Issuu on Google+


AU R K I B I D E A

L E S O mm A i R E 4

LA TRIBUNE

Le changement et la contestation

7

ZAPPING

8 8

L’ACTUALITÉ Cap sur les temps forts

14 LE DOSSIER 14 La musique pour tous 20 20 22 26 27

7 LE ZAPPING Le FAR de Biarritz

8 L’ACTUALITÉ Cap sur les temps forts

LA VILLE Biarritz, côté plage Collecte et tri des déchets Rencontres : Benoît August, les Biarroses des Sables Mémoire : la Roche Ronde

30 LA VIE ASSOCIATIVE 28 La Jeanne d’Arc de Biarritz, les 3A, Agur Arménie, ...

32 L’AGENDA

La Journée des Enfants au lac Marion, l’Atabal en juin, ...

38 LA VIE DES CONSEILS DE QUARTIER 39 L’EXPRESSION DES GROUPES POLITIQUES 42 LE CARNET

14 LE DOSSIER

© N. MOLLO ; S. RENARD ; PHOTO BERHARD ; DR

La musique pour tous

30 L’AGENDA

24 LA VILLE Benoît August, une carrière et un palmarès incomparables

JUIN 2013 N° 229 Directeur de la publication : Michel Veunac Directrice de la communication : Claire Ripert Rédactrice en chef : Anne-Marie Galé Secrétaire de rédaction : Sophie Vivé Textes en basque : Peio Héguy / Elhe traductions Participation rédactionnelle : D.Yustède, S. Vivé, E. Gorri, A. Rode, Alix Loumaigne Mise en page : Marie-Céline Hondelatte Photogravure : Vincent Ahetz-Etcheber Impression : Frontère Régie publicitaire : Supports Promotion (05 59 52 30 81) Couverture : La Femme à l’Atabal Alain Cazenave, retouche Profilkolor La Mairie de Biarritz agit pour la gestion durable des forêts : ce papier est fabriqué à partir de fibres de bois certifiées en provenance de forêts gérées selon les principes de développement durable. BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

3


© Deepix

LA TRIBUNE I SARHITZA

La France, dans ce climat général tendu est plutôt sage, « civilisée », mais la lutte contre le mariage pour tous a mobilisé la droite traditionnelle avec une vigueur nouvelle, l’accord et la loi sur la flexibilité du travail ont fait ressurgir une certaine forme de lutte des classes, qu’encourage l’extrême gauche (Front de gauche et Parti communiste), pendant que l’extrême droite surfe sur la vague anti-européenne et prône la sortie de l’Euro.

LE CHANGEMENT

et la contestation L

a contestation populaire, notamment dans la rue, touche aujourd’hui le monde entier, avec une grande ampleur. Les journaux télévisés en sont le reflet quotidien. La France n’est bien entendu pas en retrait. Bien au contraire, elle est réputée partout, pour son comportement réactif, agité, à l’occasion des grands débats idéologiques, politiques ou des décisions lourdes, touchant à sa vie quotidienne. Cette tradition de la manifestation s’est ancrée dans notre Histoire avec la Révolution et l’exécution d’un Roi, qui ont libéré ou légitimé le « pouvoir du peuple ». Seule nouveauté, peu de pays échappent désormais à cette agitation. Le mouvement des « Indignés » contre la politique européenne d’austérité, s’est propagé partout, d’Athènes à Madrid, à Paris, à Lisbonne, à Bruxelles et ailleurs. Les révolutions des pays arabes contre la dictature des militaires ou des clans au pouvoir, se sont multipliées. La guerre civile frappe la Syrie, l’Irak, le Pakistan, la Lybie et bien d’autres. Le monde à peine sorti de la guerre froide, est à feu et à sang, poussé par des affrontements intérieurs et des divisions religieuses, tribales ou tout simplement d’intérêt économique.

… Le changement divise, car il est à la fois facteur d’espérance, d’une situation meilleure, d’un progrès, mais aussi source d’angoisse quant à l’avenir de chacun… 4

BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

Tous ces mouvements, où qu’ils aient lieu, sont liés au changement provoqué, imposé ou subi. Le changement divise, car il est à la fois facteur d’espérance, d’une situation meilleure, d’un progrès, mais aussi source d’angoisse quant à l’avenir de chacun, proche ou lointain. Ce dualisme alimente naturellement, mécaniquement, l’affrontement à l’intérieur de la société mais aussi en chacun des citoyens. Et si, en plus, il s’y mêle des considérations idéologiques et religieuses, cela peut conduire à la violence, à la guerre civile, au terrorisme. Quelques facteurs me paraîssent peser particulièrement sur ce climat universel d’agitation : D’abord le rôle des structures intermédiaires qui ont pouvoir d’entraînement et d’accélération. Les syndicats ont cette capacité de développer les revendications autour des problèmes du travail et d’une plus juste répartition des richesses, les partis politiques savent exploiter l’aspiration au pouvoir de ceux qui en sont exclus, les Églises ont la capacité de rassembler autour d’une tradition et de valeurs morales fortes, les groupes sociaux intégrés sont porteurs d’identité, de solidarité, de mécontentement. Tous ces corps plus ou moins constitués sont des courroies de transmission des manifestations de rue. Ensuite, l’inadaptation des systèmes institutionnels qui n’assurent pas une représentation équilibrée, juste, des grandes tendances de l’opinion. C’est souvent la faute des modes de scrutin, c’est aussi la conséquence d’un mauvais partage des responsabilités entre les différents pouvoirs administratif, législatif, exécutif et judiciaire, c’est quelquefois l’insuffisance de la reconnaissance des territoires et des identités, c’est en définitive presque toujours l’existence d’abus de pouvoir. L’égalité des citoyens, au niveau de la décision politique, est une revendication éternelle, difficile à satisfaire. Enfin, le phénomène de contagion, à travers les médias en général, la télévision et l’image en particulier, qui donnent du courage et du souffle à ceux qui se jugent opprimés, oubliés, méprisés. Aujourd’hui, Internet ajoute son flot de réactivité immédiate d’humeur, de rumeur, de jugements approximatifs et irresponsables, qui apporte un supplément d’esprit de contestation et de destruction.


Ce qui, dans tout cela, est en cause, c’est le poids réel de l’opinion par rapport à la légitimité, à la reconnaissance des pouvoirs élus, à la confiance limitée qu’on leur porte. L’arbitrage du peuple, sous ses formes diverses, paraît possible dans des cas très précis, ce que prévoient en général les Constitutions les plus rodées, les plus démocratiques à savoir : • Mise en cause des valeurs fondamentales de liberté, d’égalité, de laïcité, de justice pour tous, des droits des minorités. • Modification en profondeur des institutions et de leur équilibre. • Bouleversement du projet social, vision de la Société à moyen ou long terme, menaces sur la cohésion nationale.

Mais comment apporter des réponses cohérentes aux questions économiques et sociales les plus complexes, en suivant simplement les pulsions des minorités engagées, en oubliant la difficulté des problèmes et en ignorant la majorité silencieuse ? Le risque du « règne de la rue » est l’instabilité des politiques susceptibles de changer avec les variations permanentes de l’opinion, ou pire, l’instabilité des institutions elles-mêmes. Il est aussi celui de la fracture sociale et, au bout du chemin, de la violence morale et physique. La IVe République nous a montré, en France, les désordres et l’incapacité d’agir d’un régime faible. La force et la légitimité de la Ve République reposent sur l’assurance d’une majorité de gouvernement, permettant des décisions courageuses sinon douloureuses, dans un climat d’acceptation relative, avec le souci de la cohésion nationale, après la période un peu ridicule de la valse gouvernementale des années 50. Dans une démocratie apaisée, des thèmes aussi sensibles et délicats que l’âge de la retraite, l’indemnisation du chômage, la fiscalité des revenus et des entreprises, l’organisation de l’administration territoriale, la formation professionnelle, les systèmes d’Éducation et de Santé, relèvent du Parlement et des débats – souvent très animés – qui s’y déroulent. Là devrait être le lieu naturel de la contestation intelligente, fondée, à condition que les « chambres élues » soient réellement représentatives de l’opinion et suffisamment indépendantes de l’Exécutif.

Il est intéressant et relativement nouveau de constater que la contestation de l’opinion touche de plus en plus les administrations publiques de proximité, traditionnellement épargnées, et notamment les communes. À Biarritz, par exemple, tous les grands projets de notre municipalité (depuis près de 23 ans) ont été objets de vives critiques et violentes polémiques, avant d’être, après leur réalisation, largement acceptés. Je me rappelle, avec amusement, les commentaires sur la rénovation du Casino municipal, dont le chantier était comparé, par la députée de l’époque, à Beyrouth sous les bombes, ou bien l’affirmation de l’inutilité de la rénovation des salles du Casino Bellevue, qui est devenu depuis, le principal Centre de congrès de la

Ville, ou bien encore les attaques virulentes contre la construction d’une Médiathèque sous prétexte qu’il y en avait déjà à Bayonne et Anglet, alors que celle-ci compte aujourd’hui près de 10 000 abonnés. Je me souviens, avec sérénité, du rejet de l’aménagement de la Place Clemenceau et de la construction du parking Bellevue, de la réalisation de la Maison des Associations (située à la périphérie), de l’ouverture de la Halle d’Iraty (130 000 visiteurs en 2012), sans parler de la polémique aujourd’hui de «  Biarritz Océan » qui associe Musée de la Mer et Cité de l’Océan, dans une démarche d’attraction touristique et de repositionnement de notre image (350 000 visiteurs payants en 2013) et qui sera, un jour, pleinement reconnue. Je m’arrête là, dans cette litanie, et explique les comportements que le temps rend un peu ridicules, par la complexité de dossiers – pas toujours bien expliqués  – par la peur du changement – trop souvent assimilé à un risque dangereux –, par l’absence totale de vision prospective et aussi, hélas, par la défense d’intérêts particuliers, ou simplement l’ambition du pouvoir. L’alignement sur des positions frileuses, c’est-à-dire immobilistes, s’il devait un jour s’imposer, entraînerait pourtant une régression inéluctable, car le changement tant redouté est un facteur essentiel du progrès. À Biarritz, l’effort d’équipements publics commande l’attractivité touristique. En France, l’âge de la retraite commande le respect des engagements sociaux, qui sont la base de notre solidarité. En Europe, l’investissement des entreprises et leur recherche d’innovation commandent la compétitivité économique. Dans le monde, la lutte contre le changement climatique commande la survie humaine. La contestation, quelle qu’elle soit, n’y changera rien. Pour conclure, je veux rappeler que la manifestation publique est une liberté fondamentale, qui peut être facteur de mobilisation, de dynamisme, d’énergie. Mais la décision politique ne s’improvise pas. Elle ne se prend pas à l’aune des sondages, du nombre des manifestants dans la rue, du degré de polémique sur Internet ou dans les médias. La démocratie participative est utile pour l’engagement des citoyens, pour le renforcement de la conscience collective, pour une meilleure connaissance des réalités de terrain. Mais elle ne se substituera jamais à la démocratie représentative pour la construction de l’avenir. L’évolution actuelle vers une soi-disant démocratie directe, dont les réseaux sociaux seraient le véhicule principal, trouvera vite sa limite. J’en suis persuadé.

… La démocratie participative… ne se substituera jamais à la démocratie représentative pour la construction de l’avenir…

DIDIER BOROTRA

BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

5


ZAPPING

1

3

4

Le salon Avrilexpo a accueilli plusnul de©10 000 visiteurs Un derby sur fond de match PHOTO BERNARD à la Halle d’Iraty. © DR

1

Les Fêtes de Bibi Beaurivage, la place Pradier

nouvelle version © EMMY MARTENS 2 2Le carnavalremplie de chanteurs... © J.-P. BRUNET

Kléber, pose de la première pierre La journée Biarritz en forme a fait des émules Bi Harriz Lau Xori, le festival Magique Festival des 4 arts de la rue ! Le public est venu nombreux... © NICOLAS 5 MOLLO © ISABELLE PALÉ malgré la pluie © JEAN-PHILIPPE3BRUNET de l’ici et de l’ailleurs © LAURENT GARCIA

L’Euskal Jai a accueilli 370 élèves des ikastolas du Labourd, venus assister Dans le sillage du Malandain Ballet Biarritz, lors d’un Aguilera sous neige des © PHOTO BERNARD La 18e korrika a drainé de coureurssur au le profi t dedel’Euskara JEAN-PHILIPPE BRUNET 6Bertsulari 5son flotRendez-vous à la txiki, la la journée improvisateurs en herbe. © GAIZKA IROZ7/ LE JPB Quai la Gare. ©©STÉPHANE BELLOCQ BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

7


L’ACTUALITÉ I BERRIAK

Événements culturels et sportifs, festivals, spectacles pérennes ou ponctuels, la saison estivale débute avec son cortège de manifestations. Cap sur les temps forts !

CAP SUR

les temps forts !

LES Océanes Du 21 au 30 juin, les Océanes sont prélude à la saison estivale. De la Grande Plage à la Côte des Basques, ce rendez-vous populaire et festif fait la part belle à une multitude d’animations. La Fête de la Musique : une vingtaine de groupes se répartit dans tous les quartiers de la ville. Chanson française, répertoire basque, jazz, rock’n’roll... Le vendredi 21 juin, parvis sud/Port des Pêcheurs/SainteEugénie… Point d’orgue, Los jubilados, le groupe mythique de Santiago de Cuba au Port-des-Pêcheurs à 22h30. Les Toiles de mer  : une exposition en plein air d’une soixantaine de peintres, sculpteurs et artisans réunis autour du thème de l’océan. Le samedi 22 juin dans les Jardins de la Grande Plage, de 10h à 19h.

