Page 1

Octobre - Nov. 2014

Spécial élections Depuis 66 ans que le comité d’entreprise existe, la CGT a toujours œuvré pour l’intérêt de tous et la satisfaction de chacun... Tout n’est sans doute pas parfait et d’ailleurs qu’est-ce qu’il l’est ? Nous sommes conscients que des améliorations sont attendues, que des demandes nouvelles s’expriment, nous y travaillons avec acharnement. Regarder objectivement l’action de la CGT au CRE, c’est aussi mesurer ce que nous avons mis en place et amélioré : • La rénovation de centres de vacances, • L’augmentation des capacités d’accueil des centres de vacances adultes et enfance/jeunesse, • L’accès tarifaire à la culture qui a été facilité, notamment grâce à la multiplication des « coups de cœur », aux places de cinéma, aux avant-premières, • L’effort financier fait pour proposer, dans une période où tout augmente, la baisse du plateau-repas (entrée/plat/dessert) à 4,70 € ! Contrairement à d’autres, nous ne tenterons pas de « tirer la couverture » à nous en faisant croire que seule la CGT agit au CRE, non, les autres syndicats gestionnaires aussi agissent et c’est ensemble que nous avons garanti l’unicité du CRE et un haut niveau de prestation pour les agents, mais aussi leur famille et les retraités. La CGT-RATP a de grandes ambitions pour le mandat à venir : • Mettre en place une « Subvention Vacances » … • Faire évoluer « l’Arbre de Noël » et proposer, tous les 3 ou 4 ans un « Arbre de Noël » exceptionnel, par exemple en privatisant un parc d’attractions ; • Moderniser les restaurants d’entreprise et en implanter de nouveaux en gagnant de la part de la direction de la RATP des investissements importants ; • Créer un parc de loisirs multi-activités à Fontenay-les-Briis ; • Développer et renforcer l’aide aux familles pour les activités extrascolaires… Voilà quelques pistes pour le nouveau mandat concernant la dimension des « activités sociales et culturelles » du CRE et qui sont développées, avec d’autres, dans ce journal. Dans la période, faites attention aux propositions électoralistes, démagogiques et irréalisables de certains qui préfèrent le « chacun pour soi », excluant le plus grand nombre à l’accès aux activités sociales.

‘‘

2015/2018 ENJEUX SOCIAUX ET CULTURELS

27 novembre 2014

Alors, pour un CRE de qualité, avec votre vote, le 27 novembre, donnez du poids à la CGT, une force à vos côtés ! Eric NABET Représentant Syndical CGT au CRE

P2-3 Vacances/Familles - P4 Restauration - P5 Fête du CRE/Arbre de Noël > P6 Sport et loisirs - P7 Culture/OPC - P8 Vos candidats CGT


GARANTIR UN DROIT AUX VACANCES POUR TOUS

En 2013, 43 % de la population n’est pas partie en vacances.

A l’heure où la politique d’austérité se traduit, notamment, par un recul du pouvoir d’achat des salariés le premier budget sur lequel « rognent » les familles est celui des loisirs et des vacances. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : près d’une famille sur deux ne part pas en vacances. Le droit aux vacances pour tous, élément structurant de la vie sociale et de la vie en société, est aujourd’hui remis en cause. Depuis toujours, La CGT a fait le choix de la priorité aux vacances pour les salariés et leur famille et ce depuis les grandes conquêtes des congés payés. Lors de la création du Comité d’Entreprise, la priorité a été donnée de permettre au plus grand nombre de bénéficier de vacances de qualité.

Aujourd’hui, il s’agit, pour la CGT, de gagner le droit aux vacances et de garantir la possibilité de permettre au plus grand nombre de pouvoir partir en vacances. Des familles à la RATP comme ailleurs ne peuvent plus partir en vacances (coût de plus en plus important, diminution du pouvoir d’achat). En 2013, 3M de personnes sont venus grossir le rang des salariés qui ne partent plus en vacances. Nombre qui dépasse aujourd’hui plus de 50 % de la population… Les besoins évoluent, les demandes également et la réponse doit passer vers une nouvelle perspective afin de permettre au plus grand nombre de salariés ainsi qu’à leur famille de pouvoir bénéficier de leur Comité d’Entreprise pour partir en vacances.

