{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade.

Page 1

nos coups de cœur

insatiable

la cigale

INSATIABLE nos coups de cœur 2017

la cigale

2017

Vous désirez profiter de nos conseils toute l’année ? Chaque semaine, nous vous proposons des chroniques sur notre blog (blog-bmgeneve) et dans la séquence vidéo Le Boudoir (youtube.com/genevebm) pour le meilleur des livres, films et CD à retrouver dans nos bibliothèques.

LIVRES ET DVD ADULTES


Conception graphique : yanrubin.ch


DVD BD Bande dessinée

La cote des BD est variable d'un site à l'autre, c'est pourquoi elle n'est pas mentionnée ici. A vérifier dans votre bibliothèque.


ACKERMANN, Niels L’ange blanc Noir sur blanc, 2016

Entre 1986 et 1988, Slavoutytch a été construite à 50 kilomètres de Tchernobyl pour y loger les ouvriers engagés à la construction du sarcophage. Niels Ackermann, un photographe genevois, COTE 779 ACK s’est rendu là-bas de nombreuses fois pour rencontrer les « enfants de Tchernobyl devenus grands ». Il nous livre ici quelques photos représentatives de leur désoeuvrement. Grâce à ce reportage, il a été élu photographe suisse de l’année. Fasciné par ces destinées, il s’est établi définitivement à Kiev en 2015. RL ADAMS, Richard Watership Down Monsieur Toussaint Louverture, 2016. 540 p.

Fyveer, jeune lapin possédant des dons de voyance, prédit la destruction de la garenne où vivent les siens. Menée par son frère, le courageux Hazel, une poignée de lapins décide de fuir. Un périlleux voyage commence COTE ADAM à la recherche de la terre promise : Watership Down. Ce roman mêlant épopée, conte, aventure et héroïsme est aussi une fable sur le pouvoir et la vie en société. Un roman fascinant, véritable best-seller depuis sa parution en 1972. CLR 2

ALEKSIEVITCH, Svetlana A. La guerre n’a pas un visage de femme Presses de la Renaissance, 2015. 398 p.

Durant la grande guerre patriotique opposant l’Union soviétique à l’Allemagne nazie, Sofia, Nadejda, Vera ou Anna, à peine sorties de l’enfance, sont devenues infirmières, tireuses d’élite, agentes de transmission ou pilotes de chasse. Svetlana Aleksievitch, Prix Nobel de COTE 947.084 ALE littérature 2015, a, selon sa méthode habituelle, patiemment recueilli leur témoignage avec son magnétophone. Cette guerre qui a fait 27 millions de morts dans les rangs soviétiques est ici racontée uniquement par des femmes. Bouleversant ! TL ALGOUD, Albert Dictionnaire amoureux de Tintin Plon, 2016 (Dictionnaire amoureux). 785 p.

Avertissement: si vous vous plongez dans ce dictionnaire vous devrez relire tous les Tintin ! L’auteur nous lance sur les traces d’Hergé et de ses personnages. Il n’occulte pas la part d’ombre du génial dessinateur, mais COTE 809.36 ALG en amoureux inconditionnel et onirique, n’hésite pas à mêler ses propres souvenirs aux aventures des célèbres héros. Une des surprises - et il y en a beaucoup dans ce dictionnaire - Milou serait de sexe féminin…. FA

3


BACIGALUPI, Paolo La fille flûte Au diable Vauvert, 2014. 433 p.

BARUTI, Barly Chaos debout à Kinshasa Glénat, 2016

Dix nouvelles de science-fiction qui nous font réfléchir sur des futurs possibles. Dans le texte qui donne son titre au recueil, de jeunes orphelins subissent de multiples opérations chirurgicales ainsi que des manipulations géCOTE BACI nétiques pour servir ensuite de bêtes de foire lors de soirées mondaines durant lesquelles ils divertissent les riches. Paolo Bacigalupi a remporté le Grand prix de l’imaginaire 2015, catégorie nouvelles, avec ce recueil. FG BAILLY, Vincent, PELLERIN, Barbara Mon père était boxeur Futuropolis, 2016

BD

En 2011, lorsque son père lui annonce qu’il sort d’un séjour en hôpital psychiatrique, Barbara Pellerin décide de le revoir et de réaliser un film sur le Boxing Club de Rouen, dans lequel il est entraîneur. Mais plus que la boxe, c’est son père qu’elle veut connaître. Qui est cet homme dont elle ne garde en mémoire que les cris, la violence et la fureur qui ont poussé le couple au divorce, faisant exploser la cellule familiale ? La bande dessinée retrace de manière linéaire la vie de cette famille, alors que le film, lui, se base sur des images d’archives. PB 4

BD

Cette bande dessinée mêle habilement fiction et faits réels. En 1974, Ernest vit à Harlem de petits trafics et doit rembourser une dette à de dangereux malfaiteurs. Il va prendre la poudre d’escampette pour Kinshasa après avoir gagné un billet pour le « combat du siècle », entre les deux légendes de la boxe que sont Mohamed Ali et George Foreman. Sur place, il déchante, découvrant un pays corrompu, doté de richesses naturelles immenses, truffé d’espions et dirigé d’une main de fer par un Mobutu sans scrupules. PB BENACQUISTA, Tonino Romanesque Gallimard, 2016. 232 p.

Un couple de Français en fuite à travers les Etats-Unis décide, malgré le risque d’être arrêté par la police, d’assister à une pièce de théâtre, Les mariés malgré eux. Représentation COTE BENA d’eux-mêmes, car le couple incarné sur scène est le même que celui assis dans la salle, à mille ans de différence. A travers le temps et les continents, les deux amants doivent faire face aux épreuves diverses et aux lois de la communauté pour ne plus vivre cachés, laissant derrière eux une légende romanesque. CW 5


BENCHETRIT, Samuel La nuit avec ma femme Julliard, 2016. 169 p.

Texte poétique et touchant, La nuit avec ma femme est une lettre d’amour. A sa femme, l’actrice Marie Trintignant, qui est tombée sous les coups d’un homme, en août 2003. A leur fils, Jules, qui avait 5 ans à l’âge du drame. En une nuit, l’auteur revisite les lieux qu’ils ont COTE BENC partagés, en mêlant le passé, le présent et le futur, Marie, Samuel et Jules. C’est un récit touchant, grave et drôle, subtil et attendrissant qui laisse un arrière-goût de lumière, malgré la dureté et la brutalité. PB BERENDT, John La cité des anges déchus Archipoche, 2008. 468 p.

En janvier 1996 l’opéra de Venise, la Fenice, prenait feu. Si le vent avait tourné, toute la ville se serait embrasée. Négligences, complot ? L’auteur enquête et nous emmène loin des touristes. Saviez-vous que Peggy Guggenheim organisait des dîners qui finissaient en COTE 914.53 BER plongeons dans le canal ; que les 120.000 pigeons vénitiens se reproduisent huit fois plus qu’à Londres et que des anges chutent des parapets des églises ? Un voyage dans une Venise différente qui se déguste comme un bon prosecco. RL

6

BERNARD, Frédéric Une aventure de Jeanne Picquigny BD Casterman 2016 (5 vol., série en cours)

Corto Maltese vous a fait rêver ? Alors les aventures de cette héroïne des années 1900 vous enivreront sans doute tout autant ! Toute en modernité, Jeanne Picquigny embarque dans ses quêtes son compagnon Eugène Love Peacock, ses ami-e-s et même ses enfants au fil des albums. Riche de détails fourmillants, d’épisodes ethno-fantastiques, de sensualité et d’humour, cette série conserve, depuis La tendresse du Crocodile, rythme et histoires passionnantes. Courez donc voyager et palpiter avec elle ! GS BESSON, Philippe « Arrête avec tes mensonges » Julliard, 2017. 194 p.

Lors d’une interview avec une journaliste dans un hôtel à Bordeaux, l’auteur aperçoit de dos un homme qui ressemble à son premier amour et ne peut s’empêcher de crier son prénom, Thomas. Ce roman autobiographique qui se déroule à trois périodes COTE BESS différentes – 1984, 2007 et 2016 – décrit cet homme et l’impact de cette histoire d’amour qui oscille entre vérité et mensonge, insouciance et gravité. Philippe Besson parle évidemment de lui, de ses amours, de sa vie, mais aussi de son travail d’écrivain. PB 7


BEYROUK Le tambour des larmes Elyzad, 2015. 239 p.

Elle court éperdument, Rayhana, à travers le désert mauritanien. Et moi, je l’ai suivie, attachée à chacun de ses pas et à chacune de ses paroles. Car elle en a du souffle, Rayhana, jeune femme échappée de sa tribu nomade. Ce roman m’a offert une bonne dose de dépaysement dans des contrées lointaines COTE BEYR qu’on dirait hors du temps. Et grâce à lui, j’ai découvert Beyrouk, auteur mauritanien qui a reçu pour Le tambour des larmes le prix Kourouma 2016, hautement mérité. FB BIVALD, Katarina La bibliothèque des cœurs cabossés Denoël, 2015. 482 p.

Sara Lindqvist, jeune libraire complexée et solitaire, vit en Suède. Après deux ans d’échanges épistolaires, elle se rend à Broken Wheel dans l’Iowa afin de rencontrer Amy Harris, une vieille dame passionnée de littérature. C’est avec stupeur que Sara apprend qu’Amy est COTE BIVA décédée. Elle va peu à peu se faire de vrais amis avec qui elle va créer une librairie contenant les livres qu’Amy possédait. Son visa arrivant à expiration, ses nouveaux amis ont une idée originale pour qu’elle puisse rester. CW

8

BOELL, Heinrich Journal irlandais Seuil, 1969. 151 p.

