Page 1

De 0 à 6 ans

GRATUIT

Rhône-Alpes

n°18

nov./déc.10

Dossier

Les papas d’aujourd’hui Paroles de Pros Quand partir à la maternité ? On s’la coule douce Donner ses jouets : un jeu d’enfants ! Air du temps Un accouchement plus “ naturel ” Près de chez vous Lyon

L’union fait la force

Rhône

En petit comité, chouchoutés

www.bebezine.fr

Bé l e c a p db é z i n e : es 3 an s! À li r e p a ge 3


3

4

Courrier des lecteurs

6

Actus région

12

Actus produits

Dans l’air du temps 18 Un accouchement plus “naturel” 20 Quand j’ai arrêté de croire au Père Noël

22 Dossier

i

Les papas d’aujourd’hu

Paroles de Pros

© Hélène Douchet

édito

Les décorations de Noël commencent à faire leur apparition dans les rues et les boutiques et Bébézine souffle sa 3e bougie avec ce numéro ! Pour fêter cela, retrouvez « Les familiales de bébézine » au printemps prochain. Cette troisième année est une année charnière ; nous rencontrons des difficultés financières dues à la crise. Vos témoignages de satisfaction et de soutien sont importants, ils nous donnent la motivation de relever de nouveaux défis et de faire vivre le magazine. Comme nous partageons beaucoup de moments de joie avec vous, lecteurs, il nous paraît important de vous informer des difficultés que nous rencontrons. Vous pouvez nous soutenir par vos témoignages et en étant Ambassadeur de Bébézine : - en vous abonnant à la newsletter, - en participant au forum au côté des fidèles bébézinautes, - en vous abonnant au magazine, - en grossissant les rangs de nos amis sur Facebook, - en nous envoyant vos messages de soutien par mail à courrierdeslecteurs@bebezine.fr C’est de cette chaleur et soutien dont l’équipe a aujourd’hui besoin pour passer le cap des 3 ans ! Mais rassurez-vous, Bébézine vous donne rendezvous en janvier pour un prochain numéro. Alors merci à nos fidèles et nouveaux lecteurs, annonceurs, aux professionnels de la santé et de la petite enfance, pour votre fidélité et votre confiance. Toute l’équipe vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d’année ! Bébézinement votre, Carine, Véronique, Ghyslaine, Flavie, Rose et Marine !

28 Quand partir à la maternité ? 29 Mon bébé a la tête plate 30 Essentiels rituels

On s’la coule douce 32 Donner ses jouets : un jeu d’enfants ! 33 Et bien, dansez maintenant 34 Les agapes sans les kilos

Près de chez vous

37 L’union fait la force 38 En petit comité, chouchoutés

On se distrait

40 Noël en bois 41 Livres, CD et films

Vie pratique 42 Les gestes qui sauvent 43 Le congé pathologique 44 Le bain 46 Agenda

Bébé du monde 50 Bébé brésilien

Nous écrire : info@bebezine.fr

48


Courrier des lecteurs

4

Future maman gâtée

Les papas aussi lisent Bébézine

Une innovation à votre service !

Nous n’avons pas de famille proche ou ami qui ont eu récemment un bébé, donc pas de possibilité de récupérer quelques affaires de bébé. Je ne vous dis pas quelle joie nous avons eu de voir mon nom sur la liste des personnes ayant gagné une poussette ! Avec seulement 4 gagnants et sans doute beaucoup de participants, mon espoir était vraiment minime!

J’ai sous les yeux les pages du dernier Bébézine ; il est génial, comme d’habitude !

Bébézine innove en vous proposant de partager ses articles avec vos proches, vos amis… Et en vous apportant un complément d’informations. À chaque fois que vous verrez le cadre ci-dessous sur une page, vous aurez la possibilité de partager l’article par mail, sur votre compte Facebook ou Twitter, ou d’accéder un article complémentaire.

Merci Bébézine de nous offrir ces jolis cadeaux, quel plaisir de vous lire en ligne à chaque apparition d’un nouveau numéro ! Longue vie à vous ! Vanessa

Toujours plus proche de vous Je reçois aujourd’hui un exemplaire de Bébézine, avec un article consacré à notre Association SOS urgences mamans. Je tenais à vous remercier sincèrement, ainsi que la journaliste, pour ce coup de pouce pour notre Association. L’article est bien illustré, juste et correspond tout à fait à nos objectifs. Pâquerette DUPONT

Merci pour cet enrichissement. François, papa en apprentissage

Gagnants contents J’ai trouvé votre mail m’annonçant le gain d’un thermomètre Téfal. Ma compagne et moi souhaitions vous remercier pour ce cadeau.

Partager cet article http://bbzine.hy.pr/

Merci encore. Fabrice, Sabrina et Joan

Petits compliments Je trouve le contenu de votre site très intéressant, la rubrique agenda est très complète. Fedora Je vous remercie pour le travail passionnant que vous fournissez chaque mois pour notre plus grand plaisir. Marie

Pour ce faire, il suffit de taper l’URL proposée qui commence par http://bbzine.hy.pr/… dans la barre d’adresse de votre navigateur, dans un mail ou sur l’actualité de votre profil Facebook ou Twitter, et ce lien vous renverra vers l’article complet, disponible sur le site de Bébézine. La rédaction

Nous écrire : courrierdeslecteurs@bebezine.fr


Actus région

6

La montagne qui chouchoute les tout-petits ! Accueil des tout petits, animations adaptées… les stations de ski ouvrent grand leurs bras aux familles ! Aussi, toutes les stations ESF proposent au sein du club Piou-Piou, qui accueillent les enfants de 3 ans à 5 ans, un programme adapté (mini-téléski, espace protégé…). À noter aux Menuires : la « Leçon de goût pour les Piou-Piou » qui, du 12 au 19 février, les initiera à une bonne alimentation via des visites de fermes, des ateliers « cuisine »… Certaines ESF proposent des formules Club PiouPiou avec repas et garderies.

Rencontres magiques © La Ferme du Pré

A

ujourd’hui, les stations de montagne l’ont bien compris : les parents qui aiment le ski ont besoin de petits coups de pouce pour booker leurs vacances sur les pistes. Alors ont fleuri des garderies, crèches, pistes spéciales tout petits, attractions, goûters, location de matériel de puériculture et pleins d’avantages pour les parents qui ont envie de dévaler les pentes.

Happy stations Les stations labellisées « Famille Plus » seront le paradis des tout petits et de leurs parents. Les stations qui ont reçu le label « Famille Plus » ont toutes des accueils pour tout petits (dès 3 mois), des animations adaptées pour tous les âges, des tarifs adaptés, du matériel de puériculture (espaces pour changer bébé, poussettes, chaises hautes,…)… tout pour passer des vacances en famille réussies. Notamment, la station des Karellis propose du 3 au 30 janvier des activités de portage, massage bébé, langage des signes avec bébé…

À la période de Noël, certaines stations, comme celle d’Abondance, proposent des spectacles, marchés et fééries de Noël, qui émerveilleront les petits et les grands qui rêvent d’un noël blanc. Dans les stations de Labellemontagne, le yéti Opoual accueille les enfants sur une piste parsemée d’attractions. Aux Saisies, c’est la rencontre de personnages féeriques que leur réserve l’espace forestier des Elfes (piste des Blanchots) ; à moins qu’ils ne préfèrent, la piste des Marmottons, pour s’initier au ski de fond tout en résolvant des énigmes (dès 5 ans). Et pour les amoureux de grands espaces et de chiens de traineaux, La Grande Odysée traverse plusieurs stations du 8 au 19 janvier. Elle passera à l’espace Diamant, aux portes du Soleil, en Haute Maurienne Vanoise ainsi qu’à Megève ; un spectacle magique.

Vacances studieuses Pour ceux qui seraient amenés à rater quelques jours de classe, le programme ‘Cartables à la neige’ propose de partager les journées entre cours du programme scolaire et activités de neige (ski, luge, randonnée, raquet-

www.bebezine.fr

tes, jeux…), pendant que les parents skient. Ce programme est proposé par les stations et/ou les hébergeurs : Luchon/Superbagnère, Valmenier, Valloire, Val Louron, Les Karellis, Queyras, Orcières 1850, Montgenèvre, Valmorel/Doucy, Cap Vacances, Renouveau Vacances, Vacanciel.

On économise ! Vacances à la neige rime souvent avec grosses dépenses. Alors de nombreuses stations proposent des offres spéciales famille, pour accueillir le plus grand nombre. Dans les stations de Labellemontagne, les enfants de moins de 10 ans sont invités pour un forfait adulte acheté. Idem pour les cours de ski, la location de matériel de ski, etc. A Valloire, les forfaits sont gratuits pour les enfants de moins de 16 ans et toute la famille peut aussi profiter de 9 jours de forfait (avec cours et location de skis) pour le prix de 7€. La station de Samoëns (qui fêtera cette année les 100 ans de ski) offre également les forfaits des enfants de moins de 12 ans pour Noël, pour le même forfait adulte acheté. Et dans les stations du Val d’Arly, les débutants bénéficient d’une heure d’initiation au ski gratuite avec un moniteur. L.B., V.L. et K.A. Famille plus : www.familleplus.fr/le-label/listedes-stations Labellemontagne : www.labellemontagne.com La grande Odysée : www.grandeodysee.com À lire aussi : http://www.bebezine.fr/Bebe-ala-neige-4-1-7-11544-v.html


INFOS - PROFESSIONNELS PETITE ENFANCE

Actus région Le livre et l’enfant Consciente des bienfaits apportés par la lecture aux tout-petits et du rôle de l’action publique pour lutter contre les ségrégations culturelles, la ville de Vaulx-en-Velin organise le samedi 4 décembre prochain, de 9h à 12h30, un colloque à destination des professionnels de la Petite Enfance. Ce colloque accueillera psychologue, pédopsychiatre et auteur, pour échanger ensemble sur l’importance du livre dans la construction psychique du tout-petit. L’entrée est gratuite, sur inscription : accueil.bib@ville-vaulx-en-velin.fr Renseignements : 04 72 97 03 53/56

Surdité : un dépistage systématique à la naissance Une proposition de loi, déposée en juillet dernier, doit généraliser le dépistage néonatal des troubles de l’audition, la surdité congénitale représentant 80 à 85 % des surdités de l’enfant. Coordonné par les récentes Agences Régionales de

8 Santé (qui mettent en œuvre la politique de santé dans les régions), il aurait d’abord lieu à la maternité puis, en cas de suspicion, dans un centre de référence spécialisé. En 2005, l’Association Française pour le Dépistage et la Prévention des Handicaps de l’Enfant (AFDPHE) a organisé pendant 2 ans un dépistage systématique dans des régions pilotes (dont Lyon), permettant d’assurer une prise en charge précoce des nourrissons, bénéfique à leur futur développement. www.afdphe.org

SANTÉ PUBLIC : LE COUDRIER, Une nouvelle maison d’édition Fondée par Pascale Gayrard, médecin spécialisé en santé publique, la maison d’édition Le Coudrier propose des ouvrages, pratiques et accessibles, destinés aux acteurs et décideurs de la santé publique (médecins, collectivités territoriales…). Vient de paraître «Monter et faire vivre une maison de retraite» du Dr Pierre de Haas qui, à la lumière d’expériences réussises, délivre des recommandations pratiques pour mener à bien un tel projet. En vente sur www.editionlecoudrier.fr et en librairie

Gérez votre quotidien avec sérénité… Pas toujours facile de s’épanouir lorsque l’on est submergé par ses obligations et tâches quotidiennes… Pour nous aider à mieux vivre notre quotidien, l’association Quipo organise des ateliers individuels ou collectifs portant sur l’univers de l’enfant, le développement personnel, l’organisation de la vie familiale ou professionnelle… Les ateliers durent 1h30 et se déroulent à Lyon et ses environs (les ateliers individuels peuvent avoir lieu à domicile). http://quipo.canalblog.com

Un noël solidaire

À l’occasion des fêtes de Noël, l’UNICEF propose dans sa boutique en ligne de jolis articles qui permettent à chacun de faire un don pour l’enfance à travers le monde. Boules de Noël en verre soufflé, étiquettes cadeaux autocollantes, sets de papier cadeau népalais ou agendas : l’achat de ces objets permettra de contribuer au financement de programmes et d’actions sur le terrain afin d’assurer à d’autres enfants santé, éducation, égalité et protection. http://www.unicef.fr/boutique


