Issuu on Google+

Arrêt sur… Marchésieux > Un partenariat fructueux avec le RAM* Marie-Josée Tapin, responsable de la médiathèque de Marchésieux nous parle de l’accueil des tout-petits : « La bibliothèque de Marchésieux a, dès l’ouverture du RAM sur la communauté de communes Sèves-Taute, il y a plus de 10 ans, reçu régulièrement les assistantes maternelles et leurs enfants. Le fait que je sois moi-même responsable de la bibliothèque mais aussi assistante maternelle a certainement favorisé ce projet. Avec le déménagement de la bibliothèque en 2007 dans des locaux beaucoup plus spacieux, les accueils sont devenus mensuels. Depuis l’ouverture de la bibliothèque de Périers, nous alternons ces accueils et recevons donc les assistantes maternelles une fois tous les deux mois. La mise à disposition d’une animatrice par la communauté de communes pour

l’animation autour du livre, nous a permis de proposer, toujours en alternance avec la bibliothèque de Périers, une rencontre pour les parents et leurs enfants entre 0 et 3 ans (« La courte échelle »). La fréquentation est bonne : > chaque animations RAM regroupe une vingtaine d’enfants avec 8-10 adultes > « la courte échelle » reçoit en moyenne 3-4 adultes et 6-8 enfants. Pour chaque rencontre nous choisissons un thème en lien avec la saison, une autre animation, ou un livre coup de cœur. Le livre est mis en scène (kamishibaï, marionnettes, etc.). Après la lecture les enfants peuvent venir voir, toucher, et s’ils le désirent, le livre leur est lu individuellement. Il suffit de commencer à raconter pour que le silence s’installe et laisse les enfants tout ouïe… c’est toujours fascinant ! »

BIBLIO50 Bulletin de liaison de la bibliothèque départementale de prêt de la Manche

Numéro 3 – Automne 2012

* RAM = Relais Assistantes Maternelles. Pour en savoir plus sur ces relais et connaître le RAM le plus proche de chez vous, rendez-vous sur parent.manche.fr

Les tout-petits et le livre

Percy > Un temps fort annuel

©Coline Joufflineau

Cette animation se déroule sur une semaine :

CG50 - BIBLIO50 - n3.indd 1-2

- le mardi : la responsable du RAM et une bibliothécaire accueillent les assistantes maternelles avec les enfants. - le mercredi et le samedi : des séances « tous publics » sont animées par les bibliothécaires. - d’autres séances sont destinées aux classes maternelles sur le temps scolaire. Parmi les thèmes déjà abordés : Devine combien j’aime lire ; Il était une fois l’Afrique ; Quand l’animal est le héros ; J’ai descendu dans mon jardin ; Enfants du monde ; Jeux de mains, jeux de doigts.

Conseil général de la Manche DGA – pôle « Solidarités, formation, jeunesse, sport et culture » Bibliothèque départementale de prêt 50050 Saint-Lô cedex T. 02 33 77 70 10 / F. 02 33 57 74 30 Courriel : bdp@manche.fr Conception : A2SI Com Mise en page : Agence Spinnaker - Tourlaville Directeur de publication : Jean-François Le Grand Comité de rédaction : Claire Crosville, Christine Gardien, Christine Legendre, Anne-Yvonne Meslé. Crédits photos : BDP Photo de couverture : médiathèque de Canisy Ne pas jeter sur la voie publique.

impression conseil général de la Manche – novembre 2012

Quand la médiathèque a ouvert ses portes en septembre 2001, elle a tenu à mettre en place une animation en direction des « bébés lecteurs ». Nommée Petits lecteurs deviendront grands cette animation qui s’adresse aux enfants de 0 à 3 ans, a pour but de sensibiliser les tout-petits à la découverte des livres pour développer leur imaginaire. Depuis 2002 un thème différent est abordé chaque année, en collaboration avec le RAM depuis 2005.

Les professionnels du livre et de la petite enfance s’accordent pour souligner l’importance du récit et des images dans l’éveil du tout-petit. Aujourd’hui, les partenariats ne cessent de se développer entre les bibliothécaires et les professionnels de la petite enfance. En 2006, la BDP a consacré un premier temps fort aux bébés lecteurs avec « Biberons de culture » (conférences, formations, expositions, spectacles, bibliographie) et mis en place un certain nombre d’outils à destination des bibliothèques du réseau. Depuis, la BDP propose régulièrement aux bibliothécaires mais aussi à leurs partenaires (assistantes maternelles, coordinatrices de RAM,…) des rencontres avec des auteurs-illustrateurs (Emile Jadoul, Malika Doray) ou encore des formations (mise en situation dans les bibliothèques) avec Sylvie Joufflineau, coordinatrice et formatrice de l’association « Lire à voix haute Normandie ». Nous l’avons rencontrée pour vous…

CONSEIL GÉNÉRAL DE LA MANCHE B i b l i ot h è q u e d é p a r t e m e nt a l e d e p rêt 27/11/12 14:39


À gauche sur la photo, Sylvie Joufflineau. La Haye-du-Puits, octobre 2012.