8

BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

Gala de force basque : spectacle de force basque, avec chants et musiques basques. Le samedi 22 juin au Port des Pêcheurs, de 19h à 21h. Concert jazz La Saint-Louis family : un plongeon en pays Cajun, aux racines du Jazz, celui de la Nouvelle-Orléans. Le samedi 22 juin, sur la place SainteEugénie à 21h30. Concert d’Eikostate  : Issu de la banlieue de Barcelone, Eikostate verse dans un mélange de rock, de musique traditionnelle japonaise et de mélodies pop. Concert gratuit. Le samedi 22 juin sur le parvis sud de la Grande Plage, à 21h30. Mutxikos : les mutxikos ou jautziak (sauts basques) s’invitent sur la place SainteEugénie le dimanche 23 juin de 12h30 à 13h30. Trans’danse : un spectacle de danse sur le thème de l’Océan présenté par quatre associations de Biarritz. Le vendredi 28 juin, au Port des Pêcheurs à 21h. La Sardinade du Port : le samedi 29 juin, un événement festif et populaire, de 19h à minuit. Concours gastronomique inter-assos : une dizaine d’associations s’affronte « culinairement » sur la place du Port des Pêcheurs. Le dimanche 30 juin, de 9h à 12h30. Concert de l’Harmonie municipale : sur la place Sainte-Eugénie, le dimanche 30 juin à 19h15. biarritz-evenement.fr


ÉVÉNEMENTS SPORTIFS ! Roxy PRO Le Roxy Pro Biarritz réunit les meilleures surfeuses du monde pour disputer l’unique manche européenne du Championnat du Monde de Surf Féminin ASP 2013 du 10 au 14 juillet à la Côte des Basques. Roxy célèbre aussi le surf féminin en faisant partager son style de vie au public et en programmant des événements musicaux et festifs gratuits. www.roxy.com

… la journée sportive et solidaire est encadrée par les associations biarrotes…

OPEN GDF SUEZ

100 ININ FEM AL

000$ ENT

E IBR EL RE

TENNIS INT ERN ATI ON

de Biarritz

AGUI

PA R

C DES

LERA

S P O R T S A G UILE R A

www.tournoi.fft.fr/openbogdfsuez

L’Odyssée du Flocon

À LA VAGUE À l’occasion de la 6e édition de l’Odyssée du Flocon à la Vague, les plus grands sportifs français s’affrontent lors d’un challenge de Gavarnie à Biarritz, les jeudi 6 et vendredi 7 juin autour d���une cause commune  : l’eau. Cette année, le grand public est invité à participer aux épreuves aux côtés des champions, le samedi 8 juin à la Côte des Basques, et à de nombreuses animations sportives, gastronomiques et culturelles. Pour clôturer cet évènement, un concert est donné à la Côte des Basques. dufloconalavague.org

Journée sportive ET SOLIDAIRE

L’Open Gdf Suez de Biarritz, tournoi international de tennis féminin comptant pour le classement mondial, prend ses quartiers à Aguilera pour la 11e année du 6 au 13 juillet. Cette épreuve, dirigée par Patrice Dominguez, connaît un succès grandissant : l’an passé, s’étaient affrontées de nombreuses joueuses françaises dont Pauline Parmentier, Mathilde Johansson, Virginie Razzano ou Caroline Garcia et plusieurs joueuses classées dans les 10 meilleures mondiales dont la gagnante de l’épreuve, Romina Oprandi (Suisse) ou Mandi Minella (Luxembourg) finaliste. Rens. : 05 59 01 64 64.

Le 22 juin, l’association SMILE (Sport Musique Loisir Information Education) organise la 2 e édition de la Journée Sportive et Solidaire parrainée par Serge Betsen. Au programme, des animations sportives encadrées par les associations biarrotes, un Village Solidaire, des concerts et des initiations musicales en partenariat avec l’Atabal ainsi qu’un espace restauration proposant des plats cuisinés équitables.

BIARRITZ Cup La Biarritz Cup est la plus importante et plus ancienne des épreuves françaises de golf réservée aux amateurs. Elle accueille près de 500 joueurs internationaux qui se disputent le vénérable Trophée à l’occasion d’une grande fête sportive et conviviale du 7 au 14 juillet au Golf du Phare. Rens. : biarritz-cup.com

Les courses AU TROT

C’est l’occasion de découvrir le monde des courses et le spectacle des chevaux de trot attelés ou montés sur une piste très courte et si proche des spectateurs qu’ils peuvent presque toucher les concurrents. Du 5 au 31 juillet à l’hippodrome des Fleurs. Rens. : hippodrome-biarritz.com BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

9


L’ACTUALITÉ I BERRIAK

MUSIQUE & ANIMATIONS ! Les scènes

ESTIVALES Biarritz Evénement propose du 6 juillet au 1er septembre, un programme d’animations pour enflammer les nuits estivales : blues, jazz, pop, rock, chœurs basques ou bien encore salsa ou jazz… Chaque semaine, entre 3 et 8 concerts sont proposés gratuitement au public, avec des scènes musicales variées sur le Parvis sud du Casino municipal et au kiosque de la place Sainte-Eugénie. biarritz-evenement.fr

COCOROSIE

Lesbian

GAY PRIDE 2013 Cette marche organisée le samedi 22 juin par   l’association des Bascos / Euskal, l’association des lesbiennes et gays du Pays basque, est un engagement citoyen contre les discriminations et pour l’égalité. C’est aussi une manifestation musicale, conviviale, festive ouverte à toutes et tous. Au programme  : 12h30  ouverture du village associatif et pique-nique sur l’esplanade du phare, 13h30  concerts DJ/sets, 16h départ de la marche, 18h30 concerts DJ/sets, soirée et nuit : Bô-Bars, 26 rue Gambetta, ouvert jusqu’à 5h. Le parcours de la marche est le suivant : départ esplanade du phare de Biarritz, av. de l’Impératrice, Bd de Gaulle, Bd Maréchal-Leclerc, Place Sainte-Eugénie, rue Mazagran, Place Clemenceau (discours), Av. Edouard-VII, Av. de l’Impératrice et retour esplanade Elisabeth-II. Rens. : 06 69 64 36 27 www.lesbascos.fr

10

BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

Evénement exceptionnel, le 9 juin à l’Atabal, se produit le duo indie américain formé par les sœurs Bianca et Sierra Casady. Leur univers « freak folk » unique, genre de folk incluant des éléments avantgarde, baroques, psychédéliques mais aussi hip hop et électro fait vibrer la scène avec des chansons sorties tout droit de leur dernier album Tales Of A GrassWidow. atabal-biarritz.fr


EXPOSITIONS ! L’ART MEXICAIN 1920-1960

LES GRAVURES DE LA CHINE ANCIENNE

Éloge du corps La Ville de Biarritz consacre sa grande exposition d’été 2013 à la création mexicaine (1920-1960), à travers peintures, sculptures, photos et cinéma. L’exposition est constituée d’une centaine d’œuvres dont certaines de Frida Kahlo, Diego Rivera… Du 30 juin au 6 octobre, l’art moderne mexicain symbolique, cubiste et surréaliste sera mis à l’honneur à Biarritz. biarritz.fr

dans les années 1830-1840

Jusqu’au 15 juin au Musée Asiatica. 43 gravures d’après l’ouvrage original de Thomas Allom (1804-1872), peintre, illustrateur et architecte reconnu, et l’un des fondateurs du Royal Institute of British Architects.

Poésie et

PHILOSOPHIE Exposition de 80 peintures de Xintian Zhu du 21 juin au 15 septembre au Musée Asiatica. En Chine, la peinture n’a pas les mêmes bases qu’en Occident. Elle est basée sur la calligraphie, la peinture est donc une écriture à part entière, une véritable poésie. Entrée libre. Rens. : 05 59 22 78 78

L’ESPACE OCÉAN BLANC À LA CITÉ DE L’OCÉAN La Cité de l’Océan abrite un nouvel espace début juillet : une base scientifique telle que celles utilisées lors des expéditions. Le public pourra y découvrir la faune polaire (ours blancs, phoques, manchots, sternes…), les carottages, les icebergs, la calotte glaciaire, la différence entre arctique et antarctique… Une exposition temporaire sur les explorateurs des pôles viendra compléter cet univers. De Nansen et Amundsen à l’expédition Tara, suivez les avancées scientifiques des XIXe, XXe et XXIe siècles ! citedelocean.com

BIARRITZ, tous

les événements de l’été

La Ville de Biarritz ouvre un nouvel espace d’information dédié aux événements et autres lieux à découvrir cet été à la faveur de vidéos, bornes interactives... Boulevard du Général-de-Gaulle. Ouvert tous les jours de 13h à 20h du 15 juin jusqu’à fin septembre.

#BIARRITZ

#Informations #évènements #Festivals

#sport #Expositions #Musées #Concerts

tou t

ce qui

se passe

à Bia r r i t z

SE PASSE ICI

OUVERT TOUS LES JOURS 9.00 / 18.00

every t hing t hat happens IN BIARRITZ happens her e

todo lo que SE TIENE EN BIARRITZ SE TIENe aquí


L’ACTUALITÉ I BERRIAK

METROPOLITAN OPERA

de New-York saison 6

Fort du succès de la précédente saison – 6 175 spectateurs en 8 représentations – les Affaires culturelles programment cette année dix opéras soutenus par les plus grands artistes de la scène lyrique : Anna Netrebko, Jonas Kaufmann, Renée Fleming, Idar Abdrazakov, Susanna Phillips, Roberto Alagna… Eugène Onéguine, Le Nez, Tosca, Falstaff, Rusalka, Prince Igor, Werther, La Bohème, Cosi Fan Tutte, La Cenerentola… Tchaikovski, Chostakovitch, Puccini, Verdi, Dvorak, Borodine, Massenet, Puccini, Mozart, Rossini… Éclectisme et qualité seront encore au rendez-vous de cette 6e édition.

ÉCHOS DE MAG ///: Un prix pour Biarritz Tourisme Suite à l’opération de marketing direct destinée à sensibiliser les Biarrots sur la qualité de l’accueil touristique, Biarritz Tourisme a mobilisé quantité de personnes souhaitant devenir « ambassadeur » de la destination. L’opération vient d’obtenir le 1er prix de la communication publique courrier et/ou numérique remis par La Poste à Bordeaux. Biarritz Tourisme concourt également au Trophée du Média Courrier 2013 décerné par La Poste Solution Business.

STOP AUX Contre l’abandon, il existe des solutions : la mise en pension chez un particulier, un professionnel ou le chenil de région. Le refuge Txakurrak de l’agglo au quartier Bacheforès à Bayonne propose un système de garde pour les animaux de compagnie avec un tarif dégressif (http://www.fourriere-animale-64.fr/documents/tarif_pension.pdf). En marge de cet hébergement, il accueille les animaux abandonnés, les soigne et les propose à l’adoption. Rens. : 05 59 55 25 90 - fourriere-animale-64.fr animaux-assistance-europe@wanadoo.fr http://txakurrak-pol.blogspot.fr Animo Serv64 prend soin des animaux de compagnie au domicile des personnes trop occupées, souffrantes ou qui partent en vacances. Le petsitting est une alternative à la pension afin d’éviter tout stress à l’animal. animoserv64.fr

© DR ; FRIDA KALHO PERRO [XOLO] ITZCUNLI CONMIGO 1938, HUILE SUR TOILE, 71 X 52 CM, COLLECTION PARTICULIÈRE, ©ADAGP PARIS 2013 , N. MOLLO

abandons !

MINTZALASAI obtient

le Label Bai Euskarari L’association Mintzalasai vient de se voir décerner le plus haut niveau de Label « Bai euskarari » (« oui à la langue basque »), certifiant offrir un service et mener un travail en euskara. Au Pays Basque, des centaines d’associations, mais aussi entreprises, commerces et administrations détiennent ce label de référence. L’association Mintzalasai est une émanation directe de la Commission extra-municipale de la langue basque, constituée en 2012. Plus de 2 000 personnes ont participé à la vingtaine d’animations de la première édition. La seconde se tiendra du 16 au 22 septembre 2013, avec au programme : une journée des enfants le mercredi 18, une soirée consacrée à la création en langue basque le vendredi 20 et une fête familiale le dimanche 22. mintzalasai@gmail.com BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

13


le

dossier

BEHAKOA

LA MUSI « Nous avons commencé en répétant dans notre garage… » Eskemo 14 le dossier I JUIN 2013 I BIARRITZ magazine N°229


Si la Fête de la musique fut conçue

pour faire descendre dans la rue les cinq millions de personnes jouant d’un instrument de musique, au Pays Basque, les prétextes ne manquent pas. Nulle manifestation festive sans que le sibilant txistu ne fasse éclater son timbre au rythme de l’atabal, le petit tambour qui a donné son nom à la salle de musiques amplifiées de Biarritz… Aujourd’hui, la ville se flatte de compter plus de 1 500 musiciens qui se consacrent régulièrement au 5e art : collégiens, amateurs ou professionnels inscrits au conservatoire, férus de l’Atabal, adhérents d’associations ou membres d’un groupe… L’enseignement de la musique débute souvent par la méthode académique. Le conservatoire Maurice-Ravel dispense – à un public multi-âges – son apprentissage sur les quatre sites de Bayonne, Saint-Jean-de-Luz, Hendaye et Biarritz. Ce dernier, implanté au cœur du quartier culturel de Jules-Ferry, à deux pas de l’école du même nom, accueille 270 élèves. Les meilleurs d’entre eux ou professeurs de l’institution, composent aussi l’Orchestre régional Bayonne Côte Basque (OCRB), la branche professionnelle du conservatoire. Dans un tout autre registre, l’Atabal, la scènes de musiques actuelles de l’agglomération, joue un rôle prépondérant dans le développement de la production locale. Outil unique dans la région, il axe son offre et sa programmation sur la jeunesse. Son centre de formation accessible à tous, les cafés concerts ouverts aux groupes, les

QUE

La 32e Fête de la musique va bientôt déverser sur les trottoirs et parvis, son flot de mélomanes, accordant leur violon autour d’un même crédo : la  musique pour tous, la  musique par tous… Cet éclectisme, Biarritz le cultive volontiers qui, à la faveur de son conservatoire, sa salle de musiques actuelles, ses nombreux groupes, encourage la pratique et l’apprentissage de tous les répertoires.

résidences pour les artistes contribuent à éveiller des vocations, peuvent susciter l’émulation et servir pourquoi pas, de tremplin à une carrière musicale… Aujourd’hui à Biarritz et ses alentours, émergent des groupes qui se taillent une belle place dans l’industrie musicale, à l’instar de La Femme dont les cinq jeunes musiciens et chanteurs jonglent désormais avec un agenda national pour ne pas dire international. Idem pour les quatre garçons du groupe The Dedicated Nothing qui, après avoir assuré la première partie du concert des BB Brunes à l’Atabal ce printemps, se produiront au Big Festival en juillet et en Angleterre en août… Comme souvent, la musique trouve bonne place au sein des associations. Appuyées par les subventions de la Ville, elles sont nombreuses à Biarritz – bandas, écoles de musique tous styles confondus, – à prodiguer des cours ou tout simplement animer la vie locale lors des nombreuses manifestations festives. Et Biarritz ne serait pas Biarritz sans ses chœurs basques  : Oldarra, Kantariak, Itsasoa… Avec sa diversité d’équipements, ses institutions, groupes, compositions et harmonies, Biarritz connaît bien la musique et s’il est vrai que cette dernière adoucit les mœurs, il va sans dire qu’il doit faire bon vivre ici… !

pour tous

le dossier I JUIN 2013 I BIARRITZ magazine N°229 15


le

dossier BEHAKOA

LE CONSERVATOIRE L ’annexe biarrote du Conservatoire

Maurice-Ravel a ouvert ses portes en 2005. Elle prodigue à ses élèves l’enseignement du solfège, du chant, d’instruments divers. Un cycle spécialisé permet aux étudiants qui le souhaitent d’envisager une orientation professionnelle. Associé au Conservatoire, l’Orchestre régional Bayonne Côte Basque accueille les meilleurs éléments formés en son sein. Certains de ses musiciens sont également professeurs au Conservatoire. L’ORCB donne environ 25 concerts par an, interprétés en formation réduite (quatuor, octuor, quintette, etc.) ou en formation orchestrale (35 à 60 musiciens). !

