Page 1

ÉDITION 2018-2019 / CHF 5.-

ANS 2008-2018

...a Fribourg AGENDA Les événements à ne pas manquer

ÉCONOMIE Des enjeux importants

IMMOBILIER Ethique, confiance et engagement

PERSONNALITÉS La parole aux syndics

TOURISME & GASTRONOMIE De multiples surprises

SANTÉ & ÉDUCATION A la pointe du progrès

ARCHITECTURE & CONSTRUCTION Un canton en mutation


MAISON D’INVESTISSEMENT BANQUE PRIVEE ASSET MANAGEMENT

ON NE SPECULE PAS SUR L’ AVENIR. ON LE CONSTRUIT. Chez Edmond de Rothschild, nous pensons que la richesse n’est pas une finalité, mais un point de départ. Depuis des générations, cette conviction a guidé notre famille dans toutes ses actions, s’incarnant dans des investissements visionnaires, pionniers, qui ont fait avancer le monde. Et aujourd’hui plus que jamais, nous osons embrasser le futur avec audace, impatients de le construire. Chez Edmond de Rothschild, nous avons bâti une maison d’investissement légendaire, fondée sur l’idée que la richesse doit servir à construire demain. Et que nos banquiers privés et gestionnaires d’actifs sont de vrais bâtisseurs d’avenir. E D M O N D D E R OT H S C H I L D. L’AU DAC E D E B AT I R L’AV E N I R .

edmond-de-rothschild.com


ÉDITO

Chères lectrices, chers lecteurs,

L

es éditions Bien Vivre fêtent cette année leurs 10 ans ! 10 ans que nous œuvrons avec passion à promouvoir les cantons romands sous toutes leurs facettes et les acteurs qui contribuent directement à leur dynamisme. Depuis sa création, nos éditions n’ont cessé d’évoluer pour se perfectionner et vous offrir toujours un contenu d’une plus grande qualité. C’est l’occasion pour moi d’associer chacun des intervenants et des partenaires qui ont contribué au succès et à la longévité de Bien Vivre. Lecteurs, associations, personnalités, clients, vous êtes toujours plus nombreux à nous suivre et à nous faire confiance. Merci. Cet anniversaire place ce cinquième numéro de Bien Vivre à Fribourg sous le signe de la fête et vous réserve bon nombre de surprises. A tout seigneur tout honneur, c’est Dominique de Buman qui ouvre les célébrations. Le Fribourgeois, premier citoyen du pays, nous parle du fil rouge de son mandat : la cohésion nationale et des grands défis qui attendent le Parlement fédéral. Bien Vivre donne également la parole aux syndics. Ils se livrent sur le développement local et les points forts de leur commune dans un canton en pleine mutation. Parmi les dossiers phares de cette édition 2018-2019, l’architecture avec la présence de Dominique Martignoni, président de la SIA-Fribourg, suivi d’une série de portraits d’architectes à la créativité intarissable. Plein feu également sur les bâtisseurs du canton à travers les interviews de Jean-Daniel Wicht, secrétaire général de constructionfribourg, association défendant depuis 40 ans les intérêts de la construction et de Jean-Luc Schouwey, président de la FFE qui nous parle des enjeux du secteur comme la lutte contre le travail au noir ou encore assurer une relève locale de qualité. Bien Vivre fait également la part belle à l’immobilier avec la présence pour la première fois de l’USPI-Fribourg avec Gilberte Schär mais aussi à la Santé et l’Education, deux pôles d’excellence avec une offre fribourgeoise à la pointe du progrès. Côté plaisir et découverte, la richesse de nos pages Gastronomie et Tourisme saura éveiller votre curiosité. Nous vous proposons notamment une balade à travers le canton à la découverte de ses belles régions ainsi qu’un tour des plus grandes tables qui ne manquera pas de vous faire saliver. Enfin, vous profiterez de nos bons plans et sorties avec notre agenda des manifestations à ne pas manquer, sans oublier notre panorama en images des derniers grands événements survenus dans le canton. Bonne lecture ! Didier Benais, Editeur et Directeur de la publication

3


SMART SOLAR LA SOLUTION POUR LES COMMUNAUTÉS D'AUTOCONSOMMATION PRODUISEZ ET PARTAGEZ VOTRE ÉLECTRICITÉ PHOTOVOLTAÏQUE AU SEIN DE VOTRE IMMEUBLE LOCATIF OU EN PPE Vos avantages avec Smart Solar : • Participation active à la transition énergétique • Réduction significative de votre facture d’électricité • Optimisation du rendement de votre installation solaire www.groupe-e.ch/smartsolar

Pack First

Pack Comfort

Pack Plus

VOTRE PÔLE DE COMPÉTENCES EN ÉNERGIE Décompte de consommation

CHF

Pack First + Facturation

5.75/mois

CHF

Installation photovoltaïque avec/sans Pack Comfort

Sur demande

9.90/mois

ou CHF 118.80/an

ou CHF 69.-/an

Les sociétés de Groupe EPrix vous proposent desDusolutions concept à la maintenance, par compteur, hors TVA Prix par compteur, hors TVA Groupe E Connect est votre durables et innovantes en matière d’énergie. partenaire de confiance en ce En plus du décompte, vous bénéfiGroupe E se charge de la gestion complète des données de consommation d’électricité de votre communauté d’autoconsommation. Notre décompte par membre vous permet d’établir vos factures. Nos compteurs répondent aux exigences légales.

ÉNERGIE

CHALEUR

ciez d’un service de facturation et d’encaissement pour chacun des membres de votre communauté d’autoconsommation. De plus, notre service client répond à toutes les questions de vos membres.

CONFORT

qui concerne les installations photovoltaïques.

www.groupe-e.ch Optez pour un service global

EFFICACITÉ

EAU

pour plus de sérénité.

MOBILITÉ

Pack Extra

Projets photovoltaïques d’envergure financés par Groupe E

Sur demande Vous êtes une régie, une collectivité, une PPE ou un propriétaire immobilier ? Contactez-nous pour obtenir une offre de financement pour votre installation photovoltaïque.


SOMMAIRE 11

29

EVENTS

11

Des moments phares

46

AGENDA

29

Tous les événements à ne pas manquer

ÉCONOMIE

45

Des enjeux importants

54

DOMINIQUE DE BUMAN Président du Conseil national « Le fil rouge de cette présidence sera la cohésion nationale »

46

NADINE GOBET Fédération Patronale et Economique Pérenniser le présent et le faire grandir pour demain

54

CHANTAL ROBIN Chambre de commerce et d’industrie du canton de Fribourg La CCIF, depuis 100 ans au service des entreprises

62

IMMOBILIER

79

Ethique, confiance et engagement

80

GILBERTE SCHÄR USPI Fribourg Ethique et qualité

80 5


SOMMAIRE

103

104

PERSONNALITÉS

103

La parole aux syndics DOMINIQUE BUTTY Président de l’ACF – Association des communes fribourgeoises Aller dans le même sens, un défi motivant

104

DAMIEN COLLIARD Syndic de Châtel-Saint-Denis Châtel-Saint-Denis, une commune tournée vers le futur 112

128

150

158 6

SIMON PILLOUD Président du Groupement des commerçants, artisans et Industriels de la ville de Châtel-Saint-Denis Toujours trouver sa place dans une ville en pleine mutation

122

JACQUES MORAND Syndic de Bulle Bulle, une ville qui bouillonne de projets

128

VALÉRIE SCHMUTZ Groupement des commerçants Bulle – La-Tour-de-Trême « Développer l’attractivité des commerces »

146

JEAN-PIERRE DOUTAZ Syndic de Gruyères Gruyères, l’art de vivre ensemble

150

DOMINIQUE BUTTY Syndic de Romont Etre sur tous les fronts

158

FRANÇOIS HELFER Société des industriels, commerçants et artisans de Romont et environ « Ensemble on est toujours plus fort »

186

ERIKA SCHNYDER Syndique de Villars-sur-Glâne Pour un centre cantonal fort

192

SUZANNE SCHWEGLER Syndique de Givisiez « Gérer les développements avec sagesse et vision »

204


230

RENÉ SCHNEUWLY Syndic de Granges-Paccot Granges-Paccot, une petite commune qui a tout d’une grande !

220

ANDRÉ LOSEY Syndic d’Estavayer « Nous avons un volume de travail beaucoup plus important »

230

NAUTISME ET LOISIRS À FRIBOURG Entre les lacs de Neuchâtel, Morat et de La Gruyère

234

CHRISTIAN BRECHBÜHL Syndic de Morat Morat, une ville fière de ses traditions

242

MANFRED RAEMY Préfet de la Singine Une région jeune et dynamique

254

TOURISME

271

De multiples surprises

254

GASTRONOMIE

291

Une terre de gourmets

SANTÉ

299

A la pointe du progrès

ÉDUCATION

317

Des formations supérieures de qualité

271

291

ARCHITECTURE L’art de bâtir DOMINIQUE MARTIGNONI Président de la SIA FRIBOURG « Démontrer la qualité de nos professions auprès des jeunes et du grand public »

299

341

317

342

342 7


SOMMAIRE

358

366

CONSTRUCTION

357

Un canton en mutation JEAN-DANIEL WICHT Secrétaire général de constructionfribourg Au service des acteurs de la construction depuis 40 ans 358 JEAN-LUC SCHOUWEY Président de la Fédération Fribourgeoise des Entrepreneurs « Les entreprises fribourgeoises se portent plutôt bien » 366

440

458

YVAN CHAPUIS Co-président de l’AFMC Association Fribourgeoise des Mandataires de la Construction

386

PASCAL SALIN Président de l’AFMEC Engagée pour les métiers du bois

404

STÉPHANE CLERC Président de Metaltec Fribourg « Nous manquons d’apprentis »

440

WILLY COLLAUD Président de l’ACFIE Association cantonale fribourgeoise des Installateurs-Electriciens

450

JAN MAENDLY Président de JardinSuisse-Fribourg « Promouvoir nos métiers et ses savoir-faire »

458

MARCHÉ DE L’AUTOMOBILE GEORGES BOVET Président de l’UPSA FRIBOURG « Nous devons tous travailler ensemble ! »

468 8

CLIN D’ŒIL

468 480


CLIENT : LB Immobilier JOB : Logo et imprimés

DATE

LB-IMMOBILIER VENTE – ACHAT – PROMOTION Propositions "refresh" logo 3e présentation

ACHETER ou VENDRE en toute sérénité Le Monde de la Pub Sàrl | Grand-Rue 72, 1844 Villeneuve | Tél. +41(0)26 656 01 75 | info@lemondedelapub.ch | www.lemondedelapub.ch

Vous avez un projet et vous souhaitez être conseillé? Nous sommes à votre disposition

VENDRE

ACHETER

LB Immobilier Tél. +41(0)76 400 85 95 info@lb-immobilier.ch www.lb-immobilier.ch

PROMOTION IMMOBILIÈRE


EVENTS

Des moments phares

© Joseph Carlucci

11


EVENTS

FESTI’CHEYRES 2017 UNE BELLE RÉUSSITE Le bilan de cette 11e édition de Festi’Cheyres est très bon : le public s’est déplacé en nombre pour assister à des concerts de très grande qualité. © www.Inpixelle.com

© maud-chablais.com

© maud-chablais.com

© www.Inpixelle.com

Une formule qui plaît Festi’Cheyres conserve sa gratuité. Côté programmation, on garde une formule qui a fait ses preuves, mêlant rencontres et découvertes. Après un vendredi très rock, Festi’Cheyres a proposé un samedi éclectique et mettant en avant la qualité des artistes helvétiques. Quant à la journée du dimanche, elle proposait des activités et prestations artistiques tournées vers les familles et les plus petits. Suite à la campagne de recrutement menée au printemps, de nouvelles arrivées sont venues compléter les rangs de l’équipe d’organisation. Le succès de cette 11e édition se doit en grande partie à l’investissement et à l’enthousiasme des membres du Staff Festi’Cheyres, une centaine de personnes au total, ainsi qu’au soutien et à l’engagement des 300 bénévoles qui s’affairent durant tout le week-end. Rendez-vous est d’ores et déjà donné du 6 au 8 juillet 2018 pour une 12e édition !

RENCONTRES DE FOLKLORE INTERNATIONAL DE FRIBOURG Pendant une semaine, les Rencontres de folklore internationales de Fribourg (RFI) ont fait la part belle aux cultures du monde, en présentant à leur public les folklores influencés par les gens du voyage. La 43e édition du festival s’est achevée sur un bilan réjouissant. « Le niveau technique et artistique des différents ensembles était très élevé cette année – tant du côté de l’exécution des chorégraphies que de la virtuosité des orchestres des groupes folkloriques. Nous avons aussi eu de la chance avec la météo, car beaucoup de nos spectacles sont en plein air », se réjouit Jean-Olivier Vörös, directeur artistique des RFI. Au travers du flamenco espagnol, des danses indiennes du Rajasthan et des tableaux scéniques représentant les cultures roms de la Slovaquie, de la Hongrie, de la Bulgarie et de la Serbie, cette édition a mis en valeur toute la diversité de l’héritage des gens du voyage. Elle a par ailleurs permis au public d’admirer la gigue du Québec, ainsi que le folklore des Andes, avec les groupes venus de l’Equateur et du Pérou. Au total, environ 300 artistes (10 groupes) représentant 9 pays ont fait vibrer Fribourg et sa région. 12

Photos © Guillaume Baeriswyl


EVENTS

SALON SUISSE GOÛTS ET TERROIRS Malgré l’arrivée en trombe de l’hiver, le Salon Suisse Goût et Terroirs peut se réjouir d’avoir accueilli et réchauffé près de 38 000 spectateurs durant les cinq jours de la manifestation. Les visiteurs ont pu y découvrir l’hôte d’honneur international ainsi que les invités suisses : – La FAO, Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture et son programme international « Faim zéro ». – La Région de Sierre et du Val d’Anniviers, a présenté les richesses de son tourisme, entre plaine et montagne, et de son patrimoine. –  Slow Food CH, qui œuvre pour valoriser les petites productions alimentaires menacées de disparition. Chacun a apprécié les tours de mains des grands chefs et de personnalités amatrices de gastronomie dans l’Arène Gourmande. Et bien sûr, tous les visiteurs ont eu le loisir de profiter des 300 stands de nos exposants et artisans pour déguster des produits authentiques et partager des moments de convivialité.

Photos : © Salon Suisse Goûts et Terroirs 2017

SALON OLDTIMER & TEILEMARKT Le 42e OLDTIMER & TEILEMARKT a connu une indéniable dynamique relevée par les visiteurs et les exposants. La vaste palette de véhicules exposés par les clubs et fédérations ont permis d’étaler toute la diversité du monde des collectionneurs. Par ailleurs, des véhicules étaient à vendre à des prix permettant à tous les budgets de trouver leur bonheur ; du Youngtimer à la belle américaine, en passant par les sportives. L’exposition consacrée aux voitures de l’entredeux-guerres a mis en lumière une page importante de l’histoire de l’évolution des carrosseries. Autre point chaud : l’exposition des motos de marque Motosacoche, autrefois fabriquées à Genève. Les 70 ans de Ferrari notamment, ont été matérialisés par deux F1 pilotées autrefois par Michael Schumacher, ainsi que par une 250 GTO « Favre » 1983 et la F40, dernière voiture de l’ère Enzo Ferrari. Au Club Show, les stands ont rivalisé pour mettre en valeur la marque Griffon, des anciennes Opel, des véhicules militaires, des motos, tracteurs, DKW, Ford Capri, Datsun Z, ainsi que les fédérations dynamiques qui réunissent ces passionnés de locomotion ancienne. La 43e édition de l’OTM aura lieu les 24 et 25 mars 2018 à Forum Fribourg. 14


ZENITH, THE FUTURE OF SWISS WATCHMAKING DEFY I El Primero 21 1/100th of a second chronograph

www.zenith-watches.com


EVENTS

© FIFF

© FIFF / Nicolas Brodard

© FIFF / Yohan Corthéy

FESTIVAL INTERNATIONAL DE FILMS DE FRIBOURG L’Asie du Sud s’impose à Fribourg Tous les jurys du 31e Festival International de Films de Fribourg © FIFF / Yohan Corthéy célèbrent la montée en puissance des cinémas d’Asie du Sud. Trois films, respectivement de Singapour, du Bhoutan et du Népal se sont partagés l’essentiel des prix lors de la cérémonie de clôture qui a couronné une édition visitée par de nombreuses personnalités et où le public a confirmé son amour pour le festival. Thierry Jobin, le directeur artistique du FIFF, voit dans ce choix des jurys de longs métrages la confirmation des observations faites lors du long travail de programmation opéré avec son équipe : « L’étincelle aperçue en Asie du Sud depuis l’apparition du numérique et les facilités de tournage qu’elle implique est en train de devenir un feu durable : on n’a pas fini d’entendre parler de cette partie du monde et d’y voir émerger de grands auteurs comme ceux qui viennent d’être salués à Fribourg. » Le festival stabilise sa position de manifestation cinématographique la plus courue de Suisse occidentale en dépassant une nouvelle fois, le cap des 42 000 entrées.

BELLUARD BOLLWERK INTERNATIONAL En 27 représentations affichées complètes, un public fribourgeois engagé à jouer le sombre scénario futuriste du jeune collectif de théâtre machina eX, qui occupait le Belluard avec leur performance innovante et sophistiquée pendant toute la durée du festival. Le voyage en bus surréaliste Travelling, dans lequel l’artiste lausannois Massimo Furlan invitait le public chaque nuit à des imaginations cinématographiques, à envouter de nombreux spectateurs et à afficher complet tous les soirs. Le concert troglodyte enthousiasmant des taupes géantes de Philippe Quesne dans le cadre féérique de l’Ermitage de la Madeleine, ainsi que la fête du théâtre qu’offrait la Comp.Marius avec Manon & Jean de Florette dans un coin idyllique près de Grangeneuve font figure des expériences inoubliables de cette édition. La confrontation chorégraphique et urbaine de l’artiste français César Vayssié et sa BMW avec les danseurs professionnels suisses Jeremy Nedd et Nicole Morel a été l’une des découvertes les plus sur- 3 prenantes de l’appel à projets de cette année. Les concerts de Groupe Doueh & Cheveu dans la Tour Vagabonde, de Derya Yildirim & Grup Simsek à FriBowling et de Feldermelder à blueFACTORY ont su réunir un public très mixte et divers. 16

1

2

4 1. Machina eX Bastion © Margaux Kolly 2. Massimo Furlan Travelling © Marion Savoy 3. Comp.Marius Manon & Jean de Florette © Margaux Kolly 4. Feldermelder Orchestra Holy Oscillators © Margaux Kolly


Vans STAR DEAL. Trois superbes modèles pour les entreprises. Le Citan, le Vito et le Sprinter: le goût du travail bien fait. Vous trouverez dans les vans Mercedes-Benz de solides partenaires. Le Citan, le Vito et le Sprinter ont beau être différents les uns des autres, ils possèdent quelques points communs: leur fiabilité, leur longévité et la préservation de leur valeur. Ils tiennent ainsi la promesse de la marque: «Born to run». Et ce n’est pas tout. Grâce au Mercedes-Benz Vans STAR DEAL, vous profitez de conditions spéciales et de prestations de service et de garantie attrayantes. Profitez des avantages du STAR DEAL.

GRANGES-PACCOT (FRIBOURG) · Route d’Englisberg 4 1763 Granges-Paccot · T 026 460 28 28 BULLE · Chemin de Champ-Francey 140 · 1630 Bulle · T 026 460 29 29


EVENTS

MURTEN CLASSICS Avec son thème « Le baiser de la muse » la 29e édition du Festival Murten Classics a su enthousiasmer. Elle a apporté de nombreuses apogées musicales et, lors du gala final dans l’Eglise allemande bondée, le public a remercié les solistes, l’orchestre, le chœur et le chef d’orchestre avec une standing ovation. C’est l’opéra « Orfeo ed Euridice » de Christoph Willibald Gluck qui a été interprété cette année pour la clôture des Murten Classics. Auparavant, dans la matinée, dans l’église de Meyriez, c’est un moment fort que l’Artist in Residence de cette année, la pianiste Judith Jáuregui, a offert. Avec plus de 8000 visiteurs les Murten Classics 2017 ont suivi les succès des dernières années. Des 26 concerts avec entrée payante, 8 ont affiché complet, dont 6 des 13 concerts à la cour du château, 1 concert de nuit d’été au parc du château de Montilier ainsi qu’un « offen für neues » au KiB.

1

1. Judith Jaurequi Artist in Résidence 2017 2. Kaspar Zehnder Directeur Artistique Flûtiste et chef d’orchestre

2

SEELANDTRIATHLON Avec environ 850 finisher qui ont franchi la ligne d’arrivée, il y avait moins d’athlètes que les années précédentes. Le mauvais temps mais aussi la densité des triathlons en Suisse les semaines précédentes ont causé cet effet. Le comité d’organisation peut quand même regarder sur une édition 2017 bien réussi. Le team et plus de 150 bénévoles de Swissvolunteers ont construit une infrastructure au mieux du possible. « Fait le mieux avec la météo, garder la bonne ambiance, pas d’accidents graves et beaucoup d’athlètes aussi internationaux », résume Bruno Mauron, le président du comité d’organisation de la douzième édition du Seelandtriathlon. Du vent, des vagues... au moins on a pu nager sur le triathlon semi-distance mais sur 500 mètres seulement ! La principale difficulté n’a néanmoins pas été l’eau mais bien le terrible vent de face (sur le plat de Salavaux) contre lequel les athlètes ont dû lutter deux fois. Le juge-arbitre leur a donc clairement déconseillé de monter des roues pleines. La course a été menée chez les hommes comme chez les femmes par des athlètes annoncés de dernière minute et qui savaient à quoi s’attendre sur le plan météorologique. Photos  © Michel Bertschy / Seelandtriathlon

18


LUMINOR SUBMERSIBLE 1 950 3 D AYS C H R O N O F LY B A C K A U TO M AT I C T I TA N I O - 4 7 M M ( R E F. 6 1 5 )

PA N E R A I . C O M

•

+41 22 580 29 49


EVENTS

FRANCOMANIAS Des concerts d’une rare intensité ont ravi le public, tels que le projet inédit de Rodolphe Burger et Serge Teyssot-Gay ou le concert totalement rock’n’roll du trio The Wackids, présenté devant une horde (1700 !) d’enfants survoltés. Parmi les points forts de cette année, on comptera également Petit Biscuit qui a fait salle comble à l’Hôtel-de-Ville, mais aussi l’enchanteresse Fishbach et les 4 artistes du plateau hip-hop de vendredi soir. La création de Plaza Francia en collaboration avec l’Orchestre des Accordéonistes de Bulle était également vivement attendue. Le très bon accueil reçu conforte les organisateurs quant aux choix artistiques de cette édition et l’effort effectué sur la mise en valeur des sites. Les défis techniques inhérents à cette programmation singulière et forte ont été brillamment relevés, offrant au public une qualité artistique maintes fois remarquée. Du côté des scènes payantes, plus de 4000 enthousiastes ont assisté aux 7 concerts répartis entre l’Hôtel-de-Ville et la Cour du Château. 1 1. Petit Biscuit, Hôtel-de-Ville © Francomanias / Anne Bichsel

2. Plaza Francia avec l’Orchestre des Accordéonistes de Bulle, Hôtel-de-Ville © Francomanias / Anne Bichsel

3. The Wackids, Place du Marché © Francomanias / Anne Bichsel

2

3

GROUPE E CELSIUS BERGIBIKE En remportant pour sa première participation la Groupe E Celsius BerGiBike avec 2’10’’ d’avance sur le vainqueur de l’année dernière Hansueli Stauffer et près de 4’ sur Konny Looser, le favori Adrien Chenaux devient le deuxième fribourgeois à s’imposer sur cette course après Xavier Dafflon en 2008. Chez les femmes, Cornelia Hug s’impose facilement devant Illona Chavaillaz et Franziska Brun. Lors de sa victoire au Raid Evolénard en Valais, Adrien Chenaux avait profité de sa fraîcheur par rapport à ses principaux concurrents, qui avaient participé la veille à différentes compétitions. Cette fois les conditions étaient les mêmes pour tout le monde. Le Fribourgeois de 25 ans avait donc toutes les raisons de se réjouir que tout se soit si bien passé. Chez les femmes, Cornelia Hug a remporté une course qu’elle aura mené de bout en bout, sans jamais être inquiétée. L’année dernière, elle avait chuté dans la descente de la Berra et avait terminé à l’hôpital. Cette victoire constitue en quelque sorte une réconciliation avec la course pour la coureuse d’Amsoldingen, qui ambitionne de remporter la victoire au classement général de la Garmin Bike Marathon Classics. 20


Le bois sous toutes ses coutures

La Tzintre 63 CH-1637 Charmey TĂŠl. +41 26 927 67 00 Fax +41 26 927 67 19 info@michel-mooser.ch www.michel-mooser.ch


EVENTS

OPEN BIKE HAUTE-GRUYÈRE 2017

Les 15 et 16 septembre 2017 a eu lieu la 28e édition de l’Open Bike Haute-Gruyère. Cette course VTT a lieu chaque année dans le village de Grandvillard, village situé dans la magnifique Vallée de l’Intyamon. Cette course est une course nationale « F » et permet de clôturer la Coupe Fribourgeoise de VTT. Environ 1000 coureurs se retrouvent chaque année en Gruyère pour cette grande fête du VTT. Cette année, Yan l’Homme (22e aux championnats suisses 2016), du Team BMC Fribourg était présent sur le parcours junior et M. Pascal Richard, ancien champion du monde de cyclocross, sur le parcours des 27 km dans la catégorie Gravel. Sur le parcours des 47 km, Jérémy Huguenin a participé à la dernière course de sa carrière en Suisse romande. Les deux frères Adrien et Florian Chenaux de la Team GS Sportswear Bergamont, à moitié originaires de Grandvillard, étaient eux aussi de la partie sur le grand parcours.

GORDON BENNETT FRIBOURG 2017 La Fédération aéronautique internationale (FAI) a remis officiellement les prix aux nouveaux champions du monde de ballon à gaz, l’équipage français de Vincent Leys et Christophe Houver. Cette manifestation officielle qui s’est déroulée devant la vingtaine d’équipages revenus en Gruyère pour l’occasion et un parterre de 250 invités, a clos officiellement la 61e Coupe aéronautique Gordon Bennett. Dès son départ, le vendredi 8 septembre 2017 à Gruyères, la compétition a connu une évolution très rapide. Grâce aux forts vents qui ont poussé les ballons vers le Nord-Est, la plupart des équipages à survoler l’Allemagne et la République Tchèque en une nuit et franchi la frontière polonaise dans la matinée du samedi. Le grand défi pour les aérostiers consistait à contourner la zone interdite de vol autour de l’enclave russe de Kaliningrad. Dix-neuf équipages ont tenté de traverser le corridor étroit entre l’enclave et la Biélorussie, tandis que GER-3 et SUI-1 ont pris un cap vers l’Ouest afin d’atteindre la Scandinavie en survolant la mer baltique. Les conditions météorologiques défavorables ont obligé ces deux équipages à revoir leur stratégie. 22

© Margaux Kolly

© Benoît Dessibourg

© Margaux Kolly

© Margaux Kolly


Beim 100%Steuern de bonheur sparen. au volant,

0% d’acompte.

>> La smart fortwo en leasing: profitez-en vite.

>> Dès

CHFpar 1moi4s*9.–

Attendez-vous à une bonne dose de bonheur au volant. En effet, grâce à notre leasing attractif sans acompte, plus rien ne vous empêche de posséder votre propre smart fortwo. Laissez-vous séduire par l’agilité de ce modèle au sein du trafic urbain et par sa facilité à se garer même dans les plus petites places. Nous sommes impatients de vous accueillir pour une course d’essai.

Mercedes-Benz Automobiles SA, Succursale voitures particulières Granges-Paccot route d'Englisberg 4, 1763 Granges-Paccot, Tél. +41 26 460 28 28

smart – une marque de Daimler

* smart fortwo coupé, 71 ch (52 kW), prix de vente au comptant: CHF 10 252.– (valeur du véhicule de CHF 14 400.– moins avantage prix de CHF 4148.–). smart swissintegral inclus (3 ans de garantie et 10 ans de services gratuits, tous deux jusqu’à 80 000 km, selon premier seuil atteint). 4,1 l/100 km, 93 g CO2/km (moyenne de toutes les voitures neuves vendues: 133 g CO 2/km), émissions de CO2 de la mise à disposition du carburant et/ou de l’électricité: 22 g/km, catégorie de rendement énergétique: C. Exemple de leasing: durée: 48 mois, kilométrage: 10 000 km/an, taux annuel effectif: 2,94%. Leasing sans acompte. Versement mensuel: CHF 149.–. Modèle illustré: smart fortwo coupé, 71 ch (52 kW), avec options (ligne d’équipement prime, Pack Sport BRABUS, Pack LED & Sensor, bleu sapphire blue (metallisé), toit panoramique avec store pare-soleil intégré), prix de vente au comptant: CHF 17 797.–, 4,1 l/100 km, 93 g CO 2/km, émissions de CO2 de la mise à disposition du carburant et/ou de l’électricité: 22 g/km, catégorie de rendement énergétique: C. Exemple de leasing: durée: 48 mois, kilométrage: 10 000 km/an, taux annuel effectif: 2,94%. Leasing sans acompte. Versement mensuel: CHF 269.–. Une offre de Mercedes-Benz Financial Services Schweiz AG. Valable chez les partenaires participants. Assurance casco complète obligatoire. L’octroi d’un crédit est interdit s’il est susceptible d’entraîner le surendettement du preneur de leasing. Offre valable jusqu’au 30.04.2018. Immatriculation jusqu’au 31.08.2018. Recommandation de prix sans engagement. Sous réserve de modifications.


EVENTS

ESTIVAL OPEN AIR

1

2

3 1. Asaf Avidan © Florian Aeby

2. Ambiance © Marc Ducrest

3. Tété © Marc Ducrest 4. Milky Chance © Marc Ducrest

30 000 festivaliers se sont donnés rendez-vous sur la place Nova Friburgo du 28 juillet au 1er août 2017. Un record d’affluence pour l’Estivale Open Air qui se termine sur une note positive. Le festival s’est ouvert sur le concert sensuel d’Asaf Avidan. Un moment privilégié qui a donné le coup d’envoi de quatre jours d’osmose entre les artistes et le public. La légende Patti Smith a enchaîné en s’appropriant la Grande Scène sans artifice ni compromi. Samedi, les festivaliers ont vibré au rythme du concert des allemands Milky Chance. La bonne humeur d’Amir et ses chansons entraînantes ont résonné en chœur le dimanche sur la place Nova Friburgo. Lors de la soirée supplémentaire, intitulée L’Intervalle, le très attendu Maître Gims s’est montré à la hauteur des attentes des festivaliers venus en masse pour applaudir leur idole. Sur la Scène du Lac, des artistes internationaux confirmés se sont enchaînés durant le week-end. Le collectif israélien Lucille Crew a enflammé le festival avec une performance dynamique et des compositions mariant intelligemment sonorités orientales et fraîcheur actuelle. Samedi, le rappeur français PihPoh a ouvert la Scène du Lac. L’habitué des grandes salles, Tété, a confirmé la qualité des artistes programmés sur la seconde scène.

4

RAIFFEISEN ROWING TROPHY Le week-end du 9 et 10 septembre 2017 a eu lieu dans les Alpes fribourgeoises pour la onzième fois la Raiffeisen Rowing Trophy. Quinze bateaux se sont inscrits pour la Trophy (courses sur 500 mètres par élimination). En plus du Raiffeisen Rowing Trophy, près de 240 bateaux étaient inscrits dans l’ensemble des 30 courses de la régate (750 mètres). La Raiffeisen Rowing Trophy est une compétition par élimination. Après les éliminatoires qui ont été les premières courses dimanche matin, les bateaux les plus rapides ont été qualifiés pour les huitièmes et ensuite pour les quarts de finale. Au cours de la journée, les demi-finales, ainsi que la petite et la grande finale étaient dans le programme. Dans l’ensemble, un week-end réussi, aux températures d’automne ; tous les participants se souviendront bien. Le Regattaverein de Fribourg va organiser la régate à nouveau en 2018, soit le 8 et 9 septembre 2018. 24


L I F E

I S

A B O U T

M O M E N T S

C E L E B R AT I N G E L E G A N C E S I N C E 1 8 3 0

CLASSIMA ACIER, 40 MM AUTOMATIQUE www.baume-et-mercier.com

GENÈVE Bucherer / Kurz / Bader / Air Watch Center / Clarence / Gübelin / La Maison de l’Horlogerie / O. Zbinden / Manor espace horloger LAUSANNE Bucherer / Daniel de Guy FRIBOURG Grauwiller


EVENTS

EQUUS HELVETICUS : LA FÊTE DU CHEVAL À AVENCHES

© Katja Stuppia

© Katja Stuppia

© Agroscope, Haras national suisse HNS

© Agroscope, Haras national suisse HNS

Le traditionnel festival du cheval Equus helveticus a attiré près 18 000 personnes du 15 au 17 septembre 2017 à Avenches. Les meilleurs chevaux suisses de la race franches-montagnes et des chevaux de sport ont présenté leur savoir-faire lors des finales à Avenches. Des chevaux de course, des poneys et des « chevaux de bois » ont offert un festival équestre à couper le souffle aussi bien pour les jeunes que pour les moins jeunes. Le Haras national suisse HNS d’Agroscope et l’Institut Equestre National d’Avenches IENA ont organisé le festival en partenariat avec la Fédération suisse du franches-montagnes et la Fédération d’élevage du cheval de sport CH. Près de 1000 chevaux et poneys ont pu être admiré dans les disciplines de saut d’obstacles, de dressage, de monte western, de gymkhana, d’attelage, de débardage ou lors de courses spectaculaires. Les organisateurs ont dédié la journée du samedi entièrement aux courses de poneys en mémoire des nombreux chevaux de course et des poneys de l’Ecole de poneys trotteurs ayant péri dans l’incendie désastreux de juillet dernier sur le site d’IENA. Grâce à l’important soutien de personnes privées en Suisse comme à l’étranger, l’Ecole de poneys trotteurs a pu redémarrer ses activités.

ROCK OZ’ARÈNES La 26e édition du festival Rock Oz’Arènes a tenu toutes ses promesses avec de nombreux concerts fabuleux et haut en couleur. Des performances artistiques qui resteront gravées dans les mémoires. 33 000 spectateurs se sont pressés dans les arènes d’Avenches au fil des quatre soirées. Mercredi 9 août, la soirée chanson française a ravi tous les festivaliers. Cali a littéralement mis le feu aux arènes avec un concert intense et habité. Tête d’affiche de la soirée, Patrick Bruel était impatiemment attendu et a conquis tout le monde avec un magnifique concert « best of ». Jeudi 10 août, 7500 personnes se sont pressées dans les arènes pour venir voir, écouter et applaudir l’icône gothique métal Marilyn Manson. Vendredi 11 août, trois concerts rock fabuleux ont investi les arènes : Vintage Trouble, Gotthard, et pour terminer la soirée, Rival Sons. La soirée a réuni 5500 spectateurs. Samedi 12 août, pour terminer cette 26e édition en beauté. Quatre sublimes artistes se sont succédés sur la grande scène avec brio : Claudio Capéo, Jain, Ben Harper et Franz Ferdinand. Les concerts de la scène du Casino ont tenu toutes leurs promesses. A noter les shows remarquables des Petits Chanteurs à la Gueule de Bois, Zeal & Ardor, Pastors of Muppets et des Fils du Facteur. 26

1. Cali 2. Marilyn Manson 3. Gotthard, Nic Maeder 4. Patrick Bruel Photos © Joseph Carlucci

1

2

3

4


LA SÉCURITÉ EN TOUTE BEAUTÉ. NEW OUTBACK 4x4.

La sécurité sans supplément de prix Traction intégrale symétrique Moteur Boxer Système d’aide à la conduite EyeSight Advanced Safety Package Lineartronic


LATITUDE. LONGITUDE. ATTITUDE.

Portugieser Automatic. Réf. 5007: Vous seul décidez où vous allez. Après tout, votre bateau vous appartient. Alors, si vous vous sentez l’envie de faire le tour du monde à la voile, n’hésitez pas. Le mouvement de votre montre de poche Por tugieser Auto-

matic, dotée d’une réserve de marche de sept jours et d’un remontage Pellaton, se fera un plaisir de vous accompagner. Parce que sa précision vous amènera toujours à bon port. À condition que vous l’emportiez toujours avec vous. I WC . CO N Ç U E P O U R L E S H O M M E S .

Mouvement de montre mécanique · Calibre de manufacture IWC 52010 · Remontage automatique Pellaton · 7 jours de réserve de marche après remontage complet · Affichage de la réserve de marche · Affichage de la date · Petite seconde avec dispositif d‘arrêt · Spiral Breguet · Masse oscillante avec médaillon en or 18 carats · Verre saphir bombé, antireflet sur les deux faces · Fond transparent en verre saphir · Étanche 3 bars · Diamètre 42,3 mm · Acier fin

IWC Schaffhausen Boutique · Rue du Rhône 48 · 1204 Genève · Tél. 022 310 36 86 · www.iwc.com FOLLOW US ON:

I W C WAT C H E S

I W C WAT C H E S

I W C WAT C H E S

I W C WAT C H E S

IWC


AGENDA

Tous les événements à ne pas manquer

© Glenn Miller Orchestra

29


AGENDA

FESTIVAL, FÊTE MARS

JUIN

TCHO’L’HIVER

BELLUARD BOLLWERK INTERNATIONAL

Bars des neiges, soirée années 70’, slalom parallèle, soirée fondue dans les restaurants de la région, ski nocturne, chasse aux trésors, soirée choucroute boardercross, waterslide... le temps d’un week-end festif et convivial, les stations des Paccots et de Rathvel feront vibrer les Préalpes avec des animations plus farfelues les unes que les autres. Tcho’l’Hiver, bonjour l’euphorie ! Du 16 au 18 mars 2018 – Les Paccots

FESTIVAL INTERNATIONAL DE FILMS DE FRIBOURG

MAI LUDIMANIA’K La cité médievale d’Estavayer-le-Lac est transformée en terrain de jeux le temps d’un week-end. Un festival dédié au plaisir et à la découverte pour les amateurs de jeux de 4 à 104 ans ! Du 25 au 27 mai 2018 – Estavayer-le-Lac

Le Belluard Bollwerk International est un festival des arts contemporains. Depuis 1983, chaque année au début de l’été, le festival crée durant dix jours des espaces ouverts et de création pour artistes et publics, pour la relève artistique et les confirmés, pour les Fribourgeois et des invités du monde entier. Du 28 juin au 7 juillet 2018 – Fribourg

© Margaux Kolly

Le 32e Festival International de Films de Fribourg (FIFF) consacrera sa section Nouveau territoire à la cinématographie mongole. Après le Bengladesh, l’Ouzbékistan, Madagascar ou encore le Népal, les spectateurs vont donc s’envoler des steppes et montagnes où se crée un cinéma souvent épique, peuplé de grandes figures historiques et de chevaux.

FESTIVAL INTERNATIONAL DE MUSIQUES SACRÉES

Du 16 au 24 mars 2018 – Fribourg

Le Festival International de Musiques Sacrées de Fribourg est l’un des grands rendez-vous de musique classique de l’été en Suisse. La programmation allie audace et exigence, originalité et variété des œuvres, pluralité des genres et des provenances. Du 30 juin au 8 juillet 2018 – Fribourg

JUILLET FESTI’CHEYRES Le leitmotiv de Festi’Cheyres est de rassembler les générations, les gens du village, de toute la région, les touristes, les fêtards,... Pour ce faire, Festi’Cheyres a sorti les grands moyens en proposant des concerts sur deux scènes, des animations pour tous les âges et tous les goûts et un grand choix de restauration et de boissons. Du 6 au 8 juillet 2018 – Cheyres

30


AOÛT FRANCOMANIAS Avec 3 scènes, des animations, de nombreux bars, LES FRANCOMANIAS, c’est une ambiance unique et particulière qui s’installe durant toute la semaine dans le chef-lieu de la Gruyère. Durant 4 jours, de nombreux concerts accueillent des artistes découvertes ainsi que des têtes d’affiche confirmées. Du 29 août au 1er septembre 2018 – Bulle

© Francomanias/Anne Bichsel

SEPTEMBRE

NOVEMBRE

LA NUIT DES SAVEURS

VULLY BLUES FESTIVAL

Un voyage unique dans le monde des sens et des saveurs: voir - sentir - entendre - savourer. L’espace d’une soirée, entre 17 et 23 heures, diverses activités comme des dégustations, ateliers de décoration et workshops ont lieu.

Avec de nombreux bluesbands et musiciens sur deux jours, la diversité, la richesse et la qualité seront pour sûr au rendez-vous de cette 11e édition devenue incontournable dans le Vully !

Le 13 septembre 2018 – Vieille Ville de Morat

Les 9 et 10 novembre 2018 – Praz

FESTIVAL INTERNATIONAL D’ORGUE DE FRIBOURG

NUIT DES MUSÉES EN GRUYÈRE

Le Festival international d’Orgue de Fribourg fait connaître à un public toujours plus nombreux la diversité des orgues historiques de grande valeur du canton de Fribourg et confère aujourd’hui un véritable rayonnement international à ce patrimoine. Du 20 au 23 septembre 2018 – Fribourg

Le principe est simple : les musées sont ouverts de 17 à 23 heures et de nombreuses animations seront proposées aux visiteurs. Profitez des transports publics et n’hésitez pas à visiter plusieurs institutions dans la même soirée, un réseau de musées proches les uns des autres et accessibles à tous. Le 10 novembre 2018 – Musées de la Gruyère, La Glâne, du Pays d’Enhaut et du Gessenay

ESTIVAL OPEN AIR L’ESTIVAL OPEN AIR est l’un des plus beaux festivals lacustres de Suisse. Deux scènes sont présentes sur le site. La grande scène accueille des groupes de prestige. La petite scène quant à elle, se veut le projecteur des groupes suisses. Du 27 juillet au 1er août 2018 – Estavayer-le-Lac

© Marc Ducrest

31


AGENDA

FOIRE, SALON MARS SALON DU LIVRE ROMAND Le Salon du livre romand s’installe dans la magnifique Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg. Après deux éditions à Bulle, puis une au NH Hôtel de Fribourg, c’est dans cette cathédrale du livre que les quelque 30 éditeurs et 100 auteurs rencontreront un public fribourgeois avide de livres.

AVRIL SALON ENERGISSIMA Venez découvrir le salon des solutions énergétiques et des technologies durables. Le but du salon est d’apporter des solutions concrètes pour répondre aux enjeux cruciaux liés à l’approvisionnement énergétique de demain et à la gestion efficace de l’énergie en général. Du 12 au 15 avril 2018 – Espace Gruyère, Bulle

Les 3 et 4 mars 2018 – Bibliothèque cantonale et universitaire, Fribourg

JUNIOR DAYS Plus qu’un salon, mieux qu’une expo : participez au rendez-vous incontournable pour les enfants et les familles. Durant un week-end, nos partenaires se présentent au travers d’ateliers interactifs : sport, culture, cuisine, bricolage, prévention, information, éducation, loisirs, services. Les 11 et 12 mars 2018 – Forum Fribourg

MAI FOIRE DE PRINTEMPS Chaque année, l’arrivée du printemps est l’occasion du traditionnel rendez-vous des romontois : la Foire de printemps et son marché artisanal. Le 5 mai 2018 – Romont

SALON OLDTIMER & TEILEMARKT La 43e édition de la plus grande et ancienne bourse de Suisse consacrée aux véhicules anciens aura lieu comme chaque année à Fribourg. Les 24 et 25 mars 2018 – Forum Fribourg, GrangesPaccot

BROCANTE DE PÂQUES ET DU JEÛNE Les foires à la brocante de Payerne c’est aussi un lieu de rencontre et de convivialité où des amitiés se renouvellent ou se créent... Les 30 mars et 1er avril 2018 – Halle des Fêtes, Payerne 32

COMPTOIR DE ROMONT Le Comptoir de Romont est une foire glânoise qui a lieu tous les 2 ans. Comme tous les comptoirs, cette manifestation permet aux exposants de promouvoir leur activité auprès des nombreux visiteurs. Du 25 mai au 3 juin 2018 – Romont


JUIN ART FORUM L’association Art Forum Glâne a été créée dans le but de donner aux artistes de la région la possibilité de se faire connaître, de se rencontrer et de partager le fruit de leur inspiration, le temps d’un week-end. Plus qu’une simple exposition, Art Forum a ceci d’original que les œuvres présentées sont mises en valeur dans les lieux historiques, habituellement non ouverts au public. Du 8 au 10 juin 2018 – Rue

OCTOBRE LA CANTONALE – FOIRE DE FRIBOURG La Foire de Fribourg en tant que telle a définitivement fermé ses portes en 2016 pour laisser place à un grand chantier de modernisation d’un événement qui, depuis des décennies est un lieu de rencontres important entre tous les fribourgeois. Pour cette première édition de « La Cantonale », expériences, proximité, modernité, plaisirs et découvertes sont les mots clés de l’avenir de cet événement qui sera construit avec vous et pour le plus grand nombre.

NOVEMBRE

Du 8 au 14 octobre 2018 – Forum Fribourg

GOÛTS ET TERROIRS Manifestation d’envergure nationale qui s’attache à mieux faire connaître les produits délicats de divers terroirs aux visiteurs venus du dehors. Ce salon gastronomique offrira une vaste gamme de spécialités culinaires suisses. Du 31 octobre au 4 novembre 2018 – Espace Gruyère, Bulle

BEDEMANIA Salon dédié au amoureux du 9e art. Au menu : des expositions, des dédicaces offertes aux visiteurs par la septantaine d’auteurs invités (francophones pour la plupart), des concours de dessin, des animations scolaires, et bien sûr des moules, des frites, et les désormais célèbres cuvées spéciales de bière et de vins, avec étiquettes inédites. Du 2 au 4 novembre 2018 – Belfaux

COMPTOIR DE PAYERNE Le Comptoir de Payerne se veut avant tout, une vitrine du commerce local. Les commerçants de la place, tout comme les visiteurs, restent fidèles à cette institution qui rythme la vie payernoise tous les deux ans. Du 2 au 11 novembre 2018 – Halle des Fêtes, Payerne 33


AGENDA

MUSIQUE, CONCERT MAI

MARS CARTE BLANCHE HOMMAGE À UN DISQUE MYTIQUE DES BEATLES Sous l’impulsion du directeur du Festival les Georges, Xavier Meyer, 17 groupes de musiciens fribourgeois se partagent la scène d’Equilibre pour réinterpréter le mythique album The Beatles, souvent surnommé White Album. Ce concert incontournable est l’occasion de fêter les 50 ans de la sortie du légendaire disque.

© Illustration par Lionel Gaillard

Les 22 et 23 mars 2018 – Equilibre, Fribourg

FÊTE DES MUSIQUES Concert du Big Band de l’Armée suisse dans le cadre de la Fête des Musiques de la Glâne. Unique date en Suisse romande en 2018. Le 3 mai 2018 – Bicubic, Romont

THE SOUND OF HOLLYWOOD A l’occasion de son 30e anniversaire, RadioFr. vous invite à un concert exceptionnel au son des plus belles musiques de films interprétées par le Prague Symphonic Ensemble PSE. Laissez-vous emporter et revivez les scènes cultes du cinéma d’Hollywood. De John Barry à Ennio Morricone, de Star Wars à Gladiator, ces célèbres mélodies seront jouées en direct par les 70 musiciens de l’orchestre et une centaine de choristes ! Les 4 et 5 mai 2018 – Equilibre, Fribourg

A TRIBUTE TO THE BLUES BROTHERS Dans cette comédie musicale pleine d’action, les personnages semblent avoir émergé directement de l’écran du cinéma et offrir au public une expérience musicale avec un potentiel de perce-oreilles. © TIF Les chansons bien connues sont mises en scène par les deux chanteurs et un groupe de 7 membres de manière à ce que le public se sépare des chaises. Le 27 mars 2018 – Equilibre, Fribourg

VIANNEY Artiste au timbre apaisant et aux chansons couleurs-feu-de-joie, Vianney s’impose dans le paysage musical francophone avec son premier album, « Idées Blanches ». Sous des airs légers et des mélodies entraînantes, son nouvel album éponyme se révèle un disque profond, à l’instar du titre phare « Je m’en vais ». L’un des artistes les plus attendus de l’année prolonge sa tournée. Le 31 juillet 2018 – Estival Openair, Estavayer-le-Lac

AVRIL PAGO CAR CRASH CONTROL Ces 4 musiciens âgés d’une vingtaine d’années, portent le grunge à bout de bras et de hurlements. Leur son punk à la fois criard et bourré de larsens laisse transparaître une impétuosité juvénile. Les textes en français, acérés et sans concession, traitent de l’égoïsme et plus largement de tout ce qui nous dérange. Grunge is not dead. Le 7 avril 2018 – Ebullition, Bulle 34

JUILLET

ORCHESTRE DE CHAMBRE FRIBOURGEOIS Si l’on devait donner une couleur à la musique, laquelle choisirait-on ? Tant de tonalités, de nuances... un choix ardu. C’est donc avec une palette de tons très variés que l’Orchestre de chambre fribourgeois présente cette nouvelle série de cinq concerts à Equilibre. Le 17 avril 2018 – Equilibre, Fribourg Le 22 mai 2018 – Equilibre, Fribourg


OPÉRA, DANSE MARS

MAI

LA BELLE AU BOIS DORMANT

CIE KIDD PIVOT

YACOBSON BALLET

BETROFFENHEIT

Issue d’une première collaboration entre le Yacobson Ballet et le chorégraphe français JeanGuillaume Bart (ex-danseur étoile de l’Opéra de Paris), La Belle au bois dormant fait revivre au public moderne l’œuvre spectaculaire de 1890 dirigée à l’époque par Marius Petipa.

Invitée à créer pour les plus grandes compagnies du monde, la choré© Michael Slobodian graphe canadienne Crystal Pite s’est imposée comme l’une des chorégraphes majeures de la scène internationale. Ovationné à sa création par le public et les critiques, Betroffenheit s’affirme dès à présent comme un futur classique de la danse contemporaine.

© Yacobson Ballet

Le 9 mars 2018 – Equilibre, Fribourg

LE MARIAGE DE FIGARO Créé à la Comédie de Genève, ce spectacle mettra à l’honneur différents destins lors d’une folle journée durant laquelle s’immisce une mise en doute du pouvoir. Le Mariage de Figaro © Llum Interprétée avec brio par des comédiens romands (Juan Antonio Crespillo, Marie Druc, Baptiste Gillieron, Christian Scheidt), la pièce est à la gloire des femmes, à leur clémence, à leur amour. Les 17 et 18 mars 2018 – Equilibre, Fribourg

Le 2 mai 2018 – Equilibre, Fribourg

STEPS – WANG RAMIREZ : EVERYNESS Fondée en 2007, cette compagnie est le fruit de la rencontre entre Honji Wang – danseuse et chorégraphe allemande d’origine coréenne – et Sébastien Ramirez – danseur autodidacte français d’origine espagnole. Ce couple à la scène comme à la ville, désormais incontournable dans le paysage dansé, explore aussi bien le hip-hop, le contemporain que les arts martiaux... avec une originalité et une grâce uniques. Le 5 mai 2018 – Salle CO2, La Tour-de-Trême

MÉTAMORPHOSES BALLET ROYAL DU CAMBODGE Métamorphoses (ou La dernière passion d’Auguste Rodin), est le fruit d’une rencontre entre la tradition khmère et le sculpteur. Pour rendre hommage à cette rencontre, le Ballet Royal danse l’histoire mythique de Psyché qui inspira Rodin tant sa beauté ultime lui évoquait la vision d’un paradis. Le 7 mai 2018 – Equilibre, Fribourg

AVRIL STEP – MAQAMAT DANCE THÉÂTRE : BEYTNA

GÖTEBORGSOPERANS DANSKOMPANI

Quatre danseurs venus d’horizons différents et lointains ainsi qu’une cuisinière forment le casting éblouissant et pour le moins surprenant de Beytna. Le percussionniste Youssef Hbeisch et des musiciens accompagnent en live ce spectacle.

La compagnie européenne GöteborgsOperans Danskompani Noetic © Mats Bäcker stupéfie dans l’interprétation de deux pièces créées pour elle par l’incontournable chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui (membre du collectif d’artistes Les Ballets C. de la B.). Steps, Festival de danse du Pour-cent culturel Migros, met à l’honneur ce programme en deux parties d’une opulence rare.

Le 20 avril 2018 – Salle CO2, La Tour-de-Trême

Les 24 et 25 avril 2018 – Equilibre, Fribourg

35


AGENDA

SPORT MARS COURSE DU TOUR DU LAC DE PÉROLLES La course du tour du Lac de Pérolles propose un parcours exigeant, avec des relances incessantes, de courte intensité ! Une bonne raison pour démarrer la nouvelle saison de course à pied ! Le 3 mars 2018 – Pérolles

AVRIL SLACK’EVENT Le multi recordman mondial de highline, Samuel Volery, tendra sa slack (sangle) entre les pylônes du cable ski d’Estavayer-le-Lac. Il parcourra ainsi des distances considérables sur son fil à plusieurs mètres au-dessus de l’eau et sans accessoire de type balancier. Les deux shows qu’il présentera, dont l’un aura lieu à la tombée de la nuit, et le cadre idyllique du bord du lac promettent de grands moments de sport et de suspens. Le 14 avril 2018 – Estavayer-le-Lac

MAI

TOURNOI INTERNATIONAL DES PICCOLOS Le Tournoi International des Piccolos de Fribourg (TIPF) est devenu une manifestation incontournable dans le monde du hockey fribourgeois. Du 23 au 25 mars 2018 – Fribourg

SWISS VOLLEY CUP FINALE La Swiss Volley Cup est une compétition de clubs qui fonctionne sur le mode de l’élimination directe. Chaque club peut aligner une équipe femmes et une équipe hommes. Les deux meilleures formations de chaque catégorie s’affrontent ensuite dans le cadre de la Swiss Volley Cup Finale pour le couronnement de la compétition. Le 31 mars 2018 – Halle Saint-Léonard, Fribourg 36

SURFCLASSIC Commencée en 1989 avec la régate Swiss Windsurfing, la manifestation à Morat est devenue l’une des plus importantes en Suisse. Depuis 1994, le BISE Noire Beachopen est un élément important et unique. Régates en slalom, compétition de freestyle et encore plus. Ambiance avec musique live, beachvolley et bien-être au bord du lac de Morat. Du 19 au 21 mai 2018 – La Bise Noir, Morat


JUILLET SLOWUP LA GRUYÈRE

JUIN Célèbre course de VTT l’« ELSA BIKE TROPHY », s’organise dans la ville d’Estavayer-le-Lac depuis plus de 25 ans déjà et accueille plus de 1100 participants chaque année. Ses 3 parcours (60 km, 30 km et 20 km) sont réputés pour leurs techniques et leurs beautés. Les 2 et 3 juin 2018 – Estavayer-le-Lac

COURSE AUTOMOBILE DE ROMONT 48e

La édition de la Course automobile de Romont aura lieu sur La place d’Armes des Drogents. Venez découvrir nos pilotes lors de ces deux journées. Les entrées sont libres et des bus navettes sont à votre disposition. Les 16 et 17 juin 2018 – Place d’Armes de Drogens, Romont

Le slowUp La Gruyère permet chaque année aux fans de mobilité douce de profiter des paysages gruériens sur des routes fermées à la circulation motorisée de 10 h à 17 h. De nombreuses animations, dégustations de produits du terroir et possibilités de se restaurer vous sont proposées tout au long des 25 km de routes pittoresques sillonnant la région. Le 15 juillet 2018 – La Gruyère

TRAVERSÉE DU LAC DE MORAT Une traversée du lac à la nage d’une distance de 3 km. Le parcours relie la plage communale de Meyriez et la plage communale de Môtier. Seulement pour les bons nageurs. Le 22 juillet 2018 – Morat

OCTOBRE

LA BERGIBIKE La Groupe E Celsius BerGiBike a le profil des grandes courses VTT, au programme de la série suisse de marathon VTT, la « Bike Marathon Classics » pour les riders les plus exigeants et offre avec ses 4 parcours la possibilité aux populaires de parcourir les plus beaux sites de notre canton. Le 24 juin 2018 – Fribourg-Bulle

COURSE MORAT-FRIBOURG En 1476, les Confédérés remportent à Morat une éclatante victoire sur Charles le Téméraire. Selon la légende, un messager courut de Morat à Fribourg, une branche de tilleul à la main, pour annoncer la victoire des Suisses. Cet événement est commémoré chaque automne par la fameuse course pédestre Morat-Fribourg, à laquelle participent plusieurs milliers d’athlètes. Le 7 octobre 2018 – Morat

37


AGENDA

THÉÂTRE, SPECTACLE MARS GASPARD PROUST Gaspard Proust est né en Slovénie, a vécu 12 ans en Algérie et a eté banquier en Suisse ! Avec son écriture incisive et acerbe, son côté dérangeant, sans conces© JF.Robert sion, méchamment drôle, il conquiert une nouvelle fois le public. Le 1er mars 2018 – Salle CO2, La Tour-de-Trême

SCÈNE DE MARIAGE ...ou comment un désaccord, si anodin soit-il, ressurgit inopinément une semaine, un mois, cinq ans plus tard dans les savoureuses querelles d’un couple uni. Une comédie à deux personnages et un porte-manteau, pleine de finesse et d’éclats de rire, sur la vie de couple. Chacun s’y retrouve ! Le 9 mars 2018 – Le Bilboquet, Fribourg

ELLES S’AIMENT AVEC MURIEL ROBIN ET MICHÈLE LAROQUE Après le triptyque conjugal inédit qui avait rassemblé le couple Pierre Palmade et Michèle Laroque dans Ils s’aiment, Ils se sont aimés et Ils se RE-aiment, mis en scène par Muriel Robin, l’heure a sonné de découvrir sous les feux des projecteurs, le duo féminin. Le 11 mars 2018 – Equilibre, Fribourg

LE FRIC Deux ans après 120 secondes présente : Paléo, près de 5 ans après les premières représentations de 120 secondes présente : La Suisse, les deux protagonistes de « 26 minutes », Vincent Kucholl et Vincent Veillon, remontent sur scène avec Le Fric, un nouveau spectacle qui se rit de l’argent et de l’économie. Du 15 au 17 mars 2018 – Bicubic, Romont

L’ÉVEIL DU CHAMEAU PAR BARBARA SCHULZ ET PASCAL ELBÉ Maryse a des principes et ne supporte pas que sa fille de 18 ans attende un enfant d’un jeune homme qui s’est fait la malle. Elle décide d’aller trouver Michaël, le père, afin qu’il incite son fils à prendre ses responsabilités ! Sauf que ce patron au caractère de cochon, travaillant dans l’humanitaire, n’a jamais reconnu ce fils qu’il a eu par accident et n’a pas vu grandir... Le 23 mars 2018 – Salle CO2, La Tour-de-Trême

THOMAS WIESEL & NATHANAËL ROCHAT Les talents de la nouvelle génération d’humoristes romands débarquent pour une première sur nos planches : le stand-up ! Ce duo décapant, dérangeant, impertinent et politiquement incorrect propose tour à tour sa vision de l’actualité, entre analyse grinçante et cynisme déroutant. Le 29 mars 2018 – Salle CO2, La Tour-de-Trême

38


AVRIL PHÈDRE DE RACINE (EN RÉPÉTITION) En écho au captivant Frères ennemis de Cédric Dorier, Opus 89 collectif propose une version personnelle et détonante de © opus 89 Phèdre, pièce la plus représentative de notre patrimoine culturel et classique. Phèdre de Racine (en répétition) oscille entre deux univers – l’un peuplé de comédiens en habits du quotidien répétant sous une lumière de service – l’autre apprêté pour la « vraie » représentation. Du 17 au 22 avril 2018 – Nuithonie, Petite salle, Villars-sur-Glâne

MONSIEUR CLAUDE ET SES FILLES

LES ACTEURS DE BONNE FOI

Claude, notaire, conservateur gaulliste catholique a quatre filles adultes. Trois d’entre elles, à la douleur de Claude, épousent des hommes qui, bien que français, ne sont pas catholiques : un juif Abraham, un musulman Abderazak et Chao Ling. Son dernier espoir repose sur Laura, sa plus jeune fille. Et il est ravi quand Laura annonce qu’elle va épouser l’acteur catholique Charles – au moins jusqu’à ce qu’il voit son quatrième gendre...

Sous la baguette du valet Merlin, deux couples de domestiques amoureux préparent une pièce de théâtre commandée par la richissime Madame Amelin pour le mariage de son neveu. La fête promet d’être belle, mais le spectacle qui devait parler d’amour tourne court car le canevas imaginé par Merlin se plaît à intervertir les couples officiels...

Le 20 avril 2018 – Equilibre, Fribourg

Le 26 avril 2018 – Salle CO2, La Tour-de-Trême

ÉLOGE DU MAUVAIS GESTE

CATCH IMPRO

Fans de foot, c’est au théâtre que vous assisterez aux plus jouissifs arrêts sur image. Fans de théâtre, vous allez vivre une tragédie footballistique en trois actes.

SUISSE-BELGIQUE Les Suisses Noël Antonini et Carlos Henriquez reçoivent 2 improvisateurs belges. Le jeu de Noël, dont l’imaginaire l’emporte dans des délires invraisemblables est contrebalancé par le jeu flegmatique de Carlos toujours décalé à souhait. Les Romands sont comme les Romains : ils veulent du pain et des jeux. Laissons leur travail aux boulangers, Catch Impro s’occupe des jeux. Allez la Suisse ! Ou bien ? Le 20 avril 2018 – Le Bilboquet, Fribourg

Du 26 au 28 avril 2018 – Nuithonie, Villars-sur-Glâne

MAI DEUX PETITES DAMES VERS LE NORD Elles sont deux, elles sont sœurs et, au décès de leur mère, décident de partir l’annoncer à papa, quelque part dans le nord. Elles vont vivre une succession d’aventures burlesques, sortes de clowns tristes et sensibles qui cherchent à s’étourdir dans une fuite en avant. Le 26 mai 2018 – Théâtre de l’Arbanel, Treyvaux 39


AGENDA

EXPOSITIONS POUSSINS – UNE HISTOIRE D’ŒUF Comme chaque printemps, les poussins tiennent la vedette au musée. Cette année, deux nouvelles couveuses permettront d’admirer les petites stars à plumes de tous les côtés et sous tous leurs profils... et, avec un peu de chance, s’émerveiller devant l’éclosion d’un œuf... Du 3 mars au 15 avril 2018 – Musée d’Histoire Naturelle, Fribourg © Dominique Käppel MHNF

RHINOSTAR Cette exposition spéciale raconte l’histoire de Rhina, le spécimen de rhinocéros du musée, ainsi que les aventures de ces animaux devenus célèbres dans le cirque et dans l’histoire de l’art. Il fournit également des informations sur la biologie, le comportement et la protection des cinq espèces de rhinocéros qui vivent encore aujourd’hui. Tout cela dans un décor peint par des artistes indiens dans le style ludique et coloré de Bollywood.

NOVA VIDA BRÉSIL PORTUGAL 10 e ENQUÊTE PHOTOGRAPHIQUE FRIBOURGEOISE THOMAS BRASEY Le photographe a travaillé sur la colonie fondée par des Suisses en 1818 au Brésil. L’exposition retrace l’histoire de l’émigration fribourgeoise vers l’Amérique du Sud et le Brésil au XIXe siècle, ainsi que l’immigration des Portugais en Gruyère au XXe siècle. Jusqu’au 15 avril 2018 – Musée Gruérien, Bulle © Estrada do Tingly

Jusqu’au 26 août 2018 – Musée d’Histoire Naturelle de Fribourg

ACROSS THE SCREEN Across the screen est un musée sur le cinéma et la télévision. Il s’agit d’une collection privée d’objets originaux ou de répliques sur les films et séries. La collection comprend plus de 300 objets, costumes, scripts, storyboards, lithographies... Exposition permanente – Musée Across the screen, Fribourg

DU RELIEF DANS LA PHOTOGRAPHIE L’espace « Trésor des collections » est consacré à la photographie stéréoscopique avec plus de 200 vues réalisées dès le milieu du XIXe siècle par des auteurs fribourgeois en Gruyère, en Suisse et dans des pays lointains.

© Glasson Bulle – G. Stereo

40

Jusqu’au 15 août 2018 – Musée Gruérien, Bulle


SORTEZ DE L’ORDINAIRE ! Plus de 3000 modèles en stock pour mieux révéler votre personnalité

GD-RUE 12 - 1630 BULLE TEL. 026 919 68 00 WWW.FLEURY.CH INFO@FLEURY.CH

LES MAÎTRES OPTICIENS DEPUIS 1949

Examen de vue avec mesure de la pression oculaire et photographie du votre rétine. Prenez rendez-vous au 026 919 68 00

www.fleury.ch


T

H

E

A

R

T

O

F

F

U

Big Bang Unico. Mouvement manufacture UNICO. Chronographe roue à colonnes, 72 heures de réserve de marche. Boîtier en King Gold, un alliage d'or rouge exclusif réalisé par Hublot. Lunette en céramique noire. Bracelet interchangeable par un système d’attache unique.

S

I

O

N


BOUTIQUES GENEVE • LUZERN • ZURICH • ZERMATT


ENVIRONNEMENT, CONSTRUCTION ET ENERGIE

Ancrés dans la région et ouverts au monde Avec ses succursales de Givisiez et Bulle, CSD INGENIEURS est proche de ses clients dans le canton de Fribourg et comprend les problématiques et les terrains locaux. Grâce à son réseau multidisciplinaire, national et international, CSD est à même de gérer des projets complexes pour ses clients. Le groupe CSD compte plus 700 collaborateurs dans 30 succursales en Suisse et en Europe. www.csd.ch

Route Jo-Siffert 4 1762 Givisiez t + 41 26 460 74 74 f + 41 26 460 74 79 fribourg@csd.ch

Ch. des Mosseires 63 1630 Bulle t + 41 26 919 65 70 f + 41 26 919 65 79 bulle@csd.ch

www.csd.ch

www.csd.ch


ÉCONOMIE

Des enjeux importants

© Shutterstock

45


INTERVIEW

DOMINIQUE DE BUMAN

Président du Conseil national

« Le fil rouge de cette présidence sera la cohésion nationale » Depuis novembre 2017, Dominique de Buman est le premier citoyen de Suisse. A 61 ans, le Fribourgeois, ancien syndic de Fribourg, a été élu à l’une des plus hautes fonctions politiques du pays, puisque pendant un an, il dirigera les débats de la Chambre du peuple. Pour Bien Vivre, il évoque cette fonction et nous parle de son engagement en faveur de la cohésion nationale.

46


principal est de conduire les débats et d’être au service du travail parlementaire. Il s’agit de mettre les gens en relation, de faciliter leur travail en étant bien organisé, de rassembler et d’éviter les débats polémiques. Le président du Conseil national est en quelque sorte le chef d’orchestre de la procédure et veille aussi à la bonne ambiance collective. Il est également en contact avec le Conseil fédéral ainsi qu’avec les pays étrangers au travers de visites ou par la réception de délégations étrangères. A côté de cela, il gère la vie interne des Services du Parlement et de ses 300 collaborateurs. Logistique, transport, gestion du budget, archives, service du bulletin, communication, protocole : voilà quelques secteurs comparables à ceux d’une entreprise.

Tout d’abord, pouvez-vous revenir sur les grandes étapes de votre parcours politique ? J’ai commencé la politique il y a plus de 30 ans au sein du PDC. Je suis entré au Conseil communal de Fribourg en 1986, d’abord aux Sports puis aux Finances, avant d’être élu Syndic en 1994, fonction que j’ai exercée pendant 11 ans. Parallèlement, j’ai été élu en 1986 au Grand Conseil Fribourgeois, et je l’ai présidé en 2001. Je suis entré au Conseil national en 2003 et je suis devenu rapidement membre de la Commission de l’économie et des redevances (CER). En 2004, j’ai été nommé vice-président du PDC suisse. Parallèlement à mon mandat à Berne, je préside Biomasse Suisse, la Fédération suisse du tourisme, les Remontées Mécaniques Suisses et Bibliomedia.

Allez-vous placer cette année de présidence sous une thématique ? Je pense qu’il faut rester modeste dans cette fonction. On ne va pas réinventer la roue. Certains dossiers étaient en cours avant mon élection et le seront encore à mon départ. C’est à moi de m’adapter et de servir le système. Ce qui peut varier, en revanche, c’est la patte qu’on met dans notre travail, le style. Pour moi, le fil rouge de cette présidence sera la cohésion nationale. Ce n’est pas juste un grand mot, mais une réelle conviction. Dans un monde actuel qui est de plus en plus inégalitaire et violent, où les incitations à la haine se multiplient, promouvoir la paix et la cohésion nationale est essentiel. Nous devons veiller à ne laisser personne au bord de la route et faire en sorte que nos lois favorisent une certaine justice afin de permettre à tout le monde d’accéder au bonheur et de trouver sa place dans la société en fonction de ses talents. Il faut également inciter les gens à aller les uns vers les autres, y compris au sein du Parlement afin de pouvoir faire avancer notre pays.

Comment vous sentez-vous dans cette nouvelle fonction ? Je me sens très bien. Je suis tout d’abord honoré de la reconnaissance que m’ont exprimée mes collègues. Cette désignation interne se fonde sur des critères comme l’ancienneté, l’assiduité, la capacité à rassembler et l’aptitude à diriger des débats. Je dois dire que cette nouvelle fonction me passionne au-delà de mes espérances. Pouvez-vous nous expliquer quel est votre rôle politique en tant que président du Conseil national ? Le président n’a pas de pouvoir personnel. Il se doit d’avoir une certaine neutralité et ne dépose habituellement pas d’intervention parlementaire. Son rôle 47


Quels seront les grands rendez-vous à votre agenda cette année ? Il y aura tout d’abord le voyage officiel en délégation à l’étranger. Il y a déjà eu le voyage officiel en délégation en Arménie début février. Ce pays me tient à cœur, puisque j’avais obtenu du Conseil national la reconnaissance du génocide arménien. Je m’y suis déjà rendu plusieurs fois. L’Arménie est un pays très intéressant, un petit pays avec une grande culture et qui a produit de nombreux scientifiques et artistes. Je représenterai également la Suisse aux 200 ans de la fondation Nova Friburgo au Brésil. Je souhaite aussi pouvoir faire des déplacements dans les pays voisins. J’aimerais notamment organiser le voyage du président en France autour 14 juillet. J’ai aussi envie d’aller en Allemagne où je souhaite rencontrer Angela Merkel que j’admire. Ces destinations attendent encore confirmation. Mon voyage en Italie est en revanche fixé. J’assisterai à la prestation des gardes au Vatican en profitant de prendre contact avec mes collègues du Parlement Italien pour discuter de dossiers importants comme la fiscalité ou l’immigration. Je prévois aussi de nombreuses rencontres avec la population suisse, dans divers cantons et je vais tâcher d’honorer, en outre, les associations dont je suis membre. Je tacherais d’exporter l’esprit fribourgeois et de franchir la barrière des langues, notamment en Thurgovie, où je compte remercier les autorités cantonales pour avoir maintenu l’enseignement précoce du français. Autre Fribourgeois mis à l’honneur cette année, Alain Berset, président de la Confédération. Une chance pour le canton ? Dans une fonction officielle, on ne peut favoriser activement notre canton, et une certaine neutralité s’impose, mais il est clair que cette double présidence donne une 48

certaine visibilité à Fribourg. C’est l’occasion à travers notre travail de donner l’image d’un canton rassembleur, pluraliste et crédible, ce qui peut être positif en termes d’investissements par la suite, pour l’implantation de sociétés et l’organisation de manifestations sur le territoire cantonal. Je suis fier d’être issu de ce canton qui a été le premier des cantons romands à entrer dans la Confédération en 1481 et qui au final est à l’image du pays, plurilingue et multiculturel. Quels sont les principaux défis du parlement à l’heure actuelle ? Il s’agit d’arriver à mettre sous toit des réformes. Pour cela, il faut éviter que la polarisation bloque les dossiers. Il est urgent que certains dossiers avancent. Je pense notamment à la réforme des rentes mais aussi à la relation avec l’étranger, qu’il s’agisse de migration ou de nos relations avec l’Europe. Enfin, il faut à tout prix mettre sous toit le Projet fiscal 17, qui permettra de supprimer les statuts spéciaux et nous mettre en conformité avec la scène internationale.


S’il ne devait y en avoir qu’une Toric Chronomètre

Entièrement manufacturée en Suisse parmigiani.com

CRANS-MONTANA L’atelier Du Temps SA | GENÈVE Air Watch Center SA, Benoit De Gorski, Gübelin, Zbinden LAUSANNE Guillard SA | MONTREUX Zbinden | VILLARS-SUR-OLLON Brändli Creation & CO


EDMOND DE ROTHSCHILD (SUISSE) S.A. SUCCURSALE DE FRIBOURG

Une Banque Privée à votre écoute Signature de prestige, Edmond de Rothschild est présente à Fribourg depuis 1989. Son expertise en matière de gestion de fortune est unanimement reconnue par une clientèle appréciant le conseil et la proximité.

50


Depuis 27 ans à Fribourg C’est en 1989 que la Banque Privée s’installe dans le canton de Fribourg, afin notamment de se rapprocher de sa clientèle. Elle a initialement pris ses quartiers à Jolimont, puis la succursale fribourgeoise déménage en 2001 dans la maison d’Amman, un immeuble historique du XVIIIe siècle situé au cœur de la ville. Aujourd’hui forte de huit collaborateurs, elle est dirigée depuis 2015 par Frédéric Bersier. Une offre complète de services S’occupant à la fois de clients privés et institutionnels, la succursale fribourgeoise d’Edmond de Rothschild les

accompagne à travers toutes les facettes de la gestion de leur patrimoine. Mandats de conseil ou mandats de gestion discrétionnaire, conseils en matière de fusions et d’acquisitions, investissements immobiliers, diversification des actifs, analyse et structuration de patrimoine etc. la Banque offre une large palette de services. « Nous sommes à même d’accompagner nos clients à chaque grande étape de leur vie », explique Frédéric Bersier. Des valeurs fortes qui s’incarnent dans la réalité Si la Banque bénéficie de l’assise du groupe et de la renommée internationale liée à son illustre nom, elle se distingue surtout par sa taille humaine et sa culture du service basée sur la grande disponibilité, la longue expérience et le grand professionnalisme de ses équipes. « Nos collaborateurs ont au minimum 10 ans d’expérience et sont tous au bénéfice de formations supérieures », précise le responsable de la succursale. Travaillant sur la base d’une relation personnalisée avec chacun de leurs clients, les gestionnaires offrent un conseil sur-mesure. L’indépendance du groupe familial est un gage important pour les clients de la Banque Privée fribourgeoise qui bénéficient également d’un savoirfaire international, grâce aux experts du groupe référents dans leur domaine. 51


De gauche à droite : Nicolas Tercier, Nicolas Gerber, Frédéric Bersier Directeur de succursale, Paul Schenkel

Une philosophie d’investissement unique Loin de proposer des solutions prédéfinies, les collaborateurs de la Banque Edmond de Rothschild travaillent à la manière de véritables « architectes de portefeuille » selon la volonté et les besoins des clients. « Lors de l’établissement d’une nouvelle relation, nous élaborons avec chaque client un certain nombre de critères tels que son profil de risque, ses objectifs de rendement et son horizon de temps. C’est l’analyse de l’ensemble de chacun de ces éléments qui va nous permettre de définir la stratégie la plus adaptée pour chaque client », explique Frédéric Bersier. Une philosophie de gestion qui privilégie toujours la préservation du capital, la maîtrise des risques et la performance à long terme. « Nous respectons le patrimoine de nos clients et cherchons à le gérer de manière pérenne en accord avec leurs valeurs », insiste le directeur.

Le groupe Edmond de Rothschild Maison d’investissement audacieuse fondée sur l’idée que la richesse doit servir à construire demain, Edmond de Rothschild est un groupe familial indépendant, spécialisé dans la Banque Privée et la Gestion d’actifs. Dans toutes ses activités, le Groupe privilégie des stratégies innovantes et des investissements de long terme, ancrés dans l’économie réelle - infrastructure, santé, biotechnologie, investissement à impact. Fondé en 1953, le Groupe est dirigé depuis 2015 par Ariane de Rothschild en tant que Présidente du Comité Exécutif. Le Groupe compte CHF 182 milliards d’actifs sous gestion, 2600 collaborateurs et 27 implantations dans le monde au 31 décembre 2017. Il est également présent dans les métiers de Corporate Finance, de Private Equity et d’Administration de Fonds.

Une Banque qui évolue avec son temps Suite au renouvellement naturel de ses effectifs il y a trois ans, c’est une équipe rajeunie qui évolue aujourd’hui au sein de la succursale fribourgeoise de la Banque Edmond de Rothschild. Un changement de génération synonyme de dynamisme et d’innovation à l’image de la nouvelle campagne publicitaire de la Banque qui témoigne de la modernisation de l’image du groupe ces dernières années. 52


Lobby du Four Seasons Hotel Megève © François du Chatenet

Maison d’Investissement légendaire Edmond de Rothschild est un groupe qui a traversé les siècles et qui a toujours su innover dans un esprit proactif et audacieux pour faire perdurer les valeurs d’excellence qui le caractérisent. L’univers Rothschild dépasse les seules activités bancaires Outre le domaine bancaire, l’univers Rothschild s’étend à diverses activités notamment au travers du vaste réseau philanthropique à l’échelle internationale des Fondations Edmond de Rothschild qui soutiennent des projets dans la santé, l’entrepreneuriat social, l’art et l’éducation. Dans ce dernier domaine, en Suisse, les Fondations soutiennent également la nouvelle Chaire en philanthropie basée à l’Université de Genève. La famille Rothschild est aussi impliquée dans les courses de voile au large à travers l’histoire légendaire des Gitana et dans les activités viticoles et hôtelières avec l’ouverture en décembre 2017 du premier hôtel du groupe Four Seasons à la montagne, en Europe. Maxi Edmond de Rothschild © Benoît Stichelbault / Gitana SA

Vin Rupert & Rothschild et fromages de la Ferme des Trente Arpents © Rupert & Rothschild Vignerons

Edmond de Rothschild (Suisse) S.A. Succursale de Fribourg

Rue de Morat 11 • Case postale 144 CH-1701 Fribourg Tél. +41 26 347 24 24 • Fax +41 26 347 24 20 contact-fribourg@edr.com www.edmond-de-rothschild.com

53


INTERVIEW

NADINE GOBET

Fédération Patronale et Economique

Pérenniser le présent et le faire grandir pour demain La Fédération Patronale et Economique (FPE), instal­ lée à Bulle, rassemble plus de 3600 entreprises du sud fribourgeois, ainsi que de nombreuses organisations, associations professionnelles et économiques. Nadine Gobet, directrice, assistée d’une équipe de 32 person­ nes, se bat pour défendre leurs intérêts, faire avancer la région et simplifier la gestion des entreprises. Elle explique pour Bien Vivre, tout l’intérêt de sa Fédération.

Bulle

54


Quels services proposez-vous à vos adhérents ? La raison initiale de la FPE est la gestion des assurances sociales de nos membres qui remplissent leurs obligations légales en cotisant à notre Caisse de compensation professionnelle. Nous soutenons aussi tous les types d’entreprises des plus petites aux multinationales, sous différents aspects afin de leur faciliter la tâche ou les soulager dans leurs charges administratives. Nous intervenons, également, dans les domaines juridiques, des ressources humaines, du recouvrement des créances, de la presse et de la communication. La formation continue, tant pour les chefs d’entreprise que pour leurs employés, fait aussi partie de nos prestations. Etre proche d’eux par ces actions ou par des rencontres nous est primordial. Parmi nos nouveautés, nous travaillons avec d’autres Centres patronaux, en Suisse romande, à la mise en place d’un concept de carte professionnelle. Outil de lutte contre la sous-enchère salariale et le travail au noir, d’un format carte de crédit, elle sera utilisée par les contrôleurs de chantiers ou les maîtres d’ouvrage. Son scan permettra de vérifier que l’employeur paie les charges sociales et que la personne contrôlée est autorisée à travailler.

Pouvez-vous nous parler de votre « rôle relais » au niveau politique ? Par le biais de diverses actions, la FPE soutient l’économie régionale. Elle participe, également, activement à la vie politique au travers de ses prises de position sur les objets de votation, ses représentations au sein de plusieurs commissions cantonales et ses contacts étroits avec les autorités politiques régionales et cantonales. La FPE est en permanence à l’affût des besoins des entreprises. Son but est de poursuivre ses actions pour mettre en valeur les activités de ses membres auprès des décideurs et relayer leurs préoccupations auprès des politiciens.

55


Consommer en local ou du local a-t-il une réelle incidence ? Le sud du canton de Fribourg est riche de ses entreprises du secteur secondaire et tertiaire. Toutes ont leur importance pour le dynamisme de notre région. L’activité touristique joue aussi un rôle prépondérant avec, pour ne donner qu’un exemple, la cité de Gruyères et les foules qu’elle attire. De cette diversité est née une enquête sur le « consommer local ». La philosophie a toujours été liée à la création d’emplois ou la traçabilité des produits. Mais un autre aspect positif a été mis en lumière, « quand je consomme local, je participe aussi indirectement au financement de mes loisirs et de ma vie associative » ! En effet, l’étude révèle qu’en 2016, les entreprises de la région de la Gruyère

56

et Veveyse ont redistribué 45 millions de francs à la vie associative locale sous forme de sponsoring, aussi bien en contre-prestations qu’en cash. Une somme énorme qui fait que les enfants ont des maillots de football, que des festivals de musique et autres manifestations populaires sont organisés. Aujourd’hui, notre région, comme les autres, doit faire face au contexte commercial tendu qui amène trop de personnes à acheter sur internet ou à l’étranger. Par cette étude, nous voulons faire prendre conscience qu’un franc dépensé dans nos entreprises est un franc qui contribuera à notre bienêtre et à la cohésion sociale grâce aux activités associatives, sportives ou culturelles organisées avec le soutien des entreprises. Il est important de s’en souvenir avant tout achat !


© emoiphotos

Quels sont vos enjeux pour le futur ? Il nous faut absolument réussir à pérenniser nos activités et notre dynamisme. Pour ce faire, à notre échelle locale, nous nous battons quotidiennement mais les soucis viennent parfois de plus haut. De plus en plus de dossiers primordiaux comme les retraites ou bien encore la fiscalité des entreprises sont en stand-by à cause de lois refusées en votation populaire. Il n’y a rien de pire que de ne pas savoir, cela crée un climat de doute qui est mauvais pour l’économie. Nous sommes dans l’expectative et face à l’incertitude les investissements sont freinés. Notre région doit impérativement se mettre en avant pour accueillir des industries qui amèneront des emplois. Cela passe par une politique foncière active. Ainsi, nous devons avoir des terrains immédiatement disponibles pour l’implantation d’établissements qui embaucheront. Nous soutenons l’esprit d’entreprise et devons favoriser la prise de risque tout en étant pleinement conscient des échecs potentiels. Autre fait lié à notre région, le transfert des sociétés. Nombre d’entre elles sont installées depuis des années et ont connu une belle réussite. Nous craignons que certaines soient reprises par des entités extérieures au canton et que les centres de décisions ne soient plus dans la région. Cela serait un réel danger pour l’emploi. Notre tâche est grande mais nous nous devons de croire en nos entreprises, en nos concitoyens, en notre dynamisme et de ce fait en l’avenir.

FPE – Fédération Patronale et Economique Rue Condémine 56 • Case postale 2175 CH-1630 Bulle 2 Tél. +41 26 919 87 50 • Fax +41 26 919 87 49 office@fpe-ciga.ch • www.fpe-ciga.ch

57


GROUPE E

Des solutions énergétiques pour toutes les situations Groupe E propose une offre globale en matière d’énergie à l’attention des profes­ sionnels comme des particuliers. Une large palette de produits et services assurée par les différentes sociétés du groupe, qui répondent de façon simple et efficiente aux besoins des clients, tout en privilégiant les énergies renouvelables. Voilà com­ ment le groupe se démarque de la concurrence. Bien Vivre s’est rendu à son siège social à Granges-Paccot pour en savoir plus.

A Guin (FR), Groupe E Celsius a réalisé un chauffage à distance utilisant une technologie de pointe afin de produire simultanément de la chaleur et de l’électricité © Alexandre Brühlart

Spécialisé dans le développement et l’installation de produits électriques, Groupe E Connect est compétente pour des chantiers de taille importante tout comme pour des projets menés par des particuliers © Philippe Joner

58


Les activités historiques Groupe E produit et distribue de l’énergie électrique grâce à son parc de production composé principalement de centrales hydroélectriques et son réseau long de 11 000 kilomètres de lignes à basse, moyenne et haute tension. Si l’exploitation des installations existantes représente une partie importante de l’activité, Groupe E cherche toujours à optimiser et à développer son parc de production. A ce titre, un projet visant la construction d’un nouvel aménagement hydroélectrique est en cours dans la région de Morat. Une large palette de produits et services énergétiques Au-delà de ses activités historiques, Groupe E peut compter sur les compétences des sociétés du groupe pour mettre en œuvre sa stratégie d’énergéticien complet et avant-gardiste. Parmi elles, Groupe E Connect connaît une croissance importante, à l’instar de son personnel dont le nombre a plus que doublé depuis sa création il y a quinze ans. Compétente aussi bien pour des chantiers de taille très importante, par exemple pour des entreprises ou des collectivités publiques, que pour des projets menés par des particuliers, l’entreprise est spécialisée dans le développement et l’installation de

Les solutions domotiques rassemblent toutes les technologies pour un habitat connecté © Stéphane Schmutz

produits électriques. Elle compte à son actif des réalisations de grande envergure, comme la modernisation des installations électriques de l’Aéroport de Genève. Pour les clients privés, Groupe E Connect propose entre autres des solutions domotiques pour un habitat connecté. Son offre rassemble toutes les technologies permettant de répondre aux besoins de confort, d’optimisation et de stockage de l’énergie, de sécurité et de communication des habitants. De son côté, Groupe E Entretec propose elle aussi des solutions destinées à une clientèle professionnelle, comme les régies ou encore les autres sociétés du groupe, et à des clients privés. La société employant quelque 70 collaborateurs assure l’entretien des systèmes de chauffage et le traitement d’eau pour les piscines et les circuits industriels. Autre prestation d’importance : les chaufferies mobiles utilisées sur les chantiers ou en cas de panne. Si le mazout reste la solution de choix pour parer aux urgences, Groupe E Entretec a développé une chaufferie mobile à pellets dont le bilan carbone est neutre.

La chaufferie mobile à pellets assure une fourniture de chaleur transitoire neutre en CO2 © Dominique Bersier

59


A Payerne, Groupe E Greenwatt a réalisé l’un des plus grands parcs solaires de Suisse © Groupe E

Avec ses chauffages à distance, Groupe E Celsius contribue à la mise en œuvre des politiques énergétiques fédérales, cantonales et communales © Groupe E

60


Le parc énergétique de Guin, construit par Groupe E Greenwatt, est un modèle en termes d’utilisation efficiente des énergies renouvelables © Groupe E

Autre société du groupe, Groupe E Greenwatt vient de fêter ses 10 ans. Elle construit des centrales de production de taille industrielle basées sur les nouvelles énergies renouvelables comme le photovoltaïque, la biomasse, l’éolien et la mini-hydraulique, afin de produire une énergie durable et locale. Le deuxième volet de son activité concerne l’efficacité énergétique, selon le principe « Le kilowatt le plus vert est celui que l’on ne consomme pas ! ». On comprendra que sa motivation est de trouver l’utilisation de l’énergie la plus efficace, la plus adaptée, la plus économique et la plus qualitative pour ses clients, principalement des entreprises et des collectivités publiques. Les spécialistes en efficacité énergétique évaluent le potentiel d’économie, accompagnent le client dans la mise en œuvre des mesures proposées et assurent le monitoring des flux d’énergies. Groupe E plus, avec ses dix points de vente implantés dans les cantons de Vaud et de Fribourg, est la vitrine du savoir-faire du groupe. On y trouve de l’électroménager mais aussi l’opportunité de se renseigner sur tous les produits du groupe et d’obtenir par exemple un premier devis pour l’installation de panneaux solaires ou d’une pompe à chaleur. Dernière-née des sociétés du groupe, Groupe E Celsius produit et distribue de la chaleur via ses réseaux de chauffage à distance et livre du gaz naturel à ses clients. En privilégiant des sources d’énergie renouvelables et en favorisant une utilisation efficiente du gaz naturel, la société contribue à la mise en œuvre des politiques énergétiques fédérales, cantonales et communales pour répondre à la transition énergétique.

