Rapport annuel 2016

Page 1

© artjazz

‘‘Rapport annuel

2016

1 © jasckal

© Svetlana Day


‘‘Beliris à la

veille de grands changements" © Reporters

4


Cédric Bossut, Directeur : retour sur 2016 Beliris a bien commencé l’année 2016 : le 17 février, l’avenant n°12, qui définit les initiatives de Beliris pour la période 2015-2017, a été approuvé. Cet avenant répartit une masse budgétaire de 721.000.000 € et confie à Beliris la mise en œuvre de projets d’envergure. La majeure partie de ce budget est affectée à l’amélioration de la mobilité à Bruxelles. Outre la poursuite des projets en cours, cet avenant confie également à Beliris un rôle important dans la mise en œuvre des espaces publics des nouveaux quartiers, notamment ceux des Zones d’Intérêt Régional (ZIR) Josaphat, Biestebrouck, ou Delta. En outre, 2016 nous a permis de finaliser neuf projets. Dès janvier, nous avons pu assister au premier plongeon dans la piscine LouisNamèche. Peu après, nous avons inauguré la station de métro Arts-Loi. La terrasse panoramique sur le toit du Centre d’Art WIELS a été ouverte au public en mars. En avril, c’est le centre de jour et d’hébergement du Méridien qui a ouvert ses portes, tout comme la nouvelle plaine de jeux dans le parc Marie-José, qui vient d’être restauré. L’extension du Musée Horta a été inaugurée en septembre. Les travaux relatifs à la station intermodale Schuman ont été clôturés également en 2016, tout comme ceux de la Zone Nord du Parc Léopold et des ateliers de La Monnaie.

5

De nouveaux chantiers ont également débuté, dont notamment la construction d’un pôle de compétences pour profils techniques, la reconversion d’une ferme en un centre nature éducatif et la rénovation d’une tour de logements sociaux à la cité du Floréal. Pour le réaménagement de la Porte de Ninove, le feu vert a été donné à notre partenaire, la STIB, pour la mise à neuf des voies de tram. Ces travaux seront terminés en 2017. Après cela, Beliris entamera les travaux d'aménagement de voiries. Une autre étape importante fut l’approbation de l’avant-projet de l’extension du métro de la Gare du Nord jusqu’à Bordet, dans le cadre d’une collaboration entre le gouvernement bruxellois et le gouvernement fédéral. La réalisation de ce projet constituera le grand défi à relever au cours des années à venir, et ne pourra se faire que par l'agrandissement de nos équipes. Quant au fonctionnement même de Beliris, il y a un autre grand changement pour 2017: Beliris déménagera au City Atrium pour rejoindre les autres directions du SPF Mobilité et Transports. C’est bien plus qu’un changement d’adresse: Beliris adoptera également le principe de l’Open Space et du Shared Desk. Enfin, un nouvel outil de gestion documentaire sera mis en place en 2017. 2017 promet donc d’être une année riche en défis avec beaucoup de nouveautés et des projets d’envergure. Une période de changement et de continuité en même temps ! Mais Beliris gardera ses valeurs, mettant en avant la collaboration avec nos nombreux partenaires et la réalisation minutieuse de tous nos projets en vue d’améliorer la qualité de la vie à Bruxelles.


‘‘Organigramme 6


Service public fédéral Mobilité et Transports

Direction Service Qualité

Direction Financière et Juridique

Service Juridique

Service Budget Service Comptabilité

7

Direction Technique

Service Technique 1

Direction Support

Communication

Service Technique 2 Service Technique 3 Service Technique 4

Logistique ICT Ressources humaines


‘‘Quelques chiffres


Travail flexible

56 hommes

Statutaires :

44 femmes

Contractuels: 22

78

de carrière

Direction:

4

Ingénieur de projets

35

transports en commun

Contrôleur de chantier

19

Villo

Juriste

11

vélos

Comptable

6

Vélo cargo

Dessinateur

1

Géomètre

1

Communication

3

ICT

3

Logistique

7

Secrétaire

9

RH

1

En route

Nombre de personnes qui se rendent au travail via les modes de transports suivants:

94 3 15 1

52 Télétravail 19 4/5 7 Interruption complète

Qualité 3

9

9


‘‘ Notre métier, c’est …

10

© Sondem


Construire durablement

Restaurer notre patrimoine

Construire en 2016 signifie construire de manière durable. Il s’agit de construire des habitations passives et de rénover les bâtiments existants dans le souci d’une certaine efficacité énergétique grâce à la mise en œuvre de matériaux d’isolation, de ventilation avec récupération de la chaleur, de toitures végétales, de panneaux solaires et de citernes d’eau de pluie. Ce ne sont là que quelques exemples de techniques écoresponsables auxquelles recourt Beliris de manière cohérente.

