Page 1

exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

10:12

Page 2

Ville d'art et d'histoire > Bayonne obtient le label national p6

Espaces verts > Les alternatives au tout chimique p8

Evénement > Le “Bayonne”, une valeur sûre ! p28

MAGAZINE

Développement économique Bayonne séduit les entreprises

n°164 > Avril - Mai 2011


exe 156

7/07/09

8:40

Page 2

L

Pub


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

6:42

Page 3

LE MAGAZINE DE LA VILLE > n°164

sommaire Avril – Mai 2011

Action publique

4

4

- ÉDITORIAL

> Le label “Ville d’art et d’histoire“, un atout économique de plus pour Bayonne

6

- PATRIMOINE

> Villes d’art et d’histoire, Bayonne obtient le label national

8

- AGENDA 21

> Espaces verts, les alternatives au tout chimique

9

- AGENDA 21

> Pour une nouvelle approche de la culture

10 - AMÉNAGEMENT URBAIN > Séqué, des logements de qualité pour tous 12 - SPORT

> Centre aquatique, le succès est au rendez-vous

13 - AMÉNAGEMENT URBAIN > Hauts de Bayonne, visite de chantiers 15 - TRANSPORTS

> Chronoplus, démarrage encourageant

16 - VIE SOCIALE

> Foyer Soleil... le goût de la liberté !

Dossier > Développement économique

19

20 - UNE PRIORITÉ MAJEURE DE L’AGGLOMÉRATION 22 - POUR ÊTRE ATTRACTIVE... LA VILLE S’ACTIVE ! 24 - PAROLES DE CHEFS D’ENTREPRISES

Vie de la cité

27

28 - FOIRE AU JAMBON > Le "Bayonne", une valeur sûre ! 29 - ÉVÉNEMENT

> Les Maimorables, le grand métissage culturel

30 - ÉVÉNEMENT

> C’est beau l’art la nuit

31 - ÉVÉNEMENT

> L’hymne à la nature

32 - LIEU D’EXPOSITION > L’art dans la maison 33 - ASSOCIATION

> Patro, cent ans dans le respect de l’autre

Bayonne scope > Bloc-notes > Actualités associatives > Carnet

34

Expression des groupes politiques

41

Directeur de la publication > Jean Grenet Rédaction > Valérie Auberty Secrétaire de rédaction > Stéphane Daguin Photos > Cédric Pasquini, Grégoire Trunet, Ludovic Zeller Mise en page > Nerea Photogravure > Profilkolor Impression > Fabrègue Imprimeur

Régie publicitaire > Supports Promotion Traductions > Philippe JauréguiberryRospide (basque) et l’Institut Occitan (gascon) Photo de couverture : le robot de placement de fibres composites de Coriolis Composites à la Technocité


exe 164 - XP 6 SIX

4

22/03/11

8:08

Page 4

Editorial

Le label "Ville d’art et d’histoire", un atout économique de plus pour Bayonne > Jean GRENET, Maire de Bayonne, Président de la Communauté d’agglomération Côte Basque - Adour, Député des Pyrénées-Atlantiques

E

ntre Nive et Adour, Bayonne, ville de confluences, a su préserver un patrimoine d’une exceptionnelle richesse. La politique patrimoniale de la Ville remonte à plus d’un siècle avec les étapes essentielles qu’ont représenté la sauvegarde des remparts du Grand Bayonne classés Monuments historiques en 1931, puis celle des enceintes du Petit Bayonne inscrites à l’Inventaire supplémentaire. La mise en place du secteur sauvegardé a constitué le second signal fort de cette politique. En 1975, la Ville inscrivait l’ensemble des 80 hectares du centre historique dans une démarche de conservation, de restauration et de mise en valeur. Ce dispositif a permis la réhabilitation de nombreux logements, le retour de la population et l’amélioration du cadre de vie dans le cœur de ville. Un travail de longue haleine qui se poursuit aujourd’hui en prenant en compte, de manière prioritaire, tous les aspects du développement durable. Dans la continuité, j’ai souhaité porter la candidature de la Ville de Bayonne au label “Ville d’art et d’histoire”. L’obtention de cette appellation insère Bayonne dans un réseau prestigieux de villes et de territoires qui ont choisi le patrimoine comme atout majeur de développement culturel, économique et social. Ces collectivités témoignent aujourd’hui du levier économique supplémentaire que constitue l’attribution du label. C’est une nouvelle carte parmi les nombreux atouts que présente la ville aux yeux des habitants, des visiteurs, des chefs d’entreprises... Une attractivité déjà remarquable puisque, rappelons-le, Bayonne est la sixième ville préférée des Français*!

C’est aussi un encouragement à poursuivre notre politique active de valorisation et de médiation de la qualité patrimoniale et du cadre de vie. La découverte du patrimoine architectural est l’une des pratiques culturelles favorites des Français. Le succès des Journées du patrimoine atteste de cet engouement pour les signes d’héritages de notre passé.

...une nouvelle carte parmi les atouts que présente la ville aux yeux des habitants, des visiteurs, des chefs d’entreprises...

Valoriser ce passé, en soigner l’image et les lieux, permet aussi de sensibiliser les Bayonnaises et les Bayonnais à la mémoire de leur ville, et de favoriser ainsi leur implication et le désir de transmission de leur histoire ■ *Etude Université Paris-Dauphine/ “Les Echos” Juillet 2010.


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

8:09

Page 5

Editorial

5

“Arte eta Historia Hiria” labela, abantaila ekonomiko bat gehiago Baionarentzat > Jean GRENET, Baionako Auzapeza, Kostalde Aturri Hiri-Elkargoburua, Pirinio Atlantikoko Deputatua

Lo certificat “Ville d’art et d’histoire”, un atot economic mei entà Baiona > Joan GRENET, Maire de Baiona, President de la Comunitat d’aglomeracion Còsta Basca - Ador, Deputat deus Pirenèus Atlantics

E E

rrobia eta Aturriaren artean Baionak, bidegurutzetan, aparteko ondare aberatsa gordetzen jakin izan du. Duela mendea baino gehiago hasia, Herriaren ondare-politikak funtsezko urratsak bizi izan ditu 1931an Baiona handiko harresiak monumentu historikotzat jotzen zirelarik eta ondotik Baiona ttipikoak inbentario osagarrian sartuak. Eremu zainduaren jartzearekin egin da politika honen 2. urrats garantzitsua. 1975an, Baionako herriak hiri erdiko 80 hektareak zainketa zaharberritze eta balioztapen urraspide azkar batean ezartzen ditu. Programa horri esker hainbat etxe arraberrituak izan dira, jendea jin da berriz hara bizitzera eta hiri erdiko bizi-ingurumena hobetua izan da. Egungo egunean jarraikitzen duen iraupen luzeko lana, garapen iraunkorraren aldeak lehentasunez konduan hartuz. Ildo beretik joanez nahi izan dut Baionako herriaren hautagaitza aurkeztu “Arte eta Historia Hiria” labela lortzeko xedez. Label honen erdiespenarekin kultura ekonomia eta jendarte garapenarako ondarea ezinbesteko tresnatzat hartu duten hiri eta lurralde sare ospetsu batean sartuko da Baiona. Labelizatze honek sortzen duen akuilatze ekonomiko osagarriaren lekukoak dira elkargo horiek. Abantail ainitzen artean herritar bisitari eta enpresaburuei Herriak aurkezten dien berriena da... Erakargarritasun jadanik guziz ohargarria Baiona, ez dezagun ahantz, frantziarrek* gehien hobesten duten hirietarik seigarrena baita ! Bizi-ingurumenaren eta ondarearen kalitatearen sailetan daramagun bitartekotza eta balioztapen politika ariaren segitzea bultzatzen gaitu ere. Arkitektura-ondarearen ezagutza frantziarren kultur aktibitateetan maitatuenetariko bat da. Ondarearen egunek biltzen duten arrakasta gure iraganaren ondorezantzuen aldeko liluraren adierazlea da. Iragan horri balioa emateak, irudia eta lekuak zainduz, Baionesak beren herriaren memoriarekiko sentikortzea baimentzen du ere, beren parte-hartzea eta historiaren zabaltzeko gutizia holaxe lagunduz ■

*Paris-Dauphine Unibertsitatea/“Les Echos” ikerketa 2010ko uztaila.

nter Niva e Ador, Baiona, vila deu juntèr, qu’a sabut guardà’s un patrimòni d’un riquèr tarrible. La politica patrimoniau de la Vila que remanda a mei d’un sègle a, dab las etapas màgers qui son la sauvaguarda deus remparts deu Gran Baiona classats Monuments istorics en 1931, puish la deus embarris deu Petit Baiona inscriuts a l’Inventari suplementari. La mesa en plaça deu sector sauvaguardat qu’a constituit lo dusau senhau hòrt d’aquera politica. En 1975, la Vila qu’inscrivèva l’ensemble deus 80 ectaras deu centre istoric dens iva afranquida de conservacion, de restauracion e de mesa en valor. Aqueth dispositiu qu’a permetut la reabilitacion de mantuas bastissas, lo retorn de la populacion e l’amelhoracion de l’encastre de vita dens lo còr de vila. Un tribalh de longa man qui’s persegueish uei lo dia en préner compte, d’un biais prioritari, tots los aspèctes deu desvolopament durable. Dens lo continuèr, qu’èi desirat portar la candidatura de la Vila de Baiona au certificat “Ville d’art et d’histoire”. L’obtencion d’aquera apellacion qu’inscriu Baiona dens un hialat prestigiós de vilas e territòris qui an causit lo patrimòni com atot màger de desvolopament culturau, economic e sociau. Aqueras collectivitats que testimònian uei lo dia deu lhevader economic suplementari qui constitueish l’atribucion deu certificat. Qu’es ua carta navèra au demiei deus mantuns atots qu’a la vila cap aus poblants, aus visitaires, aus caps d’enterpresas… Ua atractivitat dejà remarcabla puish a que, tornem dise’u, Baiona qu’es la sheisau vila mei estimada peus Francés* ! Qu’es tanben un encoratjament tà perseguir la nòsta politica activa de valorizacion e de mediacion de la qualitat patrimoniau e de l’encastre de vita. La descobèrta deu patrimòni arquitecturau qu’es l’iva de las practicas culturaus qui agradan mei aus Francés. L’escaduda deus Dias deu patrimòni qu’ensenha aquera hami entau cabau eretat deu passat nòste. Har vàler aqueth passat, en suenhar l’imatge e los lòcs, que permet tanben de sensibilizar los e las de Baiona a la memòria de la vila, e de favorizar atau la lor implicacion e lo desir de transmission de la lor istòria ■

*Estudi Université Paris-Dauphine/ “Les Echos”, Julhet de 2010.


exe 164 - XP 6 SIX

6

22/03/11

6:47

Page 6

Patrimoine

VILLES D’ART ET D’HISTOIRE

Bayonne obtient le label national Bayonne a rejoint depuis janvier le réseau national des 149 “Villes et Pays d’art et d’histoire”. Ce prestigieux label est décerné par le ministère de la Culture et de la Communication aux collectivités qui mettent en valeur leur patrimoine et le font connaître auprès de leurs habitants et visiteurs.

S

ensibiliser habitants et professionnels à leur environnement, à la qualité architecturale, urbaine et paysagère, présenter les patrimoines et l’architecture de la ville, initier le public jeune, offrir aux touristes des visites de qualité par un personnel qualifié... c’est à tout cela que s’engagent les “Villes d’art et d’histoire” ! 149 Villes ou Pays composent le réseau national, animé par l’ANVPAH&VSSP(1). Tous mènent, en fonction de leur caractère spécifique, des actions de même nature. La promotion de ces actions est soutenue par le ministère, qui apporte son aide financière à certains projets.

L’optention du label génère en moyenne 30% de touristes supplémentaires.

“Ville de confluences” La labellisation de Bayonne vient récompenser deux années de travail. Le dossier présente un diagnostic partagé autour de la notion de “ville de confluences”, déclinée en cinq thèmes. Il présente également les axes majeurs du projet de valorisation du patrimoine qu’entend développer la Ville de Bayonne, un projet “particulièrement apprécié du Conseil National des Villes et Pays d’art et d’histoire, car il relie le présent et le passé et unit la cathédrale Sainte-Marie, au cœur du secteur sauvegardé, à la cité Marcel-Breuer sur les Hauts-de-Sainte-Croix, ensemble de logement social au cœur d’un vaste projet de réaménagement urbain”, comme le souligne le ministre dans sa lettre d’attribution du label.

Une convention qui engage les deux parties Formalisant le partenariat entre la Ville et l’État, une convention devrait être signée prochainement à Bayonne, en présence du ministre Frédéric Mitterrand. Elle fixe le cadre partenarial du label. Elle implique un soutien financier et technique de la part du ministère. La Ville de Bayonne, quant à elle, devra

recourir à un personnel qualifié et agréé par le ministère pour animer son patrimoine (guides-conférenciers et animateurs du patrimoine). Il lui faudra également créer un Centre d’Interprétation de l’Architecture et du Patrimoine. Enfin, la Ville devra toujours veiller à ce que sa politique de valorisation du patrimoine réponde aux exigences du réseau des villes d’art et d’histoire, ce qui est déjà le cas pour de nombreuses actions de médiation et d’études. L’obtention de ce label est un atout formidable pour Bayonne puisque l’on estime qu’il génère en moyenne 30% de touristes supplémentaires ! ■ POUR EN SAVOIR PLUS > an-patrimoine.org Association Nationale des Villes et Pays d’art et d’histoire et des Villes à secteurs sauvegardés et protégés. Cette plateforme d’échanges, de compétences et d’expériences au niveau national et international, est le partenaire privilégié des villes qui composent son réseau. L’association est basée à Bayonne, une proximité dont a grandement bénéficié la ville pour la préparation de son dossier. Présentation complète de l’association dans un prochain numéro du magazine. (1)


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

6:48

Page 7

Ondarea

7

ARTE ETA HISTORIA HIRIAK

Baionak label nazionala erdiesten Urtarrilaz geroztik Baiona “Arte eta Historia Hiriak” izeneko sare nazionaleko 149 hirietariko bat bilakatu da. Kultura eta Komunikazioa Ministeritzak beren ondareari balioa ematen dioten eta beren biztanle zoin bisitariei jakinarazten dieten elkargoei die label ospetsu hori eskaintzen. aurkezten ditu ere, “Arte eta Historia Hiri eta Lurraldeetako Kontseilu Nazionalak bereziki preziatzen duen proiektua, oraina eta iragana lotzen dituelako, eremu zainduaren bihotzean dagoen Dona Maria Katedrala eta hiri berrantolaketa proiektu zabal batean dagoen Hauts-de-Sainte-Croix auzoko Marcel-Breuer jendarte etxebizitza multzoa batzen dituelako”, Ministerioak labelaren eratxikitzegutunan azpimarratzen duen gisan.

Bi parteak estekatzen dituen hitzarmena

B

iztanleak eta profesionalak beren ingurumenarekiko, hiri paisai eta arkitekturakalitatearekiko sentikortzea, hiriaren ondareak eta arkitektura aurkeztea, publiko gazteari erakaspenak ematea, kalitatezko bisitak turistei eskaintzea langile berezituen bidez... hori da “Villes d’art et d’histoire” hiri labeldunek egin behar duten guzia! 149 hiri edo lurraldek dute nazio-sarea osatzen, ANVPAH & VSSP(1) elkarteek animaturik. Denek dituzte, beren berezitasunen araberan, mota bereko ekintzak eramaten. Egitasmo batzuei bere diru-laguntza ematen dien Ministeritzak du ekintza horien promozioa sustengatzen.

