Issuu on Google+

Le Monde.fr : Au Brésil, voyage au temps du baroque

Voyages en Amériques

237/08/Saturday 08h58

Recherchez

Identifiez-vous

depuis

email

1 mois

Mot de passe

sur Le Monde.fr

•••

» Recevez les newsletters gratuites

» Abonnez-vous au journal Le Monde : 16€/mois

mémorisez | oublié ? Samedi 25 août 2007

Accueil | France | Europe | Afrique | Amériques | Asie-Pacifique | Thèmes

Au Brésil, voyage au temps du baroque LE MONDE | 24.08.07 | 17h09 • Mis à jour le 24.08.07 | 17h09

Etat de Minas Gerais Envoyée spéciale avec easyvoyage

En savoir plus avant les autres, Le Monde.fr vous fait gagner du temps. Abonnez-vous au Monde.fr : 6€ par mois + 30 jours offerts

ci, pas de plage de sable blond ni de cocotiers. Le Brésil de Minas Gerais historique est celui de la campagne verdoyante, des collines cultivées ou peuplées de vaches laitières, des richesses minières. Et de l'art baroque. Dans cet Etat aussi grand que la France se cache un patrimoine architectural unique. Préservées de l'industrialisation, éloignées des grandes routes, les constructions tricentenaires, de style colonial portugais, sont en partie inscrites au Patrimoine mondial de l'humanité de l'Unesco, comme le centre d'Ouro Preto.

Carnet de route Avion. En provenance de France, il faut obligatoirement passer par Rio de Janeiro ou Sao Paulo, et prendre une correspondance pour Belo Horizonte. De Paris à Rio, Air France (tél. : 3654, à partir de 915 euros) assure des vols quotidiens. Forfaits. Formules à la carte (avion, voiture, hôtels) avec les spécialistes de la région, notamment Voyageurs au Brésil (tél. : 0892-23-6565), Terre Brésil (tél. : 01-44-32-12-81), La Maison des Amériques latines (01-53-63-13-40), Jetset Equinoxiales (01-53-67-13-00). Etapes. Les séjours dans les pousadas (petits déjeuners inclus) sont d'excellentes options. Il y en a de nombreuses, installées dans des maisons historiques. Original, le Grande Hotel d'Ouro Preto, construction d'Oscar Niemeyer (1943) qui dénote dans le paysage baroque, propose des appartements en duplex avec balcon, piscine et une vue en hauteur magnifique (www.hotelouropreto.com.br). Gastronomie. Fruit des influences de l'époque coloniale, portugaises, africaines et indiennes, la cuisine mineira est très diversifiée, riche et un peu lourde à digérer ! Plats typiques, tutu de feijão, tutu a mineira et feijão tropeiro, à base de haricots rouges et viande de porc, et des desserts très sucrés. Bonnes tables. A Ouro Preto, le restaurant Chafariz (rua Sao José, 167) où le propriétaire, Vicente Tropia, raconte à l'envi son souvenir d'avoir vu Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir déjeuner dans cet établissement ouvert par son grand-père italien. A Tiradentes, Viradas do Lago, une des meilleures tables régionales du Brésil, où le chef se partage entre tradition et création. Visites. Il est conseillé de visiter avec un guide, pour remarquer et admirer les subtilités de l'art baroque tropicalisé. A Belo Horizonte, profiter de l'escale pour visiter la curieuse église SaintFrançois- d'Assise de la Pampulha, dessinée par Niemeyer et décorée de fresques signées Candido Portinari. Et le nouveau Musée des arts et métiers, qui retrace l'histoire de cet Etat minier. A Ouro

DÉPART : ARRIVÉE : ALLER :

31

08/2007

RETOUR :

07

09/2007

PASSAGER(S) :

01 00

adulte(s) bébé(s)

enfant(s)

00

[3/12ans]

[0/2ans]

Tout a commencé par une pépite d'or trouvée par les bandeirantes, ces aventuriers qui exploraient la colonie portugaise à la fin du XVII e siècle. La découverte allait entraîner le Brésil dans un nouveau cycle économique, qui a duré moins de cent ans. DES SAINTS AUX TRAITS MÉTIS Les principales étapes du circuit des villes historiques (Ouro Preto, Mariana, Diamantina, Congonhas, Sao Joao del Rei et Tiradentes) témoignent des splendeurs passées. Cette région connut une intense activité minière, mais aussi artistique, intellectuelle et révolutionnaire. En 1789, la conspiration de l'Inconfidencia Mineira provoqua la pendaison du leader, Joaquim José da Silva Xavier, dit "Tiradentes" (l'arracheur de dents), mais rassembla des Brésiliens révoltés de reverser à la couronne portugaise un cinquième de leur or, bien avant l'indépendance (qui eut lieu en 1822).