La musique ET À Biarritz, plus de 800 mélomanes

adhèrent à une association à vocation musicale. Cela dans des genres très divers, du chant lyrique au répertoire basque traditionnel, en passant par l’opéra, la musique classique ou de banda… Créée en 1980 et spécialisée dans la musique autour de l’orgue, l’Académie André-Marchal dispense des sessions d’enseignement dirigées par d’anciens élèves et disciples, organise également des concerts et des concours, dont le prochain aura lieu en octobre. Avec ses 70 ans, Les jeunesses musicales de France figure parmi les plus anciennes associations tournées vers la musique. Son répertoire est vaste  : baroque, contemporain, musiques du monde, musiques actuelles, etc. Les artistes des JMF sont de jeunes professionnels ou musiciens confirmés qui accompagnent les enfants et les jeunes dans la découverte active des artistes, des œuvres et des pratiques musicales. L’association souhaite aussi mettre en place un dispositif Musiques actuelles au lycée.

... l’Orchestre régional Bayonne Côte Basque, accueille les meilleurs éléments formés en son sein...

LES ASSOCIATIONS

Les Ateliers Chanson de Biarritz ont été créés il y a presque vingt ans à l’initiative de Pierre Abeberry, auteur compositeur interprète, responsable d’une troupe de chansons françaises et ancien élève du Petit conservatoire de Mireille. Plus de 200 élèves sont passés par ses ateliers et quelque 500 chansons y ont été créées. Ozenki qui fête ses treize ans d’existence, propose et organise des récitals (extraits d’opéras, opérettes) pour promouvoir l’art lyrique auprès d’un large public. On y trouve des amateurs (du conservatoire), ainsi que des professionnels.

16 le dossier I JUIN 2013 I BIARRITZ magazine N°229


FLAMENCO Y SALSA

Les répertoires d’ailleurs ont aussi leur école. Outre ses cours, l’Academia del arte Flamenco Hermanos Sanchez, organise chaque année, le Stage international de guitare flamenca. Dédié aux amateurs comme aux professionnels, il se déroulera du 19 au 22 octobre et s’achèvera par un concert avec tous les participants. Dans un registre plus salsa, Danza y musica sin fronteras propose depuis dix ans, en marge de ses cours de danse, des stages de guitare avec l’artiste brésilien Edio Pessi et des cours de percussion avec le Cubain Rolli.

AVEC TAMBOURS ET TROMPETTES

L’association Kiosque à Musique-Itsas Soinua, vient de souffler 20 bougies. Elle fédère plusieurs formations musicales. L’Orchestre d’Harmonie, composé de musiciens professionnels ou amateurs de bon niveau, se produit au Kiosque de la Place Sainte-Eugénie, construit en 1993 pour l’accueillir. Composée de deux txistularis et d’un atabal, La Banda de txistus anime Biarritz et les fêtes des quartiers. L’Ensemble de cuivres se produit occasionnellement pour les Fêtes de la SainteCécile, les Fêtes de la Saint-Martin et à la demande. Avec sa formation typiquement basque (accordéon, trompettes, trombone, tuba et batterie), le Kiosque à Musique / Itsas Soinua assure depuis plus de dix ans, la tenue des Mutxikos sur l’esplanade du Casino. L’Horma Dixiland Txaranga NO anime musicalement les matches de rugby, de hockey, les apéritifs de mariages, les repas mais aussi les fêtes de villages. Les chanteurs et musiciens d’Arroka accompagnent le kantalasai une fois par mois sur le parvis du Casino municipal.

LES CHŒURS DE BIARRITZ

Ils battent au son d’une même passion, le répertoire traditionnel du Pays Basque : le chœur basque d’hommes Oldarra créé en 1945, les chœurs mixtes Kantariak, la chorale Itsasoa. Au gré de partitions variées, la chorale mixte Vocalys visite les maisons de retraite et se produit dans les fêtes locales. !

le dossier I JUIN 2013 I BIARRITZ magazine N°229 17


le

dossier BEHAKOA

L’ATABAL

et la création locale E

LA ROCK ESKOLA La rock eskola (école de rock) est la branche pédagogique de l’Atabal. Elle propose des cours quotidiens du lundi au samedi, des ateliers le samedi, de l’éveil musical le mercredi matin (pour les 3 à 6 ans). Cette année, 150 personnes de 15 à 60 ans y sont inscrites – Biarrots ou habitants de l’agglomération – qui apprennent ensemble, sur le principe de la pratique collective.

ntièrement dédié aux musiques actuelles, l’Atabal, qui a ouvert ses portes en 2005, abrite une salle de concerts et divers studios dévolus aux répétitions, cours de musique et enregistrements. Outre sa programmation annuelle de concerts et cafés-concerts, l’Épic* propose des activités tournées vers la musique et le multimédia, des cours d’éveil musical, de guitare et de batterie. Environ 150 musiciens locaux sont inscrits dans le cadre de la Rock eskola. Quelque 60 groupes répètent assidument dans les studios et plus de 80 groupes locaux prennent part aux apéros et cafésconcerts. Enfin, 350 artistes ont participé aux premières parties ou sont restés en résidence. Ainsi, ce sont donc près de 800 musiciens et techniciens locaux qui fréquentent le lieu tout au long de l’année. * Établissement public à caractère industriel et commercial.

18 le dossier I JUIN 2013 I BIARRITZ magazine N°229

UN OUTIL PÉDAGOGIQUE

L’objectif de l’Atabal est d’accompagner, de faire progresser les groupes amateurs, les artistes émergeants, en mettant à leur disposition des compétences et des locaux, en les épaulant aussi dans leurs démarches et parcours respectifs. Des groupes et autres collectifs artistiques  comme Yassa, Equal brothers, Dirty south family, Brah brah kolektiboa, Moï moï, Rodeo idiot engine, Infest, The Dedicated nothing, If renaud was a punk, Xutik, Daguerre ou Eskemo, répètent régulièrement dans les studios de l’Atabal. Les musiciens y rencontrent d’autres musiciens, échangent, se nourrissent des différentes esthétiques de la programmation de la grande scène, restent en résidence (Gojira, Daguerre, Elisa do Brasil). Ils prennent aussi conscience du travail et de l’investissement nécessaires pour progresser.


?

QUESTION À …

Michel Poueyts,   adjoint au maire à la Jeunesse et aux Sports

TOUS EN SCÈNE

Le vendredi soir, le hall de l’Atabal se métamorphose en scène ouverte lors des apéros-concerts (19h à 22h) ou des cafésconcerts (22h à 2h), l’occasion pour les groupes qui répètent dans les studios, de se produire en public ou d’assurer la 1re partie dans la grande salle. Des collectifs locaux comme Moï Moï, Equal brothers, la D.S.F ou Brah brah kolektiboa participent régulièrement aux cafés-concerts, une façon pour l’Atabal de créer des rendez-vous récurrents avec des artistes très dynamiques. !

L’Atabal a ouvert ses portes il y a 8 ans. Un tel outil est-il indispensable pour éduquer, susciter des vocations, voire des carrières ?

L’Atabal a été créé en 2005 pour palier un manque important au niveau de la ville, de l’agglomération et aussi du Pays Basque nord. C’est aujourd’hui un outil indispensable et adapté à tous les publics qui propose  : • une offre culturelle variée et de qualité avec la diffusion d’artistes nationaux et internationaux ; • un lieu de rencontre, de promotion, de résidence et de concerts pour toute la scène locale ; • des activités pédagogiques et éducatives (rock eskola, répétition en studio, travail avec les scolaires et autour des pratiques linguistiques, formation professionnelle, formation graphique tout public, formation autour des métiers du son avec le BTS audiovisuel) ; • des activités de création (appel à projets Hogeita, expositions des jeunes créateurs locaux...). On peut donc venir à l’Atabal pour profiter des concerts, rencontrer des gens, apprendre un instrument, se former aux métiers du son, aux outils et logiciels numériques, comprendre comment fonctionne une salle de musiques actuelles... Espérons que toutes ces activités suscitent des envies et vocations au niveau musical bien sûr, mais aussi au niveau de tous les métiers qui entourent ce secteur.

« l’Atabal … pour profiter des concerts, rencontrer des gens, apprendre un instrument, se former aux métiers du son, aux outils et logiciels numériques, comprendre comment fonctionne une salle de musiques actuelles... »

le dossier I JUIN 2013 I BIARRITZ magazine N°229 19


le

dossier BEHAKOA

Biarritz

Habitués de l’Atabal et des scènes locales, ils figurent parmi les artistes qui montent, qui montent…

DANS LE MOVE ! THE DEDICATING NOTHING 2010 CRÉATION : STYLE MUSICAL : indie rock, post-punk revival,

« anxiogène »

TERRAIN DE JEU : 30 concerts à leur actif, dont les

1re parties de La Femme, Bewitched Hand, BB Brunes, Sing Tank, The Shoes, Birdy Nam Nam… PROJET : un album pour janvier 2014. Concerts : le 18 juin au Bukowsky à San Sebastian/ Donostia, le 21 juin au Seaside d’Hossegor, le 20 juillet au BIG Festival et le 10 août au Boardmasters Festival de Newquay (UK)

LA FEMME Biarritz 2010. CRÉATION :

Un album (Psycho-Tropical-Berlin) STYLE MUSICAL : cold wave, surf musique TERRAIN DE JEU : Roxy Pro Biarritz, Atabal, tournée en France et aux US. Un passage sur le plateau du Grand journal sur Canal+ PROJET : plein de concerts

WILLIS DRUMOND à Mendionde vers CRÉATION :

THE MELLOW 2010

CRÉATION : STYLE MUSICAL : pop folk TERRAIN DE JEU : l’Atabal, le

Ventilo, le Caveau des Augustins, Saint-Jean-de-Luz, Anglet, Hossegor, Lyon, Bruxelles… PROJET : Roxy Pro 2013

20 le dossier I JUIN 2013 I BIARRITZ magazine N°229

2005. Un 1er album autoproduit en 2007 (Anthology) et 3 albums studio (dont A ala B en 2012), un cd live STYLE MUSICAL : blackened chaotic hardcore. TERRAIN DE JEU: plus de 200 concerts en France, Belgique, Espagne et Euskal Herri PROJET : ont enregistré la chanson d’EHZ avec Fermin Muguruza. Plein de dates à venir dont le festival EHZ en juin


INFEST 2003 Bayonne. Albums :

VICTORIA PICONE 2011,

CRÉATION :

Feel the rage en 2007, Moshroom en 2009. Tournées en Europe avec de nombreux groupes dont Sepultura, Gojira, Nalpalm Death... STYLE MUSICAL : grindcore TERRAIN DE JEU : un début dans des gaztetxe, 4 tournées européennes en passant par les festivals de metal, Hellfest (près de Nantes) et Fluff fest (Rép. Tchèque), 1re partie de groupes à renommée internationale comme Suicidal tendencies ou Refused PROJET : The one will be yours, album à venir... Une tournée en France et en Allemagne dans plusieurs festivals

CRÉATION :

chanteuse/compositrice, musicienne et interprète STYLE MUSICAL : pop folk TERRAIN DE JEU :

la Tireuse Pau, fêtes de villages, Bayonne, Biarritz, Festival de Cannes PROJET : écrire encore des chansons, jouer et faire encore partager sa passion

IF RENAUD WAS ABiarritz, PUNK 2010

CRÉATION : STYLE MUSICAL : punk rock,

XUTIK2008, ont enregistré CRÉATION :

la chanson d’Herri Urrats

STYLE MUSICAL : rock festif TERRAIN DE JEU :

reprise de chansons de Renaud TERRAIN DE JEU : Atabal, festival Euskal Herri Zuzenean PROJET : Continuer à rendre hommage à Renaud. Festilasai 2013

ESKEMO 2007, Biarritz

CRÉATION : STYLE MUSICAL : rock emo, pop rock TERRAIN DE JEU : plus de 30 dates en

2011/2012, un label Associatif 4us-Records pour aider des artistes de la région. En 2010, la chanson avec Jena Lee les révèle au grand public. Un album chez Universal Mercury ULM. Un concert à l’Atabal. PROJET : ouverture à Biarritz d’un espace de répétition, d’enregistrement et de cours de guitare, basse, batterie… dédié aux néophytes ou artistes désireux de travailler leurs chansons en studio. Un nouvel album…

THE RODEO IDIOT 2010, ENGINE 1 EP en (The first fall) , CRÉATION :

er

2011, 1 LP (Fools will crush the crown) er

STYLE MUSICAL : metalcore TERRAIN DE JEU : gaztetxe, 4 tournées

européennes en passant par les festivals de métal, Hellfest (près de Nantes) et Fluff fest (Rép. Tchèque), 1ère partie de groupes à renommée internationale comme Suicidal tendencies ou Refused PROJET : des concerts dans toute l’Europe

© PHOTOPRESSE2_BONNARME ; S. RENARD ; PHOTOMOBILE ; T. LOUSTAUNEAU ; A.CAZENAVE ; J. IRAUNDEGI 

Euskal Herri (Herri Urrats) PROJET : plein de concerts

le dossier I JUIN 2013 I BIARRITZ magazine N°229 21


la Ville HIRIA VIE Q U OT I D I E N N E

Biarritz, CÔTÉ PLAGE

Durant l’été, 49 sauveteurs municipaux assurent la surveillance des baigneurs. Ils sont secondés par 7 CRS en haute saison, selon un dispositif qui s’adapte aux exigences croissantes de sécurité avec les nouvelles règles de baignade et l’attention particulière portée sur la pratique du surf dont l’accidentologie est en augmentation avec le succès de cette pratique… PLAGES MODE D’EMPLOI

Les plages sont entretenues chaque jour, cela tout au long de l’année. Pour inciter les usagers à ne pas jeter leurs déchets sur le sable et à les trier, des poubelles sélectives sont à leur disposition sur toutes les plages. Le Guide des plages répertorie les plages de la ville avec leurs particularités et toutes les informations pratiques. Disponible en mairie, à l’Office de tourisme et dans tous les postes de surveillance des plages. Un bulletin Info Plages est actualisé chaque jour à partir de 10h par les responsables des postes de secours. Il donne la météo, la température de l’air et de l’eau, les horaires des marées, le niveau de houle, etc. : 08 05 20 00 64 (appel gratuit). UN LABEL POUR LA QUALITÉ DES EAUX DE BAIGNADE

Pour la seconde fois, la Ville de Biarritz a reçu, dans le cadre de la certification de son système de gestion de la qualité des eaux de baignade, le label correspondant. Valable 3 ans, il garantit que tous les moyens sont mis en œuvre par la collectivité pour assurer une bonne maîtrise de la qualité des eaux de baignade et pour garantir l’information du public sur cette qualité. !

22

BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

DATES OFFICIELLES D’OUVERTURE DES PLAGES : GRANDE PLAGE : jusqu’au 30 juin, de 11h à 19h / jusqu’au 31 août, de 10h à 20h / du 1er au 30 septembre, de 11h à 19h. CÔTE DES BASQUES : les 8, 9, 12, puis du 15 au 30 juin, de 11h à 19h / Jusqu’au 31 août, de 10h à 19h / du 1er au 30 septembre, de 11h à 19h. MIRAMAR, PORT VIEUX : les 15, 16, 19, puis du 22 au 30 juin, de 11h à 19h / Jusqu’au 31 août, de 10h à 19h / Les 1, 4, 7, 8 septembre, de 11h à 19h. MARBELLA : les 15, 16, 19, 22, 23, 26, 29, 30 juin, de 11h à 19h / Jusqu’au 31 août de 10h à 19h / Les 1, 4, 7, 8 septembre, de 11h à 19h. MILADY  : les 8, 9, 12, puis du 15 au 30 juin, de 11h à 19h / Jusqu’au 31 août, de 10h à 19h / Du 1er au 15, puis 18, 21, 22 septembre, de 11h à 19h.


