Page 201

Dès 2015, il sera possible de voyager entre Montreux et Interlaken sans changer de train à Zweisimmen. Un vieux rêve centenaire devrait ainsi se réaliser et valoriser cette ligne de chemin de fer déjà mondialement connue. Ce projet s’inscrit dans la volonté d’un développement durable du tourisme.

L’ÉCOMOBILITÉ, L’AUTO-PARTAGE ET LA MARCHE, D’AUTRES SOLUTIONS POUR LE FUTUR «De 1984 à 2000, le citoyen moyen a augmenté de 71% la distance annuelle parcourue à pied, pour passer de 365 à 623 kilomètres. Malgré cette belle progression, le pourcentage des déplacements effectués à pied est resté stable à 4%, en raison de l’augmentation de la distance totale parcourue... Et la voiture reste de loin le moyen de transport le plus utilisé, avec 9’400 kilomètres par an en moyenne. A nous de chausser nos baskets pour changer la tendance!» rapporte sur son site internet l’unité du développement durable du canton de Vaud. On entend par mobilité douce le fait de se déplacer à pied, sur roues ou sur roulettes, à la seule force musculaire humaine.

D’autres alternatives? Le covoiturage, ou comment se regrouper avec d’autres personnes dans un même véhicule pour un trajet en commun. Pratique, économique, il réduit le trafic des voitures et la pollution. La majorité des suisses prend la voiture en solo pour le trajet du travail. Pour trouver des solutions, il faut repenser le mode de mobilité actuel et évoluer vers une mobilité durable ou écomobilité. Une belle solution est à envisager: la mobilité combinée. Une combinaison entre transports publics et transports partagés. Auto-partage et covoiturage sont des solutions pour un avenir plus responsable.

199

Profile for Bien Vivre

Bien Vivre en pays de Vaud - été 2012  

Bien Vivre en pays de Vaud - été 2012

Bien Vivre en pays de Vaud - été 2012  

Bien Vivre en pays de Vaud - été 2012