D.R. L'architecture baroque est typique de Ouro Preto.

Au faîte de sa richesse, au XVIIIe siècle, Ouro Preto, alors appelée Vila Rica (ville riche), comptait 120 000 habitants (moitié moins aujourd'hui), quand New York à la même époque abritait 25 000 âmes. L'opulence dorée s'est concentrée dans les églises, et c'est un marathon d'autels et d'art sacré auquel doit se préparer le visiteur. Les clochers des treize églises d'Ouro Preto indiquent l'évolution magistrale du baroque en ces terres tropicales. Importé d'Europe, ce style qui a horreur du vide s'est "brésilianisé". La flore et la faune locales se sont imposées, le tournesol s'est vu remplacé par la fleur du fruit de la passion, le blé par le maïs, le poisson par la crevette. Puis des angelots joufflus, des Vierges, des saints et même un pape ont acquis des traits

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3554,36-947268,0.html

Portfolio

Plongée dans le Far West brésilien La déforestation s'accompagne d'une ruée vers l'Ouest où des milliers de Brésiliens rêvent d'un avenir meilleur. Paysans sans terre, riches propriétaires, coupeurs de bois et "pistoleiros" se croisent dans le sud de l'Etat de Para sur

Page 1 sur 3


Le Monde.fr : Au Brésil, voyage au temps du baroque qui retrace l'histoire de cet Etat minier. A Ouro Preto, la Casa dos Contos, sur la période du cycle de l'or. Lecture. L'Or des tropiques, de Dominique Fernandez (Grasset, 1993, 412 p., 25,20 €), sur l'aventure des chercheurs d'or et l'apogée minier et artistique de la région.

237/08/Saturday 08h58

des saints et même un pape ont acquis des traits métis, d'autres des apparences asiatiques, sous l'influence de Macao, alors colonie du Portugal. "On était bien loin de Rome et des contrôles exercés sur les peintres de la chapelle Sixtine", constate le père Cabral, un curé né à Tiradentes.

Informations. Le site d'Embratur (www.turismo.gov.br), accessible en français, et le bureau à Paris (01-53-53-69-62).

Ainsi, les maîtres métis du baroque mineiro, le sculpteur Antonio Francisco Lisboa, dit l'"Aleijadinho" (l'infirme), et le peintre Manuel [-] fermer da Costa Athayde, auraient librement rendu hommage aux Inconfidentes dans le sanctuaire de Congonhas : les douze apôtres sculptées dans la pierre de savon locale, vêtus en marchands turcs, sont le portrait des indépendantistes. Et le Christ des six chapelles du Chemin de croix porte, en plus des stigmates, un "collier de sang" sur le cou, allusion à la pendaison du martyr "Tiradentes". "Le baroque, c'était la théâtralité dans l'exubérance, souligne Rosangela Esposa, guide francophone. Regardez ces saints, si expressifs avec leurs yeux en verre et leurs vrais cheveux offerts par des croyants."

un territoire vaste comme la France. Repère

Le Brésil Les institutions et les dirigeants de ce pays-continent, son économie, sa société, sa géographie et son histoire.

Parmi les articles précédents Nature

Le Pantanal, voyage dans un tableau vivant

13.10.06 Cité

Sao Paulo, mégalopole du luxe kitsch 03.02.06 Les martingales de Rio de Janeiro

Gastronomie 07.06.05

Fiche pays

Brésil Chef de l'Etat : Luiz Inacio Lula da Silva Capitale : Brasilia Superficie :8 557 000 km 2 Population (hab.) : 179,1 millions Densité : 21 hab./km 2 Monnaie : real (0,27443 €)

UN oeIL CRITIQUE Beaucoup d'églises mais peu de messes dans ces villes historiques. "Il n'y a plus que deux célébrations par semaine", déplore Zezée, dans son magasin de statuettes saintes en bois. "Quand la cloche sonne, c'est que quelqu'un est mort", confie Maria José Ramalho, en racontant les processions de Pâques qui subsistent au village de Tiradentes, où elle est née. Jadis, seuls les aristocrates assistaient aux messes. Les esclaves, qui descendaient à la mine ou bâtissaient maisons et églises, ne pouvaient pénétrer en ces lieux, en dépit de leur conversion forcée. Alors ils édifièrent leurs propres églises, où ils ont discrètement glorifié les dieux africains.

