Page 1

Terrorisme et circoncision ; circoncis d'abord, fanatisés ensuite, la circoncision fait des hommes des armes de guerre (psychanalyse et sociologie du terrorisme) (English: Terrorism and circumcision; circumcised first, then fanaticized (sociology and psychoanalysis of terrorism - circumcision turns men into weapons of war) )

"Il est probable que la confiance en l’objet, détruite ou fortement ébranlée chez un bébé, ait des conséquences sur le devenir de l’enfant, voire de l’adulte qu’il deviendra, dans ses liens au monde, aux autres et par conséquent à lui-même." Miryam Boubli "Malheureusement, on nie partout le fait que tous les monstres sont nés enfants innocents et deviennent bestiaux à cause de leur éducation brutale. Les terroristes qui décapitent leurs victimes, en Irak ou ailleurs, ne sont-ils pas des êtres humains, ne sont-ils pas, comme Hitler, devenus des êtres cruels et sans scrupules à la suite de leur enfance ?" Alice Miller "Il est impératif de comprendre que l'identité collective est la clé de la compréhension du comportement terroriste." 1 "La circoncision uniformise les corps pour communautariser les esprits plus tard et jusqu’à la tombe." Mohamed Louizi (blog mediapart)

1 Quinn L. Individual and group psychology and the understanding of terrorist behaviour.

https://www.academia.edu/33973561/Individual_and_Group_psychology_and_the_understanding_of_T errorist_behaviour


I – Les enfants terrorisés "Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui par violence,… est un viol." article 222-23 du code pénal "Le viol est puni de la réclusion criminelle a perpétuité lorsqu'il est précédé, accompagné ou suivi de tortures ou d'actes de barbarie." article 222-26 "… la circoncision masculine n'est pas principalement une question médicale mais s'enracine plutôt dans des croyances religieuses et des coutumes sociétales qui défient toute compréhension rationnelle et humaine." 2 "Une compulsion thanatophile prévaut dans les coutumes culturelles anti-éthiques, telles que les mutilations sexuelles des enfants et adolescents." Moisés Tractenberg (11ème symposium de NOCIRC, 2010) Pour l'enfant traité comme pur objet, la circoncision est une expérience de violence, douleur, terreur, abandon et impuissance, au plus haut degré 3, 4 "Accident, attentat, violence ou agression sexuelle … Après de tels chocs, dix pour cent des femmes et cinq pour cent des hommes qui en sont victimes développent un stress post-traumatique." Muriel Salmona "Les violences sexuelles sont, avec la torture, celles qui provoquent le plus de troubles psychotraumatiques." Muriel Salmona "Le terreau le plus important de toutes les violences futures est la violence faite aux enfants." Muriel Salmona "Ce n’est pas parce qu’on ne se souvient pas qu’on n’est pas complètement envahi par une mémoire traumatique." Muriel Salmona "Les enfants blessés dans leur intégrité ne cessent pas d'aimer leurs parents, ils cessent de s'aimer eux-mêmes." Jesper Juul

Les mutilations sexuelles (excision, circoncision) sont la pire forme de la pédagogie noire qui met l'enfant sous terreur (cf. Alice Miller). La plupart des sociétés condamnent, à divers degrés, la sexualité juvénile (autosexualité, sexualité prémaritale). Quelques-unes, pour l'interdire, vont jusqu'à la mutilation sexuelle. Du point de vue des enfants, c’est un attentat terroriste de masse, avec torture qui plus est. Prescott J. Genital pain vs. genital pleasure: why the one and not the other? The Truth Seeker, 1989, 14-21. http://www.violence.de/prescott/truthseeker/genpl.html 3 Goldman R. The psychological impact of circumcision. BJU int 1999; 83 (suppl. 1): 93-103. http://www.cirp.org/library/psych/goldman1 4 Rhinehart J. Neonatal circumcision reconsidered. Transactional analysis journal 1999 ; 29 (3) : 21521. http://www.cirp.org/library/psych/rhinehart1/ 2


"Dès sa première phase, celle du totémisme, ses statuts (de la civilisation) comportent l’interdiction du choix incestueux de l’objet, soit la mutilation la plus sanglante peut-être jamais imposée au cours du temps à la vie érotique de l'être humain." Sigmund Freud 5

