99


Quels sont les grands dossiers en cours ? Au niveau des infrastructures, les deux contournements à venir de La Chauxde-Fonds sont les grands chantiers du futur tout comme, et surtout, l’arrivée du RER neuchâtelois, soit la ligne ferroviaire directe entre La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel. L’ensemble permettra un accès plus simple à notre ville et nous l’espérons l’installation de nouveaux résidents car notre cadre de vie est exceptionnel. De plus, nous mettons tout en œuvre pour que les gens s’y sentent bien. A titre d’exemple, nous allons développer notre zoo et déménager le musée d’histoire naturelle sur le même emplacement, dans de vieux bâtiments remis à neuf. Il faut savoir qu’il détient des collections exceptionnelles qui sont demandées à l’international. En l’implantant au Bois du Petit-Château une magnifique synergie va se faire entre les animaux vivants et l’histoire naturelle. L’ouverture est prévue pour 2022. Autre projet ambitieux, la rénovation de notre patinoire qui deviendra le centre de glace cantonal. Nous sommes au début de la réflexion car nous vou100

lons être exemplaires écologiquement et énergétiquement. Si tout se passe bien, à horizon 2024 ou 2025, les travaux devraient aboutir. Et demain ? Demain, les choses seront différentes grâce à ces contournements et au RER, comme je l’ai déjà évoqué. Il nous est donc nécessaire de penser La Chaux-de-Fonds autrement et surtout rendre son centre-ville plus attractif. Nous devons développer son urbanisation en fonction des aspirations de nos habitants dans le seul but de leur offrir un cadre de vie vraiment idéal. Ainsi, des pistes cyclables ou encore des espaces appropriés pour les piétons sont à l’étude. Pour nous aider dans nos démarches, nous regardons ce qui se fait dans des villes modèles en la matière comme Zurich, Berne ou encore, à notre échelle, Sion ou Neuchâtel. Vous l’aurez compris, La Chaux-de-Fonds est en pleine mutation et ce, dans de nombreux domaines. Tout ceci ne la rendra que plus belle et plus attirante car je le répète, elle a de nombreux atouts !

Ville de La Chaux-de-Fonds

Passage Léopold-Robert 3 • CH-2301 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 967 62 21 www.chaux-de-fonds.ch


LA NOUVELLE 500. WELCOME BACK FUTURE

LA NOUVELLE 500: ALL NEW. ALL ELECTRIC. ALL-IN. JUSQU’À 460 KM EN CYCLE URBAIN

MODE SHERPA

CHARGE RAPIDE

easyWallbox

NOUVEAU SYSTÈME D’INFODIVERTISSEMENT 10,25"

Jusqu’à 320 km en cycle mixte

Vous aide à rejoindre votre destination

Une journée de conduite en seulement 5 minutes (50 km)

Pour un chargement simple à domicile

La prolongation naturelle de votre smartphone

Exemple de calcul sans engagement de FCA Capital Suisse SA, Schlieren: Fiat 500 «La Prima» Cabrio 87 kW (118 ch), 320 km cycle mixte (WLTP), consommation d’énergie (liée à la conduite): 13,3 l/100 km, émissions de CO2 (liées à la conduite): 0 g/km, émissions de CO2 liées à la fourniture de carburant et/ou d’électricité: 17 g/km, catégorie d’efficacité énergétique A, prix d’achat au comptant CHF 39 990.– Tous les montants TVA incluse. Prix de vente conseillés. Sous réserve de modifications de prix. Sauf erreur, omission et sous réserve d’approbation de la part de FCA Capital Suisse SA. Valable à partir d’octobre 2020 jusqu’à révocation.

2022 Bevaix info@skyautomobiles.ch www.skyautomobiles.ch Sky Automobiles Bevaix @sky_automobiles_bevaix


TRANSN

Une société toujours en mouvement ! Avec des nouveautés permanentes, transN met tout en œuvre pour proposer des services toujours plus performants et adaptés aux besoins de ses clients. Ainsi pour le ferroviaire comme pour les bus, du littoral aux montagnes, nombre d’infrastructures connaissent des travaux et des aménagements, tant pour être aux normes que pour offrir un confort optimal. Grâce à sa présence stratégique dans tout le canton et ses quelque 500 collaborateurs, la société transporte plus de 26 millions de voyageurs par année.

© Agence Neue

102


le temps d’un week-end, le pont ferroviaire enjambant le Seyon a été changé. Arrivant en fin de vie, il nécessitait un renouvellement de son infrastructure. C’est aujourd’hui chose faite avec un nouvel ouvrage.

© Agence Neue

Le Littorail, version tout confort Aujourd’hui, la flotte complète des trains roulant sur la ligne du Littorail est issue du rachat de 5 rames aux Appenzeller Bahnen en 2018. Rénovées et adaptées, ces automotrices à plancher bas, articulées, ont vu leur capacité augmentée grâce à un réaménagement des espaces voyageurs. Arborant fièrement les couleurs blanches et vertes de transN, elles assurent une qualité de service maximale grâce à leur confort et à la climatisation, bien agréable aux beaux jours. La ligne les accueillant, qui va de Place Pury à Boudry, a connu, il y a peu, des travaux d’une ampleur spectaculaire. En effet,

Des investissements de taille au Val-de-Travers Le Val-de-Travers, tout comme le Littoral neuchâtelois, bénéficie d’une convention avec la Confédération, d’un montant de 74 millions, afin que soient réalisés des travaux et des aménagements d’infrastructures dans le but d’apporter plus d’efficience aux services fournis par transN. Différents chantiers sont ainsi programmés avec les rénovations des gares de Buttes et de Couvet. Fleurier et La Presta ont également subi d’importantes rénovations, achevées à ce jour. Ces travaux sont pensés à long terme et permettront au final d’apporter confort et services aux clients et ce, pour plusieurs décennies. La première étape des chantiers du Val-de-Travers, à savoir la mise en conformité de l’infrastructure, sera achevée pour 2024. Par ailleurs, la ligne Neuchâtel – Buttes est désormais entièrement aux mains de transN. En effet, depuis début 2020, elle en gère seule l’exploitation, auparavant co-exploitée avec les CFF. En obtenant la concession intégrale du transport de voyageurs, l’entreprise offre ainsi aux usagers plus de facilité pour la gestion de leurs déplacements. S’ils devaient par le passé consulter les horaires des deux compagnies, ils ont aujourd’hui toutes les réponses sur un seul site et une seule application, ceux de transN.

© Agence Neue

103


© Guillaume Perret

Une modernisation dans les montagnes Dans les montagnes neuchâteloises, une ligne suscite beaucoup d’inquiétude, là où il n’y aucune raison de s’en faire, celle reliant La Chaux-de-Fonds aux Pontsde-Martel (ligne 222). En effet, si certains ont eu peur qu’elle disparaisse, elle va connaître, au contraire, des travaux de taille et se voir ainsi modernisée. Un nouveau matériel roulant, entièrement neuf, répondant aux normes, sera mis en place courant 2023. De plus, les infrastructures vont être rénovées.

© Agence Neue

© Guillaume Perret

104

Coopérer avec les CFF pour plus d’efficience Aujourd’hui, transN coopère avec les CFF pour le trafic grandes lignes et plus spécialement celle qui relie Neuchâtel au Locle, en passant par La Chaux-de-Fonds (ligne 223). Grâce à cette synergie, l’entreprise opère pour le compte de la compagnie helvète en mettant à

© Agence Neue


© Guillaume Perret

sa disposition autant son personnel que son matériel. Devant ce partenariat, transN a dû s’adapter et former des collaborateurs au métier de mécaniciens de locomotive. Une collaboration fructueuse où tout le monde y gagne et peut également se soutenir dans les périodes difficiles. Ainsi lorsque les CFF ont connu une pénurie de personnel pour la ligne Neuchâtel – Gorgier, ils ont pu compter sur l’aide de transN qui a pallié en mettant ses propres collaborateurs à son service. Toujours plus de formations Connue et reconnue comme entreprise formatrice, transN renforce ses actions en accueillant à ce jour 18 ap­prentis qui suivent au total 7 formations différentes qui les mèneront toutes vers un CFC. Ainsi, sont étudiés les métiers de carrossier-tôlier ; d’informaticien ; de logisticien ; de mécanicien en maintenance automobile ; de

médiamaticien ; de gestionnaire de commerce de détail et d’employé(e) de commerce. Les choses ne s’arrêtent pas à la relève, en effet, car transN recrute et forme des nouveaux conducteurs de train et de bus. Ainsi comme on l’a cité précédemment, 15 nouveaux mécaniciens de train ont été formés en 2020 et 11 sont actuellement en formation. Une fois leur permis ferroviaire passé, les mécaniciens de trains roulent tant pour les besoins propres de transN que pour les CFF. Au total, transN formera plus de 30 mécaniciens de locomotive pour répondre à l’augmentation des prestations ferroviaires. Concernant les bus, là encore, l’entreprise, devant un besoin de personnel, a dû recruter et former puisque de mars à l’automne 2021, la ligne CFF Neuchâtel – La Chaux-de-Fonds sera fermée pour travaux et les voyages assurés par des cars de substitution, dont des bus transN. Ainsi, 13 nouveaux conducteurs de bus ont été formés l’année passée.

© Agence Neue

105


© Guillaume Perret

Le Locle – Les Brenets, nouvelle formule La ligne ferroviaire à voie étroite 224 reliant Le Locle aux Brenets va être revisitée. En effet, l’état de son infrastructure et de son matériel roulant ainsi que la mise aux nouvelles normes nécessiteraient d’importants investissements. Or le montant de ces investissements mettrait en péril l’exploitation ferroviaire, qui doit répondre à des critères nationaux en matière de taux de couverture. En effet, cette ligne peu empruntée et avec une gare décentralisée affiche un taux de couverture déjà en-dessous de la limite souhaitée par les autorités

© Agence Neue

106

fédérales. Pour autant, elle ne va pas disparaître mais être exploitée par des bus électriques de dernière technologie. Pour éviter les bouchons à certaines heures, le tunnel ferroviaire actuel va être mis aux normes routières et permettra à ces véhicules, et uniquement à eux, de contourner ainsi les ralentissements. Parmi les autres atouts, on peut parler également de projets de nouvelles dessertes à fort potentiel, comme celles desservant le cœur du village des Brenets ou encore les lieux touristiques, comme les bords du Doubs. Ce changement est prévu pour 2025.


© Agence Neue

© Agence Neue

Une nouvelle application Pour réserver les bus Mobicité, transN a mis en place une nouvelle application. Jusque-là, service de bus sur appel, agissant en ville du Locle et dans 5 zones périphériques de La Chaux-de-Fonds, en soirée du lundi au samedi, ainsi que le dimanche, il est désormais accessible sur smart phone. Une fois installée, l’application permet d’effectuer et de gérer ses réservations et de savoir en tout temps à quelle heure arrivera le véhicule. En donnant seulement quelques informations quant au trajet souhaité, l’application propose immédiatement une solution adaptée qu’il ne reste plus qu’à valider. S’il fallait une preuve supplémentaire de la qualité de ce service, il faut savoir que depuis sa mise en route, Mobicité enregistre une hausse de fréquentation de 30% !

transN

Direction Allée des Défricheurs 3 • Case postale 1429 CH-2301 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 924 24 24 info@transn.ch • www.transn.ch

107


Une gérance qui fête ses 90 ans Installée au cœur de La Chaux-de-Fonds, la gérance Bolliger Immobilier est une affaire de famille depuis 1931. Connue de tous ceux qui veulent les meilleurs services dans les domaines de la gérance, de l’administration, de la vente, de la location, de l’expertise et du conseil juridique immobilier, elle promet, grâce à son équipe de professionnels, de satisfaire chacun de ses clients. Pour être toujours plus proche d’eux, elle met régulièrement de nouveaux services en place comme depuis peu des courtiers en location.

108


Fabrice Bolliger.

Nonante ans au service de l’immobilier En 1931, René Bolliger crée son entreprise de gérance et installe ses bureaux à La Chaux-de-Fonds où se trouve, aujourd’hui encore, le siège de la société. En 1960, il est rejoint par son fils, André, qui obtient avec succès, en 1977, un diplôme fédéral de régisseur et courtier en immeubles. Quelques années plus tard, en 1984, le bureau de gérance fusionne avec la société Gérancia SA et André Bolliger prend alors la tête de la nouvelle société : Gérancia & Bolliger SA. En 1991, la troisième génération en la personne de Fabrice Bolliger arrive dans l’entreprise. En 1994, elle élargit ses activités dans les domaines de la vente d’immeubles, l’expertise et le conseil immobilier en créant l’Agence Bolliger Immobilier. Depuis 2016, ces deux entreprises ont été regroupées sous une seule et même entité sociale, « Bolliger Immobilier ». S’investir pour l’immobilier Très impliqué dans sa branche d’activité, Fabrice Bolliger est Président de l’Union Suisse des Professionnels de l’Immobilier (USPI) Neuchâtel-Jura. Grâce à cette fonction, il entend bien, avec l’appui d’une équipe investie, donner plus de valeurs encore à cette association et continuer à représenter les intérêts de ses membres auprès des autorités, les informer et les conseiller. « C’est un rôle prenant mais quand j’ai été élu je savais que pour moi le temps de m’investir dans cette fonction était venu » d’expliquer le Président qui témoigne par ce poste, s’il le fallait, de son attachement à l’immobilier, à sa défense et à son expansion dans un monde en pleine mutation.

109


Des compétences dans chaque domaine Bolliger Immobilier couvre une large palette de prestations pour ses clients du canton de Neuchâtel, mais aussi du Jura, du Jura Bernois et de Vaud. Si bien qu’elle est capable d’accompagner tout type de client du début jusqu’à la fin de son projet immobilier. La gérance est un de ses cœurs de métier. Avec plus de 10 000 objets en gestion, la société est l’une des plus importantes de la région sur ce segment. Que cela soit pour une gérance complète ou partielle – financière, locative ou technique – Bolliger Immobilier est capable de s’adapter pour répondre aux exigences de chaque propriétaire, et ce, qu’il s’agisse d’un particulier, d’une entreprise, d’une fondation ou autre. La société est également très active dans le domaine de l’administration de propriétés par étages (PPE) avec plus de 120 copropriétés administrées. Depuis plus de 20 ans, Bolliger Immobilier propose aussi ses services dans la vente et l’expertise immobilière. Trois collaborateurs sont dédiés à ces domaines clés dans la gestion patrimoniale de tout un chacun et s’occupent des transactions de A à Z. Ces experts prodiguent également de précieux conseils aux futurs acquéreurs de biens immobiliers. Dernier service proposé par ces professionnels : le conseil juridique et fiscal. Une juriste licenciée en droit, bénéficiant de connaissances approfondies et d’une longue expérience professionnelle en matière de droit immobilier et de fiscalité, fait partie de l’équipe. Ses conseils peuvent éclairer les clients dans de nombreux domaines comme la propriété foncière, le droit au bail, l’acquisition de biens immobiliers, la prévoyance, les donations et successions ou encore la rédaction de contrat. 110

Une entreprise attachée aux valeurs Depuis les premières heures, l’entreprise n’a pas dérogé aux valeurs auxquelles étaient attachées son fondateur, René Bolliger. Réactivité, honnêteté et écoute du client font ainsi partie des fondamentaux de la société neuchâteloise. Les valeurs aujourd’hui défendues dans l’entreprise et qui se retrouvent dans le travail quotidien des 27 collaborateurs sont les mêmes


qu’hier. « Nous continuons de nous appuyer sur cet esprit familial qui nous anime depuis toujours, sur l’attention au client et le professionnalisme dans notre travail » confirme Fabrice Bolliger. Autant de points forts qui concourent au succès de la société depuis plus de 80 ans. Une approche digitale différente Avec un site internet, véritable vitrine de son sérieux et de son savoir-faire, et une activité régulière sur les réseaux sociaux, Bolliger Immobilier a su prendre le virage du digital. Ainsi, on trouve sur son site internet, par exemple, un service qui plaît beaucoup, les visites virtuelles en 3D des biens en location. Ce système original et pratique permet à chaque intéressé de se faire une première idée avant de pousser les portes de la société. Un nouveau service dans le domaine de la location Alors que des courtiers sont désignés pour assister et accompagner les personnes désireuses d’acquérir un bien, Bolliger Immobilier a décidé d’octroyer les mêmes services à celles en quête d’un objet à louer. Ainsi, après avoir exprimé ses besoins, ses désirs, ses attentes, son budget, chacun a un interlocuteur désigné qui se met en quête et soumet des propositions adaptées. Non seulement, les offres sont sur-mesure mais une proximité immédiate se met en place avec le client qui gagne du temps dans ses recherches.

Avenue Léopold-Robert 12 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 911 90 90 info@bolliger-immobilier.ch www.bolliger-immobilier.ch

111


Partenaires spécialistes

Les spécialistes de l’énergétique EQUADA SA est un bureau d’ingénieurs spécialisé dans la planification des techniques et de l’énergie dans le bâtiment et l’industrie, basé à La Chaux-de-Fonds et à Genève. Expert reconnu pour son savoir-faire et la qualité irréprochable apportée à chacun de ses mandats, c’est aussi une équipe de professionnels dynamiques qui s’engage en faveur du développement durable. Bien Vivre est allé à la rencontre de Stéphane Gaiffe et de son équipe qui ont fait le choix de s’ouvrir à l’avenir en intégrant dans leur politique d’action les piliers de la Stratégie énergétique 2050 mise en place par la Confédération. I-Life Centre Aubonne, nouveaux bâtiments Minergie.

112


Portrait d’un homme de terrain Stéphane Gaiffe crée le bureau EQUADA SA en juin 2004 après un parcours plutôt atypique. Cet homme de terrain, qui possède une formation très complète, a tout d’abord commencé sur les chantiers avant de gravir différents échelons. Pour parfaire sa formation, il passe tout d’abord 3 CFC (ferblantier, installateur sanitaire, dessinateur en installations de ventilation) puis se spécialise avec un diplôme ET en chauffage, climatisation et froid, pour enfin réussir brillamment son diplôme L’équipe partielle d’EQUADA SA. d’ingénieur HES-Energie et développement Stéphane Gaiffe. durable dans le bâtiment. Une personnalité dynamique, toujours à l’écoute, qui a fait des enjeux borateurs, ingénieurs et techniciens, diplômés HES, DUT du développement durable, une priorité. Novateur et et BTS à temps plein. Elle met tout en œuvre pour toujours à la recherche des meilleures solutions en rechercher et développer les solutions les plus adaptées matière d’énergies, il a notamment, en 1990, contribué grâce à un savoir-faire technique de pointe. Industrie, à l’élaboration du premier bâtiment allant dans ce sens : construction de bâtiments, depuis les prémices du projet, la Cité Solaire à Plan-les-Ouates. Un bâtiment, de 82 ap­- en collaboration avec l’architecte, jusqu’à la réception de partements, doté de 1400 m2 de capteurs solaires, qui l’ouvrage, EQUADA SA est à vos côtés. a servi de projet pilote pour la Confédération dans le cadre d’Energie 2000. Au fil du temps, jamais sa philosophie n’a changée ni celle de ses collaborateurs comme Arnaud Gerber et Nicolas Felez, tous deux en charge de projets en génie climatique et énergies, qui contribuent quotidiennement au développement du bureau. EQUADA SA, une équipe de spécialistes à votre écoute Actif dans toute la Suisse romande, ce bureau d’ingénieurs est spécialisé dans les domaines de l’engineering, de la planification énergétique, du chauffage, de la ventilation, de la climatisation et des énergies renouvelables. L’équipe EQUADA est repartie entre les succursales de La Chaux-de-Fonds et Genève et comprend 10 colla-

Vue 3D d’une centrale de chauffage urbain à bois.

113


Les points forts d’une société à la pointe de la technique La philosophie d’EQUADA SA est de maintenir le niveau de qualité des prestations qu’elle propose au plus haut de ses performances. Elle a donc construit son activité autour de 4 points majeurs : • Adéquation de la qualité technique, mise en place en regard du budget consenti ; • Parfaite connaissance des lois, des règlements et des innovations en matière d’énergie et d’installations techniques ; • Diminution de la consommation d’énergie fossile et augmentation de la part d’énergie renouvelable ; •  Réduction de la fraction entre l’énergie finale et l’énergie utile pour un confort optimal.

Rénovation et surélévation à Genève.

Immeuble PPE Minergie à St-Sulpice (architectes.ch / EQUADA).

Intégration de ventilation et chauffage rafraissement en dalle.

Surélévation à Genève.

Rénovation Musée d’ethnographie à Neuchâtel.

Son leitmotiv : le développement durable Le développement durable est au cœur de chaque projet développé par EQUADA SA. Cette notion fait partie intégrante de la philosophie véhiculée par la société depuis sa création. On la retrouve en premier lieu dans sa raison sociale EQUDA SA qui est le regroupement de plusieurs points importants pour Stéphane Gaiffe : énergie, qualité et développement durable. La société répond également à toutes les nouvelles normes énergétiques comme, par exemple, l’analyse qui permet de déterminer l’étiquette énergétique d’un projet ou d’un bien. Elle a d’ailleurs vu évoluer son activité sur le secteur de la rénovation pour apporter aux bâtiments, une nouvelle étiquette énergétique. « Permis de construire, transformation, rénovation, nous devons accompagner le maître d’ouvrage, le client ou l’architecte, dans cette démarche de diminution de la consommation énergétique des bâtiments. Cette dernière représente 50% de la consommation totale, il nous faut être actif et proposer les solutions adaptées », explique Stéphane Gaiffe. 114


Migros La Neuveville, rénovation Minergie.

Bâtiment neuf Logements etudiants Fondation Patino - Genève.

Immeuble administratif Merk-Serono à Aubonne.

Equada SA et ses partenaires En véritable professionnel reconnu pour ses compétences, EQUADA SA est accrédité pour un partenariat avec de nombreuses organisations. Un gage de qualité supplémentaire qui offre également une plus-value à tous ses projets. Le bureau est enregistré comme partenaire spécialiste Minergie pour les études énergétiques du bâtiment ainsi que pour les études chauffage, ventilation et sanitaire. Toutes ses conceptions et constructions proposent au final des bâtiments à basse consommation d’énergie répondant aux normes Minergie ®. Il est également membre de la SSES (Société Suisse pour l’énergie solaire) depuis 1992 et membre spécialisé du Groupement promotionnel pour les pompes à chaleur. Il possède une accréditation fédérale pour l’élaboration du CECB (Certificat énergétique cantonal des bâtiments) et il met tout en œuvre pour répondre aux différentes problématiques actuelles liées au besoin réel de réduire la consommation d’énergie. Il s’engage notamment en faveur de la Stratégie énergétique 2050 et bénéficie d’un soutien plus important de la Confédération.

Zoom sur les prestations offertes par EQUADA : Thermique du bâtiment • Concept énergétique, étude de variantes • Certificat énergétique des bâtiments (CECB) • Bilans énergétiques selon SIA 380/1 et 380/4 • Conception de bâtiments Minergie, Minergie P, ECO et A • Energie dans l’industrie, PEIK • Thermographie, audit énergétique • Calcul de la diffusion de vapeur • Protection solaire

Gestion • Coordination interdisciplinaire CVSE • Décompte des frais d’énergie • Gestion financière des projets de construction • Recherche de subventions et de financements pour les investissements en matière d’énergie

Technique CVS du bâtiment • Chauffage – ventilation – sanitaire • Froid industriel – climatisation – air comprimé – hydraulique • Energies renouvelables • Utilisation rationnelle de l’électricité • Pompes à chaleur – couplage chaleur force • Techniques hospitalières • Techniques pour l’industrie

EQUADA SA

Rue Numa-Droz 150 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 913 11 58 Rue du Colonel-Coutau 3 • CH-1205 Genève Tél. +41 22 808 02 44 info@equada.ch • www.equada.ch

115


INTERVIEW

JEAN-PAUL WETTSTEIN

PRÉSIDENT DU CONSEIL COMMUNAL DU LOCLE

Se laisser séduire par Le Locle Souvent assimilée seulement à une ville ouvrière, cité de l’horlogerie, Le Locle recèle pourtant nombre d’atouts que sa récente fusion avec Les Brenets renforce encore. Art là où on ne l’attend pas, création d’une commission du tourisme, grands chantiers à venir... l’actualité ne manque pas. Pour en parler, Jean-Paul Wettstein, président du Conseil communal, répond à nos questions.

© Karin Gasser-Ipsach

116


Que va changer la récente fusion avec Les Brenets ? Mener à bien et à terme une fusion est toujours compliqué mais nous pouvons nous réjouir car nous avons réussi et c’est important pour nos deux communes. En effet, si Le Locle et Les Brenets n’ont pas la même taille, leurs différentes structures étaient pourtant identiques donc pour répondre à votre question, les réunir nous donnent plus de force. A titre d’exemple, nous avions décidé, en amont, de miser sur le tourisme. Accompagnés financièrement par le canton, nous avons de suite, dès la fusion faite, créé une commission dédiée. En effet, nous souhaitons valoriser nos belles montagnes, le lac et le saut du Doubs. Nous avons un potentiel naturel énorme, il est venu le temps de le faire savoir au plus grand nombre et d’attirer des touristes.

les choses sont différentes. Nous avons un déficit de 7 mil­lions. Tant que les entreprises seront dans une situation délicate, sans vision du futur et pour certaines sans travail, tout restera compliqué. Pour y remédier, nous aurions pu renoncer à soutenir des projets pour la jeunesse, pour nos musées... tout ce que certains pensent des dépenses non prioritaires. Le montant était exactement égal à notre déficit mais nous n’avons pas voulu le faire car pour nous, continuer à soutenir nos jeunes, par exemple, est essentiel pour les garder et ne pas les voir partir. C’est avec eux et par eux que se conjugue l’avenir !

Quels sont les grands dossiers en cours ? Un plan de circulation et de parcage était en discussion mais la fusion nous invite à revoir les choses à zéro. En effet, une nouveauté de taille est aujourd’hui à notre disposition, un grand parking aux Brenets. S’il permettra à nombre de s’y garer, il nous faut mettre en place un service de transport pour rejoindre Le Locle. Nous pensons qu’en janvier 2022, les choses seront en place. Par ailleurs, nous devons avoir un positionnement clair de la part du Conseil général quant aux tarifs des places dans la ville. Est-ce qu’elles doivent être gratuites seulement pour les résidents ou d’autre catégories d’automobilistes, est-ce qu’elles doivent être payées par l’achat d’un macaron ou via un parcomètre ? Il est important de le savoir de manière à repenser ce plan de circulation et de parcage harmonieusement et sans qu’il pénalise du monde. Autre de nos grands dossiers, la STEP. C’est le plus gros chantier jamais voté au Locle, avec un coût total de plus de 30 millions. Avec la fusion, une étude a été faite pour savoir ce que nous faisions de celle des Brenets, au final il a été décidé la laisser telle quelle pour le moment. Si tout va bien, nous estimons la fin des travaux d’ici à 3 ans. Economiquement, comment se porte Le Locle ? L’économie est un souci majeur. Avant la pandémie, vu les nouvelles répartitions faites par le canton, nos revenus étaient fortement en baisse mais nous avions encore à disposition des fonds intéressants. Aujourd’hui, 117


Comment l’art est mis à l’honneur ? Notre musée des Beaux-Arts est reconnu pour son travail, son approche et son offre. Nous avons souhaité aller plus loin en misant sur le street art. Pour ce faire, des artistes sont sollicités, ils nous proposent des œuvres et après à nous de valider ou non. Leurs peintures recouvrent nos murs et au gré de la déambulation dans Le Locle, on peut déjà en découvrir une quinzaine. C’est vivant, inattendu et cela interpelle. Il est un autre lieu où l’art est encore moins attendu, c’est dans la forêt ! Et pourtant, un artiste local a installé quelques 150 réalisations décalées et ô combien originales sur ses propres terres. C’est amusant de se balader et de tomber tout d’un coup sur une sculpture puis voir que d’autres suivent. On aime ou l’on n’aime pas, chacun ses goûts, mais quoi qu’il en soit ces créations ne laissent pas indifférents et donnent une nouvelle dimension à l’espace, comme une forêt enchantée ! Pourquoi doit-on venir dans votre ville ? S’il est un endroit que j’aime, que j’ai quitté à certaines périodes de ma vie mais où je suis toujours revenu, c’est Le Locle. Comment ne pas succomber devant le cadre de vie que nous avons. En 5 minutes, nous atteignons des forêts magnifiques et tant d’endroits où la nature est encore reine. C’est un privilège de vivre dans un tel environnement, c’est pour cette raison entre autres qu’il faut venir dans nos montagnes. Certes tout n’est pas parfait, nous aimerions que les façades de certains immeubles soient repeintes, que les voitures soient moins présentes au centre-ville mais cela n’enlève rien à l’attrait de nos grands espaces. De plus, il est reconnu qu’ici les gens sont gentils peut-être est-ce dû au soleil qui brille sur notre ville quand d’autres à quelques kilomètres sont dans le brouillard !

A l’heure où nous bouclons cette édition, nous apprenons le départ de Monsieur Jean-Paul Wettstein pour des raisons de santé. Madame Sarah Favre, actuellement conseillère générale, qui a déjà siégée au législatif des Brenets pendant plusieurs années, lui succèdera dès août 2021. 118

Ville du Locle

Chancellerie Communale Avenue de l’Hôtel-de-Ville 1 • Case postale 656 CH-2400 Le Locle Tél. +41 32 933 84 10 chancellerie.LeLocle@ne.ch • www.lelocle.ch


Fabrication d’aiguilles et d’index de la montre Rue de la Joux-Pélichet 3 • CH-2400 Le Locle • Tél. +41 32 931 08 24 info@gmgc.ch • www.gmgc.ch


POTENCE POSE AIGUILLES Modèle Newton

CHATELAIN

PROTOTYPES

RUE DU MIDI 22 CH-2720 TRAMELAN

INFO@CHATELAIN-PROTO.CH

+41 (0) 32 487 30 27

WWW.CHATELAIN-PROTO.CH


INDUSTRIE HORLOGÈRE

Innovations, modernisations et savoir-faire

© Télôs Watch

121


MUSÉE INTERNATIONAL D’HORLOGERIE

Au fil du temps Véritable joyau, le Musée international d’horlogerie de La Chaux-de-Fonds offre aux quelque 30 000 personnes qui le visitent annuellement une plongée dans un monde magique et surprenant grâce à sa magnifique collection d’objets servant à mesurer le temps. Positionné dans le top 3 mondial des lieux culturels liés au secteur, il pourrait vivre de ses acquis mais il n’en est rien. Au contraire, il se réinvente en permanence en proposant de nouvelles manières de le découvrir, des expositions éphémères ou encore en mettant à l’honneur les nouvelles pièces acquises régulièrement qui viennent renforcer un fonds déjà riche et unique. Balade au fil du temps !

Passerelle d’entrée. © Ville de La Chaux-de-Fonds, A. Henchoz

122


© MIH, J. Hoffman

© Ville de La Chaux-de-Fonds, A. Henchoz

Il était une fois... En 1865 était fondée, à La Chaux-de-Fonds, l’Ecole d’horlogerie. Entre autres obligations, les professeurs devaient réunir une collection dans un but didactique. Ainsi pendant plus de 30 ans, horloges, montres, mouvements, littérature relative sont collectés pour aboutir à un fonds aussi diversifié que rare. Même si l’histoire se déroule dans une ville à la renommée mondiale, la force de ce dernier est de ne justement pas se cantonner au savoir-faire local mais au contraire international. Pour que tout un chacun puisse en profiter, un premier musée ouvre ses portes le 24 mars 1902. Au fil des années, la collection s’étoffe et grandit autour d’objets tous dédiés à la mesure du temps. Conscient de détenir un patrimoine unique, un nouvel écrin, à l’architecture avant-gardiste, est inauguré en 1974. Chaque année, plus de 30 000 visiteurs, qui viennent tout autant des alentours que de l’autre bout de la planète, s’y pressent pour découvrir des pièces qu’ils ne verront nulle part ailleurs. Le musée, pas à pas Dans une atmosphère feutrée, le musée offre une mise en scène idéale pour contempler chaque création sous toutes ses facettes. Ainsi sur plus de 2000 m2, les visiteurs remontent le temps en contemplant une collection proposant un voyage du XVe siècle à nos jours qui permet de découvrir l’histoire technique, artistique, sociale, économique et culturelle de l’horlogerie suisse et internationale. A son gré, chacun déambule à son rythme ou va à l’essentiel grâce à une nouveauté installée au cœur des expositions : 36 vitrines marquées en rouge qui servent de fil conducteur à un parcours qui brosse toute la chronologie de la maîtrise du temps d’hier à aujourd’hui. Une approche pédagogique qui peut aussi être un prélude à une visite plus complète. A ceci s’ajoute l’exposition semi-permanente « A la

femtoseconde près ! » qui s’intéresse plus spécialement au travail des physiciens. De même, des expositions temporaires prennent place régulièrement comme celle qui se déroule actuellement, et ce, jusqu’au 7 novembre 2021 « Transmissions. L’immatériel photographié ». Par une soixantaine de photographies réalisées par des artistes contemporains, elle met en lumière le patrimoine immatériel et propose des approches nouvelles et sensibles des savoir-faire horlogers et de mécanique d’art. Par ailleurs, du 19 mars 2021 au 28 février 2022, les nouvelles pièces acquises durant l’année écoulée seront présentées au public. Autres atouts du musée, son Centre d’études, composé de milliers d’ouvrages et de périodiques spécialisés ainsi que de fonds d’archives ouverts à la consultation, et son Centre de restauration en horlogerie ancienne dont les ateliers sont visibles par tous dans le parcours d’exposition grâce à une grande baie vitrée. Que l’on préfère déambuler seul ou avec les visites guidées proposées par le musée, que l’on vienne pour flâner ou lors d’un des nombreux rendez-vous à thème, on repart d’ici toujours plus riche de savoirs et de découvertes.

Horloge « perpétuelle ». © G. Perret

123


Le Carillon dans le Parc des musées. © Ville de La Chaux-de-Fonds, A. Henchoz

Des ateliers adaptés pour les plus jeunes Pour qu’une visite en famille devienne un moment de jeu, le musée propose une chasse au trésor qui divertit petits et grands. Par ailleurs, à l’occasion d’un anniversaire, d’une fête – sur réservation – ou au gré du programme annuel, les enfants sont amenés à s’intéresser à ce monde magique grâce à une approche ludique. Dès 6 ans jusqu’à 14 ans, le musée propose différents ateliers à thème où ils peuvent laisser libre cours à leur imagination en construisant, par exemple, une horloge à eau ou en démontant et en remontant une pendule. En lien avec l’exposition qui court jusqu’en novembre 2021, gravure et fabrication de totems du temps sont également au programme. Sculpture cynétique réalisée par Miki Eleta, détail. © MIH, J. Hoffman

Des amisMIH à qui le musée doit tant Depuis le 31 mai 1980, l’Association des amisMIH joue un rôle majeur dans le développement de la collection du musée. En effet, ses membres, particuliers ou entreprises, qui souhaitent voir ce lieu unique être toujours au firmament, contribuent à l’enrichissement du fonds d’objets. Par leurs dons, leurs actions, leurs investissements personnels, ils lui permettent d’avoir plus de moyens, moyens nécessaires à l’acquisition de nouvelles pièces. Parmi les grands moments auxquels ils sont également associés, le prix Gaïa. Ce dernier, remis traditionnellement à l’équinoxe d’automne, récompense des hommes et des femmes dont les carrières sont dédiées à l’horlogerie. Depuis 2019, une bourse intitulée Horizon Gaïa, est destinée à soutenir la relève dans les domaines de la mesure du temps.

Cadran solaire en ivoire. © MIH

124

Grand planétaire de François Ducommun. © JiPi


Astrarium de Giovanni Dondi. © MIH

De nouveaux objets rares et une montre unique Si les objets d’exception et uniques sont nombreux au cœur du musée, chaque année, la collection s’étoffe grâce à l’acquisition de nouvelles pièces comme dernièrement, une horloge italienne de 1721 dotée d’un cadran affichant le temps sur 6 heures, pour ne citer qu’un exemple. Autre nouveauté, la montre MIH Gaïa qui a pour dessein le financement de travaux exceptionnels en faveur de la préservation du patrimoine horloger. Originale, unisexe, 200 premières pièces ont été produites avec une finition bleue. Son design rappelle l’architecture en béton armé du musée. Manufacturé intégralement à La Chaux-de-Fonds, elle étonne par son design et déjà un modèle décliné dans un autre coloris est en préparation. Regarder vers demain pour mieux conserver le patrimoine d’hier, telle pourrait être la devise de ce musée hors du temps, à visiter sans modération !

Montre-bracelet à répétition Kelek. © MIH

Montre émaillée à remontage automatique, Jaquet-Droz. © MIH

Musée international d’horlogerie

Rue des Musées 29 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 967 68 61 mih@ne.ch • www.mih.ch • www.amismih.ch

Hans Erni, La conquête du Temps. © MIH

125


APIAH

Association patronale des industries de l’Arc-horloger Créée en 2012, l’apiah ou Association patronale des industries de l’Arc-horloger représente aujourd’hui, environ 250 entreprises, occupant au total quelque 15 000 collaborateurs. Elle est issue de la fusion de deux associations antérieures : USHAPIC (Union suisse pour l’habillage de la montre et la microtechnique) et l’ANIM (Association neuchâteloise des industriels de l’horlogerie et de la microtechnique). Une fusion qui leur a permis de se regrouper pour des raisons financières et de représentativité au niveau de la Convention patronale des industries horlogère et microtechnique suisses (CP). A cela s’ajoute une agence d’alloEssentiellement basés dans l’arc jurascations familiales et AVS ainsi qu’un sien, avec un centre de gravité dans service social interentreprises qui le canton de Neuchâtel, les entrevient en aide au personnel des prises de l’apiah sont actives dans la entreprises. Les négociations avec sous-traitance horlogère et microles syndicats constituent une autre technique pour l’essentiel mais on de ses missions. Elle intervient aussi compte également des marques et lorsqu’un de ses membres se voit des entreprises de machines. En réacontraint de prendre des mesures lité, le spectre d’entreprises est très touchant l’emploi. varié et regroupe des activités qui L’apiah, à travers l’une de ses fonvont du laminage de la matière, au dations, vient en aide aux jeunes produit terminé, en passant par la galméritants qui n’ont pas toujours vanoplastie ou le travail du cadran. les moyens de bien se former, via Elle a pour but de défendre leurs des bourses notamment. Elle verse intérêts généraux et conseille ses également des subsides aux maîtres membres dans divers domaines. d’apprentissage dans nos entreL’apiah offre tout d’abord une © CPIH / Tous droits réservés prises et finançe une formation de convention collective de travail. Elle cadranographe en partenariat avec est également très active dans le domaine du droit du travail en mettant à disposition ses membres pour leurs employés. Par ailleurs, la forde ses membres un site Internet riche en informations mation professionnelle relevant avant tout de l’Etat, elle et en répondant au quotidien à leurs interrogations suit les développements des métiers dans le cadre d’une spécifiques, notamment sur des questions juridiques. commission spécialisée de la CP.

apiah

© CPIH / Tous droits réservés

126

Rue du Temple-Allemand 47 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 344 46 00 • Fax +41 32 344 46 01 apiah@arc-horloger.ch • www.apiah.ch


Le saphir – une œuvre d‘art.

Stettler Sapphire AG Bürenstrasse 24 CH-3250 Lyss Téléphone +41 32 387 40 40 Fax +41 32 387 40 50 www.stettlersapphire.ch


STETTLER SAPPHIRE

Des racines dans le passé, un regard tourné vers le futur Proactive, la société Stettler Sapphire, avec ses deux implantations à Lyss (BE) et à l’île Maurice, répond à un large panel de demandes de la petite à la grande série pour la réalisation de composants horlogers et techniques en saphir. Son savoir-faire est toujours à la pointe grâce à une veille technique et technologique permanente. Reconnue internationalement, la société réalise tout autant des pièces traditionnelles que d’autres très complexes techniquement demandant une grande expérience et une rigueur sans faille. Quels que soient les besoins de ses clients, elle s’efforce de toujours proposer les meilleures solutions et met tout en œuvre pour leur contentement.

128


140 années placées sous le signe de l’évolution et l’innovation En 1881, Fritz Stettler fonde à St. Niklaus près de Bienne, un atelier pour la fabrication de pierres de mouvements de montres en rubis naturel. 140 ans plus tard, l’atelier est devenu une entreprise à la renommée internationale qui n’a jamais cessé d’innover pour s’adapter aux besoins et attentes du marché. Aujourd’hui, avec sa maison-mère en Suisse, à Lyss, et une succursale à l’île Maurice, Stettler Sapphire, et son équipe de plus de 300 collaborateurs, travaillent principalement le saphir de synthèse pour l’horlogerie tout en mettant son savoir-faire au service d’autres industries comme le médical. Depuis des années, la société s’est également diversifiée dans la fabrication d’adhésifs et de vernis protecteurs sans solvant. Ces produits ont été développés à la base pour ses propres besoins. Proposer une solution performante et respectueuse de l’environnement correspond parfaitement à la politique d’entreprise.

Pour compléter son offre, Stettler Sapphire développe et usine également d’autres matériaux durs hautes performances. Depuis 2016, elle a rejoint le Groupe IMI, groupe industriel, familial et indépendant avec lequel elle partage les mêmes valeurs et une vision commune. Ces dernières se traduisent par une démarche qualité omniprésente (certification ISO) et l’intégration de technologies au service du produit. Autre atout du Groupe : la synergie en permettant à ses entreprises, toutes spécialisées dans les composants horlogers et les applications de pointe, de conjuguer leurs savoir-faire. Ainsi avec Cheval Frères, connues pour ses couronnes de remontoirs et ses poussoirs de montres, et HARDEX son département céramique, Stettler Sapphire partage son expertise sectorielle dans les matériaux durs. Une dynamique qui renforce, chaque jour un peu plus, la position de leader de composants en saphir de synthèse de l’entreprise bernoise qui propose également un large panel de prestations de service.

129


2 implantations pour fournir des prestations sur-mesure Avoir deux lieux de fabrication possibles permet à Stettler Sapphire de répondre précisément aux besoins de ses clients. En effet, en toute transparence, en fonction de la demande, les pièces sont façonnées en Suisse ou à l’île Maurice. Les deux entités sont pourvues d’un parc machines complet qui permet de produire des séries de tout type. En optant pour un usinage à Lyss, les clients bénéficient de la mention « swiss level of perfection » et des caractéristiques qui y sont liées. Quel que soit le choix, chacun a la certitude d’avoir des pièces parfaites et répondant en tout point à ses attentes.

130

La complexité n’est pas un frein, au contraire Une des particularités de Stettler Sapphire est son appétence pour le développement. Jamais, elle n’est inactive dans le secteur, au contraire. En permanence, elle est à l’affût, cherche, teste les nouveaux matériaux tout en continuant à développer son produit phare : le saphir synthétique. Pour lui, elle a investi de manière importante dans un parc machines sophistiqué (5 axes et +, contrôle optique...) pour ne plus se connaître de limite aux créations. A noter, elle est dotée d’un atelier dédié aux pièces complexes qui sont de plus en plus demandées et sollicitées par le monde horloger. De plus, Stettler Sapphire va se doter courant 2021 d’un atelier prototype qui permettra de répondre plus rapidement aux nouvelles demandes.


Le saphir, dans tous ses états ! Le saphir convient, grâce à ses propriétés physiques exceptionnelles, pour d’innombrables applications. Il est également connu pour être inrayable et être après le diamant, le matériau le plus dur et le plus résistant. De ce fait, il est sollicité par l’industrie horlogère et par des industries techniques pour les domaines à haute performance. Ainsi, ses propriétés optiques le rendent incontournable à la technologie du laser notamment. Le verre en saphir, résistant aux rayures, est également employé pour des caméras tandis que l’industrie chimique l’apprécie pour les pièces qui sont soumises à des environnements agressifs. Il est également demandé par la microélectronique et par le médical où il joue un rôle important dans différentes applications. Pour ces

différents domaines, Stettler Sapphire réalise des produits adaptés et développe de concert avec ses clients toutes les demandes spéciales qu’ils pourraient avoir. L’industrie horlogère, précurseur dans l’usage du saphir Depuis longtemps, l’horlogerie suisse utilise le saphir synthétique pour ses montres. En effet, ses nombreuses qualités et sa beauté naturelle permettent de jouer avec les formes. Chez Stettler Sapphire, du design classique aux verres complexes, tout est envisageable. La créativité n’a pas de limite. Si l’entreprise sait relever tous les challenges, elle produit également les pièces classiques avec toujours le même souci de perfection. Ainsi, à la carte, les clients se voient proposer des glaces plates, bombées, creusées ou encore toriques de même que des cyclopes, des loupes meulées et des revidées.

Stettler Sapphire

Le saphir – une œuvre d‘art.

Bürenstrasse 24 • CH-3250 Lyss Tél. +41 32 387 40 40 www.stettlersaphire.ch

131


ALTMANN CASTING AG

Le leader suisse en matière de fonte de précision de métaux précieux Depuis 1987, année où Andréas Altmann s’installe en tant que fondeur, son entreprise n’a eu de cesse de croître tout en gardant l’esprit familial qui la caractérise. Aujourd’hui, la succession est en route avec ses enfants, Justine et Adrian, qui vont faire perdurer des savoir-faire uniques et une qualité d’exécution exceptionnelle que les grandes maisons de joaillerie et d’horlogerie sollicitent régulièrement.

132


Quand des problèmes mènent à un destin prometteur Alors qu’il travaille comme bijoutier, Andréas Altmann constate régulièrement que les pièces qui lui sont confiées sont de mauvaise facture. Il n’en faut pas plus pour qu’il décide de se mettre à son compte comme fondeur afin de produire des éléments de haute qualité. Il démarre avec son épouse qui l’assiste au niveau administratif. Fort de son réseau, rapidement il trouve des clients qui pour un grand nombre font toujours appel à ses services aujourd’hui ! Au fil du temps, son exigence, son professionnalisme mais aussi sa facilité de contact lui valent d’avancer, de grandir et de s’entourer d’une équipe qui elle aussi lui est toujours fidèle. En 2007, son fils Adrian, formé à la bijouterie, le rejoint. Puis quelques temps plus tard, c’est au tour de sa fille Justine d’intégrer la société. Le duo est complémentaire, tandis qu’il s’occupe de la gestion de l’entreprise au niveau de la production, elle est en charge des finances. Naturellement, sans rien précipiter, ils vont prochainement reprendre la société familiale avec la volonté de continuer sur le chemin tracé par leur père et ses collaborateurs qui, ensemble, ont fait d’Altmann Casting, le leader suisse en matière de fonte de précision de métaux précieux.

L’analyse, le développement, le prototypage L’attention portée à chaque travail est la même. Le point commun qui réunit la clientèle d’Altmann Casting est l’assurance d’avoir des pièces d’une qualité exceptionnelle. Pour ce faire, que la demande soit définie ou qu’elle nécessite une étude de faisabilité ou des séries d’essai, la société dispose des connaissances nécessaires. Ici, tout est mis en œuvre pour repousser les limites du possible grâce, entre autres, à un laboratoire de développement et d’un team qui mène des expériences et teste en permanence de nouveaux produits. Une soif d’innovation qui permet de continuer à avancer et à être toujours plus performant. Par ailleurs, le département de prototypage rapide en 3D, qui dispose de 15 machines, un scan 3D de dernière génération et travaille avec plusieurs techniques différentes, peut, quels que soient les typicités de la demande, de la saisie et du traitement des données à la fonte, mener à bien chaque projet.

Des savoir-faire multiples et uniques Altmann Casting compte 25 collaborateurs dont certains présents depuis plus de 20 ans. Certains sont bijoutiers, designers 3D tandis que d’autres travaillent à la production. Pour cette dernière, la particularité est de ne pas s’étudier à l’école, aucun CFC ou autre formation n’étant proposés. Tout se joue sur le terrain, devant les machines où d’autres avant eux leur ont appris les bons gestes. C’est donc naturellement, à leur tour, qu’ils forment les nouveaux arrivants. Cette typicité rend uniques les pièces et autres éléments que la société produit à l’unité, en petite, moyenne ou grande série, et à des niveaux de complexité allant du plus simple au plus complexe. 133


Le cœur de métier Pour les travaux de fonte, Altmann Casting s’engage à délivrer des pièces d’une qualité irréprochable dans des délais très courts. En effet, en coulant 4 fois par semaine, les équipes sont à même d’exécuter toutes les petites et moyennes séries sous 1 à 5 jours maximum. Pour les grandes et celles avec finition, la livraison peut demander plusieurs semaines. Le travail se fait à partir d’un modèle métal ou autre ou de données 3D, un moule en caoutchouc ou en silicone, sur demande, est fabriqué. Codé, il permet aux équipes de contrôler et de mémoriser les temps de pression, de vide et d’injection exacts. Par la suite, à partir des moules, des pièces en cires sont produites. Un moule négatif en plâtre est réalisé à partir des cires sorties du moule, imprimées en 3D ou tout simplement créées à la main par les clients. C’est lui qui va permettre de procéder à la fonte de précision, de manière statique ou en ayant recours à la centrifugation selon les propriétés du métal concerné. Chaque moule est archivé ce qui offre aux clients la possibilité de le sélectionner selon ses besoins, à tous moments, via son identifiant internet, et de lancer une nouvelle commande. (VOIR TECHNIQUE)

TECHNIQUE  ous partons soit d’une cire livrée par le client N qui peut directement être mise en plâtre, ou d’un prototype en métal ou autre qui doit d’abord passer par un moulage en caoutchouc ou silicone avant d’être mis en plâtre. Les fichiers 3D eux sont imprimés en cire et peuvent être utilisés pour la fonte directe ou également pour la reproduction par moule avant d’être mis en plâtre. Que la fonte soit réalisée à partir d’un modèle physique ou à partir de données 3D, nous garantissons à tous nos clients une qualité irréprochable et des délais imbattables.

134


L’importance de la finition Quand vient le temps des finitions, chacun des intervenants est orfèvre et travaille à la main ou à la machine. Altmann Casting se connaît peu voire pas de limite du polissage à la gravure en passant par le rhodiage, le montage, le sertissage ou encore le Colorit. Tout lui est possible. Pour certaines de ces opérations, la société fait appel à des partenaires externes et gère l’intégralité des étapes. Avant la livraison, chaque pièce est soumise à un contrôle qualité très strict pour, au final, fournir aux clients des réalisations qui répondent aux plus hautes exigences.

Altmann Casting AG

Hauptstrasse 45 • CH-2563 Ipsach Tél. +41 32 331 33 55 info@altmann-casting.ch • www.altmann-casting.ch

135


STILA SA

Des gardiens du temps Depuis 1933, année de sa création à La Chaux-de-Fonds, la maison Stila est spécialisée dans la fabrique de boîtes de montres haut de gamme. Reconnue pour son savoir-faire ancestral, sa réactivité, son adaptabilité et son professionnalisme, cette entreprise s’est développée au fil du temps, tout en conservant ses valeurs familiales, pour être aujourd’hui une référence dans ce milieu. Portrait d’une société dynamique qui a su concilier technologie et savoir-faire artisanal avec un niveau d’exigence élevé.

136


Stila à travers le temps Installée à La Chaux-de-Fonds, connue comme le berceau du domaine horloger, Stila est une entreprise familiale reprise dans les années 1980 par Frédy Vallon puis par son fils Pierre-Alain. Aujourd’hui, Julien Vallon, à la tête de la direction générale depuis 2014, après avoir travaillé au sein de la société pendant près de 20 ans, représente la troisième génération. Au fil des années, Stila a su se développer pour se spécialiser très vite sur les petites séries et les petits volumes en axant sa stratégie sur son savoir-faire ancestral allié à son amour du travail exécuté dans les règles de l’art. Le nom « Stila » est né de la volonté de ses fondateurs de réunir Style et Art dans leur identité sociale.

Julien Vallon

Les différentes activités chez STILA • Bureau technique, Prototypage • Usinage, Diamantage, Tournage, Fraisage, Perçage, Posages • Polissage, Sablage, Satinage, Perlage • Assemblage, Montage • Visitage, Contrôles qualité (étanchéité, surfaces) • Achevage, Gravage, Soudage • Fonderie • Technicité et savoir-faire

Chez Stila tout tourne autour du temps Véritable experte dans son domaine, la Maison est capable de réaliser les pièces les plus compliquées et travaille notamment avec de très grands noms de la haute horlogerie pour certains fidèles depuis des années, pour d’autres qui viennent à elle conscientes de sa renommée. Son équipe d’artisans et de techniciens, composée de 35 collaborateurs, accorde ses compétences avec précision et souci du détail dans une parfaite harmonie. Technique d’achevage, usinage, perçage, soudage ou encore polissage sont autant d’opérations maîtrisées et consolidées au fil du temps par Stila. Entreprise à taille humaine, la voix de chacun est entendue quand il s’agit de donner un avis ou de proposer des idées, toujours dans le même souci d’atteindre un niveau de qualité exceptionnelle. Conscient de l’importance de former la nouvelle génération, Julien Vallon déclare : « Notre métier se forge avec l’expérience, nos collaborateurs sont avec nous depuis de nombreuses années et arrivent à l’âge de la retraite. J’ai donc dédoublé les postes depuis ma reprise de la direction générale avec l’ambition de transmettre et de perpétuer ce savoir-faire particulier à nos jeunes employés. » 137


La signature Stila « Avec vous, nous mettons le temps à l’abri du temps ! » Toutes les pièces fabriquées par Stila ont généralement la spécificité d’avoir des cornes qui sont soudées à la carrure et ne se composent pas d’un bloc unique. Un caractère exclusif qui nécessite une grande maîtrise dans la technique d’achevage. Ici, pas de production à la chaîne, chaque pièce ou série est réalisée sur-mesure selon des dimensions de l’ordre du micron. Certaines réalisations nécessitent d’être retouchées à la main avec des gestes précis et un savoirfaire professionnel qui ne cessent de se bonifier avec le temps. Le style, l’art, la tradition, la classe, la créativité sont autant de valeurs fondamentales partagées par tous les acteurs de l’entreprise, passionnés et amoureux du travail bien fait qui font de Stila, une référence dans son domaine. Le Style et la Créativité « La créativité, c’est l’énergie qui nous exhorte à aller toujours plus loin dans l’élaboration et la fabrication de boîtes de montres inimitables » Stila, c’est aussi l’histoire d’une passion partagée où la créativité prend tout son sens. Régularité du temps, lignes épurées, précisons des formes, respect des matières... sont les clés de l’élaboration et fabrication de boîtes de montres inimitables. Cette société novatrice apporte un soin particulier aux matières qu’elle utilise : or, platine, palladium ou encore acier, chacune d’entre elles est traitée avec le respect qui lui revient. Ainsi, chaque courbe et forme (rondes, carrés rectangulaires, tonneaux...) prônent l’élégance, la discrétion et la maîtrise d’un art séculaire.

138


Aujourd’hui et demain Alors que la pandémie affecte certains pans de l’économie mondiale, la haute horlogerie résiste. Ainsi, Stila doit plus que jamais être réactive, voire très réactive, devant la demande, tout en gardant la qualité qui a fait sa notoriété. Face à l’avenir, son objectif principal est de renforcer toutes ses valeurs fondamentales pour les générations qui suivent. La transmission de plusieurs dizaines d’années de tradition et de compétences est l’un de ses défis. Novatrice, fière de ses origines et de son savoir-faire, cette société qui sait répondre aux attentes toujours plus exigeantes des grandes Maisons horlogères envisage l’avenir avec pour ambition de se perfectionner encore davantage tout en conversant son identité avec discrétion et humilité.

Stila SA

Rue Alexis-Marie Piaget 40 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 968 61 22 info@stila.swiss • www.stila.swiss

139


Le vintage a le vent en poupe Si la montre est aujourd’hui un objet à part entière de l’élégance au féminin comme au masculin, ils sont nombreux à aimer les modèles anciens, dits vintage, qui sortent des standards de la mode mais ont tout autant de charme au poignet. Pour combler les envies de ces aficionados de l’horlogerie sous toutes ses facettes, Juval Horlogerie, à La Chaux-de-Fonds, est une adresse unique en Suisse sur ce segment. Connue et reconnue, et ce, du monde entier, elle propose un large panel de modèles dans sa boutique et également sur internet. Plongée dans le temps.

140


Julien Vallon

Passion quand tu nous tiens ! Issu du sérail, Julien Vallon, alors adolescent, a la passion des mouvements dans son ADN. Son temps libre, il le passe à réparer des montres, à les retoucher, jusqu’à avoir l’idée de créer une société autour de ce hobby. Ainsi, en 2013, il fonde Juval Horlogerie, une boutique qui propose un choix de garde-temps hors du commun et qu’il l’installe à proximité du Musée international d’horlogerie à La Chaux-de-Fonds. Aujourd’hui, c’est une équipe de férus, composée de professionnels du milieu, qui conseille et guide les amateurs avec professionnalisme et amour des beaux objets. Clientèle locale, Suisse, ou encore internationale, Juval a su développer ses activités avec dynamisme et rigueur tout en s’imposant comme un acteur incontournable du trading de montres anciennes. Mais tout ne s’arrête pas au berceau de l’horlogerie. En effet qui souhaite se faire plaisir depuis son canapé à Los Angeles ou son bureau à Vienne peut avoir accès aux collections via internet et passer commande.

Confiance et transparence Juval Horlogerie articule son activité autour de quatre axes principaux : l’achat, la vente, l’expertise et la révision. Julien Vallon parcourt les différentes bourses horlogères, les sites internet dédiés, utilise son propre réseau et exploite toutes les sources de vente au niveau mondial pour trouver les objets les plus intéressants ou les plus recherchés par ses clients. Juval est aussi présent pour aider dans l’expertise de tous biens avec transparence et confiance. La société met un point d’honneur à se tenir informé des différentes côtes et variations des prix des montres pour offrir le tarif le plus juste. Dans un univers où le fléau principal s’appelle contrefaçons, chacun a l’assurance de pouvoir acheter ici en toute tranquillité, une des clés de son succès. De quoi répondre à toutes les envies Dans un cadre insolite, en poussant les portes de la boutique, chacun a l’impression d’entrer dans un petit musée authentique qui regorge de trésors horlogers. Un large choix de montres, pendules et objets divers est proposé à des tarifs très diversifiés. Comme l’explique Julien Vallon : « L’attrait pour une montre des années 50 à 100 ou 200 CHF peut être identique à celui d’une pièce beaucoup plus chère. Il s’agit d’un coup de cœur ! ». Un rendez-vous incontournable pour tous les passionnés du vintage et de l’horlogerie ancienne. Conscient que tous les férus ne peuvent pas faire le voyage, Julien Vallon confie la vente sur internet de nombre de ses modèles au site, chrono24.fr. Si le succès était au rendezvous grâce la boutique, il connaît grâce à lui, depuis quel­ ques années déjà, un essor fulgurant. Chaque semaine, 7 à 8 pièces partent à l’international et renforcent ainsi l’envie du fondateur d’aller toujours plus loin dans sa quête d’objets chargés d’histoire. 141


142


Redonner une nouvelle vie En parallèle des ventes, Juval Horlogerie fournit un service complet de révision et de réparation. Capable de répondre à toutes les demandes, du remplacement d’une simple pile à la révision d’une montre à répétition minute ou à tourbillons, rien n’est impossible. Elle s’appuie sur le soutien d’un horloger très expérimenté, de prestataires externes et d’un équipement moderne pour offrir un service de qualité irréprochable. La société est également reconnue par la célèbre marque Omega, comme centre de service. Des perspectives de développement Dans les années à venir, Juval va chercher à développer son pôle réparation pour qu’il soit reconnu à plus large échelle. En effet, à ce jour très peu d’horlogers sont capables de réparer et restaurer certaines pièces très compliquées ou très anciennes. La société a le savoir-faire et les compétences nécessaires à ce type de prestations et peut compter sur des partenaires de confiance, tels que Stila, qui lui permet de restaurer les boîtiers de montres. JUVAL

VOUS ENVISAGEZ DE VENDRE VOTRE MONTRE OU DIVERS OBJETS HORLOGERS ? NOTRE ÉQUIPE SE TIENT À VOTRE DISPOSITION POUR RÉALISER UNE ESTIMATION IMMÉDIATE ET GRATUITE !

Rue des Musées 26 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 534 27 63 Ouvert du mardi au vendredi info@juval.ch • www.juval.ch

143


CONCEPT CNC DESIGN SA

Pourquoi regarder ailleurs quand les compétences sont à La Chaux-de-Fonds ? Depuis 2018, année de sa création, Concept CNC Design SA est spécialiste des habillages de cadran, des ébauches à la terminaison. En pouvant répondre aux demandes les plus exigeantes comme aux plus simples, la société s’est fait un nom et fournit nombre de grandes maisons horlogères. Pour les compétences et le savoir-faire de son entreprise, le fondateur, Salvatore Ragusa, prône le Swiss Made face à une concurrence étrangère trop souvent présente.

Polissage artisanal.

144


Poli miroir.

Un peu d’histoire Fort de plus de 20 ans d’expérience dans l’habillage de cadrans, Salvatore Ragusa crée sa propre société, Concept CNC Design SA, en 2013. Passionné par son travail, qu’il considère comme « le visage de la montre », il démarre seul et grandit rapidement, son savoir-faire étant connu et reconnu dans le monde horloger. Cette expansion lui vaut de racheter une société spécialisée dans les appliques, de faire grandir la sienne, d’optimiser en permanence son parc machines et de s’entourer d’une équipe performante, aguerrie et professionnelle. « Des collaborateurs pointus » comme il le fait remarquer.

Sept facettes plus loge.

Planification et logistique pour des délais ultra rapide. Ebauche sur CNC.

Le Swiss Made comme philosophie Salvatore Ragusa a comme principale philosophie, le Swiss Made. Il met un point d’honneur à souligner l’importance de faire appel à des maisons comme la sienne, pour le savoir-faire, la qualité irréprochable et l’esthétique parfaite. A ce professionnalisme sans faille s’ajoutent la proximité et le partage avec les clients, des notions essentielles pour répondre à leurs exigences. En voyant trop souvent des sociétés se tourner vers l’Asie, il met tout en œuvre pour que les maisons horlogères, pour le haut et le moyen de gamme, fassent appel à ses services, car pour lui « une entreprise comme la mienne sait répondre et être à la hauteur de toutes les demandes. Les montres sont très souvent assimilées à la Suisse, il est dommage que toutes les pièces qui les composent ne soient pas 100% helvètes ». Les forces et les atouts Faire appel à Concept CNC Design SA est gage de qualité puisque l’équipe n’est composée que de fins connaisseurs du secteur de l’habillage de montres. Par l’expérience acquise avec le temps, ils savent tout aussi bien trouver des alternatives pour offrir la meilleure solution que relever des challenges devant des pièces complexes ou encore assurer en temps et heure, les délais. De plus, la société offre une qualité maximale à des tarifs attractifs, un atout supplémentaire. Par ailleurs pour toujours être à la pointe, elle n’a de cesse de développer des innovations techniques afin de garder et pérenniser sa renommée. 145


Facette striée et loge pour SLN.

Facettage, polissage plat et loge pour SLN.

R&D au service des clients les plus exigeants. Usinage sur cadran double nacre.

146

Visitage du pièce à pièce.


Tour d’heures complets.

Pièce rapportée ou secteur.

Ravidage par CNC.

Facettes en toit avec loge centrale.

Un savoir-faire éprouvé Pour fabriquer les composants, Concept CNC Design SA a recours à différentes techniques. Ainsi, elle crée des index fuseau, fuseau à facettes, index à gouge, index triangles et index flèches facettés en toit. Que le client souhaite des chiffres romains ou bien encore une forme rectangulaire, rien ne lui est impossible. Pour tout ce qui concerne l’habillage, et ce dans tous les matériaux, de l’or au laiton, ou les pièces rapportées que l’on peut lui soumettre, les collaborateurs ont les compétences pour effectuer le travail. Par ailleurs, grâce à un usinage de dernière génération qui ne se connaît pas de limites, la société fabrique des appliques et ébauches par fraisage, décolletage, diamantage ou encore anglage. Concernant la terminaison et la finition des appliques et index, les propositions sont très variées et se résument en quelques sortes au souhait du client. Pour citer quelques exemples, polissage, satinage, sertissage, perlage, guillochage, galvanoplastie, métallisation ou bien encore PVD, sont à la carte, de plus la pose de vernis ou SLN peut être assurée. Un matériel performant Pour réaliser les pièces qui lui sont demandées, Concept CNC Design SA est doté d’un matériel hautement performant. Ainsi, elle est équipée de 3 CNC 5 axes pour l’usinage de petites, moyennes et grandes séries, ainsi que de 2 décolleteuses. Le personnel a également à sa disposition une chaîne de galvanoplastie et lavage pour effectuer tous les traitements de surface courant dans l’horlogerie.

Concept CNC Design SA

Rue Cernil-Antoine 10 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 924 41 14 info@conceptcncdesign.ch • www.conceptcncdesign.ch

147


CORNU & CIE SA

Diversifier et innover pour répondre aux attentes Avec l’arrivée d’un nouveau directeur en 2017, Andrea Ruggeri, la maison Cornu & Cie, installée à La Chaux-de-Fonds depuis 1877, a connu un nouveau dynamisme. Spécialisée dans la fabrication de bracelets métalliques, de boucles déployantes, de fermoirs, de boucles ardillons et de boîtes, elle ne cesse d’innover et de déposer de nouveaux brevets. Afin de se maintenir à la pointe et répondre aux besoins de ses clients, elle élargit son offre, développe, crée des partenariats et s’associe à d’autres compétences.

148


Savoir anticiper les attentes depuis les premières heures En 1877, Louis Cornu, alors âgé de 21 ans, déjà fort d’un savoirfaire important en matière de pendants et anneaux pour mon­ tre de poche, crée son entreprise au cœur de la métropole horlogère de La Chaux-de-Fonds. Alors que le XXe siècle approche, les premières montres qui se portent au poignet apparaissent. Visionnaires, Louis Cornu et ses fils qui l’ont rejoint, comprennent très vite que l’avenir est dans le bracelet. Parallèlement, ils étendent leurs compétences en lançant en 1914 des anses, puis des cornes pour boîtes de montre. Références dans le monde du bracelet-montre, ils perpétueront leur savoir-faire et les innovations durant des décennies. En 1973, Philippe Cornu, petit-fils du fondateur, invente un nouveau concept, le bracelet acier. Aujourd’hui, Cornu & Cie n’a pas dérogé à ses fondamentaux recherchant toujours l’innovation et l’excellence. Dirigée depuis 2017 par Andrea Ruggeri, fortement impliqué dans le domaine horloger durant toute sa carrière, la société a pour ambition de continuer à fabriquer le meilleur autour de son cœur de métier et à développer des nouveautés pour diversifier et étoffer son offre.

Forte d’une équipe de 75 professionnels chevronnés et impliqués, la société gère la coordination et la fabrication de ses commandes en privilégiant les réalisations issues de sa propre manufacture ou/et en s’appuyant sur un réseau local et international de partenaires fiables et de qualité. Un service complet et irréprochable pourrait-on ainsi résumer. Ces compétences sont assises sur des fondamentaux axés autour de valeurs telles que la loyauté, l’excellence et l’inventivité. Ainsi depuis de nombreuses décennies, Cornu & Cie est reconnue par le monde de l’horlogerie comme une, sinon la référence en matière de fabrication de bracelets, boucles et fermoirs.

Des fondamentaux ancrés Plus qu’un fournisseur, Cornu & Cie est un partenaire. Des liens de confiance se sont tissés avec le temps, grâce à l’accompagnement de ses fidèles clients, de la naissance d’une idée ou d’un projet jusqu’à sa réalisation. 149


Des atouts de taille Si la majeure partie de l’activité de Cornu & Cie repose sur la fabrication de produits spécialement développés dans le respect des exigences du client, elle sait aussi proposer ses propres solutions innovantes et modulables. Dans cet ordre d’idée, en 2018, elle a créé et breveté, en partenariat avec une maison italienne spécialisée dans le cuir, le bracelet « Tatou » originale alliance de l’acier et du cuir qui, en plus de l’astucieux mariage des qualités propres à chacun de ces matériaux, présente la fonctionnalité de l’interchangeabilité du cuir et offre ainsi la possibilité de faire varier l’esthétique de son tour de poignet au gré de ses envies. Tantôt la montre est parée d’un bracelet en peau orange, tantôt bleue, pour ne donner que quelques exemples puisque tout est possible ! Fortement attachée à l’innovation, la société est certifiée selon la norme ISO 9001. Si cette certification assoit d’autant plus sa crédibilité, elle offre les conditions favorables à la préservation durable du savoir-faire de l’entreprise. A ceci s’ajoute la certification selon la norme COP (Code of Practice) du RJC (Responsible Jewellery Concil) qui atteste de l’engagement de Cornu & Cie à s’inscrire dans une perspective de développement durable et de respect des personnes et de l’environnement. Elargir l’offre devant la demande Le cœur de métier de Cornu & Cie tourne essentiellement autour de 4 lignes de produits : les boucles ardillons, les boucles déployantes, les bracelets et les boîtes. 150


La manufacture de La Chaux-de-Fonds sait aussi bien répondre à des demandes pour de petites ou grandes séries que proposer des solutions développées par ses propres soins et ensuite personnalisées pour le client. Dans tous les cas de figure, elle répond également aux attentes et contraintes liées au prix et au(x) lieu(x) de production. En Suisse, et/ou à l’étranger, elle atteste de l’origine de chaque

ouvrage tout en assurant la qualité exigée. Afin de répondre à la demande, elle a étoffé son offre en proposant des prestations de service. Ainsi, par exemple, si un client souhaite des boucles de ceinture pour lancer une collection mode, elle va s’adapter. A ceci s’ajoute le développement de partenariats avec des sociétés spécialisées dans des domaines variés pour réaliser des produits uniques et innovants. La complémentarité des savoir-faire est alors un atout considérable. Et demain ? On l’aura compris Cornu & Cie n’a de cesse d’innover. Son but ? Essentiellement fournir une prestation complète pour tout ce qui touche le tour du poignet. Pour ce faire, début 2020, elle a intégré à La Chaux-de-Fonds la totalité des activités de Bouille & Cie, manufacture historique fondée en 1945, spécialisée dans les boîtes de montre haut de gamme. Grâce à cela, elle a déjà pu répondre à des demandes complètes d’habillement horloger pour lesquelles elle a développé et réalisé des ensembles cohérents composés de la boucle, de la boîte et du bracelet. Cornu & Cie n’entend pas en rester là. Elargir sa palette de prestations, créer de nouveaux partenariats, proposer des produits d’exception sont autant d’ambitions qu’elle entend réaliser pour répondre encore plus efficacement aux attentes de ses clients.

Cornu & Cie SA

Rue Stavay-Mollondin 17 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 967 967 0 info@cornu-cie.ch • www.cornu-cie.swiss

151


YVAN CLERC

La force d’un réseau pour accompagner tous les types de projet Fort d’une expérience de plusieurs années dans le monde horloger, Yvan Clerc décide de créer sa propre structure voilà plus de 10 ans. Son but ? Conseiller, aider, assister celles et ceux qui recherchent des pièces pour des montres ou plus encore, créer leur propre marque. Grâce à un réseau en local et à l’international et un associé installé en Asie, quel que soit le cahier des charges de son client, il trouve les meilleures solutions, celles les plus à même de voir le projet devenir une réussite.

152


Etre à l’écoute Si Yvan Clerc intervient principalement pour l’horlogerie, au bénéfice d’un réseau formé de partenaires fiables, il est à même de guider des clients qui agissent ou veulent s’installer dans d’autres domaines, comme les cosmétiques, pour ne citer qu’un exemple. Pour chacun des projets soumis, après une première discussion, il examine la demande et regarde la meilleure façon de la faire aboutir. Si les choses sont viables, il sait conseiller alors au plus près son client, de par son expérience. Tout ceci se joue autour de la confiance entre les deux parties dans le seul but de voir le projet être une réussite. Si la demande devait être impossible à assurer, rapidement le mandant en est informé ce qui évite les pertes de temps et d’énergie.

Mener à bien un projet En faisant confiance à Yvan Clerc, ses clients savent qu’il les accompagnera tout au long du process et leur fera bénéficier des forces de son réseau et de ses interlocuteurs. De plus, il assurera la partie opérationnelle leur libérant ainsi du temps pour d’autres tâches. Au fur et à mesure de l’avancée de la demande, chacun est informé par des briefs réguliers. De plus, si le souhait de rencontrer les parties prenantes était formulé, Yvan Clerc peut tout à fait organiser un rendez-vous, la transparence étant une de ses forces.

Pourquoi ne pas créer sa propre ligne de montres ? Yvan Clerc va plus loin que le conseil, il offre également l’opportunité à ceux qui le souhaite de créer une gamme de montres et s’il le faut la marque qui va avec. Pour ce faire, il travaille à la carte. En effet, il peut gérer le projet dans sa globalité, du design à la pièce finie, ou intervenir en partie selon le cahier des charges. Là encore, pour atteindre l’objectif, un travail de concert avec le client et un partage d’informations sont primordiaux. Quel que soit l’objectif à atteindre, il peut l’organiser autour d’un produit Swiss Made ou selon la rentabilité et la maîtrise des coûts apporter d’autres alternatives. Concernant le label Swiss Made, soumis à des critères stricts, Yvan Clerc intervient également pour l’obtention de la certification. 153


Sourcing, ici et ailleurs Pour des produits manufacturés ou émanant de ressources naturelles, il est parfois nécessaire d’importer. Pour cela, Yvan Clerc s’engage à trouver les meilleurs fournisseurs et garantit le bon déroulement du projet tout comme la qualité souhaitée et ce, au prix juste. Ainsi, pour donner un exemple, il met la force de son réseau à disposition de clients internationaux qui font appel à lui pour de la nacre cultivée en Thaïlande. Un produit de qualité à un tarif correspondant à leur attente. Réaliser un prototype Avant de lancer la production d’un produit, il faut le valider. S’il se traduit uniquement par des plans et des

154


photos, souvent l’exercice est difficile. Pour cette raison, Yvan Clerc propose de faire réaliser un prototype, qu’il sera capable d’évaluer sur le plan technique de par ses expériences professionnelles multiples. Avoir la pièce finie entre les mains lui apparaît comme primordial pour prendre la décision d’aller plus loin. Ainsi, avoir la certitude que c’est bel et bien le produit attendu, donne confiance et permet alors d’avancer dans la fabrication. Quelques exemples de réalisations : Pour un client basé en Israël, Yvan Clerc a géré le projet global en private label. Il a ainsi, à partir d’ébauches de design, réalisé l’étude technique, les plans 3D, et la mise en place de la production en prenant en compte les exigences qualité et prix à respecter. Il a également géré l’approvisionnement des diamants, écrins et displays de vente. Pour un client suisse, il a produit des montres Swiss Made. Ici, pour ne citer que quelques étapes, il a réalisé le sourcing des composants puis il a organisé et suivi la production. Pour finir, il a mis en place le SAV de la marque.

Yvan Clerc

Rue du Locle 28 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 79 907 60 66 contact@yvanclerc.com • www.yvanclerc.com

155


INTERVIEW

JEAN-DANIEL PASCHE

PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION DE L’INDUSTRIE HORLOGÈRE SUISSE FH

Toujours rester vigilant Tandis qu’une pandémie a mis le monde en arrêt, l’industrie horlogère suisse a été confrontée à un brusque ralentissement de ses activités alors que le secteur se portait au mieux. Devant cette crise conjoncturelle, sa fédération (FH) n’a pas baissé la garde mais au contraire à continuer à mener, voire renforcer, ses missions pour assister ses membres. Pour parler de la situation d’aujourd’hui et de celle de demain, rencontre avec Jean-Daniel Pasche, président de la FH.

156


Qui est membre de la Fédération de l’Industrie Horlogère Suisse ? L’horlogerie suisse est un emblème qui tient lieu de référence à l’International. Pour soutenir sa place de leader mondial de premier exportateur en valeur, la Fédération de l’Industrie Horlogère Suisse (FH) œuvre au quotidien pour aider ses membres à continuer dans cette dynamique. Une moyenne de 460 marques et sous-traitants est ainsi affiliée à la FH. Si un turn-over existe entre les arrivants et les partants, le chiffre reste stable. Pour être admis dans la Fédération, il faut répondre à différentes obligations comme, par exemple, être installé en Suisse ou y avoir une succursale, travailler selon la législation en vigueur pour le Swiss made et s’engager à ne pas copier d’autres marques ou entreprises. Quelle est la situation de l’industrie horlogère en cette fin 2020 ? Alors que 2020 s’annonçait dans la lignée des années précédentes en termes d’exportations et de ventes, tout a été stoppé au fur et à mesure que les pays étaient touchés par la pandémie et la crise qui l’accompagnait. Evidemment, l’industrie horlogère a été fortement impactée, surtout durant les confinements, puisque les boutiques étaient fermées, les entreprises à l’arrêt et que plus rien ne bougeait côté tourisme, travel retail, duty free... A l’heure où je vous parle, nous estimons la baisse des exportations à environ 25% avec un impact plus important sur les entrées de gamme. Si les choses ont repris depuis cet été, nous ne pourrons jamais compenser le manque et nous pouvons déjà considérer cette année comme négative. Certes les choses ne sont pas des plus simples, mais n’oublions pas que nous ne sommes pas face à une crise horlogère mais à une crise conjoncturelle, nous espérons donc que le jour où

les choses redeviendront normales, l’activité reprendra pleinement et balayera cette incertitude du lendemain qui nous bloque aujourd’hui dans toute projection, un autre point négatif. Des enseignements ont-ils été tirés par rapport à la pandémie ? Une des réflexions principales qu’a engendrée cette crise est l’évolution du e-commerce. En effet, s’il n’a pas permis d’équilibrer ce qui ne se vendait plus en boutique, il a tout de même contribué à la continuité du business, et ce, même sur le segment du haut de gamme. Nous savons qu’il ne pourra jamais se substituer au commerce traditionnel, l’achat d’une montre est entouré d’un côté émotionnel engendré par le fait de la toucher, de l’essayer, de la voir à son poignet mais pour autant il est impératif aujourd’hui de repenser le futur en combinant les deux axes de vente. 157


Comment s’est organisé le travail de la FH durant le printemps ? La quarantaine de collaborateurs que compte la FH n’a jamais arrêté de travailler mais comme bon nombre, nous avons dû adapter en urgence nos méthodes en renforçant le télétravail, en équipant chacun au niveau informatique et en recourant à la visioconférence. Tout ceci nous a permis de continuer à gérer nos dossiers courants et ceux qui ne demandent aucun relâchement, comme la lutte contre les contrefaçons ou les investigations autour des législations mondiales, un pôle important ou nous nous devons d’être vraiment proactifs puisqu’il nous permet, au fur et à mesure des éléments que nous découvrons, d’informer nos membres sur les nouveautés que chaque pays peut imposer. Il est un autre secteur qui nous a demandé également une attention toute particulière, celui lié aux mesures protectionnistes. En effet, même si la Suisse a signé des conventions avec de nombreux pays pour les exportations, quand une crise survient, certains peuvent être amenés à vouloir augmenter les taxes et les droits de douane ce qui est totalement interdit vu les accords négociés. C’est une activité importante pour laquelle nous sommes en relation permanente avec le gouvernement et plus spécialement le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche qui peut intercéder auprès des pays concernés, quand il le faut, car les montres suisses doivent être importées au juste prix. La lutte contre la contrefaçon, un de vos fers de lance, est plus que jamais d’actualité. Que faites-vous pour tenter de l’endiguer ? La contrefaçon est un véritable fléau qui nuit à l’image du savoir-faire de notre monde horloger et dupe les clients. Sur le sujet, nous sommes très actifs avec notamment une cellule spécialement dédiée à la traque sur internet. Une équipe spécialisée effectue des recherches permanentes en visionnant les sites marchands, les plateformes et les réseaux sociaux. Nous réussissons à faire éliminer des annonces, la preuve en est puisqu’un 1,2 million de ces dernières sont stoppés en moyenne chaque année. Il va sans dire que durant les confinements de chaque 158

pays, où les boutiques étaient closes, les choses se sont encore amplifiées. Donc plus que jamais, nous avons été en alerte et nous avons même renforcé notre équipe en embauchant une personne parlant chinois qui travaille à scruter les plateformes rédigées en mandarin, sa langue maternelle. Vous l’aurez compris tout est mis en œuvre pour endiguer ce fléau. Comment voyez-vous le futur pour l’industrie horlogère suisse ? Je vais me répéter mais nous ne sommes pas face à une crise structurelle horlogère mais conjoncturelle mondiale. De ce fait, nous pensons qu’une fois la pandémie endiguée, les choses reprendront leur cours. Maintenant à savoir si cela sera à moyen ou à long terme, il est encore difficile de répondre. Evidemment, pour certaines sociétés, les choses sont difficiles et nous craignons que certaines ne survivent pas à l’arrêt brutal de leurs activités. Au-delà de ces cas, je suis persuadé que l’industrie horlogère va s’en sortir et continuer à vendre ses créations à tous les amateurs de qualité, d’élégance et de savoir-faire de par le monde.

Fédération de l’Industrie Horlogère Suisse FH Rue d’Argent 6 • CH-2502 Bienne Tél. +41 32 328 08 28 • www.fhs.swiss


INHOTEC

Savoir-faire et précision au service de la haute horlogerie Pour proposer à ses clients de nouveaux services leur permettant de faire réaliser des pièces dans leur intégralité, Inhotec, société locloise, s’est installée dans de nouveaux locaux plus grands, en se dotant d’un parc machines plus important et en s’entourant de nouveaux collaborateurs expérimentés et qualifiés. Spécialisée dans la fabrication de composants horlogers haut de gamme, la société aime relever les défis et répondre à toutes les exigences grâce à son savoir-faire reconnu. Alexandre Eme, son fondateur et directeur, incarne la passion qui anime une entreprise en développement permanent.

Photos: © schreyer

160


Une croissance importante en seulement 10 ans Forte de 10 années d’existence et d’expérience, Inhotec se développe et s’adapte en permanence à la demande. Pour ce faire, la société a intégré de nouveaux locaux. De plus, pour être toujours à la pointe, elle a acquis davantage de nouvelles machines lui permettant ainsi de maîtriser une pièce dans son ensemble tout en gardant la qualité et la rigueur qui ont fait sa renommée. Son savoir-faire, elle le met au service de grandes marques horlogères pour lesquelles elle réalise des pièces complexes et très personnalisées. En effet, grâce aux compétences de ses employés et à l’utilisation de machines dernière génération, Inhotec peut délivrer des composants finis, complets et décorés. Ses 60 collaborateurs, assurent avec une grande maîtrise, tout le processus de conception des composants, qu’il s’agisse de prototypes ou de séries. Une structure à taille humaine qui est proche de ses clients, à leur écoute et qui a su nouer avec eux, un partenariat qui va au-delà du commercial. Alexandre Eme, seul à la tête de la société, a toujours été dans l’usinage de composants horlogers, il personnifie la passion du métier qui anime Inhotec.

