__MAIN_TEXT__

Page 1

06 63 92 71 98 - BELLEY Elagages, entretiens des arbres Spécialiste en élagage

Tailles de haies...

Abattages d’arbres, démontages...

JEAN-FRANÇOIS VEILLE Technicien forestier et arboriste grimpeur Pensez à vos arbres, prenez un professionnel !

• 50% DÉDUCTIBLES DES IMPÔTS* * Voir conditions. N° d’agrément : SAP510154271

www.elagage-arbres-avenir-ain.fr • jf.veille@laposte.net SECT. BUGEY • Pour un devis gratuit (après visite uniquement)


Sommaire • Belley (01)

Sommaire • novembre 2016

Entre gravats et lendemains...

Edito •

22

L ©Yann Orhan

15

20 & 21

11 à 13 3 • Aranc - Le chantier médiéval de Montcornelles

5 • La mobilisation anti-Linky gagne du terrain

6 • Belley - Martine Manet : une nouvelle Principale pour le nouveau collège

8 • Joseph Guérin promu Chevalier de la Légion d’Honneur à Carcassonne • Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes handicapées du 14 au 20/11

9 •N

de Paul Gamberini : Une rencontre étrange elle

11 à • L’Union des Commerçants et 13 Artisans de Belley anime la fin d’année

14 • Agenda - jour après jour

22

©OT Yenne

©Marie Chioca

6

23

18 • Animaux - Réhabilités d’un

laboratoire par l’association GRAAL • Les jeunes de chez nous : Ornella Dulellari, étudiante et chef d’entreprise

19 • L’Horoscope par

Fabienne Bouchage • Le professeur Henri Joyeux en juin à Belley ! • Sudoku

20 et • Cuisine : 21 Les enfants aux fourneaux ! 22 à Ballad’Savoie 24 • Robert Bardin, la vie avant tout

• Interview : Guizmo, guitaristechanteur-compositeur de Tryo • Yenne - Foire de la Sainte-Catherine • Aix-Les-Bains - Le château de la Roche du Roi tourné vers un avenir radieux

15 • Le Grand Colombier

La sentinelle des lacs alpins

16 • Interview :

Stéphanie Pernod-Beaudon, députée de l’Ain

17 • Petites annonces

• Bons de réductions

page 2

• www.balladet-vous.fr •

a « vieille école » est partie en gravats, et depuis les réactions vont bon train… Les nostalgiques d’un Belley mythique s’opposant aux « pragmatiques » désireux d’adapter la ville aux exigences économiques et sociales d’aujourd’hui. Le journal Ballad’Ain ne prendra pas partie, chaque camp méritant du respect. Combien de vieux bâtiments belleysans ont été rasés pour que s’élèvent ici des HLM, là une cité scolaire ! Parfois douloureusement comme avec « le Château » sur le Promenoir… Des bâtiments ont même été démolis sans raison apparente comme le kiosque à musique toujours sur le Promenoir ainsi que l’ancienne fontaine près du monument aux morts. Les puzzles de pierres et de ferrailles de ces deux monuments d’ailleurs sont paraît-il conservés dans un entrepôt, aussi un jour peut-être, des Belleysans à l’âme d’enfant les reconstitueront-ils ? « La vieille école » a vu bon nombre de religieuses puis d’enseignants et élèves défiler entre ses murs qui ne sont plus,

et effectivement pour cela, c’est un pan de l’histoire Belleysanne qui disparaît. Avouons tout de même que seuls les piaillements rieurs des élèves égaillaient cette cage tracé à la règle, mais enfin… D’autres bâtiments historiques à Belley méritent sans doute mieux que l’on s’y attache, et une association de défense et de reconversion s’y attelle, fort bien d’ailleurs pour l’un d’eux. Quels vestiges va-t-on dénicher sous « la vieille école », car il y a toujours un passé dessous notre passé à nous ! Bien sûr, ils seront recouverts à nouveau comme le furent les bains romains… car le monde pragmatique est exigeant ! Nous verrons, à n’en pas douter, bientôt l’histoire de Belley en version vidéo 3D, comme pour le Colysée romain, avec ses anciens aspects, non pas seulement des deux siècles passés, mais depuis les temps ancestraux. Ce sera une autre forme d’aventure, afin qu’une mémoire de ces temps disparus nous demeure.

Michel Bigoni

Belley - Portes-ouvertes de “Bugey Côté Fermes” Les 4 & 5 novembre - Programme des 2 jours : Publi-communiqué

-Dégustations à l’alambic -Diots et pomme de Terre, à emporter. -Orgue de Barbarie samedi matin -Sono et musique PROGRAMMATION : Vendredi après-midi et samedi : 10€ les 2 saucissons d’agneau du GAEC des Fontenailles Vendredi : Tout l’après-midi : Pour 5 fromages de chèvre achetés en service arrière, 1 fromage frais, demi-sec ou sec offert de la part de La Chèvrerie de la Ramaz 15h-16h : 5% sur tout le rayon bœuf du GAEC des Chênes 16h-17h : 2€ (au lieu de 2€74) les 100g de bouchons en vrac de fromage de vache de La Ferme du Chant du Puits 17h-18h : 15% sur les produits du Pain du Valromey

Samedi : Toute la matinée : Petit déjeuner offert par Artisans du Monde Tout l’après-midi : -10% sur les légumes en feuille de Vincent GAY 9h-10h : -10% sur les lapins et volailles d’Éric MORGANTE Pour 4 yaourts de brebis du GAEC Ferme de Philéo achetés, 1 yaourt

offert ! 10h-11h : -15% sur toute la gamme de porc de La Ferme de la Tour ! 10h-12h : -10% sur les produits des Jardins du Valromey 11h-12h : Dégustations de brochettes d’escargots de L’Escargotière de Voiroux, Dégustation d’omelette avec les œufs de la Ferme Beauretour 11h-13h : Dégustations de Vins de la Maison Fusillet 14h-15h : 10% offert sur tous les produits du Rucher de l’Arvière 14h -16h : 28€ la caisse de pommes du GAEC des Plantaz au lieu de 32€ ! 16h : Résultats du concours photos et tirage au sort pour déterminer le gagnant du prix spécial Portes-ouvertes

+ d’infos : Rond-point Jean Monnet Belley 01300 - 04 79 81 33 85 Ouvert : mardi de 14h30 à 19h - mercredi à vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 19h Samedi de 9h à 18h sans interruption www.bugeycotefermes.fr Suivez-nous sur


Aranc (01)

Aranc

Le chantier médiéval de Montcornelles

I

maginez une châtellenie Savoyarde du XIVème siècle, construite aujourd’hui en terre du Bugey, mais avec des outils et techniques du Moyen Age… Ce rêve un peu fou est né de l’imagination d’un amoureux d’histoire médiévale, qui œuvre depuis 2010 à sa réalisation. Un projet singulier et porteur de valeurs (patrimoine, valorisation des savoir-faire, pédagogie, insertion professionnelle…) qui pourrait avoir un rayonnement important et contribuer à la notoriété de notre territoire. Les premiers pas Pour lui, tout a commencé par un coup de foudre. Lorsqu’il visite pour la première fois le chantier médiéval de Guédelon, dans l’Yonne, Régis Navarro, ingénieur en matériaux de formation, perçoit comme une évidence : il aurait aimé en faire partie. Alors, à 36 ans, libéré de ses obligations professionnelles et aguerri à la conduite de projets (informatiques), ce passionné de techniques de construction ancestrales décide tout bonnement de rameuter quelques copains et de lancer sa propre aventure… Nous sommes en 2010, le projet démarre.

page 3

Sur les 12 sites envisagés en RhôneAlpes, c’est finalement la commune d’Aranc, sur le plateau d’Hauteville, qui est choisie. Montcornelles répond à un cahier des charges de développement proche de celui du Bugey, il s’appuie sur le travail de la pierre et du bois, des savoir-faire essentiels pour ce territoire. Le terrain fait 13.6 hectares, c’est ici que le chantier va s’implanter. Commencent alors de longues et fastidieuses démarches administratives : études d’opportunité, de faisabilité, d’impact environnemental, puis dossiers auprès des préfectures… En parallèle, le collectif se développe ; la structure juridique porteuse du projet sera une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC), structure permettant d’associer toute personne voulant faire avancer le projet.

L’association Bugey chantier médiéval organisera l’animation et l’approche bénévole du chantier, même si ce sont des salariés qui en assureront l’essentiel du travail. Un voyage dans le temps Montcornelles, c’est donc d’abord un voyage dans le temps. Nous sommes dans la première moitié du XIVème siècle, en pleine période de conflit entre la Savoie et le Dauphiné, dans un village de montagne associé à la seigneurie de Thoire-Villars. Pour être tout à fait rigoureux, les porteurs du projet se sont assuré une caution scientifique et historique avec le soutien et l’accompagnement de spécialistes (professeur honoraire en histoire de l’art et archéologie, architecte du patrimoine, expert en chantier médiéval…). Début 2017, débutera un chantier hors

normes, prévu pour une durée de 30 à 40 ans… Contrairement à la plupart des chantiers de construction, Montcornelles sera ouvert au public, d’avril à octobre, dès 2018. Si la construction n’a pas forcément d’intérêt (il reste plusieurs villages médiévaux ou quasi-médiévaux dans la région comme Perouges, Ivoire…), la valorisation des savoir-faire, la maîtrise du geste des artisans en présentent davantage : la transmission d’un bien immatériel, notamment. L’une des vocations premières du chantier est de montrer et expliquer à un public le plus large possible des savoirfaire ancestraux, « le patrimoine par tous et pour tous ». 2017, la première pierre… Pour Régis Navarro comme pour tous ceux qui oeuvrent dans le collectif, il est grand temps de sortir des cartons et de se frotter au terrain. Ils sont prêts. D’ici la fin de l’année, ils lanceront une campagne de financement participatif, l’occasion pour le grand public de prendre part au projet en participant à sa gouvernance. L’aventure ne fait que commencer… + d’infos : www.montcornelles.fr Fabienne Bouchage


ZI PENAYE Route départementale 1504 01300 CHAZEY BONS www.bugey-developpement.org 73 adhérents au 1er septembre 2016 / 3 500 salariés représentés 3 commissions permanentes : EMPLOI & FORMATION, DEVELOPPEMENT DURABLE & SOCIÉTAL, TRANSPORT & RÉSEAUX TECHNOLOGIQUES Pluri-sectoriel : 16 secteurs d’activité représentés

Nicolas CHASSARD, société NICOLAS CHARPENTE à Belley

Romain DJINIADHIS, société CDB à Chazey-Bons

NICOLAS CHARPENTE réalise des travaux de charpente traditionnelle en neuf ou rénovation, ainsi que tous types de couverture et de zinguerie. La société compte 5 collaborateurs et a réalisé un CA de 485 000 € en 2015.

CDB (Conditionnement Déchets Béton) est une entreprise qui fabrique des éléments préfabriqués en béton, poteaux ERDF, colis béton pour EDF et charges sèches (bigbag de matériaux séchés). La société exploite également une carrière de matériaux sur la commune de Belmont-Luthézieu, elle emploie 39 collaborateurs et a réalisé un CA de 7.900 k€ en 2015.

Monsieur Nicolas CHASSARD, comment est née cette passion pour ce métier et quel est votre parcours ?

Fils d’artisan et petitfils de charpentier, j’ai toujours baigné dans cet environnement. C’est pourquoi, à l’âge de 15 ans j’ai débuté ma formation professionnelle : à partir de 1999, j’ai suivi un CAP-BEP au Lycée Professionel du Nivolet et obtenu la Médaille d’argent au Concours des Meilleurs Apprentis de France. A partir de 2001 j’ai réalisé 2 années d’alternance dans l’entreprise de mon oncle pour obtenir un Brevet Professionnel et enchaîné dès 2003 par un Brevet de Maîtrise obtenu via la Chambre des Métiers de la Savoie. En 2006, j’ai eu le plaisir de réaliser mon projet entrepreneurial avec le rachat d’un ancien atelier de charpente (Reverdy) situé ZI de Coron et la création de la société NICOLAS CHARPENTE. Aujourd’hui quels sont les profils de vos salariés et les qualités requises ?

Mon équipe est constituée d’un charpentier expérimenté, 20 ans de métier, également maître d’apprentissage et d’un second charpentier embauché à la suite de son apprentissage chez nous. Nous accueillons actuellement trois apprentis : le premier est en 1ère année de Brevet Professionnel zinguerie - et réalise sa 4ème année dans l’entreprise, le second en 2ème année de CAP charpente, le 3ème en 1ère année de CAP charpente. La principale qualité nécessaire est d’être travailleur et endurant, car c’est un métier physique. Mais il est important d’être également organisé et attentif, bref d’avoir la tête et les jambes ! Quelle est votre analyse à propos de votre implantation géographique à Belley dans le BUGEY SUD ?

L’implantation à BELLEY s’est révélée être au fil du temps un bon choix du fait de la position géographique relativement centrale de la ville, que ce soit pour rayonner vers les chantiers ou la facilité d’accès pour mes collaborateurs.

Vous avez rejoint l’association Bugey Développement il y a un an : quels bénéfices l’entreprise tire-t-elle de son adhésion ?

