Page 1

Banque de location des œuvres d’art


Jeanne Mance

Laplante Artiste peintre et graveur, Jeanne Mance Laplante transpose dans ses œuvres ses images intérieures par l’utilisation de personnages féminins ou d’éléments de la nature organique. Par l’intermédiaire de divers médiums : couleurs chaudes et contrastées, insertion d’images, de tissus et d’écritures, elle tente de décrire des atmosphères intimistes. Elle est en recherche constante des dynamiques, perceptions, tensions, accords et oppositions entre les être et les objets. Elle a fait partie de plusieurs expositions collectives dont une en Europe. Cette année, elle a intégré la Route des Arts du Grand Argenteuil.''


Jeanne Mance Laplante Migration I, 2011 54 cm x 38 cm Gravure monotype, maniティre noire

LOUテ右


Jeanne Mance Laplante Migration III, 2011 54 cm x 38 cm Gravure monotype, maniティre noire

LOUテ右


Jessica Peters Artiste peintre de la relève, Jessica Peters évoque dans ses œuvres des sites qui lui sont familiers, par l’aménagement d’espace emprunté aux motifs régionaux ruraux et structures industrielles. Ses tableaux sont signés sous forme de fragments d’architectures et d’espace fabriqué. Elle travaille d’une part sur les sujets qui sont des choix esthétiques et personnels et d’autre part, sur la mise en espace des plans, par laquelle elle tente de repousser les limites de la matière. Chacun de ses tableaux donne naissance à un univers personnel, mettant en relief une planéité déroutante laissant transparaître une matérialisation très riche des figures et des plans. Jessica Peters c’est mérité la Bourse d’excellence de la ville de Mont SaintHilaire, pour l’œuvre 532 Meikle, dans le cadre du Salon d’automne du Musée des Beaux-arts de Mont Saint-Hilaire. Ses œuvres se retrouvent notamment dans la collection Loto-Québec.


Jessica Peters 532 Meikle, 2011 24x 36 pouces Acrylique et latex sur toile

LOUテ右


Jean La Rue

Artiste abstrait, tantôt plus formel, Jean La Rue explore à travers tous ce qu’il lui tombe sous la main dans son atelier. Sa fascination se transporte par la déconstruction du réel à la récupération de l’essentiel. Selon lui, l’art c’est beaucoup plus que la technique. C’est la transcription de l’humeur et le geste, l’élan et la retenue. Jean La rue se laisse constamment guider par le matériau qui transporte l’émotion sur sa toile. Ses œuvres sont exposées en permanence à la Galerie Atelier 85 de Sainte-Adèle.


Jean La Rue 40 x 60 pouces Techniques mixtes (Bois, acrylique, carton, mテゥtal)

LOUテ右


Jean La Rue 40 x 60 pouces Techniques mixtes (Bois, acrylique, carton, métal)


Jean La Rue 40 x 60 pouces Techniques mixtes (Bois, acrylique, carton, métal)


Marilyse Goulet

Œuvrant dans le domaine de l’estampe, Marilyse Goulet s’inspire en grande partie de la manipulation entre la matière et les effets provoqués par ses divers outils. Fascinée par l’héritage culturel, elle se questionne par l’entremise de son art, sur les relations qu’entretiennent aujourd’hui les humains face à la nature ainsi qu’à la manière dont ils conçoivent et matérialisent leur cohabitation. Lauréate du Concours jeunes artistes en arts visuels des Laurentides en 2010, les œuvres de Marilyse Goulet se retrouvent un peu partout au Québec, entre autre dans la collection Loto-Québec et HydroQuébec.


Marilyse Goulet La brouette de survie, 2007 26 x 20 Gravure (eau-forte et relief)


Marilyse Goulet Celui qui va Ă la chasse perd sa place, 2009 30 x 22 Gravure (eau-forte et relief


Marilyse Goulet Le petit train du Nord, 2009 30 x 22 Gravure (eau-forte et relief)


Roland Benoit

Le travail de Roland Benoit repose principalement sur la dualité entre l’identité et l’intériorité. Il s’intéresse à la relation qui cohabite entre les deux. Ses plans rapprochés de visage et ses représentations du corps expriment les mouvements intérieurs, les obstacles et les éléments qui contribuent au développement et à l’affirmation de l’identité personnelle. C’est à travers l’utilisation de techniques mixtes qu’il tent à exprimer la complexité de l’être. Gagnant du prix Créativité et originalité lors de l’exposition Arts visuels de SainteAnne-des-Plaines en 2010, ses œuvres font également parties de la collection permanente de la ville de Blainville.