MÉDIATION MUNICIPALE ET CONCILIATION DE JUSTICE,

au service du lien social

NAVETTES GRATUITES

PrintempsÉté 2013

Les médiateur municipal et conciliateur de justice, Alain Maclair et Guy Sturm sont à la disposition des personnes rencontrant des difficultés de type administratif ou de voisinage. Ces deux professionnels du dialogue social épaulent les citoyens en bute aux tracasseries bureaucratiques et autres troubles de proximité. Ils aident à renouer le dialogue lorsque ce dernier est rompu. Toujours en quête de solutions équitables, ils tentent ainsi d’éviter les procédures en réglant les problèmes administratifs, de recouvrement ou de voisinage, particulièrement les conflits liés aux nuisances sonores. Créées à Biarritz en 1995 par le maire, la Médiation municipale et la Conciliation de Justice (s’exerçant sous le ministère de la Justice) sont très complémentaires. Elles gèrent de concert quelques plus de 400 affaires par an. Alain Maclair et Guy Sturm, retraités bénévoles, assurent des permanences le lundi et le mercredi de 9h à 12h sur rendez-vous : 05 59 41 59 41. !

… Ces deux professionnels du dialogue social épaulent les citoyens …

Horaires d’été des navettes gratuites circulant à Biarritz : Navette Centre-ville : toutes les 10 min. de 7h30 à 19h30, du lundi au samedi jusqu’au 29 juin. 7 jours/7 du 30 juin au 1er septembre. Navette Saint-Charles : toutes les 20 min. de 7h30 à 19h30, du lundi au samedi. Navette Côte des Basques : toutes les 15  min. de 10h à 20h, les samedis, dimanches et jours fériés du 27 avril au 29 juin et du 7 au 29 septembre. 7 jours/7 du 30 juin au 1er septembre. Rens. : 05 59 41 59 41 / 05 59 52 59 52 !

Collecte et tri

DES DÉCHETS

TRIONS PLUS FORT ! Pour toute information concernant la

collecte des déchets et la propreté urbaine, un numéro vert est à disposition : 0 800 111 899. Pour la collecte des objets encombrants, composer le : 05 59 57 00 00.

OUI AU COMPOSTAGE ! La promotion du compostage à domicile ou collectif constitue une action phare du Programme Local de Prévention du Syndicat Bil Ta Garbi. Ce dernier vise à réduire de 7% par an la production de déchets ménagers. Fin 2012, 31% des foyers étaient équipés d’un composteur sur le territoire du Syndicat Bil Ta Garbi, soit 20 800 composteurs distribués depuis le démarrage de cette action en 2005. Aujourd’hui, les 14 collectivités adhérant au Syndicat de traitement, proposent l’adoption de composteurs à leurs habitants. Pour connaître les modalités d’adoption, il suffit de contacter le Syndicat Bil Ta Garbi au 05 59 44 26 48. contact@biltagarbi.fr / www.trierplusfort.com

Composter lorsqu’on vit en appartement ? C’est désormais possible. Longtemps réservé à l’habitat individuel, le compostage se développe aujourd’hui en habitat collectif grâce au compostage en pied d’immeuble et au lombricompostage. Toutes les informations dans le guide du compostage collectif et du lombricompostage sur www.trierplusfort.com, rubrique téléchargements. SACS POUR LA COLLECTE DES DÉJECTIONS CANINES Désormais, des sacs

plastiques pour la collecte des  déjections canines sont distribués à la Maison des Associations en même temps que les autres sacs poubelles prévus pour les déchets ménagers, pour les personnes qui n’étaient pas présentes à leur domicile lors du passage des distributeurs. La distribution a lieu du lundi au vendredi de 8h30 à 12h. Rens. : Maison des Associations, 2 rue Darrichon. Tél. : 05 59 41 39 93 ! BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

23


la Ville HIRIA DANS LA VILLE...

LE CONSERVATOIRE

Maurice-Ravel

Les inscriptions des nouveaux élèves sont à déposer avant la mi-juin. Les enfants peuvent débuter dès l’âge de 6 ans (scolarisés en CP). Deux possibilités s’offrent aux élèves et à leurs familles : se préinscrire sur le site Internet www.cmdt-ravel.fr ou retirer les dossiers de demande d’inscription dans les diverses sections du Conservatoire : à Bayonne (bureau de la scolarité), à Biarritz, à Saint-Jean-de-Luz ou à Hendaye. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au vendredi 14 juin inclus. !

CARREFOURS à La rénovation d’un carrefour à feux consiste au remplacement du contrôleur (automate gérant le carrefour), au remplacement des mobiliers par des mobiliers de couleur gris sablé (poteaux et équipements de visualisation), et des sources lumineuses par des leds, plus respectueuses de l’environnement (moins consommatrices d’énergie) et à la mise en place d’équipement sonore pour les piétons malvoyants. Pour rappel, un carrefour à feux doit être hiérarchisé pour le bon fonctionnement de l’automate. Il est généralement composé d’une voie principale et d’une ou plusieurs voies secondaires. Par défaut, la voie principale est toujours au vert, avec ses traversées piétonnes au rouge, tandis que les voies secondaires sont au rouge, avec leurs traversées piétonnes au vert. Chaque feu possède à son pied, une boucle de détection de véhicule. Au passage d’un véhicule sur la boucle d’une des voies secondaires, ou s’il y a un appel piéton sur une des traversées de la voie principale, le feu de la principale passe au rouge, et celui de la secondaire passe au vert. Et inversement pour les traversées piétonnes. Les boucles permettent aussi de faire varier la durée du vert et du rouge en fonction du trafic. Pour les piétons malvoyants équipés de leur télécommande, après un appui sur celle-ci, un message sonore est émis afin de guider le piéton à traverser.

24

BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

feux

LES TRAVAUX...

L’avenue

DU LAC

Depuis 2011, ont été entièrement rénovés (contrôleur + mobilier) : place Clemenceau ; Verdun / Moussempès ; Londres / République / Joffre / Victor Hugo / Carnot ; Foch / Jaurès ; lycée Hôtelier (courant 2013). !

Des travaux ont été menés pour sécuriser la circulation des piétons depuis le parking de la Roseraie avenue du Lac, jusqu’à la plage. Sur le parking, la modification des îlots accroît le nombre de places. Des cheminements piétons au sol s’étirent des places de stationnement jusqu’au trottoir le long de l’avenue du Lac. Des pentes ont été aménagées pour faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite. Le trottoir entre le parking et la plage a été élargi. Entre la « drop zone » et la rampe d’accès à la plage, se succèdent des places longitudinales qui laissent de l’espace à un cheminement pour les piétons et les personnes à mobilité réduite jusqu’à la plage. L’éclairage a été amélioré. !


MÉMOIRE « En face de l’hôtel Miramar, à Biarritz, se dresse un grand rocher troué par l’eau de mer…», la chanson de Claude Nougaro présente ainsi La Roche Ronde. Le rocher est avant tout un site naturel exceptionnel. Percé d’une incroyable trouée en forme de tunnel, il est cerné par les courants forts… Son accès est interdit car il sert de havre aux oiseaux marins, à l’instar du Boucalot et des falaises. En effet, la Roche Ronde offre des conditions propices à la reproduction et au repos des oiseaux de mer, en particulier à une population d’océanites tempête, le plus petit des oiseaux de mer d’Europe. Extrêmement discret, ce dernier est de mœurs exclusivement nocturnes sur les lieux de reproduction et est rarement visible de la côte, sauf à l’occasion des tempêtes les plus violentes. L’océanite est en revanche bien connu des pêcheurs, qui le surprennent souvent dans le sillage de leur embarcation, voletant au ras des vagues tout en donnant l’impression de glisser à la surface de l’eau. Chaque année, il effectue des migrations importantes,

depuis l’Afrique du Sud où il passe l’hiver, revenant sur les rochers biarrots un peu avant la belle saison. L’équipe du Centre de la mer effectue des comptages réguliers des spécimens en résidence. L’océanite partage le rocher avec les cormorans huppés, le plongeon catmarin, le bécasseau violet, le tournepierre à collier et autre goéland leucophée... Cette population a conduit en 2006, l’Union Européenne à classer la Roche ronde, Natura 2000 selon les directives « Oiseaux » et « Habitats faune flore ». TÉMOIN DE L’HISTOIRE

Laissons les oiseaux marins pour l’évocation d’une anecdote qui eût pu changer la face de… l’Europe.

Le célèbre rocher de Biarritz entre nature, anecdote et poésie…

Au cours de l’été 1862, Bismarck, ministre de Prusse à Paris, séjourne pour la seconde fois à Biarritz, goûtant aux joies des bains et de la plage. Le 22 août, alors qu’il fait trempette à la plage du Château (plage Miramar) non loin de la Roche Ronde, en compagnie de la princesse Orlov, ils se voient emportés au large par les courants de la marée descendante. Le gardien du phare Pierre Lafleur, témoin de la scène, plonge à leur secours. Il ramène la princesse sur le rivage puis repart à la recherche du second baigneur en détresse. Bismarck pèse 100 kg pour 1,90 m… Lafleur, totalement exténué, l’entraîne jusqu’à la grève, ignorant l’impact de ce sauvetage sur l’avenir politique de l’Europe… Sans Bismarck, la guerre de 1870-71 eût-elle eu lieu ? La chute de Napoléon III eût-elle été évitée ? « Si nous avions pu prévoir ce qui allait arriver, on l’aurait laissé se noyer », dixit un guide baigneur biarrot à l’issue de la guerre… !

La Roche RONDE

LE ROCHER DE BIARRITZ par Claude Nougaro En face de l’hôtel Miramar, à Biarritz Se dresse un grand rocher troué par l’eau de mer Des oiseaux y descendent, cérémonieux et fiers Et hautains comme la clientèle du Ritz Il a la beauté délabrée des vieux palaces Mais lui, les cinq étoiles, il en a plein ses nuits L’océan tout entier lui cire les godasses L’orchestre de la mer s’accorde contre lui Il gerbe de partout des mousses de champagne Du « Mouette et Chandon », ça donne de l’humour Et les nuits de folies, quand l’ivresse le gagne, Il aime le tournis de ses porte-tambour Mais là-haut, bien crochée, la gentry des rapaces La jet-set emplumée sobrement tient le choc Et quand l’aube est levée, je vois de ma terrasse Debout sur le rocher les oiseaux de Hitchcock J’aimerais l’habiter en vieux marin de l’âme Dormir sur des oiseaux, vous parlez d’un plumard Les larmes de ma vie balayées par les lames Et ma tête de mort pour dernier étendard. Extrait de l’album L’Enfant Phare, 1997 (Label Mercury)

… L’océan tout entier lui cire les godasses L’orchestre de la mer s’accorde contre lui …

SOURCES : BIARRITZ ET L’OCÉAN. GUIDES BAIGNEURS D’HIER, MAÎTRES NAGEURS SAUVETEURS D’AUJOURD’HUI.

BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

25


la Ville HIRIA RE NCONTRE S

Julie Lamboley et Laetitia Pelagahe,

LES BIARROSES DES SABLES Julie Lamboley, responsable d’une agence immobilière et Laetitia Pelagahe, sa commerciale, ont choisi de se lancer ensemble dans une aventure sportive et humaine exceptionnelle en participant au Trophée Roses des Sables en octobre prochain. Exclusivement réservée aux femmes, cette compétition est issue de la pure tradition des rallyes raids africains, basée sur une navigation à l’ancienne, en hors piste sans vitesse ni GPS. Mais c’est aussi une aventure

… notre différence sera notre force dans toutes les épreuves …

26

BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

solidaire, humaine et éco-responsable  ; en effet, le Trophée soutient l’association Enfants du Désert afin de mener des actions en faveur de l’enfance défavorisée, est partenaire de l’Association Le Cancer du Sein Parlons-En ! et veille à réduire son impact sur l’environnement, tout en respectant les populations locales. Autant d’atouts qui ont séduit nos Biarroses, animées par cette envie de faire partie d’une aventure commune aux femmes où les valeurs de solidarité, d’engagement, de dépassement de soi et de respect prévalent. Ce duo de collègues allie à la fois l’amitié, la détermination, la complémentarité et l’enthousiasme. « Nous sommes différentes, mais notre différence sera notre force dans toutes les épreuves qui nous attendent.  ». Et l’aventure commence dès maintenant avec la recherche de partenaires…. et de bonnes idées pour boucler le budget ! Julie et Laetitia vont ainsi organiser le 13 juillet une course à pieds, 100% féminine et solidaire dans le cadre du Roxy Pro. Un parcours de 5,1 km, reliant le Phare à la Côte des Basques, avec quelques grimpées qui devraient chauffer un peu les muscles... Une participation sera demandée et la moitié des fonds reversée à l’association Le Cancer du sein, Parlons-en ! Ainsi, à l’image du Trophée, les Biarroses allient une nouvelle fois sport et solidarité. Souhaitons leur bonne route pour la suite ! http://lesbiarrosesdessables.tropheeroses-des-sables.org/ !


RE NCONTRE S Après neuf ans de bons et loyaux services au BO, son talonneur emblématique Benoît August vient de raccrocher les crampons. Une retraite «  sportive  » – comme il aime à le préciser – qui vient couronner une carrière exceptionnelle à laquelle lui-même ne s’attendait pas. C’est à Dax, sa ville natale, qu’il entre à l’école de rugby en 1986 ; c’est le temps du rugby amateur, « entre copains ». Mais en 1998, avec le départ des joueurs historiques de l’USD, la chance est donnée aux jeunes et Benoît August va la saisir. Très vite courtisé par de grands clubs, il part au Stade français en 2001 et remporte avec le club parisien deux titres de champion de France. Ainsi auréolé, il signe au Biarritz Olympique en 2004, en même temps qu’Imanol Harinordoquy ou encore Damien Traille… autant de joueurs charismatiques avec qui il va écrire parmi les plus belles pages de l’histoire du club. Deux boucliers de Brennus, une Amlin Cup et des amitiés indéfectibles, auront fait du Biarritz Olympique son club, même si Dax reste celui du cœur. Son meilleur souvenir ? L’arrivée en bus impérial au centre-ville envahi par la foule lors du premier titre : « C’est là que tu te dis que tu ne joues pas que pour toi, que tu apportes un petit peu de bonheur à certaines personnes ». Le pire ? La demi-finale de Coupe d’Europe perdue contre le Stade français au Parc des Princes l’année de son arrivée à Biarritz... une déception vite effacée par la victoire contre les mêmes adversaires en finale du championnat de France quelques semaines plus tard !

Benoît August,

UNE CARRIÈRE ET UN PALMARÈS INCOMPARABLES !