Les mutilations sexuelles sont nées dans les classes dominantes (assez riches pour pratiquer la polygamie) de civilisations primitives. Il s'agissait d'éviter l'inceste par la mise en place d'une terreur inconsciente : l'angoisse de castration (d'exclusion et de mort). Sous le toit familial, en effet, les grands fils côtoyaient les jeunes épouses de leur père, mêlées aux filles des plus vieilles. Tout-puissants, les pères imposèrent facilement la circoncision de leurs fils. C'est une cruelle mise en garde (menace de castration totale en cas de transgression). Freud affirme que la menace de castration a des conséquences psychologiques dramatiques : "Les effets de la menace de castration sont multiples et incalculables ; ils affectent toutes les relations d'un garçon avec ses père et mère et par la suite avec les hommes et les femmes en général."6

Cette affirmation est accompagnée d'une note de bas de page qui montre qu'il voit bien la circoncision comme une menace de castration : "… La coutume primitive de la circoncision, un autre substitut de la castration, ne peut être comprise que comme l'expression d'une soumission à la volonté paternelle… "

Dans plusieurs sociétés, les vieilles épouses obtinrent l'excision des filles, révoltante destruction. L'argument économique : une fille déflorée est impossible à marier, étouffa toute contestation. Une innommable alliance d'adultes jaloux s'établit entre les mères et les pères, réduisant les enfants à un quasi esclavage. Les sociétés les plus vertueuses échappèrent à ce contagieux fléau. Dans les autres, incapables de faire régner l'ordre, les parents eurent recours à cet équilibre de la terreur. Par la suite, pour donner une base culturelle et morale à la chose, sorciers et religieux inventèrent des mythes "fondateurs". Cette folle prétention éthique est celle d'un ordre moral 7 pire que celui du fascisme. Artificiellement raciste, il discrimine les "non-mutilés" considérés comme des débauchés. Une deuxième puissante motivation s'est greffée sur la première : la soumission de la jeunesse8. Elle est d'un tel efficace que ces coutumes millénaires sont maintenant solidement implantées. Elles sont devenues une seconde nature, extrêmement difficile à

5 Freud S. Malaise dans la civilisation. Ch. IV. 6 Freud S. Abrégé de psychanalyse. 1938. Paris : PUF ; 1978. p. 60-62. 7 Bertaux-Navoiseau M. Mutilations sexuelles et ordre moral (problématique

et concepts de base de la

lutte contre les mutilations sexuelles). 8 Immerman R., Mackey W. A biocultural analysis of circumcision: a kinder gentler tumescence. Soc Biol 1997; 44(3-4), 265-75. http://www.cirp.org/library/psych/immerman2/


éradiquer. Même lorsque la polygamie, par la force des choses, tend à disparaître, le tabou universel sur l’autosexualité empêche d'y mettre fin. Les mutilations sexuelles ne sont pas la seule forme du terrorisme adulte contre l'enfant. Humiliations de l'autoritarisme gratuit, répression (interdiction et mépris) de la sexualité infantile et prémaritale, claques, fessées, coups, menaces de castration, provoquent autant de traumatismes perturbant la santé et les relations humaines. Cette violence enseigne à l'enfant la raison du plus fort et l'interdit du plaisir. Les mutilations sexuelles en sont la pire forme. Ce n'est pas une soumission acceptée mais une humiliation violente et destructrice fondée sur la traitrise et le mensonge. Elle est vite pardonnée à des adultes irresponsables par des enfants confiants et aimants.

II – Les enfants terroristes "Le fanatisme est un monstre qui ose se dire le fils de la religion." Voltaire "… la mort de ceux qui meurent avant qu'ils ne le doivent et celle de ceux qui veulent mourir, la mort dans d'atroces douleurs est la grande accusation à faire à la civilisation." Herbert Marcuse, Éros et civilisation "Et Josué se munit de couteaux tranchants, et il circoncit les Israélites près de la colline de Araloth. Or voici pourquoi Josué dut pratiquer cette circoncision. Toute la population mâle, propre à la guerre, qui était sortie d'Égypte, était morte dans le désert, sur la route qu'elle avait suivie après la sortie de l'Égypte. Toute cette population affranchie avait subi la circoncision ; mais tous ceux qui naquirent dans le désert, pendant la traversée, on ne les avait point circoncis." (Josué 5 : 3-5) 9 "La durée de notre voyage… avait été de 38 ans. A cette époque, toute la génération guerrière avait disparu… " (Deutéronome 4 : 14) "Ce commandement n'a pas été institué pour corriger une déficience congénitale mais une déficience morale." Maïmonide 10