Bugey Développement nous a permis bien entendu de développer notre réseau. Au niveau collectif, si la démarche et la concertation visant à obtenir l’accès des entreprises du Bugey Sud au Tunnel du Chat à l’issue des travaux aboutissent, un développement de l’activité vers Chambéry sera alors possible. Etant équipé d’un camion grue de 26 T, il nous serait plus facile de travailler avec la Savoie et de pérenniser notre activité et nos emplois. A titre personnel que vous apporte cet engagement ?

J’ai tout de suite apprécié l’accueil et l’intérêt de mixer l’Industrie, l’Artisanat, l’Agriculture et le Commerce, au sein de commissions. J’invite les autres professionnels à nous rejoindre car il est très intéressant pour nous de rencontrer d’autres chefs d’entreprises du territoire. Avec Bugey Développement, on se sent épaulé !

Monsieur Romain DJINIADHIS, pouvez-vous nous préciser votre parcours et quelle est l’origine de la société CDB BETON ?

Après 12 ans passé chez Vinci sur des postes d’encadrement de chantier (Bâtiments et GéniCivil) j’ai été nommé Responsable d’Exploitation de CDB. Mon arrivée chez CDB a un lien avec l’actionnariat de CDB, puisque les deux actionnaires de la société sont Vinci Construction France et Socodéi (Groupe EDF). Cette dernière a été créée en 2000. Nous partageons le site historique avec la société Chazey Bons Préfa, également membre de Bugey Développement. Aujourd’hui, quels sont les profils de vos salariés et les qualités requises ?

Les salariés de CDB sont essentiellement des personnes qui résident localement. Nous observons une assez bonne fidélisation : un signe positif car nos métiers demandent de la rigueur, de la discipline ainsi qu’une bonne dose de courage. En effet si nous mettons beaucoup d’énergie pour diminuer la pénibilité, les métiers de préfabriquants béton restent des métiers assez physiques. Que pouvez-vous ajouter à propos de votre implantation géographique à Chazey-Bons dans le BUGEY SUD et les enjeux liés à votre métier ?

L’implantation est historique suite au rachat de la société « Comptoir du Bâtiment » en 2000. Nos marchés sont nationaux ou sur la région Grand-Est. Le Bugey Sud occupe une position assez centrale permettant de rayonner, malgré des contraintes récurrentes de circulation routière que chacun s’emploie à améliorer.

NICOLAS CHARPENTE ZI De Coron 345 Rue Denis Papin 01300 Belley

Mobile : 06 83 53 74 17 Téléphone : 04 79 87 45 84 charpente.nicolas@gmail.com

Dans le cadre de votre engagement au sein de l’as s o ciati on B ugey Développement et des rencontres au sein de la commission Développement Durable, quel bilan pouvez-vous faire pour votre activité ?

Les rencontres au sein de cette commission ont été très profitables pour CDB. La richesse des échanges avec les autres sociétés de l’association provoque une concertation très active sur des sujets qui nous concernent tous, et permet de partager les solutions mises en œuvre chez les uns et les autres. Il est vraiment essentiel de collaborer et de mutualiser nos actions pour ne pas nous sentir isolés et bien appréhender l’évolution de la réglementation sociale et environnementale. Souhaitez-vous expliciter ce rôle actif qu’a joué la synergie Bugey Développement dans un dossier particulier ?

Un exemple très significatif concerne mes échanges avec deux sociétés adhérentes : Gravirhone, au sujet de l’exploitation de la carrière, et SME à propos de la gestion d’un site ICPE. Ces deux sujets sont particulièrement complexes, très réglementés. Nos échanges m’ont permis de mieux comprendre les exigences et les attentes des administrations qui nous délivrent le droit d’exercer notre activité. Que souhaitez-vous ajouter à propos de votre engagement au sein de l’association Bugey Développement ?

Même si l’activité de CDB n’est pas une activité totalement locale, il m’a paru primordial de connaître le tissu industriel qui nous entoure. De mettre en commun ce qui peut l’être, et d’être collectivement plus compétent pour se développer et répondre aux évolutions multiples qui nous touchent. C’est un enjeu fort de pérennité de l’entreprise. La force du collectif ne résout pas tout, mais apporte de la confiance et ouvre des possibilités d’actions nouvelles.

Conditionnement Déchets Béton Chef Lieu 01300 Chazey-Bons

Tél : 04 79 81 74 01


Société • Culoz (01)

La mobilisation anti-Linky gagne du terrain

Les compteurs électriques communiquants nouvelle génération baptisés Linky, imposés par Enedis (anciennement ERDF), en réponse à une directive de l’Union européenne envers ses Etats membres, posent de sérieux problèmes en tous genres.

D

e la confidentialité des informations personnelles à la dangerosité des ondes électromagnétiques émises en passant par la capacité des installations à supporter les nouvelles fréquences, ces nouveaux compteurs, prévus pour équiper 90% des foyers français à l’horizon 2021, sont-ils vraiment nécessaires? Le modèle allemand Début 2015, l’Allemagne prend position à contre-courant des directives de l’Union européenne en décidant que seuls les foyers très gros consommateurs d’électricité seraient équipés de compteurs intelligents. De fait, seule une faible minorité de foyers seront équipés. Cette décision est intervenue suite aux conclusions d’une étude du cabinet d’audit EY, mandatée par le gouvernement allemand, qui stipulaient que l’installation massive des compteurs intelligents se positionnait à l’encontre des intérêts du consommateur. Qu’en est-il dans notre pays?

Les communes françaises réagissent En France, sur les 500 premières communes concernées par les installation des compteurs communiquants, 268 d’entre elles ont, à ce jour, refusé les installations. Dans notre région, par exemple, c’est le cas des communes de Burdignin (74) ou Luzinay (38) Au delà de la position antiLinky adoptée par ces municipalités, la mobilisation gagne du terrain avec des collectifs, des débats publics et l’implication de la presse afin d’informer le plus grand nombre de consommateurs de la tentative d’installation massive de ces équipements sans l’aval des principaux concernés. Alors, comment refuser les nouveaux compteurs à son domicile? Des mesures de protection Avant d’envisager un refus individuel, il semble plus judicieux de contacter et d’informer les élus et les habitants de sa commune sur la dangerosité et l’atteinte aux libertés des nouveaux compteurs.

Si la commune refuse de prendre position contre l’installation de ces équipements, il est tout à fait possible de refuser à titre individuel. Le remplacement des compteurs n’a pas de caractère obligatoire et aucune sanction n’est légalement prévue en cas de refus de l’occupant d’un logement, qu’il soit propriétaire ou locataire. A noter la rapidité du déploiement des installations. Dans notre région, alors que Grenoble est en cours d’équipement, la généralisation des compteurs communiquants devrait intervenir à Chambéry, Annecy et Albertville courant 2017. + d’infos : http://refus.linky.gazpar.free.fr www.robindestoits.org Lise Boisselier

page 5

F

EN BRE

7000 € de reversé aux associations caritatives et divers par l’association “Les Frères Serpollet, une histoire entre Culoz et Montmartre”. Ces sommes sont le fruit de la FOIRE aux VINS de Culoz et des Partenaires qui a eu lieu les 15 et 16 juillet 2016 en préambule de l’arrivée du Tour de France le 17 juillet à Culoz. *** Sept mille EUROS *** - Mecenat Chirurgie Cardiaque - Enfants du Monde : 1500 € - Croix Rouge Francaise : 1500 € - Association “La Sapaudia” : 1000 € - Association “Arc-En-Ciel” : 500 € - Comité des fêtes de Culoz : 1000 € - Association “Diot-Crew” : 600 € - Association Patrimoine de Culoz : 100 € - Association “C’est Qu’1 Jeu” : 100 € - Club de Peinture de Culoz : 100 € - Batterie Fanfare de Culoz : 100 € - Chorale Bel’Air : 100 € - Sou des Ecoles de Culoz : 200 € - Les Mustangs Country Line Dance : 100 € - Zumba Fitness Attitude : 100 € Cet évènement a eu lieu à Culoz le samedi 22 octobre lors de l’inauguration de la sculpture “La Montée du Colombier” en présence de nombreuses personnalités.


Belley (01)

Belley

page 6

Martine Manet : une nouvelle Principale pour le nouveau collège

L

orsqu’un Proviseur ou Principal(e) prend son poste à la tête d’un établissement d’ampleur, il ou elle affronte une période de découverte et de prise en charge que l’on imagine stressante… Mais dans le cas de Mme Manet, nommée Principale du nouveau collège de Belley, la tâche et bien plus complexe puisque c’est la mise en route d’un fonctionnement inédit qui doit être testé ! Martine Manet à débuté sa carrière de direction au LEP d’Ambérieu puis au collège d’Hauteville et de Montréal la Cluse avant son arrivée à Belley.

« Je me sens à l’aise » dit-elle en souriant et l’on peut penser à son sujet à un slogan politique célèbre celui de la « force tranquille ». L’état des lieux En sa compagnie, nous avons fait le tour de la situation actuelle à la veille des premières vacances scolaires. Le collège à la belle architecture s’inscrivant désormais dans le paysage belleysan a été construit en un temps record d’où certaines appréhensions quant à la réussite de sa « mise à l’eau » en ce début d’année scolaire. Si les élèves et enseignants bénéficient de vastes salles de classes, par contre les espaces du CDI, du restaurant scolaire et de la cour ont une surface moindre que dans l’ancien bâtiment.

Les élèves doivent s’adapter à de nouvelles façons, comme pour l’attente des cars, parfois un peu longue. C’est une vaste organisation qui doit être expérimentée et « huilée ». La mairie observe pour apporter le plus judicieusement et le plus rapidement possible des améliorations au fonctionnement de cet établissement qui reçoit près de mille élèves… Alors pour en finir avec ce qui reste à peaufiner : l’organisation de la circulation, le chauffage, la ventilation au niveau bruit et quelques aménagements… Une rentrée redoutée mais exaltante finalement avec une capitaine, une équipe et des enseignants fort impliqués. Laissons Mme Manet conclure : « Ce nouveau collège doit s’inscrire dans le paysage belleysan qu’il enrichit, d’ailleurs c’est une bonne chose qu’il ait quitté l’ancienne cité scolaire pour mieux identifier son rôle et ses réalisations. Nous serons aptes à lutter contre les difficultés sociales et d’apprentissage de beaucoup de nos élèves, tous les enseignants sont particulièrement engagés dans ce projet. Nous bénéficions pour cela d’un environnement culturel d’une grande richesse et de partenariats divers… » Oui, en fait : une aventure de notre temps sur un grand voilier à travers une mer pas facile vers l’avenir que l’on désire heureux de nos enfants. Michel Bigoni

Photos : lors de l’inauguration, en présence des autorités et des anciens Maires de la ville (ci-dessus) - Les visites des lieux au public se sont réalisées par petits groupes (ci-dessous). La cérémonie de remise des diplômes se déroulera le Jeudi 10 novembre à 18 h en présence de M. Berthet, maire de Belley, et des conseillers départementaux. Le secrétariat est ouvert : du lundi au vendredi de 8h à 12h et 13h30 à 17h. Fermé le mercredi après-midi.

Les liens utiles aux parents : http:// www.ain.fr/jcms/int_50485/accueil - http://www.ac-lyon.fr/ - http://www.cndp.fr/ crdp-lyon/ - http://numerique.colleges.ain.fr/bienvenue/l-ent-cofinance-par-l-unioneuropeenne-4790.htm - http://numerique.colleges.ain.fr/bienvenue/l-ent-cofinance-parl-union-europeenne-4790.htm + d’infos : 04 57 03 30 00 - 0011067e@ac-lyon.fr - http://bugey.colleges.ain.fr/

Bon de réduction à découper


EN NOVEMBRE :

ction de pr od Tous les jour s une sele

uits à pr ix exceptionn

els !


Belley (01) • Peyrieu (01)

Joseph Guérin promu Chevalier de la Légion d’Honneur à Carcassonne Les exclusivités de Ballad’Ain

SEEPH 2016 – Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes handicapées du 14 au 20/11

L

a Semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées, devenue depuis l’an dernier Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH), fête cette année sa 20ème édition. Partout en France et en Europe, du 14 au 20 novembre 2016, des actions vont être conduites, pour renforcer l’accès à l’emploi des personnes handicapées. Elles sont consultables sur le site : www.semaine-emploi-handicap.com/

LADAPT de l’Ain participe activement à cette semaine avec 3 actions :

A

la fin de la semaine consacrée à Saint Michel, patron des parachutistes, une cérémonie solennelle et émouvante s’est déroulée dans la cour de la caserne Laperrine de Carcassonne sous la haute autorité du Général de Division Bruno Guibert, Commandant de la 3ième division RPIMa (Parachutiste infanterie marine). A cette occasion le Belleysan Joseph Guérin a été élevé au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur. La médaille lui fut remise par Le Lieutenant Colonel Durville. Une carrière militaire et civile exemplaire Le Sergent Joseph Guérin, engagé à 18 ans dans les parachutistes, accomplit son service en Algérie de 1955 à 1957. Il reçoit deux citations et la médaille militaire pour sa vaillance, son courage. De retour, il travaillera 27 ans au Tanneur avant d’occuper une place à la Société intercommunale des eaux.