Plusieurs projets confiés à Beliris ont une valeur patrimoniale : le Petit Sablon, l’extension du Musée Horta, le bâtiment Hector Denis, l’extension du Théâtre Royal de marionnettes Toone, ... Sans perdre de vue le contexte historique et en concertation avec la direction des Monuments et Sites, ces bâtiments sont rénovés grâce au concours d’artisans expérimentés et à l'utilisation de techniques spécialisées

En tant qu’organisme public, Beliris tient à donner le bon exemple et à démontrer que de bonnes performances énergétiques et écologiques sont possibles tout en maintenant un certain confort et en restant dans un budget raisonnable. Bruxelles Environnement a décerné le label « bâtiment exemplaire » à différents projets entrepris par Beliris tels le projet LinnéPlantes, le bâtiment Liverpool, le poste avancé des pompiers de Schaerbeek, ...

11

Collaborer activement Beliris assure la réalisation des projets de A à Z: de la conception du programme à la réalisation des travaux. Chaque démarche est entreprise en concertation avec le futur gestionnaire et les autres parties concernées : les communes, les sociétés de logement, Bruxelles Environnement, la direction des Monuments et Sites, la STIB, Bruxelles-mobilité, ...

Innover continuellement

Étudier méticuleusement

Livrer des projets en avance sur leur temps, voilà ce qui nous tient à cœur. Grâce aux formations annuelles, nos collaborateurs restent informés des dernières nouveautés. Plusieurs d’entre eux se sont spécialisés dans un domaine particulier (accessibilité aux gares, matériaux durables, pollution, ...) et épaulent et conseillent leurs collègues. En outre, un grand nombre de connaissances sont échangées avec nos nombreux partenaires (Bruxelles Environnement, la STIB, Infrabel, Bruxelles Mobilité, etc….). Nous sommes ainsi en mesure d’apporter une plusvalue à nos projets.

Chaque projet est étudié en détail afin qu’il réponde aux besoins des utilisateurs et aux possibilités du gestionnaire. Un ensemble cohérent est créé qui allie le confort nécessaire à l’écologie responsable dans le but d’offrir des espaces publics agréables et pratiques, des voiries permettant une meilleure mobilité où les usagers actifs disposent de l’espace nécessaire, des gares où les voyageurs trouvent aisément leur chemin, ... L’impact des travaux est également étudié afin de limiter au maximum les effets sur l'environnement ainsi que les désagréments pour les riverains et les usagers de la route. Beliris a l’ambition de mener à bien de grande qualité qui améliorent la qualité de vie en ville.


‘‘ Beliris va déménager

12


Une décision importante a été prise en mai 2016. Beliris intégrera les autres services du SPF Mobilité et Transports au sein du City Atrium, localisés à la rue du Progrès. Cette décision n’a pas été prise à la légère. En effet, différents facteurs ont été mis dans la balance: la nécessité de réduire les frais de fonctionnement, le bâtiment vieillissant, l'impact sur l'environnement, et l’adoption du principe de "l’open space” et du “shared desk”. Le personnel a été informé, des analyses de besoins ont été réalisées et un plan d'action a été élaboré. Pour veiller à la mise en œuvre de ce plan d’action, des groupes de travail ont été organisés par thème : logistique, ICT, gestion des archives et des documents, communication et gestion du changement, et procédures. Chaque service s’est également vu attribuer un ambassadeur chargé de prendre le pouls et de diffuser l’information.

13

Afin d'assurer une transition aussi harmonieuse que possible, différentes actions sont mises en œuvre: • témoignages sur les nouveaux modes de travail, • formations sur les nouveaux outils de travail tels Sharepoint, • nettoyage des archives, • visite du City Atrium avec l’ensemble des collaborateurs, • etc. Il y a encore quelques travaux d'aménagement à réaliser au City atrium afin de nous accueillir mi-2017.


