{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade.

Page 1

2019 CD et livres Musique

La Cigale nos coups de cœur


Un seul mot d’ordre pour la conception de cette discographie : le plaisir. Car, oui, que nos ouïes se délectent d’une suite de Bach ou d’une orchestration en mode salsa, d’un solo de saxophone free ou de beats électroniques savamment trafiqués, le fil rouge est toujours le même : le plaisir de partager avec vous ce qui nous a fait vibrer ces derniers mois. Bonne écoute !

1


ROCK CHANSON FRANÇAISE JAZZ MUSIQUES DU MONDE CLASSIQUE DIVERS LIVRES

3

5 17 27 39 51 63 69


ROCK


AFRICAN HEAD CHARGE Songs of praise On-U, 1990

Un album de reggae/dub absolument jubilatoire. Songs of praise est une merveille 76.4 AFRI de créativité où se télescopent grosses basses bien lourdes, percussions organiques/ orgasmiques, sons électroniques novateurs (on flirte quasiment avec la musique industrielle à plusieurs reprises !), le tout saupoudré de chants primitifs comme issus d’un monde à jamais disparu. C’était le bon temps où le label On-U Sound produisait parmi les musiques les plus passionnantes de son époque. FS reggae, dub

ANDERSON, Laurie – KRONOS QUARTET Landfall Nonesuch, 2018

Landfall, c’est la rencontre de Laurie Anderson – cette artiste avant-gardiste – 76 ANDE avec des instruments en bois (joués par le Kronos Quartet). Le quatuor à cordes donne une dimension plus organique à l’oeuvre de Laurie Anderson avec plus de rondeur et de chaleur. Ce disque est une rencontre improbable entre la nature et les machines, mais surtout un mariage réussi entre des sons venus de mondes différents. Un beau projet, une belle réussite. PF 7


AWOLNATION Here come the runts Red bull, 2018

J’ai un avis très partagé sur cet album. J’ai tout d’abord ressenti un grand frisson à l’écoute 76 AWOL du titre d’ouverture, Here come the runts : ça commence comme une chevauchée, un train en marche… Des changements de rythme, une guitare soutenue, avec cette voix aiguë qui harangue l’auditeur et qui n’est pas sans rappeler Zach de la Rocha. Un morceau à couper le souffle. La suite, ça se gâte malheureusement, même si le disque se termine fort heureusement sur un très bon Stop that train. PF

BONET, Kadhja Childqueen Fat possum, 2018

Entre revival hippie, incantations divinatoires, odes à la nature d’une part et soul aux 76.1 BONE influences funky groove de l’autre, Kadhja Bonet brouille les pistes et crée un univers singulier, beau et étrange à la fois. Le morceau Procession donne tout de suite le ton. On croit entendre des couplets en français mais le sens des mots nous échappe, comme s’ils avaient été placés là exclusivement pour leurs sonorités. C’est bizarre, mystique, futuriste et allumé. Un album improbable mais assez génial. PF

8

CAR SEAT HEADREST Twin fantasy Matador, 2018

Twin fantasy est la nouvelle publication de Will Toledo. Ce double CD est sous-titré Mirror to 76 CARS mirror (2011) pour le disque un et Face to face (2016) pour le deux, qui est la réédition du premier réenregistrée. Sur cet opus, on entre dans un jeu de miroir où l’on constate d’une part que la qualité des compositions est bien présente sur un enregistrement dépourvu d’effets studio (2011) et que d’autre part tout est fait pour que l’effet lo-fi soit préservé afin de conserver un aspect minimaliste (2016). PF ENO, Brian Music for installations Universal, 2018

Ce coffret regroupe six disques composés entre 1985 et 2018. Ces musiques ont 76 ENO été conçues pour accompagner diverses expositions et installations. C’est de musique ambient qu’il est question ici. A part le disque cinq, le reste prend le temps de se déployer (le morceau le plus long dépasse ainsi les quarante minutes). Cette musique est une formidable machine à générer des images et des émotions. Elle a surtout ce grand mérite : elle donne envie de plonger soi-même dans le flux de la création. FS rock expérimental, ambient 9


FATHER JOHN MISTY God’s favorite customer Bella union, 2018

Dans le clip Mr Tillman, la même scène tourne en boucle, sous différentes perspectives, 76 FATH rendant le scénario tour à tour amusant, bizarre et inquiétant. Durant quelques semaines, j’ai écouté en boucle le magnifique album de Father John Misty. Chaque fois, je découvrais les richesses de cette petite merveille. L’artiste semble se complaire dans une mélancolie et une dépression teintées d’humour et de cynisme qui sied à ce personnage misanthrope. Il y a dans cet album des instants de grâce et de beauté. PF rock psychédélique FLYING LOTUS You’re dead ! Warp, 2014

Je suis FlyLo depuis ses débuts et ce You’re dead me semble être son meilleur album. C’est à 76.2 FLYI un véritable festival de sons que nous sommes conviés. Par rapport aux disques précédents, celui-ci propose une musique plus organique aux influences jazz toujours plus prégnantes. Le travail sur les beats est impressionnant (on pense à J Dilla), la basse est omniprésente (j’y ai décelé du Squarepusher), le tout est psychédélique à souhait. FS electronica 10

INSPECTOR CLUZO We the people of the soil Fuck the bass player, 2018

Ils sont deux, ils ont déjà fait une demi-douzaine d’albums rock, metal un peu funk. Ils ont 76 INSP une énergie dingue, certaines chansons on les veut en boucle. Mais aussi Inspector Cluzo fait partie de ces groupes autonomes qui font tout eux-mêmes : de l’enregistrement au mixage en passant par l’emballage des CD. Quand ils ne sont pas en tournée, ils sont dans leur ferme bio en Gascogne, élèvent des oies et font leur musique. Nonobstant ils n’aiment pas trop les bassistes : regardez le nom de l’éditeur… TL rock français KING TUFF The other Sub pop, 2018

King Tuff a joué dans l’un des nombreux groupes de Ty Segall. C’est donc de rock 76 KING psychédélique qu’il est question ici. L’album commence délicatement avec The other, ballade acoustique parsemée ici ou là de sons de synthés bien vintage. Puis déboulent Raindrop blue et Birds of paradise, deux brûlots rock où guitares fuzz et chœurs chantilly s’entremêlent à merveille, et Psycho star, plus funky. Le disque se termine en douceur avec No man’s land, peut-être le plus beau titre de cet opus fort réussi. FS rock psychédélique 11


MIYAKE, Jun Lost memory theatre, act 3 Yellowbird, 2018

Jun Miyake a toujours fait dans la très haute couture… Le compositeur et trompettiste 76 MIYA japonais, la musique du film de Wim Wenders Pina c’est lui, clôt ici une trilogie dansée entouré d’une profusion d’amis riches et célèbres. Arto Lindsay, Vinicius Cantuaria, David Byrne ou les Voix Bulgares, tout le monde se croise et s’embrasse dans une multitude de styles où rock, jazz, dub, symphonique et traditionnel s’entremêlent dans un doux raffinement mélodique frisant la préciosité. As tears go by… YRT NDEGEOCELLO, Me’Shell Ventriloquism Naïve, 2018