Des regrets ? Aucun, si ce n’est l’absence du regard d’un père trop tôt disparu. Des projets ? Il n’en manque pas : après des vacances en famille bien méritées, Benoît August va intégrer l’équipe de Canal +. Il a également un projet professionnel autour de l’emploi en intérim. Enfin, il vient de finaliser son diplôme d’entraîneur… De quoi espérer le revoir très bientôt autour des terrains ! ! BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

27

© E. MARTENS ; I. PALÉ ; BERNARD PHOTO ; O. HOUEIX ; P. BRUNET ; P. LE DOARÉ / VILLE DE BIARRITZ

… il va écrire parmi les plus belles pages de l’histoire du club …


LA VIE ASSOCIATIVE ELKARTE BIZIA Le Bouclier de la Côte basque

LES 3A EN JUIN À découvrir un programme dynamique et varié : randonnées les 6, 12 et 19, balades vertes, loto de l’été  le 3, concours de belote le 10 à partir de 14h, concours de tarot le 24 à partir de 14h, atelier cuisine estivale le 13 et aprèsmidi créative le 19. Rens. : 05 59 24 15 39.

La Jeanne d’Arc de Biarritz organise pour la 5e année consécutive le rendez-vous basket de fin de saison de la Côte basque le 8 juin. Regroupant une vingtaine d’équipes seniors filles et garçons de niveau régional, ce tournoi a gagné au cours de ses quatre premières éditions en qualité et en notoriété, au point d’attirer aujourd’hui des équipes européennes. Cette année deux équipes du Portugal sont accueillies. Au programme de 8h30 à 20h : matches toute la journée, concours de Dunk à 12h30, concours de shoot du milieu du terrain. L’entrée est gratuite, avec la possibilité de se restaurer sur place. Contact : Sophie Barucq 06 78 19 26 22 ou Daniel Pous 06 06 88 73 89 bouclier2013@gmail.com

LE LIGHT CONTACT CÔTE BASQUE Le LCCB organise le dimanche 16 juin le 7e Open de Biarritz. La journée sera rythmée par de multiples combats en light et semi contact ainsi qu’une compétition d’Aérokick. Cet Open se veut régional et transfrontalier. De la catégorie Poussins aux Vétérans, les participants feront le show pour le plus grand plaisir des spectateurs. Le public est convié au gymnase Larochefoucauld de 10h à 18h, avec la possibilité de se restaurer sur place. Rens. : 06 66 79 23 07

Le Biarritz Athlétic Club Depuis les vacances d’hiver, le BAC a présenté des Galas de Cesta Punta tous les jeudis à l’Euskal Jai d’Aguilera. Le programme d’avant saison s’est terminé le 9 mai dernier à l’occasion de la finale du Championnat de France Professionnel ; fronton comble comme pour le Gant d’Or, du grand spectacle. Dès juin, la cadence s’accélère pour les joueurs et dirigeants du BAC avec 3 rendezvous hebdomadaires : les lundi et mercredi en soirée avec l’Open de Cesta Punta  jusqu’à la fin du mois et le traditionnel gala de Grand chistera le jeudi à 21h au Parc Mazon jusqu’à fin septembre. Rens. : 05 59 23 91 09

Agur Arménie L’association donne une conférence le jeudi 13 juin à 18h à la Maison des associations sur Les aventures d’un voyageur français dans l’Arménie russe à l’époque des tsars (1909-1914) avec Françoise ArdillierCarras, Professeur des Universités en Géographie. La conférence, illustrée de nombreuses photographies inédites, entraîne le public à l’époque des Tsars, dans les incroyables aventures de deux explorateurs curieux de tout, témoins des modes de vie et des relations interethniques. Ces carnets de voyage constituent des témoignages rares et de grande qualité.

CO & CIE DANSE

LE CERCLE DES AMIS DU SPORT

Energy’s Pays Basque

Le club fête ses 40 ans. Le 24 mai 1973 paraissait au Journal Officiel la déclaration de création d’une nouvelle association  : Le Cercle des Amis du Sport, dont l’objet était de permettre à ses membres la pratique du sport. La gymnastique volontaire s’adresse à tous les adultes. Cette activité se pratique : les lundi, mercredi et vendredi de 20h à 21h au gymnase Fal à La Négresse. Rens. : 06 86 63 26 62.

Le club organise la soirée des beaux jours le 22 juin, à partir de 19h au Parc Grammont  ; une journée détente à Uzarte et Iraty le 30 juin  ; une journée dans les Pyrénées à l’occasion d’une étape du Tour de France près du col de Peyressourbes le 7 juillet et des trajets en bus partant de la Côte basque à l’occasion des fêtes de Pampelune, les 6, 12 et 13 juillet. Rens. : 05 59 23 50 14 / 06 82 02 51 98 www.nrjpb.com

À l’occasion de la 6e édition de l’Odyssée du Flocon à la Vague, l’association offre le 8 juin une session danse tout public gratuite à la plage de la Côte des Basques de 11h à 12h à marée basse pour le lancement de Beachfloor, le calendrier Dansé des marées du 1er juillet au 12 septembre inclus. Rens. 06 19 26 43 24.

BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

29


LA VIE ASSOCIATIVE ELKARTE BIZIA À L’ATELIER OXALA • L’association Oxala organise des stages pour enfants et adolescents du 8 au 12 juillet de 10h à 12h pour les 3/5 ans : féérie au jardin, arts plastiques, éveil corporel, jardinage insolite et de 14h à 17h pour les 10/14 ans : initiations à la création d’un spectacle vivant, à la danse contemporaine, au hip hop, au théâtre. Rens. : 06 11 03 96 08 - loricordeau@gmail.com • L’association Co&Ciedanse programme du lundi 15 au 19 juillet de 10h à 11h30 pour les 4/6 ans : danse rythmée, atelier danse et musique vivante ; de 14h à 16h pour les 7/13 ans : initiation à la danse urbaine et contemporaine ; de 17h à 19h pour les + de 14 ans : sensibilisation à la performance en danse urbaine et contemporaine. À noter les samedis 20 juillet et 17 août de 10h à 11h baby danse contact : atelier parents/enfant : rencontrer son enfant autrement pour les 0/3 ans et de 11h à 13h jam danse contact improvisation de 0 à 99 ans. Contact Deva Macazaga : 06 19 26 4 24 - coandciedanse@gmail.com • L’association Karmakrump propose du lundi 5 au 9 août de 10h à 12h pour les 6/9 ans atelier clown hip hop ; de 14h à 16h pour les 10/13 ans atelier street clown et de 17h à 19h pour les + de 14 ans atelier d’écriture et initiation danse krump. Contact Jean-Jacques Darras : 06 02 37 58 56 - karmakrump@gmail.com À savoir, tous les stages ont lieu à l’Atelier Oxala, 4 Allée de l’Aéropostale.

LE CLUB DU GEMMOLOGUE L’association donne une conférence sur Le grenat et ses couleurs le samedi 22 juin  à 10h30 à la Maison des associations. Rens. : 06 17 19 05 56 gem64.fr

30

DANZA Y MUSICA SIN FRONTERAS L’école de musique et de danse a pour but de promouvoir la culture latino-américaine, cubaine, brésilienne. Elle propose des cours et stages d’été pour tous  : enfants, adolescents, adultes et seniors. Petit rappel des cours à l’année  : guitare, percussions, salsa cubaine, bachata et reggaeton, rock, rumba, danses afrocubaines. La date de la rentrée est déjà fixée au 2 septembre prochain à la Villa Sion, 79 bis, rue d’Espagne. Rens. : 06 33 84 60 27 / 05 59 03 14 22 www. danzasinfrontera.com

Représentations théâtrales Les spectacles des élèves du département théâtre du Conservatoire Maurice Ravel ont lieu au Théâtre du Versant et au Colisée. Au programme : le mardi 4 juin à 19h Le Procès, le mercredi 5 juin à 20h La Nuit au Cirque, Roméo et Juliette, La Vie est un Songe, le 21 juin à 18h Papipado la Sorcière, Magic est amoureuse et le samedi 29 à 20h30 Drames de la vie courante. Entrée libre, rens. : 05 59 23 10 00 - www.theatredu-versant.com

Festival des Ateliers Faim de Travaux Le Théâtre des Chimères, depuis sa création, affirme le rôle d’apprentissage de la vie à travers de nombreux outils de formation. Une présentation des travaux de fin de saison des divers ateliers animés sur Biarritz et Bayonne (12 groupes pour 160 participants, âgés de 6 à 70 ans) a lieu du 20 au 23 juin au Colisée à partir de 20h. Rens. : 05 59 41 18 19.

BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

PORTES-OUVERTES À BALLABULLE L’école de cirque ouvre ses portes le samedi 22 juin de 10h à 18h. Au programme de la journée : de 10h à 12h parcours de motricité pour les 4/6 ans, de 14h à 18h cours techniques avec démonstrations des élèves de moins de 7 ans jusqu’aux ados : trapèze, tissu, fil d’équilibre, acrobatie, portés, équilibre sur objets, manipulation d’objets et jonglage, avec possibilité de se restaurer. C’est l’occasion aussi pour les enfants et les parents de découvrir l’espace de travail, de se renseigner sur le fonctionnement des cours, des stages d’été et des inscriptions pour la rentrée 2013/2014, au 25 allée du Moura. Rens. : 06 14 97 10 84 / 05 59 52 19 62 - ecoledecirque.ballabulle@gmail.com - wix.com/ballabulle/ ecoledecirquebiarritz


L’association ATEM propose une journée découverte le samedi 29 juin de 14h30 à 16h30 pour célébrer la symbolique du solstice d’été par le rituel d’expression primitive. Une danse qui associe le mouvement, le rythme et la voix. Également à venir : un stage d’expression primitive et danse d’improvisation le 27 juillet de 10h à 13h au Parc Aguilera. Rens. : 06 83 12 86 65 / 05 59 47 07 82.

APPEL AUX BÉNÉVOLES Les associations Visions Basques et Milady Plage se sont réunies afin de convier un large public à participer au nettoyage de la plage de la Milady et de ses jardins. Au programme  : 9h30 à 12h accueil des bénévoles, café ou chocolat offert et nettoyage du site ; 12h30 à 14h collation pour les bénévoles, distribution de lots et informations sur le tri des déchets, de 14h à 18h avec Aurélien Dubois allias Delwoode, jeune artiste local, découverte d’un atelier création sur la transformation des déchets et de 18h à 22h30 restauration rapide et animations. Rens. : 06 49 36 44 96

SAMEDI 29 JUIN de 14h30 à 16h30

ATELIER DÉCOUVERTE

Expression Primitive Rituel de célébration du solstice d’été

Danse qui associe mouvement, rythme et voix PARTICIPATION : 15 €

AU PARC AGUILERA - BIARRITZ Renseignements : Caroline : 06 83 12 86 65 - 05 59 47 07 82

La section natation du BO La section natation du B.O. organise La traversée de Biarritz à la nage le samedi 29 juin. Départ de la Grande plage à 10 h avec une arrivée au Port des Pêcheurs. Les inscriptions se font au secrétariat du Club à Aguilera ou par mail natation@biarritzolympique.fr. Les participants non licenciés FFN, triathlon ou sauvetage doivent présenter un certificat médical et une attestation de 1 500 m. Possibilité de s’inscrire au siège de l’ANB au Port des Pêcheurs le jour de la course à partir de 8h30. La Course des enfants est prévue à 11h (50 m pour les 2004/2005 et 100 m pour les 2002/2003). La section propose également des stages en mer pendant les mois de juillet et d’août : Nager grandeur Nature pour les 8/12 ans de 9h à 11h du mardi au vendredi et de 14h à 16h, test le lundi soir pour le groupe ados ou adultes suivant le niveau. Tests et  inscriptions pour la prochaine saison tous les lundis à partir du lundi 8 juillet de 18h30 à 19h15 à la piscine municipale. Rens. : natation@biarritzolympique.fr

Wassilissa Tout le mois de juin, au Théâtre du Versant, une vingtaine d’écoles des Landes, du Béarn et du BAB assisteront au nouveau spectacle jeune public « Wassilissa » sur l’histoire d’une jeune fille qui vivait dans un pays lointain… de Françoise Dorgambide avec Brigitte Rabas et Marion Joly. D’autres représentations de ce conte seront données le dimanche 9 à  15h au lac Marion dans le cadre de la Fête des Enfants et les jeudi 6, vendredi 7, mardi 11, lundi 17, mardi 18, jeudi 20, vendredi 21, lundi 24, mardi 25, jeudi 27, vendredi 28 juin et 1er et 2 juillet au CRTI. Rens. : 05 59 23 10 00 www.theatre-duversant.com

LA FABRIQUE Le Centre social Maria Pia et la Maison d’enfants Saint-Vincent de Paul ont créé en partenariat le projet intitulé La Fabrique. Grâce à ce projet, les deux structures permettent à des jeunes de 8 à 16 ans de participer à des ateliers théâtre et de prendre part à un parcours culturel. Le jeudi 27 juin, la troupe de la Fabrique présentera sa première création, Entre les mots à la Maison d’enfants Saint-Vincent de Paul à 20h30. L’occasion pour les jeunes de partager cette belle aventure artistique. Rens. : 05 59 43 90 78.

Les Aqualines

FÊTE DE LA MILADY L’association Milady Plage organise une journée festive le dimanche 30 juin avec au programme  : de 11h à 13h mutxikos suivis d’un apéritif, de 13h à 16h repas et jusqu’à 19h  buvette et animation banda. Rens. et réservation repas au 06 72 29 72 38

L’aquadanse est une discipline complète qui touche à des domaines sportifs et artistiques variés : danse, natation, gymnastique, cirque, théâtre. Au départ, il faut juste savoir nager, ensuite on développe les bases de l’aquadanse : les pirouettes, les déboulés, les sirènes, les sauts… Les cours des Aqualines ont lieu à la piscine de Plan Cousut. Rens.  : aqualines@wanadoo.fr

ASSOCIATION SAKYA THUKJE LING Khempo Thupten Nyima, enseignant Tibétain, donne un cours ouvert à tous, sur l’entraînement de l’esprit (Lo-Jong) le dimanche 16 juin de 10h-12h / 15h-18h, à la Résidence du Parc Impérial, 32, av. de la Marne. Contact : 06 16 20 11 07

BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

31

© DR

Atelier d’expression primitive


AGENDA !

LA JOURNÉE DES ENFANTS

au Lac Marion

À deux pas du centre-ville, le lac Marion est une halte bucolique dévolue aux loisirs et à la promenade en famille. La journée du 9 juin est entièrement dédiée aux enfants avec de nombreuses activités qui en font un rendez-vous à ne pas manquer pour les familles de Biarritz… et des alentours. Cette fête dédiée aux enfants est organisée par le Conseil de quartier de La Négresse, avec au programme des activités gratuites de 10h à 18h.

