Page 1

TENDANCESÉVASION

Nuit de rêve chez l’habitant

110 | 2 mai 2013 | Le Point 2120


Un pied-à-terre à Lyon

Agnès Moutet rêvait d’une chambre d’hôtes en appartement. Depuis janvier 2012, la voilà donc installée dans un immeuble cossu du quartier d’Ainay, à Lyon, où les pièces design se marient au style bourgeois XVIIIe. Pour le plus grand plaisir des résidents, qui prennent possession du lieu comme de leur chez-soi. Une nuit au second, Lyon (Rhône). A partir de 110 € la nuit pour 1 pers. et 130 € pour 2 pers. avec petit déjeuner. 04.82.53.90.24, www.nuitausecond.fr.

Cocon. Jamais les maisons d’hôtes n’ont montré autant de ­caractère et de liberté.

SONNET Sylvain / hemis.fr

DR

A

udacieuse, avant-gardiste et chaleureuse, la chambre d’hôtes version 2013 a de quoi faire rougir n’importe quel hôtel haut de gamme. Décoration dernier cri, service raffiné, cuisine inventive, confort et logistique dignes d’un 4-étoiles… On est bien loin de l’hébergement rural, extrêmement sommaire, qui fit son apparition à la fin des années 50 dans les fermes et les exploitations agricoles. « Le niveau d’exigence a considérablement augmenté. Beaucoup de clients viennent désormais du monde de l’hôtellerie. Et, s’ils recherchent avant tout l’immersion et l’authenticité, ils ne sont plus prêts à transiger sur le niveau des prestations », constate Xavier Alberti, directeur général de Châteaux & Hôtels Collection, dont le nouveau guide réunit une trentaine de maisons d’hôtes. Rien d’étonnant donc à ce que le phénomène se soit installé dans le temps. Avec, tous les deux ans en moyenne, une nouvelle tendance à la clé. « Il y a eu les établissements ultradéco, qui ne cessent, encore aujourd’hui, de surprendre et de monter en

gamme. Plus récemment, la vogue de l’insolite, avec des péniches, des roulottes, des tipis, des yourtes, des caravanes Airstream ou encore des cabanes dans les arbres. Chaque type d’hébergement joue la surenchère. On voit ainsi apparaître des bulles, des ovnis, des nids d’oiseau et même des huttes de chasse ! » s’amuse Marie-Dominique Perrin, qui parcourt le pays depuis plus de vingt-cinq ans à la recherche des plus belles adresses (1). Résultat : en 2010, l’Insee recensait quelque 40 000 maisons dans l’Hexagone, dont un quart regroupé au sein des Gîtes de France. « Avec le retour à la nature et au terroir, tout le monde veut ouvrir sa chambre d’hôtes ! Mais beaucoup ne font hélas “que de la cueillette”, regrette Philippe Coadour, directeur adjoint du réseau. A nous de faire la différence grâce à nos valeurs d’accueil et de convivialité. » Là réside d’ailleurs toute l’âme de ces demeures. A travers des propriétaires qui ont à cœur de partager un lieu, une histoire, des passions. Mais aussi de revenir à l’essentiel en réveillant les murs d’une vieille bâtisse, en cultivant l’art du potager, en transformant une ancienne écurie en salle de petit déjeuner, en improvisant le thé dans une orangerie ou en sublimant les produits régionaux lors d’un dîner. Car, pour ses hôtes, rien n’est jamais trop beau § Marion Tours 1. « Chambres secrètes » (Hachette Tourisme, 7e édition), www.chambres-secretes.fr. Le Point 2120 | 2 mai 2013 | 111


tendanceSévasion Escale intemporelle à Strasbourg

C’est l’histoire d’une belle maison alsacienne à l’abandon, à deux pas des institutions européennes. En moins d’un an, Anne Gerber ressuscite les lieux et insuffle une atmosphère à la fois glamour et champêtre, mais résolument cocooning – bougies, velours, tapis duveteux, bois sculptés et couleurs chatoyantes à l’appui. Du côté de chez Anne, Strasbourg (Bas-Rhin). A partir de 115 € la nuit avec petit déjeuner. 03.88.41.80.77, www.du-cote-de-chez-anne.com.