9

Nouvelle structure d’accueil sur Tassin la demi Lune ! Kid’api ouvre ses portes avec un concept innovant pour les enfants de 0 à 10 ans et propose une micro crèche privée, des activités d’éveil et une garderie périscolaire. Les enfants peuvent s’éveiller au théâtre, aux arts plastiques, à la gym, au yoga … Cette structure peut aussi garder les enfants pendant les vacances scolaires. Horaires adaptés, encadrement sécurisant, cadre spacieux et chaleureux, tout est réunit pour l’épanouissement de vos petits ! Kid’api Tassin 06 85 30 93 81 www.kidapi.fr

Le royaume des enfants de 0 à 12 ans ! Royal Kids est un château plein de couleurs et de jeux incroyables pour les enfants de 0 à 12 ans : toboggans, piscines à balles, ponts de singes, escaliers, tuyaux, tyroliennes, terrains multi-activités, légos géants, discothèque enfant, circuit moto électrique, descente de luge, terrain multi-sports… Un espace est réservé aux parents et accompagnateurs qui peuvent ainsi profiter du snacking en toute tranquillité tout en surveillant leurs enfants. Enfin, un espace de psychomotricité est réservé aux enfants de 0 à 3 ans afin qu’ils y évoluent et progressent en toute sécurité. Nouveau : ouverture d’un Royal Kids à Chassieu (69) - Inauguration officielle : jeudi 2 décembre 2010 à 17h www.royalkids.fr

De l’aide pour le handicap scolaire Face aux problématiques récurrentes auxquelles sont confrontés chaque année les enfants handicapés et leurs parents, Ptisham TAZI, a décidé de mettre à leur disposition des moyens adaptés en créant un cabinet de remédiation pédagogique, conseil et formation. « à 2 mains », intervient à domicile pour renforcer et étayer les apprentissages et connaissances de l’enfant, mais aussi développer sa socialisation et son épanouissement. « à 2 mains » répond également à la difficulté des parents souhaitant encadrer euxmêmes le travail scolaire de leur enfant en leur dispensant des formations individuelles et collectives sur cette thématique. À 2 mains 07 60 22 75 41 www.a-2mains.fr

Le Sac à Sapin : 15 ans de succès ! Handicap International vous propose un achat solidaire à la fois original, décoratif et pratique. Le Sac à Sapin décore le pied du sapin et protège le sol des aiguilles pendant toute la durée des fêtes de Noël. Une fois les fêtes terminées, il emballe proprement le sapin à jeter. Le Sac à Sapin est vendu 5€ dont 1,30€ est reversé à Handicap International pour agir en faveur des personnes handicapées dans plus de 60 pays. Il est 100 % biodégradable et compostable. Il peut donc être jeté avec le sapin dans les déchetteries où il se dégradera en 4 à 8 semaines. Le Sac à Sapin est disponible, en France, dans toutes les grandes surfaces alimentaires et spécialisées, dans les grands magasins et chez les fleuristes et pépiniéristes. Il également en vente sur le site www.boutiquehi.com

www.bebezine.fr


Actus région

10

Carnet Rose Bébézine félicite les nouveaux parents et souhaite la bienvenue à :

Matéooctobre

né le 18 e à Villeurbann vie Qui illumine la s Gille de Virginie et

Des images plein les yeux Le studio d’animation rhône-alpin Folimage, qui propose des séries et films ludoéducatifs, enrichit sa collection de 3 nouveautés. Suite au succès d’ « Ariol », la série préférée des 6-9 ans sort enfin en DVD. Et en cette fin d’année, le studio propose 2 films sur grand écran : « Ma petite planète chérie », une série de 9 petites histoires qui sensibilise les enfants à l’écologie avec humour et poésie dès 5 ans, et un long métrage « Une vie de chat », l’histoire d’un chat qui mène une double vie secrète. www.folimage.fr

La bible des mamans entrepreneurs Parce qu’elles sont nombreuses à créer leur entreprise, alors qu’elles sont enceintes ou mamans, les « mompreneurs » ont eu l’idée d’unir leur force et de créer une association pour promouvoir, encourager et valoriser l’entreprenariat de ces mères entrepreneurs. À travers des témoignages, portraits, anecdotes, les futures mompreneurs pourront trouver une foule d’information pratique sur la création, le statut d’autoentrepreneur, associations, organismes et réseaux d’accompagnement dédiés aux femmes, aides… Tout ce qu’il faut savoir pour se lancer et réussir. Le guide des Mompreneurs par Valérie FROGER aux Editions Eyrolles

© Musée des Tissus

On s’amuse au musée Il y a mille et une façon de visiter les musées et cette année, au Musée des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon, on visite en famille et en s’amusant. Puzzles, sodokus, chasses à l’intrus dans les salles du musée, contes, chasses au trésor, visites costumées, visites tactiles et olfactives, atelier de couture, spectacles vivants, … Tout pleins d’activités à partir de 2 ans, et pour tous les âges ! Exit l’idée du musée rasoir, vive les moments conviviaux en famille au sein des collections fascinantes du musée. Programme et réservations : 04 78 38 42 00 www.musee-des-tissus.com

Arrêt de services de l’Hôtel Dieu Dans le cadre de la reconversion du site, l’Hôtel-Dieu transfère petit à petit ses activités vers les autres hôpitaux de Lyon. Les services d’IVG, le planning familial ainsi que le PASS (Permanence d’Accès aux Soins de Santé) ont été transférés à l’Hôpital Edouard Herriot, pavillon K. Le Centre de dépistage Anonyme et Gratuit, la consultation des Infections Sexuellement Transmissibles et la consultation Toxicomnie ont migrés à l’Hopital de la Croix Rousse (bat C). Ces changements se sont opérés par phase, dans l’objectif de cesser toute activité hospitalière en octobre 2010.

www.bebezine.fr

Lisa

née le 17 Octo

bre à Lyon qui fait le bonh eur d’Anne, Philip pe et de son petit frère Paul

Gaspaserd ptembre né le 26 à Lyon joie Qui comble de ivier Ol et a dr an ex Al

Hugo

né le 24 sept embre à Chambéry Qui comble de joi Alexandra et Ol e ivier

Théo septembre né le 10 te à Pierre Béni vie la e in m illu i Qu dy de Manue et Ed

Matthieu

né le 29 août à Villeurbann e Qui fait le bonh eur de Céline et To ny

...et bienvenue aussi à : Noé, Maely, Zélye, Nahia, Rose, Anaïs, Apolline, Jonah et Maé Pour chaque photo publiée, Berceau magique vous offre un bracelet : redaction@bebezine.fr


11

© Agathe Bay

Artistes en herbe ! Piano, théâtre, peinture, modelage, éveil musical, guitare, atelier BD... selon ses goûts et ses envies, tout est possible à l’Ile aux talents ! Une multitude d’activités est en effet proposée aux enfants de 4 à 11 ans, par une équipe désireuse de développer leur imagination et de leur transmettre le plaisir d’apprendre. Deux centres : à Dardilly (Rhône) et Lyon 6e www.ileauxtalents.com

La cause des parents a 10 ans Fondée en 2000 à Lyon par des sages-femmes, l’association « La cause des parents » est un lieu de réflexion et d’échange autour de la naissance. Elle propose des moments de partage entre futurs parents, parents et bébés mais aussi un programme de conférences, débats et ateliers (massages post et prénatal, sophrologie, musique, yoga...) animés entre autres par des psychologues, des sages-femmes et des psychomotriciens. www.lacausedesparents.org

Mieux communiquer avec ses enfants Lyon Débrouille : demandez l’édition 2011 ! Toujours à l’affût de bons plans sur Lyon et sa région, la 23e édition de Lyon Débrouille vient de sortir. En 352 pages, ce guide recense quantité d’infos pratiques pour vos démarches administratives (trouver un emploi, une aide à domicile, un nouveau logement…) et plus de 2500 adresses malines (magasins d’usines, ventes privées, restaurants...) pour dépenser moins ! Disponible en kiosque, chez les libraires et les marchands de journaux.

Emmanuelle Bouvet, fondatrice de la société De Lien en Lien, organise des ateliers en petits groupes à destination des parents afin de les aider à mieux gérer les relations avec leurs enfants. Au programme : échanges d’expériences, reproduction de situations de conflits et propositions pour les résoudre. Les outils de communication utilisés sont inspirés des travaux des américaines Adèle Faber et Elaine Mazlish, auteures, notamment, de « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent », aux éditions Relations Plus (2002). Les ateliers ont lieu à la Maison des Associations de Mornant (Rhône). bouvetemmanuelle@sfr.fr 06 78 85 07 03

www.bebezine.fr


Actus produits

Les trésors de Bébé

Vient de sortir, aux éditions First, un adorable coffret de naissance. Cette boite à trésors est composée d’un album pour consigner tous les souvenirs des premières fois, 5 petits tiroirs pour y cacher le bracelet de naissance, les premiers chaussons, la première tétine… et une toise pour mesurer son bout’chou.

12 évolutif, avec ses 2 hauteurs d’assise réglables, sa tablette amovible adaptable en profondeur, sa largeur d’assise très confortable qui optimise la durée d’utilisation, il saura accompagner bébé pendant de nombreux repas. Petite astuce : une fois plié, il se transforme en un mini coffre facile à transporter, dans lequel on peut ranger les petits accessoires de bébé ! Existe en vert anis et prune.

Ma première brosse à dentS

Trunki, c’est MA valise !

Ergonomique, pratique et malin, le rehausseur Booster Club de Babymoov est un petit trésor d’ingéniosité. Pensé pour toutes les tailles et

www.berceaumagique.com

www.babymoov.com

www.editionsfirst.fr

Rehaussez-moi !

ments de fatigue, l’enfant se tenant aux poignées en forme de cornes. À adopter dès 3 ans.

Pour les enfants qui veulent faire comme les grands dans les aéroports, Trunki sera leur compagnon idéal. Considérée comme un bagage à main et très robuste (pouvant supporter 50kg), cette valise servira de siège pour se reposer ou pour se faire tracter pendant les mo-

La brush-baby a été conçu par des dentistes pour permettre à Bébé de masser et soulager sa gencive, mais aussi pour laver les premières dents. Les petits qui portent toujours à la bouche les objets, n’ont aucun mal à l’utiliser, et sa prise en main est très pratique. Très souple et flexible, l’enfant mâchouille et se soulage en douceur. Pour les plus grands, un peu de dentifrice peut être ajouté à la brosse. www.brush-baby.fr

Des vêtements tout bio ! Ethique et chic, c’est la nouvelle collection de bodies, bonnets et autres doudous, en coton bio de Peau-Ethique. Fabriquée selon les principes du commerce équitable, cette collection baptisée «Tendresse» offre douceur et raffinement aux bébés. Et pour séduire aussi les mamans, Peau-Ethique propose une ligne de lingerie d’allaitement d’inspiration sixties, résolument glamour tout en restant équitable ! www.peau-ethique.com

www.bebezine.fr


Communiqués

14 Weekends de rêves en famille !

Les Créativ’ Box Vous cherchez un cadeau original ? Venez découvrir nos Créativ’ Box : styliste en herbe, graine d’artiste, mon 1e dessin animé, le p’tit réalisateur. Vous offrez ? Une activité créative, un moment de détente, d’imagination, de création. Ils en existent pour tout les goûts, les filles et les garçons. Ils pourront customiser leurs vêtements, coller, dessiner, peindre, créer leur petit livre animé ou photographier leurs personnage pour les transformer en cinéma d’animation.

Siblu propose 14 villages de plein air, haut de gamme, dans les plus belles régions de France, avec des mobil-homes tout équipés, de grandes piscines avec toboggans, des piscines couvertes avec spas, et de nombreuses activités et animations sur place. Pour les enfants, 3 clubs les accueillent gratuitement, selon leur âge : 1-4 ans, 5-9 ans et 10-14 ans. Et pour faciliter la vie des mamans, tous les villages Siblu sont sécurisés et sont équipés de tout le matériel bébé nécessaire.