Böll est un écrivain allemand presque oublié, malgré un prix Nobel reçu en 1972. Fin des années 50, après quelques voyages dans une Irlande pauvre et attachante, il nous transmet sa passion pour cette « île de COTE 914.15 BOE Saints ». Même si, à son arrivée, toutes ses questions se heurtent à de polis « sorry », Böll a su observer les paysages et écouter les gens pour les comprendre et nous les décrire. Ce journal reste un précieux témoignage à emporter dans sa valise avec l’incontournable Guide du routard. RL BOULGAKOV, Mikhail Afanasievitch Récits d’un jeune médecin ; Morphine ; Les aventures singulières d’un docteur Librairie générale française, 2014 (Le livre de poche ; 3254. Biblio). 157 p.

Boulgakov était médecin avant d’être écrivain. Ces nouvelles sont inspirées de ses expériences. Années 1920, loin des villes, de la Révolution, dans des contrées glaciales, il COTE BOUL faut prouver ses compétences et ne pas avoir d’états d’âme. Récits d’un jeune médecin raconte les angoisses d’un nouveau diplômé sur qui reposent tous les espoirs de guérison. Dans Morphine, le médecin n’aura pas cette force : la morphine sera sa fuite. Une lecture digne d’un vrai roman russe : dure et drôle à la fois. RL 9


BOYLE, T.C. Les vrais durs Paris, Grasset, 2016. 441 p.

COTE BOYL

Au Costa Rica, Sten Stensen tue un homme qui tentait de les voler, lui et ses compagnons de voyage. Il rentrera en héros aux Etats-Unis, où il doit faire faire à la maladie mentale non diagnostiquée de son fils Adam, un jeune homme très perturbé. Adam rencontre Sara, une femme plus âgée et marginale qui s’amourache de lui malgré sa bizarrerie. Un roman haletant comme sait les écrire le grand Boyle, sur l’Amérique et ses « héros », sur la marginalité et les armes à feu. DM CALDWELL, Lucy Des vies parallèles Plon, 2015 (Feux croisés). 237 p.

Après la mort de sa mère, à presque 40 ans, Lara a besoin de revenir sur son enfance et on la comprend : devoir partager son père avec une autre famille, légitime celle-là, et qui ne sait rien de vous, ça laisse des traces, forcément. Et ce livre est plutôt triste, cher COTE CALD futur lecteur, sache-le ! Il pleut sur Londres, il pleut sur Belfast et il pleut beaucoup dans les cœurs. Mais cette histoire m’a beaucoup touchée et vous touchera peut-être aussi, voilà une bonne raison pour vous la recommander… FB 10

CAPRA, Frank Arsenic et vieilles dentelles Turner, 1944

Mortimer (Cary Grant excellent !) se réjouit d’annoncer son mariage à ses tantes. En ouvrant le coffre de leur salon, il découvre un cadavre. Ingénument, elles expliquent que par charité chrétienne, elles suppriment COTE F CAPR des messieurs esseulés que Teddy, leur autre neveu qui se prend pour Roosevelt, enterre à la cave. Ajoutez à cela l’arrivée de Jonathan le mauvais garçon et de son acolyte docteur qui ont aussi un mort à caser, et vous en avez pour deux heures de pur bonheur loufoque et jubilatoire ! FA CAUUET, Paul Les vieux fourneaux Dargaud, 2014 (3 vol., série en cours)

BD

Premières cases silencieuses. Contraste des couleurs avec les tenues des personnages se préparant pour un dernier au-revoir à leur Lucette adorée. Le calme avant une aventure haute en couleur en quelque sorte ! Choc des générations, espièglerie et rires sont autant d’ingrédients qui rythment les aventures d’Antoine, Mimile et Pierrot, septuagénaires anciens syndicalistes, aux trognes incroyablement expressives. Les aventures de ces compères toujours prêts à en découdre sont vraiment savoureuses. GS 11


CHANDERNAGOR, Françoise Vie de Jude, frère de Jésus Albin Michel, 2015. 388 p.

Jude raconte sa vie, son admiration pour son frère Jésus et les démêlés des premiers évangélisés avec les autorités politiques romaines. Il aide son frère Jacques à organiser l’évangélisation des peuples d’Asie COTE CHAN Mineure. Sans aucun discours théologique ni prosélytisme, mais à l’aide de sources solides, l’auteure nous dévoile les dessous factuels et historiques des premiers temps du christianisme. FD COHEN, Leonard Le livre du désir Cherche midi, 2008. 251 p.

Suite à son décès, son dernier disque testamentaire et au prix Nobel de littérature décerné à Bob Dylan, je trouve important de rendre hommage à Leonard Cohen. Il était non seulement musicien et chanteur, mais également écrivain et poète. Le livre du désir COTE 821 COH est éclectique, composé de textes en prose, en vers et de dessins. Son écriture reflète sa vie quotidienne, son amour des femmes tout comme son cheminement spirituel et mystique avec son passage dans un monastère bouddhiste zen en Californie. PB

12

COLLINS, Ciaran Charlie le simple Losfeld, 2015 (Littérature étrangère). 418 p.

Sous l’injonction de son psychiatre, Charlie écrit mille mots par jour pour raconter le drame qu’il a vécu. Ca commence par l’amitié avec Sinead et James qui l’ont accepté malgré qu’il soit « simplet ». Il COTE COLL sera le témoin privilégié de leur histoire d’amour, adolescente certes, mais profonde et sincère. Tout comme l’est leur passion pour la musique. Mais peu à peu la trame se tisse, tragique… Un premier roman irlandais puissant, sur l’adolescence, la différence, l’amitié et la jalousie. DM CONNOLLY, John Le livre des choses perdues Archipel, 2009. 348 p.

Ce livre est tout simplement le fruit de l’union entre Alice aux Pays des Merveilles et Le labyrinthe de Pan. Un enfant britannique, durant la guerre, tombe dans un trou au fond de son jardin. Dans cet autre monde, il doit COTE CONN retrouver le Livre des choses perdues qui lui permettra de retourner dans sa famille. Des amitiés, des batailles, des tragédies et soudain, on veut juste se perdre aussi et suivre ce mini-héros, l’épauler dans ce monde imaginaire qui a l’air pourtant terriblement réel. CAB 13


COREY, James S. A. The expanse Actes Sud, 2015. 2 vol. (en cours)

Lorsque James Holden va explorer un vaisseau spatial en perdition pour secourir d’éventuels survivants, il ne se doute pas qu’il va se retrouver au milieu d’un énorme complot. En effet de mystérieux commanditaires oeuvrent pour prendre le contrôle de l’Univers, COTE CORE n’hésitant pas jeter la Terre et Mars, les deux grandes puissances, vers une guerre qui serait catastrophique. The expanse est le nouveau space opera dont on va beaucoup parler et la saison 1 de la série est déjà sortie aux Etats-Unis. FG DARRIEUSSECQ, Marie Etre ici est une splendeur : vie de Paula M. Becker POL, 2016. 128 p.

Marie Darrieussecq a vibré devant une reproduction d’une mère allaitant son enfant par Paula Modersohn-Becker : « Une femme montrée ainsi en 1906 […] je me devais COTE DARR d’écrire la vie de cette artiste et contribuer à montrer son travail ». Elle part sur ses traces en Allemagne, à Paris. Son enfance, sa passion pour la peinture, ses amours, son amitié avec Rilke, sa vie est un roman. Peu après la naissance de sa fille, Paula meurt à 31 ans en disant « Schade ». Oui, dommage, elle n’avait pas tout dit. RL 14

DEANE, Seamus A lire la nuit Actes sud, 2005 (Babel). 313 p.

COTE DEAN

Le narrateur de ce récit composé d’événements qui ont eu lieu en Irlande de 1945 à 1971 et qui sont racontés sans forcément de lien les uns avec les autres, évoque sa famille et notamment l’oncle Edie – fut-il un traître ou un héros ? -, l’Irlande de son enfance, figée dans la tradition et la religion et empêtrée dans le conflit. A mesure que les secrets de famille se dévoilent, le narrateur prend de la distance avec sa mère qui n’avait pas tout dit… Un beau roman, à lire la nuit. Mais pas que. DM DEGHELT, Frédérique Libertango Actes Sud, 2016. 303 p.

Luis est handicapé et pourtant il rêve de devenir chef d’orchestre. Ecrit sous forme d’interview, ce roman raconte ce long parcours jusqu’à la reconnaissance. Le personnage est inventé mais l’auteure s’est très bien documentée sur le monde de la musique, pas toujours tendre avec les gens différents. Karayan est égratigné au passage mais Luis COTE DEGH rend hommage à ceux qui l’ont aidé comme Abbado, Kleiber et surtout Celibidache qui a de suite perçu son charisme. C’est beau comme une symphonie de Mahler. RL 15


DELISLE, Guy S’enfuir : récit d’un otage Dargaud, 2016

BD

Cette bande dessinée est inspirée de l’histoire vraie de Christophe André qui s’est fait enlever, en 1997, alors qu’il travaillait pour une O.N.G. médicale dans une république située à l’ouest de la Tchétchénie. Commence alors 111 jours d’enfer pour cet homme qui sera, la plupart du temps, confiné dans une pièce, la main attaché à un radiateur. Guy Delisle signe un récit poignant, sur plus de 400 pages, qui décrypte parfaitement les états d’âme du détenu. PB DJAVADI, Négar Désorientale Liana Levi, 2016 (Littérature française). 349 p.

Dans une salle d’attente d’hôpital, Kimiâ attend de savoir si l’insémination artificielle pour avoir un enfant avec son amie a réussi. Ce moment fort de sa vie la ramène à son enfance en Iran, à leur fuite après l’arrivée COTE DJAD de Khomeiny. Elle raconte le combat de son père pour la Révolution sans les Pahlavi mais sans l’islamisme. « Désorientale », elle vit pleinement sont exil à Paris tandis que ses deux grandes sœurs, sa mère et son père s’ennuient de leurs proches et du pays qu’ils ont dû quitter. RL

16

DJAVANN, Chahdortt Les putes voilées n’iront jamais au paradis ! Grasset, 2016. 204 p.