“Bidegurutzetan”

Estadoaren eta Herriaren arteko partaidetza zehaztuz, Frédéric Mitterrand Ministro Jaunaren aitzinean denbora guti barne izenpetu beharko lukete Baionan. Labelaren partaidetza esparrua finkatzen du. Berekin ministeritzaren sustengu finantzarioa eta teknikoa ekartzen du. Baionako Herriak, harketz, ministeritzak adostuko langile berezituarengana jo beharko du bere ondarearen animatzeko (gidari-hizlariak eta ondarearen animatzaileak). Arkitekturaren eta Ondarearen Interpretazio Zentroa sortu beharko du ere. Azkenik, Herriak bere ondarearen balioztapen-politikak Arte eta Historia Hirien sarearen eskakizunei ihardesten dizkiela zaindu beharko du beti, ikertze eta bitartekotza ekintza ainitzendako jadanik hola izanki eta. Label hori gaitzeko abantaila daiteke Baionarentzat lortzearekin %30 turista gehiago nonbait han jin litekeela ustea baita ! ■ GEHIAGO JAKITEKO > an-patrimoine.org Association Nationale des Villes et Pays d’art et d’histoire et des Villes à secteurs sauvegardés et protégés (Arte eta Historia Hirien eta Eremu Zaindu eta Gerizatuak dituzten Hirien Nazio-Elkartea). Nazio eta nazioarteko maileko harreman, gaitasun eta eskarmentu plataforma hori bere sarea osatzen duten hirien lehentasunezko partaidea da. Baionan finkatua da elkartea, bere txostenaren apailatzean Herriak handizki baliatu duen hurbiltasuna. Elkartearen aurkezpena agerkari honen ondoko ale batean. (1)

Baionako labelizatze honek bi urteko lana du sariztatzen. Txostenak bost gaitan deklinatu “bidegurutze” kontzeptuaren inguruko diagnostiko partekatua aurkezten du. Baionako Herriak garatu nahi duen ondarearen balioztapen-proiektuaren ardatz nagusiak


exe 164 - XP 6 SIX

8

22/03/11

6:48

Page 8

Agenda 21

ESPACES VERTS

Les alternatives au tout chimique Voilà plus de quinze ans que la Ville de Bayonne emploie des méthodes écologiques pour l’entretien de ses espaces verts. Aujourd’hui, passées au tamis de l’Agenda 21 et anticipant les nouvelles lois, ces méthodes s’amplifient, s’organisent et se modernisent.

Un troupeau de trente chèvres permet de “faucher” l'herbe sur les remparts.

P

hotographiées, filmées, télévisées,... les chèvres des remparts de Bayonne sont désormais célèbres ! Elles remplacent avantageusement, depuis quelques années, les rotofils et autres matériels de débroussaillage sur des secteurs très pentus, optimisant le temps de travail et la sécurité des jardiniers de la Ville et diminuant le bruit et le bilan carbone. Elles sont aussi un symbole de ce que l’on appelle désormais “la gestion différenciée”, action phare de l’Agenda 21 appliquée aux espaces verts. Le principe, généralisé aujourd’hui à l’ensemble de la ville, consiste à créer différentes zones et classes d’espaces verts, allant du “prestige” comme le Jardin public à la zone naturelle fauchée une seule fois par an, et à affiner le type d’entretien pour chaque secteur, selon leur fréquentation. Cela se traduit sur le terrain par une diminution des arrosages pour certaines zones, par une

réduction des déchets verts grâce à la tonte mulching. Autres alternatives vertes, le remplacement des plantes annuelles dans les massifs par des vivaces, moins gourmandes en arrosage, ou encore l’utilisation d’insectes auxiliaires pour combattre les ravageurs, comme les coccinelles contre les pucerons.

Désherbage, les nouvelles technologies La Ville de Bayonne n’attend pas l’échéance fixée par le gouvernement avec le plan Ecophyto 2018 pour réduire l’usage des désherbants chimiques, insecticides et autres fongicides. Ainsi, l’objectif “Zéro Phyto” est déjà atteint sauf cas très particuliers. Cela veut dire qu’aujourd’hui plus aucun arbre, arbuste ou massif n’est traité contre les maladies ou les insectes.


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

6:50

Page 9

Agenda 21

La loi interdisant également désormais de désherber chimiquement les abords des cours d’eau, ce qui est le cas de nombreuses zones de Bayonne, il convient donc de faire appel à de nouvelles technologies. Ainsi, la Ville s’est dotée maintenant de machines à désherber à eau chaude ou à brûleur à gaz pour les petites surfaces. Autre engin high-tech, le weed-it. Il permet, grâce à des capteurs infrarouges détectant la chlorophylle, de ne traiter que les mauvaises herbes avec des produits homologués. Toujours très efficace, le désherbage à la main est encore parfois le plus adapté ! Conséquence de ces traitements différenciés, les habitants de Bayonne vont devoir s’habituer à voir ici et là quelques mauvaises herbes. Mais rappelons qu’une mauvaise herbe... n’est jamais qu’une plante qui pousse là où l’on ne la souhaite pas ! ■

Une journée au jardin Toutes les méthodes d’entretien durable des espaces verts de la Ville de Bayonne sont présentées au public à l’occasion de la journée au jardin (nouveau nom de la traditionnelle bourse aux plantes !), le 2 avril, dans le parc de Caradoc. Au programme de cette belle journée : les classiques échanges de plantes et boutures entre passionnés de jardinage, le Village du jardin durable, les visites du parc et des serres municipales, la remise des prix des balcons & jardins fleuris, ainsi que des animations pour les jeunes jardiniers en herbe ! Samedi 2 avril, Parc de Caradoc, de 10h à 17h. Entrée libre POUR EN SAVOIR PLUS > bayonne.fr

9

PARTICIPATION CITOYENNE

Pour une nouvelle approche de l’action culturelle La culture en héritage, en devenir, en partage : c’est sur ces thèmes que les habitants ont débattu lors des Mardis de la culture. Leurs réflexions et suggestions alimenteront le plan d’action de l’Agenda 21 de Bayonne.

L

’ organisation des Mardis de la Culture par la Ville de Bayonne en février dernier s’inscrit dans le cadre de l’élaboration de son Agenda 21, dont le diagnostic a fait apparaître à la fois un grand intérêt des Bayonnais pour le sujet et un manque de lisibilité culturelle dans la ville. Les habitants étaient donc conviés à s’exprimer sur la culture, dans son sens le plus large et dans toute sa diversité, à l’occasion de quatre ateliers. Les deux premiers concernaient les jeunes de moins de 25 ans, les autres étaient ouverts à tous. Près de deux cent personnes ont participé à l’ensemble des rencontres.

Paroles de jeunes Parmi les réflexions et les suggestions apportées par les jeunes, citons leur désir de pouvoir accéder à une communication qui leur soit plus adaptée, qui centralise toute l’information qui les concerne. Ils souhaiteraient également disposer à Bayonne d’une salle de taille moyenne en accès libre. Ce lieu de création et de diffusion permettrait selon eux d’accueillir et de faire connaître des artistes de la scène locale et de petits groupes musicaux émergents. En outre, les jeunes ont rappelé l’importance à leurs yeux de faire vivre la culture locale dans son authenticité, de ne pas la folkloriser.

“Soif de rencontres” Pour les plus de 25 ans, là encore, culture et identité ont nourri de passionnants débats. Les participants ont exprimé en particulier le souhait de ne pas voir la Ville organiser la culture autour d’un seul

événement phare, mais de privilégier le foisonnement de cultures, si typique de Bayonne. Ces mêmes voix ont constaté avec regret un manque de coopération entre communes de l’agglomération, ont dit leur soif de rencontres entre artistes et habitants, de mises en réseau ; leur envie de voir la culture venir à leur rencontre, d’assister à des événements dans les espaces publics de la ville... “...le rayonnement viendra des cultures et des rencontres”. L’importance du patrimoine de la ville, également beaucoup évoquée, s’est traduite par une volonté de reconquérir les berges de l’Adour, de retrouver le passé maritime de la ville autour de manifestations fluviales… L’ensemble des suggestions apportées par les habitants servira à alimenter le plan d’action de l’Agenda 21 de Bayonne qui sera présenté au public lors d’un Forum 21 en novembre prochain ■ POUR EN SAVOIR PLUS > agenda21.bayonne.fr Le compte rendu complet des Mardis de la culture est disponible sur le site.


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

10:13

Page 10

10 Aménagement urbain

NOUVEAU QUARTIER DU SÉQUÉ

Des logements pour tous Le quartier du Séqué se dessine. Le projet prévoit plusieurs types d’habitations accessibles à des populations d’âges et de revenus différents. Le point sur les programmes qui commencent à sortir de terre.

D

ans dans une démarche de développement durable, le futur écoquartier de la ZAC du Séqué situé dans le nord de Bayonne, à cinq kilomètres du centre-ville, s’applique à trouver l’équilibre entre la qualité des logements, le bien-être des habitants, la mixité sociale et générationnelle. Le projet comprend la réalisation d’environ 600 logements, ce qui à terme permettra au Séqué de compter près de 1 600 habitants. Sur les 14 hectares sur lesquels s’étend le Séqué, 27% de la surface sera construite de logements, de commerces et de services (pôle médical,…), d’équipements et services publics de proximité et d’un établissement pour personnes âgées dépendantes. La mixité sociale est facilitée par la création d’habitations accessibles à des populations d’âges et de revenus différents. Il est en effet possible d’habiter ce quartier dans le cadre de la location aidée ou libre d’un appartement ou bien d’une accession aidée ou libre pour un logement collectif ou individuel. Les espaces prévus pour accueillir des services et des équipements de proximité seront, quant à eux, définis en concertation avec les futurs habitants. Une journée découverte du quartier du Séqué sera organisée avant l’été ■

Perspective axonométrique du futur quartier du Séqué avec les différents programmes prévus engagés à ce jour.

COLIGNY Création d’un EHPAD(1) de 98 lits Livraison prévue sept 2012 EHPAD : établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes

(1)

Architecte : Cabinet Gauche

OPH DE BAYONNE 60 logements / PLUS(1) PLAI(2) Livraison prévue mars 2013 (1) (2)

PLUS : prêt locatif à usage social PLAI : prêt locatif aidé d'intégration

Architecte : Cabinet Gardera

PROCIVIS

25 logements en accession sociale Début des travaux novembre 2010 Livraison prévue février 2012 Architecte : P. Arotcharen


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

10:16

Page 11

Aménagement urbain

COL

50 logements en accession maîtrisée Début des travaux novembre 2010 Livraison prévue avril 2012

ANTHELIOS

Les différentes conditions d’accession à la propriété

Architecte : F. Hebrard

L’accession sociale : elle s’adresse aux ménages aux revenus modestes à moyens. Elle est réalisée par les organismes HLM. Les logements mis en location par les HLM sont dénommés “logement locatif social”.

54 logements en accession libre Début des travaux novembre 2010 Livraison prévue avril 2012

Architecte : P. Arotcharen

11

L’accession maîtrisée : elle concerne les ménages aux revenus moyens à intermédiaires. Elle peut être réalisée à travers les promoteurs privés comme par les organismes HLM. L’accession libre : elle est issue des projets privés. POUR EN SAVOIR PLUS SUR LES DIFFÉRENTS TYPES DE LOGEMENTS AU SÉQUÉ > Ville de Bayonne Direction de l’Urbanisme Tél. : 05 59 46 60 66 Mèl : seque@bayonne.fr Internet : bayonne.fr

SAGEC

EZKER

43 logements en accession maîtrisée Début des travaux printemps 2011 Livraison prévue juillet 2012

10 logements en accession maîtrisée 2 logements en accession libre Début des travaux février 2011 Livraison prévue février 2012

Architectes : D. Lewis et Tribu

Architecte : Cabinet Gauche


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:00

Page 12

12 Sport

CENTRE AQUATIQUE

Le succès est au rendez-vous ! Ouvert au public depuis moins de trois mois, le centre aquatique des Hauts de Bayonne enregistre déjà une forte affluence et rencontre un franc succès auprès des différents types de nageurs.

A

vec une fréquentation de 7 000 personnes par semaine en moyenne, davantage encore en période de vacances scolaires, le centre aquatique des Hauts de Bayonne présente un premier bilan de fonctionnement plus qu’honorable depuis son ouverture ! Thomas Jaussaud, adjoint au maire délégué à la jeunesse, au sport et à la vie associative, s’en réjouit : “C’est un résultat qui correspond aux prévisions les plus optimistes que nous avions établies !”

Inscription massive aux activités Les différentes activités aquatiques proposées en complément des leçons de natation traditionnelles ont été prises d’assaut par le public : bébés nageurs, activités d'éveil, initiation aquatique, aquagym,… tout affiche déjà complet jusqu’en juin ! Pour Thomas Jaussaud, pas de quoi être débordé : “Les premières semaines d’exploitation ont été riches d’enseignements. Nous travaillons constamment sur les adaptations nécessaires

pour répondre aux attentes des différents publics.” Les premières impressions des utilisateurs du centre aquatique témoignent de leur satisfaction. Parmi les points soulignés, des tarifs jugés attractifs, la particularité des bassins en inox qui confèrent une grande limpidité à l’eau, la remarquable luminosité de l’installation, et la qualité de son environnement acoustique qui le rend plus silencieux que les équipements du même type ■ Centre aquatique des Hauts de Bayonne 5 avenue André-Malraux Ouvert tous les jours en période scolaire et pendant les “petites” vacances. Fermé le lundi pendant les grandes vacances. (rappel : le samedi, le bassin d’apprentissage est réservé aux activités). PLUS D’INFOS SUR LES TARIFS ET LES HORAIRES > 05 59 93 93 23 et sur bayonne.fr>vie citoyenne> bayonne pratique>piscines municipales


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:01

Page 13

Aménagement urbain

13

HAUTS DE BAYONNE

Visite de chantiers Résidences Breuer : les travaux sur les bâtiments 6 et 7 débutent en mai et s’achèveront fin novembre 2012. La réhabilitation des bâtiments 1 à 5 est terminée - Un tiers des 150 logements recomposés a été réalisé - La rénovation des locaux commerciaux en pieds d'immeuble débute en mai pour une durée de deux ans La rénovation des 35 ascenseurs s’effectuera du bâtiment 7 au bâtiment 1 à partir d’avril et s’étalera sur deux ans ● Résidences Breuer/Espaces Sud : à l’issue de la période de concertation avec les habitants, le bureau d’études a remis ses conclusions. La Ville de Bayonne prépare maintenant un projet d’aménagement qui tient compte à la fois des suggestions des habitants et de l’enveloppe budgétaire qui lui est accordée. Il sera présenté prochainement aux participants. Au programme, des aménagements en phase avec la mixité intergénérationnelle : cheminements entre parties hautes et basses de la plaine, lieux de repos pour tous, espaces de rencontres et d’activités physiques pour les jeunes,… ● Résidences Breuer/Espaces Nord : les travaux reprennent en avril avec la modification du carrefour giratoire du 14 Avril et la démolition des derniers celliers au début de l’été. L’achèvement du chantier est prévu pour fin 2011. ● Mounédé/Bas de Ste-Croix : la réhabilitation de 192 logements débutera en décembre 2011 pour une période de 18 mois ● Habas-lesVallons : sur ce chantier de constructions neuves, 191 logements sont prévus dont 82 en accession privée, 25 en accession sociale, 34 en locatif social. L’aménagement du jardin public et les plantations d'arbres se sont achevés en février. La construction des lots 6 (Alday) et lot 3 (HLM) est en cours. Celle du lot 1 (OPH) vient de débuter ● Caradoc : sur les dix bâtiments en cours de réhabilitation, quatre sont achevés et quatre sont en travaux. La fin du chantier est prévue pour janvier 2012 ■ POUR EN SAVOIR PLUS > Agenda des chantiers, sports, rénovation urbaine, contacts,... Toute l'actualité des Hauts de Bayonne est sur leshautsde.bayonne.fr

Chronoplus dessert la piscine Le Centre Aquatique est desservi par le nouveau réseau de bus. Prendre la ligne A2 et descendre à l’arrêt “Camus”, avenue de Sainte-Croix, situé à moins de 150 mètres de l'entrée du centre. POUR EN SAVOIR PLUS > www.chronoplus.eu


exe 156

7/07/09

8:40

Page 2

L

Pub


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:04

Page 15

Transports

AUTOBUS

Chronoplus, démarrage encourageant La révolution des transports en commun est en route dans l’agglomération bayonnaise. En phase de rodage, le nouveau réseau de bus entré en service le 31 janvier connaît un bon démarrage.