Des technologies de pointe pour atteindre la perfection Inhotec produit des composants horlogers complexes et soignés qui répondent aux exigences les plus élevées. L’entreprise s’engage à livrer une pièce finie, complète, décorée et garnie. « Exceptée la visserie, nous sommes vraiment capables de tout réaliser » explique Alexandre Eme. L’entreprise utilise des logiciels de pointe en CAO, GPAO et FAO qui lui permettent notamment la création d’outillage, la réalisation de gammes d’usinage, le suivi de production ou encore la programmation. Elle possède des machines extrêmement performantes pour satisfaire ses clients, c’est pourquoi elle ne s’affilie à aucune marque. Son parc, qui s’est étoffé depuis son déménagement, est constitué de plus de 25 centres d’usinage CNC, dont des centres 5 axes et des centres à chargement automatique. Elle est également équipée

de machines de polissage, de traitement thermique ou encore de microbillage, afin d’être au plus prêt des exigences particulières de chaque client. La réalisation de petits éléments se fait grâce à l’électro-érosion à fil, de 0,05 à 0,20 mm. Cette technique permet la réalisation d’une grande diversité de pièces, en acier, en durnico ou encore en titane de haute qualité. Inhotec propose également la décoration dans ses prestations, avec le cerclage, le perlage, la côte de Genève ou encore l’anglage-main ainsi que le gravage laser, une étape indispensable pour les finitions. Grâce à ce parc machines, la société peut produire en fonction des besoins autant des petites séries, des moyennes que des grandes. De plus, afin d’assurer un maximum de réactivité, elle possède également un grand stock de tous types de matières, ce qui lui permet une réponse rapide à toutes les demandes. 161


Maître mot : la qualité Le but d’Inhotec étant d’atteindre la perfection, le contrôle des pièces est essentiel, tant au début qu’à la fin de la production. Il se fait notamment grâce à des systèmes de mesure optique de haute précision. Là encore, la société a étoffé le service en agrandissant le département et en accueillant de nouveaux collaborateurs, spécialisés dans leur domaine. D’autre part, sur demande du client, chaque pièce peut est livrée avec un rapport de contrôle et un protocole spécifique mis en place selon ses besoins.

Photos: © schreyer

162

Un savoir-faire et une philosophie pour relever tous les défis Inhotec attache une importance primordiale à travailler non seulement pour les marques de haute horlogerie, mais aussi avec elles. Une véritable collaboration qui est la clé pour arriver à un résultat parfait. L’entreprise sait répondre à des besoins de pièces spéciales et très complexes, elle recherche en permanence à se développer et à innover afin de relever les challenges les plus exigeants. Non seulement le choix des machines et la fabrication en interne de l’outillage sont essentiels, mais également celui des collaborateurs qui bénéficient d’un savoir-faire spécifique à l’entreprise. Alexandre Eme a conscience que sans eux, rien ne serait possible et comme il l’explique : « la réussite résulte du travail d’équipe et du choix des bonnes personnes. Chaque employé a son importance et sa place. On ne peut pas réussir seul ». Ainsi, l’alliance des compétences humaines et technologiques permettent à l’entreprise de travailler pour le très haut de gamme de l’horlogerie.


Des nouvelles prestations à la carte Dans un souci de verticalisation de sa production, Inhotec maîtrise dorénavant tous les procédés ce qui lui permet de proposer un service complet à ses clients. En effet, la société réalise dorénavant le garnissage et la pose de laque. Grâce à tous ces procédés réunis sous le même toit, elle limite le nombre d’intervenants, facilite et simplifie le processus logistique, réduit le nombre de rebuts et accentue la qualité. Ainsi, aujourd’hui, Inhotec est à même de fournir une pièce complète prête pour le montage ou d’intervenir pour une seule ou plusieurs étapes en fonction des besoins de son client. Pour aider à toujours aller plus loin et à relever tous les défis, la société s’est également dotée d’un laser dernière génération avec palettiseur. Une évolution permanente Une des particularités d’Inhotec est de savoir s’adapter en permanence à la demande. En étoffant son offre, elle prouve son désir de toujours aller plus loin. De plus, grâce à ses nouveaux locaux, les espaces de travail ont été agrandis et optimisés. Ainsi, chaque secteur évolue dans des conditions idéales correspondant au degré de perfection visé par l’entreprise.

Inhotec

Rue de France 59 • CH-2400 Le Locle 

Tél. +41 32 931 18 00 • Fax +41 32 931 18 01 
info@inhotec.ch • www.inhotec.ch

163


ESTIMA AG

Transparence et circuit court, Estima, l’acteur incontournable des aiguilles haut de gamme Estima AG est spécialisée dans la fabrication des aiguilles de montre. Véritable acteur de l’industrie horlogère suisse depuis 1924, l’entreprise accompagne chacun de ses clients avec une technologie pointue et une infrastructure de production maîtrisée. Le respect et l’écoute font partie des valeurs intrinsèques de la société. Son développement prometteur ne fait qu’accroître la qualité inégalable du Swiss made.

164


L’aiguille frappée ou diamantée, une spécialité sans cesse en mouvement Outil de grande précision qui a révolutionné la fabrication mécanique de la montre, la découpe par étampage permet de réaliser avec précision toutes les formes d’aiguilles, suivi des opérations tel que la frappe, le diamantage, le bleuissage, la pose de matière luminesante ainsi que la dépose de matière précieuse. Une finition et une qualité haut de gamme sont ainsi la marque de fabrique de tous les produits. « Estima AG est presque centenaire. A ses débuts, l’entreprise réalisait principalement des séries importantes. Depuis quelques années, nous constatons un changement de la demande. L’économie étant plus tendue, nous travaillons sur commandes uniquement. Afin d’offrir plus de dynamisme à ses nombreux clients horlogers, Estima a su se

poser les bonnes questions. Nous réalisons des prototypes fonctionnels ultra rapides. De cette manière, quelques jours plus tard, la commande est terminée et les pièces partent chez nos clients suisses mais également un peu partout dans le monde. Nous avons passablement investi dans la société afin d’accélérer les processus de fabrication tout en contrôlant à chaque étape les critères qualités dans notre laboratoire », exprime Xavier Jourdain, directeur d’Estima AG.

165


Transparence et circuit court Parmi les atouts de la société, la capacité à travailler en circuit court est un avantage indéniable. « Nous sommes très réactifs. Si un client nous téléphone le lundi matin, nous pouvons le rencontrer dans ses bureaux le jour même afin de lui proposer une solution rapide et parfaitement adaptée à sa demande. Travailler en circuit court est un impératif dans le secteur horloger. La concurrence asiatique est bel et bien présente mais notre savoir-faire ainsi que le Swiss made offrent une proximité et une réactivité qui font toute la différence ». Le prix est important mais l’exigence principale, c’est la qualité. Les clients peuvent venir assister à la production de leurs commandes. L’usine offre transparence et maîtrise dans les procédés de fabrication. Une éthique environnementale En tant que société responsable, Estima est soucieuse du respect de l’environnement. « Toutes nos eaux usées sont traitées. Nous produisons selon les standards écologiques les plus stricts. Cette éthique est une véritable distanciation et référence pour nos employés et clients ». Le conseil et l’écoute à chaque étape du projet « Nous sommes proches de nos clients et ceci dans toutes les phases de conception et de la production. Les horlogers créent souvent des projets fantastiques lors de la conception technique. Estima œuvre à rendre ces merveilles bel et bien réelles. Nous jouons un rôle de conseil et d’écoute afin de parler matière, géométrie et faisabilité. Chaque projet est unique, chaque pièce doit l’être tout autant dans le secteur du haut de gamme ». Le développement et la recherche font partie intégrante du dynamisme d’une société. Les technologies et les processus sont primordiaux pour 166

gagner en esthétisme et en temps. Les propriétés techniques complexes pouvant s’y ajouter, ces derniers font de la recherche et du développement un domaine en perpétuel mouvement. « Nous n’avons jamais fini d’apprendre », explique Xavier Jourdain. « Estima est très actif en R&D. Les collaborateurs étudient les matières, les procédés et assistent à de nombreuses conférences. La recherche et le développement sont une somme d’expériences de ce fait les domaines tels que le médical et l’aéronautique sont une grande source d’inspiration pour nous ».


Un état d’esprit concurrentiel stimulant « Chacun a sa propre histoire entrepreneuriale riche de rebondissements, de remise en question avec pour cible de toujours mieux servir nos clients. Le respect, l’empathie, et quelque part l’entraide sont bel et bien là. La concurrence pousse à être meilleur. La différence, c’est une expérience réussie afin de créer un partenariat durable. En réalisant un projet chez Estima, chacun peut se faire sa propre opinion. Des actes et des compétences au service du secteur horloger », conclut Xavier Jourdain. Estima a contribué à alimenter la croissance et la domination légendaires des montres suisses dans le monde entier. Estima investit chaque jour pour mettre à jour sa technologie de fabrication et mieux répondre aux besoins émergents de l’industrie conformément aux nouvelles normes « Swiss made » et à la demande du marché mondial.

Estima AG

Allerheiligenstrasse 30 • CH-2540 Grenchen Tél. +41 32 654 10 54 • Fax +41 32 654 10 50 info@estima.ch • www.estima.ch

167


RYF SA

Une société unique en Suisse sur plusieurs plans Depuis 1965, la société familiale Ryf SA a su se forger des compétences et un professionnalisme qui lui valent d’être aujourd’hui leader sur le marché suisse des microscopes et des mesures optiques. Avec une très large sélection d’instruments, elle peut répondre aux besoins de sociétés travaillant tout aussi bien dans l’horlogerie, la santé, le medtech que l’industrie. Active dans toute la Suisse, elle répond précisément à toutes les demandes des plus simples aux plus complexes autant pour les appareils standards que ceux réalisés sur-mesure en fonction des besoins des clients.

168


les clients qui ont fait appel à ses services agissent, tous notent le professionnalisme des équipes. Les interventions, menées par des techniciens qui ont à leur disposition un stock de plus de 20 000 pièces de rechange, se réalisent dans toutes les entreprises qui ont besoin d’eux, pas seulement les clients de Ryf SA. Autre particularité de ce SAV, connaître toutes les marques proposées sur le marché et savoir les réparer. Par ailleurs, grâce aux contrats de maintenance, tout est fait pour répondre aux exigences en termes de sécurité et de productivité des appareils. Les équipements sont ainsi régulièrement entretenus, nettoyés et calibrés chez le client par des spécialistes aux solides connaissances de plusieurs marques. Sur demande, des protocoles de mesure ISO peuvent également être effectués. Actifs et réactifs, ces professionnels sillonnent la Suisse quotidiennement avec pour seul but de répondre aux attentes dans les plus brefs délais.

Un SAV à la pointe Alors qu’il était déjà connu et reconnu pour ses performances, ses qualités, sa réactivité et son adaptabilité, le SAV de Ryf SA a connu une expansion hors du commun en 2020. Quel que soit le domaine dans lequel

Des techniciens qui savent conseiller au plus juste Avec une équipe d’environ 30 collaborateurs, pour certains présents depuis plus de vingt ans, Ryf SA se positionne comme leader du marché. Chacun, dans des positions distinctes, est au service des clients afin de les contenter pleinement. Pour la vente dans les showrooms ou directement dans les entreprises lors de la création d’un appareil sur-mesure, des ingénieurs et techniciens hautement qualifiés et réactifs, sont à leur disposition. Les points forts de la société sont nombreux à l’image des services uniques proposés en matière d’installation, de calibrage, de mise en route, de formation et de suivi des appareils. Pour la mise en route de ces derniers et la formation, un programme est réalisé en plusieurs étapes pour que chacun s’adapte dans les meilleures conditions à son ou ses nouveaux outils de travail.

169


Grâce à ses propres développements et aux marques mondialement connues qui sont représentées chez Ryf SA, principalement Nikon, Jenoptik et Zeiss, tout comme une vaste palette de produits, la société est un interlocuteur de choix pour répondre aux demandes spécifiques et ce, pour de nombreux secteurs d’activité. Devant la diversité des besoins, rien de mieux que d’expérimenter les appareils et être conseillé au plus juste avant de les acquérir. Attachée à proposer des services d’une qualité optimale, Ryf SA offre une prestation unique en Suisse dans son showroom principal de Granges-Grenchen où plus de 100 instruments et systèmes de mesure de différents fabricants sont ainsi à tester. Chaque client peut se faire une idée

170

d’ensemble de la diversité des matériels existants et procéder à des essais comparatifs pour choisir la meilleure solution. Durant cette visite, des techniciens et des technico-commerciaux les assistent pour répondre à toutes les questions et les aiguiller vers le choix le plus en phase avec leurs attentes. Chacun peut anticiper sa venue en transmettant ses pièces, ses plans ou encore ses fichiers afin qu’une étude préalable soit effectuée avant la visite. Commugny dispose également d’une salle de démonstration où sont présentés les principaux produits. Pour un appareil sur-mesure ou une machine inscrite au catalogue, Ryf SA est à même de répondre à toutes les demandes et de trouver les solutions pour chaque cas spécifique.


Siège social Bettlachstrasse 2 CH-2540 Granges-Grenchen Tél. +41 32 654 21 00

Succursale VD/GE Route de Genève 9c CH-1291 Commugny Tél. +41 22 776 82 28

ryfag@ryfag.ch • www.ryfag.ch

171


AIGUILLA SA

Seconde après seconde… Seconde après seconde, elles marquent le temps du monde. La fabrication d’aiguilles exige un savoir-faire très particulier, fruit de longues années d’expérience. Fondée en 1890 à Bienne, Aiguilla jouit d’une grande réputation forgée dans la maîtrise d’un subtil équilibre entre artisanat de tradition et industrie à taille humaine. Ses aiguilles équipent les montres des marques horlogères les plus prestigieuses. Implantée dans un magnifique parc arborisé, Aiguilla occupe 150 collaborateurs voués à un produit de grande élégance et de très haute qualité.

172


Entre tradition et modernité Les outils et les machines nécessaires à la production des aiguilles ont pour la plupart été développés et construits dans les ateliers de l’entreprise. La spécificité de l’outil confère une maîtrise totale des procédés de fabrication et une souplesse optimale quant à la faisabilité des produits et à la créativité indispensable à leur conception. Mais la production d’Aiguilla n’est pas qu’affaire de machines : la main y garde une place prépondérante. Seule cette alliance de l’artisanat de tradition et de l’industriel à taille humaine permet d’atteindre les objectifs de qualité, de savoir-faire et de créativité d’Aiguilla pour aboutir non seulement à un produit irréprochable, mais encore doté d’un véritable esprit. Une production riche et variée La production signée Aiguilla n’exige pas moins de 16 à 25 opérations par aiguille, de la réalisation de l’outillage à la mise sur carte des aiguilles terminées, en passant notamment par le dessin, l’étampe, la préparation de la matière, le découpage ou le canonnage. Pour la plupart fabriquées en laiton, en acier ou en or, les aiguilles répondent aux exigences de qualité les plus élevées, dignes des marques les plus prestigieuses. La collection d’Aiguilla est riche de quelque 10 000 formes. Chaque forme répond cependant à la demande spécifique d’un client, si bien qu’en fin de compte, on en arrive à d’infinies variations représentant plusieurs millions de modèles. Un savoir-faire exceptionnel Le savoir-faire, l’expérience et l’équipement jouent un grand rôle dans la fabrication des aiguilles. De nombreuses opérations très minutieuses sont nécessaires avant l’encartage. Cette ultime opération fait elle aussi l’objet des plus grands soins. Les aiguilles sont encartées manuellement une à une au moyen de brucelles, sur les petits cartons traditionnels. Ce travail minutieux n’a jamais pu être remplacé par un procédé automatisé. De cette manière, tout défaut esthétique éventuel a toutes les chances d’être décelé. Il ne s’agit d’ailleurs que d’un visitage d’aspect final puisque des contrôles qualitatifs autant que dimensionnels sont assurés à chaque stade de fabrication. Les critères en sont clairement définis avec chaque client, en fonction de ses exigences et des impératifs techniques. C’est un équilibre délicat et subtil, à l’image de la fabrication des aiguilles.

Au début était l’aiguille… L es hommes du Néolithique (6000-2500 av. J.-C.) mesuraient déjà les jours et les années grâce à l’ombre d’une pierre levée qui leur indiquait l’heure approximative. L’aiguille a précédé la montre. Bien plus tard est apparue la clepsydre, horloge à eau des anciens, un aïeul des instruments à mesurer le temps. C’est au XVIe siècle qu’apparaissent les premières montres. Elles ne comportent que l’aiguille des heures. L’aiguille des minutes s’est profilée sur les cadrans en 1691. Les aiguilles se manufacturaient alors entièrement à la main ; il fallait deux jours de travail pour produire une paire d’aiguilles. La première fabrique d’aiguilles a ouvert ses portes en 1812 à Genève. On ne compte aujourd’hui guère plus qu’une dizaine de fabriques d’aiguilles de montres.

Aiguilla SA

Rue du Coteau 10 • CH-2502 Bienne Tél. +41 32 344 65 65 vente@aiguilla.ch • www.aiguilla.ch

173


PLUS DE 30 ANS DE SAVOIR-FAIRE AU SERVICE DE LA QUALITÉ POLISSAGE DE BOÎTES DE MONTRE, BRACELETS, FERMOIRS EN ACIER ET MÉTAUX PRÉCIEUX

RUE NUMA-DROZ 148 CASE POSTALE 333 2300 LA CHAUX-DE-FONDS / SUISSE TÉL. +41 32 913 87 35 FAX +41 32 913 11 93 INFO-CORTINAS@CORTINAS-SA.CH WWW.CORTINAS-SA.CH


Fabrication d’aiguilles et d’index de la montre Rue de la Joux-Pélichet 3 • CH-2400 Le Locle • Tél. +41 32 931 08 24 info@gmgc.ch • www.gmgc.ch


GMG COMPOSANTS

Diversifier son offre tout en privilégiant le haut de gamme Depuis 2010, GMG Composants est connue pour sa spécialisation en matière de réalisation complète d’aiguilles de montre, d’index de cadrans et de dérivés horlogers, en or, laiton et aluminium. Pour compléter cette offre et devant la demande, elle propose également, dorénavant, des ponts décorés ou encore des cages de tourbillon. En parallèle, elle s’est dotée d’un laser de texturisation qui vient en appui de la main de l’homme, une main essentielle dans cette société qui ne travaille que le haut de gamme.

176


Répondre aux attentes des marchés de niche Gabriel Gaffiot, dessinateur en microtechnique de formation, travaille dans le milieu horloger depuis des années. Durant ce parcours, il prend conscience que trop souvent les artisans, qui travaillent des petites séries, ont du mal à être fournis en priorité et doivent attendre pour pouvoir faire réaliser des prototypes dont ils sont très demandeurs. Ce constat l’amène à créer GMG Composants en 2010 et ainsi palier à cette carence. En s’installant dans ce marché de niche, il ne propose que du haut de gamme dont il est passionné et ne tarde pas à voir son entreprise prospérer. Aujourd’hui, entouré d’une fidèle équipe de collaboratrices et collaborateurs aussi qualifiés que passionnés, ensemble, dans une ambiance familiale et chaleureuse qui tient à cœur à l’entrepreneur, ils répondent aux attentes de leurs clients et trouvent des solutions dans les cas les plus complexes. Des prestations qui s’étoffent GMG Composants assure l’étude et la production de composants horlogers : aiguilles, appliques et habillage de la montre. Souvent sollicitée par ses clients s’ajoutent, également, des ponts décorés, des pièces qui sont fonctionnelles et décoratives. Autre nouveauté, les cages de tourbillon. Diversifier son offre une volonté assumée de la société. En ce qui concerne les aiguilles, l’entreprise propose un choix de matières comme l’or, le laiton, l’aluminium ainsi que de nombreuses possibilités de terminaisons et de décorations. Parmi les plus courantes, on peut citer l’exécution diamantée, brossée ou encore multi-faces. Elle offre également une large palette de coloris grâce notamment à un procédé qui lui permet d’être la seule entreprise à proposer différentes couleurs galvaniques sur de l’aluminium. Pour le domaine des appliques, à savoir les chiffres ou signes usinés dans la masse et ensuite rapportés sur le cadran, GMG Composants se distingue encore une fois par l’étendue de son savoir-faire. Du chiffre romain ou arabe, en passant par les appliques bâtons, rectangles ou d’autres géométries, elle travaille or, laiton et aluminium et exécute différentes terminaisons : diamantée, facettée ou plus traditionnellement cabochonnée. Flexibilité et sur-mesure Depuis sa création, GMG Composants s’est spécialisée dans la fabrication de pièces unitaires et de petites ou moyennes séries. Ses équipements et compétences lui permettent de satisfaire les besoins et demandes, aussi divers et complexes soient-ils, de chacun de ses clients. Disponible et à l’écoute, l’équipe travaille sur la base de rapports de confiance et de confidentialité avec chacun d’entre eux. En relation avec les designers des plus grandes marques, elle valorise ses expériences et expertises pour les conseiller au mieux et les aiguiller vers les solutions les plus adéquates selon leurs projets. « La tendance étant aujourd’hui aux cadrans particulièrement agrémentés, nos clients recherchent des aiguilles qui soient suffisamment travaillées pour être visibles en veillant à maintenir une belle harmonie de l’ensemble », explique Gabriel Gaffiot. Sa société réalise ainsi régulièrement des prototypes particulièrement détaillés avec à la clé des composants sur-mesure et personnalisés. La planification minutieuse

permet à l’entreprise de travailler à flux tendu et de répondre avec flexibilité et réactivité aux sollicitations de ses clients dans le respect des coûts et délais demandés. La technologie et la main de l’homme Désireuse d’aller toujours plus loin dans la précision de ses réalisations, l’entreprise veille à rester à la pointe de la technologie. Elle bénéficie d’un parc machines perfectionné et régulièrement renouvelé comprenant notamment trois CNC dont deux cinq axes et une quatre axes et demi. Elle a acquit dernièrement un laser de texturisation qui lui permet de travailler avec une précision unique autant sur les aiguilles, les appliques que sur différents composants horlogers. Grâce à ce dernier, elle peut obtenir des terminaisons plus complexes. Ainsi, par exemple, le microbillage sélectif atteint le même effet que celui réalisé manuellement mais avec un fini régulier. Ces technologies n’enlèvent rien à l’importance des professionnels puisqu’aujourd’hui beaucoup de terminaisons sont faites à la main comme le satinage et le brossage qui nécessitent des compétences particulières, à commencer par une grande dextérité. Pour ce faire, GMG Composants peut compter sur des collaboratrices et collaborateurs formés et expérimentés parmi lesquels figurent des spécialistes en diamantage, polissage et visitage. Des savoir-faire ancestraux valorisés et entretenus pour des pièces d’exception. A noter que chaque pièce fait l’objet d’un contrôle humain à 100% selon des normes de qualité très strictes.

GMG Composants

Rue de la Joux-Pélichet 3 • CH-2400 Le Locle Tél. +41 32 931 08 24 info@gmgc.ch • www.gmgc.ch

177


PIERRE BERCHER SA En pénétrant dans cette entreprise située à Cernier dans le Val-de-Ruz, entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds, on plonge soudain dans un monde fait de précision, de méticulosité mais aussi d’inventivité et de savoir-faire !

Depuis plus de 40 ans au service de l’injection de plastique et des moules Après 10 ans dans l’industrie mécanique et horlogère, Pierre Bercher décide de fonder sa propre entreprise, spécialisée dans l’injection de plastique et la fabrication de moules. 40 ans plus tard, la société est sollicitée pour ses compétences, entre autres, par les plus grandes Maisons horlogères qui savent qu’elles peuvent faire confiance au savoir-faire éprouvé avec le temps. Forte de sa précieuse expérience, l’entreprise réalise chaque demande dans sa globalité, du prototype à la pièce finie.

178


Tout démarre en 1980 Quand Pierre Bercher a fini sa maîtrise fédérale en mécanique, il fait le pari de créer sa société en proposant la réalisation de toutes les pièces possibles en plastique et la fabrication des moules d’injection. Il démarre seul, investit dans du matériel et voit son entreprise grandir avec le temps. En 1992, l’atelier devenu trop petit est remplacé par une usine neuve qui répond aux besoins nécessaires face aux attentes du marché. Au fil du temps, son activité, qui connaît peu de concurrence, a su évoluer devant les demandes qui se sont faites de plus en plus complexes et difficiles. Aujourd’hui, 41 ans plus tard, l’horlogerie, l’électronique, la machine outils et le médical, de manière plus sporadique, sont les principaux domaines pour lesquels elle œuvre. Tout est fait en interne Pierre Bercher SA intervient dans 4 domaines. Sa spécialité et principale activité est la fabrication des moules et l’injection de plastique grâce à laquelle elle peut faire de toutes petites pièces, de 0,001 g à 25 g, particulièrement demandées par l’horlogerie et l’électronique. Pour ces dernières, elle réalise la préparation des divers matières plastiques techniques – ainsi que les colorations et les diverses charges. Les choses vont plus loin puisque l’intégralité des moules nécessaires est exécutée en interne, dans un atelier de mécanique de précision, ainsi que les

traitements thermiques des aciers à outils. La société est donc à même de mener un projet dans son intégralité, de la création du prototype à sa fabrication, en passant par la phase d’élaboration du plastique puis de l’injection des pièces avec possibilité d’automatisation du procédé. Concernant l’érosion à fils, Pierre Bercher SA répond aux demandes pour des petites séries ou pièce unique grâce à un matériel adapté qui lui permet de faire des dépouilles ou angles jusqu’à 30°. Grâce à son outillage hautement performant, l’entreprise exécute également le gravage LASER sur de nombreux matériaux, comme l’acier ou encore le plastique (avec ou sans additif de gravage) pour ne citer que deux exemples, et réalise les impressions 3D de pièces en ABS (dimension maximum de la pièce 105 x 105 x 200) et en PLA (dimension maximum de la pièce 255 x 205 x 235) avec des précisions de l’ordre du dixième de millimètre.

179


Un parc machine à la pointe Depuis longtemps, Pierre Bercher a compris l’importance d’avoir un parc machines performant et de dernière génération pour réaliser des pièces simples ou hautement complexes et surtout, rendre un travail parfait. Dans ses ateliers, aucune n’a plus de 10 ans. Ainsi, pour le domaine de l’injection de plastique, la société est dotée de 19 presses à injecter et pour la mécanique de 5 fraiseuses CNC et tours ainsi que de 4 machines pour l’érosion par enfonçage, l’électroérosion à fils Agie qui peut être équipé de fils de 0.07 mm à 0.3 mm de diamètre, de logiciels de conception 3D et fabrication CFAO et de machines à usiner conventionnelles. Par ailleurs, Pierre Bercher SA est dotée de machines à graver LASER ainsi que de 2 imprimantes 3D à dépôt de fil en fusion, technologie FDM. Des atouts de taille La renommée de Pierre Bercher SA réside dans son savoir-faire, mais elle compte également nombre d’autres atouts. En effet, en ayant à sa disposition un parc machines performant et adapté, elle réalise l’intégralité du travail dans ses ateliers et garantit ainsi la plus grande discrétion à ses clients, rien n’étant sous-traité. Cette politique lui permet également une rapidité d’exécution hors pair tout en garantissant la perfection grâce à son atelier de contrôle. Tout ceci est valable autant pour les clients qui font appel à ses services en sachant précisément ce qu’ils souhaitent que pour ceux qui viennent avec un projet à affiner. Les spécialistes de l’entreprise mettent alors en action leur expérience afin de proposer des solutions adaptées. Ici, rien n’est impossible !

180


S’ouvrir à d’autres horizons Si l’horlogerie est la cliente principale de Pierre Bercher SA, au fil du temps d’autres domaines d’activité ont fait appel à ses compétences. Aujourd’hui, le fondateur regarde vers le futur et souhaite étoffer son offre pour le milieu médical puisque la demande est là. S’il est à même de subvenir aux besoins bien spécifiques de ce secteur, il réfléchit à la meilleure manière de mettre en place les process pour répondre à toutes les normes. Et l’avenir Pour l’avenir, le fils de Pierre Bercher est déjà dans l’entreprise depuis 11 ans. Grâce à ses connaissances dans le domaine de la mécanique, de l’automation et de l’injection des matières synthétiques, il est prêt à reprendre la suite avec une certaine sérénité.

Pierre Bercher SA

Comble-Emine 15 CH-2053 Cernier Tél. +41 32 853 46 32 pbercher@injectionplastic.com dbercher@injectionplastic.com www.injectionplastic.com

181


TÉLÔS WATCH SA

Une approche industrielle dans un esprit de haute-horlogerie Télôs Watch SA, à La Chaux-de-Fonds, a développé au cours des cinq dernières années, un mouvement qui offre l’originalité d’être personnalisable en fonction des demandes qui lui sont faites. Ainsi l’esthétique est complétement différente d’une marque à l’autre, s’adaptant ainsi à l’ADN de celle-ci. De plus, l’échappement peut être standard, ou à masselottes, ou tourbillon. La réserve de marche dépend de la possibilité d’implanter de 1 à 4 barillets, passant ainsi de 42 à 172 heures. Le choix peut également se porter sur une version manuelle ou automatique. La décoration est réalisée à l’interne en fonction des demandes de chaque client, et couvre une vaste palette de finitions, traditionnelles ou modernes.

182


Des résultats issus d’une expérience très diverses et formatrices Franck Orny et Johnny Girardin, tous les deux ingénieurs, se sont rencontrés à l’occasion d’une collaboration dans le cadre de Greubel-Forsey. Auparavant, Franck Orny avait exercé des responsabilités de direction au sein de Nivarox et d’Atokalpa. Johnny Girardin quant à lui, avait géré la construction de mouvements chez Patek-Philippe et chez Girard-Perregaux. Leur volonté de réaliser des projets créatifs et d’une grande fiabilité les a poussés à unir leurs envies et leurs efforts au sein d’une même structure qu’ils créent en 2009. Ils font désormais partie des quelques sociétés respectées dans le développement horloger, pour la nature innovante de leur création mais surtout pour la parfaite maîtrise de leur savoir, impliquant une grande fiabilité. Des projets de grandes complications alliant innovation d’affichage et de fonctionnement sont produites pour de grandes marques, telles Harry Winston ou Montblanc. Plus récemment, la marque Reservoir s’est attaché les deux hommes pour le développement de ses complications. Axiom : une stratégie unique et différenciée En 2015, ils ont l’idée de proposer un concept qui, à partir d’une construction unique, permet de réaliser des mouvements extrêmement différents dans leur esthétique mais dont beaucoup de pièces sont communes. L’avantage de cette solution est de finaliser des mouvements en fonction des directives esthétiques de chaque marque, mais surtout, dans des conditions économiques et de fiabilité qui sont sans concurrence sur le marché horloger.

183


La stratégie mise en place par les deux associés, présente des avantages compétitifs évidents. En effet, elle évite les phases de développement coûteuses et parfois aléatoires ; elle permet de réaliser des constructions aux structures et aux finitions spécifiques et exclusives ; elle offre un approvisionnement rapide à des prix compétitifs ainsi qu’un SAV simplifié. Autant d’atouts qui ont permis à Telôs de rencontrer un succès immédiat, tant auprès des marques existantes que de celles qui se lancent sur un marché ou la différentiation est un avantage compétitif important. Grâce à ce concept, chaque réalisation est unique.

184


Des réponses adaptées et des équipements performants Grâce à son adaptabilité, la société sait répondre aux demandes les plus pointues comme aux plus simples. Si on lui doit des créations sophistiquées qui nécessitent un long travail de réalisation, elle sait aussi s’adapter aux besoins d’entreprises qui cherchent la qualité à des tarifs compétitifs. Dans la grande majorité des cas, elle réalise l’assemblage complet de chaque mouvement et l’emboîtage final de manière à maîtriser la qualité dans son ensemble. La philosophie d’entrepreneurs des deux associés ainsi qu’une grande connaissance du marché leur permet véritablement de devenir un partenaire stratégique des marques qui ont choisi de leur faire confiance. De plus, la réactivité de la structure est un atout important. En effet Telôs est dotée d’un matériel performant avec, entre autres, des CNC installées dans ses ateliers où se déroulent également les différentes étapes d’analyses, de tests et de contrôles.

Télôs Watch SA

Rue du Parc 1 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 914 11 90 info@teloswatch.ch www.teloswatch.ch

185


LA JOUX-PERRET

1 Manufacture, 90 collaborateurs, 1402 années cumulées d’expérience horlogère Installée à La Chaux-de-Fonds, La Joux-Perret est spécialisée dans les mouvements mécaniques. Sa renommée s’appuie sur une équipe représentant plus de quarante professions différentes. Grâce à elles, elle peut répondre à toutes sortes de demandes en matière de modules et de calibres complets, dont plusieurs complications telles que chronographes et tourbillons. Parce que rien ne se conjuguerait sans ces femmes et hommes, nous nous focaliserons sur ces collaborateurs investis et passionnés.

186


Bureau technique Parmi les piliers de l’entreprise se trouve le bureau technique, divisé en 2 secteurs. Le premier a pour rôle principal la conception et le développement, sur logiciels 3D, de tous les nouveaux projets, de petites complications mineures jusqu’au mouvement complet d’une montre. Tout est étudié et adapté en fonction des demandes de chaque client : une adaptabilité que maîtrisent parfaitement les 7 membres de l’équipe. Le second secteur, le Laboratoire a pour mission de garantir le bon fonctionnement de tous les projets générés par le bureau technique. Ces développements se font sous forme de prototype ou présérie. Il est ici testé, fiabilisé et éprouvé avant d’être validé pour la production et l’assemblage en série. Le Laboratoire, véritable « garde-fou », est donc le garant du bon fonctionnement final de la montre du client. Méthodes Lien entre le bureau technique et la production, les agents de méthodes ont la charge d’industrialiser, de créer les gammes et les procédures, de prévoir les outils, les machines et les documents, permettant la réalisation des produits dessinés par le bureau technique. Ils sont également responsables du respect des spécifications demandées en termes de coûts et d’adapter les processus aux quantités commandées. Mécanique Les collaborateurs de la mécanique jouent un rôle central dans la Manufacture. A contrario de la production de masse, pour produire des mouvements personnalisés répondant aux attentes de chaque client, ils travaillent avec des outillages spécifiques à chaque demande, et ce, autant pour la fabrication, la décoration que l’assemblage. A la mécanique, chacun se doit d’appréhender des composants toujours plus complexes et plus soignés. 188


Usinage Un des poins forts des employés du département usinage est leur capacité à travailler tant sur des machines simples datant des années 60, extrêmement fiables, que sur des équipements ultra modernes. Grâce à ce matériel hautement performant, ils sont essentiellement en charge de la production de platines et de ponts. L’atelier produit aussi bien des composants en masse que des composants personnalisés en petite série, voire unitaire. Etampage Pour pouvoir réaliser la découpe et la déformation nécessaires à la réalisation de composants tels que des leviers, des ressorts ou des bascules, les employés de ce département créent des outils spécifiques : les étampes. Grâce à elles, ils réalisent entièrement ou partiellement ces composants avec des opérations de pliage, de découpage, de rectification ou d’emboutissage. De plus, ces outils garantissent que ces composants soient quasi identiques à quelques microns avec une productivité pouvant aller jusqu’à plusieurs milliers de pièces par minute. Décolletage/taillage/roulage Grâce à des machines CNC qui assurent en grande partie la flexibilité ou des machines à came, (gage d’efficacité pour les grandes séries), les employés de cet atelier produisent des pièces de révolution, en grande ou petite série, telles que des axes, des pignons, des vis, des goupilles... que l’on retrouve en grand nombre dans un mouvement. Ils interviennent également pour le taillage qui consiste en l’usinage des dentures sur les roues, les pignons et bien d’autres composants. Pour ce faire, ils ont à disposition des profils de dents différents en fonction des caractéristiques recherchées. Pour finir, ils sont également en charge du roulage ou la terminaison des pivots des axes qui garantit une dimension, un état de surface et une dureté quasi parfaite. 189


Traitement Le département « traitement » est la plaque tournante de la Manufacture. Les employés y réalisent de nombreuses opérations autour des mouvements réalisés par La Joux-Perret. Entre chacune, tous les composants sont dégraissés, nettoyés, polis ou sablés, afin d’éliminer toute trace d’usinage, de tournage, de salissures et tout élément susceptible de perturber les étapes suivantes de la production... Avoir des pièces les plus propres et le mieux traitées possible est un gage de réussite. Décoration/garnissage Ici, les collaborateurs assemblent les composants tels que la roue sur les axes ou les pignons, les goupilles, les pieds de vis et les pierres sur les platines. De plus, ils interviennent pour la décoration de ces pièces sous plusieurs formes telles que du perlage ou encore des anglages manuels qui peuvent aussi se conjuguer avec des texturisations laser ou encore l’ajout d’insert bois ou d’autres matériaux rares et originaux. 190

Horlogerie Les horlogères et horlogers ont pour mission d’assembler les composants pour donner naissance à un mouvement qu’ils mettront au point pour garantir son fonctionnement et ses performances. Ils travaillent sur des mouvements mécaniques qui vont du plus simple au plus complexe (p. exemple des tourbillons à force constante). Selon les besoins, les performances des mouvements seront validées par le COSC (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres). L’horlogerie se charge également de réparer ou entretenir d’anciens mouvements, permettant ainsi de continuer à faire vivre ces mécaniques. Qualité L’équipe s’assure de la qualité à tous les niveaux, de la production à la réception des composants et la livraison des produits. Grâce à différentes étapes de contrôles  (dimensionnels, dureté, tenue au couple, déchassage et esthétique, etc), ils garantissent que la qualité produite est conforme aux standards établis par la Manufacture.


Logistique/SAV La logistique garantit la disponibilité d’un bien ou d’un service tout en assurant une gestion optimale de la combinaison, « quantités, délais et coûts ». Son objectif est de coordonner les produits en circulation, de manière que ces derniers soient présents en continu, et de les regrouper avec toujours le même souci d’optimisation des trois objectifs majeurs du service. La logistique intervient principalement autour des achats, du stock, des transports, du dédouanement, de la distribution. On trouve également ici le service après-vente qui continue à faire vivre les montres et en assurer l’entretien et la réparation. Vente Les vendeurs doivent être tout autant réceptifs aux demandes que savoir les anticiper. Pour ce faire, leurs missions sont nombreuses. Définir les cibles, appliquer une veille stratégique et technologique, établir des moyens de présentation de l’entreprise et de ses produits, salons professionnels, contacts et prospections au cas par cas... sont des actes réguliers pour toujours décrocher de nouveaux contrats. Dans le même temps, c’est à eux que revient la gestion des demandes exigeant d’être en relation avec nombre d’ateliers de la Manufacture pour répondre aux besoins des clients. Ils sont le lien entre l’extérieur et l’intérieur. Intendance/maintenance/informatique L’intégralité des secteurs de production que regroupe la Manufacture nécessite un suivi et un soin de tous les instants pour que chacun puisse assurer le haut niveau de performance demandé, et ce, tout en respectant les règles de sécurité et de santé.

Manufacture La Joux-Perret SA

Boulevard des Eplatures 38 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 967 97 97 info@lajouxperret.ch • www.lajouxperret.ch

191


HENRI ROBERT CUTTING TOOLS SOLUTIONS SA

De l’atelier familial... à la PME high-tech Spécialisée dans la fabrication d’outils de coupe en métal dur, Henri Robert SA, installée à La Chaux-de-Fonds, connaît une activité qui va toujours croissante grâce à l’implication de ses équipes et son parc machine hautement performant. Active dans le secteur de l’horlogerie, elle répond également aux demandes des entreprises médicales, joaillières, aéronautiques, mécaniques et automobiles. Sa carte de visite se résume en quelques mots : réactivité hors norme, tarifs compétitifs et qualité sans faille.

Photos : © schreyer

192


Une société qui va crescendo Outilleur chez Zenith, Henri Robert décide de créer sa propre société dans les années 60. Sa spécialité, qui perdure aujourd’hui encore, est la fabrication d’outils de coupe de très haute précision. Par la suite, c’est sa fille qui la dirige et la vend quelques années plus tard à Monsieur Ryser qui place Thibault Richard à la direction en 2017. La société est alors quelque peu en sommeil. Pourtant le savoir-faire est là avec, par exemple, des employés fidèles depuis plus de 20 ans. Il suffit juste de lui donner un nouvel élan pour qu’elle reparte ce que s’emploie à faire le nouveau dirigeant en investissant dans des machines hautement performantes. En 2019, le résultat se fait déjà sentir. De 5 employés, l’entreprise en compte aujourd’hui 10, y compris une apprentie micro-mécanicienne, tandis que du côté des clients, de 80 à l’époque elle en a aujourd’hui plus de 160. Thibault Richard a racheté la majeure partie du capital de la société en 2019. Un matériel qui répond à tous les besoins L’activité d’Henri Robert SA est majoritairement tournée vers l’horlogerie. Les grandes maisons ne s’y trompent pas en lui confiant autant la fabrication d’outils destinés à l’industrie du composant de mouvement que de pièces plus imposantes destinées aux fabricants de boîtes de montres, par exemple. Elle intervient également dans d’autres secteurs puisque toute entreprise active dans l’usinage trouve ici réponse à ses besoins avec des outils de coupe réalisés dans 10 nuances de carbure différentes, adaptées au matériau à usiner. Pour ce faire, elle est dotée de tout ce qu’il y a de plus accompli côté matériel. Ainsi pour le conventionnel, elle dispose de 4 machines types Ewag et de tours d’outilleurs parfaitement adaptés à la production de petites séries urgentes... ou pas. Parallèlement, l’entreprise s’appuie sur un parc de machines à commandes numériques (CNC) dernier cri, lui permettant d’assurer la production de moyennes et grandes séries. Au-delà de l’exécution d’une commande, l’entreprise se positionne en tant que partenaire et se rend fréquemment chez ses clients afin d’apporter son recul et ses compétences directement dans l’environnement de production de ses mandants. Quoi qu’il en soit, l’échange est roi afin que le rendu final corresponde parfaitement aux besoins des clients.

© schreyer

© schreyer

193


Outils standards et outils spéciaux La fabrication de pièces sur-mesure représente la partie la plus importante du travail d’Henri Robert SA. Pour autant, elle détient un stock permanent d’outils standards de 500 références de fraises et forets qui lui permet de répondre à la demande en 30 minutes. La réactivité est au rendez-vous ! Elle offre également un service de stockage particulier. En effet, pour les outils spéciaux, elle usine l’ensemble de la commande, la garde en stock et délivre les pièces au fur et à mesure des besoins du client qui est facturé à chaque retrait. Toujours dans le souci d’aller de l’avant, Henri Robert SA souhaite développer des partenariats avec les fabricants de machines en proposant la réalisation de lots d’outils adaptés à la première livraison. Développer les partenariats avec le médical Usiner des outils pour le médical et le dentaire demande des compétences que les collaborateurs d’Henri Robert SA possèdent. Avec le temps et l’expérience, ils sont à même de répondre aux besoins du secteur tant en matière de technicité que des spécificités qui y sont liées. Ils maîtrisent les codes de ce milieu et ne se connaissent aucune limite par rapport aux demandes. Pour attester de la qualité et de la précision de leurs façonnages, la société est dotée de moyens de contrôles CNC de dernière génération, lui permettant notamment de joindre un rapport de contrôle à chaque livraison. 194


© schreyer

Les atouts d’une petite entreprise Savoir être réactif est quelque chose que l’on entend souvent. Chez Henri Robert SA ce ne sont pas que des mots mais des actes. En effet, à réception d’une demande, le client n’attend jamais plus de 24 heures pour recevoir son devis. Une fois ce dernier validé, la commande est mise en route et tout est fait pour qu’elle soit réalisée en temps et en heure, quelle que soit la quantité voulue et même quand il s’agit d’une urgence. Un atout qui fait la différence et la démarque de la concurrence. L’humain a également toute sa place. Si l’expérience des plus anciens collaborateurs n’est plus à démontrer, elle aide aussi à faire grandir ceux qui sont arrivés plus récemment. C’est ainsi, dans un esprit familial et solidaire, que chacun donne le meilleur de soi pour la société et peut compter, également, sur Thibault Richard qui met un point d’honneur à ce que cette ambiance dure et perdure.

Henri Robert Cutting tools solutions SA

Photos : © schreyer

Rue des Champs 21 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 913 22 33 contact@henri-robert.ch • www.henri-robert.ch

195


LA PIERRETTE

Savoir répondre à des exigences de plus en plus poussées Entreprise plus que centenaire, la Pierrette est spécialisée dans la fabrication de rubis pour les mouvements horlogers. Pour répondre aux attentes et exigences de sa clientèle, constituée des plus prestigieuses Maisons du secteur, elle étoffe son offre avec différents nouveaux services et des méthodes de contrôle encore plus pointues pour ne fournir que l’excellence.

196


Quand l’histoire se conjugue en siècle En 1914, lorsque Monsieur Reymond crée La Pierrette, dans la vallée de Joux, le travail de la pierre se fait alors entièrement à la main. Les plus petites pièces demandaient alors un savoir-faire et une expertise exceptionnelle afin qu’elles puissent prendre place dans les mouvements mécaniques des montres et horloges. Bien que l’entreprise ait changé plusieurs fois de propriétaires depuis sa création, 106 ans plus tard, elle est toujours fidèle à ses clients, puisque dans un souci de qualité et d’excellence, elle a choisi de ne diversifier que peu son activité ou apporter des nouveautés pour répondre à des exigences toujours plus poussées. Cette spécialisation lui permet aujourd’hui de se positionner en tant que leader dans la production de ce type de pièces en rubis sur le marché de l’horlogerie suisse tant en volume qu’en qualité. Une relation avec les clients qui évoluent Les horlogers n’ont de cesse de faire évoluer leurs créations en amenant des nouveautés toujours plus pointues. Cette démarche a changé les rapports qu’ils avaient avec leurs sous-traitants, comme La Pierrette. En effet, aujourd’hui, comme l’explique Jean-Paul Dall’Acqua, directeur général de l’entreprise, « Le modèle d’affaire est différent. Notre société vend un service derrière lequel se trouve un projet, projet qui demande une qualité d’exécution sans faille et pour lequel le dialogue avec le client est nécessaire. Ce rapprochement est différent de ce que nous avons connu par le passé. Aujourd’hui, être un bon pierriste ne s’arrête plus au seul façonnage mais à avoir également l’aptitude à s’adapter aux besoins et aux attentes qui sont de plus en plus exigeants. Tout ceci permet à des sociétés comme La Pierrette de toujours évoluer et de se remettre en question perpétuellement ». L’horlogerie et le rubis, une véritable histoire d’amour Les pierres synthétiques, et plus précisément le rubis, sont utilisées dans les mouvements d’horlogerie pour limiter les frottements et qu’ils soient les plus minimes possibles. Moins il y a de frottements plus l’autonomie et la précision de la montre sont importantes. La Pierrette façonne du rubis synthétique monocristallin d’une très grande qualité afin de satisfaire les plus grandes marques horlogères suisses. Les propriétés étant les mêmes que

celles de la pierre naturelle, ce matériau permet une production importante de pièces. Comment taille-t-on le rubis ? Jean-Paul Dall’Acqua nous répond : « Le rubis est le cristal le plus dur après le diamant. Pour façonner cette pierre nous utilisons du diamant sous différentes formes, c’est une des particularités de l’usinage du rubis. » 197


Des pierres sur-mesure Le métier de La Pierrette est de fabriquer des pièces de très petite taille qui se présentent sous différents aspects et dimensions, en fonction de l’application que souhaitent en faire les clients. La taille du produit fini varie entre 0.5 et 5 millimètres de diamètre et 0.10 et 0.5 millimètres d’épaisseur. Il faut compter en moyenne soixante étapes, voire plus, pour le façonnage d’une pièce, tout dépendant de sa typologie. Elles peuvent être produites en quantité variable, allant de dix pierres à plusieurs millions d’exemplaires pour des grandes séries. Cette flexibilité est un atout majeur de La Pierrette car peu importe la quantité produite, la qualité reste la même. Un savoir-faire d’hier et d’aujourd’hui La Pierrette utilise des machines anciennes pour certaines, du fait que son activité soit rare et qu’aujourd’hui peu d’entreprises développent des outils pour ce type de production. Un pôle en recherche et développement a donc été créé en interne et permet à la société de fabriquer les propres siennes ou d’en reconfigurer d’autres selon les besoins. Bien que l’automatisation et les nouvelles technologies, comme le laser, aient fait

198


évoluer la profession, beaucoup d’opérations sont encore nécessairement exécutées par des spécialistes car les machines ne peuvent pas remplacer un siècle d’expérience. Cette expérience ne s’acquiert dans aucune école, aucune formation n’étant proposée. Tout s’apprend sur l’ouvrage au contact de ceux qui en ont acquis la maîtrise, avec le temps, et qui se font passeurs de savoirs. Pour assurer la relève, La Pierrette se doit d’être vigilante et trouver les bonnes personnes dotées de la polyvalence que requiert la profession. Autre facette du métier qui s’acquiert au fil des heures passées sur les rubis : avoir l’œil pour pouvoir visuellement juger de la qualité du travail. Pour aider dans cette quête du façonnage parfait, La Pierrette s’est dotée de caméras, aux technologies très poussées. Elles assurent encore davantage de la qualité du façonnage, un façonnage qui va toujours crescendo devant la complexité de plus en plus importante des pierres à travailler. Des compléments comme plus-value Toujours à l’écoute des besoins de ses clients, La Pierrette propose un nouveau service pour répondre à leurs attentes. Ainsi, elle peut gérer des assemblages, avec ses rubis, de différents composants qui lui auront été fournis ou qu’elle aura fait réaliser par des partenaires extérieurs. Par ailleurs, ayant à sa disposition des machines très spécifiques, dotées de technologies et de typologies particulières, elle réalise, également des surfaces miroirs, une activité issue des process qui sont utilisés dans le façonnage de la pierre et qui peuvent être appliqués à divers composants métalliques des mouvements horlogers. Autant de plus-values à son travail du rubis qui intéressent sa clientèle.

La Pierrette

Route de France 100 A • CH-1348 Le Brassus Tél. +41 21 845 10 30 info@lapierrette.com • www.lapierrette.com

199


1348 LE BRASSUS ● SUISSE ● ROUTE DE FRANCE 100 A TÉL.+41 21 845 10 30 ● INFO@LAPIERRETTE.COM

WWW.LAPIERRETTE.COM


ARTECAD

Le cadranier de tous les défis et de toutes les expertises Avec un savoir-faire connu et reconnu depuis 1885 et une volonté de voir toujours plus loin, ArteCad propose un service unique dans son domaine en regroupant au sein d’une même entité l’ensemble des métiers du cadran.

202


Une polyvalence rare De la pièce unique aux plus grandes séries, en passant par la haute joaillerie et une branche dédiée aux appliques, ArteCad a organisé ses lignes de fabrication afin de répondre à toutes les demandes de ses clients. Avec 350 000 pièces produites par an, l’entreprise dispose d’un laboratoire fiabilité et qualité pour gagner en efficacité et rapidité dans la livraison. Une équipe de chefs de projets « Recherche et Développement » est également au service des clients pour étudier leurs nouveaux défis en termes de technologie ou d’esthétisme. Nouvelle activité Toujours dans cet esprit de polyvalence, ArteCad a créé fin 2019 une division dédiée à la restauration des cadrans. Aucune communication n’a accompagné le lancement de cette nouvelle section mais le bouche à oreille dans le milieu a été rapide et a apporté une nouvelle clientèle sur l’ensemble des lignes de fabrication. La restauration des cadrans est un service rare qui répond à une véritable attente car il ne s’agit pas de remplacer les anciens composants par des neufs mais bien de restaurer les composants originaux. Que ce soit pour faire revivre une montre à valeur sentimentale ou restaurer un modèle rare pour le vendre aux enchères, un nouveau marché a émergé et une fois de plus ArteCad était au rendez-vous ajoutant une nouvelle expertise à son offre. Les collaborateurs : le socle de l’entreprise Pour offrir une telle qualité de services, la force d’ArteCad repose sur ses 160 collaborateurs car il s’agit avant tout d’un métier de savoirs faire manuels. En effet, 100 opérations sont nécessaires à la fabrication d’un cadran et très peu d’entre elles sont automatisées. L’entreprise est consciente que rien ne serait possible sans ses équipes d’experts. Lors de la crise du Covid en mars 2020, LVMH, groupe auquel appartient ArteCad a d’ailleurs mis tout en œuvre pour permettre aux collaborateurs de reprendre leur travail en toute sécurité et dans les meilleures conditions possibles.

De nouveaux engagements pour le futur ArteCad est également engagée dans les enjeux éthiques, sociaux et environnementaux. L’entreprise soutient le processus de Kimberley garantissant que les matières précieuses ne proviennent pas de zones de conflit. Elle est également certifiée RJC (Responsible Jewellery Council) au premier niveau (CoP), organisme visant à promouvoir les pratiques éthiques respectueuses des droits de l’homme au sein de la chaine d’approvisionnement de la bijouterie-joaillerie. ArteCad ambitionne de valider le palier supérieur de la certification RJC (CoC) avant la fin de l’année renforçant ainsi son action pour cette cause. ArteCad s’engage également dans l’écoresponsabilité avec la signature d’une convention, soutenue par le canton de BERNE, visant à réduire de 20% sa consommation d’énergie dans les 10 ans. Un projet ambitieux qui fait déjà partie du quotidien de l’entreprise avec la mise à disposition de bornes pour les véhicules électriques en association avec la commune de Tramelan et la mise en place de campagnes de communication interne pour sensibiliser les équipes à consommer et travailler différemment. Entre engagements et nouvelles expertises, ArteCad commence positivement cette nouvelle année 2021 avec toujours plus de défis à relever.

ArteCad SA

Les Lovières 14 • CH-2720 Tramelan Tél. +41 32 486 88 88 info@artecad.ch • www.artecad.ch

203


CALÇADA POLISSAGE SA

Une entreprise qui ne cesse de croître depuis plus de 20 ans Fondée en 2000 au Locle par Paulo Calçada, la société compte aujourd’hui une clientèle fidèle composée spécialement de grandes maisons horlogères qui trou­ vent ici la qualité qu’elles attendent. Forte de son succès et devant la demande, un atelier aux prestations identiques a été créé au Portugal en 2010.

204


Une réussite en seulement deux décennies En 1989, Paulo Calçada commence à travailler en tant que polisseur. 10 ans plus tard, il décide de s’installer à son compte et démarre seul l’aventure. Il investit dans du matériel et un petit local. Douze mois plus tard, il a déjà embauché 4 collaborateurs. Calçada Polissage SA prospère ainsi gentiment jusqu’à l’année 2005 où elle connaît alors un essor fulgurant. En effet, une des plus importantes maisons horlogères suisses décide de lui faire confiance et de lui confier beaucoup de travail. Aujourd’hui, elle lui est toujours fidèle ainsi que d’autres et pour s’adapter à la demande toujours croissante, l’entreprise est dorénavant installée dans de très grands locaux qui lui permettent d’absorber la masse de travail. Elle compte plus de 110 employés. Une antenne au Portugal Si Paulo Calçada n’avait pas pour ambition de développer son activité en dehors du Locle, le destin en a voulu autrement. En effet, devant la demande et sur les conseils d’une connaissance, il apprend qu’en ouvrant un nouvel atelier dans son pays d’origine, il pourrait répondre aux besoins de nombreuses marques. Ainsi, en 2010, dans un petit village de 600 âmes, il fonde une nouvelle société qui emploie aujourd’hui 140 personnes qui mettent leur savoir-faire du polissage au service de l’horlogerie mais aussi, à la différence de l’atelier du Locle, de la joaillerie. La maîtrise des différentes étapes du polissage Dans son atelier doté d’un matériel performant et d’une infrastructure adaptée pour que chaque collaborateur travaille dans les meilleures conditions, Calçada Polissage SA est connue et reconnue pour la qualité de ses services, son respect des délais, ses prix compétitifs et sa grande maîtrise des process. De plus, elle répond aux demandes pour des petits volumes comme de très grands. Chaque employé œuvre tout au long de la chaîne avec le même souci de perfection. Ainsi, pour la préparation, poste clé, ils interviennent sur toutes les matières soit à la main, soit à l’aide de machines. Pour le sablage, l’étape suivante, différentes options sont à la carte pour

répondre aux attentes des clients. Puis vient le temps du polissage qui demande une maîtrise parfaite pour reproduire à l’identique l’esthétique voulue. Un travail de précision où la main de l’homme et son savoir-faire sont nécessaires. Une fois le lavage réalisé, l’avivage est une phase pointue, qui demande une grande expérience. En effet, c’est ici que chaque pièce est contrôlée pour s’assurer qu’elle répond précisément à la demande en matière d’esthétisme, qu’elle n’a aucune micro rayure et aucuns points de défauts de matière. Tout se fait à l’œil. Puis arrive la dernière étape, le contrôle final, réalisé par des femmes, qui jugent si la pièce doit être retravaillée ou si elle est totalement conforme.

Calçada Polissage SA

Rue de la Jaluse 6 • CH-2400 Le Locle Tél. +41 32 920 36 43 info@calcada.ch • www.calcada.ch

205


SERVICES Calçada SA notre cœur de métier, nous permet aujourd’hui de maîtriser diverses services de polissage. Préparation Doté des simples doubles et triples lapidaires et machines à lapider automatiques pour une préparation de haute qualité. Sablage Nos compétences nous permettent d’effectuer sablage sur différents métaux.

Un grand savoir-faire depuis plus de 30 ans dans le métier du polissage de bracelets, boîtes et bijouterie.

Polissage Nos employés sont spécialisés dans le polissage manuel et avec de bula pour des pièces d’horlogerie de haute gamme, avec la devise qualité et efficacité. Lavage Nous avons des machines manuelles et automatisées ce que nous permet de réprondre à tous les besoins et exigences de nos clients. Avivage Nous travaillons des produits de haute gamme, avec le souci permanent de qualité et de précision.

Rue de la Jaluse 6 • CH-2400 Le Locle Tél. +41 32 920 36 43 info@calcada.ch • www.calcada.ch

Visitage Nous garantissons un travail soigné rigoureux et dans la qualité exigée.


SAPHIR ARunic

EN S AVO I R P L US SUR EC ON ORM.C H/ S A PHIR

– L’EXCELLENCE DEPUIS 1993 –

Rue Pierre-Jolissaint 35 | CH-2610 Saint-Imier

Téléphone +41 32 910 22 33 | info@econorm.ch | www.econorm.ch

®


3D PCI SA

Accompagner un projet dans sa globalité Fondée à La Chaux-de-Fonds en 2014, par Patrice Conche, 3d PCI SA est une société polyvalente active dans le domaine de la fabrication de composants et outillages. En se dotant d’un matériel toujours plus performant, elle accompagne chacun de ses clients dans leur projet, du développement à la production en série en passant par le prototypage, et leur propose également des solutions bio compatibles. Son expérience lui permet de répondre aux besoins d’entreprises actives dans de nombreux domaines et en particulier dans l’horlogerie et microtechnique.

208


Une offre globale de prestations Active dans le développement et la fabrication additive, 3d PCI SA offre une gamme de prestations variées et complémentaires. Forte d’un bureau d’étude, elle travaille en étroite collaboration avec ses clients pour l’optimisation de leurs installations, la conception de nouveaux appareillages, outillages ou encore de composants. Sa longue expérience dans l’industrialisation de la production lui permet de les conseiller au mieux sur les technologies les plus adaptées à leurs produits et aux quantités désirées. Chaque projet fait l’objet d’un cahier des charges détaillé avec élaboration de plans et prototypes avec pour objectif d’offrir des solutions techniquement optimisées, viables économiquement et esthétiquement attrayantes dans les plus brefs délais. Au bénéfice d’un parc machines perfectionné et maîtrisant les nouvelles technologies de pointe, elle est capable de produire de multiples pièces et composants à travers différents procédés comme le Dépôt de fil en fusion (FDM), le traitement numérique de la lumière (DLP), la Stéréo lithographie en Haute Définition (SLA), le Frittage de poudre PA & composite (SLS) ou encore la coulée sous vide. Quelle que soit la technique utilisée, 3d PCI SA fabrique et imprime en 3D des composants durables, fonctionnels et en série (jusqu’à plusieurs centaines de pièces) soumis à de fortes sollicitations mécaniques et chimiques, pour les utilisations les plus exigeantes. Ainsi grâce à ses machines de productions performantes, elle peut répondre également aux besoins du monde horloger en fournissant des produits réalisés dans des matériaux techniques avec précision et durabilité. Un partenaire à votre écoute Qu’il s’agisse de ses services de développement ou de fabrications additives, 3d PCI SA est à même de répondre aux exigences des marchés les plus innovants. Elle est particulièrement active dans le domaine du luxe avec l’horlogerie et la joaillerie, du médical et dentaire, de la machine, robotique ou encore l’automobile et l’aéronautique. Particulièrement dynamique, elle se distingue par sa capacité à réduire les délais de développement de ses clients en les accompagnant du prototypage à la production série. Son expertise lui permet d’offrir une réelle valeur ajoutée aux pro-

duits et projets de ses clients à travers des solutions novatrices à la pointe de la technologie. Plus qu’un sous-traitant, elle se positionne comme un véritable partenaire des sociétés qui sollicitent ses services apportant ainsi un réel soutien aux équipes de production et de développement. Disponible et à l’écoute, 3d PCI SA entretient des rapports de confiance avec ses clients avec qui elle travaille avec respect, discrétion et efficacité. Pour apporter une garantie supplémentaire à son savoir-faire déjà éprouvé, elle sera très prochainement certifiée ISO 9001.

print concept innovation 3d PCI SA

Eplatures-Grises 17 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 968 24 62 info@3dpci.ch • www.3dpci.ch

209


ARTIME SA

L’art de penser, créer et réaliser des décorations uniques En travaillant uniquement des petites séries, voire des modèles uniques, pour des montres d’exception, Artime SA est reconnue par les plus grandes maisons horlogères pour son savoir-faire unique en matière de décoration. En effet, elle sait gérer à la perfection le process dans son intégralité, grâce à une équipe de professionnels aguerris. Ainsi, l’entreprise répond aux demandes les plus exigeantes et développe parallèlement nombre de solutions toujours plus innovantes et novatrices.

210


Se faire un nom en peu de temps En février 2017, Stéphane Maturel, fort d’une longue expérience en horlogerie de luxe, acquiert avec Thomas Manuel, une société im­ plantée aux Brenets. Artime démarre d’une page blanche que les deux associés souhaitent faire rimer avec décoration de montres. Stéphane Maturel met alors son expérience, son savoir-faire et sa créativité au service de l’entreprise en recherchant des méthodes et des solutions pour arriver au résultat attendu par ses clients. Rapidement, la qualité du travail est connue et reconnue. De trois collaborateurs aux premières heures, ils sont aujourd’hui 12, majoritairement des décorateurs de mouvement, des angleurs ou encore des bijoutiers. De plus, un nouveau poste a été créé. En effet, un responsable qualité a été embauché pour garantir définitivement la perfection qui sort des ateliers d’Artime. Une réflexion de groupe Dans un souci d’exigence, Artime se concentre uniquement sur la décoration. Travail demandant précision, agilité, rigueur et patience, pour des angles ou des posages, le manuel y a toute sa place. Pour chaque ouvrage, le déroulé est le même. L’équipe au complet réfléchit à la meilleure manière pour entreprendre la pièce afin d’arriver à une qualité sans faille. Avoir une vision complète des étapes avant de démarrer est primordial. Par la suite, soit le plan initial fourni par le client est suivi pas à pas, soit une marge de manœuvre est toléré et permet alors à Artime de dévoiler toutes les facettes de sa créativité. Dans certains cas, des personnes s’en remettent totalement au savoir-faire de la société et la sollicitent pour se voir proposer les

meilleures solutions. Ce sont alors différentes options qui sont présentées, des options profondément mûries, pertinentes et répétables. Efficacité rime avec qualité La clientèle que s’est forgée Artime en seulement 4 ans lui est fidèle. Pour des petites séries ou des pièces uniques, elle sait qu’ici tout sera mis en œuvre pour réaliser l’exceptionnel puisque la société intervient principalement pour du très haut de gamme. Tous les ouvrages subissent un contrôle final élaboré sur la base de points spécifiques en fonction du travail exécuté. « Si notre client a un projet arrêté, une idée ou qu’il cherche une solution, notre force est de toujours être à son écoute. Nous aimons libérer notre fibre artistique tout en garantissant la qualité. C’est une des raisons pour laquelle, nous sommes connus », explique Stéphane Maturel. Autre force de la maison, sa réactivité. Souvent, le temps est compté. L’efficacité dans le timing alloué est à prendre en compte et ceci, Artime le maîtrise. 211


Le Lab La décoration fait toute la différence. Pour cette raison, rien ne doit être laissé au hasard car c’est par elle que la matière est sublimée. Forte de son expérience, Artime sait répondre à toutes les demandes mais a décidé d’aller plus loin en développant ses propres créations. Pour ce faire, elle a acquis le matériel nécessaire à l’usinage et a fondé une nouvelle entreprise, Artime Usinage, au Locle. Dotée du parc machines nécessaire, elle s’est alors lancée dans la création de produits novateurs. Ainsi aujourd’hui, elle propose quelques 4000 déclinaisons sous différents matériaux, finitions et couleurs à partir de 8 bases conventionnelles comme par exemple, les Côtes de Genève ou encore l’anglage, le perlage et le satinage. En agissant de la sorte et en mettant des forces vives à disposition de la création, Artime renforce sa réputation et offre un panel unique de propositions à sa fidèle clientèle.

212


Créativité et innovation, deux valeurs d’Artime Si la clientèle est principalement issue de la haute horlogerie, grâce à son développement et ses recherches, la société souhaite s’ouvrir à d’autres secteurs. Ainsi, Artime peut intervenir pour des finitions et des décorations de pièces métalliques, souvent utiliser dans le milieu de la mode pour des boucles de ceinture ou bien encore des boutons de manchettes, par exemple. D’autres matériaux, comme la céramique peuvent également être travaillés. Là encore, l’entreprise peut répondre à des demandes très précises ou imaginer des solutions nouvelles et innovantes. Développer une décoration adaptée aux besoins et à l’esthétique du produit, Artime sait le faire et dans les règles de l’art. Aller toujours plus loin Le bouche-à-oreille et le travail réalisé ont permis à la société de se faire un nom et une réputation. Son savoir-faire qui s’apparente à de l’art, elle entend le développer encore et toujours grâce à son Lab. C’est pourquoi, en complément de son expansion, Artime a souhaité étoffer son offre en fondant, Artime Usinage, une nouvelle entité qui lui permet dorénavant de maîtriser une pièce dans son intégralité. Et après ? le temps le dira mais ce qui est sûre c’est que les idées ne manquent pas aux deux fondateurs, Stéphane Maturel et Thomas Manuel, qui n’ont qu’une quête, celle de l’excellence !

Artime SA

Les Pargots 15 • CH-2416 Les Brenets Tél. +41 32 932 21 32 www.artime.ch

213


ARTIME USINAGE

Pour un produit complet A son travail d’expert en matière de décoration de montres, Artime propose, aujourd’hui, une nouvelle offre en usinage pour répondre aux besoins de ses clients. Grâce à cette nouvelle structure, la société leur offre l’opportunité de leur livrer un produit complet répondant en tous points à leurs attentes. Pour ce faire, elle s’est dotée d’un parc machines performant et de nouveaux locaux installés au cœur du Locle.

214


Offrir de nouvelles prestations En développant un centre de compétences et de développement pour Artime, spécialisé en décoration, les équipes devaient fabriquer leurs propres composants. Pour ce faire, il leur fallait se doter du matériel ad hoc. Pour cette raison, en 2020, les fondateurs, Stéphane Maturel et Thomas Manuel, acquièrent une société spécialisée au cœur du Locle pour avoir à leur disposition tout ce dont ils ont besoin. Ils complètent le parc machines, s’entourent de 4 collaborateurs et ont aujourd’hui un outillage adapté, du tour 102 au centre d’usinage 5 axes. Ainsi, chaque réalisation, de la plus traditionnelle à la plus contemporaine, devient possible. De plus, ces installations garantissent aux clients, une grande réactivité et une maîtrise des gammes opératoires ainsi qu’un contrôle sans faille de la qualité. Les propositions Selon les demandes, Artime Usinage réalise autant un prototype, une pièce unique qu’une petite série. Son parc machines lui permet de répondre aux demandes de la mécanique de précision comme à celles de l’horlogerie, pour des posages de pièces de mouvement ou encore pour de l’habillage. Elle intervient ainsi pour tous les domaines microtechniques ou d’outillages de précision. Ses clients, majoritairement entreprises locales, peuvent ainsi faire appel à ses services autant, pour des ponts de mouvement horloger que pour des carrures de montres, à titre d’exemples.

Animés par la volonté de réaliser du « clé en mains » dans le seul but de faciliter le quotidien des sociétés qui font appel à leurs services, Artime Usinage et ses agents de méthode peuvent également rationaliser l’usinage et proposer le développement de l’outillage nécessaire pour des travaux de type décoration ou mesure labo. Ces derniers peuvent être livrés directement chez le client, s’il le souhaite.

Artime Usinage

Rue du Pont 8 • CH-2400 Le Locle Tél. +41 32 931 04 80 www.artime.ch

215


TECHNOCUT SA

Les spécialistes de la découpe et gravure laser La société Technocut SA est implantée sur Bonfol, dans le Jura suisse. Ses collaborateurs sont tous des spécialistes de la découpe et de la gravure laser. Leur équipement de pointe et leur savoir-faire inégalable permettent d’offrir à leur clientèle un service de qualité avec la garantie d’une excellente réactivité. Les délais sont courts et la prise en charge unique.

216


Un savoir-faire Swiss Made Depuis 2006, l’arc jurassien abrite une société au savoirfaire Swiss Made et à l’accueil clientèle inégalable. J. Montavon s’exprime à ce sujet : « Nous sommes équipés de plusieurs types de machines laser, dont plusieurs lasers femtosecondes, nous permettant de réaliser des pièces uniques ou des séries plus importantes. Nos compétences s’appliquent principalement pour le domaine de l’horlogerie mais aussi pour la microtechnique, la bijouterie ou encore le médical. Cette diversité nous apporte une expérience dans de nombreux types de matières. Grâce à l’utilisation de centres d’usinages femtoseconde, procédé de dernière technologie, il est possible d’atteindre des tolérances de l’ordre de quelques microns, ceci autant en découpe qu’en gravure dans des épaisseurs matières jusqu’à 0.50 mm. La même technologie est utilisée pour découper de l’acier, de l’or, du laiton ou encore de la nacre ». Equipements & machines ultra-performantes Technocut SA utilise des machines de dernière technologie que l’on appelle « femtoseconde ». Une femtoseconde vaut 10-15 seconde. Une femtoseconde (fs) est pour une seconde ce qu’est l’épaisseur de la lettre « I » sur ce papier par rapport à la distance terre-soleil (150 millions de km). Si la lumière fait presque huit fois le tour de la terre en une seconde, elle parcourt seulement 30 microns (l’épaisseur d’un cheveu humain) pendant 100 fs. « Ces machines ont des impulsions tellement courtes que cela n’a pas le temps de chauffer la matière. Cela apporte de nombreux avantages comme justement le fait que cela ne chauffe pas la matière, donc pas de déformation par rapport à l’utilisation de ces lasers. Nous avons 5 machines femtosecondes pouvant être utilisé en découpe et gravure, ainsi que d’autre machines laser plus « standard », pour la découpe de matière métalliques plus épaisse, la gravure ou marquage sans besoin de précision extrêmes ou encore de machines pour la découpe et la gravure de matière non métalliques, comme le bois et les plastiques. » Une clientèle fidèle Issu d’une école d’ingénieur microtechnique avec une orientation en horlogerie, J. Montavon avoue aussi apprendre quotidiennement dans son métier. Quant aux compétences de ses collaborateurs, l’apprentissage sur le terrain garantit une réactivité et un savoir faire excellents. « Nous faisons de la recherche, et selon les matières nous repartons souvent de zéro ». La clientèle de Technocut SA est principalement issue du domaine horloger de l’arc jurassien jusqu’à Genève. Le domaine médical et les sociétés microtechniques font partie de la clientèle privilégiée et la concurrence est somme toute plutôt équilibrée. « Je pense qu’il y a assez de travail pour tout le monde. Le secteur est dynamique. »

Un contexte économique peu impactant Malgré une légère baisse en 2020 due au contexte pandémique international, des chiffres confortables et réconfortants ont très vite été retrouvés. « Finalement, Technocut SA a été très peu impacté. Le marché de l’horlogerie suisse de haute gamme se porte plutôt bien ». L’entreprise travaille passablement dans les petites séries et les prototypes. « Ce qui est apprécié de nos clients c’est bien notre réactivité et la capacité à faire les pièces dans la semaine. Nos délais sont très courts et nous bénéficions d’une vision toujours à très court terme (3 semaines). » Ce délai court est du au nombre de machines à disposition et à la remarquable flexibilité des collaborateurs. La majorité du temps, Technocut SA réalise des commandes uniques mais qui peuvent se ressembler entre elles. Chaque commande est une nouvelle aventure.

Technocut SA

Microdécoupe & gravure laser Sur les Perrières 361 • CH-2944 Bonfol Tél. +41 32 426 51 02 • Fax +41 32 426 51 03 info@technocutsa.ch • www.technocutsa.ch

217


PARQUET – REVÊTEMENT DE SOLS BÉTON CIRÉ – STORES

BORKO Sàrl Rue des Draizes 3 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 730 68 80 • Natel +41 79 240 39 15 administration@borko.ch • www.borko.ch


ÉCONOMIE & IMMOBILIER

Ethique, confiance et dynamisme

© Vincent Bourrut

219


INTERVIEW

ALAIN MARIETTA

CNCI – Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie

Pourquoi pas Neuchâtel ? Plus que jamais, le rôle de la Chambre Neuchâteloise du Commerce et de l’Industrie (CNCI), fondée il y a plus de nonante ans, est important dans la période traversée. Par ses actions durant la crise sanitaire et son investissement quotidien envers ses quelques 1030 membres, représentant 35 000 emplois, elle met tout en œuvre pour relever les nombreux défis en cours et à venir. Pour parler de son actualité, rencontre avec Alain Marietta, son président depuis plus de 7 ans.

220


manne d’informations, et ce, dans de multiples domaines. Pour toutes ces raisons et bien d’autres encore, adhérer à la CNCI n’est pas dénué d’intérêt ! Avant de parler de l’actualité, merci de nous présenter la CNCI en quelques mots. C’est une vieille dame, mais très alerte, qui est née en 1933. Elle a su traverser les temps, les tempêtes et toujours mener le même combat qui se résume en quelques mots : assurer une économie forte, durable et équilibrée. Pour cela, elle met en place nombre d’actions pour répondre aux besoins de ses 1030 membres, ce qui la place dans le « top ten » des chambres de commerce suisses. Par ailleurs, une grande diversité caractérise notre Membership. Nous comptons de grandes entreprises internationales (avec plus de 1000 collaborateurs), des PME et des raisons individuelles. Sociétés industrielles, sous-traitants, petits et grands commerces, services aux entreprises et artisans constituent le tissu de la CNCI. On l’aura compris en être membre n’est pas sans avantage puisque cela donne l’opportunité de faire partie d’un réseau, de profiter de ce réseau pour tisser des contacts (réseautage) et d’avoir accès à différents services à valeur ajoutée, comme les caisses sociales, pour ne citer qu’un exemple. Autre point fort, assurer à nos membres de les soutenir et d’être le porte-voix de l’économie neuchâteloise vis-à-vis des autorités politiques et des services de l’administration cantonale et cela a été plus vrai que jamais durant le semi-confinement. Pour comprendre cette implication quotidienne, nous avons ouvert un nouveau site internet qui est très facile d’accès, clair, lisible et surtout qui contient une

L’union fait la force. Tel a été le cas dès mars 2020. Pouvez-vous nous en dire plus ? La CNCI a assuré le lien avec 8 associations neuchâteloises, l’AIP, l’apiah, la CPIH, la FER Neuchâtel, la FNE, la FNSO et l’UNAM, qui représentent tout autant des petites PME locales que des grandes entreprises, des indépendants que des multinationales, et qui ont décidé d’unir leurs forces pour faire face à la tempête. En effet, cette crise sanitaire, d’une violence inouïe, a rapidement impacté des pans entiers de la société et de l’économie et nous étions confrontés à un flux d’informations qu’il était impossible de suivre et parfois de comprendre, vu les contradictions ! Il était donc important que ces entités se réunissent, concertent leur action et agissent pour assurer le maintien de l’emploi et la survie des entreprises. Si tout ceci a contribué aux différentes aides que l’Etat a mis en place pour soutenir les uns et les autres, cela a permis également de donner à chacun des membres de ces associations des informations justes et de réduire quelque part l’impact du stress et des interrogations qu’ils avaient.

221


Aujourd’hui, quelle est la situation dans le canton ? Je ne vais pas vous mentir, c’est très difficile. Si on prend le secteur horloger, qui est un moteur du canton, nombre d’entreprises ont encore recours au RHT, d’autres licencient tandis que certaines ne survivront pas. Il ne faut pas oublier que c’est le monde qui s’est arrêté de tourner... plus rien ne se vendait donc plus rien ne se fabriquait et ne se fabrique encore aujourd’hui. Au-delà de toutes les aides que l’on peut avoir, la seule chose qui fera repartir ce secteur d’activité, c’est la fin des restrictions et des blocages, et ce, à l’échelle internationale. Quand il y a un grain de sable dans les rouages, et là, il est très gros, par effet domino, le reste en pâtit, c’est logique donc on ne peut pas cantonner les problèmes au seul domaine de l’horlogerie, nombre d’autres sont impactés. Seule une reprise mondiale nous sauvera mais il ne faudrait pas qu’elle tarde à venir ! Le tourisme est un secteur également très touché, qu’en est-il à Neuchâtel ? Voilà l’occasion d’apporter un peu de douceur ! En effet, durant l’été 2020, le canton a connu un taux de fréquentation très important. Beaucoup de touristes sont venus tout autant sur les rives de notre lac, à la vue incomparable sur les Alpes, que dans nos montagnes. Globalement, la saison a été très bonne à tel point que pour certains hôteliers, ils ont réalisé là une des plus belles jamais faites ! L’arrière-saison est plus compliquée mais j’espère qu’une fois que nous aurons renoué avec une « vie normale », les touristes n’oublieront pas de revenir ou venir tout simplement découvrir un canton qui vaut le détour ! La CNCI a des dossiers phare, dont l’industrie 4.0. Pouvez-vous nous en dire plus sur les actions menées ? Dans un monde où tout va très vite, il est obligatoire pour l’économie d’anticiper les changements et de s’y adapter, tant au niveau de ses produits et services que de son organisation. L’innovation et l’utilisation des nouvelles technologies font partie intégrante de ce processus continu. Encore faut-il savoir s’en servir et en faire bon usage. Dans ce but, la CNCI a mis en place un programme de sensibilisation à la transformation digitale et

au 4.0. Une cinquantaine d’entreprises romandes s’investissent et partagent leurs expériences via des ouvrages thématiques, via un site internet ManufactureThinking. com, sur Linkedin ou encore lors de conférences. Notre initiative propose aussi des missions de découverte dans des hauts lieux de la transformation digitale, à Londres, Boston, Berlin, Hanovre, Paris, Tokyo, Shangaï ou encore Munich. Nous y allons pour rencontrer des entrepreneurs de différents horizons, aux entreprises de taille très variable, et partager avec eux leurs expériences autour du 4.0. Grâce à ces déplacements, nous appréhendons mieux le présent et le futur, nous le comprenons par des actions réelles et non virtuelles menées par les personnes rencontrées. L’investissement de la CNCI dans ce domaine contribue aussi au rayonnement de Neuchâtel à l’extérieur, en tant que place de développement industriel. Pourquoi devrais-je m’installer dans votre canton et pas ailleurs ? Pour moult raisons ! Neuchâtel est à proximité des 5 plus grandes agglomérations suisses. La qualité de vie y est exceptionnelle et ici il est possible de combiner vie professionnelle et vie familiale. De plus, notre dynamisme économique, même s’il est mis à mal aujourd’hui, comme dans tant d’autres cantons, se traduit par de nombreuses médailles remportées ici et là : 1er canton horloger ; 1er canton avec le plus de brevets par habitant ; 3e canton exportateur par habitant ; 3e canton le plus innovant, d’après l’UBS. Pas mal pour un petit canton de 180 000 habitants !?

Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie

© Guillaume Perret

222

Rue de la Serre 4 • Case postale 2012 CH-2001 Neuchâtel Tél. +41 32 727 24 10 • Fax +41 32 727 24 28 cnci@cnci.ch • www.cnci.ch


MÉNAGEZ-VOUS, LE MÉNAGE C’EST POUR NOUS

Sens du détail

Alignement

Rangement

Pliage

CONCIERGE SERVICES SA menage@conciergeservices.ch I +41 (0) 840 000 500


CONCIERGE SERVICES SA

Faire rimer action et réaction avec éthique et professionnalisme Quand, en 1990, Arménio Isidoro décide de mettre au service de particuliers ses talents d’homme à tout faire, jamais il n’aurait pu imaginer l’essor que connaîtra son activité. En effet, aujourd’hui, sa société Concierge Services SA qu’il gère depuis La Chaux-de-Fonds avec son fils Sergio, rayonne sur plusieurs cantons. Fière d’avoir toujours proposé des solutions adaptées, éthiques et pratiques tant aux entreprises qu’aux particuliers, la société a fêté ses 30 ans et autant d’années de succès.

224


Une belle histoire En 1990, devant faire face à une perte d’emploi partiel, Arménio Isidoro décide de mettre son savoir-faire en matière de petits travaux au service du plus grand nombre. Habile de ses mains, il répond tout autant à des besoins en bricolage. Avec le temps sa clientèle s’étoffe, de nombreuses entreprises font appel à lui, tant et si bien qu’il embauche et voit sa société grandir. Aujourd’hui, 30 ans plus tard, impossible de ne pas parler de success story. En effet, Concierge Services SA compte 5 sites sur 6 cantons et quelques 600 employés. L’histoire n’entend pas en rester là puisque dorénavant il dirige l’entreprise avec son fils, Sergio Isidoro, et ensemble, ils continuent à proposer des services de qualité orientés sur l’évolution et la nouveauté afin de répondre parfaitement aux attentes de leurs clients.