Partie de différents faits divers concernant l’assassinat de prostituées en Iran, Chahdortt Djavann livre un roman poignant et puissant mêlant divers récits de ces femmes torturées. COTE DJAV Elle donne voix à ces prostituées retrouvées mortes sous leur tchador. Elles nous racontent leur histoire au sein de cette société islamique hypocrite. Des scènes de viol aux arrangements espiègles des mollahs, l’auteure ne ménage aucune des horreurs subies par ces pauvres filles souvent molestées très jeunes. DDB DUBOIS, Jean-Paul La succession Olivier, 2016. 233 p.

De roman en roman, l’auteur revient avec un personnage récurent qui s’appelle d’ailleurs invariablement Paul ou Jean-Paul, allez savoir pourquoi. Ici, Paul Katrakilis apprend le suicide de son père. Désormais dernier de COTE DUBO sa famille sur terre, comment va-t-il réagir ? Oui il y a toujours dans les romans de Dubois une bonne part de nostalgie et de désillusion qui font tout leur charme. Quant à l’écriture, je l’ai trouvée particulièrement élégante dans ce dernier récit. FB

17


COTE DURO

DUROY, Lionel L’absente Julliard, 2016. 352 p.

ERNAUX, Annie Mémoire de fille Gallimard, 2016 (Blanche). 150 p.

L’oeuvre de Duroy tourne essentiellement autour de sa famille et notamment de la figure de sa mère, bourgeoise désargentée et humiliée, chassée de Neuilly pour vivre en HLM avec ses dix enfants. A travers l’histoire d’un alter ego, Augustin Revel, un écrivain expulsé de sa maison après un divorce douloureux qui s’en va sur les routes de France, Duroy replonge dans sa propre enfance. Et tente enfin de découvrir qui était vraiment sa mère, cette « folle hystérique » qu’il a enterrée sans larmes. DM

Annie Ernaux revient sur l’été 58 et la jeune fille qu’elle était, élevée chez les sœurs et sans cesse chaperonnée par une mère très contrôlante. En colonie de vacances, elle découvre la liberté, côtoie pour la première fois de sa vie des garçons… et ne sait rien de comment tout cela fonctionne. S’ensuivra un épisode si douloureux et humiliant qu’elle n’y peut revenir que près de 60 ans plus tard. Ce livre est très éclairant sur la misère sociale et sexuelle de ces années-là, celles d’avant 68. DM

COTE 848.03 ERN

DUSAPIN, Elisa Hiver à Sokcho Zoé, 2016. 139 p.

COTE DUSA

A Sokcho, dans une ville portuaire à la frontière entre les deux Corée, une jeune Franco-coréenne, qui travaille dans une pension, rencontre un auteur de bande dessinée français venu chercher l’inspiration. Dans un style épuré, l’auteur esquisse le portrait de ces deux personnages, par petites touches, décrivant avec justesse les liens qui peu à peu vont se tisser, entre les failles personnelles, les non-dits et la difficulté de communiquer. Un premier roman couronné par le Prix Robert Walser. PB 18

ESSBAUM, Jill Alexander Femme au foyer Albin Michel, 2016 (Les grandes traductions). 386 p.

COTE ESSB

D’origine américaine, Anna vit avec son mari banquier et leurs trois enfants dans la banlieue chic de Zürich. En proie à une mélancolie qui se mue en dépression, Anna cherche dans les aventures extra-conjugales un peu d’exaltation à sa vie routinière. Ce qu’elle cache à sa psy, Mme Messerli. A force de s’envoyer en l’air avec le premier venu, Anna file droit à la catastrophe, sans pour autant combler son vide existentiel. Pauvre petite fille riche ! Un roman psychologique d’une grande profondeur. DM 19


FAIGENBAUM, Steve City of dreams : Détroit, une histoire américaine Blaq out, 2014, 87 min.

FAYE, Gaël Petit pays Grasset, 2016. 215 p.

Après 25 ans, le réalisateur revient à Détroit afin de comprendre comment Détroit est devenu un cimetière de rêves. C’est la mutation de cette ville, devenue une carcasse industrielle, COTE 973.9 FAI qu’il va relater au travers de son histoire familiale. Avec des images d’archives, des vidéos familiales et des témoignages de personnes des différentes communautés, il se concentre sur les différentes vagues d’immigration, les peurs qui ont modifié la géographie de la ville avec la création de quartiers, de banlieues. PB FARMER, Joyce Sorties de secours Delcourt, 2016 (Outsider)

BD

Laura s’occupe de Lars, son père, et de sa belle-mère Rachel, qui ont décidé de vivre dans leur maison le plus longtemps possible. Mais leur santé décline et les tâches qu’ils ne parviennent plus à accomplir sont de plus en plus nombreuses. Ce roman graphique absolument poignant met le doigt sur une réalité que nous vivrons tous à un moment ou un autre, soit comme accompagnant de parents vieillissants soit comme personne en fin de vie soi-même. Respect, tendresse et humour font aussi partie de cette BD. DM 20

Burundi, 1992. Gabriel a 10 ans. Son père est français, sa mère Tutsi d’origine rwandaise. Que ce soit dans le pays ou dans la maison où les parents se disputent, les tensions vont croissant. Mais Gabriel passe COTE FAYE sa vie de gamin en jouant avec ses copains du quartier. Jusqu’au jour où le jeu ne suffit plus et où la réalité s’impose. A la fois évocation d’un paradis perdu et témoignage d’une horrible guerre vue par les yeux d’un enfant, ce roman sonne fort et résonne d’ailleurs encore dans mes oreilles. FB FERNANDEZ, Dominique, FERRANTI, Ferrante Adieu, Palmyre Rey, 2016. 124 p.

Un petit livre émouvant, écrit à chaud après la destruction du site en 2015 et illustré de photos magnifiques. Des textes qui mêlent subjectivité et faits historiques et actuels COTE 939.4 FER pour faire revivre la métropole antique, renaître Zénobie et les empereurs et généraux romains ou barbares. Ils y côtoient les bergers d’aujourd’hui et les vandales qui, un peu partout, ont traversé les siècles. FD

21


FERRIER, Michaël Fukushima : récit d’un désastre Gallimard, 2012. 262 p.

FLOCH, Arnaud Emmett Till : derniers jours d’une courte vie Sarbacane, 2015

11 mars 2011, peu après 14 heures, la terre se met à trembler au Japon. Michaël et Jun pensent vivre un des séismes habituels mais pendant ces deux minutes ils comprennent que c’est différent : le Japon s’est rapproché COTE 621.48 FER de trois mètres soixante des Etats-Unis ; Kôbe avait généré 15 répliques, Fukushima 400. Michaël Ferrier se rend très vite sur place pour raconter l’horreur pendant que l’Etat minimise, cache et ment. Un témoignage fort, bien écrit qui soulève beaucoup d’interrogations. RL FILIU, Jean-Pierre La dame de Damas Futuropolis, 2015

BD

Jean-Pierre Filiu, historien, réussit le pari de raconter la Révolution (la Dame) syrienne dans une BD. Tout commence en 2011 pendant les festivités des 40 ans de pouvoir du clan Al-Assad. Karim est un rebelle pacifiste qui manifeste son hostilité à Bachar pendant que son frère le sert dans son armée. Par internet Karim contacte un observateur de l’ONU pour les convaincre d’intervenir. Malgré ses efforts, on laisse le régime affirmer sa dictature, manipuler l’opinion publique et tuer des civils. RL 22

BD

Emmett Till, jeune adolescent noir de 14 ans vient passer des vacances chez son oncle qui vit au Mississippi. Nous sommes en 1955 et la ségrégation fait rage. Emmett sera sauvagement assassiné, ses meurtriers retrouvés et injustement acquittés lors d’un simulacre de procès. Le meurtre d’Emmett Till a été une des pierres angulaires de la lutte pour les droits civiques des Noirs aux USA. Une BD courageuse, complétée à la fin par un intéressant dossier, pour ne jamais oublier. CLR FOENKINOS, David Le mystère Henri Pick Gallimard, 2016. 285 p.

Delphine, éditrice, et Frédéric, auteur confidentiel, découvrent dans la section « Livres refusés » d’une bibliothèque bretonne un manuscrit digne d’être publié. Le livre a du succès et intrigue un journaliste, COTE FOEN qui mène son enquête sur l’auteur et les circonstances de la publication. Critique sans complaisance et souvent drôle du monde littéraire, des auteurs aux lecteurs, en passant par les bibliothèques. FD

23


Futurs insolites : laboratoire d’anticipation helvétique : une anthologie Hélice Hélas, 2016 (Cavorite et Calabi-Yau). 370 p.

Après Défricheurs d’imaginaire et Dimension suisse qui nous avaient fait découvrir d’anciens et de nouveaux écrivains helvètes, les éditeurs de cette anthologie ont lancé un appel aux COTE FUTU auteurs pour qu’ils réfléchissent sur la Suisse comme « laboratoire d’imagination et de pensée futuriste ». Le résultat est un panel de textes inédits sur la mort et la mémoire, le secret bancaire intergalactique, le Léman asséché et les vallées perdues… Un coup de cœur pour la superbe nouvelle d’Olivier Sillig ! FA GAIMAN, Neil L’océan au bout du chemin Au diable vauvert, 2014. 314 p.

De retour dans son village pour un enterrement, un homme marche en attendant la réception. Arrivé devant une mare, ses souvenirs le ramènent à l’âge de sept ans. D’étranges événements s’étaient produits et il y avait fait face avec sa voisine COTE GAIM Lettie, Lettie qui soutenait que la mare au bout du chemin était un océan… Véritable hymne à l’enfance et à la vie qui passe, ce roman se lit comme un conte et réveille en nous notre âme d’enfant à travers les yeux et les discussions de ces deux gamins. FG 24

GAUTHIER Justin Delcourt, 2016

BD

Justine sait depuis toujours qu’elle est un garçon dans un corps de fille. L’adolescence venant, elle est complètement perturbée par la puberté, et les psys s’en mêlent : ça passera, tu es une homosexuelle qui ne veut pas l’être, etc… L’incompréhension qu’elle suscite autour d’elle la plonge dans la déprime. En très peu de cases et de pages, cette BD dit l’essentiel sur la transsexualité, et à la lire, évidemment, on ne pourra plus appeler la narratrice autrement que Justin ! DM GLUKHOVSKY, Dmitry Sumerki Atalante, 2014 (La dentelle du cygne). 381 p.