Parciparla 14 rue Victor Hugo Lyon 2e 09 81 78 15 99 www.parciparla.biz contact@ parciparla.biz métro Bellecour

www.siblu.fr

Do you speak English ? Of course

Shopping personnalisé pour bébé En attendant l’arrivée de Bébé, vous devez vous équiper. Sa chambre, le matériel de puériculture, tout pour sa toilette, sa poussette… Les boutiques proposent un choix énorme, comment ne pas s’y perdre ? « Pour préparer son arrivée, je vous conseille, vous guide dans vos achats en tenant compte de votre budget afin de rendre unique l’univers de votre bébé. Je vous accompagne dans votre shopping ou je prends en charge votre recherche. Je vous facilite la vie, vous fais gagner du temps et vous aide à personnaliser vos achats. » Le Shopping Autrement 06 64 42 23 97 www.shopping-personnalise.com

Lez’Arts School propose d’aborder l’anglais comme une vraie langue vivante et de façon ludique dès 2 ans ! Les ENFANTS pourront s’initier à la langue de Shakespeare par des ateliers (jeux, chansons, cuisine, peinture...) et les ADOS en complément du collège par des jeux de rôles (chansons, théâtre, sketches...). Des stages sont proposés pendant les vacances scolaires. Séances aussi pour ADULTES et SENIORS (vendredi 15h -16h30). La nouveauté ? “The English Dining Club” (vendredi 19h-21h), pour converser en anglais tout en mangeant ! Lez’Arts School Charly (69) 06 72 92 31 31 www.lezarts-school.com

Faites vos cadeaux de Noël chez Lili sur les pavés ! La boutique vous propose une sélection de cadeaux : jouets, doudous, ensemble de layette, peluches chauffantes… pour les petits, et pour les futures mamans : le bandeau de grossesse « nœud » de la marque Sugartown. Et en exclusivité sur Lyon, la lingerie d’allaitement « Agathe et ses princes » aux armatures souples et système de fermeture aimanté du bonnet… Tout pour faire plaisir ! Et pour les pannes d’inspiration : offrez des chèques cadeaux ! Lili sur les pavés 40 rue Sala Lyon 2e 09 53 68 26 97 Ouvert du lundi après-midi au samedi non stop 10h30-18h30

www.bebezine.fr


Communiqués

16

Les bonnes adresses «on-line»

w

Ghyslaine a sélectionné pour vous les sites internet pratiques et utiles qui vous accompagneront avant, pendant et après votre grossesse mais aussi les boutiques tendance du web ! Découvrez en quelques clics les trésors du net. .. ww

Magie verte : la boutique du bien vivre Il y a 3 ans, Sandra a posé ses ailes à Chambéry, pour offrir des produits naturels aux parents désireux d’élever leurs enfants dans un environnement bio, écolo et équitable. Elle propose des articles originaux, qu’elle a d’abord testés, et qui font l’unanimité de ses clients. Boutique chaleureuse et originale où on peut allaiter son bébé, le changer, échanger. Maintenant, la magie opère aussi en ligne, retrouverez tous les produits de la boutique sur : www.bebebioshop.com Magie Verte 53 rue Croix d’or Chambéry 04 57 08 08 93

.

areu-areu.com : que pour les bébés futés! La qualité, le confort, le design, le naturel… + un service efficace et rapide, c’est ce que propose ce site malin créé par une maman danoise, convaincue que « beau, naturel et pratique » peut rimer avec « économique et malin ». Des chaises bébé qui tiennent dans une poche, des trains anniversaire, des chaussons en cuir doux parfait pour les premiers pas, des objets design pour petits… le site ne cesse de s’enrichir, pour faciliter la vie des mamans! Parce que chaque bébé est unique, les produits sont personnalisables, emballés gratuitement et expédiés rapidement où vous le souhaitez… Inscrivez vous à la newsletter, pour être avertie avant tout le monde des nouveautés ! www.areu-areu.com (Paiement sécurisé)

www...

Mincir facile avec des repas frais livrés à domicile Vous avez besoin de perdre quelques kilos, d’entreprendre un programme minceur ou simplement d’équilibrer vos repas ? Le 500kcal vous propose un nouveau concept en vous préparant des menus avec des plats frais, équilibrés et livrés à domicile en 24h partout en France. Le 500kcal vous assure une qualité irréprochable de la fraîcheur des produits, en alliant le plaisir gustatif. Vous pouvez choisir votre programme minceur à l’aide d’une analyse nutritionnelle et vous recevrez chez vous vos produits frais qui vous permettront de composer vos repas de la journée. Un suivi personnalisé sera assuré de façon hebdomadaire par une diététicienne pendant toute la durée de votre programme. www.le500kcal.com

w

ww

Le bien-être de Bébé avant tout ! Parce que le bien-être est votre principale préoccupation, parce que vous êtes soucieux de l’environnement dans lequel Bébé grandit, nous vous proposons toute une gamme de produits bio et issus du commerce équitable : couches lavables, écharpes de portage, vêtements en coton bio, peau d’agneau, chaussons, doudous, jouets en bois… Pour découvrir notre sélection, rendez-vous sur : www.bonheurenherbe.com

10% de remise avec le code avantage Bébézine valable jusqu’au 31/12/2010.

... www.bebezine.fr


17

www

..

.

Préparer l’arrivée de Bébé en toute sérénité Découvrez la première plateforme d’information interactive pour les futurs et jeunes parents créée par Les Fées Du Berceau, Baby Planner, Consultant & Concierge, agence de conseils et de services pour les futurs et les jeunes parents. Vous suivez depuis chez vous des conférences et tutoriaux interactifs animés par des experts et vous leur posez vos questions en direct grâce à la visioconférence sur Internet. Obtenez une information pointue et objective pour vous aider à prendre vos décisions en toute connaissance de cause sur le matériel de puériculture, les modes de garde, la sécurité environnementale, etc. www.lesfeesduberceau.com/webinaires

Tout beau, tout bio La boutique « Les secrets bio d’Emma » propose une gamme complète de grandes marques cosmétiques certifiés bio pour les grands et les petits. Soyez actrice de votre beauté, en recevant chez vous vos amies pour découvrir et tester en toute convivialité des produits sélectionnés avec exigence pour le visage, le corps, les cheveux et des compléments alimentaires, bien-être, minceur,..). Pour Noël, retrouvez sur notre site un large choix de coffrets homme et femme à offrir… sans oublier les chèques cadeaux ! www.messecretsbio.com Les secrets bio d’Emma contact@messecretsbio. com 06 69 94 52 52 39 rue Louis Juttet 69009 Lyon

Tiptopcool.fr, le site pour découvrir les jouets autrement Des jouets intelligents pour grandir en s’amusant : voici le slogan de ce nouveau site Internet de vente de jouets. Crée à l’initiative d’une PME 100% lyonnaise, distributeur de jouets depuis une quinzaine d’années, ce site vous propose toute une gamme de jouets des plus traditionnels aux plus tendances, et fabriqués principalement en Europe ! Paiement sécurisé et livraison sous 72 heures. www.tiptopcool.fr

Mode Street et Rock’n’roll, en ligne ! Marre du rose et du bleu layette ? Envie d’un petit look de surfer, de gentil punk ou de skateboarder ? L’e-shop d’Oscar propose des vêtements et accessoires rock’n’roll, tête de mort ou rockabilly pour les tout petits. Les 0-3 ans auront le choix pour s’habiller de la tête aux pieds dans la tendance street et rock : tops et bodys, sucettes, baskets branchés parmi les marques Paul Frank, Etnies, Elodie Details, DC shoes, Vans, Six bunnies, Munsterkids, … www.leshopdoscar.com

Les plaisir du marché en un clic ! P’titmarché.com est le site incontournable des familles pressées mais soucieuses de bien manger. Grande diversité de produits bio, fruits et légumes de saison, large gamme de produits laitiers et de produits sucrés, disponibles en achat individuel ou en panier. Retrouvez toutes les saveurs du marché, livrées à votre domicile en 24h ! À l’occasion des fêtes de fin d’année, plutôt que de courir les magasins P’titmarché.com vous propose de nouveaux produits pour régaler vos convives : foie gras, volailles fermières, épicerie fine … www.ptitmarche.com

www...


Dans l’air du temps

18

Un accouchement plus « naturel » Aujourd’hui, de nombreuses femmes émettent le souhait d’un accouchement plus « naturel » : le point sur les alternatives aux accouchements médicalisés. Un suivi personnalisé Dans ce contexte, « l’accompagnement global à la naissance » (AGN) constitue une option intéressante. Le principe ? Une seule et même sage-femme exerçant en libéral assure le suivi de la femme enceinte au cours de sa grossesse (déclaration de grossesse, consultations prénatales, préparations à la naissance…), pendant et après l’accouchement (rééducation périnéale, allaitement…). « Cet interlocuteur unique favorise un accompagnement de la grossesse personnalisé et intime, développe Paloma Chaumette, sage-femme libérale pratiquant l’AGN à Paris. Joignable 7 jours sur 7, 24h sur 24, je peux répondre à tout moment aux questionnements ou aux angoisses de la future maman, mais aussi identifier et résoudre précocement d’éventuels problèmes de santé : si la moindre pathologie est détectée, je l’adresse à des médecins de mon réseau. »

présence rassurante et constante de la sage-femme et du papa. « Cette option permet un accouchement aussi physiologique que possible dans un cadre sécuritaire puisque nous bénéficions de l’infrastructure de la maternité en question, souligne Paloma Chaumette. Et au moindre problème, je peux faire appel au médecin de garde ou à l’anesthésiste ». À noter : si la plupart des femmes

Au fil des semaines, une relation tendre et complice se tisse entre la sage-femme et la future mère…

P

éridurale, injection d’ocytocine, forceps, épisiotomie, césarienne, déclenchement programmé… : de nos jours, l’accouchement répond bien souvent à un protocole médical standardisé, destiné à prévenir tout risque pour la future mère et son enfant. Au final, un événement pouvant davantage s’apparenter à une épreuve médicale qu’à un acte naturel pleinement vécu par l’intéressée. Or, si certains accouchements nécessitent une assistance médicale, environ 80% des naissances, dites « à bas risques », pourraient se dérouler dans le respect des mécanismes physiologiques de la naissance.

Un accouchement confiant Au fil des semaines, une relation tendre et complice se tisse entre la sage-femme et la future mère, propice à une grossesse et un accouchement vécus de façon plus confiante et active. Un accouchement qui peut avoir lieu à domicile ou, le plus souvent, sur le plateau technique d’une maternité, avec la

www.bebezine.fr

sollicitant un AGN souhaitent à priori se passer de péridurale, elles rencontrent, au 8e mois, un gynécologue-obstétricien et un anesthésiste de la maternité d’accueil autorisant leur intervention éventuelle. Enfin, un retour précoce à la maison, parfois quelques heures après la naissance, est tout à fait envisageable, la maman bénéficiant systématiquement d’un suivi postnatal.

Des salles « nature » Autre alternative pour un accouchement physiologique : les salles « nature » ou « pôles physiologiques » aménagés au sein de certaines maternités. Lumières douces, équipement permettant d’accoucher dans


19 une position confortable (accroupie, suspendue, debout…)… : l’aménagement de ces salles respecte la physiologie de l’accouchement, qui nécessite douceur et intimité.

Mais pas question d’accoucher « naturellement » au détriment de sa santé et de celle du bébé : « s’il le faut, un déclenchement ou une péridurale peut à tout moment être proposé, ajoute Roselène Moreau. On quitte alors la salle « nature »… » L. B.

L’aménagement des salles « nature » respecte la physiologie de l’accouchement, qui nécessite douceur et intimité. « L’équipement médical y est discret, précise Roselène Moreau, sagefemme installée en Isère. La machine se mettant au service de la femme et non pas le contraire ! » La maternité de Givors (69), par exemple, dispose d’une salle « nature » dotée d’un large tatamis, d’une baignoire où l’on peut s’immerger pour faciliter la dilatation de l’utérus, de ballons, d’une suspension et d’un monitoring sans fil pour bouger librement.

http://www.ansfl.org/page. php?id=54, Le site de l’Association Nationale des Sages-femmes Libérales qui propose une liste de sages-femmes pratiquant l’accompagnement global à la naissance. Contacts Rhône : Cyrille PHILIPPE (04 78 39 28 59) Marie-Agnès CABOT (04 78 39 15 71)

À LIRE Parents et sage-femme : l’accompagnement global, de Paloma Chaumette, éditions Yves Michel J’accouche bientôt et j’ai peur de la douleur, de Maïtie Trélaün, éditions Le Souffle d’Or

Partager cet article http://bbzine.hy.pr/accnat

Portraits croisés Sarah, maman de Tibor, 5 ans et demi, Alwenna, 3 ans et Borromée, 2 mois

Plus humain…

J’ai bénéficié d’un accompagnement global à la naissance pour mon troisième enfant car je souhaitais un accouchement plus humain, le plus naturel possible. J’ai apprécié d’être suivie pendant toute la grossesse et l’accouchement par la même sage-femme : on apprend à la connaître et une relation de confiance s’instaure, dans la durée. Par ailleurs, accoucher avec la personne qui vous a préparé à la naissance permet de retrouver, au moment de l’accouchement, le même discours, les mêmes gestes. J’ai pu me passer de péridurale car la sage-femme était constamment à mes côtés, me rassurant quand il le fallait… Aujourd’hui, je n’imagine même pas que ça puisse se passer autrement !

