Page 1

Cabinet d’Architecture

olivier parent


35 quai des Mines 59300 Valenciennes Tél. 03 27 34 65 15 Fax 03 27 30 10 40 o.parent@atelier-parent.fr

Construction 3 EHPAD de 18 lits, Haspres (59) Construction d’un EHPAD à Haspres ; Lieu : Haspres, Nord ; Maîtrise d’ouvrage : SA du Hainaut ; Maîtrise d’œuvre : ATELIER OLIVIER PARENT ; Coût des travaux : 1 450 000 € HT ; Mission : De base Loi MOP ; Surface : 1 000m² SHON ; Réalisation : Chantier en cours

Le projet consiste en la construction d’un EHPAD de 18 lits. Le bâtiment est situé en bordure de la rue Faidherbe à Haspres, le cadre rural nous a conduit à développer un style architectural qui permet au bâtiment de s’intégrer aussi bien par sa volumétrie que par le choix des matériaux employés. Le bâtiment se divise en deux volumes en rez-de-chaussée permettant la lecture claire de sa fonctionnalité. Un volume circulaire intégrant les pièces de vie et qui permet de par sa forme une vision panoramique depuis le Séjour / Salle à manger. Le volume rectangulaire englobe la totalité des chambres. Le décrochement de la toiture permet l’éclairage naturel de la circulation. A l’articulation de ces deux volumes se trouve l’accès au bâtiment mis en valeur par le percement de la toiture de la rotonde.

3 Entreprises VRD : Sorriaux Travaux Publics Gros œuvre : Delannay Charpente Ossature Bois : Creation Bois Couverture / Zinguerie : Sarl Chabot Serrurerie : Lobel Menuiseries Pvc & Fermetures ext. : Boirama Menuiseries intérieures bois : Devresse Plâtrerie / Cloisons / Doublages / Isolation : Devresse Electricité Générale : Segi Plomberie / Chauffage / Ventilation : Coexia Energies Agence Lammens Carrelage / Faïences murales : Sbp Batiment Revêtements de sols souples PVC : Duvivier Peinture : Lecroart

160

Bati-architecture • Edition Nord - Pas de Calais


Construction 3 Immeuble collectif de 41 logements et RDC commercial, Denain (59) Maître d’ouvrage : SA du Hainaut ; SHON totale : 4000 m²

3 Entreprise Entreprise Générale TCE / Gros œuvre : Eiffage Construction

Bati-architecture • Edition Nord - Pas de Calais

161


3 Médiathèque & Maison de la petite enfance, Beuvrages (59) Maître d’ouvrage : Ville de Beuvrages ; SHON projet : 1250 m² ; Coût Travaux HT : 2 500 000 € HT ; Projet en cours.

3 Entreprises Terrassements : Sattam (voir ENT. Gle BAT. p.455) Fondations profondes : Botte Fondations Chauffage / Ventillation / Plomberie : Coexia Energies Electricité générale / Courants forts et faibles : GEW Menuiseries est. alu : PMN CRT Couverture / Etanchéité : Sterec Nord Picardie Faux plafonds : K Aménagement (voir PLATRERIE p.463)

162

Bati-architecture • Edition Nord - Pas de Calais

Cloisons / Plâtrerie / Isolation : Dubois Marcel Ascenseurs / Monte-personnes : Kone Revêtement de sol résine : Tennis & Sols Chape & chape liquide : Piazza Aménagement théâtre de verdure : JMS Payages (voir PAYSAGISTES p.490) Menuiseries int. : Tavernier


Un nouveau centre ville. La Municipalité est en train de métamorphoser le visage du centre ville de Beuvrages. On le déshabille de ces vieilles barres d’immeubles en béton, on lui aménage un parc public. On vient y implanter des immeubles mixtes de commerce et de logements. Immeubles contemporains donnant une richesse et une vraie valeur à ce nouveau centre. Cette transformation est une vraie chance pour Beuvrages qui se hisse à la hauteur de ce que peut attendre d’elle la Métropole. C’est en pensant à toute cette valeur en Eveil que nous avons dessiné notre ensemble Médiathèque- Maison de Petite enfance sur un terrain situé à un angle privilégié : celui créé par l’axe principal d’entrée de ville et la future place urbaine : lieu de flânerie, où l’on viendra se poser pour déambuler et se balader dans le nouveau centre ville de Beuvrages. Nous sommes partis sur la base du terrain initial : un rectangle de 53 m sur 23 m pour y créer notre bâtiment. Une forme simple et pure. Bien entendu, sur cette base de terrain le projet ne peut rentrer dans de bonnes conditions de fonctionnement, d’orientation, d’éclairement naturel et de plus avec un jardin. Mais ce n’est pas parce que le terrain est exigu que le bâtiment doit l’être. Le bâtiment est : - composé d’un socle transparent et protecteur, structuré d’éléments de serrurerie, en métal laqué perforé, placés devant les parois largement vitrées des locaux. Elément permettant à la fois une protection physique du bâtiment tout en laissant une grande transparence visuelle su l’extérieur depuis les locaux. Il a également une fonction de protection solaire durant les surchauffes d’été. - coiffé de deux boites colorées, foncièrement contemporaines, mais tirant leur richesse de la réinterprétation de lignes classiques. Elles viennent à la rencontre du passant. Leurs pignons sont largement vitrés offrant les espaces ludiques à percevoir depuis la ville et une nouvelle perception de la ville depuis ces espaces. Le mobilier se veut drôle, mobile, coloré, composant des espaces changeants, amusants. Depuis la Ville, pour Beuvrages, l’image du projet se veut  un Objet singulier “résolument moderne”, coloré, vivace, vivant et joyeux, transparent, ouvert sur le dedans, mais protégé sur le dehors, s’installant à fleur du domaine public. La ville devient neuve, visible, actuelle, vivante, brillante, à l’adresse de tous.

