Issuu on Google+


Cinéma Passions Coup de projecteur du 20ème festival du film de Beauvais sur les Régions d’Europe. Coup de projecteur sur la diversité culturelle des nations européennes, sur la richesse de leur histoire. Je voudrais saluer cette programmation, à l’heure où certains peuples d’Europe sont montrés du doigt ! Films rares ou inconnus, renouveau du cinéma d’horreur et d’épouvante, documentaires engagés, courts métrages… Sans oublier un focus sur le cinéma de l’Est, et plus précisément sur le cinéma russe, riche en nuances et en émotions. Cette année encore le plateau des invités est exceptionnel : Nicole Garcia, Bertrand Tavernier, Fernando Trueba, Costa Gavras… Nombre d’entre eux rendront hommage à Alain Corneau, leur ami, qui honora souvent de sa présence le festival !

Terre de tournages et de cinéphiles, l’Oise jouit d’une vitalité cinématographique incontestable. Conscient de ce dynamisme et fort de son soutien au 7ème art, le Conseil général de l’Oise participe à la 20ème édition du Festival du Film de Beauvais – Régions d’Europe. Du 15 au 19 octobre, ce festival vous invite à découvrir ou redécouvrir la richesse et la diversité du cinéma européen à travers des films, des avant-premières, des expositions, des rencontres avec les réalisateurs... Preuve de sa réussite, l’événement rayonnera aux quatre coins du département. Je tiens à saluer le professionnalisme des Amis du Cinéma et du Cinespace qui ont su ancrer durablement ce festival dans le paysage culturel isarien, à travers une programmation riche, diversifiée et accessible à tous. Bonnes séances à toutes et à tous.

Une semaine de projections, d’expositions, pour des rétrospectives, des avantpremières, des masters class et des débats, avec des acteurs, des techniciens, des réalisateurs. Le Festival du Film de Beauvais cultive les passions, la passion de l’image, la passion de l’engagement, et la passion du rêve.

Entre richesse artistique et diversité culturelle, les Amis du Cinéma nous convient à un tour d’Europe à travers une sélection de films incontournables, apanage de notre vieux continent. Du 15 au 19 octobre, le Festival du Film de Beauvais accueillera des invités prestigieux comme Bertrand Tavernier, Nicole Garcia, Costa Gavras... Notre ville est fière de leur ouvrir ses portes. Pour fêter une double décennie de rencontres avec la grande famille du 7ème art, des avant-premières, des inédits, des projections, des hommages et des rencontres seront au programme. La musique et le cinéma s’associeront même dans le cadre d’un ciné-concert exceptionnel pour l’année France – Russie 2010 et d’un partenariat avec le festival Pianoscope à l’occasion de la projection de Puccini & La Jeune Fille, qui retrace la vie du compositeur.. Cette 20ème édition mettra aussi à l’honneur les films d’horreur et d’épouvante qui, grâce à un véritable sursaut créatif initié voici 10 ans, bénéficient d’un véritable renouvellement du genre en Europe. Enfin, le documentaire engagé occupera une place de choix dans la programmation. Cinéphiles invétérés ou amateurs dilettantes, du 15 au 19 octobre, Beauvais vous invite à fréquenter ses salles obscures. Laissez-vous tenter !

Que la fête commence !

Claude GEWERC

Président du Conseil Régional de Picardie

Yves ROME

Président du Conseil Général de l’Oise

Caroline CAYEUX

Maire de Beauvais


> Vend 15 Oct. // 20:00

[ rencontre + avant-première ]

K

onstantínos Gavrás dit Costa-

l’inacceptable comme la face

Gavras est un réalisateur

franco-grec, né près d’Athènes en

sociaux-économiques, idéale pour

1933. Il devient réalisateur après

son engagement en s’érigeant contre les abus du pouvoir et les drames humains qui en découlent. ou drame social (Le Couperet),

Amis fidèles depuis leur rencontre sur le tournage de l’Aveu, Costa-Gavras a chois de consacrer sa carte blanche à Alain Corneau en 3 films majeurs montrant la diversité de son oeuvre. Le Festival fête, à l’occasion de cette rencontre, le 40ème anniversaire de l’Aveu, chef-d’oeuvre incontournable du patrimoine culturel universel.

Grèce, il est sensible aux « petites

lui l’occasion de témoigner de

intolérances quotidiennes» qui nourrissent l’ostracisme contre ceux qui tentent une vie meilleure à l’étranger (Eden à l’Ouest), où la notion «de terre d’asile» est de moins en moins d’actualité...

Costa-Gavras

par

vue humaniste. Exilé après le putsch militaire en

Chacun de ses films est pour

Thriller politique, historique (Amen),

Soirée d’ouverture

raconter le monde d’un point de

des études de lettres puis à l’IDHEC à Paris.

Alain Corneau

cachée de faits historiques ou

à Costa-Gavras Parcours en photos et affiches Expo Hommage

la fiction permet de dénoncer

En présence du réalisateur e

L’AVEU, 40

ème

de Costa-Gavras Fr. / 1970 / 2h20

anniversaire du film

Prague, 1951, un haut responsable politique tchèque est accusé à tort d’espionnage. Brisé par la torture. il finit par avouer aux jurés un texte d’aveux que ses bourreaux lui ont fait apprendre par cœur.

L’aveu suit Z (programmé dans le cycle Incontournables p. 16) dans la filmographie de Costa-Gavras, et dans son engagement contre les totalitarismes, qu’ils soient de droite ou de gauche. Sur ce projet, Costa Gavras retrouve Yves Montand, qui fut un long compagnon de route du Parti Communiste, et découvre également un jeune assistant : Alain Corneau.

NOCTURNE INDIEN

SÉRIE NOIRE de Alain Corneau Fr. / 1979 / 1h51

Franck, traîne dans la triste banlieue parisienne. V.R.P, il rencontre Mona, 17 ans. Ils ont un même but : fuir leur condition, quitte à employer les moyens les plus expéditifs.

Un homme jeune arrive à Bombay. Il part à la recherche d’un ami qui a vécu quelque temps dans cette ville avant de disparaître sans laisser de traces. Au cours de son enquête, il va rencontrer d’étranges personnages et pénétrer un pays fascinant.

Alain Corneau adapte, avec Georges Perec, le polar du maître américain Jim Thompson et le transpose dans l’univers sinistre de la banlieue parisienne. Dans ce cauchemar noir, Corneau filme un Poupart paumé et mythomane, incarné par Patrick Dewaere, qui crève l’écran, dans ce qui est, pour beaucoup, le meilleur film d’Alain Corneau.

de Alain Corneau / avec Jean-Hugues Anglade, Clémentine Célarié Fr. / 1989 / 1h50

Le film, adapté du roman éponyme d’Antonio Tabucchi, promène le spectateur au cœur de l’Inde, de sa dureté et de ses beautés. De Bombay à Goa, cette recherche de Xavier devient un parcours initiatique, comme pour tout homme à la recherche de lui-même. Césars du Meilleur Scénario / Meilleure Photographie...

Costa-Gavras

Réalisateur, scénariste & producteur

TOUS LES MATINS DU MONDE de Alain Corneau avec J.-P. Marielle, G. Depardieu, Guillaume Depardieu, A. Brochet... Fr. / 1991 / 1h54

L’histoire de Monsieur de Sainte Colombe, homme austère et sombre, maître de viole de gambe et professeur de Marin Marais, prestigieux musicien de Louis XIV.

Conte musical, la collaboration entre Corneau et le musicien Jordi Savall contribue à remettre au grand jour la musique baroque. Pour lui, ce film reste «l’un des plus beaux films sur la musique (…). Il fallait donner cette image du grand maître qui transmet quelque chose d’essentiel, une musique qui touche votre âme». « Tous les matins du monde sont sans retour ». 9 Césars dont Meilleur Réalisateur / Meilleurs Costumes / Meilleur Film / Meilleure Musique / Meilleure Actrice dans un Secpnd Rôle...

CRIME D’AMOUR de Alain Corneau Fr. / 2009 / 1h40

Le cinéaste nous offre un film noir hyperstylisé, dont l’intrigue machiavélique est conçue comme une mécanique d’horlogerie, avec des rebondissements qui ménagent le suspense jusqu’au bout. 4

Dernier film d’Alain Corneau, sur les écrans avec succès au moment de sa disparition, il est tourné à la façon d’un polar, genre si prisé par le réalisateur. Une femme de pouvoir use de son ascendant sur sa protégée et l’entraîne dans un jeu trouble et pervers de séduction et de domination. Ce jeu dangereux va trop loin… jusqu’au point de non retour.

