Issuu on Google+

1


2


Sommaire

1. / Chronologie : page 4 2. / Biblographie : page 8 3. / Sitothèque : page 8 4. / Lieux de concert : page 9 5. / Festivals : page 9 6.

/ Discographie : page 10

3


Résumer en quelques dates l’histoire du jazz manouche, relève de la gageure, de l’épreuve de synthèse et du goût pour l’ellipse. Bien que le jazz manouche doive beaucoup au guitariste Django Reinhardt, qui a inventé ce nouveau style dans les années trente, l’histoire du jazz manouche déborde de loin la vie de son créateur. Voici donc la chronologie succincte des événements et des musiciens de cette formidable saga.

Chronologie : 1910 : Naissance de Django Reinhardt (Jean-Baptiste Reinhardt) le 23 janvier 1910 dans une roulotte installée à Liverchies près de Charleroi en Belgique. Fils de saltimbanque, il apprend très tôt le banjo et joue dans les bals musette. 1928 : Le 2 novembre 1928 la roulotte de Django Reinhardt prend feu. Sa main gauche est mutilée. Les tendons contractés par le feu, l’annulaire et l’auriculaire sont irrémédiablement repliés. Pendant deux ans, il élabore quotidiennement une technique de jeu de la main gauche en n’utilisant que l’index et le majeur. 1931 : Rencontre de Django Reinhardt et de du violoniste Stéphane Grappelli (1908- 1997). De cette alchimie va naître une nouvelle forme de Jazz mêlant thèmes traditionnels manouches, chanson française (…) mais également le swing américain de Duke Ellington et de Count Basie. 1934 : Naissance du Quintette Hot Club de France (QHCF) avec les guitaristes Django Reinhardt, son frère Joseph Reinhardt et Roger Chaput, le violoniste Stéphane Grappelli et le contrebassiste Louis Vola. La même année, le luthier Henri Selmer, installé à Mantes-La-Jolie, produit les prototypes de guitare jazz à pan coupé sur le modèle de celles de l’italien Mario Maccaferri et qui deviendra la référence des guitaristes manouches. 1939 : Déclaration de la seconde guerre mondiale. Django Reinhardt et Stéphane Grappelli s’exilent à Londres. Django Reinhardt retourne en France malgré les risques encourus auprès des autorités nazies. Au sein du Quintette du Hot Club France, la clarinette d’Hubert Rostaing se substitue au violon de Stéphane Grappelli et le batteur Pierre Fouad remplace la seconde guitare rythmique.

4


1943 : Le « Swing musette » connaît un élan populaire avec les trois frères guitaristes gitans Pierre « Baro » Ferret (1908-1976), Sarane Ferret (19121970) et Pierre « Matlo » Ferret (1918-1989) et les accordéonistes Louis Richardet, Tony Murena (1917-1970), Gus Viseur (1915-1974) et Jo Privat. (1919-1996). Ce swing alla tsigane reprend des thèmes de valses gitanes composées dans les années 30 par Mattéo ou Gusti Malha (comme La valse des niglos), voire par Django, mais qui rencontrèrent alors peu de succès. Par la suite, Sarane et Matelo Ferret continueront de jouer ses airs toute leur vie. 1944 : Django Reinhardt part à Toulon et se lie avec un groupe constitué de soldats américains, « l’American Transport Command Orchestra ». Son jeu évolue progressivement sous l’influence des boppers. 1946 : Tournée à Londres où Django retrouve Stéphane Grappelli puis aux États-Unis aux côtés de Duke Ellington et de son Big Band. 1951-1953 : Django joue au « Club Saint-Germain » avec une nouvelle formation, le quintette de Raymond Fol, apportant un renouveau dans son répertoire. 1953 : Le 16 mai, Django Reinhardt est victime d’une congestion cérébrale, à Samois-sur-Seine, en buvant un verre dans un bistrot au retour d’une partie de pêche à la mouche. 1958 : Stéphane Grappelli enregistre avec Henri Crolla un disque en hommage à leur ami commun Django Reinhardt « Notre ami Django », hommage renouvelé en 1962, avec un disque intitulé « Django » qu’il crée aux côtés de Pierre Cavalli à la guitare et Guy Pedersen (1930-2006) à la contrebasse. 1960 : La succession de Django Reinhardt est ouverte. Dans ces années 60, quelques guitaristes, de cabarets en cabarets, perpétueront la mémoire du maître : Etienne « Patotte » Bousquet (1925-1998) ou encore Henri Crolla (1920-1960), grand ami de Jacques Prévert, de Jean Cosma, d’Yves Montand et de Mouloudji. Citons aussi Jacques Montagne (1926), Tchan Tchou Vidal (1923-1999) tombés dans l’oubli et Francis-Alfred Moerman (1937) resté fidèle à une tradition musicale d’Europe de l’Est et conférencier reconnu. La guitare électrique éclipse peu à peu la guitare sèche. Ses adeptes sont Marcel Bianchi, (1911-1997), Elek Bacsik (19261993), Jean-Pierre Sasson (1918-1986) ou le Valdoisien Jean Bonal (19252005) très influencés par le bebop à l’instar des dernières prestations de Django. 1968 :