La BDP et les bébés

Rencontre avec Sylvie Joufflineau

La BDP propose différents outils : > 1 exposition « Tout un monde à lire, de la comptine au livre d’art » > 1 valise thématique livres : « Devine combien j’aime lire » > 1 valise thématique musicale : « L’éveil musical des tout-petits » > 1 malle à instruments > 4 tapis lecture : « Au fil de l’eau » ; « Dans mon jardin » ; « Les différences » ; « Un jour » accompagnés chacun de 60 documents environ. > 4 petits théâtres en bois ou kamishibaïs (avec 8 histoires pour les tout-petits)

« Les livres, c’est bon pour les bébés »* S

ylvie Joufflineau est coordinatrice et formatrice à l’association « Lire à voix haute Normandie ». Ses missions principales sont : > Mener des actions autour du livre en direction des tout-petits avec différentes structures (médiathèques, centres de loisirs, foyers de l’enfance,…). > Former les bibliothécaires et professionnels de la petite enfance, avec notamment des conférences sur l’importance du livre dans le développement du jeune enfant. Invitée régulièrement par la BDP, Sylvie Joufflineau a répondu à nos questions lors de sa venue à la médiathèque de Canisy, en septembre dernier :

Quel est votre parcours ? >L  e petit manchot : sélection semestrielle

établie par les bibliothécaires de la BDP. Retrouvez le meilleur de la littérature jeunesse, un choix de disques pour les enfants et des références professionnelles.

> Pour tout savoir sur les outils, les emprunter et lire Le petit manchot, rendez-vous sur La BDP propose aussi chaque année : > d es formations (deux en 2013 et une journée professionnelle au festival du livre de jeunesse et de bande dessinée de CherbourgOcteville). > d es rencontres deux fois par an (à Lessay, Les Pieux et La Haye-Pesnel) autour des livres de jeunesse pour les bébés et les plus grands. Découvrez aussi sur une page spéciale de références de sites sur les tout-petits et le livre dans la rubrique « Une sélection de sites ».

CG50 - BIBLIO50 - n3.indd 3-4

J’ai un parcours professionnel un peu sinueux, comme beaucoup. Je suis titulaire d’une maîtrise d’histoire, d’un diplôme de documentaliste de l’INTD (Institut national des sciences et techniques de la documentation). C’est en dernière année de cette formation, que j’ai rencontré A.C.C.E.S, alors que je préparais mon mémoire de fin d’étude sur la littérature de jeunesse. La découverte d’A.C.C.E.S. a été une vraie rencontre, et je me suis donc formée auprès d’eux. J’ai eu la chance de participer régulièrement aux séminaires d’A.C.C.E.S, alors animés par le Pr René Diatkine ; puis je suis devenue Relais Régional pour A.C.C.E.S. en 1996.

Quelle est votre démarche ? La démarche est de fait celle initiée par A.C.C.E.S. à l’origine, il y a 30 ans, puis nourrie par d’autres depuis, réunis pour beaucoup au sein de l’agence parisienne « Quand les

comptines, les récits, la poésie, … constituent la langue du récit, qui complète la langue usuelle, du quotidien. Cette langue du récit permet de mettre les événements à distance, les organiser dans le temps, elle est celle du « il était une fois ».

Comment lire des livres aux tout-petits ?

A.C.C.E.S : La petite histoire des bébés et des livres

livres relient ». Il s’agit de rendre la rencontre possible entre un enfant, un livre, un adulte disponible pour cette rencontre, en ayant le souci permanent du parent, de l’adulte qui accompagne l’enfant dans sa vie quotidienne, même et surtout s’il est éloigné du livre et de l’écrit. Nous proposons une «lecture individuelle au sein du groupe» : c’est toujours l’enfant qui choisit son livre, plusieurs autres enfants peuvent être présents bien sûr, et bénéficier de cette lecture, mais elle est adressée à un enfant en particulier. C’est l’enfant qui est le guide, qui donne le rythme, qui choisit de s’arrêter, ou de se faire relire x fois tel album qu’il affectionne particulièrement.