Qu’en est-il de la mobilité électrique ? Groupe E complète sa palette de produits et services par une offre de mobilité électrique, elle qui peut prétendre avoir été précurseur dans le domaine en Suisse. En 2013, la société a initié un réseau de recharge public pour les voitures électriques, MOVE, qui est un complément à la recharge à domicilie ou au travail. Ce réseau national s’est développé grâce à des partenariats avec d’autres entreprises électriques et des acteurs de la branche automobile, comme le groupe Renault. Si la priorité est donnée aux grands axes autoroutiers, ce sont aujourd’hui plus de 300 bornes publiques qui sont disséminées sur le sol helvétique. L’usager bénéficie également d’une hotline disponible 24 h/24. Cette vaste palette de produits et services fait de Groupe E un véritable énergéticien complet. De quoi contribuer activement au tournant énergétique en Suisse.

Groupe E

Route de Morat 135 • CH-1763 Granges-Paccot Tél. +41 26 352 52 52 • Fax +41 26 352 51 99 info@groupe-e.ch • www.groupe-e.ch

61


INTERVIEW

CHANTAL ROBIN

CCIF – Chambre de commerce et d’industrie du canton de Fribourg

La CCIF, depuis 100 ans au service des entreprises En 2017, la Chambre de commerce et d’industrie du canton de Fribourg (CCIF) fêtait son centenaire. 100 ans à ne jamais déroger de sa philosophie première, faire avancer les sociétés, les soutenir et donner de l’impulsion au canton. Mission réussie mais rien n’étant jamais fini dans le domaine, Chantal Robin, directrice, explique à Bien Vivre toutes les actions menées par la CCIF pour aller de l’avant.

62


Pouvez-vous nous présenter la CCIF ? La CCIF est une association faîtière de droit privé qui a fêté ses 100 ans en 2017. Aujourd’hui, nous comptons 1100 membres qui représentent 47 000 postes de travail soit plus de 50% des emplois privés du canton de Fribourg. Chacun peut être affilié à la CCIF qu’il soit indépendant ou qu’il emploie 1000 personnes. Les organes de la CCIF sont l’Assemblée générale (AG), le Conseil d’administration, la Direction et le Conseil stratégique. Le Conseil d’administration assume la haute surveillance et est en charge de sa conduite. Le Conseil stratégique fédère les milieux économiques et politiques et soutient ainsi le travail de leadership du Conseil d’administration. Ses membres sont issus des branches les plus importantes de l’économie cantonale, d’organisations patronales et d’instances politiques. A tout cela, il faut ajouter les 16 employés permanents qui sont dans nos bureaux fribourgeois. Association privée, nous devons trouver nos propres fonds. Ceux-ci proviennent à 30% des cotisations de nos membres, à 60% des prestations et services et à 10% de partenariats et marketing. Quelles sont les missions de la CCIF ? Nous sommes là pour promouvoir et défendre les intérêts des entreprises. Tous les secteurs d’activité sont accueillis au sein de la CCIF que l’on parle du tourisme, de la finance, de l’industrie,

des services... la liste est longue. Ce large spectre nous encourage à mettre toutes ces personnes qui ne se connaissent pas spécialement en réseau. En 2017, nous avons organisé 62 événements tout autant des petits-déjeuners que notre Apéritif du Printemps qui est le plus gros rendez-vous annuel de nos membres. Décentralisé au cœur d’une entreprise, près de 1200 personnes y étaient présentes. Il en va de même lors de notre AG où les discussions, les débats, les speedworking pour présenter sa société aident beaucoup à se faire connaître. Nous travaillons, également, à assurer le lien entre les services publics et le public tout comme à catalyser les ressources pour un développement cantonal innovant. Tout ceci se résume en quelques mots : le réseautage, les services, la promotion des intérêts, le lobbying, la formation et l’innovation.

Office 37

63


Quelles prestations proposez-vous aux adhérents ? Nous voulons être proches de tous et répondre par nos actions à toutes les questions qu’ils peuvent se poser. Entourés de spécialistes, nous proposons à nos membres des services tels que le conseil individuel en entreprise, la prévention et la gestion de conflits internes, la gestion de secrétariats, la caisse d’allocations familiales et l’organisation de conférences. Notre service du commerce international est là pour aider à la légalisation des échanges, à établir les documents nécessaires et conseiller au mieux toutes les personnes qui en ont besoin tant pour l’exportation que pour l’importation. Un autre service est très important pour tous, c’est le service juridique. Lois, ordonnances, règlements, conventions, contrats... chaque entrepreneur est confronté à un grand nombre d’obligations dans ces domaines. Sans connaissances, les choses sont ardues raison pour laquelle nous sommes là pour les renseigner. Pour ceux qui veulent des bases ou être au fait, nous proposons un large panel de formations juridiques. Une grande part de vos activités est concentrée sur les formations, quelles sont-elles ? En 2017, nous avons proposé plus de 40 formations qui peuvent, aussi, être suivies par des non membres moyennant un tarif plus élevé. Elles sont partagées en 4 catégories : le management-leadership, le développement, les formations juridiques et les formations export. En fonction des sujets traités, elles peuvent se dérouler sur une demi-journée ou une journée complète. Pour chacune, nous faisons appel à des spécialistes. Nous travaillons avec des experts externes comme des juristes. L’offre est très variée, à titre d’exemples, elle va de « Industrie 4.0 pour les nuls » au « Management bienveillant » ou bien encore « Jurisprudence en droit du travail ». Notre connaissance du terrain, de nos membres, de l’actualité économique et politique, nous permet de mettre sur pied des formations qui sont attendues et donnent encore plus de force et de compétences à nos adhérents. 64

Qu’est-ce qu’Office 37 ? Office 37 est un lieu de travail sur-mesure qui répond à la demande croissante de personnes qui ont besoin d’un lieu, d’un bureau de façon sporadique. C’est un espace aménagé, au centre de Fribourg, où l’on propose différentes formules de location que l’on préfère un bureau solo, un bureau duo, être ou ne pas être dans l’open space. La durée de location est à choix avec des équipements standards de qualité comme une salle de conférence équipée, des imprimantes, et bien évidemment un accès wifi/réseau câblé. Devant le succès, début 2017 la surface a été doublée. Nous avons plus de 400 m2 à disposition. En 2017, vous célébriez les 100 ans de la CCIF, maintenant comment appréhendez-vous le futur ? Nous ne dérogerons pas de notre objectif principal soit promouvoir et défendre nos entreprises mais nous devrons, aussi et surtout, les accompagner pour le futur. Le monde va vite, les choses changent. Nombre de jeunes qui vont sortir des écoles ont une vision différente et une approche autre que celles de leurs aînés. La compréhension entre ces générations est sujette à réflexion pour que l’harmonie se fasse et que les compétences des deux s’accordent. Pour accompagner ce challenge, nous avons créé la relève CCIF. Elle est composée de jeunes entrepreneurs à leur compte ou occupant des postes clés dans une société. Avec eux, nous pourrons interagir auprès de nos membres en organisant des discussions, des conférences et ainsi préparer, tous ensemble, le futur pour que notre canton de Fribourg continue dans la même dynamique que celle qu’il connaît depuis quelques années déjà.

Chambre de commerce et d’industrie du canton de Fribourg (CCIF)

Route du Jura 37 • CH-1701 Fribourg Tél. +41 26 347 12 20 • info@ccif.ch • www.ccif.ch


Make it yours ! La forme suit la fonction : mobilier USM, un design intemporel et élégant qui s‘adapte à tous vos besoins.

BULLE-026/912 16 70, EXPO-VUADENS info@dally.ch www.dally.ch


Une entreprise familiale à l’aube de ses 30 ans Dally Bureau est spécialisée dans l’étude d’aménagement de bureaux, de mobi­ lier de collectivité et scolaire. Sur une surface d’exposition de 400 m2, l’entreprise apporte ses conseils et présente une large gamme de produits adaptés à notre clientèle. Pour nous parler de son entreprise, Bien Vivre a rencontré son directeur, Martial Pugin.

66


Grâce à ces marques, quels mobiliers proposez-vous ? Nous sommes spécialisés dans les meubles de bureau depuis bientôt 30 ans. Dans nos gammes, nous proposons, également, du mobilier pour les salles de réunion, pour les collectivités et les établissements scolaires. Nous avons, aussi, un large choix d’équipements nécessaires dans l’environnement d’un poste de travail comme les luminaires, les stores, les vitrines ou les appareils audio-visuels. Grâce à notre espace d’exposition à Vuadens, nos clients peuvent découvrir nombre de nos produits. Quel est l’historique de votre société ? Dally Bureau fêtera ses 30 ans en 2019. Notre notoriété s’est faite sur le large choix de mobilier que nous proposons, les conseils que nous prodiguons et notre réactivité à répondre aux demandes. Aujourd’hui, je travaille en famille avec ma fille et mon beau-fils, ainsi que 3 autres collaborateurs. Il nous tient à cœur de rester une entreprise à taille humaine, proche de notre clientèle principalement fribourgeoise, même si nous sommes amenés à travailler parfois également dans d’autres cantons. Autre atout, la proximité et les excellentes relations que nous avons avec nos fournisseurs suisses.

Pouvez-vous nous expliquer le processus de l’étude d’une surface jusqu’à son aménagement ? Nous discutons d’abord attentivement avec notre client, afin de définir ses besoins. Nous l’interrogeons sur sa façon de travailler, le système de rangement approprié, la surface disponible, le système d’éclairage et l’ergonomie. Tous ces éléments vont nous permettre de le conseiller de manière professionnelle. Cette phase d’étude va, ensuite, amener au choix des matériaux et au type de mobilier qui sera le plus adapté à ses attentes.

Vous travaillez avec quels fournisseurs ? Nous privilégions les sociétés suisses comme USM, Vitra, Girsberger, Novex, Belux, Dietiker ou encore Silent Gliss. Pour certaines, la collaboration dure depuis les premières heures de Dally Bureau. Grâce à ces partenaires et notre fidèle collaboration, nous proposons du mobilier varié et adapté à tous les besoins. Pouvez-vous nous donner un exemple ? Notre partenaire USM à Münsingen, qui a fêté ses 50 ans dernièrement, propose un mobilier modulable, un système qui existe depuis les années 60. Ce produit a toujours un très grand succès auprès de notre clientèle. Les systèmes d’aménagement USM sont constamment dans l’innovation et ont une grande perspective d’évolution. Parmi leurs dernières créations, ils ont lancé l’éclairage LED inséré dans les tubes du meuble. 67


Vous proposez, également, du mobilier pour les particuliers, pouvez-vous nous en dire plus ? Nous avons, effectivement, des sélections de tables, de chaises, d’accessoires, de stores intérieurs ou de luminaires qui sont destinées à une clientèle privée. Nous proposons des produits qualitatifs et renommés de la marque Vitra qui travaille avec de grands designers. L’esprit est aussi bien contemporain que classique mais il y a toujours un savoir-faire et des matériaux uniques qui entourent chaque pièce. Comme pour les bureaux, nous sommes à l’écoute des attentes, des besoins, des envies de nos clients, et bien évidemment là pour les conseiller. Quelle est la tendance actuelle dans le mobilier et l’aménagement des espaces de travail ? Il y a eu une très grande évolution dans ce secteur ces 25 dernières années tant au niveau du format des postes de travail, des couleurs, que de l’environnement. Si le système est utilisé depuis longtemps en Suisse alémanique, il est de plus en plus courant dans nos régions que l’on nous demande des bureaux avec un réglage de hauteur électrique ou mécanique de la table pour le bien être des utilisateurs. « Le assis-debout » rentre vraiment dans les mœurs. Autre préoccupation majeure, l’écologie et les matériaux utilisés pour les meubles. Nos partenaires y sont sensibles et utilisent des matériaux recyclables. Nous portons un soin particulier à chaque demande mais ce que nous pouvons assurer à nos clients c’est la longévité et la modularité de nos produits.

68


Trente ans en 2019, comment voyez-vous l’avenir ? Je souhaite que la même politique d’entreprise dure et perdure. Nos prestations pour les livraisons, le montage et le service après-vente sont assurées par notre personnel spécialisé, un gage de sérieux et de professionnalisme qui est reconnu et apprécié. Avec la même volonté constante de fiabilité, de qualité des produits, de réactivité, de responsabilité vis-àvis de nos clients, je suis serein pour le futur.

Dally Bureau SA

Case postale 444 • CH-1630 Bulle EXPOSITION Le Dally 11 • CH-1628 Vuadens Tél. +41 26 912 16 70 • Fax +41 26 912 16 75 info@dally.ch • www.dally.ch

69


SCIBOZ TIMBRES ET GRAVURES SA

45 ans de savoir-faire uniques Depuis 1971, Sciboz réalise des timbres et gravures de fabrication suisse. Un savoirfaire artisanal et traditionnel qui met en valeur la qualité avant tout. Héritier des maîtres-graveurs de jadis, Sciboz promeut son savoir à travers la fabrication de timbres, gravures et signalétique. Rencontre avec son directeur, Daniel Schafer.

70


Quelle est l’origine de la société ? La société a été créée en 1971 par M. Sciboz alors âgé de seulement 23 ans. Les Savoir-faire se sont transmis à travers les générations et aujourd’hui nous sommes l’un des derniers fabricants de timbres en Suisse romande. J’ai repris la direction de Sciboz en 2012 en gardant l’identité et l’esprit de la marque.

Zoom sur les Tampons encreurs Sciboz en caoutchouc

Justement, quels sont vos produits phares ? Nous fabriquons essentiellement des timbres à gaufrer, des gravures sur métaux pour les plaques, par exemple, des timbres en caoutchouc et en métal. Nous réalisons également la signalétique des villages, comme des panneaux, mais aussi des supports publicitaires pour des enseignes, tels que bâches, autocollants, etc. Cependant, le produit phare reste le timbre autoencreur qui représente 90% du marché des timbres et dont nous sommes le seul fabriquant dans le canton.

Selon vous, quels sont vos points forts par rapport aux entreprises concurrentes ? Sciboz est la seule entreprise de timbre et gravure sur la place de Fribourg. En plus d’un demi-siècle, elle a acquis un savoir-faire et une qualité de premier ordre. Un autre aspect concerne la stabilité de nos collaborateurs, certains étant fidèles à l’entreprise depuis 30 ans. Malgré vos savoir-faire artisanaux, votre entreprise est à la pointe de la technologie. Pouvez-vous nous en dire plus ? Nous utilisons déjà l’informatique et toutes les nouvelles technologies modernes. Nous nous adaptons à l’évolution de la production avec des machines et du matériel neuf, tout en préservant le côté artisanal. L’emploi du timbre est intemporel. Il reste indémodable et largement utilisé par tous, du particulier aux institutions publiques et entreprises privées. Souvent les choses les plus simples et utiles sont les plus durables.

En manière de Tampons encreurs, Sciboz conserve un savoir-faire artisanal, traditionnel, fruit de la transmission des usages des maîtres-graveurs de jadis. Le tampon encreur caoutchouc s’est considérablement modernisé, il est aujourd’hui presque exclusivement utilisé sur un support incluant un encrage automatique. L’entreprise fabrique en seulement 1 jour les tampons en caoutchouc manuels (en bois) et automatique. Design léger – plus petit et plus facile à manier que des produits équivalents. Grâce à son design agréable, il tient bien dans la main et contribue à une parfaite répartition de la pression, ce qui garantit une qualité d’empreinte optimale. La carte index pré-découpée et protégée grâce à la fenêtre d’index montre l’ensemble de l’impression. Des patins antidérapants sur la partie inférieure du boîtier empêchent le tampon de déraper lors du tamponnage. La partie inférieure du boîtier légèrement élargie garantit une meilleure stabilité du tampon. Des deux côtés du tampon, il y a un double blocage automatique.

Sciboz Timbres & Gravure

Boulevard de Pérolles 33 • CH-1705 Fribourg Tél. +41 26 322 19 04 • Fax +41 26 322 19 10 office@sciboz-timbres.ch • www.sciboz-timbres.ch

71


Avenue des Pâquiers 22 CH-2072 Saint-Blaise Tél. +41 32 754 32 32 info@red-x.net www.red-x.net

Notre passion au service des clients Active dans les domaines de la bureautique, de l’informatique ou encore de la gestion de document Red’X est une PME qui met la satisfaction client au cœur de ses priorités. Sa renommée repose sur son approche pluridisciplinaire, ses compétences techniques et sa capacité à répondre efficacement à toutes les demandes. Portrait d’une entreprise novatrice et proactive qui a su se déve­ lopper face à un marché en fluctuation constante.

72


Fondée en 1999 et basée à St-Blaise, la société dirigée par Virginie Cassard et Eric Nagels a connu un développement constant au point que la société emploie actuellement 16 collaborateurs experts dans les systèmes d’impression, l’informatique, la téléphonie et la gestion des documents. Face à une volonté affichée d’aller vers une digitalisation de plus en plus prononcée, ces 4 domaines de compétence sont d’ailleurs devenus indissociables pour apporter des solutions globales et multiservices au service des PME de Romandie. Développer un esprit d’équipe fort avec comme priorité le client et l’écoute est une véritable philosophie qui a été mise en place au sein de la société. Réactivité et proximité sont également la force de notre structure avec plusieurs bureaux en Romandie. Dans un environnement très compétitif, notre succès résulte de notre passion, de témérité, d’un travail assidu au sein de l’équipe ainsi que de la confiance de nos clients.

73


HELVETICUM INKASSO SA-AG FRIBOURG

Votre partenaire pour le recouvrement de créances Helveticum Inkasso est une entreprise professionnelle de recouvrement de créances. Située à Fribourg, elle intervient dans toute la Suisse, ainsi qu’à l’étranger, et assiste les entreprises et les clients particuliers à trouver une solution avec leurs débiteurs. Confiance, professionnalisme et respect des personnes caractérisent cette entre­ prise à taille humaine. Portrait.

© Hongqi Zhang / Dreamstime.com

74


© Shutterstock

Les origines A l’origine d’Helveticum Inkasso SA, Patrick Haymoz, actif dans le métier depuis 25 ans. Issu d’une formation dans le domaine bancaire, il fonde, en 1991, sa propre société de recouvrement de créances à Tavel. Dix-huit ans plus tard, il cède sa part à un acheteur et ouvre une nouvelle entité, Helveticum Inkasso SA à Fribourg, et continue à suivre les dossiers de ses clients. Une clientèle qui n’a cessé de prospérer au fil des ans, comptant aujourd’hui des privés et entreprises de toutes tailles et de tous secteurs confondus. Une société reconnue qui compte neuf collaborateurs parlant les trois langues nationales, ainsi que l’anglais, et qui couvre toute la Suisse. Elle intervient également à l’étranger.

Des prestations sur-mesure Les prestations d’Helveticum Inkasso SA sont réparties en deux grands secteurs d’activités. Le premier concerne le recouvrement de créances dites « classiques ». L’entreprise est sollicitée dans 80% des cas par des sociétés qui lui confient leurs dossiers après le 3e rappel. Les 20% restants étant représentés par des privés faisant des prêts à des connaissances et des sociétés à raison individuelle. Le deuxième secteur, qui concerne la majorité de la clientèle de Helveticum Inkasso SA, porte sur les actes de défauts de biens. Communes en quête d’impôts impayés, régies pour des loyers impayés, hôpitaux, cliniques, dentistes, médecins, entreprises, plus de 10 000 dossiers sont actuellement en cours.

© Studio DER / www.fotolia.com

Patrick Haymoz

L’expertise d’un véritable professionnel Helveticum Inkasso SA travaille selon des méthodes respectueuses et justes. Elle met en œuvre des mesures planifiées au mieux des intérêts de ses clients. Par ce biais, elle veille à ce que leurs liquidités ne soient pas mises en péril par des débiteurs mauvais gestionnaires ou peu honnêtes. Il faut dire que la crise actuelle des marchés financiers engendre des cas croissants de faillites et d’impayés et la gestion ferme du contentieux revêt une importance primordiale. Dans ce cadre, le respect du timing est crucial, comme nous l’explique Patrick Haymoz : « Les débiteurs qui ne sont pas poursuivis n’hésitent pas à contracter d’autres dettes en élargissant la liste des créanciers. Plus tôt nous commençons notre travail, plus les perspectives que nos clients récupèrent leur argent sont grandes. D’expérience, nous savons qu’un bon nombre d’interventions peuvent être réalisées durant seulement une certaine période ». 75


© DR

Forte de son expertise, Helveticum Inkasso SA garantit un traitement systématique et rationnel de chaque dossier avec à la clé un taux de réussite élevé. L’entreprise enregistre en effet 68% de succès en cas de poursuite et 15% pour les actes de défauts de biens. « Un dernier pourcentage plus qu’honorable compte tenu qu’une grande partie des personnes poursuivis sont à l’AVS ou à l’AI », précise Patrick Haymoz. Pour chaque contrat, Helveticum Inkasso perçoit des honoraires uniquement en cas de succès.

© DR

© DR

76

Faire confiance à Helveticum Inkasso SA c’est... La gestion des contentieux financiers est une tâche longue et fastidieuse qui peut ralentir les affaires d’une entreprise comme entacher le quotidien d’un particulier. Grâce à son sérieux et son expertise, Helveticum Inkasso SA est en mesure de prendre la relève et évite à ses clients de perdre du temps en suivi de débiteurs,


© DR

mises en demeure et négociations infructueuses. Forte de ses connaissances spécialisées des possibilités d’accords sous forme transactionnelle ou juridique, elle facilite la résolution des problèmes. Son système éprouvé lui permet de surveiller les débiteurs douteux et lorsque ceux-ci se trouvent en meilleure santé économique, de lancer la procédure de sommation pour que ses clients récupèrent leur dû. Faire recours à Helveticum Inkasso SA, c’est l’assurance d’être entre de bonnes mains. Une équipe compétente et qualifiée Helveticum Inkasso SA compte neuf collaborateurs. Issus des domaines bancaire, juridique, financier ou

encore de l’Office des poursuites, ils forment une équipe dynamique aux compétences complémentaires. La taille humaine de l’entreprise favorise le contact humain avec la clientèle et permet à chaque employé de suivre personnellement chaque dossier faisant ainsi bénéficier le client d’un seul et unique interlocuteur. Un sens des relations humaines très important pour Patrick Haymoz : « Je rencontre toujours personnellement les clients », explique-t-il. L’entreprise s’engage également pour la jeunesse en accueillant régulièrement de nombreux stagiaires. Quant à la culture d’entreprise, elle se veut ouverte et conviviale. De quoi expliquer la grande fidélité des collaborateurs.

© DR

Helveticum Inkasso SA -AG

Rue de Romont 12 • Postfach / Case postale 726 CH-1701 Fribourg Tél. +41 26 347 58 58 • Fax +41 26 347 58 59 info@helveticum-inkasso.ch www.helveticum-inkasso.ch

77


L’immobilier de confiance Gérance complète, administrative et technique Mise en valeur Administration de copropriétés Courtage Expertise et estimation

Rue de Locarno 3 • CH-1701 Fribourg • Tél. +41 26 347 12 12 • Fax +41 26 347 12 13 • info@gestina.ch • www.gestina.ch


IMMOBILIER

Ethique, confiance et engagement

© Shutterstock

79


INTERVIEW

GILBERTE SCHÄR

USPI Fribourg

Ethique et qualité Association sans but lucratif, l’USPI Fribourg est l’une des six sections cantonales de l’USPI Suisse (Union Suisse des professionnels de l’immobilier). Sa mission : représenter et défendre les intérêts des professionnels de l’immobilier. Pour en savoir plus, Bien Vivre a ren­ contré sa présidente, Gilberte Schär.

80


Qui sont les membres de l’USPI Fribourg et quelles sont les conditions d’adhésion ? Les membres de l’USPI Fribourg sont des professionnels de l’immobilier évoluant au sein de la majorité des agences immobilières de la place. L’association regroupe ainsi différentes professions, à savoir des gérants, des courtiers, des experts en estimation et des administrateurs de PPE. Les critères d’adhésion se veulent assez stricts afin de garantir l’exigence de qualité qui guide l’association. Il faut notamment : jouir d’une bonne réputation et exercer son activité principale dans le canton de Fribourg. De plus, il est nécessaire d’être titulaire d’un Brevet et/ou Diplôme fédéral des professions de l’immobilier ou avoir exécuté un cursus académique ou équivalent et justifier d’une pratique dans l’immobilier pendant au minimum trois ans en qualité de responsable, ou justifier d’une pratique dans l’immobilier d’au moins cinq ans en qualité de responsable. Quels sont ses principaux objectifs ? Notre objectif est la défense des intérêts généraux de la profession. Pour ce faire, nous sommes particulièrement attentifs à l’évolution du marché immobilier et prenons des mesures rectificatives, si nécessaire. Nous cherchons à promouvoir le professionnalisme des métiers de l’immobilier, notamment dans le cadre d’un cahier des prestations et veillons au respect d’un code de déontologie liant partenaires, clients et membres. Nous sommes également particulièrement actifs en matière de formation, initiale comme continue, afin d’assurer la pérennité et la qualité de nos métiers. Enfin, face aux pouvoirs publics, nous représentons la branche immobilière de notre canton et prenons position sur toutes les questions touchant l’économie immobilière. Actuellement, par exemple, une consultation relative au nouveau plan directeur cantonal est en cours. L’aménagement du territoire fribourgeois touche directement les milieux immobiliers. Pour cette raison, l’USPI Fribourg étudie cette consultation de manière approfondie et transmettra sa position à la Direction de l’aménagement, de l’environnement et des constructions DAEC, ensuite.

L’USPI Suisse a lancé en 2015, le portail immobilier.ch. Une bonne chose pour vos membres ? immobilier.ch est un outil précieux pour nos membres. Ce portail a été conçu afin de regrouper toutes les annonces des biens immobiliers, en location et en vente, des professionnels de l’immobilier. Les agences immobilières fournissent la matière, c’est-à-dire les objets à louer ou acheter. Pourquoi ne se chargeraient-elles pas de la diffusion par le biais de leur propre site ? De plus, concernant les indications qui gravitent autour d’un logement mis en location ou en vente, les professionnels de l’immobilier sont les mieux à même de fournir des conseils en matière juridique, fiscale, déménagement, sous-location etc. etc. Aujourd’hui, ce jeune portail est l’outil de référence d’une grande partie des agences immobilières romandes. Il commence également à toucher la Suisse alémanique. Il est classé parmi les premiers de sa catégorie, malgré son âge. Un succès dont nous sommes très contents et fiers. Cet instrument est à disposition : des locataires qui cherchent un logement à louer ou à acheter – des propriétaires qui souhaitent vendre ou louer leur bien et des personnes à la recherche de bons conseils touchant le secteur immobilier. De nos jours, les professions de courtier et expert en estimation sont parfois banalisées. Grâce à un portail issu des professionnels de la branche, il est possible aussi de valoriser et crédibiliser nos différents métiers.

81


Le comité de l’USPI Fribourg

Comment se porte le marché de l’immobilier fribourgeois actuellement ? Le marché est en train de stagner. Une tendance due en partie à l’évolution démographique. Quant au taux de vacance, la tendance est à la hausse selon les chiffres du 1er juin 2017, notamment au niveau des logements individuels et des appartements de 3 et 4 pièces. Ce qui influence les prix des loyers, qui subissent une légère baisse. Concernant les locaux commerciaux, les prix ont chuté en raison de l’offre excédentaire, depuis un certain temps déjà. En zone urbaine, les prix sont moins influencés qu’en zone villageoise où l’on constate une baisse sensible des loyers et également des prix de vente. L’USPI Fribourg s’est récemment engagée avec d’autres partenaires pour faciliter l’accès à la location pour les personnes à l’aide sociale. Pouvez-vous nous en dire davantage ? Nous nous sommes engagés aux côtés de l’Etat de Fribourg, des propriétaires et de l’Asloca à faciliter la location d’un appartement aux personnes dépendantes de l’aide sociale. Un système de garantie de prise en charge des loyers courants a été mis en place assurant au propriétaire le paiement du loyer et permettant l’accès au logement pour les personnes en

situation financière difficile. Un concept unique en Suisse romande. Comment l’USPI Fribourg s’engage-t-elle en matière de formation ? Nous encourageons les responsables d’agences immobilières à la formation des jeunes en donnant une prime de CHF 500.– à l’entreprise formatrice lors de l’engagement d’un apprenti. Une prime du même montant est accordée en deuxième année et une indemnité supplémentaire de CHF 500.– est versée à l’apprenti s’il réussit ses examens finaux. Nous avons mis en place depuis septembre 2017 un module pour les apprentis de première année, afin de les préparer au monde du travail. Ils sont souvent très jeunes au début de l’apprentissage et ne connaissent pas les principes de fonctionnement d’une entreprise. Un cadre et des informations générales leur permettent de prendre confiance. Un module pour les formateurs a vu le jour au début 2018. Nous organisons aussi pour nos membres des séminaires de formation, comme l’automne passé sur le marketing immobilier, sujet attractif qui a attiré un bon nombre de participants. Nos membres ont également accès à un large panel de cours dispensés par USPI Formation (www.uspi-formation.ch) à des prix préférentiels.

Secrétariat USPI Fribourg

Gerama SA Place de la Gare 5 • CH-1700 Fribourg Tél. +41 26 351 15 15 • Fax +41 26 351 15 72 info@uspi-fribourg.ch • www.uspi-fribourg.ch

82


Entreprise Générale Promotion Immobilière Bureau d’Architecture Construction clefs en main

Ensemble réalisons vos rêves....


LES CHARMOISES IMMOBILIER

Quand le rêve devient réalité Créée en 2007, Les Charmoises Immobilier est active dans la conception, la réali­ sation et la promotion immobilière. Forte de son expérience, elle s’illustre par la qualité de ses ouvrages et son offre de prestations globale et personnalisable, lui permettant de mener à bien un projet de bout en bout, du choix du terrain à la décoration intérieure.

84


Dix ans d’histoire Les Charmoises Immobilier, c’est avant tout une histoire de famille. Celle de Jean-Pierre Repond, 50 ans d’expérience dans le bâtiment et génie civil dont 35 à la tête de l’entreprise familiale et de son beau-fils, Edouard Radell, issu du secteur hôtelier. Ensemble, ils fondent en 2007 la société Les Charmoises Immobilier. Basée à Charmey, l’entreprise ne cesse d’évoluer et de croître pour atteindre aujourd’hui dix collaborateurs. Ensemble ils forment une équipe soudée aux compétences complémentaires réparties entre architecte, directeur de travaux, dessinateur et décorateur d’intérieur.

est capable de mener à bien un projet de A à Z, de la partie administrative à la remise des clefs. « Choix du terrain, conception du projet, soumissions, plans techniques, suivi de chantier, nous nous occupons de tout y compris de l’architecture d’intérieur et de la décoration», explique Edouard Radell. Ses réalisations comprennent aussi bien des habitations individuelles que des appartements en PPE ou des locaux commerciaux. Des biens qu’elle commercialise directement ou par le biais d’agences immobilières partenaires. Active dans toute la Suisse romande, notamment dans les régions de montagne où elle a fait des constructions type chalet sa spécialité, l’entreprise développe aujourd’hui de plus en plus ses savoir-faire en plaine avec des réalisations contemporaines mais chaleureuses. Elle travaille également à l’étranger, comme actuellement sur les hauteurs de Nazaré au Portugal, où elle développe une luxueuse résidence de 40 appartements en co-propriété avec vue sur la mer. Les Charmoises Immobilier est également le partenaire idéal pour tout projet de rénovation, qu’il s’agisse d’une rénovation énergétique, d’un simple rafraîchissement ou encore de transformation intérieure globale ou partielle. Résidence Mar a Vista Nazaré au Portugal

Une offre complète de prestations Les Charmoises Immobilier est le spécialiste de la conception et réalisation de biens immobiliers clés en main. Active comme entreprise totale, architecte ou comme entreprise générale sur le chantier, la société

Bull and Bear hôtel Best Western Rallye à Bulle

85


Tea Room Le Pâtissier de l’hôtel Cailler à Charmey

Un partenaire de confiance Faire appel à Les Charmoises Immobilier, c’est l’assurance d’avoir affaire à un partenaire expérimenté et de qualité. Avec actuellement une dizaine de projets en cours et plus d’une centaine réalisée, l’entreprise cultive une philosophie d’excellence basée sur la confiance et la proximité avec la clientèle. Disponible et à l’écoute, elle offre un suivi personnalisé à ses clients, les accompagnants à chaque étape de leur projet tant au niveau des choix techniques qu’esthétiques. Sanitaires, cuisines, revêtements, sol, peinture, etc., ils bénéficient d’une grande liberté de choix au niveau des installations, des

matériaux et des couleurs avec à la clé des logements sur-mesure. « Nous proposons des biens 100% personnalisables afin que les gens puissent s’approprier au maximum leur logement et se sentir bien chez eux », précise Edouard Radell. Quelle que soit la durée et la complexité du chantier, les clients bénéficient toujours d’un seul et unique interlocuteur et profitent de prix forfaitaires tout inclus pour les projets clé en main, sans surprise à la fin du chantier. Pour les projets de rénovation, l’entreprise se distingue par sa capacité à trouver des solutions sur-mesure, adaptées aux besoins, goûts et budget de ses clients. Des projets durables Forte d’une solide éthique professionnelle, Les Char­ moises Immobilier accorde une importance particulière à travailler avec des entreprises locales, fournisseurs comme artisans actifs sur ses chantiers. Depuis sa création, l’entreprise s’est constituée un réseau de partenaires reconnus pour leur sérieux et professionnalisme avec qui elle entretient des rapports de confiance et partage la même conception du travail bien fait. Une philosophie Swiss made que l’on retrouve également au niveau du choix des matériaux utilisés pour ses constructions avec notamment une priorité donnée au bois suisse. Il faut dire que l’entreprise est particulièrement sensible au développement durable mobilisant dans chacun de ses projets des technologies innovantes et matériaux respectueux de l’environnement.

© Marion Savoy


Vue d’ensemble projet Le Vieux Chalet à Crésuz

ZOOM SUR UN PROJET

Le Vieux Chalet – Crésuz Située sur la commune de Crésuz, au cœur de la Gruyère, la résidence Le Vieux Chalet se compose de trois chalets de 6, 11 et 6 appartements. Pré-équipement pour la domotique, pièces vastes et lumineuses, grand balcon ou terrasse, géothermie, ascenseur, garage souterrain, le projet offre tout le confort nécesProjet Le Vieux Chalet – Bâtiment A saire allié au charme paisible de la montagne. Mêlant tradition et modernité, l’architecture se veut sobre et élégante et s’intègre harmonieusement au site et aux constructions existantes. Un projet en cours de commercialisation avec remise des clés prévu courant 2018 pour les premiers appartements. Au centre de ce projet, l’Hôtel Restaurant Le Vieux Chalet. Après plusieurs années de fermeture, l’établissement bien connu dans la région connaîtra une seconde vie puisqu’il réouvrira ses portes fin 2018 après rénovation. Il offrira un panel de services pour les appartements (repas, conciergerie, etc...)

Les Charmoises Immobilier

Rue du Centre 30 • CH-1637 Charmey Tél. +41 26 927 21 23 administration@charmoises-immo.ch www.charmoises-immo.ch

87


GESTINA SA

Un partenaire fiable pour toutes vos transactions immobilières Depuis 30 ans, Gestina SA offre un panel complet de prestations immobilières à même de répondre à toutes les exigences de ses clients. Discrétion, sérieux et service personnalisé caractérisent cette entreprise à taille humaine de 15 collabo­ rateurs. Portrait.

À VENDRE Splendide château du XVIIe siècle avec maison d’hôtes séparée à Autigny

88


Autigny

Une entreprise bien implantée A l’origine de Gestina SA, Edgar Jenny, 30 ans de métier. C’est en 1987 que cet agent immobilier, titulaire d’un brevet fédéral, reprend une agence de la place fribourgeoise pour fonder sa propre structure avec deux autres associés. Chargé de la direction opérationnelle, il est à la tête d’une équipe de 15 collaborateurs qui intervient sur l’ensemble du canton de Fribourg grâce à sa parfaite maîtrise des deux langues mais aussi dans le canton de Vaud via une succursale à Yverdon-les-Bains ouverte en 2017 afin de se rapprocher de sa clientèle vaudoise. Un service global Depuis sa création, Gestina SA a développé un large panel de prestations à même de répondre à la diversité des besoins de sa clientèle composé à 80% de privés. En plus de la vente, l’entreprise réalise une centaine d’estimations et d’expertises par année grâce à l’expérience d’Edgar Jenny, qui en 30 ans comptabilise plus de 1000 estimations à lui seul. A cela s’ajoutent la gérance technique et locative ainsi que la propriété par étage sans oublier des prestations de conseils aux propriétaires. Du plus petit studio à la villa luxueuse, Gestina SA est à même de prendre en charge tout type de bien. Une agence reconnue qui gère actuellement un portefeuille de 150 immeubles dont 50 en PPE. L’immobilier de proximité Faire appel à Gestina SA c’est l’assurance d’avoir affaire à un service global, discret, sérieux et efficace. Disponible et à l’écoute de ses clients, elle travaille avec eux sur la base de rapport de confiance et de partenariat pour les accompagner à chaque étape de leur projet et leur offrir un suivi personnalisé en gestion immobilière. Son bilinguisme lui permet en outre de rédiger chaque dossier dans les deux langues sans compter sa maîtrise des langues étrangères comme l’anglais et l’espagnol. De quoi assurer des rapports transparents et clairs avec ses clients, propriétaires comme locataires. Il faut dire que

la philosophie de travail d’Edgar Jenny, place l’humain au cœur des priorités. « Il faut aimer les gens pour faire ce métier », explique le directeur de l’agence à la fibre social très marquée. « Nous essayons de donner au maximum des logements au gens à petit budget », ajoute-t-il. Gestina SA se veut également très disponible pour les locataires en cas de problème via sa gérance technique et son réseau d’entreprises fiables et de qualité en plus de celles parfois recommandées par les propriétaires. Une culture d’entreprise familiale Après des années de travail acharné jusqu’à menacer sa santé, Edgar Jenny a appris à déléguer. Il peut aujourd’hui compter sur une équipe de collaborateurs fidèles et expérimentés en qui il place toute sa confiance. Parmi ceux-ci une majorité de femmes dont une partie à temps partiel. De quoi leur permettre de concilier vie familiale et professionnelle. La formation est également un aspect essentiel pour le directeur de Gestina SA qui encourage ses employés à suivre des formations continues pour se perfectionner dans leur domaine et qui forme des apprentis. Une manière d’assurer une relève locale de qualité.

Gestina SA

Régie immobilière Rue de Locarno 3 • CH-1701 Fribourg Tél. +41 26 347 12 12 • Fax +41 26 347 12 13 info@gestina.ch • www.gestina.ch

89


LB-IMMOBILIER VENTE – ACHAT – PROMOTION CLIENT : LB Immobilier JOB : Logo et imprimés

Propositions "refresh" logo 3e présentation

La garantie d’un service fiable et sur-mesure

Le Monde de la Pub Sàrl | Grand-Rue 72, 1844 Villeneuve | Tél. +41(0)26 656 01 75 | info@lemondedelapub.ch | www.lemondedelapub.ch

C’est en 2011 que démarre l’histoire de LB-Immobilier. A l’ori­ gine : Benoît Legay, un entrepreneur dans l’âme, qui souhaite offrir un service adapté à la demande croissante de loge­ ments dans sa région. Spécialiste de la vente biens immo­ biliers, l’entreprise mise sur des prestations de haute qualité. Son fondateur accompagne chaque client de façon per­ sonnalisée sur l’ensemble des démarches. Son dynamisme, sa connaissance du marché et sa transparence sont à la source de son succès. Des qualités qui lui ont permis de gagner la confiance d’une clientèle exigeante et d’asseoir sa place sur le marché de l’immobilier fribourgeois et vaudois.

DATE


A l’origine, le souhait de pallier aux carences du marché L’origine de la création de LB-Immobilier émane du souhait de Benoît Legay de pallier aux carences du marché. « Lorsque je souhaitais acheter un bien, j’ai fait face à un service inadapté et à des propositions qui ne correspondaient pas à nos recherches. C’est pourquoi j’ai décidé de fonder ma propre société », confie-t-il. Ainsi, après avoir exercé dans plusieurs secteurs d’activité, dont le marketing, cet entrepreneur motivé fait le choix de se lancer dans l’aventure immobilière. Et pour une raison bien précise : offrir un service d’achat et de vente de haute qualité, pour remédier aux failles du marché. C’est grâce à son sérieux et son dynamisme que l’entreprise a su progressivement gagner la confiance d’une clientèle exigeante et devenir une référence dans sa région.

Une philosophie : la transparence et la fiabilité La transparence est une priorité pour Benoît Legay. Et son créateur n’hésite pas à faire part de son avis avec franchise à sa clientèle, lorsque cela lui semble nécessaire. Car, en effet, la fiabilité lui tient à cœur. « Tous nos biens sont vérifiés auprès des propriétaires, vendeurs ou promoteurs. Et nous n’hésitons pas à refuser un projet si le dossier ne nous convainc pas, ou si nous estimons le prix trop élevé ». Cela lui a permis d’assurer la réussite de LB-Immobilier. Sa collaboration avec un réseau de partenaires sûrs et sa capacité de conseil sont également à l’origine de ses succès.

Un accompagnement complet et personnalisé Collaborateur certifié de l’USPI, LB-Immobilier est spécialisée dans la vente et l’acquisition de biens. Axée essentiellement sur la mise en place de promotions ou d’objets neufs, la société propose également des biens existants. Son souhait est avant tout d’offrir un service sur-mesure et complet. Ainsi, elle accompagne sa clientèle sur toutes les étapes de la vente ou de l’acquisition de biens, et n’hésite pas à la guider sur l’ensemble des démarches administratives et financières. Trouver le bien le plus approprié aux souhaits de ses clients, tout en prenant en compte la réalité du marché, est la raison d’être de LB-Immobilier. Et ce, grâce à une qualité d’écoute avérée. Un exercice dans lequel la société excelle grâce à sa recherche perpétuelle de nouveautés et sa motivation.

Passion

Honnêteté

Suivi personnalisé

Dynamisme

À l’écoute

Franchise

91


Des projets emblématiques Depuis sa création, LB-Immobilier est à l’origine de nombreux projets, de plus ou moins grande envergure dans sa région. Que ce soient des villas, des immeubles ou des bâtiments voués à des activités industrielles ou artisanales, chaque réalisation répond à des critères de qualité, et ce au prix du marché.

« Zone artisanale du Zermiau », à Bossonens Située à Bossonens, à proximité des villes de ChâtelSaint-Denis, Vevey, Bulle ou encore Lausanne et Fribourg, la « Zone artisanale du Zermiau » est positionnées dans un lieu idéal pour les entreprises. Construit sur un terrain de 14 800 m2, le projet comprend des types de bâtiments mixtes, à savoir des habitations, des bureaux et des locaux d’entreprises. Et le tout a été conçu de façon à le rendre modulable, afin de pouvoir répondre à des besoins et des activités variés. Construit en collaboration avec DURABLE Sàrl, les différentes surfaces sont en vente depuis l’été 2017.

92


Promotion de villas à Remaufens Un projet de 3 villas individuelles situées à Remaufens, au sud du canton de Fribourg. Un cadre idéal, en campagne tout en restant à proximité des grandes villes. Transports publics, commerces ou encore centres scolaires, la commune propose un panel diversifié d’activités. C’est dans un quartier calme en bordure de zone agricole que sont implantées ces 3 villas de 6,5 pièces avec terrain composées de 4 chambres, 2 salles de bains, d’un vaste espace de vie chaleureux alliant modernité et confort. A noter également, la présence d’une terrasse, d’une cave ainsi qu’un garage et des places de parc. Les finitions ainsi que certains matériaux et équipements seront au gré de l’acheteur. Côté écologie, un chauffage pompe à chaleur, PAC air-eau est prévu. Un projet réalisé en collaboration avec TGB Fiduciaire au Mont-Pèlerin.

« Les villas de la Praise » à Vouvry Ce projet de 14 villas jumelées et de 2 villas individuelles bénéficie d’un emplacement idéal, à proximité du nouvel Hôpital du Chablais, dans un quartier calme et chaleureux du village de Vouvry. Idéal pour les familles, ces villas de 94 m2 et 147 m2 de surface habitable sont proches des transports publics, commodités, centres scolaires et commerces. Modernes et confortables, elles sont composées, pour les jumelées, de 4,5 pièces sur trois niveaux et offrent un sous-sol avec buanderie, au rez-de-chaussée : une cuisine, un salon, un WC ainsi qu’un coin à manger et au 1er étage : trois chambres et une salle de bains. Quant à celles individuelles, elles distribuent 6,5 pièces sur deux niveaux avec au rez-dechaussée les pièces à vivre et au premier l’espace nuit avec 4 chambres et deux salles de bains. Elles sont également dotées d’un jardin extérieur privé avec terrasse et de deux places de parc. Les finitions ainsi que certains matériaux et équipements seront au gré de l’acheteur. Ce projet construit en collaboration avec DTV Sàrl verra son chantier démarrer à l’automne 2017.

CLIENT : LB Immobilier JOB : Logo et imprimés

DATE : M

Propositions "refresh" logo 3e présentation

LB-Immobilier

Route de Granges 66 • CH-1616 Attalens Mobile +41 76 400 85 95 info@lb-immobilier.ch • www.lb-immobilier.ch

Le Monde de la Pub Sàrl | Grand-Rue 72, 1844 Villeneuve | Tél. +41(0)26 656 01 75 | info@lemondedelapub.ch | www.lemondedelapub.ch

93


IMMO SÉLEC’SION

Achat, vente ou projets neufs, une agence à votre service Immo Sélec’Sion est dirigée par Manon Carrel et Stéphane Charrière. Ils proposent un large choix de propriétés à la vente et des programmes neufs. Ils offrent, à ceux qui veulent céder un bien ou en acquérir un, une multitude de conseils et d’ana­ lyses qui ont fait de leur agence, une référence connue et reconnue pour son professionnalisme. Spécialistes du financement, ils mettent tout en œuvre pour l’ac­ cession à la propriété autant dans les cantons du Valais, de Vaud que Fribourg.

94


Une agence à taille humaine Nul besoin d’avoir des équipes importantes pour satisfaire un client, ce qui compte c’est le savoir-faire. Immo Sélec’Sion en est la preuve. Manon Carrel et Stéphane Charrière sont complémentaires. Elle agit comme courtière, lui, fort de plus de 20 ans d’expérience dans le conseil financier et le courtage, s’est forgé un réseau important dans le monde de la finance. Le binôme travaille dans les régions francophones de la Romandie et a su rapidement se faire une clientèle. Souvent sur le terrain, en prospection, en visite ou à recevoir dans leur agence, ils aiment le contact direct, une des raisons pour laquelle une succursale d’Immo Sélec’Sion a ouvert ses portes à Bulle. Pourquoi eux plutôt que d’autres ? Si acheter un bien est une histoire d’argent, elle ne doit pas se cantonner qu’à cela. Manon et Stéphane savent que pour certains se réalise alors le rêve de leur vie. Chaque demande est unique chez Immo Sélec’Sion. Que le client ait repéré un bien qui l’intéresse ou qu’il pousse la porte pour prendre conseil, la chose est la même. L’idée n’est pas de le voir s’endetter et en souffrir mais au contraire savoir lui déconseiller tel bien au bénéfice d’un autre. Les solutions existent, ils les trouvent ! Il en va de même avec les personnes qui veulent vendre un bien. Avec le propriétaire, ils font une estimation poussée pour proposer l’objet à un tarif juste et correct. Parce qu’ils connaissent les marchés, ils savent aussi dire non quand les attentes sont en dehors des prix en vigueur. Que proposent-ils comme biens ? En ayant un large champ d’action, leur offre est importante et sélective. De l’appartement à la ferme, ils ont de tout pour tous. Les promotions neuves ne sont pas en reste comme le projet « Les Agges » à la Tour-de-Trême. Dans un environnement calme, à proximité immédiate de Bulle, 2 x 12 appartements, répartis sur 3 étages, dans 2 petites PPE distinctes l’une de l’autre, sur une parcelle de 2125 m2, sont proposés à la vente. Voulus comme des appartements conviviaux où il fera bon vivre, tout est pensé pour le bonheur des parents comme des enfants. Un point d’honneur est apporté à la qualité des matériaux qui seront au choix de l’acquéreur, à la qualité de la construction avec du triple vitrage et le chauffage à distance. Nul doute que « Les Agges » connaîtra le même succès qu’un projet récent à Avenches qui a rapidement trouvé ses acquéreurs.

L’investissement et le financement, leurs forces ! Que le client souhaite investir pour un rendement ou qu’il souhaite acquérir le bien de ses rêves, dans tous les cas de figure, Stéphane sait être le conseiller parfait. Pour un premier achat, grand nombre de demandeurs ont le réflexe d’aller, en priorité, à leur banque. Une démarche longue et fastidieuse. Chez Immo Sélec’Sion, indépendant de tout organisme financier, Stéphane étudie en détails les besoins et les possibilités tant pour l’amortissement que les assurances. Il connaît toutes les ficelles, tous les rouages de ce secteur. Au-delà, quand le projet avance, il négocie les meilleurs taux. Accompagner de A à Z le client, qu’elles que soient ses attentes, est l’atout majeur d’Immo Sélec’Sion. Projet « Les Agges » : www.les-agges.ch

Immo Sélec’Sion

Avenue de Tourbillon 23 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 322 39 73 www.selecsion.ch

Immo Sélec’Sion

Chemin des Cours 3 • CH-1650 Bulle Tél. +41 079 636 15 01 www.selecsion.ch

95


DÉBUT DE LA CONSTRUCTION 2018 Construction de deux immeubles en PPE de deux fois douze appartements, composés de :

• studios, • 2,5 pièces, • 3,5 pièces, • 4,5 pièces.

Meilleurs taux fixes 10 ans :

1.15%


POSSIBILITÉ DE FINANCEMENT AVEC 100% LPP SANS FONDS PROPRES CASH

DESCRIPTION DE LA PROPRIÉTÉ Quelques points clés Nous vous proposons 2 x 12 appartements dans 2 petites PPE distinctes l’une de l’autre sur une parcelle de 2125 m2 situé à la Rue des Agges 15/17, 1635 La Tour-de-Trême. Le 1er immeuble sera composé de 6 x 3,5 pièces et de 2 x 2,5 pièces répartis sur 3 étages. Le 2e immeuble sera lui composé de 3 x 4,5 pièces, 3 x 3,5 pièces, 3 x 2,5 pièces et 3 x 1,5 pièces toujours répartis sur 3 étages avec une terrasse sur le toit accessible aux 12 appartements. Une place de jeu ou détente sera à disposition des 2 immeubles. La plupart des appartements sont traversant, avec balcon ou terrasse et jardin privatif pour les rez-dechaussée. Nous mettons un point d’honneur à la qualité des matériaux qui seront au choix de l’acquéreur, à la qualité de la construction avec du triple vitrage, chauffage à distance. Vous bénéficierez d’un bon ensoleillement dans un quartier calme et à la fois proche du centre ville de Bulle qui se trouve à moins de 750 m. Chaque appartement disposera d’une place de parc couverte à 17 000 francs ou extérieure à 12 000 francs en sus.

Immo Sélec’Sion Avenue de Tourbillon 23 • CH-1950 Sion Tél. +41 27 322 39 73 www.selecsion.ch

Immo Sélec’Sion Chemin des Cours 3 • CH-1650 Bulle Tél. +41 079 636 15 01 www.selecsion.ch


Une cuisine qui vous ressemble ! Vous souhaitez offrir à votre cuisine une touche originale qui reflète votre person­ nalité ? Crédence-Cuisine vous propose une gamme infinie de verres imprimés permettant de décorer votre cuisine, mais aussi vos meubles, vos portes ou vos douches, et le tout sur-mesure. En lien direct avec vous, son équipe de designers vous conseillera tout au long de votre projet afin d’assurer une réalisation entière­ ment adaptée à vos souhaits ou à votre imagination.

98


A l’origine, un designer au service d’idées originales L’histoire de Crédence-Cuisine débute en 2010, lorsque Jacques Martinez, initiateur du concept, souhaite mettre du verre en fond de sa nouvelle cuisine « Etant dans la réalisation pub, le design et l’impression, je souhaitais quelque chose d’original », confie-t-il. Ainsi, accompagné de sa femme, ils font un test et impriment un visuel derrière un verre. Le résultat est plus que réussi. En témoigne les nombreuses personnes qui passent chez lui et l’incitent à commercialiser cette idée de plus en plus en vogue. Progressivement, il décide de lancer le concept. Alors détenteur de l’entreprise « la petite maison dans l’imprimerie », il crée cette nouvelle prestation qu’il nomme « Crédence-Cuisine », et commence l’aventure accompagné d’un vitrier et d’un cuisinier.

Un conseil personnalisé et complet L’équipe de Crédence-Cuisine met en œuvre tous les moyens qui vous permettront de créer la crédence de vos souhaits. « Nous tenons à travailler sans intermédiaire, à 100% en direct avec le client, de la conception à la pose », souligne Jacques Martinez. Le déroulement est simple. Il suffit d’envoyer toutes les informations au sujet de votre cuisine et du visuel souhaité afin que l’équipe réalise une offre sans engagement. L’entreprise vous offre un conseil pointu sur le choix des couleurs ou des motifs qui s’accorderont au mieux à votre cuisine. « Nous faisons jusqu’à cinq simulations à partir des photos sélectionnées, afin de permettre à notre clientèle de visualiser au mieux son projet », confie Jacques Martinez. Une fois le projet validé, le vitrier se rend chez chaque client pour la prise de mesure. Puis, un bon à tirer est ensuite élaboré. Une fois celui-ci accepté, l’équipe s’occupe de la pose de votre crédence dans les meilleurs délais. Crédence-Cuisine travaille dans toute la Suisse romande. Ses verres sont exposés chez des cuisinistes dans les cantons de Vaud, du Valais et du Jura. 99


100


Un choix illimité de couleurs ou de motifs Quel type de verre souhaitez-vous ? Optez-vous pour une crédence peinte ou une image personnalisée ? Tout autant de choix pour créer à votre guise ! Trois types de verres différents sont proposés. Le verre brillant qui a l’avantage d’offrir plus de netteté à votre fond, mais davantage de reflets. Le verre satiné qui donne un effet plus flou mais tout aussi original, a l’avantage d’absorber les reflets et de limiter les traces. Enfin, le verre sablé, plus rare, est le résultat d’un procédé de sablage fait sur une base de verre brillant. Que vous choisissiez une simple couleur ou un motif personnalisé, le panel est illimité. CrédenceCuisine vous propose toutes les couleurs imaginables. Quant aux motifs, des milliers d’images en haute définition et libre de droits sont à votre disposition grâce à Fotolia, plateforme largement utilisée par l’équipe sur laquelle elle vous guidera. Une réalisation unique, de la plus simple à la plus originale « Chaque réalisation issue du travail de l’équipe de Crédence-Cuisine est unique. Que vous souhaitiez assortir plusieurs images, ou alors modifier la couleur d’une image initiale, son équipe de graphiste s’occupe de répondre précisément à votre souhait en retravaillant chaque motif ou photo. De plus, votre crédence peut être collée et donc définitive, mais aussi vissée, ce qui vous permet de changer aisément de visuel quelques temps après, à moitié prix. » Une multiplicité de produits dérivés La méthode initialement utilisée pour les cuisines est également appliquée à d’autres types de réalisation. L’équipe répond à des demandes extrêmement variées : les portes de douche, le recouvrement de meubles, les salles-de-bains, les armoires, les tables. Vous souhaitez voyager grâce à une douche vitrée avec un paysage ? Ou alors une table à manger totalement personnalisée ? Tout est possible !

101


LA SÉCURITÉ EN TOUTE BEAUTÉ. NEW OUTBACK 4x4.

La sécurité sans supplément de prix Traction intégrale symétrique Moteur Boxer Système d’aide à la conduite EyeSight Advanced Safety Package Lineartronic


PERSONNALITÉS

La parole aux syndics

103


INTERVIEW

DOMINIQUE BUTTY

ACF – Association des communes fribourgeoises

Aller dans le même sens, un défi motivant

Le canton de Fribourg comptabilise 136 communes. L’Association des Communes Fribourgeoises a 136 membres. Elles sont, donc, toutes adhérentes, de la plus peuplée, Fribourg et ses quelques 38 000 habi­ tants à Prédonvavaux qui n’atteint pas la centaine d’administrés. Une seule association, à contrario d’autres cantons, pour écouter, entendre, soutenir et prendre des prises de positions tranchées. Dominique Butty, président de l’ACF, répond aux questions de Bien Vivre.

104


© Fribourg Tourisme

© fribourgregion.ch

Pourquoi avez-vous accepté le poste de président de l’ACF ? C’est un concours de circonstances. Il s’est joué, entre autres, en discutant avec l’ancienne présidente, Nadia Savary, qui voulait partir. Par tradition, un syndic, comme je le suis de Romont, est membre de l’ACF. J’en ai pris la présidence, il y a deux ans. Etant également député, c’est un trio de mandats complémentaires à mes yeux. Il est important de faire bouger les choses. Avec une association qui compte autant de membres qu’elle a de communes dans son canton, on a un fonctionnement qui est approuvé par le Conseil d’Etat et une légitimité. Comment s’organise le travail de l’ACF ? Nous sommes à l’origine des projets de lois puisque nous sommes toujours consultés et proactifs. La professionnalisation de l’ACF est une chose très importante. Avec une secrétaire générale, Madame Guerry-Berchier, les choses sont plus cadrées ; nous avons pris du pouvoir. Nous sommes plus forts devant l’Etat et les partenaires. Notre secrétaire générale prépare les éléments nécessaires et les thématiques des discussions. Pour ce faire, elle récupère des informations auprès des intéressés. Les sujets sont, évidemment, en relation avec les communes ou le canton. Grâce aux documents fournis, nous suivons des directions qui vont dans le sens de ce qui est demandé. Pour toujours être au fait des actions, durant la législation, des formations sont apportées. Elles sont montées par les soins de l’ACF. Une fois par mois, le comité de direction se retrouve pour parler des dossiers en cours. Sont présents 2 représentants par district et le syndic de Fribourg. Il y a une vraie consultation, un vrai débat. Tout est, alors, examiné. Quelle est la force de l’ACF ? C’est incontestablement notre union, puisque toutes les communes du canton de Fribourg sont investies. Cela nous donne un poids politique important. De plus, chaque membre a des compétences pour sa ou

© fribourgregion.ch

ses prises de position. L’Association des Communes Fribourgeoises est l’interlocutrice privilégiée du Conseil d’Etat. Notre but est de défendre nos villes et villages par la stratégie, la politique et le conseil. Comment travaillez-vous avec le Conseil d’Etat ? Tout au long de l’année, le comité cantonal et le Conseil d’Etat et ses services ont des échanges réguliers. Une fois par an, les membres du Conseil d’Etat et le comité de l’ACF se rencontrent lors d’une séance. Les sujets évoqués sont soumis par les deux entités. Lors de la dernière réunion, en juin 2017, nous avions 12 dossiers à débattre. Certains sont d’une importance capitale pour l’avenir comme le projet fiscal 17 ou bien encore le désenchevêtrement des tâches. Les autres ne sont pas de second ordre, évidemment, raison pour laquelle nous apportons, pour chacun, un soin particulier à trouver les bonnes solutions. Cette rencontre est empreinte d’esprit constructif et permet un échange réciproque d’informations et de points de vue. Peut-on défendre les intérêts de grande ville comme de petits villages ? Il faut trouver le dénominateur commun. Les lois doivent aller dans l’intérêt de toutes les communes. Jusqu’à ce jour, nous n’avons jamais été confrontés à des difficultés par nos prises de position. Nous mettons toujours en évidence les intérêts que chacun peut en retirer. S’il devait y avoir un souci, tout serait mis sur la table et des discussions s’en suivraient. C’est un grand défi de tous aller dans le même sens, c’est très motivant. 105


© fribourgregion.ch

Quelle place tient le projet fiscal 17 à l’ACF ? C’est incontestablement le dossier le plus important de cette législature. Les communes sont gravement impactées et l’on se doit d’être partenaire de l’Etat pour trouver des solutions à ce « trou » fiscal. Le dialogue est omniprésent. Il faut qu’au niveau politique, le canton ait une attractivité par rapport aux autres. Il y a une concurrence. L’enjeu est aussi grand au niveau des communes que du canton car il faut garder nos entreprises, nos emplois. Il y a aussi les compensations et les conditions dictées par la Confédération. Il faut vraiment travailler au mieux les pertes fiscales. Par rapport à ceci, nous devons, également, être clairs avec la répartition des tâches entre l’Etat et les communes pour avoir une règle absolue du qui paye quoi. Toutes les lois doivent être mises à plat. C’est un dossier complexe et vraiment important pour le futur. Quels sont vos gros chantiers en cours ? L’ACF est constituée de 47 commissions et groupes de travail. Chacune s’occupe plus précisément d’un sujet. Nous abordons ainsi tout ce qui fait la vie de notre canton. Le spectre est large. Chaque projet est évidemment différent. Les délégations en discutent et prennent position. Chaque prise de position est présentée au parlement cantonal. En fonction des résultats, les 106

points de vue et les visions peuvent être rediscutés pour soumettre une nouvelle prise de position. Parmi tous ces dossiers, certains nous occupent particulièrement comme le désenchevêtrement et le PF 17, déjà évoqués. La cyberadministration, les fusions de communes, le nouveau plan directeur cantonal, font, également, partis des dossiers qui nous prennent du temps. Mais n’oublions pas que nous sommes là pour cela, pour faire avancer les choses, et même si notre travail est dur et difficile, dans l’ensemble notre voix est entendue.

Association des Communes Fribourgeoises Route de la Croix 45 • Case postale 177 CH-1566 Saint-Aubin Tél. +41 26 677 04 25 info@acf-fgv.ch • www.acf-fgv.ch


Bâtisseur de réseaux

Route de la Gare 54 • 1744 Chénens • Tél. +41 26 477 60 10 info@pompes-sa.ch • www.pompes-sa.ch


EAU-GAZ & POMPES SA

Une famille à votre service Fondée en 1957 par M. Jean-Marie Berset, restée entreprise familiale depuis là, Eau-Gaz & Pompes SA, propose de nombreuses solutions pour tout ce qui touche à l’eau et au gaz. Pour les installations, le génie civil ou encore l’ingénierie, ils ont les compétences pour répondre à toutes les demandes.

Etanchéisation d’un bassin de rétention

108


Travaux de terrassement

Une histoire de famille C’est aujourd’hui, la 3e génération, Gaël et Tristan Joye, assisté de leur père, Bernard, qui fait perdurer l’entreprise familiale. En 2011, ils décident de fusionner plusieurs de leurs sociétés en une seule, EauGaz & Pompes SA. Par cette action, ils deviennent plus compétitifs et mieux armés pour les dépôts de soumission. Bernard et Tristan sont ingénieurs en génie civil tandis que Gaël l’est en génie mécanique. Avec Marianne Joye à la tête du service administratif, la famille, au complet, se partage la direction de la société. Spécialistes dès les premières heures des métiers qui touchent à l’eau, potable ou usée, ils sont à même par leurs différents services de répondre à toutes les demandes puisqu’ils proposent autant l’installation, l’ingénierie que le génie civil.

Installation d’une pompe pour l’alimentation en eau d’un poulailler

Les services que proposent Eau-Gaz & Pompes SA Le point fort de la société est de pouvoir combiner deux voire trois de leurs domaines de compétences, le génie civil, l’installation et l’ingénierie, afin de diminuer le coût d’un projet. Pour chaque demande, le client n’a qu’un seul interlocuteur tout au long des travaux. Un atout que les professionnels savent apprécier. Leur savoir-faire en hydraulique et en génie civil les amène à se déplacer sur le terrain pour analyser les besoins et faire une offre avec la solution la plus adaptée. L’entreprise est en possession des ressources nécessaires pour des travaux de toutes tailles. En effet, le parc machines permet d’exécuter des fouilles dans le jardin d’un privé ou de faire l’interconnexion de plusieurs kilomètres entre diverses communes, tout comme l’exécution ou la réfection de captages. En cas d’obstacles, leur section travaux spéciaux peut prendre la relève afin d’effectuer un pousse-tube battu ou un forage dirigé. Grâce à un matériel performant, toutes sortes de fouilles pour la pose de conduites d’eau potable, de gaz, de protections de câbles et de canalisations peuvent, ainsi, être réalisées. Les équipes de génie civil sont formées afin d’exécuter des travaux respectant les exigences pédologiques liées à la protection des sols. Les installations d’eau, de pompes et de gaz, une de leurs spécialités En parallèle au génie civil, Eau-Gaz &Pompes SA propose des solutions pour les installations d’eau, de gaz et de pompes. Pour ce faire, elle possède toutes les compétences dans la pose de conduites industrielles en fonte ductile, PEHD et PP et le matériel nécessaire. Dans le même temps, leur atelier de serrurerie est apte à fabriquer toutes sortes de pièces selon les différentes attentes. L’entreprise exécute la pose de conduites principalement pour les communes et les associations de communes. Pour les pompes d’eau potable ou d’eaux usées, ils assurent la mise en service et l’installation tant pour les privés que pour les collectivités. Ils peuvent, aussi, à leur demande, fabriquer des couvercles galvanisés pour les captages, les pompages et les réservoirs. Pour le gaz, leur personnel qualifié exécute la pose de conduites en PEHD moyennes et basse pression. Ces travaux sont exécutés en sous-traitance des distributeurs de gaz. 109


Système de pompage dans une collectivité locale Travaux spéciaux. pousse tube métallique

Les valeurs ajoutées de la société Soucieux de l’environnement, la famille Joye a mis en place un système de revalorisation des matériaux d’excavation. En effet, ces derniers sont concassés par leur soin, plutôt que d’être amenés à la décharge et peuvent ainsi être réutilisés comme grave pour la construction de routes et de places. Dans un autre ordre d’idée, attachée à la qualité du service qu’ils proposent à leurs clients, le numéro de téléphone de l’entreprise est actif 7 jours sur 7 en cas de dépannage. En fonction de la gravité, ils se déplacent rapidement sur les lieux où ils ont réalisés les installations, pour parer aux urgences. Ils sont attachés à ce « + » et la tranquillité qu’en retirent les clients.

Construction d’un muret avec système d’évacuation des eaux

Recyclage

110


Pose d’une conduite d’eau potable

Pose de vannes et d’appareils d’installation

Un personnel qualifié et respecté Eau-Gaz & Pompes SA compte une vingtaine d’employés, au total. Dans le domaine du génie civil, sur le terrain, du personnel qualifié, comme des machinistes, des Construction d’une chambre de vanne contremaîtres, des conducteurs de travaux, travaillent par tous les temps. Pour les travaux d’installation, là encore, les compétences de cha- en fonte. Du côté de Fribourg, ils mettent en place cun sont avérées puisque les employés ont suivi des for- un collecteur d’eaux usées. Si leur domaine d’activité mations spécifiques tel que soudeur sur conduite PEHD connaît la concurrence, ils restent sereins pour l’avenir ou de monteur en réseau avec brevet fédéral. Pour tou- et surtout veulent garder les pieds sur terre. Connaître jours être compétitive et professionnelle, la société pro- des croissances spectaculaires n’est pas dans leurs ambipose à ses salariés des formations continues pour être à tions. La famille Joye préfère assurer un développement niveau ou appréhender de nouvelles méthodes de tra- contrôlé de sa société. En ayant fêté ses 60 ans en 2017, vail. Affiliée à la SSIGE (Société Suisse de l’Industrie du elle prouve que génération après génération, ils sont Gaz et des Eaux) ainsi qu’à la Fédération Fribourgeoise toujours là et entendent bien continuer de la sorte pour des Entrepreneurs, la famille Joye a décidé d’opter longtemps encore. pour la convention collective du secteur principal de la construction ce qui permet à chaque employé du génie civil et même de l’installation de partir en retraite à 60 ans et non à 65 ans comme c’est d’usage dans le dernier secteur. Consciente que les métiers exercés sont difficiles, leur offrir cette opportunité est une façon de leur signifier la reconnaissance qu’elle leur porte. Les réalisations en cours et quid du futur Eau-Gaz & Pompes SA ne manque pas de travail en ce début d’année. Un chantier, important, est en cours au pied du Jura avec la pose de conduites en polyéthylène tout comme dans le Chablais avec des conduites

Eau-Gaz & Pompes SA

Route de la Gare 54 • CH-1744 Chénens Tél. +41 26 477 60 10 info@pompes-sa.ch • www.pompes-sa.ch

111


INTERVIEW

DAMIEN COLLIARD

SYNDIC DE CHÂTEL-SAINT-DENIS

Châtel-Saint-Denis, une commune tournée vers le futur Depuis 2 ans, avec son équipe de 8 conseillers, Damien Colliard, syndic de Châtel-Saint-Denis, lance tous les grands chantiers que la législature précédente a mis en route. L’enjeu de la commune sera d’accompa­ gner sa métamorphose sans perdre son âme. Bouil­ lonnant d’idées, le Conseil communal châtelois planche sur son futur. Bien Vivre a rencontré Damien Colliard pour faire le point.

Photos: © Creationphoto

112


La Frasse

Châtel-Saint-Denis connaît-elle une croissance démographique ? Notre commune est très bien située géographiquement. C’est un atout qui attire de nouveaux résidents qui viennent, souvent, de l’Arc lémanique voisin. La demande est telle que nous sommes, aujourd’hui, parmi les communes du canton de Fribourg où le m2 de terrain est le plus prisé. Notre cadre de vie entre lacs et montagnes séduit nombre de personnes qui souhaitent avoir des infrastructures de qualité tout en vivant au calme. Notre cité est en pleine croissance puisque de grands projets arrivent. Pourquoi une nouvelle école est-elle en construction ? Cette nouvelle école découle de l’augmentation de la population. Il nous fallait un nouveau bâtiment adapté pour accueillir tous les enfants puisqu’une des structures scolaires (l’école des Misets) devenait vieillissante. L’école des Pléiades, située en plein cœur de ChâtelSaint-Denis, ouvrira ses portes à la rentrée scolaire 2019. Les travaux ont démarré l’été dernier et le projet y inclut également une nouvelle salle de sport. Elle servira aux élèves comme à certains clubs sportifs de la commune. Quand tout ceci sera bâti, nous allons

démolir l’ancienne école. Un projet est à l’étude pour construire à sa place des logements à structures intermédiaires, dits aussi appartements protégés, pour les personnes d’un certain âge qui peuvent vivre en autonomie ; une synergie sera même possible grâce au Réseau Santé et Social de la Veveyse qui est situé à proximité. Un nouveau quartier, Montmoirin, va voir le jour d’ici peu. Qu’en est-il ? Le quartier de Montmoirin est un projet immobilier ambitieux pour Châtel-Saint-Denis. Le terrain sur lequel il va être installé a été vendu à la Caisse de prévoyance du personnel de l’Etat de Fribourg et à une société immobilière privée. Il est intéressant de voir s’y réaliser 12 immeubles locatifs et des maisons en PPE (propriété par étages). Les travaux d’équipement sont lancés. Les immeubles seront réalisés par étapes. Cela représente plus de 200 logements qui seront, pour les immeubles, proposés à la location à des tarifs inférieurs aux prix du marché. C’était une des conditions obligatoires pour pouvoir acquérir le terrain. Comme beaucoup de familles vont résider à Montmoirin, nous allons, également, construire, à l’horizon 2020, une crèche pour répondre à la demande.

113


Au cœur de la ville, le quartier de la gare va connaître des travaux d’ampleur, pour qui et pourquoi ? Ce sont effectivement des travaux titanesques qui ont démarré à l’été 2017. Dans un premier temps, la gare va être déplacée ainsi que la voie de chemin de fer et la route cantonale. Cette dernière permettra de désengorger le cœur de la ville. Courant 2020, un nouveau quartier va entrer en chantier, le quartier de Fossiaux, avec des bâtiments qui seront érigés par TPF Immobilier autour de la nouvelle gare. Dans un deuxième temps, sur les 28 000 m2 laissés vacants par la démolition des infrastructures de l’ancienne gare, à partir de 2025, d’autres constructions vont se faire. Il y aura des logements ainsi que des services et des commerces. D’ici à 2030, nous aurons 1600 nouveaux résidents grâce à ces 2 projets immobiliers, qui intègrent les préceptes de la mobilité douce puisqu’aucun véhicule ne circulera entre les constructions. Les places de parking seront toutes souterraines. Ceci permettra d’avoir des voies vertes et des ruelles accueillantes. Parallèlement à ce projet, le Conseil communal étudie le réaménagement de la Place d’Armes, au centre-ville, ainsi que la construction d’un

nouvel Hôtel de Ville offrant des locaux plus adaptés, tant au personnel communal qu’aux citoyens. Côté sport, Châtel-Saint-Denis est-elle bien équipée ? Châtel-Saint-Denis a su offrir des infrastructures sportives de qualité aux citoyens de la commune, mais aussi à ceux de tout le district. Le Conseil communal poursuit cette politique avec plusieurs projets à l’étude : la construction d’un nouveau bâtiment, dans le complexe sportif du Lussy, devrait offrir des salles de sport parfaitement adaptées pour les clubs de boxe et de lutte. Cet édifice intégrera également des vestiaires supplémentaires. Sur ce même site, le Conseil communal prévoit la réfection de la piste d’athlétisme afin qu’elle soit à nouveau homologuée, un terrain de sport en surface synthétique, le changement de l’éclairage du stade en mode LED correspondant aux critères du label « Cité de l’Energie », une collaboration avec le club de cyclistes pour le développement d’un parcours pour VTT sur une piste aménagée, et finalement la réalisation de places de parc supplémentaires. Pour finir, notre patinoire qui est située aux Paccots devrait s’étoffer de nouveaux

Z.I. Pra de Plan Photos: © Creationphoto

114


vestiaires et d’une nouvelle buvette. Le Conseil communal a à cœur de proposer des lieux pouvant réunir la pratique de différents sports. Cela fait partie du « bien vivre à Châtel-Saint-Denis ». Que sera votre commune dans 40 ans ? En tant que Conseiller communal, j’ai toujours ressenti qu’il nous manquait une vision communale à long terme. Aujourd’hui, en tant que syndic, j’ai l’opportunité de donner cette impulsion, de penser au futur. Nous avons donc mis sur pied un groupe de travail qui planche sur la vision de Châtel-Saint-Denis à long terme. Actuellement, nous comptons 6700 habitants. Vu les projets à venir, notre cité va connaître une évolution constante et soutenue. Pour anticiper au mieux l’avenir de tous, une réflexion commune est importante. C’est pourquoi le Conseil communal, les chefs de service et les représentants du Conseil général (plus de 30 personnes) ont pour mission de partager leurs idées, leurs suggestions, leur visualisation du futur et leurs attentes pour les prochaines générations, tout en préservant l’âme de ChâtelSaint-Denis.

Les Paccots

Administration communale

Avenue de la Gare 33 • CH-1618 Châtel-Saint-Denis Tél. +41 21 948 22 11 • Fax +41 21 948 22 15 www.chatel-st-denis.ch

Fruence

115


ATELIER 78

La passion de l’architecture Bureau à taille humaine, Atelier 78 propose depuis 40 ans une architecture mêlant simplicité, esthétisme et confort. Son expérience et l’implication de ses 13 colla­ borateurs, lui permettent de réaliser des projets de grande qualité. Portrait d’un bureau innovant et lumière sur trois projets.

116


13 collaborateurs, Atelier 78 a déménagé en août 2016 dans de nouveaux locaux plus spacieux à la Route de Montreux, toujours à Châtel-St-Denis, dans un bâtiment moderne et lumineux construit par ses soins. De multiples compétences Atelier 78 a à son actif près de 550 réalisations. Qu’il s’agisse de transformations et rénovations de fermes et de vieilles bâtisses ou de constructions neuves dans le domaine de l’habitat, du commerce et l’industrie, ses projets se veulent divers et variés. Son expérience et ses compétences lui permettent d’intervenir à chaque étape d’un projet, de la phase d’avant-projet à la remise des clés au client en passant par la direction de travaux. Des prestations auxquelles s’ajoutent des compétences au service de l’architecture d’intérieure et de la décoration avec la création de mobiliers sur-mesure, le choix de matérialités et l’accompagnement personnel du client lors de décisions esthétiques. Atelier 78 participe également à de nombreux concours lui permettant de laisser libre cours à sa créativité et de remporter des mandats d’envergure. Le bureau réalise également des projets pour le compte de sa société sœur, Immo 78, active depuis deux ans dans la promotion immobilière.

Quarante ans d’histoire L’Atelier 78, du nom de son année de fondation, a été créé en 1978 à Châtel-St-Denis par Martial Kupferschmid, dessinateur en bâtiment. Vingt ans plus tard, il est rejoint par son fils, Fabien Kupferschmid, une fois son diplôme d’architecte en poche. C’est aujourd’hui ce dernier qui dirige le bureau perpétuant la philosophie architecturale du fondateur dans les cantons de Vaud, Fribourg et le Valais. Fort d’une équipe de

117


Une philosophie unique Atelier 78 est un bureau à taille humaine qui se veut proche de ses clients. Disponible et à l’écoute, il travaille avec eux sur la base de rapports de confiance et de partenariat pour leur proposer les solutions les mieux adaptées selon leurs besoins, envies et leur budget. Sa maîtrise des outils informatiques ainsi que son expérience lui permettent de réaliser des objets de qualité intégrant les contraintes inhérentes à chaque projet de manière ingénieuse et maîtrisée. Si le bureau s’inscrit dans la lignée d’une architecture contemporaine aux lignes simples et épurées, il propose avant tout une architecture contextuelle tenant compte de l’environnement bâti, de l’orientation du site et du programme de l’ouvrage pour des réalisations qui se veulent uniques et sur-mesure. Le bien-être des occupants est également au centre de ses préoccupations avec des projets mêlant chaleur, convivialité, confort et fonctionnalité.

Il faut dire que la conception de l’architecture du bureau part de l’intérieur à l’extérieur avec une priorité donnée aux modes de vie dans l’élaboration des projets. C’est la manière dont vivent les occupants qui va déterminer les volumes et la circulation dans l’espace. Une équipe jeune et dynamique Atelier 78 c’est une équipe de collaborateurs aux formations et aux savoir-faire complémentaires qui travaillent de manière collaborative au service de chaque projet. Loin de toute hiérarchie pyramidale, la direction privilégie des valeurs comme l’échange, le partage et l’entraide permettant à chacun de s’exprimer et d’apporter ses idées. Avec deux apprentis, Atelier 78 est également un bureau formateur. Un engagement pour la jeunesse motivé par la volonté de trouver une main d’œuvre locale de qualité et de transmettre les savoirfaire du bureau.

ZOOM SUR TROIS PROJETS Lotissement à Ursy Ce projet se compose de quatre villas de trois appartements toutes réalisées en terrasse sur une pente à forte déclivité. L’architecture contemporaine utilise de façon optimale le contexte tant topographique que réglementaire. Chaque appartement est vécu comme une villa sur un étage et offre une vue dégagée. Les accès sont réalisés par un axe central rythmé par des aménagements extérieurs qui jouent avec les escaliers et les passerelles jusqu’aux entrées de chaque appartement. Les façades se veulent sobres mais chaleureuses mêlant un matériau type bois et le blanc pour la mise en valeur des volumétries, sans artifice. Chaque appartement à sa propre identité en fonction des propriétaires, toutefois l’ensemble se veut harmonieux.

118


Immeuble Micado Châtel-St-Denis Construit sur le site d’une ancienne villa individuelle des années 80 en centre-ville, ce projet de densification urbaine se compose d’un immeuble résidentiel de 16 appartements, dont deux ont été réunis pour accueillir les locaux du bureau. La résidence est une PPE. La volumétrie du bâtiment suit la géométrie du périmètre constructible d’où le plan qui correspond à un trapèze. Afin de garantir un maximum de surfaces à occuper et ainsi éviter un trop-plein de surfaces borgnes au centre du bâtiment, une cage d’escalier monumentale et éclairée naturellement par un puit de lumière a été créée, devenant le symbole du bâtiment. L’environnement bâti, composé majoritairement de vieilles bâtisses boisées, a incité le bureau à utiliser un matériau bois d’apparence pour le rappel du matériau prédominant du quartier, marqué par les dalles horizontales qui soulignent la modernité.

Immeuble Les Maisonnettes Châtel-St-Denis Ce projet de densification urbaine tire son nom d’un quartier de petites habitations des années d’avant-guerre, dont une en particulier que le propriétaire voulait restaurer à l’origine. C’est un projet de 9 appartements qui a finalement vu le jour, répartis au sein de deux volumes côte à côte reliés par une cage d’escalier centrale. Trois appartements de 3,5 pièces jouissent d’un soleil couchant plein Ouest, tandis que le solde des lots répartis entre 2, 4 pièces et attique profitent du Sud. L’environnement bâti de logements collectifs et les quelques maisons isolées devant le projet ont dirigé le bureau vers une teinte et une matérialité neutre mais discrète. Le blanc flash n’ayant pas sa place et les teintes fantaisistes non plus, le brun minéral c’est naturellement imposé. Les appartements profitent tous d’un généreux balconterrasse. Au-delà de l’architecture contemporaine, le projet se caractérise par la richesse des détails et des finitions à l’intérieur.

Atelier 78 Sàrl

Route de Montreux 24 • CH-1618 Châtel-St-Denis Tél. +41 21 948 78 78 • Fax +41 21 948 91 59 info@atelier78.ch • www.atelier78.ch

119


SCHMIDT ET GENET SÀRL

Deux générations qui se complètent A Châtel-St-Denis, le bureau d’architectes Schmidt et Genet Sàrl, est différent. Les deux associés ne sont pas de la même génération et pourtant, c’est, entre autres, là que réside leur force. Nullement cloisonnés dans une spécialité architecturale, ils réalisent tout aussi bien des maisons pour les particuliers que des ouvrages plus conséquents. En bientôt 15 ans, le bureau n’a fait que grandir, ils étaient 2, ils sont 8 aujourd’hui !

© Photos : Schmidt et Genet Sàrl

120


L’aventure de deux valeurs sûres Alors que Damien Schmidt est étudiant en architecture à Fribourg, le bureau de son maître d’apprentissage est à ChâtelSt-Denis. A cette époque, Patrick Genet y travaille, déjà, en tant qu’architecte diplômé. Il a une expertise liée à ses compétences et une sagesse avérée pour les chiffres et les budgets. Ils sont amenés à se rencontrer et à œuvrer ensemble. Fraîchement diplômé, en 2003, Damien Schmidt se voit proposer le rachat du bureau par le propriétaire. Il ne veut pas y aller seul. Il fait, alors, appel à Patrick Genet et rapidement, ils tombent d’accord et s’associent. En mai 2004, naît Schmidt et Genet Sàrl. Leurs 15 années de différence d’âge sont un atout. Ils se savent complémentaires. L’union des forces Point commun à nos deux architectes, être de la région et la connaître. Damien Schmidt a un large réseau qui aide à faire venir une nouvelle clientèle. De suite, c’est lui qui part à sa rencontre, qui s’occupe des enquêtes publiques et des projets. Patrick Genet est plus un homme de chiffres, il s’occupe des réalisations budgétaires. Très vite, on remarque la rigueur qui entoure leur travail tant pour l’aspect financier que pour les délais et la qualité de l’exécution. Ils se disent agence pluridisciplinaire. 70% de la clientèle est composé de privés. 30% est dédié à des réalisations communales et intercommunales. Une démarche de proximité pour les clients Chaque maître d’ouvrage est différent. Damien Schmidt est leur premier interlocuteur. C’est à lui que sont exposés les attentes, les envies, les besoins et le budget. Un court projet est développé par les deux hommes puis soumis au client. Depuis les premières heures, 98% de ceux-ci, ont été acceptés ! Preuve que l’un a su entendre ce qui était demandé et l’autre adapter le budget en conséquence. Quand le chantier démarre, ils le suivent de A à Z. Ils pourraient se contenter de ce qui a été décidé. Mais non ! Ils aiment aller « chercher » le client sur tous les points. A comprendre que ce qui a été étudié peut être revu au fil du chantier. Les questions sont nombreuses pour le pousser à réfléchir. Pourquoi cette démarche ? Pour s’assurer que le jour où il reçoit les clefs, qu’il a passé quelques mois dans son bien, il est totalement à l’aise et que tout est le plus fonctionnel possible. Une philosophie qui prend du temps et de l’énergie mais qui tient à cœur à nos architectes.

Réalisations d’hier à demain Pour des constructions, des rénovations, ils sont à même de répondre à tous types de demandes. Leurs compétences ont dépassé les frontières de Châtel-St-Denis puisqu’ils travaillent, aussi, dans des cantons voisins. Ils sont hommes à défi ! Quand leur commune décide de leur confier la construction de la centrale de chauffage, on leur demande un simple cube. Ils voient les choses autrement. Ils proposent un projet audacieux où plutôt que de cacher l’installation intérieure, on la montre ! Ainsi, d’un bâtiment industriel basique voulu à la base, la commune a opté pour un édifice mêlant béton, bois et parois vitrées. Sur les hauteurs de Lausanne, un petit projet de 2 appartements ne pouvait pas voir le jour faute de places de parking. Enquête, étude, recherche et ils ont trouvé la solution en installant un lift pour voitures ! Aujourd’hui, leur planning est bien complet. Des villas en construction, des rénovations en cours, un chantier de plus de 40 loge­ments à démarrer au printemps 2018, ils sont satisfaits. Conscients que le marché du bâtiment est soumis aux aléas de la conjoncture, ils se contentent du présent et ont comme souhait pour demain, d’améliorer le mieux d’aujourd’hui pour apporter encore plus aux clients.

121


INTERVIEW

SIMON PILLOUD

CIA – Groupement des commercants, industriels et artisans de la ville de Châtel-Saint-Denis

Toujours trouver sa place dans une ville en pleine mutation

Dans une ville où les projets immobiliers sont de taille, le groupement des commerçants, artisans et industriels de la ville de Châtel-Saint-Denis, est plus que jamais attentif au futur. Avec 125 adhérents, débats et actions se déroulent pour tenter, au mieux, de satisfaire tout le monde. Simon Pilloud, président du CIA depuis 2015, nous explique les enjeux en cours et à venir.