Suite à la disparition de son collègue, un traducteur reçoit le récit d’une expédition de conquistadors du 16e siècle. Alors qu’il avance dans son travail, d’étranges événements se multiplient autour de lui. Les craintes et COTE GLUK les périls des conquistadors perdus dans les jungles du Yucatan semblent se réaliser alors que les chapitres lui sont remis au comptegoutte. Les ouragans et séismes qui ravagent le monde sont-ils liés à ce mystérieux manuscrit ou sa raison commence-t-elle à vaciller ? FG 25


GOUGAUD, Henri Le roman de Louise Albin Michel, 2014. 248 p.

Biographie romancée de Louise Michel, institutrice et anarchiste, figure importante de la Commune. On suit le parcours de la jeune femme de cause en cause, de prison en prison, de colère en rage, en France, COTE GOUG en Nouvelle-Calédonie où, bannie, elle instruit les Canaques, puis de nouveau en France. Avec sa verve et son talent de conteur habituels, Gougaud nous donne à connaître une femme courageuse, passionnée, passionnante, indépendante, intransigeante et compatissante. FD GREGORY, Daryl L’éducation de Stony Mayhall Bélial, 2014. 431 p.

Recueilli par Wanda qui l’a toujours considéré comme son enfant au même titre que ses filles, Stony se rend compte en grandissant qu’il est différent : insensible à la douleur, il n’a pas besoin de sommeil et, COTE GREG accessoirement, il ne respire pas. Lorsque ses questions deviennent trop lourdes, il part et découvre une communauté de mort-vivants. Ces zombies « vivent » cachés mais certains en ont assez et mènent un combat pour revenir en pleine lumière, quitte à déclencher la grande apocalypse. FG 26

GROENINGEN, Felix van Alabama Monroe M6, 2014 (107 min.)

Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire d’être fan de tatouages ou de bluegrass pour adorer ce film. Tour à tour, cette musique country rythme et berce la passionnelle histoire d’amour d’Elise et Didier, offrant ainsi COTE F GROE une superbe bande-son. Mais c’est aussi la chronologie habilement décousue qui rend ce film magnifique malgré les épisodes de vie bouleversants auxquels on assiste… A voir aussi absolument : le court métrage en bonus qui éclaire grandement le titre original : The broken circle breakdown. GS GROSSMANN, David Quelqu’un avec qui courir Seuil, 2003. 447 p.

Assaf court à travers Jérusalem derrière un chien abandonné, à la recherche d’une jeune fille disparue, Tamar. Le chien lui fait rencontrer toutes sortes de personnages, sympathiques ou inquiétants, que la jeune fille a connus. COTE GROS Un beau roman d’amour et d’initiation où le lecteur court avec Assaf sans jamais s’essouffler. FD

27


HEIJMANS, Toine Pristina Bourgois, 2016. 383 p.

COTE HEIJ

IGORT Les cahiers japonais : un voyage dans l’empire des signes Futuropolis, 2015

BD

Un fonctionnaire aborde sur une île au large des Pays-Bas, chargé d’expulser sans faire de vagues une femme qui y réside illégalement. Ici, tout le monde se connaît et on voit d’un œil méfiant arriver ce type gris avec ses dossiers. La femme qu’il cherche travaille à l’hôtel et est intégrée dans cette société où elle vit depuis longtemps. Ellemême ne sait pas d’où elle vient. Car dans sa condition, il vaut mieux tout oublier de soi… Un beau roman sur un sujet brûlant et d’actualité : les migrations. DM

De ses divers voyages au Japon (il a collaboré longtemps avec une maison d’éditions japonaise, Kodansha), Igort nous a ramené ce magnifique album de souvenirs et d’anecdotes. On va passer de l’une à l’autre sans vraiment de lien, évoquant Mishima, le bushido, le manga, Miyazaki et j’en passe. Graphiquement, c’est une BD que j’ai trouvée extrêmement réussie, qui rend bien l’atmosphère et dévoile les codes propres au Japon. Très bel album. DM

HISLOP, Victoria Une nuit en Crète Escales, 2016. 197 p.

INCARDONA, Joseph Permis C BSN Press, 2016 (Fictio). 227 p.

Ne vous fiez pas à la couverture du livre ! Non, cette photo de mer alléchante ne vous entraînera pas vers un roman sentimental mais vers dix nouvelles au charme douxamer. Ne vous laissez pas tromper non plus par le titre car ces histoires se passent autant COTE HISL en Crète où Victoria Hislop, talentueuse écrivaine anglaise, séjourne une partie de l’année, que dans différents lieux de Grèce. Ce qui m’a plu dans ces nouvelles ? La diversité des thèmes abordés et, mine de rien, la profondeur de ceux-ci. FB 28

La vie selon André, 12 ans, c’est… 1ère difficulté : entrer en adolescence. 2e difficulté : déménager encore une fois, dans une banlieue bien grise. 3e difficulté : être fils d’immigré et devoir en supporter COTE INCA les vexations. 4e difficulté : échapper à la terrible bande qui l’attend dans la rue. Quant à moi, c’est avec facilité que j’ai lu ce roman, curieuse d’apprendre comment la victime allait réagir face à ses bourreaux : plusieurs dénouements sont possibles, lequel prendra forme d’après vous ? FB 29


JABLONKA, Ivan Laëtitia ou La fin des hommes Seuil, 2016 (La librairie du 21e siècle). 383 p.

KAJISER, Simon Snö Outplay, 2015 (1 saison, 165 min.)

Jablonka s’intéresse au fait divers comme objet d’histoire. L’affaire Laëtitia Perrais secoue la France en 2011. La jeune fille de 18 ans est sauvagement assassinée. Avant d’assister au procès en 2015, l’historien COTE 364.15 JAB rencontre tous les protagonistes du drame et en particulier sa sœur jumelle inconsolable à qui il dédie ce livre. La victime, comme son meurtrier, ont vécu l’inceste, l’alcoolisme, la maltraitance et ce livre témoigne du déterminisme social. Le prix Médicis 2016 récompensera l’écrivain. RL JONGH, Aimée de Le retour de la bondrée Dargaud, 2016

BD

Un libraire en quasi faillite assiste un soir au suicide d’une femme. Dès lors, une vague de souvenirs d’enfance va venir le hanter. Entre la pression familiale et professionnelle ainsi que ce terrible événement, tout en lui est chamboulé. Un dessin sombre et tourmenté mêle avec brio le passé et le présent du protagoniste. C’est sa rencontre avec une très jeune étudiante qui lui permettra d’extérioriser ses démons et se réconcilier avec un tragique épisode du passé. DDB 30

Rasmus, fraîchement diplômé, quitte sa province pour rejoindre Stockholm où il pourra vivre plus librement son homosexualité. Il y rencontre un attachant groupe d’amis puis l’amour avec Benjamin. COTE S SNOE Légèreté, liberté, barrières sociétales et religieuses accompagnent cette plongée dans la Suède des années 80. L’arrivée du SIDA, nouveau fléau qui laissait impuissantes les équipes médicales, imprègne ce film poignant. Inspiré du roman de Jonas Gardell, ce succès suédois risque fort de vous marquer. GS KAMYSH, Markiyan La zone Arthaud, 2016

L’auteur est né en 1988, juste après la catastrophe de Tchernobyl. Fils de « liquidateurs » chargés de décontaminer le site au péril de leur vie, il s’est pris pourtant de passion pour cette zone interdite sur un rayon de 30 kilomètres. Malgré la police et les risques COTE 621.48 KAM d’irradiation, il l’a visitée à 60 reprises et a parcouru 7000 kilomètres à pied ; il a bu de l’eau contaminée et escaladé les réacteurs. « Je suis un stalker, un piéton, un passant, un idiot, appelez-moi comme vous voulez. » RL 31


KANEKO, Atsushi Wet moon Casterman, 2014. 256 p.

KAWASE, Naomi Les délices de Tokyo Blaq out, 2016. 108 min.

BD

Sata est un inspecteur mystérieux. Sa cicatrice sur le front semble liée aux trous de mémoires auxquels il fait face. Dans ce thriller sombre, le policier poursuit une femme dont l’identité est révélée au fil des trois volumes de cette saisissante série de manga écrite par Atsushi Kaneko. Une étrange atmosphère émane de la lune qui rayonne sur la station balnéaire et les personnages semblent tout droit sortis d’un Japon des années 20. DDB

COTE F KAWA

KAY, Guy Gavriel Les chevaux célestes Atalante, 2014 (La dentelle du cygne). 654 p.

KARLSSON, Jonas La pièce Actes sud, 2016. 188 p.

COTE KARL

Björn vient d’intégrer un nouvel emploi dans l’Administration dont il est bien décidé à atteindre les sommets hiérarchiques, comme ses qualités l’y destinent. Evidemment, ses collègues, conscients de leur infériorité, lui mettent des bâtons dans les roues. Mais Björn a découvert un petit bureau inoccupé où il va se détendre et se ressourcer plusieurs fois par jour. Or cette pièce n’existe pas et ses collègues trouvent vraiment bizarre ce type qui passe de longs moments face au mur du couloir… DM 32

Pour celles et ceux qui n’ont pas envie de se plonger dans le livre (voir p. 48) ou justement pour prolonger l’ambiance si particulière de ce roman, l’adaptation cinématographique est disponible dans le réseau. Le réalisateur Naomi Kawase retranscrit fidèlement le livre, les liens entre les personnages avec des images superbes. Et l’actrice qui interprète la vieille dame est simplement magique. PB

COTE KAY

Amateurs de récits de fantasy historique, voici le nouveau Guy Gavriel Kay ! Le récit se passe en Asie, et l’on suit un jeune noble, Shen Tai qui, suite à la mort de son père, va se trouver confronté aux luttes de pouvoir dans l’Empire de la Kitaï. Comme à son habitude, Guy Gavriel Kay nous offre un roman très bien documenté cette fois sur la Chine du VIIIe s., son raffinement, ses conflits avec les nomades des steppes, les luttes de pouvoir et les coutumes de la cour sont admirablement rendus. FG

33


KEANE, Mary Beth La cuisinière Presses de la Cité, 2014. 403 p.

