Page 1

LIRE POUR PARTIR 2014

Bibliothèques de Riom communauté


En famille ou entre amis, chaud ou pluvieux, à la montagne, à la ville ou à la mer, l’été est la saison idéale pour s’évader du quotidien. Voici quelques coups de cœur - romans, livres illustrés, mangas ou bandes dessinées pour vous accompagner dans vos escapades estivales. Belles lectures à toutes et à tous ! Véronique et Agnès

« Un livre est une fenêtre par laquelle on s’évade » Julien Green


1 Rouge Bitume Anne-Gaëlle Balpe, Sandrine Beau, Séverine Vidal Oskar (Roulette russe), 2012 - R BAL Trois amis - deux garçons et une fille – enquêtent sur l’agression sauvage de Félix, un sympathique clochard qui squatte la cour de leur immeuble. De mystérieuses inscriptions ont été taguées sur les murs alentours et une locataire du lieu semble cacher un secret qui pourrait leur donner une des clés de l’affaire. Emma, Youri et Tomaso se serrent les coudes et se démènent en marge de la police pour découvrir les agresseurs de Félix. Mais ils sont également confrontés à la complexité de leurs sentiments, à la sincérité de leurs relations et à la confusion de leurs désirs. Un roman policier entremêlé d’intrigues sentimentales et avec une particularité peu commune : il est écrit par 3 auteures, chacune s’emparant d’un des personnages principaux. Et si vous vous êtes attachés à ce trio d’enquêteurs, 2 autres titres de la collection « roulette russe » sont parus… et disponibles à la bibliothèque. Véronique

Vent d’est, vent d’ouest Pearl Buck - Le livre de poche, 2013 - R BUC Ce livre raconte l’histoire d’une jeune fille de bonne famille chinoise qui est promise à un homme parti vivre quelque temps en Occident. Celui-ci étant très imprégné par la culture occidentale refusera de vivre selon les mœurs chinoises. Après son mariage et afin de plaire à son mari, l’héroïne va donc devoir tout faire pour s’adapter à sa nouvelle vie, si différente de celle ancrée dans les traditions, qu’elle a connue tout au long de son enfance et que nous découvrons avec intérêt à travers son évocation. Un livre fascinant sur la façon dont les Occidentaux pouvaient être perçus à cette époque en Chine et sur la confrontation entre ces deux mondes. Gabrielle


2

Boys don’t cry Malorie Blackman - Milan, 2011 - R BLA Les garçons ne pleurent pas ? Il y a parfois des exceptions. Abbygail et Véra vous expliquent lesquelles : J’ai vraiment aimé ce livre, l’histoire montre la réalité et la difficulté d’une telle situation. Le personnage mûrit et prend conscience de son égoïsme et change. Ce livre témoigne aussi des problèmes que l’on peut rencontrer à l’adolescence : on ne sait pas vraiment vers qui se tourner, car on a peur du regard des autres et de leur jugement. Et on voit aussi la difficulté de s’occuper d’un enfant lorsque nous n’en avons pas les moyens (en temps ou en argent). Abbygail “Boy’s don’t cry” est très agréable à lire. J’ai trouvé ce livre intéressant et touchant car c’est une histoire qui est fréquente chez les jeunes où l’on se sent impuissant et où l’on a besoin d’aide mais on se sait pas forcément vers qui se tourner, elle peut arriver à n’importe qui. Ce livre aborde les problèmes que l’ont peut rencontrer lors de son adolescence. On se retrouve au milieu de scènes touchantes, émouvantes, réalistes... Véra

14-18 : une minute de silence à nos arrières-grands-pères courageux Thierry Dedieu - Le Seuil, 2014 - RI DED Les ouvrages traitant de la Première Guerre Mondiale affluent dans les librairies et les bibliothèques en ce triste centenaire. Ce livre-là est différent car il se passe de mots. L’horreur et la désolation d’un champ de bataille sont décrites en 21 planches noir et sépia, comme les photos d’autrefois : une terre calcinée, un ciel assombri, des corps explosés, des gueules cassées… Et la mort, omniprésente, qui gagne à tous les coups. Alors prendre une minute de silence, ou deux, ou trois et se laisser submerger par la force des images d’un grand artiste. Johanne


