Issuu on Google+

Pl. Catalunya, 39-41 08820 El Prat de Llobregat T 93.370.51.52 b.prat.am@diba.es Horari: dilluns de 15.30 a 21 Dimarts a divendres de 10 a 21 Dissabtes de 10 a 19

Novembre 2013

CLUB DE LECTURA

PARLONS LIVRE AMÉLIE NOTHOMB Cosmétique de l’ennemi


AMÉLIE NOTHOMB (Kobé, Japon, 13 août 1967)

-------------------------------- BIOGRAPHIE Amélie Nothomb,

fille de l'ambassadeur et écrivain belge Patrick Nothomb, est née au JaponProfondément imprégnée par la culture nippone, celle-ci peut en effet se vanter d'être parfaitement bilingue dès l'âge de cinq ans. La jeune fille passe son enfance à suivre son père, de la Chine à la Birmanie en passant par New York ; une destinée d'expatriée et un sentiment de solitude qui l'incitent, petit à petit, à se replier sur elle-même. Le débarquement en Belgique à l'âge de 17 ans, dans la patrie familiale, amplifie encore son mal-être. Se sentant rejetée dans sa nouvelle université où elle poursuit des études gréco-latines, elle découvre une culture et un mode de vie occidentaux qui lui avaient alors totalement échappés ; le choc est brutal. C'est à partir de cette période qu'Amélie commence à écrire, sans prétendre toutefois encore pouvoir vivre de sa plume. Elle continue en effet à chercher sa voie professionnelle, ce qui l'amène à retourner quelques temps au Japon. Auteur déjà de plus d'une vingtaine de manuscrits personnels, elle décide de se lancer et publie à 25 ans son premier roman, Hygiène de l'assassin (1992), son premier succès. Véritable phénomène littéraire, la jeune femme enchaîne les publications à raison d'un livre par an, qui connaissent tous une impressionnante carrière commerciale. Le public apprécie le style romanesque et décalé de la jeune femme, toujours accompagné d'un humour subtil, mais qui le place directement face à ses pulsions intérieures. Stupeur et tremblements (1999) marque un tournant dans la carrière de la jeune femme. Déjà en raison de son triomphe (plus de 500 000 exemplaires vendus, son plus gros succès actuel, couronné par le Grand prix du roman de l'Académie Française), mais aussi vis-à-vis de la perception de son métier d'écrivain.

Ses livres sont parfois transposés au cinéma, comme Hygiène de l'assassin en 1998 et Stupeur et tremblements en 2003, et pour lequel Sylvie Testud reçoit le César de la Meilleure actrice. En effet, Amélie Nothomb écrit environ trois livres par an, mais décide à chaque fois de n'en publier qu'un seul.


------------------------CRÉATIONS LITTÉRAIRES

 Hygiène de l’assassin, 1992.  Le sabotage amoureux, 1993.  Les combustibles, 1994.  Les catilinaires, 1995.  Péplum, 1996.  Attentat, 1997.  Mercure, 1998.  Stupeur et tremblements, 1999. Grand Prix du roman de l’Académie française.  Métaphysique des tubes, 2000.  Cosmétique de l'ennemi, 2001.  Robert des noms propres, 2002.  Antéchrista, 2003.  Biographie de la faim, 2004.  Acide sulfurique, 2005.  Journal d'Hirondelle, 2006.  Ni d'Ève ni d'Adam, 2007.  Le Fait du prince, 2008.  Le Voyage d'Hiver, 2009.  Une forme de vie, 2010.  Tuer le père, 2011.  Barbe bleue, 2012.  La Nostalgie heureuse, 2013.


---------------------------Cosmétique

de l’ennemi (2001)

C’est dans le hall d’un aérport que tout a commencé. Il savait que ce serait lui. La visctime perfaite. Le coupable désigné d’avance. Il lui a suffi de parler. Et d’attendre que le piège se referme. C’est dans le hall d’un aéroport que tout s’est terminé. De toutes façons, le hasard n’existe pas. ***

“Sans le vouloir, j’avais commis le crime parfait: personne ne m’avait vu venir, à part la victime. La preuve, c’est que je suis toujours en liberté”.


Parlons livre novembre 2013