Page 189

Facilement accessible par l’autoroute A1 et la route nationale au bord du lac, Morges est également très bien desservie par des trains nationaux et internationaux. L’aéroport international de Genève se situe à moins de 30 minutes de voiture. Par ses multiples manifestations/expositions florales qui se déroulent chaque année: fête de la Tulipe (avril - mi-mai), le jardin des Iris (mai - mi-juin) et juste après les Floralies d’hémérocalles (juillet) au Château de Vullierens ainsi que la promenade des Dahlias le long des quais (juillet - octobre), Morges a su faire honneur à son appellation de «Fleur du Léman». Le Jardin des Iris

Musée Alexis Forel © Gregoire Chappuis

D’avril à octobre, le P’tit Train touristique de Morges est un moyen sympathique de découvrir la vieille ville, son histoire, ses monuments et ses mille et un trésors cachés. La «Liberté», gigantesque et féerique galère de 55 mètres de long, a rejoint les eaux bleutées du Léman en 2001. Depuis vous pouvez vous embarquer pour des croisières de rêve et voguer dans la plénitude et l’insouciance. Les croisières ne sont du reste qu’une des multiples activités aquatiques que vous offrent la région morgienne. Les plaisirs de l’eau se vivent tout aussi bien dans l’ambiance joyeuse et récréative de la piscine municipale que dans le cadre sauvage et plus feutré des plages environnantes. Les sportifs et autres amateurs de sensations fortes ne seront pas en reste. Grâce à des infrastructures de haute qualité et à des clubs réputés, les navigateurs en herbe prendront plaisir à déjouer les secrets des vents lémaniques. Morges possède en outre un prestigieux patrimoine historique et culturel. A l’instar des deux guérites situées à l’entrée du port, qui initialement étaient destinées à la surveillance et à la protection des galères militaires bernoises. Construit en 1286 par le baron Louis de Savoie, par ailleurs fondateur de la ville, le somptueux Château de Morges abrite aujourd’hui les musées militaire vaudois, de la figurine historique suisse, de l’artillerie et de la Gendarmerie vaudoise. Autre attrait culturel: le musée Alexis Forel, paradis de la porcelaine et des poupées anciennes, était autrefois le lieu de rencontres privilégié d’artistes tels Stravinsky ou Paderewski. A quelques mètres de là, le musée Paderewski expose multitude d’objets et documents ayant appartenu à l’artiste, tels les joyaux musicaux que vous pouvez entendre. Depuis quelques années, la Fondation Bolle met en valeur les trésors iconographiques morgiens dans une belle maison urbaine d’origine médiévale, remaniée au XVIIIe siècle. 187

Profile for Bien Vivre

Bien Vivre en pays de Vaud - été 2012  

Bien Vivre en pays de Vaud - été 2012

Bien Vivre en pays de Vaud - été 2012  

Bien Vivre en pays de Vaud - été 2012