Page 1

Ados d’Mots – Douarnenez - Atelier 4 Je suis faite de mots, les mots esprit et possession sont entrés en moi, un avantgoût de la vie en moi, le langage et la gestuelle se développent, je suis faite de mots, toute une vie, une histoire se dessinent : mon histoire, des mots d'amour, de sentiments que je ne connaissais pas, déception, renaissance, renouveau - obscurité, luminosité : tout s'enchaîne, une pluie de bonheur, d'évènements.. Des mots, des mots et puis... Maria

Je suis à l'origine de mots morts, inhabités, sans âme, attendant qu'on me donne la vie, comme une entité d'un monde parallèle, voulant sortir de l'obscurité et atteindre la lumière, je suis des mots passés de l'autre côté, dans une sorte de vortex et je suis arrivée dans un être, tout petit, attendant quelques pour apercevoir ce que serait ma vie, pour goûter à ses avantages et ses déceptions, je suis faite de mots, je vis avec des mots, et ce sont chaque année des mots nouveaux des mots qui me construisent, des mots qui me nourrissent, des mots qui s'inscrivent dans un livre, page par page, chapitre par chapitre, je suis un ensemble de mots, oui, je suis un livre, je suis ma vie. Naomie

Je suis en mots, je suis faite de mots. Un chevalier sans cheval, sans épée, sans armure. Je suis un mot nu. Alexandra

Je suis des mots dans l'ombre, en concurrence, des mots poussières de relations, vitesse, force, je suis des mots en un haut point, devant des centaines d'autres, des mots, petite chose visqueuse qui grandit, je suis des mots, une pensée, une page, puis une autre... Nicolas


Je suis mon âme, je suis faite de poussières, des poussières d'eux, mon sang, mon oxygène aussi, des mots qui raisonnent, des mots qui n'ont pas de sens, toute ma pitié en un mot, le mot, ces voyelles, ces syllabes, majuscules et accents, je suis tous ces mots, ils écrivent mon commencement, ils m'éduquent, m'aident, me punissent et me consolent, jamais sans les mots, ils résument mon histoire, je me découvre, rencontre, apprécie, interroge, sans entrée, sans issue, les mots me bloquent, qui grandissent, me renseignent, s'échappent pour atteindre le soleil, un soleil sans lumière, qui cependant m'éclaire, m'éblouit dans cet endroit renfermé, nuit noire, les mots me réveillent là où je ne me suis jamais étendue, rien ne me parle, les mots me découvrent, je leur apprends et les remplace... Julie

Je suis en double mot, puis quatre, puis huit, et au final un mot corps, grand et toujours là pour les autres, je suis un mot, je sais me dédoubler, un mot partout et nulle part, un mot qui va trop loin, se déconnecte tout seul de la réalité, sauf que les mots font mal... Alan

Je suis un mot minuscule, très minuscule, je suis un mot dans l'obscurité totale qui bouge à peine, puis qui grandit, grandit, je suis un mot qui n'a presque plus de place, un cordon me tient, me nourrit, puis la lumière transperce la matière, je suis un mot qui a froid, très froid, un mot qui voit des personnes et qui m'intrigue puis je suis un mot qui sait se débrouiller et peut rendre service aux autres... Yohann

Je suis faite de mots, de vide, de noir, de blanc, d'oubli, d'erreur, de rature, absence de surprise, à la dérive, puis d'un coup la page se tourne, je vis. Elsa

Je suis en mots, je suis faite de mots, du néant, du vide, d'un trou noir, de la solitude, à la compagnie, de l'amour, à la compagnie, de l'amour, de joie, de patience mais de fatigue, des mots alors se lèvent doucement, difficilement, se couchent calmement, tranquillement, je suis le calme et la passion. Justine


Je suis faite de mots, de rien, je suis faite de mots qui s'agrandissent, je suis faite du mot jour, je suis faite du début, je suis faite de la vie, de la joie, de la rencontre, je suis faite d'histoire, de mots qui glissent et s'écrivent. Virginie

Mes parents m'ont murmuré un prénom, enfin sûrement mon prénom au lointain, fond noir, j'entendais, j'entendais des mots, des mots qui me construisent, des mots qui me resserrent, des mots, des lettres, des larmes, des mots d'espoir, des mots d'envie, des mots à en être au pied du mur, des mots réalités, au fond les mots dessinent, les mots grandissent, les mots changent, deviennent de grandes phrases, les phrases devancent les mots, les phrases prennent le dessus, le sens... dessus - dessous. Des mots en moi. Solenn

Je suis faite de mots minuscules, de vide, de couleur blanche comme un mur, de vivant, j'étends, je vois une lumière qui m'éblouit, je suis libre comme le mot liberté, de mots tendres et de panique. Laura

... je suis en mots, je suis faite de mots, des mots, des mots qui cherchent, des mots bloqués, des mots qui sortent plus rien, rien... Maelle

Je suis en mots, je suis faite de mots, des mots racontés, volés, empruntés, dérobés, la compréhension, absente, parfois présente, rarement logique ou indulgente, des mots expliqués, mimés, traduits, aspirés, mangés, gaspillés, inutiles, des mots, des mots colorés, paillettes, perlés, festifs, féériques, diaboliques, sadiques ou ironiques, des mots dansant, jouant, riant, pleurant, sautant, pensant, réfléchissant, réalisant, mes mots sont et resteront cachés. Elodie


Je suis en mots, je suis faite de mots familiaux, complexes, des mots aimant, des mots de confiance, des mots de colère, de jalousie, je suis le mot rêveuse, ambitieuse, sincère, je suis, je suis nuage et je m'éloigne. Océane

Je suis en mot, je suis faite de mots, je suis faite de rêves perdus, de rêves nouveaux, de mots qui s'envolent, des mots qui prennent le large, des mots étrangers, des mots qui s'enferment et des mots qui s'évadent, des mots qui écoutent, des mots bruits, des mots musiques,... pour finir, le silence. Sandra

Douarnenez Atelier 4(1)  

Ados d'Mots