Issuu on Google+

50

a c t u a l i t é s

N u m é r i q u e

De grands projets pour la ville

Enfance

Le magazine d’information de la ville de Bassens

O cto bre- No vembre-Déc em bre 2012

numéro

Cap sur la restauration responsable

Du nouveau sur la toile

Des objectifs à atteindre, des dates à retenir

Site Internet, Espace Famille et Facebook


SOMMAIRE Editorial du Maire

S o m m a i r e

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p5

Ça s’est passé près de chez vous . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p6 à 9 Ville en mouvement . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p10 et 11 Economie : Fabrimaco . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p12 Commerces : du nouveau du côté du marché . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p13 Environnement / Agenda 21 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p14 Solidarité : les sorties familles estivales . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p15 Dossier : les grands projets de la ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p17 à 21 Enfance : cap sur la restauration responsable ! . . . . . . . . . . . . . . . . .p22 Jeunesse : ça a bougé cet été ! . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p23 Culture : Souffles nomades au fil de l’eau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p24 Retour sur panOramas en images . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p25 Un nouveau site Internet avec Espace famille . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p26 et 27 Les associations ont fait leur rentrée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p28 Brèves . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p29 et 30 Agenda . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .p32

Z OO M

Rentrée scolaire : baby boom des maternelles

Directeur de publication : Jean-Pierre TURON Responsable de la rédaction : Benjamin LABRO Conception - Rédaction : Service communication, Benjamin Labro, Hélène Dejeans, Sophie Villattes, Marie Merle, Sylvie Souleyreau. Services municipaux Photographies : Mairie - Daniel Charpentier (sauf mention spéciale) Régie publicitaire : Edir - Mérignac : 05 57 81 70 77 Création graphique : Hypophyse communication Réalisation : Polymédia Impression : Imprimerie Laplante Tirage : 3 700 exemplaires Dépôt légal : 3e trimestre 2012 Contact : Mairie de Bassens 42, av. Jean-Jaurès BP 52 - BASSENS 33563 CARBON-BLANC CEDEX Tél. 05 57 80 81 57 Fax 05 57 80 81 58 contact@ville-bassens.fr

10-31-2222

Imprimé avec des encres à base végétale sur du papier issu de forêts gérées durablement certifié PEFC Prochaine parution : octobre 2012

710 enfants ont repris le chemin de leur école à la rentrée: 193 à l’école élémentaire Rosa Bonheur (8 classes), 253 du côté de François Villon (10 classes). Dans les écoles maternelles: 168 enfants sont accueillis à la maternelle du Bousquet (6 classes) et 96 à la maternelle Frédéric Chopin (4 classes) où une classe menacée a pu être sauvée. Du nouveau du côté des équipes enseignantes avec l’arrivée de Mademoiselle Faurie (Rosa Bonheur), de Mesdames Chiarelli et Pinchaud (François Villon), de Madame Teixeira (Bousquet) et de Madame Riveill (Frédéric Chopin). Lors des mesures de cartes scolaires prises en juillet dernier, il a été implanté un poste de « maître E » au Réseau d'Aide Spécialisé pour les Enfants en Difficulté. Le « maître E » est celui qui assure l'aide pédagogique, qui permet à l'élève de dépasser les difficultés qu'il éprouve dans ses apprentissages scolaires, de maîtriser ses méthodes de travail et de prendre conscience de ses progrès. Il faut savoir que la ville travaille dès aujourd’hui afin d’être prête pour l’année scolaire 2013/2014 qui connaîtra un changement au niveau des rythmes scolaires. Du côté du collège Manon Cormier… Quant au Collège Manon Cormier, quelque 550 élèves y sont accueillis pour cette année scolaire 2012/2013 marquée par l’arrivée d’une nouvelle principale, Madame Djemaïa Benhattate. Collège avec Mesdames Benhattate et Maestro, et M. Turon


ÉdItO

É d i t o

a rentrée scolaire est maintenant derrière nous mais elle a été marquée par plusieurs faits positifs. Le premier a été la recréation par le nouveau Gouvernement de deux postes d’enseignants supprimés par l’ancien :

L

- le maintien d’un poste menacé à Fréderic Chopin, - un poste « maître E » implanté au Réseau d’Aide Spécialisé pour les Enfants en Difficulté. Le deuxième a été la mise en place, dès cette rentrée, du nouveau dispositif d’inscription dans les services de restauration ainsi que l’application des nouveaux tarifs marqué par la baisse de la majorité de ces derniers et la simplification des tranches. Autre fait marquant a été l’importance des travaux dans les écoles. Mais l’année à venir nécessitera de nouveaux efforts liés à la nouvelle politique gouvernementale refondant l’école. Depuis la rentrée, l’activité municipale a été très intense avec la mise au point et la présentation des grands projets structurants dont la réalisation sera effective en 2013. On peut évoquer : l’aménagement de l’axe Griffons / Raoul Bourdieu qui verra la création de couloirs de bus en sites propres et des circulations douces, le contournement de Beaumont qui modifiera l’entrée de ville. Si les grandes lignes ont été retenues, restent à affiner les projets pour tenir compte des observations émises lors des réunions publiques. D’autres projets ont pris forme comme celui de la mutation à venir du quartier Prévert. Mais d’ici la fin de l’année, des travaux de sécurisation des cheminements seront effectués sans attendre les transformations plus profondes prévues. Et dans quelques semaines sera présenté le projet urbain « centre-bourg / quartier de la gare ». Quant aux équipements ils ne sont pas en reste avec la fin du chantier du boulodrome et l’engagement de celui de la médiathèque. Les travaux d’agrandissement et de rénovation de la piscine commenceront courant janvier 2013. Ce début d’automne aura également vu se dérouler la deuxième biennale de PanOramas sur le Parc des Coteaux. Cette manifestation, où la nature dans la ville est mise à l’honneur, a accueilli une nouvelle fois un public nombreux et conquis par les différentes performances artistiques proposées. Toujours dans le domaine culturel, a lieu en ce moment la 10ème édition de « Souffles Nomades ». Les Bassenaises et Bassenais peuvent ainsi profiter d’une programmation variée, de qualité et ce jusqu’à fin décembre. Quant au site internet de la ville, sa nouvelle présentation sera bientôt disponible en ligne avec ses nouveautés comme l’espace famille à découvrir sans modération. Aujourd’hui, dans ce numéro de « Bassens Actualités », il ne s’agissait pas de faire un catalogue des réalisations en cours ou à venir, mais bien dans un contexte difficile, de vous assurer que l’équipe municipale et moi-même gardons le cap, celui que nous vous avions promis, pour faire de Bassens une commune attractive, à l’image de plus en plus positive, objectif que nous nous sommes fixés dans le cadre du GPV des Hauts de Garonne. Il est d’autre part du devoir et de la responsabilité des collectivités locales dont les finances le permettent, de contribuer par leurs investissements à donner du travail aux entreprises, favorisant ainsi un soutien à l’économie et donc de l’emploi. Dans une crise qui pousse à l’individualisme et au repli sur soi, ce ne sera qu’ensemble avec le courage de chacun et la détermination de tous que nous relèverons les défis à venir.