Après un hommage en images à son ami, il présente Nocturne Indien. En seconde partie de soirée Série Noire, l’un des rôles les plus forts de Patrick Dewaere. En hommage au cinéaste Alain Corneau, amoureux de musique, passé à Beauvais à de nombreuses reprises pour présenter ses films au public, la bande oriniginale du film Tous les Matins du Monde sera diffusée dans toutes les salles de Cinespace pendant la durée du Festival.

>

Soirée animée en collaboration avec Alain Garel, Historien du cinéma

«A

lain Corneau était notre ami depuis de longues années. Il a été mon assistant, à ses débuts, à peine sorti de l’IDHEC. J’ai tout

de suite été frappé par son énergie, sa capacité d’adaptation, son talent. Il était un homme de passion, doué d’éclats de rires très communicatifs. Franc du regard, amical, loyal. Il a conçu une œuvre personnelle, alternant les films de genre (polar, aventure, épopée militaire), manifestant ainsi avec élégance son attachement au cinéma américain traditionnel comme au cinéma français. »

Costa-Gavras

Le cinéaste a choisi 3 films essentiels d’Alain Corneau diffusés en hommage à leur auteur le vendredi 15 oct.

>

Tous

les

>

Matins

du monde

// 17H30 

Nocturne Indien // 20H

>

Série Noire // 22H 5


> Sam. 16 Oct. // 20:30

[ rencontre + avant-première ]

[ avant-première ]

Rubber Attention, OVNI

Fred Cavayé Hommage à un jeune cinéaste

hilarant. Quentin

montant qui prouve une nouvelle fois

Dupieux, connu sous son pseudo

son étonnant talent de directeur

de musicien Mr. Oizo (Ed Banger

d’acteurs et son sens du rythme qui

records) a tourné cette comédie

secoue le cinéma français. Il vient

surréaliste aux USA, héritier de Buñuel

présenter au Festival son second

jonglant avec une liberté de ton

film, nerveux, porté par les charis-

style Nouvelle Vague et un humour

matiques Roschdy Zem et Gilles

non-sens à la Monthy Python...

Lellouche.

«  Pourquoi dans le film de Steven Spielberg E.T. est-il marron ? Pourquoi dans Massacre à la tronçonneuse personne ne va jamais aux toilettes ? Pourquoi dans Love Story, les deux personnages tombent-ils amoureux ?  » Dans le désert californien, des s’interroge un shérif dans une introduction spectateurs observent les aventures d’anthologie. Dans un climat d’absurde, la d’un pneu tueur et télépathe, attiré B.O. co-écrite avec Gaspard Augé (du duo électro Justice) ajoute à l’hommage aux par une jolie jeune fille. Les morts slashers vintage des 70s. Ceux qui aiment sa mystèrieuses se multiplient... poésie absurde verront au-delà de l’argument farfelu, un cinéma radical, non-formaté, qui existe encore, envers et contre tous. de Quentin Dupieux Venez faire la connaissance d’un pneu déjà culte, surnommé affectueusement «  Robert  » par son créateur.

Fr. / 2010 / 1h20 Tourné avec des acteurs américains, le film sera projeté en VOST

>

En présence du réalisateur

À BOUT PORTANT

de Fred CAVAYÉ Fr. / 2010 / 1h40 avec G. Lellouche, R. Zem, Gérard Lanvin...

Tout va pour le mieux pour Samuel et Nadia : lui est bientôt infirmier et elle attend son premier enfant. Mais tout bascule lorsque Nadia se fait kidnapper sous l’oeil impuissant de Samuel. À son réveil,

Sam. 16 Oct.

son portable retentit.

22:00

Il a trois heures pour sortir un homme sous surveillance policière de l’hôpital où il travaille. Le destin de Samuel est désormais lié à celui de Sartet, une figure du banditisme recherché par tous les services de police. S’il veut revoir

sa femme vivante, il doit faire vite...

Fred Cavayé Sa notoriété explose en 2008 avec le succès de Pour Elle, thriller haletant porté par Vincent Lindon et Diane Kruger, dont l’adaptation U.S. sort prochainement.

GAUMONT PRÉSENTE

PAR LE RÉALISATEUR DE POUR ELLE

GILLES

LELLOUCHE

ROSCHDY

« Énergique, direct, efficace et humble. Toutes les qualités que l’on pourrait attribuer au film Pour Elle correspondent, et ce n’est pas étonnant, aux qualités humaines de son réalisateur Fred Cavayé. Dès son premier long-métrage, dont l’émotion et la tension nous ont pris par surprise, l’homme démontre qu’il appartient d’ores et déjà à la meilleure tradition des conteurs, celle des adeptes du travail et de la rigueur, qui savent également faire confiance à leur public. Le cinéma français a définitivement besoin de gars de cette trempe. »

ZEM

GERARD

LANVIN ELENA

ANAYA

Excessif.com

>

Les courts-métrages de Fred Cavayé sont au programme de la soirée F esti - courts (p. 20)

Dim. 17 Oct., 20h // >

Soirée présentée par Chistophe Carrière, Grand reporter à L’Express

IL A 3 HEURES POUR SAUVER SA FEMME

U N F I L M D E F R E D C A V AY É 6

MIREILLE PERRIER CLAIRE PEROT MOUSSA MAASKRI - SCENARIO FRED CAVAYE ET GUILLAUME LEMANS - MUSIQUE ORIGINALE KLAUS BADELT - IMAGE ALAIN DUPLANTIER MONTAGE IMAGE BENJAMIN WEILL - CHEF DECORATEUR PHILIPPE CHIFFRE - PRODUCTEUR EXECUTIF DAVID GIORDANO - DIRECTRICE DE PRODUCTION ANNE GIRAUDAU - SON PIERRE MERTENS ALAIN FEAT MARC DOISNE PREMIER ASSISTANT REALISATEUR MICHAËL VIGER - SCRIPTE LAURENCE COUTURIER (L.S.A.) - CASTING OLIVIER CARBONE - CHEF COSTUMIERE MARIE-LAURE LASSON - REGISSEUR GENERAL BENOÎT CHARRIÉ REGLAGE CASCADES GILLES CONSEIL - PRODUIT PAR CYRIL COLBEAU-JUSTIN JEAN-BAPTISTE DUPONT - UNE COPRODUCTION LGM FILMS GAUMONT TF1 FILMS PRODUCTION K.R. PRODUCTIONS EN ASSOCIATION AVEC NEXUS FACTORY & UFUND - COPRODUIT PAR SYLVAIN GOLBERG SERGE DE POUCQUES ADRIAN POLITOWSKI GILLES WATERKEYN AVEC LA PARTICIPATION DE CANAL+ ET TPS STAR BANDE ORIGINALE DISPONIBLE SUR

labelzero.com

www.gaumont.fr

7


[ ciné-concert ]

[ masterclass ]

Avant-Programme 1

Regard vers l’Est

1ère partie musicale consacrée au compositeur russe Chostakovitch //

Cine-Concert exceptionnel

Sonate

pour violoncelle en ré

Duo de musiciens

Mirco Mencacci Ingénieur du son italien reconnu dans le monde entier, Mirco Mencacci a perdu

Dans le cadre de l’année Franco-Russe,

la vue à l’âge de 8 ans. Il a développé

le Festival a le plaisir de s’associer au

une acuité infaillible qu’il travaille à restituer pour le cinéma avec une subtilité

conservatoire Eustache du Caurroy pour

Emmanuelle Le Cann piano

inédite. Alors qu’il n’a que 16 ans, il crée

offrir au public un programme musical

son 1er studio d’enregistrement. Ingénieur

exceptionnel autour de chefs-d’oeuvre

Matthieu Lejeune violoncelle

du son et producteur, il est à l’origine de

du cinéma d’avant garde soviétique.

la sonorisation de plus de 340 films.

> Dim. 17 Oct. //

Collaborateur de

10:30

Michelangelo Antonioni,

Nanni Moretti, Vittorio de Seta... Il a également assuré la transcription de 300 supports magnétiques audio/vidéo des

LA FILLE AU CARTON À CHAPEAUX

archives de la Scala de Milan.

de Boris Banet Russie / 1927 / 1h / N&B / Muet

Lors de sa venue au Festival en 2006, Mirco Mencacci travaillait sur ce film, qu’il présente

Une jeune fille, Nastasa, habite avec son père non loin de Moscou. Elle fabrique des chapeaux à domicile et les livre à la capitale, au magasin de Madame Irène. Sur son chemin, elle fait la connaissance de Ilja, un jeune homme qui vient de la province. Dans les rues bruyantes de la ville, il erre sans succès à la recherche d’un logis. Déterminé et un tantinet grossier, il attire l’attention de Nastasa. Elle décide de lui venir en aide.