Dévoué à la vie de sa cité, il fut élu pendant 24 ans au conseil municipal de Belley. Il participera activement à la gestion de l’association des Donneurs de sang (148 donnes…). Actuellement, retraité, il participe toujours à des activités sportives. Sa famille et ses amis au rendez-vous Les familles de ses quatre fils, Cyrille, Arnaud, Eric et Julien étaient présentes à la cérémonie. Bonne occasion également pour Joseph Guérin de retrouver des camarades de cette époque, notamment de la section des parachutistes de Savoie (Allobroges). Un grand moment donc de reconnaissance pour cet homme porteur de hautes valeurs et ambassadeur à Carcassonne des mérites de notre région.

Michel Bigoni Photos de Cyrille Guérin

page 8

Handi cap entreprises L’objectif est de permettre à des personnes en situation de handicap de pousser les portes des entreprises afin qu’elles puissent proposer leurs compétences, et en retour récolter des offres d’emploi ou de stages pour le collectif. Le concept est d’utiliser la dynamique et la notoriété de la SEEPH pour entrer en contact avec les entreprises environnantes et présenter l’intégralité de l’offre de service des établissements. Après une prospection téléphonique, les personnes se rendent dans les entreprises qui ont accepté de les recevoir pour présenter LADAPT, ses actions et échanger sur les recherches d’emploi ou de stage. C’est un moyen de se confronter au monde du recrutement qui permet de gagner en confiance et d’envisager sereinement les futures démarches. The Job Sur le principe de l’émission The Voice, 5 candidats se présentent à 3 recruteurs pour obtenir un emploi. Ces auditions à l’aveugle permettent de délivrer le message « Jugez mes compétences, pas mon handicap ».

Les scènes ont été tournées à l’Espace Rameaux de Belley et vont donner lieu à des clips qui seront envoyés aux entreprises pendant la semaine pour l’emploi. Les séquences vidéo seront ensuite adressées aux entreprises, comme outils de sensibilisation. Au cours de la semaine, elles seront contactées pour échanger sur la thématique de l’emploi des personnes en situation de handicap. Vis ma vie au taf Mettre un chef d’entreprise dans une situation de handicap pendant une heure et filmer sa réaction et celles de ses salariés, telle est l’idée de « Vis ma vie au taf ». Pour la suite, une personne en situation de handicap est confrontée à la même situation professionnelle. L’objectif est de mettre en lumière les difficultés qu’elle rencontre et les moyens qu’elle met en œuvre pour les surmonter. Des images seront tirées de ces situations et diffusées aux entreprises. + d’infos : 610, route du Château 01300 Peyrieu - 04 79 81 60 20 peyrieu@ladapt.net

A découvrir sur : www.ballad-et-vous.fr - Belley – L’orchidée en scène en février à l’Intégral - PEYRIEU – VIDEO – Découvrez le film du spectacle « L’Orchidée et le papillon » de L’ADAPT AIN


Nelle de Paul Gamberini

page 9

Une rencontre étrange

E

t puis un jour j’ai rencontré BrillatSavarin. Il promenait son interminable éternité dans la nostalgie lointaine de ses tendres souvenirs belleysans. Curieux et imprégné de surprises légitimes il ne manifestait aucune exubérance, comme s’il maintenait les ombres mouvantes de son étonnante apparition dans des contours hésitants faits de prudence, de retenue ou de tristesse. Il ne reconnaissait plus grandchose du passé car ce qu’il découvrait ne ressemblait en rien de ce qu’il avait gardé de mémoire de sa défunte existence. Des vieilles pierres subsistaient, certes, mais enchâssées dans des structures récentes elles semblaient être abandonnées dans une forme d’érosion qui menait à l’oubli. Sachant de son personnage d’histoire qu’il aimait les plaisirs de la vie, la convivialité, la fantaisie, les plaisirs de la table et la générosité des campagnes, je m’efforçais de lui montrer les bons côtés de notre époque en bascule entre les vieilles traditions et l’étourdissement d’un monde qui n’en finissait pas de brasser les usages. Mais vouloir comparer son siècle avec le nôtre, en cherchant des arguments suffisants pour le convaincre d’une possible évolution, n’était pas chose facile.

Après avoir fait le tour de tout ce que nous avions de bidules mécaniques et autres machins compliqués, voir incroyables, il fallait bien en arriver à l’essentiel : à l’esprit du moment, au respect de sa mémoire, de son souvenir et surtout aux traces intangibles de son prestigieux héritage. Et là, ce n’était pas gagné. D’abord, je devais lui expliquer que la vision générale n’était plus la même, que sa pieuse religiosité qui donnait à la vie une orientation complétement verticale, tournée vers le ciel et vers l’au-delà, avait complétement disparue. Désormais le monde était purement horizontal, avec des regards fascinés tournés vers des écrans de télévision et vers des horizons lointains qui invitaient à la sieste sous les cocotiers. Que son ciel sacré était devenu celui des satellites. Enfin que Belley n’était plus ce grand monastère foisonnant de soutanes, de scapulaires et de cornettes, de garnisons et de notables, tous biens nourris par une générosité paysanne environnante, laborieuse, servile à souhait et béatement confiante dans l’espérance promise d’un paradis parfumé. Enfin que l’esprit de clocher s’était adapté pour devenir, péniblement, celui du patrimoine.

Quant à la nourriture et à la physiologie du goût, là encore tout était à reconsidérer car désormais on cassait la croûte, on se bâfrait de pizzas, on grignotait des nems ou des rouleaux de printemps, on découpait du canard laqué, dégustait des mezzés ou des kebabs et on agrémentait son exotisme avec des soupes de cacahouètes ou avec du dal et des chappattis indien. Que compte tenu de ce contexte on adaptait ses célèbres aphorismes : “Un dessert sans fromage est une belle à qui il manque un œil.” Devenait : « Un repas sans Burger King est une Cadillac à qui il manque un phare. » Que : “Attendre trop longtemps un convive retardataire est un manque d’égard pour tous ceux qui sont présents.” Devenait : « Celui qui n’est pas capable de filer un coup de bigot pour annoncer qu’il sera en retard n’est pas digne d’avoir un portable. » Ou que : “Convier quelqu’un, c’est se charger de son bonheur pendant tout le temps qu’il est sous notre toit.” Se disait désormais : « Convier quelqu’un c’est lui garantir l’accès à la Wi-Fi pendant tout le temps qu’il est à la baraque. » Etc.

Autant dire qu’en écoutant tout ça le spectre de Brillat-Savarin devenait de plus en plus transparent. Il finit par me dire, dans un souffle de moribond confirmé, que sa mémoire était complétement bafouée et que l’utilisation de sa renommée ne correspondait plus du tout aux messages de raffinement et de délicatesse offerts aux plaisirs de la table et aux repas soigneusement élaborés, qu’il croyait avoir figés, à jamais, dans la pure tradition locale. Je me devais de le rassurer en lui disant que tout était fait, désormais, pour redorer le blason d’un prestige perdu, avec la création probable d’une Ecole Hôtelière puis avec l’installation promise d’un grand Chef attelé aux fourneaux d’un Grand Restaurant et avec le retour de deux ou de trois étoiles dans le ciel culinaire et savoureux de notre vieille ambiance bugiste. Mais ça, non plus, ce n’était pas gagné. Puis Brillat-Savarin s’est évaporé, soudainement, sans un mot, en me laissant l’impression qu’il ne reviendrait plus jamais nous voir. A moins que !

Paul Gamberini


Belley (01)

page 10

Retour sur les Entretiens de Belley du 14 octobre Le Stand du journal Ballad’Ain partenaire des Entretiens

Une gagnante nous livre son impression : « Expérience de goût ce vendredi »

«E

n retard, je me précipite sur le stand du Ballad’Ain pour récupérer le ticket du repas du 30ème Entretiens de Belley au pays de Brillat-Savarin, gagné par tirage au sort en participant à un jeu organisé par le journal. Malgré un refroidissement des températures lié à l’heure tardive (environ 20h), mon mari et moi sommes accueillis avec chaleur sur le stand, avec proposition de fromages arrosés de jus de raisin ou vin du Bugey. Après être en possession des différents plats et boissons proposés sur la Place des Terreaux, nous commençons la dégustation. Quelle surprise nous envahit lorsque nous goûtons la confiture de vin du Bugey, aigre-douce, qui relève la tourte froide aux cinq viandes, détachant ainsi la saveur des différentes viandes : cela nous donne comme un coup de fouet pour continuer notre découverte culinaire. Je pense que Monsieur Daujat Raymond peut revenir une 7ème fois ! Comment est-ce possible d’obtenir un

cœur de morceau de bœuf saignant avec un tel moelleux !? Christophe Chombart a en plus associé ce miracle fondant à un mélange des saveurs de viande grillée et marinée dans un jus de vin truffé : Etonnant ! De nouveau happés par une gelée de vin de Mondeuse du Bugey, qui permet de relever la distinction entre le lait de vache et de brebis des fromages et qui permet aussi d’affirmer leur goût frais et jeune, nous poursuivons le passage au plat suivant. A chaque transition, nous retrouvons une liaison crémeuse, mousseuse, juteuse à base de vin et avons par conséquent choisi la verrine vigneronne de Ducroux pour rester dans notre logique au détriment regrettable du feuilleté caramélisé de Marmillon. Au moment où nous avons mâché les doux cubes de poires translucides plongés dans cette sauce fuchsia-fluo, une explosion de contraste acidulé et sucré rencontra une surproduction salivaire mais malheureusement la verrine était trop… lilliputienne pour obtenir plus de sapidité.» Une fidèle lectrice !

Nos lecteurs ©Ballad’Ain

Nos lecteurs - Ils ont joué au Mots Mélés, ils ont gagné 1 menu du grand buffet : - Geneviève Vendramini, Chambéry (73) - Mireille Beauregard, Saint Paul (73) - Yvonne Corti, Traize (73) - Maryse Tuderot, Les Avenières (38) - Nicole Courand, Les Avenières (38) - Frédéric Grela, Massignieu-de-Rives (01) - Adrienne Bornarel, Culoz (01) - Sonia André, Belley (01) - Christine Vourlat, Peyrieu (01) - Christine Grosset, Ameyzieu Talissieu (01) - Félicie Curtet, Chazey-Bons (01) Bravo !

Nos clients ©Studio Misesenscènes V. Bernard

Nos clients sont venus sur notre stand pour le verre de l’amitié. Le tirage au sort a désigné ces gagnants : - Optic 2000 Belley : 1 panier garni - Thierry Gagnoud, garage Peugeot/Citroën Belley : 6 bouteilles de rouge - ABE Truchet Ceyzérieu : 1/4 de page dans le journal Ballad’Ain - A.T.P. Expertises Belley : 1/4 de page dans le journal Ballad’Ain Merci d’être venus si nombreux chaussés de bottes et équipés de parapluie !

Rencontres sur le marché aux produits du terroir

D

es légumes, du fromage, de la charcuterie, des confitures, des jus de fruits et du vin bien sûr... Une multitude de produits locaux étaient présentés sur le marché du terroir à l’occasion de la 30ème édition des Entretiens de Belley, placée sous la thématique “Raisin, jus, vin & plaisir”. De nombreux producteurs et artisans ont répondu présents ce vendredi 14 octobre, tous heureux de faire découvrir leurs produits du terroir. Entre moments de partage et dégustations, les visiteurs se sont attardés d’un stand à l’autre, parfois retenus par un sourire ou une curiosité gastronomique. Au détour d’une allée, Sophie Michel, maître confiturier, présentait discrètement ses confitures et chutneys aux saveurs originales (photo ci-dessus). D’un mélange oignon-myrtillemiel idéal pour accompagner le reblochon, le comté, la charcuterie ou le foie gras à la confiture à la banane flambée pour les crêpes en passant la spécialité de Sophie intitulée Cœur du Bugey, ces créations,

récompensées par plusieurs titres nationaux, rivalisent d’originalité pour le plus grand bonheur de nos papilles. Installée à Virignin, Sophie Michel met un point d’honneur à fabriquer de manière artisanale des confitures naturelles sans conservateur tout en testant, sans relâche, des mélanges inédits pour les gourmets. Cette année encore, le marché aux produits du terroir a tenu toutes ses promesses grâce à une offre variée et des producteurs plein d’enthousiasme malgré une météo peu clémente. Lise Boisselier


Belley (01)

page 11

Campagne de communication Ucab L’Ucab, l’Union des Commerçants et Artisans de Belley, lance une grande campagne de communication afin de valoriser et promouvoir les savoir-faire et atouts de ses commerçants belleysans.

Des + en plus

Des portraits de commerçants amusés et amusants

L’Ucab est fière de ses commerçants et de ses commerces de proximité et le fait savoir par une campagne de photo-portraits. 42 commerçants se sont ainsi retrouvés devant l’objectif pour prendre la pose avec des objets emblématiques de leur commerce. L’objectif étant de mettre en valeur le facteur humain qui est sans nul doute la clé de voûte du commerce de proximité.

La campagne d’affichage met aussi en avant ces commerçants par un slogan propre à chacun. Humoristiques la plupart du temps, les slogans donnent une touche de convivialité et essayent de retranscrire l’originalité et le caractère du ou des participant(s). La présence d’objets sous forme d’icônes colorées ajoute également une touche ludique et dynamique aux affiches. Une manière pour l’Ucab et ses adhérents d’assumer leur différence avec les grandes enseignes et défendre une identité locale, conviviale et professionnelle.

