Issuu on Google+

Cabinet d’architecture

WONK ARCHITECTES


12 rue Gosselet 59000 Lille Tél. 09 66 88 52 56 contact@wonkarchitectes.fr www.wonkarchitectes.fr

Réhabilitation & Extension d’une habitation 3 Maison B à Wasquehal (59)



Surface : Réhabilitation : 85m² + Extension : 32m² ; Budget : 83 612.00 € HT ; Maîtrise d’ouvrage : Privée ; Maîtrise d’oeuvre : Thibaud Foucray ; Terminé en 2010

La maison existante est située à Wasquehal, à mi-chemin entre Lille et Roubaix. Son principal atout est un jardin bien exposé planté d’un très beau magnolia. Le projet s’est concentré sur l’extension des espaces de vie et la modification du rez-de-chaussée existant. La maison datant de 1930 était composée d’une accumulation de petites pièces cloisonnées, de couloirs et de portes. La première proposition a été de tout ouvrir : éliminer tout cloisonnement, élargir les fenêtres sur le jardin. L’extension doit permettre de faire entrer le jardin et le ciel dans la maison. Une alternance de larges baies coulissantes et de vitrages fixes constituent sa façade. Une terrasse en bois prolonge le parquet de chêne clair qui recouvre la totalité du sol du rez-de-chaussée. La maison existante a une dalle de rez-de-chaussée légèrement au-dessus du terrain naturel, ce qui procure l’occasion de décoller l’extension et la terrasse du sol. L’agrandissement forme un L, ce qui permet de distinguer la cuisine de la salle à manger. Au bout du L le magnolia est si proche de la maison qu’on a l’impression que l’on peut toucher ses branches depuis la table de la cuisine. Une attention toute particulière a été apportée lors du chantier pour ne pas trop toucher aux racines. L’extension est constituée d’une ossature bois et d’une toiture terrasse revêtue d’un bardage en zinc. L’isolation est faite entre les gitages du plancher et de la couverture. Les murs sont isolés par l’intérieur, mais l’extension étant de plain pied, il n’y a pas de pont thermique. L’électricité et le chauffage, de la maison existante, ont entièrement été remis aux norme s (chaudière gaz à condensation).

3 Entreprises Gros œuvre étendu : Muaro Electricité Courant Fort & Faible : AJ Elec Chauffage / Ventilation / Climatisation / Plomberie : Aqua Watt

120

Bati-architecture • Edition Nord - Pas de Calais


© Wonk Architectes

121

© Wonk Architectes


3 Institut de Formation en Santé, Lomme (59)

Programme : Centre de formation (amphithéâtre, salles de travaux pratiques,

salles de cours, bureaux, etc.) ; Surface : 3 200m² ; Budget : 4 403 420.00 € HT ; Maîtrise d’ouvrage : SCI des Facultés Catholiques de Lille ; Maîtrise d’oeuvre : Wonk Architectes, Projex Ingénierie, Diagobat, Daniel Caucheteux ; Mission : Complète (loi MOP) ; En chantier / Livraison 2012

L’institut de formation en santé est conçu comme un édifice à la fois simple, efficace et contemporain. Le projet allie rigueur et fonctionnalité dans un cadre urbain répondant à un îlot paysager ouvert, protégé, propice aux activités qui doivent s’y dérouler. A cette fin, nous retenons les dispositions suivantes : Une géométrie réglée, calée sur l’angle Nord Ouest de l’ilot libérant un parvis le plus généreux possible. Le projet donne à lire les diverses strates qui le constituent en dialogue avec un coeur d’ilot ouvert. Le parvis fabrique alors une nouvelle pièce urbaine. Il relie la rue et le centre de l’ilot et autorise les échanges entre les différents bâtiments qui le constituent. Ces échanges seront une des caractéristiques de l’identité du nouveau quartier d’Humanicité. La transparence maîtrisée du rez-de-chaussée rassemble le parvis, le hall et la cafétéria en un lieu convivial. Une silhouette singulière s’exprime depuis les différentes perspectives. L’amphithéâtre, le centre de ressource et les salles de travaux pratiques, éléments particuliers du programme sont mis en scène pour distinguer les différentes polarités du projet. Le porte-à-faux de l’amphithéâtre désigne clairement une entrée protégée. Des toitures plantées offrent des espaces calmes en belvédère et dessinent une ligne de ciel découpée.