Une approche et une philosophie qui font la différence Si une grande majorité des clients de Concierge Services SA fait appel à ses services depuis des années, ce n’est pas le fruit du hasard. En effet, la philosophie et l’approche de la famille Isidoro envers ses employés lui valent d’avoir des collaborateurs fidèles, impliqués et qui font la réputation de l’entreprise. Nombreux sont ceux qui comptent plus de 10 ans de maison. Par ailleurs, l’entreprise s’est fondée sur des valeurs et une démarche globale autour de la qualité, de la sécurité et de l’environnement. Ainsi côté qualité, tout est mis en œuvre au quotidien pour garantir l’excellence tout en offrant au personnel des conditions de travail en adéquation avec ses valeurs. Ceci se traduit, entre autres, par des règles de sécurité maximales tant sur les sites où travaillent les collaborateurs que par les équipements

mis à leur disposition et le choix des produits utilisés. Concierge Services SA met un point d’honneur à « penser environnement » tant pour ses prestations que pour le bien-être de ses employés ce qui lui a permis d’obtenir le label 100% Pro, remis par la FREN (Fédération Romande des Entrepreneurs en Nettoyage). Pour être en adéquation avec ses valeurs, l’entreprise utilise des produits et des techniques d’entretien qui minimisent l’impact sur une ressource indispensable à la vie, l’eau. En effet, tout est mis en œuvre pour minimiser l’impact du travail de nettoyage sur cette ressource précieuse. L’engagement environnemental permet à Concierge Services SA d’être certifiée selon la norme ISO 14001. Le souci de la qualité de ses prestations ainsi que la santé et sécurité au travail, lui ont permis d’obtenir la certification ISO 9001 et ISO 45001. 225


Des services à la carte Avec une offre de services à la carte, tant pour les particuliers que pour les entreprises, Concierge Services SA propose une gamme très large et totalement adaptée aux besoins de chacun. Plus de 1000 sociétés lui font confiance pour le nettoyage, l’entretien et l’hygiène de leurs locaux. Chacune bénéficie d’un concept propreté sur-mesure. Ainsi qu’elles aient besoin uniquement d’entretien, d’une remise en état des sols, d’un remplacement de concierge ou d’une gestion de l’intendance, Concierge Services SA répond présent ! Elle peut également intervenir de manière sporadique durant et après

226

une manifestation ou sur un chantier. Autre de ses atouts, le nettoyage industriel des secteurs de pointe qui oblige à une approche irréprochable et une technique confirmée. Pour ce faire, son secteur Ultra Propreté répond aux exigences de chaque client, par des solutions spécifiques, sur la base d’un cahier des charges et d’un protocole d’intervention préétablis. Les choses ne s’arrêtent pas aux intérieurs puisqu’elle propose entre autres, via son département Facility Services, les entretiens extérieurs, comme la tonte des pelouses ou encore le déneigement des parkings. Toujours dans un souci de préservation de l’environnement, elle peut


également mettre en place un système de tri sélectif des déchets. Les propositions ne manquent pas ! Concierge Services SA gère l’entretien de bâtiments à la demande de gérances immobilières ou de particuliers grâce à son département Immeuble Services. Entreprise polyvalente, elle prend en charge le nettoyage et peut gérer également de menus travaux comme le contrôle de la chaufferie ou encore le simple changement d’ampoules, là encore la liste des propositions est longue. Enfin, pour les particuliers, Ménage Services offre des prestations qui s’adaptent aux besoins de chaque personne en offrant un entretien ponctuel ou régulier. Avec l’assurance de retrouver son intérieur avec la qualité d’un hôtel étoilé ! Savoir s’adapter en toutes circonstances Une des clés du succès de Concierge Services SA réside dans sa faculté à toujours être novatrice et visionnaire face aux besoins des clients qui lui font confiance. Ainsi, face à la pandémie, la société a dû plus que jamais s’adapter et trouver les solutions les plus abouties. Elle a accompagné chacun de ses clients et créé des concepts d’hygiène et de décontamination de locaux sur-mesure, notamment en créant des « totems » de désinfection disponibles dès le début de la pandémie. Dans la série des innovations, Concierge Services SA, en collaboration avec une société locale, propose un système de purification d’air facile d’installation et entretien. Ce système novateur permet d’éliminer les agents pathogènes présents dans l’air sans impact sur la santé humaine. La confiance au sens propre.

Concierge Services SA

Siège social Rue du Commerce 89 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 (0)840 000 500 info@conciergeservices.ch www.conciergeservices.ch

227


LA SALLE

Pour des événements professionnels qui sortent des cadres habituels A Orges, La Salle est un lieu atypique qui fait rimer ambiance, décoration et artistes, tout en proposant cet espace à des entreprises, groupes ou associations pour l’organisation de leurs événements professionnels. Petit-déjeuner pour rencontrer ses clients, séance de travail interne sur une journée, conférence ou autre réunion associative... autant de moments qui peuvent être organisés dans cet espace chaleureux doté des dernières technologies.

228


Une halle revisitée Avant son ouverture début 2020, le lieu est longtemps resté « dans son jus », une halle industrielle brut et standard. Quand ils décident d’en faire un endroit original, où se côtoieraient différents univers, pour recevoir des événements professionnels, Virginie et Steeve Duvoisin retroussent leurs manches. Ils transforment, peignent, décorent ce qui devient La Salle ou 260 m2 qui peuvent accueillir 40 personnes avec des tables ou 60 pour une conférence et ce, à la soirée, demi-journée ou à la journée complète.

Une atmosphère « On se sent bien ici » ou « Waouh, c’est sympa ici » sont les premiers mots qu’entendent régulièrement Virginie et Steeve Duvoisin quand ils font visiter leur salle. Et il est vrai qu’elle interpelle et donne l’envie de s’y installer et d’y rester. L’œil est attiré par les œuvres temporaires d’artistes invités qui peuvent ainsi exposer des peintures, des photos ou des sculptures, mais aussi par les meubles, comme des anciens sièges de cinéma qui rappellent les années 50-60, ou encore par des objets chinés çà et là par les propriétaires. Certes, c’est hétéroclite mais tout est en harmonie et confère une ambiance conviviale. Des services pour réussir ses manifestations Que les clients louent La Salle pour tel ou tel événement, chacun a le droit aux mêmes prestations qui sont à la carte. Ainsi pour des petits-déjeuners – que les propriétaires organisent eux-mêmes – pour des cocktails ou autres – amenés par des traiteurs externes choisis par leurs clients – un coin cuisine regroupant prise 380W, frigo, armoire à vins, etc. est dédié et permet de garantir un service dans les meilleures conditions. Côté technologies, un écran de 164 cm sur pied à roulettes motorisé et système de connection Clickshare de Barco, le wifi, des flipcharts et autres assurent les besoins. Par son atypisme, son matériel et sa fonctionnalité, La Salle répond aux attentes des entreprises à la recherche d’un lieu original et hors mur pour leurs événements !

La Salle

Chemin de la Chaux 16 • CH-1430 Orges s/Yverdon Tél. +41 24 445 68 66 www.lasalledorges.com • sv_duvoisin@bluewin.ch

229


Département de l’économie du canton de Neuchâtel

Pourquoi s’installer dans le canton de Neuchâtel ? Parce qu’il est pionnier et attractif !

Jean-Kley Tullii, chef du service de l’économie.

Roland Nötzel, délégué à la domiciliation.

S’il est connu pour l’importance de son industrie horlogère, le canton de Neuchâtel ne se limite pas à elle. En effet, au vue de ce que ses nombreuses sociétés pensent, développent et fabriquent, on a tous sur nous « un petit bout de Neuchâtel ». Pionnier dans moult domaines, producteur de richesses et d’innovations, tout est mis en œuvre pour que de nouvelles entreprises viennent s’y installer. Qu’elles aient besoin de faire appel à des sous-traitants de pointe ou au contraire apportent dans leurs bagages des savoir-faire qui peuvent en compléter d’autres déjà existants, le Service de l’économie du canton de Neuchâtel (NECO) met tout en œuvre pour les accueillir. De plus, elles y trouvent un environnement fiscal avantageux et une douceur et qualité de vie uniques. Pour mieux comprendre cet enjeu « winwin », Bien Vivre a rencontré, Jean-Kley Tullii, chef du service de l’économie, et Roland Nötzel, délégué à la domiciliation. © Meyer-Burger

230


© CSEM

Quand on recherche l’excellence Neuchâtel se présente comme le canton spécialiste du petit, précis, complexe, fiable et à haute valeur ajoutée. Avec l’horlogerie comme point de départ, il s’est naturellement diversifié et spécialisé. Il est devenu un canton dans lequel on peut produire rapidement des objets à très haute valeur ajoutée ceci grâce à une fructueuse coopération entre un tissu industriel riche et diversifié et des centres académiques et de recherche de haut niveau. Ainsi, de nombreuses innovations et technologies neuchâteloises se retrouvent chaque année dans des produits phares vendus à l’international ou faisant partie d’importants programmes de recherche de portée mondiale. Depuis plus de 3 siècles, les industries du canton innovent pour offrir des produits et des composants au service des progrès de l’humanité. Aujourd’hui, nombre d’entreprises sont conscientes qu’elles peuvent trouver ici ce que nul autre endroit dans le monde peut leur offrir. Pour les aider à s’installer et trouver les bons partenaires, le NECO les aide dans leurs démarches et leurs recherches et les met en relation avec des structures ad hoc. Importer de nouveau savoir-faire Le canton de Neuchâtel est, de par son histoire industrielle, un canton producteur de richesse, très exportateur, ouvert sur le monde et surtout pionnier en termes d’innovations. De plus, grâce à la quantité et la qualité des entreprises locales et internationales du domaine medtech/pharma présentes sur son territoire, le canton appartient désormais au cluster life sciences de la Suisse occidentale (Health valley) et contribue au développement de cet USP régional reconnu au niveau international. Par ailleurs, il rayonne au niveau international pour ses compétences dans la haute technologie, particulièrement dans le domaine des micro-nanotechnologies et de la micro-fabrication ainsi que pour les machines-outils et les instruments de précision, l’automation, l’électronique et bien évidemment, l’horlogerie. Avec 44% de son PIB issu du secteur secondaire, le canton de Neuchâtel fait partie des cantons les plus industrialisés en Suisse. Ouvert sur le monde, il participe à raison de 45,6% au surplus de la balance commerciale. Résolument innovateur, il détient en Suisse la plus grande densité de brevets déposés pour 100 000

© ZH Photographer

habitants (IPI 2018). De plus, l’enseignement y est riche et résolument tourné vers l’excellence grâce à un campus de l’EPFL, la Haute Ecole ARC et une université aux 4 facultés à la renommée mondiale. Ces forces, le NECO les fait connaître à l’occasion d’événements qui sont organisés dans le monde entier par différentes structures représentant la Suisse à l’étranger. Il est actif dans sa communication afin d’attirer encore plus de savoir-faire et de compétences dans le but d’en compléter d’autres. Cette démarche de complémentation des chaînes de valeurs ne peut que renforcer son statut de canton pionner, visionnaire, ouvert et générateur de créations qui marquent l’histoire. La qualité de vie. Un atout supplémentaire Pour renforcer son attractivité et souligner sa tradition d’accueil, le canton de Neuchâtel ne manque pas d’arguments. Ainsi, pour le faire savoir au plus grand nombre, le département de l’économie et de l’action sociale a créé un poste dédié à la domiciliation.

© Mikron SA Boudry

231


© Vincent Bourrut

© Vincent Bourrut © Vincent Bourrut

Au bénéficie d’une situation géographique centrale, les aéroports de Genève, Bâle ou Zurich sont facilement accessibles en train ou en voiture. Concernant l’aspect financier, ici, la fiscalité des personnes morales figure parmi les plus attractives de Suisse, elle-même classée parmi les pays les plus concurrentiels fiscalement. De plus, depuis 2012, plusieurs réformes ont permis au canton d’être compétitif également pour les personnes physiques. Ses conditions-cadres sont également favorables avec un coût de la vie bas (logement, accueil extrafamilial, restaurants, essence, etc) en comparaison avec d’autres régions bénéficiant elles aussi d’une magnifique riviera (arc lémanique ou région zurichoise notamment). Il se veut également proche des familles et a nombre d’atouts à sa disposition, comme une des meilleures disponibilité de places en Suisse dans les établissements pré- et parascolaires, dont les coûts sont pleinement déductibles fiscalement, ce qui n’est pas le cas ailleurs. Le système scolaire est attractif et performant avec, par exemple, des écoles proposant l’allemand en immersion au niveau primaire ou encore le lancement d’un projet-pilote d’école en continu. A ces « + » s’ajoutent ceux de l’environnement du canton. En effet, entre lac, vallées et montagne, il offre un cadre naturel unique et rapidement accessible. Les déplace-

ments y sont facilités et tout est mis en œuvre pour qu’ils le soient encore plus avec, par exemple, parmi les grands travaux à venir, les contournements des villes du Locle et de La Chaux-de-Fonds. Son offre de transport ferroviaire est également très adaptée. L’arrivée de la ligne directe Neuchâtel – La Chaux-de-Fonds viendra à terme la renforcer par la proximité qu’elle va apporter entre la plaine et les montagnes. Par ailleurs, les amateurs de vélo ou de marche y trouvent un véritable paradis tandis que ceux que la culture interpelle ont de quoi se faire plaisir. En effet, l’offre y est riche et assurée tout au long de l’année grâce aux divers musées (musée de l’horlogerie, Laténium, musée d’histoire naturelle, Centre Dürrenmatt), de nombreuses salles de concerts (Case à chocs, Bikini Test, L’Heure bleue, Théâtre du Passage), et des festivals reconnus au niveau européen (La Plage des Six Pompes, NIFFF, Festineuch, Auvernier Jazz festival, Rock Altitude). Comment ne pas évoquer aussi la fameuse Fête des vendanges, probablement la plus grande fête du vin en Europe ? Pour aider toutes celles et ceux qui ont compris tout l’intérêt de vivre dans le canton de Neuchâtel, un site internet sera développé afin de leur faciliter les démarches et pouvoir rapidement s’installer dans ce canton aux 1000 et 1 atouts.

Département de l’économie et de l’action sociale Service de l’économie

Département de l’économie et de l’action sociale Délégué à la domiciliation

Avenue de la Gare 2 • Case postale 1 CH-2002 Neuchâtel Tél. +41 32 889 68 20 neco@ne.ch • www.neuchateleconomie.ch

232

Château • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 889 48 00 secretariat.deas@ne.ch


Fi

xe

mp e T

o

ir ra

e

Agence Neuchâtel Rue du Temple Neuf 11 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 722 19 00 • Fax +41 32 722 19 09 neu@hire-sa.ch • www.hire-sa.ch

Agence La Chaux-de-Fonds Espacité 1 • CH-2302 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 911 20 00 • Fax +41 32 911 20 09 cfd@hire-sa.ch • www.hire-sa.ch

Proche de vous, pour mieux vous servir


HIRE SA

Des spécialistes du placement depuis plus de 12 ans En 2009, HiRe SA, société indépendante, démarrait d’une page blanche. La persévérance, la connaissance du métier, la loyauté, l’adaptabilité, le courage et la passion ont fait leur œuvre. Aujourd’hui, deux agences à La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel, spécialisées dans le placement de personnel fixe, temporaire ou en payrolling, savent avec exigence et professionnalisme s’adapter et répondre aux demandes d’une clientèle qui lui est fidèle.

© Shutterstock

234


Des talents se réunissent A la tête de HiRe SA, Pedro Martins, président, Gregory Aellen, directeur régional bâtiment, et Olivier Scarasia, directeur régional horlogerie et commercial. Au cœur de leur priorité, une politique d’entreprise dirigée sur des valeurs fondamentales : la proximité, la flexibilité, le conseil et la réactivité. Pour les accompagner, ils peuvent compter sur des collaborateurs professionnels et compétents dans leurs domaines. « Un bon conseiller c’est une personne qui doit savoir doser les choses, ne pas être trop faible ni trop « rentre dedans ». C’est comme en cuisine, un bon assaisonnement ! », explique Pedro Martins. Grâce à son savoir-faire, HiRe SA s’inscrit comme une entreprise locale qui sait se démarquer par sa volonté d’offrir le meilleur service possible à ses clients et candidats. Connaître les domaines d’activités La succursale de Neuchâtel articule son activité, principalement, autour des métiers de la construction. L’un de ses points forts est d’avoir une équipe de professionnels qui sont tous issus du milieu. Pour les métiers du gros et second œuvre, chaque conseiller possède une connaissance pointue qui lui permet d’être réactif et de comprendre avec efficacité les besoins de l’entreprise pour sélectionner le candidat le plus adapté pour le poste. HiRe SA est membre de plusieurs fédérations professionnelles neuchâteloises du domaine de la construction, telle que la FNE. L’agence de La Chaux-de-Fonds est plus spécialement dédiée aux domaines de l’horlogerie, de l’industrie et du commercial mais elle intervient également pour les professions du bâtiment. De magnifiques résultats Parfait connaisseur du placement de personnel, Pedro Martins a vu les choses changées et se complexifiées en 10 ans. Les salaires, les conventions collectives, la politique de travail... de chaque entreprise, HiRe SA doit les maîtriser pour être juste face à tous. Pour ce faire, le président a créé des outils systémiques ainsi HiRe SA a à sa disposition un process lui

permettant de récolter un maximum d’informations pour cibler parfaitement les besoins et les attentes de chacun. « Chaque demande est différente. Quand nous plaçons du personnel temporaire ou en payrolling, nous assurons la gestion des salaires. Il nous faut donc connaître parfaitement les conventions collectives des professions et les statuts de la société dans laquelle l’employé travaillera », explique Pedro Martins. Cette manière de travailler est gagnante puisque les compétences de HiRe SA sont connues et reconnues depuis maintenant plus de 12 ans.

Fi

xe

m Te

r po

air

e

HiRe SA Agence Neuchâtel

Rue du Temple Neuf 11 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 722 19 00 • Fax +41 32 722 19 09 neu@hire-sa.ch • www.hire-sa.ch

HiRe SA Agence La Chaux-de-Fonds

Espacité 1 • CH-2302 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 911 20 00 • Fax +41 32 911 20 09 cfd@hire-sa.ch • www.hire-sa.ch

235


INTERVIEW

FABRICE BOLLIGER

USPI Neuchâtel-Jura

Informer : une mission permanente Plus que jamais, être membre de l’Union Suisse des Professionnels de l’Immobilier (USPI) Neuchâtel-Jura, est un atout pour être au fait des dernières actualités et pouvoir compter sur une association en cas de besoin comme il a été le cas durant la crise sanitaire. Maintenir les contacts entre ses adhérents, représenter leurs intérêts auprès des autorités, les informer, les conseiller dans leur activité sont autant de missions qu’elle met au service des régies comme des professionnels de l’immobilier. Pour connaître son actualité, rencontre avec Fabrice Bolliger, son Président. © patriceschreyer.com

236


Comment est organisée l’UPSI ? Nous sommes 8 personnes au comité qui nous réunissons 6 fois par année avec pour chacun de ces rendez-vous, un ordre du jour précis. Nous débattons des sujets d’actualité ou des dossiers en cours, en ayant tous un droit à la parole pour mener une discussion constructive et apporter des solutions efficientes à nos membres. Si ces derniers ont des interrogations sur tel ou tel sujet, ils peuvent également les soumettre à notre secrétaire et lors de ces réunions, nous analysons leur requête. Evidemment, les choses ne s’arrêtent pas à ces réunions. En effet, je suis entouré d’une équipe solide et très présente qui m’épaule. Pour notre antenne qui réunit les cantons de Neuchâtel et du Jura, nous avons des commissions au sein desquelles œuvrent des personnes représentant tous les métiers de l’immobilier. Il faut ajouter à ces dernières le marketing qui depuis son introduction permet de mieux faire connaître l’USPI et ses actions. Je pense que grâce à ces différents pôles nous sommes plus structurés, plus forts, plus efficaces, plus proches de nos membres et plus attractifs pour ceux qui voudraient nous rejoindre. Notre priorité est d’être à l’écoute de ces derniers mais aussi du marché, de la conjoncture ou des aléas qui peuvent survenir comme la crise sanitaire. Face à la crise sanitaire, quel a été votre rôle ? Nous avons rapidement été très présents et avons négocié avec d’autres associations face aux autorités vu la situation. Tout le monde a compris l’enjeu de ce que pouvait entrainer un semi-confinement et la fermeture des commerces et autres. C’est pourquoi nous avons pesé de tout notre poids pour arriver à un consensus qui était bon à nos yeux avec la renonciation des propriétaires de 50% des loyers et les 50% autres réglés à moitié par le locataire et à moitié par l’Etat. Cette solution a assurément permis de sauver des sociétés par ailleurs, nous avons été vraiment ravis de voir combien nombre de propriétaires ont joué le jeu, pour preuve le montant est estimé entre 1,5 et 2 millions de francs. Aujourd’hui, quelle est la situation du marché de l’immobilier dans vos cantons ? Si nous parlons des ventes, sur ce terrain-là, les choses ne sont pas trop mauvaises. Les personnes qui veulent acquérir un bien sont toujours là et l’offre est assez importante pour qu’ils trouvent ce qu’ils cherchent. Concernant le locatif, c’est différent. En effet, nous connaissions une baisse des demandes avant la crise sanitaire et cette dernière n’a rien arrangé. Une lueur d’espoir est pourtant en train de poindre car nous avons un léger rebond depuis cet été. Les choses redémarrent, nous espérons que cela va continuer dans ce sens. Ce qui nous inquiète plus ce sont les commerces, les bureaux et autres lieux dédiés au business. C’est une période délicate et surtout très floue. Personne ne se projette et anticipe donc de ce fait, l’immobilier est des plus calme. Il faut espérer que cette crise prenne rapidement fin pour que les choses repartent et surtout que cette incertitude permanente s’éloigne. 237


U S P I N E U C H Â T E L – J U R A L A B E L C O U R T I E R LE COURTIER, C’EST UN PROFESSIONNEL DE L’IMMOBILIER QUI : — —

Est l’intermédiaire entre le vendeur et l’acquéreur d’un bien Conseille et assiste les deux parties dans la transaction.

Son rôle, important, appelle l’application de règles strictes, qu’elles soient d’ordre éthique, déontologique ou juridique, en plus de la connaissance aiguë du secteur immobilier et de la législation en vigueur.

LE LABEL COURTIER DÉLIVRÉ PAR L’USPI NEUCHÂTEL-JURA CERTIFIE QUE LE COURTIER EST AU BÉNÉFICE : — — — —

d’une formation solide, notamment dans le domaine de l’évaluation immobilière d’une connaissance approfondie du secteur immobilier (marché, lois, aménagement du territoire, finances) d’une expérience avérée d’une conscience et d’une intégrité professionnelle sans faille.

Le label courtier doit être renouvelé chaque année. Il n’est valable que pour l’année en cours.

MEMBRES USPI INDIVIDUELS LABELLISÉS 2020 Agustoni Frédéric

Mayor Claude

Bichsel Julien

Muller Marie-Claude

Bolliger André

Pasquier Patrice

Bolliger Fabrice

Ribaux Christophe

Carminati Laurent

Rougemont Joëlle

Fabbri Bernard

Schmutz Laurence

Guarino Marie

Terranova Renato

Guillaume Jean-François

Terrier Violaine

Imer André

Thorens François

Jouval Didier

Wolf Yvan

Junod Antunes Sandrine

Zysset Caroline

U S P I N E U C C O M P T R R E S P P R O C O N F L A B E

 T N C E A

T E S T S N Q

E L – J U R A N C E S P A R E N C E S I O N N E L C E U A L I T É

Pour l’USPI Neuchâtel-Jura, la confiance du public et de la clientèle dans les compétences professionnelles de ses membres — régies et agences immobilières — est essentielle. En développant le label qualité, elle veut donner la garantie que les régies et agences immobilières se soumettant à la démarche, exercent leur métier au sein d’un environnement financièrement sain. Ce label qualité est obtenu après que, sur une base facultative, un organe externe indépendant ait contrôlé la santé financière d’un membre de l’USPI selon des critères bien définis. Il constitue, pour le client, une assurance : celle d’une prise en charge par une régie ou une agence immobilière membre de l’USPI, qui se porte financièrement bien.

MEMBRES USPI SOCIÉTÉS LABELLISÉES 2020 Agence Immobilière et Commerciale S.A. Fidimmobil

Naef Immobilier Neuchâtel SA

Bolliger Immobilier SA

Régie immobilière Jouval SA

Gerimmo SA

Ribaux von Kessel, services immobiliers, SA

Littoral-Gérance SA

USPI-NEUCHÂTEL-JURA TÉL +41 32 722 64 70 INFO@USPI-NEUCHATEL.CH

Quels sont les métiers représentés par l’USPI ? Nos diverses professions demandent avant tout des grandes connaissances. C’est pourquoi il faut toujours faire appel à des experts qui sont les plus à même pour conseiller les clients et ce, quoi qu’ils souhaitent. Nous avons un inventaire assez large de métiers. Le régisseur – gérant : il est en charge de la gestion et du fonctionnement d’un bien locatif qu’on lui a confié. L’administrateur de PPE : il s’occupe de l’administration de la PPE en fonction du règlement interne de cette dernière et des souhaits des copropriétaires. Le courtier : il est mandaté dans les cas d’achat ou de vente d’un bien. Il a également un rôle important de conseil tant sur les plans juridiques que financiers. L’assistant du maître de l’ouvrage : il dirige les opérations de construction, de rénovation et d’entretien des biens immobiliers au nom du propriétaire. L’expert en estimations immobilières : il évalue la valeur d’un bien immobilier à partir de nombreux éléments et élabore des rapports d’expertise détaillés. Le développeur immobilier : il mène de A à Z la conception d’un projet immobilier pouvant être commercialisé. Parmi ses membres, l’USPI Neuchâtel-Jura compte 25 ré­gies et plus d’une cinquantaine de personnes ayant une des professions énoncées. Vous avez créé plusieurs labels pour valoriser vos membres et leurs compétences. Comment cela se traduit-il ? Dans un milieu comme le nôtre où tous les intervenants ne travaillent pas toujours avec l’éthique que de vrais professionnels ont au quotidien, avoir un label est le meilleur gage de qualité, de sérieux et de professionnalisme pour tous ceux qui ont besoin de leur service. Il est donc nécessaire que tout le monde le sache. Ainsi en 2016, était créé le « label courtier ». Son but : fixer des exigences élevées en matière de formation, d’expérience et de pratiques professionnelles pour garantir aux clients un haut niveau de compétences et un respect des normes de déontologie. Forte du succès de ce label, 238

H É A E F I L

Offidus Régie Immobilière SA

USPI-NEUCHÂTEL-JURA TÉL +41 32 722 64 70 INFO@USPI-NEUCHATEL.CH

l’association cantonale a décidé d’en créer un nouveau spécialisé dans la gérance. Avec une entrée en vigueur depuis janvier 2018, le nouveau « label qualité » fonctionne comme le premier. Les professionnels souhaitant l’obtenir doivent s’engager à respecter les exigences prévues par le règlement relatif à ce dernier ainsi que le Code de déontologie des professions immobilières. Pour les clients, il s’agit d’un gage supplémentaire de professionnalisme et de sérieux, l’assurance que la gestion de leur objet est entre de bonnes mains. Pour les rendre visibles, nous avons créé des logos que les bénéficiaires peuvent mettre sur tous leurs supports de manière à bien marquer leur différence et leur appartenance.

USPI Neuchâtel-Jura

Escalier du Château 2 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 722 64 70 • Fax +41 32 722 64 71 info@uspi-neuchatel.ch • www.uspi-neuchatel.ch


_ juridique gérance gérance administration administration vente vente expertise expertise conseil conseil_ juridique

Bolliger BolligerImmobilier Immobilier Av. Av.Léopold-Robert Léopold-Robert1212 2302 2302LaLaChaux-de-Fonds Chaux-de-Fonds

Tél. Tél.+41 +413232911 91190 9090 90 Fax Fax+41 +413232911 91190 909191 info@bolliger-immobilier.ch info@bolliger-immobilier.ch


GAILLE CONSTRUCTION SA

Pour une maison unique, performante, responsable et Swiss Made ! En construisant plus de 40 villas par an à ossature bois, dans toute la Suisse romande, Gaille Construction SA peut se valoir d’une forte expérience dans le domaine et ce, depuis de nombreuses années. De plus en plus sollicitée, cette méthode de construction offre de nombreux atouts auxquels s’ajoute ici l’intégralité de la fabrication au cœur des ateliers de Fresens. Parce que faire construire un habitat est souvent l’achat d’une vie, visite d’une entreprise qui propose l’excellence.

240


Des réalisations sur-mesure Pour son aspect économique et également esthétique, la construction de maisons à ossature bois séduit de plus en plus. Gaille Construction SA l’a compris depuis fort longtemps puisque la société s’est lancée dans cette activité dès 1978. Aujourd’hui, connue et reconnue pour son savoir-faire en la matière, elle réalise nombre de chantiers à la demande de professionnels ou de particuliers qui font appel à elle pour un projet qu’elle peut gérer dans son intégralité, de l’avant-projet jusqu’à la remise des clés. Dans tous les cas de figure, la personnalisation est de mise puisqu’aucune réalisation ne ressemble à une autre. A l’écoute de leurs clients, les équipes mènent à bien leurs projets de construction en suivant scrupuleusement le cahier des charges imposé, et en apportant des conseils pertinents, issus de plus de 40 ans d’expérience dans ce domaine. Ainsi chaque bâtiment est unique, fiable et répond aux exigences des propriétaires avec, toujours en ligne de mire, le respect des nombreuses normes en la matière.

Des équipes performantes Au-delà d’usiner des villas sur-mesure, Gaille Construction SA sait s’adapter à tous les cas de figure. En effet, la société répond aux demandes d’architectes qui arrivent avec un projet abouti et réfléchi avec son client. Elle réalise alors l’enveloppe de la future habitation jusqu’à la mise hors d’eau et hors d’air, ainsi que les finitions extérieures. Autre cas de figure où elle intervient, dans le cas d’un particulier qui possède son terrain mais qui ne souhaite pas mener son chantier. L’entreprise met alors à son service, son bureau d’ingénieurs et techniciens et son entreprise générale. Ainsi, conception du projet, dépôt de plan, calcul thermique, réalisation des plans thermiques, gestion de l’intégralité des intervenants sont gérés par ses propres soins jusqu’à la remise des clés. 241


Les atouts ne manquent pas Une construction à ossature bois présente de nombreux avantages. En effet, elle connaît, entre autres, peu de limite à l’architecture possible. Ainsi chez Gaille Construction SA, chacune des réalisations qui a été menée à bien est totalement unique et se traduit sous forme de chalets, de maisons aux lignes contemporaines ou bien encore de bâtiments à usage professionnel. Tous les designs sont possibles ! Autre atout avéré, le confort thermique. De par les matériaux utilisés, l’assurance d’avoir un lieu de vie ou de travail sain et écologique est garantie. Sur ce dernier point, l’entreprise engendre une empreinte carbone faible puisque les composants de la maison ne sont pas importés d’un pays étranger mais intégralement usinés à Fresens. 100% Swiss Made ! Dernier avantage et non des moindres, un client qui en fait la demande peut à tout moment venir dans les ateliers voir l’avancée de sa future résidence.

242


Les vertus de l’ossature bois Gaille Construction SA propose d’aller plus loin en réalisant des habitats autonomes énergétiquement. Pour ce faire, les éléments constructifs de ces réalisations sont composés de matériaux avec des pouvoirs isolant important permettant ainsi une consommation énergétique très faible. En ajoutant à cela des panneaux solaires thermiques et/ou photovoltaïques, une cuve de récupération d’eau de pluie, ou encore une ventilation double flux, les réalisations Gaille vous permettront de vivre dans un habitat sain et respectueux de l’environnement.

Gaille Construction SA

Route de Saint-Aubin 3 • CH-2027 Fresens Tél. +41 32 835 28 28 info@gaille.ch • www.gaille.ch

243


Depuis plus de

Réalisation | Transformation | Rénovation | Numérisation d’ancien plans  |  Relevé de biens existants  |  Etude d’impact Demande de permis de minime importance et sanction définitve

Chemin de la Grève 3A  |  CH-2025 Chez-le-Bart  |  Tél. +41 32 846 45 95 info@domotis.ch | www.domotis.ch


DOMOTIS SA

Cindy Ruesch et Anouk Sandoz.

La continuité au féminin Créée en 1979, Domotis SA est aujourd’hui aux mains des filles du fondateurs. En effet, depuis 2019, Anouck Sandoz et Cindy Ruesch ont pris les rênes de ce bureau spécialisé dans le domaine de l’habitat, de la construction et de la rénovation. Duo complémentaire, les deux sœurs continuent dans la lignée qui a fait le succès de l’entreprise : la proximité, l’écoute, le conseil et l’attention portée à chaque demande et ce, quelle qu’en soit la taille.

Villa PPE à Sauges.

Photos : © Anouk photographie

246


Depuis plus de

Promotion d’un lotissement à Couvet.

Un binôme féminin En 1979, Claude-Alain Ruesch, architecte fraîchement diplômé, crée son propre bureau. Rapidement, sa vision et son approche lui valent d’être l’un des plus grands constructeurs de villas de la région. Avec le temps, il recentre son activité sur une approche plus personnalisée de l’habitat et continue à rayonner sur tout le canton et dans le Nord Vaudois. Quelques années plus tard, il est rejoint par ses filles, d’abord Cindy qui fait son apprentissage de dessinatrice en bâtiment au sein de la société, où elle devient par la suite technicienne en architecture, puis Anouck, plus spécialement dédiée aux travaux administratifs. Ensemble, elles reprennent Domotis SA en 2019 et démarrent avec de belles réalisations à leur actif. La crise sanitaire les bloque dans leur élan mais n’entame en rien leur volonté. Elles savent s’adapter et étoffent leurs domaines d’action en répondant à des demandes larges et variées allant de la construction à la rénovation, en passant par des travaux d’aménagement extérieur.

Des activités diversifiées Domotis SA propose un large panel de prestations. Entreprise générale et bureau d’architecte, par ses deux pôles d’activité, elle offre à ses clients une multitude de possibilités. Ainsi, elle met son savoirfaire et sa vision novatrice au service de projets de construction, de rénovation et de transformation, principalement liés à l’habitat individuel et collectif. Elle intervient également sur des chantiers réunissant en un même lieu des commerces et des résidences. De plus, elle offre ses connaissances et compétences en matière d’aménagement extérieur avec pour toutes les demandes le même souci du respect de l’environnement et des valeurs écologiques. Quel que soit le projet, Anouck Sandoz et Cindy Ruesch mettent le même point d’honneur à travailler dans le respect des budgets et des délais imposés tout en assurant une qualité de réalisation. Après

Après

Avant

Transformation d’une exploitation agricole.

247


Le client avant tout Comme le faisait leur père avant elle, les deux sœurs privilégient l’écoute, l’échange et la compréhension, des notions essentielles dans la relation qu’elles entretiennent avec chacun de leurs clients. C’est une véritable synergie qui s’instaure entre ces spécialistes et le mandataire. Pour elles, leur rôle consiste à prendre en considération les besoins et les souhaits des clients en s’adaptant à la réalité. Cette philosophie, Domotis SA l’adopte aussi avec les différents partenaires avec lesquels elle collabore. Ainsi, chaque projet est personnalisé et individualisé pour répondre efficacement à toutes les demandes.

Des réalisations marquantes Les réalisations que l’on doit à Domotis SA sont nombreuses. Si les projets neufs ont été légion à une époque, aujourd’hui, la situation au sein du canton mène de plus en plus de personnes à opter pour la rénovation et/ou transformation d’un patrimoine bâti. Ainsi parmi les dernières, on compte une transformation d’usine en 11 appartements, 1 surface artisanale et 2 classes pour petits enfants, aux Ponts-de-Martel. Ce chantier de taille a demandé de longs mois de travaux pour offrir au final, une nouvelle vie et une nouvelle dynamique à l’ensemble. Il en va de même pour une exploitation agricole qui se verra transformée en 3 beaux appartements parfaitement insérés dans le volume de la vieille bâtisse.

Avant Transformation d’une usine aux Ponts-de-Martel.

Après

Photos : © Anouk photographie

248


Après

Avant

Rénovation d’une villa.

Un projet empreint de valeurs humaines Fortes de l’expérience acquise, grâce à un projet d’appartements encadrés qui a vu le jour du temps de leur père, Anouck Sandoz et Cindy Ruesch ont travaillé de concert avec différents partenaires à un concept similaire mais allant plus loin dans la démarche puisqu’elles souhaitent le voir labellisé par l’Office du Logement. Ainsi, à Savagnier, au cœur d’un verger, sur une surface de 5500 m2, elles ont imaginé un projet alliant 8 logements encadrés de 3 pièces sous forme de villas, 1 infrastructure commune avec salle de vie et 2 autres villas individuelles de 5,5 pièces pour des familles. Aux logements adaptés pour des personnes handicapées s’ajouteront les prestations de référents médicaux pour assurer le bien-être des résidents. Aujourd’hui, une demande de permis est en cours pour les 2 villas à destination des familles, vendues sur plan, tandis que le concept des

Immeuble à Neuchâtel.

résidences encadrées est proposé à des groupes ou des particuliers souhaitant investir dans ce projet empli de valeurs humaines et de mixité sociale. En assurant aux acquéreurs de voir ce dernier être labellisé, et ce, grâce à leur savoir-faire en matière de telles réalisations, les deux sœurs souhaitent développer ce concept en d’autres lieux en s’adaptant toujours à l’environnement, à l’espace imparti et à la structure du terrain.

Domotis SA

Chemin de la Grève 3A • CH-2025 Chez-le-Bart Tél. +41 32 846 45 95 info@domotis.ch • www.domotis.ch

249


FRAMO SA

Créé pour moi – Made for me Avec plus de 45 ans d’expérience, FRAMO SA, situé à Romont dans le canton de Fribourg, est un partenaire idéal pour concevoir vos meubles de salle de bains, mais aussi vos solutions de rangements avec son large choix d’armoires et dressing. Grâce à une conception innovante et un processus de fabrication automatisé, elle réalise des produits à la demande, uniques et de grande qualité, dans un délai record. S’adressant à une clientèle suisse, caractérisée par un haut niveau d’exigence, elle développe continuellement de nouvelles lignes modulables en accord avec les dernières tendances. Avec FRAMO, tout devient alors possible. Rencontre avec Herbert Stadler, directeur de cette société aux compétences pointues, partenaire de Bien Vivre.

Colonia.

250


Unico.

Créativité Un coquillage photographié sur une plage en Normandie, un coucher de soleil sur les montagnes ou encore un chapeau balayé par le vent, flottant sur l’eau. C’est souvent avec un brin d’émotion et de nostalgie que vous vous remémorez vos vacances. Avec FRAMO, il est désormais possible d’immortaliser le souvenir de votre choix grâce à la gamme de meubles « Unico ». Vous devenez ainsi votre propre designer. L’entreprise se charge, en effet, de faire imprimer la photo désirée (pour autant que cette dernière soit en haute définition) sur du verre, et ce afin d’orner la face de votre meuble. Ainsi, chacune de vos matinées débutant dans la salle de bains sera bercée par un souvenir de vacances ou par un instant marquant de votre vie. Le site internet de FRAMO vous permet d’avoir un aperçu concret de cet objet, en y téléchargeant vos photos. Grâce à la possibilité de changer les faces quand vous le souhaitez, vous pouvez modifier vos photos ultérieurement.

Sur-mesure – made for me Lors de la conception de solutions de rangements tels que dressing et armoires ou lors de la création de meubles de salle de bains, FRAMO attache une attention toute particulière aux besoins et aux Herbert Stadler, Directeur Framo SA. attentes spécifiques de sa clientèle. Cette dernière sera alors conseillée de façon personnalisée par une équipe spécialisée. Chaque client peut alors concevoir l’objet de ses rêves, grâce à une large gamme de meubles déclinables en plus de 60 couleurs. Le design et l’élégance occupent une place prédominante chez FRAMO pour que formes et lignes se marient avec divers types de lavabos et une quarantaine de poignées à choix. A l’aide de logiciels de visualisation, une solution de rangement individualisée peut être proposée, et ceci même pour un espace étroit ou exigu. Vous avez un désir particulier, FRAMO le réalise pour vous.

Tendance : une forme élégante et incurvée qui rappelle une vague au cœur de l’océan.

Style.

251


Harmony.

Un engagement durable FRAMO met un point d’honneur à planifier de façon précise son processus de production et attache une grande importance à l’optimisation au quotidien des matériaux employés. Dans le but d’éviter le gaspillage des ressources, la découpe du bois est effectuée grâce à un dispositif informatique pointu permettant la maximalisation des composants utilisés. Ainsi, la quantité de déchets demeure minime et sert, quant à elle, à chauffer l’usine. Un savoir-faire helvétique Les meubles créés par FRAMO sont constitués essentiellement de bois suisse provenant de forêts gérées durablement. Dès leur réception, les panneaux en bois sont enregistrés et contrôlés automatiquement par le biais d’un système informatique performant. L’utilisation d’un bras mécanique robotisé permet d’effectuer un pré-tri. Cela offre non seulement un gain de temps précieux pour la production, mais également la souplesse et la réactivité pour répondre aux commandes parfois urgentes. L’ensemble du processus de production est ainsi largement automatisé. Une fabrication sur-mesure, répondant aux désirs de chaque client, est ainsi possible. Manufacture Pour chaque commande, l’assemblage se fait à la main, ce qui permet un contrôle de chaque meuble et de ses différents composants, avant emballage et livraison. Ils sont ensuite livrés par un transporteur partenaire. Une fois acheminés à leur destination, ils n’auront plus qu’à être installés. 252

Svelto.


Service clients Chaque meuble est équipé de son propre code de fabrication. Grâce à ce numéro, les collaborateurs de FRAMO sont à même de savoir exactement quel produit a été installé chez vous, et peuvent, à l’aide des données informatiques précieusement sauvegardées, vous prodiguer des conseils spécifiques. Cela permet, en cas de besoin, d’organiser rapidement et avec compétence, une intervention dite de « service après-vente ». Proche de vous – visitez notre showroom Vous souhaitez découvrir cet univers alliant diversité et créativité ? L’entreprise se trouve à Romont, à 25 km de Fribourg et de Lausanne. Visitez son lieu d’exposition ! L’ensemble des collaborateurs se fera une joie de vous accueillir.

Horaires d’ouverture de notre exposition Lundi-jeudi 08 h 00 – 12 h 00 13 h 30 – 17 h 00

Vendredi 08 h 00 – 12 h 00 13 h 30 – 16 h 00

Afin de vous accueillir de manière optimale, nous vous recommandons de fixer un rendez-vous pour votre visite. 026 651 96 51 • info@framo.ch

Framo SA

La Maillarde • CH-1680 Romont Tél. +41 26 651 96 51 info@framo.ch • www.framo.ch

253


La Boutique Framo : une approche plus interactive « made for me », plus qu’un slogan, c’est une philosophie que FRAMO adopte au quotidien avec ses clients. Dernier né, de cette société novatrice résolument tournée vers l’avenir, le concept de la Boutique Framo, est dédié aux professionnels. Ainsi, depuis décembre 2018, revendeurs, architectes, entreprises générales ou encore promoteurs ont désormais la possibilité d’entrer dans le monde de la réalité virtuelle tout en bénéficiant des conseils et d’un suivi personnalisé d’un partenaire expert dans son secteur d’activité.

254


La Boutique Framo : un concept innovant Plutôt que de transformer un espace servant d’archives pour agrandir son exposition, Herbert Stadler, a fait le choix d’investir dans un concept innovant alliant modernité, nouvelles technologies, connaissances techniques et savoir-faire. Une réflexion qui s’inscrit dans sa volonté continue d’offrir davantage de possibilités à ses clients. La Boutique Framo, c’est un espace dédié aux professionnels dans lequel on retrouve une synergie de compétences et une approche plus interactive. Avec ce nouveau concept disponible depuis décembre 2018, FRAMO s’ouvre au monde de la digitalisation. La réalité virtuelle mais pas seulement Dans cet espace d’échanges et de discussions, tout est envisageable. Dans un premier temps, grâce à un équipement à la pointe, les professionnels de FRAMO peuvent directement projeter sur écrans les plans détaillés et faire les modifications ou annotations en temps réel. Une technologie qui va encore plus loin grâce à la réalité virtuelle qui permet sur un smartphone via un lien ou un QRCode de visionner en réel l’agencement d’une pièce. Les lunettes permettent quant à elles de se projeter à 360° dans la pièce comme si nous nous y trouvions vraiment. FRAMO s’est également doté d’une imprimante 3D afin d’offrir la possibilité à ses clients d’obtenir des prototypes des meubles spécifiques qu’ils pourraient obtenir. Conscient que le virtuel peut parfois être subjectif, FRAMO a su pallier à cet effet en intégrant à sa boutique de nombreux échantillons. Ainsi, le client peut utiliser ses sens basiques comme le toucher, l’ouïe, tout en intégrant ces notions à ce qu’il perçoit dans son projet virtuel. Une multitude de possibilités Pour chaque projet, l’essentiel est de trouver le bon équilibre entre l’aspect esthétique et le confort d’utilisation. Ce nouveau concept offre la possibilité d’être plus précis, plus technique et d’avoir une meilleure notion de l’espace pour le professionnel qui l’utilise. FRAMO joue un rôle très important de partenaire à chaque étape

du projet et propose une offre sur-mesure tout en étant très réactif. De l’avant-projet jusqu’à la réalisation, FRAMO met tout en œuvre pour être à l’écoute de son client, l’accompagne, le conseille et le guide dans ses choix. Plus la discussion commence tôt, plus la liberté de manœuvre est large. Diversité dans les coloris, les matières, les formes, …la réalité virtuelle amène également à des idées différentes, plus fantaisistes, plus osées et permet de contrôler, modifier, ou complètement repenser un projet initial afin qu’il corresponde parfaitement aux exigences les plus élevées.

255


La

La

Révolution des piscines

Révolution des piscines

Une plage privée à domicile Installée à Düdingen, Kaderli SA est une société spécialisée dans les travaux paysagers. Toujours en quête de nouveautés et d’exclusivités, son propriétaire, Erich Kaderli, propose un concept totalement novateur qu’il est le seul à commercialiser en Romandie, une piscine sur-mesure avec différents bains à remous et une jolie La plage où il fait bon se détendre. Bien loin des conventionnels espaces d’eau que l’on connaît, Swiss SPA-Pool est une véritable révolution. Vous laisseriez-vous tenter ?

Révolution des piscines

Contactez votre spécialiste pour la Suisse romande :

Kaderli AG Jetschwill 55 CH-3186 Düdingen Tél. +41 26 493 15 44

256

paysagiste @kaderli.ch www.kaderli.ch www.swiss-spa-pool.ch www.gazon-artificiel-profi.ch


Plus de 10 modèles à votre disposition

Une société qui sait innover En reprenant l’entreprise familiale en 1999, Erich Kaderli cherche à se démarquer de ses confrères. Son cœur de métier consiste à proposer des solutions pour des aménagements extérieurs, du paysagisme à ses clients. Conscient qu’il doit aller plus loin, aujourd’hui, il offre en exclusivité des options uniques comme des gazons artificiels aux différentes teintes de vert, des parois élégantes qui ne demandent aucun entretien à contrario du bois qui nécessite d’être repeint, des arrosages automatiques parfaitement intégrés pour que le jardin soit toujours superbe ou encore différents types d’éclairages pour les extérieurs qui apportent beaucoup de cachet la nuit venue. Unique en Romandie Approché par une société argovienne, il y a deux ans, pour commercialiser le concept Swiss SPA-Pool venu d’Italie, immédiatement, Erich Kaderli voit le potentiel qu’une telle nouveauté peut offrir. A une époque où de plus en plus de personnes se font installer une piscine, il sait qu’avec ce produit il va beaucoup plus loin grâce à la combinaison de l’eau, du wellness et de la plage. A ceci s’ajoute l’esthétisme de l’ensemble, autant pour la forme que le design, toujours réalisé sur-mesure pour s’adapter à l’espace dans lequel il doit prendre place. Longueur, profondeur, différents coloris de résine et de pierres, tout est fait pour avoir un lieu de détente que l’on ne verra jamais ailleurs ! Choisir Swiss SPA-Pool devant tous les avantages qu’il offre Se détendre sur sa propre plage, au cœur de son jardin, devient réalité grâce à ce concept unique. Il est possible également d’installer, dans l’eau où au-dessus, des sièges et couchettes depuis lesquels on peut profiter des jets tourbillonnants. La méthode de construction est toujours identique, une bâche est posée sur l’ensemble puis est recouverte de résine qui peut être de 5 couleurs différentes comme les cailloux décoratifs. Grâce à un traitement de l’eau éprouvé, Swiss SPA-Pool est performant, ne nécessite pas d’entretien spécifique, respecte l’environnement et est économique quant à sa maintenance. Autre atout de taille, la chaleur de l’eau supérieure de 2 à 3 degrés à une piscine conventionnelle grâce au revêtement en pierre naturelle et aux zones d’eau peu profondes ce qui augmente considérablement le nombre de jours de baignade. Envie de voir un Swiss SPA-Pool pour vous convaincre ? Rien de mieux que de voir en situation, ce nouveau concept pour se faire une idée. Dans le jardin de sa société à Düdingen, Erich Kaderli en a installé un. Pour un coût oscillant entre celui d’une piscine à coque et une piscine bétonnée, nombreux sont ceux qui ont déjà craqué. Sur rendez-vous, si vous avez dans l’idée de vous offrir un espace de baignade, n’hésitez pas à aller voir, vous risquez juste de trouver la piscine de vos rêves ! 257


Qualité, confort, efficacité La proximité est nécessaire, même à distance

EPSA-SWISS – CH-2017 Boudry – info@epsa-swiss.ch – www.epsa-swiss.ch


SANTÉ

Une offre riche et variée

© EMS Clos-Brochet

259


EPSA-SWISS

Des masques « Swiss made » « Rebondir pour mieux repartir » telle pourrait être la devise de Nicolas Choain, fondateur d’EPSA-Swiss. En effet, rien ne le prédestinait à fabriquer des masques chirurgicaux à Boudry. Et pourtant, depuis mars 2020, où il a mis en route le projet et aujourd’hui, où les lignes tournent à plein régime, ce ne sont pas moins de 2 millions de pièces qui sortent mensuellement de son usine. Certifiés, hautement qualitatifs et fabriqués intégralement dans le canton de Neuchâtel, ils sont la garantie d’une protection maximale.

© idealpc.ch

260


Savoir s’adapter Quand Nicolas Choain rachète EP automation SA en septembre 2019, il acquiert alors une société spécialisée dans l’automation industrielle pour le marché médical et pharmaceutique. Son activité se concentre principalement aux 4 coins du monde. Quand arrive la pandémie, quelques mois plus tard, en mars, tous les collaborateurs sont rapatriés et se retrouvent sans travail. Le dirigeant réfléchit alors à des solutions alternatives et lui vient l’idée de fabriquer des masques chirurgicaux plus complexes et aboutis que ceux dits d’hygiène. Son équipe le suit dans son projet et ensemble lui font voir le jour. Pour ce faire, un investissement financier est réalisé pour l’achat de machines spéciales, de matières premières, de locaux... Une certification est demandée dans la foulée à un laboratoire reconnu. Quand elle arrive en août, la production démarre de suite. En effet, la force d’EPSA-Swiss est de connaître les machines et leur fonctionnement. L’entreprise est alors une des premières en Suisse à commercialiser des masques avec certification médicale. Les ateliers tournent à plein régime en 2 x 8 h car, de suite, la demande est importante. Les particuliers via le site de la société ou dans des points de vente, le milieu médical, les sociétés... adhèrent à ce masque « made in Switzerland ». Les ventes sont là, tant et si bien que début 2021 la société se dote d’une nouvelle ligne de production pour pourvoir à la demande. Aujourd’hui, elle fabrique 2 millions de pièces par mois. La qualité au rendez-vous Le succès des masques EPSA-Swiss, Type IIR, n’est pas le fruit du hasard mais de la qualité de ces derniers largement supérieure à tout ce qui peut être importé d’Asie. Ces pièces médicales à usage unique, certifiées CE, dispositif médical de classe I selon la Directive 93/42/CEE, sont composées de deux couches de tissus, d’un filtre, d’une barrette nasale et de deux attaches élastiques. Les couches de tissus extérieures et intérieures sont en polypropylène (PP) non tissé. Le filtre, en polypropylène (PP) soufflé par fusion, garantit un niveau élevé de filtration bactérienne BFE >99%. La barrette nasale est composée de titane enrobé de polypropylène tandis que les élastiques, composés de polyester et polyuréthane, sont spécialement conçus pour atténuer les tensions derrière les oreilles. Ainsi tous les matériaux, choisis avec soin et selon un cahier des charges les plus exigeant, permettent une très haute filtration et une

résistance aux fluides. Tous sont hypoallergéniques, sans fibre de verre et exempts de composants faits de latex de caoutchouc naturel. De plus, ils offrent aux utilisateurs, un réel confort. Une infrastructure adaptée qui permet également la personnalisation Dès la mise en route du projet, Nicolas Choain, a investi dans du matériel performant et adapté. Ainsi aujourd’hui, EPSA-Swiss est dotée d’un équipement de production complètement automatisé, intégrant un système de contrôle par vision et une station de stérilisation par rayon UV. Ce contrôle en cours de production détecte le moindre défaut et garantit une qualité irréprochable au-delà des standards existants dans ce domaine. Les masques ne correspondant pas aux exigences de qualité EPSA-Swiss sont automatiquement éjectés. Par ailleurs, la société connaît un grand succès avec la personnalisation. En effet, dès 100 000 pièces, elle propose une large palette de couleurs à choix à laquelle peut s’ajouter le logo d’une société. Une nouvelle manière de communiquer !

Photos : © robinnyfeler.ch

EPSA-SWISS

CH-2017 Boudry info@epsa-swiss.ch • www.epsa-swiss.ch

261


Parce que la qualité de l’air dans des espaces clos est primordiale Il n’a pas fallu une pandémie pour que des sociétés s’intéressent à l’air en milieu clos. Ainsi en va, depuis 20 ans, l’histoire de Genano, entreprise finlandaise. Aujourd’hui, ses dispositifs performants, alliant décontamination et purification, reconnus à l’international par de nombreuses études de nombreux laboratoires et instituts de surveillance privés et publics, sont commercialisés en Suisse par la société ADD Swiss, installée à Boudry. Particuliers comme entreprises peuvent dorénavant, grâce à elle, s’offrir une sécurité et une qualité de l’air sans faille.

262


F3-F6-F7, HEPA & ULPA filtres à papier n’éliminent pas les virus dans l’air

GENANO® 350

Des spécialistes entrent en action Quand Genano approche le canton de Neuchâtel pour l’aider à s’implanter en Suisse, ce dernier fait appel à son référent MedTech, Jerôme La Rosa, fondateur de la société JLR Project (www.jlrproject.ch) qui assure des services de métrologie et qualification reconnus officiellement par les autorités suisses compétentes. Après différents tests et études menées, auxquels s’ajoutent des contrôles réalisés dans le monde entier, il valide le système. Dans la foulée, au printemps 2020, il fonde, avec Steve Amstutz et Samir Chercher, ADD Swiss pour commercialiser ces dispositifs qui plus que jamais font sens face à la pandémie qui s’est installée. Un système simple et pourtant si performant La gamme propose deux appareils de petite et grande taille qui sont adaptables et ajustables en fonction des besoins. Idéaux pour des lieux où la concentration de personnes est importante, ils assurent une grande limitation des contaminations et un air sain de manière très simple. En effet, il suffit de les brancher à une prise électrique et ils sont actifs, en d’autres termes, plug and play. Pour convaincre les personnes intéressées qui auraient des doutes, ADD Swiss peut réaliser, par l’intermédiaire de JLR Project, des études sur site client pour définir les besoins en décontamination et purification de l’air en fonction de son environnement, son utilisation et ses contraintes notamment au niveau aéraulique. Des contrôles qualités poussés, des tests particulaires et bactériologiques avec rapport reconnu officiellement peuvent également être assuré par JLR Project pour certifier de la qualité du site client et de l’amélioration constante de son environnement. Un gage de garantie et de sécurité supplémentaire.

GENANO® 5250M

Des points forts indéniables • Les unités de décontamination de l’air ont été conçues à l’origine pour les hôpitaux, les laboratoires et autres environnements critiques. Elles sont utilisées dans le monde entier par ces secteurs pour obtenir une qualité d’air irréprochable et directement lutter contre les virus et maladies telles la Covid-19 et la grippe. •  Les dispositifs Genano éliminent jusqu’à 99,99% des microbes en suspension dans l’air. • La maintenance se limite à une intervention par année, même dans le cas d’un usage régulier, pour de menus travaux. • Les systèmes sont mobiles, il est possible de les changer de pièces en fonction des besoins. • Grâce à leur technologie brevetée par ionisation de l’air, les particules fines de taille nanométrique sont éliminées. Des développements en cours Conscients de la qualité et des performances de la technologie des systèmes Genano, ADD Swiss mène actuellement des recherches dans le but de développer l’utilisation de ce savoir-faire éprouvé et technologie brevetée pour les transports. En collaboration avec des entreprises d’ingénierie spécialisées, ils souhaitent proposer des solutions adaptées tant pour l’aérien, le maritime que le terrestre.

ADD Swiss

Chemin de la Baconnière 51 • CH-2017 Boudry Tél. +41 78 202 00 78 contact@add-swiss.com • www.add-swiss.com

263


CENTRE DENTAIRE DU SEYON SA

L’unique centre du canton à proposer tous les actes dentaires en un seul lieu Neuchâtelois d’origine, Philippe Roth, après des études de médecine, de médecine dentaire, de chirurgie maxillo-faciale et des expériences de terrain, crée son cabinet dentaire en 1993. Avec le temps, il le fait grandir, assoie une réputation sans faille, s’entoure des meilleurs spécialistes, pour ouvrir en 2014, le centre dentaire du Seyon, la seule adresse dans le canton à pouvoir traiter les cas les plus simples comme ceux demandant l’intervention de professionnels aguerris. Aujourd’hui, ils sont 14 à travailler autour de la même philosophie, qui se résume par ces quelques mots du fondateur, « la qualité du travail est un dû, la qualité de la relation est un devoir ».

264


Philippe Roth.

Tout démarre il y a 30 ans Fort d’un parcours qui l’a conduit, entre autres, à un poste de chef de clinique aux HUG (Hôpitaux Universitaires de Genève), le docteur Philippe Roth met ses compétences au service des Neuchâtelois dès 1993. Dans son cabinet, il pratique différents actes dont certains, très pointus et spécialisés, qui lui valent de recevoir de nombreux clients envoyés par des confrères. La qualité des travaux réalisés étant unanimement reconnue, il décide de développer son activité, acquiert un autre cabinet, accueille des collaborateurs de renom, reconnus et titrés, et décide de fonder, le Centre dentaire du Seyon en 2014, pour proposer, dans une même adresse, tous les actes dentaires répertoriés. Des compétences qui font grandir la réputation Seules les connaissances et les compétences permettent de tendre vers l’excellence. Parce qu’il le sait, le docteur Philippe Roth est aujourd’hui entouré de 14 collaborateurs, tous spécialistes dans leur domaine. Cette pluralité permet au Centre dentaire du Seyon d’offrir aux patients une carte de soins unique dans le canton. Pour aller plus loin,

il s’est adjoint l’apport hautement qualifié du Laboratoire Mirco Tacchella, possesseur d’une maîtrise fédérale en technique dentaire, pour les travaux techniques. Par ailleurs, parce que les patients viennent d’ici et d’ailleurs, on parle ici français, anglais, allemand, portugais, espagnol, italien et albanais, un atout non négligeable. Une philosophie ancrée sur la transparence et les rapports humains Si les valeurs du centre tournent autour de 2 mots, franchise et honnêteté, tout est mis en œuvre, par ailleurs, pour que le client ne soit pas qu’un nom sur un papier. En effet, chacun est accueilli avec gentillesse et bienveillance dans un cadre aussi agréable que sécurisé. Les soins de

265


qualité qui sont prodigués se veulent efficaces, pour preuve ils sont tous garantis 2 ans, mais pour autant, les prix appliqués sont ceux du tarif dentaire de la société suisse d’odontostomatologie. De plus des devis sont fournis, (hors cas d’urgence) avant tout traitement dépassant 500 francs. La technologie au service des traitements La réputation du Centre dentaire de Seyon repose sur les compétences de ses professionnels et également sur le matériel dernière génération qu’ils ont à leur disposition. Radiologie numérique en 3D, machines 5 axes pour toutes les tailles de travaux dentaires, prises d’empreinte avec caméras numériques ne sont que quelques exemples des appareils dont est doté le centre qui intervient pour absolument tous les besoins. Ainsi sont proposés : • Chirurgie maxillo-faciale FMH Les propositions se déclinent sous 5 axes : la traumatologie faciale et reconstructive ; la chirurgie des fentes labio-maxillaires ; la chirurgie orthognatique pour les malformations faciales ; la chirurgie des séquelles d’accident ou encore le traitement et la chirurgie des apnées du sommeil. • Chirurgie orale SSOS et implantologie Un spécialiste en chirurgie orale intervient dans ce cas pour tout ce qui a trait aux implants dentaires et greffes. • Médecine dentaire Une multitude d’actes traditionnels est à la carte : La parodontologie ou tous les travaux liés au traitement de la gencive ; les interventions sur les caries ; les couronnes et les ponts ; l’endodontie ou le traitement de racine ; les prothèses fixes, amovibles ou mixes ainsi que les soins aux enfants entourés de beaucoup d’attentions pour palier à leur peur.

266

• L’esthétique dentaire Devant une demande toujours croissante et l’importance d’avoir un beau sourire, plusieurs suggestions sont offertes : le blanchiment externe et/ou interne ; les composites ou résine blanche et les facettes. • Hygiène dentaire Base incontournable pour qui souhaite maintenir une santé bucco-dentaire optimale, le centre gère le détartrage et la prévention dentaire. • Orthodontie Pour ce domaine qui peut engendrer nombre de maux, le diagnostic tourne autour de 3 catégories de traitements : les appareils fixes ; les appareils amovibles ou une méthode pratiquement invisible, sans bagues ni fils : Invisalign®. On l’aura compris l’étendue des prestations est importante et répond à tous les besoins. Pour chacune, qu’elle soit bénigne ou complexe, les patients ont le droit aux mêmes égards, aux mêmes conseils de la part de ces spécialistes qui ont toujours réponse à toutes les questions qu’ils peuvent avoir, un autre des points forts du Centre dentaire du Seyon dont la renommée n’est plus à faire.

Centre dentaire du Seyon SA

Rue du Seyon 10 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 725 90 00 contact@centre-dentaire-seyon.ch www.centre-dentaire-seyon.ch


Une approche pluridisciplinaire 

d’excellence

A

la Clinique Dentaire du Seyon S.A, nous avons pour principe de toujours vous offrir des prestations de qualité. Vous y êtes encadrés par des professionnels reconnus et hautement qualifiés.

N’hésitez pas à nous contacter, notre équipe se tient à votre disposition afin de vous donner les renseignements dont vous avez besoin concernant le fonctionnement de notre centre ainsi qu’à propos des soins et des tarifs que nous pratiquons.

CENTRE DENTAIRE DU SEYON SA Rue du Seyon 10 – CH-2000 Neuchâtel – Tél. +41 32 725 90 00 – contact@centre-dentaire-seyon.ch

www.centre-dentaire-seyon.ch


ANEMPA

ASSOCIATION NEUCHÂTELOISE DES ÉTABLISSEMENTS ET MAISONS POUR PERSONNES ÂGÉES

Œuvrer pour des prestations médico-sociales de qualité Principale faîtière d’EMS, l’Association neuchâteloise des établissements et maisons pour personnes âgées (ANEMPA) regroupe les institutions médico-sociales à but non-lucratif. Partenaire cantonal prépondérant, elle est l’interlocuteur de référence dans le domaine du grand âge en milieu institutionnel au sens large. L’ANEMPA contribue ainsi aux réflexions et aux politiques liées aux enjeux de la prise en charge des personnes âgées favorisant le maintien à domicile. Dans ce cadre, elle s’attache à défendre et à promouvoir la qualité et les spécificités de l’accueil, de l’hébergement et de l’accompagnement médico-sociaux. Rencontre avec sa secrétaire générale, Fabienne Wyss Kubler.

Photos : © ANEMPA - Cinthya Béguin

268


Fabienne Wyss Kubler

Pouvez-vous nous parler de l’ANEMPA en quelques mots ? Créée en 1971 pour relever – déjà à l’époque – le défi posé par le vieillissement démographique, notre association s’est professionnalisée et développée au fur et à mesure de la complexification des enjeux sociosanitaires. Elle est devenue un pôle d’expertise centré sur les besoins auxquels les soins et l’accompagnement de longue durée en milieu institutionnel doivent répondre. L’ANEMPA, c’est aujourd’hui 27 institutions, quelque 1500 bénéficiaires et 1800 collaborateurs, soit environ 1300 postes à plein temps dans les soins et le secteur socio-hôtelier. Signataire de la convention collective de travail du domaine de la santé neuchâtelois, l’ANEMPA s’inscrit dans un réseau d’échanges et d’actions au niveau cantonal et supra-cantonal. Elle fédère également ses membres au travers d’une structure informatique commune. Quels sont les buts et actions menées par l’ANEMPA ? Le rôle intrinsèque de notre association est le soutien apporté à ses institutions membres. Pour cela, elle se fonde sur la mutualisation des connaissances et des compétences qu’elle réunit. Les principaux axes de son action sont : Informer : L’association assure une veille et un suivi des informations concernant l’activité médico-sociale ; elle constitue un lien entre les institutions membres, dont les échanges sont favorisés et renforcés, et face aux interlocuteurs externes. Représenter : L’association est la voix collective des institutions membres vis-à-vis des autorités politiques et administratives, des acteurs du réseau socio-sanitaire cantonal et supra-cantonal, des médias et de la population. Développer : Inscrite dans une dynamique d’innovation, l’association conçoit et met en œuvre des actions et mesures communes utiles au fonctionnement des institutions membres, ainsi qu’à la qualité et à la visibilité de leurs prestations en faveur des personnes âgées accueillies. Coordonner : L’association organise les travaux de réflexion, de conception, d’argumentation et d’élaboration qui sous-tendent son action ; gérant les organes nécessaires à la concrétisation des opinions et des outils

associatifs, elle se fonde sur la mise en commun et le travail en réseau. Outre les questions centrées sur l’accompagnement des bénéficiaires, les sujets associatifs sont traités notamment au travers de commissions et de groupes de travail dans le domaine de l’économie, de l’éthique, de la formation, de la communication et de l’informatique. Quelle est la situation du canton de Neuchâtel en matière de prise en charge des personnes âgées ? En comparaison intercantonale, notre canton se distingue par un nombre important de lits d’EMS par rapport à sa population et, jusqu’à récemment, par une offre très embryonnaire de structures dites intermédiaires entre le domicile et l’EMS. Dès lors, il s’attache à mener une réforme d’envergure, portant à la fois sur les prestations et sur les infrastructures pour le grand âge. Définie par la planification médico-sociale (PMS) cantonale, cette démarche actuellement en cours implique une véritable mutation pour les institutions qui s’inscrivent dans de nouvelles missions avec le déploiement de prestations jusque-là inédites, tout en subissant une réduction parfois importante de leur nombre de lits « traditionnels » de long séjour gériatrique. Face à ces enjeux, comment se positionnent les institutions de l’ANEMPA ? Nos membres participent pleinement aux réformes actuelles destinées à favoriser le maintien à domicile de la population âgée neuchâteloise. Dans ce processus, les institutions se projettent dans de nouveaux modèles de prise en charge, articulant davantage offres stationnaires et ambulatoires, alors même que les conditions-cadres, notamment financières, de leurs (futures) activités sont elles aussi en construction. Elles se diversifient et, outre le long séjour gériatrique, proposent – demain encore plus qu’aujourd’hui – du court séjour, du long séjour psycho-gériatrique ou psychiatrique, de l’hébergement non-médicalisé en pension, de l’accueil en foyer de jour, de l’accueil d’urgence, des appartements avec encadrement. Parallèlement, les EMS de l’ANEMPA s’inscrivent également activement dans le processus de modernisation des infrastructures médico-sociales voulu par les autorités neuchâteloises, avec des projets ambitieux de 269


construction ou de rénovation destinés à contribuer au renforcement de la qualité de l’accueil et de l’hébergement des personnes âgées. A cet égard, il faut souligner que, au-delà des bâtiments et au-delà des concepts de prise en charge, cette qualité se fonde surtout sur les ressources humaines et sur les compétences mises en œuvre dans les soins et l’accompagnement offerts à nos aînés. Est-il difficile de former et recruter dans le domaine du grand âge ? Au vu des enjeux démographiques et sanitaires, notre secteur d’activité offre de multiples opportunités pour toute une série de professionnels. Les modèles médico-sociaux sont en pleine évolution et beaucoup de choses sont à construire, par exemple en termes d’articulation des prestations ou d’interdisciplinarité des équipes. Les métiers déployés en EMS souffrent toutefois encore d’une image peu attractive, souvent parce que leurs caractéristiques sont peu connues et parce que l’EMS véhicule de nombreux stéréotypes en lien avec la vieillesse et la fin de vie. L’ANEMPA a donc aussi un rôle essentiel à jouer pour déconstruire les idées préconçues et pour rendre plus visible toute la richesse que le monde de l’EMS recèle et que notre société peine parfois à appréhender. Quels seront les défis de demain pour les EMS ? Au-delà des mutations structurelles cantonales, les EMS devront – à l’instar des autres acteurs socio-sanitaires – répondre à une augmentation de la complexité des prises en charge, tout en composant avec une pression croissante sur la tarification des prestations de soins et des prestations socio-hôtelières. Dans ce mouvement qui verra les EMS accueillir des situations plus lourdes 270

avec des bénéficiaires plus atteints dans leur santé, il faudra également s’attacher à préserver les spécificités de l’accueil médico-social, celles qui font des institutions des lieux de vie en même temps que des lieux de soins. Réussir cette combinaison sera essentiel pour garantir la qualité de l’accompagnement offert et pour permettre le positionnement d’un secteur d’activité qui se doit d’attirer et de conserver les compétences nécessaires à des prestations répondant aux besoins de la population âgée neuchâteloise dans une logique de continuité des soins.

ANEMPA

Rue des Charmettes 10a • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 731 79 92 anempa@ne.ch • www.anempa.ch


 

 

histoire 

Avenue de Clos-Brochet 48 CH-2002 Neuchâtel Tél. +41 32 722 71 00 ems.clos-brochet@ne.ch www.clos-brochet.ch

vous coeur 


EMS CLOS BROCHET

La vie y est douce En misant sur l’autonomie, en proposant des animations riches et variées qui amusent et divertissent, en offrant une qualité de repas hors pair, en mettant à disposition diverses prestations de santé et un système de sécurité hautement performant, la vie est douce à l’EMS Clos Brochet, au cœur de Neuchâtel. Comme tous, il a dû s’adapter face à la pandémie et a voulu, au maximum du possible, depuis les premières heures, assurer à chacun de ses résidents, une continuité de la vie sociale. Partons à la découverte d’un établissement où les hôtes ont le sourire car il y fait bon vivre !

272


 



Un peu d’histoire En 1976, la jeune chambre économique de Neuchâtel décide de créer un lieu adapté pour l’accueil de personnes âgées. Pour ce faire, elle décide de faire construire un bâtiment neuf au cœur de la ville. Trois ans plus tard, le 14 mai 1979 précisément, l’EMS Clos Brochet ouvrait ses portes et voyait s’installer ses premiers résidents. Aujourd’hui, après avoir connu quelques transformations au fil des années, l’établissement accueille 76 hôtes qui vivent tous dans des chambres, individuelles ou à 2 lits, de 23 m2 au confort avéré. L’établissement est géré par une fondation privée, d’utilité publique et sans but lucratif, et qui a aujourd’hui le projet de créer un foyer de jour pouvant accueillir jusqu’à 15 personnes et 3 appartements avec encadrement. Ces nouveaux espaces devraient voir le jour fin 2022. Une philosophie qui fait la différence Le bien-être des résidents est le moteur de l’EMS Clos Brochet qui souhaite que tous gardent ici leurs repères et au plus loin possible, leurs habitudes de vie. Pour ce faire, dès leurs premiers pas dans l’établissement, chacun a le droit à un accueil personnalisé et à une écoute bienveillante de la part des quelques 110 collaborateurs de la structure, écoute qui reste omniprésente au quotidien. Par ailleurs, autant que faire se peut, le maximum d’autonomie est laissé pour que les journées s’organisent au gré des envies. Ainsi, tous sont pris en compte avec beaucoup d’égard et ce, dans le seul but de leur offrir une vie confortable et digne où leur intégrité morale, physique et sociale est garantie. Un encadrement de qualité L’EMS Clos Brochet compte 110 collaborateurs pour 76 équivalent plein temps. Un service médical, qu’ils peuvent consulter en fonction des besoins, est à la disposition des résidents. Par ailleurs, pour leur tranquillité et leur sécurité, l’établissement est doté d’un système de bracelet très novateur, « Smartliberty », qui d’une part permet à chacun par une seule pression d’appeler le personnel et d’autre part d’avertir ce dernier quand un

résident qui ne jouit plus de toutes ses facultés s’éloigne de l’EMS. A ceci s’ajoutent les fonctionnalités à destination des encadrants qui avertissent en un clic leurs collègues de la prise en charge et peuvent aussi faire appel à de l’aide en cas de besoin. 273


Quand vient le temps de se mettre à table Comprenant combien la table est vectrice de bonheur, de souvenirs, de moments de partage, en 2004, l’EMS a investi dans sa propre cuisine et embauché son propre chef. Aujourd’hui, c’est une équipe de 9 personnes qui est aux petits soins des résidents en leur concoctant des plats principalement à base de produits frais. Dès les premières heures, le petit-déjeuner est à la carte, que l’on préfère du bircher ou un bon croissant au beurre, et le prend, selon les envies, entre 7 h 30 et 10 h 30. Quand vient l’heure des repas, là encore on sait être à l’écoute, ainsi si un résident n’aime pas un plat, pas de souci, on lui en propose un autre. Aux beaux jours, les agapes se déroulent en extérieur, dans le jardin, où barbecue et autres collations se partagent en toute convivialité. La souplesse est le maître-mot de l’équipe de cuisine qui accède également à des demandes spéciales, comme lors d’une soudaine envie d’omelette, pour donner un exemple, ou à l’occasion d’un repas à élaborer dans le cadre d’un événement qui peut se fêter avec ses proches au cœur de l’établissement. De nombreux lieux de vie Pour avoir une touche personnelle dans sa chambre, chacun peut apporter ses propres meubles et objets divers. Ainsi ce lieu de vie devient d’autant plus agréable. Mais le bien-être ne s’arrête pas là car les résidents ont de nombreux espaces sécurisés, agréables et lumineux pour passer du bon temps. Cafétéria, grands salons, jardins sont autant d’endroits pour se rencontrer, papoter ou bien encore recevoir ses proches. Et tout ceci est sans compter sur la magnifique vue, sur le lac et les Alpes, offerte au regard en de nombreux points de l’établissement. 274


On ne s’ennuie jamais Un EMS est synonyme d’animations. En la matière Clos Brochet n’en manque pas ! Ainsi dans une salle polyvalente, au gré de ses envies, chacun peut participer à de nombreuses activités allant de la gymnastique au traditionnel loto en passant par du bricolage. Ceux qui ne peuvent pas sortir de leur chambre ne sont pas oubliés puisque le personnel vient à eux pour des jeux, des lectures ou tout autre divertissement qu’ils pourraient souhaiter. Des cultes et messes sont également donnés hebdomadairement au cœur de l’établissement. A tout ceci s’ajoutent les interventions à la demande de physiothérapeutes, podologues ou encore coiffeuses. Et si d’aventure, un résident aime jouer au piano, l’EMS est doté d’un bel instrument qui permet de faire raisonner dans ses murs, de belles mélodies qui apportent encore plus de douceurs à cette maison qui sait prendre soin de ses résidents.

 



EMS Clos Brochet

Avenue de Clos-Brochet 48 • CH-2002 Neuchâtel Tél. +41 32 722 71 00 ems.clos-brochet@ne.ch • www.clos-brochet.ch

275


LA FONDATION LA RÉSIDENCE

La vie à la carte Si depuis plus de 70 ans, les Loclois connaissent la Résidence, l’histoire remonte pourtant à 1826. Depuis les premières heures, le but de cet établissement est d’assister les personnes âgées et de leur offrir un confort de vie au plus loin qu’il est possible. Une philosophie qui ne se dément pas aujourd’hui encore puisque les résidents de cet EMS se voient proposer autant des soins adaptés qu’un panel d’animations pour se divertir et se faire plaisir.

276


Une histoire plus que centenaire En 1826 est fondé au Locle, l’hospice des vieillards. En parallèle, l’établissement accueille des enfants orphelins. Nombre de personnes âgées présentes travaillaient auparavant pour l’horlogerie. En passant leur temps à transmettre leur savoir-faire aux plus jeunes, de cette complicité, naît l’Ecole Horlogère du Locle ! Il faut attendre 1950, pour que le home change de nom et devienne la Fondation La Résidence. Aujourd’hui, elle accueille, sur ses deux sites de la rue des Billodes et de la rue de la Côte, 159 personnes. Une philosophie A l’écoute des besoins de chacun des hôtes, les 250 col­laborateurs de la Résidence mettent tout en œuvre pour leur offrir un quotidien le plus apaisé et agréable possible. Pour ce faire, ils honorent les valeurs de cette fondation qui sont l’accueil, le respect, la collaboration, la communication, l’accompagnement, l’encouragement, la promotion ainsi que la défense et la protection. Autant de mots et d’actes qui font la renommée de cet EMS qui accueille principalement des personnes de la région. Autre point fort, le lien et la relation que les collaborateurs aiment créer avec les familles afin que, de concert, tout soit mis en œuvre pour le bien-être de chaque résident. L’organisation des 2 structures A la rue des Billodes, 23 chambres à 2 lits et 49 à 1 lit sont proposées tandis que l’établissement de la rue de la Côte en compte 16 à 2 lits et 32 à 1 lit. Toutes sont à disposition des longs séjours tandis que 16 autres accueillent les courts séjours qui peuvent être liés à une convalescence ou encore à une urgence sociale. L’ensemble est réparti sous 6 unités de soins qui assurent un encadrement et des prestations personnalisées en fonction des besoins de chacun. De même, chaque établissement a son propre médecin, lien essentiel, avec les médecins spécialisés et les hôpitaux. Un quotidien où l’on ne s’ennuie pas Après-avoir pris leurs petits déjeuners, les résidents qui le souhaitent se voient proposer des animations en matinée ou des sorties de proximité puisque les 2 établissements sont proches du centre-ville. Pour les déjeuners, les familles sont les bienvenus pour partager un moment de gourmandise et de proximité avec leurs proches. Dans le courant de l’après-midi, des intervenants extérieurs peuvent venir animer les lieux, comme des musiciens ou des zoothérapeutes car il se passe toujours quelque chose à La Résidence ! Des + qui font la différence Afin d’aider leurs résidents à se sentir bien et pour certains à renouer avec le passé, La Résidence leur propose un lieu atypique directement issu d’un concept nordique, du nom de Snoezelen. En effet, une pièce, sans fenêtre, est à leur disposition et leur permet par les odeurs qui y sont diffusées, les matières à toucher, la musique que l’on entend ou encore le matelas d’eau où ils peuvent se reposer, de se déconnecter du moment présent, de s’évader et de faire remonter des souvenirs et des émotions de leur passé. D’autres préfèreront

passer du bon temps en groupe en intérieur, l’hiver, ou sur la belle terrasse à la jolie vue sur les montagnes, en été tandis que certains s’en donneront à cœur joie au cœur du potager. On ne s’ennuie jamais à La Résidence !

Fondation La Résidence

Rue des Billodes 40 Rue de la Côte 22-24 CH-2400 Le Locle Tél. +41 32 933 21 11 fondation.residence@ne.ch www.fondationlaresidence.ch

277


FONDATION LA RÉSIDENCE – APPARTEMENTS SÉCURISÉS

Faire rimer liberté et encadrement La fondation La Résidence est connue pour ses deux sites EMS. A ceci s’ajoute une large proposition d’appartements sécurisés. En effet, que le ou les résidents, en âge AVS, préfèrent vivre dans leur propre logement ou qu’ils souhaitent le partager, tout est proposé, rien n’est imposé ! Découverte de lieux de vie uniques.

278


Des appartements sécurisés « traditionnels » Dans les étages supérieurs de l’EMS La Résidence, au cœur du Locle, 20 appartements sont loués à des personnes souhaitant vivre dans un endroit sécurisé tout en gardant une entière liberté. Agréables, spacieux, ils sont idéaux pour un passage en douceur vers la vie en EMS. Installés entre le 5e et le 11e étage de l’établissement, ils offrent une jolie vue sur les extérieurs et un grand espace intérieur grâce à leur surface de 60 m2. Viennent y vivre des couples ou des personnes seules dans des 2,5 pièces qui leur permettent de gérer leur quotidien à leur guise et de profiter de l’infrastructure du home autant pour les repas que dans le cas de besoin de soins. Ainsi aujourd’hui, 30 personnes y résident, 30 personnes qui ont compris l’intérêt de tels appartements et de la tranquillité d’esprit qu’ils leur procurent. Domino, une autre approche Définitivement, la Fondation La Résidence met tout en œuvre pour offrir aux personnes âgées différentes structures toutes adaptées à leurs attentes et leur besoin. Dans cette dynamique, Domino est un habitat différent. En effet, au 29 de la rue des Billodes, 2 appartements de 4 pièces sont dévoués à des résidents désireux de vivre en petite communauté et de partager le même espace de vie. Une manière de rompre avec la solitude tout en gardant son autonomie et sa liberté. Des logements qui concilient espaces individuels et locaux collectifs et qui favorisent également l’entraide. Si la liberté prévaut, pour assurer le bon fonctionnement de ces lieux partagés, une auxiliaire de vie est présente quotidiennement, 1 à 2 heures de temps, pour aider à la bonne entente, si besoin est, ou bien encore pour aider à préparer les repas ou pour guider les résidents en cas de problème de santé. Comment sont conçus les appartements Domino ? Chaque appartement dispose de 4 chambres individuelles avec sanitaires (douche, lavabo, WC) d’environ 22 m2 qui sont à meubler par le locataire. Ainsi 4 bénéficiaires peuvent avoir leur propre pièce et partager ensemble les espaces communs que sont le salon, la salle à manger et la cuisine. Cette dernière, entièrement équipée, leur permet de réaliser seul ou un groupe des repas qu’ils peuvent par la suite prendre ensemble dans un séjour confortable à la grande baie vitrée. Les autres atouts de Domino Les résidents de Domino peuvent également profiter d’une agréable terrasse en plein-air sur laquelle ils peuvent partager des moments d’échange avec les autres locataires de l’immeuble : des élèves d’une structure parascolaire ! De plus, il leur est possible de prendre leurs repas au cœur du home voisin tandis que ceux qui le veulent peuvent, sur inscription, profiter des animations du foyer de jour, A la belle vie. Définitivement, Domino offre de nombreux avantages et permet à ceux qui font le choix de ce type d’habitat de se préparer un avenir serein et sécurisé.