3

Chitty Chitty Bang Bang fait le tour du monde Frank Cottrell Boyce - Gallimardjeunesse, 2013 - R BOY Si vous n’avez jamais vu de camping-car voler c’est que vous ne connaissez pas Chitty Chitty Bang Bang. A l’origine, Chitty était un vieux Combi VW de 1966, retapé par un génial bricoleur, Mr Klaxon. Au chômage, Mr Klaxon souhaite emmener sa famille visiter la France, l’Egypte et le Pôle Nord. Mais Mr Klaxon ignore que Chitty décidera de lui-même de l’itinéraire à suivre, et qu’importe s’il faut voler ou naviguer sous l’eau. Car Chitty a un but précis : retrouver ses pièces d’origine éparpillées dans les endroits les plus improbables. Cet incroyable équipage croisera la route de l’inquiétant Mini Jack et celle de la célèbre voiture de James Bond. La chaleureuse famille Klaxon et l’épatant ChittyChitty Bang Bang nous emportent dans des aventures totalement fantaisistes et rigolotes. Agnès

City hall Guillaume Lapeyre et Rémi Guérin - Ankama, 2012 - BD C Un criminel d’une envergure exceptionnelle possède l’arme la plus puissante que l’humanité ait jamais connue : l’écriture ! Et il sait s’en servir pour faire sortir de son imagination démoniaque des êtres surnaturels, appelés papercuts. Pourtant, depuis deux siècles, l’écriture manuscrite est interdite, son apprentissage banni et l’usage du papier et du crayon impossible. Comment cet homme s’est il approprié ces outils ? Pourquoi veut-il détruire Londres ? Les habitants de la City sont en danger mais les autorités gouvernementales ont une botte secrète : Jules Verne, génial romancier. Secondé par Arthur Conan Doyle et Amelia Earhart, il devra montrer l’étendue de son talent pour déjouer les plans de cet infernal créateur. Rémi Guérin et Guillaume Lapeyre ont créé une bande dessinée inspirée du genre steampunk, mélangeant avec brio des éléments futuristes et rétros. Il est donc tout naturel de voir débarquer Jules Verne et toute une galerie de personnages historiques du 19ème siècle menant des aventures extraordinaires. Agnès


4

Paris 2050 Davide Cali – Ale + Ale - Acte sud junior, 2012 - RI CAL En 2050, Paris reste Paris avec ses célèbres monuments mais que de changements extraordinaires dans la vie quotidienne de ses habitants et les décors surprenants de cette ville magique. Entre humour et angoisse cet « almanach d’anticipation » se parcourt avec un grand plaisir et demande une attention soutenue pour déceler les nombreux détails qui fleurissent tout au long des pages. En effet, de fourmillants clins d’œil distinguent ce livre hors du commun : Victor Hugo fait de la pub pour un soda, la Joconde est devenue barbue… et bien d’autres étrangetés encore à découvrir au fil de la lecture de cet lgni (livre au genre non identifié !). Un de ces ouvrages où les images sont autant à déchiffrer que les textes, un écrit aux résonances et sens très divers, un univers aux multiples surprises ! Véronique

Ne le dis à personne Josette Chicheportiche - Oskar, 2012 - R CHI Il n’est déjà pas facile, pour un garçon de 12 ans, de vivre et d’accepter le divorce de ses parents. Mais lorsque Théo découvre brutalement que son père est parti de la maison pour vivre avec la personne qu’il aime… et que cette personne est un homme, alors là, c’est carrément très compliqué à gérer ! Et quand, en plus d’affronter sa propre tristesse, sa colère, sa révolte et celles des autres, il se trouve confronté aux insultes de ses camarades de collège, Théo a envie de crier « stop ! » Tous ses repères volent en éclats, heureusement ses grands-parents paternels représentent un point d’ancrage essentiel. Et puis Théo trouve chez certains adultes un soutien inattendu qui lui permet d’admettre la différence. L’homosexualité et les questions qu’elle soulève sont au cœur de ce roman initiatique très attachant, écrit avec justesse et pudeur. Véronique