Avant-Programme 2 Deux pépites de l’animation russe

La vengeance de l’opérateur de cinéma de Ladislas Starewitch Russie /1912 / Muet / N&B Dessin animé (poupée et fil) / 9’

Par le maître créateur du cinéma d’animation Stop-Motion.

Le Hérisson Dans Le Brouillard

La jeune fille au carton à chapeau, considéré comme le premier chef- d’œuvre de Barnet, est une pétillante histoire de billet de loterie et d’amour, un enchaînement de situations désopilantes, mais aussi une charge contre les nouveaux riches de la nouvelle économie politique.

à l'occasion de cette XXème édition du Festival.

Projection en sa présence

PUCCINI E LA FANCIULLA (Puccini & la Jeune Fille)

Jacques Cambra est membre fondateur et Directeur de Fos’Note, association culturelle dédiée à la programmation de ciné concerts pour tous les publics.

> Séance présentée par Alain Garel, Historien du cinéma

Sacré meilleur cinéaste d’animation de tous les temps à Los Angeles en 1984, vénéré au Japon, Youri Norstein est célébré par des générations d’animateurs du monde entier.

>

Sam. 16 Oct. 18:00

de Roberto Benvenutti & Paola Baroni It. / Inédit / 2009 /1h24 / VOST

Accompagnement par Jacques Cambra // Pianiste, improvisateur & compositeur

de Youri Norstein Russie /1975 /10’/Coul.

&

Son Musique Cinéma

Avant-Programme

Mirco présente en exclusivité sa dernière mise en sons, un film inédit de 15 mn.

Artiste traiteur

> Séance pésentée par Alain Garel, Historien du Cinéma

03 44 48 53 66

1908 : Giacomo Puccini, un des plus célèbres compositeurs d’opéras italiens, travaille sur une nouvelle oeuvre, La Fanciulla Del West. Sa quiétude est troublée par le suicide de sa domestique, accusée par sa femme d’entretenir une liaison avec lui. Les 2 cinéastes reviennent sur cette histoire, qui fit un scandale digne d’un opéra puccinien. À partir de lettres découvertes récemment, ils tissent les contours de cette relation au fil des lettres lues en voix off.

Ce parti-pris artistique fort est porté par la beauté des cadres minutieusement composés, par les élans musicaux qui relèvent un récit en filigrane raconté uniquement avec force de gestes, de sons feutrés, d’ombres et de lumières. Pour le rendre possible dans la magie des sons, ils ont fait appel à Mirco Mencacci. À la fois original et insolite, le film presque sans parole, distille une nostalgie musicale et une «mise en son» d’une élégance sidérante.

Passerelle Pianoscope Pour les amateurs de musique et de cinéma Tarif spécial pour les spectateurs de Pianoscope // > 4,50€ sur présentation d’un justificatif (talon de billet Pianoscope)

La passion pour dépasser le handicap //

9, place Georges Clémenceau - Beauvais 8

Mirco Mencacci rencontre les élèves du département pour parler de sa vie et de sa passion pour le cinéma 9


[ avant-premières ]

[ rencontre + avant-première ]

Fernando Trueba

Documentaires

D

’abord critique, il passe derrière la caméra avec Opéra Prima en 1980, qui est salué comme parfait exemple de comédie madrilène. Il perfectionne son art de la comédie, genre qui lui vaut ses plus grands succès (Belle Époque avec la débutante Pénélope Cruz). El Baile de la Victoria a été nominé 9 fois aux Goyas 2010 (les Césars espagnols) et représente  l’Espagne dans la catégorie de l’Oscar du meilleur film étranger 2010.  Ses sujets favoris : la musique et la liberté, très présents dans ses deux derniers films inédits présentés par le Festival.

L’ Europe de l’engagement

Le cycle documentaire dénonce, interpelle, explore, interroge. Regards étonnants, parfois virulents, défiant

El baile de la victoria

de Fernando Trueba avec Ariadna Gil, Ricardo Darin... Chili - Esp. / 2009 / 1h40 / VOST

Dans le cadre du cycle Welcome le Monde - focus Espagne avec le Théâtre du Beauvaisis

> Lund. 18 Oct. 20:30

CHICO & RITA

de Fernando Trueba et Javier Mariscal Esp. / 2010 / 1h30 / VOST Film d’animation

La Havane, 1948. Chico, jeune pianiste, rêve de se faire un nom dans le monde du jazz cubain. Rita est chanteuse et sa voix extraordinaire captive quiconque l’entend.

Adaptées d’un roman d’Antonio Skarmeta, les aventures de deux voleurs sortant de prison après le retour de la démocratie au Chili et l’amnistie générale qui la suivit, décrétée pour tous les prisonniers hors délit de sang. Alors que le plus âgé ne souhaite qu’une chose : rentrer dans sa famille, le plus jeune veut faire un grand coup. Mais leurs plans seront faussés par  une rencontre magique avec la mystérieuse jeune ballerine dont les parents ont été assassinés sous le régime de Pinochet.

l’indifférence des media qui ignorent ces sujets rares et dérangeants : ils ont choisi les écrans des salles de cinéma pour révéler leurs images sublimes volées au bout du monde.

Tribune libre sur la démocratie mise à mal... en 3 leçons de cinéma en avant-première À partir d’une chanson sur le thème de la jeunesse selon Bebo Valdes (musicien cubain), l’histoire romantique de Chico et de Rita qui veulent être des stars de la chanson. De la Havane, la chanson les conduit à New York sur fond musical constant des voix de Freddie Cole (frère de Nat King Cole), Estrella Morente et Bebo Valdes qui donne une intense émotion au film illustré par Mariscal, célèbre auteur de Bande Dessinnée espagnol.

Au Chili, à trois mille mètres d’altitude, les astronomes venus du monde entier se rassemblent dans le désert d’Atacama pour observer les étoiles. La transparence du ciel y est telle qu’elle permet de regarder jusqu’aux confins de l’univers. C’est aussi un lieu où la sécheresse du sol conserve les restes humains : ceux des momies, des explorateurs, des mineurs et... des prisonde Patricio Guzman / Chili - Esp. / 2010 / 1h30 niers politiques disparus sous la dictature. Le réalisateur de Chili, la mémoire obstinée voudrait regarder Tandis que les astronomes scrutent les vers les étoiles, celles d’avant le 11 sept. 1973, mais la réalité le ramène aux années de dictature et à une méditation entremêgalaxies, au pied des observatoires, des lant l’histoire du Chili et celle de notre univers. Et si les astronomes femmes remuent les pierres, à la recherche avaient pour objet, non le présent ni le futur, mais le passé ? Ils observent non pas les étoiles mais leur souvenir (apporté jusqu’à de leurs parents disparus …

NOSTALGIE DE LA LUMIÈRE

nous par la lumière), en archéologues de l’Univers...

ARMADILLO de Janus Metz Danemark / 2010 / 1h30

Mads et Daniel combattent les Talibans en Afgahanistan. Les soldats sont là pour aider les Afghans, mais plongés dans des opérations toujours plus effrayantes, le fossé se creuse. La méfiance prend le relais, causant aliénation et désillusion. Armadillo est un voyage dans l’esprit du soldat et un film exceptionnel sur l’histoire de l’Homme en guerre.

DRAQUILA, L’ITALIE QUI TREMBLE de Sabrina Guzzanti It. / 2010 / 1h30 / VOST

Le 6 avril 2009, un séisme dévaste l’Aquila. Des centaines de victimes nécessitent l’intervention du gouvernement. La cinéaste démontre comment Silvio Berlusconi s’est servi de la catastrophe comme d’une tribune politique, enrichisssant son réseau politico-industriel avec des fonds publics. Quelles motivations poussent le peuple italien à le maintenir au pouvoir ? 10

Comment supporter la violence faite aux hommes, comment rester un soldat indemne et fidèle à sa mission, comment aider un pays à la culture si éloignée de la culture occidentale, comment se fondre dans une population que tout sépare des forces alliées venues «à son aide» en luttant contre des forces obscures ? Une problématique contemporaine sur la fragile tentative de démocratie. Grand Prix de la Semaine de la Critique Cannes 2010

Sabrina Guzzanti, virée de la télévision italienne en 2003 pour impertinence, n’en est pas à son coup d’essai. En 2005, Viva Zapatero dénonçait la mise en coupe réglée de la liberté d’expression de l’Italie berlusconienne. Draquila continue ce travail de sape, en dénonçant l’instrumentalisation politique du tremblement de terre qui a détruit la ville des Abruzzes. Le dossier à charge est épais, et fait se dresser les cheveux sur la tête. 11


> Mar. 19 Oct. // 20:30

[ rencontre + avant-première ]

> Dim. 17 Oct. // 16:30

[ rencontre + avant-première ]

Nicole Garcia

Bertrand Tavernier

Soirée de clôture

Après avoir présenté à Beauvais

Cinéaste reconnue, elle affirme

en 2009 Dans la Brume électrique,

son style avec émotion dans son

un polar tourné en Louisiane avec

dernier film où elle évoque son

Tommy Lee Jones., le cinéaste revient 

vécu avec pudeur et subtilité:

avec un nouveau film  historique,

l’enfance et le déracinement dans

présenté en sélection officielle au

son pays de naissance, l’Algérie

dernier Festival de Cannes.

française, à Oran.

en présence du réalisateur

en présence de la réalisatrice Marc, marié et père de famille, mène une vie confortable. Au hasard d'une vente, il rencontre une femme dont le visage lui est familier. Il pense reconnaître Cathy, l'amour de ses 12 ans. Un doute s'empare de lui : qui est vraiment celle qui prétend s'appeler Cathy ?