Pour les demandes de renseignements

Fondation La Résidence

Rue des Billodes 40 CH-2400 Le Locle Tél. +41 32 933 21 11 fondation.residence@ne.ch www.fondationlaresidence.ch

279


FONDATION LA RÉSIDENCE – FERME WILLY PINGEON

Et si l’on prenait l’air ? Acquise par la Fondation La Résidence, dans les années 90, la ferme Willy Pingeon, typique des habitats ruraux neuchâtelois du XVIIIe siècle, est située à La Brévine. En accueillant autant des résidents du home que des personnes extérieures qui la louent à leur convenance, ce lieu est source de dépaysement et d’une grande bouffée d’oxygène au cœur d’une nature préservée. Et si l’on partait se balader ?

280


Un lieu hors du commun Ils sont rares les établissements médico-sociaux à proposer à leurs résidents, qui le souhaitent, de passer une journée en plein-air dans un environnement naturel unique. C’est pourtant le cas à La Résidence qui leur propose de partir à La Brévine et d’y vivre un vrai moment de détente dans un cadre qui rappelle de nombreux souvenirs à beaucoup. Ainsi, la Ferme Willy Pingeon, où ils font halte, a subi de nombreux travaux pour être aménagée avec confort et être adaptée aux personnes à mobilité réduite ou en fauteuil. Une journée type à la campagne Par groupe de 8 à 10 personnes, La Résidence organise régulièrement des journées à la ferme Willy Pingeon. Ainsi, après avoir été convoyés depuis le home, les participants mettent la main à l’ouvrage en participant à l’élaboration du repas du midi qui peut aussi rimer, aux beaux jours, avec barbecue. A ces agapes s’ajoutent les milles manières de se détendre qui pour certains vont se traduire par des balades dans la nature, pour d’autres par du repos au cœur du jardin de la ferme ou bien encore par des jeux en commun. De retour au Locle, tous ont vécu une journée magnifique dont ils gardent toujours d’agréables souvenirs. Et si vous louiez la ferme ? Si la ferme Willy Pingeon est principalement réservée aux pensionnaires de La Résidence, en leur absence, particulièrement les week-ends, elle se loue à qui souhaite venir prendre l’air. Au cœur de La Brévine, elle offre un dépaysement sans commun pareil. Les vastes étendues avoisinantes sont propices à de belles balades en été tandis que nombre les adorent l’hiver pour leurs pistes de skis de fond. Grâce à sa superficie et ses 10 lits, la ferme peut accueillir de 13 à 15 personnes comme des familles qui aiment à la louer pour des fêtes spéciales. Si son intérieur est entièrement équipé, en extérieur, elle l’est tout autant avec son barbecue, son grand terrain arborisé, ses tables, ses bancs, son parking... Pour y résider, plusieurs formules de 1 journée à 2 semaines sont proposées et ont déjà largement trouvé leur public devant le dépaysement et la tranquillité qu’offre une escapade dans ce magnifique coin de la région des Montagnes.

Pour les demandes de renseignements

Fondation La Résidence

Rue des Billodes 40 CH-2400 Le Locle Tél. +41 32 933 21 11 fondation.residence@ne.ch www.fondationlaresidence.ch

281


Ferme Willy Pingeon

A LOUER

Nous mettons à disposition sous forme de location notre magnifique ferme neuchâteloise du XVIIIe siècle complètement rénovée et adaptée pour des personnes à mobilité réduite ou en fauteuil. 4 chambres doubles et une triple sont à disposition. Elle est accessible toute l’année. Elle se trouve près du village de La Brévine et bénéficie, été comme hiver, d’une situation ensoleillée et d’une vue panoramique sur cette vallée.

Pour tous renseignements : Fondation La Résidence M. Florian Buso 032 933 21 11 www.fondationlaresidence.ch


1er juin 2021


FONDATION LA RÉSIDENCE – À LA BELLE VIE

Un foyer de jour qui porte bien son nom ! Dans un cadre magnifique, avec une vue panoramique sur toute la ville du Locle, depuis fin 2019, la Fondation La Résidence propose un foyer de jour aux multiples animations, « A la belle vie ». Après d’importants travaux, le lieu offre un environnement au calme et on ne peut plus agréable, avec ses 100 m2 de terrasse et ses 170 m2 intérieurs baignés de lumière. Ouvert à tous, il est idéal pour ceux qui veulent venir passer du bon temps sans se couper de leur liberté et de leur chez-eux.

284


Qui peut bénéficier de ce lieu ? Au dernier étage de l’EMS, La Résidence, rue des Billodes 40, « A la belle vie », foyer de jour indépendant de ce dernier, fait le bonheur de ceux qui choisissent d’y venir régulièrement ou de manière plus sporadique. Il est ouvert à toutes les personnes en âge AVS, du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h sur réservation. Encadrés par des professionnels issus des métiers de la santé et du social, 17 personnes peuvent ainsi bénéficier de la structure pour se divertir mais pas que... Pourquoi fréquenter un foyer de jour est important ? Venir « A la belle vie » ne se borne pas à vouloir passer du bon temps. Les choses vont plus loin. En effet, fréquenter ce type de lieu permet de créer et de maintenir des liens sociaux et de se voir également proposer des exercices qui servent au quotidien et assurent, au plus loin qu’il est possible, une autonomie indispensable au maintien à domicile. Au-delà, les professionnels encadrants peuvent mettre en exergue des soucis, des problèmes qui sont par la suite réglés par des spécialistes comme des psychologues, par exemple. Les équipes apportent également leur soutien pour les démarches administratives ou dans le cadre d’un projet d’accompagnement personnalisé. Quel est le programme d’une journée ? Pour avoir un juste équilibre entre les personnes et les troubles qui peuvent les affecter ou encore leurs affinités, les activités sont toujours partagées en 2 groupes. Ainsi certains réalisent des tâches du quotidien, qui les soulagent, comme la lessive ou encore la préparation d’un repas tandis que d’autres s’amusent, jouent, partagent... passent du bon temps, en d’autres termes ! Le coût d’une journée comprenant le déjeuner, le repas du midi et une collation est de 45 francs dont une partie peut être prise en charge par une aide financière allouée au moyen des prestations complémentaires AVS. Pourquoi ne pas tester ? Si « A la belle vie » donne envie à beaucoup, certains ne veulent pas franchir le pas et venir s’y divertir. Ils se sentent vaillants, bien dans leur vie et ne ressentent pas spécialement l’envie de s’y inscrire. Et pourtant, ils sont nombreux à avoir oser, à être venus et à avoir vécu une journée test qui les a tout autant conquis que convaincu. Pourquoi ? parce qu’ils ont trouvé ici une convivialité, des activités, une bonne humeur qui leur ont fait du bien et qu’ils ont eu envie de retrouver régulièrement !

Pour les demandes de renseignements

A la belle vie

Rue des Billodes 40 • CH-2400 Le Locle Personne de contact : Caroline Nunes Tél. +41 79 436 87 11 • +41 32 933 21 11 Caroline.nunes@ne.ch www.fondationlaresidence.ch

285


EMS LE FOYER

Des valeurs chrétiennes et humaines pour rendre le quotidien plus doux L’Armée du Salut est un mouvement international et fait partie de l’Eglise chrétienne universelle. Son message se fonde sur la Bible. Son ministère est motivé par l’amour de Dieu. Sa mission consiste à annoncer l’Evangile de Jésus-Christ et à soulager, en son nom, sans distinction aucune, les détresses humaines. Présente dans 131 pays, elle compte aujourd’hui environ 9160 établissements sociaux dans le monde, 17 414 officiers actifs et 112 393 employés. En Suisse, l’Armée du Salut existe depuis 1882 et compte 32 institutions et offres répartis sur 37 sites (œuvres sociales).

286


Des valeurs chrétiennes et humaines pour rendre le quotidien plus doux Au cœur de la ville Neuchâtel, l’EMS Le Foyer, créé par la fondation de l’Armée du Salut Suisse, offre un lieu de vie agréable à des pensionnaires qui bénéficient d’un encadrement et d’attentions basés sur les valeurs de l’organisation humanitaire. Poussons les portes d’un établissement qui offre un quotidien tranquille et apaisé à des personnes qui n’ont pas toujours eu des vies faciles. Une philosophie L’EMS Le Foyer a été fondé par la fondation de l’Armée du Salut Suisse. Après avoir accueilli pendant plusieurs décennies des femmes à précarité sociale, l’EMS est ouvert à tous sans distinction. Idéalement situé au centre-ville, il accueille, aujourd’hui, 29 résidents, hommes et femmes, de toutes confessions, qui peuvent s’ils le souhaitent partager ou non les cultes. Dans tous les cas, une attention extrême leur est portée par un personnel dévoué et animé par des valeurs humaines et chrétiennes qui sont dans l’ADN de l’Armée du Salut. On citera, la dignité, l’espérance, la liberté, l’amour du prochain, la responsabilité et la réconciliation. Depuis le 1er juillet 2020, Valérie Imhoff, très impliquée dans l’organisation, tout comme son époux l’était de 2016 à 2020, assure la direction de l’établissement ainsi que celle du service dédié aux soins à domicile.

en fonction de chacun et si cela s’avère nécessaire, l’EMS fait appel à des partenaires externes (pédicure, physiothérapeute, etc.). L’entité met un point d’honneur à accompagner chacun de ses résidents.

Aux petits soins L’EMS Le Foyer se démarque des autres, notamment par son assistance aux plus démunis qui n’ont pas toujours accès à établissements. Pour cette raison, un service d’assistance administratif, totalement pris en charge financièrement par l’organisation, leur est offert de manière à les accompagner dans leurs démarches et leur recherche d’aides. Une fois ces dernières trouvées, les personnes sont accueillies au Foyer. D’autres personnes viennent y trouver un réel confort de fin de vie et ce, qu’elles soient atteintes de troubles cognitifs ou d’une certaine dépendance. Pour cela, tout est adapté 287


Une prise en charge de pointe dans une infrastructure adaptée L’EMS propose une prise en soin de qualité et recherche constamment la limite lieu de vie et lieu de soins. Sur 5 étages, Le Foyer propose 29 chambres individuelles pouvant être décorées avec les propres affaires du résident. L’immeuble accueille également le Poste (paroisse) qui offre des offres spirituelles. Ouvert à tous, s’y retrouvent ceux qui le souhaitent. Par ailleurs, même si l’établissement est urbain, il dispose d’une grande terrasse accessible par une passerelle, permettant ainsi à tous, même en chaise roulante, de profiter de ce havre de verdure. Aussi, sur les hauteurs se trouve un grand potager avec une belle vue sur le lac. Des journées distrayantes Au Foyer, chacun vit à son rythme. Ainsi, le matin, les résidents se lèvent quand ils le souhaitent et prennent ensuite leur petit-déjeuner. 7 jours sur 7, des animations, au sein de l’établissement, leurs sont proposées, comme du bricolage ou encore du jardinage dans le potager dont les légumes sont directement utilisés par les cuisines. Pour ceux qui le peuvent et le veulent, des sorties en extérieurs sont également à la carte. Ainsi, le home offre un panel varié d’activités : lecture, ateliers créatifs, gym, sorties, visites de musées... De plus, vu le nombre restreint de résidents, tout le monde se connaît, il n’est pas rare dès lors que se forment des groupes qui passent du temps ensemble sur la terrasse aux beaux jours ou dans les différentes salles à disposition en intérieur. D’autres aiment à se retrouver dans le restaurant situé à côté de l’EMS et qui accueille le grand public. Quand vient le temps des repas, chacun en fonction de ses goûts, se voit proposer un repas adapté

288

où légumes et fruits frais et de saison sont mis à l’honneur. On l’aura compris, difficile de s’ennuyer au Foyer et pour celles et ceux qui auraient besoin de tranquillité voire de se déstresser, un plafond de luminothérapie est installé dans les couloirs de l’institution.


Un personnel dévoué Tout ce qui vient d’être énoncé, ne serait rien sans l’implication sans faille des collaborateurs du Foyer. Tous partagent les valeurs de l’Armée du Salut et les mettent en application au quotidien. Au-delà d’un travail, on peut parler de mission, d’une mission qui les conduit à apporter du bonheur à tous. Ceci Valérie Imhoff en est consciente et à son tour met tout en œuvre pour que ses employés soient heureux car pour elle, « un collaborateur bien traité est un collaborateur bien traitant ». Dans cet EMS, on trouve ainsi des personnes professionnels et habitués à gérer des personnes âgées mais aussi d’autres qui viennent ici pour donner une nouvelle direction à leur carrière ou pour se réintégrer. Les compétences ne sont plus alors le seul moteur, l’envie, l’implication, la sensibilité à l’environnement deviennent également primordiales. Elles permettent ainsi pour certains, après un stage, de trouver leur voie et d’être engagés dans l’établissement.

EMS Le Foyer

Rue de l’Ecluse 18 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 729 20 20 www.armeedusalut.ch

289


EMS Le Foyer

Ecluse 18 2000 Neuchâtel 032 729 20 20

Situé au centre ville de Neuchâtel ■ 29 chambres à 1 lit ■ EMS médicalisé pour personnes en âge AVS ■ Lieu de vie ■ Les valeurs : la dignité, la confiance, la liberté, le respect, la sécurité, la communication ■


Soins à domicile

Numa-Droz 102 2300 La Chaux-de-Fonds 032 914 79 09

Présents sur la ville de La Chaux-de-Fonds, Le Locle, Les Ponts-de-Martel et Neuchâtel ■ Le service des soins à domicile s’adresse à tous selon ses besoins ■ Notre devise : s’engager pour l’humain, œuvrer à plus d’humanité ■


ARMÉE DU SALUT SOINS À DOMICILE

Quand soin rime avec valeurs humaines L’Armée du Salut est un mouvement international et fait partie de l’Eglise chrétienne universelle. Son message se fonde sur la Bible. Son ministère est motivé par l’amour de Dieu. Sa mission consiste à annoncer l’Evangile de Jésus-Christ et à soulager, en Son nom, sans distinction aucune, les détresses humaines. Présente dans 131 pays, elle compte aujourd’hui environ 9160 établissements sociaux dans le monde, 17 414 officiers actifs et 112 393 employés. En Suisse, l’Armée du Salut existe depuis 1882 et compte 32 institutions et offres répartis sur 37 sites (œuvres sociales).

292


Quand soin rime avec valeurs humaines En proposant un service de soins à domicile ouvert à tous, l’Armée du Salut de Neuchâtel offre à ses bénéficiaires, l’assurance d’être assistés et entourés, dans les meilleures conditions. Au-delà de l’aspect médical, le côté humain tient une place primordiale ce qui vaut à ce service de connaître toujours plus de demandes et de s’occuper de manière régulière de patients de tous horizons. Une belle initiative Valérie Imhoff, directrice de l’EMS Le Foyer et des soins à domicile, et son époux Laurent, chef du département social de l’Armée du Salut, adhèrent aux valeurs de l’organisation et s’y impliquent au quotidien. Ainsi, l’idée de créer et de proposer un service de soins à domicile ouvert à tous, émane d’une réflexion et d’une volonté du couple qui a mené le projet et lui a fait voir le jour en octobre 2019. Initialement, ce dernier s’adressait aux personnes vivant à La Chaux-deFonds, au Locle, aux Ponts-de-Martel. Aujourd’hui, il intervient également en plaine, à Neuchâtel. A ces prestations tant attendues par un grand nombre s’ajoute la dimension humaine véhiculée par l’Armée du Salut et ses valeurs qui se retrouvent dans chacune des interventions de ses collaborateurs. Un patient n’est pas seulement un malade à aider mais aussi et surtout un être humain à assister, écouter, guider, conseiller et respecter. Pourquoi ce service est différent ? Que les demandes viennent en direct ou émanent de médecins, le service veut avant toute chose avoir un lien fort avec les patients. Pour ce faire, Valérie Imhoff et Christopher Maurice, adjoint à la direction, sont les contacts privilégiés de chacun. Ils traitent les demandes dans la journée avec pour seul objectif de soulager les personnes et leur apporter une petite « dose » de bonheur. Pour eux, ce contact est nécessaire car il leur permet d’avancer dans leur démarche et d’être toujours plus efficients quant à la qualité de leurs interventions. Quand les soins se mettent en place, il faut savoir qu’un patient n’a jamais plus de 4 à 6 personnes différentes pour le visiter, une manière de renforcer encore plus les rapports humains et de créer une certaine complicité. 293


L’étendue de l’offre Tout est mis en œuvre, et sur de nombreux fronts pour répondre par la positive aux demandes des bénéficiaires, que cela soit pour une période longue ou courte, comme dans le cadre d’une convalescence mais aussi pour les plus jeunes. Ainsi de la toilette quotidienne à plusieurs prestations LAMal, le service est apte à intervenir avec professionnalisme. De plus, la flexibilité est au rendez-vous puisqu’une plage horaire très importante, de 6 h 30 à 22 h, 7 jours sur 7, est à la carte. Ainsi, depuis les premières heures, le service a aidé plus de 150 personnes et gère 40 à 50 bénéficiaires de manière régulière. Connaissant une croissance régulière, son offre est aujourd’hui, bien implantée au sein du microcosme neuchâtelois. Aider et assister La doctrine qui entoure ce service de soins va bien plus loin que de simples interventions de confort. Ainsi, à titre d’exemple, il a accompagné un patient de 60 ans, atteint d’un cancer irréversible, et lui a permis de rester jusqu’au bout chez lui, en venant régulièrement pour ses soins, même si ce dernier vivait loin dans les montagnes. 294


Autre cas, même philosophie pour une personne ayant une grosse dépendance à l’alcool. Cette dernière, à l’abandon, a été entourée et soutenue par les membres du service qui l’ont beaucoup aidé. Par ailleurs, en travaillant le plus possible avec les médecins traitants des patients et en communiquant beaucoup avec eux, l’Armée du Salut peut être amenée à accueillir dans son EMS Le Foyer, situé au centre-ville de Neuchâtel, celles et ceux qu’il n’est plus possible de laisser à demeure. Pour ces derniers, le choc est moins rude puisqu’ils retrouvent, au cœur de l’établissement, certains soignants qu’ils ont régulièrement côtoyés chez eux, des soignants qui partagent leur activité entre les soins à domicile et l’EMS. Là pour tout le monde L’Armée du Salut met tout en œuvre pour répondre de façon personnalisée aux besoins et demandes des (futurs) bénéficiaires et du réseau.

Soins à domicile

Rue de l’Ecluse 18 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 729 20 20 www.armeedusalut.ch

295


Bien-être • Service • Soutien

Moyens auxiliaires • Commandes spéciales Contrôle de l’environnement Location • Vente • Adaptation • Réparation

Photos : © jbpont.ch

Evaluation • Positionnement • Réhabilitation Rue du Scex 49A • Case postale 4158 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 327 28 28 • +41 79 787 76 25 info@helioshandicap.ch • www.helioshandicap.ch


Fondation des établissements cantonaux pour personnes âgées

Home médicalisé Les Arbres

Home médicalisé Les Charmettes

La Chaux-de-Fonds

Neuchâtel

Home médicalisé Le Clos

Home médicalisé de l’Ermitage

Neuchâtel

Neuchâtel

Pension Le Logis

Etablissement médico-social La Sombaille

Dombresson

La Chaux-de-Fonds La FECPA est une fondation de droit privé qui gère six institutions pour personnes âgées et un immeuble d’appartements avec encadrement à loyer modéré. Elle participe à toute action destinée à promouvoir une organisation gériatrique dans le canton.

Appartements les Vignes du Clos

Neuchâtel

FECPA Administration Rue des Charmettes 10 | 2000 Neuchâtel Tél. +41 32 732 91 81 | Fax +41 32 732 91 82 info@fecpa.ch | www.fecpa.ch


Fondation des établissements cantonaux pour personnes âgées

Le Home médicalisé Les Arbres Vers un nouveau pôle de compétences Basé à La Chaux-de-Fonds, le Home médicalisé Les Arbres est devenu une véritable institution pour les habitants de la région des Montagnes neuchâteloises. Au sein de son bâtiment historique, il a pour mission principale d’accueillir les personnes âgées dans le cadre de longs séjours gériatriques ou psychogériatriques. Une mission qui va bientôt évoluer dans le cadre d’une fusion avec le Home Le Temps Présent vers une approche plus globale des soins de la personne âgée qui donne tout son sens à la notion de « pôle de compétences ». Découverte d’un Home qui place l’humain au centre de toutes ses préoccupations.

298


Bien vivre en EMS C’est au sein d’un bâtiment emblématique de la ville que le Home Les Arbres a été créé en 1993. Cet ancien hôpital pour enfants surplombe la ville de La Chaux-de-Fonds et bénéficie ainsi d’une vue dégagée sur les environs et les crêtes du Jura. Avec une capacité d’accueil actuelle de 80 lits dédiés à l’hébergement long séjour gériatrique et psychogériatrique, le Home privilégie un fonctionnement par unités qui accueille chacune entre 13 et 18 résidents. Ici, la vie est organisée par étage pour favoriser un cadre rassurant et de proximité entre le personnel qui lui est rattaché et les personnes âgées. Une vraie volonté d’offrir à ses résidents un accompagnement de qualité personnalisé et une relation de confiance durable. Son emplacement géographique, à proximité directe de l’hôpital et d’un centre de formation lui a permis d’obtenir au fil des années un réseau de compétences très riche et le potentiel pour se développer davantage. L’Approche optimale : l’homme au cœur des soins Toujours à la recherche de nouvelles approches et solutions pour offrir le meilleur à ses résidents, le Home Les Arbres s’est orienté depuis quelques années vers une philosophie du « prendre soin » qui intègre l’ensemble des services dans l’accompagnement. « L’Approche optimale » est une méthode créée par un neuropsychologue canadien qui met en avant la notion de « prendre soin » à travers une démarche où chacun a un rôle à jouer. L’interdisciplinarité prend tout son sens au sein de cette structure où le résident est actif dans son projet d’accompagnement basé sur ses besoins et ses envies. Une approche plus humaniste et plus globale qui fait écho aux valeurs défendues par le Home comme le respect, la dignité ou encore la confiance. Pour aller plus loin dans cet accompagnement, le Home s’est également pourvu de nouvelles prestations comme la musicothérapie et l’aromathérapie qui offrent de nouvelles possibilités sensorielles à l’ensemble des seniors. Il organise également de nombreuses activités quotidiennes et plus ponctuelles notamment avec les familles pour créer et conserver ce lien social qui est indispensable au bienêtre de nos aînés. Un nouveau pôle de compétences A travers une fusion-absorption, le Home Les Arbres va changer de visage ces prochaines années et accueillir en son sein deux nouvelles missions aujourd’hui assurées par le Temps Présent dont les infrastructures ne répondent plus aux normes : le court-séjour et le foyer de jour. L’idée ici est de créer un pôle de compétences où deux institutions locales importantes vont travailler ensemble pour offrir à la population des Montagnes,

un accueil et des prestations de qualité dédiés à des personnes âgées avec des pathologies et des besoins différents sur un même lieu. D’ici à 2024, un nouveau bâtiment de deux étages verra le jour au sud du Home Les Arbres. Cette nouvelle structure plus modulable, accueillera au rez-de-chaussée le foyer de jour et le court-séjour à l’étage. Une cuisine et un restaurant pour l’entièreté du site seront également de la partie pour le plaisir de tous. On retrouvera dans ce nouveau site une réelle synergie de compétences, de connaissances et d’expériences qui favorisera les échanges, la proximité et la qualité et permettra d’offrir des opportunités professionnelles autant pour le personnel déjà présent que pour les futurs collaborateurs.

Les Arbres Home médicalisé

Rue de la Prévoyance 72 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 967 55 55 • Fax +41 32 967 55 56 lesarbres@fecpa.ch • www.fecpa.ch

299


Fondation des établissements cantonaux pour personnes âgées

Home médicalisé Les Charmettes Un accompagnement personnalisé pour nos seniors Le Home Les Charmettes est un véritable lieu de vie pour ses pensionnaires dans lequel on retrouve une palette de prestations vaste et diversifiée. Accueil de jour, court-séjour ou encore long séjour, il propose une approche pluridisciplinaire sur mesure pour chacun de ses résidents. Ici, on découvre une démarche basée sur l’humain à travers des valeurs fortes qui sont au centre de chacune des missions de l’institution. Petit tour d’horizon d’une structure qui s’adapte à l’avenir. Au service de ses pensionnaires depuis près de 40 ans Situé à Neuchâtel, le Home Les Charmettes fait partie de la fondation des établissements cantonaux pour personnes âgées (FECPA) et offre au total une capacité de 110 lits et 17 places d’accueil de jour. Sa situation géographique privilégiée dominante sur le lac et les Alpes, son vaste parc arborisé et sa structure permettent d’offrir à ses résidents un cadre de vie où la tranquillité, le bien-être et l’autonomie sont présents au quotidien. Sur

300

un seul site, on retrouve un pôle de compétences en gériatrie et psycho-gériatrie qui s’étend de l’accueil de jour au long séjour en passant par le court-séjour. Une vraie synergie de compétences et une interdisciplinarité qui permet à cette structure d’ouvrir ses prestations aux personnes âgées de manière permanente, temporaire ou ambulatoire. Le Home Les Charmettes, c’est aussi des collaborateurs formés et expérimentés qui œuvrent ensemble au quotidien pour offrir à nos ainés le meilleur accompagnement possible.


Des valeurs fortes pour une philosophie basée sur l’humain Pour aller plus loin dans cette recherche constante de qualité et d’accompagnement personnalisé, le Home Les Charmettes a mis en place une charte des valeurs parmi lesquelles nous retrouvons les notions : d’autonomie, de bien-être, de spiritualité, d’intimité, de dignité, de rythme ou encore d’indépendance, de sécurité et d’affectivité. Neuf valeurs qui sont appliquées au quotidien par l’ensemble des collaborateurs de l’établissement avec les résidents et leur famille et ceci dans la limite que la réalité impose à chacun. Plus qu’un simple document, c’est tout un travail de recherches et de réflexions qui a été mené pour aboutir à un ensemble qui met en exergue des principes fondamentaux que chacun peut s’approprier. On retrouve notamment toutes ces valeurs à travers des affiches au graphisme recherché et étonnant qui parle à tous. Le court-séjour : L’entre 2 Le service de court-séjour gériatrique, appelé L’entre 2, offre 30 lits en chambres double ou simple. Une unité de 10 lits, Ter’Azur est réservée aux personnes atteintes de troubles psycho-gériatriques qui sont suivis par des professionnels formés spécifiquement et ceci dans un environnement sécurisé. Ces deux services accueillent une population en âge AVS qui demeure habituellement à domicile mais en raison de certaines circonstances de la vie (maladie, accident, hospitalisation,...) elle ne peut plus rester seule et nécessite un accompagnement temporaire. Plusieurs types de séjours sont proposés : l’accueil temporaire médicalisé UATm (maximum 2 mois), l’accueil temporaire de soins aigus et de transition UATsat (maximum 14 jours), l’accueil temporaire d’observation et d’orientation UATo (maximum 3 mois) et enfin l’accueil temporaire de répit UATr (maximum 30 jours) qui permet notamment aux proches aidants de pouvoir prendre un peu de temps pour eux. L’objectif principal pour l’ensemble des soignants, médecins, thérapeutes et acteurs socio-culturels est de permettre à la

Mme J. H., bénéficiaire au 10b : « Je viens au foyer de jour parce que j’y ai du plaisir : les gens sont sympas, l’ambiance est bonne et je m’y sens considérée. De plus, lorsque je suis là, mon époux peut avoir un peu de repos à la maison. » personne de retrouver une capacité suffisante pour envisager la poursuite de la vie à domicile, sinon de l’orienter vers la solution la mieux adaptée. Le foyer de jour : Bienvenue au 10b Situé dans le parc du Home des Charmettes, dans un bâtiment dédié proche du home, le foyer de jour au 10b accueille une population âgée demeurant à domicile qui a parfois besoin d’un accueil d’un ou plusieurs jours par semaine. Récemment ouvert, il est composé de deux appartements qui offrent tous deux un accès privilégié au jardin, jardin aménagé par les bénéficiaires eux-mêmes : l’appartement Ouest offre 10 places d’accueil dédié aux personnes qui ont besoin de sortir de leur solitude, de recréer du lien social ou encore simplement de partager un repas ou de recevoir des soins ; l’appartement Est propose 7 places réservées aux personnes atteintes de troubles psycho-gériatriques. Les soignants et animateurs proposent quotidiennement des activités en groupe ou individualisés qui permettent aux résidents de d’échanger, de partager, de développer leur créativité et leur autonomie. Ces activités développent des compétences qui sont essentielles au maintien à domicile. Ouvert du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h, le foyer de jour permet également de soulager les proches aidants et de les soutenir dans l’accompagnement de leur proche. C’est aussi parfois une transition plus douce qui permet aux bénéficiaires de mieux appréhender une entrée en long séjour.

Les Charmettes Home médicalisé

Rue des Charmettes 8 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 732 91 91 • Fax +4132 732 91 14 LesCharmettes@fecpa.ch • www.fecpa.ch

301


Fondation des établissements cantonaux pour personnes âgées

Le Home Le Clos : petit et ouvert ! Le Home Le Clos est un lieu de vie pour 20 bénéficiaires. Un petit home bien implanté dans le quartier vivant et animé de Serrières à Neuchâtel, qui offre des prestations interdisciplinaires pour améliorer le quotidien des résident.e.s Il offre un accompagnement médicalisé, une aide dans les activités de la vie quotidienne, un confort et une sécurité lorsque l’état de santé ne permet plus à une personne de rester à domicile. Un climat particulièrement chaleureux y règne et grâce à un respect mutuel, le Clos est un espace convivial où chacun peut exister en tant que personne à part entière. Notre chat Câlin, caramel et rond, contribue certainement aussi à l’ambiance réconfortante... Institution ouverte sur l’extérieur, grâce notamment à sa situation géographique et à l’intégration des résident.e.s dans le quartier vivant et animé de Serrières à Neuchâtel, elle a aussi à cœur de promouvoir les échanges intergénérationnels et d’accueillir des intervenants externes lors des animations. Aspect important de notre accompagnement, les soins sont prodigués aux résident.e.s de manière professionnelle et sécuritaire, dans le respect du rythme et de la volonté de chacun. Nous accompagnons les résident.e.s dans leur projet de vie en étant orientés vers le maintien et la reconnaissance de toutes leurs capacités et compétences. Au Home le Clos, la vieillesse est une étape de l’existence pendant laquelle la personne peut poursuivre son développement personnel ainsi que son épanouissement affectif, social, culturel et spirituel et nous respectons les croyances et habitudes de vie de chacun en repoussant les limites institutionnelles. La collaboration interdisciplinaire et au centre de nos préoccupations afin de répondre aux besoins de nos résident.e.s. Nous favorisons la formation continue de toutes les collaboratrices et de tous les collaborateurs et identifions leurs compétences afin d’optimiser notre accompagnement et de valoriser l’activité de chacun.e. Ces différents axes contribuent principalement à un accueil de qualité, dans une petite institution où les émotions sont le thermomètre du quotidien.

Le Clos Home médicalisé

Clos-de-Serrières 93 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 732 12 00 • Fax +41 32 732 12 50 leclos@fecpa.ch • www.fecpa.ch

302


Fondation des établissements cantonaux pour personnes âgées

Le Home de l’Ermitage Le Home de l’Ermitage, situé sur le haut de la ville de Neuchâtel à la lisière de la forêt, dans une belle et ancienne demeure de maître, est un EMS spécialisé dans l’accueil de longue durée des personnes atteintes de troubles cognitifs et du comportement, comme par exemple la maladie d’Alzheimer. La reconnaissance du parcours de vie des résident.e.s et l’étroite collaboration avec les familles sont des valeurs primordiales. Tous les jours, nous adaptons notre accompagnement et notre organisation de façon à respecter le rythme irrégulier et les besoins fluctuants de nos résident.e.s. Quotidiennement, les équipes doivent s’adapter à une humeur différente ou un état de santé modifié pour lesquels une compréhension par l’expression verbale n’est pas possible. Nous avons donc développé des moyens de communication et d’observation différents grâce à l’aide de plusieurs outils tels que la Validation, la Méthode Montessori, les Col’porteurs Couleurs ou encore l’Approche de l’humain au quotidien. Un accent tout particulier est ainsi mis sur la formation du personnel dans son ensemble : tant l’agent technique, l’infirmier, l’infirmière ou l’employé.e socio-hôtelier a l’opportunité d’être formé. Les formations proposées sont également axées sur le soutien aux employé.e.s qui relèvent de nombreux défis et qui sont souvent confronté.e.s à des situations complexes. Afin de garantir un cadre de vie apaisant et convivial, toutes les collaboratrices et collaborateurs travaillent en habits civils professionnels, amenant ainsi chaleur et couleurs dans tous les recoins de notre institution. Dans les assiettes, ce sont des aliments adaptés aux besoins spécifiques des résident.e.s qui leur sont présentés : respect des goûts, des saisons, adaptation des textures, variétés et beaux dressages sont de mise. Notre accompagnement individuel permet de suivre l’évolution de la situation personnelle de chacun.e. Au fil des jours, nous avons la chance de tisser des liens particuliers avec nos résident.e.s et nous sommes enchantés de découvrir les nombreuses ressources dont ils nous font part. L’accompagnement de nos résident.e.s vise à assurer leur épanouissement, le respect de leur projet de vie, tout en leur garantissant un cadre sécuritaire et rassurant.

Home médicalisé L’Ermitage

Pertuis-du-Sault 18 • 2000 Neuchâtel Tél. +41 32 727 11 11 • Fax +41 32 727 11 14 ermitage@fecpa.ch • www.fecpa.ch

303


Fondation des établissements cantonaux pour personnes âgées

Le Logis : un « cocon » rassurant et social Le Logis est aujourd’hui la seule institution à offrir la mission de « la pension » dans le canton de Neuchâtel : héberger et accompagner des personnes fragilisées en âge AVS et des personnes à l’assurance invalidité proches de l’AVS ! Située au cœur de Dombresson, le Logis permet aux personnes accueillies de maintenir une vie sociale au sein du village ou ailleurs, puisque les transports publics s’arrêtent devant la pension. La pension le Logis est un vrai lieu de vie, notre organisation est donc très proche de la vie à domicile mais notre accompagnement amène toute la dimension sociale. Si nos treize résident.e.s, dont l’histoire de vie est souvent complexe, ne nécessitent pas de surveillance 24 heures sur 24, ils ont néanmoins besoin d’un encadrement en journée fourni par des collaborateurs formés dans le domaine social. De plus, le personnel hôtelier, également présent au quotidien, assure les services de repas, le ménage et l’entretien du linge. Notre équipe professionnelle est sensible au bien-être de chaque pensionnaire et cherche toujours à optimiser la qualité des interventions. Nous nous réunissons très régulièrement pour échanger sur les observations effectuées et lors de situations complexes. Au quotidien, nous cherchons à identifier et à comprendre les besoins des pensionnaires, de leur famille et de leurs proches. Nous mettons en évidence toutes les compétences de nos pensionnaires et mettons tout en œuvre pour les maintenir et les valoriser. Reconnaître les personnes hébergées comme partenaires en tenant compte de leurs choix, des habitudes de vie, de leurs croyances, des valeurs dans la limite des impératifs de la vie communautaire et des possibilités institutionnelles est notre objectif prioritaire. Notre équipe collabore étroitement avec plusieurs prestataires externes pour répondre à tous les besoins de nos pensionnaires, comme par exemple les soins à domicile, les transports bénévoles... Au final, nous partageons, au sein de cette petite institution, la vie telle qu’elle l’est réellement : avec des hauts et des bas, mais toujours dans le partage, dans le soutien, et bien heureusement et aussi souvent que possible, dans la joie et les rires ! Le Logis pension

Grand’Rue 25 • CH-2056 Dombresson Tél. +41 32 854 08 54 pension.lelogis@ne.ch • www.fecpa.ch

304


Fondation des établissements cantonaux pour personnes âgées

Les Vignes du Clos Le vœu majoritairement exprimé par les personnes âgées ou en situation de handicap est de rester aussi longtemps que possible à domicile. C’est ce que poursuit la FECPA en mettant à disposition les appartements avec encadrement des Vignes du Clos. La Fondation des établissements cantonaux pour personnes âgées (FECPA) a construit en 2017 un immeuble de 15 appartements avec encadrement, à Neuchâtel qui sont situés à l’ouest du Home médicalisé Le Clos. Nos appartements sont mis à disposition de personnes habitant le canton de Neuchâtel, en âge AVS ou AI proche de l’AVS. Nos loyers ont été fixés sur le loyer reconnu par les prestations complémentaires à l’AVS. Les lieux permettent aux locataires de conserver leur autonomie aussi longtemps que possible, puisqu’il n’y a pas de barrières architecturales limitant l’accès ou les déplacements. Nos appartements sont donc dotés d’équipements qui favorisent le bien-être et la sécurité des locataires. En construisant ces appartements, la FECPA s’est fixé comme objectif de permettre aux locataires de garder leur autonomie malgré les handicaps pouvant survenir avec l’âge. Le personnel du Home Le Clos fournit les prestations d’encadrement comprises dans le bail à loyer, sécurité et socialisation. Notre personnel est formé, compétent et à l’écoute des besoins des locataires tout en tenant compte de l’indépendance qu’ils souhaitent garder. En sus des prestations d’encadrement, le Home Le Clos fournit des prestations hôtelières telles que repas, buanderie, nettoyage ! Enfin, nous offrons des espaces ou locaux communs pour des repas et des activités, favorisant l’interactivité et les échanges entre locataires, ce qui est particulièrement apprécié !

Les Vignes du Clos

c/o FECPA Rue des Charmettes 10 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 732 91 81 • Fax +41 32 732 91 82 info@fecpa.ch • www.fecpa.ch

305


Fondation des établissements cantonaux pour personnes âgées

Etablissement médico-social La Sombaille Un lieu de vie, de partage et d’apprentissage Basé à La Chaux-de-Fonds, l’EMS La Sombaille est un lieu de vie dédié aux personnes âgées qui répond à trois missions principales : les longs séjours gériatriques, psychogériatriques et psychiatriques. Cet établissement propose un accompagnement personnalisé qui vise à donner du sens à la vie de ses résidents tout en respectant leur rythme et leurs besoins. Un cadre agréable, du personnel qualifié et formé, une philosophie basée sur l’humain, c’est au travers de valeurs essentielles comme la confiance et le respect que La Sombaille puise ses ressources.

306


Une véritable institution Si c’est en 1975 que le Home médicalisé La Sombaille sous l’égide de la Fondation des établissements cantonaux pour personnes âgées (FECPA) voit le jour et propose un accueil mixte, la structure existe depuis plus de 100 ans et était dédiée aux femmes. Au bénéfice d’un emplacement géographique privilégié avec une très jolie vue sur les verts pâturages et la ville de La Chaux-deFonds, un accès facilité avec les transports en commun, l’EMS La Sombaille offre également à ses pensionnaires une grande terrasse jouxtant un jardin arborisé pour des moments de quiétude. Elle répond à trois missions principales d’accueil : les longs séjours gériatriques, les longs séjours psychogériatriques et depuis 2020, les longs séjours psychiatriques et accueille aujourd’hui 121 personnes âgées. Les prochaines années vont marquer un grand changement structurel et architectural pour le Home avec le projet « Agora ». Un projet d’agrandissement avec la construction d’un nouveau bâtiment et d’assainissement des structures existantes qui viendra améliorer les conditions de vie des résidents. Un personnel aux petits soins Entreprise formatrice, elle a pour mission d’intérêt public de former les apprentis qui seront les acteurs de demain. Un engagement profond que l’on retrouve aussi à travers sa volonté de former ses équipes au quotidien pour offrir à ses pensionnaires les meilleurs soins et accompagnements possibles. Chaque collaborateur s’appuie sur des valeurs importantes pour La Sombaille : la confiance, le respect, la liberté et la solidarité pour proposer à chacun un accompagnement personnalisé qui considère la personne âgée dans son unicité tout en valorisant ses ressources. Elle propose également un large éventail de prestations qui favorise les échanges, la proximité et le bien-être comme la musicothérapie, l’art-thérapie, les ateliers d’écriture, de chant, ou encore les sorties en extérieur dans le jardin... Proche de ses seniors l’EMS est également présente pour les proches et les familles avec lesquelles elle a créé une véritable relation de confiance et d’échanges tout en leur apportant des conseils et un vrai suivi. Le long séjour psychiatrique : un nouveau service Depuis un peu plus d’an, La Sombaille accueille en son sein une unité spécialisée de longs séjours psychiatriques avec une capacité de 25 lits destinée aux personnes en âge AVS présentant des polypathologies et des maladies psychiques graves. Elles sont adressées par le CNP – centre neuchâtelois de psychiatrie avec lequel La Sombaille collabore étroitement. Pour répondre aux besoins spécifiques de ces bénéficiaires, l’EMS a constitué

« La Sombaille est souvent le dernier lieu de vie de nos résidents, dans « lieu de vie » la notion essentielle, c’est : LA VIE. C’est un lieu d’apprentissage, de partage où l’on travaille tous ensemble. » Claudine Mangeat - directrice une équipe de professionnels compétents et formés à ce type de pathologie et qui partagent tous cette même sensibilité de l’être humain. Ce service propose une approche basée sur un cadre de vie adapté où chacun évolue selon un rythme de vie très encadré qui rassure et tranquillise les personnes âgées souffrant de ces différents troubles. L’équipe soignante apporte un soin particulier à maintenir la sécurité et la protection de ces pensionnaires tout en intervenant pour valoriser chaque personne. Un service qui permet aussi une complémentarité avec les unités de gériatrie et de psychogériatrie déjà présentes au sein de la structure.

EMS La Sombaille Etablissement médico-social

22-Cantons 2 • Case postale 692 • CH-2301 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 967 01 11 • Fax +41 32 967 01 12 lasombaille@fecpa.ch • www.fecpa.ch

307


RASSURER

SÉCURISER

MÉTHODES DE PURIFICATION

PROTÉGER

F3 F6 F7 HEPA ULPA

Taille des particules

GENANO® 350

11 µm

6 µm

2 µm pollens

0,3 µm bactéries

0,01 µm pollution de l’air

0,005 µm virus

0,001 µm toxines et moisissures

QUALITÉ D’AIR ET PERFORMANCE UN AIR SÛR EST UN AIR SANS VIRUS

Établissements de santé

Écoles

Commerces

Bureaux et administrations

Habitations

Hôtels et restaurants

Transports

Salles de sport Équipes sportives

Musées

La technologie Genano unique et brevetée est la plus performante dans la purification et décontamination de l’air avec élimination des particules fines de taille nanométrique par ionisation de l’air : une filtration électrique plus efficace que les filtres classiques HEPA. ADD-swiss.com

contact@add-swiss.com


Rue de la Paix 112 Tél. +41 32 910 10 10 CH-2300 La Chaux-de-Fonds home.escale@ne.ch

Foyer de jour La Belle Escapade Rue de la Paix 114 Tél. +41 32 910 10 02 CH-2300 La Chaux-de-Fonds


FOYER DE JOUR, LA BELLE ESCAPADE HOME, L’ESCALE

Pourquoi ne pas se faire plaisir ? Depuis 1968, le home L’Escale, installé au cœur de La Chaux-de-Fonds, dans un bâtiment de charme typique de l’architecture locale du début du XXe siècle, accueille des personnes âgées qui viennent y couler des jours heureux. Par ailleurs, il offre à ceux vivant encore à domicile et souhaitant rompre la solitude, un foyer de jour, La Belle Escapade, où les occasions de se retrouver dans un lieu chaleureux pour passer de beaux moments ne manquent pas. Visite de 2 lieux de vie.

310


Il y a 53 ans Le bel immeuble, qui accueille le home L’Escale, a été construit en 1912. C’est en 1968 qu’il se transforme en pension, puis en home médicalisé et voit ses espaces investis par des personnes âgées qui viennent ici pour y être entourées, soutenues et soignées. Chaleureux et familial, les 35 chambres individuelles et les 2 chambres doubles, sont marquées des empreintes du passé avec leurs moulures et leurs parquets en chêne. Les 39 résidents bénéficient de services professionnels, d’une prise en charge respectueuse et bientraitante dans un établissement qui privilégie le local que l’on parle des fournisseurs, des employés, ou encore des produits utilisés en cuisine pour des petits plats qui fleurent bon le terroir. Tourné également vers le développement durable, L’Escale a des panneaux solaires sur son toit et chauffe les lieux grâce à un chauffage à distance. A ces atouts, s’ajoute la convivialité de la belle terrasse dont tous profitent aux beaux jours le temps d’un repas ou pour y passer du bon temps. Une première étape Si les résidents bénéficient d’un cadre de vie agréable, L’Escale a mis en place, voilà quelques années déjà, un concept permettant à d’autres personnes âgées, toujours à demeure, de venir partager un bon moment au cœur de ses murs. Pour ce faire, elle a créé les repas conviviaux destinés à toute personne à la retraite ou à l’AI qui ne souhaite pas manger seule. Sur place, pour le dîner ou le souper, ou à l’emporter, ils ont trouvé leur public et ont amené l’établissement à réfléchir à une plus grande ouverture sur l’extérieur. Ainsi, après avoir racheté un bâtiment adjacent, en 2019, est née, La Belle Escapade, un foyer de jour aux multiples activités. Se faire plaisir sans contrainte Espace de convivialité avant toute chose, La Belle Escapade est destinée à accompagner les personnes vivant à domicile qui souhaitent venir passer une journée dans un lieu où elles pourront profiter d’animations, de repas, rencontrer du monde et ainsi bien souvent casser la solitude. Ce foyer de jour est également idéal pour l’entourage qui peut laisser ici son proche en toute sécurité et tranquillité. Dans un cadre chaleureux et professionnel, de 9 h 30 à 16 h, du mardi au vendredi, les personnes se voient proposer différentes activités qu’elles préfèrent jouer à la pétanque, bricoler, cuisiner ou encore s’adonner à des exercices pour développer leur équilibre ou à faire travailler leur mémoire. Autant de moments de partage qui permettent de s’aérer et de se faire plaisir, et ainsi de maintenir son autonomie. Le coût d’une journée est de 45 fr. Les prestations complémentaires de l’AVS ou de l’AI prennent une partie

Foyer de jour La Belle Escapade

Rue de la Paix 114 Tél. +41 32 910 10 02 CH-2300 La Chaux-de-Fonds

en charge pour les ayants droits ce qui au final permet à un grand nombre pour seulement 10 fr. par jour de sortir de leur quotidien. Pour vivre ces moments sympathiques, il suffit de téléphoner à La Belle Escapade pour réserver sa journée, il serait dommage de s’en priver !

Home L’Escale

Rue de la Paix 112 Tél. +41 32 910 10 10 CH-2300 La Chaux-de-Fonds home.escale@ne.ch

311


L’institution sort de ses murs ! A Couvet, le Home Dubied, voyant son nombre de résidents réduit, eusse et égard aux directives politiques, sait se réinventer et trouver des solutions aussi originales que pratiques pour faire face aux aléas engendrés. En effet, s’il garde sa mission d’assistanat et de soins aux personnes âgées, il leur propose, comme à tous ceux qui veulent y participer, des animations en dehors et dans ses murs qui apportent joie, gaieté, partage et bonne humeur ! A ceci s’ajoute une liste de prestations, ouvertes à tous les habitants de la ville, qui facilite le quotidien. Quant à ceux qui voudraient s’installer dans des appartements protégés leur apportant un confort de vie reconnu, 5 seront prochainement disponibles. Visite d’un établissement qui ne manque pas d’idées ! 312


© Photos: ateliermonkey.ch - Rémi Lejeune

Se mettre à table Que l’on soit une personne âgée souhaitant voir du monde ou un citoyen de Couvet, la table d’hôte du Home Dubied, est à disposition ! Midi et soir, 7/7, un menu est proposé par le chef, une occasion de mettre les pieds sous la table et de profiter d’un repas cuisiné sur place. Le tarif de cette offre est de plus avantageux, 14 fr. en semaine et 17 fr., le dimanche, hors boissons. Déléguer l’entretien de son linge Pourvu d’un matériel haut de gamme et performant, le home propose de prendre en charge le lavage et le repassage de qui le demande. Pour ce faire, soit le panier est retiré directement au domicile, soit amené au home. Idem pour son retour. Là encore, le coût est tout à fait raisonnable. A titre d’exemple, pour 30 kg, la facture est de 15 fr. Il serait dommage de se priver de ce service ! Des animations pour s’évader Pour ses résidents comme pour toute personne extérieure souhaitant participer, le home Dubied propose un panel d’animations hors et dans ses murs. Ainsi, dans le cinéma régional ou dans sa propre salle de projection, il organise des séances qui permettent de se divertir et qui sont suivies d’un goûter. Un vrai moment de détente pour moins de 10 fr. Pour celles et ceux qui préfèrent la musique, régulièrement des orchestres locaux viennent animer des thés dansants, agrémentés d’une collation sucrée, au sein de l’établissement qui organise également des matchs à loto, très appréciés. Chauffeur, s’il vous plaît ! Autre prestation qui rencontre un grand succès, le service de transports pour aller à un rendez-vous médical. Ainsi pour convoyer ses résidents, ceux d’autres homes ou des personnes externes le désirant, le home met à

leur disposition une flotte de 3 véhicules, dont 2 sont adaptés pour les chaises roulantes. Sur simple réservation, un chauffeur les conduit au lieu souhaité à l’horaire donné. Déménager tout en gardant sa liberté Si certains n’ont pas l’obligation de s’installer en EMS, ils sont pourtant nombreux à rechercher une sécurité et un encadrement rassurant. Pour ce faire, le home Dubied propose 5 appartements protégés neufs – 4 de 2,5 pièces et 1 de 3,5 pièces – aux loyers admis par le canton selon les normes en vigueur. Idéaux par leur emplacement et les différentes offres à la carte qui les entourent, ils sont la promesse de quiétude, de tranquillité et tout cela en gardant sa liberté. Et demain ? Claude-Alain Kleiner, président du Conseil de fondation du Home Dubied, et ses équipes ne manquent pas d’idées. Ils le prouvent déjà avec le panel de propositions énoncées. Pour autant, ils n’entendent pas en rester là et souhaitent développer une assistance administrative. Prochainement mise en place, pour qui le souhaite, aurevoir la fracture numérique qui pose trop souvent des problèmes à des personnes qui n’ont pas accès ou ne savent pas utiliser internet. A voir le dynamisme qui entoure cet EMS tout laisse à penser que d’autres propositions vont se mettre en place régulièrement.

Home Dubied

Fontenelle 19 CH-2108 Couvet Tél. +41 32 864 01 01 home.dubied@ne.ch www.home-dubied.ch

313


3D PCI SA

Des solutions adaptées pour le monde médical Entreprise innovante, 3d PCI SA est une société polyvalente active dans le domaine de la fabrication additive de composants. Forte de ses compétences et équipements de pointe, elle accompagne ses clients à chaque étape de leur projet, du développement à la production en série en passant par le prototypage. Elle intervient dans de nombreux domaines d’activités dont le médical. Toujours en quête de l’excellence, elle sera très prochainement certifiée ISO 9001, une garantie supplémentaire à son savoir-faire reconnu.

314


A ses origines Fondée en 2014 par Patrice Conche, fort de 25 ans d’expérience dans la construction de machines et de robots, 3d PCI SA est née de la reconnaissance d’un besoin de la clientèle dans le domaine de la fabrication additive. Installée à La Chaux-de-Fonds et active dans toute la Suisse romande, en Europe et en Asie, elle compte actuellement quatre collaborateurs, dont ingénieurs en développement ou marketing. Une offre globale de prestations 3d PCI SA accompagne chacun de ses clients dans leur projet. Forte d’un bureau d’étude, elle travaille en étroite collaboration avec eux pour l’optimisation de leurs moyens de production, la conception de nouveaux appareils, outillages ou encore de composants. Sa longue expérience dans l’industrialisation lui permet de les conseiller au mieux sur les technologies les plus adaptées à leurs produits et aux quantités désirées. Chaque demande fait l’objet d’un cahier des charges détaillé avec élaboration de plans et prototypes avec pour objectif d’offrir des solutions techniquement optimisées, viables économiquement et esthétiquement attrayantes dans les plus brefs délais. Au bénéfice d’un parc machines perfectionné et maîtrisant les nouvelles technologies de pointe, elle est capable de produire de multiples pièces et composants à travers différents procédés comme le Dépôt de fil en fusion (FDM), le traitement numérique de la lumière (DLP), la Stéréo lithographie en Haute Définition (SLA), le Frittage de poudre PA & composite (SLS) ou encore la coulée sous vide. Quelle que soit la technique utilisée, 3d PCI SA fabrique et imprime en 3D des composants durables, fonctionnels et en série (jusqu’à plusieurs centaines de pièces) soumis à de fortes sollicitations mécaniques et chimiques, pour les utilisations les plus exigeantes. A ceci s’ajoute les solutions biocompatibles qu’elle offre au niveau des matériaux techniques avec précision et durabilité. Un partenaire à votre écoute Qu’il s’agisse de ses services de développement ou de fabrications additives, 3d PCI SA est à même de répondre aux exigences des marchés les plus innovants. Elle est particulièrement active dans le domaine médical et dentaire, de la machine, robotique, du luxe avec l’horlogerie et la joaillerie ou encore l’automobile et l’aéronautique. Particulièrement dynamique, elle se distingue par sa capacité à réduire les délais de développement de ses clients en les accompagnant du prototypage à la production série. Son expertise lui permet d’offrir une réelle valeur ajoutée aux produits et projets de ses clients à travers des solutions novatrices à la pointe de la technologie. Plus qu’un sous-traitant,

elle se positionne comme un véritable partenaire des sociétés qui sollicitent ses services apportant ainsi un réel soutien aux équipes de production et de développement. Disponible et à l’écoute, 3d PCI SA entretient des rapports de confiance avec ses clients avec qui elle travaille avec respect, discrétion et efficacité. Consciente de l’importance que porte le monde médical à des productions sans faille et répondant point par point à ses exigences, elle sera très prochainement certifiée ISO 9001, un gage de sérieux qui prouve, s’il le fallait, la confiance qu’on peut lui accorder.

print concept innovation 3d PCI SA

Eplatures-Grises 17 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 968 24 62 info@3dpci.ch • www.3dpci.ch

315


CAP SUR L’UNIVERSITÉ

DES FORMATIONS QUI MÈNENT À BON PORT

BIENVENUE À BORD www.unine.ch


ÉDUCATION

Engagés en faveur de l’excellence

Le bâtiment principal de l’Université de Neuchâtel © Guillaume Perret

317


UNIVERSITÉ DE NEUCHÂTEL (UniNE)

Proximité, durabilité, innovation En ces périodes particulières, l’Université de Neuchâtel a su très rapidement adapter son fonctionnement et son offre face à la situation. Fidèle à ses trois axes fondamentaux : proximité, durabilité et innovation, elle regarde vers demain avec optimisme grâce à des projets qui vont lui permettre d’accroître une notoriété déjà connue et reconnue au-delà des frontières du canton. Visite d’un lieu de passation de savoir et de ses quatre facultés à taille humaine.

318


UniNE en chiffres En 1838, l’Académie de Neuchâtel est fondée puis devient Université en 1909. Aujourd’hui, forte de ses quatre facultés : lettres et sciences humaines ; sciences ; sciences économiques et droit, elle accueille 4403 étudiants. Si les effets du coronavirus se sont fait sentir sur les demandes d’inscriptions venues de l’étranger, force est de constater qu’elles ont été compensées par une croissance indigène notable de près de 7%. Grâce à cette montée en puissance, l’Université de Neuchâtel connaît la plus importante fréquentation de son histoire. Des chiffres qui ne doivent rien au hasard mais à la renommée de l’établissement et à la qualité de l’enseignement qui y est proposée.

© Mario Cafiso

Proximité et développement A taille humaine, l’UniNE met un point d’honneur à être proche de ses étudiants. Ainsi, elle joue la carte de la proximité entre eux et ses enseignants. Ce lien est indéniablement une de clés du succès de l’établissement qui pourrait vivre de ses acquis, de ses performances et de son image. Mais il n’en est rien. Au contraire, il se réinvente en permanence en offrant régulièrement des nouveautés qui attirent et le démarquent. Ainsi depuis la rentrée 2020, la Faculté des lettres et sciences humaines (FLSH) propose un nouveau Master en sciences historiques, avec la possibilité d’une spécialisation professionnalisante (stages) et des enseignements spécifiques aux « métiers de l’historien ». Ce cursus rassemble l’histoire, l’archéologie et l’histoire de l’art, disciplines fédérées autour d’un tronc commun permettant de découvrir les enjeux de la pluri et de l’interdisciplinarité et de se familiariser avec des méthodes, des types de sources et des questionnements diversifiés. Du côté de la Faculté des sciences (FS), un Master en mathématiques comprenant un nouveau module intitulé « Recherche et communication en mathématiques » est proposé. Par ailleurs, le Master en psychologie du travail et des organisations compte une nouvelle orientation en psychologie clinique en collaboration avec le triangle Azur et l’UNIFR. En Faculté de droit (FD), un nouveau cours sur le droit de la protection de la biodiversité est offert, également, dans le cadre de l’orientation conservation du Master en biologie, proposé par la Faculté des Sciences. La Faculté des sciences économiques (FSE), quant à elle, met à l’hon-

© Bernard Léchot

neur de nouvelles orientations pour le Master en journalisme et communication : orientation en création de contenus et communication d’intérêt général, orientation en stratégies du journalisme innovant (collaboration avec Louvain/ Belgique). Au niveau inter-facultaire, à noter l’apparition d’un cours sur le développement durable : « Les sociétés face aux changements climatiques ». Enfin, du côté de la formation continue, la FD et la FSE proposent conjointement un nouveau DAS en droit et gestion d’institutions de soins. 319


© Guillaume Perret

Innover sans perdre le côté humain Grâce à sa philosophie habile et à sa taille, l’Université de Neuchâtel a su très rapidement adapter son fonctionnement et son offre à la nouvelle situation sanitaire. La digitalisation des cours et des processus était déjà en place lorsqu’il a fallu passer au tout à distance même si un coup d’accélérateur a dû être donné. Ainsi, l’UniNE propose des stratégies hybrides entre enseignement pouvant être suivi à la fois sur place et à la fois à distance. Ainsi, les étudiants se sont vu proposer des cours en système de cohortes, alternant présentiel et distance, une semaine sur deux. Pour ne pas perdre le lien avec eux, certaines salles ont été équipées de manière optimale, avec caméras et vidéos, pour permettre de vivre les cours en direct et pouvoir interagir aisément. Par ailleurs, l’Université de Neuchâtel a mis sur pied une offre de cours spécifique, ainsi qu’un blog et des

© Mario Cafiso

320

ateliers, notamment pour les étudiants sans expérience d’examens. Une offre pédagogique a également été proposée aux enseignants afin de leur donner des outils et des clés dans le développement, par exemple, d’un enseignement interactif et participatif. Un nouvel horizon par de nouveaux locaux Devant un nombre d’étudiants toujours croissant, l’Université de Neuchâtel est aujourd’hui à l’étroit dans ses murs. Un projet d’agrandissement du campus était annoncé par le Conseil d’Etat dans son mandat d’objectifs 2019-2022 avec la construction d’un grand bâtiment. Après études, le projet, du nom de UniHub, a été revu sous la forme de deux nouveaux édifices pour lesquels, les députés neuchâtelois ont accepté, courant février 2021, à une large majorité, deux crédits d’études de près de 8 millions. Ainsi, un premier bâtiment va être

© Guillaume Perret


© Guillaume Perret

érigé au bord du lac, à horizon 2027. Sur une surface de 8000 m2, il réunira des salles de cours, un grand auditoire de 700 à 800 places, des espaces administratifs et des bibliothèques. L’auditoire qui fait aujourd’hui défaut à la ville sera ouvert également à des sociétés ou associations qui pourront y organiser des séminaires, des rencontres ou encore des événements. Le second édifice sera quant à lui entièrement dédié au sport. En effet, il devenait urgent, et important, que l’Université ait à disposition un lieu dédié, n’en possédant pas à ce jour. De plus, elle est la seule à proposer deux cursus sans équivalent ailleurs : bachelor en économie et sport, et en management et sport. Pour y remédier, elle aura à sa disposition une grande salle pour les disciplines collectives et deux salles modulaires pour les individuels. Toujours dans un esprit « gagnant-gagnant » comme pour l’auditorium, la Ville de Neuchâtel, intéressée à disposer d’une nouvelle infrastructure avec tribune pour organiser des événements majeurs, pourrait également se joindre à ce projet prévu sur 2000 à 3000 m2 et le financer partiellement. Quant à l’emplacement de ce futur temple du sport, il est à actuellement à l’étude et se joue entre 3 lieux. La durabilité, plus qu’un mot des actions En tant qu’institution de recherche et d’enseignement, l’Université de Neuchâtel est directement concernée par les nombreux défis du développement durable, auxquels elle entend répondre en générant de nouveaux savoirs, ainsi que des compétences et mesures innovantes. A sa communauté, forte d’environ 5400 membres, elle veut offrir un milieu de vie qui favorise la

© Mario Cafiso

© Mario Cafiso

solidarité et respecte l’environnement. Ainsi, elle intervient sous plusieurs formes dans des secteurs comme la mobilité, l’énergie, le recyclage ou encore l’alimentation et propose un panel de solutions à qui souhaite soutenir ses actions en faveur de la durabilité. Par sa philosophie, l’Université de Neuchâtel est toujours fidèle à ses 3 axes fondamentaux tout en continuant à avancer, à innover, à interpeller et à intéresser toujours plus de jeunes en quête d’un enseignement qui fait rimer qualité et humanité.

Université de Neuchâtel – UniNE

Avenue du 1er-Mars 26 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 718 10 00 www.unine.ch

© Pierre-William Henry

321


Méthode Montessori

Sollicitée pour la qualité de l’enseignement, l’Ecole Internationale de Neuchâtel accueille plus de 150 enfants âgés de 2 à 12 ans. L’Ecole y propose un enseignement bilingue français-anglais et applique la pédagogie Montessori. Au-delà de la pédagogie c’est une philosophie de vie et une approche différente et bienveillante que l’on trouve dans cet établissement. Pour nous parler du quotidien de l’école, rencontre avec Christelle Audebrand, sa directrice. 322


Christelle Audebrand.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Je suis maman de deux filles âgées de 3 et 6 ans et suis directrice de l’école depuis 2016. Je suis également assistante Montessori AMI pour les enfants de 6 à 12 ans et titulaire d’un diplôme international d’Administrateur d’Ecole Montessori. Finalement, depuis peu, je suis membre du comité de l’Association Montessori Suisse (AMS). Cuisinière de formation, mon mari et moi avons exploité un restaurant pendant 8 ans. Il aura fallu la naissance de notre première fille en 2014 pour que je cherche un emploi aux horaires compatibles avec la vie de famille que nous imaginions. C’est ainsi que je suis arrivée dans l’école en y étant engagée en tant qu’assistante administrative. De suite, ce fût une révélation, le contact avec les enfants et la pédagogie enseignée m’ont passionnés. Lorsqu’en 2016 la directrice souhaite passer la main, après une longue réflexion, je décide de reprendre l’entreprise. Ma mission est alors de garantir la qualité de l’enseignement dispensé et de développer l’offre d’accueil pour la faire correspondre aux besoins des parents. C’est comme cela qu’est né, entre autres, l’Atelier. Depuis 3 ans, nous pouvons ainsi accueillir quotidiennement une quinzaine d’enfants âgés de 2 à 4 ans dans un environnement Montessori de qualité, bilingue français-anglais. La méthode Montessori, c’est quoi ? Maria Montessori, docteur en médecine, spécialisée en anthropologie et en psychiatrie, a développé une approche pédagogique fondée sur l’observation scientifique du développement cognitif et psychique de l’enfant. En résumé, c’est une pédagogie fondée sur les lois naturelles et ses besoins, à chaque stade de son développement. On doit lui permettre d’agir librement, de

sa propre initiative, dans un environnement qui a été prévu pour répondre à ses besoins. L’enfant est considéré dans sa globalité, comme un individu à part entière doté de sentiments, de sensibilité et de talents spécifiques. C’est un individu unique dont nous respectons le rythme de développement et d’acquisition. Quel est le quotidien des enfants dans votre établissement ? Au sein de l’école, nous accueillons plus de vingt nationalités. C’est donc dans un contexte international et multiculturel, mais familial, que les enfants sont accueillis quotidiennement. Dès 4 ans révolus, ils sont présents de 8 h à 15 h tous les jours, mercredi excepté où la classe a lieu le matin uniquement. Les repas sont pris sur place. Pour les plus jeunes, l’horaire est plus flexible. En fonction de son âge, l’enfant intègre une classe bilingue français-anglais regroupant 3 années scolaires. Le bilinguisme se fait par immersion. Cela veut dire qu’il y a en permanence un enseignant francophone et un enseignant anglophone présents au sein de la classe. Pour les degrés primaires, une assistante soutient le travail des enseignants et aide à gérer l’ambiance et la vie de la classe. Après 15 h, les enfants peuvent être accueillis jusqu’à 18 h au sein de notre structure parascolaire. 323


Comme l’enfant est plus ou moins réceptif à certains apprentissages en fonction de certaines phases de sensibilité liées à son développement, l’environnement préparé ainsi que l’enseignant jouent un rôle essentiel dans la construction du savoir et de l’identité de l’élève. Ici, les classes sont organisées de telle sorte que l’enfant puisse accéder quand il le veut, aux activités qui l’intéressent. Une liberté qui favorise sa concentration et qui explique le grand calme régnant dans chaque classe. Un matériel d’apprentissage, étalonné scientifiquement par Maria Montessori, est mis en place afin de rentrer dans le monde des sciences, des maths, du langage, etc. Ce matériel lui permet de découvrir une autonomie physique et intellectuelle et de développer sa confiance et son estime personnelle. Formés à la pédagogie Montessori et expérimentés, tous les enseignants qui composent l’équipe pédagogique accompagnent et encouragent chaque élève dans son processus d’apprentissage, tout en le responsabilisant vis-à-vis de luimême et des autres dans le respect des règles de vie en communauté. Comment cette méthode se traduit au quotidien pour des enfants âgés de 6 à 12 ans ? Dans cette tranche d’âges, on part toujours du tout pour aller vers le détail et du général pour aller vers le spécifique. Vers ses 6 ans, l’imagination devient débordante. C’est grâce à cela que l’enfant pourra construire l’abstrait et se sentir à l’aise avec ce qui n’est pas palpable. C’est également grandement facilité par les bases solides 324


qu’il aura construites précédemment et en parallèle avec le matériel manipulable présent en classe. On passe de « aide-moi à faire seul » pour les enfants de 3 à 6 ans à « aide-moi à penser par moi-même ». Il ne souhaite plus seulement imiter, il veut initier. L’enfant a besoin et soif de comprendre le comment et le pourquoi ! Grâce à des récits passionnants, les enseignants racontent l’histoire des moments importants de notre humanité. Le but est de poser de très grands fondements généraux puis de développer ceux-ci, toujours de plus en plus. Puis, par la suite, de faire des liens entre ces notions, de comprendre l’interdépendance des choses et des êtres vivants. L’enfant doit pouvoir passer par l’expérimentation et pas uniquement par la théorie. C’est pourquoi il est indispensable de ne pas tout « donner » aux élèves. Les activités doivent avoir un but ou une fin qui est un

challenge pour l’enfant. Ainsi le travail de l’enfant nécessitera certainement des efforts, parfois intenses. Il sera ainsi « marqué » durablement mais positivement et il sera fier de cette nouvelle acquisition. La découverte au travers de l’expérience est également valable pour les relations sociales. C’est une des principales caractéristiques de l’enfant de 6 à 12 ans. C’est un être très social. Il a un grand besoin de communiquer et d’échanger. Parfois cela se fait de manière assez intense car en plus de ce besoin de communication constant, le besoin de Justice se développe. Là, c’est à l’adulte d’expliquer et de démontrer le concept d’équité et non d’équivalence. On profitera aussi de faire découvrir aux enfants des personnages de l’Histoire. Ainsi ils bénéficieront de modèles auxquels s’identifier et développeront ainsi leur sens moral et leur conscience. Le rôle des élèves plus âgés de la classe est également très important. Ils sont les modèles pour les plus jeunes comme dans toutes les classes. C’est en outre très important que les enfants aient des règles claires et auxquelles ils ont adhérées. Il doit y en avoir peu et elles doivent être faciles à respecter et à faire respecter. Sur cette base d’adhésion volontaire, les enfants les respecteront facilement. L’idéal étant de faire établir ces règles de classe par les enfants. C’est grâce à elles aussi qu’ils pourront évoluer librement en classe. Un cadre clair et défini permet d’être en sécurité et la sécurité permet la liberté. Cela rend l’enfant indépendant et il s’autodiscipline. 325


Vous avez mis en place l’Atelier qui accueille les enfants dès 2 ans, pourquoi ? Pour proposer un accueil respectant le rythme individuel et la personnalité de chaque enfant dès le plus jeune âge. A l’Atelier, l’enfant pourra librement entraîner son autonomie, découvrir la vie en communauté dans le respect des autres et développer sa concentration et sa confiance en lui. Au travers d’un environnement bilingue français et anglais, entièrement Montessori, préparé avec soin par des professionnels formés, il développera ses compétences et ses connaissances. Durant ses journées, il réalisera des activités de Vie Pratique et dites sensorielles, typiquement Montessori, ainsi que diverses activités manuelles créatives. L’art, la musique, le chant et le langage sont également des matières qui seront abordées durant le temps passé à l’Atelier, permettant un développement global et harmonieux de l’enfant. Des activités en extérieur, dans un endroit rassurant et sécurisé, leur permet également de jouer et de prendre soin de leur petit potager ou d’observer l’évolution des végétaux. De manière globale, le but de ces activités est de travailler notamment, la concentration, le choix, la mémorisation ainsi que la coordination œil-main, la motricité fine et globale. En résumé, la main et le corps travaillent, en harmonie avec les yeux, au service du cerveau. De plus, le langage est également une partie très importante à développer. L’expression, la compréhension ainsi que la précision grâce à l’enrichissement du vocabulaire. C’est une des périodes clé du développement du langage. Finalement, c’est l’aube de l’éveil à l’autre. Le début de l’apprentissage à vivre en groupe, « en communauté ». Notre Atelier est l’endroit idéal pour se préparer au mieux à suivre une scolarisation au sein de notre école dès ses 3 ans. Avec un taux d’encadrement plus important et des effectifs réduits, c’est parfait pour une intégration en douceur. De plus, l’enfant peut commencer à n’importe quel moment de l’année, (sous réserve de disponibilités), ce qui permet de l’accueillir de manière individualisée et de proposer une période d’adaptation dans ce nouveau monde qu’est l’école. 326

Qu’est-ce qui est proposé durant les temps libres ? Nous avons récemment développé les activités extrascolaires, en plus de l’offre déjà existante de parascolaire, et mis en place de nombreuses activités après l’école. Celles-ci sont menées par des professionnels. Il est ainsi proposé de l’aïkido, de l’éveil corporel, des après-midis en forêt, du chant, du yoga, de la guitare ou du piano, de la danse, ou encore de l’anglais et du français. Comme il n’y a pas véritablement de devoirs avant 9 ans, mais que de loin pas tous les parents peuvent récupérer leur enfant à 15 h tous les jours, il me paraissait indispensable de proposer des activités sur place directement. Quand vient le temps des vacances, nous proposons un accueil. Les principes d’autonomie et de respect sont toujours présents mais dans un cadre plus récréatif. Les enfants partent en expédition pour une demie voire une journée entière dans un musée ou pour une jolie balade en forêt. Le but sera toujours de mettre en éveil leurs sens, leur curiosité et leur intérêt ! Est-ce qu’au-delà de l’enseignement, on peut parler de philosophie de vie ? Avant toute chose, la notion de base de l’Ecole Internationale de Neuchâtel à laquelle tous les employés veillent scrupuleusement, c’est le respect. Il est un fondement tout comme la tolérance. Grâce à ces valeurs, un enfant qui a suivi une scolarité dans un établissement Montessori a acquis des bases qui le suivent tout au long de sa vie comme la bienveillance ou encore l’empathie. Il sait aussi par expérience parler en public, gérer les conflits et offrir son aide. Il sait également en trouver auprès des adultes lorsque cela est nécessaire. Autant de points positifs qui s’ajoutent à la qualité de l’enseignement et qui expliquent le succès et la reconnaissance de notre méthode.

International School of Neuchâtel Méthode Montessori

Rue de Sainte-Hélène 50 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 721 43 88 info@isneuchatel.com • www.isneuchatel.com


Learning writing the future

& École privée et ateliers bilingue français - anglais Pédagogie Montessori Accueil jusqu’à 18h00 de 2 à 12 ans

Christelle Audebrand Saint-Hélène 50 2000 Neuchâtel Tél: +41 32 721 43 88 www.isneuchatel.com

Christelle Audebrand Sainte-Hélène 50 2000 Neuchâtel Tél: +41 32 721 43 88 www.isneuchatel.com


INTERVIEW

NICOLAS WEBER

HEIG-VD

Des formations qui rencontrent un grand succès Professeur HES, Nicolas Weber est directeur de l’Institut de Génie Thermique de la Haute Ecole d’ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud (HEIG-VD) et membre de la Direction du Swiss Welding Institut (Institut Suisse de la Soudure). Avec ses équipes, il a mis au point des formations à destination des professionnels pour répondre aux attentes et besoins face aux défis énergétiques.

328


Certificate of Advanced Studies HES-SO (CAS)

OPTIMISATION ÉNERGÉTIQUE DANS L’INDUSTRIE ET LES ENTREPRISES www.optimisation-energetique.ch www.postformation.ch

Qui est concerné par vos propositions de formation continue avec un CAS à la clé ? Plusieurs options sont proposées en fonction des besoins des secteurs concernés. Dans tous les cas, elles s’adressent à des ingénieurs ou collaborateurs spécialisés. Les sociétés sont en demande devant les énormes défis énergétiques qui nous attendent et ceux qui sont déjà à notre porte. Nous savons que pour l’industrie, le 100% renouvelable n’est pas encore à l’ordre du jour raison pour laquelle lors de ces formations nous abordons les solutions pour optimiser la production énergétique.

Genève elle peut atteindre 120° alors que dans un nouveau quartier au cœur d’un petit village, elle tourne aux alentours de 70° pour le même résultat tant pour le chauffage que l’eau chaude. Le réseau anergie, soit un réseau à basse température qui alimente l’évaporateur d’une pompe à chaleur, sera également au cœur des discussions. Pour tous ces cas de figure, nous débâterons du choix de la production de chaleur, de l’utilisation en fonction des saisons et de la régulation du réseau. Ceci est aussi passionnant que vaste. La formation débutera en mai 2021. Les personnes intéressées trouveront les informations sur le site heig-vd.ch

Quel est le déroulement des formations ? Devant le succès rencontré autour du thème, « optimisation énergétique », à destination de l’industrie et des entreprises, une troisième session se terminera en mai 2021. Les énergies thermiques et électriques sont abordées avec des solutions pour améliorer les systèmes et augmenter l’efficacité énergétique. Ces cours sont donnés par des enseignants de l’HEIG ou des professionnels de ces secteurs. Entre 12 et 17 personnes sont présentes les vendredis et samedis matin durant 16 semaines à l’HEIG d’Yverdonles-Bains. Au final, pour obtenir leur diplôme CAS, chacun présente un travail de certificat qu’il aura élaboré en 122 h et le défend devant un comité d’experts.

En dehors des formations avec CAS, que proposezvous ? Nous avons une proposition autour d’une formation d’auditeurs énergétiques sur les procédés industriels afin d’optimiser leurs installations. Des propositions sont fournies en fonction des besoins de chacun qui sont souvent différents. Des ateliers sont plus spécifiquement adaptés en fonction du secteur d’activité de l’entrepreneur avec par exemple la pharma ou encore l’agro-alimentaire. Durant 2 à 3 jours, les personnes en formation débattent avec des professionnels compétents dans ces domaines et secteurs. Devant le succès et l’intérêt, nous renouvelons ces ateliers en 2021 et 2022, le programme est consultable sur notre site.

Quels thèmes seront abordés ? Concernant les formations continues couronnées d’un CAS (certificat d’études avancées), deux sessions sont programmées, « Optimisation énergétique » et « Chauffage à distance ». Pour cette dernière, les aléas sont nombreux devant leur prolifération. Installé un tel système dans un village ou une ville est radicalement différent. Les points abordés traiteront tout autant des études de terrain, du tracé du réseau, du prix du kWh que du marketing et de l’exploitation. La température de l’eau, nécessaire au fonctionnement, sera, également, à l’étude. Pour donner un exemple, dans une ville comme

Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud

Route de Cheseaux 1 • Case postale 521 CH-1401 Yverdon-les-Bains Tél. +41 24 557 63 30 heig-vd.ch

329


Avenue des Sports 20 CH-1401 Yverdon-les-Bains Tél. +41 24 557 75 94 igt@heig-vd.ch www.igt.heig-vd.ch

Recherches et formations autour des énergies Unité de recherche de la Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud (HEIG-VD), l’Institut de Génie Thermique (IGT) fait partie du département des Technologies Industrielles (TIN). Créé en 1999, il compte une trentaine de collaborateurs et regroupe aujourd’hui 3 groupes thématiques de compétences travaillant en étroite relation avec l’économie dans de nombreux domaines de l’énergétique industrielle et du bâtiment. Sa mission : participer à la formation d’ingénieurs performants et répondre aux besoins en efficience énergétique des entreprises.

Stand d’essai pour échange de chaleur/vapeur.

330


Développeur de solutions industrielles La Recherche appliquée fait partie des principales missions de l’IGT. Travaillant en collaboration avec les industries, les instituts de recherche, les Hautes Ecoles d’Ingénieurs (HES et EPF), les associations, les administrations et les collectivités publiques, il œuvre au quotidien à la création de solutions performantes et respectueuses de l’environnement dans de nombreux domaines de l’énergétique industrielle et du bâtiment, des domaines représentés par trois groupes thématiques de compétences, soit : énergétique du bâtiment et solaire thermique, bio-énergies et thermique industrielle. Une mission formatrice Une autre part importante de l’activité de l’Institut de Génie Thermique consiste en des tâches d’enseignement. Actif dans la formation des futurs ingénieurs dans le cadre des formations Bachelor et Master proposée par le HEIG-VD, il propose également des postformations MAS et CAS dans le domaine de la physique et de l’énergétique du bâtiment, des écobilans ou de la thermique industrielle, des formations destinées aux ingénieurs et collaborateurs techniques désirant parfaire leurs connaissances.

Les formations de l’IGT Grâce à son centre de compétences en optimisation énergétique, toujours en mouvement pour être au fait des évolutions scientifiques, l’IGT propose des formations comme le CAS en optimisation énergétique dans les industries et les entreprises ou encore le CAS CAD (chauffage à distance) de même que des ateliers pour auditeurs. « Des formations destinées notamment à des ingénieurs souhaitant donner une nouvelle orientation à leur carrière dans le cadre de nouvelles lois sur l’énergie aux exigences particulièrement strictes », explique Nicolas Weber, directeur de l’IGT. Les grands défis énergétiques Aujourd’hui, l’Institut travaille sur trois grands défis énergétiques. Premièrement, la bioénergie, à savoir la biomasse comme combustible, la méthanisation de la biomasse. Deuxièmement, la physique du bâtiment et l’énergie solaire, comprenant les aspects des nouveaux matériaux isolants, l’écoconstruction, l’amélioration de l’utilisation des panneaux solaires et la question des rénovations. Troisièmement, la thermique industrielle ou l’optimisation énergétique pour produire les mêmes quantités tout en diminuant la consommation de combustibles.

Laboratoire pour la caractérisation du combustible biomasse.

Stand d’essai pour les pompes à chaleur eau/eau.

N. Weber (à gauche), directeur de l’IGT et responsable du laboratoire des Processus Thermiques et X. Murdter devant la chaudière à vapeur.

331


SWI – Swiss Welding Institute

Rue du Nord 3 • CH-1400 Yverdon-les-Bains Tél. +41 24 557 73 90 Swi-info@swi.ch • www.swi.ch

Un centre unique en Suisse Centre de formation théorique et pratique certifié par l’Institut International de la Soudure, l’Institut Suisse de Soudure (SWI) assume également des prestations d’expertise, d’ingénierie, de certification et de conseils. Avec plus de 7000 heures de formations pratiques dispensées en moyenne par an et plus de 150 certificats de qualification de soudeurs attribués par an, il participe activement à améliorer la qualité des produits des entreprises, leur sécurité mais aussi leur productivité.

Soudage TIG. © SWI

332


Une fréquentation crescendo Créé en 2002, l’Institut Suisse de Soudure (SWI) est le fruit d’une volonté commune, celle de la Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du Canton de Vaud (HEIG-VD) et de l’Association suisse d’inspection technique (ASIT) pour doter la Suisse d’un pôle à l’instar de pays comme la France, l’Allemagne ou encore le Maroc dans un contexte de durcissement des exigences qualitatives dans le domaine de la soudure. Son objectif relevé est l’acquisition et le transfert de connaissances dans cet environnement au service du développement de la qualité et de la sécurité des assemblages soudés en Suisse. Forte de sa notoriété, l’Institut accueille toujours plus de personnes qui viennent ici pour se préparer à demain et maintenir leur niveau de compétences. De nombreuses formations reconnues à l’international Centre de formation et de certification reconnu en Suisse, le SWI offre une large gamme de formations. Au niveau théorique, il propose quatre niveaux de diplômes internationaux : Ingénieur, Technologue, Spécialiste et Praticien en soudage. A cela s’ajoutent des formations pratiques et certifications de types TIG, MMA et MAG sur l’ensemble des matériaux (acier, inox, aluminium, titane) qui permettent aux participants d’obtenir un certificat de soudeur ISO 9606 valable à l’international.

Technopôle de Sainte-Croix. © SWI

Poste de travail de brasage électronique. © SWI

Recherche des paramètres de soudage Kovar-Cuivre en TIG semi-automatique de prototypes sur un positionneur/vireur du SWI.

Soudage TIG semiautomatique sur positionneur/vireur, dans la boîte à gants en atmosphère d’argon (O2 < 15 ppm) du SWI.