Une réalisation 100% locale

Cette action prise en charge par l’Ucab soutenue par la Ville de Belley, initiée par Delphine De Lorenzi, animatrice commerce en 2015, reprise par l’animatrice commerce en poste, Sophie Carera, a été réalisé avec Loïc Kata (LK Communication), Véronique Bernard (Studio Misenscènes) et imprimée et posée par l’entreprise 6ème Sens.

Mise en place

Cette campagne a été inauguré lors du salon des savoir-faire du Bugey, Bugey’Expo, le 1er avril dernier. Elle se poursuit en cœur de ville de Belley, où sont afichés depuis lundi 10 octobre, 30 des 42 portraits des commerçants ayant participé à l’opération, une rotation des portraits est déjà programmée le 09 novembre prochain. Retrouvez les dès à présent sur les axes principaux de la ville : Boulevard du Mail, Avenue Alsace Lorraine, Place des Terreaux, Avenue Hoff, Rue Mante. Ce projet a remporté cette année le 1er prix du challenge des Unions Commerçantes, organisé par la CCI de l’Ain.

Informations et contacts : Sophie Carera, animatrice au commerce 06 45 98 12 00 SCARERA@ain.cci.fr Annie Dellablanche, présidente de l’UCAB 04 79 81 32 16

Tournez la page pour participer au jeu !


Jeu ! A gagner des chèques cadeaux UCAB ! d’une valeur de 100€ et 50€ !

2

1

8

9

15

3

4

10

11

5

12

6

13

14

JEU : Qui est qui ?

16

7

17

18

1 – Associez pour chaque numéro,

le nom du commerçant correspondant

19

2

– Envoyez la liste complétée entièrement, avec vos cordonnées, avant le 30/11/16 à : Jeu Ballad’Ain – 16 rue Lamartine 01300 BELLEY

20

21

22

Jeu sans obligation d’achat, du 1 au 30/11/16. Une participation par foyer. Tirage au sort parmi les bonnes réponses le 3 décembre 2016. Les gagnants seront prévenus par téléphone.

23

24

30

25

31

37

38

26

32

27

33

39

28

34

40

41

29

35

36

42

Liste des commerçants à compléter N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°.....

A la Source d'Eden Angel'Hair Atelier des Sens Baby Maman Ballad'Ain Bettinelli's Boutique Annie Dellablanche Brasserie des Terreaux Bugey Optique Café du Commerce Cap Cool Cat's net Drog Déco Entre Parenthèses

N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°.....

Florbel Genevrey Géraldine Grain de Malice Hugo Chaussures Imagin'Hair La Cordo S'Am Botte La Guilde des Orfèvres La Vie Claire Lavandine Le Bouchon Le Café du Palais Le Chantier Le Tan's Café Les 2 Epicuriens

N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°..... N°.....

Les Saveurs d'Eden Levet Créateur Luminaire et Décoration Maroquinerie Vanity Marylee Optic 2000 Optique des Terreaux Pâtisserie Marmillon Photo Phil Rapid'Hom Spar Studio Misenscène - V. Bernard Territoire d'Homme Zest Urban

Nom/Prénom............................ ................................................ Tél............................................ Adresse................................ .......................................... ......................................... ......................................... E-Mail................................. ............................................. Accepte de recevoir par e-mail des offres de l’UCAB


Fête n e bre m e c Dé

Fête n e re cemb

e en r b m Déce

à Belley

Le voyage de vos rêves à gagner

Les commerçants participants

Les commerçants vous gâtent du 1 au 31 décembre 2016

Une carte pleine * ! r e n g a g e d 2 chances

= 1 Je tourne la roue

de la chance Tous les samedis 10, 17 et 24 à 11h et 16h Grande Rue (devant l’Office de

2 Je participe au tirage au sort final

A gagner... Un voyage d’une valeur de 1500€ Une bague du créateur Clozeau “fabrication française” diamant et résine nacrée l d’une valeur de 1100€

tourisme)

A gagner...

Offert par la Guilde des Orfèvres, Patrice Lançon Des boucles d’oreilles en or jaune 750 (18 carats ) sertis de diamants l d’une valeur de 1000€

Des lots offerts par vos commerçants UCAB Des chèques cadeaux UCAB

Offert par la Bijouterie Levet

Des chèques cadeaux UCAB de 100€

Samedi 3 décembre Mini ferme

Découvrez les animaux et le travail de la ferme. Présentée par les jeunes agriculteurs de Belley et Champagne-en-Valromey, soutenu par le Crédit Agricole Centre-Est de Belley. 9-19h Sous les Halles

animations à

Belley

Jeudi 8 décembre Buffet des Associations 18h30 Défilé aux flambeaux 17h

offert par la Ville de Belley. Animé par “La Band à Rioule” et “La Batuc’ de Ceyz”

A LA SOURCE D’EDEN ANGEL HAIR BABY MAMAN BALLAD’AIN BEAUTY BELLE BETTINELLI’S BRASSERIE DES TERREAUX BUGEY OPTIQUE CAFE DU COMMERCE CAP COOL CATS NET CELLIER DES 3 PIERRES COTE PRESSE D’ELLE A LUI DELLABLANCHE DROG DECO GAGNIOUD AUTOMOBILES GENEVREY GERALDINE GRAIN DE MALICE HUGO IMAGIN HAIR L’ARROSOIR LA CORDO SAM BOTTE LA GUILDE DES ORFEVRES LA VIE CLAIRE LAVANDINE LE BOUCHON LE CHANTIER LE TEMPOREL LES 2 EPICURIENS LES SAVEURS D’EDEN LEVET BIJOUTERIE LIBRAIRIE ENTRE PARENTHESES LUMINAIRE ET DECORATION MARMILLON MARYLEE OPTIC 2000 OPTIQUE DES TERREAUX PASSION BEAUTE PHOTO BUGEY PHOTO PHIL PRO ET CIE RAPID HOM SANDRINE COIFFURE TERRITOIRE D’HOMME VANITY ZEST URBAN

Samedi 17 décembre Rencontre avec le père noël 11h à 12h30 - 15h à 17h Sous les Halles

Démonstration de danses avec “Fitness Attitude” et “Les Mille Pas” 15h et 17h Sous les Halles et devant l'Office du tourisme

Salon du livre Par l’association “Voyage en écriture” 14h30 à 17h30 Salle des fêtes

Feu d'artifice

20h30 offert par la Ville de Belley

Commerces ouverts

dimanche 18 décembre

Samedi 10 décembre Journée Bugiste

Restauration sur place avec les métiers de bouches de l'UCAB A partir de 11h sous les Halles

Rencontre avec Géronimo 14h30 à 17h30 - Librairie Entre Parenthèse

UCAB Commerces de Belley www.belley-commerces.com

Course de garçons de café 16h départ et inscriptions au bar “Le Télégraphe”

Dimanche 18 décembre Rencontre avec le père noël 11h à 12h30 - 15h à 17h Sous les Halles

Salon du livre

Par l’association “Voyage en écriture” Atelier calligraphie 10h à 18h Salle des fêtes


L’Agenda

page 14

Evènements à ne pas louper :-) TENAY Repas Bugiste à la salle des fêtes à 12h organisé par le club du “3ème Age de Tenay” 30€/pers. payables à l’inscrip. Apéritif KIR, Ramequin à volonté ou quenelles gâteau de foie de volaille (à préciser lors de l’inscription) Saucisson chaud, Beurre frais, Délice de l’escargot, dessert, café avec 1 bouteille de vin pour 6 personnes. + Thé Dansant à partir de 15h entrée 10€ (thé dansant seul) avec l’orchestre “Temps Danse” résa. avant le 1er nov. : 04 74 36 42 58 - 04 74 36 46 50 Ouvert à tous. l12/11

Agenda - jour après jour... l4/11 COLOMIEU Soirée Brassens «35 ans» Concert sdf buvette à l’entracte l5/11 YENNE braderie du Secours Populaire 8h30/12h local Chem. du Port 04 79 36 08 41 l5/11 BILLIEME Vente de brioches du Sou des écoles pt de vente : pking de la Mairie http://rpisoudesecoles.e-monsite.fr l5/11 CHAZEY-BONS Loto du Sou des écoles 20h (ouv. portes 19h) 06 86 49 66 47 l5/11 CULOZ Soirée théâtrale salle polyv. 20h30 représentation de leur nouvelle comédie intitulée «Burn out» http://lesfeuxfollets.e-monsite.com/ l5 et 6/11 PEYRIEU Vente de boudin, fricassé au profit du Sou des écoles pour financer différents projets pédagogiques l6/11 VIRIEU LE GRAND Fête de la Courge 9h30 au four : pains, tartes à la courge, tartes salées, sucre et pommes http:// arene-virieu-le-grand.e-monsite.com l8/11 MORESTEL Les mardis du dauphin à 20h30 la Loire et ses châteaux film de Marie-Thérèse et Serge Mathieu http://www.morestel.fr l11/11 LES AVENIERES Vide grenier d’automne 8h/18h place du champs de mars résa. 06 40 33 90 21 l12/11 BELLEY Tour du monde enchanté en contes, musiques et dégustations 07 82 46 20 07 www.entre-autres.org

Prochaine édition mercredi 7 DECEMBRE

Assemblée générale de la Petite Pêche de l’Ain L’association des pêcheurs amateurs aux engins et filets, “la Petite pêche de l’Ain”, tient son assemblée générale le samedi 26 novembre 2016 à partir de 14h30 à la salle de la Mairie de Murs et Gélignieux. Cette réunion annuelle permet aux adhérents, d’échanger sur la vie et le fonctionnement de leur association, mais c’est aussi l’occasion pour toute les personnes qui s’intéressent à la pêche et à la vie du haut Rhône et de la Saône de découvrir un mode de pêche ancestral et patrimonial qui ne se pratique que sur les grands fleuves. Venez nombreux…. + d’infos : M. Carotte 06 17 45 85 35

“Alaya, la prophétie des songes” Le dernier livre de Michel Bigoni est disponible à l’agence Ballad’Ain ou sur commande à : michel.bigoni@ gmail.com

l26/11

ORDONNAZ 2ème Atelier de Noël 14h salle polyv. création en vue du marché de Noël du 26/11 04 74 40 90 37 l13/11 MORESTEL 24ème Randonnée vtt et marche du Pays des Couleurs départ 8h à 10h 06 07 88 51 28 l13/11 CHAMPAGNEUX Vente de choucroute à emporter 9h sdf par le S des E. l13/11 LHUIS Loto de l’assoc. Automne 1er prix : 1 semaine à Megève sdf 14h sandrinemat@wanadoo.fr l13/11 YENNE 8ème Salon du livre par l’assoc. enlivrez-vous-Yenne salle polyv. 9h/12h30 et 14h/18h30 enlivrez-vous-yenne@orange.fr l16/11 BELLEY Conférence sur Appian, peintre paysagiste en Bugey, donnée par Michèle Blanc 07 62 62 44 36 lDU 17 AU 20/11 CHAMBERY Festival International des Métiers de Montagne www.metiersmontagne.org lDu 18 au 20/11 RUMILLY 2ème Salon Rénov. et Eco-Construction sdf 04 50 44 16 10 l18/11 VIGNIEU Fête le Beaujolais Nouveau à partir de 19h sdf l19/11 AOSTE Soirée disco avec petite restauration http://ub2a.webnode.fr l19, 20/11 BRENS Marché créatif par le comite des fêtes à la sdf– le 19 de 14h-19h le 20 de 10h-18h – 06 10 33 85 08 04 79 81 94 12 l19/11 LE BOUCHAGE Loto club des retraités 14h sdf 06 82 16 40 90 l12/11

l19/11 SAINTE-MARIE D’ALVEY Soirée loto ouv. des portes 19h salle polyv. 06 20 42 44 97 l19/11 VEZERONCE-CURTIN à 12h Choucroute dansante 04 74 80 08 86 l19/11 VIONS stage de danses du SudOuest suivi d’un bal folk à 21h www.louvfolk.sitew.fr lDu 19/11 au 29/12 VONGNES Expo. de peintures de Marie-Noëlle Spirito ts les jours 9h/12h et 14h/19h Caveau Bugiste http://www.caveau-bugiste.fr/ l20/11 MORESTEL Brocante antiquités maison de l’Amitié inscrip. 04 74 80 09 77 lDu 25 au 27/11 NOVALAISE Authentique marché alsacien salle polyv. 06 99 02 62 17 l26 ET 27/11 ABONDANCE Marché de Noël www.abondance.org l26/11 CHAMPAGNEUX Repas dansant karaoké 20h sdf résa. 07 86 60 46 80 l26/11 CUZIEU Boudins à la chaudière 9h plateforme de la mairie 04 79 81 71 29 l26/11 IZIEU Conférence : « Symptôme du Diable ou maladie psychologique ? » 14h30 http://vivre-en-bethanie.fr l26/11 ORDONNAZ Marché patrimonial de Noël réservé exclusivement aux créateurs et aux producteurs du terroir 04 74 40 90 37 l26/11 YENNE 765ème édition de la foire de la Sainte-Catherine (+ d’infos page 23) l27/11 BOUVESSE-QUIRIEU Farfouille jouets/puériculture les Marremots 9h/17h 06 86 10 92 02