Propositions CGT... La CGT s’engage pour que le CRE fasse une place plus grande à l’offre vacances pour les familles sachant que l’offre actuelle ne permet pas d’apporter obligatoirement une réponse pour chacune et chacun. La CGT proposera la mise en place, durant le prochain mandat, d’une « Subvention Vacances » pour chaque agent, chaque famille, pour laquelle le CRE n’aurait pas été en capacité d’apporter une proposition vacances sur les périodes demandées.

Les jeunes agents La population des agents RATP change et, naturellement, des attentes nouvelles s’expriment … Si la question de la famille reste une priorité pour la CGT-RATP, dans le cadre de ses orientations, permettre aux jeunes agents de découvrir leur comité d’entreprise, au travers ses différentes prestations, est tout aussi forte. Permettre à un nouvel agent, qu’il soit céliba-

taire ou en couple, de partir en vacances avec le CRE, a fait et continuera de faire l’objet d’un travail au travers notamment la mise en place de nouveaux critères d’affectation pour les séjours vacances. Sous l’impulsion de la CGT, il a été mis en œuvre un catalogue spécial pour les « 18/35 ans » ouvrant à des voyages subventionnés.

Propositions CGT...

LE SAVIEZ-VOUS ? Loin des prix du « Tourisme marchand » voilà ce que propose le CRE :

240€ Poursuivre les offres spécifiques en direction des 18/35 ans. Pérenniser le « pack découverte » en direction de tous les nouveaux embauchés Permettre aux jeunes de pouvoir partir sur les différents centres grâce à une redéfinition des critères d’attribution. Dans le domaine des loisirs et du sport : mettre en place des nouvelles activités ponctuelles (karting, bowling, etc.) à l’exemple de l’initiative « speed Park » en 2013.

2

C’est ce que paye en moyenne (quotient 3) une famille pour passer une semaine dans le village vacances de Noirmoutier, 180€ c’est le tarif en quotient 1.

520€ C’est ce que paye une famille en moyenne (quotient 3) pour passer une semaine en haute saison en mobile-home dans un village vacances à St-Aygulf sur la côte d’Azur, 378€ (en quotient 1) contre 1030 € pour la même prestation sans passer par le CRE !


Propositions CGT...

CHEQUES

Mettre en œuvre des mesures issues de l’Enquête Agents sur les Vacances pour encore mieux répondre aux aspirations du plus grand nombre dans le cadre des vacances familiales. Permettre aux jeunes agents de partir sur nos centres de vacances, cela grâce à la redéfinition des critères d’attribution. Faciliter la réservation via le site internet du CRE. Poursuivre la rénovation et la modernisation de nos centres de vacances. Améliorer et développer l’offre existante. Garantir sur tous les sites l’accès aux personnes à mobilité réduite, sans attendre l’obligation légale…

VACANCES Pour les petits CE ne disposant d’aucun patrimoine, le chèque vacances est parfois le seul moyen de pouvoir « aider » les salariés à partir en vacances. Si le CRE attribuait l’équivalent de la somme dédiée aux vacances familiales, aux colonies et aux activités de loisirs aux chèques vacances pour les agents, cela reviendrait à une subvention annuelle unique pour

chaque agent actif et rien pour leurs ayants droits comme pour les retraités. De plus cela conduirait le CRE à se séparer de l’ensemble de son patrimoine social et obligerait les bénéficiaires à chercher des destinations ailleurs, sur le marché du tourisme « marchand ». C’est un autre choix solidaire que fait la Cgt, le départ

LES VOYAGES

en vacances du plus grand nombre… grâce au patrimoine propre du CRE, de ses coopérations et de ses partenariats. Loin des prix du « tourisme marchand » le CRE propose des tarifs qui doivent permettre le départ en vacances du plus grand nombre.

forment la jeunesse !

Propositions CGT...

Pour que partir en vacances avec le CRE, de la maternelle à l’adolescence, soit à chaque fois une nouveauté, le Comité d’Entreprise continuera à développer, pour le prochain mandat, des séjours à thèmes pour tous les âges ainsi que des voyages itinérants. Rappel : les séjours sont subventionnés à 75 % par le CRE.