‘‘ Notre développement en 2016

14 © Sergii Figurnyi


B-Share : un nouvel environnement de travail numérique Pour gérer efficacement ses documents numériques, Beliris avait besoin d’un environnement de travail numérique plus performant. C’est pourquoi nous avons décidé de passer à Sharepoint, une plateforme d’échange d’informations. Les experts ICT de Smals aident Beliris durant cette phase de transition et ont créé une plateforme adaptée aux besoins de nos collaborateurs: B-Share. Les avantages ? Simplicité de co-création, gestion optimale des versions et modèles faciles à utiliser. Six équipes de test ont soumis B-Share à un baptême du feu pour détecter toutes ses maladies de jeunesse. En 2017, c’est tout Beliris qui passera au nouveau système après une formation approfondie.

Outil financier Pour mener à bien nos projets, il est indispensable de bien gérer notre budget. Pour ce faire, il faut tant une bonne estimation de nos besoins qu'une correcte estimation des travaux à réaliser. C’est la raison pour laquelle un outil efficace a été développé, qui permet de connaître le degré d’avancement des projets et de contrôler dans les moindres détails les besoins futurs identifiés par le chef de projet. Comme il est d’usage chez Beliris, les équipes devant utiliser l’outil concerné ont été consultées. Le feed-back reçu a déjà permis de procéder à deux améliorations de l’outil.

15

Tri dans les archives Le déménagement annoncé de Beliris a également suscité des questions concernant les archives. Qu’adviendrait-il des archives? Quel serait l’espace disponible pour les héberger? Nous avons fait de nécessité vertu et avons procédé à un nettoyage approfondi des archives. Tout d’abord, nos collaborateurs ont fait le ménage dans leurs propres archives: les documents en double ont été détruits et les originaux ont été insérés dans les archives centrales. Puis, la société spécialisée Inforum a dressé un inventaire de ces archives centrales. Ensuite, nous avons fait appel aux services des Archives du Royaume qui au cours du printemps 2017 trieront nos archives centrales et transféreront tous les documents importants, comme les protocoles, les permis d’urbanisme et les dossiers as-built, vers leur propre dépôt. Enfin, trois nouvelles procédures qui contiennent des directives pratiques pour aider nos collaborateurs pendant et après le déménagement ont vu le jour. Concrètement, il s’agit de l’archivage des dossiers définitifs et du courrier entrant et sortant.


‘‘Ecogestion, 16

aussi sur nos chantiers © Hawkeye


Voilà déjà trois ans et demi que Beliris soutient le projet de système de Management Environnemental. Tant pour la gestion du bâtiment que dans ses projets et dans leur suivi quotidien des travaux, Beliris vise à une bonne gestion environnementale.

Déchets La préparation au déménagement se voit clairement dans les résultats Emas! Les déchets papiers ont explosé suite au grand nettoyage des archives ainsi que les tout venant, principalement avec les classeurs dépareillés. La consommation de papier reste stable, mais va probablement diminuer avec la mise en place de la gestion digitale des documents, de Sharepoint et in fine de la signature électronique. La diminution des déchets PMC, reste un challenge pour nous.

17

L’ecogestion sur chantier Beliris a mit en place un système de management environnemental pour réduire les effets indirects de nos chantiers sur l'environnement. 30 objectifs sont répartis sur 3 années (de juillet 2013 à décembre 2016). En 2016, en collaboration avec un consultant, des fiches techniques reprenant diverses recommandations, exigences, textes légaux,… ont été élaborées. Un groupe de travail en interne a retenu des actions facultatives et obligatoires. Fin 2016, les propositions de textes reprenant de nouveaux critères de durabilité dans les cahiers spéciaux des charges types ont été rédigées, synthétisées et validées par Beliris. Ils seront d’application dans le courant de l’année prochaine.

Consommations énergétiques

Afin de vérifier la pertinence et l’évolution de ces actions, un système de monitoring a été développé avec une méthodologie spécifique et des indicateurs.

En général les consommations d’eau, d'électricité et de gaz ont continuées à diminuer. Notamment grâce aux efforts du personnel et des actions mises en place comme la mise hors tension des imprimantes.

Le registre des aspects indirects sur chantier, reprenant l’ensemble des risques et les actions à mettre en place pour les limiter, a été mis à jour et complété avec une approche du caractère du risque (normal, anormal ou accidentel).