Pour contacter l’équipe du journal Ballad’Ain

Agence Ballad’Ain 16 rue Lamartine à Belley Ouvert : Mardi - Jeudi - Vendredi : 9h30/12h et 14h30/18h Et sur rdv du lundi au samedi (8h/19h) Tél. 04 79 81 13 65 - 06 64 86 39 40 info@balladain.fr

www.ballad-et-vous.fr Retrouvez toutes les infos :

www.ballad-et-vous.fr #balladetvous

Nouvelle page Ballad-et-vous.fr

l22/11 BELLEY Thé dansant organisé par l’Accordéon Club de Bugey à la salle des fêtes à 14h30 orchestre Dimitri Saussard. Tél : 06 17 80 46 65

Un évènement à annoncer ? RDV sur www.ballad-et-vous.fr Rubrique AGENDA + d’infos au 04 79 81 13 65 l3/12 BELLEY Le salon de coiffure Rapid’hom renouvelle l’opération “Movember” qui consiste à inciter les hommes à se laisser pousser la moustache durant 1 mois. Elle sera présente au Café du commerce samedi 3 décembre de 14 h à 19 h pour raser les hommes au profit de la fondation Movember. Inscript. préalables au salon Rapid’hom rue de la République. l10/12 BELLEY Dédicaces de Nicole Dillenschneider, Robjak, David Dupont et André Gobry galerie marchande de Carrefour Market 8h/18h http:// letempsdesecrivains.free.fr l10/12 IZIEU Conférence à Béthanie 14h30 « Les saints, Chrétiens modèles ? » 06 60 85 94 73 http://vivre-en-bethanie.fr l11/12 LHUIS Marché de Noël salle polyv. à partir de 10h groupe de Gospel l’après-midi sandrinemat@wanadoo.fr


Turin • Culoz (01)

page 15

Culoz – Grand GALA de catch le 10 novembre e Comité des fêtes de Culoz présente un grand gala de catch le jeudi 10 nov. à 20h à la salle des fêtes de Culoz. Tous les plus grands noms de la discipline seront représentés. Les places sont au tarif de 20 € pour le «carré or» et 10 € «populaire». ATTENTION : les nombres de places sont limitées. L’espace boissons et la petite restauration sont assurés. Billeterie en mairie de Culoz de 10h à 12h tous les samedis matin à compter du 1er octobre. Rens. et rés. aux : 06 09 68 31 89 / 06 19 40 09 44 - comitedesfetesdeculoz@orange.fr

L

Escapade cinématographique à Turin

A

quelques 300 kilomètres de Belley, chez nos voisins italiens, venez découvrir le Musée National du Cinéma de Turin. Un musée, vraiment ? Pas tout à fait, ou plutôt, pas seulement. Ceux qui ont déjà eu l’occasion de le visiter comprendront pourquoi. Ceux qui, en revanche, s’apprêtent à le faire, seront surpris en découvrant un lieu majestueux et unique en son genre. Turin. Ici est né le cinéma italien, dont Turin est restée la capitale jusqu’à ce que Mussolini ne décide de l’en déposséder au profit de Rome, durant la seconde guerre

mondiale. Depuis les années 2000, la capitale du Piémont redevient attractive pour le milieu cinématographique, avec comme symbole la création d’un festival bientôt aussi célèbre que la Mostra de Venise. Rien de tout cela n’aurait été possible sans le Musée National du Cinéma de Turin, l’un des plus importants du monde, de par la richesse de son patrimoine et ses innombrables activités auprès du public. Mais ce qui le rend atypique, c’est son aménagement : situé à l’intérieur de la Mole Antonelliana, un monument singulier et fascinant, symbole de la ville de Turin,

l’endroit est à couper le souffle, avec son énorme coupole et sa terrasse panoramique à 85 ètres de hauteur. Sur les 3200 m2 de surface, le scénographe suisse François Confino a laissé libre cours à son génie et son imagination, multipliant les parcours de visite afin de donner vie à une présentation spectaculaire. Le Musée est bien plus qu’un musée et ceux qui y entrent ne sont pas seulement des visiteurs, mais ce sont des explorateurs, auteurs, acteurs, spectateurs…

Le Grand Colombier - La sentinelle des lacs alpins

C

e belvédère remarquable offre un panorama grandiose sur la Haute vallée du Rhône, les chaînes des Aravis et de Belledonne, le Mont Blanc et les massifs des Bornes, des Bauges, de la Chartreuse et du Jura.

indiqué par une borne géodésique, départ du circuit des crêtes. Cette randonnée de 10 km pour un dénivelé de 650 mètres oscille, pendant environ 3 heures, entre panoramas et pâturages. Les amateurs de silence, de grands espaces, de nature, de solitude et de calme préservée seront comblés. Pour les grands randonneurs, le circuit des Sioux (13 km) et surtout la montée du Grand Colombier depuis Culoz (26km) par les chemins pédestres méritent l’effort.

Les routes d’accès, ouvertes d’avril à novembre, font le bonheur des randonneurs et des cyclistes depuis des années. D’ailleurs, le col du Grand Colombier est en passe de devenir un incontournable sommet du Tour de France. Malgré une altitude modeste de 1531m, le Grand Colombier, dominant le Bugey, cumule les atouts de charme. Le col, facilement accessible en voiture, d’avril à novembre, permet à tous de découvrir, en cinq minutes à pied, le plateau matérialisé par une croix, avec une table d’orientation à proximité. Par beau temps, la vue est imprenable sur les sommets régionaux et les lacs du Bourget, d’Annecy et le Léman. De l’autre côté du col à 500 m à pied, le point culminant du Grand Colombier est

Aujourd’hui, il est difficile d’évoquer le Grand Colombier sans penser au cyclisme. Depuis 4 ans, le Conseil Général de l’Ain ferme la route du sommet, au départ de Culoz, à la circulation automobile le deuxième samedi du mois, entre juin et septembre, pour permettre aux cyclistes de profiter aux maximum de leur ascension. L’été dernier, le Tour de l’Ain et le Tour de France ont emprunté la route du Grand Colombier. Et le 9 juillet prochain, le sommet bugiste sera, une fois encore, sur le parcours de la Grande Boucle, au cours d’une étape Nantua - Chambéry de 181,5 km. Dans cette édition 2017, les coureurs emprunteront la route la plus difficile, celle de Virieu-le-Petit avec un passage à 22%.

Plus près de nous, au cœur du Bugey, la confrérie des fêlés du Grand Colombier regroupe des cyclistes passionnés par l’ascension abrupte du géant local. Fondée en 1992, elle accueille, aujourd’hui, 1472 fêlés qui ont gravi plusieurs fois le Grand Colombier à la force des mollets.

Lise Boisselier

Inauguré en 2000, c’est aujourd’hui le musée le plus visité de la ville, avec 2.5 millions d’entrées chaque année. Courrez-y vite !

+ d’infos : Musée national du cinéma, Mole Antonelliana, Via Montebello, 20. Téléphone : (0039) 11-81-38-511. www.museocinema.it. Fermé le lundi. Visites guidées sans réservation le samedi à 15 heures et le dimanche à 15 et 17 heures. Fabienne Bouchage


Ain (01) • Artemare (01) • Béon (01)

INTERVIEW

page 16

Stéphanie Pernod-Beaudon, députée de l’Ain

E

n fonction depuis le 13 juin dernier, Stéphanie Pernod-Beaudon a pris la succession d’Etienne Blanc dans la troisième circonscription de l’Ain. Présente aux Entretiens de Belley, elle évoque cet événement et donne son point de vue sur des thèmes importants.

Vous avez été enseignante, que pensezvous du fonctionnement de l’Education Nationale aujourd’hui ? Je suis très critique sur notre incapacité à constater que nous avons pris des décisions funestes telles que promouvoir 80% de taux de réussite au baccalauréat, favoriser les voies généralistes au détriment de la professionnalisation et de l’alternance, mettre en place des politiques de raccrochage d’élèves en rupture au lieu de s’interroger sur les problématiques d’orientation dès le collège. Je ne remets pas en cause le travail des enseignants mais le système est resté sur un fonctionnement d’un autre temps en occultant l’importance d’intégrer concrètement la future vie active dès le collège. Nous devrions réfléchir à donner la priorité aux compétences plutôt qu’à l’obtention des diplômes.

Madame la députée, vous étiez présente aux Entretiens de Belley, quel est votre sentiment sur cette manifestation, 30 ans après sa création ? «Je pense que les Entretiens de Belley ont une réelle importance pour le Bugey. Il est nécessaire, encore aujourd’hui, de faire découvrir Brillat-Savarin, un précurseur de la mise en valeur de la gastronomie française. Le Bugey est particulièrement adapté à la mise en avant de l’excellence de la cuisine et des produits du terroir. Aujourd’hui, le point fort des Entretiens de Belley reste le buffet en soirée qui réunit tout de même 1500 personnes sur la Place des Terreaux pour apprécier les produits locaux. Parmi les axes d’amélioration pour les années à venir, je pense qu’il serait judicieux de mettre en avant la notion d’excellence de la gastronomie française avec, pourquoi pas, la présence Stéphanie Pernod-Beaudon et Michel accrue de chefs étoilés ou un Bigoni, son ancien professeur concours de cuisine.

Artemare • inauguration de la statue de Jean-Marc Leclerc

L

e soleil s’est levé ce dimanche 2 octobre vers 11H pour l’inauguration de la statue de notre ami disparu Jean-Marc Leclerc. Un an déjà que cet ambassadeur du BugeyValromey par ses chansons et ses concerts nous a quittés. Très vite l’idée naît, surtout de ses enfants, de dresser une statue en hommage à cette belle et talentueuse personnalité de notre région. Cette initiative trouve un écho enthousiaste de la part des amis et fans du chanteur et une série de dons va faire de ce rêve une réalité. Une sculpture en pierre, réalisée par Alain Jay, est désormais installée à Artemare, sur la falaise du site de Fierloz, en bordure de route. Jean-Marc avait célébré ce site dans ses chansons, et ne peut que se réjouir de « là-haut » du fait qu’il passera en zone protégée dès ce mois d’octobre... Sa fille, pour ses frères et sa maman, a remercié la foule venue parfois à pied d’Artemare, comme pour un pèlerinage,

devant la falaise où la statue a été dévoilée. Madame le maire d’Artemare, Mireille Charmont-Munet sans qui d’ailleurs ce projet n’aurait pas pu être réalisé, a rappelé le rôle important joué par JeanMarc pour le rayonnement de notre région. Après la cérémonie, où beaucoup n’ont pu cacher leur grande émotion, un moment convivial offert par la municipalité a été partagé par tous. A 15h30, le musée de Lochieu a ouvert ses portes gratuitement pour passer l’aprèsmidi autour des chansons de Jean-Marc. Un bel enseignement... Cette statue met en valeur un artiste qui par son talent et sa fougue a chanté et chantera pour longtemps encore grâce aux CD et vidéos une région dont il a su capter et exprimer l’âme et la beauté. Sans lui, l’air de notre Bugey-Valromey serait quelquepart tristement silencieux. Michel Bigoni

Madame le maire d’Artemare, Mireille Charmont-Munet

Sa famille et le sculpteur Alain Jay

Etes-vous informée de la polémique autour des compteurs communicants, Linky et Gaspar, entre autres ? Si oui, quel est votre avis sur ce sujet ? Je suis gênée par le fait que la machine remplace l’être humain. Cela entraîne la déresponsabilisation de chacun face à sa consommation. Ces nouveaux équipements, sous couvert de proposer à chaque foyer une facture au plus près

de leur consommation réelle, vont à l’encontre de la notion de conseil pour économiser l’énergie.» Propos recueillis par Lise Boisselier

2006 – 2016 : Noce d’étain entre Bricomarché Béon et leurs clients

u plutôt entre Madame et Monsieur O Bouclet leur équipe et et leurs clients,

car même s’ils travaillent sous l’effigie de cette enseigne, ils restent cependant indépendants et donc libre de leur choix. 10 ans donc maintenant que, secondés par 10 employés, ils s’attachent à répondre à la demande de leurs clients en développant, entre autre, des rayons liés à la région comme le rayon pêche et la vente des permis pêche... Et c’est avec le temps qu’ils ont pu cerner l’attente de leur clientèle. En plus de la « base » proprement dite du magasin qui est : Brico, Déco, Jardin, Bâti, Animalerie ;

ils ont ajouté au fil des années : un service clé, location de matériel, location de véhicules, locations longue durée de voiture… En ce mois de novembre, la vente de granulés bois produits dans la région est un produit phare du magasin. Un magasin de 1000m² couvert et 1300m² extérieur, très facile d’accès avec un très grand parking… Vous n’avez aucune excuse de ne pas faire un petit tour à Bricomarché ZI de Béon. Alors bon anniversaire et longue vie à ce magasin qui allie à merveille professionnalisme et esprit de famille.