122


Quel est le rôle de la CIA aujourd’hui ? Notre groupement connaît une forte embellie au niveau des nouveaux adhérents. Il est composé de 70% de commerçants. 30% représentent les autres forces vives commerciales de Châtel-Saint-Denis. Ensemble, nous travaillons à un futur qui serait le meilleur possible pour tous. En étant membre de la CIA, on peut participer à des réunions petit-déjeuner où est expliqué le développement à venir de notre région. Proche de l’administration communale, nous connaissons les projets et leur déroulé. Nouveaux habitants, nouvelles surfaces commerciales, sont autant de raisons à nous mobiliser et être à la hauteur des attentes. Pour impliquer nos membres, nous faisons appel à des personnes qui viennent expliquer leurs projets. Pour exemple, nous avons reçu un des membres des TPF qui a débattu autour du quartier de la nouvelle gare. On sait que celui-ci devrait déplacer le centre. Après cette discussion, nous adhérents de la CIA, devons, maintenant, nous interroger et réfléchir à la meilleure solution pour lier ce nouveau quartier et notre centre ville existant. Comment restez-vous en contact avec vos membres ? Châtel-Saint-Denis est une commune à taille humaine. Pour un grand nombre, nous nous connaissons depuis des années. Cette proximité nous permet de discuter de manière impromptue au hasard des rencontres. Tout ce qui est entendu est relayé par nos membres lors de nos séances mensuelles. Nous sommes 7 membres qui travaillons dans des domaines totalement différents ce qui est un atout pour avoir une vision globale des attentes de chacun. Nous pouvons, aussi, nous assurer le soutien de membres sympathisants, pour tous anciens commerçants. De nos séances découlent des procès-verbaux qui sont envoyés aux membres concernés en fonction des sujets débattus. Quels challenges devez-vous relever ? La Grand Rue a connu des heures sombres, nous sommes déjà très satisfaits de voir que toutes les arcades sont louées et que la vie est revenue. Pour continuer sur cette lancée, notre réflexion se pose sur les places de stationnement qui doivent être trouvées facilement. Dans un autre ordre d’idée, nous avons dû nous faire aider par un avocat à cause du premier plan d’aménagement. En effet, une route primordiale pour l’accès au centre devait être fermée et nous avons réussi, avec son aide, à la laisser ouverte. Par ailleurs, l’offre de commerces va aller crescendo. Nous devons déjà soutenir ceux qui sont installés depuis des années et composer avec les nouveaux qui arrivent. Pour ne pas devenir une ville dortoir, l’offre doit être adaptée et surtout intéressante. L’artisanat, la restauration… sont importants, il faudra que les commerces répondent à la demande. Le challenge est de taille car il faudra avoir une proposition attractive et garder le climat serein qui règne aujourd’hui.

Globalement comment vont les choses actuellement ? Nous œuvrons pour unir et réunir nos membres en leur proposant, par exemple, des tarifs attractifs en partenariat avec Le Messager. Des actions sont menées grâce à des manifestations qui attirent les habitants. Nous aimerions faire plus mais nous avons tous des métiers et faisons ce que nous pouvons en dehors de nos heures de travail. C’est du volontariat. Pour nous délester, nous avons confié notre comptabilité à la Fédération Patronale de Bulle. Le groupement est sain. De nouveaux adhérents arrivent. Tous sont motivés. Commerçants, artisans et industriels ont le même souhait, voir Châtel-Saint-Denis se développer, grandir sans perdre son âme, rester à taille humaine et avoir un centre, peut-être plus large, mais qui attirera du monde et fera vivre la ville.

CIA – Groupement des commerçants, industriels et artisans de Châtel-Saint-Denis Case postale 338 • CH-1618 Châtel-Saint-Denis www.cia-chatel.com

123


RABOUD GROUP SA

L’excellence à votre service Depuis plus de 30 ans, Raboud Group accompagne ses clients dans leur projet d’agencement, de la conception au service après-vente en passant par une exécution et installation de haut niveau. Son ancrage historique, ses multiples références en Suisse et autour du globe ainsi que son service sur-mesure en font un partenaire de premier choix. Zoom sur une entreprise innovante.

Vos idées prennent vie chez Raboud Group 124


Lausanne – Restaurant Sushi Zen au boulevard de Grancy

Une entreprise familiale prospère A l’origine de Raboud Group, Francis Raboud, Maître ébéniste, qui fonde en 1984 à Villarvolard son entreprise. Au départ seul avec un apprenti, il ne tarde pas à faire prospérer son affaire qui déménage deux ans plus tard à Gumefens dans des locaux plus spacieux, et lance Raboud Cuisines SA en 1989. Cela se poursuit à Bulle en 1995 suite au rachat de Agenca SA, d’où naîtra Raboud Agenca SA. Suivra Raboud Expo SA pour l’exécution de stands d’exposition en 2004. Des entités regroupées en 2008 sous une même et seule bannière, Raboud Group SA à Bulle avec en 2011 la création d’une succursale à Ecublens pour le Design. Depuis 2015, ce sont les fils du fondateur, Vincent et Johann Raboud, qui ont repris les rênes de l’entreprise avec un troisième associé, Thierry Coutaz. De quoi assurer la pérennité de cette affaire familiale qui compte aujourd’hui une septantaine de collaborateurs. De nombreux domaines d’expertise Active en Suisse et à l’étranger, Raboud Group développe ses savoir-faire dans les domaines suivants : agencements professionnels et particuliers, création de stands d’exposition et de boutiques, agencement de cuisines,

dressings et menuiserie intérieure. Des compétences réparties en quatre départements dédiés, où évoluent des collaborateurs spécialisés, et travaillant de manière complémentaire selon les projets via notamment un département autonome design et architecture d’intérieur concevant des projets clé en mains. De quoi faire de l’entreprise bulloise un pôle de compétences et d’expertise complet dans le domaine de l’agencement intérieur. Forte de son expérience, elle propose une réalisation globale, intégrant dans son processus de fabrication différents corps de métier en fonction des projets (vitrerie, métallurgie, électricité, électronique, gainage, etc) et assurant la direction des travaux. Qu’il s’agisse de projets neufs ou de rénovation, elle est capable de répondre de manière performante à la diversité des demandes de ses clients parmi lesquels figurent des privés, architectes, entreprises, régies et collectivités publiques. Un service sur-mesure Soucieuse d’assurer une qualité constante à ses clients, Raboud Group travaille exclusivement à l’interne, se refusant à toute sous-traitance. Chaque travaux qui lui est confié est dessiné, étudié et fabriqué dans sa manufacture de Bulle où évoluent architectes professionnels et personnel technique qualifié au bénéfice notamment de brevets de contremaître ébéniste ou de maîtrises fédérales. Son atelier de menuiserie équipé de machines à la pointe du progrès lui permet de réaliser les projets les plus complexes avec une grande qualité de finition tout en garantissant des prix concurrentiels. Quant à la vente, elle est assurée par des conseillers de vente disponibles et à l’écoute. Raboud Group s’occupe également de la pose grâce à une équipe de poseurs qualifiés et expérimentés assurant une installation de haut niveau. L’entreprise offre également un service après-vente performant avec notamment deux unités d’intervention mobiles particulièrement réactives. Une manière d’accompagner ses clients durant toute la durée de vie de leur installation. 125


Cuisine en chêne vieilli et aspect béton

ZOOM SUR LE DÉPARTEMENT CUISINES

Cuisine révolutionnaire en Y

Cuisine laquée mat avec meubles de salon

126

Depuis sa création, Raboud Group a acquis une grande expérience dans les agencements de cuisines. Sa gamme de produits de qualité permet de satisfaire les attentes des privés comme des professionnels mais aussi tous les budgets de 8500 CHF à plus de 100 000 CHF pour les cuisines artisanales. Des cuisines largement personnalisables en termes de dimensions, de matériaux et de couleurs dont une vingtaine sont visibles au sein d’un showroom lumineux de 1000 m2 avec un large choix d’électroménager. Une personnalisation renforcée par l’atelier de menuiserie capable de surmonter n’importe quelles contraintes.

Cuisine sur-mesure mariant le rustique et le moderne


Paris – Boutique Longines

ZOOM SUR LE DÉPARTEMENT AGENCEMENT

Villars-sur-Glâne – La Cave by PYWinery

Une entreprise responsable Malgré sa taille, Raboud Group a su conserver une dimension familiale basée sur la convivialité, l’écoute et le bienêtre des collaborateurs. La formation continue est notamment encouragée afin de permettre à chacun de satisfaire ses ambitions et de s’épanouir au travail. Une philosophie qui explique la grande fidélité des collaborateurs, dont certains ont plus de 30 ans d’entreprise. Raboud Group s’engage également pour la jeunesse en accueillant six apprentis ébénistes. Une manière d’assurer une relève locale de qualité et la pérennité du métier. L’environnement est également une préoccupation importante pour l’entreprise qui propose une exécution FSC pour les clients particulièrement sensibles à la protection de la planète ainsi qu’une exécution labellisée « Bois suisse » depuis 2017.

Rénovation d’un chalet de montagne, création d’une salle de bains pour un particulier, aménagement complet d’un restaurant, création du concept d’agencement d’une boutique, d’un hôtel, création d’un stand, du hall d’une clinique, d’un musée, ou encore du guichet d’une gare, etc., le département Agencement de Raboud Group est capable de s’adapter aux exigences de secteurs variés. Sollicité notamment par l’industrie du luxe pour sa capacité à tenir des délais très court et sa créativité, l’entreprise a développé une grande expérience dans le domaine des stands pour salons horlogers, tels le Baselworld et SIHH ainsi que dans le domaine des pop-up store pour différentes marques.

Raboud Group SA

Route de Riaz 92 • CH-1630 Bulle Tél. +41 26 919 88 77 info@raboudgroup.com • www.raboudgroup.com

127


INTERVIEW

JACQUES MORAND SYNDIC DE BULLE

Bulle, une ville qui bouillonne de projets Syndic de Bulle depuis deux ans, Jacques Morand voit sa ville grandir et avancer dans le futur sereinement. Les importants chantiers en cours comme ceux à venir vont encore donner de la superbe à sa cité. Résider à Bulle semble une chance pour sa qualité de vie et l’emploi. Comment l’expliquer ? Bien Vivre a rencontré pour vous un syndic heureux.

© Ville de Bulle

128


Pouvez-vous faire un bilan après deux années en tant que syndic ? Quand on est syndic d’une ville de près de 23 000 habitants, il va sans dire qu’il y a beaucoup à faire, surtout quand tout est en perpétuel mouvement et changement. Paradoxalement, je ne trouve pas ma tâche difficile, mais plutôt passionnante. Ce qui est pesant, par contre, c’est le temps que peut prendre une décision pour un projet et toutes les lois fédérales et cantonales qui l’entourent. Je ne suis pas un magistrat et suis soumis à une multitude de réglementations. En Gruyère, le préfet a un pouvoir de décision. Elu par le peuple, c’est à lui que revient de porter un jugement autour de certains projets. Même si ces aléas politiques peuvent être difficiles, je reste dans la ligne du programme qui m’a fait élire et, dans l’ensemble, je peux dire que je suis un syndic heureux après ces deux années.

Bull’Bouge © Nicolas Repond

Par rapport à la densification, savez-vous quel regard portent vos administrés sur vous ? Je suis un syndic de terrain. Je ne reste pas cloîtré dans mes bureaux, je vais au contact de la population. Sur chaque manifestation, à chaque grande occasion, je ne suis pas là pour faire acte de présence, je discute, j’entends, je suis à l’écoute de la voix de la cité. Le retour global est positif. Les doléances émanent en majeure partie de l’aménagement du territoire. Certes, il peut amener des nuisances ou des contraintes, mais je rappelle que la densification est le résultat d’un vote populaire. On doit s’y plier, trouver des solutions pour les nouvelles constructions et cela passe évidemment par des compromis. Bulle a la chance d’avoir encore des terrains pour construire des logements. Une belle marge de manœuvre qui, d’ici à 2025 au maximum, devrait permettre d’accueillir 30 000 habitants, contre 23 000 aujourd’hui. De plus, l’avancée pour les autorisations de construction de la nouvelle gare TPF va permettre de lancer un chantier d’envergure puisqu’à la place de la gare existante, un nouveau quartier verra le jour au plein cœur de Bulle. Il accueillera autant des logements que des commerces et de nombreux espaces pour se balader.

Place du Tilleul © Nicolas Repond

Marché folklorique © Nicolas Repond

Bulle vue du ciel, octobre 2017

Gare de Bulle

© Ville de Bulle

© Nicolas Repond

129


Réseau de transport public Mobul © Ville de Bulle

La Tour-de-Trême, La Tour historique © Nicolas Repond

130

Dans une ville qui connaît une démographie croissante, comment se déplacent vos citoyens ? La politique menée, depuis quelques années déjà, est de voir les pollutions de l’air et sonores diminuer. Pour ce faire, il est impossible d’interdire aux particuliers de se déplacer en voiture, mais ce que nous ne voulons plus, c’est que notre centre-ville ne serve qu’à être un lieu de passage. Avec la route de contournement, un grand pas a été fait dans ce sens. La voiture ne devrait être présente que pour ceux qui viennent profiter de nos commerces, ceux qui ont quelque chose à faire au centre-ville. Mobul, notre système de transports publics urbains, a augmenté la cadence de ses passages. Ainsi, les bus passent au ¼ d’heure, un atout supplémentaire pour ceux qui optent pour ce type de locomotion. Les vélos étant en nette augmentation, la ville doit s’adapter à leurs besoins ainsi qu’à ceux des piétons. Des pistes cyclables ont été installées. Maintenant, nous travaillons à la réalisation de voies vertes supplémentaires pour la mobilité douce. C’est une volonté communale d’en avoir de plus en plus, mais cela ne va pas sans heurts. Nous essayons, au mieux, de créer des tracés sur des zones goudronnées existantes, mais nous devons aussi, dans certains cas, empiéter sur les terrains de propriétés privées. Ce n’est pas toujours facile, mais l’intérêt supérieur prime. Dans l’ensemble, voitures, transports publics, vélos, piétons, tout ce qui résume la manière de se déplacer cohabite bien à Bulle. La civilité et le respect sont de mise.


Musée gruérien et château © Ville de Bulle

Liaison de mobilité douce, passerelle sur la Trême inaugurée en 2017 © Ville de Bulle

Comment se porte l’économie à Bulle ? Bulle est une ville internationale de par les différentes nationalités qui y résident et les sociétés qui y sont implantées. Le dynamisme est prioritaire et l’on s’y intéresse de près. Pour s’en persuader, la dernière édition du Comptoir gruérien, plateforme majeure de l’économie régionale, qui est là pour mettre en avant le dynamisme des sociétés implantées, a attiré plus de 130 000 visiteurs. Nous avons la chance d’accueillir sur nos terres des entreprises de renommée internationale qui fournissent de nombreux emplois. Toutes ne sont pas connues, car elles exportent une large partie de leur fabrication mais pour autant le savoir-faire local, les compétences des employés et l’attractivité fiscale font qu’elles sont installées chez nous. Le tourisme a aussi une part importante à jouer. On fréquente moins Bulle que Gruyères, par exemple, mais nous avons pourtant une multitude de lieux à visiter. Notre vieille ville est belle, mais souffre d’un manque d’activités à certaines périodes de l’année. Pour comprendre ce qui ne fonctionne plus, une grande enquête est menée. L’accueil des commerçants, les attentes des Bullois, le type de magasins qu’ils aimeraient voir, tout est passé au peigne fin pour apporter un dynamisme pérenne à notre centre. Quels sont vos autres projets majeurs à venir ? Un parking de 400 places est à l’étude pour aider à ce renouveau du cœur de la ville. La mobilité individuelle doit, pour le bien de notre économie commerciale, se mixer harmonieusement avec la mobilité douce. Par ailleurs, un centre sportif régional, pensé de concert entre Bulle et les communes de la Gruyère, doit voir le jour à La Tour-de-Trême. Le projet est bientôt en phase de votations. Il permettra la construction d’une piscine, d’une partinoire artificielle et de nombreuses installations multisports.

Statue de Nicolas Chenaux © Nicolas Repond

131


CSD INGÉNIEURS

Assurer la qualité de vie et protéger l’environnement Pionnier de l’ingénierie de l’environnement, CSD est un bureau multidisciplinaire qui développe des solutions économiques avec un « plus » pour la qualité de la vie et de l’environnement. Fondé il y a près de 50 ans à Fribourg, le groupe CSD compte aujourd’hui plus de 700 collaborateurs répartis sur 30 sites en Suisse, en Belgique, en Allemagne, en Italie et en Lituanie. Zoom sur la succursale fribourgeoise qui s’engage depuis de nombreuses années pour un développement durable du canton.

Gravière Grandchamp, Etude du gisement + suivi environnemental et étude d’impact © JPF

132


Fribourgeois depuis les débuts CSD est née en 1970 de l’association de deux géologues et d’un ingénieur civil, Messieurs Carlo Colombi, Bernard Schmutz et Jean-Pierre Dorthe. Dès ses débuts, le bureau CSD a été actif dans les deux principales régions linguistiques de Suisse et a offert des prestations alliant la construction, la géologie et l’environnement. Installée à ses débuts à l’avenue de la Gare à Fribourg, la succursale de Fribourg et les services centraux du groupe CSD (CSD MANAGEMENT SA) ont emménagé fin 2017 dans de nouveaux locaux à Givisiez. Avec le site de Bulle, le groupe CSD emploie Olga Darazs, Présidente du conseil d’administration, et Jean-Pascal Gendre, presque 100 collaborateurs dans le can- Président de la direction ton de Fribourg. Bureau d’ingénieurs généraliste, il a réorganisé en 2016 ses prestations en confiance, l’indépendance et un engagement de qualité succursales « métier » pour favoriser la spécialisation, des prestations fournies. mais aussi le partage des connaissances et de compéL’expérience de la gestion de projets tences de l’ensemble de ses ressources. CSD accompagne tout le cycle de vie des réalisations, de l’idée jusqu’à la déconstruction. L’entreprise dispose Une équipe pluridisciplinaire et performante Le succès de CSD est basé sur la disponibilité d’équipes de l’expérience de la gestion de projets complexes pluridisciplinaires habituées à travailler ensemble. dans toute la Suisse ainsi qu’à l’étranger : une ouverture Ingénieurs civils, physiciens du bâtiment, spécialistes mêlée à un fort ancrage local, synonyme d’une excelde l’environnement, géologues, hydrogéologues, géo- lente connaissance des conditions locales et des besoins graphes, géotechniciens, chimistes, biologistes, ingénieurs de ses clients. CSD travaille volontiers en consortium, forestiers et autres spécialistes collaborent au quotidien avec des partenaires ou des sous-traitants lorsque c’est pour conseiller au mieux les maîtres d’ouvrage et déve- utile ou nécessaire. Ses collaborateurs s’appuient sur des lopper des solutions adaptées à leurs besoins dans les méthodes modernes et efficaces de management de domaines les plus variés. A la clé : la création de syner- projet et ils disposent d’outils de gestion performants, gies bénéfiques à chaque projet. Sa taille et sa proximité notamment au niveau de la gestion des coûts et de la avec la clientèle lui permettent en outre d’intervenir gestion des risques qui lui permettent d’assurer le suivi rapidement en mobilisant les ressources nécessaires et le succès de chaque projet. CSD a en outre intégré à l’interne du groupe. Aujourd’hui, les communes, les depuis plusieurs années la méthode du BIM (Building cantons et la Confédération tout comme les entreprises Information Modelling) dans plusieurs grands projets. et personnes privées font appel aux services de CSD. Les constructions deviennent ainsi tangibles dès leur À noter que l’entreprise est détenue par ses cadres, ce conception et accessibles de façon digitale et immédiate qui offre à ses clients une réelle continuité fondée sur la pour tous les intervenants. Bureaux CSD situés à Bulle © JPF

Bureaux CSD situés à Givisiez

133


Fabian Rozemberg (Directeur succursale infrastructures), Laurent Idoux (Directeur succursale eau, environnement, géologie), Julien Bielmann (Chef département structures et dessin)

Créons l’avenir – avec un environnement intact et une bonne qualité de la vie Une planification anticipée permet de réduire les impacts environnementaux sur les hommes et la nature. Ainsi, CSD conseille ses clients par exemple pour les mesures à prendre contre les dangers naturels, le bruit,

HES-SO Ecole de santé Fribourg, utilisation spéciale de béton et conception structures porteuses

les vibrations, les polluants, et même le réchauffement climatique. Afin d’améliorer la qualité de la vie, CSD prend par exemple en compte la lumière, l’acoustique, les rayonnements, la chaleur et l’humidité dans les bâtiments. Par ses certifications ISO 9001 et 14001, CSD aspire à l’excellence et l’amélioration continue au niveau administratif et écologique. Le bureau est également certifié EcoEntreprise depuis l’année 2007. Un fort engagement social Avec près de 100 collaborateurs, CSD Fribourg est un employeur important du canton. Il s’engage également pour la jeunesse en accueillant une dizaine d’apprentis ainsi que de nombreux stagiaires. Plusieurs collaborateurs sont d’ailleurs formateurs à l’école professionnelle, à l’école technique de la construction et à la HEIA Fribourg. Le bureau est également très actif au sein du milieu associatif local pour défendre les intérêts de la profession. Entretenant des liens étroits avec les autorités fribourgeoises à travers ses nombreux projets, CSD se positionne comme un acteur important du développement du canton qu’il accompagne dans une approche durable.

Requalification du quartier du Bourg en ville de Fribourg © Studio Montagnini Fusaro. Architettura e paesaggio

134


Réfection du viaduc de Guin, direction locale des travaux d’assainissement © Jo Bersier

Zoom sur trois succursales « métier » INFRASTRUCTURES :

Assurer la mobilité du futur La succursale Infrastructures de CSD s’occupe de la planification, gestion et direction de projets de voies de communication routières et ferroviaires. Élaboration de tracés des nouveaux aménagements, mesures de conservation et de maintenance des ouvrages, renouvellement des superstructures, optimisation et correction du tracé des voies, rénovation et entretien des tunnels font partie de ses multiples compétences. La gare de Bulle, dont les travaux permettront d’augmenter la capacité du réseau ferroviaire, compte parmi ses plus grands projets. CSD a été mandatée pour la création d’une voie de croisement et l’adaptation des installations de Planchy, le déplacement de la gare de Bulle qui permettra d’augmenter sa capacité et la sécurité, l’avant-projet pour deux voies de stockage, dont une partie couverte, ainsi que le réaménagement de la place autour de la halle ferroviaire à Planchy. L’entreprise s’est illustrée par sa capacité à intégrer les différents enjeux du projet, notamment au niveau de l’hydrogéologie et plus récemment de la mobilité multimodale autour de la gare. Autre projet d’envergure, le Viaduc de Guin, pour lequel CSD assure en ce moment la direction locale des travaux d’assainissement de l’infrastructure des voies.

Un ouvrage historique, inscrit dans le paysage régional, dont la capacité portante limitée et la vétusté auraient pu sonner le glas. Fort heureusement, CSD a développé un projet innovant consistant à renforcer les sept piles du viaduc et à développer une infrastructure portante permettant de conserver le tracé initial en assainissant la surface de roulement.

H189, ingénieurs civils, suivi environnemental et géotechnique (en consortium)

135


Equerres métalliques du bâtiment du Cycle d’Orientation de Riaz

STRUCTURES :

Des exploits techniques pour des projets ambitieux Derrière toute structure porteuse en béton armé, bois ou métal se cachent des dimensionnements exigeants et des constructions ingénieuses. Grâce à ses multiples compétences, la succursale Structures de CSD est à même d’assurer la pérennité des bâtiments, qu’il s’agisse d’ouvrages publics comme des écoles, hôpitaux, infrastructures sportives, de bâtiments commerciaux et industriels, d’immeubles de logements ou encore d’habitations individuelles. CSD intervient aussi bien en construction neuve, rénovation et transformation et réalise également des expertises.

Le bureau participe actuellement à la construction du futur Centre de maintenance et d’exploitation des TPF à Givisiez – le plus gros chantier actuel du canton de Fribourg – en tant qu’ingénieur civil des deux bâtiments principaux, celui de la maintenance des trains, et celui de la maintenance et du dépôt de bus. Un défi passionnant pour le bureau de par son ampleur, les contraintes de planning et de délais, mais aussi par les moyens colossaux mobilisés sur le terrain avec six grues et une centrale à béton en activité. Un projet de moindre envergure, mais néanmoins impressionnant de par l’ingéniosité constructive des ingénieurs, est le bâtiment du Cycle d’orientation de Riaz, qui ouvrira à la rentrée 2018. Pour satisfaire les exigences architecturales du projet, avec deux étages de classes au-dessus de trois halles de sport, CSD a développé un système porteur unique avec deux équerres métalliques de 6,2 tonnes chacune, soutenant une dalle de 46 mètres de long : une portée équivalente à celle d’un pont. Autre particularité de ce chantier débuté en 2015 : l’ensemble du bâtiment a été totalement étayé en phase de construction. L’étayage fut enlevé au dernier moment quand les façades préfabriquées sont venues emballer et soutenir le bâtiment.

Cycle d’Orientation de Riaz, conception des structures porteuses et suivi environnemental

136


Chantier TPF à Givisiez, ingénieur civil des deux bâtiments principaux et réalisation des études géotechniques (étude du sous-sol)

ENVIRONNEMENT :

Un engagement pour les générations futures Si autrefois la technique apparaissait comme l’enjeu majeur d’un projet, c’est aujourd’hui le respect de l’environnement qui prédomine. Analyses géologiques, hydrogéologiques et géotechniques, suivi environnemental de chantier et d’exploitation, analyse des risques, etc. : les collaborateurs de la succursale Environnement de CSD élaborent des solutions sur mesure pour l’encadrement de projets en tout genre de manière à ce qu’ils respectent les exigences légales. C’est le cas notamment pour le futur Centre de maintenance et d’exploitation des TPF à Givisiez où CSD a réalisé les études géotechniques, une partie du suivi environnemental et la gestion des matériaux d’excavation. Les nuisances liées au bruit étant de plus en plus fréquentes dans nos milieux urbanisés, CSD est particulièrement active en matière d’acoustique environnementale (bruit routier, bruit ferroviaire), industrielle (carrières, gravières, aires d’exploitations) et de protection contre le bruit. Le bureau intervient également dans le domaine de l’eau et de l’énergie, de projets de renaturation divers ainsi que dans le cadre de la décontamination de sites pollués, comme sur le site de La Pila qui borde la Sarine. Depuis la découverte de la contamination du site par des PCB provenant de différents types de condensateurs, des chimistes, géologues et ingénieurs ont réalisé des investigations détaillées et une surveillance accrue du site. Ils travaillent actuellement au développement de solutions spécifiques permettant de limiter les coûts et de garantir la protection de l’environnement et la sécurité des intervenants. Un rapport pour une étude d’avant-projet d’assainissement doit être rendu aux autorités ces deux prochaines années.

Assainissement de la décharge de La Pila dans la Sarine

CSD INGÉNIEURS SA

Route Jo-Siffert 4 CH-1762 Givisiez Tél. +41 26 460 74 74 Fax +41 26 460 74 79 fribourg@csd.ch

Ch. des Mosseires 63 CH-1630 Bulle Tél. +41 26 919 65 70 Fax +41 26 919 65 79 bulle@csd.ch

www.csd.ch 137


OCSA O CHARRIÈRE ARCHITECTES SA

La qualité, le soin du détail et la fonctionnalité pour des créations uniques Avec plus de 150 projets extrêmement variés réalisés depuis l’an 2000, OCSA prône délibérément une approche éclectique. Grâce à un management reposant sur la collaboration et l’échange, l’atelier conçoit chaque réalisation de façon unique, créative et judicieuse. Une philosophie à la source de son succès. Son directeur, Olivier Charrière, nous a reçu dans son atelier qui est un vrai bijou architectural.

138


Grisoni-Zaugg SA, centre administratif à Bulle

L’atelier O Charrière SA a été officiellement fondé en 2000, mais est le fruit d’une longue histoire, n’est-ce pas ? La structure est effectivement le fruit d’une longue histoire. Elle a été créée, dans un premier temps, par mon père, Roland Charrière, dans les années soixante. Je l’ai rejoint en 1992, lorsque j’ai obtenu mon diplôme EPF. Puis, j’ai repris une part de l’atelier au changement de millénaire. L’atelier a progressivement évolué. Au départ, nous ne participions jamais à des concours. Changer cette donne fut alors ma première mesure, et ce dès mon arrivée. Pour ce faire, il a fallu réorganiser l’équipe et employer des architectes. Nous avons ainsi gagné deux concours coup sur coup en 1997, ce qui a offert une nouvelle direction au bureau. En près de quinze ans, notre effectif a quasiment doublé, alors que le chiffre d’affaires annuel du bureau s’est multiplié par trois, et ce, à l’aide d’une profonde réorganisation de notre structure. Une de vos particularités est d’intervenir sur une large palette de projets. J’ai effectivement toujours privilégié la variété clients et des projets, tant en envergure qu’en type. C’est une philosophie de travail. Depuis l’an 2000, notre atelier a participé à la réalisation de plus de 150 objets, de toutes tailles et de genres très différents : bâtiments publics et privés, nouvelles constructions, agrandissements, transformations ou réhabilitations, interventions ponctuelles ou infrastructures régionales. Nous avons œuvré dans des domaines très variés, évitant délibérément toute spécialisation. Nous considérons qu’il n’y a pas de petite demande ou de petit client. Cette capacité d’adaptation est également un moyen de garantir une sécurité au plan économique.

Concernant votre approche architecturale, vous parlez d’« éclectisme assumé ». C’est-à-dire ? En effet, nous ne privilégions volontairement pas un matériau au détriment d’un autre. Nous utilisons tant le bois, le métal que le béton. Il en ressort une absence de « style » stéréotypé parfaitement assumée, qui résulte de la prise en compte, pour chaque projet, de quatre paramètres à chaque fois uniques : un Maître de l’Ouvrage, un programme, un site, un budget. Cela dit, notre approche reste tout de même contemporaine. Nous privilégions la simplicité, sans tomber dans le simplisme, tâche qui est finalement complexe. Une de nos particularités est de répéter des éléments à l’identique dans nos ouvrages, comme les fenêtres par exemple. Cela nous permet de pouvoir les étudier au mieux, mais aussi d’offrir l’esthétisme et la technique sans un coût trop important. C’est une de nos marques de fabrique.

Grisoni-Zaugg SA, centre administratif à Bulle

139


Votre management repose sur l’échange, la collaboration, mais également la formation. Aujourd’hui, OCSA est composé d’une vingtaine de collaborateurs. Dès 2011, je me suis entouré d’un team de direction de deux personnes : MM. C. Demierre et C. Jaquier. Ces derniers me secondent et gèrent l’opérationnel au quotidien. Il faut souligner que nous travaillons constamment en team par projet. Ainsi, un ouvrage est toujours le résultat d’une équipe. D’ailleurs, pour valoriser l’échange, notre bureau est conçu en open spaces ou demi open spaces. Une de nos priorités est également de favoriser la formation pour permettre d’assurer la relève. Ainsi, nous y participons pleinement en employant continuellement des apprentis. Actuellement, nous en comptons cinq dans l’équipe. Selon moi, l’apprentissage, suivi de la maturité professionnelle, permet de former d’excellents architectes avec un bon sens pratique. Autre particularité : notre équipe est composée d’un tiers de femmes, et ce à tous les niveaux de responsabilités.

Centre forestier et bâtiment de voirie à Villars-Tiercelin (VD)

Extension CO2, pavillon scolaire pour 4 salles de classe à Bulle

Glasson Miauton, bâtiment administratif et exposition à Bulle

Morand SA, halle de production à Enney (FR)

Ecole de musique, transformation d’un ancien bâtiment scolaire en école de musique à Bulle

140


Gruyère Energie SA, bâtiment administratif et halle de stockage à Bulle

Usine Swisspor Romandie SA, administration, halles de production et stockage - Châtel-St-Denis (FR)

Migros La Tour-de-Trême, centre commercial

Complexe rue de l’Europe, bâtiment multifonctions à Bulle (commerces, bureaux et services)

Le partenariat est l’un de vos mots d’ordre. Qu’entendez-vous par là ? Le partenariat commence, tout d’abord, par notre clientèle, dont une bonne part est fidèle et tend à revenir, ce qui est une marque de confiance. De même, nous avons sélectionné une entreprise générale avec qui nous tenons des rapports privilégiés. Avec cette dernière, nous avons créé un espace de discussion qui laisse place à l’architecture, ce qui est primordial. Une autre de nos particularités est de réaliser de nombreux projets en association avec d’autres bureaux d’architectes, pour des raisons de taille, mais aussi pour favoriser la confrontation d’idées et le dialogue. Parmi vos nombreux projets, lesquels sont les plus marquants ? Celui qui me vient directement à l’esprit est bien sûr le premier que nous avions gagné sur concours. Il s’agit du projet La Léchère, comprenant la construction d’une école primaire avec salle de sports à Bulle. Il y a également plusieurs bâtiments que je peux citer, comme les Bains de Charmey qui fut un objet très technique et complexe, mais aussi le bâtiment de la Migros à la Tour-de-Trême, réalisé avec un concept de code-barres sur la façade. Nous nous sommes d’ailleurs battus pour faire passer cette idée et cela est révélateur que l’architecture peut prendre place dans un centre commercial. Nous avons également conçu des projets d’envergure, comme l’usine Swisspor à Châtel-Saint-Denis, en association avec un bureau zurichois. Dans un tout autre registre, nous pouvons également mentionner le musée d’art bouddhiste à Gruyère, l’ancienne aumônerie et la chapelle de l’Institut St-Joseph, datant de la fin du XIXe siècle. Enfin, nous avons également de nombreux projets de villas à notre actif. Ce qu’il faut préciser, c’est que l’ensemble de ces projets sont le fruit d’un travail d’équipe.

OCSA o charrière architectes sa

Rue de l’Europe 12 • Case postale 2194 CH-1630 Bulle 2 Tél. +41 26 912 94 72 • Fax +41 26 912 01 50 info@oc-sa.ch • www.oc-sa.ch

141


MINNIG SA

Le savoir-faire suisse pour des objets uniques Basée à Bulle, Minnig SA qui a soufflé ses cinquante bougies l’an passé est spécialisée dans la menuiserie et l’agencement sur-mesure. Jean-Luc Minnig et ses collaborateurs offrent des prestations de grande qualité alliant créativité, complexité, technicité et savoir-faire suisse. Zoom sur une entreprise familiale dynamique qui a su s’adapter et se développer au fil des années et qui se tourne désormais vers l’avenir.

© Christophe Dutoit

142


« Notre métier est très vaste, nous ne rejetons aucune possibilité et mettons tout en œuvre pour proposer des projets uniques grâce à notre savoir-faire et à notre sens de la créativité. »

Un demi-siècle de savoir-faire au service du client Créée en 1967, Minnig SA a fêté ses 50 ans en 2017. A ses débuts, l’entreprise axe son activité principale autour de la menuiserie, aujourd’hui elle offre des prestations d’agencement d’intérieur qui répondent aux demandes les plus irréalistes. Reconnue par tous pour sa qualité d’exécution, son professionnalisme, son savoir-faire suisse et le soin qu’elle apporte à chaque détail, elle est active sur toute la Suisse romande. Bureaux d’architectes, clients privés ou commerciaux, elle accorde une très haute importance à être toujours à l’écoute de ses clients et fait de leur satisfaction sa priorité.

© Christophe Dutoit

Des professionnels compétents et qualifiés Minnig SA, c’est près de 40 collaborateurs pour un service de qualité et une multitude de possibilités. Neuf dessinateurs qualifiés composent le bureau technique et mettent à disposition du client leur créativité et leurs expériences. Tout projet fait l’objet d’une attention particulière et d’un suivi personnalisé. Chaque client est accompagné et conseillé par des professionnels du métier tout au long de ses démarches et se voit proposer plusieurs variantes et prototypes pour que le projet final corresponde en tout point à ses attentes. Minnig SA a également à cœur de former et faire découvrir son univers aux jeunes et engage depuis ses débuts des apprentis. Dans cette même optique d’évolution, ses collaborateurs sont formés en continu aux nouvelles technologies et spécificités de leurs domaines d’activité. 143


Des prestations diversifiées et haut de gamme Aménagement d’espaces publics et commerciaux restaurants, cafés, bars, hôtels, magasins, boutiques, bureaux, hôpitaux... aménagements d’intérieur privé, cuisines, dressing, salles d’eau... Minnig SA conçoit et réalise votre projet de la première esquisse jusqu’à la dernière finition. Positionnée sur un secteur plutôt haut de gamme, c’est la notion de qualité qui est au cœur de chaque objet réalisé. L’entreprise se définit par une approche des détails les plus complexes en termes de technicité et de produits. Chaque projet est unique et créé sur-mesure selon les souhaits du client. Minnig SA apporte également une valeur ajoutée en utilisant une technologie de pointe grâce à un atelier de production moderne, deux centres d’usinage, et des outils informatiques performants et novateurs.

144

Des matériaux exceptionnels alliant qualité et pluralité Grâce à une structure interne très importante, Minnig SA peut tout réaliser et fabriquer dans ses locaux. Elle porte une attention particulière aux notions de qualité et à la diversité des produits qu’elle propose. Ainsi, elle offre un panel de choix très variés et travaille tous les différents types de bois et ses dérivés, mais également d’autres matériaux comme le verre, la pierre ou encore le métal. Toutes ses réalisations sont uniques et elle n’hésite pas à associer les différents éléments qui existent pour proposer les objets les plus complexes. Pour aller encore plus loin, elle est, depuis 2015, partenaire HI-MACS. Un matériau qui satisfait les plus hauts standards de qualité et offre des possibilités infinies de transformation et de réalisation grâce à l’utilisation de la pierre acrylique.


Minnig SA

Rue de l’Etang 9 • CH-1630 Bulle Tél. +41 26 919 62 52 • Fax +41 26 919 62 59 info@minnig-sa.ch • www.minnig-sa.ch

145


INTERVIEW

VALÉRIE SCHMUTZ

Groupement des commerçants Bulle – La-Tour-de-Trême GCBLT

« Développer l’attractivité des commerces »

Fondé en 1972, le Groupement des commerçants Bulle – La-Tour-de-Trême (GCBLT) vise à développer l’attractivité des commerces des deux villes qu’il représente. Forte de 120 membres représentant des métiers extrêmement variés, il met en place de nombreuses actions dans une dynamique collective visant à assurer la visibilité des commerces et maintenir un centre-ville vivant. Bien Vivre a rencontré la présidente de l’association, Valérie Schmutz.

146


Quelle est la raison d’être du Groupement des commerçants Bulle – La-Tour-de-Trême ? Notre groupement a pour but originel de développer l’attractivité des commerces de Bulle et de La Tourde-Trême. Il réunit les commerçants de ces deux villes qui veulent bien cotiser. Aujourd’hui, composé de 120 membres, il est doté d’un comité actif de 9 personnes qui représentent une variété d’activités, comme les métiers de bouche, les banques, les magasins immobiliers ou de vêtements notamment. Ainsi, nous défendons les intérêts de commerçants auprès des autorités communales. Quel regard portez-vous sur les commerçants qui ne souhaitent pas rejoindre l’association ? Chacun est libre d’adhérer ou non et je respecte leur choix. Je trouve toutefois dommage que certains profitent de nos actions sans s’investir dans notre collectif.

décourager certains clients. Bien que nous ayons un parking souterrain, il est encore peu fréquenté. Nous essayons d’inciter la population à l’utiliser et avons d’ailleurs obtenu la première heure de gratuité. Afin d’éviter que les commerçants se garent devant leur magasin, nous avons pu libérer onze places de parking près de la gare. Ce problème de parking est important car les centres commerciaux en périphérie offrent de grands parkings gratuits. Ces centres commerciaux représentent-il une concurrence ? C’est une concurrence mais en vérité nous n’offrons pas la même chose. Rien ne remplace selon moi la convivialité d’un centre-ville. On y trouve une grande diversité de commerces avec notamment des petites boutiques qui propose des produits originaux et des commerçants passionnés qui aiment le contact avec la clientèle.

Parmi les actions phares mises en place par le GCBLT, l’organisation d’un marché de Noël dont la première édition a eu lieu en 2016. Quel est votre bilan et quelles nouveautés pour 2017 ? Le marché de Noël avec ses 36 chalets a été un véritable succès. Pendant quatre jours, la Grand-Rue était pleine. Pour l’édition 2017, nous avons eu 81 chalets et la Grand-Rue a été entièrement fermée. Nous avons également obtenu comme l’an passé l’autorisation d’ouvrir nos commerces le dimanche de l’événement ce qui a permis une interaction et une complémentarité intéressante pour les clients entre l’offre des chalets et celle de nos commerces. Qu’en est-il des autres événements et initiatives qui offrent une visibilité à vos commerces ? Il y a le marché folklorique au centre de Bulle qui a lieu chaque jeudi des mois de juillet et août. De 4 h du matin à 16 h le centre-ville est barricadé au profit des piétons. Une action clef a été de faire en sorte que les commerces soient tous ouverts les samedis de 9 h à 16 h non-stop. Cela fut un grand pas dans une petite ville qui a pour habitude de fermer ses magasins durant la pause de midi. Vous vous battez pour avoir suffisamment de places de stationnement au centre-ville. Quel est l’enjeu ? Si l’on prend la Grand-Rue, les places sont limitées à une heure. Cela permet un turn over mais peut parfois

GROUPEMENT DES COMMERÇANTS BULLE – LA TOUR-DE-TRÊME

P.a. Fédération Patronale et Economique Rue de la Condémine 56 • Case postale 2175 CH-1630 Bulle Tél. +41 26 919 87 50 caroline.menoud@federation-patronale.ch www.cblt.ch

147


FLEURY OPTICIENS

Plus que des vendeurs de lunettes, de vrais artisans A Bulle, il est une adresse qui ne désemplit pas, c’est celle de Fleury Opticiens, au centre ville. La raison est simple. La famille Fleury offre un service, un conseil, une écoute que personne d’autre ne peut satisfaire à telle hauteur. Une histoire qui dure depuis plusieurs générations et qui n’est pas prête de s’arrêter !

148


Quatre générations d’opticiens Déjà en 1949, la famille Fleury se démarquait en ouvrant la première boutique d’optique à Bulle. En 1972, Martial rejoint son père. Pris par la passion pour ce métier, Silvio Fleury, fils de Martial, fait un apprentissage et une maîtrise d’opticien, intègre à son tour la société et en prend la direction en 2000. Les choses pourraient s’arrêter là mais ce n’est sans compter sur son propre fils qui, lui aussi, vient de démarrer sa formation. « Certains samedis, c’est amusant, mon père, mon fils et moi sommes les trois dans la boutique pour servir nos clients », explique Silvio. Pour les assister au quotidien, ce ne sont pas moins de 18 collaborateurs, professionnels du secteur, qui travaillent à leurs côtés. Tous ont le culte du client. Le terme peut paraître fort et pourtant, il est tellement justifié !

Des services totalement uniques L’offre, la qualité de l’accueil et le conseil ont construit la réputation de Fleury Opticiens. « Notre meilleur capital c’est le nombre de clients satisfaits », explique Silvio à ses collaborateurs. Pour se démarquer, son épouse, opticienne elle-aussi, a créé « l’opto-visagisme ». L’art d’adapter les codes du visagisme, souvent utilisés en coiffure, pour les lunettes. Tout le personnel a été formé à ce concept. Pour aller plus loin encore, un examen poussé d’optométrie est pratiqué d’office. Plus qu’une simple analyse de la capacité visuelle, il permet de détecter des anomalies. Si une suspicion de maladie oculaire devait arriver, les spécialistes de chez Fleury Opticiens envoient, alors, le client chez un ophtalmologue. Des solutions et des propositions pour les demandes les plus pointues Chez Fleury Opticiens, on propose un large choix de jumelles haut de gamme et de longues vues, prisées des amateurs de nature. Autre spécialité qui remonte aux premières heures et qui fait accourir les adeptes de toute la Suisse, les lunettes pour le tir sportif. Choisies en conditions réelles, dans un stand à proximité de Bulle, et en fonction de l’arme utilisée, ils sont les seuls en Suisse à proposer ce service. Dans un autre ordre d’idée, ils sont des professionnels de la basse vision. Pour aider les personnes qui perdent la vue partiellement ou de manière permanente, ils proposent des équipements spéciaux adaptés sur-mesure.

Des montures, des centaines de montures Quand on franchit le seuil de Fleury Opticiens, l’offre de montures qui est proposée interpelle. Plus de 3000 montures sont en stock pour le solaire ou pour la vue. Les grands noms de la mode sont largement représentés comme ceux du luxe. On trouve aussi des jeunes créateurs et leurs modèles originaux. Et pourtant, Silvio et son épouse ont eu envie de créer, il y a 7 ans leur propre marque. Deux à trois modèles étaient dessinés et fabriqués par année. Ils les vendaient dans leur propre boutique sous la marque « Goth’Art ». Un représentant venu leur proposer des lunettes a repéré ces créations et a demandé à les commercialiser auprès d’autres opticiens suisses. Aujourd’hui, sans le chercher et le vouloir, Goth’Art est revendu dans de nombreuses boutiques helvètes. Avec l’arrivée de la 4e génération à la fin de son apprentissage, le service plus que parfait, la diversité des offres, assurément, longtemps encore les Bullois fréquenteront Fleury Opticiens.

Fleury Opticiens

Grand-Rue 12 • CH-1630 Bulle Tél. +41 26 919 68 00 • Fax +41 26 919 68 03 info@fleury.ch • www.fleury.ch

149


INTERVIEW

JEAN-PIERRE DOUTAZ SYNDIC DE GRUYÈRES

Gruyères, l’art de vivre ensemble Quand on administre Gruyères, on est en charge de la ville, haut lieu du tourisme, qui peut attirer jusqu’à un million et demi de visiteurs chaque année, et aussi des localités environnantes de Pringy, d’Epagny et de Moléson-sur-Gruyères et sa station touristique préalpine. Bien Vivre a rencontré Jean-Pierre Doutaz, syndic depuis 2006, pour en savoir plus sur l’organisation de la vie communale au quotidien.

© Christof Sonderegger

150


Vous êtes élu syndic depuis 2006, quel constat faitesvous après ces années ? Concernant ces années passées à gérer la commune, c’est d’abord un travail d’équipe. J’ai un bon sentiment par rapport aux législatures en cours et celles que nous avons conduites. Nous avons su investir sans s’endetter. Gruyères compte 2200 habitants et propose 1100 emplois, c’est un très bon ratio. La population augmente, nous avons créé une zone d’activités variées et des lieux attractifs, tant pour l’emploi que pour la qualité de vie. Pour cela, il faut savoir « cultiver » le vivre ensemble, que l’on parle des 4 localités qui constituent la commune de Gruyères ou la venue des visiteurs aux beaux jours. Nous y arrivons et tous les projets en cours ou à venir sont étudiés dans ce sens. Quels sont ces grands projets ? Une clinique privée va s’installer, dans un espace tranquille, pour accueillir 80 patients atteints de maladies

© Sophie Brasey

du mal-être, de burn-out ou de pathologie psychosomatique. Aucun cas lourd relevant de la psychiatrie ne sera soigné ici. La société Gévéa Santé va construire ce bâtiment en investissant environ 30 millions. Un hôtel sera attenant. La demande de permis de construire et l’enquête ont été achevées en décembre 2017. Deux oppositions sont à traiter. Nous espérons qu’au printemps 2018, la construction va pouvoir être lancée pour un achèvement fin 2019. Plus de 100 emplois sont à la clé avec des embauches en local, du médical à tous les métiers qui peuvent rentrer en ligne de compte. Dans un tout autre domaine, nous sommes en chantier avec l’agrandissement de l’école. Devant notre démographie croissante, nous devons nous adapter et anticiper le futur. C’est pourquoi, nous construisons un établissement scolaire qui pourra accueillir jusqu’à 280 à 300 enfants. Si c’est au-delà de nos besoins actuels, nous préférons agir de la sorte plutôt que devoir ré-envisager de nouveaux travaux dans quelques années.

© Sophie Brasey

151


Par son attractivité touristique, Gruyères rencontret-elle des problèmes pour gérer tous ces visiteurs ? Le souci est principalement au niveau des parkings et de la zone d’accueil. L’affluence à Gruyères, durant l’été, nous oblige à mettre en place des navettes depuis les parkings des localités alentours. Aujourd’hui, nous comptons 390 places, cela est, trop souvent, insuffisant. Nous avons, donc, un grand projet de parking souterrain en lieu et place du P1 actuel. Il sera mis à l’enquête tout comme la zone d’accueil au printemps 2018. Si tout va bien, les travaux pourraient démarrer dans le courant de l’année 2018/19. Il y en aura pour 2 ans. Evidemment, Gruyères étant un site protégé, nous avons travaillé sur un projet qui est en phase avec les obligations liées aux exigences de notre patrimoine. Grâce à cette réalisation, au total, nous aurons 650 places de stationnement, couvertes et ouvertes.

© Sophie Brasey

© Sophie Brasey

© Sophie Brasey

152

Comment s’organisent la vie touristique et la vie culturelle à Gruyères ? Nous sommes insérés dans la loi cantonale sur le tourisme comme l’un des 10 lieux qui bénéficient du statut de pôle touristique cantonal. Si chacun a ses attraits, la ville de Gruyères reste le leader des visites. La beauté du site, son histoire, ses musées, son château sont autant d’atouts pour les touristes et visiteurs. Pour valoriser cette image et apporter de la diversité, nous organisons beaucoup d’animations tout au long de l’année. Pour répondre aux goûts de tous, pour ne citer que quelques exemples, en mai, nous avons la fête du fromage, en juin la fête médiévale de la Saint-Jean, en septembre la fête du livre, en octobre la Nuit des Musées, ou encore durant les fêtes de Noël, l’illumination magique de la ville, son marché de Noël et ses crèches au château. En juin 2018, lors de la fête de la crème double, nous vivrons un moment unique puisque nous voulons établir le record du monde de la plus grande meringue. Les membres de la Société des artisans boulangers-pâtissiers-confiseurs de La Gruyère tenteront de dépasser les 100 m symboliques. Cette meringue géante sera ensuite dégustée avec la délicieuse crème double de La Gruyère.


© Atelier Mamco

Concernant le chauffage pour les habitants de la ville de Gruyères, une prouesse a été réalisée, laquelle ? La ville de Gruyères est passée au gaz naturel pour le chauffage. Il fallait revoir les choses car nombre d’installations étaient très vieilles. Difficile, dans un site protégé pour son patrimoine, de trouver une solution. Panneaux photovoltaïques, éoliennes, géothermie... étaient impossibles. Le gaz naturel était une alternative envisageable. Le groupe E Celsius a mis en place un procédé de forage dirigé qui a ceinturé sur 1,4 km le bas de la ville. Ainsi des réseaux de gaz ont pu arriver dans chaque maison ou logement. Sur 58 lieux, 40 ont été équipés. Cela ne présente que des avantages comme des gains de place pour les restaurants qui, tout comme les particuliers, ont enlevé leurs citernes. Plus de ramonage, plus de camions pour livrer le mazout dans le village et 25% de CO2 en moins depuis la mise en service. Ils ont relevé un challenge difficile et tout le monde est ravi. En dehors de la ville de Gruyères, quelles sont les nouveautés ? Sur notre territoire, nous avons la chance d’avoir une station de ski, Moléson-sur-Gruyères. C’est une station de Préalpes, pas toujours enneigée comme on l’aimerait mais qui, avec ses multiples activités estivales, est très appréciée des Fribourgeois et des locaux. Un nouveau télésiège en remplacement d’un téléski, pour plus de débit, sera mis en place ainsi qu’une nouvelle piste. Conscient que les hivers à neige sont de plus en plus

aléatoires, tout a été pensé pour attirer du monde l’été. La vue, depuis l’arrivée du téléphérique ou le sommet du Moléson, est sublime mais elle ne suffit pas. Donc beaucoup d’animations, de sports, d’activités sont proposés, tant et si bien qu’aujourd’hui, 60% du C.A. est réalisé en été contre 40% en hiver. Pour être un syndic totalement heureux, vous restet-il quelque chose à accomplir ? Je serai satisfait et je trouverai que ma commune est « au complet », bien équipée, quand l’on pourra réaliser une salle culturelle et polyvalente pour toute la population. La construction de ce lieu est inscrite dans le plan d’aménagement local. Voilà donc un chantier du futur qui me tient encore vraiment à cœur !

Commune de Gruyères

Rue du Bourg 33 • CH-1663 Gruyères Tél. +41 26 921 80 90 • Fax +41 26 921 80 99 commune@gruyeres.ch • www.gruyeres.ch

153


MG AUTOS SÀRL

La passion de l’automobile Fondé il y a bientôt 10 ans, MG Autos est concessionnaire des marques Subaru, Kia et Fiat Professional. Fort d’une équipe à taille humaine de six collaborateurs, il tient à offrir un service irréprochable de qualité, ce qui lui a permis de gagner la confiance d’une clientèle exigeante. Zoom sur une entreprise dynamique qui va de l’avant.

154


Des débuts à nos jours A l’origine de MG Autos Sàrl, Michel Gomes, diplômé en mécanique automobile. Après avoir évolué dans différents garages, ce spécialiste des marques japonaises rachète en 2008 un garage à Epagny avec sa marque existante, Subaru. Fort de son expérience, il développe rapidement son affaire et agrandit ses locaux aujourd’hui répartis sur 650 m2. En 2016, il reprend la marque Kia puis Fiat Professionnal en 2017. Trois marques au total qu’il est le seul à commercialiser dans la région de Gruyère. Afin de mettre davantage en valeur sa gamme de véhicules la vitrine sera entièrement repensée et plus de 180 m2 de surface supplémentaire verront le jour d’ici la fin de l’année 2018. De nombreuses prestations Garage indépendant, MG Autos est vendeur agréé pour ses trois marques. Il s’occupe également de l’entretien

et du service après-vente dans ses ateliers parfaitement équipés et travaille avec une grande réactivité grâce notamment à son magasin de pièces détachées. Il se charge en outre du remplacement de pare-brise et gère les réparations de carrosserie de ses clients grâce à un partenaire de confiance basé à Bulle. Actif également dans la vente d’occasion, MG Autos propose une gamme d’une quinzaine de véhicules, toutes marques confondues, scrupuleusement contrôlés par ses soins. Soucieux de répondre au plus près à la diversité des besoins de sa clientèle, le garage propose également des véhicules de remplacement ainsi qu’un service de gardiennage de pneus. Une offre de services globale complétée par les prestations de Global Car, une société sœur active dans la location de véhicules de loisir et professionnel, proposant au quotidien une dizaine de voitures.

155


Une véritable éthique de travail Michel Gomes inculque à ses collaborateurs le sens du service, du contact et la proximité avec la clientèle, véritable reflet de son amour du métier. « En tant que petite structure, nous plaçons l’humain et le relationnel au cœur de nos préoccupations. Nos objectifs sont les suivants: conserver une clientèle diversifiée, offrir une prestation parfaite, conforme aux attentes de nos clients avec une implication quotidienne de l’ensemble de nos collaborateurs », explique le fondateur et gérant du garage. L’équipe de MG Autos est composée de collaborateurs formés en continue pour répondre à chaque demande, dont un vendeur, deux mécaniciens, un chef d’atelier et deux apprentis. La partie gestion administrative étant assurée par Michel Gomes lui-même en plus de quelques mandats de vente. Des employés dont le sérieux contribuent directement à la qualité et à l’image de la société. Chacun d’entre eux se retrouve autour des mêmes valeurs qui ont fait grandir le garage : compétence, innovation, écoute et proximité, disponibilité et flexibilité. Une philosophie basée sur un service client irréprochable qui a permis à MG Autos de gagner la confiance d’une large clientèle. Des marques complémentaires Avec Subaru, Kia et Fiat Professional, MG Autos est à même de répondre aux attentes les plus diverses de mobilité et de transport. Présent en Suisse depuis 40 ans, Subaru est le plus grand constructeur mondial de voitures de tourisme à traction intégrale (4x4). Considéré comme le pionnier de la technique sur voitures de tourisme, la marque aux étincelles a lancé sur le marché en 1972 la première voiture de tourisme à quatre roues motrices (4x4). Depuis elle n’a cessé de se perfectionner proposant également des voitures sportives qui raviront les amateurs de vitesse et de sensations fortes. Quant à Kia, le constructeur automobile sud-coréen a beaucoup évolué depuis sa création en 1944. La marque propose aujourd’hui une large gamme de voitures à l’esthétisme modernisé et avec un excellent rapport qualité-prix compte tenu de leur incroyable technologie. Des voitures garanties 7 ans, une couverture record. Dernière marque proposée par MG Autos, Fiat Professional propose des véhicules utilitaires conçus et fabriqués pour répondre au mieux aux exigences des professionnels, du plus petit modèle au gros Ducato pour le transport de marchandises en passant par un Pick-up. La force d’une petite équipe Travaillant avec une petite équipe de collaborateurs fidèles, Michel Gomes cultive une philosophie d’entreprise ouverte et familiale basée sur la confiance et le respect mutuels gage d’une bonne ambiance au travail. Entreprise formatrice, MG Autos accueille deux apprentis, l’un en CFC et l’autre en AFP. Une implication pour la jeunesse motivée par la volonté de transmettre des savoirfaire et une véritable passion pour l’automobile. 156


MG Autos Sàrl

Route des Grands Bois 9 • CH-1663 Epagny Tél. +41 26 921 92 43 • Fax +41 26 921 92 53 info@mgautos.ch • www.mgautos.ch

157


INTERVIEW

DOMINIQUE BUTTY SYNDIC DE ROMONT

Etre sur tous les fronts Bien Vivre a rencontré Dominique Butty, syndic de Romont, pour discuter de sa ville et du constat qu’il fait, après plus de deux années de mandat. Chef-lieu du district de la Glâne et Pays du vitrail, la commune compte, aujourd’hui, plus de 5300 habitants. Continuer à faire prospérer Romont, satisfaire les administrés, conserver et valoriser le patrimoine, tous ces enjeux, et bien d’autres, sont au cœur de notre discussion.

158


Quels sont vos principaux soucis en tant que syndic de Romont ? Quand on devient syndic, on hérite des projets lancés par la précédente équipe. Je n’ai pas failli à cette tradition, par rapport, entre autres, à la construction d’une école. Les choses étaient déjà bien avancées puisque le concours avait été remporté et les travaux programmés. J’ai mis un frein à ce projet car il n’y avait pas eu de concertation avec les utilisateurs. Evidemment, les choses ont été compliquées, autant auprès des administrés que des gagnants du concours. Pour l’heure, Romont s’organise pour accueillir chaque enfant. Les élèves des communes voisines, de Mézières-Berlens et de Billens-Hennens, qui doivent être scolarisés à Romont, dans le futur bâtiment, suite à une fusion, ont obtenu une dérogation pour rester dans leurs locaux respectifs. Si cette situation n’est pas la plus simple, il est préférable d’avoir un projet qui soit bien adapté. Enfants et parents n’en seront que plus satisfaits. Nous travaillons avec mon équipe communale sur ce sujet. Faut-il envisager 2 sites ou 1 site ? De toute façon, il nous faudra 30 classes de primaires pour accueillir tout le monde et ce, à horizon 2021, au plus tard. Autre secteur sensible, le médical. Il est très compliqué de trouver des médecins suisses. Pour palier à ce souci, des praticiens étrangers s’installent. Il en faudrait encore d’autres, mais déjà nous avançons dans le bon sens.

Vitromusée

Avez-vous de grands projets immobiliers à venir ? Effectivement, deux grands projets immobiliers sont à venir. Au total, ils accueilleront plus de 400 ménages, ce qui représente un gros avantage pour notre commune. Réalisés par des promoteurs indépendants, on y trouvera tout autant des logements que des commerces et des services. Si les habitants de Romont manifestent un intérêt pour ces constructions, nous savons qu’il y aura des pendulaires qui arriveront. Mon Conseil communal et moi-même devons œuvrer sur tous les fronts, donner du dynamisme et de l’animation à notre ville, pour éviter qu’elle ne finisse en cité dortoir. La motivation des commerçants va aussi dans ce sens. Comment se porte l’emploi dans votre commune ? Rien n’est facile sur ce terrain, et ce pour toutes les communes ! Heureusement, nous avons Nespresso qui se développe toujours plus. Le site, laissé vacant par Tetra Pak, est une formidable opportunité pour les entreprises qui voudraient s’y installer. La zone est stratégique. Mon ambition quotidienne est de voir de nouveaux arrivants. En effet, il faut être attractif sur tous les fronts. En même temps, je veux garder du temps, de la disponibilité, du lien avec ceux qui sont installés depuis longtemps. Là encore, je travaille avec mon Conseil communal. Ensemble, nous sommes à leur écoute en permanence. Par ailleurs, nous sommes dans une zone où il y a une part non négligeable d’agriculteurs. Ils arrivent à vivre du fruit de leur labeur sans avoir, nécessairement, besoin de personnel supplémentaire. Quant au tourisme, Romont a beaucoup de charme et attire du monde pour son Vitromusée. C’est un secteur qui pourrait prendre de l’ampleur, si nous avions un restaurant haut de gamme et un hôtel chic et élégant. De beaux bâtiments d’époque sont là pour les accueillir. Avis aux intéressés ! 159


Comment se passe les choses en matière de mobilité à Romont ? Notre région, vu ses dénivelés, son climat, n’est pas, toujours idéale pour la mobilité douce, comme le vélo. Nous devons miser sur le bus qui est beaucoup plus adapté. Les transports publics sont d’autant plus importants au vu des projets immobiliers et de l’accroissement de la population que cela va engendrer. Les horaires de passage vont donc s’accentuer avec le temps. La circulation au centre-ville pourrait devenir compliquée, au niveau de la fluidité. C’est la raison pour laquelle nous étudions diverses solutions pour éviter l’engorgement. Nous savons qu’un centre-ville, difficile d’accès, perd de son attrait, et en rien nous ne voulons que les choses aillent dans ce sens. D’autre part, à court terme, un parking va être construit sur la route d’Arruffens car beaucoup l’empruntent pour se rendre à la piscine, à l’école primaire, au Centre éducatif et scolaire de la Glâne... Le manque de places de stationnement est avéré, avec ce parking, tout le monde sera soulagé.

Collégiale de Notre-Dame de l’Assomption

Comment se portent les finances de la ville ? Le budget pour 2018 est là. Il n’a pas été trop difficile à boucler. Nous consacrerons de l’argent aux analyses et solutions pour l’avenir proche de Romont, et ce, sur beaucoup de sujets. Notre première urgence est de rénover des appartements, pour permettre d’avoir des loyers modérés, car ils deviennent de plus en plus élevés. Si nous avons besoin de nouveaux habitants et de commerces, je veille, avec le Conseil communal, à ce que nous ne devenions pas victimes d’une folie immobilière, comme d’autres communes. Etes-vous un syndic satisfait ? Je suis heureux comme un pinson... C’est une image, mais j’aime gérer Romont, « c’est mon truc » ! Pour ce faire, je ne suis pas seul, j’ai un Conseil communal, composé de 9 personnes, qui a une motivation sans faille. Ensemble, nous tendons à faire grandir notre commune tout en gardant les pieds sur terre. Evidemment, tout n’est pas rose, tout n’est pas noir. Il faut toujours se battre, aller de l’avant, être un syndic à la hauteur des attentes des Romontois, et cela, j’aime !

Promenade des remparts

160

Ville de Romont

Rue du Château 93 • Case postale 236 CH-1680 Romont Tél. +41 26 652 90 90 • Fax +41 26 652 90 91 commune@romont.ch • www.romont.ch

Tour du Sauvage et Tour à Boyer


JAEGER-LECOULTRE POLARIS MEMOVOX LA RENAISSANCE D’UNE ICÔNE Montre de plongée née en 1968, la Jaeger-LeCoultre Polaris fait son grand retour 50 ans après en version contemporaine. Équipée du Calibre 956, elle donne son nom à la nouvelle collection Jaeger-LeCoultre Polaris, conçue, fabriquée et assemblée à la Manufacture. www.jaeger-lecoultre.com


FRAMO SA

Créé pour moi – Made for me Avec plus de 40 ans d’expérience, FRAMO SA, situé à Romont dans le canton de Fribourg, est un partenaire idéal pour concevoir vos meubles de salle de bains, mais aussi vos solutions de rangements avec son large choix d’armoires et dressing. Grâce à une conception innovante et un processus de fabrication automatisé, elle réalise des produits à la demande, uniques et de grande qualité, dans un délai record. S’adressant à une clientèle Suisse, caractérisée par un haut niveau d’exigence, elle développe continuellement de nouvelles lignes modulables en accord avec les dernières tendances. Avec FRAMO, tout devient alors possible. Rencontre avec Herbert Stadler, directeur de cette société aux compétences pointues, partenaire de Bien Vivre.

Colonia

162


Pura Ceram

Créativité Un coquillage photographié sur une plage en Normandie, un coucher de soleil sur les montagnes ou encore un chapeau balayé par le vent, flottant sur l’eau. C’est souvent avec un brin d’émotion et de nostalgie que vous vous remémorez vos vacances. Avec FRAMO, il est désormais possible d’immortaliser le souvenir de votre choix grâce à la gamme de meubles « Unico ». Vous devenez ainsi votre propre designer. L’entreprise se charge, en effet, de faire imprimer la photo désirée (pour autant que cette dernière soit en haute définition) sur du verre, et ce afin d’orner la face de votre meuble. Ainsi, chacune de vos matinées débutant dans la salle de bains sera bercée par un souvenir de vacances ou par un instant marquant de votre vie. Le site internet de FRAMO vous permet d’avoir un aperçu concret de cet objet, en y téléchargeant vos photos. Grâce à la possibilité de changer les faces quand vous le souhaitez, vous pouvez modifier vos photos ultérieurement.

Sur mesure – made for me Lors de la conception de solutions de rangements tels que dressing et armoires ou lors de la création de meubles de salle de bains, FRAMO attache une attention toute particulière aux besoins et aux Herbert Stadler, Directeur Framo SA attentes spécifiques de sa clientèle. Cette dernière sera alors conseillée de façon personnalisée par une équipe spécialisée. Chaque client peut alors concevoir l’objet de ses rêves, grâce à une large gamme de meubles déclinables en plus de 60 couleurs. Le design et l’élégance occupent une place prédominante chez FRAMO pour que formes et lignes se marient avec divers types de lavabos et une quarantaine de poignées à choix. A l’aide de logiciels de visualisation, une solution de rangement individualisée peut être proposée, et ceci même pour un espace étroit ou exigu. Vous avez un désir particulier, FRAMO le réalise pour vous.

Unico

163


Un engagement durable FRAMO met un point d’honneur à planifier de façon précise son processus de production et attache une grande importance à l’optimisation au quotidien des matériaux employés. Dans le but d’éviter le gaspillage des ressources, la découpe du bois est effectuée grâce à un dispositif informatique pointu permettant la maximalisation des composants utilisés. Ainsi, la quantité de déchets demeure minime et sert, quant à elle, à chauffer l’usine. Un savoir-faire helvétique Les meubles créés par FRAMO sont constitués essentiellement de bois suisse provenant de forêts gérées durablement. Dès leur réception, les panneaux en bois sont enregistrés et contrôlés automatiquement par le biais d’un système informatique performant. L’utilisation d’un bras mécanique robotisé permet d’effectuer un pré-tri. Cela offre non seulement un gain de temps précieux pour la production, mais également la souplesse et la réactivité pour répondre aux commandes parfois urgentes. L’ensemble du processus de production est ainsi largement automatisé. Une fabrication sur mesure, répondant aux désirs de chaque client, est ainsi possible. 164

Florida Confort-Plus


Perfection : technologie moderne pour la fabrication de chaque composant

Précision : l’assemblage final nécessite un travail manuel

165


Harmony

Manufacture Pour chaque commande, l’assemblage se fait à la main, ce qui permet un contrôle de chaque meuble et de ses différents composants, avant emballage et livraison. Ils sont ensuite livrés par un transporteur partenaire. Une fois acheminés à leur destination, ils n’auront plus qu’à être installés. Service clients Chaque meuble est équipé de son propre code de production. Grâce à ce numéro, les collaborateurs FRAMO sont à même de savoir exactement quel produit a été installé chez vous, et peuvent, à l’aide des données informatiques précieusement sauvegardées, vous prodiguer des conseils spécifiques. Cela permet, en cas de besoin, d’organiser rapidement et avec compétence, une intervention dite de « service après-vente ».

Tendance : une forme élégante et incurvée qui rappelle une vague au cœur de l’océan

166

Pura Top

Perla


Proche de vous – visitez notre showroom Vous souhaitez découvrir cet univers alliant diversité et créativité ? L’entreprise se trouve à Romont, à 25 km de Fribourg et de Lausanne. Visitez son lieu d’exposition ! L’ensemble des collaborateurs se fera une joie de vous accueillir. Horaires d’ouverture de notre exposition Lundi-mercredi Vendredi 08 h 00 – 12 h 00 08 h 00 – 12 h 00 13 h 30 – 17 h 00 13 h 30 – 16 h 00 Jeudi * Samedi * 08 h 00 – 12 h 00 08 h 00 – 12 h 00 13 h 30 – 20 h 00 Afin de vous accueillir de manière optimale, nous vous recommandons de fixer un rendez-vous pour votre visite. 026 651 96 51 • info@framo.ch * Les horaires du jeudi soir (à partir de 17 h 00) et du samedi matin sont uniquement sur rendez-vous.

Framo SA

La Maillarde • CH-1680 Romont Tél. +41 26 651 96 51 info@framo.ch • www.framo.ch Diva

167


M O D U L E sa 1977-2017

40 ans de créativité, de sérieux et de qualité au service d’une architecture intemporelle Fondé en 1977, Module SA a su progressivement asseoir sa place de bureau reconnu pour la qualité architecturale de ses réalisations, en faisant un acteur régional qui compte. Doté d’une longue expérience, il intervient sur des ouvrages très variés et d’importance et a su gagner la confiance d’une large clientèle tant publique que privée. Bien Vivre est allé à la rencontre de l’un des 2 associés, Marco Collini, pour en savoir plus sur les activités et la philosophie de Module SA.

Locatifs de 8 appartements

168


Le 1er avril 2018… Né de la rencontre de Jean-Michel Baechler et de Bernard Monney, les débuts de Module SA se situent dans le contexte difficile de la deuxième partie des années 70, ou au bonheur d’un concours gagné pour le renouveau des constructions rurales du canton de Fribourg, allait démarrer une aventure qui perdure. Les associés se sont étoffés avec le temps. Après plusieurs années d’activité, Bernard Monney prendra sa retraite dès le 1er juin 2018. Quant à Michel Meuwly, il en profite déjà depuis plus d’une année. Néanmoins, tout 2 resteront actifs à temps partiel, au sein du bureau, permettant d’apporter leurs savoirs et de poursuivre les dossiers en cours. Dès le 1er avril 2018, Marco Collini, responsable du secteur création, associé depuis plus de 15 années, va être rejoint à la direction, par David Kohler qui sera en charge du secteur réalisation. Les transmissions de compétences se font ainsi de la plus douce des manières. Quant aux collaborateurs, ils sont toujours une dizaine, prêts à penser et à réaliser de nouveaux projets.

Bâtiment édilitaire avec surfaces administratives

Halle artisanale en bois avec surfaces administratives

Le bureau

La confiance, plus qu’un mot Depuis sa création en 1977, jusqu’à ce jour, les équipes de Module SA pratiquent leur activité avec la volonté de développer des concepts architecturaux contemporains pour atteindre les objectifs des mandants. Pour chaque nouvelle demande, ils appliquent des connaissances techniques éprouvées ou innovantes pour répondre au plus juste. La confiance, composante importante des relations humaines, est la base de la relation avec les collaborateurs et les clients. Elle ne se décrète pas, elle se mérite. En architecture, la vérité d’aujourd’hui n’est pas celle de demain et l’intégration de jeunes diplômés est une source de renouvellement indispensable, tout comme la collaboration avec d’autres bureaux et la participation à des concours. La société porte une attention particulière à la transmission du savoir et forme de nombreux apprentis, en qui elle porte sa confiance, pour leur CFC de dessinateur en bâtiment. Depuis plus de 10 ans, Module SA fait parti du collège d’experts pour les procédures de qualification des dessinatrices et dessinateurs CFC, option architecture, à l’école professionnelle de Fribourg.

Projet d’une usine

169


Un bureau au large champ d’intervention Au fil des années, Module SA a su intervenir sur des projets, particulièrement variés, de plus ou moins grande ampleur, traitant de la plupart des thèmes architecturaux et urbanistiques. Plans de quartier, hôpital, homes, bâtiments scolaires et sportifs, édilité, immeubles d’habitation, immeubles PPE, villas individuelles, rénovations-transformations, bâtiments industriels et constructions rurales, sont à leur actif. La Confédération, le canton, les communes ou encore les collectivités d’intérêt public sont des mandants réguliers. L’activité de Module SA couvre l’ensemble du canton de Fribourg, ainsi que les cantons limitrophes, en particulier ceux du Valais et de Vaud. Une organisation scindée en deux activités distinctes Afin d’assurer des prestations de qualité et efficaces, tout comme une expertise pointue, Module SA a choisi de scinder son organisation en deux secteurs. Le secteur « Création » est composé d’une équipe qui s’occupe de la conception de l’ensemble des projets traités ainsi que de leur développement tout comme de l’intégration urbanistique et paysagère, la matérialisation et l’expression architecturale ordonnée et épurée. Cette approche débouche sur des réalisations, au caractère particulier, contemporaines et intemporelles qui s’expriment souvent au travers de la maçonnerie et du bois. Le bureau participe, régulièrement, à des concours, source de progression, de confrontation et école d’humilité. Le secteur « Réalisation » répond aux exigences accrues des maîtres d’ouvrage. L’équipe dédiée est chargée de la gestion de la construction et des coûts de façon. Composée de 3 personnes, elle est dotée de programmes de gestion et de suivi qui permettent d’optimiser la réalisation. Elle suit continuellement l’évolution d’un ouvrage tant en terme de coûts que de planification.

Construction d’une villa individuelle avec studio

170

Projet de villa individuelle en béton

Réalisation de l’agrandissement d’une école


Transformation et rénovation pour préserver les traces du passé Avec les nouvelles lois et réglementations, la densification des zones à construire va devenir le sujet important des nouvelles constructions avec en point d’orgue, l’habitat collectif. Afin de sauvegarder le patrimoine construit, la rénovation et l’agrandissement, judicieux, de bâtiments existants seront des alternatives intéressantes. La mise en valeur de ces derniers passe, également, par l’assainissement de l’enveloppe construite afin d’économiser l’énergie et augmenter l’efficacité thermique selon les normes futures et la politique de la stratégie énergétique 2050. Module SA donne une grande importance à ces projets d’assainissement qui permettent de valoriser le tissu construit et de garder les traces des époques qu’ont laissées les prédécesseurs. Ainsi, à la demande de particuliers ou de collectivités publiques, ils œuvrent à la sauvegarde, souvent en collaboration avec le service de la protection du patrimoine. En fonction de la vétusté, ils sont amenés à mettre à nu un édifice en sauvant ce qui est encore utilisable et qui a une valeur historique ou architecturale. Les chantiers sont, évidemment, très variés puisque Module SA peut assainir, réaménager, transformer, réorganiser l’espace pour créer de nouveaux appartements, reconstituer un intérieur et ce, autant pour des immeubles urbains que des fermes en campagne.

Transformation de la partie habitable et création d’un second appartement dans la partie rurale d’une ferme fribourgeoise en collaboration avec le service du patrimoine protégé. L’intérieur a été entièrement vidé et repensé au niveau des espaces. Les façades ont été assainies et restaurées préservant ainsi leur identité originelle.

Transformation intérieure de la partie habitable d’une ferme fribourgeoise après l’avoir entièrement vidée et reconstruite dans un esprit contemporain.

Assainissement d’un immeuble en centre urbain avec un réaménagement complet du rez-dechaussée, la réaffectation des sous-sols en dépôts et le rafraîchissement des appartements d’habitation. La cage d’escalier a été remise aux normes pour les personnes à mobilité réduite.

Rénovation d’un immeuble avec la création de deux appartements supplémentaires dans les combles et le remplacement des balcons. Module SA a également étudié toute l’enveloppe thermique.

module sa marco

collini

architectures david

collaborations : michel meuwly

en bouley 63 -1680 romont

kohler

bernard monney

tél 026 652 91 91 fax 026 652 91 90 admin@modulesa.ch www.modulesa.ch

171


GBC ENTREPRISE SA

Une entreprise qui évolue avec son temps Installée à Romont, GBC Entreprise SA, est spécialisée dans la charpente même si, avec le temps, l’offre s’est étoffée pour répondre à d’autres demandes des clients. Le travail du bois, sous différentes facettes, est réalisé dans leurs propres locaux, équipés à cet effet. Guy Balmat, directeur, nous présente son quotidien.

Pour chaque immeuble, réalisation de la charpente, de la couverture et revêtement d’une partie des façades en Eternit

172


Aménagement extérieur d’un balcon et d’une terrasse avec un système de planches type Forexia

Faire vivre l’histoire familiale Créée par le père de Guy Balmat en 1956, la société se fait très vite un nom dans le milieu de la charpente et de la couverture, tant pour les rénovations que pour les nouvelles constructions. Son action prend de l’ampleur quand l’un de ses fils le rejoint en 1977 à la sortie de son apprentissage de charpentier. Une halle est construite en 1982 afin de pouvoir travailler le bois dans des meilleures conditions, avec du matériel performant. Durant les années 1980, l’entreprise s’est principalement concentrée sur la construction de ruraux. C’est en 1988 que Guy Balmat, rejoint son frère et son père. Dans un premier temps, il s’occupe principalement du suivi des chantiers, des dessins de plans de charpente et des devis. Le trio est complémentaire. Guy Balmat reprend seul la société en 2001 en poursuivant avec les mêmes activités. Celles-ci se sont toutefois

diversifiées avec le temps. En 2015, son fils Samuel rejoint l’entreprise. Il a suivi la formation de charpentier et vient d’obtenir un diplôme de chef d’équipe. Il poursuit actuellement sa formation de contremaître charpentier.

Réalisation pour chaque immeuble d’une charpente traditionnelle et revêtement en Eternit des pignons latérales

Pouvoir répondre aux demandes GBC Entreprise SA compte aujourd’hui 14 employés. Guy Balmat s’occupe principalement de la relation clients, de l’administration, de la comptabilité, des devis et de la facturation. Son fils réalise les plans de charpente et gère les équipes et les chantiers. En fonction des demandes, la société a élargi son rayon d’activités et est présente dans les cantons de Fribourg, Vaud et Genève. Ces dernières ont évolué avec le temps et aujourd’hui l’offre est plus variée. Elle correspond aussi bien à la demande de privés, d’architectes que d’entreprises générales. Pour y répondre, l’entreprise emploie des maçons, des charpentiers, des menuisiers, autant de collaborateurs motivés et engagés qui contribuent, par leur savoir-faire, à la bonne marche de celle-ci.

Montage d’une ossature bois pour la construction d’un immeuble

173


Aménagement extérieur d’une terrasse en lames Forexia et construction d’un mur typique en pierres avec escalier

Un large domaine d’activités La charpente traditionnelle reste leur cœur de métier. Dans tous les cas de figure, pour le neuf comme pour les rénovations, grâce à des programmes informatiques spécialisés, ils réalisent les plans après avoir pris les mesures et taillent, par la suite, dans leur propre atelier, des bois locaux. Ils savent adapter les nouveaux matériaux et les nouvelles techniques proposés, afin d’atteindre les meilleures performances énergétiques et esthétiques. Les rénovations, les transformations et le neuf sont dans leurs cordes. Afin d’étoffer leur offre, ils proposent également la construction de villas clés en main en ossature bois ou en construction traditionnelle. Ils réalisent égale-

Création de caissons de toiture pour des villas

174

ment les terrassements et les aménagements extérieurs pour des chantiers de tailles diverses. Ils sont dotés d’un matériel très complet leur permettant de réaliser une construction de A à Z. Devant la demande décroissante de constructions de villas, ils sont amenés à revoir leur savoir-faire pour des petits immeubles ou pour la surélévation de bâtiments existants, toujours en ossature bois, préparée dans leur atelier. Pour une terrasse, un balcon ou un espace vert, ils proposent des solutions tant pour le côté pratique, qu’esthétique et construisent, également, des murs en pierres naturelles qui viennent apporter un cachet supplémentaire à un jardin.


Rénovation d’un grenier en collaboration avec les Monuments Historiques. Élévation de la charpente existante et création à l’identique

Transformation et mise à nu d’un chalet. La charpente a été gardée et renforcée. Une dalle en bois a été créée tout comme les portes et placards en vieux bois

Les chantiers sont très variés et le deviendront de plus en plus Grâce à son large rayon d’activités, GBC Entreprise SA a plusieurs chantiers en cours allant d’un immeuble d’une quarantaine d’appartements, d’une transformation d’un ancien grand magasin en appartements, de réaménagement de combles d’une ferme également pour des appartements, de villas neuves ou encore de couverts à voitures. En sachant réinventer leur travail au quotidien et en proposant des solutions à la demande directe du client, la famille Balmat veut rester positive pour le futur car elle a le potentiel humain pour s’y adapter. De plus, elle croit en ce matériau noble qu’est le bois, permettant de réaliser des constructions plus écologiques.

GBC Entreprise SA

Les Rochettes 2 • CH-1680 Romont Tél. +41 26 652 05 55 www.gbcentreprise.ch

Pose de caissons de toiture pour des villas

175


Les Rochettes 2 CH-1680 ROMONT Tél. +41 26 652 05 55 www.gbcentreprise.ch


le plein d’Ênergie mazout | carburants | lubrifiants 0800 321 521 celsa-charmettes.ch


CELSA-CHARMETTES SA

Expertise et proximité Basée à Romont, Celsa-Charmettes SA est active dans la distribution de produits pétroliers. Son expérience et la qualité de ses services en font un partenaire idéal pour les consommateurs de tous les secteurs d’activité de cette région. Portait d’une entreprise proche de ses clients.

178


Une fusion heureuse Celsa-Charmettes SA est née en 2013 de la fusion de Celsa Produits Pétroliers SA et de Groupe Charmettes SA. Evoluant depuis de nombreuses années dans le domaine de l’énergie, les deux sociétés autrefois concurrentes décident alors d’unir leurs forces et leur savoir-faire. Basée à Romont, Celsa-Charmettes SA dispose de deux succursales, Margot Mazout, à Bôle dans le canton de Neuchâtel et Ruey Termoplan, à Renens dans le canton de Vaud. Active sur toute la Suisse romande, ainsi qu’en Suisse alémanique dans la région de Berne, elle répond aux besoins d’une clientèle variée parmi laquelle figurent des privés, entreprises et industries de divers secteurs, stations-services, des agriculteurs ou encore des gérances immobilières. Depuis le début de l’année 2017, c’est Monsieur Emmanuel Dind qui a repris la direction de l’entreprise après onze ans passés au sein de la société. Une large gamme de produits Celsa-Charmettes SA propose une vaste gamme de produits pétroliers de haute qualité. Ce spécialiste du

chauffage distribue cinq types de mazouts différents : Standard, Eco, Premium, ainsi que l’Ultra, d’une qualité supérieure, permettant une meilleure combustion et réduisant ainsi la consommation et le dépôt de suie, et pour terminer l’Ecopolaire adapté aux grands froids. Elle met également à la disposition de sa clientèle plusieurs carburants : l’Essences 95 et 98, le Diesel et le Diesel Polaire, idéal en période hivernale. Elle distribue en outre du Biodiesel, une énergie utilisée comme alternative au carburant pour moteur Diesel classique. D’autre part, Celsa-Charmettes SA gère une soixantaine de stations-service sous sa marque ou celle de tiers dans toute la Suisse. Elle offre enfin une large variété de lubrifiants moteurs et hydrauliques. 179


Oil-Link : Un service novateur Grâce à Oil-Link, vous ne serez plus jamais en panne de mazout ! Cette petite sonde intégrée directement dans la citerne mesure régulièrement et avec une grande précision le niveau de la cuve. Les données collectées sont transmises par SMS à un ordinateur central et lorsque le niveau critique est atteint, le client est directement informé par e-mail ou SMS. Ce système est adapté à tout type d’installation et permet de répondre aux besoins des stations-services, régies immobilières et même des particuliers. Un service innovant que propose Celsa-Charmettes. Une entreprise proche de ses clients Le service à la clientèle représente un élément crucial de la réussite de Celsa-Charmettes SA. Loin des grands groupes, l’entreprise se veut proche de ses clients. Disponible et à l’écoute, le service de vente est à même de les conseiller au mieux sur le choix des différents produits en fonction de leurs installations et de leurs besoins. Sa flotte de 19 véhicules parfaitement équipés permet de répondre avec réactivité et flexibilité à la demande tout en assurant une livraison de qualité. A cela s’ajoute l’expérience des chauffeurs qui jumelée au faible taux de renouvellement du personnel au sein de l’entreprise est synonyme de confiance pour la clientèle. Désireuse d’aller toujours plus loin dans la qualité de ses services, l’entreprise dispose également d’un service de dépannage, 7/7J, ainsi que d’un site internet permettant de commander facilement votre mazout de chauffage en ligne.

180


Un engagement pour la planète Si à première vue produits pétroliers et environnement ne font pas bon ménage, Celsa-Charmettes SA prouve qu’à force d’innovation, dans le domaine des produits et des technologies, mais aussi de logique, on peut largement limiter l’impact du mazout sur l’environnement. Parmi les premières choses à prendre en compte, l’isolation du bâtiment qui, si elle est performante, assure une consommation annuelle de mazout très faible. Une bonne nouvelle pour la planète mais aussi pour le porte-monnaie des clients sachant que le mazout reste à ce jour l’énergie la plus concurrentielle au niveau des coûts. De plus, les équipements de chauffage actuels sont si performants qu’ils permettent d’économiser jusqu’à 40% de mazout. Des combinaisons sous diverses formes avec les énergies renouvelables sont également possibles, notamment via l’installation de panneaux solaires ou d’une pompe à chaleur. Concernant les produits, Celsa-Charmettes propose le Mazout Eco. Un mazout respectueux de l’environnement, puisqu’il offre une teneur infime en soufre et une valeur limite en azote. A cela, s’ajoute une flotte de véhicules régulièrement renouvelée afin d’être aux dernières normes écologiques. La logistique interne de l’entreprise permet en outre une rationalisation des transports tout comme le fait que le dépôt principal de la société se trouve à Romont où tous les produits y sont acheminés en train dans un souci de protection de l’environnement.

Une culture d’entreprise conviviale Celsa-Charmettes SA compte 48 collaborateurs expérimentés dont certains ont plus de 20 ans d’ancienneté dans la société. Proche de ses employés, la direction cultive à l’interne des valeurs comme le respect, l’écoute et la confiance et tout est mis en œuvre pour assurer la bonne ambiance au travail. L’entreprise est également une entreprise formatrice, puisqu’elle accueille une apprentie employée de commerce. Un engagement social important pour Celsa-Charmettes SA compte tenu de la taille de sa structure tout comme le fait de ne recourir qu’à des entreprises locales pour divers travaux sur ses sites. De quoi contribuer au dynamisme de l’économie locale.

Celsa-Charmettes SA

Route de Fribourg 30 • Case postale 224 CH-1680 Romont Tél. 0800 321 521 • Fax +41 26 652 93 10 info@celsa-charmettes.ch • www.celsa-charmettes.ch

181


KOWALSKI SA

Une famille de vitriers depuis 3 générations Entreprise indépendante et familiale depuis 1950, Kowalski SA est reconnue comme spécialiste des produits verriers. Offrant une gamme complète de prestations autour de son matériau de prédilection, elle sait, aussi, réinventer son métier en fonction de la demande. Le travail sur-mesure et la qualité sont des mots d’ordre. Pour en savoir plus, Bien Vivre s’est rendu dans ses locaux à Romont.

182


Une entreprise indépendante et familiale depuis 1950 Etablie à Romont depuis 1950, Kowalski SA est l’entreprise familiale par définition. Fondée initialement sous le nom de « Louis Kowalski – Vitrerie et miroiterie », elle est le fruit de la passion de ce dernier, petit-fils d’immigré polonais arrivé à Fribourg au XIXe siècle, issu d’une famille de miroitiers-doreurs, et de son épouse, Bernadette. Depuis 2009, ce sont les petits-enfants, Jean-David et Laurence qui la dirigent. Une histoire où chaque génération a amené des idées neuves et des innovations en relation avec son époque. Tout en gardant son indépendance et la proximité avec ses clients, l’entreprise travaille dans toute la Suisse romande. Des experts de tous les types de produits Ses prestations s’adressent à tous les types de demandes du remplacement d’un carreau à l’élaboration de verre isolant pour une façade complète. Parmi son large choix de produits, elle propose, notamment, le verre isolant avec store incorporé, des entremeubles de cuisine aux multiples couleurs, des barrières ainsi que des cabines de douches. Par ailleurs, elle représente les parois Cabrillant pour la Suisse romande. Equipe professionnelle d’une dizaine de personnes – qui pour certaines sont là depuis des années – chaîne de production de vitrage isolant, CNC, tout est réuni pour répondre à chaque besoin. Tous sont uniques, le standard n’existe pas. Pour tous les chantiers, il faut s’adapter aux requêtes tout en apportant des conseils quant aux normes en vigueur. Répondre présent en de nombreuses circonstances La famille Kowalski est impliquée dans les associations représentantes de son secteur. Elle est membre de l’Association Suisse du Verre Plat. En matière de formations, Jean-David et Roland interviennent en tant qu’experts aux examens du CFC et du brevet de contremaître. L’entreprise participe, également, avec l’Association fribourgeoise des métiers du verre, à l’élaboration du stand du salon Start. D’autres réalisations locales sont à son actif comme l’orangerie au Musée du Vitrail de Romont pour laquelle un verre produit en local a été coupé, façonné, trempé et posé au biais de mastic à l’ancienne ou encore les verres isolants du fameux Bicubic.