Coupe macrographique d’une soudure. © SWI

Des compétences uniques en Suisse Le SWI fait partie des sept instituts en Europe, et est le seul en Suisse, à offrir des formations dans le brasage électronique. Basé au Technopôle de Sainte-Croix, il est accrédité par l’ESA, l’agence spatiale européenne. Un gage d’excellence comme l’atteste Nicolas Weber, directeur de SWI, « le domaine spatial est le plus terrible en matière d’exigence ». Le centre permet aux entreprises nationales actives dans le spatial de faire certifier leurs collaborateurs sans avoir à les envoyer à l’étranger. D’autres secteurs comme l’aéronautique et le Medtech profitent également de ces formations. Pour aller plus loin, le SWI a ouvert un centre de compétence de soudage haute exigence, un lieu unique en Suisse, qui fait partie des quatre référencés en Europe. Il propose des formations pratiques et théoriques dans le soudage de haute fiabilité présent entre autres dans le spatial et autres activités de pointe. Un atout pour les entreprises locales Institut indépendant, le SWI offre aussi des prestations d’expertise et des mandats d’assistance auprès des entreprises. A travers des projets de Recherche appliquée et développement (R&D), il leur offre la possibilité d’acquérir et de développer de nouvelles compétences dans le domaine du soudage et des techniques connexes. Il participe ainsi largement à l’amélioration de la productivité de celle-ci en mettant en place des systèmes de qualité. Pour assurer ses activités et toujours être à la pointe, le SWI a fait l’acquisition de matériels de noyau d’assemblage, rares en Suisse, tels que laser, brasage sous-vide et soudage TIG sous atmosphère contrôlé. 333


gvh tramelan sa gvh st-blaise sa gvh la chaux-de-fonds sa gvh-bp jura sa www.gvh.ch


ARCHITECTURE & CONSTRUCTION

Les experts de la création

© Atelier Pietrini

335


INTERVIEW

GILLES BATISTA

SIA Neuchâtel

L’importance de resserrer les liens

© Quentin Bacchus

Avec un nouveau président à sa tête, depuis août 2020, la SIA Neuchâtel donne une nouvelle impulsion à ses actions. Gilles Batista, architecte indépendant, veut renforcer la structure de l’association pour plus d’efficience et a déjà mis en place, secondé par son comité, nombre d’événements synonymes de rencontres et d’échanges. Forte de quelques 200 membres, la section neuchâteloise de la SIA représente les architectes, les ingénieurs civils ainsi que d’autres spécialistes de la construction, technique et environnement. Pour connaître son actualité, son président répond aux questions de Bien Vivre.

Coordination romande, rencontre à St-Ursanne le 29 septembre 2019.

336


Pourquoi avez-vous accepté le poste de président ? J’ai été convié par des confrères, membres de la SIA, à rejoindre l’association, pour amener de la nouveauté. J’ai d’abord tenu le poste de vice-président et je me suis formé, durant deux ans, aux côtés de M. Fabio Sicurella, alors président. J’ai officiellement accédé à la présidence en août 2020. Pour autant, avec le comité actuel, élu il y a deux ans, nous avions le souhait de donner un nouvel élan à la section en privilégiant l’échange entre les membres et pour ce faire, nous avons déjà déployé tout un catalogue de nouveautés. Vous avez installé les bureaux de la SIA dans un lieu atypique, le HUB. Pourquoi ? Durant des années, la SIA Neuchâtel était prise en charge au niveau administratif par certains grands bureaux membres qui mettaient à disposition du personnel. Si le système a fonctionné, il arrivait à bout de souffle et il était temps de restructurer le tout. Pour cette raison, nous avons pris nos propres bureaux, au cœur de Neuchâtel, au HUB, un espace de coworking collaboratif. Si le choix s’est porté sur ce lieu atypique, c’est qu’il répond évidemment aux besoins, mais qu’il est également en total accord avec notre volonté d’amener les membres à se rencontrer beaucoup plus régulièrement afin d’échanger, discuter, partager. Dans cette même dynamique s’ajoute l’engagement d’une employée de commerce qui prend dorénavant en charge tous les dossiers et qui nous permet d’être plus proactifs face aux adhérents et vis-à-vis des politiques. Comment se traduisent les échanges entre membres ? Pendant longtemps, la SIA Neuchâtel a privilégié la gestion de dossiers plus ou moins complexes au détriment des relations directes avec ses membres. Elle a perdu quelque peu le lien avec

Espace HUB Neuchâtel.

eux. Pour renouer, le comité, dès son élection, avait comme objectif de mettre en place différents événements. Désormais, des rencontres régulières sont organisées autour de la visite d’un lieu où s’est joué un travail architectural ou de construction. S’en suit un apéritif informel, idéal pour les échanges. Pour citer un exemple, à l’occasion de la réouverture complète de la nef de la Collégiale à Neuchâtel, une visite a été organisée durant les 4 jours de l’événement. Nous préparons actuellement la prochaine rencontre qui se déroulera à La Chaux-deFonds autour du bâtiment, L’iIot Vert. Pouvez-vous nous parler des projets d’expositions à venir ? La SIA Neuchâtel va accueillir plusieurs expositions itinérantes installées dans des lieux publics, la première, conçue par nos confrères de la SIA Jura/Jura bernois, permettra d’aborder le sujet des dangers naturels comme les inondations ou, les glissements de terrain de manière légère, par des photos, des maquettes ou des installations interactives. Destinée autant aux jeunes qu’à toutes les personnes intéressées, elle va donner l’occasion de débattre de ces sujets de plus en plus fréquents : comment faire pour limiter ces dangers ? Une autre, réalisée par l’association indépendante « Le concours suisse pour le congrès de l’Union internationale des architectes (UIA) » à Rio en été 2021, aura pour thème les concours d’architecture. D’envergure nationale, cette exposition sera à son retour du Brésil retravaillée canton par canton pour mettre en exergue

Accueil parascolaire l’Interlude Cressier / andrea pelati architecte. © Thomas Jantscher

Afterwork à la Collégiale Neuchâtel, nef principale.

337


Immeuble Pertuis-du-Sault Neuchâtel / Atelier Pietrini.

des chantiers locaux et expliquer le déroulement à tous les publics qui voudront la visiter. Son but est de montrer que l’argent public qui est utilisé pour mener à bien ces mandats n’est pas dilapidé, mais qu’il sert au contraire à des réalisations de qualité, conformes aux normes SIA et qui s’inscrivent dans des considérations de durabilité économique, sociale et écologique. Vous organisez, également, des cours pour vos membres. Qu’en est-il ? Toujours avec la même volonté de partage et de rencontre, la SIA Neuchâtel propose des cours autour des professions qu’elle représente. Ainsi, elle peut convier un conférencier, au sein de ses bureaux neuchâtelois, pour venir débattre sur le BIM, sur l’écologie ou encore sur les barrières architecturales pour les personnes atteintes d’handicap, comme elle le fera cet hiver, avec un spécialiste du domaine. Ici, le but est de mettre les membres face aux difficultés qu’ils rencontrent et de leur permettre de les prendre en charge au mieux dans leur travail. Aujourd’hui dédiés aux professionnels, j’aimerais qu’au futur des particuliers se joignent aux débats pour apporter leurs témoignages et faire grandir la discussion. Pour ceux qui sont intéressés, le programme complet des cours est sur notre site www.ne.sia.ch ou www.sia. ch/fr/services/sia-form/ Ces derniers cinq ans, les SIA latines se sont rapprochées. Quel en est le bénéfice ? Les sections SIA des cantons de Berne (francophones), Fribourg, Genève, Jura, Tessin, Valais, Vaud et bien sûr Neuchâtel ont décidé voilà quelque temps déjà d’ac-

Villa Bré-Rosset Neuchâtel / maison d’art’chitecture serge grard.

Les Marronniers caves du Château d’Auvernier / Atelier d’architecture St-Nicolas.

croître leurs échanges, leur communication et leurs actions pour faire avancer de concert nos problématiques et allier nos énergies pour plus de force. Ceci porte ses fruits et pour preuve, un groupe semblable s’est formé en Suisse alémanique ! Concernant la SIA Neuchâtel, être avec d’autres sections nous donne de l’impulsion et une motivation supplémentaire pour agir. Afin de mener à bien nos actions, un comité et une coordinatrice sont à l’œuvre. Ainsi, nous nous réunissons entre quatre et six fois par an pour débattre autour des sujets d’actualité et nous constatons que depuis que ce groupe a été créé, nous avançons sur de nombreux projets. L’union fait la force !

Génie civil, réservoir Fontaine-André, Ville de Neuchâtel et Syndicat intercommunal de la communauté des eaux neuchâteloises (CEN), Mandataires : Viteos SA et Mauler SA - Ingénieurs civils.

SIA Section Neuchâtel

Rue des Terreaux 7 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 58 715 34 02 info@ne.sia.ch • www.ne.sia.ch

338


Votre spécialiste du sur-mesure en ossature bois, charpente et menuiserie

Route de Saint-Aubin 3 CH-2027 Fresens Tél. +41 32 835 28 28 info@gaille.ch www.gaille.ch


GROUPE GVH, INGÉNIEURS CIVILS

Depuis 40 ans au service des plus grands ouvrages En 1982, 3 associés décident de fonder les premiers bureaux GVH à Tramelan et StBlaise. Aujourd’hui, on ne compte plus les bâtiments, ponts et tunnels que l’on doit aux bureaux du groupe implantés dans les cantons de Berne, de Neuchâtel et du Jura. Non seulement actif dans l’arc jurassien, le groupe réalise des projets dans toute la Suisse. Retour sur 40 ans d’histoire et autant de chantiers incontournables.

340


Au bon endroit, au bon moment L’activité des bureaux démarre avec quelques ouvrages, dont la patinoire de Tramelan, et rapidement prend de l’ampleur après avoir remporté de grands concours de ponts. La partie Nord de l’arc jurassien connaît alors des projets majeurs comme la Transjurane et la N5 à Neuchâtel auxquels les bureaux participent. Ces grandes infrastructures routières servent de tremplin et offrent l’opportunité de se développer. Le groupe GVH étend son activité en 1987 par l’ouverture des bureaux de La Chaux-de-Fonds et de Delémont. En 2017, 5 collaborateurs déjà impliqués dans la direction depuis plusieurs années reprennent les sociétés sans changer la philosophie des bureaux et continuent sur la voie tracée par les fondateurs. Certains d’entre eux sont toujours actifs dans l’entreprise. Aujourd’hui, le groupe GVH avec ses bureaux de Tramelan, La Chaux-de-Fonds, St-Blaise et Delémont, compte plus de 65 collaborateurs. L’étendue des prestations Le groupe GVH est connu pour son expérience et son savoir-faire en matière de construction de ponts, de tunnels et de bâtiments. Pour les grands travaux et ce, dans toute la Suisse, les bureaux travaillent régulièrement en groupement d’ingénieurs dans lesquels ils occupent généralement des postes clés. Les bureaux du groupe gèrent également l’assainissement et la rénovation d’ouvrages. Dans les domaines de l’aménagement ou de l’assainissement, les bureaux sont à même d’assumer l’intégralité du projet jusqu’à la réalisation. Parmi ses mandants, GVH compte des Maîtres d’ouvrages privés, notamment ceux de l’industrie, et ceux du secteur public tels que les cantons et les communes ainsi que les CFF et l’Office Fédéral des Routes pour lesquels il collabore, entre autres, comme expert pour les grands projets.

Le bâtiment, dans le détail Grâce à la confiance que lui accordent les architectes et les Maîtres d’ouvrages, GVH réalise de nombreux bâtiments de toute nature et de toute ampleur, qu’il s’agisse de locaux administratifs, industriels ou encore de projets immobiliers. GVH est notamment très actif dans plusieurs projets d’usines horlogères. Au final, le bâtiment représente une part importante de son activité, part estimée entre 30 et 35%. Ce succès est dû au savoir-faire éprouvé et reconnu dans le domaine des structures porteuses mais également à l’expérience dans celui de la géotechnique, des travaux spéciaux et des stabilités de fouilles. Actuellement, la société s’occupe, entre autres, du projet de Tivoli Nord à Neuchâtel, un bâtiment administratif de grande ampleur comprenant 4 niveaux de sous-sols en rocher et une surface de plancher de 39 500 m2 ou encore du projet de l’entreprise EMP à Tramelan, un bâtiment industriel très important de 25 000 m2 qui nécessitera une fouille de 90 000 m3 en terrain meuble. Visite de chantier – Celgene – La Fée Verte – Couvet A Couvet, l’usine de la société Celgene, sur une surface brute de plancher de 20 000 m2, est formée de 5 bâtiments. Ces derniers sont fondés sur près de 600 pieux par refoulement, dont environ 250 pieux géothermiques. Les bâtiments sont réalisés en béton armé avec des portées jusqu’à 11 mètres. Deux planchers intermédiaires en construction métallique ont été réalisés pour les installations techniques. Une passerelle de liaison en acier de 29 m de portée, sur deux niveaux, permet la circulation entre deux édifices du complexe industriel. 341


Une des grandes spécialités de GVH : les ponts Depuis les premières heures, GVH construit des ponts. La société en comptabilise au total près d’une cinquantaine. Elle a gagné 6 concours qui lui ont permis d’être à la genèse, par exemple, du fameux pont de la Poya à Fribourg. Elle conçoit et réalise aussi bien des ouvrages d’art autoroutiers ou ferroviaires de grande importance que des passerelles piétonnes. Par ailleurs, la société se voit régulièrement confier la direction des travaux comme c’est le cas très récemment pour l’assainissement des viaducs autoroutiers de la rampe de Boujean

342

sur la N16 à Bienne. L’étude du pont d’Hauterive, qui s’inscrit dans le cadre du projet de nouvelle liaison routière Marly-Matran autour de Fribourg, est actuellement en cours. Le mandat de cet ouvrage de 800 m de longueur a été gagné sur concours par GVH en collaboration avec les bureaux tessinois Masotti et Orsi.


Visite de chantier – Viaducs de la Rosière – Court-Tavannes Pour le dernier tronçon de l’autoroute N16 dans le Jura bernois, GVH a conçu un nombre important de ponts sur l’intégralité de cet axe. Parmi ceux-ci, on peut citer les viaducs de la Rosière, longs de 430 m et construits dans un versant boisé en équilibre précaire. Les fondations communes pour les deux viaducs sont constituées de pieux profonds alignés de 1,5 m de diamètre qui permettent de résister aux glissements de terrain dans les couches de molasse altérée. Dans les particularités de ces ouvrages d’art, on note encore le tablier en caisson ; le système statique longitudinal flottant avec une longueur de 350 m de tablier liée monolithiquement aux piles ainsi que la réalisation sur cintre autolanceur de type Van Randen.

343


Du côté des tunnels Alors que l’histoire de GVH commençait à s’écrire dans les années 80, la participation active au projet du tunnel du Mont Terri confié par le canton du Jura a été une véritable rampe de lancement. En effet, 40 ans plus tard, le groupe est spécialiste des travaux souterrains et compte des dizaines de tunnels en service ou en projet. GVH est également engagé dans les assainissements de tunnels. Actuellement, il est très impliqué dans l’assainissement de la ligne Neuchâtel-La Chaux-de-Fonds qui comprend 6 tunnels d’une longueur cumulée supérieure à 5,7 km. C’est le plus grand chantier en cours des CFF en Suisse romande pour 2021. Pour mettre en conformité et assainir ces ouvrages, des travaux très importants de démolition, élargissement et reconstruction des voûtes des tunnels sont actuellement en cours 24h/24 et 7j/7 dans le tunnel des Loges sur plus de 3 km de longueur. Visite de chantier – Tunnel de Choindez – Courrendin Sur l’A16 du côté jurassien, GVH a été actif dans la réalisation du tunnel de Choindez inauguré en 2016. Ce tunnel d’une longueur totale de 3,3 km comprend un tube bidirectionnel, deux centrales de ventilation ainsi qu’une galerie de sécurité parallèle. Pour ce projet pluridisciplinaire de grande ampleur de nombreuses difficultés et contraintes se sont présentées au fur et à mesure des travaux, notamment pour la stabilité du front d’attaque et de la voûte dans les zones de molasse jurassienne. Plusieurs méthodes de réalisation et d’avancement ont été utilisées pour traverser les diverses formations 344

géologiques rencontrées : marteau hydraulique dans la molasse, haveuse dans les marnes de l’anticlinal, explosif dans les calcaires et fraiseuses routières pour le radier. Et demain ? L’histoire ne s’arrête pas là, au contraire puisque les projets à venir sont nombreux. Le groupe est très engagé sur le projet de contournement routier Est de la ville de La Chaux-de-Fonds qui comprend notamment le tunnel des Arêtes et la reconstruction des deux ouvrages d’art ferroviaires de Malakoff et des Petites-Crosettes. Toujours dans les montagnes neuchâteloises, le remplacement du Grand-Pont de La Chaux-de-Fonds par un ouvrage moderne sera réalisé à l’horizon 2024. Hors de l’arc jurassien les projets sont également nombreux : l’assainissement du tronçon autoroutier de VennesChexbres est à l’étude avec l’élargissement sous trafic des 2 tubes du tunnel de Belmont et de plusieurs ouvrages d’art d’importance. Plusieurs projets ferroviaires sont également à l’étude comme le tunnel d’accès Est à la future gare souterraine de Cornavin ou le 3e tube autoroutier sur les communes de Vernier, Bernex et Meyrin. Du côté de Lausanne, plusieurs ouvrages souterrains entre le Flon et la Blécherette sont en projet pour la nouvelle ligne de métro M3. Enfin, plusieurs projets d’importance sont en étude ou en début d’exécution en Gruyère, notamment la nouvelle gare de Bulle et la nouvelle ligne à voie normale Bulle-Broc avec plusieurs ouvrages d’art. Autant d’ouvrages que des milliers de gens vont emprunter et qui porteront, parfois de manière discrète, la signature GVH.


Groupe GVH | www.gvh.ch 345


JULIEN DUBOIS ARCHITECTES SA

La polyvalence au service de l’architecture Julien Dubois Architectes SA réalise des projets variés qui marquent le paysage neuchâtelois comme l’Îlot vert à La Chaux-de-Fonds, la prison de Gorgier ou encore des villas à l’architecture contemporaine destinées à une clientèle privée. Son savoir-faire acquis depuis les premières heures s’exporte également puisqu’on lui doit des chantiers menés à l’étranger comme celui de la résidence du consul de Suisse à Riyadh. Pour tous, le fondateur, Julien Dubois, a à cœur d’impliquer toute son équipe : débattre, comparer, oser, interpeller, tout est analysé de concert pour proposer à chaque client une réalisation en parfaite adéquation avec ses attentes. Forte de cette philosophie et d’un savoir-faire reconnu dans le milieu de l’architecture, la société associe depuis bientôt 20 ans son nom à de nombreuses réalisations.

© patriceschreyer.com

346


© patriceschreyer.com

Une certaine vision des choses En 2002, après plusieurs expériences professionnelles, Julien Dubois fonde son propre bureau. Sa vision de l’architecture, il la met au service de la réalisation de villas puis de chantiers plus complexes comme la transformation complète de la bibliothèque de La Chauxde-Fonds. L’histoire est en marche. Aujourd’hui, elle se traduit par une équipe qui compte une quinzaine de collaborateurs. Installée depuis plus de 3 ans, dans des bureaux flambants neufs, ces derniers traduisent tout autant l’approche architecturale de Julien Dubois qui se veut simple, rationnelle et pleine de bon sens que son attachement au bien-être de ses employés et à celui de l’environnement en s’implantant dans un périmètre proche de la gare et du centre-ville de manière à éviter de prendre des voitures pour chaque trajet. Un véhicule électrique est à disposition pour rejoindre les chantiers éloignés, sinon tout se fait à pied ou à vélo. « Etre au cœur de la ville était important à mes yeux, c’est une contribution à une approche plus écologique, plus douce », souligne Julien Dubois.

© patriceschreyer.com

comme de grande envergure et de satisfaire l’ensemble des besoins du maître de l’ouvrage. De la conception au développement et à la réalisation d’un bâtiment, jusqu’à l’aménagement intérieur dans ses moindres détails, les prestations proposées sont multiples.

Une philosophie affirmée Chez Julien Dubois Architectes SA fournir des prestations d’excellence en analysant puis en conseillant le client sur ses besoins afin de proposer des solutions efficaces, innovantes voire surprenantes est primordial. L’approche du bureau consiste à écouter et accompagner le maître d’ouvrage dans ses besoins particuliers et lui proposer une expression architecturale appropriée. Pour y parvenir, l’équipe tient compte de ses envies mais aussi d’un certain nombre de contraintes économiques et contextuelles pour des réalisations qui se veulent sur-mesure. Des compétences reconnues Le bureau est pluridisciplinaire et ouvert à toutes les branches touchant à la création telles que l’architecture, le paysagisme, l’urbanisme, l’aménagement du territoire, les aménagements intérieurs, l’aménagement d’espaces d’exposition, le design, le graphisme ainsi qu’aux autres disciplines non encore explorées par l’atelier. Chez Julien Dubois Architectes SA, il n’y a pas lieu de chercher des limites entre les différents domaines entourant l’architecture car ils sont considérés comme intimement liés, ayant tous le même souci d’engagement aux besoins de la société. Cette ouverture, source de richesse et de créativité, permet de travailler sur des projets de petite 347


Une équipe soudée L’équipe de Julien Dubois Architectes SA est constituée de professionnels venant de plusieurs horizons culturels ce qui contribue à enrichir l’architecture proposée et permet de décrocher des mandats internationaux, notamment grâce aux nombreuses langues pratiquées à l’interne. Chaque semaine, Julien Dubois réunit ses collaborateurs, professionnels comme stagiaires, pour une séance de travail. Pour chacune, la parole est libérée, les projets analysés pour qu’au final le meilleur soit retenu. « Autour de la table, il y a des personnes de 16 à 55 ans, c’est très important pour moi que chacun soit impliqué. Les rapports humains sont essentiels pour l’harmonie et le partage d’idées ; c’est grâce à eux que l’on trouve des solutions novatrices et que notre esprit d’entreprise familiale dure et perdure ». Des réalisations marquantes Attachée à exécuter des projets très différents, focus sur des réalisations qui témoignent de l’aptitude de la société à aborder tous les types de demandes.

348

Villa contemporaine avec vue sur le lac de Neuchâtel – St-Aubin Cette maison, située en bordure du village, est érigée au milieu des vignes avec une vue incroyable sur le lac. La parcelle, assez exiguë, devait accueillir deux familles. Le projet s’intègre donc au plus proche de la morphologie du terrain et les dimensions de la construction sont déterminées par les limites mêmes de celui-ci. Le bâtiment est constitué de deux volumes imbriqués l’un dans l’autre qui se révèlent par la mise en exergue des niches de couleur foncée. L’organisation de l’espace suit la séquence des activités des propriétaires tout en respectant l’intimité des deux familles. Bénéficiant d’un agencement ouvert permettant d’en optimiser la surface, les appartements disposent de grandes baies vitrées qui mettent en valeur la vue sur le lac ainsi que de profonds balcons, destinés à offrir un ombrage intéressant en été.


Transformation et agrandissement d’une manufacture de sous-traitance – Le Locle Le projet a consisté à transformer un ancien garage automobile en une manufacture de sous-traitance horlogère à même de pouvoir accueillir ses clients et leur faire visiter les locaux. Il y a certaines similarités entre le travail qui se fait autour d’une montre et celui qui se fait autour d’un bâtiment car les deux impliquent les notions du contenant et du contenu, du dehors et du dedans. De là, le bureau a cherché à trouver une harmonie, à donner une unité, une continuité, une élégance entre ces différents facteurs tout en restant très fonctionnel. En intégrant le travail et le produit, il a voulu faire ressortir la qualité, la tradition et le progrès de la manufacture et son espace. Le bâtiment initial a donc été transformé, agrandi avec un souci constant d’amener de la lumière dans les ateliers tout en lui donnant un caractère assez urbain.

349


Aménagement paysager et mobilier urbain à La Chaux-de-Fonds En lien avec le chantier de l’îlot vert, la Ville a réaménagé, en partenariat avec le promoteur du chantier, la rue du Cygne située au sud de l’immeuble. Ce projet d’aménagement prévoit une rue piétonne excepté pour les véhicules des ayants droit. Le but est d’apporter à la fois une continuité entre les différentes rues et place piétonnes de la ville, un espace végétalisé et un autre invitant à faire une pause. La couleur et la grandeur des arbres s’intègrent parfaitement à côté du bâtiment. Le mobilier se veut modulaire et créer des îlots hétérogènes permettant différents types d’assises, seul ou en groupe. Les dossiers augmentent le confort et dissimulent la technique (prises, arrosage automatique...). Les lignes au sol invitent à la déambulation en signalant les rues adjacentes ; rappellent les ondes des voix ou des pas et créent une harmonie avec l’ensemble du mobilier et de la rue.

© patriceschreyer.com

© patriceschreyer.com

350

© patriceschreyer.com


© patriceschreyer.com

© patriceschreyer.com

Ambassade de Suisse – Tunis Le mandat a consisté à réunir sous un même toit les deux entités que sont l’ambassade de Suisse à Carthage (Tunis) ainsi que le bureau de la Coopération suisse en Tunisie. Le projet a démarré par la présélection d’un certain nombre de bâtiments qui ont été visité afin de déterminer le plus opportun à accueillir ces fonctions. Le challenge a été de trouver des solutions pour intégrer les différents services à regrouper avec la prise en compte de différents paramètres comme les espaces pour aménager les bureaux tout en créant des synergies entre les différents acteurs (ambassade, coopérateurs,...) avec notamment des lieux informels d’échanges, la sécurité et l’exécution des travaux aux standards suisses mais dans un autre pays. Des clins d’œil à certains stéréotypes helvétiques sont harmonieusement glissés dans le concept architectural.

JULIEN DUBOIS ARCHITECTES SA

© patriceschreyer.com

Rue Jacob Brandt 18 CH-2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 913 41 72 info@jd-architectes.ch www.jd-architectes.ch

351


Construire pour demain sans oublier hier…

Immeuble de logements, commercial et tertiaire Avenue Léopold-Robert – La Chaux-de-Fonds.

352


Depuis la dernière édition 2019-2020, l’ADN et les objectifs de notre bureau ont conservé leurs spécificités et sont détaillés sur notre site www.evard-architectes.ch ; il s’agit en fait d’un changement dans la continuité... mais quel changement ! La Covid-19 est entrée en piste de manière fracassante avec les conséquences que l’on sait et implicitement impacte notre bureau quant à son mode de fonctionnement, lequel a été adapté en conséquence. Pour chacun.e, la recherche de l’équilibre au niveau de ces différents « mondes » que sont la vie privée, professionnelle et la volonté de rester en santé, constitue un véritable défi qu’il est absolument indispensable de relever ; dans ce cas de figure, la solidarité entre les membres de notre équipe est fondamentale et elle nous permet aussi, peut-être paradoxalement de vivre des moments forts et enrichissants. Au-delà des projets en cours et à l’échelle microscopique de notre bureau, quelle est en quelques mots la leçon que nous pouvons tirer de cette situation sanitaire aux conséquences planétaires ? Une des sources du problème est à chercher dans notre mode de vie et à ce titre, en référence (un exemple parmi d’autres...) à un article du journal « Le Temps » du 10 mai 2018 déjà, traitant de l’hyperconsommation dans le cadre d’un interview du philosophe français Gilles Lipovetsky, une réflexion doit être menée sans délai quant aux réponses à donner, même au niveau d’une entité comme la nôtre ; dans ce contexte, la maxime « Less is more » de l’architecte Mies van der Hohe s’enrichit d’une dimension différente, complémentaire, indispensable ; loin d’être les premiers à nous pencher sur une telle démarche, nous allons nous y atteler dans l’espoir, à notre échelle toujours, de faire « bouger les lignes » et cela dans le cadre de l’ensemble des différents processus d’élaboration de nos projets... Dans cette thématique, abstraction faite des nouveaux bâtiments en gestation ou en cours de construction, l’évocation de projets de rénovation, de réhabilitation et de réaffectation de bâtiments existants nous paraît prépondérante... En effet, notre bureau est régulièrement sollicité pour analyser et intervenir sur des objets datant

de la période située entre 1945 et 1973 ; Cette période communément appelée des «  Trente glorieuses  » exprime dès l’immédiate après-guerre, un renouveau économique et démographique dont les conséquences ont considérablement impacté le développement de l’urbanisation de notre pays.

Quelques projets / réalisations Immeuble de logements, commercial et tertiaire Avenue Léopold-Robert – La Chaux-de-Fonds Le bâtiment originel, haut-lieu du café-concert fut érigé à la fin du XIXe siècle et doit son nom à une boule d’or qui scintillait alors au faîte de sa toiture. La partie ouest de l’édifice fut anéantie par un incendie en 1965 et a laissé la place en 1968 à une nouvelle construction, très contemporaine pour l’époque, d’inspiration brutaliste et corbuséenne privilégiant le béton apparent et tout en orthogonalité. Cette rupture de style a défrayé la chronique durant de nombreuses années et ce n’est que récemment que les qualités intrinsèques de cet ouvrage ont été enfin reconnues... Son propriétaire, prevoyance.ne, a sollicité Evard Architectes SA pour d’importants travaux de réhabilitation et d’assainissement, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Ces interventions se traduisent en extérieur par une amélioration de l’isolation thermique de l’enveloppe du bâtiment tout en conservant et en mettant en valeur l’identité de celui-ci. A ce titre, la couleur des panneaux composites en aluminium doré des façades est une référence à l’identité primaire de l’immeuble disparu. Les loggias des appartements en façade sud sont réactualisées et optimisées dans leur fonctionnement, en termes d’habitabilité, d’isolation phonique et de protection visuelle et solaire par l’utilisation de vitrages et de panneaux en métal déployé coulissants. A l’intérieur, la configuration des locaux a été préservée car force est de constater que le concept architectural mis en place reste pertinent et innovant même 50 ans après sa construction. Des rénovations sont donc envisagées mais avec un grand respect des qualités intrinsèques des 30 logements concernés... 353


Immeuble de logements Rue des Crêtets – La Chaux-de-Fonds Actuellement en cours de construction, ce bâtiment dont les angles de façades par leurs formes arrondies optimise l’intégration et l’insertion de celui-ci dans le contexte urbain existant, comporte une dizaine de logements avec loggias répartis sur 4 niveaux ainsi qu’un parking collectif en sous-sol. Le programme préconisé, à savoir 6 appartements de 2,5 pièces disposés au nord et en ouest, 3 appartements de 4,5 pièces au sud et 1 appartement de 4,5 pièces en attique, répond à des besoins actuels en termes entre autres de configuration, de confort, d’accessibilité et de développement durable mais aussi à des demandes spécifiques en lien avec le

Maison plurifamiliale – La Chaux-de-Fonds Enjeux multiples pour cette réhabilitation avec entre autres pour objectifs un changement fondamental de l’identité architecturale de cet ouvrage des années 1960 ainsi que la transformation douce et la rénovation des logements. Par ailleurs, une optimisation énergétique de l’enveloppe du bâtiment a été effectuée ainsi que le remplacement de la production de chaleur, plus respectueuse de l’environnement (PAC).

354

marché immobilier local de l’offre et de la demande. La mixité proposée par la typologie des logements destine ces derniers à des familles, des couples ou des personnes seules. Formellement, la tôle sinusoïdale posée verticalement en façades accentue l’expression des courbes et matérialise les multiples effets d’ombre et de lumière perceptibles en extérieur. Le choix des couleurs or et chocolat sur les différents éléments de l’ouvrage (tôles, encadrements, plafonds, serrurerie) répond à une réflexion en lien avec la polychromie du bâtiment et son environnement proche. A relever aussi l’expression organique du concept « jardin d’agréments et place de jeux » au sud de l’immeuble...


Le volume extérieur de ce bâtiment a été considérablement épuré afin d’exprimer une entité uniforme dont le revêtement en bois grisaillé, en façades (sapin blanc) comme en toiture (mélèze) renforce l’expression monolithique de l’objet. A l’intérieur, certains éléments dignes d’intérêt au niveau patrimonial ont été conservés à l’exemple d’un magnifique escalier en simili pierre avec limon central desservant le rez supérieur.

Immeuble de logements Rue Auguste-Lambelet – Le Locle Alors qu’un premier bâtiment dans la même veine architecturale a déjà été érigé en amont, « son alter ego » dont les principes relatifs à la typologie de logements est identique mais les surfaces ont été rationalisées, est actuellement en cours de construction. Avec ses 4 circulations verticales qui desservent les différents étages du bâtiment et rythment la façade sud, cet immeuble, calé contre la pente au nord et dont la longueur avoisine les 100 m, s’intègre dans le contexte bâti de manière originale par la facettisation de son volume et l’intégration de balcons en verre coloré disposés de manière aléatoire, en référence au premier bâtiment réalisé. Les 36 appartements et attiques projetés sont destinés pour certains à la vente en PPE et d’autres à la location. Ils sont mono-orientés aux étages inférieurs et traversant aux niveaux supérieurs ; à relever que les appartements en attique sont assimilables à des villas urbaines autonomes, desservies par des ascenseurs-taxis.

www.evard-architectes.ch

355


L’ESQUISSE AU CENTRE DU PROJET L’Atelier Pietrini Sàrl est actif depuis 1999. Toutes les échelles de la composition et de la construction, de l’objet de design à la forme urbaine, y sont abordées avec la même rigueur et méthodologie. La pensée et le projet passent par l’esquisse à la mine. Le dessin est la dimension principale : l’outil, le produit, la recherche et la connaissance « On ne comprend bien que ce que l’on dessine ». L’atelier étend ses activités de l’élaboration de projets allant de l’échelle urbaine (quartiers d’habitation) et de constructions publiques et culturelles (écoles, bibliothèques, musées), à l’habitation collective et individuelle (immeubles, transformations, villas), à la conception dans les secteurs tertiaires et industriels (bureaux, pavillons d’exposition), jusqu’au design de meubles et d’objets. Mu par la recherche d’une architecture de qualité et de l’impératif des détails soignés, le projet et le dessin restent au centre de la réflexion. Avec une expérience de plus de 20 ans, l’atelier a pu aborder toutes sortes de projets dont la constante est la recherche d’une simplicité, d’une évidence de signification, rapportant la construction à ses bases : mettre en œuvre la matière par la maîtrise des proportions et des significations. La méthode de travail reste artisanale : une quantité kilométrique de croquis à la mine B2 approche et développe chaque réalisation. Avec l’esquisse, la complexité de la réalité trouve la synthèse et se décante en solutions. Le trait préfigure le possible, encourage l’avenir. L’atelier est dirigé par Guido Pietrini, licencié en architecture à la Faculté d’Architecture de l’Université des Etudes de Florence. Après un an de collaboration au Tessin avec l’atelier Mario Botta, il quitte l’Italie pour s’installer à Neuchâtel en 1995 et fonde l’atelier d’architecture en 1999. Il est épaulé de deux sous-directeurs : Etienne Dubois architecte HES et Gwenael Thiébaud architecte EPFL et compte une quinzaine d’employés. L’espace de travail, un ex-atelier de menuiserie dans une ancienne usine d’horlogerie au bord du lac de Neuchâtel, est un lieu ouvert, généreux, avec la transparence et le calme des origines.

Le Carré d’As.

356


Centre visiteurs.

La participation régulière à de nombreux concours révèle l’envie de se confronter et de progresser dans la voie de l’art de l’architecte. Le concours d’architecture est un exercice stimulant qui a permis à l’atelier la réalisation de constructions ayant pour but les échanges et le vivre en société tels qu’écoles, centre d’accueil, musées, bibliothèques, archives. La muséographie est un domaine qui tient particulièrement à cœur à Guido Pietrini dès son travail de diplôme avec un projet de musée d’histoire naturelle pour lequel il obtient le 1er prix national. Ont suivi les Galeries de l’Histoire, la Maison de l’Absinthe, le MEN. Les divers pavillons d’exposition réalisés pour de grandes marques horlogères et de produits de luxe relèvent de la même démarche de la présentation d’objets mais dans un espace-temps éphémère. Le Carré d’As - Romont Le nouveau complexe pour la Fondation HG est conçu comme un ensemble de bâtiments donnant l’impression d’être disposés librement, tels des dés jetés par le sort. En réalité les 4 volumes correspondent aux 4 institutions dans l’intention de créer des repaires clairs et leur disposition répond à leurs besoins spécifiques. Les bâtiments forment un vide qui est l’espace de rencontre central ; c’est un lieu de vie, de séjour, de regroupement, d’échange et de mixité. Ce centre offre les accès à tous les secteurs de la fondation. Le bâtiment scolaire est un volume qui, en formant un pliage, s’adapte au contexte et harmonise son échelle à celle des autres constructions. Le SAS est positionné à l’entrée du système, en présentant un portique d’invitation. L’Unité Centrale est le cœur de la structure, elle réunit les fonctions publiques tel une église au milieu du village. Le Foyer est l’élément qui termine la séquence.

Centre visiteurs.

Le Carré d’As.

357


Centre visiteurs Camille Bloch - Courtelary Comme une séquence zigzagante de « ragusa », la volumétrie du bâtiment se développe entre méandres de la Suze et route cantonale. Côté sud, en retrait de la route l’espace dilaté crée, la « piazza ». Ce vide au centre des constructions et aux parfums de chocolat est le point de rencontre d’une nouvelle animation. Le bâtiment est une sorte de pyramide à trois niveaux : le rez-de-chaussée est l’étage d’accueil, le 1er étage celui du travail avec les bureaux et le 2e celui de la convivialité dans sa « chocantine » en liaison directe avec les secteurs de production à travers la passerelle. L’architecture reprend les thèmes des produits phares ragusa et torino entre rectangle rationnel du recouvrement du chocolat et les cercles des noisettes. Réinterprétées, les noisettes réapparaissent sous forme de lumière. Les lignes « torino » se font de bois et deviennent parois acoustiques. Pertuis du Sault - Neuchâtel La déclivité extrême du site impose une entrée en son cœur au troisième niveau. Trois appartements occupent l’étage entier aux premiers niveaux alors que les étages supérieurs sont départagés en deux unités. Le jeu des terrassements alternés qui se rencontrent dans la construction offre cinq niveaux de jardins différents. L’orientation des habitations est conçue en déroulant : les chambres vers l’est, la cuisine salle à manger vers le sud et les espaces séjour vers l’ouest, suivant les trois façades et décrivant un arc qui reflète le parcours du soleil. En reléguant les services au nord, les appartements profitent d’une vue sur le centre-ville et le lac. Les volets métalliques reflétant l’environnement contrastent avec la teinte claire de la façade.

Maison sur le littoral.

358

Pertuis du Sault.


Maison sur le littoral - Chez-le-Bart Cette petite maison naît avec l’intention de donner forme à un programme familiale après tout assez modeste à l’intérieur d’une parcelle de 401 m2. En deuxième rangée de bâti à partir du lac, le terrain profite d’un tissu urbain fait de petites maisons, desservies par l’étroite rue de la Gaine. Ici les percées sur le lac sont rares mais sa présence imprègne les pierres, les arbustes et l’air que l’on respire. La construction rappelle les modestes cabanesmaisons des pêcheurs et présente un volume allongé, posé perpendiculairement aux rives et qui suit la pente du terrain. Les côtés latéraux, presque dépourvus de fenêtres, sont réalisés selon la technique japonaise du bois brulé (shou-sugi-ban) qui a l’avantage de conférer au bois une stabilité en même temps qu’un aspect velouté et cristallin. Les ouvertures se concentrent sur les façades de tête : ces deux terminaisons du « tube » sont conçues comme des diaphragmes métalliques, parements mécaniques et mobiles qui règlent la lumière. Le dispositif fait de volets coulissants constitue un élément vivant, instable comme une fleur. Musée d’ethnographie de Neuchâtel La rénovation du musée d’ethnographie de Neuchâtel s’est déroulée en deux parties : la rénovation de la villa de Pury et la rénovation de la Black Box. Il est intéressant de remarquer que la restauration de la villa de Pury a été assez libre et créative dans la réorganisation de l’intérieur et très stricte et conservative pour ce qui concerne les façades, tandis que les travaux entrepris dans la Black Box ont été dirigés vers un maintien des espaces et une redéfinition des extérieurs. Construction du XIXe siècle par l’architecte Léo Châtelain, la villa de Pury a fait l’objet d’une rénovation scrupuleuse. Les deux étages nobles sont maintenant consacrés au public et l’administration est concentrée dans les combles. Ce niveau, jadis univers des bonnes, profite maintenant de la lumière naturelle distribuée par le vitrage créé autour de l’espace central. Le défi muséographique était d’inventer un dispositif qui puisse tenir compte de la richesse des décors originaux et en même temps offrir les avantages d’un contenant neutre. La solution a été trouvée dans la légèreté : un rideau noir passe devant les parois en les unifiant. L’annexe dénommée Black Box a été réalisée en 1954. La façade principale (nord) accueille la fresque de Hans Erni « Les conquêtes de l’homme ». La nouvelle élévation sud, grâce à d’amples fenêtres, instaure un rapport avec le parc et offre la vue du lac et des Alpes. Au nord la nouvelle protection de la fresque est réalisée en prolongeant le cadre existant et en ajoutant des verres suspendus sans cadres. Au sol, une rampe-escalier guide le visiteur vers l’entrée du musée. ATELIER PIETRINI SÀRL Monruz 34 • 2000 Neuchâtel 032 720 20 40 • www.atelierpietrini.ch

Pertuis du Sault.

MEN.

MEN.

359


BORKO SÀRL

Pour l’amour du bois Du bois en lames posé sur un sol, voilà la définition du parquet. Dit ainsi, tout semble fort simple. En fait, l’art du parquet entretient des liens étroits avec l’ébénisterie et la marqueterie. Ce qui diffère, ce sont les échelles des pièces utilisées pour former des motifs variés, tant par leurs lignes et leurs formes que par les couleurs des essences employées. En fait, pour réaliser un parquet, il ne s’agit pas simplement d’emboîter des planches rainurées les unes à côté des autres. Il faut appréhender les sols afin de les habiller en les personnalisant. C’est là où le professionnalisme s’impose.

Photos : © Bernard Python

360


En fondant Borko Sàrl en 1995, Monsieur Borko peut déjà se targuer d’une longue expérience dans la pose et la fourniture de revêtements de sols de tout genre. Dès ses débuts, il sait très vite nouer des contacts privilégiés avec de nombreux architectes qui apprécient d’emblée son esprit d’analyse et sa capacité à proposer des types de bois adaptés aux espaces à équiper. Ses approches personnalisés et sur-mesure séduisent, tant par la qualité des bois proposés que par l’excellence de la bienfacture. Le bouche-à-oreille Que ce soit chez des particuliers, des palaces, des restaurants étoilés, des maisons de maîtres, des boutiques haut-de-gamme même sans estampille visible, la bienfacture des parquets Borko Sàrl devient un gage de qualité indiscutable. Cette reconnaissance professionnelle est avant tout due au sérieux et au souci du détail de cette entreprise. Aujourd’hui, sa renommée dépasse de loin la région neuchâteloise. Particuliers, entreprises, pouvoirs publics, satisfaits de ses prestations, le recommandent. Sa réputation, tout discrète qu’elle soit, lui a permis de se constituer un réseau désormais international. En fait tout repose sur deux mots : qualité et amour du métier. 361


Des choix spécifiques Pour que des réalisations soient parfaites, il faut d’abord avoir à sa disposition des employés consciencieux et minutieux et des produits de qualité. M. Borko s’est ainsi constitué un réseau de distributeurs dont le sérieux est le gage de la pérennité de son entreprise. S’il veut l’excellence dans ce qu’il livre à ses clients, il exige de ses fournisseurs les meilleurs des bois. Il s’est ainsi doté d’une xylothèque de plusieurs centaines d’essences, tant indigènes qu’exotiques. Quand il parle de cette collection et qu’il la présente à des amateurs, on sent dans

sa voix la passion s’installer ; celle qui l’anime au quotidien tant dans ses rapports avec ses clients qu’avec ses employés. A ce titre, lorsqu’il se rend compte que ces derniers rencontrent des difficultés techniques, il n’hésite jamais à enfiler la salopette qu’il garde en permanence dans le coffre de sa voiture pour les accompagner dans la précision de certains tours de main. En fait, il apprécie hautement ces moments où il retrouve les gestes fondamentaux de son métier, gage de la perfection vers laquelle il souhaite tendre dans tout ce qui porte sa marque.

Photos : © Bernard Python

362


Des regards pluriels Que ce soit avec des bois allemands, belges, français, suisses ou des produits italiens au design exceptionnel dont Borko Sàrl a l’exclusivité, elle offre à sa clientèle la potentialité de se sentir bénéficiaire d’offres uniques et incomparables. Et au-delà de la diversité des bois, Borko Sàrl propose aussi d’autres types de revêtements, à la fois traditionnels tels des lièges, linos, moquettes, vinyls mais aussi particuliers comme ceux en bambou pour l’aménagement de terrasses extérieurs. En fait, ce qui

compte pour cette société, c’est d’éviter de tomber dans la standardisation, la routine, la banalité. Son désir permanent d’offrir de l’exceptionnel la pousse à aiguiller sa clientèle à trouver son bonheur dans la multitude des choix potentiels, en fonction des goûts de chacun mais aussi des possibilités financières en jeu. Comme tout est possible, avec diplomatie et tact, les professionnels expérimentés de Borko Sàrl prennent toujours le temps nécessaire pour écouter et accompagner leur clientèle dans la conduite de ses préférences.

363


Vers la diversité Aujourd’hui, les parquets sont les produits phares, posés à neufs ou simplement restaurés. Ils rappellent que le bois est un matériau naturel et vivant, qui vieillit fort bien, qui se patine, se lustre, s’huile, se cire pour apporter à chaque pièce d’une maison une chaleur intrinsèque et un cachet particulier. Certes, ils suivent aussi les modes, eu égard à leur teinte, aujourd’hui plus foncée qu’hier, à la largeur des lames, à leur rugosité qui mêle modernisme et tradition. Certes, le coût d’un parquet peut sembler parfois élevé mais il ne faut pas oublier que sa durabilité surpasse tous les autres revêtements de sol, à condition, il est vrai, d’être simplement entretenu. Mais d’autre choix font aussi partie de la gamme des revêtements de sols proposés par Borko Sàrl. Parmi eux, en sus des traditionnels tapis, tendus, signalons les bétons cirés et les matériaux polymères comme le vinyl, Sans aucun doute, ce produit gagne du terrain. Solution moins onéreuse, facile à installer ou à enlever, il offre une multitude de possibilités sur le plan du design. Il rappelle les anciens linoléums et s’inscrit parfaitement dans des restaurations ou dans de nouvelles réalisations. Toutefois, son usage doit répondre à des besoins bien définis, d’où la nécessité d’être toujours bien conseillé.

Photos : © Bernard Python

364


Le souci permanent de la satisfaction M. Borko est sans cesse sur le qui-vive. Dès qu’il parle de son métier et ses réalisations, ses yeux s’animent, pétillent ; sa gestuelle s’emballe ; son débit verbal s’accélère. Il est simplement pris par sa passion, celle qui se manifeste par le souci de la perfection et l’amour inconditionnel du travail bien fait. Ainsi que ce soit pour

un tout petit chantier ou un très grand, il se montre fidèle à lui-même : que tous soient satisfaits et contents. Une philosophie partagée par tous ses collaborateurs, passionnés et animés du même esprit de satisfaction. Un travail d’équipe qui permet aujourd’hui à Borko Sàrl de s’inscrire comme un acteur local majeur dans son secteur d’activité.

BORKO Sàrl

Rue des Draizes 3 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 730 68 80 administration@borko.ch • www.borko.ch

365


IPAS ARCHITECTES SA

« Pour prendre soin de l’homme, il est nécessaire de prendre soin de la planète » Depuis 2003, IPAS a développé un réseau de compétences internes et externes, un inventaire d’outils et de principes permettant de proposer une architecture qui se singularise en mêlant le conceptuel, l’architectonique, l’écologie et l’œuvre construite. L’architecture est un domaine de création où le choix et l’utilisation des matériaux sont primordiaux. IPAS architectes SA pense ainsi de façon durable et consciente. Une démarche d’architecture évolutive, conceptuelle, avec des valeurs esthétiques et environnementales conciliables et respectueuses.

Pavillon des Saars.

366


Quelque soit le format du projet : S, M, L, X, l’architecture proposée reste toujours le théâtre du collectif, un dispositif organisateur qui cherche à rétablir le lien entre la nature et l’homme.

Atelier de pêcheur.

PROJETS S : Un atelier de pêcheur pour une juxtaposition de situations singulières Il s’agit d’un lieu à part avec un mélange formidable de vies professionnelle et privée, une connivence vitale et essentielle entre le pêcheur et son lac mais aussi une relation intime entre le produit de la pêche et l’amateur de produits frais. Pavillon des Saars L’architecture est valorisée tel un trophée urbain, un kikajon coincé entre escaliers, rochers et murs. Ce pavillon met en résonance architecture, géographie et écologie territoriale comme un jeu d’espaces et de manipulation de matériaux rencontrés dans le quotidien local. Des correspondances plastiques s’opèrent avec les formes que le milieu naturel environnant laisse percevoir. PROJETS M : Extension de l’ECAP.

Les terrasses volantes.

Extension de l’ECAP Ici deux regards s’offrent à nous ; celui de vouloir prolonger l’architecture déjà écrite ou de considérer ce lieu comme un détail, un fragment d’un ensemble plus vaste. Nous avons fait une maison-jardin pour une ville paysage, recherché une manière d’entrelacer les vies, les lieux, les temporalités, le dedans et le dehors. Comme une manière de rompre avec le passé et d’écrire un autre avenir répondant à un nouvel éveil émotionnel. Les terrasses volantes, un prolongement naturel, une contribution visant à enrichir le plaisir d’habiter Le projet ne cherche pas à s’imposer au détriment de l’environnement mais, au contraire, offre une véritable architecture aérienne donnant cette sensation spatiale, du bien-être territorial. 367


Garage Facchinetti Automobiles.

PROJETS L : Garage Facchinetti Automobiles à Neuchâtel Pour ce projet en cours, l’architecture de ce nouveau bâtiment est constituée de deux volumes distincts. Le premier, de forme simple et compact est destiné au garage. Le second volume, qui vient coiffé le garage est réservé aux logements étudiants. L’émergence d’un Cloud et une empreinte urbaine significative Les avancées technologiques modifient le rapport au temps et à l’espace. Elles transforment les conditions matérielles de l’existence et de la représentation du travail. De ce constat est né une forme architecturale qui met en avant la fluidité spatiale et donne de l’épaisseur à l’air.

La Maison de la Paix.

368

L’émergence d’un Cloud.


PROJETS X : La Maison de la Paix, une architecture tel un vibrant hommage à la plénitude Ce projet développe une esthétique de la nature comme un élan à la paix. Des arrondis où l’intensité de la lumière se diffuse et s’adoucit peu à peu, des courbes où l’œil glisse et se prolonge dans le lac. Un incroyable lieu de vie entre Briks Areal & Allschwill Ce projet d’habitation hors du commun d’une surface gigantesque de près de 80 000 m2 est porté par l’équipe de Eric Ott. Ces immeubles se situent dans un petit val creusé par l’exploitation d’une ancienne tuilerie. Les logements sont perchés au sommet de ce vide pour chercher le soleil. Dessous, dans le bois structurel des logements, se trouvent les espaces publics. Ils animent et font le lien entre la ville d’Allschwill et la Bricks Areal, formant une sorte de canopée au-dessus des bâtiments existants.

Briks Areal.

IPAS architectes SA EPF HES SIA Avenue Jean-Jacques-Rousseau 7 CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 724 02 02 office@ipas.ch • www.ipas.ch

IPAS Architekten AG ETH FH SIA Hermesbühlplatz 3 CH-4500 Solothurn Tél. +41 32 636 02 02 office@ipas.ch • www.ipas.ch

369


OCSA O CHARRIÈRE ARCHITECTES SA

La qualité, le soin du détail et la fonctionnalité pour des créations uniques Fondé en 2000, OCSA figure parmi les bureaux les plus renommés du canton. Il propose une architecture contextuelle qui s’exprime sur une grande diversité de projets. Son expérience, la qualité de ses collaborateurs et sa collaboration étroite avec les maîtres d’ouvrage, lui permettent de proposer des réalisations sur-mesure et de haute qualité. Une philosophie qui a fait ses preuves et qui se poursuit aujourd’hui, malgré le décès du fondateur du bureau, Olivier Charrière.

Ensemble immobilier Tivoli – La Tour-de-Trême. © Christophe Dutoit

370


Garage Ford – La Tour-de-Trême. © Christophe Dutoit

Un bureau tourné vers l’avenir A l’origine d’OCSA, Olivier Charrière. Diplômé en architecture à l’EPFL en 1992, il intègre rapidement le bureau de son père, Roland Charrière, à Bulle, tout en traitant ses propres mandats. Dix ans plus tard, il reprend les rênes de l’atelier et change sa raison sociale en « Atelier d’architectes diplômés O. Charrière SA ». Un nom raccourci en 2014 par « OCSA o charrière archiLe Tonnellier – Bulle.

Accueil extrascolaire – Vaulruz.

tectes SA », lorsqu’il reprend complètement l’actionnariat et emménage avec son équipe dans des bureaux flambant neufs, conçus à la rue de l’Europe, à Bulle. Depuis, l’atelier n’a cessé de grandir, parallèlement à la réalisation de mandats d’envergure. Olivier Charrière s’est entouré dès 2011, d’une équipe pour le seconder dans la gestion opérationnelle du bureau. C’est ainsi que Christophe Demierre, Christophe Jaquier et Nuno Tenera ont rejoint la direction progressivement. Depuis juillet 2018, les trois hommes évoluent sans Olivier Charrière, malheureusement décédé. Avec le soutien de son épouse, Emmanuelle, devenue administratrice, ils perpétuent les valeurs qui ont fait la renommée du bureau, bien décidés à assurer sa pérennité. Quant à l’actionnariat de l’entreprise, il reste en mains de la famille Charrière. Le pari du généralisme OCSA est un bureau qui évite délibérément toute spécialisation. Il traite des programmes variés, qui concernent le commerce, le logement, l’industrie, la culture ou encore les bâtiments publics, social comme écoles. Il est capable de prendre en charge un projet dans sa globalité, de la conception à la remise des clés, en passant par le suivi du chantier et la gestion des aspects financiers. Depuis l’an 2000, l’atelier a participé à la réalisation de plus de 160 objets : nouvelles constructions, agrandissements, transformations ou réhabilitations. Des projets réalisés en majorité dans le canton de Fribourg. OCSA participe également régulièrement à différents concours et MEP (mandat d’études parallèles) lui permettant de laisser libre cours à sa créativité et de confronter ses idées à celles d’autres architectes.

Pra Sud – La Tour-de-Trême. © Christophe Dutoit

371


Immeubles multifonctionnels « Condémine » - Bulle. © Christophe Dutoit

Transformation et agrandissement du GIHE Food Court à Bulle. © Christophe Dutoit

Une approche éclectique Loin de ses bureaux qui cherchent à imposer leur marque, OCSA propose une architecture contextuelle, définie selon les données circonstancielles d’un projet. Ainsi le site, le programme, le budget et les envies du Maître d’ouvrage guident la création. Si le bureau se refuse à avoir un style, son approche architecturale, elle, est toujours restée la même. Quelles que soient la taille ou complexité d’un projet, OSCA place la qualité au cœur de ses réalisations. Celle-ci s’exprime au niveau de la définition des espaces, du choix des matériaux comme du soin accordé au moindre détail. Le respect des coûts et des délais est également une priorité pour ce bureau qui aime pouvoir intervenir à chaque phase d’un projet. 372

Un architecte à l’écoute Disponible et à l’écoute, OCSA est un bureau proche de ses clients. Il travaille avec eux sur la base de rapports de confiance et de partenariat pour les orienter vers les meilleures solutions et leur proposer un projet correspondant en tout point à leurs attentes. Une philosophie qui a fait ses preuves et qui explique la fidélité de la clientèle. OCSA accorde également une grande importance au bien-être des utilisateurs finaux qui doivent pouvoir s’approprier les lieux et s’y sentir bien. La force d’une équipe OCSA est aujourd’hui composé de près de 30 collaborateurs. Si certains ont plus de 20 ans d’entre­ prise, une nouvelle génération d’architectes dynamique est également venue étoffer l’équipe ces dernières années. Une source de richesse, tout comme la diversité des origines et parcours représentés. A l’interne, le bureau encourage le dialogue et la collaboration, permettant la création de synergies bénéfiques à chaque projet. Il mise notamment sur l’association entre architecte projeteur et architecte réalisateur. OCSA accorde également une grande importance au bien-être des collaborateurs. Une dimension qui s’illustre par un cadre de travail agréable et une ambiance conviviale. Le bureau est également une entreprise formatrice, puisqu’il accueille quatre apprentis. Un investissement pour la jeunesse motivée par la volonté de transmettre des savoir-faire et la passion du métier.


Zoom sur quelques projets

© Christophe Dutoit

© Christophe Dutoit

Ensemble immobilier Tivoli La Tour-de-Trême - 2020 Le site stratégique de cet ensemble immobilier est situé le long de la rue de l’Ancien-Comté, contribuant à la requalification et à la densification du centre de la localité. Posé sur 2 niveaux de parking souterrain, le socle commercial comprend 3 surfaces distinctes. Il est surmonté par 3 étages de logements dont la forme d’un peigne en plan offre des espaces interstitiels aménagés en toiture végétale. Le plan d’étage type est structuré par un couloir central divisé en deux par un puits de lumière en son milieu. Ce dispositif divise le plan en 2 secteurs indépendants, desservis par les noyaux de circulation situés sur les façades latérales. Les logements disposent chacun d’une loggia orientée vers les évi-

© Christophe Dutoit

dements ou la rue et les attiques bénéficient d’une belle perspective sur le Moléson. Une zone de détente publique au sud de la parcelle complète cet ensemble immobilier ainsi qu’une zone potager dédiée aux habitants. La partie supérieure du volume est traitée de la même matérialité que le soubassement mais d’une teinte plus claire. La matérialité utilisée, une première en Gruyère, est la Terracotta. Les modules de plaques verticales sont composés par une matrice inventée par le bureau OCSA. Les rayures verticales se confondent avec les joints verticaux, ne mettant plus qu’en évidence les joints horizontaux et renforçant ainsi l’idée d’un seul volume.

© Christophe Dutoit

Immeubles multifonctionnels « Pra Sud » - La Tour-de-Trême - 2020 Le secteur se situe en entrée de ville et en limite du bourg historique, participant à la dynamisation de la rue de l’Ancien-Comté. Les rez-de-chaussée des deux immeubles sont affectés aux activités, notamment avec un magasin de proximité de 700 m2 de surface de vente. Les trois étages supérieurs sont eux, voués à de l’habitation. Les galeries au rez et la mise en place en façade d’une « grille » donnent aux bâtiments une identité forte et un caractère unitaire et rayonnant. La répartition des logements découle de ce même concept. Ils sont implantés autour d’une circulation centrale généreuse et des zones communautaires ont été créées dans les parties creuses des bâtiments. Un grand soin a été porté aux aménagements extérieurs. Un large réseau de chemins piétons s’articule librement autour de la place centrale et la circulation des véhicules a été réduite au maximum. Ainsi la mobilité douce est privilégiée, complétée par des zones de jeux, de repos, de surfaces ombragées et d’une fontaine à eau.

© Christophe Dutoit

373


Immeubles multifonctionnels « Condémine » - Bulle - 2019 Le projet se situe à un endroit stratégique, proche du centre-ville et de ses services. La géométrie trapézoïdale de la parcelle donne sa forme au socle commercial, sur lequel se posent deux autres volumes, dédiés à des surfaces administratives, à des commerces ainsi qu’à des logements. Le rez-de-chaussée est équipé d’une zone de livraison et d’un quai de chargement. Un grand parking souterrain vient compléter l’ensemble du complexe ainsi qu’un parking courte durée extérieur. Afin d’optimiser l’exploitation du sous-sol, une grande partie de la technique est en toiture, cachée par un brise-vue pour garantir un ensemble visuel plus discret. Des bandes végétales, changeant de couleur au rythme des saisons, ont été aménagées entre les routes et la circulation piétonne. La toiture du socle commercial a été dynamisée par la mise en place de buttes plantées afin de donner à l’ensemble un rendu plus natu-

© Christophe Dutoit

rel et garantissant l’intimité entre surfaces administratives et locatives. Les façades du volume administratif et celles du socle sont rythmées par de grandes fenêtres et teintées à l’identique afin de leur apporter un aspect unitaire. Les façades du volume de logements ont une répartition d’ouvertures plus conforme à leur affectation et conservent un aspect plus traditionnel.

Rénovation et agrandissement d’une villa - Bulle - 2020 A proximité du centre-ville de Bulle, cette demeure est située au sein du quartier des « Charmilles ». Les propriétaires souhaitaient agrandir l’espace cuisine/séjour/salle à manger et de le prolonger à l’extérieur via une large terrasse abritée par une pergola bioclimatique. De hauteur généreuse et largement vitrée, l’extension offre un espace lumineux, immergé dans la végétation environnante et avec une vue imprenable sur le Moléson. La pergola est implantée dans le prolongement de ce volume, en lien direct avec le salon. Une piscine enterrée, un jacuzzi et une cuisine d’été viennent compléter l’aménagement extérieur. L’ensemble de la villa a été rénovée afin d’améliorer les performances énergétiques du bâtiment (toiture ré-isolée, panneaux photovoltaïques, nouveaux vitrages). 374

OCSA o charrière architectes sa Rue de l’Europe 12 CH-1630 Bulle Tél. +41 26 912 94 72 info@oc-sa.ch • www.oc-sa.ch


Hommage à Olivier Charrière Né le 27 mars 1966 à Bulle, Olivier Charrière s’est éteint le 11 juillet 2018 des suites d’un cancer. Reconnu pour son savoir-faire en tant qu’architecte, c’est surtout l’homme avec ses valeurs et sa joie de vivre que l’on retient. Portrait.

L’architecture une histoire de famille Né à Bulle, Olivier Charrière y a fait toute sa scolarité. Fils d’un des architectes les plus connus de la région, il se dirige pourtant dans un premier temps vers la microtechnique une fois sa Maturité en poche avant de finalement entreprendre des études d’architectes à l’EFPL. C’est chez Hans Kollhoff à Berlin qu’il débute avant de rejoindre l’atelier Guido Ponzo, à Fribourg. Mais c’est au sein du bureau familial, fondé en 1960, qu’il va prendre confiance en lui et révéler pleinement son talent. Durant 10 ans, père et fils collaborent jusqu’à la reprise partiel du bureau au changement de millénaire. Quant à la mère d’Olivier, Christiane, secrétaire dans l’entreprise depuis 1967, elle accompagnera son fils jusqu’en 2016. Chez les Charrière, on aime travailler en famille. Une tradition qu’à poursuivie Emmanuelle Charrière, la femme d’Olivier, collaboratrice chez OSCA depuis 2012. Le couple à la ville comme aux affaires, a donné naissance à deux enfants, Jonathan en 1995 et Lucie en 1998, dont Olivier a toujours été très proche. Un bâtisseur dans l’âme Olivier Charrière a imaginé près de 600 objets et réalisé près d’un tiers de toute taille et de tout genre dans le canton de Fribourg et au-delà. L’œuvre qui a été le moteur ou fédérateur est probablement l’école de la Léchère qui s’est suivie de beaucoup d’autres dont certaines assez marquantes. On peut également citer le centre commercial Migros de La Tour-deTrême, avec ses immenses codes-barres en façade, les Bains de Charmey (en association avec le bureau Deillon-Delley), l’Institut de Glion ou encore le Tibet Museum. Des projets variés, reflet de la curiosité de cet architecte qui aimait expérimenter et découvrir de nouveaux horizons. Méticuleux et organisé, il ne transigeait jamais sur la qualité, ne négligeant rien, soignait chaque détail même pour les plus petits ouvrages. « Il n’y avait pas de petit client pour Olivier. Il prenait du temps avec les maîtres d’ouvrage, n’hésitant

pas à multiplier les séan­ ces », explique Christophe Demierre. Olivier Charrière ne comptait pas ses heures, plus souvent sur les chantiers et au bureau qu’à la maison. « Il vivait pour son bureau », poursuit son collaborateur et ami. Même en 2015, lorsque la maladie a été diagnostiquée, Olivier a continué à aller travailler, souhaitant jusqu’au bout rester au plus près de sa passion, l’architecture et de ses équipes. « Il était là à 6 h 30 tous les matins, c’était plus fort que lui ! », commente Nuno Tenera. Un meneur au grand cœur Ce qui ressort lorsque l’on parle d’Olivier Charrière à ses collègues, c’est son intelligence rare. Vif d’esprit, avec une mémoire impressionnante, il avait notamment un don pour anticiper le marché et décrocher des mandats d’envergure. Talentueux, Olivier Charrière était également un homme charismatique, dotée d’une autorité naturelle et respecté de tous. Un chef de file, qui savait motiver et souder ses équipes. Exigeant quant à la qualité du travail, il savait également être proche de ses collaborateurs par son empathie mais aussi son humour. « Il avait toujours le mot pour rire et mettait constamment la bonne ambiance », explique Nuno Tenera. Il faut dire que l’architecte aimait les gens. Il a su cultiver des amitiés de plusieurs décennies et aimait transmettre de la joie autour de lui. Malgré son emploi du temps de ministre, il s’est toujours montré disponible pour ses proches comme ses collaborateurs. « Quoi qu’il arrive nous pouvions compter sur lui. Sa porte était toujours grande ouverte », précise Christophe Demierre. Même pendant la maladie, Olivier Charrière a tenu à garder le sourire, refusant de s’apitoyer sur son sort. Une manière de garder la tête haute et de continuer à avancer. De multiples passions Outre l’architecture, Olivier Charrière était un féru de sport. Amoureux du ski, il pratiquait également le badminton, le vélo, la randonnée et le hockey sur glace. Il a d’ailleurs présidé le mouvement junior du HC Bulle, dans lequel jouait son fils, et a soutenu le HC Gottéron. Il était en outre un grand bédéphile avec une collection de plus de mille albums mais aussi un grand amateur d’art visuel. De multiples occupations pour un homme passionné qui aura vécu sa vie pleinement.

375


AU SERVICE DES DÉFIS DU MAÎTRE DE L’OUVRAGE Depuis 2018, année de création de SALYVA Sàrl, Michel Robyr connaît une demande croissante de la part d’architectes, de collectivités publiques ou encore de promoteurs. Répondant à des sollicitations variées, il met à leur service ses connaissances et compétences dans les domaines du bâtiment, du génie civil, des infrastructures ou encore en tant qu’expert des marchés publics. Attaché aux rapports humains, à la discussion, à l’écoute, il met un point d’honneur à trouver les meilleures solutions pour répondre aux attentes de ses clients, en premier lieu, et de ses partenaires dans un deuxième temps.

© Projet : Maison d’art’chitecture serge grard SA à Fenin © Photo : SALYVA Sàrl

376


© Projet : atelier ac architectes SA © Salyva Sàrl

Vocation et passion Après avoir travaillé durant 21 ans, Michel Robyr, ingénieur civil, ouvre sa société, SALYVA, en mai 2018. « Ce que j’aime, c’est construire, dialoguer, trouver le juste compromis pour que les solutions apportées soient les meilleures ! J’affectionne ce métier car l’ingénieur est celui qui pense et réalise le squelette d’une construction, sans lui rien ne serait possible ». Aujourd’hui, il définit son leitmotiv par ces mots, « être à l’écoute, mes objectifs sont ceux du client, mes challenges sont leurs défis, mes préoccupations sont l’investissement et la planification des projets. » La précision des rendus, le respect des coûts et des délais ainsi que la qualité de l’ouvrage réalisé sont primordiaux. Toutes ces valeurs, qu’il applique au quotidien, se retrouvent dans chacune des prestations qu’il propose : étude de faisabilité, conseils techniques, direction de projet, analyses et conseils stratégiques, avant-projet, étude de projet, expertise et direction des travaux. Compétences diverses Fort de ces années de terrain, Michel Robyr peut prétendre à une solide connaissance et d’importantes compétences dans les domaines de l’expertise, du conseil, de la construction, de la transformation, de l’entretien et de l’assainissement des bâtiments et des infrastructures. A la demande de ses clients, il intervient pour tous les types de bâtiments que l’on parle de construction en béton armé, en structure métallique ou en bois. Pour le génie civil, il œuvre pour les routes privées ou publiques. Autre facette de son savoir-faire, la gestion de patrimoine pour laquelle il analyse et définit l’état existant d’un patrimoine bâti ou routier, détermine les mesures d’entretien en les priorisant puis élabore une stratégie d’investissement avant d’en discuter avec ses clients. Marchés publics Au service des collectivités publics, Michel Robyr a acquis une connaissance des marchés publics qui permet à SALYVA de proposer un processus complet dans le cadre d’appels d’offres en marchés publics. Quelque soit la procédure, en gré à gré, sur invitation ou en procédure ouverte, la société est à même

d’analyser les besoins, d’estimer l’ampleur des marchés, de proposer le mode efficient de procédure (concours, mandat d’études parallèles, appel d’offres), d’établir les documents administratifs et techniques à l’attention des soumissionnaires, de publier et d’analyser l’ensemble des critères lui permettant de soumettre au Maître de l’ouvrage une proposition d’adjudication.

SE RÉUNIR EST UN DÉBUT : RESTER ENSEMBLE EST UN PROGRÈS : TRAVAILLER ENSEMBLE EST LA RÉUSSITE. Henry Ford 377


ÉTUDE DE CAS Transformation d’une bâtisse du XVIIIe siècle à Gorgier Les rez-de-chaussée inférieur et supérieur vidés, SALYVA est intervenue pour mettre en œuvre le projet d’aménagement établi par l’architecte du Maître de l’ouvrage. Tout en garantissant au maximum le confort des habitants des étages supérieurs ainsi que la nature historique de la structure porteuse, SALYVA a défini les renforcements des porteurs supprimés pour ouvrir les espaces de vie, analyser les planchers en solivages bois pour déterminer les charges maximales admissibles et dimensionner les renforcements nécessaires pour garantir l’équilibre de cette bâtisse de valeur historique. Pour finir, SALYVA a réalisé les nouveaux accès intérieurs plus confortables avec une structure en béton armé. Extension d’un sous-sol à Fenin Sur le devant d’une habitation individuelle, une extension du sous-sol a été réalisée pour créer des places de parcs intérieurs. Les enjeux pour SALYVA ont été de limiter les porteurs dans l’emprise des 110 m2 de l’extension et de respecter le projet architectural de forme spéciale, du parement nord. La limitation des porteurs a été résolue en choisissant un système sta-

© Projet : Maison d’art’chitecture serge grard SA à Fenin © Photo : SALYVA Sàrl

378

© Projet : Atelier d’architecture de St-Nicolas SA à Neuchâtel © Photo : SALYVA Sàrl

tique rigide complété d’un sommier inversé. Le respect de la qualité architecturale du parement a été possible en définissant des étapes de bétonnage, imposées à l’entreprise, en lui fixant des contraintes constructives travaillées avec celle-ci avant la réalisation et en imposant un béton blanc. Au final, l’aspect architectural a été respecté et la surface d’exploitation sans entrave est à disposition du Maître de l’ouvrage.


Réfection des WC publics à Cortaillod Mandaté par la commune de Cortaillod pour mettre en œuvre son projet d’aménagement des WC publics de la rue des Côteaux, SALYVA a proposé une optimisation de l’organisation des espaces pour limiter l’ampleur des travaux et par conséquent les coûts. Le projet SALYVA, finalement mis en œuvre permet d’inclure un WC pour personne handicapée/femme répondant aux recommandations Pro Infirmis et d’y inclure un WC hommes. L’ensemble des locaux a été réalisé conformément aux normes SIA 500 « constructions sans obstacle ». De plus, le projet permet de regrouper l’ensemble des équipements dans un nouveau local technique. Afin d’orienter le projet en termes de qualité de l’ouvrage futur, pas moins de 6 options d’amélioration de ce dernier ont été proposées dans le cadre du devis remis. SALYVA a pris en charge les aspects du gros œuvre ainsi que du second œuvre. Pour finir, les travaux ont été réalisés dans le respect des délais et des coûts imposés par le Maître de l’ouvrage ainsi que des mesures Covid-19 imposées par les autorités supérieures.

© Projet : SALYVA Sàrl à Cortaillod © Photo : SALYVA Sàrl

Construction d’un nouvel immeuble à La Rippe Mandaté par un promoteur immobilier pour la construction d’un immeuble de 3 étages en béton armé et bois, SALYVA a géré l’impact de la nouvelle construction sur le bâtiment mitoyen ainsi que la structure béton stabilisatrice de l’ensemble de l’ouvrage. L’intégrité du bâtiment mitoyen a été maintenue durant les travaux pour la reprise en sous-œuvre des fondations. Concernant la structure béton, l’enjeu fut de coordonner les interfaces bois-béton et de garantir la transmission des efforts provenant de la structure bois vers la structure béton. © Projet : JL Estate – Architecte à Saint-Blaise © Photo : SALYVA Sàrl

SALYVA Sàrl

Rue de la Cure 17 • CH-2016 Cortaillod Tél. +41 79 448 68 37 info@salyva.ch • www.salyva.ch

VOTRE PARTENAIRE DANS VOTRE PROJET DE CONSTRUCTION 379


Bureaux de LB Planification Sàrl – Lignières

Bureaux de NSA Sécurité SA – La Chaux-de-Fonds

Le chef d’orchestre de votre projet de construction ou de transformation.

Psyché, centre de psychothérapie SA – Neuchâtel

LB Planification est active dans la gestion de projets de construction et d’agencement d’espaces intérieurs. Elle vous accompagne tout au long de votre projet depuis la première esquisse jusqu’à la remise des clés. Elle est basée à Lignières et gère principalement des projets dans le canton de Neuchâtel et du Jura bernois. Laurent Bonjour a créé la société en 2016. L’équipe de LB Planification est composée de 4 personnes issues du milieu du bâtiment qui ont travaillé pendant plusieurs années dans des entreprises de construction. Ces expériences passées permettent à LB Planification d’offrir des services expérimentés à ses clients.

380

Afin de permettre une bonne représentation des projets, ceux-ci sont dessinés en 3 dimensions. Les maîtres d’ouvrage peuvent ainsi se promener virtuellement dans leur nouveau projet. Dans la transformation, LB Planification utilise un scanner afin de relever toutes les dimensions du bâtiment et obtenir ainsi un nuage de points qui permet ensuite de faire preuve d’une grande précision et de minimiser le risque d’erreur. Cela s’avère très pratique dans la transformation de bâtiments anciens. L’entreprise est de plus très attachée à notre patrimoine bâti. Elle a à cœur de redonner vie à des bâtisses anciennes. Elle a plusieurs projets de transformation de fermes dans l’arc jurassien à son actif ainsi que d’anciens bâtiments industriels.


Nuage de points et modélisation en 3D – Lignières

Maison de Maître – Neuchâtel

Pavillon d’habitation – Neuchâtel

Des clients fidèles font toujours appel au service de LB Planification pour la rigueur qu’elle met dans le respect des délais, des coûts de rénovation ou de construction et la qualité d’exécution. Laurent Bonjour a également une riche expérience dans l’agencement d’espaces intérieurs tel que des boutiques pour horlogers. Issu d’une formation de technicien en menuiserie-ébénisterie, il a toujours souhaité mettre l’accent sur l’esthétique de lieux de travail ou d’habitation afin que les occupants si sentent bien. www.lb-planification.ch

LB PLANIFICATION Sàrl Bâtiment & agencement Place du Régent 1 | CH - 2523 Lignières t. +41 79 407 76 40 e. info@lb-planification.ch w. www.lb-planification.ch

381


PROST & PROST SÀRL

Quand la complémentarité crée des synergies Alexandra Prost est architecte EPFL. Son époux, Eric, est ingénieur civil HES. Si chacun officie séparément et se voit mandater dans son propre domaine d’activité, bien souvent leur complémentarité entre en jeu et offre nombre d’atouts supplémentaires à leur clientèle. Avec une liste de prestations larges et variées, qui leur permet, entre autres, de réaliser un projet dans sa globalité, ils sont à même de répondre à des demandes de tout ordre.

L’Agence Prost & Prost à Neuchâtel.

382


Vue perspective du projet de bâtiment commercial à Cornaux (NE).

L’union fait la force Cette jeune agence, fondée en décembre 2018, offre nombre de services dans les deux domaines d’activité. Se présentant comme un binôme complémentaire, de la transformation à l’optimisation spatiale, de l’étude à la réalisation, la démarche est globale. Il en résulte une transversalité intéressante par une large somme de savoirs, qui permet à l’agence de s’affirmer par des projets de tous ordres (architecture, ingénierie, agencement) et à des échelles très variées.

Le recoupement des savoirs La construction est par essence un travail d’équipe, car la mise en œuvre d’une proposition architecturale implique nécessairement une solution technique appropriée. L’architecte est chargé d’élaborer les réponses au programme défini par le mandant et l’ingénieur s’implique dans la matérialisation technique et conceptuelle du projet. Dans cette agence, le dialogue s’instaure à un stade précoce de la conception de projet. Durant tout le process, le couple travaille alors ensemble et rapidement leurs analyses communes permettent d’affiner le futur chantier sous toutes ses facettes.

Vue perspective du projet d’immeubles de logements au Val-de-Ruz (NE).

383


Construction de la station essence et shop à Vernier (GE).

Vue drone du chantier de Vernier (GE).

384


Vue drone sur crue du Seyon (NE).

Regard sur l’architecture Imaginés au feutre noir sur des cahiers de croquis, les lignes sont simples et épurées. Les projets sont fondés sur les usages quotidiens et revendiquent une certaine économie de moyens qui justifient le minimalisme des formes et des textures. L’architecture de surfaces commerciales tient une grande place dans notre agence. Elle s’appuie sur de nombreuses contraintes urbanistiques et techniques, ainsi que sur des compétences de design intérieur. Plusieurs projets de rénovation sont en cours d’étude ou d’exécution. Pour exemple, un bâtiment administratif à Cornaux, destinés aux besoins individuels des entrepreneurs, qui propose des locaux commerciaux flexibles. Ou la réalisation d’une nouvelle station-service complétée d’un shop à Vernier, dans le nouveau quartier en développement de Châtelaine. L’étude des typologies collectives modulable et évolutive fait partie des activités principales de l’agence. Celui qui nous occupe actuellement se situera au cœur du village des Geneveyssur-Coffrane, proposant 3 bâtiments modernes à haute efficacité énergétique profitant d’une bonne exposition. Il sera constitué de logements allants du 2,5 au 4,5 pièces, de 50 à 110 m2, d’un garage souterrain. Les appartements s’orienteront vers les 4 points cardinaux pour ne pas tourner le dos à l’environnement existant et seront répartis en type standard adaptés aux seniors.

Des projets autour de l’ingénierie Le savoir-faire de l’ingénieur civil n’est pas seulement de calculer nos infrastructures techniques, environnementales et économiques, mais c’est également sa polyvalence à combiner les savoirs de la construction (en construction béton, acier et bois), de la géotechnique, de la voirie et des équipements hydrauliques. Pour la construction d’une infrastructure de distribution d’hydrocarbures, il se charge par exemple d’analyser et organiser les tâches complexes de tuyauteries pétrolières, d’organiser le déroulement des processus de construction et de coordonner tous les réseaux souterrains. L’usage de drones Cet atout leur permet une approche précise et affinée de chacun de leur chantier que cela soit pour un relevé précis de terrain ou pour vérifier la précision et les volumes des excavations.

Prost & Prost Sàrl Faubourg du Lac 19 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 721 02 04 info@prost-prost.ch • www.prost-prost.ch

385


ICEBERG COMPANY SA / LATITUDE 41 SA

Deux sociétés complémentaires Depuis 1998, Iceberg Company, entreprise familiale spécialisée dans la construction et l’immobilier « clefs en main », travaille de concert avec le bureau d’architectes, Latitude 41, fondé en 2012. Ensemble, ils pensent, réfléchissent, créent des biens, qui ont tous leur propre identité, principalement entre Neuchâtel et le district de la Broye.

Les Météores - Auvernier.

386


Une entreprise familiale En 1998, Daniel Botteron fonde Iceberg Company. Aujourd’hui, ses deux fils, Loïc et Jérémie, travaillent à ses côtés et sont amenés à reprendre l’entreprise familiale. Ils entendent poursuivre sur la voie qui a fait le succès de la société en continuant à vouloir la satisfaction de leurs clients et le succès de leurs projets. Leur philosophie est basée sur des valeurs qui se retrouvent autant dans leurs relations avec leurs mandants, que leurs partenaires professionnels ou encore au sein même de leurs bureaux ainsi confiance, communication, contact humain, flexibilité et transparence font partie de leur quotidien. Des réalisations par centaines Quand Iceberg Company déménage à Cudrefin en 2012, la décision est prise par la famille d’isoler l’activité architecturale en créant une nouvelle société, Latitude 41. Pour autant, toujours proches et complémentaires, ces deux entités ont déjà à leur actif près de 400 constructions, dans les cantons de Neuchâtel, Vaud, Fribourg et Jura, qui se démarquent clairement par leur approche contemporaine et rationnelle. Pour chaque projet, les priorités sont clairement définies, soit : la durabilité des matériaux, l’excellence des isolations et l’utilisation active des énergies renouvelables en privilégiant un esprit architectural où les personnes amenées à vivre ou travailler dans ces lieux s’y sentent bien. Des projets menés de A à Z Iceberg Company est spécialisée dans la promotion immobilière (vente d’objets clefs en main) ainsi qu’en entreprise générale de construction. Quand elle trouve un terrain, elle analyse ses possibilités, les règlements de la commune et cantonaux, le coût du projet et adapte

Acropolis - Les Hauts-Geneveys.

Iceberg Company SA

Z.A. Courtes-Parties A8 • CH-1588 Cudrefin Tél. +41 26 677 90 50 ice@icebergcompany.com • www.icebergcompany.com

Les Terrasses du Vully - Vallamand.

la réalisation en fonction. Quand ce dernier est définitivement défini, Latitude 41 prend alors la suite en gérant toute la partie architecture puis s’en suivent les travaux qui sont sous-traités par des entreprises du gros œuvre et du second œuvre. Grâce à son expérience, l’entreprise peut affirmer maîtriser un ouvrage dans sa globalité et ce, tout autant pour des villas, des immeubles en PPE et locatifs, des halles commerciales que pour des bâtiments d’utilité publique. Pour tous, elle se fait un devoir de respecter les plans financiers, les délais contractuels, tout en assurant une exécution des travaux selon les normes et avec des matériaux de qualité. Rien ne les arrête Si la diversité des constructions menée par Latitude 41 et Iceberg Company est large, les sociétés se mettent rarement des limites, raison pour laquelle, elles aiment aussi relever le défi en menant à bien des chantiers autant sur des terrains accessibles et plats que sur d’autres demandant des adaptations spécifiques et une étude en amont plus poussée quand il s’agit d’endroit pentu ou à la forme peu conventionnelle.