‘‘ Expertise

technique

18

© artjazz


Dépollution des sols Suite à l’entrée en vigueur le 1er janvier 2010 de l’Ordonnance relative à la Gestion et à l’Assainissement des Sols Pollués, aussi appelée Ordonnance « Sols », Beliris s’est engagé dans une politique de gestion des sols efficace et pro-active. Pour répondre à cet engagement, l’Organisation s’est dotée depuis plusieurs années d’un contrat-cadre permettant de commander à un bureau d’experts des études de sol de tout type. Ces dernières sont nécessaires, d’une part pour répondre aux exigences réglementaires reprises dans l’Ordonnance susvisée, et d’autre part pour mieux prévenir les éventuels surcoûts associés à la découverte d’une pollution lors de l’exécution des projets. Beliris bénéficie également du conseil avisé d’un de ses collaborateurs qui s’est spécialisé dans l’analyse et l’interprétation des études précitées et dans l’application réglementaire de l’Ordonnance « Sols ». Il aiguille et conseille l’ensemble de ses collègues afin que son organisation mène au mieux la politique qu’elle s’est fixée. Au cours de l’année 2016, 20 études ont été commandées via le contrat-cadre. Les dites études ont concerné 15 projets différents, pour un montant total de près de 46.000 €.

20 € 46.000 15 études

19

projets

Casus Porte de Ninove Pour le chantier préparatoire de la Porte de Ninove, il était prévu pendant les études de traiter environ 4.500m³ de terres qui étaient principalement polluées avec des solvants chlorés, une conséquence de la présence d’une ancienne parfumerie sur le site. Pendant l’exécution du chantier nous avons rencontrés beaucoup d’autres pollutions qui n’avaient pas été répertoriées pendant la phase d’études: des pollutions d’amiante dans le sol et des huiles minérales. Finalement, on a excavé et traité environ 10.500m³ de sols pollués, et on les a remplacé par le même volume de terres propres. Ce volume correspond à plus de 4 piscines olympiques ! Les terrains sont maintenant assainis et prêts à recevoir l'aménagement du futur parc de la Porte de Ninove.


‘‘ Nos chantiers

© ALDECAstudio



© Reporters

‘‘ Archiducs Jourdain Architectes Associés - JZH & Partners Thiran, CBMI été 2016 > été 2018 € 8.000.000 (TVAC) Watermael-Boitsfort

© Reporters


‘‘ Archiducs

Restauration du bâtiment Hector Denis, square des Archiducs Dans le cadre d’un vaste projet de remise en état des logements inoccupés gérés par la coopérative Floréal à Watermael-Boitsfort, Beliris lance la restauration de l’immeuble Hector Denis qui date du début des années 1930 et qui se situe sur le square des Archiducs. Classé en 2001, l’immeuble est construit à front de voirie et forme un arc de cercle épousant la forme du square sur lequel il s’implante. Le projet prévoit la rénovation complète des communs et des appartements pour un confort de vie amélioré et une facture d’énergie plus légère mais aussi la restauration des façades en conservant l’intégrité du patrimoine architectural. À terme, 44 logements seront rénovés et remis sur le marché. Après le désamiantage, le chantier de rénovation a commencé en septembre 2016 – les démolitions sont sur le point d’être terminées ainsi que leurs lots de surprises et les façades se redécouvrent une jeunesse suite au nettoyage en cours. Enfin les premiers murs intérieurs prennent forme. L’année prochaine sera celle du remplacement des châssis.


© Burtonboy Architects

‘‘ Pôle de compétence BURTONBOY ARCHITECTS - Setesco - MK Engineering Entreprises Koeckelberg hiver 2016 - 2017 > printemps 2018 € 10.000.000 (TVAC) Anderlecht


‘‘Pôle de

compétence

Construction d’un centre de formation technique Un nouveau pôle de compétences verra le jour sur le site industriel Erasmus-Nord : une construction de 7.228 m² dédiée à la formation et à l’accompagnement vers l’emploi des jeunes Bruxellois aux métiers industriels et technologiques en pénurie, comme soudeur, ascensoriste, tôlier, ... Le centre pourra accueillir près de 500 personnes en formation de jour. Ces formations répondent à un besoin et à une évolution du marché de l’emploi. Décembre 2016, l’exécution de près de 220 pieux de fondation a amorcé tout le travail d’ampleur qu’attend l’équipe en 2017. A terme, il s’agira d’un bâtiment d’environ 100m de long sur plus de 40m de large. Le bâtiment sera composé de deux parties aux techniques de construction tout à fait distinctes : une partie plutôt administrative avec des bureaux, une cafétéria, un auditoire, des salles de formation informatisées, etc. qui répondra aux critères du standard « basse énergie » et la partie avec les ateliers et salles de cours, qui sera construite dans un style industriel. Cette construction simple en béton armé préfabriqué sera économe, résistante au feu et nécessitera peu d’entretien. Un des ateliers jouira d’une hauteur sous plafond avoisinant les 16m : il s’agit de l’atelier « Ascensoristes », unique en son genre en Belgique !


