Page 1

Portfolio

Benjamin Bordeau Architecte D.E.


Benjamin Bordeau 60 rue Albert Sarraut 78000 Versailles 07/05/1991 0645350890 benjamin.bordeau@gmail.com


ÉTUDES 2017/2018 / Obtention du diplôme d’état d’architecte (mention bien), ENSA-Versailles 2016/2017 / Master 2, ENSA-Versailles 2015/2016 / Master 1, Erasmus, Hochschule Mainz 2013/2015 / Licence d’architecture, ENSA-Versailles 2011/2013 / BTS Design d’expace, obtention du diplôme (mention très bien), Com’Art 2009/2011 / Formation en architecture d’intérieure, ITECOM 2009 / Baccalauréat Littérature option Arts Plastiques, Lycée J-B Corot (91600) EXPÉRIENCES Septembre 2016 à Février 2017 / 6 mois Atelier Philippe Tirot, Dessinateur, Conception de hall et de salle de cinéma, réalisation d’un permis de construire pour des logements individuels (Paris 11ème) Juin à Octobre 2014 / 5 mois Quadrilatère, Dessinateur, Conception d’espace et suivi de travaux pour des aménagements de bureaux (Paris 2ème) Juin à Septembre 2012 / 4 mois Quadrilatère, Dessinateur, Conception d’espace et suivi de travaux pour des aménagements de bureaux et pour un appartement (Paris 2ème) Mars à Septembre 2011 / 7 mois HTA Hervé Tordjman Architectes et Associés, Maquettiste, conception de plans et participation à phase d’esquisse. (Paris 1er) COMPÉTENCES Autocad Revit LANGUES Français, langue maternelle Anglais, niveau professionnel Allemand, niveau intermédiaire LOISIRS Travaux, bricolage, rugby, cuisine Permis B

Suite Adobe V-ray

Suite office Skecthup


SOMMAIRE Parcours Billebaude, Projet de fin d’étude

6

Centre inter-générationnel, Licence 3

26

Masse, Licence 3

32

Rheinmuseum, Master 1 Erasmus

36

(Post) Expo, Master 2

40

Circuleight, Licence 2

44

Diamond chair, BTS Design d’espace

46

Cinéma Pierrefonds, Stage master

47

Lampe M, BTS Design d’espace

48

Freeland, Concours 120H

50


6


PARCOURS BILLEBAUDE L’utilisation de l’architecture comme medium de mise en avant de la chasse moderne est la question qui est aborder. L’analyse qui entoure le projet a été portée sur la chasse et son univers mais aussi sur le territoire d’implantation du projet. Les rencontres avec les humains et les non-humains ont été la base de l’analyse. Après avoir analyser le site, la carte des déplacements animalier se pose comme la base du projet. Sur la même idée que Alexandra Arènes et Sonia Levy sur le territoire de Belval dans les ardennes, l’étude du déplacement des animaux a été fondamentale pour mon projet. Cela m’a permis de retrouver l’essence d’un chasseur qui piste sa proie et qui éprouve la montée d’adrénaline lorsqu’une odeur est différentes, lorsque qu’une ombre passe ou encore quand un bruit autre que les miens se fait entendre. C’est la relation entre l’homme, l’animal et son monde sauvage et leurs sensations autour de la chasse que le projet vise à retranscrire.

7


8


Étude de formes des observatoires 9


Plan masse de la tour

10


Coupe de la tour

11


RDC des logements

12


RDC de la fédération

13


Plan masse du pont

ÉlÊvation transversale du pont

14


ÉlÊvation longitudinale du pont

15


Coupe transversale du ruban

16


DĂŠtail du ruban

17


ÉlÊvation transversale de la hutte

18


Développé de la façade de la hutte

19


Coupe transversale de la dune

20


DĂŠtail de la dune

21


Élévation transversale du cône

22


DĂŠtail du cĂ´ne

23


Élévation longitudinale de la paroi en été

Élévation longitudinale de la paroi en automne

24


ÉlÊvation transversale de la paroi

25


TRIANGLE GÉNÉRATIONNEL

PERCÉE VISUELLE

BANDES PROGRAMMATIQUES

AXE TRAVERSANT

TRAME DE MURS

EMPREINTE AU SOL

Diagrammes

26


CENTRE INTERGÉNÉRATIONNEL Le projet vise à faire cohabiter plusieurs génération sur une même parcelle. Après études du site un enchaînement de mur est crée permettant ainsi d’accueillir les différents pôles traversés par un axe principal reliant la gare aux logements. Des différences de niveaux créent des rapports physiques et visuels qui mettent à distance et relient les différents pôles. Ainsi on peut voir la culture depuis le sport malgré la présence des pôles générationnels au milieu qui met une distance.