5

A quoi rêve Crusoé ? Florence Delaports - Rouergue (Dacodac), 2012 - R DEL L’activité préférée de Mia, c’est le rêve. S’évader dans ses pensées en oubliant la réalité de son quotidien à Sydney où les tensions sont constantes entre les blancs et les aborigènes. Mia a un frère jumeau, Thor avec qui elle partageait tout – y compris les rêves – jusqu’à ce qu’il fréquente une bande de jeunes garçons où la bêtise et le racisme sont rois. Elle fait la connaissance de Crusoé qu’elle va aider sur le plan scolaire et qui devient son ami malgré sa peau noire. Un jour, Crusoé disparait et commencent alors des événements incroyables que les jumeaux voient dans des songes prémonitoires. C’est un pouvoir parfois effrayant mais qui ne surprend pas les aborigènes pour qui « le temps des rêves » fait partie des rites initiatiques auxquels chaque adolescent doit se soumettre. Ce roman court mais foisonnant nous fait découvrir des rituels et des coutumes du premier peuple d’Australie bien souvent incompris par la population plus récente de ce pays envoutant. Véronique

Mayo, Ketchup ou lait de soja Gaia Guasti - Thierry Magnier (Roman), 2011 - R GUA Vous êtes plutôt lait de soja, graines de sésame et huile de pépin de pamplemousse ou steak-frites, poissons panés et barres chocolatées ? Elianor est une végétarienne acharnée, Noah assume son goût pour la malbouffe. Tous deux partagent le même banc de classe, les attaques ciblées de Silvester, la bien nommée terreur en herbe de la récré, et la douloureuse expérience d’avoir perdu un parent. Ils sont âmes sœurs mais leur désaccord sur les aspects nutritionnels et gustatifs des aliments les entraine dans une série de quiproquos et de fâcheries incontrôlables. Qui a raison ? Comment convaincre l’autre ? Un roman savoureux et sensible sur la différence et l’amitié. On passe des rires aux larmes. Ce livre nous met en appétit ! Vous en lirez bien un autre ? Agnès


6

Yujin et Yujin Lee Geumyi - Picquier jeunesse, 2011 - R GEU Corée du Sud, de nos jours. C’est la rentrée scolaire pour Yujin, 13 ans. Elle retrouve sa grande copine Sora et le garçon qui fait battre son cœur, Keonu. Et puis il y a aussi l’autre Yujin, nouvelle élève, qui porte exactement les mêmes nom et prénom qu’elle. La grande Yujin reconnaît immédiatement la petite qui était déjà dans sa classe en maternelle. Mais la petite Yujin, elle, ne s’en souvient pas du tout… Dans ce très beau roman à deux voix (les deux Yujin s’expriment tour à tour), Lee Geumyi nous offre un regard sur l’adolescence et sur les drames auxquels sont confrontées les familles. Les deux Yujin sont à la fois très différentes (de milieu et de caractère) mais aussi sortes de doubles. On comprend rapidement qu’un drame est venu obscurcir leur petite enfance et on entre peu à peu dans l’intimité de chacune… Lee Geumyi fait très délicatement évoluer ses deux Yujin au fil des pages, avec pudeur, tout en nous présentant la société coréenne avec ses rôles prédéfinis (pères travaillant dur, mères au foyer, grands-parents influents, élèves devant absolument réussir à l’école)… Mais c’est avant tout un roman très universel sur l’adolescence et sur la résilience, plein d’espoir, à l’écriture belle et fluide. Elise

Jonah. 1, les sentinelles Taï-Marc Le Thanh - Didier jeunesse, 2013 - R LE Jonah est un faiseur de bonheur. Toutes les personnes qui l’approchent peuvent en témoigner : elles oublient leurs soucis à son contact. Sans être magicien, Jonah est un enfant particulier. Il est né sans mains. Sa mère est morte en le mettant au monde. Et surtout, il a des petites voix intérieures avec qui il communique. Baptisées Voix A et Voix B, elles le protègent du malheur qui l’accompagne depuis son enfance. Car les ténèbres ne sont jamais loin. Elles attendent le bon moment pour agir et détruire l’harmonie environnante. Jonah est en grand danger. Il peut compter sur ses deux anges gardiens, mais surtout sur ses amis de l’orphelinat. Ce premier tome des aventures de Jonah est un enchantement. La narration est fluide entrainant le lecteur dans d’incessantes péripéties où le merveilleux côtoie le mal. Agnès


