Issuu on Google+

Concours d’Idées Grand Lyon – Eco-Emballages « Consommer mieux, trier plus, recycler » Les Grand Lyonnais se sont mobilisés Lancé par la Communauté Urbaine de Lyon et Eco-Emballages, le concours d’idées « Consommer mieux, trier plus, recycler » a été un véritable succès : 562 personnes se sont inscrites sur le site Internet du Grand Lyon, 176 projets ont été rendus et 40 présélectionnés par le Grand Lyon et Eco-Emballages. Ces projets ont été choisis en fonction des critères de qualité stratégique, de créativité et d’innovation. Exclusivement réservé aux amateurs, ce concours (lancé le 19 mai dernier et clôturé le 18 juillet) a mobilisé de très nombreux internautes qui ont largement mis à contribution leur imagination pour proposer des idées de communication novatrices.

Rappelons qu’il s’agissait de donner la possibilité aux habitants de s'exprimer sur la manière de mener une communication citoyenne autour de trois grandes thématiques : -

Mieux consommer (éviter le gaspillage, veiller à la composition des produits…),

-

Trier plus (en pensant aux bacs appropriés, à la déchèterie...)

-

Recycler : offrir une seconde vie aux produits usagés…)

Les résultats ont été rendus publics le 12 novembre 2008 à l’occasion d’une conférence de presse en présence de Thierry Philip, Vice-Président du Grand Lyon et de Bernard Hérodin, Directeur d’Eco-Emballages. A l’occasion de cette conférence de presse, le Grand Lyon a affirmé sa volonté de décliner une ou plusieurs de ces idées lors d’une prochaine campagne de communication. Affaire à suivre…


LES LAUREATS DU JURY PROFESSIONNEL Pour exprimer son idée, chaque candidat devait fournir un texte de 150 mots et une ou plusieurs illustrations de l’action de communication imaginée. Vous trouverez ci-dessous les projets des 3 vainqueurs du jury professionnel :

1) La Lot Tri - Projet présenté par Laurent Didier - 1er prix du jury professionnel (3000 euros) et 9ème prix du jury grand public (lot d’une valeur de 100 euros) :

Mon idée est ludique, peut toucher l’ensemble des Grands Lyonnais, et n’a jamais été réalisée. Elle permet de communiquer et d’inciter les habitants au tri. Le principe est d’organiser un jeu, relayé par les médias : sur une période donnée, Les habitants pourront inscrire leur email (ou autres coordonnées) au feutre sur un emballage (étiquette de bouteille en plastique, brique, cartonnette..). Au centre de tri, vous sélectionnez quelques emballages « gagnants » (devant huissier) et faites gagner des lots. L’avantage est la simplicité de mise en œuvre et l’incitation évidente au tri pour l’ensemble des Grands Lyonnais (incitation à jouer donc à déposer des déchets recyclables, et opération de communication).

2


2) Tout ça pour ça - Projet présenté par Damien Boutard - 3ème prix du jury professionnel (2000 euros) et 2ème prix du jury grand public (lot d’une valeur de 100 euros) :

Grâce à cette campagne d'affichage, l'idée est de responsabiliser et sensibiliser la population aux problèmes d'excès d'emballage des produits de consommation. Il ne s'agit pas de stigmatiser tel ou tel industriel mais plutôt d'attirer notre attention sur le fait que, trop souvent, la proportion du contenant dépasse largement celle du contenu. Les affiches présenteront donc dans la partie supérieure l’emballage du produit tandis que celui-ci apparaît dans la partie inférieure. La disproportion entre chaque partie met l’accent sur le suremballage pour mieux sensibiliser le public. La mention « Tout ça pour ça » ajoute à l’impression de gâchis et d’emballages superflus. Les visuels peuvent être déclinés à travers de nombreux produits car les exemples sont, hélas, courants : alimentation, électroménager, cosmétique, etc. Le but de cette campagne consiste donc à responsabiliser les consommateurs à cette problématique lors de leurs achats, en les amenant à réfléchir, sans pour autant les culpabiliser.