Axonométrie du RDC

27


Plan du RDC 28


Coupes longitudinales

Coupe transversale

DĂŠtail structure 29


Vue depuis la crèche

Vue depuis l’entrée

30


CLÉ 2 : SITE ET STRUCTURE

Maquette intérieure

CLÉ 3 : PIÈCE

31


MASSE Le projet se situe sur la côte sud ouest de la France. La parcelle est partagée pour 4 projets. La volonté du groupe était de mixer les projets à travers 4 îlots différents traversés de voies rapides accessibles aux voitures et de voies réservées aux piétons. Le concept du bâtiment se base sur l’idée d’habiter les murs. Ainsi le logement est creusé dans la masse. Les pièces de services et les circulations verticales sont inclus dans la masse centrale. La masse est ensuite sculptée pour accueillir les logements. Il y a 3 assemblages d’appartements par niveaux : 4 T2, 2 T2 et 1 T5 et 2 T5.

Plan masse

+0.0

-1.5

+0.0

+3.0

+0.0

+3.0 +0.0

+1.5

+1.5

+0.5

+0.5

+0.0

+1.5

+0.5

+1.5 -1.5

+0.5

+1.5

+1.5

+0.5

+1.5

+0.0

+1.5

+0.5 +3.0

+3.0

+1.5

+0.0

Plan RDC de l’ilôt 32


Plan étages types

Coupe transversale

Axonométrie 33


Détail structure

Élévation d’un niveau

Vue depuis maquette

Vue depuis maquette 34

Vue depuis maquette


Vue depuis maquette

35


RHEINMUSEUM Le projet porte sur la réhabilitation d’un magasin et usine de meubles à Oppenheim. L’objectif était de le transformé en musée du Rhin tout en faisant la jonction avec le port de la ville qui débouchait lui-même sur le Rhin. Le projet étant situé au bord des rails le parti de cloisonné le site en reprennant l’inspiration médiévale fortement présente dans la ville a été pris. Le mur crée un microcosme pour le musée et aussi un observatoire panoramique sur la ville et le Rhin.

fer de in em Ch ing k r Pa ute Ro

rc Pa

ton pié in em Ch

Exposition Laboratoire

Technique / Atelier

Concierge

fer de in em Ch ng i k r Pa ute Ro

/ ng rki Pa

rc Pa

ton pié in em Ch

Expositions Laboratoires

Librairie Conférence Concierge

r e fe nd mi

e Ch

ng rki Pa ute Ro

ng rki Pa

ton pié in em Ch

Librairie Conférence Concierge

Exposition Laboratoire Café

fer de in em Ch ng i rk Pa ute Ro

rc Pa

Plan masse

ng rki Pa

ton pié in em Ch

Diagramme

Élévation transversale

36


Axonométrie éclatée 37


1,89

6,51 5,1 4,73

2,66

4,99

3,09

21,34

1,89

2,43

1,42

1,46

2,77

Plan du R+3

Fische

3,72

Zurzeit beherbergt der Rhein wieder 63 Fischarten, lediglich der Stör fehlt. Alle auffindbaren Fische sind essbar. Durch den Bau von Fischtreppen an den Wehren können heute auch wieder Wanderfische wie Lachs und Meerforelle bis zum Oberrhein und in die Nebenflüsse aufsteigen und dort laichen. Auch die Artenvielfalt von Muscheln, Schnecken und Insekten hat zugenommen, es sind auch Neueinwanderer darunter. Den Hauptanteil an den Fischarten haben: Rotauge, Stint, Hecht, Wels, Neunauge, Äsche, Barbe, Döbel, Aal, Ukelei, Flussbarsch und Brachse. Neu eingewanderte Arten sind: Sonnenbarsch und Zander sowie die aus der Donau stammende Marmorierte Grundel und der Weißflossengründling. Der Schneider am Oberrhein und Flunder und Quappe am Niederrhein haben ihre Bestände vergrößert. Der Lachs vermehrt sich seit 1994 in einigen Nebenflüssen zunehmend natürlich. Die Anzahl der Kleintiere lag im Jahr 2000 fast so hoch wie vor 100 Jahren. Im Niederrhein wurden seit etwa 1800 immer etwa 33 bis 39 einheimische Fischarten gefunden, wobei die unterste Zahl in der Zeit um 1910 bis 1950 auftrat. Der Anteil der eingeführten gebietsfremden Fischarten vergrößerte sich dabei von ursprünglich ein bis zwei Arten im 19. Jahrhundert auf etwa elf Arten in den 1990er Jahren.

