Page 199

LE TRAIN, FASCINATION DU PASSÉ ET SYMBOLE NATIONAL Dans une région aux multiples facettes, des paysages mêlant lacs, montagnes, vignes et routes, les moyens de transports se sont adaptés. Impossible d’être exhaustif tant le choix est vaste! Les suisses sont les passagers de trains les plus assidus du monde. Ils parcourent le plus grand nombre de kilomètres par habitant. Et pour le nombre de trajets, ils ne sont battus que par un seul pays: le Japon. Fascination du passé ou symbole national, les trains ne sont pas prêts de prendre leur retraite. Les chemins de fer font partis de l’identité suisse. Une fondation a été créée pour conserver et gérer le patrimoine ferroviaire. Le but de la fondation est de collecter, acquérir, conserver, documenter et archiver les témoignages de l’histoire des chemins de fer suisses. Les CFF ont créé en 2001 la Fondation pour le patrimoine historique (CFF Historic). La fondation traduit très clairement l’intérêt marqué par les suisses pour le passé ferroviaire du pays. Ce passé est bel et bien encore présent! Les trains suisses ont une excellente réputation. Ils offrent confort et sécurité. Fiabilité et ponctualité sont les maîtres mots des trains vaudois. Certains se plaindront des tarifs parfois un peu élevés mais lorsqu’un vaudois se déplace en train, différentes options s’offrent à lui. Par exemple, plus de 2 millions de suisses possèdent un abonnement demi-tarif. Pour 150 francs par année, il permet de voyager à moitié prix sur tout le réseau de transports publics. Le train va permettre au vaudois comme au touriste de profiter et de découvrir une région splendide. Prendre le train, c’est aussi prendre le temps d’observer ce qui nous entoure. La nature, l’eau, la faune et la flore sont à notre portée et nous sommes bien plus réceptifs à sa beauté.

TRAIN À CRÉMAILLÈRE ET TRAIN RÉTRO, TOURISME ET DÉTENTE Plusieurs trains à crémaillère sont en circulation en Suisse. Par exemple, il existe le train à crémaillère reliant Montreux aux Rochers-de-Naye (2’042 m) en 55 minutes, passant d’un paysage de palmiers aux rares edelweiss. La pente est vertigineuse et le trajet audacieux. Autre possibilité parmi beaucoup d’autres, le «BAM Saveur» emmène ses voyageurs pour une excursion gastronomique entre Morges et L’Isle, à bord d’une automotrice électrique BDe 4/4 de 1943 et d’un wagon bar à deux essieux B31 de 1895.

197

Profile for Bien Vivre

Bien Vivre en pays de Vaud - été 2012  

Bien Vivre en pays de Vaud - été 2012

Bien Vivre en pays de Vaud - été 2012  

Bien Vivre en pays de Vaud - été 2012