SHOPPING

Un de leurs descendants, Joaquim Batista, est fier d'avoir participé à la restauration de Santa Efigenia, l'église des Noirs d'Ouro Preto. Son intérieur est moins doré, mais Joaquim révèle les secrets de la décoration : seize buzios, coquillages des prêtresses de candomblé (religion afrobrésilienne), sculptés dans le retable d'un autel, les vagues pour la déesse de la mer Iemanja, le voile d'Ogum.

White and Brown - White and Brown...

iPod shuffle 1 Gb (Apple)

65,00 €

79,00 €

Découvrez tous nos produits ici!

Au centre de Tiradentes, la plus vieille église (1708) a été construite de nuit. Une lune et une étoile noires rappellent ce labeur nocturne, et les autels abritent deux saints noirs, Benoît de Palerme et Antoine de Noto. Renildo de Jesus connaît tous ces détails par coeur. Assis sur les marches des églises de Mariana, il attend qu'on le sollicite. "A 12 ans déjà, je guidais des gens en essayant de répéter ce que j'avais entendu", dit-il. Dans son cartable, ce jeune homme de 25 ans, au niveau scolaire primaire, conserve les "diplômes" qu'il accumule en suivant des stages pour comprendre ce patrimoine qu'il a toujours connu, et gagner sa vie. Il apprend même le français, avec une méthode Assimil gagnée auprès de visiteurs. Ouro Preto a innové en ouvrant une université qui prépare aux métiers liés au patrimoine et au tourisme. Et ses habitants ont acquis un oeil critique. Ils remarquent les tuiles neuves, pourtant interdites par l'Institut du patrimoine, notent la couverture en verre fumé du patio du centre d'information touristique, les plantes accrochées aux façades des monuments... "Au Brésil, il est plus facile d'obtenir des aides pour le carnaval que pour la restauration du patrimoine", se désole le père Cabral, face aux clochers grisâtres de l'église Saint-Antoine, qui domine Tiradentes. Annie Gasnier Article paru dans l'édition du 25.08.07.

Cet été, recevez le journal Le Monde papier pour 16 € /mois

Annonces Google

Sejours à l'ile Maurice Envie d'exotisme et de mer bleue ? Decouvrez nos hotels en promotion www.DodoTravel.com

Brésil Visitez-vous Brésil? Comparez prix & critiques d'hôtels www.TripAdvisor.fr Bed and Breakfast, Italie Service de réservation pour vos vacances. B&B, Appartements, Fermes www.sleepingitaly.com

Immobilier Brésil - Bahia Résidence secondaire et Retraite Aide au choix et à l'installation www.brasilissimo.com EN UNE EN CE MOMENT

ET AUSSI

LES PLUS ENVOYÉS PAR E-MAIL

LES DÉPÊCHES

Portfolio

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3554,36-947268,0.html

Page 2 sur 3


Le Monde.fr : Au Brésil, voyage au temps du baroque

Le bilan des victimes des feux de forêts en Grèce porté à 41 morts L'ancien premier ministre français Raymond Barre est mort Parti socialiste : une rentrée en ordre dispersé Nicolas Sarkozy veut que les criminels déclarés irresponsables soient jugés

237/08/Saturday 08h58 Portfolio

Les images de la semaine du 20 au 24 août Eclairage

Le faux pas africain de Sarkozy, par Philippe Bernard Analyse

Perpétuité pour un ex-membre du Ku Klux Klan au Mississippi Reuters 12h56

Les aficionados de la salsa s'invitent dans L'explosion d'une voiture piégée fait sept morts à Bagdad Reuters 12h44 les clubs parisiens

Les divergences sur le fédéralisme bloquent Le HCE critique une école "résignée" devant l'échec scolaire la formation du gouvernement belge Le golf de Sperone, sea, sun and secret Les faits

Parti socialiste : une rentrée en ordre dispersé

Tennis: l'US Open étape vers les Masters pour Gasquet et Bartoli Reuters 12h34 Ligue 1: Lille craint le voyage à Paris Reuters 12h14

Retournez en haut de la page

» A la une » Le Desk » Opinions

» Archives » Forums » Blogs

» Examens » Culture » Finances

» Météo » Carnet » Immobilier

» Emploi » Shopping » Nautisme

» Voyages » Newsletters » RSS

» Abonnez-vous au Monde à -50% » Déjà abonné au journal » Le journal en kiosque

© Le Monde.fr | Fréquentation certifiée par l'OJD | CGV | Avertissement légal | Qui sommes-nous ? | Index | Aide

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3554,36-947268,0.html

Page 3 sur 3


Minas_Gerais