3


3) Opération POP : Poubelles Pédagogiques - Projet présenté par Sébastien Besson - 2ème prix du jury professionnel (1000 euros) :

Vouloir trier c’est bien, savoir trier c’est mieux. Loin d’avoir un étiquetage clair sur l’ensemble des produits d’emballages, il n’est pas toujours facile même avec la meilleure volonté de trier. Les poubelles de tri du Grand Lyon en sont témoins en regorgeant de déchets qui n’ont rien à faire dedans. L’idée est donc d’organiser des passages dans certaines rues pour trier sur place ces poubelles. Des poubelles transparentes à couvercle rouge seront alors mises à côté des poubelles de tri et resteront là au moins la journée pour montrer aux gens les déchets qui ne sont pas recyclables. Le but est de transformer cette action de terrain (rues passantes ou rues tirées au hasard) en un véritable événement à but pédagogique en communiquant par exemple aux habitants les dates de passage. Permettre aux gens de mieux appréhender le tri, les sensibiliser à la nécessaire qualité de leur tri, permettra d’optimiser la qualité et la productivité du recyclage de la ville.

4


LES LAUREATS DU JURY GRAND PUBLIC Les 40 projets pré sélectionnés par le Grand Lyon et Eco-Emballages ont été soumis aux votes des internautes. Les 10 projets présentés ci-dessous ont obtenu les meilleures notes. 1) Aide en ligne et film d’animation sur internet - Projet présenté par Cathy Troester Note : 3.6 / 5 (1182 votes)

Le Grand Lyon pourrait mettre en place plusieurs outils d’information sur le site Internet : Nous pouvons imaginer tout d’abord, la mise en scène d’une mascotte répondant aux questions des habitants du Grand Lyon. Les usagés, après avoir rentré le nom d’une matière ou d’un objet (ex : bouchon en plastique, bouteille de lessive) recevraient la réponse du personnage qui indiquerait dans quelle poubelle l’objet peut-être déposé tout en répondant à un certains nombres de questions concernant le trie.(a quoi sert le recyclage etc…) Ensuite, je mettrai en place - toujours sur Internet - un petit film documentaire destiné aux enfants sur le centre de tri du Grand Lyon avec des interviews. (Ce document audiovisuel pourrait servir de support pédagogique aux enseignants et aux parents). Enfin, à l’usage des parents je réaliserai un autre film montrant la chaîne de tri, et les missions quotidiennes des employés des centres de collecte. Cela dans le but d’une prise de conscience collective : le tri est l’affaire de tous.

5


2) Tout ça pour ça - Projet présenté par Damien Boutard Note : 3.1 / 5 (608 votes)

Grâce à cette campagne d'affichage, l'idée est de responsabiliser et sensibiliser la population aux problèmes d'excès d'emballage des produits de consommation. Il ne s'agit pas de stigmatiser tel ou tel industriel mais plutôt d'attirer notre attention sur le fait que, trop souvent, la proportion du contenant dépasse largement celle du contenu. Les affiches présenteront donc dans la partie supérieure l’emballage du produit tandis que celui-ci apparaît dans la partie inférieure. La disproportion entre chaque partie met l’accent sur le suremballage pour mieux sensibiliser le public. La mention « Tout ça pour ça » ajoute à l’impression de gâchis et d’emballages superflus. Les visuels peuvent être déclinés à travers de nombreux produits car les exemples sont, hélas, courants : alimentation, électroménager, cosmétique, etc. Le but de cette campagne consiste donc à responsabiliser les consommateurs à cette problématique lors de leurs achats, en les amenant à réfléchir, sans pour autant les culpabiliser.