M

ême s’il est encore un peu tôt pour faire un bilan, quelques semaines après le lancement du nouveau réseau de bus Chronoplus dans l’agglomération bayonnaise, certains indices sont des signes encourageants de succès des nouvelles lignes mises en place et des modèles de véhicules de nouvelle génération mis en service.

Une progression des ventes Effet cumulé de la baisse des tarifs du bus depuis septembre et du lancement du nouveau réseau, la vente des titres de transports enregistre une progression sensible, particulièrement pour les formules d’abonnements, preuve d’une certaine fidélisation des usagers. Le ticket 24h, dont le prix a baissé de moitié (2€) connaît lui aussi un franc succès auprès des personnes souhaitant faire plus d’un trajet dans ce laps de temps. Les nouveaux modèles de bus remportent également l’adhésion des usagers pour leur confort et celle des non-usagers pour l’image de modernité qu’ils véhiculent.

Le temps du rodage La mise en place d’un nouveau réseau de transport sur une agglomération qui compte près de 200 000 habitants n’est pas chose aisée. La société Vtab, qui gère le réseau Chronoplus, s’est donnée six mois pour entendre et enregistrer demandes, critiques et suggestions des usagers afin d’en tirer une liste d’actions prioritaires. Avec une grande réactivité, elle s’affère d’ores et déjà à corriger les fausses notes apparues ici et là, conséquences des profondes modifications apportées au réseau. Ainsi, quelques aménagements de correspondances et de lignes, des modifications d’horaires pour améliorer les temps de parcours ont été appliqués et continueront de l’être progressivement. D’autres ajustements, qui nécessitent un temps de recul plus long à l’usage, interviendront à la rentrée ■ POUR EN SAVOIR PLUS > 05 59 52 59 52 et sur chronoplus.eu Tous les ajustements intervenant sur le réseau sont indiqués sur le site.

15


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:05

Page 16

16 Vie sociale

LOGEMENT

Foyer Soleil... le goût de la liberté ! Autonomes mais accompagnés au quotidien, indépendants mais jamais isolés, les retraités du Foyer Soleil vivent dans leurs propres appartements, déjeunent ensemble et participent aux activités proposées l’après-midi... ou pas ! Libre à eux !

Christian Larre, diabétique, bénéficie d’un menu spécial. L’après-midi, il se balade ou participe aux sorties organisées par Bayonne Solidarité.

A

u pied des résidences Marcel Breuer, sur les Hauts de Bayonne, le Foyer Soleil porte bien son nom. Il suffit de franchir les portes de l’établissement pour trouver un peu de lumière et beaucoup de chaleur humaine. Tout sourire, l’équipe accueille à midi une cinquantaine de résidants. Chacun vit dans son propre appartement, dans les différents bâtiments des résidences. Tous se retrouvent là, au foyer, pour le déjeuner.

En pleine rénovation Le Foyer Soleil s’inscrit dans la dynamique des travaux subventionnés par l’Anru. L’ensemble des logements bénéficie de rénovation. L’établissement collectif déménagera en 2012 en pied d’immeuble du bâtiment 2 bis, dans un cadre repensé pour un plus grand confort.


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:06

Page 17

Vie sociale

“Ce n’est pas une maison de retraite !” Christian Larre, diabétique, bénéficie d’un menu spécial. Il a emménagé en septembre dernier au bâtiment 1bis. “J’apprécie que le ménage soit fait dans mon appartement deux fois par semaine, confie-t-il. L’après-midi, je me balade avec mes amis ou je participe aux sorties organisées par Bayonne Solidarité. Et puis, le personnel du foyer me véhicule pour les rendez-vous médicaux, à la banque… c’est bien pratique.” Evelyne Rignon, pour sa part, participe avec plaisir à l’atelier patchwork le mercredi. Pour Jacques Fraisse, qui habite juste au-dessus du restaurant, “c’est pratique, je déjeune tous les jours ici, à la même place, depuis sept ans ! Le reste du temps, j’ai mes propres occupations, je circule, vais voir ma famille.” Lucienne Bribet, quant à elle, a vendu son appartement dans la région lyonnaise il y a trois ans. “J’ai trouvé cette solution pour me rapprocher de mon fils, ne plus avoir de souci. C’est formidable ! On est aidé pour le ménage, accompagné où l’on veut. Et surtout, on est libre ! Ce n’est pas une maison de retraite !”. Résolument tourné vers les autres, Bertrand Garicoïtz, lui, est bénévole auprès de la banque alimentaire et de l’espace Jauréguiberry. Il passe également beaucoup de temps avec ses six petits enfants. “J’aime beaucoup mon appartement, cette vue magnifique sur les montagnes… On me proposerait un logement dans le centre-ville, je n’en voudrais pas. Le vis-àvis, ce n’est pas pour moi !”.

FOYER SOLEIL PRATIQUE > C’est pour qui ? Le Foyer Soleil est un établissement géré par le Centre Communal d'Action Sociale. Il accueille les personnes à partir de 60 ans appréciant la vie en collectivité tout en souhaitant conserver leur autonomie et leur indépendance.

> Combien ça coûte ? Le “forfait” d’environ 620€/mois comprend un appartement deux-pièces de 60 m2, une aide à domicile environ deux heures par semaine, les activités et l’accompagnement dans les démarches de la vie quotidienne. Les repas sont facturés en sus. Cette structure est habilitée à l’aide sociale.

> Quelles activités ? Chorale, karaoké, mémo-tonic, sorties en bord de mer, méchoui, séance d’esthétique, bricolage... POUR EN SAVOIR PLUS > Foyer Soleil 1 bis, avenue de Jouandin Tél. : 05 59 55 04 34

Le Centre Communal d'Action Sociale

Partager des valeurs et des moments forts “La plupart des personnes qui participent à la vie du Foyer Soleil sont valides et en forme, souligne Leïla Callegari, la directrice. Venir prendre son repas ici donne du rythme à la journée. C’est l’occasion de s’habiller, de ne pas manger trop vite, de prendre un vrai repas équilibré. Les liens se tissent selon les affinités, les personnalités, les vécus. Libre à chacun de participer aux animations de l’après midi ou de vaquer à ses propres occupations”. Au fil du temps, de nouvelles prestations telles l’APA* ou des soins infirmiers peuvent venir compléter les services du foyer et permettre ainsi de prolonger plus longtemps ce mode de vie ■ *Allocation personnalisée d'autonomie

17

Avec plus de 270 agents, le CCAS de la Ville de Bayonne présente une grande diversité de métiers : assistantes sociales, conseillères en économie sociale et familiale, aides à domicile, cuisiniers et agents de restauration, infirmières et aides-soignantes, agents techniques et administratifs, ainsi qu’une équipe de direction. En étroit partenariat avec les associations à caractère social et le Conseil Général, il intervient principalement dans l'action sociale de proximité (accueil des personnes en précarité, gestion du RSA* des Bayonnais isolés, instruction des demandes d'aide sociale, soutien à la subsistance alimentaire avec les colis alimentaires et l’épicerie socio-éducative) et dans l'action gérontologique (deux services d'aide à domicile, le portage de repas à domicile, deux foyers restaurants, deux maisons de retraite - Caradoc et Harambillet -, un foyer logement, un service d'animations et le CLIC).


exe 156

7/07/09

8:40

Page 2

L

Pub


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:07

Page 19

dossier

POUR EN SAVOIR PLUS > www.bayonne.fr

Développement économique Bayonne séduit les entreprises Véritable capitale économique d’un territoire qui s’étend du Pays Basque au sud des Landes, Bayonne séduit les entreprises et attire les visiteurs. La Ville unit ses forces à celles de l’agglomération pour renforcer son attractivité, son dynamisme et sa compétitivité.

20 - Une priorité majeure de l’agglomération 22 - Pour être attractive… la Ville s’active ! 24 - Paroles de chefs d’entreprises


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:09

Page 20

20 Développement économique

La compétence "Développement Économique" est l’une des plus importantes parmi celles que possède la Communauté d’Agglomération Côte Basque - Adour. L’entité multiplie les initiatives et les efforts pour renforcer l’attractivité,le dynamisme et la compétitivité de son territoire. Le point avec Jean Grenet, son président.

Une priorité majeure de l’agglom

Aéroport, autoroutes, ligne à grande vitesse, réseau de transports en commun en pleine révolution : le choix et la qualité des modes de déplacements dans l’agglomération sont des arguments de poids pour son développement économique. Ici, l’inauguration du réseau de bus Chronoplus le 31 janvier dernier.

9,7 millions d’euros C’est le budget consacré au développement économique, à l’enseignement et à la recherche par la communauté d’agglomération Côte Basque - Adour en 2011.

Bayonne Magazine : qu’est-ce qu’une politique d’attractivité à l’échelle de l’agglomération ? Jean Grenet : historiquement, la communauté d’agglomération a pensé l’aménagement de son territoire de manière globale, faisant du développement économique l’un de ses axes de travail prioritaires. Ses actions s’inscrivent autour de trois piliers : créer un environnement favorable au développement des entreprises, aménager et mieux équiper les zones d'activités pour accueillir entreprises et emplois, soutenir et accompagner la réalisation d'opérations dont l'impact est important pour l'activité de la région. Nous poursuivons dans cette voie pour développer notre attractivité et renforcer la compétitivité des 13 000 acteurs socio-économiques du territoire.

B.M. : quels sont les grands projets emblématiques du développement économique de l’agglomération ? J. G. : tout d’abord, nous poursuivons la logique de zones dédiées, fleurons de notre politique économique. Après Izarbel à Bidart pour les

technologies de l’information et de la communication, les Landes de Juzan à Anglet pour les matériaux de construction durable, le Centre Européen de Frêt à Mouguerre pour la logistique, c’est un pôle de développement des nouvelles technologies en matière d’aéronautique et de métallurgie qui voit le jour maintenant à Bayonne avec Technocité. Demain, un éco-campus s’installera à Anglet. Parallèlement, nous menons bien entendu une politique foncière très offensive avec la reconversion de sites et l’achat d’espaces pour accroître l’offre et attirer de nouvelles entreprises et enseignes commerciales créatrices d’emplois. C’est une bataille et un engagement de tous les instants. Et puis, c’est évident, il n’existe pas de développement économique sans soutien à l’enseignement supérieur avec le projet de mise en réseau du campus universitaire, à la formation professionnelle avec l’ouverture de l’université des métiers, et au secteur transfrontalier qui attire ici étudiants et chercheurs ■


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:10

Page 21

Développement économique 21

Le projet de Pôle Territorial de Formation porté par la Chambre de Métiers ouvrira en 2012 à Bayonne, le long du boulevard d’Aritxague.

Questions à...

omération L'Université des Métiers ouvre ses portes à Bayonne en 2012. Que va apporter ce nouvel outil de formation à l'agglomération ? Sauveur Lagourgue Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Bayonne

“La construction de ce pôle de formation va permettre aux jeunes de notre territoire de participer à la vie économique et sociale, et de maintenir nos savoir-faire artisanaux. Développer l’apprentissage est une priorité dans notre région… Je souhaite également mobiliser les partenaires naturels de notre institution, les collectivités, les organisations professionnelles, afin de mettre en place une politique ambitieuse et novatrice pour nos métiers et leur évolution. De nouveaux profils apparaissent, de nouvelles compétences sont indispensables pour le développement de l’entreprise artisanale. La CMA est là pour accompagner un artisan tout au long de sa vie.”

Quel est le rôle de la CCI dans le développement économique de Bayonne et de son agglomération ?

André Garreta Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bayonne

“Partenaire privilégié des entreprises mais aussi de la Ville de Bayonne et de la Communauté d’Agglomération, l’action de notre CCI a un impact direct sur l’économie de la ville. Ainsi, en 2010, 36% des entreprises implantées sur Bayonne ont travaillé avec nos équipes et près de 2 000 créateurs d’entreprises de l’agglomération ont été accompagnés par nos services. Nous soutenons très activement le fonctionnement de l’Office de Commerce de Bayonne et mettons à la disposition des entreprises et des collectivités, un observatoire des dynamiques commerciales qui permettra de connaître, quantitativement, qualitativement et spatialement l’offre commerciale, mais également la demande. J’ajoute enfin que, sur le plan de la politique portuaire, nous allons amplifier les mesures en faveur de l’environnement afin que chaque habitant de cette ville s’approprie le port, en éprouve de la fierté, et l’intègre dans son cadre de vie.”

Technocité, moteur de l’innovation Le bassin d’emploi de l’Adour est caractérisé par la présence d’acteurs industriels majeurs dans le secteur de l’Aéronautique.C’est pourquoi la communauté d’agglomération a aménagé une zone d’activités industrielles et tertiaires* dédiée à ce secteur porteur sur près de 10 hectares à l’entrée de Bayonne.Technocité s’inscrit dans le cadre du pôle de compétitivité Aerospace Valley, dont il constitue l’un des douze projets structurants. Plusieurs projets sont d’ores et déjà sur les rails comme Compositadour, Astria et BHR Helitechnica, d’autres sont annoncés parmi lesquels une pépinière d’activités. De quoi réactiver le moteur de l’innovation. * Projet soutenu également par l’Europe (fonds Feder), l’État, le Conseil régional, le Conseil général..

9è port français, le port de Bayonne génère la création de valeur ajoutée et d’emplois.


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:12

Page 22

22 Développement économique

Zoom sur les atouts et les forces d’une ville qui se bat pour renforcer son attractivité et sa compétitivité. > ENTRETIEN avec Sylvie Durruty, adjointe au maire déléguée aux relations avec le monde économique, aux techniques de l’information et de la communication, et aux ressources humaines. Présidente du Conseil de Surveillance de l'Hôpital de Bayonne

Pour être attractive... la Ville s’ a 700000

Bayonne Magazine : Bayonne se classe parmi les six villes les plus attractives de France*. Pour quelles raisons, selon vous ?

C’est le nombre de passagers qui empruntent chaque année la navette gratuite de centre-ville.

Sylvie Durruty : rendre la ville séduisante aux yeux des entreprises et des personnes est un travail de longue haleine. Ces dix dernières années, Bayonne a vu son centre-ville considérablement revitalisé avec la réhabilitation de près d’un millier de logements, la requalification de l’espace public à travers la rénovation des rues piétonnes et l’installation de mobilier urbain de qualité. Le stationnement s’est aussi grandement amélioré avec les parkings en périphérie et le système de navettes électriques gratuites qui remporte un vif succès. La qualité et la densité de l’offre commerciale, la préservation et la mise en valeur du patrimoine historique… tout cela contribue à renforcer le magnétisme de Bayonne. L’engagement et les actions de la Ville pour rénover, embellir et moderniser la cité sont d’une ampleur remarquable… et remarquée !

5 557 C’est le nombre d’entreprises bayonnaises, tous secteurs confondus. Elles emploient 34 420 personnes (source Insee).

4 300 C’est le nombre de personnes reçues en 2010 par la Maison de l’Emploi. Demandeurs d’emploi, salariés, porteurs de projets… sont informés et orientés vers les partenaires du territoire en fonction de leurs demandes.