Athos - Les Hauts-Geneveys.

Latitude 41 SA

Z.A. Courtes-Parties A8 • CH-1588 Cudrefin Tél. +41 26 677 90 60 info@latitude41.ch • www.latitude41.ch

387


2022 Bevaix info@skyautomobiles.ch www.skyautomobiles.ch Sky Automobiles Bevaix @sky_automobiles_bevaix


BA Energies est à votre service pour réaliser toutes les prestations d’études et d’accompagnement pour la mise en place ou la rénovation de vos systèmes de chauffage. Du bilan thermique à la fourniture des documents de révision, BA Energies vous accompagne et vous aide dans la réalisation de toutes vos démarches :

■  Bilan thermique ■  Dossier CECB® et CECB® Plus ■  Dossier énergétique pour mise à l’enquête ■  Demande de subventions (Programme Bâtiments...) ■  Dossier Minergie® (Minergie-P®, Minergie-A®) ■  Etude de concepts et dimensionnement

d’installation de chauffage ■  Tout agent énergétique (gaz, bois, mazout, pompe à chaleur...) ■  Expertise sur site, audit en vue de l’acquisition d’un bien ■  Accompagnement du maître d’ouvrage •  Conseils sur l’enveloppe du bâtiment •  Classement des assainissements potentiels en fonction de leur degré de priorité •  Thermographie ■  Dessins

de plans et schémas d’installation de chauffage et ventilation ■  Relevés de surfaces et volumes ■  Mise en soumission ■  Mise en concurrence des entreprises d’installation ■  Comparatifs des entreprises d’installation ■  Elaboration d’un planning de chantier ■  Organisation des séances de coordination des différents corps de métier ■  Suivi de chantier et maîtrise des coûts ■  Etablissement des procès-verbaux, protocoles de réception ■  Fourniture des documents de révision ■  Devis gratuit, réactivité assurée !

BA Energies Rue de la Serre 4    CH-2000 Neuchâtel  ■  Tél. +41 78 636 21 61 contact@ba-energies.ch  ■  www.ba-energies.ch ■


ICAM

La digitalisation au service de l’industrie mécanique Depuis plus de 30 ans, la société Icam est spécialisée dans l’intégration de la digitalisation dans le monde de la fabrication mécanique. Son savoir-faire lui permet d’intervenir autant sur du matériel de dernière génération que sur des machines anciennes. Au-delà des logiciels CAO et FAO qu’elle installe, dans toute la Suisse et à l’étranger, la société a développé iCAMNet, un module unique qui offre d’infinies possibilités de statistiques et d’optimisation du travail. L’industrie 4.0, le quotidien d’Icam.

390


Evoluer depuis 30 ans avec les nouvelles technologies Après avoir travaillé chez Mikron SA, spécialiste des machines-outils, en tant qu’intégrateurs de digitalisation au service de la fabrication mécanique, en avril 91, les membres de cette division, fondent Icam. Ils sont 5 aux premières heures à proposer leurs services dans ce monde qui va connaître au fil des années, des révolutions majeures et toujours plus d’avancées technologiques. Aujourd’hui, la société compte 15 collaborateurs. Spécialiste de l’industrie 4.0, elle intervient pour toutes sortes de demandes et ce, dans toute la Suisse et à l’étranger. Sa renommée, basée sur des années d’expérience, lui vaut d’intégrer des systèmes de digitalisation, à la carte et clé en main, pour des entreprises qui se dotent de nouveaux matériels mais aussi d’intervenir sur des machines plus anciennes qu’elle est une des rares à savoir gérer. Ainsi, Icam et ses employés bilingues comptent quelques 800 clients répartis à 85% en Suisse et à 15% dans les pays limitrophes. Elle agit autant pour des sociétés qui œuvrent dans l’aéronautique, l’horlogerie, le médical qu’en mécanique générale.

Des atouts qui font la différence Si Icam relie l’informatique à la production, elle apporte toujours les meilleures solutions à des clients qui misent sur l’innovation en analysant scrupuleusement les besoins et les attentes de chacun d’entre eux. En leur proposant les outils les plus modernes pour toute la chaîne de production, du concept au produit fini, elle contribue à améliorer leur position sur le marché qu’ils occupent. Conscients que l’informatique est indispensable aujourd’hui, Icam les aide dans ce sens en leur proposant des solutions sur-mesure qui les soutiennent 391


tout au long du processus de fabrication. Les choses ne s’arrêtent pas là puisque l’entreprise reste à leurs côtés en assurant également l’entretien et l’adaptation de ses produits. Plus qu’un installateur, elle est un partenaire toujours à disposition. Quand l’installation et l’intégration sont réalisées, Icam s’occupe de la formation des usagers et propose également de la formation continue dans le temps. A tout moment, elle répond aux questions qui peuvent survenir et assure une assistance sans faille. Des solutions sur-mesure pour l’industrie 4.0 Icam propose des solutions clé en main permettant de mener un projet de l’ébauche à la pièce finie. Ainsi pour la CAO, la société propose le système, ANSYS SpaceClaim, un modeleur 3D complet pour tous les travaux de développement. Grâce à lui, toutes les divisions d’une entreprise sont à même de réaliser et de corriger des conceptions 3D et ce, sans que les utilisateurs aient besoin d’être des experts de la conception classique. Pour la FAO, le logiciel proposé, ESPRIT, couvre tous les besoins de la production mécanique tant en fraisage qu’en tournage ou en électroérosion à fil. Ses avantages technologiques garantissent à ceux qui les favorisent des succès sur leurs concurrents. En effet, en rationalisant les opérations avec ce système puissant et flexible, ils ont à disposition un outil dont la capacité permet de prendre en charge tout un atelier.

392

CAO Conception

MDENet Saisie des informations de production Consolidation des données

iCAMNet Tous les services nécessaires à la production réunis dans une suite logicielle complète : claire et structurée

DNCNet Transfert et gestion des programmes

Production

FAO

Usinage

Programmation

DNCNet Code CN


Un logiciel qui change la donne Fort de dizaines d’années d’expérience et d’autant d’interventions sur le terrain, les spécialistes d’Icam ont mis au point un logiciel, composé actuellement de 8 mo­dules, réunissant tous les services nécessaires à la production : iCAMNet. Tout y figure de manière claire et structurée et des modules supplémentaires peuvent être intégrés en fonction des attentes et des besoins de chaque client. Ainsi entre autres, DNCNet assure la traçabilité en détectant automatiquement les changements aux programmes CN et permet la gestion des documents de fabrication ; MDENet assure la surveillance en direct du parc machines et intègre un outil de reporting qui permet de procéder à une analyse détaillée pour chaque machine, OF, équipes, etc... ; MMSNet aide à planifier et à suivre les mesures d’entretien pour les machines et installations dans le domaine de la production tandis que COMNet simplifie la communication industrielle entre les différents acteurs de la production. TMSNet permet le suivi des usures et des consommations d’outils, et DPCNet transmet de manière automa-

tique à la machine les matrices de corrections établies suite à une mesure tridimentionnelle des pièces usinées. Finalement avec la suite logicielle iCAMNet, tous les services sont réunis pour passer à la pratique et gérer complètement une production mécanique. En résumé, cette solution permet le transfert et la gestion des programmes, la surveillance et l’évaluation de la production, la maintenance du parc machines ainsi que la mise en place de statistiques.

ICAM SA

Unterer Kanalweg 9 • Case postale 205 CH-2560 Nidau Tél. +41 32 332 99 20 vente@icam.ch • www.icam.ch

393


DNCNet

MMSNet

SMSNet

TMSNet

Inn Unt

MDENet

INDUSTRY 4.0

Venez plateforme IN vivre ses direct chez SWISSMEC AG/SA à M

TMSNet

Lorsque les solutions standards ne suffisent plus, nos experts élaborent une solution sur mesure afin de satisfaire de manière optimaleFondé aux demandes de en 1991 fabrication spéciales. www.icam.ch Innovative CAM SA Unterer Kanalweg 9 CH-2560 Nidau

MDENet

Y 4.0 DNCNet

MMSNet

Venez découvrir notre plateforme INDUSTRIE 4.0 et vivre ses applications en Venez découvrir notre plateforme direct chez notre partenaire INDUSTRIE 4.0 SMSNet TMSNet SWISSMECHANIC Training et vivre ses applications en direct chez notre partenaire AG/SA à Münchenbuchsee

SWISSMECHANIC Training AG/SA à Münchenbuchsee

experts élaborent une male aux demandes de

MDENet Fondé en 1991 www.icam.ch ICAM SA Unterer Kanalweg 9 CH-2560 Nidau

Fondé en 1991 www.icam.ch Innovative CAM SA Unterer Kanalweg 9 CH-2560 Nidau


OPUS PLANIFICATION SÀRL

Au centre du développement immobilier Un immeuble à rénover, un bâtiment à réinventer dans sa typologie, des travaux de construction à planifier dans des délais optimaux, des maîtres d’ouvrage à représenter, des maîtres d’œuvre à orchestrer : Opus Planification Sàrl est au cœur d’un projet immobilier. Emmenée par son fondateur et directeur Giacomo Montemagno, Opus Planification dédie son action à la direction de travaux de transformation, de rénovation et de construction. Ses clients ? Des professionnels – qu’ils soient architectes, entreprises générales, régies immobilières ou investisseurs – et des maîtres d’ouvrage privés souhaitant déléguer la planification et la direction des travaux à entreprendre. Forte de quatre collaboratrices et collaborateurs, l’entreprise établie à La Chaux-de-Fonds prend véritablement soin d’un projet immobilier dans ses dimensions tant techniques, légales que financières. Sur le terrain, elle assure une coordination rigoureuse de tous les acteurs, délivrant conseils aiguisés et expertise fine au cours des différentes étapes de mise en œuvre du projet.

© ICON Communication Sàrl

396


TRANSFORMATION Au cœur de la cité chaux-de-fonnière inscrite à l’UNESCO pour son urbanisme horloger, deux immeu­bles mitoyens abritant dix appartements ont fait l’objet d’une complète transformation. Les logements existants ont été complètement repensés et habillés de matériaux contemporains. Quant aux bâtiments, revêtus d’une enveloppe énergétique respectant les dernières normes en vigueur, ils ont été réhaussés de deux étages, permettant la création de six appartements supplémentaires. Dans ce projet de densification d’un patrimoine bâti, Opus Planification a eu carte blanche du mandant pour l’ensemble du développement de projet jusqu’à la remise des clés. Ces travaux devaient non seulement prendre en compte les normes légales imposées par la localisation du chantier dans un environnement urbain contraignant, mais aussi embrasser une logistique complexe à mettre en place. © ICON Communication Sàrl

RÉNOVATION A La Chaux-de-Fonds, trois immeubles classés, lovés dans le périmètre UNESCO, ont retrouvé la prestance qui sied à son architecture première, après la rénovation de leurs façades, de leurs balcons ornés de fer forgé et de leurs vitraux. Sensible à la valeur patrimoniale d’un ensemble, Opus Planification a fait appel à des artisans spécialisés du lieu qui ont déployé leurs ressources précieuses en utilisant des techniques anciennes et des matériaux plus minéraux que synthétiques. L’entreprise chaux-de-fonnière a à cœur de travailler dans le respect de ce qui est existant. Elle offre au client – tout en restant à son écoute – sa force de proposition et son expertise pour allier une optimisation financière à un suivi du chantier qui, à son terme, met en lumière des immeubles méritant attention et soin vigilant. © ICON Communication Sàrl

CONSTRUCTION A Neuchâtel, un immeuble locatif neuf, plongeant sur le lac, abrite aujourd’hui, sur 8 étages, 56 appartements aux typologies diverses. Son sous-sol accueille 60 places de parking sur deux niveaux enterrés. L’architecture du bâtiment intègre un porte-à-faux situé à plus de 13 mètres de hauteur. L’entreprise générale en charge du projet a confié à Opus Planification la direction du chantier, soit la coordination, la gestion et le suivi des travaux jusqu’à leur terme. Faire face à une logistique complexe, assurer un reporting précis, orchestrer l’intervention des différents maîtres d’œuvre tout en respectant budget et délais, anticiper les potentiels problèmes et proposer des solutions alternatives : Opus Planification est au centre du développement immobilier. Ecoute, rigueur et expertise sont à l’œuvre tout au long d’un tel projet au long cours.

© DMK Photography Architecture

Opus Planification Sàrl

Rue de la Promenade 16 • CH-2300 La Chaux-de-Fonds office@o-pus.ch • www.o-pus.ch

397


DH+ ASSOCIÉ SÀRL

Un bureau multicarte et polyvalent Bureau d’ingénieur à l’origine, DH+ Associé Sàrl a étoffé son offre en proposant également, aujourd’hui, de gérer la direction de travaux pour des projets de toutes tailles. Ainsi, les particuliers comme les professionnels ou encore les communes font appel à ses services dans le cadre de demandes variées auxquelles la société sait répondre grâce à la diversité de ses champs d’action et aux compétences éprouvées de ses collaborateurs.

398


Deux destins qui se rencontrent Tandis que Sébastien Droz-dit-Busset travaille dans son propre bureau d’ingénieur en tant qu’indépendant, de son côté Erich Hunziker officie, depuis 1986, dans le même secteur d’activité au sein de société. Quand les deux hommes se rencontrent, en 2018, le courant passe. De ce dernier, naît, le 1er janvier 2019, DH+ Associé Sàrl, fusion des deux bureaux d’études, Erich Hunziker installé à Ins et DDB Atelier d’ingénierie Sàrl situé au Landeron. Pour développer l’entreprise, Sébastien Droz-dit-Busset s’associe avec Jenny Kocher et garde les deux adresses. Aujourd’hui, la société, compte 3 collaborateurs à 100% et 3 autres personnes à temps partiel. Différents domaines d’action DH+ Associé se définit comme un bureau pluridisciplinaire. Son rayon d’action englobe plusieurs secteurs : • Ingénierie structurelle en béton, bois et acier pour des nouveaux bâtiments ou des rénovations/transformations • Génie civil – Travaux publics • Conseils géotechniques • Travaux spéciaux (fondations profondes, soutènement de fouilles) • Direction de travaux. Des atouts indéniables Grâce à ses propositions multicarte, DH+ Associé est différent et l’est plus encore grâce à ses compétences en géotechnique, un + de l’ingénierie civil. Autre de ses atouts, son aptitude à travailler pour des chantiers de taille comme des plus simples et de répondre ainsi aux besoins de toutes les demandes qu’elles émanent de professionnels ou de particuliers. De plus, en étant installée au Landeron et à Ins et en ayant des collaborateurs bilingues, la société se voit proposer des mandats dans différents cantons francophones et germanophones.

Zoom sur certains chantiers

Réalisations dans le cadre de l’ingénierie structurelle Pavillon – Neuchâtel Après la destruction d’un bâtiment existant, l’excavation et stabilisation de paroi rocheuse est nécessaire afin de gagner de l’espace pour la construction neuve à venir. Au-delà, DH+ Associé a également géré la partie ingénierie statique de cette magnifique et originale villa contemporaine aux courbes arrondies. Le bureau est intervenu pour tout ce qui a trait à la réalisation béton de la structure porteuse et aux techniques adaptées aux faces désactivées.

399


Extension d’une fabrique de sucre – Aarberg Pour ce chantier, plusieurs réalisations ont été à l’ordre du jour avec la création d’une nouvelle halle de production et de stockage de 900 m2 et la réfection d’autres surfaces de stockage existantes de 3500 m2. Pour la première phase, un bâtiment existant a été démoli et de nouvelles plateformes, répondant parfaitement aux nouvelles exigences, ont été créées. Le défi pour DH+ Associé résidait dans leur adaptation au terrain, spécialement plat, pour la mise en place des écoulements d’eau. Concernant la seconde phase, les revêtements enrobés ont été gardés tandis que les dalles béton ont été retirées. Des murs de soutènement ont été érigés ainsi que de nouvelles dalles afin d’obtenir au final un gain de place effectif.

Réalisations dans le cadre de la direction de travaux

Construction de 3 villas neuves – Montetsur-Cudrefin Mandaté par le maître d’ouvrage, DH+ Associé a géré l’intégralité de la réalisation. Il a conduit l’ensemble des prestations du génie civil au suivi des travaux. Du démarrage de la phase d’étude à la remise des clés, 3 ans ont été nécessaires pour la construction de ces 3 villas neuves de 180 m2 chacune.

400


Rénovation d’une vieille grange – Le Landeron Au cœur du village, une vieille grange proche du patrimoine, semi-classée, a connu des travaux de rénovation et transformation de taille. Tout en composant avec l’environnement et la proximité immédiate d’autres habitations, le bureau a dirigé l’intégralité des travaux. La bâtisse a été entièrement vidée et désossée, seul un alignement en façade sud a été gardé ainsi que la charpente. Quatorze mois ont été nécessaires pour créer 3 appartements de 190 m2 chacun et un sous-sol qui accueille des caves et des locaux techniques.

DH+ Associé Sàrl

Rue de la Russie 2 • CH-2525 Le Landeron Tél. +41 79 238 34 94 Banhofmatte 27 • CH-3232 Ins Tél. +41 32 313 23 20 info@dhpartner-ing.ch • www.dhpartner-ing.ch

401


GAILLE CONSTRUCTION SA

Les spécialistes du travail du bois En ayant changé de direction, l’entreprise Gaille Construction SA connaît une nouvelle dynamique. En effet, Jean-Noël Jeannerod et Samuel Reift, les deux nouveaux dirigeants associés, désireux de continuer sur le chemin tracé par leurs différents prédécesseurs, depuis plus d’un siècle, ont optimisé les méthodes de travail pour plus d’efficience encore. Il perpétue de la sorte un savoir-faire reconnu dans toute la Romandie en matière de menuiserie et de charpenterie, deux domaines de prédilection auxquelles s’ajoutent la ferblanterie et la couverture pour offrir ainsi des services complets.

402


Une histoire qui perdure depuis 1913 Lorsqu’Albert Porret voit le jour en 1890 dans le village de Fresens, personne ne se doute que ce garçon, dernier né d’une famille de 11 enfants, fondera l’un des fers de lance économique de cette petite commune et que son entreprise lui survivra bien au-delà des années. En effet, attiré très tôt par les métiers techniques et le travail du bois, il fait un apprentissage de menuisier, reçoit son diplôme en 1908 et ouvre sa propre entreprise en 1913. Un siècle plus tard, les fondations de ce qu’il a bâti sont toujours là. Aujourd’hui, une nouvelle direction est à la tête de l’entreprise. Après avoir tra-

vaillé au sein de cette dernière, Jean-Noël Jeannerod et Samuel Reift en sont devenus les propriétaires en juin 2019. Complémentaires par leurs savoirs, ils n’ont pas souhaité révolutionner une société qui est reconnue mais au contraire continuer sur la même voie que celle tracée jusque-là. Pour autant, ils ont apporté leur propre touche en modifiant certaines choses au niveau de la structure et de l’organisation des ateliers, et ce, dans le seul but d’être plus efficace encore. Pour accentuer cette nouvelle dynamique, l’image de l’entreprise a subi un lifting avec une charte graphique revisitée et un nouveau logo.

403


Les domaines de prédilection Depuis ses origines, l’entreprise a privilégié la qualité et le souci du travail bien fait. L’activité menuiserie constitue une part importante des réalisations de Gaille Construction SA. En effet, elle offre, aux particuliers comme aux professionnels, une multitude de propositions que la demande se porte sur des portes, des agencements divers, des armoires, des dressings, des fenêtres, des façades en bois, des terrasses, des plafonds ou encore des escaliers qui se connaissent peu de limites en matière de réalisation. Pour preuve, l’entreprise en façonne plus de 80 par année dans ses ateliers. Pour chaque mandat, que le client vienne avec une idée bien précise de ce qu’il souhaite ou au contraire sans

404

trop savoir, ces professionnels savent le conseiller et le guider au plus juste. Après étude des besoins, le projet est développé en 3D, validé et réalisé intégralement en interne. Pour ce faire, l’entreprise a toujours investi dans du matériel dernière génération ainsi dès leur arrivée, Jean-Noël Jeannerod et Samuel Reift ont mis à disposition de leur personnel des machines à commande numérique pour plus d’efficience. A la menuiserie, s’ajoute les travaux de charpente autant pour des bâtiments neufs que pour des rénovations et/ ou transformations. Là encore, la société est dotée de tout le matériel nécessaire pour répondre aux besoins les plus simples comme les plus complexes. Elle est également sollicitée dans le cadre de surélévations de


bâtiments, ces outils de production lui permettant de réaliser des éléments finis compacts (faible en épaisseur, mais offrant un coefficient thermique très performant) et légers. Ainsi, la structure existante n’est pas trop chargée et des coûts supplémentaires de renforcement évitées. Pour l’ensemble, un maximum d’éléments techniques sont intégrés au cœur des ateliers afin de livrer des parois, comme des éléments de plancher ou de toiture, les plus aboutis possible. Pour compléter son offre, Gaille Construction SA intervient également pour des travaux de couverture et ferblanterie. Une équipe performante Le professionnalisme et l’exigence de Gaille Construction SA, l’entreprise les met au service de sa clientèle composée autant de professionnels que de particuliers. Attachées à répondre à tous leurs besoins, les équipes s’investissent au plus près de leurs projets afin de les mener à bien. Conseil, écoute et

suivi des avancements sont des fondamentaux de leur travail au quotidien. Ainsi, la société est dotée d’un bureau technique où ingénieurs et techniciens œuvrent de concert afin de répondre au mieux aux exigences techniques des projets. A l’aide de logiciels adaptées, ils peuvent ainsi procéder, pour ne citer qu’un exemple, à la réalisation d’escalier avec des rendus réalistes. Tout ce savoir-faire, Gaille Construction SA se fait un devoir, depuis toujours, de le transmettre aux jeunes générations. Pour cette raison, elle a toujours accueilli de nombreux apprentis, 6 sont actuellement présents, qui viennent ici se former dans des conditions parfaites alliant ambiance de travail agréable, savoirfaire des formateurs, qualité en ligne de mire... un ensemble qui fait de la société, une référence en matière de passation des savoirs.

Gaille Construction SA

Route de Saint-Aubin 3 • CH-2027 Fresens Tél. +41 32 835 28 28 info@gaille.ch • www.gaille.ch

405


Votre spécialiste du sur-mesure en ossature bois, charpente et menuiserie

Route de Saint-Aubin 3 CH-2027 Fresens Tél. +41 32 835 28 28 info@gaille.ch www.gaille.ch


LA GARANTIE DU RÉSULTAT

Route de Boudry 26

Génie civil – terrassement

CH-2016 Cortaillod

Revêtements et entretiens routiers

Tél. +41 32 843 88 88

Maçonnerie – béton armé

www.duckertsa.ch

Aménagements extérieurs


DUCKERT SA

Une société, gage de confiance et de qualité, qui va fêter ses 80 ans Active principalement dans les domaines du bâtiment et du génie civil, la société Duckert SA est à l’origine de milliers de chantiers. Au fil du temps, elle n’a eu de cesse de se développer tout en gardant comme fil conducteur une politique de qualité, de sécurité et d’environnement qui a fait sa renommée. Installée à Cortaillod, elle intervient tout aussi bien dans le canton de Neuchâtel que ses environs.

408


Tout commence en 1942 L’entreprise a été fondée en 1942, les bureaux et dépôts se situaient alors à Areuse. Propriétaire de l’entreprise, M. Pierre Duckert donnait son nom à la société qui, dès 1969, devenait « Pierre Duckert SA ». Avec le temps, elle prend de l’expansion, assoie sa réputation, grandit, tant et si bien qu’en 2008, la Direction décide de faire construire, à Cortaillod, un bâtiment neuf, plus vaste et plus fonctionnel dans lequel elle s’installe avec ses équipes le 30 avril 2009. La raison sociale devient alors Duckert SA. Aujourd’hui, la société est dirigée par quatre propriétaires, Sébastien Schaldenbrand, Gino Landino, Tiziana Pappadà et Stéphane Cosandier qui poursuivent, dans leurs fonctions respectives, le développement des activités, toujours dans l’esprit et la politique insufflées par leurs prédécesseurs. Au total, l’entreprise compte quelques 60 collaborateurs qualifiés. Leur solide expérience de terrain leur permet, entre autres, d’être réactifs et de pouvoir répondre à toutes les demandes privées comme publiques. Société formatrice, elle accueille également trois apprentis. Une politique qui perdure avec le temps Attachée à offrir les meilleurs services, Duckert SA met un point d’honneur à respecter une politique de qualité, de sécurité et d’environnement. Elle s’engage en mettant en place, développant et appliquant un système de management conforme aux normes ISO 9001, ISO 14001 et ISO 45001. Cette philosophie s’exprime aussi bien dans une exigence élevée en qualité et service mais aussi dans un goût du travail bien fait. Des collaborateurs qualifiés dans leur spécialité, dont une majorité diplômée et formée aux différentes techniques du métier conjuguent leurs efforts pour la réussite des travaux confiés. Le personnel est ainsi animé par un esprit d’équipe et le respect de chacun. Concernant l’environnement, elle donne l’exemple avec le toit de son bâtiment entièrement recouvert de panneaux photovoltaïques et agit quotidiennement pour limiter les impacts de son activité en prévenant toutes formes de pollutions et d’atteintes. 409


Les domaines d’activité Duckert SA mène à bien tous travaux de génie civil, d’ouvrages de maçonnerie, béton armé et exécute des travaux spécifiques et missions de toutes tailles. Elle est active dans l’assainissement individuel ou collectif de parcelles, lotissements ou quartier, création et raccordement de réseaux enterrés avec pose de tous types et sections de tuyaux, de chambres de visite. Elle construit et rénove les réseaux routiers par la pose d’enrobés, constructions d’îlots, bordures, chemins d’accès en zone urbaine à haute densité de trafic ou en fonction de la typologie du lieu. Spécialisée dans le terrassement et la viabilisation d’habitations individuelles ou collectives, Duckert SA intervient pour l’aménagement extérieur dans la mise en place de chemins d’accès en pavés ou en enrobé, de bordures, dans l’installation de terrasses de dallages, pavés ou pierre, de murs, de places de parc entre autres. Elle agit également dans les travaux de gravillonnage, de pontage de fissures et de blow-patcher (bitume projeté), solutions techniques que peu de sociétés proposent. Au fil des années, elle a également développé le secteur du bâtiment et compte avec un personnel dédié uniquement à ce type d’activité.

410


Un prestataire pour une réponse sur-mesure à chacun de ses clients ainsi que des prix concurrentiels pour tous travaux en maçonnerie et béton armé dans les secteurs résidentiels, ruraux et commerciaux. En plus des constructions nouvelles, l’entreprise excelle aussi dans la restauration et rénovation de bâtiments, diagnostics et définition de la technique de construction. Si ce sont là les domaines pour lesquels elle est le plus souvent sollicitée, elle exerce aussi dans d’autres, plus annexes, comme le déneigement et les blocs en pierre de parement. Elle possède également sa propre décharge pour les matériaux terreux non pollués (DTA). Autre de ses points forts, son service de dépannage, hautement performant, ouvert à tous, 24/24 et 7/7, sur simple appel téléphonique, qui intervient pour tous les types d’urgence. Grâce à son personnel aux compétences éprouvées et un parc machine performant, elle sait répondre à toutes les sollicitations en proposant une palette complète de prestation.

Duckert SA

Route de Boudry 26 CH-2016 Cortaillod Tél. +41 32 843 88 88 duckert@duckertsa.ch www.duckertsa.ch

411


Association Cantonale Neuchâteloise des Installateurs Electriciens, devient EIT.neuchâtel L’année 2020 a marqué un tournant dans l’histoire de notre association patronale : un changement d’identité. Cette décision s’inscrit dans une démarche d’harmonisation nationale, puisque l’USIE – Union Suisse des InstallateursElectriciens, est devenue EIT.swiss en juin 2019. Elle représente aussi le prolongement du souhait initié par EIT.swiss, celui de permettre à des corps de métiers proches de l’installation électrique de s’affilier à l’association. EIT.neuchâtel est composé de 34 entreprises membres, qui occupent la très grande majorité des travailleurs actifs dans la branche (environ 90%), soit une masse salariale globale avoisinant les 27 millions de francs. Le secrétariat de notre association est idéalement situé au Val-de-Ruz, à deux pas des axes autoroutiers importants du canton. Il est un appui important pour les entreprises affiliées. Le comité d’EIT.neuchâtel est constitué de 6 personnes, des patrons de PME de plus ou moins grande taille, élus par les membres lors de l’assemblée générale ; il fixe les lignes directrices, les priorités et les caps à suivre.

En tant qu’organisation patronale, EIT.neuchâtel joue un rôle fondamental à plusieurs égards : •  La transmission du savoir-faire. Le besoin en personnel qualifié est en constante augmentation ; la formation des jeunes et la promotion des métiers auprès du public font partie des objectifs prioritaires de notre association et de ses entreprises membres. •  La formation des futurs cadres et chefs d’entreprise. Chacun pourra trouver sa voie dans le secteur qui est le nôtre et les opportunités de carrières sont nombreuses. L’association et ses entreprises membres ont à cœur d’encourager quiconque le souhaite à suivre les différents cursus de formation supérieure. •  L’amélioration constante des compétences du personnel. En regard d’une évolution toujours plus rapide de la technologie et de l’adaptation régulière des normes et diverses réglementations, des cours de perfectionnement sont proposés régulièrement au personnel, qui peut ainsi disposer de connaissances à jour dans de très nombreux domaines et ainsi répondre au mieux aux attentes du client. •  Le maintien de conditions cadre favorables pour la bran­ che et ses membres. Ceci passe par la vérification en entreprises et sur le terrain, que la convention collective de la branche est correctement appliquée et que les entreprises respectent les dispositions de l’Ordonnance sur les Installations à Basse Tension. •  La sauvegarde des intérêts des entreprises. EIT.neuchâtel est une interface de communication avec les autorités, les autres associations professionnelles et les divers acteurs de la branche, que ce soit sur le plan neuchâtelois, romand ou suisse.

Pour plus d’informations : www.eitneuchatel.ch

412


aubert-constructionbois.ch

SPECIALISTE DU BOIS DEPUIS +20 ANS

NOUS NOUS OCCUPONS DE VOS TRAVAUX DE CHARPENTE OSSATURE BOIS FACADES PORTES ET FENETRES DE LA MARQUE

De la villa ossature bois, aux constructions d’immeubles, au chan gement de vos portes et fenêtres

Aubert Construction Bois

est votre partenaire id éal pour tous vos projets de construction

N’HESITEZ PAS A DEMANDER UNE OFFRE à aubert@aubert-cb.ch


Association Neuchâteloise des Menuisiers, Charpentiers, Ebénistes et Parqueteurs, devient l’ANECEM, Association Neuchâteloise des Entreprises de Charpente, Ebénisterie et Menuiserie

Un changement de dénomination, en 2020, qui vise un objectif : faire en sorte que chaque entreprise membre s’identifie à son association patronale, le tout conjugué avec une identité visuelle plus moderne et la mise en place d’une charte professionnelle. L’ANECEM est composé de 53 entreprises membres, qui emploient quelques 480 salariés, soit près de 75% des travailleurs actifs dans le secteur, représentant une masse salariale globale de 21 millions de francs. Pour répondre aux attentes de ses entreprises affiliées, notamment sur le plan administratif, l’association s’appuie sur un secrétariat permanent fixé à Boudevilliers – Val-de-Ruz, à deux pas de l’axe autoroutier La Chauxde-Fonds/Neuchâtel. Un comité constitué de 6 personnes, tous patrons d’entreprises de plus ou moins grande taille, élus par les membres lors de l’assemblée générale, fixe les lignes directrices, les priorités et les caps à suivre, qui sont les suivants : • Le maintien et la garantie d’une formation de qualité, la transmission du savoir-faire et l’encouragement de la relève ; l’association est fortement impliquée dans les processus de formation professionnelle et de formation continue, sur les plans neuchâtelois et romand. 414

• La promotion des métiers. Elle est présente tous les deux ans au cœur de la manifestation Capa’Cité. Des apprentis au travail, qui, par des démonstrations pratiques, témoignent de leurs expériences professionnelles. Quoi de plus parlant face à un public formé de jeunes et moins jeunes ! • La mise en place de cours de perfectionnement professionnel spécifiques aux métiers. • La promotion de la santé et la sécurité au travail. • Le maintien d’une concurrence loyale entre toutes les entreprises qui travaillent sur le territoire neuchâtelois ; par des contrôles en entreprises, par des contrôles sur les chantiers neuchâtelois, l’association veille, avec ses partenaires sociaux, à ce que les conditions cadre de travail soient correctement appliquées par tous les acteurs du terrain, qu’ils soient neuchâtelois, suisses ou étrangers. • La collaboration avec d’autres acteurs de la branche pour défendre les intérêts communs à tous. •  La défense des intérêts propres à la corporation auprès des autorités et autres organisations d’ordre économiques et sociaux. Pour plus d’informations : www.anecem.ch


MENUISERIE YVAN MONARD

Depuis 30 ans au service de ses clients 2021 marque le trentième anniversaire de cette petite entreprise de 5 collaborateurs spécialisée dans la menuiserie générale, les agencements sur-mesure ou encore les faux-plafonds acoustiques avec une méthode développée en interne. Privés, professionnels ou encore collectivités font confiance à cette société qui a su s’adapter, se moderniser et se développer au fil des années. Reconnue à travers le canton pour son savoir-faire, sa qualité d’exécution et son engagement à respecter les délais et les coûts, elle est capable d’assurer des mandats de grande envergure comme des projets plus petits grâce à une équipe de collaborateurs fidèle et expérimentée. Pour Yvan Monard, la satisfaction de ses clients est l’élément essentiel à la réussite de son entreprise. Toujours à l’écoute, il met tout en œuvre pour répondre au mieux aux besoins de sa clientèle et mise sur des travaux effectués dans les règles de l’art au prix le plus juste. Un engagement et une passion pour le bois qui s’inscrivent également dans la transmission de ces savoirfaire aux jeunes qui seront les entrepreneurs de demain. La Menuiserie Yvan Monard est une entreprise formatrice qui accueille depuis ses débuts des apprentis issus de la filière bois.

Menuiserie Yvan Monard Sàrl

Grande-Rue 17 • 2316 Les Ponts-de-Martel monard.yvan@menuiseriemonard.ch 079/436.62.59 • 032/937.14.78

30

ans


Association Neuchâteloise des Techniverriers L’Association Neuchâteloise des Techniverriers re­groupe 4 entreprises membres, dont une située à La Chaux-deFonds et 3 sur le littoral neuchâtelois. L’association est un centre de compétences patronal, dont le siège administratif est situé à Boudevilliers. L’ANTV a pour but, sur le plan cantonal, romand et suisse, la défense et la promotion des intérêts économiques et professionnels de la branche (seule ou avec d’autres associations). Elle prône l’entraide et le contact étroit entre les entreprises membres afin d’entretenir entre elles des relations loyales, de collaborer et de créer des synergies. L’association et ses entreprises membres sont très actives dans la formation de la relève, nécessaire à la transmission des compétences et du savoir-faire. Elle participe activement à diverses manifestations de promotion des métiers (Capa’Cité par exemple), afin de renseigner jeunes et moins jeunes sur les différentes facettes du métier qu’elle représente. Une petite association, qui a tout d’une grande !

Pour plus d’informations : www.antv.ch

Fédération Neuchâteloise des associations professionnelles du Second Œuvre Issue de la volonté de 6 associations issues du second œuvre d’unir leurs forces pour défendre et préserver leurs intérêts économiques et sociaux communs, la FNSO a fêté en 2020 son cinquième anniversaire. Forte de 270 entreprises affiliées, occupant près de 1700 travailleurs et avec un peu plus de 600 apprentis en cours de formation (dans les entreprises membres et non membres), son poids dans l’économie neuchâteloise n’est plus à démontrer. La FNSO se veut être avant tout un levier de défense des intérêts de la branche du second œuvre auprès des pouvoirs politiques (Etat et communes), ou autres pouvoirs adjudicateurs. Au travers de ces rencontres, elle n’a de cesse de démontrer le bien-fondé de travailler avec des entreprises locales. Former la relève de demain, transmettre le savoir faire et démontrer les différentes possibilités de carrière. La FNSO, par l’intermédiaire de ses 6 associations membres, est associée à toutes les actions de promotion des métiers organisées sur le plan cantonal. Pour assurer le maintien de conditions cadres favorables, elle est affiliée à diverses associations influentes sur le plan romand ou sur le plan cantonal. 416

Pour plus d’informations : www.fnso.ch


L’entreprise SOGUEL SA est active depuis 1969 (plus de 50 ans) dans le domaine de la ferblanterie et de la couverture, la société SOGUEL SA est une entreprise familiale (2e génération), Monsieur Vincent Soguel, actuel directeur depuis 2013 a succédé à Monsieur Jean-Pierre Soguel qui avait fondé l’entreprise en 1969. La force de la société est de travailler dans un climat de montagne (région La Chaux-de-Fonds) située à 1000 mètres d’altitude, région où les exigences techniques font partie des plus strictes et complexes de Suisse dû aux fortes chaleurs estivales et aux très basses températures hivernales. Notre rayon d’action se situe principalement sur le canton de Neuchâtel. Notre équipe de collaborateurs, tous formés et ayant une grande expérience concernant la profession aime relever les défis techniques afin de garantir la bonne exécution des travaux selon les normes actuelles tout en alliant l’esthétique des bâtiments et cela dans le respect du travail artisanal comme le faisait les anciens. Nous mettons une priorité à utiliser dans la mesure du possible que des matériaux naturels, ceci afin de préserver le climat et de contribuer à la protection de notre belle planète.

Nos spécialisations sont : • Ferblanterie • Couverture • Isolation injectée (murs creux, plancher, plafonds...) • Isolation de toitures • Etanchéité (toitures plates) • Paratonnerre • Photovoltaïque • Déneigement de toitures • Révision et entretien de toitures

SOGUEL SA – Bois-du-Couvent 143 – 2300 La Chaux-de-Fonds – 032 913 30 06 – contact@soguelsa.ch – www.soguelsa.ch


ANEPP

ASSOCIATION CANTONALE NEUCHÂTELOISE DES ENTREPRISES DE PLÂTRERIE-PEINTURE

Les professionnels de la plâtrerie-peinture du canton peuvent compter sur le travail mené par l’ANEPP pour les soutenir Créée en 1944, l’ANEPP est depuis trois quarts de siècle un véritable soutien pour les entreprises de plâtrerie et de peinture du canton de Neuchâtel qui lui sont affiliées. L’association patronale est active sur de nombreux fronts pour palier aux soucis que rencontrent les plâtriers-peintres dans leurs activités professionnelles. Forte d’un comité qui s’investit beaucoup et de relations étroites avec d’autres acteurs du secteur, les liens sont tissés tant au niveau local, qu’en Romandie et même avec la Berne fédérale.

Atelier de pratique pour les apprentis après sa remise à neuf.

418


interlocuteurs que faire appel aux sociétés membres est un gage de professionnalisme et de sérieux. Ce message elle le promeut, également, auprès du grand public. Investie sur de nombreux fronts, l’ANEPP est active dans la lutte contre le travail au noir, le dumping salarial, la sous-traitance en cascade. Dans le même temps, elle soutient la concurrence loyale et le libre marché du travail. Le contrôle de l’application et le respect de la convention collective de travail et celle relative à la retraite anticipée font également partie de ses missions principales. A ce sujet, il a été créé, il y a quelques années déjà, l’ANCCT, Association Neuchâteloise de Contrôle des Conditions de Travail, une émanation des partenaires sociaux du bâtiment toutes professions confondues. Les collaborateurs de cette association interviennent sur les chantiers et contrôlent la bonne application des textes contenus dans les différentes conventions, les salaires, les charges sociales et le respect des horaires de travail. L’ANEPP y est très impliquée. Défendre les intérêts de nos membres sur le plan politique et juridique fait partie de nos fondamentaux. Pour exemple, nos problématiques et nos attentes sont régulièrement exposées, lorsque Constructionromande, dont nous sommes proches par l’intermédiaire de la FNSO s’en va rencontrer des parlementaires à Berne. Le lobbying est très important.

C’est à la fin de la Seconde Guerre mondiale que des entrepreneurs visionnaires avaient compris l’importance de s’unir pour étoffer leurs forces. De ce constat naissait, en 1944, l’ANMPP devenue ANEPP en 2013. 76 ans plus tard, l’Association cantonale Neuchâteloise des Entreprises de Plâtrerie-Peinture défend 69 entreprises affiliées qui comptent environ un peu moins de 400 travailleurs et plus de 90 apprenti(e)s en formation. L’ensemble représente 90% de la masse salariale de la branche soit un total avoisinant les 20 millions de francs. L’engagement, le volontarisme, la force de caractère et les idéaux défendus par les membres des comités qui se sont succédés à la tête de l’organisation patronale ont permis à l’association de devenir un partenaire reconnu par les organisations du monde du travail ; partenaires sociaux ; partenaires commerciaux, partenaires avec les autres associations évoluant dans le bâtiment, centres professionnels, et également par les autorités cantonales et communales. En s’affiliant les entreprises renforcent leur image et s’engagent à respecter un travail réalisé dans des conditions éthiques incluant la moralité, le respect et la bonne application de la convention collective ainsi que celle de la retraite anticipée. Les membres qui s’affilient s’engagent également à exécuter leurs travaux dans les règles de l’art. Des missions vastes et diversifiées L’association porte un soin particulier au respect des normes de sécurité et de la prévention des accidents. Pour toutes ces raisons et nombre d’autres, les professionnels, indépendants ou chefs d’entreprise, peuvent compter sur l’ANEPP qui souhaite démontrer à ses 419


second œuvre pour la formation, la santé et la sécurité au travail. Il est à disposition des entreprises et de leurs ouvriers actifs dans nos métiers. Lors des séances de la commission technique, des suggestions de formations continues avec des intervenants aguerris sont proposées. En fonction de ses besoins, chaque entrepreneur peut y prendre part et en faire profiter ses employés.

L’apprentissage : un avenir assuré Concernant les apprenti(e)s, il y a actuellement plus de demandes que de places. En moyenne, nos entreprises accueillent une petite trentaine de nouveaux jeunes par année. 90% des apprentis du canton sont engagés au sein des sociétés qui sont affiliées. Le CFC ou l’AFP en poche, ils ne peinent pas à trouver du travail. Certains veulent aller plus loin et suivent des formations continues pour devenir chef de chantier. Au-delà, ils peuvent obtenir un brevet de contremaître et une maîtrise fédérale de peintre ou de plâtrier, les deux formations étant parfaitement distinctes l’une de l’autre. Cependant, le chemin est long, il faut compter 5 à 6 années sous forme de modules, et être disposé à beaucoup s’impliquer. Quoi qu’il en soit, former est important c’est pourquoi l’ANEPP mène des actions en amont pour faire connaître les deux métiers. A cet effet, les professionnels de la branche participent notamment à des salons comme Capa’Cité, des après-midis découvertes ou encore au forum des métiers ainsi qu’aux portes ouvertes du CPMB. Par ailleurs, les partenaires sociaux ont mis à disposition des travailleurs qui souhaitent se perfectionner : Forma2, organe paritaire des métiers du 420

Un comité très impliqué L’ANEPP est pilotée par le comité cantonal qui est composé de 7 membres qui sont chefs ou directeurs d’entreprise. Le comité se réunit 8 à 9 fois par an et débat des sujets en cours. Les rencontres avec d’autres associations, les séances d’information et de formation, les séances de négociation, le soutien aux membres qu’ils soient administratifs ou politiques demandent un réel investissement de la part de chacun. Le président, qui est particulièrement sollicité, est appuyé par un secrétariat qui gère les affaires courantes, les finances et l’administration de l’association patronale. Le bureau patronal met également à la disposition des professionnels un show-room pour papiers peints, il dispose d’une quantité de connexions, de connaissances et de renseignements utiles qu’il met à la disposition de ses membres. La plaquette-guide de référence en matière de professionnels de la plâtrerie-peinture installés dans le canton de Neuchâtel peut être commandée auprès du secrétariat.

ANEPP

Rouges-Terres 61 • CH-2068 Hauterive Tél. +41 79 850 36 02, le matin info@anepp.ch • www.anepp.ch


Plâtrerie - Peinture Papiers-peints Sablage-Hydrogommage Isolation périphérique Rue du Temple Allemand 10 032 968 57 86 CH-2300 079 240 65La 67Chaux-de-Fonds 2300+41 La Chaux-de-Fonds Tél. 32 968 57 86 v.panizza@hotmail.com www.panizza-platrerie-peinture.ch

Services de plâtrerie et peinture pour vos chantiers de construction neuve ou de rénovation

Active depuis plus de 30 ans, Carmine Panizza SA réalise tous les types de travaux dans le secteur de la plâtrerie-peinture.

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN PLÂTRERIE

FAÇADES

NOTRE EXPERTISE EN PEINTURE

TAPISSERIE

• Cloisons tant légères que dures avec alba, faux plafonds, plafonds suspendus… • Doublage de murs • Création et montage de gaines techniques pour passer les fils de l’alimentation électrique et les écoulements • Travaux de rénovation : remise à neuf d’un appartement complet

• Un vaste choix de styles de peintures décoratives à base de chaux ou de stucco • Chaux travaillée avec une spatule métallique donnant un aspect de pierre • Collaboration avec des peintres décorateurs

• Nous sommes équipés pour réaliser des sablages et de l’hydrogommage sur pierres naturelles, Carmine Panizza SA assure également le ravalement de façades de la peinture ou de l’isolation périphérique

• Papier peint à peindre (papier à grains ou autres), • Equipe de plâtriers peintres professionnels, • Tapisserie mur complet, tête de lit…


CARMINE PANIZZA SA

Plâtrerie – Peinture – Papiers peints

Un panel de services variés et maîtrisés pour des projets uniques Carmine Panizza SA est une société à taille humaine offrant ses services de plâtrerie, peinture, papiers peints, sablage et hydrogommage pour des gérances, un panel de clientèle privée varié et également des architectes. Rénovation complète ou services à la carte, chaque projet est unique et étudié avec le plus grand soin par Vincenzo, Salvatore et son équipe de collaborateurs.

422


Une histoire de famille qui traverse les générations Née en 1988 au cœur de La Chaux-de-Fonds du nom de son fondateur Carmine Panizza, la société experte en plâtrerie, peinture et papiers peints a été reprise il y a 5 ans par son fils, Vincenzo, et son beau-fils, Salvatore. Ensemble, ils font perdurer les valeurs de l’entreprise. A eux deux, ils gèrent l’administration, la comptabilité ainsi que les travaux sur le terrain. Actuellement, 7 collaborateurs sont investis dans les projets de la société et l’équipe rivalise d’optimisme et de motivation. « Reprendre les rennes de Carmine Panizza SA a été un beau challenge pour mon beau-frère et moi. Nous avons eu instinctivement à cœur de la faire grandir et progresser », exprime Vincenzo Panizza. Des valeurs humaines aux services de la technique La palette de services de la société est vaste. L’entreprise travaille passablement pour les gérances locales mais aussi développe une clientèle privée avec une belle dynamique dans la rénovation. Le travail est continuellement accompli dans les règles de l’art, le suivi est très important et inscrit dans l’ADN même de la société. Quant aux conseils à la clientèle, Vincenzo s’exprime à ce sujet : « Nous avons à cœur de véhiculer des notions de partage de nos connaissances. Ce qui ce sait doit se transmettre. Dans ce métier, nous travaillons avec de nombreux corps de métier (carreleurs, menuisiers, maçons) et c’est ce qui est foncièrement intéressant pour nous ! Nous apprenons et nous transmettons nos connaissances tous les jours ». Un investissement complet à chaque étape du projet Carmine Panizza SA est expert dans 3 domaines principaux : – La plâtrerie pour laquelle la société propose des services de doublage de murs, création et montage de gaines techniques (pour passer les fils d’alimentation électrique), travaux de rénovation (remise à neuf d’appartement complet, doublage, ect). – La peinture, vaste domaine créatif permettant à Carmine Panizza SA de se former tout au long de l’année sur de nouvelles techniques d’enduits ou de peinture. La société propose un large choix de styles de peintures décoratives à base de chaux ou de stucco. La stucco est un produit très innovant qui permet de créer une

impression de marbre sur le mur, véritable coup de cœur assuré ! La chaux est travaillée avec une spatule métallique et donne de ce fait un aspect de pierre. La société est amenée également à collaborer avec des peintres décorateurs dans un objectif permanent de satisfaction de leur clientèle. – Carmine Panizza SA est équipée pour intervenir sur les façades afin de réaliser des sablages et de l’hydrogommage sur des pierres naturelles. Les collaborateurs sont également experts en services d’isolation périphérique et ravalement de façades. Un état d’esprit familial « Chez Carmine Panizza SA, nos collaborateurs ne sont pas des numéros. Nous mettons une priorité à leur bien-être au travail, à la communication et à l’échange. Le partage et l’écoute font partie des valeurs naturelles et intrinsèques de la société. Nous transmettons à toute l’équipe des valeurs d’optimisme, de bienveillance et de motivation. Nous avons la chance d’évoluer dans un métier sans cesse en mouvement, nous apprenons tous les jours, nous nous adaptons et surtout nous partageons. Notre réseau est étoffé localement et nous aimons travailler autant avec les gérances qu’avec le secteur privé », confie Vincenzo Panizza.

Plâtrerie - Peinture Papiers-peints Sablage-Hydrogommage Isolation périphérique 032 968 57 86 Rue du Temple Allemand 10 079 240 65 67 CH-2300 La Chaux-de-Fonds 2300 La Chaux-de-Fonds Tél. +41 32 968 57 86 v.panizza@hotmail.com www.panizza-platrerie-peinture.ch

423


MSA-EG SÀRL

Et si votre bateau était plus beau ? Installée à Boudry et au Port du Nid-du-Crô à Neuchâtel, MSA-EG Sàrl, spécialiste de l’esthétique navale, propose de nombreux services appréciés par les propriétaires de bateaux. Ainsi, la société prend en charge tous les travaux, hors mécaniques, et assurent également le transfert d’une embarcation de son lieu d’amarrage au chantier naval quand des opérations de rénovation des coques et/ou de peinture sous-marine sont demandées et ce, pour les voiliers comme les bateaux à moteur. Autre de ses domaines d’activité, son service de conciergerie qui intervient, de manière très réactive, pour les entretiens intérieurs et extérieurs, sur toute la région du littoral neuchâtelois. A la différence des autres chantiers navals, l’entreprise assure le nettoyage des cuirs comme du bois ou encore des synthétiques pour un résultat parfait. Les clients désireux de réaliser ces travaux de manière régulière se voient proposer un système d’abonnement, très flexible, qui offre diverses formules à choix. Grâce à MSA-EG Sàrl, tous les passionnés de navigation peuvent s’y adonner sur des bateaux rutilants avec lesquels il fait bon aller au gré des flots.

MSA EG Sàrl

Chemin de la Baconnière 51 CH-2017 Boudry Tél. +41 79 408 37 96 www.msaeg.ch

424


KARO-LINE

Depuis 2008, Karo-Line propose dans son show-room de 500 m2 installé à Boudry, une grande variété en matière de carrelage et de sanitaire. Que l’on souhaite rénover, décorer un espace existant ou bâtir un nouveau logement, un grand assortiment de toutes tailles, couleurs et formes sont proposés. Ainsi, architectes, privés et promoteurs ne s’y trompent pas en venant faire leur choix dans cette société qui sait toujours leur fournir la solution la plus adaptée et la plus esthétique dans ses deux domaines d’activité. Avec un grand choix de carrelage, les amateurs de petites mosaïques colorées ou de grandes dalles extérieures ont l’assurance de trouver ici ce qu’ils recherchent. De plus, on y découvre toutes les nouvelles tendances, les nouveaux designs et ceci, pour tous les budgets. Venez nous rendre visite en famille et profitez d’un espace dédié aux enfants pendant que les parents seront conseillés au plus juste par l’équipe de spécialistes de Karo-Line.

Karo-Line

Chemin de la Baconnière 51 • CH-2017 Boudry Tél. +41 32 841 62 85 info@karo-line.ch • www.karo-line.ch

425


SYDEEN SÀRL

Trouver des solutions toujours plus novatrices pour une meilleure efficience Fort de ses connaissances et de son parcours en tant qu’ingénieur, Cédric Métais répond aux demandes de grandes entreprises comme de particuliers à la recherche de solutions adaptées en matière d’ingénierie industrielle et d’énergie environnement. Ainsi, sa société Sydeen, installée à Porrentruy et Neuchâtel, met son savoir-faire au service de chaque chantier et va plus loin en plaçant un accent fort sur son département Recherche et Développement. Grâce à lui, elle peut proposer des alternatives novatrices, économiques et durables.

426


Optimiser l’énergie Quelle que soit la demande, sa taille et son importance, Sydeen Sàrl n’a qu’un objectif : valoriser tout ce qui peut l’être. Ainsi, nombre d’industriels font appel aux services de la société pour les nombreux conseils qu’elle apporte grâce à ses études toujours plus poussées. Cette démarche s’applique autant dans le cadre d’une construction neuve que d’un suivi de bâtiment existant.

Décryptage des 4 domaines d’activité •  Sydeen ingénierie industrielle Qui souhaite construire ou rénover une usine peut faire appel à la société qui compte nombre de clients fidèles depuis des années. En effet, au fil du temps, Sydeen les accompagne à chaque modification et pour leurs travaux d’assainissement. Dans le même temps, elle intervient également dans le cadre du suivi énergétique. En déterminant les concepts, les installations à installer et les systèmes les mieux adaptés, elle met tout en œuvre pour rationaliser au maximum les dépenses liées au secteur. •  Sydeen énergie et environnement Ce département s’occupe plus spécialement des secteurs du tertiaire et de l’habitat en procédant à des analyses thermodynamiques. Il est là pour apporter les meilleures solutions grâce à des systèmes simples mais performants. Pour leur installation, Sydeen gère le dépôt de permis. •  3D et BIM Depuis plus de 10 ans, Cédric Métais utilise le système 3D BIM en faisant un précurseur dans le canton. En modélisant un bâtiment en 3D, il réalise des plans pour des assainissements, plans qui sont utilisés par la suite par les différents services concernés. De plus, grâce à une caméra par nuages de points, la volumétrie de l’espace filmé est directement traduite en 3D. •  La recherche et développement Pour être toujours plus performant, la société a créé son propre outil informatique qui lui permet d’accélérer le flux de calcul en interne. En accordant une grande importance à la recherche et au développement, Sydeen peut travailler à la résolution de problèmes thermodynamiques ou proposer des solutions qui vont plus loin que ce que préconisent les normes en vigueur. A titre d’exemple, dans le domaine de la micromécanique, où le parc machines est important et gros consommateur d’énergie, Cédric Métais a imaginé un procédé permettant de récupérer l’énergie des machines pour la transférer vers d’autres usages. Cette démarche permet de diminuer drastiquement l’achat d’énergie et à la vertu d’être durable.

SYDEEN

SYDEEN 427


YNERGY

Toutes les solutions pour optimiser la gestion énergétique des bâtiments Avec plus de 30 ans d’expérience professionnelle dans le domaine du bâtiment, Yvan Beutler a fondé en 2019 l’entreprise YNERGY qui propose aux professionnels et aux particuliers des solutions fiables en matière d’énergie. YNERGY est en mesure d’établir des certifications énergétiques de type CECB et Minergie, en passant par l’analyse thermique et le bilan complet d’un bâtiment afin d’effectuer toutes les démarches pour les demandes de subventions. L’objectif premier est de proposer des solutions afin de générer d’importantes économies financières liées à vos projets de construction ou de rénovations immobilières. Installé à Corcelles, YNERGY est une entreprise dynamique qui prodigue des conseils personnalisés sur les questions énergétiques et écologiques d’aujourd’hui et qui peut intervenir également dans les cantons de Vaud, Fribourg et du Valais.

428


Pour une énergie plus verte Après avoir travaillé comme chef de projet dans le domaine électrique, Yvan Beutler s’est naturellement orienté vers la gestion énergétique du bâtiment. Comptabilisant au total plus de 30 années d’expérience, il a décidé de mettre ses connaissances et compétences au service du plus grand nombre en créant, YNERGY. Par cette dernière, il promeut les énergies renouvelables et propose des solutions durables et responsables. Un accompagnement complet et en toutes circonstances YNERGY propose un large panel d’offres afin de répondre aux obligations liées à l’énergie et conseille au plus juste ceux qui envisagent des travaux dans ce sens. Résumé des prestations à la carte : •  CECB – CECB+ : afin d’obtenir des subventions cantonales et fédérales, il est nécessaire de produire un certificat cantonal des bâtiments (CECB). L’analyse menée permet de déterminer la classe énergétique d’un bien immobilier. CECB+ apporte en complément des variantes d’amélioration énergétiques au niveau de l’enveloppe et de la production de chaleur. • DOSSIER DE MISE À L’ENQUÊTE : pour une construction ou une rénovation, afin d’obtenir le permis de construire nombre de justificatifs de mesure énergétiques doivent être fournis. YNERGY est à même de s’occuper de ces derniers et en tant que partenaire spécialiste de traiter également les demandes liées au label MINERGIE. L’ensemble de ces prestations est offert par la société.

•  DOSSIER POUR LES POMPES À CHALEUR : l’installation d’une pompe à chaleur oblige à produire des documents légaux aux départements concernés. YNERGY peut y répondre et assister les professionnels comme les particuliers dans la démarche. •  LES EXPERTISES : ANALYSES ET CONSEILS : avant toute transformation, il est conseillé de procéder à une étude du bien en réalisant une analyse thermique de l’enveloppe et de la production de chaleur. A cette dernière s’en suit des conseils avisés et pointus prodigués par les experts d’YNERGY dans le but d’améliorer l’efficience énergétique du bâtiment. BILAN THERMIQUE : pour être au plus juste et analyser avec finesse l’efficacité de l’enveloppe d’un bien, tant au niveau de ses pertes que de ses gains, et de dimensionner les installations techniques comme le chauffage, l’eau chaude, le photovoltaïque selon la norme SIA 380/1, YNERGY propose de réaliser un bilan thermique. Pour obtenir des subventions Dans le cadre de la Stratégie énergétique 2050, des aides communales, cantonales et fédérales peuvent être octroyées, sous certaines conditions, aux personnes désireuses de réaliser des travaux pour un projet neuf ou une rénovation. Afin d’avoir l’assurance de fournir un dossier complet, il est nécessaire de faire appel à des professionnels compétents et connaisseurs du sujet, comme ceux de chez YNERGY, qui prennent en charge toutes les démarches liées à l’octroi de ces subventions afin d’optimiser l’investissement financier du projet.

YNERGY

Grand-Rue 52 • CH-2035 Corcelles Tél. +41 32 740 19 31 yvan.beutler@ynergy.ch • www.ynergy.ch

429


SERRURERIE ROMANG

Une histoire de famille depuis 1929 Quand Fritz Romang fonde sa société en 1929, il est loin de s’imaginer que 92 ans plus tard, elle serait toujours aux mains de sa famille. Aujourd’hui, la Serrurerie Romang perpétue le savoir-faire, qui a fait sa réputation, en mettant un point d’honneur à travailler dans les règles de l’art et en ne proposant que des pièces sur mesure, en privilégiant l’artisanat et la proximité, puisque la plupart des produits sont fabriqués au sein des ateliers de Neuchâtel.

430


Une histoire comme en espère chaque créateur d’entreprise En 1929, Fritz Romang crée la Serrurerie Romang et travaille alors avec son fils André. L’entreprise se fait un nom grâce aux produits dont elle est spécialiste, les portes blindées et les citernes. Reconnue sur la place pour son savoir-faire en la matière, elle connaît le succès. Pour la faire perdurer, dans les années 50, c’est au tour de Michel (fils d’André) d’entrer dans l’entreprise familiale et la reprendre en 1975. Si les demandes ont évolué, rien ne change pour autant. Les compétences sont là, la société sait s’adapter et continue à tracer son chemin. En 1980, Alain (fils de Michel) entre dans le jeu, et

reprend la direction en 2000 au bénéfice d’une maîtrise fédérale. L’histoire pourrait s’arrêter là mais c’est compter sans son fils, Danick qui, au bénéfice d’un CFC de dessinateur, est, aujourd’hui, en charge du bureau technique. Pour les accompagner au quotidien, une équipe de 4 collaborateurs qualifiés les entoure. L’excellence de l’artisanat La renommée de la Serrurerie Romang s’est forgée sur son aptitude à ne fournir que des produits de haute qualité, tous sur-mesure et travaillés artisanale-

© Joshua Richter

ment. Aujourd’hui, elle est spécialiste en constructions métalliques en acier, acier inox et aluminium. Grâce à ces matériaux, elle fabrique des pièces simples comme d’autres plus complexes pour répondre à toutes les demandes que cela soit pour une série ou une pièce unique, par exemple. En réalisant chacun des éléments dans son atelier, elle est proche de ses clients et propose un travail réalisé selon des méthodes traditionnelles. Sa force réside également dans sa réactivité, un de ses autres atouts qui plaît à sa fidèle clientèle composée autant d’architectes que de particuliers. 431


Un bureau d’étude à l’écoute Que les clients arrivent avec des idées bien arrêtées ou soient, au contraire, dans l’interrogation, le bureau d’étude est là pour les aider et les conseiller au plus juste en posant des diagnostics et en soumettant des propositions adaptées. Après une première discussion pour cerner les attentes et les besoins, il soumet plusieurs idées sous forme de dessin. Quand le projet est validé, les ateliers entrent alors en jeu. Les différents domaines d’intervention En matière de constructions métalliques, la Serrurerie Romang réalise tout autant des escaliers, des balcons, des portes traditionnelles et des éléments coupe-feux, des fenêtres, des portails, des barrières, des clôtures, du

432


© Marc Juillard

mobilier ... la liste est longue. Elle est à même de gérer l’intégralité des demandes de l’étude à la pose en passant par le façonnage. Ainsi, elle peut proposer des réalisations standards ou d’autres plus élaborées, comme des balcons ou des escaliers mêlant bois, métal ou verre. Point commun à toutes, la finesse de l’exécution que seul un travail manuel peut offrir. L’entreprise n’intervient pas que pour du neuf, elle sait également restaurer toutes les pièces anciennes qu’il s’agisse de les rénover ou bien encore, lorsqu’elles sont trop endommagées, de les refaire à l’identique.

Les pièces uniques pour l’habitat et les jardins Si l’entreprise répond à des demandes de pièces en plusieurs exemplaires, elle sait aussi travailler la pièce unique qui fait la différence. Ainsi, elle exécute, majoritairement pour des particuliers, des ouvrages qui trouvent leur place en intérieur comme en extérieur et qui permettent d’apporter une touche unique à la décoration. Relevant souvent du challenge technique, elle met alors tout son savoir-faire à disposition et crée ainsi, par exemple, un pied de table avec 4 bras en biais ou tout autre mobilier sur-mesure.

La sécurité Autre spécialité de la Serrurerie Romang, les éléments de sécurité. Ainsi, elle réalise, sur-mesure et selon les normes en vigueur, tout autant des portes blindées, des portes anti-effractions et des vitrages de sécurité. Très demandées dans le domaine public, ces pièces sont posées par les spécialistes de l’entreprise et garantissent une sécurité maximale.

Les travaux spéciaux Si chaque demande est toujours abordée avec la même volonté de bien-faire, la Serrurerie Romang aime également répondre à des besoins bien spécifiques. Ainsi, pour ne citer qu’un exemple, elle a réalisé une passerelle métallique, à l’intérieur de la grotte de Cotencher, qui permet aux visiteurs de déambuler au cœur du site. Une autre approche du métier et du savoir-faire d’une entreprise qui n’en manque pas !

Serrurerie Romang

Rue du Tertre 40 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 725 33 59 contact@romang.net • www.romang.net

433


Sport et élégance avec FINNMASTER CHOISIR VOTRE LINSSEN VA ÊTRE PASSIONNANT


TOURISME

Un canton multifacette

© Vincent Bourrut/Tourisme neuchâtelois

435


JURA & TROIS-LACS MARKETING JÉRÔME LONGARETTI

Jura & Trois-Lacs, la tête dans les sapins et les pieds dans l’eau

Jérôme Longaretti. © Sven de Almeida

Lac de Bienne et île St-Pierre. © André Meier

436

Composée de la chaîne du Jura suisse et du pays des Trois-Lacs, et à cheval sur plusieurs cantons et deux espaces linguistiques, la région Jura & Trois-Lacs représente un espace géographique cohérent et identifiable par les nombreux visiteurs qui apprécient ses paysages aussi variés que sauvages sur de si petites distances. Afin de promouvoir la région, une association du même nom a été fondée en 2011, née d’une coopération intercantonale unique en son genre en Suisse. La marque Jura & Trois-Lacs constitue donc une seule et même région répartie sur cinq cantons. Mobilité douce, terroir, voyages d’affaires, horlogerie, mise en valeur du patrimoine ; ses missions ne manquent pas, comme nous l’explique son directeur, Jérôme Longaretti.


Bref historique : travailler ensemble pour une promotion commune Dans une dynamique commune apparue grâce à Expo.02 et afin de dynamiser encore davantage le tourisme dans la région, huit offices de tourisme ont décidé de s’allier pour créer une seule et unique entité : Jura & Trois-Lacs. Epaulée par le monde politique, cette initiative a donné naissance à Jura & Trois-Lacs Marketing, dont la mission est de développer la notoriété de la région du même nom. Véritable chef d’orchestre de la stratégie marketing globale, Jura & Trois-Lacs Marketing soutient et développe de manière durable l’économie touristique régionale en étroite collaboration avec les offices de tourismes ainsi que des partenaires publics ou privés poursuivant le même objectif. « Nous nous concentrons principalement sur la communication, l’image de la destination, le développement de sa notoriété, mais aussi sur la conquête de nouveaux touristes et l’allongement de la durée de séjour », résume Jérôme Longaretti, directeur de Jura & Trois-Lacs Marketing. Le but, donc : attirer des touristes suisses et étrangers, fidéliser la clientèle actuelle – essentiellement composée de Suisses et de couples âgés de 50 ans et plus – et conquérir de nouveaux marchés. Les fruits du travail de Jura & Trois-Lacs existent d’ores et déjà puisque la région séduit chaque année plusieurs dizaines de milliers de touristes.

Creux du Van, Val-de-Travers. © Matthias Taugwalder / Tourisme neuchatelois

Chasseral. © Roman Burri

Un territoire aux multiples facettes C’est vu du ciel que se découvre le mieux la destination Jura & Trois-Lacs. En un coup d’œil, l’on distingue deux espaces géographiques bien distincts, tous deux pourtant étroitement liés : – la région du Jura, massif habillé de vert, – et le Pays des Trois-Lacs, de bleu vêtu. Le survol du massif jurassien permet de découvrir une terre authentique, modelée par un système karstique complexe : faisant fi des frontières, la chaîne de montagnes prend ses aises sur 300 km entre crêtes, gorges, collines et plateaux d’altitude. Le massif est un véritable paradis de la mobilité douce et propose de multiples activités au cœur d’une nature préservée : à pied, à vélo, en canoë ou à cheval, les possibilités semblent infinies.

© Guillaume Perret / Tourisme Neuchâtelois

Franches-Montagnes.

Franches-Montagnes.

© Vincent Bourrut

© Christof Sonderegger

437


Neuchâtel.

Roches de Moron.

© Reto Duriet

© Vincent Bourrut / Tourisme neuchatelois

Les familles apprécieront de randonner entre deux baignades, au bord du plus grand plan d’eau du massif, le Lac de Joux ; d’autres se laisseront époustoufler par les à-pics du Creux du Van, étonnant cirque rocheux dont les parois forment un canyon unique en son genre. Les cavaliers et amateurs de grands espaces, quant à eux, s’emmouracheront des plaines sauvages des FranchesMontagnes, où pâturages et vertes forêts se déclinent sans fin. En plein été, les chemins longeant les méandres du Doubs, proposent fraîcheur et points de vue pittoresques. Le sommet le plus haut de la destination, Le Chasseral, expose un panorama à couper le souffle sur les Alpes, ainsi que sur le Pays des Trois-Lacs qui s’étend en aval. Pour les amateurs d’horlogerie et d’art nouveau, les villes de La Chaux-de-Fonds et du Locle sont incontournables : façonné en altitude par et pour l’horlogerie, le caractère unique de leur urbanisme les a élevées au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Vallée de Joux. © D. Carlier

Situé au pied du Jura, le Pays des Trois-Lacs charme par ses trois larges étendues d’eau paisibles, bordées de roseaux et de villes historiques. Ses coteaux offrent aux vignes un ensoleillement adapté et aux pittoresques villages qui y sont bâtis, une vue et une qualité de vie qui fait des envieux. C’est une région où la vie est douce, prisée des amateurs de petite reine, mais aussi des amoureux des vieilles pierres et de celles et ceux qui savent tirer du plaisir à se laisser flâner dans les rues pavées, à humer les effluves d’un marché aux légumes ou à déguster un verre de chasselas au bord de l’eau. Naviguer sur les lacs de Morat, Neuchâtel et Bienne, tous trois reliés par des canaux, ainsi que sur la rivière de l’Aar est une activité incontournable. Au départ de chaque port, elle permet de découvrir les principales villes de la destination, aussi différentes les unes que les autres, mais toutes riches d’histoire et de culture. Morat et ses remparts, Yverdon-les-Bains, ville thermale, Estavayer-le-Lac, ville médiévale par excellence, Neuchâtel, ville millénaire construite en pierres jaunes et Bienne, cité horlogère bilingue aux trésors historiques et architecturaux souvent méconnus. Chaque visiteur ne pourra qu’être conquis par cette diversité réunie en une seule destination de vacances. Grâce à sa pluralité, ce territoire est bel et bien une destination touristique attractive tout au long de l’année.

Morat. © emoiphoto.ch

Jura & Trois-Lacs Marketing

Rue d’Aarberg 107 A • CH-2502 Bienne Tél. +41 32 328 40 10 info@j3l.ch • www.juratroislacs.ch

438


Eco-responsible Ecoresponsable Umweltfreundlich Ergonomic handle Manche Ergonomique Ergonomischer Griff Simple tool opening Ouverture facile des outils Einfache Werkzeugöffnung Blade with liner lock Lame avec blocage de sécurité Klinge mit Sicherheitsarretierung 5 spirals sommelier corkscrew Tire-bouchon sommelier 5 spires 5 Spiralen Sommelier-Korkenzieher Anti-slip and soft-touch handle Manche anti glisse touché soyeux Rutschfester Griff soft-touch Easy right- and left-handed opening Ouverture aisée par droitier & gaucher Leichtes Öffnen für Rechts- und Linkshänder


ESPACE ROUSSEAU NEUCHÂTEL

Un trésor au cœur de la Bibliothèque de Neuchâtel Si Jean-Jacques Rousseau est souvent associé à Genève, sa ville natale, il a pourtant une histoire marquante avec Neuchâtel et sa région, ayant même obtenu la naturalité neuchâteloise en 1763. C’est ici qu’il lie une amitié forte avec PierreAlexandre DuPeyrou, qui offrira à la ville un cadeau inestimable et unique au monde : le fonds d’archives que lui-même avait reçu du célèbre écrivain. Une partie de ce trésor est exposée à l’Espace Rousseau de la Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel. Que l’on soit novice, curieux ou érudit, la visite permet de découvrir le philosophe sous de multiples facettes. Déambulation dans un lieu chargé d’histoire et d’écrits précieux.

© BPUN. David Perriard

440


Un peu d’histoire Homme de convictions, Jean-Jacques Rousseau est né à Genève en 1712. Sa vie est une longue suite de fuites durant lesquelles jamais il ne renonce à ses pensées, ses idées, sa vision des choses, son intégrité. Parmi les moments forts, relevons en 1762 son départ précipité de Paris après la condamnation de ses ouvrages philosophiques, Emile ou De l’éducation et Du Contrat social, jugés trop polémiques. Contraint à l’exil, il se réfugie d’abord à Yverdon, puis à Mô­ tiers. C’est là qu’il rencontre Pierre-Alexandre DuPeyrou, qui lui voue une admiration sans limite et lui propose d’éditer l’in© BPUN tégralité de ses œuvres. Jean-Jacques Rousseau ac­cepte et lui confie ses archives en échange d’une pension. A sa mort en 1794, DuPeyrou léguera les précieux papiers à la Bibliothèque de la ville, qui vient juste d’ouvrir ses portes. Un homme aux multiples passions Si l’on connaît Jean-Jacques Rousseau pour ses écrits, sa première passion était pourtant la musique. Celle-ci ne le quittera jamais et lui permettra de gagner sa vie grâce à son travail de copiste. On lui doit ainsi un nouveau système de notation musicale, qui restera à l’état de projet, et quelque 400 articles rédigés sur ce thème pour l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert. Il a également composé des opéras, dont certains connurent un vif succès.

© BPUN. Guillaume Kaufmann

Autre centre d’intérêt de l’écrivain-philosophe, la botanique. A l’occasion de son séjour dans la principauté de Neuchâtel, il s’initie à cette pratique, sillonne les montagnes, les alpages et les bords du lac pour herboriser. Sa passion se développe au point qu’il réalise plusieurs herbiers. Il invente également, comme pour la musique, un système de description des plantes par des signes, appelé pasigraphie.

© BPUN. David Perriard

441


© BPUN

Sur les pas du Promeneur solitaire Le fonds Jean-Jacques Rousseau conservé à la Biblio­ thèque de Neuchâtel se compose de près de 1000 let­tres originales ou copies autographes, 2500 lettres adressées à l’écrivain, de plus de 250 manuscrits sous forme de brouillons, fragments et de textes achevés, ainsi que de documents liés à la musique et à la botanique, notamment un herbier exceptionnel. Enrichi au cours du temps, le fonds, aux côtés de celui de Genève, fait partie depuis 2011 du patrimoine documentaire Mémoire du monde de l’UNESCO. L’espace qui lui est dédié a été spécialement conçu pour une découverte sur-mesure, qui puisse répondre aux attentes de tous les types de visiteurs, amateurs ou passionnés. Une première salle multimédia nous plonge dans l’histoire qui lie l’écrivain à la région, à travers un film documentaire réalisé par Philippe Calame. Une balade passionnante accompagnée en fond musical d’une œuvre de Jean-Jacques Rousseau. Six panneaux explicatifs équipés d’écrans tactiles permettent de mieux comprendre l’homme, son œuvre et ses nombreuses passions. Les plus curieux peuvent s’ils le souhaitent approfondir leurs connaissances et même écouter la musique de Rousseau sur des bornes interactives. La visite continue dans un couloir ludique à travers la mise en scène d’objets décalés et de devinettes apportant des réponses aux questions les plus fréquemment posées sur l’écrivain. Agrémenté de visuels « Rousseau est passé par-là ! », on aime à reconnaître tel ou tel coin du canton qu’il a sillonné durant son exil.

© BPUN

Arrive enfin le moment tant attendu de la découverte du trésor : la salle des archives. Objet de multiples précautions, la température et l’hygrométrie y sont contrôlées en permanence, tant le patrimoine qu’elle recèle est unique. Tout y est ! Les documents se déclinent en 8 thèmes : le débat philosophique, l’Encyclopédie, la musique, l’amour et les sentiments, l’exil, les amitiés, la botanique et l’épilogue du séjour neuchâtelois. On s’émerveille devant les imprimés rares, manuscrits, notes et fragments qui semblent tout droit issus du cabinet de travail de l’écrivain ... on touche le passé du doigt, la proximité interpelle. L’émotion et la qualité des archives est telle que l’on ressort de cet espace plus riche de connaissances que l’on y est entré. Et l’on est surtout ravi de cette promenade autour d’un homme à bien des égards en avance sur son temps et dont les écrits résonnent plus que jamais comme des vérités. Pratique Horaires d’ouverture : Salle multimédia et couloir ludique : du lundi au vendredi de 9 h à 19 h, le samedi de 9 h à 17 h Salles des archives : le mercredi et le samedi de 14 h à 17 h. Visites guidées sur demande. Renseignements au 032 717 73 02 Entrée libre.

Espace Rousseau

© BPUN. David Perriard

442

Place Numa-Droz 3 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 717 73 00 bpun.unine.ch


VENTE VÉHICULES NEUFS ET D’OCCASION RÉPARATION / RESTAURATION VENTE PIÈCES DE RECHANGE ET ACCESSOIRES LOCATION / TEST DRIVE

2022 Bevaix info@skyautomobiles.ch www.skyauto.ch Sky Automobiles Bevaix @sky_automobiles_bevaix


DISTILLERIE ARTEMISIA-BUGNON & CIE

Absinthe du Val-de-Travers aux plantes du Val-de-Travers De nombreuses fois copiée, mais rarement égalée, l’absinthe originale suisse, fabriquée dans le plus pur respect des traditions à partir des plantes du Val-deTravers, dans le canton de Neuchâtel, ravit les plus fins connaisseurs mais aussi les néophytes. Premier « clandestin » à s’être lancé dans la distillerie de ce spiritueux si célèbre depuis sa légalisation officielle en 2005, Claude-Alain Bugnon fabrique des absinthes aux saveurs subtiles reconnues dans le monde entier. Plongez le temps d’une dégustation dans les ateliers de ce passionné, attaché à la fabrication de la véritable absinthe du Val-de-Travers.

444


Une véritable passion Longtemps interdite dans toute la Suisse, la fabrication de l’absinthe est redevenue légale en 2005. A cette époque, Claude-Alain Bugnon et son épouse sont les premiers « clandestins » à franchir le pas pour se lancer dans la distillation de ce spiritueux emblématique du canton de Neuchâtel. L’occasion rêvée pour ce passionné, profondément attaché à sa région, de renouer avec ce qui l’animait profondément : l’amour de la fabrication artisanale de l’absinthe. « En 2000, alors que je travaillais dans l’industrie pétrolière, j’ai commencé à distiller clandestinement de la “bleue“ avec un ami, dans la cave de ma maison », raconte-t-il. « Notre matériel était alors très sommaire : une marmite de douze litres connectée à un refroidisseur et une plaque électrique ». Premier à ouvrir la voie lors de la légalisation, ClaudeAlain Bugnon mène sa distillerie avec passion et amour du métier. Aujourd’hui reconnue à l’échelle internationale, la distillerie Artemisia est bien implantée sur le marché suisse et exporte ses productions dans le monde entier, principalement au Japon, en Malaisie et aux Etats-Unis où l’absinthe suisse est particulièrement prisée. « Grace à son histoire, l’absinthe interpelle les gens, mais son goût n’est pas encore très connu. Malgré tout, nous exportons près de 50% de notre production », souligne Claude-Alain Bugnon. Des secrets de fabrication bien respectés Depuis Couvet, dans le Val-de-Travers, la distillerie Artemisia a à cœur de fabriquer l’absinthe dans sa plus pure tradition. « Nos recettes suivent les traditions régionales », insiste le distillateur. « Nous préparons un mélange de plantes aromatiques que nous distillons dans de l’alcool pur à 96% et de l’eau du Val-de-Travers ». Les plantes culti-

vées localement sont toujours utilisées dans les préparations, comme la petite et la grande absinthe, l’hysope, la mélisse citronnée et la menthe poivrée, les autres plantes comme l’anis vert et les graines de fenouil sont importées. Grâce à ce respect des traditions artisanales, la distillerie Artemisia a réussi à trouver sa place parmi les quelques 2000 sortes d’absinthes recensées sur le marché européen et à séduire une clientèle de fins connaisseurs aux quatre coins du globe. Il y a 2 ans, la distillerie s’est installée dans de nouveaux locaux, toujours à Couvet dans le Val-de-Travers. Des locaux plus grands, pour un meilleur accueil des visiteurs, avec un magasin proposant les productions de la distillerie ainsi que du vin et des spiritueux. Le Val-de-Travers, terre d’absinthe Fabriquée partout dans le monde, seule l’absinthe distillée dans le Val-de-Travers est détentrice du savoir-faire des distillateurs clandestins. Dans le but de pérenniser la production de la véritable absinthe du Val-de-Travers, Claude-Alain Bugnon et les membres de l’interprofession de l’absinthe se sont alliés afin d’obtenir une appellation d’origine sous le nom « Absinthe du Val-deTravers IGP » (Indication Géographique Protégée). Un cahier des charges a été élaboré pour définir les processus de production et inscrit comme obligatoire l’emploi de la plante d’absinthe du Val-de-Travers. Hélas, à ce jour, le processus de certification est bloqué par d’autres producteurs régionaux qui s’opposent à l’obligation de mettre la plante d’absinthe du Val-de-Travers dans leurs productions. « Il est fort curieux de vouloir appeler Absinthe du Val-de-Travers une absinthe qui ne contient aucune plante du Val-de-Travers, c’est une tromperie ! », s’exclame Claude-Alain Bugnon. 445


La distillerie fabrique différents types d’absinthes, blanches, fées vertes et autres spécialités : La Clandestine 53%vol alc. est la première absinthe élaborée par la distillerie Artemisia puis mise sur le marché, une fois la légalisation entrée en vigueur. Concoctée à partir d’une recette remontant à 1935, cette absinthe se compose de dix plantes différentes, offrant ainsi une vraie richesse d’arômes et une persistance de l’amertume typique de l’absinthe du Val-deTravers. Elle se déguste mélangée avec de l’eau glacée à raison d’une part d’absinthe pour 3,5 parts d’eau. Elle se boit principalement comme apéritif.

446

1935 51%vol alc. est une spécialité basée sur la Clandestine mais vieillie en fût de chêne pendant six ans, elle mélange les saveurs d’une absinthe classique avec celles d’un très bon cognac. Elle se déguste pure, comme un excellent digestif, mais elle peut également se déguster avec quelques gouttes d’eau afin de faire ressortir toutes ses subtilités. La Capricieuse 72%vol alc., elle, provient de la même recette que la Clandestine avec pour différence d’offrir une teneur en alcool plus forte et plus d’arômes. Riche en émotions, elle rappelle les absinthes fabriquées avant l’interdiction et se consomme dans un rapport d’une part d’absinthe pour 5 parts d’eau.


Née deux ans après l’ouverture de la distillerie, Angélique Fée Verte 68%vol alc. est, comme son nom l’indique, une authentique fée verte du XIXe siècle, teintée par des plantes naturelles, elle est plus puissante et moins anisée que les blanches. Elle se boit en y faisant fondre un sucre avec de l’eau sur une cuillère à absinthe ou comme digestif, en fin de repas.