Jean-Pierre Turon Maire de Bassens Vice-président de la Communauté Urbaine de Bordeaux


Ç a

p a s spASSÉ é p r è spRèS d e c dE h e z chEz v o u s vOuS j u i n -j juIn u i l l e ju t çA S’ESt

s ’ e s t

Du côté de la médiathèque

Agnès Doherty et son spectacle « Boby Lapointe » (5 juin)

Première édition de « La clef des sons » (le 15 juin)

« Entre mots entre nous » (du 19 au 26 juin)

Déménagement de la médiathèque (du 9 au 13 juillet)

Animations Fête de la musique (21 juin)

page

6

BASSENS actualités : le magazine d’information de la ville de Bassens

Festival des Hautsde-Garonne, concert à Séguinaud (13 juillet)


a o û t e tAOût s e p t Et e m bSEptEMbRE r e juIllEt

Bassens en fête (du 20 au 22 juillet)

Sulfurock (8 septembre)

Journée du patrimoine : balade historique, exposition par Ombres et Lumières et concert de Gric de Prat (16 septembre) Le Bus de la Rock School Barbey à Prévert (15 septembre) Conférence musicale sur Miles Davis (21 septembre)


Ç a

s ’ e S’ESt s t p a s pASSÉ s é p r è pRèS s d e cdE h e chEz z v o u svOuS j u i n - juIn j u i l l eju t çA

Sport

Devoir de mémoire

Commémoration de l'Appel du 18 juin 1940 20e National de Pétanque, organisé pour la première fois sur les cadres extérieurs du nouveau boulodrome (du 1er au 3 juin)

Commémoration de la Libération de Bassens du 28 août 1944 Remise des grades par le CMOB Arts Martiaux (15 juin)

Randonnée familiale du Comité Départemental de Randonnée Pédestre (1er juillet) page

8 Accueil de l’équipe nationale de pétanque du Bénin (le 23 septembre) BASSENS actualités : le magazine d’information de la ville de Bassens


a o û t e AOût t s e p tEt e m SEptEMbRE b r e uIllEt

Et aussi…

Visite du comité de veille chez Saipol (21 juin) et à la SIAP (27 juin)

Signature de la convention entre la Ville et ERDF (29 juin)

Vincent Feltesse, président de la CUB, sur le site du futur centre routier, dans le cadre de la signature des contrats de co-développement (20 juillet)

Et aussi… Compétition de natation (9 juin)

Gala de gymnastique volontaire (9 juin)

Réunion publique de l’entreprise Cerexagri pour les riverains (11 juillet)

Conférence sur les économies d’énergie au quotidien chez soi par le CREAQ (28 septembre)

Lire aussi en pages 20 et 21

Gala de gymnastique rythmique (23 juin)

Pot des enseignants (25 juin)

antier Clôture du ch n de o ti a rm de fo juin) Beauval (29

Spectacles de Planète Toc Toc (les 29 & 30 juin)

Réhabilitation du quartier Prévert, réunions publiques de présentation aux habitants des projets d’aménagements et des évènements à venir (9 juillet et 20 septembre)

Réunion publique de présentation des projets de travaux pour l’entrée de ville (7 septembre)

les Réunion publique avec la de r tie riverains du quar t en em ag én Gare sur l’am uit br tian r mu d’un (le 24 septembre)

c Réunion publique ave la de les riverains rue Léon Blum sur les travaux de voirie (le 21 septembre)

Lire aussi en page 18

Retrouvez une rétrospective en images de l’été du côté de l’enfance et de la jeunesse en page 23, un retour sur panOramas en page 25 et sur le Forum des associations en page 28.


e n m En o u vMOuvEMEnt e m e n t vIllE

V i l l e

Equipements Une autre partie de l’ancienne école a été rénovée afin d’accueillir le service municipal des ressources humaines qui y est installé depuis le mois de juillet. Le coût des travaux réalisés s’élève à environ 80 000 €.

Voirie Les travaux de réfection des réseaux et d'enfouissement de l'éclairage public ont débuté rue Léon Blum. Les travaux de voirie, des trottoirs et de la piste cyclable commenceront en 2013.

Espaces verts

Messieurs Hibon, Gillet et Turon à l’occasion d’une visite de chantier

Les travaux du boulodrome se sont poursuivis durant l’été avec la pose des vitrages, des plafonds et le traitement acoustique. La livraison est prévue en fin d’année pour un site destiné à accueillir les boulistes mais également d'autres événements grâce à un espace couvert de 1000 mètres carrés pourvu de 400 places assises. D’importants travaux ont été réalisés sur le site de l’ancienne école Jean Jaurès afin que la médiathèque puisse y prendre ses quartiers pendant la durée des travaux (du bâtiment situé rue du 8 Mai 1945). Une rampe d’accès a été installée et les places de parking dans la cour sont réservées aux personnes à mobilité réduite.

Le service des ressources humaines dispose désormais de nouveaux locaux

Un entretien courant toute l'année permet d'assurer un bon état général des écoles. Malgré tout, chaque été, des travaux plus importants doivent être entrepris. Peintures, revêtements de sol, aménagements divers ont été réalisés dans les quatre écoles. Il y a eu également cette année des travaux plus importants, comme la pose d'un gazon synthétique dans la cour du bas de la maternelle du Bousquet, et le changement du revêtement du parking de l’école Rosa Bonheur. Toutes les classes de l'école maternelle Frédéric Chopin ont été équipées d'ordinateurs. La somme de ces investissements et travaux dans les quatre écoles représente environ 150 000 €.

Les services techniques de la ville ont réalisé la rampe d’accès handicapé page

10

La cour du bas de la maternelle du Bousquet

BASSENS actualités : le magazine d’information de la ville de Bassens

Le domaine de Beauval dispose, depuis début juillet, d’un nouvel accès situé rue JeanJacques Rousseau. Cet accès est pourvu d’un parking de 80 places gratuites. Une grande partie du goudron a été remplacée par des places végétalisées, bordées d’arbres et de fleurs. Un verger est en cours de réalisation à proximité. Le rond-point du nouvel accès sera aménagé avant la fin de l’année.

Une nouvelle campagne de replantation d’arbres va se dérouler au mois de novembre afin de remplacer les arbres morts ou très malades dans les différents parcs de la ville (parc Chartier, parc Meignan…).


Etude îlot des maréchaux et Alphonse Daudet : les contours du projet se dessinent ▼

Sur le parvis : une place boisée contrastera avec les logements et la route. Des chemins légers sillonneront le sous-bois par des murs gabions permettant de gérer les différences de niveaux. Entre la résidence et l'école, la clôture en béton sera détruite afin d'assurer une liaison entre les jardins et l'école. L'espace sera géré en différentes terrasses. La plus haute sera bordée par de grands massifs ensoleillés tandis que les terrasses suivantes seront couvertes par un sous-bois. A l'escalier existant, restauré et prolongé, s'ajoutera un deuxième escalier à mi-pente qui permettra de relier directement la placette sous le bosquet de platanes à l'école. Le chemin de l'eau, depuis la source existante, sera évoqué par la création d'un fil d'eau accompagnant à michemin la promenade et se déversant dans une petite zone humide plantée. Une citerne enterrée permettra la collecte et la redistribution de cette eau pour les jardins publics de la ville. Enfin en continuité des terrasses jardinées, une placette plantée sera créee à l'angle de l'école, à l'ombre des grands arbres existants. La réalisation est prévue pour la fin de l'année 2013.