Les citations de la Bible sont tirées de la traduction du Rabbinat français (Paris : Les éditions Colbo ; 1999). 10 Maïmonide. Le guide des perplexes. 1190. Paris : Verdier. III, ch. 49. 9


Il a été montré que la délinquance et à la criminalité sont liées aux mauvais traitements subis dans l'enfance11, 12. Dans une étude13 portant sur 546 de leurs patients circoncis âgés de 20 à 60 ans, les psychiatres américains ont observé : colère, rage, sentiment de perte, honte, sentiment d'avoir été victimes et mutilés, faible estime de soi, peur, méfiance et douleur, difficultés relationnelles, angoisses sexuelles, dépression, expression émotionnelle réduite, évitement de l'intimité. Du point de vue de la psychiatrie, les mutilations sexuelles sont une folie collective caractérisée par un double syndrome transgénérationnel et collectif : Münchhausen par procuration et Stockholm par procuration14. De quoi donner aux circoncis, lorsqu’ils passent à l’acte, une assurance absolue, sans la moindre culpabilité. La compulsion à exciser ou circoncire est la moindre des conséquences des mutilations sexuelles. La psychiatrie l'a observée chez leurs victimes. Un exemple fameux en est la condition d'obtention de la main de sa fille formulée à David par le roi Saül : une centaine de prépuces d'ennemis (1 Sam, 18 : 25-27). Dans l'histoire, la circoncision fut fréquemment un supplice (prisonniers anglais des Mogols, prisonniers allemands des Héréros en Namibie, serbes circoncis par des musulmans pendant la guerre en ex-Yougoslavie, etc.). En décembre 2000, huit cent chrétiens des Moluques ont subi une "islamisation" forcée avec mutilations sexuelles des deux sexes. Au Kenya, début 2008, les Luos circoncisent les Kikuyus en pleine rue par vengeance politique 15 16 17 . En 2015, à Mossoul, Isis a excisé et circoncis en masse les Yazidis 18. Les attentats de septembre 2001 aux USA ne furent qu'un exemple des tendances guerrières et suicidaires des circoncis : taux record de criminalité et de viol aux USA, extravagante démesure d'Hiroshima et Nagasaki, acharnement contre le Vietnam, guerres et massacres incessants en Afrique et au Moyen-Orient. Pour ne citer que les plus notables, entre le massacre de onze membres de l'équipe olympique israélienne à Munich (1972) et ceux d'Istanbul, Londres, Bagdad, Stockholm, Manchester, Ouagadougou, Barcelone, Las Vegas et Mogadiscio (2017), en passant par 11 Elklit A. et al. Predicting criminality from child maltreatment typologies and posttraumatic stress

symptoms. European jounal of psycho-traumatology, 2013 (4). 12 Important links between child abuse, neglect, and delinquency. Scudder R. et al. International journal of offender therapy and comparative criminology, 1993. http://journals.sagepub.com/doi/abs/10.1177/0306624X9303700404 13 http://www.circumcision.org/harmswomen.htm 14 Bertaux-Navoiseau M. Les mutilations sexuelles (excision, circoncision), une dangereuse folie transgénérationnelle et collective : un syndrome de Münchhausen par procuration et un syndrome de Stockholm aggravé. 15 Dixon R. Forced circumcision reported in Kenya. Los Angeles Times, 01.09.2008..http://articles.latimes.com/2008/jan/09/world/fg-circumcision9 16 Debut B. Au Kenya, la "circoncision de force" pour humilier l'ethnie rivale. 28.01.2008 - AFP. http://www.icicemac.com/actualite/au-kenyalacirconcision-de-forcepour-humilier-l-ethnie-rivale-9050122-26.html#.V81jQ5OLR-U 17 Corey-Boulet R. In Kenya, Forced male circumcision and a struggle for justice. 08.01.2011 – Reuters. http://www.theatlantic.com/international/archive/2011/08/in-kenya-forced-male-circumcision-and-astruggle-for-justice/242757/ 18 MEDIA-PRESSE.INFO. L’Etat islamique exige l’excision des fillettes. 2015.