Ma hantise avant d’accoucher de Camille ? Rater la péridurale ! Cela avait failli être le cas pour la naissance de Léa, j’étais arrivée trop tard à la maternité. Pour moi, l’accouchement doit être vécu comme un moment de plaisir et ne laisser que de bons souvenirs ; c’est bien ce que permet la péridurale qui, bien dosée, anesthésie la douleur (ce qui évite de focaliser sur elle pendant tout l’accouchement !) tout en préservant les sensations du passage du bébé. S’en priver me semble un retour en arrière : je ne vois pas l’intérêt de souffrir !

www.bebezine.fr

Pascale, maman de Léa, 9 ans, Émilie, 6 ans et Camille, un mois

Ne pas souffrir !


Dans l’air du temps

20

Témoignages

rêté de Quand j’ai ar Noël… croire au Père

Je n’ai pas de souvenir de cette période, mais on me l’a raconté tellement de fois ! Je devais avoir 3-4 ans quand j’ai su que le père Noël n’existait pas. Je suis allée voir ma maman et je lui ai dit : « Maman, je ne crois plus au père Noël, mais chuuut, il ne faut pas le dire à Mémé, elle y croit, elle ! » Maintenant mes filles ont 5 ans et 16 mois la question est de savoir jusqu’à quand les laisser croire ?

J’étais un petit garcon qui posait beaucoup de questions. Par un beau jour de novembre, j’ai demandé à ma mère : « Maman, le père noël il passe à quelle heure ? ». Elle me répondit vers minuit. J’ai redemandé : « Mais comment il fait pour être dans toutes les maisons en même temps à minuit ? Y’en a trop ! » Alors, ma mère m’a demandé ce que je pensais. J’ai émis l’hypothèse que les parents étaient le père noël. Et elle a hoché de la tête. Dans un sens, j’étais très fier de moi d’avoir découvert ce secret, mais aussi un peu déçu parce qu’on venait de casser la magie de Noël… Christophe, 29 ans

Sandrine, 34 ans

C’était le Noël de mes 4 ans, toute la famille côté paternel était réunie chez la cousine de mon père. Son mari s’était déguisé en Père Noël et, au moment de la distribution des cadeaux, j’ai demandé où était Tonton... On me répond aux WC ! Moi, curieuse, je suis allée voir et personne ! En fait, il avait gardé ses chaussons et je les ai reconnus ! Ma mère était déçue de ma grande découverte, car un bout de rêve s’envolait....Mais j’ai encore fait semblant pour mon frère et ma sœur pendant quelques années.

Avec mon frère nous avons 5 ans d’écart. Quand j’avais 5 ans, on se chamaillait souvent, alors un jour, il m’a dit : « Est ce que tu veux que je te montre où le Père Noël cache ses jouets ? ». Je l’ai suivi. Il m’a emmené dans le grenier et à ma grande stupeur, il y avait un gros tas de paquets cadeaux sur le sol ! J’étais très déçue, il venait de briser le mythe du traîneau et du Père Noël.

Manue

Ghyslaine, 56 ans www.bebezine.fr


DOSSIER

22

Les papas d’aujourd’hui Affectueux et disponibles avec leurs tout-petits : tels sont désormais les nouveaux pères, dont la place semble en constante évolution. Quelques repères pour mieux (les) comprendre !

U

n futur papa qui participe aux préparations à la naissance, masse sa compagne pendant l’accouchement, porte son nouveau-né tout contre lui, prend un congé parental… : en quelques décennies, le rôle et le statut du père n’ont cessé d’évoluer, l’impliquant de plus en plus précocement dans l’éveil et l’éducation de ses enfants. D’ailleurs, « aujourd’hui, on parle davantage de parentalité que de père et de mère, comme s’il existait une tendance à gommer les différences de sexes, de rôles et de statuts au sein de la famille », souligne Daniel Coum, psychologue clinicien et auteur d’ouvrages sur la paternité.

Quelques repères… Un statut « révolutionné » Si l’image du père « tout-puissant » - autoritaire mais peu présent pendant la grossesse et la petite enfance - commence à se fissurer à l’occasion de la Révolution Française et de « la République qui a coupé la tête à tous les pères de famille » (Honoré de Balzac), ce sont les évènements de mai 68 qui précipitent véritablement la remise en cause du statut des pères. « Après 68, les femmes et les mères ont revendiqué davantage

www.bebezine.fr

d’égalité entre les sexes, poursuit Daniel Coum, la répartition des rôles s’effectuant jusqu’alors sur un mode hiérarchique. Elles ont aussi commencé à travailler à l’extérieur et à exiger le partage des tâches. De leur côté, les pères ont réclamé une plus grande liberté dans la façon d’exercer leur parentalité et leur participation active à la grossesse de leur compagne et aux soins du nourrisson. » Une évolution qui s’inscrit dans le droit de la famille : « En 40 ans, on est passé de la puissance paternelle à l’autorité parentale, puis parentale conjointe*. » * Lois du 4 juin 1970 relative à l’autorité parentale puis du 4 mars 2002 qui consacre le principe de coparentalité.


crédit photo : Hélène Douchet

Un rôle à réinventer Cette évolution des mœurs est allée de pair avec la fragilisation des dogmes collectifs : « On est allé jusqu’à penser que chacun pourrait désormais inventer sa propre manière d’être père, mère et parent, remarque le psychologue. Le prix à payer de cette liberté pour les pères : une grande incertitude doublée d’une grande exigence liée à leurs nouvelles responsabilités. » Et pour cause, les rôles des uns et des autres ne suscitaient jusqu’alors guère d’interrogation : le père était censé poser les interdits et les limites quand la mère, davantage centrée sur son enfant, répondait à ses besoins af-

fectifs. « Une différenciation qui tient plus, à mon sens, à notre culture qu’à un déterminisme ancré du côté du genre, remarque Daniel Coum. Désormais, chacun des deux parents a bien la possibilité d’exercer, à sa façon, toutes ces fonctions... »

En attendant bébé… Du bébé imaginaire au bébé réel Les hommes commencent à participer activement à la grossesse de leur compagne dans les années

www.bebezine.fr

70. Outre l’évolution des mœurs évoquée, les progrès techniques en obstétrique ont largement favorisé cette implication : « Notamment l’avènement de l’échographie, signale Jacky Israël, pédiatre et néonatologiste. Jusqu’alors le couple, et à fortiori le père, était uniquement dans le « bébé imaginaire. » En le découvrant lors des échographies ou en entendant battre son cœur, il a pu s’appuyer sur des éléments concrets pour accéder au « bébé réel » et donc participer plus activement à la grossesse. » Antoine, 39 ans et bientôt papa, témoigne : « J’ai réalisé récemment que ma mère n’avait jamais fait


DOSSIER :

Les papas d’aujourd’hui

L’haptonomie : une tendre rencontre à trois Pratiquée dès le 4e mois de grossesse, l’haptonomie permet aux futurs parents d’établir un contact affectif précoce avec leur bébé. In utero, ce dernier perçoit les gestes tendres effectués par ses parents sur le ventre de la maman et y répond en venant par exemple se blottir tout contre leurs mains. Des échanges qui participent à son éveil – le bébé se sent désiré, attendu et son autonomie futurs. Autre avantage, l’implication du père : « Les séances d’haptonomie m’ont aidé à mieux concrétiser la grossesse de ma compagne, se souvient Julien, papa d’un petit Matis de 2 ans. La première fois, j’ai été très ému de le sentir se lover dans le creux de ma main ; et puis c’est devenu de plus en plus évident et ludique. Je lui ai beaucoup parlé aussi : quand il est né, j’ai eu l’impression que l’on se connaissait déjà, que le lien était déjà fort… » . Plus d’informations sur www.haptonomy.org d’échographie lorsqu’elle m’attendait… et combien il avait été difficile pour mon père de s’intéresser à un événement aussi abstrait ! » À ces avancées s’est ajoutée la vulgarisation des connaissances des capacités sensorielles du fœtus, favorisant une communication avec le bébé in utero (voir encadré sur l’haptonomie). « Actuellement, les grossesses sont choisies et désirées par des couples dont la relation est plus épanouie, fondée sur le plaisir notamment dans la sexualité, ajoute Jacky Israël. Cela facilite probablement le cheminement du couple avant la naissance : les hommes sont volontiers dans le partage, assistent aux consultations médicales, participent aux préparations à la naissance… »

enfin papa ! Une implication précoce…

Plus impliqués avant et après la naissance, les hommes se sont découverts plus sensibles et affectueux qu’ils ne le pensaient – et capables de soins quasi maternels !– appréciant aussi ce corps à corps avec bébé, jadis réservé aux mamans. Le récent congé paternité (1e janvier 2002) est venu consolider cette implication précoce. « En se mettant au niveau du bébé (en termes d’échanges, d’interactions) et en participant à ses soins, les nouveaux pères comblent aussi le vide

© Hélène Douchet

qu’ils ont pu ressentir pendant la grossesse, n’ayant de contact avec leur enfant que par l’intermédiaire du giron maternel, indique Jacky Israël. En le portant, en le changeant ou en calmant ses pleurs, ils se mettent en phase avec les attentes sensorielles du bébé pour mieux communiquer avec lui et marquer leur empreinte. »

…et favorable à l’épanouissement du bébé De la même façon qu’in utero, les bébés reçoivent, à leur naissance, des stimulations multiples : la peau de papa est plus rugueuse que celle de maman, sa voix plus grave, ses bras plus musclés… À la clé : des bébés éveillés et joueurs, avec une sensorialité ouverte, en quête de sollicitations variées. Ces interactions à trois vont aussi permettre au

www.bebezine.fr

bébé de comprendre, en douceur, qu’il a une identité propre distincte de celle de sa mère et favoriser son ouverture sur l’extérieur. Après les premiers mois de vie, les pères ont tendance à stimuler davantage leur enfant dans l’action (sollicitant leurs capacités d’adaptation, la prise de risques…) que les mères, volontiers plus protectrices et « nourrissantes ». « Face à son père et à sa mère, le petit d’homme est confronté en permanence à des tempos différents, précise Jacky Israël. Le père, par exemple, sortira plus vite que la mère - plus vulnérable - de sa symbiose sensorielle avec le nouveau-né ; il sera plus prompt à agir sur l’organisation de ses temps de sommeil, de nourriture, à poser les premiers interdits, les premières limites. » Une complémentarité favorable à la structuration psychique du bébé : « Ce sont les différences qui ouvrent l’enfant au monde. » En constante mutation, les rôles des pères et des mères ne sont plus aussi définis que par le passé : le père, et c’est heureux, peut désormais exprimer son amour, tout en donnant des limites ! « Mais cela ne peut se faire qu’avec l’aide de l’autre parent, d’un commun accord, insiste Daniel Coum. La question de la conjugalité est donc à mettre au premier plan. De même, un parent ne peut jouer les deux rôles à lui tout seul : la parentalité se partage nécessairement… » L. B. Des groupes de paroles destinés aux futurs et nouveaux pères permettent à ces derniers de s’exprimer. Contactez : - Frédéric Ducaté à Chasse-surRhône (Isère), ostéopathe (suivi périnatal), 04 78 73 01 83. - Le Centre Périnatal de l’Arbresle (Rhône) où se tient, une fois par mois, un groupe d’échanges animé gratuitement par une sage-femme homme, 04 74 01 94 51.

Partager cet article http://bbzine.hy.pr/papas


25 On ne peut être père tout seul ! 2 questions à Daniel Coum Pourquoi la parentalité se partage-t-elle nécessairement ? Parce qu’un enfant a besoin de compter sur quelqu’un qui ne puisse pas « tout » pour lui, qui ne soit pas « tout » dans son existence. Si c’est le cas, l’enfant en demandera toujours plus à ce parent, cherchant continuellement à repousser ses limites. Cela implique aussi, pour le parent, d’accepter de ne pas « tout » pouvoir pour son enfant : une limitation de la toute-puissance parentale qui, traditionnellement, était du côté des pères. Comment un père vivant seul avec son enfant (garde exclusive, veuf…) peut-il partager la parentalité ? Il doit veiller à construire autour de l’enfant un réseau de parentalité avec, autant que possible, des figures féminines : la nounou, la maîtresse d’école, une tante… Ce qui implique d’abord de consentir à ce partage.