7

172 heures sur la lune Johan Harstad - Albin Michel (Wiz), 2013 - R HAR Et si l’apocalypse attendait son heure, patiemment sur la lune ? C’est le scénario que nous propose Johan Harstad, dans 172 heures sur la lune. Pour financer son expédition, la NASA a choisi le buzz médiatique sous forme d’une loterie mondiale offrant à 3 jeunes âgés de 14 à 18 ans un séjour sur la lune. Mia, la norvégienne, Midori, la japonaise et Antoine le français sont les gagnants de ce jeu dont ils ignorent les enjeux stratégiques. Heureux d’échapper à leur terrestre quotidien, ils ne saisissent pas le premier signe annonciateur qui devrait les inciter à renoncer à cette mission : ils sont chacun victime d’un évènement irrationnel et inquiétant. Pourtant, ils évitent d’y songer et décollent avec les astronautes vers la base lunaire Darlah 2. Ce roman qui commence comme une aventure classique prend un angoissant virage fantastique. Ne vous attachez pas trop aux personnages, l’auteur ne les laissera pas tous repartir ! Agnès

Les ombres grandissent au crépuscule Henning Mankell - Seuil, 2012 - R MAN Cela fait bien longtemps que la mère de Joël est partie, et depuis, il vit modestement mais harmonieusement avec son père au cœur de la Suède et de ses longs hivers. Joël est un jeune garçon de presque 12 ans, assez étrange et solitaire, qui s’invente des histoires, se lance des défis et fréquente essentiellement des adultes marginaux. Un jour, un accident se produit : Joël passe sous les roues d’un autobus… et s’en sort indemne, c’est un vrai miracle ! Afin de remercier le ciel - il ne croit pas en Dieu mais se pense redevable de ce prodige - Joël veut faire une bonne action et va se retrouver dans des situations assez cocasses. C’est un roman très original - héros singulier, histoire insolite, narration inhabituelle – écrit par Henning Mankell, grand écrivain suédois très connu pour ses livres, en particulier des polars à destination des adultes. Véronique


8

Connaissez-vous l’auteure Sophie de Mullenheim ? Joséphine et Marguerite sont fans de ses séries. Voila pourquoi : Les demoiselles chéries Mathilde et son père, Pierre de la Jorsonnière, Corsaire du Roi, vont en Italie accompagner l’ambassadeur de France. Lors d’un concert, Mathilde découvre une jeune orpheline, Laetitia, prisonnière de L’Ospedãle qu’elle va aider à s’évader en prenant sa place. Au terme de multiples péripéties, Laetitia découvrira finalement qu’elle n’est pas sans famille… C’est une aventure pleine de suspens et d’ambitions ! Joséphine

Les sœurs Espérance Un cousin de Dimitri, avec l’aide d’un notaire sans scrupule, veut s’emparer du château d’Espérance. Si les religieuses veulent rester en sa possession, elles doivent trouver un papier prouvant qu’Elisabeth a légué ce château à leur congrégation. Et elles n’ont que trois semaines pour le faire! Pendant ce temps, Constance, fiancée au jeune Dimitri, se querelle avec sa meilleure amie, Emilie, à cause de ce testament qu’elles recherchent. Leur amitié ressortira-t-elle intacte de ce conflit ? Suivez les deux héroïnes, dans le dernier tome des sœurs Espérance, pour une aventure palpitante ! Marguerite


9

Chiens perdus sans collier Gilbert Cesbron - J’ai lu, 2000 - R CES C’est l’histoire de pauvres enfants dont la famille est indigne, ou, plus malheureux encore, qui n’ont pas de famille du tout. Ils seront amenés au centre de redressement de Terneray, là où le juge pour enfants tentera de les aider ainsi que les éducateurs qui se dévouent à leur service. C’est un livre vraiment beau et bien écrit qui nous fait ressentir beaucoup d’émotions comme de la tristesse ou bien de la compassion. Sarah