les attentats de Copernic (Paris, 1980), de la rue des rosiers (Paris, 1982), de la rue de Rennes (Paris, 1986), dix attentats en série en France (1995) (dont notamment Saint Michel, le RER C, l'école juive de Villeurbanne), Louxor (1997), Russie (1994-2005), New York (2001), Bali (2002), Madrid (2004), Londres (2005), Boston (2013), train Bruxelles-Paris, Tunis, Paris, Bamako, Garissa (2015), Ouagadougou , Bruxelles, Orlando, Istanbul, Bagdad, Nice et Berlin (2016), sans compter ceux, innombrables, commis au Moyen-Orient, en Afrique et… dans les universités américaines19 20, ni ceux, multiples, qui ont été déjoués, la quasi totalité des attentats terroristes ont été commis par des circoncis. C'est le plus souvent en réaction à l'attentat permanent de la présence d'envahisseurs eux-mêmes circoncis en Palestine. La circoncision est une procédure invasive. Les circoncis seront des envahisseurs. Comme l'invasion de la Palestine, ces attentats sont symptomatiques de l'aveugle soif de revanche des enfants soi-disant devenus grands, de leur mégalomanie paranoïaque. La demande insensée : "Rend-moi mon pistolet !" du terroriste de l'attentat du train Bruxelles-Paris a donné une triste illustration de son traumatisme. Elle renvoie à la castration du prépuce profondément enterrée dans l'inconscient du malheureux. Elle est illustrée par l'image suivante qui raconte une histoire vraie, survenue au Maroc :

19 GUNS, GUYS, AND GELDING (CIRCUMCISION)! https://www.huffingtonpost.com/entry/how-big-a-massacre-do-you-need_us_59d25fa1e4b0f3c46806109f 20 Cohen richard. CIA circumcision study secretly circumscribed. The Washington post. https://www.washingtonpost.com/archive/local/1977/10/20/cia-circumcision-study-secretlycircumscribed/798d65ab-821c-4cc8-bf2d-a47881f747cf/?utm_term=.f44d53bd962e


La propension à castrer (les esclaves noirs de l'islam), à égorger et à couper les gorges, les membres ou les têtes rappelle et répète la circoncision 21, dans le même but de dominer la population par la terreur. Une victime de viol semble nous inviter à faire un lien entre les dommages psychologiques des victimes et ceux des perpétrateurs : "J'ai pensé qu'un morceau de moi disparaissait, un morceau qui n'est jamais revenu." "... des rituels malades de m'attacher les mains et les pieds pour me torturer mentalement et physiquement..."22

La circoncision perturbe profondément la relation aux femmes. Le taux élevé du viol, la domination et parfois la haine des femmes (crimes d'"honneur", etc.) chez les circoncis sont dus à une soif inconsciente de vengeance contre les mères qui ont laissé mutiler leurs garçons23. L'utilisation du viol comme arme de guerre (RDC, Syrie, Boko Haram, Isis, Rohingyas…) est une des formes les plus monstrueuses de la vengeance (inconsciente) contre la circoncision. Les viols et attouchements collectifs (Cologne) – associés au vol – et les viols en présence des proches reproduisent inconsciemment les conditions de perpétration du crime circonciseur où la présence de toute la communauté porte atteinte à la dignité et à la pudeur de l'enfant. Lors des viols de groupe, rires et chants reproduisent ceux des "festivités" de la circoncision. Dans le viol de guerre, il ne s'agit pas tant de supprimer les femmes, abattues après usage, que les mères traitresses, complices du crime circonciseur. La circoncision et le viol de guerre sont une affaire de genre et de pouvoir. III L'explication psychanalytique : rage et répétition aveugles du traumatisme

21 Lépante M. L’islam a décapité Hervé Gourdel : nous devons décapiter l’islam !

https://ripostelaique.com/lislam-a-decapite-herve-gourdel-nous-devons-decapiter-lislam.html 22 https://www.youtube.com/watch?v=l4r0WgyK5cI 23 Bertaux-Navoiseau MH. Crimes d'honneur, viol, "dry sex", obésité forcée et circoncision, causalité et corrélation