B.M. : Que fait la Ville sur le front de l’emploi et de l’économie ? S. D. : le développement de l’économie et de l’emploi procède de la force de toute une ville. Unissant notre énergie à celle de la communauté d’agglomération, nous avons entamé la reconversion des sites laissés vacants par le départ ou la fermeture de sociétés et attiré ainsi de nouvelles entreprises créatrices d'emplois. Faire venir Darty, la Fnac, ou Ikea à Bayonne n’est pas simple. C’est le fruit de longues négociations. Dans le même temps, la Ville a favorisé l'accompagnement des demandeurs d'emplois en créant, par exemple, la Maison de l'emploi à SainteCroix.

Promouvoir le commerce est également une priorité. Notre engagement avec la création de l'Office de Commerce a stimulé l'activité commerciale à travers la mise en œuvre d’animations et d’actions innovantes. La foule des chalands en centre-ville en est la preuve visible. Le dynamisme touristique de Bayonne est une réalité économique, un atout supplémentaire favorisant l'attractivité de la cité. Enfin, le soutien à l’enseignement supérieur avec l’ouverture du Campus de la Nive, les efforts pour le maintien et l’implantation des sièges de grandes entreprises et d’instances administratives en ville contribuent à son développement économique. ■ * Etude Université Paris-Dauphine “Les Echos” juillet 2010.

180 C’est le nombre d’enseignes nationales implantées à Bayonne.


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

10:33

Page 23

Développement économique 23

La santé, secteur fort de l’emploi Le secteur de la santé arrive au premier rang des plus gros employeurs de l’agglomération. Le Centre Hospitalier Bayonne-Côte Basque emploie plus de 2 500 personnes. Il bénéficie d’une monumentale restructuration qui a débuté en 2004 et s’achèvera à l’automne 2013. C’est le plus gros chantier de restauration hospitalière d'Aquitaine ! A l’issue de ces neuf ans de travaux, c’est l’hôpital du XXIe siècle qui accueillera les patients au cœur même de Bayonne. De leur côté, les quatre cliniques privées Lafargue, Lafourcade, Paulmy et Saint-Etienne, regroupées au sein du groupe Capio depuis 2007, fédèrent leur savoir-faire pour bâtir un ambitieux projet commun :une nouvelle clinique qui verra le jour à Bayonne fin 2014 et qui comptera environ 950 salariés.

240 millions d’euros C’est le montant global du budget de restructuration de l’Hôpital. En 2013, il aura augmenté d'un tiers sa surface qui passera à 90 000 m2... au cœur de Bayonne.

s’ active ! Un pôle commercial fort

Quand le tourisme booste l’économie ! “Le tourisme est un outil de développement économique de première importance. A Bayonne, il a généré en 2010 un chiffre d’affaires estimé à environ 114 M€ !” précise Aitor Arandia, conseiller municipal délégué au tourisme et aux animations événementielles et président de l’Office de tourisme. Parce qu’aujourd’hui plus de 70 % des personnes utilisent internet pour choisir leur destination et préparer leur voyage, l’Office de tourisme de Bayonne fait de cette technologie sa priorité. Cette offensive a débuté en 2010 avec le lancement de l’application gratuite pour téléphone mobile Bayphone, suivi de la création d’un portail de services communs, macotebasque.com, en collaboration avec les communes touristiques de la côte basque, une application également développée sur iPhone (macotebasque) qui joue le rôle de véritable guide touristique officiel. L’ambitieux programme de développement de l’Office de tourisme se poursuit cette année avec la mise en place d’autres outils innovants comme le site de réservation en ligne Bayonneresa à travers lequel les visiteurs pourront “tout” réserver aux meilleurs prix : hôtels, restaurants, musées, spectacles, visites guidées… Ce système, adopté par une quinzaine de stations touristiques du Pays Basque, démarrera en avril prochain et sera également disponible sur iPhone. Un autre bel exemple de collaboration et de synergie entre villes locales ! POUR EN SAVOIR PLUS > bayonne-tourisme.com

LE TOURISME A BAYONNE EN 2010, c’est 1 million de nuitées, dont 300000 en hôtellerie, et 2 millions d’excursionnistes.

En 1998, Bayonne est la première ville française à créer un Office de Commerce pour lancer une dynamique collective entre la Ville et les commerçants. Animation, promotion, formation, information, ses missions ont pour objectif de développer le commerce, son économie, sa notoriété, en rassemblant notamment toutes les compétences et instances qui le composent*. Bayonne compte plus de 1 800 commerçants, artisans et prestataires de services. “La cité a la chance d’avoir un vrai centre-ville, avec un secteur sauvegardé piétonnier, et des commerces de qualité”, souligne Sophie Castel, conseillère municipale déléguée au commerce, à l’artisanat, aux marchés et aux halles. Marché de Noël à forte affluence, chèques-cadeaux pour favoriser les achats en ville, portail internet qui référence pratiquement tous les commerces, pépinière e-commerce à succès... les actions de l’ODC sont structurantes et innovantes. POUR EN SAVOIR PLUS > bayonne-commerces.com et baionashops.com * 5 membres constituent l'association de l'Office de commerce : Chambre de commerce et d’industrie, Chambre de métiers, Office de tourisme, Union commerciale et Ville de Bayonne.


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:18

Page 24

24 Développement économique

Il faut l’énergie et les actions de nombreux acteurs bayonnais pour dynamiser le développement économique et l’emploi.Chefs et créateurs d’entreprises témoignent.

Paroles de chefs d’entreprises

SYLVAIN LOUMÉ Akira Technologies INNOVATION

Du moteur au banc d’essai, la double compétence Activités > Réalisation de bancs d’essais spéciaux. Ingénierie de moteurs ■ Création > 2003 ■ Effectifs > 17 personnes ■ Chiffre d'affaires 2009 : 1 M€ ■ Part du chiffre d'affaires à l'export > 60 % (Japon, Pays-Bas, Espagne)

Roulement à bille, palme de natation,... nombre d’objets et de systèmes nécessitent d’être testés en situation ! Le banc d’essai… c’est dans cette “niche” pointue que Sylvain Loumé a positionné sa société. Ses clients se comptent parmi les “grands” de l’industrie aéronautique, des sports & loisirs et des laboratoires de recherches. L’autre compétence Akira, c’est l’ingénierie de moteurs, plus particulièrement des deux-roues. Kawasaki et Peugeot Motos Cycles lui font confiance. Pourquoi s’installer à Bayonne ? Certes, Sylvain est Bayonnais, mais ses raisons sont professionnelles : “proximité du marché espagnol et du pôle aéronautique, aisance dans les déplacements et une indéniable qualité de vie”. Les projets ? Avec la récente création de son propre moteur de moto, Akira gagne la reconnaissance de son savoir-faire en R&D*, et souhaite développer un moteur innovant pour l’aviation légère. * Recherche et développement.

PAULINE AUBERT & SÉBASTIEN LAGER L’épicier Bio

COMMERCE

Le bio à domicile Activités > Livraison de produits locaux bio ■ Création > 2009 ■ Effectifs > 2 personnes

Après avoir fait leurs armes en NouvelleZélande, dans une boutique bio qui proposait des livraisons, Pauline et Sébastien, 30 ans, décident de reproduire ce système en France. Parce que Pauline a la nostalgie du pays... ce fut le Pays Basque ! “Le plus laborieux est de se créer un réseau : démarcher les producteurs basques et landais, tester leurs produits, ne retenir que ce qui nous plaît vraiment.” Les critères de sélection ? Bons, bio et locaux. Le choix du lieu d’implantation ? “Bayonne, pour être au centre de nos axes producteurs/livraisons ; le quartier Saint-Esprit pour ce local sympa au loyer raisonnable”. Le couple investit dans une chambre froide, un réfrigérateur et une camionnette. La formule est celle du panier déjà préparé, assortiment de fruits, légumes et produits bio. Tailles et compositions varient à l’envie. Aujourd’hui, l’Epicier Bio livre une centaine de personnes sur la Côte Basque et le sud des Landes. La majorité commande sur internet. Les perspectives ? “Trouver autant de clients que l’on a de produits et devenir partenaire du pôle bio de Mendionde.”

BENOÎT BERTHON Addicall

SERVICES AUX ENTREPRISES

L’humain, maillon essentiel du service Activités > Centre de relation client Création > 2006 ■ Effectifs > 50 personnes ■ Chiffre d'affaires 2010 > 1,4 M€

Spécialisé dans la relation client, Addicall propose deux types de services : la gestion des appels entrants/sortants telle que les enquêtes ou prises de rendez-vous, et la gestion de l’écrit comme les réponses aux courriers de réclamation, les remboursements. Parmi ses clients, citons la CCI de Bayonne, Canal+, la SNCF. En provenance de la Réunion, Benoît Berthon et son épouse ont choisi de créer cette entreprise à Bayonne “par amour du Pays Basque et de sa qualité de vie”. “Le Pôle Implantation de la CCI nous a aidés à trouver un local et nous a confortés techniquement dans notre projet”. Dans cet “univers client”, l’humain reste le maillon essentiel, le garant de la qualité de services. Addicall mise depuis sa création sur un recrutement en interne, assorti d’une importante “batterie de tests” et d’une formation continue de ses salariés. “Les perspectives de développement sont réjouissantes avec des effectifs qui devraient doubler dans les mois qui viennent.”


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:17

Page 25

Développement économique 25

s

SERGE ANDRIEU Ateliers du Chocolat

AGROALIMENTAIRE

La richesse du chocolat... Activités > Fabricant artisanal de chocolats et confiserie ■Création > 1951 ■ Reprise > 1982 ■ Effectifs > 140 personnes ■ Chiffre d'affaires 2009 > 10,6 M€ ■ Filiales > 40 en France

“La richesse du chocolat, c’est la diversité des goûts”. Serge Andrieu sait de quoi il parle ! En lançant en 1995 le fameux “bouquet de chocolat”, il trouve le produit original qui va faire le succès de l’Atelier du Chocolat. Impossible pour ce Bayonnais, qui a développé l’entreprise familiale avec son épouse, d’imaginer son activité ailleurs ! “Bayonne est la première ville chocolatière de France, c’est une image de poids. Les gens vous accueillent de façon favorable, avec le sourire, quand vous dites que vous venez du Pays Basque !” Aujourd’hui, plus de la moitié de la production est fabriquée à Bayonne, de façon encore et toujours artisanale. 18 000 personnes visitent chaque année l’Atelier du Chocolat, jusqu’à 600 par jour pendant l’été ! Si la plateforme de transports de Mouguerre est pour lui “un outil performant pour l’entreprise”, Serge Andrieu le constate, ses salariés “ont du mal à trouver un logement à un prix raisonnable dans la région”.

FRANCIS SEDEILHAN Compositadour

TECHNOLOGIE

Le centre d’excellence Activités > Plateforme technique spécialisée composite et robotique ■ Création > 2010 ■ Effectifs > 4 personnes ■ Utilisateurs > 30 personnes ■ Partenaires financiers > Conseil régional, Conseil général, Agglomération Côte Basque Adour ■ Partenaire financier pour les équipements techniques > Feder (Union Européenne)

Gérée et exploitée par l’école d’ingénieurs ESTIA, ce centre entièrement dédié aux matériaux composites et aux procédés automatisés vient de s’implanter sur la nouvelle Technocité. Le composite n’intéresse pas seulement le secteur de l’aéronautique, où sa légèreté et sa résistance excellent, mais aussi celui du nautisme, de l’éolien ou encore de l’automobile. Quant à la robotisation, elle améliore notoirement la répétabilité et offre un gain de production conséquent. Compositadour répond aux besoins croissants des industriels régionaux en la matière en leur proposant un service de recherche et de développement pour concevoir et réaliser leurs prototypes, et de la formation pour leurs opérateurs, techniciens et ingénieurs. La plateforme héberge également l’un des rares robots de placement de fibres composites au monde, celui de Coriolis Composites… une petite merveille de technologie !

Le Pôle Implantations de la CCI fête ses dix ans ! Unanimement saluée par les entreprises pour son efficacité à les accompagner et à faciliter leur implantation dans la région, la structure affiche un bilan très positif en ayant contribué à l’installation de 101 entreprises créatrices de 1 787 emplois durant cette dernière décennie.


exe 156

7/07/09

8:40

Page 2

L

Pub


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:22

Page 27

vie de la cité POUR EN SAVOIR PLUS > www.bayonne.fr

28 - Foire au jambon Le "Bayonne", une valeur sûre ! 29 - Evénement Les Maimorables, le grand métissage culturel 30 - Culture C’est beau l’art la nuit 31 - Plaine d’Ansot L’hymne à la nature 32 - Lieu d’exposition Les arts dans la maison 33 - Association Cent ans dans le respect de l’autre


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:25

Page 28

28 Vie de la cité

FOIRE AU JAMBON

Le "Bayonne", une valeur sûre ! Le jambon de Bayonne bénéficie d'une IGP* depuis 1998. A l’époque, la production était de 650 000 pièces. Aujourd’hui, elle a plus que doublé : 1,4 million de jambons de Bayonne ont été mis au sel en 2010 ! Foire au Jambon Les rendez-vous à ne pas manquer !

■ JEUDI 21 : à partir de 8h :

concours du meilleur jambon fermier sur le carreau des Halles puis remise des prix. 16h : partie de Pelote de la Foire au trinquet St-André ■ VENDREDI 22 : mail Chaho-Pelletier : marché à la brocante toute la journée. 11h : concours de plancha ■ SAMEDI 23 : mail ChahoPelletier : marché traditionnel toute la journée. 10h30 : démonstration de traînières sur la Nive avec Ibaïalde (course exclusivement féminine). 11h : concours d’omelettes au Jambon avec les associations bayonnaises. ■ DIMANCHE 24 : 10h : défilé des Confréries de la Maison des associations vers la cathédrale. 11h : messe des Confréries à la cathédrale. 20h30 : spectacle équestre Vulcanalia aux arènes.

Foire au Jambon de Bayonne, du 21 au 24 avril, sur le carreau des Halles, le mail ChahoPelletier et partout en ville. PROGRAMME COMPLET > bayonne.fr

L

e “Bayonne” occupe 15% du marché du jambon sec en France et déploie progressivement ses ailes vers l’extérieur avec 6 % de la production à l’export l’an dernier. Selon le cahier des charges de production, le salage du jambon de Bayonne se doit d’être réalisé avec du sel provenant du bassin de l’Adour. Cette spécificité distingue le produit de ses concurrents. C’est pourquoi, après la fermeture des Salines de Mouguerre, le Consortium du Jambon de Bayonne a passé un accord en décembre dernier avec la Ville de Salies-de-Béarn qui garantit l'approvisionnement de la filière. C'est donc ce sel naturel d'une extrême pureté qui donne au jambon de Bayonne son goût d'exception. Il y a deux cents millions d'années en effet, la mer occupait une grande partie du bassin aquitain. Le long voyage à travers les siècles a donné naissance à un sel d'une exceptionnelle richesse, aux vertus médicinales, que l'on exploite depuis 3 500 ans dans les gisements des Pays de l'Adour. Ce sont ces qualités que le Consortium entend mettre en avant, en particulier en constituant une demande d’IGP pour le sel de Salies-de-Béarn.

Une foire séculaire Le jambon de Bayonne est, pour toute notre région, une tradition bien vivante. En témoigne la Foire annuelle de Pâques (depuis 1462) au cœur de la vieille ville. Installés sur la place du marché, autour des halles, producteurs fermiers et charcutiers venus de tout le pays proposent une foire gourmande, haute en couleurs et en saveurs ■ *Indication géographique protégée

POUR EN SAVOIR PLUS > bayonne.fr

Le “Bayonne”sur Iphone ! Histoire, secrets de fabrication, idées recettes, vidéos… tout le jambon de Bayonne est sur Iphone. POUR EN SAVOIR PLUS > jambon-de-bayonne.com

Affiche des Fêtes 2011 Le public appelé à voter ! Ouvert aux amateurs comme aux professionnels, le 8e concours d'affiche des Fêtes de Bayonne est lancé depuis le 18 février dernier. Le jury officiel vient de sélectionner trois projets parmi la centaine d’affiches reçues. Jusqu’au 3 avril, le public est convié à venir aux arènes

admirer toutes les œuvres exposées et à voter pour déterminer le vainqueur du concours parmi les trois affiches sélectionnées. Le nom du lauréat sera dévoilé le 11 avril prochain ■ POUR EN SAVOIR PLUS > bayonne.fr


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

10:17

Page 29

Vie de la cité 29

ÉVÉNEMENT

Le grand métissage culturel Quelque trente rendez-vous, orchestrés par la Scène nationale, composent la 11e édition des Maimorables. Une programmation riche et variée.