Le violon noir Maxence Fermine - Seuil, 2003 - R FER « Le violon noir » est un ouvrage léger et doux à lire. L’histoire est légère elle aussi et relevée par des touches de poésie. C’est un livre plutôt plaisant à lire, les sujets évoqués sont l’amour, la mort, les arts en général, dans une époque classique où la vie est plaisante. C’est un mélange de tragédie et d’amitié très bien orchestré autour d’un violon, le violon noir. Pour conclure, un livre poétique et berçant avec une très belle morale pour couronner le tout. Edouard

Felicidad Jean Molla - Gallimard, 2010 - RSF MOL Ce livre est très intéressant car il pose de grandes questions sur la place des machines dans le futur et la différence de plus en plus fine entre les humains et leurs créations, au point de les confondre. Le héros est accrocheur, et sa mentalité évolue tout au long du roman. Le suspens est palpable et la fin tient le lecteur en haleine. Le livre est très facile à lire, surtout pour les amateurs de science-fiction. François


10

Calpurnia Jacqueline Kelly - Ecole des loisirs, 2013 - R KEL Calpurnia Tate a 11 ans en 1899. Elle a toujours pensé qu’elle n’était pas comme les autres filles, qu’elle n’appartenait pas à la même « espèce ». Toujours accompagnée de son carnet d’observation, elle se pose mille et une questions sur le monde qui l’entoure : pourquoi les chiens ont-ils des sourcils, pourquoi existe-t-il des sauterelles vertes et des sauterelles jaunes ? Poussée par une curiosité insatiable, Calpurnia rejoint souvent le laboratoire de son étrange grand-père, un naturaliste un peu loufoque, pour l’accompagner dans ses étonnantes expériences. Malheureusement, ce ne sont pas des activités dignes d’une jeune fille de bonne éducation et l’avenir de Calpurnia pourrait bien se retrouver limité au mariage et au ménage. La jeune héroïne doit alors affirmer sa personnalité et briser les codes de son époque pour se faire une place ... Et si la science pouvait lui ouvrir le chemin de la liberté ? Le parcours de la jeune Calpurnia est captivant. On partage souvent avec humour son enthousiasme, ses doutes et ses espoirs pour conquérir l’indépendance et être libre de choisir sa vie. Christelle

Kane’s Chronicles. 1 : la pyramide rouge Rick Riordan - Albin jeunesse, 2011 - R RIO Dans ce roman de fantasy, vous retrouverez l’humour de Percy Jackson mais cette fois sous la forme d’enregistrement. En effet, le monde est en danger, menacé par le terrible dieu égyptien Seth. Seuls deux adolescents frère et soeur, Sadie et Carter, peuvent le sauver grâce à leurs pouvoirs... Ensemble, ils vont devoir retrouver leur origine et découvrir que leur existence est étroitement liée aux dieux égyptiens. Et si toutes ces légendes étaient vraies ? Et si Seth n’était pas le seul ennemi qu’ils aient à combattre ? Quel est donc le secret de leur origine ? Pourquoi ont-ils été élevés séparément ? J’ai adoré ce roman car il y a beaucoup d’humour et de suspense. Ysée


11

C.H.A.R.L.Ex Danielle Martinigol - Syros (Soon), 2013 - RSF MAR C.H.A.R.L.Ex est l’acronyme de Cyber Humaine Améliorée pour Résister dans des Lieux Extraterrestres. Première fille de ce type à être envoyée en mission, C.H.A.R.L.Ex atterrit sur la planète Terhyd après avoir été blessée, blessure qui la prive d’une partie de sa mémoire. Terhyd est une planète envahie par une herbe rouge, en conflit avec la Confédération des Soixante Mondes et ne donnant plus de nouvelles depuis deux ans. C.H.A.R.L.Ex doit comprendre pourquoi et pour cela elle est soutenue par deux nanêtres, ‘des nuages de nano-machines super intelligentes, modulables et imitant la vie à la perfection’. Etre équipé d’un cortex cybernétique avec une conscience humaine induit des contradictions difficiles à gérer dans la plupart des situations où va se retrouver C.H.A.R.L.Ex. Mêlant aventures, écologie et amour, voici un roman de science fiction original avec une héroïne à laquelle on s’attache beaucoup même si elle n’est pas tout à fait humaine ! Véronique