‘‘ Les Villas Fast Forward Architects Troubleyn printemps 2016 > printemps 2017 € 553.000 (TVAC) Ganshoren


‘‘ Les Villas

Construction d’une maison communautaire «les Villas» En 2011, Beliris finalisait la revalorisation des abords des logements sociaux «Les Villas» sur l’avenue Van Overbeke à Ganshoren. Dans son élan, Beliris construit une maison de quartier pour les riverains. Cette maison de quartier sera composée de deux espaces de 75 m2 : un espace multifonctionnel destiné aux adultes et une maison de jeunes pour accueillir les enfants et adolescents en dehors des heures d’école. Le bâtiment répondra dans sa globalité au standard « très basse énergie » et les abords seront réaménagés pour permettre un meilleur accès à cette maison de quartier.


‘‘Parc Léopold MSA - Ney & Partners Wegebo été 2015 > été 2016 € 675.000 (TVAC) © MSA

Bruxelles-Ville


‘‘Parc Léopold

Réaménagement du Parc Léopold Zone Nord En vue de l’ouverture de la Maison de l’Histoire européenne logée dans l’ancien Institut Eastman au printemps 2017, Beliris a réaménagé la zone Nord du parc Léopold. Été 2016, les travaux sont finalisés. Cinq objectifs étaient à la base du projet: • faire face à l’afflux de nouveaux visiteurs, • créer un espace de qualité, • régler les problèmes de parking sauvage, • solutionner l’écoulement des eaux, • inviter les visiteurs à se rendre dans le parc, à en profiter et à y circuler. Deux entrées du parc ont été réaménagées: l’entrée via la rue Wiertz au pied du Parlement européen et l’entrée à l’arrière de l’ancien Institut Eastman. Des autruches ont été installées près de l’entrée de la rue Wiertz pour égayer l’ilot de verdure, un clin d’œil au jardin zoologique qui se trouvait là autrefois.


© Reporters

‘‘ Musin Pierre Blondel Architectes sprl, JZH, MK Engeneering GILLION CONSTRUCT SA Printemps 2014 > Printemps 2017 € 9.500.000 (TVAC) Saint-Josse-ten-Noode


Construction des logements sociaux Musin

‘‘Musin

Le projet financé par Beliris consiste à démolir et reconstruire un immeuble de logements sociaux géré par la société « Habitations à Bon Marché » de Saint-Josse-ten-Noode. Les objectifs sont multiples : • créer des surfaces de vie confortables, • offrir des appartements de qualité au niveau acoustique et thermique, • garantir des installations de chauffage, de sanitaire et d’électricité performantes, • créer des espaces communs agréables… La reconstruction de l’immeuble répondra aux normes du standard « passif ». À terme, la commune pourra bénéficier de 41 logements neufs. Le nombre de chambres par habitation varie de 0 à 4. Suite à la réalisation des crépis blancs des façades, qui ont commencé à l’été 2016, la perception architecturale et volumétrie de l’immeuble a pris une autre ampleur, celui-ci est à présent bien présent dans le paysage urbain de Bruxelles et ce à des centaines de mètres du site. La fin des travaux est prévue au printemps 2017.


