Page 1

OCTOBRE 2016 - N° 1

Broder

Autrement

LA PRINCESSE DES PETITS RIENS E T L E S I M P R O BA B L E S UNE HISTOIRE À LIRE, UNE HISTOIRE À CRÉER, À BRODER ET À TRICOTER E D I T I O N S L A BA S T I DA N E - W W W. L A BA S T I DA N E . F R


C’était l’automne


Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et accumsan et iusto odio dignissim qui blandit praesent luptatum zzril delenit augue duis dolore te feugait nulla facilisi. Nam liber tempor cum soluta nobis eleifend option congue nihil imperdiet doming id quod mazim placerat facer possim assum. Typi non habent claritatem insitam; est usus legentis in iis qui facit eorum claritatem. Investigationes demonstraverunt lectores legere me lius quod ii legunt saepius. Claritas est etiam processus dynamicus, qui sequitur mutationem consuetudium lectorum. Mirum est notare quam littera gothica, quam nunc putamus parum claram, anteposuerit litterarum formas humanitatis per seacula quarta decima et quinta decima. Eodem modo typi, qui nunc nobis videntur parum clari, fiant sollemnes in futurum.

dignissim qui blandit praesent luptatum zzril delenit augue duis dolore te feugait nulla facilisi. Nam liber tempor cum soluta nobis eleifend option congue nihil imperdiet doming id quod mazim placerat facer possim assum. Typi non habent claritatem insitam; est usus legentis in iis qui facit eorum claritatem. Investigationes demonstraverunt lectores legere me lius quod ii legunt saepius.

« IL ILLUMINAIT LA CAMPAGNE DE BRUMES DOUCES, ET D’OR ROUX. DANS LE JARDIN , LES FLEURS SÉCHAIENT PEU À PEU, ET LES GRAINES S’ENVOLAIENT DANS LE MISTRAL NAISSANT, POUR RENAITRE AU PRINTEMPS … »

Ut wisi enim ad minim veniam, quis nostrud exerci tation ullamcorper suscipit lobortis nisl ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis autem vel eum iriure dolor in hendrerit in vulputate velit esse molestie consequat, vel illum dolore eu feugiat nulla facilisis at vero eros et accumsan et iusto odio

Claritas est etiam processus dynamicus, qui sequitur mutationem consuetudium lectorum. Mirum est notare quam littera gothica, quam nunc putamus parum claram, anteposuerit litterarum formas humanitatis per seacula quarta decima et quinta decima. Eodem modo typi, qui nunc nobis videntur parum clari, fiant sollemnes in futurum.


…..des chuchotements, de drôles de murmures semblaient l’appeler, surgissant du coeur des fleurs ….. Victorine, la princesse des petits riens, dès l’aube découvrait les dernières fleurs qui teintaient le jardin de couleurs tendres et passées, les hortensias se fanaient en beauté, les physalis emprisonnaient leurs amours pour un hiver au chaud, les graines des nigelles de Damas s’entrouvraient doucement pour se multiplier ….

Le jardin émergeait dans la lueur du matin, encore ensommeillé, il s’auréolait de brumes, Victorine laissait voguer son imagination dans le soleil levant, lorsqu’elle entendit un bruit étrange…….. des chuchotements, de drôles de murmures semblaient l’appeler, surgissant du coeur des fleurs, dans un curieux froissement . Victoriiiiine, Victorine, nous avons besoin de toi ….


Victorine, en se penchant, découvrit, trois étranges petits êtres, « Mais qui êtes vous ? » leur dit elle. « Nous sommes des Improbables, je suis Sara, la renarde » dit la première,  « je suis, Lola l’alpaga » dit la deuxième, quand à la troisième, elle sourit doucement et lui répondit, «  je suis Mousse, je crois que je suis un chat, peux tu nous aider ? Nous avons une mission pour toi, penses-tu pouvoir nous habiller, afin que nous préparions la grande fête des Improbables, le 31 octobre, Oíche Shamhna, c’est pour fêter la nouvelle année, la fête la plus

importante. Nous en sommes les cuisinières …. ? Sans nous, la fête n’aura pas lieu, et nous ne pouvons entrer au château nues, c’est impensable » Victorine se dit, que c’était une bonne idée, qu’il était temps de se remettre à broder, c’était une petite fille, et les Improbables étaient si minuscules, presque des Infimes, ça prendrait peu de temps. Les Improbables ne voulaient pas salir leur fourrure et être jolies, tout en cuisinant. Victorine se mit au travail. utilisant points simples et coton fin, dessinant sur les tabliers, les fleurs du jardin.

Victorine se mit au travail, utilisant points simples et coton fin.

Elle étendit les tabliers sur la corde d’étendage pour que le soleil les réchauffe.


Les Improbables étaient ravies, une ouverture, juste où il fallait …. Elle broda sur de la jolie feutrine, Les couleurs ne fûrent pas un problème, les petits êtres avaient les idées bien arrêtées, elles choisirent la couleur de l’endroit où elles étaient tombées. Un tablier hortensia vit le jour, un autre aux nuances des nigelles séchées et le dernier aux teintes des amours en cage. Les points de broderies se posèrent tranquillement sur la feutrine, des vieux boutons

de nacres devinrent décoration, et Victorine étendit les tabliers sur la corde d’étendage pour que le soleil les réchauffe. Les Improbables étaient ravies, une ouverture juste où il fallait pour laisser passer leur queue … et de belles broderies pour jouer les coquettes … de quoi être les cordons bleus de la fête, dans la cuisine du ministère des grandes fêtes du petit peuple.


Victorine, éclata de rire, en voyant le défilé de mode dans le jardin, Victorine, éclata de rire, en voyant le défilé de mode dans le jardin, les demoiselles improbables se regardèrent sous toutes les coutures, de dos, de face, sur le côté … défilant en sifflotant des airs inconnus, un peu celtes, un peu corses, un peu provençaux, un peu de n’importe où …. et d’un commun accord, dirent à Victorine …. Nous vous inviterons pour la grande fête nous allons être les plus grandes cuisinières de tout le royaume. Victorine toute heureuse les regarda pouffer de rire, danser, s’extasier de leur tablier, se demandant encore, comment elles avaient atterri dans le tas de bois. Ce fût une belle matinée d’Automne ……


Les modèles à la vente son uniquement réservés à votre usage personnel. (c) Nathalie Locquen (textes, photos et réalisations)

Cette histoire a été inventée pour vous, les Improbables également, les livrets techniques pour confectionner les Improbables, Sara la renarde, Lola l’alpaga et Mousse le chat ainsi que leur tablier, sont en vente dans la boutique de la Bastidane, créations improbables en Luberon, www.labastidane.com, si vous souhaitez les réaliser, un peu de tricot, un peu de couture et un peu de broderie. Vous pourrez ainsi, raconter d’autres histoires. C’est même recommandé. Parce que broder autrement, c’est raconter des histoires. Je vous souhaite autant de plaisir à les réaliser que j’ai eu du bonheur à les voir naître.

La Bastidane

Créations Improbables en Luberon

Nathalie Locquen locquen@gmail.com www.labastidane.fr www.labastidane.com

Broder Autrement 1 (octobre 2016)  

Une histoire à lire, une histoire à créer, à broder et à tricoter

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you