UN BALCON SUR LA MER

LA PRINCESSE DE MONTPENSIER

Quand la mémoire vous prend à revers sans prendre garde, se réveille et fait surgir des souvenirs d’enfance qui transforment votre vie inéluctablement, sans rien pouvoir faire, ça vous libère... Mais cela bouleverse l’entourage de Jean Dujardin, tranquille agent immobilier, dont les souvenirs enfouis de petit garçon surgissent dans sa vie d’adulte. Un superbe film sur l’enfance, ce paradis perdu où l’amour tient une place exhaustive.

Ce «thriller amoureux» se déroule au temps des guerres de religions, au coeur du XVIème siècle. La nouvelle de Mme de Lafayette revisitée subtilement dans le climat de l’époque, décrit sans concession avec force détails, par le prisme de l’analyse du sentiment amoureux.

de Nicole Garcia / avec Jean Dujardin, Marie-Josée Croze, Sandrine Kiberlain, Claudia Cardinale Fr. / 2010 / 2h

Nicole Garcia

F

ormée à la comédie au Conservatoire d’art dramatique, c’est en tant qu’actrice que Nicole Garcia débute au cinéma dans Des Garçons et des filles (1967) et surtout Que la Fête commence de Bertrand Tavernier, qui lui permet de se faire remarquer. Après avoir tourné avec notamment Alain Resnais, Claude Lelouch, Claude Sautet ou Pierre Schoendoerffer, Nicole Garcia commence sa carrière de réalisatrice dans les années 1990, avec Un Weekend sur deux (1990), Le Fils préféré (1994), et les succès Place Vendôme (1998) et L’Adversaire (2002), avant Selon Charlie, un plus grand succès encore.     

> Soirée présentée par Chistophe Carrière, Grand reporter à L’Express

12

>

Depuis son plus jeune âge, Marie de Mézières aime le Duc de Guise. Elle est forcée par son père d’épouser le Prince de Montpensier qui est appelé à rejoindre la guerre contre les protestants. Il la confie au Comte de Chabannes, qui s’en éprend. Elle devient malgré elle l’enjeu de passions rivales et violentes.

De Bertrand Tavernier / Avec Mélanie Thierry, Lambert Wilson, Gaspard Uliel... Fr. / 2010 / 2h10

Bertrand Tavernier

À

ses débuts assistant de JeanPierre Melville, puis collaborateur de plusieurs revues de cinéma  avant de s’attaquer à son premier long métrage en1974, un film historique. Suivent d’autres films  en costumes  : Le Juge & l’assassin, La Fille de d’Artagnan, La Passion Béatrice, Que la Fête commence, Capitaine Conan. Il est sans conteste le réalisateur français qui a le mieux su mettre en scène l’Histoire de France avec son comparse scénariste et historien Jean Cosmos. Son cinéma est aussi une exploration inégalée et sévère des passions humaines (ambition, rivalité, convoitise...).

13


>

> Lun. 18 Oct. // 20:30

[ cycle ]

En présence des réalisateurs

AMER

Terreur

de Hélène Cattet & Bruno Forzani Fr.-Bel. / 2010 / 1h36 / int. -12

Depuis 10 ans, signe de la vitalité et de

Comment susciter la peur ? Suggérer l’horreur ? Les réalisateurs racontent tous leurs secrets... Ana est confrontée à la peur et au désir à trois moments clefs de sa vie. Un voyage charnel entre frissons et fanattirer l’amateur d’inquiétasmes.

la richesse créative du genre sur le vieux continent, les studios américains font des remakes de productions européennes. Slashers, fantômes, survivals, zombies, vampires : best of des films européens

tante étrangeté. La photo splendide renvoie aux couleurs Une oeuvre troublante et sensuelle saturées du Giallo… Outre l’utirare : plus qu’un film, une expérience lisation – à la Tarantino – de BO unique en son genre. préexistantes, la bande son est au AMER n’est pas réservé aux initiés, il bruit du cuir ce que Microcosmos était s’adresse à tous les curieux en quête à celui des insectes, et ferait presque de nouvelles surprises dans les salles passer le travail sonore de Lynch pour du obscures…Une étrange demeure. Méliès. Une malédiction et une mystérieuse présence. Une petite fille apeurée « Chaque plan a fait l’objet d’un travail minutieux observant à travers les trous de la sur la durée, les couleurs, les formes et les sons (…) La serrure. Et la musique de Morricone et radicalité de ces choix (…) est fascinante (…) Amer ne Cipriani… ressemble à aucun autre film. » Positif Tous les ingrédients sont réunis pour

marquants qui réinventent les genres.

REC

de P. Plaza & J. Balaguero Esp. / 2008 /1h20 / VOST / int. -12

Une journaliste de télévision suit une intervention nocturne de pompiers, appelés suite à d’horribles cris entendus dans un appartement. Son reportage devrait enfin sortir de la routine...

L’ORPHELINAT

de Juan Antonio Bayona Esp. - Mex. / 2008 /1h46 / VOST / int. -12

Laura retourne dans l’orphelinat de son enfance pour le restaurer. La demeure réveille l’imagination de son fils de 7 ans, qui commence à se livrer à d’étranges jeux avec «ses amis»...

ILS

de Xavier Palud & David Moreau Fr. / 2006 / 1h18 / int. -12

Un couple de trentenaires habite depuis peu une maison isolée en banlieue de Bucarest. Mais un soir... des bruits...Le couple n’est pas seul...Le cauchemar commence...ils sont là...

LA HORDE de Yannick Dahan Fr. / 2006 / 1h18 / int. -12

Décidé à venger la mort d’un des leurs, un groupe de policiers prend d’assaut une tour HLM, où s’est barricadée une bande de gangsters, et se retrouve confronté à une horde de zombies. 14

Succès public et critique de l’année 2008, [Rec] joue la carte de l’immersion avec un point de vue unique, celui de la caméra de l’équipe de télévision.

*** Première

Silver Scream Award - European Film Awards / Meilleure Actrice / Meilleur Montage - Goya Awards / Prix du Public - Prix du Jury - Gérardmer / Prix du Public - Prix de la Critique - Meilleure Actrice Meilleur Réalisateur - Festival International de Catalogne /

avant-première

L’Orphelinat est un premier film à l’esthétique virtuose produit par le maître Guillermo Del Toro. Un film de fantômes qui prend à la gorge, doublé d’une poignante réflexion sur la maternité. Le plus grand succès au box office de l’histoire du cinéma espagnol.

« Par de subtiles suggestions, par un travail exceptionnel sur le son, un découpage malin et en évitant toute explication psychologique, «ILS» plonge le spectateur au coeur d’une frayeur totale. » Studio « Implacable »

Le Parisien

« À mi-chemin entre l’ultra-réalisme du PROJET BLAIR WITCH et le sadisme de FUNNY GAMES. » Mr Cinema.com

« Un morceau d’anthologie référentiel »

Mad Movies

« Un récit bulldozer qui n’épargne rien ni personne. » Positif « La Horde est une nouvelle preuve de ce dont la France est capable. » Excessif « La mise en scène sobre portée par une photo efficace suffit pour livrer avec authenticité un récit âpre mettant en lumière des caractères de durs à cuire. » L’écran fantastique

> Vend. 15 Oct. // 22:00

Six ans après la découverte de vie extraterrestre, la navette chargée de collecter des échantillons s’écrase lors de son retour sur Terre. De nouvelles formes de vie font leur apparition, la moitié du Mexique est mise en quarantaine. L’armée lutte sans relâche pour contenir la menace venue de la jungle.