Roland Benoit Egarum, 2009 25,4 cm x 20,3 cm Techniques mixtes (Encre, pastel se)


Suzanne Lafrance

La représentation humaine est l’élément moteur dans ses recherches formelles. Elle attache une importance au visage, qui selon elle est le premier miroir médiateur de notre relation envers le monde et nous-mêmes. L’utilisation des visages se veut pour elle la mise en place du vis-à-vis, la rencontre entre l’expression du soucie et l’autre. Participante de plusieurs expositions collectives et individuelles, Suzanne Lafrance fût également gagnante du Premier prix dessin, 9e Biennale internationale d’art miniature de 2008.


Suzanne Lafrance Tテェte blanche II, 2007 65 cm x 50 cm Fusain sur papier

LOUテ右


Suzanne Lafrance Infans (n-nテゥ III), 2009 65 cm x 50 cm Fusain sur papier

LOUテ右


Valérie Levasseur

Valérie Levasseur s’inspire de la forêt comme canevas. Elle intervient dans la nature environnante en y incorporant des artefacts aux allures vieillies qu’elle vient mélanger avec des éléments de mesure et de calcul en lien avec la forêt. À travers la rouille et le vers de gris sur les objets laissés sur les objets, elle laisse entrevoir une parcelle de leur histoire. Valérie Levasseur incorpore un aspect poétique et ludique en contrastant des textiles, telle la dentelle et les cordes de couleur blanche avec les objets rouillés et le bois gris de ses artefacts. Participante à plusieurs expositions individuelles et collectives et récipiendaire du prix Jeune relève des Grands prix de la culture du Conseil de la culture des Laurentides en 2010.


ValĂŠrie Levasseur La valeur du ruisseau 004, 2008 22-5/8 x 27-5/8 pouces


Pierre Leblanc

L’artiste

est

reconnu

pour

ses

nombreuses

réalisations d’oeuvres publiques monumentales. Ceux-ci ont contribué à surtout faire connaître l'aspect imposant de ses sculptures fait de pierre et d'acier au début et depuis une douzaine d’années à travers l’acier inox et l’aluminium. Si le travail de Leblanc se réfère souvent directement à l'histoire de l'art et de la littérature, il affirme aussi le point de vue critique que l'artiste adopte face à la civilisation contemporaine et à la société de consommation. Depuis une dizaine d’années, la nature comme source d’inspiration a prit une très grande place dans son travail.


Pierre Leblanc Hommage à Hurtubise, 2009 92 x 101,5 x 5 cm Aluminium découpé à l’eau et brossé LOUÉE


Jean-Marcel Dumontier

Dumontier crée des représentations abstraites de la réalité. Il ne se revendique d’aucun courant artistique, il donne pleinement cours à son imagination et crée son propre langage plastique. Ses diverses explorations et découvertes artistiques l’ont poussé à passer de la peinture figurative à la peinture abstraite. L’artiste a choisi de travailler avec de la peinture industrielle afin de façonner des effets brillants et profonds. Ses tableaux se retrouvent dans plusieurs collections privées au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Asie. Ses expositions ont été présentées dans différentes galeries dont la Galerie d'arts contemporains de Montréal, chez Kö Zen, la tour de la Bourse de Montréal, le Bateau-Lavoir, le Belgo, Espace Parcours et chez Gala.


Jean-Marcel Dumontier Sans titre, peinture industrielle sur bois 121,4 x 305,5 cm


Banque de location d'oeuvres d'art des Laurentides  

Le programme de location d'oeuvres d'art du Musée d'art contemporain des Laurentides a pour objectif d'offrir une vitrine supplémentaire aux...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you