Au 19ème siècle, le destin peu banal de la cuisinière Mary Mallon, surnommée « typhoïde Mary », qui est employée chez des riches New-Yorkais. Les familles pour qui elle travaille contractent systématiquement la fièvre typhoïde, alors que Mary a toujours une santé COTE KEAN de fer… Les autorités sanitaires décident de l’envoyer en quarantaine sur une île au large de Manhattan. Commence alors le combat de Mary pour retrouver sa liberté et son honneur. Un roman captivant et une héroïne touchante sur une affaire qui a passionné l’Amérique. CLR KERR, Philip Les ombres de Katyn Masque, 2015. 476 p.

Mêler le suspens à l’Histoire, voilà ce que Philip Kerr maîtrise parfaitement. Après s’être très bien documenté, il plonge ses personnages de fiction en 1943 à Berlin. Son inspecteur, Bernie Gunther, travaille au Bureau d’enquête sur les crimes de guerre COTE KERR (pas ceux des nazis !). Après la découverte dans la forêt de Katyn (frontière biélorusse) d’un charnier de 14’500 corps, la plupart étant des officiers polonais, Goebbels demande à Bernie d’enquêter pour dénoncer au monde les crimes des Russes. RL 34

KESEY, Ken Et quelquefois j’ai comme une grande idée Monsieur Toussaint Louverture, 2015 (Les grands animaux). 894 p.

A l’Ouest de l’Oregon, une maison au milieu d’une rivière, la forêt, le Pacifique. Ces paysages humides sont ceux des Stamper, COTE KESE un clan de bûcherons de père en fils à qui s’oppose une bourgade entière car ils refusent de faire la grève de livraison du bois. A l’âge de 12 ans, le fils cadet a fui à New York avec sa mère. Sensible, il garde le souvenir d’un père taiseux et d’un demi-frère trop musclé. Quand ce dernier lui demande de revenir les aider, il accepte car il a « comme une grande idée ». RL KIDD, Sue Monk Le secret des abeilles Lattès, 2004. 386 p.

En Caroline du Sud, Lily, jeune fille blanche, part avec sa nounou noire, Rosaleen, à la recherche de ses origines, sur fond des émeutes raciales de 1964, et en trouve la trace chez trois soeurs apicultrices pour le moins originales. Un roman poignant, tour à tour COTE KIDD triste et joyeux, drôle et émouvant. FD

35


KNAUSGAARD, Karl Ove Mon combat Denoël, 2016. 3 vol. (en cours)

COTE KNAU

L’autobiographie magistrale en six volumes (dont trois déjà traduits en français) d’un Norvégien né en 1968 est une entreprise tout à fait inédite. Il dit tout et dans les moindres détails sur son enfance, sa famille et ses amours, et c’est absolument passionnant. Ses lecteurs francophones attendent avec impatience la traduction des trois derniers volumes. En attendant, filez en Norvège et plongez, vous aussi, dans la vie de Karl Ove, dans sa tête et dans son cœur, vous ne serez pas déçu(e) du voyage. DM

LAMBERT, Christophe Aucun homme n’est une île J’ai lu, 2014. 282 p.

Cuba 1961 : Kennedy annule le débarquement de la Baie des cochons au profit d’une invasion plus classique de l’île par les troupes américaines. Fidel Castro et le Che sont renversés et reprennent leur guérilla dans les montagnes. Ernest Hemingway, qui ne s’est COTE LAMB pas suicidé cette année-là, décide de partir interviewer ces deux leaders directement sur leur terrain et réaliser le reportage de sa vie. Cette uchronie a reçu le grand prix de l’imaginaire 2015. FG LANGE, Richard Angel baby Albin Michel (Terres d’Amérique). 339 p.

LADOUARI, Laurent Cosplay HC, 2014. 473 p.

Katie Duma réalise son rêve en décrochant un poste chez 1T, ancien géant de l’informatique racheté par le milliardaire Adamas. Avec l’ensemble des employés elle va participer au Cosplay, un jeu de COTE LADO rôle dans un univers virtuel qui va décider du futur de l’entreprise. Cachées derrière des avatars, les vraies personnalités vont se révéler déchaînant calomnies, règlements de comptes, violence, mais aussi des actions de résistance et des alliances insoupçonnées. Le compte à rebours est lancé ! FG 36

COTE LANG

Luz a laissé sa fille Isabel chez sa tante à Los Angeles et ne rêve que de la retrouver. Or elle est la femme d’El Principe, un narcotrafiquant de Tijuana qui l’a enfermée dans une prison dorée. Dont elle arrive pourtant à s’échapper, après avoir vidé le coffre et abattu les gardes. Malone, un marginal alcoolique, va jouer les passeurs, et un garde-frontière véreux s’en mêler, avant qu’El Principe envoie son homme de main, tout ce petit monde se poursuivant dans un road-trip échevelé. Addictif ! DM 37


LANZMANN, Claude Le lièvre de Patagonie : mémoires Gallimard, 2009 (Blanche). 557 p.

LAYAZ, Michel Louis Soutter, probablement Zoé, 2016. 237 p.

A presque 90 ans, Claude Lanzmann a vécu plusieurs vies. La plus longue c’est la réalisation de Shoah. Douze années de chasse aux témoins mais aussi de recherche de fonds pour pouvoir mener à bien cette COTE LANZ œuvre majeure de mémoire collective pour dix heures d’entretiens avec des rescapés de camps de concentration, avec des nazis. Ses autres vies : la Guerre, la Résistance à 18 ans, Israël, son « ménage à trois » avec Simone de Beauvoir et Sartre, la guerre d’Algérie, le suicide de sa sœur. RL LARCENET, Manu Le rapport de Brodeck Dargaud, 2015-2016 (2 vol.)

BD

Manu Larcenet réussit une adaptation magistrale du roman de Philippe Claudel (qui l’est tout autant d’ailleurs). Plus qu’une adaptation, il s’est véritablement emparé du texte, lui apportant sa propre dimension. Avec des dessins en noir et blanc, comme des gravures, une parfaite maîtrise du rythme de la page, il retranscrit avec fidélité l’ambiance lourde et oppressante du roman : comment tout un village - sauf Brodeck - a pu se déchaîner sur un étranger de passage, l’Anderer, jusqu’à le tuer. PB 38

Considéré actuellement comme l’un des plus grands peintres suisses, Louis Soutter (1871-1942) a vécu une vie d’errance. Son cousin, Le Corbusier, Giono et quelques autres avaient senti la force de ses dessins COTE LAYA tourmentés. Trop sensible pour une carrière de violoniste d’orchestre (il s’arrêtait en plein morceau paralysé par l’émotion), considéré comme « fou », né peut-être trop tôt, il a été placé à 52 ans dans un asile pour vieillards. Il y mourut 20 ans plus tard dans une extrême solitude. RL LE BORGNE, Loïc Hysteresis Bélial’, 2014. 351 p.

Une quarantaine d’années ont passé depuis la Grande Panique qui a vu la société s’écrouler. Les survivants sont revenus à une existence sans électricité et beaucoup plus proche de la nature qui a repris ses droits. Dans un village COTE LEBO de campagne française, la vie s’est organisée tant bien que mal mais cette petite société va être mise à mal par l’arrivée d’un conteur vagabond qui a manifestement connu ce village avant la Grande Panique. Quels secrets va-t-il faire resurgir à la surface ? FG

39


LEDUC, Violette La chasse à l’amour Gallimard, 1973 (L’imaginaire ; 422). 97 p.

Violette Leduc (1907-1972) née bâtarde vivra l’écriture comme une thérapie. Simone de Beauvoir, son éditrice et amie fidèle dès 1945, reconnaît d’emblée le talent de cette autodidacte. Dans La chasse à l’amour, COTE 848.03 LED Violette Leduc nous entraîne au cœur de ses expériences et de ses émotions. Sa passion pour l’écrivain homosexuel Maurice Sachs ou l’échec des ventes de son livre : tout lui rappelle sa blessure d’origine. Une écriture très originale. A voir aussi : le film Violette, disponible sur notre réseau. (voir p. 42) GV LIGOTTI, Thomas Chants du cauchemar et de la nuit Dystopia, 2014. (Dystopia workshop). 240 p.

Ce recueil de nouvelles remet le vrai fantastique classique au goût du jour. Pas de monstres assoiffés de sang ou de phénomènes paranormaux dans ces textes, ces onze nouvelles sont déstabilisantes COTE LIGO et dérangeantes car l’auteur ne nous donne à aucun moment l’explication qui nous permettrait de comprendre le comportement de ses personnages. FG

40

MacKEON, Darragh Tout ce qui est solide se dissout dans l’air Belfond, 2015. 423 p.

Le 26 avril 1986, la centrale nucléaire de Tchernobyl déversait ses radiations de mort sur des milliers de kilomètres. Ce premier roman saisissant raconte le quotidien de quatre personnages touchés COTE R MACK par la catastrophe. Quatre voix pour dire l’amateurisme et le silence des autorités qui minimisent l’horreur et méprisent la population. MacKeon entraîne le lecteur au cœur de la catastrophe et rend un hommage bouleversant aux milliers de victimes anonymes de ce drame nucléaire. CLR MALZIEU, Mathias Journal d’un vampire en pyjama Albin Michel, 2016. 233 p.