Premier festival de Samois-sur-Seine. 5


1970-80 : La période creuse du jazz manouche en France. Les salles de concerts sont rares, les disques mal distribués, le style « rabouin » n’est pas à la mode. Pourtant des irréductibles persistent à perpétuer la tradition. Parmi ces résistants, le gaucher Patrick Saussois (1954) s’associe avec le guitariste Didier Roussin (1949-1996) ou encore Mondine Garcia (1936) avec son fils Ninine (1956) popularisent le jazz manouche aux portes de Clignancourt et de Saint-Ouen (notamment au café la « Chope des puces »). D’autres comme Boulou Ferré (1951), fils de Pierre « Matlo» Ferret, mêleront des apports de jazz moderne dans leur jeu, tout comme Christian Escoudé (1947) avec lequel ils fonderont aux côtés de Babik Reinhardt, le fils de Django, le « Trio Gitan ». Raphaël Fays (1959) intègre dans son jazz les roulades du flamenco. Citons encore Fapy Lafertin (1950), ou encore Tchavolo Schmitt (1954), figure identitaire de la communauté alsacienne, référence tutélaire de la génération à venir. En Allemagne de l’Ouest, le swing tzigane connaît au contraire un essor inattendu sous la conduite du violoniste Schnukenack Reinhardt (19212006), lointain cousin de Django. La collection de vinyles « Musik Deutscher Zigeuner » rencontre un vif succès, dans laquelle se feront connaître le violoniste Titi Winterstein ou le guitariste Hans’che Weiss. 1986 : Patrick Saussois avec son épouse Lodie Serrano fondent le journal « Jazz swing journal ». 1989 :

Patrick Saussois et Lodie Serrano montent le label Djaz Records.

1990 - 2000

La renaissance du jazz manouche.

Cette musique, présentant l’avantage de pouvoir être jouée sans amplification, séduit les cafetiers désireux d’animer leurs soirées tardives en s’exemptant du risque de plaintes du voisinage pour tapage nocturne. Cette formule fait boule de neige et l’impact populaire est relayé par le succès du film de Tony Gatlif « Latcho Drom » en 1993 et celui de Woody Allen en 1999 « Accords et désaccords ». Romane (1959), un « gadjé » (celui qui n’est pas originaire de la communauté manouche), est sans doute l’un des principaux précurseurs du renouveau manouche. En 1995, il fonde une école de guitare manouche et le journal « French Guitar ». Avec le professeur d’harmonie Derek Sebastian, il publie diverses méthodes et organise des Master Class à travers la France.