Reposant sur une recette de Boston, aux Etats-Unis, qui date de 1902, Butterfly 65%vol alc. est aussi une absinthe de couleur verte qui invite à découvrir toute une nouvelle palette de goûts. C’est grâce à l’association insolite d’un absintheur américain passionné avec la distillerie Artemisia que cette absinthe unique en son genre a pu être ramenée à la vie. Caractérisée par une palette aromatique complexe, tournée notamment vers les agrumes et les épices.

La Clandestine Crème d’absinthe 15%vol alc. est une liqueur élaborée selon une recette propre à la distillerie Artemisia. Fabriquée à partir de jaunes d’œuf suisse pasteurisés, de sucre, de lait, de sucre vanillé et d’absinthe, cette liqueur laisse entrevoir de savoureuses notes de chocolat blanc et de vanille. Servie en dessert, elle est particulièrement savoureuse sur de la glace, sur des fruits ou simplement dans un café. Elle peut également se déguster pure ou sur un lit de glaçons.

Distillerie Artemisia-Bugnon & Cie

Grand’Rue 8 • CH-2108 Couvet Tél. +41 32 863 19 41 info@absinthe-suisse.com • www.absinthe-suisse.com

447


HÔTEL-RESTAURANT LA MAISON DU PRUSSIEN

Au gré de vos envies… C’est une oasis de verdure au milieu de la ville. Située à quelques minutes en voiture du centre de Neuchâtel, La Maison du Prussien accueille le visiteur dans un cadre unique au bord de la rivière et de ses vertiges d’un temps passé. Cette ancienne brasserie du XVIIIe siècle transformée en un agréable restaurant gastronomique doublé d’un hôtel romantique de grand confort, conjugue à la perfection charme authentique et raffinement avec la garantie de passer un moment inoubliable.

448


Quelques suggestions à la carte du Restaurant du Prussien. La carte évolue au fil des saisons • Agneau bio des Ponts-de-Martel, le filet en carpaccio à l’orange et poivre tilfda, l’épaule pressée à l’olive, salade d’asperge au gingembre doux • Brocheton du lac, fourré de saucisson de chez Perroud à l’absinthe, fondue de jeune poireau et échalote confite • Quasi de veau du Canton aux mousserons de printemps, caramel de chou-fleur aux amandes et févettes • Désossé d’un pigeonneau d’une voilière Vendéenne et foie gras poêlé, asperge et artichaut à l’ail des ours et miel Neuchâtelois, jus fumé à la bergamote confite • Biscuit tendre au miel et yogourt glacé aux bourgeons de sapin, miroir aux baies et fleurs de sureau du Prussien

Un lieu atypique au cœur de Neuchâtel La Maison du Prussien trône en plein cœur du site naturel et historique Le Gor du Vauseyon. Bâtiment préservé par une poignée de défenseurs du patrimoine, cette charmante bâtisse du XVIIIe siècle est l’un des derniers témoins de l’époque pré-industrielle en ville de Neuchâtel. Le Seyon y a creusé son lit et façonné le paysage, sculptant la pierre profondément par endroits. Depuis de grandes terrasses et par des passerelles accrochées aux rochers, on peut encore admirer les ruines de trois anciens moulins datant du XVIe au XIXe siècle. C’est dans cet îlot de paix, entouré de grands arbres que La Maison du Prussien accueille les visiteurs. Située à seulement cinq minutes en voiture de la gare de Neuchâtel et bien desservie par les transports publics, elle est très facilement accessible. Il suffit de suivre les petits panneaux bruns et jaunes: GOR DU VAUSEYON et MAISON DU PRUSSIEN. A noter que de nombreuses places de parking sont à disposition.

A la table de Jean-Yves Drevet Jean-Yves Drevet est un passionné. Auvergnat d’origine, il tient son amour de la cuisine et des bons produits de ses grands-parents, agriculteurs et des talents culinaires de sa grand-mère qui faisait de chaque repas un vrai festin. Créatif dans l’âme, il entre à l’école hôtelière et débute comme pâtissier à Neuchâtel. De retour en France, il apprend aux côtés de ses pairs avant de poser ses valises à La Maison du Prussien où il exerce ses talents de chef depuis près de 20 années. Dans son restaurant gastronomique, sous la grande verrière ou en terrasse, il propose une cuisine inventive toute en finesse valorisant les meilleurs produits sublimés dans des assiettes graphiques et esthétiques. Une cuisine récompensée de 16 points au Gault & Millau. Son inspiration, il la puise dans une réflexion, un vin, une odeur ou une saveur particulière, autour duquel il compose. Que ce soit à la carte ou au fil de menus saveurs, les produits de saison sont à l’honneur... Pour accompagner ces mets d’exception, le restaurant propose une carte de vins riche en références dont les meilleurs crus du canton. Indécis, laissez-vous guider par le sommelier! Désireux de partager son amour des bonnes choses au plus grand nombre, Jean-Yves Drevet a ouvert en 2016 le Bistro du Prussien dans lequel il propose tous les soirs un menu à 58 francs qu’il élabore au gré des saisons, de ses envies et de sa créativité. De plus, à midi, afin de combler les gourmets les plus pressés, un «plat du jour» à 19.50 francs est proposé. 449


Un hôtel de charme A l’extérieur comme à l’intérieur, La Maison du Prussien a gardé son charme d’antan. Bois et vieilles pierres composent les dix magnifiques chambres de l’Hôtel trois étoiles. Chacune est unique de par sa disposition et sa décoration choisie avec soin avec notamment des meubles anciens chinés à travers tout le canton. Toutes les chambres sont non-fumeurs, équipées d’une salle de bain avec baignoire ou douche, radio-réveil, téléphone, télévision, et mini-bar. La vue dégagée invite à la détente ainsi que le bruissement de l’eau de la rivière en contrebas. Le petit-déjeuner est servi dans une belle salle et permet de déguster les pains et viennoiseries confectionnés par le chef français Jean-Yves Drevet, propriétaire de l’établissement.

450


L’excellence pour les grands moments d’une vie Envie de célébrer un événement dans un cadre enchanteur, La Maison du Prussien est le lieu idéal. L’établissement compte deux salles de séminaire/banquet et une salle à manger transformable pour banquet ou mariage jusqu’à 70 personnes. Des salles toutes plus belles les unes que les autres adaptées pour toutes les occasions. Pour le repas, le chef a élaboré sept menus à choix à même de satisfaire toutes les attentes. De quoi vivre des moments inoubliables. Un personnel convivial et à l’écoute Si l’excellence est bel et bien au rendez-vous à l’HôtelRestaurant La Maison du Prussien, Jean-Yves Drevet a tenu à maintenir une certaine convivialité et simplicité en référence à cette ancienne brasserie familiale. Loin de l’atmosphère guindée de certains établissements, c’est une ambiance chaleureuse qui prédomine. Que ce soit à l’administration, au service ou en cuisine, le personnel se veut disponible et à l’écoute de la clientèle et offre un service de qualité et de proximité, toujours avec le sourire.

Hôtel***-Restaurant La Maison du Prussien Rue des Tunnels 11 • CH-2000 Neuchâtel Tél. +41 32 730 54 54 info@hotel-prussien.ch • www.hotel-prussien.ch

451


TUNED TUNED

PERFORMING STYLE.

THE POWER OF PERFORMANCE.

NEW ABARTH RANGE Découvrez la nouvelle gamme pour mettre en valeur votre personnalité sans compromis sur le style et la performance. Abarth 595 Turismo, pour répondre à l’esprit élégant que vous aimez, avec ses nouveaux sièges en cuir «casque marron» et sa capote automatique en tissu noir. Abarth 595 Competizione, pour satisfaire votre besoin de performance avec les nouvelles roues en alliage Montecarlo 17” et sa peinture mate «Bleu Rally».

2022 Bevaix info@skyautomobiles.ch www.skyautomobiles.ch Sky Automobiles Bevaix @sky_automobiles_bevaix

Gamme Abarth 595 – consommation mixte (l /100 km) 6.5 - 6.8. Émissions de CO2 en cycle mixte (g/km) 153 – 161.

Élu par les lecteurs Suisses


DISTILLERIE SCHNEIDER

La première distillerie officielle du Jura Quelle belle histoire de transmission que celle de la distillerie Schneider à Cornol qui prend racine dans les années 40. Aujourd’hui, Frédéric Schneider et son épouse Raluca perpétuent la tradition familiale et proposent pas moins d’une trentaine d’eaux de vie distillés artisanalement. Pour ajouter au caractère de leurs créations, labélisées et récompensées des plus belles distinctions, comme celles acquises plusieurs fois au concours national DISTISWISS, la majorité des fruits utilisés provient de leur propre verger. Découverte d’une adresse qui fait rimer saveurs, goûts, qualité et savoir-faire.

Dans les années 40, l’arrivée de la distillerie Schneider, alors ambulante, dans les villages étaient synonymes de fête. Au fil des décennies, cet héritage familial se connaît plusieurs propriétaires dont Jean-Louis qui décide de l’installer de manière fixe à Cornol, en 1974. Elle est alors reconnue officiellement comme la première du Jura. Aujourd’hui, Frédéric et Raluca Schneider continuent sur le chemin tracé par les aïeux. En fonction des années et surtout de Dame Nature, la production oscille entre 2000 et 7000 litres d’eaux-devie aux 32 goûts différents que les particuliers comme les professionnels plébiscitent pour leur qualité. Si la Damassine AOP est leader des ventes, on se laisse bien volontiers tenter par le bourgeon de sapin, la gentiane ou encore le coing, pour ne citer que quelques exemples ! La famille propose également ses services comme bouilleur de cru à façon. Ainsi, ils sont nombreux à lui apporter leurs propres fruits pour qu’ils soient distillés dans les règles de l’art. Pour témoigner de ce savoir-faire, pour goûter et succomber à ces eaux-de-vie, la distillerie Schneider propose, sur rendez-vous, des visites et dégustations, et ouvre ses portes au grand public, à l’occasion de la SaintMartin, le samedi 9 novembre 2021. Voilà une occasion de découvrir des passionnés qui proposent également des miels artisanaux, issus de leurs propres ruches.

Distillerie Schneider Sàrl Rue du Château 22 CH-2952 Cornol Tél. +41 32 471 28 21 distillerie@bluewin.ch www.distillerieschneider.ch 453


Venez séjourner au cœur de la capitale jurassienne Situé au cœur de la ville, à deux minutes à pied de la gare, l’hôtel ibis Delémont vous accueille dans l’une de ses 76 chambres (dont 5 adaptées aux personnes à mobilité réduite) ou dans l’une de ses deux belles suites. Les chambres, toutes non-fumeurs, sont climatisées et équipées d’une salle de bain confortable, télévision et accès internet. Les suites disposent d’un espace-salon avec canapé-lit et d’une vaste salle de bains comprenant une baignoire ainsi que d’une spacieuse cabine de douche. Le petit-déjeuner est servi dans une belle salle colorée donnant sur la terrasse intérieure. Le buffet continental propose un très large choix de produits frais et régionaux à discrétion. L’hôtel dispose également d’un bar et propose une carte diversifiée de boissons et d’en-cas servis à toute heure et pour tous les goûts.

Vous pourrez profiter de la terrasse calme et verdoyante pour boire un verre, vous divertir ou simplement vous reposer. Des jeux, une table de tennis de table ainsi qu’un billard sont gratuitement à votre disposition. Grâce au Jura-Pass, vous pourrez voyagez gratuitement dans les transports en commun à travers tout le canton du Jura et bénéficier de nombreuses réductions sur des activités ou musées de la région. Et si vous voyagez en voiture, notre parking est gratuit. De jour comme de nuit, chaque client a l’assurance de trouver une personne présente. Notre personnel se veut disponible et à l’écoute de la clientèle et offre un service de qualité, toujours avec le sourire. Toute l’équipe se réjouit de vous accueillir bientôt à l’hôtel ibis Delémont !


ARC JURASSIEN

A la découverte d’un territoire dynamique

© Ville de Bienne

455


ARCJURASSIEN.CH

Qu’est-ce qu’arcjurassien.ch ? Pôle de compétences en développement régional, arcjurassien.ch réunit les cantons de Berne, Jura, Neuchâtel et Vaud. L’association a pour mission de renforcer la coopération au sein de l’Arc jurassien et d’en promouvoir les intérêts. Elle est active dans la concertation politique aux niveaux transfrontalier, intercantonal et intercommunal. Les membres du comité d’arcjurassien.ch : David Eray, ministre jurassien, Jean-Nathanaël Karakash, conseiller d’Etat neuchâtelois, Mireille Gasser, secrétaire générale, Pierre Alain Schnegg, conseiller d’Etat bernois et président d’arcjurassien.ch, Pascal Broulis, conseiller d’Etat vaudois. © Julien Humbert-Droz

456


Pierre Alain Schnegg © Pia Neuenschwander

Mireille Gasser © David Schweizer

arcjurassien.ch coordonne également pour la partie suisse le programme Interreg France-Suisse ainsi que le programme de politique régionale pour l’Arc jurassien. L’association porte également un certain nombre de projets structurants à l’échelle de ce territoire. Le conseiller d’Etat bernois Pierre Alain Schnegg, président d’arcjurassien.ch et Mireille Gasser, secrétaire générale, nous font découvrir un peu mieux cette association. L’Arc jurassien est un territoire à cheval sur plusieurs cantons et organisé autour de plusieurs centralités. Qu’est-ce qui fait son identité ? Pierre Alain Schnegg : Afin de construire une identité plus affirmée et partagée de ce territoire, arcjurassien.ch a souhaité élaborer une vision stratégique de l’Arc jurassien à l’horizon 2040, qui prenne appui sur les politiques cantonales existantes. Ce travail est conduit conjointement avec le Réseau des villes de l’Arc jurassien et bénéficie du soutien de la Confédération. Cette démarche ambitieuse a pour but de fédérer la diversité des acteurs autour d’une vision et d’un récit commun et de défendre un territoire fertile, solidaire et connecté. Fertile, car cette région qui a vu naître les « paysans horlogers », a une histoire intimement liée à l’innovation et l’excellence ; solidaire car l’Arc jurassien doit pouvoir s’appuyer sur l’ensemble de ses forces vives pour s’affirmer ; et connecté car ce territoire doit composer avec sa topographie particulière et son étalement géographique.

© arcjurassien.ch

de fuites des richesses. Quatre sous-projets déployés dans l’ensemble de l’Arc jurassien ont soutenu l’expérimentation de solutions visant à renforcer l’économie présentielle. Il s’agit de la valorisation des produits du terroir, de la gestion concertée des zones d’activités, du développement du coworking et des prestations de services locales pour l’industrie. De là ont émergé plusieurs pistes d’action comme la domiciliation des actifs ou le renforcement du commerce de détail. Ces préconisations sont actuellement à l’étude en vue de leur concrétisation. La mobilité est un gros enjeu pour l’Arc jurassien. Qu’en est-il aujourd’hui ? Mireille Gasser : C’est sous le slogan « A plusieurs c’est meilleur » que sont réunis 19 partenaires franco-suisses au sein du dispositif : Covoiturage dans l’Arc jurassien. Ce projet transfrontalier vise à encourager les pendulaires à covoiturer pour leurs trajets domicile-travail et ainsi à faire diminuer le trafic sur nos routes. Il a bénéficié du soutien du programme Interreg France-Suisse de 2011 à 2019 et se poursuit désormais grâce à l’appui

Un réseau d’une centaine de parkings avec des places réservées au covoiturage a été créé dans l’Arc jurassien franco-suisse. © covoiturage-arcjurassien.com

On parle d’économie présentielle, comment cela se traduit-il ? Mireille Gasser : Avec pour objectif d’améliorer la captation des dépenses sur le territoire, nous avons initié en 2017 une démarche qui visait à répondre au paradoxe économique que connaît l’Arc jurassien : malgré le dynamisme de son industrie d’exportation, ce territoire, ne parvient pas à capter suffisamment les dépenses des ménages et des entreprises qui s’y trouvent. Un premier diagnostic territorial, réalisé par la Haute école de gestion Arc, a permis de construire un cadre théorique général représentant le processus de captation et 457


Le Chasseral (JU bernois) © Vincent Bourrut

La Vallée du Doubs, depuis Les Sommêtres (JU) © Alain Perret

des cantons, de la Région Bourgogne-FrancheComté, des partenaires régionaux et communaux ainsi que d’arcjurassien.ch. Plutôt que de miser sur des solutions technologiques, le choix a été fait de travailler en lien étroit avec les entreprises et de consacrer l’essentiel des moyens disponibles à la mise en œuvre d’actions de communication et de promotion sur les lieux d’emplois. Ceci a été porteur puisque fin 2020, plus de 180 entreprises du territoire sont parties prenantes au projet, pour un total de plus de 41 000 collaborateurs concernés. Depuis les premières actions, le covoiturage a doublé au sein des entreprises, passant de 13% à 25% de pratique en moyenne, des résultats très réjouissants. Pour faciliter la pratique, près de 100 aires de covoiturage ont été recensés, en particulier côté français, et un site internet (www.covoiturage-arcjurassien.com) renseigne les personnes intéressées. Et qu’en est-il du tourisme ? Mireille Gasser : La mise en place de l’organisme de promotion touristique Jura & Trois Lacs a permis de renforcer et coordonner la communication et le marketing des offices du tourisme du Jura, du Jura bernois, de Bienne-Seeland, de Neuchâtel, du Nord vaudois et de la région de Morat. Le programme de politique régionale de l’Arc jurassien, piloté par arcjurassien.ch, soutient plusieurs activités de Jura & Trois Lacs, notamment dans le domaine de la digitalisation. Le programme soutient également le projet TalentisLab qui vise à coacher des prestataires touristiques et les accompagner dans leurs projets.

Urbanisme horloger de La Chaux-de-Fonds (NE) © G Benoit à la Guillaume

458


La Vallée de Joux (VD) © Claude Jaccard

L’UNESCO a inscrit le 16 décembre 2020 les savoirfaire en mécanique horlogère et mécanique d’art sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Qu’est-ce que cela va changer ? Pierre Alain Schnegg : Cette inscription met en valeur une tradition vivante emblématique de l’Arc jurassien franco-suisse et cette reconnaissance constitue un grand honneur. La candidature portée par la Suisse en collaboration avec la France a été considérée comme exemplaire par l’UNESCO pour sa mise en évidence de l’importance du patrimoine culturel immatériel dans un

Dans l’Arc jurassien franco-suisse, le secteur de l’industrie horlogère pèse 31 400 emplois, soit 20% des emplois industriels du territoire. © Guillaume Perret

espace transfrontalier. Des mesures de sauvegarde ont été proposées. Elles concernent les domaines de la documentation, de la formation et de la transmission des savoir-faire ainsi que de la sensibilisation et de la valorisation. La mise en œuvre des premières mesures de sauvegarde a d’ores et déjà démarré, grâce au projet Arc Horloger piloté côté suisse par arcjurassien.ch et Grand Besançon Métropole côté français, en partenariat avec le Musée international d’horlogerie de La Chaux-de-Fonds, l’Office fédéral de la culture, la Ville de Besançon/Musée du Temps et le Pays horloger. Ce projet est également soutenu par le programme Interreg V France-Suisse. Il permettra de mettre en valeur cette inscription et de pérenniser la coopération transfrontalière autour de ses savoir-faire. Sont notamment prévus la création d’une instance commune de coordination, le renforcement du dialogue entre les acteurs de la formation, la mise en ligne d’un portail d’orientation documentaire et la valorisation de ce patrimoine au niveau touristique. Comment voyez-vous l’Arc jurassien dans 20 ans ? Pierre Alain Schnegg : D’ici 2040, nous espérons que l’Arc jurassien sera une région encore davantage créatrice de richesses et d’innovations, à l’économie locale forte et solidaire, respectueuse du développement durable. Elle constituera un tout cohérent qui donnera à l’Arc jurassien une véritable identité. Plus d’informations sur : www.arcjurassien.ch

arcjurassien.ch a fêté ses 10 ans d’activités en 2018 au Théâtre L’Heure bleue de La Chaux-de-Fonds. © Julien Humbert-Droz

459


PRECI-DIP SA

Des compétences et un savoir-faire qui résonnent à l’international PRECI-DIP SA, à Delémont, est spécialiste de la conception et fabrication de composants d’interconnexion. En fournissant les leaders mondiaux de l’industrie dans des domaines aussi variés que le militaire, l’automotive, l’industriel, le médical ou encore les satellites, pour ne citer que quelques exemples, elle est reconnue mondialement pour la qualité de ses créations, toutes fabriquées en intégralité dans ses locaux, du design au produit fini. En s’appuyant sur les savoir-faire de ses équipes, elle n’a de cesse de rechercher, d’innover, de proposer des nouveautés toujours plus complexes et abouties pour répondre à une demande émanant à 95% de l’étranger.

460


Une présence dans tous les domaines Tout lecteur a déjà utilisé des produits PRECI-DIP, qu’ils soient intégrés dans sa voiture, son téléphone, son ascenseur, son écouteur, son appareil photo, l’avion de sa compagnie aérienne, son éventuel pacemaker, pour ne donner que quelques applications... La société, avec ses procédés industriels impressionnants, produit des contacts de précision en divers alliages de cuivre, d’une capacité totale de plus de 6 mil­ lions de pièces/jour, 7 jours par semaine ! Créée par un génie de la mécanique PRECI-DIP a été fondée en 1976 par Gottfried « Godi » Aeschbacher. Visionnaire et innovateur, il met alors au point des machines de décolletage uniques en leur genre. Grâce à ces dernières, sa société connaît une croissance extraordinaire dans la fabrication de produits standards, pour le marché de masse, de manière très performante et compétitive. L’arrivée d’autres process comme l’étampage, l’injection, l’assemblage haut vitesse ou encore le placage ne font que renforcer sa notoriété. « Une nouvelle dynamique tournée vers la personnalisation » La stratégie du marché de masse ne suffit pas pour assurer la croissance en continue et la pérennité de la société. Pour retrouver une nouvelle vitalité, il faut lui insuffler un nouveau dynamisme. La société décide alors de se lancer sur le « marché des connecteurs customisés » en offrant un service complet dans la conception et la fabrication de connecteurs sur-mesure. Le focus migre d’un fabricant de volumes de masse vers un fournisseur de solutions « haut de gamme ». Ce changement nécessite l’embauche d’ingénieurs experts dans les 461


simulations de conception, de vibration et de performance, ainsi que des investissements dans des capacités de laboratoire et de test améliorées. La fabrication exige plus de précision et de miniaturisation, un prototypage rapide et des cycles de développement et des processus de fabrication à la pointe de la technologie, de l’usinage des vis à l’assemblage et au contrôle complexes. L’équipe de vente est revitalisée pour avoir une organisation qui peut vraiment s’engager avec les clients et assurer une gestion de projet transparente.

fabriquer les moules en interne. Les machines d’assemblage automatique complexes sont toutes fabriquées dans ses locaux par son équipe de 30 spécialistes en conception d’automatisation, programmation, câblage, usinage et assemblage. Ainsi, la société dispose de plus de 350 machines de décolletage à came, 80 machines de « reprise », 120 machines d’assemblage par contact, 300 machines d’assemblage et 8 lignes de plaquage automatique. Mais PRECI-DIP ne s’arrête pas là.

Une expansion à l’international Par ailleurs, afin de répondre davantage aux nombreux défis du marché international, PRECI-DIP a ouvert de nouveaux sites de fabrication en Chine et aux USA en 2019. L’entreprise jurassienne est non seulement un site de fabrication, mais également le siège d’une société performante à la portée mondiale. Avec une croissance moyenne d’environ 10%, au cours des 5 dernières années, dans un marché qui a affiché une croissance d’environ 3%, elle est passée de 220 collaborateurs à 380 aujourd’hui.

Compétitivité, Qualité et Performance Les machines capables d’assembler plus de 200 pièces par minute ou encore d’étamper jusqu’à 2800 pièces par minute ne sont pas inhabituelles chez PRECI-DIP. A ceci s’ajoutent, les décolleteuses, les machines de reprise, les moules d’injection plastique et les machines automatiques Et toutes ces machines sont conçues et fabriquées par l’entreprise ! PRECI-DIP peut alors optimiser ces machines pour répondre aux nouvelles exigences client (miniaturisation, performances,...) tout en restant compétitif avec un produit de haute qualité. Ainsi, la société propose les segments de produits les plus divers et les plus exigeants, de l’aérospatiale au médical, de l’électronique grand public aux industries en passant par l’automobile, grâce à ses collaborateurs passionnés et hautement performants dans le développement et la livraison de solutions. On a là, une idée de l’énorme savoir-faire et du potentiel de ce joyau du Jura.

Une maîtrise totale de la production Aujourd’hui, il serait difficile de trouver une entreprise plus intégrée verticalement. Pouvoir développer un concept, concevoir un connecteur, simuler les performances, optimiser la conception et enfin prototyper et tester le produit final est une force non négligeable pour toute société. PRECI-DIP termine la simulation de flux de moule pour les boîtiers en plastique avant de 462


463


Une société tournée vers demain Ce regard vers le futur, elle le porte avec ses clients et ss douzaone de jeunes apprentis. Aller toujours plus loin et toujours plus haut résume la philosophie de l’entreprise jurassienne. Ainsi, la société ambitionne de s’orienter plus encore vers le haut de gamme et l’ultra complexe, tout en s’adaptant à un monde en pleine mutation, un monde qui change rapidement et qui a besoin de professionnels ouvert d’esprit, investis et passionnés comme ceux de chez PRECI-DIP.

Rue Saint-Henri 11 • CH-2400 Delémont • CP 834 Tél. +41 32 421 04 00 www.precidip.com

464


Rue Saint-Henri 11 CH-2400 Delémont • CP 834 Tél. +41 32 421 04 00 www.precidip.com


INTERVIEW

ERICH FEHR

MAIRE DE BIENNE

Bienne, la capitale suisse du bilinguisme Bienne va connaître de nombreuses nouveautés pour être encore plus attractive pour ses habitants et plus ouverte vers le futur grâce à l’installation de nouveaux pôles techniques. Discrète, elle n’en reste pas moins une des dix plus grandes villes de Suisse. Audacieuse, riche de sa diversité et forte de son économie florissante, elle regarde vers demain avec enthousiasme et sérénité. Pour connaître son actualité, rencontre avec Erich Fehr, maire de Bienne.

466


Vous portez le projet « Bienne 2030, ville des possibles » quand et pourquoi est-il né ? En 2017, un constat a été fait. En effet, le conseil municipal renouvelé tous les 4 ans ne voyait pas suffisamment à long terme. Il était important pour moi de penser loin et de donner un cap à Bienne. En optant pour 2030, il devenait possible de mettre sur pied un programme ambitieux qui réponde avant tout aux attentes des Biennois. Certes, notre ville se porte bien, et ce, depuis 2000 mais pour autant, il fallait une vision plus large. A partir de là, une concertation avec le peuple et différents acteurs de la ville a eu lieu pour connaître leurs envies, leurs besoins et ce qui leur était cher. C’est ainsi qu’est né « Bienne 2030, villes des possibles » qui s’articule autour de cinq grandes orientations : la diversité de la population et de l’économie ; le bilinguisme qui nous est très important ; la croissance ; l’attractivité des espaces publics et le climat. Où en est ce projet aujourd’hui ? La vision et les orientations stratégiques définissent la direction que doit prendre la ville de Bienne jusqu’en 2030. Elles servent de base pour les décisions politiques et sont utiles pour les activités de projet dans l’Administration municipale et dans l’interaction avec la population. Sur la base de cette vision, des orientations stratégiques, du cadre qui est donné, le Conseil municipal va définir un programme de législature avec des objectifs à moyen terme et des mesures concrètes à court terme, et ce, d’ici la fin de l’année 2020. Nous sommes en route vers de nombreux changements et tout le monde s’en réjouit puisque chacun, quelque part, a été impliqué et ai impliqué dans ce projet. Pourquoi le bilinguisme est si important à Bienne ? On nous cite souvent comme capitale suisse du bilinguisme et je crois que ceci est tout à fait vrai. A Bienne, il fait parti de notre ADN et il nous serait impossible de composer sans lui. Il est partout et toujours. Non seulement nous le vivons au quotidien mais plus encore nous l’encourageons. Il présente, entre autres, l’avantage de faire de notre ville, le pont entre nos deux régions linguistiques. De plus, c’est lui qui gouverne les contacts 467


entre les autorités et la population. Nous sommes en fiers et pour preuve de notre investissement, nous avons reçu en 2014 Le Label du bilinguisme qui atteste de l’engagement de l’Administration municipale en faveur de l’égalité de traitement des deux langues officielles. Parmi les grandes nouveautés, il y a la construction d’une HES et d’un Parc d’innovation. Qu’est-ce que cela va apporter à votre ville ? En effet, grâce à une volonté nationale, cantonale et locale, Bienne est aujourd’hui une ville enviée de beaucoup d’autres dans le pays grâce à l’arrivée de ces deux pôles qui seront particulièrement complémentaires. Ainsi, le campus de la Haute école spécialisée bernoise (HESB) accueillera des filières techniques et informatique autour du bois, de l’architecture et du génie civil et devrait ouvrir ses portes en 2025. Plus proche de nous, en 2021, c’est le Parc d’innovation qui va être inauguré. Ce bâtiment d’envergure sera le centre de projets internationaux et nationaux dans les domaines de l’industrie 4.0, de la digitalisation ainsi que des techniques médicales. S’il permet à Bienne de voir arriver une nouvelle population jeune, dynamique et entreprenante, ce Parc pourra également travailler de pair avec l’industrie régionale qui est très importante. Ceci nombre ont tendance à l’oublier mais la Suisse et spécialement notre région sont très impliquées dans ce secteur. Nous ne doutons pas que ces deux entités vont attirer des talents que nous entendons garder et voir s’installer. Une nouvelle dynamique est en marche ! A la fin de votre actuelle législature, quel projet aimeriez-vous voir être réalisé ou en passe de l’être ? Vous l’aurez compris, Bienne est en pleine mutation et d’un dynamisme remarquable. Pour autant, il ne faut pas perdre de vue l’espace public et le bien-être de nos habitants. C’est pourquoi, je suis très attaché à faire de notre ville, un lieu où il fait bon se déplacer et flâner. Pour ces raisons, nous travaillons à la rendre plus accessible encore par la mobilité douce et à réduire les places de parking en surface. Il est important de privilégier le stationnement en sous-terrain pour donner de l’espace aux gens. Grâce à ce dernier, il nous sera possible de créer de nouvelles synergies avec, par exemple, l’installation de petites scènes où se produiront des artistes. La qualité de vie de mes concitoyens m’est vraiment importante et je crois qu’avec ces projets nous répondrons aux attentes d’un grand nombre. Pour finir, comment décrivez-vous Bienne ? Bienne est une ville jeune puisque son développement urbain remonte au XXe siècle. Pour autant, elle a su grandir avec sagesse pour devenir aujourd’hui un pôle attractif tant sur le plan économique qu’humain. Il y fait bon vivre et ceci ne tend encore qu’à s’améliorer avec notre projet « Bienne 2030, la ville des possibles ». Notre environnement est de qualité. Nous avons la chance d’avoir notre lac et les montages à proximité où l’on skie en saison. L’exercice est d’arriver à garder un équilibre et une bonne balance entre l’urbanité et la nature. Nous y parvenons et pour cette raison, je vous invite à venir à Bienne, vous pourrez constater par vousmême son attractivité ! 468

Ville de Bienne

Service central d’information Pont-du-Moulin 5 • CH-2501 Bienne Tél. +41 32 326 11 21 info@biel-bienne.ch • www.biel-bienne.ch


ATELIER D’ARCHITECTURE M

Des réalisations uniques, une architecture contextuelle et émotionnelle En 2012, Olivier Grossniklaus et Eric Labansine créent l’atelier d’architecture m. Les collaborateurs sont des professionnels d’horizons culturels et de métiers différents : apprenti dessinateur, architecte, architecte d’intérieur, conducteur de chantier et personnel administratif. L’harmonie et la confiance au sein du groupe forment l’ADN de l’atelier.

© Stöh Grünig

470


Olivier Grossniklaus.

Autonomie et investissement de chacun Les rapports humains sont essentiels pour l’harmonie de l’atelier. « L’architecture est un métier exigeant où il faut prendre des décisions pour pouvoir être rapide. Toute notre confiance est portée sur chacun des collaborateurs et apprentis. Dans cet état d’esprit, l’atelier ne porte pas le nom des architectes mais le symbole m, étroitement lié au fait que nous souhaitons mettre en valeur le groupe dans l’ADN de la société et non une personne en particulier. Cet esprit d’harmonie est partagé avec les clients. La confiance est au centre de toute discussion », exprime Olivier Grossniklaus. Un style architectural contextuel et respectueux « Nous implémentons des projets là où il se trouve avec le contexte existant du site ou du bâtiment amené à être transformé, restauré ou encore rénové. Nous cherchons une articulation sensible et émotionnelle des volumes, de la matière, de la lumière et des textures ». Les domaines de compétences de l’atelier couvrent la réalisation de nouveaux bâtiments, la transformation ou la rénovation de bâtiments existants. L’équipe travaille également sur la création de mobiliers dans le cadre de travaux d’aménagements intérieurs. « Nous imaginons les matériaux qui viennent revêtir l’espace que nous réalisons. Nous couvrons toutes les phases du projet : planificateur et réalisateur,

Eric Labansine.

intégration de l’économie, de l’esthétique et de la qualité, l’écologie et le développement durable. Chaque projet est unique et sur mesure, il n’y a pas de répétition ». La coopérative d’en face Neuchâtel et le parc public, trait d’union spatial et intergénérationnel Ce projet est conjointement lié avec le bureau 123 architekten de Bienne, pour lequel l’atelier a dirigé les travaux de transformation des anciennes bâtisses vigneronnes du Vieux-Châtel et la réalisation du bâtiment de logements des coopérants. Il s’agit d’un projet issu d’un concours de projets d’architectes lancé par la coopérative et la ville de Neuchâtel. Le planificateur 123 architekten a remporté le concours avec au sein de son équipe un planificateur architecte paysagiste. La réalisation répond aux exigences du développement durable d’un point de vue énergétique, social et économique. Le bâtiment a reçu le label Minergie. Le parc public attenant est le fruit d’une collaboration avec les bureaux d’architecture 123architekten et d’architectes paysagistes égü Landschaftsarchitekten. Le parc est situé sur l’axe piétonnier reliant la gare au lac. Il est un trait d’union spatial, un lieu de rencontre intergénérationnel dédié au délassement et aux jeux. La végétation est riche et respectueuse (choix des essences, cailloux imagés et colorés comme des pépites lumineuses).

© dramagraphics

471


© Jonas Hänggi

Protéger le bâti historique, valoriser le monument historique Les projets du Amthaus de Bienne et de la préfecture du district du Jura bernois de Courtelary sont le résultat de longues recherches et d’une mise en œuvre soignée afin de protéger le bâti historique protégé. La revalorisation des enduits et des couleurs, la mise en lumière des espaces, la restauration de pièces anciennes sont des défis techniques, financiers et architecturaux. Ces projets requièrent des connaissances pointues dans une multitude de domaines alliant l’histoire, les matériaux et les méthodes artisanales de mise en œuvre. Pour le projet Amthaus, tous les meubles ont été entièrement créés par l’atelier pour ce projet. « Nous avons repensé l’éclairage de la salle afin de donner une idée de suspension de ces éléments d’éclairage. Le volume est ainsi allégé permet de mettre en valeur par un éclairage direct et indirect l’ensemble de la pièce (moulures, boiseries, plafond). L’intégration de toutes les technologies a été réalisées (audio-video, technique chauffage, ventilation, climatisation, aération) et sont toutes cachées. Quant au projet de la préfecture, la revalorisation de l’ensemble du bâtiment et du parc public est réalisée dans une démarche de contextualisation du projet », explique Olivier Grossniklaus. L’aménagement intérieur, une discipline à part entière de l’architecture Le projet du centre Inter-régional de Perfectionnement de Tramelan avec l’extension pour l’Orientation professionnelle ainsi que le projet pharmacie sont deux projets d’aménagements intérieurs. La mise en valeur des 472

espaces est le résultat de choix judicieux de matériaux, des textures et des couleurs. Les réflexions portent sur les dimensions sociétales et environnementales que suggèrent ces aménagements intérieurs. Au centre des recherches se trouve l’humain. Des espaces de travail ouverts ont été pensés afin que la notion de temps s’évapore et que le bien-être des collaborateurs prenne toute sa dimension. Les personnes peuvent interfacer entre elles. Les lieux de travail sont conçus comme des boîtes de résonances aux 5 sens. Ainsi, les percés à travers l’espace et les couleurs résonnent à la vue, les


© Stöh Grünig

© Stöh Grünig

fibres acoustiques et les textures des matériaux voient les sons se briser, la végétation humanise l’espace et dynamise l’olfactif. Le bâtiment du CIP date de 1990 et il est conçu comme une étoile à 6 branches. Tous les locaux sont en forme d’étoiles et portent un nom de galaxie. L’atelier a joué sur ce langage lié aux planètes, aux étoiles pour aménager cet espace. Le projet s’insère dans ce contexte. Le plafond acoustique est l’expression de la voie lactée dans lequel on retrouve les étoiles qui sont des éléments d’éclairage ponctuels. Les couleurs ont été choisies en fonction de la nature environnante. Le bâtiment est grandement vitré et permet d’observer une formidable nature extérieure du Jura bernois. Les panneaux verts sont acoustiques complétés par la suite par des plantes adaptées à l’intérieur afin d’apporter un filtre visuel et sonore.

© Stöh Grünig

« C’est grâce à la confiance de nos clients que l’atelier m peut concevoir et réaliser votre projet de demain ». l’atelier d’architecture m

Bienne Saint-Imier Moutier Tramelan www.architecture-m.ch • atelier@architecture-m.ch

473


WATCH CITY

Hop Bienne ! Alors que Bienne vit au rythme du monde horloger, pendant bien longtemps ce dernier a été absent de la vie sportive locale. Ce constat a mené Andréas Altmann, entrepreneur local, à vouloir fédérer le plus grand nombre d’acteurs du secteur autour d’un projet fort et fédérateur. Ainsi, en 2011, naît Watch City qui a pour ambition de soutenir plusieurs clubs de sport locaux. Dix ans plus tard, plus de 100 membres participent et s’engagent par leur financement à faire avancer et vivre ces entités où aiment à se retrouver la jeunesse biennoise. Aujourd’hui, le logo de Watch City va plus loin qu’une simple image, il est une plus-value pour de nombreuses sociétés et partenaires qui le mettent en avant pour prouver leur appartenance à cette structure aux actions fortes et marquantes.

474


Une idée qui plaît Bienne est connue capitale mondiale de l’horlogerie. Il en découle un nombre très important de sociétés qui sponsorisent et soutiennent différents domaines d’activité, plus particulièrement à une échelle internationale. Par contre, en local, rien de spécial n’existait. Pour y remédier, Andréas Altmann, pense que la création d’une structure dédiée serait idéale. Il parle de son projet à Jean-Daniel Pasche qui adhère immédiatement. Nous sommes en 2011, l’histoire est en marche, Watch City est fondé. A partir de là, les choses se structurent et l’appel aux dons est réalisé. Aujourd’hui, l’entité fête ses 10 ans et autant d’années de succès devant l’importance du nombre de ses membres. En effet, elle en compte plus d’une centaine, pour certains directement issus de l’industrie horlogère et pour d’autres qui y collaborent. Grâce à eux, la vie des Biennois s’en trouve améliorer grâce au soutien apporté à de nombreux clubs sportifs. Watch City, pour qui et pourquoi ? Watch City entend véhiculer des valeurs fortes. Ainsi, elle s’est donnée comme objectifs de renforcer le sentiment d’appartenance à une ville horlogère chez les Biennoises et les Biennois ; de soutenir des clubs sportifs et de faire connaître son nom comme un label de qualité. Au-delà, elle véhicule l’idée que les sportifs, comme les habitants et les entreprises, doivent tous être animés par l’esprit d’équipe pour être plus puissants ensembles. Force est de constater qu’elle réussit en aidant les clubs du EHC Biel/Bienne, du FC Biel/Bienne, du VBC Biel/Bienne, du HS Biel et du SHC Seelanders, couvrant ainsi plusieurs disciplines et institutions essentielles pour l’identité de la ville. Faire rentrer des fonds Pour soutenir ces clubs, Watch City propose à ses membres et à ceux qui souhaitent le devenir plusieurs catégories d’adhésion allant de 2000 à 20 000 francs. Elles leur offrent, entre autres, l’occasion de participer à des événements sportifs et, dans le cadre du hockey, met à leur disposition une loge privée dans le nouveau stade. En adhérant à l’entité, chacun a également l’opportunité de participer à des brunchs, organisés tous les deux mois, qui offrent l’occasion de se retrouver et de partager du bon temps. Autre temps fort, le gala ! Grand événement annuel, il se veut haut de gamme et comme une soirée marquante. Pour ce faire, des chanteurs célèbres ou encore des comiques reconnus sont conviés pour animer le moment tandis qu’une tombola permet de récupérer des fonds qui servent à une partie du financement de l’événement. Si la pandémie a mis à mal les deux dernières éditions, aujourd’hui Watch City regarde vers demain et programme déjà un grand gala pour avril 2022. L’investissement du comité Pour mener à bien l’ensemble des actions, Watch City est géré par un comité de 5 personnes bénévoles : JeanMichel Meyer, vice-président, Fredy Moser aux finances, Justine Altmann, en charge de l‘administration, Dominique Antenen, event Manager et Andréas Altmann, président, qui y consacre 40% de son temps de travail. Avec les autres membres, il réfléchit, organise, décide et ensemble, ils permettent à Watch City d’être une réussite et de faire rayonner le sport et l’image de la ville, au-delà de ses frontières.

Watch City

Parkweg 8 • CH-2502 Biel / Bienne Tél. +41 32 331 60 08 mail@watchcity.ch • www.watchcity.ch

475


Un art maîtrisé A la tête de ce jeune bureau d’architecture basé à Delémont, Alec Vuilleumier, dessinateur et architecte autodidacte passionné par son métier qui met tout en œuvre pour répondre au mieux aux besoins de ses clients. De l’étude de faisabilité, en passant par le dossier de mise à l’enquête, la réalisation des plans d’exécution ou encore la direction architecturale et le suivi des travaux, cet atelier propose un panel de prestations complet pour ses clients privés ou professionnels. Villas, immeubles, surfaces commerciales et industrielles,... il est capable de répondre à toutes les demandes. Avec une approche basée sur l’environnement existant, il porte un soin particulier à créer chaque projet pour qu’il soit en concordance avec le site dans lequel il se trouve tout en respectant les besoins et souhaits du maître d’ouvrage. Pour Alec Vuilleumier, chaque projet est unique et fait l’objet de propositions personnalisées et sur-mesure

avec toujours le même objectif : la satisfaction de ses clients avec lesquels il crée une relation basée sur la confiance et la compréhension. Une volonté qui se traduit également par son engagement à respecter des notions essentielles telles que le respect des budgets, des coûts ou des délais. Pour mener à bien les différentes missions qui lui sont confiées, il s’entoure le plus souvent possible de partenaires locaux qui partagent la même vision et les mêmes valeurs pour offrir à ses mandataires des biens réalisés dans les règles de l’art. Plus qu’un métier, c’est une vraie passion qui anime au quotidien cet expert de l’art de bâtir...

Vuilleumier Architecture Sàrl

Rue de l’Eglise 19 • CH-2800 Delémont Tél. +41 78 649 91 95 info@av-architecture.ch • www.av-architecture.ch HBD – complexe industriel – zone innodel.

Maison cubique.

Pièce à vivre – recherche de lumière naturelle.

HBD – maison Bellevie.

476


DEXEL SA

La passion du détail Dexel SA bénéficie de plus de 35 ans d’expérience dans le domaine de l’habillement horloger. Incontournable dans le paysage suisse en matière de fermoirs, boucles déployantes, bracelets et boîtes de montres, la société est le partenaire privilégié pour la recherche, la conception, le développement et la production de composants élaborés. Par ailleurs, elle est aussi actionnaire majoritaire de Cadranor SA, entreprise spécialisée dans la fabrication de cadrans Swiss made, qui vient compléter sa collection de produits haut de gamme.

Système de mise à l’aise breveté.

Matériaux technologiques Dexelite / céramique / carbone forgé.

478

Matériaux technologiques céramique / cermet.

Céramique, or et Dexelite.


Système d’interchangeabilité rapide breveté.

« Design & R&D » dynamique Chez Dexel SA, l’innovation fait partie des priorités de la société. Le regard sans cesse tourné vers l’avenir, la prise en charge du présent est tout autant efficace et professionnelle. Les 80 collaborateurs de la société bénéficient d’une expérience et d’un savoir-faire indéniables. Les départements Design et R&D ont pour mission de rendre réalisable tout type de projet et accompagnent parfaitement ce dernier jusqu’à la phase finale de production. Conception et réalisation hautement maîtrisées La plupart des fermoirs et boucles déployantes disposent de systèmes innovants et qui sont généralement protégés par des brevets. Au cours des cinq dernières années, ce ne sont pas moins de 10 nouveaux brevets qui ont été déposés. Nos clients peuvent compter sur notre expérience dans plusieurs domaines et la maîtrise de différents matériaux. Nous prenons en charge leurs souhaits pour la personnalisation exclusive de chacun de leur design en les accompagnant avec nos propositions. Tous les produits sont conçus et développés dans notre siège principal à Bienne et les investissements de ces dernières années permettent d’assurer une production dans nos locaux ou en coopération avec nos partenaires spécialisés. Les efforts sont concentrés afin d’obtenir une maîtrise totale de toutes les étapes et garantir une qualité à la hauteur des aspirations. Des matières nobles et un esprit d’innovation tourné vers l’avenir Dexel SA propose ses produits dans différents matériaux tels que l’acier, le titane et les métaux précieux mais son esprit pionnier a poussé le mariage avec d’autres matériaux exclusifs tels que la céramique, la fibre de carbone et autres composites. Dans chaque domaine, la société investit dans l’innovation et la recherche de compositions inédites développées avec des partenaires spécialisés qui partagent le même esprit. Une réactivité et une marque de fabrique Swiss made Les délais courts et la réactivité de Dexel SA sont le reflet d’une entreprise dynamique et soucieuse de sa clientèle au quotidien. « Nous sommes en mesure de répondre à toute demande 100% Swiss made et sommes très réactifs alors même que les critères techniques restent très élevés. Notre Assurance Qualité a été organisée avec un personnel spécialisé afin de répondre aux exigences les plus strictes qui sont devenus aujourd’hui les standards de notre activité, d’autant plus que 95% de nos articles sont livrés en Suisse ».

Système de mise à l’aise breveté.

Un nouveau bâtiment à la démarche environnementale complète Dexel SA bénéficie d’une ambiance agréable au sein de la société. Le bien-être des collaborateurs est essentiel. La volonté également de se tourner vers l’avenir avec des outils et des moyens modernes toujours mieux adaptés aux exigences. Preuve en est notamment la construction d’un nouvel immeuble (emménagement prévu au deuxième semestre 2021). « Ce nouvel écrin pour Dexel SA dévoile notre volonté de se donner des moyens additionnels et d’évoluer encore et toujours. L’environnement joue un rôle prépondérant à une bonne qualité de travail quotidienne. Au fil des années, nous avons mis en place une qualité inégalable dans nos domaines d’expertises, notre savoir-faire s’est consolidé ainsi que l’ensemble de notre technique. Nous possédons une véritable démarche environnementale », exprime Elio Granito.

Nouvelle manufacture.

Dexel SA

Rue J. Stampfli 4 • CH-2502 Bienne Tél. +41 32 344 67 30 office@dexel.ch • www.dexel.ch

479


INTERVIEW

DAMIEN CHAPPUIS MAIRE DE DELÉMONT

Une ville qui n’a pas fini de grandir En 10 ans, Delémont a vu sa population augmenter de plus de 10%. Cette croissance n’est pas le fruit du hasard mais d’une combinaison d’atouts qui attire de plus en plus d’actifs. Cadre de vie unique en pleine nature, infrastructures routières et ferroviaires très performantes, offre culturelle et sportive importante... la capitale du canton pourrait vivre de ces acquis mais il n’en est rien, au contraire tout est fait pour aller de l’avant. Pour ce faire de nombreux projets sont en cours pour la rendre toujours plus attractive. Pour en parler, Bien Vivre a rencontré Damien Chappuis, maire de Delémont. © BIST – Danielle Ludwig

© Yannick Barthe

480


© BIST – Roger Meier

Qui êtes-vous Damien Chappuis ? Je suis natif de Delémont et fils de commerçant. Plus précisément, mes parents étaient restaurateurs. C’est là, dans leur établissement, qu’est né ce plaisir que j’ai à écouter, débattre, discuter, aller vers les autres. La politique permet de jouer ces cartes, c’est pourquoi j’y suis entré, voilà quelques années déjà, et qu’après plusieurs postes j’ai été élu maire de Delémont en 2015.

© Pierre Montavon © Daniel Cacchin pour Delémont BD

Quels sont les atouts de votre ville ? Ils sont nombreux. La preuve en est de notre population qui croît de manière régulière. En tant que capitale du canton, nous avons un rôle à tenir et nous le tenons ! Si je dois résumer les choses, ici tout est à 7 minutes que cela soit à pied, en voiture, à vélo, en bus... Dans tout, j’englobe autant la nature environnante, qui est notre force et qui offre un cadre de vie unique, que les infrastructures sportives, les commerces, les transports... Oui, nous sommes dans un environnement naturel mais en aucun cas retiré puisque, par exemple, Berne est à 1 heure ou l’aéroport de Bâle à seulement 45 minutes. De plus, ici nous ne connaissons pas les bouchons, récurrents dans les grandes villes, et pour imager mes propos, sachez que le canton du Jura ne compte aucun feu de circulation sur son territoire, s’il fallait une preuve que l’on s’y déplace aisément et sans stress, c’est bien celle-ci ! L’ensemble de ces forces nous vaut d’avoir à Delémont plusieurs sièges sociaux de grandes entreprises dont de nombreuses spécialisées dans la mécanique, la microtechnique, l’automatisation et l’horlogerie notamment et qui ont une renommée internationale pour certaines d’entre elles. La zone d’activités innodel accueille par ailleurs une antenne du Parc suisse de l’innovation du nord-ouest de la Suisse qui est gérée par Baselarea avec qui le canton a un partenariat très étroit.

© Pierre Montavon

Quels sont les grands chantiers en cours ou à venir ? Au nord de la ville, plusieurs grands projets sont en cours, dont celui de la Poste et un futur écoquartier. Mais un projet emblématique est quasi achevé, il s’agit d’un complexe immobilier comprenant le futur théâtre du Jura qui faisait défaut dans le canton. Il ouvrira ses portes à l’automne 2021 et nous nous réjouissons de pouvoir renforcer notre offre culturelle grâce à ce nouveau lieu. Côté sud, la municipalité maîtrise le foncier de 100 000 m2 de terrain. Pour les exploiter au mieux, 481


© Pierre Montavon

© Yannick Barthe

nous avons lancé un concours en urbanisme pour appréhender sereinement l’usage que nous allons en faire. Est-ce qu’un hôtel, une salle de sport, un nouveau stade de football, des logements... y ont leurs places et sous quelle forme sont autant d’interrogations que nous avons. Cette étude va permettre d’y répondre et de voir Delémont se développer de manière cohérente et intelligente pour répondre aux besoins et attentes de ses résidents. Parallèlement, une discussion est en cours avec l’hôpital du Jura qui doit être rénové. La question est de savoir si des travaux de taille vont être menés dans le bâtiment existant ou si un nouvel établissement sera construit sur ces terrains. Par ailleurs, un autre projet va voir le jour : une structure dédiée à la gastronomie et aux produits locaux. Elle accueillera différents étals et un restaurant original dans son concept et son approche. Ce haut lieu de la gourmandise permettra ainsi à nos producteurs de mettre en avant leur savoirfaire et aux amateurs de privilégier les circuits courts et de manger sain et bon. La pandémie a-t-elle fait naître des choses nouvelles dans votre ville ? Cette pandémie a créé un élan de solidarité important à tous niveaux et a généré des initiatives intéressantes dans de nombreux domaines. Au niveau du Conseil communal, nous avons rapidement décidé de mesures pour soutenir la population, avec notamment la création d’une plateforme d’entraide et la mise sur pied d’un soutien téléphonique pour les 65 ans et plus. L’implication et la réactivité de tous les partenaires a été incroyable. Mais par contre, la pandémie n’a pas fait naître que des choses nouvelles, elle a aussi malheureusement renforcé nombre d’incivilités. Si nous sommes conscients que 482

© Pierre Montavon

la vie a été bouleversée et que cela a rendu certaines personnes irritables, tout ne peut pas être accepté. Et il arrive un moment où la communication ne suffit plus, il faut agir. L’Exécutif delémontain a donc mis en place 80 actions pour lutter contre des incivilités récurrentes et nous présenterons les plus adéquates au Législatif pour pouvoir les appliquer. Nous avons la chance de vivre dans un environnement agréable, sain, naturel, il est donc important de continuer de la sorte et par ces actions de renforcer le mieux vivre ensemble qui tient à cœur à nombre de nos concitoyens. Vous êtes également président du réseau des Villes de l’Arc jurassien, quel est le rôle de cette association ? Le Réseau des Villes de l’Arc jurassien (RVAJ) regroupe quinze communes réparties sur les quatre cantons de l’Arc jurassien. Constitué en association, il vise à faire de l’Arc jurassien une véritable région économique et culturelle forte et unie, indépendamment des frontières politiques. Pour schématiser, nous allons d’Yverdon à Porrentruy et pourtant nous connaissons tous, en tant que petite ville, les mêmes problématiques. Etre unies et réunies pour se démarquer est notre volonté et nous y arrivons. Si je dois vous donner un exemple de nos actions, je parlerai du constat que nous avons tous fait au niveau des assurances. Chaque concitoyen est affilié à une société de son choix qui est, très majoritairement, implantée dans un autre canton que les nôtres. Dès lors, nous avons décidé de créer notre propre offre et de retirer ainsi nous-mêmes les bénéfices liés. Ces bénéfices seront réinjectés dans notre économie, du gagnantgagnant qui est la preuve que l’union fait la force !

Ville de Delémont

Administration communale • Hôtel de Ville Place de la Liberté 1 • CH-2800 Delémont Tél. +41 32 421 92 19 • Fax +41 32 421 91 19 chancellerie@delemont.ch • www.delemont.ch


Domaines Grâce à la synergie des compétences de ses collaborateurs et à son réseau de partenaires, 3volutec est en mesure de proposer et fournir aux demandes de ses clients, des solutions et services complets et personnalisés. 3volutec SA propose ses compétences dans les domaines suivants :

Industrie pharmaceutique, cosmétique et chimique Secteur médical, sciences de la vie Automatisation et machines spéciales Industrie horlogère

Place des Sciences 1 | CH-2822 Courroux | Tél. +41 32 422 22 88 | info@3volutec.com

www.3volutec.com


L’ÉPÉE 1839

Une sculpture horlogère comme un « jouet » extraordinaire Depuis plus de 180 ans, l’Epée 1839 est le spécialiste des horloges. Avec le temps, la société s’est façonnée une renommée qui n’a jamais été démentie. La belle a repris une vitalité hors norme grâce à l’arrivée d’un nouveau CEO et directeur artistique en 2009, Arnaud Nicolas et son sens de l’innovation et de l’audace. Résultat ? La marque est aujourd’hui connue et reconnue à l’international par les passionnés, les amoureux d’Art, les collectionneurs et le grand public qui trouvent en chacune de ses créations, l’occasion d’acquérir et de montrer, un objet hors du commun tant pour son esthétique que sa complexité de mouvements.

484


Oser pour mieux repartir A l’occasion des 175 ans de L’Epée 1839 en 2014, Arnaud Nicolas souhaite bouleverser les codes. Pour ce faire, il peut compter sur ses propres connaissances en matière de maîtrise de l’ingénierie mais surtout sur celle de son équipe. Ensemble, ils élaborent une pièce qui célèbre l’anniversaire de la marque et qui lui ouvre de nouveaux horizons. Finies les horloges telles qu’on les connaissait, on parle dorénavant de pièces d’art mécanique. Une nouvelle histoire est en marche. Des pièces uniques A partir de ces premiers succès qui révolutionnent totalement l’image de la pendule, la marque n’entend pas en rester là et souhaite continuer de créer la surprise. Des nouveautés en séries ultra limitées, de 50 pièces en moyenne, sont proposées environ 6 à 8 fois par année. Recherchées, attendues, par leur rareté, leur design et l’image qu’elles véhiculent, les horloges L’Epée 1839 créent l’envie et le désir. De plus, elles ne sont commercialisées que dans les plus belles boutiques horlogères et dans des galeries d’art éphémères à travers le monde. Elles deviennent rapidement des objets cultes qu’ils sont nombreux à collectionner. Une approche intelligente qui lui permet à chaque fois de faire mouche auprès de la clientèle qui s’étoffe régulièrement et des médias. La force des équipes Quand on regarde une horloge signée L’Epée on la reconnaît immédiatement par son esthétisme et l’audace de son design. Ce que l’on ne sait pas toujours, c’est l’ampleur du travail qu’elle a engendré et les savoirs qui l’entourent. En effet, tout est compliqué puisqu’il est impossible que le mouvement soit dissocié

de l’habillage. Ils doivent faire corps et être pensés de concert pour former un tout dans le design. Pour réaliser l’ensemble, la manufacture compte un nombre rare d’ingénieurs qui représente 20% du personnel, permettant de pousser toujours plus loin les frontières du possible. Du jamais vu ailleurs ! 485


Partager son savoir-faire Si les fabricants de pièces pour les montres sont nombreux sur le marché, ceux pour l’horlogerie de grande taille le sont beaucoup moins. L’Epée 1839 est reconnue pour l’esthétisme de ses créations mais aussi la qualité et l’Ingénierie de ses mouvements et des habillages qui forment une montre de table. Tous les éléments qui servent à leur façonnage sont fabriqués en interne. L’Entreprise se compose de différents ateliers : tout d’abord un Bureau d’étude équipé avec les dernières technologies et doté d’un nombre impressionnant d’Ingénieur tous passionnés de challenges. Vient ensuite le secteur des méthodes suivi par le bureau de CFAO. Puis l’atelier de Tournages et de Décolletages équipé de décolleteuses et de tours, puis l’atelier d’usinage avec ses fraiseuses numériques. Et en marge de tous ces équipements numériques, l’Atelier de Fabrication Conventionnelle servant à la fabrication d’outillages mais également de composants horlogers. C’est une usine dans une usine, capable de fabriquer une horloge dans son intégralité complètement à la main sans intervention de la fée électronique. L’atelier de contrôle est en sup486


port de ce secteur pour mesurer le micron au moyen des machines les plus modernes. Une fois contrôlés les composants passent dans l’atelier de décoration, toujours en interne, ou cotes de Genève, satinage, perlages, satinages, polies seront appliqués suivant les demandes du design. C’est aussi dans cet atelier que les métiers d’Art comme la dépose de laque, les gravures et les marqueteries, etc, vivent... Vient ensuite l’atelier de d’assemblage et de test. En appliquant pour chaque horloge, les mêmes critères et contraintes que ceux qui peuvent exister pour les montres les plus exclusives, la société doit réaliser des pièces complexes à des tailles beaucoup plus importantes. Si l’on prend l’exemple du modèle Balthazar, il compte 618 composants. Seuls 3 sont achetées : le verre, le plastron en saphir et les rubis. Tout le reste est réalisé au cœur des 6 ateliers de la société où œuvrent des maîtres horlogers au savoir-faire unique qui ont souvent appris leurs métiers en interne. Parce que tant de compétences est rare, L’Epée 1839 travaille également pour d’autres entreprises qui lui sous-traitent leurs pièces horlogères. De plus, elle peut, à la demande, leur développer des modèles uniques et sur-mesure ou bien encore mettre à leur service ses connaissances en matière de marqueterie de pierres. Une de ses dernières réalisations, trois pendules incorporant chacune une marqueterie de 5000 pierres taillées. La manufacture dédiée aux composants de grandes tailles réalise de magnifiques horloges mais aussi toute une panoplie d’autres produits de luxe ou la maîtrise de l’Ingénierie, des Métiers d’Arts et du métal est impératif. La manufacture offre ainsi son savoir-faire pour la réalisation de simple composants, décorés ou non, aux plus extraordinaires réalisations. Ce qui caractérise le mieux cette équipe se résume en fait à La Créativité, au gout du Challenge et la recherche de la perfection.

L’Epée 1839

Rue Saint-Maurice 1 • CH-2800 Delémont Tél. +41 32 421 94 00 www.lepee1839.ch

487


NIGRO ARCHITECTURE

Explorer les possibilités et les facettes du contemporain Comme un « objet signature », chaque réalisation de Nigro Architecture marque le paysage et interpelle par son esthétisme voire son audace. Qu’Antonio et Gilles Nigro interviennent pour des villas, des petits immeubles ou des entreprises, chaque projet rime avec contemporain, une approche qui fait la différence.

488


Une histoire de famille Antonio Nigro a mené toute sa carrière dans l’architecture. Durant 4 décennies, il a fait le choix de rester seul tout en étant à l’origine de multiples réalisations. Son fils, Gilles, qui a d’abord travaillé dans l’industrie et le bâtiment, a décidé de le rejoindre, voilà 4 ans. Ensemble, ils ont fondé Nigro Architecture, un bureau où leurs savoir-faire complémentaires et leur force de travail les aident à réaliser des projets ambitieux, décalés, atypiques, qui se remarquent et se démarquent.

Villa d’architecte avec wellness intérieur – cave à vins – Courtételle.

489


Multi Résidentiel JMR – Bassecourt.

490


Bâtiment MYA multifonctionnel – Courtételle.

Zone coworking.

La pluralité des propositions En se décrivant comme des touches à tout, Antonio et Gilles Nigro ont une clientèle très large qui se compose de promoteurs, de sociétés ou bien encore de nombre de particuliers. De ce fait, ils travaillent à la réalisation de bâtiments aux usages différents tout en répondant aux attentes et besoins de chacun de leurs mandants. Ainsi on leur doit des villas, des immeubles, des bureaux, des show-rooms, des hôtels, des salles de sports... la liste est longue car la polyvalence fait partie de leurs forces. Par ailleurs, par leurs différences et leur complémentarité, père et fils proposent également de la construction métallique, un atout qui séduit beaucoup de clients.

Loft pour étudiants – Lausanne.

491


492


Rénovation d’une résidence AC – Develier

Une approche contemporaine S’il est un adjectif qui résume parfaitement la philosophie et l’approche de Nigro Architecture, c’est différent ! En effet, le duo a une attirance pour le contemporain. Pourquoi lui ? parce qui leur permet, en jouant avec les volumes, la structure et les matériaux, de ne pas tomber dans le classique ou le déjà-vu. Ils en usent autant pour des constructions neuves que pour des rénovations. Ainsi, une ferme peut se voir adjoindre une nouvelle partie plus moderne sans pour autant perdre de son âme. Un exercice dans lequel ils excellent ! A ceci s’ajoutent deux autres éléments, la lumière et les terrasses. Ainsi, au plus qu’il est possible, chacune de leur réalisation comporte de grandes ouvertures vers l’extérieur et des terrasses comme une belle pièce supplémentaire où il fait bon vivre. Un pas à pas nécessaire Si les besoins et les attentes de chaque client sont abordés au fil des rencontres avec ce dernier, quand le projet prend forme, Antonio et Gilles Nigro l’affinent en se rendant sur le terrain. Voir un bâtiment à rénover ou l’emplacement d’une parcelle est plus que nécessaire à leurs yeux. Cette démarche leur permet par la suite de proposer une première idée viable et en accord avec ce qu’attend la personne.

Résidence FB – Delémont.

Multi Résidentiel ADC – Courroux.

Nigro Architecture

Route de Porrentruy 80 • CH-2800 Delémont Tél. +41 79 961 06 89 info@nigro-architecture.ch • www.nigro-architecture.ch

493


3VOLUTEC

Les spécialistes en systèmes automatisés Forts d’une expérience de plusieurs années dans le domaine de l’industrie pharmaceutique, les fondateurs de 3VOLUTEC mettent leurs compétences et connaissances en matière de systèmes automatisés, et les prestations de services qui les entourent, au service de nombreuses entreprises de ce domaine. Proposant de multiples prestations à la carte, 3VOLUTEC intervient aussi bien pour la gestion complète d’un projet, la conception et la réalisation d’installations, ou encore le rétrofit de machines et équipements.

494


Des compétences éprouvées Par sa longue expérience de terrain, 3VOLUTEC est au bénéfice de compétences lui permettant de répondre aux attentes et besoins de sociétés qui viennent à elle pour des projets complexes et à haute valeur ajoutée. Pour chacun, elle développe des solutions innovantes et personnalisées afin de répondre à des besoins toujours plus complexes et plus poussés. Ainsi, grâce à ses compétences technologiques, la société couvre la construction et ingénierie mécanique, l’ingénierie électrique et l’ingénierie logicielle.

Des services sur-mesure Une des forces de 3VOLUTEC est de pouvoir gérer un projet de sa phase d’étude à sa réalisation et ce, quelle que soit sa complexité et les exigences qui l’entourent. Pour chacun, elle met à disposition de ses clients des années d’expérience qui lui permettent de trouver les solutions les plus adaptées et les plus efficientes. L’intégration de robotique et de systèmes de contrôles de vision embarquée permettent d’obtenir aujourd’hui une grande flexibilité et une excellente évolutivité des installations pour tous les types d’industries. A l’ère de la digitalisation, 3VOLUTEC propose des solutions permettant à ses clients d’entrer dans l’industrie du futur, l’industrie 4.0. La société conduit des projets industriels de toute sorte et intervient également dans le cadre d’analyse et de diagnostics d’installations grâce auxquels elle peut ensuite réaliser la mise à niveau souhaitée. Elle intervient également dans le cadre des normes et réglementations (cGMP, GAMP 5, 21 CFR Part 11), de la documentation ou encore comme support à la qualification et validation (DQ/FAT/SAT/IQ/OQ/PQ). A qui s’adressent ses solutions L’industrie pharmaceutique est la plus exigeante du marché et oblige à suivre des normes toujours plus élevées. Quand on sait répondre à ses besoins, comme les collaborateurs de 3VOLUTEC savent le faire, on est à même de travailler pour tous les autres domaines qui ont besoin de compétences en matière de systèmes automatisés. Si la société est spécialisée dans les industries pharmaceutiques, médicales, biotechnologiques, alimentaires et apparentées, elle répond également depuis quelques années aux demandes du monde horloger. En effet, ce dernier sait qu’il trouvera ici le savoir-faire qu’il recherche pour l’accompagner dans sa quête permanente de la perfection.

3VOLUTEC

Place des Sciences 1 • CH-2822 Courroux Tél. +41 32 422 22 88 info@3volutec.com • www.3volutec.com

495


INTERVIEW

GABRIEL VOIROL

MAIRE DE PORRENTRUY

Le terroir chevillé au corps Reconnue comme un haut-lieu du tourisme pour la beauté de son centre historique, cette ville, tournée vers demain, met tout en œuvre pour continuer à être dynamique en souhaitant diversifier son industrie, la voir s’étoffer et ce, sans perdre son âme et son attachement à ses terres jurassiennes. Seule ou en collaboration avec le syndicat intercommunal de Porrentruy beaucoup de choses s’y jouent au quotidien. Pour en savoir plus, Bien Vivre a rencontré Gabriel Voirol, maire de la commune.

Photos: © Géraud Siegenthaler

496


Que représente le syndicat intercommunal de Porrentruy (SIDP) ? Depuis 2004, le district s’est organisé autour d’un syndicat de communes qui englobe aujourd’hui 21 communes. Si à ses débuts, l’exploitation de l’eau et des déchets étaient les seuls dénominateurs communs, les choses tendent aujourd’hui à se diversifier pour unir nos forces. Le chemin va être long mais nous aimerions au final regrouper le tout sous une entité unique ou une forme d’agglomération, sans froisser personne puisque nombreux sont ceux à vouloir garder l’identité de leur lieu de vie. L’idée est de maintenir des forces vives de toute part pour ne pas tout focaliser sur Porrentruy. A l’heure d’aujourd’hui, nous pouvons déjà être heureux que nombreux soient les élus qui adhèrent à ce projet et partagent ce même but. Ainsi, nous travaillons sur un plan directeur régional afin d’avoir une vision commune tant au niveau de l’urbanisme, du tourisme, de l’aménagement du territoire que de l’économie. Pas à pas, nous avançons dans le sens de l’unification, par exemple, suite à un vote populaire, qui a été un succès, le SIDP a racheté la patinoire de Porrentruy pour y faire des travaux de taille, y installer un deuxième champ de glace et l’exploiter. Dans le même ordre d’idée, la piscine devient également un lieu collectif. Ces cas sont des symboles de cette union, de l’envie de relever ensemble les défis et l’espoir que nous pouvons porter à être un jour qu’une seule et unique commune ou agglomération.

phare, le HC Ajoie qui milite en Swiss League. Grâce à ses résultats, il est une fierté pour nos 21 communes et bien au-delà. Une ferveur hors du commun accompagne chacun de ses matchs et pour vous imager combien le hockey est un sport roi dans le Jura, quand notre équipe s’est retrouvée en finale de la Coupe Suisse à Lausanne en février dernier, ce n’est pas moins de 10% des Jurassiens qui ont fait le déplacement et qui ont donné la chair de poule à toute l’assistance quand ils ont entamé l’hymne cantonal, la Rauracienne. Nous étions derrière eux, avec eux et cela a payé puisqu’ils ont gagné la Coupe Suisse contre Davos !

Vous parlez de patinoire, quelle est la place du hockey ici ? Grâce à la rénovation de l’espace existant et la création d’un deuxième champ de glace aux dimensions nord américaines NHL, nous jouons sur plusieurs fronts ! En effet, dans la patinoire, plus précisément la Raiffeisen Arena, les écoles, les particuliers, les amateurs de tous les sports de glace peuvent venir se faire plaisir et suivre des formations pour ceux qui le souhaitent. Le second champ, qui est rare en Suisse par sa norme NHL, permettra, dès son ouverture en 2021, à des équipes professionnelles, de tout le pays ou de l’étranger, de s’y entraîner en vue de tournois internationaux. 4800 places seront disponibles sachant qu’il est possible dans le futur d’agrandir pour recevoir plus de monde encore. Evidemment, cet espace servira à notre club 497


Photos: © Géraud Siegenthaler

Quel est votre plus gros dossier en cours ? En 2013, un plan directeur localisé, appelé « Cœur de ville » courant sur 15 ans, a été lancé. L’idée était de penser Porrentruy à longue échéance pour en faire une ville de demain et ce, grâce à différentes réalisations qui se feront avec le temps. A ce titre, un travail de taille est en train de se réaliser dans la partie historique. L’objectif est d’y limiter la circulation sans pour autant l’interdire de façon à ne pas nuire aux commerces. Ainsi, tout est dorénavant en zone 20 km/h et de nouveaux aménagements routiers ont été mis en place. Parallèlement, une réflexion est menée pour y diminuer le stationnement en centre-ville tout en invitant les usagers à utiliser les parkings mis à disposition en périphérie. A ceci s’ajoutent le défi climatique et la volonté de lutter contre les îlots de chaleur. Si les choses sont simples dans une ville normale, cela devient compliqué dans une localité au patrimoine historique riche où souvent seule la pierre a le droit de cité. Pour autant, nous devons nous adapter et pour cette raison nous essayons de végétaliser l’espace en trouvant des solutions pour garder l’âme du lieu, une combinaison complexe mais nécessaire. Quelle économie fait vivre Porrentruy ? Economiquement, Porrentruy accueille nombre de sous-traitants spécialisés dans la microtechnique et l’horlogerie. Par notre proximité avec Bâle et son influence marquante au niveau mondial en ce qui concerne le médical, nous devons nous adapter et continuer, comme le fait notre Canton, à développer des compétences dans ce secteur. Pour ce faire, au-delà des savoir-faire manuels, il est important que nous nous ouvrions encore mieux à l’apprentissage de l’allemand 498

pour un dialogue facilité et des échanges plus aisés. Par ailleurs, il faut savoir que notre petit canton est celui qui forme le plus de jeunes qui partent par la suite vers les grandes écoles. L’enjeu est de les voir revenir et pour ce faire, il nous faut des industries diversifiées et de poids, raison pour laquelle nous mettons tout en œuvre pour en attirer toujours plus. Au-delà de ces activités, notre ville vit également du tourisme. Ses atouts sont nombreux et nous accueillons toujours plus de visiteurs. La concurrence est rude, il nous faut donc toujours nous réinventer pour être attractif. En la matière, Porrentruy ne manque pas de forces vives ! Si en matière d’hébergement notre offre est riche et variée, nous nous démarquons depuis quelques années par un concept touristique unique, le Circuit Secret. Il permet, aux visiteurs munis d’une clé numérique, d’ouvrir certaines portes et d’accéder à des endroits secrets et insolites, au château et en vieille ville. Ces lieux sont enrichis par des animations sonores et visuelles. Le succès est tel qu’aujourd’hui d’autres villes, même à l’international, souhaitent le copier et nous avons dans l’idée de faire un « circuit des circuits secrets ». Pourquoi dois-je venir à Porrentruy ? Mais parce que c’est une ville magnifique qui a la chance de proposer un cadre de vie unique et une activité économique importante et ce, à quelques encablures de la campagne. De plus, on y trouve une offre culturelle très intense et les gens y sont accueillants et chaleureux. Les Jurassiens aiment leur terre et aiment à la partager. Ici, l’ambiance est familiale et ce ne sont pas nos différents événements annuels qui le démentent. Venez à l’occasion de la Saint-Martin et son repas gargantuesque, la Braderie d’été ou lors d’un match de hockey de notre équipe, vous comprendrez tout le sens du mot convivialité !

Ville de Porrentruy

Rue Pierre-Péquignat 2 CH-2900 Porrentruy Tél. +41 32 465 77 77 www.porrentruy.ch


LAMBORGHINI PORRENTRUY Authorised Dealer

L’âme d’une supersportive et la praticité d’un SUV : Lamborghini Urus est le premier Super Sport Utility Vehicle au monde. Grâce à ses dimensions extrêmes, son design à couper le souffle, sa dynamique de conduite exceptionnelle et ses performances palpitantes, l’Urus représente la liberté à l’état pur. Vous pouvez sillonner tous les chemins, de la piste au sable en passant par la glace, les graviers ou encore la roche, parcourant ainsi toutes les routes. Explorez tous les nouveaux terrains, exprimant ainsi votre personnalité.

Voyeboeufs 1a CH-2900 Porrentruy Phone +41 32 466 40 44 Fax +41 32 466 66 92 info@lamborghiniporrentruy.ch www.lamborghiniporrentruy.ch


LAMBORGHINI PORRENTRUY

Un garage d’exception Adresse de rêve pour les amateurs de belles cylindrées, Lamborghini Porrentruy fait accourir les passionnés de toute la Suisse. Dans le show-room de quelques 4000 m2 s’offre au regard un large choix de véhicules sportifs et de luxe.

500


Il était une fois au Salon de l’Automobile à Genève En 1980, Roland Affolter fonde un garage à Porrentruy. Son but d’alors est de proposer à la vente des véhicules haut de gamme. Trois ans plus tard, de passage au Salon de l’Automobile de Genève, il s’arrête sur le stand Lamborghini et après quelques temps de discussion réussit le pari fou de devenir concessionnaire officiel de la marque. Quelques semaines plus tard, arrive à Porrentruy la première Lamborghini Countach et il n’en faut pas plus pour que la belle italienne fasse son travail et attire de plus en plus d’aficionados dans l’établissement bruntrutain. L’histoire est en marche ! Lamborghini Porrentruy est le plus ancien agent toujours en fonction au monde avec ses 38 ans d’activités de concessionnaire officiel. Au quotidien, une équipe d’une vingtaine de professionnels chevronnés et passionnés gèrent l’atelier et l’administratif, et qui, pour certains, sont là depuis les débuts. En 2015, Richard Affolter a rejoint la société, au département commercial Visite d’un show-room hors du commun Durant ces 4 décennies, le garage d’origine a bien grandi ! Ainsi, en 2020, il a subi des travaux d’importance

pour accueillir sa clientèle dans un show-room d’exception, dans lequel sont mises en avant des dizaines de Lamborghini ainsi que des voitures de toutes marques, neuves et occasions. Un héliport accueille les clients les plus pressés. En 2021, le garage vise la neutralité carbone en installant sur le toit 1000 m2 de panneaux solaires qui produiront env. 200 000 kw.

Lamborghini Porrentruy

Voyeboeuf 1A CH-2900 Porrentruy Tél. +41 32 466 40 44 info@lamborghiniporrentruy.ch www.lamborghiniporrentruy.ch

501


Dans le canton de Neuchâtel, à compter du 1er mai 2021, la nouvelle loi cantonale sur l’énergie apporte de nouvelles règles sur l’utilisation de l’énergie dans le bâtiment. Les grands axes concernent ■  Le remplacement des chaudières à énergie fossile soumis à l’intégration des énergies renouvelables ou mesures d’assainissement de l’enveloppe du bâtiment, ■  L’installation de vannes thermostatiques/thermostats d’ambiance, ■  Le pré-équipement des places de parcs en vue de l’installation de bornes de recharge électrique, ■  L’utilisation des énergies renouvelables pour les installations de climatisation. Bien planifiées, ces évolutions vous permettent de réaliser des économies d’énergies, et l’utilisation vertueuse des énergies renouvelables. BA Energies, bureau indépendant et expert dans le domaine, se positionne comme le partenaire incontournable dans la transition énergétique et vous accompagne au plus proche de vos objectifs. Outre le bienfait inéluctable qu’engendre votre action sur le climat, nous nous assurons que vos efforts seront récompensés, à travers notre expertise et tous les outils adéquats.

Afin d’en savoir plus, visitez notre site web

www.ba-energies.ch ou le site du canton www.ne.ch

BA Energies Rue de la Serre 4    CH-2000 Neuchâtel  ■  Tél. +41 78 636 21 61 contact@ba-energies.ch  ■  www.ba-energies.ch ■


ÉNERGIE ÉNERGIE ET ET ENVIRONNEMENT ENVIRONNEMENT RECHERCHE ET ET DÉVELOPPEMENT DÉVELOPPEMENT RECHERCHE Allée des Allée des Tél : +41 32 Tél : +41 32

Soupirs 15—2900 Soupirs 15—2900 467 13 25 | 467 13 25 |

Porrentruy Porrentruy

MODÉLISATION MODÉLISATION 3D 3D BIM BIM INGÉNIERIE INGÉNIERIE INDUSTRIELLE INDUSTRIELLE

| Rue des | Rue des info @ sydeen.ch info @ sydeen.ch

Beaux-Arts Beaux-Arts | |

17—2000 17—2000

Neuchâtel Neuchâtel s ydeen.ch s ydeen.ch


SYDEEN SÀRL

Un ancrage local qui marque la différence Depuis 2004, Cédric Métais, met ses connaissances et ses compétences au service de nombreuses entreprises, de particuliers ou encore d’institutions qui lui accordent toute leur confiance. Pour recentrer son activité autour de 4 départements dont il est expert, l’ingénierie industrielle et le suivi énergétique, l’énergie environnement, la 3D et BIM et la recherche et développement, il a fondé une nouvelle société en janvier 2020, Sydeen Sàrl installée à Neuchâtel et à Porrentruy.

504


Optimiser l’énergie Quelle que soit la demande, sa taille et son importance, Sydeen Sàrl n’a qu’un objectif : valoriser tout ce qui peut l’être. Ainsi, nombre d’industriels font appel aux services de la société pour les nombreux conseils qu’elle apporte grâce à ses études toujours plus poussées. Cette démarche s’applique autant dans le cadre d’une construction neuve que d’un suivi de bâtiment existant.

Décryptage des 4 domaines d’activité •  Sydeen ingénierie industrielle Qui souhaite construire ou rénover une usine peut faire appel à la société qui compte nombre de clients fidèles depuis des années, à Porrentruy. En effet, au fil du temps, Sydeen les accompagne à chaque modification et pour leurs travaux d’assainissement. Dans le même temps, elle intervient également dans le cadre du suivi énergétique. En déterminant les concepts, les installations à installer et les systèmes les mieux adaptés, elle met tout en œuvre pour rationaliser au maximum les dépenses liées au secteur. •  Sydeen énergie et environnement Ce département s’occupe plus spécialement des secteurs du tertiaire et de l’habitat en procédant à des analyses thermodynamiques. Il est là pour apporter les meilleures solutions grâce à des systèmes simples mais performants. Pour leur installation, Sydeen gère le dépôt de permis. •  3D et BIM Depuis plus de 10 ans, Cédric Métais utilise le système 3D BIM en faisant un précurseur dans le canton. En modélisant un bâtiment en 3D, il réalise des plans pour des assainissements, plans qui sont utilisés par la suite par les différents services concernés. De plus, grâce à une caméra par nuages de points, la volumétrie de l’espace filmé est directement traduite en 3D. •  La recherche et développement Pour être toujours plus performant, la société a créé son propre outil informatique qui lui permet d’accélérer le flux de calcul en interne. En accordant une grande importance à la recherche et au développement, Sydeen peut travailler à la résolution de problèmes thermodynamiques ou proposer des solutions qui vont plus loin que ce que préconisent les normes en vigueur. A titre d’exemple, dans le domaine de la micromécanique, où le parc machines est important et gros consommateur d’énergie, Cédric Métais a imaginé un procédé permettant de récupérer l’énergie des machines pour la transférer vers d’autres usages. Cette démarche permet de diminuer drastiquement l’achat d’énergie et à la vertu d’être durable.

SYDEEN

SYDEEN 505


BLEYAERT & MINGER SA

Penser l’habitat de demain et réhabiliter celui d’hier Benoît Bleyaert et François Minger proposent des solutions novatrices, originales et harmonieuses autant pour des constructions neuves que pour de la réhabilitation, domaine dans lequel ils sont passés experts par leurs nombreuses interventions. Installés au cœur de la vieille ville de Porrentruy, c’est ici qu’ensemble, avec leurs équipes, ils réfléchissent, pensent et mènent à la réalisation finale, des projets riches et variés.