Bati-architecture • Edition Nord - Pas de Calais

163


3 Mairie annexe, Centre social, Salle de musculation, Maubeuge (59) Maîtrise d’ouvrage : Communauté d’Aglomeration Maubeuge Val de Sambre ; Maîtrise d’oeuvre : Atelier Olivier PARENT (mandataire), Euro ingenierie Bet. ; Coût prévisionnel des travaux : 2 500 000€ HT ; Mission : De base Loi MOP ; SURFACE : 1 800 m² SHON ; Réalisation : en cours

Le Quartier de l’Epinette est majoritairement constitué d’objets architecturaux isolés : l’école Lamartine, la piscine Tournesol, le collège de l’Epinette, le Gymnase Dulieu, les grands ensembles… Nous avons dès lors opté pour une identification rapide de l’Espace Multi-Accueil qui constitue un nouvel objet architectural. Le mot clé de notre travail est donc la lisibilité. Par définition, un centre multi-accueil est une structure mixte. Il nous a donc paru important de simplifier la lecture des différents services proposés dans cet équipement, et à plus forte raison de signifier la distinction entre 3 entités : la mairie annexe avec l’agence postale, le centre social et la salle de musculation. La volumétrie de l’édifice identifie clairement ces différents pôles à la fois par le choix des textures, par une modénature et une écriture architecturale variée.

164

Bati-architecture • Edition Nord - Pas de Calais


Bati-architecture • Edition Nord - Pas de Calais

165


Construction 3 EHPAD de 88 lits, Marly (59) Maîtrise d’ouvrage : CYBELE Promotion ; Maîtrise d’oeuvre : Cite Architecte, Atelier Olivier PARENT Ingerop. ; Coût prévisionnel des travaux : 5 400 000€ HT ; Mission : De base Loi MOP ; SURFACE : 4 300 m² SHON ; Réalisation : Livraison en Cours

3 Entreprises Terrassements / VRD / Gros œuvre / Rev. façade / Charpente / Couverture / Etanchéité / Menuiseries ext. / Fermeture / Métallerie / Serrurerie : Demathieu & Bard (voir p265) Menuiseries intérieures / Plâtrerie / Faux Plafonds : Module Carrelage / Faïence : Bauters (voir DALLAGE p.470) Revêtements sols souples : Cabre Electricité / Courants forts et courants faibles : Forclum Aquitaine Limousin Plomberie sanitaire / Chauffage / Désenfumage : Franche Conte Chauffage Ascenseurs : Kone Vrd / Cuisiniste : Thirode

166

Bati-architecture • Edition Nord - Pas de Calais


3 Maternité Monaco, Valenciennes (59) Maîtrise d’ouvrage : Centre hospitalier de Valenciennes (C.H.V.) ; Maîtrise d’oeuvre / Concepteur-constructeur : Atelier Olivier Parent & Dumez Iosis Bet ; Azimut Bet HQE ; Coût des travaux : 6 300 000€ HT ; Mission : De base Loi MOP ; SURFACE : 5 855 m² SHON ; Réalisation : En cours

En tout premier lieu, le développement du projet se veut en cohérence architecturale avec l’unité de néonatalogie réalisée par notre atelier en 2006. C’est cette notion de continuité et la volonté de créer un espace paisible et fonctionnel qui guident le projet. Celui-ci s’articule autour d’un patio jardin pour apporter confort visuel aux chambres existantes et celles en projet et former une zone d’agrément extérieure. L’extension est traitée en BÂTIMENT BASSE CONSOMMATION : sur-isolation de l’enveloppe, ventilation double flux et production d’eau chaude sanitaire solaire pour l’ensemble des chambres des unités suite de couche.

3 Entreprise Groupement / Conception / Construction : Dumez EPS

Bati-architecture • Edition Nord - Pas de Calais

167

Parent