6


Biréli Lagrène (1966) est sans conteste le plus célèbre des guitaristes de la nouvelle génération. À 14 et 15 ans il enregistre deux disques manouches puis s’oriente vers le jazz rock avant de revenir à ses racines, avec notamment la parution de sa série de disques « Gipsy Project ». Angelo Debarre (1962) jouit lui aussi d’une renommée internationale. Son style plus traditionnel s’inscrit entre autres dans le jazz musette avec l’accordéoniste Ludovic Beier. Christophe Lartilleux et son groupe « Latcho Drom » qu’il fonde en 1993 reste proche de la tradition tzigane. En 2000, le disque « Djangophonie » fait émerger la virtuosité du violoniste Florin Niculescu. En Hollande, la communauté des Sinti se révèle, notamment en France, avec le jeu subtil du « Trio Rosenberg » mêlant traditionnel et be-bop. Stochelo Rosenberg, mentor du groupe, reste fidèle à l’esprit des gens du voyage par ses multiples collaborations. Fapy Lafertin gagne aussi une belle notoriété avec plus de dix disques à son actif. La liste des musiciens demeure infinie, de Rodolphe Raffalli (1959) qui consacra un disque à Georges Brassens, en passant par Moreno jusqu’à David Reinhardt, fils de babik et petit-fils de Django. La musique de Django génère quelques avatars jusque dans la chanson actuelle, notamment avec Stéphane Sansevérino, Thomas Dutronc, le groupe « Les Escrocs », le quintet « Paris Combo » le quatuor « Les Pommes de ma douche » ou le trio « Les Doigts de l’homme ». Cela dit, la référence identitaire autour de Django Reinhardt reste exclusive : il demeure le géant du jazz auteur de plus de quatre-vingt titres, et sa musicalité tout comme son feeling, restent inimités. Par ailleurs, bien que cette musique absorbe des caractéristiques du jazz moderne, dont le bebop, le jazz manouche demeure restreint dans un cadre codifié peu perméable au métissage, à l’inverse des autres musiques du Monde.

7


Bibliographie : Django Reinhardt : le génie vagabond / Noël Balen. – Monaco : Rocher, 2003 Django Reinhardt : un géant sur son nuage / François Billard ; avec la collab. d’Alain Antonietto. – Paris : Lieu commun, 1993. Django Reinhardt : rythmes futurs / Alain Antonietto, François Billard. – Paris : Fayard, 2004. Django Reinhardt : mythe et réalité / Roger Spautz, trad. Brunolf Epple. – Paris : RTL, 1983. Django Reinhardt / Patrick Williams. – Marseille : Ed. Parenthèses, 1998. Jazz manouche : la grande aventure du swing gitan de Django Reinhardt à Tchavolo Schmitt / Jean-Baptiste Tuzet. – Paris : D. Carpentier, 2007 Minor swing : festival Django Reinhardt de Samois / Anthony Voisin

Sitothèque : www.about-django.com Site consacré à …Django Reinhardt : biographie sommaire, bibliographie, techniques… À noter : un moteur de recherche par titre pour connaître les dates d’enregistrement et les musiciens (pour l’instant uniquement sur la période 1928-1937). www.djangostation.com De Django à David Reinhardt, ils sont tous là ! Recherche possible par artiste ou par album ; biographies et discographies, chroniques, extraits musicaux… Incontournable. www.etudestsiganes.asso.fr Le site de la revue spécialisée dans la culture des Tsiganes. Études sur la littérature et la musique, articles sociologiques, ethnologiques, historiques, dont certains accessibles en texte intégral. www.manoucheries.com Idéal pour les guitaristes manouches en herbe : on y trouve des grilles d’accompagnement et autres plans de guitaristes.

8


www.acim.asso.fr/spip.php?article218 Le site de l’Association pour la Coopération des professionnels de l’Information Musicale (ACIM). Jérôme Chivard de la Médiathèque de Vincennes présente un article complet daté du 8 janvier 2008 sur le jazz manouche avec discographie et bibliographie.

Les lieux de concerts : « Chez Fernand », Samois-sur-Seine (Seine et Marne). « La chope aux puces », Porte de Clignancourt, Paris. « Le Clairon des chasseurs », 3, Place du Tertre à Montmartre, Paris. « Le Bistrot d’Eustache », 37, rue Berger, Paris 1er. « La Taverne de Cluny », 51, rue de la harpe, Paris 5ème. « Aux voûtes Saint-Honoré », 99, rue Saint-Honoré, Paris, 1er. « Le Café K », 156, rue du faubourg Saint-Martin, Paris 10ème. « Le Blue Note », 14, rue Muller, paris, 18ème. « Les Trois frères », rue de Belleville, Paris 20ème. « L’Abracadabar », 123, rue Jean Jaurès, Paris 19ème. « La Mezzanine », Pierrelaye (Val d’Oise).

Les festivals : Festival de Samois (Seine et marne) : annuel au mois de juin. Festival « Swing 41 » Salbris : annuel au mois de juin. Festival de jazz musette des puces de la ville de Saint-Ouen, annuel en été. Festival Nuit du jazz manouche, Montrouge, une soirée annuelle au Théâtre de Montrouge, place Emile Cresp, 92120 Montrouge. Festival Manouche Factory, plusieurs jours en mars à Montreuil (Seine-SaintDenis). Gypsy Swing festival d’Angers (Maine et Loire).