6


3) Elle est belle ma poubelle ! - Projet présenté par Anne-Lise Pichon Note : 2.9 / 5 (650 votes)

Partant du constat que certains industriels font de l'excès d'emballage une valeur ajoutée, et que certains consommateurs, en sont plutôt friands, j'aimerai que chacun se pose devant sa poubelle, la regarde, la décortique. Il faudrait que chaque foyer, durant environ 1 semaine, mette de côté tous ses déchets propres ( cartons, papiers, plastiques ... ) et à la fin de la semaine les pose, les dispose même, à gauche ce qui se tri, à droite ce qui ne se trie pas. Puis, une petite photo immortalisera cet assemblage digne des « accumulations » d'Arman. Ces photos pourraient d'abord être présentées sur Internet, puis constituer une galerie de poubelles en plein air lors d'un événement. Ces photos pourront ensuite être un support didactique, de manière à corriger les erreurs de tri des consommateurs et à nous mettre face à face avec tous ces emballages qu'on s'empresse de jeter à la poubelle bien souvent sans les regarder.

7


4) Rien ne sert de trier si c’est pour tout mélanger - Projet présenté par Antoine Bialorucki

Note : 2.8 / 5 (525 votes)

Pour arriver à capter l’attention d’un public, il faut parfois choquer. Choquer par des idées, par des visuels ou encore par les moyens de mettre en œuvre ces idées. Communiquer sur le tri par le biais d’un faire-part de décès ou en présentant le Grand Lyon dans un cercueil n’est pas anodin. Le sujet de la disparition est toujours sensible certes mais l’idée est forte. Si les habitants du Grand Lyon ne réagissent pas et ne font pas l’effort de trier - et surtout de bien trier leurs déchets - c’est leur quotidien, leur environnement, leurs conditions de vie et de bien-être qu’ils mettent en péril. Beaucoup d’entre eux ne semblent pas encore avoir pris conscience qu’un petit effort au quotidien peut tout changer. En marquant leurs esprits sans pour autant heurter leurs sensibilités, les Grands-Lyonnais auront peut-être à cœur de faire un geste pour leur territoire et leur avenir.

8


5) Recyclez ! - Projet présenté par Franck Mazuel Note : 2.7 / 5 (509 votes)

Recycler, c’est essentiel : 93 % des habitants du Grand Lyon s’accordent à dire que la gestion des déchets est aujourd’hui un problème environnemental majeur. On trie pour soi, mais

surtout

pour

protéger

la

nature

qui

en

retour

nous

dit

merci.

Recycler, c’est facile : l’un des principaux freins au tri sélectif est la contrainte que celui-ci peut constituer. Pourtant, les gestes sont simples, à la portée de tous. Nous n’avons aujourd’hui aucune excuse à ne pas trier. Recycler, c’est utile : un habitant sur deux du Grand Lyon déclare ne pas percevoir l’impact réel du geste du tri. Or, le tri permet par exemple d’offrir une seconde vie aux produits usagés, ce qu’il faut donc expliquer et démontrer. Et pour apprendre à trier, je propose un jeu sur Internet, ludique et pédagogique.

9


6) Recyclage, [l'expérience] - L'aventure dont vous êtes les héros - Projet

présenté par Joffrey Chouela Note : 2.6 / 5 (449 votes)

Ce concept de Serious Game en prise avec la vie réelle, propose à chaque participant de vivre l’expérience de la chaine du recyclage d’une manière personnelle. En collant l’étiquette RFid distribuée dans un numéro spécial de Grand Lyon Magasine, chaque grand lyonnais aura la possibilité de suivre le recyclage d’un déchet qu’il aura sélectionné (Journal, emballage plastique ou métallique, …) depuis son dépôt dans la poubelle verte, jusqu'à la fabrication d’un nouveau produit composé en partie de matières recyclées. Après enregistrement du numéro de puce RFid sur un site Internet dédié, le participant sera informé par une alerte e-mail à chaque étape du recyclage du produit grâce à la mise en place d’un réseau de lecteurs RFid (Collecte par le camion poubelle, arrivée au centre de tri, avancé du tri, arrivée au centre de recyclage, fabrication d’un nouveau produit, …). Le site web de l’opération en présentant : une carte interactive (type Google map), des reportages vidéos, des données statistiques, … permettra alors de prendre conscience des enjeux et des défis du recyclage.

10


7) Une campagne originale et ludique, basée sur la proximité - Projet présenté par Laure Bellegou Note : 2.5 / 5 (456 votes).