183


Des changements marquants dans le métier Au fil du temps, la vitrerie dérive, devant certaines demandes, vers la serrurerie. En effet, pour les balcons, par exemple, des architectes ou des clients privés préfèrent des panneaux métalliques ou se mêlant avec du verre. Pour y répondre, Kowalski SA a développé un secteur serrurerie. Par ailleurs, depuis le 1er janvier 2018, le SIGAB (Institut Suisse du verre dans le bâtiment) a émis une directive concernant la sécurité. En-deçà de un mètre, les verres à poser ou à remplacer doivent être spécifiques et sécuritaires. La société propose, lors de demandes ou d’appels d’offre, des verres répondant à ces exigences. Etre en conformité avec les directives est une nécessité.

184


Des chantiers multiples et variés L’expérience permet de réaliser nombre de projets variés. Les verres de la bibliothèque du jardin botanique à Genève, des cloisons Cabrillant au sein du B.I .T., 120 mètres linéaires de balcons en tôle perforée qui ont été fabriqués et posés pour 3 immeubles neufs à Romont, des parois vitrés phoniques à Avenches ou encore des façades en verre pour protéger contre les crues au Pont de Sierne à Genève sont autant d’exemples. A ceci, il faut ajouter des chantiers d’exception comme la création d’hublots et d’une face intérieure entièrement en verre pour une piscine à débordement, non enterrée. Un travail pointu. Le verre évolue, la demande se diversifie, Kowalski SA est là pour y répondre.

Kowalski SA

La Maillarde 1 • Case postale 138 CH-1680 Romont Tél. +41 26 652 25 72 contact@kowalskiverre.ch • www.kowalskiverre.ch

185


INTERVIEW

FRANÇOIS HELFER

Société des Industriels, Commerçants et Artisans de Romont et Environ (SICARE)

« Ensemble on est toujours plus fort » Depuis 54 ans, la Société des Industriels, Commerçants et Artisans de Romont et Environ (SICARE) défend les intérêts du commerce de détail, de l’artisanat et de l’industrie dans la région de la Glâne. Forte de 165 membres de taille et de secteurs variés elle organise des événements valorisant le tissu économique local et s’engage pour la reconnaissance de la qualité de ses entreprises et un développement économie prospère. Bien Vivre a posé quelques questions à son président, François Helfer.

186


Quelles sont les origines et la raison d’être de la SICARE ? La SICARE a été créée en 1964 par un groupe de commerçants et d’artisans de Romont afin de pouvoir créer le comptoir de Romont, dont la 26e édition aura lieu en mai 2018. L’association compte aujourd’hui 165 membres et a pour objectif la défense des intérêts généraux du commerce de détail, de l’artisanat et de l’industrie de la Glâne. Les membres sont en majorité des PME actives dans des domaines très variés, des métiers de bouche aux assureurs, mais nous avons également des indépendants ainsi que de grosses entreprises de plus de 70 salariés. Une diversité source de richesse pour l’association. Quelles sont les principales missions de l’association ? La première mission de la SICARE est d’organiser et de collaborer à différentes manifestations, à savoir le Comptoir de Romont qui a lieu tous les deux ans et qui a réuni plus de 50 000 personnes sur neuf jours en 2016 mais aussi la Braderie de Romont, le Marché de Romont, la Foire de Printemps et la Foire d’Automne ainsi que les Rencontres PME-PMI. Des événements qui donnent une visibilité à nos entreprises et permettent de générer un chiffre d’affaires important dans notre région. L’Association est également en charge de réaliser les éclairages de Noël, rendant ainsi la ville attractive et accueillante pour les habitants comme les visiteurs. La SICARE intervient aussi auprès des instances communales et cantonales pour défendre les intérêts de ses membres. Elle est également présente auprès de la chambre patronale de Fribourg, via son président ainsi qu’au sein de la société de développement de la Glâne où siège un de ses membres. Quel intérêt à devenir membre de la SICARE ? Etre membre permet de bénéficier d’un certain nombre d’avantages, et en particulier lors de la location de stands dans différentes manifestations. Cela permet aussi d’être défendu auprès de l’Union patronale et de bénéficier des prestations de cette dernière, qu’il s’agisse de formations, de conseils juridiques ou encore de soutien en matière de Ressources humaines. De plus, le secrétariat de la RGV est à la disposition de chacun pour toute information ou question, notamment administrative. Le fait d’être réuni en association favorise également les échanges professionnels et le réseautage. Cela permet de bénéficier des expériences de chacun et de s’entraider. La solidarité est un pilier important de la SICARE sachant qu’ensemble on est toujours plus fort. Vos membres sont très diversifiés, comment arriver à concilier des intérêts parfois si différents ? Nous avons déjà la chance d’être dans un très bon état d’esprit avec des personnes qui s’impliquent pour l’association et se respectent mutuellement. A chaque assemblée, plus de 70% de nos membres sont présents. L’élément-clé qui nous réunit est la défense de la qualité. Nous avons en effet des commerces à taille humaine et de qualité avec des prix compétitifs et notre objectif et de les rendre plus visibles. Nos membres sont très impliqués dans les associations locales, sportives et culturelles et contribuent à la formation de la jeunesse en accueillant des apprentis. Tout le monde joue le jeu pour valoriser la ville.

Quels sont les principaux défis qui préoccupent l’association ? La problématique principale concerne les places de parking. Nous luttons avec la Municipalité pour que leur nombre ne chute pas afin que les entreprises puissent poursuivre leurs activités dans de bonnes conditions et que les clients puissent accéder facilement aux commerces. Or actuellement, de nombreuses places sont occupées par les gens qui travaillent dans les bureaux alors que l’idéal serait de favoriser un tournus. Une commission de travail a été mise en place par les autorités communales mais les discussions n’ont toujours pas eu lieu.

SICARE (membre USR)

Case postale 63 • CH-1680 Romont Tél. +41 26 651 90 50 secretariat.sicare@rgv.ch • www.sicare.ch

187


Donnez corps à vos rêves... Route de Bettens 3 | Case postale 68 CH-1042 Bioley-Orjulaz Tél. +41 21 732 12 00 | Fax +41 21 732 13 14 info@menetrey-sa.ch | www.menetrey-sa.ch


Route de l’Eglise 9 CH-1681 Billens Mobile 079 373 92 74 www.miaos.ch

Qui est MIAOS ? Maillard In & Out Services (MIAOS) est née à Billens en 2009 d’une simple envie de rendre service. Son créateur Jérôme Maillard, très vite motivé par la satisfaction de ses proches clients et la passion pour la rénovation, ne cessa de la faire évoluer pour offrir aujourd’hui une palette de prestations à la hauteur de vos souhaits les plus personnels.

Pourquoi MIAOS ? Forts de notre polyvalence et de l’envie de s’adapter au mieux à vos envies, nous prendrons en charge tous vos travaux de construction, de rénovation et d’entretien, à l’intérieur comme à l’extérieur, du premier croquis au dernier coup de pinceau. Décider de mandater MIAOS, c’est choisir un partenaire alliant enthousiasme, prestations et matériaux de qualité, avec pour principal mot d’ordre : votre satisfaction. Alors n’attendez pas d’avantage, rénovons ensemble...

189


SIMPLYC’IT

« Simplifions ensemble l’informatique » Simplyc’it propose un panel de solutions informatiques : matériel, maintenance, programme, présence online – le tout clé en main. David Foret, fondateur de la société, a un credo : simplifier la vie de ses clients. Finie l’opacité d’un secteur souvent complexe, Simplyc’it cherche avant tout la satisfaction de ses partenaires en les conseillant au plus juste. Et au plus simple.

© fotolia

190


Une histoire de destin David Foret est horticulteur de métier. Une profession qu’il aime, mais ne peut exercer suite à des aléas physiques. Ce passionné des nouvelles technologies fait alors une reconversion naturelle : l’informatique. Le développement d’applications, plus précisément. Diplômé, mais jamais en reste, l’autodidacte s’intéresse aux autres facettes de ce très large secteur d’activités. David fait ses armes à la FHVI (Fédération des hôpitaux Vaudois Informatique), part ensuite pour une maison fribourgeoise, et décide, en 2016, de se lancer en tant qu’indépendant. Les demandes s’enchaînent. Six mois plus tard, il crée la Sàrl Simplyc’it et installe ses bureaux à Villaz-St-Pierre. Aujourd’hui, il est épaulé par une équipe de trois collaborateurs. « Votre place de travail » Sa force, la maison la tient de sa proximité avec les entreprises avec lesquelles elle travaille. Le must : la gestion de leur parc informatique. Que le client souhaite un ordinateur, ou une centaine, un nouveau serveur, des logiciels Office, une Suite Adobe ou un programme professionnel adapté, le team est là ! Ensemble, ils analysent les besoins. Comprenez par-là que c’est le client qui parle et l’informaticien qui écoute. Simplyc’it se démarque par la confiance. CQFD. Ses partenariats avec Microsoft – qui le reconnaît par le label « silver » –, HP, Lenovo, Adobe ou encore Sunrise, assoient sa crédibilité. Petit plus, dans un univers où tout va trop vite, Simplyc’it gère les licences des programmes informatiques, les droits d’usage et l’installation.

© fotolia

« Votre informaticien » Pour chaque demande, un membre de Simplyc’it se déplace chez le client et s’intègre tel un employé. L’idée est de se fondre dans l’entreprise et d’ainsi cibler au mieux ses besoins. Parce que l’usage de l’informatique est compliqué pour beaucoup, Simplyc’it s’occupe de la maintenance en installant des logiciels qui lui permettent de garder un œil sur le parc du client. Et surtout d’anticiper. Un PC vieilli, un disque dur quasi plein, un réseau off et l’intéressé est immédiatement averti et pris en charge. Il en va de même avec les serveurs. Autre point fort : les sauvegardes. Vos documents sont en tout temps accessibles, peu importe les aléas de votre informatique.

© fotolia

« Votre e-présence » Simplyc’it crée des sites web. Le client a une idée arrêtée ? S’interroge encore ? La maison sait l’aiguiller et lui proposer le plus adapté en fonction de ses besoins et de ses envies. Pour avoir réalisé des sites dans des domaines aussi variés que l’ingénierie, le bâtiment, le pétrole ou un EMS, ils ont le savoir-faire. De la première prise de contact à la construction, de l’hébergement à la mise en ligne : Simplyc’it s’occupe de tout. Quant à l’esthétisme, une équipe dédiée travaille au design. L’entreprise est également en mesure de gérer la présence de ses clients sur les réseaux sociaux. Un savant mélange entre exercice de notoriété, de fidélisation et de séduction de nouveaux aficionados. « Votre productivité » Quand l’offre informatique est en place, Simplyc’it est encore de mise ! La société propose à ses clients diverses formations. En groupe ou individuellement, pour appréhen© fotolia der toutes les richesses des programmes spécifiques, ou pour savoir gérer la sécurité informatique de son travail, les options sont nombreuses. Tout est à la carte. Tout est sur-mesure. L’avenir en marche La petite entreprise ne connaît pas la crise. La clientèle est variée, les domaines aussi. Simplyc’it est active dans la région de Fribourg et toute la Romandie. La suite ? David travaille à une refonte de son site et à des propositions de prestations plus larges encore. Il espère étoffer son équipe rapidement et voir croître les partenariats avec les plus grands noms de l’informatique. L’écoute et le conseil sont ses maîtres mots depuis les premières heures. Ils sont les garants de sa réussite. Et seront, à n’en pas douter, la clé de sa pérennité.

Simplyc’it

Z.I. du Vivier 22 • CH-1690 Villaz-St-Pierre Tél. +41 26 558 48 48 info@simplycit.ch • www.simplycit.ch

191


INTERVIEW

ERIKA SCHNYDER

SYNDIQUE DE VILLARS-SUR-GLÂNE

Pour un centre cantonal fort Troisième ville du canton de Fribourg, Villars-sur-Glâne est une ville où il fait bon vivre. Très dynamique au plan économique, elle a su répondre à la croissance de sa population et lui offrir la meilleure qualité de vie possible. Pour en savoir plus, nous avons rencontré, Erika Schnyder, syndique de la commune depuis douze ans.

192


Saint Camille

Quel regard portez-vous sur Villars-sur-Glâne ? Autrefois très rurale, Villars-sur-Glâne a connu un fort développement dans les années 60 et 70 pour devenir aujourd’hui une commune urbaine d’un peu plus de 12 000 habitants. Une taille idéale sachant que nous sommes arrivés au maximum de nos capacités de développement, compte tenu de l’étendue de notre territoire. Malgré son développement, la commune a toujours su préserver des éléments essentiels à la qualité de vie d’où sa forte attractivité notamment pour les entreprises. La commune doit faire face depuis de nombreuses années à une dette importante. Quelles ont été les mesures mises en place ? La dette de la commune de Villars-sur-Glâne a connu une augmentation constante jusqu’à l’année 2006 pour atteindre plus de 100 millions. de déficit. Depuis, nous avons repris le contrôle sur les dépenses et diminué progressivement la dette, l’une des plus élevées du canton. Nous nous sommes fixés des priorités et les excellentes recettes fiscales ont permis de faire passer la dette de près de 100 millions en 2006 à 46 millions en 2016. Cette gestion prudente des deniers publics a permis, sans recourir à une augmentation fiscale, de continuer à offrir des services de qualité à la population et des investissements conséquents ont également pu être consentis comme la rénovation de l’école de Cormanon, la construction de la nouvelle école du Platy, ou encore l’achat d’un bâtiment administratif à Moncor afin de ne plus être locataire des locaux abritant l’administration communale. De nombreux efforts restent encore cependant à faire pour rétablir à l’équilibre les finances de la commune. La commune se caractérise par un important dynamisme économique. Comment expliquez-vous cela ? La commune bénéficie tout d’abord d’une situation idéale, à proximité de l’autoroute et bien desservie par les transports publics. Elle offre également tous les

services nécessaires aux entreprises avec notamment des infrastructures performantes et des possibilités de parcage. Sans compter les nombreux avantages offerts aux employés en termes d’accueil extrascolaire, d’offre sportive, de loisirs ou culturelle, de qualité environnementale (mobilité douce, zones de détente). Parmi les projets phares à venir sur la commune : la construction d’une piscine olympique. Pouvez-vous nous en dire plus ? Mené par l’Association piscine olympique du Grand Fribourg, ce projet devrait voir le jour sur le secteur sportif du Platy. Le Conseil communal a déjà accepté de mettre à disposition de l’association un droit de superficie de 40 000 m2 estimé à 4 millions de CHF. Si les investisseurs sont prêts à soutenir le projet, ils exigent l’officialisation du droit de superficie, ce qui implique une mise à l’enquête préalable, dont les coûts sont importants pour l’association, qui travaille bénévolement. C’est un peu le serpent qui se mord la queue ! Pour débloquer la situation, le Conseil communal a décidé de soumettre au Conseil général une demande de crédit de 500 000 CHF. L’organe législatif a accordé 400 000 CHF, ce qui permet enfin de démarrer le projet. 193


Pouvez-vous justement nous parler de l’offre culturelle locale ? Villars-sur-Glâne propose une importante offre culturelle grâce à sa salle de spectacles « Nuithonie ». Nous subventionnons également les projets culturels locaux dans des domaines comme la danse, le théâtre et la musique et soutenons par le biais de l’agglomération de nombreuses associations culturelles. La commune fait partie de l’Agglomération de Fribourg. Qu’est-ce que cela représente ? L’Agglomération représente une collaboration entre dix communes de la ceinture de la ville dans quatre principaux domaines d’activité : l’aménagement du territoire, l’environnement et la mobilité, les transports, la promotion touristique, culturelle et enfin la promotion économique. Constituée d’un Conseil (législatif) et d’un Comité d’agglomération (exécutif), elle a pour mission la planification et la réalisation de projets d’importance régionale inscrits au Plan directeur de l’agglomération afin de positionner l’agglomération face aux autres agglomérations de Suisse. Parmi les projets d’actualité, le développement du terrain de Bertigny Ouest, classé zone stratégique d’importance cantonale il y a sept ans déjà. Un projet malheureusement aujourd’hui en stand-by faute de l’implication du canton, notamment sur le plan financier. On parle beaucoup du Grand Fribourg. Où en est-on aujourd’hui ? Pour rappel, nous avions tenté une fusion à six communes, à savoir Fribourg, Villars-sur-Glâne, Givisiez, Marly, Corminbœuf et Granges-Paccot. En cours de route, Givisiez, Granges-Paccot et Corminbœuf ont quitté le bateau pour une fusion plus restreinte qui a échoué. Les trois autres communes restantes ont poursuivi l’exercice, mais nous n’avons pas réussi à nous mettre d’accord sur la question du taux d’impôt, notamment. En 2016, le Grand Conseil a adopté une modification de la loi sur l’encouragement aux fusions et en juin 2017, le périmètre provisoire du Grand Fribourg a été fixé, incluant les communes d’Avry, Belfaux, Corminbœuf, Fribourg, Givisiez, Granges-Paccot, Marly, 194

Matran et Villars-sur-Glâne, soit les neuf communes sarinoises membres de l’Agglomération de Fribourg. Une telle entité engloberait plus de 74 000 habitants, au 3e rang des villes romandes derrière Genève et Lausanne. Le projet de convention de fusion doit être soumis à la population de chaque commune en 2020. Pour ce faire, un comité de pilotage a été créé et une assemblée constitutive de 37 membres a été élue en novembre 2017. Au-delà du calendrier ambitieux, le problème est qu’aucun financement significatif de la part du Canton n’est prévu. Or, il est nécessaire que le Canton apporte une contribution bien plus importante que la subvention accordée à des fusions ordinaires, s’il souhaite un centre cantonal fort, lequel aura des répercussions sur tout le canton. Or, sans un apport financier d’importance venant du canton, ce sera difficile de faire supporter aux habitants de certaines communes les différences fiscales et financières qui en résulteront, ce qui risque de faire capoter la fusion.


L’agence AXA de Villars-sur-Glâne, votre partenaire de confiance pour les questions d’assurances.

Cédric Oberson Agent principal

AXA Winterthur Agence principale Cédric Oberson Ch. de la Redoute 9 1752 Villars-sur-Glâne 1 Téléphone 026 401 12 12 villars.sur.glane@axa.ch AXA.ch/villars-sur-glane


AGENCE AXA ASSURANCES CÉDRIC OBERSON

Une agence à l’esprit familial Dans un secteur d’activité où la concurrence est là, il faut savoir se démarquer pour exister. Pour y parvenir, la confiance, la présence, le sérieux sont des garanties que demandent les clients. Tout ceci et plus encore, on le trouve chez AXA à Villars-sur-Glâne, dans l’Agence de Cédric Oberson. Faire la différence, un travail quotidien et de longue haleine.

          196


anciens, ici, tous ont le sentiment d’être considérés. Du petit « bobo » au gros sinistre, on les écoute, on les aide, on les conseille, on est là pour eux ! Si certains sont tentés par les offres alléchantes que proposent Internet, il suffit, souvent, d’un seul sinistre pour qu’ils comprennent pourquoi une agence est importante. Le contact humain, le conseil et le service ont un prix, ils reviennent. Aujourd’hui, une large majorité des clients a, au moins, 2 contrats différents chez Cédric Oberson. Il faut dire qu’Axa fait tout pour que l’offre soit attrayante, unique et réponde à tous les besoins. Une offre très étoffée    Si le produit phare de l’agence de Un parcours dans     Cédric Oberson est l’assurance les assurances voiture, il n’en reste pas moins que En septembre 2004, Cédric son expérience dans le monde de Oberson prenait ses foncl’assurance lui permet de propotions de conseiller clientèle à ser de nombreuses autres solula Winterthur Assurances, à tions à ses clients. Quand on est l’agence générale de Fribourg. proche, les choses sont plus faciles, Fait pour le métier, il sait se on connaît les gens. En étant à tisser un réseau de clients qui l’écoute, on sait ce qui convient. lui est fidèle. Son portefeuille Quant aux produits qu’il peut préd’assurés va toujours cres    senter, l’assurance ménage séduit cendo. Considéré comme une       par la couverture qu’elle offre. personne de qualité, en 2014,        Pour le bâtiment, AXA complète la société lui propose un nou            l’assurance obligatoire de l’ECAB. veau challenge. L’agence de          Du côté de la santé, des nouveauMichel Renevey, installée à      tés comme une prévoyance sont, Villars-sur-Glâne est à remettre dorénavant, proposées. Ce sont, pour cause de retraite. Bien     également, tout ce que l’on ne implantée dans sa région, elle ne demande qu’à grandir. Homme de terrain, prêt à trouve pas ailleurs, ou moins abouti, qui fait la différence relever le défi, il s’installe en tant qu’indépendant et comme une assistance juridique qui protège contre les abus d’Internet ou bien encore le cautionnement reprend l’agence le 1er janvier 2015. de loyers avec à la clé, une réduction sur l’assurance ménage. Autre point fort d’Axa, l’assurance voyage. Son Des atouts L’objectif est clair. Il doit consolider la clientèle existante offre, quoi qu’il survienne en Suisse ou à l’autre bout du et en attirer une nouvelle. Il sait l’importance qui est atta- monde, est très souvent citée sur les sites de compachée au personnel de l’agence. Les deux conseillers et raison pour sa qualité. Evidemment, une attention est la collaboratrice interne sont là depuis longtemps. Des également donnée à tout ce qui touche à l’épargne. Les présences qui se chiffrent en années et qui garantissent produits de prévoyance, comme le 3e pilier, sont imporà la clientèle le sérieux de la structure. Une des forces tants autant pour l’économie fiscale que pour la retraite. de cette adresse est ce côté « familial ». Les clients ne Seuls des conseillers avisés, comme en compte l’agence changent pas d’interlocuteurs à chaque visite ou chaque de Cédric Oberson, peuvent vous informer, vous guider appel. Tous les employés, évidemment, restent en place pour souscrire le meilleur. à l’arrivée de Cédric Oberson. De nouvelles stratégies On comprendra qu’en répondant à tous les besoins de sont développées pour voir grandir l’agence. Et cela la clientèle et en apportant une large touche humaine, marche. Tout tient en un mot, la proximité ! Aujourd’hui, l’agence AXA Cédric Oberson ne fait que grandir. pour donner plus de temps aux clients, il doit étoffer son équipe. En janvier, un nouveau conseiller et une collaboratrice interne sont venus renforcer le groupe. Avancer, progresser, fidéliser, Cédric Oberson suit l’objectif qu’il s’était fixé 4 années plus tôt !                 

Pourquoi les clients viennent et reviennent ? En majorité, des privés sont assurés auprès de l’agence de Cédric Oberson. La part entreprise est plus faible. En étant proche de tous, en leur rendant visite, ses collaborateurs et lui-même ont attiré de nouveaux clients par le bouche à oreille. Le réseau a, également, joué sa part. Autre point fort, les apporteurs d’affaires comme les garagistes. Pour les nouveaux venus, comme les

AXA Assurances Winterthur Agence AgenceCédric CédricOberson Oberson

Chemin de la Redoute 9 • CH-1752 Villars-sur-Glâne 1752 Villars-sur-Glâne Tél. +41 26 401 12 12 Téléphone 026 401 12 12 villars.sur.glane@axa.ch • www.axa.ch/villars-sur-glane

197


SEGC INGÉNIEURS CONSEILS SA

SEGC une société dynamique, innovante et durable ! Bureau d’ingénieur civil actif dans le canton de Fribourg et sur toute la Suisse romande depuis plus de 40 ans, SEGC Ingénieurs Conseils est spécialisé dans tous les domaines de l’ingénierie civile. Une entreprise familiale résolument tournée vers l’avenir qui offre des prestations de qualité avec rigueur, professionnalisme et réactivité. Tour d’horizon d’un bureau novateur et proactif toujours à l’écoute de ses clients. Centre mondial Scott

198


Immeuble Monséjour © C. Roduit

Centre instruction ECAB © C. Roduit

Une entreprise familiale à taille humaine Créé en 1972 par Norbert Wicht et Bernard Baeriswyl, 20 collaborateurs composent aujourd’hui l’équipe de ce bureau. Romain et Alexandre Wicht accompagnent désormais leur père avec toujours le même objectif : offrir des prestations de qualité alliant savoir-faire, compétences de pointe et expertises techniques. Une entreprise qui depuis ses débuts prône la nécessité de former les jeunes à des métiers d’avenir complexes pour assurer la relève de demain. Ainsi, chaque année, 3 apprentis sont formés par une équipe de professionnels compétents et très expérimentés. Une démarche humaine et une philosophie que l’on retrouve également à travers la fidélité de leurs collaborateurs. Des compétences pluridisciplinaires Reconnu pour ses compétences et son savoir-faire dans l’ingénierie civile, SEGC Ingénieurs Conseils SA propose des solutions et des concepts adaptés à tous les besoins. Fort de sa longue expérience, il est à même de répondre à toutes les demandes : de la planification, à la conception, en passant par la réalisation de toutes formes de structure. Il est également actif sur des pôles plus spécifiques comme le chauffage à distance, les réseaux de gaz ou encore l’aménagement, la réhabilitation de voie de circulation et l’aménagement du territoire. Un autre aspect de ses activités concerne les silos et les installations de stockage de denrées alimentaires. Résolument tourné vers les nouvelles technologies, le bureau utilise désormais le BIM, une technologie qui permet de représenter un bâtiment dans son ensemble au moyen d’un modèle 3D virtuel. Ce concept permet à l’ensemble des prestataires, ingénieurs, architectes, électriciens, sanitaire, chauffage, d’insérer tous les éléments qui vont composer le bâtiment et ainsi d’anticiper les différentes problématiques qu’ils pourraient rencontrer. De la planification jusqu’à l’exploitation du bâtiment, cet outil permet une meilleure synchronisation des compétences. SEGC Ingénieurs Conseils SA a fait partie du team de mandataires ayant reçu la distinction OR aux Arc Award BIM 2017 pour ses travaux de planification relatif à la réalisation du Centre Mondial de Scott à Givisiez. Un prix qui marque la volonté de l’entreprise de toujours aller de l’avant grâce à des compétences toujours plus poussées.

UNIL, bâtiment Géopolis © C. Roduit

Le développement durable au cœur de chaque projet Le développement durable et la protection de l’environnement sont deux notions essentielles pour l’entreprise. Des valeurs que l’on retrouve dans chacune des missions qui lui sont confiées et qu’elle développe en créant en 2017, une société sœur Bamotech Sàrl, active dans la rénovation énergétique de bâtiment et dans les diagnostics de polluant de bâtiment. Transformation et adaptation de stations d’épuration, plan général d’évacuation des eaux ou encore correction et revitalisation de cours d’eau, chaque aspect de ses travaux est pensé pour obtenir un impact environnemental le plus restreint possible selon les notions de construction durable. Dans cette optique, SEGC Ingénieurs Conseils a pu réaliser le Centre d’entraînement des sapeurs-pompiers à Châtillon, inauguré en juin 2017. Un projet d’envergure, pour lequel le bureau était chargé des structures et des aménagements extérieurs et a notamment dû trouver des solutions efficaces pour gérer les évacuations des mousses d’extinction qui ne peuvent pas être rejetées ni en milieu naturel ni en station d’épuration. Un vrai challenge ! Il a également développé, de concert avec le service de l’Environnement, un concept permettant à un système novateur de récupérer toutes les eaux de pluie du site pour qu’elles soient réutilisées lors des exercices des sapeurs-pompiers. Un système qui permet de réduire le coût d’exploitation du site tout en mettant en valeur la protection de l’environnement.

SEGC Ingénieurs Conseils SA

Route des Vieux Chênes 2 • CH-1700 Fribourg Tél. +41 26 484 84 40 www.segc.ch

199


DOMAINE NOTRE-DAME DE LA ROUTE

Un établissement atypique dans un cadre verdoyant ! A Villars-sur-Glâne, alors que l’agitation de la ville est à proximité, le Domaine NotreDame de la Route, accueille des séminaires, des séjours privés, des événements ou tout à chacun pour un déjeuner dans un cadre bucolique avec une vue imprenable sur les Préalpes. Pour le bien-être, l’environnement a été inspiré du Feng shui occidental. Géré de manière laïque, beaucoup se laissent surprendre par cet établissement plein de charme.

La réception

200


L’histoire du lieu Notre-Dame de la Route a été cons­ truite en 1959 pour le noviciat jésuite. En 1975, le Père Jean Rotzetter y a fondé une communauté, dans le but de développer la maison comme un centre spirituel. Dès lors, cet endroit unique, propice au ressourcement, a accueilli de nombreuses formations, conférences et retraites. Placé sur le Chemin de SaintJacques de Compostelle, il est également une étape idéale pour les personnes en pèlerinage. Aujourd’hui, le CIS (Centre d’Intégration Socioprofessionnelle) a repris l’exploitation de ce lieu, devenu établissement parahôtelier, et perpétue l’esprit dans une perspective laïque. Les Pères Jésuites demeurent propriétaires du bâtiment et continuent d’y organiser leurs activités parmi ceux qui ont choisi, animés par la foi ou non, de venir y passer un séjour inspirant, y organiser un séminaire ou une réunion de famille.

Chambre double Feu Chambre double Terre

Comment le CIS organise la gestion ? Le Centre d’Intégration Socioprofessionnelle de Fribourg a toujours cherché à diversifier ses activités pour œuvrer au plus grand nombre de réinsertions. Quand il a écho que les Pères Jésuites veulent se libérer de la gestion de leur maison, le CIS se rapproche d’eux. Le bâtiment est alors rénové et mis aux normes de confort et de sécurité. La laïcité de la fondation n’est pas un frein. Des valeurs communes permettent de sceller un partenariat et de créer le Domaine Notre-Dame de la Route. L’établissement, à but non lucratif, n’est pas subventionné, il doit s’autogérer. Pour la bonne marche, le CIS embauche des professionnels, tant de l’hôtellerie que de la restauration. Ils sont amenés à encadrer des personnes affectées de soucis physiques ou psychiques légers qui travaillent là le temps d’un stage pour retrouver la voie de la réinsertion professionnelle. Tous les hôtes, qui viennent au Domaine Notre-Dame de la Route, y trouvent un accueil bienveillant et de qualité.

Que trouve-t-on au Domaine ? Concernant l’hébergement, ce sont 44 chambres qui sont proposées et dont l’aménagement a été pensé selon les principes du Feng shui. Feu, Terre, Métal, Eau, Bois, les énergies véhiculées par l’un des cinq éléments contribuent au bien-être et au ressourcement. Pas de superflu, juste l’essentiel pour un sommeil réparateur. Le Domaine dispose de 19 chambres simples dites « Pèlerins » avec sanitaires à l’étage. Face aux Préalpes, 25 chambres, lumineuses et plus spacieuses, avec salle de bain privative accueillent celles et ceux recherchant un peu plus de confort. Autre force du Domaine Notre-Dame de la Route, son offre culinaire riche et variée. Les produits proviennent majoritairement de son potager et de fournisseurs locaux. Seuls des produits cultivés dans le respect de la nature et de l’animal sont cuisinés. Deux restaurants accueillent les hôtes. « Le Jardin » Chambre grand lit Métal est ouvert à tous, du lundi au vendredi midi, avec des mets qui changent en Chambre pélerin Bois fonction des saisons, des récoltes, des envies. Dans la salle baignée de lumière ou sur la terrasse ouverte sur le parc, on se régale d’une cuisine saine et originale.

Le restaurant « Le Jardin » Photos © Marion Savoy

201


Le restaurant « Le Partage »

Au restaurant « Le Partage », autre ambiance. Ici c’est comme à la maison, les assiettes se croisent, les discussions se recoupent. Dans une ambiance chaleureuse et décontractée, les convives se partagent le plat, servi au centre de la table. Le lieu est accessible pour les participants des séminaires et la clientèle séjournant au Domaine. Le mobilier du restaurant « Le Partage » a été entièrement relooké par l’atelier bois du CIS. Espace ouvert et convivial, il est parfait pour accueillir, sur réservation, des déjeuners de société, des fêtes de famille ou toute autre demande. Aux avantages du Domaine, il faut ajouter celui de son emplacement et de son parc de 28 000 m2, idéal pour une longue balade ou une pause de quelques minutes. Partir à la découverte des plantes aromatiques, visiter le verger et le potager exploité en permaculture, saluer les moutons qui entretiennent la prairie, circuler à travers les méandres du labyrinthe, jeter un œil sur l’étang... autant d’atouts pour se laisser charmer par le lieu.

Labyrinthe

L’endroit idéal pour un séminaire ou un événement Dans cet environnement unique, proche de la ville et pourtant au plus grand calme, le Domaine Notre-Dame de la Route propose à ceux qui souhaitent organiser un séminaire huit salles entièrement équipées et modulables pouvant accueillir jusqu’à 150 personnes. Sociétés, associations, privés, chacun trouvera la solution qui lui convient grâce à une offre personnalisée et adaptée à ses besoins. Dans le même temps, les événements ont ici toute leur place à citer. Aux beaux jours, sur la terrasse, des apéritifs, des repas peuvent être pris face aux montagnes. En hiver, le restaurant « Le Partage » et sa salle adjacente sont idéaux pour

Les séminaires Photos © Marion Savoy

202


Le jardin

La terrasse du restautant « Le Jardin »

recevoir de plus nombreux convives. L’offre traiteurrestauration renforce l’attractivité du Domaine NotreDame de la Route. Une riche palette d’activités Pour compléter cette offre, le Domaine Notre-Dame de la Route a mis sur pied une programmation variée avec pour ligne directrice quatre thématiques : le développement durable, le bien-être, les débats de société et la culture. Ainsi les hôtes peuvent profiter des lieux tout en s’initiant, entre autres, à la permaculture ou à la méditation pleine conscience et en admirant les œuvres de jeunes artistes.

Pourquoi venir au Domaine Notre-Dame de la Route ? Mixer laïcité et foi n’est pas toujours un exercice facile. Ici, personne n’est plus que l’autre. L’harmonie est le maître mot puisque la Demeure a pour vocation, avant tout, d’être comme tout lieu d’accueil, apte à recevoir chaque hôte en lui proposant des services à la hauteur de ses attentes. Ouvert depuis janvier 2017, encore nombre de projets sont en route ou à venir, pour donner encore plus de force aux mots réinsertion, accueil, service, biodiversité, rapports humains et professionnalisme.

CIS – Domaine Notre-Dame de la Route

Espace d’accueil

Chemin des Eaux Vives 17 • CH-1752 Villars-sur-Glâne Tél. +41 26 409 75 00 www.domaine-ndr.ch • www.cisf.ch

203


INTERVIEW

SUZANNE SCHWEGLER

SYNDIQUE DE GIVISIEZ

« Gérer les développements avec sagesse et vision » Membre de l’Agglomération de Fribourg depuis 2008, Givisiez est une commune où il fait bon vivre. Forte de 3300 habitants, elle connaît d’importants développements, preuve d’un incroyable dynamisme. Pour en parler, nous avons rencontré Suzanne Schwegler, syndique de Givisiez.

© Jean-Pierre Telley

© Georges Baechler

204


© TPF / Jo Bersier © Pecub

Quel regard portez-vous sur la commune de Givisiez et quelles sont ses caractéristiques ? C’est une très belle commune, avec l’un des plus beaux centres-villages qu’il soit donné d’admirer, loin à la ronde. Les gens qui y passent prennent souvent le temps de s’y arrêter. Autrefois rurale, Givisiez est aujourd’hui une commune urbaine qui bouge et se développe. C’est une commune visionnaire, qui ose avancer et mettre en œuvre les projets. Située à deux pas de Fribourg, ses limites se fondent avec les communes voisines dans le cadre de l’Agglomération. Givisiez offre aux habitants des infrastructures de qualité et une grande douceur de vivre. C’est une commune accueillante, généreuse et ouverte avec une activité économique dynamique, une offre culturelle intéressante et un riche passé historique. Qui sont ses habitants ? Givisiez est une commune ouverte aux échanges de population. On y rencontre des personnes de tout âge, de tout bord et de toute nationalité. Nous avons la chance d’avoir une population d’« anciens », fidèles notamment au centre du village, mais aussi des jeunes couples avec enfants qui profitent de logements de qualité à des prix abordables. Le taux d’imposition y est attractif. La population est ainsi formée d’une grande variété de cultures diverses représentées notamment par une forte communauté portugaise mais aussi française et italienne. Cette diversité est source de richesse, avec au total plus de 61 nationalités différentes, diversité due notamment à la présence d’une régie estudiantine. Nous accueillons également des familles de requérants d’asile. Pouvez-vous nous parler du tissu économique local ? Givisiez n’est pas une cité-dortoir. C’est l’une des rares communes qui compte plus de postes de travail que d’habitants. Le tissu économique est riche avec notamment trois zones industrielles et plus de 300 entreprises et sociétés actives dans des domaines variés. Deux exploitations agricoles complètent le tissu des activités du secteur primaire. En 2015 nous avons initié, avec la commune voisine de Corminbœuf, l’Association des entreprises de Givisiez et Corminbœuf (AEGIC) pour être à l’écoute de nos entreprises. Des projets de développement industriel sont en voie de réalisation, notam-

ment celui du Centre de maintenance et d’exploitation des Transports publics fribourgeois (TPF). Ce Centre constitue, à n’en pas douter, l’un des plus grands chantiers de Suisse romande actuellement en cours. Autre projet important, le déplacement de la gare dont les travaux ont débuté en octobre 2017. Pouvez-vous nous en dire plus ? La gare actuelle de Givisiez est sous dimensionnée et ne répond plus aux normes de la Loi sur l’égalité des handicapés (LHand). Afin de satisfaire ces exigences, la gare va être rénovée et déplacée. Ces aménagements permettront un accès facilité aux quais ainsi que l’introduction de la cadence à la demi-heure sur la ligne. Trois petites minutes sépareront Givisiez de Fribourg. Une passerelle de mobilité douce est prévue pour faciliter le franchissement des voies ferrées. Cette modernisation de la gare est étroitement liée au projet des TPF de revalorisation du secteur des Taconnets en un quartier qui accueillera à terme mille nouveaux habitants, offrant ainsi à Givisiez un nouveau cœur urbain. On construit actuellement beaucoup à Givisiez. Pour s’en convaincre il suffit de lever les yeux et de compter le nombre de grues en activité sur la commune : 13 actuellement ! Un chiffre porte-bonheur ?

© Noël Aeby

205


© Georges Baechler

Vieux serpent de mer, le projet de couverture de l’autoroute A12 semble aujourd’hui en bonne voie puisqu’un accord a été trouvé en 2016 entre l’Etat de Fribourg et la Confédération pour poursuivre l’étude du projet. Une bonne nouvelle ? La couverture de l’A12 est une bien meilleure solution que celle des parois antibruit proposée par l’Office fédéral des routes (OFROU) pour résoudre la problématique des nuisances sonores dans ce secteur. La couverture de l’autoroute permettra une densification urbaine telle que souhaitée par la nouvelle loi fédérale sur l’aménagement du territoire (LAT). Seules des structures légères seront prévues directement sur la couverture avec notamment la création d’espaces verts et d’axes de mobilité douce, mais les terrains jouxtant cet important axe autoroutier pourront enfin être valorisés.

© KLR – coopérative MDA

206

Château d’Affry © Noël Aeby


Marcello est toujours bien présent à Givisiez, et je m’en inspire volontiers. La renommée de Givisiez est également portée grâce à une vie sportive très dynamique : trois clubs se partagent la palme du succès, Skater Hockey, Football et Tennis, clubs qui entretiennent des mouvements juniors actifs et méritants. La salle d’escalade Bloczone, l’un des plus grands centres de Suisse, assure également une dynamique appréciée avec ses murs de grimpe. Certains de ces acteurs sportifs demandent à se développer, et la commune tente de répondre à leurs attentes du mieux qu’elle peut. Atelier Marcello © Noël Aeby

Cela permettra de supprimer une coupure dommageable au cœur de l’Agglomération de Fribourg, qui retrouvera ainsi une certaine unité. Il faut saluer ici la totale réussite d’un partenariat public-privé, sans lequel la couverture de l’A12 ne pourrait pas être réalisée. Le projet concerne les communes de Givisiez, Granges-Paccot et Fribourg, mais la commune de Villars-sur-Glâne a récemment manifesté son intérêt pour cette réalisation. On parle là d’un projet de 100 millions de francs pour le kilomètre initialement prévu... D’autres développements en perspective ? Il y a le contournement de Givisiez, qui doit impérativement faire suite à la construction actuelle du pont du Tiguelet. Ce projet est important pour la commune car il permettra de désengorger le centre du village et certains carrefours et giratoires, aujourd’hui déjà fortement saturés. Pouvez-vous nous parler de l’offre culturelle locale ? La vie culturelle à Givisiez est essentiellement marquée par la présence du Théâtre des Osses, installé depuis plus de 20 ans sur la commune. Cette institution, connue au-delà des frontières nationales, a vu l’an passé l’installation de la Maison des artistes dans son prolongement. Une synergie culturelle est ainsi assurée grâce aux différents styles d’expression artistique proposés. Givisiez c’est aussi le Château d’Affry, que ses propriétaires font vivre régulièrement en proposant des activités et des visites autour notamment du fabuleux travail de sculpture et de peinture d’Adèle d’Affry, plus connue sous son nom d’artiste « Marcello ». L’esprit de

Givisiez a été la première commune à répondre présent pour lancer le processus de fusion du Grand Fribourg. Quel est l’enjeu ? Givisiez entretient depuis plusieurs années d’excellentes relations avec sa grande voisine dans les secteurs culturel, urbanistique, économique et édilitaire notamment. Il était donc plus que raisonnable d’initier ce processus de fusion. Marly et Corminbœuf nous ont rejoints dans ce projet et nous avons lancé le processus de fusion du Grand Fribourg en janvier 2017. Cette fusion constitue un enjeu central de développement pour le canton. C’est aujourd’hui une évidence, compte tenu des défis de l’urbanisation de la ville de Fribourg et des communes limitrophes. Sa réalisation permettra de créer un centre cantonal fort et de libérer les communes de certaines tâches aujourd’hui trop lourdes à assumer.

Commune de Givisiez

Place d’Affry 1 • Case postale CH-1762 Givisiez Tél. +41 26 460 89 60 • Fax +41 26 460 89 61 commune@givisiez.ch • www.givisiez.ch

207


HÄLG & CIE

La qualité au service du client La succursale de Fribourg, Hälg & Cie SA, actuellement dirigée par Dominique Huguet bénéficie des compétences et de l’expérience du groupe Hälg, leader suisse pour les techniques du bâtiment. Ainsi, elle est à même de proposer une palette de services complète et diversifiée, en alliant qualité et savoir-faire. Petit tour d’horizon.

Des prestations de qualité : •  Chauffage, ventilation, climatisation, froid et sanitaire •  Etudes et installations paratonnerre, mise à terre •  Service après-vente et maintenance 24/7 •  Automatisation de bâtiment •  Energies renouvelables •  Processus industriel •  Technical Facility Management

Créée en 1950, la succursale fribourgeoise a pour mission principale d’offrir à ses clients les solutions les plus adaptées, les plus efficaces et les plus durables pour faire de chaque projet une réussite. En alliant compétences techniques pointues, savoirfaire solide et technicité, elle propose des solutions innovantes et adaptées à toutes les situations. Une alliance parfaite entre technique, modernité, philosophie basée sur l’humain et prestations de qualité qui rend chaque projet unique. Hälg & Cie SA, c’est aussi une entreprise formatrice qui prend à cœur de transmettre son savoir-faire aux jeunes d’aujourd’hui. Elle offre plusieurs places d’apprentissage chaque année et permet à ses nombreux collaborateurs de se former tout au long de leur carrière par le biais de formations continues ou encore des stages de spécialisations. Consciente que le secteur évolue vite, sa volonté d’être toujours la plus compétente sur le marché et son esprit d’innovation font de cette entité un acteur de confiance reconnu par tous. Cette année accueille aussi un nouveau service actif en Suisse romande, le Technical Facility Management (TFM), qui permet au groupe de proposer des conseils, services de gestion et prestations pour les entreprises, propriétaires et administrations de biens immobiliers.

Hälg & Cie SA

Route du Crochet 14
 • CH-1762 Givisiez
 Tél. +41 26 422 80 41 • Fax +41 26 424 90 01
 Mobile +41 79 347 26 04 www.haelg.ch

208


www.sinef.ch

vos sources d’énergie, notre réseau de compétences

Gaz | Eau | Chaleur

SINEF SA vous propose des services et des conseils à haute valeur ajoutée dans les domaines du gaz, de l’eau et de la chaleur pour les collectivités, les entreprises et les particuliers.

SINEF SA — Route des Fluides 1 — 1762 Givisiez — 026 350 11 60 — www.sinef.ch


SINEF SA

L’énergie de demain pour tous En 2016, SINEF SA est créée pour proposer aux collectivités, aux particuliers comme aux professionnels ses services et compétences en matière de sources d’énergie. Une année plus tard, qu’en est-il de son évolution ? Bien Vivre à Fribourg a rencontré son directeur, Philippe Perritaz, pour en apprendre davantage.

210


Positionnement sur le marché Une année après sa création, la société a mis en place des nouveaux métiers. Forte d’une équipe de professionnels aguerris, elle a pu s’offrir ainsi de nouveaux marchés, grandir et évoluer. Toutefois, la rapide évolution des domaines de l’énergie et de l’eau a comme impact une nécessité de remise en question, d’adaptation du fonctionnement et des processus internes afin d’être efficace dans un marché concurrentiel. Nouveaux domaines d’activité Le domaine de l’énergie est en plein bouleversement. Nouveautés ou changements, il faut s’adapter aux nouvelles demandes et normes. Pour ce faire, en plus de son domaine historique de spécialiste du domaine du gaz naturel, SINEF propose dorénavant deux nouvelles offres : la construction de réseau de chauffage à distance ainsi que la fourniture et pose d’installations solaire thermique. Concernant le chauffage à distance, la société a composé de nouvelles équipes à même de mettre en place et de souder les conduites en acier qui diffusent la chaleur de la centrale au lieu désiré. Cette manière de faire entrer le chauffage dans une demeure ou une usine va de pair avec la stratégie énergétique 2050. D’un autre côté, le solaire thermique est aussi à la carte ! Cette source de chaleur est une alternative idéale pour ceux qui se chauffent au gaz ou au mazout et qui doivent avoir un complément renouvelable. L’eau potable et les eaux usées Avec une volonté marquée des services de l’Etat de professionnaliser les domaines que sont l’eau potable ainsi que les eaux pluviales et usées dans un cycle global, les communes et associations de communes auront des besoins de plus en plus marqués afin de répondre à la législation qui se durcit. Manque de main d’œuvre qualifiée ou encore infrastructures lacunaires, un moyen de faire face est de faire appel à des sociétés comme SINEF qui maîtrisent parfaitement ce travail. Ainsi, toutes les entités sont gagnantes.

© Nicolas Brodard

211


Du côté du gaz SINEF doit là aussi faire sa place. Bien que 5000 clients ont été raccordés par ses soins à des prestataires de service, l’entreprise a le potentiel d’honorer davantage de mandats. En effet, la société est non seulement capable d’assurer l’acheminement de la matière mais aussi de réagir dans les plus brefs délais en cas de soucis. Là encore, selon Philippe Perritaz, le domaine du gaz va évoluer. Une diminution de la consommation du gaz à énergie fossile est annoncée pour aller vers des solutions plus durables, par exemple l’utilisation de CCF (Couplage chaleur – force) qui permettent non seulement de produire de la chaleur mais également de l’électricité, ou également du « power to gas », concept novateur qui associera solaire et gaz. Le principe repose sur le stockage de la surproduction des énergies renouvelables, donc un projet plus écologique. Une filière qui a de l’avenir Pour répondre à toutes les nouvelles lois et contraintes, le personnel doit en permanence augmenter ses compétences. Si on peut trouver sur le marché des personnes à même de répondre dans l’heure par leurs qualifications à certains travaux, ils ne sont pas suffisants. Pour remédier à ce manque, SINEF forme son propre personnel sur le terrain et fait appel à des jeunes qui sont en formation. La SSIGE (Société Suisse de l’Industrie du Gaz et des Eaux) les aide dans ce sens. Le défi pour l’avenir est important notamment depuis les votations du 21 mai 2017 où le peuple a accepté la révision de la loi sur l’énergie. Celle-ci vise à réduire la consommation d’énergie, à améliorer l’efficacité énergétique et à promouvoir les énergies renouvelables. La construction de nouvelles centrales nucléaires sera en outre interdite. La Suisse pourra ainsi diminuer sa dépendance à l’égard des importations d’énergies fossiles et promouvoir les énergies renouvelables indigènes. « Cela créera des investissements et des emplois dans le pays » selon l’Etat. 212

Mise en service d’un poste de détente

© Nicolas Brodard


© Nicolas Brodard

Quel avenir pour SINEF ? Même si elle est dotée d’un savoir-faire important au vu de ses nombreuses années en tant que Services industriels de la ville de Fribourg, la société SINEF est jeune en tant que société de services, et cette nouvelle structure permettra de relever les nombreux défis qui restent majeurs. Pour Philippe Perritaz, les domaines d’activité, tout particulièrement l’eau, n’ont que très peu évolué durant de nombreuses années, mais depuis peu la tendance s’est inversée. Alors il aimerait voir SINEF développer une présence plus marquée en Suisse Occidentale, s’adapter aux nouveautés, profiter des opportunités qu’offrent les nouvelles lois et surtout réussir à pérenniser ses activités au fil du temps.

SINEF SA

© Nicolas Brodard

Route des Fluides 1 • CH-1762 Givisiez Tél. +41 26 350 11 60 info@sinef.ch • www.sinef.ch

213


ARCAD ARCHITECTES SA

A l’aube de ses 30 ans Arcad, bureau d’architectes fribourgeois, va fêter ses 30 ans en 2018. Des rénovations aux réhabilitations, des réalisations aux constructions, Claude Aeberhard, son dirigeant, a vu son métier évoluer et se renouveler. Sa société, connue et reconnue, a inscrite ses réalisations dans le paysage de Fribourg et des alentours. 30 ans plus tard qu’en est-il ? Pour le savoir, Bien Vivre à Fribourg en parle avec Claude Aeberhard. Ensemble d’habitations en bois à Fribourg

214


En 2018, vous serez à la tête d’Arcad depuis 30 ans, en quoi votre métier a changé ? Aujourd’hui, avec mes collaborateurs, on passe plus de temps à trouvez des solutions afin de régler des problèmes, des retards, ou des refus d’ordre politique. Cependant, la diversité des chantiers que nous menons suscite toujours en nous l’envie et la passion. Qui sont vos clients ? Nous sommes polyvalents, mais notre valeur ajoutée est la construction d’usines et de bâtiments de tailles conséquentes. Là aussi le métier évolue, car si l’aspect extérieur d’une usine comptait peu avant, aujourd’hui cela fait partie des prérogatives de nos clients. On le voit partout, l’esthétique des bâtiments est de plus en plus recherché et élégant. Une grosse part de notre activité se concentre sur la clientèle institutionnelle, qui souhaite construire ou réhabiliter des bâtiments. Toutefois, les différents services de l’Etat ont rarement le même point de vue ! Ce qui engendre de constants challenges.

Claude Aeberhard

215


Travaillez-vous pour les particuliers ? Bien entendu, nous avons par exemple achevé trois immeubles de 3 appartements dans le quartier du Schönberg à Fribourg. Le gros avantage dans ce cas-là c’est que nous avons une certaine liberté et pouvons de ce fait réaliser des bâtiments cohérents, en extérieur comme en intérieur aussi bien esthétiquement qu’autour des normes Minergie. Arcad a une spécialité plus qu’une autre ? Nous sommes reconnus pour nos compétences dans la réhabilitation d’immeubles occupés. Actuellement, nous travaillons sur un édifice qui compte 72 logements que nous refaisons intégralement. Il s’agit d’un travail complexe en soi, qui s’amplifie largement avec le fait de préserver des conditions adéquates pour les personnes qui y vivent. Avec l’expérience, nous savons que même si certaines nuisances subsistent, la différence est telle lors de la fin des travaux, que les résidents oublient vite leurs soucis.

Démolition et reconstruction d’un bâtiment locatif en ville de Fribourg

216


Cuisine avant rénovation

Transformation d’un bâtiment locatif en ville de Fribourg

Rehaussement d’un bâtiment locatif en ville de Fribourg

Comment voyez-vous l’avenir de l’architecture et de l’habitat ? On doit travailler pour un monde meilleur et plus « bio », mais on voit des immeubles fleurir au milieu de nulle part, sans aucun transport en commun aux alentours, ce qui oblige l’utilisation de la voiture. Actuellement, nous travaillons sur un projet de surélévation d’un bâtiment situé au centre ville de Fribourg, ce qui permet de densifier l’existant, plutôt que d’empiéter sur les parties vertes. C’est quelque chose qui me tient à cœur.

arcad architectes sa

Rue Jean Prouvé 14 • CH-1762 Givisiez Tél. +41 26 675 22 83 • Fax +41 26 675 11 90 www.arcad-architectes.ch

217


HKM SA

Le leader du revêtement de sol étend son expertise à la protection solaire

Depuis sa création en 1991, l’entreprise familiale HKM SA a réussi à s’imposer en tant que numéro 1 du revêtement de sol en Suisse romande. L’entreprise, présente dans les cantons de Genève, Vaud et Fribourg, est également spécialiste des stores intérieurs, rideaux, terrasses extérieures et de la décoration d’intérieur. Depuis un an, elle développe son département décoration en proposant toute une gamme de produits en matière de protection solaire extérieure.

218


Notre expérience à votre écoute et à votre service Si prendre soin de son intérieur est important, soigner son extérieur l’est tout autant. Tatjana et Frédéric Krüttli, propriétaires de la société HKM SA, l’ont bien compris. L’experte du revêtement de sol a su répondre aux besoins de sa clientèle en augmentant considérablement son offre de produits extérieurs depuis un an. Une équipe expérimentée offre son savoir-faire à sa clientèle privée, à des gérances immobilières, des entreprises générales et des architectes. Flexible et réactif, le département de service après-vente vous guidera vers une solution idéale grâce à ses connaissances approfondies de l’assortiment.

Le département décoration existe depuis seize ans et ne cesse de s’étoffer. Voici ses champs d’expertise : • Le store technique intérieur et les rideaux : qu’ils soient plissés, à bandes verticales, enroulés, acoustiques, occultants ou simples voilages, les protections intérieures créent l’ambiance dont vous avez besoin à tout moment de la journée. Elles permettent de tamiser la lumière, d’éviter l’éblouissement dû au soleil, voire même d’obscurcir une pièce. Elles régulent ainsi la température et la luminosité avec une touche « déco ». • Le store extérieur : la gamme de produits très variée répond à tous les styles : store à lamelles, volet à rouleau en aluminium, store en toile, parasol et volet à palette en aluminium ou en bois. Destinés à fermer les fenêtres et les portes-fenêtres, les stores redirigent la lumière, améliorent la sécurité et peuvent obscurcir totalement une pièce.

Des produits et services de grande qualité HKM SA est une entreprise reconnue pour ses produits et services de grande qualité. Elle peut compter sur des fournisseurs dynamiques et à la pointe de la recherche. Dans les halls d’exposition de HKM SA, règne une atmosphère reposante et soignée. L’ambiance qui s’en dégage permet de s’y sentir comme chez soi et de bien se représenter les matériaux que l’on peut tester et toucher. « Ce qui fait notre différence, c’est notre connaissance du marché de la construction, des fournisseurs et de la concurrence », insiste Olivier Fragnière, responsable du secteur protections solaires intérieures et extérieures. En 25 ans, HKM SA est devenu le leader incontestable des revêtements de sol en Suisse romande grâce, notamment, à une palette de produits très variée. Du parquet naturel et traditionnel, des lames longues ou courtes, modernes ou rustiques : l’originalité est de mise. N’oublions pas le liège, le linoléum, le caoutchouc, le PVC, les moquettes, ainsi que les terrasses extérieures en bois ou composite.

• La pergola : la tendance actuelle, quel que soit son type (lames orientables, toile rétractable, toit vitré). Elle crée un vrai espace de vie extérieur. Innovante, 100% imperméable, personnalisable à souhait, elle peut être équipée de LED, de store à descente verticale, de vitrage panoramique. • La moustiquaire : indispensable, elle est proposée dans diverses variétés pour protéger votre intérieur des insectes, autant pour vos fenêtres, portes-fenêtres ou sauts de loup. Toujours à la pointe de l’innovation et pour un confort optimal, HKM SA propose des solutions domotiques pour l’automatisation de vos stores. Vous pouvez ainsi notamment gérer l’éclairage, le verrouillage et les éventuels Velux de votre maison. Quels que soient vos besoins, vos envies, HKM SA saura vous guider au mieux dans votre choix afin que vous vous sentiez bien dans votre intérieur comme dans votre extérieur. Une équipe dynamique et soudée, animée par la même passion, se tient à votre disposition pour toute demande.

219


INTERVIEW

RENÉ SCHNEUWLY

SYNDIC DE GRANGES-PACCOT

Granges-Paccot, une petite commune qui a tout d’une grande ! René Schneuwly, syndic de Granges-Paccot, occupe ce poste depuis 1991. Sa commune il l’a vu grandir et a tout fait pour qu’elle devienne la commune attractive qu’elle est. Des projets de taille sont en route pour la densifier et lui donner un nouvel élan pour le futur. Bien Vivre a rencontré René Schneuwly pour apporter de plus amples informations.

© Stemutz

220


Qu’en est-il du nouveau centre scolaire et sportif ? Au début du mois d’octobre 2017, nous avons inauguré le Centre scolaire de Chavully, imaginé dès 2013 et qui constitue un nouveau pôle d’attraction et de formation pour les jeunes générations. Dès le mois d’avril 2018, un deuxième bâtiment comprenant une halle de gymnastique double et un accueil extrascolaire sera mis à la disposition de nos enfants. Le complexe de Chavully a été pensé à long terme ; non seulement il offre aujourd’hui une réserve de capacité, mais encore l’emplacement choisi permet à futur de doubler cette capacité et donc de répondre à l’essor démographique qui va se poursuivre durant les années à venir. Que devient l’ancienne école ? La mise en service du complexe de Chavully a entraîné la fermeture de l’école du Lavapesson. Erigé en 1906, ce bâtiment est indissociable de notre histoire et la population de Granges-Paccot y est très attachée. Un crédit d’investissement voté par l’Assemblée communale nous permet d’entreprendre des travaux de transformation et de rénovation. Dès l’été 2018, il pourra ainsi accueillir une crèche, une école maternelle et une halte-garderie. Il deviendra le centre des structures d’accueil de la petite enfance et pourra ainsi satisfaire les nombreuses demandes des parents. Ces réalisations en cascade permettront enfin de libérer des espaces qui pourront alors être investis par d’autres services actuellement trop à l’étroit.

l’objectif recherché est la création d’un véritable boulevard urbain également destiné à modifier positivement l’aspect de cette entrée en ville de Fribourg. Compte tenu des procédures en cours et de l’obligation pour les propriétaires d’établir des plans d’aménagement de détail, les premières phases de réalisation devraient intervenir d’ici 2020 à 2021. Vous souhaitez couvrir un tronçon d’autoroute, dans quel but ? L’actuel tracé de l’A12 crée une césure entre plusieurs communes de l’Agglomération de Fribourg, dont celle de Granges-Paccot. Cette autoroute est en outre à l’origine d’importantes nuisances pour les habitations. Une étude est en cours visant à l’aménagement d’une couverture dont la réalisation favoriserait la création d’espaces verts et la mise en place de cheminements de mobilité douce sans compter avec la possibilité de densifier de manière significative les terrains adjacents qui ne seraient plus affectés par le bruit. Le projet est complexe, des questions relevant notamment de l’aménagement du territoire et du financement devant encore être résolues, un schéma de partenariat public-privé étant également à l’étude. De ce fait, un début de réalisation ne pourra sans doute pas intervenir avant 2024.

Ecole du Lavapesson

Que va devenir le plateau d’Agy ? Le plateau d’Agy est reconnu comme secteur stratégique de l’Agglomération de Fribourg. Il est aujourd’hui composé de nombreux bâtiments construits il y a plus de quarante ans et qui utilisent très mal le terrain en termes de densification. Le Plan d’affectation des zones de la commune de Granges-Paccot, récemment révisé, vise à une restructuration urbaine de ce secteur en affectant les terrains à des commerces, à de l’habitation et à des activités de service. Sur le plan urbanistique,

Complexe de Chavully © Stemutz

221


Granges-Paccot pourrait faire partie du projet de fusion du Grand Fribourg, qu’en-est-il ? A ce stade, la commune de Granges-Paccot est intégrée dans le périmètre retenu par le Conseil d’Etat pour ce projet. Sa population et son Conseil communal ont désigné leurs représentants à l’Assemblée constitutive et au Bureau. Ces instances devront, dès le début de l’année 2018, élaborer une convention de fusion qui devrait être soumise à la population de toutes les communes concernées durant l’année 2020, cette échéance étant dictée par les élections de l’année suivante pour le renouvellement des autorités communales. L’acceptation de la convention est soumise à la règle de l’unanimité ; cela signifie que le refus d’une seule commune conduit à l’échec du projet qui peut cependant être repris dans les deux ans par les communes décidant de poursuivre dans ce processus de fusion. La situation de la commune de Granges-Paccot est particulière dans la mesure où, il y a quelques années, sa population a refusé, à une assez large majorité, un projet de fusion à plus petite échelle. Ses autorités n’en restent pas moins ouvertes à la réflexion et à la discussion. Il est certain que de nombreux paramètres devront être pris en considération (autonomie des communes, fiscalité, rapports de proximité,...). Compte tenu également de la grandeur du périmètre choisi, il est difficile de dire si un consensus va se dégager pour atteindre l’objectif recherché qui est de faire du Grand Fribourg un pôle fort et concurrentiel pour une région située entre l’arc lémanique et la région bernoise.

222


Globalement comment se porte Granges-Paccot ? On peut dire bien ! Granges-Paccot a l’avantage d’être située à l’entrée de la Ville de Fribourg et à proximité immédiate de l’autoroute. Elle est d’ores et déjà dotée d’un bon réseau de transports publics et de mobilité douce sans compter avec la halte ferroviaire de St-Léonard. Sa fiscalité est attrayante et elle dispose d’équipements permettant de répondre aux besoins de sa population qui apprécie également les nombreux services qui lui sont offerts par la collectivité locale. Notre commune dispose encore d’espaces importants favorisant son développement futur dans un esprit de densification sachant allier la qualité à la quantité. Mon actuel mandat prendra fin au printemps 2021. Durant ce laps de temps, je souhaite terminer les réalisations en cours et mettre sur les rails les grands projets d’avenir qu’il appartiendra sans doute à d’autres de concrétiser.

Ferme Cotting

Chapelle de la Faye

Route de Chantemerle 60 CH-1763 Granges-Paccot www.granges-paccot.ch

223


BULLIARD IMMOBILIER / BULLIARD DÉVELOPPEMENT

A la hauteur de vos attentes Unis par une passion commune pour l’immobilier, Serge et Daniel Bulliard fondent, en 1974, en collaboration avec leur père, l’agence aujourd’hui rebaptisée Bulliard Immobilier. La société occupe depuis 2015 l’un des 6 bâtiments qu’elle a construits à Granges-Paccot dans le complexe Agy Parc. Soucieuse d’anticiper les tendances, elle développe constamment ses compétences et place la qualité de ses prestations au premier rang de ses préoccupations.

Le Restaurant Gasthof zum Schlüssel à Ueberstorf © Paul Talman

224


Les bureaux de Bulliard à Granges-Paccot

© www.atelier-vert-pomme.com Photo non contractuelle

© Adrien Barakat (pour la revue Architecture & Construction)

Construire : une passion pour l’architecture et les aménagements intérieurs Afin d’élargir son offre et forte de précédentes réalisations, la société Bulliard Développement est officiellement créée en 2015. Sa principale activité consiste à construire des appartements neufs et des surfaces destinés à la vente en PPE et à la location. L’équipe de travail réunit des compétences pluridisciplinaires. L’architecte d’intérieur dessine et à l’aide de ses croquis, oriente les choix en matière d’aménagements et de répartition des espaces. Les responsables de la conduite des travaux élaborent les budgets et les appels d’offres et gèrent la planification. Leurs compétences communes s’allient pour obtenir une haute qualité d’exécution. Parmi les dernières réalisations de Bulliard Dévelop­ pement on notera les 6 immeubles d’Agy Parc à Granges-Paccot où siège la société Bulliard, ainsi que la nouvelle promotion de Marly Moraty où a débuté la construction de 17 villas de 3 logements chacune dont les premières remises de clés auront lieu en fin d’année. Dans le même temps, la construction des 4 bâtiments de la première étape du Briegli Park à Guin va bon train et permettra à des nouveaux habitants d’habiter dans un parc verdoyant de 25 000 m2. Particularité : les clients intéressés peuvent se rendre au bureau de vente aménagé à Guin dans un magnifique chalet datant de 1632, classé monument historique et entièrement rénové par Bulliard Développement entre 2013 et 2015. Rénover : valoriser le patrimoine régional Soucieuse de valoriser des immeubles dont l’histoire marque une époque, une région ou une famille, l’activité de Bulliard Développement consiste également

à rénover d’anciennes bâtisses tout en respectant leur caractère unique. Pour des demeures comme le chalet de Guin ou le restaurant Gasthof zum Schlüssel à Ueberstorf, l’architecte d’intérieur débute toujours son travail par des esquisses préalables. Ses dessins apportent une touche artistique à l’ensemble et facilitent le processus

© Paul Talman

Avant

Après

de rénovation par une mise en scène des espaces. L’architecte d’intérieur les développe en­ suite sur un logiciel CAD. Dans le cadre de ses travaux de rénovation, Bulliard Développement collabore avec différents bureaux d’architectes et d’ingénieurs, ainsi qu’avec des entreprises qualifiées et les services de l’Etat concernés, notamment les Biens Culturels pour les monuments classés. Ce nouveau champ de compétence trouve naturellement sa place dans la philosophie de l’entreprise Bulliard et vient compléter l’éventail des prestations proposées : vente, gérance, administration PPE, développement de projets neufs ainsi que rénovation et conseil en architecture d’intérieur.

Bulliard Immobilier et Bulliard Développement © Paul Talman

Route d’Agy 10 • CH-1763 Granges-Paccot Tél. +41 26 347 29 00 immobilier@bulliard.ch • www.bulliard.ch

225


HÔTEL IBIS FRIBOURG

Un hôtel où le personnel a son mot à dire Idéalement situé à Granges-Paccot, à proximité de la sortie de l’autoroute, l’hôtel ibis cache bien des secrets. Plus qu’un lieu d’étape, une vraie proximité avec sa clientèle et son personnel a été créée. Elvira Spahr, directrice générale, nous explique les idées novatrices développées dans son établissement.

226


Depuis quand est ouvert l’hôtel ibis de Fribourg et quelle est votre clientèle ? L’établissement a été construit en 2004. C’était, alors, le premier hôtel ibis dans le canton de Fribourg. Son emplacement a été choisi pour son accès facile puisqu’il est proche de la sortie de l’autoroute et qu’il permet d’accéder rapidement au centre ville. Aujourd’hui, nous accueillons, principalement, une clientèle d’affaire durant la semaine et de plus en plus de touristes les week-ends. Vu notre situation, nous sommes, également, à un point stratégique pour les personnes qui viennent du Nord comme les Hollandais ou encore les Belges qui souhaitent rallier la France ou l’Italie. Beaucoup font halte dans notre hôtel.

Quelles sont vos offres d’hôtellerie et de restauration ? Concernant l’hôtellerie, nous avons 82 chambres qui ont toutes été rénovées en 2011. Deux sont accessibles pour les personnes en chaise roulante, 20 sont dotées de deux lits, les autres de grands lits. L’hôtel propose une offre de qualité pensée pour le confort et la satisfaction de notre clientèle. Toutes les chambres sont climatisées et offrent le wifi. Notre politique tarifaire est la même qu’une ou deux personnes résident dans une même chambre. Conscients que chaque client a un horaire spécial, en fonction de ses obligations, notre offre de petit-déjeuner est très flexible. De 6 h 30 à 10 h en semaine et 12 h le week-end, nous proposons un buffet à discrétion. Pour les lève-tôt et les lève-tard de 4 h à 6 h, un café, une viennoiserie et un jus de fruit sont à disposition, idem en semaine de 10 h à 12 h. Concernant la restauration, nous avons une carte d’en-cas. Une vingtaine de suggestions, pizzas, salades, soupes ou autres plats plus locaux, répond à toutes les envies. De jour comme de nuit, le service est assuré. Vous êtes directrice générale, parlez-nous de votre parcours et de votre personnel. Je travaille dans le groupe AccorHotels, dont les hôtels ibis font partie, depuis 11 ans. J’ai collaboré à différents services comme la réception, la vente ou encore en tant qu’assistante de direction. La politique interne est de garder ses employés et les faire monter en grade, c’est ainsi que je suis devenue directrice de l’ibis Fribourg en 2015. Mon équipe est composée de 10 personnes fixes et 5 occasionnels.

227


Ibis révolutionne les relations avec son personnel. Qu’en est-il dans les actes ? Ces dernières années, la marque a adopté une nouvelle approche culturelle de management qui responsabilise et valorise nos collaborateurs et les encourage à prendre des initiatives. Le but étant de les fidéliser, d’augmenter leur satisfaction et leur intérêt pour leur travail et, par conséquent, d’avoir un impact positif sur la qualité de service. Ce nouvel esprit se reflète par exemple dans les tenues de nos employés. Ceux-ci ont le choix entre différents modèles qui se veulent chics et décontractés. Etre bien dans ses vêtements est un premier pas vers une aisance dans le travail qui, obligatoirement, se ressent auprès des clients. Pour toujours être au fait de la politique du groupe, j’ai été et suis formée régulièrement avec un de mes employés. A notre retour, nous faisons part de l’actualité aux autres salariés. Dans le même temps, pour aller plus loin, chacun a accès à un site qui lui donne de multiples informations et conseils qu’il suit à sa guise. Savoir responsabiliser tout en donnant de la liberté ou comment aider nos collaborateurs à s’identifier à la marque, ainsi se résument les choses. Autre fait marquant, la mobilité au sein du groupe qui est préconisée. Quant au fait de monter en grade, j’en suis l’exemple même ! Des chambres décorées par des employés, des petits-déjeuners revisités par leurs soins, ditesnous en plus. Toujours dans le même esprit de satisfaction, tant du client que des employés, AccorHotels a mis en place, il y a deux ans, un concept totalement novateur. En effet, des chambres d’hôtels peuvent être décorées par des collaborateurs. Ici à Fribourg, nous avons une réceptionniste qui a réalisé son rêve en créant la chambre « NewYork », peinture, déco, ambiance, nous transporte dans une ambiance new yorkaise. La chambre « maritime » pensée par une de mes employées portugaises fait voyager le client au bord de la mer. La troisième est l’idée de notre gardien de nuit qui a créé une ambiance zen où couleurs, plantes et autres objets invitent au calme et à la quiétude. Il va sans dire que « les réalisateurs » sont fiers de leurs œuvres et nos clients ravis de découvrir des chambres uniques. Dans la même

228

optique de personnalisation, pour les petits-déjeuners, mensuellement, un collaborateur propose une spécialité de son pays ou quelque chose qu’il apprécie spécialement. Il est mis à l’honneur, par une photo et son histoire, à côté du mets qu’il souhaite faire découvrir.


Autre chose à nous dire pour conclure ? Nous convions, deux fois par an, des associations, des scolaires ou autres de notre choix pour vivre, ensemble, un moment de partage autour du recyclage, du bienêtre de l’environnement ou du social. L’an passé, nous avons accueilli, dans notre hôtel, des enfants de l’école voisine pour un atelier « peinture sur pneus » suivi d’un goûter. Leurs créations décorent notre jardin. Ces initiatives s’inscrivent dans le cadre de Planet21, le programme de développement durable d’AccorHotels. Pour conclure, un hôtel ibis budget, la marque très économique d’AccorHotels, va ouvrir ses portes à côté de notre Maison, en septembre prochain. Il proposera 85 chambres modernes et confortables à des prix très attractifs.

ibis Fribourg

Route du Lac 21 • CH-1763 Granges-Paccot Tél. +41 26 469 79 00 • Fax +41 26 469 79 10 h5324@accor.com • www.ibis.com

229


INTERVIEW

ANDRÉ LOSEY

SYNDIC D’ESTAVAYER

« Nous avons un volume de travail beaucoup plus important » Issue de la fusion de plusieurs communes, Estavayer compte actuellement 9600 habitants. Une commune dynamique au charme authentique qui se développe tant au niveau de ses infrastructures que de l’emploi qu’elle cherche à accroître sur son territoire. Pour en savoir plus, nous avons rencontré André Losey, syndic d’Estavayer.

230


Bussy

Morens

Forel

Vuissens

Pouvez-vous revenir sur votre parcours politique ? J’ai commencé la politique en 1991 à Estavayer-le-Lac en tant qu’élu au Conseil général. Après dix ans passés au législatif, je suis entré à l’exécutif en 2001. J’ai dirigé pendant cinq ans le dicastère des eaux et épuration, puis pendant sept ans celui de l’aménagement du territoire et des bâtiments tout en étant vice-syndic. Depuis le départ d’Albert Bachmann en 2013, j’occupe la fonction de syndic. Quel regard portez-vous sur cette commune ? Je suis établi à Estavayer depuis 1981. C’est une belle commune, caractérisée par son excellente qualité de vie, avec son lac et ses multiples activités, ses paysages verdoyants avec la campagne environnante et ses possibilités de balades. Elle offre également tous les services dont la population a besoin. C’est une commune qui attire de nombreux habitants, avec aussi des prix des terrains qui sont plus accessibles que sur l’Arc lémanique. La nouvelle commune d’Estavayer, effective depuis janvier 2017, regroupe sept anciennes communes. Comment s’est déroulé ce processus de fusion ? Estavayer regroupe les anciennes communes d’Estavayer-le-Lac, Bussy, Morens, Rueyres-les-Prés, Vernay, Murist et Vuissens dont certaines ont déjà été le fruit de fusions, soit au total 13 entités villageoises et deux hameaux. En tant que chef-lieu, Estavayer-le-Lac a toujours manifesté son ouverture à la fusion. Le processus a été engagé en 2012 avec l’ancienne commune de Font suivi de l’intégration progressive d’autres entités. En juin 2015, ce projet de fusion a été soumis au vote et a été accepté à une large majorité par la population, donnant ainsi le jour à la commune d’Estavayer, effective depuis le 1er janvier 2017. 231


Quel changement concret en termes de gouvernance ? Nous avons à présent à gérer un territoire cinq fois plus grand avec une population de 9600 habitants contre 6500 auparavant pour Estavayer-le-Lac. Un challenge, puisque nous avons un volume de travail beaucoup plus important. Pour le moment, cela se passe plutôt bien. Au niveau des autorités, six conseillers communaux viennent d’Estavayer-le-Lac et trois des anciennes communes et nous apprenons à nous connaître mutuellement. L’une des difficultés à laquelle nous devons faire face concerne l’aménagement du territoire. Nous avons actuellement huit règlements d’urbanisme différents ce qui est particulièrement complexe à gérer. Si dans ce domaine il est admis que les règlements vont à terme avant harmonisation, nous allons probablement le faire avant pour des questions pratiques. L’autre défi concerne les services techniques. Auparavant, les conseillers communaux géraient eux-mêmes pas mal de tâches mais avec la fusion, il manque aujourd’hui de personnel. Pour y remédier, nous avons intégré dans le budget 2018 l’embauche de 9 équivalent plein temps qui seront mobilisés en fonction de leurs compétences et des besoins, qu’il s’agisse de tâches administratives, techniques ou manuelles. Quels sont les grands projets actuellement en cours à Estavayer ? Nous allons tout prochainement dépasser la limite des 10 000 habitants, ce qui implique l’adaptation de nos infrastructures. Parmi les gros projets à l’étude, l’aménagement des rives du lac. Nos infrastructures sont trop petites et l’été la plage est bondée. Afin de répondre à la demande des habitants et des touristes nous prévoyons de développer nos infrastructures. Un projet à long terme qui va débuter avec la construction d’un port de petite batellerie de 250 places. Nous sommes candidat à la reprise d’un autre port dont la concession arrive à échéance en juillet 2018. Il y a également la délicate question de l’Hôtel du Lac, à l’abandon depuis le printemps 2016. L’été dernier, nous avons résilié le contrat de droit de superficie qui nous lie avec le propriétaire. Comme le port, c’est une carte de visite pour notre ville. Or aujourd’hui, c’est peu dire qu’il n’est pas très accueillant et nous voulons que cela change. Dans le domaine du sport, nous avons signé un droit d’emption sur 145 000 m2 de terrains agricoles à l’entrée d’Estavayer-le-Lac destinés à recevoir une zone sportive. Elle pourra accueillir des terrains de foot en remplacement de ceux des Grèves dont les infrastructures ne sont plus de première jeunesse. On pense aussi y mettre le tennis et le skater hockey. Un centre romand d’un sport bien pratiqué en Suisse est également intéressé à venir chez nous. Et dans le domaine du logement ? De nombreux projets sont en cours dont celui des Portes du Lac. Une zone d’habitation pour de petits immeubles répartie en huit secteurs qui doit se développer sur une quinzaine d’années. Les premiers habitants sont entrés en décembre 2017 et les travaux du prochain lot doivent débuter au printemps prochain. Un nouveau quartier mixte faisant la liaison entre la gare et centre-ville historique est également prévu ainsi qu’une requalification du plateau de la gare en quartier mixte également. 232


L’augmentation du nombre d’habitants va-t-elle de pair avec celle des emplois ? Nous souhaitons développer nos emplois, car les nouveaux habitants sont essentiellement des pendulaires qui ont une activité à Fribourg, Berne ou Lausanne. Nous sommes à la recherche d’entreprises pour enrichir le tissu économique local. Nous disposons notamment d’une friche industrielle où nous allons entreprendre des travaux de démolition au début 2018. Des terrains que nous aurions pu mettre à disposition à de maintes reprises mais pour des entrepôts. Des grandes surfaces pour peu d’emplois au final. Or cela ne nous intéresse pas car nous voulons offrir des places de travail. Nous sommes ouverts à tous les secteurs d’activité sauf le commercial étant donné que l’offre est déjà suffisamment riche sur la région.

Pouvez-vous nous parler de l’offre culturelle locale et des événements qui se déroulent sur la commune ? Nous disposons de deux salles de spectacle. « La Prillaz » avec ses 550 places qui propose une douzaine de pièces de théâtre par année et une salle de spectacle plus intimiste « L’Azimut ». Celle-ci est gérée par un collectif culturel qui nous propose une diversité d’événements forts appréciés. Nous avons également différents événements qui se succèdent tout au long de l’année. Parmi les principaux, LudiMania’k, un festival d’ateliers de jeux en ville destinés aux enfants. Nous proposons également des concerts de jazz dans toute la ville avec Swing in the Wind, mais aussi l’Estivale Open Air sur la place Nova Friburgo au bord du lac, dans un cadre magique. En janvier 2018 a été organisé pour la première fois « Esta Snow Fest » avec la création d’une piste de ski dans la Grand-Rue, cette manifestation a eu lieu du 12 au 14 janvier ou encore en novembre 2017, la 3e édition du « Red Bull Velodux », une course de cyclo-cross à travers notre ville médiévale et dans ses alentours. Ceci est sans compter les nombreuses manifestations et traditions qui se déroulent dans les anciennes communes. Nous remercions les organisateurs de toutes ces manifestations ainsi que tous les bénévoles qui leur prêtent mains fortes. 233


NAUTISME ET LOISIRS À FRIBOURG

Entre les lacs de Neuchâtel, Morat et de La Gruyère Avec ses trois lacs et ses paysages lacustres grandioses, le canton de Fribourg est idéal pour la pratique du nautisme. Base de loisirs, clubs nautiques, clubs de voiles, les sociétés locales sont nombreuses et proposent une offre riche et variée. Embarquez au fil de l’eau avec Bien Vivre.

© Peter Mosimann

234


Lac de Neuchâtel Avec une surface de 217 km2, le lac de Neuchâtel est le plus grand lac se trouvant entièrement sur le territoire suisse. Il touche quatre cantons: Neuchâtel, Vaud, Fribourg et Berne. Il est relié au lac de Bienne par le canal de Thielle et au lac de Morat par le canal de la Broye. La rive sud du lac, à la fois vaudoise et fribourgeoise, abrite d’innombrables ports qui proposent des places d’amarrage pour les hôtes avec des infrastructures de qualité. Très fréquentée par les Suisses alémaniques, on y entend souvent les dialectes bernois, soleurois, bâlois et argoviens. Charmante cité médiévale fribourgeoise, Estavayer-leLac est aussi un haut lieu du nautisme, qui est devenu la Mecque du wakeboard, grâce à son téléski nautique. On y trouve notamment Alphasurf qui regroupe de nombreuses activités sportives. La base nautique propose de louer ou de prendre des cours de voile, planche à voile, de ski nautique. Il est également possible de se balader en bateau moteur, en canoé, pédalo ou en ski nautique. Estavayer-le-Lac accueille également l’école de navigation Alpha voile qui propose des formations tout niveau en voile et bateau à moteur. Les amateurs de voile trouveront également leur bonheur au Cercle de la Voile d’Estavayer-le-Lac qui organise tout au long de l’année de nombreuses régates et dispose d’une école de voile largement reconnue. Ouverte aux plus jeunes navigateurs débutants dès 8 ans, elle propose également des cours adultes sur catamaran. Plus au sud, on trouve le Club nautique de Cheyres, un petit village qui a construit il y a quelques années un port. A la disposition des plaisanciers et de ses membres, il organise de nombreuses activités sociales et sportives.

Lac de Morat Niché entre la cité médiévale de Morat et la Riviera Fribourgeoise avec les vignobles en coteaux du Mont Vully, le lac de Morat est le plus petit des trois lacs bordant le Jura. Peu profond, il est rapidement réchauffé par le soleil et permet la baignade du printemps à l’automne. Les bateaux réguliers naviguent du lac de Morat vers le lac de Neuchâtel et plus loin de Bienne. Envie de découvrir la région des Trois-Lacs, la Croisière des Trois-Lacs offre 4 heures de panorama d’exception, ceux du Chasseral, de l’Ile St-Pierre et des vignobles de la région. L’une des excursions incontournables de la région! Les amateurs de voile peuvent agrandir leur territoire de chasse grâce aux canaux qui relient les lacs. Il est possible de pratiquer de nombreux sports nautiques sur le lac de Morat. Le Club Nautique la Cambuse propose à la location des surfbikes (vélo sur planche à voile) et pédalo. Quant au Club nautique Oxygène, une association gérée par un comité de jeunes bénévoles, il propose de nombreuses activités durant tout l’été pour animer les bords du lac, il dispose du matériel nécessaire pour faire de la planche à voile et du dériveur (voilier). Basé à quelques mètres de la frontière fribourgeoise, à Faoug, dans le canton de Vaud, l’école Seegang, enten-

© EPT

© EPT

Au nord, sur la seconde section fribourgeoise du Lac, L’Amicale de Voile de Portalban est une association dynamique qui propose de nombreuses activités dont le pivot est la voile. Le club organise des cours de perfectionnement, des rencontres, des régates, des visites et, chaque année dès le mois de mai, des cours destinés aux juniors.

dez « marche sur l’eau » propose des cours de Voile et de bateau à moteur, qu’il s’agisse de passer un permis ou de tout simplement approfondir ses connaissances.

© Region Murtensee

235


Lac de La Gruyère Situé au cœur de La Gruyère, le lac de La Gruyère est un des plus beaux lacs artificiels de Suisse. Il est entouré par des pâturages où l’on peut admirer les fameuses vaches noirs et blanches à qui l’ont doit fromages délicieux, chocolat et double-crème. Parmi les incontournable, visitez l’Île d’Ogoz avec ses deux tours et vestiges de remparts médiévaux. Côté loisirs nautiques paddles, canoës et kayaks viennent se partager le lac avec les véliplanchistes, les pêcheurs et le club de voile. Fondé en 1981, le Club de voile de la Gruyère (CVG), installé à Avry-devant-Pont, dispose des installations nécessaires pour accueillir les planches et les bateaux de ses membres. Naviguer à la voile, sur une planche, un dériveur, un petit habitable ou un catamaran, tout est possible. Sans être particulièrement fort, le vent est rarement nul sur le lac de la Gruyère mais lorsqu’il vient à manquer, les membres organisent des sorties sur d’autres «spots». Depuis juin 2017, le club de voile propose également une école de voile (Laser & Open Bic), avec le partenariat de Jeunesse & Sport. Deux moniteurs sont à disposition pour la formation de jeunes dès 8 ans. Envie d’aventure, Aventure Gruyère est l’un des points privilégiés pour partir à la découverte du lac. La base de loisirs propose la location de divers bateaux et voiliers, des kayaks, des stand-up-paddle et même des pédalos ainsi qu’une sélection d’activités nautiques sur le lac de la Gruyère et dans la région. Ces dernières années, les loisirs nautiques doux prennent de plus en plus d’ampleur sur le lac de la Gruyère.

Rendez-vous à ne pas manquer, la Slow-Surf organisée les 25-26 août 2018. Une journée familiale en paddle, kayak, canoë ou pirogue sur le lac de la Gruyère.

© Atelier Mamco

© Fribourg Région

© emoiphotos

236


CHOISIR VOTRE LINSSEN VA ÊTRE PASSIONNANT


NASTA MARINE SA

Pour le plaisir du nautisme Chantier naval basé à Estavayer-le-Lac, Nasta Marine est le spécialiste de la vente de bateaux Linssen Yachts et Finnmaster. Son atelier parfaitement équipé et la qualité de son équipe, lui permettent d’offrir un large bouquet de services nautiques sur-mesure sur des embarcations variées. Zoom sur une entreprise de taille humaine dont le professionnalisme et les compétences sauront raviver votre passion de naviguer.

238


Plus de 35 ans d’histoire A l’origine de Nasta Marine, Jürg et Trudi Nacht, deux passionnés de nautisme ouvrent en 1980 un chantier naval à Estavayer-le-Lac. Fort de leur succès dans le domaine de la voile, ils décident d’intégrer à leur gamme des yachts haut de gamme en choisissant la marque hollandaise de renom LINSSEN YACHTS, dont Nasta Marine deviendra le premier importateur général, à l’échelle européenne. En plus des yachts à moteur, l’entreprise développera une gamme complète de bateaux sportifs, mais aussi de nombreux voiliers avant de se spécialiser uniquement dans le secteur des bateaux et des yachts à moteur. Sur le point de partir à la retraite au début des années 2000, Jürg et Trudi Nacht sollicitent l’un de leurs employés de confiance, Ronny Mathys, pour reprendre l’entreprise. Ce dernier l’a rachète en 2008 et entreprend d’importants travaux de modernisation et la construction d’un showroom de plus de 1000 m2, inauguré officiellement en 2009. Depuis qu’il est à la tête de Nasta Marine, Ronny Mathys perpétue avec détermination et engagement les valeurs qui ont fait le succès de l’entreprise, dont les bateaux naviguent aujourd’hui sur tous les lacs de Suisse.