Art de vivre dans l’Yonne

Passé la porte du château La Borde, on pourrait presque tout oublier. Car, s’il est une priorité pour Marieke et Rik Klomp, un charmant couple de Néerlandais installé en Bourgogne depuis 1996, c’est d’offrir à leurs hôtes une seconde maison, loin de tout tracas. Entre un thé dans la salle Quatre-Saisons, une balade dans le grand parc, un dîner dans l’orangerie ou une nuit dans l’une des tours de la propriété. Château La Borde, Leugny (Yonne). A partir de 310 € la nuit avec petit déjeuner. 03.86.47.69.01, www.lbmh.fr.

Plantes exotiques, piscine à débordement, terrasse en teck… Voilà une adresse qui ravira les amoureux de Saint-Barth comme ceux qui rêvent d’y aller. A la seule différence qu’ici pas besoin de traverser l’Atlantique puisque la villa se dresse sur les hauteurs de Cannes, face aux îles de Lérins. Villa Saint-Barth, Cannes (Alpes-Maritimes). A partir de 110 € la nuit en chambre double et 150 € en suite. Petit déjeuner : 15 €. 04.93.43.50.50, www.cannesvillastbarth.com. 112 | 2 mai 2013 | Le Point 2120

DR – Francis Amiand (x2)

Couleurs Caraïbes à Cannes


Parfum de vacances

Pour tout séjour d’une semaine cet été, Odalys propose de 15 à 20 % de réduction sur une sélection de résidences à la mer (Normandie, côte atlantique, Languedoc-Roussillon, Côte d’Azur, Espagne) et à la campagne (Dordogne, Bouches-du-Rhône). 0825.562.562, www.odalys-vacances.com. Easy Rider en Mongolie

Les steppes mongoles au guidon d’une Royal Enfield ? C’est la promesse de Vintage Rides, qui lance, ce printemps, un itinéraire alliant découvertes et balades douces. 10 j., à partir de 3 800 €/pilote et 3 000 €/passager, transferts, location de moto, essence, accompagnateur, nuits en hôtel ou en yourte et pension complète inclus. Hors vols. (91) 11.41.00.78.06, www.vintagerides.com

Nuit arty à Uzès

C’est ce qu’on appelle un coup de foudre. Entre un mas du XVIe siècle et un couple mordu d’art contemporain. Plusieurs mois de travaux et un restaurant gastronomique plus tard, Benoît Hérault et Pierre Beghin livrent huit chambres mises en scène avec audace autour d’œuvres personnelles (photos, vidéos et peintures). Comme autant de scénographies à découvrir en toute simplicité. Les chambres de l’Artemise, Uzès (Gard). A partir de 220 € la nuit. 06.38.12.59.86, www.chambresdelartemise.com.

Coquillages et crustacés

Cap sur les Seychelles avec Ethiopian Airlines : pour l’achat d’un billet A/R au départ de Paris CDG jusqu’au 20 juin, la compagnie offre le second. 0825.826.135, www.ethiopianairlines.com. In the mood for Kyoto

DR – STEVAN LIRA

Rêve d’antiquaire dans le Maine-et-Loire

Entre la brocante et la maison d’hôtes, il n’y a qu’un pas. Nadège et Franck Dolais distillent désormais leur âme d’antiquaires au cœur de l’hôtel Mabille Duchêne, une superbe demeure XVIe accolée aux anciennes fortifications de Baugé. Des chambres aux écuries (transformées en salle de petit déjeuner), poutres, tommettes, objets et portes d’époque côtoient matières et teintes naturelles tout en sobriété et raffinement. « Comme quoi on peut trouver de la modernité dans les choses anciennes », concluent les maîtres des lieux. Hôtel Mabille Duchêne, Baugé (Maine-et-Loire). A partir de 100 € la nuit avec petit déjeuner. 06.09.74.83.29, www.hotelmabilleduchene.com.

Pourquoi ne pas s’immerger dans l’ancienne capitale impériale du Japon parmi temples, jardins, ruelles typiques et maisons anciennes et s’initier à la traditionnelle cérémonie du thé ? 9 j./7 n., à partir de 1 900 €/pers., vols, nuits en ryokan et demi-pension inclus. 01.42.86.16.35, www.voyageursdumonde.fr.

Le plein de nature

On profite du printemps pour filer en Forêt-Noire et découvrir les charmes de la maison Kohlwald, nouvelle annexe de l’hôtel Traube Tonbach (5 étoiles et 3 étoiles Michelin), situé non loin de Strasbourg. A partir de 239 € la nuit en chambre double avec petit déjeuner. (49) 7442.492.622, www.traube-­ tonbach.de § marion tours Le Point 2120 | 2 mai 2013 | 113

Le point 2 mai 2013  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you