Les fans du groupe Dyonisos le savent, Mathias Malzieu déborde d’énergie. Il a gardé son âme d’enfant, et son skateboard. Cela influence son univers musical et littéraire. Il commence à tenir ce journal lorsque les médecins lui COTE 848.03 MAL annoncent qu’il est atteint d’une maladie du sang. Poursuivit par Dame Oclès, la mort personnifiée, il lutte chaque jour pour survivre. Entre les dialyses quotidiennes et la sortie de son film, il frôle la mort et est même contraint d’abandonner sa planche à roulettes. DDB 41


MALZIEU, Mathias La mécanique du cœur Flammarion, 2007. 177 p.

MAUVIGNIER, Laurent Continuer Minuit, 2016. 238 p.

Jack naît à Edimbourg le jour le plus froid du monde. A peine sorti du ventre de sa mère, son cœur se gèle. La sage-femme le remplace par une horloge qu’il faudra remonter tous les jours. Jack est un enfant fragile qui aimerait découvrir le monde mais les règles COTE MALZ sont strictes : pas d’émotions fortes et surtout pas d’amour ! Adolescent, il sort et rencontre Miss Acacia, la belle femme à lunettes. L’univers de Mathias Malzieu est enchanteur et cette petite histoire magique se dévore toute crue. DDB MATHIEU, Marc-Antoine Otto, l’homme réécrit Delcourt, 2016

BD

Otto est un artiste reconnu qui travaille sur une métaphysique du double. Dans une performance, il brise une de ses œuvres et c’est sa propre vie qui éclate en morceaux. D’autant plus qu’il apprend quelques jours plus tard que ses parents sont décédés, lui léguant une maison et une malle, dans laquelle sont archivées les sept premières années de sa vie. Qui est-il ? Marc-Antoine Mathieu se réinvente tout en continuant son exploration de l’individu, centrée sur la quête de la connaissance de soi. PB 42

Face à son fils qui glisse sur une très mauvaise pente, Sybille décide de retrouver force et courage et de l’emmener voyager à cheval quelques mois au Kirghizistan. Leurs multiples rencontres et expériences parfois COTE MAUV extrêmes font découvrir progressivement leur passé. L’écriture est incroyablement habile pour nous propulser au cœur de leurs réflexions et du voyage quasi initiatique de ces deux êtres entre qui la communication s’est rompue. Un roman qu’on ne veut plus lâcher, dès la première page… GS MAZETTI, Katarina Ma vie de pingouin Gaïa, 2015. 269 p.

Souvenez-vous, il y a une dizaine d’années, on découvrait cette auteure suédoise grâce à son bestseller Le mec de la tombe d’à côté. Malgré un écho médiatique plus discret, j’ai tout autant apprécié Ma vie de pingouin. Il s’agit d’un roman choral qui nous emmène en croisière COTE MAZE au bout du monde. On y observe la faune des animaux… et celle des humains. Grace à une multitude de détails pertinents, on s’y croirait vraiment, en Antarctique, et cela m’a plu. FB

43


MBUE, Imbolo Voici venir les rêveurs Belfond, 2016. 419 p.

Jende Jonga et sa famille ont quitté le Cameroun pour venir s’installer à New York et obtenir la précieuse green card. Il décroche un emploi de chauffeur auprès d’un riche banquier, mais la crise vient brutalement mettre fin à ses espoirs. Jende COTE MBUE refuse d’abandonner son rêve américain. Y a-t-il encore une place pour lui et les siens en Amérique ? Un roman touchant sur l’émigration porté par une écriture sensible et pleine de fraîcheur, par une des nouvelles voix de la littérature africaine. CLR METZGER, Eric La nuit des trente Gallimard, 2015. 107 p.

Aujourd’hui Félix fête ses trente ans. Après le travail, il se laisse entraîner par ses collègues avec le maigre espoir de vivre quelque chose qui pourrait changer sa vie monotone et répétitive. Et pour célébrer l’évènement à sa manière, il décide de vagabonder de nuit COTE METZ dans Paris, au fil de ses envies... Mais une rencontre fait renaître en lui des souvenirs et une mélancolie contenus depuis des années. Premier roman de l’auteur. CW

44

MINGARELLI, Hubert La route de Beit Zera Stock, 2015. 156 p.

Stepan décide un matin de mettre fin à la vie de sa vieille chienne impotente. C’est l’occasion pour lui de se plonger dans ses souvenirs : son fils Yankel, exilé à la suite d’un accident sur la route de Beit Zera, son ami de jeunesse qui vient parfois le visiter. Et un COTE MING jeune garçon qui ne parle pas, qui s’est attaché à la chienne et l’emmène en promenade. Un roman poignant, attachant par la simplicité de l’écriture qui contraste avec la brutalité de certains des épisodes de la vie de Stepan. FD MONIN, Arno L’adoption Bamboo, 2016 (Grand angle). 1 vol. (série en cours)

BD

«Il faisait beau et chaud. Je me souviens avoir pensé : «ça nous annonce un été pourri !»». Tels sont les premiers mots de ce grand-père bourru à propos de l’arrivée de Qinaya, sa petite fille adoptive venue du Pérou. La mine renfrognée de Gabriel nous en dit long sur ce qu’il pense de cette adoption. Mais la vie, la famille et les amis réservent souvent bien des surprises… La douceur des dessins et des couleurs accompagne à merveille cette histoire pleine de tendresse, d’humour et d’émotions. GS 45


MOOR, Johan de, DAL, Gilles La vie à deux Lombard, 2016

BD

Une BD toute rose pour décliner l’amour : comment il naît, se partage, exalte nos vies, nous bouleverse, se transforme, disparait, en laissant des traces, comme celles que forment les disputes avec l’ex-être aimé. J’ai particulièrement apprécié l’humour et l’originalité de cet album au graphisme très varié, tendance vintage. DM NICOARA, Mona. COCA-COZMA, Miruna Notre école RTS, 2013. 94 min.

COTE 909.049.9 NIC

Les deux journalistes ont suivi durant plusieurs années trois élèves Roms et leurs familles dans une petite ville de Transylvanie. Ils participent à un projet d’intégration scolaire mis en place par la Roumanie sous la pression européenne et avec ses subventions. Victimes de préjugés qui ont la vie dure, les nouveaux élèves se font pourtant des amis et s’adaptent comme ils peuvent à ce nouveau rythme de vie. Mais que faire pour que cesse à jamais la ségrégation ? Un document absolument bouleversant. DM

46

OBIOMA, Chigozie Les pêcheurs Olivier, 2016. 297 p.

COTE OBIO

Quatre frères nigérians unis comme les doigts de la main profitent de l’absence de leur père pour aller pêcher au bord de la rivière, ce qui leur est strictement interdit. En chemin, ils vont tomber sur Abulu le Fou qui leur lance une malédiction : Ikenna, l’aîné, mourra de la main de l’un de ses frères. Cette prophétie va complètement bouleverser l’équilibre familial, d’autant plus qu’Abulu a la réputation de voir ses prédictions se réaliser. Ce roman est un passionnant voyage au Nigéria. DM O’CONNOR, Joseph Maintenant ou jamais Phébus, 2016 (Littérature étrangère). 384 p.

Amateurs de rock, ce livre est pour vous. Robbie Goulding y raconte l’épopée des Ships in the night, groupe qu’il a créé avec son ami Fran dans la banlieue de Londres. Après les petites salles miteuses et la galère, le succès COTE OCON arrive, planétaire. Et, malheureusement, les ennuis suivent : la grosse tête, l’argent, la drogue, les disputes, la trahison. Bourré de références au monde de la musique, omniprésente, ce roman est aussi un livre sur l’amitié, et sur l’enfance, la famille, l’amour …enfin, sur la vie ! DM 47


ORSENNA, Erik L’origine de nos amours Stock, 2016 (Bleue). 254 p.

Au fil des pages, l’auteur devise avec son père sur un sujet d’importance : sontils voués, l’un comme l’autre, par une fatalité génétique, à enchaîner divorces et remariages ? Arrivé au dernier chapitre, on n’en sait pas beaucoup plus mais on COTE ORSE aura passé un moment très agréable en compagnie de ce magnifique conteur qu’est Orsenna. Quelle verve ! Quel humour ! Personnellement, j’ai été conquise. FB OVALDE, Véronique Soyez imprudents les enfants Flammarion, 2016. 346 p.

A 13 ans, Atanasia est frappée au coeur par une toile d’un peintre dont elle apprend qu’il fait partie de la famille de son père. Elle se lance dans une quête obsessionnelle qui passe par le biographe russe et la fille du peintre, sans oublier les ancêtres proches et lointains COTE OVAL de la jeune fille, et se libère du quasi-envoûtement auquel la toile l’avait soumise en se découvrant elle-même. Verve, humour : on se laisse très volontiers emmener du Pays basque espagnol en France. FD

48

PAJAK, Frédéric Manifeste incertain. Noir sur blanc, 2014. 221 p. (T. 2, série en cours)

On ne sait pas combien de volumes comptera le Manifeste incertain (dont la publication a commencé en 2012) du talentueux Frédéric Pajak. Soutenue par un dessin virtuose, cette COTE PAJA indétermination répond au charme d’une narration où s’entremêlent toujours passé et présent. Hommage aux artistes (ici : Benjamin, Nadja et Breton, Hohl, etc), mais aussi aux visages meurtris des villes (Paris en 1926, Berlin ou Venise aujourd’hui), ce tome se lit aussi comme un Manifeste poétique pour la sauvegarde d’un patrimoine perdu. GV PELLEJERO, Ruben, CHRISTOPHER The long and winding road Kennes éditions, 2016.