Ronny Mathys

Une gamme de prestations complète C’est dans un espace d’exposition lumineux que Nasta Marine accueille ses clients. Soucieuse de répondre à la diversité des besoins de la clientèle, l’entreprise n’a cessé d’élargir son offre. Partenaire de la marque néerlandaise Linssen Yachts depuis de nombreuses années, elle propose à la vente des yachts exclusifs de haute gamme en acier ainsi que les dernières nouveautés. Nasta Marine est également l’importateur officiel des bateaux de sport hors-bord de la marque finlandaise Finnmaster pour toute la Suisse. Chantier naval reconnu, les ateliers de Nasta Marine sont ouverts à tous les propriétaires de bateaux, de la plus petite barque traditionnelle au Yacht en passant par le Voilier et le Catamaran. Entretien courant, travaux de peinture, rénovation de coque avec des matières plastiques renforcées à la fibre de verre et du polyester, menuiserie intérieure ou transformation de cabine sur-mesure, etc., Nasta Marine est votre partenaire idéal et de confiance. En tant qu’atelier agréé par les principales marques de moteurs, l’entreprise effectue tous travaux de réparation et d’entretien. Désireuse d’offrir un service complet à ses clients, elle met à leur disposition un service de gardiennage sécurisé et s’occupe de l’hivernage des embarcations. Nasta Marine propose, en outre, un service de type « Conciergerie » afin que ses clients puissent profiter en toute sérénité des plaisirs lacustres, sans les contraintes liées à l’entretien. La location de bateaux vient enfin compléter la liste des prestations du chantier naval Nasta Marine. 239


Des équipements de pointe Nasta Marine dispose d’un grand atelier ultra-moderne à la pointe de la technologie. La halle principale a été entièrement modernisée et réaménagée en 2009 afin de répondre toujours plus loin aux exigences de la clientèle, tout en s’adaptant aux évolutions techniques et esthétiques des navires. Parfaitement équipés, les postes de travail garantissent un travail propre, précis et de qualité tout en assurant le confort et la sécurité des collaborateurs. Parmi les installations de Nasta Marine, un atelier de peinture ultramoderne à même d’effectuer différents travaux, de la simple retouche à la restauration totale. Le chantier naval Nasta Marine possède également un large stock de pièces détachées permettant une grande réactivité quelles que soient les réparations. Une entreprise proche de ses clients Nasta Marine place en permanence le client au centre de ses préoccupations. Loin de ces entreprises qui cherchent à vendre à tout prix, l’entreprise se veut disponible et à l’écoute de la clientèle pour les conseiller au mieux selon leur budget et leurs besoins. « Le bateau est un objet émotionnel et il est important que son propriétaire puisse s’y reconnaître pleinement pour s’y sentir bien une fois sur l’eau », explique Ronny Mathys, qui accorde une grande importance à la qualité des relations humaines. Au sein de l’atelier, c’est le plaisir du travail bien fait, dans les règles de l’art qui prédomine. Les collaborateurs travaillent en permanence dans l’optique de trouver les meilleures solutions pour intervenir sur les bateaux des clients, avec des délais aussi courts que possible et dans des budgets raisonnables. Leurs savoir-faire leur permettent de procéder de manière rigoureuse, même sur des navires entièrement en bois, construits de façon traditionnelle. Chez Nasta Marine, tous les clients sont pareils, quelle que soit la taille de son embarcation, le client bénéficie d’un service personnalisé et de qualité. Afin d’être toujours plus proche de la clientèle, l’entreprise a ouvert en mars 2018 une succursale à Chevroux.

240


La force d’une équipe Nasta Marine c’est une équipe à taille humaine de 13 collaborateurs formés et expérimentés. Qu’ils soient en charge de la vente, des réparations ou de la partie administrative, tous sont unis par l’amour commun des bateaux. La direction cultive une philosophie d’entreprise familiale et conviviale basée sur l’écoute, l’entraide, le respect et l’esprit d’équipe. Des valeurs qui expliquent la grande fidélité des collaborateurs et la bonne ambiance que l’on ressent en poussant les portes de Nasta Marine.

Nasta Marine SA

Route du Port 15 • CH-1470 Estavayer-le-Lac Tél. +41 26 663 26 26 • Fax +41 26 663 43 00 info@nastamarine.ch • www.nastamarine.ch

241


INTERVIEW

CHRISTIAN BRECHBÜHL SYNDIC DE MORAT

Morat, une ville fière de ses traditions Morat, par sa beauté, son cadre de vie, est comme une parenthèse dans le temps. Si l’évolution dans l’avenir est bien perceptible, on sait aussi préserver le patrimoine et faire perdurer des traditions bien ancrées. Atypique par son bilinguisme, la ville devrait encore s’étendre grâce à une nouvelle fusion et voire son nombre d’habitants grandir. Bien Vivre a rencontré Christian Brechbühl, syndic de Morat.

242


En janvier 2016, Morat fusionnait avec quatre villages, une nouvelle fusion est à l’ordre du jour, qu’en-est-il ? La fusion de 2016 a permis de regrouper les villages de Courlevon, Jeuss, Lurtigen et Salvenach avec Morat. Nous avons ainsi atteint une population d’un peu plus de 8000 habitants alors qu’auparavant nous n’avions que 6500 habitants. Une autre demande est, effectivement, en discussion avec la commune de Clavaleyres. Ce village est très particulier car il est une enclave bernoise dans le canton de Fribourg. Cette singularité remonte au temps de Napoléon. Proche de Morat, il a fait la demande pour y être rattaché. Le canton de Berne s’est montré très compréhensif vis-à-vis de ce vœu et une mise en consultation de la loi sur l’accueil de la commune municipale bernoise de Clavaleyres par le canton de Fribourg et sa fusion avec la commune de Morat été déposée jusqu’à fin septembre 2017. Dans le courant de l’année 2018, le parlement cantonal statuera sur cette requête et à la suite, des votations seront prévues dans les cantons de Berne et Fribourg. Si tout va bien et que l’Assemblée Fédérale donne son accord final, la fusion se fera en 2021. Depuis 2016 et votre réélection, quelles sont vos lignes directrices pour votre ville ? Si Morat ne compte que 8000 habitants, elle n’en reste pas moins un centre économique et social fort au sein du canton de Fribourg. Je regarde vers l’avenir et le long terme. En matière de développement communal, je souhaite d’une part entretenir et préserver la vieille ville en tant que centre historique et culturel mais aussi faire avancer le projet de zone industrielle au Löwenberg. Celui-ci est soutenu par le canton car il générera des emplois. J’ai à cœur de préserver la qualité de vie qu’ont les habitants de Morat en garantissant l’ordre et la sécurité, en proposant une offre de transports publics adaptée aux besoins, en utilisant de manière optimale les ressources financières et humaines et en veillant à informer et communiquer de manière transparente.

© Fribourg Région

243


Qu’exerce-t-on comme activité quand on travaille à Morat ? Beaucoup de personnes qui résident à Morat ne travaillent pas sur place. Parce qu’elles se déplacent chaque jour dans les grands centres voisins pour leurs activités professionnelles, en 2018, l’offre des transports au niveau des trains va être renforcée. Fribourg sera atteignable en 30 minutes de Morat, tout comme Berne et Neuchâtel. Au niveau des bus, nous avons beaucoup de lignes et une bonne desserte ce qui aide à la mobilité douce et permet aussi à tous les jeunes de se rendre facilement dans les écoles et universités des alentours. Morat est partagé au niveau professionnel par 50% d’emplois liés au tourisme, commerce et services, 30% à l’industrie et 20% liés à l’agriculture. Nous comptons quelques importantes sociétés sur notre territoire. Dans le même temps, maintenir une agriculture compétitive et durable est important à mes yeux. La paysannerie tient toute son importance sur place car nous sommes aux portes du Grand Marais, le jardin de légumes de la Suisse. Une des grandes particularités de votre ville est d’être bilingue. Comment cela s’organise-t-il au niveau scolaire ? C’est une très grande fierté pour nous d’être bilingue. C’est une manière de construire des ponts et de maintenir cette tradition qui est aussi rare qu’ancienne. Concernant la scolarité, les choses sont très simples. Avant de rentrer à l’école obligatoire, le choix de la langue principale doit être fait et ne pourra pas être modifié. Pour le primaire, environs 900 enfants se côtoient dans notre école de Morat où 80% suivent des cours en allemand tandis que 20% ont opté pour des cours en français. Les professeurs officient chacun dans une seule langue. Au Cycle d’orientation, 200 élèves suivent des cours en français et 400 en allemand. Dans chaque cas, l’autre langue leur est enseignée. Quand les enfants sont de familles étrangères, il est courant qu’ils parlent 3 voire 4 langues différentes, un atout de taille pour leur avenir.

244


© Foto Graf

Morat a une vie culturelle et sportive très intense, quels sont les événements phares ? En toutes saisons, Morat accueille des événements importants qui pour certains sont ancrés dans les traditions comme la Solennité, le 22 juin, qui allie fête de la jeunesse et commémoration de la bataille de Morat. Dès le petit jour, défilé des écoles, cérémonie officielle et autres animations s’emparent de la ville. Tout le monde y participe car les Moratois sont très attachés à cette fête. L’été, la cour du château accueille le Murten Classics qui fête ses 30 ans cette année. Ce festival est reconnu bien au-delà de nos frontières pour la qualité et la diversité des concerts qui y sont donnés. Durant 3 semaines, la variété du programme attire autant les passionnés que les néophytes. Des concerts ont, également, lieu dans des communes des alentours ce qui amène le public à découvrir une musique à laquelle il n’est pas toujours habituée. Chaque année, ce festival connaît un immense succès. A l’automne, au début octobre, ce sont les sportifs qui sont à l’honneur avec la course MoratFribourg qui a été créée en 1933. Plusieurs modèles de courses, bien intégrés, sont proposés afin d’avoir le plus grand nombre de participants possible. En 2017, plus de 13 000 inscrits étaient au départ ! Pour la saison d’hiver, au début janvier, un nouvel événement a vu le jour il y a deux ans et la réussite ne s’est pas faite attendre. Le Festival des Lumières, organisé par Morat Tourisme, met en scène la vieille ville, le lac et les rives du lac avec un programme de très haut niveau qui émerveille les visiteurs. Evidemment de multiples autres festivités et animations jalonnent l’année à Morat, ce ne sont là que les plus marquantes. Morat vous propose chaque mois des activités variées et intéressantes. Il vaut toujours la peine de découvrir Morat et sa région.

© Bruno Bandi

© Bruno Bandi

Commune de Morat

Mairie • Rathausgasse 17 • CH-3280 Morat Tél. +41 26 672 61 11 www.murten-morat.ch

245


WINKELMANN ARCHITEKTEN

Une architecture dans son époque Depuis 1994, Jürg Winkelmann, installé à Morat, avec une équipe de 8 personnes, n’a de cesse de réinventer le paysage architectural. Winkelmann Architekten est une société polyvalente aux réalisations diverses. Rencontre autour de 4 projets phare. Seit 1994 ist ein 8-köpfiges Team mit Jürg Winkelmann in Murten tätig. Zusammen schaffen sie innovative Bauten in unterschiedlicher Grösse, Nutzung und Lage. Winkelmann Architekten ist ein vielseitig tätiges Unternehmen mit einem breiten Spektrum an Projekten.

Immeubles de logements devant la vieille ville de Morat © Winkelmann Architekten

246


Reihenhäuser Weidweg à Montillier

Prehl-Meyland à Morat Ce projet est le résultat d’un concours et a demandé plus de 24 mois de travail pour voir le jour. Mis à l’enquête, les travaux devraient démarrer en 2019. 9 bâtiments représentant 99 logements vont, ainsi, être construits dans un cadre unique, sur une surface de 12 780 m2. « Zu Hause in den Ferien », vivre en vacances en français, nom du programme, tient toutes ses promesses quand on voit les maquettes. Proche de la vieille ville, dans un endroit très vert, ces immeubles ont été pensés pour préserver l’intimité de chacun tout en permettant la proximité via une voie verte. Si ces futures constructions ont une forme originale, avec 3 appartements par étage, ce n’est pas le fruit du hasard. En leur donnant cette configuration, Winkelmann Architekten permet à chacun d’avoir une vue en diagonale, et de profiter du parc arboré alentour. De 90 à 130 m2 de superficie, chaque logement bénéficie d’une terrasse reliée à la pièce à vivre. Grâce à un développement de façade de 270° l’espace intérieur est très lumineux. Pour éviter toutes nuisances sonores, une allée centrale piétonne dessert chaque entrée, tandis que voitures et motos accèdent à un parking souterrain avec accès à chaque immeuble. Cette voie verte se veut, aussi, un lieu de rencontres pour que tous soient amenés à se croiser, à se parler.

Photos © Damian Poffet FOTOGRAF SBF SWB

Reihenhäuser Weidweg à Montillier Fin 2017, le projet d’un immeuble de 4 logements a été livré à Montillier. Design original et concept dans l’air du temps pour 4 appartements, en triplex de 180 m2 de surface utilisable, proche du lac. Chacun est conçu sur le même schéma avec un salon de 3,3 m de hauteur de plafond faisant face à son jardin privatif. Cuisine et salle à manger au rez-de-jardin, 3 chambres et salle de bains au 1er étage pour les enfants. L’escalier génère des références diagonales intéressantes avec une galerie ou un lieu de travail. Le point culminant de cette promenade architecturale est une très belle suite parentale avec une grande terrasse. Aucun espace n’est perdu. Tout est pensé avec soin. Les matériaux choisis le sont aussi. Pour optimiser la qualité de vie, pour que chaque habitant réside dans un lieu sain et sans humidité, les murs ont été construits en terre cuite de 50 cm d’épaisseur. Ce matériau ancien, que l’on remet ici au goût du jour, a de très grandes qualités d’isolation en été comme en hiver et crée un climat ambiant agréable.

Villa à Morat © Winkelmann Architekten

247


Surélévation à Morat Autre chantier, autre gageure. En plein centre ville, Winkelmann Architekten a dû penser à un projet de surélévation d’un bâtiment qui d’un côté fait face à la ligne de chemin de fer, de l’autre aux remparts de la vieille ville, le tout sur un magasin de meubles. La superficie au sol étant très importante, les architectes ont réalisé un projet de 2 appartements de 190 et 90 m2, laissant également de l’espace pour agrandir le commerce. La façade principale accueille par endroit un rideau de métal au pliage octogonal dans lequel sont insérés des loggias donnant sur l’intérieur des appartements. Elles leur apportent beaucoup de lumière sur le devant tandis que sur l’arrière, les pièces profitent d’une vue imprenable sur un bel îlot de verdure devant les remparts. Ce projet apportera une touche de modernité et de contemporain sans galvauder le décor alentour. Villa contemporaine à Morat Sur un terrain en pente, l’entrée se fait par le sous-sol avec un escalier central qu’une large fenêtre illumine de soleil. On trouve d’abord un espace de jeux pour les enfants, des chambres et salles de bain. En continuant la montée des marches, on arrive au salon, salle-à-manger et cuisine qui profitent d’une magnifique vue grâce à des ouvertures biens placées. Pourquoi inverser la répartition ? Tout simplement pour profiter d’aucun vis-à-vis et d’un paysage magnifique. Un pari osé mais un pari réussi tant par son élégance extérieur avec son toit à 2 pans faisant penser à des ailes d’oiseau que par son intérieur atypique !

Les espaces intérieurs et extérieurs en dialogue

Mobilier & design d’intérieur Regula Aebersold, Meylandstrasse 1 à Morat Photos © Damian Poffet FOTOGRAF SBF SWB

248


Vue depuis l’entrée

Winkelmann Architekten verstehen, den Gebäuden einen Mehrwert zu geben, indem sie neben den funktionellen Anforderungen abwechslungsreiche Räume entwickeln und dank einem spannenden Materialmix besondere Stimmungen erzeugen können. In der Wohnüberbauung Prehl-Meyland ergeben dreiecksartige Grundrisse drei unterschiedliche Wohnungen pro Geschoss. Jede profitiert von einer mehrseitigen Orientierung und einer privilegierten Ecksituation. Dank der Gebäudeform entstehen interessante Aussenräume mit vielfältigen Durchblicken durch die Überbauung. Die Reihenhäuser Weidweg in Muntelier zeichnen sich durch einen besonderen Gebäudeschnitt mit 3.3m hohen Wohnraum aus. Die Treppe innerhalb des Gebäudes dient nicht nur als Erschliessung sondern generiert interessante Diagonalbezüge durch das ganze Haus. Die Treppenpodeste sind Galerie oder Arbeitsplatz. Bei der Aufstockung Meylandstrasse 1 galt es die verschiedenen vorhandenen Eigenschaften des Ortes im Projekt aufzunehmen: die gefaltete Metallfassade verweist auf das darunterliegende Möbelgeschäft. Im Innern der Wohnungen fällt der Blick gleichzeitig auf Eisenbahngeleise und die Ringmauer der Altstadt. Dank drei grosszügigen Loggien entstehen geschützte private Aussenräume. Die Villa am Hügel ist von Weitem sichtbar mit dem verdoppelten Satteldach. Die Treppe macht den Reichtum des Ortes täglich erlebbar: vom UG ins EG gibt sie den Blick frei in den besonnten Garten und kulminiert dank einer 180 Grad Drehung mit Blick auf See und Altstadt.

WINKELMANN

ARCHITEKTEN

Winkelmann Architekten AG

Dipl. Architekten ETH SIA FSAI Bernstrasse 8 • CH-3280 Morat Tél. +41 26 672 28 28 • Fax +41 28 672 28 29 info@winkelmann.ch • www.winkelmann.ch

WINKELMANN

ARCHITEKTEN 249


BASLER & HOFMANN

Experts – à tous les niveaux Basler & Hofmann est l’un des principaux bureaux d’ingénieurs en Suisse. Présente à Lausanne, Berne, Lucerne et Zurich, l’entreprise familiale de 700 collaborateurs en Suisse déplacera ses activités de Morat à Fribourg en juin 2018. Les ingénieurs et planificateurs ont déjà réalisé des projets hors du commun dans le canton, et ont été récompensé dernièrement d’un Award pour le projet Headquarter Scott Sports à Givisiez, pour leur savoir-faire dans le domaine du Building Information Modeling (BIM). Une meilleure proximité avec ses clients, avec les centres de décisions cantonaux, ainsi qu’avec la Haute Ecole d’Ingénieurs : voilà pourquoi Basler & Hofmann a opté pour Fribourg.

Concours gagné : le projet « Jo » pour le nouvel aménagement de la place de la gare de Fribourg

250


Eric Jaquier, directeur Romandie

La gare de Bulle doit être déplacée

De l’acoustique au génie civil Le nom Basler & Hofmann représente une vaste gamme de compétences en ingénierie réunies sous un même toit. La composition de l’équipe en plusieurs disciplines de projet dépendra du mandat. Imaginons, par exemple, un centre de distribution pour l’industrie alimentaire : plusieurs disciplines collaboreraient – des géotechniciens, des géomètres, des conseillers en énergie, des spécialistes de l’environnement, des professionnels de l’aménagement, des planificateurs de transports, des ingénieurs en génie civil et des planificateurs en structures. « Notre force réside dans la mise en réseau de nos compétences et notre accès permanent aux différentes disciplines », affirme Eric Jaquier, directeur Romandie. « Si une question relative à un domaine spécial comme l’acoustique ou les sites pollués survient dans un projet, nous pouvons rapidement faire appel aux experts correspondants, même pour une consultation ponctuelle. Nous privilégions les petites équipes, gardant ainsi leur agilité, composées sur mesure pour le mandat. » Quant aux projets, ils sont de nature très variée, du plus simple au plus complexe. Ils comprennent les travaux d’étude, les mandats de conseil, le suivi des concours et des études de faisabilité, la planification complète de projets de bâtiments et d’ouvrages d’infrastructure, direction des travaux et mise en service incluses. Diversité des projets dans le canton de Fribourg Basler & Hofmann compte déjà de multiples projets à succès dans le canton de Fribourg, dans le domaine du chauffage, de la ventilation, de la climatisation, du refroidissement, du sanitaire et du MCR (CVCRS-MCR), notamment la rénovation complète de l’ancienne poste de Fribourg, la construction de la nouvelle école primaire de La Vignettaz, le nouveau couvoir industriel pour Micarna à Avenches, ou la transformation et l’extension de l’hôpital de Meyriez. La présentation suivante des projets illustre la diversité de leurs activités :

–  l’une des planifications les plus importantes est certainement le nouvel aménagement de la place de la gare de Fribourg. En 2016, l’équipe de planificateurs des transports de Basler & Hofmann, de Hager Partner AG et de van de Wetering Atelier für Städtebau GmbH a remporté le concours pour ce nouvel aménagement. Le projet appelé « Jo » consiste en la création d’une nouvelle place agréable, fonctionnelle et aux dimensions généreuses au cœur du chef-lieu du canton. La fontaine Jo Siffert de Jean Tinguely, que l’artiste a dédiée à son ami, Joseph Siffert, en sera le point de mire. Ce symbole de la ville sera déplacé et installé sur la nouvelle place, où il accueillera les voyageurs. La planification est actuellement affinée en collaboration avec la ville de Fribourg. Le début des travaux est prévu pour 2020. – Sur mandat des Transports publics fribourgeois (TPF), Basler & Hofmann a réalisé l’avant-projet et le projet de mise à l’enquête pour la nouvelle gare de Bulle avec le raccordement des voies doubles, du côté ouest. La commune connaît une forte croissance. Le nombre de passagers doit tripler à l’avenir. Afin de remplir toutes les exigences, notamment l’accès sans obstacles aux trains, la gare sera déplacée et ses environs réaménagés. Sont prévus un nouveau passage souterrain, des nouveaux quais et voies ainsi qu’une gare routière souterraine. C’est précisément dans ce projet que l’approche interdisciplinaire de Basler & Hofmann s’est révélée efficace, grâce à la participation de spécialistes des flux piétonniers, de la planification de gares, du génie civil, des structures porteuses et du génie ferroviaire. 251


Le nouveau siège de Scott Sports SA

– Le fabricant international d’articles de sport Scott Sports SA construit son nouveau siège principal à Givisiez près de Fribourg. Ce bâtiment administratif accueillera 600 postes de travail, un restaurant, une cafétéria ainsi qu’une salle de conférences et des showrooms. Au sein de l’équipe de planificateurs généraux dirigée par le bureau d’architectes Itten+Brechbühl SA, Basler & Hofmann assure la planification du chauffage, de la ventilation, des installations de climatisation, de réfrigération et sanitaires. Un défi spécifique : l’imposant bâtiment est planifié selon l’approche Building Information Modeling (BIM): le bâtiment sera donc d’abord conçu de manière entièrement virtuelle et doté de toutes les informations le concernant. « Actuellement, chaque projet BIM implique non seulement la découverte, mais aussi la maîtrise de terres inconnues. Cela requiert une grande capacité d’apprentissage de la part de toutes les parties prenantes », explique Eric Jaquier. Les efforts ont été récompensés: en 2017, l’équipe de planificateurs généraux a remporté l’or dans la catégorie « Collaboration » de l’Arc-Award BIM. Le nouveau bâtiment sera mis en service début 2019. 252

Le processus de planification exige une étroite collaboration entre diverses disciplines


Le modèle numérique du siège de Scott Sports SA

Précurseurs dans la numérisation Aujourd’hui, la numérisation gagne aussi le secteur de la construction, ce qui n’est pas vraiment nouveau pour Basler & Hofmann. L’entreprise se consacre déjà depuis les années 1990 aux données numériques, à leur mise en valeur, leur évaluation et leur visualisation. « Nous avons été parmi les premiers à nous intéresser aux systèmes d’information géographique, nous avons par exemple développé la base de données des installations fixes des CFF », explique Hans Tschamper, responsable du domaine d’activité Lac Léman et chef de l’équipe Travail numérique intégral chez Basler & Hofmann. « En principe, un modèle BIM n’est rien de nouveau. Mais les nouvelles possibilités numériques changent de manière fondamentale le processus de planification : pour la première fois, tous les planificateurs spécialisés travaillent simultanément sur le même modèle, qui servira plus tard pour la gestion du bâtiment. » Ici aussi, Basler & Hofmann se veut précurseur. A l’aide de projets pilotes sélectionnés, l’entreprise développe des standards pour le processus et la qualité des données à saisir. Fribourg : cap sur la croissance Selon Basler & Hofmann, Fribourg est le site parfait. Eric Jaquier : « Nous allons nous rapprocher des divers centres de décision, de nos clients, et des hautes écoles. La proximité immédiate de la gare de Fribourg nous rapproche aussi de Berne et de Lausanne, et nous permettra de devenir la passerelle culturelle et linguistique de notre groupe. »

Basler & Hofmann

Adresse (à partir de 1.6.2018) Avenue de Tivoli 3 • CH-1700 Fribourg Tél. +41 26 672 99 77 fribourg@baslerhofmann.ch • www.baslerhofmann.ch

253


INTERVIEW

MANFRED RAEMY

Préfet de la Singine

Une région jeune et dynamique Seul district alémanique du canton de Fribourg, la Singine est une région dynamique qui compte 44 000 habitants. A sa tête depuis janvier 2017, Manfred Raemy, second préfet indépendant de l’histoire de la Singine. Bien Vivre l’a rencontré.

254


Vous tenez la fonction de préfet depuis janvier 2017. Quel a été votre parcours ? Après avoir enseigné à l’école professionnelle de Fribourg pendant 10 ans, je suis devenu en 2008 directeur de l’association des communes de la Singine. Une fonction que j’ai occupée pendant neuf ans. Je me suis lancé dans la course à la préfecture sur le tard en septembre 2016, alors que quatre candidats institutionnels étaient déjà en lice. Une décision mûrement réfléchie avec ma famille. Fort de mon bon réseau tant au niveau politique qu’économique, j’ai été élu en novembre 2016 et pris mes fonctions de préfet début 2017. Quelles sont les fonctions d’un préfet ? La fonction préfectorale comporte deux volets. Il y a tout d’abord l’administration préfectorale liée à la mise en œuvre d’un certain nombre de lois et de compétences données par l’Etat cantonal, dont le Conseil d’Etat. La préfecture s’occupe, par exemple, de délivrer les permis de construire. Il y a également toute une activité judiciaire et pénale. En effet, nous sanctionnons les abus notamment liés à la loi sur la construction

ou à la circulation routière. Nous agissons également dans le domaine des établissements publics. Nous délivrons alors les autorisations, donnons des préavis pour les patentes, délivrons également les permis de chasse ou pour les chiens. Parallèlement, le préfet est aussi responsable de l’ordre public dans son district, avec notamment la possibilité de faire appel à la police et coordonne différents services. Il est aussi responsable de la surveillance des communes. Lorsqu’il y a des difficultés ou des questions dans les communes, le préfet intervient, ce qui n’arrive pas fréquemment. Il est également le garant de la collaboration interrégionale et est le représentant et l’interlocuteur privilégié des autorités cantonales pour ce qui concerne la région. Pouvez-vous nous présenter la Singine ? La Singine est le seul district entièrement alémanique du Canton. Il est composé de 17 communes allant de 650 habitants pour Brünisried à 8000 habitants pour Guin pour un total de 44 000 habitants. Parler de la Singine revient à distinguer trois zones géographiques. Il y a la basse Singine, entre Guin et Flamatt, qui regroupe près de 60% de la population et qui constitue le pôle économique de la région avec la présence d’industries et de grandes entreprises internationales qui profitent notamment des infrastructures de transports avec l’autoroute et le chemin de fer. Il y a ensuite la Mi-Singine qui regroupe cinq communes, dont Tavel le chef-lieu et centre administratif du district et enfin la Haute Singine et ses sept communes représentant le centre touristique de la région avec par exemple le Lac noir. La Singine est un canton extrêmement dynamique sur le plan économique avec de nombreuses petites entreprises proactives mais également des entreprises internationales actives notamment dans la construction, l’aviation ou encore l’aérospatial. C’est aussi une région ou l’agriculture est très présente. La Singine est aussi très attractive pour y habiter compte tenu des prix des terrains moindres qu’ailleurs d’où les nombreux Fribourgeois et Bernois qui décident de s’y installer chaque année. C’est une région jeune avec beaucoup de familles et de jeunes couples.

255


Quels sont les enjeux actuels du district ? Le canton prévoit une hausse démographique de l’ordre de 50% d’ici à 2050. Cela implique de trouver des solutions au niveau des infrastructures pour répondre aux besoins de la population. Contrairement à d’autres districts, la Singine a la chance de connaître une augmentation progressive de sa population ce qui nous permet d’anticiper les choses. Nous devons toutefois être vigilant quant au développement et trouver des terrains à bâtir, chose compliquée du fait de la LAT. Certaines communes n’ont déjà plus de terrains disponibles. On parle aujourd’hui beaucoup de la fusion de communes. Un bon modèle selon vous ? Nous avons déjà connu en 2017 une fusion en Singine entre les communes de Planfayon, Oberschrot et Zumholz. Des discussions sont en cours pour Tavel, St-Antoine et Alterswil. Personnellement, je trouve que les fusions ne sont pas nécessaires si les communes fonctionnent bien et s’il y a suffisamment d’élus pour en assurer la direction. Il faut également que la population soit prête. Dans tous les cas, il faut prendre le temps de peser

256

les avantages et les inconvéniants. De plus la collaboration entre les communes est souvent suffisante comme pour les pompiers par exemple dont les casernes de huit communes vont fusionner à l’horizon 2019. N’est-ce pas difficile d’être une minorité linguistique dans un canton en majorité francophone ? Les Singinois sont fiers de leur langue. Beaucoup sont bilingues, ce qui est particulièrement recherché pour occuper des postes dans l’administration publique notamment. Le fait d’être une minorité linguistique est aussi un facteur de cohésion régionale très important et on constate une vraie unité entre les habitants qui souhaitent faire avancer leur région. Cela est d’ailleurs indispensable si nous voulons faire entendre notre voix au niveau du canton. Je regrette toutefois que dans certains services publics comme les hôpitaux par exemple, le personnel ne maîtrise pas notre langue. Cela peut être handicapant dans certaines situations d’urgence où il n’est pas toujours facile pour les Singinois de s’exprimer en français. Cela explique pourquoi beaucoup de nos citoyens se tournent vers Berne.


Les portes, c’est notre affaire

Route du Centre 32 CH-1774 Cousset TĂŠl. +41 26 665 91 91 Fax +41 26 665 91 90 info@individualdoors.ch www.individualdoors.ch


BINZ ARCHITEKTEN

Qualité et cohérence Depuis 26 ans, Binz Architekten développe ses savoir-faire et son expertise dans l’ensemble du canton de Fribourg. Intervenant sur des projets variés, il a su s’imposer au fil des ans comme une référence en matière de construction d’habitations. Son crédo : des réalisations de qualité, à l’esthétisme épuré, se fondant naturellement dans le paysage.

258


L’histoire de deux frères Le bureau a été créé en 1992 par Christoph Binz, suite à l’obtention de son diplôme d’architecte. Rejoint un an plus tard par son frère, Stephan, il fonde Binz Architekten à Saint-Antoine avant d’ouvrir un second bureau en 2005 à Fribourg. Actif au départ essentiellement sur des ouvrages de petite envergure, comme des villas, bâtiments dédiés à de l’artisanat ou des garages, le bureau ne tarde pas à prospérer en élargissant ses activités. Il participe notamment à des concours qui lui permettent de décrocher des mandats comme des centres communaux, des écoles ou encore des cycles d’orientation. Aujourd’hui fort de 9 collaborateurs, il intervient sur l’ensemble du canton grâce notamment à sa parfaite maîtrise des deux langues. Un bureau polyvalent Binz Architekten est actif aussi bien en constructions neuves qu’en rénovations et transformations. Il développe notamment ses savoir-faire dans passablement de projets de densification de zones urbaines, chose de plus en plus courante suite à la révision de la Loi sur l’aménagement du territoire (LAT). Ses prestations reposent sur des activités en entreprises générales, en grande partie dédiées à des projets d’habitation. Le bureau est également mandataire pour des caisses de pension et des privés. Si la majorité de sa clientèle est représentée par des privés, il travaille également pour le secteur public. Une ligne architecturale simple et épurée Loin de ses bureaux qui cherchent à imposer une marque architecturale visible dans le paysage, Binz Architekten propose avant tout une architecture contextuelle intégrant les différents paramètres d’un projet. Le site, la topographie, les souhaits du client, son programme ou encore son budget guident ainsi la

création pour des réalisations qui se veulent uniques et sur-mesure. Le bureau est notamment réputé pour ses savoir-faire dans les constructions en pente. Amoureux des belles matières, Binz Architekten aime utiliser du massif, notamment le bois pour des maisons familiales. La force du capital humain Architectes, dessinateurs, techniciens, apprentis, le bureau est composé d’une équipe jeune et dynamique aux savoir-faire complémentaires qui lui permettent d’intervenir à chaque étape d’un projet. Une complémentarité que l’on retrouve au niveau des deux associés avec d’un côté, Stephan Binz, issu du domaine de la construction et avec des compétences pointues en matière de maçonnerie et de réalisation et de l’autre, Christoph Binz, diplômé de l’EPFZ, davantage axé sur la conception des projets de par son fort esprit créatif. Tous ensembles, ils forment une équipe à taille humaine qui travaille de manière collaborative afin de créer des synergies bénéfiques à chaque projet.

binz architekten www.binz-arch.ch Binz Architekten

Stadtberg 1 • CH-1700 Fribourg Case postale 37 • CH-1713 Saint-Antoine Tél. +41 26 495 16 02 • Fax +41 26 495 21 97 info@binz-arch.ch • binz-arch@bluewin.ch

259


BINZ ARCHITEKTEN

Qualität und Konsistenz Seit 26 Jahren entwickelt das Büro Binz Architekten sein Fachwissen und Sachverstand im gesamten Kanton Fribourg. Durch die Referenzen bei verschiedenen Projekten, haben sie sich im Laufe der Jahre einen Massstab für den Bau von Häusern etabliert. Ihr Motto ist : Qualitätsleistung mit einer raffinierten Ästhetik, die sich stets natürlich in die Landschaft integriert.

260


Die Geschichte von zwei Brüdern Das Büro wurde 1992 von Christoph Binz nach seinem Architekturstudium gegründet. Ein Jahr später eröffnete Christoph mit seinem Bruder Stephan Binz in St. Antoni das Büro Binz Architekten, bevor sie später ein zweites Büro im Jahr 2005 in Fribourg gründeten. Anfangs war das Büro hauptsächlich beim Bau von Villen, Handwerkerbetrieben und Unterständen tätig. Das Büro brauchte nicht lange um seine Aktivitäten zu erweitern. Mittlerweile nimmt Binz Architekten an Wettbewerben teil, welches ihm ermöglicht, Mandate wie Gemeindezentren, Schulen oder Orientierungsanlagen für sich zu gewinnen. Heute ist es an 9 Mitarbeitern gewachsen und dank der perfekten Beherrschung der deutschen sowie der französischen Sprache, greift es auf den ganzen Kanton Fribourg ein. Ein vielseitiges Büro Binz Architekten ist im Neubau sowohl als auch im Umbau und bei Transformationen aktiv. Insbesondere entwickelt es sein Fachwissen in einer Reihe von städtischen Verdichtungsprojekten, was nach der Überarbeitung des Planungsgesetzes (LAT) immer häufiger vorkommt. Ihre Dienstleitungen basieren auf Tätigkeiten in allgemeinen Unternehmen, die sich hauptsächlich auf Wohnbauten basieren. Das Büro ist ausserdem ein Auftragnehmer für Pensionsfond und privaten Unternehmen. Während der Grossteil der Kundschaft privat ist, arbeitet es auch für den öffentlichen Sektor. Eine einfache und übersichtliche Architekturlinie Weit weg von den Büros, die versuchen eine sichtbare architektonische Marke in der Landschaft vorzuschreiben, bietet Binz Architekten vor allem eine kontextuelle Architektur vor, die die verschiedenen Parameter eines Projekts integriert.

Die Website, die Topogra­ phie, die Wünsche der Kun­ den, das Programm oder das Budget bilden die Grundlage für einzigartige und maßgeschneiderte Leistungen. Das Büro ist vor allem für seine Ausführungen im Bereich der Terrassenbauweise bekannt. Aus Liebe zu schönen Materialien verwendet Binz Architekten gerne massives, vor allem Holz für Familienhäuser. Die Stärke des Humankapitels Architekten, Zeichner, Techniker und Lehrlinge bilden ein junges und dynamisches Team vom Büro. Durch das komplementäre Fachwissen ermöglicht es ihnen in jeder Phase eines Projektes einzugreifen. Eine Komplementarität welche wir durch die beiden Partner wiederfinden. Zur einen Seite, Stephan Binz welcher in Bereich des Bauwesens und der Verwirklichung tätig ist. Ausserdem verfügt er über eine fortgeschrittene Fähigkeit im Gebiet des Mauerwerks. Zum andern Christoph Binz welcher EPFZ diplomiert ist und durch seinen starken kreativen Geist, mehrheitlich für die Konzepte der Projekte zuständig ist. Zusammen bilden sie ein menschliches Team, das zusammenarbeitet, um vorteilhafte Synergien für jedes Projekt zu schaffen.

binz architekten www.binz-arch.ch Binz Architekten

Stadtberg 1 • CH-1700 Freiburg Postfach 37 • CH-1713 St. Antoni Tél. +41 26 495 16 02 • Fax +41 26 495 21 97 info@binz-arch.ch • binz-arch@bluewin.ch

261


INDIVIDUAL DOORS SA

Des portes, des milliers de portes En 2018, la société Individual Doors, installée à Cousset, fête ses 20 ans d’existence. Elle propose aux professionnels, comme aux particuliers, un choix de portes unique en Romandie. Gérée par des professionnels du secteur, elle n’a fait que grandir avec le temps pour devenir, aujourd’hui, l’adresse incontournable pour un grand nombre. Rencontre avec son directeur, Enrique Megia.

262


L’histoire est en marche Dans les années 90, Denis Berthoud, Jean-Marc Descloux, Renzo Petrocchi et Enrique Megia sont tous cadres dans une société, sise à Payerne, spécialisée dans les produits et autres pour le bâtiment. Rachetée par un groupe, ce dernier ne souhaite plus vendre de portes. Les 4 con­frères, spécialistes de ces matériaux, savent qu’il y a un marché, que le potentiel est important. D’un commun accord avec la nouvelle direction, ils décident de racheter le stock et s’associent pour lancer leur propre activité. Le 1er mars 1998 naît Individual Doors SA. Ils ne partent pas seuls puisque tous les salariés du département les suivent. A 6, ils démarrent l’aventure en tablant sur des ventes en Suisse romande et dans le Tessin. Ils y installent un bureau et un show-room dont Renzo Petrocchi prend la direction tandis que le reste des acteurs domicilie ses activités à Murist. Les affaires sont florissantes, les clients leur font confiance, vu leur connaissance inégalée des portes. Rapidement, ils doivent trouver de nouveaux locaux plus adaptés. En 2004, ils achètent l’ancienne usine des cigarettes Brunette à Cousset. L’espace est immense, showroom, bureaux administratifs, dépôts, stock, quais de chargement, ils sont à leur aise. En 2018, Individual Doors n’a pas changé d’adresse. L’équipe s’est étoffée et compte aujourd’hui 14 employés dont 5 menuisiers. Jean-Marc Descloux, parti en retraite, a permis à Yves Romagnoli de devenir associé en 2007. Leur rayon d’action est toujours le même, le Tessin et la Romandie.

263


Que proposent-ils comme portes ? Individual Doors ne fabrique pas. Ils sont importateur général pour plusieurs marques européennes. Portes intérieures, portes d’entrée, portes coupe-feu, en bois, en verre, blanches, de couleurs... quoi que le client souhaite, il le trouve ici. Dans le même temps, tous les accessoires qui entourent une porte sont, également, proposés à la vente comme des poignées, des garnitures, des seuils. Impossible de ne pas satisfaire son bonheur puisque l’offre va des modèles standards aux modèles les plus sophistiqués ou du sur-mesure. En travaillant avec plusieurs fournisseurs, ils sont à même de répondre à toutes les demandes. Les plus urgentes peuvent être satisfaites grâce à une société suisse qui livre en une semaine. Au show-room, qui fait plus de 250 m2, on peut faire son choix parmi une large gamme puis personnaliser sa porte tant au niveau des couleurs, des encadrements que des poignées... Avec des centaines de portes au catalogue, chacun trouve porte à son goût et à tous les prix. Qui sont les clients ? En grande majeure partie, la clientèle est composée de professionnels. Aux premières heures, ils ne vendaient qu’aux menuisiers, depuis les choses ont changé. 50% de la clientèle est toujours constitué de menuisiers mais aussi de charpentiers et d’entreprises générales. L’autre moitié est faite de revendeurs. Grâce à cette clientèle fidélisée avec le temps, Individual Doors vend entre 25 000 et 30 000 portes complètes avec cadre par année, des traditionnelles aux plus originales. Le top des ventes est la couleur blanche, un standard qui reste de qualité sans être trop cher. Pour chaque commande, le processus est le même. Il faut d’abord établir le choix de 264

la construction de la porte, en grande majeure partie, pour les portes d’intérieur, l’aggloméré tubulaire est retenu, puis son coloris avec des palettes à choix, vient alors le temps des dimensions, si elles sont standards ou sur-mesure, et pour finir les accessoires.


265


Quels sont les atouts d’Individual Doors ? Si la société marche bien et que la clientèle ne fait que s’étoffer avec le temps, l’entreprise reste à taille humaine et cultive une proximité autant avec ses employés qu’avec ses clients. Ici, tous les jeudis, un collaborateur prépare le dîner pour ses collègues dans une salle aménagée. Une manière de tisser des liens. Côté clientèle, on est au service de chacun en lui apportant des « + » non négligeables. Ainsi, on prendra du temps pour conseiller et aiguiller le client qui souhaite venir choisir lui-même ses portes. Individual Doors se déplace, également, sur les chantiers, gracieusement, pour aider à la prise des mesures. Quand on visite l’usine, on est frappé par l’organisation des stocks et la préparation des commandes. Cette rigueur est nécessaire pour numéroter chaque carton en fonction des endroits où les portes doivent être posées. Quand la livraison arrive chez le client, de suite, il connaît la destination de chacun et gagne un temps précieux. Un service, une fois encore, offert. Quand les commandes concernent des modèles spéciaux, le service technique d’Individual Doors dessine, selon les demandes, la porte adéquate. Les associés ont beaucoup travaillé de concert avec leurs fournisseurs pour réduire les délais. S’ils étaient de 2 mois au début de leur activité, ils sont, aujourd’hui, largement revus à la baisse. Un avantage que la clientèle apprécie. Dans le même temps, une personne est entièrement dédiée au service après-vente pour régler les soucis qui peuvent subvenir. L’écoute et la satisfaction du client sont les forces de la société qu’elle lui livre 1 porte ou 1000 !

266


Quel futur pour Individual Doors ? Conscient que le marché va tendre à se raréfier après le boom des constructions et les nouvelles lois en vigueur, Enrique Megia veut rester confiant. Avec ses associés, ils n’entendent pas diversifier leur offre. Leur métier, c’est la porte, ils souhaitent continuer avec elle et elle seulement. Quant à leur zone de travail, là encore, ils n’ambitionnent pas de l’élargir. La Suisse alémanique a tout ce qu’il faut comme société identique à la leur, il préfère rester en Suisse romande et dans le Tessin où ils ont su se forger une clientèle fidèle et satisfaite par leurs offres. Dans ce contexte, stabiliser leurs ventes est leur principal objectif. Rester comme ils sont, avec leurs atouts, leur philosophie, leurs services voilà comment ils entendent faire durer et perdurer Individual Doors pour les prochaines années.

Individual Doors SA

Route du Centre 32 • CH-1774 Cousset Tél. +41 26 665 91 91 • Fax +41 26 665 91 90 info@individualdoors.ch • www.individualdoors.ch

267


LAUREATO SKELETON, BOÃŽTIER EN CERAMIQUE, 42 MM


www.girard-perregaux.com


DISCOVERY SPORT

L’AVENTURE EST INSCRITE DANS NOTRE ADN.

DANS LE VÔTRE AUSSI? Grâce­aux­technologies­intelligentes,­le­Discovery­Sport­est­prêt­à­relever­ tous­les­défis.­Son­ingénieux­système­d’assise­5+2­places­lui­permet­ d’accueillir­davantage­d’explorateurs­ou­d’équipement,­grâce­à­un­coffre­ de­1’698­litres.­Sans­surprise,­le­Discovery­Sport­est­donc­considéré­ comme­l’un­des­SUV­compacts­les­plus­polyvalents­de­tous­les­temps.­ Succombez à votre soif d’aventure et réservez dès aujourd’hui une course d’essai.

Free ­Service:­4­ans­ou­100’000­km,­selon­la­première­éventualité.­


TOURISME & GASTRONOMIE

De multiples surprises

© Estavayer-le-Lac

271


LE TOURISME DANS LE CANTON DE FRIBOURG

Un canton riche en contrastes à découvrir ! Le canton de Fribourg c’est deux langues officielles et trois régions de vacances qui s’entremêlent sur un territoire plutôt exigu. Un petit monde où l’on passe en quelques instants du climat vivifiant des montagnes du sud à la douceur clémente des lacs du nord. Bien Vivre vous emmène à la découverte d’un canton qui regorge de richesses naturelles, historiques, culturelles et traditionnelles.

Charmey © Fribourg Région

Charmey © Fribourg Région

272


Schwarzsee © Fribourg Région

Musée Giger © Fribourg Région

Le charme authentique des Préalpes Aller dans les Préalpes pour les novices du grand air, c’est un peu avoir l’impression de vivre au temps de Heidi. Les stations de Schwarzsee, Charmey, Bulle, Moléson et Les Paccots offrent un décor de rêve pour les amoureux de nature avec de nombreux sentiers de randonnées à pied ou en VTT et en hiver, des kilomètres de pistes enneigées avec des infrastructures de premier plan et un niveau de prix imbattable. A ne manquer sous aucun prétexte, la visite d’une fromagerie de démonstration. Il faut dire que les Préalpes fribourgeoises se caractérisent par une riche tradition alpestre. Ici, le lait est transformé en fromage ou en chocolat. Une coutume qui côtoie tout naturellement la modernité, comme à Gruyères, lieu d’origine de la célèbre fondue moitié-moitié qui abrite les trésors des Comtes de Gruyères, mais aussi les créatures biomécaniques issues de l’univers fantastique H.R. Giger, le créateur d’Alien. Un contraste surprenant qui fait tout le charme de cette petite ville médiévale où l’on prendra volontiers le temps de flâner dans les rues piétonnes. En redescendant, les gourmets profiteront également de découvrir la fabrique de chocolat « Maison Cailler ».

Estavayer-le-Lac © Fribourg Région

Douceur méditerranéenne dans la région des Lacs A moins d’une heure des Préalpes, se trouve le Pays des Trois-Lacs dont le climat agréable invite tout naturellement à la villégiature. Il doit son nom aux trois grands lacs du Jura : de Bienne, Neuchâtel et Morat. Les canaux de la Broye et de la Thielle ainsi que l’Aar font que ces lacs communiquent entre eux et forment une voie navigable unique dont on profitera volontiers le temps d’une croisière. C’est dans ce cadre idyllique que se trouve la petite ville médiévale de Morat. Les passionnés d’histoire se lanceront sur les traces des constructeurs d’ouvrages palafittiques, des Celtes, des Romains et ne manqueront évidemment pas le lieu qui a servi de décor à la glorieuse bataille de Morat en 1476. Quant aux randonneurs et cyclistes, ils allieront le plaisir à la performance, en longeant les rives du lac ou en découvrant une vue magnifique depuis les coteaux du Mont-Vully. Autre cité médiévale à découvrir, Estavayerle-Lac, sur les rives sud-est du lac de Neuchâtel. Dans la vieille ville, les ruelles historiques, les portes cochères et le château de Chenaux transportent le visiteur au temps des chevaliers. Mais la Cité de la Rose est aussi profondément moderne, avec plusieurs temps forts culturels tout au long de l’année comme le festival « Estivale Open Air », particulièrement réputé. Estavayer-le-Lac, c’est aussi une capitale de sports nautiques avec le centre d’activités nautiques le mieux équipé de Suisse.

Moléson

Moléson

© Fribourg Région

© Fribourg Région

273


Les districts de la Sarine et de la Glâne et leurs cités historiques Nichée dans la vallée de la Sarine, Fribourg est la capitale et le centre économique du canton. Véritable joyau architectural venu du Moyen Age, la cité des Zähringen réserve de nombreuses surprises, comme son funiculaire, le seul en Europe carburant aux eaux usées de la ville, sa cathédrale Saint-Nicolas haute de 74 mètres, ses nombreuses fontaines ou ses musées. A découvrir absolument, l’Espace Jean Tinguely et Niki de Saint-Phalle qui expose les œuvres fracassantes de l’artiste fribourgeois et les plantureuses « nanas », sculptures féminines de son épouse. La ville se distingue également par la pluralité de ses cultures, son université et sa gastronomie. Boire tranquillement un café dans la vieille ville médiévale, admirer les anciennes façades et les belles fontaines, écouter les deux langues locales et profiter de la vue loin à la ronde depuis la tour de la cathédrale, sont autant d’activités que l’on peut faire à Fribourg.

Romont Espace Jean Tinguely et Niki de Saint-Phalle © Fribourg Région

Fribourg © Fribourg Région

274

© Fribourg Région


Romont © Fribourg Région

Les coups de cœur de la rédaction • l’Espace Jean Tinguely – Niki de Saint-Phalle à Fribourg • le Musée Suisse du Vitrail à Romont • le marché artisanal de Châtel-Saint-Denis • le carnaval de Fribourg en mars • la fête de la Bénichon (un peu partout dans la région, de la fin août à la mi-octobre selon les régions) • le Château de Gruyères • la Maison du Gruyère, fromagerie de démonstration à Gruyères • le Funiculaire de Moléson

A une vingtaine de kilomètres vers le sud se trouve la cité médiévale de Romont, haut-lieu de culture de la Glâne, perchée sur une butte en pleine campagne. Elle abrite de nombreux vestiges historiques, à commencer par son pittoresque château du XIIIe qui compte des trésors verriers parmi les plus rares qui soient. Un écrin de choix pour le Vitromusée et le Vitrocentre qui présente, par le biais d’une collection permanente, des œuvres qui illustrent avec éclat l’histoire du verre de la fin du XIIe jusqu’au XXIe siècle. Ce Musée suisse du vitrail et des arts du verre permet également aux enfants de s’initier à cette noble activité grâce à des ateliers didactiques. Autre lieu incontournable, la Collégiale de Romont, l’un des plus beaux monuments du Haut-Moyen Age en Suisse romande. A noter que de nombreux sentiers balisés au départ de Romont permettent de faire des balades à pied ou à vélo dont le fameux Sentier du Vitrail. A quelque distance, le château de Mézières abrite le Musée du papier peint et ses œuvres exceptionnellement conservées.

Morat © Fribourg Région

Fromage Le Gruyère © Fribourg Région

275


KARTING DE VUITEBOEUF

Ambiance, amusement et adrénaline, au programme ! Le karting de Vuiteboeuf fait accourir les foules d’adultes comme d’enfants, tous à vouloir se faire plaisir au volant d’un karting sur le plus grand circuit de Suisse. Philippe Ossola, son propriétaire, passionné de sports automobiles, a fêté en 2017 les 20 ans de sa maison. Il n’y a pas de hasard, rencontre avec en bruit de fond les moteurs qui rugissent !

276


Du matériel et un parcours unique Il est 10 h 30 du matin et déjà on se presse pour venir tourner. Groupes d’adultes, enfants hyper motivés, tous sont là pour se faire plaisir. Et du plaisir, sur ce circuit unique en Suisse, ils en ont car on met à leur disposition 25 kartings de 28cv dignes de ceux qui sont utilisés dans les compétitions, là encore un « + » que l’on ne retrouve nulle part ailleurs en Helvétie. Les personnes souffrant d’un handicap au niveau des jambes peuvent aussi s’adonner à ce sport puisque 4 engins leurs sont spécialement dédiés. Indoor et outdoor, 1600 mètres de piste attendent les férus en toute saison. Equipés d’un casque et d’une combinaison, sous le soleil comme sous la pluie, ça tourne !

Les offres Les cessions se font par 10 minutes. Les enfants peuvent découvrir dès 3 ans, accompagnés d’un adulte, les joies de la vitesse et s’y adonner seuls dès 8 ans. Que l’on vienne en solo ou en groupe, nombre de formules sont proposées. Les sociétés qui souhaitent faire une journée de team building peuvent louer une salle qui accueille 50 personnes, déjeuner ou dîner et bien évidemment faire du karting. Enterrement de vie de jeune fille ou de vie de garçon sont aussi monnaie courante, sur réservation. « Grands prix » est une formule qui permet d’organiser sa venue à la carte. On veut juste faire un tour, on veut faire de l’endurance, tout est proposé rien n’est imposé. 277


Suivre une formation avec un champion du monde Certains se découvrent une véritable passion dans le karting et souhaitent aller plus loin, en suivant des cours. Au Karting de Vuiteboeuf, c’est un champion du monde d’endurance, champion suisse 2017, Nicolas Rohrbasser qui est à la manœuvre, autant dire que ses compétences ne sont pas à remettre en doute. Le mercredi aprèsmidi pour les enfants autant filles que garçons, à d’autres moments de la semaine pour les adultes, pendant 1 h, on progresse. Au programme, de la théorie, puis 10 minutes de roulage qui sont filmées, un debrief pour corriger les points faibles et de nouveau 4 séries de 10 minutes et de discussions. Le succès est au rendezvous, il est obligatoire de réserver les places sont limitées et la demande importante. Pour vous faire plaisir, pour vos événements, n’hésitez pas à consulter le site kartingvuiteboeuf.ch qui vous donnera toutes les informations sur les horaires, la restauration, les formules et à vos volants !

278


Karting de Vuiteboeuf

Chemin du Bochet 2 • CH-1445 Vuiteboeuf / Yverdon Tél. +41 24 459 19 22 www.kartingvuiteboeuf.ch

279


VALLÉE DU TRIENT

Le paradis des cyclotouristes Depuis dix ans, la vallée du Trient s’affiche en destination de choix pour les amateurs de vélo. Un positionnement qui s’est accéléré avec l’accueil, en 2016, d’une étape du Tour de France à Finhaut-Emosson. La région poursuit dans cette voie en proposant 9 itinéraires de cyclotourisme imaginés par le champion cycliste Steve Morabito. Elle accueille en outre, le 16 septembre 2018, la première édition de la Désalpe Reichenbach, cyclosportive caritative doublée d’une grande fête populaire.

Ascension vers le barrage d’Emosson © Menno Boermans


VALLÉE DU TRIENT

Pays d’expériences authentiques Si la vallée du Trient s’affirme toujours davantage comme un paradis pour cyclotouristes, elle réserve bien d’autres richesses et découvertes à appréhender en toutes saisons. Au cœur de l’Espace Mont-Blanc, de Vernayaz (CH) à Vallorcine (F), se niche un formidable terrain de jeux. Des paysages à couper le souffle, une nature préservée, un riche patrimoine, des attractions uniques au monde et une vaste palette d’activités promettent des émotions intenses, marquées du sceau de l’authenticité.

Mont-Blanc Express © TMR

281


VerticAlp Emosson © Gaetan Haugeard

Le train, moyen de locomotion idéal été comme hiver Le train constitue sans doute le moyen le plus agréable de parcourir la vallée du Trient. Trait d’union entre la plaine et la montagne, le Mont-Blanc Express tient lieu de colonne vertébrale de la vallée. De Martigny à Chamonix, dans une nature majestueuse, ses rames panoramiques glissent silencieusement entre rocs et forêts, franchissant des gorges sauvages, longeant des villages authentiques. En hiver, le Mont-Blanc Express amène en toute sécurité les skieurs au pied des pistes. On laisse sa voiture en plaine – la gare TMR de Vernayaz dispose d’un parking gratuit – , on monte dans le train et hop, c’est parti pour une journée au grand air. Deux domaines skiables sont à portée de spatules : la Creusaz, au-dessus des Marécottes, et Balme, au-dessus de Vallorcine. Des forfaits combinant train et ski permettent de varier les plaisirs à des prix avantageux. En été, grâce aux offres de Transports Martigny et Régions (TMR) le visiteur peut parcourir la vallée à son rythme, sur une ou plusieurs journées, en s’arrêtant où bon lui semble, le temps d’une visite ou d’un repas. VerticAlp, sensations fortes face au Mont-Blanc Parc d’attractions unique en son genre, VerticAlp Emosson emmène ses visiteurs de Châtelard village au couronnement du barrage d’Emosson en moins d’une heure ! Pour garantir ce plein de sensations intenses, trois installations sur rail se combinent : le funiculaire à deux cabines le plus raide au monde, un train panoramique et un mini-funiculaire. Le parc, situé à mi-distance 282

de Martigny et de Chamonix, accessible tant par train que par route, se déploie face au panorama magique du Mont-Blanc. Au sommet des installations, à près de 2000 mètres d’altitude, partent différents chemins de randonnée permettant de découvrir les environs. Aux Montuires, une pause s’impose au VerticAlp Café, qui offre un cadre de détente somptueux. Théâtre de nombreuses animations saisonnières et soirées à thèmes, équipé d’espaces aménagés pour les enfants, il a accueilli des hôtes particuliers en juillet 2016 : les VIP du Tour de France ! Rénové en profondeur l’année de son 40e anniversaire, en 2015, VerticAlp Emosson est désormais entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite ainsi qu’aux familles avec poussettes. Le parc, qui a attiré plus de 41 000 visiteurs en 2017, est ouvert à la belle saison. En 2018, il le sera du 19 mai au 21 octobre. Tous en piste ! Avec une cinquantaine de kilomètres de pistes balisées, les domaines skiables de La Creusaz (au-dessus des Marécottes) et de Balme (au-dessus de Vallorcine) offrent une vaste palette de possibilités. Jardin des neiges pour faire ses premières armes ou tracés exigeants dans des décors somptueux, chacun trouve la piste qui lui convient. La région, qui a vu naître et grandir plusieurs champions et médaillés olympiques, sert régulièrement de cadre à des compétitions de freeride ou de ski-alpinisme. Les deux domaines offrent chacun des possibilités de se restaurer. On les rejoint très facilement avec le MontBlanc Express, et à des prix avantageux, grâce à des forfaits combinant ski et train. Les détenteurs de l’abonnement saisonnier Magic Pass profitent d’un abonnement Mont-Blanc Express Martigny - Les Marécottes ou Vallorcine - Les Marécottes à tarif préférentiel. La saison hivernale terminée, le domaine skiable de La Creusaz se transforme en piste de descente pour les amateurs de deux roues qui peuvent s’essayer à la trottinette tout terrain. De l’arrivée de la télécabine, à 1780 mètres d’altitude, le parcours de 7 km suit la route forestière jusqu’au village, pour une durée de 45 à 60 minutes.

Domaine skiable des Marécottes


En indoor aussi La vallée propose nombre d’autres plaisirs hivernaux. Au programme figurent notamment raquette, ski de fond à Trient et à Vallorcine, ski de randonnée, luge, patinage, snowtubing, ski joering ou encore escalade sur cascades de glace. Diverses activités sportives se pratiquent également en salle : Salvan, Finhaut et les Houches sont équipés de murs de grimpe, Marécottes et Finhaut ont une piscine couverte et Chamonix, un bassin ludique. A quoi s’ajoutent plusieurs spas et salles de fitness, et même des jeux d’évasion (escape rooms) à résoudre en famille ou entre amis. De quoi s’occuper par tous les temps !

Gorges du Trient

Que d’eau, que d’eau ! Les torrents alpins ont agi sur le paysage de la région comme de fabuleux sculpteurs, façonnant une série de gorges constituant des buts de promenade rafraîchissants. Gorges du Trient, du Dailley, du Triège ou Gorges mystérieuses de Tête-Noire, toutes sont parfaitement équipées en ponts, passerelles ou escaliers, et garantissent des balades spectaculaires. C’est un grand spectacle aussi qu’offrent les cascades de la Pissevache (Vernayaz) et ses 100 mètres de chute, et de Bérard (Vallorcine), dont on prétend qu’elle servit de refuge au célèbre faux-monnayeur Farinet. Dans la région des Marécottes, l’eau constitue un fameux terrain de jeux : le canyoning y emprunte des parcours à la beauté sauvage. Grâce à des degrés de difficulté très contrastés, ils peuvent être descendus en toute sécurité par les 7 à 77 ans encadrés par des professionnels. Sensations fortes encore avec la balançoire géante, appelée pendule, et la tyrolienne qui permettent un survol des flots paisibles de l’Eau Noire. 283


Quand une marmotte raconte des histoires de dinosaures... La Vallée du Trient, ce sont des paysages majuscules sillonnés de kilomètres de sentiers balisés. Marcheur aguerri ou famille en balade, chacun y trouve itinéraire à sa chaussure. Un sympathique personnage, Charlotte la Marmotte, explique les secrets de la montagne aux plus jeunes. Elle anime trois sentiers didactiques dans la vallée : aux Marécottes, où elle traite des dangers naturels, sur le bisse du Trient, où elle aborde le thème de l’eau et sur le site exceptionnel d’Emosson, où la plus curieuse des marmottes explique la géologie, ce qui lui permet d’évoquer les traces de dinosaures laissées par les ancêtres des dinosaures et des crocodiles, voici 240 millions d’années. Autre machine à remonter le temps, la Route des diligences, reliant Vernayaz à Finhaut le long de la voie du Mont-Blanc Express, qui rappelle l’arrivée du tourisme dans la région, au milieu du XIXe siècle. Loriaz et son refuge, près de Vallorcine, Salanfe et son auberge, l’alpage d’Emaney, au-dessus des Marécottes, ou encore la réserve naturelle des Aiguilles Rouges, à Chamonix, constituent également des destinations de choix.

Barrage d’Emosson

Sentier didactique Charlotte la Marmotte, Trient © CREPA

Aux Marécottes, le plus haut zoo d’Europe Le parc zoologique des Marécottes abrite quelque 120 pensionnaires, vivant dans des conditions proches de l’état sauvage. A 1100 mètres d’altitude (record d’Europe!), sur 75 000 m2, au milieu des sapins et des mélèzes évoluent dans de vastes enclos ours noirs, loups, lynx, marmottes, renards, bouquetins et autres sangliers. Une piscine creusée dans le rocher, ouverte à la belle saison, et un restaurant complètent ce complexe fort prisé des familles. A noter que le parc zoologique est accessible toute l’année. Barrage d’Emosson © CREPA

© Zoo des Marecottes

284


Cosmojazz © Christophe-Boillon

Fier de partager son patrimoine Les habitants de la vallée du Trient tirent de leur patrimoine une légitime fierté. Et comme ils sont partageurs, ils aiment le présenter à leurs visiteurs. Les espaces thématiques de la région racontent notamment l’invention de la radio (Fondation Marconi, Salvan), la fabrication du pain (Moulin Fine, Salvan), la vie d’antan (Maison de Barberine, Vallorcine), la géologie (Musée des cristaux, Chamonix) ou encore les secrets d’une ancienne forteresse militaire creusée dans la roche (Fort de Litroz). Quant aux alpages (Emaney, la Giétaz), buts de promenade toujours appréciés, ils promettent des moments gourmands. L’hydroélectricité tient la vedette à Châtelard. Tandis qu’un musée explique le fonctionnement d’un barrage, un pavillon d’information retrace les travaux de Nantde-Dranse, chantier pharaonique toujours en cours, visant à construire une centrale de pompage-turbinage souterraine entre les barrages d’Emosson et du VieuxEmosson. Deux festivals de musique particulièrement conviviaux viennent rythmer l’année dans la vallée, l’Avalanche et le Cosmojazz. A la fin de l’hiver, le premier réchauffe les amateurs de rock entre les Marécottes et Salvan, tandis que le deuxième, imaginé par André Manoukian, se déroule en été et en plein air. Des musiciens de tous horizons jouent sur les plus beaux sites naturels, répartis dans les vallées de Chamonix-Mont-Blanc et du Trient. La Fondation Pierre Gianadda et Barryland, deux immanquables Aux portes de la vallée du Trient, Martigny abrite deux lieux d’évasion incontournables pour qui séjourne dans la région. La Fondation Gianadda tout d’abord, connue mondialement. Près de 10 millions de personnes l’ont visitée depuis son ouverture, en 1978. Elle propose des expositions des plus grands peintres et sculpteurs, organise une saison musicale de haute tenue et dispose d’un parc de sculptures classé parmi les cinq plus beaux d’Europe.

A quelques centaines de mètres de la Fondation Gianadda, tout proche du spectaculaire amphithéâtre romain, Barryland invite les visiteurs à un voyage au pays des chiens du Saint-Bernard. Présents tout au long de l’année, les emblématiques chiens se laissent caresser par petits et grands. A l’étage, un musée vivant retrace l’histoire du col et de l’hospice du Grand Saint-Bernard alors qu’un espace découverte plonge les enfants dans des aventures extraordinaires. Tendresse et émotion garanties !

Fondation Marconi, Salvan

Vallée du Trient Tourisme SA – c/o TMR SA Rue de la Poste 3 • CH-1920 Martigny Tél. +41 27 721 68 40 • Fax +41 27 721 68 59 info@valleedutrient-vallorcine.com www.valleedutrient-vallorcine.com

285


Colin Karlen

CHARPENTE-MENUISERIE SÀRL

Un savoir-faire qui dépasse le Pays-d’Enhaut L’entreprise de Colin Karlen, installée à Château-d’Oex, est connue pour son savoir-faire incontestable en matière de travaux liés à la charpente, la menuiserie et le tavillonnage. Nombreux sont les chalets et autres édifices qu’il réalise avec son équipe. Grâce à ses compétences et connaissances, il peut répondre aux demandes les plus pointues.

286


La construction d’une halle de taille Depuis plus de 20 ans, à l’entrée de Château-d’Oex on peut voir les locaux de Colin Karlen et ses différents stocks de bois qui attendent pour être travaillés. Fort d’une expérience reconnue par tous, qu’il partage avec l’ensemble de ses collaborateurs et apprentis et dans l’optique d’être encore plus performant, celui-ci fait le choix de moderniser ses locaux. L’année 2017 marque le lancement des travaux de construction d’une halle de taille, qui permettra de tailler des charpentes en toutes saisons, pour plus de productivité et de confort au quotidien. La demande toujours croissante et l’évolution de la technique le pousse à cette réalisation. Un investissement synonyme d’efficacité. Elle comprendra également de nouveaux bureaux plus fonctionnels et un lieu d’accueil pour la clientèle. Une clientèle qui vient de partout. Si son affaire est située dans le Pays-d’Enhaut, aux frontières des cantons de Berne et de Fribourg, Colin Karlen travaille dans toute la Romandie et au-delà. Certaines facettes du travail de charpentier-menuisier Une formation poussée jusqu’à l’obtention de la Maîtrise Fédérale, des années de terrain, des références hors-pair, un personnel compétent et la confiance s’installe. L’offre est suffisamment large pour répondre à beaucoup de sollicitations. Une charpente simple ou plus élaborée, un agencement intérieur, un balcon ou une toiture en tavillons font partie d’une liste non exhaustive. Il est spécialisé, aussi, dans l’enveloppe et l’isolation des bâtiments. Grâce à des matériaux sains et écologiques, le lieu de vie garde sa chaleur et son confort. Le travail de Colin Karlen et de ses collaborateurs les amène, régulièrement, à rénover des chalets. La restauration est une de leur spécialité. Les clients ou les architectes font appel à eux pour rénover des ouvrages vieillissants ou pour des transformations majeures. Quelle que soit la demande, l’entreprise apporte son savoir-faire pour répondre aux attentes. Tout est exécuté en fonction des envies et des budgets. Rénover une habitation séculaire avec du bois ancien a un autre coût que d’utiliser du bois neuf. La mise en valeur d’éléments anciens avec des matériaux et des exécutions plus contemporaines est fort appréciée. 287


Rénover des chalets et faire perdurer un patrimoine : le tavillon ! Si la couverture en tavillons est l’une des plus anciennes connue, elle fait un retour en force. Prisés pour leur élégance et la finesse de leur réalisation, les toits en tavillons sont à nouveau sur le devant de la scène, avec des réalisations qui passent par des toitures d’habitation, des rénovations de chalets d’alpage ou des bâtiments de prestige, telle l’église de Saanen et son clocher réalisé en collaboration. La vue de ces quelques 1500 m2 de toiture est grandiose et nombre de personnes s’arrêtent pour la photographier. On peut à ce stade parler d’un ouvrage d’art. Ce revêtement a-t-il une incidence sur l’acoustique unique de cette église ? Il doit, assurément, y contribuer car, lors des grands concerts du Menuhin Festival de Gstaad, les solistes les plus renommés s’y produisent. Construire des chalets neufs Colin Karlen et ses employés rénovent, façonnent et surtout, ils créent des chalets sur mesure, élégants et haut de gamme, selon les désidératas des clients. C’est pour cette facette de bâtisseur que l’on fait le plus appel à eux. Connaissant leurs métiers et sachant maîtriser toutes les étapes d’une construction, ils savent répondre parfaitement aux attentes de la clientèle. Donner le meilleur est leur leitmotiv. Le style bernois des chalets prévaut à Château d’Oex et ses alentours, mais chaque canton, chaque vallée a sa typicité. En fonction des régions où ils travaillent, ils s’adaptent au style architectural local pour être en harmonie avec l’environnement et en phase avec la demande du maître d’ouvrage. Cette souplesse se gère grâce à des années sur le 288

terrain et à l’écoute du client. Que l’on souhaite un chalet traditionnel réalisé à partir de bois neuf, ou au contraire une construction faite à partir de bois ancien, Colin Karlen mène toujours le projet de concert avec l’architecte, afin que l’ouvrage soit le lieu de vie ou de villégiature que le client attend.


Un quotidien bien rempli Le large spectre de l’offre en matière de charpente, de menuiserie et de couverture en tavillons permet à cette société de ne jamais sommeiller. Pour un petit travail ou un gros ouvrage, les demandes sont nombreuses. Le cahier de commandes est bien rempli. Pour les particuliers, nombre de réalisations de chalets résidentiels ou de villégiatures sont en cours de réalisation et les projets ne manquent pas.

Colin Karlen Charpente - Menuiserie Tavillonnage Route des Mosses 6 CH-1660 Château-d’Oex Tél. +41 26 925 91 27 info@colinkarlen.ch www.colinkarlen.ch

289


JAGUAR F-PACE

LA BEAUTÉ ET L’EXCELLENCE.

La F-PACE élève la maniabilité, le design, la technologie et la polyvalence au quotidien à un niveau sans précédent. Pas étonnant que la JAGUAR la plus talentueuse de tous les temps ait obtenu les titres de «2017 World Car of the Year» et de «2017 World Car Design of the Year». Découvrez la F-PACE à l’occasion d’une course d’essai et profitez du séduisant bonus Celebration. Emil Frey SA Marly-Fribourg Route de Fribourg 11, 1723 Marly Tél. 026 439 99 00, Fax 026 439 99 01 www.marly.jaguar-dealer.ch


GASTRONOMIE

Une terre de gourmets Cette année encore, le canton de Fribourg peut s’enorgueillir de compter un beau nombre de restaurants inscrits au Gault & Millau. L’Edition romande 2018 du célèbre guide consacre en effet 32 établissements. Il faut dire qu’entre produits du terroir, cuisine traditionnelle et modernité la gastronomie fribourgeoise a de quoi ravir les plus fins palais. Tour d’horizon des plus grandes tables.

Restaurant de l’Hôtel de Ville de Fribourg © Julien Auzan

291


Restaurant des Trois Tours à Bourguillon C’est dans son élégante demeure magnifiquement arborisée, à quelques kilomètres seulement du centre-ville de Fribourg, qu’Alain Bächler accueille ses hôtes. Il y propose une cuisine de haut vol à base de produits méticuleusement sélectionnés, dans laquelle créativité et passion vont de pair avec un service des plus soignés comme en témoigne ses 18 points Gault & Millau. www.troistours.ch

Restaurant de l’Hôtel de Ville de Fribourg Ambiance arty pour ce restaurant récompensé de 16 points. Aux murs des œuvres contemporaines, dans l’assiette une cuisine goûteuse et généreuse issue des meilleurs produits avec un côté végétal bien présent. Le chef Frédérik Kondratowicz, qui fut promu « romand de l’année » en 2010, propose une cuisine gastronomique créative où se mêlent les produits classiques des bonnes tables françaises et quelques emprunts au terroir fribourgeois. www.restaurant-hotel-de-ville.ch 292


Au Sauvage à Fribourg Au Sauvage, le chef Serge Chenaux, éveille vos sens grâce à une cuisine recherchée et raffinée. Les menus s’adaptent à tous les goûts, puisque le restaurant, récompensé par 16 points au guide Gault & Millau, propose des menus gastronomiques tout en gardant des plats de brasserie. Un concept de « bistronomie » alliant terroir et raffinement. L’élégance des assiettes fait écho à la beauté du lieu, un hôtel du XVIe siècle niché dans les ruelles de la vieille ville de Fribourg. www.hotel-sauvage.ch

Photos © Stéphanie Schmutz – STEMUTZ.COM

La Pinte des Mossettes à Cerniat Restaurant perché au milieu de la campagne gruérienne, la Pinte des Mossettes, et son chef Romain Paillereau, « Révélation suisse romande 2017 », propose une cuisine aussi instinctive que créative. Dans cet ancien chalet d’alpage avec sa salle faite entièrement de bois, la logique serait de commander une fondue au fromage. Pourtant c’est une cuisine moderne et gourmande qu’on retrouve dans l’assiette. Un décalage surprenant mais plaisant qui fait tout le charme de ce restaurant récompensé de 16 points. www.lapintedesmossettes.ch

293


Käserei à Morat Installé dans une ancienne fromagerie classée monument historique, dans les remparts de la vielle ville, le restaurant Käserei propose une cuisine de brasserie soignée à tendance gastronomique. Aux fourneaux, le chef Marco Plaen réécrit sa carte presque quotidiennement. Il n’utilise que des produits saisonniers, cuisine avec créativité. Un établissement qui monte dans le classement avec 16 points. www.kaeserei-murten.ch

L’Aigle Noir à Fribourg La demeure date du XVIIe siècle et conserve son cachet historique, mais le repas est pleinement ancré dans le XXIe siècle. A L’Aigle Noir, la cuisine se veut inspirée et créative. Jean-Marc Rohrbach privilégie les produits de la région et en règle générale ce que le terroir fribourgeois peut offrir de meilleur. Un établissement offrant l’une des vues les plus spectaculaires sur la Basse-Ville et la Sarine et dont la cuisine est gratifiée d’un honorable 15 points. www.aiglenoir.ch

La Cène à Fribourg De la bonne chère, du vin et des cigares, La Cène avec ses 15 points est un lieu moderne de convivialité épicurienne aux allures de bar branché avec ses divans profonds. Natif de Savoie et d’origine marocaine, le chef Mohamed Azeroual propose une cuisine instinctive, équilibrée, avec des touches d’épices et des notes acidulées mettant un point d’honneur à travailler des produits de saison, frais et de qualité. www.lacene.ch 294


Auberge de la Croix Blanche à Villarepos Surplombant le lac de Morat et jouissant d’une situation idyllique et tranquille en pleine nature dans le petit village de Villarepos, l’Auberge de la Croix Blanche est un havre de paix qui célèbre les saveurs au gré des saisons. Le chef Arno Abächerli vous invite à savourer ses délices culinaires dans une ambiance détendue. Des plats imaginatifs valorisant les produits frais du marché et de saison, principalement de la région. Une cuisine gratifiée de 15 points. www.croixblanche.ch

Le restaurant de l’Hôtel de Ville à Vaulruz A la tête de l’Hôtel de Ville de Vaurluz depuis 2012, Cyril et Nadège Freudiger ont fait leur entrée au guide Gault & Millau à l’automne 2015 avec 13 points, puis 14 l’année suivante, et 15 cette année. Une progression peu commune dans le milieu. Délaissant les fondues et les croûtes au fromage pour affirmer leur concept bistronomique, le couple a su séduire une clientèle variée dans un établissement qui a su garder son charme d’auberge de campagne. www.hoteldevillevaulruz.ch

Photos © Isabelle Gremaud

295


Restaurant Quatre Saisons – Hôtel Cailler à Charmey Au restaurant Quatre saisons, Jean-Marie Pelletier, le chef, propose une cuisine raffinée, saisonnière et régionale, déclinée en quatre menus alléchants. Avec le plus grand respect, il travaille des produits du terroir tout en utilisant des nouvelles techniques. 15 points Gault & Millau font la preuve de l’excellence de cet établissement. www.hotel-cailler.ch

Les tables qui montent Photos © Chateaux et Hotels Collection

Au nombre des promus, en dessous de la note de 15, on trouve La Salamandre, à Portalban, qui affiche 14 points tout comme le restaurant moratois la Pinte du Vieux Manoir. Dans la catégorie des nouveaux venus, on citera à Fribourg Ben & Léo (13 points) avec leur cuisine conviviale mais avec du caractère, La Suite (13 points) et sa carte bistronomique courte et de caractère et Le Grand Pont (14 points) un endroit avenant et sans chichi. Mais aussi Le Baron (14 points) de Charmey et sa carte inspirée par une cuisine de montagne aux plantes sauvages.

Auberge de Léchelles à Léchelles Voilà quinze ans que Dominique Coispine régale les clients à l’Auberge de Léchelles au cœur dans la campagne fribourgeoise. Travaillant les meilleurs produits locaux en s’affranchissant des modes, il propose une cuisine authentique, subtile, délicate qui obtient 15 points. En salle, il est épaulé par son épouse Corinne, originaire du Pays-d’Enhaut qui participe directement à l’ambiance conviviale du lieu. www.auberge-lechelles.ch 296


CONCEPTION ET INNOVATION POUR VOTRE QUOTIDIEN AGENCEMENTS GÉNÉRAUX STANDS D’EXPOSITION AGENCEMENTS DE CUISINES DESIGN

1630 BULLE | T 026 919 88 77 | RABOUDGROUP.COM

…à découvrir dans notre nouvel espace


L’indépendant à l’écoute de votre ouïe

Grand-Rue 51 • CH-1630 Bulle • Tél. +41 26 565 46 53 info@audition-sonnenwyl.ch • www.audition-sonnenwyl.ch

Un appareil auditif pour tout âge


SANTÉ & ÉDUCATION

A la pointe du progrès

© Hôpital Daler

299


SANTÉ À FRIBOURG

Une offre de qualité La santé est l’un des enjeux essentiels de notre société du XXIe siècle. Ayant à cœur d’apporter des soins de qualité à l’ensemble des Fribourgeois, les autorités publiques s’engagent en garantissant un accès équitable aux soins, en modernisant les installations et en renforçant la formation du personnel. Un investissement qui va de pair avec l’offre privée qui se veut complémentaire et s’illustre par ses prestations personnalisées.

HFR Fribourg – Nouvelles Urgences © Charly Rappo

300


Bâtiment du CTR d’Estavayer-le-Lac

HFR Fribourg – Ergothérapie © Charly Rappo

Un hôpital public sur cinq sites pour toute la population Mis en place le 1er janvier 2007, l’hôpital fribourgeois (HFR) réunit cinq établissements somatiques publics du canton de Fribourg : l’HFR Billens, l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal, l’HFR Meyriez-Murten, l’HFR Riaz et l’HFR Tafers. Chacun de ces sites hospitaliers réalise des missions spécifiques au sein de l’HFR. Une union de compétences qui assure, grâce aux synergies engendrées, une gamme complète de soins de haute qualité. Etablissement de droit public, l’HFR accueille toute personne nécessitant des soins et l’oriente vers les structures les mieux adaptées à son état de santé. Plus grand employeur du canton, il réunit les compétences de près de 3300 collaboratrices et collaborateurs représentant 100 professions. Aujourd’hui, un habitant sur trois a recours au service de l’HFR qui accueille plus de 100 000 patients chaque année. Afin de maintenir une prise en charge de qualité, l’HFR investit chaque année une somme importante dans des installations et projets d’infrastructures. Dernier gros chantier en date : La rénovation des urgences qui après 15 mois de travaux ont fait peau neuve. La zone d’accueil a été réaménagée et le secteur de prise en charge ambulatoire agrandit. Accueillants et fonctionnels, ces nouveaux locaux marquent la fin d’une première phase de travaux ambitieux, qui sera suivie en 2019 par la rénovation complète des secteurs consacrés aux adultes et aux urgences pédiatriques. Zoom sur L’HFR Fribourg – Hôpital cantonal Idéalement situé sur la colline de Bertigny, à la frontière entre Fribourg et Villars-sur-Glâne, l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal est doté de 280 lits, ce qui fait de lui le plus grand site de l’hôpital fribourgeois. Site de référence du canton pour les soins somatiques aigus (avec prise en charge spécialisée), il fournit ses prestations également dans les domaines des soins intensifs et des urgences. Près de 1700 collaboratrices et collaborateurs veillent au bien-être des patients. A l’instar des autres sites, l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal assume un rôle

HIB – Cours à la piscine thérapeutique

HIB – Les Dr Bulliard et Tâche en consultation

essentiel dans la formation de la relève médicale et des soins. Depuis l’automne 2009, il collabore étroitement avec l’Université de Fribourg à la formation des futurs médecins dans le cadre du bachelor en médecine ainsi que, à partir de 2019, du master en médecine. Il s’engage, par ailleurs, dans la recherche scientifique. Hôpital intercantonal de la Broye (HIB) Mis en service en 1999, l’HIB résulte de la fusion de l’Hôpital du district de la Broye à Estavayer-le-Lac et de l’Hôpital de zone de Payerne. Les services médicaux comprennent l’ensemble des services hospitaliers, de l’anesthésie à toutes les spécialités chirurgicales, de la médecine à la réadaptation fonctionnelle, sans oublier le secteur mère-enfant, une maternité et la radiologie. Une équipe pluridisciplinaire assure la bonne qualité des soins en proposant des soins infirmiers, des soins de diabétologie, des soins nutritionnels et des prestations sociales. L’HIB compte 152 lits dont un tiers à Estavayer. Le site fribourgeois, dédié à la réadaptation, comprend également une unité de médecine interne de proximité et une antenne de centre médico-chirurgical d’urgences. 301


Hôpital Daler

Une offre privée complémentaire et de qualité Les cliniques privées proposent une offre complémentaire à l’hôpital public. Parmi les principales structures, l’Hôpital Daler. Fondé en 1917 par la paroisse réformée de Fribourg, cet établissement reconnu d’utilité publique accueille sans distinctions les divisions communes, privées, et semi-privées. Il offre des soins aigus dans de nombreux domaines : Chirurgie générale, viscérale et de l’obésité, urologie, gynécologie et obstétrique, orthopédie, chirurgie esthétique et de la main, médecine interne, oncologie, infectiologie et endocrinologie. Il collabore avec plus de 80 médecins indépendants, spécialisés FMH et compte parmi les plus grands employeurs privés du canton de Fribourg avec plus de 300 collaborateurs. Autre structure privée bien établie, la Clinique Générale Ste-Anne. Plus que centenaire, elle fait partie depuis 2006 du groupe Swiss Medical Network et offre une médecine de haute qualité et des soins très personnalisés dans les domaines suivants : orthopédie, neurochirur-

La Clinique Générale Ste-Anne

302

gie, gynécologie, chirurgie générale, ORL, oncologie et traitement de la douleur. Des chambres semi-privées, privées, mais aussi disponibles avec l’assurance de base, sont à disposition au sein de la clinique.


100% HABITAT SAIN

En apposant son label «habitat sain», Bauwerk participe de façon importante à l’amélioration de la qualité de vie. En effet, le choix délibéré de matériaux sains contribue de façon décisive au bien-être de chacun dans son cadre de vie. www.bauwerk-parkett.com


AUDITION SONNENWYL

L’audition, la clé d’une vie sociale Audition Sonnenwyl propose des solutions aux personnes atteintes de problèmes d’ouïe. L’équipe de professionnels qui accueille chaque client, encadre sa prise en charge, lui offre de nombreux services, le conseille et lui fournit les appareils les mieux adaptés à ses besoins. Unique société indépendante dans ce secteur d’activité à Bulle et ses environs, ici un client n’est pas qu’un acheteur, il est, avant tout, une personne à qui l’on va redonner le bonheur de mieux entendre.

304


L’importance de l’ouïe De nos 5 sens, l’ouïe est très précieuse. La communication et la sécurité favorisées par l’audition sont essentielles au quotidien de chacun. Alarmes, klaxons, cris sont quelques exemples de signes qui peuvent être capitaux pour sa survie. Ne plus entendre, c’est aussi, perdre le contact avec les autres. Le malentendant a tendance à se retirer progressivement de la vie sociale et professionnelle. Cette mise à l’écart est due non seulement à la perte auditive mais également à l’impact psychologique occasionné. De plus, la concentration exigée pour comprendre ce qui se passe et se dit est la cause d’une grande fatigue. La baisse de l’audition poursuit un cheminement progressif. Un appareillage approprié améliore grandement la qualité de vie raison pour laquelle faire appel à des personnes qualifiées et humaines pour y remédier est une solution qui rend le sourire.

Ouvrir une boutique où l’humain est remis au centre Créée en octobre 2016, Audition Sonnenwyl est une entreprise indépendante composée de professionnels aguerris au métier d’audioprothésiste. Tous les soucis de désocialisation et autres, ils connaissent. Ils savent en parler, l’aborder avec le client. Si chacun a sa propre sensibilité, tous ont un point commun : exercer ce qu’il considère comme un métier de service où le plus beau des cadeaux est de voir les gens heureux. Certains des collaborateurs ont travaillé, au préalable, dans des grandes enseignes du secteur et savent que l’humain n’y a guère sa place. C’est ce constat qui a fait naître cette société où tout est différent. Leur slogan résume leur philosophie, « L’indépendant à l’écoute de votre ouïe ». 305


Les services proposés Si des tests auditifs révèlent une perte, un médecin ORL en détermine la raison et prescrit le cas échéant un appareillage. A partir de là, quand le pas est fait et que le souhait, de remédier au mieux à la perte d’audition, est enclenché, en poussant la porte d’Audition Sonnenwyl, la vie va s’en trouver bouleversée ! Chaque ouïe et chaque personne ayant des besoins différents, une première étude du quotidien et de l’usage est réalisée avec le client. Ici, on lui propose un espace où il se sent accueilli de manière bienveillante et qui lui inspire

306

confiance. Un système lui est prêté pour le tester en conditions réelles. C’est un « + » unique pour s’assurer que la solution proposée est la bonne. Après quelques jours, des réglages peuvent être faits ou une nouvelle option expérimentée. Le but est d’améliorer le quotidien. En travaillant avec 3 marques, Audition Sonnenwyl trouve toujours le bon appareil. Quand la personne est satisfaite de la correction auditive apportée alors l’appareillage est facturé. L’histoire ne s’arrête pas là puisque le client peut revenir quand il en a besoin et pour entretenir et ajuster ses aides trimestriellement.


Sensibiliser le plus grand nombre à ce souci majeur Que l’on subisse une perte auditive dite de transmission ou neurosensorielle, la plus fréquente due au vieillissement, dans tous les cas, l’admettre est souvent long et difficile moralement. Au-delà de proposer des solutions, Audition Sonnenwyl souhaite attirer l’attention du plus grand nombre sur ce souci majeur. Jamais, une aide auditive ne remplacera une oreille saine. Elle aidera à mieux entendre. Il est donc dommage d’attendre et de laisser passer le temps alors que dès les prémices, il faudrait agir. C’est ce message qu’Audition Sonnenwyl fait passer en visitant des E.M.S, en sensibilisant le personnel, en l’incitant à en parler avec l’entourage et le patient ou encore en insistant sur le fait qu’un bon appareil est un appareil qui doit être entretenu. Le matériel évoluant constamment, des présentations sont également faites auprès des ORL pour leur montrer qu’elles sont les dernières innovations. La société travaille, aussi, avec des associations concernées. L’équipe aimerait, comme il se pratique au Royaume-Uni, que les enfants soient informés de ce problème, dès leur plus jeune âge, pour venir en aide à leurs aînés. Le chemin est encore long mais déjà un premier pas est franchi avec une société comme Audition Sonnenwyl qui fait rimer, au quotidien, entraide, tolérance et convivialité. Perdre l’audition ne doit jamais être considéré comme irrémédiable, des solutions existent et ces professionnels sont là pour en convaincre !