EcOnOMIE

E c o n o m i e

Fabrimaco recyclage La société, installée depuis 2009 avenue des Guerlandes dans la zone industrielle des deux Esteys à Bassens, est une filiale des entreprises routières SCREG et COLAS SUD OUEST. Sa mission consiste à accueillir sur la plate-forme les différents déblais inertes issus des chantiers du BTP ainsi que des gravats des déchetteries de la Communauté Urbaine pour réaliser leur recyclage.

- Les bétons de démolition : ces matériaux sont en premier lieu « croqués » (une pelle mécanique équipée d’une pince réduit leurs dimensions et extrait une partie des ferrailles). Ils sont ensuite « concassés » par un atelier spécifique pour obtenir des graves recyclées. Ces graves sont ensuite utilisées en application routière. - Les gravats de déchetterie : ces matériaux sont en premier lieu « scalpés » (la partie terreuse du mélange est isolée). Ils peuvent ensuite être concassés ou utilisés en l’état en application routière. Cette réutilisation de matériaux offre des solutions de proximité pour les travaux, permet d’économiser les ressources naturelles, de réduire le nombre de camions sur les routes et d’abaisser le coût des chantiers.

Négoce de granulats

Des matériaux inertes Les matériaux inertes sont par définition des matériaux qui ne subissent aucune transformation. Ils ne brûlent pas, ne se corrodent pas, sont imputrescibles et insensibles aux actions du temps et de l’eau. Deux types de matériaux inertes sont recyclés :

FABRIMACO RECYCLAGE transporte et vend également des granulats. Une aire dédiée ouverte aux professionnels et aux particuliers est aménagée sur le site.

Des efforts pour l’environnement L’activité de l’entreprise peut générer des envols de poussière. La ville de Bassens était intervenue au début du fonctionnement du site pour signaler ces nuisances. Afin de limiter ces effets, Fabrimaco a réalisé un raccordement à l’eau industrielle et mis en place un dispositif d’arrosage efficace.

Fabrimaco av Guerlandes ZI des deux Esteys 33530 BASSENS • Tél : 05 56 42 33 27

page

12

BASSENS actualités : le magazine d’information de la ville de Bassens


cOMMERcES

C o m m e r c e s

Du nouveau du côté du marché A Bassens, le marché attire une foule toujours aussi nombreuse le dimanche. Chaque année, les commerçants dits « permanents » libèrent un petit nombre de places. La ville étudie alors les candidatures en privilégiant les producteurs, les produits de saison et les produits nouveaux. Nous vous proposons de découvrir aujourd’hui trois de ces nouveaux stands.

La famille Ferronato, producteur du Gers Les banderoles l’annoncent en grandes lettres sur le stand : « PRODUCTEUR », vous ne pouvez pas vous tromper. Ici, vous ne trouverez que des produits de saison en provenance de l’exploitation familiale située à Lectoure. Il y a bien sûr le melon, qui fait la célébrité de la ville, et que vous pourrez acheter durant l’été. A la belle saison, les asperges vertes, l’ail, les artichauts et les courgettes garnissent l’étal. A l’automne, on y trouve les pastèques à confiture (ou melons d’Espagne), les citrouilles, les potirons et les courgettes. Il n’y a que les pommes de terre qui sont vendues une grande partie de l’année.

Sur le stand, on peut déguster le far breton, le kouign-amann, le caramel au beurre salé et bien d’autres spécialités pâtissières ou issues de produits de la mer.

Les Empanadas de Colombie Ils vous accueillent dans leur petit camion avec un grand sourire qui évoque la convivialité des gens d’Amérique du sud. Mauricio et Ana Hernandez sont Colombiens et avaient pour habitude de préparer des spécialités de leur pays à leurs amis. « Ils se régalaient et on s’est dit pourquoi ne pas proposer nos plats à un plus grand nombre de personnes ». Le plat national se nomme l’empanadas : c’est un petit chausson en farine de maïs qui est farci à la viande de bœuf ou de poulet.

L’exploitation fonctionne sur le mode de l’agriculture raisonnée respectueuse de la nature et des produits. « Les clients peuvent passer à la maison pour vérifier notre mode de production, ils seront les bienvenus ! ».

Les spécialités Bretonnes de M. Da Silva Son nom ne sonne pas spécialement Breton ; c’est normal il est Bordelais. Mais son parcours l’a conduit à travailler durant quatre ans sur les marchés du Finistère : Douarnenez, Quimper, Lorient, Quimperlé, Brest… Autant de noms qui évoquent à nos oreilles l’air iodé, les pêcheurs aux visages burinés et les coiffes en dentelle. Une fois revenu à Bordeaux, il se rend compte que nos marchés comptent des spécialités de nombreuses régions : basques, alsaciennes, provençales, catalanes… mais il n’y a pas de produit breton. De l’idée au projet, il n’y a qu’un pas. Aujourd’hui présent à Bassens, mais aussi Léognan, Créon, Hourtin, Lacanau, Talence, le célèbre drapeau noir et blanc flotte fièrement.

Vous pourrez également y déguster le tamales : une feuille de bananier farcie avec de la farine de maïs et de la viande. Le couple propose également ses services pour des mariages ou des événements. « N’hésitez-pas à venir nous rendre visite, nous vous ferons goûter nos spécialités ! » précise Mauricio.


2 1 AgEndA 21

A g e n d a

Développement durable Léau s’est fait des amis Vous connaissez tous Léau, mascotte créée il y a quelques années par les enfants du périscolaire de l’école François Villon. Ce petit bonhomme à la tête en forme de goutte d’eau (symbolisant la préservation de l’eau) est devenu le symbole de l’Agenda 21. Un concours de créations de nouvelles mascottes a été lancé auprès des enfants du périscolaire au mois de juin dernier. Deux nouvelles mascottes viennent ainsi accompagner Léau : l’astico-roller de Noémie Mir et l’arbre écoconstruction de Tony Sallanoubat. Ils seront utilisés comme logos de reconnaissance dans les activités qu’ils représentent.

surtout active en fin de matinée et dans l’après-midi. La couleuvre à collier ne mord pas, ses crochets sont situés en arrière de la bouche, et son venin n’est toxique que pour les petits mammifères et en aucun cas dangereux pour l’homme. Elle est donc inoffensive et de plus, elle craint l’homme et le fuit. Pour sa défense, elle a développé plusieurs stratégies : elle souffle lorsqu'elle se sent menacée et émet une odeur nauséabonde lorsqu’elle est saisie. Son autre moyen de défense consiste à « faire le mort » : elle se retourne alors sur le dos, devient flasque et pend la langue, puis repart tranquillement dès que le danger est passé. Si l’une d’entre elles vous dérange : faites du bruit, elle ne demandera pas son reste. Les couleuvres sont utiles pour l’environnement, elles débarrassent les champs et les jardins de tous les petits rongeurs qui les saccagent. Elle fait partie des espèces protégées sur l’ensemble du territoire métropolitain français, il est totalement interdit de la capturer, de la blesser, la tuer, la déplacer ou de détruire sa ponte… Il ne vous reste plus qu’à la photographier.