D

ésormais incontournables - 7 000 spectateurs en 2010 ! - les Maimorables s’installent au cœur des villes de Bayonne, Boucau et Anglet du 3 au 29 mai. Fidèle à l’esprit qui l’anime depuis sa création, l’événement fait la part belle au croisement des populations autour d’échanges artistiques et humains. La programmation est riche et variée. Théâtre, danse, musique, marionnettes, photographie et autres réjouissances, sont disséminées au hasard des rues et des places, dans les salles de spectacle.

Des artistes d’horizons multiples La manifestation poursuit sa route avec toujours plus d’échanges et des activités nouvelles comme les ateliers gratuits de “human beat box” (imitation vocale d’instruments) dirigés par Beasty, champion de France de la spécialité, ou encore les percussions corporelles des formidables Barbatuques, qui donneront un concert exceptionnel, leur premier dans notre région. Nous garderons toujours un œil attentif sur l’émergence des jeunes talents locaux avec le tremplin Musiques à l’Appel. Nous découvrirons aussi des artistes venus d’horizons multiples : le retour de Faïza Faddour avec sa nouvelle pièce, le Jour où je suis tombée amoureuse de ma mère, la Cie Créature et ses étonnantes marionnettes, les "impromptus" dansés de la compagnie Etxea, le solo "coup de poing" du danseur et chorégraphe Hamid Ben Mahi, la voix qui tonne, détonne et cartonne de Sly Johnson ou encore la superbe présence d’Abd Al Malik, Victoire de la Musique 2011, qui sera en concert gratuit sur l’esplanade des Hauts-de-Bayonne le 22 mai à 18h ■ POUR EN SAVOIR PLUS > Scène nationale : Tél. : 05 59 59 07 27 et sur snsba.fr

Abd Al Malik, en concert gratuit le 22 mai


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:30

Page 30

30 Vie de la cité

CULTURE

C’est beau l’art la nuit La Nuit des musées, une occasion unique de découvrir gratuitement en nocturne les musées bayonnais, leurs expositions permanentes et temporaires, et une pléiade de lieux culturels dans toute la ville, exceptionnellement ouverts le temps d’une nuit.

D

epuis dix ans, les musées d’Europe vont à la rencontre du public au printemps. Imaginé en premier lieu pour attirer le public de proximité vers des musées «si proches mais qui paraissent parfois si lointains», ce rendez-vous annuel s’est déplacé, depuis 2005, à une heure plus tardive pour devenir la première Nuit européenne des musées. L’objectif est double : attirer un public plus jeune, aux pratiques culturelles différentes, et créer une véritable mobilisation des musées et publics européens.

Un circuit inédit

Une terre de préhistoire Le musée Basque accueille Aquitaine préhistorique, 20 ans de découvertes archéologiques. Du Paléolithique à la fin de l’âge du Bronze, cette exposition* donne un aperçu de l’avancée des connaissances archéologiques en Aquitaine durant les vingt dernières années. Elle présente les résultats les plus récents sur l’évolution des cultures humaines et de leurs territoires. Lascaux, Isturitz, Arancou, Brassempouy et d’autres sites entraînent le visiteur dans un parcours passionnant ponctué de vidéos, de bornes interactives, de reconstitutions et de maquettes. Pierres taillées, os travaillés, céramiques décorées, objets en métal, œuvres gravées ou sculptées,… à travers plus de 2 000 objets, le public se familiarise avec les méthodes de l’archéologie. 300 000 ans d’histoire humaine en Aquitaine, un véritable voyage dans le temps ! Une exposition à visiter en famille avec un parcours ludique spécialement conçu pour les enfants : pollens au microscope, dessins à la manière de l’homme préhistorique, moulages de crânes… Les plus jeunes se glissent dans la peau d’un archéologue.

Jusqu’au 22 mai > Aquitaine préhistorique, 20 ans de découvertes archéologiques Musée Basque, 37 quai des Corsaires. De 10h à 18h30 sauf lundis et jours fériés. Tarifs : 3 à 5,5 €. Entrée gratuite le premier dimanche de chaque mois et le 14 mai pour la Nuit des musées (voir encadré). *Cette exposition a reçu le label d’intérêt national 2010 décerné par le Ministère de la Culture et de la Communication / Musées de France. Elle bénéficie, à ce titre, d’un soutien financier exceptionnel de l’Etat.

Dans le cadre de la Nuit des musées du samedi 14 mai, le musée Basque et de l’histoire de Bayonne et le Muséum d’histoire naturelle proposent au public des visites gratuites et guidées. La Ville invite également le public à découvrir les lieux de production et de diffusion de la création contemporaine à Bayonne. L’opération, baptisée Art Circuit, est inédite. Le principe, celui d’un circuit d’ateliers d’artistes et de galeries ouverts à tous le temps d’une journée exceptionnelle, permet de pénétrer dans des lieux de production et de diffusion de création contemporaine et d’aller à la rencontre des artistes. Une belle aventure en perspective pour les amateurs d’art et de création plastique ■ POUR EN SAVOIR PLUS > bayonne.fr


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:31

Page 31

Vie de la cité 31

CULTURE

NUIT DES MUSÉES À BAYONNE, samedi 14 mai ■ MUSÉE BASQUE ET DE L’HISTOIRE DE BAYONNE

entrée gratuite de 18h30 à 23h30 - Visite libre des collections permanentes et visite commentée de l’exposition temporaire Aquitaine préhistorique (voir encadré) - Concert dans l'Argialde d'Alexandra Hernandez, musicienne auteur-compositeur née à Saint-Pierre-et-Miquelon.

entrée gratuite - Visite guidée pour découvrir en nocturne le site de la Plaine d’Ansot et les collections conservées à la Maison des Barthes. ■ ART CIRCUIT

accueil par les artistes et responsables de galeries. Animations musicales, performances,… Circuit de midi à minuit. Entrée libre et gratuite.

POUR EN SAVOIR PLUS > bayonne.fr

■MUSÉUM D’HISTOIRE NATURELLE

Une visite guidée de la plaine d’Ansot à l’occasion de la Nuit des musées… une expérience originale à ne pas manquer !

Plaine d’Ansot, l’hymne à la nature Un air de printemps souffle sur la Plaine d’Ansot. Journées plus longues, températures clémentes,… les visiteurs ont repris nombreux les chemins de la nature qui sillonnent la plaine. Saison splendide dans ce site naturel, le printemps voit les saules gris se parer de leurs premières feuilles, le prunellier s’orner de blanc, la prairie se colorer de pissenlits et cardamines. Dans les airs, planent les milans noirs, revenus de migration. Dans les buissons, le chant puissant de la bouscarle de Cetti se fait à nouveau entendre tandis que les bergeronnettes grises s’affairent sur le sol. Le rouge-queue noir vole après les insectes, alors que l’abeille charpentière cherche les nouveaux nectars de l’année. C’est toute la plaine qui renait ! Un spectacle à ne pas manquer aux portes de Bayonne, à conjuguer bien sûr avec la

découverte des oiseaux, jumelles à la main*, depuis l’Observatoire aux oiseaux et avec la visite du nouveau Muséum d’histoire naturelle. L’exposition "Des espèces venues d'ailleurs", véritable plongée dans l’univers des espèces introduites passionnera le visiteur. Pour tout savoir sur la bernache du Canada, la grenouille taureau ou la renouée du Japon… et leurs influences sur l’environnement !

Jusqu’au 5 juin > Exposition "Des espèces venues d'ailleurs". Conférences et animations autour de ce thème : Informations et réservations au 05 59 42 22 61 ou sur le www.museum.bayonne.fr POUR EN SAVOIR PLUS > ansot.bayonne.fr *La Maison des Barthes prête gratuitement des jumelles de haute précision !


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:32

Page 32

32 Vie de la cité

LIEU D’EXPOSITION

Les arts dans la maison Nouvel espace d’exposition d’art totalement inattendu et lieu de vie surprenant de ses créateurs, le Couvent des méduses propose un concept étonnant et original, à découvrir absolument !

C

atherine Rivière et Gilles Hérault fonctionnent aux coups de cœur. Comme celui qu’ils ont eu en 2006 pour cette bâtisse de 700 m2. Cinq ans de travaux titanesques plus tard, Catherine et Gilles ont fait naître de l’ancien entrepôt une maison unique qui s’articule autour d’un patio à ciel ouvert, comme un couvent… Guidés par leur imagination et leur talent d’artistes, ils ont orchestré eux-mêmes les immenses volumes, créant plusieurs pièces dont un loft offrant une hauteur sous "faîtage" si généreuse (sept mètres !) qu’elle laisse le visiteur "médusé", et trois chambres d’hôtes à l’atmosphère intime et singulière. Ici, tout est à la démesure de l’espace, depuis les portes des chambres récupérées dans un hôpital, jusqu’au demi-kilomètre de tissus nécessaires à confectionner… une partie des rideaux ! Un écrin remarquable qui abrite les créations artistiques des hôtes, mêlées à leur collection personnelle et, depuis un an, aux œuvres d’artistes invités à les exposer.

Ressentir une émotion Difficile dans une galerie d’art traditionnelle de confronter les œuvres à la vie quotidienne. Au Couvent, elles nagent en pleine immersion ! “Nous proposons de découvrir l’art dans un lieu de vie, à la maison, ce qui est après tout sa destination finale, non ?” suggère Catherine

Rivière. C’est pour “renouveler la vision des amateurs d’art de la région” que le Couvent des Méduses expose principalement des artistes venus d’ailleurs, connus, reconnus, ou inconnus. Citons parmi eux Gérard Sendrey et ses dessins en noir et blanc inspirés de la mythologie, JeanLuc Labat et ses influences “Cobra”, les encres et peintures de Catherine Dupire, Anne-France et Didier Frère et leurs fascinantes créations… Le choix des artistes ? Il se fait là encore au coup de cœur ! “Il faut bien que ça nous plaise… puisque l’on vit avec ! Nous privilégions l’originalité et la simplicité. Le seul critère qui compte, c’est de ressentir une émotion”. Les grandes toiles sont ici idéalement mises en valeur. L’espace permet d’exposer une série d’œuvres complète, sculptures, objets, dessins,… c’est rare. Découvrir l’art au Couvent des Méduses, une expérience à tenter, bien loin du conformisme ! ■ Du 23 avril à fin mai : exposition hommage au peintre béarnais Pierre Carresse, disparu en 2003. Le 14 mai : ouverture en soirée dans le cadre de la Nuit des Musées. Le Couvent des Méduses 51 avenue Louis-de-Foix Ouvert du mercredi au samedi, de 15h à 19h. POUR EN SAVOIR PLUS > Tél. : 05 59 55 36 01 06 29 73 72 02 et sur couventdesmeduses.com


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:35

Page 33

Vie de la cité 33

ASSOCIATION

Cent ans dans le respect de l’autre Le Patronage Laïque des Petits Bayonnais fête son centenaire. Depuis sa création, l’association a accueilli et accompagné des milliers d’enfants de toutes conditions et de tous horizons, avec toujours le même attachement aux valeurs de la laïcité. Le Patronage “accompagne” autant les enfants que les jeunes animateurs qui les encadrent. Ici, à Arrousets, lors des Journées de la petite enfance 2010.

L

e “Patro”, comme on l’appelle communément, gère quatre structures d’accueil pour les jeunes et les enfants : le centre de loisirs d'Arrousets, celui de Brana à Sainte-Croix, le club de Cam-de-Prats et la ludothèque de la rue Sainte-Catherine. Forte de 500 adhérents, l’association emploie une vingtaine de permanents à l’année et fait appel à plus de 70 jeunes, étudiants et lycéens, pour assurer l’encadrement et l’animation, selon l’évolution de la fréquentation.

Au cœur de la nature à Arrousets “Le centre d’Arrousets accueille jusqu’à 280 jeunes en été, près de 120 les mercredis et pendant les petites vacances”, précise Simone Moreels, présidente du Patronage depuis une vingtaine d’années et membre de l’association depuis 1966. “Les familles peuvent décider au dernier moment de nous confier leurs enfants. Nous pouvons nous permettre cette grande souplesse car la restauration se fait ici sur place, dans nos propres cuisines, ce qui permet un ajustement plus facile. Les repas sont très appréciés des enfants… surtout les frites "maison" !”. Le grand bâtiment offre une surface de 1 400 m2 au cœur d’un parc d’un hectare, donnant lui-même sur un bois. Chèvres, poules, lapins,… les enfants côtoient

les animaux hébergés au centre et participent à des projets directement liés à la nature.

Chercher ce qui nous rassemble “Célébrer ces cent années d’existence, souligne la présidente, c’est aussi l’occasion rappeler la volonté du Patro d’aller de l’avant et d’évoluer avec son temps. Nous essayons de proposer des animations et des projets répondant au mieux aux besoins des enfants, et en fonction de nos financements* bien sûr.” L’association prévoit tout au long de l’année un programme varié pour marquer cet anniversaire : exposition sur sa création, concours de dessins, Fête du jeu le 28 mai à Saint-Esprit, Fête des enfants en juillet à Arrousets, rallye culture et patrimoine le 21 septembre en centre ville,... “Souhaitons au Patro de perdurer encore longtemps dans l’esprit de laïcité qui le caractérise”, conclue Simone Moreels, “c'est-à-dire dans le respect de l’autre et de la liberté de conscience, en cherchant ce qui rassemble, plutôt que les différences”. ■ POUR EN SAVOIR PLUS > bayonne.fr et Patronage Laïque des Petits Bayonnais, 20 rue Arcondau. Tél. : 05 59 25 62 21 Mél : patronage.laique@wanadoo.fr * Le PLPB est soutenu financièrement par la Ville de Bayonne, la Caisse d'allocations familiales et le Conseil général.

En bref Le Patronage vient de signer un partenariat avec la CAF pour développer de nouvelles actions au club Cam-de-Prats en direction des familles du quartier - La Ludothèque, rue Sainte-Catherine, propose des animations pour les tout-petits et leurs parents le mardi matin ; elle accueille aussi un groupe de jeunes (12 ans) le vendredi soir de 18h à 20h - Un service de bus est organisé vers le Centre de loisirs d’Arrousets : le circuit dessert de nombreux quartiers de Bayonne (le matin à partir de 8h30 et retour le soir à partir de 18h45).