Audition Sonnenwyl Sàrl

Grand-Rue 51 • CH-1630 Bulle Tél. +41 26 565 46 53 info@audition-sonnenwyl.ch • www.audition-sonnenwyl.ch

307


Sourire fait toute la différence Helvident est une entreprise familiale dirigée par Madame Anna Butticaz et le Dr. Gaël Butticaz qui ont à cœur de trouver du personnel soignant qui répond au mieux à vos besoins grâce à leur spécialisation. En effet, les deux cliniques proposent des soins « classiques » données par des omnipraticiens. Dans un même temps, vous aurez la possibilité de consulter des orthodontistes, une spécialiste en parodontologie ou encore un spécialiste en implantologie, ce qui vous permettra de recevoir un soin complet dans un même lieu pour éviter tous désagréments inutiles causés par les transports.

308


Une équipe dynamique et souriante vous répondra du lundi au samedi dans les deux cliniques. Cette même équipe pourra vous proposer un traitement de qualité en vue du matériel à la pointe de la technologie disponible dans chacune des enseignes. Très accessibles, les deux centres dentaires se trouvent à proximité d’un arrêt de bus et dispose d’un parking privatisé qui vous sera réservé en tant que patient. De plus, l’équipe d’Helvident se réjouit de recevoir vos enfants pour leur apprendre dès leur plus jeune âge à quel point le soin des dents est important.

Votre sourire, la priorité Soucieuses de votre confort dentaire, dans un premier temps les hygiénistes vous proposeront un nettoyage et un détartrage. Par la suite, elles pourront vous donner des conseils afin d’améliorer votre brossage quotidien. Par une étroite collaboration avec les médecins dentistes, les hygiénistes seront à votre disposition pour mettre en place le dépistage des éventuelles caries, maladies des gencives ou lésions des muqueuses. Il est possible par différents moyens de blanchir les dents. Helvident propose la réalisation de gouttières sur mesure afin d’assurer un résultat uniforme. Cette méthode vous permet une grande autonomie étant donné que vous pouvez régulièrement effectuer le blanchiment à la maison. Nos hygiénistes sont à votre disposition si vous préférez un blanchiment au fauteuil.

309


Implantologie Les dentistes en charge de la pose des implants chez Helvident exercent cette pratique depuis maintenant 15 ans. Par sa proximité avec les patients, Helvident offre des implants posés dans des conditions optimales pour assurer au maximum le succès du traitement. Le marché hautement concurrentiel des implants a ouvert ses frontières. En effet, il n’est pas rare que les médecins dentistes employés chez Helvident découvrent des implants venus d’ailleurs dans la bouche des patients. Il est important d’être conscient que lorsqu’un problème intervient avec un implant qui est étranger, le médecin suisse ne peut pas intervenir pour aider ce dernier. Effectivement, les instruments nécessaires ne sont pas similaires à ceux utilisés en Suisse. Notre choix s’est porté sur un fabriqant suisse mondialement connu et reconnu, qui est à la pointe de l’innovation. Orthodontie L’orthodontie souvent réservée aux enfants est aujourd’hui de plus en plus sollicitée par les adultes. Nos spécialistes s’occupent de corriger la position des dents et de redonner à votre sourire tant du fonctionnel que de l’esthétique. Après avoir planifié le traitement à venir et dans le but de répondre au mieux à vos attentes, nos spécialistes vous proposeront le type d’appareillage adéquat. Parodontie Cette spécialité va permettre à votre bouche de retrouver une gencive saine. La spécialiste en parodontie prévient et diagnostique toutes les maladies gingivales afin de les soigner ce qui évitera de lourds traitements qui pourrait en découler. Les Centres Helvident et leur personnel se réjouissent de vous recevoir pour un des soins que vous avez pu découvrir au travers de ce reportage afin que vous retrouviez un sourire resplendissant ! Votre sourire est important ! 310


Helvident

Avenue de Beauregard 10 CH-1700 Fribourg Tél. +41 26 309 26 26 fribourg@helvident.ch

Helvident

Chemin des Mémises 2 CH-1025 St-Sulpice Tél. +41 21 694 25 25 st-sulpice@helvident.ch

www.helvident.ch

311


LEADER TOP FITNESS

Toujours être au top ! En 2004, à tout juste 29 ans, Alain Amherd s’associe à un ami pour acheter Leader Top Fitness à Fribourg. L’établissement est en déclin, il faut lui redonner un coup de jeune, le ré-agencer. Un an plus tard, en solo cette fois, il investit beaucoup d’argent pour acquérir le meilleur matériel. L’histoire est en marche. Aujourd’hui, son fitness est le mieux équipé de Fribourg. De 16 à ... ans, on y vient pour se faire du bien. Toujours en action, Bien Vivre à Fribourg a rencontré Alain Amherd pour en savoir plus.

312


Parlez-moi de Leader Top Fitness, aujourd’hui. Sur une superficie de 1100 m2, des centaines de machines, plus performantes les unes que les autres, font de Leader Top Fitness, le fitness le mieux équipé de Fribourg. Les clients veulent toujours la dernière nouveauté et du haut de gamme, donc il faut leur proposer le meilleur. Il en va de même pour notre espace cardio-vasculaire pour lequel, sans cesse, je cherche à améliorer les services avec des équipes de coaching comprises dans le tarif de l’abonnement, si les clients le souhaitent. Pour répondre à la demande, nous sommes ouverts 7/7 jours avec une amplitude horaire très large pour que chacun puisse venir faire son sport quand il le souhaite. Les fitness comme nombre d’autres activités sont toujours en mouvement, la machinerie avance en permanence, la notion de bien être monte en puissance et est de plus en plus recherchée, loin de nous les salles aux gros « biscoteaux », c’est du fitness intelligent que les gens veulent. Comment marquez-vous la différence ? Je développe de plus en plus le personal training pour les individuels comme les petits groupes. Une solution qui est parfaite pour les entreprises qui veulent, par exemple, venir pendant leur pause déjeuner. La technologie a aussi sa place à citer, c’est pourquoi j’ai mis en place un tactile trainer, un programme sur mesure individuel, élaboré en amont avec un coach personnel. Quand le client vient à la salle grâce à une appli sur son mobile, il peut, seul, faire les exercices élaborés ensemble. C’est aussi une volonté de ma part de laisser rapidement le client se débrouiller même si évidemment il y a toujours une personne pour répondre aux questions ou l’aider.

Depuis 2 ans, je propose, aussi, l’électro-simulation. Cette technique se pratique avec un gilet doté d’électrodes. Ces dernières travaillent le muscle et lui seul ce qui permet de protéger les articulations qui sont des fois mises à mal. 20 mn équivalent à 3 h de fitness. On reste statique, on ne fait rien ce sont elles qui travaillent. Evidemment ceci ne se fait pas seul mais s’organise avec un coach personnel. Cela plaît beaucoup surtout aux sportifs qui ont déjà un haut niveau. Que proposez-vous comme activités de groupe ? Nous avons une large palette de cours collectifs au niveau vélo, renforcement, détente, renforcement en profondeur, aérobic, zumba, et même la zumba pour les enfants et les ados. Il y a deux formules soit c’est en « freestyle », c’est-à-dire que je prépare ma musique, mes exercices, soit des cours sous licence, ici avec la société Les Mills qui chaque trimestre m’envoie des vidéos sur les activités qu’ils proposent. C’est assez astreignant pour mes équipes et moi car nous devons tous les 3 mois réapprendre l’intégralité de ce qui est envoyé sans commettre aucune erreur. Par contre les gens aiment car la musique change, il y a quelques petites nouveautés apportées à chaque fois, le renouvellement passe aussi par la demande des clients. 313


314


Y a-t-il des services autres chez Leader Top Fitness ? Je propose des services comme la garderie où une personne diplômée pour la petite enfance garde les bambins pendant que maman ou papa font leur sport et les occupe par des jeux, des ateliers ou encore un peu de sport puisque deux petites machines sont à leur disposition. Par ailleurs, avec d’autres fitness, nous avons mis en place un système d’amicale devant la montée en puissance du low cost. Nous, les indépendants, devons nous battre et pour ce faire, notre amicale propose que les clients de chaque centre – situé dans toute la Suisse – puissent aller une fois par semaine dans un centre « ami », 16 au total, s’ils sont en déplacement. Ainsi pas de privation de sport !

Comment voyez-vous votre futur ? Je devrais toujours être aussi actif et présent. Je travaille pour que Leader Top Fitness soit ouvert de plus en plus longtemps dans la journée. Evidemment, l’accueil a sa place à tenir, en la matière mes stagiaires qui sont en CFC sont motivés et gentils avec les clients. Comme vous l’avez compris, la branche santé est de plus en plus demandée et je voudrais travailler avec des physios pour proposer un compromis entre faire du sport et se faire du bien là où ça fait mal.

Un CFC est proposé aux jeunes pour le fitness, qu’en pensez-vous ? Notre corporation a mis en place cet apprentissage CFC sur 3 ans qui est dispensé à Neuchâtel au CPLN en alternance avec une présence en entreprise 3 jours par semaine et 2 jours à l’école. Le métier est en mutation permanente, il faut l’encadrer. Je suis très investi dans ces formations et suis responsable pour les cours inter-entreprise où j’apprends aux jeunes des cas pratiques sur des thèmes bien spécifiques. Dans le même temps, je participe à la validation des examens qui se passent dans les centres où les jeunes ont suivi leur formation. Cela

Route du Château d’Affry 6 • CH-1762 Givisiez Tél. +41 26 466 36 66 www.leadertopfitness.ch

plaît et ça marche. J’ai un élève, diplômé l’an dernier, qui est déjà en train d’ouvrir sa propre salle, c’est motivant de voir des jeunes qui en veulent.

Leader Top Fitness

315


ÉDUCATION

Des formations supérieures de qualité Si le canton de Fribourg affiche toujours avec fierté son patrimoine et ses traditions, il se positionne également comme un canton d’avenir misant sur l’innovation et la formation. Il faut dire que le canton offre une densité peu commune de hautes écoles mais aussi d’écoles spécialisées dans des branches variées sans oublier une université cosmopolite, figurant parmi les établissements les mieux classés au monde. Zoom sur l’offre éducative fribourgeoise.

ESTA

317


ESTA ESACT © Martine Wolhauser

Ecoles Supérieures (ES) : au-delà du CFC Les écoles supérieures sont des écoles professionnelles qui s’adressent à tous les détenteurs d’un CFC désireux d’approfondir leurs connaissances. Axées sur la pratique, leurs formations préparent à des postes d’encadrement ou à des fonctions dirigeantes. Ecole supérieure technique agro-alimentaire (ESTA) Basée à Grangeneuve, véritable pôle de compétences dans le domaine agroalimentaire avec la Station fédérale de recherche Agroscope, l’Ecole supérieure technique agroalimentaire forme des techniciens ES en agroalimentaire. Leurs futurs missions : transformer industriellement des biens agricoles (céréales, lait, viande, fruits, légumes, etc.) en produits destinés à la consommation. Ecole supérieure d’agrocommerce et d’agrotechnique (ESACT) L’Ecole supérieure d’agrocommerce et d’agrotechnique de Grangeneuve est la seule école en Suisse romande à offrir ces deux formations. Celles-ci se déroulent à plein temps et axent leur programme sur les connaissances des marchés agricoles et agroalimentaires, les connaissances commerciales pour les agrocommerçants et les techniques de production pour les agrotechniciens. Ecole technique de la construction (ETC) Affiliée à la Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg, l’Ecole technique de la construction délivre des diplômes de techniciens ES en conduite de travaux. Le technicien ou la technicienne en conduite des travaux veille à la coordination, à l’avancement et à la qualité des travaux sur les chantiers du bâtiment, du génie civil ou des aménagements paysagers. 318

Les Hautes Ecoles spécialisées (HES) : une formation de niveau universitaire axée sur la pratique Les HES s’adressent aux titulaires d’une maturité professionnelle ou gymnasiale (sous conditions) souhaitant acquérir une formation de niveau universitaire axée sur la pratique. Dans le canton de Fribourg il est possible de se former dans de nombreuses filières. Les formations donnent droit à un diplôme de bachelor et, pour certaines filières, à un diplôme de master. Haute Ecole d’ingénierie et d’architecture Fribourg (HEIA-FR) La Haute école d’ingénierie et d’architecture de Fribourg, grâce à ses équipements de pointe et à sa volonté de préserver un enseignement personnalisé, reste une référence dans le monde. Elle offre une riche palette de formations : Bachelor of Science HES-SO en génie civil, chimie, génie mécanique, génie électrique, informatique, télécommunications et de Bachelor of Arts en architecture Master of Arts HES-SO en architecture Master of Science HES-SO en ingénierie et en sciences de la vie Des Formations bilingues (français-allemand) avec la possibilité d’obtenir un Bachelor HES-SO bilingue sont également proposées.

HEIA-FR © Dominique Bersier


Haute Ecole de gestion Fribourg (HEG-FR) Située au centre interdisciplinaire du Campus Pérolles, la Haute école de gestion Fribourg est la seule HEG de Suisse à offrir pour le bachelor en économie d’entreprise une formation trilingue (FR/DE/EN). Elle se distingue également par son master en entrepreneuriat alliant de façon optimale bases scientifiques et applications concrètes, binôme caractéristique des HES. Haute Ecole de santé Fribourg (HEdS-FR) L’école compte aujourd’hui plus de 600 étudiants, dont près de 700 suivent une formation professionnalisante en français, en allemand ou sous forme bilingue, aboutissant à une formation bachelor en soins infirmiers ou bachelor/master en ostéopathie, et plus d’un tiers sont en préparation pour une formation bachelor dans le domaine santé. Depuis 2014, la Haute école de santé Fribourg accueille les étudiants de la nouvelle et unique filière HES bilingue en ostéopathie de Suisse. Haute Ecole de travail social Fribourg (HETS-FR) La HETS-FR de Givisiez propose une formation bachelor en travail social à orientation : Education sociale et Service social. Elle repose sur les principes de l’apprentissage par alternance et du développement de compétences professionnelles. Consécutif au bachelor, le master en Travail social est une offre conjointe des Hautes Ecoles en travail social de Fribourg, Genève, Sierre, Lausanne et du Tessin. Il forme des professionnels qui sont des experts dans la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques sociales, des dispositifs institutionnels et des méthodes d’intervention. Haute Ecole de musique de Lausanne (HEMU Vaud Valais Fribourg) – Site de Fribourg Institution pédagogique reconnue pour sa formation d’élite, exigeante et complète, la Haute Ecole de Musique de Lausanne (HEMU) offre des programmes de bachelor et de master. Pluridisciplinaire et multistyles, elle couvre tous les profils de formation en musique classique, jazz et musiques actuelles. Son corps enseignant, composé de nombreux artistes de renommée internationale, garantit aux étudiants un encadrement de haut niveau. Etablie dans le canton de Vaud et en Valais, elle est également présente à Fribourg sur la commune de Granges-Paccot.

HEdS-FR © Charly Rappo

Haute Ecole pédagogique (HEP) : forme les enseignants de demain La Haute Ecole pédagogique s’adresse aux titulaires d’une maturité gymnasiale ou d’un autre titre qui souhaitent se former à l’enseignement pour tous les degrés scolaires, de l’école enfantine ou préscolaire à la 6ème primaire. Les étudiants obtiennent un diplôme d’enseignement monolingue de niveau bachelor ou un diplôme bilingue permettant d’enseigner dans deux langues (français et allemand).

Universités de Fribourg : une porte ouverte sur le savoir Fondée en 1889, l’Université de Fribourg – Universität Freiburg – est l’un des établissements les mieux classés au monde. C’est aussi la seule université bilingue de Suisse. Plus de 10 000 étudiants y sont inscrits et suivent divers cursus au sein de l’une de ses cinq facultés : théologie, droit, sciences économiques et sociales, lettres et sciences. A celles-ci s’ajoutent de nombreux instituts interdisciplinaires et centres de compétences.

HETS-FR

Université de Fribourg

© Charly Rappo

© Aldo Ellena

319


ÉCOLE-CLUB MIGROS

La formation pour tous, bien plus qu’un slogan Connue de tous, l’Ecole-club Migros est la plus grande institution de formation continue en Suisse avec pas moins de 50 centres répartis sur le territoire. Dans le canton de Fribourg, les centres de Fribourg et de Bulle offrent un large panel de cours diversifiés et de qualité à même de répondre à toutes les attentes. Portrait.

320


L’assise d’une école de renom Créée en 1944 (année) par Gottlieb Duttweiler, L’Ecole-club Migros c’est pas moins de 600 offres de formations différentes. Environ 370 000 personnes suivent chaque année un cours ou une formation dans l’un des 50 centres de l’Ecole-club. Ces derniers sont organisés en dix coopératives, à l’instar de la coopérative de Neuchâtel-Fribourg qui en 2016 a fêté ses 75 ans d’existence. Regroupant les centres de Fribourg, Bulle, Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds, elle forme chaque année pas moins de 17 000 élèves et compte une équipe de 600 formateurs. Un grand choix de cours et formations Les Ecoles-clubs Migros de Fribourg et de Bulle proposent environ 300 cours et formations continues subdivisés, pour l’essentiel, en six domaines principaux. On compte tout d’abord Les Langues avec l’enseignement des trois langues nationales mais aussi de 14 langues étrangères comme le Serbo-croate, le Portuguais-Brésilien ou encore le Danois. Vient ensuite La Culture & Créativité

orientée vers les loisirs, comme la cuisine, la musique et l’art, puis Mouvement & Bien-être centré sur le plaisir, la santé ou encore la relaxation et intégrant toujours les dernières tendances en la matière. Davantage axé carrière, le secteur Management & Economie permet d’élargir ses compétences dans le domaine de la comptabilité ou encore du marketing. Des formations certifiantes préparant de manière ciblée aux examens de diplômes internationaux, de brevets fédéraux ou de diplômes propres à l’Ecole-club Migros. Il en va de même pour le secteur Informatique & Nouveaux médias permettant l’apprentissage aussi bien de logiciels basiques que de systèmes d’exploitation et d’applications plus complexes. Enfin, l’école est active dans le domaine des Formation de formateurs pour les personnes désirant travailler en qualité de formateur dans une entreprise, dans le domaine social ou dans un institut de formation.

321


Pour les particuliers, mais pas que... Envie d’améliorer vos opportunités de carrière grâce à des formations continues innovantes et enrichissantes, de développer votre créativité, de vous dépenser ou simplement de vous détendre, etc., l’Ecoleclub Migros de Fribourg et de Bulle est à même de répondre à une grande diversité de besoins. Il faut dire qu’elle accueille des personnes de tout âge, de 4 ans à 77 ans, bien qu’elle reste spécialisée dans la formation d’adultes. L’ensemble de son offre s’adresse également aux Entreprises & Institutions. Analyse des besoins, pose d’objectifs, proposition de cours/séminaire ou coaching individuel, suivi et évaluation, elle propose des offres personnalisées avec des formateurs qui se déplacent directement sur le terrain. L’Ecole-club Migros possède également un mandat de formation interne des collaborateurs Migros, soit 2800 personnes au niveau de la coopérative Fribourg-Neuchâtel. La formation pour tous « La formation pour tous », tel est la mission de l’Ecole-club depuis plus de 70 ans. Une volonté possible grâce notamment au Pour-cent culturel, prélevé directement sur le volume des ventes de chaque coopérative Migros. Un engagement volontaire de l’entreprise qui contribue à proposer une offre de formation incroyablement variée à des tarifs abordables pour tous. 322


Qualité et professionnalisme A l’Ecole-club Migros, chaque secteur est dirigé par un pédagogue spécialisé responsable de la planification des cours et du recrutement du corps enseignant. Près de 300 formateurs dispensent leurs savoirs dans les centres de Bulle et de Fribourg. Parmi les critères essentiels pour intégrer l’école : l’expérience, des diplômes reconnus et être au bénéfice d’un diplôme de formateur d’adultes. A noter que les professeurs de langue doivent être de langue maternelle obligatoirement. Quels que soient les cours, les élèves profitent d’un enseignant fixe qui les suit dans leur apprentissage. L’Ecole-club Migros ce n’est pas seulement des formations, c’est aussi une ambiance conviviale favorisée par un environnement agréable avec des espaces de rencontre et de détente mais aussi des salles de classe parfaitement équipées. L’école veille à être à la pointe en matière informatique en renouvelant régulièrement ses installations. Ouverte de 7 h 30 à 22 h, elle propose des cours tout au long de la journée. Les développements futurs Chaque année, l’Ecole-club fait le bilan de ses produits afin de les adapter aux demandes de la clientèle et aux tendances sur le marché. Parmi les domaines qui évoluent le plus rapidement, celui de l’Informatique et Nouveaux médias avec le lancement prochainement d’une formation de Content Marketing notamment. Afin d’offrir un confort toujours plus grand aux élèves, l’école compte se lancer dans le numérique. C’est dans cette optique que le centre de Fribourg déménagera à l’horizon 2020-21 dans le centre commercial d’AvryCentre conformément à la stratégie de la société coopérative Migros Neuchâtel-Fribourg.

Ecole-club Migros Fribourg

Rue Hans-Fries 4 • CH-1700 Fribourg Tél. +41 58 568 82 75 ecole-club.ch

Ecole-club Migros La Gruyère

Rue de la Toula 20 • CH-1630 Bulle Tél. +41 58 568 83 25 ecole-club.ch

323


CIS FRIBOURG

Centre d’Intégration Socioprofessionnelle Le CIS, à Fribourg, a pour mission d’encourager l’autonomie et la réinsertion des personnes en situation de handicap. Par ses multiples activités dédiées à des personnes en souffrance psychologique ou physique, voire les deux, pas après pas, des professionnels les accompagnent sur le chemin du retour à la vie en société. Actif et soucieux de toujours aller de l’avant, pour nous parler de ce centre, conversation avec Mme Christine Michaud, directrice du CIS.

La production

324


Depuis quand le CIS existe-t-il ? En 1962, la Ligue Fribourgeoise contre la Tuberculose en collaboration avec Pro Infirmis avait eu l’idée de créer des ateliers d’occupation pour les malades. Avec le temps d’autres maux sont apparus et ces ateliers ont évolué pour devenir le CIS d’aujourd’hui. Le Centre d’Intégration Socioprofessionnelle est une entreprise sociale qui n’a de cesse d’innover en proposant de nouvelles prestations tant à la clientèle externe qu’aux personnes pouvant intégrer nos équipes. Aujourd’hui, quelques 80 employé-e-s œuvrent en tant qu’encadrant-e-s et dans les services administratifs pour accompagner plus de 125 collaborateurs/trices au bénéfice d’une rente AI et une cinquantaine d’assuré-e-s en stage AI. Le CIS est une fondation privée d’intérêt public reconnue – et en partie subventionnée – par l’Etat de Fribourg. Quelle est la philosophie du CIS ? Notre mission première est d’aider à l’insertion professionnelle et sociale pour que chacun participe, dans la mesure de ses possibilités, à la société. Nous appuyons la réinsertion professionnelle pour favoriser le retour au premier marché de l’emploi. Nous nous engageons pour aider des personnes en difficulté à rebondir et retrou-

La production

La logistique

ver une vie épanouissante. Pour nous adapter à toutes les situations que nous rencontrons et aux besoins du marché, nous menons une réflexion proactive dans le domaine social et économique. Pour ce faire, nous utilisons les méthodes d’organisation et de gestion d’une entreprise moderne qui doit relever jour après jour les défis spécifiques liés à une entreprise sociale. Nos revenus proviennent essentiellement de notre chiffre d’affaires, de ce fait, nous avons des impératifs économiques et nous proposons des services personnalisés de haut niveau aux entreprises de la région. Nous accompagnons chaque personne qui travaille au CIS tout en lui demandant de se soumettre à une certaine rigueur comme dans toute place de travail. Certaines personnes vont faire l’intégralité de leur carrière au sein du CIS. D’autres, se sentant armées, en confiance, chercheront à réintégrer le premier marché. Pour autant nous ne les abandonnons pas à l’heure de leur départ. En effet, durant une période donnée, nous leurs garantissons de pouvoir revenir au CIS et y retrouver leur travail si cela ne devait pas se passer comme espéré. Quelles prestations proposez-vous aux entreprises et aux privés ? L’offre, comme je l’expliquais précédemment, s’est beaucoup développée. Nous comptons actuellement sept unités d’affaires. Pour chacune, des équipes de professionnel-le-s, qui ont les compétences dans leurs métiers tout comme la fibre sociale nécessaire à de telles fonctions, encadrent nos collaborateurs/trices. Nos unités proposent neufs types de prestation de qualité : La production : nous proposons aux entreprises des services aussi variés que l’assemblage, le contrôle de produits et de production de tiers, les mailings ou encore le conditionnement. Nos ateliers sont équipés et agencés en fonction des besoins des clients.

Photos © Pierre-Yves Massot

La logistique : contrôles qualité et suivi auprès des fournisseurs, gestion de stocks et de commandes de type E-shop, transports et livraisons, gestions des envois postaux et expéditions sont autant de tâches gérées par notre service. 325


Les prestations administratives

Les prestations administratives : pour les petites entreprises, les associations ou encore les privés, nous pouvons gérer leur administration, de l’établissement de factures au bouclement des comptes, en passant par les décomptes TVA. Sur mandat du Service Public de l’Emploi du Canton, cette unité d’affaires a comme activité principale, la gestion de Chèque Emploi Fribourg, solution qui permet de régler en toute clarté les relations employeur/employé pour tous les emplois domestiques de proximité. La conciergerie : notre service d’entretien travaille tant pour nos propres locaux que pour des privés ou des entreprises. Entretien intérieur et extérieur des bâtiments, maintenance des installations techniques, gestion des pannes, entretien des espaces verts, nos équipes prennent tout en charge.

La conciergerie

Crescendo

326

Crescendo : notre secteur d’évaluation et de réinsertion professionnelle accueille des personnes rencontrant des difficultés physiques ou psychiques ne leur permettant plus de continuer leur travail de manière optimale. Elles sont envoyées par l’AI, des assurances maladie, perte de gain et accident ou encore par les services sociaux ou le service public de l’emploi, dans le but d’évaluer leur capacité à réintégrer le premier marché de l’emploi. Il offre des mesures d’orientation, de réadaptation et de réinsertion professionnelle en associant la dimension psychosociale à un large panel d’activités pratiques issues du premier marché.


Le Voisin

Le Voisin : ancienne cafétéria du CIS, notre restaurant a été repensé pour devenir un établissement ouvert à tous. Du lundi au vendredi, le Voisin propose les midis des menus équilibrés faits sur place avec des produits frais. Nous proposons un self-service, une partie avec service à table ainsi qu’une magnifique terrasse ombragée de plus de 40 places. Sans oublier notre service traiteur et notre salle de séminaire. La Corbeille : si vous n’êtes pas ami avec votre fer à repasser, n’hésitez pas à nous apporter votre corbeille. Notre équipe se fera un plaisir de vous rendre votre linge impeccablement repassé et plié. Alto Espace santé : pour faciliter la réinsertion et le bien-être, cet espace original aide tant des personnes en difficultés, employées ou non au CIS, que des personnes externes à faire le lien entre corps et esprit. Toutes viennent y chercher un ressourcement grâce, entre autres, au spinning, à la méditation par la pleine conscience ou les cours de Pilates et le Yoga. Des professionnels, aguerris et reconnus pour leurs compétences, encadrent ces moments de détente et de bien-être.

La Corbeille

Domaine Notre-Dame de la Route : nous avons repris la gestion de cet établissement parahôtelier début 2017. Il permet de proposer aux personnes avec un handicap léger ou en difficulté d’exercer une large palette de métiers, encadrées par des professionnel-le-s du domaine. Il comprend un restaurant ouvert au public « Le Jardin », 8 salles de séminaires ainsi que 44 chambres.

CIS

Alto Espace santé

Route des Daillettes 1 • CH-1700 Fribourg Tél. +41 26 426 02 11 www.cisf.ch • www.levoisin.ch www.domaine-ndr.ch

Photos © Pierre-Yves Massot

327


ÉCOLE PRIVÉE MOLÉSON

Pour le bien-être et le futur des enfants Celle qui était connue sous le nom d’Ecole Libre Publique devient l’Ecole Privée Moléson. Sa philosophie reste la même : accueillir des enfants de la 1H à la 8H en leur proposant un programme scolaire hautement qualitatif où les valeurs humaines tiennent toute leur place. Découverte d’un lieu où les élèves s’épanouissent autant qu’ils se cultivent.

328


Véronique Fragnière

A qui est destinée l’école et quelles sont ses spécificités ? De 4 à 12 ans, chacun(e) est le bienvenu. Soixantehuit enfants sont actuellement inscrits. Les petits effectifs de chaque classe favorisent le lien entre les élèves : c’est l’un de ses atouts majeurs. Les enseignants veillent tant à leur scolarité qu’à leur épanouissement. Toujours dans une perspective de partage, d’exigence et de stimulation, chaque classe est à deux degrés. Ce système pousse les enfants à être solidaires, à s’entraider et à acquérir rapidement une certaine autonomie. Quels enseignants pour quel programme ? Véronique Fragnière, directrice depuis 2010, ap­porte un soin particulier à être proche des élèves. Quand elle sait un enfant en difficulté, elle intervient de suite pour comprendre le problème, et contribuer à sa résolution, avec l’aide des enseignants. Cette relation privilégiée est possible parce que toutes les personnes engagées l’ont été en fonction de leurs compétences professionnelles et de leur capacité à s’investir pour conduire chaque élève vers le meilleur pour son avenir. Toutes sont en mesure d’enseigner diverses matières et se sentent à l’aise dans deux langues au moins. Les objectifs de l’école sont compatibles avec le programme de l’école publique du canton. Les élèves sortants sont appréciés pour leur très bon niveau scolaire, leurs compétences et leur assiduité au travail. L’apprentissage des langues est renforcé A la rentrée 2018, l’Ecole Privée Moléson va étendre l’apprentissage des langues. Dès l’école enfantine, l’anglais et l’allemand seront au programme, ce qui est unique à Fribourg. Pour les plus petits, les choses se font par le jeu, le mimétisme. En plus des cours de vocabulaire et de grammaire, les plus grands peuvent suivre des cours en immersion tels que la musique, le dessin ou encore la natation.

Accueil et activités extrascolaires Autre point fort de l’Ecole Privée Moléson, son amplitude horaire. Dès 7 h 30, les locaux sont ouverts et l’accueil des enfants est assuré jusqu’aux débuts des cours (8 h 30 pour les 1/2H). A la pause de midi et entre ces mêmes murs, les enfants peuvent manger à la cafétéria. Au terme de la journée, un accueil du soir reste possible jusqu’à 18 h. Dorénavant, après les cours, davantage d’activités extrascolaires seront proposées aux élèves et aux enfants des autres écoles de la ville. Ces derniers pourront, à choix, faire leurs devoirs en étant surveillés par un(e) enseignant(e), participer à des activités artistiques comme le théâtre, l’expression orale ou encore faire du sport (infrastructures sportives sur place : piscine et salle de gym). D’hier à aujourd’hui Fondée en 1836 par les familles protestantes de Fribourg, devenue Ecole Libre Publique en 1870, elle a connu bien des aléas. Privatisée en 2005, elle est, aujourd’hui, un lieu d’enseignement reconnu pour la qualité de son programme et de ses enseignants. Si elle n’est plus confessionnelle, l’héritage des valeurs humanistes perdure. Ici, on est attaché au respect, au savoir-vivre, bref à une approche pédagogique dans laquelle l’écoute et le bien-être de l’enfant sont au centre, ainsi que le respect de l’autre. La Fondation de l’Ecole Réformée de Fribourg en assure la gestion et met tout en œuvre pour assurer la pérennité de celle-ci.

Ecole Privée Moléson

Avenue du Moléson 10 • CH-1700 Fribourg Tél. +41 26 309 26 10 infos@ecolepriveemoleson.ch www. ecolepriveemoleson.ch

329


FRIBOURG CŒUR DE L’INNOVATION

Une vision d’avenir Entre sa population jeune, son système de formation complet et de qualité, sa bonne santé financière et ses infrastructures efficaces dédiées à l’accueil de startup, le canton de Fribourg est un terrain fertile pour l’innovation. Des atouts qu’il s’agit de cultiver afin de moderniser le canton, favoriser l’emploi et améliorer la qualité de vie.

Quartier d’innovation blueFACTORY

330


L’innovation : une priorité gouvernementale Parmi les trois priorités du programme gouvernemental et du plan financier 2017-2021, l’économie et l’innovation occupent une place de choix. Il s’agit plus particulièrement de stimuler l’économie de façon à accompagner au mieux la forte croissance démographique en favorisant l’innovation et la création d’emplois à haute valeur ajoutée. L’accent sera mis notamment sur les quartiers d’innovations mais aussi l’agriculture et l’agroalimentaire du futur compte tenu du fait que le canton dispose d’un centre spécialisé en la matière à Grangeneuve. Le gouvernement mettra également l’accent sur la révolution numérique dans le canton, notamment par la cyberadministration. Un fonds dédié En finançant des projets de recherche scientifique et technologique, le Fonds de soutien à l’innovation du canton de Fribourg encourage la collaboration entre les hautes écoles et les entreprises fribourgeoises. Il est destiné aux hautes écoles qui collaborent avec des entreprises pour développer des projets entraînant des retombées économiques importantes pour le canton. Chaque année, il investit pour des montants allant au-delà de CHF 100 000.– dans des produits, de processus et des services et peut assumer jusqu’à 50% des coûts totaux d’un projet.

Un prix pour les entreprises les plus innovantes Décerné pour la première fois en 1991, le Prix à l’innovation fête ses 26 ans cette année. Organisé par la Promotion économique, sous le patronat de la Direction de l’économie et de l’emploi du canton de Fribourg, il récompense tous les deux ans la créativité des entreprises. Trois prix sont distribués : le Prix Entreprise, le Prix Start-up et la Mention Cleantech. Pour sa 13e édition, c’est l’entreprise Frewitt à Granges-Paccot qui a remporté le Prix Entreprise, alors que le Prix Start-up a été décerné, à l’entreprise PMFch SA à Marly. Quant à la mention Cleantech elle est revenue à Samvaz SA à Châtel-St-Denis. Trois pôles performants Le canton de Fribourg dispose d’un biotope idéal pour les start-up avec trois pôles dédiés à l’innovation :

Quartier d’innovation en ébullition, le blueFACTORY est situé en plein cœur de Fribourg. Ce hub d’innovation visionnaire propice aux expérimentations et aux développements de projets a pour vocation d’accélérer l’émergence de solutions visant à favoriser la transition vers une économie durable, en interconnectant des acteurs innovants issus des mondes économique et académique avec à la clé la création de synergies. Un quartier proposant à ses locataires un hébergement zéro carbone. BlueFACTORY compte 40 entreprises et représente 180 emplois. blueFACTORY Passage du Cardinal 1 – CH-1700 Fribourg – www.bluefactory.ch 331


Le parc technologique du Vivier est un centre industriel d’un nouveau genre, dont la vocation première est d’être le lieu idéal d’implantation pour toute entreprise orientée maîtrise technologique et innovation. Entreprises actives dans les domaines de l’appareillage médical et bio-analytique, de l’éco-développement, de la microtechnique, de l’horlogerie, de la production d’applications portables, voire même pharmaceutiques et chimiques, le Vivier est un lieu idéal de par ses infrastructures modernes et adaptées. Il compte 30 locataires, soit 170 emplois. Le Vivier Z.I. du Vivier 22 CH-1690 Villaz-St-Pierre www.vivier.ch

© Gregory Collavini

Situé à Marly, Marly Innovation Center est l’un des plus grands campus technologiques de Suisse. Véritable écosystème, il permet une large palette d’activités. Il compte des laboratoires et salles blanches, ainsi que des bureaux, ateliers, espaces logistiques et de stockage. En pleine croissance, il accueille déjà plus de 145 entreprises, soit 450 emplois et a encore suffisamment de places pour de nouveaux arrivants. Diversité, complémentarité, synergies et chaînes de valeurs caractérisent le site. Marly Innovation Center Route de l’Ancienne Papeterie – CH-1723 Marly www.marly-innovation-center.org 332

© Gregory Collavini

© Gregory Collavini


Ressources Humaines

Compétences Qualité Fiabilité Disponibilité

A vos côtés pour assurer votre réussite

Chalais Emploi SA Rue du Commerce 2 CH-1870 Monthey

www.chablaisemploi.ch

Tél. +41 24 471 48 66 Fax +41 24 471 54 65 info@chablaisemploi.ch


Ressources Humaines

Le partenaire de votre réussite Que vous recherchiez 1 ou 500 employé(s)… Chablais Emploi propose une solution répondant à vos besoins spécifiques ! Fondée en 2011 à Monthey, la société Chablais Emploi SA est une agence intérimaire résultant de l’association de professionnels issus des domaines de la construction et de la métallurgie. Elle se démarque notamment par la souplesse de sa structure et l’investissement de son personnel, gage de proximité et de réactivité pour ses clients. Elle étend son savoir-faire dans le pays entier en proposant aux entreprises suisses et étrangères des solutions globales et avantageuses, devenant ainsi un véritable partenaire pour ces dernières.

Pont Hans-Wilsdorf © Mauren Brodbeck

334


Un large panel de compétences Chablais Emploi SA valorise au quotidien son expérience pour offrir à sa clientèle un large éventail de services spécialisés. Soigneusement sélectionné, son personnel expérimenté et qualifié provient non seulement de Suisse, mais aussi – au besoin – de nombreux pays d’Europe. Fort de son large réseau et de sa base de données alimentée par des années de pratique, Chablais Emploi a développé une solution logistique et administrative complète, qui intègre le suivi de son personnel durant son engagement. Chablais Emploi est en mesure de recruter un nombre très important de collaborateurs, qu’elle peut accueillir, certifier, loger, équiper, véhiculer... bref, Chablais Emploi s’occupe de tout! Des chantiers emblématiques Fort de son savoir-faire et de sa grande conscience professionnelle, Chablais Emploi a tissé des liens étroits avec des grands noms du monde de la construction et de l’industrie. Conduite forcée de Linthal, conduite forcée de Veytaux, conduite forcée du Nant de Dranse, pont Hans-Wilsdorf, pont de Sécheron, pont de la Poya, Raffinerie Tamoil, Raffinerie Varo, bâtiment Japan Tobacco à Genève... elle a fourni du personnel qualifié pour la réalisation de multiples chantiers emblématiques. Aujourd’hui, l’équipe du directeur Sébastien Küffer gère plus de 300 monteurs, tuyauteurs, instrumentistes, soudeurs, échafaudeurs, peintres industriels... ainsi que tout le personnel d’encadrement nécessaire sur le chantier du futur centre de production de Biogen, à Soleure. Pour relever un tel défi, Chablais Emploi a loué et meublé plus de 90 appartements, fourni plus de 70 véhicules ou encore équipé tous ses collaborateurs conformément aux exigences du chantier. Elle s’est également occupée de la logistique, du transport, des accueils sécurité, des formations spécifiques (notamment la certification des soudeurs). Le savoir-faire, la logistique globale et le sens de la rationalisation de Chablais Emploi ont permis au chantier de se dérouler dans des conditions optimales... et ceci à des tarifs particulièrement compétitifs, puisqu’elle a pu offrir à son client des conditions plus avantageuses que celles proposées par plusieurs concurrents étrangers.

Plus qu’un prestataire, un partenaire Le succès de Chablais Emploi réside indiscutablement dans sa vision de l’intérim. L’expertise du staff de l’agence permet de résoudre la plupart des problématiques. En un mot, Chablais Emploi aime les défis ! Son travail ne consiste pas uniquement à proposer du personnel qualifié, mais surtout à résoudre tous les problèmes annexes qui pourraient empêcher ses clients de mener à bien leurs missions. Chablais Emploi s’adapte aux besoins de ses clients pour proposer des solutions complètes, optimales et compétitives à tous : plus qu’un prestataire... un partenaire !

Chablais Emploi SA

Rue du Commerce 2 • CH-1870 Monthey Tél. +41 24 471 48 66 • Fax +41 24 471 54 65 www.chablaisemploi.ch

335


Avenue des Sports 20 CH-1401 Yverdon-les-Bains Tél. +41 24 557 75 94 Fax +41 24 557 75 19 igt@heig-vd.ch www.igt.heig-vd.ch

Pour des énergies durables Unité de recherche de la Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du canton de Vaud (HEIG-VD), l’Institut de Génie Thermique (IGT) fait partie du département des Technologies Industrielles (TIN). Créé en 1999, il compte une quarantaine de collaborateurs et regroupe aujourd’hui cinq laboratoires travaillant en étroite relation avec l’économie dans de nombreux domaines de l’énergétique industrielle et du bâtiment. Sa mission : participer à la formation d’ingénieurs performants et répondre aux besoins en efficience énergétique des entreprises.

Stand d’essai pour échange de chaleur/vapeur

336


Développeur de solutions industrielles La Recherche appliquée fait partie des principales missions de l’IGT. Travaillant en collaboration avec les industries, les instituts de recherche, les Hautes Ecoles d’ingénieurs (HES et EPF), les associations, les administrations et les collectivités publiques, il œuvre au quotidien à la création de solutions performantes et respectueuses de l’environnement dans de nombreux domaines de l’énergétique industrielle et du bâtiment. Des domaines représentés par trois groupes thématiques de compétences, soit : energétique du bâtiment et solaire thermique, bio-énergies et thermique industrielle. Une mission formatrice Une autre part importante de l’activité de l’Institut de Génie Thermique consiste en des tâches d’enseignement. Actif dans la formation des futurs ingénieurs dans la cadre des formations Bachelor et Master proposée par la HEIG-VD, il propose également des postformations MAS et CAS dans le domaine de la physique et de l’énergétique du bâtiment, des écobilans ou de la thermique industrielle. Des formations destinées aux ingénieurs et collaborateurs techniques désirant parfaire leurs connaissances.

Banc d’essai compresseur frigorifique

Les dernières formations de l’IGT Doté depuis peu d’un centre de compétences en optimisation énergétique, l’IGT a mis en place en 2015 une nouvelle formation : le CAS en optimisation énergétique dans les industries et les entreprises. Financé par l’Etat de Vaud dans le cadre des 100 millions pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, il précède l’ouverture de deux nouveaux CAS : le CAS CAD (Chauffage à distance) et le CAS Bois et Energies. « Des formations destinées notamment à des ingénieurs souhaitant donner une nouvelle orientation à leur carrière dans le cadre de nouvelles lois sur l’énergie aux exigences particulièrement strictes », explique Nicolas Weber, directeur de l’IGT. Trois grands défis énergétiques Aujourd’hui, l’institut travaille sur trois grands défis énergétiques. Premièrement, la bioénergie, à savoir la biomasse comme combustible, la méthanisation de la biomasse. Deuxièmement, la physique du bâtiment et l’énergie solaire, comprenant les aspects des nouveaux matériaux isolants, l’écoconstruction, l’amélioration de l’utilisation des panneaux solaires, et la question des rénovations. Troisièmement, la thermique industrielle, à savoir l’optimisation énergétique pour produire les mêmes quantités tout en diminuant la consommation de combustibles.

Essais de performances d’une chaudière à granulés de bois

N. Weber (à gauche), directeur de l’IGT et responsable du laboratoire des Processus Thermiques et X. Murdter devant la chaudière à vapeur


SWI – Swiss Welding Institute

Rue du Nord 3 • CH-1400 Yverdon-les-Bains Tél. +41 24 557 73 90 • Fax +41 24 557 73 87 swi-info@swi.ch • www.swi.ch

Au cœur de l’innovation Centre de formation théorique et pratique certifié par l’European Welding Federation et l’Institut International de la Soudure, l’Institut Suisse de Soudure (SWI) assume également des prestations d’expertise, d’ingénierie, de certification et de conseils. Avec plus de 7000 heures de formations pratiques dispensées en moyenne par an et plus de 150 certificats de qualification de soudeurs attribués en moyenne par an, il participe activement à améliorer la qualité des produits des entreprises, leur sécurité mais aussi leur productivité.

Soudage TIG © SWI

338


Les origines Créé en 2002, l’Institut Suisse de Soudure (SWI) est le fruit d’une volonté commune. Celle de la Haute Ecole d’ingénierie et de gestion du canton de Vaud (HEIG-VD) et de l’Association suisse d’inspection technique (ASIT) pour doter la Suisse d’un Institut de soudure à l’instar de pays comme la France, l’Allemagne ou encore le Maroc dans un contexte de durcissement des exigences qualitatives dans le domaine du soudage. Son objectif : l’acquisition et le transfert de connaissances dans le domaine du soudage au service du développement de la qualité et de la sécurité des assemblages soudés en Suisse.

Technopôle de Sainte-Croix © SWI

De nombreuses formations reconnues à l’international Centre de formation et de certification reconnu en Suisse, le SWI offre une large gamme de formations. Au niveau théorique, elle propose quatre niveaux de diplômes internationaux : Ingénieur, Technologue, Spécialiste et Praticien en soudage. A cela s’ajoutent des formations pratiques et certifications de types TIG et MAG sur l’ensemble des matériaux (acier, inox, aluminium, titane). Des formations qui permettent aux participants d’obtenir un certificat de soudeur valable à l’international, accrédité SAS. Poste de travail de brasage électronique © SWI

Carte électronique © SWI

Coupe macrographique d’une soudure © SWI

De nouvelles compétences de pointe Depuis trois ans, la SWI fait partie des sept instituts en Europe et est le seul en Suisse à offrir des formations dans le brassage électronique. Basé au Technopôle de Sainte-Croix, le centre est accrédité par l’ESA, l’agence spatiale européenne. Un gage d’excellence comme l’atteste, Nicolas Weber, directeur de SWI « le domaine spatial est le plus terrible en matière d’exigence ». Il permet aux entreprises suisses actives dans le secteur spatial de faire certifier leurs collaborateurs sans avoir à les envoyer à l’étranger. D’autres secteurs comme l’aéronautique et le Medtech profitent actuellement de ces formations. Désireux d’aller encore plus loin, le SWI ouvrira prochainement un centre de compétence de soudage pour le spatial. Un lieu unique en Suisse, puisqu’il fera partie des quatre premiers centres de ce type qui verront le jour en Europe. Financé en partie par la Confédération et le Canton, il proposera des formations pratiques et théoriques dans le soudage spatial ainsi que complémentaires pour les ingénieurs soudeurs, le tout accrédité par l’ESA. Au service du tissu industriel local Institut indépendant, le SWI offre aussi des prestations d’expertise et des mandats d’assistance auprès des entreprises. A travers des projets de Recherche appliquée et développement (Ra&D), il offre la possibilité aux entreprises d’acquérir et de développer de nouvelles compétences dans le domaine du soudage et des techniques connexes. Il participe ainsi largement à l’amélioration de la productivité de celles-ci, en mettant en place des systèmes qualité. 339


YANAELLE SCIBOZ ARCHITECTE

L’architecture : une passion à partager Jeune architecte diplômée, Yanaelle Sciboz puise son inspiration dans l’histoire de chacun de ses projets. Passionnée par la rénovation et la transformation, elle est également capable de répondre à toutes les demandes liées aux nouvelles constructions. Femme de terrain, elle est à l’écoute constante de ses clients pour leur proposer le projet en totale adéquation avec leurs envies. Des réalisations qui prennent tout leur sens en conjuguant l’expertise technique et l’environnement existant. Des projets chargés d’histoire Parmi ses réalisations les plus atypiques, on retrouve le projet de transformation d’un bâtiment fribourgeois historique et protégé datant de 1742. Le but du projet est de créer, à l’étage, dans les parties habitables, un appartement familial. Au rez-de-chaussée, on retrouve l’atelier de fabrication de meringues dont l’activité n’a pas cessé durant les travaux de transformation. Un challenge de taille parfaitement pensé pour allier bien culturel et technologie environnementale avec un mélange subtil entre l’ancien et le moderne. Dans un tout autre registre, Yanaelle Sciboz a développé pour son Master un projet novateur. Un concept qui a pour but de faire découvrir les légendes de la Gruyère à travers l’architecture. Un parcours didactique qui s’articule autour d’installations uniques : 340

les boîtes à voyages. Placées sur 12 lieux différents entre le château de Gruyères et les ruines de Montsalvens, ces cubes en béton agrémentés de miroirs cadrent des éléments clés du paysage. Une rencontre entre le réel et l’irréel qui fait travailler l’imagination. Plus d’informations sur : http://yanaellesciboz.wix.com/iletaitunefois.

Route de Botterens 147 • CH-1652 Botterens Tél. +41 79 394 61 43 info@ys-architecte.ch • www.ys-architecte.ch


ARCHITECTURE

L’art de bâtir

341


SIA FRIBOURG

SOCIÉTÉ SUISSE DES INGÉNIEURS ET DES ARCHITECTES, SECTION FRIBOURG

« Démontrer la qualité de nos professions auprès des jeunes et du grand public » La SIA section Fribourg s’engage tous les jours pour défendre l’éthique et la qualité dans l’exercice des professions d’architecte et d’ingénieur. Elle s’implique auprès du grand public mais aussi des plus jeunes. Focus sur une association engagée en compagnie de son président, Dominique Martignoni.

Stand SIA, Start – Forum des métiers à Fribourg

342


Conférence Start – Forum des métiers

Une autre contribution à un large Notre section propose durant l’anpublic avec participation de membres née plusieurs manifestations à l’atde la SIA est l’exposition-publication tention de nos membres en organisur la densification vers l’intérieur dirisant des conférences, des visites de gée par la DAEC. Ce recueil de bons chantiers ou d’objets réalisés, dans un exemples doit parcourir trois cantons but d’échange et de formation. Nous romands afin de sensibiliser les comallons également à la rencontre du munes sur la démarche induite par la public et particulièrement des plus nouvelle Loi fédérale sur l’Aménagejeunes qui doivent être orientés et ment du Territoire. apprendre à connaître nos métiers de La coordination des sections SIA planificateurs. romandes a permis de mettre en ligne Nous avons accueilli une exposition une liste d’experts romands accessur le thème des ponts (un pont c’est sible on line ainsi qu’une permanence tout) et l’avons animée dans le cadre téléphonique. du forum des métiers pour les jeunes La permanence juridique pour les Start. Nous avons engagé des étuDominique Martignoni membres SIA de notre section offre diants en architecture et en ingénieun service supplémentaire aux profesrie aux côtés de nos membres pour expliquer les diverses facettes de nos métiers ainsi que sionnels qui souhaitent un appui juridique ou un conseil les possibilités de formation ; une occasion d’échanges particulier. Cette consultation gratuite a lieu chaque intergénérationnels enrichissants. Une conférence-dé- mois sur rendez-vous. bat a permis de réunir plusieurs spécialistes renommés comme Jurg Conzett ou le bureau T-Ingénierie pour expliquer leurs réalisations et confronter leurs points de vue, un vrai succès. Durant l’année, d’autres thèmes sont abordés lors de conférences comme l’acoustique, la lumière, l’archéologie, la conception modélisée en BIM ou l’énergie. Nous participons en outre au forum fribourgeois du logement qui vise cette année à améliorer les conditions des logements de séniors, en partenariat avec le service cantonal du logement. Un projet cantonal d’observatoire du logement est en discussion.

Cette année 2018 voit le lancement de l’Observatoire Romand des marchés publics, une organisation inter-cantonale qui traite de la qualité des appels d’offres publiés, visant à améliorer les procédures et susciter l’équité et l’éthique dans leur pratique. La cérémonie de lancement de l’OMPR sera accueillie à Fribourg au début janvier 2018. 343


La pratique des concours est un mode d’acquisition de mandats particulier à nos professions. Notre association cherche à préserver cette procédure qui doit apporter la meilleure réponse aux besoins d’un maître de l’ouvrage en lui offrant une multitudes de solutions créatives mises en concurrence au niveau de leur qualité. La coordination romande a publié un cahier spécial de Tracé sur ce thème. La pratique du concours dans le canton de Fribourg date de la fin du XIXe siècle, elle n’est donc pas une mode passagère mais est bien ancrée dans une tradition éprouvée. 2018 est l’occasion de mettre en lumière l’histoire des concours de génie civil et d’architecture dans le cadre d’une exposition que la SIA Fribourg organise en étroite collaboration avec le Service Cantonal des Biens Culturels. Vingt exemples sont présentés de manière détaillée avec une notice historique esquissant l’évolution de cet outil d’évaluation et de son succès. Un catalogue ainsi que des conférences accompagnent l’exposition. L’architecture contemporaine mé­rite d’être protégée. Le canton de Fribourg dispose d’un riche patrimoine architectural du XXe siècle qui est pourtant peu connu ou reconnu dans les milieux professionnels et auprès du grand public. En effet les

Tiré à part Revue SIA, Tracé concours Remise des prix SIA section Fribourg en filière architecture et génie civil. Les lauréats des prix SIA section Fribourg:

David Bard

Hervé Ruch

© D. Bersier Photographe

© D. Bersier Photographe

344


objets réalisés depuis les années 1930 n’ont pas assez de considération alors que certains sont devenus des références historiques. En particulier la rénovation de réalisations des années 1960-1970 mérite une grande attention, afin de ne pas dénaturer leur expression originelle et de garder des témoins d’une époque. Un répertoire de cette architecture contemporaine a été constitué par le Service cantonal des Biens culturels. Cette base de données va être intégrée dans les règlements communaux afin de pouvoir sensibiliser et garder une maîtrise locale. Une publication de ce recensement posera de nouveaux jalons dans une meilleure connaissance et appréciation de la modernité à Fribourg. Elle est planifiée avec le soutien de la SIA. Les journées SIA de l’architecture et de l’ingénierie sont une occasion de rencontres avec un plus large public. Durant deux week-ends, les

architectes et ingénieurs ouvrent les portes de leurs réalisations pour des visites accompagnées (www.journees-sia.ch). Cette manifestation bisannuelle fait l’objet d’un petit cahier. Un petit guide met en avant le savoir-faire de nos professions : le recueil « A Voir » compile les visites d’objets romands organisées par toutes les sections SIA, souvent des réalisations de qualité issues de concours. Ce guide fait désormais référence auprès des collectivités et des maîtres de l’ouvrage publics. Notre section soutien continuellement la formation. Elle garde des contacts privilégiés avec les hautes écoles en partageant et co-organisant des manifestations ou en ouvrant des invitations aux conférences à thèmes. La SIA Fribourg attribue chaque année trois prix pour récompenser dans le cadre des diplômes de la HEIA-FR des travaux de qualité. Dominique Martignoni Architecte EPFL / SIA / Reg A Président de la section SIA Fribourg

SIA Fribourg

Alexandre Gobbini © D. Bersier Photographe

Case postale 198 • CH-1705 Fribourg Tél. +41 77 468 43 19 www.fr.sia.ch

345


Architecture I Urbanisme I Expertise I Rénovation

Plus de 20 professionnels mettent leur expérience à votre service Depuis plus de 30 ans, l’Atelier d’Architecture A3 SA à Bulle propose un panel complet de prestations dans tous les domaines de la construction. Le trio d’associés Micheline Sciboz, Yves Grandjean et Fabrice Ruffieux est connu pour la réalisation de bâtiments d’importance autant pour l’industrie que pour l’habitat. En parallèle, ils proposent également des solutions pour les rénovations-agrandissementstransformations et y apportent leurs connaissances en matière de rénovation énergétique au travers de leur expert CECB. Une autre corde à leur arc est la rénovation des églises. Rencontre avec des professionnels complémentaires.

Coop à Châtel-St-Denis

346


Que propose l’Atelier d’Architecture A3 SA ? L’Atelier d’Architecture A3 SA a été fondé en 1986 à Bulle, où il est toujours établi. Cette longue expérience nous a permis et nous permet d’intervenir dans tous les domaines de la construction. Nous réalisons des ouvrages très variés, de plus ou moins grande envergure, tant pour le secteur public que privé. Les transformations font également partie de notre panel d’activités. Elles peuvent concerner des objets contemporains, du patrimoine historique ou religieux. Notre équipe se compose de 24 personnes, dont 3 apprentis. Nous sommes tous complémentaires avec l’avantage de mêler le savoir-faire de plusieurs générations. Cela permet d’intervenir sous un angle pluridisciplinaire et de répondre à tous types de projets. Vous participez à de nombreux concours et en organisez, pouvez-nous en dire plus ? Effectivement, depuis nos débuts, nous avons répondu à une grosse centaine de concours. Quant au concours ouverts à tous, nous avons dernièrement participé à celui pour La Maison du Gruyère ou celui de l’école de Riaz pour ne citer que deux exemples. Pour les concours sur invitation, où le nombre de professionnels est beaucoup plus restreint, nous avons soumis un projet pour l’école de Duvillard à Epagny-Gruyères. Nous l’avons remporté et érigé un bâtiment en bois. Aujourd’hui, nous en organisons, à la demande d’entités d’utilité publique ou des privés.

Les Jardins de la Pâla à Bulle

Quels sont vos gros chantiers en cours ? En consortium avec d’autres bureaux d’architectes, nous travaillons sur un projet qui est en cours de construction « Les Jardins de la Pâla ». Au final, 9 immeubles, représentant 300 logements seront livrés fin 2019. C’est un éco-quartier de Bulle, dans un grand parc arborisé, où plus de 85% des véhicules stationneront en sous-sol. C’est un chantier sur lequel, nous utilisons le système Coffrasuisse, une méthode d’armature coffrante novatrice qui évite un coffrage traditionnel et permet un gain de temps appréciable. Nous avons, également, en cours la construction de la Coop de Châtel-StDenis. C’est intéressant puisque la partie réservée à l’enseigne est en béton et acier, tandis que les 45 logements qui sont construits dessus sont en bois. Nous achèverons le tout dans le courant de l’année 2019.

Projet de concours à Gruyères

347


Depuis toujours, vous faites des rénovationsagrandissements ou transformations, qu’en est-il ? Une de nos spécificités est de ne jamais dire non. Si nous sommes connus pour la construction d’ouvrages de moyenne ou grande taille, pourtant depuis toujours nous réalisons, également, des projets de rénovations, transformation ou encore d’agrandissement. A titre d’exemple, nous avons procédé à la transformation, essentiellement intérieure, de l’ancien bâtiment des TPF, à Fribourg, devenu le siège de la société Fiduconsult, en apportant une touche contemporaine et épurée à ce lieu, nous avons répondu à l’attente de ses propriétaires. Pour l’Ecole Hôtelière de Glion, des travaux de transformations intérieures et la refonte de l’entrée du bâtiment 3 sont, également, à notre actif. Nous répondons aussi à des demandes pour des bâtiments anciens, nous collaborons alors avec le service des biens culturels. Ainsi nous avons rénové une ferme de 1560, l’ancien Moulin de la Dîme. Le but est de préserver au maximum la substance de façon à garder une trace du patrimoine et de répondre à la nouvelle affectation. Il en va de même d’une maison au cœur de la ville de Gruyères. Ce bâtiment historique a été totalement repensé avec la collaboration des biens culturels et l’Académie de fondue y a pris place à l’étage en dessus de la nouvelle boutique. Quelles sont les étapes pour ces projets de rénovation ? La rénovation est complexe, il y a beaucoup de paramètres à gérer et nous voulons simplifier la vie du client en lui proposant plusieurs solutions sans rien lui imposer. Dans une éthique de développement durable, nous conseillons sur les matériaux les plus adaptés que cela soit béton ou bois, tout comme pour le choix des entreprises, le client décide ! Concernant la demande de subventions, notre expert en certificat énergétique Fabrice Ruffieux peut délivrer le précieux CECB, document indispensable à leur obtention. De là, un rapport

Moulin des Dîmes à Vuadens

de conseil peut être proposé, complété de variantes afin d’aider le client dans son choix de rénovation énergétique. Vient le temps du travail architectural, intérieur et/ou extérieur. En fonction des astreintes historiques, nous proposons un projet adapté. Grâce à des programmes d’imagerie en 3D, le mandant a une idée précise de ce que deviendra son habitat. Quant tout est décidé, nous lançons les appels d’offre et évidemment sommes présents sur le chantier pour assurer la direction des travaux. Quand les clés sont données au propriétaire, nous l’accompagnons dans ses démarches concernant l’obtention des subventions ainsi que sur les possibilités de gains fiscaux. Nous réalisons également la mise à jour du certificat CECB pour attester de la viabilité des travaux énergétiques réalisés. Le client bénéficie ainsi d’un confort supplémentaire et de la diminution des frais d’utilisation.

Après

Avant

348


La boutique – Académie de fondue – Gruyères

Avant

Après

Eglise de Vuisternens-devant-Romont rénovée

Pour finir, vous rénovez beaucoup d’églises, pourquoi ? L’une des plus importantes est celle de Vuisternensdevant-Romont, rénovée en 2013-2014. Que cela soit pour de la rénovation ou du réaménagement, ces édifices étant souvent anciens et tous protégés, nous faisons appel aux meilleurs artisans pour les œuvres d’art. Tout est délicat et demande beaucoup de méticulosité. Aujourd’hui beaucoup de paroisses sont demandeuses d’un système de domotique pour pouvoir gérer à distance l’édifice. Grâce à notre professionnalisme, nous avons de nombreuses réalisations à notre actif comme la chapelle de Notre-Dame des Marches, Gruyères, St Gorgon à Porsel ou encore l’église de Bulle. C’est un aspect du travail d’architecte qui est rare et qui nous tient à cœur. Il demande une grande maîtrise de tous les aspects de notre profession pour embellir et conserver ce patrimoine existant en étroite collaboration avec le service des biens culturels.

349


ATELIER D’ARCHITECTURE ARCHIRIME SA

40 ans d’expérience à votre service Actif sur les cantons de Vaud et de Fribourg, le bureau d’architecture Archirime SA valorise ses savoir-faire depuis 1977. Fort de huit collaborateurs, il défend une architecture contextuelle et durable répondant aux objectifs du client. Pour en savoir plus, Bien Vivre a rencontré son fondateur, Bernard Rime.

350


Le développement durable est quelque chose qui vous tient particulièrement à cœur. Pouvez-vous nous en dire davantage ? Nous mettons un accent particulier sur la recherche de solutions allant dans le sens du développement durable, et ceci de la conception à la réalisation de chaque projet. Les systèmes de chauffage sont étudiés de manière approfondie afin de réduire au strict minimum les émissions nocives. Quant aux matériaux de construction, de structure et de revêtements, ils sont soigneusement sélectionnés, en prenant en compte également toute la filière, de la production à l’application. Comment voyez-vous l’avenir du bureau ? Après plus de 40 ans de carrière, je songe à me retirer progressivement des affaires d’ici quatre à cinq ans. J’espère que certains col© MIRAGES photography laborateurs voudront continuer l’aventure. Pouvez-vous revenir sur les origines du Quoi qu’il en soit, je souhaite qu’il y ait une bureau ? Après quelques années de stage, j’ai créé en 1977 le transition en douceur. Je vais donc diminuer progressibureau Atelier d’architecture Bernard Rime à Charmey vement mon activité et déléguer à l’interne afin que cela avant de déménager à Bulle en 1983. Au départ seul, le se passe le mieux possible. bureau s’est développé progressivement pour atteindre aujourd’hui huit collaborateurs, dont un apprenti. C’est en 2008 que le bureau a pris sa raison sociale actuelle, moment auquel il a déménagé dans des nouveaux locaux. Quelles sont vos prestations et secteurs d’activités ? Nous réalisons l’ensemble des prestations usuelles d’un bureau d’architecte, de la conception à la réalisation, des plans d’aménagement et de détails au suivi des chantiers. Nous travaillons également comme entreprise générale avec une entreprise partenaire. Notre bureau est très diversifié et répond à des demandes extrêmement variées de construction et de transformation tant dans les domaines de l’habitation, du commerce que dans les bâtiments administratifs et publics. Au niveau des habitations, on peut notamment mentionner la construction par étapes d’un quartier de 13 immeubles locatifs à la Tour-de-Trême, issue d’un concours d’architecture que le bureau a remporté en 1994 et qui nous occupe encore ce jour. En Gruyère, nous avons transformé plusieurs bâtiments agricoles désaffectés en habitation et participé à la mise aux normes énergétiques et la modernisation de l’expression architecturale de villas et chalets. Nous avons également participé en consortium avec trois autres bureaux à la reconstruction de l’Hôpital de la Gruyère. Quelle est votre conception de la bonne architecture ? Une bonne architecture est une architecture qui correspond aux besoins et attentes du client. Nous sommes là pour l’écouter et traduire de manière spatiale et fonctionnelle son programme. Le bien-être des occupants est essentiel comme le lieu et l’environnement dans lesquels s’inscrivent chacune de nos réalisations. Nous n’avons pas de « style » particulier mais valorisons une architecture plutôt contemporaine valorisant notamment le bois, un matériau que j’apprécie particulièrement.

Villa familiale

Projet d’un immeuble d’appartements en PPE

Atelier d’architecture ARCHIRIME SA Route de la Pâla 11 • CH-1630 Bulle Tél. +41 26 912 24 44 info@archirime.ch • www.archirime.ch

351


TANER ARCHITECTURE SA

L’architecture n’est pas qu’un métier, c’est également une passion ! Fort d’une expérience dans les métiers de dessinateur en bâtiment et d’architecte, Taner Architecture propose aux professionnels comme aux privés de les accompagner dans leurs projets. Quelle que soit la demande, complexe ou simple à réaliser, Yilmaz Taner et son équipe sont aptes à y répondre.

Projet EMS

Projet Siviriez

352


Une histoire qui s’écrit depuis 2001 Ayant commencé sa formation par un CFC de dessinateur en bâtiment (2001-2005), Yilmaz Taner débute sa carrière professionnelle dans un bureau d’architecture où il reste durant 6 années. Son quotidien l’amène tout autant à dessiner, à gérer qu’à planifier les travaux. Par la suite, il change d’emploi et se voit proposer la création et la gestion d’un département d’architecture dans une entreprise de planification et de gestion de chantiers. Il a, alors, 4 personnes sous ses ordres. Expérience faite sur le terrain, il décide en 2014 de créer sa propre SA, Taner Architecture au Mouret. Pour l’aider dans son travail, il embauche rapidement un ancien collègue, M. Bohne Kamar, dessinateur en bâtiment, et, ensemble ils peuvent aborder le premier chantier qui leur ai demandé, soit : la réfection extérieure, la réalisation d’un parking et la mise en conformité sécurité feu dans un établissement public datant du XVIe siècle, installé au Mouret. Le bâtiment de La Croix-Blanche, un bien protégé par le service des Biens culturels. Le travail est d’autant plus complexe. Mais qu’à cela ne fasse, l’enjeu est important et passionnant. C’est une belle carte de visite quand on démarre son activité. De là, le bouche-àoreille fait son travail et les demandes affluent. Deux ans plus tard, Yilmaz Taner renforce son équipe en embauchant une architecte diplômée, Marie-Eve Meuwly. De son côté, il finalise la validation et reconnaissance de ses acquis pour obtenir son propre diplôme d’architecte. En parallèle à ses activités, il est, également, formateur en entreprise et expert en fin d’apprentissage des dessinateurs en bâtiment. Que propose Taner Architecture comme prestations ? Le cœur de métier est le développement de projet et savoir s’adapter aux envies du client, du budget, des contraintes liées à l’emplacement et, où, du site s’il est protégé. Que ce soit pour des constructions neuves, des transformations ou des rénovations, ils peuvent répondre à n’importe quelle demande. Pour des promoteurs immobiliers, des privés, d’autres architectes ou encore des entreprises générales, la mise en valeur du site ou du bien est primordiale. Quand le mandat est à livre ouvert, Taner Architecture prend en charge l’intégralité du projet autant pour les soumissions et appels d’offre, les contrats que leur propre travail de développement. Lorsque des entreprises générales font appel à eux, ils n’agissent que sur leur cœur de métier tout en assurant la direction architecturale qui les amène à visiter les chantiers régulièrement pour s’assurer du bon suivi. Autre facette de leur savoir-faire, l’aménagement d’espace intérieur. Ils

Restaurant La Croix-Blanche

Projet Ecublens

sont alors maîtres du projet et travaillent de concert avec les clients. Bien souvent, ces derniers arrivent avec des idées toutes faites. Yilmaz Taner leur propose différentes variantes de goûts, de circulation et d’espaces... pour que le choix définitif offre le plus grand bien-être au client. A tout ceci s’ajoute les études d’urbanisme qui sont menées pour les promoteurs immobiliers. Taner Architecture élabore, alors, des plans de quartier et fait des études parcellaires. Le travail s’organise autour du règlement communal et des autorités compétentes pour présenter un plan de masse général. Quelques réalisations et chantiers à venir En seulement, 4 années d’existence, Taner Architecture a su se faire un nom. Aujourd’hui, l’équipe travaille à la transformation et au rehaussement d’une maison d’habitation pour ajouter 2 appartements complémentaires en ville de Fribourg. Dans le même temps, un projet de 6 villas jumelées est en cours de construction sur Yverdon. Ils ont développé et planifié le projet, et, en assurent, maintenant, la gestion architecturale par des visites régulières. A Ecublens, c’est un immeuble de 17 appartements en PPE qui est entre leurs mains pour l’aspect développement de projet et suivi architectural. Ils sont également en cours d’études de transformation de fermes dans la région fribourgeoise. A tout ceci vient s’ajouter un projet de transformation d’un magnifique bâtiment datant du XVIIe siècle, l’ancienne tuilerie au Mouret, en un complexe multifonctionnel comprenant un établissement médico-social, des appartements protégés et des surfaces administratives. La vision du futur En s’entourant d’une équipe compétente, Yilmaz Taner peut répondre à nombre de demandes et surtout organiser son travail de manière à ce que chacune des compétences de Taner Architecture soit toujours à l’œuvre. Pour lui, le futur du métier se tournera vers les transformations, rénovations, rehaussements de bâtiment et densification. Rien n’est jamais acquis selon ses dires, mais en seulement 4 années, il a su se forger un savoirfaire reconnu.

Taner Architecture SA

Route de la Gruyère 3 • CH-1724 Le Mouret Tél. +41 26 550 58 20 www.taner-architecture.ch

353


COLLECTIFLABO architectes A. Kehrli, M. Cachin, R. Dos Santos Rue de la Boverie 36 1530 Payerne ak +41 79 247 85 92 mc +41 78 821 25 50 rds +41 79 469 14 35 info@collectiflabo.ch www.collectiflabo.ch

Fruit de l’association de trois architectes, COLLECTIFLABO a été fondé en 2012 dans les locaux d’une ancienne usine de Payerne. Leur objectif commun : imaginer et concevoir des projets spécifiques. Ainsi, le bureau met un accent particulier sur le contexte de chaque réalisation qui le guide tout au long du développement d’un projet et de son exécution. Grâce à une relation étroite avec le maître d’ouvrage, il propose, pour chaque situation, des solutions innovantes et équilibrées. HES et d’un Master en architecture, leur a permis d’ac­ quérir une vision pragmatique et sensible du bâti. La réalisation de projets spécifiques Architectes qui accompagnent le maître d’ouvrage dès les prémisses du projet jusqu’à sa réalisation, COLLECTIFLABO analyse de façon sensible chaque cas. Le contexte qu’il étudie de façon approfondie guide l’ensemble du projet durant tout son processus, de l’avant projet à l’exécution proprement dite. Grâce

villa dos - photo collectiflabo

A l’origine, l’association de trois architectes COLLECTIFLABO a été créé en 2012, suite à l’associa­ tion de trois architectes : Michel Cachin, Rui Dos Santos et Alexandre Kehrli. Après des études communes à Fribourg et sept années d’expérience dans des bureaux reconnus, ils ont décidé de réunir leurs compétences avec un objectif commun : concevoir une architecture de qualité et des ouvrages répondant aux besoins des usagers. Leur parcours commun, à savoir un appren­ tissage de dessinateur en bâtiment, suivi d’un diplôme

354


villa dos - photo F. Bertin

villa dos - photo F. Bertin

à l’accent mis sur la simplicité, il réalise des ouvrages « honnêtes » qui se fondent parfaitement dans leur envi­ ronnement. Préoccupé par les questions d’appropria­ tion des espaces par les usagers, COLLECTIFLABO attache une grande importance à l’aspect «  domes-­ tique » et humain de son architecture. Il propose ainsi des matériaux authentiques et adaptés.

la conception s’est attachée à respecter la privacité de chaque appartement en organisant les circulations et les extérieurs de manière indépendante. Les ouvertures en façade procurent aux espaces intérieurs un cadrage caractéristique sur la nature et le paysage environnant.

Des projets de plus grande envergure COLLECTIFLABO souhaite se lancer sur des projets Un accompagnement actif tout au long du projet à plus grande échelle que les architectes qui le com­ posent ont déjà pu traiter lors de leurs expériences COLLECTIFLABO défend les intérêts du maître d’ou­ antérieures. Actuellement, le bureau est chargé de la vrage du début à la fin de chaque projet. Favorisant réalisation d’un plan de quartier à Payerne, de la réaf­ un dialogue étroit, il fait participer chaque client à la fectation d’un hangar à tabac et de plusieurs transfor­ conception et la réalisation de l’ouvrage en organisant des séances régulières. Dans un esprit de pédago-­ mations, en régions Payernoise et Lausannoise. gie, le bureau s’appuie principalement sur le travail en maquette qui permet une meilleure compréhension spatiale.

villa dos - photo collectiflabo

villa dos - photo F. Bertin

Une réalisation emblématique : logement triple à Orsonnens En 2016, le bureau a conçu et réalisé une habitation comprenant trois appartements située à Orsonnens, à proximité de Romont. Les architectes se sont inspirés du patrimoine bâti régional, et plus particulièrement des fermes Fribourgeoises, pour matérialiser le projet dans un langage contemporain. Malgré une parcelle réduite,

355


Du punch dans vos projets Bâtir pour l’avenir

frutiger-fribourg.ch


CONSTRUCTION

Un canton en mutation

© FFE

357


INTERVIEW

JEAN-DANIEL WICHT

constructionfribourg

Au service des acteurs de la construction depuis 40 ans Fondée il y a 40 ans, constructionfribourg, anciennement Conférence Cantonale de la Construction, est l’organisation cadre des associations professionnelles et techniques du canton de Fribourg. Elle regroupe 22 associations professionnelles et 12 membres individuels. Zoom sur ces activités en compagnie de Jean-Daniel Wicht, secrétaire général de constructionfribourg depuis 1999.

Les intervenants lors du séminaire sur les marchés publics du 5 octobre 2017 à l’Université de Fribourg. De gauche à droite : Jean-Luc Schouwey, Président CCC jusqu’au 12.10.2017, Alain Wolff, Président de l’OMPr, Gian Carlo Chiové, Architecte cantonal, André Magnin, Ingénieur cantonal, Jean-François Steiert, Conseiller d’Etat DAEC, Vincent Ducrot, Directeur des TPF, Martin Leu, Secrétaire général DAEC, Jean-Baptiste Zufferey, Président de l’Institut pour le droit suisse et international de la construction, Jean-Daniel Wicht, Secrétaire de constructionfribourg

358


Quelles sont les origines et la raison d’être de constructionfribourg ? L’association a été créée en 1978 et fête cette année ses 40 ans d’existence. Elle a pour but d’élaborer des bases de décision pour toutes questions se rapportant à la construction dans le canton de Fribourg et coordonne l’action commune de défense des intérêts généraux du secteur de la construction. En fonction de la mise en exergue de certaines problématiques, elle organise des séminaires et des commissions de réflexion et est l’interlocuteur privilégié des autorités. Planification, secteur principal de la construction, second œuvre, fournisseurs et services, les membres de constructionfribourg proviennent de branches variées. N’est-ce pas difficile de concilier des intérêts parfois différents ? Depuis 18 ans que j’occupe cette fonction, je n’ai jamais constaté de conflits d’intérêts. Il y a toujours eu un dénominateur commun capable de fédérer nos membres, comme la lutte contre le travail au noir ou encore l’éthique et la transparence sur les marchés publics. Concernant ce dernier point, nous avons organisé une grande manifestation à l’Université de Fribourg sur les marchés publics le 5 octobre 2017, en partenariat avec la Fédération Fribourgeoise des Entrepreneurs, l’Union patronale du Canton de Fribourg et l’Institut pour le Droit Suisse et International de la Construction. Réunissant différents intervenants dont Jean-François Steiert, Conseiller d’Etat en charge de l’aménagement, de l’environnement et des constructions (DAEC), l’ingénieur et l’architecte cantonal, l’objectif était de sensibiliser les autorités publiques, notamment les communes, aux bonnes règles et bonnes pratiques. Une initiative que nous mettons en place à chaque renouvellement d’exécutif tous les 5 ans. Avant le 1er janvier 2018, l’association se nom­mait Conférence Cantonale de la Construction. Pourquoi un tel changement de nom ? Cette décision a été votée lors de notre assemblée générale du 12 octobre 2017. Il faut savoir que constructionsuisse, basée à Zurich, défend depuis longtemps les intérêts de la construction au niveau national et que depuis quelques années, nous avions l’habitude de nous réunir avec différents acteurs de la construction romande à Tolochenaz pour échanger sur les problématiques romandes. Si au départ cela était assez informel, nous nous sommes rendu compte que nous avions des intérêts communs et de l’importance d’officialiser cela par la création en 2016 de constructionromande. Il est était donc tout naturel pour l’association de prendre le nom de constructionfribourg, d’autant plus que cela est beaucoup plus parlant pour le grand public et les médias.

Carreleur

Charpentier

Electricien

Menuisier Photos : © Keren Bisaz / Mirages Photography

359


Peintre

Peintre

Ramoneur

Dessinateur

De quelle manière constructionfribourg s’implique-t-elle dans la formation ? L’association s’engage pour la formation par le biais de sa participation avec différentes associations au Forum des métiers Start qui a lieu tous les deux ans à Forum Fribourg ainsi que via son site internet où elle fait la promotion des métiers de la construction. Nous avons récemment édité une brochure à l’attention des Conseillers d’orientation, fruit du travail d’une ancienne apprentie. Pour chaque métier, un QR Code permet de rediriger l’utilisateur vers notre site et des informations complémentaires. Un raccourci utilisé lors du dernier Forum Start où nous avions suspendu des affiches « Scan ton QR Code ». Il faut dire que le secteur de la construction manque d’apprentis et les entreprises de personnel qualifié, d’où le recours à la main d’œuvre étrangère. Les métiers de la construction souffrent encore d’une image négative et beaucoup de parents pensent encore qu’il s’agit d’une voie de garage. Ce manque d’apprentis conduit à une baisse de la qualité avec des collaborateurs étrangers qui ne répondent pas aux exigences de la formation suisse. Il est donc essentiel de promouvoir nos métiers auprès des jeunes mais aussi la formation continue si nous ne voulons pas perdre notre savoir-faire. Quel est le principal défi qui attend les entreprises fribourgeoises de la construction ? Le principal défi concerne la transition numérique. On va de plus en plus vers une digitalisation de la construction et il est important que les entreprises se préparent à prendre ce virage.

constructionfribourg

Photos : © Keren Bisaz / Mirages Photography

360

Route André Piller 29 • Case postale CH-1762 Givisiez Tél. +41 26 460 80 20 • Fax +41 26 460 80 25 www.construction.ch


Photos: STEMUTZ

OUVERT ET ENGAGÉ

FRIBOURG Rte de la Gruyère 6 1700 Fribourg T +41 26 426 51 11

MURTEN Grande Ferme 8 3280 Murten T +41 26 670 60 30

PAYERNE Rte de Grandcour 68 1530 Payerne T +41 26 660 25 37

VAULRUZ Grand Rue 104 1627 Vaulruz T +41 26 912 23 63


ANTIGLIO

L’union fait la force Au 1er janvier 2018, Antiglio et Routes Modernes ont fusionné pour ne faire plus qu’un. Si les deux sociétés ont toujours travaillé de concert, cette fusion leur apporte plus de force et de compétitivité pour aborder le futur. Très présent dans le canton de Fribourg et dans la Broye vaudoise, quelles vont être les conséquences de cette union ? Pour le savoir, Marcel Baumann, directeur général, répond à nos questions. Fribourg, Beaumont Sud

362


Quelle est l’histoire d’Antiglio et de Routes Modernes ? Antiglio a été fondée en 1898 et Routes Modernes en 1938. Cette année, nous pouvons prétendre à 200 ans d’expérience ! Chacune est spécialiste dans son domaine d’activité. La première travaille principalement le béton armé pour les grosses structures telles que des ponts et des bâtiments. Quant à la seconde, elle s’occupe de tout ce qui touche au génie civil et aux travaux routiers. Pourquoi ces deux sociétés ont fusionné ? La combinaison d’Antiglio et de Routes Modernes représente une vingtaine de métiers pour pouvoir répondre de A à Z, à tous les projets. Même si nos deux noms étaient indissociables, en fusionnant nous anticipons le futur et devenons plus forts. Nous ne pourrons être que plus compétitifs. Chaque société était indépendante dans sa gestion. Aujourd’hui, des synergies Villars-sur-Glâne, Richemont International

Marcel Baumann

Fribourg, Pont de la Poya

administratives et structurelles se mettent en place. Ainsi, nos clients n’auront plus qu’un seul interlocuteur du début à la fin d’un projet ce qui est très important pour la conduite des travaux. Notre clientèle est constituée à 50% d’unités publiques au niveau du canton, des communes et de la confédération et de 50% de privés. Cette fusion a-t-elle des incidences sur le personnel ? Aucunement ! Personne n’est licencié ou le sera à cause de ce projet. Nous appartenons à 100% au groupe Marti. Pour autant, nous sommes totalement indépendants pour nos décisions et comme lui, Antiglio veut garder sa philosophie d’entreprise familiale, même si nous comptons 300 col­ laborateurs. Cette fusion est pensée dans un seul but, nous préparer pour relever de gros défis. La culture de notre société est la stabilité et la longévité, pour preuve nombre de nos employés ont 35 à 40 ans de maison.

Fribourg, Beaumont Sud

363


Professionnellement, quelles actions menez-vous envers vos employés ? Nous avons des métiers en perpétuel renouvellement et changement. Il faut savoir s’adapter. Raison pour laquelle, nous organisons des formations internes de cadres et de certains de nos collaborateurs. Nos équipes sont formées pour 80% de personnes qui travaillent sur le terrain et pour 20% de techniciens et d’employés administratifs. Nous donnons, également, une place importante à l’apprentissage. En moyenne, nous avons toujours plus de 20 jeunes qui se forment chez Antiglio. La palette des métiers est très large. De ce fait, nous accueillons des personnes qui souhaitent devenir employés de commerce ou travailler à la construction des routes, comme d’autres qui veulent être maçons ou mécaniciens. Il est important et primordial de former la relève de demain. Ceci s’inscrit, aussi, dans notre philosophie de société familiale où les rapports humains ont une importance et du sens.

Givisiez, Pont du Tiguelet

Villars-sur-Glâne, Ecole du Platy

Granges-Paccot, bâtiment de la Police cantonale

Au-delà des compétences professionnelles d’Antiglio, quelles sont vos forces ? Nous avons 3 succursales, une à Morat, une à Payerne et une à Vaulruz ; notre siège est à Fribourg. Nous nous devons d’avoir des équipes bilingues. De ce fait, nous embauchons du personnel dans les deux langues et ce, pour tous les métiers. Chaque jeudi matin, tous nos techniciens se retrouvent en séance de coordination. Autant le français que l’allemand sont parlés et chacun s’exprime dans sa langue, une vraie politique de bilinguisme. Allez-vous chercher, de par cette fusion, à travailler dans toute la Suisse ? Nous sommes actifs dans le canton de Fribourg et la Broye vaudoise. Avec nos succursales implantées dans ces secteurs, nous sommes proches de nos clients. Déplacer des équipes et du matériel, à travers la Suisse, nous coûterait trop cher et nous ne serions plus compétitifs. Nous préférons rester dans notre région, à proximité de notre clientèle. 364

Villars-sur-Glâne, Richemont International


Fribourg, Pont de la Poya

Fribourg, Beaumont Sud

Quels sont les gros chantiers en cours ? Nous travaillons, actuellement, à la construction d’un pont à Givisiez, le pont du Tiguelet. Ce pont permettra de supprimer un passage à niveau. Nous avons entamé les travaux en novembre 2016 et rendrons l’ouvrage achevé en novembre 2018. D’une longueur totale de 290 m, le pont comprendra 2 voies de circulation, 2 bandes cyclables et un trottoir. Dans les autres projets de taille que nous avons, il y a la construction, en consortium, de la nouvelle gare de Châtel-Saint-Denis et celle de Givisiez ou bien encore l’école des Pleïades à Châtel-Saint-Denis. Nous sommes, également, en train de réaliser deux grands projets immobiliers à Fribourg (Beaumont Sud et Les Arsenaux).

Granges-Paccot, Agy Parc

Comment envisagez-vous le futur ? Je vois l’avenir en positif. En effet, à court terme, il y a un volume important de constructions à venir et des chantiers de taille. Nous savons que du côté de l’immobilier, les choses vont tendre à se réduire dans le futur mais pour l’heure, il y a encore des projets à réaliser. Le besoin en infrastructure que l’on parle du ferroviaire, des routes ou encore de tout ce qui touche à la mobilité douce a un bel avenir devant lui. La densification et les transformations sont les atouts des prochaines décennies. Avec cet ensemble de projets, nous savons que nous serons amenés à travailler sur une panoplie de chantiers allant de réalisations standards à d’autres beaucoup plus importantes et complexes. Voilà les raisons qui me laissent croire en l’avenir, d’autant plus que notre fusion nous rend vraiment compétitif.

Route de la Gruyère 6 • CH-1700 Fribourg Tél. +41 26 426 51 11 office@antiglio.ch • www.antiglio.ch

365


INTERVIEW

JEAN-LUC SCHOUWEY

Fédération Fribourgeoise des Entrepreneurs (FFE)

« Les entreprises fribourgeoises se portent plutôt bien »

Fondée en 1938, la Fédération Fribourgeoise des Entrepreneurs regroupe 90% des entreprises du gros œuvre en bâtiment et en génie civil. Depuis 80 ans, elle représente une entité particulièrement active dans la vie économique cantonale avec un PIB de 15%, près de 3000 emplois et 100 entreprises membres. La FFE s’implique pour assurer la formation de la relève, mais aussi pour préserver les conditions d’exercice de la profession. Bien Vivre a interrogé M. Jean-Luc Schouwey, président de la FFE, sur les principaux enjeux actuels du secteur.

366


Pouvez-vous nous rappeler de quelle manière la FFE s’engage-t-elle pour la sauvegarde des intérêts de ses membres ? La FFE participe à toutes les actions liées de près ou de loin aux propositions ou décisions concernant le gros-œuvre de notre canton. En tant que membre de la Conférence Cantonale de la Construction, elle donne son avis et agit par des propositions concernant notre métier. Elle intervient dans toute mise en soumission des marchés publics ne correspondant pas à la législation en vigueur ou provoquant une concurrence inégale des appels d’offres. A ce titre, elle rencontre régulièrement les instances adjudicatrices de l’Etat.

Formation continue

Comment se porte le secteur de la construction ? Les entreprises fribourgeoises se portent plutôt bien car de nombreux projets se développent sur le canton. On constate en revanche une guerre des prix avec une concurrence particulièrement accrue de la part des entreprises de cantons voisins comme le canton de Vaud, Berne ou encore Neuchâtel. Des entreprises en manque de travail chez eux ou cherchant à s’implanter en pratiquant des prix inférieurs à ceux du marché local. Parmi les chevaux de bataille de la FFE, la lutte contre de travail au noir. Quels sont les moyens mis en œuvre pour assurer une saine concurrence ? La concurrence déloyale est le fait d’entreprises qui viennent sur le marché sans respecter les conventions nationales ou encore les charges sociales. Afin de lutter contre cela, nous avons introduit un système de carte professionnelle au même titre que le canton de Vaud et nous espérons avoir prochainement une carte suisse ce sur quoi travaille la SSE actuellement. Une carte qui aurait force obligatoire, c’est-à-dire que toutes les entreprises du gros œuvre, membre ou non d’une fédération ne pourront avoir de travailleurs non badgés sur leur chantier, y compris le personnel sous-traitant. Comment se présente cette carte et quel est son contenu ? Il s’agit d’une carte de la taille d’une carte de crédit comprenant le nom de l’entreprise, celui du travailleur avec sa photo, une date de validité ainsi qu’un code PIN. Chargeable sur un simple portable, via une application, ce dernier donnera au chef de chantier des indications sur le niveau de conformité du travailleur via l’apparition d’un feu vert, orange ou rouge. Cela lui permettra de prendre les mesures appropriées comme ne pas l’accepter sur le chantier. Les inspecteurs du travail auront quant à eux la possibilité de visionner en détail la situation du travailleur qu’il s’agisse du paiement des charges sociales, du niveau de salaire en conformité avec les conventions ou encore de l’inscription à la SUVA. Quels sont les principaux défis qui attendent les entreprises fribourgeoises ? Avec la densification et le plan d’aménagement qui est en route, les entreprises doivent redimensionner leurs perspectives ou du moins leur champ d’action. Le secteur des villas est amené à disparaître et les entreprises devront tôt ou tard réorienter leurs activités sur les immeubles de petite taille ou alors les grands ouvrages.