Me’Shell Ndegeocello s’essaye à l’album de reprises et, une fois encore, c’est la grande 76.1 NDEG classe. Qu’elle enregistre Sometimes it snows in april de Prince, Atomic dog de George Clinton, Private dancer de Knopfler (un titre popularisé par Tina Turner) ou Smooth operator de Sade, c’est du pareil au même : Me’Shell fait sien chacun de ces titres pour proposer un disque d’une rare cohérence. Cette femme fait définitivement partie de mes chanteurs et chanteuses préférés (tous genres confondus). FS

12

SEGALL, Ty Freedom’s goblin Drag city, Unicornhorndust, 2018

On pose une écoute un peu distraite sur le ixième projet de Ty Segall, qui nous a habitués 76 SEGA à presque deux sorties par an. On imagine que les projets se succédant, une lassitude doit inévitablement s’installer. Eh bien ce n’est pas le cas. Sur cet album, le but était de se sentir le plus libre possible. Les titres s’égrènent, se complètent, s’enrichissent, donnant un ensemble cohérent. Ce n’était peut-être pas son but premier mais Segall a pondu un opus qui rend un bel hommage au rock psychédélique. PF rock psychédélique SON LUX Brighter wounds City Slang, 2018

En sortant de la gare, me voici ébloui par le soleil, le froid du petit matin se mêle à une sen76 SONL sation de chaleur intérieure. Et là, sans crier gare, un sentiment de calme et de bien-être m’a envahi. Je regarde mon lecteur, me voici plongé dans le bain d’Aquatic, de Son Lux, un titre qui semble évoquer la vie intra-utérine. Après cette expérience, je décide d’écouter plus attentivement l’album. Son Lux ne devient pas par miracle mon groupe favori, mais ce disque révèle néanmoins de belles richesses. PF 13


VIRUS - JEHAN-RICTUS Les soliloques du pauvre Avec la collaboration de Jean-Claude Dreyfus Au diable vauvert, 2017

En 2017, un rappeur reprend des textes vieux 76.3 VIRU de 120 ans pour balancer des punchlines

pleines de pertinence à la tronche de la société d’aujourd’hui. Pour ce projet, Vîrus - qui s’est entouré du comédien Jean-Claude Dreyfus adapte les textes de Jehan-Rictus (1867-1933), poète anarchiste contesté et considéré comme subversif lors de la sortie des Soliloques du pauvre en 1897. Les mots argotiques lus par Dreyfus contiennent une violence qui se matérialise dans les scansions fougueuses du rappeur. PF rap français YOUNG GODS Data mirage tangram Two gentlemen, 2019

La trajectoire des Young Gods me fait penser à celle d’Einstürzende Neubauten. Les premiers 76 YOUN albums étaient de véritables déflagrations sonores qui ont marqué la fin du 20e siècle. Puis, au tournant du 21e siècle, la musique s’est faite plus calme, le rythme s’est complexifié. Avec Data mirage tangram, le groupe suisse sort quelques-unes de ses meilleurs compositions (Moon above, All my skin standing) et propose un travail sur le son absolument phénoménal. FS rock suisse 14


CHANSON FRANÇAISE


BARBAGALLO, Julien Danse dans les ailleurs Sony, Almost, 2018

Danse dans les ailleurs - quel joli titre ! - est le troisième album de Julien Barbagallo, 78 BARB le batteur de Tame Impala à ses heures évidemment pas perdues. Ce disque plutôt mélancolique regroupe neuf titres pop aux mélodies toutes plus réussies les unes que les autres. Tour à tour, j’y ai reconnu les influences de Gainsbourg (le son de basse rappelle celui de Melody Nelson), Polnareff, Nino Ferrer pour les Français, Flaming Lips ou tout groupe un tant soit peu psychédélique pour les Anglo-Saxons. FS

BASHUNG, Alain En amont Barclay, 2018

Un nouvel album de Bashung presque dix ans après sa mort, ça rend forcément méfiant. 78 BASH J’avais tout d’abord entendu Immortels sur les ondes, un titre de Dominique A que l’on peut écouter sur La musique. Verdict : très bien même si je continue à préférer la version de Dominique A. Puis l’album s’est déployé et là, surprise : tous les titres sont réussis je trouve, avec une mention particulière pour Elle me dit les mêmes mots, Les arcanes et Nos âmes à l’abri. Bashung avait décidément la grande classe. FS 19


BRUIT NOIR II/III Ici d’ailleurs, 2019

I/III était une merveille, II/III n’est pas loin de le surpasser. Bouaziz (textes, voix) et 78 BRUI Pirès (musiques, sons radicaux) proposent dix-sept titres d’une noirceur absolue mais d’un humour dévastateur. Le succès est une entrée en matière bourrée d’autodérision, L’Europe propose un texte bien ironique avec, tout à coup, en son milieu, un passage quasi mélancolique. Plus loin encore, c’est 1967, un morceau merveilleux qui voit Bouaziz nous immerger dans un name-dropping des plus jouissifs. Génial ! FS BURGER, Rodolphe Good Dernière bande, 2017

Un gros coup de cœur. Burger, c’est un nom que je connaissais depuis longtemps mais, allez 78 BURG savoir pourquoi, je n’avais jamais écouté sa musique. Good m’a plu de bout en bout. J’aime cette voix rocailleuse mi-parlée mi-chantée, ce jeu de guitare atypique, ces textes poétiques. Cet album alterne chansons en anglais, chansons en français et même une chanson en allemand, An Lili, selon moi le sommet du disque, un de ces titres à écouter en boucle. Frissons garantis. FS

20

DOMINIQUE A Toute latitude Wagram, Cinq 7, 2018

Le très sombre Remué nous emmenait dans des contrées proches de la musique industrielle. 78 DOMI Avec Vers les lueurs, c’est un album de cuivre qui nous était proposé tandis qu’Eléor, le disque de 2015, faisait la part belle aux cordes. Avec Toute latitude, Dominique A change encore de direction et nous plonge dans une musique plus électronique. Au final, pourtant, cela importe peu car la qualité des titres, une fois encore, est présente. Cycle, Toute latitude, La clairière sont de nouvelles réussites. FS EICHER, Stephan Hüh ! Electric unicorn, 2019

Un nouvel album de Stephan Eicher mérite toujours l’attention. Au départ, pourtant, 78 EICH lorsque j’ai appris que le musicien suisse se contentait de réenregistrer quelques-uns de ses succès, mon enthousiasme a fortement décru. A tort. Car Hüh ! est un projet tout à fait original qui voit le Suisse collaborer avec le Traktorkestar, une fanfare bernoise qui apporte un son et des couleurs nouveaux à des chansons que l’on connaît depuis longtemps. Le mélange est bluffant, la greffe a parfaitement pris. FS rock suisse 21


