Issuu on Google+


Mademoiselle Delphine !

A 17 ans, Delphine Lansac devient la plus jeune championne de France senior de l’histoire de la compétition, lors d’une superbe édition à St Brieuc. La locale de l’étape Perrine Lebuhanic, malade, ne peut défendre son titre et la jeune prodige d’Oullins en profite en battant sa copine d’entraiment Marie Batoméné. Le début d’une longue série ?


Brice en patron

Brice Leverdez réussit la passe de 6, en Bretagne. Il devance au nombre des victoires son coach Bertrand Gallet, même s’il est encore loin de Christian Badou et ses 15 titres dans les années 60. Leverdez est au dessus du lot, même s’il a été poussé aux trois manches en finale.


Lucas Corvée Futur N1 ?

Le joueur originaire d’Alençon a fait fureur lors de ces championnats de France 2013. Alors qu’il n’est pas tête de série, le grand blond s’impose tout à tour devant Fabrice Bernabé, Maxime Michel, Lucas Claerbout, avant de battre Matthieu Pohl en demi finale. Jusqu’a 10/10 au deuxième set après avoir remporté le 1er set face à Brice en finale, Lucas avait fait un sans faute… L’homme du futur ?


Nouveau Président pour le badminton tricolore C’est à l’unanimité que Richard Remaud a été élu nouveau président de la Fédération Française de Badminton lors de l’Assemblée générale du 27 avril, succédant à Paul André Tramier, qui ne s’est pas représenté pour un cinquième mandat. Ce dynamique nouveau président de 41 ans a mis la FFBaD sur la route du Badminton 3.0. Bienvenue !


Merci Tine

Tine Baun avait prévenu que le Yonex All England 2013 serait son dernier tournoi. Ses adieux ont été d’autant plus émouvants qu’elle a remporté contre toute attente une troisième victoire dans ce prestigieux tournoi. La grande Danoise quitte le circuit sur une magnifique victoire face à la jeune Thailandaise Intanon, qui devait devenir quelques mois plus tard, championne du monde…


Chen Jin passe de l’autre côté

A seulement 26 ans, le champion du monde 2010 de Coubertin, Chen Jin, est contraint d’abandonner la compétition à cause de problèmes de dos récurents. Le voici donc sur le banc des entraineurs, pour aller aider les nouvelles pousses chinoises, notamment en simple dame.


Lole et Tomas Lole ets’imposent Tomas

Parmi les héros des championnats de France Jeunes qui se déroulaient au Vendéspace de Mouilleron le Captif , Lole Courtois et Tomas Popov qui ont réussi à faire le triplé dans la catégorie minime, avec en apothésoe le titre glané ensemble en mixte. Une génération prometteuse.


Solidarité et badminton - suite

En août 2013, l’équipe de Solibad s’est rendue dans un village en Ouganda, perdu au milieu de nulle part, pour rencontrer la communauté Mawanga afin de valider l’un des ses projets caritatifs. Les enfants du village, qui n’avaient jamais touché ni même vu une raquette (tout sport confondu), ont adopté le badminton en quelques minutes. Quelques heures après, ils smashaient avec une adresse incroyable…


Solidarité et Badminton

Certains des meilleurs joueurs de la planète badminton se sont réunis à Genève, fin avril, pour un gala exceptionnel en faveur de Solibad, Badminton Sans Frontières. L’occasion de voir les stars faire les fous sur un court, avec notamment l’incroyable showman Matthieu Lo Ying Ping, ainsi que Peter Gade, le Danois, qui fera au nombreux public la surprise de prendre la guitare pour accompagner Suzanne Rayappan et Alenko.