Le violoncelle poilu et autres histoires de 14-18 Hervé Mestron - Syros (Tempo), 2014 - R MES En ces temps de commémoration de la première guerre mondiale, il semblait presque évident de présenter un ouvrage sur le sujet. L’originalité de celui-ci est qu’il est constitué de trois nouvelles et surtout que la narration de deux d’entre elles est faite par des objets. Ces objets, un violoncelle et un fusil, témoins de l’enfer des tranchées dénoncent mieux que quiconque le quotidien subi par les poilus. Le courage et la volonté de Maurice, soldat musicien, les confidences d’un grandpère qui n’a jamais pu révéler ses origines jusqu’à ses derniers jours, l’histoire du fusil finissant sa vie dans un musée, autant de facettes à découvrir dans ce court mais poignant livre. Ils sont bouleversants ces trois récits, sans pathos, avec juste ce qu’il faut pour dévoiler l’horreur de celle que l’on appelle ‘la grande guerre’ ! Véronique


12

Niourk 1, l’enfant noir et 2, la ville Olivier Vatine, d’après l’œuvre de Stefan Wul Ankama 2012 et 2013 - BD N La Terre a subi une terrible catastrophe nucléaire. Les océans se sont asséchés et ne sont plus qu’habités par des chimères mutantes, des poulpes géants, fruits d’expériences scientifiques et des hommes retournés à un état primitif, vivant en tribus nomades. Nous rencontrons, au sein de la tribu de Thoz, l’enfant noir. Alors que l’ancien de la tribu le condamne à mort, l’enfant noir se met alors en marche pour la Ville des Dieux, Niourk, mégalopole des temps anciens et vestiges de la civilisation du 21ème siècle. S’ensuivront alors des rencontres extraordinaires et un combat permanent pour la survie de cet enfant au sein d’un monde en ruine après avoir subi les conséquences de la folie des hommes et de la science. Cette bande dessinée met en lumière la quête initiatique d’un enfant, courageux et inventif, face à une nature sauvage, des hommes superstitieux et des créations mécaniques dangereuses. Parviendra t’il à percer les secrets de Niourk et de ce monde détruit ? Matthieu

La Cité 1, la lumière blanche Karim Ressouni-Demigneux - Rue du monde (La Cité), 2011 - R RES Jonathan et Thomas ne croyaient pas qu’un jeu multi-joueurs en ligne puisse à ce point les immerger dans un monde virtuel. Dans La Cité, chacun a son avatar et des pouvoirs mais personne ne sait exactement quel est le but du jeu. Sur les forums, les rumeurs les plus folles circulent : des gens mourraient, une lumière blanche bloquerait les joueurs qui transgresseraient les règles. Une certitude : la violence fait aussi partie du jeu. Thomas est inquiet : un de ses amis dans La Cité serait menacé par Jonathan, son ami dans la vie. Qui croire ? Les frontières entre le virtuel et le monde réel sont perméables : où doit-il agir pour rétablir la vérité ? Cette série est aussi addictive qu’un jeu vidéo. Agnès


13

Wonder R. J. Palacio - Pocket jeunesse, 2013 - R PAL August, petit américain moyen très entouré par sa famille, fait son entrée en sixième avec appréhension. Pendant une année scolaire, il nous raconte ses efforts et ses stratégies pour trouver sa place au sein du collège. Banal ? Non car August n’est pas un garçon ordinaire, il est même carrément… différent, au point que, la plupart du temps son arrivée quelque part déclenche malaise et rejet. Mais pour ceux, petits ou grands, qui savent dépasser les apparences, August est un trésor, intelligent, sensible, maniant l’humour et l’autodérision comme personne. On s’attache très vite à ce héros qui affronte le regard impitoyable des autres, triomphe des épreuves avec courage, finit par en sortir grandi. Ce 1er roman donne aussi fortement la parole à l’entourage d’August. Chacun à son tour (ses nouveaux camarades, sa sœur, le petit ami de celle-ci…) dit sa rencontre avec lui, la crainte suscitée par ce visage si laid et puis les liens d’amitié qui se créent. Ce livre émouvant constitue une tranche de vie tendre, parfois douloureuse, parfois drôle, en tout cas jamais mièvre, bref une merveille (Wonder) ! Brigitte