LAKOLYN Maux roses Les trois 8, 2018

Le titre de l’album (Maux roses) propose un jeu de mot bien pourri, la pochette (on y 78 LAKO voit un type à moitié vêtu de plumes roses tenant dans les mains un flamant rose en peluche) est un sommet de kitsch et pourtant, pourtant il serait fort dommage de passer à côté du premier album de Vivien Raynal, alias Lakolyn, lequel regorge de pépites funky. Entre synthés vintage et basse bien groovy, des titres comme Mon refuge, Clair-obscur et Les ballons de baudruche sont de franches réussites. FS

LUCIANI, Clara Sainte-Victoire SCPP, 2018

Armanet en 2017, Luciani en 2018, la chanson française la plus intéressante 78 LUCI s’accorde au féminin depuis quelque temps. Sainte-Victoire est le premier disque fort réussi d’une chanteuse dont les influences se dessinent en filigrane par le son de basse de l’album (Joy Division) ou par le titre La baie, une reprise francisée d’un morceau de Metronomy. Côté femmes, Françoise Hardy, Véronique Sanson ou Nico semblent les noms les plus évidents à citer. La grenade et Dors tournent en boucle sur ma platine. FS 22

M Lamomali airlines Labo M, 2017

Je mentirais si je disais que je suis un fan de M. Sa musique, sans me déranger, me 78 M laisse plutôt froid. Puis, en 2017, est sorti Lamomali, un projet avec des artistes maliens (notamment Fatouma Diawara et Toumani Diabaté) que j’aime beaucoup. C’est pourtant Lamomali airlines, l’album live de la tournée qui a suivi, que j’ai décidé de mettre en avant, car il laisse, par rapport à l’album studio, une plus large place à des instrumentistes particulièrement inspirés. FS

NEVCHE, Fred Valdevaqueros Internexterne, 2018

Constitué tantôt de discrètes boucles electro, tantôt d’une guitare sèche à peine esquissée 78 NEVC ou d’un piano comme lointain, vaporeux presque, Valdevaqueros m’a intéressé dès la première écoute. Le fil conducteur de ce disque qui réussit le tour de force d’être à la fois lumineux et mélancolique semble être l’eau et les grands espaces (cf. L’océan, Je naviguais vers mon rêve, Valdevaqueros). Fred Nevché, de sa voix fragile, nous embarque pour un voyage de onze plages qui semblent à peine exister. FS

23


NOVEMBRE, Tom Tome 1-Tome 2 Polygram, 1994

J’ai une grande sympathie pour les premiers albums de Tom Novembre dont 78 NOVE on retrouve les meilleurs titres sur cette double compilation. Ce qui me plaît dans ces morceaux, c’est leur côté léger, drôle, décalé, absurde. Tom Novembre se saisit de mots de tous les jours et nous raconte, de sa belle voix grave, des petites histoires souvent irrésistibles. La musique, toujours inspirée, n’est pas en reste : on passe du rock à la pop, de la new-wave au reggae avec une déconcertante facilité. FS

PALATINE Grand paon de nuit Yotanka, 2018

Je dois l’admettre, il m’a fallu plusieurs écoutes pour me faire à la voix du chanteur 78 PALA Vincent Ehrhart-Devay qui m’a parfois fait penser à celle de Roy Orbison mais sans le côté léger, irréel presque de cette dernière. Alors seulement j’ai pu me plonger dans les textes du groupe - ça m’a fait penser à Feu ! Chatterton - et dans sa musique surtout, sorte de mélange entre le folk et le post-rock, le tout agrémenté de quelques arabesques psychédéliques. Stockholm est mon titre préféré. FS

OLIVIER, Christian After avant BMG, 2018

Si comme moi vous aimez les Têtes Raides, si comme moi la voix d’Olivier vous remue les 78 OLIV entrailles, alors ne loupez pas son deuxième album solo et embarquez pour un voyage rempli de sons percutants pour les oreilles, de mots bons pour le cœur et l’esprit. Au fil de l’écoute, la singularité des morceaux se dessine plus forte et on déambule jusqu’à Putain putain, reprise d’Arno, presque dissimulée à la toute fin. Les mots reflètent les inquiétudes du monde mais sans jamais nous faire la morale. GM 24

25


JAZZ

27


ABERCROMBIE, John Open land : meeting John Abercrombie Arno Oheri & Oliver Primus, réalisateurs ECM, 2018 - 1 DVD

John Abercrombie, humble et célèbre innova77 ABER teur de la guitare jazz contemporaine, décédé

en août 2017, apparaît ici comme le plus ordinaire des hommes, parmi ses souvenirs et ses plaisirs, et dans toute son humanité. Tourné sur les lieux de vie d’Abercrombie, côte est des Etats-Unis, et lors d’une tournée au Liechtenstein, ce film aux moyens les plus simples nous emmène poétiquement dans le sillage enchanté d’un musicien majeur du jazz américain actuel. Profonde admiration pour ce portrait subtil. YRT ALLEN, Tony The source Blue Note, 2017

1964, le batteur nigérian Tony Allen rencontre Fela Kuti. Sur des textes engagés ils 77 ALLE créent l’afrobeat, un mélange de musique africaine, de jazz et de funk. Pendant quinze ans ils enregistrent une vingtaine d’albums. Grâce à The source, Tony Allen assure qu’il enregistre le disque de sa vie. Onze morceaux interprétés par onze musiciens exceptionnels où se mêlent toutes ses influences. Un album de jazz aux multiples sons et couleurs. Dansez sur le morceau Push and pull. Tonique ! AMF afrobeat 29


AVITAL, Omer Qantar Jazz Family, 2018

Le contrebassiste américano-israélien Omer Avital et son quintet Qantar nous 77 AVIT proposent un album de jazz contemporain au parfum oriental. Un disque joyeux qui passe de ballades sereines comme The beauty and the beast et Cool song à des morceaux plus rythmés et entraînants comme Turkish coffee blues et Immigration. Ecoutez aussi le morceau Hamina sur lequel transparaissent les diverses cultures musicales qui alimentent le jazz d’Omer Avital. AMF

BAD PLUS Never stop II Legbreaker, 2018

The Bad Plus est un trio américain incomparable qui fait exploser les frontières du 77 BADP jazz. Très influencé par le rock et la pop, il a fait fureur grâce à ses reprises de Nirvana, Radiohead ou Bowie. Ce nouvel album coïncide avec l’arrivée du pianiste Orrin Evans qui s’ajoute au bassiste Reid Anderson et au batteur David King. Cet énergique trio nous propose des compositions originales d’une impressionnante créativité. J’aime beaucoup Hurricane birds ou Seams. Ecoutez, vous ne serez pas déçus ! AMF 30

E.S.T. E.S.T. live in London ACT, 2018

En 2008 le pianiste Esbjörn Svensson, leader du trio suédois E.S.T., meurt. En 2018 le 77 EST label ACT marque les dix ans de sa mort en proposant Live in London, un double album inédit enregistré en 2005. E.S.T. c’était un trio essentiel à l’époque, c’était le jazz, le rock, des mélodies répétitives. De nombreux groupes actuels tels que Gogo Penguin ou Portico Quartet ont été imprégnés par leur musique. Si vous étiez fan d’E.S.T. ou si vous n’avez pas eu le temps de les connaître, savourez ce disque ! AMF