Le projet « cartable sain »

Côté jardin : les couleuvres en goguette

page

Vous avez peut-être croisé des couleuvres pendant les chaudes journées d’été. C’est la couleuvre à collier (Natrix natrix) qui vit dans notre région : on la trouve partout et plus généralement à proximité de l’eau. Ce serpent impressionnant, qui peut atteindre 1m50 de longueur, est reconnaissable par sa couleur grise à verte avec des taches noires, sa tête ovale, et les deux croissants noirs formant un 14 collier caractéristique sur sa nuque. C’est une espèce diurne,

A la rentrée de septembre, le service Affaires Scolaires de la ville a lancé le projet « Cartable sain », ou comment remplir le cartable de son enfant avec des fournitures scolaires « responsables » et plus saines. Avec un objectif de mise en place à la rentrée de 2013, enseignants, parents, partenaires locaux tels que les associations de parents d’élèves, seront sensibilisés tout au long de l’année à l’importance du choix des fournitures scolaires

BASSENS actualités : le magazine d’information de la ville de Bassens

(provenance, composition, etc.). Certaines grandes enseignes commerciales seront également impliquées dans ce projet. De l’état des lieux qui vient d’être réalisé à l’achat des fournitures à l’été 2013, les différentes étapes de ce projet seront suivies par un groupe constitué de représentants de la mairie, de parents d’élèves et d’enseignants.

Un composteur ça vous dit ? La CUB lance une vaste opération de distribution gratuite de composteurs individuels. Prochainement, dans différents centres de recyclage dont celui de Bassens, des agents de proximité de la CUB seront présents de 10h à 17h pour informer et remettre à ceux qui le souhaitent des composteurs et bio-seaux. La seule contrainte sera de justifier de sa domiciliation sur la CUB. Quel intérêt ? Avec un composteur individuel vous pouvez traiter vous-même tout ou partie des déchets végétaux de votre jardin en y ajoutant les épluchures, les déchets de légumes ou fruits et les restes de nourriture pour les transformer en terreau.

Le Conseil Général propose des formations pour apprendre le compostage Ces formations dispensées au jardin botanique, allant d’une journée (guide composteur) à trois jours (maître composteur), s’adressent aussi bien aux élus, aux techniciens des collectivités qu’aux particuliers. Une seule condition est requise pour participer à la formation : vouloir améliorer sa pratique du compostage et la transmettre à ses amis, famille et voisins. Ces formations sont gratuites, elles alternent des connaissances techniques pour la matinée et une mise en pratique l’après-midi. Le repas du midi est pris en charge. La prochaine formation aura lieu le vendredi 9 novembre 2012 de 9h à 17h. Inscriptions (dans la limite des places disponibles) : pôle des politiques contractuelles au 05 57 80 81 57


SOlIdARItÉ

S o l i d a r i t é

Grand succès pour les sorties familles Organisées chaque année par le CCAS, les trois sorties estivales ont encore une fois rencontré un vif succès auprès des familles : plus de 190 personnes, toutes générations confondues, ont participé à ces promenades. Le transport en bus était assuré par le CCAS et, grâce à un financement de la CAF, les tarifs de ces sorties, très abordables, ont permis au plus grand nombre d’y participer. Balade en gabare et baignade au Jacquou Parc (très appréciée vu la température ce jour-là) étaient au programme de la sortie en Dordogne du 26 juillet.

À Biarritz le 23 août, les Bassenais ont pu visiter la Cité de l’Océan et le Musée de la Mer avec une escale à la plage. Enfin, le 20 septembre, le Château de Cazeneuve en Gironde, où a vécu jadis la Reine Margot, a dévoilé son histoire aux participants.


De grands projets pour la ville La ville évolue en permanence grâce aux grands projets d'urbanisme et de voirie. Après le Bousquet et Meignan, de nouveaux secteurs de la ville préparent leur mutation. Ce dossier vous présentera le projet de restructuration de voirie de l'entrée de ville avec la part belle faite aux transports en commun et aux circulations douces. Il vous présentera également le projet de renouvellement urbain du quartier Prévert issu notamment de la concertation menée avec les habitants.


D o s s i e r

:

d e

g r a n d s

p r o j e t s

p o u r

l a

v i l l e

Entrée de ville et contournement du château Beaumont Une centaine de personnes ont répondu à l'appel de la ville et de la Communauté Urbaine qui présentaient le vendredi 7 septembre les projets « Entrée de ville » et « Contournement du château Beaumont ». Les projets dans leurs grands principes sont assez anciens, mais leur mise en œuvre va enfin aboutir grâce au déblocage des financements par la CUB. L'enfouissement des réseaux, la réfection de l'éclairage public et l'aménagement paysager sont supportés par la ville (avec une prise en charge par CarbonBlanc, à hauteur de la moitié, pour la partie limitrophe).

Entrée de ville

Le projet

Les travaux devraient débuter à la fin du premier trimestre 2013 (ceux du Pont Bacalan Bastide seront alors terminés) pour une durée de 8 mois, par secteur et avec des horaires aménagés (évitant notamment dès que possible la tranche 8h-9h30) de manière à limiter la gêne dans un secteur déjà très touché par les bouchons d'accès à la rocade. Malgré une forte volonté de la part de la municipalité et de la population Bassenaise, la prolongation de la ligne du tramway n'a pas été actée par la Communauté Urbaine. C'est une voie de bus en site propre qui sera accueillie dans chaque sens. La largeur d'emprise permettra toutefois l'arrivée du tramway si la situation évolue dans le futur.

• une voirie de 25 mètres de large incluant dans chaque sens un couloir de bus en site propre, une piste cyclable, un trottoir confortable et, côté Carbon-Blanc, la voie verte, itinéraire arboré et destiné aux circulations douces (piétons et cyclistes), • un terre-plein central végétalisé, • des plateaux surélevés à plusieurs carrefours pour limiter la vitesse et sécuriser les cheminements piétons et cyclistes.

page

18

BASSENS actualités : le magazine d’information de la ville de Bassens

Coût global des travaux de voirie : 4 200 000 € financés par la CUB dans le cadre du contrat de co-développement


Contournement du château Beaumont Le projet est en prolongement direct de l’entrée de ville. Début des travaux : juillet 2013 pour 7 mois

Le constat L'axe nord-sud est aujourd'hui tortueux, notamment en raison de la séparation des flux montant et descendant de l'avenue de la République. Dans le sens sud-nord, le mouvement obligatoire de tourne à gauche s'opère de façon non satisfaisante au regard des flux de la rue Jean Jaurès. Le château Beaumont, qui abrite aujourd'hui l'Espace Jeunes et plusieurs associations, n'est pas mis en valeur et ne compte pas de parc de stationnement.