Le théâtre du poulailler Helen Peters - Gallimard (folio junior), 2013 - R PET « C’est une ferme ici, pas un théâtre ». Dans la ferme de Mr Roberts, on ne mélange pas les vaches et les textes littéraires. Pourtant, sa fille Hannah est une vraie passionnée de théâtre. Elle rêve de participer à un festival pour amateur mais elle a besoin d’un local pour présenter la pièce qu’elle a écrite « Sur ordre de Sa Majesté ». Soutenue par sa fidèle amie Lottie, elles s’installent en catimini dans un poulailler à l’abandon et travaillent sans relâche après les cours et les travaux fermiers pour présenter leur création. Heureusement qu’Hannah aime les défis car entre les préparatifs, la jalousie de sa sœur, les turbulences des Zaricots, les mesquineries de certains élèves, un obstacle supplémentaire se dresse, celui de la démolition prochaine de la ferme. Un petit chef d’œuvre de sensibilité et de drôlerie qui se lit avec un plaisir immense. Bravo à tous les acteurs de ce roman ! Agnès


14

Miss Peregrine et les enfants particuliers Ransom Riggs - Bayard, 2012 - R RIG Jacob vénérait son grand-père. Quand il était petit, ses histoires fantastiques lui avaient appris que la magie avait sa place dans la vie. Et, même après qu’il avait cessé d’y croire, Grandpa avait conservé une sorte d’aura. Il avait vécu des choses terribles et malgré ces épreuves, il était resté honnête et courageux. Témoin de sa mort, Jacob savait qu’elle n’avait rien d’habituelle. Il avait vu des monstres s’acharner sur lui et depuis ne passait plus une nuit sans faire de cauchemars. Décidé à affronter ses peurs et à comprendre le passé mystérieux de Grandpa, Jacob part découvrir l’orphelinat ayant protégé son grand-père et d’autres enfants particuliers pendant la Seconde Guerre Mondiale. Là-bas, il se rend compte que le réel et le surnaturel cohabitent sur l’île. Fascinante, intrigante, cette quête introspective et historique se dévore. Les photographies authentiques de ces enfants particuliers ajoutent une touche d’émotion. Tim Burton a prévu d’adapter ce roman au cinéma. Agnès

Au pays des pierres de lune Tania Sollogoub - Ecole des loisirs (Médium), 2013 - R SOL L’héroïne passe depuis toujours les vacances de février chez Babou, sa grand-mère mémorable et excentrique, dans un immeuble de la banlieue parisienne où vivent également son grand-oncle, sa grand-tante et ses arrière-grands-parents. Tous ont quitté la Russie au moment de la révolution. Rires, chansons et histoires légendaires, mêlés de souvenirs d’un temps disparu égayent l’immeuble et ses habitants. L’année de ses treize ans, l’adolescente rencontre son premier amour, son cousin Boris, aux beaux yeux bleus, sportif et intrépide. Il lui fera découvrir un monde nouveau pour elle, quelquefois dangereux, sous le regard complice et attendri des anciens. Un court roman où se mêle tendresse et nostalgie pour le passé : souvenirs précieux d’une enfance dans une Russie disparue, souvenirs chaleureux des vacances insouciantes chez des grands-parents aimants, souvenirs des émois d’un premier amour de jeunesse, bien innocent et pourtant restant gravé à jamais dans la mémoire. Viviane


15

No et moi Delphine de Vigan - Le livre de poche, 2009 - R VIG J’ai adoré ce livre ! C’est un mélange de plusieurs points de vue et de vies différentes. Entre une ado “comme tout le monde” et une jeune fille vivant dans la rue va se créer un lien qui va devenir très fort et pourtant tout les sépare. En s’entraidant, elles nous donnent une bonne leçon de morale. Elles sont très attachantes toutes les deux, ce qui rend le livre encore plus émouvant. C’est un problème ‘’d’aujourd’hui’’ qui est traité avec beaucoup de finesse et des images renvoyant à des scènes que l’on a pu voir ou vivre. Ce livre est très facile à lire une fois que l’on est rentré dans l’histoire. Je le conseille à tous ceux qui aiment les romans réalistes. Bonne lecture =) Léa

