__MAIN_TEXT__

Page 1

Mars-Avril-Mai 2015

Moi

INTERVIEW

DiabÊtique, Bea rÊussit un exploit et accomplit son rêve PassionnÊe de sports extrêmes, l’Espagnole Beatriz García BerchÊ ( Bea ) croque la vie à pleines dents. Et ça lui rÊussit : elle a accompli un vÊritable exploit sportif en prenant part à une course hors du commun. Rencontre. Propos recueillis par Joanna Szymanski

20

Pharmacie Principale : Lors de notre dernière interview*, tu nous as racontÊ comment tu gères ta passion pour les sports extrêmes et ton diabète. Peu après, tu as rÊalisÊ un de tes rêves : rÊussir le dÊfi ultime de la compÊtition 4 Deserts**, une course de 250 km en 7 jours en Antarctique. Raconte-nous cette incroyable expÊrience. Bea : La course s’est passÊe encore

mieux que je ne l’imaginais. Je ne savais pas comment j’allais me sentir dans ce climat, car je rÊsiste mieux aux hautes tempÊratures. En plus, je n’avais pas encore complètement guÊri d’une blessure à la jambe, et je ne savais pas comment rÊagirait mon diabète face à des tempÊUDWXUHVDXVVLH[WUPHV0DLVŹQDOHPHQW tout s’est très bien passÊ ! Je suis très heureuse du rÊsultat et d’avoir pu me rendre dans un lieu aussi exceptionnel. (W SXLV MÜDL HŰHFWLYHPHQW UDOLV PRQ rêve ! Je me suis beaucoup battue pour arriver jusque-là, j’ai fait beaucoup de VDFULŹFHV HW GÜHŰRUWV HW FHOD D YDOX OD peine. Je reviens de ce voyage le sac-àdos plein de souvenirs inoubliables.

Non seulement tu as rÊussi la course, mais tu as aussi ÊtÊ la deuxième femme à franchir la ligne d’arrivÊe. Etais-tu Êgalement la seule diabÊtique à prendre part à la compÊtition ?

J’avoue que je ne m’attendais pas à dÊcrocher la deuxième place fÊminine, ce fut une surprise et une rÊcompense supSOPHQWDLUH(WHQHŰHWM܍WDLVODVHXOH diabÊtique. D’ailleurs, en ayant terminÊ cette course, je suis devenue la première femme diabÊtique au monde à avoir pris part à toutes les courses du 4 Deserts. Comment as-tu gÊrÊ les difficultÊs liÊes à ta maladie ?

Pour commencer, j’ai fait des entraÎnePHQWVGDQVXQHFKDPEUHIURLGHDŹQGH * Voir l’interview  Sport et diabète : rien n’est impossible , Ma SantÊ, N° 23, p. 6. ** The 4 Deserts Race Series est une sÊrie de quatre courses rÊalisÊes en une annÊe, de 250 km chacune, à parcourir en une semaine, dans des endroits très particuliers : le dÊsert d’Atacama (Chili), le dÊsert de Gobi (Chine), le Sahara (Egypte), et l’Antarctique.


Mars-Avril-Mai 2015

Ma santĂŠ

voir comment rÊagissait mon diabète face à ces temSUDWXUHV YULŹHU OH IRQFWLRQQHPHQW GX JOXFRPªWUH et analyser mes propres sensations. Sachant qu’en raison des basses tempÊratures le glucomètre risquait de ne pas fonctionner, et qu’à cause du froid je ne pourUDLV SDV HQOHYHU PHV JDQWV SRXU IDLUH OHV SLT½UHV GH contrôle, j’ai dÊcidÊ d’utiliser un capteur de glucose, et cela a très bien fonctionnÊ. Du coup, je n’ai eu aucun problème liÊ à la maladie. Quelles sont les prÊcautions à prendre quand on prÊvoit de passer sept jours en Antarctique, que l’on souffre ou non de diabète ?

3HUVRQQHOOHPHQW HW FRPPH ¢ OÜDFFRXWXPH MÜDL G½ prendre du matÊriel de qualitÊ pour Êviter des complications liÊes au diabète telles que des blessures, PDLV DXVVL SRXU SRXYRLU DŰURQWHU OH IURLG (W PPH si je n’avais pas pu tester ces Êquipements dans des conditions similaires à celles de l’Antarctique, tout s’est très bien passÊ. Il est très important d’être bien ÊquipÊ, car la marge de manœuvre sur place est nulle, il ne faut manquer de rien. Là-bas il fait extrêmement froid, le vent est très violent et le soleil très agressif. De plus, il faut être conscient que l’on fera face à des SUHXYHVWUªVGXUHVHWTXHOÜRQYDVRXŰULUFÜHVWSRXU-

21


Mars-Avril-Mai 2015

Moi

22


Ma santĂŠ

quoi il est essentiel d’aimer ce que l’on fait, car se sentir chanceux d’être là -bas vous pousse à surmonter les PRPHQWVGLųFLOHV J’imagine qu’une telle expÊrience marque un vÊritable tournant dans ta vie. Qu’est-ce qui a changÊ depuis et quels sont tes projets ?

(QHŰHWOHV'HVHUWVPDUTXHQWOHGEXWGÜXQHQRXYHOOH Êtape dans ma vie. J’ai rÊalisÊ un rêve très important SRXUPRLTXLWDLWDXVVLXQGŹVSRUWLIWUªVLPSRUWDQW au niveau international. Je garde de nombreux souvenirs inoubliables et j’ai fait de très belles rencontres, je suis heureuse d’avoir rÊussi et très reconnaissante envers tous ceux qui m’ont permis de rÊaliser ce rêve, comme la Pharmacie Principale. J’ai Êgalement ÊtÊ surprise par la couverture mÊdiatique dont j’ai fait l’objet ces deux dernières annÊes, je ne m’attendais pas à cela. Le sport m’a apportÊ de très belles choses et j’ai hâte de participer à d’autres courses de ce type aux quatre coins du globe. Et en plus, le diabète m’accompagne dans la vie sans être un obstacle !

A la Pharmacie Principale, avoir en stock et en suïsance les nouveau[ mÊdicaments de manière à honorer sans dÊlai les ordonnances mÊdicales de nos patients diabÊtiques est une prioritÊ pour nous. Nous cherchons aussi à simpliíer la vie des porteurs de pompes à insuline et de capteurs de glucose, en disposant des accessoires nÊcessaires dans la plupart de nos oïcines, avec la possibilitÊ de Iacturer directement auprès des assurances maladie. Enín, nous pouvons conseiller nos clients sur les complÊments nutritionnels les plus adÊquats, la micro-nutrition ou la phytothÊrapie qui rÊpondront le mieux à leurs besoins spÊciíques et les aideront à Êquilibrer leur glycÊmie.

23

Profile for Bea Garcia

Diabétique, Bea réussit un exploit et accomplit son rêve  

Pharmacie Principale

Diabétique, Bea réussit un exploit et accomplit son rêve  

Pharmacie Principale

Advertisement