Maintien de notre politique envers l’enfance où nous considérons depuis toujours que le départ en vacances de qualité que nous destinons à nos enfants doit continuer dans le même sens, permettant à chaque enfant inscrit de profiter d’une destination allant dans le sens de sa demande. Et si le nombre d’inscrits le permet, ouvrir des offres aux petitsenfants d’agents. Mise en place d’un tarif dégressif à partir du 2ème enfant inscrit sur un séjour et ainsi de suite pour 2, 3… enfants Maintenir le même niveau de subvention soit 75% du prix du séjour. Innover encore sur des thématiques dans l’air du temps et trouver de nouvelles destinations Mettre en place une meilleure communication en direction des parents avant et pendant le séjour pour les informer du déroulement de la colo. Mettre en œuvre des mesures issues de l’Enquête Agents sur les vacances dans le cadre des vacances enfants et adolescents. Prioriser l’embauche d’enfants d’agents titulaires du BAFA (Brevet d’Aptitude à la Fonction d’Animateur) pour encadrer nos centres de vacances enfants et adolescents. Une campagne doit être menée afin d’obtenir plus de détachements de la part de la RATP et des moyens supplémentaires pour leur formation d’animateur/directeur. La reconnaissance, par l’entreprise, du rôle des agents détachés dans les activités du CRE afin que ces derniers ne soient pas discriminés du fait de leur implication sur les activités sociales.

Politique Patrimoniale La politique patrimoniale est un enjeu essentiel pour l’avenir même de notre Comité d’Entreprise. La demande et la participation plus grandes des agents, actifs et retraités, à nos prestations incitent à nous responsabiliser dans le domaine du patrimoine qui nous appartient, celui qui pourrait être mutualisé, de nouveaux sites que nous pourrions acquérir en partenariat. Loin de la recherche du profit et du tourisme low-cost notre Comité d’Entreprise doit rester un acteur majeur de l’économie sociale et solidaire et c’est bien grâce à un patrimoine rénové, actualisé et enrichi que nous pourrons poursuivre nos efforts pour le plus grand nombre.

LES ENFANTS

D’AGENTS Le rôle éducatif du CRE en direction de l’enfance/jeunesse s’exprime pleinement au sein des centres de vacances dans le cadre du projet éducatif du CRE et les projets pédagogiques qui sont développés dans chacun de ces centres. L’ambition éducative du CRE au travers ses colos, c’est avant tout de permettre aux jeunes d’être autonomes dans la conception et la réalisation de projets, c’est porter les valeurs de laïcité et du « vivre ensemble », des valeurs de respect et de règles nécessaires à toute vie collective.

La CGT propose... Parce que nous considérons que le projet éducatif du CRE ne peut se limiter aux seules périodes d’ouverture des centres de vacances, nous proposons de mettre en place une « Commission des Jeunes » composée de jeunes de 8 à 17 ans et qui, à l’instar des autres commissions du CRE, serait force de propositions et d’analyses sur différents domaines, telles que les activités culturelles, sportives et aussi concernant le choix des jouets, les thèmes des centres de vacances à venir, etc.

3


LA RESTAURATION UNE PRIORITÉ !

La restauration au CRE est l’une des préoccupations majeures de la CGT. Elle le restera dans le prochain mandat puisque, pour nous, chaque agent doit pouvoir bénéficier d’une prestation de qualité. Eclatement des lieux de travail, contraintes dues aux spécificités du service public, multiplication des horaires atypiques créent des difficultés particulières quant à l’organisation de la restauration au sein de la RATP.

Permettre à chacun d’accéder à un repas de qualité…

Une offre pour le plus grand nombre L’offre de restauration du CRE doit évoluer afin de répondre à l’attente des agents qui n’ont pas la possibilité de déjeuner aujourd’hui et dont la plupart seraient écartés de l’offre « chèque restaurant » tant prônée par certains.

Innover et manger mieux …

LE SAVIEZ-VOUS ? L’entreprise a la responsabilité du patrimoine (locaux) dévolu à la restauration en termes d’investissements, de maintenance et d’entretien. Le CRE a en charge l’exploitation des restaurants (ressources humaines, gestion financière, prestations).

Plus de 1,3 millions de repas servis chaque année. C’est beaucoup mais il faut faire plus afin de permettre l’accueil de plus d’agents.