AU PROGRAMME  : 10h à 12h et 14h à 17h, jeux pédagogiques sur l’environnement avec Surfrider Foundation Europe (entrée nord) ; 10h à 12h et 14h à 17h, démonstration et initiation au skate avec Lassos Alai (entrée nord)  ; 10h à 13h et 14h à 17h, stand de maquillage avec le Centre social Maria Pia (entrée nord) ; 10h à 12h et 14h à 18h, tours de calèche et promenades à dos de poney (toutes les 10 mn) avec l’Attelage Côte basque (entrée est / gloriette) ; 10h à 12h et 15h à 17h, jeu Quizz « Découvrez votre lac » avec le service des Jardins de la Ville de Biarritz (entrée nord) ; 10h à 12h et 15h à 18h, démonstration et initiation au tennis de table avec Les Goélands (entrée nord)  ; 10h à 13h et 15h à 18h, atelier de dessin, peinture, modelage, création de tableaux de sable avec Terre et Esquisse (entrée nord)  ; 10h à 18h, expériences scientifiques simples et ludiques avec Les Petits Débrouillards (entrée nord) ; 10h à 18h, démonstration et initiation à l’escrime avec

32

l’Anglet Olympique Escrime (entrée nord)  ; 11h à 12h et 16h à 17h, démonstration et initiation au Tai Chi Chuan avec le Kunming (entrée est / face gloriette) ; 13h à 18h, éveil à l’astronomie avec la Société d’Astronomie Populaire de la Côte Basque (entrée est / ponton)  ; de 14h à 15h, animation théâtrale : Wassilissa avec le Théâtre du Versant (entrée est / ponton)  ; 14h à 18h, entrez dans l’univers des jeux en bois avec la Ludo 64 (entrée nord) ; 15h à 17h, initiation à l’école du cirque avec Ballabulle (entrée nord) ; 15h à 17h, course d’orientation avec le Centre social Maria-Pia (entrée nord) ; 15h à 17h, initiation à la Zumba Quintessence Zumba (entrée nord) ; 10h30 et 16h30, dégustation de chocolat chaud avec Planète Musée du Chocolat (entrée nord)  ; à partir de 11h, sangria et café offerts par le Comité des Fêtes de La Négresse (entrée nord), animation musicale avec Ttipitto Banda et Arroka (entrée nord), pique-nique des familles (apportez votre panier-repas).

BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

La Journée des enfants sera annulée en cas de pluie. Les enfants de moins de 12 ans doivent être accompagnés d’un adulte responsable. On y va en Petit train, c’est gratuit, rotations toutes les 15 min. entre le parking Halle d’Iraty et l’entrée nord du lac Marion. Rens. : 05 59 22 37 00 www.biarritz.fr

Tous dans

LE PETIT TRAIN ! Le Petit train, c’est pour la joie des enfants, c’est pour faire la fête mais c’est aussi pour fluidifier la circulation, éviter trop d’encombrements. Vous laissez votre véhicule sur le parking de la Halle d’Iraty, vous prenez le Petit train dont le parcours est le plus direct possible vers l’entrée nord du lac. Trois wagons vous emmènent par rotations toutes les 15 min. de 9h30 à 18h30 pour le dernier retour à Iraty. Parking et transport sont gratuits. En outre, des mesures seront prises par arrêté municipal pour réglementer le trafic routier dont des mises en sens uniques et une règlementation du stationnement à proximité directe du lac Marion. Faisons tous que la fête soit belle !


Le mois de juin annonce une fin de saison très diversifiée et pleine de surprises. Le 5 Hatebreed + Kuma No Motor + Alea Jacta Est. Hatebreed représente le hardcore made in USA. Constamment en tournée, le groupe s’adonne à des concerts destructifs et surpuissants qui l’ont vite projeté parmi les plus célèbres du « Rock lourd » ; le 7 Café-concert Dirty South Family (entrée libre). Ils ont une fois de plus concocté un programme avec notamment des mix toujours chauds et bien épicés de Lazy Soul, Wheel, Rodney Vaunn et en exclusivité la première de The Weirds, le nouveau projet live électro de Bass-ka, Uneek, Clicknuts et Raky ; le 9 Cocorosie, un superbe évènement avec la venue exceptionnelle du duo indie américain. Partagées entre l’Amérique et Paris, les sœurs Casady créent à deux un univers tout à fait unique qui est souvent caractérisé de « freak folk », genre de folk incluant des éléments avant-garde, baroques et psychédéliques et aussi des touches de hip-hop ou d’électro ; le 14, Café-concert Brieg Guerveno (entrée libre). Brieg Guerveno propose un rock puissant entre mélancolie et colère. Son power trio apporte désormais un élan novateur, véritable symbole du renouveau du rock breton ; le 15 Café-concert de fin d’année de la 6e édition de la Rock Eskola (entrée libre). Rock, pop, folk, métal, chansons sont au programme de ce rendez-vous incontournable annonçant la Fête de la musique à partir de 19 h. Ambiance conviviale garantie, restauration sur place. Rens. : 05 59 41 73 20.

à la crypte Sainte-Eugénie

NUIT BLANCHE

L’association Latitude Européenne – Américaine invite le public à participer nombreux à la 3e édition de La Nuit Blanche Artistique dans la Crypte Sainte-Eugénie le vendredi 5 juillet de 20h30 à 6h. Cet évènement réunira une cinquantaine d’artistes pluridisciplinaires d’ici et d’ailleurs. Tout au long de la nuit des musiciens, poètes, des performeurs, des troupes de théâtre présenteront leurs créations. À cette occasion, sur le thème des Arts Sacrés au XXIe siècle,  les artistes ouvrent une fenêtre de temps éphémère et offrent une brève plongée dans un univers mystique.

WHEELS and

AGENDA !

C’EST À L’ATABAL

Waves

La 2 édition de Wheels & Waves accueille du 13 au 16 juin au Phare  : motos et voitures customs et collection, surf, exposition d’artistes internationaux sans oublier la musique. Savant dosage de culture et de mécanique, cette manifestation gratuite unique en son genre, a pour vocation de fédérer divers univers et de mélanger les passions. wheels-and-waves.com e

Finale Challenge PRÉVENTION ROUTIÈRE BOUM ! C’est le nom du spectacle opérette mêlant théâtre, musique et danse interprété par les élèves du Conservatoire, en partenariat avec le Théâtre du Versant qui sera donné le mercredi 12 juin à 20 h à la Gare du Midi. Ce spectacle réunit 250 élèves sur scène : l’orchestre du 3e cycle, le jeune chœur du Conservatoire, les classes de formation musicale, les élèves chanteurs, comédiens et danseurs et des comédiens professionnels. Billetterie gratuite obligatoire. Toutes les informations sur www.cmdt-ravel.fr

Le mercredi 19 juin, à partir de 14h, trois moniteurs de la Prévention Routière de la Police municipale, avec l’aide de leurs collègues d’Anglet et de Bayonne, organisent à la Halle d’Iraty la deuxième finale du Challenge Prévention Routière. Cette finale récompense, à l’issue de la manifestation, le meilleur participant de chaque commune qui reçoit un vélo offert par chaque municipalité. Tous les participants à la finale repartent avec un cadeau.

CONCERTS

à SainteEugénie

Une programmation estivale riche et variée. Notamment  : le 13 juin le Chœur GazteluZahar, le 27 juin le Chœur Oldarra, le 11 juillet le Chœur Itsasoa, le 16 juillet le Chœur Vocanti, le 18 juillet le Chœur Oldarra. Rens. : 05 59 22 44 66.

BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

33


AGENDA ! UN CONCERT

À l’initiative du Rotary Club de Bayonne Biarritz et de l’association Courir pour les Autres 64, un concert est organisé dans le Salon Impérial de l’Hôtel du Palais le dimanche 7 juillet à 19h, en faveur de la recherche sur la maladie de Charcot ou SLA (Sclérose Latérale Amyotrophique). Ce concert réunit deux virtuoses : Marina Pacowski, professeur au Conservatoire Maurice Ravel, au piano et Thierry Barbé, contrebassiste Soliste de l’Opéra national de Paris et professeur au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, à la contrebasse. Au programme des œuvres de Debussy, Strauss, Kreisler, Rachmaninov... Rens. : 05 59 22 44 66.

exceptionnel

LE CLUB HIPPIQUE

de Biarritz Quatre jours de compétition de dressage de très haut niveau, avec 2 concours du jeudi 13 au dimanche 16 juin : Concours de dressage international 2 étoiles ; Concours national de dressage Pro Elite. Rens.  : www.biarritzcheval.com/cdi2013

LECTURES… S a n s emploi  ? Tr o u v e z votre voie et rebondissez  ! d ’ H é l è n e P i c o t . L’auteure donne de précieux conseils pour mettre à profit une période de chômage. Doté de nombreux exercices, ce livre permet de se retrouver, de se poser les bonnes questions et de se remettre en mouvement … prêt à rebondir. Aux Éditions Quintessence.

Dernier soleil de Carole Naulleau. Ce roman nous entraîne au Pays Basque et notamment à Biarritz dans un univers attachant où prévalent les valeurs humaines. Aux Éditions Vents Salés.

La mer console de toutes les laideurs de Marie Darrieusecq. Les quatre textes réunis dans cet ouvrage résument l’attachement de l’auteure à sa terre natale. L’un de ces textes a d’ailleurs pour titre : « Un diamant gros comme Biarritz ». Ce livre est illustré de photos de Gabrielle Duplantier. Aux Éditions Cairn. 34

BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

EXPOSITIONS 10 ans de publicité pour sauver les océans Du 21 juin au 2 août, au siège de Surfrider Foundation Europe, Allée du Moura, www.surfrider.eu /// L’Art mexicain, 1920 à 1960 - Eloge du corps Du 30 juin au 6 octobre au Bellevue (voir détails p.11). /// Les gravures de la Chine ancienne dans les années 1830-1840, jusqu’au 15 juin, Musée Asiatica (voir détail p.11). /// Poésie et philosophie, exposition de 80 peintures de Xintian Zhu du 21 juin au 15 septembre, au Musée Asicatica (voir détail p.11). /// Bibkel, jusqu’au 15 Juin. Le travail de Florian Gaydier « Bibkel » est un mix de street art culture, d’illustrations pour enfants et de surréalisme. Atabal, entrée libre, 05 59 41 73 20, www.atabal-biarritz.fr /// Guns’n Grasses, jusqu’au 30 août. Exposition de James Lassey, Xavier Ride, Samuel Dougados. Atabal, entrée libre, 05 59 41 73 20, www.atabal-biarritz.fr /// Photos de concerts, jusqu’au 28 décembre. La Médiathèque de Biarritz s’associe avec l’Atabal et la Feppia pour une exposition photographique sur les labels indépendants défendant des artistes et des esthétiques.

Kinorama

Au Musée

Le cinéma le Royal et l’association des Russisants de la Côte Basque présentent le Festival de films russes, Regards sur la Russie et un hommage à A. Konchalovsky du 5 au 8 juin. Au programme  : Sibériade, Chant des mers du sud, Tulpan, Le bonheur d’Assia, L’Autre rive, Dans la brume, La balade de Babouchka. Une soirée festive clôture ce festival au Château Boulard, avec un buffet et une exposition d’artisanat russe. Rens. : 05 59 51 01 76

Le mois de juin s’avère riche en animations au Musée Historique  : le 7 juin conférence de Jean-Loup Ménochet sur le thème du Développement urbain et architecture d’une cité atlantique, à 18h30 ; une sortie de printemps le 14 juin avec la découverte du Madiran et enfin le 15 juin une visite guidée du Phare à l’Hôtel du Palais à 10h. Rens. : 05 59 24 86 28.

2013

HISTORIQUE


EUSKARAZ ! Santa Eugenia elizan Udako programazioa aberatsa eta anitza da. Programan : ekainaren 13an, Gaztelu-Zahar Korua, ekainaren 27an Oldarra Korua, uztailaren 11n Itsasoa Korua, uztailaren 16an Vocanti Korua, uztailaren 18an Oldarra Korua, uztailaren 23an Gospel River, uztailaren 30ean Solistes Français, agorrilaren 1ean Solistes Français, agorrilaren 6an Gospel River, agorrilaren 8an Itsasoa Korua, agorrilaren 13an Oldarra Korua, agorrilaren 20an Raphaël Tambieff organo emanaldia (sartzea urririk), agorrilaren 22an Oldarra Korua, agorrilaren 27an Guy Ancelloz, lehen saria flautan Pariseko Kontserbatorioan eta Claire Lizon, organo jotzailea (sartzea urririk), irailaren 5 eta 12an. Xehetasunak : 05 59 22 44 66.

BIDE PREBENTZIO

Ekainaren 19an, asteazkenarekin, 14:00etatik goiti, Polizia munizipaleko Bide Prebentzioko hiru irakaslek, Angelu eta Baionako haien lankideek lagundurik, Bide Prebentzio Lehiaketaren bigarren finala antolatzen dute Irati Aretoan. Finala honen ondorioz, herri bakoitzeko parte hartzaile onena sariztatua da, eta herriko etxe bakoitzak eskaini bizikleta bat hartzen du. Finalean parte hartzen duten guziak opari batekin sartzen dira etxera.

Lehiaketaren Finala

HAURREN EGUNA

Marion lakuan

Hiri barnetik hurbil, Marion lakua, aisialdiei eta familiarteko ibilaldiei eskaini baserri geldigunea da. Ekainaren 9ko eguna haurrei eskainia zaie osoki, Biarritze... eta inguruetako familiek huts egin behar ez duten hitz-ordu bat bilakarazten duten hainbat jardunei esker. Haurrei eskainia zaien besta hau antolatzen du La Négresse auzotegiko kontseiluak, ondoko egitarauarekin: familiarteko piknika, elkarte batzuk antolatu haurrendako animazioak, joan etorriak urririk tren ttipiz Irati Aretoko aparkalekutik. Xehetasunak : biarritz.fr

AGENDA !

KONTZERTUAK

Gau pasa

SANTA EUGENIA KRIPTAN

APARTEKO

kontzertua

Latitude Européenne – Américaine elkarteak publikoa gomitatzen du kopuru handienean etor dadin Gau Pasa Artistikoaren hirugarren edizioan parte hartzera Santa Eugenia Kriptan, uztailaren 5ean, ostiralarekin 20:30etatik 6:00etara. Gertakari honen karietara, hemengo eta kanpoko diziplina anitzeko berrogoita hamar bat artista bilduko da. Gau osoan zehar, hainbat musikarik, olerkarik, performerrek, antzerki taldek aurkeztuko dituzte haien sorkuntzak. Kari horretara, XXI. mendeko Arte Sakratuen gaiaren inguruan, artistek denbora iragankorreko leiho bat irekitzen dute eta murgiltze labur bat eskaintzen unibertso mistiko batean.