Aujourd’hui, les entreprises qui doivent réfléchir le plus à l’avenir de leur structure sont les PME qui représentent près de 90% de nos membres. Elles sont trop grandes pour faire des bricoles mais pas assez pour concurrencer les grandes entreprises. Elles sont entre le marteau et l’enclume. Actuellement il y a du travail pour tout le monde mais le métier a changé. Les carnets de commandes remplis autrefois un an à l’avance ne voient désormais pas plus loin que trois à quatre mois. Il faut sans cesse trouver de nouveaux mandats, sans compter les oppositions et la complexité des autorisations de construire qui retardent souvent de manière récurrente les chantiers. Le milieu de la construction évolue continuellement et la conduite d’une entreprise devient de plus en plus difficile. Un nouveau centre de formation verra prochainement le jour à Courtepin. Quels sont les enjeux pour la FFE ? Une bonne partie de l’activité de la FFE est étroitement liée à la formation. Actuellement, nos différents centres de formation sont dispersés sur le canton. Le nouveau centre de Courtepin, à seulement 20 kilomètres de Fribourg, nous permettra de regrouper nos forces en centralisant nos activités. Outre notre centre administratif, on y trouvera des halles suffisamment spacieuses pour former les maçons ainsi qu’une halle pour les grutiers et machinistes. L’objectif, à terme, est de pouvoir offrir une formation continue comprenant une palette de cours de pointe et une formation élémentaire exemplaire à même de répondre aux attentes des jeunes. Aujourd’hui le projet est en boîte. Le permis de construire a été déposé et nous attendons l’autorisation de construire. Les premiers chantiers devraient partir début 2018. 367


Le futur centre de Courtepin

Vos métiers attirent-ils les jeunes ? Malheureusement on constate une diminution du nombre d’apprentis dans notre secteur. Les métiers de la construction ont perdu de leur aura et les vocations sont difficiles à susciter. Les places d’apprentissage ne manquent pourtant pas et les entreprises cherchent à former. Que mettez-vous en place pour promouvoir vos métiers ? Nous mettons en avant les nombreux avantages qu’offrent nos métiers. Nos salaires sont tout d’abord très intéressants avec par exemple 5500 francs par mois pour un maçon en début de carrière, de même que les possibilités d’avancement. Le CFC n’est pas une fin en soi mais une première étape qui peut mener à la maîtrise fédérale et à des postes de direction. Les parents sont encore trop nombreux à penser que les métiers du bâtiment sont une voie de garage alors qu’ils nécessitent des bonnes connaissances notamment en calcul et en français. Pour contrer cette mauvaise image, nous faisons de la promotion à travers notamment le forum des métiers Fribourg Start où nous sommes présents avec des instructeurs pour présenter de manière

368

ludique nos métiers. Les jeunes peuvent notamment manipuler des machines miniatures à joystick ou encore s’exercer à monter un mur de briques : un incontournable. A l’initiative de la SSE, une webserie « les héros de la construction » circule également sur YouTube et Facebook montrant la richesse et la variété de nos professions au travers des expériences de quatre apprentis.

Fédération Fribourgeoise des Entrepreneurs (FFE) Route André Piller • CH-1762 Givisiez Tél. +41 26 460 80 20 • Fax +41 26 460 80 25 secretariat@ffe-fbv.ch • www.ffe-fbv.ch


confort lumière habitat

Votre terrasse toute l’année › Protection des intempéries et de la chaleur › Extension élégante de votre espace habitable › Valorisation de votre bien immobilier

favorolpapaux.ch


FRUTIGER SA FRIBOURG

Bâtir pour l’avenir Basée à Fribourg, Frutiger SA Fribourg est l’une des entités du Groupe Frutiger. Spécialiste du bâtiment, elle offre un large panel de prestations marquées par la qualité, le respect des délais et la gestion des coûts. Une entreprise de 90 collaborateurs qui se veut proche de sa clientèle pour leur apporter une réelle valeur ajoutée.

370


Les 150 ans d’un groupe Frutiger SA Fribourg est l’une des entités du Groupe Frutiger, fondé en 1869. Propriété de la famille Frutiger depuis quatre générations, il est dirigé par Luc et Thomas Frutiger. Basé à Thun, il regroupe 24 sociétés réparties sur tout le territoire Suisse, dont l’entreprise Diamcoupe, présente également en France, en Autriche et en Allemagne. Prestataire global de la Daniel Vonlanthen construction reconnu en Suisse, son secteur d’activité englobe le bâtiment, le sous-œuvre, la construction de tunnels et de routes, les prestations d’entreprise générale, le développement de projets ainsi que des prestations dans des domaines plus spécialisé. Aujourd’hui le Groupe Frutiger SA ce sont 2800 collaborateurs et 109 apprentis qui développent leurs compétences et capacités respectives pour des projets immobiliers et d’infrastructures variés. A Fribourg, l’entreprise Frutiger SA Fribourg voit le jour en 1989, suite au rachat de l’entreprise Tacchini, fondée en 1945. Depuis, elle n’a cessé de se développer pour compter aujourd’hui 90 collaborateurs. Le spécialiste du bâtiment Les prestations de Frutiger SA Fribourg s’étendent aux diverses activités liées à la construction, des solutions globales jusqu’aux travaux spécialisés. Ses prestations sont réparties en deux secteurs principaux. Le secteur bâtiment, soutenant la réalisation d’immeubles d’habitation, de bâtiments industriels et commerciaux, multifonctions et d’édifices publics et le secteur Service clientèle, réalisant différents travaux de transformation et agrandissement, renforcement sismique, assainissement de façades, forage et sciage béton et développement de projets. Le premier représentant les trois-quarts du chiffre d’affaires de l’entreprise. Un ensemble de savoirfaire que Frutiger SA Fribourg valorise principalement sur le canton de Fribourg auprès d’une large clientèle

parmi laquelle figurent des architectes, l’Etat de Fribourg, des communes, des régies immobilières et des privés. Un partenaire de qualité Disponible et à l’écoute, Frutiger SA Fribourg est une entreprise proche de ses clients qui travaille sur la base de rapports de confiance et de partenariat avec chacun d’entre eux. Fort d’un bureau d’études et des compétences interne du groupe, elle est à même de leur proposer les meilleures solutions qui soient en fonction des objectifs du projet, des délais mais aussi du budget imparti. Sa maîtrise des outils informatiques actuels, notamment du BIM, lui permet notamment de rendre les informations plus compréhensibles et de fournir une valeur ajoutée à chaque étape du processus d’élaboration du projet. Qu’il s’agisse d’un projet neuf ou de rénovation, pour un petit comme un gros montant, elle s’engage avec le même sérieux et professionnalisme pour fournir un travail de haute qualité. Ses savoir-faire, mêlés à l’infrastructure du Groupe Frutiger, lui permettent d’être particulièrement réactive aux demandes de ses clients et flexible sur les chantiers. « Dans tout ce que nous entreprenons pour nos clients, nous voulons être parmi les meilleurs », précise Daniel Vonlanthen, directeur de Frutiger SA Fribourg. Une entreprise qui a à son actif de nombreux projets de référence comme la nouvelle école primaire de Nant, la Haute école de travail social et de santé à Fribourg ou encore le Centre scolaire du Botzet à Fribourg. Actuellement, elle réalise le Centre de maintenance et d’exploitation des TPF à Givisiez, considéré comme un des plus grands chantiers de Suisse romande. 371


La base de notre succès : nos collaborateurs Si Frutiger SA Fribourg figure aujourd’hui parmi les entreprises les plus renommées du canton, c’est grâce à l’implication de ses 90 collaborateurs. Des employés aux formations et compétences complémentaires qui travaillent main dans la main pour faire avancer leur entreprise. Malgré sa taille, l’entreprise cultive une philosophie d’entreprise familiale, à l’instar du groupe, basée sur des valeurs comme le respect, l’entraide et le dialogue. Elle accorde beaucoup d’importance au bien-être des collaborateurs qui bénéficient de possibilité d’avancement à travers notamment un encouragement à la formation continue. De quoi expliquer la grande fidélité des collaborateurs dont certains ont près de 30 ans d’entreprise. « Certains de nos chefs d’équipe ou contremaîtres ont débuté chez nous en tant qu’apprenti », précise avec enthousiasme Daniel Vonlanthen. Frutiger SA Fribourg est également une entreprise formatrice, puisqu’elle accueille actuellement six apprentis. « Une manière d’assurer une relève locale de qualité », précise le directeur. Tous les deux ans, ces derniers participent avec l’ensemble des apprentis du groupe à un camp en Suisse durant lequel ils doivent réaliser de manière autonome un projet. En 2017, ils ont prêté main-forte à la réalisation de l’agrandissement d’une fromagerie à Alp Spycherberg sur la commune de Gadmen.

372


Une entreprise responsable La responsabilité sociale est une dimension importante de la culture d’entreprise du Groupe Frutiger que l’on retrouve au sein de Frutiger SA Fribourg. L’entreprise veille depuis de nombreuses années au respect de l’environnement et intègre dans chacun de ses projets des critères sociaux et environnementaux dès la phase de l’étude et au cours de l’exécution des travaux. Un engagement que l’on retrouve de la mise en œuvre des standards MINERGIE au stade de l’étude à la maintenance adéquate des machines ultramodernes équipées de filtres à particules dans la production, en passant par le recyclage des revêtements. A cela s’ajoute un management de la durabilité au sein de l’entreprise, puisque que le Groupe est certifié ISO 14001 depuis 2005. La sécurité est également essentielle chez Frutiger qui veille à la bonne santé des collaborateurs à travers trois piliers : qualification, prévention et réhabilitation.

Frutiger SA Fribourg

Route des Daillettes 21 • CH-1700 Fribourg Tél. +41 58 226 81 81 • Fax +41 58 226 81 80 fribourg@frutiger.com • www.frutiger-fribourg.ch

373


CH CONSTRUCTION SÀRL

Travailler dans un esprit de famille Fondée en 2012 par Christophe Chavaillaz et Cédric Hediger, CH Construction Sàrl est une société spécialisée dans les domaines de la maçonnerie, du gros œuvre et des rénovations-transformations. L’équipe jeune et dynamique a pour leitmotiv d’être présente, en toutes circonstances, pour le client. Une des clés de son succès.

374


Créer sa société quand on est encore très jeune En 2012, Christophe Chavaillaz et Cédric Hediger, collègues, sont confrontés à la fermeture de l’entreprise dans laquelle ils travaillent. Le premier est technicien chef de chantier tandis que le second est chef d’équipe. Ils œuvrent dans la maçonnerie et aiment leur quotidien. Leur entente est bonne, la question de leur avenir se pose, raison pour laquelle, ils décident de se lancer dans l’aventure et fondent CH Construction Sàrl. Malgré leur jeune âge, ils n’ont pas 30 ans, le métier ils le connaissent sous toutes ses facettes et rapidement on leur fait confiance. Enfants du pays, ils jouissent du bouche-à-oreille pour se façonner une clientèle. Aujourd’hui, seul à la direction de l’entreprise, Christophe Chavaillaz s’est entouré d’une équipe fiable et professionnelle pour répondre à toutes les demandes. Les secteurs d’activités de CH Construction Sàrl Christophe Chavaillaz propose des prestations allant de la maçonnerie au béton armé, en passant par le terrassement, le sciage de murs, le carottage, le transport de matériel en tous genres ainsi que la démolition et la petite finition. Depuis peu, la société s’est dotée d’échafaudages qu’elle utilise ou loue. Un architecte lui est fidèle depuis les premières heures et fournit une grande part du travail tout comme des particuliers qui, pour certains, font souvent appel aux services de l’entreprise. En plus des atouts, un concept unique est proposé Christophe Chavaillaz, soucieux de l’organisation du travail, construit, en dehors de ses heures de travail, un dépôt de 800 m2 à Mannens qui pourra ainsi accueillir tout son matériel, dès l’été 2018. Il faut dire que la société est dotée de tout ce qu’il y a de plus performant pour chaque part de ses activités. Parmi les atouts que sa clientèle apprécie, c’est la disponibilité. A chaque demande, il répond présent pour aller constater sur le terrain les travaux à réaliser, prendre de suite les décisions et établir un premier devis. Le service est vital à ses yeux. Il va plus loin encore en proposant un concept unique. Si une demande dépasse le budget que s’est fixé le client, il lui propose de participer aux travaux. Dans une région rurale, les gens ont souvent l’âme bricoleuse alors pourquoi ne pas aider à construire son rêve ! Ce processus permet de réduire le coût de la facture et par la même occasion de participer à la réalisation du chantier souhaité. Autant dire que la demande est grande et qu’elle en satisfait un très grand nombre.

Le respect du personnel CH Construction Sàrl emploie 6 personnes dont un apprenti. Former les maçons de demain tient à cœur à notre entrepreneur. Son personnel est qualifié en maçonnerie et tous sont très flexibles. La société est à taille humaine. Christophe Chavaillaz parle d’une grande famille qui chaque jour doit avoir le goût et le plaisir de venir au travail. Pour cela, il met tout en œuvre pour que ses collaborateurs soient heureux. Pointilleux sur la sécurité, il les oblige à toujours s’entourer de toutes les dispositions pour ne rien risquer. Quel est le quotidien ? Actuellement, un gros chantier est en cours à Bussigny avec la transformation et l’agrandissement d’une maison qui a été en partie démolie. Terrassement, maçonnerie et gros œuvres sont à l’ordre du jour pour créer 3 appartements supplémentaires. Autre chantier, dans le même ordre d’idée, où 8 mois de travail seront nécessaires pour rénover et transformer une ferme. Des plus petites demandes aux plus importantes, CH Construction Sàrl répond présente. Ainsi, Christophe Chavaillaz et son équipe ont, dernièrement, achevé l’aménagement et la transformation d’un appartement. En enlevant les cloisons, en adaptant les murs porteurs, ils ont transformé l’espace pour en faire un lieu ouvert et plus agréable à vivre. Quel futur pour CH Construction Sàrl ? Christophe Chavaillaz est attaché à vouloir continuer avec une petite équipe de 5 à 10 personnes pour que les relations restent familiales. La disponibilité envers les clients, son leitmotiv, il veut la garder et entend bien faire de cet atout, une de ses forces connues et reconnues.

CH Construction Sàrl

Impasse de la Forge 7 • CH-1775 Mannens Tél. +41 79 518 08 45 chcsarl@gmail.com • www.ch-construction.ch

375


CHARLY BERCHIER SA

Une histoire de famille depuis plus de 125 ans Spécialisée dans la maçonnerie et le béton armé, la société Charly Berchier SA est toujours restée dans la même famille depuis 1890. Installée à Cugy, avec des collaborateurs professionnels et impliqués, François et Denis Berchier continuent, au quotidien, l’œuvre de leurs aînés. On retrouve la signature de leur travail sur de nombreux bâtiments. D’hier à aujourd’hui, le mot valeur a, ici, tout son sens.

Ferme du Golf à Vuissens après rénovation

376


Tout démarre en 1890 En 1890, Charles Berchier débute à son compte en qualité de maçon. En 1912, son fils Félix travaille à ses côtés et reprend l’entreprise à l’âge de 18 ans, suite au décès accidentel de son père. Le 25 mars 1953, Félix et son fils Charly constituent la société en nom collectif « Félix Berchier & Fils », entreprise générale de construction. En 1961, Charly, chef de chantier, la reprend. En 1967, François débute son apprentissage de maçon et rejoint son père en 1971 pourvu d’un diplôme de chef de chantier. En 1973, l’entreprise passe en société anonyme sous le nom qu’on lui connaît encore aujourd’hui, « Charly Berchier SA ». L’histoire continue, avec la 5e génération, Denis, qui obtient son diplôme de maçon en 1999, conducteur de travaux en 2004, puis quelques années plus tard, en 2008, la Maîtrise Fédérale d’Entrepreneurs. Il attend 2012 pour travailler avec son père Ferme du Golf à Vuissens avant rénovation

dans l’entreprise familiale. Du côté féminin, Monique, épouse de François, s’occupe du secrétariat depuis 1979. En septembre 2014, Sandrine, sa fille, la seconde pour la partie administrative. En 2015, la société a fêté ses 125 ans. Il est rare de voir perdurer aussi longtemps une entreprise et encore plus au sein de la même famille. Aujourd’hui, père et fils, œuvrent en harmonie, se disant complémentaires. Membre de la SSE (Société Suisse des Entrepreneurs) et membre fondateur de la FFE (Fédération Fribourgeoise des Entrepreneurs), ils ont 35 collaborateurs à leurs côtés. Comment s’organise le travail ? Avant de rejoindre la société familiale, Denis était dans une autre entreprise. S’il avait le choix des études qu’il souhaitait faire, en ayant baigné toute son enfance dans le monde de la maçonnerie, pour lui, aucun doute n’existait, il serait maçon ! Dès qu’il a décidé d’évoluer dans ce secteur d’activité, François a su que la relève était assurée. Pour anticiper le futur et toujours être plus performant, il a beaucoup investi dans le matériel et étoffé son équipe. Travailler en famille n’est pas toujours chose facile. Ici, ce n’est pas le cas. On peut parler de binôme complémentaire. Par sa jeunesse, Denis a une autre vision. Sans pour autant vouloir tout changer, il souhaite juste améliorer, encore, une société solide. « Je ne suis pas venu pour réinventer la roue » ! François lui reconnaît une expérience informatique qui a changé beaucoup de choses et simplifié le quotidien. Aujourd’hui, ensemble, ils conduisent des chantiers divers et variés, du plus petit au plus grand, du plus simple au plus complexe.

Ferme du Golf à Vuissens après rénovation

377


Bétonnage dallebâtiment industriel

Construction d’une villa

Terrassement

Les domaines d’activités de la société La famille Berchier ne s’arrête pas aux travaux de maçonnerie qu’elle exerce tout autant pour la construction de villas individuelles que pour des immeubles locatifs. Agrandissements, pose de pierres naturelles ou encore carrelages sont à son actif. Elle travaille également dans le génie civil pour tout ce qui touche aux terrassements, canalisations, piscines... Avec le marché de l’immobilier qui tend à changer, ils sont de plus en plus amenés à rénover ou, grande nouveauté, à raser un bâtiment existant pour en reconstruire un neuf sur le même emplacement. Le prix des terrains et leur rareté obligent des clients à préférer agir de la sorte. Leur champ d’action va jusqu’à 30 km à la ronde, voir plus de temps à autre. Grâce à leurs équipes, ils sont réceptifs et rapides, une force qui est connue des professionnels et des privés qui font appel à eux. Autre point fort, la rénovation. Nombre de vieilles fermes et bâtisses ont retrouvé une seconde jeunesse par leurs soins. Si des agriculteurs décident de modifier leurs hangars en habitation ou de donner une nouvelle vie à leur ferme, François et Denis connaissent le métier et s’en sont fait une spécialité. Respecter l’ancien, savoir quelles pierres, quels bois, quels pavés ont une valeur et doivent être sauvegardés est un atout majeur dans ce type de travaux. Avec le temps, leurs équipes ont acquis, également, cette passion et ce plaisir de préserver le patrimoine avec son âme et son cachet. Parmi les chantiers marquants, François a, durant plus de 4 ans, réalisé la rénovation du château et de la ferme du golf de Vuissens. Par phases, en fonction de la météo, avec 5 à 6 collaborateurs, il a mis à nu les bâtiments, gardé que ce qui avait de l’intérêt et reconstruit dans le même esprit ces ouvrages chargés d’histoire. Leurs forces Une société familiale implantée depuis plus de 125 ans est un gage de sérieux. Un sérieux qu’ils s’appliquent à faire durer et perdurer. Avec un personnel qui sait s’adapter à tous les types de chantier, ils ont la faculté de pouvoir répondre aux demandes les plus urgentes. Leur clientèle, fidèle, apprécie la qualité, la disponibilité et la polyvalence de la société. On fidélise avec le temps et 378

Rénovation d’une ferme à Cugy


Démolition d’un bâtiment

Ferme à Cugy avant les travaux de rénovation

Salle de sport à Cugy

la complémentarité du père et du fils trouve là toute sa dimension car depuis toujours François a su entretenir un bon relationnel avec ses clients. Aujourd’hui, c’est ensemble qu’ils continuent sur cette route. L’esprit de famille ne s’arrête pas aux dirigeants, il se ressent, aussi, envers les employés qui, pour grand nombre, sont là depuis plus de 15 ans. Les apprentis qui ont la chance de se former dans leur société, même s’ils sont là pour la maçonnerie, ont le privilège d’être au contact d’autres métiers. Un atout pour leur futur. Aujourd’hui et demain Le travail ne manque pas. Actuellement, Charly Berchier SA construit plusieurs villas, trois immeubles, transforme une vieille ferme en logements, pour ne donner que quelques exemples. Conscients qu’il faut toujours être compétitif sur tous les fronts, ils envisagent l’avenir avec humilité. Rester identiques, garder la main sur leur entreprise, faire perdurer l’esprit familial leurs sont importants. Voilà plus de 125 ans que les choses en vont ainsi dans cette société, tout laisse à penser qu’il en sera de la sorte pour longtemps encore !

Route de la Cour 22 • CH-1482 Cugy Tél. +41 26 662 47 47 • Fax +41 26 660 62 69 ch.berchier@bluemail.ch

379


LAMBELET & BUGNON SA

Tradition et savoir-faire Fondée en 1979, Lambelet & Bugon SA est une entreprise familiale de 25 collaborateurs. Basée à Chénens, l’entreprise rayonne dans toute la région proposant un panel complet de prestations à même de satisfaire une large clientèle. Portrait.

380


Près de 40 ans d’histoire A l’origine de Lambelet & Bugnon SA, M. Bugnon et M. Angéloz, collègues dans une entreprise de la place fribourgeoise. En 1979, les deux hommes décident de s’associer pour monter leur propre affaire. Celle-ci voit le jour à Corminbœuf et accueille treize ans plus tard un troisième associé en la personne de Dominique Lambelet, déjà collaborateur dans l’entreprise depuis 1981. En 1984, la société déménage à Onnens puis a Chénens en 2012 dans des locaux flambant neufs lui permettant de réunir l’ensemble de ses activités. Après le départ de M. Angéloz en 1993 et le décès de M. Bugnon en 2016, c’est aujourd’hui Dominique Lambelet qui assure seul la direction de l’entreprise, appuyé par les enfants du défunt ainsi que par sa propre fille. Quant au nom de l’entreprise, la décision a été prise à l’unanimité de le conserver, en hommage au fondateur de cette entreprise familiale qui compte 25 collaborateurs. Des prestations variées Entreprise de maçonnerie, de transformations et de rénovations de bâtiments, Lambelet & Bugnon SA intervient sur des projets divers et variés, qu’il s’agisse de la construction de villas, d’immeubles de logement ou encore de fermes anciennes et de bâtiments classés monuments historiques. Parmi ses derniers projets, le déplacement d’un four à pains à Ecuvillens datant du XIXe siècle. Afin de renforcer son activité, l’entreprise a récemment ouvert un département carrelage et réalise occasionnellement des constructions pour son propre compte. Un ensemble de prestations qu’elle développe essentiellement dans la Région de la Sarine mais aussi exceptionnellement en direction de l’arc lémanique pour ses clients les plus fidèles. Depuis quatre ans, Dominique Lambelet est également à la tête d’une entreprise de location de machines de chantier, LD LOC au service des entreprises de constructions de la région.

Qualité et expertise Entreprise pluridisciplinaire, Lambelet & Bugnon SA est à même de gérer un chantier de manière globale et intégrée avec à la clé un gain de coût et d’efficacité pour le client qui bénéficie d’un seul et unique interlocuteur. « Notre expérience et la polyvalence de nos collaborateurs, nous permettent de toucher à tout, qu’il s’agisse de crêpi, maçonnerie, coffrage, béton, transformation ou encore de travaux d’étanchéité. Nous travaillons à l’ancienne, c’està-dire comme les maçons qui à l’époque savaient tout faire », explique Dominique Lambelet. Pour les travaux spéciaux, l’entreprise n’hésite pas à faire appel à des partenaires aux compétences plus spécialisées. Elle bénéficie en outre d’un parc machines complet, régulièrement renouvelé en fonction des évolutions technologiques et des dernières nouveautés. Loin de ces entreprises qui cherchent la rentabilité à tout prix, Lambelet & Bugnon privilégie avant tout la qualité grâce au savoir-faire de ses équipes. « Les collaborateurs n’ont pas le stress de la rentabilité et prennent le temps nécessaire pour faire les choses dans les règles de l’art. Il en va de notre réputation. Nous respectons nos clients et cherchons à leur fournir un travail impeccable qui leur procure entière satisfaction », ajoute Dominique Lambelet. Une philosophie de travail qui explique l’incroyable fidélité de sa clientèle.

© KLR Architectes

© KLR Architectes

381


Une entreprise familiale et conviviale Parmi les 25 collaborateurs, certains ont entre 10 et 20 ans de maison. Il faut dire que l’entreprise cultive une philosophie familiale, basée sur le respect, l’écoute et l’entraide. La formation est encouragée afin de permettre à chacun de progresser et de gravir les échelons et un accent particulier est mis sur le maintien et respect des normes de sécurité. A noter que Lambelet & Bugnon est agréée par la SUVA. Quant à l’ambiance, elle se veut chaleureuse et conviviale. L’entreprise s’investit également pour la jeunesse en formant des apprentis. De quoi assurer une main d’œuvre locale de qualité. « Nos apprentis ont l’opportunité de toucher à l’ensemble des facettes du métier, ce qui les rend particulièrement recherchés par les grosses entreprises », précise Dominique Lambelet. L’entreprise s’engage également socialement en prenant en stage d’intégration professionnelle des jeunes en difficulté.

382


Zoom sur un projet Mandaté à Ecuvillens par une entreprise immobilière pour la création d’appartements dans une ancienne ferme, Lambelet & Bugnon SA a également été sollicitée pour déplacer un four à pains. L’édifice, datant du XIXe siècle, était situé sur une parcelle à bâtir destinée à accueillir trois immeubles locatifs et son classement comme bien culturel ne permettait pas d’envisager sa démolition. Un chantier complexe compte tenu de la fragilité du four. Après avoir préparé un nouvel emplacement, démonté et stocké minutieusement les tuiles du toît, l’ensemble de la structure a été consolidée avant d’être déplacée en un seul bloc par une autogrue de 40 mètres de haut. Les murs ont été démontés puis remontés à l’identique grâce aux croquis réalisés par l’équipe de chantier et à la scrupuleuse numérotation des pierres. Enfin, le crépi a été refait à l’ancienne, à la chaux. Un chantier qui s’est terminé en novembre 2017 après 3 mois de travail en parallèle de la rénovation de la ferme sur le même site.

LAMBELET & BUGNON SA

Route des Molleyres 20 • Case postale 7 CH-1744 Chénens Tél. +41 26 470 22 52 • Fax +41 26 470 22 53 secretariat@lambelet-bugnon.ch www.lambelet-bugnon.ch

383


ENERGIL SÀRL

Des compétences au service de l’énergie durable Dans un domaine d’activité en mutation permanente, depuis plus de 30 ans, Energil Sàrl, met son savoir-faire en matière d’énergie au service de constructions neuves comme de rénovations. Huit personnes, spécialistes du domaine, travaillent sur-mesure pour chaque chantier. Qu’en est-il de leur quotidien ? Pour y répondre, Gilbert Clément, directeur.

384


Quels sont les services que vous proposez ? Fort de mon expérience et de celles de mes collaborateurs, nous travaillons dans les domaines de la planification générale et du management de projet, du développement des installations techniques pour le bâtiment et l’industrie (chauffage, ventilation et climatisation), de la sécurité et des installations MCR (mesures, contrôle et régulation). A ceci est venu s’ajouter, pour compléter totalement notre offre et répondre aux exigences accrues des normes énergétiques actuelles, la physique du bâtiment. Cela consiste à étudier plus en détail l’enveloppe thermique, ainsi que les problèmes liés au confort thermique et aux problèmes de condensation et/ou de moisissures. C’est un « + » intéressant qui nous permet d’intervenir plus vite en conseil et qui est important pour les mises à l’enquête aussi bien pour les nouvelles constructions que les assainissements. Comment évolue l’importance de l’énergie durable ? La demande et la prise de conscience vont toujours croissantes. Energil Sàrl travaille, principalement, pour des bâtiments de taille et les architectes, les maîtres d’ouvrage, les propriétaires, les sociétés ne peuvent plus composer sans elle. Chaque cas est différent. Nous devons adapter nos propositions en fonction du type de bâtiment, de son emplacement et aussi de la sensibilité du client. Aucun copié-collé ! Il y a un souci écologique et aussi économique. Chaque projet est analysé et détaillé avec toutes les énergies que l’on peut envisager. Notre rôle est de définir la plus intéressante et la mieux adaptée. Vous êtes accrédités pour le CECB, pouvez-vous nous en dire plus ? Si j’ai été le premier à être accrédité pour délivrer des certificats CECB chez Energil Sàrl, nous sommes aujourd’hui 3, devant la demande. Notre expérience du terrain et la formation que nous avons tous suivie, nous ont permis d’obtenir cette accréditation. Le CECB (certificat énergétique cantonal des bâtiments) est obligatoire dans le cas de la vente d’un bâtiment dans le canton de Fribourg. Il permet à l’acheteur de voir quelles sont les données énergétiques du bien suite à un bilan thermique aux normes SIA que nous fournissons. Dans le cas de demande de subventions pour des travaux, nous devons délivrer un CECB+. Nous faisons, alors, à partir de ce bilan thermique, une étude pour proposer 3 variantes avec des améliorations qui peuvent être amenées au niveau de l’enveloppe thermique et du chauffage. C’est une part de travail importante puisque nous sommes sollicités autant par les maîtres d’ouvrage que par des particuliers. Vous êtes, également, accrédités pour ENERGO, qu’en est-il ? Il s’agit du suivi d’exploitation de bâtiment au niveau de la consommation d’énergie, c’est-à-dire en termes de chaleur, d’électricité et d’eau. ENERGO est une association à but non lucratif. En tant qu’ingénieur, je suis accrédité par l’association qui me mandate pour des contrats d’assistance à l’exploitation avec pour objectif de réaliser des économies d’énergie.

Quels sont vos chantiers en cours ? Nous achevons actuellement un bâtiment neuf de 6 étages à Fribourg pour tout ce qui concerne le chauffage et la ventilation. Par ailleurs, nous finissons l’assainissement d’un bâtiment à Bulle également pour le chauffage, la ventilation et le sanitaire. A Fribourg, nous assainissons un bâtiment administratif de l’Etat de Fribourg pour le rendre aux normes Minergie. Quant au projet à venir, un chantier de taille nous attend avec un couplage chaleur-force concernant un chauffage à distance. C’est quelque chose de très complexe. Quel sera votre métier demain ? Notre secteur d’activité est très changeant. Tout va vite, nous devons nous adapter et toujours être plus performants. Cet aspect de nos professions ne m’inquiète pas, nous savons accommoder nos propositions à chaque cas de figure. Nous sommes sûrs des données que nous soumettons aux architectes et maîtres d’ouvrage. Par contre, rien ne dit, que les personnes qui vont être confrontées à de nouveaux systèmes autant dans le neuf que dans des rénovations, vont savoir utiliser à bon escient ces énergies mises à leur disposition. Raison pour laquelle, en général 2 ans après le rendu du chantier, nous faisons un suivi de nos données d’origine et les consommations effectives pour voir si les choses sont en phase. Si elles ne le sont pas, nous soumettons des propositions pédagogiques aux utilisateurs. Ils doivent avoir la pleine connaissance de tout ce qu’ils peuvent retirer en économies et en qualité de vie de ces systèmes d’énergie mis à leur disposition. Installer des énergies durables est, aujourd’hui, incontournable. Il faut, par contre, savoir les optimiser. Voilà un chantier du présent mais aussi de l’avenir !

Energil Sàrl

Chemin de la Charmille 2 • CH-1723 Marly Tél. +41 26 436 25 22 • Fax +41 26 436 25 32 info@energil.ch • www.energil.ch

385


INTERVIEW

YVAN CHAPPUIS

Association Fribourgeoise des Mandataires de la Construction

Jacques Spicher, Yvan Chappuis et Jean Imfeld

386

Fondée en 2007 suite à la fusion de deux associations d’architectes AFA et d’ingénieurs civils AFI, l’AFMC est une association à but non lucratif qui représente les intérêts des mandataires de la construction, soit des bureaux d’architectes, d’ingénieurs et de la technique du bâtiment. Forte d’une centaine de membres, elle s’engage pour assurer une saine concurrence ainsi que la relève dans ses métiers. Rencontre avec Yvan Chappuis, architecte, qui partage la présidence avec Jean Imfeld, ingénieur civil et Jacques Spicher ingénieur en Chauffage-Ventilation.


Quelles sont les principales missions de l’association ? L’association espère grâce à son dynamisme et ses actions menées toute l’année, susciter, entretenir et développer toutes relations utiles entre ses membres, notamment dans les domaines suivants : formation professionnelle, relations de travail, assurances, contrat de mandat, application des normes, coordination des actions avec d’autres associations patronales ou groupements professionnels, et tout autre problème intéressant les membres de l’association. L’AFMC représente les intérêts professionnels de ses membres auprès de ses partenaires, notamment auprès: des administrations, des syndicats et autres associations d’employés représentatives. Elle agit en tant que conseil auprès des administrations et des maîtres d’ouvrages, en particulier dans l’application de la législation des directives et règlements régissant les professions. Elle cultive et maintient à un niveau élevé l’activité et la position de la profession notamment dans ses aspects économiques, techniques et éthiques. Enfin, elle entreprend toutes les démarches utiles pour défendre les intérêts communs des membres, notamment auprès des tribunaux compétents. Qui sont ses membres ? Parmi nos membres figurent différentes professions : architecte et dessinateur en bâtiment, ingénieur civil et dessinateur en génie civil, ingénieur projeteur en chauffage et ventilation, en technique du bâtiment sanitaire et en technique du bâtiment électricité.

Chaque année vous organisez un cycle de conférences. Pouvez-vous nous en dire plus ? L’AFMC organise chaque année un cycle de 3-4 conférences sur des thèmes aussi divers que les nouvelles normes en vigueur, les informations sur le Service des Bâtiment ou des Routes, les informations sur l’Energie, les normes parasismiques et incendie, l’amiante dans le bâtiment, etc... Autant de sujets qui nous tiennent à cœur et qui intéressent nos membres. Ces conférences ont lieu dans le nouveau bâtiment de l’Ecole des Métiers à Fribourg. www.emf.ch Vous êtes particulièrement actif en matière de formation. Quelles sont les actions mises en place ? L’AFMC promeut l’apprentissage, soutient la formation professionnelle et participe à des manifestations pour alimenter la filière et faire connaître davantage ses métiers. Chaque année, l’association tient un stand au forum des métiers Start et chaque édition est un grand succès avec plus de 20 000 visiteurs. Notre stand bénéficie d’une importante fréquentation et d’un intérêt certain pour les professions que nous représentons. Si nous avons aujourd’hui énormément de dessinateurs en bâtiments, on note un manque d’apprentis dans les branches techniques du bâtiment qui peine encore à attirer les jeunes. L’un des rôles de l’association est de mettre en avant ses compétences et ses outils techniques pour faire connaître ces branches afin que la relève soit assurée. La prochaine édition de Start aura lieu à Forum Fribourg du 5 au 10 février 2019. www.start-fr.ch. 387


L’AFMC a soutenu la création d’un Observatoire des marchés publics romand (OMPr), officiellement lancé à Fribourg en janvier 2018. Quelle est sa mission et comment va-t-elle procéder ? L’OMPr a été lancé par la coordination romande de la SIA et la Conférence romande des Associations d’ingénieurs et d’architectes. Soutenue par l’AFMC et la section fribourgeoise de la SIA, elle a pour objectif d’observer et d’œuvrer à l’amélioration des procédures de passations de marchés de services dans le domaine de la construction sur la base de la transparence et de l’égalité de traitement notamment. Le fonctionnement est simple. Pour chaque procédure publiée, une fiche technique est établie par un analyste de l’OMPr, contenant des commentaires et une évaluation sous la forme d’un smiley vert, orange et rouge. Pour les procédures non-conformes, un contact avec les adjudicataires et organisateurs est établi avant publication, afin de sensibiliser ces derniers aux améliorations et corrections à apporter. Quant aux associations professionnelles, elles sont informées des procédures en route et peuvent décider de faire valoir leurs droits de recours en cas de problème. Le but premier de l’OMPr est l’amélioration de la qualité des appels d’offres de mandataires. 388

AFMC

Rue de l’Hôpital 15 • CH-1701 Fribourg Tél. +41 26 350 33 00 • Fax +41 26 350 33 03 admin@afmc.ch • www.afmc.ch


1992-2017 25 années d’experience 1992-2017 25 Jahre Erfahrung

POUR L’ASSAINISSEMENT DES BÉTONS ET TRAVAUX SPÉCIAUX

FÜR BETONSANIERUNGEN UND SPEZIALARBEITEN


RÉNOBÉTON SA

Depuis 25 ans à votre service Entreprise fribourgeoise créée en 1992, Rénobéton SA est votre spécialiste pour l’assainissement des bétons et travaux spéciaux. Forte d’une équipe d’une dizaine de collaborateurs, elle développe ses savoir-faire pour une clientèle variée. Portrait de cette structure à taille humaine qui s’illustre par la qualité de ses prestations.

Assainissement béton à Madagascar

390


Marc Morandi

Etanchéité et joint

Barrage de Rossens, injection de fissures

Un quart de siècle d’histoire Rénobéton a été fondée en 1992 par M. Armin Wandeler. Installée à Fribourg depuis toujours, l’entreprise est l’une des entités du Groupe Antiglio SA. Depuis 2008, c’est Marc Morandi qui dirige Rénobéton, bénéficiant de l’assise du groupe et des compétences de pointe d’une dizaine de collaborateurs. Une entreprise qui a fêté en 2017 ses 25 ans d’existence et développe ses savoir-faire dans toute la Suisse romande mais aussi au-delà, n’hésitant pas à intervenir en Suisse alémanique et à l’étranger. De nombreuses prestations Rénobéton est le partenaire idéal pour l’assainissement des bétons et divers travaux spéciaux. Rénovation des bétons, renforcement de structures avec application de lamelles de carbone, étanchéité et joints, pose de revêtements de sols, sablage et traitement des ouvrages d’art, protection des surfaces en béton, désamiantage, font partis de ses multiples prestations. Une expertise que l’entreprise valorise auprès d’une large clientèle, des simples privés, pour un simple revêtement de balcon par exemple, aux grandes entreprises industrielles soumises à des assainissements pointus dans les usines notamment, en passant par les gérances et grandes entreprises de construction. « Il n’y a pas de petits clients pour nous et nous sommes ouverts à tous types de travaux, quel que soit le budget », précise Marc Morandi, directeur de Rénobéton. L’entreprise est également active sur les marchés publics.

Qualité et précision Active depuis 25 ans sur un marché de niche, Réno­ béton a développé des compétences de pointe qui lui permettent aujourd’hui d’être largement reconnue. Disponible et à l’écoute de ses clients, elle travaille avec eux sur la base de rapports de confiance et de partenariat pour leur offrir des conseils et prestations de qualité adaptées à leurs besoins. L’entreprise, certifiée ISO 9001/18 001/14 001, se distingue également par sa maîtrise des procédés techniques, sa connaissance des matériaux, de la physique du bâtiment mais aussi de la chimie, chose essentielle pour proposer des solutions résistantes dans le temps dans des milieux parfois très hostiles ou soumis aux intempéries.

Assainissement balcons et béton

Assainissement béton pont

391


Assainissement de béton au Musée gruérien

Des collaborateurs passionnés Rénobéton, c’est une équipe de collaborateurs passionnés au service de la clientèle. Si l’entreprise profite d’une partie de la structure administrative du groupe, elle compte parmi ses rangs un conducteur de travaux, une secrétaire ainsi qu’une équipe de chantier hautement qualifiée, formée à l’interne et dont certains employés ont plus de dix ans de maison. Si le travail sur le terrain se veut difficile, l’entreprise accorde un soin particulier au bien-être du personnel. La taille humaine de l’entreprise favorise le contact humain et le personnel évolue dans une ambiance conviviale. Prônant une hiérarchie horizontale, la direction valorise le travail d’équipe et des valeurs comme l’échange et l’entraide. « Je suis chaque jour au contact de mes équipes sur les chantiers. Nous travaillons ensemble et chacun est un maillon essentiel qui contribue à la réussite de l’entreprise », appuie Marc Morandi.

Revêtement sol décoratif en résine

392

Etanchéité de pont en résine

Bassin de station d’épuration

Revêtement sol étanche en résine


Désamiantage

Camion passerelle viaduc de la Gruyère

Sablage, traitement protection acier

Assainissement béton à Madagascar

Lumière sur un projet phare En 2017, Rénobéton a été sollicitée par la société de gestion autonome du port de Toamasina à Madagascar, le plus grand port du pays, pour l’assainissement d’un silo à grains. L’édifice, très ancien, n’était plus étanche, ce qui provoquait une détérioration du grain et d’importantes pertes. C’est par le bouche-à-oreille que l’entreprise a été contactée. Après un premier devis sur la base de quelques images et un déplacement sur place, l’entreprise a reçu le mandat. Un an de chantier qui mobilise à 100% deux collaborateurs établis sur place ainsi que 10 à 40 locaux. Un projet complexe non pas en termes technique, du fait de l’expérience de Rénobéton, mais de logistique, puisque l’entreprise a dû importer l’ensemble du matériel nécessaire, machines et produits, par voie maritime. Il a également fallu former le personnel local et veiller aux respects des normes de sécurité. Si le projet semblait un peu fou au départ, le directeur de Rénobéton se dit aujourd’hui satisfait d’avoir osé relever un tel défi. « Ce challenge qui s’inscrit dans le cadre de notre 25e anniversaire est une grande fierté pour moi. C’est une formidable aventure, très enrichissante pour nous tous », explique-t-il. Un projet qui avance bien avec une date de fin de chantier prévue pour octobre 2018. D’autres contrats sont actuellement négociés par Rénobéton sur place pour le compte de clients privés.

Rénobéton SA

Sablage, traitement protection acier

Route de la Gruyère 6 • CH-1700 Fribourg Tél. +41 26 426 54 54 office@renobeton.ch • www.renobeton.ch

393


AUTOMATION 3000 SA

Une haute qualification pour un service personnalisé et pointu Spécialiste de développements et d’applications dans le domaine des commandes, ainsi que de la gestion au moyen d’automates programmables, Automation 3000 SA est une vraie référence dans son domaine. Fondée en 1991, lors du début de l’utilisation des automates programmables dans les stations d’épuration, la société a su développer au mieux ses effectifs et ses compétences. Toujours au fait des dernières technologies, elle offre à sa clientèle un savoir-faire technique pointu et de haute qualité, ainsi que des prestations sur-mesure. Depuis 2016 Automation 3000 SA est partenaire Primion et propose des solutions performantes et fiables pour le contrôle d’accès.

HFR Fribourg

394


Une référence en matière d’automates programmables et de logiciels de supervision Face à une large gamme d’automates et de logiciels, le bureau a opté pour un choix restreint de produits, afin d’en maîtriser au mieux leur utilisation. En choisissant les automates programmables Siemens, Wago, Saia et Beckhoff, leaders européens, elle garantit de répondre à l’ensemble des besoins de façon personnalisée. De même, grâce à l’utilisation des panneaux opérateurs pour applications simples et des logiciels de supervision PCVue et Atvise, leaders dans leur domaine, Automation 3000 SA garantit d’offrir de nombreuses plateformes d’utilisations. Différents projets réalisés comprenant des bases de données et des technologies du WEB permettent au bureau de s’affirmer dans des domaines en constante évolution.

Vue automate

Une intervention dans des domaines techniques variés Les programmes d’automation et les outils de supervision développés par Automation 3000 SA sont applicables à des domaines variés, comme les stations d’épuration, les autoroutes, l’industrie ou encore dans le cadre de la gestion de bâtiments. Tunnel de Serrières

Développement du système de gestion

Armoire de commandes

Dans le domaine des stations d’épuration, Automation 3000 SA permet aux responsables d’une STEP de visualiser l’ensemble du système, de le superviser et de le piloter de façon dynamique et interactive à partir d’un PC. La supervision du système est également possible via un smartphone ou une tablette PC. Les développements spécifiques de la société permettent de piloter machines et processus, afin de gérer de façon fonctionnelle l’ensemble de la station d’épuration et les différentes stations de pompage qui s’y rattachent. L’utilisateur a également la possibilité d’analyser les statistiques de son système, dans le but d’en améliorer continuellement les performances. Automation 3000 SA a également développé un logiciel, (IndustrialReport) servant à archiver les données de fonctionnement des installations et générer les statistiques demandées par le Service de l’environnement afin de suivre l’efficacité du fonctionnement de la station d’épuration. 395


Musée Gruérien, Bulle © WWHenderson20 / Wikipedia

En matière d’autoroutes, la gestion de l’énergie, l’éclairage, la signalisation, la détection des incendies et la ventilation des tunnels nécessitent des programmes parfois très complexes. Automation 3000 SA propose alors des applications spécifiques développées avec des automates programmables très fiables. Dans le bâtiment, la société offre une large gamme de prestations pointues : armoires électriques, domotique par programmation de systèmes d’automates ou système KNX-EIB, distribution d’énergie, informatique et de gestion du bâtiment, le tout via des applications personnalisées et sur mesure. En matière de sécurité et du contrôle d’accès, grâce à nos compétences, notre savoir-faire et notre partenariat avec Primion, nous assurons depuis le début 2016 la gestion et l’évolution du système de contrôle d’accès biométrique

de l’ensemble des bâtiments de la Police Cantonale de Fribourg et depuis 2017 également de la Leysin American School. Des prestations de haute technologie personnalisées aux besoins de chaque client La priorité d’Automation 3000 SA est d’offrir un service au plus près des besoins de sa clientèle. La satisfaction du client est en effet primordiale. C’est pourquoi l’entreprise propose des prestations sur mesure, grâce à une écoute attentive et une analyse approfondie des besoins. Toujours à la pointe des dernières technologies, elle se démarque par la qualité de ses interventions. Dotée d’un service aprèsvente efficace, elle garantit à sa clientèle une vraie réactivité.

Police Cantonale de Fribourg, contrôle d’accès

Nouveau bâtiment de JPF, Bulle

396

Police Cantonale de Fribourg, contrôle d’accès


Quelques références phares parmi les dernières réalisations Autoroutes • Tronçon Vennes-Chexbres (lots Eclairage, Signali­ sation, DIV, DIN, BT) • N53 Yverdon-Neuchâtel (ventilation des locaux techniques / MCR) • H20 Vue des Alpes et Mont Sagne (ventilation des locaux et DIV) • Pont de la Poya (Lots Eclairage et BT) • Tunnel de Serrières (lots DIN et DIV) • Tunnel de Sion (lots BT et DIN) •  Tunnels autoroute N53 Yverdon-Neuchâtel et H10 évitement de Corcelles • A2 / UR-NW / Tunnel du Seelisberg et Tunnel de Flüelen (DIN) Bâtiments •  Collège de Gambach (plus de 100 automates Wago sur ethernet et PCVue • Musée Gruyérien à Bulle • Hôpital Cantonal Fribourg : gestion des salles opératoire StrokeUnits • Hôpital Cantonal Fribourg, gestion KNX global du bâtiment • Théâtre Equilibre, salle de spectacles : gestion technique du bâtiment, supervision pour GTB et MCR, 3 automates S7 et 13 Wago, Profibus, PCVue. • Bâtiments place d’arme de Bure • Siège administratif JPF SA à Bulle • Siège administratif Michel Démolition à Aigle • Nouveau CO de Riaz

Industrie • Bâtiment Romande Energie à Noville • Musée Chemin de fer CFK à Granges-Paccot • Nestlé SA à Vevey • Philip Morris SA à Neuchâtel • Bâtiment le Vivier à Villaz-St-Pierre • Eternit SA à Payerne STEP • Stations d’épuration de Fribourg, Estavayer-le-Lac, Villars-sur-Glâne, Vuippens, Pensier, Domdidier, Au­ tigny, Charmey, Kerzers, Marly, Planfayon, Posieux, Payerne, Savigny, Penthaz… Contrôle d’accès • Police Cantonale de Fribourg • Leysin American School • Hôtel Résidence Bristol à Montreux/Territet

Collège Gambach

Salle de spectacle l’« Equilibre », Fribourg

CPAutomation

Automation 3000

Couplage chaleur-force (Step)

Allée Paul Cantonneau 1 • CH-1762 Givisiez Tél. +41 26 469 72 82 • Fax +41 26 469 72 80 info@automation3000.ch • www.automation3000.ch

397


JOSEF PILLER SA

Une référence en matière de planification électrique depuis près de 50 ans Actif depuis 1968, le bureau d’ingénieurs Josef Piller SA est reconnu pour son excellent savoir-faire en matière de planification électrique. Composée d’ingénieurs-conseils hautement qualifiés, la société offre un service particulièrement pointu dans des domaines variés : bâtiment, industrie, stations d’épuration et automation industrielle. Zoom sur ses activités.

Beaumont Sud © QUBB Architectes Sàrl / Proxiland Real Estate SA

398


Une équipe hautement qualifiée intervenant dans des domaines variés Josef Piller SA est composé d’une équipe hautement qualifiée d’ingénieurs-conseils, de détenteurs de la maîtrise fédérale et de brevets fédéraux. C’est grâce à l’échange, la complémentarité et la répartition des compétences, qu’elle est capable d’intervenir de façon efficiente dans divers domaines d’activité : • Le bâtiment Josef Piller SA planifie les installations électriques de toutes sortes de bâtiments administratifs, bureaux, hôpitaux, écoles, et divers lieux pour les communes. A titre d’exemple, elle est intervenue pour le bâtiment Equilibre à Fribourg ou encore pour les dernières extensions de l’Hôpital Cantonal de Fribourg. Le bureau réalise, en effet, de nombreux mandats tant pour des banques, des salles de sports, des restaurants, ou des bâtiments publics.

HFR, Fribourg

Rénovation de la Commanderie Saint-Jean

• L’industrie Le bureau intervient également pour divers bâtiments industriels. Il a notamment été choisi par le Groupe e pour la planification électrique de ses bâtiments d’exploitation Centre Sud à Sâles et Centre Broye à Payerne. Josef Piller SA maîtrise l’ensemble des prestations suivantes : courant fort et faible, techniques d’éclairage, schématique des tableaux, systèmes multimédia, informatique, domotique et sécurité.

STEP, Fribourg

• Les Stations d’épuration Josef Piller SA est particulièrement actif dans le domaine des stations d’épuration et de la conception des processus d’épuration. Il gère près d’une vingtaine de stations dans le canton de Fribourg, ainsi que les stations de Penthaz et Savigny dans le canton de Vaud. • L’énergie Parallèlement à ses prestations en matière de planification électrique, Josef Piller SA est également doté de compétences pointues en matière d’énergie. Il travaille ainsi sur la revalorisation d’énergie dans les stations d’épuration et les applications photovoltaïques avec de nombreux projets en cours. 399


Des mots d’ordre : approche neutre, services de qualité et personnalisés, innovation Afin d’offrir un service au plus proche des besoins de sa clientèle, Josef Piller SA adopte une position neutre. C’est ainsi qu’il conseille de façon compétente et la plus objective possible les maîtres d’œuvre sur les différentes possibilités techniques, financières et environnementales dans les domaines suivants : distribution d’énergie, schématique, conception des armoires électriques, installations à courant fort et faible, éclairagisme, commandes pour automates programmables, bus KNX, réseaux informatiques et installations téléphoniques. Installée dans son propre bâtiment à Givisiez depuis 2012, l’entreprise prône l’échange de compétences et la complémentarité entre ses différents collaborateurs. Son objectif principal est la satisfaction des clients. C’est pourquoi, la société ne cesse de développer les compétences de ses collaborateurs afin d’être au fait des dernières technologies.

Centre de Police Cantonal, Fribourg

Landi, Marly

Centre de Police Cantonal, Bulle

Nouveau bâtiment Josef Piller SA

Tour 300 logements pour étudiants à Renens

Groupe e, Sâles

400


Quelques références phares Salles spectacle et Musées • Salle Equilibre à Fribourg • Musée Gruérien à Bulle • Musée du vitrail à Romont • Musée des chemins de Fer à Granges-Paccot Ecoles • Collège de Gambach à Fribourg • CO de Riaz (en construction) • CO de la Veveyse à Châtel-St-Denis (en construction) • Nouvelle école de Sorens (en construction) • Rénovation bâtiment scolaire de la Condémine à Bulle (en construction) • Nouvelle école primaire « Les Pléiades » à ChâtelSt-Denis (en construction)

CO de Riaz © Marco De Francesco pour Graeme Mann et Patricia Capua Mann

Administration et Industrie • Nouveau centre CPAutomation à Villaz-St-Pierre • Nouveau siège administratif JPFSA à Bulle • Ambassade de Suisse à Alger • Bâtiment d’exploitation Groupe E à Sâles • Bâtiment d’exploitation Groupe E à Payerne • Nouveau centre FFE (Fédération Fribourgeoise de Entrepreneurs) à Courtepin (en étude) • Nouveau bâtiment administratif Michel Démolition à Aigle • Nouvelle Halle industrielle Zumwald à Avenches (en construction) •  Nouveau bâtiment Edilitaire à Romont (en construction) • Nouveau bâtiment des assurances sociales (ECAS) à Fribourg (en construction) • Rénovation Hôtel Cantonal Fribourg (en étude)

Bâtiment JPF SA, Bulle

HFR, Fribourg, Gynécologie

Hôpitaux • Hôpital Cantonal Fribourg (secteur gynécologie) • Hôpital Cantonal Fribourg (secteur ophtalmologie) • Hôpital Cantonal Fribourg (secteur radiologie) • Hôpital Cantonal Fribourg (secteur gynécologie) • Hôpital Cantonal Fribourg (nouvelle distribution réseau électrique) • CHUV à Lausanne Police • Centre de Police Cantonal à Fribourg (Pilettes) • Centre de Police Cantonal à Bulle •  Différents travaux dans les centres de : Vaulruz, Domdidier, Granges-Paccot Magasins Landi • Magasins Landi Bulle, Aigle, Lonay, Payerne, Assens, Yverdon, Bevaix et Marly. •  Magasin Landi Cossonay (en construction) • Magasin Landi Romont avec garage TPF en soussol (en étude) Habitations •  Complexe d’habitations PPE « Les Vergers » à Fribourg • Complexe d’habitations Résidence Peti-Marly, (en construction) • Complexe d’habitations PPE « Condémine » à Bulle (en construction) • Complexe habitations avec Tour « Beaumont Sud » à Fribourg (en construction) • Tour de 300 logements pour étudiants à Renens (en construction) •  Complexe d’habitations et surfaces mixtes à Farvagny (en construction) • Complexe d’habitations 60 logements à Ursy (en construction) • Complexe d’habitations 150 logements à Bussigny (en étude)

Allée Paul Cantonneau 1 CH-1762 Givisiez Tél. +41 26 469 72 72 Fax +41 26 469 72 70 info@jpiller.ch www.jpiller.ch

401


FREYSSINET SUSTAINABLE TECHNOLOGY

Un savoir-faire unique pour des travaux spéciaux Freyssinet, société internationale, plus grand groupe mondial de travaux spéciaux, a des bureaux à Moudon depuis 1970. On fait appel à sa compétence, reconnue dans toute la Suisse, pour des rénovations, des renforcements, des ouvrages neufs ou la mise aux normes parasismiques. Quelques chantiers pour illustrer l’étendue de leur travail.

CO Riaz – Fribourg

402


Rénovation et renforcement De concert avec un bureau d’ingénieurs, la société Freyssinet a travaillé à la rénovation de l’Abbatiale de Payerne. Ils ont proposé à la Commission Fédérale des Monuments Historiques, un système invisible de câbles de précontrainte posés à la verticale dans les piliers extérieurs, qui a permis à ce monument, érigé il y a plus de 800 ans, de cesser d’accroître l’écartement de ses murs. A Lausanne, la demande concernait le pont Chauderon qui devait être renforcé. Tous les convois exceptionnels qui traversent la ville devant l’emprunter, il était nécessaire qu’il soit consolidé pour résister. Après des analyses poussées de l’ouvrage, les ingénieurs de Freyssinet ont opté pour la mise en place de tissu carbone sur les poutres. Matériel résistant, à la solidité extrême, il est un complément idéal à l’armature existante et permet ainsi le renforcement de la structure. Luc Boileau, directeur de Freyssinet à Moudon, ne cache pas le plaisir que son équipe de 25 personnes et luimême ont pour ce type de demandes. Pour chacune, le travail est différent. Il faut analyser les ouvrages avec minutie et trouver la solution la mieux adaptée. Mise aux normes parasismiques Le barrage de Chancy-Pougny, sur le Rhône, a été mis aux normes parasismiques grâce à 12 tirants d’ancrage verticaux de grosse section. Ces tirants ont été insérés dans les 4 piliers porteurs par un procédé de forage. Pour les maintenir, une injection de béton a créé un bulbe d’ancrage qui permet ainsi à l’édifice de résister aux séismes qui pourraient survenir. Autre lieu, autre problématique pour ce nouveau mandat lié au parasismique qui est à l’étude chez Freyssinet à Moudon. Magnifique ouvrage d’art, l’Office Fédérale des Routes souhaite que le pont de Riddes, situé au dessus du Rhône, soit mis en conformité. Des directeurs techniques de chez Freyssinet, à la pointe du savoir, travaillent sur ce projet. Pour celui-ci ou d’autres, grâce aux données que leurs soumettent les bureaux d’ingénieurs, ils simulent des séismes sur des programmes informatiques pour voir quelle solution est la plus adaptée. A partir de cette étude, le choix est opéré et les travaux peuvent être programmés.

Chancy-Pougny - Genève+France

Pont sur le Rhône – Valais Pont Chauderon – Vaud

Abbatiale Payerne – Vaud

La création d’ouvrages neufs Participer à l’élaboration de nouvelles écoles, de nouveaux immeubles, de nouveaux ponts fait partie intégrante des activités des employés de Freyssinet à Moudon. On leur doit des chantiers qui sont marquants par leur esthétisme et la technique qui les entoure, comme le pont de la Poya à Fribourg. Pour tout ce qui a trait à la construction, ils sous-traitent avec des entreprises d’ingénierie. On les retrouve ainsi sur des chantiers comme celui du nouvel édifice du CIO à Lausanne ou encore celui du nouveau Cycle d’Orientation à Bulle. Pour ce dernier, on a fait appel à eux pour la précontrainte des dalles, la fourniture d’armatures passives verticales pour le parasismique et la précontrainte verticale pour les ancrages de façade. En d’autres termes, le bâtiment est hyper résistant. Autre avantage, grâce à la précontrainte il n’y a pas de piliers ce qui offre, par exemple, à la salle de sport, une surface immense. Les chantiers ne manquent pas, comme vous l’aurez compris. Prochain grand ouvrage à venir, Freyssinet participe à la construction du stade Métarmophose à Lausanne.

Freyssinet

Z.I. du Grand-Pré 3D • CH-1510 Moudon Tél. +41 21 905 09 05 www.freyssinet.ch

403


INTERVIEW

PASCAL SALLIN

AFMEC

Engagée pour les métiers du bois L’Association fribourgeoise des entreprises de menuiserie, ébénisterie, charpenterie et fabriques de meubles (AFMEC), qui a fêté ses 100 ans en 2016, regroupe 150 entreprises occupant plus de 1600 collaborateurs et représentant plus de 360 apprentis. Elle s’engage pour la formation professionnelle et s’occupe de la défense des intérêts de ses membres. Bien Vivre a rencontré son président, Pascal Sallin.

404


Que représente le bois dans l’économie de la construction fribourgeoise ? Le bois est un matériau de construction très utilisé et très à la mode. C’est l’une des seules matières premières fournies par la Suisse, notamment par notre canton et ses 42 000 hectares de forêts d’après les dernières statistiques fournies par le canton. (soit environ le 25% de notre territoire cantonal). Nos entreprises de menuiserie, ébénisterie et de charpente ont de quoi prospérer avec des produits COBS, (Certificat d’origine bois Suisse). Parmi les principales essences utilisées, des résineux comme le Sapin et l’Epicéa mais aussi un peu de Mélèze, de Douglas et quelques feuillus comme du Chêne. Quelles sont les missions et activités de l’association ? Nous défendons les intérêts de nos membres notamment au sein de la commission professionnelle paritaire du second œuvre fribourgeois (CPPF-SOR) et la Commission professionnelle paritaire du second œuvre romand (CPPR-SOR). Au niveau romand, nous sommes notamment en train de renouveler la prochaine convention collective du travail du second œuvre, et chaque canton romand a ses représentants pour ces négociations. Nous sommes également particulièrement actifs en matière de formation professionnelle. Nous gérons les cours interentreprises pour les apprentis, et collaborons étroitement avec les commissions d’apprentissage pour menuisiers, ébénistes et charpentiers. Nous sommes également actifs dans le cadre de la promotion des métiers du bois et participons dans le cadre des examens de fin d’apprentissage et les concours pour apprentis. Nous sommes aussi concernés par la formation supérieure en collaborant avec la FRECEM (Fédération Romande des Entreprises de Charpenterie, d’Ébénisterie et de Menuiserie) pour organiser des cours de préparation pour le brevet et la maîtrise et en participant au niveau romand aux formations de chef d’équipe et de contremaître. Je donne moi-même des cours de maîtrise de charpentier à Tolochenaz. Comme vous pouvez le constater, la formation est vraiment une priorité pour l’AFMEC.

Quelles sont les principales actions mises en place pour promouvoir vos métiers auprès des jeunes ? Par exemple, dernièrement, nous avons participé au Comptoir Gruérien, sur un stand « filière du bois », stand magnifique organisé et chapeauté par Lignum Fribourg, ceci avec les forestiers, scieurs, menuisiers, ébénistes et charpentiers représentant l’ensemble de la filière bois et montrant le parcours du bois depuis la forêt jusqu’à la réalisation d’objets finis. Un événement qui a eu beaucoup de succès auprès des jeunes et des visiteurs. Nous avons notamment eu beaucoup de questions sur les modalités de stages. Nous sommes également présents au forum des métiers Start et sommes régulièrement invités à présenter nos professions dans les Cycles d’Orientation de nos districts.

405


Que diriez-vous aux jeunes pour les attirer dans les métiers du bois ? Que c’est le plus beau métier du monde car on travaille une matière noble, naturelle et locale et que l’on réalise des choses très concrètes et pérennes. De plus c’est un métier qui a techniquement évolué et qui continue encore à évoluer, avec de la technique et des machines qui rendent ces métiers encore plus attractifs. Parmi les dernières nouveautés de l’association, l’inauguration en 2014 de la Maison du Bois à Broc. Que représente ce lieu ? La Maison du Bois est un ancien chalet, construit en 1737 et classé, qui a été complètement rénové et réaménagé par l’association, de concert avec le Service des biens culturels, pour un fait un lieu chaleureux pour les professions du bois. Nous y siégions par exemple pour nos assemblées, car c’est une vitrine du savoir-faire des professionnels du bois. Ce magnifique chalet est à disposition (location) pour l’organisation de soirées, séminaires, et évidemment pour diverses manifestations culturelles ou pour l’organisation de divers événements spécifiques. Quels sont les principaux défis auxquels sont confrontées vos entreprises ? Parmi les grands défis qui concernent les entreprises, le phénomène des successions où de nombreuses PME peinent à trouver un successeur ou un repreneur. Il faut dire qu’être patron est un métier de tous les jours et que le risque financier est important. Nous sommes également soumis à la concurrence déloyale des entreprises étrangères qui pratiquent des prix « cassés » pour des prestations loin d’être comparables à celles qui sont fournies par une entreprise qui respecte les normes et qui respecte les conventions collectives. 406

AFMEC

Rue de l’Hôpital 15 • Case postale 1552 CH-1701 Fribourg Tél. +41 26 350 33 00 • Fax +41 26 350 33 04 secretaire@afmec.ch • www.afmec.ch


Revêtements de sols · Tapis · Parquets Décoration d’intérieur · Rideaux · Stores

Fribourg · Lausanne · Genève www.hkm.ch


MICHEL MOOSER SA

Le spécialiste de la construction bois Implantée à Charmey, au cœur de la Gruyère, l’entreprise de menuiserie charpente Michel Mooser SA existe depuis plus de cent ans. Forte d’une équipe de 30 collaborateurs spécialement formés aux métiers du bois, elle assure l’ensemble des étapes de la construction bois, que ce soit pour des constructions neuves ou pour des rénovations de chalets et de bâtiments en tous genres, tout en mettant l’accent sur la qualité. Zoom sur une entreprise dynamique qui a su innover tout en conservant son caractère artisanal.

408


100 ans d’histoire C’est Jules Ruffieux, ses enfants Ernest et Napoléon et enfin Gaston, 3 générations d’artisans du bois de père en fils qui sont à l’origine de cette entreprise. Au départ, elle est occupée à la fabrication de petits objets de bois, elle diversifie au fil des ans ses activités dans le domaine de la charpente et de la menuiserie. C’est en 1988 que Michel Mooser rejoint l’entreprise, transformée en société anonyme en 1977 sous le nom Ruffieux et Fils SA. Menuisier de formation, il devient chef d’atelier, puis associé avant de reprendre seul les rênes de la société en 1999, renommée trois ans plus tard Michel Mooser SA. En 2011, l’entreprise quitte le centre du village pour s’installer dans de nouveaux locaux plus spacieux toujours à Charmey. Il faut dire que Michel Mooser a toujours été très attaché à sa vallée et souhaitait pouvoir continuer à offrir une qualité de vie à ses 30 collaborateurs dont la majorité habite la région, tout en restant proche de ses clients. De nombreux domaines de compétences Michel Mooser SA assure l’ensemble des étapes de la construction bois : ossature, charpente, isolation, menuiserie extérieure et agencement intérieur. Des compétences qu’elle met à profit aussi bien pour des constructions neuves ou pour des rénovations, qu’il s’agisse de chalets, villas bois, bâtiments industriels ou encore de bâtiments publics en tous genres. Elle réalise également des éléments préfabriqués et est à même d’en assurer la pose. En matière de menuiserie, la société développe ses savoir-faire dans la fabrication de fenêtres bois, portes d’entrée, volets, bardages et balcons sur-mesure. Au niveau des agencements intérieurs, Michel Mooser SA offre un service personnalisé pour tous types de réalisations, armoires, agencement de cuisines et bains, escaliers et mobilier. Pour aller encore plus loin dans ses prestations, l’entreprise forme actuellement un collaborateur pour décerner le Certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB). Un véritable plus dans un marché de la rénovation en pleine expansion, encouragée par l’octroi de la part de l’Etat de subvention ciblées. Outre la réalisation, Michel Mooser assure également le suivi de chantier et la direction des travaux en fonction des demandes de ses clients.

409


Zoom sur une spécialité Au fil des ans, Michel Mooser SA est devenue l’un des spécialistes du chalet poteaux-poutres. Contrairement au chalet en madrier traditionnel, le chalet ossature poteaux-poutres offre une grande souplesse architecturale et la construction de chalets plus modernes et originaux, avec notamment l’intégration de grandes baies ou de parois vitrées. Un procédé qui permet ainsi la création d’espaces de vie ouverts et très lumineux.

410


Un service global et sur-mesure Forte de ses nombreuses compétences Michel Mooser SA est à même d’offrir un service global à ses clients, privés, collectivités publics comme architectes, qui bénéficient d’un seul et unique interlocuteur. Depuis sa création, Michel Mooser SA cultive une philosophie bien particulière, valorisant les savoir-faire artisanaux et mettant l’accent sur la qualité, comme en témoignent la priorité donnée à l’utilisation de bois du pays, tels l’épicéa, les traitements réalisés dans ses propres ateliers et une production autonome sans sous-traitants. Au cours de son développement, l’entreprise s’est dotée d’un

bureau technique intégré, lui permettant de concevoir et de planifier tous les projets qui lui sont confiés. A la clé : des solutions sur-mesure alliant tradition, modernité et créativité. Sa halle de production spacieuse, fonctionnelle et équipée de machines dernier cris, dont deux machines à commande numérique destinées à la charpente et à la menuiserie, lui permettent de concevoir des projets complexes avec un haut degré de précision. Sa connaissance du marché local, sa maîtrise des coûts de production, et ses conseils personnalisés font de Michel Mooser SA un partenaire idéal pour tout projet de construction bois.

411


Une organisation interne performante Michel Mooser SA compte une trentaine de collaborateurs passionnés, tous formés aux métiers du bois. Loin de toute hiérarchie horizontale, Michel Mooser SA met l’accent sur le travail d’équipe entre les techniciens, chef d’équipe et le reste des employés. L’ambiance familiale favorise le bien-être et l’épanouissement de chacun au travail tout comme l’encouragement à la formation continue. L’entreprise s’illustre également par son engagement pour la jeunesse en accueillant des apprentis en menuiserie et en charpente. Une manière de perpétuer ses savoir-faire mais aussi de créer une dynamique positive au sein de l’équipe de part l’échange entre les idées des plus jeunes et l’expérience des plus anciens.

412


Zoom sur un projet Suite à son déménagement en 2011, Michel Mooser SA a réalisé sur son ancien site, au cœur de Charmey, un ensemble des trois petits immeubles de trois appartements chacun sur une parcelle de 2600 m2. Une manière de redonner à cette zone du village son caractère résidentiel tout en offrant des logements à la population locale. Un projet qui a occupé l’entreprise sur une durée cumulée de deux ans.

Michel Mooser SA

La Tzintre 63 • CH-1637 Charmey Tél. +41 26 927 67 00 • Fax +41 26 927 67 19 info@michel-mooser.ch • www.michel-mooser.ch

413


FAVOROL PAPAUX SA FENÊTRES & STORES

Le savoir-faire et la qualité suisses Société familiale d’une centaine de collaborateurs-trices, Favorol Papaux SA, est une spécialiste de renom dans la fabrication et l’installation des fenêtres et stores. Elle intervient dans toute la Suisse romande et se distingue par la qualité de ses produits et son service sur-mesure. Zoom sur un partenaire de confiance innovant et à l’écoute.

414


Un produit phare : GENEO Inovent, la fenêtre qui respire Près de 100 ans d’expérience A l’origine de Favorol Papaux SA, Denis Papaux fonde en 1921 une entreprise de menuiserie dans son village de Treyvaux à Fribourg. Amoureux de bois et d’innovation, il se lance quelques années plus tard dans la fabrication de volets à rouleau et fonde Favorol SA. La demande est rapidement au rendez-vous et l’entreprise s’agrandit pour s’inscrire comme l’une des plus grandes menuiseries de Suisse romande. C’est d’ailleurs la seule à allier la fabrication et la pose des fenêtres et stores. En 2012, le groupe se réunit sous une entité unique pour devenir Favorol Papaux SA. Depuis toujours, l’objectif est de fournir aux clients et partenaires des produits et prestations performantes de haute qualité tant dans le domaine de la protection solaire que dans celui de la fenêtre. Après Denis et son fils André, Jean-Michel Papaux a repris l’entreprise familiale où 102 collaborateurs-trices s’engagent à offrir quotidiennement un service d’excellence. Une large gamme de produits Grâce à ses ateliers orientés lean production et parfaitement équipés, Favorol Papaux SA fabrique efficacement toutes les variantes de fenêtres, stores et portes d’entrée. Pour une élégante finition de votre maison, l’entreprise vous propose ses produits en différents bois, mais aussi en bois-aluminium et en PVC. Selon les besoins de l’ouvrage, Favorol Papaux SA usine ses commandes au travers de machines de production ultra-modernes et ses employés de hautes compétences assurent l’art du travail traditionnel. Ce qui permet en supplément de conserver des emplois en Suisse. De plus, l’entreprise est spécialisée dans la fabrication de volet à rouleau et reste l’une des rares entreprises en Suisse à fabriquer du volet à palettes bois et aluminium. Outre sa production, Favorol Papaux SA commercialise et installe des stores à lamelles, stores en toile, des moustiquaires, des volets, vitrages de balcon ainsi que des pergolas vitrées et bioclimatiques. Ces éléments se connectent à merveille pour une gestion simple et agréable de

Grâce à son système de ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux intégré, la fenêtre GENEO Inovent permet une aération avec les fenêtres fermées, 24 h sur 24. Dotée d’une commande intégrée au châssis, elle permet à l’utilisateur de régler jusqu’à 4 niveaux de débits d’air. Les avantages d’une ventilation contrôlée avec une fenêtre fermée sont nombreux, à commencer par une protection continue contre les moisissures et l’humidité, une protection acoustique optimale et un air frais sans perte d’énergie. Cela permet en outre de limiter les risques de cambriolages. Simple à manipuler et facile d’entretien, son fonctionnement est silencieux et sa consommation électrique faible. C’est une solution idéale lors de la rénovation de bâtiments anciens qui atteignent difficilement les nouvelles normes énergétiques.

votre habitat. Tous les produits répondent aux normes les plus strictes en matière de qualité et de sécurité avec des matériaux haut de gamme. Vous pouvez les découvrir sur son site, dans son showroom de Treyvaux à Fribourg ou les commander directement dans son réseau de partenaires. 415


Un service de qualité et sur-mesure Forte de son expérience, Favorol Papaux SA répond avec réactivité aux besoins d’une clientèle variée parmi laquelle figurent des privés, architectes, entreprises de construction et gérances. Favorol Papaux SA se déplace à domicile et réalise des offres gratuites et sans engagement. Véritable centre d’excellence pour la profession, ses responsables de projets sont capables de développer des solutions sur-mesure adaptées aux exigences de l’ouvrage au niveau technique et esthétique. Son savoirfaire reconnu lui permet d’être régulièrement sollicité par les Services des biens culturels pour la réalisation de fenêtres mêlant style ancien et qualités thermiques modernes. Cette institution a même agréé les fenêtres spécifiques à la rénovation de Favorol Papaux SA. Parmi ses derniers projets, la rénovation de l’Hôtel Métropole à Genève ou encore la Tour de la Bâloise à Fribourg. Ces bâtiments présentent des spécificités historiques propres, à préserver, et une haute exigence de qualité. C’est pourquoi leur rénovation requiert une attention particulière et la mise en œuvre de techniques spécifiques dont Favorol Papaux SA aime l’exercice. Une excellence que l’on retrouve déjà depuis le conseil de ses professionnels passionnés jusqu’à la pose et le service d’après-vente afin de garantir une responsabilité complète de leurs services.

Un développement futur : l’audit énergétique Favorol Papaux SA désire offrir un service toujours plus complet à ses clients et ouvrira prochainement une cellule spécialisée dans le conseil énergétique. Emmenée par ses experts CECB, elle aura la tâche d’accompagner les propriétaires dans leur démarche d’améliorer l’empreinte de leur bien. Le but est de réaliser une analyse du bâtiment accompagné de propositions concrètes de rénovation globale, de l’estimation de l’investissement en plus d’un éclairage sur les subventions disponibles et une projection de l’optimisation fiscale. Les travaux seront réalisés par des entreprises locales de qualité et de façon indépendante.

416


Une entreprise durable Afin de poursuivre sa vision globale du service, Favorol Papaux SA accorde une importance particulière au développement durable en mettant l’accent sur des produits qui s’adaptent et évoluent en accord avec l’environnement. L’usine traite uniquement du bois suisse répondant aux normes d’exploitation des forêts et collabore avec différents fournisseurs détenteurs de cette certification FSC. Quant aux déchets de bois, ils servent à chauffer ses propres locaux et sont réinjectés dans le chauffage à distance de la commune. A cet engagement écologique s’ajoute une forte conscience sociale, puisque Favorol Papaux SA travaille avec un réseau d’entreprises locales pour ses fournitures et matériaux : Par exemple, le verre est de production 100% fribourgeoise. L’entreprise détient d’ailleurs elle-même l’arbalète du Swiss Label. De plus, il s’agit d’un employeur historique du canton qui participe à son dynamisme à travers l’innovation et la formation. Dans cette optique, elle accueille des apprenti-e-s (menuisiers, polybâtisseur-storistes, employés de commerce et logisticiens) et favorise la mise à jour des compétences de chacun à travers des formations continues.

La force d’une équipe Le bien-être des collaborateurs-trices représente un point d’importance pour cette entreprise familiale. Elle cultive une philosophie d’entreprise ouverte basée sur des valeurs comme l’entraide, l’honnêteté et la confiance. Si la récente restructuration de l’entreprise reste dans l’esprit de tous, elle a contribué à créer une solidarité et un très fort esprit d’équipe bénéfique pour l’avenir. L’ambiance se veut conviviale où les nouveaux s’intègrent aisément et l’environnement stable engendre un faible taux de rotation. Un nouvel envol pour Favorol Papaux SA qui lui promet un bel avenir !

Favorol Papaux SA

Chemin du Clos d’Illens 10 • Case postale 39 CH-1733 Treyvaux Tél. +41 58 123 95 00 • Fax +41 58 123 95 01 info@f-p-sa.ch • favorolpapaux.ch

417


GABY BEAUD

L’expérience du bois L’entreprise de menuiserie et de charpente Gaby Beaud est le fruit d’une passion pour le bois. Ayant su s’adapter continuellement aux évolutions du marché, la société est devenue une référence dans le canton de Fribourg. Agencement intérieur, extérieur, charpente, rénovations et transformations, elle s’adapte aux styles les plus divers et aux commandes les plus particulières pour des réalisations qui se veulent uniques.

418


Des origines à nos jours... L’entreprise a été créée en 1991 par Gaby Beaud. Attiré depuis toujours par les métiers manuels et par cette noble matière qu’est le bois, c’est tout naturellement que ce Gruyérien se lance dans une formation de menuisier puis de charpentier. Après quelques années passées à travailler dans des entreprises de la place, il décide à l’âge de 25 ans d’ouvrir sa propre affaire. Au départ seul, il ne tarde pas, à force de sérieux et de motivation, à développer son entreprise, installée à Neirivue. Aujourd’hui forte d’une douzaine de collaborateurs passionnés, elle intervient principalement sur le canton de Fribourg mais aussi sur les cantons limitrophes, notamment au Pays-d’Enhaut. Une offre complète de prestations La menuiserie charpente Gaby Beaud offre une large gamme de réalisations en bois. C’est avant tout la qualité et la créativité qui priment pour cette entreprise qui intervient tant auprès d’architectes que d’une clientèle privée. A l’écoute de ses clients, elle met à profit ses savoir-faire pour des projets de charpente, d’agencement intérieur et extérieur et de rénovation de bâtiment. Menuiserie courante, portes d’entrée ou de communication, dressings, armoires, balcons, volets, aménagement de combles, renforcement ou création

Chalet neuf en vieux bois

de structures, font partie de ses multiples compétences. Parmi ses domaines de prédilections, la réalisation d’escaliers sur-mesure aux lignes travaillées mariant le bois à des matériaux comme le verre ou encore le métal. Intervenant aussi bien sur des constructions neuves ou des projets de rénovation, qu’il s’agisse de chalets, de bâtiments publics, administratifs, industriels, ou de propriétés individuelles, de conception classique ou à ossature bois, l’entreprise est capable de s’adapter aux styles les plus divers et aux commandes les plus particulières. A l’image d’une entreprise générale, la menuiserie charpente Gaby Beaud est capable de prendre en charge des mandats globaux, du gros œuvre au second œuvre, mobilisant sur les chantiers différentes entreprises partenaires partageant sa conception du travail bien fait.

419


Plus qu’une entreprise, un véritable partenaire La menuiserie charpente Gaby Beaud est capable de mener à bien un projet dans sa globalité, de sa conception à sa réalisation, jusqu’au moment de la pose réalisée avec le plus grand soin. Disponible et à l’écoute de ses clients, l’entreprise les accompagne à chaque étape pour les orienter vers les solutions les plus adaptées selon leurs besoins, leurs goûts et leur budget. « Chaque projet est différent et nous mettons un point d’honneur à apporter un service absolument irréprochable », explique Gaby Beaud. Une philosophie qui explique la grande fidélité de la clientèle et les nombreuses recommandations de l’entreprise par le seul biais du bouche-à oreille. Des équipements de pointe Depuis sa création, la menuiserie charpente Gaby Beaud a su se moderniser afin de s’adapter aux nouvelles techniques et aux demandes en constante évolution de ses clients, tout en gardant l’humilité d’un métier artisanal basé sur le travail d’une matière noble et vivante comme le bois. Une complémentarité entre la machine et l’homme qui explique la grande qualité des réalisations.

420

Une philosophie d’entreprise familiale Si l’entreprise Gaby Beaud bénéficie aujourd’hui d’une renommée, c’est grâce à son expérience mais également et surtout grâce à sa dizaine de collaborateurs. Des ouvriers passionnés, qualifiés et de confiance, dont l’implication et le sérieux contribuent directement au succès de l’entreprise. A l’image d’une grande famille, c’est le dialogue et l’ouverture d’esprit qui prédominent dans la société. Un endroit où le terme de hiérarchie n’a pas sa place. Chacun travaille en toute indépendance et la prise d’initiatives est encouragée par la direction qui peut compter sur le sérieux et l’implication de son personnel. Dans le souci de la pérennité du métier, Gaby Beaud a à cœur de former des apprentis. Si deux jeunes sont actuellement en formation, l’entreprise accueille également des stagiaires et des compagnons. « J’aime former et les jeunes apportent souvent une nouvelle dynamique dans l’entreprise de par leur énergie et leurs idées », explique Gaby Beaud.


ZOOM SUR UN PROJET La Grange aux Thürler – Villars-sous-Mont En 2017, l’entreprise Gaby Beaud a été sollicitée pour rénover une ancienne grange à Villars-sous-Mont destiné à devenir un restaurant gastronomique. Parti d’un simple volume vide avec de vieilles poutres, la menuiserie charpente a élaboré et conçu un espace chaleureux et authentique.

25 ans

Gaby Beaud

Route du Planchamp 4 • CH-1669 Neirivue Tél. +41 26 928 14 13 • +41 79 280 01 21 www.gabybeaud.ch

421


naturellement Basée à Charmey, gachet ruffieux sa est une menuiserie ébénisterie qui compte une vingtaine de collaborateurs. Possédant une longue expérience, elle se veut à l’écoute de ses clients afin de les conseiller au mieux et de répondre à leur demande avec à la clé des réalisations sur-mesure de haute qualité. Zoom sur les prestations et la philosophie de cette entreprise plus que jamais tournée vers l’avenir.

422


Plus de 70 ans d’histoire A l’origine de gachet ruffieux sa, Albert Repond crée en 1947 une entreprise de charronnage à Charmey. En 1950, il diversifie son activité dans la fabrication et la pose de petites charpentes ainsi que dans la menuiserie. Une dizaine d’années plus tard, l’ébénisterie vient compléter les prestations de l’entreprise. Avec l’arrivée de son fils Bernard, la raison sociale de l’entreprise devient Albert Repond et Fils, puis Bernard Repond SA en 1979. Aspirant à une retraite bien méritée, après avoir réussi à faire prospérer l’affaire familiale, Bernard Repond vend en 2008 le capital action à Jérôme Gachet, un de ses anciens apprentis et Didier Ruffieux. Les deux menuisiers reprennent l’ensemble des employés, du parc matériel et immobilier et renomment l’entreprise gachet ruffieux sa en 2009. Forte aujourd’hui de 24 collaborateurs, la menuiserie n’a cessé d’évoluer, perpétuant les savoir-faire et l’engagement pour la qualité qui ont fait la renommée de l’entreprise.

tels que dressing, salle de bains, bibliothèque... Que ce soit pour un meuble en bois massif, en bois plaqué, ou laqué, ses exigences restent les mêmes, fournir un travail de qualité tant par sa technique que par son esthétique. L’entreprise est également active en rénovation et transformation, intervient en fonction des besoins de ses clients, conformément aux dernières normes de sécurité et thermiques.

De multiples compétences Active essentiellement à Fribourg et sur l’Arc lémanique, gachet ruffieux sa conçoit tous types d’agencements intérieurs, porte de communication et d’entrée, revêtement intérieur, plancher, parquet, armoire, escalier, cuisine sur-mesure etc., ses réalisations sont nombreuses. L’entreprise produit en outre de la charpente, des fenêtres, des balcons. Elle possède notamment pour les travaux d’isolation depuis 1992, la licence pour l’application de fibre de cellulose type ISOFLOC, idéale en rénovation. Pour des intérieurs encore plus personnalisés, gachet ruffieux sa réalise du mobilier et de l’agencement afin d’aménager des espaces intérieurs

423


Une entreprise à la pointe Depuis qu’ils ont repris l’entreprise, Jérôme Gachet et Didier Ruffieux ont su la maintenir à la pointe de la technologie. Les systèmes et les outillages font l’objet d’un renouvellement régulier en fonction des évolutions technologiques. Les collaborateurs profitent ainsi d’un parc de machines performant, avec notamment une machine à commande numérique pour des réalisations encore plus précises, mais aussi une cellule de polissage garantissant une grande qualité de finition tout en améliorant le confort de travail des collaborateurs. Des équipements qui n’en font pas pour autant oublier l’importance de la main de l’homme et les savoir-faire artisanaux que cultivent les deux associés. Consciente de l’importance de la nature, que lui fournit le bois dont elle a besoin pour son activité, l’entreprise est particulièrement sensible à l’environnement. Elle privilégie l’utilisation de bois locaux suisses, tels que l’épicéa et a créé en 2018 une gamme d’armoires certifiée d’origine bois suisse (COBS).

Proximité et sur-mesure Envie d’un intérieur au style rustique ou très contemporain, gachet ruffieux sa est capable de s’adapter à toutes les demandes. Sa polyvalence permet au client de bénéficier d’un seul interlocuteur et de profiter de la vision globale et de l’expérience d’une entreprise de qualité. Disponible et à l’écoute de ses clients, parmi lesquels figurent des particuliers, des communes, des entreprise générales ainsi que de nombreux architectes, elle travaille sur la base de rapports de confiance avec eux pour les conseiller au mieux selon leurs goûts, leurs besoins et leur budget. Pour chaque projet, elle accorde un soin particulier à chaque détail ainsi qu’au respect des coûts et des délais, et ce, quelle que soit la taille du projet. « Il n’y a pas de petits projets pour nous. Chaque client est traité de manière égale », précise Jérôme Gachet et Didier Ruffieux. 424


Une culture d’entreprise conviviale Jérôme Gachet et Didier Ruffieux forment un binôme aussi complice que complémentaire. Il faut dire que les deux associés se connaissent depuis de nombreuses années et partagent la même philosophie du travail bien fait tout comme le sens des relations humaines. Des valeurs qu’ils cultivent au sein de leur équipe composée de 24 collaborateurs. Des ouvriers locaux, passionnés, qualifiés et de confiance, présents pour certains depuis de nombreuses années. « C’est l’implication et le sérieux de tous qui contribuent directement au succès de l’entreprise », avouent les deux associés. Il faut dire que ces derniers favorisent une culture d’entreprise familiale fondée sur le dialogue, l’écoute et l’entraide. Ils accordent également un soin particulier à la formation des collaborateurs et accueillent quatre apprentis ainsi qu’un jeune en réinsertion sociale. Un investissement auprès de la jeunesse qui s’explique par la volonté de transmettre les savoir-faire et la passion du métier.

gachet ruffieux sa

La Tzintre 11 • CH-1637 Charmey Tél. +41 26 927 12 41 info@gr-sa.ch • www.gr-sa.ch

425


menuiserie – ébénisterie construction de chalets

naturellement gachet ruffieux sa la tzintre 11 1637 charmey tél. 026 927 12 41 fax 026 927 24 41 info@gr-sa.ch


CHARPENTES VIAL SA

Qualité et savoir-voir Depuis plus de 75 ans, Charpentes Vial SA met son expérience au service du client. Son engagement pour la qualité et son sens des relations humaines en font un partenaire reconnu sur les marchés publics et privés de la construction bois. Active en Suisse romande, elle collabore à des projets de nouvelles constructions et de rénovations. Zoom sur les prestations et la philosophie de cette entreprise familiale de plus de 50 collaborateurs.