9


Discographie : "Swing manouche 1933-2003 [CD]" Frémeaux & Associés, 2004

Cote : 1.31 A

Bajata, Laurent "Rue de la pompe [CD]" Djaz, s.d.

Cote : 1.31 BAJ

Ballester, Biel "Bistro de Barcelona [CD]" Refined Record, 2006

Cote : 1.31 BAL

Beier, Ludovic "Swing rencontre [CD]" Marianne Mélodie, 2002

Cote : 1.31 BEI

Belinsky, Frédéric "Gypsy instinct [CD]" Nocturne, 2006

Cote : 1.31 BEL

Bianchi, Marcel "The swingin guitar of... [CD]" Djaz, 2006

Cote : 1.31 BIA

Blanchard, Pierre "Rendez-vous [CD]" Le Chant du monde, 2004

Cote : 1.31 BLA

Campion, Chriss "Souvenirs [CD]" Hot Club Records, 2008

Cote : 1.31 CAM

Colin, Daniel "Passion gitane [CD]" DJAZ, 2002

Cote : 1.31 COL 10


Crolla, Henri "Notre ami Django [CD]" Universal, 2001

Cote : 1.31 CRO

Debarre, Angelo "Astuces de la guitare manouche [Méthode musicale]" Groslay : Coup de pouce, 2003

Cote : 1.31 M1 DEB

Debarre, Angelo "Caprice [CD]" Hot Club, 1998

Cote : 1.31 DEB

Debarre, Angelo "Entre amis [CD]" Le Chant du Monde, 2005

Cote : 1.31 DEB

Debarre, Angelo "Entre ciel et terre [CD]" Le Chant du Monde, 2006

Cote : 1.31 DEB

Debarre, Angelo "Live at Djangofest northwest [CD]" Gypsy Jazz, 2005

Cote : 1.31 DEB

Debarre, Angelo "Paroles de swing [CD]" Le Chant du Monde, 2007

Cote : 1.31 DEB

Debarre, Angelo "Trio tout à cordes [CD]" Le Chant du Monde, 2008

Cote : 1.31 DEB

Escoudé, Christian "Gipsy waltz [CD]" Emarcy : Emarcy, 1989

Cote : 1.31 ESC

11


Escoudé, Christian "20 ans de trio gitan [CD]" Nocturne, s.d.

Cote : 1.31 ESC

Fays, Raphael "Andalucia [CD]" Le Chant du Monde, 2008

Cote : 1.31 FAY

Fays, Raphael "Swing guitar [CD]" Le Chant du Monde, 2005

Cote : 1.31 FAY

Fernando Jazz Gang "Gipsy violin, swing guitar [CD]" P. Vérany, 1993

Cote : 1.31 FER

Ferré, Boulou "Gypsy dreams [CD]" Steeplechase, 1986

Cote : 1.31 FER

Ferré, Boulou "Parisian passion [CD]” Bee jazz, 2005

Cote : 1.31 FER

Garcia, Ninine "Living legend [CD]" Djaz, 2004

Cote : 1.31 GAR

Garcia, Ninine "Nouvelle vie [CD]" Djaz Records, 2008

Cote : 1.31 GAR

12


Hot Club de Norvège "Angelo is back [CD]" Hot club, 2001

Cote : 1.31 HOT

Hot Club de Norvège "Swinging with Vertavo, Angelo and Jimmy [CD]" Hot club, 2001

Cote : 1.31 HOT

Lagrène, Biréli "Gipsy project & friends [CD]" Dreyfus, 2002

Cote : 1.31 LAG

Lagrène, Biréli "Gipsy project [CD]" Dreyfus, 2001

Cote : 1.31 LAG

Lagrène, Biréli "Just the way you are [CD]" Dreyfus, 2007

Cote : 1.31 LAG

Lagrène, Biréli "Routes to Django [CD]" Le Chant du Monde, 2006

Cote : 1.31 LAG

Lagrène, Biréli "Swing 81 [CD]" Le Chant du Monde, 2005

Cote : 1.31 LAG

Lagrène, Biréli "The Complete gipsy project [CD]" Dreyfus Jazz, 2003

Cote : 1.31 LAG

Larsen, Jon "Short stories from catalonia [CD]" Socadisc, 2006

Cote : 1.31 LAR

13


Latcho Drom "La Sorcière [CD]" Latcho Drom, s.d.

Cote : 1.31 LAT

Lazarus, Sara "It s all right with me [CD]" Dreyfus Jazz, 2006

Cote : 1.31 LAZ

Lockwood, Didier "Tribute to Stéphane Grapelli [CD]" Dreyfus, 2000

Cote : 1.31 LOC

Loeffler, Marcel "Hommage [CD]" Le Chant du Monde, 2007

Cote : 1.31 LOE

Loeffler, Yorgui "For Magnio [CD]" String : Night and Day, 2003

Cote : 1.31 LOE Mailhes, René

"Chtildo [CD]" Iris Music, 2008

Cote : 1.31 MAI

Meader, Paul "The Gypsy jazz songbook [Partition] CD]" Amsterdam : RNT, cop.2004 Cote

: 1.31 MEA

Moerman, Francis-Alfred "The Best of... [CD]" Djaz Records, 2002

Cote : 1.31 MOE

14


Moorea "Sébastien Moorea joue Henri Crolla et les copains [CD]" La colombe : Moorea, s.d.(2006)

Cote : 1.31 MOO

Moreno "Django 's club [CD]" Nocturne, 2007

Cote : 1.31 MOR

Niculescu, Florin "Plays Stéphane Grappelli [CD]" Plus Loin Music, 2008

Cote : 1.31 NIC

Pommes de ma Douche, Les "J ai connu de vous... Monsieur Trénet [CD]" Le Chant du Monde, 2004

Cote : 1.31 POM

Pommes de ma Douche, Les "Swing from Paris [CD]" Le Chant du Monde, 2008

Cote : 1.31 POM

Primitifs du futur, Les "Cocktail d amour [CD]" Paris Jazz Corner, 2002

Cote : 1.31 PRI

Primitifs du futur, Les "Trop de routes, trop de trains et autres histoires d amour [CD]" La Lichere, 1994

Cote : 1.31 PRI

Raffalli, Rodolphe "A Georges Brassens [CD]" La Lichère : Frémeaux et Associés, 2001

Cote : 1.31 RAF

Reinhardt, Babik 15


"Babik joue Django [CD]" RDC, 2003

Cote : 1.31 REI

Reinhardt, Babik "Nuances [CD]" RDC, 1992

Cote : 1.REI

Reinhardt, David "Swing 42 [CD]" RDC Records, 2004

Cote : 1.31 REI

Reinhardt, Django "Intégrale Django Reinhardt [CD]" Frémeaux et Associés, 1996 ( 20 doubles CD)

Cote : 1.31 REI

Reinhardt, Django "La légende de Django Reinhardt [CD]" EMI, 2003

Cote : 1.31 REI

Reinhardt, Django "The ultimate Django s book [Partition]" Clamart Bookmakers international,

Cote : 1.31 REI

Reinhardt, Django "Anthology [Partition]" Milwaukee : Hal Leonard, 1984

Cote : 1.31 REI

Reinhardt, Django "Chefs-d oeuvre et insolites [CD]" Jazz magazine, 2003

Cote : 1.31 REI

Reinhardt, Django 16


"Deux géants du jazz [CD]" Vogue, 1986

Cote : 1.31 REI

Reinhardt, Django "Django Reinhardt [Partition]" New York : Amsco, cop.1978

Cote : 1.31 REI

Reinhardt, Django "Django, Reinhardt with the ATC band & Duke Ellington orchestra [CD]" Vogue, 1988

Cote : 1.31 REI

Reinhardt, Django "Djangologie-USA [CD]" Swing, 1988

Cote : 1.31 REI

Reinhardt, Django "Djangology 49 [CD]" Bluebird, 1990

Cote : 1.31 REI

Reinhardt, Django "Easy Django [Partition]" S.l. : Bookmakers, cop.2005

Cote : 1.31 REI

Reinhardt, Django "Les musiques de jazz en France [CD]" BEI : RGB, 2003

Cote : 1.31 RGB

Reinhardt, Django "Pêche à la mouche [CD]" Verve : Polygram, 1991

Cote : 1.31 REI

Reinhardt, Django "Swing guitare [Partition]" Paris : EMF : Import Diffusion Music, cop.1983

17


Cote : 1.31 REI

Reinhardt, Django "The Indispensable Django Reinhardt [CD]" RCA : BMG, 1992

Cote : 1.31 REI

Reinhardt, Django "Undiscovered [Partition] CD]" Paris : Carisch, 2004

Cote : 1.31 REI

Romane "Acoustic quartet [CD]" Iris, 2002

Cote : 1.31 ROM

Romane "Elégance [CD]" Iris, 2000

Cote : 1.31 ROM

Romane "French guitar [ CD"] Iris Music, 2005

Cote : 1.31 ROM

Romane "Gypsy jazz [Méthode musicale]" Paris : P. Beuscher : Arpège, 1993

Cote : 1.31 M1 ROM

Romane "Impair et valse [CD]" Iris, 1999

Cote : 1.31 ROM

Romane "L esprit manouche [Méthode musicale]" Paris : Carish Musicom, 2000

18


Cote : 1.31 M1 ROM

Romane "La pompe [Méthode musicale]" Paris : HL music, 1994

Cote : 1.31 M1 ROM

Romane "La pompe [Méthode musicale]" Paris : HL music, 1994

Cote : 1.31 ROM

Romane "Père & fils [CD]" Iris Music, 2007

Cote : 1.31 ROM

Romane "Quintet [CD]" JSL : IMP, 1994

Cote : 1.31 ROM

Romane "Romane and The Frederic Manoukian Orchestra [CD]" Iris Music, 2001

Cote : 1.31 ROM

Romane "Romane swing guitare [CD]" Iris, 1993

Cote : 1.31 ROM

Rosenberg Trio, The "Caravan [CD]" Verve : Polygram, 1994

Cote : 1.31 ROS

Rosenberg Trio, The "Live in Samois [CD]" Universal, 2003

19


Cote : 1.31 ROS

Rosenberg Trio, The "Roots [CD]" Iris, 2007

Cote : 1.31 ROS

Rosenberg Trio, The "Rosenberg Trio Live 1992-2005 [CD]" Brillant Jazz, s.d.

Cote : 1.31 ROS

Rosenberg, Jimmy "Swinging with Jimmy [CD]" Hot club, 2005

Cote : 1.31 ROS

Rosenberg, Stochelo "Ready n able [CD]" Iris Music, 2005

Cote : 1.31 ROS

Roux, Denis "Méthode de guitare manouche [Méthode musicale]" Grolay : Coup de pouce, cop.2005

Cote : 1.31 M1 DAU

Saussois, Patrick "La Roulotte [CD]" Djaz, 2002

Cote : 1.31 SAU

Saussois, Patrick "Nuits de Paris [CD]" Djaz Records, 2006

Cote : 1.31 SAU

Schmitt, Dorado "Gypsy reunion : swing 93 [CD]" Djaz, 1993

20


Cote : 1.31 SCH

Schmitt, Tchavolo "Alors?... Voilà! [CD]" Iris, 2000

Cote

: 1.31 SCH

Schmitt, Tchavolo "Miri familia [CD]" Djaz, s.d.

Cote : 1.31 SCH

Sonnekai "Sonnekai [CD]" Hot Club, 1999

Cote : 1.31 SON

Sous Le Ciel De Paris "Gare de Lyon [CD]" Jazz action, 2000

Cote : 1.31 SOU

Stojka, Harri "A tribute to swing [CD]" GECO Tonwaren, 2004

Cote : 1.31 STO

Vidal, Paul "Tchan Tchou" "La gitane [CD]" Iris, 2006

Cote : 1.31 VID

Voet, Reinier "Best of... Gypsy swing form Holland [CD]" Djaz, 2004

Cote : 1.31 VOE

Zaïti Acoustic Quartet "Still time [CD]" Iris Music, 2008

Cote : 1.31 ZAI

21


22


Adresse : Parvis de la PrĂŠfecture BP 80309 95027 Cergy-Pontoise Cedex TĂŠl : 01.34.41.42.56 Fax : 01.34.41.92.86 Horaires Lundi

: 13h30 - 19h00

Mardi

: Fermeture

Mercredi

: 10h00 - 19h00

Jeudi

: 13h00 - 18h00

Vendredi

: 13h00 - 18h00

Samedi

: 10h00 - 18h00

Retrouvez la BEI sur le site Internet : www.bibaglo.org Et son service BiblioSes@me pour toute question


Brochure sur le Jazz Manouche en Bibliothèque