FAVRE, Florian Ur Traumton, 2016

Le pianiste suisse Florian Favre est considéré comme l’un des musiciens les plus doués 77 FAVR de sa génération. Avec le contrebassiste Manu Hagmann et le batteur Arthur Hnatek (remarqué aux côtés de Tigran Hamasyan et Erik Truffaz) il nous propose un jazz nourri d’influences classiques et pop. J’aime beaucoup le morceau Satellite ou le très énergique Hyperactivité nocturne. Un album très mélodieux et plaisant. AMF jazz suisse 31


FRESU, Paolo Carpe diem Tük, 2017

L’élégantissime trompettiste italien Paolo Fresu retrouve ici son Devil Quartet. Grâce à 77 FRES l’amitié qui unit cette formation diabolique on ressent une grande complicité dans l’interprétation des morceaux. Cet album est éclatant et d’une grande douceur. Quant au son de la trompette de Paolo Fresu, il est toujours aussi limpide et fluide. Un posto al sole, magnifico. Profitez ! AMF

HANRAHAN, Kip Crescent moon waning American Clavé, 2018

Ecoutez voir… Oui, écoutez une fois le grain hors-norme du « working class boy » et 77 HANR percussionniste américain Kip Hanrahan, metteur en sons et réalisateur rare d’albums latin jazz poétiques et profonds comme des énigmes. Lui parle de musique jamais vraiment finie, d’erreurs provoquées, en tous les cas une pâte musicale vivante et humaine jamais à cours d’interprétations. Sous ce quartier de lune on appelle les musiciens à la manière d’un générique de film et on déroule colère, humour et joie ! YRT

32

JAMES, José Lean on me Blue Note, 2018

Si vous aimez Bill Withers, ce disque est pour vous ! Cet album est un hommage à cet 77 JAME immense chanteur qui a fêté ses 80 ans en 2018. Avec sa voix chaude José James reprend douze de ses chansons cultes et les interprète en gardant le même esprit. J’aime ce disque de bout en bout, j’aime cette ambiance jazz-soul. Après l’écoute du morceau Use me on a juste envie de le réécouter. AMF jazz, soul

KORA JAZZ TRIO Part 4 Giro, 2018

Le Kora Jazz Trio c’est la fusion extrêmement réussie entre le jazz et la musique tradition77 KORA nelle africaine. Ce sont la kora, le piano et les percussions qui portent les magnifiques morceaux de cet album principalement composés par le pianiste malien Abdoulaye Diabaté (cofondateur du Kora Jazz Trio et du Kora Jazz Band). J’apprécie la subtilité, la fraîcheur et l’éclat de cet album. Ecoutez aussi les reprises très personnelles des standards Via con me de Paolo Conte et Sodade de Cesaria Evora. AMF ethno jazz

33


LAGE, Julian Insurrection John Zorn, compositeur Tzadik, 2018

Récent projet du sulfureux John Zorn autour 77 LAGE d’un quartet composé de deux guitares, basse et batterie, Insurrection envoie dos à dos furies pulsantes de l’indignation et féeries paradoxales de la littérature se soulever dans une ronde cruelle et contrastée. On cite pêlemêle Gaddis, Pynchon, Ballard, Beckett ou Conrad… Le ton est donné, l’offrande radicale, l’engagement superbe de générosité et les chipoteurs très sûrement largués dans la vaine tiédeur de leurs calculs approximatifs ! YRT MacCASLIN, Donny Blow Motema, 2018

En jouant en 2016 sur le dernier disque de David Bowie Blackstar, le saxophoniste Donny 77 MACC MacCaslin revient sur le devant de la scène et retrouve une certaine popularité. Marqué par cette expérience, il nous propose un album vocal foisonnant qui mêle entre autres le jazz, la pop et le rock. Donny MacCaslin a choisi une chanteuse et trois chanteurs incroyables pour se partager les parties vocales qui sont primordiales sur cet enregistrement. Faites le plein d’énergie, écoutez Blow. AMF jazz pop 34

PARISIEN, Emile Sfumato ACT, 2016

Cet album est avant tout une magnifique rencontre entre le saxophoniste Emile 77 PARI Parisien et le pianiste renommé Joachim Kühn, à leur quintet s’ajoutent deux invités exceptionnels, le célèbre clarinettiste Michel Portal et l’accordéoniste Vincent Peirani. Cette remarquable formation de jazz contemporain nous offre un disque multiple, tout en nuances, Sfumato. J’aime beaucoup les différentes ambiances qui se dégagent de Preambule, Brainmachine ou Umckaloabo. Une belle découverte qui vaut le détour. AMF PASCOAL, Hermeto Viajando com o som Far out, 2017

Un album studio de Pascoal enregistré en 1976 qui refait surface pour la première fois 77 PASC en 2017, je prends tout de suite ! Pascoal, c’est ce merveilleux musicien brésilien capable de jouer de tous les instruments ou presque (piano, flûte, bandonéon, saxophone…) avec la même facilité. Les trois premiers morceaux sont des concentrés de groove dans la lignée de ce qu’il pouvait enregistrer à la même époque tandis que le quatrième, qui approche de la demi-heure, explore des contrées plus abstraites. FS 35


PEIRANI, Vincent Living being II – Night walker ACT, 2018

Living Being, la formation de l’accordéoniste Vincent Peirani revient avec un deuxième 77 PEIR album très réussi. Que ce soit dans des compositions originales ou lors de reprises classiques ou rock le quintet assure en liant les styles et d’ailleurs Vincent Peirani dit que son groupe aimerait être un orchestre de chambre rock. J’aime passer de What power art thou d’Henry Purcell à From Kashmir to heaven de Led Zeppelin, j’aime suivre l’accordéon qui réinvente ces morceaux. Un album généreux, à partager. AMF SOSA, Omar - CANIZARES, Yilian Aguas MDC, 2018

J’avais eu un coup de cœur pour le précédent disque du pianiste Omar Sosa Transparent water 77 SOSA ainsi que pour celui de la chanteuse et violoniste Yilian Canizares Invocacion. Là, ils sont réunis pour un magnifique album poétique en hommage à l’eau. Les deux musiciens ne nous proposent pas un disque « à la cubaine », qui donnerait envie de danser mais tout en mêlant leurs origines, la musique classique et le jazz, ils nous offrent plutôt des mélodies d’une grande sérénité. A écouter sans modération. AMF latin jazz, jazz suisse 36

THOLLOT, Jacques Thollot in extenso Nato, 2017

Thollot est un peu le poète de la baguette, comme a pu l’être un Don Cherry pour la 77 THOL trompette. In extenso est le chant du cygne Thollot est mort en 2014 - d’un musicien qui jouait déjà dans des orchestres professionnels à l’âge de 13 ans ! Album posthume donc qui s’écoute comme une rétrospective mais exclusivement constitué d’inédits, cette ultime merveille multiplie les formations - quatuor à cordes, quartet de jazz, duo vibraphonecornet, etc. - pour un résultat tout simplement enchanteur. FS We out here Brownswood, 2017