‘‘ Maison de la Nature Atelier d’Architecture Alain Richard Ney & Partners - David Lecharlier GILLION CONSTRUCT SA été 2016 > hiver 2017- 2018 € 2.200.000 (TVAC) Molenbeek-Saint-Jean

© Atelier d’Architecture Alain Richard


‘‘Maison

de la Nature

Construction de la Maison de la Nature à Molenbeek-Saint-Jean Sur un terrain situé en bordure du Parc Régional du Scheutbos (classé zone verte et s’étendant sur une surface de 44ha), Beliris a entamé cet été des travaux de reconversion d’une ancienne ferme. Le bâtiment existant sera réaffecté pour devenir une ferme d’animation offrant aux enfants des activités éducatives tout au long de l’année. Ce projet prévoit la rénovation de la bâtisse principale, de ses annexes, de la cour ainsi que la construction d’un logement pour un fermierconcierge et sa famille. Au terme des travaux, ce lieu de rencontre pourra encourager les initiatives du quartier pour la nature et l’environnement. Par son rôle éducatif, la Maison de la Nature deviendra un outil de développement pour le Scheutbos en favorisant l’échange pédagogique, social et culturel sur les sujets liés à la nature, la faune, la flore, l’écologie, la gestion de l’eau, la gestion des énergies, etc.


© Tractebel Engineering

‘‘Porte de Ninove Tractebel Engineering - Arcadis - BUUR

hiver 2015-2016 > hiver 2019-2020

€ 22.000.000 (TVAC)

© Suède 36 - Baseland

Bruxelles-Ville - Molenbeek-Saint-Jean


‘‘Porte de

Ninove

Réaménagement de la Porte de Ninove Le projet de réaménagement de la Porte de Ninove veut améliorer l’espace public en restructurant la voirie, au bénéfice des usagers des transports en commun, des piétons, des cyclistes et des automobilistes, mais également en créant un nouveau parc. Ce projet d’envergure visant à requalifier la vie du quartier et améliorer la fluidité du trafic, pour plus de sécurité pour les piétons et les cyclistes. La première phase de ce projet, débutée en janvier 2016, a constitué en la dépollution du terrain désaffecté et la démolition de bâtiments entre la chaussée de Ninove et le Quai de l’Industrie qui accueillera le futur parc. Au total environ 10.500m³ de sols pollués ont été excavés, traités et remplacés par le même volume de terres saines. Ce volume correspond à plus de 4 piscines olympiques, ou 600 camions de 45 tonnes. Si nous mettions tous ces camions en une seule file, nous pourrions facilement faire le tour de Bruxelles sur la Petite Ceinture (environ 8km). Octobre 2016, la STIB commençait le réaménagement des espaces publics par renouvellement des rails de tram entre les arrêts Triangle, Porte de Ninove et Arts et Métiers. En 2017, Beliris poursuivra avec la réaménagement des voiries.


‘‘Musée Horta Ozon architecture - JZH Sophia Engineering SA Brudex été 2014 > automne 2016 € 2.500.000 (TVAC) Saint-Gilles

© Reporters

© Reporters


‘‘Musée

Horta

Extension du Musée Horta Un projet d’extension du Musée Horta a été réalisé. Objectif : optimaliser l’accueil et le fonctionnement du musée et offrir un meilleur cadre pour la préservation et la consultation des archives de Victor Horta. Beliris a réalisé, en collaboration avec la commune de Saint-Gilles, des travaux d’extension du Musée Horta en transformant la maison voisine (maison Hilst) construite en 1900 par l’architecte Jules Brunfaut. L’extension permet désormais l’accueil et l’administration du musée et libère l’atelier des dessinateurs, l’escalier de service, les locaux du personnel et la cuisine du Musée Horta. Avec l’ouverture de ces pièces du Musée Horta au public, c’est tout le parcours muséal qui est redessiné. Cette extension a également permis de créer des salles d’exposition, un local d’archives mieux ventilé et un centre de recherche comprenant plus de 7.000 livres consacrés à l’Art nouveau.


‘‘ Linné-Plantes A2M - Istema - Stubeco G&A De Meuter nv - Artes Roegiers nv hiver 2015 - 2016 > hiver 2017 - 2018 € 14.000.000 (TVAC) Saint-Josse-ten-Noode © A2M


‘‘ Linné-

Plantes

Rénovation des immeubles Linné-Plantes Le complexe d’immeubles situé entre la rue des Plantes 94-96 et la rue Linné 95 à Saint-Josse-tenNoode bénéficie d’une rénovation en profondeur, répondant au standard passif d’application à Bruxelles depuis 2015. Le projet concerne deux bâtiments et leurs abord: une tour résidentielle de 13 étages et un bâtiment de 5 étages. Cinquante logements sociaux seront réhabilités et le quartier bénéficiera d’un nouveau parc public en intérieur d’îlot. Ce projet est complété par la construction d’une nouvelle crèche d’une capacité de 36 places. Ce complexe comporte deux entrées qui relient la rue Linné et la rue des Plantes. Ce projet est réalisé en collaboration avec les HBM de Saint-Josse-ten-Noode