Baiona Biarritzeko Rotary Clubak eta Courir pour les Autres 64 elkarteak proposaturik, kontzertu bat antolatua da Saloi Inperialean, Eugenia Palazioan, uztailaren 7an, igandearekin, 19:00etan, Charcot eritasuna edo SLA-ri buruzko ikerketaren alde (Bazterreko Esklerosia Amiotrofikoa). Kontzertu honetan bi birtuoso arituko dira:  Marina Pacowski, Maurice Ravel Kontserbatorioan irakaslea, pianoan eta Thierry Barbé, kontrabaxujole bakarlaria Pariseko Opera nazionalean eta Pariseko goi mailako musikako kontserbatorio nazionalean irakaslea, kontrabaxuan. Programan, Debussy, Strauss, Kreisler, Rachmaninov.... eta gehiagoren obrak. Xehetasunak: 05 59 22 44 66

UDAKO

eszenak

Urte guziz bezala, Biarritz Evénementek animazio andana bat eskaintzen du udako gauak inarrosteko: blues, jazz, pop, rock, euskal koruak edota ere salsa edo jazz…. Aste bakoitzean, 3 eta 8 kontzertu artean proposatuak zaizkio publikoari, urririk, musika eszena desberdinekin Herriko Kasinoaren hego atarian eta Santa Eugenia plazako kioskoan uztailaren 6tik irailaren 1era. Xehetasunak : 05 59 22 50 50 BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

35


Mai Jeunes Années, Théâtre du Versant : spectacles des élèves adolescents et adultes. CRTI, rue Pelletier DU 4 AU 9 JUIN

4e Festival Brésilien de Biarritz, association Raizes de Rua. MERCREDI 5 JUIN

Finale du Trophée Arthur Pascual, tournoi main nue tête à tête. Plaza Berri, 18h30, entrée libre. Concert Hatebreed + Kuma no motor + Alea Jacta, Atabal, 21h. JEUDI 6 JUIN

Théâtre Baroufe à Chioggia de Goldoni Élèves de l’Atelier Artistique du Collège Jean Rostand sous l’égide du Théâtre du Versant. Colisée, 20h30. LES 6 ET 7 JUIN

Jazz in College, Gare du Midi, 20h30. JEUDI 6 JUIN

Conférence Le Vin et la Santé par M.  Lagrange. Organisé par l’UTLB. Maison des associations, 16h15. DU 6 AU 8 JUIN

L’Odyssée du Flocon à la Vague (voir détails p.9) VENDREDI 7 JUIN

Conférence Carnets de voyage, itinéraire d’un épicurien, par Clelia Ventura, fille de Lino Ventura. Maison des Associations, 14h30. Conférence : Développement urbain et architecture d’une cité atlantique par J.-L. Menochet. Musée Historique, 18h30. Café-concert, Dirty South Family Atabal, 21h.

DIMANCHE 9 JUIN

DIMANCHE 16 JUIN

MERCREDI 12 JUIN

DU 20 AU 23 JUIN

Animation Journée des enfants au lac Marion (voir détails p.32) Concert Cocorosie + Guests, Atabal, 21h. (voir détails actualité) Théâtre Moissons Théâtrales 2013, 16h, enfants et ados en scène, 21h : Madame Sans Gêne, Théâtre du Rideau Rouge. Colisée. Concert fin d’année, section musique du Collège Immaculée Conception, Casino municipal, 20h30, entrée libre. Théâtre Blanche-Neige et les 7 nains gigantesques de Campo Garcia... et L’Attrape-Coeurs de J.D. Salinger, par les ateliers enfants et adolescents de Mecanica Théâtre. Colisée, 20h. Animation Boum ! Spectacleopérette (voir détails).

Théâtre Faim de travaux, élèves des ateliers du Théâtre des Chimères. Colisée, 20h.

JEUDI 13 JUIN

SAMEDI 22 JUIN

Conférence Les aventures d’un voyageur français dans l’Arménie russe à l’époque des tsars (1909-1914) par F. Ardilliers-Carras. Maison des Associations, 18h. Concert Choeur Gaztelu-Zahar Eglise Sainte-Eugénie, 20h. Humour Mysteric avec Eric Antoine Gare du Midi, 20h. Théâtre Marcia Hesse de F. Melquiot, ateliers adultes de Mecanica Théâtre. Colisée, 20h. DU 14 AU 15 JUIN

Les Saisons de Choryphée danse classique et néo-classique École de danse Choryphée de Biarritz, vendredi 14, 21h, samedi 15, 17h. Colisée, 21h. VENDREDI 14 JUIN

DU 7 AU 8 JUIN

Danse... Je te dirai qui tu es ! Danse moderne et street jazz, association Spiral’ Danse. Colisée, 20h30.

Concert Julien Clerc, Gare du Midi, 20h. Café-concert Brieg Guerveno + Guests Atabal, 21h.

SAMEDI 8 JUIN

SAMEDI 15 JUIN

Théâtre Les Hommes viennent de Mars, les Femmes de Vénus. Gare du Midi, 20h30. Spectacle d’aquadanse Les Aqualines Piscine de Plan Cousut, 21h.

Concert des Trios de Mendelssolhn et Brahms O. Chauzu, piano, A. Aguergaray, violon, R. Sciammarella, violoncelle. Hôtel du Palais, 11h. Flamenco A la hora de la Verdad, Gala école La Flamenquita. Colisée, 18h30. Danse Gala fin d’année de l’école Créadanse, Gare du Midi, 18h30.

Danse Gala du Studio Ballet de l’USB Gare du Midi, 20h. Patrimoine À la découverte de l’histoire de Biarritz et de son patrimoine architectural Musée Historique de Biarritz, 10h (voir détails p. 34). Concert Rock Eskola Atabal, 20h.

DU 21 AU 30 JUIN

Animation : Les Océanes, de la Grande Plage à la Côte des Basques, (voir détails p.8). VENDREDI 21 JUIN

Fête de la Musique : scènes musicales à travers la ville. (voir détails p.8). 13 édition de la Lesbian Gay Pride de Biarritz (voir détails p.10) Exposition Les Toiles de mer (voir détails p.8). Gala école de danse jazz Free Danse, Gare du Midi. e

SAMEDI 29 JUIN

Traversée de Biarritz à la nage Grande Plage / Port-des-Pêcheurs. Gala école de danse Hip Hip Hop, Gare du Midi, 21h. La Sardinade du Port (voir détails p.8). Théâtre L’Alouette de Jean Anouilh, ateliers adultes du Théâtre du Rideau Rouge. Colisée, 21h. DIMANCHE 30 JUIN

Concours gastronomique interassociations, Port des Pêcheurs, 9h. Concert de l’Harmonie municipale, Place Sainte-Eugénie, 19h15. Gala de fin d’année de l’association Alliance Forme, Gare du Midi, 20h. Gala École de danse modern’jazz Amélie Alary. Colisée, 20h15. 4 ET 5 JUILLET

Théâtre Famille, je vous hai....me Avocats sur Planches. Colisée, 20h30. DU 5 AU 31 JUILLET

Meeting de trot Hippodrome des Fleurs (voir détails p. 9). VENDREDI 5 JUILLET

DIMANCHE 23 JUIN

Animation Inauguration des Halles

MARDI 25 JUIN

Animation Les Scènes estivales, (voir détails p.10).

Spectacle T’Choupi fait son spectacle Humour, interactivité, chansons. Gare du Midi, à 14h30 et 17h.

DU 6 JUILLET AU 1ER SEPTEMBRE

A l’Orée du Nil : danse orientale égyptienne par l’association Almea et claquettes de la troupe Tribal Circus. Colisée, 20h30.

DU 6 AU 13 JUILLET

JEUDI 27 JUIN

Golf Biarritz Cup (voir détails p.9).

Concert du choeur d’hommes Oldarra. Eglise Sainte-Eugénie, 21h30. Projection-Exposition Le Département Auditorium. Médiathèque, entrée libre, 18h30.

L’AGENDA !

DU 2 AU 29 JUIN

Open de Tennis de Biarritz (voir détails p.9). DU 7 AU 14 JUILLET

DU 10 AU 14 JUILLET

Surf Roxy Pro Biarritz (voir détails p.9).

DU 28 JUIN AU 10 JUILLET

Festival International de Bridge. Espace Bellevue. VENDREDI 28 JUIN

Gala école de danse Agnalys. Gare du Midi, 20h30. Théâtre Le Malade Imaginaire de Molière, atelier théâtre adultes du Rideau Rouge et scène en basque de l’atelier Maite Dugulako. Colisée, 21h.

BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

37


LA VIE DES

AUZO KONTSEILUEN BERRI

SAINT-CHARLES, LE PHARE, LAROCHEFOUCAULD Les permanences de juin au 3 rue Pellot : > vendredi 14 juin de 17h à 19h > vendredi 28 juin de 17h à 19h contact.stcharles@orange.fr

LA NÉGRESSE

En 2009, avec la naissance des nouveaux conseils de quartier, nous avons décidé de travailler en commission avec un responsable dans chaque commission. Ces commissions étaient libres et indépendantes de leur réunion. C’est ainsi que 4 commissions sont nées : Aménagement et urbanisme ; Environnement et cadre de vie ; Économie et commerce ; Animation. Ces assemblées étant par essence des assemblées réflexives, nous avons basé toutes nos actions sur ce principe. Par exemple la circulation dans le quartier, comment et où créer une place de quartier… Autour de ces réflexions qui étaient très spéculatives, nous avons fédéré beaucoup de bonnes volontés qui semblaient s’intéresser à l’avenir du quartier et à son implication dans les problèmes d’urbanisme municipal. En 2011, nous avons vu que la passion qui animait ceux qui travaillaient à ces sujets un peu futuristes et abstraits était difficilement communicable à l’ensemble des habitants du quartier, il fallait quelque chose de plus lisible, c’est ainsi que nous sommes passés de la réflexion à l’action. En commençant par réaliser un autocollant avec des points emblématiques du quartier. Cet autocollant nous a servi de « carte de visite » du quartier et nous a permis de nous retrouver autour d’un quartier de Biarritz. Nous avons alors pensé à une animation de quartier, portée par le conseil de quartier et qui soit emblématique du quartier : quelle est la caractéristique du quartier de la Négresse : deux Lacs, ce n’est pas rien ! Nous avons imaginé différentes animations autour des deux lacs mais rapidement nous est apparu que l’unité de lieux devait être prioritaire, ce d’autant que germait en nous l’idée d’une fête des enfants : quoi de plus fédérateur que les enfants en espérant que notre manifestation soit à la hauteur. Nous nous sommes alors tournés vers la municipalité qui a rapidement compris nos aspirations, et qui une fois les idées avancées nous a aidés à la mise en place des structures. La commission Animation dirigée par Régine Gastellou et Jean Balthazar a commencé à réunir tous les participants et les idées ont fusé. Le travail a été réparti… Nous avons eu la chance d’avoir avec nous le centre Maria Pia qui a l’habitude de travailler avec les associations qui s’occupent d’enfants et Annabelle Trouché qui nous a donné de bons conseils.

38

BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

Nous avons voulu une gratuité de toutes les animations proposées et que la mise en partage des participants soit le révélateur du sourire des enfants. Grâce à tout cela le Comité des fêtes a eu l’idée de faire et d’offrir une sangria pour l’apéritif, et Ttipitio Banda nous accompagnera pendant ce temps. Le Théâtre du Versant prendra la suite et fera une animation théâtrale parmi les participants. Tout au long de la journée les associations présentes proposeront différentes activités qui sont mentionnées dans le programme et à l’entrée de chaque porte du lac. Nous formulons un souhait : que cette manifestation continue dans les années à venir pour que l’émerveillement des enfants devant la simplicité de notre fête soit le ciment de nos associations.


l’expression des groupes politiques talde politikoen adierazpena MAJORITÉ MUNICIPALE, LES BIARROTS RASSEMBLÉS POUR UN DÉBAT CONSTRUCTIF

En ce printemps à la météo désespérante, le climat politique qui règne dans notre pays ne vaut guère mieux. Entre élection présidentielle d’hier et élections municipales de demain, la politique politicienne bat son plein, souvent à son plus bas niveau. Soif de revanche pour les uns, sauvegarde pour les autres d’une victoire à la Pyrrhus, intention pour les troisièmes de tirer les marrons du feu à grands coups de démagogie, c’est un paysage politique assombri et tendu qui s’offre à nos yeux. Là où notre pays aurait besoin de rassembler ses forces pour faire face à la grave crise économique, sociale et morale qui nous frappe, c’est au contraire le vent mauvais de la division qui souffle fort, s’engouffrant même à l’intérieur de chaque camp. Et il est à craindre que dans les mois qui viennent la pression ne retombe pas, bien au contraire. Il ne s’agit pas, dans mon propos, de remettre en cause la nécessaire confrontation politique, celle des idées, qui représente l’essence même de la vie démocratique. Là où il n’y a plus de débat politique, il n’y a plus de démocratie. Et l’aspiration à exercer le pouvoir est bien naturelle. Ce qui est en cause aujourd’hui, c’est la forme et la tournure du débat politique, ses excès, ses outrances, ses dérapages, sa violence souvent, peu compatibles avec l’esprit de la démocratie. La crise de la démocratie représentative, le discrédit grandissant envers le personnel politique, trouvent pour beaucoup leur origine dans des mœurs et des pratiques politiques contestables et médiocres. Toutes les enquêtes d’opinion le montrent : les Français veulent une démocratie apaisée et digne, et aspirent, en ces temps difficiles, à davantage d’unité nationale. Localement, à dix mois des élections municipales, les légitimes ambitions de succéder à Didier Borotra se manifestent déjà chez les uns et les autres. Cela est naturel. Je formule un vœu  : que le débat public à Biarritz soit de haute tenue. Aussi, évitons d’utiliser les vieilles ficelles qui, finalement, prennent les électeurs pour des imbéciles. Évitons de marteler avec cynisme des contre-vérités comme s’il s’agissait d’évidences, évitons de nous attribuer personnellement les mérites d’une action collective, dispensons-nous de dénigrer le travail de nos petits camarades ou de prétendre à des compétences que nous n’avons pas, gardons-nous enfin de nous ériger en procureurs intraitables de l’action passée et en marchands d’illusions pour l’avenir. Ces jeux politiques ne trompent plus personne et les électeurs, en citoyens avertis, savent reconnaître ces pièges qui leur ont été tant de fois tendus. Je souhaite à Biarritz et aux Biarrots une belle campagne, digne, intelligente et apaisée pour les prochaines élections municipales. Un beau débat public, qui ouvre sur l’avenir. Pour ma part, très modestement mais sincèrement, je penserai à ce conseil du général de Gaulle : « Prenez invariablement la position la plus élevée, c’est généralement la moins encombrée ». MICHEL VEUNAC, adjoint au maire

TRANSPORT ET STATIONNEMENT

Malgré les progrès récents (confort et qualité des bus, nouvelles lignes, tarification attractive), notre système de transports en commun ne répond que très partiellement encore aux besoins d’une agglomération de 140 000 habitants. Le nouveau réseau, aussi cohérent soit-il, a réduit l’offre dans certains quartiers (comme le haut de Verdun et Lahouze) alors que les riverains des axes très cadencés subissent des pollutions croissantes (avenue de la Marne par exemple). La mise en place de deux circuits de navettes, si elle répond aux attentes de la population de ces quartiers, n’en génère pas moins des frustrations dans le reste de la ville. Dans ces conditions, on comprend que malgré un coût financier et écologique croissant le recours à la voiture reste plus élevé que dans des agglomérations comparables. Résultat, les embouteillages prennent peu à peu de l’ampleur et Biarritz n’échappe pas à la règle (rond-point du Mousse, viaduc et prolongement du boulevard du BAB, « entonnoir » des ronds-points Luis Mariano et de la Négresse). L’augmentation prévisible du flot de véhicules, lié au fort développement de l’habitat dans les communes limitrophes (Arbonne, Bidart), ne fera qu’amplifier le phénomène. La politique des déplacements urbains est donc à repenser à l’échelle de l’agglomération où une offre de transport collectif beaucoup plus attractive doit être mise en place. C’est dans ce contexte qu’intervient la polémique avec l’association Bizi. Certes ne pas voir les contraintes particulières de notre ville s’apparente à la recherche d’inutiles querelles politiciennes. Pourtant Bizi a raison sur un point : Biarritz doit devenir une ville modèle en terme de circulation douce. Les navettes sont pour moi une première réponse. Elles devront demain assurer la desserte prioritaire des équipements publics et des pôles commerciaux et relier les quartiers au centre en complément des lignes de bus et minibus. Ce nouveau réseau est dès aujourd’hui à travailler avec le Syndicat Mixte des Transports en Commun. La pratique du vélo, électrique ou non, est une seconde réponse. Elle doit être encouragée dans le centre semi-piétonnisé. Cela se fera en intégrant les caractéristiques particulières de Biarritz : voies cyclables là où elles sont réalisables et espaces partagés voiture-vélo dans les zones 30 et sur le littoral. La place des deux-roues, motorisées ou non, doit être aussi facilitée par la multiplication des parkings dédiés en particulier dans les espaces fréquentés par les jeunes (plages, centre-ville, lieux culturels et sportifs). Biarritz doit également repenser sa politique du stationnement. Le stationnement souterrain restera la règle en hyper-centre comme dans toutes les villes. Aux côtés de ces parkings destinés à des haltes prolongées, les arrêts temporaires gratuits contrôlés par bornes devront être peu à peu généralisés dans la partie commerçante du centre-ville afin de dynamiser l’activité et éviter les voitures ventouses. Une première expérience est tentée avenue de Verdun, elle sera étendue autour des Halles lorsque les rues de ce quartier seront rénovées. On le voit, loin des effets d’annonce et des polémiques, ce sont de nouvelles orientations qui se dessinent peu à peu avec pragmatisme et bon sens. MAX BRISSON, premier adjoint

BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

39


l’expression des groupes politiques talde politikoen adierazpena GROUPE INDÉPENDANT M. AROSTÉGUY ET D. SERVY QUELLE POLITIQUE DE SÉCURITÉ À BIARRITZ ?