Le projet Une simplification et une sécurisation de l'axe nord-sud entre l'avenue de la République et l'avenue Raoul Bourdieu avec un développement de zones dédiées aux circulations douces et une mise en valeur du parc de l'Europe et du château Beaumont : • un rond-point ovale qui relie l'avenue Raoul Bourdieu nord et sud, la rue de Rome et l'avenue Vigneau Anglade (2 voies) à CarbonBlanc,

• une voie nouvelle prolongeant l'avenue de la République entre les cuisines centrales et le château Beaumont, • la simplification du carrefour château d'eau/Jean Jaurès, • la création d'une aire de stationnement permettant un bon fonctionnement des activités du château Beaumont, • la création de plateaux surélevés permettant de conforter les zones limitées à 30 km, • la construction d'une piste cyclable bidirectionnelle. Le projet définitif devra tenir compte des observations émises lors de la réunion publique. Coût global des travaux de voirie : 1 300 000 € financés par la CUB dans le cadre du contrat de co-développement


D o s s i e r

:

d e

g r a n d s

p r o j e t s

p o u r

l a

v i l l e

La transformation du quartier Prévert Lundi 9 juillet, la ville de Bassens organisait une réunion publique à la salle Laffue pour présenter le projet de renouvellement urbain aux habitants en présence du Directeur Général de Logévie, Hervé Bonnan.

Des actions pour aujourd’hui Monique Bois, adjointe au Maire en charge des Politiques Contractuelles, a tout d'abord évoqué les ateliers d'urbanisme qui se sont tenus en 2011 et qui ont conduit les habitants à faire plusieurs propositions pour l'amélioration du cadre de vie. Parmi celles-ci, "La Parenthèse" a ouvert rue Lafayette en novembre 2011 (voir Bassens Actu n°47) et propose aujourd'hui régulièrement des activités pour tous les publics. Une demande forte des habitants concernait le stationnement, la sécurisation et l'aménagement de la voirie.

Et pour demain ? Les cabinets Nechtan, Ook et Ingérop ont présenté à la population leurs conclusions après une étude approfondie : peu de démolitions, des réhabilitations importantes visant à faire baisser des charges énergétiques qui pèsent aujourd'hui très lourd pour les locataires, des aménagements paysagers et une reconfiguration du site visant à améliorer le vivre ensemble. Les propositions devront faire l’objet d’un examen attentif avant d’être définitevement arrêtées.

parmi les propositions, suivant la recherche des financements :

page

La Communauté Urbaine et la ville ont proposé des premières réponses aux habitants : • 4 plateaux surélevés de forme trapézoïdale allant de trottoir à trottoir • 1 dos d'��ne rue Jacques Prévert et un ralentisseur rue Yves Montand • sécurisation du chemin de l'école avec des potelets en bois rue Lafayette et ajout de deux passages piétons. Ces différents aménagements, approuvés par les habitants présents lors de la réunion, seront mis en œuvre par la Communauté Urbaine d'ici la fin de 20 l'année.

• Résidence Lafayette (31 maisons) : rénovation thermique et construction de 6 maisons supplémentaires • Résidence Yves Montand (64 logements) : démolition d'une aile (9 logements) et construction d'une nouvelle résidence de 10 logements • Clos Prévert : rénovation thermique des 35 logements collectifs et construction d'une nouvelle résidence de 12 logements

Projet

• Résidence Laffue : à plus long terme, opération de démolition reconstruction BASSENS actualités : le magazine d’information de la ville de Bassens


Projet

Le projet s'articule également avec la création d'une nouvelle zone d'activité dédiée à l'artisanat et au tertiaire sur le site dit "Prévôt". Services publics (La Parenthèse, écoles Rosa Bonheur et Frédéric

Chopin), activités économiques, habitats collectifs et individuels mais aussi sociaux et privés doivent former un secteur complet, équilibré et connecté au reste de la ville.

Animations et services qui se déroulent dans le quartier Prévert Résidence de la photographe Isabelle Kraiser du 19 au 23 novembre Isabelle Kraiser vient à la rencontre des habitants dans le cadre d'un projet artistique sur la mémoire intime et collective du quartier. Restitution du projet le vendredi 21 décembre à 18h30 à la Parenthèse. Accompagnement à la scolarité, les lundis et jeudis de 17h à 19h, salle Laffue Ouvert sur inscription aux enfants âgés de 7 à 11 ans. Renseignements : 05 57 80 81 67, service Affaires Scolaires Petite Enfance Stage de Musique Assistée par Ordinateur les 6, 7 et 8 novembre, à partir de 14h à la Parenthèse Stage destiné aux 10/17 ans, sur inscriptions (10 places disponibles) Renseignements et inscriptions : 05 57 80 11 53, Loisirs Jeunesse Atelier de français le lundi de 9h30 à 11h30 à la Parenthèse

Permanence d’écrivain public le lundi de 17h à 19h à la Parenthèse A compter du mercredi 14 novembre : Ateliers de rap, slam, chant et d'expression le mercredi de 14h à 15h30 à la Parenthèse Ateliers ouverts à tous les moins de 15 ans. Médiation familiale, le vendredi matin, la Parenthèse Alternative médiation reçoit sur rendez-vous (au 05 56 90 08 52), le vendredi matin à la Parenthèse Accueil jeunes majeurs le vendredi de 16h à 19h à la Parenthèse Jeux, débats, informations. Ouvert à tous les jeunes âgés de plus de 16 ans. Renseignements (sauf autre mention) : 05 57 80 81 57, Pôle des politiques contractuelles, Développement social


EnfAncE

E n f a n c e

Cap sur la restauration responsable ! Pour l’année scolaire 2012-2013, la ville de Bassens lance une réflexion sur sa politique de restauration et initie une démarche vers la restauration municipale responsable. Actuellement, les menus de la restauration scolaire présentent une part de 3 à 5 % d’ingrédients biologiques. En adéquation avec les engagements pris suite au Grenelle de l’Environnement, notamment celui de porter à 20% la part des produits bio dans la restauration collective publique, la ville de Bassens a souhaité mener une réflexion dans sa globalité, tout en respectant son caractère de laïcité.

Aussi, plusieurs projets pédagogiques seront mis en place pour impliquer les enfants dans cette nouvelle démarche. Chaque mois, une animation en restaurant scolaire dans les deux écoles élémentaires et en temps scolaire à Rosa Bonheur sera mise en place sur différentes thématiques autour du goût et de l’alimentation responsable.

Elle s’est donnée différents objectifs avec notamment la diminution du gaspillage et l’utilisation de produits bio, de saison, d’appellation, labellisés ou issus de circuits de proximité et du commerce équitable.