‘‘ Alsemberg Beliris + / MyClene Eurovia nv/sa été 2015 > hiver 2016 -2017 € 2.105.000 (TVAC) Saint-Gilles


‘‘ Alsemberg

Contrat de quartier parc Alsemberg Beliris a entamé des travaux dans le cadre du contrat de quartier Alsemberg. Objectif : valoriser l’espace public et le patrimoine architectural du quartier et promouvoir une meilleure affectation de l’espace. Une attention particulière est donnée aux cyclistes, piétons et personnes à mobilité réduite. Ce projet veut développer le quartier et rendre l’espace public aux habitants en: • dégageant et rénover les trottoirs, • diminuant la vitesse des véhicules motorisés, • structurant l’espace pour créer la rencontre, • rendant lisible l’espace public, • favorisant la promenade et le jeu • et améliorant la propreté publique. Et ce, toujours avec la volonté d’animer le quartier. Beliris aménage certains lieux selon un concept « d’espace merveilleux » qui promeut les couleurs, la durabilité, la convivialité et l’innovation. Suite à d’importants actes de vandalismes pendant le chantier, certains éléments de finition plus fragiles ont dû être remplacés tout en préservant la philosophie du projet.


‘‘ Théâtre de Toone AAC Architecture Bajart été 2016 > printemps 2018 € 2.000.000 (TVAC) Bruxelles-ville


‘‘ Théâtre

de Toone

Extension du Théâtre Royal de Toone Il devenait urgent d’agrandir le théâtre de marionnettes Toone. Pour cette raison, Beliris a entrepris la reconversion de trois habitations (bâtiments datant de la fin 17è au début du 20è siècle) situées dans l’impasse Schuddeveld. Le théâtre sera équipé d’un ascenseur afin d’améliorer l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite, d’une salle d’exposition et d’un atelier pour la création et la réparation des marionnettes. En septembre 2016, les habitations ont été démantelées jusqu’au squelette. Elles étaient certes en très mauvais état mais elles comportaient encore quelques éléments patrimoniaux dignes d’être conservés tels que la structure en bois dont la réutilisation a été examinée. La deuxième phase a démarré en janvier 2017. Elle vise le renouvellement des toitures, de la menuiserie, des revêtements intérieurs et extérieurs, des parties techniques spéciales et de l’aménagement de la cour et de l’impasse. Pour finir, le théâtre existant sera relié aux habitations.


‘‘ Atelier de la Monnaie A2RC - Origin CFE automne 2014 > hiver 2015 - 2016 € 7.500.000 (TVAC) Bruxelles-ville


‘‘La Monnaie

Rénovation et agrandissement des ateliers et de la partie administrative Dans le cadre de la rénovation du Théâtre royal de la Monnaie, Beliris a rénové les bâtiments abritant les ateliers et les services administratifs. Le projet allie confort et économie d’énergie. L’isolation des toitures, les doubles vitrages et les nouvelles installations de ventilation et de chauffage, qui servent également pour le théâtre lui-même, rendront le bâtiment plus performant d’un point de vue énergétique. Un changement important : le prolongement de l’ascenseur des décors jusqu’au niveau -1 et la construction d’un tunnel souterrain qui sera relié au théâtre dans une phase ultérieure. Cela facilitera grandement le transport des décors vers le théâtre. Pour finir, la façade moderniste de la rue Fossé aux loups et la façade néoclassique de la rue Léopold ont été entièrement rénovées dans le respect de leur architecture initiale.


© Sum Projets

‘‘ Place Jourdan Sum Projets - Greisch été 2017 > fin 2018 € 3.301.000 (TVAC) Bruxelles-ville

© Sum Projets


‘‘Jourdan

Place Jourdan Après la fin ds études en 2016, le marché de travaux à été publié et attribué. Le chantier de la place Jourdan commencera à l’été 2017. Ces travaux englobent la réaménagement de la place, le carrefour de l’avenue du Maelbeek et de la rue Froissart (jusqu’à la rue de la Tourelle). La rénovation de ces lieux en mauvais état est aussi l’occasion de créer un meilleur équilibre entre les différents usagers des lieux et d’améliorer la qualité générale de la place. Le projet requalifie la place comme un espace de rencontre. Le centre de la place, libéré des voitures, se rattachera au bâti sur le côté ouest par un aménagement de plain-pied. Les rues seront restructurées afin de réduire le trafic de transit et d’augmenter la sécurité routière, particulièrement pour les cyclistes et piétons. L’aménagement permettra aussi une meilleure lisibilité des connexions avec le reste du quartier, entre autre une liaison avec le parc Léopold.