J’avais eu un coup de cœur pour Sons of Kemet et Shabaka and the Ancestors, deux groupes portés par Shabaka Hutchings. 77 A Eh bien voilà l’audacieux saxophoniste de retour. Sur ce projet il est chargé de réunir les plus talentueux musiciens de la scène jazz anglaise actuelle. Il nous offre We out here, une compilation dynamique qui fusionne des genres très variés. J’aime beaucoup Abusey junction, sorte de ballade un peu nostalgique. Une découverte très enrichissante. AMF

37


MUSIQUES DU MONDE

39


BELOUGA QUARTET Quatuor de galoubets-tambourins Buda, 2018

Une flûte à trois trous dans la main gauche, une massette dans la droite qui tape un long 92(08).1 FRAN tambourin accroché au bras gauche : c’est le galoubet-tambourin ! Instrument emblématique de la Provence, il est tout en contrastes : une mélodie dans les aigus vs une rythmique grave et timbrée ; martial vs festif. Les quatre tambourinaires du CD (des virtuoses) ont décidé d’emmener leur instrument sur de nouvelles voies en ne reniant rien de ses racines. Une vraie découverte ! MF musique traditionnelle provençale

CARMELO TORRES Y SU CUMBIA SABANERA Vivo parrandeando Sonidos enraizados, 2017

Représentant phare de la cumbia rurale de la côte caraïbe de la Colombie, Carmelo Torres 98(55).1 COLO met le feu au bal populaire sans préliminaires. Armé de son accordéon diatonique (au son également rural, comprenez un peu aigre), il enchaîne cumbias, paseos et merengues avec la même énergie. Les arrangements sont simples, efficaces et finauds, laissant la part belle à la voix chaleureuse du maestro. Idéal pour danser en famille ! MF musique traditionnelle colombienne, cumbia 41


CHAPPUIS, Marie-Claude Au cœur des Alpes Sony, 2018

2019 : fête des vignerons ! Il est donc temps de rafraîchir ses chants d’armaillis ! La mezzo-so92(18).1 SUIS prano Marie-Claude Chappuis, livre ici les chants du répertoire populaire suisse qui lui sont chers. Il est bon d’entendre ces chansons avec cette qualité vocale et musicale. Dire que l’Helvète est nostalgique est un euphémisme, tant les paroles exaltent une paysannerie à jamais perdue. Mais on ne peut que faire confiance à un CD qui accole au label Sony les logos AOC du gruyère et du vacherin ! MF chanson traditionnelle suisse La contra ola : synth wave and post punk from Spain 1980-86 Bongo Joe, 2017

Compilation totalement enthousiasmante de trésors issus du versant indépendant et punk de 92(07).3 A la new-wave espagnole. Le son des synthétiseurs des années 80 fait mouche et porte à merveille ce rock garage ibérique. C’est énergique et libre tout comme devait l’être l’Espagne d’après Franco. On doit cette anthologie à l’excellent label local Bongo Joe, toujours curieux et exigeant ! Un détour par leur catalogue ou leur magasin à la place des Augustins s’impose ! Vous ne serez pas déçus… MF rock espagnol 42

CRIOLO No na orelha Sterns, 2012

Je vais aller droit au but : Criolo est le musicien brésilien le plus passionnant de ces dix 98(53).3 CRIO dernières années selon moi. Sur No na orelha, son deuxième album sorti en 2012, il mélange afrobeat (Bogotá), reggae (Samba sambei), rap le plus radical (Grajauex) ou encore ballade tire-larmes (Nao existe amor en SP) avec la même réussite. En bref, Criolo sait tout faire et sa voix, qu’il rappe ou qu’il chante, est juste magnifique. Un grand disque de MPB (Música popular brasileira). FS world music brésilienne FLEMONS, Dom Black cowboys Smithsonian Folkways, 2018

Dom Flemons a dédié sa vie d’artiste et son œuvre aux différents styles de blues, ainsi qu’à 97(03).3 FLEM la sauvegarde de la musique folk américaine. Chant, guitare acoustique, banjo, guitare électrique, saxo, clarinette donnent à cette perle d’album un son poétique et vintage, avec une touche de modernité. J’ai été transportée dès les premières notes dans l’Amérique profonde du Far West. C’est beau, émouvant, vibrant, un retour aux racines de la musique folk. Un moment musical intense. KS folk song : Etats-Unis, blues, chanson afro-américaine 43


GRUPO MAGNETICO Positivo Leon, 2018

Grupo Magnetico est fan de la salsa de New York, la classique, la vraie, celle de Tito 98(20).3 GRUP Puente, Ray Barretto, Eddie Palmieri, celle du mythique label Fania. Ils se sont entourés de musiciens légendaires du Vénézuela, de Cuba, de Colombie et le résultat est époustouflant, digne des plus grands orchestres de salsa nuyoricaine. Avec ce mélange de salsa et de latin soul, parfaitement interprété, on croirait entendre un album des années septante… et c’est un compliment ! KS salsa, latin soul, latin jazz JUPITER & OKWESS Kin Sonic Glitterbeat, 2017

Jupiter Bokondji a pour but d’exposer au monde la diversité du Congo. Pour cela, il mé93(12).3 OKWE lange plusieurs langues, rythmes et formes musicales congolais. Le mélange de funk savoureux, de nonchalance punk et de psychédélique est tonitruant et étonnant. Si on vous dit que Damon Albarn (Blur, Gorillaz) est à la prod et aux claviers, cela donne une idée de la qualité de cet album. J’ai adoré ce son festif et un peu bordélique, à la fois très rock et très congolais, pour un cocktail explosif d’énergie. KS world music congolaise, afro funk, afrobeat, rock 44

LANKUM Between the earth and the sky Rough Trade, 2017

Ils sont quatre (une femme et trois hommes), de Dublin, un look de rockers et leur truc, 92(10).1 IRLA c’est la musique de chez eux : les chansons traditionnelles, les ballades lancinantes posées sur un bourdon et les instruments qui vont avec. C’est rocailleux, nasillard. Ils osent la polyphonie : d’un coup ça ouvre les horizons, ça frotte et ça se résout sur un unisson rassembleur. Une belle sensibilité traverse l’album, tant dans l’énergie que dans les sonorités. Du « made in Ireland » ouvert sur le monde. MF musique traditionnelle irlandaise MONSIEUR PERINE Hecho a mano : suin a la colombiana Flowfish, 2013

Monsieur Périné, comme son nom ne l’indique pas, est un groupe colombien. Mais leur 98(55).3 MONS musique n’a quasi rien de colombien : c’est un mélange de jazz manouche, pop et swing. Le groupe appelle cela le « suin a la colombiana ». C’est frais, ensoleillé, stylé, avec cette touche de swing manouche très sympa, porté par la jolie voix acidulée de la jeune chanteuse. Cela me fait presque penser à Pink Martini, pour le côté classe et élégant. A écouter pour se faire du bien ! KS world music colombienne, chanson colombienne 45