Les objectifs à atteindre 20% de Bio 20% de produits d’appellation 20% de circuits de proximité - 5% de gaspillage

Les dates « clés » • Octobre 2012 : semaine du goût • Novembre 2012 : mise en place du tout bio à la MPE et proposition de deux plats dans les écoles • Janvier 2013 : introduction du pain bio ou au levain • Juin 2013 : introduction des fruits BIO • Octobre 2013 : introduction des produits d’appellation

Du côté des écoles… Il est important d’accompagner aussi souvent que possible la mise en place du projet de développement durable de la ville d’actions pédagogiques, pour sensibiliser le public et principalement les enfants aux questions d’environnement et de biodiversité en même temps qu’à l’importance d’une alimentation équilibrée.

page

22

BASSENS actualités : le magazine d’information de la ville de Bassens

Animations du 15 au 19 octobre

om sur les > Semaine du goût, zo iver l’h de fruits et légumes ntaire ! > Vive l’équilibre alime ! > Evitons le gaspillage > Le pain les labels > Les appellations et imité > Les circuits de prox

re du 12 au 16 novemb re du 19 au 23 novemb du 14 au 18 janvier du 18 au 22 février du 18 au 22 mars BIO du 2 au 5 avril > Le s desserts du 3 au 17 mai > Le l’été fruits et légumes de du 3 au 7 juin > Les


jEunESSE

J e u n e s s e

« Été animé »

Rétrospective en images de l’été du côté de l’enfance et de la jeunesse…

Remise des dictionnaires aux futurs élèves de 6e (4 juin)

Journées sportives pour les enfants des écoles (en juin)

« Masques et cuisine du monde » par les enfants de l’accueil périscolaire de la maternelle du Bousquet (7juin)

Cycle de BMX et trottinettes (en juin)

Spectacle de fin d’année de la Maison Petite Enfance (28 juin)

Atelier de sérigraphie de t-shirts à l’Espace Jeunes (11 juillet)

Les « Mercredis de l’info » du BIJ (13 et 27 juin, 26 septembre)

Au périscolaire de l’école François Villon : exposition et atelier avec 02 Radio (de février à juillet)

Soirée de fin d’été à l’Espace Jeunes (31 août)

Vacances d’été à l’accueil de loisirs Séguinaud


cultuRE

C u l t u r e

Souffles nomades Le programme des festivités à Bassens C’est au fil de l’eau que nous emporte cette année « Souffles Nomades », manifestation culturelle et littéraire, pour sa 10e édition. Les événements se succèdent depuis le début du mois d’octobre et jusqu’en décembre à Bassens, Cenon, Lormont et Floirac. Le programme complet vous attend sur www.blog-rivedroite.fr Jeudi 15 novembre, 18h30, salle des fêtes « Voyage en cargo et small ships » Rencontre avec l'écrivain Hugo Verlomme

Jeudi 29 novembre, 18h30, salle des fêtes « Oublié » : Histoires spectaculaires du Pêcheur et du chat Contes, chants et musique d'Indonésie. Venez découvrir le nouveau spectacle de contes et marionnettes de la Cie l’Aurore, de retour de l’île de Java. Tout public.

Passionné d'écriture, de mer et de vagues, Hugo Verlomme vient présenter la nouvelle édition du seul livre sur ce sujet, vrai succès mondial ! Tout public, sur réservation. Jeudi 22 novembre, 18h30, salle des fêtes « Les aventures de Huckleberry Finn » de Mark Twain Avec Frédérique Bruyas, lecture, et René Miller, Mississippi Blues Guitar Huckleberry raconte son voyage sur le Mississippi avec son ami Jim, un esclave en fuite. Un classique éternel. Entrée libre, tout public. Vendredi 23 novembre, 18h30, salle des fêtes « Terres marines » Avec Stéphanie Lafitte, conteuse et Olivier Thiebaut, musicien

page

Il est un pays de terre salée et d’eau calme, un pays de rencontres, d’épousailles entre l’humus et le varech, entre les hommes de la terre et ceux de la mer… un pays où le vent d’ouest, le noroît, vient se coucher et s’endormir dans un berceau d’herbes et d’algues. Tout public, à partir de 8 ans, sur réservation.

Samedi 24 novembre, 15h, salle des fêtes « Le Grand large » Samedi conté avec Alain Le Goff. Des histoires à courir là-bas, derrière l'horizon, sur la crête des vagues. Des histoires de bords de landes et de grèves, habitées par les puissances de la Nuit. Tout public, à partir de 7 ans, sur réservation.

24

Renseignements : 05 57 80 81 78, service Culture et Médiathèque. BASSENS actualités : le magazine d’information de la ville de Bassens


e n i m En a g e IMAgES s pAnORAMAS

P a n O r a m a s

PanOramas en images Les 29 & 30 septembre derniers, panOramas se déroulait dans le parc des Coteaux, de Bassens à Floirac en passant par Cenon et Lormont. Cette manifestation, portée par le Grand Projet des Villes que Jean-Pierre Turon préside cette année, rassemblait des œuvres contemporaines Les drôles de bestioles d’Eva et originales pendant Peyronnaud et Ingrid Hallery se cachaient dans le tout un week-end. Le soleil s’est caché l’instant de la sieste musicale sur le tertre de Panoramis

Déjeuner sur l’herbe par Estelle Douady à Panoramis… pour le plus grand plaisir des gourmands

Lecture intime d’un poème sous l’ombrelle

parc Séguinaud

Le bar à poème offrait un large choix de poèmes à consommer sans modération

Mathias Delplanque et Eddie Ladoire ont présenté « Paysages Sonores » au bord du bassin Fantaisie


nuMÉRIquE

N u m é r i q u e

Du nouveau sur la toile Déjà 7 ans que le site Internet www.ville-bassens.fr a été mis en ligne pour permettre aux Bassenais de suivre au quotidien les actualités de la ville, mais aussi d’y trouver de nombreuses informations pratiques et le détail des services municipaux. Lancé le 22 octobre, le nouveau site consultable sur tous les navigateurs propose un contenu général tout en permettant à chacun de trouver les informations qui le concerne.

…dans l’Espace famille Grâce à l’Espace Famille, les familles inscrites aux services périscolaires, à la Maison de la Petite Enfance, au centre de loisirs ou encore à l'école de musique peuvent désormais suivre leur dossier, leurs factures et, si elles le souhaitent, effectuer des paiements sécurisés en ligne.

Véritable guichet en ligne, accessible 24h/24 et 7j/7, l'Espace Famille offre de nombreux services à ses usagers : - obtenir des informations pratiques sur les activités proposées - visualiser les inscriptions des enfants - consulter les tarifs des prestations municipales - signaler un changement d'adresse, de courriel, de situation - visualiser ses factures

Quoi de neuf ? • L’entrée par profil : jeune, parent, senior, entreprise ? Désormais, vous pouvez accéder directement aux informations qui vous concernent. • De meilleures conditions d’accessibilité (y compris pour les personnes handicapées ou à déficience visuelle) • Une meilleure ergonomie : évènements, actualités, informations pratiques… Accédez en un clic à l’information dont vous avez besoin. • Un espace multimédia, pour revivre en image les événements clés de la ville. • De nombreuses démarches en ligne : élections, état civil, urbanisme… page

26

BASSENS actualités : le magazine d’information de la ville de Bassens

- régler ses factures en ligne

Rendez-vous sur www.ville-bassens.fr


Rappel : quelques conseils de sécurité… Facebook est le réseau social le plus utilisé dans le monde ; s’il est recommandé de rester vigilant concernant la protection de vos données, sachez qu’il existe des gestes simples pour mieux contrôler vos informations personnelles et définir qui peut y avoir accès. Pour cela, rendez-vous dans la rubrique « Paramètres de confidentialité » qui vous permettra de configurer votre compte au plus juste selon vos besoins.

… et sur Facebook La ville de Bassens est présente sur Facebook via son profil Ville de Bassens depuis 2010. Depuis, les conditions générales d’utilisation du réseau social ont évolué et la ville a inauguré cet été sa page officielle « Ville de Bassens », qui vous permet de suivre au quotidien la vie de la commune et respecte intégralement la confidentialité de vos données personnelles.