À LIRE Qu’est-ce qu’un père ?, Daniel Coum, éditions Erès (2004)

Devenir père, Pr René Frydman, éditions Hachette Pratique (2007)

Enfants, mode d’emploi, à l’usage des pères, Dr Jacky Israël, éditions Anne Carrière (2010)

Les filles et les pères, Alain Braconnier, éditions Odile Jacob (2007)

Comment être Portraits de familles, père aujourd’hui, Arnaud RégnierPr Jean Le Camus, Loilier, éditions éditions Odile de l’Ined (2009) Jacob (2005)

www.bebezine.fr


DOSSIER :

Les papas d’aujourd’hui

De quelle façon être présent avant, pendant et après l’accouchement ? L’éclairage d’une sage-femme, Francine Chenelot. Comment le futur papa peut-il soutenir sa compagne avant l’accouchement ? Il peut déjà se montrer attentif et compréhensif tout au long de la grossesse, notamment les premiers et derniers mois, souvent peu confortables ; mais aussi admettre la fatigue de sa compagne et la soulager en participant aux tâches matérielles. À quelques heures d’accoucher, il l’aidera à mieux gérer les premières contractions qui surviennent à la maison en proposant des activités agréables : écouter de la musique, la faire rire, danser ! La danse est idéale car elle favorise la mobilité du bassin et la descente du bébé… Et à la maternité ? Le papa y a un rôle essentiel : protéger sa compagne. En effet, l’accouchement est un acte instinctif qui sollicite le cerveau « reptilien », zone la plus archaïque de notre cerveau. Or, tout stress active le néocortex (qui assure nos pensées conscientes) au détriment de nos réflexes instinctifs. Au papa donc de préserver sa tranquillité en demandant par exemple au personnel médical de ne pas entrer brutalement dans la pièce ! Il doit aussi l’encourager dans les moments difficiles, lui dire combien il la trouve formidable ; il peut également la masser et l’inciter à bien respirer afin d’oxygéner le bébé et l’utérus qui, au moment des contractions, fournit un effort musculaire colossal ! Le futur père doit-il assister à l’accouchement ? S’il peut être d’un précieux soutien, inutile de le forcer s’il ne souhaite pas y assister. Il est important d’en discuter en couple, que la jeune femme comprenne ce qui motive son compagnon. Elle pourra alors se faire accompagner par une amie, sa mère… Comment prendre sa place de père, après la naissance ? Le papa peut porter son nouveau-né, le bercer, lui parler… Ces échanges vont participer à l’aptitude du bébé à différencier sa mère de son père, et donc sa mère du reste du monde. Par ailleurs, le papa doit là encore « protéger » mère et enfant : en demandant par exemple à l’entourage de limiter ses visites à la maternité ou en la préservant de l’avalanche de conseils dispensés par les générations précédentes, souvent déstabilisants pour une jeune mère…


Paroles de Pros

28

Gynécologie

Quand partir à la maternité ? Rupture de la poche des eaux, contractions rapprochées… : les signes à prendre en compte pour partir au bon moment à la maternité ! Avec Francine Chenelot, sage-femme libérale, sophrologue et conférencière. Les contractions : le bon tempo Les contractions qui précèdent l’accouchement assurent l’ouverture progressive du col utérin, nécessaire au passage du bébé. « En l’absence de la rupture de la poche des eaux, une maman qui accouche pour la première fois pourra patienter deux heures chez elle avant de partir à la maternité, dès lors que les contractions durent 50 à 60 secondes et se manifestent toutes les cinq minutes. Pour un second bébé, elle pourra patienter une heure avec des contractions régulières de 40 à 45 secondes. » © pressmaster - fotolia.com

«

Si on a réussi à être enceinte, c’est que notre organisme physique et psychique, dans 85 à 90% des cas, a les moyens de mettre au monde un bébé ! », rassure d’emblée Francine Chenelot. La bonne attitude à quelques heures d’accoucher : se faire confiance, en restant attentive à ses sensations.

La rupture de la poche des eaux La rupture de la poche des eaux se manifeste par la perte du liquide amniotique qui baignait le bébé pendant la grossesse. Elle peut survenir quelques heures avant ou après les premières contractions de l’accou-

chement, et se traduit par la perte d’un liquide clair et sans odeur, ressemblant à de l’eau. « Lors d’une rupture franche, la future mère perd d’emblée l’équivalent d’environ un verre de ce liquide », observe Francine Chenelot. Moins évidente à détecter, la fissuration de la poche qui peut se confondre avec des pertes vaginales : « Dans le doute, je conseille d’utiliser une serviette hygiénique qui, lors d’une fissuration, nécessitera d’être changée dans l’heure qui suit. » Dans les deux cas, on partira dans les deux heures à la maternité. Par contre, si on a en plus des contractions régulières ou que le liquide est teinté, il faut consulter sans tarder.

www.bebezine.fr

Quant à la perte du bouchon muqueux, matérialisée par l’expulsion de glaires épaisses parsemées de traînées brunâtres, elle ne nécessite pas de se précipiter à la maternité : elle survient généralement au cours de la semaine précédant l’accouchement et passe souvent inaperçue ! L. B.

À LIRE

Se préparer à la naissance, de Francine Chenelot, éditions Hachette Pratique; inclut un cd audio avec des séances de sophro-relaxation à effectuer pendant la grossesse.


Paroles de Pros

29

Pédiatrie

Mon bébé a la tête plate Il est fréquent que les nouveaunés aient la tête plate et que leurs parents s’en inquiètent. Pourtant, ce petit défaut sans gravité se corrige parfaitement. Avec le docteur Jacques Maisonneuve, pédiatre à la clinique du Val d’Ouest.

A

u cours des premiers mois de leur vie, 40 % des nourrissons ont tendance à avoir la tête aplatie. Le nom scientifique de ce phénomène est la plagiocéphalie positionnelle. Malgré ce nom barbare et l’inquiétude légitime des parents, il ne présente aucun danger pour Bébé. La raison principale de cette déformation ? La position de couchage de l’enfant : depuis que les pédiatres recommandent de coucher le bébé sur le dos pour prévenir la mort subite du nourrisson, il repose de tout son poids sur l’arrière de la tête. Le crâne des nourrissons, souple et malléable, a alors tendance à s’aplatir.

Une déformation bénigne « La plagiocéphalie n’a aucune conséquence physiologique et n’empêche pas le cerveau de grandir et de fonctionner normalement, rassure le docteur Jacques Maisonneuve. Les os du cerveau n’étant pas soudés, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Ce syndrome bénin s’arrange avec le temps. En revanche, s’il s’agit d’une craniosténose, une intervention chirurgicale sera souvent nécessaire. » En effet, lors de cette déformation du crâne qui concerne une naissance sur 2000, la fermeture précoce des

os du crâne empêche la croissance normale du cerveau du bébé. Parfois liée à une autre maladie, parfois génétique, la craniosténose reste souvent sans cause déterminée.

Jouez la carte de la prévention Pour prévenir les risques de plagiocéphalie positionnelle, certains médecins proposent des casques qui permettent à l’enfant de ne pas solliciter l’arrière de leur crâne. Cependant, leur efficacité est controversée et le prix du traitement élevé. Plus simples, ces gestes préventifs à pratiquer au quotidien : dans son berceau, invitez-le par exemple à tourner la tête de temps en temps. « La plupart des parents ont peur de manipuler la tête de leur enfant, pourtant il ne faut pas hésiter », conseille le docteur Jacques Maisonneuve. Pour éviter qu’il ne tourne la tête toujours du même côté, vous pouvez aussi déplacer son mobile ou varier les sources lumineuses. Et n’hésitez pas à le mettre sur le ventre lorsqu’il est réveillé et que vous le surveillez : c’est un excellent moyen pour lui de travailler le tonus musculaire de son cou, essentiel à son développement. C. F.

www.bebezine.fr

Le vrai du faux

La toxoplasmose La toxoplasmose est une maladie virale

faux

Véhiculée par le chat et ses excréments, cette maladie est due à un parasite (Toxoplasma gondii) qui peut contaminer de nombreuses espèces animales ainsi que l’homme.

Il existe un test pour savoir si on est immunisé contre la toxoplasmose

VRAI

Une prise de sang (obligatoire en début de grossesse) permet de détecter la présence d’anticorps de la maladie dans l’organisme signifiant l’immunité de la personne.

Elle reste rare, et ses conséquences sont toujours bénignes

faux

En France, environ 80% de la population a contracté la toxoplasmose et est donc immunisé. Généralement bénigne, sa survenue pendant la grossesse peut avoir de graves conséquences pour le fœtus.

Une femme enceinte non VRAI immunisée doit prendre des précautions alimentaires Pour limiter les risques de contamination, elle devra bien cuire viandes et poissons, laver soigneusement fruits et légumes, éviter les œufs crus, le lait et les fromages non pasteurisés.

Une future maman qui con- faux tracte la maladie la transmet systématiquement au fœtus La contamination du fœtus, par le placenta, est plus rare en début de grossesse mais ses conséquences sont plus graves ; elle est plus fréquente en fin de grossesse mais les risque pour le bébé sont moins importants.

Non immunisée, une femme VRAI enceinte n’est pas obligée de se séparer de son chat Elle peut le garder à condition de faire nettoyer quotidiennement sa litière (ou de porter des gants si elle le fait) et de le nourrir avec des aliments cuits ou en conserve.


Paroles de Pros

30

Psychologie

Essentiels rituels Les rituels sont des compagnons de vie. Petits riens quotidiens ou événements majeurs, ils forgent l’identité familiale et « rassurent »… Avec Amandine Brun, psychologue libérale à Saint-Etienne.

A

ides éducatives et balises structurant le quotidien, les rituels sont aussi l’occasion de célébrer comme il se doit les fêtes familiales. Prélude à de jolis souvenirs, l’instauration de rituels, dans les familles, garantit une foison de moments particuliers dont chacun gardera la trace, et transmettra à son tour à ses enfants.

Créer une identité familiale… « Qu’ils soient culturels, religieux ou familiaux, les rituels sont des expériences de partage, explique Amandine Brun, psychologue à Saint-Etienne. Ils construisent l’identité familiale et participent à la socialisation de l’enfant. » Repas de Noël, célébrations d’anniversaires, de diplômes… : ces rites familiaux où chacun a un rôle à jouer, positionnent l’enfant au sein de la famille et lui permettent, par extension, de se situer dans la société. Ils l’aident aussi à élaborer pas à pas sa personnalité et sa perception du monde. Dans le cas des familles recomposées, les rituels sont d’autant plus

importants qu’ils permettent de créer une histoire commune, de partir sur de nouvelles bases : « Quand les enfants sont issus de fratries différentes, fêter les anniversaires de chacun, organiser un repas de fin d’année sont des choses importantes. De ces événements naîtront des souvenirs. Ces moments privilégiés qui peuvent sembler anodins créent du lien… »

Rassurer … Les rituels ont aussi une fonction rassurante pour les enfants et évoluent avec le temps. Un exemple :

www.bebezine.fr

la fameuse histoire du soir. « Le soir, l’enfant demande une histoire car c’est un moment de la journée qu’il peut redouter. Grâce à cette lecture avec papa ou maman, il s’endormira plus facilement. Avec le temps, ce moment disparaîtra au profit d’un autre. C’est le rituel qui s’adapte à la famille, pas l’inverse », souligne Amandine Brun. Il en va de même pour les rituels « de passage » (à l’occasion d’une naissance, d’un mariage, du départ d’un enfant…) : en célèbrant des évènements qui vont bouleverser l’équilibre familial, ils les dédramatisent et aident chacun des membres de la famille à prendre un nouveau départ. Les rituels font donc pleinement partie du cycle de la vie, agissant comme de véritables marqueurs du temps… C. F.

Partager cet article http://bbzine.hy.pr/rituels


On s’la coule douce

32

Pour toute la famille

Donner ses jouets : un jeu d’enfants ! Et si vous profitiez de la période des fêtes pour sensibiliser vos enfants à la générosité ? En triant et donnant ses jouets par exemple...

C

haque année, c’est la même chose : les enfants écrivent des lettres à rallonge au Père Noël alors que leurs coffres à jouets débordent de petites voitures, puzzles et autres poupées délaissés. Même s’ils ne jouent plus avec, nos chères têtes blondes ont bien du mal à se séparer de leurs jouets. La solution : organiser une grande opération de tri et les inciter à les donner à une association. Car la générosité aussi, ça s’apprend !