O’ARO, Ann Ann O’aro Cobalt, 2018

Je ne comprends pas le créole, mais j’ai pris une claque en écoutant cet album. Ann O’aro 93(36).3 OARO vit ses chansons. Elle caresse les mots, les assène, les crache et les susurre avec une musicalité incroyable. La musique est épurée, du blues version maloya, on y sent la souffrance, les cris de l’âme, mais également la joie dans la voix de cette très jeune et prometteuse artiste réunionnaise, dont les souffrances exacerbées lui ont fait accoucher d’une œuvre poétique sublime qui nous prend aux tripes. KS chanson réunionnaise, maloya SELVA NUDA Le mie parole Rock this town, 2018

Selva Nuda nous chante les femmes sauvages, entre ombre et lumière, désespoir et joie, 92(18).3 SELV désir et absence. Cette Tessinoise installée à Genève, accompagnée de sa seule guitare, nous distille en plusieurs langues des textes poétiques et sensuels de sa voix voluptueuse, parfois tragique, parfois rieuse. Des paroles crues, humides, graves, aux mélodies épurées. J’ai été conquise par cette atmosphère presque mystique qui donne envie de courir nu dans la forêt, libre et léger. KS chanson suisse, folk 46

SOLJU Odda aigodat (New times) Bafe’s Factory, 2018

Solju, un duo finlandais mère et fille, joue une musique mêlant joik (chant traditionnel 92(58).3 SOLJ a cappella du peuple saami, issu des traditions chamaniques) et orchestration moderne. Le mélange entre ancien, moderne, parfois classique, est étonnant, avec des chants gutturaux et des voix très particulières. Surprenante langue, surprenant son, pour chevaucher les espaces infinis de la Laponie en invoquant les esprits. KS chanson finlandaise, chanson lapone, saami

THEGIORNALISTI Love Carosello, 2018

Thegiornalisti est un groupe romain, reconnu depuis 2015, mais qui a explosé en 92(12).3 THEG 2018. Ce n’est pas de la chanson, ce n’est pas de la pop, ce n’est pas du rock, ce n’est pas de l’indé, ce n’est pas de l’electro. C’est « juste » un nouveau son dans le paysage musical italien. J’ai été conquise par cet album nouveau, frais, intelligent, avec plusieurs chansons qui sont devenues des tubes en Italie. A découvrir pour avoir une autre image de la musique italienne. KS chanson italienne, pop 47


TRIO KYMATA Kymata Buda, 2018

Kymata est composé de Maria Simoglou, chanteuse d’origine grecque, de Kevin 92(50).1 A Seddiki, guitariste et percussionniste et de Iacob Maciuca, violoniste roumain. De leur rencontre, naît un album épuré et mélancolique où la ligne claire de la voix de Maria Simoglou porte magnifiquement mélodies et textes. On voyage entre chansons de Grèce et d’Asie Mineure, entre compositions et une reprise étonnante (en grec) de Sombre dimanche que chantait Damia. Vive la simplicité ! MF chanson grecque, musique traditionnelle d’Europe de l’Est VAUDOU GAME Otodi Hot Casa, 2018

Quel groove ! Dès les premières notes, ce son funky m’a fait penser à James Brown, et c’est 93(48).3 VAUD bon ! Peter Solo, le leader du groupe Otodi, fait revivre le funk togolais en nous transportant dans la chaleur d’un son des années 70. Une musique qui fait le lien entre les gammes vaudou et le funk, version afro funk et même parfois afro disco. Des rythmes endiablés aux paroles parfois hilarantes, que ce retour aux sources fait du bien et donne la pêche ! KS world music togolaise, afro funk 48


CLASSIQUE

51


ALWYN, William String quartets nos 10 to 13 Tippett Quartet Somm, 2017

Dans ces quatuors, on retrouve à la fois 24 ALWY beaucoup d’ampleur et d’intériorité, de calme

et de vivacité, de lumière et d’obscurité… Le quatuor n° 10, En voyage, est très évocateur et imagé ; chaque mouvement est une histoire en soi. RK

BACH, Carl Philipp Emanuel Cello concertos - Symphony H 648 Jean-Guihen Queyras, violoncelle ; Ensemble Resonanz ; Riccardo Minasi, direction Harmonia mundi, 2018 35 BACH (C.Ph.E) J’apprécie beaucoup les interprétations du

violoncelliste Jean-Guihen Queyras, qui sont pleines de légèreté, de sensibilité, de précision, de naturel… Dans la musique de Carl Philipp Emanuel Bach, il fait des merveilles ! Je vous laisse donc en compagnie de sa belle sonorité et celle de l’Ensemble Resonanz dirigé par Riccardo Minasi. RK

53


CUI, César Antonovitch Pièces pour piano Christoph Deluze, piano Pavane, 2004

Cesar Cui fait partie des compositeurs russes 11 CUI appelés le « groupe des cinq », aux côtés de

Moussorgsky, Borodine, Rimsky-Korsakov et Balakirev. Peu connu, on écoute pourtant avec un plaisir infini ses préludes, qui sont particulièrement touchants. RK

GARAYEV, Gara Sonata for violin and piano 24 preludes for piano Vadim Repin, violon ; Murad Huseynov, piano Brilliant, 2007 - 1 CD + 1 DVD MC 22 GARA Gara Garayev est une personnalité significative

de la musique azerbaïdjanaise. L’influence de Chostakovitch, dont il a suivi des cours, se fait ressentir. Je ne connaissais pas ce compositeur, mais c’est une jolie découverte : la variété des facettes et des atmosphères de ses 24 préludes pour piano m’a particulièrement touchée. RK musique contemporaine

54

GJEILO, Ola Northern lights Phoenix Chorale ; Charles Bruffy, direction Chandos, 2012

J’aime beaucoup le mélange des voix et des MC 60 GJEI cordes. Ola Gjeilo, compositeur norvégien,

nous livre des œuvres où les cordes doublent parfois la voix humaine, ou alors ressortent du tapis sonore. Une musique à la fois puissante et douce. RK musique contemporaine

HERZOGENBERG, Heinrich von Piano trios op. 24 & 36 Heinrich von Herzogenberg ; Vienna Piano Trio MDG, 2017

Ces trios témoignent de la réorientation 23 HERZ musicale du jeune Herzogenberg. Comme

nous l’explique Bernd Wiechert, il était « tiraillé entre les attraits du camp des « traditionalistes » et celui des «nouveaux Allemands » dans la querelle qui faisait rage en ce 19e siècle […] ». Après son installation à Leipzig, « il abandonna définitivement la « musique d’avenir » de Liszt et de Wagner […] pour ancrer clairement sa production dans la lignée de la tradition classique. Il avait trouvé son idéal en la personne de Brahms ». RK

55


MESSIAEN, Olivier TURANGALÎLA-SYMPHONIE Berliner Philharmoniker ; Kent Nagano, direction Teldec, 2001