Propositions CGT... Mise en place de nouveaux concepts de restauration : création de petits espaces pouvant accueillir environ 60 agents. Début 2015 : Nanterre, St Fargeau, Chanzy et Bastille seront les premières réalisations de ces petits espaces. Mise en place de livraisons avec précommande sur différents sites. Développement de la restauration nomade avec un haut niveau de qualité. Amélioration de la distribution automatique. Afin de développer l’ensemble des prestations existantes comme celles à venir, il est nécessaire d’avoir une unité de production moderne, conforme aux règles d’hygiène, améliorant les conditions de travail des salariés du CRE et respectueuse des règles environnementales. Ainsi, le projet porté par la CGT a convaincu la direction de la RATP qui s’est engagée à construire une nouvelle cuisine centrale sur le site de Sucy.

Tout augmente… les repas au CRE baissent ! Comme nous nous y étions engagés, l’action de la CGT a permis la baisse du plateau repas pour les agents et, à l’heure où tout augmente dans nos caddies, nous avons réussi à ce qu’un plateau

repas, complet et équilibré (entrée, plat, dessert) revienne à 4,70 € !

4


SOUS LE SIGNE DE

LA FÊTE

FÊTE

DU CRE

Lancée en 2007 à l’occasion de ses 60 ans, la fête du CRE se tient chaque année en juin à Fontenayles-Briis (Essonne). C’est le deuxième évènement incontournable pour les agents après l’Arbre de Noël en termes de participants. Vous êtes plusieurs milliers à y participer chaque année dans l’esprit « du sens de la solidarité » de votre Comité d’Entreprise. A l’heure où l’individualisme et le « chacun pour soi » sont portés en valeurs, se retrouver, partager un moment festif en famille et entre amis autour d’animations et d’un spectacle musical de qualité essentiel. De grands artistes se sont produit pour le plaisir de tous, Bénabar, Kassav, Amel Bent, Ben l’Oncle Saoul, Thomas Dutronc et cette année Yannick Noah. Cette fête a aussi l’occasion de découvrir des talents issus de notre entreprise…

Propositions CGT... Développer la fête du CRE en la fusionnant avec la « Fête des retours » et ainsi, en septembre de chaque année, en plus de la « traditionnelle » Fête du CRE, les agents, les familles, les jeunes et aussi les retraités pourront se retrouver, partager un moment de fête et de convivialité et envisager leur future destination de vacances.

L’Arbre de Noël « L’Arbre de Noel » est avant tout une grande fête pour tous les enfants, de la naissance à 13 ans. Cet évènement qui est certainement l’un des plus attendus, rassemble au cours d’une seule journée plus de 45.000 enfants et parents autour d’un spectacle. C’est aussi l’occasion pour plus de 350 Bénévoles de distribuer plus de 35 000 cadeaux. Parce que c’est un moment festif, un moment de convivialité, d’échanges, de joies et de surprises pour les petits et les grands et qu’il garantit un Noël pour tous et ceci quel que soit le niveau de vie des parents, la CGT s’engage à innover pour le plus grand plaisir de tous. Notre action qui s’inscrit dans des valeurs de solidarités, de rencontre, à l’heure où les organisations de travail explosent, ne serait pas possible avec l’attribution de simples bon d’achat.

Propositions CGT... Proposer un spectacle différent chaque année. Innover dans le choix des cadeaux et maintenir notre exigence en termes de charte éthique (garantie sur le non-travail des enfants). Offrir un Arbre de Noël exceptionnel durant le mandat, par exemple : dans un parc de loisirs pouvant accueillir petits et grands. Pour les jeunes de 14 à 17 ans, une offre culturelle, par exemple : une place de spectacle, de concert, d’événements sportifs, etc. gratuite. Chaque jeune pourra se faire accompagner et, dans ce cadre, bénéficier d’une place supplémentaire sur la base du quotient familial.

5


SPORT

LOISIRS & Concernant les loisirs... Si les activités de loisirs ont fortement progressé c’est bien grâce à plus grande diversité et à la mise en place d’activités de loisirs, de week-end qui correspondent aux attentes des agents. Cette tendance se confirme aussi pour les activités « Spécial Jeune agent », les séjours sportifs.

L’accès aux sports et aux loisirs n’a sans doute jamais autant été nécessaire pour l’accomplissement de chacun. C’est dans cet état d’esprit que la

CGT porte une politique tournée vers l’accès à tous aux sports et aux loisirs, à l’entreprise comme au dehors. Sous l’impulsion de la CGT, le CRE a amplifié les évènements sportifs comme : • Le tournoi de football. • Le tournoi de pétanque. • Le tournoi de football en salle. Le développement de pôles sportifs et culturels au plus près des agents se vérifie par l’inauguration, en janvier 2014, d’un pôle sportif et culturel à Croix Nivert et la mise en place de nouvelles activités comme : Zumba, Cardio boxing, grappling, MMA (Mix Martial Art), le Football féminin … Enfin, notre ténacité a permis de voir une rénovation des installations de l’USMT à la Croix-de-Berny.