506


Un duo complémentaire Après avoir travaillé 10 ans ensemble, Benoît Bleyaert et François Minger décident de créer leur propre société éponyme, un bureau d’architectes, urbanistes et d’ingénieurs en génie civil. Ils se connaissent parfaitement et savent alors qu’ils ont une vision à mettre en commun. Spécialement intéressés par la réhabilitation du patrimoine bâti, ils s’installent, le 1er mai 2012, dans la vieille ville de Porrentruy, comme un clin d’œil aux activités qui les attendent. Ils démarrent seuls et font grandir leur société pour être aujourd’hui entourés d’une équipe de 8 collaborateurs. Divers domaines d’activités Si l’architecture représente une grande partie du quotidien de Bleyaert & Minger, leur rayon d’action répond pourtant à d’autres demandes devant leurs compétences techniques. En effet, ils interviennent également pour du génie civil comme par exemple, dans le cadre de la gestion de l’entretien des routes cantonales qui représentent quelques 450 km de bitume. On fait également appel à leurs services pour de l’aménagement urbanistique. Par ce panel d’activités, leur clientèle est large et variée et va d’une collectivité publique aux particuliers. Du côté de l’architecture Aucune demande n’est plus petite qu’une autre chez Bleyaert & Minger. Cette philosophie leur offre l’opportunité de mener des chantiers toujours différents. Pour chacun, une première phase exploratoire est essentielle. Ils mettent alors tout en œuvre pour traduire l’envie et les besoins du client. Ils doivent le comprendre tout autant que sa future zone de vie. Cette approche s’applique pour des projets neufs comme pour de la réhabilitation. Cette dernière entraîne d’autres obligations qui doivent impérativement être prises en compte. En effet, le patrimoine bâti est soumis à des contraintes patrimoniales qui peuvent mettre des freins. Il faut alors tout le savoir-faire et l’expérience d’architectes comme ceux de Bleyaert & Minger pour trouver les bons compromis pour donner une nouvelle vie à un bâtiment, sans trop le bousculer. Exemples de leur vision de l’architecture Challenge de taille que celui relevé par Bleyaert & Minger pour un projet réalisé sur une parcelle accueillant un pommier centenaire. En effet, le client souhaitait le garder même

si celui-ci, implanté au centre du terrain, entraînait des contraintes techniques. A partir de là, en concertation avec un paysagiste pour garder l’arbre vivant, plusieurs approches ont été proposées au client. Au final, le choix d’une maison ossature bois aux accents contemporains où le pommier est intégré dans la terrasse a été retenu. De plus, par les grandes baies vitrées installées, il est visible de l’intérieur. 507


Réhabilitation d’un ancien rucher Ne correspondant plus à la technique de récolte actuel du miel, un ancien rucher désaffecté s’est vu totalement transformé en dépendance tout en conservant l’essence même de son affectation première. Les anciennes ruches réhabilitées en meuble de rangement ou de salle de bain afin de conférer à cette dépendance son âme d’origine. Le choix des matériaux et les techniques de réhabilitation utilisées par les architectes ont permis cette réalisation qui s’inscrit non seulement dans un modèle architectural contemporain, respectueux de son histoire et dans l’ère du temps en matière de développement durable. Pour le projet de réhabilitation d’un ancien moulin des années 1700, inscrit au registre des biens culturels, il a fallu à nos architectes toute leur expérience pour redonner une nouvelle jeunesse à la bâtisse. En effet, pour y créer 9 appartements comme le souhaitait le client, il était nécessaire de créer des ouvertures pour l’apport de lumière. En usant d’astuces, de nombreuses fenêtres ont ainsi pu être installées pour mener le projet à bien. A ce travail architectural, s’est ajouté un accompagnement du mandant au niveau financier. En effet, le bureau l’a aidé à trouver les meilleures solutions pour que son investissement soit rentable. Par ailleurs, ce chantier a permis de faire travailler des entreprises locales aux savoir-faire éprouvés.

508

La densification étant incontournable aujourd’hui, Bleyaert & Minger s’est « amusé » à prouver qu’elle était possible sous une forme inattendue. Ainsi, « mini house » a vu le jour ! Elle est la preuve que sur une parcelle biscornue ou petite, beaucoup de choses sont réalisables puisqu’elle a été construite sur un terrain de 350 m2 et propose 110 m2 de surface brute plancher. Autre de ses particularités, son esthétisme. En effet pour des formes cubiques, il est rare d’utiliser le bois comme ici et pourtant au final, elle s’insère parfaitement dans l’environnement.


Actif également dans le domaine de l’urbanisme, Bleyaert & Minger a mené une étude, de sa propre initiative, autour d’une commune qui a établi un bilan et une stratégie urbanistique à plus de 10 ans. En s’appuyant sur ses données, ils ont sélectionné certains éléments leur semblant prioritaires et ont développé, à partir de là, leur propre vision. Au final, ils apportent du renouveau censé et visionnaire en densifiant certaines parties de l’espace bâti ; en réaménageant une place ; en créant une liaison qui suit un cours d’eau entre une gare et le centre du village et en apportant une touche culturelle en installant des panneaux pour des expositions temporaires au fil de cette liaison. Pour l’aspect durable, ils ont repensé la signalétique vélo en offrant plus d’informations aux usagers comme le temps de parcours, par exemple, un moyen simple à leurs yeux pour inciter d’autres à faire usage de ce mode de transport doux. CQDF !

Bleyaert & Minger SA

Grand-Rue 5 • CH-2900 Porrentruy Tél. +41 32 467 10 10 info@bleyaert-minger.ch • www.bleyaert-minger.ch

509


DOMUS IMMOBILIER

Plus qu’une agence immobilière, une adresse qui propose une offre globale Installée à Porrentruy et Delémont, Domus Immobilier, est la seule agence immobilière du Jura à proposer un panel de prestations qui va de la location à la gestion de patrimoine en passant par le financement hypothécaire, pour ne citer que quelques exemples. Grâce à des années d’expérience dans le secteur, Didier Receveur, fondateur, accompagne ses clients à chaque étape de leur projet et met tout en œuvre pour leur apporter les conseils les plus avisés.

510


Un parcours sous le signe de l’immobilier Après plus de 10 années passées dans le courtage immobilier autant à l’international qu’en Suisse, Didier Receveur, fort de son expérience, décide de créer sa propre agence, Domus Immobilier, en 2017. Son but ? Proposer un panel de prestations de qualité et aider chaque client à réaliser son souhait. Domus Immobilier compte aujourd’hui 3 collaborateurs.

DÉTAILS DES OFFRES Location, vente, création et administration de PPE Grâce à son fort ancrage local, Didier Receveur propose nombre d’objets à la location et à la vente que l’on soit en quête d’un appartement ou d’une villa. Il propose également ses services pour les PPE en gérant l’étude de projet, le passage chez le notaire et l’administration, par la suite. Estimation d’un bien Parmi les prestations de Domus Immobilier, l’estimation d’un bien fait partie des actes essentiels. En effet, pour s’assurer d’un prix juste et viable, il est vivement recommandé de faire appel à un professionnel ayant l’expérience requise. Gérance Grâce à son propre bureau d’architecte intégré, Domus Immobilier travaille avec des artisans locaux pour tout ce qui touche aux travaux techniques et de rénovation. L’agence suit chacun des chantiers. Gestion de patrimoine Un client possédant plusieurs biens immobiliers peut faire appel à Didier Receveur pour optimiser au mieux ces derniers. Par des analyses approfondies et fournies, il sait les conseiller pour atteindre le meilleur seuil de rentabilité. Achat direct et viager Que le client souhaite vendre son bien ou le mettre en viager, Didier Receveur est à son écoute. Ainsi, il peut dans certains cas acquérir en direct ce bien et le remettre par la suite à la vente. Pour les viagers, fort de son réseau, il est à l’origine de nombre de transactions qui offrent aux deux parties des avantages avérées. Financement hypothécaire Domus Immobilier a été mandaté pour représenter e-Potek dans le Jura. Cette société apporte son expertise pour aider les acquéreurs à obtenir le meilleur financement hypothécaire. Grâce à cette offre totalement unique dans le canton, en endossant le rôle de conseiller financier, Didier Receveur va chercher les meilleures solutions pour ses clients qu’ils souhaitent un refinancement, investir dans une promotion immobilière ou acquérir un bien. Quelle que soit le but à atteindre, tout est mis en œuvre pour fournir des prestations de qualité et les meilleurs taux d’intérêt et de capitalisation.

Domus Immobilier

Grand Rue 52 • CH-2900 Porrentruy Tél. +41 32 599 10 30 contact@domus-immobilier.ch www.domus-immobilier.ch

Exigez le meilleur pour votre financement avec

www.e-potek.ch

511


COMMUNE DE COEUVE

A proximité de Porrentruy, Coeuve, village à caractère rural et authentique, est connu entre autres pour son château du XIIe siècle inscrit à l’inventaire fédéral des sites construits à protéger en Suisse (ISOS). Par ailleurs, pour sa douceur de vivre, la commune est, au prorata du nombre d’habitants, celle qui compte le plus grand nombre de jeunes âgés de moins de 20 ans du canton ! Comme leurs aînés, ils trouvent ici moult raisons de se divertir et de passer du temps ensemble grâce aux associations qui y sont aussi nombreuses qu’actives. Ils ne sont pas les seuls à avoir conscience que leur environnement de vie est agréable puisque Coeuve accueille régulièrement de nouveaux résidents, principalement de jeunes familles. Et pour ceux qui souhaitent découvrir cet agréable village et être dépaysés pour une nuit ou plus, quoi de plus original que de prendre de la hauteur et de poser ses valises dans les arbres, au cœur d’une des 4 cabanes installées en pleine forêt ? Rien ! www.coeuve.ch 512


COMMUNE DE COURTEDOUX

Courtedoux et ses 780 habitants ac­cueillent régulièrement des vacanciers qui viennent ici pour le tourisme doux que l’on y propose. N’allez pas croire qu’une petite commune ne peut pas être innovante en la matière, Courtedoux en est tout le contraire ! En effet, on y vient de loin pour les balades en calèche qui permettent de partir le temps d’une ou plusieurs journées à la découverte de la nature environnante et ce, à son rythme. A ce moyen idéal de se couper du monde et de se ressourcer s’ajoutera prochainement un concept unique de 9 bungalows en bois, de haut standing. Aussi chaleureux, élégants que fonctionnels par leurs installations, ils offriront une nouvelle alternative autant à ceux qui souhaitent lâcher prise qu’à ceux qui veulent partir à la découverte de la région et de sa fameuse vallée des dinosaures qui fait rêver et voyager dans le temps plus d’un enfant et nombre d’adultes aussi ! www.courtedoux.ch 513


RÉGIOTECH SA

Pour des locaux parfaits à Porrentruy Pour qui souhaite s’installer ou développer son activité à Porrentruy, Régiotech SA est le partenaire idéal en matière de location de locaux. Avec ses différents bâtiments, la société propose de nombreuses options à choix, autant pour les professionnels du tertiaire que pour ceux de l’industrie. Son offre comprend des bureaux ainsi que des ateliers de plusieurs superficies.

© dansmonquartier.ch

514


Palier à une carence Au début des années 90, la municipalité de Porrentruy et son association de communes ainsi qu’une société de capital-risque, COFIDEP, font le constat qu’il est difficile aux entreprises, et spécialement, aux starts-ups, qui souhaitent s’installer dans la ville, de trouver des locaux à louer. Pour y palier, ils décident de fonder Régiotech SA et de construire le Technopôle du Jura. Ce bâtiment est également dévoué à aider la région de I’Ajoie à se développer et à voir arriver des sociétés évoluant dans des domaines variés autres que le tabac et l’horlogerie qui sont alors pratiquement les seuls présents. En 1994, l’édifice est prêt et propose 12 espaces de travail avec des superficies allant de 60 à 200 m2. Rebondir après une mauvaise passe A la fin des années 90, les choses vont mal pour Régiotech SA. En effet, les intérêts bancaires élevés de l’époque mettent à mal ses finances. Il faut agir pour trouver des solutions. Retraité de la banque, Marcel Hubleur est alors désigné, à la demande de la commune, comme président. Il a pour mission d’assainir la situation. Fort de son expérience antérieure, il réussit, grâce au soutien des banques et de donateurs, à remettre à l’équilibre Régiotech SA qui peut, dès lors, regarder vers le futur avec plus de sérénité. Dans la foulée, Jaeger-LeCoultre va également apporter sa pierre à l’édifice en louant plus de 200 m2 d’ateliers. Sa présence fait l’effet d’un aimant et la demande de petites entreprises afflue. L’intégralité du Technopôle est louée. Par ailleurs, des besoins se font sentir en matière de locaux adaptés pour des travaux plus techniques. Pour y subvenir, il est décidé de construire une usine relais de 1600 m2 de surfaces de travail. Le concept plaît à la manufacture horlogère qui décide de s’y installer et de louer un étage complet. Y trouvant ses marques, elle l’acquiert dans son intégralité. Pour reloger les autres sociétés, Régiotech SA réalise un deuxième bâtiment qui est entièrement loué à son ouverture en 2015.

© dansmonquartier.ch

515


Une demande toujours en hausse Porrentruy devenant une place intéressante pour les entreprises qui souhaitent installer, entre autres, des ateliers mécaniques, Régiotech SA ne cesse d’être sollicitée. Il est décidé, devant la demande, de construire une 3e usine relais qui a sa sortie de terre en 2017 est intégralement investie par la maison Louis Bélet SA. L’histoire se répète puisque très rapidement, elle décide de l’acheter. Aujourd’hui, c’est un 4e projet qui va voir le jour au printemps 2021 et dont les 1600 m2 de surface utile ont déjà trouvé preneurs ! Difficile de faire plus belle réussite que celle de Régiotech SA et de ses usines relais. Au-delà, l’installation de ces grands noms de l’hor-

logerie a fait émerger des synergies comme celle avec l’Ecole des Métiers de Porrentruy qui voit nombre de ses élèves y suivre des formations ou encore des stages. Du côté du Technopôle du Jura, par qui l’histoire a commencé, différentes sociétés comme, par exemple, un architecte ou une autre, spécialisée dans les pièces liées à la chirurgie, y sont installés. Le turn-over n’est pas très important mais il permet quand même régulièrement d’offrir des surfaces libres à de nouveaux demandeurs. Des investisseurs philanthropes Aujourd’hui, la situation financière de Régiotech SA est loin des heures sombres. Pour autant, tous les actionnaires et les prêteurs ne touchent aucun dividende de leurs investissements. Chacun a décidé de soutenir ce projet en sachant qu’il ne rapporterait rien et serait à fond perdu. En effet, leur volonté allait plus loin car ils avaient conscience que l’implantation de bâtiments locatifs et d’usines seraient un tremplin nécessaire pour l’évolution de la ville et de la région. Conscient que I’Ajoie est un territoire à la géographie compliquée, ils ont vu en ce projet l’opportunité de grandir, de générer de l’activité et par effet domino, des emplois. Plus qu’un loueur de locaux, Régiotech SA est un levier pour Porrentruy et montre combien se battre, oser et aller de l’avant est nécessaire pour le développement économique.

© dansmonquartier.ch

Régiotech SA

Rue d’ Airmont 7 • Case postale 1528 CH-2900 Porrentruy Tél. +41 32 471 21 70 (secrétariat) Tél. +41 79 635 31 19 (président) regiotech@bluewin.ch • www.regiotech-porrentruy.ch

© dansmonquartier.ch

516


© dansmonquartier.ch

Régiotech Régiotech SA SA


Responsable courtage : Claudio Gigon Responsable PPE, gérant/comptable : Ermal Rudaj Rue Achille Merguin 1 CH-2900 Porrentruy Grand Rue 52 CH-2900 Porrentruy contact@domus-immobilier.ch

www.domus-immobilier.ch Exigez le meilleur pour votre financement avec

www.e-potek.ch

ACHETER OU VENDRE SA MAISON N’A JAMAIS ÉTÉ AUSSI FACILE


« Parce que nous sommes proches de vous, parce que notre travail nous passionne ; construisons ensemble » !

NOS PARTENAIRES Buchs & Plumey SA

La Rochette 9 • CH-2900 Porrentruy Tél. +41 32 465 11 00 www.buchs-plumey.ch


BUCHS & PLUMEY SA

Marquer le paysage et les esprits Depuis sa création en 1979, le bureau d’ingénierie Buchs & Plumey SA, installé à Porrentruy, a toujours participé à des projets essentiels pour le Jura et l’Arc jurassien. Actif dans les domaines des structures, du génie civil, de l’aménagement du territoire et de la mobilité et transports, d’hier à aujourd’hui, il apporte sa pierre à l’édifice de réalisations marquantes et incontournables comme la Transjurane ou bien encore la nouvelle patinoire de Porrentruy.

Centre commercial Le Ticle à Delémont.

520


Sylvain Plumey et Vincent Seuret – directeurs.

Une histoire qui rime avec celle du Jura Quand Messieurs Buchs et Plumey s’associent et fondent leur bureau d’ingénierie en 1979, ils sont jeunes et ont encore peu d’expérience. Qu’à cela ne tienne, l’envie de liberté les taraude. Dans le même temps, leur canton de cœur, le Jura, entre officiellement en souveraineté le 1er janvier de la même année. Sans le savoir encore, leur ascension se fera avec lui, à ses côtés. En effet, le projet de la Transjurane est le fer de lance de leur essor. En se regroupant avec d’autres bureaux, ils y travaillent ensemble. De cette gigantesque réalisation, découlent d’autres demandes qui ne se tariront jamais avec le temps. En 2012, tout en douceur, ils décident de remettre Buchs & Plumey SA à Vincent Seuret et Sylvain Plumey. Les grands travaux étant achevés, les nouveaux associés doivent renouveler mandats et clientèle. Pour ce faire, ils étendent leur rayon d’action hors des frontières du canton. Leurs propres expériences accumulées et leurs méthodes de travail, ajoutées à la notoriété de la société, ouvrent de nouveaux horizons comme des marchés publics auprès de villes romandes ou encore de l’Office fédéral des routes. Depuis, ils ont multiplié des réalisations aussi riches que variées. Des collaborateurs et des partenaires Quand Vincent Seuret et Sylvain Plumey reprennent la société, nombre des collaborateurs présents sont là depuis les premières heures. Pour plusieurs le moment de la retraite a sonné. Ainsi, de nouveaux employés sont recrutés, qui pour un grand nombre sont natifs du Jura et y sont très attachés. Cette jeune équipe apporte nouvel élan et motivation. C’est avec elle que les dirigeants écrivent un nouveau chapitre de l’histoire de Buchs & Plumey. Dans le même temps, le regroupement des bureaux d’ingénieurs à l’occasion de la création de

Ecole Primaire de l’Oiselier à Porrentruy.

Autoroute A16-Section 2 – Tronçon tunnel de Bure – Viaduc du Creugenat.

la Transjurane a laissé des traces. Ainsi, Sylvain Plumey qui a travaillé et collabore aujourd’hui avec l’entreprise GVH, fait partie des repreneurs de l’entité en 2017. Les deux bureaux sont donc partenaires et en retirent de la force et le partage de compétences éprouvées. Dans le même esprit, Buchs & Plumey a créé, en 2020, une société spécialisée dans la planification territoriale, Espace libre, avec Roland Broquet, un expert du domaine. Les grands changements en matière de mobilité Impossible de composer aujourd’hui sans la mobilité et les transports. Chaque projet de génie-civil est pour ainsi dire concerné. Pour répondre au plus juste aux besoins que cela engendre, Buchs & Plumey s’est entouré d’un ingénieur spécialisé qui y consacre une grande partie de son activité. Il collabore à des projets variés et sait conseiller, par ailleurs, au plus juste, les entreprises qui s’installent dans le Jura et qui doivent, dès 20 collaborateurs, établir un plan de mobilité.

Pont RC6 à Choindez.

521


Réaménagement de la vieille ville de St-Ursanne.

Suivi de chantiers Réaménagement de la vieille ville de Saint-Ursanne Aux premières heures, les autorités de la jolie bourgade médiévale souhaitaient réaliser des travaux de réfection du réseau souterrain, devenu centenaire. A ce projet de base est venu se greffer l’installation d’un chauffage à distance pour les résidents de la vieille ville et la restauration des aménagements de surface. Pour mener à bien ce chantier, au cœur d’un site classé, un groupe de

travail s’est formé pour apporter les solutions les plus abouties. Buchs & Plumey a piloté l’entier du projet, géré les appels d’offre et dirige aujourd’hui les travaux qui obligent à un consensus permanent avec les riverains, lassés de ces nuisances qui sont maintenant à bout touchant. De plus, les travaux se sont trouvés ralentis par la découverte de vestiges archéologiques ! Pour autant, au final, Saint-Ursanne va connaître un nouveau départ tout en gardant sa superbe.

Réfection et 2e champ de glace de la patinoire de Porrentruy.

Patinoire de Porrentruy Longue histoire que celle de la nouvelle patinoire de Porrentruy et de Buchs & Plumey. En effet, le concept de base a été proposé par les précédents associés également hockeyeurs et membres du HCA passionnés. Leur idée d’aménagement global voulait que la patinoire existante soit conservée et l’espace alentour exploité. Approuvé, l’ensemble a été développé de concert avec un architecte et un pool de planificateurs et aujourd’hui, l’équipe Buchs & Plumey intervient en tant que mandataire spécialisé pour la structure béton de l’en522

semble. Ce chantier les oblige à travailler au cordeau au niveau du timing puisque le HCA a gardé son activité. Malgré cette contrainte de taille et les aléas engendrés par la crise sanitaire, les travaux n’accusent que très peu de retard et permettront sous peu aux professionnels et aux amateurs d’avoir un outil unique pour s’entrainer, passer ses loisirs et y faire vibrer les fans.


Résidence de la Sorne à Delémont.

Projet ‘Delémont marée basse’ – lot centre aval.

Autres projets actuels A ces différents domaines énoncés, s’ajoutent d’autres pour lesquels Buchs & Plumey intervient. Ainsi, impliqué et soucieux de la préservation de l’environnement, le bureau travaille également activement autour de projets, initiés par les collectivités, pour le réaménagement et la revitalisation de cours d’eau, pour la protection contre les crues et pour la préservation de la biodiversité. Dans un autre registre, il soutient les communes qui doivent aujourd’hui réviser leur plan d’aménagement local en réponse à une nouvelle législation très exigeante. Son quotidien rime aussi avec l’assainissement d’ouvrages d’art du réseau cantonal jurassien, des assainissements qui nécessitent des qualifications pointues en termes de structure porteuse et de génie civil.

Buchs & Plumey SA

Réfection de la piscine à Porrentruy.

La Rochette 9 • CH-2900 Porrentruy Tél. +41 32 465 11 00 www.buchs-plumey.ch

523


ESPACE LIBRE SA

« Penser ensemble l’environnement de demain » Dans le contexte d’une urbanisation croissante, il est essentiel que les activités humaines s’inscrivent dans la durabilité et respectent le juste équilibre avec la préservation de l’environnement. Penser, planifier, organiser le territoire devient alors autant une obligation morale et légale qu’une nécessité environnementale. Sensibles depuis longtemps à ces valeurs et convaincus des enjeux inhérents à l’aménagement du territoire, les dirigeants de Buchs & Plumey à Porrentruy ont décidé de créer en 2020, avec Roland Broquet, spécialiste confirmé de ce domaine, une société qui se concentre principalement sur la planification territoriale  : Espace libre SA.

524


Pourquoi ce sujet est-il primordial ? Alors que la pression humaine sur le territoire s’accentue et que les nouvelles dispositions légales tendent à réguler davantage nos pratiques, les communes ont l’obligation d’adapter leur plan d’aménagement local et leurs outils de planification. Face à ce défi à la fois technique, démocratique – voire juridique, les communes ont besoin de conseils avisés. Pour les accompagner dans leurs projets, Espace libre est donc l’interlocuteur privilégié. En effet, les compétences associées de Buchs & Plumey et de Roland Broquet garantissent aux maîtres d’ouvrage une expertise riche en complémentarités et fondée sur des années d’expérience.

LES ACTIVITÉS D’ESPACE LIBRE Appui au maître d’ouvrage Si Espace libre est une jeune société, elle recèle pourtant des compétences reconnues. Ces dernières sont essentielles pour la conduite de projets pluridisciplinaires soumis par les maîtres d’ouvrage. Les comprendre pour mieux les accompagner est une phase essentielle pour que l’expertise et les conseils méthodologiques qui s’en suivent soient vecteurs d’efficacité dans la gestion et la réalisation des projets. La communication et participation Quand différents intervenants sont partis prenants d’un projet, l’écoute est d’autant plus importante. Stimuler les idées, savoir transmettre les opinions et traiter l’information de manière synthétique et complète est fondamental à la réussite de ce projet. Pour ce faire, Espace libre sait par expérience tout autant animer des séances que conduire des processus participatifs, soit autant de clés de la réussite tout comme les relations publiques.

La planification territoriale Par son approche complète du territoire, Espace libre analyse et qualifie les sites propices à l’accueil des activités humaines, et détermine les enjeux stratégiques et leurs effets à l’échelle de la région, de la commune, d’un quartier ou d’une parcelle. Son expertise dans l’élaboration des instruments de planification tels que plans directeurs, plans d’aménagement local, modifications d’affectation, plans de quartier, plans spéciaux, plans d’extraction, est renforcée également par ses conseils dans la mise en œuvre des planifications. Convaincue du lien étroit entre la nature et les activités humaines, Espace libre porte un vif intérêt au dynamisme des régions rurales pour y garantir bien-être et services à la population.

La mobilité Savoir concilier les déplacements avec la préservation de l’environnement, ainsi que la qualité de vie, est un défi quotidien. Pour y parvenir, les spécialistes d’Espace libre sont à même de comprendre et appréhender les enjeux de l’urbanisation et des transports pour agir avec pragmatisme.

L’environnement La planification territoriale est étroitement liée à la qualité de l’environnement. Pour la préserver, Espace libre s’attache à identifier les enjeux et les composantes territoriales pour établir des cahiers des charges et assurer la conduite d’études d’impact. En coordonnant les missions, la société garantit des projets de qualité en harmonie avec le développement durable.

La planification touristique Parce qu’il est légitime de faire connaître et partager sa culture et ses valeurs, le tourisme est une activité qui a implicitement des incidences sur le territoire. Dans le respect des identités locales, Espace libre aide les acteurs à révéler les atouts d’un site et d’une région, pour planifier, coordonner et développer une offre touristique en parfaite symbiose entre la population et la nature.

Espace libre SA

Route de Soleure • CH-2072 St-Blaise Tél. +41 32 754 39 39 Rue de la Rochette 9 • CH-2900 Porrentruy Tél. +41 32 466 72 14

525


ATELIER D’ARCHITECTURE PHILIPPE DONZÉ

L’importance de l’esthétisme architectural S’installer à son compte, en tant qu’architecte, à seulement 25 ans, n’est pas chose courante. C’est pourtant le choix qu’a fait Philippe Donzé en 1990. Epris de liberté, après plusieurs collaborations auprès de professionnels des secteurs du bâtiment et de l’architecture, il décide de voler de ses propres ailes. Depuis 30 ans, il enchaîne les réalisations et aime à ériger des bâtiments, des villas, des petits immeubles… auxquels il apporte sa touche créatrice et sa passion pour l’équilibre des formes.

526


Deux chemins s’écartaient dans la forêt, j’ai pris le moins foulé et cela fit toute la différence. Robert Frost (poète californien) Se faire plaisir « Produit du terroir » comme il aime à se définir, Philippe Donzé est un bruntrutain qui, par son environnement familial s’est rapidement intéressé aux domaines du bâtiment et de l’architecture. Après l’obtention d’un CFC, il fait ses armes auprès de différentes sociétés locales et du canton de Vaud et se voit confier la direction de travaux de plusieurs chantiers. En 1990, il veut aller plus loin et pouvoir laisser cours à sa créativité, raison pour laquelle il décide d’ouvrir son propre bureau d’architecture à Porrentruy. Pour soutenir sa démarche, il retourne sur les bancs de l’école et suit des cours à Lausanne qui lui permettent d’obtenir une inscription au registre des architectes « REG ». Quelques décennies plus tard, les réalisations qu’il a à son actif se comptent par dizaines. S’il était « généraliste » aux premières heures, aujourd’hui il répond toujours à différentes demandes mais avec le temps a resserré son travail autour de l’habitat pour des villas, des petits immeubles ou encore des unités locatives. Seule chose qui n’a pas changé, son travail en solo, une volonté qui l’anime depuis les premières heures et à laquelle il n’a jamais dérogée.

527


Un travail de concert Si des communes ou encore des sociétés font appel à Philippe Donzé, sa clientèle est majoritairement constituée de particuliers. Qu’ils arrivent avec une idée arrêtée de ce qu’ils souhaitent ou au contraire encore floues, la démarche reste la même. L’essentiel est de les cerner, les comprendre, les interroger sur leurs habitudes, leur quotidien, leurs attentes pour leur proposer par la suite un projet qui correspond à leur style de vie, leurs envies et leur budget. Autre paramètre primordial, le lieu d’implantation du bien à venir. Il est important de l’aborder en toute connaissance dans le but d’adapter et d’orienter la construction par rapport à son environnement, son cadre bâti ou bien encore son accessibilité. Toutes ces informations récoltées représentent un ensemble souvent complexe et toujours nouveau qu’il apparaît comme difficile à expliquer pour Philippe Donzé. Pour autant, grâce à son expérience, il sait analyser ces données et les exploiter au plus juste pour être cohérent tout en apportant sa touche esthétique personnelle, l’ADN de ses réalisations. 528


Une vision bien arrêtée « L’architecture est souvent complexe et contradictoire car on aimerait pouvoir aller au bout d’un projet tel qu’on l’a fait naître et imaginé mais notre métier est soumis à des normes et des contraintes. On ne peut pas y déroger. Il faut donc savoir faire des choix, trancher et en même temps toujours garder le lien entre les souhaits du client, la conception architecturale et la réalité. Un exercice compliqué mais qui ajoute au plaisir du métier », explique Philippe Donzé. Un métier qu’il ne peut dissocier de ces mots fondamentaux pour lui : volumes, lumières, fonction.

L’imagination est plus importante que la connaissance, la connaissance est limitée, l’imagination renferme le monde. Albert Einstein

529


On met tout en œuvre de la pierre, du bois, du ciment: on en fait des maisons et des palais; c’est de la construction. L’ingéniosité travaille. Mais tout à coup, vous me prenez au cœur, vous me faites du bien, je suis heureux et je dis: c’est beau. Voilà l’architecture. Le Corbusier

L’importance de l’esthétisme Se faire plaisir avec l’architecture, il sait y parvenir. En effet, il met l’accent sur l’importance de l’esthétisme, de la construction que l’on a plaisir à regarder. Il y voit un côté poétique qui trop souvent est oublié et qui pourtant compte tellement à ses yeux ! S’il n’a pas de matériaux de prédilection, même si le bois est souvent de la partie eusse et égard à son histoire avec le Jura, on reconnaît pourtant ses créations. Elles se démarquent, se jouent des formes et des volumes avec harmonie, originalité et bon goût tout en restant idéalement pensées pour le bonheur des nouveaux résidents. « L’architecture doit émouvoir. Cela n’est certainement pas sa fonction première mais c’est capital », selon Philippe Donzé.

530


Un chantier dans sa globalité Par sa double expérience dans le bâtiment et l’architecture, notre architecte a toujours conduit les projets confiés dans leur globalité, à quelques rares exceptions. Un atout de taille pour ses clients. En effet, ils n’ont à se soucier de rien et n’ont qu’un seul interlocuteur entre le jour où ils démarrent la discussion et celui de la remise des clés. Pour lui, qui se voit comme un artisan, c’est la meilleure façon de passer du projet au concret et d’en voir le résultat. C’est aussi l’assurance de faire traduire avec précision ce qui a été pensé et choisi de concert avec le client. Pour mener à bien l’ouvrage, il s’entoure, autant que faire ce peut, d’entreprises régionales de confiance pour au final offrir à ceux qui lui ont fait confiance, un lieu de vie idéal et plaisant au regard.

Atelier d’Architecture Philippe Donzé Rue du 23 juin n°24 • CH-2900 Porrentruy Tél. +41 32 466 61 41 contact@donze-architecte.ch www.donze-architecte.ch

531


AMO CHAPUIS SÀRL

Un seul interlocuteur pour la gestion de votre projet

Extension Groupe RECOMATIC, 2905 Courtedoux.

C’est en janvier 2019 que Ludovic Chapuis, après avoir évolué dans plusieurs bureaux d’ingénieurs ainsi que comme chargé de projets pour les services de la ville de Porrentruy, fait le choix de devenir indépendant et de créer son bureau dédié à l’assistance à maîtrise d’ouvrage. Ingénieur HES de formation, il a su au fil des années et de ses expériences acquérir les compétences nécessaires pour proposer à ses clients privés ou publics un panel complet de prestations d’accompagnement. De la porte d’entrée du projet jusqu’à la réception définitive de l’ouvrage, il est le bras droit du maître d’ouvrage et le représente auprès des professionnels spécialisés et des entreprises. Indépendant des acteurs de la construction, l’objectif est de défendre les intérêts du propriétaire ou de l’exploitant, et de le décharger des nombreuses tâches de suivi et de vérifications à assumer tout au long du processus. Les activités sont proposées sur-mesure dans différentes configurations d’organisation, en fonction de l’ampleur ou de la complexité du projet. L’intervention a lieu idéalement dès la phase initiale, où se pose les options déterminantes au succès de la réalisation. AMO Chapuis propose le management de l’opération et sa planification, traduit les besoins et pilote les intervenants en 532

vérifiant que les objectifs fixés sont bien atteints sous l’angle du respect de la qualité, des coûts et des délais. Son rôle de coordinateur l’amène à interagir avec de nombreux intervenants, c’est pourquoi il place l’aspect humain et la notion de confiance au cœur de ses priorités en favorisant les échanges et les discussions pour trouver des solutions en commun. Faire le choix de mandater AMO Chapuis Sàrl pour son projet, c’est bénéficier d’un atout supplémentaire à sa réussite

AMO Chapuis Sàrl

Chemin de Beaupré 5b • CH-2900 Porrentruy Tél. +41 78 628 23 26 ludovic.chapuis@amochapuis.ch www.amochapuis.ch


NANON ARCHITECTURE SA

Des projets à toutes les échelles Atelier familial créé par Germain Henzelin dans les années 70, Nanon Architecture SA est aujourd’hui dirigé par la seconde génération. C’est en 2002, que Pascal Henzelin reprend la tête du bureau et engage Harold Santin comme dessinateur DAO. Situé à Porrentruy, le bureau intervient sur les secteurs de l’Ajoie, de la Vallée de Delémont, des Franches-Montagnes ou encore dans la région de Moutier. Reconnu pour son savoir-faire, son professionnalisme et ses nombreuses expériences cet atelier offre une palette de prestations riche et variée. Maison clés en main, transformations diverses, réalisations de plans, suivis de chantier, recherches de terrains ou encore suivis administratifs et promotions immobilières, ces passionnés sont capables de mener à bien des projets de toutes tailles avec toujours cet objectif d’une mission réalisée dans les règles de l’art. Construction traditionnelle ou ossature bois, l’atelier a acquis au fil des années de nombreuses compétences avec des réalisations très diversifiées comme les surfaces commerciales, les établissements bancaires, les institutions médicales, les villas familiales ou encore les immeubles et structures sportives. Pascal Henzelin est également estimateur pour l’établissement cantonal des assurances et pour les valeurs officielles du canton du Jura. Il effectue aussi des expertises et dossiers d’impenses pour les privés ainsi que pour les études de notaire. Une corde à son arc supplémentaire qui lui permet d’offrir à ses clients une approche plus précise des projets dont il a la charge. Dans cette même optique de proposer une prestation la plus complète possible, une architecte d’intérieur, Marie Widmer, a également rejoint le bureau. De plus, depuis peu Nanon Architecture SA collabore avec une agence immobilière pour la promotion et la recherche de terrain, cette agence occupe une partie de ses bureaux.

Pascal Henzelin

533


INTERVIEW

MARCEL WINISTOERFER MAIRE DE MOUTIER

Le berceau de la machine-outil Au cœur d’une nature préservée, la ville de Moutier est depuis plus de 120 ans connue pour ses compétences et son savoir-faire en matière de mécanique de précision. Toujours à innover et aller de l’avant, son industrie la fait rayonner et attire régulièrement de nouveaux entrepreneurs qui ont conscience de trouver ici une main d’œuvre expérimentée et de qualité. Son salon bisannuel et international, le SIAMS, est là pour le prouver. Pour mieux comprendre le quotidien de cette ville à la campagne, rencontre avec Marcel Winistoerfer, maire de Moutier. © Andrea Babey

Moutier et ses gorges. © Léo Boegli

534


Le bâtiment du Chicago.

L’Hôtel de Ville.

© Vincent Bourrut

© Mathieu Wyss

Le moine du Chicago. © Michel Cattin

Comment Moutier est devenue capitale mondiale de la mécanique de précision ? L’histoire remonte à la fin du XIXe siècle. Tout a débuté avec Monsieur Juncker qui a eu le génie de créer un arbre à came, un tour automatique à poupée mobile. Grâce à cette machine unique au monde, toutes sortes de pièces sont devenues réalisables. L’histoire était en marche. Dans la foulée de cette invention, d’autres visionnaires sont venus s’installer à Moutier. Des ateliers de plus ou moins grande importance ont été créés et la mécanique de précision est devenue comme « une marque de fabrique » pour notre ville. Aujourd’hui encore notre savoir-faire nous vaut une renommée mondiale et nombreuses sont les entreprises à œuvrer dans ce secteur d’activité. Aujourd’hui, quelles sont justement les forces économiques de votre ville ? Si nous connaissons une décroissance démographique par rapport aux années 60, où vivaient alors plus de 8000 personnes à Moutier, nous gardons pour autant toujours le même dynamisme et le même regard porté vers le futur. Pour ces raisons, plusieurs domaines d’activités sont très présents dans la ville avec évidemment le décolletage et ses sous-traitants qui sont dans notre ADN et qui sont prépondérants. On compte environ une vingtaine de sociétés expertes en la matière. L’horlogerie a également sa place avec ETA SA Manufacture Horlogère Suisse, spécialisée dans les mouvements quartz et mécaniques, qui figure parmi les plus gros employeurs. Grâce à la main d’œuvre que

© Riccardo Vandoni

nous avons autour de nous, reconnue pour ses compétences et son professionnalisme, d’autres entreprises sont implantées et s’implantent à Moutier, conscientes qu’elles y trouvent un vivier de talents à portée de main. Et je n’oublie pas de mentionner notre hôpital, dont les Prévôtoises et Prévôtois sont très fiers et qui est un élément important de son économie. 535


© Vincent Bourrut

Le bâtiment du Stand. © Vincent Bourrut

Que faites-vous pour attirer de nouvelles sociétés à Moutier ? Si Moutier semble loin de tout pour certains, ceci est faux car, au contraire, elle est idéalement située puisque nous sommes à 45 minutes de Bâle, 50 de Berne et de Neuchâtel ou encore 1 h 30 de Zurich. Pouvoir concilier cadre de vie unique, main d’œuvre experte à disposition et proximité avec les grandes villes représente autant d’atouts pour accueillir de nouvelles entreprises. Elles sont ainsi nombreuses à trouver place dans les projets industriels que nous mettons en œuvre comme celui situé à l’emplacement d’une ancienne verrerie qui permet à certaines d’installer leurs bureaux ou entreprises dans le bâtiment d’origine réaffecté et à d’autres de construire de nouvelles structures sur le terrain avoisinant dédié à la zone industrielle (Les Laives). Quels sont vos plus importants dossiers en cours ? Les projets urbains et industriels sont évidemment au cœur de nos préoccupations car ils permettent à notre ville de se développer et d’être toujours dynamique. Ceux-ci concernent le secteur de la Gare, le centreVille et la zone industrielle des Laives. Mais il ne faut pas pour autant oublier la qualité de vie que nous devons aux Prévôtois. Ainsi, pour citer un exemple, nous allons mettre en route un projet qui touche à l’éducation, plus spécialement à l’école ménagère aujourd’hui vieillissante. Plusieurs possibilités sont à l’étude à l’heure où je vous parle mais quel que soit le choix retenu, nous allons entamer prochainement des travaux pour avoir un nouveau lieu pratique et bien équipé afin d’accueillir nos jeunes dans les meilleures conditions. L’ouverture est programmée pour la rentrée 2022. Quels sont les atouts de Moutier ? Ils sont nombreux ! On l’aura compris, il y a une activité économique bien présente qui offre de l’emploi à ceux qui voudraient venir s’installer. Par ailleurs, notre force réside dans le cadre de vie qui nous entoure. En effet, nous pouvons qualifier Moutier de ville à la campagne avec tous les avantages que cela offre. Ainsi les amateurs de balade au grand air, les sportifs, les passionnés 536

© Mathieu Wyss

© Vincent Bourrut

d’espaces sauvages trouvent ici une combinaison parfaite entre vie citadine et nature. De plus, nous bénéficions d’un microclimat qui nous permet d’avoir un ensoleillement unique et d’être épargné du brouillard quand d’autres vivent dedans. Un autre de nos atouts réside dans les tarifs de l’immobilier et les possibilités de trouver des terrains à des prix attractifs. A ceci s’ajoutent l’esprit festif des Jurassiens et les nombreuses propositions qui sont faites en matière de culture et au niveau associatif. En résumé, on ne s’ennuie jamais à Moutier et on y coule des jours heureux.

Ville de Moutier

Rue de l’Hôtel-de-Ville 1 • Case postale 927 CH-2740 Moutier Tél. +41 32 494 11 11 • Fax +41 32 493 12 19 www.moutier.ch


A votre écoute depuis plus de 30 ans Chemin Nicolas-Junker 3 CH-2740 Moutier Tél. +41 32 493 51 54 www.luescher-maconnerie.ch

Une nouvelle vision de votre intérieur Chemin Nicolas-Junker 3 CH-2740 Moutier Tél. +41 76 447 59 09 www.nell-interieur.ch


LUESCHER MAÇONNERIE SA – NELL INTÉRIEUR

Et si vous vous offriez un nouveau chez vous ? Luescher Maçonnerie, au-delà des traditionnels travaux liés à son secteur d’activité, va plus loin en proposant à ses clients l’occasion de revisiter une part ou l’intégralité de leur intérieur. Passionnée de décoration, l’entreprise sait les conseiller au mieux pour un carrelage, un poêle, une cheminée ou encore un aménagement extérieur. Grâce à des fournisseurs de qualité, toujours à l’avant-garde, elle réalise le rêve d’un grand nombre. Quand la demande implique une intervention plus importante, elle collabore avec Nell Intérieur, spécialiste de l’architecture d’intérieure et de la décoration.

538


Une histoire de famille En 1988, Martial Luescher fonde son entreprise de maçonnerie. Rapidement, il trouve une clientèle en se spécialisant dans les rénovations. Devant la demande, la société grandit, embauche et étoffe son offre. En effet, en plus des travaux qu’elle réalise, elle propose un large choix de carrelages, de poêles ou encore de cheminées pour apporter la différence. Les chantiers ne manquent pas car le savoir-faire de professionnels à même de réaliser des poses uniques, comme celles de grandes pièces de carrelage, couplé à une offre de produits toujours à la pointe des tendances, plaisent. Aujourd’hui, rien n’a changé, ce plaisir à réaliser le rêve de chaque client est le même et a trouvé son futur successeur en la personne de Paco, fils de Martial. Ensemble, ils peuvent mener à bien un chantier de petite taille comme la rénovation complète d’une ferme. L’histoire se jouant en famille, Conchita Luescher, est au show-room à Moutier et Nuria, leur fille, les accompagne dans les réalisations d’importance grâce à ses connaissances et compétences en architecture d’intérieur et de décoration. Se différencier et toujours avoir un temps d’avance Si l’offre en matière de décoration est toujours plus grande, depuis les premières heures, Luescher Maçonnerie a compris que la différence se jouerait au niveau des fournisseurs. Pour cette raison, ils ne font appel qu’à des maisons européennes, souvent pionnières dans leur secteur, qui savent conjuguer qualité et artisanat, tout en se réinventant en permanence au gré des tendances. Ainsi les carrelages sont sélectionnés auprès de maisons italiennes renommées et peuvent aussi bien parer les murs d’une salle de bains que recouvrir une terrasse extérieure ; les poêles peuvent être traditionnels ou proposés des solutions mêlant âtre et four (et oui...) tandis que les cheminées deviennent de véritables objets de décoration par les matériaux choisis pour les encadrer. Savoir guider le client pour un résultat optimal On l’aura compris, toutes ces solutions de décoration peuvent changer une pièce et redonner une nouvelle vie à un intérieur. Pour que ce dernier soit parfait, Martial Luescher n’hésite pas à guider les clients et à adapter leurs demandes au plus juste pour assurer une finition parfaite et harmonieuse. Le temps et l’expérience font que chacune de ses analyses sont appropriées. Seul un professionnel aguerri, qui se déplace chez ses clients, qui regarde leur environnement, qui comprend leurs attentes peut assurer au final un travail exemplaire.

539


Une spécialiste de l’architecture et de la décoration d’intérieur Nuria Luescher n’a pas failli à la passion familiale en consacrant ses études à l’architecture d’intérieure et à la décoration. A ses connaissances acquises à l’Ecole EBL à Lausanne se sont ajoutées les heures passées sur les chantiers avec son père et son frère, un atout de taille qui lui permet de comprendre et connaître nombre de techniques. Aujourd’hui, sa société Nell Intérieur répond à des demandes diverses et variées émanant autant de particuliers que d’institutions ou encore d’entreprises. Pour les chantiers à diriger dans leur intégralité, avec le suivi des corps de métier, son rayon d’action se situe de Bienne à Porrentruy, pour les créations de projet, elle est sollicitée et répond à des demandes dans toute la Suisse. Sa polyvalence lui offre l’occasion de travailler dans ses deux domaines d’activité et d’offrir des prestations à la carte autant pour des projets simples, complexes, petits que pour d’importants. Il n’y pas de limite. L’approche est toujours la même, comprendre les attentes, étudier les possibilités et y répondre en trouvant des solutions adaptées aux budgets. Au final, le but recherché est identique : faire plaisir et répondre aux besoins de chacun. Ceux-ci peuvent aller de la redistribution des pièces dans un lieu de vie à la décoration d’un EMS ou à celle intégrale d’une résidence privée. Son savoir-faire, elle le met également au service d’architectes qui s’adjoignent ses services. Elle le met aussi à disposition de ses parents et collabore régulièrement avec eux. Ainsi les clients, de la maçonnerie au choix du luminaire le plus adapté, ont une foule de prestations à leur disposition pour faire de leur « chez eux », un lieu unique où il fait bon vivre.

540


Luescher Maçonnerie SA – Nell Intérieur

Chemin Nicolas-Junker 3 • CH-2740 Moutier Tél. Luescher +41 32 493 51 54 Tél. Nell Intérieur +41 76 447 59 09 www.luescher-maconnerie.ch • www.nell-interieur.ch

541


INTERVIEW

VINCENT WERMEILLE

MAIRE DE SAIGNELÉGIER

S’adapter pour maîtriser la densification Au cœur des Franches-Montagnes, Saignelégier, cheflieu du district, entend bien continuer à croître et à accueillir de nouveaux résidents en quête d’une qualité de vie unique. Implantation de sociétés, densification à organiser, tourisme en expansion, important projet autour de la santé... la commune met tout en œuvre pour se développer et ce, dans tous les domaines. Pour nous parler de cette bourgade prisée pour son environnement et où l’économie est à l’équilibre entre le primaire, le secondaire et le tertiaire, Bien Vivre a rencontré Vincent Wermeille, son maire.

542


En quelques mots, qui êtes-vous Vincent Wermeille ? Je suis un enfant du pays entré en politique à l’âge de 25 ans. J’ai été élu en 1986 au Parlement où j’ai siégé durant plus de deux décennies. Depuis 3 ans, je suis maire de la commune de Saignelégier, un poste qui m’occupe partiellement ce qui me permet de continuer mon activité de toujours, l’agriculture. Votre commune est amenée à se densifier, comment les choses se préparent-elles ? Un plan directeur régional est en préparation avec d’autres communes des Franches-Montagnes. Il a pour ambition, entre autres, de développer des zones constructibles et ce, autant pour de l’habitat que des entreprises. Nous avons conscience que notre district est amené à se densifier. Nous voulons faire les choses bien car la demande est forte et notre croissance démographique le prouve déjà tout autant que le développement, depuis 2-3 ans, de l’industrie horlogère et mécanique. De plus, nous voyons nombre d’entreprises individuelles ou de petites tailles se créer. Durant 30 ans, des constructions ont vu le jour, principalement sur des zones alors agricoles, ce qui a engendré une désertification des cœurs de village. Aujourd’hui, la réflexion porte également sur leur repeuplement et pour ce faire, des analyses et des études d’impact sont menées. Un important projet « santé » est en cours, qu’en est-il ? En effet, l’hôpital Régional devenu avec le temps un EMS est amené à se développer. Cette structure va être rénovée. De plus, des appartements protégés et adaptés pour personnes âgées vont être construits avec le concours d’un promoteur immobilier prêt à suivre le projet. Par ailleurs, nous menons des discussions pour installer à Saignelégier, une maison de médecins ce qui nous permettrait ainsi d’offrir, au niveau régional, un pôle santé et soin complet. Quelle est la place du tourisme à Saignelégier ? Nous avons la chance de vivre dans un environnement naturel unique qui a ses charmes en toute saison. Que cela soit en hiver pour profiter de la neige ou aux beaux jours pour notre rivière, les visiteurs se font de plus en plus nombreux. Notre territoire qui s’étend des bords du Doubs à l’étang de la Gruère mène une stratégie de développement touristique pour accueillir toujours plus de monde. C’est pourquoi de nombreux acteurs sont investis pour aménager de nouveaux campings, avoir des parkings adaptés et surtout diversifier l’offre de lieux d’accueil. En effet, nous avons fait le constat que trop souvent les touristes viennent pour de très courtes durées. Nous souhaitons les garder plus longtemps. En ouvrant des chambres d’hôtes ou comme je l’ai dit des campings, cela nous permettra de répondre aux attentes d’un grand nombre et de les voir séjourner durant quelques jours dans nos belles montagnes.

En quoi votre commune est-elle liée aux chevaux ? L’histoire remonte à plusieurs siècles. En effet, Saignelégier est connue pour être le berceau de la race suisse franches-montagnes, des chevaux complets, robustes et harmonieux. Si les éleveurs sont peu nombreux, pour autant c’est un secteur qui se porte bien et qui attire beaucoup de passionnés du monde équestre. Si ces chevaux font partie de l’histoire et de l’image de notre commune, ils ont aussi un attrait touristique. Ainsi, chaque année, à l’occasion de notre fête « Marché-concours » qui se déroule sur 2 jours en août, nous comptons quelque 50 000 à 60 000 visiteurs, ce qui n’est pas rien ! Au vu de l’intérêt qu’ils engendrent, une idée est encore au terme de réflexion. En effet, nous aimerions créer un centre d’interprétation du cheval. Affaire à suivre. Quels sont les atouts de Saignelégier ? Si le développement de la commune est en route, tout ceci est dû principalement à notre cadre de vie et la nature environnante. Pour résumer, je dirai que nous avons les pieds dans l’eau et la tête dans les sapins ! Cette diversité paysagère est notre richesse et comme je le faisais remarquer avant, elle l’est en toute saison. L’été, ils sont nombreux à profiter du Doubs et de la fraîcheur de nos montagnes quand la canicule sévit ailleurs. L’hiver, quand la neige est là, Saignelégier est le paradis du ski de fond et de bien d’autres disciplines. Encore préservés, et nous entendons bien qu’il en reste ainsi, nos espaces sont uniques. Je ne peux que vous inviter à venir, vous constaterez par vous-mêmes !

Commune de Saignelégier Rue de la Gare 18 Case postale 265 CH-2350 Saignelégier Tél. +41 32 951 16 22 www.saignelegier.ch

543


INTERVIEW

PATRICK TANNER

MAIRE DE SAINT-IMIER

Surprenant Saint-Imier ! Au cœur de l’Arc jurassien, Saint-Imier, qui voit croître sa population de manière régulière et raisonnée, pour atteindre aujourd’hui 5200 âmes, attire pour la force de ses industries et les emplois qu’elles pro­ posent, son environnement et sa volonté d’être tou­ jours plus vertueuse en matière d’énergies. Si de grands projets, qui vont assurément marquer le futur, se jouent ici actuellement, l’histoire plus que millénaire de la commune fait apparaître nombre de naissances, d’événements ou autres créations entrés dans l’histoire. Pour découvrir le passé, le présent et le futur de Saint-Imier, ville « naturbaine », rencontre avec Patrick Tanner, son maire.

544


Bientôt 20 ans de politique Entré en politique en 2003, après 2 législatures en tant que conseiller de ville puis une en tant que Conseiller municipal en charge de l’économie et du tourisme, Patrick Tanner est maire de Saint-Imier depuis 2015. Cet économiste de formation partage, aujourd’hui son temps, entre le CEFF, où il est responsable du système de gestion, et la mairie. Pour autant, il met tout en œuvre, au quotidien, pour voir sa ville continuer à avancer tout en maintenant sa philosophie orientée vers le durable et la qualité de vie. Retour sur les événements marquants Le nom de Saint-Imier est lié depuis 1832 à la maison horlogère, Longines. Toujours présente, elle rayonne dans le monde entier pour sa forte influence en matière de chronométrage sportif et attire ainsi nombre de visiteurs internationaux dans la ville. Mais elle n’est pas la seule à être née ici. En effet, Breitling et Tag Heuer sont également originaires de ce petit coin du Jura comme nombre d’autres maisons disparues ou qui ont migrées faute de trouver la main d’œuvre nécessaire à une certaine époque. Si le cœur de la ville bat pour l’horlogerie, c’est pourtant aussi dans cette bourgade que le prolétariat commence à s’organiser en l’absence de protection au libéralisme économique. Lors d’un congrès en 1872, des horlogers

jurassiens créent ici l’Internationale antiautoritaire (ou anarchiste), qui s’oppose à l’Association internationale des travailleurs de Marx. Dans un tout autre ordre d’idée, la ville se démarque également grâce à l’implantation en 1992 de la plus importante centrale photovoltaïque d’Europe et en 1996 du premier parc éolien de Suisse. Aujourd’hui, cet esprit pionnier qui anime la commune depuis bien longtemps ne faiblit pas. En effet, de nombreux projets visionnaires sont à venir. L’importance des énergies vertueuses sur les sommets et dans la ville Le Mont-Soleil qui culmine sur les hauteurs de Saint-Imier, est passé de station à la mode, durant la Belle-Epoque, à haut lieu des énergies renouvelables, aujourd’hui. Avec la création de l’Espace découverte Energie, en 1997, il a retrouvé des visiteurs qui viennent ici dorénavant pour en savoir plus sur le sujet mais aussi des chercheurs et décideurs attirés par ce centre de compétences unique. En 2019, il a été reconnu officiellement Centre de compétence d’importance cantonale pour les énergies renouvelables (NER). Un très bel aboutissement pour l’association qui s’est fixée pour but la promotion de ces dernières à travers 3 volets que sont l’expertise politique, touristique/informative et technique. De plus, grâce à la proximité des centrales éoliennes et solaires, ce laboratoire à ciel ouvert accueille notamment le Swiss Energypark ainsi qu’une école professorale de l’EPFL, la PhD Summer school MontSoleil. Cette structure devrait prendre encore plus d’importance et d’expansion grâce à de nouveaux projets à venir. 545


Ainsi, forte de ces pôles de recherche, la ville de SaintImier qui a pour slogan, terre d’énergies, fait figure de bon élève. Si les panneaux photovoltaïques et les éoliennes du Mont-Soleil permettent d’offrir une quasi autonomie à plus de 17 000 habitants et ce, jusqu’au Noirmont, un nouveau projet prometteur est en train de voir le jour. En effet, la ville vient d’inaugurer une seconde source d’eau potable puisée à 600 m de profondeur. A sa sortie, sa chaleur, avoisinant les 20°C, sera extraite puis abaisser et sera ensuite utilisée pour un chauffage à distance qui alimentera dans un premier temps, l’hôpital du Jura bernois et un bâtiment communal, puis à l’horizon 2023-25, le centre-ville, soit un potentiel de quelques 120 immeubles. La première phase permettra une économie de mazout estimée à 220 000 litres par année. L’usine de demain, une révolution ? Le Parc technologique I de Saint-Imier accueille, entre autres, les laboratoires de huit des douze groupes de compétences de la Haute Ecole Arc Ingénierie. Principal site de Recherche appliquée et Développement (Ra&D), il a présenté fin 2020, une révolution dans le domaine de l’industrie microtechnique : une micro-usine autonome, connectée et reconfigurable. De nombreux industriels ont fait le déplacement pour découvrir un démonstrateur composé d’une série de blocs technologiques nécessaires à la fabrication de produits microtechniques à haute valeur ajoutée. Depuis le stock de matière brute jusqu’au produit fini, cette révolution permet de garantir la fiabilité à 100% des pièces fabriquées. Présentant de nombreux autres avantages, cette nouvelle technologie a l’assurance de ne pas rester au stade de prototype mais au contraire de connaître un avenir hautement prometteur. 546

Revisiter Saint-Imier Si Saint-Imier a perdu nombre de ses habitants suite à la crise horlogère des années 70, elle a su rebondir depuis et voir sa population croître de manière raisonnée mais régulière. Pour attirer plus de population, elle met tout en œuvre pour être attractive au-delà de son environnement naturel et de son implantation au cœur du parc Chasseral. Parmi ses grands projets de développement, elle compte un pôle d’urbanisation de 40 000 mètres carrés, situé à La Clef, qui sera consacré au logement. Avant la construction de ce futur écoquartier, à horizon 2030, la première phase d’aménagement concerne une nouvelle halte CFF à cet emplacement. Cette future gare apportera nombre d’avantages aux usagers d’aujourd’hui et à tous ceux qui viendront s’installer par le futur dans cette agréable ville du Jura bernois.

Ville de Saint-Imier

Rue Agassiz 4 • Case postale 301 CH-2610 Saint-Imier Tél. +41 32 942 44 24 • Fax +41 32 942 44 90 info@saint-imier.ch • www.saint-imier.ch


Etre visionnaire en conjuguant avec les technologies laser Longtemps banni du monde horloger, le laser est pourtant à l’origine de la réussite d’Andrea De Luca, fondateur de DM Surfaces SA. En osant et en convaincant nombre de ses clients, il a su, en quelques années, faire de sa société le leader dans le domaine en apportant des solutions et des applications technologiques toujours plus performantes et abouties. En investissant régulièrement dans du matériel high tech, l’entreprise propose, autant pour l’horlogerie, le médical que d’autres domaines demandeurs, l’usinage de produits uniques qu’elle peut également développer à la demande grâce à son bureau R&D. De l’ébauche à la pièce finie, visite d’un haut lieu de l’innovation.

548


Cadran saphir combinant usinage laser et céramique luminescente multicolore.

Cadran et aiguille saphir combinant usinage laser et céramique luminescente.

Avoir l’audace Andrea De Luca et un associé créent une société spécialisée en galvanoplastie, à La Chaux-de-Fonds, en janvier 2007. Avec le temps, l’entreprise grandit et étoffe son offre en proposant la décoration horlogère. Les choses prennent un nouveau tournant quand un client leur demande de la gravure. Il n’existe alors que des CNC avec fraise pour ce faire. Eux refusent. Ils font le pari osé d’acquérir un laser CNC. Pionnier en la matière, ils essuient de nombreux revers et doivent se battre pour faire admettre ce procédé qui n’est pas du goût des maisons horlogères. Un client leur accorde finalement sa confiance et devant le résultat, les commandes s’enchaînent. Le duo investit dans du matériel et embauche pour répondre aux besoins jusqu’au jour où l’atelier devient trop petit.

STEP.

Devant déménager, ils trouvent un atelier idéal à Saint-Imier qui doit subir des travaux pour être totalement adapté à leurs besoins. Alors qu’ils sont en cours, les deux associés se séparent et Andrea De Luca est alors seul aux commandes. En janvier 2015, il investit son nouvel écrin qu’il a voulu fonctionnel à l’intérieur et élégant à l’extérieur. Aujourd’hui, 55 collaborateurs l’accompagnent au quotidien et participent activement au succès de DM Surfaces SA. Un succès qui a été reconnu par l’obtention du Prix Raiffeisen des Entrepreneurs de Suisse romande en 2019 pour ses investissements et ses prestations innovantes.

Une entreprise vertueuse Une entreprise comme DM Surfaces SA utilise des toxiques et génère des déchets chargés en métaux lourds de par ses activités, en galvanoplastie, par exemple. Elle doit impérativement être aux normes cantonales et fédérales en vigueur. Pour ce faire, elle peut faire appel à des prestataires extérieurs mais Andrea De Luca a décidé d’aller plus loin en créant sa propre station d’épuration. Conscient de l’environnement privilégié dans lequel il a installé sa société, cette option plus coûteuse mais plus vertueuse lui apparaît comme une évidence. Construite selon un cahier des charges élaborés de concert entre son entreprise et le fabricant, ensemble ils ont relevé le challenge de ce projet unique en son genre qui est automatisé et se pilote à distance. Cette installation innovante d’épuration des eaux (STEP) comprend 5 circuits d’eau recyclée, 1 station d’eau déminéralisée ultra-pure et un traitement des effluents par procédé physicochimique. L’ensemble garantit une activité verte, sans rejets, en phase avec les normes environnementales actuelles et les exigences REACH de ses clients. Des savoir-faire éprouvés Si les prestations de service sont nombreuses chez DM Surfaces SA offrant un mix produit très varié, il en est une qui permet à l’entreprise de toujours être à la pointe, son bureau technique et développement soutenu par une cellule R&D Laser. Composée de chefs de projets, de dessinateurs/ constructeurs, de designers industriels, d’ingénieurs ou encore de docteurs en optique/photonique à qui elle doit plusieurs procédés exclusifs qui font l’objet de demande de brevets. A titre d’exemple, c’est en ces murs qu’est née la réflexion portée à terme autour de structures fonctionnelles antibactériennes déposées par nanostructures sur des textures esthétiques. 549


Cadran monobloc combinant usinage CNC, usinage laser, céramique et mise en couleur galvanique.

Investir pour mieux innover Depuis longtemps, Andrea De Luca a compris que sans un investissement constant et régulier, sa société ne peut pas être compétitive, leader et pionnière. Pour cette raison, il a toujours misé sur le renouvellement du parc machines. Ainsi, en 2020, alors que la pandémie fait rage, il décide d’étoffer son offre pour atteindre encore plus d’autonomie, une philosophie de « stratégie du dauphin » qui lui tient à cœur. Pour ce faire, il doit être doté du meilleur des matériels pour surfer sur la prochaine vague ascendante et pour cela, il fait confiance à ses partenaires qui l’ont soutenu dès le départ. Il décide également d’acquérir le nécessaire pour proposer, dorénavant, à ses clients, l’usinage afin de leurs fournir des produits finis telles que des cadrans complets, appliques ou encore des leviers, ressorts, ponts et platines. La flexibilité des équipements leur permet également de réaliser des composants d’habillage. Dans le même temps, il embauche du personnel aguerri et s’équipe également pour se développer dans la découpe laser de haute précision à haute cadence avec une nouvelle technologie de pointe. Pour aller encore plus loin dans sa démarche, grâce à sa cellule R&D aux compétences très poussées, la société développe de concert avec une entreprise spécialisée, des machines qui lui permettent de répondre aux demandes horlogères mais aussi à celles venant du médical, aux normes et astreintes importantes. Revisiter la tradition Si DM Surfaces SA propose des activités d’usinage, elle le fait de concert avec ses technologies laser. Raynald Favre, son directeur technique soutient que, grâce à ce mix technologique et aux autres métiers qui les entourent comme la décoration traditionnelle, la galvanoplastie ou la pose de céramique hybride, il amène à repenser les manières de fabriquer 550

Ligne galvanoplastie.


Département laser.

les composants. Les processus, souvent ancestraux, sont ainsi revisités et optimisés. Avec des résultats tout aussi parfaits voire plus encore, l’horlogerie est chamboulée mais ses clients y gagnent en efficience, en réactivité et en coût car ce mix produit, complétement maîtrisé, en interne est plus compétitif. Certes, les fondamentaux qui sont remis en question se voient dépassés, mais pour DM Surfaces SA l’heure n’est plus au conservatisme mais au contraire à regarder vers demain. Une vision des choses qui ouvre la voie vers une nouvelle approche qui ne demande qu’à grandir encore. En d’autres termes, l’avenir se construit aujourd’hui à Saint-Imier et pour cela, ils sont déjà nombreux à l’avoir compris et à en être convaincus. Pour plus d’efficience Grâce à ses dernières acquisitions en matière de matériel de pointe, DM Surfaces SA offre de nouvelles opportunités à ses clients en leur proposant des produits toujours plus innovant, pointu et garant d’une réelle valeur perçue. Ainsi, par la technique de micro usinage UGV 5 axes et la découpe laser, elle réalise de nombreuses pièces avec beaucoup de flexibilité et d’agilité. Ce nouveau métier renforce sa chaîne de valeur en travaillant des composants depuis le début, pour les adapter, par la suite, à ses différents domaines d’activités et proposer un produit fini, prêt pour l’assemblage. Avec des systèmes de contrôle dimensionnel, DM Surfaces garantit une qualité irréprochable de la pièce unitaire à la série. Son bureau technique est là pour répondre aux différentes demandes de ses clients et proposer les meilleures solutions qui soient les plus adaptées aux exigences avec comme leitmotiv de toujours les dépasser. Au final, les solutions d’usinage UGV alliées aux technologies laser de pointe obtiennent des résultats dépassant les limites des techniques traditionnelles. 551


Pionnier et leader en matière de laser Grâce à ses investissements constants et la diversité de son matériel, DM Surfaces SA propose différentes techniques allant de la simple gravure à la texturation sur forme géométrique complexe en passant par les structurations fonctionnelles ou se substituant aux décoration traditionnelles. La société est ainsi dotée de plus de 30 machines laser qui tournent en continu 7/7 et 24/24 et assure ainsi des capacités et des coûts de productions que peu d’autre société en Suisse mais aussi à travers le monde, peuvent se targuer d’offrir. Par exemple, elle est la seule à avoir développé et à pouvoir offrir aujourd’hui à ses clients une alternative fiable à la gravure chimique qui soit toute aussi compétitive et qui offre les avantages d’une bien meilleure maîtrise qualité pour un temps de passage beaucoup plus court. Par ailleurs, applicable sur tous types de matériaux et de manière sélective mais aussi complétement répétable, le procédé laser offre toute une panoplie de possibilité créative en permettant la réalisation de motifs et textures de haute résolution sans détériorer la structure de la matière. Dotée d’une équipe de designer industrielle, DM Surfaces est force de proposition pour ses clients en offrant de la créativité et des innovations qui leur permettent de se démarquer. La maîtrise de ces technologies laser permet d’apporter toujours plus de valeur ajoutée et de repenser les processus de production afin d’offrir des solutions plus compétitives, innovantes et rapide. DM Surfaces repousse les limites et apporte les dernières innovations avec toujours plus de réactivité, de flexibilité et d’agilité pour satisfaire toutes les demandes.

L’art et la manière de sublimer Pour la céramie hybride, DM Surfaces fait là encore évoluer les choses. En effet, un matériau composite chargé entre 60% et 85% de céramique est appliqué par déposition sur tous substrats à la suite d’un processus d’usinage laser spécifique. Il est également possible de réaliser une ébauche monobloc. Après un processus de polymérisation spécifique, ce matériau facilement polissable, d’une dureté se situant entre l’acier et le zircon, offre une excellente résistance sur des composants d’habillage comme de mouvement. Si on l’utilise en horlogerie, il est également sollicité pour des lunettes ou bien encore des inserts. Autre de ses atouts, les économies importantes qu’il permet de réaliser quand il est utilisé en substitution aux techniques de mise en œuvre traditionnelle et aux métiers d’art coûteux. L’entreprise propose également l’intégralité de la gamme de décoration traditionnelle pour l’horlogerie en alliant CNC et dextérité manuelle et ce, de la pièce unitaire à la grande série. Grâce à la maîtrise de ces différents métiers de décoration, elle propose la terminaison complète de chaque composant

Bureau technique.

Découpe laser.

552


Usinage CNC 5 axes.

Décoration traditionnelle.

Cellule robotisée laser.

d’un mouvement : aciers, rouages, ponts, platines, masses oscillantes... En maîtrisant les outillages en interne, ceci lui permet de réagir rapidement aux délais les plus courts tandis que l’industrialisation de ses processus de décoration assure les rendus les plus économiques du marché. La galvanoplastie, le cœur de métier aux premières heures Quel que soit le substrat à traiter, DM Surfaces maîtrise la déposition de toutes les couches nécessaires à protéger et à embellir, de façon durable, l’intégralité des composants. De la pièce unitaire traitée manuellement à la grande série gérée en automate, en vrac ou en bouclard, elle garantit la même rigueur et le meilleur service possible. Spécialistes des traitements galvaniques et chimiques, elle réalise également des revêtements techniques permettant d’apporter une solution fonctionnelle pour des applications spécifiques. Sublimant des pièces à forte valeur ajoutée, ses équipes appliquent un pro-

cessus rigoureux de contrôle d’entrée et de sortie ainsi que durant tout le processus de traitement. Alliant savoir-faire, rigueur et installations technologiques de pointe, DM Surfaces est reconnue pour le traitement de masses oscillantes en métaux lourds. La société assure à tous ses clients une parfaite maîtrise de la qualité, des coûts et du délai.

DM Surfaces SA

Rue des Noyes 10 • CH-2610 Saint-Imier Tél. +41 32 968 31 76 info@dm-surfaces.ch • www.dm-surfaces.ch

553


ECONORM AG

De la matière première à la pièce finie, 100% Swiss Made Econorm AG est spécialisée dans les techniques de dépôts et traitements de couches minces. Grâce à ses pôles de compétences et son département développement, elle fait partie des rares sociétés dans le monde à proposer des réalisations uniques en petite, moyenne et grande série à la demande de prestigieuses maisons horlogères. En mettant son savoir-faire au profit d’une clientèle en quête d’excellence, elle lui offre, de surcroît, l’assurance d’avoir des réalisations intégralement suisses.

554


Toujours innover Fort d’une longue expérience professionnelle, Roland Ryhner crée Econorm AG, spécialisée dans le traitement des verres de montres, en 1993 au Liechtenstein. La demande ne se fait pas attendre puisqu’un an plus tard, la maison Breitling devient un client régulier. L’entreprise connaît rapidement une croissance importante puisqu’elle est alors la seule au monde à proposer des pièces traitées 2 faces antireflets. En 2001, elle déménage à Saint-Gall et devient Econorm Gams AG. A partir de là, les nouveautés s’enchaînent comme le développement de propre ligne de production permettant d’atteindre un niveau de qualité exceptionnel. Ainsi, régulièrement, elle lance des nouveautés comme les métallisations colorées sélectives ou encore l’antireflet sans couleur. De même, les pièces qui jusque-là étaient plates se voient devenir arrondies, bombées... il n’y a plus de limite aux formes ni aux usages. Ainsi une prestigieuse maison horlogère propose des montres

totalement réalisées en saphir tandis qu’une autre l’utilise pour la boîte, les maillons et même le bracelet d’une série limitée à 12 exemplaires. Pour atteindre de tels niveaux d’innovation et de perfection, l’outillage, développé en interne, comme la technologie PVD, sont importants mais plus encore, le savoir-faire des hommes est primordial. Aujourd’hui, Econorm qui est redevenu ECONORM AG fait partie des très rares entreprises dans le monde à atteindre et maîtriser un tel degré de perfection et ce, quel que soit le nombre de pièces à réaliser. L’entreprise a été rachetée en 2019 par Anthony Schwab qui continue sur le chemin tracé par Roland Ryhner. Les gages de qualité Malgré son développement et sa notoriété connue et reconnue, Econorm a su garder sa philosophie familiale et ses valeurs. Honnêteté, confiance et communication sont ses fers de lance. Elle privilégie également la réactivité, l’innovation en recherchant au quotidien des technologies qui permettent d’aller toujours plus loin et met un point d’honneur à honorer chaque contrat en temps et en heure. Aucune pièce ne sort s’en avoir été approuvée par son laboratoire qualité qui réalise plusieurs tests afin de s’assurer de répondre en tous points à la demande des clients qui peuvent se voir fournir un certificat attestant de l’irréprochabilité des produits fournis. 555


Les solutions antireflets Les maisons horlogères font appel à Econorm AG pour la qualité mais aussi pour l’étendue de ses offres. Ainsi, pour donner beauté et raffinement à une montre, elle propose son traitement antireflet des verres saphir qui la positionne à un des niveaux les plus élevés du marché. Ses solutions hautement abouties lui permettent, entre autres, de garantir une parfaite adhérence des couches sur les glaces et leur apporter une résistance élevée aux rayures. Pour ce faire, elle a développé des systèmes de couches ne présentant pas de tensions pour éviter d’altérer l’adhérence de l’antireflet sur le saphir. Si ce procédé est couramment utilisé, la société va plus loin encore en proposant des gammes d’antireflets fonctionnels tels que l’effet hydrophobe et oléophobe la résistance aux effets électrostatiques ou encore les capacités achromatiques. Ainsi pour des antireflets incolores ou colorés, elle offre un panel de solutions à même de répondre aux attentes exigeantes de ses clients.

Concernant la décoration Grâce à une large gamme de métallisations, les revêtements métallisés structurés répondent aux besoins qu’il s’agisse d’applications simples pour de petites inscriptions ou de revêtements hautement spécialisés pour des verres de formes. Les méthodes lithographiques sophistiquées qu’Econorm AG utilisent lui permettent d’offrir une qualité optimale pouvant aller jusqu’à des 556

épaisseurs de 20 micromètres. Avec ses deux installations de métallisation, elle réalise des procédés de revêtements fiables et exclusifs, qui garantissent une excellente répartition des couleurs. La société a également développé des processus de mise en couleur des cadrans métalliques opérant par évaporation sous vide. Une technologie robuste et reproductive qui permet d’avoir à disposition un panel de teintes des plus variées.


Cadran Saphir.

Matière première saphir synthétique Verneuil.

Si ces solutions ne devaient pas suffire, l’entreprise met tout son savoir-faire et ses connaissances au service de ses clients en trouvant des solutions efficaces et surmesure avec d’autres valeurs ajoutées comme la décalque, le gravage laser et la dépose SLN. La place du saphir En travaillant avec les meilleurs saphiristes helvètes, qui lui fournissent une matière 100% suisse, Econorm AG propose également ses services dans la réalisation de produit complet, de l’achat du saphir jusqu’à sa décoration dans les moindres détails. Toujours à la pointe de l’innovation, on lui doit le saphir fonctionnel ou comment apporter encore plus d’excellence. Ainsi, la maison l’a travaillé de manière à ce qu’il soit hydrophobe, pour un nettoyage plus simple, ou encore dotés d’un filtre UV bloquant tous les rayons pouvant altérer des couleurs sensibles et autres éléments à l’intérieur de la montre.

Econorm AG

Rue Pierre-Jolissaint 35 • CH-2610 Saint-Imier Tél. +41 32 910 22 33 www.econorm.ch

557


THE PIONEER SPIRIT LIVES ON.

Pourquoi cette montre ? Elle est équipée d’un spiral en silicium, offrant une résistance accrue aux champs magnétiques et aux chocs du quotidien. Sa précision et sa fiabilité en font un chronomètre certifié COSC. À quel point faisons-nous confiance aux nouveaux modèles de notre collection Longines Spirit ? Nous les livrons avec une garantie complète de cinq ans.


INDEX Bien Vivre en Pays de Neuchâtel et ... dans l’Arc jurassien est vendu dans les K Kiosk du canton

Diffusion auprès des: • Entreprises neuchâteloises et jurassiennes. • Médecins, avocats, notaires, fiduciaires. • Administrations communales, pouvoirs publics, banques, assurances, écoles, cliniques et centres médicaux. • Membres de l’Association neuchâteloise des établissements et maisons pour personnes âgées (ANEMPA). • Membres de la Fédération de l’Industrie Horlogère Suisse (FH), membres de l’Association Patronale des Industries de l’Arc Horloger (APIAH) et de Watch City, exposants salons internationaux de l’horlogerie. • Ingénieurs et architectes, Service des bâtiments du canton de Neuchâtel, membres de SIA Neuchâtel, de la Fédération Neuchâteloise des Entrepreneurs (FNE), de la FNSO (EIT.neuchâtel, ANECEM, Métaltec Neuchâtel, ANEPP, Suissetec Neuchâtel, ANTV). • Membres de GastroNeuchâtel, Neuchâtel-Vins et Terroir, grands restaurants, offices du tourisme, hôtels 3, 4 et 5 étoiles, clubs de golf, musées cantonaux. • Agences immobilières (Membres de l’USPI), membres de la Chambre Neuchâteloise de Commerce et de l’Industrie (CNCI), Service de l’économie du canton de Neuchâtel (NECO), Association Industrielle et Patronale (AIP). • Membres de l’Union professionnelle suisse de l’automobile (UPSA). • A l’étranger, ambassades, salons touristiques. Photos de couverture : © Jura & Trois-Lacs / Roman Burri © Télôs Watch

LIPCO SA Rédaction – Administration Rue du Clos 5 • CH-1207 Genève Tél. +41 22 737 09 33 • Fax +41 22 737 09 38 contact@lipco.ch Marketing – Publicité Didier Benais • Tél. +41 79 630 94 55 Parution annuelle – Tirage Edition 2021/2022 • 15 500 exemplaires Graphisme GraphicTouch, Morges • www.graphictouch.ch Impression DBS print – 1800 Vevey

www.editions-bienvivre.ch 560

3B Architecture SA.......................................................244 3d PCI SA.................................................................208/314 3volutec SA..............................................................483/494 ADD Swiss...............................................................262/308 Aiguilla SA.................................................................172/469 Altmann Casting AG.............................................28/132 AMO Chapuis Sàrl.........................................................532 Armée du Salut................................................................290 ArteCad...............................................................................201 Artime...................................................................................210 Atelier d’architecture m Sàrl....................................470 Atelier d’Architecture Philippe Donzé...............526 Atelier Pietrini Sàrl.........................................................356 Aubert Construction Bois Sàrl.........................80/413 BA Energies..............................................................389/502 Bibliothèque publique et universitaire Neuchâtel............................................................................440 Bleyaert & Minger SA...................................................506 Bolliger Immobilier...............................................108/239 Borko Sàrl..................................................................218/360 Breguet.......................................................................................2 Breitling....................................................................................14 Buchs & Plumey SA.......................................................519 Calçada Polissage SA....................................................204 Carmine Panizza SA......................................................421 Centre dentaire du Seyon SA.................................264 Chatelain Prototypes.................................120/3e couv. Chopard..................................................................................22 Concept CNC Design SA.........................................144 Concierge Services SA................................................223 Cornu & Cie SA..............................................................148 Cortinas Polissage SA...................................................174 Corum.........................................................................................8 Cr-home Sàrl........................................................................67 Dexel SA.............................................................................477 DH+ Associé....................................................................398 Distillerie Artemisia-Bugnon & Cie.......................444 Distillerie Schneider.......................................................453 DM Surfaces SA..............................................................547 Domotis SA.......................................................................245 Domus Immobilier...............................................510/518 Duckert SA........................................................................407 Ebel............................................................................................32 Econorm Gams AG............................................207/554 EMS Clos Brochet..........................................................271 EMS Le Foyer....................................................................286 EPSA-Swiss...............................................................258/260 Equada SA..........................................................................112 Espace libre SA................................................................524 Estima AG.......................................................................6/164 Evard Architectes SA....................................................352 FECPA...................................................................................297 Fondation La Résidence..............................................276 Framo SA............................................................................250 Gaille Construction SA............................240/339/402 Gamma SA.....................................................................45/60 Girard-Perregaux...............................................................18 GMG Composants..............................................119/175 Groupe E.........................................................................35/56 GVH Tramelan SA...............................................334/340 HEIG-VD.............................................................................328 Hélios Handicap Sàrl.....................................................296 Henri Robert SA.............................................................192 HiRe.......................................................................................233 Home Dubied..................................................................312 Home L’Escale..................................................................309 Hotel Ibis Delémont.....................................................454 Hublot......................................................................................10 ICAM SA.............................................................................390 Iceberg Company SA...................................................386 Inhotec SA..........................................................................159 Institut de Génie Thermique....................................330 International School of Neuchâtel........................322 IPAS architectes SA.......................................................366

Julien Dubois Architectes...........................................346 Juval.........................................................................................140 Kaderli AG..........................................................................256 Karo-Line SA.....................................................................425 La Pierrette SA.................................................................196 La Salle..................................................................................228 Lamborghini Porrentruy.......................................12/499 Latitude 41 SA.................................................................386 LB Planification Sàrl.......................................................380 L’Epée 1839........................................................... 4/79/484 Longines...............................................................................558 Luescher Maçonnerie SA...........................................537 Manufacture La Joux-Perret SA..............................186 Menuiserie Yvan Monard...........................................415 Messika....................................................................................26 MSA-EG Sàrl.....................................................................424 Musée international d’horlogerie....................40/122 Nanon Architecture SA..............................................533 Nasta Marine SA.............................................................434 Nell Intérieur.....................................................................537 Nigro Architecture........................................................488 OCSA O Charrière Architectes SA....................370 Opus Planification Sàrl.................................................395 Parmigiani...............................................................................20 Piaget........................................................................................16 Pierre Bercher SA...........................................................178 Preci-Dip SA......................................................................460 Prost & Prost Sàrl...........................................................382 Régiotech............................................................................514 Restaurant le Prussien..................................................448 Ryf AG..................................................................................168 Salyva Sàrl Ingénieurs Civils.......................................376 Serrurerie Romang.........................................................430 SEVT..................................................................................87/94 SKY Automobiles........ 50/70/78/101/388/443/452 Soguel Couverture et Ferblanterie SA...............417 Stettler Sapphire AG....................................................127 Stila SA..................................................................................136 Swiss Welding Institute...............................................332 Swiza......................................................................................439 Sydeen Sàrl...............................................................426/503 Tag Heuer..............................................................................24 Technocut SA...................................................................216 Télôs Watch SA..............................................................182 TF Thierry Favre Sàrl.......................................................51 Tissot........................................................................................30 TransN...............................................................102/4e couv. Université de Neuchâtel...................................316/318 Vitrocsa................................................................ 2e couv./46 Voutilainen Artisan Horloger......................................88 Vuilleumier Architecture Sàrl...................................476 YNERGY.............................................................................428 Yvan Clerc..........................................................................152 Zenith.......................................................................................38

CLIN D’ŒIL...


POTENCE POSE AIGUILLES Modèle Newton

CHATELAIN

PROTOTYPES

RUE DU MIDI 22 CH-2720 TRAMELAN

INFO@CHATELAIN-PROTO.CH

+41 (0) 32 487 30 27

WWW.CHATELAIN-PROTO.CH


Au fil de nos lignes... Ce printemps, on explore le canton de Neuchâtel ! 9 cartes regroupent les plus belles expériences de notre région accessibles en transports publics.

www.transn.ch

notre force, votre réseau

Profile for Bien Vivre

Bien Vivre en pays de Neuchâtel dans l'Arc jurassien 2021  

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded