Issuu on Google+

NEWSLETTER DU BEC RUGBY N°13- Lundi 23 janvier 2012

EDITO Quitte ou double ? Tel était l’enjeu du match de dimanche, où le BEC recevait le solide leader mérignacais. Et malheureusement pour les étudiants, il n’y eut pas photo... Les visiteurs, très fringants, ont livré une très belle prestation au contraire des bécistes qui sortent du match très déçus. Les résultats du weekend permettent à Mérignac de se détacher (10 points d’avance sur les seconds). Ensuite 5 équipes se tiennent en 7 points... Une réaction est vivement attendue de la part des bécistes, qui se déplaceront à Bazas dimanche...

LE BEC DANS LE DUR

Les bécistes ne seront pas parvenus à arreter la machine mérignacaise (Photo : Gautier DUFAU)

MAIS AUSSI...

SÉNIORS 2

FINI LE CHAT NOIR !

L’ÉQUIPE 3 ENCORE VICTORIEUSE BENJAMIN ANORGA, LE RETOUR


Dimanche 22 janvier 2012, 15h30 au BEC BEC : 16 Mérignac : 31

HONNEUR

UNE BONNE ENTAME PUIS... DES FAUTES !

MÉRIGNAC, DÉFINITIVEMENT CHAT NOIR

Pour le BEC : 1 essai (Dubois), 1 transformation, 3 pénalités (Lanau S) BEC : D’Agostino, Etchoimborde (Scanavino), Marjolet (Baylocq Sassoubre), Lateyron, Molinier - Debaes (o), Lanau S (m) - Abariturioz , Lasmarrigue(Brédon), Acuna (Paviot) - Lheureux, Boutin - Sarrazin (cap), Lanau G, Dubois(Cuny) Absents : Taochy, Bares (exam), Truf (malade), Flamary (tibia) Coachs : Bruno ROUSSEAU, Eric LANAU Soigneurs : Fred TAMPIER, JB LAGUEYTE

Prochains matchs CHAMPIONNAT Le BEC se déplace Bazas Dimanche 29 janvier à 15h30 Réserves à 14h Le BEC 3 se déplacera à Grignols à 15h30

Alban DUBOIS, notre Laurent GERRA à nous... «Malgré En cette année présidentielle...» quelques bellesd’élection attaques bécistes, c’est Mérignac qui repart avec le bonus offensif (photo : G.Dufau) Conscients de l’enjeu capi- cais était proche de céder sentir dans les rangs des tal de ce match, les bécistes sur une belle action col- bécistes. Pourtant, sur une savaient qu’ils ne devraient lective sur laquelle Tony attaque béciste, Mérignac pas rater leur entame. D’AGOSTINO s’échappait profitait d’un en-avant Pourtant, ils passèrent dans les 22 mérignacais des rouges pour s’offrir un près de la correctionnelle avant de se faire reprendre. essai en contre, après une belle percée de l’arrière. dès le coup d’envoi où les 03-24, trois essais à zéro: joueurs mérignacais récuMatch plié... en bérézina complète pour péraient le cuir pour aller 5 minutes! les bécistes. Pourtant les mourir à quelques centimètres de la ligne d’em- Oui mais voilà, le regain bécistes allaient -enfinbut béciste. Les étudiants de forme des bécistes était se réveiller pour investir encaisseront rapidement en fait bien illusoire. Sur le camp de leur visiteurs. un drop de l’ouvreur méri- une touche dans le camp Après deux pénalités gnacais, moindre mal au béciste, le demi de mêlée converties, Gérald MOLIvu des premières minutes Allard s’échappait en fond NIER allait s’offrir une madu match. d’alignement avant d’aller gnifique percée, slalomant Privés de munitions pen- servir son ailier à hau- entre les défenseurs méridant les 20 premières mi- teur pour un essai entre gnacais. L’action se pournutes, les bécistes s’éver- les barres. Quelques ins- suivait par plusieurs relais tuent à défendre, sans tants plus tard, un coup mais malheureusement la toutefois parvenir à sortir de pied trop long du demi dernière passe conduira à de leur camp. Heureuse- de mêlée béciste allait un en avant aux pieds des ment, Mérignac ne par- offrir l’occasion à Méri- poteaux mérignacais. Loin vient pas à concrétiser sa gnac d’amorcer une contre d’être résignés, les bécistes domination, si bien qu’en attaque de 80 mètres, exé- allaient poursuivre leur dépit d’une entame diffi- cutée avec vitesse et préci- bonne période : sur une cile, les bécistes allaient sion et envoyant leur ailier bonne action collective, parvenir à égaliser sur dans l’embut. 17-03 à la MARJOLET servait notre pénalité. 3-3 à la demi- mi-temps, les étudiants «pilier gournand» Alban heure de jeu, on pouvait venaient de prendre un DUBOIS pour une course pleine de rage et un bel imaginer que le BEC avait sacré coup sur la tête. laissé passer l’orage. Mieux Dès la reprise, un léger essai. 16-24, il restait près encore, le verrou mérigna- vent de rebellion se fait de 20 minutes à jouer : on


pensait alors les bécistes capables de renverser la situation. Malheureusement, une nouvelle attaque dans le camp mérignacais n’aboutira pas et le score restera inchangé. Mérignac fera le dos rond, puis profitera d’une touche dans le camp béciste pour aller inscrire l’essai du bonus offensif, scellant définitivement le sort du match. 31-16 : le score est lourd mais les bécistes auront été bien trop intermittents du spectacle pour espérer pouvoir l’emporter face au leader, qui possède maintanant un pied et demi en Fédérale 3 (10 pts d’avance sur le second Captieux). Pour les bécistes, il faut se ressaisir et viser une qualification dans le dernier carré. Attention car ça revient fort derrière... Espérons que les bécistes sauront se ressaisir lors du difficile déplacement qui les attend à Bazas dimanche.

Les charges de Rémi Lasmarrigue n’auront pas suffi (Photo : Gautier DUFAU)

RÉSULTATS / CLASSEMENT

LES BÉCISTES EN DANGER

Prochaine journée : dimanche 22 janvier 2011

Dimanche 22 janvier 2012 2ème journée retour BEC - Mérignac (BO) La Réole - Bazas (BD) Pessac (BD) - Gradignan Villeneuve de Marsan - Gujan (BD) Blaye - Captieux (BD)

Classement 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Équipe Mérignac Captieux Gujan BEC Bazas Gradignan Blaye Villeneuve de Marsan La Réole Pessac

Bazas - BEC Mérignac - Villeneuve de Marsan Captieux - Pessac Gradignan - La Réole Gujan - Blaye

16 - 31 15 - 13 13 - 14 14 - 09 15 - 12

Points 42 32 31 30 26 25 20 19 19 14

Victoires 9 7 6 7 5 5 4 3 3 2

Nul 1 0 1 0 0 0 1 1 2 2

Défaites 1 4 4 4 6 6 6 7 6 7

Bonus O 3 1 1 0 2 0 0 0 0 0

Bonus D 1 3 4 2 4 5 2 5 3 2


RÉSERVE

LA «B» SE RELANCE FACE À SA BETE NOIRE

«Le BEC a remporté la victoi-oi-oi-re...» (photo : G.Dufau) Avec la défaite la semaine dernière à Gujan, le contexte du jour est très simple, seule une victoire peut permettre aux étudiants de recoller au peloton de tête et une défaite compromet vivement leurs chances de figurer dans le dernier carré. C’est donc dos au mur et avec une forte pression psychologique que cette rencontre débute. Les bécistes sont « renforcés » par les retours de blessure derrière, et ça se sent dans les intentions en début de match. Les conditions de jeu ne sont pas optimales, mais on sent bien que l’on veut produire du jeu. Le BEC occupe le camp adverse mais tarde à mettre véritablement son jeu en place et à concrétiser sa domination territoriale. La liaison avants-3/4 n’est pas aussi dynamique qu’à l’habitude. Le combat devant est âpre et les mérignacais ralentissent beaucoup les sorties de balle. Ce qui donne l’occasion à Benjamin Gaudin de prendre le score, 3-0. Le faux rythme imposé par les mérignacais ne donne pas trop l’occasion aux arrières bécistes de se mettre en évidence, si ce n’est sur une relance en solo de Gaudin qui aboutira à 5 mètres de la ligne adverse et mal transformée par la

suite ou une belle prise d’intervalle en 1ère main de Scanavino, perforant le 1er rideau qui oubliera son soutien extérieur, mais finalement une faute mérignacaise permettra de rajouter 3 points. Sur une rare incursion des visiteurs, les ¾ se mettent en évidence et permettent au buteur de réduire le score, 6-3 à la mitemps. Rien n’est fait, les rouges vont avoir le vent en seconde mi-temps et l’envie de gommer les petits détails pour donner du volume à leur jeu et espérer aller chercher leur victoire. La domination est toujours territoriale et l’allant un peu plus présent. Les étudiants provoquent les fautes adverses, et permettent à Benjamin Albert de convertir les pénalités obtenues. Il aurait pu être plus conséquent si l’arbitre n’avait refusé l’une d’elles alors que les juges de touches avaient levé le drapeau. A 12-3, on sent que la malédiction pourrait s’arrêter dès ce dimanche. C’est sans compter sur les visiteurs, qui profitent d’un temps faible pour débouler sur un contre depuis leur 22, puis investir le camp local. C’est d’abord une pénalité qui vient récompenser leurs efforts, 12-6. Le BEC est fébrile, n’arrive pas à se dégager et

3

les plaquages sont moins incisifs. Et sur un bon groupé des avants verts, ils marquent l’essai tant redouté à 10 minutes de la fin. La transformation passe, le BEC est mené 13-12. Tout est à refaire. Les bécistes, sans se décourager, ont foi en leur étoile du jour et repartent à l’abordage. Ils tentent et ratent dans un 1er temps 2 drops à moyenne distance, mais reste dans le camp adverse. Et puis, sur une mêlée au milieu de terrain, Julien Fouquet prend l’intervalle, passe le rideau, échappe à une cuillère, oublie de servir ses soutiens extérieurs, mais crochète le dernier défenseur, et s’en va après sa longue course, aplatir en moyenne position, 17-13. La liesse envahit le camp béciste, alors qu’il reste 4 minutes à jouer. Le bonheur est trop près, les étudiants ne lâcheront plus leur victoire. Victoire importante et méritée des rouges. La crispation locale n’aura pas permis de dégager une grande sérénité, la répétition des fautes adverses n’aura pas permis de voir un rugby dynamique, mais il fallait absolument cette victoire, et l’abnégation béciste aura pris le pas sur la manière. Dès dimanche prochain, il faudra confirmer face à Bazas, autre candidat direct qui se situe toujours devant au classement. Félicitations donc, et au boulot !

4

BEC 17 - 13 Mérignac Pour le BEC : 1 essai (Fouquet), 4 pénalités (Albert (2), Gaudin(2)) L’EQUIPE : Bonnafous , Fouert (Richard) , Cuny (Quinet), PAviot (Andreu), Picard (cap), Remaud, Passot (Robert), Dubernet ; Canalejas (Albert), Fouquet ; Saint Martin, Baylocq-Sassoubre (Fruquière), Scanavino (Bouchon), Ayel, Gaudin


LA «3» S’OFFRE SAINT ANDRÉ DE CUBZAC ! BATS, dont le jeu au pied a permis aux bécistes de bien avancer (pour ce qui le connaissent, ce n’est pas une blague!). Ensuite, Jérôme HEYDECKER est à créditer d’un bon match, appliqué et engagé. Tony PAYET a livré une prestation solide pour sa première... en troisième ligne! Gautier GILABERT a également signé un match sérieux, concluant notamment un second essai de toute beauté. Et enfin, Potter HERVOIR a su masquer ses carences dans le jeu au pied par des relances très efficaces et destabiliser la défense adverse.

Après la colère des entraineurs dimanche dernier à Vélines, le BEC s’est ressaisi ce dimanche face à Saint André de Cubzac, adversaire mieux classé avant le match. Enregistrant notamment le retour du capitaine Thomas FLEUTRE, tout juste remis de son aprèsmidi Ikéa de la semaine passée, l’équipe 3 présentait une équipe revancharde, désireuse d’effacer la déconvenue de la semaine précédente. Mission accomplie, non sans avoir souffert au cours d’un

match engagé dont le coup d’envoi fut grandement retardé. Alors que les deux équipes étaient à l’échauffement, Nico SAINTONGE décidait de passer un coup de fil à l’arbitre : «Où êtes-vous ? Tout le monde est sur le terrain.» Réponse de l’arbitre : «A Montpon !». Résultat : match décalé de près d’une heure ! Côté béciste, si le collectif a montré des signes très encourageants, plusieurs joueurs méritent d’être tout particulièrement félicités. Tout d’abord, Benoit LES-

BEC 12 - 05 St André

Pour le BEC : 2 essais (Gilabert, 1 transformation (Gilabert) L’ÉQUIPE : Lucas (Alcine), Escarbonnier (Gorse), Heydecker ; Boudey, Malet ; Jiménez, Rivière, Payet (Fleutre) ; Ciutat, Lesbats ; Abderamane, Gilabert, Gimenez, Davant (Deslandes) ; Hervoir

VANEAU : «SANS CONTREFAÇON, JE SUIS UN GARÇON» La (très) grosse déception de l’équipe première ne devait pas gâcher la soirée des deux autres équipes bécistes, toutes deux vainqueurs. Pierre SARRAZIN s’est donc chargé de remettre le vanneau d’or. Trois nominés : Barth, pour ne

pas avoir changé de tenue depuis Deux talents d’or pour ce weekend mercredi (voir photo), : Thoms PICARD «parce que c’est le plus fort» et Guillaume LANAU, Thomas Fleutre, et Petit Louis. Ce une nouvelle fois exemplaire dans le dernier nominé a vécu une après- combat dimanche malgré la défaite. midi pleine. Au four et au moulin, notre «super dirigeant», qui cumule les fonctions de dirigeant, responsable de la feuille de match et soigneur an’a pas ménagé ses efforts pour aller secourir ses coéquipiers aux quatre coins du terrain coiffé d’un bonnet rose. En début de seconde période, en passant devant les spectateurs de Saint André de Cubzac, il distingua une phrase du brouhaha : «Eh, mais en fait c’est un mec !». Vaneau àQui l’unanimité. suivre ? Nos-


AIDER LE BEC EN TANT QU’ENTREPRISE... Vous souhaitez aider le club ? Sachez que le FISC vous y encourage ! En effet, sachez que lorsqu’une entreprise consent à un don à une association à but non lucratif (telle que la nôtre), une réduction d’impôts de 60% du montant versé, dans la limite de 5 pour mille du CA réalisé par l’entreprise (Art 238 bis du Code Général des Impôts). Pensez-y !

...AIDER LE BEC EN TANT QUE PARTICULIER Vous pouvez également aider le BEC en tant que particulier via une cotisation aux Anciens et Amis du club. Sachez que là encore, les impôts vouc le rendront bien, puisque qu’une réduction d’impôts de 66% du montant versé pourra être opérée (Article 2O0 du CGI). Le montant de la cotisation étant de 90 euros, vous pourrez bénéficier d’une réduction d’impôts de 60 euros : la cotisation aux Anciens et Amis ne vous aura donc couté que 30 euros !

Contact : Sébastien LANAU Tél : 06.12.62.63.21 Mail : sebastienlanau@gmail.com


ANCIENS

LE DVD EN VENTE

Pour fêter ½ Siècle de Rugby et d’Aventures, quelques anciens ont organisé, au mois de septembre, une manifestation qui a réunie plus de 350 Bécistes (anciens et actifs), pendant deux jours. Du Bonheur ! Rien que du Bonheur ! Cette rencontre inter générationnelle, haute en couleur, a remporté un énorme succès. Aussi, pour ne rien perdre de ce grand moment, nous avons voulu « matérialiser », sous forme de DVD, les événements marquants de ce WE d’amitié et de fraternité. BORDEAUX ETUDIANTS CLUB ANCIENS ET AMIS DU RUGBY

• Créer une synergie : – Anciens & Actifs • Relancer une dynamique pour la section RUGBY. • Aider au financement du Club • Communiquer de manière plus efficace (@ - Web – Mailing - Newsletter…) • Proposer, chaque année, des événements thématiques (Matchs d’anciens, Randonnées, Golf, Voile, Voyages…)

Le mouvement est amorcé… Aussi, pour « immortaliser » cet évènement, ce DVD reprend les éléments présentés et retrace les moments « chauds » de ce WE d’Amitié et de fraternité :

• Introduction – Présentation (Texte + Musique de Jazz) • Diaporama sur ½ Siècle de Rugby et d’Aventures (Photos + Chansons du BEC) • Compilation en Diaporama des Photos prises lors de cette manifestation. • Vidéos de la soirée du samedi 10 septembre 2011 • Interview des organisateurs

BORDEAUX ETUDIANTS CLUB - ANCIENS ET AMIS DU RUGBY

www.bec-bordeaux.fr Plus de 350 « anciens » du BEC – RUGBY étaient présents à la manifestation des 10 et 11 septembre 2011. La thématique sur 1/2 Siècle de Rugby et d’Aventures a remporté un vif succès. Au-delà de l’immense bonheur de se retrouver et de permettre aux anciens de rencontrer la nouvelle génération, ce rassemblement avait pour objectifs majeurs :

Ont participé à la création de ce DVD : Jacques Cougouille – Alain Fourtillan (ChouChou)– Bernadette Fourtillan – Jean-Claude Mailharin - Patrick Maurer(Pilou) – Jean-Bernard Saint Pic(Jean-Ber) – François Tauzin – Giselle Tauzin - Crédit musical : ©Chansons du BEC (1969), OPV (Louis Cougouille), Pascal Bonnard (Logic Audio), Conception / Réalisation : Pascal Bonnard - l’Oreille Graphique, Production Repro-Médoc / Duplication Réverbération Bordeaux.

Commandez, sans tarder, ce DVD, en adressant le bon de commande ci-dessous :

________________________________________________________________ DVD BEC RUGBY - ½ Siècle de RUGBY et d’Aventures :

Quantité : PU TTC = 20 € Total : ____ * ________________________________________________________________ Nom :

Prénom

Adresse : Téléphone :

Portable :

Adresse mail :

_______________________________________________________________ * Ce bon de commande, accompagné du chèque bancaire correspondant, sont à adresser au : BEC Ancien et Amis du Rugby - Domaine de Rocquencourt - 14 avenue jean Babin - 33 600 PESSAC (Libeller le CB à l’ordre de : BEC Anciens et Amis du Rugby).

Contact : jacques.cougouille@wanadoo.fr


DU CÔTÉ DES JEUNES... École de RUGBY RAS pour nos jeunes pousses, qui se sont normalement entrainées cette semaine.

Minimes L’équipe minime du BEC/Pessac affrontait Floirac samedi dernier en match amical au BEC. Les deux équipes se sont imposées par le score de 4 essais à 0. Belle récompense pour les jeunes Bécistes qui se sont montrés solides et vaillants en défense et ont bien écartés les ballons en 3/4 offrant de beaux essais en première main de près de 40 mètres. De belles prestations, convaincantes en vue de la première journée de championnat qui se tiendra le week-end prochain. L’équipe Une défendra ses couleurs sur leur terrains du BEC et l’équipe 2 prouvera sa vaillance et son combat sur les terrains de La Brède.

Cadets Les cadets ont joué un match sans enjeu à Pessac Alouettes. En effet, 1h avant le coup d’envoi, nous avons eu la surprise d’apprendre que l’équipe de Pessac n’avait que 13 joueurs pour ce match. S’en est suivi une rencontre où nos joueurs ont évolué à tour de rôle dans leur équipe. Ce match a eu au moins l’intérêt de donner du temps de jeu tout le monde en attendant le match contre Mérignac le 4 Février (à Villenave en levé de rideau des Juniors à 14h, venez nombreux!), décisif pour la suite du championnat. On annonce les Mérignacais très remontés...

Juniors Pas de match pour les juniors ce weekend. Prochaine rencontre le 4 Février à Villenave face à Sainte Bazeille.

... ET DES FILLES Les féminines ont remporté une difficile victoire face à Brive sur le score à 12-8 ! La compétition continue maintenant en février avec le match-aller contre Tulle et un matchretour très attendu contre Nord-Béarn.


PORTRAIT

BENJAMIN ANORGA SOIGNE NOTRE CONDITION

1

Nouveauté de l’année, le BEC Rugby compte parmi son staff en plus de 6 coachs, 12 dirigeants, 1 kiné, 1 médecin, 1 barman/dirigeant, 1 CCCP, un préparateur physique. Recruté en début de saison, Benjamin ANORGA, transfuge de Bayonne, a pris en main la période estivale d’entrainement du groupe des séniors. Preuve de l’efficacité de son travail, le BEC caracolait en tête du championnat au bout de 5 matchs... Voyant l’état de forme des joueurs diminuer, les coachs n’ont pas hésité à de nouveau lui faire appel au mois de décembre. Il encadre désormais les séances du mercredi pour la partie travail physique. Benjamin ANORGA, ancien cycliste professionnel (notre photo), est également cette année préparateur physique de l’équipe de Libourne, qui occupe actuellement la tête de sa poule en Fédérale 3. En plus de cette activité de préparation, il a également monté une structure d’accompagnement à la performance et de coaching :

http://www.ba-coachsportif.fr

Benjamin ANORGA, préparateur physique du BEC Rugby

Espérons que le travail unanimement reconu de Benjamin porte ses fruits dès dimanche à Bazas...

LIVRE PHOTOS DE LA SAISON 2011/2012 : COMMANDEZ-LE DÈS À PRÉSENT ! Gautier DUFAU, jeune étudiant tyrossais, suit les matchs à domicile des trois équipes séniors depuis le début de la saison. Véritable photographe de talent ayant réalisé les deux derniers livres photos de l’US Tyrosse, il travaille cette année pour le BEC, avec comme objectif la réalisation d’un livre photos retraçant l’année rugbystique des équipes séniors. Ce livre paraitra en fin de saison (le plus tard possible espérons le !), devrait faire environ 120 pages et sera vendu aux alentours de 30 euros. Aussi, afin de connaitre un nombre estimatif des commandes à réaliser, vous pouvez dès à présent pré-commander le livre en envoyant une demande par mail à l’adresse

rugby@bec-bordeaux.fr en précisant en objet «Livre photos» et la quantité de livres désirée. Sachez que les bénéfices aideront notre section rugby qui en a bien besoin. Merci d’avance à vous tous !


Newsletter du BEC Rugby N°13 - Lundi 23 janvier 2012