Les Petites Annonces

Divers Vds remorque L1m30 l1m 350€ fixe Tél : 04 79 87 89 76 (après 20h) A vendre remorque + fourche à fumier + gpe électro + échafaudage COMADI + 2 clôtures élec Tél : 04 79 81 42 17

EMPLOI

Offre de service Marie Carmen Gorre praticienne en EMDR je vous propose cet outil de soins efficace ds le traitement des troubles du comportement, blocages émotionnels, Syndrome de Stress post-traumatique le traitement portera sur le passé traumatique, les déclencheurs actuels et une modélisation de ce qui peut être envisagé dans le futur info / rdv au 06 02 52 24 96

Yumé magnétiseuse médium St Alban de Montbel Site : sophrologie.guerison. free.fr yume.guerison@gmail. com Tél : 07 86 88 20 79 Entrepise TP recrute en CDI conducteur d’engins / ouv VRD exp. / chef chantier. + de Rens. par Tél : 04 79 81 31 28

Rencontre H 67ans nf nb ch compagne 60/65ans dynamique pour relation sérieuse et vie commune Ecrire S/Réf n°24 Dame 69A partagerait sortie balade avc mons. gentil et sérieux Ecrire S/Réf n°23 H 52 ans nf gentil aime partager loisirs danse ch relation stable Ecrire S/Réf n°25

Ex artisan 35 ans d’expérience rech emploi peinture placo Tél : 07 82 10 94 50 Arrêter de fumer avec Bruno Ouillé en 1 séance www.stopalaclope1seance.fr Tél : 06 15 93 33 06

ANIMATION Pr vos fêtes, foires, salons etc… louer un petit train sur pneus avc ses 3 wagons, une structure gonflable, un circuit quad, jeux gonflable toboggan, sumo… Tél : 06 08 16 03 19 ou 04 66 78 70 33

Services aux particuliers : ménage, vitres, grenier, jardinage, petits trav. bricol. Déchetterie etc. devis personnalisé – Service d’aide pers. âgées Tél : 06 09 45 41 31 avec CESU www.bretineau-services.com

page 17


Animaux • Hotonnes (01)

Les jeunes de chez nous Ornella Dulellari, étudiante et chef d’entreprise

A

tout juste 25 ans, Ornella, étudiante en droit international des affaires à Grenoble, a lancé, en début d’année une start-up innovante, Eden Garde, consacrée à la garde d’animaux de compagnie. Dès son plus jeune âge, la jeune chambérienne se trouve des affinités naturelles avec les animaux, notamment les chats et les chiens. En 2012, l’idée de créer un service de garde pour nos compagnons domestiques germe dans son esprit suite à une mésaventure personnelle. Obligée de s’absenter en urgence pendant 24 heures, elle laisse son chat, Simba (en photo), seul à son domicile. Habitué à sortir se promener dans le jardin, l’animal, contrarié, émet de tels miaulements que les voisins d’Ornella s’inquiètent. Pensant bien faire, ces derniers contactent les pompiers. A son retour, Ornella trouve la porte de son logement enfoncée et Simba au commissariat de police.

Suite à cet incident, la jeune femme se renseigne et s’aperçoit que, dans notre pays, les solutions de garde d’animaux à moindre coût sont quasi inexistantes. Décidée à remédier à ce problème, elle mûrit un projet de site spécialisé qui verra le jour en ce début d’année. Consacré à la garde d’animaux domestiques, edengarde. com se pose en intermédiaire entre les particuliers pour l’échange de gardes et met en relation petsitters et propriétaires sur tout le territoire français. Basé sur le concept de l’économie collaborative, dans la tendance du moment, le site permet de trouver des solutions de garde gratuitement ou à coûts modérés. Aujourd’hui, à la tête d’une jeune équipe de dix personnes, Ornella propose, en complément sur son site, les conseils gratuits d’un vétérinaire et d’un comportementaliste animalier. En parallèle, elle réfléchit à des partenariats avec des associations de protection des animaux afin que son site contribue, à la fois, à lutter contre l’abandon des animaux et à favoriser l’adoption.

page 18

Hotonnes, une vraie foire d’antan et d’aujourd’hui... La foire d’Hotonnes en cette fin d’octobre s’est déroulée vraiment sous de bons hospices : un temps merveilleux, comme souvent d’ailleurs chaque année, et une ambiance digne des temps d’autrefois… C’est à l’association Hotonnes-animation et au comice du Haut-Valromey, groupement de jeunes agriculteurs multipliant les initiatives pour la promotion de leur profession, que nous bénéficions de cette foire attirant des centaines et des centaines de visiteurs. Oui, une foire d’antan avec des forains de toutes ventes jusqu’aux jeux d’enfants, des artisans variés aux produits régionaux de qualité, des buvettes, des attractions, un souffleur de verre, enfin comme une suite à la Prévert !

Toutes les figures du Valromey, anciennes ou jeunes, ancrées dans cette montagne si belle à la Jean Ferrat, parcouraient les allées aux mille discussions. Et puis, les animaux… Un magnifique concours de Charolaises aux bêtes accomplies, un défilé de chevaux de trait tressés par leurs maîtres pour la parade, une démonstration de chiens bergers étonnante… Et puis aussi dans la salle de la mairie, une exposition de livres « Pop-Up » généralement destinés aux enfants, dont les pages contiennent des mécanismes développant en volume ou mettant en mouvement certains de leurs éléments. Conçus au départ, certes pour les enfants, mais atteignant aussi des sommets de l’art. Profitons de l’occasion pour annoncer le salon du livre de Champagne en Valromey le samedi 26 et dimanche 27 novembre.

Lise Boisselier + d’infos : https://edengarde.com

GALGOS FRANCE

SAUVETAGE DES LÉVRIERS ET AUTRES CROISÉS D’ESPAGNE

TRISTO

Croisé, 1 an 1/2, plutôt craintif, aucune agressivité, très gentil. Dans le 47, il cherche une famille sans petits chiens ni chats.

TUBO

Croisé, 6 ans, adorable et joueur, ok chiens mâles et femelles. En FA dans le 38.

N’oubliez pas les autres !

shirley@galgosfrance.info

LES CHATS LIBRES DE CHAMBÉRY PIOU

Matou de 4-5 ans, très gentil, adore les caresses et se frotter aux jambes.

TIGROU

Gentil mâle d’un an environ. Il est craintif.

URGENT : Besoin de FA !

67 rue St François de Sales 73000 Chambéry Tél. 09 72 47 45 84

www.chatslibreschambery.com

SPA DE SAVOIE

AMIS DES BETES

PELOTE

MAÏNA

F Bichon 12ans abandonnée au bord de la Nationale, très gentille. Vous bénéficierez de l’opé. Doyens.

FARINE

F Beagle de 6 ans. Gentille et câline à placer en maison clôturée.

FLORA

F X York 10 mois. Timide qd elle connait ps. A placer de préf. en appart. et ss enfants en bas âge.

Petite femelle Ratier 1 an stérilisée.

MALOU

Femelle croisée Berger 5 mois, tonique et vive.

CHATS

De nombreux chatons et chats adultes attendent au refuge ! Venez les rencontrer !

MAXIMUS

MANGO

CHATS DU GRAAL

SAMMY

Magnifique mâle Cane Corso 2 ans. Une taille XXL pr un max de câlins. A placer en mais. ss autres animaux.

Chiot croisé Berger 3 mois.

Réhabilitation de 6 adorables chats issus des laboratoires. Entre 2 et 6 ans, ne demandent qu’à être aimés. A placer uniquement en appartement. Et plein d’autres...

Plus de 200 chats attendent un foyer ! Et beaucoup d’autres ! Ne les oubliez pas !

744 rte de Montagny 73000 Chambéry Tél. 04 79 33 24 44 spa-savoie.org

Chemin des Massonats 73100 Aix les Bains Tél. 04 79 61 24 63 www.amisdesbetes.com

Mâle croisé Berger 9 ans, très calme et doux.

Réhabilités d’un laboratoire par l’association GRAAL

P

lusieurs chats ont été accueillis le 22 octobre dernier à la SPA de Savoie à Chambéry. Ce sont 6 chats adultes (âgés de 2 à 4 ans) La SPA de Savoie et l’association GRAAL collaborent pour permettre à des chats issus des laboratoires d’être réhabilités puis placés auprès de particuliers. Ces animaux, en parfaite santé, ont été impliqués dans des protocoles d’études. Ces protocoles terminés, ils peuvent désormais être proposés à l’adoption. Pour plus d’informations concernant l’adoption de ces chats, contacter directement la SPA de Savoie, 744 route de Montagny 73000 CHAMBÉRY au 04 79 33 24 44. L’association GRAAL (Groupement de Réflexion et d’Action pour l’Animal) propose depuis 2005 un service original, légal et unique aux élevages et unités de recherche français : la réhabilitation d’animaux de laboratoire arrivant en fin de protocole et dont l’état de santé permet d’envisager une retraite dans la vie civile.

Sur la base d’un contrat de cession, les animaux préalablement sélectionnés par l’unité de recherche pour la réhabilitation sont remis à l’association GRAAL qui organise leur retraite à vie soit auprès de particuliers via des associations (pour les chats, chiens, chevaux et NAC), soit auprès de centres d’accueil spécialisés (pour les primates et les animaux de ferme). Fondée sur le volontariat des différentes parties, cette démarche à haute valeur éthique a déjà permis à de nombreux animaux de laboratoire issus de la recherche publique et privée d’accéder à une retraite méritée. Tous les animaux réhabilités répondent aux critères suivants : lÊtre

en bonne santé pas être porteur de maladie transmissible aux hommes ou à leurs congénères lNe pas présenter de risque pour l’environnement lÊtre socialisé et avoir un comportement compatible avec une adoption lNe

rehabilitation@graal-defenseanimale.org

Communiqué de presse GRAAL, 19 octobre 2016


L’Horoscope par Fabienne B. • Sudoku • Belley (01) page 19

CAPRICORNE (22 décembre - 20 janvier) Un mois quelque peu éprouvant vous attend. En effet, les astres risquent de vous chahuter et mettre vos nerfs à rude épreuve. Vous allez devoir accepter de faire confiance aux autres et de déléguer. Dans les faits, il y aura un peu de retard dans le travail, mais rien d’irrattrapable. Vos amours se porteront bien, les célibataires pourraient faire une belle rencontre dans le cadre amical. Côté finances, faites ce qu’il faut pour ne pas vous laisser guider par vos emportements…

BÉLIER (21 mars - 20 avril) La période à venir s’annonce mouvementée. Vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer ! Côté travail, vous pourriez faire face à des situations totalement imprévues, qui vous demanderont une maîtrise absolue de vos émotions et une grande adaptabilité. Heureusement, vos amours se porteront à merveille et auront tout ce qu’il faut pour s’enraciner dans la durée, surtout durant la seconde quinzaine. Quant à vos finances, elles continueront de se stabiliser.

VERSEAU (21 janvier - 19 février) Ce mois de novembre s’annonce plutôt serein. Vous aurez envie d’évasion, de profiter de la vie tout en progressant dans votre travail, où vous excellerez. Votre intelligence et votre créativité feront mouche. En amour, ce sera plus calme que le mois dernier, sauf pour les célibataires, qui pourront faire une belle rencontre. Côté finances, vous trouverez enfin comment gérer votre budget pour parvenir à l’équilibre ! En définitive, un mois bien rempli vous attend.

TAUREAU (21 avril - 21 mai) Novembre sera le mois idéal pour instaurer des changements dans votre quotidien. Vous ferez preuve d’une grande efficacité et de bonne humeur dans votre travail, c’est le moment de vous mettre en avant, vous en ressortirez gagnant(e). En amour, vous ferez des projets à long terme, que ce soit avec votre amoureux(se), ou dans votre quête du(de la) partenaire idéal(e). Physiquement, vous vous sentirez au sommet de votre forme. Voici un mois que vous n’oublierez pas !

POISSONS (20 février - 20 mars) Ce mois de novembre ne vous posera pas de problème particulier, à titre personnel. Professionnellement, vous pourriez trouver de nouveaux centres d’intérêt et des perspectives d’évolution jusqu’ici inenvisageables. Vos amours se porteront à merveille, en couples vous parviendrez à briser la routine, alors que les célibataires feront la rencontre d’une personne peu ordinaire. Seuls les problèmes rencontrés par votre entourage pourraient créer une ombre dans votre ciel et ternir ce mois fort agréable.

GÉMEAUX (22 mai - 21 juin) Ce mois de novembre s’annonce plaisant, votre énergie sera positive et vous aurez à cœur de profiter de chaque instant. Sur le plan professionnel, vous serez très créatif(ve) et votre imagination sera fertile. Profitez de ce sentiment de « tout est possible » pour mettre en place ce nouveau plan de carrière (vie). En amour, vous aspirerez au calme et au romantisme. Quant au secteur financier, une mise au point s’avère nécessaire, il faudra freiner les dépenses !

CANCER (21 juin - 22 juillet) Un mois de novembre un peu morose vous attend. En effet, vous aurez tendance à vous laisser dominer par des réactions parfois excessives et un stress exacerbé. Alors que concrètement, la situation paraîtra plutôt favorable… Professionnellement, vous aurez le vent en poupe, seule la communication pourra vous jouer des tours. Vos amours seront au beau fixe tout au long du mois, de même que vos finances. Essayez de voir le verre à moitié plein et maitrisez vos pulsions, vous aurez de quoi passer un mois agréable. LION (23 juillet - 22 août) Novembre sera agréable si vous savez vous tenir en retrait de l’agitation. Notamment au bureau où l’ambiance sera pesante durant tout le mois. Pensez à vous, consacrez-vous à votre vie privée et tout ira bien ! Vos proches vous apporteront de nombreuses satisfactions, en particulier la première quinzaine. En amour, les célibataires pourront faire une rencontre très sérieuse, ne ratez pas l’occasion ! Quant à vos finances, elles seront satisfaisantes. Un mois pour lâcher prise et vous occuper de vous… VIERGE (23 août - 22 septembre) Les évènements, a priori positifs, vont se succéder tout au long du mois. Vous aurez une belle énergie, vos amours et votre vie professionnelle seront les premiers domaines à en profiter. Vous serez performant(e) dans votre travail, une augmentation est même très envisageable ! Côté cœur, les couples vivront en harmonie alors que les célibataires pourraient vivre un coup de foudre. Alors à vous de jouer, ce mois de novembre est la période idéale pour vous, vous avez vraiment tout à gagner.