Cette symphonie me renvoie à un souvenir : 44 MESSI un concert donné pour les écoles dans les ors

du Victoria-Hall. J’ai vu pour la première fois des ondes Martenot et les ai essayées. Mon souvenir auditif était un peu différent de l’écoute que je viens d’en faire : j’avais retenu soit les envolées puissantes et rythmées, soit les vagues et l’atmosphère doucement planante. Il y a des harmonies plus sombres, une progression dramaturgique au fil des mouvements. Le plaisir global, lui, était resté ! FP PADEREWSKI, Ignacy Jan - STOJOWSKI, Zygmunt Polish music for piano and orchestra Jonathan Plowright, piano ; Polish Sinfonia Iuventus Orchestra ; Lukasz Borowicz, direction Warner, 2017 31 PADE

Très beau concerto pour piano que celui composé par Paderewski en 1888. Tempétueux, virtuose, majestueux, il emporte tout sur son passage. On ressent beaucoup de nostalgie également, accentuée par le dialogue avec les instruments de l’orchestre. La rhapsodie de Stojowski, également présente dans cet album, est à découvrir. RK

56

PESSON, Gérard Blanc mérité Ensemble Cairn ; Guillaume Bourgogne, direction Aeon, 2017

Une musique qui crépite, tournoie, pince, MC 20 PESS danse, se languit, joue, tremble, bégaie,

berce, raconte, crie, fuit, se transforme, cahote, crache, ahane, rebondit, recule, sculpte, chante, rit, parodie, cligne de l’œil, souffle… Bienvenue dans l’univers de Gérard Pesson ! RK musique contemporaine

REICHA, Antonin Musique de chambre Solistes de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth Alpha classics, Outhere, 2017

La Chapelle Musicale Reine Elisabeth s’est 20 REICH intéressée à Reicha, professeur notamment

de Berlioz, qui fut un compositeur et une personnalité musicale importante en France au début du 19e siècle. Cet album illustre la diversité des genres instrumentaux pour lesquels il a composé. On peut savourer des formations plutôt rares, comme son trio pour trois violoncelles. RK

57


RACHMANINOV, Serge Vasilievitch 24 preludes Nikolai Lugansky, piano Harmonia mundi, 2018

J’aime la forme des préludes et ceux de 11 RACH Rachmaninov en sont un bel exemple. De petits portraits ciselés à même l’âme russe ; une écriture concise et condensée pour des pièces courtes. Ici Nikolaï Luganski, russe luimême, n’a rien besoin d’ajouter, ni emphase, ni romantisme ou autre expression surfaite. Il dit le texte, sobrement, l’interprétation n’étant plus que la musique elle-même. On est d’abord surpris, mais rapidement on entre dans l’esprit de la musique et on se laisse emporter doucement. FP SCHUBERT, Franz Oktett Isabelle Faust, violon ; Anne Katharina Schreiber, violon ; Danusha Waskiewicz, alto... Harmonia mundi, 2018 28 SCHUB L’octuor en fa majeur pour clarinette, cor,

basson, quatuor à cordes et contrebasse, composé en 1824, recèle mille espiègleries, miroitements, jaillissements, tout en gardant une certaine gravité, une certaine noblesse. Isabelle Faust écrit à son propos : « Schubert parvient ici à concilier des éléments empruntés au genre du divertimento, des traits relevant purement de la musique de chambre et des élargissements orchestraux ». RK 58

Silence & music Gabrieli Consort ; Paul McCreesh, direction Signum, 2017

Le Gabrieli Consort, dirigé par Paul McCreesh, nous livre une magnifique A 53 GABR interprétation de chansons anglaises du 20e siècle. Précision, homogénéité, clarté des plans sonores, naturel des lignes musicales ; que dire de plus ? Simplement écouter. RK anthologie, musique chorale

SILVESTROV, Valentin Hieroglyphen der Nacht Anja Lechner, violoncelle ; Agnès vesterman, violoncelle ECM, 2017 MC 15 SILV Des atmosphères suspendues et inquiétantes,

puis des mélodies qui vous prennent par la main et vous tirent des larmes ; on sort de ce disque sur la pointe des pieds… RK musique contemporaine

59


WEBER, Carl Maria von Concerto no 1 opus 73 - Variations opus 33 - Grand duo opus 48 Raphaël Sévère, clarinette ; Jean-Frédéric Neuburger, piano ; Deutsches SymphonieOrchester Berlin ; Aziz Shokhakimov, direction 37 WEBER Mirare, 2017

Une clarinette qui chante et qui vous donne des frissons, puis qui virevolte du plus grave au plus aigu ; un orchestre qui maintient une atmosphère en constante tension : on ressent bien dans le concerto pour clarinette n° 1 de Weber tout l’aspect novateur de ce compositeur à l’époque charnière du préromantisme. Magnifique ! RK

WEINER, Leo Five divertimentos - Serenade Estonian National Symphony Orchestra ; Neeme Järvi, direction Chandos, 2017 42 WEINE La pochette de l’album m’avait attiré

l’œil, et je n’ai pas été déçue lorsque mes oreilles s’y sont mêlées. Les divertimentos et la sérénade de Leó Weiner nous offrent des sonorités fraîches, enjouées, parfois mélancoliques, parfois endiablées. De très beaux moments ! RK

60


DIVERS


ART BEARS Winter songs - The world as it is today Arcade, ReR, 1980

Ces deux albums d’Art Bears sont des OVNIS 71 ARTB musicaux. Art Bears, c’est l’un des groupes de

Fred Frith (guitare), peut-être moins connu qu’Henry Cow mais tout aussi génial. Aux côtés de l’Anglais, on retrouve Chris Cutler (batterie) et Dagmar Krause (chant). Les trois musiciens produisent ici une musique qui emprunte tour à tour au rock progressif (plutôt Soft Machine que Yes), au jazz, à la musique de cabaret et au folk. Le tout agrémenté d’une bonne dose de folie et d’une touche d’humour so british. FS BENNETT, Richard Rodney Murder on the Orient Express EMI, DRG, 2003

Un compositeur venu du classique, certes, mais surtout une signature personnelle pour 72 CRIM la musique du film de Sydney Lumet, datant de 1974 ; à la fois hollywoodienne, expressive, très visuelle aussi. Je ne peux plus l’écouter le soir tard, les lignes de violon sont saisissantes et m’effraient sans même que j’aie besoin de visualiser le film. Les diverses plages du disque pourraient suggérer les mouvements d’un poème symphonique aux couleurs variées. FP

65


ENSEMBLE MINISYM Moondog new sound Bongo Joe, 2017

Moondog, c’est ce musicien de rue posté sur la 6e avenue à New York dans les années 71 ENSE 1970. Aveugle, habillé en viking, il compose une musique intemporelle où l’on reconnaît des influences mais ça ne ressemble à rien. L’Ensemble Minisym propose un arrangement pour instruments acoustiques des pièces pour orgue du maestro. Le résultat est tout à fait probant ! C’est Moondog avec de nouvelles couleurs, de nouveaux paysages. Beau boulot ! MF