Aidez-le à trier ses jouets… Jusqu’à l’âge de 3-4 ans, il est difficile pour un enfant de se séparer de ses jouets, qu’il s’agisse de les donner ou simplement de les prêter. Ce n’est qu’à partir de 4 ans

que votre enfant prend conscience qu’il est agréable de recevoir et que donner est également gratifiant. « Quand Charlotte a eu 5 ans, j’ai décidé de faire un peu de place dans les caisses à jouets, se souvient Gaëlle, sa maman. Je lui ai donc expliqué que nous pourrions donner ceux dont elle ne se servait plus à une autre petite fille. Une idée qui lui a tout de suite plu. » Dans tous les cas, il est essentiel de choisir avec votre enfant les jouets qu’il souhaite donner. Et de ne pas le forcer à se débarrasser de ceux avec lesquels il joue encore ou qui ont une forte valeur sentimentale, comme un doudou par exemple.

… et à se montrer généreux ! Associations, hôpitaux, sites spécialisés… : vous pouvez aussi choisir ensemble les bénéficiaires de ces jouets. En fin d’année, certaines enseignes mettent en place des collectes comme la Grande Récré qui, d’octobre à décembre, organise « La hotte de l’amitié. » Les jouets ainsi récoltés sont redistribués à des associations locales et font le bonheur d’autres enfants. « Une fois ses pe-

www.bebezine.fr

tites voitures données, Pierre a fait une remarque très touchante. Il m’a dit : “Avec ça, le petit garçon passera un bon Noël”. Il était ravi », sourit Hervé, son papa. Et n’oubliez pas que vous servez d’exemple à votre enfant ! Alors, après avoir fait le tri dans les jouets, pourquoi ne pas passer à vos vêtements ? C.F. À qui donner ? www.la-grande-recre.com www.je-donne-mes-jouets.org www.fmdr.fr (futures mères en difficultés du Rhône) www.secourspopulaire.fr Du 22 novembre au 23 décembre, le périphérique nord organise la 5e édition de l’opération « Enfants sans Noël », en partenariat avec le secours populaire. L’objectif est de récupérer des jouets neufs ou en excellent état pour les redistribuer à des enfants de familles dans le besoin. Les jouets peuvent être déposés tous les jours sauf le week-end, de 7h à 20h, à la barrière de péage du Rhône (Caluire). Une opération qui rencontre un beau succès, car déjà plus de 18000 cadeaux furent collectés depuis 2006.

Partager cet article http://bbzine.hy.pr/trijouets


On s’la coule douce

33

Pour l’enfant

Et bien, dansez maintenant ! Découvrir son corps, ses émotions, améliorer son équilibre… La danse offre à l’enfant un ballet de bienfaits ! « Des qualités essentielles au moment de l’entrée à l’école et quand il devra vivre en communauté », ajoute Laurence Brugère-Dupuy.

Grandir en s’amusant

© Hevonens

É

cole du plaisir autant que de la discipline, la danse figure parmi les activités préférées des enfants. Si les petits dansent avant tout au feeling et que leur motivation première est le plaisir, la danse a aussi des effets bénéfiques sur la psychomotricité de l’enfant. Elle lui permet notamment de prendre conscience de son corps, de l’apprivoiser. « Dès l’âge de 3 ans, les enfants qui s’initient à la danse apprennent naturellement à travailler leur adresse, à coordonner leurs mouvements et à s’orienter dans l’espace, seul et en groupe », détaille Laurence Brugère-Dupuy, psychomotricienne à Lyon. De plus, la danse nécessite de travailler en musique et « d’être en rythme », ce qui incite l’enfant à apprendre à écouter, mais aussi à intégrer une consigne et à interagir avec les autres si besoin.

Souvent présentée comme une école de la rigueur, la danse ne saurait faire oublier la notion primordiale de plaisir. « L’activité doit faire la part belle à la spontanéité et permettre à l’enfant de savourer ce moment de liberté avec ses camarades. Il doit pouvoir exprimer sa joie », insiste la psychomotricienne. Ce qui ne signifie pas courir dans tous les sens : « Les enfants ne doivent pas perdre de vue qu’il y a des consignes à respecter. » Grâce à la danse, Sandrine a vu sa fille de 6 ans se métamorphoser. « Juliette avait du mal à canaliser son énergie et à se concentrer, explique-t-elle. Avec la danse, elle se défoule tout en sachant qu’il y a des règles et un effort à fournir. En classe, elle a mis en pratique cette philosophie et ça se passe beaucoup mieux ! » La danse, c’est un peu l’école de la vie… C.F. Renseignements : www.ffdanse.fr Centre de Danse Acquaviva, Lyon 1e www.dansepitrat.com Atelier d’Expression Arc en Ciel, Saint-Martin-d’Hères (38400) www.danse-grenoble-arcenciel.com

www.bebezine.fr


On s’la coule douce

34

Nutrition

Les agapes sans les kilos ! De l’entrée au dessert, nos suggestions équilibrées – et sans risques pour les futures mamans – pour limiter l’addition calorique lors de vos repas festifs ! Jacques, pauvre en lipides et bien pourvue en minéraux, en oligoéléments (magnésium, cuivre, fer…) et en vitamines du groupe B, essentielles au bon fonctionnement de notre organisme.

Gibier et volailles… Coquillages et crustacés… Peu caloriques et sources de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments, coquillages et crustacés constituent une entrée festive et équilibrée. Incontournable, l’huître, particulièrement riche en zinc, un antioxydant qui contribue à ralentir le vieillissement de la peau et renforce l’immunité. Si vous êtes enceinte, évitez les coquillages crus (risques notamment de listériose) : préférez une langouste dont la chair maigre participe aux apports en protéines, ou une coquille Saint-

En plat de résistance, vous pouvez opter pour un gibier (faisan, chevreuil…), une viande maigre et riche en protéines. Souvent mariné (ce qui favorise le développement de bactéries) et riche en acide urique, il est toutefois préférable d’y renoncer pendant la grossesse. Vous pouvez avantageusement lui substituer une volaille bien cuite : pintade et dinde sont très peu grasses et sources de protéines d’excellente qualité, de minéraux et de vitamines du groupe B. En accompagnement, panachez féculents et légumes, des pommes dauphines et des haricots verts, des marrons et une purée de céleri.

Enceinte : fromage ou dessert ? - Si les fromages au lait cru et à pâte molle sont à oublier, il vous reste un large choix de fromages à pâte pressée cuite (Beaufort, Comté, Emmental, Etorki…) dont vous enlèverez bien les croûtes. - En dessert, préférez une bûche glacée (vérifiez que la chaîne du froid a bien été respectée) un peu moins calorique qu’une bûche à la crème. À vous aussi les fruits de saison ou exotiques, en tarte ou en salade. - Côté boissons, remplacez l’alcool - interdit pendant toute la grossesse- par des eaux plates et gazeuses, des jus de légumes (tomates, carottes) ou de fruits.

www.bebezine.fr

Le sens de l’équilibre… Foie gras, saumon fumé, caviar, oie… comptent parmi les plats les plus caloriques ! Si vous souhaitez les inviter à votre table, vous les équilibrerez avec des plats plus légers, par exemple une oie précédée d’un bouquet de crevettes ou un foie gras suivi d’une dinde. Si vous attendez un bébé, la question du saumon fumé ou du foie gras ne devrait cependant pas se poser puisque charcuteries et poissons fumés sont déconseillés pendant la grossesse ! L’équilibre alimentaire se joue sur plusieurs semaines : quelques écarts ponctuels n’alourdiront pas votre silhouette si vous privilégiez légumes, poissons et viandes maigres les jours suivant les fêtes, il suffit généralement de s’écouter pour réguler spontanément son alimentation… En attendant, bon réveillon !

L.B.

À LIRE

Fêtes plaisir, Nathalie Le Foll, éditions Mango Pratique (2008).

Partager cet article

http://bbzine.hy.pr/repasnoel


Près de chez vous

37

Association

L’union fait la force Partager son expérience de professionnelles de la petite enfance en toute convivialité.

C

L’objectif est d’enrichir les pratiques quotidiennes des participants. À la fin de ces échanges, chacun repart avec la bibliographie et un compte rendu de réunion. Dans un but d’ouverture, les réunions s’adressent à toutes les personnes qui travaillent avec des enfants, que ce soit des assistantes maternelles, personnes travaillant en crèche, en pouponnière, … et qui souhaitent échanger. L’inscription est obligatoire, afin de préserver des échanges qualitatifs où chacun pourra s’exprimer (15 personnes au maximum), et l’adhésion annuelle de 5€. Une fois le quota d’inscrits atteint, une autre date est fixée afin de permettre à chacun de profiter d’une thématique qui lui tient à cœur. V. L.

’est sur leur lieu de travail que les 4 fondatrices de l’association ‘Des marmots et des mots’ se sont rencontrées. En tant qu’auxiliaires de puériculture, elles ressentaient le besoin de partager et d’échanger sur leur quotidien, leurs différentes pratiques, mais n’avaient pas trouvé un endroit ou une association qui puissent leur fournir ce cadre. C’est donc de cette volonté d’aller plus loin dans l’entraide et le soutien entre professionnels de la petite enfance, qu’en octobre dernier elles se sont lancées dans l’aventure associative. Pour apporter un espace d’échange à toutes leurs collègues, des réunions sont organisées sous forme de soirée-débat trimestrielle. L’ouverture du thème se fait grâce à la lecture d’ouvrages, les discussions peuvent ensuite commencer. Chacun parle des différents problèmes rencontrés puis des solutions sont trouvées.

Des Marmots et des mots www.desmarmotsetdesmots.org contact@desmarmotsetdesmots. org

Première rencontre Pour la première soirée– débat, le thème de l’adaptation fut à l’honneur : la première arrivée en crèche étant un moment très fort pour les enfants, leurs parents, mais aussi pour les encadrantes, qui rencontrent pour la première fois les enfants. Consultez le site pour être informé des prochaines dates.

www.bebezine.fr


Près de chez vous

38

Association

En petit comité, chouchoutés Un an après l’ouverture de leur première microcrèche à Villefranche, les crèches de Margot font des petits à Lyon.

M

© Bomont Latouche

Après l’ouverture de la première sur Villefranche-sur-Saône, trois nouvelles crèches ont vu le jour à Lyon à la rentrée 2010 et une supplémentaire sur Villefranche, et en janvier prochain, une 6e micro-crèche ouvrira ses portes à Lyon.

aman de 2 garçons (Guilhem, 24 mois et Gabriel 8 mois) et entrepreneuse dynamique, Alexandra Latouche a eu l’envie de créer plusieurs microcrèches et d’apporter ce qu’il y a de mieux pour les tout-petits. Au sein de ses micro-crèches, on privilégie un projet pédagogique qui permet aux enfants de grandir et évoluer à leur rythme, pour les préparer au mieux à l’entrée à l’école maternelle. De plus, un accent tout particulier est mis sur la qualité de l’environnent des enfants. Les micro-crèches disposent toutes d’un espace de vie lumineux et spacieux, un espace de jeux en plein air, et pour aiguiser les papilles des repas équilibrés, variés et ‘fait maison’ pour faire découvrir tous les gouts aux enfants. « Mon but est de créer un environnement favorable au bon développement affectif et psychologique de chaque enfant », ajoute t elle. Ce mode d’accueil, qui admet au

maximum 10 enfants, est particulièrement recherché par les parents, comme Nicolas et Valérie, parent d’Antoine, 6 mois, qui confient : « Antoine est petit et une petite structure nous semble plus appropriée à ses besoins. Au début, on cherchait une garde alternée, mais en crèche, il est au contact de plus d’enfants et surtout des plus grands ; ça le stimule à les imiter ! Et en plus, il y a plus de jeux qu’à la maison ! » Outre l’aspect de proximité et l’encadrement privilégié, les enfants peuvent faire jusqu’à 2 à 3 activités par jour reporté sur un petit carnet de vie, tenue à la disposition des parents. « Ce qui est agréable, c’est que le personnel adapte vraiment les activités au besoin de chacun », ajoute Caroline, maman de Lilly-May, 2 ans et demi et Eliott, 10 mois. V.L. Les crèches de Margot www.mini-creches.fr 04 72 76 93 67


On se distrait

40

Jouets & activités “ Noël en bois ” Sélection réalisée par Patricia, Stéphane et leurs équipes des magasins Fnac Eveil & jeux de Lyon.

Solides, voir indestructibles, les jouets en bois amusent et stimulent les petits et ravivent des souvenirs nostalgiques chez les plus grands.