Avec un pédigrée comme ça, Anne Tran était faite pour le badminton. Elle s’adjuge deux titres en simple dame et double dame cadet aux France jeunes, après avoir été sur le podium des France séniors en mixte quelques semaines plus tôt. Encore une graine de grande championne


Un nom à retenir … Anne Tran


8. Sudirman Cup – La perf de l’année

A mettre à l’actif de l’Allemagne, qui sort les locaux Malaisiens en match de poule de ce championnat du monde par équipe mixte. Une grande claque pour Lee Chong Wei et les siens, dans leur jardin de Bukit Jalil, à Kuala Lumpur

La Chine, toujours... Encore une fois, c’est la Chine qui s’impose en finale de ces championnats du monde par équipe mixte, en Malaisie, sans laisser aucune chance à la Corée, malheureux finaliste (3/0). La France, elle, perd en phase de poule contre les Pays-Bas après avoir battu le Canada et l’Autriche.


Un Danois pour Président La Fédération Internationale a élu son nouveau Président pour 4 ans, en marge de la Sudirman Cup. Il s’agit du Danois Poul-Erik Hoyer, 48 ans, champion olympique de simple en 1996 et ancien président de Badminton Europe. Il succède au Coréen Dr Kang Young Joong (à gauche).


Au revoir Taufik !

Le légendaire Taufik Hidayat a définitivement raccocohé les raquettes après un dernier match chez lui, lors de l’Open d’Indonésie. Battu par l’Indien Sai Praneeth, il reviendra tout de même le dimanche pourle bel hommage que lui rendra sa fédération, après dix années de bons et loyaux services, notamment un titre mondial et olympique. Taufik était l’un des chouchous du public français.


Chambly en Bronze

Dans leur fief picard, les joueurs de Chambly – qualifiés en tant qu’hôte de la compétition, se sont immiscés sur le podium des championnats d’Europe des Clubs. Lors d’une fort belle compétition organisée à l’Elispace de Beauvais du 28 mai au 1er juin, les tricolores se sont inclinés en demi finale 4/1 contre les Danois de TSS, eux-mêmes battus par les Russes de Vladivostok.


Play off Strasbourg enfin !

L’ASPTT Strasbourg a enfin savouré son premier titre de champion de France Interclubs après des années de disettes ou de finales. Julien Fuchs et son équipe, emmenée par les sœurs Vignes, savourent à juste titre cette victoire acquise face aux joueurs de Chambly en finale.


Incroyable Lin Dan

L’une des images fortes de cette année 2013. Après un an passé loin des terrains, malgré sa 200ème place mondiale, le Chinois Lin Dan bénéficie d’une « Wild Card », chez lui, à Guangzhou, pour disputer les championnats du monde. Résultat : le prodige l’emporte après une finale d’anthologie face à Lee Chong Wei. Le double champion olympique prouve une nouvelle fois qu’il est le plus grand joueur de tous les temps.


Lee Chong Wei encore l’argent

La finale 2013 des mondiaux en Chine aura été le théâtre d’un match incroyable entre Lin Dan et Lee Chong Wei, respectivement champion olympique et numéro un mondial. Au bout d’un suspense de près d’une heure et demi, Lee Chong Wei abdique, pétri de crampes, sur le point de match – il ne peut plus bouger. Lin Dan passe sous le filet et vient l’aider, mais le champion Malaisien doit quitter le terrain sur une civière.


Nouvelle idole

Ratchanok Intanon est devenue en quelques minute l’idole de tout un people, la Thailande. A 18 ans, elle devient la plus jeune joueuse de simple à être couronnée championne du monde. Après ses deux titres chez les juniors, la jeune Thai l’emporte face à la championne Olympique Li Xuerui lors d’une finale de rêve. La Chine courbe l’échine avec seulement deux titres – le simple homme et le double dames. La Thaïlande fait son apparition chez les tout grands.


Konichiwa Akane!

Akane Yamaguchi est devenu quant à elle la plus jeune vainqueur d’un tournoi Superseries. A seulement 16 ans, la jeune Japonaise s’est imposée chez elle, à Tokyo, alors qu’elle sortait des qualifications. Du jamais vu qui a provoqué un vif intérêt chez les médias locaux. Elle bat sa compatriote Uchida en finale, 2115, 21-19 avec un aplomb digne des plus grandes.