122

Bati-architecture • Edition Nord - Pas de Calais

© Wonk Architectes

Les matériaux de façades, alternance de verre et de polycarbonate blanc, offrent un jeu subtil de différentes transparences et baignent l’intérieur de lumière naturelle.


Bati-architecture • Edition Nord - Pas de Calais

123


© Wonk Architectes © Wonk Architectes

124

Bati-architecture • Edition Nord - Pas de Calais


© Wonk Architectes © Wonk Architectes

Le centre de ressources

© Wonk Architectes

Plans des niveaux courants

Le hall d’entrée est ouvert sur la ville et le parvis

L’amphithéâtre

3 Entreprises

Stéréograph

VRD Ass Gros œuvre : Holbat Etanchéité / Couverture : Smac Menuiseries ext. / Alu / Serrurerie / Bardage / Isolation ext. : Loison Menuiseries int. : Espace Interieur Cloison / Isolation / Plâtrerie / Faux Plafnds : Stami Chauffage / Ventilation / Climatisation / Plomberie : Coexia Electricité courant fort & faible : Delporte Peinture / Revêtements sols souples / Carrelages / Faïences : Pique et Fils Mandataire Appareils élévateurs : Kone Rails lève malades : Sclessin

Bati-architecture • Edition Nord - Pas de Calais

125


3 Maison des Sports à Lille (59)

© Wonk Architectes

Programme : Equipement public : Pavillons d’accueil à la Citadelle de Lille ; Surface : 700m² ; Budget : 1 200 000.00 € HT ; Maîtrise d’ouvrage : Ville de Lille ; Maîtrise d’oeuvre : Wonk Architectes, Paysages (Mandataire), Osmose, Etienne Poncelet, Ma-Geo, Luc Gaillet, CCB, Arcade ; Mission : Complète (loi MOP) ; Statut / Date : Etudes en cours / Livraison 2014

126

Bati-architecture • Edition Nord - Pas de Calais


La maison des sports est un lieu situé à la convergence des cheminements, des déambulations qui composent l’aménagement de la plaine. La maison des sports est un parvis qui se serait soulevé pour accueillir le public. Elle est arpentée par les riverains, les sportifs, les enfants et les promeneurs mais aussi par les arbres, l’eau, la faune et la flore. Cette volumétrie éclatée et étirée, qui correspond à l’échelle de trois grands pavillons, est suffisamment présente pour être identifiable par tous. Un grand parvis est alors créé vers la ville et le champ de Mars, manifestant ainsi le caractère public et accueillant du nouvel équipement. La maison des sports est avant tout un support à de nouvelles pratiques sportives urbaines et ludiques : on peut monter sur son toit, se laisser rouler ou simplement s’adosser aux douces pentes herbeuses des talus qui longent certaines de ses façades. Nous avons l’occasion de créer une nouvelle place, de nouveaux belvédères. Le programme initial de 500m² est transfiguré et atteint 3000m².

Bati-architecture • Edition Nord - Pas de Calais

127


© Wonk Architectes

Le programme a été réparti en trois entités s’adressant chacune à une facette du parc : • L’accueil des sportifs et des promeneurs est un pavillon en proue, orienté vers la promenade bord à canal, vers le champ de mars. • L’accueil des groupes et des scolaires se loge à l’Est de la plaine, dans un sous-bois. Cet écrin végétal offre un lieu d’intimité propice à l’accueil de ce type de public. • Le bar/restaurant s’adresse plus particulièrement à la plaine des manifestations, à l’ouest. La terrasse au bord de l’eau est une invitation à un moment de détente à l’écart du bouillonnement de la ville, à l’image des estaminets qui occupaient jadis la parcelle dite du “petit paradis”. Un micro-urbanisme est mis en place. Les trois pavillons cadrent le projet à la manière d’une place de village avec sa “mairie” (le bâtiment d’accueil), son école (la salle de classe) et son bar.

128

Bati-architecture • Edition Nord - Pas de Calais


Bati-architecture • Edition Nord - Pas de Calais

129


Wonk