Crèche à la Chapelle-Les Sciers, Lancy

428


traditionnelles et en bois lamellé-collé, la réalisation de surélévations et d’ossatures bois, la construction d’ouvrages d’art, la rénovation de bâtiments historiques et la restauration de charpentes, l’aménagement de combles, ou encore les revêtements de façades. La qualité pour engagement Voilà maintenant 75 ans que Charpentes Vial SA met ses compétences et sa passion de construire au service de ses clients, comme l’atteste sa certification ISO 9001: 2015. Disponible et à l’écoute de leurs attentes, elle offre un conseil sur-mesure prenant en compte les contraintes techniques, Eternit halle de stockage, Payerne esthétiques et économiques de l’ouvrage. Une importance particulière est accordée à la sélection des matériaux avec une priorité donnée aux Une histoire familiale essences indigènes. Quelle que soit la C’est en 1941 que Gilbert Vial, Maître taille du projet qui lui est confiée, l’enCharpentier, fonde son entreprise de chartreprise s’engage à fournir un travail pentes et d’emballage de machines-outils d’une haute qualité. Un engagement à Montécu. En 1955, il achète la licence possible, grâce à l’expérience du per« DSB » en Allemagne et agrandit son Grégoire Vial © Keren Bisaz / Mirages Photo sonnel, et d’un bureau technique perusine. Un succès puisque l’entreprise partiformant. Dans les différents ateliers, cipe notamment à l’exposition Universelle de 57 à Bruxelles. Suite à l’incendie de 1959, l’usine ses installations techniques lui permettent de réaliser des s’implante sur un nouveau site au Mouret permettant ouvrages d’envergure et d’une haute précision. la fabrication de charpentes triangulées, en bois lamellécollé et de charpentes traditionnelles. En 1971 est créée Une entreprise responsable la société anonyme Charpentes Vial SA. C’est le fils du Sensible aux questions environnementales, Charpentes fondateur, Jacques, qui en reprendra la direction en Vial SA a mis en place depuis 2015 une politique cadre 1986. L’entreprise connaîtra un développement continu, visant à minimiser l’impact de son activité sur l’envitant au niveau des équipements que du personnel. ronnement certifiée par la Norme ISO 14001. Outre Depuis 2015, c’est une troisième génération de Vial qui l’écologie, l’entreprise s’investit également sur le plan est à la tête de l’entreprise en la personne de Grégoire. social en engageant des collaborateurs locaux et en Passionné par la construction bois, cet ingénieur civil s’investissant pour la jeunesse avec actuellement 11 ap­­ diplômé de l’EPFL accorde une importance particulière prentis. Un soutien à l’économie locale appuyé par le à la recherche et à l’innovation. C’est pourquoi, il col- label Entreprise citoyenne. labore régulièrement avec l’école d’ingénieurs et d’architectes de Fribourg afin de développer de nouveaux systèmes d’assemblages. De multiples prestations Depuis sa création, Charpentes Vial SA a su élargir ses activités afin de répondre aux demandes de ses clients. Si l’entreprise est réputée pour ses ouvrages d’envergure, tels que les bâtiments scolaires et parascolaires dans l’Eco-quartier des Vergers à Meyrin, elle développe également son savoir-faire dans le cadre de mandats privés et publics. Elle propose ainsi une large palette de prestations, comprenant la réalisation de charpentes

Le Vergers, Meyrin

Charpentes Vial SA

Passage du Querro 10 • Case postale 48 CH-1724 Le Mouret Tél. +41 26 413 9 413 • Fax +41 26 413 9 410 info@vial.ch • www.vial.ch

Ecran paraphone, pont de la Poya, Fribourg

429


Le bois par passion Fondée en 1979, la menuiserie ébénisterie Oberson SA est une entreprise familiale qui compte 13 collaborateurs. Forte d’une longue expérience et d’un savoirfaire artisanal, elle se veut à l’écoute de ses clients pour les conseiller au mieux et répondre à leurs demandes avec à la clé des réalisations sur-mesure et de haute qualité.

430


Près de 40 ans d’histoire L’entreprise a été fondée en 1979 par Marcel Oberson, menuisier ébéniste, à la Tour-de-Trême avant de déménager 10 ans plus tard à Riaz dans des locaux plus spacieux dans la zone industrielle. Depuis 2012, c’est Patrice Oberson, fils du fondateur et Maître ébéniste de formation qui est à la tête de l’entreprise, appuyé par son fils Loïc. Au fil des ans, la menuiserie ébénisterie n’a cessé de se développer. Un large panel de prestations Active dans le canton de Fribourg, Vaud et Genève, la menuiserie ébénisterie Oberson SA accompagne ses clients, collectivités publiques, entreprises comme privés, dans des projets d’agencement intérieur variés, de l’étude du projet, jusqu’à la pose. Fenêtre, porte, boiserie et revêtement intérieur, armoire, escalier, bibliothèque, cloisons, vitrages, parois acoustiques et anti-feux, etc., ses réalisations sont nombreuses. L’entreprise réalise en outre des cuisines sur-mesure et développe ses savoirfaire dans des projets de rénovation et de transformation conformément aux dernières normes de sécurité et normes thermiques. Outre le travail du bois, massif, panneau stratifié ou mélaminé, la menuiserie ébénisterie Oberson SA travaille le Corian et le Staron. Des matériaux très utilisés dans le milieu médical notamment et que maitrise à la perfection l’entreprise qui est déjà intervenue pour le CHUV ou encore aux HUG. Pour des intérieurs encore plus détaillés et décorés, l’entreprise est à même de réaliser du mobilier entièrement personnalisé. Qualité et savoir-faire Privilégiant le contact humain, la menuiserie ébénisterie Oberson SA est une entreprise à l’écoute de ses clients. Travaillant avec eux sur la base de rapports de partenariat, elle les accompagne à chaque étape de leur projet, les aiguillant vers les solutions les plus adaptées en fonction de leurs besoins, de leurs goûts et de leur budget. Aux savoir-faire et à la dextérité de la main de l’homme, s’ajoute un parc machines performant permettant un travail de haute précision. Que ce soit pour un meuble en bois massif ou en bois plaqué, son exigence reste la même, fournir un travail de qualité tant par sa technique que par son esthétique. Consciente de l’importance de la nature, qui lui fournit le bois dont elle a besoin, elle est particulièrement sensible à l’environnement. Travaillant essentiellement avec des fournisseurs locaux, elle privilégie l’utilisation de bois locaux suisse et utilise des matériaux écologiques, notamment en ce qui concerne les colles, vernis et les peintures. Une équipe dynamique Avec 13 collaborateurs, la menuiserie ébénisterie Oberson SA est une entreprise à taille humaine. La culture d’entreprise se veut ouverte et familiale et des valeurs comme l’entraide, l’échange et le respect sont encouragées au quotidien. Suite au départ à la retraite de collaborateurs fidèles, c’est aujourd’hui une équipe jeune et dynamique qui évolue dans l’entreprise avec notamment trois apprentis. Une implication pour la jeunesse importante pour la direction qui tient à assurer une relève locale de qualité dans ses métiers.

Menuiserie Ebenisterie Oberson SA

Rue de l’Industrie 2 • CH-1632 Riaz Tél. +41 26 912 65 51 • Fax +41 26 912 38 68 bureau@menuiserie-oberson-riaz.ch www.menuiserie-oberson-riaz.ch

431


MENUISERIE G. RISSE SA

50 ans au service de la clientèle Créée en 1968 par Gilbert Risse, la menuiserie éponyme répond à toutes les demandes tant pour les privés que pour les professionnels qui font appel à ses services. Au-delà de la menuiserie courante, la société est surtout reconnue pour la fabrication d’éléments anti-feu, les produits de sécurité et les rénovations de bâtiments historiques. Pour être à la hauteur de ces activités bien spécifiques, elle s’en donne les moyens.

Villa

Clinique CIC Riviera

Gaines techniques

432

Cycle d’orientation de langue allemande


Une société de professionnels aguerris Dirigée aujourd’hui par le fils du fondateur, Stéphane Risse, la Menuiserie G. Risse SA emploie 25 personnes. Aussi bien dans ses bureaux techniques que dans ses ateliers, un personnel hautement qualifié peut répondre à toutes les sollicitations. Dans le même temps, la société est attachée à transmettre son savoir-faire et forme, en permanence, au minimum 3 apprentis. Etant dotée de machines performantes, elle peut réaliser un large choix d’éléments sur-mesure, de grand format ou bien encore d’une grande difficulté technique. L’anti-feu, une spécialité sans limites ! Depuis bientôt 10 ans, Stéphane Risse a donné une nouvelle voie à son métier, en se spécialisant dans tout ce qui est anti-feu. Pour renforcer ce créneau, il est devenu membre, en 2014, de la FeuerschutzTeam qui permet à la Menuiserie G. Risse SA de proposer un grand éventail de produits spécifiques homologués et reconnus par l’AEAI (Association des établissements cantonaux d’assurance incendie). Pour chaque élément, avant de

Tribunal cantonal de Fribourg

Couvent des Cordeliers

pouvoir obtenir l’homologation, une batterie de tests est passée auprès d’organismes reconnus par l’AEAI pour identifier, notamment, le temps de résistance au feu. Ces astreintes sont obligatoires pour assurer la sécurité et la fiabilité de l’objet présenté. La Menuiserie G. Risse SA est souvent sollicitée par d’autres menuisiers désirant sous-traiter des éléments spécifiques, ou par des bureaux d’architectes à la recherche de conseils techniques pour des projets complexes tels que des hôpitaux, des homes médicalisés, des banques ou encore des écoles. Cette spécialité est pointue et ils sont très peu à la maîtriser. Au sein de la FeuerschutzTeam, 7 menuiseries, disséminées dans toute la Suisse, exercent la même activité. En unissant leurs forces, leurs savoirs, leurs compétences et en se rencontrant tous les 3 mois pour en discuter, ensemble ils développent de nouveaux produits et les font homologuer. Grâce à ce travail commun et celui réalisé dans les ateliers de la Menuiserie

G. Risse SA à La Roche, l’offre s’étoffe régulièrement. Selon les besoins anti-feu, l’entreprise propose des portes EI30 ou EI60 de grand format qui peuvent être sur cadre, sur embrasure, sur huisserie ou bien coulissantes (manuelles ou automatisées). Le travail ne s’arrête pas aux portes, des vitrages aux mêmes normes certifiés ou encore des faces d’armoire technique incombustible EI30 ou EI60 sont, également, fabriqués. La demande augmente pour les produits de sécurité Si le métier de menuisier garde son origine, avec tout ce qu’il peut façonner autour du bois, il n’en doit pas moins se réinventer pour faire face à de nouvelles sollicitations croissantes. A l’anti-feu, s’ajoutent des produits de sécurité. Dans leurs ateliers, ils façonnent, sur-mesure, des portes et vitrages anti-balles, des ouvrages où le choix du bois utilisé tient une importance capitale. Dans le même ordre d’idée, tout ce qui touche à l’antieffraction devient de plus en plus demandé. Pour y répondre, on fabrique ici, des portes et vitrages aux normes RC2, RC3 et RC4 ; des normes qui sont relatives au temps de résistance à l’effraction. La menuiserie traditionnelle et les bâtiments historiques La Menuiserie G. Risse SA est spécialiste des portes et fenêtres en bois. Soucieuse de livrer des produits de qualité, chacune de ses créations est estampillée du Label FFF décerné par l’Association suisse des fabricants de fenêtres et façades, dont elle est membre. Cette affiliation garantit l’excellence du produit. A la demande d’architectes, d’entreprises générales ou encore de privés, elle crée et pose selon les besoins dans toute la Romandie. Dans le showroom à La Roche, les intéressés peuvent voir différents types de réalisations autant par le choix des matériaux que par les coloris. De par ses compétences pour les pièces uniques, la société travaille de plus en plus à la rénovation de bâtiments historiques. L’entreprise a, notamment, investi dans des outillages de fenêtres répondant aux exigences des services de la protection des monuments et sites. Il est bien entendu que ces éléments uniques sont aussi réalisables aux normes anti-feu.

Menuiserie G. Risse SA

Route de la Gruyère 40 • CH-1634 La Roche Tél. +41 26 413 23 42 www.menuiserie-risse.ch

433


Le monde de l’anti-feu et de la sécurité s’ouvre à vous presque sans limites...

Un défi technique ? Nous avons la solution.

Route de la Gruyère 40 – CH-1634 La Roche Tél. +41 26 413 23 42 – www.menuiserie-risse.ch


Qualité

conseil

suivi

expérience

Charles Morel et Fils SA Revêtement de sols

Showroom-conseil personnalisé

Charles Morel et Fils SA Route du Verdel 22 • CP 214 • CH-1630 Bulle Tél. +41 26 912 36 44 • Mobile +41 79 436 75 89 Fax +41 26 912 16 56 info@morel-sols.ch • www.morel-sols.ch


CHARLES MOREL ET FILS SA REVÊTEMENTS DE SOLS

La différence par le conseil Depuis plus de 40 ans, Charles Morel et Fils SA, propose des services et une offre unique pour tout ce qui a trait aux revêtements de sols. Moquettes, parquets, nouveaux matériaux, Yves Morel, fils du fondateur, sait répondre à toutes les demandes autant pour les professionnels que pour les particuliers. De la vente à la pose, écouter et conseiller le client fait partie intégrante du quotidien et marque la différence.

436


Une prise en charge complète Spécialisée dans tous types de revêtements de sols, Charles Morel et Fils SA offre un service complet de la vente jusqu’à la pose, tant dans le cadre d’une rénovation que d’une construction neuve. Les chantiers chez les particuliers sont aussi nombreux que ceux de très grandes superficies. Fort d’une expérience de plusieurs années, Yves Morel a, ainsi, des réalisations importantes à son actif comme la société Bumotec à Vuadens ou encore Apco Technologies à Aigle qui l’ont sollicité pour leurs moquettes. Le parquet est plus souvent utilisé dans le cadre d’habitats privés, comme cela est le cas dans le nouveau quartier des Orchidées à Riaz dont s’occupe, également, la société. Une entreprise à la pointe des évolutions technologiques Un des points forts de Charles Morel et fils SA est sa capacité à suivre continuellement les dernières évolutions technologiques ou celles des matériaux. « Nous sommes très souvent consultés par les architecte à ce sujet », souligne Yves Morel. Ainsi, l’entreprise a forgé sa réputation sur ses compétences pointues. Relever régulièrement des défis techniques ne lui pose aucun problème, et ce tant pour les rénovations que les constructions récentes. Une offre riche et une nouvelle tendance Le bois est plus souvent demandé pour les logements privés. Les PPE représentent un créneau important de cette demande. Pour chaque projet, Yves Morel sait apporter ses conseils quand vient le temps de choisir son parquet. Plus de 150 variantes, du standard au personnalisé, sont proposées. Le sur mesure s’entend aussi dans le choix du coloris. Si la teinte souhaitée n’existe pas, Charles Morel et Fils SA peut la peindre selon les attentes du client. Pour la pose, il en va de même. Si un dessin est demandé, le professionnalisme des employés de l’entreprise permet de réaliser la ou les formes souhaitées. L’offre des moquettes n’est pas en reste, là encore, en fonction des besoins, les propositions ne manquent pas. Par ailleurs, une nouvelle tendance est en train de prendre de l’ampleur dans le secteur des

revêtements de sols, c’est le vinyle. Il a de nombreux atouts qui attirent tous les types de clients. Facile à entretenir, prix attractif, en fonction de son épaisseur, il sait s’adapter aussi bien pour les lieux à fort passage que les habitats privés. Une autre de ses forces : la palette des couleurs tout comme les motifs sont infinis. Qu’on le préfère blanc, à fleurs ou encore (comme nombre le demandent) en imitation dalles de ciment, il prend de plus en plus de parts de marché. Dernier de ses avantages, sa pose est rapide. Tout client confondu, l’atout est de taille. Un fil rouge : la qualité et la relation client Peu importe que la moquette ou le parquet aient été posés hier ou il y a deux ans, Yves Morel répond présent, si besoin est, pour conseiller son client sur l’entretien ou toute autre question afin de pérenniser le plus longtemps l’ouvrage. La satisfaction de ceux qui lui font confiance est un vrai challenge qui démarre dès le choix du revêtement. Le conseil est un maître mot. Il sait les informer sur l’usage des produits et par la même les aiguiller vers le plus adapté. Un sol est un investissement sur le long terme, l’entreprise tient à ce que le choix du client le satisfasse pleinement. Pour être compétitif sur les tarifs, Charles Morel et Fils SA est partenaire, depuis de nombreuses années, de différents fournisseurs ainsi qu’adhérent de Tapigroup, un groupement d’achat qui permet d’obtenir des prix concurrentiels. Le sérieux, la qualité et le professionnalisme sont garantis par la notoriété de la société, active depuis plus de 40 ans à Bulle, et par son adhésion à Sol Suisse, une association pour les professionnels de la branche du revêtement de sol qui n’admet comme membre qu’une entreprise qui fournit une qualité de travail optimale.

Charles Morel et Fils SA

Route du Verdel 22 • CH-1630 Bulle Tél. +41 26 912 36 44 • Mobile +41 79 436 75 89 info@morel-sols.ch • www.morel-sols.ch

437


IDM PORTES ET FENÊTRES

Une offre unique en Suisse Domenico Italiano a toujours travaillé dans le monde des portes et fenêtres. Pendant plus de 30 années, il a évolué dans les professions liées à ce secteur d’activité pour finir par s’installer à son compte, en 2016, en créant IDM Portes et Fenêtres à Vevey.

438


Fenêtre ou fenêtre ? A la différence des grandes enseignes, Domenico Italiano rend visite aux clients pour voir ce qu’ils souhaitent, sait les écouter et adapter son offre à la demande. Mais il y a fenêtre et fenêtre et la durée de vie et la qualité de certains produits sur le marché ne sont pas au rendez-vous. S’il propose une large gamme, il n’est pas prêt pour autant à vendre n’importe quoi. Première question qu’il pose : dans quel but voulez-vous changer vos fenêtres ? A partir de là, il peut proposer des produits en relation avec la demande ou aiguiller vers ce qui est le plus adapté en matière d’esthétisme et d’utilité. Laquelle choisir Pour répondre à tous les budgets, Domenico Italiano propose des produits européens de toutes sortes mais tous de bonne facture pour leurs qualités thermiques, phoniques et esthétiques. Si le PVC l’emporte souvent pour une raison de prix, le bois, et son côté chaleureux, fait un retour en force. Pour satisfaire chacun, ses fenêtres sont sur-mesure. La pose est assurée par ses soins ainsi le client a l’assurance d’un travail de qualité réalisé par un vrai professionnel, en temps et heure. Se démarquer de A à Z, sa force et son leitmotiv ! Concernant les portes Domenico Italiano vend également des portes d’entrée et d’intérieur. La démarche est la même que pour les fenêtres, le client est roi, il est à son écoute. Des modèles design aux plus classiques, son offre est très étoffée même si souvent, là encore, le PVC est privilégié toujours pour une raison de coût en ce qui concerne les entrées. A la recherche permanente de matériaux innovateurs et abordables, IDM Portes et Fenêtres pro-

posent aussi des portes alu en imitation bois qui auront une durée de vie plus importante et un stylisme plus marqué. Pour l’intérieur, l’élégance est au rendez-vous avec des créations italiennes qui apportent une vraie note de chic. Plus que de simples portes, elles deviennent objets de décoration à part entière. Unique en Suisse Quand il a créé IDM Portes et Fenêtres, Domenico Italiano voulait marquer la différence. Son approche et sa disponibilité pour ses clients étaient déjà un atout majeur mais il voulait plus encore en proposant des fenêtres uniques qui allient tous les avantages tech­niques à une esthétique parfaite. C’est en Italie, avec la marque Carminati et son concept Skyline System, qu’il a trouvé ce qu’il recherchait. Avec leur offre, on n’est plus devant une simple fenêtre mais devant un objet de luxe qui marie qualités techniques, design irréprochable et raffinement. Pour un grand espace ou un plus petit, tout est sur-mesure. La combinaison des bois proposées et des coloris d’aluminium permettent de différencier chaque création. On est dans le luxe extrême ! Conscient que Skyline System a une vraie crédibilité auprès d’une clientèle exigeante, prête à mettre le prix, Domenico Italiano en a l’exclusivité et mieux encore est importateur pour la Suisse. Selon Léonard De Vinci, comme il aime à le citer, parce que pour lui tout est dit, « Les détails font la perfection, et la perfection n’est pas un détail » !

IDM Portes et Fenêtres Domenico Italiano

Quai de la Veveyse 6 • CH-1800 Vevey Tél. +41 79 474 78 92 info@idmfenetre.ch • www.idmfenetre.ch

439


INTERVIEW

STÉPHANE CLERC

Metaltec Fribourg

« Nous manquons d’apprentis » Créée il y a plus de 60 ans, Metaltec Fribourg est l’association professionnelle des professionnels du métal à Fribourg. Forte de 40 entreprises, elle s’engage notamment dans la formation veillant à assurer une relève de qualité dans ses métiers. Bien Vivre a rencontré, Stéphane Clerc, président de l’association et David Krienbühl, secrétaire patronal.

Stéphane Clerc

440


Pouvez-vous revenir sur les origines de Metaltec Fribourg ? L’association des entreprises de constructions métalliques du canton de Fribourg a été fondée en 1951. A l’époque on parlait de la société fribourgeoise des serruriers dont les premiers statuts datent de 1953. Sur la base du développement de la profession, l’association a été renommée association des entreprises de constructions métalliques du canton de Fribourg, Metaltec Fribourg. Elle compte aujourd’hui plus de 40 entreprises qui représentent 10 000 emplois. Parmi nos membres figurent aussi bien de grandes entreprises, situées principalement à Bulle d’où elles rayonnent dans toute la Suisse, que des petites structures de quelques collaborateurs. Une diversité à l’image du tissu économique local. Quelles sont ses principales missions ? Metaltec Fribourg a pour mission principale de défendre et sauvegarder les intérêts professionnels de ses membres. Nous menons un travail de lobbying auprès des pouvoirs publics afin d’assurer des conditions-cadre favorables au développement des activités de nos professionnels et au maintien d’une saine concurrence. Nous jouons également un rôle important en matière de formation en encourageant la formation professionnelle des apprentis. Disponibles et à l’écoute de nos membres, nous leur procurons des conseils et des informations sur certaines évolutions législatives et nouveautés dans la branche.

des médias locaux. Lors de cet événement nous avons réalisé des préinscriptions pour des journées découvertes organisées dans notre centre de formation en partenariat avec suissetec Fribourg. Douze participants ont eu l’opportunité de découvrir nos métiers et ils ont pu repartir avec un bateau téléguidé en métal réalisé par leurs soins. Cela a beaucoup plu. Pour aller plus loin, nous avons réalisé des vidéos de ces journées par la suite diffusées sur notre page Facebook mais aussi sur la page du HC Fribourg-Gottéron. Résultat, plus de 6000 vues. Nous participons également aux Soirées Info-Métiers qui ont lieu dans les CO et qui nous permettent de présenter nos métiers aux jeunes.

Vous êtes très actifs dans la formation. Quels sont les enjeux et que mettez-vous en place pour promouvoir vos métiers ? Nous manquons d’apprentis. Nos entreprises souhaiteraient former mais les candidats sont trop peu nombreux. Pour remédier à la situation, nous menons plusieurs actions. Nous sommes notamment présents au Forum des Métiers Start qui a lieu tous les deux ans. En partenariat avec Agrotec Fribourg, Farriertec et l’Abbaye des Maréchaux, nous tenons un stand de 100 m2 qui a remporté en 2017 le prix du jury selon des critères d’innovations, de participations des jeunes et de bilinguisme. Une belle vitrine pour nos métiers auprès 441


Diriez-vous que les métiers du métal souffrent d’une mauvaise image ? Nos métiers sont difficiles car on travaille le plus souvent dans la saleté et le bruit mais le métal est un matériau qui offre de nombreuses possibilités de création. Le métal a beaucoup évolué, inox, alu, mariage avec le verre, etc., il est aujourd’hui esthétiquement intéressant et particulièrement recherché architecturalement. Sans compter qu’il est présent dans toutes les grandes constructions que nous connaissons, qu’il s’agisse de grands immeubles ou d’ouvrages d’art comme le pont de la Poya par exemple. Nous avons également la chance d’avoir des formations de grande qualité et nos apprentis figurent régulièrement dans le haut du classement au niveau romand comme Suisse. Ils participent d’ailleurs aux MetalSkills : les championnats suisses des métiers du métal, dont la prochaine édition aura lieu en été 2018 à Fribourg et qui permettra au gagnant d’accéder au WorldSkills 2019 à Kazan en Russie. Une source de motivation pour nos jeunes. Il faut également savoir que le jeune qui entreprend un CFC a la possibilité par la suite de rejoindre une HES ou même l’Université. De nombreuses portes s’ouvrent à lui. Sans compter que nos entreprises recherchent du personnel et qu’il trouvera rapidement un travail. 442

Quels sont les principaux défis auxquels sont confrontés vos membres ? La concurrence étrangère dans le domaine des marchés publics est une réelle problématique. Il est important que nos politiques s’engagent afin d’assurer la pérennité de nos entreprises. Pour cela il faut faire en sorte que le prix ne soit plus le critère d’adjudication prédominant. L’écologie, l’implication dans la formation devraient être des critères plus importants, tout comme la qualité et les savoir-faire.

Metaltec Fribourg Union Patronale du Canton de Fribourg

Rue de l’Hôpital 15 • Case postale 1552 CH-1701 Fribourg david.krienbuehl@upcf.ch • www.metaltecfribourg.ch


Route du Tatrel 39 – CH-1671 Remaufens Tél. +41 21 948 91 56 car@bluewin.ch – www.car-veranda.ch


CAR

CONSTRUCTION ALUMINIUM REMAUFENS SA

Le spécialiste des vérandas Depuis 1993, Construction Aluminium Remaufens SA, réalise des constructions de sas d’entrée, de portes, de fenêtres, de façades vitrées et de nombreux autres éléments en aluminium. A ceci, il faut ajouter, ce qui est leur spécialité, les vérandas et les jardins d’hiver fabriqués sur-mesure dans leur atelier. Quelles sont les options, les différentes formes, les tendances ? Pour y répondre, une visite de leurs installations à Remaufens aide à clarifier le projet.

José Gomes Tavares

444


Une véranda ou un jardin d’hiver ? Quand un client décide de rajouter une pièce à sa maison ou l’embellir en soulignant la façade par une structure élégante et source de lumière, Monsieur José Gomes Tavares, directeur de Construction Aluminium Remaufens SA, et ses équipes sont là pour le conseiller. Avec des centaines de réalisations à leur actif, ils savent, exactement, ce qui est le plus adapté, en fonction de nombreux paramètres. Pour un nouvel espace de vie, une véranda est idéale puisqu’elle peut être chauffée. Pour profiter de l’arrière-saison ou des premiers beaux jours, le jardin d’hiver est parfait. Dans les deux cas, la réalisation se fait en aluminium qui est relativement léger et qui ne rouille pas. En travaillant spécifiquement cette matière, on est assuré d’avoir un élément qui dure dans le temps. De plus avec le thermolaquage, une peinture réalisée au four, l’aluminium est entouré d’une couche très résistante que le client peut choisir parmi une grande palette de couleurs. Les différentes étapes Construction Aluminium Remaufens SA a une clientèle qui se compose, en fonction des demandes, à 85%, de particuliers et à 15% d’architectes. Si chaque demande est unique, le processus reste le même pour mener à bien le projet. Une première discussion avec le futur acquéreur permet de délimiter les points essentiels comme l’utilisation, la praticité, l’esthétique et l’équilibre avec le reste de la maison. Toutes ces informations permettent de faire un devis sans aucun engagement pour le coût. Quand ce dernier est accepté, des prises de mesure sont effectuées. Puis, grâce à un logiciel DAO et des programmes de fournisseurs, des plans précis, avec tous les détails, sont proposés au client. Validés, vient la phase pré-finale du projet : le pré-débit, le thermolaquage et la fabrication dans les ateliers à Remaufens. Le pré-débit est l’étape où tous les profils, pliages en aluminium et renforts en acier sont débités et emballés pour la prochaine étape. Le thermolaquage est une technique de peinture par poudre qui, déposée sur le profil, est chauffée à 180°C pour permettre la transformation de celle-ci. La fabrication est l’étape où les profils peints sont redécoupés aux justes longueurs et assemblés pour réaliser les châssis composants la véranda. La pose advient 8 à 10 semaines après la signature du devis en fonction de la période et de l’intensité de travail. L’offre est riche et variée Avant de savoir quelle forme aura la véranda, il faut d’abord choisir son implantation. 3 points sont primordiaux, la construction existante, l’orientation et l’environnement. Des formes les plus simples aux plus sophistiquées, tout est possible à condition de ne pas trahir l’esthétique initiale de la maison et de l’orienter

de façon à ce qu’elle soit le plus largement ensoleillée. Construction Aluminium SA, en fonction du budget alloué, conseille le client pour une véranda en L, encastrée, en épi ou encore adossée. La forme définie, le choix de la toiture entre en ligne de compte. Différents styles sont proposés comme les chevrons tubulaires qui répondent aux exigences les plus élevées de performance et de finition. Double ou triple vitrage, toit vitré ou paré de panneaux qui ne laissent pas passer la lumière, l’offre est vaste et les conseils des professionnels sont très précieux. A tout ceci s’ajoute le choix des ouvertures, fenêtres battantes, portes-fenêtres ou baies coulissantes, et bien évidemment la couleur qui va être retenue pour être en harmonie avec l’habitat. Quelles sont les tendances ? Si l’on peut encore trouver quelques couleurs « flashy » au catalogue des possibilités, la grande majeure partie des choix se porte sur le gris anthracite qui se marie parfaitement avec tous les coloris de façades. Aux solutions sur-mesure pour les jardins d’hiver et les vérandas que propose Construction Aluminium Remaufens SA vient s’ajouter un nouveau produit qui voit sa demande augmentée régulièrement. La tendance du moment se porte sur la pergola bio climatique qui, grâce à un système de lames motorisées, permet d’ouvrir ou de fermer le toit pour s’isoler autant de la pluie que d’un soleil trop dardant. La société ne les fabrique pas mais les pose et en assure la garantie. Là encore, le choix des coloris est très vaste. Choisir une véranda ou autre est quelque chose de complexe raison pour laquelle Construction Aluminium Remaufens SA a su se faire une place par son professionnalisme, sa connaissance aiguë des produits et son conseil sur-mesure pour chaque demande.

CAR Construction Aluminium Remaufens SA Route du Tatrel 39 • CH-1671 Remaufens Tél. +41 21 948 91 56 car@bluewin.ch • www.car-veranda.ch

445


PILLER CONSTRUCTIONS MÉTALLIQUES MAÎTRISE FÉDÉRALE

Une jeune société très florissante En 2015, Frédéric Piller créait sa société, Piller Constructions Métalliques. Trois ans plus tard, l’évolution de cette dernière est marquante. Personnel, matériel, nouvelles spécialités, tout a grandi. Les architectes, les privés, les sous-traitants font appel à lui pour nombre de travaux à réaliser. La palette est large. Tour d’horizon.

Barbonesy Payerne fenêtre et sas d’entrée

446


L’évolution depuis 3 ans L’entreprise de Frédéric Piller a, rapidement, été reconnue pour son professionnalisme. Elle a doublé son nombre d’employés. Ils sont 4, dorénavant, tous dotés d’un CFC en construction métallique, à travailler aux côtés de Frédéric Piller, tout comme un apprenti. Une équipe jeune qui accompagne cette évolution. Son épouse Lydia est responsable de l’administration et du marketing. La flotte de véhicules a été revue, également, à la hausse. Côté atelier, si elle avait déjà un matériel performant, un investissement a été fait dans une cisaille qui peut travailler les tôles jusqu’à 4 m de longueur, une machine rare en Romandie. Grâce à elle, toutes les pièces qui en sortent servent dans de nombreux domaines. Que fabrique-t-il avec du métal ? Le métal est un mot générique derrière lequel se cachent trois matériaux distincts, l’acier, l’inox et l’aluminium. La plus grosse demande est pour l’inox, même s’il est plus cher que l’acier. Il présente l’avantage de ne pas rouiller, d’être résistant et d’avoir un aspect esthétique indéniable. L’aluminium est son pendant à la seule différence qu’il est plus léger. Avec ces métaux, Frédéric Piller façonne des balustrades, des toits, des portails et plus encore selon les demandes des clients. Grâce à son matériel performant, il peut plier, cisailler, découper et donner vie à des pièces que l’on retrouve de plus en plus dans les constructions urbaines, comme des immeubles, ou de gros ouvrages, et chez des particuliers. Autre spécialité de la société, les portes anti-feu. En 2014, Frédéric Piller a suivi une formation auprès de l’Association de Métallurgie Suisse et obtenu une licence pour les fabriquer. Elles doivent répondre à des critères bien précis et surtout résister à la température et ne laisser passer aucune flamme. Demandées pour les lieux publics et les gros bâtiments, la qualité de leur fabrication est très recherchée par les professionnels. Pour le chantier de la place d’armes à Bure, il a dû réaliser 32 portes en inox. Inox, alu et acier ont cette particularité d’être malléables et de pouvoir être utilisés pour nombre de choses comme cette nouveauté que proposent Frédéric Piller, des abri-voiture. Ils se mêlent aussi, par leur esthétisme, avec d’autres matériaux comme le verre. Un simple balcon mixant les deux devient soudain élégant.

Escalier hélicoïdal, Fétigny

Villa Schoch, Mont-sur-Lausanne Villa Schoch Mont-sur-Lausanne, balustrade tout verre

Caserne de Bure paroi ei30

447


Remplacement des fenêtres en aluminium, Vouvry

Porte aluminium, Courtepain

Une large clientèle pour le même motif : la confiance ! La société de Frédéric Piller a trois types de clientèles. D’une part, elle travaille en sous-traitance pour d’autres sociétés. Délais de fabrication, flexibilité et tarifs sont ses atouts. Le client fournit alors sa matière première, ses plans et elle façonne. Avec les architectes, la collaboration est plus poussée quant à la réflexion et l’exécution. S’ils arrivent avec une idée précise de ce qu’ils souhaitent, la discussion s’entame pour réaliser des objets qui soient performants en matière de sécurité, de résistance au temps et d’esthétisme. Autres personnes avec lesquels elle collabore, les privés. Si elle est sollicitée pour tous types de demandes comme des balustrades, des portes, des escaliers, il s’y fabrique, aussi sur-mesure, des portails. Des réalisations qu’affectionne particulièrement Frédéric Piller car il mène le projet de A à Z. La première étape est d’aller sur le terrain pour voir ce qui peut être fait, en discuter avec le client et lui proposer un ouvrage qui soit aussi pratique que joli. La sécurité tient aussi toute sa place. Simple pièce en métal ou plus élaborée avec des décorations, il façonne, fait appel à des maçons de confiance et il suit le chantier pour un rendu qui saura satisfaire pleinement les attentes du client. Point commun à toutes ces personnes, savoir qu’avec sa Maîtrise Fédérale, ses années de pratique, son sens aigu du travail bien fait, son équipe compétente, ils obtiendront un résultat parfait. Autre atout, ils n’ont qu’un seul interlocuteur.

Entrée PPE porte inox, Schoenberg

448

CID Lausanne porte grillagée

Brig Arena escalier sortie de secours


Portail motorisé, Fasel Châtonnaye

Verrière de toiture, Pully

Ne pas en rester là Frédéric et Lydia Piller sont dans la même dynamique. L’année 2017 a été très bonne, les autres doivent en être de même. S’ils ont su faire évoluer rapidement leur société, aujourd’hui, ils pensent à long terme. Ils envisagent leur expansion avec la construction de leur propre halle d’ici 3 à 4 ans et se structurer en SA. Du côté des employés, ils sont pleinement satisfaits de leur équipe et ne demandent qu’à la voir s’étoffer. Pour le travail de constructions métalliques, là encore, les choses peuvent évoluer et amener à de nouvelles conceptions, de nouvelles opportunités en acquérant un matériel toujours plus performant. Si la clientèle qu’ils ont, aujourd’hui, leur est fidèle, ils souhaitent développer le travail direct avec les architectes. Jeune entreprise, ils ne sont pas toujours connus mais déjà leurs réalisations permettent de valoriser leur savoir faire et installer la confiance. L’avenir est entre leurs mains, ils comptent bien en faire bon usage !

Portail, Corcelles-près-Payerne

Piller Constructions Métalliques Atelier Z.I. Les Grands-Champs 39 CH-1562 Corcelles-Près-Payerne Tél. +41 79 396 08 34 fred_piller@bluewin.ch www.pillerconstructions.ch

449


INTERVIEW

WILLY COLLAUD

ACFIE

Association cantonale fribourgeoise des Installateurs-Electriciens Pour comprendre le quotidien et les enjeux qui entou­ rent la profession d’installateur-électricien, Bien Vivre a rencontré le président de l’Association cantonale fribourgeoise, Willy Collaud. L’ACFIE est proche de ses membres pour répondre à leurs attentes, surtout que le métier va connaître de grandes mutations à cause du 4.0 et du projet Energie 2050.

450


Si l’on devait traduire l’AFCIE en chiffres, quels seraient-ils ? Fondée en 1949, l’Association cantonale fribourgeoise des Installateurs-Electriciens (ACFIE) compte 55 mem­ bres (43 entreprises romandes et 12 alémaniques). Nous rassemblons 695 collaborateurs, dont 645 dans les entreprises membres et 50 dans les entreprises non membres. L’ACFIE est très active en matière de formation comme en témoignent les contrats d’apprentissage dont elle assure la gestion. 322 apprentis installateurs-électriciens, 36 apprentis électriciens de montage, 17 apprentis planificateurs électriciens, 18 apprentis électriciens de réseau et 1 apprenti télématicien se forment à l’heure actuelle à leur futur métier grâce aux cours de l’ACFIE. Ils sont encadrés par 4 maîtres d’apprentissage à plein temps.

Qui est membre de votre Association ? Les entreprises membres de l’ACFIE sont très diversifiées puisque l’on trouve aussi bien des petites et moyennes entreprises que des grandes. Cette diversité se retrouve dans le nombre d’apprentis formés : un pour les plus petites structures, plus de 25 avec toutes les formations proposées par l’ACFIE pour la plus grande. Pouvez-nous détailler vos activités de formation ? L’Association propose des cours interentreprises de formation pratique pour les apprentis. Elle les prépare, notamment, aux championnats romands qui ont lieu en mars à Balexert (Genève) puis aux Swisskills qui se dérouleront à Berne du 12 au 17 septembre 2018. Plus largement, comme je l’ai dit auparavant, elle emploie 4 maîtres d’apprentissage à plein temps afin de former plus de 300 apprentis répartis dans des classes de 15 per­sonnes au maximum. Un gage de qualité ! Son cœur de métier demeure, toutefois, la formation continue en vue de l’obtention de brevets et de la maîtrise fédérale. Dans ce cadre, l’ACFIE, en collaboration avec le GARIE (Groupement des Associations Romandes des Installateurs Electriciens) et l’USIE, a créé des cours dans le but de l’obtention du diplôme de chef de chantier. L’Association propose, également, des cours de base et des cours avancées sur les mesures OIBT (ordonnance sur les installations électriques à basse tension), des cours de mesure techniques, des cours sur la norme NIBT 2015, des cours techniques de métrage et des cours d’électricien dépanneur.

Quels sont les missions de l’ACFIE ? Conformément à l’article 3 de ses statuts, l’Association a pour but de défendre, sur le terrain cantonal, les intérêts professionnels communs et, en particulier, d’édicter en tout temps des règlements qui lient obligatoirement les membres au même titre que les présents statuts ; de soutenir et d’encourager la formation professionnelle, en organisant des cours de perfectionnement destinés aux patrons et aux travailleurs, et des cours interentreprises à l’usage des apprentis ; de donner son appui à toutes les institutions créées par l’Union Suisse des Installateurs-Electriciens (USIE) ; de prendre contact et de collaborer avec d’autres associations pour la défense d’intérêts communs. Par ailleurs, toutes les entreprises du second œuvre (bâtiment) sont en phase de tractation en vue de créer une carte d’identité commune pour les chantiers.

Quelles actions menez-vous pour défendre les intérêts de vos membres ? Des actions sont menées en collaboration avec l’USIE, l’organisation faîtière fédérale, le Groupement des Associations Romandes des Installateurs-Electriciens et l’Union Patronale du canton de Fribourg. Ces trois associations se chargent de porter nos revendications aux niveaux cantonal et fédéral. Cela nous convient très bien, nous sommes plus des techniciens et praticiens que des politiciens dans notre association !

ACFIE

Rue de l’Hôpital 15 • CH-1700 Fribourg Tél. +41 26 305 25 91 www.acfie.ch

451


ÉLECTRICITÉ BUGNARD SA

A votre service 24 h/24 La société G.Bugnard Electricité SA, installée à Charmey, est très active dans son domaine d’activité. Grâce à elle, professionnels comme particuliers ont toujours la solution à leur demande et bénéficient d’un service hors du commun. La profession, comme nombre dans le bâtiment, se réinvente régulièrement avec l’arrivée de nouvelles technologies. Les équipes s’y adaptent en permanence pour toujours être plus performantes.

452


Plus de quarante personnes pour répondre aux demandes En 1995, Gilbert Bugnard créé sa propre entreprise d’électricité, G.Bugnard Electricité SA, à Charmey. Deux collaborateurs l’assistent. Avec l’arrivée de ses fils, Bertrand et David, tous les deux hautement diplômés, elle s’est agrandie au fil des années. Depuis 2011, les rênes de la société ont été reprises par les deux frères et leur sœur, Florence Gachet, en charge de l’administratif et de la comptabilité. Avec une nouvelle politique managériale, ils ont insufflé une dynamique qui a permis à la société de se développer de manière considérable puisqu’elle compte aujourd’hui plus d’une quarantaine de collaborateurs. Techniciens, monteurs, dessinateurs, chefs de chantiers, personnels administratifs contribuent à l’évolution de G.Bugnard Electricité SA. Dans chaque domaine d’activité, des apprentis sont formés au quotidien, 7 actuellement. En juillet 2017, une nouvelle étape a été franchie avec la vente de la société au groupe bernois, BKW, distributeur d’énergie, qui voulait renforcer sa présence en Suisse romande. En opérant de la sorte, la famille a gardé la gestion de son entreprise, le 100% de l’opérationnel lui incombe toujours. L’objectif est de la faire grandir en ayant plus de moyens à sa disposition. Aujourd’hui, elle rayonne sur l’ensemble de la Suisse romande et peut se vanter de collaborer sur des projets de toutes sortes, de toutes tailles, avec les plus grands acteurs du secteur de la construction en Suisse.

Les diverses prestations proposées G.Bugnard Electricité SA est une entreprise active dans le domaine des installations électriques. De par les compétences de ses collaborateurs, la maîtrise totale de tous les secteurs de la branche est garantie. Installations de courant fort et faible ainsi que la téléphonie, le câblage informatique et la télévision sont dans le panel. Depuis 4 ans, les installations photovoltaïques ne font que croître. Pour récupérer l’énergie du soleil, chaque cas est étudié de façon personnalisée afin de fournir un devis adapté en fonction des besoins. En optant pour la pose de panneaux, le client peut devenir producteur d’énergie verte et par la même occasion bénéficier de subventions cantonales tout en rentabilisant son investissement avec la production d’électricité. Concernant le paratonnerre, la société équipe les bâtiments publics ou à risque comme les fermes puisque la loi les oblige à être en conformité. Là encore, des techniciens chevronnés analysent au cas par cas et soumettent des schémas d’installation pour les dossiers techniques. A tout ceci s’ajoute un service unique en son genre, le dépannage 24 h/24 dans toute la Suisse romande. Que vous soyez client de G.Bugnard Electricité SA ou non, professionnel ou privé, rien ne diffère, il suffit de composer le numéro de téléphone principal et en tout temps, des professionnels sont prêts à assurer la demande.

453


Savoir se réinventer face aux nouvelles technologies et au futur A tous ces travaux d’électricité auxquels ils répondent régulièrement tant pour les privés, les architectes, les ingénieurs, les commerces de détail que pour les collectivités publiques, ils doivent, aussi, être au fait des technologies. Pour cela, nombre d’employés suivent des formations continues pour la mise à niveau pour les nouvelles énergies. Aujourd’hui, la domotique est très prisée. Le client souhaite devenir gestionnaire et avoir une vision globale du fonctionnement de ses installations comme les alarmes, l’alimentation électrique, le chauffage ou encore la vidéosurveillance. De la plus petite demande, comme des stores commandables, à la gestion complète d’un habitat de plus en plus de personnes s’intéressent à la domotique. En s’en faisant spécialiste, G.Bugnard Electricité SA est préparée aux enjeux de demain. Toujours dans l’idée de se démarquer et d’avancer, car les dirigeants de la société sont conscients que le volume de bâtiments à construire va aller decrescendo, une valeur ajoutée est proposée. En effet, ils vont sur des marchés où les autres ne vont pas et proposent un département maintenance, sécurité, expertise et conseils adaptés afin de devenir un partenaire de chaque client plus qu’un simple prestataire. En restant présent, après avoir terminé un chantier, et en adaptant un vrai service de proximité sur mesure, le client est en toute confiance. Dans le même temps, les employés de la société trouvent un nouvel intérêt à leur quotidien et une vraie valorisation de leur travail. Un gagnant-gagnant pour tous. 454


Du travail dans divers univers En répondant aux appels d’offres, aux soumissions, aux marchés publics, G.Bugnard Electricité SA travaille toutes les facettes de son métier. A l’Ecole de Charmey, ils ont installé le courant fort et faible. Au printemps 2018, un chantier de taille va démarrer avec la réalisation de A à Z du bâtiment de Coop Immobilier à Châtel-St-Denis. Il a, déjà, nécessité des centaines d’heures de planification et va mobiliser nombre d’employés durant une année. Il en va de même avec la construction de l’usine de Norba Tryba à Palézieux. Plus complexe, la transformation complète d’une Coop City à Lausanne, un bâtiment de 8 niveaux, où les travaux doivent être effectués alors que le magasin reste ouvert au public. Le travail est au rendez-vous, sans compter les réalisations en cours pour les particuliers et le service de dépannage 24 h/24 qui rencontre un énorme succès.

Electricité Bugnard SA

Rue du Centre 7 • CH-1637 Charmey Tél. +41 26 927 30 35 info@ bugnard-electricite.ch www.bugnard-electricite.ch

455


• Electricité générale courant fort et faible • Alarme-sécurité • Domotique et gestion du bâtiment • Installations photovoltaïques • Service de dépannage 24 h/24

+41 26 927 30 35 – info@ bugnard-electricite.ch – www.bugnard-electricite.ch


crea vert Artisan paysagiste

Nous imaginons et réalisons

vos aménagements extérieurs selon pour offrir à ses clients Grégor Perrey est un artisan passionné qui met tout en œuvre vos envies. désirs et besoins. le projet en adéquation avec leurs Deux années passées à l’hepia à Genève, ont étoffé ses qualifications professionnelles, et lui permettent d’être à même de réaliser des plans techniques et de végétalisation. Créativité, réactivité et professionnalisme sont les notions qu’il insuffle à chacune des missions qui lui sont confiées. La satisfaction de ses clients est au centre des priorités de ce professionnel qui mise sur sa capacité d’écoute et d’adaptation. Entretien, taille ou encore création, il n’hésite pas à sortir de l’ordinaire. Il sait établir une vraie relation de confiance avec ses clients pour imaginer et réaliser leurs aménagements extérieurs selon leurs désirs et besoins.

Entretien Taille Une entreprise jeune et dynamique Création qui se développe au rythme des saisons Contact 079 551 02 53 info@creavert.ch creavert.ch Broye FR/VD

Contact 079 551 02 53 info@creavert.ch creavert.ch Broye FR/VD 457


INTERVIEW

JAN MAENDLY

JardinSuisse Fribourg

« Promouvoir nos métiers et ses savoir-faire » Association des entreprises horticoles du canton de Fribourg, JardinSuisse Fribourg compte 70 membres. Depuis sa création en 1930, elle défend les intérêts de la branche et s’engage pour assurer une relève de qualité dans ses métiers. Bien Vivre a rencontré son président depuis 2012, Jan Maendly.

458


Quelles sont les origines de JardinSuisse Fribourg et qui sont ses membres ? L’association a été créée en 1930 sous le nom d’association des horticulteurs du canton de Fribourg. Elle est rattachée à JardinSuisse depuis 2010. Nos membres sont actifs dans les domaines du paysagisme, de la pépinière, des plantes vivaces et de la floriculture. Quant à la taille des entreprises, nous avons aussi bien des indépendants que des grosses entreprises dont une de plus de 100 col­laborateurs. Une diversité source de richesse au sein de l’association. Quelles sont ses principales missions et activités ? JardinSuisse Fribourg a pour but de sauvegarder et de promouvoir les intérêts communs des entreprises de l’horticulture. Elle s’engage pour de bonnes conditions cadres dans la branche horticole, informe ses membres et la population sur des thèmes afférents à la branche verte et offre à ses membres de nombreuses prestations. Elle s’investit également en faveur de la formation initiale et supérieure et s’efforce de garantir la qualité et le développement des métiers de l’horticulture.

Comment mettez-vous en valeur le savoir-faire de vos membres ? La qualité est au centre des préoccupations de JardinSuisse Fribourg. Ne peuvent en effet adhérer à l’association que des entrepreneurs titulaires d’une formation dans le domaine de l’horticulture et occupant une position dirigeante au sein de leur organisation. Le fait de faire appel à une entreprise membre est ainsi un gage de qualité et permet de lutter contre les nombreuses structures indépendantes, employant des travailleurs non qualifiés, qui proposent des prestations à des prix défiant toute concurrence au détriment des règles de l’art et de la qualité. Nous essayons également de promouvoir nos métiers et ses savoir-faire auprès des privés comme des autorités publiques. Dans les marchés publics, les collectivités publiques ont trop souvent tendance à faire appel à des bureaux d’ingénieurs pour des soumissions dans le domaine paysager alors qu’ils n’ont pas les compétences en la matière. L’association va également au-devant des communes et des régies, dont employés communaux ou services conciergerie gèrent les extérieurs sans aucune formation en la matière et propose notamment des cours ciblés. Voir la manière dont sont traités parfois certains végétaux nous révolte. 459


JardinSuisse Fribourg est particulièrement active dans la formation. Quelles sont les actions mises en place ? L’association se charge de la promotion de la profession en participant notamment à des forums des métiers et en soutenant la participation des apprentis aux championnats des métiers SwissSkills. Elle met également sur pied les cours interentreprises. Elle collabore beaucoup avec l’Institut agricole de Grangeneuve (IAG) qui s’occupe depuis 2007 de la formation horticole initiale et propose également des formations supérieures. Nous allons notamment inaugurer une halle de travail flambant neuve à l’occasion des 10 ans de notre venue sur le site. Des portes ouvertes seront organisées du 14 au 16 septembre 2018 avec des démonstrations de nos métiers et des visites du site. Une belle fenêtre sur notre branche.

Quels sont les principaux défis auxquels est confrontée la branche horticole ? L’écologie est un enjeu important. Dans un contexte de scandale du Roundup, il s’agit de promouvoir l’utilisation de produits respectueux de l’environnement. L’association veille à sensibiliser ses membres et les communes aux alternatives naturelles. La sécurité au travail est également très importante. Pendant longtemps, le sujet n’a pas suffisamment été pris en compte malgré les risques liés au métier. Là encore, l’association informe ses membres sur les procédures et équipements nécessaires et les incite à faire remonter le moindre accident dans un objectif d’amélioration constante. Afin de garantir une saine concurrence, JardinSuisse travaille actuellement sur une convention collective de travail à force étendue au niveau romand.

JardinSuisse Fribourg

Rue de l’Hôpital 15 • Case postale 1552 CH-1701 Fribourg Tél. +41 26 350 33 00 • Fax +41 26 350 33 03 www.jardinsuisse.ch

460


HORIZON VERT SÀRL ROUTE DE VUARMARENS 52 1670 ESMONTS +41 21 909 09 19 INFO@HORIZON-VERT.CH WWW.HORIZON-VERT.CH


HORIZON VERT SÀRL

Entretient et transforme vos espaces extérieurs Créée en 2006 à Esmonts, Horizon Vert est une entreprise paysagère active dans la rénovation et l’entretien de jardins. Exigeante, elle s’engage en faveur de la qualité et se veut proche de sa clientèle. Sa philosophie : proposer des prestations sur-mesure et personnalisées à même de répondre à toutes les attentes. Portrait.

462


© Shutterstock

Plus de 10 ans d’expérience A l’origine d’Horizon Vert, Alain Cotting. Son CFC d’horticulteur paysagiste en poche, ce Fribourgeois passionné se lance comme indépendant avant de racheter en 2008 le fonds de commerce de l’entreprise qui l’a formé. Au départ seul, il ne tarde pas à faire prospérer son entreprise qui compte aujourd’hui huit collaborateurs et un apprenti. Au service d’une clientèle majoritairement privée, Horizon Vert intervient principalement dans le canton de Fribourg mais aussi dans le canton de Vaud, notamment sur la Région de la Riviera et de Lausanne. Une offre globale de prestations Horizon Vert est active dans la création et rénovation d’espaces verts en tout genre. Grâce à ses savoir-faire et à ses équipements de pointe, elle offre une palette très étendue de possibilités. Construction de murs de soutènement en blocs d’enrochement, éléments préfabriqués béton ainsi qu’en pierres sèches, création de terrasses en matériaux préfabriqués, en pierre naturelle, en bois ou en bois composite, pose de clôtures de toutes sortes, semis de gazon ou pose de rouleaux de gazon pré-cultivé, création de massifs et plantations, réalisation d’escaliers sur-mesure, Horizon Vert est capable de façonner n’importe quel espace. Elle est également compétente dans l’aménagement de piscines et spas en collaboration avec des entreprises spécialisées. Autre spécialité de l’entreprise, l’entretien de jardins avec une large possibilité de services saisonniers. De la taille

d’arbustes, d’arbres fruitiers et de haies à l’entretien de gazons, de plates-bandes en passant par le nettoyage de terrasse, elle libère ses clients de tâches parfois répétitives et fatigantes et apporte un regain d’énergie à chaque extérieur. Un partenaire à votre écoute Travaillant en partenariat avec un bureau d’architecte paysagiste local et forte de son expertise, Horizon Vert est capable de trouver des solutions sur-mesure, quelles que soient les contraintes rencontrées sur le terrain. A l’écoute et disponible pour ses clients, l’entreprise développe ses savoir-faire et sa créativité pour réaliser des projets uniques à même de répondre aux envies et attentes les plus diverses, le tout dans le respect des délais et des coûts impartis, auxquels elle accorde une grande importance. Toujours en quête de nouveautés, l’entreprise est à même de proposer un large choix de produits à ses clients et des aménagements innovants s’adaptant parfaitement au site et à la végétation environnante. De quoi faire d’espaces parfois oubliés des merveilles à vivre au jour le jour. Sa structure à taille humaine lui permet à la fois d’être proche de sa clientèle mais aussi extrêmement réactive sur le terrain avec la garantie de voir une personne intervenir rapidement au moindre imprévu. Des caractéristiques qui lui permettent aujourd’hui de compter de nombreux clients fidèles appréciant son sérieux et son professionnalisme et n’hésitant pas à la recommander largement.

463


Une entreprise responsable Partisane des circuits courts, Horizon Vert favorise la collaboration avec des entreprises locales pour l’achat de ses diverses fournitures que ce soit pour les matériaux ou les plantes. Des partenaires sérieux avec qui l’entreprise entretient des rapports basés sur la confiance et l’échange. De quoi assurer des synergies bénéfiques à chaque projet et une qualité exemplaire à ses clients. Fière de la biodiversité locale, Horizon Vert privilégie les plantations de variétés indigènes et limite au maximum l’utilisation de produits phytosanitaires nocifs pour l’environnement au bénéfice d’alternatives naturelles pour les traitements même si son credo dans ce domaine reste avant tout la prévention. « Réfléchir en amont d’un projet à des solutions de protection naturelles à long terme basées notamment sur la complémentarité entres les plantes, évite par la suite le recours à des traitements parfois lourds. Respecter la nature c’est travailler avec et non pas contre », explique le directeur d’Horizon Vert, Alain Cotting. L’entreprise attache également une grande importance à la valorisation des déchets par la mise en place d’un tri rigoureux. Une équipe à taille humaine Depuis la création de son entreprise, Alain Cotting a su s’entourer de collaborateurs fidèles partageant sa conception du travail bien fait. La limitation du turnover permet de garantir un suivi optimal de chaque jardin tout en faisant bénéficier ses clients d’un employé fixe en qui ils peuvent avoir toute confiance. La culture d’entreprise basée sur des valeurs comme l’entraide, l’échange et le dialogue se veut ouverte et conviviale. Des réunions organisées régulièrement permettent de faire le point sur les projets et donnent la parole aux 464

collaborateurs afin qu’ils soient acteurs de l’évolution de la société. Désireuse d’être toujours à la pointe, Horizon Vert encourage la formation continue de ses collaborateurs. Elle veille également au bon respect des normes de sécurité au travail et au bien-être de ses employés. L’entreprise s’engage également pour la jeunesse en accueillant un apprenti. Une volonté formatrice perçue par Alain Cotting avant tout comme un échange entre les idées novatrices de la nouvelle génération et les savoir-faire de la société fribourgeoise.


Horizon Vert Sàrl

Route de Vuarmarens 52 • CH-1670 Esmonts Tél. +41 21 909 09 19 info@horizon-vert.ch • www.horizon-vert.ch

465


GACHOUD PAYSAGES SA

Le Savoir Vert Basée à Treyvaux, Gachoud Paysages est l’une des plus importantes sociétés du secteur de la région. Entreprise familiale à la réputation solide, elle offre des prestations de qualité qui allient savoir-faire, compétences, et technicité. Dotée d’un bureau d’études, elle est capable de répondre à toutes les demandes avec la même efficacité et toujours cette passion du métier qui la caractérise. Portrait.

© Gachoud Paysages SA

466


Une structure familiale à taille humaine Fondée en 1980 par Joël Gachoud, Gachoud Paysages est aujourd’hui dirigée par François Berger qui travaille au sein de l’entreprise depuis près de 20 ans. Avec son équipe d’environ 30 collaborateurs qualifiés et expérimentés, ils mettent tout en œuvre pour conserver cet esprit familial et convivial lié à la réussite de cette société. Une philosophie qu’ils partagent avec leurs clients dont la satisfaction est le moteur de leur succès. Attaché à transmettre un savoir-faire et des compétences acquises après de nombreuses années d’expérience, les professionnels de Gachoud Paysages forment chaque année plusieurs apprentis afin de renforcer leur branche d’activité. Disponibilité, créativité, qualité d’exécution, professionnalisme et relation de confiance sont les valeurs défendues par cette entreprise membre de JardinSuisse-section de Fribourg.

© Gachoud Paysages SA

© Gachoud Paysages SA

Un avantage certain qui lui permet de proposer des solutions d’aménagements extérieurs plus poussées et d’offrir à ses clients, les conseils techniques et la vision d’un jeune architecte dynamique et passionné. A travers des plans en 3D réalisés sur un logiciel de conception dernière génération, chaque projet prend vie sur écran ou papier permettant ainsi de pouvoir visualiser plus facilement les différentes propositions réalisables. Une complémentarité des compétences entre les technologies d’aujourd’hui et le savoir-faire ancestral qui amène une créativité plus développée.

© Gachoud Paysages SA

La qualité au cœur de chaque projet Constructions diverses, entretien, création de piscine, ... Gachoud Paysages est à même de répondre à toutes les demandes. Du petit entretien d’espaces verts jusqu’à la réalisation complète d’un aménagement de jardin, chaque mission est réalisée avec le même objectif : offrir un service compétent et hautement personnalisé. Sa structure interne composée d’un bureau, d’un parc machines à la pointe et d’un espace de stockage important, lui confère une organisation très performante et un système logistique favorisant la production et la polyvalence. Chaque collaborateur qualifié et passionné bénéficie des compétences et connaissances d’une entreprise reconnue dans la région pour son professionnalisme. Elle met tout en œuvre pour valoriser son personnel avec toujours l’objectif d’offrir le meilleur à ses clients en favorisant l’écoute et le soin apporté à chaque détail.

La piscine : un pôle complémentaire Gachoud Paysages possède également une autre corde à son arc et offre des solutions en matière de réalisation de piscine. Piscine à débordement, simple bassin ou encore nage à contre-courant, tout est envisageable pour ces professionnels aguerris. De la première esquisse, en passant par la réalisation des travaux jusqu’à l’entretien, la société grâce à ses partenariats avec son fournisseur Mondial Piscine et un professionnel de l’électricité peut gérer l’ensemble du projet avec son client.

Des prestations à la pointe Depuis 2016, Gachoud Paysages dispose d’un bureau d’études avec un architecte-paysagiste HES.

1733 Treyvaux Chemin des Planchettes 23 • CH-1733 Treyvaux T 026 413 99 00 Tél. +41 26 413 99F 026 00413 • Fax 99 01+41 26 413 99 01 www.gachoud-paysagistes.ch info@gachoudsa.ch • www.gachoud-paysagistes.ch

paysages LE SAVOIR - VERT Chemin des Planchettes 23 Gachoud SA Case Paysages postale 11

467


INTERVIEW

GEORGES BOVET

UPSA Fribourg

Nous devons tous travailler ensemble ! Georges Bovet est président de la section Fribourg de l’UPSA. Reconduit dans ses fonctions en 2017 avec un comité constitué uniquement de professionnels de la branche automobile, ils gèrent, entres autres, les soucis que peuvent rencontrer leurs 180 membres. Autre de leurs préoccupations, la formation des jeunes et la formation continue. Etat des lieux d’une Union Professionnelle globalement satisfaite !

Garage Bovet à Grolley

468


Garage Emil Frey à Marly

Quelle place tient la formation des métiers de l’automobile dans le canton de Fribourg ? Nous sommes tous attachés à former la relève de demain. La demande des jeunes pour être apprentis et passer un CFC en mécanique est là, par contre ils sont conscients que nos métiers évoluent vite, très vite... Il faut avoir la faculté de s’adapter aux mutations. Pour vous donner un exemple, quand j’ai commencé dans l’automobile, les voitures devaient faire un service tous les 2500 km, maintenant on peut atteindre 50 à 60 000 km sans aller dans un atelier ! Aujourd’hui, les garages doivent se doter d’un matériel performant et être au top de l’équipement. Savoir gérer ces machines fait partie intégrante de la formation des apprentis. Au-delà de ceux qui savent ce qu’ils veulent exercer comme métier, pour voir naître des vocations, l’UPSA Fribourg se déplace dans les cycles d’orientation et propose des visites de garages pour expliquer, par le détail, les métiers qui s’offrent à eux. Ces actions sont nécessaires pour assurer la pérennité de nos entreprises.

Garage Central Fribourg SA

CFC en poche, la formation s’arrête-t-elle là ? Non, car le métier évolue vitesse grand V. Il y a aussi, la formation continue que doivent suivre les employés de chaque marque automobile. Il faut s’adapter continuellement et pour ce faire, nos mécaniciens participent en moyenne à une journée de cours par an pour connaître toutes les nouvelles consignes et les nouveaux composants. A chaque retour de stage, chacun débriefe ses collègues. L’UPSA de Fribourg propose aussi des formations continues avec à la clé un brevet de diagnosticien pour l’aspect mécanique ou une maîtrise pour le côté business et gestion d’entreprises. Les deux sont des atouts indéniables et reconnus. S’ils présentent un avantage pour le futur et les carrières, ils n’en restent pas moins difficiles et certains lâchent en cours de route. Durant 3 années, en parallèle de leur travail, les candidats suivent des cours du soir et certains le samedi matin. Pour le brevet, ils sont donnés par des moniteurs aguerris, des professionnels de l’automobile. Pour la maîtrise, ils sont dispensés par des économistes et des avocats. Aller jusqu’au bout et obtenir un diplôme est un gage d’ascension professionnelle. Devant la demande de l’UPSA et celles d’autres corporations, le canton de Fribourg a le projet de créer de nouveaux locaux pour accueillir, entres autres, ces cours de l’UPSA. Depuis 3 ans, les discussions sont entamées. Maintenant, il y a urgence car le manque de place est criant et nous souhaitons des locaux parfaitement adaptés. 469


Garage Mercedes-Benz Automobiles SA

MG Autos Sàrl à Epagny

La demande de véhicules aux énergies alternatives est-elle en hausse ? Il ne faut pas mettre au même niveau, les véhicules hybrides, les véhicules électriques et ceux fonctionnant à l’hydrogène. L’hybride étant le plus sûr d’utilisation quant à l’autonomie que l’on a, c’est vers lui que se tourne la plus grosse demande. On le voit monter en puissance depuis quelques années et chaque marque automobile a conscience qu’elle ne peut plus composer sans lui. Concernant les autres concepts, la sensibilité du public n’est pas encore ancrée dans les mœurs. Concernant le tout électrique, dans un canton comme le nôtre, majoritairement composé de campagnes, les bornes pour effectuer les recharges sont pratiquement inexistantes. Paradoxalement, nous sommes les plus amenés, selon où l’on réside, à devoir utiliser un véhicule faute d’autres moyens de locomotion. Cet aléa est un frein majeur à la demande. Pour finir, concernant les véhicules à hydrogène, un petit sursaut se fait sentir, mais là encore avant d’arriver à des ventes notoires, le temps sera long car l’approvisionnement est trop compliqué à l’heure d’aujourd’hui. Il y a encore du chemin à parcourir pour que les utilisateurs de voitures se sentent en sécurité au niveau du ravitaillement et de l’autonomie comme ils le sont, aujourd’hui, avec des véhicules à essence. Est-ce que le message autour de la mobilité douce a une incidence sur les ventes automobiles ? Il est devenu impossible de composer sans la mobilité douce. En ce sens, le canton de Fribourg fait au mieux. Mais il n’est pas toujours possible dans des lieux 470

vallonnés, des villages reculés de proposer des alternatives à la voiture. Raison pour laquelle, les garagistes ne peuvent pas se plaindre quant à leurs ventes. La preuve en est que nous sommes le premier canton de Suisse au niveau des immatriculations au prorata du nombre d’habitants. Avec plus de 16 000 véhicules neufs vendus, sans compter les occasions, il est clair que le marché est solide. Certains groupes, regroupant plusieurs marques, peuvent faire plus de 2000 immatriculations par année. Le marché existe et vit relativement bien. Globalement comment se porte la branche automobile dans le canton de Fribourg ? Comme nous en avons discuté jusque-là, la branche automobile se porte bien dans le canton de Fribourg. Certes, ceci est dû aux ventes mais aussi à la bonne entente qui règne dans la corporation. Nous envisageons le futur sereinement. La mobilité change et y contribue. Les personnes conduisent de plus en plus tard dans l’âge et l’indépendance que procure une voiture est indispensable à un grand nombre. Nous avons de l’avenir. L’UPSA Fribourg et ses membres y travaillent au quotidien.

UPSA Section Fribourg

Rue de l’Hôpital 15 • Case postale 1552 CH-1701 Fribourg Tél. +41 26 350 33 00 • Fax +41 26 350 33 03 www.agvs-fr.ch


Plus pour votre argent www.kia.ch

ANS

HvS Zürich

Le plaisir à l’état pur. La nouvelle Kia Stinger.

D’une beauté époustouflante, notre Gran Turismo allie à la perfection design exceptionnel, technologies d’avant-garde et puissance décoiffante. Un moteur biturbo V6 de 3,3 litres transmet sa puissance aux quatre roues et son équipement complet, notamment en matière de sécurité, répond à toutes les exigences.

New Stinger 3.3 L T-GDi V6 4x4 370 ch CHF 59200.– avec boîte automatique à 8 rapports Modèle illustré: New Kia Stinger 3.3 L T-GDi V6 4x4 aut. CHF 59 200.– et peinture métallisée CHF 950.–, 10,6 l/100 km, 244 g/km de CO2, catégorie de rendement énergétique G, ECE de CO2 56 g/km. Moyenne de tous les véhicules neufs vendus en Suisse: 133 g/km de CO2 (prix de vente conseillé, TVA incluse). ECE de CO2 = émissions de CO2 liées à la fourniture de carburant et/ou d’électricité.

NEW PICANTO

NEW RIO

NEW STONIC

SOUL EV

VENGA

CEE’D GT

CEE’D CEE SPORTSWAGON

CARENS

NEW OPTIMA PLUG-IN HYBRID

NEW NIRO

NEW SPORTAGE

NEW SORENTO


HONDA AUTOMOBILES FRIBOURG

Votre partenaire automobile de confiance Représentant de la marque Honda pour tout le canton de Fribourg depuis 1998, Honda Automobiles Fribourg, Garage de Villars Chandolan SA, est idéalement situé à Villars-sur-Glâne, à deux pas de l’autoroute. Disposant d’un vaste lieu d’exposition entièrement rénové, il offre une gamme complète de services à ses clients. Zoom sur un garage qui allie qualité, expertise et esprit familial.

472


60 ans d’histoire C’est en 1957 que l’histoire du garage de Villars Chandolan SA débute. Destiné dans un premier temps aux machines agricoles, il est acquis en 1998 par Honda Suisse SA qui en fait l’une des six filiales de la marque en Suisse. Racheté depuis 6 ans par Honda Motors Europe Ltd, Honda Automobiles Fribourg a été entièrement rénové aux standards Honda en 2016 et accueille désormais ses clients et collaborateurs dans des locaux flambant neuf s’étalant sur deux étages. A l’extérieur, une grande zone de parking, un tunnel de lavage dernier cri ainsi qu’un shop Migrolino exploité par Migrol, sont au service de la clientèle.

pas de carrosserie, il dispose cependant d’un partenaire officiel au bénéfice d’une grande connaissance de la marque et doté d’un outillage spécifique Honda. « Les clients déposent directement leur voiture à notre garage et la récupèrent ici. Nous nous occupons des transferts auprès de la carrosserie », précise Gérald Seydoux, le directeur du garage. Une multitude de services qui permettent aux clients d’avoir un seul et unique interlocuteur quels que soient leurs besoins.

Un large panel de prestations Concessionnaire officiel Honda pour le canton de Fribourg, Honda Automobiles Fribourg dispose d’un showroom moderne et lumineux de 600 m2, mettant en valeur dans le moindre détail une quinzaine de véhicules. Au-delà de la vente de voitures neuves, le garage propose un grand choix d’occasions de qualité toutes marques confondues. Grâce à un atelier moderne muni des dernières technologies, les collaborateurs mettent également tout leur savoir-faire au service de l’entretien et de la maintenance. Un service professionnel pour toutes marques de voitures, de la plus petite intervention au bilan complet. A cela s’ajoute un magasin de pièces détachées Honda permettant une grande réactivité dans la gestion des réparations. En cas d’immobilisation de longue durée, un parc de véhicules de courtoisie est mis à disposition des clients. Si le garage ne possède 473


Un garage proche de ses clients Pour Honda Automobiles Fribourg, la satisfaction client est au cœur des priorités. Le garage accorde ainsi une importance toute particulière à la formation de ses collaborateurs, et ce, à tous les niveaux. A la clé, une équipe de véritables experts maîtrisant parfaitement les dernières innovations technologiques et les dernières nouveautés. Il se distingue également par son accueil chaleureux et professionnel avec des collaborateurs disponibles et à l’écoute ainsi que par son service et ses conseils sur-mesure. « Nous ne sommes pas là pour vendre le véhicule le plus cher mais pour que le client trouve la voiture qui lui correspond », insiste Gérald

474

Seydoux. Pour faciliter son choix, le garage dispose d’un parc de véhicules de démonstrations avec des essais possibles tout au long de l’année et sans rendez-vous. A cela s’ajoute un parc de voitures neuves comprenant une large palette de couleurs et de motorisations permettant d’offrir des délais de livraison rapprochés. Autant de services essentiels pour cette entreprise à taille humaine pour qui la confiance et la fidélisation de la clientèle sont les plus belles récompenses. C’est avec cette même philosophie qu’Honda Automobiles Fribourg organise en fin d’année une grande soirée placée sous le signe de la convivialité et du partage pour remercier ses clients.


Une marque qui séduit Honda possède de nombreux atouts pour séduire les Fribourgeois. Parmi les caractéristiques les plus importantes de la marque, la fiabilité, la qualité et la durabilité des ses modèles. Au sommaire des nouveautés, la nouvelle Honda CIVIC « Une petite cylindrée avec un rendement très intéressant incluant dans l’équipement de

série la technologie de sécurité Honda Sensing », explique Gérald Seydoux. Autre modèle incontournable, la JAZZ offrant une grande modularité pour une citadine. A cela s’ajoute une véritable force d’innovation, véritable ADN de la marque qui figure notamment parmi les précurseurs des véhicules hybrides. « D’ici 2025, 70% de la gamme sera composée de véhicules hybrides et électriques », projette Gérald Seydoux. La force du capital humain Honda Automobiles Fribourg c’est aujourd’hui une équipe de 13 collaborateurs qui travaillent avec passion et fierté pour perpétuer les valeurs d’excellence de Honda. Prônant une culture d’entreprise ouverte et familiale basée sur des valeurs comme le respect, l’entraide et la confiance, le garage veille à maintenir une ambiance propice au bien-être et à l’épanouissement de chacun. Preuve en est, la grande fidélité des collaborateurs dont certains ont plus de 19 ans d’ancienneté. Le garage est également une entreprise formatrice puisqu’il accueille deux apprentis au sein de son atelier. Une manière de transmettre son savoir-faire et sa passion de l’automobile.

Honda Automobiles Fribourg Garage de Villars Chandolan SA

Route de Moncor 8 • Case postale 92 CH-1752 Villars-sur-Glâne Tél. +41 26 409 70 20 • Fax +41 26 409 70 25 garage-fribourg@honda.ch • www.honda-fribourg.ch

475


DIMAB SA

Pour le plaisir de conduire Installée à Payerne et Yverdon-les-Bains, DIMAB SA est concessionnaire exclusif BMW depuis 27 ans. Forte d’une équipe de 30 collaborateurs formés et passionnés, l’entreprise s’engage au quotidien auprès de ses clients pour leur offrir un service d’une qualité irréprochable. Portrait d’un partenaire automobile de proximité.

476


DIMAB SA et BMW : 27 ans d’histoire Fondée à Payerne en 1988, DIMAB SA est devenu concessionnaire BMW en mars 1990. Une marque premium reflétant les valeurs d’excellence portées par l’entreprise. Concessionnaire officiel BMW pour la région de la Broye, elle n’a cessé de se développer au fil des ans pour offrir toujours le meilleur à sa clientèle. C’est notamment afin de répondre au mieux à ses exigences de proximité que DIMAB SA a ouvert en 2016 une succursale à Yverdon-les-Bains. Un site flambant neuf répondants aux standards BMW et comportant notamment un showroom ouvert et lumineux de 200 m2 mettant en valeur les modèles BMW. C’est sur ce même modèle que le site de Payerne sera transformé au printemps 2018. Une offre complète de services Offrant une large gamme de véhicules neufs, DIMAB SA est à même de répondre à l’ensemble des besoins de sa clientèle. Grâce à des infrastructures modernes munies des dernières technologies, le groupe met également tout son savoir-faire au service de l’entretien et de la maintenance des BMW, BMWi et MINI à travers des services adaptés et transparents, qu’il s’agisse de bilans complets ou de simples réparations. Son magasin de pièces détachées permet une grande réactivité, quels que soient les besoins des véhicules. DIMAB SA, c’est aussi un large parc de voitures d’occasion de qualité, comme l’atteste le label de qualité BMW Premium Sélection attribué après un contrôle 360° par des experts BMW. Un gage de confiance pour les clients qui bénéficient jusqu’à deux ans de garantie après livraison. Outre ses prestations, l’entreprise propose d’excellentes solutions de financement et d’assurance pour les véhicules neufs et d’occasion. De quoi répondre à l’ensemble des attentes de ses clients. 477


Une entreprise proche de ses clients Proximité, qualité, service, tels sont les valeurs qui caractérisent la philosophie de DIMAB SA. Celle-ci s’exprime au quotidien à travers la performance et la disponibilité des techniciens de l’atelier et l’accueil et le haut niveau de compétence des conseillers de vente, qui de par leur expérience, sont à même d’offrir un conseil personnalisé et sur-mesure. Proche de ses clients, l’entreprise cultive un sens étroit des relations humaines et travaille sur la base de rapport de confiance et de partenariat avec chacun d’entre eux. Un service d’excellence conforme à l’image BMW qui explique la grande fidélité de la clientèle. Un produit premium Numéro I du segment premium en Suisse, BMW est un mélange exceptionnel de passion, d’expérience, de technique et de dynamisme. Son vaste choix de modèles, à la fois design et à la pointe de la technologie, est à même de répondre aux attentes et besoins d’une large clientèle attirée par l’excellente réputation de la marque au slogan évocateur « Le plaisir de conduire ». Dotée d’une véritable force d’innovation, BMW s’engage pour la planète en concevant des véhicules exemplaires, tant au niveau de la consommation que des normes CO2, 478

avec notamment le concept BMW i. Des voitures électriques et des services de mobilité visionnaires, à l’image de BMW i3, une citadine zéro émission 100 % électrique conçue selon les préceptes du développement durable et la BMW i8 qui représente la voiture de sport du futur. La force des collaborateurs Entreprise à taille humaine, DIMAB SA compte 30 collaborateurs répartis entre le site de Payerne et d’Yverdonles-Bains. Des professionnels maîtrisant les dernières nouveautés et technologies BMW grâce notamment à la politique de formation performante mise en place par la marque, aussi bien sur internet que via le centre de formation BMW de Suisse. Cultivant une philosophie d’entreprise ouverte et familiale basée sur des valeurs comme l’écoute, l’entraide et le respect mutuel, DIMAB SA assure le bien-être et la bonne entente au sein de ses équipes. Preuve en est, la grande fidélité de ses collaborateurs, dont certains ont plus de 10 ans d’ancienneté. L’entreprise vaudoise est également une entreprise formatrice, puisqu’elle accueille trois apprentis évoluant au sein de ses ateliers ainsi que deux jeunes effectuant leur stage de fin d’études en école de commerce.


Zoom sur le X2 et X3 Dernier-né de la famille « SUV coupé » de BMW, le X2 allie la silhouette aérodynamique d’un coupé et l’allure robuste des modèles X. Typé plus sportif que le X1, ce véhicule à la fois dynamique et élégant, compact et high-tech est idéal pour partir à l’aventure. Autre nouveauté, la troisième génération du X3. Incontournable SUV de la gamme, il séduit par son allure athlétique et offre une expérience de conduite captivante. Grâce à la conduite partiellement autonome et à la traction intégrale intelligente BMW xDrive, il procure un confort de conduite de très haut niveau sur la route comme en dehors.

Dimab SA Payerne

ZI la Palaz C 36 • CH-1530 Payerne Tél. +41 26 662 40 30 info@bmw-dimab.ch

Dimab SA Yverdon-les-Bains

Avenue Haldimand 34 • CH-1400 Yverdon-les-Bains Tél. +41 26 662 40 30 yverdon@bmw-dimab.ch • www.dimab.ch

479


INDEX Bien Vivre à Fribourg est vendu dans les K Kiosk du canton

Envoyé par mailing aux médecins, avocats, notaires, fiduciaires. Diffusion auprès : •  Des Offices de tourisme de la région. •  Des Administrations communales, des collectivités et des pouvoirs publics. •  Des membres de la Société des Industriels, Commerçants et Artisans de Romont et Env. (SICARE), du Groupement des Commerçants, Artisans et Industriels de la ville de Châtel-Saint-Denis (CIA), du Groupement des Commerçants Bulle-La-Tour-de-Trême. •  Des commerçants, grandes entreprises, membres de la Chambre de Commerce (CCIF), de la Fédération Patronale et de l’Union Patronale du canton de Fribourg. •  De la Chambre Fribourgeoise immobilière (CFI), des Membres de l’Union Suisse des professionnels de l’Immobilier (USPI) et de l’Union professionnelle suisse de l’automobile – Section Fribourg (UPSA). •  Des Membres de la Société Suisse des Ingénieurs et Architectes (SIA), des bureaux techniques, des Maîtres d’Ouvrage. •  Des membres de la Fédération Fribourgeoise des Entrepreneurs (FFE), de l’Association Fribourgeoise des Métiers de la Construction (AFMC), de l’Association des professionnels du métal (Metaltec Fribourg), de Constructionfribourg. •  Des membres de l’Association Fribourgeoise des Entreprises de Menuiserie, Ebénisterie, Charpenterie (AFMEC), de l’Association cantonale fribourgeoise des Installateurs-Electriciens (ACFIE) et de JardinSuisse-Fribourg. •  Des Hôtels 3, 4 et 5 étoiles et restaurants, golfs et caves. •  Des banques et assurances, des musées et salons touristiques. •  Des centres médicaux, cliniques, hôpitaux et instituts de beauté. •  Des boutiques de luxe, bijouteries et horlogeries. Photo de couverture : Pont de la Poya à Fribourg © Shutterstock

www.editions-bienvivre.ch 480

Antiglio.............................................................................................361 Arcad Architectes SA..............................................................214 Atelier d’architecture Archirime SA...............................350 Atelier 78 Sàrl..............................................................................116 Atelier d’architecture A3 SA...............................................346 Audition Sonnenwyl.......................................................298/304 Automation 3000 SA..............................................................394 Axa Winterthur..........................................................................194 Basler & Hofmann.....................................................................250 Baume & Mercier..........................................................................25 Bauwerk Parquet........................................................................303 Binz Architekten.........................................................................258 Bulliard Immobilier....................................................................224 Celsa-Charmettes SA..............................................................177 Chablais Emploi SA..................................................................333 Charles Morel et Fils SA........................................................435 Charly Berchier SA...................................................................376 Charpentes Vial SA..................................................................427 CH Construction Sàrl.............................................................374 CIS......................................................................................................324 Colin Karlen..................................................................................286 Collectiflabo Architectes.......................................................354 Construction Aluminium Remaufens SA.....................443 Corum.................................................................................................10 Crea’Vert........................................................................................457 Crédence-Cuisine.........................................................................98 CSD Ingénieurs SA............................................................44/132 Dally Bureau SA ...........................................................................65 Dimab SA ................................................................................ 2/476 Domaine Notre-Dame de la Route...............................200 Eau-Gaz & Pompes SA...........................................................107 Ecole-club Migros......................................................................320 Edmond de Rothschild (Suisse) SA.........2e de couv./50 Electricité Bugnard SA............................................................452 Ecole Privée Moléson..............................................................328 Emil Frey SA.......................................................................270/290 Energil Sàrl.....................................................................................384 Favorol Papaux SA..........................................................369/414 Fleury Opticiens SA....................................................................41 Framo SA............................................................162/4e de couv. Freyssinet........................................................................................402 Frutiger SA Fribourg.......................................................356/370 Gaby Beaud..................................................................................418 Gachet Ruffieux SA..................................................................422 Gachoud Paysages SA............................................................466 Garage de Villars Chandolan SA.......................................472 GBC Entreprise SA...................................................................172 Gestina SA................................................................................ 78/88 Girard-Perregaux.......................................................................268

CLIN D’ŒIL...

Groupe E...................................................................................... 4/58 Hälg & Cie SA.............................................................................208 Helveticum Inkasso SA/AG....................................................74 Helvident Centre Dentaire Fribourg SA......................308 HKM SA................................................................................218/407 Horizon Vert Sàrl.......................................................................461 Hôtel Ibis Fribourg....................................................................226 Hublot.................................................................................................42 IDM Portes et Fenêtres.........................................................438 IGT.....................................................................................................336 Immo Selec’sion Sàrl...................................................................94 Individual Doors SA ......................................................257/262 IWC......................................................................................................28 Jaeger-LeCoultre........................................................................161 Josef Piller SA .............................................................................398 Karting de Vuitebœuf..............................................................276 Kowalski SA..................................................................................182 Lambelet & Bugnon SA..........................................................380 LB Immobilier............................................................................. 9/90 Leader Top Fitness...................................................................312 Les Charmoises Immobilier SA............................................83 Maillard In & Out Services....................................................189 Menétrey SA................................................................................188 Menuiserie Ebénisterie Oberson SA..............................430 Menuiserie G. Risse SA..........................................................432 Mercedes Benz Automobile SA.........17/23/3e de couv. MG Auto............................................................ 27/102/154/471 Michel Mooser SA.............................................................21/408 Minnig SA................................................................................13/142 Module SA.....................................................................................168 Nasta Marine SA........................................................................237 OCSA-Charrière Architectes SA.....................................138 Panerai................................................................................................19 Parmigiani..........................................................................................49 Piller Constructions Métalliques........................................446 Raboud Group SA..........................................................124/297 Red’X SA.................................................................................72/316 Rénobéton SA.............................................................................389 Schmidt & Genet Sàrl..............................................................120 Sciboz Timbres et Gravures SA...........................................70 SEGC Ingénieurs Conseils SA............................................197 Simplyc’it.........................................................................................190 Sinef SA...........................................................................................209 Swiss Welding Institute..........................................................338 Taner Architecture SA...........................................................352 Vallée du Trient Tourisme SA...........................................280 Winkelmann Architekten AG.............................................246 Yanaelle Sciboz Architecte...................................................340 Zenith..................................................................................................15

LIPCO SA Rédaction – Administration Rue du Clos 5 CH-1207 Genève Tél. +41 22 737 09 33 Fax +41 22 737 09 38 contact@lipco.ch Marketing – Publicité Didier Benais Tél. +41 79 630 94 55 Parution annuelle – Tirage Edition 2018-2019 15 500 exemplaires Graphisme GraphicTouch, Morges www.graphictouch.ch Impression DBS print – 1800 Vevey


Le style? La réponse est dans la question. Le nouveau CLS. Son design emblématique vous coupera le souffle, sa technologie vous le rendra. La commande confort ENERGIZING modifie l’ambiance sur simple pression d’un bouton, améliorant votre bien-être et vos performances pendant votre voyage, aussi sportif soit-il.

A tester maintenant chez nous.

GRANGES-PACCOT (FRIBOURG) · Route d’Englisberg 4 1763 Granges-Paccot · T 026 460 28 28 BULLE · Chemin de Champ-Francey 140 · 1630 Bulle · T 026 460 29 29


Meubles de salles de bain et armoires

PRODUIT DANS LE CANTON DE FRIBOURG

Badezimmermöbel und Schranksysteme

Notre site internet Framo Website

Notre film Unser Film

Les produits Unsere Produkte

Framo SA, La Maillarde, 1680 Romont Tel. 026 651 96 51

/framoromont

www.framo.ch

PRODUZIERT IM KANTON FREIBURG

Bien vivre à fribourg 2018  

AGENDA - PERSONNALITÉS - EXCELLENCE - GASTRONOMIE - TOURISME - SANTÈ & THERMALISME - ARCHITECTURE & CONSTRUCTION

Bien vivre à fribourg 2018  

AGENDA - PERSONNALITÉS - EXCELLENCE - GASTRONOMIE - TOURISME - SANTÈ & THERMALISME - ARCHITECTURE & CONSTRUCTION