Pourquoi lire des livres aux tout-petits ? L’enfant très jeune est infiniment sensible à la musique de la langue. En lisant, en offrant à voix haute un texte, destiné à être écrit, on nourrit la pensée de l’enfant, son imaginaire... Les premières

Lire des livres aux tout-petits nécessite une faculté d’adaptation : les tout-petits écoutent en mouvement ! C’est important qu’ils puissent bouger pour « entendre », pour élaborer, et c’est souvent extrêmement déstabilisant pour l’adulte accompagnateur : il a l’impression que « l’enfant n’écoute pas », « qu’il fait autre chose » ! En fait, non seulement l’enfant a la capacité de bouger et d’écouter en même temps, mais le fait de mettre en mouvement ses émotions lui permet justement d’écouter, de penser ! Il est important d’accompagner les adultes, de les rassurer en partageant ensemble un temps autour des livres avec les enfants, et d’échanger ensuite, à partir des observations réalisées.

Quels sont les partenaires incontournables quand on veut accueillir des tout-petits à la bibliothèque ? Un projet « livre et petite enfance » se construit toujours en partenariat, afin qu’il s’inscrive dans la durée. Ce sont des projets de longue haleine ! A.C.C.E.S. sions Actions Culturelles Contre les Exclu René : rs ateu Fond ions. égat Ségr les et es Diatkine et Marie Bonnafé (psychiatr et psychanalystes). « L’objectif de re l’association A.C.C.E.S. est de mett des sition dispo la à ms albu et s récit uyant bébés et de leur entourage en s’app ques sur les partenariats entre bibliothè et services de la petite enfance et en privilégiant les milieux les plus démunis. » www.acces-lirabebe.fr

Les partenaires incontournables sont ceux qui ont pensé, puis élaboré ensemble ce projet en amont. Un partenariat se construit, et la bonne volonté est vraiment nécessaire mais non suffisante. Les partenaires incontournables sont la bibliothèque, la BDP, le ou les lieux « petite enfance » concerné(s) afin de définir l’équipe qui sera « sur le terrain » pour partager ces temps de lecture, mais aussi un « groupe de pilotage » réunissant des personnes qui ne seront pas directement sur le terrain, mais qui participent à l’élaboration du projet, et seront « un œil extérieur ». Ces personnes seront garantes du projet auprès des institutions, des financeurs et valideront le projet. Elles garantiront aussi la survie du projet en cas de départ des acteurs de terrain.

Comment réussir ce type de partenariat ? D’abord, prendre son temps ! Bien réfléchir et poser par écrit le « squelette » de ce projet : ce que l’on veut ensemble ; définir ce qui est réaliste et « tenable » en termes de moyens humains, matériels, de disponibilité, d’espace, de fonds de livres.... Se réunir régulièrement selon un calendrier fixé conjointement. Faire le point honnêtement, évaluer ce qui convient ou non, réajuster, si besoin; rester souple pour s’adapter. Enfin avoir des temps de formation communs pour tous les membres de l’équipe.

ie » : « Lire à voix haute Normand dans , association fondée en 1998 la filiation éthique et philosophique er d’A.C.C.E.S, a pour but de développ ès tout moyen propre à permettre l’acc et le à la culture, en privilégiant le livre nce) récit, aux enfants (dès la petite enfa sive. exclu sans tes, adul aux comme www.lireavoixhautenormandie.fr

Documents de référence : - Je cherche un livre pour enfant : le guide des livres pour enfants de la naissance à 7 ans / Sophie Van der Linden, Gallimard-Jeunesse, 2011. 19,8 € - Les tout-petits et les livres / sous la direction de P. Ben Sousssan, Erès, 2009. 15,5 € *Les livres, c’est bon pour les bébés : - Titre d’un ouvrage de Marie Bonnafé publié chez Hachette Littératures en 2003 (épuisé). - Titre d’un DVD réalisé par Marie Desmeuze, Editions A.C.C.E.S., 2010 (durée : 35 min.). 10 €

Devant l’abondante production de livres pour les tout-petits… comment choisir les bons livres ? Les « bons livres » sont ceux qui vous touchent aussi, vous adultes, qui vous donnent à penser, qui offrent différents niveaux de lecture. Il y a de vraies œuvres d’art dans cette littérature dite de jeunesse, qui touche en fait, dans les meilleurs albums, notre humanité, quel que soit notre âge…

Pouvez-vous en présenter quelques-uns ? Je citerai en vrac l’œuvre de Kitty Crowther, de Byron Barton, d’Anthony Browne, Claude Ponti et les bibliographies ne manquent pas... Je lis au quotidien pour les bébés : - Lucy / Olivier Douzou, MeMo, 2005. - Dix petites graines / Ruth Brown, Gallimard-Jeunesse, 2001. - Chansons pour les hérissons / Anne Trotereau, EDL, 1993. - Zuza / Anaïs Vaugelade, EDL, 2010.

27/11/12 14:39


BIBLIO50