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

10:25

Page 34

BAYONNE SCOPE

34

Ça s’est passé à Bayonne et vous ne l’avez peut-être pas vu... 1

2

3 1- Inauguration du château d’eau du Prissé le 22 décembre, par Jean Grenet et Dominique Gibaud-Gentili, adjointe chargée de la politique de l’eau et de la gestion des espaces naturels. 2- Renée Ansoborlo, seule dame parmi les cent personnes honorées en reconnaissance de leur action pour la Patrie, reçoit le 27 novembre le Diplôme d'honneur aux Anciens Combattants de la guerre 1939-1945 des mains de Pierre Pommiez, conseiller municipal délégué et correspondant Défense. 3 - Près de cent lycéens bayonnais des classes de 2e sont repartis avec un casque neuf offert par le Clspd et le Cucs, le 11 décembre au stade Jean-Dauger, à l’issue du jeu-concours "Échange ton casque". 4- Diane Tell a mis son talent au service de la Croix-Rouge en chantant lors de la soirée de gala caritative au Théâtre le 12 novembre. Ici avec la présidente de la délégation bayonnaise, Dominique Patry. 5 - Le 29 novembre, le maire de Bayonne a remis la médaille de la Ville à Bernard Cazala, ancien président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat des Pyrénées-Atlantiques. 6 - En hommage à ses 35 ans de carrière à la Ville, Vincent Ducourau, conservateur du musée Bonnat jusqu'en 2010, a reçu la médaille de la Ville le 17 mars. 4

5

6


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

10:27

Page 35

EVENEMENT

BAYONNE SCOPE

35

7 8

9

7 - Sous les feux des projecteurs et des officiels… l’une des premières nageuses du tout nouveau centre aquatique des Hauts de Bayonne ! C’était le 8 janvier, premier jour d’ouverture au public. 8 - Inauguration de la Salle Daniel Etcheto le 20 janvier dans les bureaux de la délégation citoyenne, en mémoire de ce Bayonnais, membre et co-rédacteur de la charte de la participation citoyenne, en présence de Mme Etcheto et de Martine Bisauta, adjoint chargée du développement durable et de la participation citoyenne. 9 - Remise des Prix de la Culture Basque vendredi 4 février. De gauche à droite : Jean-Michel Larrasquet et José Maria Muñoa, vice-président et président de l’association Eusko Ikaskuntza, Cendrine Lagoueyte, Prix Culture Basque pour sa thèse de doctorat en ethnologie, Jean-Claude Larronde d’Eusko Ikaskuntza, la soprano Maité Idirin, Prix d’Honneur, l’ingénieur André Pees, Prix d’Honneur, Maïté Lafourcade d’Eusko Ikaskuntza et Jean-René Etchegaray, adjoint délégué à la Culture et au Patrimoine. 10- A l’occasion de la cérémonie des vœux le 7 janvier, le maire et le conseil municipal ont remis les médailles d’honneur communales aux employés municipaux. 10


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:40

Page 36

36

> > > > L’info du BIJ ■ Jobs d’été Le club Teli diffuse de nombreuses offres de travail à l'étranger et propose également des jobs d'été. Californie, Canada, Espagne, Zanzibar, Grèce,… des destinations où animateurs, serveurs, guides, peuvent trouver un travail pour cet été. Cette association, à laquelle il faut adhérer pour bénéficier de ses différents services, existe depuis 1992 (teli.asso.fr). Des offres de jobs d'été sont également disponibles au Bij. ■ Jamais parti (e) en vacances ? Sac ados vous aide Le Conseil Régional propose le dispositif "Sac Ados" en partenariat avec l'association Vacances Ouvertes. Cette opération s'adresse aux jeunes Aquitains âgés de 16 à 22 ans souhaitant réaliser un premier projet de vacances autonomes en France (séjour individuel ou en groupe), ou d’autres projets et qui ont besoin pour le faire d’un accompagnement méthodologique et/ou financier. Renseignements au Bij, partenaire de l'opération. ■ Logement Les propriétaires désireux de louer des logements à des étudiants (rentrée 2011) peuvent se mettre en contact avec le Bij à partir du mois de mai. Concernant les logements à l'année, les offres peuvent être transmises à tout moment. Une fiche type est proposée et les annonces sont ensuite répertoriées dans un listing, envoyé par mail ou disponible dans les locaux. Bij - 71, rue Bourgneuf place Marc-Aubert Du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et 14h à 18h Tél. : 05 59 59 35 29 bij@bayonne.fr et sur bij.bayonne.fr

BLOCNOTES

>>>>>

ENSEIGNEMENT

Cours de langues pour tous à la fac Le centre de langues Cleremo de l'UPPA est situé au cœur même du Campus de la Nive, dans le bâtiment Ste-Claire. Il propose depuis janvier des cours de langues ouverts à tous. On y enseigne l’Espagnol pour tous niveaux (préparation au Diplôme d'Espagnol Langue Etrangère, expression orale ou en enseignement à distance) et le Français pour les étudiants étrangers, jeunes au pair, assistants ou lecteurs dans les lycées de la région. Les adultes qui cherchent à évaluer et faire certifier leurs connaissances en Anglais et Espagnol sont aussi les bienvenus. Pour en savoir plus > 05 59 57 42 88 (le matin) et sur http://cleremo.univ-pau.fr

Formations qualifiantes à l’IUT Spécialisé dans l’enseignement supérieur et la recherche, l’IUT de Bayonne et du Pays-Basque a constitué un catalogue de formations qualifiantes, vitrines des domaines d’expertise de ses quatre pôles. Il propose ainsi aux particuliers et aux entreprises locales de bénéficier de son expertise pour développer de nouvelles compétences. Soutenus par une plateforme de formation e-learning, les modules allient pour la plupart cours en vidéo, travaux pratiques à distance et ateliers sur place. Informatique, bureautique, web, gestion et communication, les formations vont de 4 à 40 heures selon les modules. Pour en savoir plus > 05 59 57 43 07 sur iutbayonne.univ-pau.fr

Formations à l’école d’art L’Ecole d’art propose des formations professionnelles aux outils de la création graphique. Dessin vectoriel, modélisation, animations 2D et 3D, architecture 3D,... le choix est vaste et les types de stages également : initiations à la carte, individuels ou en groupe, à l’Ecole d’art ou en entreprise. Pour en savoir plus > 05 59 59 48 41 et sur infographie.bab-art.fr

TRAVAUX EN VILLE

En bref

Les travaux de construction du giratoire Polo-Beyris (voir projet ci-dessus) ont débuté avec la rénovation des réseaux.Le rond-point devrait être opérationnel au mois de mai prochain. Dans le même quartier, les travaux de rénovation de la crèche Pirouette démarre pour une durée d’environ six mois. Les activités de la crèche sont relocalisées à la MVC du Polo-Beyris ■ Arrousets : dans le cadre de la première tranche de la ZAC d’Arrousets, les travaux de construction du carrefour giratoire Sainsontan/Sanguinat ont débuté pour une durée estimée à deux mois ■ Saint-Esprit : dans le cadre de la construction du Parking Belfort, le parking de surface actuel sera fermé courant mai ■ Centre-ville : les travaux de transformation de la rue des Basques en rue piétonne s’achèveront courant mai ■ Balichon : la MVC Balichon est en complète restructuration. Fin des travaux pour septembre prochain.

SALON

Forum jeunes C’est le rendez-vous à ne pas manquer pour les étudiants et les demandeurs d’emploi ! Les entreprises présentes au Forum Jeunes proposent des offres de stages, jobs d’été, contrats d’alternance, CDI ou CDD. Organisée par la Société Générale, en partenariat avec la Maison de l’Emploi et le Pôle Emploi, la manifestation prévoit aussi toute la journée des ateliers CV et lettre de motivation, des speed recrutement, des conférences et des animations avec de nombreux cadeaux à gagner. Le Bureau Information Jeunesse sera également de la partie !

Mercredi 6 avril > de 10h à 18h30 à la Maison des Associations, 11 allée de Glain. Entrée libre


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:41

Page 37

>>>>>

BLOCNOTES

37

La mairie à votre service

>>>>>>>>>>

ADMINISTRATION

Un lieu unique pour les impôts Un nouveau service des impôts est mis en place à Bayonne.Il résulte du regroupement des actuels Centres des Impôts et de la Trésorerie de Bayonne Anglet.Il permet de simplifier les démarches des usagers en leur permettant de s’adresser à un seul service pour toutes les questions relatives à l'impôt (calcul,déclaration et paiement). Pour en savoir plus > Centre des finances publiques / Services des Impôts des Particuliers

de Bayonne-Anglet, 11 Rue Vauban. Ouvert de 8h45 à 12h et de 13h30 à 16h15 - 05 59 44 66 33

PARTICIPATION CITOYENNE

Améliorer,débattre,proposer Tous les habitants qui souhaitent participer à la vie de la cité peuvent se mettre en contact avec la délégation citoyenne dont les nouveaux membres ont été élus. Urbanisme, amélioration des déplacements, limitation des nuisances, actions locales pour la santé, la culture, l’art, le sport, le patrimoine culturel, l’éducation… A l’occasion des assemblées de secteur, on débat des sujets d’intérêt général à l’échelle de la ville et de l’agglomération, qui répondent aux objectifs de l’Agenda 21. Pour en savoir plus > Délégation citoyenne, 13 av. de la Légion Tchèque. 05 59 70 12 91

Accueil : 05 59 46 60 60 Formalités simples : 05 59 46 60 99 ■ Etat-civil : 05 59 46 60 31 ■ Vie scolaire : 05 59 46 60 32 ■ Police municipale : 05 59 59 75 52 ■ Régie des Eaux : 05 59 46 60 52 (abonnements) 05 59 46 60 50 (techniques) ■ Stationnement : 05 59 46 63 50 ■ ■

Passeports Le samedi matin, le dépôt des demandes de passeport se fait dorénavant uniquement sur rendez-vous pris avec le service des formalités simples de la mairie de Bayonne. Pour en savoir plus > 05 59 46 60 60

Urbanisme Le service Urbanisme* est désormais fermé au public le lundi matin. Il reste ouvert le lundi après-midi de 13h30 à 17h et du mardi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h. * Opérations et projets d'urbanisme, secteur sauvegardé, enseignes, dépôts de demandes d'autorisation des droits des sols (permis de construire, déclarations préalables,…), consultation des autorisations d'urbanisme, plan local d'urbanisme,…

et delegation.citoyenne.bayonne@gmail.com et sur agenda21.bayonne.fr

Allo cadre de vie TÉLÉVISON

EMPLOI

SANTE

Aides Infos pour les AVC... au passage particuliers- en parler numérique employeurs

Le 29 mars, le département des Pyrénées-Atlantiques passe à la télévision numérique terrestre (TNT). "Tous au numérique" est un service dédiée à l’information des usagers. Il apporte aussi une aide financière à celles et ceux qui en ont le plus besoin. Le Conseil Général peut également verser un complément de 50€ à ces aides,dans certains cas. Pour en savoir plus >

0 970 818 818 et sur tousaunumérique.fr

Dans notre département, près de 48 000 particuliers emploient un ou plusieurs salariés. C’est pour apporter une information de proximité à toute cette population que l’Ursaff et le Centre de ressources des particuliersemployeurs et emplois de la famille tiendront un stand sur le carreau des Halles les 2 et 9 avril.

Le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) augmente avec l’âge… mais il n’est pas une fatalité. Il faut connaître les facteurs de risque et en parler. Parmi ces facteurs de risque, la fibrillation auriculaire est une maladie cardiaque correspondant à un trouble du rythme du cœur. Elle multiplie par cinq le risque d’AVC. L’Inserm et les associations de patients France AVC et Aphasia organisent une journée d’information sur le sujet avec exposition, prise de tension et de pouls gratuite et conférence-débat à 15h.

Mardi 5 avril > Hall du Palais des Sports de Lauga, av. PaulPras de 11h à 17h. Entrée libre Pour en savoir plus > aucoeurdelavc.fr

Un nid-de-poule sur la chaussée, une décharge sauvage, un caniveau bouché, un réverbère qui ne s’allume plus,… la mairie met un numéro vert à votre service : 0 800 64 00 64* * Appel gratuit depuis un poste fixe

Vos droits et démarches en ligne Demande d'extrait d'acte de naissance, abonnement à l'eau potable, restauration scolaire, retrouvez le guide des droits et démarches sur le site de la Ville.

www.bayonne.fr

Label Ville Internet Bayonne obtient @@@@@ La Ville de Bayonne intègre en 2011 le cercle restreint des communes labellisées Ville Internet 5@, niveau de labellisation le plus élevé. Sur les 303 primées en 2011, seules 24 villes se sont vues décerner cette distinction qui récompense celles qui excellent en matière de politiques locales TIC.


exe 164 - XP 6 SIX

38

22/03/11

7:43

Page 38

>>>>>

BLOCNOTES

CONCERT

Tuxedo Big Band au Théâtre

C’est l’un des meilleurs grands orchestres de jazz européens. Le Tuxedo Big Band, créé et dirigé par le saxophoniste Paul Chéron, se produit à Bayonne pour un concert exceptionnel organisé par la Scène nationale. Cette soirée viendra clôturer une semaine de résidence pour l’enregistrement du nouveau disque du big band consacré à la musique de l’orchestre de Jimmie Lunceford, l’un des plus brillants de la Swing Era aux côtés de ceux de Duke Ellington et de Count Basie. Cette nouveauté sera publiée sur le label Jazz aux Remparts.

ARÈNES EN SCÈNES

L’Opéra en Habit de Lumière L’été sera chaud Le spectacle “L’Opéra en Habit de Lumière“ se place, cet été, dans la droite ligne de ce superbe paseo lyrique que sont les arènes de Bayonne. Au cartel du 8 juillet prochain : la soprano Mireille Delunsch, le ténor Marc Laho et le chef Sébastien Billard pour conduire les grandes et nobles charges de l’Orchestre Symphonique de la Garde Républicaine. Les compositeurs conviés sont les incontournables des plus grands amphithéâtres : Bizet, Chabrier, Massenet, Offenbach, Puccini, Ravel, Verdi… Lieu mythique, présences légendaires : tous les amateurs d’opéra sont déjà… en garde !

Parmi les spectacles programmés aux arènes cet été, voici ceux pour lesquels la billeterie est déjà ouverte. En juillet : le 2, Peña y Salsa ; le 8, L’Opéra en habit de lumière ; le 21, Eddy Mitchell ; le 22, Requiem de Verdi ; le 27, Yannick Noah.En août : le 10,Dance Machine 90 et le 11, Nicolas Canteloup. Renseignements et réservations >

Renseignements & réservations > Office de Tourisme : 08 20 42 64 64, bayonne-tourisme.com et tous les points de vente habituels - Tarifs de 25 à 58 €

Ec’Odyssée

MUSIQUE

Enfants du pays Les enfants prodiges, aujourd’hui concertistes confirmés, reviennent au pays ! Anne-Sophie (piano), Hélène (violoncelle) et Guillaume (violon) forment le renommé Trio Latour. Ces musiciens bayonnais, formés au Conservatoire de région, donnent un concert exceptionnel au Théâtre de Bayonne pour lequel ils ont invité la grande pianiste Célimène Daudet.

Samedi 23 avril > 20h30 au Théâtre de Bayonne. Renseignements et réservations : Théâtre de Bayonne, Scène nationale : Samedi 9 avril > 20h30 Théâtre de Bayonne - Tarif : 22€ - Gratuit enfants et étudiants - Réservations : Office de tourisme et Théâtre 05 59 59 07 27 et sur snbsa.fr. Tarifs : 15 à 24€ Renseignements : Association Artemonia : 06 80 04 53 19

CONCERT

EXPOSITION

Animaux miniatures

AVENTURE

L'Odyssée du flocon à la vague revient du 7 au 9 avril, sous l'égide de Bixente Lizarazu, Mathieu Crépel, Luc Alphand, Jean-Pierre Vidal, Tony Estanguet, Stéphanie Barneix,ou encore Guillaume Néry… Cette odyssée sportive et éducative est placée sous le signe du partage et de l'innovation. Des sommets des Pyrénées jusqu'aux vagues du Pays Basque, les sportifs de haut niveau défient l'eau sous toutes ses formes avec un seul objectif : porter le message du respect de cette ressource naturelle vitale. Le parcours fera escale à Bayonne le vendredi 8 avril avec des épreuves de pirogue en nocturne dans le Petit Bayonne de 20h30 à 22h. Pour en savoir plus >

dufloconalavague.org

Compositeurs BOUQUINS d’aujourd’hui Livres rares

La Ferme de Pinocchio s’installe sur le quai Edmond-Foy du 6 au 27 avril. On peut y découvrir des animaux de la ferme et des animaux miniatures, et bien d’autres animations et spectacles pour les enfants. Le musée Bonnat accueille un De 14h30 à 19h. Entrée : 7€ concert organisé par le Conservatoire Maurice-Ravel, dans le cadre de la semaine consacrée THEATRE à l'œuvre du compositeur francoargentin en résidence, José Luis Campana. Une table ronde autour Kristian Frédric, metteur en scène et de la création, la composition et la directeur artistique de la Cie Lézards diffusion est également ouverte à Qui Bougent Les Hauts de Bayonne, tous au musée le 9 avril à 10h30 propose et anime du 11 au 17 avril avec les compositeurs Jose Luis un stage de théâtre gratuit, ouvert Campana, Patrick Defossez, Peïo à tous, autour du répertoire de Çabalette, Joël Merah, Alain Bernard-Marie Koltès. Bonardi,Benat Axiari (entrée libre). Inscriptions et renseignements >

Stage chez les Lézards

Tél. : 05 59 50 36 60 et lezardsquibougent.com

Office de tourisme et points de vente habituels

Musicabonnat, vendredi 8 avril > Billetterie sur place le soir du concert - Tarif : de 5 à 15 €. Renseignements : 05 59 31 21 78

Les amateurs de livres rares et ceux qui cherchent des livres d’occasion à petits prix ont rendez-vous à la Foire au livre ancien. Elle accueille une trentaine de bouquinistes et libraires venus de toute la France pour participer à cet événement, le seul du genre dans la région.