2 TWIG

Dès 4 ans Oh ! « Qui est l’auteur de cette œuvre d’art ? » La beauté de ce jeu de construction fait qu’on le garde volontiers sur la table du salon où il est l’objet de toutes les manipulations. Ces bâtonnets et cubes en bois d’hévéa colorés attirent tout de suite les petites mains comme les plus grandes, pour réaliser avec un peu de dextérité ; les créations les plus complexes comme les plus aériennes. A mettre entre toutes les mains !

1 Mon chien à tirer Dès 1 an

UR

BÉ BÉ

ZINE

LE COUP D

EC

Œ

Il s’appelle Rocky, ne demande pas à sortir mais seulement à être promené. Un incontournable qui saura séduire tous les petits garçons et petites filles dès qu’ils savent marcher. Son corps articulé, ses oreilles en tissu et sa queue à ressort lui donne une démarche très réaliste. Il sera le compagnon idéal pour s’inventer des histoires.

3 Mon premier train en bois Dès 18 mois

Un train en bois pour les petits et pour leur plus grande joie. En effet ce circuit de train est composé d’éléments simples et sécurisés qui assurent une manipulation facile. Il regorge d’activités : des rails à emboiter, une boule aimantée, un chargement pivotant, un levier pour faire redescendre la boule… Tout est là pour développer son adresse et sa motricité fine. Il existe même une locomotive rose pour les « plus filles ».

4 La voiture à réparer Dès 2 ans

Enfin !! Chaque bambin va pouvoir partir sur les routes du salon au volant de sa propre voiture. En avant en arrière, sur les côtés, ses 4 roues tournant à 360 degrés lui confèrent une maniabilité totale. Une panne ? Pas de soucis, on peut ouvrir son capot et grâce aux outils fournis, votre enfant va visser, dévisser, arranger les éléments du moteur pour repartir vers de nouvelles aventures.

www.bebezine.fr


Livres

Sélection de livres et CD réalisée réalisée par Carole de la librairie À titre d’aile, Lyon 1e

Léon le camion (éditions Didier jeunesse)

Pour les 2-3 ans « Léon est un camion caméléon… » C’est vrai qu’il change de couleurs, mais pas n’importe comment …Parce que Léon se transforme au gré des saisons… Parce que Léon est beau comme un camion, qu’il a beaucoup de classe, et, que, tous les mois, il se coiffe, d’un nouveau chapeau, assorti à son chargement … Léon c’est un imagier « perpétuel », Léon n’est pas une nouveauté, non, mais il reluira toujours entre les petites mains de cette fin d’année !

Que deviennent les ballons lâchés dans le ciel ? (éditions La joie de lire)

Pour les 3-6 ans Que se passe-t-il après ? Oui, mais après quoi me direz vous ? Eh bien que se passe-t-il pour cette chaussette qui a glissé derrière le radiateur ? Pour ce seau abandonné sur la plage cet été ? Que devient mon ombre au coucher du soleil ? Je ne dirais rien, venez soulever les volets pour découvrir le destin de toutes ces petites choses du quotidien, oubliées, abandonnées ou perdues … Un ouvrage très drôle.

5 Le château fort ou la maison à emporter Dès 3 ans

« Dis, je peux emporter ma maison de poupée chez mamie ? » Enfin vous allez pouvoir dire oui ! Ou le laisser investir un coin du séjour avec son château fort. Cette maison et ce château ont été pensés pour pouvoir suivre votre enfant sans difficultés. Compacts avec poignées de transport, ils s’ouvrent entièrement et comportent déjà des accessoires. Super pratiques !

CD Je veux maman (Éditions Didier jeunesse)

Pour les 0-3 ans Ce livre CD raconte l’histoire tendre d’une petite fille qui se réveille de sa sieste à la crèche, en criant : « Je veux maman », en reconnaissant le son de la boite à musique. Au fil des pages, rythmées par les illustrations colorées de Marion Billet, et par une musique très douce, on vous invite à suivre le quotidien de cette petite fille, en passant par tous les rituels qui lui permettent d’attendre sa maman. C’est une histoire en chanson pour les tout petits, très réussie.

Perdu trouvé (Éditions Thalie et Mélété)

Pour 0 – 3 ans et plus grands Voilà un bijou musical de la « micro » édition… Chantées par Emmanuelle Saby et illustrées par Sandrine Cerdan, ces 17 comptines tout droit sorties du répertoire populaire enfantin n’ont rien de banal, surtout lorsque nos oreilles découvrent la manière originale avec laquelle elles sont interprétées. On savoure ! En plus, on soutient ces petites maisons qui se démènent dans un paysage de grosse distribution et de sur-médiatisation… ( pour tous, sans limite aucune ! ).

Films

Sélection réalisée par l’équipe du cinéma Comœdia, Lyon 7e

Capelito le champignon magique

6

Sortie le 10 novembre – Durée : 40 min – À partir de 3 ans À travers 8 courts métrages, découvrez les aventures de Capelito, le champignon magique qui réussit à se sortir de situations loufoques grâce à son nez ! Dès qu’il appuie sur celui-ci, il change de forme !

Coiffeuse en bois Dès 3 ans

Quelle maman n’a pas retrouvé son nécessaire à maquillage pillé, sa boite à bijoux sans dessus dessous ? Voici une coiffeuse en bois qui devrait séduire les petites imitatrices, avec un miroir, un sèche cheveux, un poudrier… et des tiroirs pour y ranger ses propres bijoux et son propre maquillage…

Perdu ? Retrouvé !

Sortie le 1e décembre – Durée : 41 min – À partir de 4 ans Un jour, un petit garçon trouve un pingouin devant sa porte... et les 2 compères vont partir à l’aventure au Pôle Nord ! Une histoire d’amitié chavirante entre un garçon et un pingouin ! Ce court-métrage est accompagné de 2 autres films courts : Pink Nanuk & Du Silence sous l’écorce. À savoir : ce film a été primé au dernier Festival d’Annecy, adaptation poignante et soignée du livre de l’anglo-saxon Oliver Jeffers, paru en France à l’École des Loisirs.

20 places à gagner pour les membres du

Club Bébézine


Vie Pratique

42

Prévention

Les gestes qui sauvent Chaque année, un million d’enfants sont victimes d’accidents de la vie courante. Si les chiffres sont alarmants, des solutions existent. Sensibiliser les enfants Selon les professionnels, la majorité des accidents de la vie courante pourrait être évitée chez les enfants. Prenons le risque de redite : rien ne remplace la surveillance attentive d’un adulte. Sensibilisez aussi vos enfants aux risques domestiques ; parce qu’un dessin vaut mieux qu’un long discours, vous trouverez sur le site www.inpes.sante.fr des documents illustrés à télécharger gratuitement.

Savoir donner l’alerte De façon générale, en cas d’accident, sécurisez l’endroit (pour éviter « un accident sur l’accident »)

et donnez l’alerte : sur un portable, composez le 112, sur un fixe, le 15 ou le 18. Commencez par vous identifier, précisez le lieu de l’accident, enfin décrivez l’état de la victime (respiration, saignement, inconscience…). Et ne raccrochez que lorsqu’on vous le demande.

Se former aux gestes de premiers secours

Le « PSC1 » (Prévention et secours civiques de niveau 1) est un diplôme d’Etat destiné au grand public. Après une dizaine d’heures, vous aurez acquis les bons réflexes, décisifs en cas d’accident. J.F.

Partager cet article http://bbzine.hy.pr/sauvons

Les gestes d’urgence ne sont efficaces que parfaitement exécutés. Près de chez vous, il existe de nombreux organismes qui prodiguent des formations aux gestes de premiers secours (voir notre interview).

3 questions à Loïc Rey, directeur départemental de l’urgence et du secourisme de la Croix Rouge Française du Rhône. Pourquoi se former aux gestes qui sauvent ? Pour sauver des vies, tout simplement. C’est précisément entre le moment de l’alerte et celui de l’arrivée des secours qu’il est primordial d’appliquer les gestes de secours. Par exemple, pour les accidents cardiovasculaires, on parle de 10 % de probabilité de survie en moins par minute quand les gestes d’urgence ne sont pas pratiqués. Or, en France, à peine 40 % de la population est sensibilisée à l’importance des gestes qui sauvent. Quelle différence faites-vous entre initiation et formation ? Il existe différents formats pédagogiques en secourisme. Les initiations sont plus courtes (35 minutes à 1h15) et leur contenu plus ouvert. Le PSC1 est un diplôme d’Etat et son contenu est réglementé. C’est le format adapté pour le grand public qui s’adresse à tout citoyen, dès l’âge de 10 ans. Le PSC1 forme-t-il aux spécificités des gestes de secours à l’attention des enfants ? Le principe du PSC1 est la mise en pratique ; faute de temps (la formation dure une dizaine d’heures), la spécificité enfant n’est abordée que de façon théorique. En revanche, nous proposons depuis peu, à la Croix Rouge Française du Rhône, un format PSC1 avec un module pratique pour les gestes d’urgence à l’attention du nourrisson et de l’enfant. La formation est plus longue, une quinzaine d’heures, et s’adresse spécifiquement aux parents et aux baby-sitters. Plus d’infos au 04 72 44 40 54 www.bebezine.fr


Vie Pratique

43

Droits & Démarches

Le congé pathologique Le congé pathologique est destiné aux femmes présentant une grossesse à risques. Décryptage. tiques (DREES), environ 7 femmes sur 10 bénéficient de cet « acquis social parental » comme énoncé par l’article L 1225-21 du Code du Travail (Loi du 21 janvier 2008).

Le congé pathologique vous permet d’allonger la durée de votre congé maternité : 2 semaines avant la naissance de bébé et 4 semaines après.

Qui dit « droits » dit « devoirs » : vous devrez informer votre employeur de votre congé pathologique par courrier recommandé et joindre votre certificat médical. Pendant toute sa durée, vous devrez rester à votre domicile conformément aux heures de sortie indiquées sur votre feuille de maladie. J.F.

Côté indemnités, ce congé donne droit à une prise en charge par l’assurance maternité avant bébé, et par l’assurance maladie après bébé. Or, les indemnités de l’assurance maladie sont moins généreuses. Mais

Mieux connaître vos droits sur le site de l’Assurance Maladie : www.ameli.fr/employeurs Rubrique : vos démarches / Congés

Des droits et des devoirs © Thanh Nguyen

S

i votre grossesse présente un risque pour votre santé ou celle de votre futur bébé (hypertension artérielle, risque de fausse couche…), votre médecin pourra vous prescrire un congé pathologique. Selon une récente étude de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statis-

il est possible que votre employeur ou que votre convention collective compense votre manque à gagner. Renseignez-vous auprès de votre entreprise.

les démarches sont moins compliquées quand on est bien informé !

www.bebezine.fr


Vie Pratique

44

Produits

Le bain Si l’hygiène de bébé passe par le bain, son immersion lui rappelle aussi le bonheur « aquatique » de ses 9 mois in utero. Nos infos pratiques pour réussir ce rituel.

P

rofitez du bain pour cajoler bébé avec douceur : il s’en trouvera rassuré et heureux ! Selon son âge, proposez-lui aussi des jeux improvisés : une bouteille ou un arrosoir que l’on remplit et que l’on vide, des livres de bain… il est probable que vous soyez tout aussi enthousiaste que bébé ! Un moment de tendre complicité qui passe d’abord par l’acquisition d’un bon matériel : - La baignoire… C’est l’élément indispensable au bain des tout-petits. « Il existe toutes sortes de modèles adaptés à vos besoins. Si vous avez peu de place, par exemple, optez pour des baignoires gonflables ou pliables », conseille Karine, responsable de magasin chez Bébé 9 à Decines (Rhône). - Les transats de bain et les anneaux… Quand bébé grandit, il peut aussi être baigné dans la baignoire de ses parents, en position semi-allongée (sur un transat) ou assise (dans un anneau de bain). « L’un et l’autre permettent d’avoir les deux mains libres et d’être plus à l’aise avec bébé », ajoute Karine. - La table à langer… Celles qui disposent d’un espace de rangement sont à privilégier : on peut y regrouper tout le nécessaire du bain de bébé.

2. 3.

4.

1.

- Les thermomètres… Le contrôle de la température de l’eau (à 37ºC) et de la pièce (de 24ºC à 27ºC) assure la sécurité et le confort de bébé. « Il existe aujourd’hui des thermomètres numériques qui assurent cette double fonction », précise Karine. - La cape de bain… Enfin, il convient de sécher soigneusement bébé après le bain. Les capes en tissus éponge, bien enveloppantes, sont parfaitement adaptées.