Prix SCI-FI - Festival Gérardmer / Prix du Jury – Festival International Sao Paulo / Goyas du Meilleur Espoir Réalisateur - Meilleur Scénario Meilleurs Effets Spéciaux - Meilleure actrice…/ Prix dans plus de 20 festivals internationaux…

« ILS » est la preuve que les productions françaises n’ont rien à envier aux machines américaines.

***** Mad Movies

inspirée de l’ouragan Katrina, Monsters est un road movie teinté de SF, tourné entre le Guatémala et le Texas, sa mise en scène des paysages ravagés, la description du cataclysme, la brutalité et l’indifférence des autorités armées, et bien sûr l’apparition des créatures remportent tous les suffrages. Dans la veine de La Guerre Des Mondes de Spielberg et sous influence de Terrence Malik,

MONSTERS

de Gareth Edwards R. U. / 2010 / 1h36 / VOST / int. -12

Dans la veine de District 9 et son mini budget pour des maxi effets (150.000$, surréaliste au vu du résultat), «Monsters» buzz : remarqué au Marché du Film à Cannes, il a déjà été vendu à près de 15 pays. Parabole

c’est la surprise inattendue de 2010.

MORSE

Précédé d’une réputation très flatteuse, le film s’est vu décerner pas moins d’une vingtaine Oskar est le souffre-douleur de prix internationaux. Variation stupéfiante de sa classe. Seul, il imagine sur le thème des vampires et de l’enfance, un des scènes de vengeance. Une film cru.

de Tomas Alfredson Suède / 2009 / 1h54 / VOST / int. -12

nouvelle voisine emménage avec son père. Son arrivée coïncide avec une série de morts sanglantes...

Grand Prix & Prix du Public – Gérardmer Film Festival / Meilleur Film Étranger – London Critics Film Awards / Academy of Science Fiction / Amsterdam Fantastic Festival / Austin Fantastic Fest / Boston Critics Awards / Brussels Festival of Fantasy Film...

15


LES AMOURS D’UNE BLONDE de Milos Forman Tchéq. / 1965 / 1h25 / VOST

européens préférés à plusieurs cinéastes. Autant de films incontournables qui permettent aussi de mieux comprendre l’univers de ceux qui les ont choisis. Ils rendent

LA BATAILLE D‘ALGER de Gilo Pontecorvo It. - Alg. / 1966 / 1h30 / VOST

En 1957, l’affrontement sanglant entre les paras du colonel Matthieu et les troupes du F.L.N. dans la casbah d’Alger.

hommage aux maîtres disparus mais aussi à leurs contemporains. Les grands classiques du 7ème Art par ceux qui le font.

LOACH

John

BOORMAN

Cet irlandais d’adoption fasciné par les mythes comme fondements de la société et de la psychologie individuelle, réalise Excalibur. Son cinéma, violent et pessimiste, du fantastique à la science-fiction en passant par le réalisme, dépeint un monde sans dieu où l’homme, condamné à errer, est sans cesse confronté au mal (Délivrance...).

Observateur de la société contemporaine (It’s A Free World, Sweet Sixteen, Just A Kiss), Ken Loach explore aussi des épisodes marquants de l’Histoire récente (Land And Freedom). Le Vent Se Lève, film poignant sur le conflit irlandais, décroche la Palme d’Or en 2006. Son prochain film Route Irish, sortira en 2011.

LEIGH

Fernando Formé au théâtre, Mike Leigh connaît le succès avec Secrets et Mensonges ou Vera Drake, primés à Cannes et à Venise. Il appatient à cette génération qui a su renouveler le cinéma social européen, à travers ses drames intimistes de citoyens modestes. Le cinéaste revient avec Another Year, sur les écrans en décembre.

SERVAIS

Cinéaste belge, véritable pionnier de l’animation. Il est le premier, bien avant le numérique, à mélanger animation et prises de vue réelles. Il réalise Harpya (Palme d’Or du court-métrage) puis, après 15 ans pour trouver les financements, Taxandria (1994), toujours considéré comme une référence de l’animation.

Cinéaste espagnol, il connait ses plus grands succès dans le registre de la comédie madrilène typique (La Belle Époque). Passioné de musique, il consacre au sujet plusieurs documentaires. Ses deux derniers films, présentés en avant-première au Festival (p10).

SKOLIMOWSKI Cinéaste polonais, il fait ses études de cinéma avec Roman Polanski, pour lequel il scénarise le premier long-métrage. Suivent Le Départ (Ours d’Or à Berlin) ainsi que Travail Au Noir (Prix du scénario à Cannes). Son nouveau film, est présenté en avant-première exclusive au Festival.

de Jiri Menzel Tcheq. / 1966 / 1h32 / VOST

Milos travaille dans une gare pendant la Seconde Guerre Mondiale. Trop timide, il n’arrive pas à séduire la jolie contrôleuse qui s’offre à lui. Désespéré, il tente de se suicider.

LE 7ÈME SCEAU de Ingmar Bergman Suède / 1957 / 1h36 / VOST

De retour des croisades, le chevalier Antonius Blok rencontre la Mort sur son chemin. Il lui demande un délai et propose une partie d’échecs.

Adapté du roman de l’écrivain tchèque Bohumil Hrabal, Trains étroitement surveillés est un film majeur de la cinématographie tchèque, incarnant la liberté insolente de jeunes créateurs qui émergent (Milos Forman, Vera Chytilova, Jan Kadar …) et d’une époque pleine d’espoir. Parmi les cent meilleurs films de tous les temps selon le Time Magazine.

Sélectionné par J. Boorman & Raoul Servais

Le film révèle Bergman à l’international, ainsi que ses acteurs (Max Von Sydow, Bibi Anderson...). Tourmentés par le doute métaphysique et l’angoisse face à la mort, le film est une réflexion sur de grands thèmes philosophiques. «C’est l’ombre de la mort qui donne relief à la vie.» Ingmar Bergman Prix Spécial du Jury au Festival de Cannes

[ avant-première ]

LE TROISIÈME HOMME ESSENTIAL KILLING

de Jerzy Skolimowski Pol. - Ir. - Nor. / 2010 /1h23 / VO avec Vincent Gallo, Emmanuelle Seigner, Zach Cohen...

Capturé par l’armée américaine en Afghanistan, Mohammed est conduit dans un camp de détention secret en Europe. Quand le convoi subit un accident, Mohammed parvient à s’échapper dans la forêt enneigée. Poursuivi par une armée qui n’existe pas, il doit tuer pour survivre.

Double prix à la Mostra de Venise : Prix du Jury et le Prix d’Interprétation pour Vincent Gallo. Ce dernier est récompensé pour sa performance à faire vivre un personnage durant presque 90 minutes seul à l’écran.

de Carol Reed R. U. / 1949 / 1h44 / VOST

Un écrivain vaguement alcoolique part pour Vienne, appâté par un petit boulot promis par un ami de toujours. Mais il débarque le jour même où cet ami est enterré...

Ce point de départ mystérieux (Harry est-il vraiment mort ?) sert de prétexte à Carol Reed et à son illustre scénariste, le romancier Graham Greene, pour peindre, après Auschwitz et Hiroshima, un monde où tout s’inverse, où le sens est brouillé.

81/2

C’est le grand tournant dans la carrière de Fellini qui abandonne la narration néoréaliste pour un langage de fantasmes visuels. Les images, magnifiques, passent sans transition du réel à l’imaginaire, au gré du monde intérieur de Guido. Cette logique des fantasmes était d’une nouveauté déconcertante. Dans ce foisonnant spectacle, l’artiste, brusquement frappé d’impuissance créatrice, s’interroge sur lui-même.

de Federico Fellini It. - Fr / 1963 / 2h18 / VOST

Carte Blanche du Festival

Un cinéaste dépressif fuit le monde du cinéma et se réfugie dans un univers peuplé de fantasmes.

Grand Prix au Festival de Cannes & Oscar de la Meilleure Photographie

John BOORMAN

Raoul

Jerzy

TRUEBA

TRAINS ÉTROITEMENT SURVEILLÉS

de

Mike

Étonnant destin que celui de ce film, interdit en France en 1966, distribué en 1971 et qui refit surface en 2003... au Pentagone. Dans cette reconstitution très documentée de la résistance algérienne face aux troupes françaises, les militaires américains espéraient trouver des clés pour comprendre leurs difficultés en Irak.

Choix

Ken

C’était le printemps de Prague, et un jeune cinéaste à la caméra légère captait les désillusions amoureuses d’une jeune provinciale tchèque. À redécouvrir.