Propositions CGT... Investir le e-sport et créer un tournoi de jeux vidéo (Fifa). Mise en place d’un site multisports (musculation, arts martiaux, haltérophilie, entretien, handisport etc..) à destination des agents RATP dans Paris sur le site Michel Bizot (2.200 m2). Développer les activités sportives et de loisirs à travers un partenariat renforcé avec l’UCPA.

Un parc de loisirs à Fontenay-les-Briis

Propositions CGT... Sur la base de l’étude qui a été engagée et de l’enquête qui a été menée auprès des agents, la CGT propose la mise en place d’un véritable parc de loisirs avec hébergement sur le site de Fontenay les Briis : • Piscine et/ou espace aquatique, jacuzzi • Prestations détente/bien-être • Des hébergements type hôteliers et aussi atypiques (yourtes, cabanes, etc.). • Une restauration « traditionnelle », avec des jeunes en formation d’hôtellerie et aussi d’autres sites de restauration répondant aux besoins de chacun. • Des activités sportives, soit directement sur le site, soit en proximité avec des partenariats (accrobranches, karting, etc.). Afin de répondre sans attendre à certains détracteurs qui verraient dans cette ambition une volonté de la CGT-RATP à s’enrichir, via des investissements du CRE dans son patrimoine, que les choses soient claires : tout investissement du CRE sur le site de Fontenay les Briis fait l’objet d’un plan d’amortissement, en aucune manière, la CGT-RATP ne pourrait donc s’approprier ces investissements et devrait, en cas de rupture du bail gratuit, en payer l’intégralité au CRE.

6

Le site de Fontenay les Briis est une propriété de la CGTRATP qui est mise à disposition de tous les agents de la RATP, de manière entièrement gratuite, via le CRE. Cette mise à disposition est un choix politique car, pour nous, le sens de la solidarité, l’investissement et l’engagement dans le patrimoine social, les alternatives au « tout marchand » au « tout payant » ne sont pas des vains mots et se concrétisent notamment à travers cette mise à disposition à travers laquelle, la CGT-RATP ne bénéficie d’aucun retour financier, d’aucun loyer, d’aucune valorisation de son patrimoine, contrairement aux propos calomnieux, mensongers et diffamatoires de certains. La CGT-RATP aurait pu faire le choix de mettre sa propriété en location pour en tirer quelques avantages financiers substantiels via l’encaissement de loyers. Notre renoncement à cette manne financière démontre bien, s’il était besoin, notre engagement total au service des agents et la mise en œuvre pratique et concrète de nos orientations politiques. Aujourd’hui, nous considérons, au regard de l’évolution du salariat à la RATP, des nouveaux besoins et des nouvelles attentes qui s’expriment, que le parc de loisirs de Fontenay les Briis doit évoluer. Ce site doit permettre au CRE de développer des activités nouvelles afin que les agents, les familles et les retraités puissent bénéficier d’une structure de loisirs et de bien-être permettant de passer une ou plusieurs journées dans un cadre attrayant en région parisienne.


CULTURE L’accès à la culture pour tous est un élément incontournable de l’activité sociale du CRE

Pour la CGT, la possibilité d’avoir une offre culturelle ouverte à tous et diversifiée est une exigence qui a guidé notre action. Sous l’impulsion de la CGT, le CRE a développé une offre culturelle élargie : • Mise en place d’une subvention pour les enfants de 14 à 17 ans sur les activités extra-scolaires (inscription à un club sportif, école de musique, arts plastiques, etc.). • Un service de prêt à distance via internet (livres, CD, DVD, revues). Billetterie subventionnée

2011

2012

2013

« Coups de Cœur »

8 495

15 836

18 135

Avants Premières cinéma

-

13 000

19 000

Théâtre

-

561

2 189

C’est beaucoup mais cependant, cela reste, selon nous, insuffisant et l’augmentation du nombre de participants aux activités culturelles sera, pour la CGT, un des principaux objectifs du prochain mandat.