BD

La dernière volonté du père d’Ulysse c’est qu’il aille disperser ses cendres sur l’île de Wight, en Angleterre, en suivant la même route empruntée en 1970 pour se rendre à un concert mythique. C’est avec réticence qu’il part à bord d’un vieux bus VW, accompagné de trois potes déjantés de son paternel. Ce voyage va permettre à ce fils de commencer à aimer celui qui n’était jusqu’ici que son géniteur. Si vous aimez lire en musique, une référence de ces années rock introduit chaque chapitre. RL 49


PIROTTE, Jean-Claude Brouillard Le Cherche Midi, 2013. 140 p.

Lorsqu’un poète se raconte, c’est beau même s’il parle de son cancer qui le grignote. L’occasion de regarder derrière lui, de se souvenir des belles choses (sa fille, ses amours, ses lectures, l’écriture) mais aussi des moments ou des états moins agréables COTE PIRO (le suicide de sa femme, l’éloignement de sa fille, sa solitude, son sentiment de culpabilité). Tôt ou tard, la mort nous offrira une dernière valse et c’est pour cela qu’il est enrichissant de rentrer dans le Brouillard de Pirotte. RL POULAIN, Catherine Le grand marin Olivier, 2016. 372 p.

Ce roman sent la mer, la rudesse des hommes, l’ivresse des retours au port. La « petite femelle » française rêve d’aventure et ce roman est son histoire. Pendant 10 ans, elle a réellement pêché en Alaska dans COTE BOUL des conditions souvent extrêmes. On a l’impression qu’elle écrit avec son corps souffrant. Avec elle, nous affrontons les dangers des mers déchaînées, les piques de poissons empoisonnés. Avec elle, nous aimons. Avec elle, nous tentons de persuader ses potes marins qu’elle est leur égale. RL 50

PROVOST, Martin Violette Xenix, 2014. 132 min.

C’est grâce au film Violette que j’ai découvert Violette Leduc (Emmanuelle Devos, magistrale). En «promoteur» de créatrices oubliées, Martin Provost nous fait entrer COTE F PROV dans l’univers de cette écrivaine atypique. Fille illégitime, marquée par une enfance douloureuse, Violette Leduc se bat pour « être en vie ». Dans cette lutte l’écriture tient le premier rôle. Simone de Beauvoir (parfaite Sandrine Kiberlain) l’a bien compris et n’aura de cesse d’encourager cette plume au style peu commun. GV RAGOUGNEAU, Alexis Evangile pour un gueux Hamy, 2016 (Chemins nocturnes). 359 p.

Un groupe de SDF envahit Notre-Dame de Paris une veille de Noël. Le cadavre de Mouss, le meneur, est retrouvé dans la Seine quelques mois plus tard. Une juge d’instruction enquête, avec ou sans l’aide d’un prêtre, de quelques «collègues» de COTE RAGO Mouss et de la fille de l’un d’eux.Un thriller original, mené avec un certain brio, à la conclusion inattendue. FD

51


RAHMY, Philippe Allegra Table Ronde, 2016. 186 p.

A quelques jours de l’ouverture des JO de Londres en 2012, Abel traîne un mal-être. Sa compagne lui refuse une visite à sa fille, Allegra. Trader réputé, il délaisse pourtant son travail. Firouz, son mentor, le harcèle COTE RAHM pour qu’il « fasse quelque chose » pour permettre à sa petite famille de vivre bien des années. On soupçonne le pire. Cette descente aux enfers est restituée par petites touches qui se mettent en place jusqu’à la révélation finale. Un des meilleurs auteurs romands contemporains ! RL RAMEZ, Naam Nexus Presses de la Cité, 2014. 491 p.

En 2040 les dérives technologiques ont nécessité la création de lois pour tenter d’éradiquer les recherches scientifiques mettant en danger l’humanité. Cependant, un groupe de chercheurs développe une nouvelle version de Nexus, une nano-drogue COTE RAME qui permet aux gens de connecter leurs cerveaux entre eux et de les faire agir comme des super-ordinateurs. Kade et ses amis sont convaincus que cette invention pourra améliorer le sort de l’humanité mais d’autres y voient une source de pouvoir… FG 52

RIHS, Guillaume Aujourd’hui dans le désordre Kero, 2016. 231 p.

Qu’il est bon de se retrouver dans un appartement douillet quand la tempête fait rage au dehors, dans le parc… oui mais petit à petit les habitants de ce havre de paix de la rue William-Favre, devenu en quelques jours une auberge espagnole, s’affolent : la neige COTE RIHS tombe sans cesse, le vent forcit et les esprits s’échauffent. Ce récit se lit agréablement et suscite une réflexion sur notre société et son avenir climatique. L’auteur, genevois, livre ici son premier roman… à découvrir ! FB SAINT JOHN MANDEL, Emily Station Eleven Rivages, 2016. 477 p.

L’histoire commence un soir d’hiver à Toronto au Elgin Theatre où l’on joue une représentation du Roi Lear. L’acteur principal, Arthur Leander meurt subitement sur scène. Le même soir, une pandémie atteint Toronto COTE SAIN puis se répand les semaines suivantes dans le monde entier et tue presque toute l’humanité. Vingt ans plus tard, la Symphonie Itinérante sillonne les alentours du lac Michigan et joue des pièces shakespeariennes. Toutefois, survivre au quotidien est difficile. CW

53


SANDOVAL, Tony Rendez-vous à Phoenix Paquet, 2016 (Calamar)

COTE SAND

BD

SECHAN, Lolita Les brumes de Sapa Delcourt (Encrage), 2016

BD

Dans ce récit autobiographique, Tony Sandoval explique sa traversée clandestine de la frontière américaine. Né dans le nordouest du Mexique, la tentation le titillait déjà, mais c’est par amour qu’il va passer à l’acte. Sous sa plume et ses dessins si caractéristiques, son expérience de vie rejoint celle de milliers qui, par faute de visa ou pour d’autres raisons, fuient un pays. Malgré la dureté du sujet (les barbelés, les gardes, etc.), il nous propose un album touchant et lumineux, totalement d’actualité. PB

Ce roman graphique et autobiographique est un hymne à l’amitié. A 22 ans, en mal de vivre et coincée dans Paris qui l’étouffe, tout comme sa famille, Lolita décide de partir au Vietnam. C’est dans le village de Sapa, niché dans le nord du pays à 1600 mètres d’altitude qu’elle rencontre Lo Thi Gom, alors âgée de 12 ans, petite fille de la minorité Hmong. Entre récit initiatique et BD reportage, cet album en noir et blanc élaboré sur plus de 10 ans est une belle découverte, très touchante. PB

SANDOZ, Thomas Croix de bois, croix de fer Grasset, 2016. 331 p.

SEIGLE, Jean-Luc Je vous écris dans le noir Flammarion, 2015. 233 p.

Le narrateur doit prendre la parole à un congrès en hommage à son frère décédé, missionnaire en Afrique. Coincé par la tempête qui confine les congressistes dans leur hôtel et décidé à rétablir ce qu’il croit être la vérité sur son frère, qui l’a toujours supplanté dans l’amour de leurs parents, eux aussi missionnaires, il est peu à peu amené à réfléchir sur lui-même et ses relations avec sa famille. Un regard sans concessions sur les relations familiales et les entreprises missionnaires. FD

En 1951, Pauline Dubuisson échappa de peu à la peine de mort. Elle jura avoir tué son fiancé accidentellement mais, seule une femme du jury la croira. Même son père qu’elle chérissait se suicida pendant sa garde à vue. L’auteur se met dans la peau de cette COTE SEIG femme tout juste libérée qui court voir La Vérité de Clouzot qui raconte son procès. Elle déteste son personnage incarné par Bardot. Elle part alors vivre anonymement au Maroc, jusqu’au jour où une demande en mariage précipitera son destin. RL


SEM-SANDBERG, Steve Les élus Laffont, 2016 (Pavillons). 550 p.

A Vienne sous l’occupation nazie, le Spiegelgrund accueille les enfants délinquants ou handicapés. Ils sont livrés aux expériences des médecins puis souvent euthanasiés. Les cerveaux des «idiots» sont conservés dans du COTE R SEMS formol. En 1997 près de 800 cadavres ont été retrouvés. A la fin de la guerre il y a procès; certains médecins et infirmières trinquent. D’autres pas. Le docteur Gross continue tranquillement d’exercer. Entre roman et témoignage, un livre choc au sens noble du terme. FA SHINKAI, Makoto The garden of words Kazé, 2013. 46 min.

Takao, lycéen rêvant de devenir cordonnier, sèche l’école les matins de pluie afin d’aller dessiner des croquis dans un jardin japonais. Un jour, il y fait la rencontre d’une jeune femme. Ils se retrouvent ainsi souvent tous les COTE FA SHIN deux dans ce jardin et commencent peu à peu à discuter. Takao lui confie son rêve tout en ignorant son nom et ce qu’elle fait dans la vie. Mais la saison des pluies n’est pas éternelle et bientôt Takao découvre l'identité de la mystérieuse jeune femme… CW

56

SMITH, Patti Glaneurs de rêves Gallimard, 2014. 101 p.

Ce court texte autobiographique lumineux a été rédigé en 1991, pendant une période de dépression, alors que Patti Smith vivait dans la banlieue de Detroit. De manière très poétique, elle livre les moments les plus précieux de son enfance jusqu’à ce qu’elle COTE 781.66 SMI devienne une jeune adulte. Elle dévoile ses rêves, peuplés des créatures (entre autres les glaneurs qui vivent dans les nuages), ses croyances mystiques et le monde étrange dans lequel elle a probablement puisé le terreau de sa vocation artistique. Magnifique. PB SUKEGAWA, Durian Les délices de Tokyo Albin Michel, 2016. 238 p.

Trois générations vont se rencontrer dans une échoppe qui vend des dorayaki, des pâtisseries traditionnelles composées de deux pancakes fourrés à la pâte de haricots rouges. Sentarô, le cuisinier qui travaille pour payer COTE SUKE ses dettes, Tokue, une femme de 70 ans aux doigts mystérieusement déformés qui essaie de le convaincre de l’embaucher, et Wakana, une étudiante en crise. Très poétique, ce roman est un hymne à la nourriture, à la vie et à la contemplation. PB

57


TESSON, Sylvain Sur les chemins noirs Gallimard, 2016 (Blanche). 141 p.