Ken LOACH

Le Festival a demandé leurs films

Sruc sur Sazava : la population féminine est en surnombre. Le responsable culturel trouve une solution et fait implanter un cantonnement militaire à proximité pour animer les bals de la culture.

de

Incontournables

Choix

[ cycle ]

Oscar du Meilleur Film Étranger 16

17


L’ARBRE AUX SABOTS de Ermanno Olmi It. / 1978 / 2h50

L’histoire de quatre familles de paysans pauvres dans une ferme, fin XIXème. Un père abat un arbre pour tailler des sabots neufs. Le propriétaire chasse la famille de la ferme.

Pas de révolte sociale, ici : à ce moment-là de l’histoire, « les paysans ne pouvaient pas faire autrement. Mais, à l’intérieur d’eux-mêmes, ils ne se résignent pas ». Leur force, sociale et politique, c’est leur solidarité. « C’était un monde cruel, explique le réalisateur. Si j’insiste sur une certaine tendresse, c’est parce que les sentiments sont, pour les pauvres, le seul patrimoine. » Un magnifique témoignage sur le passé, un message d’espoir.

Mike LEIGH

Les tribulations d’un âne au milieu de drames humains dans les Landes des années 1960.

Prix de la mise en scène au Festival de Cannes 1959

de

de Robert Bresson Fr. / 1966 / 1h36

Âne au doux regard, Balthazar est adopté par deux enfants amoureux, il est ensuite légué à un loubard, puis marche sous la coupe d’un clochard imbibé de vin. Cadichon stupide, bouc émissaire, figure christique, créature dostoïev­skienne... «Je voulais que l’âne traverse un certain nombre de groupes humains qui représentent les vices de l’humanité. Il fallait aussi, étant donné que la vie d’un âne est sereine, trouver un mouvement, une montée dramatique.», explique Bresson.

Le film, en partie autobiographique, est le premier de Truffaut et marque les débuts de La Nouvelle Vague. Le quotidien perturbé d’un jeune parisien à la fin des années 1950 nous transporte dans un conte urbain, marqué par les souvenirs du réalisateur, qui a grandi dans le quartier de la Place de Clichy.

Choix

AU HASARD BALTHAZAR

Antoine a une adolescence turbulente. Il ment à ses parents indifférents à son sort, vole, fugue. Son seul réconfor : faire les quatre cents coups avec son ami René. Un jour, la police s’en mêle.

Jerzy Skolimowski

Charlie Bubbles, écrivain à succès, éprouve le sentiment d’être étouffé par sa notoriété.

de François Truffaut Fr. / 1959 / 1h33

de

de Albert Finney R. U. / 1968 / 1h29 / VOST

LES 400 COUPS

Un repas mouvementé avec ses managers, une rencontre avec un écrivain pauvre, une brève aventure amoureuse avec sa jeune secrétaire et un voyage de Londres à Manchester, où il retrouve son ex-femme et son fils... la vie de Charlie (A. Finney, également devant la caméra) est compliquée. Un film décalé qui traite des clivages sociaux avec en fond le monde du football des années 1960. Le premier rôle de la jeune Liza Minelli

Choix

CHARLIE BUBBLES

Palme d’Or au Festival de Cannes

Un commerçant met le feu à son magasin pour toucher l’assurance. Un magicien rate son tour et commence à scier en deux un homme choisi au hasard dans le public...

Z

LE PICKPOCKET

de François Truffaut Fr. / 1969 / 1h30

Aperçu plusieurs fois dans la forêt de l’Aveyron où il vit entièrement nu, un enfant âgé approximativement d’une douzaine d’années est capturé malgré sa résistance, en 1798.

Adapté d’une histoire vraie, ce film sera dédié par Truffaut à Jean-Pierre Léaud, son acteur des 400 coups et l’interprète d’Antoine Doisnel, à qui il avait appris le cinéma comme le Docteur Itard a enseigné à l’enfant sauvage.

Une Partie de campagne de Jean Renoir Fr. / 1936 / 0h40

Été 1860, un commerçant parisien passe une journée à la campagne avec sa famille. Deux canotiers entreprennent de séduire sa fille et sa femme... 18

Jamais Jean Renoir n’a rendu hommage à la peinture de son père Auguste avec autant de justesse et de beauté. Resté inachevé, à cause du mauvais temps ayant provoqué une accumulation de retards, le tournage fut abandonné pour celui de Les Bas-fonds (au programme cf. p23). Le film a finalement la forme émouvante de ce qu’il pleure : l’impossible accomplissement d’un désir.

Fernando Trueba

L’Enfant sauvage

de

Michel se rend au champ de courses et vole un peu d’argent à une spectatrice. En quittant le champ de courses il est arrêté puis relaché. Michel continue à voler.

Années 1960, un député progressiste est assassiné. Le juge d’instruction met en évidence le rôle du gouvernement, notamment de l’armée et de la police dans cet assassinat.

L’auteur exprime, par des images et des sons, le cauchemar d’un jeune homme poussé par sa faiblesse dans une aventure de vol à la tire pour laquelle il n’était pas fait. Seulement cette aventure, par des chemins étranges, réunira deux âmes qui ne se seraient jamais connues sans cela.

Choix

de Robet Bresson Fr. / 1959 / 1h15

de Costa-Gavras Fr. - Algé. / 1969 / 2h05

LE TAMBOUR de Volker Sclhöndorff Fr. - All / 1979 / 2h15 / int.-16 Version Numérique Remasterisée

A la fin des années vingt, Oscar, refusant le monde des adultes cruel et surfait, décide à l’âge de trois ans de ne plus grandir.

Une galerie de personnages plongés dans des situations ubuesques. Un Monty Python à portée existentielle. « L’humour est une question de vérité », insiste le réalisateur Roy Andersson.  

Costa-Gavras a établi sa réputation avec Z. «Z appartient à une autre époque, et en 1969, le succès mondial nous avait beaucoup étonnés indique Costa-Gavras. Mais constater que le film s’inscrit dans la mémoire des gens me ravit. À l’occasion ses 40 ans, Z est sorti de nouveau aux États-Unis et m’a valu de nouvelles critiques, fort belles d’ailleurs !». Oscar du MeilleurFilm Étranger- Prix du Jury & Prix d’Interprétation (J-L Trintignant) au Festival de Cannes

Cette superbe adaptation du roman de Günter Grass s’articule autour du point de vue d’Oscar, dégoûté du monde adulte. Le pari fou d’investir une perception foncièrement naïve du monde (celle d’un enfant) vierge de toute portée critique sur l’histoire et sur la société est relevé, grâce à la présence stupéfiante de David Bennent dans le rôle d’Oscar.

Raoul SERVAIS

Plongée infernale dans la Tchécoslovaquie occupée par le régime nazi.

de Roy Andersson Suède / 2000 / 1h36

de

de Zbynek Brynych Tchèque / 1965 / 1h40 / VOSTAng.

CHANSONS DU DEUXIÈME ÉTAGE Pour regagner sa dignité, un médecin juif aide à un soldat ennemi blessé. Maître de la nouvelle vague Tchèque, Brynych offre une étude expressionniste des effets de la terreur psychologique exercée par les nazis. La quête effrénée du médecin pour trouver de la morphine le conduira dans les coins les plus sombres de la ville, et de l’âme.

Choix

...ET LE 5 CAVALIER EST LA PEUR ème

Palme d’Or à Cannes & Oscar du Meilleur film étranger

> De très nombreuses séances seront présentées par un membre du Festival pour mettre les oeuvres en perspective

19


> Dim. 18 Oct. // 20:00

[ compétition courts-métrages ]

Festi-Courts 9 films européens en compétition. 1 bulletin de vote par spectateur. 3 récompenses pour les 3 films qui reçoivent le plus de suffrages. Pour découvrir et encourager de jeunes cinéastes à se faire MAD DOGS & ENGLISH MEN

connaître : un seul choix : le vôtre !

À L’Arraché de Fred Cavayé - 2003 - 6’

de David Chester - Royaume Uni - 4’ La quintessence d’une journée dans la campagne anglaise. Piqueniques, barbecues, bières et de bons vieux élans de patriotisme.

Lequel récompenserez-vous ?

CHEDOPE ! de Fred Cavayé - 2001 - 16’

Un sac à main dérobé. Un 8H12 a.m. : Jean-René, 33 ans, voleur qui se retrouve volé. armé d’une perceuse, tente le Un passant un peu bouché. «casse du siècle» à l’A.N.P.E. Un arroseur presque arrosé. Et de Mesa Verde au Nouveau tout ça en une seule journée... Mexique !