Le développement durable, le tri des déchets, le recyclage… Tout le monde en parle. Mais comment pousser les gens à agir ? Je propose une stratégie à deux facettes : Une campagne en rupture avec les messages institutionnels habituels. Il s’agit de proposer un plan de communication original qui sache étonner et retenir l’attention des habitants du Grand Lyon, pour leur présenter le tri autrement.

Pour cela, une campagne d’affichage sur un ton décalé et un évènement grand public pédagogique et ludique. Pour pousser la cible à agir, il faut choisir une communication de proximité, qui passe par des relais d’information, au niveau de chaque commune. L’action des acteurs locaux (élus, associations, comités de quartiers, écoles…) permet de toucher au plus près la population. Le choix d’un site Internet indépendant sur le thème de la propreté et du tri des déchets est un bon complément pour aider les habitants dans leurs démarches citoyennes au quotidien. Dans une démarche de cross-medias, tous les supports de communication seront liés entre eux au travers des trois thèmes suivants : mieux consommer, trier plus et recycler.

11


8) Si vous ne recyclez pas, qui le fera ? - Projet présenté par Jean Mercier Note : 2.4 / 5 (376 votes).

Voir des animaux en train de recycler : voilà une image surprenante susceptible de réveiller la conscience du spectateur. Si même les animaux trient, il est vraiment temps pour les derniers lyonnais qui ne le font pas de s’y mettre, non ?! Voilà en somme le message de mon idée : faire la morale amusante. L’idée est une campagne d’affichage, mettant en scène des animaux en train de recycler, avec à chaque fois cette même question. Chaque affiche doit mettre en scène différents types d’animaux pour ne pas lasser le spectateur. Le message reste toujours le même, mais il paraît toujours différemment. Les animaux permettent aussi de détendre l’atmosphère face à une question pressante et sérieuse : la sauvegarde de l’environnement…qui le fera ? Les choix de graphisme, des animaux, du cadre sont à améliorer. L’important est de prendre des photos qui permettent aux lyonnais de s’identifier.

12


9) La Lot Tri - Projet présenté par Laurent Didier Note : 2.3 / 5 (360 votes)

Après avoir été sélectionné par le jury professionnel, ce projet remporte aussi l’adhésion du public. Mon idée est ludique, peut toucher l’ensemble des Grands Lyonnais, et n’a jamais été réalisée. Elle permet de communiquer et d’inciter les habitants au tri. Le principe est d’organiser un jeu, relayé par les médias : sur une période donnée, Les habitants pourront inscrire leur émail (ou autres coordonnées) au feutre sur un emballage (étiquette de bouteille en plastique, brique, cartonnette..). Au centre de tri, vous sélectionnez quelques emballages « gagnants » (devant huissier) et faites gagner des lots. L’avantage est la simplicité de mise en œuvre et l’incitation évidente au tri pour l’ensemble des Grands Lyonnais (incitation à jouer donc à déposer des déchets recyclables, et opération de communication).

13


10) Ne cherchez plus, nous vous montrons où recycler - Projet présenté par Diane Testart – Note : 2.3 / 5 (321 votes)

Pour aider les grands lyonnais à recycler; la localisation des conteneurs n’étant pas toujours connus des habitants. Je propose de distribuer une carte des points recyclage verre (et/ou textile) du grand Lyon (lors de la distribution du petit paumé par exemple ou autre évènement pour lequel les grand Lyonnais se déplacent). En plus, une carte interactive serait disponible sur Internet avec calcul du temps de parcours pour déposer verre ou vêtement (Démontrer que ce n’est pas loin). Par ailleurs, pour sensibiliser tout un chacun, une campagne d’affichage dans le grand Lyon avec des slogans du type : « Temps de dégradation d’une bouteille de verre 4000 ans, Temps pour apporter son verre au conteneur x minutes maximum, le Grand Lyon vous aide à voyager dans le temps».

14


Concours d’Idées Grand Lyon – Eco-Emballages : « Consommer mieux, trier plus, recycler »