Pour les jeunes personnes traitées comme de purs objets, les mutilations sexuelles sont une expérience de violence, douleur, terreur, abandon et impuissance, poussés au plus haut degré24, 25, 26. La perte corporelle et l'implicite menace de castration (aggravée par un commencement de réalisation 27, 28, 29) et donc de mort puisque, pour l'inconscient, la partie vaut pour le tout, provoquent un terrible traumatisme30, 31, 32, 33, 34, 35, 36. Cette menace est particulièrement vraisemblable puisqu'il y a castration partielle (début de castration-éviration). Elle est susceptible de déstabiliser l'individu à long terme (stress post-traumatique). Le pire est que cette menace porte sur l'organe du plaisir. Le résultat est le blocage du développement affectif. Il explique l’inhumanité des circoncis dans leurs crimes de masse, notamment ceux commis par Tsahal contre des manifestants palestiniens sans armes 37. Nous n’avons pas affaire à des hommes mais à des adolescents prolongés et fous, incapables de distinguer la 24 Fleury C. Du « moi humilié » au « surmoi terroriste ».

L'humanité 6 novembre 2015. http://www.humanite.fr/du-moi-humilie-au-surmoi-terroriste-588993#comment-115576 25 Goldman R. The psychological impact of circumcision. BJU int 1999; 83 (suppl. 1): 93-103. http://www.cirp.org/library/psych/goldman1 26 Rhinehart J. Neonatal circumcision reconsidered. Transactional analysis journal 1999 ; 29 (3) : 21521. http://www.cirp.org/library/psych/rhinehart1/ 27 Freud S. New introductory lectures on psychoanalysis. 1933. London: The Hogarth press ltd.; 1964. S.E., XXII, p. 86. 28 Totem et tabou. 1912. Paris : PUF ; 1998. O.C., XI, p. 373, n. 1. 29 Freud S. Abrégé de psychanalyse. 1938. Paris : PUF ; 1978. p. 61, n. 30 Glover E. The "screening" function of traumatic memories. International journal of psychoanalysis 1929; X: 90-93. http://www.cirp.org/library/psych/glover 31 Levy D. Psychic trauma of operations in children. American journal of diseases of children, 1945 (69)ƒq, (1), 7-25. http://www.cirp.org/library/psych/levy1/ 32 Van der Kolk B. The compulsion to repeat the trauma: re-enactment, revictimization, and masochism. Psychiatric clinics of North America 1989 ; XII (2) : 389-411. http://www.cirp.org/library/psych/vanderkolk 33 Goldman R. The psychological impact of circumcision. BJU int 1999; 83 (suppl. 1): 93-103. http://www.cirp.org/library/psych/goldman1 34 Boyle G., Goldman R, Svoboda J., Fernandez E. Male circumcision: pain, trauma and psychosexual sequelae. J health psychology 2002; 7 (3): 329-43. http://www.cirp.org/library/psych/boyle6 35 Robinett P. The rape of innocence. Eugene: Aesculapius Press; 2006. 36 Cotton M.-A. Traumatisme de la circoncision. http://www.regardconscient.net/archi04/0405circoncision.pdf 37 Israeli sniper rejoice after shooting an unarmed Palestinian man in Gaza. https://www.bing.com/videos/search? q=snipers+gaza+video&view=detail&mid=FC00D32B5D7D41713BF9FC00D32B5D7D41713BF9&FOR M=VIRE


guerre des jeux vidéo. Ils reproduisent, de façon exacerbée et compulsive, l'interdit parental et sociétal porté sur le plaisir et la pratique parentale de la violence : la raison du plus fort. Résultat, la mutilation sexuelle masculine est la cause profonde de graves violences. La psychanalyse, confirmée par les neurosciences, nous aide à comprendre ces violences. Toute mutilation crée chez l’enfant un traumatisme provoquant une dissociation émotionnelle. Cette dernière lui permet de faire face à un niveau de souffrance que son jeune cerveau ne peut gérer. Il se coupe de cette souffrance qui reste encryptée dans son amygdale cérébrale (son inconscient). Pour reprendre l’expression de la Docteure Salmona, cette charge émotionnelle est une "bombe à retardement". Chez certains individus prédisposés par leur histoire personnelle ou culturelle, elle peut entraîner les pires passages à l’acte. "On doit se poser la question de savoir jusqu'à quel point la rage et les conduites suicidaires sont engendrées par l'agression de la circoncision opérée dans la période soit post-natale soit prépubertaire. Y-a-t-il un lien entre la circoncision est le désir de se tuer ou de tuer d'autres personnes pour sa religion ou pour des croyances religieuses ou nationales, en particulier lorsque la circoncision intervient à l'âge de la puberté, comme dans les cultures musulmanes? Le désir de nombreux musulmans de mourir ou de tuer pour leurs croyances religieuses est bien connu, les cas de Salman Rushdie et Sirhan Sirhan par exemple peuvent en être représentatifs."38