BALANCE (23 septembre - 22 octobre) Novembre va vous soumettre à une forte pression. Il y aura, dans les domaines professionnel et familial, énormément de nervosité et d’agressivité, auxquelles il vous faudra échapper. Prenez de la distance... En revanche, votre vie sentimentale ne vous donnera que des satisfactions ; si vous êtes à la recherche d’harmonie, vous serez comblé(e) ! Vos finances seront à la hausse, vous constaterez que vous n’aurez pas à vous plaindre de cette période… SCORPION (23 octobre - 22 novembre) Autant dire que ce mois de novembre ne rimera pas avec « routine » ! En effet, il vous faudra apprendre à jongler avec les éléments : que ce soit dans le travail ou dans votre organisation familiale, vous devrez être partout à la fois. Ce qui ne sera pas fait pour vous déplaire ! Quant à vos amours, elles se porteront comme un charme. Vous aurez un charme fou et votre conjoint(e) n’y résistera pas. Bref, un mois qui s’annonce mémorable... SAGITTAIRE (23 novembre - 21 décembre) Le mois à venir vous offrira de nombreuses opportunités. Vous aurez la possibilité de progresser rapidement, et ce dans plusieurs domaines. Dans votre travail, vous saurez vous démarquer et adopterez une attitude positive qui vous mettra en valeur. Ne laissez pas passer votre chance, profitez-en ! Côté cœur, les couples se sentiront plus proches, tandis que les célibataires pourront faire une rencontre importante. Gardez un œil sur vos finances, mais pour le reste vivez pleinement le moment présent !

Le professeur Henri Joyeux en juin à Belley !

Sudoku & solutions

facile

difficile

Moyen

Diabolique

Difficile

facile

Les exclusivités de Ballad’Ain

diabolique

moyen

L

ors du salon du bien-être de Seyssel qui a connu au mois d’octobre un grand succès, des stands de Belley tenus par Alain Fontaine, Martine Gouilloux, Martine Zanarini ont été particulièrement fréquentés pour les innovations qu’ils proposaient dans le domaine de la protection de la santé. Deux conférences distinctes ont été menées par les Belleysans. Le professeur Henri Joyeux bientôt à Belley C’est à leur rencontre qu’Alain Fontaine nous a confié la présence du professeur Henri Joyeux, grande sommité de la chirurgie et de la santé au salon du bien-être de Belley, deuxième week-end du mois de juin 2017. C’est vraiment un grand moment dans la vie culturelle de Belley, car le professeur Joyeux se trouve aujourd’hui au cœur d’une grande polémique qui secoue le monde médical et les instances qui le représentent, notamment l’ordre des médecins et l’état, bien évidemment.

Pour avoir osé prendre position contre les survacccinations administrées aux nouveaux-nés, prônant un retour du DT-Polio sans aluminium, sans trois autres vaccins surimposés, le Professeur Henri Joyeux devrait être radié de l’ordre des médecins en décembre. Mais il a fait appel ainsi que les instances de l’ordre de son département. Il semble disposer d’un bataillon de citoyens influents prêts à le soutenir, une pétition en sa faveur dépasse les 1000000 de signatures ! Cette grande personnalité du monde médical, cet humaniste, ose affronter la citadelle des tenants de la science médicale (et financière) avec le simple souci pour lui la santé des hommes et femmes de son pays. Un grand moment de vérité à ne pas manquer en juin, à l’Intégral !

Michel Bigoni


Cuisine •

Nuggets de poulet au four Bouts de choux (4 à 7 ans)

Recette tirée du livre « Je cuisine bio avec les enfants », de Marie Chioca, éditions Terre vivante

Chouette, aujourd’hui on a « officiellement » le droit de manger avec les doigts ! Si vous aidez vos enfants à découper le poulet (ainsi qu’à la manutention du four), ils n’auront aucune difficulté à réaliser tout seuls le reste de la recette.

« Vous trouverez en gras dans les textes les étapes pour lesquelles vous devez soit directement intervenir (mixer, faire cuire, égoutter quelque chose de brûlant, enfourner, couper, etc.), soit juste bien surveiller : tout dépend du développement de l’enfant, de son habitude de cuisiner, etc. »

obtenir une chapelure bien homogène. • Battre les œufs en omelette. • Chemiser une plaque de papier cuisson, puis bien l’huiler au pinceau. Tremper un bout de poulet dans l’œuf battu, les retourner de tous les côtés dans la chapelure et Pour 4 personnes le déposer sur le papier huilé. Préparation : 15 minutes Renouveler l’opération pour Cuisson : 20 minutes tous les autres morceaux de poulet. Ingrédients • Enfourner pour 10 © Marie Chioca 400 g de blancs de poulet minutes, retirer la plaque fermier (2 gros blancs) du four, retourner les 70 g de biscottes complètes bio nuggets et enfourner de nouveau pour 10 minutes supplémentaires. 70 g de parmesan râpé 2 œufs Le petit plus Un peu d’huile d’olive ou de tournesol Montrez à vos enfants que beaucoup de Sel. leurs recettes « cultes » traditionnellement Préparation réalisées à la friteuse peuvent aussi se cuire • Préchauffer le four à 220 °C. tout simplement au four. C’est beaucoup • Découper le poulet en morceaux de moins gras, donc plus digeste, et cela la taille d’environ deux bouchées, dénature moins les huiles de cuisson. saler légèrement. Ces nuggets sont par exemple tout aussi • Mixer les biscottes, ou les réduire bons cuisinés ainsi, et sous leur petit air si en chapelure en les enfermant dans gourmand et coquin, ils constituent un plat un sachet de congélation avant de les bien équilibré, surtout si on les savoure avec écraser avec un rouleau à pâtisserie. Bien de la salade, une bonne purée de légumes mélanger avec le parmesan, de façon à et/ou éventuellement des potatoes.

page 20

Tiramisu au petit-suisse et à la crème de marron

Un petit régal à réaliser avec de la crème de marron du commerce, ou sa variante « faite maison », bien plus saine (voir plus bas). Dans ce dernier cas, il vous restera un gros pot de rab au réfrigérateur, ce qui ne gâche rien…

Grands chefs (12 ans et plus…) Recette tirée du livre « Je cuisine bio avec les enfants », de Marie Chioca, éditions Terre vivante

• Mélanger les petits-suisses avec la crème de marron et les jaunes d’œufs. Fouetter les blancs en neige, les incorporer à la crème au petit-suisse puis en napper les biscuits. • Couvrir de film alimentaire et mettre au frais au moins 8 Pour 4 personnes heures. Préparation : 5 minutes • Servir saupoudré d’un peu Cuisson : 8 heures de cacao. En bonus, la crème de Ingrédients marron « maison » ! 4 biscuits à la cuillère Prendre 500 g de châtaignes © Marie Chioca Un café espresso très serré de pelées au naturel en bocal 3 cl environ pasteurisé, sans eau ni sucre ajouté. Les 2 c. à soupe de sirop d’agave cuire 45 min dans une petite cocote avec 3 petits suisses 75 cl d’eau et une gousse de vanille fendue 150 g de crème de marron en deux. Mélanger de temps en temps. En 2 œufs extra-frais fin de cuisson, il doit rester 30 cl de liquide. Un peu de cacao en poudre Retirer la gousse de vanille et mixer les Préparation châtaignes avec leur jus de cuisson et 15 cl Mettre au fond de quatre coupes un de sirop d’agave, jusqu’à l’obtention d’une biscuit à la cuillère coupé en deux. texture parfaitement lisse. Refaire bouillir • Mélanger le café et le sirop d’agave, puis 5 minutes en mélangeant sans cesse, puis en imbiber les biscuits (ils doivent rester mettre en pot. Cette crème de marron se un peu secs pour «pomper» l’humidité de conserve au moins 10 jours au frais. la crème au petit-suisse.)


Cuisine • Rossillon (01)

page 21

Rossillon - “Les amis d’Henri Bidault” exposent

Potimarron surprise aux saveurs d’automne • Petits cuistots (8 à 11 ans) Recette tirée du livre « Je cuisine bio avec les enfants », de Marie Chioca, éditions Terre vivante

Une recette de « super chef bio » pour épater les tatas, tontons, papis, mamies et autres gourmands familiaux qui n’en reviendront pas de découvrir sous leur chapeau (on parle de celui du potimarron, bien entendu !) la délicieuse farce au veau, châtaignes et champignons sur son lit de fromage bien coulant… Une véritable extase pour les papilles ! Ingrédients pour 4 pers. Préparation : 25 min Cuisson : 1H

Préparation Préchauffer le four à 180°C. Couper le chapeau du potimarron, le vider de ses graines avec une cuillère. Le saler et le poivrer à l’intérieur et à l’extérieur, puis tapisser le fond avec le beaufort coupé en cubes. Détailler l’oignon en brunoise*, couper la viande en petits cubes et les champignons en gros morceaux. Faire revenir les oignons et la viande dans une © Marie Chioca sauteuse ou un wok, en salant et poivrant le tout. Dès que Ingrédients les sucs* sont bien dorés, ajouter 1 gros potimarron (environ 1,8kg) les champignons et laisser cuire à 300g de blanquette de veau feu vif jusqu’à ce qu’ils aient rendu 450g de champignons frais au choix toute leur eau. Ajouter les châtaignes, 200g de châtaignes pelées au naturel l’ail écrasé et le persil grossièrement haché 1 oignon - 1 petit bouquet de persil aux ciseaux. Rectifier l’assaisonnement* 1 gousse d’ail - 150g de beaufort si besoin, puis farcir le potimarron avec 4 c. à soupe d’huile d’olive - Sel, poivre cette préparation. Reposer le chapeau sur la farce, puis enfourner pour 1H. Servir le potimarron coupé en quatre, avec une salade ou du riz (selon les appétits).

“Je cuisine bio avec les enfants” Petit manuel pour les 4-18 ans

C

omment enseigner la cuisine aux enfants ? Leur transmettre les bases de la cuisine saine ? Leur expliquer les bons gestes ? Marie Chioca reprend le B.-A. BA de la cuisine à travers 55 recettes adaptées à trois tranches d’âge (4-7 ans, 8-11 ans et 12-18 ans). Les explications sont très détaillées et les étapes nécessitant l’intervention d’un adulte sont signalées. Un livre à la fois © Marie Chioca plaisant et pédagogique pour lutter contre la malbouffe. Marie Chioca est créatrice culinaire et photographe. Elle partage sa passion pour la cuisine saine et gourmande à travers ses nombreux ouvrages et son blog Saines gourmandises. En librairie - 156 pages – 14 € – coll. Facile & bio - Ed. Terre vivante - En librairies, jardineries, magasins bio et sur boutique.terrevivante.org

H

enri Bidault est mort à Rossillon, commune où il fut maire à partir de 1884. Sa renommée est celle d’un des plus grands paysagistes de son temps et il attira à l’instar de Barbizon des dizaines de peintres connus dans le Bas-Bugey. Notre journal a déjà présenté cette aventure menée aujourd’hui par l’association et son président Jean-Claude Brun : “Les amis d’Henri Bidault”. Régulièrement, une exposition comme celle qui vient de se dérouler a lieu dans la salle des fêtes de Rossillon. Si de nombreux visiteurs viennent apprécier la maîtrise artistique des peintres exposants, J.C. Brun réfléchit à d’autres stratégies pour faire de ces rencontres un rendez-vous plus fréquenté encore... Histoire : l’école de peinture du Bugey bientôt reconnue ? “À part quelques avertis, qui se souvient que Rossillon, petite commune du BasBugey d’environ 150 habitants fut un centre important de peinture fin du 19ème et début 20ème siècle ?”...etc. Lire l’article sur : www.ballad-et-vous.fr “Les amis d’Henri Bidault”


Yenne (73) • Concert

Une enfance hors normes « Je suis né le 1er mai 1920, à 7 mois ½ de grossesse. Je pesais 3 livres ! A l’époque la couveuse n’existait pas, on m’a mis dans une boîte à chaussures avec du coton, on m’installait près du feu ou au soleil ». Aîné de 7 enfants, Robert est placé par ses parents dès l’âge de 10 ans dans une exploitation voisine. « Cela faisait une bouche de moins à nourrir, mais je ne leur en veux pas, c’était comme ça ». L’école n’étant pas obligatoire, à 12 ans il la quitte pour les travaux de la ferme, payé 2 francs / jour. « Mes employeurs m’achetaient des vêtements de temps en temps, et des chaussures ; enfin seulement l’hiver, l’été j’allais pieds nus… ». Quatre années dans cette première place, puis treize dans une seconde ferme, à Nattages. Il travaille dur, livré à luimême, mais son caractère facétieux et son amour de la vie le sauvent : « J’aurais pu devenir un voyou. A 12 ans j’allais au bal tout seul, mes parents ne le savaient pas. J’aimais danser, j’étais toujours le dernier à rentrer… ».