Restez vigilant… Même bien équipé, gardez toujours à l’esprit que la salle de bain est un lieu à risques pour les enfants : risques de brûlure, de noyade, de chute (de la table à langer). Pour éviter tout accident, ne quittez jamais bébé des yeux et restez vigilant et concentré. Enfin, pensez à désigner un « responsable sécurité » parmi les parents : parfois papa et maman se croisent dans la salle de bain et des malentendus peuvent survenir. Bon bain !

J. F.

7.

5. 6.

TENDANCE : 1. Baignoire Bato, Hoppop, 2. Bano, Hoppop. ERGONOMIQUE : 3. Transat de bains, Babymoov. 4. Baignoire évolutive 3 en 1, Fisher Price. PRATIQUE : 5. Baignoire gonflable, Babymoov. 6. Baignoire pliable, Beaba. 7. Flexi Bath, Babymoov.

www.bebezine.fr


Agenda TOUS AU MUSÉE Ad lucernam à la lueur d’une lampe … Mercredi 8 décembre à 10h et 14h30 Musée Gallo Romain, Lyon 5e Pour les 4-6 ans à 10h et pour les 7-10 ans à 14h30 Utilisées en très grand nombre dans l’Antiquité comme éléments de luxe et de confort, les lampes à huile étaient produites à l’aide d’une mèche double. Le jeune public est invité à retrouver la technique antique et à réaliser une lampe à son tour. Renseignements : 04 72 38 49 27 ou www.musees-gallo-romains. com

S’envoler avec Petite Plume Dimanche 28 novembre de 10 h à 11 h 30 Musée de l’imprimerie, Lyon 2e Dès 6 ans Découvrez le musée de l’imprimerie sous un nouvel angle en suivant la visite contée. C’est l’occasion d’une belle visite en famille. Et Pour S’envoler avec Petite Plume, c’est l’illustratrice Poppy Arnold qui vous entraîne, avec ses contes, à travers l’histoire des écritures, des outils et des supports. Tarif : 4€ + droit d’entrée. Réservation obligatoire : 04 37 23 65 43 Renseignements : www.imprimerie.lyon.fr ............................................

ATELIERS CREATIFS Atelier Création parentenfant : Spécial Noël Samedi 20 novembre de 9h30 à 11h30 Fées et Gestes, Lyon 6e Dès 4 ans Parents et enfants, venez créer votre calendrier de l’Avent en feutrine. 20€ tout compris. Inscription au 04 78 93 17 56 Renseignements : www.feesetgestes.com

46 Dimanche Insolite ... à la mode de Marie et Louis Dimanche 28 novembre Musée des Tissus et des Arts Décoratifs, Lyon 2e Dès 5 ans

de collection: peinture, sculpture, prêt-à-porter, luminaire, mobilier, accessoires de décoration et de mode pour grands et petits. Renseignements : www.id.dart.com

Accompagnés de leurs parents, les enfants sont invités à découvrir les trésors du musée de façon ludique ! Visite en costume ! Réservation obligatoire au 04 78 38 42 02 ou animation@ musee-des-tissus.com

Indoor Aventure Du lundi 20 au vendredi 31 décembre de 10h à 19h à l’espace Double Mixte, Villeurbanne (69) Dès 1 an

Stage d’acrobatie parents-enfants Mercredi 8 décembre à 15h Théâtre de Villefranche (69) Pour les 5-8 ans La Compagnie XY propose un atelier acrobatie ! Après ou avant le spectacle, Mahmoud Louertani livrera quelques-uns de ses secrets aux bambins et à leurs parents, pour leur donner envie de devenir de vrais acrobates ! Inscription au 04 74 68 02 89. Gratuit. Durée : 2h Renseignements : www.theatredevillefranche.asso.fr

Jeu Z’animot Mercredi 22 décembre à 10h30 Médiathèque de Meyzieu, Espace culturel François Mitterrand (69) Pour les 4-6 ans Du livre-objet au livre d’artiste, en passant par les papiers découpés, une invitation à la découverte de son imaginaire pour réaliser un livre unique, un livre à son image. Inscription au 04 37 44 30 70. Gratuit. Durée : 1h30 Renseignements : www.bm-meyzieu.fr ............................................

sorties en famille

ID d’Art : 14e !

Les 26, 27 et 28 novembre À l’Embarcadère, Lyon 2e La plateforme incontournable des créateurs en Art, Déco, Mode & Design, présente une sélection de plus de 50 artistes venus de la France entière, choisis pour leur originalité et leur savoir-faire. Ils mettront en vente leurs pièces

Plus d'événements à ne pas manquer sur

Pendant les vacances de Noël, impossible de s’ennuyer avec le parc d’attractions éphémère Indoor Aventure ! Pendant une dizaine de jours, au Double Mixte, structures gonflables, animations, trampolines, parcours acrobatiques et bien d’autres choses attendent les 1-15 ans. Les espaces sont répartis par âge, pour que chacun s’amuse comme il l’entend. Tarifs : de 3,50 à 9€. Renseignements sur www.indooraventures.com

20 places à gagner indoor AVENTURES

www.bebezine.fr (Rubrique Concours) ............................................

LEVÉE DE RIDEAU Jouets et mystères Du 20 novembre au 31 décembre Théâtre des marionnettes, Guignol de Lyon, Lyon 5e Dès 5 ans Jouets et Mystères nous racontent comment, à la veille de Noël, Anselme, un très jeune et très beau commis dans un magasin de jouets, sauve d’une mort affreuse le peuple des «lunariennes» (créatures de la lune) et tombe amoureux de la Reine de ces petites fées. Celle-ci, par magie, se révèle n’être autre que la fille du propriétaire du magasin, ouvrant en apothéose le final de ce charmant conte d’hiver pour enfants. Durée : 50 min. Réservation obligatoire. Renseignements : 04 78 28 92 57 ou www.guignol-lyon.com

www.bebezine.fr

Le Double Noël de Guignol À 16h30 les mercredis, samedis (et 15h en novembre), dimanches et tous les jours à 15h et 16h30 pendant les vacances de Noël Théâtre «La Maison de Guignol», Lyon 5e Dès 2 ans Un Père Noël, deux Pères Noël, mais qui essaye de se faire passer pour ce qu’il n’est pas et pourquoi ? Guignol devra tout mettre en œuvre pour résoudre cette énigme à temps. Durée : 45 min + visite des coulisses. Tarifs : 10,80€/adulte, 9,80€/étudiant, 8,80€/enfant. Renseignements : 04 72 40 26 61 ou www.lamaisondeguignol.fr

Oh Loup ! - Danse et théâtre Mercredi 17 novembre à 10h et 15h00 Maison Pour Tous Salle des Rancy, Lyon 3e Dès 3 ans Une petite fille rencontre un loup. Peuvent-ils s’entendre ? Peuvent-ils jouer ? Devenir amis ? La compagnie Tocadame utilise le théâtre et la danse. Durée : 35 min. Tarifs : de 4,50 à 6€. Réservation obligatoire. Renseignements : 04 78 60 64 01 ou www.salledesrancy.com ............................................

si on en parlait ?

Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent Du 5 novembre au 24 décembre, les vendredis à 20h À L’Entre 3, Lyon 1e 8 modules destinés aux adultes désirant découvrir et mettre en pratique de nouvelles « habiletés parentales » pour favoriser la communication avec les enfants. Les thèmes abordés sont : aider les parents à comprendre et à surmonter les colères et les frustrations de leurs enfants, susciter la coopération pour remplacer la punition, encourager l’autonomie, l’art de faire des compliments et l’estime de soi. Renseignements : 09 75 54 15 47


«Bébézine, le plaisir d’être parent» édité par SAYA Communication Siège social : Z.I. du Broteau, rue du Broteau 69540 Irigny Tél. 04 72 79 04 58 Fax. 04 78 90 33 20 Principaux associés : C. Vera et Verachimie Management. Dépôt légal à parution ISSN 1961-0289 Membre de l’OJD Tirage : 32 300 exemplaires DirectION de la publication Carine Vera - 06 68 62 61 06 PUBLICITÉ ET PARTENARIATS Carine Vera : cvera@bebezine.fr marketing et communication Véronique Lopes - vlopes@bebezine.fr Rédaction EN CHEF Lise Bouilly Ont participé à ce numéro : Catherine Foulsham (Script-it), Jérôme Frizzera, Emmanuelle Chambost, Kalissa André, V. Lopes Graphisme Rosemary Guy pao@saya-communication.com IllustrationS Loïc Guyon - loic.guyon@neuf.fr PHOTOS Couverture : réalisée par Hélène Douchet avec Stéphanie, Sébastien, Antoine et Baptiste Chaudet accueillis par le magasin Habitat de Lyon Crédits : Fotolia et sxc.hu Les professionnels référents Paloma Chaumette, Roselène Moreau, Daniel Coum, Jacky Israël, Francine Chenelot, Jacques Maisonneuve, Amandine Brun, Laurence Brugère-Dupuy, Loïc Rey et G. Vera. Les PARENTs du numéro Sarah, Pascale, Sandrine, Christophe, Manue, Ghyslaine, Julien, Gaëlle, Hervé, Sandrine, Alexandra, Pascale, Tatiana, Nicolas et Valérie. La reproduction des textes, images et photographies publiées dans ce numéro est interdite sans l’accord écrit de Saya Communication. Distribution  Mairies, pédiatres, gynécologues, maternités, laboratoires, pharmacies, crèches et magasins spécialisés Impression : Imprimerie Brailly (69) REMERCIEMENTS à l’équipe du magasin Habitat de nous avoir accueilli pour notre séance photo.

Par respect pour l’environnement, ne pas jeter sur la voie publique.


Bébé du monde

50

Le bébé brésilien Au-delà des clichés (football, favelas…), avoir un enfant au Brésil est un événement qui réserve quelques surprises… à nous, Français ! Le Brésil est le pays « champion du monde » de cette pratique, quasi systématique chez les plus fortunés. Tatiana, une maman brésilienne, y voit un trait culturel de son pays, l’hédonisme : « C’est mieux pour s’organiser, on prend aussi moins de risque parce que les équipes médicales sont prévenues. »

«

Au Brésil, la grossesse se vit comme une fierté. À la plage et surtout au parc, on exhibe facilement son ventre… souvent tatoué ! », déclare Alexandra, une maman française qui a accouché à Rio de Janeiro. Quant aux accouchements, 40 % sont pratiqués par césarienne, un chiffre qui atteint 80% dans les cliniques privées (quand l’OMS recommande un taux de 10 à 15 %).

Une mise au monde qui n’occulte pas le culte du corps : « On vous proposera une liposuccion du ventre par la même occasion », ajoute Pascale, une maman française qui a accouché dans une clinique privée de São Paolo. Enfin, le bébé est généralement allaité, le biberon restant « mal vu ».

Des fêtes généreuses Entre le 7e et le 8e mois de grossesse, la future maman organise une fête entre amies et reçoit des cadeaux. C’est la « baby shower » ou « cha de bebe » en brésilien, « avec des jeux un peu spéciaux, précise Alexandra, comme la confection d’un gâteau de couches ! » À la naissance, le baptême est

quasi systématique dans ce pays de tradition catholique. « C’est l’occasion d’une grande fête avec beaucoup moins de protocole et de liturgie qu’en France, souligne Tatiana. La famille est présente, mais surtout les amis, et il n’existe pas de préparation religieuse.» Pour les plus grands, « les fêtes d’anniversaires sont impressionnantes : elles ont lieu dans des salles de fêtes, avec une trentaine d’enfants, leurs parents, des animations… »

Terre d’accueil pour les enfants Au Brésil, le principe de droit du sol prévaut : tout enfant qui y naît devient donc brésilien. « On laisse le temps aux enfants d’être des enfants, conclut Tatiana. Sports, fêtes, plage… jalonnent l’enfance parce que l’école est adaptée en conséquence : les écoliers travaillent par demi-journées ! » J. F.

Les chiffres 2007

Taux de fécondité : 1,9 enfant par femme Taux de natalité : 16,4 ‰ Mortalité infantile : 19,7 ‰

1, 2, 3, prénoms Le Brésil est une terre d’immigration où cohabitent Portugais, Italiens, Allemands, Libanais, Japonais (avec la plus grande communauté japonaise hors du Japon !)… Les prénoms viennent donc du monde entier !

À LIRE Fernanda Heloisa Lorena Marina Renata

Felipe Gabriel Miguel Ricardo Theo

« Le livre des prénoms : 10 000 prénoms, du plus classique au plus original », Florence Le Bras, éditions Marabout.


Bébézine 18 - novembre décembre 2010  

Bébézine, magazine régional parental gratuit en Rhone-Alpes Edition novembre - décembre 2010 Dossier : les papas d'aujourd'hui

Advertisement