Les attentats islamistes ne font pas leurs victimes n'importe où et ne visent pas n'importe quoi. Ils se produisent systématiquement dans des lieux de plaisir, loisir et rencontre, vacances et voyages : plages, hôtels, bars, night-clubs, gares, aéroports, plaisirs du sport (stades), plaisirs de la nourriture (marchés), plaisirs spirituels (mosquées, églises), plaisirs intellectuels (écoles, universités, bibliothèques), plaisirs esthétiques (patrimoine culturel), plaisirs de la musique (salles de concerts), plaisirs marginaux (homophiles). La compulsion à détruire le patrimoine esthétique et culturel : objets d'art, statues, sites archéologiques, musées, bibliothèques, églises, mosquées, etc., expose à ciel ouvert le traumatisme inconscient provoqué par la circoncision. S'en prendre à des objets précieux est une métaphore de la circoncision. Le paradigme de cette compulsion réside dans le suicide des terroristes qui répète leur propre circoncision en allant jusqu'au bout. Dès 1930, dans deux lettres similaires à Chaim Choffler et Einstein, Sigmund Freud a dénoncé la responsabilité du colonialisme, du fanatisme et du racisme sioniste dans la radicalisation des musulmans : "Je constate avec regret que le fanatisme irréaliste de notre peuple est en partie responsable de l'éveil de la méfiance des arabes. Je ne puis trouver en moi l'ombre d'une sympathie pour Prescott J. Genital pain versus genital pleasure. Why the one and not the other? The Truth Seeker, 1989, pp. 14-21. http://www.violence.de/prescott/truthseeker/genpl.html 38


cette piété fourvoyée qui fabrique une religion nationale avec les restes du mur d'Hérode, heurtant les sentiments des populations indigènes..."

Il a omis de préciser que les conséquences psychologiques de la circoncision rendent particulièrement virulents les deux fanatismes, tout aussi racistes l'un que l'autre. Mais Freud convainquit Einstein qui écrivit quelques années plus tard, en 1938 : "Il serait, à mon avis, plus raisonnable d'arriver à un accord avec les Arabes sur la base d'une vie commune pacifique que de créer un Etat juif… La conscience que j'ai de la nature essentielle du judaïsme se heurte à l'idée d'un Etat juif doté de frontières, d'une armée, et d'un projet de pouvoir temporel, aussi modeste soit-il. Je crains les dommages internes que le judaïsme subira en raison du développement, dans nos rangs, d'un nationalisme étroit… Nous ne sommes plus les juifs de la période des Macchabées. Redevenir une nation, dans le sens politique du mot, équivaudrait à se détourner de la spiritualisation de notre communauté que nous devons au génie de nos prophètes." Moshé Menuhin, The decadence of judaism in our time, 1969, p. 324.

Le psychohistorien Marc-André Cotton écrit : "Impuissant à diriger sa rage légitime contre son propre père pour avoir imposé une violente atteinte à son intégrité, le jeune homme pourrait s’engager dans des conduites à risque sans en comprendre la raison."39

Le psychanalyste Moisés Tractenberg a donné une brillante formulation du lien entre violence et circoncision : "Une autre conséquence psychologique de la circoncision précoce est qu'elle imprime dans l'esprit du nouveau-né une situation agressive et traumatique… L'impossibilité d'appréhender une aussi effroyable introjection d'agression dirigée vers l'intérieur peut conduire, a posteriori, à l'émergence de comportements psychopathes et violents ou, dans de nombreux autres cas, à l'émergence d'un masochisme extrême."40

Son explication vaut pour le terrorisme suicidaire qui mêle extrême sadisme et extrême masochisme. Cependant, cette explication est psychologique ou psychiatrique. La pire de ces conséquences psychologiques est la délirante certitude paranoïaque de supériorité morale que conférerait la circoncision (cf. Maïmonide) ; elle crée un racisme artificiel et fanatique qui tire une mince justification du fait que la circoncision mérite bien le qualificatif de messe noire. "Ce commandement n'a pas été institué pour corriger une déficience congénitale mais une déficience morale." Maïmonide41

39 Cotton M-A. Circoncision : c'est aux parents de dire non.

http://www.regardconscient.net/archi13/1301peps2.html 40 Tractenberg M. Psychoanalysis of circumcision. Male and female circumcision. New York : Denniston et al. Plenum publishers ; 1999. 41 Maïmonide. Le guide des perplexes. 1190. Paris : Verdier. III, ch. 49.