Tous les dimanches, il écume donc les bals des alentours. Ses cavalières sont des jeunes filles de son âge, des plus âgées, voire des femmes mariées. « Je me souviens d’une, chaque fois que c’était une valse, elle se levait ; elle savait que c’était pour elle ». Ancien combattant Durant la seconde guerre mondiale, il est blessé, une balle traverse sa mâchoire. Il passe 1 an ½ à l’hôpital militaire, le bas du visage immobilisé. « Pendant 6 mois j’ai mangé des bouillies à la petite cuiller ». Il assiste aux derniers instants d’un compagnon d’infortune, promet de témoigner auprès de la famille de celui-ci, ce qu’il fera. Robert Bardin est décoré de la Médaille militaire, de la Croix de guerre et de la Légion d’Honneur. Mais pendant 34 ans, c’est près de Culoz qu’il vit et travaille. La journée, comme ouvrier pour l’usine Martini, le soir dans son potager et ses vignes. Une vie de labeur pour faire vivre ses 3 enfants, internes à Culoz (« car à l’époque il n’y avait pas de ramassage scolaire »), à qui il transmet le goût de l’effort. Retraité depuis 1980, il s’amuse d’y avoir passé autant de temps qu’à son poste. Un juste retour des choses ! « Je me suis bien amusé » Aujourd’hui, Robert Bardin coule des jours paisibles au Foyer Logement de Yenne. Il en est un des vétérans. Il a gardé de l’intérêt pour tout ce qui l’entoure, continue de se passionner pour le sport, les voyages et la nature. Il n’a pas de regrets. « J’aimais la vie, je me suis bien amusé… maintenant je veux partir comme je suis arrivé, dans l’intimité ». Fabienne Bouchage

F

EN BRE

Yenne : Mon SAPIN de NOËL L’office de Tourisme de Yenne - Maison de la Dent du Chat lance l’idée d’une exposition participative. Vous laissez libre court à votre imagination pour créer votre sapin de Noël. Mais attention il faudra être CREATIF ! Ouvert à TOUS ! Votre sapin devra être déposé avant le 25 novembre à l’office de Tourisme. Les créations ne devront pas contenir de produits dangereux. Les sapins seront exposés du 26 novembre au 20 décembre. Récupérez votre bulletin d’inscription à l’Office de Tourisme par tél. au 04 79 36 71 54 ou par mail à : yenne.tourisme@orange.fr

A

l’occasion de la sortie du 6ème album du groupe Tryo, le 21 octobre dernier, Guizmo est revenu sur 20 ans de carrière pour Ballad’Ain. Rencontre avec un artiste engagé.

Quelles sont les caractéristiques de votre dernier album “Vent debout” ? « Cet album représente notre engagement et l’envie de reprendre la parole en ces temps difficiles. C’est une révolte artistique pour aider à se relever des événements des dernières années, des attentats, de la déception du quinquennat, de cette droitisation dangereuse de notre pays. Depuis votre début de carrière, quels sont les changements survenus dans votre musique et dans votre vision du monde ? Heureusement, certaines choses comme l’écologie ont évolué dans le bon sens. Lorsque nous interprétions L’hymne de nos campagnes, cela résonnait comme un titre baba cool. Aujourd’hui, cette chanson a pris une autre dimension. je pense que les gouvernements commencent à prendre conscience du problème écologique. Ensuite, en 20 ans, notre pays à évolué vers l’extrémisation. Avant, les partisans du Front national étaient considérés comme des marginaux. Aujourd’hui, j’ai l’impression que ce sont nous les marginaux si nous critiquons l’extrême droite. Au niveau artistique, je pense que notre musique s’est affinée même si cet album est, tout de même un retour aux voix, aux accords et à la simplicité de nos débuts. Notre manière d’écrire et de créer a évolué. Nous avons beaucoup coécrit avec Christophe Mali et nous avons énormément partagé tous ensemble aussi bien au niveau de la musicalité que des textes. Aujourd’hui, avez-vous le sentiment que votre engagement écologique est différent ? Oui, à nos débuts, nous pointions un problème qui allait arriver. Aujourd’hui, le sujet est d’actualité.

Nous avons écrit une chanson en hommage à Paul Watson, le fondateur de Sea Shepherd, qui repart au combat dans l’Atlantique en ce moment même pour essayer de préserver ce qui reste des océans. Nous sommes toujours impliqués dans le combat écologique avec des associations comme Sea Shepherd et Greenpeace.

Justement, dans votre nouvel album, le titre “Sauvage” résonne comme un cri d’alarme... Oui, cette chanson coup de poing évoque la beauté de notre environnement et les actions de l’Homme. Plus précisément, nous alertons sur la sauvagerie de l’Humanité face à la nature sauvage. Et puis, il y a d’autres titres sur cet album qui traitent du problème climatique. Alors, bien sûr, nous évoquons des thèmes sérieux mais il y a aussi beaucoup d’amour, de tendresse, de poésie, de douceur et d’optimisme dans nos chansons. » Propos recueillis par Lise Boisselier En concert dans la région en décembre : Les 7 au Radiant-Bellevue, Lyon - 8 salle des fêtes de Thônex, Genève - 9 La Belle Electrique, Grenoble

+ d’infos : http://www.dubruitaubalconmusic.com/2016/07/25/tryo-nouvelalbum-et-nouvelle-tournee/ ©Yann Orhan

C’

est assez rare de l’entendre se plaindre. Ce matin-là, devant sa boîte-aux-lettres, à peine confesse-t-il un léger agacement de ne pas recevoir son journal dans les temps. « J’ai fait une erreur en prenant cet abonnement, je voulais les nouvelles de l’Ain mais j’ai toujours un jour de décalage… ». Son éternel sourire et son regard si doux vous séduisent au premier contact. De sa voix posée et avec beaucoup de pudeur, Robert Bardin nous raconte bientôt 97 années faites de labeur, mais aussi de formidables instants de vie.

Interview Guizmo, guitariste-chanteurcompositeur de Tryo

©Yann Orhan

Robert Bardin, la vie avant tout

page 22


Foire de la Sainte-Catherine à Yenne et le traditionnel concours de chapeaux ! Le 26 novembre 2016

A

u programme de cette journée haute en couleurs : de nombreux stands de commerçants et d’artisans, le traditionnel concours de chapeaux des Catherinettes …

de

12h : Venez partager un moment de convivialité lors de l’apéritif offert par la Municipalité, Place Charles

Dullin, avec la remise des prix des Catherinettes ! Les lots seront offerts par les ème Vivez la 765 édition professionnels de e nn Ye de le ra st la beauté de Yenne la foire ance et de son Canton.

Cette année, de nombreuses nouveautés :

9h : Le «P’tit dej’ beauté» des Catherinettes ! Venez voir les Catherinettes se faire «chouchouter» par des professionnelles de la beauté : Anaïs Fauvel du salon Ambiance Coiffure à Saint-Jean-deChevelu et Camille ChamiotPoncet, esthéticienne «Le Temps d’une Parenthèse».

11h : Défilé des Catherinettes en musique ! Il aura d’abord lieu devant la Maison de la Dent du Chat puis les filles partiront défiler dans les rues de Yenne !

Toute la journée, vous pourrez déambuler sur la grande foire dans les rues de Yenne ! De nombreux

commerçants seront présents : des produits du terroir, de bienêtre, d’équipements … etc.

Le Coin des Enfants ! L’après-midi, de 14h à 17h30

Cette année, à vous de décorer Yenne ! Créez les décorations des sapins de Noël qui orneront la ville durant toute la période de fêtes ! Atelier Gratuit – Placette de la Maison de la Dent du Chat

Les bons plans :

Foire de rue, animations des Catherinettes ou encore atelier créatif, tout est en accès libre !

e

Photo : Office de Tourisme de Yenn

Accès : à 15 mn de Belley Parkings gratuits sur place Dès 8h00 du matin Contact : Office de Tourisme de Yenne - Maison de la Dent du Chat 04.79.36.71.54 yenne.tourisme@orange.fr - www.dentduchat.com Facebook : Office de Tourisme de Yenne Maison de la Dent du Chat


Pages 22 à 24

Aix-Les-Bains Le château de la Roche du Roi tourné vers un avenir radieux

La Zone de distribution du journal, chaque mois dans + de 565 dépôts !

Merci à tous nos commerces distributeurs Ain (01) :

Andert (Garage), Anglefort (Epicerie), Arbignieu (Centre Equestre), Artemare, Belley, Béon, Brégnier-Cordon, Ceyzérieu, Champagne en Valromey, Chazey-Bons, Cheignieu-laBalme, Contrevoz, Corbonod (Vival), Culoz, Cuzieu (Mairie), Flaxieu (Mairie), Glandieu (“La Cascade”), Hauteville-Lompnès, Innimont (Chèvrerie), Lhuis, Magnieu (Mairie), Marignieu, Massignieu-de-Rives (Caveau), Murs-Gélignieux (“Le Col Vert”), Ordonnaz (Fromagerie), Parves (Mairie), Peyrieu (coiffeur), Pugieu (“Chez Plotin”), Rossillon (Mairie), St Benoit (Vival), Seyssel, Talissieu (“Brasserie du Moulin”), Virieu le Gd, Virieu le Pt (“Relais du Grd Colombier”), Virignin, Vongnes (Caveaux).

Isère (38) :

Aoste, Brangues (Boulangerie), Cessenoud (“Verte Campagne”), Charancieu (“Brioche Pasquier”, “Guinet”), Corbelin (Boul.

“J. Thévenet”), Morestel, Le Bouchage (“Lestra”, “Aub. du Marais”), Pont de Beauvoisin (Boul./Pâtis. “Charly B”, “Val’Meubles”, “Meubles Vagnon”), Les Abrets, Les Avenières, St Didier d’Aoste (“Total”), Veyrins-Thuellin, Vézeronce-Curtin (Boulangerie).

Savoie (73) : Aix-les-Bains, Bourget du Lac, Chambéry (Z.I. de Voglans et Z.I. Landiers Nord), Champagneux (Boulangerie), Chanaz, Domessin (Boulangerie), Gresy/Aix, Jongieux (“Le cellier de Sordan”), La Chautagne, La Motte-Servolex, La Bridoire (Boulangerie), Lucey (Auberge), Novalaise, Pont de Beauvoisin (O.T., “Bar du centre”, “Carré”), St Alban de Montbel (“Garage BPC”, Boul. “A l’Epi d’Or”), St Genix-S-Guiers, St Jean de Chevelu, Vions (Chèvrerie), Yenne. Haute-Savoie (74) : Seyssel.

C

ourant s e p tembre, les heureux propriétaires du château de la Roche du Roi, Eléna et Victor Asensio, ont ouvert les grilles de leur domaine pour présenter à la presse et aux élus l’avancement des travaux et leurs projets. De la pose des premières fondations de l’édifice en 1897 à aujourd’hui, le château a connu une histoire mouvementée. Bâti à l’initiative de Jean Archiprêtre-Dugit, gérant d’un hôtel place Carnot et administrateur du casino, il sera revendu avant même la fin des travaux initiaux. Décennie après décennie, il passera de main en main jusque dans les années 60 où son propriétaire, Gilbert Duranton, le restaure et y intègre une discothèque. Bien des années plus tard, le château, laissé à l’abandon, sera victime de pillages et de vandalisme. En 2005, Eléna et Victor Asensio, à la recherche d’un château pour s’y installer, découvrent la bâtisse aixoise et tombent sous son charme. A l’époque, Eberhardt Zerrweck, son propriétaire, refuse à la fois d’entretenir le château ou de le vendre. Eléna et Victor Asensio visiteront une vingtaine de châteaux mais rien n’y fait, leur coup de cœur pour la propriété de la Roche du Roi reste une évidence.

En 2015, après une procédure d’expatriation et une longue b a t a i l l e judiciaire, le couple Asensio réalise enfin son rêve. De la restauration de l’espace extérieur, des toits, des charpentes, des terrasses au déblaiement des aménagements liées à la discothèque, les travaux de base, estimés à 4 millions d’euros, ont déjà bien avancés. Le projet consiste à remettre le château dans son état originel. Pour l’instant, quatre pièces et l’escalier de l’édifice sont classés patrimoine historique. A terme, les propriétaires souhaiteraient que le château soit classé monument historique et aimeraient parvenir à recréer les aménagements à l’identique. Au printemps prochain, l’extérieur, les fenêtres et la ferronnerie devraient retrouver leur éclat d’antan. La durée des travaux est estimée à deux ans sans les finitions. A cette issue, le couple Asensio pourra, enfin, s’installer dans le château. A l’horizon 2019, le sous-sol de la bâtisse sera dédié à un espace d’exposition de peintures ouvert au public. Lise Boisselier

Profile for Ballad'Ain

Ballad'ain novembre 2016  

Aranc - Le chantier médiéval de Montcornelles La mobilisation anti-Linky gagne du terrain Belley - Martine Manet : une nouvelle Principale p...

Ballad'ain novembre 2016  

Aranc - Le chantier médiéval de Montcornelles La mobilisation anti-Linky gagne du terrain Belley - Martine Manet : une nouvelle Principale p...

Profile for balladain
Advertisement