20


Notre mission : 5 KM DE TUNNEL, 7 STATIONS ET 1 DÉPÔT La construction d’une ligne de métro entre la Gare du Nord et Bordet est un projet de grande envergure qui a pour but d’améliorer l’accessibilité du Nord de Bruxelles via les transports en commun. Elle améliorera la qualité de vie des habitants, des travailleurs et des visiteurs grâce à une meilleure offre de transports en commun et à une réduction de la circulation automobile.

Le Nord de Bruxelles est actuellement desservi par le tram 55, qui est déjà saturé, alors que des études socio-économiques démontrent que ces quartiers connaîtront une forte croissance démographique à l’avenir. Une extension de l’offre est donc la bienvenue.

21

En 2016, le gouvernement fédéral et le gouvernement bruxellois ont approuvé l’avantprojet : le trajet et tous ses détails, l’implantation et la structure des stations, les techniques de construction, ...

Cette extension s’insère dans le cadre de la création de la ligne de métro 3, à savoir un trajet entre Evere et Forêt de 10,3 km de long comportant 18 stations pour un temps de trajet maximum de 20 minutes. La partie méridionale de la ligne existe déjà : le pré-métro entre la Station Nord et la station Albert. Bruxelles Mobilité la transformera en métro en continuité des travaux de Beliris.


© Tata Ch

Avantages LE MÉTRO : PLUS RAPIDE, PLUS SÛR ET PLUS DE PLACES Le métro offre plusieurs avantages par rapport à d’autres modes de transport en commun. Le métro circule 20 heures sur 24 et 365 jours par an. Au début de l’étude du projet, une rame de métro devrait être disponible toutes les 3 minutes, mais cette fréquence peut être portée à 90 secondes. De plus, le métro ne souffre pas désagrément liés à la circulation en surface : pas de feux rouges, pas de files, pas d’accidents, ... Il peut donc être plus ponctuel et plus rapide. Le métro atteint une vitesse d’exploitation de 30km/h, alors que le tram ne circule qu’à 13km/h.

22

Le métro offre également davantage de places : il peut accueillir 725 personnes alors qu’un tram sera bondé avec 184 voyageurs. Si on y ajoute la fréquence plus élevée et la vitesse, on obtient une capacité qui est quatre fois supérieure à celle d’un tram. Enfin, le métro garantit une plus grande sécurité. Les quais sont équipés de barrières garantissant que rien ni personne ne tombe sur les voies par accident. Les services de sécurité ont communiqué leur avis sur le projet des stations. Les espaces bien éclairés et ouverts renforcent le sentiment de sécurité et le contrôle social.


23

10MIN

10 MIN ENTRE BORDET ET LA GARE DU NORD

30KM/H

VITESSE COMMERCIALE DE 30KM/H


‘‘Budget subside

© BillionPhotos.com


ENGAGEMENT

LIQUIDATION

Mobilité

€ 71.599.015

€ 75.867.531

Développement des zones stratégiques, bâtiments et espaces publics

€ 13.493.132

€ 7.922.247

Achat de terrains

€ 30.006.300

€ 5.990

Revitalisation des quartiers

€ 16.343.183

€ 16.958.850

€ 849.391

€ 7.386.524

€ 7.598.098

€ 7.768.705

€ 139.889.120

€ 115.909.847

Investissements culturels, scientifiques et patrimoniaux Frais de personnel, de fonctionnement et contrats cadre Total

25

25


‘‘ Contact

26

© brat82


Rue du Progrès 56, 1210 Bruxelles info.beliris@mobilit.fgov.be www.facebook.com/belirisforbrussels www.beliris.be

Colophon Rédaction : Elien De Swaef, Marianne Hiernaux Lay-out : Kathleen Burnay Éditeur responsable : Beliris - Cédric Bossut Dépôt légal : D/2017/13.888/1 27


‘‘ Bruxelles Brussel " © Hawkeye

© Renáta Sedmák

© Mariusz Bl