Les 2 et 3 avril > Samedi de 13h à 19h et dimanche de 9h à 19h. Entrée libre Maison des associations. Pour en savoir plus > bayonne.fr


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:44

Page 39

>>>>> INFORMATION

ACTUALITEASSOCIATIVE

39

EXPOSITION

Aide aux associations

Puce des arts, un classique des arts plastiques

Le Centre de Ressources et d’Appui à la vie associative de la Maison des associations propose des séances d’information gratuites. - Organisation d’une manifestation (lotos, vide grenier…) > Jeudi 28 avril de 18h à 21h. - Evaluation des actions : outil de valorisation et de développement > Mercredi 18 mai de 18h à 21h. - Conduite et animation de réunion > Jeudi 9 juin de 18h à 21h.

C’est sa onzième édition ! Cet événement bayonnais, organisé par l’association Arcad, est une invitation pour tous les amateurs de peinture, sculpture, poterie, mosaïque, photographie…, à plonger dans le monde imaginaire de la cinquantaine d’artistes venus d’ici et du grand Sud-Ouest, de la région. Le zoom 2011 ? “Dans la peau d'un artiste”, ateliers où le visiteur entrera de plain-pied dans le processus de création afin de tenter de percer son mystère, de comprendre comment se fabrique une œuvre.

Maison des Associations 11, allée de Glain

Top modèles

Pour en savoir plus et s'inscrire >

05 59 44 74 10 Mél : mda@bayonne.fr

SPECTACLE

Urantia, création originale

Samedi 16 et dimanche 17 avril. De 10h30 à 19h. Maison des associations. Entrée libre. Programme des ateliers prochainement sur www.arcad64.net

MODE

L’atelier de couture Fil de Saint Esprit organise son troisième Printemps Couture, rendez-vous de la mode et de l’accessoire qui a rencontré un franc succès lors de ces deux premières éditions. Sacs, chapeaux, bijoux, robes, costumes,… stylistes, artistes, décoratrices exposent leurs créations. Clou de la manifestation, le défilé de mode à 16h avec la présentation en musique d’une centaine de modèles.

Printemps Couture. Dimanche 22 mai. De 10h à 18h. Maison des associations. Entrée : 2€ - Gratuit moins de 12 ans

DÉPENDANCE

AA

L’association Open Art a pour but de stimuler et soutenir les créateurs dans la réalisation de leur projet personnel. Musique, chant, danse, vidéo, photos, peinture… de son approche transversale des arts naissent des spectacles, concerts, performances, improvisations, expositions. Ainsi, Open Art présente Urantia, spectacle vivant, création originale réunissant Aurélie Sautet (danse, chant, vidéo), Fred Faure (percussions) et Nathalie Dieuzeide (chant, flûte, danse).

Urantia. Samedi 16 avril. MVC du Polo-Beyris. 20h30 Pour en savoir plus > 06 22 03 35 18

Les Alcooliques Anonymes sont une association d'hommes et de femmes qui partagent entre eux leur expérience, leur force et leur espoir dans le but de résoudre leur problème commun, et d'aider d'autres alcooliques à se rétablir. L'alcool… en parler pour se libérer. Une association parallèle aux A.A. aide les familles et l'entourage. Pour en savoir plus > A.A. : 06 98 52 42 39 Aide aux familles : 05 59 59 77 85

CONVIVIALITÉ

L’Amicale Jules-Ferry a 20 ans ! Fondée à l’initiative de quelques anciens écoliers de l’école Jules-Ferry, cette association compte une centaine de membres ayant fréquenté l’école depuis les années 30 ! Ils se retrouvent toute l’année pour partager de bons moments. L’association est ouverte à tous, anciens de Jules-Ferry ou pas. Seul compte le goût de la fête entre amis !

SPORT

Bouger moins cher ! Le Club Alpin Bayonne Pays Basque propose un tarif réduit pour les nouveaux adhérents souhaitant participer à ses activités estivales : randos, escalade, alpinisme, VTT. Tout le programme de l’été est sur le site du club. Pour en savoir plus > 05 59 44 74 10, sur bayonne.ffcam.fr et à la permanence le mercredi de 18h30 à 19h30 à la Maison des associations

Pour en savoir plus >

05 59 59 44 29

HABITAT

Louer solidaire L’association Habitat et Humanisme œuvre depuis 25 ans en faveur du logement et de l’insertion des personnes en difficulté. Elle lance un appel national aux propriétaires de logements vacants. En confiant la gestion de leur logement à l’association, ils agissent activement contre le mal-logement, tout en bénéficiant d’une tranquillité de gestion, d’avantages fiscaux et d’aides à la rénovation. Pour en savoir plus > 04 72 27 51 51 et sur propsol.habitat-humanisme.org


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

40

7:45

Page 40

CARNET DECES ■ Léontine MOUESCA 09/11/2010 (87 ans) ■ Félicie ETCHEGOYEN 14/11/2010 (94 ans) ■ Nicole DARRICARRERE 15/11/2010 (52 ans) ■ Marie CHARVEIN 21/11/2010 (94 ans) ■ Annie PEYROUX 25/11/2010 (54 ans) ■ Aurora VALLINA Y FERNA 26/11/2010 (97 ans) ■ Andrea VENTOSA 28/11/2010 (98 ans) ■ Madeleine LOUSTAUNAU 29/11/2010 (86 ans) ■ Agnès SICILIA MALAGON 02/12/2010 (89 ans) ■ Christiane DUHART 08/12/2010 (65 ans) ■ Claude HIRIART 10/12/2010 (80 ans) ■ Yvonne SUHUBIETTE 12/12/2010 (73 ans) ■ Catherine DOYHAMBÉHÈRE 20/12/2010 (79 ans) ■ Jeanne CURCULOSSE 22/12/2010 (86 ans) ■ Simone FRECHE 23/12/2010 (87 ans) ■ Juliette MARGUIRAUT 23/12/2010 (87 ans) ■ Marie BURGORGUE 26/12/2010 (97 ans) ■ Françoise ARTIGUEBIEILLE 02/01/2011 (67 ans) ■ Suzanne VIEL 04/01/2011 (80 ans) ■ Marie-Thérèse AGUERRE 05/01/2011 (43 ans) ■ Thérèse LOGEZ 05/01/2011 (70 ans) ■ Marie de BERNE LAGARD 05/01/2011 (87 ans) ■ Marguerite PENDANX 09/01/2011 (96 ans) ■ Marinette BELIN 10/01/2011 (86 ans) ■ HOANG-NHU-THACH 13/01/2011 (87 ans) ■ Madeleine JAUSSAUD 14/01/2011 (96 ans) ■ Brigitte APERS 21/01/2011 (49 ans) ■ Marie UHALDEBORDE 22/01/2011 (101 ans) ■ Christiane TUMAS 02/02/2011 (78 ans) ■ Andrée SARROSQUY 07/02/2011 (88 ans) ■ Marie GONZALEZ 09/02/2011 (69 ans) ■ Marie-Louise ELORGA y CÓRDOV 14/02/2011 (84 ans) ■ Anne PETRISSANS 15/02/2011 (92 ans) ■ Lucienne COURTADE 20/02/2011 (84 ans) ■ Leonor ANTONIN 24/02/2011 (100 ans) ■ Raymonde CANDAU 04/03/2011 (85 ans) ■ Jean-Michel DENISET 17/11/2010 (55 ans) ■ Bertin HILDÉRAL 23/11/2010 (88 ans) ■ Jean OLAZCUAGA 26/11/2010 (71 ans) ■ Pierre ELHUYAR 05/12/2010 (86 ans) ■ Lucien GARAYO 14/12/2010 (72 ans) ■ Michel LABARTHE 18/12/2010 (69 ans) ■ Paul DELOUPY 19/12/2010 (90 ans) ■ Charles HAMCHA 21/12/2010 (72 ans) ■ Antonio TOMÉ 27/12/2010 (87 ans) ■ Jean BRIFFAUT 28/12/2010 (53 ans) ■ Gratien SIMON 01/01/2011 (84 ans) ■ Georges SACCASAN 06/01/2011 (84 ans) ■ Alain FERRANT 06/01/2011 (85 ans) ■ Antonio JIMENEZ GARCIA 07/01/2011 (58 ans) ■ Pedro DUPAIN 08/01/2011 (78 ans) ■ Patrick ROUX 08/01/2011 (48 ans) ■ Pierre MAUNY 11/01/2011 (87 ans) ■ Roger BARRÈRE 19/01/2011 (89 ans) ■ Henri VASSEUR 19/01/2011 (89 ans) ■ François HARISTOY 23/01/2011 (74 ans) - Saint-Jean LARÇABAL 27/01/2011 (74 ans) ■ Ernest GRECIET 29/01/2011 (86 ans) ■ Philippe HERLAX 31/01/2011 (68 ans) ■ Jean IRIBARREN 10/02/2011 (81 ans) - Saint-Martin PAGUÉGUY 11/02/2011 (79 ans) - Jean VERGEZ 12/02/2011 (83 ans) ■ Jean CAPLANNE 12/02/2011 (68 ans) - Jean MONTPIED 18/02/2011 (86 ans) ■

MARIAGES ■ Sandra THIOLIÈRE et Pierre ALLARD 13/11/2010 ■ Carole POILVERT et Ahmed CHERIEF 13/11/2010 ■ Anita GARCIA et Jean PEYROUX 17/12/2010 ■ Patricia PRAT et Guy TÉCHENÉ 17/12/2010 ■ Alexia GONÇALVES et Sébastien ETCHEBARNE 24/12/2010 ■ Christelle PEREZ et Haÿkel KSOURI 08/01/2011 ■ Virginie AZIDROUSOCQUE et Giuliano CAVATERRA 08/01/2011 ■ Cindy MORAND et Damien BLANC 19/02/2011 ■ Marjory FURET et Chris GILARDOT 26/02/2011 ■ Sabrina SANTOS RESENDE et Cristian DINU 05/03/2011■

NAISSANCES

Bienvenue

Lisa Noteboom née le 21 août 2010

Antton Zamora né le 4 décembre 2010

Txomin SEMPER 14/11/2010 ■ Sacha LORBLANCHÉS 15/11/2010 ■ Léa BELLEFEUILLE RAVIER 16/11/2010 ■ Sylas FRITSCH 17/11/2010 ■ Unai GARNIER-BEAUDET 18/11/2010 ■ Romane SIGNAT 22/11/2010 ■ Ninon ETCHEPARE 24/11/2010 ■ Adrien MOMENE 24/11/2010 ■ Aaron VANHOUTTEGHEM 25/11/2010 ■ Matheo GUILLEMIN 29/11/2010 ■ Enea LABORDE 29/11/2010 ■ Anys HMINI 30/11/2010 ■ Kelly JOUSSEAUME 30/11/2010 ■ Louane BOURBON 01/12/2010 ■Aimar SARRIQUET 01/12/2010 ■ Charles ALQUIE 02/12/2010 ■ Lizar LOPEZ-ZESTAU 03/12/2010 ■Laura MONTET 03/12/2010 ■ Enrique HERNANDEZ GIMENEZ 03/12/2010 ■ Maïlo LISSARDY 03/12/2010 ■ Antton ZAMORA 04/12/2010 ■ Alicia ETCHEGARAY 06/12/2010 ■ Jules BLANQUI 10/12/2010 ■ Maïana LOMBARD de BUFFIERES 10/12/2010 ■ Gabriel MARTINEZ 11/12/2010 ■ Manon SAMIER LAFOURCADE 11/12/2010 ■ Gonzague CHANCERELLE-GABORIEAU 12/12/2010 ■ Eloan FONT 12/12/2010 ■ Sancho GUEVARA 12/12/2010 ■ Chayma BOUANDEL 12/12/2010 - Salim OURMAIL DELAROCHE 13/12/2010 ■ Dasha HAMOUCHE 15/12/2010 ■ Leonor FERREIRA BRAGA 15/12/2010 ■ Uhaina FERRAND 16/12/2010 ■ Ralia BENABDALLAH 17/12/2010 ■ Lola LESGARDS-CHAVAROC 18/12/2010 ■ Safa ED-DAHBY 18/12/2010 ■ Marwane ZEGGAR 19/12/2010 ■ Elaia DUBOIS 20/12/2010 ■ Uhaina BRAGA DOS SANTOS 20/12/2010 ■ Benjamin ARGIRE 21/12/2010 ■ Antonio HERNANDEZ 24/12/2010 ■ Jessy SCHOUMANNLEURIDAN 25/12/2010 ■ Loïc BRAVARD 26/12/2010 v Elorie CEBEDIO 27/12/2010 ■ Mahaut LAVALLÉ 27/12/2010 ■ Lucas GARBAY 27/12/2010 ■ Emma RIVIERE-MORGADO 28/12/2010 ■ Garance COURJARET 28/12/2010 ■ Aelis CALMETTES 30/12/2010 ■ Clara DUVIVIER 01/01/2011 ■ Éliana CAPDEVIELLE 03/01/2011 ■ Cilia LOUNICI 03/01/2011 ■ Elyssa HAMMOUDA 04/01/2011 ■ Itsane MAGE 05/01/2011 ■ Nahia BILBAO 05/01/2011 ■ Gabriel HERNANDEZ 05/01/2011 ■ Jacinthe CYROT 07/01/2011 ■ Kenzo ARNOUX PENALTA 07/01/2011 ■ Julia EYHÉRABIDE 10/01/2011 ■Antonio SANZ 10/01/2011 ■ Mathilde TROUCHE 13/01/2011 ■ Albane de GAUFRIDY de DORTAN 14/01/2011 ■ Esteban BERGÉ 17/01/2011 ■ Rafael SAINT-MARTIN 17/01/2011 ■ Téa RETOUT RANDRIANTIANA 18/01/2011 ■ Marius DROUOT 19/01/2011 ■ Anabella ACHIDI OLIVIER 22/01/2011 ■ Gabriel DORATÉGUY 23/01/2011 ■ Edan de LÉSÉLEUC de KÉROUARA 23/01/2011 ■ Yanis MOUGINOT 24/01/2011 ■ Lylou HARRIBEY 25/01/2011 ■ Noa BOULAY 26/01/2011 ■ Maria SOUSA MELO 28/01/2011 ■ Simon Pedro SOUSA MELO 28/01/2011 ■ Méhdi MOHAMEDI 28/01/2011 ■ Lenny GODET 29/01/2011 ■ Alexi THEPOT 29/01/2011 ■ Azucena HERNANDEZ 31/01/2011 ■ Rodrigo FERREIRA 31/01/2011 ■ Lucie LAPLACE 02/02/2011 ■ Iker BEHEREGARAY 02/02/2011 ■ Nola SERVAT 03/02/2011 ■ Yasmina EL RAHALI NICOLI 04/02/2011 ■ Mohammed REHIOUI 05/02/2011 ■ Xana MASSON 07/02/2011 ■ Marjana MEKSI 07/02/2011 ■ Jenofa LIGOZAT 09/02/2011 ■ Maelys DANEY ETCHART 11/02/2011 ■ Baptiste IRIART 12/02/2011 ■ Alice KHUONG HUU 12/02/2011 ■ Naomie BOYER 13/02/2011 ■ Maïssane MAZINI 13/02/2011 ■Amadou LY 13/02/2011 ■ Juliette BOYER 16/02/2011 ■ Diego FLOUR 17/02/2011 ■ Maryléa HEUDUIN 18/02/2011 ■ Anthony FAURE-ETCHEVERRY 20/02/2011 ■ Inaki TOQUART 23/02/2011 ■ Loan DUBOURDIEU 23/02/2011 ■ Cyprien LONGCHAMBON 23/02/2011 ■ Elvis Lenny ORANGE BONNIER 25/02/2011 ■ Manon DUGAST 26/02/2011 ■ Andoni DUENA-OUQUET 26/02/2011 ■ Valentin CHAPEL 26/02/2011 ■ Charlie CORRUE 26/02/2011 ■ Lola BLANCHE 27/02/2011 ■ Paul MERCADO-KHANANIE 27/02/2011 ■ Ikram AÏT SOUHA 28/02/2011 ■ Léonie SCHMITT-BOULONGNE 28/02/2011 ■ Colette ETCHETO 01/03/2011 ■ India AUGE 01/03/2011 ■ Izarne TONNERRE GARCIA 02/03/2011 ■


exe 164 - XP 6 SIX

22/03/11

7:47

Page 41

Expression des groupes politiques

41

BAYONNE ENSEMBLE Groupe des élus de gauche

Bayonnais(es), ne soit pas inutilement sacrifié, et pour que son aménagement nécessaire apporte une véritable valeur ajoutée sociale et publique à la vie du centre ancien.

ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES : L’APPAUVRISSEMENT DE L’ACTION MUNICIPALE

BATZ, UN DÉNI DE PARTICIPATION CITOYENNE DOUBLÉ D’UN CONTRESENS DE LOCALISATION

Responsable de l’état calamiteux des finances publiques, le gouvernement UMP a choisi d’en faire payer toujours davantage les conséquences aux services publics de l’État, des hôpitaux et des collectivités locales. Concernant le traitement des agents publics, les employés municipaux verront le niveau de leurs rémunérations (hors avancement) entièrement gelé jusqu’en 2014. Cela signifie que compte tenu de l’inflation leur pouvoir d’achat sera amputé et leur niveau de vie amoindri. Dans le budget municipal, le désengagement de l’État se traduit par la nouvelle baisse de la DGF (Dotation Générale de Fonctionnement), alors même que notre ville gagne des habitants, et qu’elle voit donc ses missions et ses charges augmenter. En contrepartie, la solution retenue depuis quelques années par la majorité municipale, c’est de faire payer le service public rendu aux habitants. L’illustration la plus nette de cette marchandisation du service public ce sont les tarifs de cantine scolaire. La ville facture ainsi à la plupart des familles bayonnaises le repas 20 ou 40 % au-dessus du prix qui est réglé à la société prestataire de service. Récemment, un grand quotidien régional publiait un comparatif qui établissait que Bayonne détenait le triste record de la cantine la plus chère d’Aquitaine... Parlons aussi rapidement des amendes de stationnement dont la collecte est désormais conçue et rationalisée comme un instrument budgétaire et une indispensable béquille pour les finances municipales... Enfin ce budget d’appauvrissement de l’action municipale verra pour la 3e année consécutive une nouvelle coupe sombre dans les subventions aux associations, plus brutale encore que les précédentes : - 7 %. Le monde bayonnais de l’action sociale, de l’action culturelle et du sport amateur seront frappés de plein fouet. La politique municipale est ainsi complètement contrainte par la politique libérale destructrice organisée par l’État sarkozyste dont Jean Grenet est l’un des artisans à l’Assemblée en tant que parlementaire UMP. Ces choix politiques, ce sont bien les Bayonnaises et les Bayonnais, au travers des associations ou bien en tant que citoyens ou usagers du service public, qui sont en train de le payer.

Entendu le 21 janvier dans une salle Sainte-Ursule archi-comble dans une réunion publique organisée par l’ADECH: “Quand les œufs sont battus en omelette, on ne peut plus séparer les jaunes des blancs”. Côté municipal, les débats dans ce dossier ont été réduits à une véritable peau de chagrin. Les deux choix essentiels (filière de traitement et site) sont pris depuis 2004 et 2006. Jamais en 2007 et encore moins en 2008 durant la campagne électorale municipale a été abordée la moindre de ces questions. Nous pouvons dire que ce projet a été dissimulé notamment dans les documents de campagne du candidat Grenet. Le projet a réellement refait surface en janvier 2009 où son ampleur a été mise en lumière en nous précisant qu’il n’y avait pas d’alternative et qu’on pouvait discuter de tout sauf du site et du process. Nous avons vu une expression citoyenne sans précédent. L’absence de débat démocratique dans le dossier nord-bayonnais de l’usine TMB à Batz entachera l’action de cette municipalité de façon irrémédiable à l’instar d’un processus de décision qui maltraite la démocratie et méprise les citoyens. De plus, les arguments portés par les associations CADE et ADECH notamment sur l’amélioration du tri, le compostage et la pesée à la source ne sont pas sur ces questions sans intérêt. Nous connaissons et subissons une situation locale actuelle en matière de traitement déchets inacceptable et aberrante. Nos ordures font 250 km pour y être stockées. D’un point de vue écologique et environnemental, c’est inadmissible. De plus, le projet Batz-Canopia est pour nous une localisation contestable du point de vue de l’aménagement urbain et de l’organisation générale de l’agglomération. Le choix du site est générateur d’une situation conflictuelle qui risque de fragiliser le dossier et de ralentir la venue d’une solution au traitement des déchets dont doit se doter notre bassin de vie. Selon nous, les trois critères fondamentaux qui auraient dû prévaloir à la décision d’implantation du site sont : - Sa localisation et son accessibilité. - L’éloignement des zones à forte densité de population et d’activités. - La maîtrise du foncier par la collectivité publique pour éviter de saccager l’environnement et tous les recours avec les propriétaires fonciers et riverains. Ces trois critères fondamentaux pour l’implantation d’une usine TMB n’ont pas été respectés et Bil Ta Garbi n’a jamais pu véritablement expliciter pourquoi ce site avait été retenu dans l’agglomération. Selon notre Groupe le site de Batz n’est pas adapté à la technologie proposée : - Le choix politique de déclasser un espace boisé classé est insensé. - Le process de méthanisation retenu ici impose de fait le principe de précaution. L’endroit le plus urbanisé de Bayonne va recevoir une installation à risques et peu maîtrisée et à ces habitations existantes va s’ajouter dans le futur un éco-quartier. - La durabilité de cette usine TMB et, au vu des investissements coûteux, son amortissement sur 20 ans ne sont absolument pas garantis. - Nous savons déjà que cette usine, telle qu’elle est prévue et conçue, ne pourra en l’état subir d’évolution alors que la technologie est évolutive et l’investissement public très lourd et long.

BRADERIE AU PALAIS ? Le 22 février dernier, on apprenait subrepticement, à la lecture des annonces officielles, que la Ville de Bayonne avait lancé un appel à candidatures pour la cession ou la prise à bail à construction du bâtiment de l’ancien palais de justice, situé à la jonction de la rue d’Espagne et de la place Pasteur, face au chevet de la cathédrale. Cette procédure envisage notamment la destruction du bâtiment et son remplacement par une construction nouvelle. Cette démarche n’a jamais été préparée par une quelconque information ou concertation, ni avec les élu(e)s du Conseil Municipal, ni avec les citoyen(ne)s, faisant fi une fois de plus des principes de la participation citoyenne pourtant claironnés à tout bout de champ la main sur le cœur par le maire et ses adjoints. L’aménagement de cet édifice, dressé sur un site éminemment historique, mérite beaucoup mieux qu’un traitement en catimini, qui serait le seul fait du “prince”, et dont on a vu dans bien des dossiers bayonnais récents les effets désastreux. Les élus de Gauche seront très vigilants pour que cet édifice, patrimoine de tou(te)s les


exe 164 - XP 6 SIX

42

22/03/11

7:48

Page 42

Expression des groupes politiques

Bien des interrogations concernant le tonnage enfoui, le compost, le trafic routier, l’étude des sols, la proximité de nouvelles opérations immobilières et la santé financière d’URBASER demeurent sans réponse au terme de l’enquête publique. Aujourd’hui, c’est un vrai sentiment de gâchis et avec beaucoup d’amertume que nous regardons l’évolution de ce dossier. Face à cela, silence radio ou mépris. Quelle que soit l’issue de ce projet, issue que personne ne peut prévoir aujourd’hui, il en restera des marques et des leçons à en tirer pour l’avenir.

LA PISCINE EN INOX ET LES MAISONS EN BOIS L'ensemble du hameau de Plantoun à Bayonne (39 habitations composées de cubes en bois posés au sol ou rehaussés par des pilotis) se voulait une réponse urbaine à un double enjeu, écologique et économique. La majorité de ces maisons ont trouvé preneurs mais hélas pour bon nombre d’entre eux le beau rêve de maisons en bois et de cabanes dans les arbres s’est transformé en cauchemar. De trop nombreuses malfaçons constructives se sont fait jour et les habitants propriétaires se sont regroupés en association. Début janvier 2011, le jour de l’inauguration de la piscine voisine, les propriétaires ont voulu exprimer leur mécontentement par la pose d’une banderole visible par les personnalités et la presse invitées à l’inauguration. Comme en décembre 2009, lors de la pitoyable affaire des banderoles Bizi!, le Maire de Bayonne a envoyé sa police municipale pour faire retirer le calicot dérangeant. Bien étrange façon qu’a le Maire de notre commune de considérer l’expression citoyenne de propriétaires, jeunes pour la plupart, se trouvant dans une situation fort peu enviable. Pour BAYONNE ENSEMBLE : Jérôme Aguerre, Colette Capdevielle, Mathieu Bergé, Henri Etcheto, Caroline Thicoïpé, Jean-Claude Soudre, Déborah Loupien-Suares. Pour nous contacter : bayonneensemble@gmail.com Tél. : 06 63 03 24 22 - www.ps-bayonne.fr

BAYONNE PAR CŒUR DES ORIENTATION BUDGÉTAIRES EN TROMPE L’ŒIL Lors du dernier Conseil Municipal, nous étions bien le 10 février 2011, et on nous parlait d’un compte administratif prévisionnel 2010 ! Il fallait se contenter de morceaux choisis, comme si nous étions incapables de lire des documents que nous devrons attendre plusieurs mois, comme l’année dernière où le Compte administratif fut présenté au Conseil Municipal du 27 mai 2010… Que penser d’un “gel des taux d’imposition” quand Monsieur le Maire reconnaissait que, pour la taxe d’habitation, ce taux était le plus fort d’Aquitaine ? Les bases d’imposition se sont accrues à un taux de 25 % (4 % contre 3,2 % prévu au budget), ce qui donne une imposition qui progresse beaucoup plus que prévu.Pas de stabilisation fiscale donc,ce que nos concitoyens ont d’ailleurs constaté d’eux-mêmes. Quant au cadrage général 2011, il annonçait à nouveau le choix majeur de la stabilisation des taux d’imposition, inchangés par rapport à leur valeur 2009. Modérons la joie du contribuable dont l’impôt réel (le chèque, comme le disait l’an dernier, l’Adjoint aux Finances !), aura augmenté de 4 % en 2010, auquel va bien sûr s’ajouter l’augmentation des bases 2011.

AVIS DÉFAVORABLE À BIL TA GARBI Comment BPC aurait-il pu donner un avis favorable à la demande d’autorisation d’exploitation du Pôle de tri et de valorisation des déchets

confié à une entreprise dont, de surcroît, nous connaissons les grosses difficultés sur d’autres sites ? Une demande déposée par le Syndicat Bil Ta Garbi, sourd à toute consultation de la population directement concernée depuis des mois. Aidés par une réflexion commune dirigée au sein de notre équipe, depuis des mois, par notre ami Jean Barland, nous continuons à affirmer qu’aucun process de traitement des déchets n’est en soi la panacée mais que, même si le tri sélectif n’est que trop insuffisamment porté par une communication pourtant très prolifique, il reste un passage obligé et au plus vite pour tous nos concitoyens. Au-delà donc du débat technique, c’est sur le choix du site, sur son exiguïté, sur ses impacts négatifs à de multiples niveaux pour les quartiers qui sont une partie de l’avenir urbanistique de notre ville, que nous répétons notre totale opposition à ce projet.Une opposition que nous avons exprimée lors de l’enquête publique dont le commissaire assurait des actes de présence furtifs, peu adaptés, selon nous, à la dimension des enjeux. Seule, dans cette enquête publique, l’étude d’impact, présentée au public de façon quasi idyllique, mobilisera désormais notre réflexion et notre extrême vigilance. Elus de Bayonne Par Cœur : Yves Ugalde, Georges Barrère. Pour nous écrire : Bayonne Par Cœur, Yves Ugalde, Hôtel de Ville, BP 6004, 64 109 Bayonne Cedex. Tél. : 06 59 06 21 10

OPPOSITION DE GAUCHE Eliane Pibouleau-Blain “À CHACUN SES DÉCHETS” : LA SEULE SOLUTION DURABLE, UNE OCCASION RATÉE, UNE VOIE ENCORE À EXPLORER… En février les élus ont dû délibérer dans la crispation, constater l’échec de l’équipe Grenet sur le dossier des déchets: crise annoncée depuis des mois de lutte associative et populaire, relayée à l’interne par mon opposition à la fois au lieu et à la technique imposés. Comme d’autres infrastructures (LGV, autoroute), ce dossier incarne le renoncement à mettre en lien équilibré les trois préoccupations du choix DURABLE : le social, l’économique et l’environnemental. Il cumule ainsi plusieurs handicaps : - établi sans réelle démocratie participative de tous les territoires, il nie la capacité d’un résident à gérer ses déchets, les réduire, les trier, composter pour soi ou la collectivité, au prix d’une redevance incitative adaptée aux efforts et à la situation de chacun, habitant ou entreprise ; - de ce fait, atteinte de gigantisme collecteur, l’usine devient producteur d’un “compost” impur, de risques d’incendie et d’accidents du travail, de pollutions… un déni d’une technique mal maîtrisée, surestimant ses résultats, et que vont ignorer les quelque deux cents communes non concernées par l’implantation au sein du bassin de vie de Bayonne nord. Une alternative existe toujours, il est encore temps de revenir au traitement par petits territoires, réduction et tri maximal à la source ainsi qu’à une redevance adaptée : seule manque la conviction que les populations savent se mobiliser pour des causes qu’elles savent justes et urgentes. Mais qui, ici, est prêt à faire le pari de l’intelligence ? Eliane Pibouleau-Blain Toutes informations complémentaires et contact : elianepb@hotmail.fr Adresse à la Mairie de Bayonne ou Tél. : 06 73 52 45 21


exe 156

7/07/09

8:40

Page 2

L

Pub


exe 156

7/07/09

8:40

Page 2

L

Pub

Bayonne magazine 164, Avril - Mai 2011  

Bayonne magazine 164, Avril - Mai 2011 Développement économique : Bayonne séduit les entreprises

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you