Après une chute due à l’ivresse, l’homme des forêts de Sibérie choisit de «disparaître dans la géographie». Pour reconstruire son corps et son âme malmenés, il suit à pied la diagonale de la France hyper-rurale. A l’aide COTE 914.4 TES de bonnes vieilles cartes IGN, il renonce aux chemins balisés pour traverser les territoires mal desservis dans tous les sens du terme. Il nous livre un état des lieux sans concession sur lui-même et sur un pays où l’on peut encore «partir droit devant soi et battre la nature »… FA TRACQUI, Antoine Point zéro Critic, 2013 (Thriller). 877 p.

Quel rapport entre un milliardaire américain, un démineur, une sœur et un frère un peu particuliers, un général russe à l’âme soviétique et un physicien traqué par les milices de Mussolini ? Vous COTE TRAC le saurez en découvrant leurs aventures à la recherche du secret d’une mystérieuse base de l’Antarctique. Au fil des pages et des années, vous devinerez sans doute quels personnages historiques se cachent derrière l’homme richissime et le savant… Un premier roman mené tambour battant ! FA 58

VARGAS LLOSA, Mario La ville et les chiens Paris, Gallimard, 2012 (Folio; 1271). 529 p.

La ville, c’est Lima. Les chiens sont ces jeunes gens envoyés pour leur «bien» au collège militaire: bizutage féroce, « jeux» sexuels, ruses. Tous les moyens sont bons pour supporter l’enfermement. Sous cette discipline de fer, on peut tricher, COTE VARG rêver d’amour, mais il n’y a pas de place pour l’amitié ni pour la justice. Le Poète en fait l’amère expérience après la mort de l’Esclave, leur souffre-douleur, suspecté d’avoir trahi un pair.Un roman coup de poing contre tous les pseudo-codes d’honneur. FA VELADIANO, Mariapia La vie à côté Stock, 2013 (La cosmopolite). 212 p.

Elle est laide, elle le sait, elle le voit dans le regard fuyant de son père, le non-regard de sa mère qui détourne la tête dès qu’elle paraît. Heureusement sa trop proche tante lui découvre un don pour le piano, et douée, la COTE R VELA petite l’est bel et bien. Seule ou presque, elle grandit et cherche à comprendre ce qui a bien pu se passer pour que sa mère soit devenue ce fantôme muet. FA

59


VERLAGUET, Catherine Entre eux deux Théâtrales jeunesse, 2015. 57p.

Une chambre d’hôpital. La nuit. Elle parle énormément, presque trop. Il est taciturne, les bras trop lourds pour se mouvoir. Elle a tenté de tuer sa mère. Il a tenté de mettre fin à ses jours. Ils ont 15 ans tous les deux et COTE 842 VER une courte nuit pour faire connaissance, se soutenir et éradiquer leurs angoisses avant de partir en maison de repos. Deux solitudes qui se rencontrent, qui se racontent et qui commencent à s’aimer. Un texte poignant, au rythme accrocheur, incisif et plein de sensibilité. GS

VUILLARD, Eric 14 juillet Actes Sud, 2016 (Un endroit où aller). 200 p.

Dans ce roman, l’auteur vit la Révolution à travers le regard d’un peuple oublié des livres d’histoire. Les historiens ont tout dit sur Danton et Robespierre mais qu’en est-il ce COTE VUIL cette « foule » qui prenait la Bastille ? Vuillard nomme ces gens et le sort de l’anonymat. Parallèlement, il évoque les dépenses extravagantes de Versailles. La Révolution est avant tout celle d’un peuple affamé et méprisé. Ne pas évoquer le style de Vuillard serait omettre une grande partie du plaisir de cette lecture. RL

Vivre près des tilleuls : par Esther MOntandon / par l'ajar Flammarion, 2016. 119 p.

Ce récit, entièrement imaginé et créé par 18 auteurs de l’Association des Jeunes Auteurs Romands, témoigne sous forme de notes autobiographiques du quotidien d’une écrivaine suisse, Esther Montandon et de son mari avant, pendant et après l’existence brève COTE VIVR de leur fille Louise décédée en 1960. Ces notes, mélange d’impressions, de souvenirs et de pensées, sont trouvées des années après la mort d’Esther en 1998 par Vincent König, le dépositaire des archives de l’écrivaine. Une histoire émouvante. CW 60

WILLIAMS, Andria Idaho Kero, 2016. 478 p.

COTE WILL

On est dans les années 1950. Nat suit son mari Paul, militaire, sur une base nucléaire en Idaho. Alors qu’il travaille à la centrale à 80 km de là, elle reste à la maison et s’occupe de leurs deux filles. Isolée, elle a de la peine à s’intégrer à cette société d’épouses. Si le cœur de son sujet est bien la problématique nucléaire (en effet, un réacteur présente un défaut majeur), cet excellent roman vaudra aussi pour l’observation très fine d’une certaine époque et la place de la femme dans celle-ci. DM 61


COTE WILS

WILSON, Robert MacLiam Ripley Bogle 10/18 (10/18 ; 2935. Domaine étranger). 462 p.

YAZBAK, Samar Les portes du néant Stock, 2016 (La cosmopolite). 290 p.

Quatre jours de déambulation dans une Londres glacée racontée par un SDF d’une vingtaine d’années originaire de Belfast. Comment le flamboyant Ripley, génie incompris, fleur poussée sur du fumier, amoureux maudit, en est-il arrivé là ? Toujours est-il que le voilà accompagné de ses meilleurs amis - la misère, la faim, le froid, la crasse et l’humiliation - à nous faire vivre de l’intérieur son quotidien, tout ça avec une bonne dose d’humour et d’auto-dérision. Un vrai choc servi par une écriture magnifique. DM

Qui comprend vraiment ce qu’il se passe en Syrie ? L’écrivaine journaliste, Samar Yazbak, réfugiée à Paris ne supporte plus son exil quand ses compatriotes se font tuer par le régime dictatorial du clan de Bachar Al-Assad ou manipuler par des fanatiques religieux. Entre 2012 et 2013, elle passe « la porte du néant » en Turquie pour rejoindre les rebelles. Entre bombes et larmes, ce livre est un cri lancé au monde : comment ne pas avoir envie de fuir un pays qui s’enfonce ainsi dans le chaos ? RL

COTE YAZB

WILSON, Sloan L’homme au complet gris Belfond (Belfond vintage : 13). 451 p.

COTE SLOA

Comme des milliers d’autres hommes en complet de flanelle grise, Tom Rath prend tous les matins le train pour se rendre à son bureau. Sa femme Betsy s’occupe du ménage et des enfants dans leur pavillon de banlieue – qu’elle souhaiterait plus grand. On est dans les années 50, on boit des cocktails avant le repas de midi, et on fume comme des pompiers au bureau, les femmes attendent leur mari à la maison et leur tendent leur journal. Mais cette atmosphère lisse cache parfois bien des fêlures… DM 62

63


adresses et contact Bibliothèque DE LA CITÉ (CIT)

Bibliothèque DE SAINT-JEAN (STA)

5 place des Trois-Perdrix 1204 Genève 022 418 32 00

19 avenue des Tilleuls (entrée par la rue Miléant) 1203 Genève 022 418 92 01 adultes 022 418 92 02 jeunes

Bibliothèque DES EAUX-VIVES (EVI)

2 rue Sillem 1207 Genève 022 418 37 70 adultes 022 418 37 72 jeunes Bibliothèque DE LA JONCTION (JON)

22 bd Carl-Vogt 1205 Genève 022 418 97 10 adultes 022 418 97 12 jeunes

Bibliothèque DE LA SERVETTE (SER)

9 rue Veyrassat 1202 Genève 022 418 37 80 adultes 022 418 37 82 jeunes SERVICE DU BIBLIOBUS (BUS)

34 points de stationnement dans tout le canton, renseignements auprès de votre commune ou au 022 418 92 70

Bibliothèque DES MINOTERIES (MIN)

5 Parc des Minoteries 1205 Genève 022 418 37 40

www.bm-geneve.ch

Bibliothèque DES PÂQUIS (PAQ)

17 rue du Môle 1201 Genève 022 418 37 50 adultes 022 418 37 52 jeunes 64

65


NOTES

Ces résumés vous sont proposés par Caroline Langendorf Richard (CLR) • Céline-Aurore Besençon (CAB) • Chloé Wahl (CW) • Deborah Di Benedetto (DDB) • Dominique Monnot (DM) • François Gerber (FG) • Françoise Aellen (FA) • Françoise Bonvin (FB) • Françoise Delapierre (FD) • Gaëlle Saïd (GS) • Géraldine Veyrat (GV) • Philippe Bonvin (PB) • Roane Leschot (RL) • Tony Larsen (TL) Tous les documents présentés ici se trouvent en un ou plusieurs exemplaires dans les bibliothèques municipales. Vous trouverez leur disponibilité dans votre bibliothèque ou en consultant notre site internet : http://collectionsbmu.ville-ge.ch/ 66

67


68


Conception graphique : yanrubin.ch


nos coups de cœur

insatiable

la cigale

INSATIABLE nos coups de cœur 2017

la cigale

2017

Vous désirez profiter de nos conseils toute l’année ? Chaque semaine, nous vous proposons des chroniques sur notre blog (blog-bmgeneve) et dans la séquence vidéo Le Boudoir (youtube.com/genevebm) pour le meilleur des livres, films et CD à retrouver dans nos bibliothèques.

LIVRES ET DVD ADULTES

Profile for genevebm

La Cigale insatiable  

Les coups de coeur adultes

La Cigale insatiable  

Les coups de coeur adultes

Profile for bibliobmu