Mais pour une raison exposée par Freud, le racisme des intacts envers les circoncis ne sera pas moindre : "L'hypothèse selon laquelle nous pouvons aussi chercher ici une racine de ces haines des Juifs "(judenhasses) qui émergent de façon si primaire et génèrent des comportements si irrationnels "chez les occidentaux, me paraît incontournable. La circoncision est inconsciemment assimilée "à la castration."42

L'explication psychanalytique de la propension élevée des circoncis au génocide, à la guerre et au terrorisme est simple. C'est celle du mécanisme de l'inconscient qui égale le tout et la partie. La perte du prépuce et la menace de castration associée deviennent une forte motivation inconsciente pour le meurtre. Elle a été illustrée par le psychanalyste Tobie Nathan. Comparant la circoncision à l'initiation nazie, il affirme que l'initiation par le sadisme est une initiation à la barbarie : "Himmler ignorait qu'il nourrissait des pulsions sadiques, c'est l'initiation qu'il a reçue dans le corps des SS qui les lui a révélées… La combinaison de ces trois niveaux (l'émotion ponctuelle, et sa capacité à déclencher la perplexité, l'attaque contre des parties du corps fortement investies et sa capacité à déclencher "l'angoisse de castration", les énoncés paradoxaux et leur capacité à déclencher la confusion) est indispensable à l'expulsion d'un sujet de son enveloppe de sens." 43

Nous pouvons ainsi compléter le mot de Barack Obama en disant : circoncision de routine, "meurtre de routine". La banalité du mal de la circoncision explique la banalité des attentats, des guerres et des génocides commis par ou contre les circoncis. L a quasi-totalité des génocides sont commis en présence de la circoncision d'un côté ou de l'autre et parfois des deux côtés 44. Bien sûr, seule une petite minorité de la population circoncise est traumatisée au point de devenir terroriste. Mais il suffit d'un très faible pourcentage de gravement traumatisés par leur circoncision pour faire des milliers de terroristes potentiels. Dans des circonstances extrêmes, leur violence peut devenir contagieuse. Le racisme et la compulsion paranoïaque générés par la circoncision expliquent le tempérament guerrier des peuples de sexuellement mutilés et de leurs voisins. Ils sont parfois poussés jusqu'au terrorisme et à la piraterie, et portés aux pires extrêmes lorsqu'il sont exercés "au nom de Dieu". La circoncision favorise la soumission à l'ordre établi et l'hyper agressivité pour le défendre. Elle donne un ressort extrêmement puissant à des guerres tribales éternellement renouvelées. Elle fait la fortune des trafiquants d'armes et des marchands de canons. 42 L'homme Moïse et la religion monothéiste. 1936. Paris : Gallimard ; 1986. p. 184. 43 Nathan T. L'art de renaître, fonction thérapeutique de l'affiliation au moyen du traumatisme

sexuel.

Nouvelle revue d'ethnopsychiatrie 1992 (18) : 20-21. 44 Bertaux-Navoiseau H. Génocides, guerres, terrorisme, peine de mort, excision et circoncision


ARTICLES LIES : - Lettre ouverte du 14 juillet 2017 aux chefs d'état sur le terrorisme - Violence et circoncision : génocides, guerres, terrorisme, peine de mort, excision - "Pourquoi les génocides (génocide et circoncision, causalité et forte corrélation)" - "Entre barbarie et exclusion, la circoncision, un racisme artificiel, masqué derrière religion, tradition, culture et folklore, catalyseur de fanatisme, terrorisme, génocide et féminicide"

Terrorisme et circoncision ; circoncis d'abord, fanatisés ensuite !  
Terrorisme et circoncision ; circoncis d'abord, fanatisés ensuite !