Pendant le tri des bulletins de vote, découvrez les

Prix du Crédit Agricole Brie-Picardie

courts de Fred Cavayé,

Remise des prix sur scène aux réalisateurs élus par le public

1 prix du Public 2ème prix du Jury Jeune 3ème prix d’Honneur du Festival er

A5wave-local:wave

BETTY B. And The The’s de Felix Stienz - Allemagne - 13’

LA VÉNUS DE RABO

de Chema Garcia Ibarra - Espagne - 7’

de François Bertin - Belgique - 9’

L’expérience est un succès : la protomatière existe !

Le programme de la journée de Rabo ? Comme hier ! Il a beau être un homme de cromagnon libre, tout le monde doit aller travailler !

12:04

deux longs métrages Pour Elle & À Bout Portant (en avant première // p. 7)

Page 1

Place au grand confort !

LES HOMMES SE CACHENT POUR PLEURER de Fabien Guyot - France - 8’

Une femme organise un déjeuner et reçoit la visite inattendue d’un ex...

du 15 octobre au 15 novembre 2010

3899€*

au lieu de

6044€*

1 canapé 2 places et 2 fauteuils Stressless®

THE INNOVATORS OF COMFORT™ ( 1 )

RCS Pau 351 150 859

La vie de Tobias B. est un fiasco. C’est un homme de petite taille, qui n’a ni boulot, ni amis. Un soir il rencontre Betty B, qui chante dans une langue imaginaire.

PROTOPARTICULAS

2/08/10

2500 € 1500 € 500 €

qu’il a réalisés avant ses

2 coloris au choix :

Le JOUEUR DE CITERNES de Emmanuel Gorinstein - France - 15’ avec Jean Rochefort

CONVERSATION PIECE de Joe Tunmer - Royaume Uni - 7’

LA VIRÉE

PARADE

de Dalbor Matanic - Croatie - 15’

de Pierre-Emmanuel Lyet - France - 8’

Une jeune femme et ses Remarquant un éclat sur le Un personnage veut se libéSur les toits de New-York, un amis vont passer une belle vase de l’entrée, une femme rer de son imaginaire dévieil homme répare quotijournée d’été sur les bords du décide de demander des bordant pour séduire une diennement les citernes pour Danube. explications à son mari. Comfemme. en faire jaillir des sonorités, mence alors une étonnante auxquelles il répond avec conversation... son violon.

20

Classic Vanilla Classic Espresso

www.stressless.fr

(1)

Les innovateurs du confort

Fabriqué en Norvège - *Prix public conseillé TTC, soit 2145€ d'économie pour un ensemble canapé Stressless® Wave 2 places à dossier haut et 2 fauteuils Stressless® Atlantic, disponibles en cuir Classic Vanilla

(présenté ici) ou Classic Espresso. Renseignez-vous auprès de votre concessionnaire pour connaître le délai de livraison. Dimensions canapé 2 places Stressless Wave dossier haut (L146, H101, P81 cm) - Fauteuil Stressless® Atlantic (M) : L76, H99, P75 cm. Matières visibles de nos fauteuils et canapés en cuir : cuir de vachette, tannage au chrome, fleur corrigée, pigmenté. Boiserie hêtre lamellé collé teinté, vernis aminorésine. ®

Offre valable chez votre concessionnaire Stressless® :

Meubles & Décoration 25 route des Alouettes - Melan 21


tes La Fille deTrueba Rêves de F. suivi de

edom Land & Fre ch de Ken Loa :30 . // 8:30 & 10 ct O Jeudi 14

Dans le cadre des activités culturelles mises en place à destination des étudiants depuis 2008 sur l’antenne universitaire de Beauvais, le CROUS et l’Université de Picardie s’associent pour la troisième année avec le Festival du Film de Beauvais en invitant celui-ci au coeur de la faculté de Beauvais pour une journée spéciale cinéma le jeudi 14 octobre, avec au programme la projec-

Culturel Le Service Méru de lle Vi de la présente

e Le Troisièm Homme INO

DOM au cinéma LE re // 20:30 Lundi 18 Octob

200 cadeaux à gagner

100 DVD

20 dvd de AMER en avant-1ère

Affiches / Livres...

La ville de Méru et le cinéma Le Domino

Gardez votre ticket d’entrée (pour un film du Festival)

sont partenaires, pour la troisième année consécutive, du Festival du film de Beauvais

Sénior ne Séance Ciné e de la semai dr ca le ns da des retraités

Vendredi 15 Oct.

de

MÉRU

CROUS

& l’Université Le CROUS s Verne le Picardie Ju présentent

S N A 0 2 EU J D N A R G

il sera peut-être tiré au sort ! règlement sur

ds Les Bas Fon

www.beauvaisfilmfest.com

à Cinespace re // 10:00 Lundi 18 Octob

Samedi 16 Oct.

[ hors les murs ]

14:00

17:00

17:45

L’ARBRE AUX SABOTS LES 400 COUPS

L’AVEU

Z

17:30

22:00

LE 7 ème SCEAU

SÉRIE NOIRE REC

20:00

Soirée Hommage

à Alain Corneau en présence de Costa-Gavras 22:00

Avant-Première

MONSTERS

14:00

16:00

18:00

PICKPOCKET

L’ENFANT SAUVAGE L’AVEU

LA BATAILLE D’ALGER Puccini & la Fanciulla en présence de Mirco Mencacci

17:45

22:00

Z

L’ORPHELINAT

p.15

20:30

Avant-Première

À Bout Portant en présence de Fred Cavayé 22:00

Avant-Première

RUBBER

Nous adressons nos remerciements à ceux qui ont permis au XXème Festival du Film de Beauvais-Oise / Régions d’Europe d’exister, et notamment à Patrick Clavelou, Xavier et Philippe Marty, Laurent Gratia, Jean-Marc Quintana, Restaurant Le Bellevue, Jacques Delong et son épouse, Restaurant La Baie d’Halong, Hoang Ta et son épouse, Restaurant Le Kiosque et l’Hôtel Chenal - Pierre Robert, Claude Marchand, Garage Renault-Gueudet, Yves Binet, Francis Fildar, Éric Waroquier, Éric Vervoitte, Nicolas Covelli, Fleur de Sel, Sébastien Covelli, Olivier Taboureux, John Boorman, Ken Loach, Jerzy Skolimowski, Mike Leigh, Raoul Servais, KG Production, Michèle Ray Gavras, Costa-Gavras, Nicole Garcia, Fred Cavayé, Mirco Mencacci, Bertrand Tavernier, Hélène Cattet, Bruno Forzani, Fernando Trueba, Europa Corp - Emmanuel Leroux, Gaumont - Romain Vaxellaire - Françoise Dauvergne, SND - Aurélie Pierre, Studio Canal - Nicolas Rihet - Rania Tadjine, Pathé - Henri Demoulin, Tamasa, Archéion Films, Wild Side vidéo, ADRC - Rodolphe Lerambert, GCIA, Dominique Augey, Xavier Mahé, Charles Costa, Jérôme Debonte, Sageb-Veolia, BDE Institut LaSalle, Axa, CMS, Monsieur Meuble, Astre II, Gratia TP, les Transports Roberge, Ico-Houdeville, Bellissima Films, François Scippa-Kohn, DistriB Films, Matthieu Bardel, Fernando Trueba Producciones Cinematograficas, Nerea Aizpurua, Coproduction Office, Natalie Serfözö, ICAA, Cinecitta Luce, Michela Calisse, Adriane Chiesa Enterprises, Mélanie Romat, Agence du court-métrage, NRJ - Laurent Brailly, Elsa Masson, Marion Mossu, Rosetta Beaugendre, Univers du livre, Conservatoire Eustache du Caurroy - M. Dambreville, Lamia Dezailles, Emmanuelle Le Cann, Matthieu Le Jeune, CROUS Picardie, Dominique Semren, Université de Picardie Jules Verne - antenne de Beauvais, Agnès Houel, Le Domino Méru - Roland Bizet, Théâtre du Beauvaisis - Martine Legrand, Céline Leylavergne, Office du Tourisme de Beauvais - Aurélie Huqueleux, Association Fos’note - Jacques Cambra, AME Média - Julien Guedj, Tout en images - Jean-Claude Saint-Pol, Patrick Poul, Jean-Marc Huard, Hervé Roux, Eric Le Cadre, André Labbouz, Jean-Noël Fagot, les services techniques de la ville de Beauvais, et toute l’équipe d’accueil et technique du Cinespace

Lundi 18 Oct.

Le XXème Festival du Film de Beauvais – Oise / Régions d’Europe Organisé par l’association Les Amis du Cinéma en collaboration avec Beauvais Cinéma Cinespace grâce à la Ville de Beauvais, le Conseil Général de l’Oise, et le Conseil Régional de Picardie En partenariat avec le Crédit Agricole Brie-Picardie & NRJ

Dimanche 17 Oct.

tion de deux films.