5,08

5,29

4,3

5,31

5,23

6,27

26

Coupe transversale

38

Extrait coupe longitudinale


Plan du RDC salle de confĂŠrence et librairie

Coupe transversale salle de confĂŠrence

Coupe longitudinale librairie

39


(POST) EXPO Les expositions universelles sont souvent des installations avec une obsolescence programmée. Le Centre à l’énergie atomique (CEA) trouve les mêmes problèmes avec l’évolution des sciences et techniques. Dans l’objectif d’implanter l’exposition universelle 2025 sur le plateau de Saclay, le principe est de penser l’xposition mais aussi son après et sa mixité avec le CEA. L’axe principale qui relie les deux futures stations de métro devient alors vivant et directeur avec des implantations différentes le long de ce dernier.

Plan de l’exposition

Conservation de l’exposition et crétion de la ville 40


Plan de la ville après l’exposition

Maquette en bois avec les différents éléments

41


42

Travail autour de la rigole

TraversĂŠe de la rigole

Ville autour de la rigole

Ville autour de la route

Ville autour du parc

Parc autour de la rigole


43


CIRCULEIGHT L’objectif de cet exercice est de crée l’habitat de deux entités habitants sur un même terrain. Cet objet devra les accueillir dans des espaces qui leurs seront propres sans qu’elles aient le sentiment de partager cette même maison quotidiennement. En réponse à ce cahier des charges, la figure constructive de l’entrelacement s’est avérée adéquate pour réguler la circulation qui en séparant l’habitat en deux, devient le fil conducteur qui rythme l’ensemble du bâtiment. Si on suit la circulation on peut ainsi aller d’une maison à l’autre de manière infini. REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

+6.26

+9.16

+6.26

+6.26

+2.5

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

+0.0

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

44

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

REALISE PAR UN PRODUIT AUTODESK A BUT EDUCATIF

+11


45


DIAMOND CHAIR Les tendances d’aujourd’hui sont principalement axées sur l’innovation, la technologie et l’écologie. C’est sur ce dernier point que la refonte de la Diamond Chair de Harry Bertoia à été travaillée. Faites à la base d’un tout métallique et froid, le projet vise à la rendre chaleureuse et écologique par le biais de matériaux simple comme le bois en contraste avec des matériaux plus compliqués comme l’élastique. Croquis détails

Plan et élévations de la chaise

46


CINEMA PIERREFONDS Le cinéma de Pierrefonds a été réalisé lors de mon stage à l’atelier d’architecture Philippe Tirot. J’ai travaillé sur la phase esquisse mais aussi la modélisation et les rendus du projet. J’ai également travaillé sur une phase importante de choix des matériaux et des lumières ainsi que de la technique du bâtiment

47


LAMPE M La lampe se compose de plusieurs facettes produisant des lumières différentes selon la manière dont on interagit avec elle. Ainsi, si elles sont frappées, les facettes brillent de manières aléatoire et discontinue à grande vitesse. En revanche si on caresse certaines facettes de la partie supérieure, la lampe produit un éclairage tamisé et ambiant. Si on souffle sur la lampe, cette dernière émet une lumière traditionnelle. La forme facettée permet ainsi la multiplication des éclairages et des allumages avec un rupture métallique dissimulant la technicité.

48


49


FREELAND Selon Darwin ce n’est pas le plus fort ou le plus intelligent qui survivra, mais ceux qui peuvent le mieux gérer des changements. Est-ce que c’est applicable aux territoires ? La conservation des espaces passe d’abord par leurs connexions. Un réseau international sans règle de vie est alors créé. Il est composé d’une collection d’espaces abandonnés alors transformés en terres internationales et relié aux eaux internationales existantes. La place vit alors par le sens que l’on veut lui donner, sa survie passe par l’adaptation aux styles des nouveaux venus. Pyramiden est pensé comme le territoire qui fait lien, le premier territoire.

50


51


52


53


54

Portfolio / Benjamin Bordeau / Architecte / 2018  
Portfolio / Benjamin Bordeau / Architecte / 2018  
Advertisement