JOLLIVET, Boris Orchestre animal Chiff chaff, 2009

L’orchestre de Boris Jollivet a des plumes, des poils, des écailles… Chacun des protagonistes 86 SONS a sa propre façon de se faire entendre dans la symphonie du vivant ! Mais au cours des ans, l’effectif de l’orchestre diminue drastiquement ; certains pupitres disparaissent carrément. Il est temps d’écouter les chants, les cris et les messages de nos cousins les animaux. C’est riche, c’est beau et urgent. Listen to the animals and listen to Greta ! MF

66


LIVRES


Abécédaire amoureux du jazz Photographies de Pascal Kober Snoeck, 2017

Marcus Miller nous invite à « écouter les images de Pascal Kober » dans la courte 781.65 ABE préface de ce livre au format séduisant. Les photos sont archivées par thèmes, Afrique, Enfants, Intimité, Ombre ou Zoom et les rencontres se suivent joyeusement dans une succession heureuse d’images et de couleurs récoltées au fil du temps des festivals de jazz, des années 80 à nos jours. Affaire entendue, ce grand photo-reporter esthète possède un œil à la qualité rare de savoir écouter l’enchanteresse musique… YRT

ANNISS, Matt - FULLER, Patrick Vinyle Eyrolle, 2018

Un panorama de l’univers du disque vinyle décryptant ses différentes facettes : de ses 781.4 ANN aspects les plus techniques (amplis, platines et enceintes, pointes de lecture, pressage) aux plus culturels (histoire du disque, art de la pochette, meilleures ventes d’albums), en passant par la pratique (monter une collection, trouver des raretés, s’initier au DJing). Un très bel et intéressant ouvrage pour les passionnés du vinyle. KS

71


LECOCQ, Richard - ALLARD, François Michael Jackson, la totale : les 263 chansons et 41 clips expliqués EPA, 2018

A l’occasion du dixième anniversaire de la disparition de Michael Jackson, ce livre explique et analyse l’intégralité de son œuvre, 781.66 JAC ses chansons, ses clips et ses chorégraphies. Il met en avant le processus créatif de la pop star, qui est aussi fascinant que ses œuvres. Il lève le voile sur les secrets de fabrication, longuement gardés sous silence, de ces musiques et images qui font partie du panthéon de la musique pop. Nul besoin d’être fan pour apprécier cet ouvrage magnifiquement conçu et illustré. KS

PONZIO, Jacques Thelonious Monk, abécédaire Lenka lente, 2017

Dans cet ouvrage Jacques Ponzio a collecté des citations du célèbre pianiste Thelonious Monk relevées, entre autres, par des musiciens ou des journalistes. C’est un abécédaire en édition bilingue qui suit l’ordre alphabétique an781.65 MON glais, on passe par Activism, God, Hate, Kids, Music et bien d’autres entrées encore. En feuilletant ce petit livre on suit Monk de lettre en lettre et on le découvre un peu. Pour Freedom il dit « Jazz is freedom. You think about that ». Un recueil sympathique et amusant. AMF 72

HENRI DUTILLEUX, UN COMPOSITEUR A LA SAGE Jean-Michel Quinodoz, éditeur scientifique Slatkine, 2018

Dutilleux a régulièrement séjourné à La Sage entre 1952 et 2008. Lieu ressourçant qui permet de conjuguer solitude et travail avec émulation et rencontres. A travers les témoignages, 780.9 DUT on découvre une vie musicale et culturelle hors du commun pour un lieu si reculé. Livre idéal pour faire des liens : écouter Dutilleux et se plonger dans la culture du val d’Hérens avec deux titres : Marie des Collines et La poudre de sourire qui retracent les parcours de deux femmes exceptionnelles de la vallée. MF

RUSSOLO, Luigi L’art des bruits Allia, 2016

En 1913, le futuriste Russolo écrit L’art des bruits, un texte qui marquera profondément l’esthétique musicale du 20e siècle. L’idée de départ est simple : les sons - urbains ou pas - qui nous environnent doivent être intégrés dans la création musicale et pour cela, il faut inventer de nouveaux instruments, ce que fera Russolo 781.3 RUS lui-même avec ses fameuses machines sonores intitulées intonarumori. Au hasard la musique concrète, la musique industrielle ou le free jazz doivent énormément à ce manifeste. FS 73


adresses et contacts Bibliothèque DE LA CITÉ & ESPACE MUSIQUE

Bibliothèque DE SAINT-JEAN

5 place des Trois-Perdrix 1204 Genève 022 418 32 00

19 avenue des Tilleuls 1203 Genève 022 418 92 01 adultes 022 418 92 02 jeunes

Bibliothèque DES EAUX-VIVES

2 rue Sillem 1207 Genève 022 418 37 70 adultes 022 418 37 72 jeunes

Bibliothèque DE LA SERVETTE

9 rue Veyrassat 1202 Genève 022 418 37 80 adultes 022 418 37 82 jeunes

Bibliothèque DE LA JONCTION

SERVICE DU BIBLIOBUS

22 bd Carl-Vogt 1205 Genève 022 418 97 10 adultes 022 418 97 12 jeunes

34 points de stationnement dans tout le canton, renseignements auprès de votre commune ou au 022 418 92 70

Bibliothèque DES MINOTERIES

5 Parc des Minoteries 1205 Genève 022 418 37 40 Bibliothèque DES PÂQUIS

17 rue du Môle 1201 Genève 022 418 37 50 adultes 022 418 37 52 jeunes 74

www.bm-geneve.ch Retrouvez les Bibliothèques municiaples sur les réseaux sociaux facebook.com/genevebm youtube.com/genevebm instagram.com/genevebm

75


Livres et DVD adultes RETROUVEZ ÉGALEMENT NOS COUPS DE CŒUR ADULTES LA CIGALE INSATIABLE ET NOS COUPS DE CŒUR JEUNESSE LA CIGALE AUDACIEUSE Livres, CD et DVD jeunesse

Ces résumés vous sont proposés par Mireille Favez (MF) • Pierre Friche (PF) • Romaine Kaufmann (RK) • Thierry Leu (TL) • Anna Maffia Frei (AMF) • Géraldine Maïon (GM) • Françoise Philippe (FP) • Yves Robert-Tissot (YRT) • Frédéric Sauge (FS) • Katia Savi (KS)

Tous les documents présentés ici se trouvent à l'Espace musique de la Bibliothèque de la Cité. Vous trouverez leur disponibilité à l'Espace musique ou en consultant notre site internet : http ://collectionsbmu.ville-ge.ch/ 77


NOTES

78

79


Conception graphique : info@yanrubin.ch

80


Vous désirez profiter de nos conseils toute l’année ? Chaque semaine, nous vous proposons des chroniques sur notre blog (blog-bmgeneve) et dans la séquence vidéo Le Boudoir (youtube.com/genevebm) pour le meilleur des livres, films et CD à retrouver dans nos bibliothèques.

Profile for genevebm

La Cigale mélomane 2019  

Les coups de coeur musique

La Cigale mélomane 2019  

Les coups de coeur musique

Profile for bibliobmu