Juin devait être un mois festif avec la tenue de nos chères Casetas. Leur arrêt décidé par le Maire a provoqué de nombreux remous et protestations. Au-delà des regrets et polémiques, l’organisation des manifestations festives pose le problème de leur sécurisation. Fort heureusement notre BO n’est pas le PSG et la Côte des Basques, pas le Trocadéro. Le succès et l’attractivité de toutes nos fêtes draineront toujours plus de monde et surtout de l’extérieur. Un équilibre entre prévention, accompagnement et répression devra être trouvé en réunissant tous les acteurs impliqués dans l’organisation de nos fêtes futures. De même, la création d’un Conseil Communal de Prévention de la Délinquance – CCPD – permettrait d’élaborer un projet de long terme en réunissant tous les acteurs impliqués dans la sécurité de nos concitoyens (Police, Maire, Police Municipale, Procureur de la République) Mais au-delà des fêtes, c’est le thème de la sécurité dans notre ville qui doit être abordé de façon sereine mais réaliste. Les statistiques officielles de 2012 étaient plutôt bonnes avec une baisse de la délinquance. Mais en discutant avec les biarrots, c’est plutôt un autre sentiment qui domine, celui d’une dégradation de la sécurité, un sentiment d’insécurité. Un des outils de prévention est la vidéo-surveillance avec caméras dont sont équipées de très nombreuses villes en France et dans le monde, et déjà installées dans des lieux tels que les parkings, les centres commerciaux. Rappelons que la ville de Boston (USA) a pu arrêter les auteurs de l’attentat grâce à ces caméras. Leur identification et arrestation a permis d’éviter un autre massacre qu’ils projetaient à New York. À l’échelle de notre ville qui triple de volume en période estivale et qui concentre 80% de la délinquance de la circonscription, délinquance majoritairement d’origine extérieure, l’usage de cet outil permettrait de sécuriser l’espace public en dotant les forces de l’ordre de moyens modernes de renseignements. Mais Biarritz n’est pas équipée à ce jour, le maire s’y opposant. La sécurité dans notre ville sera un des thèmes que devront traiter les candidats à la mairie en 2014. Vous, citoyens devrez vous exprimer sur ce sujet. MAIDER AROSTEGUY www.biarritz-demain.com

GROUPE DE L’UNION DE LA DROITE ET DU CENTRE POUR BIARRITZ PATRICK DESTIZON, KARINE DUBOURG, ÉRIC FOUCHER

CARNAGE AVENUE DE VERDUN !

Durant des mois, en fait quasiment depuis l’automne dernier, le bas de l’avenue de Verdun aura été en travaux avec toutes les nuisances imaginables pour les riverains et le préjudice financier réel pour les commerçants que cela représente. 40

BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

Pour quel résultat ? D’un point de vue commercial l’avenue de Verdun est désormais sinistrée car de toute évidence le fait de ne plus pouvoir la remonter depuis la rue Larralde entraîne une désertification de cette zone. De plus les stationnements de surface ont été supprimés afin de créer de gigantesques trottoirs qui sont de véritables salles de bal. Ces travaux n’ont de toute évidence été entrepris qu’à seule fin de remplir le parking Vinci situé sous la Médiathèque qui affichait avant leur réalisation le plus mauvais taux de remplissage des sept parkings souterrains biarrots. Du coup nous voila avec un plan de circulation automobile en centre ville encore un peu plus aberrant qu’auparavant, des trottoirs surdimensionnés et sous utilisés et des commerçants dont les entreprises sont fragilisées avec des effets négatifs sur l’ensemble de l’avenue de Verdun (même sur la partie qui est restée à double sens). Si on y rajoute les modifications considérables engendrées par la transformation de la place Clemenceau qui de quatre voies à double sens est passée à une voie en sens unique, cela fait beaucoup de chamboulements en quelques années. Décidemment le maire et ses adjoints continuent de jouer aux apprentis sorciers avec le plan de circulation de Biarritz sans mesurer les conséquences que leurs décisions entraînent pour les automobilistes et les commerçants biarrots. PATRICK DESTIZON

FABLE PASTICHE DANS LE STYLE DE JEAN DE LA FONTAINE : LE COQ, L’ÉCUREUIL, LE PAON ET LE VIEUX RENARD

(toute ressemblance avec des personnes du monde politique ne saurait être que fortuite) Quatre animaux vivaient dans un bois Un vieux renard rusé régnait par droit d‘aînesse Un coq ambitieux près du ruisseau était aux abois Et guettait depuis la rive droite sa moindre faiblesse Car depuis longtemps il jalousait la place du renard Un écureuil accumulait au centre du bois des noix En vue du combat pour la succession du renard Car lui aussi souhaitait remplacer le vieux roi Un paon venant de la rive gauche de la rivière Espérait lui aussi que sa fidélité serait récompensée Mais, autoritaire, le renard par ses manières Ne leur facilitait pas la tâche ni en actes ni en pensées Pendant ce temps le peuple de la forêt vivait plutôt mal Et souhaitait enfin se libérer de ses chaînes Le singe, le chat et les plus déterminés du régne animal Décidèrent alors de grimper en haut du grand chêne Pour proclamer la forêt de ses prétendants libérée Car ceux ci ne pouvant se gouverner eux mêmes Une fois les prétendants démis, il fut délibéré Qu’à peu de gens convient le diadème. PATRICK DESTIZON Swww.udecbiarritz.fr - Adresse mail : udecbiarritz@live.fr Permanences sur RDV : samedi matin de 10h à 12h


l’expression des groupes politiques talde politikoen adierazpena RASSEMBLEMENT POUR LE RENOUVEAU DE BIARRITZ ADIOS EL FORO !

Enfin  ! Cette manifestation du CMEAL (Centre de Management Europe Amérique latine), créée par notre maire et portée par Biarritz, a cessé de vivre. Le but affiché était de “ favoriser ” les échanges avec l’Amérique Latine. Le Foro était largement subventionné par la Ville de Biarritz, le Casino, la Communauté d’Agglomération, le Conseil Général, le Conseil Régional et même le Gouvernement Basque. Nous avons toujours dénoncé ce gaspillage de deniers publics sans intérêt autre que de promener aux frais des contribuables notre maire, sa majorité municipale et ses amis, invités en Amérique Latine à rencontrer d’anciens chefs d’états pour des débats sur d’hypothétiques échanges économiques. Ainsi, l’équipe de M. BOROTRA a voyagé en 2003 au Mexique, en 2005 à Bogota, en 2007 à Santiago du Chili, en 2009 à Quito et en 2011 à Saint-Domingue. La Fête est désormais finie, crise oblige. Les biarrots se souviendront que les candidats issus de l’équipe Borotra en ont bien profité ! JEAN-BENOÎT SAINT-CRICQ http://www.jbsaintcricq.fr

BIARRITZ À CŒUR ÉLUS DE LA GAUCHE UNIE LA DROITE, CRÉATRICE DE DETTES !

Georges Pompidou et son ministre des Finances, Valéry Giscard d’Estaing, sous prétexte de lutter contre l’inflation font passer le 4 janv. 1973 une loi interdisant à l’Etat français d’emprunter auprès de la Banque de France. Désormais, l’Etat doit payer aux banques privées un taux d’intérêt sur ses propres billets, d’où 1.500 milliards € d’intérêts à ce jour sur 1.800 mds de dettes, dont 600 mds sous la Présidence de N. Sarkozy ! Après 40 ans d’endettement, le remboursement prend du temps. Aussi nous devons éviter la récession, ne pas suivre l’Allemagne traumatisée par l’inflation des années 30, et de ce fait, obnubilée par son douloureux passé. La France doit créer du pouvoir d’achat ce qui augmentera la consommation, seul moyen efficace de lutter contre le chômage. Nous avons une forte économie de services et nos concitoyens sont obligés de faire face aux dépenses de nourriture, de loyer, d’énergies, et de déplacements, toutes choses non importées, à l’exception du carburant trop taxé par l’Etat. GALÉRY GOURRET-HOUSSEIN Conseiller municipal PS courriel : galery.gourret@wanadoo.fr blog : www.biarritzacoeur.com

FRONT DE GAUCHE SOLIDARITE PLUS QUE JAMAIS

On nous dit, le plus sérieusement du monde, qu’il faut manger 5 fruits et légumes par jour pour être en bonne santé. Ce pourrait être un bon slogan dans une société parfaite, mais il se trouve qu’il y a, aussi à Biarritz, des familles qui ne peuvent, même pas, satisfaire leurs

besoins élémentaires de nourriture quotidienne. Créer, à la place des serres de la Milady, en y maintenant les artistes, des jardins familiaux solidaires, permettrait dans des conditions financières très supportables, à bon nombre d’entre elles, de pouvoir accéder à des légumes frais une grande partie de l’année. Ces jardins deviendraient un endroit d’échanges de savoirs, de renforcement du lien social intergénérationnel, bref, un lieu de vie où des familles cultiveraient elles-mêmes les produits frais de leurs repas. Rien n’est encore joué dans le projet du Maire d’y créer des terrains de grands jeux, alors que pourraient cohabiter en ces lieux artistes et familles. Quelle plus belle image de liens culturels ! BERNARD ITHURBIDE berithur@yahoo.fr - biarritz.pcf.fr

ELKARTU BIARRITZ CITOYEN SOLIDAIRE NOUS N’AVONS PAS VOTÉ LE DERNIER BUDGET PRÉSENTÉ PAR DIDIER BOROTRA

Comme les précédents, il est insidieusement gangréné, par les interventions prévues ou imprévues, annoncées ou dissimulées, légitimes ou illégitimes en faveur de la Cité de l’Océan qui pèse et pèsera longtemps sur les finances biarrotes. C’est un lourd héritage, très handicapant, qu’auront à supporter les prochaines équipes municipales ainsi que les futures générations. Il manque dans ce budget la volonté politique d’agir sur l’emploi au niveau communal. Nous ne cessons de réclamer du courage et de l’engagement dans ce sens. L’emploi à Biarritz ne peut pas se cantonner à des jobs saisonniers, à des emplois précaires, à des CDD dans la restauration ou l’hôtellerie locale. Nous pensons à un plan général prenant en compte la réhabilitation des écoles communales dont l’état général empire années après années, nous pensons à un plan emploi en direction du milieu associatif en lieu et place d’un forum qui coute de l’argent et n’apporte rien de consistant, nous pensons à une implication volontariste dans un domaine qui donne ailleurs de bons résultats : l’Economie Sociale et Solidaire, nous pensons à un plan des Maisons de Quartier, centres médico-sociaux indispensables au rapprochement citoyen, nous pensons au surf biarrot qui mérite bien plus et bien mieux que de vivre caché dans des algécos. Il manque dans ce Budget une implication franche pour qu’enfin l’Agenda 21 de Biarritz voit le jour. Un adjoint y aurait pourtant été nommé voila quelques années….. Hélas l’Agenda 21 biarrots sera mort né. Pourtant lui aussi était porteur de création d’emplois, de proximité. Il manque dans ce Budget une réelle prise en compte des quartiers biarrots dans la politique d’urbanisme, de voiries, d’animations, de sécurité de proximité … C’est aussi une façon de travailler sur l’emploi même si le côté clinquant de la chose apparait moins…Regardons encore une fois les investissements de voiries réalisées sur l’hyper centre de Biarritz comparés à l’état et à la propreté de certains quartiers biarrots. Abandonnés. PEIO CLAVERIE ET REINE DAGUERRE POUR LE GROUPE MUNICIPAL ELKARTU – BCS BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

41


le carnet abisuak Félicitations…

à notre collègue Franck Druesnes et sa compagne Cindy qui se sont mariés le 11 mai.

NAISSANCES… AVRIL : Mila CARRIQUE Charlie BUISSON Salim FAKRI Maxence CHAT Louise LABORDE-SOLUE

Bienvenue à…

Amaia Arbizu, née le 6 mai

DÉCÈS…

MAI : Jean GUICHENEY (82 ans) Jean-Louis LABORDE (74 ans) Marguerite PAVÉ (87 ans) Louis ROMARIE (91 ans) Catherine PROUX (97 ans) Clotilde NESPRIAS (92 ans) Christiane BAC (81 ans)

42

BIARRITZ magazine I JUIN 2013 I N°229

MARIAGES… AVRIL : Freddy BERMOND et Raquel AVILA Erik GIRAUD et Catherine POURRUT Thomas DUNÈGRE et Marina BARTHOLOMO MAI : Franck DRUESNES et Cindy CAPDEVIELLE

© ATOMIC PHOTO ; DR

AVRIL : Christian GÉLOS (70 ans) Simone IGNOTIS (92 ans) Albert FAVREAU (102 ans) Ketty MOGA (92 ans) André LOPEZ DE LA FUENTE (69 ans) Dolorès CIERCO Y CHESA (71 ans) Bernard ABART (81 ans) Jean-Pierre BÉDÉRÈDE (83 ans) Maria NOGUÈS (74 ans) Maria ARGOTE AMONDARAIN (65 ans) Ginette MONTEL (79 ans) Maryvonne RUIZ (69 ans) Irène HOURDILLÉ (87 ans)



Biarritz Magazine 229