Page 1

Communiqué de Marie-Anne Bachelerie Candidate PS / Europe Ecologie-Les Verts sur le canton de Milly-la-Forêt

Comme une odeur de roussi du côté de Moigny Comment qualifier ce qu'il en train de se passer à Moigny-sur-Ecole ? Les mots ne peuvent être assez durs pour condamner, rejeter, et combattre les propos anonymement tenus dans le bulletin municipal de janvier 2011 (n°31). Dans un billet d'humeur, on ne peut que constater que son maire a osé dépasser les limites de l'acceptable. Des propos nauséabonds sont écrits à l'égard de la communauté des gens du voyage, à côté de dizaines de photographies des plaques d'immatriculation de véhicules de passage dans la commune à l'automne dernier. Quelles sont les méthodes du maire Daniel Simonnot ? Quels sont ces procédés ? Alors qu'il affirmait à l'époque dansLe Républicain que tout c'était bien passé, au sujet de la présence de cette communauté dans la commune. Tout cela est indigne d'un élu de la République ! Et les autres conseillers municipaux ? Seule Betty Laborier s'est désolidarisée de ces propos en démissionnant le 1er février; pour les autres c'est le silence total. J'interpelle aussi le propre camp du maire, Nathalie Kosciusko-Morizet par exemple qui est venue le soutenir aux voeux 2010 en "saluant publiquement les actions du maire" (bulletin municipal n°30). Etes-vous toujours en accord avec cette "tranquillité et sérénité" dont vous parliez à Moigny ? La section du Parti Socialiste de Maisse-Milly a distribué un tract aux Moignacois il y a deux semaines pour dénoncer cet appel à la haine et le racisme larvé contenu dans ce billet. Quelques jours après, on a retrouvé dans les rues de la commune certains de ces tracts recouverts d'injures et de croix celtiques, symboles des mouvements fascistes. Citoyenne engagée dans le combat pour la justice et l'égalité des droits, je suis outragée, comme doivent l'être la très grande majorité des Moignacois, de lire en 2011 de tels insultes racistes, et d'observer dans une commune paisible comme Moigny-sur-Ecole, un climat de haine entretenu par quelques personnes isolées. Les gens du voyage sont français depuis des générations. Ils perpétuent un mode de vie qui leur est propre, et ils ont le droit d'exister. Il n'y a pas de sous-citoyens monsieur le Maire. Il n'y a que des êtres humains, riches de leur diversité et de leur appartenance à la communauté nationale, cette République qui porte de grandes valeurs et pour lesquelles nous nous levons aujourd'hui.

Contact Presse : Marie-Anne BACHELERIE / Tel : 06 89 81 22 08 / Courriel : contact@bachelerie2011.fr

www.bachelerie2011.fr


Communiqué / Moigny-sur-Ecole  

Communiqué de presse de Marie-Anne Bachelerie

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you