Page 1

Naissance de l’Histoire de l’art La Préhistoire


Paléolithique et néolithique, la naissance de l’art (vieilles et nouvelles pierres)


On imagine les hommes préhistoriques, vêtus de peaux de bêtes, comme des sauvages cognant à coups de massue sur tout ce qui bougeait.

Les objets retrouvés dans le sol, les peintures rupestres et de nombreux autres vestiges nous démontrent que l’homme préhistorique, même s’il n’utilisait pas encore l’écriture, avait des capacités intellectuelles égales aux nôtres ! Il avait aussi un sens artistique d’une grande finesse.


1. Deux grandes périodes dans la préhistoire: - La pierre taillée Les premières traces d’activités humaines datent de la période dite de la pierre taillée, ou, plus savamment, le paléolithique (vieille pierre). Les premières œuvres d’art se retrouvent dans les grottes, ornées de sculptures et / ou de peintures, les « Vénus » (statuettes féminines) et les objets de la vie courante. - La pierre polie En améliorant ses outils et sa technique, l’homme a arrondi et poli les pierres. On parle de l’âge du néolithique (nouvelle pierre) qui voit également apparaître d’autres inventions comme la poterie, l’élevage, l’agriculture et la guerre…


Silex taillĂŠ


2. L’Art pariétal: (définition) Expression qui désigne l’ensemble des dessins, gravures et peintures couvrant les parois des grottes préhistoriques. Les représentation d’animaux, et même d’humains, y sont fréquentes et témoignent d’un sens de l’observation très développé. Plus rares, les sculptures taillées directement dans la paroi respectent les courbes des murs et le sculpteur s’en sert pour donner forme aux animaux.


Chevaux, Grotte Chauvet en Ardèche Entre 32000 et 30000 av. JC


Les dinosaures ont disparus de la surface de la terre 65 millions d’années avant l’apparition des premiers hommes ! En revanche, mammouths, bisons, rennes, chevaux et bien d’autres animaux sont représentés dans les grottes, avec parfois des humains portant des lances ou des pochoirs de mains. On pense qu’il s’agit de pratiques magiques ou religieuses pour améliorer les chasses ou protéger la tribu.


Chevaux, Grotte de Lascaux Environ 10000 av. JC


Des Statuettes féminines, souvent très rondes, voire grasses, étaient probablement des symboles de fécondité ou des déesses protectrices qui jouaient un rôle dans les pratiques rituelles de la tribu.


On peut classer et dater les différentes œuvres ou inventions retrouvées dans les fouilles en fonction de leurs matériaux et des outils utilisés. Ainsi: - les statuettes, les grottes ornées, les harpons, les propulseurs à crochet (sortes d’ancêtres des arcs) et les cabanes datent du paléolithique. - les poteries, les haches en pierre polie, les dolmens et les pirogues datent du néolithique.


Propulseur au faon, Mas d'Azil. Harpon Azilien Mas d'Azil(Ariège), fin paléolithique supérieur, Museum Toulouse.


Cabane de chasseurs palĂŠolithiques(reconstitution) en os de mammouth.


Céramiques, 5500-5000 av.JC.

Poterie, 10000 à 8000 ans av.JC.


Hache polie en diorite NĂŠolithique, Museum de Toulouse.

Haches pierre polie en fibrolite ou roche verte alpine, 5000 av.JC.


Dolmen de Crucuno, Morbihan, NĂŠolithique.


Pirogue du lac de Chalain (Jura), 1000 av.JC (âge du bronze final), un seul tronc(monoxyle), dÊcouverte en 1904.


L’objet qualifie toute chose concrète, perceptible par la vue, le toucher. C’est une chose solide, considérée comme un tout, fabriquée par l’homme et destinée à un certain usage (=fonction). Création de l’homme, il est donc usuel et porteur d’une histoire de l’humanité; il est aussi parfois « objet d’art », porteur d’expression artistique.

La Préhistoire: naissance de l'Histoire des arts  

Objets usuels et objets d'art préhistoriques

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you