David en Or

David Toupé a enfin touché l’Or. Après ses nombreux titres Internationaux, il lui manquait l’Or mondial. C est fait et bien fait, avec une victoire magistrale en double hommes chaise roulante, en compagnie de son comparse allemand Thomas Wandschenier. Favorite, la paire germano-française s’impose en beauté face au duo Turco-Coréen Avni/Lee pour une compétition forte en émotion et de très beaux résultats tricolores par ailleurs.


Sashina et Teshana en Bleu blanc rouge

Après près de 10 années d’attente, les sœurs Vignes ont enfin pu savourer le moment où elles ont reçu la nationalité française. Sashina et Teshana Vignes Waran, arrivées en France dès leur adolescence ont été adoptées par l’Alsace dès leur arrivée, mais il aura fallu attendre l’automne 2013 pour devenir Françaises à part entière. C’est à Londres que Sashina a joué pour la première fois sous ses nouvelles couleurs. Bienvenue chez vous mesdemoiselles


Le monde du « parabadminton » est en mouvement. La Fédération Internationale et dans la foulée la Fédération Française militent pour que cette compétition soit incluse dans le programme des Jeux Paralympiques de 2020, à Tokyo. Les Championnats du monde qui se déroulaient en Allemagne, à Dortmund à l’automne ont une nouvelle fois démontré l’incroyable intensité de toutes les disciplines du handibad – ici l’Anglais Issac Dalglish.

Handibad en poupe


Le bad change d’image


Un nouveau Sponsor a débarqué en 2013, et avec lui, une nouvelle ambiance, une nouvelle compétition – le « Adidas London Grand Prix Gold ». Un tournoi qui se déroulait fin octobre dans la capitale londonienne, au sein même du parc Olympique. Une salle superbe, des nouvelles couleurs pour du bad – du noir intégral et des bords de courts de couleurs briques du meilleur effet. Un coup de jeune, assurément.


YONEX IFB

Comme d’habitude, les pontes viennent visiter Coubertin. Ici, entre Sashina Vignes et le Président Richard Remaud, la Ministre de la Jeunesse et des Sports Valérie Fourneyron, qui, a-t-elle dit, cherche un club de bad dans Paris. Des preneurs ?


Yonex IFB C’est reparti pour 4 ans

Les Yonex Internationaux de France se sont vus récompensés par la continuité du contrat les liant à la Fédération Internationale, et ‘est donc jusqu’en 2017 que les aficionados tricolores pourront voir du badminton de haut niveau lors des French Superseries. L’édition 2013 à été marqué par plein de nouveautés, à commencer par un défilé de mode made in « plume ». Du beau spectacle.


Bienvenue au “Replay”

Après le “replay” à la télévision, voici le Replay version badminton. Lors des finales des Super Series, des cameras ont été installées le long des lignes, et les joueurs ont dorénavant la possibilité de demander une vérification sur écran en cas de litige. Jusqu’à deux « challenges » par joueur (sauf s’ils ont vu juste). En 2014, cela sera systématique pour les Super Series.


Viktor, victoire...

Viktor Axelsen est devenu le plus jeune vainqueur des Masters de Copenhague, pour une compétition festive, chez lui au Danemark fin décembre. Le jeune prodige danois de 20 ans compte bien continuer à faire parler de lui sur la scène internationale. Il a tout pour lui.


Lee Chong Wei $$$$

Le Malaisien Lee Chong Wei caracole en tête du classement mondial e des gains sur le circuit. Le Malaisien totalise près de 300 000 US$ de prize money en 2013, devant la chinoise Zhao Yunlei avec 167 000. 7 Chinois dans les 10 premiers et la première Européenne est la Danoise Pedersen (double et mixte) avec près de 127 000 US$. Cela dit, Lee Chong gagne 43 fois moins que Rafael Nadal…Source : Badzine


CRÉDITS : Yves Lacroix Yohan Nonotte Antoine Roullet Shi Tang Sven Heise Franck Fuster pour Solibad Raphael Sachetat


Badminton Photo - 2013 derrière l'objectif