Propositions CGT... Poursuite de l’élargissement de l’offre culturelle en proposant, par exemple : un spectacle humoristique à 10€, des spectacles pour jeunes à 5€ … Mise en place d’une plus grande offre pour le Théâtre et les Musées avec une meilleure offre tarifaire. Promotion de l’existant : « Nos Agents ont du talent », les activités du centre Auguste Dobel… Poursuite de la décentralisation des activités culturelles avec des initiatives dans les attachements. Travailler à l’élargissement de la subvention « Sport et Culture ».

LES OPC Les Œuves à Personnalité Civile du CRE ont été créées au fil de l’histoire : associations à but spécifique, elles ont des droits et des devoirs. Droit de s’organiser, d’avoir des moyens. Elles sont considérées comme OPC au regard de la complémentarité qu’elles offrent avec les activités du CRE et des valeurs qu’elles mettent en œuvre : • Devoir d’impliquer le maximum d’agents de la RATP, de rendre des comptes au CRE. Même si le nombre d’adhérents diffère, il n’y a pas de petites ou grandes OPC.

C’EST QUOI ? La valeur de chacune se mesure à son engagement dans son activité spécifique, et ce, au service offert au plus grand nombre d’agents RATP possible. Faire « grandir » les OPC peut être un gage de développement des activités proposées par le CRE et c’est pour cela qu’elles doivent participer à répondre aux besoins du plus grand nombre d’agents actifs ou retraités.

La CGT propose... De renforcer l’exigence de retour vers le CRE, de la part des OPC, pour l’ensemble des agents et ayants droit. De renforcer l’exigence d’une bonne gestion financière des OPC, gage de pérennité de leurs activités. Si pour certains, les OPC ne sont qu’un coût, pour la CGT-RATP, elles sont un investissement pour l’ouverture sur la culture et les loisirs du plus grand nombre !

L’ambition d’un correspondant par attachement ! Les « correspondants » CRE : un lien indispensable. Le « correspondant », c’est un agent RATP qui n’est pas un élu et qui, dans son attachement, fait le lien entre l’activité du Comité d’Entreprise et ses collègues. C’est pour les agents de chaque unité un (e) référent (e) pour le CRE, que ce soit en terme de transmission de l’information des initiatives (affichage, information sur les nouvelles prestations…) qu’en terme de besoin de renseignements « en direct » pour les agents et aussi pour faire remonter certains dysfonctionnements et/ou doléances auprès du CRE.

La CGT propose... que soit réaffirmée l’importance d’avoir un correspondant (e) CRE dans chaque unité. Que les correspondants soient régulièrement réunis afin qu’ils puissent maîtriser au mieux, non seulement les prérogatives du CRE, mais aussi les prestations qu’il développe et les contraintes qui sont les siennes notamment en terme budgétaire. De développer les moyens modernes de communication afin que les correspondants puissent jouer pleinement leur rôle auprès des agents comme « courroie de transmission » avec le CRE.

7


DES

CANDIDATS DISPONIBLES POUR UNE ÉQUIPE À VOTRE ÉCOUTE

AGISSANT POUR VOS INTÉRÊTS

Daniel CANTYN MRF

Philippe COHUET SEM/CML

Fabien CORMIER BUS

Olivier DARVES MTS

Stéphanie DOMAINE Nicolas DAUMONT-LEROUX RER SEM/CML

Hedi FARHAT DSC

Nathalie HART GIS

Octave ICARD DSC

Eric IMBERT MRF

Michel LAMBOLEY GDI

Stéphane LEFIEF SIT/ING

Hervé MATTÉÏ MTS

Philippe MAUGEIN MRB

Grégory MONNIER

M2E

Frédéric NIVERT SIT/ING

Gaëlle PEDRAZA BUS

Michel POUZIEUX GIS

Thierry SAUTEL M2E

Alain SUTOUR BUS

Eric TURBAN GDI

Michel VENON MRB

Fabrice BOISSARD BUS

Jean-Marc CADOR RER

Pour le CRE, la CGT-RATP s’est mise en situation de pouvoir assumer l’ensemble des responsabilités sollicitées par vos suffrages… Nous le ferons en proposant une démarche de

rassemblement, dans la poursuite du respect d’un cadre pluraliste de gestion du CRE.

La CGT, une force à 8

vos côtés !

2015/2018, Enjeux sociaux et culturels  
2015/2018, Enjeux sociaux et culturels  
Advertisement