Qui peut avoir accès à mes informations personnelles ? Les profils Facebook peuvent, au choix, être publics (et donc visibles par tous) ou accessibles uniquement à votre réseau d’amis. Afin de vérifier l’état de votre compte, pensez à vous rendre dans les paramètres de confidentialité et cochez l’option « public » ou « amis ».

Qui peut m’identifier sans mon accord ? Dans la rubrique Journal et identifications, vous pouvez activer l'examen du profil : dès lors, lorsqu'un ami vous identifie sur une photo ou une publication, vous avez la possibilité de la confirmer avant qu'elle soit visible sur votre profil.

Quoi de neuf ? Cette page est publique, vous pouvez la consulter librement, même si vous n’êtes pas inscrits sur Facebook. Cependant, si vous possédez déjà un compte sur le réseau social, pensez à « aimer » la page, vous suivrez les infos en temps réel dans votre fil d’actualités.

Comment garder le contrôle de ce qui est publié sur mon compte ?

Échangez, partagez, participez… rejoignez-nous sur Facebook ! www.ville-bassens.fr et cliquez sur le F de facebook

Vous pouvez être notifié par e-mail à chaque publication sur votre mur. Ainsi, vous êtes en mesure de supprimer toute publication indésirable. Pour cela, rendez-vous dans la rubrique « Paramètres du compte » puis « Notifications » et sélectionnez les notifications que vous souhaitez recevoir par e-mail.


ASSOcIAtIOnS

A s s o c i a t i o n s

Le samedi 1er septembre, les "Terrasses du Bousquet" ont servi de cadre au forum des associations avec une journée conviviale de rencontres entre élus, responsables associatifs, adhérents, habitants... Au programme sous le soleil : stands associatifs, formations, démonstrations sportives, inscriptions au PassSports Adultes et à l'école Multisports, signature de la charte des associations, accueil des nouveaux habitants, remise des récompenses aux sportifs...

La signature de la Charte

© Jean-Vincent Molino

Associations : elles ont fait leur rentrée

Le Forum des Associations de Bassens

Les sportifs récompensés

page

28

Les signataires de la Charte BASSENS actualités : le magazine d’information de la ville de Bassens

L’accueil des nouveaux habitants


bRèvES

B r è v e s

« Les Fées » Le site de la station La Gardette Bassens Carbon-Blanc, va accueillir au premier trimestre 2013 une œuvre contemporaine dans le cadre de la commande artistique portée par la CUB et le Ministère de la Culture.

Les Compagnons du Bousquet

Stands associatifs

Démonstration de boxe

Structures pour enfants

Démonstration de danses « Bon vent petit navire »

L’œuvre « Les Fées », d'Antoine Dorotte, est constituée d’une sculpture en métal de 10 mètres qui prend appui pour un de ses trois pieds sur le local d'exploitation de la station. Il reprend et détourne le dessin des pylônes de lignes à haute tension, au travers de trois éléments inclinés, connectés en leur sommet et dont l’ensemble compose une couronne. Intégrée à son environnement, l’installation prend une autre dimension à la nuit tombée avec des éclairs bleutés qui parcourent la couronne. L'œuvre évoque également les notions d'énergie, de flux, de frontière et d’échange. Ce projet fait directement référence au patrimoine industriel qui façonne les rives de l’estuaire (ouvrages Eiffel, pont d’Aquitaine, grues portuaires emblématiques de Bassens, pylônes...). Son titre, « Les Fées », nous plonge dans un univers onirique. Le monstre d’acier se révèle bienveillant, totem protecteur du clan des usagers, garant du bon fonctionnement des lignes et réseaux et de cette énergie fascinante dont nous sommes dépendants. En marge de l’installation de l’œuvre d’art, la ville a demandé à la Communauté Urbaine l’installation de sanitaires à la station La Gardette.


bRèvES

B r è v e s

Foot en salle Ouvert aux Bassenais de plus de 18 ans, le foot en salle se déroule chaque vendredi de 21h à 22h30 au gymnase Séguinaud. Vous avez envie de bouger ? De pratiquer un sport collectif ? Alors n’hésitez pas et inscrivez-vous. Renseignements : 05 57 80 81 57, pôle des politiques contractuelles ou 06 71 01 22 00, médiateurs (pièces à fournir : photo d’identité, photocopie de la pièce d’identité, demande de licence remplie et signée par le médecin, 10€ pour la cotisation annuelle).

Propreté de la ville La propreté de la ville, c’est : • 2 personnes à temps complet pour le nettoyage extérieur de la ville • 110 000 € au total consacrés à la propreté de la ville • 2h supplémentaires consacrées chaque semaine aux réparations suite à des dégradations

Pour bénéficier de l’avance des frais (tiers payant), les assurés doivent accepter le médicament générique proposé par leur pharmacien. En cas de refus, ils devront régler leur médicament. Cette disposition s’applique à tous les assurés, quel que soit leur régime d’appartenance et leur situation (bénéficiaire de la CMU, patients en Affection de Longue Durée (ALD), en accident du travail, en congé maternité…). Si le médecin prescrit des médicaments pour lesquels il n’existe pas de génériques, le dispositif ne s’applique pas et le pharmacien peut proposer la dispense d’avance des frais. Les médicaments génériques sont aussi efficaces, aussi sûrs et plus économiques. En les acceptant, les assurés participent à l’effort collectif de maîtrise des dépenses de santé et contribuent ainsi à préserver notre système de santé.

La propreté de nos villes, c’est aussi l’affaire de tous ! Vivre dans un environnement propre, c’est le souhait de tous et toutes en tant que citoyens. Notre contribution passe par des gestes quotidiens très simples : ne pas jeter des ordures dans les rues, se débarrasser de ses déchets dans des poubelles publiques, éviter d'abandonner des encombrants sur les trottoirs…

Bon à savoir ! Au quotidien, chacun a le devoir de veiller à la propreté du trottoir devant chez lui. C’est particulièrement vrai en cas de neige ou de verglas pour éviter les chutes.

Nouveaux horaires pour le service Affaires Générales (Etat-civil, élections, cimetière) Jours et heures d’ouverture : • lundi de 13h30 à 17h • mercredi et vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 17h • mardi et jeudi de 9H à 12h et de 13h30 à 18h • samedi, permanence d’état civil, de 9h à 12h page

30

BASSENS actualités : le magazine d’information de la ville de Bassens

Où puis-je trouver des informations sur la qualité de l’eau ? Après interprétation sanitaire de l’Agence Régionale de Santé (ARS), les bulletins d’analyses sont transmis aux maires pour affichage. Les résultats actualisés du contrôle sanitaire de la qualité de l’eau distribuée sont consultables sur le site internet national : www.eaupotable.sante.gouv.fr L’ARS fournit également aux collectivités un rapport de synthèse annuelle sur la qualité des eaux distribuées à mettre à la disposition du public. L’ARS envoie enfin annuellement une fiche d’information sur la qualité de l’eau au gestionnaire du réseau qui doit la joindre à l’une de vos factures d’eau. Ces fiches sont consultables pour chaque commune sur le site Internet de l’ARS : www.ars.aquitaine.sante.fr>Votre santé> Environnement et santé > Eau > La qualité de l’eau de distribution