Association Les Amis du Cinéma – BP 40230 – 60 002 Beauvais Cedex – Tel. 03 44 45 90 00 www.beauvaisfilmfest.com - beauvaisfilmfestival@wanadoo.fr Président : Elie Le Port – Vice-président : François Bonal – Directrice du Festival : Marie-Jeanne Gomet - Régie technique : Fabrice Jamet – Coordination générale & Réservations scolaires : Mathieu Collet, Julien Razafindranaly – Relations presse : Astrid Gavard Publicité : Atout Communication. - Création Graphique : Guillaume Geynet Avec l’aide de : Clémence Tastaire, Karine Briche, Guillaume Fourrière, Benoit Traën, Alexandre, Nicolas, Sébastien, Jean-Pierre, Serge Schiffrin, Philippe Bréart et les nombreux bénévoles Impression : Imprimerie Houdeville 03 44 45 00 81

Mardi 19 Oct.

Des remerciements plus particuliers à : Jacques Doridam, Pascal Louchet, Alain Garel, Christophe Carrière, Emma Piesse

10:30

16:00

20:00

Ciné-Concert

La Nostalgie

de la

Lumière

Z 18:00

14:00

ESSENTIAL KILLING (sous

réserve)

Trains Étroitement Surveillés Le 3ème Homme 22:00

DRAQUILA Chansons du 2ème Étage CHICO & RITA CRIME D’AMOUR

ILS

La Princesse Montpensier en présence de Bertrand Tavernier

de

Festi-courts

p.

20

10:00

16:00

19:30

LES BAS-FONDS

TOUS LES MATINS DU MONDE

LE TAMBOUR

Rencontre

1 8 /2

AMER en présence de

16:30

14:00

...Et

le

est la

5 Cavalier Une Partie 18:00 Peur ème

20:30

de

Campagne

EL BAILE DE LA VICTORIA

20:30

H.Cattet & B. Forzani p.15

22:00

CRIME D’AMOUR

Les Amours d’une Blonde

14:00

18:00

20:00

LA BATAILLE D’ALGER

ARMADILLO

Soirée de clôture

22:00

en présence de Nicole Garcia

CHARLIE BUBBLES 16:30

Au Hasard Balthazar

MORSE

LA HORDE

20:30

Hommage

& avant-première

Un Balcon la Mer

Distributeur automobile

Les Amis Du Cinéma

Programmation sous réserve de modifications indépendantes du Festival

Tarifs // Tarif plein 6€ / Tarif Réduit 4,50€ / Tarif Scolaire 2,30€ / PASS 4 places 15 € Réservation aux caisses de Cinespace - Réservation Scolaire 0344459000 Projections au CINESPACE - Place de la Gare SNCF - Beauvais 22

Avant-Première

20:00 compétition de courts-métrages

GUEUDET Les Du AmisCinéma Du Cinéma Les Amis

16:30

sur


20 Ans De FestivAl ils sont venus à la rencontre du public CHARLTON HESTON / TONY CURTIS / JEAN CARMET / MONICA BELLUCCI / TERRY GILLIAM / PIERRE TCHERNIA / YVES ROBERT / KAD MERAD / TERENCE HILL / DANIEL AUTEUIL / GERARD JUGNOT / ALBERT DUPONTEL / JEANPIERRE JEUNET / RAY BRADBURY / FRANCK DUBOSC / JANET LEIGH / JEAN-JACQUES ANNAUD / ESTHER WILLIAMS / ANNIE GIRARDOT / JOSÉ GARCIA / PATRICE LECONTE / ROBERT WISE / BRUNO SOLO / TERRY JONES / BENOIT POELVOORDE / ALEJANDRO JODOROWSKY / MICHELE LAROQUE / JACQUES PERRIN / BERTRAND TAVERNIER / TCHEKY KARYO / JOSIANE BALASKO / ALAIN JESSUA / MOEBIUS / GERARD BARRAY / ETIENNE CHATILIEZ / ALBERTO SORDI / MICHELINE PRESLE / DARRY COWL / MICHAEL LONSDALE / JACK CARDIFF / MIRCO MENCACCI / ALEXANDRE MNOUCHKINE / JACQUES DORFMANN / TIM ZINNEMANN / ALEXIS GRUSS / ELIAS QUEREJETA / JACQUES MAILHOT / ALINE BONETTO / MYLENE DEMONGEOT / ANDRZEJ ZULAWSKI / ANNIE CORDY / NOEL GODIN / ODETTE JOYEUX / ANTOINE DUHAMEL / JACQUES ROUFFIO / OLIVIER BAROUX / ANTONIN LIEHM / JACQUES ROULAND / JACQUES-REMY GIRERD / OLIVIER DUCASTEL / EVELYNE DRESS / JAN BUCQUOY / PABLO LLORCA / ARTHUR JUGNOT / PASCALE ROCARD / ARTUS DE PENGUERN / CAROLINE MUNRO / FATEMEH MOTAMED ARYA / FERNANDO TRUEBA / PATRICK GRANDPERRET / FIONA GELIN / BARBARA SCHULZ / JEAN DELANNOY / BEATRICE MARTIN STAREWITCH / JEAN MARBOEUF / BENITO ZAMBRANO / FRANCOIS BEL / PHILIPPE DE BROCA / PHILIPPE DIONNET / MATHIEU DEMY / ROGER CAREL / JEAN-CLAUDE DROUOT / FRANCOIS NADAL / JEAN-CLAUDE MISSIAEN / BERNARD RAPP / FRANCOISE ARNOUL / JEAN-CLAUDE ROMER / PHILIPPE MANŒUVRE / FRANCOISE CHRISTOPHE / JEAN-CLAUDE VENTURA / PHILIPPE NICAUD / FRANCOISE MENIDREY / JEAN-FRANCOIS LAGUIONIE / BORIS BERGMAN / FREDERIC DEVREESE / BERNARD FAVRE / JEAN-JACQUES ROUSSEAU / BRUNO DEVOLDERE / N.T. BINH / FREDERIC PIERROT / JEAN-MARC THIBAULT / PIERRE CADEAC / BRUNO VIENNE / RICHARD ANCONINA / FREDERIC SCHOENDOERFFER / PIERRE COURTET-COHL / CAROL BRENNER / FREDERIC SOJCHER / PICHA / MAUD LINDER / ROGER PIERRE / CATHERINE DELVAUX / PIERRE GRANIER-DEFERRE / CATHERINE JACOB / GABRIELLE LAZURE / STEPHANE FREISS / CATHERINE SAUVAGE / JEROME BOIVIN / SYLVETTE BAUDROT / SYLVIE BOUQUET / CHRISTINE BOISSON / GERARD LANDRY / JOELLE BALAND / SYLVIE FENNEC / GERARD OURY / SYLVIE LAPORTE / GERARD RINALDI / SYLVIE LOEILLET / CLAIRE NEBOUT / GERARD VIENNE / JOSE GIOVANNI / CLAUDE BOLLING / JUAN BUNUEL / CLAUDE BRASSEUR / GINETTE GARCIN / JURAJ HERZ / CLAUDE JADE / HANNES STÖHR / THADDEUS O'SULLIVAN / CLAUDE PINOTEAU / HENRI GARCIN / KAREL PROKOP / THERESE LIOTARD / CLAUDE ZIDI / HENRI GUYBET /KEVIN BROWNLOW / RAOUL SERVAIS / KILA // MAX DOUY / KIRSTEN SHERIDAN / TOM STURGES / MARC RIVIERE / LAURENT MALET / MARCOS UZAL / RENE MANZOR / LUC DESPORTES / VERONIQUE JANNOT / PIERRE-LOUP RAJOT / MARIE-ANGE L'HERBIER / RICCARDO TOZZI / LUKE HALPIN / MARINA VLADY / VIRGINIA McKENNA / MARIO BRENTA /VLADIMIR COSMA /HUGUES AUFRAY / MARIO LURASCHI / BERNARD MENEZ / MICHELINE DAX / MARTHE VILLALONGA / YOLANDE FOLLIOT/ ANDRE POUSSE /YVES BOISSET / BOULI LANNERS / CLAIRE DENIS / PIERRE ETAIX / TIPPI HEDREN / JIRI MENZEL / SAM KARMANN / GEORGES LAUTNER / RADU MIHAILEANU / MARTIN LAMOTTE / RICHARD FLEISHER / THIERRY FREMONT /JEAN-CLAUDE DREYFUS / JEANCLAUDE CARRIERE / RAY HARRYHAUSEN...

Grand Jeu 2O Ans -200 cadeaux à gagner !

Rendez-vous page 22


Festival du Film Européen - Beauvais 2010