Sankarea : adorable zombie Mitsuru Hattori - Pika (Shonen), 2012 - BD S Furuya est fan de tout ce qui touche de près ou de loin aux zombies. Il a d’abord été intéressé par le côté design, visuel des produits puis son intérêt a pris une autre tournure. Il a découvert dans un vieux livre un remède secret pour ressusciter les morts. Il joue les apprentis sorciers sur Babu, son chat mort. Un jour, il assiste à une scène où la très populaire lycéenne Rea, éclate de rage et de frustration : ses parents sont très exigeants et ultra protecteurs. Ils ne lui accordent pratiquement aucune liberté. Elle aimerait mourir et renaitre pour devenir quelqu’un d’autre. En blaguant, Furuya lui propose de boire elle-même la potion pour se transformer en zombie. Ce qu’il n’a pas prévu c’est qu’elle va réellement devenir un zombie ! Un manga ultra tonique ! Un bon mélange d’humour, de rebondissements avec en toile de fond les difficultés à trouver son identité. Agnès


16

Belle et Sébastien Nicolas Vanier - Hachette, 2014 - R VAN Sébastien a 8 ans, il vit avec son grand-père et Angélina dans un petit village de montagne vers la frontière suisse. Mais un jour, une « Bête » égorge les troupeaux. Sébastien trouve la « Bête » qui n’a rien d’un monstre et la baptise « Belle ». Une amitié va naître entre eux. Mais les bergers vont organiser une battue. Belle est blessée et le médecin va la soigner. Sébastien découvre alors que le médecin est passeur : il fait passer des Juifs en Suisse par la montagne. Un magnifique roman d’amitié qui baigne ainsi dans le contexte de la Seconde Guerre Mondiale. Anne

Silence Benoît Séverac - Syros (Rat noir), 2011 - R SEV Abbygail et Florian le disent haut et fort : Ils ont aimé « Silence ». Ce livre est simple et l’histoire peu commune ; on voit les conséquences du handicap sur la famille et également sur la personne touchée, qui doute d’elle-même et se sous-estime. Le personnage perd ses amis, doit apprendre une nouvelle “langue” et affronter le regard des autres. Il doit fréquenter une école spécialisée et tout laisser derrière lui pour commencer une nouvelle vie qu’il n’a pas choisie. Abbygail « Silence » est un roman simple et agréable à lire sur les thèmes du handicap et de l’adolescence. Les événements sont décrits simplement comme l’amitié, la remise en question de soi vis-à-vis d’un handicap et la solidarité. On découvre ce qui se passe après l’hôpital : la rééducation. Ce roman nous montre également le point de vue et l’évolution de sa famille et de ses amis vis-à-vis de lui et de son handicap. Rappelons que la surdité est un handicap peu abordé dans les romans (jeunesse) mais bel et bien présent dans la vie. Florian


Un très grand merci À l’atelier Croc en Jambe, pour la création de la couverture et la conception technique de la brochure (découvrez leur site : http://www.crocenjambe.fr/) À toutes celles et ceux qui ont contribué à la réalisation de cette nouvelle édition papier et numérique : À Anne, Gabrielle, Joséphine, Marguerite et Sarah du collège Sainte Marie. À Ysée du collège Pierre Mendès France. À Abbygail, Edouard, Florian, François, Léa et Véra du collège Michel de l’Hospital . Aux documentalistes qui se sont associés à ce projet : Alexandre Durand, Catherine Krzanowski et Michèle Mouton. Ainsi que la professeure de lettres de Michel de l’Hospital, Dominique Chaffraix. À nos collègues de la bibliothèque de Riom : Brigitte, Christelle, Elise, Johanne, Matthieu et Viviane.

Véronique Maurin et Agnès Rident Retrouvez ces coups de cœur sur notre site : http://bibliotheque.riom-communaute.fr et sur facebook : http://www.facebook.com/Bibliotheques.Riom.Communaute


Lire pour partir 2014  

En famille ou entre amis, chaud ou pluvieux, à la montagne, à la ville ou à la mer, l’été est la saison idéale pour s’évader du quotidien....

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you