SOS AMITIÉ Créée en 1960, cette association loi 1901 reconnue d'utilité publique, assure gratuitement 24 heures sur 24 et nuit et jour un accueil téléphonique pour toute personne en difficulté psychique. Elle offre une écoute attentive, respectueuse, sans jugement, dans l'anonymat mutuel, en toute confidentialité (05 56 44 22 22). SOS AMITIÉ recrute des bénévoles pour étoffer son équipe. Elle assure aux futurs écoutants une formation sérieuse et un accompagnement vigilant (âge minimum : 23 ans). Si vous êtes intéressés par cette aventure humaine, contactez l’association par téléphone au 05 56 44 22 22 ou par courriel : sosamitiebordeaux@wanadoo.fr


AgEndA

N OVE M B R E 2012

Samedi 3 novembre de 10h à 18h, Terrasses du Bousquet Tournoi de l’école de basket des 8-12ans Entrée libre. Renseignements : 05 56 31 75 04, CMOB Basket

Les 6, 7 et 8 novembre, Parenthèse Stage de Musique Assistée par Ordinateur Renseignements : 05 57 80 81 57, pôle des politiques contractuelles

L’a g e n d a e n d i r e c t s u r w w w. v i l l e - b a s s e n s . f r Dimanche 25 novembre, 12h, gymnase Séguinaud Repas des Seniors Renseignements : 05 57 80 81 50, Plate-forme de services publics

> Fermeture de la Maison Petite Enfance le vendredi 2 novembre. > Fermeture de l’ALSH, du BIJ et de l’Espace Jeunes le vendredi 2 novembre. > Fermeture du BIJ samedi 3 novembre.

Jeudi 8 novembre, de à 19h à 22h, Terrasses du Bousquet Ciné Tchatche Facebook : Facebook et nous ? Soirée débat animée par Média Cité sur l’utilisation de Facebook et des réseaux sociaux. Projection du film « The social network » de David Fincher. Entrée libre. Renseignements : 05 57 80 81 69, Bureau Information Jeunesse

Vendredi 9 novembre, de 9h à 17h Formation Composteur avec le Conseil Général Inscription (dans la limite des places disponibles) Renseignements : 05 57 80 81 57, pôle des politiques contractuelles

Vendredi 9 novembre, de 13h30 à 16h30, en mairie Permanence du conseiller Info Energie Sur rendez-vous. Renseignements : 05 57 80 81 57, pôle des politiques contractuelles

Samedi 10 novembre, de 9h30 à 12h Permanence du Maire Sans rendez-vous. Renseignements : 05 57 80 81 57, mairie

DÉ C E M B R E 2012 Samedi 1er décembre, de 9h à 11h30 Permanence du Maire Sans rendez-vous - Renseignements : 05 57 80 81 57, mairie

Mardi 4 décembre, 18h30, salle des fêtes Conférence Histoire de l’Art : « Le néo-classicisme » Entrée libre, tout public. Renseignements : 05 57 80 81 78, service Culture

Mercredi 5 décembre, 17h30, place Aristide Briand Journée nationale d'hommage "aux morts pour la France" pendant la guerre d'Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie Rassemblement à 17h30, cérémonie à 17h45. Renseignements : 05 57 80 81 50, Plate-forme de services publics

Samedi 10 novembre, de 10h à 18h, gymnase Séguinaud

Vendredi 7 décembre à 19h, gymnase Séguinaud

Bourse aux vêtements, jouets, matériel de puériculture Bourse organisée par le CMOB Gymnastique Rythmique. Renseignements et inscriptions au 05 57 77 39 89 (boîte vocale), par email : gilbertdaill@orange.fr - Fiche d'inscription sur le site de la ville www.ville-bassens.fr - Ouverture pour les exposants à 8h. Emplacement de 2 m linéaires : 4 €. Restauration sur place sandwiches, boissons, pâtisseries. Entrée gratuite pour le public.

Loto du Téléthon Renseignements : 05 57 80 81 57, service Communication Animations Jumelage

Samedi 8 décembre, 15h, salle des fêtes

Dimanche 11 novembre, 10h45, place Aristide Briand

Du 13 au 20 décembre, Terrasses du Bousquet

« Le souffle magique » par Paul Maz - Samedi Conté Sur réservation, tout public à partir de 6 ans. Renseignements : 05 57 80 81 78, service Culture

Armistice du 11 novembre 1918 Rassemblement à 10h45, cérémonie à 11h. Renseignements : 05 57 80 81 57, mairie

95e Anniversaire des camps américains à Bassens (exposition) Entrée libre, tout public. Renseignements : 05 57 80 81 78, service Culture

A partir du 12 novembre, gymnase Séguinaud

Mardi 18 décembre, 18h30, mairie

L’animation city-stade en période hivernale passe au lundi de 17h30 à 19h au gymnase. Renseignements : 05 57 80 81 35, service Loisirs Jeunese

Conseil municipal, séance publique Renseignements : 05 57 80 81 57, mairie

Vendredi 21 décembre, 18h30, la Parenthèse

Dimanche 18 novembre, de 9h à 12h30, Beaumont (préfabriqué)

Petites histoires… Des habitants du quartier Le Moura-Prévert Entrée libre, tout public. Renseignements : 05 57 80 81 78, service Culture

Découverte du yoga - Matinée de Kundalini Yoga Renseignements : 05 56 68 36 52 ou 06 71 18 42 62

Du 19 au 23 novembre, quartier Prévert Résidence photographe Isabelle Kraiser Renseignements : 05 57 80 81 57, pôle des politiques contractuelles

Souffles Nomades au fil de l'eau... Jeudi 15 novembre, 18h30, salle des fêtes « Voyage en cargo et small ships ». Rencontre avec l'écrivain Hugo Verlomme Tout public, sur réservation. Renseignements : 05 57 80 81 78, service Culture et Médiathèque

Jeudi 22 novembre, 18h30, salle des fêtes « Les aventures de Huckleberry Finn » de Mark Twain avec Frédérique Bruyas (lecture) et René Miller, Mississipi Blues Guitar Entrée libre, tout public. Renseignements : 05 57 80 81 78, service Culture

Vendredi 23 novembre, 18h30, salle des fêtes “Terres marines” Avec Stéphanie Lafitte, conteuse et Olivier Thiebaut, musicien Renseignements : 05 57 80 81 78, service Culture et Médiathèque

Samedi 24 novembre, 15h, salle des fêtes “Le Grand large” Samedi conté avec Alain Le Goff Renseignements : 05 57 80 81 78, service Culture et Médiathèque

Jeudi 29 novembre, 18h30, salle des fêtes “Oublié” : Histoires spectaculaires du Pêcheur et du chat, contes, chants et musique Renseignements : 05 57 80 81 78, service Culture et Médiathèque

> Fermeture exceptionnelle de l’ALSH les 24 & 31 décembre. > Fermeture de la Maison Petite Enfance (accueil collectif) du 24 décembre au 4 janvier. > Fermeture du BIJ du 25 au 29 décembre.


Bassens Actualités n°50